L usage militant d internet chez les militants souverainistes français lors de la campagne contre la constitution européenne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L usage militant d internet chez les militants souverainistes français lors de la campagne contre la constitution européenne"

Transcription

1 L usage militant d internet chez les militants souverainistes français lors de la campagne contre la constitution européenne Christophe Le Dréau Université de Paris I Sorbonne / IEP de Paris Première version à discuter lors du colloque du 13 mars 2009 Le 29 octobre 2004 était signé le second traité de Rome qui établissait une constitution européenne dont l objectif est de remplacer le précédent traité de Nice adopté en Initialement prévue le 1 er novembre 2006, son entrée en vigueur est bloquée par les «non» français et néerlandais 1. La campagne des «nonistes» est particulièrement dynamique et les sites internet, blogs, forums, listes de diffusion y jouent un rôle majeur. On discutera le fait que celle-ci soit la «première véritable campagne en ligne en France» alors qu «aux Etats-Unis, la première vraie bataille politique en ligne a eu lieu un an plus tôt à l occasion de l élection présidentielle» 2. Incontestablement, les premières utilisations militantes d internet datent des mouvements de grève de décembre mais la campagne référendaire de mai 2005 marque une étape supplémentaire par la place décisive qu on attribue à ce nouvel outil dans la victoire du «non».» 4. A l occasion d un débat organisé par Le Monde et la TNS-Sofres, à Paris, le 9 octobre 2006 sur le thème «Internet modifie-t-il la vie politique française», Vincent Feltesse, secrétaire national en charge des nouvelles technologies au Parti Socialiste, assurait que les partis politiques avaient appris la leçon de cette campagne de 2005 et ne négligeraient plus l influence d internet 5. Le poids d internet dans le vote «noniste» : la mesure d une influence Les premières études consacrées au le rôle des nouvelles technologies concluent que la bataille sur internet a été incontestablement gagnée par les opposants à la constitution européenne. D un simple point de vue quantitatif, une mission d observation menée par le service 1 En France, le 29 mai 2005, le «non» l emporte par 54, 67% des voix contre 45,33% pour le «oui». Aux Pays-Bas les résultats sont de 61,6% pour le «non» et 38,4% pour le «oui». Deux autres pays ont eu recours à la procédure du référendum pour ratifier la constitution européenne, l Espagne où le «oui» l emporte avec 77% des voix et le Luxembourg qui la ratifie avec 56% des suffrages, ce qui tend à montrer qu il ne faut pas généraliser à l excès l image d un outil internet favorisant exclusivement les milieux souverainistes. Le cas français conserve ses particularités. 2 Benoit Thieulin et Véronique Senèze, «La campagne française pour le référendum sur internet», dans Philippe J. Maarek (sous la dir.), Chronique d un «non» annoncé : la communication politique et l Europe (juin 2004-mai 2005), Paris, L Harmattan, 2007, p Fabien Granjon, «Les répertoires d action télématiques du néo-militantisme», Le Mouvement social, n 200, juillet-septembre 2002, pp On retrouverait des usages précoces annonçant le rôle d internet avec le minitel. Voir D. Kergoat, «De la jubilation à la déréliction. De l usage du minitel dans les luttes infirmières ( )», Futur antérieur, 1994, pp Olivier Puech, «Internet, l autre lieu de confrontation», Le Monde, 6 mai Elise Vincent et Vincent Truffy, «A l heure de démocratie.fr», Le Monde, 12 octobre 2006.

2 d information auprès du gouvernement a constaté qu il y avait un rapport de 1 à 3 entre les sites «nonistes» et «ouistes» au profit des premiers 6. Les sites «nonistes» sont également apparus plus précocément, ce qui a impliqué que «les partisans du oui qui ont par la suite investi internet se trouvaient donc d emblée sur un terrain préalablement balisé par leurs adversaires : le oui est devenu un non au non, toujours à la traîne» 7. Une seconde étude sur «Le web et le débat sur la constitution européenne», menée par Franck Ghitalla et Guilhem Fouetillou, de l Université de Technologie de Compiègne et basée sur le recensement de 295 sites, confirme cette constatation et remarque que 8 des 10 sites les plus visibles sur le sujet 8 sont «nonistes» 9. La moindre visibilité dans les médias traditionnels (télévision, presse écrite, radio) était ainsi largement compensée par ce nouveau média qu est internet. D un point de vue qualitatif, là aussi, les sites s opposant à la constitution européenne l ont emporté. En premier lieu, le cybermilitantisme n a pris corps que dans leur camp. Alors que les sites prônant le «oui» sont essentiellement institutionnels (liés à des partis politiques, au gouvernement, à la Commission européenne), ceux qui militent pour le «non» sont davantage associatifs et communautaires. Ils favorisent véritablement l émergence d un militantisme souverainiste autonome des clivages partisans classiques. L étude de Franck Ghitalla montre parfaitement que le maillage internet des «nonistes» et des «ouistes» n est absolument pas identique. Alors que l espace «noniste» est marqué par la profusion, la constitution d une véritable toile, seuls deux sites fédérateurs se sont imposés chez les «ouistes» 10. Les sites «ouistes» sont bâtis selon une structure verticale avec quelques sites majeurs, institutionnels, qui fédèrent les initiatives du haut vers le bas. Les sites «nonistes» ont une architecture horizontale avec des milliers de sites autonomes, souvent d initiatives locales voire individuelles, reliés par des liens hypertextes. Peu de sites fédératifs, mais un vaste réseau de sites plus ou moins élaborés ou la réactivité et le nombre font la force. Pour autant, F. Ghitalla reconnaît néanmoins que l on est encore loin des phénomènes constatés en 2004 aux Etats-Unis. Etude de cas : le cybermilitantisme d Etienne Chouard L un des plus célèbres cybermilitants du souverainisme est certainement Etienne Chouard, proclamé «héraut du non» 11, puis «Don Quichotte du non» par le quotidien Le 6 Benoit Thieulin et Véronique Senèze, «La campagne française pour le référendum sur internet», dans Philippe J. Maarek (sous la dir.), Chronique d un «non» annoncé : la communication politique et l Europe (juin 2004-mai 2005), Paris, L Harmattan, 2007, pp Benoit Thieulin et Véronique Senèze, «La campagne française pour le référendum sur internet», dans Philippe J. Maarek (sous la dir.), Chronique d un «non» annoncé : la communication politique et l Europe (juin 2004-mai 2005), Paris, L Harmattan, 2007, p il s agit des sites de la Fondation Copernic, de l Acrimed, d Etienne Chouard que nous analyserons ultérieurement. 9 Cette étude a été reprise et analysée dans le quotidien Le Monde du 10 juillet 2005, «Les opposants au traité européen ont mieux utilisé internet». F. Ghitalla recense 161 sites «nonistes», 79 «ouistes», 17 sites neutres se voulant purement informatifs, les sites institutionnels, etc L étude est exclusivement consacrée aux liens hypertextes et absolument pas au contenu des sites, ce qui permettrait, comme on va le noter, de relativiser l importance de ces sites. Un temps disponible en ligne sur le site de l Université de Technologie de Compiègne, cette étude, non publiée, n est plus accessible. 10 et 11 Jean-Baptiste de Montvalon, «Sur le blog du héraut du non, le débat continue», Le Monde, 28 mai 2006.

3 Monde 12 ; «le blogueur le plus actif sur l Europe depuis le référendum de 2005» selon Le Parisien 13 tandis que L Humanité se demandait «Et si Etienne Chouard faisait gagner le non» 14. Ainsi intronisé, son site internet fut présenté comme l un des plus représentatif du cybermilitantisme noniste, revendiquant environ connexions quotidiennes 15. Né à Paris en 1956, Etienne Chouard se présente souvent, au fil des interviews comme fils de bourgeois, son père votant régulièrement pour Valéry Giscard d Estaing, le «père» de la constitution européenne. On retrouve là un trait saillant du militantisme noniste qui refuse qu on lui accole le terme «anti-européen» 16.Ici, se placer dans la posture d une famille plutôt encline à voter «pour» permet de se dire européen tout en menant campagne contre la constitution européenne 17. La biographie, ou plutôt la mise en scène de sa biographie dans les médias, cherche à opérer une critique du militantisme politique classique, le cyber militantisme d Etienne Chouard est avant tout tourner contre les partis politiques. E. Chouard revendique le fait qu il n a jamais participé à une manifestation de rue 18, et proclame ce non-engagement dans les 12 Ariane Chemin, «Etienne Chouard, Don Quichotte du non», Le Monde, 12 mai Nelly Terrier, «La souveraineté appartient au peuple, entretien avec Etienne Chouard, militant du non», Le Parisien, 29 octobre Thomas Lemahieu, «Et si Etienne Chouard faisait gagner le non», L Humanité, 9 avril On lira aussi «Sur internet, le champion du non c est Etienne Chouard», Libération, 30 avril Ariane Chemin, «Etienne Chouard, Don Quichotte du non», Le Monde, 12 mai On trouvera des éléments concrets d analyse de l influence d Etienne Chouard dans Thierry Crouzet, Le cinquième pouvoir : comment internet bouleverse la politique, Paris, Bourin Editeur, 2008, 288p. La première partie est consacrée à internet lors du référendum de A ce jour, aucune famille politique ne se proclame anti-européenne. Les communistes sont officiellement «euro constructifs» depuis décebre 1997 alors que Robert Hue va lancer une campagne contre le traité d Amsterdam; le Front National est pour «l Europe des nations», etc Le mot «euroscepticism» est apparu la première fois dans les pages du journal The Times, le 11 novembre Il permet alors de décrire la faction s opposant à la construction européenne au sein du parti conservateur. C est un terme issu du journaliste et non du lexique de la science politique. L expression «souverainisme» apparait en France en et a été forgé au sein des associations eurosceptiques afin d échapper aux qualificatifs négatifs tels qu «anti-européens» dont les affuble la presse. On se trouve ici face à une terminologie partisane, peu satisfaisante donc, mais dont il faut se contenter faute de mieux. Probablement la référence à des «mouvements d opposition à la construction européenne,» plus neutre, est préférable. Le mot souverainisme est en usage uniquement dans les pays francophones; en Grande-Bretagne ou dans les pays d Europe centrale et orientale, on préfère l usage d «euroréalisme» apparu au sein du Parti conservateur britannique. Voir Agnès Alexandre-Collier, «Les conservateurs face à la question européenne depuis 1997», dans Agnès Alexandre-Collier, Bernard d Hellencourt et Pauline Schnapper (Sous la dir.), Le Royaume-Uni et l Union Européenne depuis 1997, Dijon, Editions Universitaires de Dijon, 2007, pp ; pour la genèse du mot souverainisme, voir : Thierry Choffat, «Une organisation éphémère : le RPF», dans Dominique Andolfatto, Fabienne Greffet et Lauent Olivier (sous la dir.), Les partis politiques : quelles perspectives?, Paris, L Harmattan, 2001, pp ; Christophe Le Dréau, «Une association eurosceptique ; l Alliance pour la Souveraineté de la France ( )», Cahiers de l IRICE, n 4 dossier spécial «Anti-européens, eurosceptiques et souverainistes : une histoire des résistances à l Europe ( )» sous la direction de Jean-Michel Guieu et Christophe Le Dréau, à paraitre en 2010.; pour la genèse du mot euroscepticisme, voir : Menno Spiering, «British euroscepticism», dans 17 on se rappellera de la profession de foi de Philippe de Villiers, «Je suis européen. Ma mère est catalane, mon père, lorrain, était russe par sa grand-mère et s'est battu pour l'europe libre. J'ai des cousins anglais, une belle-soeur polonaise, ma femme a du sang italien. Je suis né en Vendée, sur une terre française qui, au siècle dernier, a donné à l'europe deux vainqueurs de guerre mondiale», dans Philippe de Villiers, La 51ème étoile du drapeau américain, Paris, Albin Michel, 2003, p Ariane Chemin, «Etienne Chouard, Don Quichotte du non», Le Monde, 12 mai 2005.

4 organisations politiques traditionnelles (partis politiques ou syndicats) pour expliquer son cybermilitantisme : En vieillissant, je me sens quand même un peu merdeux de ne pas être syndiqué, parce que je sais que je profite des bagarres menées par les autres 19. Il reconnaît cependant une sympathie pour le centre gauche. En ce sens, Etienne Chouard illustre bien le néo-militant, non encarté, intéressé par la chose publique, refusant les formes traditionnelles de militantismes incarnées par les partis politiques : «un citoyen de base, pas un militant Ah ça non! Vraiment pas un militant : jusqu ici Etienne Chouard, quarante-huit ans, quatre enfants, n avait jamais fait de politique» 20. Etienne Chouard a eu l occasion de s exprimer sur la genèse de son engagement : Tout a commencé en septembre «C est Laurent Fabius qui m a réveillé, un matin, sur Inter, chez Paoli». Ce traité constitutionnel, pour lequel les socialistes vont devoir se prononcer par référendum interne, ne plaît pas au numéro deux du PS. Etienne Chouard ne s était pas posé la question : il allait voté oui, comme pour Maastricht ; Il commence à lire : Europe, la trahison des élites, de Raoul Marc Jennar, devient son livre de chevet. «J en ai acheté 17 ou 18, ça a dû être mon premier acte de militance» 21. Le second acte de militantisme concerne internet. Le 25 mars 2005, Etienne Chouard rédige un premier texte critique d analyse de la constitution européenne 22. Il est dans un premier temps mis en ligne sur le site personnel d Etienne Chouard qui contient encore de nombreuses photos de famille ou de parapente, sa passion. On est alors à cent lieux du site 19 Thomas Lemahieu, «Et si Etienne Chouard faisait gagner le non», L Humanité, 9 avril Thomas Lemahieu, «Et si Etienne Chouard faisait gagner le non», L Humanité, 9 avril Ariane Chemin, «Etienne Chouard, Don Quichotte du non», Le Monde, 12 mai Raoul Marc Jennar, universitaire belge, travaille auprés de nombreuses ONG. Membre de la Fondation Copernic, il est consultant auprés du groupe Gauche unitaire européenne/gauche verte nordique au Parlement européen. Il est l un chefs d orchestre de la campagne contre la directive Bolkestein. En 2007, il soutient la candidature anti-libérale de José Bové lors des élections présidentielles en France, à l image d Etienne Chouard. R. M. Jennar a aujourd hui rejoint le Nouveau Parti Anticapitaliste d Olivier Besancenot. 22 Etienne Chouard, «Une mauvaise constitution qui révèle un secret cancer de notre démocratie», première version, 25 mars Après une brève introduction où il fait l historique de sa démarche, il résume ses principales critiques : «Dans cette affaire d état, les fondements du droit constitutionnel sont malmenés, ce qui rappelle au premier plan cinq principes traditionnels conçus pour protéger les citoyens : 1. une constitution doit être lisible pour permettre un vte populaire, ce texte-ci est illisible. 2. Une constitution n impose pas une politique ou une autre, ce texte-là est partisan. 3. Une constitution est révisable, ce texte-là est verrouillé par une exigence de double unanimité. 4. Une constitution protège de la tyrannie par la séparation des pouvoirs et par le contrôle des pouvoirs, ce texte-là n organise pas un vrai contrôle des pouvoirs ni une réelle séparation des pouvoirs. 5. Une constitution n est pas octroyée par les puissants, elle est établie par le peuple lui-même, précisément pour se protéger de l arbitraire des puissants, à travers une assemblée constituante, indépendante, élue pour ça et révoquée après, ce texte-là entérine des institutions européennes qui ont été écrites depuis cinquante ans par les hommes au pouvoir, à la fois juges et parties.»

5 d expression politique. Le texte est néanmoins repris par d autres sites mieux identifiés : dès le 30 mars, puis le 4 avril 23. Il devient ainsi le texte de référence des «nonistes». Le site initial se transforme, laisse progressivement le côté personnel et héberge un «projet citoyen» de constitution 24. Baptisé le «plan C» 25, ce projet utilise la technologie Wiki 26 et propose aux internautes de rédiger leur propre constitution, transformant le web en sorte de constituante. Il s agit d une volonté de fonder une démocratie participative. Enfin, acquérir une légitimité par le militantisme sur internet. Cela passe notamment par une dénomination, la taxinomie : titulaire d une maitrise de droit acquise à l université de Nanterre, il devient professeur en BTS gestion au lycée Marcel Pagnol de Marseille, mais sa titulature varie. Il est ainsi alternativement «professeur de droit à Marseille» 27, «professeur d informatique» 28, selon les journaux, les tribunes. Ici la maitrise de l outil informatique, de l internet balbutiant dans la sphère politique lui confère de facto la légitimité de «l intellectuel spécifique» tel que le définissait Michel Foucault 29. Maitrisant un outil internet nouveau, qui est encore réservé à une minorité, la presse confère expressément à cet enseignant du secondaire une compétence réelle, puis une légitimité, des titres enfin, dont celui de professeur, qui sont réservés aux universitaires. Mais la légitimité de la démarche d Etienne Chouard ne se gagne pas seulement par le web lui-même. Le processus de légitimation, être classé parmi les sites les plus influents, vient encore, et c est la limite de l exercice, des médias dominants et des politiques. La légitimité d Etienne Chouard reste encore due aux journaux-papier et à la télévision. C est le journaliste Daniel Scheidermann, alors au sommet de son influence grâce à son émission à succès Arrêt sur Images, diffusée sur France 5, qui lui confère une aura, une crédibilité, une audience. D abord en commentant le premier texte de Chouard sur son propre blog puis en l invitant sur le plateau d Arrêt sur Images, le 31 avril 2005, lors d une émission consacrée aux «Experts d en bas» 30. Alertés par le phénomène Chouard, les politiques 23 le site Bellaciao est issu de la gauche anticapitaliste en février Rezo.net se définit comme un portail de webzines et est né en 1999; fondé par Pierre Valuy, il fut l un des premiers à utiliser le logiciel Spip et il se concentre de plus en plus sur l opposition à l Europe et défend l altermondialisme «C» pour citoyen. 26 systême de gestion des contenus des sites web inventé en 1995, facile d utilisation, permettant une écriture corroborative de pages web. 27 Nelly Terrier, «La souveraineté appartient au peuple, entretien avec Etienne Chouard, militant du non», Le Parisien, 29 octobre Jean-Baptiste de Montvalon, «Sur le blog du héraut du non, le débat continue», Le Monde, 28 mai Etienne Chouard a publié deux livres d informatique : Prendre de bonnes habitudes avec Excel (2004) ; Créer une application avec Access(2004), aux Editions Corroy. 29 «Pendant longtemps, l intellectuel dit de gauche a pris la parole et s est vu reconnaitre le droit de parler en tant que maitre de vérité et de justice. On l écoutait, ou on prétendait se faire écouter comme représentant de l universel. Etre intellectuel c était être un peu la conscience de tous ( ). Il y a bien des années qu on ne demande plus à l intellectuel de jouer ce rôle ( ). Les intellectuels ont pris l habitude de travailler non pas dans l universel, l exemplaire, le juste-et-le-vrai-pour-tous, mais dans des secteurs déterminés, en des points précis où les situaient soit leurs conditions de travail (le logement, l hopital, l asile, le laboratoire, l université, les rapports familiaux ou sexuels). Ils y ont gagné à coup sûr une conscience plus concrète et immédiate des luttes ( ). C Est-ce que j appellerais l intellectuel spécifique par opposition à l intellectuel universel», dans Michel Foucault, Dits et écrits II, , Paris, Gallimard, parmi les autres «experts d en bas» se trouvait Nicolas Vanbremeersch, mieux connu sous le pseudonyme de Versac, a animé un blog ouiste très influent. Voir : Olivier Zilbertin, «Nicolas

6 cherchent son soutien ou l affrontent. En premier lieu Marie-France Garaud qui lui demande de référencer sur son site internet son dernier ouvrage, Oser dire non à la politique du mensonge 31. Le 22 avril 2005, le socialiste Dominique Strauss-Kahn asseoit définitivement la légitimité d Etienne Chouard en donnant, sur son blog, une réponse officielle à son texte initial 32. La «République des gros» critiquée par internet Il reste à analyser le discours spécifiquement véhiculé par les souverainistes, au-delà de leur diversité, de l extrême-droite à l extrême-gauche 33. Internet a-t-il permis l émergence Vanbremeersch, pilier de la blogosphère politique», Le Monde, 28 avril Son profil est cependant sensiblement différent de celui d Etienne Chouard : diplomé d HEC, membre en 2001 du cercle de réflexion L Ami public fondé par Christian Blanc, candidat aux élections législatives de 2002 dans le 15 ème arrondissement de Paris sous l étiquette Energies Démocrates, il est en outre le neveu par alliance de patrick Devedjian. Durant le référendum de 2005, il anime Publius, l un des plus fréquentés parmi les sites favorables à la constitution européenne. 31 Marie-France Garaud, Oser dire non à la politique du mensonge, Monaco, Editions du Rocher, Gaulliste, elle fut l rédactrice avec Pierre Juillet, du célèbre «Appel de Cochin» de décembre 1988 que prononce Jacques Chirac contre l Europe supranationale. Elle avait déjà combattu Maastricht en Elle est députée européenne de 1999 à D. Strauss-Kahn, «Traité constitutionnel : réponse à Etienne Chouard», 22 avril On peut lire dans cette réponse : «internet a pris une dimension nouvelle dans cette campagne pour le traité constitutionnel, pour le meilleur et parfois pour le pire. Beaucoup d internautes m ont écrit pour me signaler que circulait sur des forums, ou par mails, l argumentaire d Etienne Chouard, Une mauvaise constitution qui révèle un secret cancer de notre démocratie ( ). Je note d ailleurs que les argumentaires des partisans du non évoluent rapidement : Etienne Chuard a déjà modifié son texte, reconnaissant y avoir commis des erreurs factuelles. Je ne reviens pas non plus sur les affabulations sur la remise en cause du droit à l avortement ou de la loi française sur la laïcité, argument battu en brèche par le Conseil constitutionnel»; On note que D. Strauss-Kahn souligne avant tout la réactivité des nonistes grâce à internet. Il est vrai qu il avait misé sur un tout autre outillage technologique pour faire passer le message ouiste : le DVD. D. Strauss-Kahn a réalisé un DVD de 34 minutes intitulé L Europe sociale passe par le Oui, largement diffusé et mis en vente dans les bureaux de presse. Cet instrument inédit a deux inconvénients majeurs comparativement à internet : l absence de réactivité; l absence de gratuité (en cela il cumule les mêmes inconvénients que le livre). Le choix du DVD semble répondre au constat que les électeurs «de base» ou populaire ne lisent pas et que la technique doit permettre de diffuser un message politique sans l utilisation de l écrit. De ce point de vue là, l outil internet a apporté un démenti cinglant à ce préjugé en valorisant des textes ardus, souvent ésotériques, sur des sujets complexes. Internet est avant tout la consécration de l écrit sur l image lors du référendum de les souverainistes communistes ou d ATTAC, insistant sur les méfaits de l Europe libérale, n ont évidemment rien en commun avec les discours nationalistes voire xénophobes des souverainistes de la droite radicale pônant l Europe des nations. On cherchera ici à répondre à cette unique question : internet a-t-il permis de construire un discours souverainiste spécifique, au-delà du clivage droite-gauche. La réponse que nous apportons est claire : oui, la critique des «gros», des élites, notamment par l image du «petit internautes», seul devant son écran d ordinateur face aux «gros médias». On notera aussi que sur une thématique, l anti-libéralisme de gauche et la xénophobie de droite ont véritablement fusionnés : la condamnation du plombier polonais. L'adhésion, décidée en 2004, de dix nouveaux pays, issus de l'europe de l'est, ex-communiste, a suscité une nouvelle source d'euroscepticisme dans l'europe des Quinze. On craint une invasion de la main d'oeuvre bon marché de ces nouveaux pays de l'est. En France domine l'image des Roumains (assimilés aux mendiants, souvent d'origine Roms, qui écument le métro parisien) et le plombier polonais. A partir de 2005, alors que se déroule la campagne pour le référendum sur la constitution européenne, les

7 d un discours spécifique sur l Europe au sein des milieux souverainistes? Analysant le rejet de la constitution européenne par l opinion publique française, Nicolas Tenzer, directeur de la revue Le Banquet, analysait les argumentaires nonistes et remarquait qu ils se batissaient sur la résurgence de mythes anciens tel celui de la «République des gros» 34 : «Des peurs resurgissent. L extériorité, l altérité s incarnent de nouveau dans des figures d étrangers comme celle du plombier polonais. Faire l Europe consiste un peu à défaire la France, c est vrai ( ).Cela voulait aussi dire la guérir de ses vieux démons. Verraiton renaitre, avec le rejet des élites, le retour de la hantise de la République des gros, chère aux années de l entredeux-guerre, propre à nourrir le populaisme? 35» Les «gros», c est-à-dire les élites, sont en premier lieu des médias traditionnels puisque les sites internets militants ambitionnent de «devenir média» à leur tour 36. La critique des médias traditionnels (journaux, télévision, radio) est essentielle dans l action des milieux souverainistes en France. Il est acquis que, à tort ou à raison, il n est pas ici le lieu de trancher la question, les médias sont «pour l Europe telle qu elle se bâtit» c està-dire sur des bases libérales, technocratiques, supranationales. On signalera ici l action de l Acrimed (Action Critique Médias) 37. Il s agit d une eurosceptiques récupèrent l'image du plombier polonais, symbole d'une Europe ultra-libérale, libreéchangiste, incontrolée. L'origine de ce mythe politique est difficile à mettre à jour. On invoque en général plusieurs sources: -Frits Bolkenstein, auteur d'une directive en faveur d'une libéralisation des services en Europe, aurait, selon une première hypothèse, évoqué, le premier, cette image en affirmant que leur migration serait positive pour les économies des pays où ils sont en nombre insuffisants-selon une seconde hypothèse, Philippe de Villiers aurait inventé la formule. En réalité il est difficile de dire s'il a popularisé ou inventé l'expression. Dans une interview au Figaro, le 15 mars 2003, publiée sous la titre "La grande triche du oui", il déclare : "Cette affaire est très grave, car la directive Bolkenstein permet à un plombier polonais ou à un architecte estonien de proposer ses services en France, au salaire et avec les règles de protection sociale de leur pays d'origine."l'ancien dissident Adam Michnik a apporté sa réponse au plombier polonais dans une interview à l'hebdomadaire L'Express, le 6 juin 2006 : "C'est l'heure de gloire du polski hydraulik (plombier en polonais)! Le plombier polonais a trouvé sa place dans l'histoire! «Vive la France!» s'est exclamé l'un de nos dirigeants d'extrême droite, un anti-européen obsessionnel...plus sérieusement, le non français m'inspire plusieurs observations. D'abord, j'y reconnais cette fatalité toute française qui pèse sur vos référendums. Charles de Gaulle, ce grand Français perdu par son arrogance, François Mitterrand, lui aussi un grand chef d'etat, qui remporte le vote sur Maastricht de peu, Jacques Chirac (que je respecte pour ses déclarations sur Vichy et sa défense de la France laïque), qui a cru que sa popularité née de son non à la guerre d'irak lui assurerait un oui massif sur l'europe... Surtout, j'y vois un signe du déficit politique de l'europe d'aujourd'hui. La classe politique est désavouée". Voir : Stéphane Marchand, L'affaire du plombier polonais : Enquête sur le cauchemar social français, Paris, Fayard, 2006, 279p.; «Le plombier polonais, fossoyeur du oui - Naissance et propagation d'un mythe de campagne qui a vampirisé le référendum», Libération, 11 juin Pierre Birnbaum, Le Peuple et les gros : histoire d un mythe, Paris, Grasset, 1995, 258p. 35 propos recueillis dans Nicolas Weill, «La persistance de l attachement à l identité nationale», Le Monde, 4 juin pour reprendre le titre d Olivier Blondeau, Devenir média : l activisme sur internet, entre défection et expérimentation, Paris, Editions Amsterdam, 2007, 390p. 37

8 association née en 1996, suite aux mouvements de grèves qui paralysent la France en décembre L Acrimed est bâti en fait sous la forme d un collectif de journalistes, pour l essentiel, se réclamant du sociologue Pierre Bourdieu et de sa critique des médias. Aux côtés d ATTAC, l Acrimed a donné naissance à l Observatoire Français des Médias (OFM), apparu dans le sillage du Forum Social Mondial de Porto Alegre de L OFM voit officiellement le jour à Paris le 23 janvier 2003 autour de personnalités telles que Philippe Cohen 38 et Ignacio Ramonet 39 qui font le «constat que les médias n assuraient plus leur rôle de contrepouvoir dans la mesure où le systême médiatique est à la fois un acteur par la concentration croissante qui le caractérise et un vecteur de mondialisation croissante» 40. Le but de l'acrimed est de lutter contre la désinformation des médias sur les mouvements sociaux et l association est membre du réseau altermondialiste ATTAC. L'Acrimed accuse régulièrement les médias d'être favorable à une Europe libérale et de dénigrer systématiquement les opposants au projet de constitution européenne 41.Dans une «Lettre ouverte à la gauche de la gauche», datée du 6 juin 2005, l Acrimed affirme que : La critique du rôle des «grands médias» pendant et après le vote du 29 mai 2005 ne devrait pas rester sans suites. C est pourquoi nous nous adressons à vous. Rarement la contestation de l ordre médiatique dominant aura été aussi forte qu elle le fut à l occasion de la campagne du référendum sur le Traité constitutionnel européen ( ). L arrogance des éditorialistes et chroniqueurs multicartes, des présentateurs d émission et des contrôleurs d antenne, des experts en tous genres et des tenanciers toutes catégories qui occupent l espace médiatique et en contrôlent l accès s est exprimée sans aucune retenue» 42 Radio France Internationale, dans une émission du 26 juillet 2005 consacrée à l usage d internet dans les milieux souverainistes, donnait la parole à quelques-uns de ces cybermilitants: Olivier Auber et Sébastien Sauteur 43 ainsi que des militants des Collectifs parisiens pour le «Non» 44. On retrouve chez ces militants parisiens une même tendance anti- 38 journaliste et ancien rédacteur en chef de l hebdomadaire Marianne. On lui doit un livre, co-écrit avec Pierre Péan, choc contre l institution qu est le quotidien Le Monde: La face cachée du Monde : du contre-pouvoir aux abus de pouvoir (Mille et une nuits, 2003). Il est l un des promoteurs d internet comme contre-pouvoir à l hégémonie des médias traditionnels et devient en 2008 le rédacteur en chef de l hebdomadaire Vendredi, né de la volonté de publier les meilleurs articles du net. 39 directeur de la rédaction du Monde diplomatique de 1990 à 2008.Il est considéré comme le promoteur d ATTAC par un de ses éditoriaux publié en décembre «Comment est né l Observatoire français des médias», 5 juillet 2005, disponible sur 41 Acrimed, Médias en campagne : retours sur le référendum de 2005, Paris, Syllepse, 2005, 133p. 42 Acrimed, Médias en campagne : retours sur le référendum de 2005, Paris, Syllepse, 2005, pp animateurs du site http//notreconstitution.net, lancé le 20 avril 2005, dont le but était la rédaction d une cyber-constitution citoyenne, très semblable par sa philosophie au Plan C d Etienne Chouard. 44 leur site signale une dernière réunion à Paris le 14 janvier 2008 et ne semble plus être tenu à jour depuis cette date. Les collectifs pour le «Non» se sont, après le référendum, transformés en Collectifs parisiens issus du 29 mai.

9 systême, anti-parti, antiparlementaire, définissant leurs Collectifs de «sans chef», «en dehors des partis», avec la volonté de «surtout pas ressembler à des partis politiques». Internet a l avantage de créer une structure informelle, éphémère où chaque page web forme des «cahiers de doléances du XXIème siècle» 45. Dans leur fonctionnement, on est surpris de constater que ces associations souverainistes, à l image des Collectifs parisiens pour le «Non» revendiquent un faible recours au vote pour prendre une décision 46. Internet est un lieu de démocratie participative mais sans vote. Chez Etienne Chouard, cette démocratie participative s articule autour de quelques grands axes révélant une culture politique négative. Cette culture politique peut être qualifiée d antiparlementaire en ce qu elle témoigne d une méfiance envers les «gros» qui occupent le Parlement. A diverses occasions, Etienne Chouard s est prononcé pour l utilisation du tirage au sort dans la désignation des représentants de la nation : «pour la désignation d une Assemblée constituante honnête (dont les membres n écrivent pas des règles pour eux-mêmes), on devrait absolument éviter l élection et préférer le tirage au sort (parmi les personnes volontaires, éventuellement parrainés par quelques centaines de citoyens) 47». Dans la bibliographie de son texte sur les élections, Etienne Chouard recommande la lecture d ouvrages prônant le tirage au sort : François Amanrich, Pour en finir avec la démocratie (Editions Papyrus, 2006); Roger de Sizif, La stochocratie : modeste proposition pour que le peuple de France soit heureusement gouverné grâce à l instauration d une sélection politique aléatoire (Les Belles Lettres, 1998); Yves Sintomer, Le pouvoir au peuple (La Découverte, 2007). A cela s ajoutent des références à plusieurs sites internet dédiés à la question. On notera néanmoins qu au-delà de ces prises de position hétérodoxes, Etienne Chouard a, depuis 2005, pris le chemin d un militantisme plus classique. Lors des élections présidentielles de 2007, il s est rangé parmi les partisans d une candidature antilibérale et a soutenu à cette occasion José Bové. A l occasion des élections européennes de juin 2009, il tente de mettre en place une liste souverainiste baptisée Laboratoire Démocratique dont le 45 Juliette Rengeval, «Internet, un nouveau militantisme: A-t-on encore besoin des partis en politique?», reportage sur RFI, 26 juillet Téléchargeable sur : 46 Nous avons pu nous même constater ce refus revendiqué du vote au sein de l Alliance pour la Souveraineté de la France, association gaulliste qui nait en place en 1997 un Conseil National Souverainiste(CNS) fédérant diverses organisations s opposant à la ratification du traité d Amsterdam. Francis Choisel, conseiller général UMP (après avoir été RPR puis RPF), fondateur de l Alliance pour la Souveraineté de la France nous a confirmé le refus de voter au sein du CNS : «On était toujours sur le fil du rasoir. J avais donc inventé avant Giscard la notion de consensus. J avais bien écrit dans les statuts : il n y a pas de vote. Il n y a pas de vote! Donc c était à l unanimité et quand il n y avait pas unanimité, ça s appelait consensus. Ca voulait dire : j accepte que le Conseil National Souverainiste dise cette chose mais je ne vais pas le voter parce que je ne suis pas d accord avec la première partie. C est une sorte de Quand je voyais qu il y avait unanimité, je dis personne ne s y oppose. Quand je vois qu il y a débat, je disais malgré quelques divergences, acceptez-vous que le texte soit voté au consensus et en général c était oui, oui», Entretien de Francis Choisel avec l auteur, 18 juin Etienne Chouard, «Tirage au sort ou élection? Démocratie ou aristocratie? Qui est légitime pour faire ce choix de société? Le peuple lui-même ou ses élus?», 2 aout Disponible sur :

10 slogan est «Ecrivons nos institutions». En fait, il s agit d une initiative très personnelles qui se résume à l animation d un site internet 48. Peu actif, le site propose néanmoins un programme qui proclame que «le systême politique pratiqué dans tous les pays européens, appelé démocratie parlementaire, ne remplit pas son rôle : les élus ne représentent pas le peuple, et celui-ci n exerce pas vraiment le pouvoir» 49. Toujours dans cet éloge des «petits», Etienne Chouard a tenté de faire descendre les cyber militants dans la rue, en 2008, au moment de la résistance au traité de Lisbonne, en mettant en place ce qu il a nommé les MOCRIEs (Manifestations Obstinées Contre le Régime Illégitime Européen). Les MOCRIEs sont lancés à l initiative d un fantomatique CECRI (Citoyens d Europe contre le régime illégitime) qui semble se résumer à Etienne Chouard et quelques-uns de ses partisans. Le modèle de la protestation est celui des Allemands de l Est avant la chute du Mur de Berlin qui «manifestaient tous les lundis à 18h pour dire simplement : le peuple c est nous. Ils étaient parfois une poignée, parfois des dizaines de milliers, mais ils étaient toujours là, visibles.ce geste courageux de résistance durable pourrait nous inspirer dans notre lutte contre le processus despotique qui se déroule avec les traités constitutionnels européens : nous pourrions, nous, institutionnaliser, autant que possible, en multipliant les lieux où se manifeste le mécontentement. Dans toutes les villes d Europe où il existe des résistants déterminés, seraient organisées des manifestations hebdomadaires contre le régime illégitime, tous les mercredis à 18h par exemple 50». Concrètement, le site d Etienne Chouard héberge un Forum des MOCRIEs où quelques militants isolés appellent à manifester devant telle ou telle mairie, de manière hebdomadaire et à heure fixe. Ces MOCRIES semblent avoir eu lieu à Trets, près de Marseille, où réside Etienne Choaurd, à Revest, Toulon, Hyères, Aix-en-Provence, Rennes, Brest, Strasbourg, Metz, à Paris devant l ambassade d Irlande soit trois grandes régions : le sud-est, le nord-est, la Bretagne 51. Faire du neuf avec du vieux : bilan critique du cyber militantisme des souverainistes Au final, nous ferons un bilan en demi-teinte du cyber militantisme des souverainistes en En premier lieu, il n a pas déboucher à des formes particulièrement originales d actions de mobilisations. Bien au contraire, on constate que l internet n a permis que la réémergence de formes obsolètes ou dépréciées d actions. Outre les débats, articles d analyse,etc les sites souverainistes se sont essentiellement distingués par la réhabilitation 48 Consulté en février on peut multiplier à l infini les citations de ce genre. Dans la préface qu il rédige pour un ouvrage altermondialiste sur la dette française, Etienne Chouard peut encore écrire : «j étais en 2005, tout entier consacré à l analyse de nos institutions (françaises et européennes); j avais compris, cette même année, que ce n est pas aux hommes au pouvoir d écrire les règles du pouvoir», dans préface d Etienne Chouard à André-Jacques Holbecq et Philippe Derudder, La dette publique, une affaire rentable : à qui profite le systême?, Gap, Editions Yves Michel, 2008, p parmi les internautes appelant à des MOCRIEs et qui ont pu être identifiés, on retrouve Philippe Derudder au Havre, dont le livre sur la dette était préfacé par Etienne Chouard. Le quatrième de couverture de son livre le présente ainsi : «son expérience de chef d entreprise l a conduit à s interroger sur les contradictions du systême. Il démissionne alors et partage depuis lors le fruit de ses recherches et expériences dans ses livres, conférences et atelier». On note aussi la présence de Christophe Beaudoin, à l origine de manifestations devant l ambassade d Irlande. Prôche de Nicolas Dupont-Aignan, il a ensuite rejoint les rangs du MPF de Philippe de Villiers; il anime un site internet, L Observatoire de leurope après le «Non» : Il s occupe désormais de la gestion du groupe souverainiste Indépendance et Démocratie au Parlement européen.

11 des pétitions, forme traditionnelle de l engagement militant depuis l affaire Dreyfus. La mise en œuvre de pétitions en ligne, forme la plus simple d action, a été particulièrement mise en valeur, à l image de la plus influente de ces pétitions en ligne : l Appel des Lancé à l initiative de la Fondation Copernic en octobre 2004 pour appeler à voter «non» à la constitution européenne, il pris la forme d un texte à signer en ligne 53. Après la victoire du «non», l Appel des 200 s est transformé en Collectif national du 29 mai qui va militer pour la présence d un candidat antilibéral unique aux élections présidentielles de Les appels 52 cet appel proclame : «Face à la mondialisation libérale et aux firmes transnationales, nous avons besoin d Europe. Mais celle qui se fait aujourd hui n est pas l Europe dont nous avons besoin.l Europe qu on nous demande d avaliser est totalement organisée autour d un principe unique : le marché, la généralisation de la concurrence. C est cela qui autorise l attaque contre les services publics, l incitation à l allongement de la durée du travail et sa flexibilisation, l encouragement à la régression sociale dans chacun des pays de l Union européenne. Cette Europe-là est menée par le haut, par des négociations opaques entre les gouvernements et par des instances qui ne sont pas soumises au contrôle démocratique, telles la Commission ou la Banque centrale européenne. Les peuples ne se reconnaissent pas dans cette pseudo-europe qui a le marché pour idole et la négociation secrète pour liturgie. Il est urgent de sortir de cet engrenage. Le " traité constitutionnel " adopté par les chefs d Etat et de gouvernement le 18 juin 2004 constitue l ensemble juridique libéral le plus complet et contraignant de la planète. Il grave dans le marbre les dogmes et les politiques inscrites dans le Traité de Rome aggravé dans un sens néo-libéral par les traités ultérieurs. Il ouvre la voie à une politique militariste subordonnée à l OTAN. Il refuse l égalité des droits à ceux qui résident en Europe sans posséder la nationalité d un Etat membre et les désigne au harcèlement administratif et policier. Il laisse les citoyens à l écart des lieux de décision. Il n est d ailleurs une constitution ni par son mode d adoption, ni par son mode d élaboration, ni par son contenu. S il est ratifié, l unanimité des 25 Etats membres sera ensuite requise pour le modifier. Cela, alors même qu il fixe dans le détail des choix politiques, économiques et sociaux essentiels qui ne pourront donc plus être remis en cause. Ce vice anti-démocratique affecte déjà les traités actuels ; il est incorporé avec eux. Cette masse de stipulations précises et contraignantes va toujours dans le même sens : la domination du marché, la liberté d action des capitaux et des firmes transnationales. Au fronton de cet édifice est inscrit un principe primordial, décrété intangible : " le principe d une économie de marché ouverte où la concurrence est libre et non faussée ".Cette Europe-là n est pas la nôtre. C est pourquoi il est urgent de donner à l Europe de nouvelles fondations qui l émancipent du capitalisme financier et prédateur, qui la réconcilient avec le progrès social, la paix, la démocratie, un développement soutenable, la coopération entre les peuples de la planète. Nous sommes des partisans résolus d une Europe du plein emploi, mobilisée contre le chômage, la précarité et la dégradation du cadre de vie. Une Europe qui renforce les garanties sociales, met en oeuvre un développement économique compatible avec les équilibres écologiques, défend la diversité culturelle et reconnaît enfin aux femmes l égalité et les droits qu elles revendiquent. Nous voulons une Europe démocratique, fondée sur la pleine citoyenneté de tous ses résidents. Nous proposons une Europe dont les peuples seront les acteurs d un authentique processus constituant, qui leur permette de décider vraiment des choix politiques et de contrôler leur mise en oeuvre. Pour que cette Europe si nécessaire devienne possible, il faut partout donner la parole aux citoyens et refuser cette prétendue " constitution " européenne.nous entendons l argument de ceux qui combattent avec nous le néo-libéralisme et craignent pourtant qu un tel refus serve les forces réactionnaires. Mais laisser l Europe actuelle continuer sur sa lancée favorise l essor dangereux des populismes réactionnaires, des droites " souverainistes ", de l extrême-droite xénophobe. Cette Europe-là représente une grande menace pour l idée européenne elle-même. C est pourquoi nous appelons à opposer un " non " majoritaire au " traité constitutionnel ". Un " non " de gauche, en rupture avec le système libéral, qui puisse traduire dans les urnes ce que les mobilisations sociales et altermondialistes de ces dernières années ont exprimé avec le soutien de la majorité de la population, des salariés, de la jeunesse.sur ces bases, nous créons un collectif d initiative et appelons à ce que des rassemblements similaires se constituent dans toutes les villes et dans tous les secteurs de la société.» 53

12 ou pétitions se sont multipliées : Appel du Collectif Construire une Autre Europe (mai 2005), signé par Max Gallo, Alain Cotta Enfin, peut-on mesurer l influence de ces sites internet souverainistes, ou, la problématique est ici identique, le «non» l aurait-il emporter de la même manière, aussi franche, sans le cyber-militantisme. Sans qu il soit impossible d apporter le moindre élément objectif pour étayer cette hypothèse, on peut néanmoins rappeler que la désaffection à l égard de l Europe, le décalage entre une élite politique européiste et une opinion publique partageant au mieux un consensus mou à l égard de la construction européenne ne date pas de l invention d internet. Le «non» l aurait d une manière ou d une autre emporté 54. Ce qui doit nous amener à relativiser le rôle crucial d internet en dehors de la modernité technologique. La mesure de l influence d un site comme celui d Etienne Chouard est encore édifiant. Nonobstant le nombre de connections qui témoignent, quantitativement parlant, d une visibilité voire d une popularité évidente, une analyse qualitative du site nous permet de relativiser cette influence. La page d accueil, une simple page web garnie de liens hypertextes montrent une maitrise technique rudimentaire. Le mélange de photos de famille, de parapente et de textes politiques souligne un amateurisme que l on peut respecter mais peut faire douter de sa capacité à influencer un vote : combien de «ouistes» ont modifié leur opinion au contact du site d Etienne Choaurd. On peut là aussi légitimement faire l hypothèse que ce site n a servi que de soutien à l argumentaire de nonistes auparavant convaincus 55. En fin de compte, le rôle d internet dans la campagne de 2005 a été importante mais secondaire. Les souverainistes ont bel et bien emporté la bataille du web mais pour valoriser des formes traditionnelles de militantisme : la pétition, l appel à la manifestation de rue, la diffusion de tracts. Cette campagne, la première où la place accordée à internet a été reconnue de manière aussi flagrante, s est révélée décevante au niveau de l apport des nouvelles technologie en ce que les études menées à ce jour concluent toutes à la victoire inéluctable du «non», indépendamment de la campagne conduite sur la toile. 54 sur l opinion publique française et l Europe, Voir Anne Dulphy et Christine Manigand, Les opinions publiques face à l Europe communautaire, Bruxelles, Peter Lang, 2004, 228p. 55 La déconstruction du mythe Etienne Chouard et de son influence sur le vote a été fait par thierry Crouzet, Le cinquième pouvoir : comment internet bouleverse la politique, Paris, Bourin éditeur, 2007, 288p. Il montre ainsi, en comparant les différents sondages publiés dans la presse et la chronologie de la publication des textes d Etienne Chouard, que la courbe des nonistes est déjà dans une phase ascendante avant même que les sites souverainistes soient actifs. Le «non» l aurait emporté, y compris sans le cyber militantisme.

En quoi la loi sur l I.V.G adoptée en 1974 répond-elle aux aspirations et aux comportements de la société?

En quoi la loi sur l I.V.G adoptée en 1974 répond-elle aux aspirations et aux comportements de la société? En quoi la loi sur l I.V.G adoptée en 1974 répond-elle aux aspirations et aux comportements de la société? L apport de la loi Veil L avortement avant la loi Veil La loi Veil en bref L avortement, interdit

Plus en détail

L acceptation de l homosexualité et de l adoption par les couples homosexuels à six mois de l élection présidentielle de 2012

L acceptation de l homosexualité et de l adoption par les couples homosexuels à six mois de l élection présidentielle de 2012 L acceptation de l homosexualité et de l adoption par les couples homosexuels à six mois de l élection présidentielle de 2012 Léa Morabito, Centre d Etudes Européennes, Sciences Po Paris. Manon Réguer-Petit,

Plus en détail

LE LUXEMBOURG DIT «OUI» A LA CONSTITUTION EUROPEENNE

LE LUXEMBOURG DIT «OUI» A LA CONSTITUTION EUROPEENNE LE LUXEMBOURG DIT «OUI» A LA CONSTITUTION EUROPEENNE Dimanche 10 juillet, le Luxembourg est devenu le treizième Etat membre (et le troisième Etat fondateur de l Union) à ratifier le traité établissant

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

DÉLÉGATION FRANÇAISE À L'ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE L OSCE COMPTE RENDU N 2. Mercredi 23 février 2005 (Séance de 11 heures) SOMMAIRE

DÉLÉGATION FRANÇAISE À L'ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE L OSCE COMPTE RENDU N 2. Mercredi 23 février 2005 (Séance de 11 heures) SOMMAIRE DÉLÉGATION FRANÇAISE À L'ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE L OSCE COMPTE RENDU N 2 Mercredi 23 février 2005 (Séance de 11 heures) SOMMAIRE page Audition de M. Yves Doutriaux, Ambassadeur de France auprès de l

Plus en détail

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Auteurs : Christelle FOURASTIE Marion GUILLOIS Cours ICL

Plus en détail

Débats sur le TTIP Partie II : Pour ou contre le marché transatlantique : qui a voté quoi? Bruno Poncelet Juillet 2015

Débats sur le TTIP Partie II : Pour ou contre le marché transatlantique : qui a voté quoi? Bruno Poncelet Juillet 2015 Débats sur le TTIP Partie II : Pour ou contre le marché transatlantique : qui a voté quoi? Bruno Poncelet Juillet 2015 CENTRE D ÉDUCATION POPULAIRE ANDRÉ GENOT rue de Namur 47 5000 Beez T. 081/26 51 52

Plus en détail

Le monitoring des médias

Le monitoring des médias Rapport Général de l Instance Nationale pour la Réforme de l Information & de la Communication 2012 Chapitre 10 Le monitoring des médias 221 Rapport Général de l Instance Nationale pour la Réforme de l

Plus en détail

Pourquoi le Traité de. De Nice à Lisbonne

Pourquoi le Traité de. De Nice à Lisbonne Pourquoi le Traité de Lisbonne? De Nice à Lisbonne Le Traité de Nice Conclusion à Nice le 11 décembre 2000 Signature le 26 février 2001 1 er février 2003 Entrée en vigueur du traité 2000 2001 2002 2003

Plus en détail

L EUROPE EN FORMATIONS

L EUROPE EN FORMATIONS L EUROPE EN FORMATIONS > CONSTRUCTION > INSTITUTIONS > CITOYENNETÉ > POLITIQUES > BUDGET 1 Maison de l Europe de Rennes et de Haute-Bretagne La Maison de l Europe - de Rennes et de Haute Bretagne, association

Plus en détail

ADOPTER SON DISPOSITIF ÉLECTORAL POUR LES ELECTIONS FÉDÉRALES, RÉGIONALES ET EUROPÉENNES DU 25 MAI 2014

ADOPTER SON DISPOSITIF ÉLECTORAL POUR LES ELECTIONS FÉDÉRALES, RÉGIONALES ET EUROPÉENNES DU 25 MAI 2014 GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES ÉDITEURS POUR LA COUVERTURE DES ÉLECTIONS FÉDÉRALES, RÉGIONALES ET EUROPÉENNES DU 25 MAI 2014 EN FÉDÉRATION WALLONIE- BRUXELLES Les élections constituent un moment particulier

Plus en détail

Luxembourgeois et étrangers : Renforcer la démocratie du Luxembourg

Luxembourgeois et étrangers : Renforcer la démocratie du Luxembourg Luxembourgeois et étrangers : Renforcer la démocratie du Luxembourg Droit de vote pour les non-luxembourgeois aux élections législatives Prise de position de l ASTI Préambule Le débat sur le droit de vote

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

CONSIGNES GENERALES : 2. C est très important : j apporte mon soutien à une action de salut public!

CONSIGNES GENERALES : 2. C est très important : j apporte mon soutien à une action de salut public! CONSIGNES GENERALES : 1. c est gratuit (par lettre simple : coût d un timbre postal), sans avocat, et cela ne me causera aucun risque; 2. C est très important : j apporte mon soutien à une action de salut

Plus en détail

L Europe contre la gauche

L Europe contre la gauche GEORGES SARRE Référendum L Europe contre la gauche, 2005 ISBN : 2-7081-3322-5 Introduction DIRE LA VÉRITÉ! Disons-le clairement : la nation française est menacée en tant que projet politique. Les considérations

Plus en détail

LE TELEGRAMME DU CEPLIS

LE TELEGRAMME DU CEPLIS LE TELEGRAMME DU CEPLIS Conseil Européen des Professions Libérales European Council of the Liberal Professions Europäischer Rat der Freien Berufe Le Conseil Européen des Professions Libérales 4 Rue Jacques

Plus en détail

Définir et consolider son projet associatif

Définir et consolider son projet associatif FICHE PRATI QUE Définir et consolider son projet associatif L association se place sous le signe de la liberté : celle de se regrouper pour prendre collectivement une initiative. De l idée à la conception,

Plus en détail

PROJET LIBERTÉ- NATION

PROJET LIBERTÉ- NATION 15 OCTOBRE 2014 L AN 2030 LA RÉPUBLIQUE FÉDÉRALE DU QUÉBEC PROJET LIBERTÉ- NATION POLITIQUE FICTION? Synopsis Me Guy Bertrand Promotion du produit (le Pays québécois : RFQ) : par un Plan de marketing et

Plus en détail

CONTACT. Pour des informations complémentaires sur les formations proposées par Athenora, n hésitez pas à consulter :

CONTACT. Pour des informations complémentaires sur les formations proposées par Athenora, n hésitez pas à consulter : Séminaires de formation sur- mesure A THENORA Athenora propose de nombreux modules de formation destinés à toute personne intéressée à mieux appréhender les circuits décisionnels européens au sein de chacune

Plus en détail

Fonctionnement : ça marche, mais ce n est pas très juste

Fonctionnement : ça marche, mais ce n est pas très juste Financement de la protection sociale : l avis des Français 1 Fonctionnement : ça marche, mais ce n est pas très juste Illustrations Marc Guerra On a beau nous parler sur tous les tons du trou de la Sécu

Plus en détail

Le tableau de bord politique Paris Match - Ifop

Le tableau de bord politique Paris Match - Ifop Le tableau de bord politique Paris Match - Ifop Juillet 2008 LEVEE DE L EMBARGO LE LUNDI 7 JUILLET 2008 A 18H30 Parution dans Paris Match le mercredi 9 juillet 2008 Note méthodologique Étude réalisée par

Plus en détail

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse,

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015 Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Rachid MADRANE Mesdames, Messieurs, Chers journalistes,

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

Candidature des participants. PEJ-France Caen

Candidature des participants. PEJ-France Caen Candidature des participants PEJ-France Caen Du 29 mai au 8 juin 2014 2 Le mot du président Malo MOFAKHAMI Président du PEJ-France Chers participants, En 2014, le Parlement Européen des Jeunes - France

Plus en détail

Etude statistique des données fournies par la CCIJP

Etude statistique des données fournies par la CCIJP Etude statistique des données fournies par la CCIJP Sommaire Introduction : Stagnation du nombre de cartes accordées en 2012... 4 1. Dans quels secteurs d activité les journalistes encartés travaillent-ils?

Plus en détail

L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE : ((LE GÉNIE POUR L INDUSTRIE))

L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE : ((LE GÉNIE POUR L INDUSTRIE)) L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE : ((LE GÉNIE POUR L INDUSTRIE)) Notes pour l allocution prononcée par M. Pierre Lucier, président de l université du Québec, lors de la collation des grades de l ÉCole

Plus en détail

INSTITUT NETSCOPE-AMI OPINION TRACKER

INSTITUT NETSCOPE-AMI OPINION TRACKER Tout au long de la campagne, l Institut Netscope a scruté et analysé l ensemble des messages produits sur les différents segments du Web : les réseaux sociaux (Twitter et Facebook), la blogosphère et les

Plus en détail

Discours prononcé par Carole DELGA lors de la Conférence de presse de la Fevad : «Bilan du e-commerce en 2014» - Mardi 27 janvier 2015 à Bercy -

Discours prononcé par Carole DELGA lors de la Conférence de presse de la Fevad : «Bilan du e-commerce en 2014» - Mardi 27 janvier 2015 à Bercy - CAROLE DELGA SECRETAIRE D ETAT CHARGEE DU COMMERCE, DE L ARTISANAT, DE LA CONSOMMATION ET DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE, AUPRES DU MINISTRE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMERIQUE D i s c o

Plus en détail

Dossier : Le «phénomène» d achat de fans et de follower : qui, où et pourquoi?

Dossier : Le «phénomène» d achat de fans et de follower : qui, où et pourquoi? Dossier : Le «phénomène» d achat de fans et de follower : qui, où et pourquoi? Regnier Thomas QUI? Mais qui sont ces pourvoyeurs de popularité jamais en manque de solutions concernant ce sujet? Un jeune

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2011-216 QPC du 3 février 2012. M. Franck S. (Désignation du représentant syndical au comité d entreprise)

Commentaire. Décision n 2011-216 QPC du 3 février 2012. M. Franck S. (Désignation du représentant syndical au comité d entreprise) Commentaire Décision n 2011-216 QPC du 3 février 2012 M. Franck S. (Désignation du représentant syndical au comité d entreprise) La Cour de cassation a renvoyé au Conseil constitutionnel le 18 novembre

Plus en détail

La stratégie européenne de l Alliance rouge-verte danoise et le Parti de la gauche européenne *

La stratégie européenne de l Alliance rouge-verte danoise et le Parti de la gauche européenne * 42 La stratégie européenne de l Alliance rouge-verte danoise et le Parti de la gauche européenne * Inger V. Johansen Membre du comité des affaires européennes de l Alliance rouge-verte danoise intégration

Plus en détail

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU MOI INFIRMIER Je veux être conseillé dans l exercice de mon métier Notre métier est en constante évolution. En cela, il est passionnant

Plus en détail

Cahier des charges du REF

Cahier des charges du REF Cahier des charges du REF > Charte graphique > Site internet MIS À JOUR LE 23 JANVIER 2015 1 Table des matières I. QU EST- CE QUE LE RESEAU EUROMED FRANCE? 3 II. NOS ATTENTES 4 A. Ce que nous apportons

Plus en détail

efficace utile libre autonome1 solidaire Pour agir utile, et construire ensemble! Je crée une liste UNSA CE/DP dans mon entreprise! www.unsa.

efficace utile libre autonome1 solidaire Pour agir utile, et construire ensemble! Je crée une liste UNSA CE/DP dans mon entreprise! www.unsa. réformiste efficace www.unsa.org libre Pour agir utile, utile et construire ensemble! Je crée une liste UNSA CE/DP dans mon entreprise! solidaire autonome1 Depuis 1993, l UNSA a connu un fort développement

Plus en détail

LES SOURCES DU DROIT

LES SOURCES DU DROIT Ressources pour les enseignants et les formateurs en français juridique Fiche notion avec activités Crédit : Michel SOIGNET LES SOURCES DU DROIT 1. QU EST-CE QUE LE DROIT? Le droit est constitué de l ensemble

Plus en détail

ÉLECTIONS EUROPÉENNES Pourquoi. voter. le 25 mai 2014?

ÉLECTIONS EUROPÉENNES Pourquoi. voter. le 25 mai 2014? ÉLECTIONS EUROPÉENNES Pourquoi voter le 25 mai 2014? Parce que le Parlement européen est la seule institution de l Union européenne à être directement élue par les citoyens Vous êtes citoyen d un des 28

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LA QUALITE DE LA LEGISLATION : PERSPECTIVES ESPAGNOLES. 9 juin 2006 ALLOCUTION D OUVERTURE

SEMINAIRE SUR LA QUALITE DE LA LEGISLATION : PERSPECTIVES ESPAGNOLES. 9 juin 2006 ALLOCUTION D OUVERTURE SEMINAIRE SUR LA QUALITE DE LA LEGISLATION : PERSPECTIVES ESPAGNOLES 9 juin 2006 ALLOCUTION D OUVERTURE Claire-Françoise Durand INTRODUCTION C est pour moi un grand plaisir et un grand honneur d ouvrir

Plus en détail

Groupes de parole sur l argent (GPA) :

Groupes de parole sur l argent (GPA) : Jean Beaujouan jean.beaujouan@free.fr Tel : 01 42 23 18 58 Groupes de parole sur l argent (GPA) : les enseignements d une expérience 1. Présentation Définition : dans un groupe de parole sur l argent (GPA),

Plus en détail

L action de la France au sein du Conseil des droits de l Homme

L action de la France au sein du Conseil des droits de l Homme La France candidate au Conseil des droits de l Homme UN Photo/Jean-Marc Ferré Les droits de l Homme font partie des valeurs fondatrices de la République française et de sa politique étrangère. C est dans

Plus en détail

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail

Àl été 2002, le bureau national de l Association des bibliothécaires français a

Àl été 2002, le bureau national de l Association des bibliothécaires français a À PROPOS du bibliothécaire Àl été 2002, le bureau national de l Association des bibliothécaires français a souhaité proposer à l ABF de se doter d un code de déontologie, à l instar des 27 pays qui en

Plus en détail

PARTIE 1 Le dispositif de validation des acquis de l expérience

PARTIE 1 Le dispositif de validation des acquis de l expérience PARTIE 1 Le dispositif de validation des acquis de l expérience 10952_VAE_p001p005.indd 5 22/05/08 11:47:18 FICHE 1 Le principe et les modalités de la VAE Faire reconnaître vos connaissances, aptitudes

Plus en détail

SAISON DOSSIER DE PRESSE

SAISON DOSSIER DE PRESSE 2015 SAISON DOSSIER DE PRESSE ÉDIT OBJECTIF INDÉPENDANCE : LA SÉRIE TÉLÉ QUI INNOVE! «Cette campagne d information est une grande première en France car très peu de programmes télé donnent la parole aux

Plus en détail

Les Français et le développement durable

Les Français et le développement durable Les Français et le développement durable Baromètre Louis-Harris Club RmD2 CLUB R m D 2 Luc BALLEROY DGA 01 55 33 20 54 luc.balleroy@lharris.fr NOTE TECHNIQUE Étude réalisée par l Institut Louis-Harris

Plus en détail

Intervention de Thierry BRAILLARD. Clôture du Forum sur l intégrité du sport. Université de la Sorbonne. Paris le 15 mai 2014

Intervention de Thierry BRAILLARD. Clôture du Forum sur l intégrité du sport. Université de la Sorbonne. Paris le 15 mai 2014 Intervention de Thierry BRAILLARD Clôture du Forum sur l intégrité du sport Université de la Sorbonne Paris le 15 mai 2014 Mesdames, Messieurs, Chers amis du sport, Depuis que j'ai été nommé secrétaire

Plus en détail

DÉPARTEMENT D ÉTAT DES ÉTATS-UNIS AMBASSADE DES ÉTATS-UNIS À KINSHASA SERVICE DES AFFAIRES PUBLIQUES PROGRAMME DE MICROFINANCEMENT

DÉPARTEMENT D ÉTAT DES ÉTATS-UNIS AMBASSADE DES ÉTATS-UNIS À KINSHASA SERVICE DES AFFAIRES PUBLIQUES PROGRAMME DE MICROFINANCEMENT DÉPARTEMENT D ÉTAT DES ÉTATS-UNIS AMBASSADE DES ÉTATS-UNIS À KINSHASA SERVICE DES AFFAIRES PUBLIQUES PROGRAMME DE MICROFINANCEMENT Titre de l opportunité de financement : Journée mondiale du SIDA 2012

Plus en détail

Sondage International Elections US : Les raisons d un plébiscite pour Barack Obama

Sondage International Elections US : Les raisons d un plébiscite pour Barack Obama Paris, le 24 Octobre 2008 Sondage International Elections US : Les raisons d un plébiscite pour Barack Obama Un sondage exclusif de l institut Harris Interactive, en partenariat avec la chaîne d information

Plus en détail

Jacqueline HOCQUET, Coordination Internationale des Jeunesse Ouvrière Chrétienne

Jacqueline HOCQUET, Coordination Internationale des Jeunesse Ouvrière Chrétienne Jacqueline HOCQUET, Coordination Internationale des Jeunesse Ouvrière Chrétienne Avant d entrer dans le vif du sujet, je vous présenterai rapidement la CIJOC, puis je vous donnerai quelques exemples de

Plus en détail

Délibération n 2009-199 du 27 avril 2009

Délibération n 2009-199 du 27 avril 2009 Délibération n 2009-199 du 27 avril 2009 Emploi privé- âge- procédure de recrutement-rejet de la candidature sans entretien profil surdimensionné- diplôme- compétences managériales expérience professionnelle

Plus en détail

Le réaménagement des Halles de Paris : quelle concertation?

Le réaménagement des Halles de Paris : quelle concertation? Le réaménagement des Halles de Paris : quelle concertation? Camille Gardesse Le projet de réaménagement des Halles est l'objet d'une couverture médiatique ponctuelle mais il demeure peu étudié. Comment

Plus en détail

Délibération n 2010-288 du 13 décembre 2010

Délibération n 2010-288 du 13 décembre 2010 Délibération n 2010-288 du 13 décembre 2010 Délibération faisant suite à un refus d embauche en raison de la grossesse de la réclamante Grossesse - Emploi Emploi privé Rappel à la loi La haute autorité

Plus en détail

RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ

RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ Compte-rendu Réunion du 22 octobre 2008 Cette réunion terminait un processus de 3 ans portant sur les cinq propositions pour une meilleure éducation au Québec. D entrée

Plus en détail

Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130

Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130 POUR LE MAINTIEN DU CONSEIL DES AÎNÉS Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130 1 er février 2011 Réseau FADOQ Responsables

Plus en détail

Conférence d évaluation et de suivi de la campagne

Conférence d évaluation et de suivi de la campagne Strasbourg, 10 Mars 2015 DDCP-YD/NHSM (2015) 4F LA FIN DU COMMENCEMENT? Conférence d évaluation et de suivi de la campagne Centre Européen de la Jeunesse, Strasbourg 27 au 30 Mai 2015 Informations et appel

Plus en détail

Pendant 18 mois : un dispositif exceptionnel pour mobiliser et donner à voir les solutions Climat

Pendant 18 mois : un dispositif exceptionnel pour mobiliser et donner à voir les solutions Climat Pendant 18 mois : un dispositif exceptionnel pour mobiliser et donner à voir les solutions Climat En perspective de la Conférence Mondiale des Nations Unies sur le Climat qui se tiendra à Paris en décembre

Plus en détail

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail

Frédéric Sicard et Dominique Attias : «Nous avons choisi de nous placer sous le double auspice de la liberté et du service»

Frédéric Sicard et Dominique Attias : «Nous avons choisi de nous placer sous le double auspice de la liberté et du service» Frédéric Sicard et Dominique Attias : «Nous avons choisi de nous placer sous le double auspice de la liberté et du service» [1] Dominique Attias et Frédéric Sicard se présentent sous l étendard «Libres

Plus en détail

Du marketing dans ma PME!

Du marketing dans ma PME! Du marketing dans ma PME! Manque d expérience marketing des managers de sociétés technologiques, difficulté de recruter des profils marketing formés ou expérimentés : pourquoi la mission marketing est-elle

Plus en détail

Observatoire Orange - Terrafemina. La Webcampagne 2012. Sondage de l institut CSA. avec

Observatoire Orange - Terrafemina. La Webcampagne 2012. Sondage de l institut CSA. avec Observatoire Orange - Terrafemina La Webcampagne 2012 Sondage de l institut CSA avec Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 11 ème vague d un baromètre portant

Plus en détail

La presse en ligne au service de la démocratie locale. Sylvain Parasie (Latts) & Jean-Philippe Cointet (INRA Sens)

La presse en ligne au service de la démocratie locale. Sylvain Parasie (Latts) & Jean-Philippe Cointet (INRA Sens) La presse en ligne au service de la démocratie locale Sylvain Parasie (Latts) & Jean-Philippe Cointet (INRA Sens) Les sciences sociales critiques du rôle démocratique de la presse locale. Nouveaux espoirs

Plus en détail

UNION POUR LA MEDITERRANEE Agenda de la Formation professionnelle

UNION POUR LA MEDITERRANEE Agenda de la Formation professionnelle UNION POUR LA MEDITERRANEE Agenda de la Formation professionnelle GOUVERNANCE Le présent document résume les échanges du groupe de pilotage tripartite constitué de Maurice Mézel du Ministère du Travail,

Plus en détail

Structure et fonctionnement de la Zone euro

Structure et fonctionnement de la Zone euro Structure et fonctionnement de la Zone euro Dusan Sidjanski Introduction Les Etats membres de la Zone euro sont confrontés à un choix politique de grande portée : s engager dès que possible sur la voie

Plus en détail

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»?

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Atelier A : Enseignement de défense et valeurs de la République : quels acteurs?/ La formation du citoyen : du service national à l enseignement

Plus en détail

Projet de loi Modernisation du dialogue social. Suivi du projet par l UNSA. 25 mai 2015

Projet de loi Modernisation du dialogue social. Suivi du projet par l UNSA. 25 mai 2015 Projet de loi Modernisation du dialogue social Suivi du projet par l UNSA 25 mai 2015 La commission des affaires sociales de l Assemblée nationale a adopté le projet de loi relatif au dialogue social et

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER DE CANDIDATURE pour participation au projet franco-allemand «LES JEUNES ECRIVENT L EUROPE» Deutsch-Französisches Jugendwerk Molkenmarkt 1, 10179 Berlin Tel.: 030-288 757-0/ -30 Fax 030-288 757-87

Plus en détail

ÉLECTION DU PRÉSIDENT DE L UNION GUIDE ÉLECTORAL

ÉLECTION DU PRÉSIDENT DE L UNION GUIDE ÉLECTORAL CONGRÈS EXTRAORDINAIRE 2014 ÉLECTION DU PRÉSIDENT DE L UNION GUIDE ÉLECTORAL 29 août 2014 INTRODUCTION La Haute Autorité de l Union a été élue à l occasion du Bureau politique du 22 janvier 2014 dont le

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les principaux enseignements... 4-3 - Les résultats de l'étude... 7

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les principaux enseignements... 4-3 - Les résultats de l'étude... 7 JF/JPD N 111965 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com pour Les Français et l interruption volontaire

Plus en détail

SIMULATION ELECTORALE

SIMULATION ELECTORALE SIMULATION ELECTORALE COMMUNICATION - PROGIS - JOURNALISME IEP Grenoble - Présidentielle 2012 SIMULATION ELECTORALE PRÉSIDENTIELLE 2012 A l initiative de l Association des Diplômés, cette simulation du

Plus en détail

Forum du Conseil de l Europe pour l avenir de la démocratie. «Systèmes électoraux» Document d information à l attention des ONG intéressées

Forum du Conseil de l Europe pour l avenir de la démocratie. «Systèmes électoraux» Document d information à l attention des ONG intéressées Forum du Conseil de l Europe pour l avenir de la démocratie «Systèmes électoraux» Kiev, Ukraine, 21-23 octobre 2009 Document d information à l attention des ONG intéressées Le Forum pour l avenir de la

Plus en détail

UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS - QUE CHOISIR Association de la région de Versailles STATUTS

UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS - QUE CHOISIR Association de la région de Versailles STATUTS UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS - QUE CHOISIR Association de la région de Versailles STATUTS Article 1 er : formation Sous le régime de la loi du premier juillet mille neuf cent neuf, il est créé entre

Plus en détail

Observatoire des personnalités politiques BVA - Le Figaro - LCI : Dominique Strauss-Kahn. L image du Parti socialiste. Perception de Ségolène Royal

Observatoire des personnalités politiques BVA - Le Figaro - LCI : Dominique Strauss-Kahn. L image du Parti socialiste. Perception de Ségolène Royal Politique Juin 2006 Observatoire des personnalités politiques BVA - Le Figaro - LCI : Dominique Strauss-Kahn Questions d actualité : L image du Parti socialiste Perception de Ségolène Royal Ce sondage

Plus en détail

OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE L ESSENTIEL EN

OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE L ESSENTIEL EN OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 LA FRANCE, 5E CONTRIBUTEUR AU FEM La France est le 5 e contributeur financier et co-initiateur du Fonds pour l Environnement Mondial (FEM),

Plus en détail

I. Le Forum mondial de l eau

I. Le Forum mondial de l eau Evénements soutenus par le 6 ème Forum Mondial de l Eau I. Le Forum mondial de l eau Historique Co-organisé tous les trois ans par le Conseil Mondial de l Eau d une part, un pays et une ville hôte d autre

Plus en détail

L Association France-Pologne : promouvoir la langue française et la culture francophone en Pologne

L Association France-Pologne : promouvoir la langue française et la culture francophone en Pologne L Association France-Pologne : promouvoir la langue française et la culture francophone en Pologne Mesdames, Messieurs, En 1995, nous étions dix-neuf jeunes Polonais à fonder l Association France-Pologne,

Plus en détail

ce que l UNSA a obtenu

ce que l UNSA a obtenu Agents contractuels de la Fonction publique : ce que l UNSA a obtenu UNSA Fonction publique 21 rue Jules Ferry 93177 BAGNOLET cedex Tél. 01 48 18 88 29 - Fax. 01 48 18 88 95 uff@unsa.org - www.unsa-fp.org

Plus en détail

Convention ou accord collectif

Convention ou accord collectif ENGAGEMENT INTERNE A L ENTREPRISE DIFFERENTES METHODES DE MISE EN PLACE UN CONTRAT L article L.911-1 du Code de la sécurité sociale précise que les garanties collectives relevant de la protection sociale

Plus en détail

PARTIE I : RAISON, SIEGE ET BUTS DE L ASSOCIATION. Article premier Raison sociale et type d association. Article 2 - Siège

PARTIE I : RAISON, SIEGE ET BUTS DE L ASSOCIATION. Article premier Raison sociale et type d association. Article 2 - Siège STATUTS DE LA SOCIETE INTERNATIONALE E D D ANNOTATION ASSOCIATION DE DROIT SUISSE A BUT NON LUCRATIF Etat au 9 Décembre 2008; Révisé le 10 Septembre 2014 PARTIE I : RAISON, SIEGE ET BUTS DE L ASSOCIATION

Plus en détail

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015 Dossier de presse PLANÈTE COURTIER, Juin 2015 Contact presse Agence C3M - Tél. : 01 47 34 01 15 Michelle AMIARD - 06 60 97 24 00 - michelle@agence-c3m.com Laurence DELVAL - laurence@agence-c3m.com Sommaire

Plus en détail

«Le partage des données à caractère personnel et le respect de la vie privée à domicile»

«Le partage des données à caractère personnel et le respect de la vie privée à domicile» Conférence Le Point «Maison connectée et intelligente» Paris, 28 mars 2013 Peter Hustinx Contrôleur européen de la protection des données «Le partage des données à caractère personnel et le respect de

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

PREMIÈRE PARTIE La coopération judiciaire face à la «souveraineté pénale» étatique

PREMIÈRE PARTIE La coopération judiciaire face à la «souveraineté pénale» étatique TABLE DES MATIÈRES 717 PAGES Préface........................................................... 5 Introduction générale............................................... 13 1. La lente émergence d un espace

Plus en détail

RAPPORT DU SEMINAIRE DE FORMATION DES PROFESSIONNELS DES MEDIAS OFFICIELS

RAPPORT DU SEMINAIRE DE FORMATION DES PROFESSIONNELS DES MEDIAS OFFICIELS RAPPORT DU SEMINAIRE DE FORMATION DES PROFESSIONNELS DES MEDIAS OFFICIELS Dans le cadre de l élection présidentielle du 15 avril 2015, la Haute Autorité de l Audiovisuel et de la Communication (HAAC) a

Plus en détail

Jeanne Bordeau. Le dossier et le communiqué de presse. Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-54072-7

Jeanne Bordeau. Le dossier et le communiqué de presse. Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-54072-7 Jeanne Bordeau Le dossier et le communiqué de presse, 2008 ISBN : 978-2-212-54072-7 Le dossier de presse : rencontrer enfin l Arlésienne? Une session de formation en relations presse comme il y en a des

Plus en détail

Nos outils jeunesse de sensibilisation et d éducation à la démocratie

Nos outils jeunesse de sensibilisation et d éducation à la démocratie Nos outils jeunesse de sensibilisation et d éducation à la démocratie Directeur général des élections du Québec, 2009 Dépot légal - Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2009 Bibliothèque nationale

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF. ACTE portant élection des membres au Parlement européen au suffrage universel direct. Article 2 Article 2

TABLEAU COMPARATIF. ACTE portant élection des membres au Parlement européen au suffrage universel direct. Article 2 Article 2 TABLEAU COMPARATIF ACTE portant élection des membres au Parlement européen au suffrage universel direct Acte de 1976 Article premier Article premier Les représentants, au Parlement européen, des peuples

Plus en détail

Monsieur l Ambassadeur, chers amis,

Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Je suis très honorée par la haute distinction dont vous venez de me remettre les insignes. Et je vous remercie de vos paroles particulièrement chaleureuses. Je suis

Plus en détail

Privateimmo.com. Nouveau site. Nouvelles offres... Privateimmo.com s étend sur l Hexagone! le dossier de presse

Privateimmo.com. Nouveau site. Nouvelles offres... Privateimmo.com s étend sur l Hexagone! le dossier de presse le dossier de presse 1 er site de vente privée immobilière sur internet Nouveau site Nouvelles offres... s étend sur l Hexagone! Contact presse : Jean-Marc FERNANDEZ Tel : 04 72 40 09 09 E-Mail : jean-marc@privateimmo.com

Plus en détail

Cour de Cassation, Chambre Sociale, Audience publique du 15 novembre 2011. SCP Gatineau et Fattaccini, SCP Lyon-Caen et Thiriez, avocat(s)

Cour de Cassation, Chambre Sociale, Audience publique du 15 novembre 2011. SCP Gatineau et Fattaccini, SCP Lyon-Caen et Thiriez, avocat(s) Cour de Cassation, Chambre Sociale, Audience publique du 15 novembre 2011. N de pourvoi: 10-20891 Publié au bulletin Rejet M. Lacabarats (président), président SCP Gatineau et Fattaccini, SCP Lyon-Caen

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

JF N 110614 Contacts IFOP : Jérôme FOURQUET Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com. pour

JF N 110614 Contacts IFOP : Jérôme FOURQUET Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com. pour JF N 110614 Contacts IFOP : Jérôme FOURQUET Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com pour Le baromètre d des médias Résultats détaillés Juillet 2012 Sommaire - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les principaux

Plus en détail

JOURNAL COMMUNAUTAIRE LE PHARE DOCUMENT DE PRÉSENTATION. Sommaire... Page 1. Historique... Page 2. Description... Page 3

JOURNAL COMMUNAUTAIRE LE PHARE DOCUMENT DE PRÉSENTATION. Sommaire... Page 1. Historique... Page 2. Description... Page 3 POLITIQUE ET CODE D ÉTHIQUE DU JOURNAL Adopté le 15 AVRIL 2010 JOURNAL COMMUNAUTAIRE LE PHARE DOCUMENT DE PRÉSENTATION Sommaire... Page 1 Historique... Page 2 Description... Page 3 Mission et Orientation

Plus en détail

LES RELATIONS INTERPARLEMENTAIRES ET INTERNATIONALES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE : 2 ÉVÉNEMENTS MARQUANTS DE SON ACTION INTERNATIONALE

LES RELATIONS INTERPARLEMENTAIRES ET INTERNATIONALES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE : 2 ÉVÉNEMENTS MARQUANTS DE SON ACTION INTERNATIONALE LES RELATIONS INTERPARLEMENTAIRES ET INTERNATIONALES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE : 2 ÉVÉNEMENTS MARQUANTS DE SON ACTION INTERNATIONALE NOTES POUR UNE ALLOCUTION DE LA VICE PRÉSIDENTE DE L ASSEMBLÉE NATIONALE

Plus en détail

Communication. Mardi 4 novembre 2014 16 h 30. Commission des affaires européennes. X I V e L É G I S L A T U R E

Communication. Mardi 4 novembre 2014 16 h 30. Commission des affaires européennes. X I V e L É G I S L A T U R E X I V e L É G I S L A T U R E Communication Commission des affaires européennes Mardi 4 novembre 2014 16 h 30 Communication de M. Philippe Armand Martin sur l attribution des noms de domaine «.wine» et

Plus en détail

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique

Table des matières. 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias. 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique Dossier de presse Table des matières 1. Le projet Ina Global, la revue de tous les médias 1.1. Présentation générale 1.2. Ligne éditoriale 1.3. Direction artistique 2. Ina Global, la revue de tous les

Plus en détail

Conseils pour votre recherche d entreprise

Conseils pour votre recherche d entreprise Conseils pour votre recherche d entreprise BPC-ESC Freyming BPC-ESC Metz 2 rue de Savoie 57800 FREYMING-MERLEBACH 03 87 94 54 98 06 19 73 07 63 www.bpc-esc.com contact@bpc-esc.fr Suivez notre page :Bpc-esc

Plus en détail

Délibération n 2011-94 du 18 avril 2011

Délibération n 2011-94 du 18 avril 2011 Délibération n 2011-94 du 18 avril 2011 Gens du voyage - Schéma départemental exemptant une commune de ses obligations en matière d accueil des gens du voyage - Violation de la Loi Besson Recommandations.

Plus en détail

Association sportive et communication

Association sportive et communication Association sportive et communication Dirigeants sportifs bénévoles Quelle communication pour mon asso? Janvier 2014 Module : communication Voir et revoir tout ce qui concerne la communication interne

Plus en détail

toute vie mérite d être écrite dans un livre

toute vie mérite d être écrite dans un livre toute vie mérite d être écrite dans un livre votre histoire mérite un livre. osez transmettre l essentiel. Grâce à ses 5 formules et à son réseau de plus de 90 biographes, Plume d Eléphant permet à tout

Plus en détail

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C.

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Résumé La réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement

Plus en détail

LA COMMUNICATION FINANCIERE

LA COMMUNICATION FINANCIERE LA COMMUNICATION FINANCIERE La communication financière s adresse ou se fait à l intention d entreprises cotées en bourse. Une action est un produit. A ce titre, elle a besoin de communication. I- FONDEMENTS

Plus en détail