La C.E.M. et l'etirage pendant la guerre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La C.E.M. et l'etirage pendant la guerre 1914-1917"

Transcription

1 N 58 1» Juillet 1917 La C.E.M. et l'etirage pendant la guerre Nous croyons intéressant de vous mentionner le passage suivant qui se trouve dans le rapport du Conseil d'administration à l'assemblée Générale des Actionnaires de la Compagnie Electro-Mécanique qui a eu lieu le 22 Juin dernier, au Siège Social : 12, rue Portalis à Paris. «L'infirmerie affectée aux malades des troupes de passage au Bourget continue à fonctionner sous la direction éclairée du personnel médical militaire. Nous tenons à adresser nos remerciements à l'inlassable dévouement des dames infirmières qui prodiguent leurs soins à nos malades. << Nous ne terminerons pas cet exposé sans avoir exprimé à nouveau notre sympathie et notre admiration à tous nos vaillants collaborateurs qui sont aux armées et dont nous pouvons être fiers. Nom» breux sont ceux qui se sont distingués, ainsi qu'en font foi les décorations et citations qui leur ont été décernées; trop nombreux hélas aussi sont ceux qui ont été blessés ou qui ont payé de leur vie leur dévouement à la patrie. Au nom de la Compagnie Electro-Mécanique, nous adressons un hommage ému à la mémoire de ces héros. Leurs noms seront légués à la postérité par un tableau de marbre apposé à l'entrée de nos bureaux.» Vous trouverez encarté dans cebulletin le Tableau d'honneur de la Compagnie dans lequel se trouvent les noms de tous nos glorieux morts et disparus, ainsi que ceux de tous nos collègues qui ont obtenu décorations et citations pendant cette guerre. Nous tenons ce tableau à jour au fur et à mesure des événements et nous comptons sur vous tous pour nous signaler les omissions involontaires qui pourraient avoir eu lieu. Nous vous en remercions à l'avance. Vue du Siège Social de la O Electro-Mécanique 12, Rue Portalis, Paris. La gravure ci-contre représente le nouveau siège social de la Compagnie Electro-Mécanique, qui se trouve à Paris, dans l'immeuble de la rue Portalis, qui était déjà sa propriété bien avant la guerre. Diverses considérations et en particulier l'augmentation des services, ont décidé l'administration à réaliser dès maintenant, malgré les difficultés de l'heure présente, le projet qu'elle avait conçu avant la guerre, de téunir dans cet immeuble tous les services administratifs, commerciaux et techniques.

2 Le Bourget : CHANGEMENTS D'ADRESSES M. ABRIAL Eugène (Usine), Café Laf arge, à Bel-Air, Saint- Etienne (Loire). M. BAQUÉ (Ingénieur de Plateforme), 41, rue des Petites- Ecuries, Paris (X e ). M. BESVILLE Léon (Usine), Convois automobiles, section de parc, 34, Parc de révision Z.B. par B.C.M., Paris. M. CHAUVIN Valère (Usine), 5 e d'artillerie, 104 e batterie, secteur postal n 34. M. CHAUVRAT Charles (Usine), Caporal, 65 e Territorial, 5 e compagnie, secteur postal n 162. M. de RAMMELAERE Louis (Usine), Convois automobiles, section de parc 34, Parc de révision Z.B. par B.C.M., Paris. M. HERVIEUX (Archives), Sergent au 73 e Territorial d'infanterie, 10 e compagnie, secteur postal n 181. M. GUIEU (Projets), Sous-Lieutenant, Hôpital V.R. 69, 40, rue Champ-Lagarde, Versailles (Seine-et-Oise). M. LOUET Louis (Approvisionnements), 1 er groupe d'aviation, l re compagnie, Service Find, Bâtiment 3, à la Folie, près Nanterre (Seine). M. MARIÉS (Ingénieur chef du Service Construction), Capitaine aù 30 e d'artillerie, en convalescence à Kerdudi- Quiberon (Morbihan). M. PERRIN Marcel (Usine), Convois automobiles, Section de parc 34, Parc Z.B. par B.C.M., Paris. Lyon : M. CONAND Théodore (Usine), mécanicien d'avion, Escadrille C. 47, secteur postal n 44. M. DESSEIGNET L. (Usine), Hôpital Chanzy, Blessé C, Châlons-sur-Marne (Marne). Paris et Agences : M. AMALBERTI Marius (Agence de Marseille), 18, Impasse Fouque, Saint-Barnabé, Marseille (Bouches-du-Rhône). M. MAGIN Louis (Bureau de Paris), 60 e d'infanterie, 25 e compagnie, Besançon (Doubs). M. MARMORAT (Bureau de Paris), 81 e d'artillerie lourde, 80 e batterie, Fort du Trou d'enfer, Marly-le-Roi (Seine-et- Oise), Atelier. M. VAREILLE G. (Bureau de Paris), 155 e d'infanterie, 4 e compagnie, Dépôt divisionnaire, secteur postal n 206. Etirage : M. LOUVET Arthur, Brigadier au 10 e d'artillerie à pied, 3 e batterie, Calais (Pas-de-Calais). Amis : M. SCHWARBERG Henri (Fils de notre Directeur), Maréchal des logis au 84 e d'artillerie lourde, 19 e batterie, 10 e groupe, secteur postal n 63. NOUVELLES REÇUES Nons avons reçu de bonnes nouvelles de : 15 Mai : M. ARNAUD Pierre (Fils du concierge du Bourget), prisonnier de guerre. 26 Mai : M. CAVILL1ER Alfred (Usine du Bourget). 29 Mai : M. MARTIN E. (Usine de Lyon). 30 Mai : M. VERMOREL (Usine de Lyon). 1«Juin : M. COURCHÉ Charles (Usine du Bourget), prisonnier de guerre. 2 Juin : M. SYLVESTRE Victor (Bureau de Paris), prisonnier de guerre. 3 Juin : M. MICHEL Marcel (Usine du Bourget) vient d'être cité à l'ordre du Régiment. Nous l'en félicitons vivement et prions M. MICHEL de nons envoyer le texte officiel de sa citation ainsi que sa photographie. 4 Juin : M. BETTENFELD (Usine du Bourget), prisonnier de guerre. 6 Juin : M. GRANIER Francisque (Usine de Lyon), est rentré de permission. M. PONTVIANNE G. (Usine de Lyon), toujours dans les montagnes de l'albanie. 9 Juin : M. GROSSET G., fils de M. GROSSET Edouard (Bureau de Paris), vient d'être cité à l'ordre du Jour et a reçu en plus la décoration de la Croix de Saint- Georges. Nous lui adressons nos sincères félicitations. 10 Juin : M. BELLENGER G. (Usine du Bourget), a passé en Suisse devant la commission pour le rapatriement en France. Nous serons heureux de revoir M. BEL- LENGER s'il a la chance d'être rapatrié. 11 Juin : M. BOUQUAIN Joseph (Usine du Bourget). 12 Juin : M. ABRIAL Eugène (Usine du Bourget). M. SAUTEREAU G. (Usine du Bourget), est allé dernièrement en permission. 13 Juin : M. LAIBE (Usine de Lyon). M. SATURBIN V. (Magasin du Bourget). M. VILLIN Marceau (Usine du Bourget). U Juin : M. JACQUET Emile (Bureau de calcul du Bourget), ' doit venir en permission dans les premiers jours du mois prochain. 15 Juin : M. MELEY Louis (Usine de Lyon), nous fait part de sa citation à l'ordre du Régiment (voir texte plus loin). Nous adressons à M. MELEY nos sincères félicitations. M. RAVALEC (Usine du Bourget), actuellement en Ecosse. M. TOUCAS Lucien (Usine de Lyon), nous a envoyé sa photographie. Nous l'en remercions sincèrement. 16 Juin : M. BORDOT J. (Dessin du Bourget). M. HUET Yves (Caisse du Bourget). M. SERIN Henri (Bureau de Paris), vient d'avoir la douleur de perdre sa femme. Nous adressons à M. SERIN nos bien sincères condoléances. 17 Juin : M. ANTOINE J. (Usine du Bourget), vient d'être nommé Caporal. Nous félicitons vivement M. AN- TOINE. M. GUIEU (Projets du Bourget). M. MOUCHEL R. (Usine du Bourget). M. PORTIER A. (Usine du Bourget), est allé en permission. '.' M. VASSEUR (Dessin du Bourget), va bien, mais sa guérison sera longue. 18 Juin : M. CHAUVIN Valère (Usine dii Bourget). M. CONAND Théodore (Usine de Lyon). M. DESSEIGNET L. (Usine de Lyon), est actuellement à l'hôpital. M. DESSEIGNET a été enseveli, a des plaies multiples mais insignifiantes à la face, une blessure au cou, au coude et à la main gauche. Nous souhaitons à M. DESSEIGNET, un prompt rétablissement. M. DESTOMBES (Ingénieur de B.B.C.), a reçu des nouvelles de M. DUBERTRET (Ingénieur de B.B.C.), et de M. SCHWARBERG (Fils de notre Directeur), qui a été son voisin pendant quelque temps, sans qu'il le sache. M. DESTOMBES espère venir en permission à la fin du mois. 19 Juin : M. CHAMOT Auguste (Usine dn Bourget). M. CHAUVRAT Charles (Usine du Bourget). M. DUCBOS Jean (Projets du Bourget).

3 TABLEAU D'HONNEUR DE LA COMPAGNIE ÉLECTRO - MÉCANIQUE MORTS AU CHAMP D'HONNEUR MM. AVENEL. Dessin. BERTRAND. Dessin. BÉZINE. Service Construction. BINET. Tôlier. BISOT. Ingénieur de Plateforme. BOULEAU. Serrurier. BOULET. Chaudronnier. BOURDELIER. Service Approvisionnera. BOURGOIS. Service Approvisionnera. CHEVILLARD. Usine. CHIRON. Manœuvre. CLÉMENT. Employé. COCHET. Ajusteur. CORNIAT. Aléseur. CORNIER. Monteur. COURTOIS. Monteur. DEBAUSSAUX. Chauffeur d'automobile. DÉGLISE. Ingénieur de Plateforme. DUMONT. Usine. ESCASSUT. Ajusteur. FLACH. Ingénieur de Plateforme. FOURNY. Electricien. GIMEL. Ajusteur. GOURLAY. Tôlier. JACQUET. Pontonnier. MM. BALVAY. Ingénieur. HAUDRY. Comptable. MARJOLLIN. Ingénieur. MM. CAILLOT J.-B. Ajusteur. DUBIAT. Ajusteur. FONLUPT. Tôlier. LOUISON. Tôlier. MOREL Lucien. Usine. Le Bourget (Bureaux et Usines) Paris Lyon KLEIN. ServicelApprovisionnements. LABBÉ.ÏManœuvre. LAPARRA. Bobinier. LAPLACE. Bobinier. LEBESLEY. Ajusteur. LECLERCQ Albert. Ajusteur. LEGRILL. Ajusteur. LETONDAL. Manœuvre. LIMOUSIN. Tôlier. LOUVOIS. Perceur. MAILLET. Electricien. MALIN. Service Approvisionnements. NEIBECKER. Bobinier. NOIR. Electricien. OGER. Tôlier. PAULI. Ingénieur-chef du Service de Montage. PÉRINO. Outilleur. PRUVOST Désiré. Perceur. QUÉRÉ. Usine. REY. Ingénieur dejplateforme. ROTACHER. Service Approvisionnera. ROUX. Dessinateur au Bureau d'outillage. SUDRE. Perceur. VAN DEN HEUVEL. Dessinateur. MORILLON. Dessinateur. VIFFRY. Ingénieur. PAGÉ. Tôlier. PORTELATINE. Usine. ROUX E. Outillera. TRAEGER. Caissier. VIAL. Tourneur.

4 DISPARUS MM. ALAVOINE. Tôlier. DAVID J. Bobinier. GAZAGNE. Magasinier. HAVARD G. Manœuvre. LECLERCQ U. Ailettier. Le Bourget (Bureaux et Usines) LECOCQ. Outilleur. LOISEAU. Plombier. MOREL. Ajusteur. ROBERT. Archives. SCHWIMMER Fils. Tourneur. Lyon M. BADEY J.-B. Ajusteur. DÉCORATIONS LEGION D'HONNEUR MM. BRAUN. Ingénieur du Bureau de Paris. DREY R. Ingénieur de l'usine de Lyon. CLÉMENT; L.-E. Employé du MARIÉS. Ingénieur-chef du Service Cons- DESPLATS G. Directeur de l'agence de truction du l'est. MÉDAILLE MILITAIRE MM. BERTRAND. Dessin du PÉRUT. Usine du CLÉMENT L.-E. Employé du RABAUX. Usine du DANJOU. Service Constr. du SCHONNE. Ingénieur de Plateforme du GOUDON J.-B. Usine du HOF. Usine du CROIX DE SAINT-STANISLAS (3«Classe) M. LEROY. Ingénieur du Bureau de Paris. CROIX DE SAINT-GEORGES (4 e Classe) MM. GOUDON J.-B. Usine du LABBÉ. Usine du CROIX DU NICHAN-IFTIKHAR M. WEISS. Bureau de calcul du CITATIONS A L'ORDRE DU JOUR AVEC ATTRIBUTION DE LÀ CROIX DE GUERRE MM. BERTRAND. Dessin du BRAUN. Ingénieur du Bureau de Paris CLÉMENT. Employé du Deux citations. DANJOU. Service Construct. du DEBAUSSAUX. Chauffeur d'automobile. DESPLATS. Direct' de l'agence de l'est. DREY. Ingénieur de l'usine de Lyon. GOUDON J.-B. Usine du Deux citations. GUIEU. Traducteur du HOF. Usine du A L'ORDRE DE L'ARMÉE LEROY. Ingénieur du Bureau de Paris. Deux citations. MARIÉS. Ingénieur-chef du Service Construction du PÉRUT. Usine du QUÉRÉ. Usine du RABAUX. Usine du ROUX. Dessinateur Bureau d'outillage du SCHONNE. Ingénieur de Plateforme du

5 i A L'ORDRE DU CORPS D'ARMEE MM. BIÉTRY Henri. Magasin du GUIEU. Traducteur du Deux BRAUN. Ingénieur du Bureau de Paris. citations. DUMONT. Usine du TROUILLET. ïngén. du Bureau de Paris. A L'ORDRE DE LA DIVISION MM. BERLINGARD. Usine de Lyon. GUIEU. Traducteur du BRAUN. Ingénieur du Bureau de Paris JOUCLA. Ingénieur de l'agence de Lyon. CASSOU. Agence de Bordeaux. Dcux cit ations. CHEVILLARD. Usine du Deux JOUDRIER. Usine du citations. LABBÉ. Usine du ÇHOMETTON C. Usine de Lyon. LAURENT G. Dessinateur du CLEUX. Ingénieur de Platef. du MAGNIN. Usine de Lyon. DÉGLISE. Ingénieur de Plateforme du MOULIN. Dessin du SEIDEL. Usine du DESPLATS. Direct'de l'agerce de l'est STOLL. Comptabilité du DUMONT. Usine du VIFFRY. Ingénieur du Bureau de Paris. GALL. Service Approvision. du Deux citations. GOUDON. Usine du A L'ORDRE DE LA BRIGADE MM. BÉZINE. Service Constr. du GLADEL. Bureau de Paris. BOULANGER.. Usine du LE JUMEAU DE KERGARADEC. In- BRAUN. Ingénieur du Bureau de Paris. génieur des Projets du CASTEX. Bureau de Paris. POUPLIN. Usine du DANJOU. Service Constr. du TROKIMO. Usine du FONLUPT, Usine de Lyon. A L'ORDRE DU REGIMENT MM. ARMAND. Bureau de Paris. LAIBE. Usine de Lyon. BASTIDE. Usine de Lyon. LAVALLEZ. Bureau de Paris. BIÉTRY. Magasin du LEBLOND. Usine du BISOT. Ingénieur de Platef. du LECLERCQ A. Usine du»,. TT T LEMAIRE. Usine du MT TTTT^T, BLACHIER. Usine de Lyon, j^,, ^..., %, LEOLESNE. Archives du BORDOT. Dessin du...n,^ T.,.,.» MARIES. Ingénieur du Service Cons- CASSOU. Agence de Bordeaux. truction du CHAFFAL. Usine de Lyon. MASSOT. Ingénieur du Bureau de Paris. CORNIAT. Usine du MELEY. Usine de Lyon. COUPEZ. Usine du MICHEL, Usine du DARRIEUS. Ingénieur des Projets du MUTEREL. Bureau de Paris. PARÉ. Ingénieur du Bureau de Paris. DESESTRÈS. Usine de Lyon. PELLETIER. Usine du DESPLATS. Directeur de l'agence de PELT 1ER. Usine du l'est. Deux citations. PICHON. Usine du DUCROS. Projets du PORTIER. Ingénieur de Plat, du EHRMANN. Ingénieur de Plateforme du PRUVOST. Usine du RAVALEC. Usine du ESCANDE. Service Constr. du ROTACHER. Service Approv. du FAURE. Ingénieur du Bureau de Paris. ROUSSEAU. Ingénieur du Service Cons- GOUDON. Usine du truction du HALLÉ. Bureau de Paris. HOF. Usine du KRUCH. Usine du LABBÉ. Usine du Trois citations. ^S^tJiT^ 9* ** - du TOLCAS. Usine de Lyon. Deux citations. VAREILLE. Bureau de Paris. VASSEUR. Dessin du 3 citations"

6 NOMS DE NOS COLLABORATEURS faisant partie cl'unités citées à l'ordre du JOUR MM. ARMAND. Bureau de Paris. AVENEL G. Dessin du BASTIDE E. Usine de Lyon. BIÉTRY. Magasin du BORDOT. Dessin du BOUET. Approvisionnera, du BOULEAU. Usine du BRAUN. Ingénieur du Bureau de Paris. CHAFFAL. Usine de Lyon. CHEVRIER. Usine de Lyon. DESPLATS. Directeur de l'agence de l'est. DUGROS. Projets du DUMAS C. Usine de Lyon. DUMONT R. Usine du FOURNET. Usine de Lyon. FOURNIER. Usine du GOUDON J. Usine du HERRUY. Magasin du HERVIEUX. Archives du JALBERT C. Bureau de Paris. JOUCLA. Ingénieur de l'agence de Lyon. LAGORRE C. Usine de Lyon. LAGORRE E. Usine de Lyon. LAVALLEZ. Bureau de Paris. LECLERCQ A. Usine du LEROY. Ingénieur du Bureau de Paris. LESAGE. Chauffeur d'automobile. MAGNIN. Usine de Lyon. MICHEL. Usine du PINET. Usine de Lyon. QUÉRÉ. Usine du TOUCAS. Usine de Lyon. VASSEUR. Dessin du VIAR. Bureau de Paris. VIFFRY. Ingénieur du Bureau de Paris.

7 M. HARDY Albert (Usine du Bourget), tient toujours le lit avec des douleurs dans les reins. Nous espérons que M. HARDY ne tardera pas à se rétablir. M. PICHON Yves (Usine du Bourget), espère venir en permission dans le courant du mois prochain. 20 Juin : M. BAQUÉ (Ingénieur de Plateforme du Bourget), est actuellement à Paris où il représente dans les Bureaux les services techniques des Etablissements GRAMMONT. M. LEFEBVRE L. (Usine de Bourget). M. LOUET Louis (Service Approvisionnements du Bourget). M. MINIOU Yves (Usine du Bourget). 21 Juin : M. DESPLATS G. (Directeur de l'agence de l'est). Nous remercions M. DESPLATS de l'envoi de sa photographie. M. HALLÉ R. (Bureau de Paris), nous adresse le texte de sa citation à l'ordre du Régiment (voir texte plus loin). Nous félicitons bien sincèrement M. HALLÉ. M. LQUVET Arthur (Etirage). M. MAGIN Louis (Bureau de Paris). M. MARIES (Ingénieur chef du Service Construction du Bourget). L'état de la jambe de M. MARIÉS va en s'améliorant ; nous espérons que ce mieux va continuer M. SERIN Henri (Bureau de Paris), compte venir nous voir vers la fin du mois. 22 Juin : M. COQUARD Louis (Usine de Lyon), a rencontré M. BOUDIN Charles (Usine de Lyon). M. COQUARD doit arriver ces jours-ci en permission. M. JACQUES René (Plateforme du Bourget), espère venir sous peu en permission. U Juin : M. VASSEUR (Dessin du Bourget). 25 Juin : M. DUCHARNE J. (Magasin du Bourget) actuellement en permission chez lui, mais n'a pas pu venir jusqu'à Paris, 26 Juin : M. AMALBERTI Marius (Agence de Marseille), actuellement en convalescence après une légère maladie. M. CARLOTTI Paul (Magasin du Bourget). M. LAIBE Jules (Usine de Lyon). M. MARMORAT (Bureau de Paris), doit venir prochainement en permission. 27 Juin : M. SCHWARBERG Henri (fils de notre Directeur). M. BRIANÇON(Chef de la Comptabilité du Bourget), est actuellement à Orléans où il attend le Conseil de réforme. M. GIRARD Henri (Ingénieur de Plateforme du Bourget). M. HERVIEUX (Archives du Bourget). 28Juin: M. MOREAU (ami). Nous avons eu le plaisir de recevoir la visite, soit à Bordeaux, soit au Bourget, soit à Paris de : 11 Juin : M. MINIOU Yves (Usine dubourget), en permission. 12 Juin : M. FONT-ROBERT E. (Usine du Bourget), en permission. 16 Juin : M. BIÉTRY Henri (Magasin du Bourget), décoré de la Croix de guerre, portant la fourragère, en permission. M. DORLIAT J. (Projets dubourget), a été réformé pour 3 mois. M. DORLIAT a repris sa place à la Compagnie. M. LAPELLETERIE (Agence de Bordeaux), portant la fourragère, en permission. M. LAPELLETERIE vient de passer sergent. Nous lui avons adressé toutes nos félicitations. M. VAREILLE (Bureau de Paris), en convalescence. 19 Juin : M. DEVAUX Eugène ((Usine du Bourget), en permission. M. JOGAND A. (Usine du Bourget), en permission. 20 Juin : M. le Lieutenant LEROY Charles (Ingénieur du Bureau de Paris), décoré de la Croix de guerre et de la croix de St-Stanislas, en permission. 22 Juin : M. JAUNOT Emile (Archives du Bourget), en permission. 23 Juin : M. VAREILLE G. (Bureau de Paris), décoré de la croix de guerre; sa convalescence terminée, rejoint son dépôt. 26 Juin : M. le Capitaine DESTOMBES (Ingénieur de B.B. C), décoré de la Croix de guerre, en permission. M. LEFEVRE R. (Service de Construction du Bourget). en permission. 28 Juin : M. ISAMBART Pierre (Usine du Bourget), en permission). DECORATIONS ET CITATIONS A l'ordre du Régiment : M. HALLÉ René (Bureau de Paris), Pionnier C. H. R. du 51 e régiment d'infanterie : Soldat brave et dévoué, a assuré laréfection de passerelles dans les nuits du 3 au 4 et du 4 au 5 mai, malgré de violentes rafales d'artillerie ennemie, a contribué au ravitaillement en munitions pendant le combat du 4 mai M. MELEY Lo 8 ns (Usine de Lyon), du 214 d'infanterie, numéro matricule 04252, classe 1908, soldat à la 19 e Compagnie : «A accompli son devoir et a été blessé deux fois». EXTRAITS DE LETTRES «Quant au moral : toujours bon et malgré la longueur de «l'épreuve, rien ne viendra Uébranler. «Comme je vous l'annonçais dans une de mes précédentes «lettres, mon bataillon a été delà fête dans l'affaire de S... «dont vous avez peut-être lu le résultat dans les communi- «qués. «Chaude affaire avec les difficultés du terrain et l'impor- «tance des points à occuper avec le petit nombre de forces «que nous étions ; malgré tout, nous nous en sommes tirés «avec honneur et les bulgaros-germains ont pu voir que «l'armée d'orient, malgré le climat et les maladies, se trouve «encore à la hauteur de sa tâche «Le bataillon vient de traverser l'une des périodes les «plus dures, sinon la plus rude de son histoire, mais la plus «glorieuse aussi. «Après une longue station sur des positions extrêmement «délicates et soumises à un bombardement continuel et «trop souvent excessif, il eut à soutenir le choc d'une «attaque allemande de grand style. «Nos lignes avancées furent submergées par la violence de «la ruée et les boches pénétrèrent au cœur même de la

8 NOS HEROS (Suite) DÉCÉDÉS M. FLACH (Ingénieur de Plateforme du Bourget, ancien Ingénieur de B.B.C.), est décédé à son domicile le 4 mai dernier, des suites de la maladie qu'il avait contractée au front en M. FLACH avait perdu son frère au début de la campagne et avait été blessé lui-même. Malgré son état de santé, il voulait donner à son Pays le peu de forces qui lui restait et travaillait tous les matins, quelques heures à la Compagnie. M. FONLUPT Michel (Usine de Lyon), tombé glorieusement au champ d'honneur le 16 avril dernier. La belle conduite de M. FONLUPT lui a valu la citation suivante à l'ordre de la Brigade : «M. FONLUPT Michel, Sapeur à la compagnie du Génie. Tombé mortellement frappé le 16 avril à l'attaque du canal (vers Chauffour) en suivant héroïquement son chef de demi-section sur un terrain qu'il savait balayé par les mitrailleuses». position. Ce fut alors une lutte terrible sans merci au pistolet et à la grenade, je vis le moment où avec de nombreux camarades j'étais expédié pour Kœnigsberg... ou l'autre monde. C'est ce que l'on peut appeler de puissantes sensations ; mais de même qu'à la Marne, un miracle se produisit et ce fut merveilleux : «Des hommes qui pendant les longs jours précédents avaient subi toutes les fatigues, toutes les privations, trouvèrent en cet instant tragique, l'énergie surhumaine qui fit reculer l'assaillant. «Une rapide, mais vigoureuse contre-attaque, très crânement menée, nous permit, au début de l'après-midi, de remettre toutes choses en place. «Et maintenant nous cherchons à pied, un petit patelin où les tauben ne puissent nous ennuyer la nuit, pour retaper nos nerfs ébranlés.» Société l'étirage. Une partie de l'outillage. (La Société l'etirage travaille exclusivement pour la Défense Nationale).

Maurice Louis BOULANGÉ 29 ans

Maurice Louis BOULANGÉ 29 ans Maurice Louis BOULANGÉ 29 ans - Fils de Joseph PHILIPPE (charretier) et de Marie LEMBERT (blanchisseuse), domiciliés au 3 rue de Paris - Marié à Victorine BERTOUILLE le 23 janvier 1909 au Pecq - Domicilié

Plus en détail

LA C.K.M, et L'KTIRAOK pendant la guerre 1914-1915

LA C.K.M, et L'KTIRAOK pendant la guerre 1914-1915 K»? - 1er Avril \^ LA C.K.M, et L'KTIRAOK pendant la guerre 1914-1915 La Direction de la C.E.M. a été très touchée de» nombreux té* moignages de sympathie qui lut eont parvenue à l'occasion de 1'apparition

Plus en détail

GRÉVILLE-HAGUE (Manche) : Morts pour la France (1914-1919)

GRÉVILLE-HAGUE (Manche) : Morts pour la France (1914-1919) 1 GRÉVILLE-HAGUE (Manche) : Morts pour la France (1914-1919) (4 e version, 31 oct. 2014) Notice par Hugues Plaideux, d après le site «Mémoire des Hommes» du Ministère de la Défense, l état civil, les répertoires

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOIRE présente. 1914, cent ans après. Livret de l enseignant

LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOIRE présente. 1914, cent ans après. Livret de l enseignant LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOIRE présente 1914, cent ans après Livret de l enseignant Une action des Archives départementales de la Loire Le projet 1914, cent ans après est organisé par le Conseil général

Plus en détail

La Théorie des Contraintes Appliquée à la Première Guerre Mondiale. Yves REHBY, CFPIM, CIRM

La Théorie des Contraintes Appliquée à la Première Guerre Mondiale. Yves REHBY, CFPIM, CIRM La Théorie des Contraintes Appliquée à la Première Guerre Mondiale Yves REHBY, CFPIM, CIRM Rappel Historique La Bataille de Verdun Phase 1: 21 février 30 Avril Commandant en chef : Pétain un défenseur

Plus en détail

L histoire d un Sapeur au 9 e RG

L histoire d un Sapeur au 9 e RG L histoire d un Sapeur au 9 e RG Je me nomme Guy Guillier de Chalvron, je suis né à Dijon Côte d Or le 13 octobre 1945. L incorporation. Appelé sous les drapeaux le 7 janvier 1965, j'ai rejoint le 4e Régiment

Plus en détail

Les Hauts-de-Seine et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919)

Les Hauts-de-Seine et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919) Les Hauts-de-Seine et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919) Les archives de la SPCA sur les Hauts-de-Seine Nombre de reportages : 75 Nombre

Plus en détail

Bataille de la Somme Ressources: Documents de source primaire

Bataille de la Somme Ressources: Documents de source primaire Tués au combat dans la Somme Liste des 118 soldats tués au combat avec le 38 e bataillon, unité levée à Ottawa, pendant l attaque contre la tranchée Desire et Grandcourt, dans la Somme, le 18 novembre

Plus en détail

- QUESTIONNAIRE HISTORIQUE

- QUESTIONNAIRE HISTORIQUE - QUESTIONNAIRE HISTORIQUE HISTOIRE DES GARDES POMPES ET DU BATAILLON 1) De quel pays, Du Périer a-t-il rapporté la pompe à incendie pour laquelle il a obtenu un privilège royal en 1699? Hollande 2) Quel

Plus en détail

L armée française en 1914 1918 Recherches historiques et généalogiques concernant les soldats et leurs unités

L armée française en 1914 1918 Recherches historiques et généalogiques concernant les soldats et leurs unités Recherches historiques et généalogiques concernant les soldats et leurs unités De la confiance de 1914 aux tranchées et à la victoire de 1918. 1 1. Organisation de l armée avant et pendant la guerre de

Plus en détail

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique A l'est - En janvier 1944, débute l'offensive soviétique qui entraîne la retraite de la Wehrmarcht de ses alliés. En juillet 1944, l'armée rouge, désormais supérieure en effectifs et en armements, pénètre

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

Société des Etudes Historiques Révolutionnaires et Impériales - juin 2011 LYONNAIS AU SERVICE DE LA REPUBLIQUE ET DE L EMPIRE

Société des Etudes Historiques Révolutionnaires et Impériales - juin 2011 LYONNAIS AU SERVICE DE LA REPUBLIQUE ET DE L EMPIRE LYONNAIS AU SERVICE DE LA REPUBLIQUE ET DE L EMPIRE Par Jérôme Croyet, Docteur en Histoire, président-fondateur de la SEHRI et Jacqueline Croyet, secrétaire de la SEHRI F FAGES Claude, né le 12 prairial

Plus en détail

Liste des conseils municipaux de Coupvray période élective de 1831 à 1912

Liste des conseils municipaux de Coupvray période élective de 1831 à 1912 Elections municipales remarques Liste des conseils municipaux de Coupvray période élective de 1831 à 1912 Version mars 2010 A faire vérifier les nominations de maire avant 1871 (nomination par préfet ou

Plus en détail

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00.

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé présente des actions passées, ponctuelles, et d une durée délimitée dans le passé. Formation : avoir ou être (au

Plus en détail

scaricato da www.risorsedidattiche.net

scaricato da www.risorsedidattiche.net Le Français en ligne Verbes je-tu-il/elle-ils-elles Ecrivez les verbes au présent du. Je ne crois pas qu'il... possible de tout faire en même temps. (être) Je doute que tu... la capacité de comprendre

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique Georges BORGEAUD La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir Dans Echos de Saint-Maurice, 1966, tome 64, p. 18-22 Abbaye de Saint-Maurice 2013 Souvenir

Plus en détail

Dans la division 5 du cimetière, une tombe porte une inscription à la mémoire de Charles Jacquot. Charles est né en 1890 dans le 13 e arrondissement,

Dans la division 5 du cimetière, une tombe porte une inscription à la mémoire de Charles Jacquot. Charles est né en 1890 dans le 13 e arrondissement, Dans la division 5 du cimetière, une tombe porte une inscription à la mémoire de Charles Jacquot. Charles est né en 1890 dans le 13 e arrondissement, où ses parents étaient mécaniciens. On ignore son métier.

Plus en détail

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise :

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise : Fichier enseignant Dans le programme d histoire du cycle 3 au chapitre le 20 ème siècle et notre époque les deux conflits mondiaux sont abordés. L accent est mis sur ce qui fit basculer l humanité dans

Plus en détail

Immeubles OAHD (lots 2 et 3)

Immeubles OAHD (lots 2 et 3) Immeubles OAHD (lots 2 et 3) Arrondissement 3ème 4ème 5ème 10ème 18 rue des Commines 20 rue Charlot 32 rue du Poitou 42 rue Pastourelle 70 rue de Saintonge 18 rue Geoffroy l'angevin 7 rue de l'arbalète

Plus en détail

Aide à la lecture des cotes dans le Fichier principal des militaires des armées française et belge C G1 E 13-01. En résumé

Aide à la lecture des cotes dans le Fichier principal des militaires des armées française et belge C G1 E 13-01. En résumé Aide à la lecture des cotes dans le Fichier principal des militaires des armées française et belge C G E -0 En résumé Si la fiche indique une cote alphanumérique commençant par : P (la cote la plus fréquente)

Plus en détail

Société Louis GRAMA Tentes et Toiles S.A. Capital 1.700.000 FF

Société Louis GRAMA Tentes et Toiles S.A. Capital 1.700.000 FF La lettre commerciale Exemple Généralités Conventions Conseils Liens Exemple Société Louis GRAMA Tentes et Toiles S.A. Capital 1.700.000 FF Tél.: 01.45.88.98.32. 5 rue de la Liberté SIREN 455.239.666.00045

Plus en détail

Robert Bergeyre, rugbyman du Lycée Michelet et du Sporting Club de Vaugirard

Robert Bergeyre, rugbyman du Lycée Michelet et du Sporting Club de Vaugirard Un siècle après, Robert Bergeyre, ancien élève du Lycée Michelet, et ancien rugbyman du Sporting Club de Vaugirard, donne son nom à une butte de Paris. Robert Bergeyre, rugbyman du Lycée Michelet et du

Plus en détail

Hector Guimard (1867-1942), hôtel de Paul Mezzara, 60, rue La Fontaine, Paris, 1910-1911.

Hector Guimard (1867-1942), hôtel de Paul Mezzara, 60, rue La Fontaine, Paris, 1910-1911. Hector Guimard (1867-1942), hôtel de Paul Mezzara, 60, rue La Fontaine, Paris, 1910-1911. Hector Guimard (1867-1942), hôtel de Paul Mezzara, 60, rue La Fontaine, Paris, 1910-1911. Hector Guimard (1867-1942),

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Ancienne usine de construction métallique de la Société des Ponts et Travaux en Fer, devenue usine métallurgique Usinor, puis Arcelor-Mittal

Ancienne usine de construction métallique de la Société des Ponts et Travaux en Fer, devenue usine métallurgique Usinor, puis Arcelor-Mittal Ancienne usine de construction métallique de la Société des Ponts et Travaux en Fer, devenue usine métallurgique Usinor, puis Arcelor-Mittal rue de Finsterwalde Montataire Dossier IA60001666 réalisé en

Plus en détail

dans la Grande Guerre : les hauts-de-seine Dossier de presse 15 sept. 2014-29 mai 2015 Mobiliser / Soutenir / Soigner

dans la Grande Guerre : les hauts-de-seine Dossier de presse 15 sept. 2014-29 mai 2015 Mobiliser / Soutenir / Soigner Dossier de presse 15 sept. 2014-29 mai 2015 les hauts-de-seine dans la Grande Guerre : Mobiliser / Soutenir / Soigner EXPOSITION ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DES HAUTS-DE-SEINE Contact presse Conseil général

Plus en détail

Du Nord et du Pas-de-Calais. Mot du Président Général

Du Nord et du Pas-de-Calais. Mot du Président Général Du Nord et du Pas-de-Calais Journal de Liaison de la Société Mutuelle des SAUVETEURS du Nord et du Pas-de-Calais Année 2009 / Numéro 2 Mot du Président Général Chers(es) Sociétaires A l occasion de notre

Plus en détail

LA BANQUE NATIONALE DE SERBIE EXPRIME SES REMERCIEMENTS À LA BANQUE DE FRANCE POUR LES COPIES DE DOCUMENTS D ARCHIVES

LA BANQUE NATIONALE DE SERBIE EXPRIME SES REMERCIEMENTS À LA BANQUE DE FRANCE POUR LES COPIES DE DOCUMENTS D ARCHIVES Banque Nationale de Serbie BANQUE NATIONALE DE SERBIE BANQUE DE FRANCE Fabrication des billets serbes et yougoslaves à la Banque de France 1885 85 1930 LA BANQUE NATIONALE DE SERBIE EXPRIME SES REMERCIEMENTS

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

La Libération du Nord-Pas de Calais

La Libération du Nord-Pas de Calais La Libération du Nord-Pas de Calais I Une Libération éclair : 1 er au 5 septembre 1944 A La libération de la région et de la Belgique en 5 jours, du 1 er au 5 septembre : une ruée fulgurante des Alliés,

Plus en détail

L'hôpital du Roi Albert. Un hôpital Belge à Paris.

L'hôpital du Roi Albert. Un hôpital Belge à Paris. L'hôpital du Roi Albert. Un hôpital Belge à Paris. Du mois de décembre 1914 au Mois de juillet 1919. Laurent Provost Devant l'invasion de la Belgique, la solidarité va se mettre en place, Le gouvernement

Plus en détail

N 308 SENAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1979-1980 * Annexe au procès-verbal de la séance du 12 juin 1980. FAIT

N 308 SENAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1979-1980 * Annexe au procès-verbal de la séance du 12 juin 1980. FAIT N 308 SENAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1979-1980 * Annexe au procès-verbal de la séance du 12 juin 1980. RAPPORT FAIT au nom de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

3-5 rue Jean-Quitout Montchat Lyon 3e Dossier IA69001272 réalisé en 2009

3-5 rue Jean-Quitout Montchat Lyon 3e Dossier IA69001272 réalisé en 2009 Usine métallurgique (fabricant de cuivrerie) Rome et étalage pour magasins Ulmo et Wergrove puis Buyret frères et Cie tissage mécanique puis Buyret frères et Lévy plombier puis Electro- Ceres puis S.A.B.

Plus en détail

L A P O L I C E A L L E M A N D E E N F R A N C E O C C U P E E ( 1 9 4 0-1 9 4 4 )

L A P O L I C E A L L E M A N D E E N F R A N C E O C C U P E E ( 1 9 4 0-1 9 4 4 ) 1 L A P O L I C E A L L E M A N D E E N F R A N C E O C C U P E E ( 1 9 4 0-1 9 4 4 ) Une étude des camps d'internement français ayant existé durant l'occupation ne peut, à mon sens, être faite sans que

Plus en détail

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans été 1914 Nancy et la Lorraine dans la guerre exposition 15/02-21/09/2014 au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans 1 3 2 4 5 6 7 9 8 1870-1914 : une guerre attendue? Août 1914 : partis pour un été

Plus en détail

Arrêtons. Chapitre I er. - Les assemblées générales de copropriétaires

Arrêtons. Chapitre I er. - Les assemblées générales de copropriétaires Règlement grand-ducal du 13 juin 1975 prescrivant les mesures d'exécution de la loi du 16 mai 1975 portant statut de la copropriété des immeubles. - base juridique: L du 16 mai 1975 (Mém. A - 28 du 23

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 8 FÉVRIER 2014

COMPTE-RENDU DE L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 8 FÉVRIER 2014 Impossible d'afficher l'image liée. Le fichier a peut-être été déplacé, renommé ou supprimé. Vérifiez que la liaison pointe vers le fichier et l'emplacement corrects. COMPTE-RENDU DE L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

Plus en détail

1. Coordonnées de l expéditeur. Vous avez réalisé, dans nos locaux, des travaux d aménagement, le jeudi 22 décembre dernier.

1. Coordonnées de l expéditeur. Vous avez réalisé, dans nos locaux, des travaux d aménagement, le jeudi 22 décembre dernier. 3. Références Marie Durand Institut des Langues 145 rue Xavier Cigalon 30000 NICE Tel: 0402030405 Courriel : durand@aol.fr 1. Coordonnées de l expéditeur M. Michel Fabre Directeur Fabre associés 24 avenue

Plus en détail

Quelle est situation durant sa vie?

Quelle est situation durant sa vie? Benjamin CHOPARD CM1 Avril 2008 Ecole de saint Blaise Briançon Vincent Van Gogh (1853 1890) Qui est Van Gogh? Vincent Van Gogh est né en Hollande ( au Pays-Bas) en 1853 à Groot- Zundert. C est le fils

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES ACCESSIBLES À LA COMMUNAUTÉ DES FC

BOURSES D ÉTUDES ACCESSIBLES À LA COMMUNAUTÉ DES FC BOURSES D ÉTUDES ACCESSIBLES À LA COMMUNAUTÉ DES FC Diverses bourses d études sont accessibles aux membres actifs et libérés des Forces canadiennes et à leur famille. Bien que toutes les bourses ci-après

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique n 24 du 31 mai 2013. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte n 3

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique n 24 du 31 mai 2013. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte n 3 BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES Edition Chronologique n 24 du 31 mai 2013 PARTIE PERMANENTE Administration Centrale Texte n 3 CIRCULAIRE N 6200/DEF/CAB/SDBC/DECO/B relative x conditions de proposition pour

Plus en détail

Plein Ciel Hôtel d altitude -1800m

Plein Ciel Hôtel d altitude -1800m Madame, Monsieur, Suite à votre réservation, nous avons le plaisir de vous adresser les dernières informations importantes pour apprécier et préparer au mieux votre arrivée et votre séjour dans notre hôtel.

Plus en détail

Indications pédagogiques E2 / 42

Indications pédagogiques E2 / 42 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E2 / 42 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 4 : PORTER UN JUGEMENT SUR UN MESSAGE SIMPLE Objectif opérationnel

Plus en détail

Caisse d économie des employés en Télécommunication

Caisse d économie des employés en Télécommunication Caisse d économie des employés en Télécommunication 1 HOMMAGES Hommage à M. Michel Laberge, ex-président du Conseil d administration de la Caisse d économie Desjardins des employés en Télécommunication

Plus en détail

DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE

DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE 209 DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE Pierre Caspard Service d Histoire de l Éducation, France. En février 2013, Antoine Prost a reçu des mains du ministre de l Éducation nationale français,

Plus en détail

50e anniversaire des indépendances africaines et malgache

50e anniversaire des indépendances africaines et malgache 50e anniversaire des indépendances africaines et malgache 1960-2010 29 Hommage aux anciens combattants africains et malgaches Dans le cadre des célébrations officielles du cinquantième anniversaire des

Plus en détail

Marcel Carlier Mon père, ce héros Dunkerquois Récit de sa fille Marcelle Carlier Transcrit, illustré et mis en page par Jean-Marie Muyls

Marcel Carlier Mon père, ce héros Dunkerquois Récit de sa fille Marcelle Carlier Transcrit, illustré et mis en page par Jean-Marie Muyls Marcel Carlier Mon père, ce héros Dunkerquois Récit de sa fille Marcelle Carlier Transcrit, illustré et mis en page par Jean-Marie Muyls Nous avons réalisé cette plaquette sur Marcel Carlier avec les archives

Plus en détail

Marche gourmande 2013 : La Serrurerie à Sailly-Flibeaucourt

Marche gourmande 2013 : La Serrurerie à Sailly-Flibeaucourt Marche gourmande 2013 : La Serrurerie à Sailly-Flibeaucourt Déroulement de la journée Départ à 10h30 face à la Mairie Rue de la Mairie Arrêt Place Stremler : commentaires sur l'usine Stremler Rue d'enfer

Plus en détail

Annexe 64 : les anarchistes de Londres en 1894

Annexe 64 : les anarchistes de Londres en 1894 Annexe 64 : les anarchistes de Londres «Liste des anarchistes réfugiés à Londres» (1 ère et 2 e liste) 1 Lieu de Profession Situation Nom et prénoms Agresti Antoine Ferdinand Albrecht Emile, dit «Pool»

Plus en détail

Vos interlocuteurs en région

Vos interlocuteurs en région Euler Hermes France Vos interlocuteurs en région Pour un service de proximité Juillet 2015 * Notre savoir au service de votre réussite www.eulerhermes.fr * 23 Délégations Euler Hermes Crédit France DELEGATION

Plus en détail

MAISON NATALE DE VICTOR HUGO

MAISON NATALE DE VICTOR HUGO LA MAISON NATALE DE VICTOR HUGO LE PARCOURS GAVROCHE PRÉSENTE 1 LE SAVAIS-TU? Victor Hugo est né au premier étage de cette maison le 26 février 1802. Tu connais peut-être ce grand écrivain par ses romans

Plus en détail

SERVICES COORDONNEES DES C.F.A BOUCHES DU RHONE (13) C.F.A. DU PAYS D AIX SAINTE VICTOIRE 7 Rue du Château de l Horloge 13090 AIX-EN-PROVENCE Tél : 04.42.29.61.11 / Fax : 04.42.29.61.12 Mail : cfa@agglo-paysdaix.fr

Plus en détail

Retrouver l état signalétique ou le passé militaire d un combattant des armées françaises nés en France

Retrouver l état signalétique ou le passé militaire d un combattant des armées françaises nés en France Retrouver l état signalétique ou le passé militaire d un combattant des armées françaises nés en France Origine, composition des fonds d archives C est la loi Jourdan du 15 septembre 1798 qui substitue

Plus en détail

Nos servons. À l invitation du lion gouverneur, tous les membres présents prononcent l invocation Lion et entonnent ensuite l hymne des Lions.

Nos servons. À l invitation du lion gouverneur, tous les membres présents prononcent l invocation Lion et entonnent ensuite l hymne des Lions. L Association International des Clubs Lions Lion Luc Brisson Gouverneur 2009-2010 District U3 3, 9 e Rue Forestville G0T 1E 0 Tél.: 418-587-4867 Courriel : luc.brisson@journalhautecotenord.com Gouverneur

Plus en détail

de NieuwsFlits is de periodiek van Meeus Transport, van Darvi en Van Egeraat Verhuizingen te Bergen op Zoom. nummer 23 augustus 2007 pagina 1

de NieuwsFlits is de periodiek van Meeus Transport, van Darvi en Van Egeraat Verhuizingen te Bergen op Zoom. nummer 23 augustus 2007 pagina 1 Les vacances sont terminées pour la plupart d entre nous et la rentrée des classes a déjà eu lieu. Nous espérons que tout le monde a profité de ces vacances bien méritées et fait le plein d énergie afin

Plus en détail

Rapport bourse Explora

Rapport bourse Explora 05/09/2011 Rapport bourse Explora Stage de 3 mois au Brésil Raphaël BONSANG raphael.bonsang@ecl2012.ec-lyon.fr Ecole Centrale Lyon 1 Vie pratique - Logement : Lors de ma demande de stage, j ai demandé

Plus en détail

Sépultures et décès, commune de BOURGANEUF

Sépultures et décès, commune de BOURGANEUF Sépultures et décès, commune de BOURGANEUF La généalogie partagée et gratuite Retranscriptions faites par Bernard COUDERT avec les photos de Sylvie DUSSOT. Sépulture du 20/11/1692 de: Catherine NICOU Lieu

Plus en détail

LA MAT a élu. son nouveau PRÉSIDENT. Retrouvez-nous. Nouvelles GARANTIES, DÉCOUVREZ les!

LA MAT a élu. son nouveau PRÉSIDENT. Retrouvez-nous. Nouvelles GARANTIES, DÉCOUVREZ les! ensemble LA MAT a élu son nouveau PRÉSIDENT Retrouvez-nous au SALON des TAXIS 2007 Nouvelles GARANTIES, nouveau SITE DÉCOUVREZ les! sommaire 4 62 ÈME CONGRÈS FNAT au Havre. Un nouveau Président pour la

Plus en détail

Recherches à Paris Racines, 2010

Recherches à Paris Racines, 2010 Recherches à Paris Recherches à Paris 1. Particularités parisiennes 2. Les Archives de Paris 3. L état civil parisien 4. Autres sources 5. Quelques cas pratiques 6. Bibliographie Particularités parisiennes

Plus en détail

ROT AR Y CLUB DE BLAG N AC

ROT AR Y CLUB DE BLAG N AC ROT AR Y CLUB DE BLAG N AC A S S E M B L É E G É N É R A L E D U 3 D É C E M B R E 2 0 1 2 Siège : Restaurant «Le Deauville» - 1, Rue du Bac- 31700 BLAGNAC Téléphone : 05 61 71 48 76 Présidente 2012-2013

Plus en détail

1750 : INAUGURATION DU MUSÉE DU LUXEMBOURG, PREMIER MUSÉE OUVERT AU PUBLIC

1750 : INAUGURATION DU MUSÉE DU LUXEMBOURG, PREMIER MUSÉE OUVERT AU PUBLIC 1750 : INAUGURATION DU MUSÉE DU LUXEMBOURG, PREMIER MUSÉE OUVERT AU PUBLIC Dans la galerie Est du Palais du Luxembourg (aujourd hui l Annexe de la Bibliothèque) s ouvre le 14 octobre 1750 le Cabinet du

Plus en détail

4 & 5 FEVRIER 2015 PALAIS DES CONGRES DE VERSAIL

4 & 5 FEVRIER 2015 PALAIS DES CONGRES DE VERSAIL 4 & 5 FEVRIER 2015 PALAIS DES CONGRES DE VERSAILLES GUIDE EXPOSANT CONTACTS UTILES Page 2 L organisateur - Vos interlocuteurs - Compagnies de Taxis PROGRAMME GENERAL DES 2 JOURNEES ACCUEIL SUR PLACE Badges

Plus en détail

Louer devient encore plus intéressant avec le. Pack Bailleur. Une tranquillité absolue pour votre bien immobilier!

Louer devient encore plus intéressant avec le. Pack Bailleur. Une tranquillité absolue pour votre bien immobilier! Louer devient encore plus intéressant avec le Pack Bailleur Une tranquillité absolue pour votre bien immobilier! Félicitations! En mettant votre bien en location, vous assurez vos arrières et vos fins

Plus en détail

D ores et déjà nous souhaitons la bienvenue à cette équipe choc, jeune et féminine.

D ores et déjà nous souhaitons la bienvenue à cette équipe choc, jeune et féminine. Février 2015 TEN au pays des Grands Crus Classés. Retour dans le Sud Ouest de la France avec l ouverture en ce début d année de TEN BORDEAUX. Ce nouveau site d affiliation est le premier de l ensemble

Plus en détail

L assurance est là pour protéger votre famille... Voici comment RBC Banque Royale peut vous aider

L assurance est là pour protéger votre famille... Voici comment RBC Banque Royale peut vous aider Assurance L assurance est là pour protéger votre famille... Voici comment RBC Banque Royale peut vous aider Nous savons que vous avez travaillé fort pour venir vous établir ici et commencer une nouvelle

Plus en détail

!"#!$ %& " # ' ()*+%"# ",) # * - +./ $ **

!#!$ %&  # ' ()*+%# ,) # * - +./ $ ** !"#!$ & " # ' ()*+"# ",) # * - +./ $ ** 0" *1)*)*& # "-*+) # #! # 2# &)!# $! # +) * $) *!# * & $!#.)*# # # 3! )* # " $# # 0 $)4 # +567 84 * )) # 2# # #!$ +*" 9 &(# 1"0# *6 # "# $ : $ * $. $ /; < #! * -

Plus en détail

moulin à huile et à farine, actuellement

moulin à huile et à farine, actuellement moulin à huile et à farine, actuellement immeuble à logements et atelier 1 rue Poissonnerie 4 impasse Poissonnerie Grasse Dossier IA06002442 réalisé en 2011 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Bruno Pompili Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Nous avions cru que c était vrai, et que les sculptures de Jean-Pierre Duprey étaient définitivement perdues. Un

Plus en détail

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux!

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! Christian Husson: Salut Matthieu. Matthieu Tenenbaum: Comment vas-tu? C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! M. T.: Mes meilleurs vœux! C. H.: Alors, moi, je vais te

Plus en détail

CENTRES DE DEPISTAGES PARIS

CENTRES DE DEPISTAGES PARIS CENTRES DE DEPISTAGES PARIS PARIS 1ER DISPENSAIRE ANTIVENERIEN DE LA CROIX ROUGE - CDAG 43 rue de Valois 75001 PARIS Tel : 01.42.97.48.29 Transports : M 1 Palais Royal - M 3 Bourse Site Web: http://www.croix-rouge.fr

Plus en détail

ANNEXE A L ARRETE DSP N 2014/004

ANNEXE A L ARRETE DSP N 2014/004 ANNEXE A L ARRETE DSP N 2014/004 Liste des centres de vaccination désignés pour effectuer la vaccination anti-amarile et délivrer les certificats internationaux de vaccination contre la fièvre jaune Mise

Plus en détail

Dossier de Presse 5 juin 2008 20. L Oeuvre de Vauban à Besançon

Dossier de Presse 5 juin 2008 20. L Oeuvre de Vauban à Besançon Dossier de Presse 5 juin 2008 20 L Oeuvre de Vauban à Besançon Dossier de Presse 5 juin 2008 21 Besançon : des défenses façonnées par un méandre dominé > 21 27 La citadelle Historique La position stratégique

Plus en détail

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important?

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important? Pages 77-78. Passage en italique. «Je crois devoir attirer votre attention sur le fait qu en exécution des ordres reçus du commandeur des SS, les arrestations ont été opérées uniquement par la police française

Plus en détail

Etre citoyen, c'est avoir des droits, mais aussi des devoirs.

Etre citoyen, c'est avoir des droits, mais aussi des devoirs. Etre citoyen, c'est avoir des droits, mais aussi des devoirs. Le sens actuel du mot citoyen est hérité de la révolution française qui a initié le droit de vote. La citoyenneté confère des droits, mais

Plus en détail

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL ALBERT MALFOIS, ARCHITECTE

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL ALBERT MALFOIS, ARCHITECTE ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL ALBERT MALFOIS, ARCHITECTE 2012 037 INTRODUCTION Activité Architecte Présentation de l entrée Ce fonds a été retrouvé dans le bâtiment des Archives nationales du

Plus en détail

PAROLES D ACTIFS. 1. Les personnes qui travaillent font partie LEÇON DU

PAROLES D ACTIFS. 1. Les personnes qui travaillent font partie LEÇON DU 1 Acteurs économiq PAROLES D ACTIFS 1. Les personnes qui travaillent font partie de la population active. a. Lisez la leçon du jour ci-contre. b. Dites si les affirmations suivantes sont vraies ou fausses.

Plus en détail

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE POUR ACCEDER A LA FONCTION CONDITION D ELIGIBILITE Être de nationalité française Avoir au moins 18 ans le jour de l élection Jouir de ses droits civiques (concernant

Plus en détail

! " " #$$% % % & ' & "

!   #$$% % % & ' & ! #$$%%%& ' & ! # $ % % & () *!# $%& ( )+, -. * '!()*+, - Centenaire de la Charte d Amiens! # $% & ' ( )&' )* '! # $ % $ $ # $!& '()* ) $ +, + -. / 0! 1 $ + & ' + $ 0 2!334 4 4 3 3 567 8 &' 9 % &'*,! 8

Plus en détail

Le 1er drapeau de la Guerre de 14 pris à l'ennemi par l'armée française. Un fait d'armes du 1er Bataillon de Chasseurs à Pied

Le 1er drapeau de la Guerre de 14 pris à l'ennemi par l'armée française. Un fait d'armes du 1er Bataillon de Chasseurs à Pied Le 1er drapeau de la Guerre de 14 pris à l'ennemi par l'armée française Un fait d'armes du 1er Bataillon de Chasseurs à Pied Ce drapeau a été pris le 14 août 1914 lors de la bataille de Saint Blaise la

Plus en détail

Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC. allocutions de

Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC. allocutions de 1 Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC allocutions de Bryan P. Davies Président du conseil d administration Société d assurance-dépôts du Canada et Michèle Bourque Présidente

Plus en détail

L assurance est là pour protéger votre famille

L assurance est là pour protéger votre famille Assurance L assurance est là pour protéger votre famille Vous avez travaillé fort pour venir vous établir ici et commencer une nouvelle vie. L assurance met vos proches et vos biens à l abri des pertes

Plus en détail

LISTE DES PARTENAIRES SERVICE

LISTE DES PARTENAIRES SERVICE LISTE DES PARTENAIRES SERVICE Dépt Partenaires Service Sony Téléviseurs (*) DVD VHS Hifi Audio CD, MD Auto Radio Navigation Camescope Analogique Camescope numérique Appareil photo compact Walkman numérique

Plus en détail

Les Allemands sont entrés en Moravie. Ils y sont arrivés à cheval, à moto, en voiture, en camion mais aussi en calèche, suivis d unités d infanterie

Les Allemands sont entrés en Moravie. Ils y sont arrivés à cheval, à moto, en voiture, en camion mais aussi en calèche, suivis d unités d infanterie 1 Les Allemands sont entrés en Moravie. Ils y sont arrivés à cheval, à moto, en voiture, en camion mais aussi en calèche, suivis d unités d infanterie et de colonnes de ravitaillement, puis de quelques

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

Deux régiments de Poitiers dans la Guerre 1914-1918

Deux régiments de Poitiers dans la Guerre 1914-1918 Deux régiments de Poitiers dans la Guerre 1914-1918 Nom de l élève : Prénom : Classe : Niveau : lycée Dossier pédagogique Des documents et des questionnaires, un lexique et une notice biographique Pour

Plus en détail

Leçon n 1 : «Les grandes innovations scientifiques et technologiques»

Leçon n 1 : «Les grandes innovations scientifiques et technologiques» Leçon n 1 : «Les grandes innovations scientifiques et technologiques» Intro : Le XXè siècle fut un siècle de grands progrès scientifiques et techniques. Les évolutions connues par la médecine, les transports

Plus en détail

Notes sur l'histoire des sociétés de secours mutuels de Montbrison

Notes sur l'histoire des sociétés de secours mutuels de Montbrison Notes sur les mutuelles du Montbrisonnais d'après les archives des Ouvriers réunis de Montbrison 1 Notes sur l'histoire des sociétés de secours mutuels de Montbrison En octobre 1992, trois mutuelles de

Plus en détail

Absent(e)s : Michel Dallaire, Ginette Girard et Linda Tremblay

Absent(e)s : Michel Dallaire, Ginette Girard et Linda Tremblay Procès-verbal de la réunion du conseil d'administration de l'association des retraités d'hydro- Québec, Saguenay-Lac-St-Jean-Chibougamau (ARS), tenue mardi le 3 mars 2015 à 10h30, salle André Allard, 1400,

Plus en détail

L'INTÉRÊT COMPOSÉ. 2.1 Généralités. 2.2 Taux

L'INTÉRÊT COMPOSÉ. 2.1 Généralités. 2.2 Taux L'INTÉRÊT COMPOSÉ 2.1 Généralités Un capital est placé à intérêts composés lorsque les produits pendant la période sont ajoutés au capital pour constituer un nouveau capital qui, à son tour, portera intérêt.

Plus en détail

N 201 SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1985-1986. Annexe au procès-verbal de la séance du 12 décembre 1985. RAPPORT FAIT

N 201 SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1985-1986. Annexe au procès-verbal de la séance du 12 décembre 1985. RAPPORT FAIT N 201 SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1985-1986 Annexe au procès-verbal de la séance du 12 décembre 1985. RAPPORT FAIT Au nom de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées

Plus en détail

Les monuments aux morts du canton de Montbrison

Les monuments aux morts du canton de Montbrison Les monuments aux morts du canton de Montbrison Copyrights Dossier IA42001303 réalisé en 2008 Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Conseil général de la Loire

Plus en détail

El Tres de Mayo, GOYA

El Tres de Mayo, GOYA Art du visuel / «Arts, ruptures, continuités» Problématique : «Comment l expression du sentiment surgit-elle dans l art au XIX è siècle?» El Tres de Mayo, GOYA Le Tres de Mayo, Francisco Goya, huile sur

Plus en détail

FÉDÉRATION SUISSE DES JARDINS FAMILIAUX S T A T U T S. Fédération suisse des jardins familiaux / Schweizer Familiengärtner-Verband

FÉDÉRATION SUISSE DES JARDINS FAMILIAUX S T A T U T S. Fédération suisse des jardins familiaux / Schweizer Familiengärtner-Verband FÉDÉRATION SUISSE DES JARDINS FAMILIAUX S T A T U T S Fédération suisse des jardins familiaux / Schweizer Familiengärtner-Verband Les présents statuts ont été adoptés par l assemblée ordinaire des délégués

Plus en détail

Lire et écrire (français)

Lire et écrire (français) Test de positionnement Lire et écrire (français) Prénom et NOM:... Lieu et date:... Résultats: < A1 A1 A2 A1 1 Joindre les thèmes aux textes correspondants A) Musique B) Automobile C) Politique D) Immobilier

Plus en détail