Un ange en danger. Évènement arte-tv.com Vendredi 23 mars Un téléfilm de Nicolas Klotz Musique originale de Brad Mehldau

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un ange en danger. Évènement arte-tv.com. 20.45 Vendredi 23 mars 2001. Un téléfilm de Nicolas Klotz Musique originale de Brad Mehldau"

Transcription

1 Un ange en danger Un téléfilm de Nicolas Klotz Musique originale de Brad Mehldau PRIX SPÉCIAL DU JURY AU FESTIVAL DE SAN SEBASTIAN 2000 DOUBLE PRIX D INTERPRÉTATION MASCULINE AU FESTIVAL CINÉMA TOUT ECRAN DE GENÈVE 2000 Évènement arte-tv.com le site interactif d Un ange en danger : forum, journal filmé du réalisateur Vendredi 23 mars 2001 en partenariat avec Contact presse: Virginie Doré /Grégoire Mauban /48 /

2 Un Ange en danger Le parcours initiatique de Victor, 18 ans, qui à l aube de l an 2000, vit son premier amour, voit son premier mort et découvre le monde de la rue. Un ange en danger, c est le récit du parcours initiatique de Vi c t o r, 18 ans, dans l effervescence des préparatifs du passage à l an Coursier dans un vidéoclub, il vient juste de tomber amoureux d Anabelle quand il se fait voler sa bécane et vider de sa chambre pour trois loyers de retard. Momo, SDF de 25 ans vivant de combines, décroche un plan de mariage blanc. Victor erre dans Paris et rencontre Momo qui l entraîne dans les spirales d une certaine réalité sociale : l Exclusion. Pour tous les deux une nouvelle année va commencer. Une version cinéma, sous le titre «Paria», sortira en salles ultérieurement.2

3 NOTE D INTENTION An g e, emprunté du latin chrétien angelus ( envoyé ), du gre c angelos messager (d'origine inconnue, emprunt oriental probable.) Mot utilisé pour traduire en gre c l'hébreu mal'ak messager dans la Bible (Exode 23, 20, etc.) Paria est emprunté au tamoul parayan qui veut dire joueur de tambour. Le mot a pris le sens de personne appartenant à la dernière caste probablement par confusion due aux Européens avec un autre mot tamoul, puliyar. Il désigne les hors-castes des Indes, considérés comme impurs (cf intouchable : personne qu'on ne peut pas toucher sans se souiller.) Par analogie, au XIXe siècle, il s'applique à une personne méprisée, mise au ban de la collectivité. De l'ange au paria, il n'y a qu'un pas que Victor franchira en quelques heures. Entraîné au fond de la société, il rencontrera des hommes et des femmes de tous âges, évacués, excrémentalisés, par notre société néo-libérale, et qui ont souvent perdu jusqu'au désir de vivre. La mise au ban est une plaie béante qui nous vient de loin. Nous la maquillons sans cesse avec de nouvelles expressions, comme s'il s'agissait de conjoncture s momentanées : SDF, nouveaux pauvres, nouvelles pauvreté ; voire même d'un phénomène strictement social : l'exclusion sociale. Ce n'est pas le cas. Il s'agit de plus que cela. A travers les temps et les cultures, la mise au ban, l'exécution lente ou fulgurante d'une communauté humaine par un pouvoir religieux, politique, ou économique, a donné naissance aux pages les plus sombres de notre histoire. Ces pages ne sont pas que derrière nous, nous ne le savons que trop bien. Victor, Momo et Blaise, chacun à leur manière sont entraînés dans cette spirale contagieuse qui nous vient de la nuit des temps. Nous nous immergerons avec eux dans la chute (non par désespoir) mais avec vitalité et tendresse, pour " toucher " et se laisser " toucher " par ce qui chez l'autre - mais aussi ce qui chez moi, chez toi, chez lui, chez elle, chez nous, chez vous, chez eux - est décrété " intouchable " par la Loi. Nicolas Klotz.3

4 UN ANGE EN DANGER SUR LE WEB C est une pre m i è re! En prolongement de la diffusion du téléfilm, ARTE met en ligne le site Un ange en danger. À partir du 10 mars et pendant six mois, ce site sera alimenté par des événements, des dossiers, des f o rums et un journal filmé du r é a l i s a t e u r. Explications de Nicolas Klotz. Pour moi, chaque film est un terr i t o i re. Un territoire dans lequel on invite des spectateurs. Le film que les spectateur vont découvrir est le partie visible de ce terr i t o i re composé de strates de toutes sortes, de rencontres, d inspirations, d événements. Sur le site internet d ARTE, j ai imaginé un espace qui pourrait matérialiser ce territoire, et qui se développera au jour le jour jusqu à la sortie de Paria. Un site, un peu construit comme un journal, où la parole publique (notre parole) pourra circuler autour et au cœur de la question de l exclusion contemporaine. Dans ce terr i t o i re, il y aura des écrits, des bibliographies, des re n c o n t re s avec des personnes venant d horizons diff é re n t s : gens de la rue, philosophes, sociologues, cinéastes, médecins de la rue, auteurs de théâtre, les acteurs du film, une réflexion sur le traitement de la matière sociale dans le cinéma c o n t e m p o r a i n, un forum où les internautes pourront témoigner, et corre s p o n d re avec tous ceux qui seront présent sur le site. Un territoire qui tiendra davantage du rhizome que d une structure de frontières bien délimitées. > Le soir de la diffusion d Un ange en danger, les téléspectateurs pourront débattre Le site restera en ligne jusqu à la sortie en salles de la version cinéma, Paria, à la rentrée

5 LISTE ARTISTIQUE Cyril Troley... Victor Gérald Thomassin... Momo Didier Berestetsky... Blaise Morgane Hainaux... Anabelle Aristide Demonico... Le double Nourdine Barour... Karim Emel Ghomari... Malika FICHE TECHNIQUE Réalisation... Nicolas Klotz Scénario... Elisabeth Perceval Image... Hélène Louvart Son... Régis Leroux, Arthur Le Roux, Olivier Laurent, Dominique Gaboriau, Musique originale... Brad Mehldau Montage... Rose-Marie Lausson Producteur... Philippe Missonnier Unité de Programmes Fictions ARTE France... Pierre Chevalier Une coproduction... ARTE France, Nosy Be productions, GTV Avec la participation du C.N.C. (COSIP), et du Ministère de l Emploi et de la Solidarité. France 1h tourné en DV.5

6 LE RÉALISATEUR Nicolas KLOTZ Il est l auteur de plusieurs documentaires parmi lesquels Brad Mehldau (1999, diffusé sur ARTE le 19 septembre 1999), James Carter (1998), Chants de sable et d étoiles, Prix spécial Italia 1997 (1996) et Pandit Ravi Shankar (1987). Il a également réalisé deux longs métrages pour le cinéma, la Nuit Bengali avec Hugh Grant (1988) et la Nuit sacrée (1993), d après Tahar Ben Jelloun. Co-fondateur de l Asile, Nicolas Klotz est aussi metteur en scène de théâtre. Il travaille depuis quelques années sur un cycle Bernard-Marie Koltès : Roberto Zucco (1998) Quai Ouest ( ), (Le retour au désert (2002) et Dans la solitude des champs de coton (2002). LA SCÉNARISTE Elisabeth PERCEVAL Comédienne et scénariste (La nuit sacrée), Elisabeth Perceval a travaillé au théâtre avec une dizaine de metteurs en scène (Bruno Bayen, Bernard Sobel, Jacques Lassalle, Bruno Boëglin, Nicolas Klotz ). Elle a co-fondé l Asile avec Nicolas Klotz, au sein de laquelle ils travaillent sur un cycle Bernard-Marie Koltès. Elle a joué la sœur dans Roberto Zucco, a collaboré à la mise en scène de Quai Ouest que Nicolas Klotz a réalisé la saison dernière à Istanbul, et prépare le rôle de Mathilde dans Le retour au désert. INTERVIEW de Nicolas KLOTZ, réalisateur et de Elisabeth PERCEVAL, scénariste Après des documentaires musicaux et deux long métrages La Nuit Bengali (1988) et la Nuit sacrée (1993), vous réalisez Un ange en danger, dont la version cinéma, Paria, a notamment été récompensée à San Sebastian par le Prix spécial du jury. Comment cette nouvelle réalisation s inscrit-elle dans votre parcours? NK : J avais le désir d emmener le cinéma dans une zone de la société, donc de l être humain, qu il a très peu l habitude d explorer, avec des acteurs non professionnels et des personnes qui vivent dans la rue. J ai voulu creuser la question de la mise au ban qui existe depuis très longtemps et qu on appelle aujourd hui «exclusion sociale». J avais envie de toucher directement cette réalité à travers le romanesque. Vous touchez cette réalité par une fiction qui frôle parfois le documentaire. Est-il juste de parler d une fictiondocumentaire? NK : Pas tout à fait. On parle de documentaire parce qu on n a pas l habitude de voir de tels personnages exister dans la fiction. En a b o rdant le monde des exclus par un documentaire ou un reportage, on fait état d une réalité sociale douloureuse. Mais mon projet, c est de donner la possibilité à ces personnes de la rue d être des personnages romanesques avec un corps, une histoire, des émotions! A mon sens, le documentaire fait de toute façon partie intégrante du cinéma. Fritz Lang disait que «toute fiction était documentaire». Dès que le cinéma cesse d être documentaire, il devient un peu stérile!.6

7 Elisabeth Perceval, l écriture de votre s c é n a r i o a-t-elle totalement précédé le temps du tournage? EP : Oui, le scénario était entièrement écrit. Il n a subi pratiquement aucune transform a t i o n durant le tournage. Nous n avions pas pour p rojet de filmer une personne prise sur le vif dans sa vie privée! Les acteurs p rofessionnels et non professionnels ont appris un texte et des situations à jouer. Et la question de la fiction était toujours au cœur de l écriture. Je n avais par exemple aucune idée précise du déroulement d un mariage blanc. J ai inventé cette scène entre Momo et la famille de Malika à partir de bribes d i n f o rmation. Ensuite, c est à mon imaginaire de fonctionner. J ai passé beaucoup de temps en maraude dans les camionnettes du Samu social, puis au CHAPSA (Centre d H é b e rgement et d Accueil des Personnes Sans Abri) de Nanterre, et plus p a rt i c u l i è rement avec Jacques Hassin, responsable de l antenne médicale. Bien en amont, j avais également rencontré le j o u rnaliste Hubert Prolongeau, l auteur de «Sans domicile fixe». Je pourrais définir mon scénario comme l expérience d une re n c o n t re provoquée pour faire une fiction. Nicolas Klotz, votre fiction est entièrement tournée en DV. Qu est ce que cela vous a apporté? NK : Le support ne fait pas le film. Au départ, je ne pouvais pas prévoir tout ce que cet outil m a p p o rterait. L équipe l a découvert avec moi, au cours du tournage. Du coup, tout le monde était très à l écoute, très inventif, et dans un état de créativité «à fleur de peau». Je me suis senti plus «en danger» avec la DV qu avec une 35mm. En même temps, la DV a créé une intimité fabuleuse : elle installe un rapport direct avec les acteurs et permet de ne pas coloniser le tournage avec une équipe trop grosse. Là j étais quasiment collé aux acteurs, suspendu à leur battement de cœur. J étais aussi très curieux de voir le travail de Hélène Louvart, la chef opératrice, par rapport à la DV. Comme il faut moins de lumière sur un support vidéo, elle en enlevait constamment. Je voulais aussi découvrir quel univers romanesque le support vidéo pouvait transmettre. Elisabeth Perceval, comment peut-on écrire une histoire romanesque sur l exclusion? EP : Quand j ai démarré l écriture du scénario, il y a cinq ans, les médias rendaient compte de l exclusion d une manière très statistique. La France n était pas en état de guerre et pourt a n t, l h e u re était au bilan sur le nombre de SDF, le n o m b re de gens morts dans la rue à cause du f roid Toutes ces statistiques déshumanisaient d un seul coup toute une p a rtie de la population sous l œil indiff é rent du s p e c t a t e u r. Comment un homme se re t ro u v e - t - i l soudainement englouti dans un chiff re? Est-ce que cette histoire humaine n est pas i n t é ressante à raconter? Mon but n est pas de m e t t re le spectateur devant une épreuve. Je me suis d abord interrogée sur mon pro p re désir de toucher celui qu on ne nomme que par des c h i ff res. Dans les scènes de ramassage du Samu social, on voit des générations diff é re n t e s se côtoyer un même soir, dans le même bus pour être conduit en dehors de la ville. P o u rq u o i? Que s est-il passé? L homme de 65 ans re n c o n t re le jeune homme de 18 ans dans un même mouvement, dans un même temps. Mais pourquoi sont-ils liés par cette err a n c e? Un Ange en Danger dénonce très fort notre acceptation passive et collective de l exclusion. Pire encore, votre fiction révèle une société capable de tout mettre en œuvre pour tenir le monde des exclus à l écart de nos regards. NK : Oui, j ai un dégoût profond pour tout ce que la bonne conscience peut faire avec des êtres humains. L exclusion est un phénomène encore plus meurtrier que la misère! La misère fait encore partie de la citoyenneté. Là il s agit d une exécution sociale : nous mettons au ban de la société européenne des millions de personnes, nous les enfermons dans une situation d exception, tout en étant parfaitement indignés. Notre société investit beaucoup d argent pour exclure «proprement». Le héros de la fiction, Victor, vit le trajet de l Ange au Paria, titre de la version cinéma. Le paria? C est l homme refoulé, avec ses blessures, ses souillures, ses puanteurs, c est l intouchable qui risque de nous contaminer. C est cet «autre» avec lequel nous vivons et que nous rejetons très facilement dans la marge pour ne plus voir en.7

8 lui ce qui nous dérange. Le sujet du film n est pas lié à une colère ou à une indignation un peu naïve, mais vraiment à une révolte plus profonde et lointaine dans le temps, comme une lame de fond. Comment avez-vous organisé la collaboration entre les comédiens professionnels, les amateurs et les gens de la rue? NK : Nous avons travaillé pendant quatre mois avec une petite équipe de casting et organisé des essais dans un bureau de production, avec de réelles mises en espace. Nous avons rencontré l association «la Chorba» qui sert gratuitement 600 repas par soir à la Gare d Austerlitz. Là, les acteurs et l équipe ont discuté avec des gens de la rue sur «leur terrain». La caméra vidéo circulait déjà. Peu à peu, on s est immergé ensemble dans le film, et on a commencé à tourner. Aucune différence entre les acteurs dits professionnels, les non professionnels et les gens de la rue! Quelques acteurs d Un ange en danger frôlent eux-mêmes le monde des exclus par leur histoire personnelle. De toute façon, pour jouer de tels rôles, il faut avoir un rapport intime avec ce monde là. On pense souvent que le monde de la rue est un monde viril parce qu il est dur. Pourtant, les femmes osent plus le regarder que les hommes. D ailleurs notre équipe de travail fonctionne avec beaucoup de femmes (scénariste, monteuse, image, maquilleuse, régie...) En même temps, Un ange en danger est le tournage le plus joyeux que j ai vécu! Propos recueillis par Anne Gindt.8

9 LE COMPOSITEUR Brad MEHLDAU Né en 1970 en Floride, il débute au piano à l âge de 4 ans. Il joue dans l orchestre de son lycée et obtient plusieurs prix. A New York, il suit les cours, au sein du département Jazz et musique contemporaine, de la prestigieuse école New School for Social Reseach. Il y rencontre le percussionniste Jimmy Cobb et joue avec son quartette. Il tourne régulièrement en Europe avec plusieurs formations et collabore aux albums de Christopher Holliday, de Jesse Davis, sans oublier ceux qu il enregistre avec son propre trio. Brad Mehldau possède une surprenante technique et ses compositions révèlent la forte influence de sa formation classique. Au cours des dernières années, en trio ou en solo, il a envoûté les publics les plus divers, aux Etats-Unis, au Japon et en Europe. Pour composer la musique d Un ange en danger, Brad Mehldau a presque entièrement improvisé à partir d images du film. LES ACTEURS Cyril TROLEY Cyril Troley a suivi une formation de paysagiste avant de rencontrer Nicolas Klotz qui lui propose le rôle de Victor. Après le tournage d Un ange en danger, il a travaillé 6 mois dans un verger. Aujourd hui, Cyril a 23 ans, il vit à la campagne et souhaite retravailler pour la télévision et le cinéma. Gérald THOMASSIN César du meilleur jeune espoir masculin en 1991 pour son interprétation dans le film de Jacques Doillon Le petit criminel, on le retrouve en 1992 dans Tendre Guerre de Daniel Morin, La petite Lola de Yolande Zauberman (1995) avec Béatrice Dalle, puis en 1997 dans L annonce faite à Marius d Harmel Sbraire, Louise Take 2 de Siegfried et dans Un pur moment de rock n roll de Manuel Boursinhac. Dernièrement, on l a vu dans Nationale 7 de Jean-Pierre Sinapi, une fiction diffusée sur ARTE dans le cadre de la collection «Petites Caméras» et sortie en salles le 6 décembre Didier BERESTETSKY Jusqu alors plombier, Didier Berestetsky s est retrouvé SDF devant la caméra de Nicolas Klotz. Découvert dans un café lors du casting du film, cette parenthèse dans sa carrière fut une merveilleuse expérience, une rencontre avec un univers totalement inconnu pour lui. Morgane HAINAUX Elle débute au cinéma en 1996 dans Ni d Eve, ni d Adam de Jean-Paul Civeyrac. Aujourd hui, Morgane Hainaux a 19 ans ; après avoir obtenu son Bac, elle est entrée en fac de Cinéma «pour me rapprocher de ce que j aime». Parallèlement, elle a continué à passer des castings et a été choisie pour être l actrice d Un ange en danger. Depuis, elle a décidé de se consacrer à ses études..9

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

Le Thé ou l'electricité, de Jérôme le Maire (rencontre)

Le Thé ou l'electricité, de Jérôme le Maire (rencontre) Le Thé ou l'electricité, de Jérôme le Maire (rencontre) Entretiens avec Jérôme le Maire et Isabelle Truc, réalisateur et productrice du documentaire "Le thé ou l'électricité". Article d Amélie Navarro

Plus en détail

Grand Angle Les coulisses de l émission Géopolitis

Grand Angle Les coulisses de l émission Géopolitis Grand Angle Les coulisses de l émission Géopolitis Thème Éducation aux médias, journalisme Public Étudiants en journalisme, diplomatie, histoire, sciences politiques ou en relations internationales, écoles

Plus en détail

Ariane Moffatt : Je veux tout

Ariane Moffatt : Je veux tout Ariane Moffatt : Je veux tout Paroles et musique : Ariane Moffatt Sony Music France Thèmes La relation amoureuse, les enfants gâtés. Objectifs Objectifs communicatifs : Exprimer un sentiment. Exprimer

Plus en détail

Pour travailler avec le film en classe Niveau b1...7. Avant la séance...4 L affiche...4 La bande-annonce...4 Après la séance... 5

Pour travailler avec le film en classe Niveau b1...7. Avant la séance...4 L affiche...4 La bande-annonce...4 Après la séance... 5 Festival Study guide Dossier pédagogique destiné aux adolescents 2014 (Homeland) présente Alliance Française FRENCH FILM FESTIVAL Table des matières Pour travailler avec le film en classe Niveau A2...4

Plus en détail

Souvenir de la nuit du 4 1

Souvenir de la nuit du 4 1 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : SOUVENIR DE LA NUIT DU 4 1 / 5 Souvenir de la nuit du 4 1 Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges [...] Est-ce que ce n est pas

Plus en détail

Master 2 Concepteur audiovisuel : représentations plurimédia de l histoire, de la société et de la science. Syllabus 2015-2016

Master 2 Concepteur audiovisuel : représentations plurimédia de l histoire, de la société et de la science. Syllabus 2015-2016 Master 2 Concepteur audiovisuel : représentations plurimédia de l histoire, de la société et de la science Syllabus 2015-2016 Intitulés des UE de l'ue Heures encadrées Formes du remploi dans le cinéma

Plus en détail

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00.

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé présente des actions passées, ponctuelles, et d une durée délimitée dans le passé. Formation : avoir ou être (au

Plus en détail

Rencontre avec un singe remarquable

Rencontre avec un singe remarquable Rencontre avec un singe remarquable Ce spectacle, inspiré du Kathakali, est une invitation au voyage, à la découverte d une culture aux multiples couleurs pour un récit plein de rêve et de magie Spectacle

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations...

Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations... Les jeunes (12 et +) et la prière Quelques idées d'animations... Au fait, la prière c est quoi, quand, comment, pourquoi? Utilisez cette courte vidéo de 2 pour faire réfléchir les jeunes sur le thème de

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

L Œil du Baobab Production. présente L AUTO STUDIO TOURNAGE DANS UN TAXI ANGLAIS LE CINEMA DANS VOTRE ENTREPRISE

L Œil du Baobab Production. présente L AUTO STUDIO TOURNAGE DANS UN TAXI ANGLAIS LE CINEMA DANS VOTRE ENTREPRISE L Œil du Baobab Production présente L AUTO STUDIO TOURNAGE DANS UN TAXI ANGLAIS LE CINEMA DANS VOTRE ENTREPRISE Contact Chef de projet / Marc Pueyo 0033 (0)6 60 28 49 48 L ŒIL DU BAOBAB PRODUCTION MOTIVATIONS

Plus en détail

Quelqu un qui t attend

Quelqu un qui t attend Quelqu un qui t attend (Hervé Paul Kent Cokenstock / Hervé Paul Jacques Bastello) Seul au monde Au milieu De la foule Si tu veux Délaissé Incompris Aujourd hui tout te rends malheureux Si tu l dis Pourtant

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION DOSSIER D INSCRIPTION Ce document doit être écrit de façon lisible, en LETTRES CAPITALES, sans oublier de mentionner les accents ou diverses ponctuations afin de permettre une saisie correcte des informations

Plus en détail

+ FICHE METIER. «Chef Maquilleur(euse)» Chef maquilleur Maquilleur APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

+ FICHE METIER. «Chef Maquilleur(euse)» Chef maquilleur Maquilleur APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Chef Maquilleur(euse) + «Chef Maquilleur(euse)» APPELLATION(S) DU METIER Chef maquilleur Maquilleur DEFINITION DU METIER Le chef maquilleur est en charge du maquillage visage et corps, ainsi que de la

Plus en détail

Une pièce de Lilian Lloyd Mise en scène par Louise Huriet

Une pièce de Lilian Lloyd Mise en scène par Louise Huriet Une pièce de Lilian Lloyd Mise en scène par Louise Huriet étreignez les étoiles une pièce de Lilian Lloyd mise en scène par louise huriet rencontres avec l'auteur le vendredi 21 février - à 16h, à la BIBLIOTHÈQUE

Plus en détail

«L Homme est un animal mobile»

«L Homme est un animal mobile» présente : «L Homme est un animal mobile» - création 2015 - www.lamenagerie.com Durant trois jours et trois nuits, sur une place et dans les rues adjacentes, des hommes en noirs, peintres, affichistes,

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Histoire d une rencontre

Histoire d une rencontre Histoire d une rencontre Il y a des films qu on attend impatiemment, des films qu on nous conseille et des films qu on voit par hasard. J ai vu Histoire d un secret par hasard aux États Généraux du film

Plus en détail

Le dispositif conçu pour M6 et Orange pour soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange

Le dispositif conçu pour M6 et Orange pour soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange Le dispositif conçu pour M6 et Orange pour soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange 1 Soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange Campagne TV et radio Site internet Brochures

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

Un itinéraire à suivre : Anne Consigny

Un itinéraire à suivre : Anne Consigny Un itinéraire à suivre : Anne Consigny Poursuivant mes portraits, j ai rencontré pour vous Anne Consigny, comédienne, qui a la lourde tâche par ailleurs de siéger au Conseil d administration du CnT. A

Plus en détail

La Réunion, terre d images et de tournages

La Réunion, terre d images et de tournages TOP RÉSA 2011 / 20-23 SEPTEMBRE 2011 À PARIS www.regionreunion.com La Réunion, terre d images et de tournages LA RÉUNION AU PATRIMOINE MONDIAL DE L HUMANITÉ cirques, pitons, remparts Terre d images Terre

Plus en détail

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution.

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution. Trait et ligne I La ligne me fascine. Le trait qui relie ou qui sépare Qui déchire le néant et marque une trace Qui me fait entrer dans l univers des signes. La ligne avance, Elle indique une direction,

Plus en détail

Ils sont trois. Ils ne se connaissent pas. Ils ont quitté la France pour s installer à Londres.

Ils sont trois. Ils ne se connaissent pas. Ils ont quitté la France pour s installer à Londres. Ils sont trois. Ils ne se connaissent pas. Ils ont quitté la France pour s installer à Londres. Charles, l avocat, François, l écrivain, Jean- Christophe, le trader, déçus par leur patrie et malheureux

Plus en détail

Formations professionnelles. De la création à la production transmedia

Formations professionnelles. De la création à la production transmedia Formations professionnelles De la création à la production transmedia Le savoir-faire du Transmedia Lab Le Transmedia Lab Nous avons la conviction que d ici 5 ans, 50% des productions audiovisuelles auront

Plus en détail

Action Ciné Média Jeunes (ACMJ)

Action Ciné Média Jeunes (ACMJ) Action Ciné Média Jeunes (ACMJ) Action Ciné Média Jeunes (ACMJ) Rue Godefroid 20 5000Namur Belgique 0476 / 84 94 56 081 / 74 29 19 www.acmj.be info@acmj.be Héloïse Rouard : heloise.rouard@acmj.be Manuela

Plus en détail

Education à l ' image par l' analyse, et la réalisation.

Education à l ' image par l' analyse, et la réalisation. Jean Luc Laupeze Prestataire,intervenant spécialisé cinéma colonies, classes découvertes, mjc,croisières. Education à l ' image par l' analyse, et la réalisation. Présentation Je travaille depuis 10 ans

Plus en détail

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix!

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! Thème 3 - Participer, protéger, partager : des choix de société? Séquence 9 Nos actions sur les réseaux sociaux 9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! à partir de la 5 e comprendre créer

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation du projet 2015. Programmation 3 ème édition. Le Mot du Producteur. Informations pratiques. Demande d accréditation

SOMMAIRE. Présentation du projet 2015. Programmation 3 ème édition. Le Mot du Producteur. Informations pratiques. Demande d accréditation SOMMAIRE Présentation du projet 2015 Programmation 3 ème édition Le Mot du Producteur Informations pratiques Demande d accréditation Cher média, L Association Les Brumes, la ville de Sainte-Sigolène, Produc

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud

PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe PARLEZ-MOI DE VOUS de Pierre Pinaud Thèmes : la famille, les rapports avec les autres. Parcours niveaux B1 : en bref Après une mise en route autour

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

Une saison à la juilliard school

Une saison à la juilliard school Une saison à la juilliard school Série documentaire de Priscilla Pizzato (France, 2013, 6X26mn) LES dimanches 27 avril à 16h40 et 4 mai à 16h55 les dimanches 27 avril à 16h40 et 4 mai à 16h55 Une saison

Plus en détail

BOURSES À LA CRÉATION

BOURSES À LA CRÉATION SABAM_BEURZEN_A5_FR_02d_Mise en page 1 4/10/11 14:54 Page1 LA SABAM, PARTENAIRE DE L AUTEUR AUDIOVISUEL BOURSES À LA CRÉATION foto s Fotolia, Istock SOCIÉTÉ BELGE DES AUTEURS, COMPOSITEURS ET ÉDITEURS

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10

DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10 UNE CAMPAGNE DE COMMUNICATION SUR LA LIBRAIRIE INDÉPENDANTE DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10 BIENVENUE Chez mon libraire, La librairie est un lieu essentiel de partage, qui valorise la richesse de notre

Plus en détail

Historique de la compagnie

Historique de la compagnie Historique de la compagnie Benjamin Lissardy, Maryka Hassi et Maureen Brown se sont réunis en 2008 autour d un projet commun l Ubicoptilux apportant chacun leurs savoir-faire spécifiques en mise en scène,

Plus en détail

SAÉ - arts plastiques - secondairee GUIDE

SAÉ - arts plastiques - secondairee GUIDE SAÉ - arts plastiques - secondairee GUIDE Andrée-Caroline Boucher, service national du RÉCIT, domaine des arts RÉSUMÉ DE LA SITUATION Secondaire : facile à adapter au 3e cycle du primaire Il s agit d une

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Qu est-ce que l intimidation (bullying)? L intimidation est le fait de tourmenter de façon

Plus en détail

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire?

Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Un écrivain dans la classe : pour quoi faire? Entretien avec Philippe Meirieu réalisé pour l ARALD - Quel est votre sentiment sur la présence des écrivains dans les classes? Il me semble que ce n est pas

Plus en détail

HOMMES EN STOCK. De Hanicka ANDRES. Présente une exposition photographique/performance. LA COMPAGNIE Théâtre avec Entractes

HOMMES EN STOCK. De Hanicka ANDRES. Présente une exposition photographique/performance. LA COMPAGNIE Théâtre avec Entractes LA COMPAGNIE Théâtre avec Entractes Présente une exposition photographique/performance HOMMES EN STOCK De En partenariat avec le C2 à Torcy (71) Théâtre avec Entractes est une compagnie créée, sous l impulsion

Plus en détail

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique CinéSoupe programme itinérant de films courts en nord pas de calais et en belgique bah voyons! asbl // Séverine Konder // +32 (0) 485 217 327 // severine.bahvoyons@gmail.com // www.cinesoupe.com Embarquez

Plus en détail

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE B Projet d écriture Bande dessinée : La BD, c est pour moi! FLA 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : A Bain de bulles Lecture B La BD, c est pour

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

* Nom : * Lien avec la production : * Numéro de téléphone (le jour) : * Numéro de téléphone (en soirée) : * Courriel :

* Nom : * Lien avec la production : * Numéro de téléphone (le jour) : * Numéro de téléphone (en soirée) : * Courriel : MEILLEUR LONG MÉTRAGE Ce prix reconnaît le meilleur long métrage dans son ensemble. Les soumissions seront évaluées selon les critères suivants : transmission des émotions, personnages et distribution,

Plus en détail

Rencontre avec Younil par Bouba Tabti-Mohammedi

Rencontre avec Younil par Bouba Tabti-Mohammedi NOUVEAUTÉ Entretien Rencontre avec Younil par Bouba Tabti-Mohammedi Younil, L œil du chacal. Alger : Éditions Barzakh, 2000. Nous avons rencontré à Alger, où elle est née en 1965, où elle est allée à l

Plus en détail

Epreuve cantonale orale de français Mai 2007. (document élève) JEU DE RÔLE

Epreuve cantonale orale de français Mai 2007. (document élève) JEU DE RÔLE 1. On t a volé ton vélo. Tu vas au commissariat de police pour déclarer le vol: Tu dois donner à l agent - toutes les informations nécessaires sur le vol : - quoi (description de l objet volé) - quand

Plus en détail

Sommaire. p 4-5 p 6-7 p 8-9 p 10-13 p 14-15 p 16. Cabaret Croisé La parade Le char Le spectacle Géométrie variable Contact.

Sommaire. p 4-5 p 6-7 p 8-9 p 10-13 p 14-15 p 16. Cabaret Croisé La parade Le char Le spectacle Géométrie variable Contact. Sommaire Cabaret Croisé La parade Le char Le spectacle Géométrie variable Contact p 4-5 p 6-7 p 8-9 p 10-13 p 14-15 p 16 Arthur Bramao Bienvenue au Cabaret Croisé Émotions à ciel ouvert Les artistes du

Plus en détail

2012/2013 - Résidence artistique prévue, Centre d Art Contemporain «Palais aux 7 Portes», Ile de La Réunion

2012/2013 - Résidence artistique prévue, Centre d Art Contemporain «Palais aux 7 Portes», Ile de La Réunion Contact : Valérie hasson-benillouche +33 6 09 66 76 76 - valerie@galeriecharlot.com Formation Caroline Deloffre Photographe 1998-97 Ecole des Gobelins - Paris Section photographie 1996 Maîtrise d histoire

Plus en détail

Utilisation des portables en classe, des problèmes et des solutions.

Utilisation des portables en classe, des problèmes et des solutions. Utilisation des portables en classe, des problèmes et des solutions. Ces quelques lignes ne rendent pas compte d une expérimentation organisée à priori mais d un changement de pratique qui demeure en évolution.

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes

Ministère des Affaires étrangères et européennes Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la coopération culturelle et du français Regards VI, DVD 1 Culture Réalisation Isabelle Barrière, Thomas Sorin (CAVILAM) Rédaction Thomas Sorin

Plus en détail

BIEN A VOUS LECTURE - SPECTACLE LETTRES DE FEMMES PENDANT LA GRANDE GUERRE DOSSIER PÉDAGOGIQUE

BIEN A VOUS LECTURE - SPECTACLE LETTRES DE FEMMES PENDANT LA GRANDE GUERRE DOSSIER PÉDAGOGIQUE BIEN A VOUS LECTURE - SPECTACLE LETTRES DE FEMMES PENDANT LA GRANDE GUERRE DOSSIER PÉDAGOGIQUE INTERET PEDAGOGIQUE «Bien à vous» est une lecture-spectacle de lettres écrites par des femmes durant la guerre

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII 1. La fête de la musique Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Murielle Bidault, CAVILAM

Plus en détail

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - -

Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre. - - Lycées et Collèges - - Faites du Théâtre! 8 ème édition Une journée de pratique du théâtre - - Lycées et Collèges - - Réunion d information pour les enseignants et les enseignantes Jeudi 18 juin 2015 à 18h Mardi 15 Septembre

Plus en détail

Les visiteurs du soir Rencontre avec Hervé Tullet

Les visiteurs du soir Rencontre avec Hervé Tullet Les visiteurs du soir Rencontre avec Hervé Tullet Le Jeudi 20 mars 2008, La Joie par les livres recevait Hervé Tullet interviewé par Véronique Soulé. Votre premier livre «Comment Papa a rencontré Maman»,

Plus en détail

Après une pratique du théâtre amateur avec Karim Daci et Karine Warlop, il se professionnalise en 2002 et joue dans Le Rose et le Noir (Serge Bagdassarian et Cyril Vialon). En 2005, avec la Cie La Cuillère,

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

Chez les réparateurs de zém

Chez les réparateurs de zém Chez les réparateurs de zém Thèmes Questions de société, vie quotidienne Concept Le webdocumentaire Indépendances africaines, documentaire conçu spécifiquement pour le web, offre un voyage dans 16 pays

Plus en détail

Il y a un temps pour tout «Il y a un temps pour tout et un moment pour chaque chose», dit l Ecclésiaste signifiant ainsi à l homme qui veut accéder à

Il y a un temps pour tout «Il y a un temps pour tout et un moment pour chaque chose», dit l Ecclésiaste signifiant ainsi à l homme qui veut accéder à Il y a un temps pour tout «Il y a un temps pour tout et un moment pour chaque chose», dit l Ecclésiaste signifiant ainsi à l homme qui veut accéder à la sagesse qu il lui faut, avant tout, adapter ses

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

Epithète. Person a. i!(mouton de vapeur) i! Epithète. et Person a

Epithète. Person a. i!(mouton de vapeur) i! Epithète. et Person a Epithète et Person a Marionnettes habitées et déshabitées. Epithète et Person a i!(mouton de vapeur) i! -Jeux de masque sur, dans, avec, contre le masque! -Corps qui «fait face»! -Personnages échappés

Plus en détail

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT EPS / DANSE ART / DANSE Elèves du lycée Bréquigny à Rennes, Avril 2014 1 Les deux options facultatives danse au BAC Ce livret a été

Plus en détail

Ne M oublie Pas (France Norvège)

Ne M oublie Pas (France Norvège) Mettre en expéditeur du mail : Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau Mettre en objet du mail : Newsletter décembre # 4 Cie Philippe Genty Ne M oublie Pas (France Norvège) Création mardi 4, jeudi

Plus en détail

Travailleur social : acteur de changement ou panseur de plaies?

Travailleur social : acteur de changement ou panseur de plaies? Travailleur social : acteur de changement ou panseur de plaies? Au CPAS, à la Mutuelle, dans les associations, dans les écoles, dans la rue ou derrière un guichet ou encore à domicile, les assistants sociaux

Plus en détail

RENCONTRES DEPARTEMENTALES

RENCONTRES DEPARTEMENTALES RENCONTRES DEPARTEMENTALES 2014/2015 DANSE A EPINAY 20 classes Document à l attention des enseignants Jeudi 02 avril 2015 En ligne sur le site de la DSDEN du 93, dans la rubrique EPS : Livrets de compétences

Plus en détail

Cliquez ici pour visionner le Clip Promotionnel

Cliquez ici pour visionner le Clip Promotionnel KIT PRESSE Un voyage proposant des escales entre rythmes revigorants et douces mélodies, entre textes suggérant la prise de conscience et une déclaration d amour à la vie. XAMANEK c est avant tout une

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

PERSONNAGES EN RELIEF

PERSONNAGES EN RELIEF G D PERSONNAGES EN RELIEF borne stéréoscopique Philippe Vincent - Pierre Grange - Scènes-théâtre-cinéma - Virus productions G D DU STÉRÉOSCOPE A LA BORNE STÉRÉOSCOPIQUE ORIGINE DU PROJET La première idée

Plus en détail

www.mareemoderne.com Comment participer?

www.mareemoderne.com Comment participer? www.mareemoderne.com Comment participer? Date limite d inscription : Vous avez jusqu au : 25 juillet 2014 pour nous envoyer votre film accompagné de la fiche d inscription au concours. Comment participer?

Plus en détail

01 - BRIGITTE, Battez-vous

01 - BRIGITTE, Battez-vous Paroles et musique : Aurélie Maggiori, Sylvie Hoarau 3eme Bureau Copyright Control PAROLES Faites-vous la guerre pour me faire la cour* Soyez gangsters, soyez voyous 1 Toi mon tout, mon loubard 2 Tu serais

Plus en détail

DO SSI ER PED A GO GIQ UE

DO SSI ER PED A GO GIQ UE DO SSI ER PED A GO GIQ UE Sophie Talabot / Gérard Bonnaud Théâtre de la Cheminée Lire Lire Chateauneuf de Gadagne Salle l Arbousière Lundi 14 Mai 14h30 scolaire Lundi 14 Mai 19h00 Tout public Cavaillon

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

«Quand le territoire devient source d inspiration et souffle d expression créative : Présentation du Festival Art-Pierre-Terre»

«Quand le territoire devient source d inspiration et souffle d expression créative : Présentation du Festival Art-Pierre-Terre» «Quand le territoire devient source d inspiration et souffle d expression créative : Présentation du Festival Art-Pierre-Terre» Cet exposé vous est présenté par Liliane Gordos,Stéphanie Natalis, Bernadette

Plus en détail

Paris à travers le temps

Paris à travers le temps Paris à travers le temps Paris à travers le temps Page 1 sur 1 Sommaire Introduction I. Synopsis II. Cahier des charges III. Scénario IV. Story board Conclusion Paris à travers le temps Page 2 sur 2 Introduction

Plus en détail

projet Weed pots, rue de la Tour

projet Weed pots, rue de la Tour COMMUNIQUE DE PRESSE 17 SEPTEMBRE 2014 projet Weed pots, rue de la Tour rentrée florissante pour Lausanne Jardins Plus de trois mois après le lancement de l édition 2014, les jardins de Landing continuent

Plus en détail

IMAGINASTUDIO PRÉSENTE LESTER AVEC CARLOS LEAL & FLORENCE RIVERO UN FILM COURT DE PASCAL FORNEY

IMAGINASTUDIO PRÉSENTE LESTER AVEC CARLOS LEAL & FLORENCE RIVERO UN FILM COURT DE PASCAL FORNEY IMAGINASTUDIO PRÉSENTE LESTER AVEC CARLOS LEAL & FLORENCE RIVERO UN FILM COURT DE PASCAL FORNEY DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2009 SYNOPSIS Une nuit, Lester, un vampire, s introduit chez une jeune femme.

Plus en détail

Règlement du Concours "Filme nous la Comté"

Règlement du Concours Filme nous la Comté Règlement du Concours "Filme nous la Comté" La première édition du concours se tiendra en 2015. Ce dernier est organisé par l'association Club Ciné d'yronde et Buron, loi 1901. Le concours "Filme nous

Plus en détail

Interview de Laurent Gaudé par les élèves des classes Littérature & Société et Première 102

Interview de Laurent Gaudé par les élèves des classes Littérature & Société et Première 102 Les rencontres du CDI Laurent Gaudé Novembre 2012 Interview de Laurent Gaudé par les élèves des classes Littérature & Société et Première 102 Pour commencer je voulais vous dire que j ai écrit ce livre

Plus en détail

Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire

Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire «Les ateliers d écriture», Expérimentation d un outil en Education pour la Santé Patrick Berry sociologue chargé de mission IREPS

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE Complément à la rencontre préparatoire GUIDE Dans le noir, je l entends qui m appelle ÉTAPE Qu est-ce que je vise dans cette rencontre? Permettre aux enfants d avoir une impression positive par rapport

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la direction de projets audiovisuels Le master Création, Production, Images. Cinéma interactif et transmédia de l Institut

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur

De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur La Master Class de Grégoire Solotareff, auteur-illustrateur et responsable de la collection Salon du livre - mars 2015 De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur Mon expérience d

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. PENTA Editions Des livres qui résonnent

DOSSIER DE PRESSE. PENTA Editions Des livres qui résonnent DOSSIER DE PRESSE En couverture : Ludwig van Beethoven, impression couleur d après une peinture de Johann Baptist Reiter Beethoven-Haus Bonn Partie de violon de quatuor à cordes op. 135 de Ludwig van Beethoven,

Plus en détail

EN 2015, CRÉEZ L ÉVÉNEMENT

EN 2015, CRÉEZ L ÉVÉNEMENT EN 2015, CRÉEZ L ÉVÉNEMENT La Philharmonie de Paris vue du parc de la Villette Philharmonie de Paris - Ateliers Jean Nouvel - Jean Nouvel LA PHILHARMONIE DE PARIS UN PROJET FÉDÉRATEUR L année 2015 sera

Plus en détail

Stromae Alors on danse

Stromae Alors on danse Chanson Stromae Alors on danse Alors on danse (x 3) Qui dit études dit travail, Qui dit taf 1 te dit les thunes 2, Qui dit argent dit dépenses, Qui dit crédit dit créance 3, Qui dit dette te dit huissier

Plus en détail

La vie est immense et pleine de dangers

La vie est immense et pleine de dangers les Carnets du p a ra d oxe La vie est immense et pleine de dangers un film de Denis Gheerbrant La vie est immense et pleine de dangers SYNOPSIS Au cinquième étage de l Institut Curie, le cinéaste a partagé

Plus en détail

Rencontre avec Mylène, le 10.03.15

Rencontre avec Mylène, le 10.03.15 Rencontre avec Mylène, le 10.03.15 Mylène : Bonjour, j ai 24 ans. Je suis Asperger. Je l ai découvert il y a deux ans ; le cours «acquisition et dysfonctionnement» m a aidée à en savoir plus. J ai rencontré

Plus en détail

votre nom «BIG DATA» L2 GROUPE 1 Dans le cadre du cours Espace privé - Espace public de Marc Veyrat Département Hypermédia URF LLSH Chambery 2014

votre nom «BIG DATA» L2 GROUPE 1 Dans le cadre du cours Espace privé - Espace public de Marc Veyrat Département Hypermédia URF LLSH Chambery 2014 votre nom «BIG DATA» L2 GROUPE 1 Dans le cadre du cours Espace privé - Espace public de Marc Veyrat Département Hypermédia URF LLSH Chambery 2014 Introduction Afin de traiter les notions d Espace privé-

Plus en détail

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS»

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS» Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 SÈRIE 2 Comprensió escrita ALERTE AUX «BIG MOTHERS» 1. Oui, leur utilisation augmente progressivement. 2. Pour savoir si sa fille est rentrée à l heure prévue.

Plus en détail

DES COURS POUR VOUS! NYON ROLLE GLAND. Photographie. Film d animation. Peinture. Dessin. Musique. Céramique. Danse VILLE DE GLAND

DES COURS POUR VOUS! NYON ROLLE GLAND. Photographie. Film d animation. Peinture. Dessin. Musique. Céramique. Danse VILLE DE GLAND DES COURS POUR VOUS! NYON ROLLE GLAND Peinture Dessin Céramique Danse Photographie Film d animation Musique VILLE DE GLAND L Adac Académie des arts créatifs Notre association à but non lucratif met à

Plus en détail