LES NOUVEAUX METIERS DE L INDUSTRIE DU LUXE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES NOUVEAUX METIERS DE L INDUSTRIE DU LUXE"

Transcription

1 Compte rendu de la conférence du Club Luxe EMLMYON FOREVER, Paris le 28 Novembre 2011 LES NOUVEAUX METIERS DE L INDUSTRIE DU LUXE INTRODUCTION par Floriane de Saint Pierre. Cette conférence va être nourrie par 2 axes de réflexions : Le déplacement vers l Asie de la consommation du luxe En terme de chiffres, la configuration du secteur du luxe est très variable selon les données que l on prend en compte. On considèrera ici la valorisation du secteur réalisée par le cabinet McKinsey en 2010 à hauteur de 160 milliards d euros. L analyse des chiffres consolidés des 4 plus grands groupes mondiaux, L Oréal, LVMH, PPR et Richemont (40 milliards d euros 20% du total) démontre que les conséquences de la crise de 2008 se traduisent essentiellement par une diminution de l importance du rôle de l Europe (37% en 2010 vs 44% en 2008) au profit de l Asie Pacifique (30% en 2010 vs 24% en 2008) avec un marché Nord Américain stable autour des 21% depuis A priori en 2011, cet écart en faveur de l Asie Pacifique continuera à se creuser. L interaction des métiers entre eux Il ne faut pas considérer les métiers en se basant sur un organigramme mais plutôt imaginer une fleur dont le cœur serait la gestion de marque (Brand Management) et les pétales les différents métiers : Sales Management, Digital Management, Communication Management, Strategy Management, Creative Management, Marketing Management, Operation Management. Tous ces métiers sont d importance égale et sont étroitement liés les les uns aux autres pour un bon développement de marque. 1

2 CONFERENCE Question adressée à Jean Pierre Charriton : Quel est votre parcours? Quelles sont, selon vous, les tendances majeures en termes de nouveaux besoins dans l industrie du luxe? Parcours : Jean Pierre Charriton a commencé son aventure L Oréal chez Biotherm International dans différentes fonctions marketing. Il a ensuite enchainé les directions de filiales Luxe en Indonésie, en Thaïlande, en Corée du Sud puis au UK. Il sera ensuite nommé Président de Giorgio Armani Parfums et enfin, depuis 2010, il occupe la direction régionale du marché de l Europe de l Ouest pour L Oréal Luxe. D après lui, il n existe pas réellement de crise dans le luxe. Le formidable boom en Asie apporte une croissance phénoménale au secteur et a un impact majeur sur les métiers du luxe. On observe une augmentation de la croissance globale de 8% sur le marché des cosmétiques de luxe : en octobre, elle était de 8% aux Etats Unis et de 2,5% en Europe. On peut la comparer à l évolution des cosmétiques hors luxe qui n est que de 3/4%. L émergence de nouveaux métiers répond à deux tendances : L expérience 360 : on passe du marketing produit à la recherche d une expérience consommateur. L arrivée de nouveaux acteurs, les consommateurs asiatiques et nord américains, renforce le phénomène. Pour ces nouveaux clients, on parle de la marque d abord puis de produit. Par ailleurs, on constate un besoin croissant de «soliste» par rapport au «chef d orchestre»: l expertise des métiers est poussée toujours plus loin en particulier pour le CRM et le digital. La globalisation : le premier marché des parfums est aujourd hui le Brésil (en volume), le premier marché du maquillage est Tokyo A l inverse, le marketing et le travail sur l expérience consommateur des étrangers en France sont de plus en plus importants. Par exemple : la clientèle Lancôme en France est majoritairement chinoise. Un des impacts majeurs de cette globalisation du luxe se ressent sur la distribution ; la marque doit être capable d accompagner les retailers pour préserver la magie des marques. Ces questions donnent des perspectives nouvelles aux métiers en régions Question adressée à Nathalie Lemonnier : Quel est votre parcours? Où voyez vous les besoins en termes de soutien d organisation? Parcours : Elle a créé et dirigé le département en charge de la relation client et du digital chez Louis Vuitton pendant 7 ans, puis le département Media, CRM et Internet chez Parfums Christian Dior. Elle est fondatrice de Lemon Think, cabinet de conseil en stratégie CRM et digitale à destination des maisons de luxe. Aujourd hui, il n y a pas que le site qui soit concerné par la digitalisation mais tout ce qu il y a autour. Il existe un réel écosystème digital. Les personnes spécialisées dans le domaine sont encore très 2

3 rares; il y a un réel besoin de jeunes pour l acculturation de l entreprise à ces nouvelles technologies. Les métiers d avant existent toujours mais ils évoluent constamment ; il est du devoir des entreprises de savoir faire fonctionner les différents métiers ensemble. Par ailleurs, les marques ne sont plus les seules à parler d elles, il existe de nombreux acteurs dans l univers digital (blogs, forums ): il faut donc savoir gérer le contenu que l on génère mais aussi celui généré par les autres. Un client entre dans une boutique beaucoup plus mature aujourd hui qu il y a quelques années. Les métiers de la vente doivent alors être d autant plus précis et experts. Mais il faut également que les personnes au siège soient capables de diriger le client sur le site internet de la marque. Question adressée à Séverine Merle : Quel est votre parcours? Quels sont les profils recherchés? Quelles sont les qualités requises pour faire carrière dans cet univers? Parcours : Depuis ses études, elle s intéresse à la marque et à sa valeur ajoutée. Elle commence sa carrière au Bon Marché où elle restera 13 ans : passant par des fonctions retail, communication, marketing, elle est en 2005 directrice Commerciale et Image. En 2008, elle rentre chez Louis Vuitton pour prendre la responsabilité du Merchandising Monde. Elle est aujourd hui Directeur Général France Louis Vuitton. Tout comme Jean Pierre Charriton, elle considère qu il n a pas réellement de crise dans le luxe. Pour Louis Vuitton l objectif est d aller vers de nouveaux territoires de conquêtes (Oulan Bator, Mongolie) Tout en préservant le marché d origine (France) où le développement reste important. Elle insiste sur deux types de profils : profils adaptables et innovants et profils retail. Profils adaptables : les profils recherchés sont des personnes capables d accompagner une croissance, à savoir adaptables et aptes à évoluer dans l incertitude. Il est également nécessaire de savoir sortir du cadre (exemple de l ouverture en Mongolie ). La croissance actuelle demande une réelle passion pour le produit/secteur car sinon on ne résiste pas. Il faut trouver un équilibre entre réflexion et action, image et profit. Il est important de savoir quelle est la marque pour laquelle on travaille. Il existe de nombreuses cultures du luxe : elles dépendent fortement de chacune des maisons. Profils retail : Cependant il faut relativiser le besoin en profils experts : ils ne représentent que 15% des fonctions chez Louis Vuitton. En revanche la moitié des postes sont dans le retail. Et pour travailler en magasin, il n existe pas d expérience de «soliste» (cf. Jean Pierre Charriton), il faut pouvoir se sentir membre d un orchestre. Pour le retail, le goût des autres est primordial; la qualité principale demandée chez Vuitton est d «aimer les gens». Précision de Floriane de Saint Pierre: L exclusivité doit être totale quand on parle de produit mais la marque, elle, s adresse à son audience (et pas uniquement sa clientèle) de façon inclusive. Question adressée à Anne Dellière : Quel est votre parcours? Quelles sont les grandes tendances organisationnelles d aujourd hui et de demain? 3

4 Parcours : elle dirige le Département «Marketing Services» du Groupe Richemont (18 maisons dont Cartier, Van Cleef & Arpels, Montblanc ) depuis Ses fonctions incluent le Planning Stratégique, l Achat d Espace, la veille concurrentielle et les études consommateurs. C est une spécialiste de l Image et des comportements de consommation. Que vend on dans le luxe? Des choses très symboliques, qui expliquent le prix. Le luxe est le secteur qui a connu les évolutions stratégiques les plus fortes. Les développement récents des médias et de l aspect interculturel a permis une vue plus transversale du secteur. Rappel sur l évolution du marché du luxe : il a complètement changé en 20 ans. Avant, lorsque l on vendait du luxe on vendait la différence ; il y avait très peu de clients, seuls les «élus» entraient dans ce milieu fermé. Les années 90 voient l arrivée des masses dans le secteur et l ouverture du luxe à tous. Le luxe devient alors une réelle industrie : apparition de nouveaux concurrents, de nouveaux clients avec un rapport au luxe très différent. Puis la crise de 2008 anéantit le luxe aux Etats Unis mais on vend de façon incroyable en Asie. Aujourd hui, le luxe ne connaît pas la crise : + 25% en horlogerie. En découlent deux tendances organisationnelles : La Co création : le client est à égalité avec la marque ; posture complètement différente d il y a 20 ans. L adaptabilité doit être forte et l interculturalité est indispensable. Equilibre tradition / interculturalité : Le vrai luxe est en Europe, il faut défendre notre Histoire et surtout savoir la mettre en avant et la romancer. Cependant il ne faut pas oublier de s ouvrir à la culture de l autre pour le comprendre. Il faut être capable de trouver l équilibre entre la fierté de notre berceau et l ouverture aux autres, cela passe alors par le CRM, le digital, les questions en direct sur internet Il faut savoir gérer la contradiction (répondre aux questions du client le plus rapidement possible et ne pas oublier que dans le luxe, il existe des délais très longs) Précision de Floriane de Saint Pierre : si le produit reste dans son exigence et son excellence, la marque ne doit pas oublier l ouverture au client. Question adressée à Nathalie Lemonnier : Le digital ne concerne pas que le e commerce. Comment s illustre t il alors dans les autres domaines? Réponse de Nathalie Lemonnier Le recrutement par exemple avec le recours à internet, LinkedIn et autres réseaux sociaux. Tous les métiers sont impactés, y compris la production. En effet, les coupes au laser ont par exemple, révolutionné le métier de patronnier. Il y a donc un impact global sur l organisation et de nouvelles interrogations : comment faut il travailler? Quelle doit être l organisation de l entreprise? Faut il interdire l utilisation de facebook dans les entreprises alors que c est aujourd hui un outil indispensable à la bonne compréhension du client 4

5 Floriane de Saint Pierre : Il a été évoqué précédemment l importance de l expérience consommateur. Quelles sont les fonctions du retail, du marketing qui sont importantes dans la création de cette expérience? Réponse de Jean Pierre Charriton. Le profit du lancement d un produit par rapport à la stratégie de marque ne peut pas être calculé sans projet 360 ni sans «touch point». Il faut être capable de définir et quantifier ces «touch points». En effet, selon le secteur, on touche le consommateur de façon complètement différente, ils sont donc très variables. Par exemple, pour le maquillage, c est une vraie expérience en point de vente ; sans nécessairement investir dans une campagne de publicité forte : le deuxième produit le plus vendu en Europe, un vernis Chanel, n a pas nécessité de publicité, ses bons scores sont dûs aux relations presses et aux forces de vente. A l inverse, pour un parfum de la même marque (Chanel), la stratégie «touch point» est entièrement orientée sur des média traditionnels et digitaux.. Réponse de Séverine Merle. Le retail est intégré dans les parcours chez Vuitton. Pour 90% des postes, il n est pas possible de voir une évolution dans le parcours si la personne n a pas effectué d expérience en magasin. Ces expériences permettent d avoir un contact direct avec les clients, les stocks, la logistique Cela permet alors de renforcer les formations et d être plus pertinents dans les études 360. QUESTIONS DU PUBLIC 1. Que pensez vous de l analyse du comportement des clients par rapport au neuro marketing? Réponse d Anne Dellière. On les utilise très peu. Aujourd hui on est encore loin de la compréhension de toutes les implications. On mis du temps pour être capable de travailler pour le client, pour créer un réel dialogue avec lui, cette étape est encore trop lointaine. Cependant, on travaille pour le moment de plus en plus sur les sensations, sur la perception des produits par tous les sens. Réponse de Jean Pierre Charriton. Il existe une problématique forte entre l utilisation des tests ou non dans le luxe. Faut il tester l idée d un designer pour être sûr de son succès? Aujourd hui on est plus tenter de suivre l instinct des designers plutôt que celui des consommateurs. Réponse de Floriane de Saint Pierre. On peut lire à ce sujet le livre de Francis Cholle: Intelligence Intuitive. En résumé, «mobiliser la créativité à 360 pour innover de façon durable passe par un nouvel impératif : l'impératif intuitif. L'intuition nous permet d'accéder au sens plus profond de nos entreprises et d'apporter aux équipes l'inspiration nécessaire face au monde nouveau qui se dessine.» 2. Antoine Hermet. Pouvez vous développer le concept de co création? Réponse d Anne Dellière. C est l aboutissement de la montée en puissance du client. Aujourd hui, la même histoire que dans les années précédentes se répète avec l émergence de nouvelles classes moyennes : celles d Asie et du Brésil. Le luxe est toujours ce qui permet la différenciation ; 5

6 cependant, avec la co création la distance est réduite et il existe un réel dialogue entre marque et client. Ce dernier est aujourd hui entièrement décomplexé ; il se permet de demander des choses à la marque. Mais la co création ne s arrête pas seulement au produit ; en effet il existe également une co création de réputation avec le développement des réseaux sociaux. Par exemple avec les fans de facebook et toute leur activité sur la page de la marque. 3. Anaïs Parenteau. Quelle est l organisation digitale des groupes? Comment est réalisée la séparation entre interne et externe? Réponse de Nathalie Lemonnier. Cette organisation est différente selon les entreprises. Une des questions importantes au début de l apparition du digital et du e commerce était de savoir à quoi rattacher ce domaine : au marketing, au retail, à la communication?... Chaque maison a fait la distinction selon son idée, les compétences en place Avec le temps, chaque activité s est développée : le CRM s est détaché du digital puis la communication digitale s est différenciée du digital marchand. Une problématique plus actuelle est la rapidité d évolution de la technologie et surtout de son usage. Par exemple, 90% des sites internet sont incompatibles avec les mobiles, qui sont aujourd hui importants dans le paysage du commerce. Et ce retard n est pas du à un manque de compétences techniques mais bien une évolution trop rapide du digital. Souvent, ces questions sont travaillées avec de petites agences spécialisées plutôt que des gros groupes. Réponse d Anne Dellière. En effet, une mise à jour des prestataires très régulière est nécessaire Malgré cela, les travaux faits sur le sujet ne sont pas toujours parfaitement adaptés car l évolution du digital reste parfois trop rapide pour la suivre au jour le jour. Par ailleurs, la structure organisationnelle des maisons dépend également de la capacité de chacune à intégrer ou non ces nouveaux métiers. 4. Albert Bensoussan. Que faites vous pour éviter les sillons entre digital et retail? Réponse de Floriane de Saint Pierre. On observe une évolution des organisations vers un fonctionnement matriciel, un fonctionnement plus démocratique en interne comme nous avons pu le voir avec l organisation en fleur. Réponse d Anne Dellière. Il y a finalement un réel effet bénéfique de cette révolution des clients. En effet, elle a permis une mise à plat de certains problèmes en interne et la transversalité entre les postes s est mise en place. Chez Richemont, il existe aujourd hui des programmes «be in my shoes» où les postes sont échangés sur une courte durée ; cela offre une meilleure compréhension et un échange plus riche entre les personnes concernées. Réponse de Séverine Merle. Il existe un effet entonnoir naturel ; on retrouve au siège les fonctions d expert, à qui on demande d être les meilleurs. Cependant, pour que la cohésion soit possible il existe aussi les fonctions réconciliatrices, fonctions transversales qui permettent l échange entre les 6

7 différents experts. La transversalité existe donc et est importante, mais il ne faut pas oublier que les différences sont toutes aussi importantes et saines pour le bien aller de l entreprise. 5. Albert Bensoussan : Il faut aller en Chine le plus souvent possible, car aujourd hui, 50% du chiffre d affaires du secteur est sûrement réalisé par des chinois. Commentaire d Anne Dellière. Par ailleurs, plus que connaître une langue, il faut connaître la symbolique de cette dernière. Cela est d autant plus vrai concernant la langue chinoise. Commentaire de Nathalie Lemonnier. L interculturalité est l avenir. Il faut pouvoir être proche des autres cultures, et notamment de la culture chinoise. 6. Elodie de Boissieu. Les fonctions de supply chain sont devenues stratégiques dans le luxe ; pour quelles raisons à votre avis voit on de plus en plus de recrutement dans ce domaine? Réponse de Floriane de Saint Pierre. La Supply Chain est au cœur du réacteur des marques. Ces postes sont clés dans l organisation d une entreprise, même de luxe. Il existe aujourd hui un réel besoin d acculturer les profils d autres secteurs comme l automobile, car c est dans ces autres secteurs que se trouvent les spécialistes. Les profils recherchés sont doubles : ingénieurs et diplômés d école de commerce. 7. Capucine Fabie. Quand on parle des clients devenus experts, parle t on d une majorité ou d une minorité qui fait du bruit? Sont ils les mêmes clients qui ont changé ou de nouveaux clients? Réponse de Floriane de Saint Pierre. Il ne faut pas oublier qu aujourd hui, en plus d être experts en produits, ils sont experts en marques. Ils savent reconnaître les marques qui n ont pas de valeur ajoutée particulière et cette nouvelle tendance ne s applique pas qu au luxe. Réponse de Jean Pierre Charriton. Plus les consommateurs sont experts, plus ils sont curieux et veulent savoir des choses. Cet aspect rend les fonctions de formation, retail et CRM toujours plus intéressantes et riches car elles doivent être encore plus complètes qu auparavant. Réponse de Séverine Merle. On parle ici d expertise mais il ne faut pas oublier une autre notion importante : l authenticité des marques. En effet, le client demande toujours plus d authenticité de la part des marques de luxe, plus même que l expertise car cette dernière ramène finalement le produit à sa fonctionnalité. Réponse d Anne Dellière. Les clients du luxe demandent un réel savoir et ce savoir est différencié selon le marché ; en Chine, il n existait jusqu il y a peu, pas de marques. C est pourquoi les chinois basent leur savoir du secteur sur des classements des meilleures marques. Ils veulent savoir comment s habiller et comment utiliser le luxe. A cela, on peut opposer le marché traditionnel du luxe sur lequel on raconte des histoires car les gens connaissent le luxe, ces histoires sont donc nécessaires pour dépasser le niveau de maturité du luxe. 7

Une plateforme de formation universitaire privée le Management du luxe à Bordeaux, France.

Une plateforme de formation universitaire privée le Management du luxe à Bordeaux, France. Une plateforme de formation universitaire privée le Management du luxe à Bordeaux, France. I.B.E.S. France international Groupe E.P.C.C. Un pôle d enseignement supérieur innovant à Bordeaux I.B.E.S INTERNATIONAL

Plus en détail

LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE. Etat des lieux et perspectives

LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE. Etat des lieux et perspectives LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE Etat des lieux et perspectives Contexte de l étude Plus de 30 000 courtiers et agents généraux en France sont au cœur des transformations en cours dans le secteur de l

Plus en détail

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution Les secteurs qui recrutent Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution On trouve des diplômés des écoles de commerce dans tous les secteurs d activité. C est l avantage qu offrent

Plus en détail

Transformation digitale et communication interne

Transformation digitale et communication interne Transformation digitale et communication interne Présentation des résultats de l enquête en ligne Novembre 2015 Sommaire 1 2 3 4 Profil des répondants et de leur organisation Position et rôle : perception

Plus en détail

Bac +3 : Les étudiants obtiendront le titre de Bachelor délivré par L IBES

Bac +3 : Les étudiants obtiendront le titre de Bachelor délivré par L IBES Bac +3 : Les étudiants obtiendront le titre de Bachelor délivré par L IBES Bac +4 : A l issue du programme, en partenariat avec l I.C.D International Business School Paris, les étudiants de l I.B.E.S.

Plus en détail

L ÈRE 2.0 S EMPARE DE LA FINANCE

L ÈRE 2.0 S EMPARE DE LA FINANCE L ÈRE 2.0 S EMPARE DE LA FINANCE Laurent Solly Directeur Général, Facebook France QUEL EST LE PROFIL DES UTILISATEURS DES RÉSEAUX SOCIAUX, NOTAMMENT DANS LA GESTION DE PATRIMOINE- ÉPARGNE FINANCIÈRE? Si

Plus en détail

Informations sur les 3 programmes

Informations sur les 3 programmes Informations sur les 3 programmes Ces programmes permettent à un étudiant généraliste de concrétiser un projet professionnel orienté vers les secteurs à forte valeur ajoutée créative : la mode, le luxe,

Plus en détail

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE PAR MADAME CHRISTINE LEROY COMMUNITY MANAGER, AGENCE NETPUB Tout d abord, je voudrais remercier le Professeur Drouot de m avoir invitée à cette passionnante table ronde.

Plus en détail

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting Mathis BAKARY 11/01/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Activités... 3 2. Objectifs... 4 3. Localisation en Europe... 4 4. Localisation en France... 5 II. Stratégie...

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse Communiqué de Presse Le 23 juillet 2015 «UNE HISTOIRE D AMBITION» : LA NOUVELLE CAMPAGNE DE MARQUE HSBC «UNE HISTOIRE D AMBITION» : LA NOUVELLE CAMPAGNE DE MARQUE HSBC La nouvelle campagne de marque HSBC

Plus en détail

Lance un site d Insights consacré au Luxe. mais pas seulement

Lance un site d Insights consacré au Luxe. mais pas seulement Lance un site d Insights consacré au Luxe mais pas seulement 1 ZenithOptimedia, l agence pilotée en Belgique par François Goddet, lance www.luxuryvizion.com, un site d insights consacré au luxe, mais pas

Plus en détail

Rencontre avec Directeur Général Banque Privée

Rencontre avec Directeur Général Banque Privée Rencontre avec Directeur Général Banque Privée PARTAGE D OPPORTUNITES VENDREDI 03 JUILLET 2015 JEAN-PIERRE PLONQUET Les Assurances et les Banques Des métiers traversés par des oppositions profondes L assurance

Plus en détail

AUGMENTER VOTRE RENTABILITE OPTIMISER VOS INVESTISSEMENTS SUR INTERNET

AUGMENTER VOTRE RENTABILITE OPTIMISER VOS INVESTISSEMENTS SUR INTERNET stratégies digitales AUGMENTER VOTRE RENTABILITE OPTIMISER VOS INVESTISSEMENTS SUR INTERNET Pierre Bizollon - p.bizollon@linkingbrand.com - www.linkingbrand.com - 0 676 216 116 06/03/09 1 LE FONDATEUR:

Plus en détail

M1/m2 bac+4 / bac+5 COMMUNICATION 365

M1/m2 bac+4 / bac+5 COMMUNICATION 365 M1/m2 bac+4 / bac+5 COMMUNICATION 365 MARCO DE LA FUENTE Vice Président BDDP & Fils A tous ceux qui se destinent à «travailler dans la com», il est peut-être utile de rappeler ce que «travailler dans la

Plus en détail

Marketing opérationnel

Marketing opérationnel Programme MASTER Les MAJEURES du Spring Semester 2011 Les étudiants accueillis en séjour d études à l ESC PAU choisissent un programme d études spécialisé. Chaque Majeure compte 210 heures de cours. Pôle

Plus en détail

Sommaire. o La start-up TripConnexion 1. o Le concept 2. o TripConnexion en bref 4. o Revue de presse 5. o Contacts presse 6

Sommaire. o La start-up TripConnexion 1. o Le concept 2. o TripConnexion en bref 4. o Revue de presse 5. o Contacts presse 6 1 Sommaire o La start-up TripConnexion 1 o Le concept 2 o TripConnexion en bref 4 o Revue de presse 5 o Contacts presse 6 2 Genèse C est au retour d un voyage en Birmanie, où ils ont fait la rencontre

Plus en détail

Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés. Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services

Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés. Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services Executive summary (1) Les transformations des DSI L entreprise et

Plus en détail

Alain WIART Daniel BLECH-PLANET Patricia BEAUSOLEIL. S. LACROIX licensing

Alain WIART Daniel BLECH-PLANET Patricia BEAUSOLEIL. S. LACROIX licensing Gestion des licences de marques internationales dans les univers du luxe et de la mode Alain WIART Daniel BLECH-PLANET Patricia BEAUSOLEIL 29 avril 2014 Introduction Agenda Définitions/clarifications Opportunités

Plus en détail

Del Consulting. Stratégie, Marketing, Développement LA PLATEFORME DE MARQUE. Un outil au service de la croissance

Del Consulting. Stratégie, Marketing, Développement LA PLATEFORME DE MARQUE. Un outil au service de la croissance Del Consulting Stratégie, Marketing, Développement LA PLATEFORME DE MARQUE Un outil au service de la croissance Del Consulting travaille sur les marques en intégrant réflexion stratégique et directive

Plus en détail

Transformation Digitale

Transformation Digitale M M A R K E N T I V E Transformation Digitale des entreprises www.markentive.fr Agence de Stratégie Digitale à Paris 14, Rue Mandar 75002 PARIS +33 (0)1.56.88.49.03 contact@markentive.com 2 Sommaire A

Plus en détail

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 Première partie : Analyse du contexte : 1. Justifiez, en mobilisant les références théoriques pertinentes, pourquoi la démarche suivie par Octave

Plus en détail

Les Affaires Medicales

Les Affaires Medicales Les Affaires Medicales 1 Les tendances du marché français 2014 Introduction Real Life Sciences met à votre disposition des études autour des métiers niches de l industrie pharmaceutique. Concernant les

Plus en détail

aux entreprises textiles Le parte n aire dédié www.sc-2.com Mail : commercial@sc-2.com

aux entreprises textiles Le parte n aire dédié www.sc-2.com Mail : commercial@sc-2.com 8 rue des 2 communes 94300 Vincennes, France Fax : +33 (0)1 70 70 21 30 SC-2 accompagne les entreprises textiles en leur apportant ses compétences multiples et significatives acquises au sein d enseignes

Plus en détail

étude de cas comment accélérer son développement commercial grâce à la prospection digitale? notoriété, nouveaux marchés

étude de cas comment accélérer son développement commercial grâce à la prospection digitale? notoriété, nouveaux marchés étude de cas comment accélérer son développement commercial grâce à la prospection digitale? notoriété, nouveaux marchés 1 Quelles difficultés rencontrait l entreprise LDP? Le client L entreprise (appelons

Plus en détail

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013 Rapport d études Etudes des spécificités du marché du SaaS en France Rapport de synthèse février 2013 Conception Caisse des Dépôts (Service communication DDTR) février 2013 Veille stratégique, conseil

Plus en détail

Enquête sur l innovation. wallonnes

Enquête sur l innovation. wallonnes Enquête sur l innovation chez les TPE/PME wallonnes 7 TPE/PME wallonnes sur 10 innovent Lorsqu elles innovent et qu elles se font aider pour cela, elles enregistrent une croissance de 27,5% de leurs marges

Plus en détail

Du marketing dans ma PME!

Du marketing dans ma PME! Du marketing dans ma PME! Manque d expérience marketing des managers de sociétés technologiques, difficulté de recruter des profils marketing formés ou expérimentés : pourquoi la mission marketing est-elle

Plus en détail

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS?

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? RÉSUMÉ DU RAPPORT Le Forum des politiques publiques est un organisme indépendant, sans but lucratif, qui s efforce de promouvoir l excellence

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

FONTAINE Consultants

FONTAINE Consultants FONTAINE Consultants Création 2001 SAS au capital de 120 000 156, boulevard Haussmann 75008 Paris Tél. : 01 58 14 09 69 www.fontaine-consultants.fr Actionnariat D. Gelrubin 64 %, T. Midon 20 % B. Mazoyer

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

La relation clients à distance

La relation clients à distance La relation clients à distance Évolution du nombre de centres de contacts en France 3500 3400 3300 3200 3100 3000 2900 2800 2700 3500 3300 3100 3000 2002 2003 2004 2005 (source Cesmo) Évolution du nombre

Plus en détail

FICHES MÉTIERS BY SHEFFERD

FICHES MÉTIERS BY SHEFFERD FICHES MÉTIERS BY SHEFFERD COMMUNICATION - Directeur de la Communication - Responsable Social Média - Chargé de communication Web CREATION - Directeur Artistique - Directeur de la Création - Creative Technologist

Plus en détail

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Contact : Laure Dubois : contact@animateurnumeriquedeterritoire.com Site web : www.animateurnumeriquedeterritoire.com Offices de Tourisme de France Fédération

Plus en détail

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING A la croisée de toutes les activités du groupe, les équipes Marketing sont au cœur de nos processus. Leur mission? Sensibiliser les consommateurs à des produits conçus pour

Plus en détail

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing Création d un programme de Préparé par Hana Cherif, professeure, Département de stratégie des affaires Danielle Maisonneuve, professeure, Département de communication sociale et publique Francine Charest,

Plus en détail

UNE plateforme de formation TYPE universitaire dans la capitale mondiale du vin à Bordeaux.

UNE plateforme de formation TYPE universitaire dans la capitale mondiale du vin à Bordeaux. UNE plateforme de formation TYPE universitaire dans la capitale mondiale du vin à Bordeaux.. I.B.E.S. France international Groupe E.P.C.C. Un pôle d enseignement supérieur innovant au cœur de la capitale

Plus en détail

Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management

Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management Paris, le 4 septembre 2014 Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management Eurosearch & Associés, société spécialisée dans le Conseil en Ressources de Management, dévoile la deuxième

Plus en détail

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Ecole Supérieure de Technologie Technique de communication et de commercialisation Le Marketing des produits de luxe Réalisée par: ALAOUI Meryem Encadré par: Mr. BOUKLATA

Plus en détail

The Hiring Process Report. Switzerland

The Hiring Process Report. Switzerland The Hiring Process Report Switzerland 2015 Le processus d embauche Les médias sociaux et les sites de carrières régulièrement mis à jour sont actuellement les moyens les plus populaires permettant de renforcer

Plus en détail

Franck Delpal, Dominique Jacomet ÉCONOMIE DU LUXE

Franck Delpal, Dominique Jacomet ÉCONOMIE DU LUXE ÉCONOMIE DU LUXE Franck Delpal, Dominique Jacomet ÉCONOMIE DU LUXE Dunod, 2014 5 rue Laromiguière, 75005 Paris www.dunod.com ISBN 978-2-10-070684-6 SOMMAIRE Avant-propos 9 INTRODUCTION Le secteur du luxe

Plus en détail

VegaPro DIGITAL COMMUNICATION. www.vegapro.fr contact@vegapro.fr +213 (0) 775 199 733 Tharga Ouzemour, BEJAIA, ALGERIE

VegaPro DIGITAL COMMUNICATION. www.vegapro.fr contact@vegapro.fr +213 (0) 775 199 733 Tharga Ouzemour, BEJAIA, ALGERIE VegaPro DIGITAL COMMUNICATION www.vegapro.fr contact@vegapro.fr +213 (0) 775 199 733 Tharga Ouzemour, BEJAIA, ALGERIE DIGITAL En tant qu'agence digitale à Bejaia, Vegapro vous accompagne dans la définition

Plus en détail

ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002. Les Distributeurs du Secteur Dentaire

ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002. Les Distributeurs du Secteur Dentaire ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002 Les Distributeurs du Secteur Dentaire [EDITO]. Le marché du matériel dentaire reste un domaine relativement parcellarisé sur le territoire français. Il est couvert par plus de

Plus en détail

Media Sociaux et Gouvernance

Media Sociaux et Gouvernance Media Sociaux et Gouvernance HUBInstitute www.hubinstitute.com HUBIInstitute. All rights reserved. www.hubinstitute.com Paris - Moscow Emmanuel Vivier Expert digital & social media, et speaker à l international

Plus en détail

Social Day Bayonne 28 Janvier 2014

Social Day Bayonne 28 Janvier 2014 Social Day Bayonne 28 Janvier 2014 Qui suis-je? Enseignant chercheur à ESG Management School (Paris) MBA et Ph.D en systèmes d information (Canada) Consultant conférencier - 10 ans d expérience auprès

Plus en détail

Conférence de presse BearingPoint SP2C

Conférence de presse BearingPoint SP2C Conférence de presse BearingPoint SP2C «Quel avenir pour les centres de relation client en France?» 26 Septembre 2013 BearingPoint Qui sommes-nous? BearingPoint est un cabinet de conseil indépendant dont

Plus en détail

Sommaire. Pitch Activité Marché Concurrence Projet Investissement Chiffres clés L équipe Coordonnées Merci!

Sommaire. Pitch Activité Marché Concurrence Projet Investissement Chiffres clés L équipe Coordonnées Merci! Sommaire Pitch Activité Marché Concurrence Projet Investissement Chiffres clés L équipe Coordonnées Merci! P 3 P 4 P 5 P 6 P 7 P 8 P 9 P 10 P 11 P 12 Pitch Mariage Serein est une jeune Start-Up parisienne

Plus en détail

Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40

Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40 Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40 Préambule Méthodologie Structures observées Les recherches ont porté sur toutes les entreprises entrant dans la composition de l indice CAC 40 au 1 er juillet

Plus en détail

«Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH».

«Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH». Compte Rendu Café RH Dauphine du 7 avril 2014 «Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH». Ce compte rendu vise à faire une synthèse des différents points abordés

Plus en détail

Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces

Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces Face aux rapides évolutions de consommation et de distribution en ligne, 3 experts du e-commerce international ont

Plus en détail

Agence de communication Evénementielle

Agence de communication Evénementielle Agence de communication Evénementielle L AGENCE Corp est née d un simple constat : nous ne sommes plus uniquement des consommateurs mais aussi des publics. Le brand content a réinventé le discours de la

Plus en détail

Congrès AGRH 2013. Conférences sur le thème de la connaissance praticable. Nature du document

Congrès AGRH 2013. Conférences sur le thème de la connaissance praticable. Nature du document Congrès AGRH 2013 Conférences sur le thème de la connaissance praticable Nature du document Paris, le 28 novembre 2013 Document3/fmr Congrès AGRH 2013 Catherine VOYNNET FOURBOUL Directrice Master Executive

Plus en détail

Qu est-ce que le management de transition?

Qu est-ce que le management de transition? Qu est-ce que le management de transition? Selon : Grégoire Cabri-Wiltzer, Président de NIM Europe Président de la Fédération nationale du management de transition (FNMT) Pour faire simple : une entreprise

Plus en détail

19, rue de la Paix 75002 Paris Tel : 01 53 43 03 60 Fax : 01 40 07 02 57 Adresse e-mail : contacts@people-base.net www.people-base.

19, rue de la Paix 75002 Paris Tel : 01 53 43 03 60 Fax : 01 40 07 02 57 Adresse e-mail : contacts@people-base.net www.people-base. Finance - Comptabilité Gestion Fiscalité Conseil 19, rue de la Paix 75002 Paris Tel : 01 53 43 03 60 Fax : 01 40 07 02 57 Adresse e-mail : contacts@people-base.net www.people-base.net Cadres supérieurs

Plus en détail

Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010

Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010 Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010 Un premier semestre en deux temps : recul au premier trimestre et stabilisation au second semestre. Les investissements

Plus en détail

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins Qu une entreprise cherche à s adapter à son environnement et/ou à exploiter au mieux ses capacités distinctives pour développer un avantage concurrentiel, son pilotage stratégique concerne ses orientations

Plus en détail

M2020 FRANCE. Résumé

M2020 FRANCE. Résumé M2020 FRANCE Résumé De l étude globale Marketing 2020 Thought Leadership 250+ interviews de CMOs 10,231 marketers dans 92 pays À M2020 France 387 participants de 24 entreprises françaises Objectif: Analyser

Plus en détail

Réseaux et médias sociaux dans le tourisme. Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne?

Réseaux et médias sociaux dans le tourisme. Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne? Réseaux et médias sociaux dans le tourisme Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne? Préface La popularité grandissante des réseaux sociaux sur le Web bouscule le modèle traditionnel

Plus en détail

APPLICATION N 7 LE CAS FINANCE SA (Adapté d un sujet d expertise comptable de l INTEC)

APPLICATION N 7 LE CAS FINANCE SA (Adapté d un sujet d expertise comptable de l INTEC) APPLICATION N 7 LE CAS FINANCE SA (Adapté d un sujet d expertise comptable de l INTEC) Venant de prendre la Présidence d un important groupe financier français, le nouveau président est alerté par certains

Plus en détail

VISIONS. créer. HIER s inspirer. CULTURE histoire valeurs tradition METIER LUXE. RELATIONS hommes échange réelles/virtuelles.

VISIONS. créer. HIER s inspirer. CULTURE histoire valeurs tradition METIER LUXE. RELATIONS hommes échange réelles/virtuelles. VISIONS Le luxe selon Monogramme n est pas un prix, pas une rareté. Ce n est pas une catégorie de produit plus qu une autre. Ce n est pas élitiste. Le luex est un SUPPLÉMENT D ÂME à la fois tangible et

Plus en détail

Pourquoi cet événement? Nos objectifs

Pourquoi cet événement? Nos objectifs Pourquoi cet événement? Nos objectifs Créer un rendez-vous IT majeur zone «grand sud» Mettre en place une véritable plateforme de Mettre en place une véritable plateforme de solutions technologiques Valoriser

Plus en détail

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir?

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? étude Bird & Bird et Buy.O Group Empower your Business Relationships Edito Globalisation, démocratisation de

Plus en détail

L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce

L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce L emploi dans les activités de vente à distance et d e-commerce Etude réalisée pour le compte de la Fédération des Entreprises de Vente A Distance (FEVAD) Synthèse des résultats L emploi dans la VAD et

Plus en détail

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 PGE 2 Fall Semester 2015 Purchasing Track Course Catalogue Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 Méthodes Outils associés au Processus Opérationnel des Achats p. 3 Gestion d un Projet Achat

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DES TRAVEL D OR 2013

ENSEIGNEMENT DES TRAVEL D OR 2013 Paris, mars 2013 page 1 ENSEIGNEMENT DES TRAVEL D OR 2013 Analyse de Guillaume Weill, Directeur Général MetrixLab France 5 CLÉS DE SUCCÈS POUR L E-TOURISME EN 2013 Les enseignements présentés dans ce document

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE PARIS - 25-11-2014 REINVENTE SON SITE CORPORATE AVEC DAGOBERT

COMMUNIQUÉ DE PRESSE PARIS - 25-11-2014 REINVENTE SON SITE CORPORATE AVEC DAGOBERT COMMUNIQUÉ DE PRESSE PARIS - 25-11-2014 REINVENTE SON SITE CORPORATE AVEC DAGOBERT Suite à un appel d offre qui s est déroulé en mai dernier, Necotrans a fait appel à Dagobert pour développer sa nouvelle

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE CARREFOUR EUROPE 6 NOVEMBRE 2013 Présenté par: Équipe internationale, Banque Nationale du Canada 1 Contexte Situation

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Malakoff Médéric poursuit sa dynamique de croissance en 2014 et affiche un chiffre d affaires de 3,6 Mds, en hausse de 3,7 %

Malakoff Médéric poursuit sa dynamique de croissance en 2014 et affiche un chiffre d affaires de 3,6 Mds, en hausse de 3,7 % Communiqué de presse Paris, le 1 er juillet 2015 Malakoff Médéric poursuit sa dynamique de croissance en 2014 et affiche un chiffre d affaires de 3,6 Mds, en hausse de 3,7 % Malakoff Médéric réalise une

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

DIRECT ASSURANCE. Leader de l assurance directe depuis 1992. Dossier de Presse 2011. Contact Presse

DIRECT ASSURANCE. Leader de l assurance directe depuis 1992. Dossier de Presse 2011. Contact Presse Dossier de Presse 2011 DIRECT ASSURANCE Leader de l assurance directe depuis 1992 Contact Presse Nathalie LECLERC, CASSIOPÉE Tél. : 01 42 66 21 27 Mobile : 06 72 96 54 45 nleclerc@cassiopee-rp.com Sommaire

Plus en détail

Présentation du China Institute

Présentation du China Institute Le think tank kindépendant d sur la Chine Présentation du China Institute Ce document est confidentiel et établi à l'intention exclusive de son destinataire. Toute diffusion de ce document ou toute publication

Plus en détail

M1/m2 bac+4 / bac+5 COMMUNICATION DIGITALE

M1/m2 bac+4 / bac+5 COMMUNICATION DIGITALE M1/m2 bac+4 / bac+5 COMMUNICATION DIGITALE NICOLAS BORDAS Vice-Président de TBWA\Europe et Président du réseau BEING Worldwide Parrain de la promotion ECS Paris 2012-2013 Il y a 3 grands mouvements majeurs

Plus en détail

Comment réussir ses recrutements en gestion, comptabilité et finance?

Comment réussir ses recrutements en gestion, comptabilité et finance? Comment réussir ses recrutements en gestion, comptabilité et finance? Pour de nombreuses entreprises, la rentrée scolaire marque le début d un trimestre propice aux prises de décision. Dans le domaine

Plus en détail

Le luxe à l ère du digital : les enjeux des stratégies digitales des marques de luxe

Le luxe à l ère du digital : les enjeux des stratégies digitales des marques de luxe Le luxe à l ère du digital : les enjeux des stratégies digitales des marques de luxe Dérivé du latin lux, le mot luxe décrit ce qui brille, ce qui est source de lumière. L éclat du diamant, des pierres

Plus en détail

Nan MA Chine Consulting

Nan MA Chine Consulting Nan MA Chine Consulting Qui sommes-nous? Nan MA Chine Consulting est une société de conseils en stratégie, formation et traduction. Nous vous accompagnons pour maîtriser la culture chinoise, réussir vos

Plus en détail

Les Metiers du Conseil et de l Audit. December 13, 2013

Les Metiers du Conseil et de l Audit. December 13, 2013 Les Metiers du Conseil et de l Audit December 13, 2013 Les 2 mots clés, mission et client Qu-est-ce-que c est qu une mission? Dans le conseil - La stratégie : accompagner une entreprise dans la définition

Plus en détail

LE DIGITAL AU SERVICE DU RETAIL 360

LE DIGITAL AU SERVICE DU RETAIL 360 LE DIGITAL AU SERVICE DU RETAIL 360 L événement premium DES INNOVATIONS RETAIL 21 > 23 Septembre 2015 Paris expo Porte de Versailles Pavillon 1 un événement www.digital-in-store-event.com #DIS15 EQUIPMAG*,

Plus en détail

Cours: Introduction au marketing

Cours: Introduction au marketing Cours: Introduction au marketing Prof : Mr Tachfin Sections : E D F Par : El Mehdi Frarai 1.1 HISTOIRE DU MARKETING Le marketing aurait connu ses premières heures au XVII e siècle. La peti-te histoire

Plus en détail

Le retard en matière de marketing en ligne» dans l industrie hôtelière: une tendance inquiétante

Le retard en matière de marketing en ligne» dans l industrie hôtelière: une tendance inquiétante Septembre 2009 Le retard en matière de marketing en ligne» dans l industrie hôtelière: une tendance inquiétante par Max Starkov Comme spécialistes du marketing hôtelier en ligne depuis bientôt 15 ans,

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TERTIAIRES SESSION 2013

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TERTIAIRES SESSION 2013 La commission de choix de sujets a rédigé cette proposition de corrigé, à partir des enrichissements successifs apportés aux différents stades d élaboration et de contrôle des sujets. Pour autant, ce document

Plus en détail

La fonction communication en collectivité locale

La fonction communication en collectivité locale Enquête Métiers Cap Com - Occurrence 2011 en partenariat avec le 2 ème partie La fonction communication en collectivité locale Organisation, missions, moyens et outils Introduction. Les quelques 4000 communes

Plus en détail

Le club des experts de la CCIRE

Le club des experts de la CCIRE APPEL A CANDIDATURE Le club des experts de la CCIRE Date limite de remise des candidatures Le 30 octobre 2015 à 12h 1 I La problématique Les entreprises pour assurer leur développement dans les meilleures

Plus en détail

Horizon PME. Synthèse. Etude des besoins pour la croissance des PME. Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet :

Horizon PME. Synthèse. Etude des besoins pour la croissance des PME. Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet : Horizon PME Etude des besoins pour la croissance des PME Synthèse Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet : Quels besoins pour financer leurs activités innovantes? Auteurs :

Plus en détail

L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE (ISR)

L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE (ISR) L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE (ISR) Notre démarche ISR La gestion dite de "stock-picking" de Financière de l Echiquier est une gestion qui s appuie avant tout sur la connaissance approfondie

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE www.ffps.fr 2013 (données 2012) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 5

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

Atelier réseaux sociaux, e-réputation et communication digitale. Vincent Dutot, Ph.D

Atelier réseaux sociaux, e-réputation et communication digitale. Vincent Dutot, Ph.D Atelier réseaux sociaux, e-réputation et communication digitale Vincent Dutot, Ph.D Qui suis-je? Enseignant chercheur à ESG Management School Consultant conférencier Titulaire chaire Digital, data et design

Plus en détail

Le point de vue du PLViste, par Olivier YVARD.

Le point de vue du PLViste, par Olivier YVARD. Pas de PLV sans design! Le point de vue du PLViste, par Olivier YVARD. 25 juin 2013, Paris CPV PLUS. Créé en 2002, CPV Plus (Communication Point de Vente Plus ) est à l origine un bureau d etude spécialisé

Plus en détail

STAGE - Chargé(e) de communication junior 6 mois à pourvoir dès que possible Paris 9 ème

STAGE - Chargé(e) de communication junior 6 mois à pourvoir dès que possible Paris 9 ème STAGE - Chargé(e) de communication junior Au sein du service Communication Groupe, vous aurez essentiellement en charge les missions suivantes : > Participer aux missions de communication interne et externe,

Plus en détail

MAKE UP LINE INVENTE UN NOUVEAU MÉTIER : Coach Make up

MAKE UP LINE INVENTE UN NOUVEAU MÉTIER : Coach Make up MAKE UP LINE INVENTE UN NOUVEAU MÉTIER : Coach Make up Make up line, une marque en évolution Make up line est née en 2011, de l envie de créer une marque de cosmétiques pleinement axée sur le conseil beauté.

Plus en détail

BILL BELT Les basiques de la gestion industrielle et logistique

BILL BELT Les basiques de la gestion industrielle et logistique BILL BELT Les basiques de la gestion industrielle et logistique, 2008 ISBN : 978-2-212-54096-3 Introduction Au fil de l animation d un millier de stages pour former plusieurs milliers de personnes à la

Plus en détail

Centralisation et décentralisation des Achats : Analyses et tendances Une enquête de Resources Global Professionals

Centralisation et décentralisation des Achats : Analyses et tendances Une enquête de Resources Global Professionals Centralisation et décentralisation des Achats : Analyses et tendances Une enquête de Resources Global Professionals Conduite fin 2009, cette étude porte sur les différents types d organisations des Achats

Plus en détail

[Tapez un texte] Document non contractuel sous réserve de modifications en cours d année.

[Tapez un texte] Document non contractuel sous réserve de modifications en cours d année. [Tapez un texte] QUALIFICATION VISEE Titre Responsable d Affaires Agroalimentaires, niveau I (JO du 22/07/2010) OBJECTIF PRINCIPAL DE LA FORMATION PUBLIC ET CONDITIONS D'ACCES Former des cadres de haut

Plus en détail

Fiches métiers de la Vente Directe. développeurs de talents

Fiches métiers de la Vente Directe. développeurs de talents Fiches métiers de la Vente Directe développeurs de talents les métiers de la Vente Directe pour construire votre avenir La Fédération de la Vente Directe (FVD) créée en 1966 œuvre depuis de nombreuses

Plus en détail

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr.

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources

Plus en détail

Offre IDALYS. Le conseil couvrant tous les aspects métiers du commerce digital. Mai 2013

Offre IDALYS. Le conseil couvrant tous les aspects métiers du commerce digital. Mai 2013 Offre IDALYS Le conseil couvrant tous les aspects métiers du commerce digital Focus sur : 1. Équilibre entre CA et Fraude 2. Étude d opportunité e-wallets Mai 2013 IDALYS - Sommaire 1 Présentation d IDALYS

Plus en détail

3 ème édition du Baromètre Ciel de l Auto-Entrepreneur Après l engouement du nouveau régime, comment transformer l essai?

3 ème édition du Baromètre Ciel de l Auto-Entrepreneur Après l engouement du nouveau régime, comment transformer l essai? Paris, le 22 novembre 2010 3 ème édition du Baromètre Ciel de l Auto-Entrepreneur Après l engouement du nouveau régime, comment transformer l essai? Ciel, n 1 en France des logiciels de gestion et des

Plus en détail