CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA GUADELOUPE CONFERENCE REGIONALE SUR L INVESTISSEMENT PUBLIC

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA GUADELOUPE CONFERENCE REGIONALE SUR L INVESTISSEMENT PUBLIC"

Transcription

1 CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA GUADELOUPE CONFERENCE REGIONALE Réunion du 30 juin

2 LE BUDGET DEPARTEMENTAL 2015, SE CHIFFRE A : 865 M dont :»665 M en fonctionnement»200 M en investissement 2

3 En dépit de la charge toujours plus importante que représente les dépenses sociales dans le budget départemental, la Collectivité s attache à maintenir à un niveau significatif sa section d investissement. 3

4 Les champs d intervention prioritaires de la Collectivité sont : L EAU, LES COLLEGES, LA VOIRIE DEPARTEMENTALE, LES INFRASTRUCTURES PORTUAIRES ET AEROPORTUAIRES LES BATIMENTS ADMINISTRATIFS, LES AUTRES DEPENSES D EQUIPEMENT (le SDIS, les communes) 4

5 Au titre de 2015, le programme d équipement départemental, s inscrit dans ce périmètre avec une enveloppe votée de 85 M ventilée comme suit : 5

6 L EAU Cette problématique, qui est une priorité du Conseil Départemental, est traitée selon trois axes : 1 ) mise en œuvre du Plan de secours en eau Potable, et lancement d une deuxième tranche d opérations prioritaires, S agissant du plan de secours, 18 M sont inscrits au budget départemental. Les travaux correspondants ont démarré ou vont démarrer en 2015 pour durer 12 à 24 mois. 6

7 MAITRE D'OUVRAGE LIBELLE DEPENSES BUDGETISEES ETAT FEDER ODE AUTRES DEPARTEMENT CANGT Maitrise d'ouvrage déléguée - département CREATION D'UNE NOUVELLE UNITE DE TRAITEMENT AU MOULE ,00 0,00 0, ,00 0, ,00 COMMUNE DU LAMENTIN Maitrise d'ouvrage déléguée - département RENFORCEMENT DE L'UNITE DE TRAITEMENT DU LAMENTIN ,00 0,00 0, ,00 0, ,00 CANBT - COMMUNE DE DESHAIES Maitrise d'ouvrage déléguée - département CAPTAGE DE LA GRANDE RIVIERE DE FERRY ET ADDUCTION VERS L'USINE , , ,00 0,00 0, ,00 CONSEIL DEPARTEMENTAL Maitrise d'ouvrage - département REAMENAGEMENT DE L'USINE DESHAUTEURS SAINTE ANNE , , , , , ,00 CONSEIL DEPARTEMENTAL Maitrise d'ouvrage département RESORPTION DES FUITES DE LA CANALISATION DES SAINTES/DESIRADE , , , , , ,00 SIAEAG Maitrise d'ouvrage déléguée - département RENOUVELLEMENT RESEAU VETUSTE SAINTE ANNE (EUCHER/SALINES) , , , ,00 0, ,00 CAPEXCELLENCE Maitrise d'ouvrage déléguée - département CONSTRUCTION D'UNE UNITE DE TRAITEMENT AUX ABYMES (PERRIN) , , , , , ,00 CONSEIL DEPARTEMENTAL Maitrise d'ouvrage déléguée - département RENFORCEMENT DU RESEAU D'EAU POTABLE DE CAPESTERRE DE MG , , , , , ,00 TOTAUX , , , , , ,00 7

8 L EAU 2 ) maintenance des installations de production et de transfert d eau brute, Il s agit de garantir la fiabilité du réseau d eau brute de la collectivité. 3 ) amélioration de la desserte en eau agricole des exploitations Les travaux importants engagés en 2015 permettent de finaliser la couverture en eau agricole de l ensemble de la Grande-Terre. Plusieurs communes sont concernées dont Anse-Bertrand, Port-Louis, Petit Canal, Moule et Sainte-Anne. Sur le nord de la zone Basse-Terre, les études en cours, se poursuivent afin d aboutir à une desserte de ce territoire à partir du futur barrage de Germillac. 8

9 L EAU ENVELOPPE 2015 VOTEE : 17,7 M PREVISIONS DE DEPENSES : 17 à 25 M 9

10 LES COLLEGES 1 ) -Le programme parasismique (10 M ) Une première phase de travaux de 44 M, portant sur 6 établissements, a été arrêtée par la collectivité avec un financement de l Etat au titre du fond Barnier de 17,5M. 10

11 LES COLLEGES Une première opération, celle du collège du Moule (11 M ) a été lancée, au premier semestre Elle est en cours d achèvement. Il reste à réaliser pour 5 M de Travaux. Les crédits affectés, en 2015 au programme parasismique des collèges, se chiffrent à 10 M. Ils concernent les établissements suivants : Collège d ANSE BERTRAND : 2 M Collège de SAINTE ROSE : 14,4 M Les travaux correspondants ont démarré cette année. 11

12 LES COLLEGES o La poursuite de ce programme sera assurée en o Une deuxième phase d opérations a été identifiée pour un montant total de dépenses de 50 M. Elle portera sur 7 établissements scolaires et se déroulera sur la période o Le plan de financement doit être finalisé avec notamment une participation de l Etat et des fonds européens 12

13 LES COLLEGES 2 ) Le programme de construction (6 M ) Il porte, au titre de cette année, sur : A)- les restaurants scolaires, avec la création d un espace au collège Bebel à Sainte-Rose, B)- les bâtiments modulaires vétustes, des collèges de Matouba à Deshaies et de Front de Mer à Pointe-à-Pitre, qui seront remplacés ou démolis, C)- les 8 logements de fonction, destinés au corps enseignant, des collèges de GUENETTE au Moule et de BONNE ESPERANCE à Capesterre B/E. 13

14 LES COLLEGES 3 ) Le programme de grosses réparations (5M ) Ils concernent essentiellement des interventions récurrentes : A) - de sécurisation, de mise en conformité des installations, et de réfection de divers réseaux, B) - d accessibilité des personnes en situation de handicap au titre de la réglementation sur les établissements recevant du public, C) - de construction d équipements sportifs, de rénovation de terrains de jeux existants. 14

15 LES COLLEGES ENVELOPPE 2015 VOTEE : 21 M PREVISIONS DE DEPENSES : DE 15 à 25 M /AN 15

16 LA VOIRIE La politique départementale dans ce domaine repose sur trois axes: A) la lutte contre l insécurité routière en procédant à l installation de glissières, et de plateaux surélevés, ou encore à la création de trottoirs aux abords des écoles : 5 M B) l aménagement d itinéraires, par la construction d ouvrages d art (carrefours, élargissements et réfections de chaussées, etc.) : 11 M C) l entretien du réseau routier et ses dépendances à travers des opérations de curage, d élagage et de fauchage : 4 M 16

17 LA VOIRIE ENVELOPPE 2015 VOTE : 20 M PREVISIONS DE DEPENSES : DE 13 à 19 M /AN 17

18 LES INFRASTRUCTURES PORTUAIRES La Collectivité a la responsabilité de 22 ports et 9 ouvrages portuaires transférés par l Etat depuis Les interventions réalisées sur ces équipements visent à en garantir un niveau d entretien et d aménagement satisfaisants afin d offrir aux usagers des conditions d utilisation adaptées à leurs besoins. 18

19 LES INFRASTRUCTURES PORTUAIRES En 2015, le Département assure à hauteur de 4 M, les travaux suivants: o finalisation des travaux entamés sur les ports de Port-Louis et de Sainte-Rose, o prolongement du quai à passager de Saint-Louis, o aménagement du plan d eau du port de Terre de Bas, o réhabilitation du quai principal et construction d estacades au port de Petit-Canal. 19

20 LES INFRASTRUCTURES PORTUAIRES ENVELOPPE 2015 VOTEE : 4 M PREVISIONS DE DEPENSES : DE 2 à 4 M /AN 20

21 LES BATIMENTS 1 ) Les bâtiments administratifs (9,7 M ) Les travaux retenus en la matière s inscrivent dans la volonté de la collectivité d offrir un cadre de travail adapté aux agents et un espace d accueil de qualité aux usagers. A ce titre, sont en cours ou prévus à court terme: l extension de la direction des finances : 2 M le démarrage de la deuxième tranche des travaux d extension des archives départementales : 2,5 M La construction d un local serveur sécurisé (data center) : 3 M 21

22 LES BATIMENTS 2 ) Les bâtiments patrimoniaux (3,7 M ) Il s agit pour la Collectivité à travers son programme annuel de travaux de garantir la sécurité du public et la conservation des forts et sites patrimoniaux. 3 ) opération spécifique (15 M ) Outre ces opérations, il est prévu le lancement d un chantier spécifique, celui de la reconstruction de la Maison Départementale de l Enfance. 22

23 LES BATIMENTS ENVELOPPE 2015 VOTEE : 13,4 M PREVISIONS DE DEPENSES : DE 8 à 14M /AN 23

24 AUTRES DEPENSES D EQUIPEMENT La Collectivité accompagne annuellement : le SDIS à hauteur de 1,5 M pour ses dépenses d investissement, les COMMUNES à travers une enveloppe de 10 M pour leur programme d équipement. 24

25 PROJECTION FINANCIERE NATURE DE DEPENSES VOTES hypothèses Basses hypothèses hautes hypothèses Basses hypothèses hautes hypothèses Basses hypothèses hautes hypothèses Basses hypothèses hautes hypothèses Basses hypothèses hautes ROUTES , , , , , , , , , , ,00 COLLEGES Parasismiques , , , , , , , , , , ,00 grosses réparations - construction , , , , , , , , , , ,00 EAU potable , , , , , , , , , , ,00 Irrigation , , , , , , , , , , ,00 autres équipements (abattoir) , , , , , , , , , , ,00 BATIMENTS administratifs , , , , , , , , , , ,00 patrimoniaux , , , , , , , , , , ,00 PORTS , , , , , , , , , , ,00 AEROPORTS , , , , , , , , , , ,00 COMMUNES , , , , , , , , , , ,00 SDIS , , , , , , , , , , ,00 TOTAL , , , , , , , , , , ,00 25

26 Tels sont les grands secteurs d investissement de la collectivité départementale pour 2015 et les prochaines années. JE VOUS REMERCIE DE VOTRE ATTENTION 26

Proximité - Responsabilité - Solidarité

Proximité - Responsabilité - Solidarité Le Conseil d'administration de la Caisse Régionale* en présence du Directeur Général De gauche à droite (bas) : Guy ADOLPHE Secrétaire adjoint, Angèle MAUGIR, Paul CARITE Directeur Général, Christian FLEREAU

Plus en détail

PLAN SEISME ANTILLES

PLAN SEISME ANTILLES Direction générale de la prévention des risques PLAN SEISME ANTILLES Note de synthèse Bilan 2008 et perspectives 2009-2010 Présent pour l avenir Ministère de l écologie, de l énergie, du développement

Plus en détail

Septembre 2013. Le schéma des carrières de la Guadeloupe enjeux et perspectives

Septembre 2013. Le schéma des carrières de la Guadeloupe enjeux et perspectives Septembre 2013 Le schéma des carrières de la Guadeloupe enjeux et perspectives Si le recours aux matériaux recyclés ou aux déchets inertes progresse, les secteurs d activité du bâtiment ou des travaux

Plus en détail

Monsieur le président, Mesdames, Messieurs les conseillers généraux,

Monsieur le président, Mesdames, Messieurs les conseillers généraux, Commune de Bevaix Conseil général Rapport du Conseil communal au Conseil général relatif à une demande de crédit de Fr. 1 100 000.- pour la réfection de la rue Monchevaux : Infrastructure et superstructure

Plus en détail

Etat des lieux de l immobilier d entreprises en Guadeloupe

Etat des lieux de l immobilier d entreprises en Guadeloupe Etat des lieux de l immobilier d entreprises en Guadeloupe La conjoncture immobilière en Guadeloupe est au vert depuis les 6 dernières années. Ce boom immobilier concerne aussi l immobilier d entreprises

Plus en détail

D i s p o s i t i f d i n t e r v e n t i o n EN MATIÈRE SPORTIVE. e n m a t i è r e s p o r t i v e. Les équipements sportifs

D i s p o s i t i f d i n t e r v e n t i o n EN MATIÈRE SPORTIVE. e n m a t i è r e s p o r t i v e. Les équipements sportifs D i s p o s i t i f d i n t e r v e n t i o n EN MATIÈRE SPORTIVE e n m a t i è r e s p o r t i v e Les équipements sportifs JANVIER 2010 Janvier 2010 2/10 LES EQUIPEMENTS SPORTIFS STRUCTURANTS Les équipements

Plus en détail

NOUS CONSTRUISONS L AVENIR

NOUS CONSTRUISONS L AVENIR NOUS CONSTRUISONS L AVENIR 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 SOMMAIRE Les engagements de la SEMSAMAR PAGES L aménagement

Plus en détail

Le financement de long terme des projets du secteur public local

Le financement de long terme des projets du secteur public local Le financement de long terme des projets du secteur public local 2 3 1. Les missions du fonds d épargne Les missions du fonds d épargne Au sein de la Caisse des Dépôts, le fonds d épargne a pour missions

Plus en détail

SCHEMA DIRECTEUR D AMENAGEMENT

SCHEMA DIRECTEUR D AMENAGEMENT SCHEMA DIRECTEUR D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX (SDAGE) DE MAYOTTE 2010-2015 DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT N 2 : DISPOSITIONS PRISES EN MATIERE DE TARIFICATION DE L EAU ET DE RECUPERATION DES COUTS DOCUMENT

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL SEANCE DU 14 DECEMBRE 2012. Au 5 Cité de la Traverse - la salle de la Traverse - Poitiers

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL SEANCE DU 14 DECEMBRE 2012. Au 5 Cité de la Traverse - la salle de la Traverse - Poitiers En vertu des articles L.2131-1, L.5211-2 et L.5211-3 du CGCT, le Président de la Communauté d Agglomération Grand Poitiers atteste que le présent acte a été affiché, transmis en Préfecture le. et/ou notifié

Plus en détail

Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef

Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef Vendredi 27 février 2015 Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef Légende : Etablissement de recherche, de culture et de loisirs, elle proposera des collections renouvelées et des services innovants

Plus en détail

Présentez ce guide. et profitez des réductions. Un exemplaire d Ékonomiz est valable pour deux personnes. du 15 juin 2010 au 15 décembre 2010

Présentez ce guide. et profitez des réductions. Un exemplaire d Ékonomiz est valable pour deux personnes. du 15 juin 2010 au 15 décembre 2010 du 15 juin 2010 au 15 décembre 2010 GRATUIT n 15 46 Bons plans sur toute l île Présentez ce guide chez nos partenaires et profitez des réductions. Un exemplaire d Ékonomiz est valable pour deux personnes.

Plus en détail

Département de l Hérault

Département de l Hérault Du diagnostic à l opérationnel, quelles priorités? Le cas des collèges de l Hérault Jean-Pierre Quentin, directeur d exploitation du pôle éducation Patrimoine Conseil général de l Hérault mai 2009 AUDIT

Plus en détail

BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL

BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL A. PRÉSENTATION : BEST ENTREPRISE SARL est une société de droit sénégalais qui intervient dans les Bâtiments/Travaux Publics, le

Plus en détail

Sommaire EDITO. Edition 2011. Agence immobilière...3 à 9 Construire, investir...10 à 11 Aménager, rénover...12 à 16. L annuaire des «pros»

Sommaire EDITO. Edition 2011. Agence immobilière...3 à 9 Construire, investir...10 à 11 Aménager, rénover...12 à 16. L annuaire des «pros» Sommaire Agence immobilière...3 à 9 Construire, investir...10 à 11 Aménager, rénover...12 à 16 EDITO L annuaire des «pros» Quand vient l heure d acheter ou de louer, de faire construire ou d investir,

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 - Introduction - Tableaux de synthèse - Synthèse des grands équilibres du Budget Primitif 2015 1 INTRODUCTION Le Budget Primitif 2014,

Plus en détail

Programme d aménagement intégré de quartiers informels de Port-au-Prince : Martissant et Baillergeau (AIQIP)

Programme d aménagement intégré de quartiers informels de Port-au-Prince : Martissant et Baillergeau (AIQIP) Programme d aménagement intégré de quartiers informels de Port-au-Prince : Martissant et Baillergeau (AIQIP) 1. Synthèse + plan Programme d aménagement intégré de quartiers informels de Port-au-Prince

Plus en détail

Dossier de presse Lundi 5 janvier 2015. Session Plénière Orientations budgétaires pour l exercice 2015

Dossier de presse Lundi 5 janvier 2015. Session Plénière Orientations budgétaires pour l exercice 2015 Dossier de presse Lundi 5 janvier 2015 Session Plénière Orientations budgétaires pour l exercice 2015 Jeudi 8 janvier 2015 Vendredi 9 janvier 2015 Les élus du département se réuniront les jeudi 8 janvier

Plus en détail

NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet

NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet Restructuration du pôle commercial «Les Gauchetières» à Nogent-le-Rotrou_27 janvier

Plus en détail

Les projets de transports collectifs dans les quartiers de Saint-Maur Créteil et du Vieux Saint-Maur

Les projets de transports collectifs dans les quartiers de Saint-Maur Créteil et du Vieux Saint-Maur Ville de Saint-Maur-des-Fossés Les projets de transports collectifs dans les quartiers de Saint-Maur Créteil et du Vieux Saint-Maur (métro Grand Paris Express, bus Est-TVM) Réunion publique du 23 septembre

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX DQE

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX DQE MAITRE D'OVRAGE: Commune de Saint André de Corcy Aménagements de circulation et de réduction de vitesse dans l agglomération - RD n 4 et RD n 82 Référence dossier 01 333 09 01/ 09099_DQE-base_rev1 Dossier

Plus en détail

DISTRIBUTION D EAU POTABLE RAPPORT ANNUEL Prix Qualité Transparence 2010 1 Le présent rapport a pour objet de Présenter les différents éléments techniques et financiers relatif au prix et à la qualité

Plus en détail

Délibération au Conseil Municipal du lundi 27 mai 2013

Délibération au Conseil Municipal du lundi 27 mai 2013 28 Délibération au Conseil Municipal du lundi 27 mai 2013 Travaux divers dans les écoles. 1 Création d une restauration scolaire dans les bâtiments modulaires du groupe scolaire Fischart Les bâtiments

Plus en détail

La Cité administrative d'avignon rénovée durablement

La Cité administrative d'avignon rénovée durablement Semaine du développement durable du 1er au 7 avril 2011 La Cité administrative d'avignon rénovée durablement Dossier de presse Lundi 4 avril 2011 Contacts presse : Josiane HAAS-FALANGA : tél : 04 88 17

Plus en détail

le mot du directeur général 3 la gouvernance 4 2011, une année de concrétisation des objectifs 7 produire un habitat de qualité 10

le mot du directeur général 3 la gouvernance 4 2011, une année de concrétisation des objectifs 7 produire un habitat de qualité 10 SOMMAIRE les chiffres clés 2011 2 le mot du directeur général 3 la gouvernance 4 environnement 6 2011, une année de concrétisation des objectifs 7 adapter ses outils et ses méthodes 8 produire un habitat

Plus en détail

COMMUNE D ECUBLENS/VD M U N I C I P A L I T E

COMMUNE D ECUBLENS/VD M U N I C I P A L I T E COMMUNE D ECUBLENS/VD M U N I C I P A L I T E AU CONSEIL COMMUNAL Préavis n 2015/05 Réaménagement routier du chemin du Bochet Demande de crédit de construction Séance de la commission ad hoc, le jeudi

Plus en détail

Unité territoriale Dordogne 94, rue du Grand Prat - 19600 Saint-Pantaléon-de-Larche Tél : 05 55 88 02 00

Unité territoriale Dordogne 94, rue du Grand Prat - 19600 Saint-Pantaléon-de-Larche Tél : 05 55 88 02 00 Date d ouverture de l appel à projet : 1er octobre 2015 Date limite d envoi des dossiers de candidatures : 31 janvier 2016 Pour toutes questions : Délégation du bassin Atlantique-Dordogne Unité territoriale

Plus en détail

Bilan des réalisations 2013

Bilan des réalisations 2013 Bilan des réalisations 2013 à l égard des personnes handicapées Comité consultatif conjoint sur l accessibilité (CCCA) La Ville de Laval dépose son bilan des réalisations 2013 à l égard des personnes handicapées.

Plus en détail

Réglementation thermique et attestations

Réglementation thermique et attestations Réglementation thermique et attestations Réunions d échanges ADS des 28 et 30 mai 2013 DDT 38 - SLC- QC 1 réglementation thermique attestations -... 1 la réglementation thermique 2 les attestations thermiques

Plus en détail

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL 4.6.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL à l appui d une demande de crédit de Fr. 207'000.- pour la réfection de la toiture-terrasse du bâtiment de liaison des 2 corps principaux du collège

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

Direction départementale Des territoires de l'orne - 1 -

Direction départementale Des territoires de l'orne - 1 - Direction départementale Des territoires de l'orne Service Habitat Construction Bureau Constructions Durables Et accessibilité Cité administrative place du Général Bonet, BP 537 61007 Alençon cedex Travaux

Plus en détail

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RESPONSABILITES ET ASSURANCES

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RESPONSABILITES ET ASSURANCES 11ièmes assises nationales de l Assainissement Non Collectif 8 & 9 octobre 2014 Alès ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RESPONSABILITES ET ASSURANCES M. MELLOUK : Co-gérant du Cabinet Rancy-Mellouk & Associés

Plus en détail

SYTEPOL Syndicat de Transport d Eau Potable de l Ouest de Limoges

SYTEPOL Syndicat de Transport d Eau Potable de l Ouest de Limoges SYTEPOL Syndicat de Transport d Eau Potable de l Ouest de Limoges Origine du projet et création du SYTEPOL Face à des difficultés d approvisionnement en eau potable constatées sur le Sud- Ouest du Département

Plus en détail

Service de la Cohésion Sociale de la préfecture de Saint-Martin 20 rue Galysbay Marigot 97150 Saint-Martin

Service de la Cohésion Sociale de la préfecture de Saint-Martin 20 rue Galysbay Marigot 97150 Saint-Martin FICHE DE L ANNEXE 2 - FORMULAIRE DE DECLARATION DE SINISTRE DES PARTICULIERS A retourner à : OU Service de la Cohésion Sociale de la préfecture de Saint-Martin 20 rue Galysbay Marigot 97150 Saint-Martin

Plus en détail

MERLIN GESTION PATRIMONIALE. Groupe GESTION PATRIMONIALE. Définition d un programme de renouvellement

MERLIN GESTION PATRIMONIALE. Groupe GESTION PATRIMONIALE. Définition d un programme de renouvellement Groupe MERLIN Une tradition d innovations au service des hommes GESTION PATRIMONIALE GESTION PATRIMONIALE Définition d un programme de renouvellement Indépendance - Expériences - Expertises - Proximité

Plus en détail

Guadeloupe. Le meilleur investissement Outre-Mer

Guadeloupe. Le meilleur investissement Outre-Mer Guadeloupe Le meilleur investissement Outre-Mer La Guadeloupe, la douceur de vivre des Caraïbes Le charme tropical de la Guadeloupe, ses nombreux sites remarquables, ses eaux turquoises et ses plages de

Plus en détail

RÉFORME DES AUTORISATIONS D URBANISME

RÉFORME DES AUTORISATIONS D URBANISME INFORMATIONS JURIDIQUES J 14 Mutuelle des architectes français assurances OCTOBRE 2007 ANNULE ET REMPLACE LA FICHE J 14 DE FÉVRIER 1998 RÉFORME DES AUTORISATIONS D URBANISME La réforme des autorisations

Plus en détail

Le permis de construire

Le permis de construire Le permis de construire 2014, N 1 AGGLOMÉRATION D AGEN La demande de Permis de construire La demande de permis de construire doit être effectuée au moyen de l'un des formulaires suivants : Sommaire : La

Plus en détail

DOSSIER THÉMATIQUE LE COÛT GLOBAL DANS LA CONSTRUCTION. octobre 2013

DOSSIER THÉMATIQUE LE COÛT GLOBAL DANS LA CONSTRUCTION. octobre 2013 DOSSIER THÉMATIQUE crédit photo : Prod. Numérik - Fotolia octobre 2013 LE COÛT GLOBAL DANS LA CONSTRUCTION Pour un investissement à longue durée de vie comme un bâtiment, l approche en coût global est

Plus en détail

UN COUP DE POUCE POUR PENSER SON EVALUATION INDICATEURS D EVALUATION 4 EXEMPLES DANS LES DOMAINES DE L EAU, DE L EDUCATION,

UN COUP DE POUCE POUR PENSER SON EVALUATION INDICATEURS D EVALUATION 4 EXEMPLES DANS LES DOMAINES DE L EAU, DE L EDUCATION, UN COUP DE POUCE POUR PENSER SON EVALUATION INDICATEURS D EVALUATION 4 EXEMPLES DANS LES DOMAINES DE L EAU, DE L EDUCATION, DE LA SANTE ET DU DEVELOPPEMENT. Les indicateurs ci-dessous sont donnés à titre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contacts Presse SICASIL : Sylvie Joffre sylvie.joffre@sicasil.com 06 85 20 22 20

DOSSIER DE PRESSE. Contacts Presse SICASIL : Sylvie Joffre sylvie.joffre@sicasil.com 06 85 20 22 20 Contacts Presse SICASIL : Sylvie Joffre sylvie.joffre@sicasil.com 06 85 20 22 20 LYONNAISE DES EAUX : Pierre Tré-Hardy pierre.trehardy@lyonnaise-des-eaux.fr 06 74 83 43 23 DOSSIER DE PRESSE SUITE DOSSIER

Plus en détail

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 07 OCTOBRE 2011

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 07 OCTOBRE 2011 PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 07 OCTOBRE 2011 ETAIENT PRESENTS : M.GUILLON, M.PIRONON, M. MAROL, M. MOULHAUD, M. CHEMINAT, M me BELETTE, M me TREVIS, M. CHARPIN, M me CALCHÉRA, M. VAURE, M me AUDENOT,

Plus en détail

Commune de BOURESSE. *** DELIBERATIONS du CONSEIL MUNICIPAL *** Séance du 24 février 2011 ***

Commune de BOURESSE. *** DELIBERATIONS du CONSEIL MUNICIPAL *** Séance du 24 février 2011 *** Commune de BOURESSE DELIBERATIONS du CONSEIL MUNICIPAL Séance du 24 février 2011 L an deux mil onze, le vingt quatre février à dix huit heures trente, le Conseil Municipal de la commune de Bouresse, légalement

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE

CONSEIL COMMUNAUTAIRE CONSEIL COMMUNAUTAIRE Communauté de communes vendredi 8 juillet 2011 19h15 Locaux administratifs Neuilly en Thelle cantons de Mouy, Neuilly-en-Thelle et Noailles 7 avenue de l'europe 60530 Neuilly en Thelle

Plus en détail

CCI DECAEN EQUIPEMENTSGÉRÉS

CCI DECAEN EQUIPEMENTSGÉRÉS CCI DECAEN EQUIPEMENTSGÉRÉS BILAN2008 Bassin d Hérouville 14200 Hérouville Saint Clair Tél : 02.31.35.63.00 Fax : 02.31.35.63.06 E-mail : port.commerce@caen.cci.fr / Site internet : www.caen.port.fr E-mail

Plus en détail

COMMUNE DE THOMERY EXTRAIT DU PROCÈS VERBAL DES DÉLIBÉRATIONS PRISES PAR LE CONSEIL MUNICIPAL DANS SA SÉANCE DU 8 FEVRIER 2013

COMMUNE DE THOMERY EXTRAIT DU PROCÈS VERBAL DES DÉLIBÉRATIONS PRISES PAR LE CONSEIL MUNICIPAL DANS SA SÉANCE DU 8 FEVRIER 2013 COMMUNE DE THOMERY EXTRAIT DU PROCÈS VERBAL DES DÉLIBÉRATIONS PRISES PAR LE CONSEIL MUNICIPAL DANS SA SÉANCE DU 8 FEVRIER 2013 Le Conseil Municipal, légalement convoqué, s'est réuni à la Mairie, en séance

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N CARACTERE DE LA ZONE Zone faisant l objet d une protection en raison soit de la qualité des sites, des milieux naturels, des paysages et de leur intérêt notamment du

Plus en détail

Tableau 1 Routes nouvelles ou modifiées : les infrastructures concernées

Tableau 1 Routes nouvelles ou modifiées : les infrastructures concernées Codes l'environnement Décret 95-22 du 9 janvier relatif à la limitation du bruit des aménagements et transports terrestres mai relatif au bruit des 97-110 du 12 relative à la prise en compte du bruit dans

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MOUAZE. Le 10 AVRIL 2014

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MOUAZE. Le 10 AVRIL 2014 Nombre de membres En exercice : 15 Présents : 13 Votants : 14 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE MOUAZE Le 10 AVRIL 2014 L an deux mil quatorze, le dix Avril à vingt heures trente, les membres

Plus en détail

Aides présentées. L aide régionale à l investissement des entreprises. Et leurs modalités de versement

Aides présentées. L aide régionale à l investissement des entreprises. Et leurs modalités de versement 1er Salon des services à la personne les aides économiques CWTC le 2 octobre 2009 Aides présentées L aide régionale à l investissement des entreprises L ARDA Et leurs modalités de versement L AIDE REGIONALE

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU 1

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU 1 REGIE DES EAUX DE VENELLES Service de l Eau Potable Année 2006 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU 1 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU Etabli par Max

Plus en détail

Sécurité Routière. réalisation programme

Sécurité Routière. réalisation programme Sécurité Routière réalisation programme 2014 2015 SÉCURITÉ ROUTIÈRE ÉDITO LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE, UN OUTIL DE RECONQUÊTE DE NOS RUES. La sécurité routière participe à notre volonté de reconquérir les rues.

Plus en détail

I. SITUATION ACTUELLE

I. SITUATION ACTUELLE DOSSIER SUR LES TRANSPORTS EN COMMUN I. SITUATION ACTUELLE Le réseau actuel de transports collectifs (offre de service et fréquentation) La zone d influence de la RD7 entre la porte de Sèvres et le Pont

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

R A P P O R T. Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Bref historique

R A P P O R T. Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Bref historique Commune de Peseux Conseil communal R A P P O R T du Conseil communal au Conseil général relatif à une demande de crédit de CHF 1'910'000.- pour la rénovation des conduites d'eau, de gaz, d'électricité,

Plus en détail

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE

J.9. Annexe DOSSIER D ENQUÊTE PRÉALABLE À LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE LIGNE 16 : NOISY CHAMPS < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 17 : LE BOURGET RER < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE ROUGE) LIGNE 14 : MAIRIE DE SAINT-OUEN < > SAINT-DENIS PLEYEL (LIGNE BLEUE) DOSSIER

Plus en détail

Besoins et attentes des habitants en Haute-Normandie en matière d équipements publics

Besoins et attentes des habitants en Haute-Normandie en matière d équipements publics mars 2010 Besoins et attentes des habitants en Haute-Normandie en matière d équipements publics Enquête BVA réalisée entre le 10 et le 21 février auprès d un échantillon de 197 habitants de Haute-Normandie

Plus en détail

DISTRIBUTION D EAU POTABLE

DISTRIBUTION D EAU POTABLE Département du LOT SYNDICAT D ADDUCTION D EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT DE SARRAZAC CRESSENSAC S/Préfecture de GOURDON Mairie de SARRAZAC 466OO DISTRIBUTION D EAU POTABLE RAPPORT ANNUEL PRIX QUALITE TRANSPARENCE

Plus en détail

Mardi 19 mai 2015 20h30-22h30

Mardi 19 mai 2015 20h30-22h30 CONSEIL DE QUARTIER DU CENTRE Mardi 19 mai 2015 20h30-22h30 ORDRE DU JOUR 1- Présentation du budget de la ville 2015 : serré et responsable. 2- Révision du Plan Local d Urbanisme : objectifs, cadre réglementaire

Plus en détail

C est cette dernière mesure qu il est proposé d explorer.

C est cette dernière mesure qu il est proposé d explorer. 2- Réduction du besoin de remplacement dans le 1 er degré I) Définition de la mesure Jusqu alors, l optimisation du remplacement a surtout porté sur l organisation du système de remplacement. Il s agit

Plus en détail

INTERVENIR SUR LE BATI ANCIEN

INTERVENIR SUR LE BATI ANCIEN I - Données Générales INTERVENIR SUR LE BATI ANCIEN Rivalités entre réhabilitation, restauration et rénovation Au cours des dernières années, d'importantes études ont été entreprises dans les quartiers

Plus en détail

Conclue entre : Les communes de CHAVANNES-PRES-RENENS CRISSIER ECUBLENS et RENENS. Lesquelles exposent préalablement ce qui suit :

Conclue entre : Les communes de CHAVANNES-PRES-RENENS CRISSIER ECUBLENS et RENENS. Lesquelles exposent préalablement ce qui suit : Annexe I : projet de convention intercommunale, 30.11.2010 CONVENTION RÉGISSANT LES RELATIONS TECHNIQUES ET FINANCIÈRES DANS LE CADRE DU CRÉDIT D ÉTUDE POUR LA PHASE DE PROJET DÉFINITIF «RÉNOVATION URBAINE

Plus en détail

Les 9, 10 et 11 octobre 2014

Les 9, 10 et 11 octobre 2014 Les 9, 10 et 11 octobre 2014 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Sommaire 1. QU EST CE QUE LE BATIMENT?... 3 Qu entend on concrètement par «Bâtiment»? Erreur! Signet non défini. Bâtiment ou

Plus en détail

Commune de Préverenges

Commune de Préverenges Commune de Préverenges PREAVIS MUNICIPAL N 16/05 Demande d un crédit de construction de fr. 16'274 000.-- pour la construction d un collège primaire 2 MUNICIPALITE DE PREVERENGES Préavis N 16/05 Demande

Plus en détail

6 LA POLITIQUE IMMOBILIÈRE

6 LA POLITIQUE IMMOBILIÈRE 6 LA POLITIQUE IMMOBILIÈRE SOMMAIRE 6.1 Les orientations immobilières au regard du nouveau cadre budgétaire 127 6.2 Les informations utiles à la négociation 128 I - L existant 130 II - Le bilan 136 III

Plus en détail

PROCEDURE GESTION DU BUDGET INFORMATIQUE DEDIE AUX BESOINS D EXTENSION D INFRASTRUCTURES INFORMATIQUES HORS PROJETS (DOMAINE PÉDAGOGIQUE)

PROCEDURE GESTION DU BUDGET INFORMATIQUE DEDIE AUX BESOINS D EXTENSION D INFRASTRUCTURES INFORMATIQUES HORS PROJETS (DOMAINE PÉDAGOGIQUE) Page 1/5 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique PROCEDURE GESTION DU BUDGET INFORMATIQUE DEDIE AUX BESOINS D EXTENSION D INFRASTRUCTURES INFORMATIQUES HORS PROJETS (DOMAINE

Plus en détail

SCHÉMA POUR UNE GESTION FONCTIONNELLE ET PÉRENNE DU SERVICE D ADDUCTION D EAU POTABLE DE SIMA

SCHÉMA POUR UNE GESTION FONCTIONNELLE ET PÉRENNE DU SERVICE D ADDUCTION D EAU POTABLE DE SIMA SCHÉMA POUR UNE GESTION FONCTIONNELLE ET PÉRENNE DU SERVICE D ADDUCTION D EAU POTABLE DE SIMA RAPPEL DU CONTEXTE Sur l île d Anjouan, l UCEA est à ce jour la principale entité opérationnelle et fonctionnelle

Plus en détail

ACTED. Bien que les guerres soient officiellement terminées, il persiste des conflits localisés à l Est du territoire.

ACTED. Bien que les guerres soient officiellement terminées, il persiste des conflits localisés à l Est du territoire. Chargé de Logistique RDC Closing date: 04 Sep 2015 I. ACTED ACTED ACTED est une association de solidarité internationale française qui a pour vocation de soutenir les populations vulnérables de par le

Plus en détail

LA FONCTION BATIMENT DANS LES ÉCOLES DU 14 E ARRONDISSEMENT. Jeudi 18 décembre 2014, 18h00 Mairie du 14 e, salle des mariages

LA FONCTION BATIMENT DANS LES ÉCOLES DU 14 E ARRONDISSEMENT. Jeudi 18 décembre 2014, 18h00 Mairie du 14 e, salle des mariages LA FONCTION BATIMENT DANS LES ÉCOLES DU 14 E ARRONDISSEMENT Jeudi 18 décembre 2014, 18h00 Mairie du 14 e, salle des mariages L ÉCOLE : UN ÉQUIPEMENT PUBLIC DE PROXIMITÉ La ville de Paris, comme toutes

Plus en détail

Schéma Directeur Territorial d Aménagement Numérique de la Guadeloupe Version n 3

Schéma Directeur Territorial d Aménagement Numérique de la Guadeloupe Version n 3 Schéma Directeur Territorial d Aménagement Numérique de la Guadeloupe Version n 3 APPROUVE PAR L ASSEMBLEE PLENIERE DE LA REGION GUADELOUPE LORS DE SA REUNION DU 22 OCTOBRE 2013 Avec le soutien de Schéma

Plus en détail

Ministère de l Industrie

Ministère de l Industrie Ministère de l Industrie ZONES INDUSTRIELLES BILAN ET PERSPECTIVES Présentée par M. ABIDI Benaissa PDG AFI Site Web: http ://www.afi.nat.tn Juin 2013 1 Sommaire : I- Présentation de L AFI II- Réalisations

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES NEXTER MUNITIONS. Communes de TARBES, BOURS, AUREILHAN et BORDERES-sur-ECHEZ

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES NEXTER MUNITIONS. Communes de TARBES, BOURS, AUREILHAN et BORDERES-sur-ECHEZ PRÉFET DES HAUTES-PYRÉNÉES PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES NEXTER MUNITIONS Communes de TARBES, BOURS, AUREILHAN et BORDERES-sur-ECHEZ - Note de présentation - Plan de zonage réglementaire

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF Exercice 2008 1 Conformément au décret n 95-635 du 06 mai 1995 mod ifié. Les données techniques contenues dans ce rapport

Plus en détail

Le Moule. Pointe à Pitre Gosier. Statut : Département d outre-mer (D.o.M.) Préfecture : Basse-terre. Population : 450 000 habitants, en hausse

Le Moule. Pointe à Pitre Gosier. Statut : Département d outre-mer (D.o.M.) Préfecture : Basse-terre. Population : 450 000 habitants, en hausse Le Moule Lamentin Baie-Mahault Petit-Bourg Pointe à Pitre Gosier saint-françois Guadeloupe Basse-terre Statut : Département d outre-mer (D.o.M.) Préfecture : Basse-terre Population : 450 000 habitants,

Plus en détail

Remplacement de 4 escaliers mécaniques en gare de Limoges Bénédictins. Avril 2011

Remplacement de 4 escaliers mécaniques en gare de Limoges Bénédictins. Avril 2011 Remplacement de 4 escaliers mécaniques en gare de Limoges Bénédictins Avril 2011 Le renouvellement du réseau, une priorité de Réseau ferré de France Le plan de rénovation du réseau national Depuis 2006,

Plus en détail

Dossier de presse. 1) Adoption du Compte administratif 2013

Dossier de presse. 1) Adoption du Compte administratif 2013 Dossier de presse Séance plénière, le vendredi 11 avril 2014 1) Adoption du Compte administratif 2013 2) Vote du taux de foncier bâti 2014 Vendredi 11 avril 2014, à 15h30, les élus départementaux sont

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

Nom de l entreprise : Nom du gérant : Intitulé du projet :

Nom de l entreprise : Nom du gérant : Intitulé du projet : La région s engage auprès des entreprises AIDE REGIONALE A L INVESTISSEMENT ET A LA CREATION D EMPLOI - ARICE Nom de l entreprise :.. Nom du gérant :.. Intitulé du projet :. 1 P a g e Le dossier complet

Plus en détail

COMMUNE DE POULLAOUEN

COMMUNE DE POULLAOUEN MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX Maître de l'ouvrage COMMUNE DE POULLAOUEN Objet du marché Création d'un réseau d'eaux pluviales et pose de fourreaux en attente de l'effacement du réseau basse

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHE DE NETTOYAGE ET DE CURAGE DES CANALISATIONS ET BACS A GRAISSE DES EQUIPEMENTS COMMUNAUX PROCEDURE ADAPTEE EN APPLICATION DE L'ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS Cahier des Clauses Techniques

Plus en détail

Aucune observation n est formulée et le procès-verbal de la séance du 10 février 2015 est approuvé à l unanimité.

Aucune observation n est formulée et le procès-verbal de la séance du 10 février 2015 est approuvé à l unanimité. Jean Hugues PEYRE à Présents :, Maire, Delphine GREGORI, Véronique SCHUBNEL,,Jonathan Madame le Maire souhaite la bienvenue, remercie tous les membres de leur présence ainsi que les personnes de l assistance,

Plus en détail

Schéma Paysager Routier. Rapport phase 2 / Itinéraire Lille / Tourcoing (A22) Plans d aménagement et de gestion

Schéma Paysager Routier. Rapport phase 2 / Itinéraire Lille / Tourcoing (A22) Plans d aménagement et de gestion Schéma Paysager Routier Rapport phase 2 / Itinéraire Lille / Tourcoing (A22) Plans d aménagement et de gestion Itinéraire Lille / Tourcoing Schéma paysager routier 2 Schéma paysager routier Itinéraire

Plus en détail

LA DÉSIRADE Jacques Gillot a pris le pouls de l'île

LA DÉSIRADE Jacques Gillot a pris le pouls de l'île Régions - Grande-Terre Sud et Est LA DÉSIRADE Jacques Gillot a pris le pouls de l'île D.M. Samedi 21 décembre 2013 La remise officielle des clefs de la gare maritime s'est effectuée en présence des maires

Plus en détail

RÉGION NORD-PAS DE CALAIS

RÉGION NORD-PAS DE CALAIS RÉGION NORD-PAS DE CALAIS CONSEIL RÉGIONAL BUDGET PRIMITIF POUR 2012 PRÉSENTÉ PAR M.DANIEL PERCHERON PRÉSIDENT DU CONSEIL RÉGIONAL SUR RAPPORT DE M. BERNARD ROMAN PREMIER VICE-PRÉSIDENT DU CONSEIL RÉGIONAL

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse DOSSIER DE PRESSE Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr Préfecture du Cher - Place Marcel Plaisant CS 60022-18020 BOURGES Cedex

Plus en détail

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT CONTEXTE GÉNÉRAL L amélioration de la compétitivité logistique des flux import-export, en termes de développement

Plus en détail

Nomenclature d exécution 2010. Programme 315. «Programme exceptionnel d investissement public»

Nomenclature d exécution 2010. Programme 315. «Programme exceptionnel d investissement public» Nomenclature d exécution 2010 315 «exceptionnel d investissement public» Mission ministérielle : PR «Plan de relance de l économie» Ministère : 12 «Services du Premier ministre» (Version du 31/12/2010

Plus en détail

Routes bien entretenues Financement assuré

Routes bien entretenues Financement assuré Routes bien entretenues Financement assuré Mr. Leon Ramaromanana, Coordinator, Madagascar SOMMAIRE 1.ORIGINE / CREATION DU FER 2. CADRE INSTITUTIONNEL 3. CADRE OPERATIONNEL 4.TERMINOLOGIE 5. MECANISME

Plus en détail

Session d accompagnement de la rénovation du BTSA GEMEAU Bordeaux, mai 2011. Atelier n 4. Formation en milieu professionnel EPREUVE E7- SPV/SPS

Session d accompagnement de la rénovation du BTSA GEMEAU Bordeaux, mai 2011. Atelier n 4. Formation en milieu professionnel EPREUVE E7- SPV/SPS Session d accompagnement de la rénovation du BTSA GEMEAU Bordeaux, mai 2011 Atelier n 4 Formation en milieu professionnel EPREUVE E7- SPV/SPS L épreuve 7 permet d évaluer la capacité intégrative 10 du

Plus en détail

S E ID A T E S E IM R P Logement

S E ID A T E S E IM R P Logement Logement PRIMES ET AIDES Un logement sain, pour vous, c est important! Pour la Région wallonne aussi. Remplacer la toiture, les menuiseries extérieures ou le plancher, rendre l électricité conforme, éliminer

Plus en détail

Cahier des Clauses techniquesparticulières

Cahier des Clauses techniquesparticulières ARCHES PUBLICS MAIRIE DE BASTIA Avenue Pierre Guidicelli 20410 BASTIA CEDEX MARCHE D ETUDES A MAITRISE D OUVRAGE EN VUE DE L ORIENTATION ET DU DEVELOPPEMENT DU SYTEME D INFORMATION GEOGRAPHIQUE SERVICE

Plus en détail

Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport»

Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport» DOSSIER DE PRESSE 24 juin 2008 Tram-train Strasbourg-Bruche-Piémont des Vosges Pose de la passerelle de la future gare «Entzheim-Aéroport» Strasbourg, le 24 juin 2008 Dossier de presse Tram-train Strasbourg-Bruche-Piémont

Plus en détail

L essentiel de la réforme des autorisations d urbanisme

L essentiel de la réforme des autorisations d urbanisme L essentiel de la réforme des autorisations d urbanisme Entrée en vigueur le 1 er octobre 2007 Toute demande d autorisation déposée le 1 er octobre sera soumise au nouveau dispositif. Tout dépôt de déclaration

Plus en détail

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Introduction Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Approche globale à l Échelle d un bâtiment Exemple : réflexion sur

Plus en détail

POINT D AVANCEMENT SUR LES PRINCIPAUX CHANTIERS MARQUANTS DANS LES TRANSPORTS EN COMMUN D ILE-DE-FRANCE

POINT D AVANCEMENT SUR LES PRINCIPAUX CHANTIERS MARQUANTS DANS LES TRANSPORTS EN COMMUN D ILE-DE-FRANCE 2014 POINT D AVANCEMENT SUR LES PRINCIPAUX CHANTIERS MARQUANTS DANS LES TRANSPORTS EN COMMUN D ILE-DE-FRANCE Juin 2014 SOMMAIRE TRAINS/RER RER B Sud 2 MÉTROS Ligne 4 Mairie de Montrouge - Bagneux (phase

Plus en détail

18 Février 2011 à 12 Heures

18 Février 2011 à 12 Heures MARCHES PUBLICS DE SERVICES Ville d Auterive Place du 11 novembre 1918 31190 AUTERIVE 05 34 28 19 30 Cahier des Clauses Administratives Particulières Création d une médiathèque dans le bâtiment dénommé

Plus en détail

Programme national de numérisation. Ministère de la Culture et de la Communication. Appel à projets 2012. Services numériques culturels innovants

Programme national de numérisation. Ministère de la Culture et de la Communication. Appel à projets 2012. Services numériques culturels innovants Paris, le 28 novembre 20 Secrétariat général Service de la coordination des politiques culturelles et de l innovation Département de la Recherche, de l Enseignement supérieur et de la Technologie Programme

Plus en détail

PREAVIS N 01/2014 DEMANDE D'UN CRÉDIT EXTRA BUDGETAIRE DE CHF 108'000. POUR L'ÉTUDE DE RÉALISATION DE LA DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL ROUTES

PREAVIS N 01/2014 DEMANDE D'UN CRÉDIT EXTRA BUDGETAIRE DE CHF 108'000. POUR L'ÉTUDE DE RÉALISATION DE LA DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL ROUTES Commune d'echichens PREAVIS N 01/2014 DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL DEMANDE D'UN CRÉDIT EXTRA BUDGETAIRE DE CHF 108'000. POUR L'ÉTUDE DE RÉALISATION DE LA DESSERTE DU GRAND RECORD, ENTRE LA RC75C

Plus en détail

DELIBERATIONS. (Délibérations du BUREAU) BUREAU du 21/02/2014

DELIBERATIONS. (Délibérations du BUREAU) BUREAU du 21/02/2014 DELIBERATIONS (Délibérations du BUREAU) BUREAU du 21/02/2014 Le présent document regroupe l'ensemble des délibérations accompagnées de leur(s) annexe(s), classés par élus rapporteur et par compétences.

Plus en détail