CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA GUADELOUPE CONFERENCE REGIONALE SUR L INVESTISSEMENT PUBLIC

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA GUADELOUPE CONFERENCE REGIONALE SUR L INVESTISSEMENT PUBLIC"

Transcription

1 CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA GUADELOUPE CONFERENCE REGIONALE Réunion du 30 juin

2 LE BUDGET DEPARTEMENTAL 2015, SE CHIFFRE A : 865 M dont :»665 M en fonctionnement»200 M en investissement 2

3 En dépit de la charge toujours plus importante que représente les dépenses sociales dans le budget départemental, la Collectivité s attache à maintenir à un niveau significatif sa section d investissement. 3

4 Les champs d intervention prioritaires de la Collectivité sont : L EAU, LES COLLEGES, LA VOIRIE DEPARTEMENTALE, LES INFRASTRUCTURES PORTUAIRES ET AEROPORTUAIRES LES BATIMENTS ADMINISTRATIFS, LES AUTRES DEPENSES D EQUIPEMENT (le SDIS, les communes) 4

5 Au titre de 2015, le programme d équipement départemental, s inscrit dans ce périmètre avec une enveloppe votée de 85 M ventilée comme suit : 5

6 L EAU Cette problématique, qui est une priorité du Conseil Départemental, est traitée selon trois axes : 1 ) mise en œuvre du Plan de secours en eau Potable, et lancement d une deuxième tranche d opérations prioritaires, S agissant du plan de secours, 18 M sont inscrits au budget départemental. Les travaux correspondants ont démarré ou vont démarrer en 2015 pour durer 12 à 24 mois. 6

7 MAITRE D'OUVRAGE LIBELLE DEPENSES BUDGETISEES ETAT FEDER ODE AUTRES DEPARTEMENT CANGT Maitrise d'ouvrage déléguée - département CREATION D'UNE NOUVELLE UNITE DE TRAITEMENT AU MOULE ,00 0,00 0, ,00 0, ,00 COMMUNE DU LAMENTIN Maitrise d'ouvrage déléguée - département RENFORCEMENT DE L'UNITE DE TRAITEMENT DU LAMENTIN ,00 0,00 0, ,00 0, ,00 CANBT - COMMUNE DE DESHAIES Maitrise d'ouvrage déléguée - département CAPTAGE DE LA GRANDE RIVIERE DE FERRY ET ADDUCTION VERS L'USINE , , ,00 0,00 0, ,00 CONSEIL DEPARTEMENTAL Maitrise d'ouvrage - département REAMENAGEMENT DE L'USINE DESHAUTEURS SAINTE ANNE , , , , , ,00 CONSEIL DEPARTEMENTAL Maitrise d'ouvrage département RESORPTION DES FUITES DE LA CANALISATION DES SAINTES/DESIRADE , , , , , ,00 SIAEAG Maitrise d'ouvrage déléguée - département RENOUVELLEMENT RESEAU VETUSTE SAINTE ANNE (EUCHER/SALINES) , , , ,00 0, ,00 CAPEXCELLENCE Maitrise d'ouvrage déléguée - département CONSTRUCTION D'UNE UNITE DE TRAITEMENT AUX ABYMES (PERRIN) , , , , , ,00 CONSEIL DEPARTEMENTAL Maitrise d'ouvrage déléguée - département RENFORCEMENT DU RESEAU D'EAU POTABLE DE CAPESTERRE DE MG , , , , , ,00 TOTAUX , , , , , ,00 7

8 L EAU 2 ) maintenance des installations de production et de transfert d eau brute, Il s agit de garantir la fiabilité du réseau d eau brute de la collectivité. 3 ) amélioration de la desserte en eau agricole des exploitations Les travaux importants engagés en 2015 permettent de finaliser la couverture en eau agricole de l ensemble de la Grande-Terre. Plusieurs communes sont concernées dont Anse-Bertrand, Port-Louis, Petit Canal, Moule et Sainte-Anne. Sur le nord de la zone Basse-Terre, les études en cours, se poursuivent afin d aboutir à une desserte de ce territoire à partir du futur barrage de Germillac. 8

9 L EAU ENVELOPPE 2015 VOTEE : 17,7 M PREVISIONS DE DEPENSES : 17 à 25 M 9

10 LES COLLEGES 1 ) -Le programme parasismique (10 M ) Une première phase de travaux de 44 M, portant sur 6 établissements, a été arrêtée par la collectivité avec un financement de l Etat au titre du fond Barnier de 17,5M. 10

11 LES COLLEGES Une première opération, celle du collège du Moule (11 M ) a été lancée, au premier semestre Elle est en cours d achèvement. Il reste à réaliser pour 5 M de Travaux. Les crédits affectés, en 2015 au programme parasismique des collèges, se chiffrent à 10 M. Ils concernent les établissements suivants : Collège d ANSE BERTRAND : 2 M Collège de SAINTE ROSE : 14,4 M Les travaux correspondants ont démarré cette année. 11

12 LES COLLEGES o La poursuite de ce programme sera assurée en o Une deuxième phase d opérations a été identifiée pour un montant total de dépenses de 50 M. Elle portera sur 7 établissements scolaires et se déroulera sur la période o Le plan de financement doit être finalisé avec notamment une participation de l Etat et des fonds européens 12

13 LES COLLEGES 2 ) Le programme de construction (6 M ) Il porte, au titre de cette année, sur : A)- les restaurants scolaires, avec la création d un espace au collège Bebel à Sainte-Rose, B)- les bâtiments modulaires vétustes, des collèges de Matouba à Deshaies et de Front de Mer à Pointe-à-Pitre, qui seront remplacés ou démolis, C)- les 8 logements de fonction, destinés au corps enseignant, des collèges de GUENETTE au Moule et de BONNE ESPERANCE à Capesterre B/E. 13

14 LES COLLEGES 3 ) Le programme de grosses réparations (5M ) Ils concernent essentiellement des interventions récurrentes : A) - de sécurisation, de mise en conformité des installations, et de réfection de divers réseaux, B) - d accessibilité des personnes en situation de handicap au titre de la réglementation sur les établissements recevant du public, C) - de construction d équipements sportifs, de rénovation de terrains de jeux existants. 14

15 LES COLLEGES ENVELOPPE 2015 VOTEE : 21 M PREVISIONS DE DEPENSES : DE 15 à 25 M /AN 15

16 LA VOIRIE La politique départementale dans ce domaine repose sur trois axes: A) la lutte contre l insécurité routière en procédant à l installation de glissières, et de plateaux surélevés, ou encore à la création de trottoirs aux abords des écoles : 5 M B) l aménagement d itinéraires, par la construction d ouvrages d art (carrefours, élargissements et réfections de chaussées, etc.) : 11 M C) l entretien du réseau routier et ses dépendances à travers des opérations de curage, d élagage et de fauchage : 4 M 16

17 LA VOIRIE ENVELOPPE 2015 VOTE : 20 M PREVISIONS DE DEPENSES : DE 13 à 19 M /AN 17

18 LES INFRASTRUCTURES PORTUAIRES La Collectivité a la responsabilité de 22 ports et 9 ouvrages portuaires transférés par l Etat depuis Les interventions réalisées sur ces équipements visent à en garantir un niveau d entretien et d aménagement satisfaisants afin d offrir aux usagers des conditions d utilisation adaptées à leurs besoins. 18

19 LES INFRASTRUCTURES PORTUAIRES En 2015, le Département assure à hauteur de 4 M, les travaux suivants: o finalisation des travaux entamés sur les ports de Port-Louis et de Sainte-Rose, o prolongement du quai à passager de Saint-Louis, o aménagement du plan d eau du port de Terre de Bas, o réhabilitation du quai principal et construction d estacades au port de Petit-Canal. 19

20 LES INFRASTRUCTURES PORTUAIRES ENVELOPPE 2015 VOTEE : 4 M PREVISIONS DE DEPENSES : DE 2 à 4 M /AN 20

21 LES BATIMENTS 1 ) Les bâtiments administratifs (9,7 M ) Les travaux retenus en la matière s inscrivent dans la volonté de la collectivité d offrir un cadre de travail adapté aux agents et un espace d accueil de qualité aux usagers. A ce titre, sont en cours ou prévus à court terme: l extension de la direction des finances : 2 M le démarrage de la deuxième tranche des travaux d extension des archives départementales : 2,5 M La construction d un local serveur sécurisé (data center) : 3 M 21

22 LES BATIMENTS 2 ) Les bâtiments patrimoniaux (3,7 M ) Il s agit pour la Collectivité à travers son programme annuel de travaux de garantir la sécurité du public et la conservation des forts et sites patrimoniaux. 3 ) opération spécifique (15 M ) Outre ces opérations, il est prévu le lancement d un chantier spécifique, celui de la reconstruction de la Maison Départementale de l Enfance. 22

23 LES BATIMENTS ENVELOPPE 2015 VOTEE : 13,4 M PREVISIONS DE DEPENSES : DE 8 à 14M /AN 23

24 AUTRES DEPENSES D EQUIPEMENT La Collectivité accompagne annuellement : le SDIS à hauteur de 1,5 M pour ses dépenses d investissement, les COMMUNES à travers une enveloppe de 10 M pour leur programme d équipement. 24

25 PROJECTION FINANCIERE NATURE DE DEPENSES VOTES hypothèses Basses hypothèses hautes hypothèses Basses hypothèses hautes hypothèses Basses hypothèses hautes hypothèses Basses hypothèses hautes hypothèses Basses hypothèses hautes ROUTES , , , , , , , , , , ,00 COLLEGES Parasismiques , , , , , , , , , , ,00 grosses réparations - construction , , , , , , , , , , ,00 EAU potable , , , , , , , , , , ,00 Irrigation , , , , , , , , , , ,00 autres équipements (abattoir) , , , , , , , , , , ,00 BATIMENTS administratifs , , , , , , , , , , ,00 patrimoniaux , , , , , , , , , , ,00 PORTS , , , , , , , , , , ,00 AEROPORTS , , , , , , , , , , ,00 COMMUNES , , , , , , , , , , ,00 SDIS , , , , , , , , , , ,00 TOTAL , , , , , , , , , , ,00 25

26 Tels sont les grands secteurs d investissement de la collectivité départementale pour 2015 et les prochaines années. JE VOUS REMERCIE DE VOTRE ATTENTION 26

Proximité - Responsabilité - Solidarité

Proximité - Responsabilité - Solidarité Le Conseil d'administration de la Caisse Régionale* en présence du Directeur Général De gauche à droite (bas) : Guy ADOLPHE Secrétaire adjoint, Angèle MAUGIR, Paul CARITE Directeur Général, Christian FLEREAU

Plus en détail

Schéma. Sujet: «Organisation et dynamiques du territoire la Guadeloupe»

Schéma. Sujet: «Organisation et dynamiques du territoire la Guadeloupe» Schéma Sujet: «Organisation et dynamiques du territoire la Guadeloupe» Analyse du sujet: Analyse du sujet: «Organisation et dynamiques du territoire la Guadeloupe» Analyse du sujet: «Organisation et dynamiques

Plus en détail

La Région rencontre les 13 communes concernées par la montée en débit des sous-répartiteurs dans le cadre du déploiement du très haut débit

La Région rencontre les 13 communes concernées par la montée en débit des sous-répartiteurs dans le cadre du déploiement du très haut débit La Région rencontre les 13 communes concernées par la montée en débit des sous-répartiteurs dans le cadre du déploiement du très haut débit Basse-Terre, le 14 octobre 2015 La Région Guadeloupe a engagé

Plus en détail

PLAN SEISME ANTILLES

PLAN SEISME ANTILLES Direction générale de la prévention des risques PLAN SEISME ANTILLES Note de synthèse Bilan 2008 et perspectives 2009-2010 Présent pour l avenir Ministère de l écologie, de l énergie, du développement

Plus en détail

Evolution des créations et radiations enregistrées au Registre du commerce et des sociétés- Année 2012

Evolution des créations et radiations enregistrées au Registre du commerce et des sociétés- Année 2012 Evolution des créations et radiations enregistrées au Registre du commerce et des sociétés- Année 2012 Données issues du Fichier Consulaire de la CCI IG Département CFE/GU CCIIG Fichier consulaire Le 28/02/2013

Plus en détail

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT RURAL. «Appel à coopérer dans le cadre du programme LEADER 2007-2013» Cahier des charges. De la Guadeloupe 2007-2013

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT RURAL. «Appel à coopérer dans le cadre du programme LEADER 2007-2013» Cahier des charges. De la Guadeloupe 2007-2013 PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT RURAL De la Guadeloupe 2007-2013 «Appel à coopérer dans le cadre du programme LEADER 2007-2013» Cahier des charges 1 1. Contexte Présentation du programme Leader LEADER est un

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne Bassin Loire-Bretagne : 155 000 km² (28% du territoire national métropolitain) Population concernée : 12,4 millions d habitants Les grands axes

Plus en détail

La Région Réunion soutient le développement équilibré des communes

La Région Réunion soutient le développement équilibré des communes La Région participe à la relance de la commande publique La Région Réunion soutient le développement équilibré des communes Avec le Plan régional d Aides aux Communes, le Plan Régional de Relance Des équipements

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne Bassin Adour-Garonne : 116 000 km² (21% du territoire national métropolitain) Population concernée : 7 millions d habitants Les grands axes du programme

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

PLAN SÉISME ANTILLES

PLAN SÉISME ANTILLES Direction générale de la prévention des risques PLAN SÉISME ANTILLES Note de synthèse renforcement parasismique du bâtiment de la DAF à Fort-de-France Bilan 2009 et perspectives 2010-2011 Présent pour

Plus en détail

PROGRAMME TRIENNAL D IMMOBILISATIONS 2009-2011 Arrondissement du Plateau-Mont-Royal

PROGRAMME TRIENNAL D IMMOBILISATIONS 2009-2011 Arrondissement du Plateau-Mont-Royal PROGRAMME TRIENNAL D IMMOBILISATIONS 2009-2011 Arrondissement du Plateau-Mont-Royal Le document budgétaire présenté ci-après, conformément à l article 144 de la Charte de la Ville de Montréal stipulant

Plus en détail

Vendredi 10 Avril 2015 Moule Moule Kms H/DEPART Prologue 1èr Manche - CLM.I km 1,700 19:00:00

Vendredi 10 Avril 2015 Moule Moule Kms H/DEPART Prologue 1èr Manche - CLM.I km 1,700 19:00:00 Vendredi 10 Avril 2015 Moule Moule Kms H/DEPART Prologue 1èr Manche - CLM.I km 1,700 19:00:00 Route Itinéraires Parcourus Restants Passage km/h Passage km/h Observations 41 43 Départ : Damencourt C/A 0,000

Plus en détail

Cet axe supporte un fort trafic de poids-lourds et présente une forte accidentologie.

Cet axe supporte un fort trafic de poids-lourds et présente une forte accidentologie. Cabinet du Ministre délégué chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche Paris, le jeudi 11 juillet 2013 Frédéric CUVILLIER se déplace sur la route Centre-Europe Atlantique pour concrétiser les engagements

Plus en détail

dossier de presse par, président du conseil général de la Loire Une station réalisée et gérée par le syndicat Rhône Loire Nord : 2

dossier de presse par, président du conseil général de la Loire Une station réalisée et gérée par le syndicat Rhône Loire Nord : 2 s a m e d i 2 8 o c t o b r e 2 0 0 6 dossier de presse par, président du conseil général de la Loire Une station réalisée et gérée par le syndicat Rhône Loire Nord : 2!"# $ Un travail en parallèle sur

Plus en détail

Note descriptive de l œuvre d Ali Tur Michèle Robin-Clerc 30 août 2010

Note descriptive de l œuvre d Ali Tur Michèle Robin-Clerc 30 août 2010 Note descriptive de l œuvre d Ali Tur Michèle Robin-Clerc 30 août 2010 Introduction Ali Tur (1889-1977), fut envoyé par le Ministère des Colonies pour reconstruire la Guadeloupe après le cyclone de 1928,

Plus en détail

POINT DE LA SITUATION AU 26 AVRIL 2011 LEGENDE

POINT DE LA SITUATION AU 26 AVRIL 2011 LEGENDE Annexe n 7 Date de mise à jour : 26 avril TABLEAU N 1 PRINCIPAUX TRAVAUX VISIBLES PAR LACLIENTELE CONCERNANT LES RENOVATIONS PEINTURE, LA SIGNALETIQUE, LES ACCES PIETONS PAR LES ESCALIERS ET LES ASCENSEURS,

Plus en détail

Itinéraires des circuits AO2 Cap Excellence

Itinéraires des circuits AO2 Cap Excellence Cap Excellence dessert 8 établissements secondaires répartis équitablement en Grande-Terre et en Basse-Terre. Nous allons vous présenter successivement les circuits, les points d arrêts ainsi que les horaires

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GUADELOUPE PORT CARAIBES : DES CHIFFRES RECORD

DOSSIER DE PRESSE GUADELOUPE PORT CARAIBES : DES CHIFFRES RECORD DOSSIER DE PRESSE GUADELOUPE PORT CARAIBES : DES CHIFFRES RECORD SOMMAIRE Communiqué de presse Trafics 2012 Investissements 2012 Eléments financiers 2012 En 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE TRAFICS 2012 LE TRAFIC

Plus en détail

Toutes les Communes du Nord sont éligibles pour des travaux concernant des trottoirs en agglomération, le long de routes départementales.

Toutes les Communes du Nord sont éligibles pour des travaux concernant des trottoirs en agglomération, le long de routes départementales. Subventions aux communes pour la réalisation de trottoirs le long des routes départementales Modalités d intervention Programmation 2014 A) GENERALITES 1-Communes éligibles Toutes les Communes du Nord

Plus en détail

Centre d incendie et de secours de Rennes sud

Centre d incendie et de secours de Rennes sud Centre d incendie et de secours de Rennes sud Pose de la 1 ère pierre des travaux de restructuration et d extension Mardi 23 juin 2015 Le centre d incendie et de secours de Rennes sud entame sa métamorphose.

Plus en détail

D i s p o s i t i f d i n t e r v e n t i o n EN MATIÈRE SPORTIVE. e n m a t i è r e s p o r t i v e. Les équipements sportifs

D i s p o s i t i f d i n t e r v e n t i o n EN MATIÈRE SPORTIVE. e n m a t i è r e s p o r t i v e. Les équipements sportifs D i s p o s i t i f d i n t e r v e n t i o n EN MATIÈRE SPORTIVE e n m a t i è r e s p o r t i v e Les équipements sportifs JANVIER 2010 Janvier 2010 2/10 LES EQUIPEMENTS SPORTIFS STRUCTURANTS Les équipements

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PLAN QUINQUENNAL INVESTISSEMENT

DOSSIER DE PRESSE PLAN QUINQUENNAL INVESTISSEMENT DOSSIER DE PRESSE PLAN QUINQUENNAL INVESTISSEMENT 2009-2013 Plan quinquennal d investissement Signature de 20 conventions de partenariat Entre le Conseil général des Bouches-du-Rhône Et La Communauté urbaine

Plus en détail

Etat des lieux de l immobilier d entreprises en Guadeloupe

Etat des lieux de l immobilier d entreprises en Guadeloupe Etat des lieux de l immobilier d entreprises en Guadeloupe La conjoncture immobilière en Guadeloupe est au vert depuis les 6 dernières années. Ce boom immobilier concerne aussi l immobilier d entreprises

Plus en détail

DGA Environnement et Infrastructures Direction des Infrastructures et de l Aménagement Service Travaux des Infrastructures Communautaires

DGA Environnement et Infrastructures Direction des Infrastructures et de l Aménagement Service Travaux des Infrastructures Communautaires DGA Environnement et Infrastructures Direction des Infrastructures et de l Aménagement Service Travaux des Infrastructures Communautaires 1 DGA Environnement et Infrastructures Direction des Infrastructures

Plus en détail

J. GUSTAVE, L. EBRING, S. BOA, C. JACOBY-KOALY R.TESSIER, S. CASSADOU, Y. THÔLE

J. GUSTAVE, L. EBRING, S. BOA, C. JACOBY-KOALY R.TESSIER, S. CASSADOU, Y. THÔLE Elaboration d une stratégie de communication dans le cadre de la prévention de la leptospirose à partir des informations issues des enquêtes épidémiologiques et environnementales J. GUSTAVE, L. EBRING,

Plus en détail

Le financement de long terme des projets du secteur public local

Le financement de long terme des projets du secteur public local Le financement de long terme des projets du secteur public local 2 3 1. Les missions du fonds d épargne Les missions du fonds d épargne Au sein de la Caisse des Dépôts, le fonds d épargne a pour missions

Plus en détail

GESTION PATRIMONIALE POLLUTEC 2014 F.S.T.T. réseaux d AEP MERLIN. Gestion patrimoniale des. France Sans Tranchée Technologies.

GESTION PATRIMONIALE POLLUTEC 2014 F.S.T.T. réseaux d AEP MERLIN. Gestion patrimoniale des. France Sans Tranchée Technologies. Groupe MERLIN Une tradition d innovations au service des hommes POLLUTEC 2014 GESTION PATRIMONIALE F.S.T.T. France Sans Tranchée Technologies Gestion patrimoniale des réseaux d AEP Indépendance - Expériences

Plus en détail

Monsieur le président, Mesdames, Messieurs les conseillers généraux,

Monsieur le président, Mesdames, Messieurs les conseillers généraux, Commune de Bevaix Conseil général Rapport du Conseil communal au Conseil général relatif à une demande de crédit de Fr. 1 100 000.- pour la réfection de la rue Monchevaux : Infrastructure et superstructure

Plus en détail

PROJET DE PLAN DE PREVENTION DU BRUIT DANS ROUTES NATIONALES 1 ERE ET 2 EME ECHEANCE DIRECTIVE EUROPEENNE RELATIVE A L EVALUATION ET A LA

PROJET DE PLAN DE PREVENTION DU BRUIT DANS ROUTES NATIONALES 1 ERE ET 2 EME ECHEANCE DIRECTIVE EUROPEENNE RELATIVE A L EVALUATION ET A LA PROJET DE PLAN DE PREVENTION DU BRUIT DANS L ENVIRONNEMENT DE LA REGION GUADELOUPE ROUTES NATIONALES 1 ERE ET 2 EME ECHEANCE DIRECTIVE EUROPEENNE RELATIVE A L EVALUATION ET A LA GESTION DU BRUIT DANS L

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL SEANCE DU 14 DECEMBRE 2012. Au 5 Cité de la Traverse - la salle de la Traverse - Poitiers

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL SEANCE DU 14 DECEMBRE 2012. Au 5 Cité de la Traverse - la salle de la Traverse - Poitiers En vertu des articles L.2131-1, L.5211-2 et L.5211-3 du CGCT, le Président de la Communauté d Agglomération Grand Poitiers atteste que le présent acte a été affiché, transmis en Préfecture le. et/ou notifié

Plus en détail

Un projet de la Direction Interdépartementale des Routes Centre-Est... p 14

Un projet de la Direction Interdépartementale des Routes Centre-Est... p 14 DOSSIER DE PRESSE Juillet 2010 Sommaire Le projet de réparation du Pont du Teil... p 3 Le déroulement du chantier... p 6 Les modifications de circulation... p 11 Le coût, le financement et les acteurs

Plus en détail

Visite de rentrée dans les collèges : Le point sur les cinq grands chantiers engagés en 2010

Visite de rentrée dans les collèges : Le point sur les cinq grands chantiers engagés en 2010 Le 26 août 2011 France-Laure Sulon Directrice de la Communication Tél. 02 33 81 60 00 Poste 1220 sulon.france-laure@cg61.fr Irène Martin-Houlgatte Chargée de communication Poste 1226 martin-houlgatte.irene@cg61.fr

Plus en détail

Septembre 2013. Le schéma des carrières de la Guadeloupe enjeux et perspectives

Septembre 2013. Le schéma des carrières de la Guadeloupe enjeux et perspectives Septembre 2013 Le schéma des carrières de la Guadeloupe enjeux et perspectives Si le recours aux matériaux recyclés ou aux déchets inertes progresse, les secteurs d activité du bâtiment ou des travaux

Plus en détail

NOUS CONSTRUISONS L AVENIR

NOUS CONSTRUISONS L AVENIR NOUS CONSTRUISONS L AVENIR 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 SOMMAIRE Les engagements de la SEMSAMAR PAGES L aménagement

Plus en détail

enquête publique ligne TEOR T3 réalisée par la crea, Avec le soutien de Enquête publique DU 12 mars au 12 avril 2012 à canteleu www.la-crea.

enquête publique ligne TEOR T3 réalisée par la crea, Avec le soutien de Enquête publique DU 12 mars au 12 avril 2012 à canteleu www.la-crea. enquête publique ligne TEOR T3 réalisée par la crea, Avec le soutien de Enquête publique DU 12 mars au 12 avril 2012 Relative AUX AMéNAGEMENTs et aux infrastructures DE LA LIGNE TEOR T3 à canteleu www.la-crea.fr

Plus en détail

Tarif 2015 des prestations de l'offre départementale d'ingenierie territoriale

Tarif 2015 des prestations de l'offre départementale d'ingenierie territoriale Tarif 2015 des prestations de l'offre départementale d'ingenierie territoriale Référence Libellé de la prestation unité prix HT prix TTC 1 2 3 4 réaliser une étude pour le diagnostic d'assainissement et

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 24 février 2011 PRESSE

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 24 février 2011 PRESSE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 24 février 2011 PRESSE Traverse du bourg : travaux d alimentation en eau potable Il y a lieu de procéder à des travaux en matière d eau potable pour remplacer des canalisations

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2012-106. 6 - Exercice 2012 - Ouverture de crédits d investissement

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2012-106. 6 - Exercice 2012 - Ouverture de crédits d investissement BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2012-106 6 - Exercice 2012 - Ouverture de crédits d investissement M. FOUSSERET, Maire, Rapporteur : Le vote du budget primitif de la Collectivité interviendra

Plus en détail

Direction départementale Des territoires de l'orne - 1 -

Direction départementale Des territoires de l'orne - 1 - Direction départementale Des territoires de l'orne Service Habitat Construction Bureau Constructions Durables Et accessibilité Cité administrative place du Général Bonet, BP 537 61007 Alençon cedex Travaux

Plus en détail

SÉANCE D INFORMATION PUBLIQUE A L ÉCOUTE DU QUARTIER DE SAINT- JEAN EN PRÉSENCE DE M. RÉMY PAGANI

SÉANCE D INFORMATION PUBLIQUE A L ÉCOUTE DU QUARTIER DE SAINT- JEAN EN PRÉSENCE DE M. RÉMY PAGANI SÉANCE D INFORMATION PUBLIQUE A L ÉCOUTE DU QUARTIER DE SAINT- JEAN EN PRÉSENCE DE M. RÉMY PAGANI SÉANCE PUBLIQUE LE 20 JANVIER 2011 www.ville-geneve.ch 2. INTRODUCTION LA VILLE DE GENÈVE PAR LE BIAIS

Plus en détail

Programme d aménagement intégré de quartiers informels de Port-au-Prince : Martissant et Baillergeau (AIQIP)

Programme d aménagement intégré de quartiers informels de Port-au-Prince : Martissant et Baillergeau (AIQIP) Programme d aménagement intégré de quartiers informels de Port-au-Prince : Martissant et Baillergeau (AIQIP) 1. Synthèse + plan Programme d aménagement intégré de quartiers informels de Port-au-Prince

Plus en détail

Emploi et Formation pour le transport et la logistique à La Réunion

Emploi et Formation pour le transport et la logistique à La Réunion LA RÉUNION QUE NOUS CONSTRUISONS ENSEMBLE www.regionreunion.com Emploi et Formation pour le transport et la logistique à La Réunion DOSSIER DE PRESSE 22 JUIN 2012 SÉMINAIRE Sommaire 3 Préambule 4 Des formations

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN GUADELOUPE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN GUADELOUPE 2014-2020 Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe 2020 pour une croissance intelligente, durable et inclusive. Toutes les politiques

Plus en détail

PIECE F : APPRECIATION SOMMAIRE DES DEPENSES

PIECE F : APPRECIATION SOMMAIRE DES DEPENSES Prolongement du tramway T3 à Porte d Asnières Direction de la Voirie et des Déplacements PIECE F : APPRECIATION SOMMAIRE DES DEPENSES Extension du tramway T3 Porte de la Chapelle Porte d Asnières 2 Préambule

Plus en détail

PLAN SéISME ANTILLES

PLAN SéISME ANTILLES Direction générale de la prévention des risques PLAN SéISME ANTILLES Note de synthèse Collège de Marigot «renforcement parasismique» Martinique Bilan 2011 Perspectives 2012-2013 www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Commission de quartier. Réunion publique SAINT SIMON. Jeudi 18 octobre 2012

Commission de quartier. Réunion publique SAINT SIMON. Jeudi 18 octobre 2012 Commission de quartier SAINT SIMON Réunion publique Jeudi 18 octobre 2012 Au programme ce soir Présentation des travaux de rénovation de la salle associative Saint Simon Présentation du projet de jardin

Plus en détail

PREFECTURE DE CORSE PROGRAMME EXCEPTIONNEL D INVESTISSEMENTS CONVENTION D APPLICATION 2002-2006

PREFECTURE DE CORSE PROGRAMME EXCEPTIONNEL D INVESTISSEMENTS CONVENTION D APPLICATION 2002-2006 PREFECTURE DE CORSE PROGRAMME EXCEPTIONNEL D INVESTISSEMENTS CONVENTION D APPLICATION 2002-2006 Le 26 octobre 2002 DISPOSITIONS GENERALES ENTRE Le préfet de Corse, agissant dans le cadre des mandats reçus

Plus en détail

Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration

Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration Office de l Eau de la Guadeloupe Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration Rapport n 1 : présentation de la mission 1 (état des lieux) et avancement de la mission

Plus en détail

Chantier «rue du Canal» Point presse 5 mars 2015

Chantier «rue du Canal» Point presse 5 mars 2015 Chantier «rue du Canal» Point presse 5 mars 2015 Phasage des travaux Phase 1 / 1A et EU Phase 2 Phase 3 Phase 4 Bassin d orage avec station de pompage Phase 5 Fonçage Plan de phasage Phase 1 / 1A du chantier

Plus en détail

CONVENTION DE MAITRISE D'OUVRAGE UNIQUE RELATIVE A LA PARTIE SITUEE SUR LE TERRITOIRE YVELINOIS DE L'OPERATION D'AMENAGEMENT

CONVENTION DE MAITRISE D'OUVRAGE UNIQUE RELATIVE A LA PARTIE SITUEE SUR LE TERRITOIRE YVELINOIS DE L'OPERATION D'AMENAGEMENT CONVENTION DE MAITRISE D'OUVRAGE UNIQUE RELATIVE A LA PARTIE SITUEE SUR LE TERRITOIRE YVELINOIS DE L'OPERATION D'AMENAGEMENT D'UNE INFRASTRUCTURE MULTIMODALE DE CHATEAUFORT DANS LES YVELINES A PALAISEAU

Plus en détail

NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet

NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet Restructuration du pôle commercial «Les Gauchetières» à Nogent-le-Rotrou_27 janvier

Plus en détail

PREFECTURE DE L'OISE

PREFECTURE DE L'OISE PREFECTURE DE L'OISE RÈGLEMENT DU PLAN DE PREVENTION DES RISQUES NATURELS MOUVEMENT DE TERRAIN SUR LES COMMUNES DE BEAULIEU-LES-FONTAINES, CANDOR, ECUVILLY ET MARGNY-AUX-CERISES (OISE) FEVRIER 2009 TITRE

Plus en détail

Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef

Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef Vendredi 27 février 2015 Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef Légende : Etablissement de recherche, de culture et de loisirs, elle proposera des collections renouvelées et des services innovants

Plus en détail

Gestion du patrimoine d infrastructures. Direction des Routes Conseil Général de l Ain

Gestion du patrimoine d infrastructures. Direction des Routes Conseil Général de l Ain Gestion du patrimoine d infrastructures Direction des Routes Conseil Général de l Ain COTITA Gestion du patrimoine d infrastructures - CG 01-19 juin 2012 Le Département de l AIN Un département industriel,

Plus en détail

Préavis municipal n 03/11 au Conseil communal de Cugy VD

Préavis municipal n 03/11 au Conseil communal de Cugy VD Préavis municipal n 03/11 au Conseil communal de Cugy VD Fixation des plafonds en matière d endettement et de risques pour cautionnement pour la législature 2011 / 2016 Monsieur le Président, Mesdames

Plus en détail

Contrat Région Pays de Guingamp 2006-2012 Un programme de plus de 7 M autour de 29 projets d envergure régionale

Contrat Région Pays de Guingamp 2006-2012 Un programme de plus de 7 M autour de 29 projets d envergure régionale Jeudi 28 octobre 2010 Vendredi 29 octobre 2010 Contrat Région Pays de Guingamp 2006-2012 Un programme de plus de 7 M autour de 29 projets d envergure régionale Instruments de mise en œuvre de la politique

Plus en détail

CCI DECAEN EQUIPEMENTSGÉRÉS

CCI DECAEN EQUIPEMENTSGÉRÉS CCI DECAEN EQUIPEMENTSGÉRÉS BILAN2008 Bassin d Hérouville 14200 Hérouville Saint Clair Tél : 02.31.35.63.00 Fax : 02.31.35.63.06 E-mail : port.commerce@caen.cci.fr / Site internet : www.caen.port.fr E-mail

Plus en détail

Comptes d'investissement

Comptes d'investissement 0 ADMINISTRATION GÉNÉRALE 02 ADMINISTRATION 029 ADMINISTRATION ET DIVERS 029.50 INVESTISSEMENTS PROPRES 029.500.01 Achat de terrain 8'950.70 1'400'000.00 3'249.65 029.501.00 Bâtiment administratif 7'458.00

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

BP 2015. Les équipements technologiques de l'administration. Mme Calais, Rapporteur de la commission «Finances, administration générale et économie»

BP 2015. Les équipements technologiques de l'administration. Mme Calais, Rapporteur de la commission «Finances, administration générale et économie» Direction Informatique et Réseaux Direction 27DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations du Conseil général Réunion du 19 janvier 2015 BP 2015 Les équipements technologiques de l'administration Mme

Plus en détail

NOTE D INFORMATION du 22 janvier 2015

NOTE D INFORMATION du 22 janvier 2015 NOTE D INFORMATION du 22 janvier 2015 Relative aux opérations prioritaires pour la répartition de la dotation d équipement des territoires ruraux (DETR) en 2015. Note d information NOR : INTB1501963N REF

Plus en détail

Conseil Général de la Martinique

Conseil Général de la Martinique Conseil Général de la Martinique Rentrée scolaire 2010 SOMMAIRE Préambule. 2 Les collèges depuis 1986... 3 Les grandes étapes de programmation L évolution budgétaire Les collèges aujourd hui. 4 Données

Plus en détail

Informations municipales. Quartiers du centre ancien Cours Corsin Giratoire et sortie autoroute nord

Informations municipales. Quartiers du centre ancien Cours Corsin Giratoire et sortie autoroute nord Informations municipales N 49 Samedi 15 novembre 2014 Quartiers du centre ancien Cours Corsin Giratoire et sortie autoroute nord Le giratoire au nord de Piolenc est en service et les travaux de la bretelle

Plus en détail

Département de l Hérault

Département de l Hérault Du diagnostic à l opérationnel, quelles priorités? Le cas des collèges de l Hérault Jean-Pierre Quentin, directeur d exploitation du pôle éducation Patrimoine Conseil général de l Hérault mai 2009 AUDIT

Plus en détail

Eau potable : l'agglo s'implique du sous-sol à votre verre!

Eau potable : l'agglo s'implique du sous-sol à votre verre! Communiqué de presse www.perpignanmediterranee.com Eau potable : l'agglo s'implique du sous-sol à votre verre! Fournir à chaque abonné de l'eau en quantité suffisante et en qualité irréprochable : c'est

Plus en détail

UN CHANTIER EXPERIMENTAL 100 % ECOLOGIQUE : UNE GRANDE PREMIERE EN MARTINIQUE

UN CHANTIER EXPERIMENTAL 100 % ECOLOGIQUE : UNE GRANDE PREMIERE EN MARTINIQUE UN CHANTIER EXPERIMENTAL 100 % ECOLOGIQUE : UNE GRANDE PREMIERE EN MARTINIQUE 25 avril 2007 SOMMAIRE Introduction 2 Le retraitement en place de chaussées en enrobé. 3 Caractéristiques 3 Avantages. 4 Bilan...

Plus en détail

Rénovation de la gestion. du Domaine Public Routier. du Département de la Moselle. Réunions de présentation Mars 2012

Rénovation de la gestion. du Domaine Public Routier. du Département de la Moselle. Réunions de présentation Mars 2012 Rénovation de la gestion du Domaine Public Routier du Département de la Moselle Réunions de présentation Mars 2012 Gestion du domaine public routier départemental principes antérieurs La gestion du domaine

Plus en détail

Présentez ce guide. et profitez des réductions. Un exemplaire d Ékonomiz est valable pour deux personnes. du 15 juin 2010 au 15 décembre 2010

Présentez ce guide. et profitez des réductions. Un exemplaire d Ékonomiz est valable pour deux personnes. du 15 juin 2010 au 15 décembre 2010 du 15 juin 2010 au 15 décembre 2010 GRATUIT n 15 46 Bons plans sur toute l île Présentez ce guide chez nos partenaires et profitez des réductions. Un exemplaire d Ékonomiz est valable pour deux personnes.

Plus en détail

6. JARJAYES - les besoins et pistes d actions

6. JARJAYES - les besoins et pistes d actions 6. JARJAYES - les besoins et pistes d actions Besoins identifiés par la commune : 1. sécuriser le carrefour des Tancs (peu de visibilité) et l accès à l arrêt de bus (le long de la RD942 très circulée)

Plus en détail

BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL

BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL A. PRÉSENTATION : BEST ENTREPRISE SARL est une société de droit sénégalais qui intervient dans les Bâtiments/Travaux Publics, le

Plus en détail

Crédit voté par le CC

Crédit voté par le CC Bourg-en-Lavaux Aménagement des bords du lac, yc Place d'armes - Port Creux des Rives 150'000 100'000 Mécanisation du secteur entretien du domaine public (12/12) 500'000 300'000 200'000 Véhicule 4x4 50'000

Plus en détail

LE SECTEUR DU TRANSPORT. Situation Général. Le transport routier au Togo

LE SECTEUR DU TRANSPORT. Situation Général. Le transport routier au Togo LE SECTEUR DU TRANSPORT Situation Général Le Togo est une bande de terre d une superficie de 56 600 km 2 avec une façade maritime de 50km de longueur environ. En matière d infrastructures de transports,

Plus en détail

Dossier de presse. PROGRAMMATION DE Modernisation DU RESEAU ROUTIER DEPARTEMENTAL CANTON D ORBEC

Dossier de presse. PROGRAMMATION DE Modernisation DU RESEAU ROUTIER DEPARTEMENTAL CANTON D ORBEC PROGRAMMATION DE Modernisation DU RESEAU ROUTIER DEPARTEMENTAL CANTON D ORBEC Marianne Fresnais Attachée de presse du conseil général du Calvados 02 31 57 11 20-06 98 96 05 45 - presse@calvados.fr 1 Sommaire

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

PROJET DES ABYMES Quartiers de Grand Camp et du Raizet (Guadeloupe)

PROJET DES ABYMES Quartiers de Grand Camp et du Raizet (Guadeloupe) Annexe à la lettre du directeur général de l ANRU portant recommandation pour la préparation de la convention à la suite de l examen du projet du comité d engagement du 28 juin 2007 PROJET DES ABYMES Quartiers

Plus en détail

Le point sur les travaux dans les collèges de l Orne durant l été

Le point sur les travaux dans les collèges de l Orne durant l été Le 11 juillet 2012 France-Laure Sulon Directrice de la Communication Tél. 02 33 81 60 00 Poste 1220 sulon.france-laure@cg61.fr Le point sur les travaux dans les collèges de l Orne durant l été Irène Martin-Houlgatte

Plus en détail

Réseau des piscines et des centres aquatiques de la Métropole

Réseau des piscines et des centres aquatiques de la Métropole ANNEXE A LA DELIBERATION DU CONSEIL DU 26 JUIN 2009 - PROJET Réseau des piscines et des centres aquatiques de la Métropole Intervention de Lille Métropole Communauté Urbaine en vue de faciliter l égal

Plus en détail

Sommaire EDITO. Edition 2011. Agence immobilière...3 à 9 Construire, investir...10 à 11 Aménager, rénover...12 à 16. L annuaire des «pros»

Sommaire EDITO. Edition 2011. Agence immobilière...3 à 9 Construire, investir...10 à 11 Aménager, rénover...12 à 16. L annuaire des «pros» Sommaire Agence immobilière...3 à 9 Construire, investir...10 à 11 Aménager, rénover...12 à 16 EDITO L annuaire des «pros» Quand vient l heure d acheter ou de louer, de faire construire ou d investir,

Plus en détail

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 07 OCTOBRE 2011

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 07 OCTOBRE 2011 PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 07 OCTOBRE 2011 ETAIENT PRESENTS : M.GUILLON, M.PIRONON, M. MAROL, M. MOULHAUD, M. CHEMINAT, M me BELETTE, M me TREVIS, M. CHARPIN, M me CALCHÉRA, M. VAURE, M me AUDENOT,

Plus en détail

PROJET TCSP BUS «GARE VIOTTE - TEMIS» : LANCEMENT DE L ENQUÊTE PUBLIQUE

PROJET TCSP BUS «GARE VIOTTE - TEMIS» : LANCEMENT DE L ENQUÊTE PUBLIQUE Transports PROJET TCSP BUS «GARE VIOTTE - TEMIS» : LANCEMENT DE L ENQUÊTE PUBLIQUE Dès 2017, la ligne de bus n 3 du réseau Ginko circulera avec une fréquence forte en site propre entre la gare Viotte et

Plus en détail

Marché de travaux. Règlement de la consultation. Personne responsable du marché : Monsieur le Maire d Estaires

Marché de travaux. Règlement de la consultation. Personne responsable du marché : Monsieur le Maire d Estaires COMMUNE D ESTAIRES Marché de travaux Règlement de la consultation Maître d ouvrage : Commune d Estaires Personne responsable du marché : Monsieur le Maire d Estaires Objet de la consultation : Réfection

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX DQE

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX DQE MAITRE D'OVRAGE: Commune de Saint André de Corcy Aménagements de circulation et de réduction de vitesse dans l agglomération - RD n 4 et RD n 82 Référence dossier 01 333 09 01/ 09099_DQE-base_rev1 Dossier

Plus en détail

Alimentation en eau potable et assainissement

Alimentation en eau potable et assainissement Qualité et cadre de vie Environnement Alimentation en eau potable et assainissement Alimentation en eau potable : Cf : tableau page suivante Assainissement Cf : tableau page suivante Contact Les dossiers

Plus en détail

François Bausch. Ministre du Développement durable. et des Infrastructures

François Bausch. Ministre du Développement durable. et des Infrastructures 1 2 3 Préface Depuis des décennies, le secteur des professions de santé est en plein essor et le nombre d élèves qui s intéressent à une formation dans ce domaine en évolution permanente. Ainsi, un agrandissement

Plus en détail

Bureau syndical. du mardi 28 avril 2015 à 17h30 à Boucieu le Roi ( Salle des Associations) Compte rendu de séance

Bureau syndical. du mardi 28 avril 2015 à 17h30 à Boucieu le Roi ( Salle des Associations) Compte rendu de séance Bureau syndical du mardi 28 avril 2015 à 17h30 à Boucieu le Roi ( Salle des Associations) Compte rendu de séance 1 - Présents...3 Membres délibératifs... 3 Autres membres... 3 2 - Compte rendu précédent...3

Plus en détail

Bureau d études Ingénieurs-conseils en génie-civil

Bureau d études Ingénieurs-conseils en génie-civil Bureau d études Ingénieurs-conseils en génie-civil 3, um Haff L-7650 Heffingen T (+352) 26 87 03 55 F (+352) 26 87 03 56 info@daedalus.lu www.daedalus.lu Daedalus Engineering Domaines d activité Daedalus

Plus en détail

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE LIGNE 16 : NOISY CHAMPS < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 17 : LE BOURGET RER < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 14 : MAIRIE DE SAINT-OUEN < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE BLEUE) DOSSIER

Plus en détail

La politique de sécurité des infrastructures routières

La politique de sécurité des infrastructures routières La politique de sécurité des infrastructures routières La politique de sécurité des infrastructures routières Rendre l'infrastructure routière plus sûre, c'est améliorer ses caractéristiques techniques,

Plus en détail

Rentrée dans les collèges publics de l Orne :

Rentrée dans les collèges publics de l Orne : Contacts Presse Sandrine Fourcault Conseil départemental de l Orne Tél. : 02 33 81 60 00 Poste 12 64 fourcault.sandrine@orne.fr Rentrée dans les collèges publics de l Orne : Moderniser les établissements

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE LA LOZÈRE DÉLIBÉRATION DU CONSEIL GÉNÉRAL. RÉUNION DU 27 juin 2013 ouverte à 14h10

DÉPARTEMENT DE LA LOZÈRE DÉLIBÉRATION DU CONSEIL GÉNÉRAL. RÉUNION DU 27 juin 2013 ouverte à 14h10 Direction Générale des Services Service des Assemblées République Française DÉLIBÉRATION DU CONSEIL GÉNÉRAL RÉUNION DU 27 juin 2013 ouverte à 14h10 Délibération n : CG_13_3103 Rapport n : 501 Objet : Modification

Plus en détail

CONSEIL DE QUARTIER DE LA LEVEE

CONSEIL DE QUARTIER DE LA LEVEE CONSEIL DE QUARTIER DE LA LEVEE «Compte-rendu de la Réunion Publique du 1er Juin 2015» Annoncée par voie de presse (Service de la communication) et 2800 invitations distribuées dans les boîtes aux lettres

Plus en détail

CONTRIBUTION DU GROUPEMENT DES BAILLEURS SOCIAUX DE LA VIENNE (GBSV) «PRECARITE ENERGETIQUE» PDALPD DE LA VIENNE

CONTRIBUTION DU GROUPEMENT DES BAILLEURS SOCIAUX DE LA VIENNE (GBSV) «PRECARITE ENERGETIQUE» PDALPD DE LA VIENNE CONTRIBUTION DU GROUPEMENT DES BAILLEURS SOCIAUX DE LA VIENNE (GBSV) «PRECARITE ENERGETIQUE» PDALPD DE LA VIENNE Le Mouvement Hlm national s est engagé, dans le cadre de son projet adopté en 2008 puis

Plus en détail

DISTRIBUTION D EAU POTABLE RAPPORT ANNUEL Prix Qualité Transparence 2010 1 Le présent rapport a pour objet de Présenter les différents éléments techniques et financiers relatif au prix et à la qualité

Plus en détail

Bilan des tâches réalisées en stage

Bilan des tâches réalisées en stage SYLVESTRE EMRICK SIO2 semaine n 1 Lundi 08/12 Mardi 09/12 Découverte d un outil d'analyse de réseau rapide, robuste et facile à utiliser pour Windows qui s appelle Advanced IP Scanner. Livraison d un lecteur

Plus en détail

COMMUNE DE GRASSE PLAN LOCAL D URBANISME PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE DÉPARTEMENT DES ALPES-MARITIMES

COMMUNE DE GRASSE PLAN LOCAL D URBANISME PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE DÉPARTEMENT DES ALPES-MARITIMES DÉPARTEMENT DES ALPES-MARITIMES 2 COMMUNE DE GRASSE PLAN LOCAL D URBANISME PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE Groupement d études : Cabinet AGIS, Étienne Mary, Iris Consult et Alain Goudot

Plus en détail

Une nouvelle route littorale sécurisée entre Saint-Denis et La Possession sur l île de la Réunion

Une nouvelle route littorale sécurisée entre Saint-Denis et La Possession sur l île de la Réunion Une nouvelle route littorale sécurisée entre Saint-Denis et La Possession sur l île de la Réunion 1. Un axe essentiel pour la vie économique de l île de la Réunion fortement perturbé par les risques naturels

Plus en détail

UN COUP DE POUCE POUR PENSER SON EVALUATION INDICATEURS D EVALUATION 4 EXEMPLES DANS LES DOMAINES DE L EAU, DE L EDUCATION,

UN COUP DE POUCE POUR PENSER SON EVALUATION INDICATEURS D EVALUATION 4 EXEMPLES DANS LES DOMAINES DE L EAU, DE L EDUCATION, UN COUP DE POUCE POUR PENSER SON EVALUATION INDICATEURS D EVALUATION 4 EXEMPLES DANS LES DOMAINES DE L EAU, DE L EDUCATION, DE LA SANTE ET DU DEVELOPPEMENT. Les indicateurs ci-dessous sont donnés à titre

Plus en détail

Délibération au Conseil Municipal du lundi 27 mai 2013

Délibération au Conseil Municipal du lundi 27 mai 2013 28 Délibération au Conseil Municipal du lundi 27 mai 2013 Travaux divers dans les écoles. 1 Création d une restauration scolaire dans les bâtiments modulaires du groupe scolaire Fischart Les bâtiments

Plus en détail

JEAN-RAPHAËL BERT CONSULTANT. Audit du contrat d affermage et prospective pour la gestion de l eau potable

JEAN-RAPHAËL BERT CONSULTANT. Audit du contrat d affermage et prospective pour la gestion de l eau potable JEAN-RAPHAËL BERT CONSULTANT Audit du contrat d affermage et prospective pour la gestion de l eau potable Présentation du 6 novembre 2013 PLAN 1. Présentation de l audit du contrat actuel Aspects juridiques

Plus en détail