Crédialogue. n 71 TRIMESTRIEL D INFORMATION DE CRÉDAL JUILLET AOÛT SEPTEMBRE Editorial

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Crédialogue. n 71 TRIMESTRIEL D INFORMATION DE CRÉDAL JUILLET AOÛT SEPTEMBRE 2013. 02 Editorial"

Transcription

1 BELGIQUE-BELGIË BRUXELLES X P.P P TRIMESTRIEL D INFORMATION DE CRÉDAL Place de l Université, Louvain-la-Neuve Tél. : Fax. : Crédialogue n 71 JUILLET AOÛT SEPTEMBRE 2013 Ed. responsable : Bernard Horenbeek, Centre d Entreprises Dansaert Rue d Alost, 7-11 à 1000 Bruxelles 02 Editorial 03 En bref Une société de transport efficace Success story - Dan Maniliuc, entrepreneur en bâtiment Faites appel aux clients de Crédal! 04 Focus Créer son emploi avec Crédal Entreprendre 05 Interview De chômeuse à agente immobilière indépendante Liste des crédits 08 Votre épargne Coup de projecteur sur un coopérateur: Paul Maréchal Bernard Horenbeek

2 éditorial Je m engage Tu m engages Ils engagent... Faire du microcrédit, ce n'est pas seulement donner un petit crédit. C'est surtout faire avancer des personnes et leurs projets Mikaël Falke - Crédal BERNARD HORENBEEK DIRECTEUR La création d emploi est plus que jamais un sujet d actualité. Le discours qui l entoure est tantôt édulcoré et ultra positif, tantôt empreint de morosité. La vitalité des micro-entrepreneurs, des PME soucieuses de la durabilité de leurs projets ou des entreprises d économie sociale est bien réelle. Nous en sommes tous les jours témoins. Mais ne nous illusionnons pas : le crédit n'est pas LA solution au problème de l'emploi. Le microcrédit est une piste pour ceux qui ne trouvent pas de soutien bancaire et qui, pourtant, ont un métier ou un projet à défendre. Mais faire du microcrédit, ce n'est pas seulement donner un petit crédit. C'est surtout faire avancer des personnes et leurs projets. Cela nécessite de jouer le rôle parfois ingrat de confronter le rêve du demandeur à la réalité du marché et aux exigences multiples du statut d'indépendant. Pour que le microcrédit reste solidaire, il ne faut pas seulement se demander si le client va le rembourser. Il faut surtout se demander quelle sera la situation du demandeur après le crédit. Est-ce que sa vie va s'améliorer? Va-t-il pouvoir trouver grâce à la création de son entreprise une place dans la société? C'est de la réponse à ces questions que doit aussi dépendre l'octroi du microcrédit. Soyons réalistes, créer son emploi ou son entreprise reste une prise de risque importante. Seule une partie de ceux qui se lancent bâtiront une entreprise durable. Nous n'oublions pas ceux qui ont tenté l'aventure et qui doivent un jour y renoncer. L'institution de microfinance se doit d'anticiper avec son client un éventuel arrêt de l'activité. Parce qu'il faut que l'arrêt ne soit pas le synonyme d'un endettement impossible à affronter. Parce que la vie professionnelle des entrepreneurs qui doivent arrêter leur activité ne s'arrête pas et qu'il faut que cette expérience soit aussi un tremplin vers d'autres formes d'emploi. La personne à mettre en lumière est bien celui qui prend le plus de risques : l'entrepreneur qui créé son propre emploi et parfois, celui d autres personnes. Dans ce numéro, vous découvrirez le parcours de quelques-uns de nos clients et comment, à côté du crédit, Crédal s efforce de les accompagner vers la réussite. Les entreprises d'économie sociale jouent aussi leur rôle de «créateur» d emploi. Un exemple de la vitalité de ce secteur? Au moment où j'écris ces lignes, Crédal s'apprête à engager son 40 e travailleur, soit une progression de 33% en 5 ans! CRÉDIALOGUE n 71 JUILLET-AOÛT-SEPTEMBRE 2013 PAGE 2

3 NEWS UNE SOCIÉTÉ DE TRANSPORT EFFICACE En 2011, Justin Bile contacte Crédal pour obtenir un microcrédit professionnel. Il a pour projet de mettre sur pied une petite entreprise de transport de colis. Expérimenté et dynamique, il a déjà des contacts et un plan d affaires solide. Son manque de garantie et de fonds propres lui bloquent l accès à un crédit classique. 2 ans après le lancement de son activité, l entreprise de Justin Bile se porte bien et, en plus d avoir créé son propre emploi, il a pu engager 2 chauffeurs et un troisième est en formation! Plus d infos: SUCCESS STORY DAN MANILIUC, ENTREPRENEUR EN BÂTIMENT Indépendant depuis 2007 comme entrepreneur dans le secteur de la rénovation de bâtiment, Dan Maniliuc contacte Crédal fin 2012 pour obtenir un crédit de trésorerie. Grâce à un dossier bien préparé et réaliste, sa demande de crédit est acceptée et lui permet de gérer sa trésorerie plus sereinement. Dan Maniliuc travaille principalement dans la rénovation de kots étudiants pour l UCL. Son activité se porte bien et il a fait venir ses frères de Roumanie pour lui prêter main forte, créant par-là deux emplois. Ses frères, l un ayant de l expérience dans le secteur du bâtiment et l'autre ancien mineur de 45 ans travaillent avec lui en sous-traitance sous statut d'aidants indépendants. Contact et info : 0486/ NEWS FAITES APPEL AUX CLIENTS DE CRÉDAL! Pombier? Traiteur? Jardinier? Cherchez (et trouvez) près de chez vous le client de Crédal qui pourra vous aider Grâce à la carte dynamique des clients de Crédal, vous pouvez donner du sens à votre consommation et privilégier les acteurs économiques qui travaillent près de chez vous. Ces entreprises, entrepreneurs durables ou associations développent des produits et/ou services dans une logique de recherche de qualité, convivialité, proximité et solidarité. En faisant appel à nos clients, vous dynamisez les circuits courts et solidaires à Bruxelles et en Wallonie! Plus d infos: PORTRAIT MICHEL WOLF brèves Diplômé en droit, Michel Wolff débute sa carrière comme avocat puis est engagé comme juriste dans une institution publique spécialisée dans le crédit aux entreprises. Il entend parler de Crédal alors qu elle n est encore qu une idée «Je connaissais Crédal avant même que la coopérative n existe!». Membre du comité de crédit puis conseiller juridique externe pour Crédal, quasi tous les départements ont bénéficié de ses conseils éclairés. A 54 ans, il quitte son emploi, regrettant que, par l effet des privatisations, la ligne de repère du service à l économie réelle du pays y ait disparu. Après un intermède notamment dans le secteur du logement, Michel Wolff rejoint DiES (voir p.8), créant ainsi son nouvel emploi. Depuis lors, c est dans le cadre de DIES qu il propose ses services de conseiller juridique à des entreprises, essentiellement du domaine de l économie sociale. Il reste impliqué au sein de Crédal: «Je suis un convaincu de Crédal qui est un outil pour créer du lien, des échanges d argent et de bonnes pratiques avec des valeurs humaines affirmées.» PROPOS RECUEILLIS PAR JULIE JANSSENS CHARGÉE DE COMMUNICATION PAGE 3 CRÉDIALOGUE n 71 JUILLET-AOÛT-SEPTEMBRE 2013

4 focus Créer son emploi avec Crédal Entreprendre Crédal Entreprendre est une structure d accompagnement à l autocréation d emploi (S.A.A.C.E.) mise en place par Crédal et agréée par la Région wallonne. Elle propose un accompagnement gratuit aux demandeurs d emploi (H/F) qui souhaitent démarrer une activité professionnelle indépendante en Wallonie. Entretien avec Catherine Iwankiw (accompagnatrice Crédal Entreprendre) et Bernard Horenbeek (directeur de Crédal). Qu est-ce qui distingue Crédal Entreprendre des autres S.A.A.C.E.? L approche développée par Crédal Entreprendre se nourrit de la riche expérience acquise par le programme de formation et d accompagnement Affaires de Femmes, Femmes d Affaires (AFFA) lancé en 2005 pour aider les femmes porteuses d une idée d entreprise à concrétiser cette idée. Mais encore? Bien souvent, les femmes ont une autre façon de concevoir l entreprenariat. Elles vont, beaucoup plus que les hommes, et ce dès le début de leur projet de création d emploi tenir compte de l articulation entre vie professionnelle et vie privée ; de l adéquation de leur projet professionnel avec leur projet de vie. En outre, elles ont souvent une approche très différente des relations avec les autres acteurs du marché ou avec des concurrents potentiels. Elles vont plus facilement entrer dans une logique de collaboration et de coopération, voire de réseau, alors que les hommes restent bien souvent dans une logique de concurrence pure. Cette conception différente de l entreprenariat invite à remettre en question le modèle traditionnel dominant de l entrepreneur, qui n accorde pas une attention suffisante à la dimension humaine de son projet. C est une remise en question qui est enrichissante pour tout le monde et qui correspond bien aux valeurs défendues par Crédal. Est-ce ce qui a amené Crédal à élargir son offre d accompagnement aux hommes? Plusieurs années de discrimination positive dans l accompagnement de projets ont permis à Crédal de faire le constat de la richesse qu apportent les femmes dans leur approche de la création d entreprise. Cette approche globale, par les valeurs, vient compléter l approche traditionnelle par l étude de marché et le plan financier. Elle intéresse bien entendu aussi les hommes. C est pourquoi Crédal a ouvert ses activités d accompagnement à la création à un public mixte tout en gardant ses outils et son approche genre. Cette ouverture sonne-t elle la fin d AFFA? Absolument pas! Les femmes sont confrontées à des freins spécifiques. Si les femmes sont aussi nombreuses que les hommes à vouloir créer leur emploi, elles restent en revanche beaucoup moins à réussir à concrétiser leur projet. Crédal continuera par le biais de son programme AFFA à lutter contre cette inégalité. Crédal Entreprendre a initié une série d activités réseau. Pourquoi? Un facteur de réussite important dans un projet d activité indépendante est le soutien de l entourage. Or, celui-ci est souvent déficient. C est un aspect sur lequel Crédal travaille beaucoup, à tel point qu un «réseau Crédal Entreprendre», destiné à faciliter les contacts et le partage d expériences entre (futures) entrepreneurs, a été formalisé l an dernier. Parallèlement des ateliers à la carte et des visites d entreprise ont été lancés pour renforcer les compétences des entrepreneurs et faciliter l échange de savoirs et d expériences entre entrepreneurs. FRANÇOIS BONHEURE JOURNALISTE VOLONTAIRE POUR EN SAVOIR + En 2012, 72 personnes ont bénéficié d un accompagnement individuel par Crédal Entreprendre. 19 ont créé leur entreprise et 11 ont décidé de tester leur activité. 18 poursuivent l accompagnement cette année et 24 ont abandonné leur projet. Crédal Entreprendre Tél. : 010/ Fax : 010/ CRÉDIALOGUE n 71 JUILLET-AOÛT-SEPTEMBRE 2013 PAGE 4

5 De chômeuse à agente immobilière indépendante interview Passionnée par l'immobilier et d'un caractère plutôt bien trempé, Christelle Delcourt a dit non à la fatalité du chômage il y a trois ans en créant sa propre agence MyImmo Global Services sprl. Vous nous accueillez dans votre sympathique agence sur la route principale de Velaine, en Basse Sambre. Ca y est, votre défi est relevé? Christelle Delcourt : après trois ans, je me considère toujours en phase de lancement... Mais je suis toujours là et bien là, dans un secteur immobilier tout de même nettement chahuté par la crise économique. Que de chemin parcouru! N'oublions pas que je viens du chômage. Je suis heureuse d'avoir pris cette décision de me lancer comme indépendante, après avoir suivi une formation IFAPME et réalisé un stage qui m'ont permis d'obtenir l'agrément IPI (ndlr : indispensable pour être reconnu comme agent immobilier). En tant qu'indépendante, je pense qu'on arrive plus rapidement aux résultats qu'on s'est fixés. Quels sont vos principaux motifs de satisfaction? Le plus tangible est l'amélioration de ma situation économique. J'étais locataire et je deviens propriétaire : je suis occupée à rénover une maison, à Ligny, qui en plus de mon domicile, accueillera l'agence d'ici la fin de l'année. Par ailleurs, je suis très heureuse de concrétiser ma passion de l'immobilier. J'aime détecter le potentiel des biens et découvrir ce qu'ils deviennent. Mon arrivée a également contribué à dynamiser un marché immobilier en Basse Sambre où une seule agence régnait en maître. Et vos déceptions? Gérer une équipe est vraiment très difficile. J'ai dû mettre fin au contrat de deux commerciaux qui ne me donnaient pas satisfaction. Je préfère gérer la partie commerciale seule. J'emploie toujours une assistante administrative à mi-temps. Des projets en vue, outre le déménagement? Ma société a acquis un terrain de 70 ares à Falisolle dans le but d'y construire 3 immeubles de 7 appartements. Quel rôle a joué Crédal dans votre parcours? Je leur suis très reconnaissante d'avoir cru en mon projet. Pendant 2 ans, j'ai également bénéficié de l'accompagnement d'une bénévole Crédal. Cela a été un soutien psychologique très appréciable. PROPOS RECUEILLIS PAR OLIVIER FABES JOURNALISTE VOLONTAIRE... je suis très heureuse de concrétiser ma passion de l'immobilier. J'aime détecter le potentiel des biens et découvrir ce qu'ils deviennent. POUR EN SAVOIR + MyImmo Global Services sprl est une agence immobilière indépendante qui fait partie du réseau de franchisés MyImmo (www.myimmo.be). Pour pouvoir démarrer, Christelle Delcourt a obtenu un crédit d'investissement de euros de Crédal, combiné à un autre crédit bancaire «classique». PAGE 5 CRÉDIALOGUE n 71 JUILLET-AOÛT-SEPTEMBRE 2013

6 crédits Liste des crédits solidaires accordés de mai à juillet crédit d investissement CT de crédits d investissement LT pour un total de crédit de fonds de roulement de crédit de pont de crédits de trésorerie CT pour un total de TOTAL : 41 crédits accordés entre le 01/05/2013 et le 31/07/2013 pour un montant total de Bruxelles Arkadia.be Organisation de visites guidées de Bruxelles Bruxelles - 1 Crédit de trésorerie CT : Atelier de la Dolce Vita Espace d accueil à toutes formes et tous styles d art confondus Ixelles - 1 Crédit de trésorerie CT : Basta Cosi! Société de production d œuvres audiovisuelles Ixelles - 1 Crédit de trésorerie CT : Centre d Accueil Postpénitentiaire-Information aux Toxicomanes Incarcérés 1190 Forest - 02/ Crédit de trésorerie CT : Cobra Films Production de films documentaires d auteur Bruxelles - 1 Crédit de trésorerie CT : Entr Ages Activités intergénérationnelles Saint-Gilles - 02/ Crédit de trésorerie CT : FEBISP Fédération bruxelloise d organismes d insertion professionnelle Bruxelles - 1 Crédit de trésorerie CT : Fédération européenne des Ecoles de Cirque Professionnelles Réseau européen et international pour la formation aux arts du cirque Anderlecht - 1 Crédit de trésorerie CT : Groupe ONE Association de promotion de l ES et de la RSE Ixelles - 1 Crédit de trésorerie CT : Maison de l Energie et de l Eco- Construction Bruxelles Sud 1170 Watermael-Boitsfort 1 Crédit de trésorerie CT : La Maison de la Rénovation urbaine Conseils et accompagnement en rénovation et gestion durable du logement Saint-Josse-ten-Noode 1 Crédit de trésorerie CT : Maison Médicale Couleurs Santé 1050 Ixelles - 02/ Crédit d investissement long terme : Michigan Films Production de films documentaires d auteur Saint-Gilles / Crédit de fonds de roulement : Mission locale de Schaerbeek pour l emploi et la formation Accompagnement des demandeurs d emploi et formations pour les moins qualifiés Schaerbeek - 1 Crédit de trésorerie CT : Promo Jeunes Service de soutien aux jeunes par le biais d activités sportives et socioculturelles Molenbeek-Saint-Jean 1 Crédit de trésorerie CT : Brabant Wallon Chez Zelle Maison de Jeunes de LLN Louvain-la-Neuve 1 Crédit d investissement LT : Solidarité et Alternatives Nouvelles Services de proximité Braine-L'alleud - 1 Crédit de trésorerie CT : Hainaut ETA Deneyer Conditionnement, électricité, fonderie, horticulture, abattage Strépy-Bracquegnies 1 Crédit d investissement CT : Avomarc Coopérative d activités Mons - 1 Crédit de trésorerie CT : Azimut Accompagnement d entrepreneurs, coopératives d activités Monceau-Sur-Sambre 1 Crédit de trésorerie CT : Le Comptoir Aide aux toxicomanes. Comptoir d échange de seringues Charleroi 1 Crédit de trésorerie CT : Creaform Projet de réinsertion, association active dans les TIC et agence de placement Colfontaine - 065/ Crédit de pont : Synergie Solidaire Projets de réinsertion: filières auxiliaire d animation, travaux de bureau et recherche d emploi Braine-le-Comte 1 Crédit de trésorerie CT : Liège Centre de Consultations Conjugales et familiales, Estelle Mazy Consultations médicales, psy., juridiques et sociales Liège - 04/ Crédit de trésorerie CT : Centre de Santé Intégrée Cap Santé Maison médicale au forfait à Huy Huy - 085/ Crédit d investissement LT : Couleur Café Maison de quartier interculturelle, école de devoirs, service d insertion sociale Malmedy - 080/ Crédit de trésorerie CT : La Coupole Coordonne les initiatives des acteurs de l emploi et de la formation Flémalle - 04/ Crédit de trésorerie CT : Exposant D Association de facilitateurs dans le secteur du développement durable Liège - 1 Crédit de trésorerie CT : Formation Autonomie des Personnes du Troisième Âge et des Personnes Handicapées Projet de réinsertion en informatique et formation de transition vers l emploi Ougrée - 1 Crédit de trésorerie CT : JOB IN, Guichet d Entreprise Couveuse d entreprises Liège - 1 Crédit de trésorerie CT : Service Education pour la Santé Promotion de la santé et prévention des IST, notamment en prison Huy - 1 Crédit de trésorerie CT : Namur Agence Alter Agence de presse spécialisée en ES Saint-Gilles - 1 Crédit de trésorerie CT : Alpha 5000 Centre d alphabétisation pour adultes Namur - alpha5000.be 1 Crédit de trésorerie CT : Cercles homosexuels estudiantins francophones fédérés Fédération de cercles étudiants LGBTI Namur - 1 Crédit de trésorerie CT : Mission régionale pour l emploi pour les arrondissements de Namur et Dinant Organisation qui coordonne les actions favorisant l insertion socioprofessionnelle Namur - 1 Crédit de trésorerie CT : Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté Travaille sur l accès et l exercice des droits des personnes en situation de pauvreté. CRÉDIALOGUE n 71 JUILLET-AOÛT-SEPTEMBRE 2013 PAGE 6

7 Liste des et microcrédits accordés de mai à juillet Namur - 081/ Crédit de trésorerie CT : Saveurs Paysannes Sensibilisation à l agriculture paysanne et aux circuits courts Namur - ww.saveurspaysannes.be 1 Crédit de trésorerie CT : Luxembourg Emploi, Mode d Emploi Accompagnement à la recherche d emploi Neufchâteau - 1 Crédit de trésorerie CT : Maison du tourisme du Pays de la Semois entre Ardenne et Gaume 6820 Florenville - 1 Crédit de trésorerie CT : Oasis Famille Espace Rencontre Arlon - 063/ Crédit de trésorerie CT : SOLAIX Centre spécialisé dans le domaine des assuétudes Bastogne / Crédit de trésorerie CT : Liste des microcrédits professionnels Bruxelles Mme Bouzammour Salon d esthétique Bruxelles 1 Crédit : M. Defrance, Mme Rebuffat et Mme Kaempf GreenHoping - plateforme internet dédiée au tourisme durable Uccle 3 Crédits : Mme Fisset Atelier boutique d objets d art et récupération Saint-Gilles 1 Crédit : Mme Keyaerts Salon d esthétique Schaarbeek 1 Crédit : M. Le Berre Cave à vin Bruxelles 1 Crédit : M. Lingom Dépannage automobile Anderlecht Mme M'bilo Ekila Soutien administratif aux courtiers en assurances Laeken 1 Crédit : Maison d enfants Rayon de Soleil Maison d enfants de 0 à 3 ans Evere 1 Crédit : Mme Moureau et M. Gaa Bar à pâtes Bruxelles 1 Crédit : Mme Nele Dépôt de pains Anderlecht 1 Crédit : Mme Obregon Magasin d alimentation Schaerbeek 1 Crédit : Mme Sevellec et M. Dekoninck Agence de publicité spécialisée dans le secteur digital Bruxelles 2 Crédits : M. Vandermeeren Jardins suspendus Watermael-Boitsfort 1 Crédit : Hainaut M. Hostie Maraichage biologique Silly 1 Crédit : M. Van Hoyweghen et Mme De Prins Vente et animation sur base de jeux de société nouvelle génération Châtelet M. Van Nieuwenhuyze Carreleur Enghien 1 Crédit: Mme Wauters et M. Van Stippen Edition d un magazine Hennuyères 1 Crédit : Liège M. Courtois Menuisier Ans 1 Crédit: Mme Crasson Restauration rapide créole Liège 1 Crédit : M. Denoël Parachèvement La Reid 1 Crédit : M. Fiore Navettes aéroport Grâce-Hollogne 2 Crédits : Mme Genovese et M. Montalbano Salon de coiffure Retinne 1 Crédit : M. Louis Pizzeria et restaurant avec livraison à domicile Stembert 1 Crédit : M. Vanderschelden et Mme Claes Centre d Airsoft Indoor Liège 1 Crédit : Namur M. Chartier et M. Daubresse Agriculteur bio élevage fromagerie Walcourt 1 Crédit : M. Lejeune Snack hamburgers Florennes Luxembourg M. Cardoso de Lima Peinture en bâtiment et parachèvement Framont M. Gillet Confitures diététiques Libin 1 Crédit : Flandre Mme Laloum et M. Perignon Maison d enfants Waterloo Liste des microcrédits personnels 147 microcrédits personnels libérés entre le 1/05/2013 et le 31/07/2013 en Région Wallonne et Bruxelloise Montant total libéré : Montant moyen des crédits sociaux : Durée moyenne de remboursement : 38,8 mois Mensualité moyenne : 129 Détail des objets d achat des crédits accordés : Habitat-Quotidien : 10 Montant moyen de l achat : Mensualité moyenne : 56 Habitat-Travaux : 62 Montant moyen de l achat : Mensualité moyenne : 137 Emploi et mobilité : 65 Montant moyen de l achat : Mensualité moyenne : 116 Regroupement familial : 31 Montant moyen de l achat : Mensualité moyenne : 96 Regroupement dettes et crédits : 9 Montant moyen de l achat : Mensualité moyenne : 42 Autres : 3 Montant moyen de l achat : Mensualité moyenne : 62 PAGE 7 CRÉDIALOGUE n 71 JUILLET-AOÛT-SEPTEMBRE 2013

8 votre épargne INFOS UTILES + Evolution de l épargne chez Crédal entre août 2012 et août Août 2012 Total des fonds Parts de coopérateurs Oct. Déc. Fév. Avril Juin Août 2013 Crédal a accueilli son 2013 e coopérateur actif en août! Incontestablement le coopérateur de l'année. MERCI! Suite à notre Assemblée générale du 1 er juin, les coopérateurs concernés ont reçu un courrier reprenant le calcul de leur dividende. A cette occasion, nous vous invitions à augmenter votre participation financière au projet Crédal. Cet appel a été entendu puisque nos fonds ont connu une augmentation notable de en juin. Nous préparons activement des actions pour fêter dignement les 30 ans de Crédal. L organisation de nos 30 ans requiert l investissement de toutes les bonnes volontés. Nous sommes plus particulièrement à la recherche de personnalités belges de tous les secteurs (artistes, comédiens, personnalités médiatiques, auteurs, etc.) prêts à porter le message de Crédal. Vous qui nous connaissez bien, soyez les ambassadeurs de Crédal et faites-nous profiter de votre réseau! Des idées? Contactez Julie Janssens 010/ ). Coup de projecteur sur un coopérateur Paul Maréchal Souhaitant proposer une autre manière d entreprendre, plus solidaire et coopérative, Paul Maréchal, consultant en économie sociale et coopérateur Crédal, a fondé, il y a une dizaine d années, avec Michel de Wasseige, également consultant et ex-directeur de Crédal, la coopérative d emploi DiES. Il s agit d un type d entreprise qui permet à l entrepreneurcoopérateur de développer progressivement son activité dans un cadre solidaire tout en gardant une autonomie maximale et en bénéficiant de la sécurité d un contrat de salarié. En outre, la coopérative à finalité sociale le soutient par ses conseils et lui permet de profiter de son propre réseau. Elle prend en charge également certaines tâches comptables et administratives de l entrepreneur. Après une période de rodage, DiES connait un beau développement et compte aujourd hui quelque cinquante entrepreneurs. Ils sont salariés et sont autonomes: ils déterminent eux-mêmes leurs moyens de production, leur marché et cherchent leur clientèle. L échange et la collaboration entre les coopérateurs est un des atouts de DiES. DiES et Crédal collaborent régulièrement ensemble et DiES est par ailleurs coopératrice et cliente de Crédal. PAUL MASSON JOURNALISTE VOLONTAIRE Imprimé sur du papier 100% recyclé. CRÉDIALOGUE n 71 JUILLET-AOÛT-SEPTEMBRE 2013 PAGE 8

Le Microcrédit Relance

Le Microcrédit Relance La Ministre Céline Fremault soutient une nouvelle aide pour favoriser la relance des petites entreprises bruxelloises Le Microcrédit Relance Un partenariat CEd Crédal Conférence de presse du 17 décembre

Plus en détail

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

Votre maison, votre appartement, c est la fondation sur laquelle vous construisez votre vie.

Votre maison, votre appartement, c est la fondation sur laquelle vous construisez votre vie. Un toit pour tous C est un droit Rentrer à la maison, se relaxer ou recevoir des amis, aimer et élever ses enfants, prendre soin de soi et de ses proches, organiser son travail et ses loisirs, s instruire

Plus en détail

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Auteurs : Christelle FOURASTIE Marion GUILLOIS Cours ICL

Plus en détail

Impact +, un crédit solidaire pour des entrepreneurs qui bousculent les codes

Impact +, un crédit solidaire pour des entrepreneurs qui bousculent les codes Impact +, un crédit solidaire pour des entrepreneurs qui bousculent les codes DOSSIER DE PRESSE Faire du business autrement. C est la volonté de cette nouvelle génération d entrepreneurs, collectifs ou

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. La microfinance : un outil important de réinsertion sociale en Belgique depuis 10 ans

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. La microfinance : un outil important de réinsertion sociale en Belgique depuis 10 ans COMMUNIQUÉ DE PRESSE 14,7% de la population belge sous le seuil de pauvreté 1 La microfinance : un outil important de réinsertion sociale en Belgique depuis 10 ans Forte hausse des demandes de microcrédits

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Bienvenue à Loire-Centre Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Présentation Le Groupe BPCE 2 Un groupe puissant et solide Les groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne se sont unis pour créer

Plus en détail

«Panorama transfrontalier de l économie sociale et solidaire»

«Panorama transfrontalier de l économie sociale et solidaire» Une implantation forte de l Economie Sociale et Solidaire de part et d autre de la frontière. Forte de plus de 13 000 établissements et de plus de 200 000 emplois sur le territoire transfrontalier, l économie

Plus en détail

«Quand utilité sociale rime avec performance économique»

«Quand utilité sociale rime avec performance économique» L entrepreneuriat social en Lorraine : un projet pour vous «Quand utilité sociale rime avec performance économique» «Les entreprises sociales partagent une même ambition : mettre leur projet entrepreneurial

Plus en détail

Le Syndicat National de la Banque et du crédit. en partenariat avec le. l expérience (VAE) Pour qui? Quand? Quelles démarches?

Le Syndicat National de la Banque et du crédit. en partenariat avec le. l expérience (VAE) Pour qui? Quand? Quelles démarches? Le Syndicat National de la Banque et du crédit en partenariat avec le des acquis Vdealidation l expérience (VAE) Pour qui? Quand? Quelles démarches? Sommaire Sommaire Qu est-ce que la VAE? Qu est-ce que

Plus en détail

Entreprendre en franchise

Entreprendre en franchise Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

Franc Succès au salon Entrepreneurs Start-Up Expo Tunisia dans sa 1 ère édition

Franc Succès au salon Entrepreneurs Start-Up Expo Tunisia dans sa 1 ère édition Franc Succès au salon Entrepreneurs Start-Up Expo Tunisia dans sa 1 ère édition Du 18 au 20 Février 2015, l Entrepreneuriat était à l honneur du Salon des Entrepreneurs Start-Up Expo. Désirant accompagner

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Sommaire. La franchise Tchip en pratique p 20 Devenir franchisé Tchip, la simplicité à l état pur Être franchisé Tchip, c est assurer votre réussite

Sommaire. La franchise Tchip en pratique p 20 Devenir franchisé Tchip, la simplicité à l état pur Être franchisé Tchip, c est assurer votre réussite Sommaire Tchip, un concept unique p 04 4 forfaits, un succès! Gaieté et visibilité Ambiance actuelle Des produits professionnels n 1 Une communication nationale et locale pour une identité forte Le Groupe

Plus en détail

Entreprises et plateformes NOUS AVONS EN COMMUN BIEN PLUS QU UN TERRITOIRE

Entreprises et plateformes NOUS AVONS EN COMMUN BIEN PLUS QU UN TERRITOIRE Entreprises et plateformes FRANCE INITIATIVE NOUS AVONS EN COMMUN BIEN PLUS QU UN TERRITOIRE La réussite des entreprises que nous aidons à naître Notre rôle : apporter un coup de pouce financier à ceux

Plus en détail

Pauline HENROTEAUX, chargée de relations professions libérales et indépendants à la succursale de Liège, 24 ans

Pauline HENROTEAUX, chargée de relations professions libérales et indépendants à la succursale de Liège, 24 ans Pauline HENROTEAUX, chargée de relations professions libérales et indépendants à la succursale de Liège, 24 ans J ai obtenu ma licence en Sciences Commerciales, option Management, en juin 2007 aux Hautes

Plus en détail

Entreprendre au féminin

Entreprendre au féminin DOSSIER DE PRESSE Entreprendre au féminin Un dispositif géré par : SOMMAIRE FGIF : un fond de garantie destiné aux femmes p. 3 Evolution du dispositif p. 4 Profils des bénéficiaires en 2010 p. 5 Caractéristiques

Plus en détail

Transformez. votre. expérience. en diplôme

Transformez. votre. expérience. en diplôme Transformez votre expérience en diplôme Muriel 34 ans Responsable pédagogique dans une association d éducation à l environnement Après 12 ans d exercice sans diplôme, Muriel est attirée par un nouveau

Plus en détail

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 PRÉFET DES LANDES Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 1 La Huitième édition de ce forum organisé par les

Plus en détail

Contre la pauvreté j agis un peu. Pourquoi? Comment?

Contre la pauvreté j agis un peu. Pourquoi? Comment? Contre la pauvreté j agis un peu beaucoup à la folie Pourquoi? Comment? Objectif de l animation Echanger sur nos engagements dans la lutte contre la pauvreté : contre la pauvreté, pour la justice sociale

Plus en détail

BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA. Cette action est cofinancée par l Union Européenne

BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA. Cette action est cofinancée par l Union Européenne BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA Cette action est cofinancée par l Union Européenne Présentation de la plateforme Vous êtes nouvellement bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA). Les partenaires

Plus en détail

AKERYS vous ouvre ses portes, BIENVENUE

AKERYS vous ouvre ses portes, BIENVENUE AKERYS vous ouvre ses portes, BIENVENUE Qui sommes nous? La franchise AKERYS : AKERYS Immobilier SOMMAIRE Le Marché de l immobilier en France Devenez «courtier en immobilier» Toute une vie à construire

Plus en détail

master 2 ADMINISTRATIoN, MANAGEMENT ET ÉCoNoMIE DES organisations

master 2 ADMINISTRATIoN, MANAGEMENT ET ÉCoNoMIE DES organisations master 2 ADMINISTRATIoN, MANAGEMENT ET ÉCoNoMIE DES organisations management des entreprises mutualistes et coopératives DRoIT, ÉCoNoMIE, GESTIoN DRoIT, ÉCoNoMIE, GESTIoN Objectifs de la formation La finalité

Plus en détail

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche.

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche. Madame la Secrétaire Générale,.. Tester dans l Auxerrois, une invention d Alsace du Nord qui fonctionne depuis trois ans, était une excellente idée surtout quand je vous aurais dit que mon activité professionnelle

Plus en détail

Le microcrédit personnel accompagné

Le microcrédit personnel accompagné OCTOBRE 2013 N 36 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Le microcrédit personnel accompagné Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

Master Professionnel Sciences de l éducation

Master Professionnel Sciences de l éducation Anjot Simon 12, rue Leroy 14000 Caen simon.anjot@gmail.com Téléphone : 0632181851 Master Professionnel Sciences de l éducation Projet professionnel pour le Master 2 Pro : Education, formation et mutations

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

Trouver un job, mode d emploi chapitre 6 Dès la fin de vos études, c est l univers du travail qui s ouvre à vous.

Trouver un job, mode d emploi chapitre 6 Dès la fin de vos études, c est l univers du travail qui s ouvre à vous. Trouver un job, mode d emploi chapitre 6 Dès la fin de vos études, c est l univers du travail qui s ouvre à vous. Si certains décrochent d emblée le job de leurs rêves, pour d autres le parcours vers l

Plus en détail

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé Adie et vous. Nos Missions: Des missions qui traduisent les valeurs de l ADIE fondées sur la confiance dans les capacités de chacun et le droit fondamental d entreprendre Financer les créateurs d entreprise

Plus en détail

23 è Salon de l'emploi et de la Création d'activités

23 è Salon de l'emploi et de la Création d'activités 23 è Salon de l'emploi et de la Création d'activités Présentation & Principaux résultats 2014 23 Salon de l'emploi ème et de la Création d'activités Un événement d envergure, unique en son genre. Au cours

Plus en détail

ServiceS d accueil, d hébergement et d accompagnement des personnes en difficultés SocialeS

ServiceS d accueil, d hébergement et d accompagnement des personnes en difficultés SocialeS DANS LE CADRE DE LA QUINZAINE DES MAISONS D ACCUEIL ET DES SERVICES D AIDE AUX SANS-ABRI 13 Rue des Champs Élysées 1050 Bruxelles 02 513 62 25 ama@ama.be www.ama.be É.R. Christine Vanhessen - Rue des Champs

Plus en détail

Le rapport de stage en entreprise

Le rapport de stage en entreprise Le rapport de stage en entreprise Le rapport de stage est un dossier relié qui suit des règles précises et qui doit être écrit avec un traitement de texte. Ce dossier va vous permettre de présenter votre

Plus en détail

SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT

SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT SERVICES FINANCIERS SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT DIDIER BERT COLLABORATION SPÉCIALE Tarik Haned est planificateur financier à la Caisse Desjardins des Versants du mont Royal, à Outremont. Il répond à nos

Plus en détail

2h 30 ÉDITO A25. Sommaire. Paris. Chiffres clés atouts du territoire. km 2 CRÉER ET REPRENDRE. Londres. Bruxelles. Lille

2h 30 ÉDITO A25. Sommaire. Paris. Chiffres clés atouts du territoire. km 2 CRÉER ET REPRENDRE. Londres. Bruxelles. Lille ÉDITO CRÉER ET REPRENDRE Les derniers chiffres de l Insee l affirment : la France bat des records de création d entreprises et notamment grâce aux EN auto-entrepreneurs. FLANDRE INTÉRIEURE Sur Agglopole

Plus en détail

Vous avez pas ou peu d argent : les solutions pour créer votre entreprise. Animé par : Marc DEMAISON

Vous avez pas ou peu d argent : les solutions pour créer votre entreprise. Animé par : Marc DEMAISON Vous avez pas ou peu d argent : les solutions pour créer votre entreprise Animé par : Marc DEMAISON En France, la création d entreprise se caractérise avant tout par un «entrepreneuriat populaire» - Des

Plus en détail

Lycée Saint-Sébastien 4, Rue Hervé De Guébriant BP 30819 29208 LANDERNEAU cedex TEL : 02.98.85.12.55 FAX : 02.98.85.45.67 @ mail :

Lycée Saint-Sébastien 4, Rue Hervé De Guébriant BP 30819 29208 LANDERNEAU cedex TEL : 02.98.85.12.55 FAX : 02.98.85.45.67 @ mail : Lycée Saint-Sébastien 4, Rue Hervé De Guébriant BP 30819 29208 LANDERNEAU cedex TEL : 02.98.85.12.55 FAX : 02.98.85.45.67 @ mail : collegelycee@st-sebastien.fr Site web : www.st-sebastien.fr L assurance

Plus en détail

Relais local de l Économie Solidaire

Relais local de l Économie Solidaire Accompagnement des porteur-se-s de projets, des entreprises et des associations vers une Économie Solidaire Espace de travail collaboratif Relais local de l Économie Solidaire Couveuse d activités Rézo.

Plus en détail

Club FACE Sénior FACE Lille métropole

Club FACE Sénior FACE Lille métropole Club FACE Sénior FACE Lille métropole 17 mai 2013 Objectifs : Présenter FACE Lille métropole Présenter le Club FACE Sénior, ses objectifs, ses valeurs ajoutées, les engagements demandés et les résultats

Plus en détail

ENVIE D ENTREPRENDRE AUTREMENT?

ENVIE D ENTREPRENDRE AUTREMENT? ENVIE D ENTREPRENDRE AUTREMENT? Guide des finances solidaires et de l accompagnement Avec le soutien de nos partenaires : LA FINANCE SOLIDAIRE : DE QUOI PARLE-T-ON? L objectif de la finance solidaire est

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 24 juillet 2015. Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS

DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 24 juillet 2015. Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS DOSSIER DE PRESSE Vendredi 24 juillet 2015 Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS Le Grand Narbonne a fait du développement économique et de l emploi la priorité N 1 de ses

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours 2014 Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours Passation Fév-juillet 2014 Dépouillement Août 2014 Une démarche d amélioration En 2012, la SATE 86 s est engagée dans une démarche qualité

Plus en détail

Agences Immobilières Sociales (AIS) Mettre un bien immobilier en location avec les Agences Immobilières Sociales (AIS)

Agences Immobilières Sociales (AIS) Mettre un bien immobilier en location avec les Agences Immobilières Sociales (AIS) Agences Immobilières Sociales (AIS) Mettre un bien immobilier en location avec les Agences Immobilières Sociales (AIS) 1 Agences Immobilières Sociales (AIS) Les Agences Immobilières Sociales (AIS) sont

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Centrale des crédits aux entreprises : les organismes de microcrédit devraientils y participer?

Centrale des crédits aux entreprises : les organismes de microcrédit devraientils y participer? Centrale des crédits aux entreprises : les organismes de microcrédit devraientils y participer? Des recommandations au sujet de la Centrale des crédits aux particuliers ont déjà été formulées par le Réseau

Plus en détail

Dossier de Parrainage

Dossier de Parrainage Dossier de Parrainage Professionnel! Vous rêvez d être autonome sans les risques de l indépendant? Optez dès à présent pour le portage salarial Qu est-ce que le portage salarial? Le portage salarial Les

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

2. Les aides financières permettant de concrétiser un projet professionnel

2. Les aides financières permettant de concrétiser un projet professionnel 2. Les aides financières permettant de concrétiser un projet professionnel 2.1 Les aides de la Nouvelle-Calédonie allouées aux stagiaires 2.2 Le dispositif ANT 2.3 La Bourse Territoriale de Formation (B.T.F.)

Plus en détail

Bourse ZA. Agenda 27/02/2015. Document confidentiel destiné uniquement aux professionnels partenaires du Crédit Foncier 1. > Le Crédit Foncier en bref

Bourse ZA. Agenda 27/02/2015. Document confidentiel destiné uniquement aux professionnels partenaires du Crédit Foncier 1. > Le Crédit Foncier en bref Bourse ZA février 2015 1 partenaires du Crédit Foncier Agenda > Le Crédit Foncier en bref > Règles générales d acceptation > Nos formules spécifiques > Nos points forts > Contacts 2 2 partenaires du Crédit

Plus en détail

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES Convention de partenariat entre la Fédération Bancaire Française et France Active

Plus en détail

Le microcrédit personnel garanti par le Fonds de cohésion sociale

Le microcrédit personnel garanti par le Fonds de cohésion sociale Le microcrédit personnel garanti par le Fonds de cohésion sociale Le Fonds de cohésion sociale (FCS) Le FCS est institué le 18 janvier 2005. C est un fonds de garantie qui vise à lutter contre l exclusion

Plus en détail

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles aria DIRECCTE A Q U I T A I N E Collection «Études» N 09 Juin 2011 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI SERVICE ÉTUDES, STATISTIQUES, ÉVALUATION

Plus en détail

NOS PRESTATIONS CONSEIL ET STRATÉGIE ÉDITION PHOTO IDENTITÉ VISUELLE INTERNET ET MULTIMÉDIA AUDIOVISUEL

NOS PRESTATIONS CONSEIL ET STRATÉGIE ÉDITION PHOTO IDENTITÉ VISUELLE INTERNET ET MULTIMÉDIA AUDIOVISUEL NOS PRESTATIONS Du sens à l image : Sabooj vous accompagne dans la conception et la réalisation de supports pertinents et adaptés à votre cible, afin d atteindre votre objectif de communication. CONSEIL

Plus en détail

La Société à Finalité Sociale (SFS)

La Société à Finalité Sociale (SFS) La Société à Finalité Sociale (SFS) 1. Une société commerciale SFS Il s agit d une société commerciale qui peut prendre la forme d une SA, SPRL ou SCRL et qui est par conséquent soumise aux mêmes obligations

Plus en détail

Conseil d Orientation et de Surveillance (COS) Directoire. Didier Patault. Pascal Chabot. Victor Hamon. Martine Poignonnec.

Conseil d Orientation et de Surveillance (COS) Directoire. Didier Patault. Pascal Chabot. Victor Hamon. Martine Poignonnec. CAISSE D EPARGNE : banque régionale qui finance l économie locale LA BANQUE. NOUVELLE DÉFINITION. LE MESSAGE DES PRÉSIDENTS En 2011, la Caisse d Epargne Bretagne Pays de Loire, malgré un contexte de tension

Plus en détail

INSERTION DES JEUNES DIPLOMES Groupe ESC DIJON BOURGOGNE Enquête 2011*

INSERTION DES JEUNES DIPLOMES Groupe ESC DIJON BOURGOGNE Enquête 2011* INSERTION DES JEUNES DIPLOMES Groupe ESC DIJON BOURGOGNE Enquête 2011* La 19me enquête «Insertion des jeunes Diplômés» de la Conférence des Grandes Écoles s intéresse aux conditions d insertion professionnelle

Plus en détail

100 de plus par mois pour 55 000 étudiants

100 de plus par mois pour 55 000 étudiants Le gouvernement investit pour la réussite de tous les étudiants avec 318 millions supplémentaires entre 2013 et 2014. Revalorisation des bourses des 30 000 étudiants aux revenus les plus faibles Jeunes

Plus en détail

L AGGLOMÉRATION CÔTE BASQUE - ADOUR SOUTIENT LE COWORKING À TRAVERS LA CRÉATION DE L ESPACE LA COCOTTE COWORKING À BAYONNE

L AGGLOMÉRATION CÔTE BASQUE - ADOUR SOUTIENT LE COWORKING À TRAVERS LA CRÉATION DE L ESPACE LA COCOTTE COWORKING À BAYONNE 28 novembre 2014 DOSSIER DE PRESSE L AGGLOMÉRATION CÔTE BASQUE - ADOUR SOUTIENT LE COWORKING À TRAVERS LA CRÉATION DE L ESPACE LA COCOTTE COWORKING À BAYONNE Ils sont designers, graphistes, développeurs,

Plus en détail

Création d'activité individuelle, projets collectifs : des solutions adaptées en coopératives ou associations

Création d'activité individuelle, projets collectifs : des solutions adaptées en coopératives ou associations Création d'activité individuelle, projets collectifs : des solutions adaptées en coopératives ou associations MIFE LOIRE SUD Dans le parcours de la création d entreprise, la MIFE Loire Sud se positionne

Plus en détail

BIENVENUE. 120' INFO - Séance d'information collective JobYourself

BIENVENUE. 120' INFO - Séance d'information collective JobYourself BIENVENUE 1 Coopératives d activités? En Belgique : Définies par une Loi fédérale Public cible fixé par Arrêté Royal www.coopac.be A Bruxelles: 4 coopératives d activités «Une coopérative d activités est

Plus en détail

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE 103.5 La station Radio E2C AUVERGNE Communiqué de presse 15 mai 2012 Radio E2C : 103.5 Une semaine dans la peau des animateurs radio, c est le challenge que vont relever les stagiaires de l E2C Du 21 au

Plus en détail

L AUDIT CREDIT. Financez vos projets immobiliers grâce à votre courtier

L AUDIT CREDIT. Financez vos projets immobiliers grâce à votre courtier L AUDIT CREDIT Financez vos projets immobiliers grâce à votre courtier Finshop est un organisme indépendant qui sélectionne des courtiers pour leurs compétences et leur sérieux et les réunit dans un réseau

Plus en détail

SVP Juridique et Social. Vous accompagner au quotidien

SVP Juridique et Social. Vous accompagner au quotidien SVP Juridique et Social Vous accompagner au quotidien Le SVP Juridique et Social du Medef Lyon-Rhône : Un service exclusivement réservé à nos adhérents. Un juriste à vos côtés pour répondre à toutes vos

Plus en détail

Pour un développement. local. durable. Développement

Pour un développement. local. durable. Développement Développement local Pour un développement local durable durable Le développement local vise à améliorer la vie quotidienne des habitants d un territoire en renforçant toutes les formes d attractivité de

Plus en détail

Master Management PME - PMI

Master Management PME - PMI IUP Management et Gestion des Entreprises Master Management PME - PMI Lieu de formation : Clermont-Ferrand La situation générale des diplômés de la promotion 2007/2008 au er juillet 2009 (0 mois après

Plus en détail

Je voudrais m acheter un véhicule

Je voudrais m acheter un véhicule CF 001 Janvier 2010 w w w. lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent w w w.franceac tive.org Financeur solidaire pour l emploi Je voudrais m acheter un véhicule Collection

Plus en détail

Travailler ensemble Réussir ensemble

Travailler ensemble Réussir ensemble Travailler ensemble Réussir ensemble Systèmes de simulation et de test Systèmes opérationnels Solutions d entrainement et de formation À la recherche de talents Que vous soyez débutants ou expérimentés,

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Comment favoriser la mise en place de stages?

Comment favoriser la mise en place de stages? Comment favoriser la mise en place de stages? 22 octobre 2015 CEME Charleroi Carrefour des Fonds APEF asbl Vos attentes? Quel est votre objectif en participant à cet atelier? Quelles sont les interrogations

Plus en détail

Réalité des installations en agriculture paysanne en France et besoins financiers

Réalité des installations en agriculture paysanne en France et besoins financiers Réalité des installations en agriculture paysanne en France et besoins financiers L'agriculture paysanne «L agriculture paysanne doit permettre à un maximum de paysans répartis sur tout le territoire de

Plus en détail

Et l électricité vient à vous

Et l électricité vient à vous Conception : Crédits photos : Fotolia, Médiathèque ERDF, Médiathèque EDF avril 2010 ERDF - Électricité Réseau Distribution France Tour Winterthur 92085 Paris La Défense cedex www.erdfdistribution.fr ERDF

Plus en détail

Devenir Agent Général Allianz

Devenir Agent Général Allianz Devenir Agent Général Allianz Un métier d entrepreneur à découvrir. Avec vous de A à Z Si vous êtes motivé(e) pour vendre, entreprendre, organiser, animer, Allianz a besoin de votre compétence pour partager

Plus en détail

Job Service. Une vue d ensemble des prestations. Pour les jeunes et les entreprises de manière individuelle et/ou collective

Job Service. Une vue d ensemble des prestations. Pour les jeunes et les entreprises de manière individuelle et/ou collective Job Service Une vue d ensemble des prestations Pour les jeunes et les entreprises de manière individuelle et/ou collective Des compétences et des outils de qualité sans cesse renouvelés et certifiés Programmes

Plus en détail

Entreprendre n est pas un jeu de hasard!

Entreprendre n est pas un jeu de hasard! Entreprendre n est pas un jeu de hasard! accompagnement à la création d entreprises Delphine Frennet, responsable PME Service Hélène Beguin, conseillère Starter PME Service ou le Service de conseils et

Plus en détail

La Journée du Client 2015

La Journée du Client 2015 2015 Dossier de présentation La Journée du client 1 14 2 14 Table des matières 1. En quoi consiste?...3 2. en chiffres...4 3. Grande nouveauté en 2015!...5 4. Pourquoi ma ville devrait-elle participer?...6

Plus en détail

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

rapport d activité 2010

rapport d activité 2010 rapport d activité 2010 Formation Orientation Santé Emploi Logement Mobilité 34/35 mobilité La capacité à se déplacer est un critère important d employabilité : c est ce que permet le moyen de locomotion

Plus en détail

Êtes-vous prêt à entreprendre?

Êtes-vous prêt à entreprendre? Êtes-vous prêt à entreprendre? 1 La CCI Oise : qui sommes nous? 20 000 entreprises Etablissement public au service des entreprises Sous la responsabilité des chefs d entreprises Proximité : 3 implantations

Plus en détail

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL LA SYNTHESE L Observatoire de la branche des acteurs du lien social et familial - centres

Plus en détail

La Section d Enseignement Professionnel du LYCEE MARLIOZ

La Section d Enseignement Professionnel du LYCEE MARLIOZ La Section d Enseignement Professionnel du LYCEE MARLIOZ Après la 3ème, ou après une réorientation de seconde LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES APRES LA TROISIEME A LA SEP DU LYCEE MARLIOZ A Marlioz, je

Plus en détail

Vous avez peu ou pas d argent : les solutions pour créer votre entreprise

Vous avez peu ou pas d argent : les solutions pour créer votre entreprise Vous avez peu ou pas d argent : les solutions pour créer votre entreprise Animé par : Animé par : Fabienne KERZERHO, Directrice Régionale Adie Marc DEMAISON, Responsable Adie Conseil - Adie En France,

Plus en détail

Les actions de la Caisse des dépôts en faveur du développement économique en Ile de France

Les actions de la Caisse des dépôts en faveur du développement économique en Ile de France Les actions de la Caisse des dépôts en faveur du développement économique en Ile de France Anne de Richecour Directeur Interrégional Adjoint CDC Ile de France 8 juin 2010 - Nanterre 1 Le développement

Plus en détail

L enfant au coeur de l adoption

L enfant au coeur de l adoption L enfant au coeur de l adoption Aujourd hui l adoption est généralement considérée comme étant d abord une mesure de protection de l enfant, un droit pour l enfant privé de famille. Tout projet d adoption

Plus en détail

construisons ensemble les savoirs de demain

construisons ensemble les savoirs de demain construisons ensemble les savoirs de demain «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

L École Supérieure. de l Alternance. Venez nous rencontrer! Tél : 02 51 46 08 09 esa@cofap-vendee.fr. www.cofap-vendee.fr

L École Supérieure. de l Alternance. Venez nous rencontrer! Tél : 02 51 46 08 09 esa@cofap-vendee.fr. www.cofap-vendee.fr L École Supérieure de l Alternance Venez nous rencontrer! Tél : 02 51 46 08 09 esa@cofap-vendee.fr L École Supérieure de l Alternance vous accompagne vers : Un diplôme de l'éducation nationale BTS (BAC+2)

Plus en détail

Témoignage de Jean-François Baudrais, franchisé WSI

Témoignage de Jean-François Baudrais, franchisé WSI (adsbygoogle = window.adsbygoogle []).push({}); franchisé WSI Témoignage d'un Témoignage d'un franchisé Midas Témoignages de franchisés Autosmart Témoignages de franchisés La Mie Câline Témoignages franchisé

Plus en détail

Formation. Je crée une entreprise. à Angers. Pour réussir votre création d entreprise! 02 41 66 52 52 contact@bge-anjou-mayenne.

Formation. Je crée une entreprise. à Angers. Pour réussir votre création d entreprise! 02 41 66 52 52 contact@bge-anjou-mayenne. Formation Je crée une entreprise à Angers Pour réussir votre création d entreprise! 02 41 66 52 52 contact@bge-anjou-mayenne.com www.aidecreationentreprise.fr Envie d indépendance,? De créer votre entreprise

Plus en détail

du Groupe AFC L école supérieure de l Alternance www.afc-formation.fr POITIERS Tél. 05 49 38 08 38 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT

du Groupe AFC L école supérieure de l Alternance www.afc-formation.fr POITIERS Tél. 05 49 38 08 38 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT POITIERS LA ROCHE SUR YON LA ROCHELLE L école supérieure de l Alternance du Groupe AFC POITIERS 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT Tél. 05 49 38 08 38 Fax : 05 49 38 28 14 - info@afc-formation.fr

Plus en détail

Les aides pour la création et reprise d entreprise

Les aides pour la création et reprise d entreprise Les aides pour la création et reprise d entreprise Pour créer sa boite, mieux vaut être accompagné Pourquoi SE FAIRE ACCOMPAGNER lors du lancement? Pour gagner du temps en ayant accès à des informations

Plus en détail

«Les aides financières à la création et au développement d entreprises»

«Les aides financières à la création et au développement d entreprises» «Les aides financières à la création et au développement d entreprises» par Dominique DETHY Responsable PME-Service Union des Classes Moyennes 1 Les aides financières à la préparation du projet Les aides

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 8 mars 2010 Journée des femmes. Entreprendre au féminin : les femmes actrices de la reprise économique

DOSSIER DE PRESSE. 8 mars 2010 Journée des femmes. Entreprendre au féminin : les femmes actrices de la reprise économique DOSSIER DE PRESSE 8 mars 2010 Journée des femmes Entreprendre au féminin : les femmes actrices de la reprise économique Un dispositif géré par ; UN FONDS DE GARANTIE DESTINÉ AUX FEMMES Grace au FGIF plus

Plus en détail

Collecte enquête mobilité réalisée dans le cadre du projet CO-MUT par CO-ACTIONS coopérative entrepreneur.e.s Sud-Gironde et PACT

Collecte enquête mobilité réalisée dans le cadre du projet CO-MUT par CO-ACTIONS coopérative entrepreneur.e.s Sud-Gironde et PACT Collecte enquête mobilité réalisée dans le cadre du projet CO-MUT par CO-ACTIONS coopérative entrepreneur.e.s Sud-Gironde et PACT 1 Pourquoi cette enquête? Télétravail & Tiers- Lieux Parmi les solutions

Plus en détail

WE DO WHAT? DOSSIER DE PRESSE L INVESTISSEMENT PARTICIPATIF À IMPACT POSITIF! MAI 2015. CONTACT PRESSE Lisa Moisan 06 34 69 16 82 presse@wedogood.

WE DO WHAT? DOSSIER DE PRESSE L INVESTISSEMENT PARTICIPATIF À IMPACT POSITIF! MAI 2015. CONTACT PRESSE Lisa Moisan 06 34 69 16 82 presse@wedogood. WE DO WHAT? L INVESTISSEMENT PARTICIPATIF À IMPACT POSITIF! DOSSIER DE PRESSE MAI 2015 CONTACT PRESSE Lisa Moisan 06 34 69 16 82 presse@wedogood.co 1 S E O M M A I 1/ QUI SOMMES-NOUS? 2/ VALEURS 3/ FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Investir à Braine-le-Comte Au coeur de la Wallonie. Comment? Les infos utiles

Investir à Braine-le-Comte Au coeur de la Wallonie. Comment? Les infos utiles Investir à Braine-le-Comte Au coeur de la Wallonie Comment? Les infos utiles Développer ou agrandir son activité est un choix important et qui comporte des risques. Le lieu choisi est un enjeu majeur.

Plus en détail

CRÉER PLUS QU UNE ENTREPRISE, DEVENEZ ENTREPRENEUR SOCIAL. Séminaire Mai 2014 Norya Benhamou

CRÉER PLUS QU UNE ENTREPRISE, DEVENEZ ENTREPRENEUR SOCIAL. Séminaire Mai 2014 Norya Benhamou CRÉER PLUS QU UNE ENTREPRISE, DEVENEZ ENTREPRENEUR SOCIAL Séminaire Mai 2014 Norya Benhamou PLAN Qu est ce que l entreprenariat social? Pourquoi l entreprenariat social? Comment développer l entreprenariat

Plus en détail

DE PRET D HONNEUR C R E A T I O N D E N T R E P R I S E

DE PRET D HONNEUR C R E A T I O N D E N T R E P R I S E DOSSIER DE DEMANDE DE PRET D HONNEUR INITIATIVE REUNION ENTREPRENDRE C R E A T I O N D E N T R E P R I S E Afin que votre demande soit traitée dans les meilleurs délais, nous vous remercions de nous adresser

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Bachelier en construction

Profil professionnel. Section : Bachelier en construction Section : Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de nombreuses occasions qui, d une part

Plus en détail

Dossier de presse. Programme de la manifestation Des initiatives remarquables

Dossier de presse. Programme de la manifestation Des initiatives remarquables Signature de la 1 ère convention régionale de partenariat entre les 3 principaux organismes de financement de la création d entreprise en Provence-Alpes-Côte d Azur Communiqué de presse Dossier de presse

Plus en détail

Trouvez les bonnes réponses avec le Fonds de professionnalisation et de solidarité des artistes et techniciens du spectacle

Trouvez les bonnes réponses avec le Fonds de professionnalisation et de solidarité des artistes et techniciens du spectacle Conception Graphique : Gilles Le Nozahic Nos équipes se déplacent régulièrement à des réunions d informations organisées avec nos partenaires ( Afdas, Pôle emploi spectacle ) et sont présentes lors des

Plus en détail