ÉVREUX SOUFFELWEYERSHEIM

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ÉVREUX SOUFFELWEYERSHEIM"

Transcription

1 PRO B - 33 e journée - Vendredi 15 mai à 20h00 ÉVREUX SOUFFELWEYERSHEIM Yves Vielpeau ParrAins du match vyp ET Respectons l environnement. Ne jetez pas ce programme dans la salle ou sur la voie publique. Merci!

2 P R é S E N COACH VALIN Rémy 37 ans / FRA ASSISTANTS GRZANKA Sylvain 59 ans / FRA LEFRANCOIS Fabrice 32 ans / FRA D U M 6 PETERSON Brandon Pivot/intérieur / 2,04 m 24 ans / USA 8 DROUAULT Pierre-Etienne Ailier / 1,96 m 24 ans / FRA 7 QUINCY-JONES Desmond Intérieur / 2,01 m 29 ans / FRA 9 KEITA Mathis Meneur / 1,92 m 23 ans / FRA 15 VAR Mickaël Intérieur / 2,04 m 24 ans / FRA 20 MATHIS James Pivot / 2,00 m 30 ans / USA 11 COSEY Glenn Meneur / 1,80 m 23 ans / USA 13 DOLOMINGO Thomas Meneur / 1,83 m 18 ans / FRA 14 NIANG Babacar Pivot/intérieur / 2,06 m 24 ans / FRA 10 COSTENTIN Guillaume Arrière/Ailier / 1,96 m 33 ans / FRA 5 KONATÉ Lahaou Arrière / 1,96 m 23 ans / FRA L ENJEU UN RYTHME FOU Le rythme s est accéléré en cette fin de saison et il ne restera plus qu un match après celui de ce soir pour découvrir les huit participants aux playoffs et avoir confirmation de l équipe qui accompagnera Angers en N1M la saison prochaine. À l heure de ces lignes, les Ébroïciens sont à la bagarre avec Orchies (ex æquo avec eux au classement) et Le Portel et tout faux-pas à domicile est interdit, sous peine de non-participation à la bataille finale. Les Souffelweyershémois vont avoir, quant à eux, une oreille à Charleville-Mézières qui accueille Aix-Maurienne afin d assurer définitivement leur maintien en Pro B. vyp 2

3 T A T I O N A T C H ASSISTANT PEREIRA Daniel 39 ans / FRA COACH EBERLIN Stéphane 39 ans / FRA 10 TSCHAMBER Jérémy Meneur/Arrière / 1,90 m 30 ans / FRA 9 DINAL Kevin Intérieur / 2,02 m 22 ans / FRA 0 ANSTETT Arnaud Meneur / 1,82 m 20 ans / FRA 4 IMHOFF Arnaud Meneur / 1,85 m 22 ans / FRA 13 DIARRA Moustapha Pivot / 2,04 m 27 ans / FRA 6 MITTELHAEUSER Thomas Meneur/Arrière / 1,80 m 17 ans / FRA 8 BROLIRON Frédéric Arrière/Ailier / 1,93 m 35 ans / FRA 7 BEGARIN Jessie Arrière / 1,91 m 26 ans / FRA 12 DAVIS Daviin Arrière/Ailier / 1,93 m 29 ans / USA 11 BACH Jason Ailier / 1,98 m 28 ans / FRA 24 VINSON Durell Pivot / 2,01 m 29 ans / USA 18 DIARRA Nianta Intérieur / 2,03 m 22 ans / FRA-MAL vyp PLEINS FEUX SUR GLENN COSEY Auteur d une véritable montée en puissance, le jeune meneur fait parler sa classe journée après journée. Une nouvelle fois MVP avec 30 points et 6 passes décisives, Glenn Cosey avait été l artisan de la victoire ô combien essentielle face au Portel, en marquant des lancers-francs importants en fin de match. Malgré un ratage à Orchies le week-end dernier, Rémy Valin tient là son homme fort (22,4 d évaluation entre les Journées 27 et 31). LAHAOU KONATE En lice pour le Trophée de Meilleur Progression Pro B, l arrière ébroïcien, ancien pensionnaire du centre de formation héraultais, a vu ses statistiques progresser régulièrement depuis 4 ans. Avec 12,9 d évaluation sur les 31 journées déjà jouées, Lahaou est également l un des atouts majeurs de coach Valin. 3 vyp

4 TROIS QUESTIONS À RÉMY VALIN En cette fin de championnat, l ALM est à la recherche des points perdus? Oui mais nous sommes sur une bonne dynamique! Et donc aujourd hui les compteurs sont remis à zéro. Notre destin est entre nos mains, à nous de gagner maintenant. C est à la fin qu on fait les comptes. La dernière journée risque d être déterminante à la fois pour désigner le champion, la 9 e place et la descente en N1. Quel est ton bilan? (à l heure de ces lignes, il restait à se déplacer à Orchies et recevoir Souffel, NDLR) Actuellement, malgré deux erreurs de casting et une avalanche de blessures, nous sommes toujours en course alors que nous pourrions être vraiment distancés. Il y a une histoire, celle du duo Nanterre/Donnadieu. Et il y a cette histoire avec le duo ALM Évreux/Rémy Valin. Il y a déjà une histoire extraordinaire entre Évreux et moi qui dure depuis 9 ans, ce qui est très long dans le monde professionnel. Nous n avons pas eu de titre mais on a aussi beaucoup moins d argent que Nanterre. Propos recueillis par Julie Perrin LE CADRAN EVREUX Mercredi 17 Juin 2015 à 20h30 LE CADRAN PALAIS DES CONGRÈS D ÉVREUX Billeterie : Le Cadran Entrée 46e 4

5 5

6 LE MATCH ALLER VICTOIRE À L EXTÉRIEUR 1 ère Journée de championnat... le BCS reçoit l ALM Évreux à la Rotonde. Le match commence bien pour les Alsaciens, et notamment leur pivot Jason Bach qui enchaîne tir à 3-points, contre, rebond, tir extérieur, permettant à son équipe de finir le 1 er QT avec 5 points d avance. Mais ce ne sera qu un feu de paille puisque dès le 2 e quart, les Amicalistes accélèrent, égalisent, puis prennent la tête qu ils ne lâcheront plus jusqu au coup de sifflet final. L ALM remporte son premier match... à l extérieur (51-65). Il faudra attendre ensuite la 27 e Journée et le match à Angers pour voir de nouveau l ALM s imposer à l extérieur. Le fil de la saison Journée Date Match Score Top-marqueur Pts 1 SOUFFELWEYERSHEIM Mark SANCHEZ ROANNE Glenn COSEY 25 3 SAINT-QUENTIN Glenn COSEY BOULAZAC Florent TORTOSA 17 5 ANTIBES Eugene TEAGUE PROVENCE BASKET Eugene TEAGUE ORCHIES Eugene TEAGUE 11 8 LE PORTEL Babacar NIANG CHARLEVILLE-MÉZIÈRES Glenn COSEY LILLE Glenn COSEY POITIERS Glenn COSEY ANGERS Lahaou KONATÉ MONACO Glenn COSEY DENAIN Glenn COSEY NANTES Lahaou KONATÉ HYÈRES-TOULON Glenn COSEY AIX-MAURIENNE Glenn COSEY BOULAZAC Eugene TEAGUE SAINT-QUENTIN Lahaou KONATÉ MONACO Glenn COSEY LILLE Glenn COSEY ROANNE Lahaou KONATÉ NANTES Lahaou KONATÉ POITIERS Mickaël VAR AIX-MAURIENNE James MATHIS HYÈRES-TOULON Glenn COSEY ANGERS Lahaou KONATÉ ANTIBES Glenn COSEY PROVENCE BASKET Glenn COSEY CHARLEVILLE-MÉZIÈRES Glenn COSEY LE PORTEL Glenn COSEY ORCHIES Brandon PETERSON SOUFFELWEYERSHEIM 34 DENAIN CLASSEMENT MATCHES POINTS Moyenne Équipes % MJ V D Pour Contre GAP Pour Contre 1 Monaco Hyères-Toulon Boulazac Denain Roanne Nantes Antibes Orchies Evreux Le Portel Lille Provence Poitiers Saint-Quentin Souffelweyersheim Charleville-Mézières Aix-Maurienne Angers

7 En avant! C est dans la difficulté que l on reconnait la force d un groupe, d un joueur, d un Homme. Cette saison, l ALM Évreux Basket a connu bien des blessures, des changements d éléments et même une défection. Pourtant, les basketteurs ébroïciens demeurent plus que jamais soudés. Si les déplacements à l extérieur sont difficiles, les joueurs sont soutenus par la passion indéfectible des supporteurs du centre omnisports. La foule qui remplit match après match la salle Jean-Fourré a permis à Évreux de devenir le chaudron le plus redouté de Pro B. Une place forte du basket français. Dans le sprint final, les joueurs de l AM Évreux et le staff technique auront à cœur de récompenser ce public en or avec de nouveaux succès et d arracher ainsi une nouvelle qualification pour les play-offs. En avant Évreux! Guy LEFRAND Maire d Évreux, Président du Grand Évreux Agglomération Stephane Vuillemin 7

8 Téléchargez l application LNB, sélectionnez le match souhaité et élisez votre MVP. TOUTES LES rencontres ROANNE - LILLE vendredi 15 mai à 20h30, en direct sur LNB TV récital en playoffs pour la chorale? Cette saison, la chorale a connu blessures et déroutes (-30 contre charleville, -28 à nantes ou -46 à antibes). mais dans sa configuration actuelle, l'orchestre de la loire fait peur! Oui, avec les blessures de Kenny Grant (out depuis la mi-décembre) ou les bobos à répétition d'andre Young (11 matches manqués) ou Charles Jackson (10 matches), Roanne aura eu un peu de mal cette saison à maintenir son niveau d'excellence, déclenchant quelques colères mémorables de son coach, Fred Brouillaud. Toujours est-il que depuis l'arrivée de Steed Tchicamboud (mi-février), puis surtout de celle de Bernard King (mi-avril), la Chorale présente, à l'extérieur surtout, un profil la rendant très difficile à jouer pour ses adversaires. En effet le trio Andre Young (10,5 pts et 4,4 passes), Tchicamboud (13,2 pts, 2,9 rbds et autant de passes) Bernard King (12,0 pts, 5,2 pds et 16,0 d'éval) offre au club de la Loire une puissance de feu et une créativité incroyable sur les lignes arrière... HYÈRES-TOULON - POITIERS vendredi 15 mai à 20h00 Ils ne veulent rien lâcher! Les Varois n'ont certes plus guère de chances de pouvoir souffler à Monaco la montée directe (une victoire de retard plus le point-average à deux journées de la fin), mais en s'imposant largement à Souffelweyersheim le week-end dernier, le HTV a encore fait le job. En face, Poitiers a souffert face à Saint-Quentin (92-91 au final), mais cette victoire sur le fil à Saint-Eloi lui assurait le maintien... 50/50 75% HYÈRESTOULON NANTES - BOULAZAC vendredi 15 mai à 20h00 Et bah alors? Nous on avait fini par s'habituer à la douceur de l'hermine... Parce qu'après 7 victoires, autoritaires sur les 8 dernières journées, les Nantais arrivaient lancés en boulet de canon vers les playoffs. Ils sont pourtant lourdement tombés (62-80) le week-end dernier face à un Aix-Maurienne en lutte pour sa survie dans la division. Mais gageons que cette défaite ne remet pas en cause l'excellente dynamique du club... 60% NANTES CHARLEVILLE-MÉZIÈRES - AIX-MAURIENNE vendredi 15 mai à 20h00 Attention, match de la mort au programme! Entre Charleville et Aix, 16es ex æquo (11V-21D) à deux journées de la fin, ce match de la 33e et avant-dernière journée vaut pratiquement maintien. À l'aller, les Ardennais l'avaient emporté de 14 points, mais le panier-average ne sera pas la clef, car si Aix-Maurienne parvenait à l'emporter, il lui suffirait alors de gagner à domicile face à Angers, lanterne rouge, pour se maintenir /50

9 de la 33e journée de Pro B SAINT-QUENTIN - MONACO samedi 16 mai à 20h00, en direct sur Ma Télé Bal de la Rose à saint-quentin? Ce n'est pas vraiment l'époque, le grand bal organisé en principauté ayant plutôt lieu fin mars, mais en cas de victoire à saint-quentin, la roca team assurerait sa montée en pro a... En dominant très largement la fougue de la jeune équipe de Denain la semaine dernière (+14 après 10 minutes, +21 à la pause, +32 dès la 30e minute, au final), l'as Monaco a effectué un pas décisif vers la montée directe en Pro A. En effet, à deux journées de la fin, les Monégasques possèdent une victoire et l'avantage en cas d'égalité sur Hyères-Toulon. Donc, en cas de victoire à Saint-Quentin, Zvezdan Mitrovic et ses joueurs valideraient définitivement leur sésame pour l'élite du basket français... À Denain, si Derrick Obasohan (19 pts à 7/10, 7 rbds et 22 d'évaluation) et Darrel Mitchell (12 pts, 10 passes et 21 d'éval.) ont été les plus productifs, les deux pivots de la Roca Team ont apporté leur écot et terminé les actions offensives à la perfection. Jonathan Tornato (16 pts à 7/7, 19 d'éval) comme Moustapha Fall (10 pts à 5/5, 9 rbds, 18 d'éval.) donnant le tournis à la défense de Denain... 80% MONACO LE PORTEL - DENAIN vendredi 15 mai à 20h00 Battus par Antibes dans le Pas-de-Calais la semaine dernière, suite à une seconde mi-temps un peu poussive (42-37 après 20 minutes, après la pause...), Le Portel (16-16) devra passer devant Orchies ou Évreux (17 15) pour voir les playoffs. Les finalistes de la Coupe de France disposent du point-average (+14) sur chacun de leurs 2 rivaux, du même calendrier que l'alm (Denain et Souffel) alors qu'orchies affronte Angers puis Nantes. 60% LE PORTEL ÉVREUX - SOUFFELWEYERSHEIM vendredi 15 mai à 20h00 Gros match à l'enjeu énorme pour les deux clubs. Souffel, étrillé la semaine dernière à domicile par le HTV (69-85), n'a plus qu'une victoire d'avance sur Aix et Charleville pour le maintien. Soit autant que l'alm sur les Portelois, mais les Ébroïciens ne disposent pas du point-average ni sur Le Portel (-14 sur les 2 matches), ni sur Orchies (-11). Autant dire qu'avant d'aller à Denain pour la dernière journée, tout faux-pas est interdit... 60% ÉVREUX ANGERS - ORCHIES samedi 16 mai à 20h00 Pour sa toute dernière sortie à domicile dans l'univers LNB, Angers aura à cœur de laisser son public sur une note positive après une bien longue saison de Pro B qui aura vu l'anjou BC ne s'imposer jusqu'ici que 4 fois (deux contre Saint-Quentin, face à Poitiers et Antibes à domicile) en 32 rencontres. Mais rien ne sera facile car Orchies est encore à la lutte avec Évreux et Le Portel pour le dernier strapontin pour les playoffs... 70% ORCHIES ANTIBES - PROVENCE BASKET vendredi 15 mai à 20h30, en direct sur LNB TV Si Antibes, très beau vainqueur au Portel la semaine dernière (87-76), cherchera à aller chercher une 3e, 4e ou 5e place, synonyme d'avantage du terrain lors du premier tour des playoffs (les Sharks sont 7es, mais à une victoire de Denain, Nantes et Roanne), Provence Basket peut terminer la saison en roue libre. Les Provençaux, en s'imposant sur Boulazac (70-65) la semaine dernière ont en effet assuré leur maintien % ANTIBES

10 Inter H. Bellenger Pascal Donnadieu (Coach de Nanterre) «Chaque titre possède une saveur particulière» Parfois un peu regardé de haut par quelques acteurs "historiques" du basket français, Nanterre comme son coach, Pascal Donnadieu, continuent de surprendre et d accumuler des titres (5 depuis 2011!). Entretien avec un entraîneur de la JSF qui savoure avec humilité, mais sait rester lucide sur les challenges qui s offrent encore au club francilien... Pascal, un premier sacre en Pro B en 2011, un titre surprise de Champion de France en 2013, des perfs en Euroleague et une victoire en Coupe en 2014, le Trophée des Champions et l EuroChallenge cette saison. Est-il possible de hiérarchiser ces performances? C est difficile, parce que chaque titre possède une saveur particulière. Mais j ai envie de mettre le titre de Champion, puis l EuroChallenge, parce que le scénario incroyable de la finale lui donne une saveur particulière. Et puis cela reste une Coupe d Europe, même si l on est d accord, ce n est pas l Euroleague. Derrière, je pense aussi à la victoire à Barcelone, même si ce n est pas un titre mais un one-shot. Pour le titre de 2013, franchement, je n avais absolument rien vu venir. Nous étions 8 es de la saison régulière, déjà très contents de faire les playoffs. La clé, ça a sans doute été de perdre cette finale de Coupe de France, ce qui nous a donné une force mentale incroyable par la suite. On aurait pu s écrouler, mais les joueurs ont transformé cette déception en rage. Après, nous n avions rien à perdre, nous étions des outsiders, ce qui est une situation confortable, et nous nous sommes sentis peu à peu habités d une force mentale incroyable. Nous prenons une énorme dégelée au Match 1 à Strasbourg (-34, ndlr), mais une fois le Match 2 remporté en Alsace, nous nous sommes sentis portés par un engouement énorme. Mais de quoi êtes-vous le plus fier, de pérenniser dans la durée ce miracle permanent que représente la JSF Nanterre dans l univers professionnel? Là, c est vraiment de réussir dans la durée sur le plan sportif. Il ne faut pas tomber dans un discours misérabiliste non plus, mais compte tenu de notre budget, ces titres-là, on ne devrait pas les avoir. Alors forcément, je suis très fier de ne pas avoir réalisé qu un coup ponctuel. 10

11 view Quand nous avons été sacrés champions, quelques grincheux ont clairement dit que ce n était qu un coup de bol et que, dans 6 mois, on n entendrait plus parler de Nanterre. Il y en a même qui nous voyait vite redescendre en Pro B. Bah... Nous continuons à faire notre petit bonhomme de chemin et à bousculer un peu la hiérarchie sur la durée. Et de ça, oui, nous pouvons être fiers. L an passé, quand Nanterre collectionnait les Unes de L Équipe pour son parcours en Euroleague, quelques mois après le titre surprise, on a senti comme un agacement chez certains, dans le milieu basket. Est-ce que parfois, vous n avez pas le sentiment que Nanterre comme vous-même restez un peu... méprisés ou au moins regardés de haut? (Long soupir) Oui, c est quand même souvent le cas. C est pour ça qu il faut bien que les gens comprennent notre discours. Moi, je m occupe du sportif et je ne peux pas faire autrement que mettre en avant une ambition sportive. On bosse très dur. On fait attention à tout au niveau du recrutement. On essaie d avoir un vrai ADN par rapport au jeu qu on essaie de développer. Après, il y a la réalité économique. Nous sommes le 12 e budget de Pro A, c est officiel, nous ne l avons pas inventé et il n y a pas d argent sale en dessous de table... Alors... Je ne sais pas si l on agace mais, quelque part, on dérange parfois un peu. Après, attention : je ne veux surtout pas jouer les paranos. Nous avons reçu énormément de messages de félicitation sympas venus du milieu. Il y a quelques petites piques, des moqueries qui sortent ici et là, mais il faut l accepter et ne pas en faire tout un fromage. On n est pas méprisé par tout le monde, loin de là. Beaucoup de gens zappent aussi notre 2 e place actuelle, mais il «L année dernière, il nous manquait cet instinct de tueur dans les deux dernières minutes» ne faut pas oublier qu avant cette saison, nous n avions pas terminé plus haut que 8 es de la saison régulière. On finira forcément dans le top 3 et ça, ce n était pas du tout programmé en début de saison. À propos de miracle, tout, sur la dernière action à Trabzon, tient du miracle, non? Le rebond de Passave- Ducteil, l idée saugrenue de Campbell de couper alors qu il reste une seconde, ce lâcher de balle quasi immédiat... Oui, c est vrai, mais je crois aussi qu en sport, ce genre de bidules qui s emboitent à merveille n arrive pas par hasard. La réussite, c est une forme d attitude qui la provoque. L an dernier par exemple, nous avions une bonne équipe, même si la fatigue de l Euroleague puis l Eurocup a joué. Mais je m étais aperçu que si l on était souvent bien dans les matches, il nous manquait cette espèce d instinct de tueur dans les deux dernières minutes. On pouvait se dire très souvent : mince, on n a pas eu de chance, on n a pas de réussite. Mais en fait, ce sont des choses qui se provoquent et l an passé, on ne savait pas le faire. Alors, à Trabzon, oui, il y a une sorte de petit miracle sur la dernière action. Mais Passave, il n est pas obligé d aller arracher ce rebond. Et T.J., comme l auraient fait 9 joueurs sur 10 dans cette situation, il n est pas obligé d aller couper ainsi! Donc, oui, le miracle n est pas tout à fait le mot. C est plutôt une sorte d instinct de survie qui fait que Jo au rebond ou que T.J., qui venait de rater un tir plutôt facile pour lui, aient la rage pour aller faire le petit truc en plus qui provoque ce miracle. Aussi bien contre Francfort que contre Trabzon, nous n avons pas lâché. Les deux fois, nous étions comme un boxeur presque dans les cordes, mais nous sommes parvenus à placer le dernier coup. L an dernier, c était l inverse. Il nous manquait ce petit 11

12 Inter truc. Le mec qui met ce p... de dernier tir improbable ou qui arrache la balle qui traîne. Ce ne sont pas des hasards à 100%... Et Weems, énorme en fin de demi-finale puis bien scooté et presque transparent pendant toute la finale, qui se reprend et plante deux trois-points à 9 mètres, cela résulte de la force mentale du joueur ou d une stratégie? Là, c est pareil : ce groupe-là est comme ça. Face à Francfort, je vois que Robertson, qui a été élu meilleur défenseur de Bundesliga, défend comme un fou sur Jamal, je me dis que c est à Kyle (Weems) de prendre le relais. Kyle adore le money-time et, en l absence de Mykal (Riley), il devient l option numéro un. Alors oui, ce qui me fait plaisir, au-delà de la perf de Kyle - mais ces tirs-là, il sait les mettre - c est que l équipe a été très rigoureuse et a respecté la hiérarchie. Au temps-mort, on met ça en place. Donc, si tu veux, l observateur qui voudrait nous saquer peut dire : c est du bol, Weems plante des tirs à 9 m pour les sauver. Mais nous, entre le côté clutch de Weems et le fait que Shuler était très bien pris par Robertson, les tirs que prend Kyle, c est ce que nous voulions mettre en place. Alors, pour répondre à ta question - force mentale du joueur ou stratégie? - disons que ce sont les deux. Parfois, je trouve qu on est un peu sévère avec nous. C est vrai que nous avons un jeu basé sur les tirs de loin et que nous avons un gros pourcentage. J entends qu on résume ça parfois à un : c est du bol, ils plantent à 8 mètres, ça ne va pas durer. Peut-être! N empêche, que nous avons des formes de jeu qui permettent ça, qu on insiste beaucoup à l entraînement sur les timings, les extrapasses, etc. Quand je recrute, je choisis des joueurs adroits parce que je sais de quoi va être fait notre fonds de jeu. L exemple aussi d un mental qui change les choses, c est Jamal Shuler. Il me semble qu il avait un peu une réputation de soliste auparavant. Là, il fait un gros match mais commet une grosse bévue défensive sur Hardy qui permet aux Turcs de repasser devant et, juste après le match, Jamal le reconnaît... C est vrai que j avais entendu des choses pas forcément toutes positives sur lui avant de le prendre. Mais en tous les cas, égoïste, il ne l est absolument pas à Nanterre. C est un garçon qui aime avoir des responsabilités. Qui adore sentir qu il a ta confiance et que tu le fais jouer sur ses qualités. Mais ici, il ne joue pas en soliste. Tu sais, l été dernier, beaucoup m ont dit : Shuler et Riley dans la même équipe? Bon courage, jamais ils ne joueront ensemble. Parce que, tous les deux ont besoin de la balle, etc. Alors, qu ils aient tous deux fait cette saison-là, oui, c est quelque chose dont je suis fier. Claire Macel «Je suis fier du travail fait ensemble par Jamal et Mykal» Shuler, Weems, Campbell, remettre le paquet sur Riley, voire même prendre Ekperigin n étaient pas forcément des choix évidents. Pouvez-vous un peu nous en parler? Il faut reprendre l histoire. Mykal (Riley) par exemple, à aucun moment je ne l ai contacté. Je pensais qu il n était plus dans nos prix. Mais lui, à un moment, m a dit : «Je veux revenir à la maison». Je n allais pas lui dire non! Il avait des propositions nettement supérieures à la nôtre, même si ce qu on lui a proposé était correct. Campbell, je le suivais depuis longtemps. À Dijon, Jean-Louis Borg avait fait un excellent travail avec lui, l a aidé à franchir un palier, mais c est normal que les joueurs veuillent connaître autre chose au bout d un moment. Je l avais contacté très tôt et il a considéré que Nanterre pouvait être une bonne opportunité après le bon cycle qu il avait connu avec la JDA. Shuler, tu m en parlais, il était en Ukraine, avait envie de revenir en France. Il était parti sur une deuxième partie de saison à Nancy pendant laquelle le SLUC avait galéré et était accessible. Moi, je voulais apporter beaucoup d impact offensif dans les ailes et associer Mykal à Jamal était une super solution. Kyle Weems, au niveau du scouting, c est l exemple parfait. Je le suivais depuis un moment et j ai vu qu il sortait d une saison où son équipe avait un peu galéré et fini 12 ou 13 e du championnat. J étais sûr que chez nous il serait comme un poisson dans l eau. Kyle, je l ai vraiment suivi depuis l université. Je pensais qu il était fait pour être un 4/3 chez nous. Ekperigin, quand tu as un Weems qui a ce profil de 4/3, c est bien de prendre un autre 4 qui tend plus vers 4/5. En plus, il connaissait la situation : être en rotation d un 4 shooteur, bricoler un peu en 5 en cas de pépin. Je voulais un joueur polyvalent et qui accepte ce rôle-là. Et Lawrence, c est un membre hyper important de notre fonctionnement. À Limoges, Jo se blesse et Ekperigin a été énorme en apportant des choses très différentes de Kyle : du rebond, de l intensité, de la défense... Une équipe, c est vraiment comme un puzzle. Et s il te manque une seule pièce, tu peux vite partir en vrille. Marc Judith et Jérémy Nzeulie ont aussi leur rôle... Ce sont mes guerriers. Tu peux toujours compter sur eux. Marc est dans un rôle défensif, en 3, pour stopper l adversaire. Et Jérémy, il a cette faculté à se sublimer dans les grands événements. C est super, il nous fait gagner des titres. Mais il faut qu on travaille pour qu il puisse produire comme ça sur la durée, dans la régularité. Le défaut, 12

13 view c est aussi que quand Shuler et Riley sont en pleine bourre, il doit parfois se contenter de miettes. Je voulais aussi parler de Mam! Quand il est arrivé, c est vrai que j ai été dur. Pour un joueur avec les ambitions qu il avait, il se doit de tout accepter, de tout absorber. Il devait changer un peu ses habitudes de travail, intégrer une nouvelle philosophie de jeu, apprendre à gérer une situation où il n était pas le go-to guy de l équipe. Je voulais lui faire prendre conscience du chemin qu il lui restait à parcourir pour aller aussi haut qu il le souhaite. Paradoxalement, ce que je trouve, c est que si l on en a fait des tonnes avec lui, l an passé, sur le plan médiatique, alors qu il ne le méritait pas encore, aujourd hui, je trouve les jugements sur lui très sévères. Cette année, sa saison est vraiment pleine. Mam a fait d énormes progrès, à tous points de vue. Basket, physique, mental! Et là, je trouve que son parcours passe bizarrement inaperçu. Tu regardes son éval, il est dans les 10 premiers, à 13 d évaluation avec un temps de jeu de 22 minutes seulement, c est plutôt incroyable à 20 ans! Moi, je ne suis pas le spécialiste NBA par excellence, mais quand je le vois annoncé en début de deuxième tour et que je regarde qui est devant lui, je rigole un peu. C est ça que je ne comprends pas trop. Je lui ai dit il y a peu : sportivement, il est dans le vrai. Et sa place n est pas au second tour de la draft mais au premier. Je bosse avec lui au quotidien, j ai pu constater ses progrès, et vraiment, il est loin devant certains joueurs qui sont placés devant lui. Sans Riley, quels sont les objectifs pour cette fin de saison? Déjà, c est un vrai coup dur. Mykal, c est un joueur très spécifique et il est impossible de trouver son clone. Il n y a qu un Mykal Riley. Le problème, c est qu avec le nouveau règlement qui veut qu on ne puisse plus prendre qu un joueur après la fin mars, on va travailler sans filet. Si l on a une blessure après sur un autre poste, il faudra qu on fasse avec... Bon, le règlement est le même pour tout le monde et c est vrai qu il y avait des excès avec l ancienne règle, mais ça nous met une sacrée pression pour trouver le remplaçant de Mykal. «Il faut aller chercher un supplément de budget maintenant» La suite, pour Nanterre, maintenant qu il n y a plus d échelons à gravir sur le plan national? Comment peut se jouer la progression? Je considère qu on est bien structuré, notamment au niveau du staff technique. Nous faisons partie des rares clubs à avoir un préparateur physique en permanence avec nous. Le staff médical est top, on travaille très bien ensemble avec Franck Le Goff. Mais même ailleurs, en terme de com, on bosse plutôt bien. Le problème, comme beaucoup d autres clubs, il faut qu on aille chercher de l argent en plus. Quand tu as le 12 e budget, que tu finis 2 e de la saison régulière et que tu gagnes quelques trophées ailleurs, tu te mets, à toi comme aux autres dans le club, un degré d exigence pas tout à fait en conformité avec tes moyens. Alors, comme on continue à avoir envie de gagner, il faut qu on arrive à aller chercher un supplément de budget, on n a pas le choix. Mais on travaille là-dessus. Il y a un paradoxe : on a un gros bassin économique avec Nanterre et La Défense par exemple, mais nous sommes quand même dans l anonymat de l agglomération parisienne, où les sollicitations sont extrêmes. Il faut qu on aille au charbon dans ce domaine comme on a su le faire sur le terrain. Nous n avons pas le choix de toutes manières! Si l on veut rester dans la même dynamique... En fait, le sportif a été un peu plus vite que le reste et... si l on se retrouvait 11 e ou 12 e, ce qui n aurait rien de choquant au regard de notre budget, je ne sais pas comment les gens - et nous-mêmes - réagirions. Nous n y sommes plus habitués. En septembre 1986, c était contre qui votre premier match en honneur départemental? Je jouais à Rueil le samedi et c était un dimanche après-midi, à Saint-Denis... Quand avez-vous commencé à rêver de basket Pro? Comme je suis plutôt un gars pragmatique, je crois que ce n est qu en Nationale 1. Photos : auremar, freshidea, gpointstudio, jinga80 Fotolia Comptable (h/f) Tél L agence DLSI Evreux recherche Chargé d affaires (h/f) Plombier (h/f) Cableur maquettiste (h/f) 13

évreux bourg-en -bresse

évreux bourg-en -bresse www.wati-b.com www.soir-de-match.fr PRO B - 4 e journée - Vendredi 4 octobre à 20h évreux bourg-en -bresse VYP Parrain du match de ce soir Respectons l environnement. Ne jetez pas ce programme dans la

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

La Préparation Mentale

La Préparation Mentale La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation.

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Avant tout j aimerais remercier tous les enfants qui ont fait l effort d avoir répondu au questionnaire (il y en a eu 16). Et même si ce questionnaire

Plus en détail

ÉVREUX ANTIBES. PRO B - 28 e journée - Vendredi 10 avril à 20h00. ParrAin du match

ÉVREUX ANTIBES. PRO B - 28 e journée - Vendredi 10 avril à 20h00. ParrAin du match www.wati-b.com PRO B - 28 e journée - Vendredi 10 avril à 20h00 ÉVREUX ANTIBES ParrAin du match vyp Respectons l environnement. Ne jetez pas ce programme dans la salle ou sur la voie publique. Merci! P

Plus en détail

Les Principes Défensifs

Les Principes Défensifs Les Principes Défensifs On entend souvent que la défense n est qu une question d envie. N avez vous jamais entendu : «la défense, c est 80% d envie, c est dans la tête»? Je ne suis pas vraiment d accord

Plus en détail

CONSTRUIRE UN COLLECTIF OFFENSIF

CONSTRUIRE UN COLLECTIF OFFENSIF CONSTRUIRE UN COLLECTIF OFFENSIF CONSTRUIRE UN COLLECTIF OFFENSIF A PARTIR DE REGLES Intervention d Olivier BADY à Strasbourg le 20/01/2007 Introduction L exposé que je vais faire est l état d une réflexion

Plus en détail

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D)

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) Durée de l entretien : 14mn C : Alors, est-ce que tu peux d abord te présenter et dire en quoi

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

LE DB-NEWS ÉVÉNEMENTS SPÉCIAUX DANS NOTRE CLUB LES RESULTATS DU WEEK END LES PROCHAINS MATCHES DU WEEK END

LE DB-NEWS ÉVÉNEMENTS SPÉCIAUX DANS NOTRE CLUB LES RESULTATS DU WEEK END LES PROCHAINS MATCHES DU WEEK END LE DB-NEWS LES RESULTATS DU WEEK END EQUIPE LNH D1 EQUIPE N2 EQUIPE -18 (1) VENISSIEUX/DBHB 18/38 EQUIPE -18 (2) LE CREUSOT/DBHB 32/22 EQUIPE -16 (1) EQUIPE -16 (2) EQUIPE -14 (1) EQUIPE -14 (2) EQUIPE

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

Jeu à 5 pour la formation des jeunes joueurs

Jeu à 5 pour la formation des jeunes joueurs Jeu à 5 pour la formation des jeunes joueurs Principe de base : L objectif est de faire comprendre aux jeunes la nécessité de garder un rythme durant toute l attaque. Dès que l on prend possession du ballon

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE! EN ROUTE POUR L AVENTURE Partie 1/2 3 - Réussir à atteindre vos buts est un voyage que vous devez préparer à l avance.! 4 - Est-ce que vous pensez que

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

Exercices simples pour équipes jeunes

Exercices simples pour équipes jeunes Soirée itinérante du 13.11.2001 : (par Robert BIALÉ entraîneur de URCUIT-BAYONNE Nationale 1 et CTD des Pyrénées Atlantiques) Exercices simples pour équipes jeunes C est dans le cadre de la formation animateur

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Séance construction 04/11/04/Armelle

Séance construction 04/11/04/Armelle Séance construction 04/11/04/Armel consigne 1. P Vous alr jouer avec jeu de construction petit ingénieur mais cette fois-ci on va compliquer un petit peu s choses, Johanna, vous me regardez là, A. on va

Plus en détail

PIGE CONFERENCE «Oser se dépasser»

PIGE CONFERENCE «Oser se dépasser» PIGE CONFERENCE «Oser se dépasser» Ar5cles Pré- Event Le Sursaut Le Mandat L Intelligent d Abidjan L Inter Le Sport Supersport Ar5cles Post- Event Fraternité Ma9n Le Mandat Le Patriote Le Sport Le Sursaut

Plus en détail

ACTIONS 2011-12 (SEPTEMBRE 2011 FEVRIER 2012)

ACTIONS 2011-12 (SEPTEMBRE 2011 FEVRIER 2012) ACTIONS 2011-12 (SEPTEMBRE 2011 FEVRIER 2012) PLUS PROCHE DES FANS La LNB a mis en place avec son partenaire technique Digitick une plateforme dédiée et centralisée à la réservation des tickets pour les

Plus en détail

Es-tu un Athlète en Bonne Santè?

Es-tu un Athlète en Bonne Santè? Es-tu un Athlète en Bonne Santè? Healthy Athletes Ce carnet appartient à Athlètes en Top Forme est un programme Special Olympics qui te permets de faire un bilan de santé GRATUIT pendant les jeux locaux,

Plus en détail

Écoutez, j ai 65 dossiers comme elle à gérer, j ai peu de temps pour chacun,

Écoutez, j ai 65 dossiers comme elle à gérer, j ai peu de temps pour chacun, Auxiliaires de Vie? Lorsque j ai commencé à soigner Joséphine, elle était déjà sous tutelle. La mise sous tutelle est là pour protéger et représenter juridiquement une personne, quand celle-ci n est plus

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : Heureusement que nous sommes très en avance. Tu as vu cette queue?

Plus en détail

Lundi 21 septembre 2015. n 8

Lundi 21 septembre 2015. n 8 Lundi 21 septembre 2015 n 8 L e rêve réalisé pour les spectateurs passionnés de tennis : Gilles SIMON, joueur de classe mondiale, en finale de l'open de la Baie de Somme. Il a disputé un «match de finale»

Plus en détail

ROCA TEAM CHAMPIONS WE ARE WE ARE MONACO CHARLEVILLE AS MONACO BASKETBALL PRO B / 2014-2015. PRO B - 34 e journée - Vendredi 22 mai à 20h00

ROCA TEAM CHAMPIONS WE ARE WE ARE MONACO CHARLEVILLE AS MONACO BASKETBALL PRO B / 2014-2015. PRO B - 34 e journée - Vendredi 22 mai à 20h00 www.wati-b.com PRO B - 34 e journée - Vendredi 22 mai à 20h00 MONACO CHARLEVILLE AS MONACO BASKETBALL PRO B / 2014-2015 WE ARE ROCA TEAM WE ARE CHAMPIONS Respectons l environnement. Ne jetez pas ce programme

Plus en détail

Le coins des seniors 1 Le coin des seniors 2.

Le coins des seniors 1 Le coin des seniors 2. Le coins des seniors 1 Les seniors se déplaçaient à Saint Criq dans les Landes. Les bayonnais malmenés lors de leur dernière rencontre devaient réagir. Une fois n'est pas coutume, les ciels et blancs débutent

Plus en détail

Les dix commandements du Parieur Pro. par Parions-Foot

Les dix commandements du Parieur Pro. par Parions-Foot Les dix commandements du Parieur Pro par Parions-Foot www.parions-foot.com Page 1 Table des matières Les dix commandements du Parieur Pro...4 1-Avec ta tête, tu parieras...4 2-Lorsque je détecte un value

Plus en détail

Mon Livret Basket NOM : Prénom : Babys Entraîneur :. Mon 1 er tournoi : Saison :. Date :. Lieu :.. Babys Entraîneur :. Saison :.

Mon Livret Basket NOM : Prénom : Babys Entraîneur :. Mon 1 er tournoi : Saison :. Date :. Lieu :.. Babys Entraîneur :. Saison :. Babys Entraîneur :. Mon 1 er tournoi : Saison :. Date :. Lieu :.. Babys Entraîneur :. Saison :. Minis Equipe : Entraîneur : Saison : Coach : Minis Equipe : Entraîneur : Saison : Coach :. Mon Livret Basket

Plus en détail

Compte rendu de course

Compte rendu de course Compte rendu de course Manche 1 : Le Mans, Circuit Bugatti (72) : Après trois semaines de préparation sur la moto de course nous arrivons avec l équipe vendredi matin très tôt au circuit du mans. La tension

Plus en détail

Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2.

Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2. FICHE PEDAGOGIQUE Florence Foresti Objectifs Cette activité peut-être utilisée pour compléter l unité 4 «Très drôle» de Parcours A2. Culturel : L humour français Connaître une humoriste française : Florence

Plus en détail

ASAD. parce qu on est bien à la maison

ASAD. parce qu on est bien à la maison ASAD parce qu on est bien à la maison 01 L ASAD qui sommes-nous? Parce qu on est bien à la maison, l ASAD met tout en œuvre pour que chacune et chacun, selon sa propre histoire, puisse y rester le plus

Plus en détail

BCS news n 2. Retour sur les bons résultats de nos Seniors Filles

BCS news n 2. Retour sur les bons résultats de nos Seniors Filles BCS news n 2 Club affilié F.F.B.B, agréé Jeunesse et Sports n 59S206, association n 2749 A la une Retour sur les bons résultats de nos Seniors Filles Les Seniors Filles du BC Steenwerck, équipe jeune sur

Plus en détail

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie.

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie. 1 «Amis pour la vie» Une comédie de la vie. Célia Sam Alexia Amandine Élisa Simon Maureen Distribution modulable Scène I Deux enfants chargés de grands sacs à dos traversent la salle en chantant. Célia,

Plus en détail

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant.

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Il existe un chemin plus rapide vers le succès Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Rejoignez Worldwide Leaders Worldwide Leaders Coaching Candidature Renseignez

Plus en détail

Les jeux de l école de basket

Les jeux de l école de basket Soirée départementale d information technique du 25.11.2002 : (par Delphine MONGIN, chargée auprès du comité départemental, de la promotion et du développement des écoles de basket) Les jeux de l école

Plus en détail

Script de vente Ruban pour la famille et les amis

Script de vente Ruban pour la famille et les amis Script de vente Ruban pour la famille et les amis Ce bref script de vente instructif vous est proposé à titre de référence. C est un complément au Guide de vente Ruban MD et aux autres outils de la Trousse

Plus en détail

Lycée du Dolmen à Poitiers le 26 janvier 2009

Lycée du Dolmen à Poitiers le 26 janvier 2009 Le handicap au quotidien. J émettrai d abord une question : qu est-ce que le handicap? Pour moi, c est seulement une façon différente de penser, d être, d exister et de fonctionner. Je revendique mon statut

Plus en détail

TWITTER IS THE BUZZ BUILDER FRENCH TRANSLATION

TWITTER IS THE BUZZ BUILDER FRENCH TRANSLATION TWITTER IS THE BUZZ BUILDER FRENCH TRANSLATION Annemarie Cross: Et maintenant ce signal très spécial et ce pour 10 épisodes. Une série très spéciale pour vous, coachs et consultants qui nous écoutez durant

Plus en détail

Ecrans non porteurs. Terminologie. Jean-Luc Monschau, Fabrice Courcier. Soirée technique de Gravelines, le 11.02.2002

Ecrans non porteurs. Terminologie. Jean-Luc Monschau, Fabrice Courcier. Soirée technique de Gravelines, le 11.02.2002 FORMATION DES CADRES NORD / PAS DE CALAIS Frydryszak Fabien juillet 2002 Ecrans non porteurs Soirée technique de Gravelines, le 11.02.2002 Jean-Luc Monschau, Fabrice Courcier JLM : Notre intervention va

Plus en détail

MARTIN GRAY MA VIE EN PARTAGE AU NOM DE TOUS LES MIENS. Par l auteur de. Entretiens avec. l aube. Mélanie Loisel.

MARTIN GRAY MA VIE EN PARTAGE AU NOM DE TOUS LES MIENS. Par l auteur de. Entretiens avec. l aube. Mélanie Loisel. MARTIN GRAY MA VIE EN PARTAGE Ma vie en partage Entretiens avec Mélanie Loisel AU NOM DE TOUS LES MIENS Par l auteur de l aube Avant-propos Vivre, c est savoir pourquoi l on vit. Pourquoi a-t-il voulu

Plus en détail

PMU Analyses et logiques pour bien jouer!

PMU Analyses et logiques pour bien jouer! Dany Jurdeczka PMU Analyses et logiques pour bien jouer! Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est

Plus en détail

Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne?

Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne? Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne? Le bain flottant est un espace libre de toute stimulation et contrainte au corps et à l esprit. À l intérieur, il n y a que vous sans les distractions

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

APPRENDRE, VIVRE & JOUER AVEC LES JEUNES ESPOIRS DE L IHF

APPRENDRE, VIVRE & JOUER AVEC LES JEUNES ESPOIRS DE L IHF APPRENDRE, VIVRE & JOUER AVEC LES JEUNES ESPOIRS DE L IHF Règles de jeu du handball Salut les amis du handball! C est super que vous vouliez en savoir plus sur les Règles de jeu du handball! Dans ce livret,

Plus en détail

Le Portable. Xavier Boissaye

Le Portable. Xavier Boissaye Le Portable Xavier Boissaye L acteur entre en scène s appuyant sur une béquille, la jambe plâtrée. «Quand je pense qu il y en a.» (bruit de portable) L acteur prend son appareil dans sa poche et se tourne

Plus en détail

RENCONTRE AVEC UN RUGBYMAN

RENCONTRE AVEC UN RUGBYMAN RENCONTRE AVEC UN RUGBYMAN Objectifs : S appuyer sur la transparence de la langue pour comprendre les mots incompris ; Identifier et comprendre l accent du Sud-Ouest ; Découvrir les règles du rugby Thème

Plus en détail

Carnet de route (Troisième escale) En chemin, le pardon. Initiation au premier Pardon et à l Eucharistie. Cahier des parents

Carnet de route (Troisième escale) En chemin, le pardon. Initiation au premier Pardon et à l Eucharistie. Cahier des parents Carnet de route (Troisième escale) En chemin, le pardon Initiation au premier Pardon et à l Eucharistie Cahier des parents 2 Je te raconte la Bible, Itinéraire : Troisième escale (Parents/enfants à la

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

I- Qu'est-ce que la Constante Macabre?

I- Qu'est-ce que la Constante Macabre? De la constante macabre à l évaluation par contrat de confiance Conférence d André ANTIBI le mercredi 28 novembre 2012 I- Qu'est-ce que la Constante Macabre? Situation de science-fiction : Un nouveau professeur

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5 Une interview avec la photographe et directrice artistique de la Chancelière allemande, Julia Fassbender Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer Le Grand méchant loup s est rendu

Plus en détail

Bilan Moral : Cé léstiné, dé lé gué é BAR

Bilan Moral : Cé léstiné, dé lé gué é BAR Bilan Moral : Cé léstiné, dé lé gué é BAR Rentrée en septembre : En quelque mots, on a commencé sur les chapeaux de roues, avec les interviews bar et le début de la bleusaille. On a très vite été débordés

Plus en détail

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR Activités éducatives pour les 8 à 9 ans ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR HABILETÉS FINANCIÈRES ÉPARGNER UTILISER UN COMPTE DANS UNE INSTITUTION FINANCIÈRE FAIRE UN BUDGET SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Apprendre

Plus en détail

En attendant Esclarmonde

En attendant Esclarmonde Danielle Mémoire En attendant Esclarmonde P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e À Mademoiselle, Mademoiselle Claire Nioche Un petit livre de rien du tout que je tenterais d écrire en attendant Esclarmonde,

Plus en détail

MONACO ROANNE. PRO B - 21 e journée - Mardi 17 février à 20h00

MONACO ROANNE. PRO B - 21 e journée - Mardi 17 février à 20h00 www.wati-b.com PRO B - 21 e journée - Mardi 17 février à 20h00 MONACO ROANNE WSM/Colman Respectons l environnement. Ne jetez pas ce programme dans la salle ou sur la voie publique. Merci! P R é S E N COACH

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

QUATRE CAS DE BLOCAGES ET CONFLITS LORS D ENTRETIENS PROFESSIONNELS JEU DE ROLE

QUATRE CAS DE BLOCAGES ET CONFLITS LORS D ENTRETIENS PROFESSIONNELS JEU DE ROLE http://mastermop.unblog.fr http://sciencespomanagement.unblog.fr Auteur : Lionel Honoré Professeur des Universités en Management Institut d Etupes Politiques de Rennes lionel.honore@sciencespo-rennes.fr

Plus en détail

French Beginners (Section I Listening)

French Beginners (Section I Listening) 2008 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE SPECIMEN EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Question 1 Les jeunes d aujourd hui deviennent de plus en plus obèses. Lorsqu ils rentrent chez eux

Plus en détail

Pour une parole en l air Palmiers, pétanque et pastis

Pour une parole en l air Palmiers, pétanque et pastis Palmiers, pétanque et pastis J irai pas, aux boules! Mais enfin, Jean-Battì La pétanque, c est la bonne humeur, la macagna, les copains. Tout ça, quoi. Alors qu est-ce qu il te prend de dire des trucs

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

Anim h@nd. Connaissances... La gestion du stress et la relation entraîneur - entraîné(e) Les 10ème Rendez Vous Georges Petit

Anim h@nd. Connaissances... La gestion du stress et la relation entraîneur - entraîné(e) Les 10ème Rendez Vous Georges Petit Connaissances... La gestion du stress et la relation entraîneur - entraîné(e) Liévin, avril 2001. 50 stagiaires participaient aux Rendez-Vous Georges Petit pour écouter des intervenants, assister à un

Plus en détail

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz Musique On entend toujours l anglais mais le français, ça peut passer des semaines ou même des mois avant qu on entende le français à la radio ou à la télé, donc j ai

Plus en détail

DIMANCHE 16 DECEMBRE 14h

DIMANCHE 16 DECEMBRE 14h DIMANCHE 16 DECEMBRE 14h MAUBEUGE / TOURCOING Et «Bis répétita!» Quatre heures à peine après la belle victoire remportée par leurs «compères» les cadets 2 le matin même à Aulnoye, voilà que les cadets

Plus en détail

Le calendrier de votre grossesse

Le calendrier de votre grossesse Le calendrier de votre grossesse Béatrice Knoepfler Avec la participation du Dr Jean-Philippe Bault, 2010 ISBN : 978-2-212-54524-1 Sommaire Préface Remerciements Introduction Calculez la date de votre

Plus en détail

Je prépare mon entretien avec un prospect

Je prépare mon entretien avec un prospect Chapitre 1 Je prépare mon entretien avec un prospect La vie de Jérémie «Le jour du premier entretien client arrive. En tout cas, la date est posée. Ayant repris le secteur laissé vacant par un commercial

Plus en détail

Notre visite à la Plateforme Industrielle du Courrier, à Lempdes

Notre visite à la Plateforme Industrielle du Courrier, à Lempdes Notre visite à la Plateforme Industrielle du Courrier, à Lempdes *********** Extraits de nos récits. *********** Mercredi 19 mars, nous sommes allés visiter le Centre de Tri de la Poste. Nous étions à

Plus en détail

La Garantie Jeunes. A la Mission Locale du Chalonnais

La Garantie Jeunes. A la Mission Locale du Chalonnais La Garantie Jeunes A la Mission Locale du Chalonnais Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du programme opérationnel national «Initiative pour l Emploi des Jeunes Sommaire

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Invitation d une personne de votre cercle de connaissances à une présentation/soirée VMG

Invitation d une personne de votre cercle de connaissances à une présentation/soirée VMG Invitation d une personne de votre cercle de connaissances à une présentation/soirée VMG Bonjour Ici... Comment vas-tu? J organise chez moi (au club) une présentation/soirée d information Vivre Mieux &

Plus en détail

LEARNING BY EAR EPISODE

LEARNING BY EAR EPISODE LEARNING BY EAR Filles 10ème épisode Beauté Texte : Zainab Aziz Rédaction : Andrea Schmidt/Christine Harjes/Guy Degen Adaptation : Aude Gensbittel Personnages : Présentateur pour Intro/Outro Bibiy : personnage

Plus en détail

Les règles essentielles du volley-ball

Les règles essentielles du volley-ball Les règles essentielles du volley-ball 1- Les caractéristiques et le déroulement du jeu 2- La rotation et les positions des joueurs 3- Le service 4- Joueur au filet et ballon en direction du filet 5- La

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Professeur André Ouezzin Coulibaly, chirurgien cardiologue : La Médipole de Sya reste un projet valable Lundi, 11 Juin 2007 16:11

Professeur André Ouezzin Coulibaly, chirurgien cardiologue : La Médipole de Sya reste un projet valable Lundi, 11 Juin 2007 16:11 Depuis 1993, le Professeur André Ouezzin Coulibaly, célèbre chirurgien cardiologue et fils de feu Daniel Ouezzin Coulibaly, a élaboré le projet du Centre international de soins de Sya (CISSYA), baptisé

Plus en détail

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES Obtenez plus en osant demander C est plus simple qu il n y parait Avertissement : Toute reproduction, intégrale ou partielle, ou toute diffusion, par quelque procédé que ce

Plus en détail

A - Les "Techniques" de la Bonne Attitude

A - Les Techniques de la Bonne Attitude A - Les "Techniques" de la Bonne Attitude Soutenez votre enfant sans jamais intervenir durant les parties. La compétition est par nature une source de stress. C est une remise en cause personnelle,un"examen"

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

Damas. effet oui. M.N- En. la peur de blanche. M.N- ça sais pas. quoi écrire. chose. .com

Damas. effet oui. M.N- En. la peur de blanche. M.N- ça sais pas. quoi écrire. chose. .com Retranscription de la vidéo 1 M- Bonjour, Mikael Messa, aujourd hui j ai le plaisir d accueillir chez moi, Marie-Noël Damas. M.N- Bonjour Mikael. M- Suite au sondage que l on vous a envoyé il y a quelques

Plus en détail

Le chef de gare entre en scène : Considérations cinématographiques

Le chef de gare entre en scène : Considérations cinématographiques Séquence 18 - Sketch 1/5 Les points d interrogation, points, sketches à imprimer, sketchs à imprimer, sketch à imprimer, sketches gratuits, sketchs gratuits, sketch métier, sketch à jouer, sketch fle,

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Recueil de témoignages de titulaires d un bac STG ou professionnel de comptabilité 12 rue Dessaignes 41016 BLOIS CEDEX bts-dessaignes.org Téléphone : 02 54

Plus en détail

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens!

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Daniel est un étudiant de quatrième année en génie minier à l Université de la Colombie-Britannique. Il aimerait travailler pour

Plus en détail

MONACO HYÈRES-TOULON. PRO B - 15 e journée - mardi 30 décembre à 19h00

MONACO HYÈRES-TOULON. PRO B - 15 e journée - mardi 30 décembre à 19h00 www.wati-b.com PRO B - 15 e journée - mardi 30 décembre à 19h00 MONACO HYÈRES-TOULON WSM/Colman Respectons l environnement. Ne jetez pas ce programme dans la salle ou sur la voie publique. Merci! P R é

Plus en détail

5 SEMAINES POUR COMPRENDRE L AGORAPHOBIE ET TRANSFORMER VOS PEURS EN REUSSITES!

5 SEMAINES POUR COMPRENDRE L AGORAPHOBIE ET TRANSFORMER VOS PEURS EN REUSSITES! 5 SEMAINES POUR COMPRENDRE L AGORAPHOBIE ET TRANSFORMER VOS PEURS EN REUSSITES! Tout de suite, vous allez découvrir la méthode que j ai suivie pour guérir de mon agoraphobie (qui a duré près de 15 années!)

Plus en détail

Louise, elle est folle

Louise, elle est folle Leslie Kaplan Louise, elle est folle suivi de Renversement contre une civilisation du cliché la ligne Copi-Buñuel-Beckett P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e pour Élise et Fred tu m as trahie

Plus en détail

un entretien avec Sofian Aït Mamer et Leïla Lazaar, animateurs sportifs à Paris et Asnières

un entretien avec Sofian Aït Mamer et Leïla Lazaar, animateurs sportifs à Paris et Asnières un entretien avec Sofian Aït Mamer et Leïla Lazaar, animateurs sportifs à Paris et Asnières SUR LE TERRAIN Leïla Lazaar est maîtresse auxiliaire, elle attend d être titularisée dans un lycée professionnel

Plus en détail

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption»

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» «Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» 1- Rejoindre le jeune sur son chemin : Les jeunes que je reçois en séance de méthodologie viennent me voir

Plus en détail

Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement»

Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement» Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement» N 1 Novembre 2015 Créée il y a 19 ans, la semaine européenne de l emploi des personnes handicapées a pour objectif de lutter contre les préjugés, et

Plus en détail

Learning by Ear Le savoir au quotidien «Animaux et records plus vite, plus haut, plus loin»

Learning by Ear Le savoir au quotidien «Animaux et records plus vite, plus haut, plus loin» Learning by Ear Le savoir au quotidien «Animaux et records plus vite, plus haut, plus loin» Texte : Leona Frommelt Rédaktion : Maja Dreyer Traduction: Julien Méchaussie Introduction : Bonjour et bienvenue

Plus en détail

DANS VOS TITRES DE NEWSLETTER

DANS VOS TITRES DE NEWSLETTER Faites-vous ces erreurs graves DANS VOS TITRES DE NEWSLETTER Best Community Cela fait plusieurs années que je le répète haut et fort : l une des plus grandes richesses d une web-entreprise est sa mailing-list.

Plus en détail

Jubilé de la Miséricorde

Jubilé de la Miséricorde Pardonne Partage Aime Jubilé de la Miséricorde Découvre l année de la miséricorde en t amusant C est quoi un Jubilé? Qu est-ce que la miséricorde? 1 A tes crayons! 2 Qu est-ce qu un jubilé? Un jubilé est

Plus en détail

L E S H A O L I N. A 250 m du Métro Gramont 8 rue Prat Gimont 05.61.48.05.44. www.shaolin-toulouse.com

L E S H A O L I N. A 250 m du Métro Gramont 8 rue Prat Gimont 05.61.48.05.44. www.shaolin-toulouse.com L E S H A O L I N A 250 m du Métro Gramont 8 rue Prat Gimont 05.61.48.05.44. www.shaolin-toulouse.com BABY ARTS MARTIAUX Découvrir - S épanouir S amuser à partir de 4 ans Au SHAOLIN S EST POSSIBLE Interview

Plus en détail

Libérez-vous d une relation toxique au travail!

Libérez-vous d une relation toxique au travail! Libérez-vous d une relation toxique au travail! Permettez-moi de vous poser ces trois questions : Travaillez-vous avec une personne qui vous fait souvent sortir de vos gonds et qui siphonne votre enthousiasme,

Plus en détail

Elsa Pelestor répond à nos questions

Elsa Pelestor répond à nos questions Elsa Pelestor répond à nos questions Elsa Pelestor est professeur(e) des écoles à l école Jean Moulin de Cavaillon. Elle est l auteur(e) de l article Premiers pas, premières questions paru dans le n 466

Plus en détail