Omer DeSerres Développement de la Quincaillerie. par JoAnne Labrecque Cahier n o R Cahier de recherche Janvier 1994 ISSN :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Omer DeSerres Développement de la Quincaillerie. par JoAnne Labrecque Cahier n o 94-001R Cahier de recherche Janvier 1994 ISSN : 1181-9383"

Transcription

1 Omer DeSerres Développement de la Quincaillerie par JoAnne Labrecque Cahier n o R Cahier de recherche Janvier 1994 ISSN : Copyright La Chaire de commerce Omer DeSerres, École des Hautes Études Commerciales (HEC), Montréal. Tous droits réservés pour tous pays. Toute traduction ou toute reproduction sous quelque forme que ce soit est interdite. Les textes publiés dans la série "Les Cahiers de la Chaire de commerce Omer DeSerres" n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs. La publication de ce cahier a été rendue possible grâce au fonds de la Chaire de commerce Omer DeSerres, établi suite à une donation de Roger DeSerres, des contributions du Ministère de l'industrie, du Commerce et de la Technologie (MICT), et du Ministère de l'enseignement Supérieur et de la Science (MESS). Distribué par la Chaire de commerce Omer DeSerres, École des Hautes Études Commerciales, 5255 avenue Decelles, Montréal, (Québec) Canada H3T 1V6.

2 Omer DeSerres: Développement de la Quincaillerie Omer DeSerres est une entreprise familiale implantée au Québec depuis C'est à 26 ans qu'omer DeSerres ouvre sa première quincaillerie - gros et détail sur la rue Saint-Laurent à Montréal. Cinq ans plus tard, le commerce est relocalisé coin Sainte-Catherine et Saint- Denis. Le nouveau magasin se positionne alors comme une quincaillerie spécialisée dans les articles de plomberie-chauffage. Au milieu des années 40, Roger, fils d'omer, prend la relève. Il devient président de la compagnie en 1949 à la mort de son père. Sous la gouverne de Roger, l'entreprise connaît une expansion considérable. Entre autres, le nouveau président diversifie les catégories de produits en magasin et ajoute à la gamme traditionnelle plusieurs autres lignes de produits. Cette modification de l'assortiment de la marchandise permet alors aux consommateurs de trouver dans les magasins Omer DeSerres des appareils ménagers, des cadeaux, une serrurerie, des articles de rénovation, quelques articles pour les artistes et un vaste assortiment d'articles de sport. Malgré cette expansion progressive, plusieurs facteurs externes amènent Roger DeSerres à ralentir considérablement les opérations de l'entreprise au cours des années 70. D'une part, voyant la faible performance en magasin des articles de plomberie, il retire en 1972 toute la plomberie de ses magasins. Au moment de cette décision, 50% du chiffre d'affaires des magasins provient de la plomberie. Par ailleurs, l'augmentation de la concurrence avec la pénétration des nouvelles chaînes telles Pascal, Canadian Tire et Beaver (devenu par la suite Le Castor Bricoleur) diminue l'attrait des magasins Omer DeSerres et affecte la performance de l'entreprise. Combiné à ces facteurs, un avis d'expropriation du magasin principal situé sur la rue Sainte- Catherine pour la construction de l'université du Québec à Montréal (UQAM), contribue à ralentir considérablement l'ardeur de Roger DeSerres qui est alors âgé de 60 ans. Cet avis oblige Roger DeSerres à relocaliser le magasin principal Omer DeSerres. En 1974, le magasin est déménagé rue Saint-Hubert, à l'intersection de la rue Bélanger, à l'endroit où la famille opère déjà une quincaillerie. C'est dans cette quincaillerie relocalisée que Marc DeSerres, fils de Roger, fait ses débuts dans le secteur du détail. Le commerce de la rue Saint-Hubert est alors mal positionné pour répondre aux besoins de la clientèle primaire. Le magasin est trop grand pour le quartier et trop petit pour concurrencer avec les grandes quincailleries en croissance. Copyright École des HEC 2

3 Deux ans plus tard, Roger DeSerres met la clef à la porte de la quincaillerie de la rue Saint- Hubert. Il met ainsi fin aux opérations de quincaillerie qu'il avait développé tout au long de sa carrière. À son apogée, au début des années 70, la compagnie opérait sept magasins, employait près de 325 personnes incluant une vingtaine de vendeurs itinérants. À la fermeture des opérations de quincaillerie, Marc DeSerres, prend la relève de l'entreprise familiale. La compagnie ne comprend alors qu'un petit magasin de matériel d'artistes et d'art graphique d'une superficie de pieds carrés situés sur la rue Saint-Catherine. La petite boutique emploie alors que quatre employés. CROISSANCE DE LA DIVISION MATÉRIEL D'ARTISTE Dès ses débuts à titre de président, Marc DeSerres doit opérer son commerce avec un certain degré d'incertitude. Le commerce situé à proximité du site de l'uqam ne peut renouveler son bail à chaque année que pour une période d'un an. À chaque année, le magasin risque l'expropriation. Malgré cette situation, le magasin prend de l'expansion. Aussi en 1979, Marc DeSerres déménage ses opérations dans un local plus grand mais qui appartient également à l'uqam. C'est que le jeune gestionnaire croit au potentiel d'un site à proximité de l'uqam qui représente une clientèle cible intéressante pour le magasin. En 1985, le problème d'incertitude est réglé par l'acquisition de la bâtisse où loge actuellement le magasin principal ainsi que le siège social d'omer DeSerres au 334 Sainte-Catherine Est. Rapidement, le magasin de matériel d'artiste et d'art graphique Omer DeSerres de la rue Sainte-Catherine s'impose sur le marché en se positionnant comme la boutique spécialisée en matériel d'artiste et d'art graphique. Au milieu des années 80, toutes les agences de publicité et les bureaux de graphistes achètent leurs pinceaux, leurs règles techniques et leurs tables à dessin chez Omer DeSerres. Avec ses items et ses pieds carrés, ce magasin peut satisfaire les besoins d'une clientèle très variée composée autant d'étudiants, d'artistesamateurs que de professionnels des arts graphiques. Depuis 1986, Omer DeSerres a ouvert trois succursales notamment une à Québec, une à Laval et une autre à Pointe-Claire. Les trois nouveaux magasins occupent tous des surfaces inférieures à celle du magasin principal de la rue Sainte-Catherine et comportent un assortiment de produits réduits à items. CROISSANCE PAR ACQUISITIONS Depuis qu'omer DeSerres est présente dans l'industrie de la distribution du matériel d'artiste, le marché a peu changé. Le matériel d'artiste est un produit très stable et l'industrie est en maturité. Aussi, la croissance de l'entreprise actuelle Omer DeSerres s'est faite en partie grâce aux acquisitions. En 1986, Omer DeSerres acquiert pignon sur rue dans le Vieux Québec par l'acquisition du magasin Lizotte, son principal compétiteur. Deux ans plus tard, Omer DeSerres achète son dernier concurrent à Québec, le magasin Trottier. Puisque la grande partie des ventes du magasin Trottier consiste en des commandes téléphoniques, Marc DeSerres ferme le magasin Trottier et concentre toutes ses activités à son emplacement situé dans le Vieux Québec. En Copyright École des HEC 3

4 plus de sa nouvelle identification Omer DeSerres, des modifications majeures sont effectuées à l'immeuble et à la gamme de produits de l'ex-magasin Lizotte pour satisfaire à l'image de qualité et de spécialité d'omer DeSerres. Par contre la composition du personnel reste inchangée. En 1992, Omer DeSerres achète son principal concurrent montréalais Loomis & Toles situé sur la rue Stanley. À la suite de l'acquisition, des modifications dans l'aménagement et à l'assortiment de produits sont apportés pour satisfaire aux critères d'omer DeSerres. Sept employés opèrent le magasin qui occupe pieds carrés et regroupe items (Voir Tableau 1). Finalement en 1993, Omer DeSerres fait l'acquisition des six magasins de matériel d'artiste de la division S.P.R. RAPID-Graphic d'un holding néerlandais bien implanté dans l'industrie alimentaire française. Ce Groupe s'était donné comme objectif au cours des années 80 de diversifier ses opérations dans de nouveaux marchés. Pour atteindre cet objectif le Groupe avait fait l'acquisition au cours des années 80 de six petits magasins de matériel d'artiste au Québec. À la suite de cette acquisition, Omer DeSerres se retrouve avec 6 nouveaux magasins disparates qui, en plus d'avoir des assortiments de produits variés, affichent des noms différents (Voir Tableaux 2 et 3). Quatre des six magasins sont répartis dans les principales villes du Québec et 2 sont situés en Ontario. Peu de temps après l'acquisition, Marc DeSerres ferme le magasin Pavillon de Québec. il modifie les noms des magasins RAPID à Chicoutimi et à Sherbrooke qui deviennent des magasins Pavillon. À montréal, le magasin Pavillon est réaménagé et la gamme de produits en magasin est modifiée. Aucun changement n'est apporté aux autres magasins. DIVISION INFORMATIQUE Le virage technologique des années 80 a modifié l'industrie des arts graphiques. À chaque année plusieurs produits disparaissent des tablettes dû à l'avantage de l'infographie. Dès les premières années de l'implantation de l'infographie dans les agences de publicité et dans les bureaux de graphistes, Marc DeSerres comprend l'impact de cette nouvelle technologie sur son commerce. Aussi, quand l'ordinateur dame le pion aux feuilles de Letraset, Marc DeSerres décide d'ajouter une corde à son arc en faisant une percée dans le monde de l'informatique. En devenant concessionnaire informatique, Omer DeSerres s'adapte aux nouveaux besoins de ses clients «Et puisque nos clients se servaient de plus en plus de l'ordinateur, nous nous devions leur donner ce service.» (Les Affaires, samedi 17 octobre 1992). Contrairement à l'industrie du matériel d'artiste qui est une industrie mature et stable, le monde de l'informatique est en continuel changement. Aussi la croissance de la division informatique d'omer DeSerres est difficile à prévoir au-delà d'une période de six mois. Omer DeSerres- Informatique se positionne dans le marché comme un magasin spécialisé dans le secteur des entreprises de services et se concentre essentiellement sur le créneau des PME. La clientèle Copyright École des HEC 4

5 provient en grande partie des bureaux de graphistes. Par contre, avec le développement de nouveaux secteurs tel l'archivage, la division vise maintenant à s'introduire auprès de grandes entreprises qui doivent opérer d'importants service d'archives. Selon Marc DeSerres, la croissance future de l'entreprise passera par la Division Informatique qui représente tout près de 50 pour cent du chiffre d'affaires. Au total, le réseau Omer DeSerres compte aujourd'hui 13 établissements - deux bureaux informatiques et 11 magasins de matériel d'artiste - et emploie plus de 200 personnes. Selon les dires de Marc DeSerres, les ventes de l'entreprise devraient dépasser les 20 millions en Copyright École des HEC 5

6 TABLEAU 1 MAGASINS OMER DESERRES LOCALISATION PI 2 # D'ITEMS # D'EM PLOYES LIVRAI- SON COMPÉ- TI- TEURS Montréal, Sainte- Catherine OUI Montréal, Stanley NON Laval NON NON Pointe Claire NON NON Québec OUI 3 (Petits) TABLEAU 2 ACQUISITION DES MAGASINS DE S.P.R. RAPID VILLE MONTRÉAL CHICOUTIMI OTTAWA BURLINGTON (ONTARIO) SHERBROOKE QUÉBEC NOM DU MAGASIN À L'ACQUISITION PAVILLON (intersection St- Denis/Ontario) RAPID EEZEE-ART et RAPID- GRAPHIC RAPID RAPID PAVILLON Copyright École des HEC 6

7 TABLEAU 3 GAMME DE PRODUITS DES MAGASINS DE S.P.R. RAPID Mat. art g. Mat. art. Artisanat Encad. P. lettrage Reprographie Livraison MONTRÉAL X X X CHICOUTIMI - X X X X - X OTTAWA X X - X X - X BURLINGTON X X - - X X X SHERBROOKE - X X X QUÉBEC X X X Mat. Art G.= Matériel d'art graphique Mat. art.= Matériel d'artiste Encad. = Encadrement TABLEAU 4 CARACTÉRISTIQUES DES MAGASINS DE S.P.R. RAPID LOCALISATION PI 2 # D'I- TEMS # D'EM- PLOYÉS LIVRAI- SON COMPÉTI- TEURS MONTRÉAL Saint-Denis NON CHICOUTIMI OUI NON OTTAWA OUI 1 (Majeur) BURLINGTON NON NON SHERBROOKE OUI NON Copyright École des HEC 7

8 QUESTIONS PORTANT SUR LE CAS OMER DESERRES À la suite de son acquisition des magasins S.P.R. RAPID-Graphic, Marc DeSerres s'interroge sur la stratégie de détail à adopter pour ces nouveaux magasins. Plus particulièrement, il désire avoir vos recommandations sur les points suivants: 1. Quelle bannière (Omer DeSerres, Pavillon, Rapid...) devrait-il choisir pour ses nouveaux magasins de Québec, de Montréal, de Chicoutimi, d'ottawa, de Burlington, de Sherbrooke et de Québec? 2. Devrait-il faire des modifications dans l'assortiment des produits de ses magasins? 3. Devrait-il utiliser le même positionnement pour tous les magasins (11)? 4. Recommandez-vous un même programme promotionnel pour tous les magasins? Copyright École des HEC 8

La société Distapro inc.

La société Distapro inc. 9 20 93 003 La société Distapro inc. Cas rédigé par Amir KARIM sous la direction du professeur Jacques BOURGEOIS et révisé par le professeur Jean-Pierre FRÉNOIS. En février 2002 M. Normand Anderson, président

Plus en détail

Rechercher une franchise

Rechercher une franchise Inscrivez-vous à notre infolettre Courriel: S'inscrire Accueil Contact Plan du site Abonnement Rechercher une franchise Nom : Catégorie : Mise de fonds : Toutes les catégories Peu importe Rechercher Guide

Plus en détail

La vente en gros et ses particularités. Introduction au cours de Commercialisation de la mode au gros 571-342-MV

La vente en gros et ses particularités. Introduction au cours de Commercialisation de la mode au gros 571-342-MV La vente en gros et ses particularités Introduction au cours de Commercialisation de la mode au gros 571-342-MV Table des sujets présentés! P.3- Particularités de chaque marché! P.4- Types de marchés!

Plus en détail

LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA

LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA Avis présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le cadre des consultations prébudgétaires du gouvernement du

Plus en détail

COMPTE RENDU DE L ATELIER «LE DEVELOPPEMENT DES ENSEIGNES : STRATEGIE ET POLITIQUE D IMPLANTATION»

COMPTE RENDU DE L ATELIER «LE DEVELOPPEMENT DES ENSEIGNES : STRATEGIE ET POLITIQUE D IMPLANTATION» COMPTE RENDU DE L ATELIER «LE DEVELOPPEMENT DES ENSEIGNES : STRATEGIE ET POLITIQUE D IMPLANTATION» Comment faire venir des enseignes nationales en préservant la diversité commerciale et artisanale? Participent

Plus en détail

Création de la Chaire de commerce Omer DeSerresErreur! Signet non défini. par Michèle BERNARD

Création de la Chaire de commerce Omer DeSerresErreur! Signet non défini. par Michèle BERNARD Création de la Chaire de commerce Omer DeSerresErreur! Signet non défini. par Michèle BERNARD Cahier n o 90-001R Cahier de recherche Janvier 1990 ISSN : 1181-9383 Copyright 1990. La Chaire de commerce

Plus en détail

DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LA RÉGLEMENTATION DU PRIX DE VENTE AU PUBLIC DES LIVRES NEUFS IMPRIMÉS ET NUMÉRIQUES

DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LA RÉGLEMENTATION DU PRIX DE VENTE AU PUBLIC DES LIVRES NEUFS IMPRIMÉS ET NUMÉRIQUES DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LA RÉGLEMENTATION DU PRIX DE VENTE AU PUBLIC DES LIVRES NEUFS IMPRIMÉS ET NUMÉRIQUES COMMENTAIRES DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA

Plus en détail

MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE

MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Michel Coutu, F.Adm.A., CMC Conseiller en gestion Direction de la gestion

Plus en détail

Les Instants E-Commerce

Les Instants E-Commerce Les Instants E-Commerce TPE/PME, Commerçants, Artisans ou Auto-Entrepreneurs : VOUS êtes concernés par le E-Commerce! Présentation Le E-Commerce 1 Introduction 2 Le marché Paysage du E-Commerce 3 - Profil

Plus en détail

L effet Wal-Mart : Une analyse du secteur du commerce de détail

L effet Wal-Mart : Une analyse du secteur du commerce de détail L effet Wal-Mart : Une analyse du secteur du commerce de détail Jacques Nantel Ph.D. Professeur Titulaire Directeur de la Chaire RBC en commerce électronique ASDEQ 22 février 2006 L effet Wal-Mart est

Plus en détail

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection La prospection est une activité indispensable pour développer le nombre de clients, mais aussi pour contrecarrer la perte de clients actuels. Elle coûte

Plus en détail

Présentation de la problématique globale et Marketing des produits de créneaux

Présentation de la problématique globale et Marketing des produits de créneaux Présentation de la problématique globale et Marketing des produits de créneaux par Stéphane Maisonnas, Ph.D., professeur Chercheur principal de la Chaire Philippe-Pariseault en commercialisation des marchés

Plus en détail

Identification d Opportunités d EXportation pour les PME du Québec (IOEX) 30 janvier 2014

Identification d Opportunités d EXportation pour les PME du Québec (IOEX) 30 janvier 2014 Identification d Opportunités d EXportation pour les PME du Québec (IOEX) 30 janvier 2014 Identification d Opportunités d EXportation Questionnement Si, aujourd hui, vous voulez savoir exactement : le

Plus en détail

Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada

Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada Au cours des deux dernières années, on a vu naître plus de 25 000 PME un chiffre impressionnant si l on tient compte de la vigueur du marché du travail.

Plus en détail

Commerce électronique et impact économique

Commerce électronique et impact économique Commerce électronique et impact économique 11 juin 2015 En collaboration avec : Croissance des ventes au détail La valeur des ventes au détail 2013 (en milliards) 2014 (en milliards) Total des ventes au

Plus en détail

Cas M.7336 -CARREFOUR FRANCE / DIA FRANCE

Cas M.7336 -CARREFOUR FRANCE / DIA FRANCE FR Cas M.7336 -CARREFOUR FRANCE / DIA FRANCE Le texte en langue française est le seul disponible et faisant foi. RÈGLEMENT (CE) n 139/2004 SUR LES CONCENTRATIONS Article 4(4) date: 18.8.2014 COMMISSION

Plus en détail

Premiers résultats de l enquête réseaux du commerce de détail. Julien Fraichard INSEE Décembre 2006

Premiers résultats de l enquête réseaux du commerce de détail. Julien Fraichard INSEE Décembre 2006 commerce de détail Julien Fraichard INSEE Plan L enquête «réseaux du commerce de détail» Les parts de chiffre d affaires Les résultats qualitatifs Les développements ultérieurs Page 2 Une enquête qui vise

Plus en détail

La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal

La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal LA CITÉ DE MIRABEL // PROJETS DE LA CITÉ // 2015-2016 WWW.CITEMIRABEL.COM // INFO@CITEMIRABEL.COM // 438-995-9440 681, BOUL. DU CURÉ-LABELLE, SUITE 201, BLAINVILLE,

Plus en détail

1 Les principaux critères

1 Les principaux critères C H A P I T R E 1 Les principaux critères de différenciation des points de vente Compétences C.4.1.1. Situer le point de vente dans l appareil commercial Repérer la forme de commerce du point de vente

Plus en détail

Notes de cours/cahier 2 préparées par Monique Vaillancourt Marc Caron Joanne Lafond

Notes de cours/cahier 2 préparées par Monique Vaillancourt Marc Caron Joanne Lafond Notes de cours/cahier 2 préparées par Monique Vaillancourt Marc Caron Joanne Lafond Permet de voir les occasions de marché c est-à-dire les places qui restent sur la carte perceptuelle. Enables to see

Plus en détail

La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal

La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal LA CITÉ DE MIRABEL // PROJETS DE LA CITÉ // 2015-2016 WWW.CITEMIRABEL.COM // INFO@CITEMIRABEL.COM // 438-995-9440 681, BOUL. DU CURÉ-LABELLE, SUITE 201, BLAINVILLE,

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE

COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL DE BRICOLAGE ET QUINCAILLERIE... 5 L'ACTIVITÉ

Plus en détail

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice GROUPE GIROUX MÉNARD Le Groupe Giroux Ménard vous offre des services en certification, en fiscalité et en financement ainsi que des services-conseils. La firme peut également vous conseiller en matière

Plus en détail

PASSION INTÉGRITÉ EXPERTISE

PASSION INTÉGRITÉ EXPERTISE PASSION INTÉGRITÉ EXPERTISE Brochure corporative 2015-2016 Présentée par Lexia Immobilier Inc. Agence immobilière commerciale Varennes, Québec, J3X 1R3 www.lexiaimmobilier.ca UNE AGENCE EN PLEINE CROISSANCE

Plus en détail

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Vous êtes avec un client. Il vous parle de son projet de se lancer en affaires. Ça vous stimule. Après tout,

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS 2014

CATALOGUE FORMATIONS 2014 CATALOGUE FORMATIONS 2014 Notre savoir-faire : - Analyse de marché et plan d actions - Clients mystères - Audit force de vente - Veille concurrentielle - Formation, accompagnement commercial - Préparation

Plus en détail

Développer le marketing des PME

Développer le marketing des PME 28/07/2010 Confidentiel - Tous droits de reproduction réservés 1 mondirecteur N attendez pas d être grand pour croître! Développer le marketing des PME Groupe Bijouterie Joaillerie 28/07/2010 Confidentiel

Plus en détail

Programme et concept initiés par Palason Billard Inc.

Programme et concept initiés par Palason Billard Inc. Programme et concept initiés par Palason Billard Inc. Opérant déjà des magasins Palason Jeux, Billard & Décor, nous mettons en place un programme d expansion afin d étendre notre présence à la grandeur

Plus en détail

Formation «Création et fabrication de produits exclusifs pour une boutique de site culturel ou touristique» Paris, 24 et 25 novembre 2015

Formation «Création et fabrication de produits exclusifs pour une boutique de site culturel ou touristique» Paris, 24 et 25 novembre 2015 Formation «Création et fabrication de produits exclusifs pour une boutique de site culturel ou touristique» Paris, 24 et 25 novembre 2015 Présentation générale de la formation Une boutique de site culturel

Plus en détail

MODULE 3 : Le marketing et la communication

MODULE 3 : Le marketing et la communication MODULE 3 : Le marketing et la communication Partie 1 : Le marketing mix et la communication Partie 2 : Les outils du web marketing Le marketing mix et la communication 1 Objectifs Durant ce module, nous

Plus en détail

R-3499-2002 Audience sur les coûts d exploitation que doit supporter un détaillant en essence ou en carburant diesel ET ALS.

R-3499-2002 Audience sur les coûts d exploitation que doit supporter un détaillant en essence ou en carburant diesel ET ALS. C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC No : R-3499-2002 R É G I E DE L ' É N E R G I E Audience sur les coûts d exploitation que doit supporter un détaillant en essence ou en carburant diesel COSTCO WHOLESALE

Plus en détail

La métropole du Grand Paris en retard sur ses concurrentes en matière de qualité de son parc de bureaux

La métropole du Grand Paris en retard sur ses concurrentes en matière de qualité de son parc de bureaux Les immeubles de Grade A dans la métropole du Grand Paris Janvier 2014 La métropole du Grand Paris en retard sur ses concurrentes en matière de qualité de son parc de bureaux Seulement 16% du parc de bureaux

Plus en détail

- Deuxième vague - 7 juin 2011

- Deuxième vague - 7 juin 2011 Le Baromètre e-commerce des petites entreprises - Deuxième vague - 7 juin 2011 Méthodologie Cible : L échantillon du «Baromètre e-commerce des petites entreprises» a été constitué selon la méthode des

Plus en détail

Colloque : Repenser l offre de services en bibliothèque publique

Colloque : Repenser l offre de services en bibliothèque publique Colloque : Repenser l offre de services en bibliothèque publique 28 mars 2014-9h - 16h30 Lieu École nationale d'administration publique (ÉNAP) 4750, rue Henri-Julien (coin Villeneuve) Montréal - Métro

Plus en détail

Votre implantation à l étranger

Votre implantation à l étranger Votre implantation à l étranger Afin de déterminer la forme de présence la plus adaptée à la commercialisation de vos produits et de vos services, un choix est nécessaire entre quelques grandes options

Plus en détail

Lorsque vous pensez à SES, pensez qualité, service et expertise

Lorsque vous pensez à SES, pensez qualité, service et expertise Fondée en 1987, SES Research est une des principales firmes de recherche d'opinion publique et d'étude de marché en Amérique du Nord. Les décideurs d'entreprises peuvent compter sur la qualité des données

Plus en détail

Enquête sur l'innovation et les stratégies d'entreprise, 2012 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le vendredi 28 mars 2014

Enquête sur l'innovation et les stratégies d'entreprise, 2012 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le vendredi 28 mars 2014 Enquête sur l'innovation et les stratégies d'entreprise, 2012 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le vendredi 28 mars 2014 Stratégies d'entreprise En 2012, 87,8 % des entreprises ont principalement

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

La proximité des magasins Hard. Discount : possible avantage

La proximité des magasins Hard. Discount : possible avantage CHAPITRE La proximité des magasins Hard Discount : possible avantage concurrentiel 3.1. Le consommateur recherche toujours plus de proximité 90 3.2. L évolution des implantations des magasins Hard Discount

Plus en détail

Plan financier à long terme

Plan financier à long terme Plan financier à long terme Notes biographiques Les membres du Comité sur le plan financier à long terme sont : Melina Spadafora, directrice principale, Affaires bancaires, gouvernements et secteur public,

Plus en détail

Solutions novatrices d éclairage urbain

Solutions novatrices d éclairage urbain Solutions novatrices d éclairage urbain Une nouvelle gamme de produits et systèmes de contrôle pour une performance d éclairage supérieure, efficace et rentable Découvrez nos solutions novatrices d éclairage

Plus en détail

ÉTUDE DE MARCHÉ DONNÉES PRIMAIRES

ÉTUDE DE MARCHÉ DONNÉES PRIMAIRES ÉTUDE DE MARCHÉ DONNÉES PRIMAIRES TABLE DES MATIÈRES ÉTAPES POUR EFFECTUER UNE ÉTUDE DE MARCHÉ... 3 1) COLLECTE DE DONNÉES PRIMAIRES :...3 2) CONSULTEZ INTERNET :...3 3) ENTREZ EN CONTACT AVEC DES PERSONNES-CLÉS

Plus en détail

Le c o m m e r c e d e d é ta i l

Le c o m m e r c e d e d é ta i l Le c o m m e r c e d e d é ta i l d a n s l Un i o n Eu r o p é e n n e Le commerce de détail regroupe toutes les entreprises dont l activité principale est la revente (sans transformation) de biens neufs

Plus en détail

PRÉSENTATION AÉROMONTRÉAL Septembre 2015. 25 ans d AQTion terrain

PRÉSENTATION AÉROMONTRÉAL Septembre 2015. 25 ans d AQTion terrain PRÉSENTATION AÉROMONTRÉAL Septembre 2015 25 ans d AQTion terrain ÉVOLUTION ET TENDANCES DE L INDUSTRIE 132 000 emplois 35 milliards $ de chiffre d affaire 5 milliards $ exportations* *Clientèle visée par

Plus en détail

Énergie (annuelle) Dépenses annuelles (excluant les dépenses d exploitation) Utilisation de l'espace - Superficie totale de 2 800,00 pc

Énergie (annuelle) Dépenses annuelles (excluant les dépenses d exploitation) Utilisation de l'espace - Superficie totale de 2 800,00 pc Luc Fournier, Courtier immobilier agréé GROUPE SUTTON IMMOBILIA INC. Agence immobilière 793, RUE MONT-ROYAL EST MONTREAL (QC) H2J 1W8 http://www.suttonquebec.com 514-529-1010 Télécopieur : 514-597-1032

Plus en détail

Québec, ville et capitale

Québec, ville et capitale Extrait de : Québec, ville et capitale Collection Atlas historique du Québec, Les Presses de l Université Laval, 2001. Troisième partie : Une ère de contrastes Premier chapitre : Les mutations du XIXe

Plus en détail

Le Baromètre e-commerce des petites entreprises

Le Baromètre e-commerce des petites entreprises Le Baromètre e-commerce des petites entreprises - Première vague - 30 juin 2010 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 500 entreprises, représentatif des entreprises de moins de 50 salariés,

Plus en détail

Rapport des statistiques 2004 Permis de construction et de rénovation TABLE DES MATIÈRES. Présentation... 1

Rapport des statistiques 2004 Permis de construction et de rénovation TABLE DES MATIÈRES. Présentation... 1 Préparé par : Samuel Gemme Inspecteur des bâtiments Le 11 janvier 2005 2005 Permis de construction et de rénovation i TABLE DES MATIÈRES Présentation... 1 Analyse des permis pour les constructions neuves...

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-64 du 13 mai 2011 relative à l acquisition des sociétés Chamer, Damap s, Mapic, Matal et Pial par la société Distribution Casino France L Autorité de la concurrence,

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 13-DCC-40 du 27 mars 2013 relative à la prise de contrôle conjoint de deux fonds de commerce d articles de bricolage par les sociétés La Boîte à Outils SAS et Mr. Bricolage

Plus en détail

Gestion des unités de transformation : réalisation de l activité

Gestion des unités de transformation : réalisation de l activité Gestion des unités de transformation : réalisation de l activité Guide des apprenants 1 Ce module a été conçu avec l appui financier de la Commission de l Union Européenne Guide des aprenants sur la gestion

Plus en détail

Panel en ligne Points de vue :

Panel en ligne Points de vue : Panel en ligne Points de vue : Opinion des entrepreneurs canadiens sur la situation économique actuelle Mai 2009 1 Méthodologie du sondage > Nous avons effectué ce sondage auprès d entrepreneurs membres

Plus en détail

PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC

PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC PROGRAMME D ANALYSE DES INCIDENTS ET DE SENSIBILISATION DU PUBLIC Janvier 2014 AVANT-PROPOS Dans un service de sécurité incendie, il y a de nombreuses mesures par lesquelles nous pouvons évaluer l efficacité

Plus en détail

«Souvent imité, jamais égalé»

«Souvent imité, jamais égalé» «Souvent imité, jamais égalé» DOSSIER DE PRESSE Franchise Pizza Manhattan Devenez franchisé du 1 er concept de pizzas À déguster sur place ou emporter!!! 1 - PRÉSENTATION Pizza Manhattan est un jeune réseau

Plus en détail

Métro Cash and Carry France

Métro Cash and Carry France Métro Cash and Carry France Présentation de l unité commerciale Les quatre enseignes du groupe Métro Grossiste alimentaire CA 2010: 33 milliards d euros CA Metro Groupe: 68 milliards d euros Commerce électronique

Plus en détail

Questionnaire A votre avis

Questionnaire A votre avis Questionnaire A votre avis Lisez chacune des 20 propositions du questionnaire. Si vous pensez que la proposition décrit ce qui se passe dans une entreprise, inscrivez un + dans la colonne +. Si vous pensez

Plus en détail

Le paradoxe du rapport entre épargne et investissement des entreprises au Canada.

Le paradoxe du rapport entre épargne et investissement des entreprises au Canada. Éric Pineault Sociologue, département de sociologie, UQÀM, Directeur de recherche à la Chaire de recherche du Canada en Mondialisation, Citoyenneté et Démocratie. (2011) Une baisse d impôt pour des milliards

Plus en détail

ADM 995C Design des réseaux logistiques et de transport

ADM 995C Design des réseaux logistiques et de transport École des sciences de la gestion Département de management et technologie Université du Québec à Montréal PLAN DE COURS ADM 995C Design des réseaux logistiques et de transport Teodor Gabriel Crainic Chaire

Plus en détail

LES GRANDES ENSEIGNES SUR LE MARCHE DE LA PROXIMITE. Enjeux et conséquences pour les métiers de bouche

LES GRANDES ENSEIGNES SUR LE MARCHE DE LA PROXIMITE. Enjeux et conséquences pour les métiers de bouche LES GRANDES ENSEIGNES DE DISTRIBUTION ALIMENTAIRE SUR LE MARCHE DE LA PROXIMITE Enjeux et conséquences pour les métiers de bouche Rapport d étude - juillet 2014 1 1. Le marché de la proximité : un nouvel

Plus en détail

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 26 février 2014 RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une forte amélioration de son résultat

Plus en détail

COMMISSION PERMANENTE FONDS DEPARTEMENTAL D INTERVENTION ECONOMIQUE EQUIPEMENT D'INFRASTRUCTURE A FINALITE ECONOMIQUE (SEM)

COMMISSION PERMANENTE FONDS DEPARTEMENTAL D INTERVENTION ECONOMIQUE EQUIPEMENT D'INFRASTRUCTURE A FINALITE ECONOMIQUE (SEM) COMMISSION PERMANENTE Séance du 11 décembre 2006 CP 06/12-37 FONDS DEPARTEMENTAL D INTERVENTION ECONOMIQUE EQUIPEMENT D'INFRASTRUCTURE A FINALITE ECONOMIQUE (SEM) Commune d'implantation Maîtrise d'ouvrage

Plus en détail

GROUPE CGI INC. ÉTUDE DE CAS

GROUPE CGI INC. ÉTUDE DE CAS ÉTUDE DE CAS GROUPE CGI INC. Fondé en 1976, le Groupe CGI inc. est l une des plus grandes firmes internationales indépendantes à œuvrer dans le secteur des technologies de l information et des processus

Plus en détail

Graphique 1 Évolutions de l emploi à l horizon 2022 selon le scénario central

Graphique 1 Évolutions de l emploi à l horizon 2022 selon le scénario central R Commerce Employant près de 2,8 millions de personnes en 2010-2012 (soit un emploi sur dix), les métiers du commerce bénéficieraient de perspectives d emploi favorables, en particulier dans un scénario

Plus en détail

Des franchisés d exception au cœur

Des franchisés d exception au cœur volume 29 / numéro 3 Des franchisés d exception au cœur du meilleur café! Poste-publication #40047511 Adresse de retour : 252, Rte St-André, St-Étienne-de-Lauzon QC G6J 1E8 www.lechefetlepicier.com Avril

Plus en détail

04/05/2014. L étude de marché

04/05/2014. L étude de marché L étude de marché Définition l étude de marché est un travail de collecte et d analyse d informations ayant pour but d identifier les caractéristiques d un marché. (Environnement, offre, demande, ) Son

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 1 bis du 25 janvier 2008 C2007-154 / Lettre du ministre de l économie, des finances et de l emploi du 3 décembre

Plus en détail

Entreprise familiale florissante, Service de pneus E. Côté de Matane, le. plus important détaillant de pneus à l est de Rimouski, vient d aménager

Entreprise familiale florissante, Service de pneus E. Côté de Matane, le. plus important détaillant de pneus à l est de Rimouski, vient d aménager a le vent dans les voiles Raynald et Stéphane Côté, propriétaires Entreprise familiale florissante, de Matane, le plus important détaillant de pneus à l est de Rimouski, vient d aménager dans ses nouvelles

Plus en détail

37.0% 35.0% 30.0% 12.0% 10.0% 10.0% 10.1% 4.0% 6.0% 6.8%

37.0% 35.0% 30.0% 12.0% 10.0% 10.0% 10.1% 4.0% 6.0% 6.8% Intentions de vote Le 21 mars 2011 Conservateurs 39, Libéraux 28 MÉTHODOLOGIE Dans le cadre d un sondage téléphonique par échantillons aléatoires réalisé du 12 mars au 15 mars, la firme Nanos Research

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAIL L emploi Le taux d emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans

Plus en détail

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Vous êtes avec un client. Il vous parle de l avenir. Ses besoins évoluent. Sa situation financière devient

Plus en détail

Informations Rapides Réunion

Informations Rapides Réunion Informations Rapides Réunion N 7 - Décembre 0 Analyse Résultats comptables des entreprises réunionnaises en 00 Les entreprises marchandes dégagent 6 milliards d euros de valeur ajoutée La valeur ajoutée

Plus en détail

Exclusivité Ineole LMNP/LMP Ehpad 95100 Argenteuil

Exclusivité Ineole LMNP/LMP Ehpad 95100 Argenteuil Résidence EHPAD Les Pensées Rue Antoine G Belin et Rue Maurice Rechsteiner 95100 Argenteuil. Idéalement située dans le centre ville d argenteuil, Cette résidence EHPAD Bâtiment Basse consommation de 88

Plus en détail

Communiqué de presse LUNETTERIE NEW LOOK INC. ANNONCE SES RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 28 MARS 2015 AINSI QUE SON DIVIDENDE TRIMESTRIEL

Communiqué de presse LUNETTERIE NEW LOOK INC. ANNONCE SES RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 28 MARS 2015 AINSI QUE SON DIVIDENDE TRIMESTRIEL Communiqué de presse ANNONCE SES RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 28 MARS 2015 AINSI QUE SON DIVIDENDE TRIMESTRIEL Montréal, Québec, 6 mai 2015 : Lunetterie New Look Inc. (TSX: BCI) («New Look»)

Plus en détail

POLITIQUE D ACHAT ET DE MISE EN MARCHÉ DE LA SOCIÉTÉ DES ALCOOLS DU QUÉBEC

POLITIQUE D ACHAT ET DE MISE EN MARCHÉ DE LA SOCIÉTÉ DES ALCOOLS DU QUÉBEC POLITIQUE D ACHAT ET DE MISE EN MARCHÉ DE LA SOCIÉTÉ DES ALCOOLS DU QUÉBEC RÉVISÉE LE 16 DÉCEMBRE 2010 (DATE D ADOPTION PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION) 1. LA SAQ ENTREPRISE COMMERCIALE...4 1.1 Mandat...4

Plus en détail

Approche sur l'organisation d'une entreprise

Approche sur l'organisation d'une entreprise Activités de classe - Parcours Avenir - niveau 3 e Objectif Approche sur l'organisation d'une entreprise Découvrir comment les métiers, les secteurs professionnels et l'entreprise s'organisent Objectifs

Plus en détail

À LOUER. LE SAINT-M 645-685, RUE SAINT-MAURICE À un coin de la rue McGill

À LOUER. LE SAINT-M 645-685, RUE SAINT-MAURICE À un coin de la rue McGill À LOUER LE SAINT-M 645-685, RUE SAINT-MAURICE À un coin de la rue McGill Mark Sinnett Premier vice-président 514.849.6441 mark.sinnett@cbre.com Armen Markarian Représentant 514.849.3539 armen.markarian@cbre.com

Plus en détail

Les réseaux d enseignes, très présents dans le commerce

Les réseaux d enseignes, très présents dans le commerce Les réseaux d enseignes, très présents dans le commerce Julien Fraichard et Corine Troïa* Depuis une trentaine d années, les réseaux d enseignes occupent largement le paysage commercial français. Trois

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

Chambre de commerce de Québec

Chambre de commerce de Québec Chambre de commerce de Québec 1 Table sur l approvisionnement régional / GRAPPE Les Petits DEJ des Champions de l approvisionnement Saison 2009 Fédération des caisses Desjardins du Québec 20 novembre 2009

Plus en détail

Comte-Gaz Quentin 13 février au 6 mars 2006 3 ème 1. Rapport de stage. 442, Avenue de Vénaria Place du marché 38220 Vizille 38220 Vizille.

Comte-Gaz Quentin 13 février au 6 mars 2006 3 ème 1. Rapport de stage. 442, Avenue de Vénaria Place du marché 38220 Vizille 38220 Vizille. Comte-Gaz Quentin 13 février au 6 mars 2006 3 ème 1 Rapport de stage Mme Bouverot M. Colin Collège Les Mattons Cap Informatique SARL 442, Avenue de Vénaria Place du marché 38220 Vizille 38220 Vizille Page

Plus en détail

Historique Golf In 2012« 2009« Création des «Zone Golf In» dans différents établissements au Québec et en Ontario.

Historique Golf In 2012« 2009« Création des «Zone Golf In» dans différents établissements au Québec et en Ontario. Historique Golf In 2015 «Création des «Zone Golf In dans différents établissements au Québec et en Ontario. 2012«Golf In prend de l expansion avec l arrivée de Golf In France. Nouveau distributeur en Europe

Plus en détail

Message de Patrick Lundy, président et chef de la direction, Zurich Canada

Message de Patrick Lundy, président et chef de la direction, Zurich Canada Message de Patrick Lundy, président et chef de la direction, Zurich Canada Parler au téléphone, accéder à une salle de réunion, lire l écran de son ordinateur la plupart d entre nous tiennent ces activités

Plus en détail

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Région métropolitaine de Trois-Rivières. 1 er trimestre 2012

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Région métropolitaine de Trois-Rivières. 1 er trimestre 2012 Région métropolitaine de Trois-Rivières Le Baromètre MLS du marché résidentiel Faits saillants Quatrième hausse trimestrielle consécutive des ventes résidentielles Taux d intérêt et marché de l emploi

Plus en détail

SURGELES Toupargel-Agrigel conquiert la France rurale (Extrait du site e-commercevad.fr)

SURGELES Toupargel-Agrigel conquiert la France rurale (Extrait du site e-commercevad.fr) S STRATÉGIE STRATÉGIE COMMERCIALE SURGELES Toupargel-Agrigel conquiert la France rurale (Extrait du site e-commercevad.fr) Action VAD N 10-01/07/2005 - Isabelle de Chauliac Le leader de la livraison à

Plus en détail

ÉPREUVE E2 ÉPREUVE TECHNOLOGIQUE SOUS-ÉPREUVE E2 PRÉPARATION ET SUIVI DE L ACTIVITÉ DE L UNITÉ COMMERCIALE

ÉPREUVE E2 ÉPREUVE TECHNOLOGIQUE SOUS-ÉPREUVE E2 PRÉPARATION ET SUIVI DE L ACTIVITÉ DE L UNITÉ COMMERCIALE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ COMMERCE ÉPREUVE E2 ÉPREUVE TECHNOLOGIQUE SOUS-ÉPREUVE E2 PRÉPARATION ET SUIVI DE L ACTIVITÉ DE L UNITÉ COMMERCIALE CORRIGÉ Le corrigé comporte 13 pages Partie 1 :

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS CONTACTS PRESSE. Comité Francéclat Contact : Yves Mahé Tél : 01 53 77 29 00 E-mail : y.mahe@franceclat.fr

CHIFFRES CLÉS CONTACTS PRESSE. Comité Francéclat Contact : Yves Mahé Tél : 01 53 77 29 00 E-mail : y.mahe@franceclat.fr CHIFFRES CLÉS H O R L O G E R I E - B I J O U T E R I E - J O A I L L E R I E DOSSIER DE PRESSE F É V R I E R 2 0 1 5 CONTACTS PRESSE Comité Francéclat Contact : Yves Mahé Tél : 01 53 77 29 00 E-mail :

Plus en détail

Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think Consulting)

Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think Consulting) الشراكة المؤسسة الا نتاجیة وقطاع التوزیع الواسع( بین التجزي ة) تجارة Partenariat Producteur Grande Distribution Sofiane Messalta Maitre Assistant (Université Sétif 1) Farid Alleg Consultant ( Pro-Think

Plus en détail

Auchan Consumer Zoom 600 000 clients pour mesurer et optimiser vos actions marketing. Une offre unique au service des industriels.

Auchan Consumer Zoom 600 000 clients pour mesurer et optimiser vos actions marketing. Une offre unique au service des industriels. marchés-test, efficacité publicitaire et promotionnelle, modélisation Auchan Consumer Zoom 600 000 clients pour mesurer et optimiser vos actions marketing. Une offre unique au service des industriels.

Plus en détail

S6 FSR.2013. Opportunité d affaire

S6 FSR.2013. Opportunité d affaire ENTREPRENEURIAT Cours n 4 S6 FSR.2013 Opportunité d affaire Trouver une «bonne» idée d affaire Demande réelle Retour sur investissement Concurrence Réaliser les objectifs du créateur Moyens et compétences

Plus en détail

BOULANGERIE ET DES TERMINAUX DE CUISSON

BOULANGERIE ET DES TERMINAUX DE CUISSON BOULANGERIE ET DES TERMINAUX DE CUISSON SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA BOULANGERIE ET DES TERMINAUX DE CUISSON... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA BOULANGERIE ET DES TERMINAUX DE CUISSON... 6 L'ACTIVITÉ DE LA BOULANGERIE

Plus en détail

Décision n 11-DCC-145 du 3 octobre 2011 relative à la prise de contrôle exclusif du groupe Climater par la société Weinberg Capital Partners

Décision n 11-DCC-145 du 3 octobre 2011 relative à la prise de contrôle exclusif du groupe Climater par la société Weinberg Capital Partners RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-145 du 3 octobre 2011 relative à la prise de contrôle exclusif du groupe Climater par la société Weinberg Capital Partners L Autorité de la concurrence, Vu le dossier

Plus en détail

On a changé de. de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX. Édition 2015

On a changé de. de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX. Édition 2015 On a changé de Programme de Bourse Émérite de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX Édition 2015 Ces informations sont également disponibles sur le site

Plus en détail

LE CHÂTEAU PUBLIE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET SES RÉSULTATS DE FIN D EXERCICE

LE CHÂTEAU PUBLIE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET SES RÉSULTATS DE FIN D EXERCICE COMMUNIQUÉ DE PRESSE LE CHÂTEAU PUBLIE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET SES RÉSULTATS DE FIN D EXERCICE Montréal, le 1 er mai 2015 Chef de file au Canada, Le Château (TSX : CTU.A), une marque de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION DES PROJETS AU COMITE DE SELECTION

DOSSIER DE PRESENTATION DES PROJETS AU COMITE DE SELECTION DOSSIER DE PRESENTATION DES PROJETS AU COMITE DE SELECTION I. PRESENTATION DU OU DES PORTEURS DE PROJET ETAT CIVIL Nom : Prénom...:. Adresse :. Code postal :. Date de naissance : Nationalité : Commune

Plus en détail

TRAVAUX DE SERRURERIE

TRAVAUX DE SERRURERIE TRAVAUX DE SERRURERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 5 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DES TRAVAUX DE

Plus en détail

Règlement des plaintes. Pour une relation d affaires harmonieuse

Règlement des plaintes. Pour une relation d affaires harmonieuse Règlement des plaintes Pour une relation d affaires harmonieuse Vous avez toute notre attention La Banque Nationale et ses filiales 1 accordent beaucoup d importance à votre satisfaction. C est pourquoi

Plus en détail

Cahier de recherche n o Mai 1996 ISSN :

Cahier de recherche n o Mai 1996 ISSN : Guide d'évaluation d'un commerce de détail - Le cas des quincailleries et des commerces de matériaux de construction par Guy Champagne et Jacques Nantel (éditeur) Cahier de recherche n o 96-008 Mai 1996

Plus en détail

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008

Publication. 600 000 commerces de proximité en 2008 Au 1 er janvier 2008, 600 000 commerces, sur un total de 830 000, peuvent être qualifiés de «commerces de proximité». Leur nombre a légèrement augmenté depuis 2002. Ces points de vente emploient la moitié

Plus en détail

Gerry McCaughey Président et chef de la direction Assemblée générale annuelle des actionnaires Le 25 février 2010 Montréal (Québec)

Gerry McCaughey Président et chef de la direction Assemblée générale annuelle des actionnaires Le 25 février 2010 Montréal (Québec) Gerry McCaughey Président et chef de la direction Assemblée générale annuelle des actionnaires Le 25 février 2010 Montréal (Québec) Priorité au discours prononcé Bonjour Mesdames et Messieurs. Je suis

Plus en détail

ÉTUDES DES PERSPECTIVES 2014 UN EXAMEN COMPLET DU MARCHÉ SECONDAIRE DE L AUTOMOBILE AU CANADA

ÉTUDES DES PERSPECTIVES 2014 UN EXAMEN COMPLET DU MARCHÉ SECONDAIRE DE L AUTOMOBILE AU CANADA L association des industries de l automobile du Canada 1272 rue Wellington ouest, Ottawa, ON, K1Y 3A7 Téléphone : 800.808.2920 Télécopieur : 613.728.6021 Courriel : info@aiacanada.com www.aiacanada.com

Plus en détail