innovation / construction / territoire Crèche modulaire-bois La Rose des Vents GAILLAC (81) COMMUNAUTÉ DE COMMUNES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "innovation / construction / territoire Crèche modulaire-bois La Rose des Vents GAILLAC (81) COMMUNAUTÉ DE COMMUNES"

Transcription

1 innovation / construction / territoire Crèche odulaire-bois La Rose des Vents GAILLAC (81) COMMUNAUTÉ DE COMMUNES

2 Présentation de la crèche éco-responsable et odulaire de la Rose des vents à Gaillac La counauté de counes Tarn & Dadou a présenté le 31 janvier 2013 la crèche de la Rose des vents - Avenue des Alizés à Gaillac. Une preière réalisation utilisant un concept très innovant de bâtient à ossatures bois odulaire et déplaçable, construit par la société Constructions Ecosy Sud. Une structure collective éco-responsable qui répond aux besoins du territoire en teres d aénageent, et qui allie une rapidité de réalisation et des charges de fonctionneent iniisées (bâtient basse consoation). Ce concept de systèe constructif représente aussi une réelle opportunité de développeent d une nouvelle filière éconoique locale avec un avenir proetteur. Ce nouveau bâtient de a pour abition de déontrer que de nouveaux systèes constructifs peuvent concurrencer les équipeents traditionnels en teres de rapidité de réalisation, d ipact environneental, d efficience énergétique et de confort pour les utilisateurs. Après une phase d étude et d ingénierie d un ois, les 13 odules à ossature bois coposant la crèche ont été fabriquée en 3 ois au sein des ateliers de l usine d ESCAFFRE PRODUCTION à Albi, avant d être acheinés à Gaillac en convoi exceptionnel par la route. Leur asseblage sur le site de la crèche a pris en tout et pour tout 5 jours. Reste ensuite l aénageent intérieur et des abords à finaliser pour son ouverture prévue en août bois, et le groupe Suisse BATINEG basé à Genève détenteur de ce savoir-faire. Un transfert technologique et industriel qui se présente ainsi coe porteur de développeent et d eploi local pour le départeent tarnais. Le coût d investisseent total de ce projet de crèche porté par la Counauté de counes Tarn & Dadou représente un budget de HT, subventionné à hauteur de par l Europe, l Etat, la Région et la Caf. 2 D une capacité d accueil de 20 places, la crèche de la Rose des vents fera alors figure d un preier ouvrage unique en son genre et un exeple ajeur pour la prootion de ce systèe ECOSY TM de construction odulaire. Un bon oyen de concrétiser et porter les fortes abitions de la co-entreprise CONSTRUCTION ECOSY SUD, fruit de la rencontre entre ESCAFFRE PRODUCTION, société ebléatique tarnaise du secteur de la filière

3 La Counauté de counes TARN & DADOU ESCAFFRE PRODUCTION Table Ronde 1 Marie-Christine Jaillet Nadine Coldefy Jocelyne Blaser Jean-Pierre Cordier Table Ronde 2 Jean-Pierre Loustau Elian Coent Alain Castells Luc Floissac Table Ronde 3 Gérard Poujade Stéphane Carassou Sabine Pradelle Marc Streichenberger Le bâtient éco-responsable en perspective 1 > Le bâtient de deain : enjeux et perspectives 2 > Matériaux et techniques : de l innovation à tous les étages 3 > Le bâtient éco-responsable : levier du développeent éconoique et territorial B > Le Biztro de Tarn & Dadou : déjeuner convivial et professionnel Ayant identifié le potentiel [ 9 h h 00 ] de développeent que Jeudi représente 9 juin le bâtient 2011 éco-responsable, les Tables au cinéa Rondes Gaillac de Tarn (81)& Dadou ont été organisées sur ce thèe en Inscrivez-vous sur Tarn & Dadou est une institution au service des counes, des entreprises et des habitants de son territoire. Tarn & Dadou est un territoire attractif de habitants regroupantles bassins de vie de Gaillac et de Graulhet. Avec ses 200 collaborateurs, le rôle de Tarn & Dadou est de favoriser un développeent cohérent et haronieux du territoire, que ce soit pour renforcer son développeent éconoique créateur d eplois ou pour créer des logeents accessibles à tous, tout en aîtrisant l urbanisation. Contact : François CARBONNEL Tél. : +33 (0) / Fondée en 1952, la société ESCAFFRE PRODUCTION est une entreprise failiale de transforation de bois. La société est iplantée sur la zone industrielle Albipôle à Terssac (Tarn). Elle est dotée des dernières technologies pour étudier, concevoir et fabriquer des charpentes industrielles ferettes, charpentes traditionnelles, urs à ossature bois et solive etal web easi-joist. La société ESCAFFRE PRODUCTION est équipée de achines à coandes nuérique dirigées par un bureau d études coposé de 4 dessinateurs DAO pour un effectif total de 17 spécialistes du bois. Contact : Jean ESCAFFRE Mob. +33 (0) / Les élus de la counauté de counes en visite aux ateliers de Escaffre Production à Terssac (décebre 2012) avec touleco-tarn.fr BATINEG CONSTRUCTIONS ECOSY SUD Fort d une expéreience de plus de 15 ans, le groupe Batineg peut se prévaloir de nobreuses réalisations en Suisse coe en France. La société suisse BATINEG, fondée en 1997 et basée à Genève, est une entreprise générale de solutions constructives innovantes. Très active dans la construction en bois, «son coeur de étier», pour les équipeents publics (écoles, crèches, arènes sportives, etc.), de pavillons et de villas, BATINEG construit dans le respect du développeent durable. Sous son enseigne, l entreprise réunit des copétences et savoir-faire copléentaires innovant autour de l expertise des constructions bois, coe les façades photovoltaïques et les toitures végétalisées. Elle copte aujourd hui un effectif 35 eployés. Contact : Frédéric GUILLOT Tél. : +41 (0) / Fruit de l association au cours de l année 2011 des entreprises BATINEG et ESCAFFRE PRODUCTION, la société CONSTRUCTIONS ECOSY SUD est une entreprise de fabrication de constructions à ossatures bois odulaires et déplaçables. Son systèe constructif ECOSY TM représente un concept innovant en teres de rapidité de réalisation, d ipact environneental réduit, d efficience énergétique et de confort pour les utilisateurs. L entreprise est installée au Centre d Affaires Bureau Club, à Terssac. Contact : Jean ESCAFFRE Mob. +33 (0) / Jean-Jacques Ghelfi (Batineg) entouré de Pascal Néel et Jean-Michel Escaffre lors de la pause du 13 èe et dernier odule le 31 janvier

4 sions Dien dule ue o q a h c de L l ht ois té de b Quanti icie Superf 2 360

5 Nobr es de od ules 13 Poids oyen de cha que o dule k Nobr ed de crèc e places he Conso énergé ation tique <50kw h/2/a n Durée d 20 u chan tier g 6 ois Ingénie rie Fabrica : 1 ois tion en atelier Iplan : 3 o ta is sur site tion/asseb l age : 5 jour s Investi sseen t 00 HT dont 59 5 de Euro 000 HT sub v pe, de l Etat, d entions et de la e CAF la Régi on 5

6 Crédit : D. Rousseau Que représente ce projet de crèche pour le territoire de Tarn & Dadou? Y a-t-il un avenir pour ce type de bâtient en Tarn & Dadou? Une fois que les odules seront installés, dans quel délai la crèche ouvrira-t-elle? 6 Pascal Néel Président de la C.C. Tarn & Dadou (Gaillac - Graulhet) La réalisation de cette nouvelle structure reflète à la fois notre politique de service public de proxiité et notre stratégie de développeent éconoique. D une part, c est un atout suppléentaire pour renforcer l accueil de la petite enfance dans un secteur du territoire où la déographie est en augentation constante ; d autre part, c est une opération qui correspond aux enjeux locaux de développeent éconoique et d aénageent du territoire. En effet, par cette opération, nous aéliorons l attractivité du territoire de Tarn & Dadou puisque nous augentons de presque 10% notre offre d accueil en structure collective et nous contribuons au développeent d une filière éconoique : celle du bâtient odulairedéplaçable éco-responsable. Depuis plusieurs années, nous orientons notre politique de développeent vers l éergence des filières éconoiques soucieuses du développeent durable. C est coe cela que nous avons is en relation il y a deux ans les sociétés Batineg et Escaffre Production et qu elles viennent de donner naissance à Constructions Ecosy Sud. Les élus de la counauté de counes sont convaincus que ce type de bâtient éco-responsable, odulaire et déplaçable, répond aux besoins de territoires coe le nôtre. Tout en ayant de gros atouts qualitatifs, dont la possibilité de déénager la structure, ce type de bâtient allie une rapidité de réalisation et des charges de fonctionneent iniisées (bâtient basse consoation). Je suis persuadé que ce systèe constructif a de l avenir et qu il va intéresser de nobreuses collectivités et entreprises dans la région et au-delà. Etant donnée l originalité de ce projet et les contraintes régleentaires liées à la réalisation d un tel équipeent, on avance de anière epirique. En effet, une crèche est un type de bâtient qui cuule les contraintes iposées par les organises coe la PMI* ou la Caf. Cependant, la livraison devrait se faire en avril prochain, soit six ois seuleent après le début du chantier. Nous prévoyons ensuite de ettre la crèche en service à copter du ois d août, le teps de réaliser les aénageents obiliers, de finaliser le projet pédagogique et les inscriptions. Dans l intervalle, Constructions Ecosy Sud pourra en faire un bâtient-téoin et une vitrine de son savoir-faire. Nous espérons que cela pourra déboucher sur des coandes et, le cas échéant, perettre à cette nouvelle entreprise de développer son activité et de créer de l eploi. *PMI : Service de la protection aternelle et infantile (Conseil Général du Tarn)

7 Jean-Michel Escaffre Dirigeant ESCAFFRE PRODUCTION Terssac (81) *BBC : Bâtient Basse Consoation Coent ESCAFFRE PRODUCTION s est positionnée sur le arché du systèe constructif odulaire? En 2006, nous avons installé notre site industriel sur la zone d Albipôle à Terssac, avec tout un systèe de production basé sur le nuérique. Et autour de cet outil de production, nous avons entaé une réflexion interne autour de la ise en place des nores de la construction, de l ipact environneental, et donc de nouvelles éthodes de travail. Aujourd hui, au-delà du étier d origine de «charpentier», ESCAFFRE PRODUCTION est devenu principaleent un concepteur et fabricant d éléents structurels bois pour le bâtient. C est un étier qui se spécialise et très encadré, et qui doit répondre à de fortes contraintes techniques. Et à l heure actuelle, nous soes toujours des précurseurs avec notre aîtrise et l application des nobreuses nores techniques et environneentales applicables à notre secteur d activité. Quels ont été les investisseents de la société ESCAFFRE PRODUCTION pour la ise en place de ce projet? Des investisseents ont été nécessaires principaleent au niveau des oyens huains, avec un renforceent des équipes de notre bureau d études. Nous avons aussi adapté notre surface de production avec la création à l été 2012 d un hall d asseblage de Il a fallu ensuite copléter une partie de notre atériel technique avec notaent quelques engins pour la anutention des éléents structurels des odules. Pour finaliser le transfert technologique de ce concept de systèe constructif au sein de notre entreprise, il nous a fallu aussi ettre en place avec notre partenaire BATINEG des forations spécifiques pour perettre à nos poseurs d acquérir une parfaite aîtrise technique de la fabrication du produit odulaire. Quelle perspective pour la filière bois représente ce type de construction selon vous? Nous croyons beaucoup à ce systèe constructif odulaire et déplaçable. Pour nos clients, il constitue une solution très flexible et à forte valeur ajoutée. De surcroît, c est un produit hauteent qualitatif qui répond d une part aux nores BBC*, et d autre part à la régleentation therique Ce qui est un atout ajeur suppléentaire, car assez unique actuelleent pour l offre odulaire présente sur le arché. Nous avons aujourd hui une forte deande pour l utilisation de ce concept sur le secteur du tourise pour de la résidence hôtelière, avec des odules séparés ou juxtaposables, ou pour des capings, qui recherchent des structures d accueil plus qualitatives. Le secteur du bâtient individuel constitue aussi un réel potentiel de arché pour tout ce qui concerne la réalisation de petits studios, l aénageent de pièces copléentaires jusqu à l extension de pavillons privés. 7

8 8 Jean-Jacques Ghelfi Dirigeant GROUPE BATINEG Coent le groupe BATINEG s est iposé coe spécialiste de la construction en bois? Dès nos débuts en 1997, nous nous soes orientés vers ce concept de bâtients écologiques et odulaires, donc flexibles et évolutifs. C était une nouvelle approche à êe de répondre aux besoins d une société en perpétuelle utation. Nous avons choisi le bois coe atériau de base, afin d offrir un confort durable (dans les deux sens du tere)». Durant toutes ces années, l évolution du groupe s est faite principaleent autour de l écologie. Quelle est la principale spécificité de votre entreprise? L évolution dans la construction écologique est apparu coe une évidence (toitures végétales, photovoltaïque, façades passives). Toute notre technologie est centrée autour de ce concept. Notre spécificité réside dans la construction rapide et efficace de projets divers. Pour offrir des solutions de bâtients, le groupe Batineg réunit sous son enseigne des savoir-faire copléentaires: Batineg (entreprise générale avec des solutions globales avec garantie en tere de prix, délai et exécution), Direx (bureau de direction des travaux), Atlante (bureau d études), Batiflex (concept innovant de constructions en bois), Constructions Ecosy (concept d habitat bois conteporain «odulaire»), Faceactive (résultat d une évolution iportante en atière d intégration de panneaux photovoltaïques à un concept de façade). Quels ont été les raisons principales de l alliance avec l entreprise ESCAFFRE PRODUCTION? La société ESCAFFRE PRODUCTION détient une longue expérience et un savoir-faire unique sur la région sud en France dans la transforation du bois, avec ses enuisiers et charpentiers. Nous avons été convaincus aussi de la capacité de son bureau d études à conduire et ener de tels projets techniques de systèe constructif odulaire bois. Nous avons ensuite travaillé enseble à la ise en place du transfert technologique vers les équipes d ESCAFFRE PRODUCTION pour la aîtrise de notre concept d habitat bois «odulaire» Ecosy TM.

9 Le projet a été accopagné techniqueent et adinistrativeent par la SEM 81. Intervenants : SCP SABATIER (Architectes), BATINEG (Bureau Etude Conception Modules Bois) ETB (OPC), ETB ENVIRONNEMENT (Bureau étude), SOCOTEC (Bureau de contrôle), Cabinet SOUSTELLE-VIES (Coordonnateur SPS) CONSTRUCTIONS ECOSY SUD (Entreprise Générale), LACLAU (Gros Œuvre VRD), ESCAFFRE PRODUCTION (Modules bois et enuiseries), SOULIE (Etanchéité), TRUJILLO (Plâtrerie Isolation), LACOMBE (Peintures sols souples), LAGREZE & LACROUX (Electricité, CVC) 9

10 Clip de présentation Un fil sur l accoplisseent du chantier de la crèche est consultable à l adresse : ted.fr Il coprend une séquence tie-lapse illlustrant le ontage pas-à-pas de ce bâtient odulaire et une présentation des atouts du projet par ses principaux acteurs. Une réalisation effectuée par l agence de counication Vent d Autan à Gaillac. Crèche odulaire-bois La Rose des Vents GAILLAC (81) François CARBONNEL Tél. : +33 (0) e-ail : Jean ESCAFFRE Mob. : +33 (0) e-ail : Frédéric GUILLOT Tél. : +41 (0) e-ail :

DOSSIER DE PRESSE CONCEPTION & RÉALISATION. Crèche Modulaire La Rose. des Vents JEUDI 31 JANVIER 2013 11H00 /GAILLAC COMMUNAUTÉ DE COMMUNES

DOSSIER DE PRESSE CONCEPTION & RÉALISATION. Crèche Modulaire La Rose. des Vents JEUDI 31 JANVIER 2013 11H00 /GAILLAC COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DOSSIER DE PRESSE CONCEPTION & RÉALISATION Crèche Modulaire La Rose des Vents JEUDI 31 JANVIER 2013 11H00 /GAILLAC COMMUNAUTÉ DE COMMUNES Sommaire p3 Communiqué de presse p4 Chiffres clé et implantation

Plus en détail

Principes et mise en œuvre

Principes et mise en œuvre A Principes et ise en œuvre 1 DÉFINITIONS ET MÉTHODES A 1.1 Définitions D après l Afnor (FD X 60-000), «la aintenance est l enseble de toutes les actions techniques, adinistratives et de anageent durant

Plus en détail

Arrêté du 17 avril 2015 relatif à l agrément des modalités de prise en compte des systèmes Cylia et Xiros dans la réglementation thermique 2012

Arrêté du 17 avril 2015 relatif à l agrément des modalités de prise en compte des systèmes Cylia et Xiros dans la réglementation thermique 2012 MINISTÈRE DE L ÉOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURALE ET DE L ÉNERGIE Aénageent nature, logeent MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ _ Direction de l habitat, de l urbanise et

Plus en détail

Modèle de questionnaire pour les employés

Modèle de questionnaire pour les employés Outil pratique n 3 Modèle de questionnaire pour les eployés Vos habitudes de déplaceents 1. Pari les sites suivant, cochez votre lieu de travail principal: (1 seul réponse possible) No du site A No du

Plus en détail

Le Centre de Tri. Projet d espace de coworking à Bègles 21 janvier 2011

Le Centre de Tri. Projet d espace de coworking à Bègles 21 janvier 2011 Le Centre de Tri Projet d espace de coworking à Bègles 21 janvier 2011 Contexte 2 Objectifs 4 Projet 6 Lieu 8 Équipe projet 11 S o a i r Équipe d aniation Prograation Modèle éconoique Budget prévisionnel

Plus en détail

ÉTUDE BDC LES CINQ FACTEURS CLÉS ET LES CINQ PIÈGES À ÉVITER POUR RÉUSSIR EN AFFAIRES

ÉTUDE BDC LES CINQ FACTEURS CLÉS ET LES CINQ PIÈGES À ÉVITER POUR RÉUSSIR EN AFFAIRES ÉTUDE BDC LES CINQ FACTEURS CLÉS ET LES CINQ PIÈGES À ÉVITER POUR RÉUSSIR EN AFFAIRES Seaine de la PME BDC 2014 Résué --------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

PLAN DE CONTROLE DE L INDICATION GEOGRAPHIQUE PROTEGEE THÉZAC-PERRICARD

PLAN DE CONTROLE DE L INDICATION GEOGRAPHIQUE PROTEGEE THÉZAC-PERRICARD IP THÉZAC-PERRICARD Référence : PC/THÉZAC-PERRICARD/P300 PLAN DE CONTROLE Indice n 0 Page 1 sur 25 PLAN DE CONTROLE DE L INDICATION EORAPHIQUE PROTEEE THÉZAC-PERRICARD Docuent de référence : Cahier des

Plus en détail

Séminaire Francilien de Sûreté de Fonctionnement - 22 février 2013

Séminaire Francilien de Sûreté de Fonctionnement - 22 février 2013 Séinaire Francilien de Sûreté de Fonctionneent - 22 février 2013 Les défaillances de cause coune Doinique VASSEUR EDF R&D Claart Plan Introduction Quelques odèles possibles Les principes de l estiation

Plus en détail

Guide pour la Gestion des Déchets Post-Catastrophe

Guide pour la Gestion des Déchets Post-Catastrophe BUREAU DES NATIONS UNIES POUR LA COORDINATION DES AFFAIRES HUMANITAIRES JOINT UNEP/OCHA ENVIRONMENT UNIT Guide pour la Gestion des Déchets Post-Catastrophe Edition 2 Publié en Suisse, Décebre 2013 par

Plus en détail

CHAPITRE VII - LE COMPTE DE CAPITAL FIXE

CHAPITRE VII - LE COMPTE DE CAPITAL FIXE CHAPITRE VII - LE COMPTE DE CAPITAL FIXE 1. La foration brute de capital fixe... 135 2. La consoation de capital fixe et les autres postes du copte de capital fixe.. 139 Le copte spécifique de l agriculture

Plus en détail

Votre Club,à votre manière! Personnalisez vos réunions de club

Votre Club,à votre manière! Personnalisez vos réunions de club Votre Club,à votre anière! Personnalisez vos réunions de club Votre Club, à votre anière! Personnalisez vos réunions de club Est-ce que vos réunions de club sont tout ce qu elles peuvent être? Il est facile

Plus en détail

nova La solution pour les techniques du bâtiment.

nova La solution pour les techniques du bâtiment. nova La solution pour les techniques du bâtient. Chères lectrices, chers lecteurs, Seul ce qui est utile au client a une raison d être sur le arché. Depuis plus de 25 ans, la philosophie de Plancal est

Plus en détail

Projet d'installation photovoltaïque

Projet d'installation photovoltaïque RETScreen International est un logiciel noralisé et intégré d'analyse de projets d'énergies renouvelables. Cet outil fournit une platefore coune perettant à la fois l'aide à la décision et le renforceent

Plus en détail

Coordination SAVARA - Présentation des labels - 201 4

Coordination SAVARA - Présentation des labels - 201 4 L a c h a rt e d e S A V A RA L e s l a b e l s S A V A RA A d h é re r a u ré s e a u L e c a h i e r d e s c h a rg e s 1 C h a rt e L e p ri n c i p e Le dynaise et le développeent rapide de la vie

Plus en détail

Convention entre : Le Syndicat intercommunal pour l'assainissement de la Région de Pontoise Et La Communauté d'agglomération de Cergy-Pontoise

Convention entre : Le Syndicat intercommunal pour l'assainissement de la Région de Pontoise Et La Communauté d'agglomération de Cergy-Pontoise ANNEXE A LA DELIBERATION DU CONSEIL DU 29 MARS 211 Convention entre : Le Syndicat intercounal pour l'assainisseent de la Région de Pontoise Et La Counauté d'aggloération de Cergy-Pontoise Etude en-vue

Plus en détail

Conduite CASAFLEX pour chauffage de proximité et à distance. La qualité pour assurer l avenir

Conduite CASAFLEX pour chauffage de proximité et à distance. La qualité pour assurer l avenir Conduite CASAFLEX pour chauffage de proxiité et à distance La qualité pour assurer l avenir U EA NOUV U EA Con ne opti cteur is é NOUV Conduite CASAFLEX pour chauffage de proxiité et à distance pour systèes

Plus en détail

SNC du Chemin de Paris Création d un bâtiment d activité industrielle et de stockage ZAC du Chemin de Paris 60440 Nanteuil le Haudouin

SNC du Chemin de Paris Création d un bâtiment d activité industrielle et de stockage ZAC du Chemin de Paris 60440 Nanteuil le Haudouin DOSSIER DE DEMANDE D ENREGISTREMENT D UNE INSTALLATION CLASSEE POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT Code de l Environneent Livre V Titre I SNC du Chein de Paris Création d un bâtient d activité industrielle

Plus en détail

DÉCLARATION SYNDICALE INTERNATIONALE DE WASHINGTON NOVEMBRE 2008

DÉCLARATION SYNDICALE INTERNATIONALE DE WASHINGTON NOVEMBRE 2008 DÉCLARATION SYNDICALE INTERNATIONALE POUR LE SOMMET DE CRISE DU G20 DÉCLARATION SYNDICALE INTERNATIONALE DE WASHINGTON NOVEMBRE 2008 I. Résué 1 II. Une relance coordonnée pour l éconoie réelle 4 III. Re-régleenter

Plus en détail

Université de Thessalie Département d Aménagement, D Urbanisme et Développement Régional

Université de Thessalie Département d Aménagement, D Urbanisme et Développement Régional Université de Thessalie Départeent d Aénageent, D Urbanise et Développeent Régional Enseignant : As. Pr. Marie-Noelle Duquenne II. Les Méthodes de Classification Ces éthodes ont pour objectif de parvenir

Plus en détail

nova LA SOLUTION POUR LES TECHNIQUES DU BÂTIMENT.

nova LA SOLUTION POUR LES TECHNIQUES DU BÂTIMENT. nova LA SOLUTION POUR LES TECHNIQUES DU BÂTIMENT. Chères lectrices, chers lecteurs, Seul ce qui est utile au client a une raison d être sur le arché. Depuis plus de 25 ans, la philosophie de Plancal est

Plus en détail

Décentralisation et politique des territoires

Décentralisation et politique des territoires paléonto indu ingén bi hisré écolo biolo gratuité psycholo sociologi éner botanique architecture zoo athéa physique usage éconoie astronoie édec université agroali i t évaluation fréqu référe qua Obse

Plus en détail

«Des places de jeux pour tous» Formulaire de demande

«Des places de jeux pour tous» Formulaire de demande «Des places de jeux pour tous» Forulaire de deande Ce questionnaire infore quant à la place de jeu en projet et ne constitue pas une grille d évaluation. Les renseigneents doivent donner une ipression

Plus en détail

Arrondissage des résultats de mesure. Nombre de chiffres significatifs

Arrondissage des résultats de mesure. Nombre de chiffres significatifs BUREAU NATIONAL DE MÉTROLOGIE COMMISSARIAT À L'ÉNERGIE ATOMIQUE LABORATOIRE NATIONAL HENRI BECQUEREL Note technique LNHB/04-13 Arrondissage des résultats de esure Nobre de chiffres significatifs M.M. Bé,

Plus en détail

Ingénieur informatique

Ingénieur informatique Ingénieur inforatique Par la voie de l apprentissage F Perraud POLYTECH Lyon Directeur M P. Fournier Départeent Inforatique Responsable Me C. Gertosio 1 Plan de la présentation 1. Qui soes nous? 2. L apprentissage

Plus en détail

Pour tout renseignement complémentaire, veuillez contacter le service technique au 01 40 13 37 77. HORAIRES MONTAGE-DEMONTAGE

Pour tout renseignement complémentaire, veuillez contacter le service technique au 01 40 13 37 77. HORAIRES MONTAGE-DEMONTAGE Salon de l iobilier d entreprise règleent de décoration VALIDATION DES PROJETS Vos projets d aénageent de stand devront être validés dans le cadre du respect des règles d architecture du salon et du respect

Plus en détail

GarageBand Premiers contacts Comprend une présentation complète des fenêtres GarageBand, ainsi que des leçons pas à pas conçues pour vous aider à

GarageBand Premiers contacts Comprend une présentation complète des fenêtres GarageBand, ainsi que des leçons pas à pas conçues pour vous aider à GarageBand Preiers contacts Coprend une présentation coplète des fenêtres GarageBand, ainsi que des leçons pas à pas conçues pour vous aider à utiliser GarageBand 1 Table des atières Préface 7 Preiers

Plus en détail

Géocomposites TERRADRAIN

Géocomposites TERRADRAIN Géocoposites TERRADRAIN Soaire 2 Introduction 3 Certifications 4 Qu est-ce que TERRADRAIN? 5 Pourquoi utiliser TERRADRAIN? 5 Graphiques coparatifs 6 TERRADRAIN M 7 TERRADRAIN W 8 TWINDRAIN 9 Tableau des

Plus en détail

STRUCTURES GONFLABLES

STRUCTURES GONFLABLES STRUCTURES GONFLABLES DESCRIPTIF Le concept «Structures gonflables» vise à ettre à disposition des organisateurs de anifestations des structures gonflables, équipées d éléents visuels aux couleurs du Pays

Plus en détail

e-commerce+ Passez au e-commerce pour simplifier vos process de vente! RENCONTREZ-NOUS Salon E-commerce 23-25 septembre - Paris

e-commerce+ Passez au e-commerce pour simplifier vos process de vente! RENCONTREZ-NOUS Salon E-commerce 23-25 septembre - Paris e-coerce+ agazine d inforation d Octave N 11 Juin 2014 TO Passez au e-coerce pour siplifier vos process de vente! RENCONTREZ-NOUS Salon E-coerce 23-25 septebre - Paris Salon #vad.conext 21-23 octobre -

Plus en détail

Le guide technique de la construction bois Mobissimmo

Le guide technique de la construction bois Mobissimmo Architectes l www.bois-construction.org l www.aisons-bois.co l www.architectes.org LES Organises l AFCOBOIS, Association Française des Constructeurs Bois www.aisons-bois.org l CNDB, Coité National pour

Plus en détail

L indice des prix à la consommation

L indice des prix à la consommation L indice des prix à la consoation Base 2004 Direction générale Statistique et Inforation éconoique 2007 L indice des prix à la consoation Base 2004 = 100 La Direction générale Statistique et Inforation

Plus en détail

Octobre 2010 INDICE S&P/TSX 60 VIX MÉTHODE DE CALCUL DE L INDICE

Octobre 2010 INDICE S&P/TSX 60 VIX MÉTHODE DE CALCUL DE L INDICE Octobre 00 IDICE S&P/SX 60 VIX MÉHODE DE CALCUL DE L IDICE able des atières Introduction 3 Aperçu 3 Construction de l indice 4 Méthodes utilisées 4 Établisseent de la valeur du VIX à partir des options

Plus en détail

Etude salaires : le marketing s'en sort bien

Etude salaires : le marketing s'en sort bien Page 1/5 Etude salaires : le arketing s'en sort bien Public- le i:» 12 2013 pai ('ATI IF RI M; UFrRTFHISi Selon l'étude Maesina Marketing Search/Aon Hewitt, les arketers ont vu leur réunération progresser

Plus en détail

Les bases de données. Historique

Les bases de données. Historique 1 Les bases de données Aujourd hui indispensables dans tous les systèes de gestion de l inforation, les bases de données sont une évolution logique de l augentation de la deande de stockage de données.

Plus en détail

COMMUNAUTE de COMMUNES de DOUVE & DIVETTE

COMMUNAUTE de COMMUNES de DOUVE & DIVETTE COMMUNAUTE de COMMUNES de DOUVE & DIVETTE PROJET D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Ce forulaire est à renvoyer, dûent repli, au Service Public d Assainisseent Non Collectif (SPANC). Il peret à ce service

Plus en détail

La planification en cas d inaptitude. Vous avez le pouvoir d agir!

La planification en cas d inaptitude. Vous avez le pouvoir d agir! La planification en cas d inaptitude. Vous avez le pouvoir d agir! Août 2015 Jaie Golobek Directeur gestionnaire, Planification fiscale et successorale Services consultatifs de gestion de patrioine CIBC

Plus en détail

Tolérance aux fautes-2 Serveurs à haute disponibilité

Tolérance aux fautes-2 Serveurs à haute disponibilité École Doctorale de Grenoble Master 2 Recherche Systèes et Logiciel Disponibilité des s Tolérance aux fautes-2 Serveurs à haute disponibilité Sacha Krakowiak Université Joseph Fourier Projet Sardes (INRIA

Plus en détail

2.1 Comment fonctionne un site?

2.1 Comment fonctionne un site? Coent fonctionne un site? Dans ce chapitre, nous allons étudier la liste des logiciels nécessaires à la création d un site ainsi que les principes de base indispensables à son bon fonctionneent. 2.1 Coent

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DE LA DECLARATION TRIMESTRIELLE DES SALAIRES

NOTICE EXPLICATIVE DE LA DECLARATION TRIMESTRIELLE DES SALAIRES Madae, Monsieur, Pour vous aider à bien copléter cet iprié, nous vous invitons à lire attentiveent la présente notice. La lecture de votre déclaration de ain d'œuvre est autoatisée, aussi nous vous recoandons

Plus en détail

Les Ateliers XS. Des formations courtes, personnalisées et opérationnelles pour vous lancer rapidement sur le Web!

Les Ateliers XS. Des formations courtes, personnalisées et opérationnelles pour vous lancer rapidement sur le Web! Les Ateliers XS Des forations courtes, personnalisées et opérationnelles pour vous lancer rapideent sur le Web! «J entends et j oublie ; je vois et je e souviens ; je fais et je coprends» Confucius 1 Pourquoi

Plus en détail

Isolation Etanchéité Haute performance des toitures et terrasse longue durée des toitures terrasses (sous Avis Technique CSTB)

Isolation Etanchéité Haute performance des toitures et terrasse longue durée des toitures terrasses (sous Avis Technique CSTB) XPS XPS XPS HR L XPS HR L - XPS N III L XPS N V L ROULEAU TYVEK SPECIFIQUE Procédé Procédé toiture toiture inversée inversée : Solution R Max Isolation Etanchéité Haute perforance s toitures et terrasse

Plus en détail

Développez vos compétences sur la maison ossature bois RT 2012

Développez vos compétences sur la maison ossature bois RT 2012 Formations Développez vos compétences sur la maison ossature bois RT 2012 Commercialiser Concevoir Dimensionner S équiper Choisir les Produits Construire Des formations pour les professionnels conçues

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE POUR INSTALLATION DE PROTECTION CONTRE LA FOUDRE / PARATONNERRE

DOSSIER TECHNIQUE POUR INSTALLATION DE PROTECTION CONTRE LA FOUDRE / PARATONNERRE DOSSIER TECHNIQUE POUR INSTALLATION DE PROTECTION CONTRE LA FOUDRE / PARATONNERRE A transettre à l organe cantonal concerné avant le début des travaux Seule la dernière version figurant sur le site Internet

Plus en détail

Abstract. Key-words: The flowshop problem, Heuristics, Job scheduling, Total flowtime.

Abstract. Key-words: The flowshop problem, Heuristics, Job scheduling, Total flowtime. Abstract Since the flowshop scheduling proble has found to be an NP-coplete proble, the developent of heuristic algoriths that give better solutions becoe necessary. In this paper we discuss how to resolve

Plus en détail

Échafaudage de façade UNI 70/100

Échafaudage de façade UNI 70/100 Stark gerüstet. Échafaudage de façade 70/100 Français valable à partir du 15.04.2013 Table des atières Montage du systèe / Avantages du systèe 2-3 Châssis 4-5 Planchers 6 Escaliers «intérieurs» 7 Escaliers

Plus en détail

l Agence Qui sommes nous?

l Agence Qui sommes nous? l Agence Qui soes nous? Co Justine est une agence counication globale dont la ission est prendre en charge l enseble vos besoins et probléatiques counication. Créée en 2011, Co Justine a rapient investi

Plus en détail

Systèmes «Cofloor» panneau à plots, à agrafage, rail à serrage

Systèmes «Cofloor» panneau à plots, à agrafage, rail à serrage 4 3 2 Systèes «Cofloor» Inforation technique Description: Les systèes panneau à plots, à agrafage et rail à serrage Oventrop sont utilisés dans des logeents, bureaux et locaux coerciaux. Les coposantes

Plus en détail

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 4 - JANVIER 2015

DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO 4 - JANVIER 2015 DOSSIER SUR LE SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE VOLUME 11 - NUMÉRO - JANVIER 2015 RAPPORT DE VERISIGN SUR LES NOMS DE DOMAINE LEADER MONDIAL DU SECTEUR DES NOMS DE DOMAINE ET DE LA SÉCURITÉ D'INTERNET, VERISIGN

Plus en détail

THE NAME THAT REALLY HOLDS WATER

THE NAME THAT REALLY HOLDS WATER ABECO TANKS (PTY) LTD Reg No.: 2009/016732/07 Specialists In: Pressed Sectional Steel Tanks Structural Steel Supporting Towers Water Storage G.R.P Tanks THE NAME THAT REALLY HOLDS WATER Est. 1983 Manufactured

Plus en détail

LE MONET SAINT DENIS / 93

LE MONET SAINT DENIS / 93 LE MONET SAINT DENIS / 93 DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE JUIN 2015 LIVRAISON DE L IMMEUBLE DE BUREAUX LE MONET... 2 LE MONET DES BUREAUX à HAUTE VALEUR AJOUTéE ENVIRONNEMENTALE DANS UN NOUVEAU BASSIN DE VIE...

Plus en détail

Lyon. HUB numérique. * Accro à Lyon

Lyon. HUB numérique. * Accro à Lyon HUB nuérique * Accro à tout Le nuérique 04 08 10 12 14 16 18 Posté par Laurent et Olivier de la Clergerie. Fabrice Lacroix, 44 ans. Teinté d innovation et d entrepreneuriat, le parcours de Fabrice épouse

Plus en détail

La boite de vitesse a variation continue CVT

La boite de vitesse a variation continue CVT Epreuve de Sciences Industrielles pour l Inge nieur La boite de vitesse a variation continue CVT Durée : h. Calculatrices autorisées. Docuents interdits. Ce sujet coporte 9 pages. Présentation La boite

Plus en détail

Bibliothèque de fiches U MODE D'EMPLOI version janvier 2008

Bibliothèque de fiches U MODE D'EMPLOI version janvier 2008 Bibliothèque de fiches U MODE D'EMPLOI version janvier 2008 La charte Construire avec l'énergie repose sur le respect de 5 critères relatifs: 1. au degré d'isolation des différentes parois de l'enveloppe

Plus en détail

Vous trouverez les réfrigérateurs et congélateurs Liebherr partout où service et conseil vont de pair.

Vous trouverez les réfrigérateurs et congélateurs Liebherr partout où service et conseil vont de pair. Vous trouverez les réfrigérateurs et congélateurs Liebherr partout où service et conseil vont de pair. Vous trouverez toutes les inforations nécessaires relatives aux appareils encastrables, intégrables

Plus en détail

Échafaudage modulaire COMBI

Échafaudage modulaire COMBI Stark gerüstet! Échafaudage odulaire COMBI Français valable à partir du 15.04.2013 Table des atières Montage du systèe 2-5 Éléents porteurs verticaux 6 Éléents porteurs horizontaux 7-8 Renforceent diagonal

Plus en détail

308C CR. Pelle hydraulique. Moteur 4M40 MMC

308C CR. Pelle hydraulique. Moteur 4M40 MMC 308C CR Pelle hydraulique Moteur 4M40 MMC Puissance au volant 41 kw/55 ch Poids en ordre de arche avec lae de 2470, flèche onobloc, bras de 2210, patins de 600 et godet de 0,3 3 8040 kg Effort de traction

Plus en détail

Le collège André Malraux à Senones

Le collège André Malraux à Senones Le collège André Malraux à Senones 2 Le collège André Malraux à Senones 4 Le mot du Président du Conseil Général 8 Genèse d un projet 10 Organisation des volumes et fonctions 12 Démarche haute Qualité

Plus en détail

LES CHIFFRES SIGNIFICATIFS ET LES INCERTITUDES

LES CHIFFRES SIGNIFICATIFS ET LES INCERTITUDES Une prédiction de certains écoloistes : Les poissons devraient avoir disparu en 048! LES CHIFFRES SIGNIFICATIFS ET LES INCERTITUDES Les rèles suivantes s appliquent pour tous les calculs ipliquant des

Plus en détail

Retrouvez des informations sur cet ouvrage!

Retrouvez des informations sur cet ouvrage! Copyright 2009 Micro Application 20-22, rue des Petits-Hôtels 75010 PARIS 1 re Edition - Novebre 2009 Auteur Eric VIEGNES Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consenteent

Plus en détail

LA DEMI-VIE EN RADIOACTIVITE. UN OUTIL POUR RESOUDRE DES PROBLEMES

LA DEMI-VIE EN RADIOACTIVITE. UN OUTIL POUR RESOUDRE DES PROBLEMES LA DEMI-VIE EN RADIOACTIVITE. UN OUTIL POUR RESOUDRE DES PROBLEMES Groupe Mathéatiques et Sciences Physiques au Lycée IREM de Toulouse Michèle Fauré, Pierre López, Monique Mandleur, Monique Sosset Rédacteur

Plus en détail

Etude vibro-acoustique de machines synchrones à aimants à bobinage dentaire

Etude vibro-acoustique de machines synchrones à aimants à bobinage dentaire Conférence EF 11, Belfort, Décebre 11 Électrotechnique du Futur 14&15 décebre 11, Belfort Etude vibro-acoustique de achines synchrones à aiants à bobinage dentaire M. FAKAM, M. HECQUET, V. LANFRANCHI*,

Plus en détail

Une programmation opératoire robuste

Une programmation opératoire robuste Une prograation opératoire robuste Sondes HAMMAMI Maître Assistante, ESTI, Laboratoire d Autoatique de Grenoble ENSIEG - deddes2002@yahoo.fr Pierre LADET Professeur, Laboratoire d Autoatique de Grenoble

Plus en détail

INC2 Interface de Communication Inter Réseau

INC2 Interface de Communication Inter Réseau Fiche Technique Interface de Counication Inter eau INTERFACE DE COMMUNICATION INTER RÉSEAU Description L Interface de Counication Inter eau () peret de connecter des réseaux afin de créer des réseaux très

Plus en détail

Le marché Immobilier tertiaire en Val-de-Marne

Le marché Immobilier tertiaire en Val-de-Marne Le arché Iobili ttiaire en Val-de-Marne Le arché des bureaux en Val-de-Marne, un arché dynaique Dans une conjoncture arquée depuis un an par le ralentisseent du arché locatif et la chute des investisseents,

Plus en détail

parcours résidentiel zoom sur le programme photovoltaïque À LA UNE résultat des élections des associations de locataires 2 e semestre 2014 n 29

parcours résidentiel zoom sur le programme photovoltaïque À LA UNE résultat des élections des associations de locataires 2 e semestre 2014 n 29 Bulletin d inforation de l OPAC de Quiper-Cornouaille 2 e seestre 2014 n 29 zoo sur le prograe photovoltaïque À LA UNE parcours résidentiel Actu résultat des élections des associations de locataires 1

Plus en détail

IMPLANTATION ET PROMOTION DE LA MAISON AERA, HABITAT ECOLOGIQUE, AUTONOME ET AUTOCONSTRUIT EN LOIRE-ATLANTIQUE (FRANCE) Par Claire Lascaud

IMPLANTATION ET PROMOTION DE LA MAISON AERA, HABITAT ECOLOGIQUE, AUTONOME ET AUTOCONSTRUIT EN LOIRE-ATLANTIQUE (FRANCE) Par Claire Lascaud IMPLANTATION ET PROMOTION DE LA MAISON AERA, HABITAT ECOLOGIQUE, AUTONOME ET AUTOCONSTRUIT EN LOIRE-ATLANTIQUE (FRANCE) Par Claire Lascaud Essai présenté au Centre universitaire de formation en environnement

Plus en détail

PALANS TREUILS PONTS ROULANTS

PALANS TREUILS PONTS ROULANTS PALANS TREUILS PONTS ROULANTS Certified Copany Prograe Palans et Treuils électriques et pneuatiques Palans standards, hauteur réduite et hauteur perdue réduite Chaînes de charge et de anœuvre zinguées

Plus en détail

Table ronde n 3. Jusqu où intégrer les énergies renouvelables dans les opérations?

Table ronde n 3. Jusqu où intégrer les énergies renouvelables dans les opérations? Table ronde n 3 Jusqu où intégrer les énergies renouvelables dans les opérations? Muriel Corporandy, Gironde Habitat Johann Alvaro, Cabinet d Architectes Vacheron Marina Monnereau, BE Math Ingénierie José

Plus en détail

La détérioration des termes de l échange 1 Bernard Conte 2002

La détérioration des termes de l échange 1 Bernard Conte 2002 La détérioration des teres de l échange des pays du Sud Bernard Conte el : conte@u-bordeau4.fr site web : http://conte.u-bordeau4.fr Les pays du Sud seraient inéluctableent frappés par la détérioration

Plus en détail

Utiliser Internet Explorer

Utiliser Internet Explorer 5 Utiliser Internet Explorer 5 Utiliser Internet Explorer Internet Explorer est le plus utilisé et le plus répandu des navigateurs web. En effet, Internet Explorer, couraent appelé IE, est le navigateur

Plus en détail

Maison AA Natura DOSSIER. de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous

Maison AA Natura DOSSIER. de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous SEPTEMBRE 2011 DOSSIER de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous Maison AA Natura Inscrite dans une démarche de développement

Plus en détail

Six pattes pour gravir le podium

Six pattes pour gravir le podium OLYMPIADES DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR 11 Si pattes pour gravir le podiu Christian Garreau [1] Pour la preière finale nationale des Olypiades, le ercredi 11 ai 11 sur le site de PSA à Poissy, le preier

Plus en détail

Professionnels de la filière bois, réunissez vous!

Professionnels de la filière bois, réunissez vous! Conférences, débat, table ronde, questions/réponses, présentations matériaux, déjeuner d affaire... Professionnels de la filière bois, réunissez vous! Constructeurs, charpentiers, architectes, menuisiers,

Plus en détail

APS 001-4 SYSMAC Séries C GRAFCET. Guide d'utilisation PMI/STA/6.12.96

APS 001-4 SYSMAC Séries C GRAFCET. Guide d'utilisation PMI/STA/6.12.96 APS 001-4 SYSMAC Séries C GRAFCET Guide d'utilisation PMI/STA/6.12.96 TABLE DES MATIERES Nouvelle édition décebre 1996 1 - LE GRAFCET 2 2 - RAPPEL des REGLES de BASE 3 2. 1 - Rèle d'alternance 3 2. 2 -

Plus en détail

La direction chorale en bref

La direction chorale en bref La direction chorale en bref Guy Barblan Table des atières Introduction......................................... p.2 Le directeur......................................... p.2 La chorale..........................................

Plus en détail

Attractive technology. Matériaux flexibles Communication, affichage et signalétique

Attractive technology. Matériaux flexibles Communication, affichage et signalétique Attractive technology. Matériaux flexibles Counication, affichage et signalétique Matériaux flexibles Mag-Display TM Faciles à travailler (découpage, estapage, poinçonnage, ipression, etc...) et à installer,

Plus en détail

La métrologie du ph au LNE : état de l art et perspectives. Metrology of ph at LNE: state of the art and perspectives

La métrologie du ph au LNE : état de l art et perspectives. Metrology of ph at LNE: state of the art and perspectives La étrologie du p au LNE : état de l art et perspectives Metrology of p at LNE: state of the art and perspectives Rachel CAMPION et Cédric RIVIER Laboratoire national de étrologie et d essais (LNE), rue

Plus en détail

Théorie cinétique des gaz

Théorie cinétique des gaz Théorie cinétique des gaz I Pression cinétique On considère un gaz parfait foré de N olécules onoatoiques, chacune de asse, en équilibre à la tepérature T dans une enceinte de volue V On cherche à déteriner

Plus en détail

Un mode opératoire unique : le 5D Process

Un mode opératoire unique : le 5D Process Un mode opératoire unique : le 5D Process Le groupe OSSABOIS s appuie depuis 28 ans sur un mode constructif basé sur la préfabrication des murs et des charpentes en atelier. Les murs sortent en effet de

Plus en détail

Vendredi 18 octobre à 11h00 Inauguration de 20 logements neufs 19 rue du Berry à Troyes

Vendredi 18 octobre à 11h00 Inauguration de 20 logements neufs 19 rue du Berry à Troyes Vendredi 18 octobre à 11h00 Inauguration de 20 logements neufs 19 rue du Berry à Troyes Déroulement prévisionnel de la manifestation : Rendez-vous à 11h00 au 19 rue du Berry Coupe du ruban à l entrée du

Plus en détail

Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois

Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois Cette vous permettra d appréhender les principes fondamentaux du système constructif ossature bois selon les normes et DTU en vigueur. Elle

Plus en détail

MASSIF. INNOVANT. VALIDÉ. MANUEL DE CONSTRUCTION BOIS MASSIF

MASSIF. INNOVANT. VALIDÉ. MANUEL DE CONSTRUCTION BOIS MASSIF www.senft-partner.at MASSIF. INNOVANT. VALIDÉ. MANUEL DE CONSTRUCTION BOIS MASSIF Il est teps de redécouvrir le substanciel du bois sur une large base. La construction avec ce atériau sain ouvre de nouveaux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2014 Maisons Kozi

DOSSIER DE PRESSE 2014 Maisons Kozi DOSSIER DE PRESSE 2014 Maisons Kozi Franchise française de maisons individuelles à ossature bois Contact presse SOMMAIRE MAISONS KOZI Le Groupe Fousse crée sa première franchise Le Groupe Fousse Constructions

Plus en détail

Prestations et réductions

Prestations et réductions Prestations et réductions 2015/2016 assurances obilité argent santé carrière voyage langues culture edias nouvelles loisirs entreprises e n c o l l a b o r a t i o n a v e c Exclusive pour les ebres de

Plus en détail

GRAFCET. 1- Structure générale. CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur C60 Cours GRAFCET. Divergence en OU

GRAFCET. 1- Structure générale. CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur C60 Cours GRAFCET. Divergence en OU C60 GRAFCET 1- Structure générale Etape initiale : généraleent associée à une attente ou à une ise en réérence de la partie opérative Réceptivité : cobinaison d inorations reçues par la partie coande et

Plus en détail

Mécanique : Cinématique du point. Chapitre 1 : Position. Vitesse. Accélération

Mécanique : Cinématique du point. Chapitre 1 : Position. Vitesse. Accélération 2 e B et C 1 Position. Vitesse. Accélération 1 Mécanique : Cinéatique du point La écanique est le doaine de tout ce qui produit ou transet un ouveent, une force, une déforation : achines, oteurs, véhicules,

Plus en détail

Crédit Agricole Immobilier

Crédit Agricole Immobilier Coercialisation (94) Counication coerciale pour une opération iobilière de prestige. Situé à (92), aux portes de, l enseble Pria Luce propose cinquante-trois logeents de prestige dans une résidence à l

Plus en détail

( ) ( ) U. c,e. Remarque : On s intéressera quasiment systématiquement à un système au repos dans le référentiel d étude. tot

( ) ( ) U. c,e. Remarque : On s intéressera quasiment systématiquement à un système au repos dans le référentiel d étude. tot herodnaique Le paragraphe I. est consacré à l introduction (d une partie) du vocabulaire de base de la therodnaique. Dans le paragraphe II., l étude d un sstèe particulier, le gaz parfait, peret une preière

Plus en détail

PLAQUES DE PLÂTRE CLOISONS - DOUBLAGES

PLAQUES DE PLÂTRE CLOISONS - DOUBLAGES CONSEILS ILLUSTRÉS D'ISOLAVA PLAQUES DE PLÂTRE CLOISONS - DOUBLAGES GUIDE DE MISE EN OEUVRE VITE et BIEN FAIT SOMMAIRE 1. Cloison de séparation sur ossature p 3 étallique -Matériaux nécessaires par 2 de

Plus en détail

Les Jeunesses Musicales de France présentent. Frères de. Sac. Jeunesses Musicales de France 2009-2010

Les Jeunesses Musicales de France présentent. Frères de. Sac. Jeunesses Musicales de France 2009-2010 Les Jeunesses Musicales de France présentent Frères de Sac Présentations... Frères de Sac c est un tande failial, un pied dans le bal folk, un dans le concert et un troisièe dans le fest noz. Il propose

Plus en détail

Bandeau latéral : Gestion des mesures compensatoires du PPRI / Avantages du vide sanitaire

Bandeau latéral : Gestion des mesures compensatoires du PPRI / Avantages du vide sanitaire La pépinière et hôtel d entreprises Evol Yss : un équipement communautaire structurant Etre proactif en matière de développement économique Permettre aux jeunes entreprises de décoller Un équipement intégré

Plus en détail

La société Héliopac bénéficie d'une expérience de près de 20 ans dans le domaine des énergies renouvelables.

La société Héliopac bénéficie d'une expérience de près de 20 ans dans le domaine des énergies renouvelables. 1 La société La société Héliopac bénéficie d'une expérience de près de 20 ans dans le domaine des énergies renouvelables. => Conception et fabrication de systèmes de production d ECS pour le tertiaire

Plus en détail

Le Règlement Sanitaire Départemental RSD. Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement ICPE

Le Règlement Sanitaire Départemental RSD. Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement ICPE Le Règleent Sanitaire Départeental Les Installations Classées pour la Protection de l Environneent I. Quelle régleentation pour les élevages? II. Quelles contraintes sanitaires et quelles distances? III.

Plus en détail

Voyage d études à Barcelone

Voyage d études à Barcelone Voyage d études à Barcelone 4 et 5 février 2009 Le développement durable au cœur du renouveau économique et urbain de Barcelone INTRODUCTION Capitale historique, administrative et économique de la Catalogne,

Plus en détail

Concours Maison Econome Édition 2011. Présentation des projets lauréats

Concours Maison Econome Édition 2011. Présentation des projets lauréats Concours Maison Econome Édition 2011 Présentation des projets lauréats 3 catégories «particuliers» (3 vélos alloués) Construction : 5 candidats Rénovation : 4 candidats Prix spécial du jury Pas de candidat

Plus en détail

H2CO. Po u r construire durablement. Habitat à Coûts et Consommations Optimisés. PUCA plan urbanisme construction architecture. Construire autrement

H2CO. Po u r construire durablement. Habitat à Coûts et Consommations Optimisés. PUCA plan urbanisme construction architecture. Construire autrement H2CO Habitat à Coûts et Consommations Optimisés Po u r construire durablement Ministère de l écologie, de l énergie, du Développement durable et de la mer Direction Générale de l aménagement, du logement

Plus en détail

[Construction théorie innovante] internationale d une

[Construction théorie innovante] internationale d une [Construction théorie innovante] internationale d une 2 principes fondateurs : anageent socio-éconoique et recherche-intervention Outre ses interventions en France l intervient au niveau international

Plus en détail