Un expert financier sans ambages

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un expert financier sans ambages"

Transcription

1 Le magazine des clients de la bank zweiplus 3/2010 N 6 Un expert financier sans ambages Page 4 Compte jeunesse: Modernité et sécurité Page 3 Perspectives économiques: Du sable dans les engrenages Page 6 Sponsoring: Toutes voiles dehors Page 8 A gagner: 20 stations météorologiques modernes pour la maison Page 8

2 2 Actuel surplus 3/2010 Editorial Taux bas malgré la reprise Bonus d intérêts à la bank zweiplus En Europe, la Suisse est une exception: endettement de l Etat maîtrisé, perspectives de faible inflation, franc fort. Les taux restent donc bas. Chères clientes, chers clients «Nous devons nous habituer à ce que les crises ne soient plus l exception, mais la règle,» déclare, sans langue de bois, Giuseppe Botti, expert financier indépendant, dans l entretien qu il accorde à surplus en pages 4 et 5. Il semble qu à peine un foyer de crise économique est circonscrit, de nouveaux ennuis s annoncent déjà. Banque moderne à l offre de produits entièrement indépendante, nous avons pour vous, dans tous les cas, une solution adaptée pour faire face à ces désordres. La crise bancaire et financière a fait s effondrer la confiance des investisseurs, ce qui a entraîné, de l automne 2008 au printemps 2009, la pire récession mondiale depuis 80 ans. Les Etats ont soutenu les banques en situation délicate et relancé la conjoncture par de grands programmes. Les banques centrales ont mené une politique monétaire généreuse. La reprise spectaculaire de l économie mondiale, depuis le 2 e semestre 2009, fait espérer de prochaines hausses des taux. Mais bien que les banques centrales continuent de fournir des liquidités, l octroi de crédits demeure modéré. De plus, les capacités industrielles sont trop peu utilisées, de sorte qu il n y a pas d inflation. En outre, les craintes suscitées par l endettement croissant des Etats contraignent les gouvernements à des économies radicales. Même si la Suisse, avec son endettement relativement faible, constitue une exception, l appréciation du franc permet de maîtriser l inflation, de sorte que la Banque nationale suisse n a pas à relever les taux directeurs. Tout ceci signifie que les banques centrales doivent maintenir les taux directeurs quasiment à zéro pendant un certain temps. Les taux vont donc rester bas. A la bank zweiplus, vous pouvez échapper à cet environnement de taux bas. Elle réagit à ces évolutions par un bonus d intérêts sur les comptes d épargne et offre, au 2 e semestre 2010, un bonus d intérêts unique de 1 % sur tous les dépôts d épargne de CHF max. en plus des taux d intérêt actuels. +1% de bonus d intérêts* Car les failles offrent toujours la possibilité de se positionner. Pour que nos conseillers clientèle continuent à tenir la tête hors de l eau par ces temps de grosse mer, nous soutenons une initiative sur l eau. Plus de détails à ce sujet en page 8 bonne lecture! Meilleures salutations Marco Weber CEO bank zweiplus sa Taux d intérêt au 30 juin 2010 Paiements Compte privé CHF 0,25 % Compte privé EUR 0,75 % Compte courant CHF 0,125 % Compte courant EUR 0,25 % Epargne (+1% de bonus d intérêts*) Compte d'épargne placement CHF 0,50 % Compte d'épargne jeunesse CHF 0,65 % Compte d'épargne étudiant CHF 0,65 % Compte d'épargne senior CHF 0,65 % Placements Europarco EUR 1,00 % Financement Hypothèque variable 2,50 % Hypothèque fixe 3 ans 1,62 % Hypothèque fixe 5 ans 2,03 % Hypothèque fixe 10 ans 2,82 % Hypothèque LIBOR 3 mois 0,88167 % * Offre valable du 1 er juillet au 31 décembre 2010 pour tous les dépôts d épargne de CHF maximum, pour les clients actuels et nouveaux possédant ou souscrivant un compte d épargne.

3 surplus 3/2010 Actuel 3 Le compte jeunesse moderne Cartes Prepaid: endettement impossible Idéal pour les parents et leurs enfants: avec ces cartes Prepaid, les jeunes apprennent l usage responsable de l argent. Payer en toute indépendance et sans espèces, à tout moment, sans s endetter: la bank zweiplus propose avec la PrePaid MasterCard et la PrePaid Visa, deux cartes idéales pour les jeunes dès 14 ans. Car les cartes Prepaid sont «prépayées» et doivent d abord être chargées par virement, en ligne ou par bons de versement. Nul besoin pour les jeunes d ouvrir un compte. La commande de la carte et un virement des parents suffisent. Dès que le montant est passé en écriture sur la carte, son titulaire peut en disposer comme bon lui semble. A hauteur du montant chargé uniquement. Un principe correspondant à la carte Prepaid pour le mobile. L avantage principal d une carte rechargeable réside dans l impossibilité de tout endettement. La possibilité de disposition s élève toujours à l avoir versé sur la carte. lement en euros et en dollars, ce qui les rend intéressantes à l étranger. Un service en ligne permet en outre un contrôle mondial de l avoir. Et le décompte sans papier possible intègre un SMS mensuel qui informe, à la fin du mois, au sujet du solde actuel. Pour les jeunes et les étudiants de moins de 30 ans, les cartes sont gratuites. Vous trouverez plus d informations sur les cartes Prepaid ainsi que sur le choix entier de cartes de la bank zweiplus sur: Les cartes Prepaid sont donc intéressantes tant pour les parents que pour les jeunes. Pour les parents, car les cartes sont idéales pour verser aux enfants de l argent de poche, pour les vacances ou des cadeaux, tout en leur confiant la responsabilité de la gestion. Pour les jeunes, car ils peuvent, avec la carte, payer dans 24 millions de points d acceptation dans le monde, retirer des espèces au Bancomat avec leur code NIP personnel et acheter sur Internet. Le seul préalable est un avoir suffisamment élevé sur la carte, car le montant de l achat est immédiatement prélevé sur l avoir. Les cartes sont un excellent moyen de paiement pendant les loisirs, les vacances ou les séjours à l étranger. Car elles sont bien plus sûres que les espèces, la carte étant remplacée en cas de perte ou de vol. De plus, les cartes sont disponibles non seulement en francs suisses, mais éga Comparaison des cartes PrePaid-MasterCard/VISA Pas d'endettement possible Paiements sans espèces et retraits d argent liquide dans le monde entier Limite de la carte déterminée par versement du montant souhaité sur la carte MasterCard/VISA (Basic, Silber, Gold, Platinum) Endettement possible Paiements sans espèces et retraits d argent liquide dans le monde entier Limite de dépenses mensuelle Verrouillage de la carte possible Sans prestations d assurance Verrouillage de la carte possible Avec prestations d assurance

4 4 Tendances surplus 3/2010 Sécurité avant rendement élevé Entretien avec l expert Giuseppe Botti Les marchés financiers connaissent des turbulences. Quel comportement les investisseurs privés doivent-ils adopter? Giuseppe Botti, expert financier indépendant et neutre, donne des conseils et explique pourquoi il attend plus de sens des responsabilités de la part des investisseurs. Monsieur Botti, les marchés financiers sont devenus fous. A quoi les investisseurs privés doivent-ils se tenir? Nous devons nous habituer à ce que les crises ne soient plus l exception, mais la règle. Je comprends l inquiétude des investisseurs privés. L environnement est instable et le choix de produits en dépasse plus d un. La sécurité n est prodiguée que par les fonds d épargne jusqu à un montant garanti de CHF Chaque investisseur sait, aujourd hui, qu à part le compte d épargne et les bons de caisse, tous les placements à rendements potentiellement plus élevés s accompagnent de risques plus élevés. Comment placer mon argent? Compte d épargne, actions, obligations suisses, produits financiers indexés et structurés, or. Et comme toujours dans un logement que l on habite et pour lequel on n a pas de dettes. La gamme que vous conseillez demeure donc très large. Oui, effectivement. Il n y a pas d instrument financier correct ou incorrect, mais uniquement une stratégie correcte ou incorrecte. Nombreux sont les investisseurs qui ne savent pas ce qu ils veulent. Ils investissent au hasard, uniquement portés par l espoir. Bon nombre d investisseurs ne comprennent souvent pas les produits qu ils achètent. Des expressions comme barrière, reverse convertible, Multi Defender, fixation initiale, nock out, etc., demeurent inconnues. Et tout ce qui est inconnu peut être dangereux, comme nous l avons appris dans les contes pour enfants. Les investisseurs privés ne doivent pas craindre d interroger le conseiller bancaire jusqu à ce qu ils comprennent à 100% le produit dans lequel ils investissent. La maxime «investir sur le long terme» garde-t-elle sa validité? La théorie selon laquelle il faudrait absolument investir sur le long terme, n a plus lieu d être quand l économie mondiale bouge en permanence. De plus en plus, il faut investir avec flexibilité. Vous plaidez pour une grande flexibilité des investissements, donc également pour un temps de réaction rapide quand le contexte boursier change? Il faut que nous nous habituions à ce que le contexte financier s adapte au contexte social. Les cours des actions peuvent toujours fluctuer, comme les événements du monde. Dans une société de plus en plus rapide, le rythme et le risque s accélèrent aussi sur les places financières. Autrefois, pour les placements, on distinguait épargne et prévoyance. Je dis qu aujourd hui, prévoir, c est avant tout épargner dans le pilier 3a. Tous les autres types d investissements sont soumis à la même dynamique. Pour les investisseurs privés, comment réagir si vite? Je pense que les investisseurs privés doivent gérer eux-mêmes leurs fonds d épargne et obligations. Mais l encadrement d investissements en actions doit être délégué par la plupart d entre eux. Il est également recommandé de participer à un séminaire financier. Car savoir protège contre les pertes. A qui les investisseurs privés doivent-ils déléguer cette gestion? De préférence à une banque. C est ce qui me plaît, par exemple, dans les Multimanager-Stratégies de la bank zweiplus. Elles rendent une gestion de fortune possible dès les petits investissements de CHF / EUR ou avec un plan d épargne. Surtout, en tant que petit investisseur, je peux comparer les rendements obtenus avec les différentes stratégies d actifs et managers. Une gestion de fortune a cependant son prix. Oui. Mais à la bank zweiplus, il n est pas excessif. Et lorsque les investisseurs privés investissent dans des actions selon la méthode «do it yourself», le prix qu ils paient est généralement plus élevé. Mais, et cela vaut également pour une gestion de fortune: lorsque la Bourse baisse, la fortune diminue.

5 surplus 3/2010 Tendances 5 Que dites-vous aux investisseurs en actions qu ils doivent toujours être bien conscients que les cours des actions peuvent fortement baisser si la Bourse est en chute libre concernant l approche à avoir en termes de placements? Je défends l idée selon laquelle, en temps de crise financière, il faut investir au plus un tiers de la fortune en actions. Et l approche d investissement doit être échelonnée. C est une stratégie de placement simple. De plus, ne demandez pas de prévisions à votre conseiller. Pour ce qui est de l avenir, il n en sait pas plus que vous. A moins qu il ait une boule de cristal qui marche... Sérieusement: les investisseurs privés doivent apprendre à trancher eux-mêmes. A quoi les investisseurs privés doivent-ils faire attention? A la notation! Les notations expriment la solvabilité d une institution et donnent à l investisseur la sécurité que, par exemple, à l échéance, ses obligations seront vraiment remboursées. La meilleure notation, c est AAA, c est-à-dire un triple A. Les investisseurs sont invités à ne pas se frotter à toutes les obligations ou produits structurés de banques et sociétés dont la notation est inférieure à AA. Et si la notation d un établissement est inexistante ou basse, le prospectus atterrira d emblée dans la poubelle. En périodes de grosses turbulences financières, sécurité passe rendement prétendument élevé! Lorsque les cours de la Bourse sont bas, ne serait-il pas intéressant de souscrire une hypothèque et de spéculer pour, en plus, optimiser sa feuille d impôts? Seuls les investisseurs écervelés font cela! Quels que soient les petits avantages fiscaux, un logement pour lequel on n a pas de dettes demeure l un des meilleurs placements, point final. Et que doivent faire les investisseurs de leurs actions? Garder ou vendre? Mon conseil du jour: vendre entre le tiers et la moitié des postes d actions encore dans le vert, selon le besoin de risque. Il ne sert à rien d attendre sinon pour accroître ses pertes. Car la suite de l évolution de la Bourse est incertaine. Si elle repart à la hausse, on en profite avec une partie. Après deux nuits blanches de suite, faites ainsi! Sans oublier que suite aux modifications de l économie mondiale, de tels conseils peuvent être vite dépassés. Giuseppe Botti, 67 ans, est un conseiller financier indépendant et neutre. Il fait profiter à des investisseurs privés de ses expériences bancaires approfondies, acquises en 30 ans à des postes de direction. Monsieur Botti a travaillé pendant 14 ans comme expert financier pour le «Beobachter» suisse, la télévision et la radio.

6 6 Tendances surplus 3/2010 Prévisions Macroéconomie Ralentissement de la croissance au 2 e semestre L essor poussé par le cycle de formation des stocks devrait atteindre son zénith au 2 e trimestre 2010; la croissance va fortement ralentir au 2 e semestre Un faible taux d utilisation des capacités modère les prix et entraîne une désinflation + Les banques centrales poursuivent leur politique monétaire expansive; taux directeurs inchangés en Faible octroi de crédits et hausse de la propension à l épargne modèrent la demande Marché des actions Les actions sont survendues + Suite au zénith des indicateurs précoces, les primes de risque vont continuer à augmenter + Cependant, les actions sont survendues à moyen terme et prêtes pour une reprise d été + Les risques ne devraient augmenter qu à l automne + Actions européennes neutres, mais périphérie de la zone euro sous-pondérée par rapport au cœur + Les actions américaines ne sont pas bon marché, mais le marché profite de l approche bias défensive + Les actions japonaises dépendent beaucoup de la monnaie; nous restons prudents + Marchés émergents de souspondéré à neutre du fait de la robustesse croissante Les actions plus attractives Croissance plus lente au 2 e semestre 2010 Suite aux tensions sur le marché monétaire et à l affaiblissement de la croissance mondiale que nous escomptons pour le 2 e semestre 2010, nous restons prudents pour les actions. Après la forte correction de mai, les opportunités et risques se sont équilibrés sur les marchés des actions. L aggravation de la crise de la dette dans la zone euro, les nouvelles régulations des marchés financiers et les incertitudes croissantes liées aux tensions sur les marchés monétaires, ont entraîné des turbulences en mai et juin. Outre la forte baisse de l euro, qui a perdu plus de 10 % de sa valeur face au dollar en quelques semaines, presque tous les placements à risque se sont dépréciés. Les marchés des actions ont notamment pâti de la hausse de l aversion pour le risque et affiché une correction de %. En mai, sur fond de turbulences, les données macroéconomiques positives sont passées à l arrière-plan. Il faut notamment prendre au sérieux la situation tendue des marchés monétaires. Le Stratégie de placement Obligations sous-pondérées: privilégier les obligations d entreprises de qualité supérieure; duration neutre Actions neutres: en baisse, mais à court terme survendues; reprise d été probable Pondération par secteurs Finances Technologie taux du marché monétaire de l USD a doublé en quelques jours et fait craindre une nouvelle contraction du crédit, semblable aux lendemains de la faillite de la banque d investissement Lehman Brothers à l automne Nous pensons que les banques centrales contrecarreront de toute leur force une nouvelle contraction du crédit. Cependant, les incertitudes devraient se répercuter sur le climat des affaires. De premiers indicateurs des indices des directeurs d achat régionaux aux E.-U. ont mis en évidence, pour mai, un léger recul, laissant craindre un ralentissement de la croissance d ici à la fin de l année. Une tendance toutefois largement anticipée par les marchés des actions. Secteurs: privilégier qualité, croissance et dividendes élevés Régions: légère surpondération en Europe, Japon sous-pondéré, marchés émergents et E.-U. neutres Surpondérer matières premières (privilégier l énergie); placements immobiliers neutres Santé Télécoms Energie Services publics Industrie Matières premières/produits de base Biens de consommation courante Biens de consommation cycliques Classes d actifs: relever la part d actions à neutre Marché monétaire Obligations Actions Alternatifs Surpondéré Neutre Sous-pondéré Source: Banque Sarasin

7 surplus 3/2010 Qui sommes-nous? 7 Développement des divisions clientèle: plus de proximité Depuis le 1 er juin 2010, une division dédiée aux clients directs Le 1 er juin 2010, une nouvelle division a été formée, pour nos clients directs, au niveau de la direction. Elle résulte de la scission de l ancienne division Prestataires financiers et clients directs. Ainsi, les divisions clientèle de la banque ne seront plus organisées par pays, mais par groupes de clients. «Cette réorganisa tion renforcera notre orientation stratégique et créera les préalables afin d intensifier la proximité avec nos clients,» déclare Marco Weber, CEO de la bank zweiplus. La nouvelle division est dirigée, depuis le 1 er juin 2010, par Markus Hadschieff. Gros plan Depuis le 1 er juin 2010, Markus Hadschieff, 47 ans, dirige la nouvelle division «Direct Clients». Avant d être responsable de JML Holding AG, basée à Zoug, au poste de directeur, il avait dirigé le Corporate et Private Banking au sein du Groupe Volksbank Vorarlberg en Autriche. Avec lui, la bank zweiplus a engagé un banquier riche d une longue expérience, apportant, pour un conseil à la clientèle performant, un savoir-faire très varié à la banque. Quand on lui demande ce qu il apprécie le plus à la bank zweiplus, il évoque immanquablement le modèle commercial. Une banque qui permet à ses conseillers de fournir aux clients un conseil vraiment indépendant, a pour lui les meilleures chances. Etant donné que la banque ne propose pas ses propres produits de placement, le conseiller peut travailler au mieux. Ce qui correspond tout à fait à sa philosophie du conseil à la clientèle: s intéresser honnêtement au client est la meilleure stratégie tant pour le client que pour les conseillers et la banque. Markus Hadschieff S intéresser honnêtement au client est la meilleure stratégie. Markus Hadschieff Informations importantes Mentions légales La présente publication de la bank zweiplus sa («bzp») a été élaborée à partir d informations et données d accès public («informations») considérées comme fiables. Malgré tout, la bzp ne peut assumer aucune responsabilité ni contractuelle ni tacite quant à l exactitude et à l exhaustivité de ces informations. Des erreurs éventuelles de ces informations ne constituent pas une base de responsabilité directe ou indirecte de la bzp. Il n est notamment pas de la responsabilité de bzp que les opinions exprimées ici, les plans ou détails au sujet de produits, les stratégies de ceux-ci, l environnement macroéconomique, le cadre du marché, de la concurrence ou de la régulation, etc., demeurent inchangés. Bien que la bzp ait fait tout son possible pour établir une publication fiable, il ne saurait être exclu que la présente publication comporte des erreurs ou soit incomplète. Ni la banque, ni les actionnaires de la banque ou les collaborateurs ne sont responsables de la pertinence des avis, évaluations et conclusions y figurant. Même si la présente publication a été remise dans le cadre d un contrat existant, la responsabilité de bzp se limite à la grossière négligence ou à l intention. De surcroît, bzp rejette toute responsabilité pour les erreurs minimes. Dans tous les cas, la responsabilité de la bzp est limitée au montant habituellement prévisible. Toute responsabilité quant à des dommages indirects est formellement rejetée. La présente publication ne constitue pas une offre ou une invitation à acheter ou à vendre des produits de placements ou autres produits spécifiques. Nous vous recommandons, avant tout investissement, de solliciter des informations détaillées sur le produit respectif. Numéro 3/2010 Paraît en allemand, français et anglais Editeur bank zweiplus sa, CH-8048 Zurich Publication et rédaction bank zweiplus sa, Case postale, Bändliweg 20, CH-8048 Zurich, Rédaction en chef Michaela Alt, bankzweiplus.ch Rédacteurs Reto Bruseghini (Bruseghini Public Relations), Silvan Franchetto, Dr. Jan Amrit Poser (Banque Sarasin & Cie SA), Marco Weber Mise en page, direction artistique metaphor, CH-8003 Zurich, Production PrintManagement Schweiz AG, CH-8004 Zurich Abonnement

8 8 Qui sommes-nous? surplus 3/2010 Du vent dans les voiles sur le Lac de Zurich Des collaborateurs de la bank zweiplus créent une équipe La bank zweiplus promeut ses collaborateurs sportifs. C est pourquoi elle a soutenu, l année dernière, le «team gigathlon bank zweiplus» et sponsorise cette année un équipage de voile. La voile, c est une alliance de prouesse humaine et de technologie de pointe. Maîtriser un bateau est un défi physique et mental. C est la compréhension du vent et des voiles, alliée à un travail d équipe optimal de l équipage, qui positionnent un bateau pour le succès. Sur les eaux, ce sont l engagement, les modes de pensée et les comportements valables au quotidien de l entreprise qui conduisent au succès. C est pourquoi la bank zweiplus soutient la nouvelle équipe de voile. L équipage de huit personnes, portant le nom «bzp SUI34», s entraîne avec un yacht de course italien de 9,9 m de long du type «Asso99». Ce navire rapide et maniable est ce qu on appelle un bateau à quille fixe, connu pour ses bonnes caractéristiques de glissement même par petite brise de 3 beauforts (12 19 km/h). Avec un spinnaker, la grande voile d avant très creuse aux allures portantes en tissu léger utilisée pour agrandir la voilure, une vitesse atteignant 28 nœuds (51,8 km/h) est possible. L équipe de voile «bzp SUI34» s est donnée pour objectif de prendre part avec succès, cette année, à trois régates suisses sur le Lac de Zurich. Un entraînement régulier a lieu autour du port d attache du bateau, à Freienbach/SZ. Programme des régates 2010 de l «bzp SUI34» 4 septembre Halbinsel-Au-Cup, Lac de Zurich Course de distance 18 septembre Zurich-Enge, Lac de Zurich Course de distance 25 septembre Horgen, Lac de Zurich Coupe des croiseurs Tirage au sort Participez et gagnez! Gagnez l une des 20 stations météo modernes pour la maison. Rendez-nous visite sur Internet avant le 31 août 2010 et répondez aux questions du concours. Nous vous souhaitons bonne chance!

Boussole. Divergence des indicateurs avancés. Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue!

Boussole. Divergence des indicateurs avancés. Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue! Boussole Juin 2015 Divergence des indicateurs avancés Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue! Les règles du placement financier - Partie III Votre patrimoine,

Plus en détail

Multimanager-Stratégies zweiplus La gestion de fortune en toute transparence

Multimanager-Stratégies zweiplus La gestion de fortune en toute transparence Multimanager-Stratégies zweiplus La gestion de fortune en toute transparence Bienvenue à la bank zweiplus Digne de confiance, fiable, orientée solutions Chère investisseuse, cher investisseur Les Multimanager-Stratégies

Plus en détail

Nos taux d intérêt vont vous plaire

Nos taux d intérêt vont vous plaire Le magazine des clients de la bank zweiplus 2/2011 N 9 Nos taux d intérêt vont vous plaire Page 2 L ouverture d un compte en ligne : Facilité et convivialité Page 3 Tendances : Entretien avec le CEO Page

Plus en détail

Paiements, épargne, placements et prévoyance

Paiements, épargne, placements et prévoyance Paiements, épargne, placements et prévoyance Cherchez-vous un produit taillé à votre mesure? Aperçu de nos comptes et de nos cartes. PAIEMENTS Compte privé Compte privé avec E-Set Clientèle concernée Impôt

Plus en détail

Tarifs des prestations et des moyens de paiement. en vigueur à partir du 1 er juillet 2015

Tarifs des prestations et des moyens de paiement. en vigueur à partir du 1 er juillet 2015 Tarifs des prestations et des moyens de paiement en vigueur à partir du 1 er juillet 2015 Les conseillers de la Banque du Léman sont à votre entière disposition pour vous apporter toutes les précisions

Plus en détail

Crédit lombard zweiplus Profiter des opportunités de placement. Et plus. Financement

Crédit lombard zweiplus Profiter des opportunités de placement. Et plus. Financement Crédit lombard zweiplus Profiter des opportunités de placement. Et plus. Financement Des solutions de crédit lombard individuelles. Votre option de financement tout en souplesse. Sommaire Choisir librement

Plus en détail

Fonds de placement Le modèle adapté à chaque type d investisseur.

Fonds de placement Le modèle adapté à chaque type d investisseur. Fonds de placement Le modèle adapté à chaque type d investisseur. Bienvenue. Des arguments qui comptent Les points forts des fonds de placement du Credit Suisse. De nets avantages Les fonds de placement:

Plus en détail

[ les éco_fiches ] Situation en France :

[ les éco_fiches ] Situation en France : Des fiches pour mieux comprendre l'actualité éco- nomique et les enjeux pour les PME Sortie de crise? Depuis le 2ème trimestre la France est «techniquement» sortie de crise. Cependant, celle-ci a été d

Plus en détail

Tarifs des prestations et des moyens de paiement. en vigueur à partir du 1 er mai 2014

Tarifs des prestations et des moyens de paiement. en vigueur à partir du 1 er mai 2014 Tarifs des prestations et des moyens de paiement en vigueur à partir du 1 er mai 2014 Offres groupées Point Point Jeunes 5 Point Etudiants 6 Point Basic 7 Point Frontalis 8 Point Plus 9 Point Top 10 Les

Plus en détail

Privilégier les actions et les emprunts d entreprise aux placements monétaires et aux emprunts d Etat AAA

Privilégier les actions et les emprunts d entreprise aux placements monétaires et aux emprunts d Etat AAA Swisscanto Asset Management SA Waisenhausstrasse 2 8021 Zurich Téléphone +41 58 344 49 00 Fax +41 58 344 49 01 assetmanagement@swisscanto.ch www.swisscanto.ch Politique de placement de Swisscanto pour

Plus en détail

Aperçu des prix SOMMAIRE. Valables à partir du 1 er janvier 2015. Sous réserve de modifications

Aperçu des prix SOMMAIRE. Valables à partir du 1 er janvier 2015. Sous réserve de modifications Aperçu des prix Valables à partir du 1 er janvier 01 Sous réserve de modifications Les dispositions contractuelles régissant les relations d affaires avec la Banque Cantonale Bernoise SA sont en vigueur.

Plus en détail

Epargne. Epargne jeunesse zweiplus Réaliser ses rêves. Et plus.

Epargne. Epargne jeunesse zweiplus Réaliser ses rêves. Et plus. Epargne Epargne jeunesse zweiplus Réaliser ses rêves. Et plus. Unbenannt-3.indd 1 27.1.2009 11:50:55 Uhr Et les rêves d enfant deviennent réalité. Epargne jeunesse avec la bank zweiplus. Cher investisseur,

Plus en détail

TENDANCES CONJONCTURELLES Fiche de travail

TENDANCES CONJONCTURELLES Fiche de travail De quoi s agit-il? Le Secrétariat d Etat à l économie (SECO) est le centre de compétence de la Confédération pour toutes les questions fondamentales de politique économique. La situation économique actuelle

Plus en détail

Investir avec la Baloise Bank SoBa Vos finances en bonnes mains

Investir avec la Baloise Bank SoBa Vos finances en bonnes mains Vos finances en bonnes mains Sommaire Conseil et suivi personnels 4 Baloise Investment Advice BIA 6 Trouver ensemble la bonne voie 6 Pas à pas vers une solution optimale 7 Votre profil d investisseur 8

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair Introduction Devises Taux d intérêt Immobilier Obligations Actions Fonds de

Plus en détail

INFORM OBLIGATIONS DE PREMIÈRE QUALITÉ ET OBLIGATIONS À HAUT RENDEMENT: AUGMENTER LE RENDEMENT ET DIMINUER LE RISQUE GRÂCE À UNE JUSTE COMBINAISON

INFORM OBLIGATIONS DE PREMIÈRE QUALITÉ ET OBLIGATIONS À HAUT RENDEMENT: AUGMENTER LE RENDEMENT ET DIMINUER LE RISQUE GRÂCE À UNE JUSTE COMBINAISON 2 2002 INFORM INFORMATIONS FINANCIÈRES ESSENTIELLES POUR LES CAISSES DE PENSION OBLIGATIONS DE PREMIÈRE QUALITÉ ET OBLIGATIONS À HAUT RENDEMENT: AUGMENTER LE RENDEMENT ET DIMINUER LE RISQUE GRÂCE À UNE

Plus en détail

MasterCard Corporate Card Régler efficacement les dépenses commerciales

MasterCard Corporate Card Régler efficacement les dépenses commerciales MasterCard Corporate Card Régler efficacement les dépenses commerciales Une entreprise du Groupe Aduno www.aduno-gruppe.ch Gain de temps et économies dans la gestion des frais Courir après les notes de

Plus en détail

Aperçu des prix SOMMAIRE. Valable à partir du 1 er septembre 2015. Sous réserve de modifications

Aperçu des prix SOMMAIRE. Valable à partir du 1 er septembre 2015. Sous réserve de modifications Aperçu des prix Valable à partir du 1 er septembre 01 Sous réserve de modifications Les dispositions contractuelles régissant les relations d affaires avec la Banque Cantonale Bernoise SA sont en vigueur.

Plus en détail

Groupe Cornèr Banque. Produits et services pour la Clientèle privée. Vos valeurs, nos valeurs.

Groupe Cornèr Banque. Produits et services pour la Clientèle privée. Vos valeurs, nos valeurs. Groupe Cornèr Banque Produits et services pour la Clientèle privée Vos valeurs, nos valeurs. Services de base 2 Private Banking 4 Markets 7 Crédits et Commercial 8 Services Cornèronline 9 CornèrTrader

Plus en détail

Nos solutions de placement. Offres individuelles et avantageuses pour la constitution de votre patrimoine

Nos solutions de placement. Offres individuelles et avantageuses pour la constitution de votre patrimoine Nos solutions de placement Offres individuelles et avantageuses pour la constitution de votre patrimoine Nous vous accompagnons vers vos objectifs de placement. Grâce à des solutions appropriées, des

Plus en détail

Nos solutions de placement. Offres individuelles et avantageuses pour la constitution de votre patrimoine

Nos solutions de placement. Offres individuelles et avantageuses pour la constitution de votre patrimoine Nos solutions de placement Offres individuelles et avantageuses pour la constitution de votre patrimoine Nous vous accompagnons vers vos objectifs de placement. Grâce à des solutions appropriées, des prestations

Plus en détail

Protégez vous contre l inflation

Protégez vous contre l inflation Credit Suisse (A+/Aa) À QUOI VOUS ATTENDRE? P. Inflation Booster 0 Credit Suisse Inflation Booster 0 est un titre de dette structuré. Le produit est émis par Credit Suisse AG et vous donne droit à un coupon

Plus en détail

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Compte d exploitation 2013 Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Editorial Chère lectrice, cher lecteur, En 2013, Swiss Life a une nouvelle fois fait la preuve éclatante de sa stabilité financière,

Plus en détail

Hypothèques zweiplus Vous aider à devenir propriétaires. Et plus. Financement

Hypothèques zweiplus Vous aider à devenir propriétaires. Et plus. Financement Hypothèques zweiplus Vous aider à devenir propriétaires. Et plus. Financement Se sentir chez soi. Avec les hypothèques de la bank zweiplus. Sommaire Donnez réalité à vos rêves de chez-soi. Chère lectrice,

Plus en détail

Payer sans espèces et sans souci!

Payer sans espèces et sans souci! MasterCard et Visa Payer sans espèces et sans souci! Votre carte offre des prestations séduisantes au quotidien et en voyage. card services Une entreprise du Groupe Aduno www.aduno-gruppe.ch Offre. Individualisée.

Plus en détail

Zugerberg Asset Management ZAM. Gestion de fortune exclusive principalement basée sur des titres individuels. ZAM Z.

Zugerberg Asset Management ZAM. Gestion de fortune exclusive principalement basée sur des titres individuels. ZAM Z. Zugerberg Asset Management ZAM. Gestion de fortune exclusive principalement basée sur des titres individuels. ZAM Z. 1 Mesdames et messieurs, Une gestion de fortune clairvoyante, réaliste et compétente

Plus en détail

Ma banque. Les prêts hypothécaires BCJ

Ma banque. Les prêts hypothécaires BCJ Les prêts hypothécaires BCJ Ma banque Simple et avantageux, les prêts hypothécaires BCJ. Vous pensez qu il est plus avantageux d acheter son logement que de continuer à payer un loyer à fonds perdus?

Plus en détail

TABLE DES MATIèRES. Notre banque 4. Crédits 7. Gestion de patrimoine 9. Comptes courants 12. Comptes épargne 14. Comptes prévoyance 16

TABLE DES MATIèRES. Notre banque 4. Crédits 7. Gestion de patrimoine 9. Comptes courants 12. Comptes épargne 14. Comptes prévoyance 16 PRESTATIONS TABLE DES MATIèRES Notre banque 4 Crédits 7 Gestion de patrimoine 9 Comptes courants 12 Comptes épargne 14 Comptes prévoyance 16 Autres comptes 17 Une histoire de vie en un clin d œil 18 Numéros

Plus en détail

Formulaire d inscription dépôt commun

Formulaire d inscription dépôt commun Formulaire d inscription dépôt commun Données générales titulaire du dépôt 1 (veuillez compléter tous les champs) Tél. professionnel Activité professionnelle Tél. privé Employeur Données générales titulaire

Plus en détail

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Eco-Fiche Janvier 2013 BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Retour sur l année 2012 : l atonie En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) s est élevé à 1 802,1 milliards d euros, soit

Plus en détail

Prêt pour une hausse du taux Libor USD à 3 mois?

Prêt pour une hausse du taux Libor USD à 3 mois? Deutsche Bank AG (DE) (A+/Aa3) À QUOI VOUS ATTENDRE? Deutsche Bank AG (DE) est émis en dollars américains (USD) par Deutsche Bank AG et vous fait bénéficier d une hausse éventuelle des taux d intérêt à

Plus en détail

Cartes de crédit. Cembra MasterCard Gold Cembra MasterCard Premium Bienvenue

Cartes de crédit. Cembra MasterCard Gold Cembra MasterCard Premium Bienvenue Cartes de crédit Cembra MasterCard Gold Cembra MasterCard Premium Bienvenue Votre Cembra MasterCard personnelle Nous sommes ravis de constater que vous avez opté pour la Cembra MasterCard. Vous pouvez

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

GESTION DE TRÉSORERIE: GUIDE D AUTO-APPRENTISSAGE Cours de base. Introduction à la gestion de trésorerie

GESTION DE TRÉSORERIE: GUIDE D AUTO-APPRENTISSAGE Cours de base. Introduction à la gestion de trésorerie GESTION DE TRÉSORERIE: GUIDE D AUTO-APPRENTISSAGE Cours de base Leçon 1: Introduction à la gestion de trésorerie Objectifs d apprentissage À la fin de cette leçon, vous devriez: être capable de comprendre

Plus en détail

Soirée d'information sur la crise financière

Soirée d'information sur la crise financière Soirée d'information sur la crise financière 6 ème Sciences Economiques 18 novembre 2008 Questions abordées I. Quelle est l'origine de la crise? II.Comment les subprimes se sont retrouvées dans nos banques

Plus en détail

Les packs de prestations bancaires VP Bank SA, en vigueur à partir du 1 er octobre 2015

Les packs de prestations bancaires VP Bank SA, en vigueur à partir du 1 er octobre 2015 Les packs de prestations bancaires VP Bank SA, en vigueur à partir du 1 er octobre 2015 Les packs de prestations bancaires de la VP Bank Votre patrimoine mérite ce qu il y a de meilleur : un partenaire

Plus en détail

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016 La place bancaire de Zurich Faits et chiffres Edition 2015/2016 Avant-propos Pour la région zurichoise, la place bancaire de Zurich revêt une importance décisive. Elle apporte une contribution significative

Plus en détail

DORVAL FLEXIBLE MONDE

DORVAL FLEXIBLE MONDE DORVAL FLEXIBLE MONDE Rapport de gestion 2014 Catégorie : Diversifié International/Gestion flexible Objectif de gestion : L objectif de gestion consiste à participer à la hausse des marchés de taux et

Plus en détail

Lettre aux actionnaires

Lettre aux actionnaires Lettre aux actionnaires Exercice 23 2 Message des dirigeants du groupe Madame, Monsieur, Rolf Dörig et Bruno Pfister 23 a été un bon exercice pour Swiss Life. Toutes nos unités opérationnelles ont contribué

Plus en détail

Tarifs et prestations de services Comptes et paiements. Édition juillet 2015

Tarifs et prestations de services Comptes et paiements. Édition juillet 2015 Tarifs et prestations de services Comptes et paiements Édition juillet 2015 Sommaire Remarques générales 3 Baloise paiements: formules de services 4 Baloise paiements: formule de service jeunesse 5 Baloise

Plus en détail

MOYENS DE PAIEMENT POUR LE VOYAGE. Partier en vacances sans souci

MOYENS DE PAIEMENT POUR LE VOYAGE. Partier en vacances sans souci MOYENS DE PAIEMENT POUR LE VOYAGE Partier en vacances sans souci De belles vacances pour tous Longtemps, seuls les classes sociales aisées pouvaient s offrir le luxe de voyager, voire de prendre des vacances.

Plus en détail

mai COMMENTAIRE DE MARCHÉ

mai COMMENTAIRE DE MARCHÉ mai 2014 COMMENTAIRE DE MARCHÉ SOMMAIRE Introduction 2 En bref 3 INTRODUCTION L heure semble au découplage entre les Etats-Unis et l Europe. Alors que de l autre côté de l Atlantique, certains plaident

Plus en détail

Les dépenses et la dette des ménages

Les dépenses et la dette des ménages Les dépenses et la dette des ménages Les dépenses des ménages représentent près de 65 % 1 du total des dépenses au Canada et elles jouent donc un rôle moteur très important dans l économie. Les ménages

Plus en détail

bank zweiplus Votre partenaire fort. Et plus.

bank zweiplus Votre partenaire fort. Et plus. bank zweiplus Votre partenaire fort. Et plus. 1 2 La bank zweiplus sa, dont le siège se trouve à Zurich, avec des centres d accueil de la clientèle dans le centre-ville de Zurich et à Bâle, est spécialisée

Plus en détail

Tarifs des prestations et des moyens de paiement. en vigueur à partir du 1 er mars 2015

Tarifs des prestations et des moyens de paiement. en vigueur à partir du 1 er mars 2015 s des prestations et des moyens de paiement en vigueur à partir du 1 er mars 2015 Point Jeunes 5 Point Etudiants 6 Point Léman 7 Point Frontalis 8 Point Plus 9 Point Top 10 Les offres groupées «Point»

Plus en détail

Prix des prestations. Valable depuis le 1 er juillet 2015

Prix des prestations. Valable depuis le 1 er juillet 2015 Prix des prestations Valable depuis le 1 er juillet 2015 Des conditions attrayantes ont toujours été un point fort de la Banque Migros. Chez nous, vous bénéficiez de taux d intérêt avantageux et de frais

Plus en détail

Paquet Business Easy Le paquet de prestations bancaires réservé aux entrepreneurs

Paquet Business Easy Le paquet de prestations bancaires réservé aux entrepreneurs Paquet Business Easy Le paquet de prestations bancaires réservé aux entrepreneurs La banque en toute simplicité Pour que vous puissiez vous consacrer entièrement à vos tâches principales. Notre paquet

Plus en détail

Gamme UBS DOCU Placement en devises avec optimisation du rendement lors d un marché stable.

Gamme UBS DOCU Placement en devises avec optimisation du rendement lors d un marché stable. ab Gamme UBS DOCU Placement en devises avec optimisation du rendement lors d un marché stable. Optimisation Le DOCU constitue une alternative intéressante aux actions ou aux liquidités et dispose d un

Plus en détail

Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques

Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques Je ne caractériserais pas la récente correction du marché comme «une dégringolade». Il semble

Plus en détail

Baloise Fund Invest: donnez des ailes à vos placements

Baloise Fund Invest: donnez des ailes à vos placements Baloise Fund Invest: donnez des ailes à vos placements La gestion de fortune par des professionnels, pour tous les investisseurs Edition pour la Suisse Fonds de diversification des actifs BFI Dynamic (CHF)

Plus en détail

La BNS capitule: Fin du taux plancher. Alain Freymond (BBGI Group SA)

La BNS capitule: Fin du taux plancher. Alain Freymond (BBGI Group SA) La BNS capitule: Fin du taux plancher Alain Freymond (BBGI Group SA) Changement radical de politique monétaire le 15/1/2015 Les taux d intérêt négatifs remplacent le taux plancher 1. Abandon du taux plancher

Plus en détail

QU EST-CE QU UNE BANQUE? 1 RE PARTIE Questions et réponses sur le thème des banques

QU EST-CE QU UNE BANQUE? 1 RE PARTIE Questions et réponses sur le thème des banques Les banques en tant qu intermédiaires financiers Qu est-ce qu une banque? Une banque est une entreprise dont l activité principale consiste à recevoir l épargne en dépôt, à accorder des crédits et à fournir

Plus en détail

La politique monétaire de la Banque du Canada

La politique monétaire de la Banque du Canada La politique monétaire de la Banque du Canada Conférence «Conjoncture et perspectives économiques 2011» Montréal, 9 décembre 2010 Laurent Martin Économiste et représentant principal Bureau du Québec, Banque

Plus en détail

Ce chapitre est une synthèse de Documents et débats n 2 : la crise financière

Ce chapitre est une synthèse de Documents et débats n 2 : la crise financière Les grandes étapes de la crise financière Ce chapitre est une synthèse de Documents et débats n 2 : la crise financière (Banque de France, février 2009), qui a pour objet d expliquer le passage d une crise

Plus en détail

Zurich Invest Target Investment Fund

Zurich Invest Target Investment Fund Pour une constitution de patrimoine structurée et flexible Zurich Invest Target Investment Fund Le Target Investment Fund de Zurich Invest SA est une solution de placement flexible et intelligente vous

Plus en détail

Pourquoi investir en bourse? Pour gagner nettement plus qu avec un livret

Pourquoi investir en bourse? Pour gagner nettement plus qu avec un livret Chapitre 5 Pourquoi investir en bourse? Pour gagner nettement plus qu avec un livret Achetez de bonnes actions et gardez-les jusqu à ce qu elles augmentent, ensuite vendez-les. Si elles n augmentent pas,

Plus en détail

Les mécanismes de transmission de la politique monétaire

Les mécanismes de transmission de la politique monétaire Chapitre 5 Les mécanismes de transmission de la politique monétaire Introduction (1/3) Dans le chapitre 4, on a étudié les aspects tactiques de la politique monétaire Comment la BC utilise les instruments

Plus en détail

Deutsche Bank Une opportunité d investissement en couronne suédoise. Type d investissement

Deutsche Bank Une opportunité d investissement en couronne suédoise. Type d investissement Deutsche Bank Une opportunité d investissement en couronne suédoise A quoi vous attendre? Obligation émise en couronne suédoise (SEK) par ABN Amro Bank N.V. Coupon annuel de 4% brut. Durée : 5 ans. A l

Plus en détail

Votre coupon augmente avec la hausse des taux d intérêt. Crédit Agricole CIB (AA- / Aa3) Interest Evolution 2018 STRATÉGIE P. 2. DURÉE p.

Votre coupon augmente avec la hausse des taux d intérêt. Crédit Agricole CIB (AA- / Aa3) Interest Evolution 2018 STRATÉGIE P. 2. DURÉE p. Crédit Agricole CIB (AA- / Aa3) STRATÉGIE P. 2 Crédit Agricole CIB - fait bénéficier l investisseur d un coupon brut annuel intéressant pendant 8 ans. Concrètement, le calcul du coupon s opère sur la base

Plus en détail

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire génère presque 1% du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse; il représente ainsi une branche essentielle de

Plus en détail

Crédit Agricole Corporate & Investment Bank (FR) FIXED TARGET

Crédit Agricole Corporate & Investment Bank (FR) FIXED TARGET Crédit Agricole Corporate & Investment Bank (FR) FIXED TARGET Profitez de l incertitude des marchés actions européens Quelle stratégie? Les marchés actions souffrent actuellement d une incertitude forte.

Plus en détail

Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23. Top Rendement 1. Type d assurance-vie

Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23. Top Rendement 1. Type d assurance-vie Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23 Top Rendement 1 Type d assurance-vie Assurance-vie individuelle avec taux d intérêt garanti (branche 21). En ce qui concerne

Plus en détail

Point de la situation pour les obligations

Point de la situation pour les obligations Point de la situation pour les obligations Inform informations générales à l intention des investisseurs institutionnels 3 e trimestre 2005 Situation initiale : composantes du taux d intérêt d un emprunt

Plus en détail

L importance de la monnaie dans l économie

L importance de la monnaie dans l économie L importance de la monnaie dans l économie Classes préparatoires au Diplôme de Comptabilité et Gestion UE 13 Relations professionnelles Etude réalisée par : Marina Robert Simon Bocquet Rémi Mousseeff Etudiants

Plus en détail

Comptes BCV Entreprises : conditions et tarifs

Comptes BCV Entreprises : conditions et tarifs clientèle ENTREPRISES Comptes BCV Entreprises : conditions et tarifs Valables dès le 1 er janvier 2014 Proche de vous Des solutions à vos besoins En tant que partenaire financier de référence des entreprises

Plus en détail

Le compte privé, le compte d épargne, la carte de crédit, la carte Maestro et l E-Banking: tout en un.

Le compte privé, le compte d épargne, la carte de crédit, la carte Maestro et l E-Banking: tout en un. Le compte privé, le compte d épargne, la carte de crédit, la carte Maestro et l E-Banking: tout en un. Nos nouveaux packs Clientèle privée. Aperçu des prestations des nouveaux packs Clientèle privée Pack

Plus en détail

Gérer. Simplifiez-vous la vie avec des moyens de paiement adaptés à vos besoins. je connais mon banquier je connais mon banquier

Gérer. Simplifiez-vous la vie avec des moyens de paiement adaptés à vos besoins. je connais mon banquier je connais mon banquier Moyens je connais mon banquier je de connais paiement mon banquier Simplifiez-vous la vie avec des moyens de paiement adaptés à vos besoins Gérer Vous désirez effectuer vos achats sans argent liquide,

Plus en détail

Info Finance. et Prévoyance. En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale attractive!

Info Finance. et Prévoyance. En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale attractive! Allianz Suisse Case postale 8010 Zurich www.allianz-suisse.ch Info Finance 01 YDPPR267F et Prévoyance Édition 01, mars 2013 EXCÉDENTS LPP En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale

Plus en détail

Fonds Granite Financière Sun Life multirisques axés sur une date d échéance

Fonds Granite Financière Sun Life multirisques axés sur une date d échéance Fonds Granite Financière Sun Life multirisques axés sur une date d échéance REVUE DES FONDS, T1 2015 - Opinions au 7 avril 2015 POINTS SAILLANTS SOCIÉTÉ DE GESTION Placements mondiaux Sun Life inc. GESTIONNAIRES

Plus en détail

Monnaie, banques, assurances

Monnaie, banques, assurances Monnaie, banques, assurances Panorama La politique monétaire de la Banque nationale suisse en 2013 En 2013, la croissance de l économie mondiale est demeurée faible et fragile. En Europe, les signes d

Plus en détail

Commerzbank AG Certificats Factors

Commerzbank AG Certificats Factors Commerzbank AG Certificats Factors Corporates & Markets Produits présentant un risque de perte en capital. Les instruments dérivés présentés sont soumis à des risques (voir les facteurs de risque sur la

Plus en détail

Du risque systémique à un retour aux données fondamentales?!

Du risque systémique à un retour aux données fondamentales?! Swisscanto Asset Management SA Waisenhausstrasse 2 8021 Zurich Téléphone +41 58 344 49 00 Fax +41 58 344 49 01 assetmanagement@swisscanto.ch www.swisscanto.ch Politique de placement de Swisscanto pour

Plus en détail

[ les éco_fiches ] Guerre des changes. Octobre. Mécanismes de la politique monétaire

[ les éco_fiches ] Guerre des changes. Octobre. Mécanismes de la politique monétaire Des fiches pour mieux comprendre l'actualité économique Guerre des changes A l heure actuelle, les Banques Centrales dessinent leurs stratégies de sortie de crise. Deux grands groupes émergent : La Banque

Plus en détail

Nos prêts hypothécaires. Edifiez votre logement sur des fondations solides

Nos prêts hypothécaires. Edifiez votre logement sur des fondations solides Nos prêts hypothécaires Edifiez votre logement sur des fondations solides Vous rêvez d un logement bien à vous? La Banque Migros vous soutient avec des solutions attrayantes. Du financement de votre premier

Plus en détail

Le présent chapitre porte sur l endettement des

Le présent chapitre porte sur l endettement des ENDETTEMENT DES MÉNAGES 3 Le présent chapitre porte sur l endettement des ménages canadiens et sur leur vulnérabilité advenant un choc économique défavorable, comme une perte d emploi ou une augmentation

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE 2 Section 1. Problématique de la gestion du risque de change Section 2. La réduction de l exposition de l entreprise au risque de change Section 3. La gestion du risque de

Plus en détail

Quatrième Réunion du Conseil National du Crédit et de l Epargne 06 juillet 2010 Rabat

Quatrième Réunion du Conseil National du Crédit et de l Epargne 06 juillet 2010 Rabat Quatrième Réunion du Conseil National du Crédit et de l Epargne 06 juillet 2010 Rabat Allocution de Monsieur Abdellatif JOUAHRI Gouverneur de Bank Al-Maghrib Messieurs les Secrétaires Généraux, Messieurs

Plus en détail

KOKON Value plus L assurance-vie liée à des parts de fonds

KOKON Value plus L assurance-vie liée à des parts de fonds Simple.Autrement KOKON Value plus L assurance-vie liée à des parts de fonds KOKON Value plus Votre prévoyance liée à des parts de fonds Bonjour, Les Suisses sont parmi les Européens les champions de l

Plus en détail

je connais mon banquier je connais mon banquier La sélection des valeurs les plus étoilées Investir

je connais mon banquier je connais mon banquier La sélection des valeurs les plus étoilées Investir La sélection des valeurs les plus étoilées Investir Quelles valeurs choisir dans la nébuleuse des placements financiers? Comment composer un portefeuille d actifs en préservant le capital et en visant

Plus en détail

COMMENTAIRE LES CANADIENS SONT-ILS PRÉPARÉS À UNE HAUSSE DES TAUX D INTÉRÊT? Services économiques TD

COMMENTAIRE LES CANADIENS SONT-ILS PRÉPARÉS À UNE HAUSSE DES TAUX D INTÉRÊT? Services économiques TD COMMENTAIRE Services économiques TD mai LES CANADIENS SONT-ILS PRÉPARÉS À UNE HAUSSE DES TAUX D INTÉRÊT? Faits saillants Le fait que la Banque du Canada ait récemment indiqué que les taux d intérêt pourraient

Plus en détail

Les services bancaires en ligne zweiplus Simplicité, sécurité, rapidité. Et plus.

Les services bancaires en ligne zweiplus Simplicité, sécurité, rapidité. Et plus. 1 Les services bancaires en ligne zweiplus Simplicité, sécurité, rapidité. Et plus. Votre banque sur Internet. Votre indépendance. Nos prestations de services bancaires en ligne. Vos avantages. Chère investisseuse,

Plus en détail

Tout sur la Banque WIR

Tout sur la Banque WIR Tout sur la Banque WIR 1 Au service de la classe moyenne et des PME Fondée en 1934, la Banque WIR, dont le siège principal est à Bâle, entend être la partenaire privilégiée de la classe moyenne dans la

Plus en détail

Bref portrait. LGT Bank (Suisse) SA

Bref portrait. LGT Bank (Suisse) SA Bref portrait LGT Bank (Suisse) SA S.A.S. le Prince Max von und zu Liechtenstein (à gauche) et Heinrich Henckel (à droite) Votre partenaire pour des générations Chère cliente, cher client, Au cours de

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PLACEMENT

RÈGLEMENT DE PLACEMENT RÈGLEMENT DE PLACEMENT Sur la base de l article 49a OPP 2 ainsi que des articles 19 et 19a OLP, le Conseil de Fondation édicte le présent règlement de placement. Les dispositions d exécution, devant être

Plus en détail

LE GUIDE DE L INVESTISSEUR

LE GUIDE DE L INVESTISSEUR LE GUIDE DE L INVESTISSEUR Nous avons élaboré un guide des principes de base en investissement. Si vous les comprenez bien et les respectez, vous obtiendrez plus de succès dans vos investissements et par

Plus en détail

Situation financière des ménages au Québec et en Ontario

Situation financière des ménages au Québec et en Ontario avril Situation financière des ménages au et en Au cours des cinq dernières années, les Études économiques ont publié quelques analyses approfondies sur l endettement des ménages au. Un diagnostic sur

Plus en détail

RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE

RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 24 mars 2008 RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE En 2008, La Banque Postale a confirmé sa place unique et singulière sur le marché de la banque de détail

Plus en détail

Votre compte d épargne en 1-2-3 http://www.epargne.guides-123.be

Votre compte d épargne en 1-2-3 http://www.epargne.guides-123.be s Votre compte d épargne en 1-2-3 http://www.epargne.guides-123.be en collaboration avec : Table des matières Table des matières...2 Votre compte d épargne en 1-2-3...4 ETAPE 1 : Bon à savoir...5 1. Quoi?...5

Plus en détail

et Financier International

et Financier International MACROECONOMIE 2 Dynamiques Economiques Internationales PARTIE 2 : Le Système Monétaire et Financier International UCP LEI L2-S4: PARCOURS COMMERCE INTERNATIONAL PLAN DU COURS I - LE SYSTEME MONETAIRE INTERNATIONAL

Plus en détail

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar?

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? 7 mars 8- N 98 Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? Beaucoup d observateurs avancent l idée suivante : la hausse du prix du pétrole est une conséquence du

Plus en détail

CONDITIONS ET TARIFS POUR CLIENTS PRIVÉS

CONDITIONS ET TARIFS POUR CLIENTS PRIVÉS CONDITIONS ET TARIFS POUR CLIENTS PRIVÉS La banque de la clientèle privée et commerciale SOMMAIRE GÉNÉRALITÉS Les modifications des prix et prestations de services demeurent réservées à tout moment. Vous

Plus en détail

À quoi sert une banque?

À quoi sert une banque? À quoi sert une banque? Trois fonctions clés La banque remplit trois fonctions essentielles. Elle collecte, gère vos dépôts, et vous fournit des moyens de paiement (chéquier, carte bancaire, ordre de virement

Plus en détail

Financement. Crédit PME Marge de manœuvre pour petites et moyennes entreprises

Financement. Crédit PME Marge de manœuvre pour petites et moyennes entreprises Financement Crédit PME Marge de manœuvre pour petites et moyennes entreprises Qu il s agisse de financements de PME, de financements de véhicules, de cartes de crédit, de crédits privés, d épargne ou

Plus en détail

La finance internationale : quel impact sur l'économie marocaine? 20 Novembre 2012

La finance internationale : quel impact sur l'économie marocaine? 20 Novembre 2012 La finance internationale : quel impact sur l'économie marocaine? 20 Novembre 2012 Sommaire I - Le rôle prépondérant des marchés financiers I.1 - Financiarisation de l'économie mondiale I.2 Lien avec l'entreprise

Plus en détail

Septembre 2013. Baromètre bancaire 2013 L évolution conjoncturelle des banques en Suisse

Septembre 2013. Baromètre bancaire 2013 L évolution conjoncturelle des banques en Suisse Septembre 2013 Baromètre bancaire 2013 L évolution conjoncturelle des banques en Suisse Baromètre bancaire 2013 Executive summary 3 1 Evolution économique globale 1.1 Economie internationale 1.2 Suisse

Plus en détail

Argent de voyage Déplacement en toute sécurité. Paiements

Argent de voyage Déplacement en toute sécurité. Paiements Argent de voyage Déplacement en toute sécurité Paiements 2 Voyager décontracté arriver sans encombre à destination Enfin les vacances! Qui ne se réjouit pas à l avance de partir à la conquête de lointains

Plus en détail

POLITIQUE MONETAIRE APPLIQUEE

POLITIQUE MONETAIRE APPLIQUEE POLITIQUE MONETAIRE APPLIQUEE Plan : 1) La structure du système bancaire européen 2) Les objectifs de la BCE Licence professionnelle Bancassurance 2010-2011 3) Les instruments de la politique monétaire

Plus en détail

je connais mon banquier je connais mon banquier Des solutions performantes pour votre sécurité financière Epargner

je connais mon banquier je connais mon banquier Des solutions performantes pour votre sécurité financière Epargner Constituez je connais mon banquier je connais votre mon banquier épargne Des solutions performantes pour votre sécurité financière Epargner Vous disposez d un capital à placer? Vous avez régulièrement

Plus en détail

Actualités de PostFinance

Actualités de PostFinance 2 Juillet 2013 Actualités de PostFinance Le magazine pour notre clientèle privée Offre de cartes de crédit avec programme de bonus 2 Commande d argent sans frais pour les vacances 3 En déplacement: mon

Plus en détail

Un bilan mitigé : Performance des catégories de fonds spéculatifs avant et après la crise financière

Un bilan mitigé : Performance des catégories de fonds spéculatifs avant et après la crise financière Un bilan mitigé : Performance des catégories de fonds spéculatifs avant et après la crise financière Une étude menée par Vanguard 2012 Sommaire. Au cours d une étude précédente examinant diverses catégories

Plus en détail