ÉVREUX SOUFFELWEYERSHEIM

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ÉVREUX SOUFFELWEYERSHEIM"

Transcription

1 PRO B - 33 e journée - Vendredi 15 mai à 20h00 ÉVREUX SOUFFELWEYERSHEIM Yves Vielpeau ParrAins du match vyp ET Respectons l environnement. Ne jetez pas ce programme dans la salle ou sur la voie publique. Merci!

2 P R é S E N COACH VALIN Rémy 37 ans / FRA ASSISTANTS GRZANKA Sylvain 59 ans / FRA LEFRANCOIS Fabrice 32 ans / FRA D U M 6 PETERSON Brandon Pivot/intérieur / 2,04 m 24 ans / USA 8 DROUAULT Pierre-Etienne Ailier / 1,96 m 24 ans / FRA 7 QUINCY-JONES Desmond Intérieur / 2,01 m 29 ans / FRA 9 KEITA Mathis Meneur / 1,92 m 23 ans / FRA 15 VAR Mickaël Intérieur / 2,04 m 24 ans / FRA 20 MATHIS James Pivot / 2,00 m 30 ans / USA 11 COSEY Glenn Meneur / 1,80 m 23 ans / USA 13 DOLOMINGO Thomas Meneur / 1,83 m 18 ans / FRA 14 NIANG Babacar Pivot/intérieur / 2,06 m 24 ans / FRA 10 COSTENTIN Guillaume Arrière/Ailier / 1,96 m 33 ans / FRA 5 KONATÉ Lahaou Arrière / 1,96 m 23 ans / FRA L ENJEU UN RYTHME FOU Le rythme s est accéléré en cette fin de saison et il ne restera plus qu un match après celui de ce soir pour découvrir les huit participants aux playoffs et avoir confirmation de l équipe qui accompagnera Angers en N1M la saison prochaine. À l heure de ces lignes, les Ébroïciens sont à la bagarre avec Orchies (ex æquo avec eux au classement) et Le Portel et tout faux-pas à domicile est interdit, sous peine de non-participation à la bataille finale. Les Souffelweyershémois vont avoir, quant à eux, une oreille à Charleville-Mézières qui accueille Aix-Maurienne afin d assurer définitivement leur maintien en Pro B. vyp 2

3 T A T I O N A T C H ASSISTANT PEREIRA Daniel 39 ans / FRA COACH EBERLIN Stéphane 39 ans / FRA 10 TSCHAMBER Jérémy Meneur/Arrière / 1,90 m 30 ans / FRA 9 DINAL Kevin Intérieur / 2,02 m 22 ans / FRA 0 ANSTETT Arnaud Meneur / 1,82 m 20 ans / FRA 4 IMHOFF Arnaud Meneur / 1,85 m 22 ans / FRA 13 DIARRA Moustapha Pivot / 2,04 m 27 ans / FRA 6 MITTELHAEUSER Thomas Meneur/Arrière / 1,80 m 17 ans / FRA 8 BROLIRON Frédéric Arrière/Ailier / 1,93 m 35 ans / FRA 7 BEGARIN Jessie Arrière / 1,91 m 26 ans / FRA 12 DAVIS Daviin Arrière/Ailier / 1,93 m 29 ans / USA 11 BACH Jason Ailier / 1,98 m 28 ans / FRA 24 VINSON Durell Pivot / 2,01 m 29 ans / USA 18 DIARRA Nianta Intérieur / 2,03 m 22 ans / FRA-MAL vyp PLEINS FEUX SUR GLENN COSEY Auteur d une véritable montée en puissance, le jeune meneur fait parler sa classe journée après journée. Une nouvelle fois MVP avec 30 points et 6 passes décisives, Glenn Cosey avait été l artisan de la victoire ô combien essentielle face au Portel, en marquant des lancers-francs importants en fin de match. Malgré un ratage à Orchies le week-end dernier, Rémy Valin tient là son homme fort (22,4 d évaluation entre les Journées 27 et 31). LAHAOU KONATE En lice pour le Trophée de Meilleur Progression Pro B, l arrière ébroïcien, ancien pensionnaire du centre de formation héraultais, a vu ses statistiques progresser régulièrement depuis 4 ans. Avec 12,9 d évaluation sur les 31 journées déjà jouées, Lahaou est également l un des atouts majeurs de coach Valin. 3 vyp

4 TROIS QUESTIONS À RÉMY VALIN En cette fin de championnat, l ALM est à la recherche des points perdus? Oui mais nous sommes sur une bonne dynamique! Et donc aujourd hui les compteurs sont remis à zéro. Notre destin est entre nos mains, à nous de gagner maintenant. C est à la fin qu on fait les comptes. La dernière journée risque d être déterminante à la fois pour désigner le champion, la 9 e place et la descente en N1. Quel est ton bilan? (à l heure de ces lignes, il restait à se déplacer à Orchies et recevoir Souffel, NDLR) Actuellement, malgré deux erreurs de casting et une avalanche de blessures, nous sommes toujours en course alors que nous pourrions être vraiment distancés. Il y a une histoire, celle du duo Nanterre/Donnadieu. Et il y a cette histoire avec le duo ALM Évreux/Rémy Valin. Il y a déjà une histoire extraordinaire entre Évreux et moi qui dure depuis 9 ans, ce qui est très long dans le monde professionnel. Nous n avons pas eu de titre mais on a aussi beaucoup moins d argent que Nanterre. Propos recueillis par Julie Perrin LE CADRAN EVREUX Mercredi 17 Juin 2015 à 20h30 LE CADRAN PALAIS DES CONGRÈS D ÉVREUX Billeterie : Le Cadran Entrée 46e 4

5 5

6 LE MATCH ALLER VICTOIRE À L EXTÉRIEUR 1 ère Journée de championnat... le BCS reçoit l ALM Évreux à la Rotonde. Le match commence bien pour les Alsaciens, et notamment leur pivot Jason Bach qui enchaîne tir à 3-points, contre, rebond, tir extérieur, permettant à son équipe de finir le 1 er QT avec 5 points d avance. Mais ce ne sera qu un feu de paille puisque dès le 2 e quart, les Amicalistes accélèrent, égalisent, puis prennent la tête qu ils ne lâcheront plus jusqu au coup de sifflet final. L ALM remporte son premier match... à l extérieur (51-65). Il faudra attendre ensuite la 27 e Journée et le match à Angers pour voir de nouveau l ALM s imposer à l extérieur. Le fil de la saison Journée Date Match Score Top-marqueur Pts 1 SOUFFELWEYERSHEIM Mark SANCHEZ ROANNE Glenn COSEY 25 3 SAINT-QUENTIN Glenn COSEY BOULAZAC Florent TORTOSA 17 5 ANTIBES Eugene TEAGUE PROVENCE BASKET Eugene TEAGUE ORCHIES Eugene TEAGUE 11 8 LE PORTEL Babacar NIANG CHARLEVILLE-MÉZIÈRES Glenn COSEY LILLE Glenn COSEY POITIERS Glenn COSEY ANGERS Lahaou KONATÉ MONACO Glenn COSEY DENAIN Glenn COSEY NANTES Lahaou KONATÉ HYÈRES-TOULON Glenn COSEY AIX-MAURIENNE Glenn COSEY BOULAZAC Eugene TEAGUE SAINT-QUENTIN Lahaou KONATÉ MONACO Glenn COSEY LILLE Glenn COSEY ROANNE Lahaou KONATÉ NANTES Lahaou KONATÉ POITIERS Mickaël VAR AIX-MAURIENNE James MATHIS HYÈRES-TOULON Glenn COSEY ANGERS Lahaou KONATÉ ANTIBES Glenn COSEY PROVENCE BASKET Glenn COSEY CHARLEVILLE-MÉZIÈRES Glenn COSEY LE PORTEL Glenn COSEY ORCHIES Brandon PETERSON SOUFFELWEYERSHEIM 34 DENAIN CLASSEMENT MATCHES POINTS Moyenne Équipes % MJ V D Pour Contre GAP Pour Contre 1 Monaco Hyères-Toulon Boulazac Denain Roanne Nantes Antibes Orchies Evreux Le Portel Lille Provence Poitiers Saint-Quentin Souffelweyersheim Charleville-Mézières Aix-Maurienne Angers

7 En avant! C est dans la difficulté que l on reconnait la force d un groupe, d un joueur, d un Homme. Cette saison, l ALM Évreux Basket a connu bien des blessures, des changements d éléments et même une défection. Pourtant, les basketteurs ébroïciens demeurent plus que jamais soudés. Si les déplacements à l extérieur sont difficiles, les joueurs sont soutenus par la passion indéfectible des supporteurs du centre omnisports. La foule qui remplit match après match la salle Jean-Fourré a permis à Évreux de devenir le chaudron le plus redouté de Pro B. Une place forte du basket français. Dans le sprint final, les joueurs de l AM Évreux et le staff technique auront à cœur de récompenser ce public en or avec de nouveaux succès et d arracher ainsi une nouvelle qualification pour les play-offs. En avant Évreux! Guy LEFRAND Maire d Évreux, Président du Grand Évreux Agglomération Stephane Vuillemin 7

8 Téléchargez l application LNB, sélectionnez le match souhaité et élisez votre MVP. TOUTES LES rencontres ROANNE - LILLE vendredi 15 mai à 20h30, en direct sur LNB TV récital en playoffs pour la chorale? Cette saison, la chorale a connu blessures et déroutes (-30 contre charleville, -28 à nantes ou -46 à antibes). mais dans sa configuration actuelle, l'orchestre de la loire fait peur! Oui, avec les blessures de Kenny Grant (out depuis la mi-décembre) ou les bobos à répétition d'andre Young (11 matches manqués) ou Charles Jackson (10 matches), Roanne aura eu un peu de mal cette saison à maintenir son niveau d'excellence, déclenchant quelques colères mémorables de son coach, Fred Brouillaud. Toujours est-il que depuis l'arrivée de Steed Tchicamboud (mi-février), puis surtout de celle de Bernard King (mi-avril), la Chorale présente, à l'extérieur surtout, un profil la rendant très difficile à jouer pour ses adversaires. En effet le trio Andre Young (10,5 pts et 4,4 passes), Tchicamboud (13,2 pts, 2,9 rbds et autant de passes) Bernard King (12,0 pts, 5,2 pds et 16,0 d'éval) offre au club de la Loire une puissance de feu et une créativité incroyable sur les lignes arrière... HYÈRES-TOULON - POITIERS vendredi 15 mai à 20h00 Ils ne veulent rien lâcher! Les Varois n'ont certes plus guère de chances de pouvoir souffler à Monaco la montée directe (une victoire de retard plus le point-average à deux journées de la fin), mais en s'imposant largement à Souffelweyersheim le week-end dernier, le HTV a encore fait le job. En face, Poitiers a souffert face à Saint-Quentin (92-91 au final), mais cette victoire sur le fil à Saint-Eloi lui assurait le maintien... 50/50 75% HYÈRESTOULON NANTES - BOULAZAC vendredi 15 mai à 20h00 Et bah alors? Nous on avait fini par s'habituer à la douceur de l'hermine... Parce qu'après 7 victoires, autoritaires sur les 8 dernières journées, les Nantais arrivaient lancés en boulet de canon vers les playoffs. Ils sont pourtant lourdement tombés (62-80) le week-end dernier face à un Aix-Maurienne en lutte pour sa survie dans la division. Mais gageons que cette défaite ne remet pas en cause l'excellente dynamique du club... 60% NANTES CHARLEVILLE-MÉZIÈRES - AIX-MAURIENNE vendredi 15 mai à 20h00 Attention, match de la mort au programme! Entre Charleville et Aix, 16es ex æquo (11V-21D) à deux journées de la fin, ce match de la 33e et avant-dernière journée vaut pratiquement maintien. À l'aller, les Ardennais l'avaient emporté de 14 points, mais le panier-average ne sera pas la clef, car si Aix-Maurienne parvenait à l'emporter, il lui suffirait alors de gagner à domicile face à Angers, lanterne rouge, pour se maintenir /50

9 de la 33e journée de Pro B SAINT-QUENTIN - MONACO samedi 16 mai à 20h00, en direct sur Ma Télé Bal de la Rose à saint-quentin? Ce n'est pas vraiment l'époque, le grand bal organisé en principauté ayant plutôt lieu fin mars, mais en cas de victoire à saint-quentin, la roca team assurerait sa montée en pro a... En dominant très largement la fougue de la jeune équipe de Denain la semaine dernière (+14 après 10 minutes, +21 à la pause, +32 dès la 30e minute, au final), l'as Monaco a effectué un pas décisif vers la montée directe en Pro A. En effet, à deux journées de la fin, les Monégasques possèdent une victoire et l'avantage en cas d'égalité sur Hyères-Toulon. Donc, en cas de victoire à Saint-Quentin, Zvezdan Mitrovic et ses joueurs valideraient définitivement leur sésame pour l'élite du basket français... À Denain, si Derrick Obasohan (19 pts à 7/10, 7 rbds et 22 d'évaluation) et Darrel Mitchell (12 pts, 10 passes et 21 d'éval.) ont été les plus productifs, les deux pivots de la Roca Team ont apporté leur écot et terminé les actions offensives à la perfection. Jonathan Tornato (16 pts à 7/7, 19 d'éval) comme Moustapha Fall (10 pts à 5/5, 9 rbds, 18 d'éval.) donnant le tournis à la défense de Denain... 80% MONACO LE PORTEL - DENAIN vendredi 15 mai à 20h00 Battus par Antibes dans le Pas-de-Calais la semaine dernière, suite à une seconde mi-temps un peu poussive (42-37 après 20 minutes, après la pause...), Le Portel (16-16) devra passer devant Orchies ou Évreux (17 15) pour voir les playoffs. Les finalistes de la Coupe de France disposent du point-average (+14) sur chacun de leurs 2 rivaux, du même calendrier que l'alm (Denain et Souffel) alors qu'orchies affronte Angers puis Nantes. 60% LE PORTEL ÉVREUX - SOUFFELWEYERSHEIM vendredi 15 mai à 20h00 Gros match à l'enjeu énorme pour les deux clubs. Souffel, étrillé la semaine dernière à domicile par le HTV (69-85), n'a plus qu'une victoire d'avance sur Aix et Charleville pour le maintien. Soit autant que l'alm sur les Portelois, mais les Ébroïciens ne disposent pas du point-average ni sur Le Portel (-14 sur les 2 matches), ni sur Orchies (-11). Autant dire qu'avant d'aller à Denain pour la dernière journée, tout faux-pas est interdit... 60% ÉVREUX ANGERS - ORCHIES samedi 16 mai à 20h00 Pour sa toute dernière sortie à domicile dans l'univers LNB, Angers aura à cœur de laisser son public sur une note positive après une bien longue saison de Pro B qui aura vu l'anjou BC ne s'imposer jusqu'ici que 4 fois (deux contre Saint-Quentin, face à Poitiers et Antibes à domicile) en 32 rencontres. Mais rien ne sera facile car Orchies est encore à la lutte avec Évreux et Le Portel pour le dernier strapontin pour les playoffs... 70% ORCHIES ANTIBES - PROVENCE BASKET vendredi 15 mai à 20h30, en direct sur LNB TV Si Antibes, très beau vainqueur au Portel la semaine dernière (87-76), cherchera à aller chercher une 3e, 4e ou 5e place, synonyme d'avantage du terrain lors du premier tour des playoffs (les Sharks sont 7es, mais à une victoire de Denain, Nantes et Roanne), Provence Basket peut terminer la saison en roue libre. Les Provençaux, en s'imposant sur Boulazac (70-65) la semaine dernière ont en effet assuré leur maintien % ANTIBES

10 Inter H. Bellenger Pascal Donnadieu (Coach de Nanterre) «Chaque titre possède une saveur particulière» Parfois un peu regardé de haut par quelques acteurs "historiques" du basket français, Nanterre comme son coach, Pascal Donnadieu, continuent de surprendre et d accumuler des titres (5 depuis 2011!). Entretien avec un entraîneur de la JSF qui savoure avec humilité, mais sait rester lucide sur les challenges qui s offrent encore au club francilien... Pascal, un premier sacre en Pro B en 2011, un titre surprise de Champion de France en 2013, des perfs en Euroleague et une victoire en Coupe en 2014, le Trophée des Champions et l EuroChallenge cette saison. Est-il possible de hiérarchiser ces performances? C est difficile, parce que chaque titre possède une saveur particulière. Mais j ai envie de mettre le titre de Champion, puis l EuroChallenge, parce que le scénario incroyable de la finale lui donne une saveur particulière. Et puis cela reste une Coupe d Europe, même si l on est d accord, ce n est pas l Euroleague. Derrière, je pense aussi à la victoire à Barcelone, même si ce n est pas un titre mais un one-shot. Pour le titre de 2013, franchement, je n avais absolument rien vu venir. Nous étions 8 es de la saison régulière, déjà très contents de faire les playoffs. La clé, ça a sans doute été de perdre cette finale de Coupe de France, ce qui nous a donné une force mentale incroyable par la suite. On aurait pu s écrouler, mais les joueurs ont transformé cette déception en rage. Après, nous n avions rien à perdre, nous étions des outsiders, ce qui est une situation confortable, et nous nous sommes sentis peu à peu habités d une force mentale incroyable. Nous prenons une énorme dégelée au Match 1 à Strasbourg (-34, ndlr), mais une fois le Match 2 remporté en Alsace, nous nous sommes sentis portés par un engouement énorme. Mais de quoi êtes-vous le plus fier, de pérenniser dans la durée ce miracle permanent que représente la JSF Nanterre dans l univers professionnel? Là, c est vraiment de réussir dans la durée sur le plan sportif. Il ne faut pas tomber dans un discours misérabiliste non plus, mais compte tenu de notre budget, ces titres-là, on ne devrait pas les avoir. Alors forcément, je suis très fier de ne pas avoir réalisé qu un coup ponctuel. 10

11 view Quand nous avons été sacrés champions, quelques grincheux ont clairement dit que ce n était qu un coup de bol et que, dans 6 mois, on n entendrait plus parler de Nanterre. Il y en a même qui nous voyait vite redescendre en Pro B. Bah... Nous continuons à faire notre petit bonhomme de chemin et à bousculer un peu la hiérarchie sur la durée. Et de ça, oui, nous pouvons être fiers. L an passé, quand Nanterre collectionnait les Unes de L Équipe pour son parcours en Euroleague, quelques mois après le titre surprise, on a senti comme un agacement chez certains, dans le milieu basket. Est-ce que parfois, vous n avez pas le sentiment que Nanterre comme vous-même restez un peu... méprisés ou au moins regardés de haut? (Long soupir) Oui, c est quand même souvent le cas. C est pour ça qu il faut bien que les gens comprennent notre discours. Moi, je m occupe du sportif et je ne peux pas faire autrement que mettre en avant une ambition sportive. On bosse très dur. On fait attention à tout au niveau du recrutement. On essaie d avoir un vrai ADN par rapport au jeu qu on essaie de développer. Après, il y a la réalité économique. Nous sommes le 12 e budget de Pro A, c est officiel, nous ne l avons pas inventé et il n y a pas d argent sale en dessous de table... Alors... Je ne sais pas si l on agace mais, quelque part, on dérange parfois un peu. Après, attention : je ne veux surtout pas jouer les paranos. Nous avons reçu énormément de messages de félicitation sympas venus du milieu. Il y a quelques petites piques, des moqueries qui sortent ici et là, mais il faut l accepter et ne pas en faire tout un fromage. On n est pas méprisé par tout le monde, loin de là. Beaucoup de gens zappent aussi notre 2 e place actuelle, mais il «L année dernière, il nous manquait cet instinct de tueur dans les deux dernières minutes» ne faut pas oublier qu avant cette saison, nous n avions pas terminé plus haut que 8 es de la saison régulière. On finira forcément dans le top 3 et ça, ce n était pas du tout programmé en début de saison. À propos de miracle, tout, sur la dernière action à Trabzon, tient du miracle, non? Le rebond de Passave- Ducteil, l idée saugrenue de Campbell de couper alors qu il reste une seconde, ce lâcher de balle quasi immédiat... Oui, c est vrai, mais je crois aussi qu en sport, ce genre de bidules qui s emboitent à merveille n arrive pas par hasard. La réussite, c est une forme d attitude qui la provoque. L an dernier par exemple, nous avions une bonne équipe, même si la fatigue de l Euroleague puis l Eurocup a joué. Mais je m étais aperçu que si l on était souvent bien dans les matches, il nous manquait cette espèce d instinct de tueur dans les deux dernières minutes. On pouvait se dire très souvent : mince, on n a pas eu de chance, on n a pas de réussite. Mais en fait, ce sont des choses qui se provoquent et l an passé, on ne savait pas le faire. Alors, à Trabzon, oui, il y a une sorte de petit miracle sur la dernière action. Mais Passave, il n est pas obligé d aller arracher ce rebond. Et T.J., comme l auraient fait 9 joueurs sur 10 dans cette situation, il n est pas obligé d aller couper ainsi! Donc, oui, le miracle n est pas tout à fait le mot. C est plutôt une sorte d instinct de survie qui fait que Jo au rebond ou que T.J., qui venait de rater un tir plutôt facile pour lui, aient la rage pour aller faire le petit truc en plus qui provoque ce miracle. Aussi bien contre Francfort que contre Trabzon, nous n avons pas lâché. Les deux fois, nous étions comme un boxeur presque dans les cordes, mais nous sommes parvenus à placer le dernier coup. L an dernier, c était l inverse. Il nous manquait ce petit 11

12 Inter truc. Le mec qui met ce p... de dernier tir improbable ou qui arrache la balle qui traîne. Ce ne sont pas des hasards à 100%... Et Weems, énorme en fin de demi-finale puis bien scooté et presque transparent pendant toute la finale, qui se reprend et plante deux trois-points à 9 mètres, cela résulte de la force mentale du joueur ou d une stratégie? Là, c est pareil : ce groupe-là est comme ça. Face à Francfort, je vois que Robertson, qui a été élu meilleur défenseur de Bundesliga, défend comme un fou sur Jamal, je me dis que c est à Kyle (Weems) de prendre le relais. Kyle adore le money-time et, en l absence de Mykal (Riley), il devient l option numéro un. Alors oui, ce qui me fait plaisir, au-delà de la perf de Kyle - mais ces tirs-là, il sait les mettre - c est que l équipe a été très rigoureuse et a respecté la hiérarchie. Au temps-mort, on met ça en place. Donc, si tu veux, l observateur qui voudrait nous saquer peut dire : c est du bol, Weems plante des tirs à 9 m pour les sauver. Mais nous, entre le côté clutch de Weems et le fait que Shuler était très bien pris par Robertson, les tirs que prend Kyle, c est ce que nous voulions mettre en place. Alors, pour répondre à ta question - force mentale du joueur ou stratégie? - disons que ce sont les deux. Parfois, je trouve qu on est un peu sévère avec nous. C est vrai que nous avons un jeu basé sur les tirs de loin et que nous avons un gros pourcentage. J entends qu on résume ça parfois à un : c est du bol, ils plantent à 8 mètres, ça ne va pas durer. Peut-être! N empêche, que nous avons des formes de jeu qui permettent ça, qu on insiste beaucoup à l entraînement sur les timings, les extrapasses, etc. Quand je recrute, je choisis des joueurs adroits parce que je sais de quoi va être fait notre fonds de jeu. L exemple aussi d un mental qui change les choses, c est Jamal Shuler. Il me semble qu il avait un peu une réputation de soliste auparavant. Là, il fait un gros match mais commet une grosse bévue défensive sur Hardy qui permet aux Turcs de repasser devant et, juste après le match, Jamal le reconnaît... C est vrai que j avais entendu des choses pas forcément toutes positives sur lui avant de le prendre. Mais en tous les cas, égoïste, il ne l est absolument pas à Nanterre. C est un garçon qui aime avoir des responsabilités. Qui adore sentir qu il a ta confiance et que tu le fais jouer sur ses qualités. Mais ici, il ne joue pas en soliste. Tu sais, l été dernier, beaucoup m ont dit : Shuler et Riley dans la même équipe? Bon courage, jamais ils ne joueront ensemble. Parce que, tous les deux ont besoin de la balle, etc. Alors, qu ils aient tous deux fait cette saison-là, oui, c est quelque chose dont je suis fier. Claire Macel «Je suis fier du travail fait ensemble par Jamal et Mykal» Shuler, Weems, Campbell, remettre le paquet sur Riley, voire même prendre Ekperigin n étaient pas forcément des choix évidents. Pouvez-vous un peu nous en parler? Il faut reprendre l histoire. Mykal (Riley) par exemple, à aucun moment je ne l ai contacté. Je pensais qu il n était plus dans nos prix. Mais lui, à un moment, m a dit : «Je veux revenir à la maison». Je n allais pas lui dire non! Il avait des propositions nettement supérieures à la nôtre, même si ce qu on lui a proposé était correct. Campbell, je le suivais depuis longtemps. À Dijon, Jean-Louis Borg avait fait un excellent travail avec lui, l a aidé à franchir un palier, mais c est normal que les joueurs veuillent connaître autre chose au bout d un moment. Je l avais contacté très tôt et il a considéré que Nanterre pouvait être une bonne opportunité après le bon cycle qu il avait connu avec la JDA. Shuler, tu m en parlais, il était en Ukraine, avait envie de revenir en France. Il était parti sur une deuxième partie de saison à Nancy pendant laquelle le SLUC avait galéré et était accessible. Moi, je voulais apporter beaucoup d impact offensif dans les ailes et associer Mykal à Jamal était une super solution. Kyle Weems, au niveau du scouting, c est l exemple parfait. Je le suivais depuis un moment et j ai vu qu il sortait d une saison où son équipe avait un peu galéré et fini 12 ou 13 e du championnat. J étais sûr que chez nous il serait comme un poisson dans l eau. Kyle, je l ai vraiment suivi depuis l université. Je pensais qu il était fait pour être un 4/3 chez nous. Ekperigin, quand tu as un Weems qui a ce profil de 4/3, c est bien de prendre un autre 4 qui tend plus vers 4/5. En plus, il connaissait la situation : être en rotation d un 4 shooteur, bricoler un peu en 5 en cas de pépin. Je voulais un joueur polyvalent et qui accepte ce rôle-là. Et Lawrence, c est un membre hyper important de notre fonctionnement. À Limoges, Jo se blesse et Ekperigin a été énorme en apportant des choses très différentes de Kyle : du rebond, de l intensité, de la défense... Une équipe, c est vraiment comme un puzzle. Et s il te manque une seule pièce, tu peux vite partir en vrille. Marc Judith et Jérémy Nzeulie ont aussi leur rôle... Ce sont mes guerriers. Tu peux toujours compter sur eux. Marc est dans un rôle défensif, en 3, pour stopper l adversaire. Et Jérémy, il a cette faculté à se sublimer dans les grands événements. C est super, il nous fait gagner des titres. Mais il faut qu on travaille pour qu il puisse produire comme ça sur la durée, dans la régularité. Le défaut, 12

13 view c est aussi que quand Shuler et Riley sont en pleine bourre, il doit parfois se contenter de miettes. Je voulais aussi parler de Mam! Quand il est arrivé, c est vrai que j ai été dur. Pour un joueur avec les ambitions qu il avait, il se doit de tout accepter, de tout absorber. Il devait changer un peu ses habitudes de travail, intégrer une nouvelle philosophie de jeu, apprendre à gérer une situation où il n était pas le go-to guy de l équipe. Je voulais lui faire prendre conscience du chemin qu il lui restait à parcourir pour aller aussi haut qu il le souhaite. Paradoxalement, ce que je trouve, c est que si l on en a fait des tonnes avec lui, l an passé, sur le plan médiatique, alors qu il ne le méritait pas encore, aujourd hui, je trouve les jugements sur lui très sévères. Cette année, sa saison est vraiment pleine. Mam a fait d énormes progrès, à tous points de vue. Basket, physique, mental! Et là, je trouve que son parcours passe bizarrement inaperçu. Tu regardes son éval, il est dans les 10 premiers, à 13 d évaluation avec un temps de jeu de 22 minutes seulement, c est plutôt incroyable à 20 ans! Moi, je ne suis pas le spécialiste NBA par excellence, mais quand je le vois annoncé en début de deuxième tour et que je regarde qui est devant lui, je rigole un peu. C est ça que je ne comprends pas trop. Je lui ai dit il y a peu : sportivement, il est dans le vrai. Et sa place n est pas au second tour de la draft mais au premier. Je bosse avec lui au quotidien, j ai pu constater ses progrès, et vraiment, il est loin devant certains joueurs qui sont placés devant lui. Sans Riley, quels sont les objectifs pour cette fin de saison? Déjà, c est un vrai coup dur. Mykal, c est un joueur très spécifique et il est impossible de trouver son clone. Il n y a qu un Mykal Riley. Le problème, c est qu avec le nouveau règlement qui veut qu on ne puisse plus prendre qu un joueur après la fin mars, on va travailler sans filet. Si l on a une blessure après sur un autre poste, il faudra qu on fasse avec... Bon, le règlement est le même pour tout le monde et c est vrai qu il y avait des excès avec l ancienne règle, mais ça nous met une sacrée pression pour trouver le remplaçant de Mykal. «Il faut aller chercher un supplément de budget maintenant» La suite, pour Nanterre, maintenant qu il n y a plus d échelons à gravir sur le plan national? Comment peut se jouer la progression? Je considère qu on est bien structuré, notamment au niveau du staff technique. Nous faisons partie des rares clubs à avoir un préparateur physique en permanence avec nous. Le staff médical est top, on travaille très bien ensemble avec Franck Le Goff. Mais même ailleurs, en terme de com, on bosse plutôt bien. Le problème, comme beaucoup d autres clubs, il faut qu on aille chercher de l argent en plus. Quand tu as le 12 e budget, que tu finis 2 e de la saison régulière et que tu gagnes quelques trophées ailleurs, tu te mets, à toi comme aux autres dans le club, un degré d exigence pas tout à fait en conformité avec tes moyens. Alors, comme on continue à avoir envie de gagner, il faut qu on arrive à aller chercher un supplément de budget, on n a pas le choix. Mais on travaille là-dessus. Il y a un paradoxe : on a un gros bassin économique avec Nanterre et La Défense par exemple, mais nous sommes quand même dans l anonymat de l agglomération parisienne, où les sollicitations sont extrêmes. Il faut qu on aille au charbon dans ce domaine comme on a su le faire sur le terrain. Nous n avons pas le choix de toutes manières! Si l on veut rester dans la même dynamique... En fait, le sportif a été un peu plus vite que le reste et... si l on se retrouvait 11 e ou 12 e, ce qui n aurait rien de choquant au regard de notre budget, je ne sais pas comment les gens - et nous-mêmes - réagirions. Nous n y sommes plus habitués. En septembre 1986, c était contre qui votre premier match en honneur départemental? Je jouais à Rueil le samedi et c était un dimanche après-midi, à Saint-Denis... Quand avez-vous commencé à rêver de basket Pro? Comme je suis plutôt un gars pragmatique, je crois que ce n est qu en Nationale 1. Photos : auremar, freshidea, gpointstudio, jinga80 Fotolia Comptable (h/f) Tél L agence DLSI Evreux recherche Chargé d affaires (h/f) Plombier (h/f) Cableur maquettiste (h/f) 13

ÉVREUX ANTIBES. PRO B - 28 e journée - Vendredi 10 avril à 20h00. ParrAin du match

ÉVREUX ANTIBES. PRO B - 28 e journée - Vendredi 10 avril à 20h00. ParrAin du match www.wati-b.com PRO B - 28 e journée - Vendredi 10 avril à 20h00 ÉVREUX ANTIBES ParrAin du match vyp Respectons l environnement. Ne jetez pas ce programme dans la salle ou sur la voie publique. Merci! P

Plus en détail

MONACO HYÈRES-TOULON. PRO B - 15 e journée - mardi 30 décembre à 19h00

MONACO HYÈRES-TOULON. PRO B - 15 e journée - mardi 30 décembre à 19h00 www.wati-b.com PRO B - 15 e journée - mardi 30 décembre à 19h00 MONACO HYÈRES-TOULON WSM/Colman Respectons l environnement. Ne jetez pas ce programme dans la salle ou sur la voie publique. Merci! P R é

Plus en détail

ÉVREUX ORCHIES. PRO B - 7 e journée - Mardi 18 novembre à 20h00. ParrAin du match

ÉVREUX ORCHIES. PRO B - 7 e journée - Mardi 18 novembre à 20h00. ParrAin du match www.wati-b.com PRO B - 7 e journée - Mardi 18 novembre à 20h00 ÉVREUX ORCHIES ParrAin du match Respectons l environnement. Ne jetez pas ce programme dans la salle ou sur la voie publique. Merci! P R é

Plus en détail

ACTIONS 2011-12 (SEPTEMBRE 2011 FEVRIER 2012)

ACTIONS 2011-12 (SEPTEMBRE 2011 FEVRIER 2012) ACTIONS 2011-12 (SEPTEMBRE 2011 FEVRIER 2012) PLUS PROCHE DES FANS La LNB a mis en place avec son partenaire technique Digitick une plateforme dédiée et centralisée à la réservation des tickets pour les

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

MONACO LILLE. PRO B - 4 e journée - samedi 1 er novembre à 19h00

MONACO LILLE. PRO B - 4 e journée - samedi 1 er novembre à 19h00 www.wati-b.com PRO B - 4 e journée - samedi 1 er novembre à 19h00 MONACO LILLE Respectons l environnement. Ne jetez pas ce programme dans la salle ou sur la voie publique. Merci! P R é S E N COACH VUCEVIC

Plus en détail

Hyères-Toulon denain. PRO B - 36 e journée - Vendredi 28 mars à 20h. www.soir-de-match.fr

Hyères-Toulon denain. PRO B - 36 e journée - Vendredi 28 mars à 20h. www.soir-de-match.fr www.wati-b.com www.soir-de-match.fr PRO B - 36 e journée - Vendredi 28 mars à 20h Hyères-Toulon denain 8 ART STUDIO Respectons l environnement. Ne jetez pas ce programme dans la salle ou sur la voie publique.

Plus en détail

MON LIVRET DE MINIBASKETTEUR

MON LIVRET DE MINIBASKETTEUR MON LIVRET DE MINIBASKETTEUR LE MOT DU PRESIDENT Cher jeune basketteur ou basketteuse Je te félicite d avoir choisi ce sport. Tu verras, il te permettra de t épanouir,de trouver des copains et d apprendre

Plus en détail

APPRENDRE, VIVRE & JOUER AVEC LES JEUNES ESPOIRS DE L IHF

APPRENDRE, VIVRE & JOUER AVEC LES JEUNES ESPOIRS DE L IHF APPRENDRE, VIVRE & JOUER AVEC LES JEUNES ESPOIRS DE L IHF Règles de jeu du handball Salut les amis du handball! C est super que vous vouliez en savoir plus sur les Règles de jeu du handball! Dans ce livret,

Plus en détail

Hyères-Toulon bourg-en-bresse

Hyères-Toulon bourg-en-bresse www.wati-b.com www.soir-de-match.fr PRO B - 10 e journée - Vendredi 1 er novembre à 20h Hyères-Toulon bourg-en-bresse Respectons l environnement. Ne jetez pas ce programme dans la salle ou sur la voie

Plus en détail

DIRECTION NATIONALE DU CONSEIL ET DU CONTROLE DE GESTION

DIRECTION NATIONALE DU CONSEIL ET DU CONTROLE DE GESTION DIRECTION NATIONALE DU CONSEIL ET DU CONTROLE DE GESTION < Antoine DIOT lors des finales LNB BELLENGER / IS / LNB PRÉSENTATION DES RÉSULTATS FINANCIERS CUMULÉS DES CLUBS ENGAGÉS EN CHAMPIONNATS DE PRO

Plus en détail

5 clés pour plus de confiance en soi

5 clés pour plus de confiance en soi ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES Club SEINE-ET- MARNE 5 clés pour plus de confiance en soi Extrait du guide : «Vie Explosive, Devenez l acteur de votre vie» de Charles Hutin Contact : Monsieur Jackie

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

-----------------------------------------------------------------

----------------------------------------------------------------- Stephen BRUN Aujourd hui, nous partons à la rencontre de Stephen BRUN, qui revient à Cholet 15 ans après son passage au Centre de Formation. À quelques semaines du lancement de la saison, comment vas-tu?

Plus en détail

BASKET TOUS AU AVEC. PRO A - Demi finale - mardi 21 mai à 20h30 (Belle éventuelle le samedi 25 mai à 19h ou 20h45) STRASBOURG ASVEL

BASKET TOUS AU AVEC. PRO A - Demi finale - mardi 21 mai à 20h30 (Belle éventuelle le samedi 25 mai à 19h ou 20h45) STRASBOURG ASVEL www.wati-b.com www.soir-de-match.fr PRO A - Demi finale - mardi 21 mai à 20h30 (Belle éventuelle le samedi 25 mai à 19h ou 20h45) STRASBOURG ASVEL Image Banque SIG-Dorian Brault TOUS AU BASKET AVEC PUISSANTE

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Version 6.0 du 07/11/06. Comment décloisonner mes services et les faire travailler ensemble vers les mêmes objectifs?

Version 6.0 du 07/11/06. Comment décloisonner mes services et les faire travailler ensemble vers les mêmes objectifs? Version 6.0 du 07/11/06 Comment décloisonner mes services et les faire travailler ensemble vers les mêmes objectifs? Salut Paul Tu as l air relax, ce n est pas ton habitude Oui, c est incroyable! On n

Plus en détail

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux!

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! Christian Husson: Salut Matthieu. Matthieu Tenenbaum: Comment vas-tu? C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! M. T.: Mes meilleurs vœux! C. H.: Alors, moi, je vais te

Plus en détail

Les p'tites femmes de Paris

Les p'tites femmes de Paris Les p'tites femmes de Paris De Géraldine Feuillien D'après une idée de Stéphanie Bouquerel Episode 2: Ménage à trois 1 APPARTEMENT DE - BUREAU- INT - JOUR 1 Mais enfin Julien! Qu est ce qui t as pris de

Plus en détail

c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet

c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet Mon nom est Valérie Gueudet, je suis formatrice indépendante dans de grandes entreprises. Je suis spécialisée dans l'accueil verbal et dans l'accueil

Plus en détail

2) Les déterminants de la motivation des arbitres et entraîneurs:

2) Les déterminants de la motivation des arbitres et entraîneurs: Motivation et performance sportive : une caractéristique commune des arbitres et entraîneurs de haut niveau Support théorique : Jean Pierre Famose EPS N 35 Arbitre et entraîneur deux acteurs du sport moderne

Plus en détail

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand LBE Ordinateurs et Internet Programme 8 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand Personnages: Beatrice (fille adolescente), John (garçon adolescent), Ordinateur (voix électronique off) Clips

Plus en détail

Invitation d une personne de votre cercle de connaissances à une présentation/soirée VMG

Invitation d une personne de votre cercle de connaissances à une présentation/soirée VMG Invitation d une personne de votre cercle de connaissances à une présentation/soirée VMG Bonjour Ici... Comment vas-tu? J organise chez moi (au club) une présentation/soirée d information Vivre Mieux &

Plus en détail

CHAMPIONNAT SUISSE ELITE GENEVE 2009

CHAMPIONNAT SUISSE ELITE GENEVE 2009 Dossier de sponsoring 12 rue François-Dussaud, 1227 Genève email : info@badmintonclubgeneve.ch www.badmintonclubgeneve.ch Sommaire 1. Le Badminton se présente... 2. Les neuf raisons de commencer le badminton

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

LIVRET DU JEUNE FOOTBALLEUR

LIVRET DU JEUNE FOOTBALLEUR LIVRET DU JEUNE FOOTBALLEUR Site internet : ci-olympiquecourchamp.footeo.com Adresse mail : cioc@free.fr [Tapez un texte] Edito Ami footballeur, Te voilà en possession de ton livret qui va t accompagner

Plus en détail

DES ÉLOGES D'ICI ET D'AILLEURS POUR FÉLIX AUGER-ALIASSIME!

DES ÉLOGES D'ICI ET D'AILLEURS POUR FÉLIX AUGER-ALIASSIME! DES ÉLOGES D'ICI ET D'AILLEURS POUR FÉLIX AUGER-ALIASSIME! Ajoutez donc Brad Gilbert au club sans cesse grandissant des partisans de Félix Auger- Aliassime. «Gilbert a passé la soirée sur twitter à commenter

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

un support support incontournable Devenez partenaire

un support support incontournable Devenez partenaire Un coach coach de de haut haut niveau niveau à à la la SIG SIG Par ailleurs, sélectionneur de l Equipe de France depuis 2009, Vincent Collet et les Bleus ont été médaillés d argent lors du Championnat

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

FAQ ( Questions Fréquentes) Joueur de Foot

FAQ ( Questions Fréquentes) Joueur de Foot s e s on r u o p t u o t ir o v sa! ép r t e.. s. n o i t s ue q 40 FAQ ( Questions Fréquentes) Joueur de Foot Information : Tu trouveras des liens vidéos sur ce document. Si ton Débit Internet le permet,

Plus en détail

Appliquez-vous ces 4 éléments pour travailler plus efficacement?

Appliquez-vous ces 4 éléments pour travailler plus efficacement? Appliquez-vous ces 4 éléments pour travailler plus efficacement? Ce livret vous a été remis en complément de la vidéo «4 éléments pour travailler plus efficacement». Visitez http://methode-prepa.com pour

Plus en détail

concours sois intense au naturel

concours sois intense au naturel concours sois intense Tu veux participer? Rends-toi sur le site, réponds au jeu-concours et cours la chance de gagner le grand prix, d une valeur approximative de 2 000 $, ou encore l une des nombreuses

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

Les jeux de l école de basket

Les jeux de l école de basket Soirée départementale d information technique du 25.11.2002 : (par Delphine MONGIN, chargée auprès du comité départemental, de la promotion et du développement des écoles de basket) Les jeux de l école

Plus en détail

En voiture (*) de Sylvain BRISON

En voiture (*) de Sylvain BRISON En voiture (*) de Sylvain BRISON Pour demander l'autorisation à l'auteur : sylvain@kava.fr Durée approximative : 8 minutes Personnages - A, homme ou femme - B, homme ou femme Synopsis Un voyage pour Issoudun

Plus en détail

Dossier de partenariat

Dossier de partenariat Dossier de partenariat Saison 2014/2015 Page 1 Présentation du club : Créé le 25 novembre 2009, le Monaco Basket Association est le fruit de passionnés monégasques pour le basket-ball. Le MBA, club présidé

Plus en détail

Le sport est un jeu...

Le sport est un jeu... Le sport est un jeu... Gagner le sourire des enfants malades, le plus grand des enjeux Association Loi 1901 RENCONTRE AMICALE Sam Essediri Fondateur - Président Directeur d 1 Maillot pour la Vie Un Maillot

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire Démarche sur l aide financière aux participantes Marie-Lourdes Pas beaucoup d argent pour tout ce qu il faut

Plus en détail

PROBLEMATIQUE COMMENT METTRE EN PLACE ET FAIRE EVOLUER UN JEU COLLECTIF?

PROBLEMATIQUE COMMENT METTRE EN PLACE ET FAIRE EVOLUER UN JEU COLLECTIF? INTRODUCTION NOUS NE POUVIONS VOUS PARLER DE COLLECTIF SANS ÊTRE 2! Il n y a pas UNE vérité, mais des philosophies, des choix. Nous allons présenter des choix guidés par quelques années d expériences avec

Plus en détail

Newsletter - 3 - Saison 2013/14

Newsletter - 3 - Saison 2013/14 technical partner Newsletter - 3 - Saison 2013/14 Nous voilà arrivés en 2014 Le premier semestre à la CSFA Biel / Bienne est derrière. Nous avons déjà vécu beaucoup de choses ensemble, des nouvelles viendront

Plus en détail

Semaine du 14 au 20 septembre 2015 NUMERO 1 Page 1 sur 7

Semaine du 14 au 20 septembre 2015 NUMERO 1 Page 1 sur 7 La saison 2015-2016 vient de débuter et la gazette du club fait son grand retour. Cette dernière contiendra chaque semaine les résultats du week-end passé, les horaires des matches et des plateaux du week-end

Plus en détail

LIVRET DE L'ARBITRE DE CLUB. Réalisation Eric FRIN Formateur Labellisé FFBB

LIVRET DE L'ARBITRE DE CLUB. Réalisation Eric FRIN Formateur Labellisé FFBB LIVRET DE L'ARBITRE DE CLUB GROUPEMENT SPORTIF...... Nom :.. Prénom :... Date de naissance : Catégorie :. Numéro de licence :. Ce livret est un résumé des principales règles du Code de jeu du Basket Ball.

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

RÉFORME DES MOINS DE 12 ANS

RÉFORME DES MOINS DE 12 ANS RÉFORME DES MOINS DE 12 ANS Guide à l attention des parents des jeunes compétiteurs 1 - FFT Ce guide a pour objet de présenter la réforme fédérale de la formation des jeunes de moins de 12 ans et notamment

Plus en détail

ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE :

ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE : 2 e ANNÉE DU 1 er CYCLE - PRIMAIRE ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE : Adaptation par Martin Darveau, Normand Fortin, Julien Guay, Patrick Santerre, Jean- François Tremblay et Vincent Charbonneau

Plus en détail

Introduction. L école national de Paintball Grinders est donc là pour vous former comme jamais vous n avez pu l imaginer.

Introduction. L école national de Paintball Grinders est donc là pour vous former comme jamais vous n avez pu l imaginer. 1 Introduction Le Paintball de compétition est un Paintball pratiqué par un grand nombre de joueurs qui ont commencé à jouer seul ou en groupe, dans les bois ou sur un Speedball, et qui un jour ont voulu

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE!

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES PAR VOTRE MEDECIN! OUAH, DOC! JE ME SENS DÉJÀ MIEUX! C EST parce QUE FUN utilise le MEILleur DES TAbacs!! NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! VÉRIDIQUE! On a découvert que les

Plus en détail

Règlement Officiel EA SPORTS FC. Saison 2015-2016. Organisation : Uniteamsport Siège social : 201 rue de Vaugirard 75015 Paris

Règlement Officiel EA SPORTS FC. Saison 2015-2016. Organisation : Uniteamsport Siège social : 201 rue de Vaugirard 75015 Paris Règlement Officiel EA SPORTS FC Saison 2015-2016 Sommaire 1. Introduction/Présentation du concept EA SPORTS FC 1.1 Principe général 1.2 Configuration de jeu Paramètres de jeu Choix des équipes 1.3 Règles

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Poèmes École : Polyvalente de Normandin Commission scolaire : Du Pays des Bleuets Même si tu perds, persévère Par Maude-Lanui Baillargeon Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Ne

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois.

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois. Tu n as toujours pas rendu ton équipement (maillot et short) de la saison passée!!! Mais comment je vais m entraîner si je n ai plus le short du club.?? Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche

Plus en détail

Louise, elle est folle

Louise, elle est folle Leslie Kaplan Louise, elle est folle suivi de Renversement contre une civilisation du cliché la ligne Copi-Buñuel-Beckett P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e pour Élise et Fred tu m as trahie

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

Rencontre avec Youssef Jaadi

Rencontre avec Youssef Jaadi Rencontre avec Youssef Jaadi Auteur: Quentin Guillon Publié le: janvier 16, 2015 Entretien avec Youssef Jaadi, 6 e de la Prom Classic à Nice en 29 24, arrivé dans la ville azuréenne en septembre dernier.

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

La philosophie Ludi. recréer cet esprit chaleureux et amical afin de faire passer des bons moments à ses internautes autour d une même passion.

La philosophie Ludi. recréer cet esprit chaleureux et amical afin de faire passer des bons moments à ses internautes autour d une même passion. Sommaire 3 Historique 4 L identité Ludi Le jeu de la Belote est apparu en France dans les années 1920 et a connu un grand succès. Longtemps considérée comme le «jeu de cartes du peuple», la belote a conquis

Plus en détail

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens!

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Daniel est un étudiant de quatrième année en génie minier à l Université de la Colombie-Britannique. Il aimerait travailler pour

Plus en détail

Le dispositif conçu pour M6 et Orange pour soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange

Le dispositif conçu pour M6 et Orange pour soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange Le dispositif conçu pour M6 et Orange pour soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange 1 Soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange Campagne TV et radio Site internet Brochures

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

Indications pédagogiques E2 / 42

Indications pédagogiques E2 / 42 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E2 / 42 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 4 : PORTER UN JUGEMENT SUR UN MESSAGE SIMPLE Objectif opérationnel

Plus en détail

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz Musique On entend toujours l anglais mais le français, ça peut passer des semaines ou même des mois avant qu on entende le français à la radio ou à la télé, donc j ai

Plus en détail

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS»

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS» Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 SÈRIE 2 Comprensió escrita ALERTE AUX «BIG MOTHERS» 1. Oui, leur utilisation augmente progressivement. 2. Pour savoir si sa fille est rentrée à l heure prévue.

Plus en détail

Prise de rendez-vous pour une présentation

Prise de rendez-vous pour une présentation Prise de rendez-vous pour une présentation Établir des rendez-vous réguliers Venez-vous de démarrer votre propre entreprise Tupperware et n'êtes-vous pas certain/e d obtenir un oui pour la fixation d'une

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

ESVL Hockey sur Gazon. Projet Sportif 2003-2006 ESVL Section Hockey sur Gazon. - 1 http://hockeysurgazon.free.fr

ESVL Hockey sur Gazon. Projet Sportif 2003-2006 ESVL Section Hockey sur Gazon. - 1 http://hockeysurgazon.free.fr Projet Sportif 2003-2006 ESVL Section Hockey sur Gazon - 1 Bureau 2002-2003 Jean-Marc Harou Hédi Baccar Catherine Pigaglio Marie Ferrua Mario Robert Jocelyne Scaglia Stephanie Amendola Christophe Bresson

Plus en détail

Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne?

Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne? Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne? Le bain flottant est un espace libre de toute stimulation et contrainte au corps et à l esprit. À l intérieur, il n y a que vous sans les distractions

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

DANS VOS TITRES DE NEWSLETTER

DANS VOS TITRES DE NEWSLETTER Faites-vous ces erreurs graves DANS VOS TITRES DE NEWSLETTER Best Community Cela fait plusieurs années que je le répète haut et fort : l une des plus grandes richesses d une web-entreprise est sa mailing-list.

Plus en détail

Direction Nationale du Conseil et du Contrôle de Gestion

Direction Nationale du Conseil et du Contrôle de Gestion Direction Nationale du Conseil et du Contrôle de Gestion Présentation des résultats financiers cumulés des clubs engagés en Championnats de Pro A et de Pro B Saison 2011-2012 Exercice clos au 30 juin 2012

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

les LEGENDES des CANADIENS

les LEGENDES des CANADIENS NOUS AVONS CONFIANCE EN LE «ROCKET», surnommé le «Rocket», est l un des meilleurs joueurs de hockey de l histoire de la LNH. En 1944-1945, il a été le premier joueur à marquer 50 buts dans une même saison,

Plus en détail

Niveau 1 : Jeune Officiel District (je peux arbitrer les compétitions de district et la finale départementale)

Niveau 1 : Jeune Officiel District (je peux arbitrer les compétitions de district et la finale départementale) Niveau 1 : Jeune Officiel District (je peux arbitrer les compétitions de district et la finale départementale) Niveau 2 : Jeune Officiel Départemental (je peux arbitrer la finale académique) Niveau 3 :

Plus en détail

CRITÉRIUM REGIONAL U13 SAISON 2013-2014 REGLEMENT

CRITÉRIUM REGIONAL U13 SAISON 2013-2014 REGLEMENT CRITÉRIUM REGIONAL U13 SAISON 2013-2014 REGLEMENT REGLEMENT Article 1 : Titre et Challenge La Ligue de Paris Ile-de-France de Football organise annuellement sur son territoire une épreuve intitulée «Critérium

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

L ECOLE DE L ARNAQUE

L ECOLE DE L ARNAQUE L ECOLE DE L ARNAQUE Vous avez tous eu des projets de rénovation ou des projets d améliorations de votre habitation! Voici toutes les techniques de vente, les secrets des commerciaux, les pièges à éviter

Plus en détail

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail

AMÉLIE NOTHOMB. Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL

AMÉLIE NOTHOMB. Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL AMÉLIE NOTHOMB Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL Éditions Albin Michel, 2011. ISBN : 978-2-253-17415-8 1 re publication LGF. «L obstination est contraire à la nature, contraire à la vie. Les seules personnes

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

Est. 1978. un Entrepreneur. Rencontre avec. Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo

Est. 1978. un Entrepreneur. Rencontre avec. Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo Est. 1978 Rencontre avec un Entrepreneur Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo Rencontre avec P. De La Chevasnerie, fondateur de Souscritoo Philippe De La Chevasnerie, 25ans,

Plus en détail

Maintien assuré et pourquoi pas la qualif?

Maintien assuré et pourquoi pas la qualif? LE P TIT MAIL Numéro 20 - Saison 2010-2011 Maintien assuré et pourquoi pas la qualif? CUSSEAU! C est sous un soleil estival, que le Stade Nantais a connu un week-end fort en émotion avec le maintien de

Plus en détail

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer?

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer? VAGINISME Quelques pistes pour avancer? Vaginisme Pendant longtemps, pénétration vaginale quasi impossible car trop douloureuse : brûlures. Et même pas de nom pour ça. Un jour : un mot. VAGINISME. Vaginisme

Plus en détail

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 JE CHLOÉ COLÈRE PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 Non, je ne l ouvrirai pas, cette porte! Je m en fiche de rater le bus. Je m en fiche du collège, des cours, de ma moyenne, des contrôles, de mon avenir!

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 Cette documentation est réservée à l usage du personnel et des médecins du Centre de santé et de services sociaux de Port-Cartier. Les autres lecteurs doivent évaluer

Plus en détail

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM fiche pédagogique FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM Par Paola Bertocchini et Edvige Costanzo Public : Futurs enseignants en formation initiale et enseignants en formation continue Objectifs Prendre

Plus en détail

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal Chanson Alex Beaupain Plus de peur que de mal Au premier toboggan 1 Déjà tu savais bien Les risques que l on prend Les paris 2 que l on tient Voler chez le marchand À vélo sans les mains Tirer 3 sur cette

Plus en détail

Projet. de la Découverte à la Performance, un Club pour Toutes les Pratiques

Projet. de la Découverte à la Performance, un Club pour Toutes les Pratiques Projet Sportif de la Découverte à la Performance, un Club pour Toutes les Pratiques 2 Projet Sportif Pourquoi un projet sportif? Don Bosco est devenu, depuis l ouverture de la nouvelle salle en 2007, l

Plus en détail

FORMATION ARBITRES 1 INITIATION DECOUVERTE 2 ARBITRE CLUB 3 ARBITRE DE TERRITOIRE 4 FORMATION DIPLOMANTE

FORMATION ARBITRES 1 INITIATION DECOUVERTE 2 ARBITRE CLUB 3 ARBITRE DE TERRITOIRE 4 FORMATION DIPLOMANTE FORMATION ARBITRES FORMATION ARBITRES 1 INITIATION DECOUVERTE 2 ARBITRE CLUB 3 ARBITRE DE TERRITOIRE 4 FORMATION DIPLOMANTE 1 INITIATION DÉCOUVERTE 117 RUE DU CHÂTEAU DES RENTIERS - 75013 PARIS 42 T 01

Plus en détail

EXEMPLES DE SYSTEMES DE JEU EN FUTSAL

EXEMPLES DE SYSTEMES DE JEU EN FUTSAL EXEMPLES DE SYSTEMES DE JEU EN FUTSAL - LE SYSTÈME DE BASE OU ++. Gardien de but.arrière gauche. Joueur centrale.joueur de pointe. Arrière droit - PRINCIPES GÉNÉRAUX EN DÉFENSE Placement défensif (++)

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail