Instructions complémentaires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Instructions complémentaires"

Transcription

1 Canton de Vad Instrctions complémentaires concernant la propriété immobilière 2013 Impôt cantonal et commnal Impôt fédéral direct Renseignements : Délai général por le renvoi de la déclaration d impôt: 15 mars 2014

2 2 Généralités Immebles, terrains et forêts Généralités Le contribable qi remplit sa déclaration d impôt manellement reçoit l annexe Immebles (Annexe 07) par envoi séparé, préalablement à l envoi de sa déclaration d impôt complète. Il reçoit atant d annexes Immebles qe nécessaire (possibilité d annoncer dex immebles par annexe). Il pet demander des formlaires spplémentaires après de notre Centre d appels téléphoniqes ( o réponder 24h / 24h : ) o par corriel à CANTON DE VAUD DÉCLARATION D IMPÔT 2013 ANNEXE IMMEUBLE 1 Impôt cantonal et commnal Impôt fédéral direct RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Si transfert de l immeble en 2013 Date d acqisition : Date d aliénation : Si vos n êtes pas sel propriétaire/propriétaire avec votre conoint/partenaire enregistré, prière d indiqer votre part de propriété : Année de a a a a constrction : N de parcelle : Commne de Canton sitation : Natre et Estimation fiscale de destination votre part de propriété Immeble à prépondérance privée Immeble à prépondérance commerciale Logement principal Logement secondaire VALEUR LOCATIVE : Propre occpation dès le : a a a a 1 Srface d logement m / Année de constrction o rénovation lorde o transformation importante d bâtiment Sitation de l'immeble Adresse : Coefficient commnal (Tablea 3) : a a a a Coefficient lié à l âge d bâtiment (Tablea 2) Type d habitation Coefficient 0.9 por ne habitation gropée o 1.0 por ne maison individelle Valer locative de base (Tablea 1) Rédctions por environnement défavorable et/o logement sans confort (10% d chiffre 4 par motif) Environnement - Confort - - = Motif : Valer locative avant indexation Tax d adaptation / valer locative indexée Valer locative por l'impôt fédéral direct Valer locative déterminante por l'impôt cantonal et commnal (à reporter a verso) N DE CONTRIBUABLE :,,, x x x 117 % x 90 % x 65 % x Si vos n êtes pas sel propriétaire/propriétaire avec votre conoint/partenaire enregistré, prière d'indiqer la valer locative a prorata de votre part de propriété (à reporter a verso) PPF V2 = = = = = = = = / Code d pays Résltat en REVENUS IMMOBILIERS BRUTS IMMEUBLE 2 Valer locative (report chiffre 10 o chiffre 11 si complété) Loyers et fermages Valer locative des locax commerciax Atres rendements immobiliers (se référer ax instrctions complémentaires concernant la propriété immobilière) Rendement locatif brt total à reporter sos code 500 de la déclaration d impôt por n immeble privé o total correspondant a montant comptabilisé por n immeble commercial Intérêts passifs et dettes liés à cet immeble FRAIS D'ENTRETIEN ET D'ADMINISTRATION D'IMMEUBLE : (dex systèmes à choix) Système forfaitaire simplifié (exclsivement por les immebles privés) : 1/5 d rendement locatif à reporter sos code 540 de la déclaration d impôt Date de factration Report de la liste spplémentaire (le cas échéant) OU : Etat détaillé des frais d'entretien effectifs 2013 Intérêts Dettes Montant de la factre Maître d'état, natre des travax Pls-vale (Voir instrctions) A B Primes d'assrance contre les dommages matériels (dégâts d'ea, ECA) de l immeble Primes d'assrance responsabilité civile de l'immeble Taxes annelles por ramassage des ordres, évacation des eax sées, etc. Conciergerie, nettoyage, éclairage et chaffage des parties commnes (locatif) Frais d'administration de l'immeble par des tiers Impôt foncier Total à reporter sos code 540 de la déclaration d impôt por n immeble privé, o total correspondant a montant comptabilisé por n immeble commercial Frais dédctibles A moins B Table des matières Généralités Frais d entretien d immeble Annexe 07 Valer locative Impôt fédéral direct

3 Généralités 3 Généralités Immebles privés Code 500 La valer fiscale des immebles correspond à ler estimation fixée par le Registre foncier. Valer locative Por la détermination de la valer locative, se reporter en page 8 des présentes instrctions complémentaires. Loyers et fermages Le contribable doit indiqer le rendement des immebles q il loe à des tiers. Il ne s agit pas d ne valer locative, notion qi ne s appliqe q ax immebles q il habite o q il tilise li-même. Les loyers et fermages sont à déclarer por ler montant brt qi comprend: les loyers reçs, y compris le montant de la rédction de loyer accordée a concierge o a gérant en rétribtion de son travail; tos les paiements des locataires por frais accessoires (contribtion d ea, éclairage de la cage d escalier, ascenser, etc.), saf les versements por chaffage et ea chade lorsqe ces charges font l obet d n décompte séparé et sont spportées directement par le locataire. Atres rendements immobiliers On indiqera: les intérêts reçs de la Confédération por des biens immobiliers mis en location en vert des actes législatifs concernant l encoragement à la constrction de logements; les rentes o indemnités niqes reçes por l octroi d n droit de sperficie o l exploitation de gravières, de sablières o d atres ressorces d sol; les revens provenant de l octroi d n droit d tilisation (force hydraliqe); l existence d n droit d habitation : le propriétaire d n immeble grevé d n droit d habitation concédé à titre onérex doit déclarer le reven q il perçoit à ce titre. Le bénéficiaire d n droit d habitation concédé à titre onérex porra revendiqer cette dépense, cas échéant, a titre de loyer lors d calcl de la dédction sociale por le logement, sos le code 660 ; le dédit reç por non-respect d n droit d emption o d ne promesse de vente o d achat; la prestation constitée par le loyer payé d avance por plsiers années; les abaissements spplémentaires (avances annelles à fonds perd), accordés par la Confédération ax propriétaires de logements et maisons familiales. Les abaissements de base (avances remborsables) ne doivent pas être déclarés; le prodit de la vente d électricité: le contribable ayant concl n contrat de vente d électricité avec la société Swissgrid SA, en vert de la loi d 23 mars 2007 sr l approvisionnement en électricité (LApEl), doit déclarer le prodit de la vente d électricité q il a réalisé. S agissant des immebles commerciax, le total des rendements doit correspondre ax montants comptabilisés et être incls dans le reven déclaré sos codes 180, 185 o 190.

4 4 Généralités Immebles commerciax Code 510 La valer fiscale des immebles faisant partie de la fortne commerciale correspond à ler estimation fiscale fixée par le Registre foncier. Valer locative des locax professionnels Voir les explications contenes dans la brochre d instrctions complémentaires destinée ax indépendants figrant sr le site Internet de l Administration cantonale des impôts (www.vd.ch/impots) et disponible après de notre Centre d appels téléphoniqes ( o réponder 24h / 24h : ) o des Offices d impôt. Loyers et fermages Se référer ax explications figrant a code 500. Le total des rendements des immebles à prépondérance commerciale doit correspondre ax montants comptabilisés et être incls dans le reven déclaré sos codes 180, 185 o 190. Atres rendements immobiliers On indiqera tos les revens qi ne sont pas mentionnés sos les codes précédents. Particlarités Immebles sités à l étranger On indiqera, en francs sisses, la valer vénale des immebles sités à l étranger. Cette valer, correspondant généralement à 80 % d prix d acqisition, sera prise en considé - ration niqement por les répartitions internationales et por la détermination d tax d imposition. Location de logements (de vacances) meblés Les loyers provenant de tels logements seront ordinairement indiqés à raison de 80 %, ceci afin de tenir compte de l sre de l ameblement et des frais d entretien pls élevés de tels appartements. Principe de la prépondérance L immeble est affecté soit à la fortne privée (code 500), soit à la fortne commerciale (code 510), sivant le caractère prépondérant de la partie privée o commerciale (voir page 10). Droit d habitation gratit, sos-location, etc. Code 530 Exemples: Le bénéficiaire d n droit d habitation concédé à titre gratit doit déclarer n montant correspondant à celi qi devrait être payé à des tiers por n logement semblable. Le reven provenant de la sos-location d appartements o de chambres sera inscrit à son montant net (en cas de logement meblé, se référer ax particlarités ci-desss). Les atorités fiscales sont en droit d exiger des pièces stificatives.

5 Généralités 5 Dettes et intérêts passifs Codes 610 et 615 Afin de remplir les cases des codes 610 et 615, il y a lie, a préalable, de compléter l Annexe 02 Etat des dettes et Assrances. Le contribable qi demande la dédction d intérêts passifs échs en 2013 doit porter dans l Annexe 02 le détail des intérêts et des dettes axqelles ils se rapportent, avec indication des créanciers (noms, prénoms, domiciles, q ils résident en Sisse o à l étranger). A défat, il ne sera pas ten compte des dédctions invoqées. Les intérêts passifs privés sont dédctibles sq à concrrence d rendement brt de la fortne agmenté d n montant de francs. L amortissement des dettes n est pas dédctible. Les intérêts sr crédit de constrction sont considérés, en règle générale, comme des dépenses d investissement qi agmentent le prix de revient de l immeble et ne pevent donc pas être dédits d reven. Les intérêts versés à des personnes domiciliées à l étranger qi sont titlaires o sfritières de créances garanties par n gage immobilier o n nantissement sr des immebles dans le canton doivent faire l obet d ne imposition à la sorce. L impôt doit alors être reten par celi qi verse les intérêts conformément ax directives qe l on pet obtenir après de l Administration cantonale des impôts. Le total des intérêts des dettes commerciales doit correspondre ax montants comptabilisés et être incls dans le reven déclaré sos codes 180, 185 o 190. Rentes et charges drables Code 620 Pevent être dédites : les charges drables telles qe les dépenses afférentes à ne charge foncière (art. 782 d Code civil) o à ne servitde foncière (art. 730 ss d Code civil), notamment les rentes por l octroi d n droit de sperficie (art. 779 d Code civil). Les rentes versées por l octroi d n droit de sperficie en faver de constrctions loées à des tiers pevent être dédites por ler montant effectif en tant qe charges drables. Lorsqe les constrctions sont occpées par le contribable, les rentes versées pevent être dédites à hater de 20 % a maximm de la valer locative des biens immobiliers concernés imposable sos le code 500 «Immebles privés». Le propriétaire grevé d n droit d habitation concédé à titre gratit n indiqe pls sos ce code la valer de ce droit. Parallèlement, il ne se voit pls imposer la valer de ce droit en tant qe reven immobilier sos le code 500 «Immebles privés». Le bénéficiaire d n droit d habitation concédé à titre gratit doit déclarer la valer de ce droit sos le code 530 «Droit d habitation gratit».

6 6 Frais d entretien d immeble Frais d entretien d immebles Code 540 Frais effectifs Le contribable pet dédire a titre de frais d entretien d immebles les frais effectifs d entretien et d administration de ses immebles, soit: les frais de réparation et de rénovation, por atant q ils n agmentent pas la valer de l immeble; les investissements destinés à économiser l énergie et à ménager l environnement sont en principe dédctibles dans ler intégralité. En cas de dotes qant à la qalification de tels investissements, prière de vos adresser après de votre Office d impôt o de conslter le site Internet de l ACI (www.vd.ch/impots); les primes d assrances de l immeble (assrances contre l incendie, les dégâts des eax, les bris de glace, assrance covrant la responsabilité civile assmée en qalité de propriétaire, etc.) à l exclsion de totes atres primes d assrances concernant les personnes et les biens mobiliers; les frais d administration (selement les dépenses effectives). Le propriétaire ne pet pas dédire d indemnité por le travail q il arait effecté li-même; les atres frais, tels qe contribtions périodiqes por la distribtion des eax (à l exception d coût de la consommation d ea, des contribtions por le raccordement ax canalisations et ax installations de protection des eax), contribtions périodiqes ax frais d éclairage et de nettoyage des res, frais d éclairage des cages d escaliers, ascenser, impôt foncier commnal, etc., en tant q ils sont à la charge d propriétaire. Les frais de chaffage et d ea chade (combstible, énergie électriqe, entretien d brûler, ramonage, révision des citernes, taxe d épration des eax, etc.) ainsi qe les frais d enlèvement des ordres ménagères ne sont par contre pas dédctibles lorsqe le contribable occpe son propre logement. Sel le contribable bailler pet faire valoir ces frais, dans la mesre où ils sont incls dans le loyer déclaré ; les frais occasionnés par des travax de restaration de monments historiqes qe le contribable entreprend en vert des dispositions légales, en accord avec les atorités o sr ler ordre, por la part non sbventionnée. Les dépenses faites par le propriétaire d ne maison familiale o d ne villa en ve de l entretien o de l aménagement extérier ne pevent pas être dédites lorsqe les commodités qi en résltent sont sans inflence sr la valer locative de l immeble (véranda, pergola, piscine et atres dépenses analoges). Por faire valoir la dédction des frais effectifs, le contribable doit en indiqer le détail en complétant l Annexe 07. La date de factration est en principe déterminante. L atorité fiscale se réserve le droit d exiger les pièces stificatives.

7 Frais d entretien d immeble 7 Frais forfaitaires Par mesre de simplification, on admettra sans stification, a titre de frais d entretien, ne dédction forfaitaire correspondant a cinqième d rendement brt des immebles privés (impôt fédéral direct, voir page 24). Le contribable pet choisir, lors de chaqe période fiscale et por chaqe immeble privé, entre la dédction des frais effectifs et la dédction forfaitaire. La dédction forfaitaire n entre pas en ligne de compte: por les immebles tilisés par des tiers principalement à des fins commerciales; por les immebles faisant partie de la fortne commerciale d contribable; por les immebles affectés à l agricltre; lorsqe la dédction forfaitaire est en disproportion manifeste avec les frais effectifs liés à l entretien des immebles por lesqels elle est revendiqée. Le total des frais d entretien des immebles à prépondérance commerciale doit correspondre ax montants comptabilisés et être incls dans le reven déclaré sos codes 180, 185 o 190.

8 Annexe 07 Valer locative Généralités Principe de l imposition de la valer locative La valer locative de l habitation d contribable dans n immeble dont il est propriétaire o sfritier constite n reven en natre imposable. Elle est égale en principe a montant brt qe le contribable arait dû normalement payer por disposer des locax dont il s est réservé la oissance. La valer locative repose sr trois règles essentielles Premièrement, la valer locative correspond à n loyer d logement fixé sr la base d ne statistiqe des loyers mise à or périodiqement. Dexièmement, le loyer moyen d logement est estimé a débt de chaqe période fiscale. Il est indexé, c est-à-dire rectifié à la hasse o à la baisse, en fonction des flctations de l indice d coût de la vie, de l indice des loyers et de l indice de la constrction. Troisièmement, ne rédction de 35% est accordée sr le plan cantonal et commnal sr le résltat d calcl de la valer locative. A l impôt fédéral direct, cette rédction s élève à 10%. La statistiqe des loyers et les éléments essentiels ayant ne inflence sr la valer locative La statistiqe des loyers qi sert de référence est celle qi a été établie sr la base d recensement fédéral des bâtiments et logements vadois de Il ressort de l analyse de ces données qe plsiers éléments déterminent le montant des loyers. La valer locative est donc établie en tenant compte des critères sivants: la srface d logement; l âge d bâtiment (immeble ancien o moderne); sa sitation géographiqe; le type de logement (villa individelle o habitat gropé; villas mitoyennes, immebles à plsiers logements). Joent également n rôle: l inconfort d logement; son environnement manifestement défavorable. La méthode, fondée sr les loyers, est valable por tos les immebles, résidences principales o secondaires.

9 Annexe 07 Valer locative 9 Font totefois exception a principe général (statistiqe des loyers sr la base d recensement fédéral de 2000): les immebles affectés à l habitation d n exploitant d sol (voir instrctions complémentaires destinées ax exploitants d sol); les immebles présentant des caractéristiqes exceptionnelles (notamment maisons de maître, châteax o masres); les immebles sités à l étranger. Dans ces dex derniers cas, le principe rappelé sos «Généralités» s appliqe. Indexation de la valer locative Le tax d adaptation de la valer locative, fondée sr les données d recensement fédéral de 2000, est fixé à 117% por la période fiscale Impôt fédéral direct La valer locative retene à l impôt fédéral direct est imposable à 90% de la valer indexée. De ce fait, por le contribable qi invoqe les frais d entretien forfaitaires, le porcentage (10 o 20%) sera calclé sr la valer locative retene por l impôt fédéral direct. Formle de détermination de la valer locative Renseignements générax Transfert de l immeble en 2013 Si le transfert d bien immobilier est interven en 2013, veillez indiqer sos la rbriqe adéqate la date exacte, soit d acqisition, soit de réalisation de l immeble. Part de propriété Indiqez votre part de propriété à l immeble (exemples: 1 / 1, 1 / 2, 1 / 4). Les épox vivant en ménage commn étant considérés comme n sel et même contribable, lers parts de copropriété s additionnent. A ces parts s aotent celles qe porraient détenir les enfants miners placés sos ler atorité parentale. Lorsqe, par l addition des parts, les épox vivant en ménage commn sont propriétaires de l ensemble de l immeble, n sel docment doit être oint à la déclaration (se référer à l exemple 1) ; la part de propriété n est alors pas indiqée. Por les hoiries, sociétés simples et consortims, le contribable indiqera la part en propriété o en sfrit. En ce qi concerne les PPE, ne pas indiqer les millièmes mais la part d logement détene par le contribable. Année de constrction Il y a lie de préciser sos cette rbriqe l année de la fin de la constrction de l immeble. En cas de rénovation lorde o de transformation importante, l'année de constrction déterminante est celle de la fin des travax.

10 10 Annexe 07 Valer locative N de parcelle et estimation fiscale Veillez indiqer le nméro de parcelle correspondant à l immeble ainsi qe son estimation fiscale a 31 décembre de l année fiscale o à la date de fin d assettissement. Vos povez obtenir l ensemble de ces informations après d Registre foncier compétent. Natre et destination Sos cette rbriqe, il est nécessaire d indiqer, par exemple, si le bien est ne villa, n appartement, n terrain, ne forêt, n pré-champ, ne vigne, etc... Commne Canton Code Pays Il y a lie d indiqer le nom de la commne sisse o étrangère de sitation de l immeble. Merci d indiqer, sos la rbriqe «canton», le canton sisse sos sa forme abrégée et, sos code «pays», le nom d pays selon la codification de l ONU. Exemples des codifications des pays Pays Code Pays Code Pays Code Allemagne DEU France FRA Lxemborg LUX Atriche AUT Grèce GRC Portgal PRT Belgiqe BEL Italie ITA Royame-Uni GBR Espagne ESP Liechtenstein LIE Sède SWE Por connaître le code ISO alphabétiqe d n pays non mentionné ci-desss, vos povez vos rendre sr le site de l ONU à l adresse sivante: Prépondérance privée o commerciale Un bien appartient soit à la fortne privée d contribable, soit à sa fortne commerciale. Por déterminer cette prépondérance, on mettra en relation tos les éléments conns, comme par exemple les rendements réalisés, les srfaces o volmes affectés, o encore la fonction techniqe et/o économiqe d bien. A noter qe l habitation de certains indépendants fait sovent partie intégrante d n bien tilisé de manière prépondérante por l exploitation. Exemple: n bolanger occpe son propre logement dans son immeble d exploitation. La valer de la srface tilisée por les besoins d commerce est pls importante qe la valer de la srface tilisée por la propre occpation d logement. Dans ce cas de figre, le bien est à prépondérance commerciale. Logement principal o secondaire Veillez indiqer, à l aide d ne croix, si le logement est tilisé en tant qe résidence principale o secondaire, telle q ne résidence de week-end o de vacances par exemple.

11 Annexe 07 Valer locative 11 Cas particliers Dans certaines sitations, le dépôt de plsiers formles de détermination est nécessaire. Il en va notamment ainsi: en cas d occpation / détention de plsiers immebles a cors de la période fiscale; s il y a constrction par étapes* o extension de la srface d logement*; en cas de rédction de la srface d logement* drant la période fiscale; si la rénovation lorde* o la transformation importante* ne porte qe sr ne partie de l immeble. Valer locative Propre occpation En cas d acqisition o de réalisation de l immeble en cors d année, la valer locative annelle est rédite proportionnellement à la période drant laqelle l immeble a été réservé à l sage d propriétaire o de l sfritier, ceci même s il ne l a pas occpé de manière permanente (chalet habité niqement drant les vacances d hiver par exemple). Il y a donc lie d indiqer, sos cette rbriqe, la date à partir de laqelle vos avez disposé, respectivement n avez définitivement pls disposé, de la oissance d logement faisant l obet de la présente formle. Chiffre 1 Srface d logement Définition de la srface d logement Il s agit d critère déterminant por le calcl de la valer locative. Entrent en considération por le calcl de la srface d logement: les pièces habitables (chambres de séor, chambres à cocher, salles à manger, etc.) et locax annexes (rédits, etc.); la cisine; les salles de bains, cabinets de toilette et doches; les halls, vestibles et escaliers à l intérier d logement; les vérandas fermées (si la véranda ne pet être chaffée, ne tenir compte qe de la moitié de la srface); les combles habitables et mansardes (on ne prendra en considération qe la srface où la distance d sol a toit est spériere à 1,5 mètre); La srface des pièces doit être calclée d n mr à l atre. * Voir exemples.

12 12 Annexe 07 Valer locative N entrent pas en considération por le calcl de la srface d logement: les galetas, cagibis et combles non habitables; les balcons, terrasses et galeries overtes; les caves et atres locax de service (banderie, étendage, carnotzet); les garages et remises. Détermination de la valer locative de base Le tablea N 1 ci-après indiqe la valer locative de base annelle en fonction de la srface d logement. Est déterminante la srface figrant dans le tablea, égale o immédiatement infériere à celle de votre logement. Exemple: la srface déterminante d n logement de 133 m 2 est de 130 m 2. Tablea N 1 (recensement fédéral 2000) Calcl de la valer locative de base déterminant dès la période fiscale 2004 Srface Loyer Srface Loyer Srface Loyer en m 2 annel en m 2 annel en m 2 annel pls de 300 m 2 par 10 m spplémentaires 855 fr.

13 Annexe 07 Valer locative 13 Chiffre 2 Année de constrction Il s agit de l année d achèvement de la constrction, soit celle a cors de laqelle l immeble a p être affecté a bt qi li était destiné (logements, breax, etc.). En cas de constrction par étapes, plsiers années de constrction pevent être retenes por n sel et même immeble. De même, en cas de rénovation lorde o de transformation importante, l année de constrction déterminante sera celle de la fin des derniers travax. Coefficient lié à l âge d bâtiment A srfaces égales, le loyer moyen d n immeble ancien est pls bas qe celi d n immeble de constrction récente. La valer locative de base, établie en fonction de la srface d logement, doit donc être adaptée en tenant compte de l âge d bâtiment. Cette adaptation se fait par l tilisation d coefficient lié à l âge d bâtiment et figrant dans le tablea N 2 (page 14). L année de la constrction, o celle de la dernière rénovation lorde o de la dernière transformation importante est déterminante por fixer le coefficient lié à l âge d bâtiment. Rénovation lorde Il y a rénovation lorde lorsqe les travax entrepris modifient de manière essentielle l état de la constrction, en particlier d gros œvre (façades, cloisons, planchers, toitres, escaliers, fenêtres, etc.) o q ils changent de manière déterminante les conditions d sage de la constrction. La rénovation lorde permet d assimiler le logement rénové à n logement nef. Transformations importantes Il y a transformations importantes lorsqe, dans n immeble existant, tot o partie des locax change d affectation (par exemple grange transformée en logement, combles rends habitables). La transformation a donc por effet la création o l extension d ne srface habitable. Por être importante, la transformation doit avoir ne certaine ampler qant à son coût. La transformation est en général importante s il y a création de noveax logements. S il s agit a contraire de l extension de la srface d n logement existant, la transformation n est importante qe si elle est liée à ne restrctration de l immeble, dans son ensemble o por la part dont l affectation est modifiée. Se référer ax exemples de constrction par étapes, de rénovation lorde o de transformation importante concernant tot o partie d logement, pages 21 à 23.

14 14 Annexe 07 Valer locative Tablea N 2 (recensement fédéral 2000) Coefficient lié à l âge d bâtiment déterminant dès la période fiscale 2004 Année de constrction Coefficient 1930 et avant 0, , , , , , , , , , , et après 1,00 Chiffre 3 Sitation de l immeble On indiqera sos cette rbriqe non selement la commne de sitation de l immeble, mais également son emplacement dans cette dernière (re avec nméro, localité, etc.). Le tablea N 3, pages 15 à 19, indiqe le coefficient d adaptation de la valer locative des immebles sités dans chacne des commnes vadoises. S agissant des immebles sités en Sisse, mais hors d canton, le coefficient d adap - tation applicable est de 1,00.

15 Annexe 07 Valer locative 15 Tablea N 3 (recensement fédéral 2000) Coefficient commnal déterminant dès la période fiscale 2004 Commne Coefficient Commne Coefficient L Abbaye 0.72 L Abergement 0.78 Aclens 0.99 Agiez 0.77 Aigle 0.87 Allaman 1.09 Apples 0.88 Arnex-sr-Nyon 1.11 Arnex-sr-Orbe 0.77 Arzier 1.03 Assens 0.98 Abonne 1.00 Avenches 0.79 Ballaiges 0.67 Ballens 0.88 Bassins 1.03 Balmes 0.81 Bavois 0.91 Begnins 1.03 Belmont-sr-Lasanne 1.08 Belmont-sr-Yverdon 0.79 Bercher 0.85 Berolle 0.88 Bettens 0.99 Bex 0.76 Bière 0.84 Bioley-Magnox 0.78 Bioley-Orlaz 0.98 Blonay 1.01 Bofflens 0.77 Bogis-Bossey 1.11 Bonvillars 0.85 Borex 1.15 Bottens 1.00 Bogy-Villars 1.01 Bolens 0.80 Borg-en-Lavax 1.01 Bornens 0.99 Bossens 0.99 Bremblens 1.10 Brenles 0.77 Bretigny-sr-Morrens 1.00 Bretonnières 0.77 Bchillon 1.07 Bllet 0.66 Brsinel 1.07 Brsins 1.07 Brtigny 1.07 Bssigny-près-Lasanne 1.10 Bssy-Chardonney 1.07 Bssy-sr-Modon 0.87 Carroge 0.92 Chamblon 0.84 Champagne 0.81 Champtaroz 0.72 Champvent 0.84 Chardonne 1.03 Châtea-d Œx 0.74 La Chax (Cossonay) 0.91 Chavannes-de-Bogis 1.11 Chavannes-des-Bois 1.11 Chavannes-le-Chêne 0.78 Chavannes-le-Veyron 0.91 Chavannes-près-Renens 1.06 Chavannes-sr-Modon 0.87 Chavornay 0.91 Chêne-Pâqier 0.78 Le Chenit 0.72 Chesalles-sr-Modon 0.77 Cheseax-Noréaz 0.89 Cheseax-sr-Lasanne 1.05 Chéserex 1.15 Chessel 0.85 Chevilly 0.95

16 16 Annexe 07 Valer locative Commne Coefficient Commne Coefficient Chevrox 0.77 Chexbres 1.03 Chigny 0.99 Clarmont 0.99 Les Clées 0.77 Coinsins 1.03 Commgny 1.11 Concise 0.85 Coppet 1.11 Corbeyrier 0.85 Corcelles-le-Jorat 0.92 Corcelles-près-Concise 0.85 Corcelles-près-Payerne 0.83 Corcelles-sr-Chavornay 0.91 Corseax 1.03 Corsier-sr-Vevey 0.99 Cossonay 0.95 Cottens 0.91 Crans-près-Céligny 1.11 Crassier 1.15 Cremin 0.77 Crissier 1.04 Cronay 0.78 Croy 0.77 Carnens 0.88 Carny 0.78 Cdrefin 0.80 Cgy 1.03 Crtilles 0.77 Daillens 0.99 Démoret 0.78 Denens 1.07 Denges 1.10 Dizy 0.95 Dompierre 0.77 Donneloye 0.78 Dillier 1.15 Dlly 1.07 Echallens 0.99 Echandens 1.10 Echichens 0.99 Eclépens 0.95 Ecblens 1.06 Epalinges 1.13 Ependes 0.79 Essert-Pittet 0.79 Essertes 0.92 Essertines-sr-Rolle 1.07 Essertines-sr-Yverdon 0.85 Etagnières 0.98 Etoy 1.07 Eysins 1.15 Faog 0.79 Féchy 1.01 Ferlens 0.92 Ferreyres 0.95 Fey 0.85 Fiez 0.81 Fontaines-sr-Grandson 0.81 Forel (Lavax) 1.03 Forel-sr-Lcens 0.77 Fonex 1.11 Froideville 1.03 Genolier 1.03 Giez 0.81 Gilly 1.07 Gimel 0.91 Gingins 1.15 Givrins 1.15 Gland 1.15 Gollion 0.91 Gomoens 0.98 Grancy 0.91 Grandcor 0.77 Grandevent 0.81

17 Annexe 07 Valer locative 17 Commne Coefficient Commne Coefficient Grandson 0.86 Grens 1.15 Gryon 0.89 Henniez 0.72 Hermenches 0.87 L Isle 0.88 Jongny 1.03 Jorat-Menthe 0.81 Joxtens-Mézery 1.05 Jriens 0.77 Lasanne 1.02 Lavey-Morcles 0.74 Lavigny 1.07 Leysin 0.80 Le Lie 0.72 Lignerolle 0.78 Lonay 1.10 Longirod 0.98 Lovatens 0.77 Lcens 0.77 Lins 1.07 Llly 1.07 Lssery-Villars 0.95 Lssy-sr-Morges 1.07 Ltry 1.09 Maracon 0.92 Marchissy 0.98 Mathod 0.84 Maborget 0.66 Maraz 0.88 Mex 0.99 Mézières 0.82 Mies 1.11 Missy 0.77 Moiry 0.95 Mollens 0.88 Molondin 0.78 Montanaire 0.77 Mont-la-Ville 0.88 Le Mont-sr-Lasanne 1.05 Mont-sr-Rolle 1.09 Montagny-près-Yverdon 0.84 Montcherand 0.91 Montherod 0.98 Montilliez 0.96 Montpreveyres 0.92 Montrex 0.96 Montricher 0.88 Morges 1.05 Morrens 1.00 Modon 0.82 Mtrx 0.85 Novalles 0.81 Noville 0.85 Nyon 1.10 Ogens 0.80 Ollon 0.86 Onnens 0.85 Oppens 0.79 Orbe 0.86 Orges 0.84 Ormont-Dessos 0.77 Ormont-Desss 0.77 Orny 0.95 Oron 0.88 Orzens 0.79 Olens-sos-Echallens 0.98 Pailly 0.85 Pampigny 0.88 Padex 1.08 Payerne 0.78 Penthalaz 0.95

18 18 Annexe 07 Valer locative Commne Coefficient Commne Coefficient Penthaz 1.02 Penthéréaz 0.85 Perroy 1.09 Poliez-Pittet 1.00 Pompaples 0.95 Pomy 0.79 Prangins 1.10 La Praz 0.77 Premier 0.77 Préverenges 1.10 Prévonlop 0.77 Prilly 1.04 Provence 0.85 Pidox 0.97 Plly 1.10 Rances 0.78 Renens 1.04 Rennaz 0.85 Reverolle 0.99 La Rippe 1.15 Rivaz 1.03 Roche 0.85 Rolle 1.03 Romainmôtier-Envy 0.77 Romanel-sr-Lasanne 1.05 Romanel-sr-Morges 0.99 Ropraz 0.92 Rossenges 0.87 Rossinière 0.74 Rogemont 0.74 Rovray 0.78 Reyres 0.85 Saint-Barthélemy 0.98 Saint-Cerge 0.99 Saint-George 0.98 Saint-Légier La Chiésaz 1.01 Saint-Livres 1.01 Saint-Oyens 0.98 Saint-Prex 1.17 Saint-Saphorin (Lavax) 1.03 Saint-Slpice 1.10 Sainte-Croix 0.66 La Sarraz 0.97 Sarzens 0.77 Sabraz 0.98 Savigny 1.03 Senarclens 0.91 Sergey 0.78 Servion 0.92 Sévery 0.91 Signy-Avenex 1.15 Schy 0.79 Sllens 0.99 Sscévaz 0.84 Syens 0.87 Tannay 1.11 Tartegnin 1.07 Tévenon 0.88 Tolochenaz 1.05 La Tor-de-Peilz 1.01 Trélex 1.15 Trey 0.78 Treycovagnes 0.84 Treytorrens 0.72 Ursins 0.79 Valbroye 0.72 Valeyres-sos-Montagny 0.84 Valeyres-sos-Rances 0.78 Valeyres-sos-Ursins 0.79 Vallorbe 0.73 Le Vad 1.03 Valion 0.67 Vax-sr-Morges 0.99 Vevey 0.99 Veytax 0.96

19 Annexe 07 Valer locative 19 Commne Coefficient Commne Coefficient Vich 1.03 Villars-Epeney 0.78 Villars-le-Comte 0.77 Villars-le-Terroir 0.98 Villars-Sainte-Croix 1.10 Villars-sos-Yens 1.07 Villarzel 0.72 Villeneve 0.94 Vinzel 1.07 Varrens 0.85 Vcherens 0.87 Vfflens-la-Ville 1.02 Vfflens-le-Châtea 0.99 Vgelles-La Mothe 0.84 Vitebœf 0.78 Vlliens 0.92 Vllierens 0.99 Vlly-les-Lacs 0.80 Yens 1.07 Yverdon-les-Bains 0.89 Yvonand 0.83 Yvorne 0.85

20 20 Annexe 07 Valer locative Chiffre 4 Type d habitation La valer locative d ne villa individelle est, en règle générale, de 10% spériere à celle d ne villa mitoyenne o d n appartement en propriété par étages. Le coefficient de rédction de la valer locative por habitat gropé est donc applicable à tos les logements qi ne sont pas sités dans ne villa individelle. Ce coefficient est de 0,9. Chiffre 5 Environnement défavorable Si l environnement d logement est exceptionnellement défavorable, en raison notamment de nisances très importantes, ne rédction de 10% de la valer locative (chiffre 4 de la formle de détermination) pet être effectée. La demande de rédction doit être motivée. Si la case qi en stifiait l octroi a dispar a 31 décembre 2013, la rédction est spprimée. Chiffre 6 Logement sans confort Une rédction de la valer locative est accordée a contribable stifiant q il habite n logement sans confort (absence d installations sanitaires o installations très vétstes, installation de chaffage précaire, cisine désète, etc.). Il s agit de ne tenir compte qe des cas exceptionnels et non de variations dans le cadre d confort moyen. Cette rédction est de 10% de la valer figrant sos chiffre 4 de la formle de détermination. La demande de rédction doit être motivée. Si les conditions qi en stifiaient l octroi ont dispar a 31 décembre 2013, la rédction est spprimée. Chiffre 7 Valer locative avant indexation Report d chiffre 4, le cas échéant après dédction des rédctions préves ax chiffres 5 et/o 6. Chiffre 8 Tax d adaptation/valer locative indexée Le tax d adaptation de la valer locative fondée sr les données d recensement fédéral de 2000 est fixé à 117% por la période fiscale Chiffre 9 Valer locative por l impôt fédéral direct La valer locative déterminante por l impôt fédéral direct correspond a 90% de la valer locative indexée (chiffre 8). Elle détermine, le cas échéant, la dédction forfaitaire des frais d entretien d immeble por l IFD. Chiffre 10 Valer locative por l impôt cantonal et commnal La valer locative imposable s élève à 65% de la valer locative indexée (chiffre 8). Elle est déterminante por le calcl de la dédction forfaitaire des frais d entretien d immeble por l impôt cantonal et commnal. Le montant de la valer locative doit être reporté dans les premières cases a hat d verso de l Annexe 07, sos le chapitre «Revens immobiliers brts».

Impôt foncier. Impôt revenu, fortune, bénéf., capital, Impôt spécial affecté. Pour-cent total Immeubles

Impôt foncier. Impôt revenu, fortune, bénéf., capital, Impôt spécial affecté. Pour-cent total Immeubles revenu, fortune, bénéf., capital, spécial affecté DISTRICT D'AIGLE Aigle 2011 2016 66.0 1.5 67.5 1.20 0.50-50 50 50 100 100 50 100.- 100 Bex 2014 2016 71.0-71.0 1.25 0.50-50 50 50 100 100 50 100.- 100

Plus en détail

Agences d'assurances sociales du canton de Vaud

Agences d'assurances sociales du canton de Vaud Région d'action sociale (RAS) : Lausanne Site Internet : www.lausanne.ch Agences d'assurances sociales AAS (1) Commune rattachée (1) Service des assurances sociales Tél. 021 315 11 11 Lausanne Place Chauderon

Plus en détail

Agences d'assurances sociales du canton de Vaud

Agences d'assurances sociales du canton de Vaud Agences d'assurances sociales du canton de Vaud Région d'action sociale (RAS) Lausanne Agence d'assurances sociales AAS (1) Commune rattachée (1) Service des assurances sociales Place Chauderon 7 Case

Plus en détail

Instructions complémentaires concernant la détermination de la valeur locative

Instructions complémentaires concernant la détermination de la valeur locative LIBERTÉ ET PATRIE Canton de Vaud Instructions complémentaires concernant la détermination de la valeur locative 2001-2002 Impôt cantonal et communal Impôt fédéral direct 21 008 Table des matières Généralités

Plus en détail

Demande de subsides de formation

Demande de subsides de formation Service des sbsides de formation SSF Amt für Asbildngsbeitrage ABBA Rote-Neve 7, Case postale, 1701 Friborg T +41 26 305 12 51, F +41 26 305 12 54 borses@fr.ch, www.fr.ch/ssf Demande de sbsides de formation

Plus en détail

concernant la déclaration d impôt Impôt cantonal et communal Impôt fédéral direct

concernant la déclaration d impôt Impôt cantonal et communal Impôt fédéral direct CANTON DE VAUD Administration cantonale des impôts GUIDE 2013 concernant la déclaration d impôt Impôt cantonal et commnal Délai por le renvoi de la déclaration : 15 mars 2014 Impôt fédéral direct Simplifiezvos

Plus en détail

Guides d installation 300-012-581 Rév. 03

Guides d installation 300-012-581 Rév. 03 EMC Matériel VNXe3300 dans les environnements compatibles NEBS Gides d installation 300-012-581 Rév. 03 Les composants d système de stockage EMC VNXe3300 sivants ont passé avec sccès la site de tests de

Plus en détail

Aux communes, organisations, services, et associations Selon liste de distribution annexée

Aux communes, organisations, services, et associations Selon liste de distribution annexée Direction générale de l environnement (DGE) Rue du Valentin 10 1014 Lausanne Aux communes, organisations, services, et associations Selon liste de distribution annexée Réf. : GEODE MA/JDD/de Lausanne,

Plus en détail

Pour la garde d enfants à domicile, référencez le leader incontesté des recrutements de qualité

Pour la garde d enfants à domicile, référencez le leader incontesté des recrutements de qualité Por la garde d enfants à domicile, référencez le leader incontesté des recrtements de qalité Depis 2005, Edcazen propose ax familles d enfants de 0 à 12 ans des nonos fiables recrtées selon le processs

Plus en détail

Téléphone analogique. Guide d utilisation. Téléphone analogique à touches pour le système de communication MD110

Téléphone analogique. Guide d utilisation. Téléphone analogique à touches pour le système de communication MD110 Téléphone analogiqe Téléphone analogiqe à toches por le système de commnication MD110 Gide d tilisation Cover Page Graphic Place the graphic directly on the page, do not care abot ptting it in the text

Plus en détail

GUIDE DU PROPRIETAIRE SOLIDAIRE

GUIDE DU PROPRIETAIRE SOLIDAIRE GUIDE DU PROPRIETAIRE SOLIDAIRE En Rhône-Alpes les clés por ne location sereine et solidaire Edito «J ai n logement, qe je sohaite loer, mais je vex l assrance d ne bonne gestion par n organisme et srtot

Plus en détail

Le réseau suisse de vélos en libre-service favorisant une mobilité combinée. CREM - 6 octobre 2010

Le réseau suisse de vélos en libre-service favorisant une mobilité combinée. CREM - 6 octobre 2010 Le réseau suisse de vélos en libre-service favorisant une mobilité combinée CREM - 6 octobre 2010 De Lausanne Roule à velopass 2003 Création de l association Lausanne Roule 2004-2007 Prêt de vélos à Lausanne,

Plus en détail

Le Colosse de l Université Laval

Le Colosse de l Université Laval Le Colosse de l Université Laval Mise en contexte Département de génie physiqe de l Université Laval reçoit le financement nécessaire por mettre sr pied ne infrastrctre de calcl hate performance sr le

Plus en détail

Les qualifications INSTALLATEURS ÉNERGIES RENOUVELABLES. Forage géothermique. Solaire thermique. Aérothermie et géothermie

Les qualifications INSTALLATEURS ÉNERGIES RENOUVELABLES. Forage géothermique. Solaire thermique. Aérothermie et géothermie INSTALLATEURS ÉNERGIES RENOUVELABLES Les qalifications Edition jillet 2014 Solaire thermiqe Forage géothermiqe Solaire photovoltaïqe Bois énergie Aérothermie et géothermie Les énergies renovelables : des

Plus en détail

online-shop be - fr Dentaurum Boutique en ligne www.dentaurum.be plus rapide plus ergonomique plus simple

online-shop be - fr Dentaurum Boutique en ligne www.dentaurum.be plus rapide plus ergonomique plus simple online-shop be - fr Dentarm Botiqe en ligne www.dentarm.be pls rapide pls ergonomiqe pls simple shop.dentarm.be Votre adresse por l orthodontie et la prothèse dentaire sr Internet Décovrez la botiqe en

Plus en détail

Ouvrir aux langues et valoriser les apprentissages

Ouvrir aux langues et valoriser les apprentissages Ovrir ax langes et valoriser les apprentissages N Conç par Francis Gollier, Anita Marchal, Corinne Marchois et Fabienne Petiard. Le point sr Les programmes de langes étrangères por l école primaire et

Plus en détail

Marché à procédure adaptée (Article 28 du CMP)

Marché à procédure adaptée (Article 28 du CMP) Marché à procédre adaptée (Article 28 d CMP) Rénovation de la salle Egène DELACROIX Marché 08/203 02/05/203 Nom et adresse de l organisme acheter Chambre de Métiers et de l Artisanat d Val d Oise avene

Plus en détail

La salle Rousseau-Vermette

La salle Rousseau-Vermette page 1/8 Nombre maximal de personnes admises : 175 personnes assises, 300 personnes debot Matériel disponible Matériel en option Tarifs de location Démarches à sivre Conditions générales de location Conditions

Plus en détail

Maires - Élus - Promoteurs. Des lieux de vie collectifs adaptés aux retraités : une solution attractive pour les territoires

Maires - Élus - Promoteurs. Des lieux de vie collectifs adaptés aux retraités : une solution attractive pour les territoires Maires - Éls - Promoters Des liex de vie collectifs adaptés ax retraités : ne soltion attractive por les territoires Sommaire Un logement adapté ax besoins des seniors Les différentes formles de liex de

Plus en détail

INTRODUCTION METHODOLOGIE

INTRODUCTION METHODOLOGIE 1 Rapport au Service de la santé publique sur les lieux d arrêts circulatoires (ACR) pré-hospitaliers dans le Canton de Vaud du 1 er janvier 2001 au 31 décembre 2005 INTRODUCTION Suite au rapport du groupe

Plus en détail

Accompagner les familles d aujourd hui

Accompagner les familles d aujourd hui Mtalité Française et petite enfance Accompagner les familles d ajord hi ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mtalité Française en matière de petite enfance La Mtalité Française est

Plus en détail

MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DE L'ÉNERGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DE L'ÉNERGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DE L'ÉNERGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR, DE L'OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Connaître Rédire Aménager Informer

Plus en détail

1973-1974 ENQUETE 'SUR LES TRANSPORTS LLI QUESTIONN!,IRE B " AUTOMOBILES ;,

1973-1974 ENQUETE 'SUR LES TRANSPORTS LLI QUESTIONN!,IRE B  AUTOMOBILES ;, REPUBLIQUE FRANÇAISE INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DES ÉTUDES ÉCONOMIQUES 29, qai Branly, PARJS (,e) Direction Régionale:....._... ~- ENQUETE 'SUR LES TRANSPORTS 1973-1974 QUESTIONN!,IRE B " AUTOMOBILES

Plus en détail

annexes circulaire interministérielle n DGUHC 2007-53 du 30 novembre 2007

annexes circulaire interministérielle n DGUHC 2007-53 du 30 novembre 2007 annexes circlaire interministérielle n DGUHC 2007-53 d 30 novembre 2007 relative à l accessibilité des établissements recevant d pblic, des installations overtes a pblic et des bâtiments d habitation Annexes

Plus en détail

Generika News. Le dangereux principe du prix le plus bas pour les médicaments entre dans la dernière ligne droite parlementaire

Generika News. Le dangereux principe du prix le plus bas pour les médicaments entre dans la dernière ligne droite parlementaire Generika News Information actelle de l association Intergenerika Septembre 2010 Le dangerex principe d prix le pls bas por les médicaments entre dans la dernière ligne droite parlementaire La ltte parlementaire

Plus en détail

Débuter avec Excel. Introduction

Débuter avec Excel. Introduction Débter avec Excel Introdction Dans ce chapitre Microsoft Excel 00 est n logiciel tabler qe vos povez employer dans n cadre personnel o professionnel, por sivre et analyser des ventes, créer des bdgets

Plus en détail

PRÉSENTATION DU CONTRAT

PRÉSENTATION DU CONTRAT PRÉSENTATION DU CONTRAT 2 L ASSURANCE VIE UN FANTASTIQUE OUTIL DE GESTION PATRIMONIALE Le fait qe l assrance vie soit, depis plsiers décennies, le placement préféré des Français n est certes pas le frit

Plus en détail

GDF SUEZ, le leader de l éolien en France

GDF SUEZ, le leader de l éolien en France GDF SUEZ, le leader de l éolien en France JUILLET 2014 Dossier de presse Photographie : Le parc éolien de Manneville Crédits Photo : LA COMPAGNIE DU VENT / JULIEN GAZEAU / VALÉRY JONCHERAY 2 SOMMAIRE Introdction

Plus en détail

lundi 3 octobre 2011 DOSSIER DE PRESSE Cantines scolaires

lundi 3 octobre 2011 DOSSIER DE PRESSE Cantines scolaires lndi 3 octobre 2011 DOSSIER DE PRESSE Cantines scolaires alimentation.gov.fr 2 3 octobre 2011 - Dossier de presse Crédits Photos : min.agri.fr La cantine fait partie d qotidien de 6 millions de jenes écoliers,

Plus en détail

Risques professionnels et qualité de vie au travail dans les crèches : les pratiques de prévention

Risques professionnels et qualité de vie au travail dans les crèches : les pratiques de prévention Petite enfance Risqes professionnels et qalité de vie a travail dans les crèches : les pratiqes de prévention Rédaction : Emmanelle PARADIS, Chef de projet «Prévention des risqes professionnels», por CIDES

Plus en détail

Tarifs 2016. Pour sortir du lot, communiquez. dans Lausanne Cités

Tarifs 2016. Pour sortir du lot, communiquez. dans Lausanne Cités Tarifs 2016 Pour sortir du lot, communiquez dans Lausanne Cités Tarifs 2016 Valables dès le 1 er janvier 2016 - Tarifs bruts TVA 8% en sus I 2 Emplacements généraux N/B Noir +1 couleur Quadri Annonce commerciale

Plus en détail

Valable du 13.12.2015 au 10.12.2016. Vos meilleures correspondances. RER Vaud.

Valable du 13.12.2015 au 10.12.2016. Vos meilleures correspondances. RER Vaud. RER Vaud. Vos meilleures correspondances. Valable du 13.12.2015 au 10.12.2016. Table des matières. Tout sur le trajet en train 4 Lausanne Morges Allaman: RER Vaud S3, S4 6 Lausanne Vallorbe: RER Vaud S2

Plus en détail

La DGFiP AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DES USAGERS. Un nouveau service pour faciliter les paiements

La DGFiP AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DES USAGERS. Un nouveau service pour faciliter les paiements La DGFiP AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DES USAGERS TIPI Titres Payables par Internet Un novea service por faciliter les paiements Un moyen de paiement adapté à la vie qotidienne TIPI :

Plus en détail

Votre combinaison gagnante!

Votre combinaison gagnante! Votre combinaison gagnante! Abonnement Inter et City-Ticket. Genève, Lausanne ou Morges. 2 Sommaire. Abonnement Inter 4-5 Abonnement Inter Genève 6-7 Abonnement Inter Lausanne ou Morges 8-9 City-Ticket

Plus en détail

communauté tarifaire vaudoise 2 RAPPORT ANNUEL 2007

communauté tarifaire vaudoise 2 RAPPORT ANNUEL 2007 Rapport annuel 2007 Sommaire Introduction 3 A propos de la CTV 4 Le Comité directeur 5 Groupes de travail 6 Extension de la CTV 7 C o m m u n i c a t i o n 8 Recettes et répartition 2007 12 Comptes de

Plus en détail

Guide de présentation

Guide de présentation Syndicat Centre Héralt Gide de présentation Activités et otils pédagogiqes Por sensibiliser vos élèves à la gestion des déchets, mettre en place des projets, réaliser ne visite o réserver nos otils...

Plus en détail

Halte-garderie du Faubourg

Halte-garderie du Faubourg Halte-garderie d Faborg Plan d'affaires MODÈLE Noémie Dprès 1212, d Faborg Belleville (Qébec) Z2C 4Z4 Présenté à Monsier X Caisse Poplaire de Belleville Le 13 jin 2000 T able des matières 1. Le sommaire

Plus en détail

Ordonnance sur le bail à loyer et le bail à ferme d habitations et de locaux commerciaux

Ordonnance sur le bail à loyer et le bail à ferme d habitations et de locaux commerciaux Ordonnance sur le bail à loyer et le bail à ferme d habitations et de locaux commerciaux (OBLF) 221.213.11 du 9 mai 1990 (Etat le 1 er juillet 2014) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 253a, al. 3, du

Plus en détail

Mesures générales de prévention pour l utilisation des compacteurs

Mesures générales de prévention pour l utilisation des compacteurs Le compacter Les compacters servent à compresser les matières récpérées (ex. papier, plastiqe). Ils sont d sage corant dans le secter de l imprimerie. Les compacters doivent être mnis de dispositifs de

Plus en détail

Maitrise Statistique des Procédés

Maitrise Statistique des Procédés Maitrise Statistiqe des Procédés Yannick Monnier ENSIBS-2-GI 2011/2012 Y Monnier () ENSIBS-2-GI v2012-01-18 1 / 66 Plan d cors 1 Introdction 2 Variabilité des procédés de fabrication 3 La Loi Normale 4

Plus en détail

Bâtiment. Fondations. Planchers et Dalles. La gamme. Voiles et Ossatures. Décor. Chapes et Maçonnerie. Unibéton. Bâtiment. Unibéton I Bâtiment

Bâtiment. Fondations. Planchers et Dalles. La gamme. Voiles et Ossatures. Décor. Chapes et Maçonnerie. Unibéton. Bâtiment. Unibéton I Bâtiment La gamme Fondations Planchers et Dalles Voiles et Ossatres Décor Chapes et Maçonnerie Unibéton Unibéton I Fondations La gamme Fondations Préfond Béton de propreté Tradifond Les qalités de résistance des

Plus en détail

Contribution des Chambres d'agriculture à l'agro-écologie

Contribution des Chambres d'agriculture à l'agro-écologie Contribtion des Chambres d'agricltre à l'agro-écologie a Edito de Gy Vasser Président des Chambres d'agricltre (APCA) Les acters de l agricltre française ont tojors œvré por moderniser ler activité. Ainsi,

Plus en détail

Prescriptions relatives à la construction des grands emballages et aux épreuves qu ils doivent subir

Prescriptions relatives à la construction des grands emballages et aux épreuves qu ils doivent subir Chapitre 6.6 Prescriptions relatives à la constrction des grands emballages et ax épreves q ils doivent sbir 6.6.1 Généralités 6.6.1.1 Les prescriptions d présent chapitre ne s'appliqent pas : - ax emballages

Plus en détail

itrak Éliminez vos frais mensuels de géolocalisation GPS

itrak Éliminez vos frais mensuels de géolocalisation GPS TM Enterprise Soltion Éliminez vos frais mensels de géolocalisation GPS Offrez-vos les avantages spplémentaires d'ne soltion personnalisée par rapport à ne soltion hébergée Renforcez la sécrité des informations

Plus en détail

Risques professionnels et qualité de vie au travail dans les crèches : les pratiques de prévention

Risques professionnels et qualité de vie au travail dans les crèches : les pratiques de prévention Petite enfance Risqes professionnels et qalité de vie a travail dans les crèches : les pratiqes de prévention Rédaction : Emmanelle PARADIS, Chef de projet «Prévention des risqes professionnels», por CIDES

Plus en détail

EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR END USER COMPUTING WITH VMWARE HORIZON VIEW

EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR END USER COMPUTING WITH VMWARE HORIZON VIEW EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR END USER COMPUTING WITH VMWARE HORIZON VIEW Version 1.2 Gide de conception et de mise en œvre H12388.2 Copyright 2013-2014 EMC Corporation. Tos droits réservés. Pblié

Plus en détail

LIRE LES RECHERCHES SUR LA LECTURE Jean Foucambert

LIRE LES RECHERCHES SUR LA LECTURE Jean Foucambert Les Actes de Lectre n, mars - Lire les recherches... LIRE LES RECHERCHES SUR LA LECTURE Jean Focambert Les partis pédagogiqes qi s affrontent ator de la lectre tentent assi de se présenter en hérats scientifiqes.

Plus en détail

Villa L Orée du Parc. MASSY n ESSONNE

Villa L Orée du Parc. MASSY n ESSONNE Villa L Orée d Parc n ESSONNE Villa l Orée d Parc Une résidence de standing Une attention particlière a été portée à l aménagement paysager par l Agence Française de Paysage avec la mise en place d ne

Plus en détail

ScanSoft Inc. 9 Centennial Drive Peabody, MA 01960 U.S.A.

ScanSoft Inc. 9 Centennial Drive Peabody, MA 01960 U.S.A. D R O I T S D A U T E U R Copyright 2002 ScanSoft, Inc. Tos droits réservés. Acne partie de cette pblication ne pet être transmise, transcrite, reprodite o stockée dans n système de récpération de données,

Plus en détail

Genève, le 1 er février 2011. Information N 1/2011. Déductibilité des frais d'entretien des immeubles privés. Table des matières

Genève, le 1 er février 2011. Information N 1/2011. Déductibilité des frais d'entretien des immeubles privés. Table des matières REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département des finances Administration fiscale cantonale AFC Direction générale Case postale 3937 1211 Genève 3 N/réf. : DHL/YG/SL Genève, le 1 er février 2011 Information

Plus en détail

MESURE DE LA PERFORMANCE GLOBALE DES AGENCES BANCAIRES : UNE APPLICATION DE LA MÉTHODE DEA

MESURE DE LA PERFORMANCE GLOBALE DES AGENCES BANCAIRES : UNE APPLICATION DE LA MÉTHODE DEA MESURE DE LA PERFORMANCE GLOBALE DES AGENCES BANCAIRES : UNE APPLICATION DE LA MÉTHODE DEA Ade Hbrecht, Fabienne Gerra To cite this version: Ade Hbrecht, Fabienne Gerra. MESURE DE LA PERFORMANCE GLOBALE

Plus en détail

Les jumelages institutionnels du programme PHARE

Les jumelages institutionnels du programme PHARE Les jmelages instittionnels d programme PHRE La contribtion française MINISTÈRE DES FFIRES ÉTRNGÈRES Le Programme PHRE PHRE est n programme commnataire de coopération créé en 1989 qi est deven, depis la

Plus en détail

Police d assurance voyage à l extérieur de la province

Police d assurance voyage à l extérieur de la province M C A S S U R A N C E V O Y A G E S O I N S M É D I C A U X M C V O Y A G E S O I N S M É D I C A U X Police d assrance voyage à l extérier de la province Octobre 2009 M C A G E S O IIN S M É D IIC A U

Plus en détail

OPTIONS MODELISATIONS

OPTIONS MODELISATIONS DSCG OPTIONS MODELISATIONS Notions préliminaires. La loi binomiale La loi binomiale s appliqe ans le cas : ne expérience aléatoire à ex isses, cette expérience étant répétée n certain nombre e fois (n

Plus en détail

Catalogue de répartition frais entretien - Investissement

Catalogue de répartition frais entretien - Investissement Catalogue de répartition frais entretien - investissements 1. Parois extérieures 1.1. Rénovation de façades (sans isolation) Nouvelle couche de peinture, remplacement d un revêtement (y compris bardeaux)

Plus en détail

Plan de formation pour l Ordonnance sur la formation professionnelle initiale réalisateur publicitaire

Plan de formation pour l Ordonnance sur la formation professionnelle initiale réalisateur publicitaire 79614 Plan de formation por l Ordonnance sr la formation professionnelle initiale réalisater pblicitaire Partie A Compétences opérationnelles Partie B Grille horaire Partie C Procédre de qalification Partie

Plus en détail

Chapitre 18. L immeuble

Chapitre 18. L immeuble Chapitre 18 L immeuble - L activité principale de l entreprise commerciale consiste à acheter et à vendre des marchandises, ou à exercer une activité dans le domaine des services. Toutefois, à côté de

Plus en détail

Tarif général (gérance, PPE, mise en valeur)

Tarif général (gérance, PPE, mise en valeur) Tarif général (gérance, PPE, mise en valeur) Chapitre premier : Dispositions générales Article premier : Principe Les rémunérations prévues par le présent tarif constituent des rémunérations recommandées.

Plus en détail

EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX VIRTUALIZED ORACLE 11GR2

EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX VIRTUALIZED ORACLE 11GR2 EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX VIRTUALIZED ORACLE 11GR2 Version 1.3 Gide de conception et de mise en œvre H12347.3 Copyright 2013-2014 EMC Corporation. Tos droits réservés. Pblié en Mai, 2014

Plus en détail

Ser vice national famille et société

Ser vice national famille et société Ser vice national famille et société Conférence des évêqes de France Jillet 2012 Département environnement et modes de vie EFFET DE SERRE ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES Depis qelqes décennies, diverses observations

Plus en détail

& ENTREPRISE groupe monassier france

& ENTREPRISE groupe monassier france grope monassier france Après sept ans de déprime, les signes de reprise dans l immobilier ne manqent pas : les délais de vente raccorcissent; les promesses et les compromis agmentent; les investissers

Plus en détail

ESDEP GROUPE DE TRAVAIL 11 ASSEMBLAGES SOUS CHARGEMENT STATIQUE

ESDEP GROUPE DE TRAVAIL 11 ASSEMBLAGES SOUS CHARGEMENT STATIQUE ESDEP GROUPE DE TRAVAIL 11 ASSEMBLAGES SOUS CHARGEMENT STATIQUE Leçon 11.. Assemblages sodés : Applications d calcl des sodres d'angle ichier : L11--.doc OBJECTI Utiliser les méthodes de calcl exposées

Plus en détail

ACQUISITION D UN BIEN IMMOBILIER EN SUISSE PAR UNE PERSONNE DOMICILIEE A L ETRANGER. A - Préliminaire. B - Achat d un logement de vacances

ACQUISITION D UN BIEN IMMOBILIER EN SUISSE PAR UNE PERSONNE DOMICILIEE A L ETRANGER. A - Préliminaire. B - Achat d un logement de vacances ACQUISITION D UN BIEN IMMOBILIER EN SUISSE PAR UNE PERSONNE DOMICILIEE A L ETRANGER A - Préliminaire B - Achat d un logement de vacances C - Achat d une résidence principale D - Aspects légaux E - Aspects

Plus en détail

Centre Aquatique Région Morges SA

Centre Aquatique Région Morges SA Centre Aquatique Région Morges SA Un partenariat public privé novateur 12 novembre 2014 A l origine des réflexions 2005 Etude pour couvrir le bassin olympique de Morges 2007 Crédit d étude préliminaire

Plus en détail

Guide AFEI - FBF. de mise en œuvre des procédures de déclaration de soupçon d abus de marché

Guide AFEI - FBF. de mise en œuvre des procédures de déclaration de soupçon d abus de marché Gide AFEI - FBF de mise en œvre des procédres de déclaration de sopçon d abs de marché Préamble Sommaire 1. ORGANISATION & PROCéDURE INTERNE 1 A. QUELLE ORGANISATION? 1 A.1 Modèle d organisation interne

Plus en détail

JE LÈGUE À L ŒUVRE DES VOCATIONS POUR FORMER NOS FUTURS PRÊTRES NOS RÉPONSES À VOS QUESTIONS SUR LES LEGS, DONATIONS, ASSURANCES VIE

JE LÈGUE À L ŒUVRE DES VOCATIONS POUR FORMER NOS FUTURS PRÊTRES NOS RÉPONSES À VOS QUESTIONS SUR LES LEGS, DONATIONS, ASSURANCES VIE Diocèses de Paris, Nanterre, Créteil et Saint-Denis JE LÈGUE À L ŒUVRE DES VOCATIONS POUR FORMER NOS FUTURS PRÊTRES NOS RÉPONSES À VOS QUESTIONS SUR LES LEGS, DONATIONS, ASSURANCES VIE FAITES DE VOS BIENS

Plus en détail

AUTODATA ONLINE. Les nouveautés d'online 3. NOUVEAU: Courroies d`accessoires. Débranchement et rebranchement de la batterie hybride

AUTODATA ONLINE. Les nouveautés d'online 3. NOUVEAU: Courroies d`accessoires. Débranchement et rebranchement de la batterie hybride BR_EU_SWISSFRENCH_13V3_Layot 1 11/1/01 13:41 Pae 1 AUTODATA ONLINE Les noveatés d'online 3 NOUVEAU: Corroies d`accessoires Post-traitement des az d`échappement diesel Déanchement et reanchement de la batterie

Plus en détail

Les livraisons des fabricants ont augmenté de 0,9 % en mars,

Les livraisons des fabricants ont augmenté de 0,9 % en mars, Le vendredi 22 mai 1998 APERÇU Les livraisons reprennent ler viger Le nivea des livraisons des fabricants s est redressé en mars grâce à ne reprise dans l indstrie des aéronefs. Les prix des biens et services

Plus en détail

Une épreuve de l 28-31 MAI 2015. Lucens Onnens Tartegnin Veytaux Champéry Pompaples Saint-Prex DOSSIER TECHNIQUE. www.tpv.ch

Une épreuve de l 28-31 MAI 2015. Lucens Onnens Tartegnin Veytaux Champéry Pompaples Saint-Prex DOSSIER TECHNIQUE. www.tpv.ch Une épreuve de l 28-31 MAI 2015 Lucens Onnens Tartegnin Veytaux Champéry Pompaples Saint-Prex DOSSIER TECHNIQUE www.tpv.ch 1 TABLE DES MATIÈRES 3 Infographie 4 à 7 Jeudi 28 mai 2015 8 à 16 Vendredi 29

Plus en détail

La location de camping-cars

La location de camping-cars www.motorhomerent.fr TARIFS 2013,! La meillere formle d évasion Règlement chèqes-vacances accepté. ,! La location de camping-cars, Motorhome Rent vos accompagne sr les rotes de vos vacances! Vos sohaitez

Plus en détail

Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve.

Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve. Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve. Prêts pour l avenir. Etre propriétaire est un rêve aussi vieux que le monde. Acquérir un logement, ce

Plus en détail

Journal syndical. Sommaire. Mot du président 2. Les dossiers de l heure 3. Comité d évaluation et de catégorisation des emplois 5

Journal syndical. Sommaire. Mot du président 2. Les dossiers de l heure 3. Comité d évaluation et de catégorisation des emplois 5 Jornal syndical 2051 Sommaire Mot d président 2 Les dossiers de l here 3 Comité d évalation et de catégorisation des emplois 5 Comité de perfectionnement 6 Le point sr les griefs 9 Comité de retraite et

Plus en détail

Ordonnance relative à la déduction des frais d'entretien d'immeubles

Ordonnance relative à la déduction des frais d'entretien d'immeubles Ordonnance relative à la déduction des frais d'entretien d'immeubles du 16 mai 1989 Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, vu l'article 30, alinéa 4, de la loi d'impôt du 26 mai 1988 (LI)

Plus en détail

PROCES-VERBAL ASSEMBLEE GENERALE 23 mars 2015 Daillens

PROCES-VERBAL ASSEMBLEE GENERALE 23 mars 2015 Daillens PROCES-VERBAL ASSEMBLEE GENERALE 23 mars 2015 Daillens 70 communes membres, 37 présentes, 33 excusées/absentes. Sont représentées, les communes de : Arnex-sur-Nyon, Aubonne, Bogis-Bossey, Borex, Bursinel,

Plus en détail

Encouragement à la propriété du logement

Encouragement à la propriété du logement Encouragement à la propriété du logement Directives de la Caisse de pension (CPS) concernant l acquisition d un logement en propriété Conditions concernant l encouragement à la propriété du logement au

Plus en détail

Catalogue de répartition frais entretien - investissements (Etat au 01.01.2010)

Catalogue de répartition frais entretien - investissements (Etat au 01.01.2010) Département des finances, des institutions et de la sécurité Service cantonal des contributions Section des personnes physiques Departement für Finanzen, Institutionen und Sicherheit Kantonale Steuerverwaltung

Plus en détail

BIS - Présentation et Logiciel de base version 2.5

BIS - Présentation et Logiciel de base version 2.5 Engineered Soltions BIS - Présentation et Logiciel de base version 2.5 BIS - Présentation et Logiciel de base version 2.5 www.boschsecrity.fr Gestion d'entreprise complète por ne gestion de la sécrité

Plus en détail

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Catalogue des formations

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Catalogue des formations Votre expert en flx docmentaires et logistiqes Cataloge des formations Qelles qe soient les entreprises, les salariés pevent sivre, a cors de ler vie professionnelle, des actions de formation professionnelle

Plus en détail

La Communauté d Agglomération agit pour le Développement Durable. Petit guide des éco-gestes au bureau

La Communauté d Agglomération agit pour le Développement Durable. Petit guide des éco-gestes au bureau gide_eco:gide eco-gest 07/12/2010 10:40 Page 1 La Commnaté d Agglomération agit por le Développement Drable Petit gide des éco-gestes a brea gide_eco:gide eco-gest 07/12/2010 10:40 Page 2 Épisement des

Plus en détail

Système isolateur de ligne de haut-parleurs

Système isolateur de ligne de haut-parleurs Systèmes de commnications Système isolater de ligne de hat-parlers Système isolater de ligne de hat-parlers www.boschsecrity.fr Fornit des bocles de hat-parler redondantes por les systèmes de sonorisation

Plus en détail

Mesures générales de prévention pour l utilisation des fardeleuses

Mesures générales de prévention pour l utilisation des fardeleuses la fardelese Les fardeleses, machines semi-atomatiqes d emballage de palettes, assi nommées palettisers o «wrapeses» sont d sage corant dans le secter de l imprimerie. On s en sert por envelopper d ne

Plus en détail

Exercice 1. 1) Représenter le vecteur U ci-dessous. 2) Déterminer graphiquement le module et l'argument du nombre complexe z.

Exercice 1. 1) Représenter le vecteur U ci-dessous. 2) Déterminer graphiquement le module et l'argument du nombre complexe z. http://maths-sciencesfr EXERCICES SUR LES NOMBRES COMPLEXES Exercice Une minterie est alimentée par ne tension alternative sinsoïdale U(t) = U m sin(t + ) À n instant cette tension est représentée par

Plus en détail

Ordonnance relative à la déduction des frais d'entretien d'immeubles

Ordonnance relative à la déduction des frais d'entretien d'immeubles Ordonnance relative à la déduction des frais d'entretien d'immeubles du 16 mai 1989 Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, vu l'article 30, alinéa 4, de la loi d'impôt du 26 mai 1988 (LI)

Plus en détail

BIS - Module Access Engine (ACE)

BIS - Module Access Engine (ACE) Engineered Soltions BIS - Modle Access Engine (ACE) BIS - Modle Access Engine (ACE) www.boschsecrity.fr Contrôle d'accès sophistiqé avec gestion directe des alarmes Intégration et interaction transparentes

Plus en détail

DIVISION APPROVISIONNEMENTS ET MARCHES

DIVISION APPROVISIONNEMENTS ET MARCHES DIVISION APPROVISIONNEMENTS ET MARCHES APPEL D OFFRES OUVERT SUR OFFRES DE PRIX N 11-2011 DU 14/06/2011 à 09H RELATIF A LA FOURNITURE DE CONSOMMABLES INFORMATIQUES (en ve de la conclsion d n marché cadre)

Plus en détail

L e mobilier, le matériel et le linge au r estaurant

L e mobilier, le matériel et le linge au r estaurant Technologie (baccalaréat Professionnel) L e mobilier, le matériel et le linge a r estarant 1 : L e m o b i l i e r 1. 1 - L e m o b i l i e r d e s t i n é à l a c l i e n t è l e 1.1.1 - Dimensions et

Plus en détail

TRANSLATION ET VECTEURS

TRANSLATION ET VECTEURS TRNSLTION ET VETEURS 1 sr 17 ctivité conseillée ctivités de grope La Translation (Partie1) http//www.maths-et-tiqes.fr/telech/trans_gr1.pdf La Translation (Partie2) http//www.maths-et-tiqes.fr/telech/trans_gr2.pdf

Plus en détail

BIS - Présentation et progiciel de base version 3.0

BIS - Présentation et progiciel de base version 3.0 Engineered Soltions BIS - Présentation et progiciel de base version 3.0 BIS - Présentation et progiciel de base version 3.0 www.boschsecrity.fr Gestion d'entreprise complète por ne gestion de la sécrité

Plus en détail

PETIT RECUEIL DES QUESTIONS LES PLUS FREQUEMMENT POSEES. u u p CONTENU DE LA POUBELLE / TRI DES DECHETS

PETIT RECUEIL DES QUESTIONS LES PLUS FREQUEMMENT POSEES. u u p CONTENU DE LA POUBELLE / TRI DES DECHETS PETIT RECUEIL DES QUESTIONS LES PLUS FREQUEMMENT POSEES p CONTENU DE LA POUBELLE / TRI DES DECHETS q 1. Qelle qantité de déchets compostables ne personne jette t-elle par an? 2. Qe faire des hiles de fritres

Plus en détail

Formation. Conseil AMDEC PROCESS EXAMPLE NOMENCLATURE TOOLS TIME QUALITY VALUE MUST TAILLE DÉVELOPPEMENT DES LOTS IMPROVEMENT PILOTAGE

Formation. Conseil AMDEC PROCESS EXAMPLE NOMENCLATURE TOOLS TIME QUALITY VALUE MUST TAILLE DÉVELOPPEMENT DES LOTS IMPROVEMENT PILOTAGE 2012/2013 Formation. Conseil STABILISATION LIGNES D'ASSEMBLAGE TOOLS LEAN PRODUCTION THINKING GAIN DE TEMPS LOGISTIQUE AMDEC PROCESS EXAMPLE NOMENCLATURE ERGO CUSTOMER PILOTAGE IMPLANTATION TIME PRODUCTIVITÉ

Plus en détail

Chapitre 2-1-1. ml Canalisation vapeur et condensats DN 20. ml Canalisation vapeur et condensats DN 15

Chapitre 2-1-1. ml Canalisation vapeur et condensats DN 20. ml Canalisation vapeur et condensats DN 15 immeble 29, re d'lm 8, avene de Sologne Totax IMMEUBLE 29, re d'ulm DEVIS DE TRAVAUX DE RÉNOVATION DU POSTE CPCU 2,1 THERMIQUE 2-1-1 Travax de dépose : Dépose des installations conformément a CCTP Chapitre

Plus en détail

BIS - Présentation et progiciel de base version 4.0

BIS - Présentation et progiciel de base version 4.0 Engineered Soltions BIS - Présentation et progiciel de base version 4.0 BIS - Présentation et progiciel de base version 4.0 www.boschsecrity.fr Gestion d'entreprise complète por ne gestion de la sécrité

Plus en détail

BIS - Présentation et progiciel de base version - 4.1

BIS - Présentation et progiciel de base version - 4.1 Engineered Soltions BIS - Présentation et progiciel de base version - 4.1 BIS - Présentation et progiciel de base version - 4.1 www.boschsecrity.fr Gestion d'entreprise complète por ne gestion de la sécrité

Plus en détail

EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR VIRTUALIZED MICROSOFT SHAREPOINT 2013

EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR VIRTUALIZED MICROSOFT SHAREPOINT 2013 EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR VIRTUALIZED MICROSOFT SHAREPOINT 2013 Version 1.3 Gide de conception et de mise en œvre H12308.3 Copyright 2013-2014 EMC Corporation. Tos droits réservés. Pblié en

Plus en détail

Rendement et valeur des immeubles

Rendement et valeur des immeubles Rendement et valeur des immeubles Formule 4 Nom-s : Prénom-s : N o de contribuable : DonnEES GENERALES Canton / pays de situation Commune de situation Rue et N o / lieu-dit Age du bâtiment Occupé en dès

Plus en détail

Guide pratique du recours au procureur de la République

Guide pratique du recours au procureur de la République les gides d pôle national de ltte contre l habitat indigne Dihal - ltter contre l habitat indigne : gide pratiqe d recors a procrer de la Répbliqe - mars 2013 Ltter contre l habitat indigne : Gide pratiqe

Plus en détail

Maximisation du débit des systèmes OFDM multicast dans un contexte de courant porteur en ligne

Maximisation du débit des systèmes OFDM multicast dans un contexte de courant porteur en ligne MajecSTIC 2009 Avignon, France, d 6 a 8 novembre 2009 Maximisation d débit des systèmes OFDM mlticast dans n contexte de corant porter en ligne Ali Maiga, Jean-Yves Badais et Jean-François Hélard Laboratoire

Plus en détail

Journal syndical. Sommaire. nous le savons... nous le disons! Volume 11 numéro 1510 // NOVEMBRE janvier 2009 2011. Mot de la vice-présidente 2

Journal syndical. Sommaire. nous le savons... nous le disons! Volume 11 numéro 1510 // NOVEMBRE janvier 2009 2011. Mot de la vice-présidente 2 nos le savons... nos le disons! Volme 11 nméro 1510 // NOVEMBRE janvier 2009 2011 Jornal syndical 2051 Sommaire Mot de la vice-présidente 2 J arriiiiive! 3 Hommage à Loise Provencher 4 Novelle chroniqe

Plus en détail

Marché Public de Travaux

Marché Public de Travaux Département de la Drôme Commne de Chatzange-le-Gobet Mairie 29 re des Monts d Matin 26300 CHATUZANGE-LE-GOUBET Marché Pblic de Travax Objet d marché --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Financer son propre logement

Financer son propre logement Financer son propre logement Plan de la présentation : fonds propres fonds propres Page 2 Comment devenir Quelles sont les étapes du d un logement? fonds propres 1. Etablissement d un budget (quel loyer

Plus en détail