Rueil Infos. n 302. décembre. les sportifs à l honneur. Le point sur 8 les transports.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rueil Infos. n 302. décembre. les sportifs à l honneur. Le point sur 8 les transports. www.mairie-rueilmalmaison.fr"

Transcription

1 Rueil Infos le magazine municipal d information de rueil-malmaison décembre 2012 n RUEIL FêTE NOëL! Le point sur 8 les transports 36 les sportifs à l honneur

2 Sommaire ma ville 04 RENDEZ-VOUS Sorties, spectacles, expos 05 LE mot DU MAIRE 06 L ALBUM L automne en images 08 transports Mouvement perpétuel 13 RUEIL bouge! Des travaux dans tous les quartiers 14 SANTÉ Le contrat local de santé à la loupe 17 EMPLOI «Tremplin vers l entreprise» : nouvelle session 19 EN DIRECT DE L HÔTEL DE VILLE Recensement de la population : campagne 2013 Vols à la fausse qualité : ne laissez pas entrer n importe qui chez vous! 21 ÉDUCAtion À l école de Rain Man 23 tribune DOSSIER FESTIVITÉs DE FIN D ANNÉE Rueil fête Noël! 28 culture Bienvenue à Londres! Composition musicale 31 HANDICAP Comprendre les handicaps Vacances pour tous 32 EN BREF Agenda, nouveaux commerçants, rendez-vous dans les villages, etc. 36 SPORT Les sportifs récompensés 38 PAGES JEUNES 40 Gens d ici 41 LE CARNET Certifié PEFC pefc-france.org Fotolia/Ilike Rueil Infos 21 Vladimir Milivojevic - Image & Spectacle n 302 Le magazine municipal d informations de Rueil-Malmaison - Hôtel de Ville : 13 bd Foch, Rueil-Malmaison cedex - Tél. : Directeur de la publication : Patrick Ollier Codirecteur de la publication : Alain Magnin-Lambert Directrice de la rédaction : A. Föllmi Rédaction en chef : A.-M. Conté Secrétariat de rédaction : Y. Simon Rédaction : A.-M. Conté, Y. Delon, S. Masson, Y. Simon Recherche iconographique et carnet : C. Mitchell Photos : P. Martinez, C. Soresto Conception, Certifié PEFC réalisation : Imprimerie : I.M.E. Régie publicitaire : C.M.P. : Les Espaces multi-services, pefc-france.org 56 boulevard de Courcerin, Croissy-Beaubourg, Marne-la-Vallée Cedex 2 - Tél. : Fax : Dépôt légal : 4 e trimestre Imprimé sur du papier issu de forêts gérées durablement par une usine ISO Photo de couverture : Dps

3 Rendez-vous sorties/spectacles/expos/ Le musée fête ses 30 ans Afin de marquer son trentième anniversaire, le musée d histoire locale de Rueil-Malmaison, inauguré en 1982, organise une exposition, un concert et un cycle de conférences. Exposition Autour de 30 grands personnages qui ont marqué l histoire de Rueil Du 10 décembre au 27 janvier, du lundi au samedi, de 14h30 à 18h Concert des élèves du C.R.R. Mercredi 19 décembre, à 20h30, salle des mariages Réservations : Cycle de conférences - «Richelieu en son château de Ruel» : dimanche 6 janvier, de 15h30 à 16h30 - «Hortense, fille d impératrice et mère d empereur», dimanche 20 janvier, de 18h à 19h30 - «Gabrielle Colonna-Romano, actrice de la Comédie française et femme engagée» : samedi 26 janvier, de 18h à 19h30 Musée d histoire locale : place du 11-Novembre Tél. : D.R. Valentin Haüy A.F.P. P.M. Jusqu au 21 janvier L art du dessin Vendredi 14 décembre Animations solidaires Mardi 18 décembre Hommage à Jacques Taddei Samedi 19 janvier Nouvel An en Amérique Le château de Malmaison vous convie à sa dernière exposition, «Un semblant de bonheur. Dessins de la donation Osiris». Pour la première fois, 47 dessins et aquarelles issus de la collection personnelle de Daniel Iffla ( ), dit «Osiris», sont présentés au public. Tous les jours (sauf mardi), de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h15 (17h45 le week-end) Tarifs : 8 et 6,50 (gratuit pour les moins de 26 ans et pour tous le premier dimanche du mois) Château de Malmaison : 15 avenue du Château Renseignements : L association C.A.A. (Cessation d activité anticipée) organise, en partenariat avec l association Valentin-Haüy, une après-midi citoyenne en faveur des personnes aveugles et malvoyantes. Au programme : danse avec le groupe C.A.A. Danse, théâtre avec Les Baladins de C.A.A., taï-chi-chuan avec le groupe Eliane, chorale avec la chorale Si C.A.A. vous chante et exposition d œuvres réalisées par les adhérents. De 14h30 à 16h30 Tarif : 5 (reçu fiscal pour tout don à partir de 15 ) Atrium : 81 rue des Bons-Raisins La Ville de Rueil-Malmaison et le conservatoire à rayonnement régional (C.R.R.) rendent hommage à Jacques Taddei ( ), directeur du conservatoire de 1972 à 1989 et maire adjoint à la Culture pendant douze ans. Ensemble de cuivres du C.R.R. (dir. Christophe Roger), solistes vocaux, chœur Euphonia (dir. Roland Lemêtre), ensemble orchestral du C.R.R. (dir. Jean-Luc Tourret et Roland Lemêtre). Œuvres de Gabrieli, Joseph et Michael Haydn. À 20h, église Saint-Pierre Saint-Paul Attention! Le récital d orgue initialement prévu le 11 janvier a été reporté. Entrée libre dans la limite des places disponibles Renseignements : Le conservatoire à rayonnement régional invite les Rueillois à son traditionnel concert du Nouvel An, consacré cette fois à la musique sud et nord-américaine. La soprano Élisabeth Vidal, accompagnée d un octuor de violoncelles, et l orchestre symphonique dirigé par Jean-Luc Tourret interpréteront notamment des œuvres de Heitor Villa-Lobos et de Léonard Bernstein. Les classes de trompette de la faculté de musique de l université de West Chester (Pennsylvanie) et du C.R.R. assureront quant à elles la première partie. À 20h Théâtre André-Malraux : place des Arts 04

4 Le mot du maire Chaque année, plusieurs centaines de seniors participent aux repas de Noël organisés par la Ville. L occasion de rencontrer le maire dans une ambiance conviviale et détendue. C.S. Sous le signe de la confiance Dans quelques semaines, nous tournerons la page 2012, encore une année marquée, hélas, par la crise économique mondiale. Cependant, ce contexte ne doit pas nous faire oublier les bons moments que nous avons partagés, notamment le «1 er Jubilé impérial», cette grande célébration qui, en un seul week-end, a réuni plus de personnes dans notre ville! Parmi ces moments, je compte également les échanges que j ai eus avec un certain nombre d entre vous lors de la permanence du 22 novembre. Vous m avez parlé de vos problèmes. Je vous ai écoutés et j espère pouvoir vous aider. Ce rendez-vous, avec plus de 60 personnes, était nécessaire. Je vais le renouveler régulièrement. Ce dialogue qui s est établi entre nous et qui se manifeste également lors de réunions publiques est pour moi un signe de confiance réciproque. Car vous connaissez l ambition que j ai pour Rueil et pour le bien-être de ses habitants. Nous avons déjà réalisé de nombreux projets qui ont changé le visage de notre commune en la rendant dynamique et moderne, sans trahir son caractère de «ville de province». Beaucoup reste encore à faire, notamment en matière de transports. Vous trouverez dans ce magazine un panorama des actions développées et de celles qui s annoncent. Mais dans ce domaine, les communes ne peuvent pas agir seules, et la clé de la réussite réside dans la bonne entente avec tous les acteurs du territoire. D ailleurs, au cours du mois, je participerai, comme je le fais régulièrement, aux réunions du Grand Paris et de Paris métropole, car je veux que notre ville profite pleinement des avantages du développement de la capitale. Et, bien sûr, ceci sera réalisé dans le respect total des principes du développement durable. En tant qu acteur de la conception du Grenelle de l environnement, je tiens à ce respect et je sais que vous vous en préoccupez vous aussi. Les nombreuses réponses à la grande enquête que nous avons lancée le mois dernier sur le prochain Agenda 21 de la ville en témoignent. Merci de cette participation, une autre expression de la confiance qui nous lie. Mais ces signaux positifs et ces projets d avenir doivent également nous rappeler qu une ville qui se transforme ne doit pas perdre son âme : les liens et la solidarité entre ses habitants. Aussi, en cette période de festivités de fin d année, je vous souhaite de partager des moments chaleureux en famille, entre amis ou entre voisins. J espère que vous apprécierez les nombreuses activités que la Ville et ses partenaires vous proposent : de la désormais traditionnelle patinoire aux nouveautés de cette année telles que le Marché du monde au centre-ville ou les animaux de la ferme place de l Europe, ainsi que les animations dans les villages. J adresse plus particulièrement mes pensées à ceux qui sont seuls ou en difficulté pour qu ils puissent trouver la détermination de débuter la nouvelle année avec espoir. Enfin, je ne remercierai jamais assez toutes les associations et les bénévoles qui, tout au long de l année, et plus spécialement en cette période, s occupent d aider les plus démunis. Au nom du conseil municipal, je souhaite à toutes et à tous d excellentes fêtes de fin d année! À ce propos, je vous rappelle que les sondages géologiques et les études autour de la place du 8-Mai-1945 se poursuivent. Ils permettront d affiner le projet de la construction de la gare Mont-Valérien/Suresnes que j ai obtenue pour Rueil lorsque je faisais partie du gouvernement. Je rassure également les habitants : dès lors que nous aurons les moyens de délimiter les contours d un projet d écoquartier, nous en débattrons avec vous comme nous le faisons à chaque fois qu un nouveau programme est envisagé. Patrick Ollier Ancien ministre Député-maire de Rueil-Malmaison 05

5 ALBUM/L automne en images 16 novembre Et les gagnants sont... Deux films ont été récompensés à l occasion de la 4 e édition de la Semaine du court-métrage de Rueil-Malmaison. Des élus et des membres du jury ont remis les prix : celui du jury a été attribué à Manuel Shapira et celui du public à Anita Rivaroli et Irène Tommasi. En première partie de soirée a été projeté Le Voyage dans la lune, célèbre court-métrage de Georges Méliès, dont la musique a été spécialement écrite pour l occasion par Jean-Pascal Beintus, auteur de plusieurs musiques de film (dont celle du Discours d un roi), et dirigée par Jean-Luc Tourret, directeur du conservatoire. Un vrai moment de magie! P.M. C.S. C.S. 9 novembre C.S. 42 ans, déjà! Plusieurs Rueillois ont pris part à la cérémonie organisée pour le 42 e anniversaire de la mort du général de Gaulle. Accompagné par un élu du conseil municipal des jeunes et par des scouts, le maire a déposé une gerbe de fleurs en forme de croix de Lorraine au pied du monument aux morts. Les participants ont observé une minute de silence avant que la chorale Musicolor n entonne La Marseillaise. 18 novembre Le gala des galas au Tam Deux jours durant, le théâtre André-Malraux a accueilli des danseurs provenant de tous les pays d Europe et de Russie lors des demi-finales du Youth American Grand Prix, la plus grande compétition mondiale réservée aux élèves des écoles de danse âgés de 8 à 19 ans. Les vainqueurs participeront à la finale qui se tiendra à New York en avril. L organisatrice, Shelley King, a tellement apprécié Rueil et ses équipements qu elle a déjà réservé le théâtre pour la prochaine édition! P.M. 6

6 8 novembre Un air de Suisse à la médiathèque Le vernissage de l exposition «Un village sauvage» du peintre fribourgeois Jean-Pierre Humbert a offert une nouvelle occasion de célébrer l amitié entre la ville de Rueil et sa jumelle suisse, Fribourg. L artiste (au centre en rouge) et son épouse ont été remerciés par le maire et les élus, ainsi que par l historien helvétique Alain- Jacques Tornare et Denis Charrière, attaché culturel de l ambassade de Suisse à Paris. 17 novembre P.M. P.M Rencontre avec les parents d élèves à l école Salle comble pour ce traditionnel rendez-vous entre la communauté éducative formée par les enseignants, les animateurs, les intervenants, etc. et les représentants des parents d élèves récemment élus (lire page 33). Pour le maire, son adjoint à l Éducation, Denis Gabriel, et l inspecteur de l éducation nationale, Jean- Paul Laurent, cette rencontre, qui s est tenue cette année à l école Jules-Ferry, a été l occasion de présenter les axes de la politique scolaire de la Ville pour l année, ainsi que le rôle de la direction de l Éducation. 10 novembre Un centre de balnéothérapie pour les résidents de l A.P.E.I. Alain Potier, président du Lions Club de Rueil, et Christian Latou, président du conseil de village Centre-Ville, ont inauguré le centre de balnéothérapie récemment installé au siège de l Association des parents et amis de personnes handicapées mentales (A.P.E.I.). La baignoire a notamment été subventionnée grâce aux recettes collectées le premier jour de la patinoire de Noël, en Mairie de Rueil-Malmaison 16 novembre C.S. Un nouveau siège pour l Amfad du 92 En compagnie de son premier adjoint, François Le Clec h, et de nombreux élus, le maire a inauguré les nouveaux locaux de l Aide aux mères et aux familles à domicile (Amfad) situés rue Pereire, près de la gare R.E.R. Odile Pinard (à droite du maire sur la photo), présidente de l association depuis 1971, a rappelé que l Amfad apporte son aide à quelque 800 familles du département. Rappelons que les travaux ont été réalisés grâce à la Ville et à une forte subvention de la Caf. P.M. 7

7 Transports : mouvement perpétuel Le secteur des transports est en pleine effervescence cet automne, avec plusieurs innovations ponctuelles qui, considérées dans leur ensemble, témoignent de l engagement de la municipalité à améliorer ces services si importants pour les Rueillois. Bilan et perspectives avec Monique Bouteille, maire adjoint à l Urbanisme et aux Transports. Propos recueillis par Yannick Delon de travailler pour tous les acteurs. Nous participons activement aux ateliers de la Société du Grand Paris pour mener à bien ce projet important. R.I. : Que peut Rueil seule? L avenir n est-il pas à l intercommunalité? Nous restons aussi très mobilisés quant à l amélioration des fréquences et amplitudes de la ligne 244 et pour l avancée du projet de tramway T1 sur la R.D. 913 qui, de notre point de vue, n avance pas assez vite. Bref, les projets ne manquent pas et nous sommes mobilisés sur tous les fronts! 8 Monique Bouteille, maire adjoint à l Urbanisme et aux Transports C.S. Rueil Infos : L actualité des transports est concentrée sur quelques semaines cet automne. Faut-il y voir plus qu une coïncidence? Monique Bouteille : Conduire une réforme dans le domaine des transports en Île-de-France est toujours un travail de longue haleine. Les enjeux sont importants, les interlocuteurs et partenaires, multiples, les financements, de plus en plus rares, et l espace est contraint. Les actions qui arrivent à maturité cet automne sont le produit de tout le travail amorcé en amont depuis plusieurs années. De plus, de nombreux dossiers étaient conditionnés par des décisions préalables sur le métro «Grand Paris Express». Aujourd hui, avec la future gare du Mont-Valérien (la première des deux prévues à Rueil que le maire a obtenue de haute lutte alors qu il était au gouvernement!) et un tracé validé, nous avons des perspectives durables pour le très long terme. Il est donc plus facile M.B. : Chaque projet a une échelle territoriale pertinente. Nous amorçons seuls, par exemple, notre politique en faveur des deuxroues ou en matière de zones 30 avant de pouvoir l appliquer sur l ensemble du territoire des trois villes qui composent la communauté d agglomération. Celle-ci porte Autolib et les navettes. De plus, au sein du Siep des Deux- Seine (1), nous réfléchissions avec cinq villes voisines à un maillage de transports plus performant pour l ensemble de nos territoires, notamment dans le contexte du Grand Paris. Au niveau régional, nous appartenons au «comité de ligne» pour le R.E.R. A, et nous dialoguons avec le Syndicat des transports d Île-de-France et la Région pour le plan de déplacements en Île-de-France (P.D.U.I.F.)... Je pourrais multiplier les exemples. Une véritable culture supracommunale est nécessaire sur ces thématiques. La consultation sur les transports lancée par nos conseillers généraux, Jean-Claude Caron et Yves Menel, en est une autre illustration. Elle sera certainement porteuse de perspectives nouvelles. R.I. : Précisément, quels sont les grands projets d avenir sur lesquels vous travaillez? M.B. : La future gare du métro «Grand Paris Express», au Plateau Mont-Valérien, est le dossier prioritaire, car tout notre réseau de transports secondaires sera repensé en fonction de ce nouvel équipement. (1) Le syndicat intercommunal d études et projets regroupe Rueil, Nanterre, Suresnes, Courbevoie et La Garenne-Colombes. Zones 30 Le déploiement reprend après la généralisation des doubles sens vélos. La thématique des zones 30 est restée en attente depuis quelques années, en raison de la nouvelle législation autorisant les vélos à rouler à double sens dans les rues de zones 30 en sens unique. Ce dispositif, expérimental à ses débuts, a progressivement été étendu à l ensemble de la ville, pour en couvrir la quasitotalité fin Cette mise en conformité avec le Code de la route étant maintenant achevée, les études sur la mise en place de nouvelles zones 30 dans nos quartiers peuvent reprendre, voire se concrétiser rapidement devrait ici aussi apporter son lot de nouveautés! Le travail va se poursuivre à l échelle des trois villes de la communauté d agglomération afin d assurer aux cyclistes la meilleure sécurité possible dans la continuité du territoire.

8 Transports Bus Réorganisation autour du prolongement du tramway T2 à Bezons Fin novembre, deux prolongements de tramway ont été inaugurés dans l Ouest parisien (T1 de Saint-Denis à Asnières-Gennevilliers et T2 de La Défense à Bezons). L arrivée de ce dernier implique un certain nombre de réorganisations, notamment dans les lignes de bus. Rueil est concernée par ces modifications sur deux lignes : Ligne 367 : partant de la gare R.E.R. de Rueil, elle se terminait auparavant à la gare de Colombes. Désormais, son terminus est au pont de Bezons, en correspondance avec le T2. Pour se rendre à Colombes, il faut dorénavant prendre le bus 378 à Nanterre-Ville. Ligne 358 : cette ligne, qui relie Rueil-Ville et La Garenne-Colombes, est fusionnée avec la 163, dont le parcours allait de La Garenne-Colombes à la porte de Champerret, à Paris. La nouvelle ligne porte le n 163 et relie Rueil-Ville à la porte de Champerret. Bus 467 : 14 départs supplémentaires aux heures de pointe! Bonne nouvelle pour tous les utilisateurs du bus n 467 (Rueil R.E.R.-Pont de Sèvres), dont de nombreux lycéens : grâce à la mobilisation de la Ville et des parents d élèves, qui ont présenté avec succès une demande au Syndicat des transports d Île-de-France (Stif), l offre de départs du 467 aux heures de pointe a été encore renforcée. Depuis novembre, celui-ci comporte 14 courses partielles supplémentaires entre la gare de Rueil et l arrêt Henri-Regnault à Buzenval. Ceci permettra de desservir notamment les établissements scolaires des hauts de Rueil, avec des bus articulés, à la capacité de transport plus importante. Ligne 27 (Traverciel) : quatre courses supplémentaires aux heures de pointe Navettes : En raison de l accueil temporaire de lycéens inscrits au lycée Richelieu au lycée de La Celle-Saint-Cloud, la ligne de bus 27 a été renforcée cet automne, sur l initiative de la Ville, avec quatre courses supplémentaires (deux le matin et deux le soir, aux heures de pointe). Bonne nouvelle pour tous les usagers : bien que les lycéens soient à présent retournés au lycée Richelieu, ce renfort a fait ses preuves et sera pérennisé, avec deux départs supplémentaires conservés à 7h18 et 8h30 de la gare R.E.R. de Rueil et à 17h05 et 18h22 de la gare de La Celle-Saint-Cloud. Horaires complets sur Navettes La navette 563 devient la première à relier les trois villes de l agglomération Forte du succès que connaissent les navettes depuis leur lancement par le maire (lire cidessous), la navette 563, qui reliait déjà le centreville de Suresnes au Plateau Mont-Valérien, verra son trajet étendu jusqu à la place de la Boule à compter du 14 janvier Depuis la place du 8-Mai-1945 à Rueil, le parcours se prolonge par la rue des Bons-Raisins, la rue de la Chapelle, l avenue Pompidou (sauf aux heures de pointe du matin), la rue Voltaire, la rue Danton, la rue Gambetta, puis, au-delà, se dirige vers Nanterre et la place de la Boule (terminus devant le siège de la C.A.M.V.). Ceci présente le double intérêt de passer par le marché des Godardes ainsi que par des zones pavillonnaires mal desservies à Rueil, au Plateau et aux Coteaux, et de rallier la place de la Boule où des correspondances en bus vers la Défense et Nanterre-Préfecture sont possibles. Horaires détaillés sur La fréquentation des navettes croît constamment depuis leur lancement. Application de la tarification R.A.T.P. au 14 janvier 2013 Lancées par la ville de Rueil en octobre 2007 afin de compléter l offre de transports en commun lourds, les navettes de proximité ont trouvé leur place dans le rééquilibrage de l offre de transports publics, et leur fréquentation est en hausse constante (voir graphique ci-dessus). Désormais gérées par la communauté d agglomération du mont Valérien, celles-ci illustrent l union entre Rueil, Nanterre et Suresnes, à l instar de la navette 563 qui relie les trois villes. Après une première phase expérimentale, les trois navettes rueilloises, gratuites pendant cette expérimentation, deviendront payantes comme leurs homologues de Nanterre et de Suresnes, à compter du 14 janvier. Les navettes étant alors pleinement intégrées au réseau R.A.T.P., la tarification s alignera sur les diverses formules et abonnements que celle-ci propose. Par exemple, un ticket T+ permet d effectuer plusieurs correspondances en 1h30. Attention! à bord du bus, vous ne pourrez prendre que des tickets simples, payés au prix fort. Des aides sociales au transport peuvent être attribuées aux seniors, aux personnes handicapées et en difficulté (renseignements au C.C.A.S.). Ainsi, l agglomération du mont Valérien comptera désormais six navettes (trois à Rueil, une à Suresnes et deux à Nanterre). 9

9 Stations vélos Rueil, référence en Île-de-France Depuis plusieurs années, Rueil mène une politique volontariste en matière de circulations douces, notamment en direction des deux-roues. Ceci se traduit en premier lieu par l aménagement de pistes cyclables, de doubles sens vélos et la multiplication des accroche-vélos à proximité des points stratégiques (lieux publics, centres urbains, etc.). Leur nombre a doublé en dix ans, passant de 200 en 2003 à 427 en 2012, soit plus de 800 places disponibles actuellement dans toute la ville. Des stations gardées à proximité du R.E.R prises en exemple Au-delà de ces aspects, c est par l implantation de stations gardées à la gare R.E.R. que la ville se distingue. Déjà 14 stations opérationnelles! Une délégation d élus de la société Grand Paris, conduite par Jean-Pierre Fourcade, ancien ministre, a visité nos installations en compagnie de Monique Bouteille. Au nombre de trois, elles sont situées rue Pereire (260 places), allée Armand-Camus (70 places dans le parking d intérêt régional du R.E.R.) et avenue de Seine (50 places accessibles 24/h24 grâce à un badge magnétique). Sur l initiative de la ville, un service d entretien et de réparation est également assuré par la société Le Triporteur, qui installe son atelier mobile à l angle des rues Pereire et Victor-Hugo le 1 er et le 3 e jeudi de chaque mois. Une série d initiatives saluées par le public mais aussi par une délégation d élus franciliens qui, au sein des ateliers de travail sur les équipements à prévoir dans les futures gares du Grand Paris Express, sont venus visiter nos infrastructures et analyser les conditions concrètes d installation. Le système d autopartage Autolib a été lancé à l échelle francilienne depuis près d un an, dans 46 communes partenaires. Le maire a voulu que Rueil adhère dès le début à ce projet, de même que ses partenaires de la communauté d agglomération du mont Valérien, Nanterre et Suresnes. Aujourd hui, quatorze stations sont en fonction dans toute la ville, à proximité des points stratégiques en termes de population résidente ou de flux de circulation. La dernière en cours d aménagement se situe au 262 avenue Napoléon-Bonaparte, devant le magasin Simply Market. Le déploiement se poursuivra en 2013, avec 24 stations prévues au total, dont trois dans les parkings publics du Tam, de l hôtel de ville et de la gare R.E.R. Celles de la rue Albert-I er et de la rue de Montbrison sont pour l instant les plus utilisées. Liste complète sur C.S. R.E.R. A La modernisation des rames va s accélérer à partir de 2014 Présente dans le comité de ligne R.E.R. A, la Ville soutient toutes les initiatives propres à améliorer la qualité du service, notamment le renouvellement des rames. Si la priorité a été donnée aux trains en direction de Cergy pour la première phase ( ), la deuxième phase ( ) va permettre d accélérer la mise en place de nouvelles rames, comme l a confirmé le conseil d administration de la R.A.T.P. au printemps dernier. À terme, 70 trains de type MI09 remplaceront les actuels MS61, certaines sont toutefois déjà en service sur la ligne A. Dotées de deux étages, elles permettent d embarquer 50 % de voyageurs en plus (2600 places au total), offrent un meilleur confort (climatisation, accès handicapés) et une meilleure sécurité grâce aux caméras de vidéoprotection dont elles sont pourvues. La Ville, par l intermédiaire de Monique Bouteille, maire adjoint aux Transports, suit de très près la mise en place du schéma directeur de la ligne A. Le pont Colmar, la passerelle et le pont sur la Seine à Chatou seront rénovés l été prochain D.R. Le pont du R.E.R. sera rénové l été prochain (maquette de principe susceptible de modifications ultérieures). Ligne la plus fréquentée d Europe, le R.E.R. A a besoin d un entretien régulier pour continuer à fonctionner. En cohérence avec la construction de Mobipôle, la Ville, sur l initiative de Monique Bouteille, maire adjoint à l Urbanisme et aux Transports, a sollicité avec succès la R.A.T.P et la S.N.C.F pour que le pont du R.E.R. soit rénové. Sur le pan esthétique et fonctionnel, ceci rendra l entrée de ville enfin plus attractive et la passerelle piétonne, plus agréable pour les usagers. Sur le plan technique, une vérification en profondeur de l ouvrage sera effectuée. Ceci entraînera des perturbations du trafic, mais tout est mis en œuvre, au stade des études préparatoires, pour les minimiser. Ces travaux seront donc réalisés simultanément sur le pont ferré de Colmar, la passerelle et le pont ferré de Chatou pendant l été 2013 afin de réduire la gêne pour les usagers. Une présentation du projet en réunion publique sera organisée en temps voulu, et les conseils de village seront associés au projet. Mobipôle : la gare provisoire est en service La nouvelle gare R.E.R, baptisée Mobipôle, assurera une meilleure interconnexion entre tous les modes de transport et constituera un lieu de vie à part entière avec des services supplémentaires (commerces, restauration, hôtellerie etc.). Le mois dernier, la gare provisoire, qui permet à l équipement de fonctionner pendant la construction de la gare définitive, est entrée en service. De ce fait, le départ de la plupart des bus a été transféré sur l avenue de Colmar, et deux stations vélos supplémentaires ont été créées (lire ci-contre en haut). Bien consciente des désagréments dus aux travaux, la mairie remercie tous les usagers pour leur patience! Suivez le projet au jour le jour sur 11

10 RUEIL BOUGE! Des travaux dans tous les quartiers! Des travaux d amélioration et de rénovation sont effectués ce mois-ci sur les quelque 115 km de voirie que compte la Ville, afin de garantir la sécurité et le confort d utilisation auxquels les Rueillois sont attachés. Rue Danton (Coteaux/Plateau) : afin de sécuriser les traversées piétonnes, des îlots centraux ont été aménagés le mois dernier au niveau des passages cloutés. Rue des Hauts-Fresnays (Richelieu-Châtaigneraie) : un aménagement complet de la voirie vient de débuter, avec chaussée à plat et plateaux surélevés aux intersections. Durée : 5 mois (1 re phase) Rue d Estienne-d Orves (Plaine-Gare) : aménagement entre le n 10 et l avenue du Maréchal-Juin, avec la création d une piste cyclable, de plateaux surélevés aux intersections et de décorations végétales (jardinières et arbres en bordure de voirie). Durée : 4 mois Rue du Commandant-Jacquot (Jonchère) : réalisation d un collecteur d assainissement afin d éviter les débordements du Rû en cas de fortes pluies. Par ailleurs, la circulation douce permettant aux vélos et piétons de relier la plaine des Closeaux à la fôret de Saint-Cucufa sera prolongée à partir du centre de loisirs Vert-Bois en direction de la forêt. Durée : 5 mois Rue Gallieni (mont-valérien) : dans le cadre de l opération de rénovation des terrains Bernard Mairie de Rueil-Malmaison Moteurs, la rue Gallieni, longeant deux nouvelles résidences, est totalement réaménagée avec un nouveau tapis de chaussée, des pistes cyclables, des trottoirs larges et confortables et un stationnement plus clair et cohérent. Rue des Mazurières (Mazurières) : réalisation d un aménagement en plateau pour La rue Gallieni fait actuellement l objet de travaux de rénovation, de même que plusieurs voies dans toute la ville. offrir un accès adéquat au pôle sportif (salle de boxe Laurent- Dauthuille et dojo) et au centre culturel des Mazurières. La partie accessible par la rue de Montbrison est fermée jusqu à la fin décembre. L accès au parking silo reste possible par l autre partie de la rue des Mazurières, via la rue Henri-Dunant. Clos des terres rouges Le jardin en perspective Depuis le 1 er décembre, des stickers de ce type sont posés sur les horodateurs. Ils indiquent que vous pouvez payer le stationnement par téléphone mobile. La proximité de l hiver ne prête pas vraiment aux activités de jardinage. Pourtant, c est bel et bien un jardin qui est en train d être aménagé au cœur du Clos des terres rouges. Dernier acte fort de l opération de rénovation urbaine dont fait l objet la résidence depuis plusieurs années, celui-ci devrait être terminé l été prochain. Dans cette perspective, les travaux au cœur du parc débutent ce mois-ci, avec notamment des interventions sur les réseaux souterrains réalisées jusqu à la fin de l année. En janvier et février 2013 auront lieu les terrassements, avec des niveaux de relief différents. Le jardin comportera plusieurs essences d arbres et de plantes, en complément des plantations existantes qui seront conservées, un jardin pédagogique, des cheminements piétons pour relier les équipements publics et différentes aires de jeux pour enfants par tranches d âge allant de 1 à 15 ans. En outre, un parvis pouvant accueillir des manifestations publiques sera aménagé face au centre culturel des Mazurières. À noter enfin : en marge de ces travaux, une partie de la rue des Mazurières, permettant l accès au parvis et au jardin, fait déjà l objet de travaux de rénovation (lire ci-dessus). PaybyPhone payez votre stationnement de surface avec votre téléphone mobile! Le nouveau service PayByPhone, en place à Rueil depuis le 1 er décembre, facilite considérablement le stationnement des automobilistes. Plus besoin de prévoir de la monnaie ou de recharger sa carte Monéo, ni de payer pour du temps de stationnement finalement non consommé. Avec PayByPhone, vous pouvez recharger votre temps de stationnement à distance et l interrompre si vous partez avant le terme. Vous pouvez recevoir une alerte par S.M.S. avant la fin du temps prévu et gérer plusieurs véhicules à partir d un même profil. Ce service propose tous les moyens d accès : serveur vocal, Internet mobile et fixe, tags N.F.C. et code Q.R. Les possesseurs de smartphone Apple et Android pourront également utiliser les applications gratuites offrant des services supplémentaires comme la géolocalisation de la place de parking. À vous de jouer! Renseignements : 13

11 SANTÉ Le contrat local de santé à la loupe Le 26 octobre dernier, la Ville de Rueil (ainsi que Colombes et Villeneuve-la-Garenne) signait, avec l État et l agence régionale de santé, un contrat local de santé. Explications. même si la santé ne figure pas parmi les compétences obligatoires d une commune, la Ville de Rueil s est impliquée de longue date dans les politiques locales de santé. Dès 1971, elle s est dotée d une délégation qu elle a confiée à un maire adjoint et d un pôle Prévention-Santé. Plus récemment, elle s est engagée dans le «volet santé» du contrat urbain de cohésion sociale (Cucs) qui concerne les quartiers du Clos des terres rouges et de Plaine- Gare. «Il apparaissait nécessaire d étendre cette démarche à l ensemble du territoire de la ville, ce que va permettre le contrat local de santé, indique le maire. La signature de ce contrat témoigne de notre volonté de conduire une politique de santé publique favorisant l accès aux soins pour les publics précaires et de développer une prévention ambitieuse fondée sur la mobilisation des forces vives du territoire.» 14 Un outil local Les premières questions que l on se pose sont donc qu est-ce qu un contrat local de santé et à quoi sert-il? «La réponse est à la fois simple et compliquée!, signale François Le Clec h, premier maire adjoint. Pour le comprendre, il faut d abord revenir sur le système d organisation prévu par la loi hôpital, patients, santé et territoires du 21 juillet 2009.» Celle-ci confie aux agences régionales de santé (A.R.S.) la mise en œuvre des objectifs de la politique nationale en s appuyant pour cela sur un projet régional de santé (P.R.S.). En Îlede-France, le P.R.S. se base sur trois grandes priorités : la réduction des inégalités sociales et territoriales, l amélioration de la qualité du service rendu et la garantie de l efficience de l organisation. Or, pour pouvoir se mettre en place, ce projet doit se décliner localement, notamment à l échelle communale. «Le C.L.S. en est l outil privilégié», poursuit François Le Clec h. Fotolia/Monkey Business Richesse de l offre de santé Comment arrive-t-on à l élaboration d un C.L.S.? «Le choix des territoires et les critères de sélection de l A.R.S. Île-de-France se basent sur des caractéristiques locales (1), notamment la présence de quartiers prioritaires (Cucs), et l existence d une dynamique transversale en matière de santé, explique Odile Barry, à la tête de la direction des Affaires sanitaires et sociales. En préalable à l élaboration du C.L.S., un diagnostic a été élaboré afin de réaliser l état des lieux (2).» Contrairement à ce que l on peut imaginer, les Hauts-de-Seine présentent de grandes disparités sanitaires, démographiques et socio-économiques. «Le diagnostic concernant Rueil a certainement montré la richesse de l offre de santé (lire encadré), se félicite Virginie Mamelle, conseillère municipale déléguée à la Santé et au Handicap. Cependant, notre commune n échappe pas aux constats nationaux : elle souffre du vieillissement des professionnels et de la difficulté d assurer leur renouvellement et d une demande de soins croissante et plus exigeante. Il semble nécessaire de trouver une meilleure articulation de l offre de soins entre les différents acteurs de la santé. On constate également que l exercice de la profession

12 Le saviezvous? Le C.L.S de Rueil est consultable sur le site La ville dispose de : 2 établissements en médecine > La clinique des Martinets > La maison médicale Notre-Dame-du-Lac 2 établissements en soins de suite et de réadaptation > La clinique du Mont-Valérien > L hôpital Stell C.S. 1 établissement en psychiatrie > Le centre national psychiatrique M.G.E.N. Le 26 octobre, la Ville de Rueil-Malmaison, représentée par son premier adjoint, François Le Clec h, a signé un contrat local de santé avec l agence régionale Île-de-France (en présence du directeur général de l agence, Claude Evin), et l État, représenté par le préfet des Hauts-de- Seine, Pierre-André Peyvel (à droite). se modifie avec un rééquilibrage de la vie professionnelle et de la vie privée.» De plus, certains métiers, comme les infirmières et les infirmiers, subissent une pénurie à cause des difficultés liées aux prix des logements. Des axes stratégiques L élaboration du C.L.S. est le fruit d un travail transversal entre la direction des Affaires sanitaires et sociales, la direction de la Cohésion sociale et de nombreux partenaires. Étant un engagement avec l État, le C.L.S. permet de développer des actions cohérentes sur le territoire. Les travaux entre la commune, la préfecture, l A.R.S. Île-de-France et les partenaires locaux ont permis de définir les quatre axes stratégiques qui font l objet du C.L.S. «Le premier d entre eux, l accès aux soins, l accompagnement médico-social et la prévention, permettra la création d une maison de l autonomie, un lieu-ressource unique pour les personnes dépendantes, âgées ou handicapées», explique François Le Clec h. Autour de ce même axe, d autres actions seront conduites : la prévention des maladies respiratoires, dont la tuberculose, l information et l accès aux soins gynécologiques pour les personnes âgées et handicapées, les femmes isolées et les mineures et l accès aux dépistages des cancers de tous types. La mise en place d un conseil local de santé mentale et la prévention du risque suicidaire seront développées autour du deuxième axe, celui de la santé mentale, de même que d autres actions seront organisées autour des deux derniers axes, la prévention des conduites addictives et la nutrition et l activité physique. Valable pour une durée de cinq ans, le C.L.S. pourra être révisé et complété en cours d application. Rendez-vous début 2013 pour un premier point d étape. Anna-Maria Conté (1) Sur la base des indicateurs conçus par l Organisation des nations unies depuis les années 90, dont l indice de développement humain. Celui-ci retient trois dimensions : la capacité de bénéficier d une vie longue et saine, la capacité d accéder à l éducation et celle d accéder aux ressources matérielles indispensables pour atteindre un niveau de vie décent. (2) Ces éléments reposent sur les diagnostics établis par la commune, dans le cadre de l évaluation à mi-parcours du Cucs ( ), de la monographie élaborée par la direction de la Stratégie de l A.R.S.-I.D.F. et sur le diagnostic «R.I.R.» (regroupement, implantation, redéploiement). 1 centre de santé médical, centre de planification et espace santé jeunes > La Santhar 1 direction des Affaires sanitaires et sociales municipale comprenant : > Le pôle Prévention-Santé > Le service Handicap > Le centre communal d action sociale (C.C.A.S.) comprenant le service Seniors [composé de 2 restau-clubs, du portage des repas à domicile, du Clic (centre local d information et de coordination gérontologique)], le service d Aide sociale (composé de l épicerie sociale et de la Boussole) et l administration générale. À propos de l hôpital Stell Une erreur s est glissée dans le Rueil pratique, page 6 : LE CENTRE HOSPITALIER DéPARTEMENTAL STELL NE DISPOSE PLUS DE SERVICE DES URGENCES. CELUI-CI A été transféré à l hôpital Foch. 15

13 emploi «Tremplin vers l entreprise», nouvelle session À l heure des emplois d avenir et des contrats de génération proposés par l actuel gouvernement, la municipalité relance son «Tremplin vers l entreprise», le dispositif 100 % rueillois qui aide les jeunes sans (ou avec peu de) qualification à s insérer dans le monde du travail. Gros plan. Des emplois d avenir «Face à l urgence, j ai décidé de relancer cette initiative qui avait par ailleurs été saluée par Martin Hirsch, alors haut commissaire aux Solidarités actives et à la Jeunesse (1), poursuit Patrick Ollier. De plus, dans ce domaine, je suis ouvert à toutes les propositions. C est pourquoi j ai déjà rencontré le sous-préfet pour organiser également la mise en place d emplois d avenir dans le plus bref délai.» Dans le même esprit, loin de toute idéologie, la municipalité appuie chaque proposition mettant en contact les jeunes avec le monde du travail, comme ce fut le cas pour «100 chances, 100 emplois», le programme conçu par Schneider Electric pour favoriser l égalité des chances des jeunes (18-30 ans) issus des quartiers sensibles. «À la différence de "Tremplin vers l entreprise", "100 chances, 100 emplois" tend la main à ces jeunes de niveau supérieur, du C.A.P. jusqu à bac + 5, qui n arrivent pas à trouver de travail parce qu ils ont perdu confiance ou parce qu ils n ont pas de réseau», poursuit Andrée Genovesi. Depuis 2011, «100 chances, 100 emplois» a permis à 40 jeunes d avoir une première expérience professionnelle ou de poursuivre une formation en alternance leur ouvrant les portes des entreprises. Anna-Maria Conté auremar Le problème de l insertion des jeunes dans le monde du travail ne date pas d aujourd hui. La crise économique ne fait qu accentuer un phénomène qui, depuis trente ans, ne trouve pas de solution malgré les efforts des différents pouvoirs publics. C est dans ce contexte que des initiatives locales se sont multipliées, notamment en direction des populations les plus fragilisées. «À Rueil, en dépit de sa réputation de ville riche, presque un tiers des habitants vit dans les cités, indique le maire. C est pour cela que, depuis 2006, j ai mis en place "Tremplin vers l entreprise", un dispositif municipal qui aide les jeunes, sans ou avec peu de qualification, à trouver un premier contrat de travail stable!» La présence du «tuteur» Depuis sa création, «Tremplin vers l entreprise» a permis à 150 jeunes, de 18 à 25 ans, d accéder à un premier emploi durable dans l une des entreprises partenaires. Pilotée par la direction de la Cohésion sociale, cette opération mobilise de nombreux partenaires. Comment cela fonctionne-t-il? «C est une organisation 1) Lors de sa visite à Rueil en mars transversale qui se développe en plusieurs étapes, explique Dominique Perruche, directeur général adjoint aux Affaires sociales. Le service Prévention-Médiation, le C.C.A.S., la mission locale de la maison de l emploi, le Pôle emploi, l Apsis et autres acteurs de l insertion identifient les jeunes susceptibles de bénéficier du dispositif.» Parallèlement, les entreprises dont le siège se trouve sur le territoire communal ont été sollicitées par la Ville pour proposer leurs offres. «Une trentaine de postes sont à pourvoir pour cette session 2013, annonce Andrée Genovesi, maire adjoint à la Politique de l emploi et à l Insertion. Les sociétés s engagent volontiers, rassurées par le succès des précédentes éditions et par la présence du tuteur.» En effet, avant d intégrer le secteur privé, le jeune sélectionné passe un ou deux mois auprès d un employé municipal, un «tuteur» volontaire qui lui apprend les règles essentielles pour intégrer le monde du travail, à commencer par le respect des horaires, des consignes et de la hiérarchie (lire encadré), ainsi que le codes vestimentaires et le «savoir-être». D.R. Oualid Kherbache, informaticien Tuteur, une vraie responsabilité «J ai déjà été tuteur deux fois avec succès, car les deux jeunes que j ai suivis se sont bien intégrés dans le monde du travail. Ils me donnent de leurs nouvelles régulièrement. Si je me suis porté volontaire pour ce rôle, c est parce que j aurais bien aimé à leur âge même si je n ai pas eu les mêmes problèmes que quelqu un s occupe de moi.» 17

14 En direct de l hôtel de Ville Photos : C.S. Recensement de la population : campagne 2013 Organisée par l Insee en partenariat avec la Ville, la campagne de recensement 2013 aura lieu du 17 janvier au 23 février et concernera 8 % des Rueillois. Si votre foyer fait partie de cet échantillon, un courrier sera préalablement déposé dans votre boîte aux lettres. À partir du 17 janvier, l un des quatorze agents recenseurs présentés cidessus, munis d une carte officielle tricolore avec photo, se rendra à votre domicile pour vous remettre les documents à remplir (une feuille par logement et une feuille individuelle par résident), ainsi qu une notice d information. Vos réponses, dont la confidentialité sera strictement respectée, ne pourront en aucun cas donner lieu à un contrôle administratif ou fiscal. Elles permettront en revanche de programmer les infrastructures et équipements publics pour les années à venir (crèches, hôpitaux, logements, établissements scolaires, transports...). De gauche à droite : Pascale Barbier Christian Barchelard Stéphane Dadez Raphaël Joséphine Lucile Joséphine-Aublive Nathalie Kemel Maryline Lamoureux Didier Lecomte Samuel Maillot Martine Mayet Ghania Nolet Fabienne Ortola Nathalie Rousseau Seddik Souag Pour toute question, contactez la direction de l Administration générale : Vols à la fausse qualité : ne laissez pas entrer n importe qui chez vous! Généralement constaté au domicile des victimes, un vol à la fausse qualité est commis par des malfaiteurs se faisant passer pour des professionnels (policiers, employés administratifs, plombiers, postiers, agents d E.D.F.-G.D.F., ramoneurs, techniciens de désinsectisation, etc.). Face à la recrudescence de ce type de délit dans le département des Hauts-de-Seine, les Rueillois notamment les personnes âgées, cibles privilégiées des délinquants sont invités à faire preuve de vigilance. Si une ou plusieurs personne(s) sonne(nt) à votre porte : Ne laissez entrer personne chez vous après 18h (les interventions professionnelles étant généralement programmées avant cet horaire), mais soyez sur vos gardes à toute heure de la journée (la plupart des vols à la fausse qualité sont commis entre 10h et 15h). Utilisez systématiquement le judas et l entrebâilleur. Exigez de voir la carte professionnelle recto-verso et l ordre de mission ou le justificatif de passage, même si la personne porte un uniforme. Si elle se présente en tant que policier, sa carte doit être identique à celle qui figure sur l affiche ci-contre. En cas de refus de produire ces pièces, ne la laissez surtout pas entrer. Si vous souhaitez vérifier l identité de la personne, utilisez les numéros de téléphone en votre possession (indiqués sur les avis d échéance, les factures ou dans les pages jaunes) et non celui qu elle vous aurait communiqué. Si une ou plusieurs personne(s) vous avise(nt) de leur prochain passage chez vous : Si vous êtes informé par téléphone, courrier ou par voie d affichage dans le hall de votre résidence, vérifiez que la demande provient bien de votre bailleur ou de votre syndic. Renseignez-vous au besoin auprès de votre concierge ou d un voisin de confiance. Signalez auprès du commissariat la venue à votre domicile d une personne chargée de réaliser des travaux (jardinage, ramonage, etc.) ou une enquête (sondage, recensement), car les voleurs réalisent souvent un repérage des lieux. En cas de doute, proposez à la personne un autre rendezvous afin de procéder aux vérifications nécessaires. Si vous laissez entrer une personne chez vous, suivez-la dans tous ses déplacements dans votre domicile. Si elles sont deux, sollicitez la présence d un voisin. Attention aux arnaques! Des quêteurs de Noël (faux éboueurs notamment) sont susceptibles de se présenter à votre domicile. Pensez à vérifier leur provenance. N indiquez jamais l endroit où vous dissimilez vos objets de valeurs (argent, bijoux, etc.) et vérifiez qu ils sont intacts après le passage d un inconnu. Évitez de mentionner votre éventuel statut de veuve sur votre boîte aux lettres. En cas de doute, appelez immédiatement le commissariat (17) et ne laissez entrer personne chez vous! 19

15 ÉDUCATION À l école de Rain Man Engagée dans le processus d intégration des personnes handicapées, notamment à travers la charte Rueil-Handicap, la Ville a ouvert, dès la rentrée, une classe maternelle dédiée aux enfants atteints de troubles autistiques à l école Claude-Monet. Explications. Au cours des dernières années, le maire a soutenu et mis en œuvre de nombreuses actions en faveur des enfants atteints de handicap. «Les Clis (classes pour l inclusion scolaire) et le centre de loisirs Joëlle-Prudhomme à l école Alphonse- Daudet en sont des exemples. À présent, la création de cette classe maternelle pour les enfants autistes est une avancée importante pour les familles et les enfants concernés», indique Denis Gabriel, maire adjoint à l Éducation. En effet, «beaucoup d enfants autistes sont exclus du parcours scolaire ou très peu scolarisés, en raison des troubles du comportement qu ils présentent», affirme Gilles Muller, directeur de l institut médico-légal externalisé (I.M.E.) S.I.S.S.-Appedia (1). Pourtant, la loi de 2005 (2) oblige à scolariser les enfants handicapés, dont les enfants autistes, mais il existe très peu de dispositifs véritablement adaptés. D après la Haute Autorité de santé, une personne sur 150 est autiste. Malheureusement, peu d enfants sont dépistés dans les premières années. Pourtant, un accompagnement adapté permet de compenser en partie le handicap. C est pourquoi, «lorsque l inspection académique a proposé de mettre en place une première classe intégrée autisme à Rueil, le maire a réagi très favorablement à condition, bien sûr, que la communauté éducative soit avertie et impliquée dans le projet, poursuit Denis Gabriel. C est d autant plus important qu aucun dispositif semblable n existait auparavant dans le nord des Hautsde-Seine.» Des projets personnalisés pour chaque enfant Ainsi, depuis le 24 septembre, cinq enfants autistes ont pu prendre le chemin de l école. Ils sont tous originaires du département, avec une priorité donnée aux petits Rueillois. En classe, les élèves sont encadrés par un enseignant et un éducateur spécialisé du S.I.S.S.-Appedia. «Tout est mis en œuvre pour qu ils puissent recevoir les soins dont ils ont besoin, souligne Suzanne Jamelot, directrice de l école Claude-Monet. Un jour par semaine, un orthophoniste, un psychologue et un psychomotricien sont présents.» «On met en place des projets personnalisés pour chacun des enfants. On fait du cousu main», précise Guy Corbarieu, à la tête de la direction de l Éducation. Bien les entourer Les enfants seront intégrés progressivement au sein de l école et parmi les autres élèves, car l enfant autiste a besoin de devenir autonome. Ainsi, les temps de récréation se feront d abord séparément pour ensuite avoir lieu au même endroit que pour les autres classes. Le travail scolaire avec des enfants autistes est souvent freiné par un problème de communication avec les autres enfants et les adultes. À l instar de Rain Man, l inoubliable personnage interprété par Dustin Hoffman, «les autistes n ont pas de codes sociaux, ils sont angoissés par un monde qu ils ne comprennent pas», indique Gilles Muller. Mais s ils sont bien entourés et suffisamment stimulés, l apprentissage se fera plus facilement. «Plus tôt on s occupera de ces enfants, plus vite ils progresseront», complète Guy Corbarieu. Sarah Masson (1) Service d intégration scolaire et sociale de l association Appedia. (2) Loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. à savoir L autisme est un trouble sévère et précoce du développement de l enfant. Il se manifeste avant l âge de trois ans et affecte quatre garçons pour une fille. Fotolia/Ilike 21

16 Cette rubrique est ouverte au groupe d opposition représenté au sein du conseil municipal. Dans le cadre de l Agenda 21, la Ville lance une grande enquête sur le développement durable à Rueil, incitation incontournable à encourager la participation citoyenne des habitants. Voici nos réflexions : TRIBUNE DE L OPPOSITION Les conseillers municipaux du groupe «Ensemble, changeons Rueil» De gauche à droite : Bertrand Rocheron, président de groupe (P.S.) Rodolphe Bas, conseiller municipal (Les Verts) - Martine Jambon, conseillère municipale (P.S.) - Roland Toulouse, conseiller municipal (P.S.) - Cécile Alavoine, conseillère municipale (écologiste associative) - Marc Becquey (P.C.F.) L Agenda 21 de Rueil-Malmaison Lutte contre le changement climatique : - Les aménagements de pistes cyclables à Rueil consistent le plus souvent à faire partager aux cyclistes soit le trottoir au détriment des piétons soit la chaussée à l avantage de la voiture. L usage du vélo requiert la création de véritables voies réservées, au moins sur les axes les plus fréquentés. - Le contrat de performance énergétique ne concerne que deux bâtiments publics pour l instant. Or, les économies ne seront vraiment sensibles que si un grand nombre d équipements est concerné et si les automatismes proviennent aussi des gestes de bon sens du public ; mais le dispositif a été différé faute de moyens. - Les transports en commun (T.C.) devraient représenter un chantier prioritaire. Cependant, le quartier du Plateau reste mal desservi après 21h30. Le bus Mobilien Nord/Sud (rapide et à fréquence élevée) n est toujours pas mis en service. Sur la R.D. 913, le projet de tramway est pour l instant ajourné. Un T.C. en site propre, le TZen, rapide et fréquent, est proposé en remplacement par la Région, mais la Ville n en veut pas et réclame maintenant un tramway qu elle a soutenu très mollement jusqu ici. À quoi ont servi les préconisations du cabinet d expert Le Gal mandaté par la commune il y a quelques années? On n en voit guère les applications. Au conseil du 22 octobre, la majorité municipale s est prononcée contre le P.D.U.I.F. (plan de déplacements en île-de-france) présenté par la Région, pour des raisons partisanes, au détriment de l intérêt de Rueil-Malmaison. Protection de l environnement : - Préservation de la biodiversité : l avenue de Versailles ouverte à la circulation dans la traversée du bois de Saint-Cucufa est une menace pour la survie du bois. Une «politique de l arbre» sur l ensemble du territoire urbain pourrait être utilement étudiée. - Le plan d eau envisagé aux Closeaux est une opération onéreuse qui peut paraître superflue au plan de l écologie. Des installations à coût plus modeste, telles que des aires de jeux ou des parcours sportifs profiteraient autant aux Rueillois. Cadre de vie : - Meilleure répartition des logements sociaux et mixité sociale : la préservation à tout prix des secteurs pavillonnaires proclamée par la Ville va à l encontre de cet objectif affiché. L habitat collectif reste concentré sur trois quartiers. Certes, la réalisation de l écoquartier prévu sur le Plateau (terrains Renault) se justifie pleinement à proximité de la future gare, obtenue grâce à la mobilisation des élus d opposition à Rueil et de la population ; néanmoins, il faudra veiller à ce que densification ne rime pas avec brutale concentration. Quant aux logements-passerelle, ce sont les grands absents du parc social rueillois. Fort heureusement, les obligations du plan local de l habitat vont contraindre la Ville à y remédier! - L aménagement-embellissement de Buzenval accuse un retard de deux ans. Cohésion sociale et solidarité : - La cohésion sociale passe par des efforts favorisant la mixité sociale et une meilleure utilisation de l espace public qui ne doit pas être seulement dédié à l échange commercial. - L accessibilité des bâtiments publics aux personnes en situation de handicap : le respect du minimum légal est-il suffisant? Il y a un déficit certain de logements aménagés pour les personnes en situation de handicap. Propositions : - L effort doit porter sur les différents moyens d agrandir le parc social. Il faut lancer une nouvelle Opah (opération programmée d amélioration de l habitat), de plus grande ampleur. L habitat indigne subsiste même en plein centre. Il est urgent d imposer les rénovations nécessaires. - Transports : la Ville doit accélérer l élaboration et la mise en œuvre d un plan de déplacements au niveau de la communauté d agglomération du mont Valérien (C.A.M.V.). - L insertion, en particulier des jeunes : les chantiers d insertion se limitent à deux opérations pour l instant. Le développement durable offre des possibilités nouvelles. - Préservation de l environnement et des ressources : la récolte de D.E.E.E. (déchets électroniques) et leur valorisation seraient utilement confiées à une entreprise de l économie sociale et solidaire. Utile également et pertinente, la création d une agence locale de l énergie au niveau de la C.A.M.V. pour conseiller professionnels et particuliers. L Agenda 21 a permis à la Ville de progresser dans le domaine du développement durable. Un certain nombre de réalisations ont pu être menées à bien (l épicerie sociale par exemple). Mais les efforts à venir doivent de beaucoup dépasser les actions accomplies jusqu ici. Nous profitons de cette dernière tribune de l année 2012 pour souhaiter de bonnes fêtes de fin d année à tous nos concitoyens. 23

17 DOSSIER Développement Festivités durable de fin d année Rueil fête Qu on l appelle Santa Claus, Christkind, Saint Nicholas, Father Christmas, Jouluvana, Joulupukki, Swiety Mikolaj, Ded Moroz, Jultomte ou Santa Kurohsu..., l arrivée du Père Noël est toujours une réjouissance. Illuminations, patinoire..., cette année «Rueil fête Noël» avec encore plus de nouveautés, notamment un marché au centre-ville avec des artisans provenant du monde entier. Parcours guidé. Anna-Maria Conté La patinoire A-t-elle encore besoin de présentation? Organisée par le conseil de village Centre- Ville et la Ville, elle vous accueille sur le parvis de l hôtel de ville du vendredi 14 décembre (à partir de 16h30) au dimanche 13 janvier aux horaires suivants : - En semaine, hors vacances scolaires, lundi, mardi, jeudi et vendredi, de 16h30 à 19h, mercredi, de 14h à 19h. - En semaine, pendant les vacances scolaires, tous les jours (sauf le lundi et le mercredi matin), de 10h à 12h et de 14h à 19h. - Le week-end, le samedi, de 10h à 12h30 et de 14h15 à 19h, le dimanche, de 10h à 12h30 et de 14h15 à 18h. Fermeture exceptionnelle à 17h les lundis 24 et 31 décembre et toute la journée le lundi 17 décembre. 24 Achats rueillois Nouveau! Les 14, 15 et 16 décembre, retrouvez les produits de tous les continents sur la place de l Église au Marché du monde. Organisé par le service Commerce et Artisanat, cette manifestation vous donnera l occasion de trouver des cadeaux originaux et exotiques, tout en restant en ville. Le samedi 22 décembre, c est Noël sur la place Marcel- Noutary où un minimarché des saveurs ainsi que de nombreuses animations pour les enfants seront proposés. Ce même jour, Pipo le clown égayera la place Lagauche toute l après-midi. N oubliez pas que vos commerçants de Rueil commerces plus vous invitent au cinéma : un ticket à gratter vous sera remis dans les boutiques participantes. 600 places de cinéma sont à gagner! à bord du... petit train Les 9, 15, 16, 18, 19, 20, 21, 22, 23 et 24 décembre, prenez le petit train pour rejoindre les différents lieux d animation de la ville (horaires et lieux sur Rendez-vous en famille Nouveau! Samedi 15 décembre, venez avec vos enfants à la rencontre des animaux de la ferme sur la place de l Europe. L occasion de partager quelques friandises avec un bonhomme de neige et un lutin. Les 22, 23, 29 et 30 décembre et les 5 et 6 janvier, profitez de promenades en calèche gratuites dans les rues du centre-ville. Départ de la place du 11-Novembre, de 10h30 à 12h30 et de 14h à 17h. Les 22, 23 et 24 décembre, laissez opérer la magie du Père Noël qui se prêtera au rituel des photos avec les enfants. Rendez-vous sur la place du 11-Novembre, de 15h à 18h. Animation offerte par l association de commerçants Rueil commerces plus et le conseil de village Centre-Ville.

18 Festivités Développement de fin d année durable DOSSIER Noël Dans les villages Jonchère-Malmaison-Saint-Cucufa : Fête des lumières Dimanche 9 décembre, à la tombée de la nuit, le conseil de village vous propose une promenade en petit train touristique avec le Père Noël. Départ sur le parvis de la maison de retraite Cognacq-Jay. Mont-Valérien, Coteaux et Plateau : Noël des enfants Dimanche 9 décembre à l Atrium, les trois conseils de village invitent les enfants à un spectacle de marionnettes, «Guignol et la Prophétie de Noël!», par la compagnie du Petit Théâtre. Les deux représentations, à 15h et 16h30, seront suivies d un goûter offert aux enfants. Parking à l école Robespierre A. Renseignements auprès du service Citoyenneté : Entrée sur présentation du tract à télécharger et imprimer sur le site : Plaine-Gare : Noël des enfants Samedi 15 décembre, à 15h et 17h, le conseil de village Plaine-Gare convie les enfants de 3 à 10 ans à un spectacle à l Athénée (deux représentations). Un goûter sera offert à 16h15 au Patio. Inscriptions obligatoires (places limitées) : Mazurières : Noël des enfants Samedi 15 décembre, dans le préau de l école élémentaire des Buissonnets, le conseil de village des Mazurières propose aux enfants un spectacle de magie avec Pipo le clown, des contes du monde et des démonstrations de danses. Inscriptions obligatoires (places limitées) : ou Centre-Ville : défilé aux lampions Le conseil de village Centre-Ville invite les habitants à participer au défilé aux lampions le mercredi 19 décembre. Rendez vous à 18h15 sur le parvis de la médiathèque pour un périple à travers les rues du centre-ville. Les musicales Mercredi 12 décembre, à 20h30, église Sainte-Thérèse, ensemble à cordes de Katia Kahlamoff (Raiq Villages). Vendredi 14 décembre, à 20h30, église Saint-Joseph de Buzenval, chants et Noël provençaux, chœur Euphonia et ensembles vocaux du conservatoire dirigés par Roland Lemêtre. Cadeaux impériaux! Quoi de plus rueillois que d offrir, en cette année 2012, un souvenir du Jubilé impérial? Drapeaux, aigles, Légions d honneur et, surtout, l image d Épinal spécialement créée pour cet événement : un cadeau numéroté destiné à prendre de la valeur! En vente à la boutique de l office de tourisme : 2 passage Schneider (parvis de la médiathèque) Tél. : C.S. Mardi 18 décembre, à 20h, église Saint-Pierre Saint-Paul, concert du conservatoire à rayonnement régional «Hommage à Jacques Taddei» (lire page 4). Jeudi 20 décembre, à 20h30, église Saint-Jean-Marie-Vianney, concert des chorales des centres culturels dirigées par Jacqueline Blondin. C est naturel! Pendant les fêtes, n oublions pas le tri sélectif et jetons les emballages des cadeaux, les bouteilles de champagne et autres déchets dans les bons bacs. Évitons également d encombrer les trottoirs de sapins en participant à la collecte organisée par le service Voirie-Propreté. Les arbres seront broyés et transformés en compost. À vos agendas... Le 12 janvier, de 8h à 17h, parking Gallieni (en face de l école Robespierre). Le 19 janvier, de 8h à 17h, parking de la piscine des Closeaux. C.S. C.S. 25

19 Festivités Développement de fin d année durable DOSSIER Un hiver solidaire Noël des familles À l occasion des fêtes de fin d année, la direction des Affaires sanitaires et sociales renouvelle l opération «Noël famille» : plus d un millier de foyers rueillois relevant des tranches 1 et 2 du quotient familial recevront par courrier une invitation à venir retirer auprès du C.C.A.S., jusqu au 31 janvier, un chèque cadeau à valoir dans plusieurs librairies de la ville. Son montant s élève à 10, auxquels s ajoutent 5 par enfant de 6 à 18 ans. C.C.A.S. : 2 place Jean-Jaurès - Tél. : Noël des handicapés Les Rueillois en situation de handicap titulaires d une carte d invalidité recevront par courrier un chèque cadeau d une valeur de 25 valable chez de nombreux commerçants de Rueil-Malmaison adhérant au dispositif. Cette opération se déroulera entre le mercredi 12 décembre et le vendredi 1 er février. Renseignements auprès du service Handicap : 2 place Jean-Jaurès - Tél. : C.S. Distribution de denrées aux Restos du cœur. Les Restos du cœur, dont la campagne a débuté le 27 novembre, sont ouverts les mardis et jeudis de 9h30 à 12h et de 14h à 16h. Les inscriptions se font aux jours et heures de distribution. Restos du cœur : 33 rue Henri-Dunant Tél. : La Boussole sera ouverte toutes les nuits pendant la période hivernale (jusqu au 31 mars). Accessible aux personnes à mobilité réduite, le bâtiment dispose de cinq chambres (soit dix lits), réparties sur deux étages (un pour les femmes et un pour les hommes). Les Rueillois qui y sont domiciliés bénéficient d une priorité d accès, tandis que les places restantes sont attribuées par le Samu social (115) aux sans domicile fixe demandeurs. La Boussole : 16 avenue de la République - Tél. : Noël des seniors - Comme chaque année, la Ville organise des déjeuners dansants à l attention des Rueillois de 65 ans et plus, préalablement inscrits auprès du Forum seniors ou dans les mairies de village. Ceux-ci auront lieu du 18 au 20 décembre au parc des sports et de loisirs Michel-Ricard (15 rue Henri- Sainte-Claire-Deville). Un colis de Noël sera offert aux personnes de 70 ans et plus qui ne peuvent pas se déplacer. Renseignements auprès du Forum seniors : 17 bis rue de la Libération Tél. : Claudie Poggi, élue déléguée aux Seniors et aux Personnes âgées dépendantes, et Anne-France Becker, conseillère municipale, rendront visite aux pensionnaires des Ehpad (établissements d hébergement pour personnes âgées dépendantes) de la ville et leur distribueront des chocolats et des plaids. - L Ajpa (Action des jeunes pour les personnes âgées) invite les seniors rueillois à son traditionnel réveillon (dîner, spectacle et bal) du 24 décembre au soir, à l Atrium (81 rue des Bons-Raisins). Des chauffeurs se proposent de véhiculer les personnes non motorisées et celles qui le souhaitent seront conduites à la messe de 19h à l église D.R. Notre-Dame de la Compassion. Début des festivités à 20h. Des visites seront effectuées auprès de ceux qui ne peuvent pas se déplacer. L association recherche également des bénévoles. Faites-vous connaître avant la mi-décembre à l adresse suivante : Inscriptions : Chaque année, lors du réveillon, les bénévoles de l Ajpa organisent un spectacle pour les participants. Du bonheur pour tout le monde! 27

20 CULTURE Bienvenue à Londres! Orchestrées par la médiathèque, les Rencontres de l histoire et de l actualité feront étape à Londres du 11 décembre au 26 janvier. À travers tout un panel de rendez-vous, les Rueillois seront invités à apprécier les multiples facettes de la fascinante capitale du Royaume-Uni, haut lieu de pouvoir et de créativité. Métropole en perpétuelle effervescence, première place financière au monde, terre d élection d une immigration pluriethnique, siège d une monarchie médiatisée à la tête d un Commonwealth associant 54 nations, Londres exerce une influence planétaire. Un constat qui n a pas échappé aux organisateurs des 10 es Rencontres de l histoire et de l actualité, manifestation phare de la saison culturelle rueilloise. Des approches originales «Entre le mariage princier d avril 2011, le jubilé de la reine élisabeth II et les Jeux olympiques de 2012, la cité britannique s est trouvée, plus que jamais, sous le feu des projecteurs. Après avoir évoqué Paris et Berlin lors d une précédente édition, il nous a semblé pertinent de rendre compte de la singularité de cette ville européenne au destin exceptionnel», résume Carole Berté, directrice de la médiathèque. Pour ce faire, un programme d une grande variété (lire ci-dessous) abordera divers aspects de son passé et de ses réalités contrastées. De conférences d universitaires renommés en concerts, d exposition en projections d œuvres cinématographiques sur grand écran, les visiteurs et spectateurs (re)découvriront quelques-unes de ses grandes personnalités politiques, intellectuelles et culturelles, son positionnement géopolitique, ses particularités religieuses, son rayonnement artistique, ses métamorphoses architecturales ou encore... sa propension à l exubérance et à la démesure! Des rendez-vous multigénérationnels Parmi les temps forts de l événement, l on retiendra notamment l exposition de photographies de Manuel Cohen, qui porte un regard insolite sur la dynamique, la symbolique et les perspectives londoniennes, mais aussi la journée spéciale «Beatles» du 15 décembre, en hommage à ces acteurs incontournables de la révolution de la pop anglaise. «Une étude statistique des prêts dans les bibliothèques de la ville de Paris (1) révèle que les disques des Beatles et des Rolling Stones demeurent les plus populaires auprès des adhérents, toutes tranches d âge confondues, souligne Olivier de la Serre, maire adjoint à la Politique culturelle. Notez que ces grands classiques des années 60 et 70 et bien d autres albums signés par d immenses artistes britanniques peuvent être empruntés à la médiathèque, qui dispose d un fonds musical remarquable.» De quoi poursuivre, chez soi, cette belle fête aux couleurs de l Union Jack! Yaël Simon Les 10 es Rencontres de l histoire et de l actualité (1) Étude publiée sur rubrique «Paris Actu» > «Culture». 28 EXPOSITION : «Londres 2012» : photographies de Manuel Cohen SPECTACLES : - Concert «La pop anglaise», en partenariat avec le C.R.R. : samedi 15 décembre, à 11h - Concert «Hommage aux Beatles», avec le groupe Cat Flower : samedi 15 décembre, à 17h - Variation musicale «Un Noël anglais» (chants traditionnels) : samedi 22 décembre, à 15h - Variation musicale «Le War Requiem de Benjamin Britten» : samedi 5 janvier - Concert «Le renouveau» en partenariat avec le C.R.R. : samedi 12 janvier, à 17h CONFÉRENCES : - «Londres vu par l empire», avec Michel Naumann : jeudi 13 décembre, à 20h30 - «Les Beatles et la Beatlemania», avec Gilles Verlant : samedi 15 décembre, à 15h - «Introduction au libéralisme anglais : John Stuart Mill, un philosophe londonien», avec Daniel Ramirez : samedi 15 décembre 2012, à 17h - «La monarchie britannique et l Église anglicane», avec Rémy Bethmont : jeudi 20 décembre, à 20h30 - «Margaret Thatcher, la dame de fer. De l épicerie à la chambre des Lords», avec Jacques Leruez : jeudi 10 janvier, à 20h30 - «Portraits de Victoria, reine d un siècle, et d Élisabeth II, reine de l histoire», avec Joanny Moulin : samedi 12 janvier, à 15h, à l auditorium - «Panorama du cinéma britannique», avec Frédéric Cousin : samedi 19 janvier, à 15h, à l auditorium - «Londres, miroir du monde», avec Diane Cooper-Richet et Delphine Papin : jeudi 24 janvier, à 20h30 - «Holbein, portraitiste des rois de la cour» : samedi 26 janvier, à 15h PROJECTIONS GRAND ÉCRAN : Sélection de films britanniques projetés chaque jeudi du 6 décembre au 31 janvier, à 18h Médiathèque Jacques-Baumel : boulevard Foch Renseignements et inscriptions : Programme détaillé :

re Pa entre-ville Mondeé Renseignements : service Citoyenneté / Tél.: 01 47 32 67 26 service Commerce / Tél.: 01 47 32 66 56

re Pa entre-ville Mondeé Renseignements : service Citoyenneté / Tél.: 01 47 32 67 26 service Commerce / Tél.: 01 47 32 66 56 bre m e c é du 5 d r vie n a j 4 au re i o n i t Pa entre-ville en c l i e Ru l ë e fêt No March du Mondeé Place d e l Égli 12, 13, 14 se décemb re 2014 Renseignements : service Citoyenneté / Tél.: 01

Plus en détail

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS D 4 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Les spécificités urbanistiques du territoire vélizien soulignent l enjeu de l accessibilité de la ville aux personnes à mobilité

Plus en détail

Ville de SURESNES ENQUÊTE ET ETUDE DE STATIONNEMENT SUR L ENSEMBLE DE LA VOIRIE. Situation actuelle - Diagnostic Scénarios envisageables

Ville de SURESNES ENQUÊTE ET ETUDE DE STATIONNEMENT SUR L ENSEMBLE DE LA VOIRIE. Situation actuelle - Diagnostic Scénarios envisageables Ville de SURESNES ENQUÊTE ET ETUDE DE STATIONNEMENT SUR L ENSEMBLE DE LA VOIRIE Situation actuelle - Diagnostic Scénarios envisageables Conseil Consultatif Quartier CENTRE-VILLE - 3 juin 2015 m u n i c

Plus en détail

PROJET TCSP BUS «GARE VIOTTE - TEMIS» : LANCEMENT DE L ENQUÊTE PUBLIQUE

PROJET TCSP BUS «GARE VIOTTE - TEMIS» : LANCEMENT DE L ENQUÊTE PUBLIQUE Transports PROJET TCSP BUS «GARE VIOTTE - TEMIS» : LANCEMENT DE L ENQUÊTE PUBLIQUE Dès 2017, la ligne de bus n 3 du réseau Ginko circulera avec une fréquence forte en site propre entre la gare Viotte et

Plus en détail

Paris dévoile son Plan Vélo 2015-2020

Paris dévoile son Plan Vélo 2015-2020 DOSSIER DE PRESSE Paris dévoile son Plan Vélo 2015-2020 CONTACT PRESSE : NADHERA BELETRECHE / 01.42.76.49.61 / presse@paris.fr 1 Sommaire Edito Christophe Najdovski... 3 Plus de 7.000 contributions des

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération

Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération La Roche-sur-Yon, le 23 août 2010 DOSSIER DE PRESSE Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération En présence de Pierre REGNAULT, Maire de La Roche-sur-Yon et Président de La

Plus en détail

«Politique des ARS pour les seniors»

«Politique des ARS pour les seniors» «Politique des ARS pour les seniors» Claude EVIN, Directeur Général de l Agence Régionale de Santé d Ile-de-France XX/XX/XX L ARS, acteur majeur de la politique de santé et d accompagnement au service

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 Introduction Depuis plusieurs années, la ville de Canéjan s est fortement engagée en faveur de l éducation considérée comme un champ

Plus en détail

Dossier d information

Dossier d information Adaptation des stations existantes de la ligne p Informez - vous et donnez votre avis Dossier d information Enquête publique du 17 octobre au 22 novembre 2013 www.adapter-les-stations-de-la-ligne-14.com

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

TRANSPORTS EN SEINE-ET-MARNE. Année scolaire 2015-2016

TRANSPORTS EN SEINE-ET-MARNE. Année scolaire 2015-2016 guide des TRANSPORTS SCOLAIRES EN SEINE-ET-MARNE Année scolaire 2015-2016 EN SEINE-ET-MARNE 42 000 ÉLÈVES BÉNÉFICIENT DE LA GRATUITÉ, sous conditions et hors frais de dossier annuels de 12, DES TRANSPORTS

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

Contact presse Nacéra Arnauld des Lions 02 40 99 48 44 06 75 25 04 17 nacera.arnauld-des-lions@nantesmetropole.fr

Contact presse Nacéra Arnauld des Lions 02 40 99 48 44 06 75 25 04 17 nacera.arnauld-des-lions@nantesmetropole.fr Contact presse Nacéra Arnauld des Lions 02 40 99 48 44 06 75 25 04 17 nacera.arnauld-des-lions@nantesmetropole.fr Pour des transports en commun plus performants Dans quelques mois, Nantes Métropole va

Plus en détail

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE LIGNE 16 : NOISY CHAMPS < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 17 : LE BOURGET RER < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 14 : MAIRIE DE SAINT-OUEN < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE BLEUE) DOSSIER

Plus en détail

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr PROLONGEMENT DE LA LIGNE T2 JUSQU A EUREXPO Dossier de presse /p.1 Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr Roland Sabbagh T. 04 72 84 58 63 sabbagh@sytral.fr Sommaire

Plus en détail

TRAVAUX D ÉTÉ 2015. Pour vous déplacer cet été sur les RER a et c suivez le guide

TRAVAUX D ÉTÉ 2015. Pour vous déplacer cet été sur les RER a et c suivez le guide TRAVAUX D ÉTÉ 2015 Pour vous déplacer cet été sur les RER a et c suivez le guide UN «GUIDE PRATIQUE» POUR PRÉPARER VOS DÉPLACEMENTS DE L ÉTÉ Pour faire face aux travaux prévus sur les lignes A et C du

Plus en détail

LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne

LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne La gare, une chance pour la ville ou le village qui l accueille Groupe SNCB Souvent proche du

Plus en détail

Enjeux urbains PDU. et intermodalité 2012-2022

Enjeux urbains PDU. et intermodalité 2012-2022 PDU 2012-2022 Orientation N 1 Enjeux urbains et intermodalité Le Plan de Déplacements Urbains (PDU) est obligatoire pour les agglomérations de plus de 100 000 habitants. Il organise les différents modes

Plus en détail

Présentation du futur PDUIF

Présentation du futur PDUIF Présentation du futur PDUIF «Le PDUIF vise àcoordonner àl échelle régionale les politiques de déplacement, pour tous les modes de transport, ainsi que les politiques de stationnement etd exploitation routière.

Plus en détail

Stratégie de communication & d accompagnement du Grand Dijon. Rotterdam, Juin 2011

Stratégie de communication & d accompagnement du Grand Dijon. Rotterdam, Juin 2011 Stratégie de communication & d accompagnement du Grand Dijon Rotterdam, Juin 2011 Stratégie de communication et d accompagnement 1/ RAPPEL DU PROJET 2/ STRATEGIE DÉPLOYÉE 3/ MOYENS MIS EN ŒUVRE 4/ CONCLUSION

Plus en détail

ASSEMBLEE PLENIERE. Séance du 7 juillet 2009 AVIS DU CESL BLAGNAC SUR LE PLAN DE DEPLACEMENT LOCAL DE LA VILLE DE BLAGNAC

ASSEMBLEE PLENIERE. Séance du 7 juillet 2009 AVIS DU CESL BLAGNAC SUR LE PLAN DE DEPLACEMENT LOCAL DE LA VILLE DE BLAGNAC Conseil Economique et Social Local de Blagnac ASSEMBLEE PLENIERE Séance du 7 juillet 2009 AVIS DU CESL BLAGNAC SUR LE PLAN DE DEPLACEMENT LOCAL DE LA VILLE DE BLAGNAC Rapporteurs : Jean-Michel VERNHES

Plus en détail

PLU de Fegersheim. Compte-rendu de l Atelier Déplacement

PLU de Fegersheim. Compte-rendu de l Atelier Déplacement Strasbourg Communauté Urbaine Direction de l Urbanisme, de l Aménagement et de l Habitat Service de la Planification territoriale le 30 novembre 2009 PLU de Fegersheim Compte-rendu de l Atelier Déplacement

Plus en détail

Agglo'BUS Transport de la Communauté d Agglomération du Carcassonnais. Communauté d Agglomération du Carcassonnais

Agglo'BUS Transport de la Communauté d Agglomération du Carcassonnais. Communauté d Agglomération du Carcassonnais Communauté d Agglomération du Carcassonnais GUIDE Réglement Titres de transports Services Renseignements Agglo'BUS glo' S Transport de la Communauté d Agglomération du Carcassonnais www.agglocarcassonnais.fr

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Schéma départemental de l enfance et des familles Présentation synthétique

Schéma départemental de l enfance et des familles Présentation synthétique 2014-2018 Schéma départemental de l enfance et des familles Présentation synthétique Aujourd hui Le Département de Saône-et-Loire s est doté le 14 novembre 2014 d un schéma départemental de l enfance et

Plus en détail

Association de Gestion des Appartements Temporaires

Association de Gestion des Appartements Temporaires Association de Gestion des Appartements Temporaires Projet associatif 2012/2015 AGATE est une association loi 1901, née en 2003 de la réflexion de la communauté soignante de l hôpital ESQUIROL (aujourd

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Seul le prononcé fait foi Paris, le vendredi 14 novembre DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL PROJET EDUCATIF TERRITORIAL Mairie de WAVRIN 1 Place de la République 59136 WAVRIN Tél : 03.20.58.57.57 Représentée par : Monsieur Alain BLONDEAU, Maire Madame Cécile LAMBRAY, adjointe à la vie scolaire

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère de la ville, de la jeunesse et des sports

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère de la ville, de la jeunesse et des sports Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère de la ville, de la jeunesse et des sports Secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales Personne chargée

Plus en détail

SAVOIR SUR LES TRAVAUX

SAVOIR SUR LES TRAVAUX KERENTRECH MARS > OCTOBRE 2015 Grandir la ville TOUT SAVOIR SUR LES TRAVAUX Grandir la ville Plus d infos sur http://triskell.lorient-agglo.fr Grandir la ville TRISKELL 2017, C EST PARTI! Avec le lancement

Plus en détail

ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012

ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012 Service de Presse Paris, le 25 octobre 2012 ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012 Mesdames, Messieurs, Je suis très heureuse que les organisateurs

Plus en détail

Ville éco-responsable

Ville éco-responsable E 2 FAVORISER UN DEVELOPPEMENT RESPONSABLE La Ville souhaite, par son exemplarité, encourager la mise en place d un développement plus durable sur son territoire. Déjà investie sur plusieurs problématiques

Plus en détail

Ateliers Citoyens Départementaux sur la Mobilité Arrondissement de l Avesnois

Ateliers Citoyens Départementaux sur la Mobilité Arrondissement de l Avesnois Ateliers Citoyens Départementaux sur la Mobilité Arrondissement de l Avesnois Maubeuge - Hôtel de Ville 14 mars 2013 80 participants Les mots de la mobilité dans l Avesnois : la mobilité pour vous c est

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

montbeliard.fr Présentation du nouveau site Internet de la Ville de Montbéliard POINT PRESSE Vendredi 28 janvier 2011 à 10h00 Contact presse :

montbeliard.fr Présentation du nouveau site Internet de la Ville de Montbéliard POINT PRESSE Vendredi 28 janvier 2011 à 10h00 Contact presse : Présentation du nouveau site Internet de la Ville de Montbéliard montbeliard.fr Contact presse : Brigitte LAMIELLE Attachée de Presse Tél. 03 81 99 24 32 Email : blamielle@montbeliard.com POINT PRESSE

Plus en détail

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne I. Introduction PRO VELO Région Lausanne, en tant qu association forte de plus de 1 200 membres

Plus en détail

Conseil Municipal du lundi 23 janvier 2012 Interpellation

Conseil Municipal du lundi 23 janvier 2012 Interpellation Conseil Municipal du lundi 23 janvier 2012 Interpellation 28 Interpellation de Madame Fabienne KELLER : Quelle stratégie pour être à la hauteur de la pratique cycliste à Strasbourg? Monsieur le Maire,

Plus en détail

dossier DE PRESSE La rentrée du réseau ASTUCE

dossier DE PRESSE La rentrée du réseau ASTUCE Jeudi 28 août 2014 La rentrée du réseau ASTUCE A compter du 1 er septembre 2014, la TCAR, sous l égide de la Métropole Rouen Normandie, lance 5 lignes de Bus à Haut Niveau de Service : Les Lignes FAST.

Plus en détail

CONVENTION DE PREFIGURATION DU CONTRAT LOCAL DE SANTE ENTRE. LA COMMUNE DE NIMES, LE CONSEIL GENERAL DU GARD et L AGENCE REGIONALE DE SANTE

CONVENTION DE PREFIGURATION DU CONTRAT LOCAL DE SANTE ENTRE. LA COMMUNE DE NIMES, LE CONSEIL GENERAL DU GARD et L AGENCE REGIONALE DE SANTE CONVENTION DE PREFIGURATION DU CONTRAT LOCAL DE SANTE ENTRE LA COMMUNE DE NIMES, LE CONSEIL GENERAL DU GARD et L AGENCE REGIONALE DE SANTE ENTRE La Commune de NIMES, Place de l Hôtel de Ville, 30033 NIMES

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE ANTONAVES, CHATEAUNEUF DE CHABRE, RIBIERS CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE VAL BUËCH-MÉOUGE - HAUTES ALPES - PRINCIPES FONDATEURS Une commission d élus des communes d Antonaves, Châteauneuf de Chabre, Ribiers

Plus en détail

I. SITUATION ACTUELLE

I. SITUATION ACTUELLE DOSSIER SUR LES TRANSPORTS EN COMMUN I. SITUATION ACTUELLE Le réseau actuel de transports collectifs (offre de service et fréquentation) La zone d influence de la RD7 entre la porte de Sèvres et le Pont

Plus en détail

Lettre infos Chantier

Lettre infos Chantier Lettre infos Chantier Septembre 2012 Après les travaux d amélioration de 301 logements réalisés par Atlantique Habitations au Moulin du Bois, c est maintenant l espace public qui bénéficie de travaux de

Plus en détail

signature du contrat local de santé du grand nancy 2013-2017

signature du contrat local de santé du grand nancy 2013-2017 signature du contrat local de santé du grand nancy 2013-2017 Vendredi 15 mars 2013 Dossier de presse CONTACTS presse Grand Nancy : Élise FRISONI - 03 83 91 84 25 / 06 21 90 53 00- elise.frisoni@grand-nancy.org

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras SOMMAIRE UN PREMIER TEST 4 L UN DES TEMPS FORTS DES RENCONTRES CLIMAT 6 UN PROJET DE VILLE

Plus en détail

Appel à Projet unique Contrat de ville intercommunal de Ouest Provence pour 2015

Appel à Projet unique Contrat de ville intercommunal de Ouest Provence pour 2015 Appel à Projet unique Contrat de ville intercommunal de Ouest Provence pour 2015 1 1) Le contexte institutionnel : Conformément à la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine promulguée

Plus en détail

Concertation, vote en ligne : Amiens Métropole invite la population à prendre le tram en marche!

Concertation, vote en ligne : Amiens Métropole invite la population à prendre le tram en marche! Communiqué de presse Mercredi 27 mars 2013 Concertation, vote en ligne : Amiens Métropole invite la population à prendre le tram en marche! Fin 2012, le Conseil d Amiens Métropole choisissait de se doter

Plus en détail

Quartier Centre Ville /Marat /Parmentier

Quartier Centre Ville /Marat /Parmentier Quartier Centre Ville /Marat /Parmentier Date et lieu Mardi 9 octobre 2012 de 18h30 à 20h30 à l espace Gérard Philipe (Centre Jeanne Hachette). Participants R. Marchand, Maire adjoint délégué au développement

Plus en détail

La convention d application du contrat de ville de Quimper Communauté

La convention d application du contrat de ville de Quimper Communauté La convention d application du contrat de ville de Quimper Communauté 1 - RELATION AU CONTRAT CADRE Afin de préciser les actions qui seront mises en place jusqu en 2003, les partenaires du contrat de ville

Plus en détail

Plan de mandat 2014-2020. Conseil Municipal du 9 juillet 2015

Plan de mandat 2014-2020. Conseil Municipal du 9 juillet 2015 Plan de mandat 2014-2020 Conseil Municipal du 9 juillet 2015 3 enjeux majeurs vont irriguer le mandat De l agenda 21 à la transition énergétique La requalification du quartier de l Esplanade L optimisation

Plus en détail

conseil de la vie étudiante

conseil de la vie étudiante dossier de PRESSE 16 février 2012 conseil de la vie étudiante Les étudiants ont la parole! CONTACT PRESSE Agnès BARANGER 03 83 91 84 25 / 06 21 90 53 00 agnes.baranger@grand-nancy.org Les enjeux du développement

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MISE SUR LE VELO!

LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MISE SUR LE VELO! LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MISE SUR LE VELO! La Communauté d agglomération de Marne-la-Vallée/Val Maubuée s est engagée dans son projet de territoire, voté à l unanimité en 2013, à proposer de nouveaux

Plus en détail

Point d étape Pour suivre l actualité du projet de transformation de la station Balard juin 2012 nº1

Point d étape Pour suivre l actualité du projet de transformation de la station Balard juin 2012 nº1 Point d étape Pour suivre l actualité du projet de transformation de la station Balard juin 2012 nº1 À LA UNE! Les travaux à la station Balard, c est parti! Le quartier Balard se dote de nouveaux atouts.

Plus en détail

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants Sommaire Enfance Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants 4 7 8 Jeunesse Accueil de Loisirs 9 Vie Scolaire Coordonnées des écoles Inscriptions

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS Editorial 2 LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS En permettant un libre accès aux livres et autres sources documentaires, ce service public contribue aux loisirs, à l information,

Plus en détail

Pôle ressources sur l habitat et la ville durables

Pôle ressources sur l habitat et la ville durables Pôle ressources sur l habitat et la ville durables 1 UNE MAISON AU SERVICE DE TOU-TE-S LES ESSONNIEN-NE-S LA MAISON DÉPARTEMENTALE DE L HABITAT Pôle ressources sur l habitat et la ville durables, la Maison

Plus en détail

Compte rendu d Atelier Thématique de Concertation Centres-villes et centres-villages

Compte rendu d Atelier Thématique de Concertation Centres-villes et centres-villages Plan de Déplacements Urbains Compte rendu d Atelier Thématique de Concertation Centres-villes et centres-villages ATELIER DU 28 NOVEMBRE 2005 Cette réunion était consacrée au diagnostic du PDU pour : -

Plus en détail

Réglement intérieur. Ecole de Musique Conservatoire à rayonnement communal. La Source 38 avenue Lénine - 38600 Fontaine

Réglement intérieur. Ecole de Musique Conservatoire à rayonnement communal. La Source 38 avenue Lénine - 38600 Fontaine Réglement intérieur Ecole de Musique Conservatoire à rayonnement communal La Source 38 avenue Lénine - 38600 Fontaine www.lasource-fontaine.eu/ecoledemusique tel : 04.76.28.76.80 I - STATUTS Le conservatoire

Plus en détail

CACHAN DANS LE. grand. paris. express S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L

CACHAN DANS LE. grand. paris. express S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L cahier n 1 CACHAN DANS LE S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L DANS LE GRAND PARIS EXPRESS CACHAN CACHAN AN DANS LE Un projet dans la ville pour les habitants Orbival, un temps d avance!

Plus en détail

ÉDITO. Méthodologie. Chères Clermontoises, Chers Clermontois,

ÉDITO. Méthodologie. Chères Clermontoises, Chers Clermontois, ÉDITO Chères Clermontoises, Chers Clermontois, La municipalité de Clermont a fait le choix d accorder une place importante à la préservation de l environnement et du cadre de vie des Clermontois en maintenant

Plus en détail

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé.

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé. é t n a S n o i La Miss p a c i d n a H & s n a é l r O d e i r de la mai Édito Depuis 2002, la mairie d Orléans s est dotée d un service «Mission Santé et Handicap» avec l objectif de prendre en compte

Plus en détail

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014)

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) - 1 - REGLEMENT INTERIEUR Des centres de loisirs municipaux (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) Préambule : Dispositions Générales Les centres de loisirs municipaux sont un service

Plus en détail

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN DOSSIER de PRESSE AGENDA Juin 2015 >PROJET : La Commune Nouvelle Dossier de Presse : VIE PRATIQUE >Pourquoi une commune nouvelle entre Les Avenières et Veyrins-Thuellin? Les communes des Avenières et de

Plus en détail

Bienvenue. Saint-Médard d Aunis. www.agglo-larochelle.fr. le 1 er janvier 2014

Bienvenue. Saint-Médard d Aunis. www.agglo-larochelle.fr. le 1 er janvier 2014 Bienvenue le 1 er janvier 2014 Saint-Médard d Aunis entre dans la Communauté d agglomération de la rochelle Un document pratique pour tout savoir sur les services et les équipements qui feront bientôt

Plus en détail

LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE Asnières bénéficie d'une excellente connexion au réseau de transports en commun de l Île-de-France. Toutefois, le territoire génère de nombreux déplacements motorisés et supporte les déplacements pendulaires

Plus en détail

Développer le vélo à Toulouse

Développer le vélo à Toulouse Développer le vélo à Toulouse INFRASTRUCTURES & SERVICES Arnaud TURLAN Service Circulation & Transports Polis Annual Conference Toulouse 15-16 March 2007 TOULOUSE Toulouse 935.000 habitants en 2004 + 15.000

Plus en détail

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique." Programme. Michel Petiot.

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique. Programme. Michel Petiot. Canton Meudon - Chaville élections départementales Denis Cécile Maréchal Ardans-Vilain Alice Carton Michel Petiot Programme "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique."

Plus en détail

L AGENCE RÉGIONALE DE SANTÉ ÎLE-DE-FRANCE

L AGENCE RÉGIONALE DE SANTÉ ÎLE-DE-FRANCE L AGENCE RÉGIONALE DE SANTÉ ÎLE-DE-FRANCE Hôpital CABINET MÉDICAL H PHARMACIE U R G E N C E S La santé avance en Île-de-France Édito Les Agences régionales de santé ont pour objectif de piloter les politiques

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE JUILLET 2015. www.ratp.fr/travaux-ete-rera

DOSSIER DE PRESSE JUILLET 2015. www.ratp.fr/travaux-ete-rera Du 25 juillet au 23 août 2015 inclus, le RER ferme entre La Défense et Auber DOSSIER DE PRESSE JUILLET 2015 www.ratp.fr/travaux-ete-rera SOMMAIRE De 2015 à 2021, les fermetures partielles de la ligne A

Plus en détail

RAPPORTN 12.250 CP SUBVENTION DE FONCTIONNEMENTPOURLESGROUPESD'ENTRAIDE MUTUELLE- ANNEE2012 DIRECTIONGENERALEDESSERVICES PÔLESOLIDARITES

RAPPORTN 12.250 CP SUBVENTION DE FONCTIONNEMENTPOURLESGROUPESD'ENTRAIDE MUTUELLE- ANNEE2012 DIRECTIONGENERALEDESSERVICES PÔLESOLIDARITES RAPPORTN 12.250 CP SUBVENTION DE FONCTIONNEMENTPOURLESGROUPESD'ENTRAIDE MUTUELLE- ANNEE2012 DIRECTIONGENERALEDESSERVICES PÔLESOLIDARITES Direction : Personnes âgées et handicapées, santé DEPARTEMENT DES

Plus en détail

Les déplacements sur le territoire angevin

Les déplacements sur le territoire angevin Les déplacements sur le territoire angevin Conseil des Jeunes Angevins 24 janvier 2011 Bernadette CAILLARD-HUMEAU Première adjointe au Maire Vice-présidente Angers Loire Métropole Transports Déplacements

Plus en détail

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous»

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» 1. L internat : la réussite pour tous 2. Un recrutement des internes répondant aux orientations nationales 3. Un projet pédagogique

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 21 Avril 215 La mobilité en Île-de-France Le stationnement, un levier majeur des politiques de déplacements Les voitures à disposition des ménages franciliens ne circulent en

Plus en détail

La lettre d information de Bellevue

La lettre d information de Bellevue La lettre d information de Bellevue PROJET DE RÉNOVATION URBAINE saint-herblain n 10 juillet 2014 Atelier Pellegrino Image de synthèse Nous approchons de l achèvement du projet de rénovation urbaine du

Plus en détail

PROJET D ACTIVITÉ 2015

PROJET D ACTIVITÉ 2015 PROJET D ACTIVITÉ 2015 LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS DU SECTEUR LES ENJEUX INSTITUTIONNELS 1. Les partenaires engagés 2. Les partenaires à consolider et développer 3. Les élections départementales et régionales

Plus en détail

programme_agirautrement:mise en page 1 24/02/09 12:27 Page1 Agir Autrement Trélissac 2009 avec Gilbert TARDIEUX www.agirautrement.

programme_agirautrement:mise en page 1 24/02/09 12:27 Page1 Agir Autrement Trélissac 2009 avec Gilbert TARDIEUX www.agirautrement. programme_agirautrement:mise en page 1 24/02/09 12:27 Page1 Agir Autrement Trélissac 2009 avec Gilbert TARDIEUX www.agirautrement.fr programme_agirautrement:mise en page 1 24/02/09 12:28 Page2 Joël Bias

Plus en détail

Enfance, jeunesse, éducation et famille

Enfance, jeunesse, éducation et famille C 4 EPANOUISSEMENT DE CHACUN DANS UN CADRE DE VIE SATISFAISANT Enfance, jeunesse, éducation et famille Dotée de nombreuses structures d accueil de la petite enfance, la Ville propose également tout un

Plus en détail

CONCOURS INTERNE D INGENIEUR TERRITORIAL

CONCOURS INTERNE D INGENIEUR TERRITORIAL SUJET POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS INTERNE D INGENIEUR TERRITORIAL SPÉCIALITÉ INFRASTRUCTURES ET RESEAUX OPTION : DEPLACEMENTS ET TRANSPORTS SESSION 2013 Durée : 8 heures

Plus en détail

Médiathèque de Marennes

Médiathèque de Marennes Médiathèque de Marennes Règlement Article 1 Dispositions générales La Médiathèque municipale de la ville de Marennes est un service de lecture publique chargé de contribuer à l information, à la documentation,

Plus en détail

Le projet d aménagement et de développement durable

Le projet d aménagement et de développement durable 5 Améliorer l accessibilité des territoires en diversifiant les modes de déplacement et réaménager le cadre de vie Les transformations de la ville, et plus spécifiquement encore ses extensions périphériques,

Plus en détail

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret UNE VOIRIE POUR TOUS Se déplacer autrement dans les petites et moyennes agglomérations 15 novembre 2011 CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville

Plus en détail

Inauguration de la vélo-station de la gare de Lille Flandres

Inauguration de la vélo-station de la gare de Lille Flandres Inauguration de la vélo-station de la gare de Lille Flandres 30 septembre 2010 Dossier de presse Contacts presse : Lille Métropole SNCF région Fatima KHADIR Pauline Spinnewyn-Cozzolino Julie VANHOVE 06.87.73.10.23

Plus en détail

- le dépistage des troubles des apprentissages dès le plus jeune age, à l école maternelle et tout au long de la scolarité

- le dépistage des troubles des apprentissages dès le plus jeune age, à l école maternelle et tout au long de la scolarité Congrès de l AEEP Bordeaux 2013- vendredi 29 novembre 2013 Promotion de la santé des élèves : axes de travail actuels dans l académie de Bordeaux Dr Colette Delmas, médecin de santé publique, médecin conseiller

Plus en détail

CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES

CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES Préambule Dans notre quartier, le défi pour les prochaines décennies est de faire

Plus en détail

POUR UNE RUE SAINTE-CATHERINE OUEST À ÉCHELLE HUMAINE

POUR UNE RUE SAINTE-CATHERINE OUEST À ÉCHELLE HUMAINE MÉMOIRE DU FORUM JEUNESSE DE L ÎLE DE MONTRÉAL POUR UNE RUE SAINTE-CATHERINE OUEST À ÉCHELLE HUMAINE PRÉSENTÉ AU MAIRE DE MONTRÉAL DANS LE CADRE DE LA DÉMARCHE DE CONSULTATION SAINTE-CATHERINE OUEST S

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

La qualité de service

La qualité de service La qualité de service en chiffres N 11 Mars 2013 Bulletin d information trimestriel sur la qualité de service des transports en Île-de-France 2012 Janvier - décembre Le STIF a choisi de renforcer encore

Plus en détail

16 septembre 2009. * Offres inférieures ou égales à 1e selon réseaux participants. www.journeedutransportpublic.fr

16 septembre 2009. * Offres inférieures ou égales à 1e selon réseaux participants. www.journeedutransportpublic.fr journée du transport public 16 septembre 2009 * Offres inférieures ou égales à 1e selon réseaux participants POUR 1E *, LE 16 SEPTEMBRE TOUT PEUT ARRIVER! www.journeedutransportpublic.fr Organisée par

Plus en détail

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

PROCES-VERBAL DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE

PROCES-VERBAL DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE PROCES-VERBAL DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE Séance du lundi 12 janvier 2009 ELECTION L AN DEUX MILLE NEUF, LE 12 JANVIER, À 19 HEURES 30, LE CONSEIL COMMUNAUTAIRE, dûment convoqué le 06 AVRIL 2009, s est assemblé

Plus en détail

Annexe D-301 : Planologie stratégique

Annexe D-301 : Planologie stratégique C719 E.I. CU + CE Jardins de la Chasse Page - 1 - Annexe D-301 : Planologie stratégique Le Plan de Déplacement de la Région de Bruxelles-Capitale IRIS 2 (Stratec 2001 2006) La politique de transport et

Plus en détail

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 1/13 Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 «Seul le prononcé fait foi» (sous réserve de leur présence effective)

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Procès-verbal Séance du Conseil municipal Du mercredi 8 octobre 2014

Procès-verbal Séance du Conseil municipal Du mercredi 8 octobre 2014 Procès-verbal Séance du Conseil municipal Du mercredi 8 octobre 2014 L an deux mil quatorze, le dix septembre à vingt heures, le Conseil municipal de la commune de Saint-Péran s est réuni sous la présidence

Plus en détail