Supprimer les allocations : 63 % des Français sont pour

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Supprimer les allocations : 63 % des Français sont pour"

Transcription

1 magenta cyan jaune noir Portrait de la call-girl au cœur du scandale chez les Bleus PAGE 15 ÎLE-DE-FRANCE 1 IDF JEUDI 22 AVRIL N ABSENTÉISME SCOLAIRE Supprimer les allocations : 63 % des Français sont pour Une proposition de loi sera présentée la semaine prochaine sur la suppression des allocations familiales pour les parents dont les enfants sèchent les cours. Alors que cette initiative relance la polémique, notre sondage montre qu une majorité de Français est favorable à une telle mesure. PAGES 2 ET 3 Lyon peut encore y croire Les Lyonnais Réveillère, Lloris et Govou. Publicité 0% D ABSTENTION SUR LES BONNES AFFAIRES CITROËN C2 1.1 AIRDREAM COLLECTION (1) Modèle 2009, climatisation, régulateur de vitesse, peinture métallisée. CITROËN C4 PICASSO PACK AMBIANCE HDI 110 CV (1) Véhicules d occasion Modèle 2009, 5 places, peinture de faible métallisée, climatisation, radio CD. kilométrage (1) Prix valable jusqu au 30/04/2010, non cumulable avec les opérations en cours, réservé aux particuliers dans la limite des stocks disponibles. (2) Voir conditions dans les points de vente Citroën Félix Faure cités ci-dessous, financement sous réserve d acceptation par Citroën Financement. (LP/MATTHIEU DE MARTIGNAC.) Battu hier (1-0) par le Bayern Munich lors de la demi-finale aller de la Ligue des champions, l OL devra se surpasser pour se qualifier mardi prochain à Gerland. Ribéry, sanctionné par un carton rouge, manquera à l appel. PAGES 16 ET 17 Garantie 12 mois pièces et main d œuvre. (2) Possibilité de financement, d entretien compris et de reprise de votre véhicule (2) CITROËN FELIX FAURE PARIS 15 e PARIS 14 e PARIS 19 e BEZONS (95) COIGNIÈRES (78) THIAIS (94) magenta BURQA Sarkozy veut une loi générale d interdiction TRANSPORT AÉRIEN Retour progressif à la normale PAGE 6 POLITIQUE Le FN fait le plein de militants PAGE 10 cyan (LP/MARC MENOU.) PAGE 4 (LP/SAM DUBLIN.) Comme l ensemble des quotidiens nationaux, votre journal n est pas paru hier en raison d un mouvement de grève. Nous vous prions de nous excuser pour cette absence de parution indépendante de notre volonté et vous remercions de votre compréhension et de votre fidélité. jaune noir

2 JEUDI JEUDI22AVRIL LEFAITDUJOUR Le débat sur la suppression des allocations relancé ÉDUCATION. 63 % des Français, selon notre sondage exclusif, se disent pour la suppression des allocations en cas d absentéisme à l école. La proposition de loi suscite pourtant la polémique. a cagnotte pour inciter les élèves à venir en cours, expérimentée dans l académie de Créteil, avait fait tousser à Ll automne. Professionnels de l école, parents, politiques, à gauche et jusque dans les rangs de la majorité, se retrouvaient, vent debout, contre l introduction d argent pour remédier à un absentéisme qui touche8,2%desélèvesdusecondaire. Après la carotte, le coup de bâtonsurlesdoigtsdesparents?selon notre sondage exclusif, réalisé hier par le CSA, 63 % des Français sont pour. En annonçant avant-hier sa volonté de systématiser la suspension des allocations pour absentéisme, par un projet de loi spécifique examiné la semaine prochaine, Nicolas Sarkozy fait pourtant encore s étrangler le monde scolaire. Cette idée, il y tient, convaincu que l absentéisme est le premier pas vers la délinquance. C est un serpent de mer. Elle figure déjà dans les textes depuis La responsabilité de frapper au porte-monnaie les parents d enfants abonnés à l école buissonnière appartient aujourd hui aux présidents de conseils généraux. Depuis quatre ans, personne ne s est vu privé d allocs pour absences répétées de son rejeton. «Les conseils généraux, majoritairement à gauche, le refusent», explique le député et président du conseil général des Alpes-Maritimes, l UMP Eric Ciotti. C est à lui que l on doit la proposition de loi. En janvier, ce ne devait être qu un amendement de la loi sur la sécurité intérieure. Il pensait transférer le pouvoir Ce qui va changer epuis 2006 et la loi sur l égalité des chances, les départements Dont la possibilité de proposer aux familles d élèves absentéistes des contrats de responsabilité parentale (CRP). Les présidents des conseils généraux peuvent proposer un CRP de leur propre initiative ou être saisis par l inspecteur d académie, un chef d établissement, un maire ou le préfet. Si ce contrat n est pas respecté ou s il est refusé, les présidents des conseils généraux ont la possibilité de demander à la Caisse d allocations familiales la suppression des prestations afférentes à l enfant pour une durée de trois à douze mois. A ce jour, il n y a eu en France aucune suppression de ce type. Une seule procédure est en cours dans les Alpes-Maritimes. L idée de la proposition de loi d Eric Ciotti, qui sera déposée à l Assemblée nationale mardi ou mercredi, est de donner ce pouvoir directement aux inspecteurs d académie. Ils 8,2%desjeunesdescollèges et lycées sèchent les cours. (PHOTOPQR/«LE RÉPUBLICAIN LORRAIN»/G.M.) "Le président choisit le tout répressif LES SYNDICATS DES CHEFS D ÉTABLISSEMENTS ET D ENSEIGNANTS de sanction aux préfets. Le 24 mars, après la gifle des régionales, Sarkozy prévient : il veut «plus de fermeté contre l absentéisme!» Dès le 27, son porte-parole et ministre de l Education, Luc Chatel, indique que cela se ferait vite. Voilà donc la nouvelle mouture. La punition sera aux mains des inspecteurs d académie. Des organisations lycéennes au syndicat des chefs d établissements Proposition de loi à l'étude 1 3 Dès qu'un élève aura été absent plus de 4 demi-journées au cours d'un mois sans justification, il recevra un avertissement. S'il y a récidive, l'inspecteur d'académie* pourra demander à la Caisse d'allocations familiales de suspendre les allocations aux parents. AVERTISSEMENT 2 Le directeur de l'établissement en avertira l'inspecteur d'académie (fonctionnaire responsable de l'enseignement dans le département) qui devra rencontrer les parents. ALLOCATIONS *Actuellement, c'est le président du conseil général (l'élu qui dirige le département) qui a ce pouvoir. MOT Absentéisme On parle d absentéisme à partir de quatre demi-journées de coursséchésdanslemoissans motif (maladie, hospitalisation ) et non excusés par les parents. Selon une étude nationale menée en auprès de mille établissements du secondaire public, 8,2 % des jeunes des collèges et lycées entrent dans la cohorte des absentéistes, soit environ élèves. Un taux qui dépasse les 10 % chez les élèves de lycées professionnels, contre 4,6 % chez les lycéens de filières générales et technologiques et 2,4 % des collégiens. En cas d absentéisme grave ceux qui ne vont presque plus à l école, on parle d élèves décrocheurs. Ils seraient en France. (SNPDEN), en passant par ceux des enseignants, c est une levée de boucliers. «Quinze jours après des états généraux de la sécurité à l école, où des chercheurs du monde entier soulignaient l importance de la coopération école-familles, contre l échec scolaire et la montée des violences,leprésidentchoisitletoutrépressif», s insurgent-ils. Quant aux parents, même si 62 % des sondés disent être pour, ceux qui jonglent douloureusement entre difficultés économiques et insurmontables problèmes d éducation avec leurs enfants digèrent mal la nouvelle. CLAUDINE PROUST n auraient plus besoin de passer par les conseils généraux pour faire cette demande aux CAF. Dès qu un élève sera absent plus de quatre demijournées au cours du même mois, ses parents seront convoqués à l inspection académique afin de leur donner un avertissement. Ce n est qu en cas de récidive que l inspecteur pourra demander la suspension desallocations.lebutdecetexte, selon son auteur le député UMP Eric Ciotti (lire son interview page 3) : contourner les blocages politiques desélusdegauche,rétifsàcegenre de sanctions. Et confier cette tâche à des fonctionnaires soumis au devoir d obéissance A.E. Les parents sont pour Etes-vous tout à fait favorable, plutôt favorable, plutôt opposé ou tout à fait opposé à la suspension systématique des allocations familiales en cas d'absentéisme scolaire injustifié et répété des enfants? FAVORABLE Tout à fait favorable Plutôt favorable OPPOSÉ Plutôt opposé Tout à fait opposé Ne se prononcent pas ls sont majoritairement pour, avec des nuances, «Imais sans véritables différences. On ne s y attendait pas forcément, mais leur adhésion à l annonce de Nicolas Sarkozy passe par-dessus les clivages partisans, les catégories sociales et les différences de sexe et d âge», observe le directeur du département politique-opinion du CSA, Jean-Daniel Lévy, qui l analyse ainsi : «Cela veut dire que la parole présidentielle n est pas forcément considérée comme mauvaise en soi. Ensuite, l idée n étant pas nouvelle, elle finit sans doute par être perçue comme un aboutissement par des Français qui estiment que, dans un contexte où tout le monde est en difficulté, il n est plus logique que ceux qui font moins d efforts aient la même reconnaissance.» De fait, en analysant dans le détail leur opinion telle qu elle ressort du sondage, les franchement contre la suppression des allocations ne sont pas légion. Hommes et femmes s y disent tout à fait favorables à 63 % et 64 %, les plutôt opposés ne sont que 20 % quel que soit le sexe. Les catégorise sociales supérieures sont à peine moins favorables (60 %) que lesemployésetouvriers(73%et 70%).Côtéâge,siles75anssontà 70 % favorables à l idée de supprimer les allocations, ils sont aussi 60 % chez les ans. Le bulletin de vote ne différencie pas autant l opinion des Français que l on ne pourrait le croire : parmi les Français qui se disent proches de la gauche, 54 % sont favorables (49 % Ensemble des Français Parents d'enfants scolarisés 63 00% % 62 00% % 28 % 26 % 35 % 36 % 32 % 36 % 20 % 22 % 12 % 14 % 5 % 2 % Sondage exclusif CSA - «le Parisien» et «Aujourd hui en France» réalisé par téléphone le 21 avril Echantillon national représentatif de 813 personnes âgéesde18ansetplusconstituéd aprèslaméthodedesquotas. [Parmi les Français qui se disent proches de la gauche, 54 % sont favorables pour les électeurs du PC, 57 % chez les proches du PS et 52 % chez les écologistes). Côté UMP, c est à 84 % quel onapprouve(82%chezceux qui se disent proches du FN). Dans les régions, l Ile-de-France et la province se répartissent quasi également (61 % et 63 % d opinions favorables). Les plus favorables à cette suppression sont dans le Nord (72 %), l Est (71 %), le Sud-Est ou la Méditerranée (73 % et 71 %). A l inverse, le Sud-Ouest compte seulement 41 % d opinions favorables pour 52 % de personnes qui s opposent à la suppression des allocations. «Est-ceparcequecesontlesterres de deux précédents ministres de l Education nationale, François Bayrou et Xavier Darcos?» s interroge Jean-Daniel Lévy. C.P. ALIRE Le sondage en intégralité Réagissez sur votre iphone Mode d emploi sur notre site et en page météo L ACTU pages 2 à 15. LE SPORT pages 16 à 19. LE SPORT HIPPIQUE pages 21 à 24. ANNONCES, CARNET pages 25 à 30. L AIR DU TEMPS pages 31 à 36. PROGRAMME TÉLÉVISION page 37. JEUX, KENO, OXO page 38. MÉTÉO page 39. INFORMATIONS DÉPARTEMENTALES cahier central.

3 JEUDI22AVRIL LELEFAITDUJOUR 03 Afin de lutter contre l absentéisme répété de certains élèves, le gouvernement souhaite suspendre les allocations familiales de leurs parents. «M enlever les allocs ne fera pas retourner Steve en cours» SARAH* 33 ans, élève seule ses deux enfants (6 et 12 ans) e projet me fait sauter au plafond. Sans allocations, je ne pourrais plus nour- «Crir mes enfants, et ça ne fera pas retourner Steve en cours.» Voilà longtemps que Sarah a perdu le sommeil, à se ronger les sangs pour ses fils. D une voix douce et lasse elle dit que «c est pour mes bébésquejetrouvelaforcedemelever chaque matin». Ses bébés, comme les appelle la jeune maman de 33 ans avec tendresse Steve, l aîné de 12 ans surtout lui en font pourtant voir de toutes les couleurs. Depuis son entrée au collège il y a deux ans, Steve est un abonné absent en classe. En 5 e cette année, avec un petit 9 de moyenne, le garçon a quasiment cumulé deux mois de cours buissonniers. Elle ne le sait éputé des Alpes- Maritimes et pré- Dsident du conseil général de ce département, Eric Ciotti est secrétaire national de l UMP en charge des questions de sécurité. Pourquoi une telle proposition de loi? ERIC CIOTTI. Depuis 2006, on peut supprimer via les départements les allocations aux parents dont les enfants ne vont plus en cours. Le problème, c est que beaucoup de présidents de conseils généraux sont de gauche et refusent d appliquer la loi. L idée de ma proposition est de donner ce pouvoir aux inspecteurs d académie. Ils pourraient saisir directement la Caisse d allocations familiales. Pensez-vous qu une telle sanction puisse réellement que trop bien, Sarah, engluée dans son petit HLM d une cité de Saint- Denis (Seine-Saint-Denis) et une vie qu on pourrait croire tirée d un roman de Zola. Celle d une mère seule, commeiln enmanquepasdansles banlieues sensibles : les associations l avaient déjà pointé du doigt après les émeutes de Villiers-le-Bel. Sarah pourrait encore aujourd hui travailler dans les ressources humaines, avec son bac + 4, si elle n avait dû quitter le compagnon qui la maltraitait, «pour protéger mes enfants» Steve avait un peu plus de 6 ans. Pour faire bouillir la marmite, sans famille pour l aider, le père ne donnant plus signe de vie, elle se rabat sur la grande distribution. Mais caissière à temps complet, c est un métier qui implique «des horaires de dingue, ingérables pour une mère «Lapeurdelasanctionestprimordiale» ERIC CIOTTI député UMP des Alpes-Maritimes (PHOTOPQR/«NICE MATIN»/F. VIGNOLA.) être efficace? A l automne 2009, le projet de «cagnotte» de Martin Hirsch proposant de l argent pour lutter contre ce phénomène m avait choqué. Le mercantilisme n a pas sa place à l école! Selon moi, la peur de la sanction est primordiale pour faire changer les choses. D autant plus qu avant d en arriver à ce couperet, un accompagnement est proposé aux familles par le biais des contrats de responsabilité parentale ou CRP. Dans mon département, nous en avons déjà signé 57, et 200 sont en préparation. Comment cela fonctionne-t-il? Nous envoyons une assistante sociale à la rencontre des parents pour évaluer la situation de la famille et comprendre pourquoi l enfant sèche. Ensuite, on mandate une as- "Je ne sais plus quoi faire, je suis perdue sociation qui met en place un plan d aide, avec des psychologues, pour l enfant mais aussi les parents, afin de restaurer l autorité parentale. Huit enfants sur dix ont retrouvé un parcours scolaire normal grâce au CRP. Ce système est une main tendue aux familles. La suppression des allocs n intervient que si cela ne marche pas. Pour l instant, il n y en a pas eu. Comment vont cohabiter le nouveau texte et les CRP? Les présidents de conseils généraux auront toujours la possibilité de mettre en place ces contrats et nous espérons qu ils le feront. L absentéisme est une question de première importance car il est directement lié à la délinquance. Un enfant qui ne respecte ni l autorité parentale ni l autorité de l école ne peut pas respecter les lois de la République. PROPOS RECUEILLIS PAR ALEXANDRA ECHKENAZI (PHOTOPQR/«NICE MATIN»/FERNANDES.) seuleavecdeuxenfants.alorsj aifait le choix de quitter ce travail, de me serrerlaceinturepourpouvoirm occuper d eux», murmure la jeune femme, qui s est rabattue sur des heures de ménage. «Trois-quatre par semaine, parfois par jour, c est selon.» Ses d allocations familiales ne sont donc pas de trop. «Plus que vitales», corrige-t-elle. Steve, lui, n en a rien à faire. Ses problèmes avec l école débutent en CM 2. Il se bagarre beaucoup. Le pédopsychiatre qui la reçoit ne verra Steve qu une fois : «Vu l absence de père, le contexte de la cité, il ne trouvait rien d anormal à ce qu il soit turbulent Moi, j avais peur de la 6 e» Entré au collège, Steve ne se bat plus, mais, effectivement, il sèche. Jamais un mot sur ses carnets, que Sarah vérifiechaquesoir:«j aidécouvert qu il en avait deux. Celui qu il me montrait, et celui où il y avait les mots.»pasdecoupsdefildel établissement : «Découvrant en tirant un meuble que le téléphone était débranché, j ai eu la puce à l oreille.» La première réunion parents-profs le lui confirme comme une gifle : «Votre fils vient un peu en touriste, madame!» «Je ne sais plus quoi faire, je suis perdue. Mon garçon, je ne peux plus lui parler. Il claque la porte, devient violent, comme son père. Il hurle que l école ne sert à rien, ne mène à rien. Et quel exemple jesuispourlui,quimejetteàlafigure et toi tu as fait des études? Regarde-toi aujourd hui!» Sarah bricole ses solutions. Elle verrouille la boîte aux lettres pour qu il n en détourne pas les courriers, et emporte la clef partout avec elle. Dès qu elle peut, elle emmène son fils au collège : «Je vois qu il passe la grille, mais après?» Après, elle a su par des voisines qu il traînait parfois dans des cages d escalier de la cité. «J ai peur des mauvaises fréquentations. Peur de l avenir de son petit frère. Ça me hante. Ma situation, je l ai déjà expliquée aux profs. Que voulez-vous qu ils me disent? Le moindre mot me fait ressentir que je suis une mauvaise mère. Sans autre solution que celles que je dois trouver seule. Parce que personne ne m en propose» CLAUDINE PROUST * Les prénoms ont été changés. La sécurité, objectif prioritaire du président icolas Sarkozy a un plan pour remonter dans les sondages Net espérer être à nouveau en position de l emporter en Et ce plan passe par un retour aux «fondamentaux», une tentative de reconquête de l électorat populaire qui l a porté au pouvoir en 2007 avant de l abandonner aux régionales. Ce n est donc pas un hasard si l on voit le président omniprésent sur le front de la sécurité. L annonce de la suspension systématique des allocations familiales en cas d absentéisme scolaire procède de cette logique clairement assumée. Problème : ce n est pas la première fois que le chef de l Etat évoque ce sujet. La suppression des allocs est même prévue par une loi de 2006 qui n a jamais vraiment été appliquée. Mais un ministre justifie ce nouveau coup de bâton : «Ce sont les couches populaires qui souffrent le plus des incivilités permanentes. L école a été un peu laissée à l abandon. Il faut d urgence responsabiliser les parents.» Ce n est pas l avis des fédérations de parents d élèves qui redoutent une aggravation de la situation des familles en difficulté. Hier, le chef de l Etat a déjeuné avec des représentants de syndicats de policiers. Lesquels se sont déclarés «ravis» d être reçus et écoutés. «Il nous a montré très clairement qu il ne nous a pas oubliés» et que «depuis qu il a quitté le ministère de l Intérieur il a la sécurité aux tripes», s est enflammé Jean-Claude Delage, le secrétaire général d Alliance (second syndicat de gardiens de la paix). Pour l opinion, Sarkozy veut clairement redevenir le «premier flic» de France. FRÉDÉRIC GERSCHEL

4 04 L'ACTU JEUDI 22 AVRIL JEUDI 22 AVRIL 2010 L ACTU politique monde social économie société faits divers justice Retrouvez l actualité sur et Burqa : pourquoi Sarkozy veut l interdire partout ISLAM. Un projet de loi sera présenté en mai visant à une interdiction du port du voile intégral dans tout l espace public. C est ce qu a annoncé hier Luc Chatel, porte-parole du gouvernement. icolas Sarkozy a tranché. Et il a choisi la fermeté : le gouvernement défendra une loi pour interdire la Nburqa sur tout le territoire, y compris sur la voie publique, et pas seulement dans les services publics. Lafermetémalgrélesrisquesjuridiques. «J ai beaucoup réfléchi. Il y adupouretducontre.ilyadesarguments juridiques qui ne sont pas infondés. Mais ne rien faire serait un manque de courage politique, ce serait reculer! La République française a créé de grandes lois en brandissant de grands principes», s est justifié le président hier dans le huis clos du Conseil des ministres. Fin mars, le Conseild Etat,saisiparMatignon, avait pourtant tiré la sonnette d alarme : une loi interdisant le voile intégral dans tout l espace public pourrait être censurée juridiquement!avec,àlaclé,lerisqued offrir unevictoireauxtenantsdel islamradical. «Ça peut comporter des risques, a concédé Sarkozy devant ses ministres. Mais ne rien faire serait pire que tout.» «Il préfère une loi claire à un texte avec des restrictions», décrypte l Elysée. «L enjeu en vaut la chandelle», a appuyé François Fillon (sic). «C estlediscours que je tenais quand j étais à Ni putes ni soumises», a salué Fadela Amara (Ville) lors du débat qui a suivi en Conseil des ministres. Bernard Kouchner (Affaires étrangères) a juste relevé que cette loi pourrait provoquer des réactions dans le monde musulman Partisan de cette ligne dure depuis le départ, Jean-François Copé, qui a déposé une proposition de loi en ce sens soutenue par 220 députés, a donc gagnélapartiesurlefond,signeque sa voix pèse lourd désormais à l Elysée : «Les Français attendaient un gestefort,ondevaitréagirfaceàceux qui testent la République.» Vénissieux Lyon VÉNISSIEUX (RHÔNE) DE NOTRE CORRESPONDANTE lyaprèsd unan,andrégérinlâchait les rênes de la mairie de Vé- Inissieux (Rhône) qu il tenait depuis vingt ans, et lançait, comme simple député (PC), soutenu par une soixantaine de ses collègues parlementaires, le débat sur le port du voile intégral. «Il s agit de protéger et de libérer les femmes, et d être impitoyable avec les gourous intégristes, résume-t-il, mais certainement pas N RHÔNE Le président a beaucoup hésité. Plutôt partisan au départ d une ligne douce (il préconisait une résolution parlementairesuiviededécretsetde mesures législatives ciblées), il a durci le ton après la défaite de la majorité aux régionales et le rebond du FN. Déjà, lors du débat sur le voile à l école, il s était d abord opposé à la loi d interdiction voulue par Jacques Chirac (loi du 15 mars 2004). «Si quelqu un veut aller faire ses courses avec son voile, au nom de quoi devrait-on l en empêcher?», déclarait ainsi Sarkozy le 18 juin Le gouvernement souhaite aller vite. Le projet de loi sera examiné en Conseil des ministres dès le mois de mai, puis voté à l Assemblée avant la fin juillet. C est la ministre de la Justice, Michèle Alliot-Marie, qui est chargée de le rédiger. Quant au texte, mystère. Jean-François Copé plaide pour qu on interdise tout accessoire dissimulant le visage, au nom de l ordre public. Sarkozy, lui, ne veut pas «stigmatiser» la communauté musulmane, déjà heurtée par le débat sur l identité nationale, et préfère insister sur «la dignité de la femme». Il reste à savoir si Sarkozy obtiendra «l adhésion la plus large possible» dont il rêve. «On risque de se faire taper dessus par le Conseil constitutionnel et la Cour européenne des droits de l homme», redoute un ténor de l UMP. Médiateur de la République, Jean-Paul Delevoye est tout aussi sceptique : «Comment va-t-on faire avec les (NDLR : touristes) Saoudiennes qui viennent acheter sur les Champs-Elysées?» FRÉDÉRIC GERSCHEL ET NATHALIE SCHUCK Votre journal est interactif Réagissez sur votre iphone Mode d emploi sur notre site «Levoileintégral?Çamechoque» UNE TUNISIENNE du quartier des Minguettes, à Vénissieux (Rhône) de les stigmatiser, ni les femmes ni les musulmans.» Hier soir sur RTL, le président de la mission parlementaire sur le voile intégral s est réjoui du choix du président pour un projet de loi, qui permettra «une vraie discussion au Parlement». "On doit voir lesvisagesdesgens VALÉRIE, 40 ANS Surleterrain,danslequartierdes Minguettes à Vénissieux, le sujet fait débat. «Tout est parti d ici, c est vrai», reconnaît Valérie, 40 ans. Elle voit plutôt cette nouvelle loi d un bon œil. «On est dans un pays laïc, on doit voir les visages des gens, estime-t-elle. Je comprends que, dans certaines religions, les femmes portent le voile, mais la burqa, non, on ne doit pas l accepter.» Si le projet de loi est voté, le port du voile intégral sera interdit sur la voie publique. Alors qu une burqa noire file justement derrière elles pour s engouffrer furtivement dans l entrée d un immeuble, deux femmes bavardent sur un banc voisin. Elles portent toutes deux un voile noué sous le menton. Nadia, mère de famille marocaine de 45 ans, se dit «indifférente» aux burqas du quartier tout en précisant «ne pas connaître ces femmes». «Onnelesfréquentepas,onneva pas aux mêmes endroits, ils font leurs prières de leur côté.» «Ce sont souvent les converties», ajoute son amie Aicha, 60 ans, Algérienne célibataire. Un peu plus loin, un couple de retraités tunisiens profite également du printemps. Madame est voilée d un foulard blanc épinglé sous le cou : «Le voile intégral? Ça me choque, la loi est nécessaire, nous vivons dans un pays tranquille et nous souhaitons qu il le reste.» CATHERINE LAGRANGE Une loi «applicable» selon Guy Carcassonne, constitutionnaliste rofesseur de droit, spécialiste de la Constitution, Guy PCarcassonne estime qu une loi antiburqa peut, sous certaines conditions, exister en France. Cette loi d interdiction générale risque-t-elle d être censurée juridiquement? GUY CARCASSONNE. Ça dépend de la manière dont elle est rédigée. S il s agit d interdire exclusivement la burqa, ça peut poser des problèmes de constitutionnalité car on interdirait un signe extérieur de religion, ce qui n est pas nécessairement conforme au principe de liberté. Mais s il s agit d interdire tout ce qui dissimule intégralement le visage en dehors des cas où c est justifié par l exercice professionnel, comme les gendarmesdugign,oulespériodes de carnaval, ça ne pose pas de (PHOTOPQR/«LA VOIX DU NORD»/S. MORTAGNE.) problème. Ça devient une législation d ordre public. Cette loi sera-t-elle applicable? Naturellement! Quand un interdit est connu de tous, il s applique de lui-même. Essayez d allumer une cigarette dans un restaurant! Il n y a jamais eu besoin de mettre des policiers derrière tous les fumeurs, la pression sociale suffit, sauf cas extrêmes. Quand la burqa sera interdite, la plupart des femmes y renonceront d elles-mêmes car des boutiques refuseront de les servir, des gens leur feront remarquer qu elles violent la loi. Y avait-il urgence à légiférer? Il est toujours préférable de légiférer tantquelephénomèneest marginal, plutôt que d attendre qu il se soit répandu. PROPOS RECUEILLIS PAR N.SC.

5 JEUDI AVRIL L'ACTU 05 L ACTU politique monde social économie société faits divers justice RAPPORT Plus d un malade du cancer sur trois guérit Institut national du cancer (INCa) rend public aujourd hui Lun rapport sur la survie des patients atteints de cette maladie en France. Selon les données recueillies, «environ personnes ont chaque année un diagnostic de cancer, et au moins d entre elles en guériront». En clair, plus d un sur trois s en sortira. Trois cas de figure sont distingués. D abord, les cancers dits de «bon pronostic» (la survie des patients cinq ans après le diagnostic est supérieure ou égale à 80 %), qui concernent 42 % des cas. Il s agit des cancers du sein, de la prostate, le mélanome, la thyroïde, le cancer des testicules. Deuxième catégorie : les cancers «de pronostic intermédiaire» (la survie à cinq ans varie entre 20 et 80 %), qui relèvent de 33 % des cas. Il s agit des cancers du colon, du rectum, de la bouche, du pharynx, de la vessie, du rein, du col de l utérus, de l ovaire, du larynx, et les leucémies. Enfin, les cancers dits «demauvaispronostic»(lasurvieà cinq ans est inférieure ou égale à 20 %), concernent 17 % des cas. Il s agit des cancers du poumon, de la plèvre, du foie, du pancréas, de l œsophage et du système nerveux central. M.P. Voici le nouveau calendrier vaccinal SANTÉ. La vaccination des enfants contre la méningite C fait son entrée parmi les recommandations des autorités sanitaires. e ministère de la Santé dévoile ce matin les recommandations des autorités sanitaires aux médecins et Laux familles en matière de vaccination. Principale nouveauté : l inscription du vaccin contre la méningite C dans ce calendrier vaccinal. Il doit être administré aux nourrissonsâgésde12moisà24mois, avec un rappel pour les jeunes adultes. Le docteur Daniel Lévy- Brühl, de l Institut de veille sanitaire, précise que «cette décision s imposait, car la méningite est la dernière maladie qui peut tuer un enfant en quelques heures. Est-ce acceptable dans un pays comme la France? La méningite à méningocoque C provoque 30 décès par an chez des enfants et entraîne des lésions irréversibles chez une trentaine d autres. Or le vaccin est très efficace», affirme-til. Les pouvoirs publics insistent aussi sur l importance de faire vacciner les petits contre la rougeole, une pathologie qui est souvent bénigne mais peut parfois provoquer de LES PRÉCONISATIONS DES AUTORITÉS SANITAIRES Obligatoire Naissance 2, 3, 4 mois DTP (diphtérie, tétanos et polio) 9 à 12 mois Recommandé BCG (de la naissance jusqu'à l'âge de 15 ans) Coqueluche, pneumocoque et haemophilus, hépatite B ROR (rougeole, oreillons, rubéole), pneumocoque 12 à 24 mois 1 er rappel DTP Méningocoque C Rappel : coqueluchepneumocoque-haemophilus hépatite B-ROR 6 ans 2 e rappel DTP graves complications, et a fait deux décès l an dernier. Dans le calendrier, seul le vaccin DTP (diphtérie, tétanos et polio) est obligatoire, les autres sont simplement recommandés. Enfin, concernant le vaccin contre la grippe A, qui a fait tellement parler de lui en 2009, la recommandation actuelle est d intégrer la souche H1N1danslevaccindelagrippe saisonnière et de le proposer à tous Recommandé 11 à 13 ans 3 e rappel DTP, rattrapage hépatite B, coqueluche 14 ans (fille) Papillomavirus 15 à 23 ans (fille) Papillomavirus Rappel papillomavirus A partir de 18 ans Renouvellement DTP tous les 10 ans, coqueluche (projet parental), rubéole (filles) Jusqu à 24 ans Méningocoque C Plus de 65 ans Grippe, tous les ans ceux qui en font la demande. Mais, à ladifférencedel andernier,ilnesera pas organisé de grandes campagnes de vaccination de masse contre la grippe A sauf retour improbable du virus. MARC PAYET (1) sous condition de reprise (2) UN PETIT PRIX VAUT MIEUX QU UN LONG DISCOURS 207 PACK LIMITED 1,4L e 75ch CLIMATISATION / RADIO CD MP3 / RÉGULATEUR-LIMITEUR DE VITESSE / ORDINATEUR DE BORD (1) Somme restant à payer pour l achat d une 207 Pack Limited 1,4L essence 75ch 3 portes, neuve, hors option, déductions faites d une remise de sur le tarif Peugeot 10A conseillé du 04/01/10 et de la prime à la casse Peugeot de Offre non cumulable réservée aux particuliers dans le réseau Peugeot participant, valable jusqu au 30/04/10, pour toute commande d une 207 Pack Limited 1,4L essence 75ch 3 portes, neuve, hors option, livrée avant le 30/06/10. (2) Prime à la casse Peugeot de pour la reprise d un véhicule de 8 à 10 ans, ou prime de 700 venant s ajouter au superbonus gouvernemental pour la reprise d un véhicule de plus de 10 ans. Série spéciale 207 Pack Limited limitée à véhicules. Consommation mixte (en l/100 km) : 6,4. Émissions de CO 2 (en g/km) : 147.

6 06 L'ACTU JEUDI 22 AVRIL JEUDI 22 AVRIL 2010 L ACTU politique monde social économie société faits divers justice Desmilliersdevoyageurs encore bloqués à l étranger TRANSPORTS. Le trafic aérien a repris à un rythme presque normal hier en France. Mais Français restaient à rapatrier hier soir. eboutdutunnelestenvue, mais la galère continue. Une semaine après avoir été complètement stoppé à Lcause de l éruption d un volcan islandais, le trafic aérien a repris un rythme presque normal hier à l aéroport de Roissy-Charles-de- Gaulle, près de Paris. Si la totalité des vols long-courriers a pu être assurée, 25 % des avions à destination et en provenance d Europe et de France manquaient encore à l appel. Selon le dernier recensement du Quai d Orsay, Français étaient hier soir toujours bloqués à l étranger et la promesse du ministre des Transports, Jean-Louis Borloo, faite à leur intention mardi un rapatriement total en quarante-huit heures semble désormais impossible à tenir. Rien ne sera complètement acquis avant la fin de la semaine. «Le cas de la Turquie est pratiquement résolu», explique Christophe Le Rigoleur, porte-parole du ministère des Affaires étrangères. La situation reste, en revanche, très compliquée pour les Français bloqués aux Etats- Unis (près de 9 500) ou en Afrique du Nord (environ ) qui devront encore s armer de patience à cause de vols surbookés. [Lesfamillesavec enfants et les malades prioritaires Qui part en priorité? Au départ des aéroports français, les familles avec enfants, les personnes malades et celles voyageant en classe affaires sont les premières à monter à bord. A l étranger, tout dépend de la politique interne de chaque compagnie. Au Canada, par exemple, c est uni- hilippe Labazuy est chargé de la surveillance des volcans par Ptélédétection spatiale via le satellite Météosat au laboratoire magmas et volcans au CNRS-université Blaise-Pascal à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Où en est l éruption du volcan Eyjafjöll? PHILIPPE LABAZUY. L activité du volcan est relativement stable et l éruption se poursuit. Le flux de magma est constant. La seule chose qui a changé depuis trois jours, c est la hauteur de la colonne de cendres au-dessus du cratère. Sa diminution est due à une interaction entre l eau et le magma moins importante, parce que le glacier a en grande partie fondu en raison de l éruption. C est l interaction entre l eau et le magma qui crée ce qu on appelle le AÉROPORT ROISSY-CHARLES-DE-GAULLE (VAL-D OISE), HIER. Ces touristes franco-belges attendaient au Canada depuis quatre jours. Sans le consulat de France, ils y seraient toujours car, là-bas, ils n étaient pas prioritaires. (LP/FRÉDÉRIC DUGIT.) quement grâce à un coup de pouce qu un groupe de touristes francobelges a pu quitter Toronto, quatre jours et cinq nuits après la date prévue.«nousétionscenséspartiravec la compagnie indienne Jet Airways, et notre vol a été annulé», explique l un d entre eux, étudiant à Lille (Nord). «Si le consulat ne nous avait pas transférés sur Air France, on aurait attendu encore un bon moment!» Car, aux Etats-Unis et au Canada, les passagers présents sur les vols du jour-même sont prioritaires. Si, globalement, la moitié des vols prévus en Europe devaient être effectués, la situation s est débloquée de manière très inégale selon les pays. Rapatrier autant de personnes en si peu de temps est une entreprise énorme impossible à boucler en quelques heures. Devant les portes vitrées du terminal 2F de Roissy, deux hommes trépignent d impatience. «J attends ma sœur avec mon ÀÉCOUTER La galère d un naufragé du ciel «Lenuageacommencéàsedissiper» PHILIPPE LABAZUY volcanologue dynamisme phréatomagmatique, c est-à-dire l énergie explosive. Est-ce cette énergie explosive qui explique la hauteur spectaculaire de la colonne de cendres? Tout à fait. Cette colonne de cendres a atteint 11 km de hauteur les 14 et 15 avril, avant de redescendre à 8 km le 16 avril, à 5 km depuis dimanche età3ou4kmactuellement.cepanachedecouleurgrisâtreestcomposé de cendres, mais aussi de particules d eau, de composés fluorés, de soufre et de chlore. L Eyjafjöll a-t-il plusieurs cratères? D après les observations des confrères volcanologues islandais, l activité se concentre sur un seul cratère parce que les trois bouches éruptives de l origine ont fusionné en beau-frère, elle arrive de Bogota (Colombie) avec leur fille adoptive, Gabriella. Ils sont restés bloqués six jours sur place, mais ont été hébergés par la pension de l adoption.» Gabriella et sa famille ont encore plus de cinq heures de route à faire pour rejoindre Morteau, à la frontière suisse. Le va-et-vient des avions reprendra normalement et en totalité, selon la Direction générale de l aviation civile, à partir de demain seulement. PAULINE BORDONE, AVEC BRUNO FANUCCHI une seule. Cela explique que le cratère mesure actuellement plusieurs centainesdemètresdediamètre. "Personne ne peut dire si l activité du volcan s arrêtera demain, dans une semaine, dans six mois Pouvez-vous prévoir la fin de l éruption de l Eyjafjöll? Personne ne peut dire si l activité du volcan s arrêtera demain, dans une semaine, dans six mois L éruption peut aussi durer un an ou deux, comme celle du Laki, autre volcan islandais, qui s était réveillé en Seule certitude : le magma projeté depuis le 14 avril vient de profondeurs importantes, ce CHIFFRE 1,26 milliard D EUROS Près de 1,7 milliard de dollars, soit 1,26 milliard d euros, c est le montant estimé des pertes des compagnies aériennes dans le mondeàlasuitedel éruptiondu volcan islandais, selon l Association internationale du transport aérien (Iata). La précédente estimation faisait état d une perte de 400 millions de dollars (297 millions d euros), mais au simple manque à gagner s ajoutent les coûts supportés par les compagnies pour l hébergement, la nourriture et parfois le transport de voyageurs bloqués par d autres moyens. De son côté, Air France-KLM a évoqué une perte de 35 millions d euros par jour. B.M. qui laisse à penser que le volcan dispose d un grand réservoir et que l éruption sera longue. Toutefois, les déformations observées indiquent un dégonflement du centre volcanique et suggère un arrêt de l activité. Comment le nuage de cendres pourra-t-il se dissiper? Si une dépression arrive, la pluie piégera les cendres qui retomberont sur le sol. En ce sens, un régime de dépressions purifiera l air. Sinon, un changement de direction des vents qui, jusqu à présent ont soufflé vers le sud-est, en direction de l Europe continentale permettrait de repousser le nuage vers le nord. Quoi qu il en soit, au gré des vents, le nuage a commencé depuis quelques jours à se dissiper. PROPOS RECUEILLIS PAR PHILIPPE BAVEREL MÉDECINE Un plan contre les AVC éduire la fréquence et la gravité des séquelles liées «Raux accidents vasculaires cérébraux (AVC)» en améliorant la prévention et en développant la recherche : tel est l objectif du plan national d actions contre les AVC présenté hier en Conseil des ministres par Roselyne Bachelot, ministre de la Santé. D un coût de près de 134 millions d euros sur la période ,ceplanviseàdiminuer de 6 % d ici à 2014 les décès ou la dépendance des patients victimes d un AVC. Première cause de handicap acquis chez l adulte, l AVC frappe chaque année près de personnes. En raison du vieillissement de la population, les victimes sont de plus en plus nombreuses. Selon le ministère de la Santé, plus de personnes vivent avec les séquelles d un tel accident. Augmenter l activité physique, limiter la consommation de sel, manger des fruits et légumes, lutter contre le tabagisme sont les principales mesures de prévention recommandées. EN BREF RELIGION Les prêtres souriants figurant sur les encarts publicitaires de l Eglise destinés à susciter des vocations, ne sont pas des prêtres mais des mannequins! La Conférence des évêques de France a expliqué qu elle ne souhaitait pas «personnaliser» cette campagne d un coût de A travers cette démarche publicitaire qui constitue une première, l Eglise, frappée par la crise des vocations, cherche à promouvoir le sacerdoce et appelle aux «dons pour financer les séminaires». Huit mille lycéens d Ile-de-France vont se retrouver à Lourdes (Hautes-Pyrénées) dès ce matin et jusqu à dimanche pour le pèlerinage Frat 2010 (Fraternel 2010). Autour du thème «Seigneur, apprends-nous à prier», ces jeunes de 15 à 18 ans vont prier, assister à la messe, participer aux processions, faire des travaux manuels et rencontrer une trentaine de «témoins» qui leur parleront de leurviedechrétiens.lefrataété créé en ALCOOL Lesplusgrosbuveursdel Union européenne sont les Britanniques, etlesplussobressontlesportugais. Tel est le résultat d une enquête publiée hier et réalisée en octobre 2009, auprès de habitants des 27 pays de l Union européenne. Un Britannique sur quatre reconnaît participer à des sorties très alcoolisées et 6 % de nos voisins d outre- Manche déclarent consommer au moins dix boissons alcoolisées par jour (1% en France). TABAC Les ventes de cigarettes ont diminué de 3 % en volume en janvier et février 2010 par rapport aux mêmes mois de La baisse atteint même 4,8 % dans les bureaux de tabac des quinze départements proches des frontières belges, allemandes et espagnoles, selon le magazinedesburalistes,«lelosange». Toutefois, le prix des cigarettes ayant augmenté de 6 % en novembre, ce marché, en valeur, est en hausse de 2,6 %, selon Imperial Tobacco France qui approvisionne les buralistes de France.

7 JEUDI 22 AVRIL SFR - S.A. au capital de ,15 - RCS Paris Live Nation France Festivals licence RCS Roubaix Tourcoing PRINCE and support acts MINT CONDITION and LARRY GRAHAM (Graham Central Station) Vendredi 9 juillet 2010 AVANT-PREMIÈRE BILLETTERIE * les 25 et 26 AVRIL Réservé aux Clients Mobile SFR Disponible uniquement sur sfrmusic.fr et digitick.com * Accès réservé aux Clients Mobile SFR, du 25 avril à 8h au 27 avril à 8h. Dans la limite de places à 84 euros TTC (frais de loc inclus) et places Carré Or à 124 euros TTC (frais de loc inclus). Transaction limitée à 4 places maximum par client SFR MISE EN VENTE DANS TOUS LES RÉSEAUX À PARTIR DU MARDI 27 AVRIL À 10 H

8 08 L'ACTU JEUDI 22 AVRIL JEUDI 22 AVRIL 2010 L ACTU politique monde social économie société faits divers justice La retraite des fonctionnaires dans le collimateur RÉFORME. Le gouvernement commence aujourd hui ses rencontres avec les syndicats. Un dossier sensible car ils n échapperont pas à une réduction de leursacquis.desoncôté,lepsconsulte. es syndicats, qui sont reçus aujourd hui par le ministre du Travail, Eric Woerth, et par Georges Tron, secrétaire Ld Etat à la Fonction publique, pour discuter de l épineux dossier des retraites des fonctionnaires, sont sur leurs gardes. Le ministre a beau répéter qu il n y a pas de texte déjà prêt, ils redoutent une remise en question de leur régime. L Unsa,laFSU,laCGCetlaCFDT ouvrent le bal aujourd hui, et lundi ce sera au tour de la CGT, de FO et de la CFTC. Le gouvernement veut aller vers une «convergence» entre le public et le privé. En clair : aller encore plus loin que la réforme de 2003 qui a aligné sur le privé la durée de cotisation des fonctionnaires. «Certaines différences sont justifiées, mais d autres sont plutôt l héritage de situations historiques», explique Eric Woerth. Revue de détail. CAC 40 CAC 40 sur un mois LA BOURSE 3977,67 points - 1,22 % DANS LE MONDE New-York Dow Jones 11128,1 points Londres Footsie 5723,43 points Francfort Dax 6230,38 points Tokyo Nikkei 11090,05 points CHANGES + 1,33 % + 0,10 % - 1,04 % - 0,54 % + 1,74 % Libellé dern. préc. Etats Unis EUR/USD 1,3373 1,3486 OR Once Lingot 1kg Napoléon 1143,75 $ 27345,00 160,00 PETROLE Le baril de Brent (163,66 l) 86,51 $ 2,02 % présentent quelque 20 % du salaire en moyenne soient prise en compte : «Mais cela risque de coûter plus cher à l Etat.» Des avantages familiaux plus favorables, mais pour combien de temps? Actuellement, une mère de trois enfants affichant au moins quinze ans de service n a pas de condition d âge minimal pour partir à la retraite. Ses cotisations sont par ailleurs majorées. Autant de particularités qui pourraient être révisées. «Mais la réforme de 2003 a déjà raboté ces avantages», souligne Anne Balthazar, de FO. Des métiers pénibles aussi dans la fonction publique Des centaines de milliers d agents ayant des métiers «pénibles» peuvent partir à la retraite plus tôt. Parfois dès 50 ans. Là aussi, les syndicats redoutent une remise en question : «On a été échaudés avec les infirmières (NDLR : elles ont perdu leur possibilité de partir plus tôt en échange d une hausse de salaire)» soupire Brigitte Jumel (CFDT). Des taux de cotisations moins élevés pour le moment Un taux de 7,85 % dans le public, contre 10,55 % dans le privé. Georges Tron a déjà évoqué l idée d une hausse des cotisations. Les syndicats y sont opposés. VALÉRIE HACOT Séance du mercredi 21 avril 2010 LE SBF 120 Accor... 43,1 + 1, ,68 ADP... 62,9 + 0, ,66 Air France-KLM... 12, , ,68 Air Liquide... 88,04 + 0,36 + 6,03 Alcatel-Lucent... 2,54 + 1,56 + 6,63 Alstom... 47,25-1,56-3,69 Alten... 21,62-1, ,87 Altran Techno.... 3,875-0,13 + 4,08 ArcelorMittal... 31,95-2,77-0,71 Areva CIP ,01 + 9,17 Arkema... 30, , ,71 Atos Origin... 40, , ,21 Axa... 16,765-2,30 + 1,36 Beneteau... 13,28-0, ,88 Bic... 61,22 + 8, ,75 biomerieux... 84,71-1,36 + 3,71 BNP Paribas Act.A... 53,98-3,40-3,43 Bonduelle... 83,34 + 0,05 + 4,88 Bourbon... 31,935-0, ,20 Bouygues... 39,265-1,23 + 7,80 Bureau Veritas... 42,045-0, ,49 Cap Gemini... 38,78-1, ,30 Carbone-Lorraine... 26,99-1,14 + 6,26 Carrefour... 38, , ,62 Casino Guichard... 66,1 + 2,02 + 5,71 CFAO... 26,53 + 0,34-7,46 CGG Veritas... 23, , ,85 Ciments Francais... 79,27 + 0,28 + 7,12 Club Med ,19-1,16 + 2,65 CNP Assurances... 67,67 + 0,22-0,13 Credit Agricole... 12,66-2,35 + 2,43 Danone... 45,07-0,54 + 5,23 Dassault Systemes.. 47,05 + 0, ,36 Derichebourg... 3,442-0, ,68 Dexia... 4,555-0,96 + 2,13 EADS... 14,58-0,38 + 3,51 EDF... 41,575-0,91 + 0,04 Edf Energies Nouv... 34,86 + 0,14-3,19 Eiffage... 40,35 + 0,12 + 2,28 Eramet ,15-0, ,19 Calcul sur les 6 derniers mois d activité : un dossier ouvert Dans le privé, les pensions sont calculées en fonction des vingt-cinq meilleures années. Pour le gouvernement, le sujet est sur la table. Pour les syndicats, pas question de toucher à cette spécificité. «Les salariés du privé ont une vie professionnelle en dents de scie. Les fonctionnaires ont une carrière linéaire : il est normal dans ce contexte de s appuyer sur les six derniers mois», souligne Bernadette Groison, de la FSU. «Si on changeait cela, les pensions baisseraient de 10 à 20 %», calcule de son côté Anne Balthazar, de FO. Quant à Elizabeth David, de l Unsa, elle plaide pour que les primes qui reepsjouelamontre.aprèsleur réunion consacrée aux retraites Lhier après-midi, les socialistes ont décidé de ne pas décider. Alors que certains souhaitaient présenter le contre-projet avant que le gouvernement n annonce sa réforme, Martine Aubry a choisi d attendre. «Nous avons largement avancé, nous avons les réponses, assure la première secrétaire du PS, mais nous ne sommes pas au gouvernement.» Aubry ne veut pas présenter le contre-projet du PS pour Libellé dern. % Var. % an Libellé dern. % Var. % an SIÈGE DU PARTI SOCIALISTE, RUE DE SOLFERINO (PARIS, VII e ), HIER. Le secrétaire général de la CGT Bernard Thibault s adresseàlapresseaprèsavoirétéconsultéparmartineaubrysurledossierdesretraites. (MAXPPP/CHRISTOPHE PETIT TESSON.) Les hésitations du Parti socialiste Essilor Intl... 46,575-0, ,56 Euler Hermes... 62, ,95 Eurazeo... 51,6-0,48 + 5,66 Eurofins Scient ,11-1,90-13,30 Eutelsat Communic. 27,065-0, ,50 Faurecia... 16, ,27 + 7,63 Fonc.Regions ,5 + 0, ,38 France Telecom... 17,17-0,67-1,49 Gdf Suez... 27,76-1,73-8,34 Gecina... 81,76 + 0,59 + 7,38 Gemalto... 32,28-2,54 + 5,84 Groupe Eurotunnel.. 7,677-0, ,39 Havas... 3, , ,99 Hermes intl... 99,62-1,56 + 6,76 Icade... 80,32-0, ,33 Iliad... 78,34-0,38-6,20 Imerys ,20 + 9,48 Ingenico... 19,605-2, ,60 Ipsen... 37,34-0,93-3,66 Ipsos... 27,69-0, ,86 JC Decaux... 22,25-0, ,61 Klepierre... 27,195-0,20-4,21 Lafarge... 56,41 + 0,68-2,42 Lagardere... 31, , ,27 Legrand... 24,17-0, ,11 L'Oreal ,70 + 2,56 LVMH Moet Hen ,6-0, ,76 M6-Metropole TV... 19, ,74 Maurel et Prom... 12,19-1,22-3,83 Mercialys... 24, ,22 + 1,61 Michelin ,03-1,08 Natixis... 3,921-0, ,54 Neopost... 61,51 + 0,42 + 6,66 Nexans ,45 Nexity... 29,42 + 0, ,55 Nicox... 7, , ,79 Orpea... 32,605-1,55 + 3,08 PagesJaunes... 8, , ,53 Pernod Ricard... 65,53-0,33 + 9,38 Peugeot... 22,86-0,09-3,40 éviter que le gouvernement ne «picore» une ou deux mesures en les isolant des autres propositions. En clair, si dans son texte le PS finit par aborder la question de l allongement de la durée de cotisation, il ne veut pas que le gouvernement ne retienne que cette piste. «Ne s attaquer qu à la durée de cotisation, cela ne réglera pas le problème», a expliqué Aubry, quiserareçueparleministredutravail, Eric Woerth, le 28 avril. En ne dévoilant pas ses propositions tout de suite, le PS évite aussi de Retrouvez tous les cours de la Bourse sur Libellé dern. % Var. % an PPR ,15 + 0, ,20 Publicis Groupe... 33,45-0, ,37 Remy Cointreau... 43,25 + 0, ,47 Renault... 35,005-1,74-3,30 Rexel... 12,34-0, ,98 Rhodia... 16, , ,00 Safran... 18,935-0, ,31 SAFT... 29,66 + 0,71-12,14 Saint-Gobain... 37,245-1,25-2,17 Sanofi-Aventis... 53,95-0,88-2,02 Schneider Electric... 88,08-1,16 + 7,70 Scor Se... 18,62-0,64 + 6,40 Seb... 53,64 + 0, ,11 Sechilienne Sidec... 24,245-1,40-14,48 SES... 18,14-0, ,14 Silic... 91,4 + 0,49 + 7,53 Societe Generale... 44,285-2,48-9,53 Sodexo... 44,25 + 1, ,00 Soitec... 11,3-1, ,09 Sperian Protection.. 69,9-0, ,72 Stallergenes... 59,33-2,24 + 0,82 Steria Groupe... 25,74 + 0, ,67 STMicroelectr.... 7, , ,14 Suez Env ,09-1,47-0,22 Technicolor... 1, , ,47 Technip... 63,13-0, ,79 Teleperformance... 26,72 + 0, ,81 TF ,29-0, ,86 Thales... 29,26-0,51-18,60 Total... 43,165-1,31-4,09 Ubisoft Entertain... 10,52-3,31 + 6,05 Unibail-Rodamco ,85-0,34-3,81 Valeo... 26, ,59 + 8,30 Vallourec ,5-1, ,67 Veolia Environ ,92-1,17 + 7,76 Vilmorin & Cie... 70,9-1,23-12,52 Vinci... 44,015-0, ,52 Vivendi... 20,16-0,52-3,05 Wendel... 46,98-0,89 + 9,77 Zodiac Aerospace... 37,21-0, ,74 trancher les questions qui fâchent en interne. François Hollande, qui a refusé de s exprimer à l issue de la réunion, a déjà crispé certains en s avouant d ores et déjà pour l allongement de la durée de cotisation. Sur la même ligne, Manuel Valls était, lui, carrément absent, retenu pour une séance de dédicace de son livre à Lille. Tandis que Gérard Collomb, sénateur-maire de Lyon, s est prononcé en faveur du recul de l âge légal de la retraite. ROSALIE LUCAS LES VALEURS A SUIVRE... EADS (- 0,38% - 14,58 ) Le groupe aéronautique a décidé de se relancer, seul, dans la course aux avions ravitailleurs de l armée américaine face à Boeing. Après sa précédente alliance avec Northrop Grumman, EADS ne cherche plus de partenaire mais préfère faire appel à des sous-traitants. Il présentera le 9 juillet «la solution la plus performante» pour renouveler la flotte américaine et décrocher les 35 milliards de dollars. Accor (+ 1,08% - 43,10 ) Selon les chiffres publiés par Accor, la reprise se profile dans le secteur hôtelier et notamment dans le milieu et le haut de gamme. Le groupe de services et d hôtellerie a observé une amélioration des taux d occupations puisque ses ventes ont augmenté de 2,1 %. Le projet de scission des activités prévue le 2 juillet a par ailleurs été validé. Le marché a été séduit. Bic (+ 8,12% - 61,22 ) Après une bonne année 2009, l environnement s annonce prometteur en 2010, si l on se fie aux résultats du premier trimestre. Le groupe a réalisé un chiffre d affaires de 378 millions d euros. La forte croissance des ventes de la branche Grand Public explique en partie cette progression de 22,7 %. Une solidité encensée par Oddo qui reste Acheteur et cible les 59 euros.

9 JEUDI AVRIL L'ACTU 09 L ACTU politique monde social économie société faits divers justice EN BREF HIGH-TECH Apple a annoncé hier avoir vendu 8,75 millions d iphone au cours du premier trimestre 2010, soit une croissance de 131 % par rapport au trimestre précédent qui comprenait Noël. Les ventes d ordinateurs de la firme américaine ont également progressé fortement (33 %). Le chiffre d affaires trimestriel d Apple a atteint 9,9 mds. DOLLARS Les États-Unis ont dévoilé le nouveau billet de 100 $, qui commencera à circuler le 10 février 2011 et dont la conception doit permettre de mieux lutter contre les imitations. La principale innovation du billet est un nouveau ruban de sécurité bleu en trois dimensions au recto. Le billet actuel continuera à avoir cours légalement après le 10 février CROISSANCE Le Fonds monétaire international annonce une croissance de 1,5 % cette année en France, puis de 1,8 % en Le FMI révise donc à la hausse ses prévisions pour De son côté, le gouvernement français prévoit une hausse du PIB de 1,4 % et mise sur une croissance bien supérieure l an prochain, à 2,5 %. La Commission européenne table sur une croissance française de 1,2 % cette année et 1,5 % en BANQUES Le Fonds monétaire international (FMI) va proposer au G 20 de taxer les banques. Deux types de taxe, l une sur chaque institution financière, l autre sur leurs profits, sont à l étude afin de pouvoir faire face à l avenir à d autres crises financières comme celle qui a secoué le secteur récemment. La proposition est soutenue par l Union Européenne, qui y travaille déjà. GRÈCE La France a inscrit 3,9 Mds d aide àlagrècedanssonbudget2010. Cette somme est comprise dans les 6,3 Mds prévus au titre de sa contribution au plan d aide européen de 30 Mds décidé le 11 avril par les ministres de la zone euro. Christine Lagarde a rappelé que la Grèce n avait pas encore décidé d activer le plan d aide. AUTOMOBILE Fiat va séparer les activités automobiles du groupe des activités non automobiles en dissociant ces dernières, dont CNH et Iveco, au sein d un nouveau groupe baptisé Fiat Industrial. Cette opération sera finalisée six mois après son approbation par le conseil d administration etlegroupeseracotéàlaboursede Milan, selon Sergio Marchionne. La grève à la SNCF s achève TRANSPORT. Le conflit qui a duré deux semaines n a débouché sur aucune réelle avancée en termes d emplois. La CGT en sort très affaiblie. près quinze jours de conflit, la grève touche à sa fin. La direction de la SNCF a reçu hier successi- Avement les quatre organisations représentatives pour reprendre le dialogue. Retouràlanormaledutrafic. «Nous sortons de la grève», a assuré François Nogué, le DRH de la SNCF, àlasortiedesréunionsaveclessyndicats. La plupart des derniers bastions de grévistes ont en effet voté hier la reprise du travail, notamment en Franche-Comté, Languedoc- Roussillon, Rhône-Alpes (sauf pour le fret et à Chambéry). La SNCF prévoit aujourd hui un trafic normal sur l ensemble des grandes lignes. Des perturbations «très localisées» sont encore à prévoir sur les réseaux TER et Transilien. Mise en place d un agenda social. Destablesrondesvontêtreorganisées à partir de la mi-mai pour discuter entre autres des questions de l emploi, du fret, de l organisation du Le PDG de la SNCF, Guillaume Pepy, n a pas cédé face à la CGT. Il apparaît commelevainqueurdecelongconflit. (LP/DELPHINE GOLDSZTEJN.) travail et de la production. En région, des concertations sont prévues entre direction et organisations syndicales. La CGT fragilisée. Laurent Russeil, secrétaire général adjoint de la CGT-Cheminots, a beau affirmer après son entrevue avec le DRH que «c est une grève qui commence à payer», la direction n a rien annoncé de nouveau, en particulier sur l emploi, l enjeu majeur du conflit. Le nu- méro deux du syndicat assure que «le budget recrutement 2010 sera dépassé au-delà des recrutementsprévus»,maisilnes agitque d ajustements en fonction des départs à la retraite, une option déjà envisagée. L augmentation du recrutement d apprentis? «Déjà acté», répondjean-danielbigarne,patron de l Unsa qui n a pas participé au mouvement. Selon lui, «la grève n a amené aucun résultat concret». D après plusieurs observateurs, la CGT «sort perdante de son rapport deforceavecladirectionquin arien lâché». «Je pense qu on a perdu des forces», regrette pour sa part Arnaud Morvan (CFDT) alors que l épineux dossier des retraites va bientôt occuper l agenda social. Un autre leader syndical estime que «la CGT a divisé les organisations pour rien. Cela va laisser des traces». Guillaume Pepy en position de force. «Nous assistons à une révolution de la culture sociale au sein de l entreprise», assure un cadre de la SNCF. Depuis sa prise de fonctions en 2008, Guillaume Pepy rêvait de mettre fin à la cogestion de l entreprise avec la CGT, une politique mise en place par son mentor Louis Gallois. En refusant de bouger d un iota face au syndicat majoritaire pendant le plus long conflit depuis les régimes spéciaux en 2007, il y est peut-être parvenu. SÉBASTIEN LERNOULD

10 Retrouvez l actualité JEUDI 22 AVRIL L'ACTU sur et 10 JEUDI 22 AVRIL 2010 L ACTU politique monde social économie société faits divers justice Le boom des adhésions au FN EXTRÊME DROITE. LepartideJean-MarieLePen aurait attiré plusieurs milliers de militants ces derniers mois, après son succès aux régionales. est Le Pénix qui renaît de ses cendres!» s amusait il y a peu Jean- «CMarie Le Pen, pour qualifier les bons scores de son parti aux dernières régionales (17,8 % sur les douze régions où il s est maintenu). Huit ans, jour pour jour, après s être qualifié pour le second tour de la présidentielle, et neuf mois avant le prochain congrès, où il cédera les rênes après trente-huit années de présidence, le vieux patron affirme donc qu il a «remis le Front sur de bons rails». Alors, vraiment relancé le FN? Quand on l interroge sur le nombre de ses adhérents, Le Pen préfère pourtant botter en touche. «On reste discret là-dessus, c est une vieille tradition» confie-t-il à chaque fois qu on l interroge sur le sujet, sûrement pour éviter la comparaison avec des mastodontes comme l UMP (environ adhérents) et le Parti socialiste (près de ). Mais Louis Aliot, le secrétaire général, avance, lui, quelques chiffres. Le parti d extrême droite aurait ainsi près de personnes encartées en C est loin, très loin même, desgrandspartispolitiques.«mais la nouveauté, c est que les militants reviennent, et en masse», insiste-t-il. Selon lui, ils sont à avoir pris ou repris leur carte au cours desderniersmois.«soit30%de hausse. C est énorme mais habituel quand nous faisons un bon score dans une élection, décrypte-til. Comme en 2002 par exemple, où nous avions enregistré près de inscriptions en plus.» Localement, le constat se confirme. A l image du Nord-Pas-de-Calais, où le Front «a dernièrement enregistré 500 nouvelles adhésions, pour une fédération qui en comptait déjà 1 800», assure Steeve Briois, son secrétaire. Et si l approche des régionales a forcément joué, un autre événement aurait aussi servi de déclencheur selon le parti frontiste : «Ils agitdel interventiondemarine Le Pen, à l automne dernier, sur le livre de Frédéric Mitterrand (NDLR : «la Mauvaise Vie», dans lequel il décrivait des scènes de tourisme sexuel)», souligne un autre cadre. "Beaucoup de jeunes et des personnes issues des classes populaires et de la ruralité LOUIS ALIOT, SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DU FN Le lundi 5 octobre 2009, sur France 2, la vice-présidente avait en effet accusé le ministre de la Culture pris pour cible par le FN pour son soutien apporté à Roman Polanski d avoir lui-même effectué du tourisme sexuel. «On a lancé une pétition en ligne pour réclamer sa démission et elle nous a permis de récolter près de signatures, LILLE (NORD), HIER. Marine Le Pen prend possession de son bureau au conseil régional Nord-Pas-de-Calais. Elle affrontera Bruno Gollnisch pour la présidence du parti lors du congrès des 15 et 16 janvier 2011 et est donnée gagnante selon tous les observateurs. (LP/SAM DUBLIN.) avec des répercussions très nettes en termes d adhésions», insiste Aliot. Qui sont ces nouveaux membres? «Beaucoup de jeunes, ajoute-t-il. Mais aussi des personnes issues des classes populaires et de la ruralité.» A l image de Pascal Loubet, 18 ans, originaire d un village proche de Béziers (Hérault), étudiant en droit et tenté depuis longtemps par le militantisme politique : «En 2007, Nicolas Sarkozy m avait séduit. Mais depuis, j ai le sentiment qu il n est pas à la hauteur de ses promesses. Alors, j ai décidé de franchir le pas en prenant une carte. Pas à l UMP mais au FN.» Une adhésion qui semble faire des émules dans sa famille puisque son père, à l UMP depuis trois ans, «compte prendre bientôt sa carte au Front» OLIVIER BEAUMONT Marine s impose comme la patronne 41 ans, la médiatique Marine Le Pen creuse son sillon avant Ale prochain congrès, où elle affrontera Bruno Gollnisch pour la présidence du parti. Un rendez-vous programmé les 15 et 16 janvier 2011 qui, selon tous les observateurs, devrait la consacrer au sommet de ce mouvement créé en 1972 par son père. «Car le renouvellement, c est Marine qui l incarne. Si les gens reviennent au parti, c est aussi, et surtout,grâceàelle»,noteunpermanent du FN. Comme dans le Nord-Pas-de-Calais, sa terre d adoption politique, où l ancienne avocate a imprimé sa marque. «Sur le terrain, elle a fait évoluer le regard des gens», constate Steeve Briois, avec qui elle a failli ravir la mairie de Hénin-Beaumont en juillet. «Son discours est moins contestataire et sécuritaire que son père, au profit de sujets plus sociaux et économiques comme les problèmes de l emploi», ajoute-t-il. Mais il n y a pas que sur le terrain que Marine Le Pen fait mouche. Dans les arcanes du parti, la viceprésidente a su également placer ses pions au sein de l organigramme. Y compris en province, où la plupart des exécutifs départementaux qui ont la lourde tâche d entretenir le vivier de militants ont été renouvelés à la faveur de «marinistes estampillés». Un calcul habile quand on sait que, le jour de l élection du nouveau président, chaque militant aura valeur de voix. O.B. POLÉMIQUE UnephotodudrapeaufrançaisfâcheMAM NICE (ALPES-MARITIMES) DE NOTRE CORRESPONDANT omment une photo du drapeau français utilisée en guise de pa- Cpier toilette a-t-elle pu être primée lors d un concours? L affaire continue à faire des vagues, bien audelà de la baie des Anges. Hier soir, la ministre de la Justice, Michèle Alliot-Marie, étudiait la possibilité d une«ripostejudiciaire»àun«acte inadmissible». C est à Nice que l af- faire a éclaté à l occasion de la proclamation des résultats d un «marathon de la photo» organisé le mois dernier par la Fnac locale. Cent cinquante équipes de photographes amateurs avaient été conviées à se disputer des trophées dans trois catégories d «inspiration artistique» : «Le reflet dans tous ces états», «De bas en haut et de haut en bas» et «Politiquement incorrect». C est dans cette dernière catégorie que le jury a porté son «coup de cœur» à une photo bien particulière. On découvre dans ce «premier prix» un individu pantalon baissé à mi-mollets essuyant son postérieur dans les plis du drapeau français. Stupéfaction puis colère sur la Côte d Azur et bien au-delà. En accord avec l auteur, elle a été mise à l écart Parmi les élus locaux qui n ont pas tardé à réagir, le député Rudy Salles (Nouveau Centre), vice-président de l Assemblée nationale et adjoint au maire de Nice. Rapporteur d une loi récente qui sanctionne les atteintes au drapeau national et à «la Marseillaise», il ne cache pas «son dégoût et sa révolte». Priée de s expliquer, la direction locale de la Fnac a répondu «ne pas avoir eu l intention de manquer de respect au drapeau». En accord avec l auteur un garçon de 25 ans la photo a été mise à l écart. Quant au PDG de la Fnac, Christophe Cuvillier, il a présenté ses «excuses à tous ceux qui ont pu être choqués». Lionel Luca, député UMP des Alpes-Maritimes, a incité les associations patriotiques et les anciens combattants à se porter «partie civile». Le procureur de Nice, Eric de Montgolfier, a déjà été saisi de l affaire. Considérant que les «œuvres de l esprit» sont «exclues du champ de la loi», il a classé le dossier sans suite, le 30 mars. ANDRÉ LUCCHESI

11 JEUDI AVRIL Retrouvez l actualité sur et L'ACTU 11 L ACTU politique monde social économie société faits divers justice Nick Clegg, la révélation ROYAUME-UNI. A deux semaines des élections du 6 mai, le libéraldémocrate Nick Clegg s est imposé comme la nouvelle star de la campagne. LONDRES (ROYAUME-UNI), HIER. Nick Clegg, le leader des libéraux-démocrates, est salué comme le renouveau de la politique britannique. (REUTERS/STEFAN WERMUTH.) Samedi 24 avril Venez les adopter LONDRES (ROYAUME-UNI) DE NOTRE CORRESPONDANT e Barack Obama britannique», «Supernick», voire «le nouveau Chur- «Lchill» : depuis sa remarquable performance lors du premier débat télévisé entre les chefs des trois grands partis, une pluie d éloges s abat sur Nick Clegg, le leader des libéraux-démocrates. Avant, il n était qu un député qui comptait à peine, marginalisé par le Premier ministre travailliste sortant Gordon Brown et son challengeur conservateur David Cameron. Depuis, il est devenu charismatique, populaire, moderne, puissant et désormais salué comme le renouveau de la politique britannique, en panne de star après une accumulation de scandales. A deux semaines des élections générales du 6 mai, un premier débat télévisé d une heure trente (suivi par plus de 10 millions de téléspectateurs) aura donc suffi pour que Nick Clegg,43ans,députédeSheffield depuis cinq ans et leader de son parti depuis deux ans, passe du statut de zéro à celui de héros. Petit-fils d un noble russe, fils d un banquier et d une aristocrate néerlandaise, Clegg a grandi avec ses trois frères et sœurs au sein d un milieu aisé, dans un petit village à 40 km de Londres. Après une scolarité exemplaire dans le privé, il obtient son diplôme d archéologie et d anthropologie à la prestigieuse université de Cambridge, puis entre en politique en1998.unanplustard,ildevient député européen et commence son ascensionauseindupartilibéral-démocrate. En 2005, il remporte haut la main la circonscription de Sheffield Hallam. Un profil de gendre idéal Excellent skieur et tennisman, il parle couramment cinq langues (anglais, néerlandais, espagnol, allemand et français) et est marié depuis 2000 à une élégante avocate espagnole, Miriam Gonzalez Durantez, qui lui a donné trois fils. Il est honnête, simple, très bon orateur, et rappelle Tony Blair à ses débuts. Ses idées sont claires, il les exprime parfaitement et son profil de gendre idéal séduit les jeunes, les plus vieux et surtout les femmes. «Il apporte un vent nouveau, rafraîchissant, car les gens avaient perdu foi en la politique. Il semble que Nick Clegg ait changé tout ça. Mais il sait aussi que sa nouvelle popularité peut s arrêter très vite», confie un analyste politique. La fusée Clegg a secoué les sondages. Selon les dernières enquêtes d intentions de vote, les libéraux-démocrates sont devant les travaillistes (30 % contre 28 %) et deux points seulement derrière les conservateurs. Ce soir, lors du deuxième des trois débats télé, consacré cette fois à la politique étrangère, Cleggvaabattreunenouvellecarte en tentant de confirmer son nouveau statut de seule révélation de la campagne. Il sait que, cette fois-ci, il n aura plus le rôle de trublion, mais bel et bien celui du «troisième homme» qui compte, au même niveau que Gordon Brown et David Cameron. Ces deux derniers le craignent d ailleursdeplusenplus.cameronetles conservateurs s en prennent à lui en l accusant de «ne rien représenter et surtout pas le changement», alors que Brown et ses proches ont lancé uneentreprisedeséductionenvue d une possible alliance. «Les travaillistes et les libéraux-démocrates ont les mêmes idées et les mêmes volontés sur une refonte du système politique, ce qui n est pas le cas de la droite»,asoulignédimanchelepremier ministre. Nick Clegg semble pour l instant avoir le sort du scrutin entre ses mains. Combien de temps va-t-il rester la nouvelle star? «That isthequestion»(«c estlàtoutela question», comme disent les Anglais) et la clé de ces élections. JULIEN LAURENS 300 chiens et chats abandonnés vous attendent 18, rue des Plantes VILLEVAUDE Dimanche 25 avril Non LOF, non LOOF, n appartient pas à une race. BOY 4 ans Adorable compagnon 2FXW586 VALKO 6 ans Bonne gardienne 2DHL159 VIDOCQ 3 ans Besoin de confiance 2GEZ004 CHAGALL 3 ans Vif et indépendant HHK614 VASCO 5 ans Besoin de calme 2EGD734 BAMBOU 4 ans Adore les balades 2EXH946 PATACHON 6 ans Compagnon idéal 2GEZ021 PETIT COEUR 5 ans Câlin et gourmand FAG701 Des papiers d identité, un justificatif de domicile et une participation aux frais sont nécessaires pour l adoption FONDATION ASSISTANCE AUX ANIMAUX

12 12 JEUDI 22 AVRIL 2010

13 JEUDI AVRIL L'ACTU 13 ansuncoindubureaude Michel Horn, le secrétaire général des douanes de Roissy, Coco, le singe em- Dpaillé, voisine avec une peau de python ou des objets ciselés en ivoire. Les vestiges de plusieurs années de lutte contre le trafic d espèces menacées. Et malheureusement pour la biodiversité, le cru 2009 s est encore avéré fertile pour les douaniers. Ce matin, leur nouveau ministre de tutelle, François Baroin, présentera officiellement le bilan pour l année dernière. Au-delà de la contrefaçon ou du trafic de drogue, principales missions de la douane, «le Parisien» -«Aujourd huienfrance»aobtenu en avant-première les chiffres concernant la convention de Washington, qui réglemente depuis 1973 le commerce des espèces en voie d extinction. L ACTU politique monde social économie société faits divers justice Le trafic d animaux protégés vivants en hausse en 2009 SAISIES. Le ministre du Budget, François Baroin, présente aujourd hui le bilan des douanes pour l année Coup de projecteur sur le trafic des espèces animales protégées. [5 000espèces d animaux et variétés de végétaux sont répertoriées Globalement, les saisies sont en baisse : 501 constatations représentant spécimens morts ou vivants, contre 691 constatations et spécimens l année précédente. Au-delà de cette légère diminution se cache une réalité plus contrastée, au gré des saisies d envergure. Le caviar, par exemple, bondit de157kgen2008à690kgen2009. De même, et c est une tendance de fond, la découverte d animaux vivants progresse de 10 %. La plupart transitaient par l aéroport de Roissy, dont les douaniers surveillent à la fois le fret et les allées et venues de 60 millions de passagers par an. «On cible les vols, dévoile Michel Horn. Ceux d Afrique, de Guyane, ou «75 % des saisies concernent des reptiles» JÉRÔME FOURNEL directeur général des douanes est le numéro un de la douane en France. Alors que nous pu- Cblions les chiffres 2009 des constatations douanières en matière d espèces menacées, Jérôme Fournel revient sur ce trafic. Quelestlerôledeladouane dans ce domaine? JÉRÔME FOURNEL. Il s agit de couper la chaîne logistique. Il y a, par exemple, un développement des voyages dans des pays de plus en plus exotiques. Et ce phénomène a un impact sur la préservation de la biodiversité. A l échelle de la planète, il faut savoir que la deuxième cause d extinction des espèces, après la disparition de leur habitat naturel, c est leur commerce. Quels types de trafics constatent vos services? Les chiffres sont relativement stables, à l exception des saisies AÉROPORT ROISSY-CHARLES-DE-GAULLE (VAL-D OISE). Pourtant réglementé depuis 1973, le commerce des espèces en voie d extinction donne de plus en plus lieu à un important trafic qui rend les saisies douanières parfois exotiques. par exemple de Tahiti pour les coraux.» Ce matin-là, ce sont les passagers en provenance de Madagascar qui ont droit à un comité d accueil. «Rien à déclarer?» «Non», balbutie ce passager. Dans ses bagages : uniquementdelaviandepréparée,qui sera détruite après saisie. «Là, on est dans la réglementation sanitaire», détaille Michel Horn. «Et en la matière, il faut avoir le cœur bien accroché, renchérit Thierry Frementain, chef d unité. Des fois, on tombe sur des singes boucanés. Je me souviens Jérôme Fournel. (IP3 PRESS/MAXPPP.) d animaux vivants, qui augmentent. Au total, 75 % des saisies concernent des reptiles, lézards, serpents ou tortues. On trouve toujours aussi beaucoup d insectes. d unesaisiede40kgdevianderemplie d asticots, que la personne voulait garder.» Il cite aussi ces deux crocodiles entiers. L espèce n était pas interdite, mais les 150 kg de viande impropres à la consommation. Au total, espèces d animaux sont répertoriées, de l interdiction à la réglementation, ainsi que variétés de végétaux. «On est obligé d être au niveau des professionnels du secteur, résume Claude Batout, le référent en la matière pour les douanes. Certains coraux, par Qui sont les trafiquants? Il y a des voyageurs imprudents et de bonne foi. Mais, dans 99 % des cas, celui qui est en possession de tels spécimens sait qu ils sont interdits. Récemment, on a trouvé des batraciens dissimulés dans des boîtes de pellicules photo. Une autre fois, un voyageur avait dissimulé un python vivant autour de sa taille. Dans l ensemble, nous avons affaire à des particuliers, même s il y a aussi des filières plus structurées à destination des collectionneurs. Le grand public est-il suffisamment sensibilisé à ces questions? Mondialement, il y a une prise de conscience générale des menaces pesant sur la biodiversité. Mais, à l échelle individuelle, c est loin d être toujours le cas. PROPOS RECUEILLIS PAR N.J. exemple, ressemblent à des roches. Alors, on a appris. Et les quantités saisies ont augmenté à tel point qu on ne savait plus où les mettre. L aquarium du Trocadéro nous a aidés!» Désormais, la priorité va, par exemple, aux ailerons de requins, souvent dissimulés comme du vulgaire «poisson». «Mais si vous prenez une saisie de trois tonnes d ailerons de requins-taupes, par exemple, cela représente des milliers d animaux tués», note Claude Batout. Danssalignedemireégalement:les Desprisesexotiques n matière d animaux, les saisies douanières sont aussi Ediverses que la nature peut l être. L année 2009 l a encore prouvé. Voici quelques exemples des prises réalisées par les douaniers : 193 Uromastyx geyri. Ce sont des lézards vivant dans les zones désertiques. Ils transitaient cette fois par avion en provenance de Niamey, la capitale du Niger, en direction de la Floride. A l aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, en septembre dernier, à l ouverture de la caisse dans laquelle ils étaient transportés, cinq d entre eux avaient trouvé la mort lors du trajert. Par décision de justice, les survivants ont été confiés à une «ferme» spécialisée. Les écailles de 200 pangolins. C estunlointaincousindutatou,un animal friand d insectes au caractère (BIOPHOTO.) caméléons de Madagascar, ou les grenouilles d Amazonie, tous prélevés dans leur milieu naturel pour la joie de quelques collectionneurs. Lorsque les douanes frappent fort, le marché s assainit, et les moins honnêtes des marchands mettent la clé souslaporte.«maisonneseleurre pas, soupire Claude Batout. On sait que ces filières peuvent se reconstituer à l étranger, ou faire transiter leur marchandise par d autres biais.» NICOLAS JACQUARD plutôt placide vivant en Afrique et en Asie du Sud-Est. Son seul tort : pour la médecine traditionnelle asiatique, ses écailles faciliteraient la circulation sanguine. Résultat : le pangolin est décimé. Au début du mois d octobre dernier, dans des sacs de croquettes pour chienenprovenancedecôte d Ivoire et à destination de la Chine, les douaniers ont récupéré les écailles d environ 200 pangolins, pour une valeur de près de Deux défenses d éléphant. D un poids de 21,5 kg chacune, des défenses d éléphant ont été saisies à l aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. Destinées à un ressortissant français, elles provenaient du Cameroun, sans documents officiels valables. N.J.

14 14 L'ACTU JEUDI 22 AVRIL JEUDI 22 AVRIL 2010 L ACTU politique monde social économie société faits divers justice De bons témoins pour Pasqua PROCÈS. Alabarre,les membres d Alsthom ont curieusement servi une autreversiondel affaire: celle d une escroquerie à laquelle Charles Pasqua aurait été étranger. n ce troisième jour d audience, la Cour de justice de la République examinait le dossier GEC Alsthom (de- Evenu Alstom) qui vaut à Charles Pasqua, sénateur des Hautsde-Seine et ancien ministre de l Intérieur, d être poursuivi pour recel et complicité d abus de bien social. En 1994, le groupe souhaite déménager le siège de sa division transport vers Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis). L accord de la Datar (Direction de l aménagement du territoire et de l action régionale), qui dépend du ministère de l Intérieur, est nécessaire. Une opération qui, tout le monde en convient, n aurait pas dû poser de souci. [L ancien PDG d Alsthom, qui admet sa «faute» d avoir payé, reçoit une leçon de morale du prévenu Pourtant,l affairesegrippeetlesdirigeants d Alsthom se retrouvent contraints de verser un pot-de-vin de 5,2 millions de francs ( ) sur un compte détenu par un proche de Charles Pasqua, Etienne Léandri. Le jour même du versement, la Datar donne son feu vert. Plusieurs condamnations ont déjà été prononcées dans ce dossier. Les tribunaux ont considéré que les dirigeants d Alsthom avaient été victimes d un «racket» orchestré par le patron de la Datar, un poulain de Charles Pasqua prénommé Pierre- Henri Paillet, avec pour relais finan- PLAINTE La ville de Tremblay veut attaquer TF 1 en justice TREMBLAY-EN-FRANCE (SEINE-SAINT-DENIS) eux semaines après sa diffu- sion,«monvoisinestundea- Dler», le reportage de TF 1, fait reparler de lui. La chaîne a retiré la vidéo de son site Internet, mais la colère du maire (PC) de Tremblay-en- France (Seine-Saint-Denis) ne retombe pas. François Asensi a annoncé hier son intention «d assigner TF 1 en justice pour atteinte au droit à l image de la ville». Des conséquences négatives sur le quotidien de la commune «La Cour de cassation a récemment reconnu ce droit pour les personnes morales», explique son entourage. Le maire promet donc de déposer plainte «dans les prochains jours». Il compte aussi se tourner vers le CSA qui avait rappelé à l ordre la première chaîne après la diffusion de «Peurdanslacité»,unreportagede «SeptàHuit»consacréàunquartier de Maubeuge (Nord). L autorité de régulation de l audiovisuel avait PALAIS DE JUSTICE DE PARIS (I er ), LUNDI. Charles Pasqua est notamment poursuivi pour recel et complicité d abus de bien social dans l affaire GEC Alsthom. (LP/MARC MENOU.) cier son père spirituel, Etienne Léandri. Pour ces dirigeants, il était également clair que le bénéficiaire ultime n était autre que le ministre en personne. «Je croyais vraiment que c était un financement politique», a ainsi affirmé au cours de l enquête Pierre Bilger, le PDG du groupe. Mais hier, curieusement, c est une tout autre hypothèse que les membres d Alsthom ont servi à la barre : celle d une escroquerie or- alors invité TF 1 à «respecter une présentation honnête des questions prêtant à controverse et à assurer l expressiondesdifférentspointsde vue».unprincipeauquelledocumentaire consacré au trafic de drogue à Tremblay aurait dérogé, selon son maire. «Sur trente-quatre minutes de film, dit-il, les autres aspects de la ville sont évoqués en dix-sept secondes.» Pour lui, les conséquences ne se sont pas fait attendre. «Plusieurs équipes ont annulé leur participation au Tournoi international de foot des poussins qui s est tenu chez nous, assure-t-il. Samedi, un groupe scolaire d une autre communearenoncéàunesortiepédagogique au Théâtre Louis-Aragon.» AURÉLIE FOULON ÀVOIR La vidéo polémique chestrée par Léandri et à laquelle Charles Pasqua aurait été étranger. «A l issue du procès correctionnel, j ai eu le sentiment qu on s était fait avoir purement et simplement», a ainsi expliqué hier Pierre Bilger. Au passage, l ancien PDG, qui admet sa «faute» d avoir payé, récolte une leçondemoraleduprévenupasqua: «Comment l idée de devoir payer pour obtenir une décision favorable a-t-elle pu germer dans la tête d un haut fonctionnaire, fulmine l ancien ENQUÊTE L étrange suicide du prêtre n garçon de 11 ans a été contrôlé à Lyon (Rhône) hier Umatin, après avoir parcouru des dizaines de kilomètres seul au volant de la voiture de ses parents. Il a fini par être arrêté lors d un contrôle policier sur les quais du Rhône, alors qu il allumait une cigarette en toute tranquillité. La raison de son départ : une dispute avec ses parents, qu il a toutefois tenté de rassurer en leur annonçant, dans une lettre laissée au domicile familial, qu il serait de retour avant la fin des vacances de Pâques. Conduit et entendu au commissariat, le mineur sera convoqué en juin devant le tribunaldegrandeinstancedelyon. nprêtrede41ansaétéretrouvé égorgé mardi soir dans Uson presbytère à Marseille (Bouches-du-Rhône), avec à ses côtésunmotévoquantdesintentions suicidaires, qui restent à confirmer par l enquête, l autopsie réalisée hier n ayant rien apporté «de probant». Le père Hugues Madesclaire exerçait son ministère au sein de la paroisse Sainte-Marguerite (IX e arrondissement). Il a été retrouvé avec une plaie importante à la gorge. Uncouteaudecuisine retrouvé à 2 m du corps Il était attendu mardi à 19 heures par un groupe de lecture biblique. S inquiétant de ne pas le voir, des prêtres ont appelé les pompiers. «Il y a deux options : soit le suicide soit un homicide maquillé, mais ce n est pas l hypothèselaplusprobable»,adéclaré le procureur de la République. Un mot a été retrouvé près du corps. On pouvait y lire : «Merci à vous tous et que personne ne m en veuille. Hugues. PS : Je regrette tout ce que je n ai pas fait pour vous.» L attention des enquêteurs va se focaliser sur cet écrit. Un couteau de cuisine, appar- ministre du haut de sa petite estrade. Ça me renverse!» Et le feu vert de la Datar accordé le jour même du paiement de la commission occulte? «Une coïncidence», assure Pierre-Henri Paillet. Dans son fauteuil, Pasqua apprécie. On en aurait même oublié que, dans ce dossier, son fils a été condamné en appel pour avoir bénéficié d une rétrocommission. Mais de cela, il n a pas été question hier. TIMOTHÉE BOUTRY Le père Hugues Madesclaire exerçait au sein de la paroisse Sainte-Marguerite. (AFP/DIOCÈSE DE MARSEILLE.) tenantàlavictime,aétéretrouvé dans le lavabo, à 2 m du corps. Selon deux paroissiennes, le prêtre avait assuré ses sermons durant le weekend et semblait «en pleine forme». «Devant de tels événements, la tentation est grande de vouloir tout savoir, tout expliquer, relève Mgr Pontier, l archevêque de Marseille, dans un communiqué. Je souhaite que l on se tienne dans une sage réserve et qu on respecte sa personne.» I.G. STUPÉFIANTS Le fils de Michael Douglas condamné àcinqansdeprison ameron Douglas, C31 ans, fils de l acteur Michael Douglas, a été condamné mardi à cinq ans de prison par le tribunal de New York Cameron Douglas. (LANDOV/MAXPPP.) pour détention d héroïne et trafic de métamphétamine et de cocaïne. Passible d une peine de dix ans de prison, il avait été arrêté en août 2009 dans une chambre d un établissement de Manhattan à la mode. Michael Douglas a écrit au juge pour souligner que son fils avait des problèmes de droguedepuisl âgede13ans,etrencontrait des difficultés pour trouver sa propre identité à cause de la célébrité de son père. «J en sais quelque chose», précisait Michael Douglas, lui-même fils du légendaire acteur Kirk Douglas, 93 ans. EN BREF VIOLENCE Les conducteurs de la Régie des transports de Marseille ont décidé d exercer hier leur droit de retrait, sous le choc après avoir appris qu un bus de leur compagnie avait essuyé quatre tirs de projectiles à 5 heures, alors que le conducteur allait prendre son service. Des discussions étaient en cours hier entre les syndicats et la direction. L agresseur, lui, n a toujours pas été identifié. BRAQUAGE Trois personnes ont été arrêtées mardi pour le braquage d une bijouterie de Bourgoin-Jallieu (Isère), pour un butin estimé à Le procureur de Bourgoin estime prématuré de faire tout lien avec la séried attaquesdebijouteriessurvenue ces derniers mois dans l agglomération lyonnaise. ÉVASION Un homme de 24 ans qui s était évadédimanchedelamaisond arrêt de Reims a été arrêté hier en région parisienne. Après avoir enlevé un barreau d une fenêtre, il avait volé une échelle pour sauter par-dessus le mur d enceinte. Il doit comparaître en juin pour viol. INSOLITE A11ans,ilconduit seul la voiture de ses parents

15 JEUDI AVRIL L'ACTU 15 u début de leur enquête, ouverte il y a quelques mois pour des soupçons de trafic de stupéfiants, les Apoliciers de la brigade de répression du proxénétisme (BRP) ignorent qu ils vont croiser la route de joueurs de football internationaux. Un «renseignement» les met sur la piste d un réseau de proxénétismeauzamancafé,clubdelarue de Ponthieu, à quelques pas des Champs-Elysées à Paris. Surveillances, filatures, écoutes conduisent à un coup de filet il y a quelques joursdansleclub,quiaétéfermédepuis. Des responsables et des employés du café sont interpellés et mis en examen. Trois sont détenus, dont Abou (lire ci-dessous), et un a été remis en liberté mardi. Des filles soupçonnées de vendre leurs charmes ont été entendues. Les déclarations de l une d entre elles, Z., vont donner à l enquête, confiée désormais à un juge d instruction, un tour sulfureux. Z., qui a commencé à travailler pour ce réseau alors qu elle était mineure, livre le nom de certains de ses clients. Parmi eux, des stars du ballon rond. Deux d entre eux ont été entendus, la semaine dernière, dans le cadre de l enquête. Il s agit de Franck Ribéry, du Bayern de Munich, que la jeune prostituée aurait fréquenté à partir de l an dernier. Et de l attaquant lyonnais Sidney Govou, qu elle aurait connu plus récemment. L avocat de ce dernier, qui «ne confirme ni n infirme» l audition de son client, a L ACTU politique monde social économie société faits divers justice Cette jeune fille par qui le scandale du foot est arrivé PROSTITUTION. Les déclarations aux policiers de Z., une jeune prostituée âgée de 18 ans aujourd hui, ont fait éclater le scandale qui touche plusieurs stars du football. "On la voyait dans des boîtes de nuit, avec des groupes de filles du même âge. Elle tournait autour de gens riches ou connus UN ANCIEN FOOTBALLEUR Le petit prince des nuits parisiennes, intermédiaire présumé ursacartedevisite,ilseprésente comme «animateur TV- SRadio», et assène une maxime des «Fables» de Jean de La Fontaine:«Onrencontresadestinée souvent par des chemins que l on prend pour l éviter.» Abou-Sofiane M. ne pensait pas si bien dire. Depuis lundi, ce jeune hommede28ansdortàlaprisonde Fresnes (Val-de-Marne), soupçonné d avoir présenté des jeunes filles à différentes personnalités, parmi lesquelles quatre footballeurs internationaux, dont Franck Ribéry. «Abou»s esttoujoursfixéununique objectif dans la vie : accéder à la célébrité. En 2004, il avait commencé par traîner sa gouaille et son béret sur le plateau de la «Nouvelle Star», le télé-crochet de M 6. Sa rengaine : «je veux vivre», de Faudel. Mais la performancevocalen estpasàla hauteur. «C est trop léger», lui répondent en chœur les jurés à l issue de sa première prestation à Lyon, toujours visible sur le Net. Qu à cela Z., qui a commencé à se prostituer alors qu elle était mineure, a déclaré avoir eu des relations avec plusieurs joueursdel équipedefrancedefootball. fait savoir que Govou «n avait rien à voir avec cette affaire». Hier, c est Karim Benzema qui a été cité. La jeune fille a déclaré avoir eu l avant-centre du Real Madrid comme client alors qu elle était mineure. Une mise en cause qui va amener Benzema à être convoqué par les policiers. Z. avait «entre 16 et 17 ans», selon une source judiciaire, lorsqu elle a rencontré certains joueurs. Elle aurait dit aux policiers les avoir «convaincus» qu elle était majeure. Abou-Sofiane est incarcéré depuis lundi à la prison de Fresnes. (DR.) ne tienne, Abou enchaîne les castings de l émission dans d autres villes. «A force de me voir, ils en auront marre et me laisseront une chance», prévient-il. «Il a fait le casting trois fois, raconte l un des membres de l équipe. On sentait que (DR.) Si Franck Ribéry a reconnu avoir eu des relations tarifées avec elle, il a précisé qu il ignorait qu elle était mineure. Il aurait confirmé l avoir vue à Munich,oùelleseseraitdéplacéeà sa demande. Un rendez-vous amical, selon Ribéry. La jeune fille aurait déclaré «environ de revenus mensuels, après prélèvement d un tiers par son protecteur», selon unesourcejudiciaire. Le parcours de Z. commence à être mieux connu. Née en février 1992, [Un carnet d adresses bien fourni dont il a fait son fonds de commerce c était un gars qui voulait approcher des people. Il était attiré par ce qui brillait.» Après ces différents passages télé, le jeune homme obtient les portables des membres du jury pour les inviter à des soirées qu il organise. Sans succès. «Il s est prétendu animateur pendant un temps, reprend ce membre de la Nouvelle Star. Il racontait être en contrat avec des marques. C était assez nébuleux.» Abou quitte alors Génas, la ville du Rhône où il a grandi, pour «monter» à Paris. Il se verrait bien en entrepreneur de spectacle, et présente d ailleurs son «Abou Show» sur la Locale, une petite chaîne câblée. «Abou, c est quelqu un d un peu RUE DE PONTHIEU (PARIS VIII e ). Depuis le coup de filet policier qui a fait éclater l affaire, le Zaman Café a momentanément fermé ses portes. Ses responsables sont mis en examen. (LP/JULIETTE ALLEAUME.) elle vient de fêter ses 18 ans. Sa silhouette et ses longs cheveux blonds sont connus depuis plusieurs annéesdanslemondedelanuitautour des Champs-Elysées. «On la voyait dans des boîtes de nuit, avec des groupes de filles du même âge. Elle tournait autour de gens riches ou connus», témoigne un ancien footballeur qui se souvient notamment avoir repéré ce groupe en marge de la dernière soirée des Oscars du football. Les voisins des parents de Z., un foufou, un vrai fêtard, décrit Alain, qui travailla avec lui à l époque. On a fait beaucoup de soirées ensemble, il n y a jamais eu un problème.» «Abou ne fume pas et je l ai toujours vu un verre de soda à la main», reprend Stéphane Gays, un réalisateur qui le connaît depuis cinq ans. Mais c est surtout un garçon sans le sou, qui vit essentiellement la nuit. «C est un genre de pique-assiette, qui roule avec une vieille Volkswagenetasouventdumalàjoindreles deux bouts», reprend une connaissance. De ses années lyonnaises, Abou dit avoir noué de solides amitiés avec desfootballeursdel OL.Ilaffirme être en contact avec Hatem Ben Arfa et Karim Benzema. Il possède par ailleurs un carnet d adresses bien fourni, dont il a fait son fonds de commerce. Selon plusieurs témoins, Abou fut longtemps financé par une célèbre marque de champagne. «Ils lui donnaient un budget, des bouteilles, charge à lui d organiser les couple d origine algérienne installé dans un pavillon du Val-de-Marne témoigne : «Ils travaillent mais gagnent peu d argent. Je crois que ses frères avaient des problèmes de drogue. Elle n est pas née dans le luxe, a dû se retrouver dans un milieu peu scrupuleux, sans pouvoir en sortir.» Un autre ajoute : «Depuis quelques années, on avait peu de doutes sur ses activités. Elle faisait vivre sa famille, sans avoir de vrai travail.» DAMIEN DELSENY ET ELISABETH FLEURY soirées», reprend cet ami. Et ils les enchaînaient dans les clubs sélects de la capitale. Il y a deux ans, Abou célébrait son anniversaire à l Etoile, sur les Champs-Elysées. Veste à paillettes sur le dos, il naviguait comme un poisson dans l eau parmi 700 invités dont beaucoup de jet-setteurs de seconde zone, piochés dans les déchus de la téléréalité. Quelques noms plus célèbres font le déplacement, Francis Lalanne, par exemple. «Patricia Kaas l aimait bien. C est elle qui lui a permis d intégrer la tournée des Enfoirés il y a deux ans», se souvient Stéphane Gays. NICOLAS JACQUARD, VIOLETTE LAZARD, EMMANUEL MAROLLE ET CHARLOTTE MOREAU ÀVOIR Lesvidéosd Abou

16 16 LES SPORTS JEUDI 22 AVRIL JEUDI 22 AVRIL 2010 LE SPORT football rugby judo tous les sports MUNICH (ALLEMAGNE) DE L UN DE NOS ENVOYÉS SPÉCIAUX ntre inhibition et manque de maîtrise, Lyon méritait bien de perdre la première manche hier soir à Munich E(1-0). L OL avait pourtant eu la réussite de son coté avec la stupide expulsion de Ribéry mais, à son tour, Toulalan écopa d un carton rouge. Mardi prochain, les Lyonnais aligneront une défense centrale forcément fragile. Et avec, en face, la Retrouvez l actualité sur et Pour Lyon, plus dur sera LIGUE DES CHAMPIONS (DEMI-FINALE ALLER)/BAYERN - LYON 1-0. Pourtant avantagés par l expulsion de Ribéry, les Lyonnais ont bêtement encaissé un but. Il leur faudra réussir un exploit mardi prochain à Gerland. présence du formidable Robben, la tâche s annonce rude. Seul un exploit enverra les joueurs de Puel en finale. D abord du rouge. Puis encore et toujours du rouge. C est comme si une immense marée aux couleurs du Bayern submergeait dès le coup d envoi le magnifique écrin de l Allianz Arena. C est toute la Bavière qui semble s être donné rendez-vous pour pousser, à coups de décibels et de chants, Ribéry et ses coéquipiers vers Madrid et la finale du 22 mai. Comme les Munichois adorent maîtriser le ballon et que les Lyonnais excellent plus dans l art du contre, le début de rencontre est logique. Le Bayern pousse et l OL résiste. Mais dans ce bras de fer, l avantage est largement munichois. Englué dans le pressing, l OL n arrive pas à poser son jeu. Et seule la maladresse du Bayern empêche l ouverture du score. Malgré une frappe détournée d Ederson (30 e ), Lyon peine à s approcherdelacagedebutt.etc estau moment où le Bayern semble tranquillement tisser sa toile et préparer saprochaineoffensivequesurvient le coup de théâtre. Ou plutôt le coup de folie. UnefrappegénialedeRobben Surunballonanodin,Ribérysejette le pied droit en avant sur la cheville gauche de Lisandro qui hurle de douleur. Roberto Rosetti, l un des meilleurs arbitres du monde, n hésite pas un instant et expulse Ribéry (37 e ). Dans le contexte brûlant des problèmes personnels actuellement traversés par l international français, chacun verra dans ce carton rouge l interprétation qu il voudra... La seulecertitude,c estquec étaitle pire moment pour perdre ses nerfs. Cette expulsion fait trembler, dans un mélange de fureur et d angoisse, toute l Allianz Arena. D un coup, le match semble basculer. Et c est même Källström, d une puissante frappe claquée par Butt (44 e ) qui s offrel ultimeoccasiondelapremière période. La pause n abaisse pas la tension et au jeu des petites fautes, le perdant s appelle... Toulalan. Le Lyonnais, d habitude malin, reçoit deux cartons jaunes en trois minutes (54 e ). Le Bayern et son public n en demandaient pas tant pour retrouver le moral. Et c est dans un hurlement de joiequelafrappedugénialrobben prend Lloris à contre-pied (1-0, 61 e ). Il faudra être sacrément fort à Gerland, mardi, pour faire tomber ce Bayern-là. CHRISTOPHE BÉRARD ALLIANZ ARENA (MUNICH), HIER SOIR. Les Lyonnais Cissokho et Delgado bloquent ici l attaquant bavarois Robben. (LP/MATTHIEU DE MARTIGNAC.) [BAYERN - LYON 1-0 (0-0) Spectateurs : Arbitre : M. Rosetti (Ita). But : Robben (70 e ). Avertissements. Bayern : Pranjic (27 e ); Lyon : Toulalan (51 e ), Bastos (79 e ). Exclusions. Bayern : Ribéry (37 e ) ; Lyon : Toulalan (54 e,2 e avertissement). Bayern Munich : Butt - Lahm (cap), Van Buyten, Demichelis, Contento - Robben (Hamit Altintop, 85c), Schweinsteiger, Pranjic (Gomez, 63 e ), Ribéry - Müller, Olic (Tymoschuk, 46c). Entr. : Van Gaal. Lyon : Lloris - Réveillère, Cris (cap), Toulalan, Cissokho - Gonalons, Pjanic (Makoun, 55 e ), Källström -Ederson(Bastos,70 e ), Lisandro Lopez, Delgado (Govou, 79 e ). Entr. : Puel. Et Ribéry a vu rouge! MUNICH (ALLEMAGNE) DE L UN DE NOS ENVOYÉS SPÉCIAUX e doute n est plus permis. Franck Ribéry vit le pire mo- Lment de sa carrière. Pris dans uneaffairedemœursquifaitlaune partout en Europe, son retour sur le terrain hier soir était très attendu. Il a finalement été très court. 37 min après le coup d envoi, il rejoint, sous les yeux de son épouse Wahiba, présente dans les tribunes, le vestiaire de l Allianz Arena tête basse, sous une bronca qui ne lui était pas destinée. Roberto Rosetti, l arbitre italien, vient del expulserpourunméchanttacle sur la cheville de Lisandro. La sanction est logique. La faute ridicule. Malgré un début de match prometteur, l écart de conduite de Ribéry démontre qu il n est pas au mieux en ce moment. Certains le disaient pourtant imperméable à la pression et aux tempêtes extérieures. Le problème, c est que la tempête actuelle le touche au plus profond de lui. Pourtant, l accueil réservé par les supporteurs bavarois aurait pu le réconforter. Lorsque le speaker a annoncé son nom avant le début du match, le niveau de décibels a atteint celuid ArjenRobben,lanouvellecoqueluche de l Arena. Pour beaucoup de ses fans, sa mésaventure parisienne est anecdotique. Ce qui ne les amuse pas, en revanche, ce sont les rumeurs de plus en plus insistantes sur son futur départ. En ce mois d avril, le contexte est loin d être favorable pour l ancien Marseillais. Hier soir, des deux côtés du Rhin, on attendait donc avec impatience sa prestation. Une spirale néfaste Après un début de match timide, il se signale par une petite talonnade orientée qui met Réveillère dans le vent (7 e ). Le meilleur est à venir, avec l une de ses spéciales : il déborde à gauche, repique au centre et enchaîne d une frappe à ras de terre hors cadre. Il en restera au stade des promesses Le coffre est intact, les jambes sont légères, mais il ne joue pas libéré. Son coup de sang prouve qu il traverse une spirale néfaste. En sortira-t-il avant la Coupe du monde? Hier matin, une réunion s est tenue entre les dirigeants du Bayern et ses représentants. D un commun accord, il a été convenu qu aucun commentaire ne serait fait sur l affaire (lirepage15). On laisse passer les orages, et on avise. Les deux parties ont encore trop besoin l unedel autre,maisletempspresse. Après avoir joué à dix pendant près d une heure, les Bavarois devront se passer de Ribéry mardi prochain au match retour. Pour son éventuel transfert, qu il espérait boucler dans les jours à venir, Ribéry va devoir patienter et faire le dos rond. Des contacts sont établis depuis longtemps en Espagne, mais rien n est fait. Selon la presse madrilène, avec son affaire de mœurs, il ne mettra jamais les pieds au Real. Comme si tous les Merengue étaient blancs comme neige LAURENT PERRIN CHIFFRE 4Comme le nombre d exclusions de Franck Ribéry depuis le début de sa carrière. L international français avait été expulsé deux fois avec Marseille. Depuis son arrivée au Bayern, il avait déjà vu rouge en championnat face à Schalke04le25avril2009,avant d être exclu hier soir. ALLIANZ ARENA (MUNICH), HIER SOIR. Ribéry a écopé d un carton rouge pour un méchant tacle sur la cheville de Lisandro. (LP/MATTHIEU DE MARTIGNAC.)

17 JEUDI AVRIL LES LESPORTS 17 l respire le calme, il est intelligent. Il ne fait quasiment ja- «Imais d erreurs.» C est en ces termes que Willy Sagnol, l ex international français, a conseillé au Bayern Munich, son ancien club, de recruter Hugo Lloris, le gardien de l Olympique lyonnais, jetant de l huile sur le feu juste avant ce bouillant Bayern - Lyon. A 23 ans, le jeune portier international a dû balayer ces perturbations superflues. Premier surleterrainàl échauffementtroisquarts d heure avant le coup d envoi, il attend douze minutes avant de voir le danger approcher de ses cages. Les frappes non cadrées de Van Buyten et Muller ne l inquiètent pas vraiment. Mais très vite, il détourne d une claquette un corner de Ribéry qui filait dans la lucarne (13 e ), et apostrophe son défenseur Cissokho, lui demandant de lui parler. Sur le corner qui suit, il est lobé mais Schweinsteig expédie le ballon à côté. LYON (RHÔNE) DE NOTRE CORRESPONDANT es vingt pensionnaires du centre de formation de l OL ont as- Lsisté, dans la bonne humeur puis la crispation, à la défaite de leurs «grands frères», hier soir. 20 h 15. Les plus malins des footballeurs en herbe, âgés de 15 à 18 ans, ont déjà squatté les trois canapés bordeaux de la salle TV. Pour les autres, ce seront des chaises alignées anarchiquement devant le grand écran. Avant le match, les jeunes pousses olympiennes jouent le jeu des pronostics. 1-1 pour Ali, attaquant des moins de 19 ans. Rémi, latéral gauche, avoue qu il a parié quelques euros sur le Bayern, en prévoyant «2-1, mais une qualification au match retour.» Le chouchou des lieux, c est Maxime Gonalons, titulaire hier et qui évoluait encore en Retrouvez l actualité sur et le match retour ALLIANZ ARENA (MUNICH), HIER SOIR. Encore une fois brillant, Hugo Lloris, le gardien lyonnais, n a en revanche rien pu faire sur la frappe de Robben à la 70 e minute. (LP/MATTHIEU DE MARTIGNAC.) Hugo Lloris proche du sans-faute [A cinq minutes de la fin, il sauve son équipe d une somptueuse parade Lloris paraît tendu, un peu blanc dans son maillot bleu. Il rate son dégagement (21 e ), trouve Ribéry, plein champ. Muller, au bout de l action, frappe au-dessus. Les éléments semblent tourner en sa faveur. Le scénario se déroule bien. A onze contre dix après l expulsion de Ribéry (36 e ), les Lyonnais sont moins inquiétés. De sa surface, le gardien rassure ses coéquipiers. En seconde période, Hugo Lloris est vite sollicité. Sur un dégagement de la tête de Cris, Pranjic reprend en demi-volée. Le ballon se dirige dans la lucarne mais le portier intervient en deux temps, concédant le corner (49 e ). Trois minutes plus tard, il voit Muller rater sa reprise, seul, dix mètres devant lui. A dix contre dix après l expulsion de Toulalan, les Bavarois reviennent de plus en plus rapidement sur son but. Sagnol, supporteur du Bayern, trépigne dans les tribunes. Mais Hugo Lloris tient bon...jusqu àla70 e minute. Il se détend en vain sur une frappe de Robben, légèrement déviée par Muller. «C est pas possible», articule-t-il dans un geste de dépit. Avant ce match, il n était allé récupérer le ballon au fond de ses filets que six fois dans cette Ligue des champions, faisant de Lyon la meilleure défense de la compétition parmi les quatre équipes présentes à ce niveau. «C est l un des trois-quatre meilleurs au monde», avait encore dit Willy Sagnol. Il n avait certainement pas tort, malgré ce but encaissé. A cinq minutes de la fin, Lloris sauve son équipe d une somptueuse parade sur un nouveau tir de Robben... O. F. Au centre de formation de l OL, on a souffert CFA en début de saison. «C est sûr que ça fait rêver», sourit Ali, alors que Maxime, un des grands espoirs du centre, corrige : «Ça motive, mais on n en est pas encore là.» Au retour, les apprentis footballeurs seront à Gerland Pendant le match, ambiance internat. Jérémy, le gardien suisse, distribue les tablettes de chocolat de son pays natal et ça piaille comme dans une volière. «On défend trop, on n a pas confiance», regrette le chocolatier de la soirée, alors qu un de ses coéquipiers joue les oiseaux de mauvais augure du fond de la pièce : «Onvaenprendreun!»Lasalleexplose enfin quand Ribéry est exclu. L international français s attire au passage quelques vannes sur ses déboires extra-sportifs du moment. «0-0, c est pas mal, estime Alassane à la mi-temps. Mais ils ne font que jouer en défense. A 11 contre 10, on doit attaquer!» La seconde période va confirmer les inquiétudes. Premiers coups durs, la suspension au match retour de Toulalan, puis son expulsion. La suite est encore plus crispée. L occasion de Lisandro (61 e ) fait lever la pièce d un bond, mais les jeunes se tassent sur leur fauteuil sous la pression bavaroise, jusqu au coup de poignard de Robben. «Pourquoi on le laisse tirer?», enrage un des spectateurs en tapant du pied dans le dossier de son voisin. Mardi prochain, pour le match retour, les pensionnaires du centre traverseront la rue pour se rendre au stade de Gerland où ils espèreront un retournement de situation, avant peut-être d y briller à leur tour dans quelques années. YVES LEROY football rugby judo tous les sports INTER MILAN Comment Mourinho agagnésonpari n grand entraîneur laisse toujours une em- «Upreinte et sait imposer sa patte sur des matchs.» Hier matin,àlasortiedesonentraînement, le Parisien Claude Makelele, qui a évolué sous les ordres de José Mourinho à Chelsea, n était pas surpris par la performance de l Inter contre Barcelone (3-1). Présent à Milan pour commenter la rencontre pour Canal +, Raynald Denoueix, l ancien entraîneur du FC Nantes et de la Real Sociedad, décrypte les dessous de ce match aller. Du classique bien fait. «L organisation de l Inter est ultraclassique, mais elle convient très bien aux joueurs. Avec un gros travail d Eto o à droite et de Pandev à gauche. Quand ils récupèrent le ballon, c est presque simpliste : ils recherchent de façon systématique Milito. Et ça fonctionne car c est un joueur qui a l habitude de ces efforts vers l avant. Ils ont des passeurs de qualité. Ils savent ce qu ils font même sans se voir. Ils défendent aussi très bien au milieu. Cela donne une équipe qui ne fait pas trop d erreurs, qui joue très juste. Derrière, les mecs sont infranchissables. C est du béton.» Des joueurs épanouis. «Mourinho est fort car il tire le maximum des profils. Il trouve les joueurs par rapport au système qui colle bien. Il sent les mecs qu il lui faut pour faire une équipe. Sneijder au Real, il n était que le 6 e ou 7 e joueur axial. Là, il joue. Ibrahimovic est peut-être plus fort qu Eto o. Mais il était indispensable au jeu du Barça et il a changé de camp. Il leur demande des choses simples, mais tout le mondeestà100%.» Le Barça en danger. «Barcelone sera forcément plus offensif, mais cela va mettre l Inter dans les meilleures conditions. Ils vont pouvoir misersurleurspointsforts:avoir50metplusà exploiterenpermanenceenune,deuxoutrois passes. Barcelone aura des chances de marquer des buts, mais il risque d en prendre aussi. Car l Inter est très fort en quelques passes. D un côté, ça se veut brillant. De l autre, c est froidement efficace.» DAVID OPOCZYNSKI (AVEC A.H.) LIGUE DES CHAMPIONS Demi-finales Aller Retour Inter Milan (Ita) 3 FC Barcelone (Esp) 1 Retour le 28 avril Bayern Munich (All) 1 LYON 0 Retour le 27 avril iverpool et Fulham, contraints à un long périple en raison des Lperturbations dans les transports aériens causées par le nuage de cendres volcaniques, s attendent à souffrir sur les pelouses de l Atletico Madrid et de Hambourg. Liverpool est handicapé par l absence de son attaquant vedette Fernando Torres, opéré du genou droit dimanche et qui manquera ses retrouvailles avec son club formateur. Dans l autre STADE GIUSEPPE MEAZZA (MILAN), MARDI SOIR. José Mourinho, le bondissant entraîneur de l Inter. Finale Le 22 mai, à Madrid (REUTERS/S. RELLANDINI.) LIGUE EUROPA, demi-finales aller Liverpool et Fulham en danger demi-finale, Hambourg partira largement favori face à Fulham avec une motivation décuplée par la perspective de disputer la finale dans son stade, le 12 mai. LE PROGRAMME Ce soir, 21 heures Atletico Madrid (Esp) - Liverpool (Ang). Hambourg (All) - Fulham (Ang). Matchs retour le 29 avril.

18 Retrouvez l actualité JEUDI JEUDI AVRIL LES SPORTS sur et football rugby judo tous les sports FINALE DE LA COUPE DE FRANCE Les supporteurs du PSG seront séparés Afin d éviter tout risque de confrontation dans l enceinte du Stade de France lors de la finale de la Coupe de France qui opposera le PSG à Monaco, les abonnés du virage Auteuil (à gauche) occuperont la tribune nord. Les membres du kop de Boulogne prendront, eux, place en tribune sud. (LP/OLIVIER LEJEUNE/MATTHIEU DE MARTIGNAC.) était sans aucun doute la solution la plus raisonnable. Lors d une réunion préparatoire qui s est tenue Cavant-hieràlapréfecturede police de Paris, les pouvoirs publics ont décidé de séparer les supporteurs parisiens d Auteuil et de BoulognelorsdelafinaledelaCoupede France. Cette rencontre à hauts risquesopposeralepsgàmonaco le samedi 1 er mai. Afin d éviter tout risque de confrontation dans l enceinte du Stade de France, les abonnés du virage Auteuil (soit entre et personnes) occuperont la tribune nord. Dans cette dernière se trouveront également les supporteurs monégasques qui seront bien isolés de leurs homologues parisiens. Les membres du kop de Boulogne prendront, eux, place en tribune sud avec ceux des abonnés«latéraux».lesautoritésont <J3><O> </O><J>20/04/10</J><E>AU</E><V>1</V><P>10</P><C>1</C><B> </B><M>CARREFOUR Extrait des Minutes su Greffe du Tribunal de Grande Instance d'evry Par jugement contradictoire, rendu par le Tribunal Correctionnel 5ème chambre le 20 octobre Jugement sur Citation Directe devant le Tribunal Correctionnel - CARREFOUR VOYAGES, RCS demeurant 9-13 avenue du Lac Bât. L Bois Briard COUR- COURONNES, libre, a été condamné à 1 amende délictuelle de euros et la publication de la décision du dispositif du jugement dans AUJOURD'HUI EN FRANCE et Le Figaro. Infraction : PRATIQUE COMMERCIALE TROMPEUSE PAR PERSONNE MORALE - courant février 2007, à Evry, faits prévus par ART. L.121-1, ART. L.121-5, ART. L , ART. L AL.1 C. Consommat., ART C. Pénal et réprimés par ART. L AL.1, ART. L.121-6, ART. L C. Consommat., ART , ART =, 3=, 4=, 5=, 6=, 7=, 8=, 9= C. Pénal. Pour extrait conforme, n'y ayant appel, le Greffier en Chef. Extrait du Minutes du Greffe du Tribunal de Grande Instance de Paris Par jugement contradictoire, rendu par le Tribunal Correctionnem 11ème chambre/2 le 25 septembre Jugement sur Citation directe devant le Tribunal Correctionnel - Maurice BELLAICHE né le 5 septembre 1966 à Paris [Ils emprunteront deux lignes de RER différentes donc estimé que le risque d affrontement avec les Monégasques était moindre qu entre supporteurs du PSG. Eu égard aux derniers événements, notamment le décès d un membre de Boulogne tabassé par des fans d Auteuil, on ne peut pas vraiment leur donner tort. Dans un premier temps, il avait pourtant été décidé que les membres des deux virages occuperaient la même tribune sud, avec les abonnés de Boulogne placés juste au-dessus de ceux d Auteuil. On imagine les dégâts (jets de projectiles entre autres) qu une telle configuration aurait pu occasionner. Dans le nouveau dispositif, les deux PUBLICATIONS JUDICIAIRES ème (75), de Mardoché BELLAICHE et de Yvette BELASSEN, de nationalité française, gérant de droit demeurant 19 Cité Saint Chaumont Paris, libre, a été condamné à : Emprisonnement délictuel - 15 mois avec sursis simple total, 1 amende délictuelle de euros. Ordonne à l'égard de Maurice BELLAICHE la publication du présent jugement, par extraits dans le JOURNAL OFFICIEL ainsi que dans les quotidiens LE PARISIEN et LE FIGARO, et l'affichage du jugement, également par extraits pour une durée de 3 mois sur les panneaux réservés à l'affichage des publications officielles à la mairie de la commune où le contribuable a son domicile, le tout aux frais du condamné. Infractions : SOUSTRACTION A L'ETABLISSEMENT OU AU PAIEMENT DE L'IMPOT par OMISSION DE DECLARATION - FRAUDE FISCALE - courant 2005 et 2006 et depuis temps non couvert par la prescription - à Paris et sur le territoire national, faitsprévusparart.1741al.1c.g.i.etréprimés par ART AL.1, AL.3, AL.4, ART AL.1 C.G.I., ART. 50 I Loi du 14/04/1952. OMISSION D'ECRITURE DANS UN DOCUMENT COMPTABLE: FRAUDE FISCALE - courant 2005 et depuis temps non couvert par la prescription - à Paris et sur le territoire national, faits prévus par ART AL.1 1= C.G.I., ART. L , ART. L , ART. L C. Commerce et réprimés par ART AL.1, 1741 AL.1, AL.3, AL.4, ART AL.1 C.G.I., ART. 50 I Loi du 14/04/1952. Pour extrait conforme, n'y ayant appel, P/ le Greffier en Chef. camps rivaux sont censés ne jamais se croiser. Ils emprunteront des portes distinctes d accès au stade et sont priés d utiliser, chacun, une ligne de RER différente. Ironie du sort,cedispositifdesécuritépourrait au final ne concerner aucune association d envergure. La procédure de dissolution qui vise les principaux groupes d Auteuil (Authentiks, Supras Auteuil, Grinta) pourrait être menéeàtermedèslafindumois d avril. Le ministère de l Intérieur prévoirait de publier leur décret de dissolution ou de suspension juste avant la finale, ce qui aurait le don de conférer un écho certain à cette nouvelle. «La décision politiqueestprise,elleamêmeétéannoncée, estime François Gilbert, avocat de l association Authentiks. Pourtant, les griefs reprochés à mes clients tiennent en une page et sont des affirmations dénuées de toutes preuves. C est ce que nous allons essayer de démontrer le 27 avril devant la commission consultative.» Hier, les responsables des trois associations incriminées devaient se réunir à Paris pour arrêter leur position au sujet de la finale. Lors de l ouverture de la location consacrée spécifiquement à Auteuil, le PSG avait déjà vendu billets. Soit la moitié desplacesdisponiblespourcevirage. SYLVIE DE MACEDO ET FRÉDÉRIC GOUAILLARD [PSG EXPRESS Hier. Exercices de frappes au but et opposition à dix contre dix. Erding a suivi un programme spécifique avec le préparateur physique. Aujourd hui. Entraînement à 10h30aucampdesLoges. Infirmerie. Erding (adducteur droit) s entraîneàpartetferaunpoint demain. Suspendu. Makelele pour PSG - Rennes. Rendez-vous. PSG - Rennes, 34 e journée de L 1, samedi 24 avril au Parc des Princes à 21 heures (Orange Sport). VENTES AUX ENCHERES PUBLIQUES Régisseur : AGENCE FERRARI 7, rue Sainte Anne PARIS Tél: Fax: VENTES JUDICIAIRES, ANNONCES LÉGALES, FORMALITÉS DES SOCIÉTÉS, AVIS D APPEL D OFFRES, MARCHÉS PUBLICS, PUBLICATIONS JUDICIAIRES 75 Vente aux enchères publiques, le Jeudi 27 mai 2010 à 14 H 30 au Palais de Justice de PARIS, 4, boulevard du Palais. UN STUDIO à PARIS 19 ème 95, rue Petit de 19,16 m 2. Bâtiment A, escalier B, au 2 ème étage porte gauche, comprenant : entrée, salle de séjour, coin-cuisine, salle de bains, w.-c. - Occupé Mise à Prix : Euros (outre les charges) Consignation pour enchérir : Euros (Chèque de banque) S adresser à la SCP Pierre-Géraud BRUN, Brigitte FOURNEAU-VEDRENNE, Olivier PLACIER, Avocats, 40, rue de Liège à PARIS 8 ème, Tél.: Au Greffe du Juge de l Exécution (Greffe des Criées) du TGI de PARIS où le cahier des conditions de vente n 09/00341 peut être consulté VISITE sur place le Mardi 18 mai 2010 de 11 H à 12 H EN BREF CYCLISME Lance Armstrong participera au Tour de Gila (Nouveau-Mexique) du 28 avril au 2 mai, a confirmé Johan Bruyneel, le manageur de l équipe RadioShack. Armstrong, qui s est déjà aligné dans cette épreuve l année passée, aura à ses côtés Levi Leipheimer et Jason McCartney, deux de ses compatriotes de RadioShack. Le Tour de Gila est une course à étapes de cinq jours disputée dans le sud du Nouveau-Mexique. FOOTBALL La Ligue de football professionnel a donné match perdu par forfait au Havre par 3 buts à 0 face à Ajaccio, le club normand ne s étant pas présenté au coup d envoi de la rencontre de la 33 e journée de Ligue 2, dimanche. Le HAC avait prétexté l impossibilité pour ses joueurs et son encadrement de se rendre en Corseenraisondesperturbationsdu trafic aérien liées à l éruption volcanique en Islande. Le Havre a fait appeldeladécision. Alain Giresse, 58 ans, l ancien sélectionneur du Gabon, sera le prochain entraîneur du Mali, en remplacement du Nigérian Stephen Keshi limogé en janvier. Le Français Jean-Paul Rabier aété nommé sélectionneur de l équipe nationale malgache. Rabier, 55 ans, ancien sélectionneur du Burkina Faso ( ), qu il a qualifié pour la phase finale de la Coupe d Afrique des nations (CAN) en 2004, bénéficiera d un contrat de vingt mois. Portsmouth, le club de Ligue 1 anglaise, placé en redressement judiciaire depuis février, présente un endettement de près de 120 millions de livres (138 millions d euros). Le club est d ores et déjà relégué en 2 e Division. L Afrique du Sud devrait accueillir visiteurs étrangers pendant le Mondial 2010 (11 juin - 11 juillet), une centaine de milliers de moins que les estimations initiales, mais ils seront plus dépensiers, selon une étude publiée par un cabinet de conseil. «Environ des visiteurs attendus sur cette période ne seront pas détenteurs de billets», a également précisé la directrice de l étude, Gillian Saunders. GOLF Tiger Woods, le numéro un mondial participera au Championnat des joueurs, ajoutant un 3 e tournoi à son calendrier de la saison depuis son récent retour sur le circuit professionnel, après un break forcé suite au scandale sur sa vie privée. Woods sera sur le green du TPC Sawgrass, à Ponte Vedra Beach en Floride (sudest des Etats-Unis), pour le tournoi quisejouedu6au9mai. RUGBY L Aviron bayonnais a officialisé la venue de l ouvreur de Bourgoin BenjaminBoyet(30ans,1,78m,79kg) lors de la prochaine saison. Le joueur international s est engagé pour deux ans avec le club basque. Le Stade toulousain est le club préféré des Français, selon une étude de l agence Bemore Advent. Le club rouge et noir (36,4 %) arrive devant le Stade Français (28,4 %) et le Biarritz Olympique (10,8 %). Toulon, leader du Top 14, n arrive qu en septième position avec 7,5 %.

19 JEUDI AVRIL LES SPORTS 19 football rugby judo tous les sports RUGBY, TOP 14/STADE FRANÇAIS «J espère que mon histoire à Paris n est pas finie» SERGIO PARISSE troisième ligne centre du Stade Français omme pour son club, sa saisonaétéuninterminable chemin de croix. Suspendu huit semaines pour une Cfourchette en juin dernier, puis victime d une rupture des ligaments croisés cinq mois plus tard, Sergio Parisse n a disputé que quatre matchs cette saison avec Paris. Rétabli, l ancien capitaine espérait rejouer. L élimination de son club en a décidé autrement. Très amer, l ancien capitaine jette un regard avisé sur l année écoulée. Desmoisdegalèreetunmariage. «Opéréledimanche12novembre à Milan, je suis resté en Italie jusqu en février. J ai effectué ma rééducation dans le centre du Milan AC. Pendant trois mois, j étais seul dans un appartement. Du lundi au samedi, je m entraînais sept heures par jour, c était très intense comme rééducation. J en ai bavé. De temps en temps, je descendais dans ma famille à L Aquila. Au niveau familial, je nage en plein bonheur. Cet été, on va se marier avec Alexandra (NDLR : Rosenfeld, miss France 2006), du côté de Béziers. Ensuite, en août, je serai papa d une petite Ava. On est très heureux. En revanche, sur le plan sportif, c est une année noire, la pire de ma carrière.» ["A part face àclermont,austade de France, on n a jamais été àlahauteur Le club dans la tourmente. «Avec la qualité de l effectif, je suis sûr qu on peut défier tout le monde. Le problème, c est qu on a viré les entraîneurs (McKenzie et Dominici), on JUDO, CHAMPIONNATS D EUROPE Morgane Ribout repart à l attaque Morgane Ribout (en blanc), la championne du monde en titre des moins de 57 kg. (LP/GAEL CORNIER.) STADE JEAN-BOUIN (PARIS), MARDI. Sergio Parisse affirme : «Sur le plan sportif, c est une année noire, la pire de ma carrière.» (LP/MARC MENOU.) a eu des blessés en pagaille, des suspendus. Récemment, on apprend que Jacques Delmas n est pas conservé, puis l arrivée de Michael Cheika par Internet. Enfin, on découvre dans la presse une liste de joueurs susceptibles de ne pas rester. Autour de l équipe, la situation n a jamais été très claire. Le climat n était pas serein, personne n a travaillé dans la tranquillité. Il y a eu une mauvaise gestion à tous les niveaux. A part face à Clermont, au Stade de France, on n a jamais été à la hauteur.» CANAL + SPORT, 17 H 45 est génial ce qui m est arrivé. Mais c est derrière «Cmoi. Maintenant, je regarde devant.» Morgane Ribout n est pas du genre à planter son regard bleu dans le rétroviseur. La judokate du Lagardère Paris Racing (catégorie des moins de 57 kg) se présente avec son titre de championne du monde, mais son statut n est pas un étendard. Juste le fruit d un 27 août 2009 à Rotterdam (Pays-Bas) parfaitement maîtrisé, à 21 ans seulement. «Ce sont surtout les journalistes qui m en parlent, sourit la Lilloise de naissance. J essaie de me concentrer sur ce qui est important, c est-à-dire sur l avenir.» Et pour elle, l avenir commence aujourd hui à Vienne (Autriche), avec la première journée des Championnats d Europe. «Jenesuispaschampionned Europe, précise celle qui avait remporté Dominici a manqué. «La grosse erreur, c est le départ de Dominici. J ai joué avec lui, je l admirais beaucoup, puis je l ai eu comme entraîneur. C est un passionné, il sent le rugby, il est capable de te dire la vérité en face. J aimais sa franchise. Domi, c est quelqu un de très compétent. Il ne méritait pas un tel traitement.leclubenpaielanoteaujourd hui. Il est identifié Stade Français, il doit revenir.» L avenir en pointillé. «Ilmereste deux ans de contrat, j ai envie de rester. Je n ai pas eu de rencontre avec le "J ai 22 ans et encore tout à prouver le bronze l an dernier pour son premier Euro. Je veux l être.» Un appétit qu elle affiche d une voix calme. «J ai 22 ans et encore tout à prouver. Je ne veux pas m arrêter à Rotterdam. S il n y a plus rien après, j aurai raté quelque chose. Je n ai pas envie d être un feu de paille.» Un nouvel exploit aujourd hui relancerait une vague médiatique toujourssoutenuehuitmoisaprèsson sacre mondial. «Je ne vais plus faire toutelafrancecommej aipulefaire après les Mondiaux et répondre présent pour tout et n importe quoi, car j essaie de rester concentrée sur le judo, assure-t-elle. On me demande de faire des galas, des représentations en club Ce n est pas désagréable d autant qu on peut aussi se président pour un éventuel départ. Je comprends que le club ait la volonté d alléger la masse salariale et donc de se libérer des salaires importants. J ai eu des propositions à l étranger, mais je n ai jamais eu l intention de quitter Paris. Si je pars, ce sera à contrecœur. Il est urgent de savoir. Depuis mon arrivée, en 2005, j ai connu des périodes délicates, mais là, c est le flou total. Je suis très inquiet sur mon avenir. J ai d excellents souvenirs ici, j espère que mon histoire n est pas finie.» BERTRAND BOURGEAULT faire un peu d argent comme ça.» Même si elle avoue ne pas aimer parler en public, elle apprécie quand même les plateaux de télévision. «Lesgensquimeconnaissentm ont dit que je me débrouillais un peu mieux, souligne celle qui devrait prochainement signer une convention avec la police. En fait, j ai plus de difficultés à parler devant un groupe de personnes, notamment que je connais, qu en direct à la télé.» Toujours réservée, même si elle se soigne, elle assure que le titre ne l a pas changée. «Ça m a rendue plus responsable, surtout pour ce qui est administratif. J ai dû prendre un comptable, il y a les papiers, les impôts Cela m a grandie. Sinon, je suis toujours un peu boulet (rires). Je suis bien à ma place, je n ai pas envie d en changer.» Surtout si cette place est tout en haut du podium. VINCENT MELOSCI DISPARITION Samaranch est décédé Espagnol Juan Antonio Samaranch, président du Comité in- Lternational olympique (CIO) pendant vingt et un ans ( ), est décédé hier à Barcelone d un arrêt cardiorespiratoire, à 89 ans. Homme de réseaux et d influence au passé franquiste, membre élu du CIO dès 1966, il a été le premier ambassadeur d Espagne ( ) à Moscou après la reprise des relations diplomatiques avec l URSS. Vice-président du CIO ( ),ilaaccédéàlaprésidenceen1980avantd êtrereconduit en 1989, 1993 et L.S. CYCLISME FLÈCHE WALLONNE Evans règle Contador lasurgià100mdel arrivée,dans le mur de Huy, et a laissé sur Iplace Contador. A 33 ans, l Australien Cadel Evans, maillot de champion du monde sur le dos, s est adjugé la Flèche wallonne pour la première fois de sa carrière. «C est fabuleux de gagner avec le maillot arc en ciel. Cette fois, j ai changé de tactique. J ai décidé de jouer ma carte dans le final.» L Espagnol s est contenté de la troisième place : «Je suis satisfait, même si j aurais préféré l emporter. Mais je suis meilleur dans les côtes plus longues, qui correspondent mieux à mes qualités.» L. V. CLASSEMENT : 1. Evans (Aus/BMC), les 198 km en 4 h ; 2. Rodriguez (Esp/KAT), m.t. ; 3. Contador (Esp/AST), m.t. ; 14. LE MÉVEL (FDJ), à 11 ; 19. MINARD(COF),à24 ; 21. ROY (FDJ), à 24 ; 27. VOECKLER (BTL), à 32. LES RÉSULTATS CYCLISME. Tour du Trentin (2 e étape) : 1. Ricco (Ita/Ceramica), les 162,4 km en 4 h ; 2. Vinokourov (Kaz/Astana), m.t. ; 3. Basso (Ita/Liquigas), m.t. Classement général : 1. Vinokourov (Kaz/Astana) en 5 h 3 ; 2. Ricco (Ita/Ceramica Flaminia) à 26 ; 3. Scarponi (Ita/Androni) à 29. FOOTBALL. Championnat d Angleterre (match en retard, 28 e j) : Hull - Aston Villa 0-2. Coupe d Italie (demi-finale retour) : Udinese - Roma 1-0 (aller 0-2). La Roma affrontera l Inter Milan en finale le 5 mai. TENNIS. Tournoi ATP de Barcelone (2 e t.) : Gulbis (Lat) b. CHARDY 6-3, 6-2 ; TSONGA (n o 3)b.Hajek(Tchè.)6-3,6-2;Ramos(Esp) b. Gonzalez (Chi/n o 4) 6-4, 6-7 (8/10), 6-3 ; Verdasco (Esp) b. GASQUET 7-5, 6-3. EN DIRECT À LA TÉLÉ TENNIS Tournoi ATP de Barcelone (8 es de finale) JUDO Championnat d'europe à Vienne FOOTBALL Ligue Europa (1/2 finales aller) Atl. Madrid - Liverpool Hambourg - Fulham Heure 14 h 45 et 18 h h heures 21 heures Chaîne Sport + Canal + Sport W 9 Canal + Sport AUSSI AU PROGRAMME CYCLISME. Tour du Trentin (Ita), 3 e étape.

20 20 JEUDI 22 AVRIL 2010

L observatoire neonn des délais de publication 2013

L observatoire neonn des délais de publication 2013 L observatoire neonn des délais de publication 2013 Etude menée sur les résultats annuels consolidés des cotations du CAC 40 et du SBF120 GLOBAL CONSOLIDATION SOLUTIONS 1 SOMMAIRE OBJET DE L ETUDE & CONSTATS

Plus en détail

Liste des sociétés assujetties à la Taxe sur les Transactions Financières (TTF) pour l'année fiscale 2013. Multiple issuers

Liste des sociétés assujetties à la Taxe sur les Transactions Financières (TTF) pour l'année fiscale 2013. Multiple issuers CORPORATE EVENT NOTICE: Liste des sociétés assujetties à la Taxe sur les Transactions Financières (TTF) pour l'année fiscale 2013 Multiple issuers PLACE: Paris AVIS N : PAR_20121221_11152_EUR DATE: 21/12/2012

Plus en détail

III - PRODUITS FINANCIERS 2010 ET 2011

III - PRODUITS FINANCIERS 2010 ET 2011 I - ETAT DU PORTEFEUILLE AMIS DU MUSEUM EN FIN D'EXERCICE 31/12/10 Comptable en bourse Dépréciation Plus-value 31/12/11 Comptable en bourse Dépréciation Plus-value Barclays 295 608,32 217 876,83 79 455,43

Plus en détail

Annexe Actualité fiscale

Annexe Actualité fiscale Annexe Actualité fiscale Sommaire Impôt société (LFR II 2012 PLF 2013) Dispositifs anti-abus concernant le régime mère-fille et autres distributions exonérées suivies de pertes ou provisions déductibles

Plus en détail

Féminisation et performances des entreprises

Féminisation et performances des entreprises Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Féminisation et performances des entreprises 2011 Pr Michel Ferrary Michel.Ferrary@skema.edu Pourquoi se poser la question du lien entre féminisation

Plus en détail

FR0000031122 AIR FRANCE-KLM Action ordinaire FR0000031577 VIRBAC Action ordinaire FR0000031775 VICAT Action ordinaire FR0000033219 ALTAREA Action de

FR0000031122 AIR FRANCE-KLM Action ordinaire FR0000031577 VIRBAC Action ordinaire FR0000031775 VICAT Action ordinaire FR0000033219 ALTAREA Action de ISIN Nom Type FR0000031122 AIR FRANCE-KLM Action ordinaire FR0000031577 VIRBAC Action ordinaire FR0000031775 VICAT Action ordinaire FR0000033219 ALTAREA Action de SIIC et autres formes de sociétés foncières

Plus en détail

La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2009

La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2009 La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2009 Julien LE ROUX Direction de la Balance des paiements Service des Titres À la fi n de l année 2009, les non-résidents

Plus en détail

CONDITIONS DEFINITIVES EN DATE DU 05 MAI 2008 CONCERNANT DES BONS D'OPTION WARRANTS SUR ACTIONS ET INDICE AVEC REGLEMENT EN ESPECES

CONDITIONS DEFINITIVES EN DATE DU 05 MAI 2008 CONCERNANT DES BONS D'OPTION WARRANTS SUR ACTIONS ET INDICE AVEC REGLEMENT EN ESPECES CONDITIONS DEFINITIVES EN DATE DU 05 MAI 2008 CONCERNANT DES BONS D'OPTION WARRANTS SUR ACTIONS ET INDICE AVEC REGLEMENT EN ESPECES Emetteur : Calyon Financial Products (Guernsey) Limited Garant : Calyon

Plus en détail

Analyse des accords Egalité Professionnelle signés dans les entreprises et les branches professionnelles

Analyse des accords Egalité Professionnelle signés dans les entreprises et les branches professionnelles MàJ Février 2008 Analyse des accords Egalité Professionnelle signés dans les entreprises et les branches professionnelles 1. Obligation de négocier sur l égalité professionnelle (loi du 9 mai 2001 renforcée

Plus en détail

Le CAC 40, parité, diversité : Synthèse de l enquête de République & Diversité, en partenariat avec le CRAN

Le CAC 40, parité, diversité : Synthèse de l enquête de République & Diversité, en partenariat avec le CRAN Le CAC 40, parité, diversité : Synthèse de l enquête de République & Diversité, en partenariat avec le CRAN - Octobre 2012 - Commanditaires et définitions Commanditaires de l enquête Cette enquête a été

Plus en détail

La détention par les non résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2013

La détention par les non résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2013 La détention par les non résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 2013 Pierre BUI QUANG Direction de la Balance des paiements Service des Titres Au 31 décembre 2013, les non résidents détenaient

Plus en détail

Les profits des entreprises du

Les profits des entreprises du Les profits des entreprises du CAC 40 Des hausses de profits déconnectées de la réalité économique David Meyer collaborateur de la Direction Fédérale sur les questions économiques 1 Méthodologie Les données

Plus en détail

La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2008

La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2008 La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 2008 François SERVANT Direction de la Balance des paiements Service des Titres Au 31 décembre 2008, les non-résidents détenaient

Plus en détail

La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2010

La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2010 La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2010 Julien LE ROUX Direction de la Balance des paiements Service des Titres Au 31 décembre 2010, la capitalisation

Plus en détail

Observatoire Skema de la féminisation des entreprises

Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Edition 2009 Pr Michel Ferrary Michel.Ferrary@skema.edu - Etat des lieux de la féminisation de françaises - Trois facteurs explicatifs de la féminisation

Plus en détail

Contact presse 01 42 75 88 16 presse-droitsdesfemmes@pm.gouv.fr

Contact presse 01 42 75 88 16 presse-droitsdesfemmes@pm.gouv.fr Contact presse 01 42 75 88 16 presse-droitsdesfemmes@pm.gouv.fr 3 édito Les chiffres ne manquent pas pour nous rappeler l urgente nécessité de résorber les inégalités professionnelles entre les femmes

Plus en détail

Observatoire Skema de la féminisation des entreprises

Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Edition 2015 Pr Michel Ferrary Michel.Ferrary@skema.edu Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Depuis 2008, l Observatoire analyse l

Plus en détail

Les salariés et le changement : conduite, adhésion, résistances

Les salariés et le changement : conduite, adhésion, résistances pour Les salariés et le changement : conduite, adhésion, résistances Juin 2010 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A La perception globale du changement B Le vécu du changement au

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

La situation de l emploi des jeunes en France

La situation de l emploi des jeunes en France La situation de l emploi des jeunes en France Mika HOSOKAWA Introduction Aujourd hui en France, la dégradation de la situation de l emploi est mise en discussion. Notamment ces dernières années, plusieurs

Plus en détail

Evaluation des grandes entreprises par leurs fournisseurs

Evaluation des grandes entreprises par leurs fournisseurs Evaluation des grandes entreprises par leurs fournisseurs Rapport 15 place de la République 75003 Paris À : De : Médiateur des Entreprises / CroissancePlus Hugues Cazenave / Yacine Redjdal MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

Etude sur la gouvernance des entreprises du CAC 40 Eclairages sur le SBF 120

Etude sur la gouvernance des entreprises du CAC 40 Eclairages sur le SBF 120 Etude sur la gouvernance des entreprises du CAC 40 Eclairages sur le SBF 120 Septembre 2010 Une étude réalisée par : Russell Reynolds Associates Objectifs de l étude Assurer un suivi Apporter un outil

Plus en détail

Liste des sociétés assujetties à la Taxe sur les transactions financières (TTF) pour l'année fiscale 2015 Multiple issuers

Liste des sociétés assujetties à la Taxe sur les transactions financières (TTF) pour l'année fiscale 2015 Multiple issuers CORPORATE EVENT NOTICE: Liste des sociétés assujetties à la Taxe sur les transactions financières (TTF) pour l'année fiscale 2015 Multiple issuers PLACE: Paris AVIS N : PAR_20141230_09792_EUR DATE: 30/12/2014

Plus en détail

Grands patrons : à combien se monte leur retraite?

Grands patrons : à combien se monte leur retraite? Grands patrons : à combien se monte leur retraite? Méthodologie Les éventuels régimes de retraite spécifiques dont bénéficient les cadres dirigeants varient selon les entreprises. Certaines sociétés provisionnent

Plus en détail

CAC 40 : LES ENTREPRISES FEMINISEES

CAC 40 : LES ENTREPRISES FEMINISEES OBSERVATOIRE SKEMA DE LA FEMINISATION DES ENTREPRISES FRANÇAISES CAC 40 : LES ENTREPRISES FEMINISEES RESISTENT-ELLES MIEUX A LA CRISE BOURSIERE? Professeur Michel Ferrary SKEMA Business School 1 Michel

Plus en détail

Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires

Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires La reconnaissance collective de la pénibilité dans la Fonction publique et la réforme 2010 des retraites La question de la pénibilité du travail comporte

Plus en détail

Le rendez-vous de l économie Avril 2015

Le rendez-vous de l économie Avril 2015 Le rendez-vous de l économie Avril 2015 Sondage réalisé par pour, et Publié le 14 avril 2015 Levée d embargo le 13 avril 22H30 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français

Plus en détail

Les informations sociales dans les rapports annuels Troisième année d application de la loi NRE

Les informations sociales dans les rapports annuels Troisième année d application de la loi NRE Les informations sociales dans les rapports annuels Troisième année d application de la loi NRE Premiers éléments à partir des sociétés cotées au CAC 40 Marseille - Septembre 2005 1 Présentation générale

Plus en détail

Chiffres & textes clés. Les administrateurs salariés dans les entreprises du CAC 40

Chiffres & textes clés. Les administrateurs salariés dans les entreprises du CAC 40 Chiffres & textes clés Les administrateurs salariés dans les entreprises du CAC 40 EMLYON I.F.G.E. - CHIFFRES & TEXTES CLÉS Les administrateurs salariés dans les entreprises du CAC 40 Quelle est l ampleur

Plus en détail

HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012

HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012 Ifop Fiducial / Europe 1 Bilan de l action de François Hollande un an après l élection présidentielle de 2012 BILAN DE L ACTION DE FRANÇOIS HOLLANDE UN AN APRES L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012 La méthodologie

Plus en détail

Présentation de la «Preuve d impôt» - IAS12 Quel est le format publié par les sociétés du CAC 40 dans leurs comptes consolidés en 2012?

Présentation de la «Preuve d impôt» - IAS12 Quel est le format publié par les sociétés du CAC 40 dans leurs comptes consolidés en 2012? 2012 Présentation de la «Preuve d impôt» - IAS12 Quel est le format publié par les sociétés du CAC 40 dans leurs comptes consolidés en 2012? INCLUT LA RECOMMANDATION AMF sur les comptes 2013 Pour tout

Plus en détail

La communication financière sur la norme IAS 36

La communication financière sur la norme IAS 36 La communication financière sur la norme IAS 36 (dépréciations d actifs)* Étude de l impact de la crise sur les états financiers 2008 des sociétés du CAC 40 Édito Le département Evaluation & Stratégie

Plus en détail

La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2011

La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2011 La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2011 Julien LE ROUX Direction de la Balance des paiements Service des Titres Au 31 décembre 2011, la capitalisation

Plus en détail

Transparence des sociétés cotées

Transparence des sociétés cotées Classement de la Transparence des sociétés cotées 2014 6 e édition 5 e édition des Grands Prix de la transparence Analyse réalisée de mai à août 2014, portant sur l information financière réglementée des

Plus en détail

Fonctionnement : ça marche, mais ce n est pas très juste

Fonctionnement : ça marche, mais ce n est pas très juste Financement de la protection sociale : l avis des Français 1 Fonctionnement : ça marche, mais ce n est pas très juste Illustrations Marc Guerra On a beau nous parler sur tous les tons du trou de la Sécu

Plus en détail

Les résultats des élections dans les fonctions publiques : chiffres et commentaires. Un dossier de clés du social

Les résultats des élections dans les fonctions publiques : chiffres et commentaires. Un dossier de clés du social Les résultats des élections dans les fonctions publiques : chiffres et commentaires Un dossier de clés du social SOMMAIRE 1/ Présentation 2/ Résultats globaux des comités techniques 3/ Fonction publique

Plus en détail

www.economie.gouv.fr Paris, le 19 mars 2014 N 1156

www.economie.gouv.fr Paris, le 19 mars 2014 N 1156 PIERRE MOSCOVICI MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES www.economie.gouv.fr Paris, le 19 mars 2014 N 1156 Discours de Pierre MOSCOVICI, Ministre de l Economie et des Finances Conférence de presse sur

Plus en détail

L'approbation des mesures annoncées par F. Hollande après les attentats. Ifop pour Dimanche Ouest France

L'approbation des mesures annoncées par F. Hollande après les attentats. Ifop pour Dimanche Ouest France L'approbation des mesures annoncées par F. Hollande après les attentats JF/JPD N 113495 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01

Plus en détail

Chapitre 2 Les enfants

Chapitre 2 Les enfants Chapitre 2 Les enfants Si vous avez un ou des enfants, c est le problème capital de votre séparation. Que vous soyez marié, pacsé ou en concubinage, les enfants qui sont nés de votre union, enfants dits

Plus en détail

L impact de la distribution de dividendes : une étude de cas (GP) Professeur Didier MAILLARD Mai 2003

L impact de la distribution de dividendes : une étude de cas (GP) Professeur Didier MAILLARD Mai 2003 Conservatoire National des Arts et Métiers Chaire de BANQUE Document de recherche n 6 L impact de la distribution de dividendes : une étude de cas (GP) Professeur Didier MAILLARD Mai 2003 Avertissement

Plus en détail

Le rendez-vous de l économie Février 2015

Le rendez-vous de l économie Février 2015 Le rendez-vous de l économie Février 2015 Sondage réalisé par pour, et Publié le 17 février 2015 Levée d embargo le 16 février 22H30 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français

Plus en détail

EVOLUTION DE LA COMMUNICATION FINANCIERE DANS UN CONTEXTE D EURO FORT

EVOLUTION DE LA COMMUNICATION FINANCIERE DANS UN CONTEXTE D EURO FORT EVOLUTION DE LA COMMUNICATION FINANCIERE DANS UN CONTEXTE D EURO FORT Tous droits réservés Mazars Juillet 2014 Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de

Plus en détail

LES QUINCAGENAIRES ONT DE L AVENIR

LES QUINCAGENAIRES ONT DE L AVENIR 1 LES QUINCAGENAIRES ONT DE L AVENIR En France, le salarié âgé est considéré comme étant moins performant. Tout au contraire, dans les autres pays européens et notamment en Allemagne, on a à cœur de multiplier

Plus en détail

Le rendez-vous de l économie Septembre 2015

Le rendez-vous de l économie Septembre 2015 Le rendez-vous de l économie Septembre 2015 Sondage réalisé par pour, et Publié le jeudi 17 septembre 2015 Levée d embargo le mercredi 16 septembre à 22H30 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès

Plus en détail

N 1 1 er trimestre 2011

N 1 1 er trimestre 2011 SUPPORT DU DÉBAT L article du débat «En 2013, ton emploi du temps risque de changer!» En 2013, ta semaine d école passera peut-être de quatre jours à quatre jours et demi, et tes vacances d été seront

Plus en détail

N 20 Du 1 au 7 mai LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE

N 20 Du 1 au 7 mai LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE N 20 Du 1 au 7 mai LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE Cette semaine, c est une fiche actu un peu différente que nous te proposons : Nous te donnons la parole! Et toi, que ferais-tu si tu étais élu(e) président(e)

Plus en détail

Affaire DSK : vos questions, nos réponses!

Affaire DSK : vos questions, nos réponses! Affaire DSK : vos questions, nos réponses! Les rendez-vous du mercredi : les questions de la classe de CM2 de l école Robin Vous êtes très nombreux à vous poser des questions sur l arrestation de l homme

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS Ordonnance n o 2010-18 du 7 janvier 2010 portant création d une agence nationale chargée de la sécurité sanitaire de l

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Les bénéficiaires de l assurance vieillesse des parents au foyer

Les bénéficiaires de l assurance vieillesse des parents au foyer Les bénéficiaires de l assurance vieillesse des parents au foyer Muriel Nicolas Florence Thibault CNAF Direction des Statistiques, des Études et de la Recherche. Département des Statistiques, des Prévisions

Plus en détail

TNS Sofres Grandes Ecoles 2014

TNS Sofres Grandes Ecoles 2014 TNS Sofres Grandes Ecoles 2014 Abstract pour Le Figaro Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain! 2 025 étudiants interrogés dont : 805 en Ecoles de commerce et 1220 en Ecole d Ingénieurs!

Plus en détail

Interview de Christian Noyer, Gouverneur de la Banque de France Europe 1 8 juillet 2015

Interview de Christian Noyer, Gouverneur de la Banque de France Europe 1 8 juillet 2015 Interview de Christian Noyer, Gouverneur de la Banque de France Europe 1 8 juillet 2015 MAXIME SWITEK L interview politique, Jean-Pierre ELKABBACH vous recevez ce matin Christian NOYER, le gouverneur de

Plus en détail

Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com

Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com EcoScope Vague 8 Juin 2015 Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com http://www.opinion-way.com 1 La méthodologie

Plus en détail

Edito. Création du Département SEM (Services et Espaces Multimodaux)

Edito. Création du Département SEM (Services et Espaces Multimodaux) Edito Création du Département SEM (Services et Espaces Multimodaux) - Edito 07 / 08 2010 - Création du département SEM. - Sécurité publique. - Retraite, où en sommesnous? - Négociation à la Maintenance

Plus en détail

Discours de Manuel VALLS, Premier ministre Signature de la Charte d engagement du monde ferroviaire au service de la politique publique du logement

Discours de Manuel VALLS, Premier ministre Signature de la Charte d engagement du monde ferroviaire au service de la politique publique du logement PREMIER MINISTRE Service Communication Discours de Manuel VALLS, Premier ministre Signature de la Charte d engagement du monde ferroviaire au service de la politique publique du logement Paris, jeudi 26

Plus en détail

22 bonnes pratiques pour améliorer durablement votre rapport annuel

22 bonnes pratiques pour améliorer durablement votre rapport annuel SUSTAINABILITY SERVICES 22 bonnes pratiques pour améliorer durablement votre rapport annuel AUDIT & ADVISORY Avant-propos Témoignages de la prise de conscience et de l implication croissante des Groupes

Plus en détail

LETTRE MENSUELLE. ComitÈ de gestion. 12 mai 2009

LETTRE MENSUELLE. ComitÈ de gestion. 12 mai 2009 LETTRE MENSUELLE ComitÈ de gestion 12 mai 2009 CATHERINE VIAL SOMMAIRE ECONOMIE 3-9 INDICES INTERNATIONAUX ET INDICES SECTORIELS DJEUROSTOXX 10-11 ANALYSE GRAPHIQUE 12 SYNTHESE 13 STATISTIQUES SBF120 14-18

Plus en détail

Compréhension orale - 40 minutes

Compréhension orale - 40 minutes Compréhension orale - 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions. SECTION A 8 questions Associer des illustrations à des messages oraux. SECTION B 26 questions

Plus en détail

La réduction du temps de travail

La réduction du temps de travail Activité pour la classe : CFTH La réduction du temps de travail Cette fiche contient : un texte informatif sur la «RTT» des questions ouvertes sur ce texte une activité de compréhension et d expression

Plus en détail

Les Franciliens et la lutte contre la pollution de l air. Ifop pour Le Journal du Dimanche

Les Franciliens et la lutte contre la pollution de l air. Ifop pour Le Journal du Dimanche Les Franciliens et la lutte contre la pollution de l air FD/EP N 112684 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

Le tableau de bord politique Paris Match - Ifop

Le tableau de bord politique Paris Match - Ifop Le tableau de bord politique Paris Match - Ifop Juillet 2008 LEVEE DE L EMBARGO LE LUNDI 7 JUILLET 2008 A 18H30 Parution dans Paris Match le mercredi 9 juillet 2008 Note méthodologique Étude réalisée par

Plus en détail

NOM-PRENOM DU PERE : Port. : - - - -. PROFESSION : Employeur : LIEU DE TRAVAIL : Tél. : - - - -.

NOM-PRENOM DU PERE : Port. : - - - -. PROFESSION : Employeur : LIEU DE TRAVAIL : Tél. : - - - -. FICHE DE PRÉ-INSCRIPTION ACCUEIL REGULIER DEPANNAGE OCCASIONNEL Retrait : Dépôt : CRÈCHE FAMILIALE CAP CANAIILES - 07, Rue Hélène BOUCHER - 03.44.27.51.28. MULTI ACCUEIL CAP CANAILLES - 07, Rue Hélène

Plus en détail

LES ACTIONNAIRES INDIVIDUELS RESTENT CONFIANTS EN 2012!

LES ACTIONNAIRES INDIVIDUELS RESTENT CONFIANTS EN 2012! 7EME BAROMÈTRE ANNUEL CAPITALCOM DES ATTENTES DES ACTIONNAIRES INDIVIDUELS DU CAC 40 A L APPROCHE DES ASSEMBLEES GENERALES 2012 LES ACTIONNAIRES INDIVIDUELS RESTENT CONFIANTS EN 2012! La perception croissante

Plus en détail

Les Français et le libéralisme

Les Français et le libéralisme Les Français et le libéralisme Vague 2 Sondage Ifop pour L Opinion/Génération Libre/i>TELE Mai 2015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les principaux enseignements... 4-3 - Les résultats de l'étude... 7

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les principaux enseignements... 4-3 - Les résultats de l'étude... 7 JF/JPD N 111965 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com pour Les Français et l interruption volontaire

Plus en détail

CartoVaccins. Haute-Vienne. Quelles couvertures vaccinales Rougeole et Grippe. en Haute-Vienne

CartoVaccins. Haute-Vienne. Quelles couvertures vaccinales Rougeole et Grippe. en Haute-Vienne CartoVaccins Haute-Vienne Quelles couvertures vaccinales Rougeole et Grippe en Haute-Vienne Quelle couverture vaccinale contre la Rougeole en Haute-Vienne > Contexte > Résultats Depuis le 1 er janvier

Plus en détail

Le dossier du Comité de Gestion

Le dossier du Comité de Gestion Le dossier du Comité de Gestion «Un fonds commun de placement interactif et transparent» du vendredi 25 septembre 2015 Acer Finance Actualités & Macro économie Acer Finance 24/09/2015 Les cours du pétrole

Plus en détail

I. L étude Usages & Attitudes

I. L étude Usages & Attitudes I. L étude Usages & Attitudes 1. Historique En 1997, entreprise leader de la distribution de boissons sur le marché hors domicile, France Boissons souhaite réaliser un état des lieux de son secteur d activité

Plus en détail

QUESTIONS REPONSES sur la REFORME

QUESTIONS REPONSES sur la REFORME QUESTIONS REPONSES sur la REFORME Age de départ à la retraite Je suis à la retraite. Est ce que je suis concerné par la réforme? Si vous êtes déjà à la retraite. Vous n êtes pas concerné par la réforme.

Plus en détail

UNE GÉNÉTICIENNE HUMANISTE

UNE GÉNÉTICIENNE HUMANISTE UNE GÉNÉTICIENNE HUMANISTE Aymé Ségolène mai 2008, par serge cannasse Médecin généticienne et épidémiologiste, Ségolène Aymé est directrice de recherche à l INSERM, directrice d Orphanet et membre du comité

Plus en détail

SEANCE DU 13 JUIN 2014

SEANCE DU 13 JUIN 2014 SEANCE DU 13 JUIN 2014 Le Conseil Municipal de Berneuil en Bray dûment convoqué le 03 juin 2014 s est réuni en séance ordinaire le vendredi 13 juin 2014 à vingt heures trente sous la Présidence de Monsieur

Plus en détail

LIRE LA COTE BOURSIÈRE RE ET COMPRENDRE LES INDICES BOURSIERS

LIRE LA COTE BOURSIÈRE RE ET COMPRENDRE LES INDICES BOURSIERS FORMATION DES JOURNALISTES Séminaire de Formation de la COSUMAF THÈME 4 : LIRE LA COTE BOURSIÈRE RE ET COMPRENDRE LES INDICES BOURSIERS Par les Services de la COSUMAF 1 SOMMAIRE DU THÈME 4 03 Cote Boursière

Plus en détail

Sondage Jour du vote : Motivations de vote et d abstention au premier tour des élections municipales de 2014

Sondage Jour du vote : Motivations de vote et d abstention au premier tour des élections municipales de 2014 Sondage Jour du vote : Motivations de vote et d abstention au premier tour des élections municipales de 2014 Harris Interactive 23/03/2014 Sommaire Méthodologie de l enquête P.3 1. Intérêt et attitude

Plus en détail

Les propositions de Nicolas Sarkozy

Les propositions de Nicolas Sarkozy Les propositions de Nicolas Sarkozy Sondage CSA pour Les Echos, Radio Classique et l Institut Montaigne Mars 2015 Etude N 1500259B Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 1010

Plus en détail

CONSTAT EN COULEURS AVERTISSEMENT. Vous venez de télécharger un texte sur le site leproscenium.com.

CONSTAT EN COULEURS AVERTISSEMENT. Vous venez de télécharger un texte sur le site leproscenium.com. CONSTAT EN COULEURS AVERTISSEMENT Vous venez de télécharger un texte sur le site leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence, avant son exploitation, vous devez obtenir

Plus en détail

Le vote des musulmans à l élection présidentielle.

Le vote des musulmans à l élection présidentielle. Le vote des musulmans à l élection présidentielle. L islam constitue aujourd hui la seconde religion de France et ses fidèles représentent environ 5 % du corps électoral français 1. Alors que la question

Plus en détail

Transition du 1 er au 2 e cycle du secondaire : Une période de changement

Transition du 1 er au 2 e cycle du secondaire : Une période de changement Transition du 1 er au 2 e cycle du secondaire : Une période de changement Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : B 9.11 V 9.1 V 9.6

Plus en détail

«Vous devez être préparé à faire des heures supplémentaires sans rémunération additionnelle.»

«Vous devez être préparé à faire des heures supplémentaires sans rémunération additionnelle.» Ryanair «Attachez vos ceintures, nous déconnons» Rassurez-vous, le message ne s adresse qu au personnel de cabine qui vous accompagne. Vous, vous avez bénéficié d un tarif intéressant pour vous envoler,

Plus en détail

Action de l UE : défendre les droits des victimes

Action de l UE : défendre les droits des victimes défendre les droits des victimes Quel est le problème? Chaque année dans l UE, plus de 75 millions de personnes sont victimes de délits graves et 40 000 meurent dans des accidents de la route. Ces événements

Plus en détail

Mise en œuvre des tests de dépréciation en 2012

Mise en œuvre des tests de dépréciation en 2012 12 JUIN 2013 1 Mise en œuvre des tests de dépréciation en 2012 Sociétés du CAC 40 12 JUIN 2013 2 / 19 Eléments de contexte Rappel sur la norme IAS 36 L entité doit apprécier, à chaque arrêté comptable,

Plus en détail

Fiche 1 : Age légal de départ à la retraite

Fiche 1 : Age légal de départ à la retraite Fiche 1 : Age légal de départ à la retraite LE PROJET DE LA DROITE DÉCRYPTÉ Travailler plus longtemps pour gagner moins L âge légal de départ à la retraite est porté à 62 ans. Les victimes de ce recul

Plus en détail

Compte-rendu de réunion de Conseil d administration 4 septembre 2014

Compte-rendu de réunion de Conseil d administration 4 septembre 2014 Compte-rendu de réunion de Conseil d administration 4 septembre 2014 Présents : Céline B., Samuel B., Morgane C., Julie D. Alexis L., Joanna M., Floriane V., Gérard Z., Frédéric J. Excusée : Bénédicte

Plus en détail

IMMOBILIER COMMENT LA BULLE VA SE DÉGONFLER

IMMOBILIER COMMENT LA BULLE VA SE DÉGONFLER JEAN-LUC BUCHALET CHRISTOPHE PRAT IMMOBILIER COMMENT LA BULLE VA SE DÉGONFLER Acheter ou louer? Investir? Les clés pour éviter de se faire piéger, 2014 ISBN : 978-2-212-55888-3 Introduction Ce que disent

Plus en détail

UNICEF/97-0627/Lemoyne

UNICEF/97-0627/Lemoyne UNICEF/97-0627/Lemoyne Pourquoi il est important de communiquer et d utiliser les informations sur LA VACCINATION La vaccination Chaque année, 1,7 million d enfants meurent de maladies qui auraient pu

Plus en détail

mercredi 07 mai 2014

mercredi 07 mai 2014 La lettre du Syndicat des enseignants de l Essonne Merci aux directeurs de bien vouloir faire suivre à leurs adjoints mercredi 07 mai 2014 Notre équipe est à votre écoute au 01.60.79.10.05. Lundi, mardi,

Plus en détail

Rallye Mathématique Transalpin

Rallye Mathématique Transalpin Rallye Mathématique Transalpin 21 ème RMT Epreuve 1 21 e RMT ÉPREUVE I janvier - février 2013 ARMT 2013 2 Les problèmes de l épreuve I du 21 RMT (Cat 3 à 8) Titre Catégories Ar Alg GeoLo/Co* Origine 1.

Plus en détail

HEC-ENA, un couple qui marche

HEC-ENA, un couple qui marche Observatoire politico-économique des structures du Capitalisme HEC-ENA, un couple qui marche Hervé Joly La désignation de François Hollande à l issue des primaires comme candidat du parti socialiste à

Plus en détail

Le Mag' La réforme des retraites et les. solutions. d épargne pour sauver votre. retraite # 13. Les enjeux de la réforme des retraites

Le Mag' La réforme des retraites et les. solutions. d épargne pour sauver votre. retraite # 13. Les enjeux de la réforme des retraites Le Mag' La réforme des retraites et les Les enjeux de la réforme des retraites solutions Le calendrier de l action du gouvernement d épargne pour sauver votre Quelle solution pour ma retraite par capitalisation?

Plus en détail

LES PARENTS À LA PRÉPARATION D UN VOYAGE SCOLAIRE.

LES PARENTS À LA PRÉPARATION D UN VOYAGE SCOLAIRE. KEEZAM Simplifie l organisation des séjours enfants et ados. www.keezam.fr Fiche Enseignants Nombre de pages : 7 INFORMER ET ASSOCIER LES PARENTS À LA PRÉPARATION D UN VOYAGE SCOLAIRE. Cette fiche s adresse

Plus en détail

La Constitution et l exercice des pouvoirs

La Constitution et l exercice des pouvoirs Thème La Constitution et l exercice des pouvoirs Instituée par le général de Gaulle en 958, et toujours en vigueur aujourd hui grâce à la souplesse des institutions qui ont su s adapter au fil du temps,

Plus en détail

RESPECT DES VALEURS DU SPORT

RESPECT DES VALEURS DU SPORT LOIS LOI n o 2012-158 du 1 er février 2012 visant à renforcer l éthique du sport et les droits des sportifs (1) NOR : SPOX1115082L L Assemblée nationale et le Sénat ont adopté, Le Président de la République

Plus en détail

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes

Plus en détail

Projet de loi de réforme des retraites Les avancées au Sénat

Projet de loi de réforme des retraites Les avancées au Sénat Projet de loi de réforme des retraites Les avancées au Sénat Le projet de loi de réforme des retraites a été adopté par le Parlement le 27 octobre 2010, après examen par l Assemblée Nationale, le Sénat

Plus en détail

LES HORAIRES : 9H00-12H00 /14H00-17H45..17H00 LE VENDREDI. Du lundi 24 aout au jeudi 27 aout tous les après-midi de 14h00 à 17h45.

LES HORAIRES : 9H00-12H00 /14H00-17H45..17H00 LE VENDREDI. Du lundi 24 aout au jeudi 27 aout tous les après-midi de 14h00 à 17h45. INFORMATION Restaurant scolaire, Accueil périscolaire, T.A.P. Pour les enfants des écoles élémentaires de la Commune de Saint Pierre en Faucigny Rentrée scolaire Septembre 2015 En juillet Réservé plus

Plus en détail

Sondage de L Observatoire des Réseaux Sociaux d Entreprise

Sondage de L Observatoire des Réseaux Sociaux d Entreprise Contacts : Ziryeb MAROUF Directeur de l Observatoire ziryeb.marouf@orange.com 05 Juin 2012 Sondage de L Observatoire des Réseaux Sociaux d Entreprise Accès aux médias sociaux publics à partir des postes

Plus en détail

14-10-14 CD/12. 1161 répondants 1098 OUI 31 NON

14-10-14 CD/12. 1161 répondants 1098 OUI 31 NON 14-10-14 CD/12 1161 répondants 1098 OUI 31 NON Une convention établie sur 5 ans plutôt que sur 3 ans pourrait être proposée. Cette demande est raisonnable et on y tient (pas trop négocier à la baisse).

Plus en détail

Union Départementale FO, 93 Bd de suisse 31200 Toulouse.

Union Départementale FO, 93 Bd de suisse 31200 Toulouse. L école syndicaliste S.N.U.D.I-F.O de la Haute-Garonne N : 78 du 01/09/2010 Bulletin trimestriel N CPPAP: 1213S06961 Bulletin Départemental du SNUDI-FORCE OUVRIERE Directeur de publication : J-C Tarroux..

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DE L ASSOCIATION «MULTI ACCUEIL DE COUFFOULEUX» CRECHE «Le chat botté»

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DE L ASSOCIATION «MULTI ACCUEIL DE COUFFOULEUX» CRECHE «Le chat botté» REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DE L ASSOCIATION «MULTI ACCUEIL DE COUFFOULEUX» CRECHE «Le chat botté» I-INTRODUCTION La crèche accueille les enfants des communes de la communauté de commune (CORA), de 2mois

Plus en détail