Débat sur les épargnes-retraite...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Débat sur les épargnes-retraite..."

Transcription

1 Débat sur les épargnes-retraite... Les inclure ou non dans la structure REER? Les REER sont traditionnellement considérés comme le moyen d autofinancement le plus efficace pour épargner pour la retraite. Par contre, le gouvernement fédéral ayant réduit le taux d inclusion du gain en capital en 2000, certains conseillers et investisseurs se sont demandés s il est plus efficace d épargner pour la retraite à l extérieur d un régime enregistré. Cette étude porte sur les recherches quantitatives (réalisées par PH&N) qui montrent que la plupart des investisseurs bénéficieront d épargner pour la retraite dans un REER par opposition à un compte imposable. Elle traite aussi des avantages qualitatifs, qui sont parfois négligés, d investir dans un REER.

2 «Les actifs de retraite à imposition différée continuent d avoir une grande influence sur le secteur des services financiers. Pratiquement tous les travailleurs canadiens et la plupart des retraités détiennent des actifs dans ce marché par l entremise de régimes de pension d employeurs ou de comptes REER individuels 1.» Investor Economics L évolution du débat Par tradition, les REER sont considérés comme le moyen d autofinancement le plus efficace pour épargner pour la retraite. Ils ont toutefois été récemment examinés à la loupe à cause des modifications apportées au régime fiscal. Le Régime enregistré d épargne-retraite (REER) a été créé en 1957, pour faire suite à l amendement de la Loi de l impôt sur le revenu par le gouvernement fédéral qui visait à encourager les Canadiens à épargner pour leur retraite 2. Avant cet amendement, seuls ceux qui avaient la chance de contribuer à un régime de pension d employeur pouvaient déduire leurs cotisations à ce régime de leur revenu imposable. Au départ, les dépôts au régime étaient très minimes et sporadiques. C est seulement vers la fin des années 1970, alors que les banques se sont mises de la partie, que les cotisations sont devenues plus importantes et que les actifs de ces régimes se sont mis à croître de façon exponentielle. Depuis, bien des investisseurs se sont fiés entièrement sur ces produits pour atteindre leurs objectifs de retraite. Le principal attrait des REER réside dans deux facteurs : les cotisations sont admissibles en déduction d impôt et l actif du régime peut croître (intérêts composés) à l abri de l impôt. Cependant, les mérites de contribuer à ces régimes ont récemment été remis en cause. Les débats ont pris d assaut les médias financiers après l annonce du budget fédéral de 2000, dans lequel le gouvernement réduisait le taux d inclusion des gains en capital de de 75 % au taux actuel de 50 %. La modification de cet allègement fiscal a amené les conseillers et les investisseurs à se demander s il n était pas plus rentable de constituer son épargne-retraite en dehors d un régime de retraite, là où les retraits ne sont pas imposés et où l impôt sur le gain en capital est moindre. Des opinions divergentes sur le sujet ont semé la confusion dans l esprit des investisseurs 1 Investor Economics. Household Balance Sheet Report: 2001 Edition. Page 47. Toronto, ON. 2 Cet article traite des REER et des FERR (Fonds enregistré de revenu de retraite). à savoir laquelle des méthodes d épargne leur assurerait un revenu maximal après impôts au moment de la retraite. Cet article explore les pour et les contre de l épargne dans un REER. L épargne hors REER Les défenseurs de l épargne-retraite hors REER se concentrent sur quelques avantages clés de cette méthode et quelques critiques courantes à l égard des REER. Ces avantages et critiques se résument de la façon suivante, selon les nombreux articles sur le sujet parus dans les médias ces dernières années : Les retraits effectués sur un compte non enregistré sont plus avantageux du point de vue fiscal que les retraits d un compte REER. Il est possible d opter pour un investissement à optimisation fiscale hors REER de façon à payer peu ou pas d impôt sur la croissance des placements. Un compte non enregistré est légèrement plus souple dans la mesure où il permet à l investisseur de détenir n importe quel type de placement. Emprunter pour investir (effet de levier) hors d un REER procure les mêmes déductions d impôt qu investir dans un REER. Pour les personnes à faible revenu, le remboursement d impôt provenant des cotisations à un REER sera minime. Les retraits d un REER peuvent entraîner l obligation de rembourser d importantes sommes reçues sous forme de prestations de la sécurité de la vieillesse. Certains de ces énoncés sont valables alors que d autres peuvent être remis en question. Par exemple, des retraits d un compte non enregistré sont effectivement plus avantageux du point de vue fiscal que des retraits faits sur un compte REER. Toutefois, emprunter pour investir dans un compte non enregistré présente un risque dont on ne parle pas et bien qu investir hors REER avec des avantages fiscaux soit possible, il est déraisonnable de présumer que l impôt peut être complètement évité. Il existe un scénario assez évident selon lequel investir dans un REER peut paraître insensé. Il s agit du cas d une personne à très faible revenu (elle recevra un remboursement d impôt minime pour son investissement dans un REER) qui prévoit être assujettie à une tranche d imposition beaucoup plus élevée à la retraite. Dans ce scénario, les retraits seraient imposés à un taux plus Débat sur les épargnes-retraite : Les inclure ou non dans la structure REER? 1

3 élevé que le taux actuel, ce qui annulerait les avantages en remboursement d impôt provenant des cotisations. Même en vertu de ce scénario, la personne devrait investir de façon à minimiser son impôt (par exemple éviter les produits à revenu fixe) pour compenser le manque à gagner en termes de capitalisation de croissance à l abri de l impôt qu aurait procurée le REER. De plus, une personne peut cotiser à un REER et appliquer la déduction permise à une année d imposition subséquente pour laquelle un revenu supérieur serait déclaré. Il n est pas logique qu une personne dont le revenu annuel imposable est toujours bas cotise des sommes importantes à un REER si le prélèvement au moment de sa retraite est imposé à un taux plus élevé que le taux d imposition actuel. De telles situations sont rares, mais possibles, comme c est le cas pour une personne qui a accumulé des droits de cotisation non utilisés parce qu elle a peu cotisé à un REER, et qui reçoit un héritage à l approche de la retraite. Chez Phillips, Hager & North, nous estimons qu il existe deux avantages importants de constituer son épargneretraite en dehors d un compte enregistré. Les voici : 1. Il n y a pas de prélèvement minimal requis pour un tel compte, comme c est le cas pour un FERR. Ceci permet une plus grande souplesse dans l établissement de la prestation versée au moment de la retraite. 2. Si une personne décide de prendre sa retraite plus tôt ou de prélever des fonds pour des raisons urgentes, elle n est pas pénalisée par une retenue d impôt à la source. L épargne dans un REER Les détracteurs du REER énoncent souvent leur propre modèle mathématique pour appuyer leur opinion voulant que l épargne-retraite en dehors d un régime enregistré procure des bénéfices disponibles après impôts plus généreux. Jusqu à un certain point, leurs arguments sont valables. Cependant, il sera plus avantageux pour la majorité des travailleurs canadiens d investir dans un REER. Bon nombre des modèles mathématiques utilisés par les opposants au REER font appel à des hypothèses irréalistes dans leurs calculs. Par exemple, ils ignorent ou sous-estiment souvent l incidence de l impôt sur la croissance des actifs non enregistrés et ils supposent souvent aussi que le remboursement d impôt généré par une cotisation à un REER est dépensé plutôt que réinvesti. Nous avons étudié trois scénarios d investissement différents (soit trois différentes répartitions de l actif) afin de déterminer si les bénéfices disponibles après impôts générés par un REER sont ou non supérieurs à ceux d un compte non enregistré (imposable). Les trois politiques de répartition de l actif que nous avons examinées sont les suivantes : 1. Portefeuille composé à 100 % d obligations (volatilité faible, objectif d investissement axé sur le revenu) : 2. Portefeuille composé de 40 % d obligations et de 60 % d actions (volatilité modérée, objectif d investissement équilibré) : 3. Portefeuille composé à 100 % d actions (volatilité élevée, objectif d investissement de croissance). Comme nous l avons noté, nous estimons que les hypothèses retenues par ceux qui appuient les comptes imposables sont discutables à bien des égards. Nous avons tenté de reprendre l analyse avec des hypothèses que nous considérons plus réalistes. Plus spécifiquement, nous avons supposé le réinvestissement de tous les remboursements d impôts provenant des cotisations à un REER dans un compte d épargne-retraite imposable (non enregistré). Une liste détaillée de toutes nos hypothèses est fournie en annexe et dans les notes en fin de texte. Dans les trois scénarios de répartition de l actif, nos calculs démontrent qu investir pour sa retraite dans un REER génère plus de bénéfices disponibles après impôts qu investir en dehors d un compte enregistré. Les résultats, dont nous discutons plus loin, montrent la valeur du patrimoine à chaque âge. Autrement dit, ces chiffres représentent simplement la valeur de tous les titres détenus après liquidation et après impôts. Portefeuille composé à 100 % d obligations Une obligation représente le type de placement le moins efficace du point de vue fiscal parce que le revenu d intérêt qu elle génère est imposé au taux marginal d imposition le plus élevé qu un investisseur peut payer. Pour cette raison, il est plus avantageux de placer le revenu d intérêt généré par les obligations à l abri dans un compte REER. Nos calculs démontrent que les placements en obligations dans un REER produiront des bénéfices disponibles après impôts beaucoup plus élevés que le même type de placement hors REER. Cette différence est plus marquée plus le délai avant la retraite est grand. Cela n est pas surprenant, puisque même les défenseurs de 2 Phillips, Hager & North gestion de placements ltée

4 l épargne hors des régimes enregistrés corroborent le fait que les REER sont plus utiles (efficaces) dans le cas des placements lourdement imposés. Même au moment de la retraite, une bonne part des revenus d intérêt générés par le portefeuille d obligations peut être mise à l abri de l impôt dans une structure FERR. Le diagramme suivant montre le résultat de nos calculs. Patrimoine total après impôts (en milliers) $ $ $ $ $ 800 $ 600 $ 400 $ 200 $ Épargne REER vs épargne hors REER Répartition de l actif : portefeuille à 100 % d obligations Portefeuille composé de 40 % d obligations et 60 % d actions Le portefeuille équilibré que nous avons analysé a produit des résultats similaires. Moins dramatique, la conclusion tirée de nos calculs dans ce cas-ci démontre les avantages d investir dans un régime enregistré. Le diagramme ci-dessous illustre cette conclusion. Épargne REER vs épargne hors REER Patrimoine total après impôts (en milliers) $ $ $ $ $ $ 0 Répartition de l actif : portefeuille de 40 % d obligations et 60 % d actions Portefeuille d obligations REER Portefeuille d obligations hors REER Nous supposons que le remboursement tiré de la cotisation au REER serait investi dans un compte non enregistré conformément à la même politique de répartition de l actif Age Portefeuille 40/60 REER Portefeuille 40/60 hors REER Age régissant les cotisations d un compte enregistré. Une simple stratégie de planification financière permettrait une optimisation fiscale encore plus grande; il suffit de faire les placements à revenu fixe principalement dans le compte REER, à l abri de l impôt, et les placements en actions dans un compte non enregistré. Globalement, la répartition de l actif ne changerait pas mais on obtiendrait une meilleure optimisation fiscale et les avantages d épargner dans un REER seraient encore plus grands. Portefeuille à 100 % en actions Notre méthodologie de calcul appliquée à un portefeuille composé uniquement d actions permet de démontrer que la valeur du patrimoine après impôts d un compte à l abri de l impôt (enregistré) est plus élevée que celle d un compte non enregistré. Bon nombre d arguments qui suggèrent le contraire supposent que le remboursement d impôt tiré des cotisations à un REER n est pas réinvesti, ou alors ils sous-estiment l impôt à payer sur la croissance des placements en actions dans un compte non enregistré (comme nous l avons déjà noté). Nos calculs produisent les résultats suivants : Patrimoine total après impôts (en milliers) $ $ $ $ $ $ 0 Portefeuille d actions REER Portefeuille d actions hors REER Épargne REER vs épargne hors REER Répartition de l actif : portefeuille à 100 % d actions Notes sur les diagrammes La différence dans le patrimoine après impôts peut paraître insignifiante. Toutefois, on doit se rappeler que ces chiffres représentent la valeur après impôts des portefeuilles. Les valeurs avant impôts ne sont pas illustrées mais elles sont beaucoup plus élevées dans un compte enregistré que dans un compte non enregistré à cause de la capitalisation dispensée de l impôt. À la liquidation, toutefois, les comptes enregistrés sont imposés à un taux bien plus élevé que les comptes non enregistrés, ce qui réduit l écart entre les deux valeurs après impôt. Age Débat sur les épargnes-retraite : Les inclure ou non dans la structure REER? 3

5 Dans le portefeuille composé à 100 % d obligations, la différence dans la valeur du patrimoine après impôts, entre le portefeuille REER et le portefeuille hors REER, devient bien plus importante au moment de la retraite. La valeur avant impôts du portefeuille REER étant plus grande, cette somme plus élevée de capital accumulé n est pas érodée aussi rapidement par des rachats au moment de la retraite. Avantages qualitatifs Outre les avantages financiers décrits précédemment et qui résultent strictement d une analyse quantitative, il y a quelques avantages qualitatifs ou facteurs non mathématiques qui sont souvent ignorés dans ce débat sur l épargne-retraite. Nous avons identifié cinq de ces avantages qui méritent d être soulignés : 1. La déductibilité fiscale des cotisations et la date limite pour cotiser à son REER sont des facteurs encourageant une discipline d épargne qui serait autrement absente. 2. Nonobstant le réinvestissement du remboursement d impôt, il y a assurément un avantage. Dans nos calculs, nous avons supposé le réinvestissement du remboursement. Cela nous permet de lui attribuer facilement une valeur monétaire. Certaines personnes peuvent utiliser ce remboursement pour rénover leur maison ou s offrir des vacances. Dans certains cas, l avantage dérivé n est pas évident, mais le remboursement a quand même une valeur monétaire ou à tout le moins une valeur perçue. 3. Un REER au profit du conjoint permet de répartir les revenus au moment de la retraite. 4. Les retraits faits sur un REER sont un revenu imposable. Ainsi, les personnes qui n ont pas cessé de travailler sont moins tentées de puiser dans leur épargne-retraite pour faire un achat discrétionnaire. 5. Épargner à l aide d un REER allège la tâche administrative en mettant régulièrement à jour le prix de base rajusté de vos placements, vous permettant de calculer plus tard les gains en capital sur les aliénations. Conclusion Notre analyse montre qu épargner pour sa retraite par le biais d un régime enregistré d épargne-retraite (REER) est plus profitable que de choisir de le faire à l aide d un compte non enregistré et imposable. Il existe quelques exceptions à cette règle, mais de façon générale, elle prévaut pour la majorité des travailleurs à revenu moyen et à revenu élevé. Voici les principales conclusions à retenir de notre analyse : Une portion en actions plus élevée dans le portefeuille réduit l avantage que confère l épargne dans un REER. Malgré cela, le résultat final obtenu au moyen d un REER rend ce dernier plus avantageux que l option imposable. Des changements dans les taux d impôt progressif peuvent avoir une incidence sur le capital après impôt, donc sur le choix de l une ou l autre des options. Si on réduit encore le taux d inclusion des gains en capital, les avantages de détenir des actions dans un régime enregistré seront également réduits. Plus le revenu est élevé, plus il est avantageux d épargner à l aide d un REER. Un revenu accru signifie un remboursement d impôt plus grand provenant des épargnes REER. En outre, plus le revenu d une personne est grand, plus l impôt à payer sur les intérêts, les dividendes et la plus-value réalisée est élevé dans le cas d un compte non enregistré. L avantage d épargner à l aide d un REER augmente à mesure que la période de placement s allonge. Un investissement à long terme allonge la période de capitalisation de l actif à l abri de l impôt (différé) dans un REER/FERR. La probabilité qu un investisseur survive à son capital est réduite lorsqu il investit dans un REER parce que cette option permet une plus grande accumulation du capital. 4 Phillips, Hager & North gestion de placements ltée

6 Annexe Hypothèses utilisées dans nos calculs Les calculs considèrent un revenu annuel de $ (indexé sur l inflation). Les tranches d imposition sur le revenu moyen de la Colombie-Britannique (fournies par Deloitte & Touche) sont aussi indexées sur l inflation et appliquées à tous les calculs i. Les cotisations au REER sont maximisées et indexées aux niveaux désignés par le gouvernement fédéral. Tous les remboursements d impôt résultant de cotisations au REER sont investis dans un compte d épargne-retraite non enregistré selon la même répartition de l actif que pour le REER. L épargne annuelle nette après dépenses d un investisseur individuel est investie dans un compte d épargne-retraite imposable. Les dépenses constituent 40 % du revenu d emploi brut et sont indexées sur l inflation. Les actions génèrent un taux de rendement de 8 % pendant la période d investissement ii. Les obligations génèrent un taux de rendement de 5 % pendant la période d investissement et ce rendement est constitué entièrement de revenu d intérêt. Dans les comptes non enregistrés, les impôts sont payés annuellement sur les intérêts, les dividendes et le gain en capital réalisé iii. Dans un compte non enregistré, le gain en capital latent s accumule à l abri de l impôt jusqu à l aliénation. Dans le REER, les intérêts, dividendes et gains en capital (réalisés ou non) ont fait l objet d un roulement et capitalisent à l abri de l impôt jusqu au retrait; ils deviennent alors entièrement imposables, au même titre qu un revenu. On a établi à 65 ans l âge de la retraite, au moment où les retraits commencent. À la retraite, le montant après impôts prélevé chaque année équivaut au revenu de l investisseur avant sa retraite (après impôts et cotisations à l épargne) de façon à maintenir le même niveau de vie. Les cotisations au REER et à un compte non enregistré commencent à 40 ans iv. Au décès, tous les comptes sont liquidés et imposés comme il se doit. Note sur la récupération fiscale de prestations de sécurité de vieillesse (SV) La récupération des prestations SV est un outil que le gouvernement fédéral utilise pour récupérer des prestations de retraite qui ont été versées à des personnes dont le revenu de retraite dépasse un certain niveau. À l heure actuelle, ce mode de récupération est appliqué aux personnes dont le revenu de retraite annuel est supérieur à $ v. Cette récupération réduit les prestations de 15 cents par dollar sur tout montant de revenu net qui dépasse $. Le maximum des prestations SV qu une personne peut recevoir annuellement s élève à $ environ, et ces prestations sont versées à quiconque a plus de 65 ans (et qui répond à certaines exigences de résidence). i Les calculs ont également été faits pour un revenu annuel de $. Les résultats obtenus étaient similaires (bien que moins impressionnants). ii Ce rendement est basé sur un taux de croissance de 6 % et un dividende de 2 %. iii Les dividendes sont admissibles au crédit d impôt pour dividendes. Dans un compte non enregistré, la moitié de la plus-value réalisée est incluse dans le calcul du revenu annuel imposable. Bon nombre d articles sur le sujet supposent que tous les rendements sur les actions dans des comptes non enregistrés prendront la forme d une plus-value latente. Nous jugeons cette supposition quelque peu suspecte. Dans un fonds indiciel, les dividendes sont transférés aux porteurs de parts et des gains en capital peuvent être réalisés lorsque la composition de l indice change. Avec des portefeuilles d actions individuelles, un investisseur raisonnable recentrerait périodiquement son compte. Un fonds commun de placement activement géré génère aussi des gains lorsque le gestionnaire procède à une rotation des actions ou des secteurs. Dans notre analyse, nous utilisons un taux annuel de gain en capital réalisé de 1,5 % parce que ce taux correspond à la distribution moyenne de gain en capital du Fonds d actions canadiennes de PH&N au cours des 20 dernières années. Les impôts à payer qui en résultent agissent comme un frein pour le portefeuille parce que les distributions ne sont pas toutes réinvesties, une portion de celles-ci échouant entre les mains du gouvernement sous forme d impôt sur le revenu. iv Les calculs ont aussi été faits avec des cotisations débutant à l âge de 30 ans. Selon ce scénario, les résultats finaux favorisent nettement un investissement dans un compte REER plutôt qu un compte non enregistré. v Jusqu en décembre Débat sur les épargnes-retraite : Les inclure ou non dans la structure REER? 5

7

8 Les investissements dans des fonds communs de placement peuvent comporter des commissions, des commissions aux tiers, des frais de gestion et d autres frais. Veuillez lire le prospectus simplifié avant d investir. Les taux de rendement indiqués sont des rendements totaux annuels composés historiques, qui tiennent compte des changements dans la valeur par part et du réinvestissement de toutes les distributions; ils ne tiennent pas compte des frais de vente, de rachat, de distribution, de frais optionnels ou d impôts à payer par tout porteur de part dont les rendements auraient diminué. Les fonds communs ne sont pas garantis, leur valeur change fréquemment, et les rendements antérieurs peuvent ne pas être répétés. VANCOUVER Waterfront Centre 20 e étage 200, rue Burrard Vancouver (C.-B.) Canada V6C 3N5 VICTORIA St-Andrew Square I 737, rue Yates Bureau 312 Victoria (C.-B.) Canada V8W 1L6 CALGARY Bankers Hall, tour Ouest 888, 3 e Rue S.-O. Bureau 4430 Calgary (Alberta) Canada T2P 5C5 «Phillips, Hager & North» («PH&N») est le nom commercial officiel de Phillips, Hager & North gestion de placements ltée («PH&NGP») et de sa filiale en propriété exclusive Phillips, Hager & North gestion de fonds de placement collectif ltée («PH&NGF»). PH&NGP est le gestionnaire de tous les fonds de Phillips, Hager & North, soit directement ou par l entremise de sous-conseillers, ainsi que du Fonds de valeur d actions canadiennes BonaVista et du Fonds équilibré mondial BonaVista. PH&NGP est également le conseiller en portefeuille principal pour tous les fonds PH&N. PH&NGF est le principal distributeur des parts des fonds PH&N et des deux fonds BonaVista. BonaVista Asset Management Ltd. («BonaVista»), filiale en propriété exclusive de PH&NGP, est le principal conseiller en portefeuille des deux fonds de placement BonaVista. Sky Investment Counsel Inc. («Sky») est sous-conseil dans le cas des actifs en actions non nord-américaines de PH&N, notamment ceux détenus dans tous les fonds de placement PH&N et dans le Fonds équilibré mondial BonaVista. PH&N détient une importante participation sans contrôle dans Sky. Date de publication : le 10 août TOR ONTO 1, rue Adelaide Est Bureau 2320 C.P. 207 Toronto (Ontario) Canada M5C 2V9 MONTRÉAL Tour McGill College 1501, avenue McGill College Bureau 1640 Montréal (Québec) Canada H3A 3M8 CONSEILS ET RENSEIGNEMENTS SUR LES FONDS DE PLACEMENT Téléphone : Télécopieur : Site Web : Courriel :

dans des obligations à rendement élevé.

dans des obligations à rendement élevé. Un argument en faveur de l investissement dans des obligations à rendement élevé. Les obligations à rendement élevé représentent un outil efficace pour accroître les rendements à long terme et à réduire

Plus en détail

Formulaire d'opérations automatiques

Formulaire d'opérations automatiques Formulaire d'opérations automatiques Veuillez choisir la ou les options dont vous souhaitez convenir. Le montant total minimum pour chaque transaction automatique est de 100 $ 1 Veuillez préciser le type

Plus en détail

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Le gouvernement du Canada a annoncé la création du compte d épargne libre d impôt (CELI) à l occasion de son budget de 2008, puis a procédé à son

Plus en détail

FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT

FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT LA LECTURE DE CE DOCUMENT VOUS PERMETTRA : De connaître les différentes sources de revenus de placement et leur imposition; De connaître des stratégies afin de réduire

Plus en détail

Compte d épargne libre d impôt (CELI)

Compte d épargne libre d impôt (CELI) Compte d épargne libre d impôt (CELI) MD Marque déposée de L Empire, Compagnie d Assurance-Vie. Les polices sont établies par L Empire, Compagnie d Assurance-Vie. Compte d'épargne libre d'impôt «Les Canadiens

Plus en détail

Budget Fédéral 2015. Mesures fiscales proposées. dans le budget fédéral 2015. Services de gestion de patrimoine RBC

Budget Fédéral 2015. Mesures fiscales proposées. dans le budget fédéral 2015. Services de gestion de patrimoine RBC Services de gestion de patrimoine RBC Budget Fédéral 2015 Mesures fiscales proposées dans le budget fédéral 2015 Résumé des principales mesures fiscales pouvant avoir une incidence sur vous Le ministre

Plus en détail

Rapport sur les PME Repenser les REER pour les propriétaires d entreprises : Pourquoi le versement d un salaire n est peut-être pas la meilleure idée

Rapport sur les PME Repenser les REER pour les propriétaires d entreprises : Pourquoi le versement d un salaire n est peut-être pas la meilleure idée le 19 octobre 2010 Jamie Golombek 1 CA, CPA, CFP, CLU, TEP Directeur général de la planification fiscale et successorale Gestion privée de patrimoine CIBC Jamie.Golombek@cibc.com Résumé On recommande habituellement

Plus en détail

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt Introduction des comptes d épargne libre d impôt Comptes d épargne libre d impôt Une nouvelle façon d épargner Les comptes d épargne libre d impôt ont été introduits par le gouvernement fédéral dans le

Plus en détail

LE POINT DE VUE DE NOS PROFESSIONNELS DU SERVICE DE LA PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE

LE POINT DE VUE DE NOS PROFESSIONNELS DU SERVICE DE LA PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE BUDGET FÉDÉRAL 2015 LE POINT DE VUE DE NOS PROFESSIONNELS DU SERVICE DE LA PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE Un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour 2015 Le gouvernement conservateur

Plus en détail

Tableau Comparatif CELI ET REER

Tableau Comparatif CELI ET REER Tableau Comparatif CELI ET REER Y a-t-il un âge minimal pour ouvrir un compte ou un régime? Il faut avoir 18 ans. (La législation sur l âge de la majorité peut s appliquer à certains placements.) Il n

Plus en détail

RRI. Le régime de retraite individuel Une solution sensée pour les cadres supérieurs et les chefs d entreprises

RRI. Le régime de retraite individuel Une solution sensée pour les cadres supérieurs et les chefs d entreprises RRI Le régime de retraite individuel Une solution sensée pour les cadres supérieurs et les chefs d entreprises Une solution sensée pour les cadres supérieurs et les chefs d entreprises Pour une majorité

Plus en détail

C est votre argent. Faites-le fructifier avec des placements

C est votre argent. Faites-le fructifier avec des placements C est votre argent Faites-le fructifier avec des placements C est votre argent Le CDSPI peut vous aider à le faire fructifier Vous investissez présentement dans vous-même en faisant des études en dentisterie,

Plus en détail

Rentes immédiates RBC. Comment transformer votre épargne en une source de revenu pour votre retraite

Rentes immédiates RBC. Comment transformer votre épargne en une source de revenu pour votre retraite Rentes immédiates RBC Comment transformer votre épargne en une source de revenu pour votre retraite 2 Rentes immédiates RBC Après avoir passé des années à épargner et à investir pour l avenir, vous serez

Plus en détail

Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014. Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité

Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014. Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014 Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité 1 Bilan Budget Sources de revenus à la retraite Revenus de sources publiques Revenus de sources privées Revenus

Plus en détail

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT. Efficacité, liberté et sécurité : le CELI, un choix gagnant RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS

COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT. Efficacité, liberté et sécurité : le CELI, un choix gagnant RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT Efficacité, liberté et sécurité : le CELI, un choix gagnant RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS Le compte d épargne libre d impôt Tout résident canadien âgé de 18 ans ou plus qui possède

Plus en détail

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité.

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois 19 Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Les montants pour conjoint et pour

Plus en détail

REER. commentaire. Investir pour l avenir Quelles sont les options qui peuvent vous faire passer au palier d épargne suivant? seulement.

REER. commentaire. Investir pour l avenir Quelles sont les options qui peuvent vous faire passer au palier d épargne suivant? seulement. Un bulletin pour les investisseurs de fonds distincts de la Canada-Vie Hiver 2014 commentaire Investir pour l avenir Quelles sont les options qui peuvent vous faire passer au palier d épargne suivant?

Plus en détail

Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Produits d épargne-retraite collective

Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Produits d épargne-retraite collective Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE Produits d épargne-retraite collective Comment choisir votre régime d épargne-retraite collective? Si vous êtes à l étape

Plus en détail

Comment tirer le maximum de votre CELI

Comment tirer le maximum de votre CELI Comment tirer le maximum de votre CELI STRATÉgie placements et fiscalité n o 17 Le Compte d épargne libre d impôt (CELI) est un excellent instrument d épargne, mais il faut savoir dans quelles circonstances

Plus en détail

Transfert du patrimoine de l entreprise avec retrait en espèces :

Transfert du patrimoine de l entreprise avec retrait en espèces : Solutions d assurance-vie Produits Actifs Occasions Garanties Croissance Capital Protection Revenu Avantage Solutions Options Stabilité PLANIFIER AUJOURD HUI. ASSURER L AVENIR. Transfert du patrimoine

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant 03 Pour un avenir de classe Permettre à un jeune d obtenir une éducation de qualité, qu il s agisse d études universitaires, collégiales

Plus en détail

Un choix fiscalement avantageux

Un choix fiscalement avantageux LES SOLUTIONS CATÉGORIES DE SOCIÉTÉ RUSSELL Un choix fiscalement avantageux Nos solutions catégories de société offrent des occasions de placement fiscalement avantageuses pour que vous ayez plus d argent

Plus en détail

T R AT É G I E S P L A C E M E N T S E T F I S C A L I T É

T R AT É G I E S P L A C E M E N T S E T F I S C A L I T É Service Fiscalité et SFR Retraite STRATÉGIES PLACEMENTS ET FISCALITÉ 17 PROFITER AU MAXIMUM DE VOTRE CELI LOUISE GUTHRIE B. Math, FLMI, ACS, CAM, CFP, EPC, FDS Vice-présidente adjointe Service Fiscalité

Plus en détail

Stratégie d assurance retraite

Stratégie d assurance retraite Stratégie d assurance retraite Département de Formation INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 1 Table des matières : Stratégie d assurance retraite Introduction et situation actuelle page 3 Fiscalité de la police

Plus en détail

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE. Guide d utilisation du calculateur des sommes récupérables

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE. Guide d utilisation du calculateur des sommes récupérables SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE Guide d utilisation du calculateur des sommes récupérables Table des matières Introduction... 3 Revenu pleinement imposable et revenu de placement

Plus en détail

Laissez le REER travailler pour votre retraite

Laissez le REER travailler pour votre retraite Fonds de placement garanti RBC Laissez le REER travailler pour votre retraite Get an RRSP working for your retirement La retraite est une perspective agréable pour nombre d entre nous, mais il est difficile

Plus en détail

GUIDE REER. Faites fructifier votre argent selon vos conditions grâce aux placements REER

GUIDE REER. Faites fructifier votre argent selon vos conditions grâce aux placements REER GUIDE REER Faites fructifier votre argent selon vos conditions grâce aux placements REER Sommaire Équilibre entre dépenses et épargne...3 REER...4 Foire aux questions...5 Votre liste de vérification REER...7

Plus en détail

Conseils fiscaux de fin d année pour 2013

Conseils fiscaux de fin d année pour 2013 CONSEILS FISCAUX Conseils fiscaux de fin d année pour 2013 Jamie Golombek, CPA, CA, CFP, CLU, TEP Directeur gestionnaire, Planification fiscale et successorale pour les Services consultatifs de gestion

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité.

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois 19 Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Les montants pour conjoint et pour

Plus en détail

GESTION PRIVÉE RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS

GESTION PRIVÉE RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS P L A C E M E N T S M O N D I A U X S U N L I F E GESTION PRIVÉE M E T T E Z - Y D E L A L U M I È R E RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS UN REGARD NOUVEAU. UNE APPROACHE ORIGINALE. LES CLIENTS FORTUNÉS SONT À LA

Plus en détail

En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek

En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek Octobre 2014 En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek Les revenus de placement gagnés au sein de votre société sont imposés en fonction du type de revenu

Plus en détail

Faire le bon choix SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes

Faire le bon choix SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes Faire le bon choix Aide-mémoire à l intention des employeurs Solutions d épargne-retraite collective Appuyés

Plus en détail

Options d encaissement de l indemnité de départ

Options d encaissement de l indemnité de départ Options d encaissement de l indemnité de départ Membres de l APASE 9 avril 2014 www.boston.com/wasserman Ordre du jour Indemnité de départ Scénario Recommandation Formulaires pour paiement Prestations

Plus en détail

L investissement fiscalement avantageux à son meilleur

L investissement fiscalement avantageux à son meilleur L investissement fiscalement avantageux à son meilleur Payer des impôts, ça vous plaît? Si vous investissez à l extérieur d un régime enregistré, les distributions et les transactions pourraient créer

Plus en détail

Gardez plus d argent dans vos poches grâce à votre. compte d épargne libre d impôt collectif

Gardez plus d argent dans vos poches grâce à votre. compte d épargne libre d impôt collectif Gardez plus d argent dans vos poches grâce à votre compte d épargne libre d impôt collectif Le compte d épargne libre d impôt (CELI) est un compte d épargne-placement flexible qui vous permet de gagner

Plus en détail

Retirer des fonds d un régime immobilisé

Retirer des fonds d un régime immobilisé SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 5 Retirer des fonds d un régime immobilisé Les fonds de pension constituent une source importante de revenu

Plus en détail

REER, CELI ou prêt hypothécaire : comment faire le bon choix?

REER, CELI ou prêt hypothécaire : comment faire le bon choix? REER, CELI ou prêt hypothécaire : comment faire le bon choix? Jamie Golombek L épargne est une pratique importante. Elle nous permet de mettre de côté une partie de nos revenus actuels afin d en profiter

Plus en détail

Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER) en termes simples Présenté par ept notions simples pour mieux comprendre le REER : 1 2 3 4 5 6 7 Qu est-ce qu un REER? Combien pouvez-vous verser

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATION MAI 2005 MARCHÉS FINANCIERS LE RÉGIME ACTIONS-CROISSANCE PME QU EST-CE QUE LE RÉGIME ACTIONS-CROISSANCE PME

BULLETIN D INFORMATION MAI 2005 MARCHÉS FINANCIERS LE RÉGIME ACTIONS-CROISSANCE PME QU EST-CE QUE LE RÉGIME ACTIONS-CROISSANCE PME BULLETIN D INFORMATION MAI 2005 BULLETIN DE DROIT FISCAL ET MARCHÉS FINANCIERS LE RÉGIME ACTIONS-CROISSANCE PME INTRODUCTION Le 21 avril 2005, M. Michel Audet, le ministre des Finances, a présenté le budget

Plus en détail

Vente de la ferme et l exonération des gains en capital

Vente de la ferme et l exonération des gains en capital Vente de la ferme et l exonération des gains en capital RBC Banque Royale Vente de la ferme et l exonération des gains en capital 2 L article suivant a été écrit par Services de gestion de patrimoine RBC.

Plus en détail

EssentIA. REER collectif. Rencontre d adhésion

EssentIA. REER collectif. Rencontre d adhésion EssentIA REER collectif Rencontre d adhésion Ordre du jour Introduction Caractéristiques de votre régime Planifiez votre retraite en deux temps, trois mouvements! Étape 1 : Fixez-vous un objectif de retraite

Plus en détail

LES FAITS COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT (CELI)

LES FAITS COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT (CELI) LES FAITS COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT (CELI) Tout ce que vous devez savoir au sujet des CELI Avant 2009, la plupart des Canadiens plaçaient leurs épargnes dans un REER, puisque leurs cotisations étaient

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Pour un avenir de classe Conçu pour vous aider à financer des études postsecondaires à temps plein ou à temps partiel, le REEE vous donne

Plus en détail

Le compte d épargne libre d impôt (CELI)

Le compte d épargne libre d impôt (CELI) Le compte d épargne libre d impôt (CELI) Faits saillants du CELI Les intérêts et autres revenus de placement, ainsi que les gains en capital, sont exonérés d impôt. Votre CELI peut accueillir plusieurs

Plus en détail

Efficience de l actif de l entreprise

Efficience de l actif de l entreprise Solutions d assurance-vie Efficience de l actif de l entreprise Gérer. Profiter. Préserver. Une solution intelligente pour les professionnels : l assurance-vie permanente, un actif unique pouvant offrir

Plus en détail

Cotisations Volontaires

Cotisations Volontaires Cotisations Volontaires Document d information à l intention des participants Direction du Régime de retraite des chargés de cours printemps 2011 Introduction Le Régime de retraite des chargés de cours

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS SUR L IMPÔT ET LES GAINS EN CAPITAL

RENSEIGNEMENTS SUR L IMPÔT ET LES GAINS EN CAPITAL FONDS COMMUNS DE PLACEMENT AGF ET ACUITY 2014 RENSEIGNEMENTS SUR L IMPÔT ET LES GAINS EN CAPITAL La présente brochure renferme des renseignements fi scaux afférents à vos investissements et gains en capital

Plus en détail

Le Régime de retraite assurée d entreprise de BMO MD Assurance

Le Régime de retraite assurée d entreprise de BMO MD Assurance Un guide pour le conseiller Le Régime de retraite assurée d entreprise de BMO MD Assurance Parce que les entreprises prospères ont besoin d une sécurité et d un revenu Table des matières Introduction au

Plus en détail

F-201. Portant la note : (Mise à jour : Janvier 2010) «IMPRESSION : DÉCEMBRE 2007»

F-201. Portant la note : (Mise à jour : Janvier 2010) «IMPRESSION : DÉCEMBRE 2007» F-201 Portant la note : «IMPRESSION : DÉCEMBRE 2007» (Mise à jour : Janvier 2010) Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois 19 Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables Le montant personnel

Plus en détail

DEMANDE DE RÉDUCTION DE LA RETENUE D IMPÔT

DEMANDE DE RÉDUCTION DE LA RETENUE D IMPÔT TP-1016 2001-02 DEMANDE DE RÉDUCTION DE LA RETENUE D IMPÔT Ce formulaire s adresse à tout particulier qui demande au ministère du Revenu d autoriser son employeur (ou le payeur) à réduire sa retenue d

Plus en détail

GESTION DE NOS SOURCES DE REVENUS À LA RETRAITE RENTE DE RETRAITE RRQ ÉPARGNES PERSONNELLES

GESTION DE NOS SOURCES DE REVENUS À LA RETRAITE RENTE DE RETRAITE RRQ ÉPARGNES PERSONNELLES Association québécoise des directeurs et directrices d établissement d enseignement retraités GESTION DE NOS SOURCES DE REVENUS À LA RETRAITE RENTE DE RETRAITE RRQ SV ÉPARGNES PERSONNELLES RENTE DE RETRAITE

Plus en détail

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ EXPERTISE ACCOMPAGNEMENT SOLIDITÉ RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ EXPERTISE ACCOMPAGNEMENT SOLIDITÉ QUELS SONT LES AVANTAGES DU REEI? En cotisant à un REEI ouvert pour vous-même ou pour un proche

Plus en détail

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre

Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 11 Mettez vos bénéfices non répartis à l œuvre De nombreux propriétaires d entreprise ont accumulé des sommes

Plus en détail

Principes généraux de l imposition des contrats d assurance-vie au Canada

Principes généraux de l imposition des contrats d assurance-vie au Canada Principes généraux de l imposition des contrats d assurance-vie au Canada Janvier 2015 L assurance-vie joue un rôle de plus en plus important dans la planification financière en raison du patrimoine croissant

Plus en détail

Compte d épargne libre d impôt LES FAITS

Compte d épargne libre d impôt LES FAITS Compte d épargne libre d impôt LES FAITS Tout ce que vous devez savoir au sujet des comptes d épargne libre d impôt (CELI) Avant 2009, bien des Canadiens plaçaient leur épargne dans un régime enregistré

Plus en détail

Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI)

Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI) PLANIFICATION FISCALE Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI) Le compte d épargne libre d impôt (CELI) est un instrument d épargne lancé en 2009 permettant aux résidents canadiens

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1

Table des matières. Chapitre 1 Table des matières Chapitre 1 Les objectifs de la planification financière et les objectifs de placement 1 Les objectifs de la planification financière personnelle 1 Premier objectif: atteindre un certain

Plus en détail

Les REEE. et les solutions d éducation. Pour commencer. Pour progresser. Pour réussir. Guide sur les régimes enregistrés d épargne-études

Les REEE. et les solutions d éducation. Pour commencer. Pour progresser. Pour réussir. Guide sur les régimes enregistrés d épargne-études Les REEE et les solutions d éducation Guide sur les régimes enregistrés d épargne-études Pour commencer Notions de base sur les REEE Pour progresser Avantages des REEE Pour réussir Solutions REEE Pour

Plus en détail

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE Le 18 décembre 2013 Les actionnaires devraient lire attentivement la notice d offre en entier avant de prendre une décision

Plus en détail

Guide pour les clients

Guide pour les clients Guide pour les clients La nouvelle Si votre plan de retraite est en mode pause, cliquez sur «play» La volatilité du marché vous a placé dans l incertitude. Vous vous demandez si vous devriez investir

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013 BULLETIN FISCAL 2013-131 Novembre 2013 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés

Plus en détail

RÉPONSES À VOS QUESTIONS SUR LE CELI TABLE DES MATIÈRES. Ouvrir un CELI

RÉPONSES À VOS QUESTIONS SUR LE CELI TABLE DES MATIÈRES. Ouvrir un CELI mai 2015 TABLE DES MATIÈRES Ouvrir un CELI Cotiser à un CELI Investir dans un CELI et le gérer Règles régissant le décès, la séparation et l émigration Considérations en matière d emprunts Résumé RÉPONSES

Plus en détail

Fonds communs de placement de la HSBC

Fonds communs de placement de la HSBC Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des parts décrites dans le prospectus simplifié et toute personne qui donne à entendre le contraire commet une infraction. Les parts

Plus en détail

DEVRIEZ-VOUS DEMANDER LA VALEUR DE RACHAT DE VOS DROITS À PENSION QUAND VOUS QUITTEZ VOTRE EMPLOYEUR?

DEVRIEZ-VOUS DEMANDER LA VALEUR DE RACHAT DE VOS DROITS À PENSION QUAND VOUS QUITTEZ VOTRE EMPLOYEUR? DEVRIEZ-VOUS DEMANDER LA VALEUR DE RACHAT DE VOS DROITS À PENSION QUAND VOUS QUITTEZ VOTRE EMPLOYEUR? Planification fiscale et successorale Mackenzie Auparavant, lorsqu une personne quittait un emploi

Plus en détail

L assurance dans la planification de la retraite

L assurance dans la planification de la retraite Carl Yergeau, MBA, CPA, CMA, Pl. Fin. Analyste Service de planification financière avancée L assurance dans la planification de retraite L assurance dans la planification de la retraite 2 octobre 2014

Plus en détail

Préparé pour : M. Hubert REER Par : Jean Le Conseiller

Préparé pour : M. Hubert REER Par : Jean Le Conseiller Préparé pour : M. Hubert REER Par : Jean Le Conseiller Planiste Ltée. 485 McGill, Bureau 400 - Montréal (Québec) H2Y 2H4 Téléphone :(514) 904-0934 - Sans frais :1 (866) 904-0934 - Télécopieur :(514) 904-0936

Plus en détail

de l assurance-santé au Canada Juin 2014

de l assurance-santé au Canada Juin 2014 Étude de cas GUIDE SUR LA FISCALITÉ de l assurance-santé au Canada Juin 2014 Assurance maladies graves détenue par une entreprise La vie est plus radieuse sous le soleil La Sun Life du Canada, compagnie

Plus en détail

Voici la plus récente édition de notre bulletin fiscal. Nous vous proposerons des idées de planification et un suivi de l actualité fiscale.

Voici la plus récente édition de notre bulletin fiscal. Nous vous proposerons des idées de planification et un suivi de l actualité fiscale. Voici la plus récente édition de notre bulletin fiscal. Nous vous proposerons des idées de planification et un suivi de l actualité fiscale. 1) Nouveau régime d imposition des dividendes Désignation tardive

Plus en détail

Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher

Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher Auteur : Jamie Golombek Juin 2015 Il semble que de plus en plus de Canadiens font l achat de propriétés de vacances aux États-Unis.

Plus en détail

Solutions d assurance-vie. progresse, les affaires aussi. Protection de la vie. Stratégie Emprunt garanti de l entreprise

Solutions d assurance-vie. progresse, les affaires aussi. Protection de la vie. Stratégie Emprunt garanti de l entreprise Solutions d assurance-vie progresse, les affaires aussi Protection de la vie Stratégie Emprunt garanti de l entreprise Augmentez le flux de trésorerie de votre entreprise grâce à une police d assurance-vie

Plus en détail

Fonds de marché monétaire canadien Investors

Fonds de marché monétaire canadien Investors Fonds de marché monétaire canadien Investors Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds POUR LE SEMESTRE CLOS LE 30 SEPTEMBRE 04 AVERTISSEMENT CONCERNANT LES DÉCLARATIONS PROSPECTIVES

Plus en détail

Votre REER, votre CELI, et vos projets. Desjardins Assurances désigne Desjardins Sécurité financière, compagnie d assurance vie.

Votre REER, votre CELI, et vos projets. Desjardins Assurances désigne Desjardins Sécurité financière, compagnie d assurance vie. Épargne ET FONDS DE PLACEMENT GARANTI Guide 2013-2014 Votre REER, votre CELI, et vos projets Desjardins Assurances désigne Desjardins Sécurité financière, compagnie d assurance vie. Table des matières

Plus en détail

Quand arrive la retraite

Quand arrive la retraite Quand arrive la retraite Régime de rentes du Québec La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Ce document n a pas force de loi. En cas de conflit

Plus en détail

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE. Compte d épargne libre d impôt LES FAITS

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE. Compte d épargne libre d impôt LES FAITS SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE Compte d épargne libre d impôt LES FAITS Tout ce que vous devez savoir au sujet des comptes d épargne libre d impôt (CELI) Avant 2009, bien des

Plus en détail

Conseils fiscaux de fin d année pour 2014 Auteur : Jamie Golombek

Conseils fiscaux de fin d année pour 2014 Auteur : Jamie Golombek Octobre 2014 Conseils fiscaux de fin d année pour 2014 Auteur : Jamie Golombek Comme l année tire à sa fin, nous vous présentons une mise à jour de nos conseils fiscaux de fin d année dont vous souhaiterez

Plus en détail

Guide de planification du revenu de retraite

Guide de planification du revenu de retraite Guide de planification du revenu de retraite Guide de planification du revenu de retraite 3 Votre plan de revenu de retraite Comment assurer la stabilité du revenu à la retraite Chaque personne vit la

Plus en détail

L ABC des REER. Guide sur les régimes enregistrés d épargne-retraite

L ABC des REER. Guide sur les régimes enregistrés d épargne-retraite L ABC des REER Guide sur les régimes enregistrés d épargne-retraite Quelques notions de base sur la retraite Définir ses objectifs d épargne-retraite Maximiser la croissance de son REER Quelques notions

Plus en détail

Cession en garantie d un contrat d assurance vie détenu par un particulier

Cession en garantie d un contrat d assurance vie détenu par un particulier Cession en garantie d un contrat d assurance vie détenu par un particulier Introduction L assurance vie cédée en garantie d un prêt est une stratégie de planification financière qui utilise la valeur de

Plus en détail

Gestion de placement privée CI. Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale

Gestion de placement privée CI. Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale Gestion de placement privée CI Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale Un programme d investissement complet et sophistiqué, aussi unique que vous l êtes. Gestion de placement privée

Plus en détail

De nombreux citoyens américains passent

De nombreux citoyens américains passent BMO NESBITT BURNS Citoyens américains vivant au Canada Considérations relatives à l impôt sur le revenu 1. Je suis un citoyen des États-Unis vivant au Canada. Quelles sont mes obligations en matière de

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Bulletin fiscal Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Les versements à un REER effectués au plus tard le 1 er mars 2011 sont déductibles en 2010.

Plus en détail

info Au-delà du rêve Rappel important : Hiver 2014

info Au-delà du rêve Rappel important : Hiver 2014 Hiver 2014 info Au-delà du rêve Une nouvelle année s amorce et avec le passage du temps vient l approche de la retraite. Bien qu il soit agréable de rêver concentrer sur les projets et les gens qui nous

Plus en détail

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant 1 Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices RBC Votre employeur a

Plus en détail

Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite

Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également

Plus en détail

Régime de retraite Québec pour les Cris de la Baie James et les Naskapis. Brochure aux employés

Régime de retraite Québec pour les Cris de la Baie James et les Naskapis. Brochure aux employés Octobre 2008 Régime de retraite Québec pour les Cris de la Baie James et les Brochure aux employés Mercer (Canada) limitée Table des matières Section 1. Introduction... 1 Section 2. Admissibilité et participation

Plus en détail

OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION

OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION Nous sommes tenus par la réglementation en valeurs mobilières provinciale de vous remettre ce document

Plus en détail

LES FONDS COMMUNS DE PLACEMENT: UNE RETRAITE CONFORTABLE, À L'ABRI DES SOUCIS FINANCIERS

LES FONDS COMMUNS DE PLACEMENT: UNE RETRAITE CONFORTABLE, À L'ABRI DES SOUCIS FINANCIERS 4 LES FONDS COMMUNS DE PLACEMENT: UNE RETRAITE CONFORTABLE, À L'ABRI DES SOUCIS FINANCIERS UNE RETRAITE CONFORTABLE, À L'ABRI DES SOUCIS FINANCIERS Bien que le Canada ait la chance de jouir d'un niveau

Plus en détail

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ LAVAL SOMMAIRE DES DISPOSITIONS TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 ADMISSIBILITÉ ET ADHÉSION AU RÉGIME... 4 COTISATIONS... 5 PARTICIPATION VOLONTAIRE...

Plus en détail

Fonds d investissement Tangerine

Fonds d investissement Tangerine Fonds d investissement Tangerine Prospectus simplifié Portefeuille Tangerine revenu équilibré Portefeuille Tangerine équilibré Portefeuille Tangerine croissance équilibrée Portefeuille Tangerine croissance

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers Accompagnés du rapport des vérificateurs Certification Fiscalité Services-conseils

Plus en détail

Mieux investir pour accumuler davantage en vue de la retraite

Mieux investir pour accumuler davantage en vue de la retraite Mieux investir pour accumuler davantage en vue de la retraite Recherche et rédaction Julien Michaud, B.Sc. Act., ASA (Autorité des marchés financiers) Concepteurs et collaborateurs Catherine Hamel, M.

Plus en détail

L informateur. financier. Protection contre les créanciers offerte par l assurance-vie. mai 2002. Les choses changent. Vous devez savoir.

L informateur. financier. Protection contre les créanciers offerte par l assurance-vie. mai 2002. Les choses changent. Vous devez savoir. L informateur financier DU GROUPE-CONSEIL EN PROTECTION DU PATRIMOINE MD À LA FINANCIÈRE SUN LIFE Protection contre les créanciers offerte par l assurance-vie mai 2002 Les choses changent. Vous devez savoir.

Plus en détail

Étude de cas n o 1. Paul intègre un CELI à son portefeuille d épargne pour la retraite. Des solutions qui cliquent. Vers une meilleure retraite

Étude de cas n o 1. Paul intègre un CELI à son portefeuille d épargne pour la retraite. Des solutions qui cliquent. Vers une meilleure retraite Vers une meilleure retraite Étude de cas n o 1 Section header 1 Section header 2 Des solutions qui cliquent Étude de cas n o 1 Paul intègre un CELI à son portefeuille d épargne pour la retraite À l intention

Plus en détail

Pour mieux connaître le CRI et le FRV

Pour mieux connaître le CRI et le FRV Pour mieux connaître le CRI et le FRV Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre site Web. Consultez-le pour obtenir la mise à jour de l information et

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers du premier exercice de neuf mois Accompagnés du rapport des vérificateurs

Plus en détail

Services financiers collectifs. Comptes de placement collectifs Guide du participant

Services financiers collectifs. Comptes de placement collectifs Guide du participant Services financiers collectifs Comptes de placement collectifs Guide du participant 1 Services financiers collectifs Compte de placement collectif Choix Royal Votre employeur a mis en place un compte de

Plus en détail

RÉSUMÉ DES BAISSES D IMPÔTS ET DES CHANGEMENTS FISCAUX

RÉSUMÉ DES BAISSES D IMPÔTS ET DES CHANGEMENTS FISCAUX PRB 06-40F RÉSUMÉ DES BAISSES D IMPÔTS ET DES CHANGEMENTS FISCAUX FÉDÉRAUX INTRODUITS ENTRE 1998 ET 2005 Alexandre Laurin Alexandre Martin Division de l économie Le 28 août 2006 PARLIAMENTARY INFORMATION

Plus en détail

(613) 889-9491 (819) 243-6497 x 3421 Lucie.malette@groupeinvestors.com

(613) 889-9491 (819) 243-6497 x 3421 Lucie.malette@groupeinvestors.com Vos options pour votre indemnité Research council employees association Association des employés du conseil de recherche (613) 889-9491 (819) 243-6497 x 3421 Lucie.malette@groupeinvestors.com Lucie Malette,

Plus en détail