La C.E.M. et l'etirage pendant la guerre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La C.E.M. et l'etirage pendant la guerre 1914-1917"

Transcription

1 N 58 1» Juillet 1917 La C.E.M. et l'etirage pendant la guerre Nous croyons intéressant de vous mentionner le passage suivant qui se trouve dans le rapport du Conseil d'administration à l'assemblée Générale des Actionnaires de la Compagnie Electro-Mécanique qui a eu lieu le 22 Juin dernier, au Siège Social : 12, rue Portalis à Paris. «L'infirmerie affectée aux malades des troupes de passage au Bourget continue à fonctionner sous la direction éclairée du personnel médical militaire. Nous tenons à adresser nos remerciements à l'inlassable dévouement des dames infirmières qui prodiguent leurs soins à nos malades. << Nous ne terminerons pas cet exposé sans avoir exprimé à nouveau notre sympathie et notre admiration à tous nos vaillants collaborateurs qui sont aux armées et dont nous pouvons être fiers. Nom» breux sont ceux qui se sont distingués, ainsi qu'en font foi les décorations et citations qui leur ont été décernées; trop nombreux hélas aussi sont ceux qui ont été blessés ou qui ont payé de leur vie leur dévouement à la patrie. Au nom de la Compagnie Electro-Mécanique, nous adressons un hommage ému à la mémoire de ces héros. Leurs noms seront légués à la postérité par un tableau de marbre apposé à l'entrée de nos bureaux.» Vous trouverez encarté dans cebulletin le Tableau d'honneur de la Compagnie dans lequel se trouvent les noms de tous nos glorieux morts et disparus, ainsi que ceux de tous nos collègues qui ont obtenu décorations et citations pendant cette guerre. Nous tenons ce tableau à jour au fur et à mesure des événements et nous comptons sur vous tous pour nous signaler les omissions involontaires qui pourraient avoir eu lieu. Nous vous en remercions à l'avance. Vue du Siège Social de la O Electro-Mécanique 12, Rue Portalis, Paris. La gravure ci-contre représente le nouveau siège social de la Compagnie Electro-Mécanique, qui se trouve à Paris, dans l'immeuble de la rue Portalis, qui était déjà sa propriété bien avant la guerre. Diverses considérations et en particulier l'augmentation des services, ont décidé l'administration à réaliser dès maintenant, malgré les difficultés de l'heure présente, le projet qu'elle avait conçu avant la guerre, de téunir dans cet immeuble tous les services administratifs, commerciaux et techniques.

2 Le Bourget : CHANGEMENTS D'ADRESSES M. ABRIAL Eugène (Usine), Café Laf arge, à Bel-Air, Saint- Etienne (Loire). M. BAQUÉ (Ingénieur de Plateforme), 41, rue des Petites- Ecuries, Paris (X e ). M. BESVILLE Léon (Usine), Convois automobiles, section de parc, 34, Parc de révision Z.B. par B.C.M., Paris. M. CHAUVIN Valère (Usine), 5 e d'artillerie, 104 e batterie, secteur postal n 34. M. CHAUVRAT Charles (Usine), Caporal, 65 e Territorial, 5 e compagnie, secteur postal n 162. M. de RAMMELAERE Louis (Usine), Convois automobiles, section de parc 34, Parc de révision Z.B. par B.C.M., Paris. M. HERVIEUX (Archives), Sergent au 73 e Territorial d'infanterie, 10 e compagnie, secteur postal n 181. M. GUIEU (Projets), Sous-Lieutenant, Hôpital V.R. 69, 40, rue Champ-Lagarde, Versailles (Seine-et-Oise). M. LOUET Louis (Approvisionnements), 1 er groupe d'aviation, l re compagnie, Service Find, Bâtiment 3, à la Folie, près Nanterre (Seine). M. MARIÉS (Ingénieur chef du Service Construction), Capitaine aù 30 e d'artillerie, en convalescence à Kerdudi- Quiberon (Morbihan). M. PERRIN Marcel (Usine), Convois automobiles, Section de parc 34, Parc Z.B. par B.C.M., Paris. Lyon : M. CONAND Théodore (Usine), mécanicien d'avion, Escadrille C. 47, secteur postal n 44. M. DESSEIGNET L. (Usine), Hôpital Chanzy, Blessé C, Châlons-sur-Marne (Marne). Paris et Agences : M. AMALBERTI Marius (Agence de Marseille), 18, Impasse Fouque, Saint-Barnabé, Marseille (Bouches-du-Rhône). M. MAGIN Louis (Bureau de Paris), 60 e d'infanterie, 25 e compagnie, Besançon (Doubs). M. MARMORAT (Bureau de Paris), 81 e d'artillerie lourde, 80 e batterie, Fort du Trou d'enfer, Marly-le-Roi (Seine-et- Oise), Atelier. M. VAREILLE G. (Bureau de Paris), 155 e d'infanterie, 4 e compagnie, Dépôt divisionnaire, secteur postal n 206. Etirage : M. LOUVET Arthur, Brigadier au 10 e d'artillerie à pied, 3 e batterie, Calais (Pas-de-Calais). Amis : M. SCHWARBERG Henri (Fils de notre Directeur), Maréchal des logis au 84 e d'artillerie lourde, 19 e batterie, 10 e groupe, secteur postal n 63. NOUVELLES REÇUES Nons avons reçu de bonnes nouvelles de : 15 Mai : M. ARNAUD Pierre (Fils du concierge du Bourget), prisonnier de guerre. 26 Mai : M. CAVILL1ER Alfred (Usine du Bourget). 29 Mai : M. MARTIN E. (Usine de Lyon). 30 Mai : M. VERMOREL (Usine de Lyon). 1«Juin : M. COURCHÉ Charles (Usine du Bourget), prisonnier de guerre. 2 Juin : M. SYLVESTRE Victor (Bureau de Paris), prisonnier de guerre. 3 Juin : M. MICHEL Marcel (Usine du Bourget) vient d'être cité à l'ordre du Régiment. Nous l'en félicitons vivement et prions M. MICHEL de nons envoyer le texte officiel de sa citation ainsi que sa photographie. 4 Juin : M. BETTENFELD (Usine du Bourget), prisonnier de guerre. 6 Juin : M. GRANIER Francisque (Usine de Lyon), est rentré de permission. M. PONTVIANNE G. (Usine de Lyon), toujours dans les montagnes de l'albanie. 9 Juin : M. GROSSET G., fils de M. GROSSET Edouard (Bureau de Paris), vient d'être cité à l'ordre du Jour et a reçu en plus la décoration de la Croix de Saint- Georges. Nous lui adressons nos sincères félicitations. 10 Juin : M. BELLENGER G. (Usine du Bourget), a passé en Suisse devant la commission pour le rapatriement en France. Nous serons heureux de revoir M. BEL- LENGER s'il a la chance d'être rapatrié. 11 Juin : M. BOUQUAIN Joseph (Usine du Bourget). 12 Juin : M. ABRIAL Eugène (Usine du Bourget). M. SAUTEREAU G. (Usine du Bourget), est allé dernièrement en permission. 13 Juin : M. LAIBE (Usine de Lyon). M. SATURBIN V. (Magasin du Bourget). M. VILLIN Marceau (Usine du Bourget). U Juin : M. JACQUET Emile (Bureau de calcul du Bourget), ' doit venir en permission dans les premiers jours du mois prochain. 15 Juin : M. MELEY Louis (Usine de Lyon), nous fait part de sa citation à l'ordre du Régiment (voir texte plus loin). Nous adressons à M. MELEY nos sincères félicitations. M. RAVALEC (Usine du Bourget), actuellement en Ecosse. M. TOUCAS Lucien (Usine de Lyon), nous a envoyé sa photographie. Nous l'en remercions sincèrement. 16 Juin : M. BORDOT J. (Dessin du Bourget). M. HUET Yves (Caisse du Bourget). M. SERIN Henri (Bureau de Paris), vient d'avoir la douleur de perdre sa femme. Nous adressons à M. SERIN nos bien sincères condoléances. 17 Juin : M. ANTOINE J. (Usine du Bourget), vient d'être nommé Caporal. Nous félicitons vivement M. AN- TOINE. M. GUIEU (Projets du Bourget). M. MOUCHEL R. (Usine du Bourget). M. PORTIER A. (Usine du Bourget), est allé en permission. '.' M. VASSEUR (Dessin du Bourget), va bien, mais sa guérison sera longue. 18 Juin : M. CHAUVIN Valère (Usine dii Bourget). M. CONAND Théodore (Usine de Lyon). M. DESSEIGNET L. (Usine de Lyon), est actuellement à l'hôpital. M. DESSEIGNET a été enseveli, a des plaies multiples mais insignifiantes à la face, une blessure au cou, au coude et à la main gauche. Nous souhaitons à M. DESSEIGNET, un prompt rétablissement. M. DESTOMBES (Ingénieur de B.B.C.), a reçu des nouvelles de M. DUBERTRET (Ingénieur de B.B.C.), et de M. SCHWARBERG (Fils de notre Directeur), qui a été son voisin pendant quelque temps, sans qu'il le sache. M. DESTOMBES espère venir en permission à la fin du mois. 19 Juin : M. CHAMOT Auguste (Usine dn Bourget). M. CHAUVRAT Charles (Usine du Bourget). M. DUCBOS Jean (Projets du Bourget).

3 TABLEAU D'HONNEUR DE LA COMPAGNIE ÉLECTRO - MÉCANIQUE MORTS AU CHAMP D'HONNEUR MM. AVENEL. Dessin. BERTRAND. Dessin. BÉZINE. Service Construction. BINET. Tôlier. BISOT. Ingénieur de Plateforme. BOULEAU. Serrurier. BOULET. Chaudronnier. BOURDELIER. Service Approvisionnera. BOURGOIS. Service Approvisionnera. CHEVILLARD. Usine. CHIRON. Manœuvre. CLÉMENT. Employé. COCHET. Ajusteur. CORNIAT. Aléseur. CORNIER. Monteur. COURTOIS. Monteur. DEBAUSSAUX. Chauffeur d'automobile. DÉGLISE. Ingénieur de Plateforme. DUMONT. Usine. ESCASSUT. Ajusteur. FLACH. Ingénieur de Plateforme. FOURNY. Electricien. GIMEL. Ajusteur. GOURLAY. Tôlier. JACQUET. Pontonnier. MM. BALVAY. Ingénieur. HAUDRY. Comptable. MARJOLLIN. Ingénieur. MM. CAILLOT J.-B. Ajusteur. DUBIAT. Ajusteur. FONLUPT. Tôlier. LOUISON. Tôlier. MOREL Lucien. Usine. Le Bourget (Bureaux et Usines) Paris Lyon KLEIN. ServicelApprovisionnements. LABBÉ.ÏManœuvre. LAPARRA. Bobinier. LAPLACE. Bobinier. LEBESLEY. Ajusteur. LECLERCQ Albert. Ajusteur. LEGRILL. Ajusteur. LETONDAL. Manœuvre. LIMOUSIN. Tôlier. LOUVOIS. Perceur. MAILLET. Electricien. MALIN. Service Approvisionnements. NEIBECKER. Bobinier. NOIR. Electricien. OGER. Tôlier. PAULI. Ingénieur-chef du Service de Montage. PÉRINO. Outilleur. PRUVOST Désiré. Perceur. QUÉRÉ. Usine. REY. Ingénieur dejplateforme. ROTACHER. Service Approvisionnera. ROUX. Dessinateur au Bureau d'outillage. SUDRE. Perceur. VAN DEN HEUVEL. Dessinateur. MORILLON. Dessinateur. VIFFRY. Ingénieur. PAGÉ. Tôlier. PORTELATINE. Usine. ROUX E. Outillera. TRAEGER. Caissier. VIAL. Tourneur.

4 DISPARUS MM. ALAVOINE. Tôlier. DAVID J. Bobinier. GAZAGNE. Magasinier. HAVARD G. Manœuvre. LECLERCQ U. Ailettier. Le Bourget (Bureaux et Usines) LECOCQ. Outilleur. LOISEAU. Plombier. MOREL. Ajusteur. ROBERT. Archives. SCHWIMMER Fils. Tourneur. Lyon M. BADEY J.-B. Ajusteur. DÉCORATIONS LEGION D'HONNEUR MM. BRAUN. Ingénieur du Bureau de Paris. DREY R. Ingénieur de l'usine de Lyon. CLÉMENT; L.-E. Employé du MARIÉS. Ingénieur-chef du Service Cons- DESPLATS G. Directeur de l'agence de truction du l'est. MÉDAILLE MILITAIRE MM. BERTRAND. Dessin du PÉRUT. Usine du CLÉMENT L.-E. Employé du RABAUX. Usine du DANJOU. Service Constr. du SCHONNE. Ingénieur de Plateforme du GOUDON J.-B. Usine du HOF. Usine du CROIX DE SAINT-STANISLAS (3«Classe) M. LEROY. Ingénieur du Bureau de Paris. CROIX DE SAINT-GEORGES (4 e Classe) MM. GOUDON J.-B. Usine du LABBÉ. Usine du CROIX DU NICHAN-IFTIKHAR M. WEISS. Bureau de calcul du CITATIONS A L'ORDRE DU JOUR AVEC ATTRIBUTION DE LÀ CROIX DE GUERRE MM. BERTRAND. Dessin du BRAUN. Ingénieur du Bureau de Paris CLÉMENT. Employé du Deux citations. DANJOU. Service Construct. du DEBAUSSAUX. Chauffeur d'automobile. DESPLATS. Direct' de l'agence de l'est. DREY. Ingénieur de l'usine de Lyon. GOUDON J.-B. Usine du Deux citations. GUIEU. Traducteur du HOF. Usine du A L'ORDRE DE L'ARMÉE LEROY. Ingénieur du Bureau de Paris. Deux citations. MARIÉS. Ingénieur-chef du Service Construction du PÉRUT. Usine du QUÉRÉ. Usine du RABAUX. Usine du ROUX. Dessinateur Bureau d'outillage du SCHONNE. Ingénieur de Plateforme du

5 i A L'ORDRE DU CORPS D'ARMEE MM. BIÉTRY Henri. Magasin du GUIEU. Traducteur du Deux BRAUN. Ingénieur du Bureau de Paris. citations. DUMONT. Usine du TROUILLET. ïngén. du Bureau de Paris. A L'ORDRE DE LA DIVISION MM. BERLINGARD. Usine de Lyon. GUIEU. Traducteur du BRAUN. Ingénieur du Bureau de Paris JOUCLA. Ingénieur de l'agence de Lyon. CASSOU. Agence de Bordeaux. Dcux cit ations. CHEVILLARD. Usine du Deux JOUDRIER. Usine du citations. LABBÉ. Usine du ÇHOMETTON C. Usine de Lyon. LAURENT G. Dessinateur du CLEUX. Ingénieur de Platef. du MAGNIN. Usine de Lyon. DÉGLISE. Ingénieur de Plateforme du MOULIN. Dessin du SEIDEL. Usine du DESPLATS. Direct'de l'agerce de l'est STOLL. Comptabilité du DUMONT. Usine du VIFFRY. Ingénieur du Bureau de Paris. GALL. Service Approvision. du Deux citations. GOUDON. Usine du A L'ORDRE DE LA BRIGADE MM. BÉZINE. Service Constr. du GLADEL. Bureau de Paris. BOULANGER.. Usine du LE JUMEAU DE KERGARADEC. In- BRAUN. Ingénieur du Bureau de Paris. génieur des Projets du CASTEX. Bureau de Paris. POUPLIN. Usine du DANJOU. Service Constr. du TROKIMO. Usine du FONLUPT, Usine de Lyon. A L'ORDRE DU REGIMENT MM. ARMAND. Bureau de Paris. LAIBE. Usine de Lyon. BASTIDE. Usine de Lyon. LAVALLEZ. Bureau de Paris. BIÉTRY. Magasin du LEBLOND. Usine du BISOT. Ingénieur de Platef. du LECLERCQ A. Usine du»,. TT T LEMAIRE. Usine du MT TTTT^T, BLACHIER. Usine de Lyon, j^,, ^..., %, LEOLESNE. Archives du BORDOT. Dessin du...n,^ T.,.,.» MARIES. Ingénieur du Service Cons- CASSOU. Agence de Bordeaux. truction du CHAFFAL. Usine de Lyon. MASSOT. Ingénieur du Bureau de Paris. CORNIAT. Usine du MELEY. Usine de Lyon. COUPEZ. Usine du MICHEL, Usine du DARRIEUS. Ingénieur des Projets du MUTEREL. Bureau de Paris. PARÉ. Ingénieur du Bureau de Paris. DESESTRÈS. Usine de Lyon. PELLETIER. Usine du DESPLATS. Directeur de l'agence de PELT 1ER. Usine du l'est. Deux citations. PICHON. Usine du DUCROS. Projets du PORTIER. Ingénieur de Plat, du EHRMANN. Ingénieur de Plateforme du PRUVOST. Usine du RAVALEC. Usine du ESCANDE. Service Constr. du ROTACHER. Service Approv. du FAURE. Ingénieur du Bureau de Paris. ROUSSEAU. Ingénieur du Service Cons- GOUDON. Usine du truction du HALLÉ. Bureau de Paris. HOF. Usine du KRUCH. Usine du LABBÉ. Usine du Trois citations. ^S^tJiT^ 9* ** - du TOLCAS. Usine de Lyon. Deux citations. VAREILLE. Bureau de Paris. VASSEUR. Dessin du 3 citations"

6 NOMS DE NOS COLLABORATEURS faisant partie cl'unités citées à l'ordre du JOUR MM. ARMAND. Bureau de Paris. AVENEL G. Dessin du BASTIDE E. Usine de Lyon. BIÉTRY. Magasin du BORDOT. Dessin du BOUET. Approvisionnera, du BOULEAU. Usine du BRAUN. Ingénieur du Bureau de Paris. CHAFFAL. Usine de Lyon. CHEVRIER. Usine de Lyon. DESPLATS. Directeur de l'agence de l'est. DUGROS. Projets du DUMAS C. Usine de Lyon. DUMONT R. Usine du FOURNET. Usine de Lyon. FOURNIER. Usine du GOUDON J. Usine du HERRUY. Magasin du HERVIEUX. Archives du JALBERT C. Bureau de Paris. JOUCLA. Ingénieur de l'agence de Lyon. LAGORRE C. Usine de Lyon. LAGORRE E. Usine de Lyon. LAVALLEZ. Bureau de Paris. LECLERCQ A. Usine du LEROY. Ingénieur du Bureau de Paris. LESAGE. Chauffeur d'automobile. MAGNIN. Usine de Lyon. MICHEL. Usine du PINET. Usine de Lyon. QUÉRÉ. Usine du TOUCAS. Usine de Lyon. VASSEUR. Dessin du VIAR. Bureau de Paris. VIFFRY. Ingénieur du Bureau de Paris.

7 M. HARDY Albert (Usine du Bourget), tient toujours le lit avec des douleurs dans les reins. Nous espérons que M. HARDY ne tardera pas à se rétablir. M. PICHON Yves (Usine du Bourget), espère venir en permission dans le courant du mois prochain. 20 Juin : M. BAQUÉ (Ingénieur de Plateforme du Bourget), est actuellement à Paris où il représente dans les Bureaux les services techniques des Etablissements GRAMMONT. M. LEFEBVRE L. (Usine de Bourget). M. LOUET Louis (Service Approvisionnements du Bourget). M. MINIOU Yves (Usine du Bourget). 21 Juin : M. DESPLATS G. (Directeur de l'agence de l'est). Nous remercions M. DESPLATS de l'envoi de sa photographie. M. HALLÉ R. (Bureau de Paris), nous adresse le texte de sa citation à l'ordre du Régiment (voir texte plus loin). Nous félicitons bien sincèrement M. HALLÉ. M. LQUVET Arthur (Etirage). M. MAGIN Louis (Bureau de Paris). M. MARIES (Ingénieur chef du Service Construction du Bourget). L'état de la jambe de M. MARIÉS va en s'améliorant ; nous espérons que ce mieux va continuer M. SERIN Henri (Bureau de Paris), compte venir nous voir vers la fin du mois. 22 Juin : M. COQUARD Louis (Usine de Lyon), a rencontré M. BOUDIN Charles (Usine de Lyon). M. COQUARD doit arriver ces jours-ci en permission. M. JACQUES René (Plateforme du Bourget), espère venir sous peu en permission. U Juin : M. VASSEUR (Dessin du Bourget). 25 Juin : M. DUCHARNE J. (Magasin du Bourget) actuellement en permission chez lui, mais n'a pas pu venir jusqu'à Paris, 26 Juin : M. AMALBERTI Marius (Agence de Marseille), actuellement en convalescence après une légère maladie. M. CARLOTTI Paul (Magasin du Bourget). M. LAIBE Jules (Usine de Lyon). M. MARMORAT (Bureau de Paris), doit venir prochainement en permission. 27 Juin : M. SCHWARBERG Henri (fils de notre Directeur). M. BRIANÇON(Chef de la Comptabilité du Bourget), est actuellement à Orléans où il attend le Conseil de réforme. M. GIRARD Henri (Ingénieur de Plateforme du Bourget). M. HERVIEUX (Archives du Bourget). 28Juin: M. MOREAU (ami). Nous avons eu le plaisir de recevoir la visite, soit à Bordeaux, soit au Bourget, soit à Paris de : 11 Juin : M. MINIOU Yves (Usine dubourget), en permission. 12 Juin : M. FONT-ROBERT E. (Usine du Bourget), en permission. 16 Juin : M. BIÉTRY Henri (Magasin du Bourget), décoré de la Croix de guerre, portant la fourragère, en permission. M. DORLIAT J. (Projets dubourget), a été réformé pour 3 mois. M. DORLIAT a repris sa place à la Compagnie. M. LAPELLETERIE (Agence de Bordeaux), portant la fourragère, en permission. M. LAPELLETERIE vient de passer sergent. Nous lui avons adressé toutes nos félicitations. M. VAREILLE (Bureau de Paris), en convalescence. 19 Juin : M. DEVAUX Eugène ((Usine du Bourget), en permission. M. JOGAND A. (Usine du Bourget), en permission. 20 Juin : M. le Lieutenant LEROY Charles (Ingénieur du Bureau de Paris), décoré de la Croix de guerre et de la croix de St-Stanislas, en permission. 22 Juin : M. JAUNOT Emile (Archives du Bourget), en permission. 23 Juin : M. VAREILLE G. (Bureau de Paris), décoré de la croix de guerre; sa convalescence terminée, rejoint son dépôt. 26 Juin : M. le Capitaine DESTOMBES (Ingénieur de B.B. C), décoré de la Croix de guerre, en permission. M. LEFEVRE R. (Service de Construction du Bourget). en permission. 28 Juin : M. ISAMBART Pierre (Usine du Bourget), en permission). DECORATIONS ET CITATIONS A l'ordre du Régiment : M. HALLÉ René (Bureau de Paris), Pionnier C. H. R. du 51 e régiment d'infanterie : Soldat brave et dévoué, a assuré laréfection de passerelles dans les nuits du 3 au 4 et du 4 au 5 mai, malgré de violentes rafales d'artillerie ennemie, a contribué au ravitaillement en munitions pendant le combat du 4 mai M. MELEY Lo 8 ns (Usine de Lyon), du 214 d'infanterie, numéro matricule 04252, classe 1908, soldat à la 19 e Compagnie : «A accompli son devoir et a été blessé deux fois». EXTRAITS DE LETTRES «Quant au moral : toujours bon et malgré la longueur de «l'épreuve, rien ne viendra Uébranler. «Comme je vous l'annonçais dans une de mes précédentes «lettres, mon bataillon a été delà fête dans l'affaire de S... «dont vous avez peut-être lu le résultat dans les communi- «qués. «Chaude affaire avec les difficultés du terrain et l'impor- «tance des points à occuper avec le petit nombre de forces «que nous étions ; malgré tout, nous nous en sommes tirés «avec honneur et les bulgaros-germains ont pu voir que «l'armée d'orient, malgré le climat et les maladies, se trouve «encore à la hauteur de sa tâche «Le bataillon vient de traverser l'une des périodes les «plus dures, sinon la plus rude de son histoire, mais la plus «glorieuse aussi. «Après une longue station sur des positions extrêmement «délicates et soumises à un bombardement continuel et «trop souvent excessif, il eut à soutenir le choc d'une «attaque allemande de grand style. «Nos lignes avancées furent submergées par la violence de «la ruée et les boches pénétrèrent au cœur même de la

8 NOS HEROS (Suite) DÉCÉDÉS M. FLACH (Ingénieur de Plateforme du Bourget, ancien Ingénieur de B.B.C.), est décédé à son domicile le 4 mai dernier, des suites de la maladie qu'il avait contractée au front en M. FLACH avait perdu son frère au début de la campagne et avait été blessé lui-même. Malgré son état de santé, il voulait donner à son Pays le peu de forces qui lui restait et travaillait tous les matins, quelques heures à la Compagnie. M. FONLUPT Michel (Usine de Lyon), tombé glorieusement au champ d'honneur le 16 avril dernier. La belle conduite de M. FONLUPT lui a valu la citation suivante à l'ordre de la Brigade : «M. FONLUPT Michel, Sapeur à la compagnie du Génie. Tombé mortellement frappé le 16 avril à l'attaque du canal (vers Chauffour) en suivant héroïquement son chef de demi-section sur un terrain qu'il savait balayé par les mitrailleuses». position. Ce fut alors une lutte terrible sans merci au pistolet et à la grenade, je vis le moment où avec de nombreux camarades j'étais expédié pour Kœnigsberg... ou l'autre monde. C'est ce que l'on peut appeler de puissantes sensations ; mais de même qu'à la Marne, un miracle se produisit et ce fut merveilleux : «Des hommes qui pendant les longs jours précédents avaient subi toutes les fatigues, toutes les privations, trouvèrent en cet instant tragique, l'énergie surhumaine qui fit reculer l'assaillant. «Une rapide, mais vigoureuse contre-attaque, très crânement menée, nous permit, au début de l'après-midi, de remettre toutes choses en place. «Et maintenant nous cherchons à pied, un petit patelin où les tauben ne puissent nous ennuyer la nuit, pour retaper nos nerfs ébranlés.» Société l'étirage. Une partie de l'outillage. (La Société l'etirage travaille exclusivement pour la Défense Nationale).

La C.E.M. et l'etirage

La C.E.M. et l'etirage N 12 1" Août 1915 La C.E.M. et l'etirage pendant la guerre 1914-1915 ^ A l'occasion du 14 juillet, le personnel de l'usine du Bourget, désireux de manifester sa sympathie à nos vaillants soldats, a fait

Plus en détail

Maurice Louis BOULANGÉ 29 ans

Maurice Louis BOULANGÉ 29 ans Maurice Louis BOULANGÉ 29 ans - Fils de Joseph PHILIPPE (charretier) et de Marie LEMBERT (blanchisseuse), domiciliés au 3 rue de Paris - Marié à Victorine BERTOUILLE le 23 janvier 1909 au Pecq - Domicilié

Plus en détail

Pertes : Blessé : 1. Pertes : Blessés : 2

Pertes : Blessé : 1. Pertes : Blessés : 2 A 22 h, une vive fusillade allemande éclate en face de notre gauche et en face de la droite anglaise. Le tir de notre artillerie arrête immédiatement cette fusillade. La nuit est calme ; mêmes tirs systématiques

Plus en détail

Le Val-de-Marne et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919)

Le Val-de-Marne et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919) Le Val-de-Marne et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919) Les archives de la SPCA sur le Val-de-Marne Nombre de reportages : 54 Nombre de films

Plus en détail

LA C.K.M, et L'KTIRAOK pendant la guerre 1914-1915

LA C.K.M, et L'KTIRAOK pendant la guerre 1914-1915 K»? - 1er Avril \^ LA C.K.M, et L'KTIRAOK pendant la guerre 1914-1915 La Direction de la C.E.M. a été très touchée de» nombreux té* moignages de sympathie qui lut eont parvenue à l'occasion de 1'apparition

Plus en détail

GRÉVILLE-HAGUE (Manche) : Morts pour la France (1914-1919)

GRÉVILLE-HAGUE (Manche) : Morts pour la France (1914-1919) 1 GRÉVILLE-HAGUE (Manche) : Morts pour la France (1914-1919) (4 e version, 31 oct. 2014) Notice par Hugues Plaideux, d après le site «Mémoire des Hommes» du Ministère de la Défense, l état civil, les répertoires

Plus en détail

Les documents du service éducatif des Archives du Calvados - premier degré

Les documents du service éducatif des Archives du Calvados - premier degré Étudier et valoriser le patrimoine Les documents du service éducatif des Archives du Calvados - premier degré «Enquête d archives» Comment retracer le parcours d un poilu du Calvados Le niveau concerné

Plus en détail

Les poilus icaunais morts dans la Grande Guerre

Les poilus icaunais morts dans la Grande Guerre Archives départementales de l Yonne Service éducatif Programme d Histoire, tous niveaux (primaire, collège, lycée) Les poilus icaunais morts dans la Grande Guerre Guide de recherche à partir des registres

Plus en détail

Le Feu de la Préfecture en juillet 1921

Le Feu de la Préfecture en juillet 1921 Le Feu de la Préfecture en juillet 1921 D abord, un peu d histoire : Il semblerait que ce soit en 1613 que s acheva la construction du Palais ducal des rois de Sardaigne, juste avant l arrivée à Nice de

Plus en détail

25Z. Fonds Croix Rouge de Beaune

25Z. Fonds Croix Rouge de Beaune 25Z Fonds Croix Rouge de Beaune Introduction Le versement 25 Z - Croix-Rouge de Beaune - est un dépôt initié par le président du Comité de Beaune, le 9 octobre 1997. Il a fait l'objet de trois versements

Plus en détail

Historique du 5e détachement de sapeurs cyclistes affecté à la 5e division de cavalerie pendant la guerre 1914-1918. Imprimerie Berger-Levrault.

Historique du 5e détachement de sapeurs cyclistes affecté à la 5e division de cavalerie pendant la guerre 1914-1918. Imprimerie Berger-Levrault. Historique du 5e détachement de sapeurs cyclistes affecté à la 5e division de cavalerie pendant la guerre 1914-1918. HONNEUR ET PATRIE 9 e RÉGIMENT DU GÉNIE HISTORIQUE du 5 e DÉTACHEMENT DE SAPEURS CYCLISTES

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

L armée de la Loire à Beaugency (décembre 1870)

L armée de la Loire à Beaugency (décembre 1870) L armée de la Loire à Beaugency (décembre 1870) C est suite à la défaite de Sedan, en septembre 1870, que Gambetta, refugié à Tours décida de créer l armée de la Loire pour continuer le combat. Celle-ci

Plus en détail

LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOIRE présente. 1914, cent ans après. Livret de l enseignant

LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOIRE présente. 1914, cent ans après. Livret de l enseignant LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOIRE présente 1914, cent ans après Livret de l enseignant Une action des Archives départementales de la Loire Le projet 1914, cent ans après est organisé par le Conseil général

Plus en détail

les 11, 12 et 13 avril 2014 Palais des Rois sardes à Nice

les 11, 12 et 13 avril 2014 Palais des Rois sardes à Nice L association généalogique des Alpes-Maritimes et le Conseil général vous présentent la 1 ère RENCONTRE GÉNÉALOGIQUE NATIONALE SUR LA GRANDE GUERRE les 11, 12 et 13 avril Palais des Rois sardes à Nice

Plus en détail

L ECHO DE L ASSOCIATION POUR CEUX DE 14 AVEC NOS CHERS POILUS IL Y A 100 ANS ECHO HORS SERIE N 4

L ECHO DE L ASSOCIATION POUR CEUX DE 14 AVEC NOS CHERS POILUS IL Y A 100 ANS ECHO HORS SERIE N 4 2ème ANNEE Edition spéciale MERCREDI 27 MAI 2015 L ECHO DE L ASSOCIATION POUR CEUX DE 14 AVEC NOS CHERS POILUS IL Y A 100 ANS ECHO HORS SERIE N 4 Rédaction et Administration: «Pour Ceux de 14» - Mémoire

Plus en détail

Zusätze zu den personalnotizen

Zusätze zu den personalnotizen Zusätze zu den personalnotizen Cette troisième grande partie (si l'on compte l'introduction) est assurément la plus riche en informations relatives au parcours militaire du soldat. On y trouve des renseignements

Plus en détail

JOURNAL DES MARCHES ET OPÉRATIONS. Du Bataillon de Marche. Du 112 e R.I.

JOURNAL DES MARCHES ET OPÉRATIONS. Du Bataillon de Marche. Du 112 e R.I. JOURNAL DES MARCHES ET OPÉRATIONS Du Bataillon de Marche Du 112 e R.I. Du 6 février 1915 au 5 mars 1915 PARIS / HENRI CHARLES-LAVAUZELLE Edi teur militaire / 124 Boulevard Saint-Germain M ême maison à

Plus en détail

L histoire d un Sapeur au 9 e RG

L histoire d un Sapeur au 9 e RG L histoire d un Sapeur au 9 e RG Je me nomme Guy Guillier de Chalvron, je suis né à Dijon Côte d Or le 13 octobre 1945. L incorporation. Appelé sous les drapeaux le 7 janvier 1965, j'ai rejoint le 4e Régiment

Plus en détail

«La mémoire de la Grande Guerre à travers les monuments aux morts»

«La mémoire de la Grande Guerre à travers les monuments aux morts» Aurélien Quénéa 3 ème C «La mémoire de la Grande Guerre à travers les monuments aux morts» Plouégat-Guerrand le : 11 /11/2012 Toutes les communes de France, de la plus peuplée à la plus petite du monde

Plus en détail

Sur les traces d un Poilu de ma commune L exemple du caporal Henri BOUIN (1886-1917)

Sur les traces d un Poilu de ma commune L exemple du caporal Henri BOUIN (1886-1917) 1 Sur les traces d un Poilu de ma commune L exemple du caporal Henri BOUIN (1886-1917) Affiche et carte postale : Arch. dép. d Eure-et-Loir, 26 Fi NC 18 et 9 Fi NC Jouy. Carte postale 102 e Régiment d

Plus en détail

Décorations. Croix de la Légion d'honneur le 5 juillet 1919. Croix de guerre 1914-1918 avec 7 citations à l'ordre de l'armée

Décorations. Croix de la Légion d'honneur le 5 juillet 1919. Croix de guerre 1914-1918 avec 7 citations à l'ordre de l'armée 43 ème REGIMENT D'INFANTERIE COLONIALE 43 ème REGIMENT BLINDE D'INFANTERIE DE MARINE 43 ème REGIMENT D'INFANTERIE DE MARINE 43 ème BATAILLON D'INFANTERIE DE MARINE Décorations Croix de la Légion d'honneur

Plus en détail

CARNET MUSEO MÔMES A BIENTÔT AU MUSEE PIERRE NOEL. Conception / Jennifer Fangille avec l aide de Karine Laine et Didier Mathieu

CARNET MUSEO MÔMES A BIENTÔT AU MUSEE PIERRE NOEL. Conception / Jennifer Fangille avec l aide de Karine Laine et Didier Mathieu CARNET MUSEO MÔMES A BIENTÔT AU MUSEE PIERRE NOEL +7 Conception / Jennifer Fangille avec l aide de Karine Laine et Didier Mathieu LE CENTENAIRE DE LA 1ère GUERRE MONDIALE Képi Le soldat français Il y a

Plus en détail

LIVRET D ACTIVITÉS 3ÈME DIVISION

LIVRET D ACTIVITÉS 3ÈME DIVISION LIVRET D ACTIVITÉS 3ÈME DIVISION 3 è DIVISION ROCHER DE LA MARNE Félicitations! Pendant ta visite au cimetière, tu seras un membre de la 3 ème Division, tu dois suivre les instructions sur chaque page

Plus en détail

Bataille de la Somme Ressources: Documents de source primaire

Bataille de la Somme Ressources: Documents de source primaire Tués au combat dans la Somme Liste des 118 soldats tués au combat avec le 38 e bataillon, unité levée à Ottawa, pendant l attaque contre la tranchée Desire et Grandcourt, dans la Somme, le 18 novembre

Plus en détail

La Théorie des Contraintes Appliquée à la Première Guerre Mondiale. Yves REHBY, CFPIM, CIRM

La Théorie des Contraintes Appliquée à la Première Guerre Mondiale. Yves REHBY, CFPIM, CIRM La Théorie des Contraintes Appliquée à la Première Guerre Mondiale Yves REHBY, CFPIM, CIRM Rappel Historique La Bataille de Verdun Phase 1: 21 février 30 Avril Commandant en chef : Pétain un défenseur

Plus en détail

Paris et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919)

Paris et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919) Paris et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919) Les archives de la SPCA sur Paris Nombre de reportages : 768 Nombre de films : 151 Les photographies

Plus en détail

Les Hauts-de-Seine et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919)

Les Hauts-de-Seine et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919) Les Hauts-de-Seine et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919) Les archives de la SPCA sur les Hauts-de-Seine Nombre de reportages : 75 Nombre

Plus en détail

Voici une partie de la vie de Mr François Clémot, né le 5 avril 1911, à Beaupréau.

Voici une partie de la vie de Mr François Clémot, né le 5 avril 1911, à Beaupréau. Voici une partie de la vie de Mr François Clémot, né le 5 avril 1911, à Beaupréau. François et sa sœur Renée furent faits "Pupilles de la Nation" le 20 juin 1919 par décision du tribunal de Cholet. Leur

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

Quelque chose pour réfléchir... et puis pour y collaborer

Quelque chose pour réfléchir... et puis pour y collaborer Quelque chose pour réfléchir... et puis pour y collaborer Fait sur mesure pour les écoles, Trop jeunes est un projet pédagogique qui veut attirer l attention de nos jeunes sur ce monde qui tourne de plus

Plus en détail

Arrondissement de Saint-Pierre 2012-2013 - 133-4ème circonscription

Arrondissement de Saint-Pierre 2012-2013 - 133-4ème circonscription 1 Salle d'accueil Hôtel de Ville Bureau centralisateur général et du 2 Ecole Lislet Geoffroy 58, rue François de Mahy 3 Ecole Lislet Geoffroy 58, rue François de Mahy 4 Ecole Louis Pasteur 123, rue François

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA DÉFENSE

MINISTÈRE DE LA DÉFENSE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE Guynemer de la Spa 3 au retour d une mission en 1917. Création : SGA/DMPA - Agnès Pontneau SHD GUYNEMER 1894-1917 «Faire Face» D irection de la M émoire, du Patrimoine et des A

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Chapitre XXIV - Bataille de Beaugency

Chapitre XXIV - Bataille de Beaugency Page 685 Division de Villeneuve. Vendée, Gironde, Lot-et-Garonne. - Les commencements du 78 e mobiles, ou plutôt les débuts de son chef le colonel comte de Lautrec, méritent d être rapportés. Il y a là

Plus en détail

Protocole et organisation des cérémonies commémoratives

Protocole et organisation des cérémonies commémoratives Protocole et organisation des cérémonies commémoratives Organisation et déroulement actualisé en 2014 Les cérémonies publiques sont organisées sur ordre du gouvernement. Le maire est responsable du déroulement

Plus en détail

Société des Etudes Historiques Révolutionnaires et Impériales - juin 2011 LYONNAIS AU SERVICE DE LA REPUBLIQUE ET DE L EMPIRE

Société des Etudes Historiques Révolutionnaires et Impériales - juin 2011 LYONNAIS AU SERVICE DE LA REPUBLIQUE ET DE L EMPIRE LYONNAIS AU SERVICE DE LA REPUBLIQUE ET DE L EMPIRE Par Jérôme Croyet, Docteur en Histoire, président-fondateur de la SEHRI et Jacqueline Croyet, secrétaire de la SEHRI F FAGES Claude, né le 12 prairial

Plus en détail

( collection particulière - S.E.H.R.I. édition 39/45 avril 2009 pour http://39-45.over-blog.com/ & http://3945.chez.com )

( collection particulière - S.E.H.R.I. édition 39/45 avril 2009 pour http://39-45.over-blog.com/ & http://3945.chez.com ) FLAK ALLEMANDE 1941 ( collection particulière - S.E.H.R.I. édition 39/45 avril 2009 pour http://39-45.over-blog.com/ & http://3945.chez.com ) Flak est l'abréviation d'un mot allemand: Fliegerabwehrkanone,

Plus en détail

Leningrad la Rouge. Visite chez un dignitaire soviétique (musée Kirov) Le pays des pionniers. Souvenirs de la grande guerre patriotique

Leningrad la Rouge. Visite chez un dignitaire soviétique (musée Kirov) Le pays des pionniers. Souvenirs de la grande guerre patriotique Leningrad la Rouge 1924 : Lénine, le père de la Révolution s'éteint ; Petrograd est rebaptisée Leningrad en son honneur, un nom qu'elle gardera jusqu'en 1991, date de la disparition de l'urss. Entre-temps,

Plus en détail

Roger PINON (1915-1944)

Roger PINON (1915-1944) Roger PINON (1915-1944) Pilote Roger Marcel PINON est né le 29 avril 1915 à 22 heures 30, au lieudit Faubourg-Montpellier, commune de Guéret, département de la Creuse (23), région du Limousin. Il est le

Plus en détail

Magie et Chevaliers un système de règles libre par Retro-Bruno

Magie et Chevaliers un système de règles libre par Retro-Bruno Magie et Chevaliers un système de règles libre par Retro-Bruno Un nouveau héros va naître Les livres de la collection «Magie et Chevaliers» font partie d'un genre très particulier nommé les «livres dont

Plus en détail

CNRD 2012-2013 : Communiquer pour résister C

CNRD 2012-2013 : Communiquer pour résister C CNRD 2012-2013 : Communiquer pour résister C CARLIER Jean AD18 140 J 25 Sa fonction de secrétaire de mairie lui permet de transmettre de précieux renseignements en faveur de la Résistance à l ennemi. Début

Plus en détail

L Invitation. par John Worlund

L Invitation. par John Worlund L Invitation par John Worlund 2009 John Worlund. Tous droits réservés. La reproduction de ce document entièrement ou en partie sans permission ecrite est interdite. Edition 1, 9/2009 La couverture de devant

Plus en détail

Pégoud, le roi de l air!

Pégoud, le roi de l air! Pégoud, le roi de l air! par Pascal Bouchain, Châteaufort - Janvier 2009 Lorsque l on évoque les pionniers de l aviation, seule une douzaine de noms revient à la mémoire : Wright, Ader, Santos Dumont,

Plus en détail

Sans communication, la guerre n'est pas possible

Sans communication, la guerre n'est pas possible 1 Sans communication, la guerre n'est pas possible Les Grands méchants loups sont allés au musée de la Communication de Berlin et ont parlé à Thomas Jander et Jutta Scherm. Ils ont eu la chance de pouvoir

Plus en détail

Liste des conseils municipaux de Coupvray période élective de 1831 à 1912

Liste des conseils municipaux de Coupvray période élective de 1831 à 1912 Elections municipales remarques Liste des conseils municipaux de Coupvray période élective de 1831 à 1912 Version mars 2010 A faire vérifier les nominations de maire avant 1871 (nomination par préfet ou

Plus en détail

L armée française en 1914 1918 Recherches historiques et généalogiques concernant les soldats et leurs unités

L armée française en 1914 1918 Recherches historiques et généalogiques concernant les soldats et leurs unités Recherches historiques et généalogiques concernant les soldats et leurs unités De la confiance de 1914 aux tranchées et à la victoire de 1918. 1 1. Organisation de l armée avant et pendant la guerre de

Plus en détail

- QUESTIONNAIRE HISTORIQUE

- QUESTIONNAIRE HISTORIQUE - QUESTIONNAIRE HISTORIQUE HISTOIRE DES GARDES POMPES ET DU BATAILLON 1) De quel pays, Du Périer a-t-il rapporté la pompe à incendie pour laquelle il a obtenu un privilège royal en 1699? Hollande 2) Quel

Plus en détail

Reconstitution de la bataille de Waterloo 18 juin 1815-24 juin 210

Reconstitution de la bataille de Waterloo 18 juin 1815-24 juin 210 Reconstitution de la bataille de Waterloo 18 juin 1815-24 juin 210 Après avoir voyagé à Waterloo la semaine auparavant, il s'agissait de mettre en pratique tactique ce que nous avions appris. Le champ

Plus en détail

Charles Fremont, portrait de jeunesse, auteur inconnu.

Charles Fremont, portrait de jeunesse, auteur inconnu. Charles Fremont, portrait de jeunesse, auteur inconnu. LES DERNIÈRES ANNÉES DU XIX e SIÈCLE marquent un tournant pour la photographie en France. Jusque-là, les pionniers avaient presque tous commencé leur

Plus en détail

FICHE 1 : UN HEROS INCONNU MILAN RASTISLAV STEFANIK Milan Rastislav Štefánik, naturalisé français le 27 juillet 1912 est appelé sous les drapeaux dès le 2 août 1914. Mobilisé dans l infanterie, il est

Plus en détail

ROUTE 1 // D ICI OU D AILLEURS... LE VOYAGE DES HOMMES, DES IDÉES ET DES TECHNIQUES // RÉGION DE LENS

ROUTE 1 // D ICI OU D AILLEURS... LE VOYAGE DES HOMMES, DES IDÉES ET DES TECHNIQUES // RÉGION DE LENS ROUTE 1 // D ICI OU D AILLEURS... LE VOYAGE DES HOMMES, DES IDÉES ET DES TECHNIQUES // RÉGION DE LENS 35 min 50.472549,2.723514 sportif moyen détente facile familial INTRODUCTION Jules Verne, Vincent Van

Plus en détail

PROJET DE CONSEIL DE LA RÉPUBLIQUE. authentique de ce projet de loi, dont je vous prie de vouloir N 368

PROJET DE CONSEIL DE LA RÉPUBLIQUE. authentique de ce projet de loi, dont je vous prie de vouloir N 368 N 368 CONSEIL DE LA RÉPUBLIQUE SESSION ORDINAIRE DE 1957-1958 Annexe au procès-verbal de la séance du 20 mars 1958. PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR L'ASSEMBLÉE NATIONALE portant amnistie dans les Territoires

Plus en détail

Fiche pédagogique 3 : Les femmes

Fiche pédagogique 3 : Les femmes Fiche pédagogique 3 : Les femmes Les femmes Avec les hommes partis au front, le rôle des femmes pendant la guerre est essentiel. Si dans les campagnes, elles assurent souvent le travail à la ferme, à Paris

Plus en détail

DÉCLARATION DU GOUVERNEUR ANDREW M. CUOMO EN CE JOUR DES VETERANS

DÉCLARATION DU GOUVERNEUR ANDREW M. CUOMO EN CE JOUR DES VETERANS Pour publication immédiate : 11 novembre 2014 DÉCLARATION DU GOUVERNEUR ANDREW M. CUOMO EN CE JOUR DES VETERANS Le Gouverneur Cuomo annonce le lancement d une force de frappe pour accélérer les demandes

Plus en détail

Le centre de vol à voile de la Montagne Noire, à Revel (Haute-Garonne), est élevé au rang de Centre National le 16 avril 1941. André Costa y fait le

Le centre de vol à voile de la Montagne Noire, à Revel (Haute-Garonne), est élevé au rang de Centre National le 16 avril 1941. André Costa y fait le André COSTA André Costa André Costa est né le 15 avril 1904 à Paris. Il commence à piloter comme boursier de la Marine à l école Caudron, puis est pilote à Rochefort et à la CEPA de Saint-Raphaël et finit

Plus en détail

La Kilianstollen,, une galerie allemande de la 1 ère Guerre Mondiale. Cérémonie de commémoration 20 NOVEMBRE 2011

La Kilianstollen,, une galerie allemande de la 1 ère Guerre Mondiale. Cérémonie de commémoration 20 NOVEMBRE 2011 20 NOVEMBRE 2011 La Kilianstollen,, une galerie allemande de la 1 ère Guerre Mondiale Cérémonie de commémoration Direction régionale des affaires culturelles Alsace Commune de Carspach AVANT-PROPOS L archéologie

Plus en détail

Les documents du service éducatif des Archives du Calvados - premier degré

Les documents du service éducatif des Archives du Calvados - premier degré 1 Étudier et valoriser le patrimoine Les documents du service éducatif des Archives du Calvados - premier degré «ENQUETE D ARCHIVES» CORRESPONDANCES DE POILUS Niveau concerné Cycle 3 L intérêt des documents

Plus en détail

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique A l'est - En janvier 1944, débute l'offensive soviétique qui entraîne la retraite de la Wehrmarcht de ses alliés. En juillet 1944, l'armée rouge, désormais supérieure en effectifs et en armements, pénètre

Plus en détail

L INCENDIE des DOCKS de NICE - 1899

L INCENDIE des DOCKS de NICE - 1899 L INCENDIE des DOCKS de NICE - 1899 Les Docks : Superbe édifice du quai des deux-emmanuel que celui formé par les trois bâtiments composant les «docks et entrepôts de Nice» avec ses nombreuses salles et

Plus en détail

Amagney dans la tourmente

Amagney dans la tourmente Amagney dans la tourmente 1939-1945 Notre maison au bord de la route (automne 1934) Lucien dans sa petite auto (il avait 4 ans). Cette guerre emporta six Magnoulots : L auto a brûlé le 30 août 1944. (Georgette

Plus en détail

CNRD 2012-2013 : Communiquer pour résister de T à W

CNRD 2012-2013 : Communiquer pour résister de T à W CNRD 2012-2013 : Communiquer pour résister de T à W TOLEDANO Marc L occasion se présenta à Claude [de «faire quelque chose», et sortir de cet enlisement, de cette passivité de cette inaction sans lendemain

Plus en détail

Antoine de Saint-Exupéry (Toulouse) Madeleine Tézenas. www.madeleinetezenas.com. contact@madeleinetezenas.com Tél : 06 80 63 83 98.

Antoine de Saint-Exupéry (Toulouse) Madeleine Tézenas. www.madeleinetezenas.com. contact@madeleinetezenas.com Tél : 06 80 63 83 98. Antoine de Saint-Exupéry (Toulouse) www.madeleinetezenas.com contact@madeleinetezenas.com Tél : 06 80 63 83 98 Madeleine Tézenas sculpteur Formation Madeleine Tézenas a étudié aux Beaux-arts de Paris (Atelier

Plus en détail

Fiche pédagogique 5 : Se soigner à Paris

Fiche pédagogique 5 : Se soigner à Paris Fiche pédagogique 5 : Se soigner à Paris Se soigner à Paris Au total, la Grande Guerre a fait dix millions de morts, dont 1.4 million de Français et 21 millions de blessés. En France, on estime que 3 millions

Plus en détail

LA ROCHELLE VUE GÉNÉRALE DU PORT ET DE LA RADE PRISE DE LA TOUR SAINT-SAUVEUR PORT D ATTACHE DE L «ARGUS» - AVISO À HÉLICE - D HENRI RIEUNIER

LA ROCHELLE VUE GÉNÉRALE DU PORT ET DE LA RADE PRISE DE LA TOUR SAINT-SAUVEUR PORT D ATTACHE DE L «ARGUS» - AVISO À HÉLICE - D HENRI RIEUNIER LIEUTENANT DE VAISSEAU HENRI RIEUNIER COMMANDANT L ÉCOLE DE PILOTAGE DES LA ROCHELLE VUE GÉNÉRALE DU PORT ET DE LA RADE PRISE DE LA TOUR SAINT-SAUVEUR PORT D ATTACHE DE L «ARGUS» - AVISO À HÉLICE - D HENRI

Plus en détail

ETAT DES SOURCES LANDERNEAU ET LA PREMIERE GUERRE MONDIALE

ETAT DES SOURCES LANDERNEAU ET LA PREMIERE GUERRE MONDIALE LANDERNEAU ET LA PREMIERE GUERRE MONDIALE ETAT DES SOURCES CONTACT VILLE DE LANDERNEAU, SERVICE DU PATRIMOINE HISTORIQUE, MEDIATHEQUE PER JAKEZ HELIAS, ROUTE DE LA PETITE PALUD TEL : 02 98 85 76 08 MAIL

Plus en détail

Armée de l Air 1913-1940

Armée de l Air 1913-1940 Armée de l Air 1913-1940 La carrière du sergent-chef Emile BOYMOND à travers son album de photographies Emile Adrien BOYMOND : né le 12 juillet 1913 à Annemasse Fils de César Ferdinand Auguste BOYMOND

Plus en détail

Les références militaires sur la colonne de la Grande Armée

Les références militaires sur la colonne de la Grande Armée OUTIL D EXPLOITATION De nombreux motifs du décor de la Colonne se rapportent à des aspects militaires. En effet Napoléon est avant tout un soldat, plus précisément un officier d'artillerie, formé dès 10

Plus en détail

12 1914-1918, quatre années sur le front

12 1914-1918, quatre années sur le front Préface la Grande Guerre a provoqué une prise de parole combattante comme aucun conflit auparavant n en avait suscitée à une telle échelle. ceux qui avaient connu l expérience de guerre et y avaient survécu

Plus en détail

Dans la division 5 du cimetière, une tombe porte une inscription à la mémoire de Charles Jacquot. Charles est né en 1890 dans le 13 e arrondissement,

Dans la division 5 du cimetière, une tombe porte une inscription à la mémoire de Charles Jacquot. Charles est né en 1890 dans le 13 e arrondissement, Dans la division 5 du cimetière, une tombe porte une inscription à la mémoire de Charles Jacquot. Charles est né en 1890 dans le 13 e arrondissement, où ses parents étaient mécaniciens. On ignore son métier.

Plus en détail

Ce rêve est devenu réalité.

Ce rêve est devenu réalité. Vous venez de trouver une règle mise en ligne par un collectionneur qui, depuis 1998, partage sa collection de jeux de société et sa passion sur Internet. Imaginez que vous puissiez accéder, jour et nuit,

Plus en détail

Histoire de l OSE - Les grandes figures. Julien SAMUEL. Mulhouse 1912 - Paris 1981

Histoire de l OSE - Les grandes figures. Julien SAMUEL. Mulhouse 1912 - Paris 1981 Histoire de l OSE - Les grandes figures Julien SAMUEL Mulhouse 1912 - Paris 1981 D une famille de stricte observance, Julien entre directement dans la vie active, après des études secondaires poursuivies

Plus en détail

C o m m u n i q u é Pour diffusion immédiate

C o m m u n i q u é Pour diffusion immédiate C o m m u n i q u é Pour diffusion immédiate Nathalie Roy, élève de l école secondaire Paul-Le Jeune, reçoit une bourse de 2 000 $ pour le centenaire de la Marine canadienne Shawinigan, le 16 juin 2010

Plus en détail

Les armes de la LEGION ETRANGERE de 1939 à 1979.

Les armes de la LEGION ETRANGERE de 1939 à 1979. Les armes de la LEGION ETRANGERE de 1939 à 1979. La Légion Etrangère a utilisé ces armes durant la seconde guerre mondiale, les guerres d Indochine et d Algérie et les OPEX. Ce sont des armes règlementaires

Plus en détail

Les pompiers de Douvres Ou le Contre de Première Intervention (CPI)

Les pompiers de Douvres Ou le Contre de Première Intervention (CPI) Les pompiers de Douvres Ou le Contre de Première Intervention (CPI) 1) Petite présentation de notre corps de sapeurs pompiers Notre compagnie est à ce jour composé de 12 pompiers volontaires et bénévoles

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique Georges BORGEAUD La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir Dans Echos de Saint-Maurice, 1966, tome 64, p. 18-22 Abbaye de Saint-Maurice 2013 Souvenir

Plus en détail

MC Villatoux (SHD) LA GRANDE GUERRE DANS LES AIRS (1914-1918)

MC Villatoux (SHD) LA GRANDE GUERRE DANS LES AIRS (1914-1918) MC Villatoux (SHD) LA GRANDE GUERRE DANS LES AIRS (1914-1918) I- La naissance de l aéronautique militaire 1- Les «plus légers que l air» : l aérostation 2- Les «plus lourds que l air» : l aviation II-

Plus en détail

PORTEFEUILLE du COLONEL Étienne MARTIN, BARON de BEURNONVILLE

PORTEFEUILLE du COLONEL Étienne MARTIN, BARON de BEURNONVILLE PORTEFEUILLE du COLONEL Étienne MARTIN, BARON de BEURNONVILLE Nous avons souvent eu l occasion de passer en revue armes ou équipements militaires de la période qui nous passionne, le 1er Empire. Aujourd

Plus en détail

La 1 ère Guerre mondiale

La 1 ère Guerre mondiale CM2 La 1 ère Guerre mondiale Histoire L Epoque contemporaine Objectifs notionnels : o o o -Prendre conscience de l ampleur du conflit -Comprendre la notion de guerre mondiale - Comprendre les conséquences

Plus en détail

Hector Guimard (1867-1942), hôtel de Paul Mezzara, 60, rue La Fontaine, Paris, 1910-1911.

Hector Guimard (1867-1942), hôtel de Paul Mezzara, 60, rue La Fontaine, Paris, 1910-1911. Hector Guimard (1867-1942), hôtel de Paul Mezzara, 60, rue La Fontaine, Paris, 1910-1911. Hector Guimard (1867-1942), hôtel de Paul Mezzara, 60, rue La Fontaine, Paris, 1910-1911. Hector Guimard (1867-1942),

Plus en détail

Aide à la lecture des cotes dans le Fichier principal des militaires des armées française et belge C G1 E 13-01. En résumé

Aide à la lecture des cotes dans le Fichier principal des militaires des armées française et belge C G1 E 13-01. En résumé Aide à la lecture des cotes dans le Fichier principal des militaires des armées française et belge C G E -0 En résumé Si la fiche indique une cote alphanumérique commençant par : P (la cote la plus fréquente)

Plus en détail

Animations. Visites. Expositions. Conférences. Samedi 19 et dimanche 20 septembre 2015

Animations. Visites. Expositions. Conférences. Samedi 19 et dimanche 20 septembre 2015 Animations Visites Samedi 19 et dimanche 20 septembre 2015 Expositions Conférences Hôtel de ville En ville VISITES GUIDÉES Samedi 19 et dimanche 20 septembre à 15 h. Durée : 1 heure 30 Rendez-vous esplanade

Plus en détail

RAPPORT DE LA MARCHE DE PENITENCE DES JEUNES DE L ASSOCIATION HUMANITAIRE CATHOLIQUE DES JCM TOGO.

RAPPORT DE LA MARCHE DE PENITENCE DES JEUNES DE L ASSOCIATION HUMANITAIRE CATHOLIQUE DES JCM TOGO. RAPPORT DE LA MARCHE DE PENITENCE DES JEUNES DE L ASSOCIATION HUMANITAIRE CATHOLIQUE DES JCM TOGO. Objectif du pèlerinage Nous avons décidé de faire un pèlerinage de pénitence au mois d Aout 2010 depuis

Plus en détail

La bataille de Waterloo

La bataille de Waterloo La bataille de Waterloo C'est le 18 juin 1815 que l'avenir de l'europe s'est joué sur les champs de seigle au sud de Bruxelles. Toutefois, les combats n'eurent pas lieu à Waterloo même mais sur le territoire

Plus en détail

Sommaire description du Païs et Comté de Bigorre Guillaume Mauran Ecrite en 1614

Sommaire description du Païs et Comté de Bigorre Guillaume Mauran Ecrite en 1614 Sommaire description du Païs et Comté de Bigorre Guillaume Mauran Ecrite en 1614 Livre II Chapitre 21 Sources et travaux d histoire haut pyrénéenne 1 Association Guillaume Mauran 1980 La ville de Tarbes

Plus en détail

FABIENNE ASSOCIATION MYOSOTIS - ACCUEIL (association loi 1901)

FABIENNE ASSOCIATION MYOSOTIS - ACCUEIL (association loi 1901) 1 Il est fondé entre les personnes physiques et morales qui adhèrent aux présents statuts, une association régie par la loi de 1er Juillet 1901 et le décret du 16 Août 190 1, ayant pour titre : «FABIENNE

Plus en détail

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00.

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé présente des actions passées, ponctuelles, et d une durée délimitée dans le passé. Formation : avoir ou être (au

Plus en détail

Série Z. Voie Extraordinaire 94 Z FONDS BISE. 94 Z 6 : Portrait d Ernest et d un camarade. Archives municipales de BEAUNE

Série Z. Voie Extraordinaire 94 Z FONDS BISE. 94 Z 6 : Portrait d Ernest et d un camarade. Archives municipales de BEAUNE Série Z Voie Extraordinaire 94 Z FONDS BISE 94 Z 6 : Portrait d Ernest et d un camarade Archives municipales de BEAUNE Inventaire réalisé par Carole Thuilière, archiviste Juillet 2014 Le Fonds Bise a été

Plus en détail

La Campagne du Levant

La Campagne du Levant Page d accueil du site de François-Xavier BIBERT Groupe de Chasse GC III/6 Campagne du Levant La Campagne du Levant Vichy avait accordé aux avions du Reich gagnant l'irak l'autorisation de refaire leurs

Plus en détail

notamment au Soudan en 1885 et en Afrique du Sud au tournant du 20e siècle.

notamment au Soudan en 1885 et en Afrique du Sud au tournant du 20e siècle. 1 Les archives de la Première Guerre mondiale au Canada : un survol Marcelle Cinq-Mars, archiviste, Bibliothèque et Archives Canada Introduction La Grande Guerre fut pour le Canada la première expérience

Plus en détail

Bidault est né à Longjumeau en 1842, son père, habile serrurier, l'initia de bonne heure à la pratique de l'ouvrier mécanicien. En sortant de l'école,

Bidault est né à Longjumeau en 1842, son père, habile serrurier, l'initia de bonne heure à la pratique de l'ouvrier mécanicien. En sortant de l'école, ulletin administratif n 1, janvier 1888,pp. 19-23 NOTICES NÉCROLOGIQUES 19 BIDAULT (ALBERT) Châlons 1858-1861. Le 5 décembre dernier, un grand nombre de nos Camarades conduisaient au cimetière de Longjumeau

Plus en détail

GTS / FJR Club Suisse

GTS / FJR Club Suisse 1. NOM STATUTS 1.1. Sous le nom GTS / FJR - Club Suisse existe une Association au sens des Art. 60 et suivants du Code civil suisse, sous réserve d'autres dispositions statutaires stipulées ci-après. 1.2.

Plus en détail

scaricato da www.risorsedidattiche.net

scaricato da www.risorsedidattiche.net Le Français en ligne Verbes je-tu-il/elle-ils-elles Ecrivez les verbes au présent du. Je ne crois pas qu'il... possible de tout faire en même temps. (être) Je doute que tu... la capacité de comprendre

Plus en détail

MAX ET FRANÇOISE GAUGRY, AVOCATE

MAX ET FRANÇOISE GAUGRY, AVOCATE MAX ET FRANÇOISE GAUGRY, AVOCATE Archives personnelles et professionnelles. 1906-1968 Communicabilité : Article 1 : immédiat Articles 2-3 : 100 ans (affaires concernant des mineurs ou pouvant porter atteinte

Plus en détail

La Grande Guerre. dans la bibliothèque des archives départementales

La Grande Guerre. dans la bibliothèque des archives départementales La Grande Guerre dans la bibliothèque des archives départementales Défilé de la victoire à Sens, photographie sur plaque de verre (1919) Arch. dép. Yonne, 10 Fi 385 SOMMAIRE SOURCES PREMIÈRES... Page 3

Plus en détail

Annexe 1. Fiche technique de l exposition de photographies. «Images interdites de la Grande Guerre»

Annexe 1. Fiche technique de l exposition de photographies. «Images interdites de la Grande Guerre» Annexe 1 Fiche technique de l exposition de photographies «Images interdites de la Grande Guerre» L ECPAD met à disposition l exposition itinérante de photographies intitulée «Images interdites de la Grande

Plus en détail

Arrêtons. Chapitre I er. - Les assemblées générales de copropriétaires

Arrêtons. Chapitre I er. - Les assemblées générales de copropriétaires Règlement grand-ducal du 13 juin 1975 prescrivant les mesures d'exécution de la loi du 16 mai 1975 portant statut de la copropriété des immeubles. - base juridique: L du 16 mai 1975 (Mém. A - 28 du 23

Plus en détail

1914-1918 PREMIERE GUERRE MONDIALE CATALOGUE. Archives Municipales de Menton

1914-1918 PREMIERE GUERRE MONDIALE CATALOGUE. Archives Municipales de Menton 1914-1918 PREMIERE GUERRE MONDIALE CATALOGUE Archives Municipales de Menton 1 Le service des Archives Municipales de Menton vous propose une sélection de documents en relation avec la Première Guerre Mondiale.

Plus en détail