LES NOUVEAUX METIERS DE L INDUSTRIE DU LUXE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES NOUVEAUX METIERS DE L INDUSTRIE DU LUXE"

Transcription

1 Compte rendu de la conférence du Club Luxe EMLMYON FOREVER, Paris le 28 Novembre 2011 LES NOUVEAUX METIERS DE L INDUSTRIE DU LUXE INTRODUCTION par Floriane de Saint Pierre. Cette conférence va être nourrie par 2 axes de réflexions : Le déplacement vers l Asie de la consommation du luxe En terme de chiffres, la configuration du secteur du luxe est très variable selon les données que l on prend en compte. On considèrera ici la valorisation du secteur réalisée par le cabinet McKinsey en 2010 à hauteur de 160 milliards d euros. L analyse des chiffres consolidés des 4 plus grands groupes mondiaux, L Oréal, LVMH, PPR et Richemont (40 milliards d euros 20% du total) démontre que les conséquences de la crise de 2008 se traduisent essentiellement par une diminution de l importance du rôle de l Europe (37% en 2010 vs 44% en 2008) au profit de l Asie Pacifique (30% en 2010 vs 24% en 2008) avec un marché Nord Américain stable autour des 21% depuis A priori en 2011, cet écart en faveur de l Asie Pacifique continuera à se creuser. L interaction des métiers entre eux Il ne faut pas considérer les métiers en se basant sur un organigramme mais plutôt imaginer une fleur dont le cœur serait la gestion de marque (Brand Management) et les pétales les différents métiers : Sales Management, Digital Management, Communication Management, Strategy Management, Creative Management, Marketing Management, Operation Management. Tous ces métiers sont d importance égale et sont étroitement liés les les uns aux autres pour un bon développement de marque. 1

2 CONFERENCE Question adressée à Jean Pierre Charriton : Quel est votre parcours? Quelles sont, selon vous, les tendances majeures en termes de nouveaux besoins dans l industrie du luxe? Parcours : Jean Pierre Charriton a commencé son aventure L Oréal chez Biotherm International dans différentes fonctions marketing. Il a ensuite enchainé les directions de filiales Luxe en Indonésie, en Thaïlande, en Corée du Sud puis au UK. Il sera ensuite nommé Président de Giorgio Armani Parfums et enfin, depuis 2010, il occupe la direction régionale du marché de l Europe de l Ouest pour L Oréal Luxe. D après lui, il n existe pas réellement de crise dans le luxe. Le formidable boom en Asie apporte une croissance phénoménale au secteur et a un impact majeur sur les métiers du luxe. On observe une augmentation de la croissance globale de 8% sur le marché des cosmétiques de luxe : en octobre, elle était de 8% aux Etats Unis et de 2,5% en Europe. On peut la comparer à l évolution des cosmétiques hors luxe qui n est que de 3/4%. L émergence de nouveaux métiers répond à deux tendances : L expérience 360 : on passe du marketing produit à la recherche d une expérience consommateur. L arrivée de nouveaux acteurs, les consommateurs asiatiques et nord américains, renforce le phénomène. Pour ces nouveaux clients, on parle de la marque d abord puis de produit. Par ailleurs, on constate un besoin croissant de «soliste» par rapport au «chef d orchestre»: l expertise des métiers est poussée toujours plus loin en particulier pour le CRM et le digital. La globalisation : le premier marché des parfums est aujourd hui le Brésil (en volume), le premier marché du maquillage est Tokyo A l inverse, le marketing et le travail sur l expérience consommateur des étrangers en France sont de plus en plus importants. Par exemple : la clientèle Lancôme en France est majoritairement chinoise. Un des impacts majeurs de cette globalisation du luxe se ressent sur la distribution ; la marque doit être capable d accompagner les retailers pour préserver la magie des marques. Ces questions donnent des perspectives nouvelles aux métiers en régions Question adressée à Nathalie Lemonnier : Quel est votre parcours? Où voyez vous les besoins en termes de soutien d organisation? Parcours : Elle a créé et dirigé le département en charge de la relation client et du digital chez Louis Vuitton pendant 7 ans, puis le département Media, CRM et Internet chez Parfums Christian Dior. Elle est fondatrice de Lemon Think, cabinet de conseil en stratégie CRM et digitale à destination des maisons de luxe. Aujourd hui, il n y a pas que le site qui soit concerné par la digitalisation mais tout ce qu il y a autour. Il existe un réel écosystème digital. Les personnes spécialisées dans le domaine sont encore très 2

3 rares; il y a un réel besoin de jeunes pour l acculturation de l entreprise à ces nouvelles technologies. Les métiers d avant existent toujours mais ils évoluent constamment ; il est du devoir des entreprises de savoir faire fonctionner les différents métiers ensemble. Par ailleurs, les marques ne sont plus les seules à parler d elles, il existe de nombreux acteurs dans l univers digital (blogs, forums ): il faut donc savoir gérer le contenu que l on génère mais aussi celui généré par les autres. Un client entre dans une boutique beaucoup plus mature aujourd hui qu il y a quelques années. Les métiers de la vente doivent alors être d autant plus précis et experts. Mais il faut également que les personnes au siège soient capables de diriger le client sur le site internet de la marque. Question adressée à Séverine Merle : Quel est votre parcours? Quels sont les profils recherchés? Quelles sont les qualités requises pour faire carrière dans cet univers? Parcours : Depuis ses études, elle s intéresse à la marque et à sa valeur ajoutée. Elle commence sa carrière au Bon Marché où elle restera 13 ans : passant par des fonctions retail, communication, marketing, elle est en 2005 directrice Commerciale et Image. En 2008, elle rentre chez Louis Vuitton pour prendre la responsabilité du Merchandising Monde. Elle est aujourd hui Directeur Général France Louis Vuitton. Tout comme Jean Pierre Charriton, elle considère qu il n a pas réellement de crise dans le luxe. Pour Louis Vuitton l objectif est d aller vers de nouveaux territoires de conquêtes (Oulan Bator, Mongolie) Tout en préservant le marché d origine (France) où le développement reste important. Elle insiste sur deux types de profils : profils adaptables et innovants et profils retail. Profils adaptables : les profils recherchés sont des personnes capables d accompagner une croissance, à savoir adaptables et aptes à évoluer dans l incertitude. Il est également nécessaire de savoir sortir du cadre (exemple de l ouverture en Mongolie ). La croissance actuelle demande une réelle passion pour le produit/secteur car sinon on ne résiste pas. Il faut trouver un équilibre entre réflexion et action, image et profit. Il est important de savoir quelle est la marque pour laquelle on travaille. Il existe de nombreuses cultures du luxe : elles dépendent fortement de chacune des maisons. Profils retail : Cependant il faut relativiser le besoin en profils experts : ils ne représentent que 15% des fonctions chez Louis Vuitton. En revanche la moitié des postes sont dans le retail. Et pour travailler en magasin, il n existe pas d expérience de «soliste» (cf. Jean Pierre Charriton), il faut pouvoir se sentir membre d un orchestre. Pour le retail, le goût des autres est primordial; la qualité principale demandée chez Vuitton est d «aimer les gens». Précision de Floriane de Saint Pierre: L exclusivité doit être totale quand on parle de produit mais la marque, elle, s adresse à son audience (et pas uniquement sa clientèle) de façon inclusive. Question adressée à Anne Dellière : Quel est votre parcours? Quelles sont les grandes tendances organisationnelles d aujourd hui et de demain? 3

4 Parcours : elle dirige le Département «Marketing Services» du Groupe Richemont (18 maisons dont Cartier, Van Cleef & Arpels, Montblanc ) depuis Ses fonctions incluent le Planning Stratégique, l Achat d Espace, la veille concurrentielle et les études consommateurs. C est une spécialiste de l Image et des comportements de consommation. Que vend on dans le luxe? Des choses très symboliques, qui expliquent le prix. Le luxe est le secteur qui a connu les évolutions stratégiques les plus fortes. Les développement récents des médias et de l aspect interculturel a permis une vue plus transversale du secteur. Rappel sur l évolution du marché du luxe : il a complètement changé en 20 ans. Avant, lorsque l on vendait du luxe on vendait la différence ; il y avait très peu de clients, seuls les «élus» entraient dans ce milieu fermé. Les années 90 voient l arrivée des masses dans le secteur et l ouverture du luxe à tous. Le luxe devient alors une réelle industrie : apparition de nouveaux concurrents, de nouveaux clients avec un rapport au luxe très différent. Puis la crise de 2008 anéantit le luxe aux Etats Unis mais on vend de façon incroyable en Asie. Aujourd hui, le luxe ne connaît pas la crise : + 25% en horlogerie. En découlent deux tendances organisationnelles : La Co création : le client est à égalité avec la marque ; posture complètement différente d il y a 20 ans. L adaptabilité doit être forte et l interculturalité est indispensable. Equilibre tradition / interculturalité : Le vrai luxe est en Europe, il faut défendre notre Histoire et surtout savoir la mettre en avant et la romancer. Cependant il ne faut pas oublier de s ouvrir à la culture de l autre pour le comprendre. Il faut être capable de trouver l équilibre entre la fierté de notre berceau et l ouverture aux autres, cela passe alors par le CRM, le digital, les questions en direct sur internet Il faut savoir gérer la contradiction (répondre aux questions du client le plus rapidement possible et ne pas oublier que dans le luxe, il existe des délais très longs) Précision de Floriane de Saint Pierre : si le produit reste dans son exigence et son excellence, la marque ne doit pas oublier l ouverture au client. Question adressée à Nathalie Lemonnier : Le digital ne concerne pas que le e commerce. Comment s illustre t il alors dans les autres domaines? Réponse de Nathalie Lemonnier Le recrutement par exemple avec le recours à internet, LinkedIn et autres réseaux sociaux. Tous les métiers sont impactés, y compris la production. En effet, les coupes au laser ont par exemple, révolutionné le métier de patronnier. Il y a donc un impact global sur l organisation et de nouvelles interrogations : comment faut il travailler? Quelle doit être l organisation de l entreprise? Faut il interdire l utilisation de facebook dans les entreprises alors que c est aujourd hui un outil indispensable à la bonne compréhension du client 4

5 Floriane de Saint Pierre : Il a été évoqué précédemment l importance de l expérience consommateur. Quelles sont les fonctions du retail, du marketing qui sont importantes dans la création de cette expérience? Réponse de Jean Pierre Charriton. Le profit du lancement d un produit par rapport à la stratégie de marque ne peut pas être calculé sans projet 360 ni sans «touch point». Il faut être capable de définir et quantifier ces «touch points». En effet, selon le secteur, on touche le consommateur de façon complètement différente, ils sont donc très variables. Par exemple, pour le maquillage, c est une vraie expérience en point de vente ; sans nécessairement investir dans une campagne de publicité forte : le deuxième produit le plus vendu en Europe, un vernis Chanel, n a pas nécessité de publicité, ses bons scores sont dûs aux relations presses et aux forces de vente. A l inverse, pour un parfum de la même marque (Chanel), la stratégie «touch point» est entièrement orientée sur des média traditionnels et digitaux.. Réponse de Séverine Merle. Le retail est intégré dans les parcours chez Vuitton. Pour 90% des postes, il n est pas possible de voir une évolution dans le parcours si la personne n a pas effectué d expérience en magasin. Ces expériences permettent d avoir un contact direct avec les clients, les stocks, la logistique Cela permet alors de renforcer les formations et d être plus pertinents dans les études 360. QUESTIONS DU PUBLIC 1. Que pensez vous de l analyse du comportement des clients par rapport au neuro marketing? Réponse d Anne Dellière. On les utilise très peu. Aujourd hui on est encore loin de la compréhension de toutes les implications. On mis du temps pour être capable de travailler pour le client, pour créer un réel dialogue avec lui, cette étape est encore trop lointaine. Cependant, on travaille pour le moment de plus en plus sur les sensations, sur la perception des produits par tous les sens. Réponse de Jean Pierre Charriton. Il existe une problématique forte entre l utilisation des tests ou non dans le luxe. Faut il tester l idée d un designer pour être sûr de son succès? Aujourd hui on est plus tenter de suivre l instinct des designers plutôt que celui des consommateurs. Réponse de Floriane de Saint Pierre. On peut lire à ce sujet le livre de Francis Cholle: Intelligence Intuitive. En résumé, «mobiliser la créativité à 360 pour innover de façon durable passe par un nouvel impératif : l'impératif intuitif. L'intuition nous permet d'accéder au sens plus profond de nos entreprises et d'apporter aux équipes l'inspiration nécessaire face au monde nouveau qui se dessine.» 2. Antoine Hermet. Pouvez vous développer le concept de co création? Réponse d Anne Dellière. C est l aboutissement de la montée en puissance du client. Aujourd hui, la même histoire que dans les années précédentes se répète avec l émergence de nouvelles classes moyennes : celles d Asie et du Brésil. Le luxe est toujours ce qui permet la différenciation ; 5

6 cependant, avec la co création la distance est réduite et il existe un réel dialogue entre marque et client. Ce dernier est aujourd hui entièrement décomplexé ; il se permet de demander des choses à la marque. Mais la co création ne s arrête pas seulement au produit ; en effet il existe également une co création de réputation avec le développement des réseaux sociaux. Par exemple avec les fans de facebook et toute leur activité sur la page de la marque. 3. Anaïs Parenteau. Quelle est l organisation digitale des groupes? Comment est réalisée la séparation entre interne et externe? Réponse de Nathalie Lemonnier. Cette organisation est différente selon les entreprises. Une des questions importantes au début de l apparition du digital et du e commerce était de savoir à quoi rattacher ce domaine : au marketing, au retail, à la communication?... Chaque maison a fait la distinction selon son idée, les compétences en place Avec le temps, chaque activité s est développée : le CRM s est détaché du digital puis la communication digitale s est différenciée du digital marchand. Une problématique plus actuelle est la rapidité d évolution de la technologie et surtout de son usage. Par exemple, 90% des sites internet sont incompatibles avec les mobiles, qui sont aujourd hui importants dans le paysage du commerce. Et ce retard n est pas du à un manque de compétences techniques mais bien une évolution trop rapide du digital. Souvent, ces questions sont travaillées avec de petites agences spécialisées plutôt que des gros groupes. Réponse d Anne Dellière. En effet, une mise à jour des prestataires très régulière est nécessaire Malgré cela, les travaux faits sur le sujet ne sont pas toujours parfaitement adaptés car l évolution du digital reste parfois trop rapide pour la suivre au jour le jour. Par ailleurs, la structure organisationnelle des maisons dépend également de la capacité de chacune à intégrer ou non ces nouveaux métiers. 4. Albert Bensoussan. Que faites vous pour éviter les sillons entre digital et retail? Réponse de Floriane de Saint Pierre. On observe une évolution des organisations vers un fonctionnement matriciel, un fonctionnement plus démocratique en interne comme nous avons pu le voir avec l organisation en fleur. Réponse d Anne Dellière. Il y a finalement un réel effet bénéfique de cette révolution des clients. En effet, elle a permis une mise à plat de certains problèmes en interne et la transversalité entre les postes s est mise en place. Chez Richemont, il existe aujourd hui des programmes «be in my shoes» où les postes sont échangés sur une courte durée ; cela offre une meilleure compréhension et un échange plus riche entre les personnes concernées. Réponse de Séverine Merle. Il existe un effet entonnoir naturel ; on retrouve au siège les fonctions d expert, à qui on demande d être les meilleurs. Cependant, pour que la cohésion soit possible il existe aussi les fonctions réconciliatrices, fonctions transversales qui permettent l échange entre les 6

7 différents experts. La transversalité existe donc et est importante, mais il ne faut pas oublier que les différences sont toutes aussi importantes et saines pour le bien aller de l entreprise. 5. Albert Bensoussan : Il faut aller en Chine le plus souvent possible, car aujourd hui, 50% du chiffre d affaires du secteur est sûrement réalisé par des chinois. Commentaire d Anne Dellière. Par ailleurs, plus que connaître une langue, il faut connaître la symbolique de cette dernière. Cela est d autant plus vrai concernant la langue chinoise. Commentaire de Nathalie Lemonnier. L interculturalité est l avenir. Il faut pouvoir être proche des autres cultures, et notamment de la culture chinoise. 6. Elodie de Boissieu. Les fonctions de supply chain sont devenues stratégiques dans le luxe ; pour quelles raisons à votre avis voit on de plus en plus de recrutement dans ce domaine? Réponse de Floriane de Saint Pierre. La Supply Chain est au cœur du réacteur des marques. Ces postes sont clés dans l organisation d une entreprise, même de luxe. Il existe aujourd hui un réel besoin d acculturer les profils d autres secteurs comme l automobile, car c est dans ces autres secteurs que se trouvent les spécialistes. Les profils recherchés sont doubles : ingénieurs et diplômés d école de commerce. 7. Capucine Fabie. Quand on parle des clients devenus experts, parle t on d une majorité ou d une minorité qui fait du bruit? Sont ils les mêmes clients qui ont changé ou de nouveaux clients? Réponse de Floriane de Saint Pierre. Il ne faut pas oublier qu aujourd hui, en plus d être experts en produits, ils sont experts en marques. Ils savent reconnaître les marques qui n ont pas de valeur ajoutée particulière et cette nouvelle tendance ne s applique pas qu au luxe. Réponse de Jean Pierre Charriton. Plus les consommateurs sont experts, plus ils sont curieux et veulent savoir des choses. Cet aspect rend les fonctions de formation, retail et CRM toujours plus intéressantes et riches car elles doivent être encore plus complètes qu auparavant. Réponse de Séverine Merle. On parle ici d expertise mais il ne faut pas oublier une autre notion importante : l authenticité des marques. En effet, le client demande toujours plus d authenticité de la part des marques de luxe, plus même que l expertise car cette dernière ramène finalement le produit à sa fonctionnalité. Réponse d Anne Dellière. Les clients du luxe demandent un réel savoir et ce savoir est différencié selon le marché ; en Chine, il n existait jusqu il y a peu, pas de marques. C est pourquoi les chinois basent leur savoir du secteur sur des classements des meilleures marques. Ils veulent savoir comment s habiller et comment utiliser le luxe. A cela, on peut opposer le marché traditionnel du luxe sur lequel on raconte des histoires car les gens connaissent le luxe, ces histoires sont donc nécessaires pour dépasser le niveau de maturité du luxe. 7

Une plateforme de formation universitaire privée le Management du luxe à Bordeaux, France.

Une plateforme de formation universitaire privée le Management du luxe à Bordeaux, France. Une plateforme de formation universitaire privée le Management du luxe à Bordeaux, France. I.B.E.S. France international Groupe E.P.C.C. Un pôle d enseignement supérieur innovant à Bordeaux I.B.E.S INTERNATIONAL

Plus en détail

SPÉCIALISTE DU SOCIAL MEDIA INTELLIGENCE

SPÉCIALISTE DU SOCIAL MEDIA INTELLIGENCE SPÉCIALISTE DU SOCIAL MEDIA INTELLIGENCE Le web regorge de conversations, de publications disparates souvent sous-exploitées : une source de valeur ajoutée, des leviers de décisions stratégiques. LE SOCIAL

Plus en détail

Bac +3 : Les étudiants obtiendront le titre de Bachelor délivré par L IBES

Bac +3 : Les étudiants obtiendront le titre de Bachelor délivré par L IBES Bac +3 : Les étudiants obtiendront le titre de Bachelor délivré par L IBES Bac +4 : A l issue du programme, en partenariat avec l I.C.D International Business School Paris, les étudiants de l I.B.E.S.

Plus en détail

Informations sur les 3 programmes

Informations sur les 3 programmes Informations sur les 3 programmes Ces programmes permettent à un étudiant généraliste de concrétiser un projet professionnel orienté vers les secteurs à forte valeur ajoutée créative : la mode, le luxe,

Plus en détail

Lance un site d Insights consacré au Luxe. mais pas seulement

Lance un site d Insights consacré au Luxe. mais pas seulement Lance un site d Insights consacré au Luxe mais pas seulement 1 ZenithOptimedia, l agence pilotée en Belgique par François Goddet, lance www.luxuryvizion.com, un site d insights consacré au luxe, mais pas

Plus en détail

«Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH».

«Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH». Compte Rendu Café RH Dauphine du 7 avril 2014 «Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH». Ce compte rendu vise à faire une synthèse des différents points abordés

Plus en détail

Brand content : les écarts entre l offre et la demande

Brand content : les écarts entre l offre et la demande 2014 Edition Spéciale 4 Intelligence Applied Les consommateurs sont de plus en plus nombreux, dans le monde, à se montrer très friands de brand content, et la plupart des marques sont prêtes à satisfaire

Plus en détail

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM.

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM. LIVRE BLANC ACXIOM LE DISPLAY EN PLEINE RÉVOLUTION De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée Janvier 2012 Frédéric GRELIER Directeur Europe développement produits Acxiom

Plus en détail

LE PÔLE YOUNOMIE, DE L ARGUS DE LA PRESSE PRÉSENTE L ARGUS DE LA PRESSE LA COMMUNICATION NOUS REUNIT, L INFORMATION VOUS ENRICHIT 1

LE PÔLE YOUNOMIE, DE L ARGUS DE LA PRESSE PRÉSENTE L ARGUS DE LA PRESSE LA COMMUNICATION NOUS REUNIT, L INFORMATION VOUS ENRICHIT 1 LE PÔLE YOUNOMIE, DE L ARGUS DE LA PRESSE PRÉSENTE L ARGUS DE LA PRESSE LA COMMUNICATION NOUS REUNIT, L INFORMATION VOUS ENRICHIT 1 CONTEXTE DE L ENQUÊTE POURQUOI? Une démarche inédite, jamais menée en

Plus en détail

A6 LA COM, QUELLE PLACE DANS VOS PROJETS?

A6 LA COM, QUELLE PLACE DANS VOS PROJETS? A6 LA COM, QUELLE PLACE DANS VOS PROJETS? Organisateur CAP COM Coordinateur Bernard DELJARRIE, Délégué général de CAP COM Animateur, Directeur de la Communication, Conseil Général du Bas-Rhin L un des

Plus en détail

Cartier International recherche un(e) stagiaire : Assistant(e) Chef de Produit Marketing International Parfums (JTC)

Cartier International recherche un(e) stagiaire : Assistant(e) Chef de Produit Marketing International Parfums (JTC) Numéro 1 mondial de la Joaillerie et n 2 de l'horlogerie de prestige, Cartier fait rimer savoir-faire et excellence Assistant(e) Chef de Produit Marketing International Parfums (JTC) Début du stage : début

Plus en détail

Beauty. 1 ère édition LAB

Beauty. 1 ère édition LAB Beauty 1 ère édition LAB 1 02 BEAUTY CODES I P S O S 22 Méthodologie Screening sémio des campagnes print / TV / digitales de septembre 2012 à septembre 2013 sur les segments SOINS / MAQUILLAGE / PARFUMS

Plus en détail

Tout s accélère! Impact des évolutions socio-économiques sur les méthodes de suivi commercial pour les cabinets d avocats

Tout s accélère! Impact des évolutions socio-économiques sur les méthodes de suivi commercial pour les cabinets d avocats Tout s accélère! Impact des évolutions socio-économiques sur les méthodes de suivi commercial pour les cabinets d avocats Trois notions sont devenues incontournables dans les affaires et ne peuvent que

Plus en détail

REUNION ACTIONNAIRES PARIS 14 NOVEMBRE 2013

REUNION ACTIONNAIRES PARIS 14 NOVEMBRE 2013 REUNION ACTIONNAIRES PARIS 14 NOVEMBRE 2013 BALMAIN. BOUCHERON. JIMMY CHOO. KARL LAGERFELD. LANVIN. MONTBLANC. NICKEL. PAUL SMITH. REPETTO. S.T. DUPONT. VAN CLEEF & ARPELS. SOMMAIRE Interparfums Les marques

Plus en détail

Le Display En Pleine Révolution

Le Display En Pleine Révolution Le Display En Pleine Révolution De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée Better connections. Better results. Livre Blanc Acxiom Le Display En Pleine Révolution De l achat

Plus en détail

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE PAR MADAME CHRISTINE LEROY COMMUNITY MANAGER, AGENCE NETPUB Tout d abord, je voudrais remercier le Professeur Drouot de m avoir invitée à cette passionnante table ronde.

Plus en détail

BIG DATA ET MARKETING

BIG DATA ET MARKETING BIG DATA ET MARKETING SPIKLY / LA NOUVELLE REPUBLIQUE Agence Conseil en stratégie digitale 20/06/2013 1 1. PRÉSENTATION 20/06/2013 2 Keyrus - All rights reserved PRÉSENTATION DE KEYRUS Présentation générale

Plus en détail

La relation du grand public à internet dans le monde

La relation du grand public à internet dans le monde Février 2013 Sondage Ifop pour netexplo : La relation du grand public à internet dans le monde MEDIA & NUMERIQUE Avant propos Alors que nous évoluons dans une société de plus en plus connectée, le rapport

Plus en détail

M1/m2 bac+4 / bac+5 COMMUNICATION 365

M1/m2 bac+4 / bac+5 COMMUNICATION 365 M1/m2 bac+4 / bac+5 COMMUNICATION 365 MARCO DE LA FUENTE Vice Président BDDP & Fils A tous ceux qui se destinent à «travailler dans la com», il est peut-être utile de rappeler ce que «travailler dans la

Plus en détail

Digitas lance une offre 100% dédiée au Commerce Connecté. La France, agence «pilote» pour le réseau.

Digitas lance une offre 100% dédiée au Commerce Connecté. La France, agence «pilote» pour le réseau. COMMUNIQUE DE PRESSE POUR DIFFUSION IMMEDIATE Digitas lance une offre 100% dédiée au Commerce Connecté. La France, agence «pilote» pour le réseau. Neuilly sur Seine, le 26 janvier 2011 Digitas France (VivaKi/Publicis

Plus en détail

WE ARE MORGAN McKINLEY

WE ARE MORGAN McKINLEY WE ARE MORGAN McKINLEY THE MORGAN McKINLEY DIFFERENCE Depuis 1988, Morgan McKinley recrute les meilleurs talents pour les plus grands employeurs. Nous identifions, évaluons et présentons des profils de

Plus en détail

Quelques mots sur LIMELIGHT CONSULTING

Quelques mots sur LIMELIGHT CONSULTING pour Quelques mots sur LIMELIGHT CONSULTING Nous aidons les entreprises à s adapter à leurs enjeux d évolution en termes marketing, organisationnels et humains. BAROMÈTRE DES MÉTIERS DE LA COMMUNICATION

Plus en détail

VegaPro DIGITAL COMMUNICATION. www.vegapro.fr contact@vegapro.fr +213 (0) 775 199 733 Tharga Ouzemour, BEJAIA, ALGERIE

VegaPro DIGITAL COMMUNICATION. www.vegapro.fr contact@vegapro.fr +213 (0) 775 199 733 Tharga Ouzemour, BEJAIA, ALGERIE VegaPro DIGITAL COMMUNICATION www.vegapro.fr contact@vegapro.fr +213 (0) 775 199 733 Tharga Ouzemour, BEJAIA, ALGERIE DIGITAL En tant qu'agence digitale à Bejaia, Vegapro vous accompagne dans la définition

Plus en détail

Boucheron. Burberry. Jimmy Choo. Lanvin. Montblanc. Nickel. Paul Smith. S.T. Dupont. Van Cleef & Arpels.

Boucheron. Burberry. Jimmy Choo. Lanvin. Montblanc. Nickel. Paul Smith. S.T. Dupont. Van Cleef & Arpels. Boucheron. Burberry. Jimmy Choo. Lanvin. Montblanc. Nickel. Paul Smith. S.T. Dupont. Van Cleef & Arpels. Cap Investors 7 décembre 2011 Sommaire Interparfums Faits marquants 2011 Activité 2011 Résultats

Plus en détail

La Chaire Accenture Strategic Business Analytics de l ESSEC

La Chaire Accenture Strategic Business Analytics de l ESSEC La Chaire Accenture Strategic Business Analytics de l ESSEC La création de nouvelles opportunités par l analyse des données Dans le monde numérique actuel, l analyse des données est au cœur des réseaux

Plus en détail

Fiche métier : Le Community Manager

Fiche métier : Le Community Manager Fiche métier : Le Community Manager Le métier de Community Manager, en quoi cela consiste? 1) Un métier neuf La notion de community management étant relativement récente, il n en existe pas de véritable

Plus en détail

La vision des annonceurs sur la stratégie digitale et le marché des agences de communication

La vision des annonceurs sur la stratégie digitale et le marché des agences de communication La vision des annonceurs sur la stratégie digitale et le marché des agences de communication MÉTHODOLOGIE La partie de l'image avec l'id de relation rid11 n'a pas été trouvé dans le fichier. Phase qualitative

Plus en détail

Rencontre avec Directeur Général Banque Privée

Rencontre avec Directeur Général Banque Privée Rencontre avec Directeur Général Banque Privée PARTAGE D OPPORTUNITES VENDREDI 03 JUILLET 2015 JEAN-PIERRE PLONQUET Les Assurances et les Banques Des métiers traversés par des oppositions profondes L assurance

Plus en détail

LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE. Etat des lieux et perspectives

LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE. Etat des lieux et perspectives LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE Etat des lieux et perspectives Contexte de l étude Plus de 30 000 courtiers et agents généraux en France sont au cœur des transformations en cours dans le secteur de l

Plus en détail

Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés. Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services

Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés. Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services Executive summary (1) Les transformations des DSI L entreprise et

Plus en détail

FOOTFALL: SÉRIE ACTING ON INSIGHT. Sortir de l ombre et mettre en lumière ce que vous ne savez pas encore à propos de vos clients

FOOTFALL: SÉRIE ACTING ON INSIGHT. Sortir de l ombre et mettre en lumière ce que vous ne savez pas encore à propos de vos clients www.footfall.com + 33 (1) 55 12 10 00 FOOTFALL: SÉRIE ACTING ON INSIGHT Sortir de l ombre et mettre en lumière ce que vous ne savez pas encore à propos de vos clients Gardez votre visage toujours vers

Plus en détail

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque»

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» avec Communiqué de presse Paris, le 22 octobre 2014 Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» «A l heure où la marque devient

Plus en détail

Le cabinet de conseil 100% e-commerce et relation client multicanale

Le cabinet de conseil 100% e-commerce et relation client multicanale Le cabinet de conseil 100% e-commerce et relation client multicanale La société Fondée par Catherine Barba, Malinea Conseil accompagne depuis 2004 les marques, les enseignes et les e-commerçants dans le

Plus en détail

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting Mathis BAKARY 11/01/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Activités... 3 2. Objectifs... 4 3. Localisation en Europe... 4 4. Localisation en France... 5 II. Stratégie...

Plus en détail

POURQUOI COMMUNIQUER?

POURQUOI COMMUNIQUER? POURQUOI COMMUNIQUER? Pour être connu en acquérant de la notoriété Pour être reconnu en construisant une image positive de votre entreprise Toute société a de réels besoin en matière de communication quelle

Plus en détail

! Qu est-ce que le! Social Listening?! Pourquoi est-il si important dans la communication pharma?

! Qu est-ce que le! Social Listening?! Pourquoi est-il si important dans la communication pharma? Qu est-ce que le Social Listening? Pourquoi est-il si important dans la communication pharma? Qu est-ce que le Social Listening? Pourquoi est-il si important dans la communication pharma? Les média sociaux

Plus en détail

Libérez votre plate-forme E-commerce. Kelly O Neill, Senior Director, E-commerce, Acquia

Libérez votre plate-forme E-commerce. Kelly O Neill, Senior Director, E-commerce, Acquia Libérez votre plate-forme E-commerce Kelly O Neill, Senior Director, E-commerce, Acquia Libérez votre plate-forme E-commerce Table des matières Introduction.... 3 Meilleures pratiques pour développer l

Plus en détail

Marketing opérationnel

Marketing opérationnel Programme MASTER Les MAJEURES du Spring Semester 2011 Les étudiants accueillis en séjour d études à l ESC PAU choisissent un programme d études spécialisé. Chaque Majeure compte 210 heures de cours. Pôle

Plus en détail

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Ecole Supérieure de Technologie Technique de communication et de commercialisation Le Marketing des produits de luxe Réalisée par: ALAOUI Meryem Encadré par: Mr. BOUKLATA

Plus en détail

Media Sociaux et Gouvernance

Media Sociaux et Gouvernance Media Sociaux et Gouvernance HUBInstitute www.hubinstitute.com HUBIInstitute. All rights reserved. www.hubinstitute.com Paris - Moscow Emmanuel Vivier Expert digital & social media, et speaker à l international

Plus en détail

Vendredi 9 Juillet 2010

Vendredi 9 Juillet 2010 Vendredi 9 Juillet 2010 Méthodologie Segments de la communication online Display Search Affiliation Comparateurs E-mailing Annuaires Mobile Régies 1 2 Agences Déclaratif sous huissier + entretiens Confrontation

Plus en détail

mesurer le ROI des médias sociaux : rêve ou réalité?

mesurer le ROI des médias sociaux : rêve ou réalité? mesurer le ROI des médias sociaux : rêve ou réalité? Caroline Crousillat responsable de communication digitale Orange Healthcare @caroliiinnne / @orangehcare Orange Healthcare chiffres repenser le ROI

Plus en détail

Les publicités Facebook pour le recrutement

Les publicités Facebook pour le recrutement Les publicités Facebook pour le recrutement Introduction Saviez-vous que 1 minute sur 7* du temps sur le web est passé sur Facebook? Aujourd hui, Facebook est le plus grand réseau social du monde en nombre

Plus en détail

FICHES MÉTIERS BY SHEFFERD

FICHES MÉTIERS BY SHEFFERD FICHES MÉTIERS BY SHEFFERD COMMUNICATION - Directeur de la Communication - Responsable Social Média - Chargé de communication Web CREATION - Directeur Artistique - Directeur de la Création - Creative Technologist

Plus en détail

La communication du luxe aujourd hui du respect des codes à la liberté d expression

La communication du luxe aujourd hui du respect des codes à la liberté d expression 1. APPORTS DE L ETUDE L étude en souscription proposée est une analyse sémiologique, réalisée au premier semestre 2008, qui fournit deux éléments fondamentaux aux professionnels du luxe : 1. Un panorama

Plus en détail

UN MANIFESTE POUR LA BEAUTÉ

UN MANIFESTE POUR LA BEAUTÉ UN MANIFESTE POUR LA BEAUTÉ FEMALE BEAUTY Observatoire des Femmes CSP+ et de leur rapport à la beauté. O b j e c t i f e t m ét h o d o l o g i e d e l ét u d e Objectifs Comprendre et analyser les comportements

Plus en détail

Comment être reconnue comme la meilleure entreprise de votre région

Comment être reconnue comme la meilleure entreprise de votre région Comment être reconnue comme la meilleure entreprise de votre région SOYEZ LES LEADERS DE VOTRE RÉGION Après la période estivale, le retour à la vie normale est parfois difficile. Tout le monde aimerait

Plus en détail

Parole d utilisateur. Témoignage Gestion de la relation client. L Oréal fidélise ses clients en réduisant sa charge de travail

Parole d utilisateur. Témoignage Gestion de la relation client. L Oréal fidélise ses clients en réduisant sa charge de travail Parole d utilisateur Témoignage Gestion de la relation client L Oréal fidélise ses clients en réduisant sa charge de travail Témoignage Gestion de la relation client L Oréal fidélise ses clients en réduisant

Plus en détail

Conférence de presse BearingPoint SP2C

Conférence de presse BearingPoint SP2C Conférence de presse BearingPoint SP2C «Face aux enjeux de restructuration du secteur, quelles sont les perspectives d évolution pour les Centres de Contacts?» Présenté par Laurent Uberti (SP2C) et Eric

Plus en détail

Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension

Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension Université ParisDauphine Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension L Observatoire des Métiers de la Publicité a confié à Luc Boyer et Aline Scouarnec, dans le cadre d une étude prospective,

Plus en détail

Les nouveaux modes de distribution : impacts et enjeux

Les nouveaux modes de distribution : impacts et enjeux Les nouveaux modes de distribution : impacts et enjeux 1. Le E-Commerce et ses nouveaux usages Constat : Le Web 2.0 = Le renversement des pouvoirs Les consommateurs ne font plus confiance aux marques (Brand

Plus en détail

La démarche marketing

La démarche marketing La démarche marketing «Ça, c est encore du marketing!» Marc-Alexandre Legrain Source : La boîte à culture Sommaire I. Découvrir le Marketing Etape 1 : A quoi sert le Marketing? Etape 2 : La démarche Marketing

Plus en détail

AUGMENTER VOTRE RENTABILITE OPTIMISER VOS INVESTISSEMENTS SUR INTERNET

AUGMENTER VOTRE RENTABILITE OPTIMISER VOS INVESTISSEMENTS SUR INTERNET stratégies digitales AUGMENTER VOTRE RENTABILITE OPTIMISER VOS INVESTISSEMENTS SUR INTERNET Pierre Bizollon - p.bizollon@linkingbrand.com - www.linkingbrand.com - 0 676 216 116 06/03/09 1 LE FONDATEUR:

Plus en détail

Welcome. un état d esprit

Welcome. un état d esprit * Bienvenue. Welcome * un état d esprit Plus qu un message de bienvenue, Welcome c est la promesse d ouverture que nous faisons à chaque collaborateur, dès son arrivée dans le Groupe et tout au long de

Plus en détail

La distribution et le marketing numériques

La distribution et le marketing numériques La distribution et le marketing numériques E-commerce : un développement solide L e-commerce transforme la manière avec laquelle les clients ont accès et achètent leurs produits. Avec, en point d orgue,

Plus en détail

Vous proposez une franchise

Vous proposez une franchise Vous proposez une franchise L une de vos principales problématiques de communication est de réussir à allier : communication «globale» : Avec un impact fort, elle permet de maîtriser l image globale de

Plus en détail

Facilitateur de relations

Facilitateur de relations Facilitateur de relations CHAÏKANA CONSULTING 3 Et si on rapprochait l Homme de l Entreprise! mondialisation digitalisation talents performance changement nouvelles générations engagement sens repères

Plus en détail

LE COMMERCE CONNECTÉ SHOW

LE COMMERCE CONNECTÉ SHOW 1 ER COMMERCE CONNECTÉ SHOW Salon Dock Pullman - Paris 27 & 28 octobre 2015 LE COMMERCE CONNECTÉ SHOW «There is no Business like Retail Connected Business» Un salon d échange, concentré d expertise et

Plus en détail

27 rue Saint-Guillaume 75337 Paris cedex 07 France www.sciences-po.fr. Master Marketing et Études

27 rue Saint-Guillaume 75337 Paris cedex 07 France www.sciences-po.fr. Master Marketing et Études 27 rue Saint-Guillaume 75337 Paris cedex 07 France www.sciences-po.fr Master Marketing et Études REVENIR À NOTRE VOCATION PREMIÈRE Hervé Crès, Directeur adjoint, Directeur des études et de la scolarité

Plus en détail

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique» "Innovation, Valorisation et Protection du Patrimoine Numérique!" Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Plus en détail

MANAGEMENT / DESIGN-CADRE DE VIE MODE-LUXE / PARFUMS-COSMÉTIQUES PROGRAMME POSTGRADUATE DE MANAGEMENT MODE, DESIGN & LUXE

MANAGEMENT / DESIGN-CADRE DE VIE MODE-LUXE / PARFUMS-COSMÉTIQUES PROGRAMME POSTGRADUATE DE MANAGEMENT MODE, DESIGN & LUXE MANAGEMENT MODE-LUXE / PARFUMS-COSMÉTIQUES / DESIGN-CADRE DE VIE PROGRAMME POSTGRADUATE DE MANAGEMENT MODE, DESIGN & LUXE LE PROGRAMME POSTGRADUATE DE MANAGEMENT MODE, DESIGN & LUXE Une formation professionnalisante

Plus en détail

numéro 218-219 novembre-décembre 2011 LA MARQUE FRANCE Coordonné par Jean-Noël Kapferer

numéro 218-219 novembre-décembre 2011 LA MARQUE FRANCE Coordonné par Jean-Noël Kapferer S O M M A I R E numéro 218-219 novembre-décembre 2011 LA MARQUE FRANCE Coordonné par Jean-Noël Kapferer 9 Ont contribué à ce numéro 13 France : Pourquoi penser marque? Jean-Noël Kapferer I Réalités de

Plus en détail

Marché chinois : quelles opportunités pour les entreprises étrangères?

Marché chinois : quelles opportunités pour les entreprises étrangères? MAI 2012 Marché chinois : quelles opportunités pour les entreprises étrangères? Chunxia Zhu, Manager «Réussir sur les marchés chinois implique au préalable d en maîtriser tant les ressorts économiques

Plus en détail

GRAND PRIX STRATÉGIES / FIRSTLUXE.COM DU LUXE

GRAND PRIX STRATÉGIES / FIRSTLUXE.COM DU LUXE ÉTUDES EN LIGNE 10 ans d expertise GRAND PRIX STRATÉGIES / FIRSTLUXE.COM DU LUXE 2009 1 Sommaire : Présentation des projets... p.3 Catégorie CRÉATION Protocole d étude... p.5 Étude quantitative on-line

Plus en détail

la grande enquête EPISODE.4 ÉTAT DES LIEUX DU RECRUTEMENT SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

la grande enquête EPISODE.4 ÉTAT DES LIEUX DU RECRUTEMENT SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX la grande enquête EPISODE.4 ÉTAT DES LIEUX DU RECRUTEMENT SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX la grande enquête Avant-Propos Acteur majeur de l emploi en France, RegionsJob accompagne au quotidien ses utilisateurs,

Plus en détail

L INNOVATION AU SERVICE DE LA STRATÉGIE

L INNOVATION AU SERVICE DE LA STRATÉGIE L INNOVATION AU SERVICE DE LA STRATÉGIE Mastère Spécialisé MARKETING, DESIGN et CRÉATION MSc. MARKETING, DESIGN et CRÉATION www.audencia.com Préface Une année pour faire la différence sur le plan professionnel,

Plus en détail

L AUTOMATISATION DU MARKETING SUSCITE L URGENCE DE LA CONVERSION

L AUTOMATISATION DU MARKETING SUSCITE L URGENCE DE LA CONVERSION L AUTOMATISATION DU MARKETING SUSCITE L URGENCE DE LA CONVERSION SECRETSALES propose des ventes flash de produits issus de centaines de grandes marques. ENTREPRISE SECRETSALES SITE WEB www.secretsales.com

Plus en détail

christian salez ceo de delvaux 22ème saison petits déjeuners financiers

christian salez ceo de delvaux 22ème saison petits déjeuners financiers christian salez ceo de delvaux 22ème saison petits déjeuners financiers Trouver une manière créative d atteindre un équilibre entre réputation et réalité économique. Christian Salez, CEO de Delvaux Pour

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises

Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises Cycle Innovation & Connaissance 57 petit déjeuner Jérôme SANZELLE, Allmyski 11 avril 8h30-10h SKEMA Animatrice : Valérie BLANCHOT COURTOIS

Plus en détail

Evolution ou révolution dans les métiers des Achats et de la Supply Chain?

Evolution ou révolution dans les métiers des Achats et de la Supply Chain? Evolution ou révolution dans les métiers des Achats et de la Supply Chain? La 11ème conférence annuelle de l'aca a été un succès grâce à l'implication de tous les intervenants: merci à tous! Cette année,

Plus en détail

Chiffre d affaires en croissance de 1,3% en comparable Amélioration des tendances dans chacune des activités de PPR

Chiffre d affaires en croissance de 1,3% en comparable Amélioration des tendances dans chacune des activités de PPR COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 avril 2010 Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2010 Chiffre d affaires en croissance de 1,3% en comparable Amélioration des tendances dans chacune des activités de PPR

Plus en détail

Journées Grandes Marques 2014

Journées Grandes Marques 2014 Journées Grandes Marques 2014 I - STRATÉGIE & OBJECTIFS BIG DATA, CRM, MOBILE : OÙ ET COMMENT L HYPERCONTEXTUALISATION GÉNÈRE LA CONVERSION? Lorsqu il s agit d engager le dialogue avec le consommateur,

Plus en détail

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING A la croisée de toutes les activités du groupe, les équipes Marketing sont au cœur de nos processus. Leur mission? Sensibiliser les consommateurs à des produits conçus pour

Plus en détail

Transformation digitale et communication interne

Transformation digitale et communication interne Transformation digitale et communication interne Présentation des résultats de l enquête en ligne Novembre 2015 Sommaire 1 2 3 4 Profil des répondants et de leur organisation Position et rôle : perception

Plus en détail

MANAGEMENT DE TRANSITION FRANCE

MANAGEMENT DE TRANSITION FRANCE MANAGEMENT DE TRANSITION FRANCE EDITO «Quand le cabinet de recrutement Robert Walters a lancé l activité Management de Transition en France il y a 10 ans, beaucoup d entreprises et de candidats étaient

Plus en détail

CREATIVE RESOURCES. La montagne nous offre le décor... à nous d inventer l histoire qui va avec. Nicolas Helmbacher

CREATIVE RESOURCES. La montagne nous offre le décor... à nous d inventer l histoire qui va avec. Nicolas Helmbacher La montagne nous offre le décor... à nous d inventer l histoire qui va avec. Nicolas Helmbacher L es activités de nature ont ceci de commun avec la stratégie d entreprise, qu elles demandent la plus grande

Plus en détail

LA MOBILITÉ INTERNE DES CADRES

LA MOBILITÉ INTERNE DES CADRES LA MOBILITÉ INTERNE DES CADRES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2015-04 JANVIER 2015 Les circonstances du changement de poste dans l entreprise Les changements observés entre les deux postes Perception de

Plus en détail

Économie et réseaux sociaux

Économie et réseaux sociaux Économie et réseaux sociaux Forum financier belge Louvain-la-Neuve 23/10/2012 Économie et réseaux sociaux Olivier de Wasseige @defimedia.be Plus de 7 internautes sur 10 sont membres d au moins un réseau

Plus en détail

Introduction. Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas :

Introduction. Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas : Introduction Le CRM se porte-t-il si mal? Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas : «75 % de projets non aboutis» «La déception du CRM» «Le CRM : des

Plus en détail

RÉUNION D ACTIONNAIRES À BORDEAUX. 8 décembre 2015. Valerie BOAS. Responsable des Relations Actionnaires Individuels

RÉUNION D ACTIONNAIRES À BORDEAUX. 8 décembre 2015. Valerie BOAS. Responsable des Relations Actionnaires Individuels RÉUNION D ACTIONNAIRES À BORDEAUX 8 décembre 2015 Valerie BOAS Responsable des Relations Actionnaires Individuels LE GROUPE L ORÉAL 22,5 milliards d euros de chiffre d affaires en 2014 12,5% de part de

Plus en détail

+ 1 ère solution Salesforce dédiée aux retailers

+ 1 ère solution Salesforce dédiée aux retailers Kerensen for Retail & Luxe + 1 ère solution Salesforce dédiée aux retailers CCAN Founding Member L'évolution des profils consommateurs et des modes de consommation est progressivement en train de transformer

Plus en détail

Un nouveau souffle sur les approches multicanal, les outils d analyse et la segmentation clients

Un nouveau souffle sur les approches multicanal, les outils d analyse et la segmentation clients Un nouveau souffle sur les approches multicanal, les outils d analyse et la segmentation clients Les tendances technologiques dans le secteur de l assurance vie : partie 1. * *La haute performance. Réalisée.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10

DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10 UNE CAMPAGNE DE COMMUNICATION SUR LA LIBRAIRIE INDÉPENDANTE DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10 BIENVENUE Chez mon libraire, La librairie est un lieu essentiel de partage, qui valorise la richesse de notre

Plus en détail

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES Claude MULSANT, Directrice adjointe du réseau MAGELLAN INTERNATIONAL J ai donc la lourde responsabilité

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Finalité : Professionnelle Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir des diplômés du master «management de la communication»,

Plus en détail

Les ressources numériques

Les ressources numériques Les ressources numériques Les ressources numériques sont diverses et regroupent entre autres, les applications, les bases de données et les infrastructures informatiques. C est un ensemble de ressources

Plus en détail

tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder.

tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder. 2015 tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder. Pour réussir son année, 7 sujets majeurs à mettre sur votre to-do-list. Les 7 tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder. Selon Laurent Ollivier,

Plus en détail

Analyse de l image touristique de la France et de son positionnement à l étranger

Analyse de l image touristique de la France et de son positionnement à l étranger Analyse de l image touristique de la France et de son positionnement à l étranger Ipsos / Maison de la France Synthèse Jeudi 18 janvier 2007 Ipsos Public Affairs Contacts : Joachim Soëtard 01 41 98 92

Plus en détail

CB Coaching La performance intuitive

CB Coaching La performance intuitive CB Coaching La performance intuitive Vous accompagner autrement pour plus de résultat Coaching Consulting Formation CB coaching 20 rue Royale 75008 Paris Mob + 33 6 63 79 53 64 catbidan@numericable.fr

Plus en détail

Typologie des consommateurs du luxe : luxe de marque ou luxe sans marque World Luxury Tracking IPSOS

Typologie des consommateurs du luxe : luxe de marque ou luxe sans marque World Luxury Tracking IPSOS 21 juin 2010 Lors d une présentation des résultats du (études quantitatives menées conjointement dans 14 pays depuis plusieurs années), a présenté le nouveau visage des consommateurs du luxe. Quelques

Plus en détail

Avis d expert - 2 mars 2015. Le Micro-Learning, le format court qui en dit long!

Avis d expert - 2 mars 2015. Le Micro-Learning, le format court qui en dit long! Avis d expert - 2 mars 2015 Le Micro-Learning, le format court qui en dit long! DRH et Responsables Formation doivent révolutionner les pratiques de formation pour contribuer à la transformation digitale

Plus en détail

Comment le digital redéfinit les frontières de la communication interne et externe en entreprise? LES DERNIÈRES TROUVAILLES EN MATIÈRE DE TRANSFORMATION DIGITALE Quel est le quotient intellectuel digital

Plus en détail

Data Management Platforms DMP. Décembre 2015

Data Management Platforms DMP. Décembre 2015 Data Management Platforms DMP Décembre 2015 Merci de nous recevoir MACSF Edouard Perrin Directeur Marketing et Digital Soft Computing Sylvain Bellier Directeur du pôle Marketing Services 2 Agenda Eléments

Plus en détail

[Tapez un texte] Document non contractuel sous réserve de modifications en cours d année.

[Tapez un texte] Document non contractuel sous réserve de modifications en cours d année. [Tapez un texte] QUALIFICATION VISEE Titre Responsable d Affaires Agroalimentaires, niveau I (JO du 22/07/2010) OBJECTIF PRINCIPAL DE LA FORMATION PUBLIC ET CONDITIONS D'ACCES Former des cadres de haut

Plus en détail

Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales. kpmg.fr

Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales. kpmg.fr Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales kpmg.fr 1 Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales 2 La gestion de la trésorerie,

Plus en détail

The Hiring Process Report. Switzerland

The Hiring Process Report. Switzerland The Hiring Process Report Switzerland 2015 Le processus d embauche Les médias sociaux et les sites de carrières régulièrement mis à jour sont actuellement les moyens les plus populaires permettant de renforcer

Plus en détail

Utiliser les médias sociaux. Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA

Utiliser les médias sociaux. Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA Utiliser les médias sociaux Julie Laporte, MBA Julie Morin, Candidate au BAA Plan de présentation Les médias sociaux au Québec L utilisation des plateformes Les médias sociaux : Un outil d affaire? Pour

Plus en détail