Cette puissance apparente s exprime en voltampère (VA). Papp = U1eff I1eff = U2eff I2eff

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cette puissance apparente s exprime en voltampère (VA). Papp = U1eff I1eff = U2eff I2eff"

Transcription

1 Fonction alimentation en énergie électrique. Alimentation en courant continu 1 À partir du secteur EDF 1.1 Structure 1 : Le transformateur Un transformateur de tension est un quadripôle qui permet de transmettre une puissance électrique sans contact entre une bobine dite primaire et une bobine dite secondaire. La transmission modifie les amplitudes des courants et des tensions mais conserve la fréquence du signal. Transformateur parfait : La bobine primaire comportant N1 spires, alimentée par une tension U1 sinusoïdale, crée dans le circuit magnétique d (t) un flux tel que U1 = N1, le flux étant le même dans tout le circuit magnétique on retrouve au secondaire dt d (t) dans la bobine de N spires une tension U = N dt Relation tension / nombre de spires : Des relations précédentes on tire : U = N = m, (m est le rapport de transformation) U1 N1 Puissance dans le transformateur : Dans le transformateur parfait aucune perte de puissance n est prise en compte on donne pour un transformateur la valeur de sa puissance apparente (valeurs efficaces de la tension et du courant : valeur continue qui produit un échauffement identique à celui que produirait la tension ou le courant al périodique. La valeur efficace d un signal sinusoïdal est : aleff = ). Cette puissance apparente s exprime en voltampère (A). Papp = U1eff I1eff = Ueff Ieff Et donc : I1eff = m Ieff Transformateur réel : L étude du transformateur réel conduit à prendre en compte les pertes dues aux différents éléments parasites (résistance des bobines et imperfection des noyaux magnétiques). Cette prise en compte conduit à la définition du rendement du transformateur (~ 80%), le rapport de transformation doit tenir compte de la chute de tension dans les éléments résistifs des bobines.

2 1.1. Redressement Redressement mono alternance : Le montage est le suivant : Le transformateur TR1 abaisse la tension secteur 0 50Hz à la valeur souhaitée (la résistance R au primaire du transformateur permet le fonctionnement de la simulation). La diode D1 assure le redressement de la tension délivrée par le secondaire du tansformateur : La valeur moyenne de la tension redressée est : T 1 Um = sin(ωt)dt T 0 Tω Tω = π = -cos( ) + cos(0) La valeur efficace : U = eff La diode est passante lorsque le potentiel de son anode est supérieur au potentiel de sa cathode, ici les alternances positives du signal au secondaire du transformateur. Lorsque la diode est conductrice il apparait à ses bornes une différence de potentiel de l ordre de 0, Redressement double alternance Montage à deux diodes

3 Montage en pont de Graëtz La valeur moyenne de la tension redressée est : Um = π La valeur efficace : U = eff Choix des diodes de redressement : Courant direct de diode, lorsque la diode est conductrice elle doit être capable de laisser circuler le courant demandé par la charge. La tension inverse de diode, lorsque la diode est bloquée elle doit être capable de supporter une tension inverse supérieure à la tension qui lui est appliquée Filtrage : En règle générale la tension de sortie du redresseur est filtrée par un montage capacitif. On utilise pour cela un condensateur de forte capacité (> 100µF) : Exemple : Filtrage après redressement double alternance Tension après redressement avec filtrage. Tension après redressement sans filtrage Tension au secondaire avant redressement Le redressement double alternance permet de minimiser l amplitude de l ondulation résiduelle

4 Il est possible de réduire l ondulation résiduelle en augmentant la valeur du condensateur et/ou en limitant la valeur de l intensité consommée dans la charge. Par exemple : graphe obtenu pour C = 10µF et R charge = 1kΩ graphe obtenu pour C = 10µF et R charge = 10kΩ graphe obtenu pour C = 100µF et R charge = 1kΩ graphe obtenu pour C = 100µF et R charge = 10kΩ Régulation Stabilisation de tension Le but de la fonction stabilisation est de fournir à la charge une tension continue (ondulation nulle) d amplitude constante quelles que soient (dans les limites du raisonnable) les variations du courant consommé par la charge et les variations de la tension au primaire du transformateur. a. Schéma fonctionnel tension continue filtrée e Stabilisation régulation tension continue régulée s La fonction du régulateur est de créer une différence de potentiels variable R = e s telle que e s absorbe les variations de e en maintenant s constante. Par exemple si nous reprenons le chronogramme de la tension filtrée par un condensateur de 10µF débitant sur une charge de 1kΩ, il vient :

5 Tension filtrée e Tension régulée S Tension aux bornes du régulateur S - e Différentes structures électroniques permettent de répondre à cette problématique, les solutions les plus simples utiliseront des régulateurs de tension intégrés. Ces régulateurs sont disponibles pour assurer la régulation de tensions fixes, certains assurent la régulation de tension à une valeur réglable. - - e S e S régulateur tension fixe I régulateur tension réglable I e S e R 1 C 1 C C 1 C R Les deux condensateurs C 1 et C assurent le filtrage des tensions e et S. Ils sont souvent constitués par l association en dérivation d un condensateur de forte valeur (> 50µF) et d un condensateur de faible valeur (10nF). Pour le régulateur réglable, la tension de sortie est fonction des résistances R 1 et R. Les régulateurs intégrés sont caractérisés par : la tension régulée s (ou par la plage réglable), la puissance imale qu ils peuvent dissiper (P = ( e - S ).I avec I courant dans la charge). La valeur e - S minimale en dessous de laquelle la régulation n est pas assurée. 1. Structure : Pour minimiser la taille du transformateur, (sa masse est fonction de la puissance à transmettre et inversement proportionnelle à la fréquence de la tension), une autre solution fonctionnelle est utilisée : la tension secteur est redressée, filtrée, la tension continue ainsi obtenue est transformée en tension périodique de fréquence élevée et est appliquée au primaire d un transformateur qui va au niveau de son ou ses secondaires fournir les potentiels désirés, ces tensions périodiques seront redressées, filtrées et régulées selon les méthode vues précédemment.

La fonction alimentation

La fonction alimentation Section : S Option : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Électrique La fonction alimentation Domaine d application : Contrôle de l énergie Type de document : Cours Classe : Terminale Date : I Identification

Plus en détail

6 exercices corrigés d Electronique de puissance sur le redressement

6 exercices corrigés d Electronique de puissance sur le redressement 6 exercices corrigés d Electronique de puissance sur le redressement Exercice Red1 : redressement non commandé : redressement monoalternance D i u charge v La tension u est sinusoïdale alternative. D est

Plus en détail

1 L Alimentation régulée.

1 L Alimentation régulée. 1 L Alimentation régulée. FS1 : fonction adaptation en tension 1.1) Le Transformateur : Le transformateur est un quadripôle muni de : Deux bornes d entrées reliées à un enroulement appelé primaire (N1

Plus en détail

Redressement monophasé

Redressement monophasé Redressement monophasé Partie 1 : redressement non commandé 1 Objectif Le redressement est la conversion d'une tension alternative en une tension continue. On utilise un convertisseur alternatif-continu

Plus en détail

LES ALIMENTATIONS A COURANT CONTINU - (ON5HQ)

LES ALIMENTATIONS A COURANT CONTINU - (ON5HQ) LES ALIMENTATIONS A COURANT CONTINU - (ON5HQ) Pour le bricoleur, l'om qui s'attarde encore dans son shack a bidouiller (des montages que l'on trouve tout fait dans le commerce dirons certains (mais pas

Plus en détail

Electronique de puissance

Electronique de puissance Electronique de puissance Chapitre 0 Introduction Quatre types de conversion de l'énergie électrique : 1- Conversion alternatif / continu (AC / DC) Montage redresseur - non commandé (à diodes) - commandé

Plus en détail

REDRESSEMENT NON COMMANDE

REDRESSEMENT NON COMMANDE I- Problématique SITUATION Ci-contre une promotion de chargeur UNIVERSAL pour téléphone portable type GSM. Il se branche sur le secteur : (EDF 50Hz 220V /6VDC) Il garantie une charge rapide de votre portable.

Plus en détail

L ALTERNATEUR SYNCHRONE

L ALTERNATEUR SYNCHRONE L ALTERNATEUR SYNCHRONE I) Définition et intérêt : 1) Définition : Un alternateur synchrone = machine électrique tournante en mode génératrice et produisant de l énergie électrique alternative. Nous étudierons

Plus en détail

Alimentation électrique

Alimentation électrique Alimentation électrique Table des matières 1. Rôle de la fonction alimentation...2 2. Fonction ADAPTATION DE TENSION...2 2.1. Rapport de transformation d un transformateur...3 2.2. Puissance apparente

Plus en détail

ALIMENTATION SECTEUR SANS TRANSFORMATEUR

ALIMENTATION SECTEUR SANS TRANSFORMATEUR ALIMENTATION SECTEUR SANS TRANSFORMATEUR 1) INTRODUCTION Pour de petites applications telles que les gradateurs ou clignoteurs pour lampes, thermostats, etc., il est intéressant de disposer d une alimentation

Plus en détail

CHAPITRE 6. INTRODUCTION À L ÉLECTRONIQUE DE PUISSANCE

CHAPITRE 6. INTRODUCTION À L ÉLECTRONIQUE DE PUISSANCE CHAPITRE 6. INTRODUCTION À L ÉLECTRONIQUE DE PUISSANCE Qu est ce que c est «l Electronique de Puissance» L électronique de puissance est la branche de l électrotechnique qui a pour objet l étude de la

Plus en détail

COMPOSANTES ÉLECTRONIQUES DE BASE

COMPOSANTES ÉLECTRONIQUES DE BASE COMPOSANTES ÉLECTRONIQUES DE BASE Antenne Capte le signal radio provenant de l émetteur. Peut-être un fil ou une boucle (loop) Batteries Fournissent les tension nécessaire pour les FILAMENTS et les PLAQUES

Plus en détail

CONVERTISSEUR ELEVATEUR (BOOST)

CONVERTISSEUR ELEVATEUR (BOOST) CONVERTISSEUR EEVATEUR (BOOST) PRINCIPE D C e I k C s Vs R Is e circuit est alimenté par une source de tension Ve, la sortie est chargée par une résistance R et débite un courant IS. 'interrupteur K, symbolisé

Plus en détail

Séance de TP n 2 : Diode et redressement de tension

Séance de TP n 2 : Diode et redressement de tension LSM 2 - Mesures physiques Instrumentation Séance de TP n 2 : Diode et redressement de tension Nous allons, dans cette séance, voire une application typique des diodes, à savoir le redressement. En effet

Plus en détail

ALIMENTATION A DECOUPAGE

ALIMENTATION A DECOUPAGE Il est rappelé aux candidats que la qualité de la rédaction, la clarté et la précision des explications entreront pour une part importante dans l appréciation des copies. Toute réponse devra être justifiée.

Plus en détail

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés)

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Première partie : généralités 1. Rappels sur les diodes En électronique de puissance, la diode est utilisée comme un interrupteur unidirectionnel

Plus en détail

L allumage transistorisé

L allumage transistorisé Critique de l allumage classique par rupteur et condensateur Détérioration de la portée des contacts du rupteur malgré la présence du condensateur. Mauvais contact, défaut de passage du courant primaire

Plus en détail

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés)

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Première partie : généralités 1. Rappels sur les diodes En électronique de puissance, la diode est utilisée comme un interrupteur unidirectionnel

Plus en détail

1. La partie du programme traitée, les objectifs et les capacités visées. 2. Les conditions matérielles, l effectif de la classe, la durée

1. La partie du programme traitée, les objectifs et les capacités visées. 2. Les conditions matérielles, l effectif de la classe, la durée LA LAMPE DE POCHE SANS PILE Partie 2 1. La partie du programme traitée, les objectifs et les capacités visées Partie du programme visée T4 Capacités POURQUOI ÉTEINDRE SES PHARES QUAND LE MOTEUR EST ARRÊTÉ?

Plus en détail

P13 - Mesure de puissance en e lectricite

P13 - Mesure de puissance en e lectricite - Mesure de puissance en e lectricite La puissance est une des grandeurs les plus importantes en électricité. Elle décrit le mieux les besoins énergétiques d un système. En courant continu, la puissance

Plus en détail

Circuit RLC série Etude de la résonance d intensité

Circuit RLC série Etude de la résonance d intensité Circuit RLC série Etude de la résonance d intensité Lors d une séance de Travaux Pratiques, on dispose du matériel suivant : un GBF, un voltmètre numérique et un oscilloscope bicourbe un condensateur de

Plus en détail

CH9 : Les onduleurs autonomes

CH9 : Les onduleurs autonomes BTS électrotechnique 2 ème année - Sciences physiques appliquées CH9 : Les onduleurs autonomes Enjeu : motorisation des systèmes Problématique : Quelle stratégie adopter pour faire varier la vitesse des

Plus en détail

Chapitre 20 Machine à bâtons Variateur vitesse MCC

Chapitre 20 Machine à bâtons Variateur vitesse MCC Chapitre 20 Machine à bâtons Variateur vitesse MCC INTRODUCTION 2 TRAVAIL PERSONNEL 1. Principe du moteur à courant continu 5 2. Synoptique et schéma fonctionnel 6 3. La carte de puissance 7 4. La carte

Plus en détail

La variation de vitesse des moteurs asynchrones

La variation de vitesse des moteurs asynchrones La variation de vitesse des moteurs asynchrones I)- PRINCIPE DE VARIATION DE VITESSE DES MOTEURS ASYNCHRONES 1)- Action sur la fréquence Dans le cas d'un moteur asynchrone, la vitesse de rotation du rotor

Plus en détail

Chapitre n 9 OSCILLATIONS DANS UN CIRCUIT RLC SÉRIE

Chapitre n 9 OSCILLATIONS DANS UN CIRCUIT RLC SÉRIE Chapitre n 9 OSCILLATIONS DANS UN CIRCUIT RLC SÉRIE T ale S I- Décharge d un condensateur dans un dipôle RL 1 )Montage (Cf. le montage en annexe p.1) Après avoir chargé le condensateur en basculant l interrupteur

Plus en détail

1- Description de l onduleur triphasé à IGBT Bloc de commande : Bloc de puissance Circuit d aide à commutation 2 - Bloc de commande

1- Description de l onduleur triphasé à IGBT Bloc de commande : Bloc de puissance Circuit d aide à commutation 2 - Bloc de commande 1- Description de l onduleur triphasé à IGBT : L onduleur triphasé réalisé est représenté sur le schéma dessous, on distingue deux blocs principaux : v Bloc de commande : on peut décomposer ce bloc en

Plus en détail

Introduction 2/22. Nécessité de la conversion d énergie. Organisation d un convertisseur alternatif/continu 8-2009. dé 2008.

Introduction 2/22. Nécessité de la conversion d énergie. Organisation d un convertisseur alternatif/continu 8-2009. dé 2008. Le Redressement non Commandé Introduction Nécessité de la conversion d énergie 8-009 dé 008 command ment non c Redressem Organisation d un convertisseur alternatif/continu / Le Redressement monophasé Structure

Plus en détail

Un générateur délivre une tension sinusoïdale alternative de la forme : u(t) = U max sin( t) avec U max = 5 V

Un générateur délivre une tension sinusoïdale alternative de la forme : u(t) = U max sin( t) avec U max = 5 V COMMENT RECHARGER UN ACCUMULATEUR? Exercice 1 Un générateur délivre une tension sinusoïdale alternative de la forme : u(t) = U max sin(t) avec U max = 5 V Ce signal a une période : T = 20 ms. 2 1) Parmi

Plus en détail

Premier semestre de première année de BTS

Premier semestre de première année de BTS Premier semestre de première année de BTS Septembre Octobre Novembre Décembre Janvier Période prévue pour le déroulement de ce TP : Titre du TP fiche de dépannage A.1 Electricité générale : A.1.3 : Circuits

Plus en détail

9 exercices corrigés d Electrotechnique sur le transformateur

9 exercices corrigés d Electrotechnique sur le transformateur 9 exercices corrigés d Electrotechnique sur le transformateur Exercice Transfo0 : transformateur à vide Faire le bilan de puissance du transformateur à vide. En déduire que la puissance consommée à vide

Plus en détail

COURS D ÉLECTRICITÉ POUR CRPE CINQUIÈME PARTIE. La sécurité des personnes et des installations domestiques

COURS D ÉLECTRICITÉ POUR CRPE CINQUIÈME PARTIE. La sécurité des personnes et des installations domestiques COURS D ÉLECTRICITÉ POUR CRPE CIQUIÈME PARTIE Jean-Michel ROLADO (Site de Bonneville) La sécurité des personnes et des installations domestiques otions sur le principe des installations domestiques Une

Plus en détail

ALIMENTATION POUR SYSTÈMES. Toulouse & Bordeaux Juin 2013 - JPaul NATALE - www.transfomaniac.com

ALIMENTATION POUR SYSTÈMES. Toulouse & Bordeaux Juin 2013 - JPaul NATALE - www.transfomaniac.com ALIMENTATION POUR SYSTÈMES Toulouse & Bordeaux Juin 2013 - JPaul NATALE - www.transfomaniac.com SÉCURITÉ : ISOLER OU NE PAS ISOLER? Si la sécurité contre les chocs électriques est assurée par l'enveloppe,

Plus en détail

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés)

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Première partie : généralités 1. Rappels sur les diodes En électronique de puissance, la diode est utilisée comme un interrupteur unidirectionnel

Plus en détail

1GEL Bilan annuel MOREL Yannick Page 1/9 Travail personnel

1GEL Bilan annuel MOREL Yannick Page 1/9 Travail personnel Exercice n 1 : Diode Une diode a les caractéristiques suivantes : i I [A] 1- Est-ce la caractéristique d'une diode réelle, parfaite ou idéale? Diode idéale car V S = 0,4 V 2- Expliquer brièvement le fonctionnement

Plus en détail

CIRCUITS RLC (corrigé)

CIRCUITS RLC (corrigé) IUITS (corrigé) Exercice 1 : Etude d un circuit en transitoire E K On considère le circuit suivant : e générateur est considéré comme parfait de f.é.m. E. Initialement la bobine n est traversée par aucun

Plus en détail

étude d'un circuit RLC

étude d'un circuit RLC Aurélie jan 04 étude d'un circuit RLC - contrôle de ph - dipole RL- chargeur de batterie d'après bac STL chimie de laboratoire juin et sept 2004 Valeur efficace vraie Agilent: Mesurez en Valeurs efficaces

Plus en détail

Amplificateur opérationnel

Amplificateur opérationnel Un amplificateur opérationnel (A.O) est un circuit intégré (ou puce électronique) qui se présente sous la forme d'un petit boîtier noir comportant 8 "pattes" destinées aux branchements. On utilise seulement

Plus en détail

TP PHYSIQUE ETUDE D UN TRANSFORMATEUR

TP PHYSIQUE ETUDE D UN TRANSFORMATEUR MAHU Gaëtan MEYER Vivien SERRIERE Ludivine TP PHYSIQUE ETUDE D UN TRANSFORMATEUR 1/11 PRELIMINAIRES Un transformateur est un convertisseur permettant de modifier les valeurs de tension et d'intensité du

Plus en détail

Electrotechnique. Chapitre 4 Transformateur en régime sinusoïdal. Fabrice Sincère ; version 4.0.2. http://pagesperso-orange.fr/fabrice.

Electrotechnique. Chapitre 4 Transformateur en régime sinusoïdal. Fabrice Sincère ; version 4.0.2. http://pagesperso-orange.fr/fabrice. Electrotechnique Chapitre 4 Transformateur en régime sinusoïdal Fabrice Sincère ; version 4.0. http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/ Sommaire - Introduction - Le transformateur parfait 3- Transformateur

Plus en détail

Cours de Physique appliquée. Le transformateur monophasé en régime sinusoïdal (50 Hz)

Cours de Physique appliquée. Le transformateur monophasé en régime sinusoïdal (50 Hz) Cours de Physique appliquée Le transformateur monophasé en régime sinusoïdal (50 Hz) Terminale TI Génie Electrotechnique Fabrice incère ; version 1.0.6 1 ommaire 1- Introduction - Le transformateur parfait

Plus en détail

La charge du condensateur

La charge du condensateur Section : S Option : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Électrique La charge du condensateur Domaine d application : Traitement du signal Type de document : Cours Classe : Première Date : I Généralités

Plus en détail

DM 12 : Etude d un dipôle RC

DM 12 : Etude d un dipôle RC DM 12 : Etude d un dipôle RC Correction Un dipôle RC soumis à une tension créneau délivrée par un générateur basse fréquence est branché à un oscilloscope de façon à visualiser : - La tension u G aux bornes

Plus en détail

Chapitre 6 : machine synchrone

Chapitre 6 : machine synchrone Chapitre 6 : machine synchrone Introduction I constitution 1. inducteur ou rotor 2. induit ou stator 3. symboles de l alternateur 4. exercices II Fém induites III Fonctionnement de l alternateur 1. Etude

Plus en détail

Chapitre 2 : systèmes triphasés

Chapitre 2 : systèmes triphasés Chapitre : systèmes triphasés I Introduction. pourquoi. le réseau de distribution II Etude des tensions simples. définition. équations. vecteurs de Fresnel III tensions composées. définition. vecteurs

Plus en détail

Concernant les Travaux Pratiques d électricité

Concernant les Travaux Pratiques d électricité Concernant les Travaux Pratiques d électricité 3 Le point sur les histoires de conventions Le sens de circulation du courant électrique d intensité i est défini par le générateur (i part de la borne +,

Plus en détail

,QWURGXFWLRQDXUHGUHVVHPHQWPRQRSKDVpQRQFRPPDQGp

,QWURGXFWLRQDXUHGUHVVHPHQWPRQRSKDVpQRQFRPPDQGp &QYHULQG pqhujlhghw\shdowhuqdwlifqwlqx,qwugxfwlqdxuhguhhphqwpqskdpqqfppdqgp «La puissance ne consiste pas à frapper fort ou souvent, mais à frapper juste.» Honoré de Balzac in «Physiologie du mariage».

Plus en détail

Étude d un transformateur

Étude d un transformateur Vivien KOTLER Aurélien UNFER 2AP ENSGSI Étude d un transformateur Introduction : L objectif de ce TP est d étudier le principe le fonctionnement d un transformateur et les applications dans la vie de tous

Plus en détail

Le circuit R.L.C. résonant. Une utilisation : l onduleur à résonance série

Le circuit R.L.C. résonant. Une utilisation : l onduleur à résonance série NOM : prénom : Le circuit R.L.C. résonant. Une utilisation : l onduleur à résonance série Grille d évaluation Les compétences à développer en sciences appliquées. Les compétences évaluées dans ce TP. C02

Plus en détail

Cours d Electronique. Le transistor JFET (Junction Field Effect Transistor) Fabrice Sincère ; version 1.1.0

Cours d Electronique. Le transistor JFET (Junction Field Effect Transistor) Fabrice Sincère ; version 1.1.0 Cours d Electronique Le transistor JFET (Junction Field Effect Transistor) Fabrice Sincère ; version 1.1.0 http://perso.orange.fr/fabrice.sincere 1 Sommaire 1- Transistor JFET canal N et canal P 2- Caractéristiques

Plus en détail

LA VARIATION DE VITESSE Cours 1. INTÉRÊT DE LA VARIATION DE VITESSE. Cours 2. GÉNÉRALITÉS N :

LA VARIATION DE VITESSE Cours 1. INTÉRÊT DE LA VARIATION DE VITESSE. Cours 2. GÉNÉRALITÉS N : 1. INTÉRÊT DE LA VARIATION DE VITESSE N : De nombreux systèmes industriels entraînés par des moteurs électriques utilisent la variation de vitesse pour optimiser leur fonctionnement. 1.1. Exemples d'utilisation

Plus en détail

Sais-tu l'essentiel? Partie électricité 3ème

Sais-tu l'essentiel? Partie électricité 3ème Sais-tu l'essentiel? Partie électricité 3ème Pour le savoir, essaye à chaque fin de chapitre de répondre aux exercices sur fond jaune de ton livre. Le corrigé ci-dessous te permettra de savoir si tu t'es

Plus en détail

Systèmes de mise à La Terre

Systèmes de mise à La Terre Plan du chapitre Systèmes de mise à La Terre (SLT) 1. Présentation générale 2. Régime TT 1 2 Plan du chapitre 1. Présentation générale 1.1 Définitions A QUOI SERVENT-ILS? : 1. Présentation générale 2.

Plus en détail

-jkvoir.tft. la tension LES FONCTIONS ELECTRONIQUES. II/ Fonctions élémentaires d'une alimentation stabilisée :

-jkvoir.tft. la tension LES FONCTIONS ELECTRONIQUES. II/ Fonctions élémentaires d'une alimentation stabilisée : Chapitre 7 Leçon 1 LES FONCTIONS ELECTRONIQUES Etablissement : Ecole Préparatoire Elala Professeur NAJJAP A&nsed AU: 2010/2011 ÎJ Mise en situation : Spùlÿtë Tunisienne de I ' Elec=tricité et du Gaz 220V

Plus en détail

Redressement monophasé non commandé Simulation en électronique de puissance avec PSIM

Redressement monophasé non commandé Simulation en électronique de puissance avec PSIM edressement monophasé non commandé Simulation en électronique de puissance avec PSIM Introduction Le schéma classique de transport d'énergie électrique de la centrale de production vers le particulier

Plus en détail

Dans ce chapitre on détaille la diode zénèr, sa caractéristique électrique ainsi que sa mode et domaine d utilisation.

Dans ce chapitre on détaille la diode zénèr, sa caractéristique électrique ainsi que sa mode et domaine d utilisation. ECUE n 1 : Electronique Générale Chapitre 3 Diodes Spéciales Nombre d heures/chapitre : 4h Cours intégré Système d évaluation : Continu OBJECTIFS DE L ENSEIGNEMENT : - Connaître les composants élémentaires

Plus en détail

Chapitre 2 : Dipôles passifs

Chapitre 2 : Dipôles passifs Chapitre 2 : Dipôles passifs Qu est ce qu un dipôle passif 1. définition 2. linéarité loi d Ohm pour un résistor linéaire 1. caractéristique : tension-courant 2. loi d Ohm 3. conductance 4. résistances

Plus en détail

Bac Pro indus. Exercices. 2) Afin. 5 v/div. Balayage : 5ms/div. A l aide. tension au. secondaire. est de 230. primaire. tension de.

Bac Pro indus. Exercices. 2) Afin. 5 v/div. Balayage : 5ms/div. A l aide. tension au. secondaire. est de 230. primaire. tension de. EXERCICES SUR LES TRANSFORMATEURS Exercice 1 Un transformateur supposé parfait est utilisé pour l alimentation des lampes situées autour d un bassin de décantation. 1) Parmi les deux modes d alimentation

Plus en détail

GELE4011 Chapitre 5: Alimentation électrique

GELE4011 Chapitre 5: Alimentation électrique GELE4011 Chapitre 5: Alimentation électrique Gabriel Cormier, Ph.D., ing. Université de Moncton Automne 2010 Gabriel Cormier (UdeM) GELE4011 Chapitre 5 Automne 2010 1 / 35 Contenu 1 Introduction 2 Courbe

Plus en détail

Q.C.M. D EVALUATION B : ELECTRONIQUE ANALOGIQUE

Q.C.M. D EVALUATION B : ELECTRONIQUE ANALOGIQUE I- LOI ET ONVENTIONS : Q..M. D EVALUATION B : ELETONIQUE ANALOGIQUE I-1 La loi d Ohm s exprime pour 1: U=.I V1=1.I1 V1=-1.I1 A 1 V1 I-2 : La tension V2 est-elle : Négative Positive De sens opposé I-3 Le

Plus en détail

1) Faire le schéma du circuit électrique en ajoutant les appareils de mesure de la tension et de l'intensité.

1) Faire le schéma du circuit électrique en ajoutant les appareils de mesure de la tension et de l'intensité. EXERCICES SUR LE COURANT ALTERNATIF Exercice 1 Nous allons étudier le circuit électrique d'une bicyclette. Celui-ci est constitué d'une «dynamo», de fils électriques, d'une lampe et du cadre métallique

Plus en détail

PCSI TP Cours. AO1. Montages de base de l amplificateur opérationnel.

PCSI TP Cours. AO1. Montages de base de l amplificateur opérationnel. TP Cours. AO1. Montages de base de l amplificateur opérationnel. 1. Présentation de l amplificateur opérationnel idéal. 1.1. Présentation du composant. 1.2. Représentation symbolique. 1.3. A.O. idéal.

Plus en détail

TD n 4 : Electrocinétique, décomposition d un signal périodique en série de Fourier et filtrage linéaire A. Electrocinétique

TD n 4 : Electrocinétique, décomposition d un signal périodique en série de Fourier et filtrage linéaire A. Electrocinétique TD n 4 : Electrocinétique, décomposition d un signal périodique en série de Fourier et filtrage linéaire A. Electrocinétique Exercice On se propose de déterminer la réponse indicielle du circuit suivant

Plus en détail

Diode Zener. Présentation de la diode Zener: Composition, et mode de fonctionnement:

Diode Zener. Présentation de la diode Zener: Composition, et mode de fonctionnement: Présentation de la diode Zener: Diode Zener Pour commencer, nous allons définir ce qu est une diode Zener afin de comprendre son fonctionnement. Concrètement une diode Zener est un stabilisateur de tension.

Plus en détail

Cours physique Chapitre : Le circuit RLC libre amorti et non amorti

Cours physique Chapitre : Le circuit RLC libre amorti et non amorti A- Oscillation libre amorti 1- Décharge d un condensateur dans une bobine En charge le condensateur, en plaçant K en position 1. Ken position, le condensateur se décharge dans la bobine. Un voltmètre branché

Plus en détail

FONCTIONNEMENT ET PRINCIPES DES ALIMENTATIONS A DECOUPAGE HAUTE FREQUENCE

FONCTIONNEMENT ET PRINCIPES DES ALIMENTATIONS A DECOUPAGE HAUTE FREQUENCE FONCTIONNEMENT ET PRINCIPES DES ALIMENTATIONS A DECOUPAGE HAUTE FREQUENCE Société Destinataire Société Prestataire ACORE INDUSTRIE Rédacteur ACORE INDUSTRIE M.Fuzier / M.Germain Nature du document Descriptif

Plus en détail

6GEI300 - Électronique I. Laboratoire #5

6GEI300 - Électronique I. Laboratoire #5 6GEI300 - Électronique I Laboratoire #5 Application des diodes Automne 2012 1. Objectifs Se familiariser avec les photodiodes, diodes électroluminescentes (LED) et Zener Découvrir la puce LM555 2. Méthodologie

Plus en détail

Chapitre 3 : Le circuit RLC série

Chapitre 3 : Le circuit RLC série Chapitre 3 : Le circuit RLC série Un condensateur est capable de stocker de l'énergie électrique puis de la restituer sa charge et sa décharge sont caractérisées par une constante de temps τ. Il en est

Plus en détail

FONCTION DISTRIBUER L ENERGIE ELECTRIQUE Etude d une installation : détermination des sections de câbles

FONCTION DISTRIBUER L ENERGIE ELECTRIQUE Etude d une installation : détermination des sections de câbles FONCTION DISTRIBUER L ENERGIE ELECTRIQUE Etude d une installation : détermination des sections de câbles A- Problématique : Lorsqu un conducteur est parcouru par un courant électrique, il s échauffe selon

Plus en détail

Définition: Le redressement est la conversion d une tension alternative en une tension continue. La conversion alternatif-continu : Les redresseurs

Définition: Le redressement est la conversion d une tension alternative en une tension continue. La conversion alternatif-continu : Les redresseurs 1 La conversion alternatif-continu : Les redresseurs Définition: Le redressement est la conversion d une tension alternative en une tension continue. Signal obtenu en courant alternatif Signal obtenu en

Plus en détail

Cependant, par suite d inévitables imperfections, cet étage est également sensible au potentiel moyen de ses 2 entrées, soit vc

Cependant, par suite d inévitables imperfections, cet étage est également sensible au potentiel moyen de ses 2 entrées, soit vc 1. Présentation. L amplificateur différentiel est un dispositif électronique à 2 entrées et 2 sorties (Cf. fig1). S agissant d un bloc fonctionnel actif, il est alimenté ; en général, l alimentation continue

Plus en détail

Chapitre 6 : Circuits électriques en courant continu

Chapitre 6 : Circuits électriques en courant continu Physique : 1S Chapitre 6 : Circuits électriques en courant continu Cours. Rappels sur les circuits électriques. 1. Notion de circuit électrique : Un circuit électrique est un ensemble plus ou moins complexe

Plus en détail

Module d Electricité. 1 ère partie : Electrocinétique. Fabrice Sincère (version 4.0.3) http://perso.orange.fr/fabrice.sincere

Module d Electricité. 1 ère partie : Electrocinétique. Fabrice Sincère (version 4.0.3) http://perso.orange.fr/fabrice.sincere Module d Electricité ère partie : Electrocinétique Fabrice Sincère (version 4.0.3) http://perso.orange.fr/fabrice.sincere Sommaire - Dipôles passifs -- Dipôle passif non linéaire -- Dipôle passif linéaire

Plus en détail

La CEM et les variateurs de fréquence. Patrick Bertholet / Yann Scheerer Control Techniques SA

La CEM et les variateurs de fréquence. Patrick Bertholet / Yann Scheerer Control Techniques SA La CEM et les variateurs de fréquence Patrick Bertholet / Yann Scheerer Control Techniques SA Agenda Control Techniques SA Domaines d application d et fonctionnement d un variateur de fréquence Le variateur

Plus en détail

Relèvement du facteur de puissance

Relèvement du facteur de puissance Page : 1 sur 6 1. Problématique La PCC (société de production et de conditionnement de produits cosmétiques) est alimentée en 0 kv et dispose de son propre transformateur de distribution. La facturation

Plus en détail

Transfert de puissance en régime sinusoïdal

Transfert de puissance en régime sinusoïdal Laboratoire 10 (1 séance) Transfert de puissance en régime sinusoïdal Objectifs Les objectifs de ce laboratoire sont : a) de calculer la puissance moyenne dissipée dans une charge d impédance complexe

Plus en détail

Balise d exercice 121.375 MHz «Demi Cube»

Balise d exercice 121.375 MHz «Demi Cube» Balise d exercice 121.375 MHz «Demi Cube» Jean-Paul / F1LVT ADRASEC 38 F1LVT@yahoo.fr La balise d exercice «Demi Cube» est de taille assez réduite, mais elle émet la même puissance qu une balise Jolliet

Plus en détail

SPECIALITE 13 : la transmission des informations par les ondes électromagnétiques

SPECIALITE 13 : la transmission des informations par les ondes électromagnétiques SPECIALITE 13 : la transmission des informations par les ondes électromagnétiques Objectifs : Découvrir ce qu est une onde électromagnétique et comment elle se propage Comprendre la nécessité de moduler

Plus en détail

Etude de deux types de convertisseurs d énergie électrique : Le redresseur et le hacheur

Etude de deux types de convertisseurs d énergie électrique : Le redresseur et le hacheur ENS de Cachan - TP de préparation à l agrégation - Electricité Etude de deux types de convertisseurs d énergie électrique : Le redresseur et le hacheur I. Presentation théorique d un exemple de redresseur

Plus en détail

TP REDRESSEMENT MONOPHASE NON COMMANDE

TP REDRESSEMENT MONOPHASE NON COMMANDE P REDRESSEMEN MONOPHASE NON COMMANDE FAREIE MAHIEU KERJEAN MICKAEL Ce P porte ur l étude d un convertieur tatique : le redreeur (rectifier). Le but d un redreement et d obtenir en ortie du convertieur

Plus en détail

Modification d'une alimentation PC AT en alim HT 400Vpour tester et reformer les condensateurs chimiques

Modification d'une alimentation PC AT en alim HT 400Vpour tester et reformer les condensateurs chimiques Modification d'une alimentation PC AT en alim HT 400Vpour tester et reformer les condensateurs chimiques But : Ne pas monopoliser ou acheter un transfo ht (pièce assez onéreuse) pour la réalisation du

Plus en détail

LES FONCTIONS ELECTRONIQUES

LES FONCTIONS ELECTRONIQUES Chapitre 7 Leçon 1 LES FONCTIONS ELECTRONIQUES Etablissement : Ecole Préparatoire Elala Professeur : NAJJAR Ahmed AU : 2010/2011 I/ Mise en situation : Le moteur de la mini perceuse fonctionne sous une

Plus en détail

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS 1 CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS ELECTRONIQUE ANALOGIQUE (code ELE 004 ) Première session vendredi 10 février 2006 18h 15-21h 15 sans documents Tout résultat donné sans unités sera considéré

Plus en détail

TP n 6 : Diodes D1N4001. Prédéterminer l évolution des tensions aux bornes du générateur, de la charge et de la diode.

TP n 6 : Diodes D1N4001. Prédéterminer l évolution des tensions aux bornes du générateur, de la charge et de la diode. TP n 6 : Diodes Sujets abordés : diodes, fonction logiques de base, signaux sinusoïdaux, régimes transitoires, alimentation (partie redressement et transformateur) Logiciel utilisé : Orcad Spice 1 Caractéristique

Plus en détail

1 Le convertisseur Forward. 1.1 Schéma et principe

1 Le convertisseur Forward. 1.1 Schéma et principe Alimentations à découpage isolées à un seul interrupteur commandé : étude comparative des alimentations Flyback et Forward, principes physiques et formes d onde RÉMI SIESKIND remi.sieskind@ens-cachan.fr

Plus en détail

PC A DOMICILE - 779165576 WAHAB DIOP LSLL

PC A DOMICILE - 779165576 WAHAB DIOP LSLL E, A (1) P9- AUTO- PC A DOMICIE TAVAUX DIIGES TEMINAE S 1 Une bobine de longueur = 1 m, comportant N = 1600 spires de rayon = 0 cm, assimilable à un solénoïde est parcourue par un courant d intensité I

Plus en détail

TD 9. Grille P + Grille

TD 9. Grille P + Grille T 9 Le transistor à effet de champ J.F.E.T. Constitution, définition. Principe de fonctionnement (influence de V, V ) régions linéaires, coudées et de saturation. Caractéristique du F.E.T. chéma équivalent

Plus en détail

Contrôle de Synthèse : Conversion d Energie Calculatrice autorisée, polycopié non autorisé, 2 heures

Contrôle de Synthèse : Conversion d Energie Calculatrice autorisée, polycopié non autorisé, 2 heures Contrôle de Synthèse : Conversion d Energie Calculatrice autorisée, polycopié non autorisé, 2 heures Les réponses ENCADRÉES doivent être littérales (avec les notations de cet énoncé) puis numériques en

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT D AIR

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT D AIR TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT D AIR Tâche T3.3 : câblage et raccordement électrique des appareils. Compétence C1.2 : s informer, décider, traiter. Thème :S2 : communication technique. Séquence

Plus en détail

Proposé par : Mr ; Badra Sahbi

Proposé par : Mr ; Badra Sahbi EDUCATION TECHNIQUE Proposé par : Mr ; Badra Sahbi DEVOIR DE SYNTHESE N 2 Nom :.. Prénom :..... Classe : 1 er S.N Durée : 2 HEURES Note : /20 Système technique : "Unité automatique de remplissage de bouteille

Plus en détail

Les Alimentations. De manière générale, la structure d une alimentation secteur est la suivante : Redressement

Les Alimentations. De manière générale, la structure d une alimentation secteur est la suivante : Redressement Les Alimentations A). Principe : On désire à partir de la tension secteur sinusoïdale alternative distribuée par E.D.F. (30 V 50 Hz) fournir une tension continue et constante. B). Structure : De manière

Plus en détail

Notation complexe des grandeurs électriques

Notation complexe des grandeurs électriques Notation complexe des grandeurs électriques A une différence de potentiel sinusoïdale : u(t) = U max sin( 2 π F t + φ ) est associée le nombre complexe U ou encore u(t) = U max sin( ω t + φ ) avec ω =

Plus en détail

QCM 1 de Physique (STI)

QCM 1 de Physique (STI) QCM 1 de Physique (STI) Question 1 Une bobine est parcourue par un courant de 1 A. Sans noyau ferromagnétique, l intensité de l induction magnétique est de 4 mt, avec le noyau ferromagnétique elle est

Plus en détail

1.1) Rappel sur les grandeurs sinusoïdales

1.1) Rappel sur les grandeurs sinusoïdales Les redresseurs effectuent la conversion du courant alternatif en courant continu. 1) Rôle d un redresseur Le redresseur permet d alimenter un récepteur en courant redressé à tension fixe. Dans le cas

Plus en détail

REALISATION D UN AMPLI AUDIO

REALISATION D UN AMPLI AUDIO PROJET PHYSICIENS 2iéme Semestre Sujet 4 - Jean Michel Villiot - DIA005 jean-michel.villiot@epfl.ch REALISATION D UN AMPLI AUDIO Directives : (Cahier des charges) - Ce circuit doit fonctionner dans le

Plus en détail

Installation électrique d une habitation

Installation électrique d une habitation Installation électrique d une habitation I- Le courant électrique. L électricité est une énergie produite par le déplacement d électrons dans un conducteur. Facile à transporter, elle peut être convertie

Plus en détail

École National d Ingénieurs de Sousse ENISO. Électronique de puissance Chapitre 2: Les Redresseurs non commandés

École National d Ingénieurs de Sousse ENISO. Électronique de puissance Chapitre 2: Les Redresseurs non commandés 1. Introduction: Les montages redresseurs, souvent appelés simplement redresseurs, sont les convertisseurs de l'électronique de puissance qui assurent directement la conversion alternatif continu. Alimentés

Plus en détail

I. ALIMENTATIONS DE PETITES ET MOYENNES PUISSANCES.

I. ALIMENTATIONS DE PETITES ET MOYENNES PUISSANCES. I. ALIMENTATIONS DE PETITES ET MOYENNES PUISSANCES. 1.1. Généralité. Actuellement, l énergie électrique est produite et transportée principalement sous forme de courant alternatif. Les deux avantages de

Plus en détail

3 e ANNÉE SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES ET ÉLECTROTECHNIQUES

3 e ANNÉE SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES ET ÉLECTROTECHNIQUES 3 e ANNÉE SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES ET ÉLECTROTECHNIQUES Durée : 4 heures L'épreuve est d'une durée de quatre heures et set constituées de deux parties indépendantes (électrotechnique et électronique). Les

Plus en détail

ETUDE D UN CIRCUIT SOUMIS A UN ECHELON DE TENSION (RC, RL, RLC série)

ETUDE D UN CIRCUIT SOUMIS A UN ECHELON DE TENSION (RC, RL, RLC série) ETUDE D UN CIRCUIT SOUMIS A UN ECHELON DE TENSION (RC, RL, RLC série) Cadre d étude : Dans ce chapitre, on étudie les circuits linéaires RC, RL et RLC série soumis à un échelon de tension, c est à dire

Plus en détail

Lycée Viette TSI 1 +. 2. et sont les coefficients de la série de Fourier est la valeur moyenne de ( )

Lycée Viette TSI 1 +. 2. et sont les coefficients de la série de Fourier est la valeur moyenne de ( ) Filtrage linéaire II. Signaux périodiques. Décomposition en série de Fourier Soit () un signal périodique, ne présentant par période qu un nombre fini de discontinuités, de période T =. La fonction ()

Plus en détail