Avril 2013 L'actualité documentaire des Groupes Formation Emploi

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Avril 2013 L'actualité documentaire des Groupes Formation Emploi"

Transcription

1 Avril 2013 L'actualité documentaire des Groupes Formation Emploi Document réalisé par le Service documentation de l'arftlv

2 Les Groupes Formation Emploi GFE 01 : Production agricole et sylvicole Elevage GFE 02 : Pêche Aquaculture Mer GFE 03 : Bâtiment : gros œuvre génie civil - extraction GFE 04 : Bâtiment : équipements et finitions GFE 05 : Travail des métaux : structures métalliques Fonderie GFE 06 : Mécanique - Automatismes GFE 07 : Electricité Electrotechnique Electronique GFE 08 : Travail des matériaux Industrie de process Laboratoire GFE 09 : Production alimentaire Production culinaire GFE 10 : Textile Habillement Cuir GFE 11 : Exploitation forestière Travail du bois GFE 12 : Techniques graphiques Impression GFE 13 : Transport Logistique Conduite Manutention Magasinage GFE 14 : Tertiaire de bureau Tertiaire spécialisé informatique GFE 15 : Commerce Distribution GFE 16 bis : Soins personnels GFE 17 : Hôtellerie Restauration Tourisme Loisirs Animation Sport GFE 18 : Nettoyage Assainissement Environnement Sécurité GFE 19 : Techniques de la communication - Média GFE 20 : Arts appliqués Arts du spectacle Les savoirs technologiques des professionnels du GFE 01 sont rattachés à la culture des végétaux et à l élevage des animaux. Les professionnels du GFE 02 exercent leur activité dans l univers de la mer. Plus largement, on les retrouve à bord d un bateau (y compris la navigation fluviale) ou au bord de l eau. Le GFE 03 s organise autour des savoirs technologiques en relation avec la construction de l ossature d un bâtiment et les travaux publics. Une fois l ossature d un bâtiment achevée (voir GFE 03), les professionnels du GFE 04 interviennent pour équiper et apporter les finitions au bâtiment. Les savoirs technologiques mis en œuvre par les professionnels du GFE 05 ont trait à la connaissance des métaux. Les professionnels du GFE 06 développent des savoirs technologiques en lien avec les systèmes mécaniques, depuis la fabrication de leurs éléments jusqu à l assemblage de ces systèmes. Les professionnels du GFE 07 mobilisent des savoirs technologiques construits sur la maîtrise de l énergie électrique, depuis sa production jusqu à ses utilisations et ses applications. Les professionnels du GFE 08 mettent en œuvre et gèrent les procédés techniques participant à la première phase de transformation des matières et de fabrication des matériaux. Le GFE 09 est centré sur les savoirs technologiques en relation avec la préparation de l'alimentation humaine. Les savoirs technologiques développés par les professionnels du GFE 10 s articulent autour des techniques de fabrication, de transformation et d utilisation des matériaux souples. Les professionnels du GFE 11 développent des savoirs technologiques qui concernent l abattage du bois et l utilisation de ce matériau en menuiserie. Les savoirs technologiques mis en œuvre par les professionnels du GFE 12 ont trait aux techniques de l édition et de l imprimerie. Les savoirs technologiques des professionnels du GFE 13 consistent à préparer et assurer le déplacement et le stockage d objets et de personnes, tout en veillant à assurer leur intégrité et leur sécurité. Les professionnels du GFE 14 mettent en œuvre des savoirs technologiques ayant pour but de gérer et traiter l information interne aux organisations ou relative à des prestations financières, immobilières ou d assurances. Les savoirs technologiques mobilisés par les professionnels du GFE 15 visent à préparer, conseiller et réaliser l acte de vente. Les savoirs technologiques des professionnels du GFE 16 concourent à améliorer le bien-être des individus. Le GFE 17 s organise autour de savoirs technologiques visant à accueillir, écouter et satisfaire les demandes du public liées aux notions de loisir et de plaisir. Le GFE 18 s organise autour de savoirs technologiques visant à surveiller, protéger et sécuriser des espaces publics ou privés, des biens et des personnes, et d entretenir ces espaces. Les savoirs technologiques mis en œuvre par les professionnels du GFE 19 s appuient sur des techniques de conception et de transmission d un message écrit ou audiovisuel. Les activités des professionnels du GFE 20 consistent en la création artistique et la recherche de l esthétique.

3 Fiche GFE 05 Travail des métaux : structures métalliques - Fonderie Les professionnels du GFE 05 (Groupe Formation Emploi) «travail des métaux, structures métalliques, fonderie» mettent en œuvre des savoirs technologiques ayant trait à la connaissance des métaux. L OFFRE DE FORMATION INITIALE Au cours de l année 2011/2012, ce GFE compte 479 élèves, étudiants et apprentis en dernière année de cycle de formation, du niveau V (CAP) au niveau III (BTS). La part des élèves en apprentissage est assez élevée, elle atteint 49 %. Il s agit du GFE où le taux de féminisation des formations est le plus faible, 2,7 % contre 48 % sur l ensemble des GFE. Ces 479 personnes se répartissent dans 19 établissements. 6 sont situés dans les Deux-Sèvres et rassemblent 39 % des formés, 6 autres en Charente-Maritime regroupent 27 % des élèves. La Charente et la Vienne comptent respectivement 4 et 3 établissements et forment 19 % et 14 % des élèves. Les formations de CAP regroupent plus de la moitié des élèves (51 % soit 243 personnes). C est tout de même une formation de niveau IV (Bac) qui forme le plus d élèves. En effet, le Bac pro Technicien en chaudronnerie industrielle regroupe le quart des élèves du GFE. Métallurgie 4 % Métallerie 4 % Dessin, bureau 1 % d études structures métalliques Traitements de surface 12 % Structures métalliques 55 % Forge chaudronnerie carrosserie 26 % Sources : DRAAF, DREES, Rectorat, Région - année 2011/2012 LA FORMATION CONTINUE FINANCÉE SUR FONDS PUBLICS 332 personnes ont suivi une formation professionnelle continue en 2010 dans ce GFE, soit 88 stagiaires de plus qu en personnes se sont formées dans le cadre du SPRF. Le domaine des structures métalliques rassemble toujours la majorité des stagiaires (55 % soit 109 personnes), suivi par la chaudronnerie-carrosserie comptant 26 % des formés. Les stagiaires se forment majoritairement (95 % soit 317 personnes) au niveau V (CAP- BEP). Sources: AFPA, ASP, DIRECCTE, Pôle emploi, Région Poitou-Charentes Année 2010

4 Fiche GFE 05 Travail des métaux : structures métalliques - Fonderie LA POPULATION EN EMPLOI Métalliers, serruriers, réparateurs en mécanique non qualifiés Soudeurs qualifiés sur métaux En 2008, la population active occupée du GFE 05 compte Métalliers, serruriers qualifiés Chaudronniers-tôliers industriels, opérateurs qualifiés du travail en professionnels, situant ce groupe forge, conducteurs qualifiés d équipement de formage, professionnel au 15ème rang en traceurs qualifiés termes d actifs occupés (1,6 % Carrossiers d automobiles qualifiés de la population active occupée régionale). Il s agit d un GFE Ouvriers de production non qualifiés travaillant par formage de métal ayant perdu des emplois depuis 1999 (- 12 % soit actifs de moins en neuf ans). La profession qui rassemble le plus d actifs dans ce GFE est celle Tuyauteurs industriels qualifiés Agents de maîtrise en fabrication : métallurgie, matériaux lourds et autres industries de transformation Ouvriers qualifiés des traitements thermiques et de surface sur métaux de métallier, serrurier, réparateur Source : INSEE Recensement ans et plus ans Femmes ans ans Hommes ans ans ans Moins de 25 ans Source: INSEE Recensement 2008 en mécanique non qualifié (35 % soit près de professionnels). On note que la part des actifs sans diplôme diminue de 7 points, passant de 31 % à 24 %, au profit des actifs de niveau IV (Bac) qui voient leur part atteindre 12 % en 2008 contre 7 % en La part des femmes dans ces métiers est très faible (3 %), stable depuis le recensement de la population de La part des jeunes actifs est en augmentation sur cette période, passant de 16 % à 22 % alors que celle des seniors se stabilise à 17 %. LES DEMANDEURS D EMPLOI Au 31 mars 2012, personnes sont à la recherche d un emploi dans un métier de ce GFE, ce qui représente 1,2 % des demandeurs d emploi inscrits à Pôle emploi, tous GFE confondus. Après une baisse du nombre de DEFM dans ce GFE entre 2010 et 2011, on enregistre une nouvelle augmentation de 6,5 % depuis. Cette hausse reste moins rapide que celle constatée sur l ensemble des GFE (+ 7,7 %). DEFM (cat A, B) au 31 mars 2012 Évolution sur 1 an Part des femmes Moins de 30 ans Plus de 50 ans DEFM de longue durée GFE ,5% 5% 39% 18% 34% Tous GFE ,7% 52% 30% 23% 35% Sources : Pôle emploi DIRECCTE Poitou-Charentes 30 % des DEFM recherchent un métier de soudeur, 18 % de réparateur de carrosserie et 17 % de chaudronnier tôlier. Le niveau de qualification des demandeurs est en légère hausse depuis un an. En effet, la part des niveaux V (CAP BEP) et des sans qualification diminue au profit des niveaux IV (Bac). Préfet de la région Poitou-Charentes UNION EUROPÉENNE Fond social européen 70 % 60 % 50 % 40 % 30 % 20 % 10 % 0 % Offres durables Offres temporaires Offres occasionnelles Sources : Pôle emploi DIRECCTE Poitou-Charentes Plus d informations sur ce GFE : LES OFFRES D EMPLOI ENREGISTRÉES offres d emploi ont été enregistrées à Pôle emploi en 2011, ce nombre est presque stable, il a diminué d à peine 2 % en quatre ans, soit une trentaine d offres de moins. La répartition de ces offres par durée a évolué depuis En effet, on note une augmentation de la part des offres de moins de six mois, représentant maintenant trois offres sur quatre, au détriment des offres durables. Les métiers les plus recherchés par les entreprises sont les soudeurs (24 % des offres du GFE), les chaudronniers tôliers (20 %) et les peintres industriels (15 %). La majorité des offres sur ces métiers concernent des postes temporaires (de 1 à 6 mois).

5 GFE05 - Travail des métaux - Structures métalliques - Fonderie Effectifs en dernière année de formation Année 2012/2013 Attention : ces effectifs ne prennent pas en compte l enseignement supérieur en voie ni les données relevant du sanitaire, du social, du sport et de l animation. Effectifs d'élèves et d'apprentis Dernière année de cycle de formation, par spécialité et département CHARENTE CHARENTE-MARITIME DEUX-SEVRES VIENNE POITOU-CHARENTES Spécialité, Diplôme, Niveau Total Total Totaux Scolaire CAP EN 1 AN CAP1 REALISATION EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE 1CAP1 PEINTURE EN CARROSSERIE CAP EN 2 ANS CAP2 CARROSSERIE REPARATION 2CAP2 CONSTRUCTION DES CARROSSERIES CAP2 REALISATION EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE CAP2 SERRURIER METALLIER CAP2 PEINTURE EN CARROSSERIE CAP2 CONDUITE DE SYSTEMES INDUSTRIELS OPT PRODUCTION ET TRANSFORMATION DES METAUX MENT COMP NIV MC SOUDAGE (MC5) BAC PRO EN 3 ANS TLEPRO REPARATION DES CARROSSERIES TLEPRO TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE TLEPRO OUVRAGES DU BATIMENT : METALLERIE BREVET PROFESSIONNEL EN 2 ANS 2BP2 SERRURERIE-METALLERIE BTS EN 2 ANS 2BTS2 CONCEPTION ET REALISATION EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE BTS2 CONCEPTION ET REALISATION DE CARROSSERIES Total CAP EN 1 AN Total CAP EN 2 ANS Total MENT COMP NIV Total BAC PRO EN 3 ANS Total BREVET PROFESSIONNEL EN 2 ANS Total BTS EN 2 ANS Total Formations Niveau Total Formations Niveau Total Formations Niveau Toutes Formations Sources : DRAAF, Rectorat, Région Poitou-Charentes

6 Effectifs en dernière année de formation Année 2011/2012 Ces effectifs intègrent les données de l enseignement supérieur en voie CAP EN 1 AN Total Scolaire Total 1CAP1 PEINTURE EN CARROSSERIE CAP EN 2 ANS 2CAP2 CARROSSERIE REPARATION CAP2 CONSTRUCT. ENSEMBLES CHAUDRONNES CAP2 CONSTRUCTION DES CARROSSERIES CAP2 REALISATION EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE CAP2 SERRURIER METALLIER CAP2 PEINTURE EN CARROSSERIE CAP2 CONDUITE DE SYSTEMES INDUSTRIELS OPT PRODUCTION ET TRANSFORMATION DES METAUX MENT COMP NIV. 5 Totaux MC SOUDAGE (MC5) BAC PRO EN 3 ANS TLEPRO REPARATION DES CARROSSERIES TLEPRO TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE TLEPRO OUVRAGES DU BATIMENT : METALLERIE BAC TECHNO TERM TECHNO STI GENIE MECANIQ: STRUCTURES METALL BREVET PROFESSIONNEL EN 2 ANS 2BP2 SERRURERIE-METALLERIE BTS EN 2 ANS 2BTS2 CONCEPTION ET REALISATION EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE BTS2 CONCEPTION ET REALISATION DE CARROSSERIES FORM COMP NIV 3 Spécialité, Diplôme, Niveau Effectifs d'élèves, d'apprentis et d'étudiants, (BTS,DUT,Licence Pro) Dernière année de cycle de formation, par spécialité et département CHARENTE CHARENTE-MARITIME DEUX-SEVRES VIENNE POITOU-CHARENTES FCIL3 FORM.A REPARAT.CARROSSERIES AUTO Total CAP EN 1 AN Total CAP EN 2 ANS Total MENT COMP NIV Total BAC PRO EN 3 ANS Total BAC TECHNO Total BREVET PROFESSIONNEL EN 2 ANS Total BTS EN 2 ANS Total FORM COMP NIV Total Formations Niveau Total Formations Niveau Total Formations Niveau Toutes Formations Sources : DRAAF, DREES, Rectorat, Région Poitou-Charentes

7 Répartition des effectifs en dernière année de formation en 2012/2013 selon l établissement de formation Attention : ces effectifs ne prennent pas en compte l enseignement supérieur en voie ni les données relevant du sanitaire, du social, du sport et de l animation. Effectifs en dernière Commune de Nom de l'établissement Niveau Diplôme Formation année de formation l'établissement 2 012/2013 CFA AFP-BTP SAINT-BENOIT 5 CAP EN 2 ANS 2CAP2 SERRURIER METALLIER 11 CFA CCI 16 CFA CIPECMA CFA CM 16 BARBEZIEUX CFA CM 17 LA ROCHELLE 5 CAP EN 2 ANS CFA CM 79 PARTHENAY L'ISLE- D'ESPAGNAC CHATELAILLON- PLAGE BARBEZIEUX- SAINT-HILAIRE PARTHENAY CFA CM 86 SAINT-BENOIT 5 CAP EN 2 ANS 4 5 BAC PRO EN 3 ANS CAP EN 2 ANS TLEPRO REPARATION DES CARROSSERIES 2CAP2 CARROSSERIE REPARATION 4 6 TLEPRO TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE 2CAP2 PEINTURE EN CARROSSERIE BTS EN 2 ANS 2BTS2 CONCEPTION ET REALISATION EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE 12 4 BAC PRO EN 3 ANS TLEPRO TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE 1 4 BREVET PROFESSIONNEL 2BP2 SERRURERIE-METALLERIE EN 2 ANS 2 5 CAP EN 2 ANS 2CAP2 SERRURIER METALLIER 11 2CAP2 CARROSSERIE REPARATION 15 2CAP2 PEINTURE EN CARROSSERIE 13 4 BAC PRO EN 3 ANS TLEPRO OUVRAGES DU BATIMENT : METALLERIE 7 5 CAP EN 2 ANS 2CAP2 REALISATION EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE 7 2CAP2 SERRURIER METALLIER 11 2CAP2 CARROSSERIE REPARATION 14 2CAP2 PEINTURE EN CARROSSERIE 11 COMPAGNONS DU DEVOIR - PERIGNY PERIGNY 5 CAP EN 1 AN 1CAP1 REALISATION EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE 9 2BTS2 CONCEPTION ET REALISATION DE CARROSSERIES 19 LYCEE GENERAL ET TECHNOLOGIQUE NIORT 3 BTS EN 2 ANS 2BTS2 CONCEPTION ET REALISATION EN CHAUDRONNERIE PAUL GUERIN 17 INDUSTRIELLE LYCEE POLYVALENT EMILE COMBES PONS 4 BAC PRO EN 3 ANS TLEPRO TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE 15 5 CAP EN 2 ANS 2CAP2 REALISATION EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE 11 4 BAC PRO EN 3 ANS TLEPRO REPARATION DES CARROSSERIES 17 LYCEE PROFESSIONNEL CARROSSERIE G CAP EN 1 AN 1CAP1 PEINTURE EN CARROSSERIE 13 NIORT BARRE 5 2CAP2 CARROSSERIE REPARATION 17 CAP EN 2 ANS 2CAP2 CONSTRUCTION DES CARROSSERIES 3 LYCEE PROFESSIONNEL CITE SCOLAIRE JEAN MOULIN THOUARS 5 CAP EN 2 ANS 2CAP2 SERRURIER METALLIER 7 LYCEE PROFESSIONNEL DE L'ATLANTIQUE ROYAN 5 CAP EN 2 ANS 2CAP2 SERRURIER METALLIER 7 LYCEE PROFESSIONNEL JEAN CAILLAUD RUELLE-SUR- 4 BAC PRO EN 3 ANS TLEPRO TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE 8 TOUVRE 5 CAP EN 2 ANS 2CAP2 REALISATION EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE 6 LYCEE PROFESSIONNEL LEONARD DE 4 BAC PRO EN 3 ANS TLEPRO TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE 12 BRESSUIRE VINCI 5 MENT COMP NIV. 5 MC SOUDAGE (MC5) 13 LYCEE PROFESSIONNEL LOUIS DELAGE COGNAC 5 CAP EN 2 ANS 2CAP2 CONDUITE DE SYSTEMES INDUSTRIELS OPT PRODUCTION ET TRANSFORMATION DES METAUX 8 LYCEE PROFESSIONNEL PAUL GUERIN NIORT 4 BAC PRO EN 3 ANS TLEPRO TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE 11 5 CAP EN 2 ANS 2CAP2 REALISATION EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE 5 4 BAC PRO EN 3 ANS TLEPRO TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE 13 LYCEE PROFESSIONNEL REAUMUR POITIERS CAP EN 2 ANS 2CAP2 REALISATION EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE 5 5 MENT COMP NIV. 5 MC SOUDAGE (MC5) 13 LYCEE PROFESSIONNEL ROMPSAY LA ROCHELLE 4 BAC PRO EN 3 ANS TLEPRO TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE 5 5 CAP EN 2 ANS 2CAP2 SERRURIER METALLIER 10 Sources : DRAAF, Rectorat, Région Poitou-Charentes

8 d accueil et vœux n 1 dans les établissements publics Rentrée 2012 Etablissement Commune Niveau Formation Inscrits LP LYCEE DES METIERS CARROSSERIE G BARRE NIORT d'accueil Nombre de vœux n 1 Taux d'attractivité IV 2NDPRO REPARATION DES CARROSSERIES ,70 V 1CAP2 CARROSSERIE REPARATION ,40 1CAP2 CONSTRUCTION DES CARROSSERIES ,60 LP LYCEE DES METIERS CITE SCOLAIRE JEAN MOULIN THOUARS V 1CAP2 SERRURIER METALLIER ,00 LP LYCEE DES METIERS DE L'ATLANTIQUE V 1CAP2 SERRURIER METALLIER ,75 LP LYCEE DES METIERS JEAN CAILLAUD LP LYCEE DES METIERS REAUMUR LYCEE GENERAL ET TECHNOLOGIQUE PAUL GUERIN LYCEE POLYVALENT EMILE COMBES LYCEE PROFESSIONNEL PAUL GUERIN LYCEE PROFESSIONNEL ROMPSAY RUELLE SUR TOUVRE POITIERS NIORT PONS NIORT LA ROCHELLE IV 2NDPRO TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE ,25 V 1CAP2 REALISATION EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE ,58 IV 2NDPRO TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE ,40 V 1CAP2 REALISATION EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE ,25 1BTS2 CONCEPTION ET REALISATION DE CARROSSERIES ,79 III 1BTS2 CONCEPTION ET REALISATION EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE ,92 IV 2NDPRO TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE ,27 V 1CAP2 REALISATION EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE ,00 IV 2NDPRO TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE ,33 V 1CAP2 REALISATION EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE ,25 IV 2NDPRO TECHNICIEN EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE ,00 V 1CAP2 SERRURIER METALLIER ,67 Total GFE ,21 Source : Rectorat

9 Taux de pression par département et diplôme Rentrée 2012 Niveau Diplôme accueil Charente Charente-Maritime Deux-Sèvres Vienne Poitou-Charentes Nbre de voeux Taux de pression accueil Nbre de voeux Taux de pression accueil Nbre de voeux Taux de pression accueil Nbre de voeux Taux de pression accueil 3 BTS EN 2 ANS , ,4 4 BAC PRO EN 3 ANS , , , , ,4 5 CAP EN 2 ANS , , , , ,7 Total GFE , , , , ,8 Nbre de voeux Taux de pression Source : Rectorat Taux d insertion Résultats de l enquête IVA-IPA 2012 Le tableau suivant présente des effectifs arrondis, les calculs sont effectués sur des effectifs pondérés. sage Ensemble Niveau Diplôme Inscrits Sortants Emplois Taux d'insertion en % Inscrits Sortants Emplois Taux d'insertion en % Inscrits Sortants Emplois Taux d'insertion en % 3 BTS , , ,7 4 BAC PRO , , ,1 5 CAP , , ,5 Source : Rectorat

10 L'actualité documentaire du GFE 05 Travail des métaux : structures métalliques Fonderie L'ACTUALITE Etude régionale sur la filière aéronautique Le Jeudi de l Aéro exceptionnel du 10 janvier 2013 a réuni 83 participants. L occasion pour le Préfet de Région de lancer le Comité stratégique de filière régional Aéronautique (CSFR) et de présenter une étude régionale sur la filière. On y apprend notamment que 51% des acteurs qui ont été sondés pour cette étude expriment spontanément des problèmes de recrutement. L étude pointe au moins 11 métiers de production sont sous tension dont : Ingénieur industrialisation, préparateur méthodes, ajusteur/ monteur ou encore opérateur à commandes numériques. L'étude conclut en indiquant les trois enjeux clés pour la filière : Amélioration de l accès aux RH et l adaptation des compétences ; à travailler ensemble pour apporter des réponses collectives ; à répondre aux attentes du marché. Consulter l'étude (14 p.). (21/02/2013) Etude sur les besoins RH du secteur aéronautique et spatial Publiée en septembre 2012, une étude de l Observatoire des métiers et des qualifications de la métallurgie vise à identifier les métiers qui vont connaître des problèmes de recrutement à l avenir. Elle liste les compétences attendues, les profils recherchés et les critères de recrutement. L étude confirme que le secteur aéronautique connait un déficit de compétences et de profils qualifiés, dans un contexte de hausse des niveaux exigés et ce, alors que depuis le 2010 le secteur connait une croissance jamais égalée. Une vingtaine de métiers sont plus particulièrement concernés (ingénieur calcul, ingénieur aérostructures, soudeur, tourneur-fraiseur, responsable achats, responsable qualité ). Pour faire face à cette pénurie de main d œuvre qualifiée, l'étude préconise de développer les méthodes de transfert de savoir-faire et de tutorat et de formaliser ces pratiques pour les rendre éligibles à la formation professionnelle. Les auteurs suggèrent de mettre en place des modules de formation directement utilisables par les entreprises, de développer l'alternance et favoriser les mobilités internes. En terme de ressources humaines, l étude présente plusieurs mesures qui pourraient être mises en place telle que : adapter l offre de formation et en particulier accélérer l augmentation des flux de formation initiale dans des spécialités de l aéronautique ; participer aux politiques de lutte contre la baisse des formations initiales de la métallurgie en général ; générer des formations diplômantes/certifiantes spécifiques aéronautiques accessibles en formation continue (notamment CQPM) ; concevoir des modules de spécialisation aéronautique pouvant s enchaîner harmonieusement à des formations existantes plus généralistes. Consulter l'étude. (30/10/2012) La métallurgie entre érosion des effectifs et besoin de recrutements Selon une étude de l Observatoire de la métallurgie, il ressort dans les années qui viennent, l industrie va continuer à perdre des emplois. Cependant, dans le même temps les différents secteurs de la métallurgie continueront à recruter. Quel que soit le scénario économique étudié (optimiste, pessimiste ou médian), les besoins en recrutement seront élevés : ils sont estimés entre et par an d ici La prévision porte sur le nombre de recrutements dits exogènes, c est-à-dire en tenant compte des mobilités, des départs à la retraite, de la variation des effectifs, en fonction des différents scénarii. Selon les secteurs, ces besoins seront plus ou moins importants : l industrie automobile aura de plus faibles besoins par rapport à son nombre total de salariés, alors que la construction aéronautique, secteur le plus dynamique, va voir ses besoins en recrutements augmenter. Si tous les métiers sont concernés, ces besoins devraient se concentrer principalement sur les opérateurs qualifiés, les ingénieurs et cadres techniques. L élévation du niveau de qualification des salariés sera particulièrement effective dans les secteurs à haute technologie (produits informatiques, électronique ). Dans la période qui s ouvre, les entreprises de la métallurgie devront également relever le défi démographique : jusqu en 2020, elles vont voir partir à la retraite environ salariés par an. La mise en œuvre d une politique de GPEC constitue ARFTLV/Service documentation - Avril 2013

11 donc un enjeu majeur pour les entreprises. Ainsi, les besoins en recrutement des jeunes pourraient dépasser les flux de diplômés notamment sur certains métiers. Et malgré le contexte économique, les tensions au recrutement resteront fortes sur les métiers techniques où certains profils seront particulièrement recherchés : là encore les entreprises seront face à un véritable défi car peu de jeunes seront formés sur ces métiers qui disposent d une image négative et sont par conséquent peu attractifs. (02/10/2012) Télécharger la synthèse de l'étude sur le site de l'observatoire de la métallurgie (8 p. en pdf) ou l'étude in extenso avec les analyses et projections d emplois par branche, les propositions d'action pour répondre aux enjeux (voir notamment le chapitre sur "La réponse Formation»). Consulter également le diaporama de l étude de l Observatoire pour Poitou-Charentes, dévoilé lors des Ateliers régionaux de Mutécos en janvier La métallurgie refonde son accord formation Créer un cadre le plus favorable au développement de l industrie métallurgique, de ses emplois et des compétences de ses salariés et de leur déroulement de carrière, tel est l objectif de l accord formation trouvé par les partenaires sociaux le 1er juillet Parmi les objectifs de l accord : parvenir à former apprentis par an à l horizon 2015, contre en 2010, pour une population totale de 1,5 à 1,6 million de salariés. L'accord prévoit notamment une augmentation du barème de rémunération des alternants. Lire l accord. (05/07/2011) Doter l'industrie des compétences nécessaire à sa compétitivité Les industriels ont des difficultés à recruter des candidats qui ont déjà des compétences. Il est également difficile de trouver des jeunes volontaires pour entrer dans l'industrie. Pendant plusieurs mois, trois rapporteurs du monde de l'entreprise et de la recherche ont auditionné des acteurs français et internationaux des sphères sociales, syndicales et économiques. Ils ont présenté cinq propositions, résultats de leurs entretiens, visant à doter l'industrie de compétences nécessaires à sa compétitivité : "Améliorer la connaissance des besoins de l'industrie", "travailler sur les prescripteurs" (systématiser l'accueil des conseillers d'orientation et des conseillers "emploi" dans les entreprises), "rendre les métiers plus attractifs" (en permettant une meilleure visibilité des contenus des métiers), "prendre une part plus active dans l'éducation" (l'alternance dans les CFAI doit résolument être tournée vers les métiers industriels), "lever les freins sur la formation" (logement, transport). (23/05/2011) REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES Crise de l'automobile : quelles solutions formation? Pour relancer un secteur qui a globalement perdu un million d'emplois en sept ans, le ministre du Redressement productif, a dévoilé le 25 juillet 2012 un "Plan automobile" mobilisant tous les leviers formation, avec la GPEC à l'ordre du jour. Le FSE et les Régions sont appelés à la rescousse. Car il apparaît clairement que le salut viendra des innovations en termes de véhicules électriques notamment : et la formation doit être à ce rendez-vous. ARTICLE : GUEDON Sandrine, GRANDIN Philippe, DEGUERRY Nicolas, D'ALGUERRE Benjamin, L'INFFO FORMATION, 1er au 31 août 2012, pp Réf. : 8143 Industriels cherchent soudeurs désespérément Paradoxe d'une époque qui voit des pans entiers de l'industrie s'effondrer, dans certaines filières, les entreprises ne parviennent pas à embaucher. Le cas des soudeurs est emblématique des ces métiers en tension. ARTICLE : BARJONET Claude, LES ECHOS, 02/02/2012, pdf_.pdf - Réf. : 8026 POUR TOUT RENSEIGNEMENT : AGENCE RÉGIONALE DE LA FORMATION TOUT AU LONG DE LA VIE Service documentation : - Tél. : ARFTLV/Service documentation - Avril 2013

Présentation et évolutions pour le GFE 05. «Travail des métaux - Structures métalliques - Fonderie»

Présentation et évolutions pour le GFE 05. «Travail des métaux - Structures métalliques - Fonderie» Présentation et évolutions pour le GFE 05 «Travail des métaux - Structures métalliques - Fonderie» I - Chiffres clés Les savoirs technologiques mis en œuvre par les professionnels du GFE 05 ont trait à

Plus en détail

GFE. Tendances régionales. Structures métalliques Travail des métaux Fonderie. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées

GFE. Tendances régionales. Structures métalliques Travail des métaux Fonderie. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées Tendances régionales de l emploi, du marché du travail et de la formation en Midi-Pyrénées Dans les domaines Structures métalliques Travail des métaux Fonderie GFE 05 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006

Plus en détail

Travail des métaux Mécanique générale

Travail des métaux Mécanique générale Profil du domaine professionnel Travail des métaux Mécanique générale 65 Profil du domaine professionnel Travail des métaux - Mécanique générale Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Avril 2013 L'actualité documentaire des Groupes Formation Emploi

Avril 2013 L'actualité documentaire des Groupes Formation Emploi Avril 2013 L'actualité documentaire des Groupes Formation Emploi Document réalisé par le Service documentation de l'arftlv Les Groupes Formation Emploi GFE 01 : Production agricole et sylvicole Elevage

Plus en détail

GFE. Tendances régionales. Techniques de la communication Média. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées.

GFE. Tendances régionales. Techniques de la communication Média. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées. Tendances régionales de l emploi, du marché du travail et de la formation en Midi-Pyrénées Dans les domaines GFE Techniques de la communication Média 19 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Novembre 2006

Plus en détail

18A GFE. Tendances régionales. Nettoyage Assainissement. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées.

18A GFE. Tendances régionales. Nettoyage Assainissement. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées. Tendances régionales de l emploi, du marché du travail et de la formation en Midi-Pyrénées GFE 18A Dans les domaines Nettoyage Assainissement Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Novembre 2006 Dossier

Plus en détail

Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de

Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de MÉCANIQUE, TRAVAIL DES MÉTAUX Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de la réparation automobile représente 9 emplois et rassemble 8,1 % de actifs

Plus en détail

Second oeuvre du bâtiment

Second oeuvre du bâtiment Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment 51 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Maintenance industrielle et méthode

Maintenance industrielle et méthode Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode 81 Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie

Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie L'enquête Besoins en Main-d'Oeuvre (BMO) de Pôle emploi mesure les intentions de des employeurs pour l année à venir,

Plus en détail

Formation et insertion

Formation et insertion Formation et insertion Plus d un élève sur trois formé dans l industrie A la rentrée 2011, près de 600 élèves suivent une formation professionnelle initiale sur le territoire vitryat. Plus d un tiers se

Plus en détail

LES METIERS DE L INDUSTRIE SUR LE MARCHE DU TRAVAIL

LES METIERS DE L INDUSTRIE SUR LE MARCHE DU TRAVAIL Service Statistiques, Etudes et Evaluations LES METIERS DE L INDUSTRIE SUR LE MARCHE DU TRAVAIL SOMMAIRE 01 LA DEMANDE D EMPLOI DES METIERS DE L INDUSTRIE 02 L OFFRE D EMPLOI DES LES METIERS DE L INDUSTRIE

Plus en détail

ARGOS. GFE 05 Structures métalliques. Travail des métaux Fonderie. Pistes de réflexion

ARGOS. GFE 05 Structures métalliques. Travail des métaux Fonderie. Pistes de réflexion ARGOS Analyse régionale pour les grandes orientations du schéma des formations Pistes de réflexion GFE 05 Structures métalliques Juillet 2005 Travail des métaux Fonderie Réalisation CarifOref Midi-Pyrénées

Plus en détail

Avril 2013 L'actualité documentaire des Groupes Formation Emploi

Avril 2013 L'actualité documentaire des Groupes Formation Emploi Avril 2013 L'actualité documentaire des Groupes Formation Emploi Document réalisé par le Service documentation de l'arftlv Les Groupes Formation Emploi GFE 01 : Production agricole et sylvicole Elevage

Plus en détail

Avril 2013 L'actualité documentaire des Groupes Formation Emploi

Avril 2013 L'actualité documentaire des Groupes Formation Emploi Avril 2013 L'actualité documentaire des Groupes Formation Emploi Document réalisé par le Service documentation de l'arftlv Les Groupes Formation Emploi GFE 01 : Production agricole et sylvicole Elevage

Plus en détail

DP 05 : Travaux des métaux Mécanique générale

DP 05 : Travaux des métaux Mécanique générale DP 05 : Travaux des métaux Mécanique générale Les métiers de ce domaine s exercent dans bon nombre de secteurs emblématiques de l identité industrielle régionale : industries des biens d équipements mécaniques,

Plus en détail

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Banque Assurance 295 Profil du domaine professionnel Banque - Assurance Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel se décline en trois grands groupes

Plus en détail

L âge moyen en fin de cursus est de 20 ans et 5 mois. Il varie suivant les diplômes préparés (cf tableau 1).

L âge moyen en fin de cursus est de 20 ans et 5 mois. Il varie suivant les diplômes préparés (cf tableau 1). L insertion professionnelle s est légèrement améliorée par rapport à l an passé puisque le taux d emploi a progressé de 4 points. Le taux de chômage, en revanche, demeure toujours important avec plus d

Plus en détail

Etude prospective sur l évolution des emplois et des métiers de la métallurgie

Etude prospective sur l évolution des emplois et des métiers de la métallurgie Etude prospective sur l évolution des emplois et des métiers de la métallurgie Synthèse - Septembre 2012 Une étude pour anticiper les besoins en compétences à horizon 2015-2020 Contexte économique et opportunités

Plus en détail

GFE. Tendances régionales. Electricité Electrotechnique Electronique. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées

GFE. Tendances régionales. Electricité Electrotechnique Electronique. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées Tendances régionales de l emploi, du marché du travail et de la formation en Midi-Pyrénées Dans les domaines Electricité Electrotechnique Electronique GFE 07 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Novembre

Plus en détail

Le secteur informatique

Le secteur informatique Mai 2014 Le secteur informatique Service Etudes CCI Indre Le secteur informatique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR INFORMATIQUE EN FRANCE Etablissements

Plus en détail

«Étude sur le devenir et la satisfaction des apprentis en Région Poitou- Charentes» Année de sortie : 2012

«Étude sur le devenir et la satisfaction des apprentis en Région Poitou- Charentes» Année de sortie : 2012 «Étude sur le devenir et la satisfaction des apprentis en Région Poitou- Charentes» Année de sortie : 2012 Enquête Réalisée par Nouveaux Armateurs 24 rue Sénac de Meilhan 17000 La Rochelle Page 1 IDENTIFICATION

Plus en détail

Valoriser l enseignement professionnel sur le marché du travail : quelques éléments de réflexion

Valoriser l enseignement professionnel sur le marché du travail : quelques éléments de réflexion Valoriser l enseignement professionnel sur le marché du travail : quelques éléments de réflexion Jean-François Giret, IREDU-CNRS, Université de Bourgogne Conférence de l AFDET, Nantes, 13 février 2013

Plus en détail

LE CONCEPT DE RESPONSABILITE DE FILIERE

LE CONCEPT DE RESPONSABILITE DE FILIERE Année scolaire 2012-2013 Annexe 2 INSPECTION DE L EDUCATION NATIONALE GROUPE SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES ORGANISATION DES MISSIONS Le groupe Sciences et Techniques Industrielles organise son action

Plus en détail

L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France

L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France Avril 2012 Sommaire 1. Les effectifs salariés et entreprises employeurs 2 2. Les profils des salariés 10 3. Les caractéristiques de l emploi

Plus en détail

Éléments d une réflexion sur...

Éléments d une réflexion sur... ALSACE Éléments d une réflexion sur... EMPLOI - FORMATION Les services de l'automobile n : 35 décembre 2012 Le champ couvert correspond à celui de la convention collective des services de l automobile.

Plus en détail

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006 Eléments de diagnostic territorial en Zone d emploi Décembre 2006 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Eléments de diagnostic territorial : zone d emploi de La zone d emploi de TOULOUSE La zone d emploi

Plus en détail

L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane

L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane Enquêtes IVA 2012 et 2013 2 L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane Enquêtes IVA 2012 et 2013 Sept mois après la fin d une formation professionnelle

Plus en détail

Groupe Form ation Em pl oi 05 «Travailde s m étaux, s tructure s m étal l iq ue s, fonde rie» O utilm is à l a dis pos ition du parte nariat, ce tte publ ication e s t cons truite afin de facil ite r l

Plus en détail

Evolution et positionnement du CAP dans la structure des diplômes avant la réforme de la voie professionnelle

Evolution et positionnement du CAP dans la structure des diplômes avant la réforme de la voie professionnelle Établissement public sous tutelle du ministère de l Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative, du ministère du Travail de l Emploi et de la Santé. Evolution et positionnement du CAP

Plus en détail

La mention complémentaire tuyauterie industrielle Niveau IV Une réponse à un métier en tension

La mention complémentaire tuyauterie industrielle Niveau IV Une réponse à un métier en tension 9 Décembre 2014 La mention complémentaire tuyauterie industrielle Niveau IV Une réponse à un métier en tension Objet : Proposition du SNCT pour une création de mention complémentaire tuyauterie industrielle

Plus en détail

L EVOLUTION ET LES ENJEUX LIES A LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE

L EVOLUTION ET LES ENJEUX LIES A LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE L EVOLUTION ET LES ENJEUX LIES A LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE Analyse de l évolution des emplois et des compétences dans les industries chimiques en Haute-Normandie à horizon 2020 SYNTHESE Monsieur Ludovic

Plus en détail

Les formations générales et technologiques

Les formations générales et technologiques 1 Les formations générales et technologiques 24 Enseignement d exploration LV3 Allemand + 17 Jonzac Lycée jean Hyppolite -79 Thouars Lycée Jean Moulin 24 Enseignement d exploration LV3 Chinois + 17 Saintes

Plus en détail

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais Offres et besoins de formations : les Vers une définition concertée des enjeux de développement des formations professionnelles en région Nord-pas de Calais Région Nord-Pas de Calais Mission d Appui aux

Plus en détail

Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS?

Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS? Que faire après la 3 ème SEGPA ou ULIS? Qu est ce qu un CAP? Où peut-on préparer un CAP? Quelles sont les spécialités de CAP? Comment obtenir une place en CAP? CAP Certificat d Aptitude Professionnelle

Plus en détail

ils et elles sont fiers de construire

ils et elles sont fiers de construire L A F O R M A T I O N A U X M É T I E R S D U B Â T I M E N T ils et elles sont fiers de construire Les jeunes qui choisissent le bâtiment ont de bonnes raisons de le faire Dans le bâtiment, on se sent

Plus en détail

vous elles ils ils nous font elles font sont vous elles nous devenir élèves des Sortis Mars 2011

vous elles ils ils nous font elles font sont vous elles nous devenir élèves des Sortis Mars 2011 font ils elles elles nous vous tu font tu elles nous je vous ils sont Le devenir des élèves Sortis en 2009 Mars 20 Centre d animation, de ressources et d information sur la formation Observatoire régional

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention Synthèse Les ouvriers non qualifiés de la manutention assurent le chargement, le déchargement, le tri, l emballage et l expédition de marchandises. Ils sont

Plus en détail

EMPLOI - CHÔMAGE CHÔMAGE

EMPLOI - CHÔMAGE CHÔMAGE Données de cadrage Taux de chômage en décembre 1996 13, % pour Poitou-Charentes contre 1,7 % pour la France 15,1 % pour la Charente-Maritime 13,5 % pour la Charente 1 % pour la Vienne 11,6 % pour les Deux-Sèvres

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Avril 2013 L'actualité documentaire des Groupes Formation Emploi

Avril 2013 L'actualité documentaire des Groupes Formation Emploi Avril 2013 L'actualité documentaire des Groupes Formation Emploi Document réalisé par le Service documentation de l'arftlv Les Groupes Formation Emploi GFE 01 : Production agricole et sylvicole Elevage

Plus en détail

Fiche Synthèse - Métier 2004

Fiche Synthèse - Métier 2004 Fiche Synthèse - Métier 2004 Ouvriers qualifiés travaillant par formage de métal ( FAP n 23) Points-clés : Les tensions et les demandes d emploi des personnes handicapées Le marché du travail L emploi

Plus en détail

Observatoire. des parcours scolaires. Taux de pression dans les filières sélectives. Sommaire. Publications de l Observatoire. 1.

Observatoire. des parcours scolaires. Taux de pression dans les filières sélectives. Sommaire. Publications de l Observatoire. 1. Observatoire des parcours scolaires Juin 2013 Sommaire Publications de l Observatoire Taux de pression en BTS p. 03 Taux de pression en BTS en apprentissage p. 05 Taux de pression en DUT p. 06 Taux de

Plus en détail

Ecole régionale. de la 2 e chance Midi-Pyrénées. Le devenir des élèves. Sortis entre 2004 & 2006 UNION EUROPÉENNE

Ecole régionale. de la 2 e chance Midi-Pyrénées. Le devenir des élèves. Sortis entre 2004 & 2006 UNION EUROPÉENNE PREFECTURE DE LA REGION MIDI-PYRENEES Profils & Parcours Ecole régionale de la e chance Midi-Pyrénées Le devenir des élèves Sortis entre 00 & 006 Septembre 008 UNION EUROPÉENNE Sommaire Introduction...

Plus en détail

Eléments d une réflexion sur...

Eléments d une réflexion sur... source : Pôle emploi - Décembre 2009 - Données provisoires ALSACE EMPLOI - FORMATION Eléments d une réflexion sur... La filière automobile n 25 Décembre 2010 Le champ couvert correspond à un ensemble d

Plus en détail

Tableau de Bord. du Pévèle Mélantois Carembault Données du 1er trimestre 2010. L'observatoir. Emploi Activité Formation. Sommaire

Tableau de Bord. du Pévèle Mélantois Carembault Données du 1er trimestre 2010. L'observatoir. Emploi Activité Formation. Sommaire Tableau de Bord Juillet du Pévèle Mélantois Carembault 21 Données du 1er trimestre 21 Même si elle suit toujours une hausse inquiétante (5 % depuis le 1er trimestre ), la croissance du nombre de demandeurs

Plus en détail

PRINCIPAUX ELEMENTS DE PRESENTATION

PRINCIPAUX ELEMENTS DE PRESENTATION PRINCIPAUX ELEMENTS DE PRESENTATION > L OBSERVATOIRE DU TRAVAIL TEMPORAIRE > LA PROSPECTIVE DE BRANCHE SUR LES METIERS ET LES QUALIFICATIONS > UN EXEMPLE DE DEMARCHE PROSPECTIVE : Origine et nature de

Plus en détail

Le secteur de la logistique

Le secteur de la logistique Mai 2014 Le secteur de la logistique Service Etudes CCI Indre Le secteur de la logistique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR DE LA LOGISTIQUE EN FRANCE

Plus en détail

Panorama emploi-formation en Bretagne

Panorama emploi-formation en Bretagne Panorama emploi-formation en Bretagne En 1999, 6 groupes de métiers rassemblent la majorité des 1,1 million d actifs bretons en emploi dont le niveau de diplôme s est accru. L emploi tertiaire est prépondérant

Plus en détail

Poursuite d études après le bac Pro

Poursuite d études après le bac Pro GUADELOUPE Poursuite d études après le bac Pro En fonction du bac pro que vous préparez, vous avez un choix plus ou moins large de poursuites d études. Le tableau suivant vous fournit des éléments d information

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne 6 804 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

territoire Alpes Sud Isère marché du travail

territoire Alpes Sud Isère marché du travail Direction territoriale ISERE territoire Alpes Sud Isère marché du travail Introduction les demandeurs d emploi Evolution du nombre de demandeurs d emploi Caractéristiques (âge sexe formation qualification

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

Bilan Admission Post-Bac : BTS - DUT

Bilan Admission Post-Bac : BTS - DUT lettre N - Novembre 0 LETTRE N - FEVRIER 0 Ce document présente un bilan des demandes, des propositions et des présents en BTS et DUT dans l'académie de Limoges. Les données sont issues : pour les demandes

Plus en détail

METALLURGIE. Analyses sectorielles

METALLURGIE. Analyses sectorielles Analyses sectorielles Coiffure et soins esthétiques Bâtiment et travaux public Economie verte Sanitaire et social Production agricole Hôtellerie-restauration Industrie Métallerie et mécanique Comptabilité

Plus en détail

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Synthèse Contrat d Objectifs Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Rédaction Christiane LAGRIFFOUL () Nadine COUZY (DR ANFA

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

FACETTES. métiers. > Quelles perspectives pour les métiers du transport, de la logistique et du tourisme? 20 300 salariés [6,9% de l emploi limousin]

FACETTES. métiers. > Quelles perspectives pour les métiers du transport, de la logistique et du tourisme? 20 300 salariés [6,9% de l emploi limousin] FACETTES métiers > Quelles perspectives pour les métiers du transport, de la logistique et du tourisme? Les métiers du transport, de l entreposage et dans une moindre mesure ceux du tourisme sont principalement

Plus en détail

Éléments d une réflexion sur...

Éléments d une réflexion sur... source : ACCOS-URSSAF - décembre 2012 OREF ALSACE Éléments d une réflexion sur... EMPLOI - FORMATION La propreté n : 44 septembre 2013 Le champ couvert correspond à un ensemble d emplois et de métiers

Plus en détail

Territoire de Châlons-en-Champagne

Territoire de Châlons-en-Champagne Territoire de POPULATION, EMPLOI, RECRUTEMENT ELEMENTS PROSPECTIFS Ce travail a été initié par le Conseil Régional afin de préparer le PRDF (Plan Régional de Développement des Formations). Ce document,

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012 ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu 2 429 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Chantier à Lièpvre - Entreprise COLMAR CHARPENTES (Colmar) - MÉTIERS DE LA CHARPENTE - OCTOBRE 2012 1 1. L emploi 594 charpentiers en

Plus en détail

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2016

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2016 Les métiers porteurs Perspectives 2016 2 Rappel Titre Les métiers porteurs Cette présentation est basée sur les résultats d études publiées par la DARES et le Ministère du Travail en 2011 complétée par

Plus en détail

professionnelle L égalité Tableau de bord Édito 64 communes regroupées 198 724 habitants au 31/12/2006 Pays de Saint-Brieuc

professionnelle L égalité Tableau de bord Édito 64 communes regroupées 198 724 habitants au 31/12/2006 Pays de Saint-Brieuc Version automne 2009 L égalité professionnelle Tableau de bord Pays de Saint-Brieuc Édito 45,8% de femmes salariées, 81,7% de femmes parmi les personnes à temps partiel, salaire inférieur de 14% à celui

Plus en détail

Éléments d une réflexion sur...

Éléments d une réflexion sur... source : CMA, 1 er janvier 2013 OREF ALSACE Éléments d une réflexion sur... La métallerie et la mécanique de précision artisanales EMPLOI - FORMATION n : 40 Mai 2013 Le champ couvert correspond à un ensemble

Plus en détail

Une mobilisation générale partagée en faveur de l'alternance dans un contexte budgétaire maîtrisé

Une mobilisation générale partagée en faveur de l'alternance dans un contexte budgétaire maîtrisé 9 septembre 2014 Une mobilisation générale partagée en faveur de l'alternance dans un contexte budgétaire maîtrisé Jean-François MACAIRE, Président de la Région Christiane BARRET, Préfète de la région

Plus en détail

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER SERRURIER- MÉTALLIER Le serrurier-métallier travaille tout type de construction métallique : serrurerie, rampe d escalier, porte, fenêtre, véranda, pont, passerelle, pylône...

Plus en détail

18ème Bureau de la CNS. 22 mai 2015 9h00-11h00 Bâtiment Sieyès salle 1004

18ème Bureau de la CNS. 22 mai 2015 9h00-11h00 Bâtiment Sieyès salle 1004 18ème Bureau de la CNS 22 mai 2015 9h00-11h00 Bâtiment Sieyès salle 1004 1 Ordre du jour Intervention du vice Président Christian Nibourel Communications des membres du bureau sur leurs actualités Présentation

Plus en détail

Présentation par secteurs d activités 19/09/2013 FORMATIONS PRIORITAIRES POUR L EMPLOI 2013 : Diagnostic de besoins et plans d action par bassin

Présentation par secteurs d activités 19/09/2013 FORMATIONS PRIORITAIRES POUR L EMPLOI 2013 : Diagnostic de besoins et plans d action par bassin Pôle Emploi Poitou-Charentes DDO / DSRE FORMATIONS PRIORITAIRES POUR L EMPLOI 2013 : Diagnostic de besoins et plans d action par bassin 09/09/2013 LES OPPORTUNITES D EMPLOI EN POITOU CHARENTES Deux -Sèvres

Plus en détail

Population. Eléments de diagnostic

Population. Eléments de diagnostic 2006 : 24,1 % de la population 10,2 % du territoire BASSIN D EMPLOI DE REIMS Eléments de diagnostic Population Evolutions démographiques (en nombre d habitants) Champagne- Ardenne 2006 323 079 1 338 844

Plus en détail

Effectifs par niveau de formation, GFE, diplôme et voie en 2013

Effectifs par niveau de formation, GFE, diplôme et voie en 2013 Formation professionnelle initiale Département de l'ariège Effectifs par niveau de formation, GFE, diplôme et voie en 2013 Niveau Niveau II 17 LIC PRO DEVELOPPEMENT ET PROTECTION DU PATRIMOINE CULTUREL

Plus en détail

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans BÂTIMENT, TRAVAUX PUBLICS En, près de 52 personnes, soit 6,9 % des actifs de la région, travaillaient dans le domaine du bâtiment et des travaux publics. Composé de huit familles professionnelles, ce domaine

Plus en détail

II Les évolutions des formations et les diplômes

II Les évolutions des formations et les diplômes II Les évolutions des formations et les diplômes II - 1 - Les évolutions Les diplômes de ce GFE relèvent pour partie des : 3 ème CPC Métallurgie ; sous-commissions concernées : automobile, matériels agricoles

Plus en détail

Bâtiment second œuvre

Bâtiment second œuvre Campagnes 2008-2009 et 2009-2010 Les ruptures d apprentissage du Bâtiment second œuvre 2 980 établissements employeurs 4 570 d apprentissage 4 250 apprentis Principales activités du secteur Travaux de

Plus en détail

Taux de réussite au BEP, CAP et BTS

Taux de réussite au BEP, CAP et BTS Note d information n 30 Juin 2014 au BEP, CAP et BTS EN BREF En Champagne-Ardenne, à la session 2013, 3 315 candidats se sont présentés à l examen du BEP, 4 991 au CAP et 3 070 candidats au BTS, hors examens

Plus en détail

Cosmétique Pharmaceutique Agroalimentaire

Cosmétique Pharmaceutique Agroalimentaire Enquête sur les besoins de compétences dans les secteurs Cosmétique Pharmaceutique Agroalimentaire du bassin d emploi de Blois. Etude réalisée par Jean Luc VEZON et Manuel CASIMIRO 41 janvier 2008 Objectifs

Plus en détail

5 788 projets de recrutement en 2013

5 788 projets de recrutement en 2013 Repères & analyses Enquête besoin en main-d œuvre Bassin de Saint Etienne 5 788 projets de recrutement en 213 15,3 % des 6 952 établissements enquêtés dans le bassin de Saint Etienne envisagent de réaliser

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont ensuite stabilisés

Plus en détail

Prospective des métiers en région et orientation professionnelle. Christine BRUNIAUX OREF Ile-de-France

Prospective des métiers en région et orientation professionnelle. Christine BRUNIAUX OREF Ile-de-France Prospective des métiers en région et orientation professionnelle Christine BRUNIAUX OREF Ile-de-France Un exercice conçu pour le pilotage de la formation Contexte : préparation du PRDFP Besoin de vision

Plus en détail

autofocus L insertion professionnelle des jeunes formés aux métiers de l automobile La lettre de l Observatoire de l ANFA

autofocus L insertion professionnelle des jeunes formés aux métiers de l automobile La lettre de l Observatoire de l ANFA autofocus La lettre de l Observatoire de l ANFA N 55 OCTOBRE 2013 L'EMPLOI DES APPRENTIS REPART DOUCEMENT MALGRÉ UNE TENDANCE à la BAISSe En février 2012, 60% des apprentis sortis de formation automobile

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

Profil du domaine professionnel. Commerce. 309 PFM 2010 - Basse-Normandie

Profil du domaine professionnel. Commerce. 309 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Commerce 309 Profil du domaine professionnel Commerce Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel se décline en six grands groupes de professions.

Plus en détail

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS cordiste.mov - MÉTIERS DE LA COUVERTURE - DECEMBRE 2012 1. L emploi 1 241 couvreurs en 2010 soit 5% des salariés de la production du BTP

Plus en détail

GFE 12 Techniques graphiques Impression

GFE 12 Techniques graphiques Impression PLAN RÉGIONAL DE DÉVELOPPEMENT DES FORMATIONS MIDI-PYRÉNÉES (PRDF) 2007-2011 GFE 12 Techniques graphiques Impression AVRIL 2006 Contribution au diagnostic du PRDF par GFE Fonds social européen Dernières

Plus en détail

devenir élèves Sortis des nous nous ils Janvier 2010 font elles sont vous ils vous font elles elles UNION EUROPÉENNE

devenir élèves Sortis des nous nous ils Janvier 2010 font elles sont vous ils vous font elles elles UNION EUROPÉENNE font ils elles elles nous vous tu font tu elles nous je vous ils sont Le devenir des élèves Sortis en 2008 Janvier 2010 PREFECTURE DE LA REGION MIDI-PYRENEES UNION EUROPÉENNE Direction régionale du travail,

Plus en détail

Direction Régionale Pôle emploi Ile-de-France Regard sur la situation du marché du travail en Ile-de-France

Direction Régionale Pôle emploi Ile-de-France Regard sur la situation du marché du travail en Ile-de-France Direction Régionale Pôle emploi Ile-de-France Regard sur la situation du marché du travail en Ile-de-France SOMMAIRE 1. Présentation du territoire : L Ile-de-France en quelques chiffres 2. La demande d

Plus en détail

Le baccalauréat professionnel

Le baccalauréat professionnel Le baccalauréat professionnel Articles D 337-51 à D 337-94 du Code de l'éducation Définition Préparation Modalités de l'examen Accès au diplôme par la validation des acquis de l'expérience (VAE) Liste

Plus en détail

L emploi et la formation dans les Industries de la communication graphique. Chiffres clés

L emploi et la formation dans les Industries de la communication graphique. Chiffres clés L emploi et la formation dans les Industries de la communication graphique Chiffres clés 2010 ENTREPRISES ET EFFECTIFS ENTREPRISES : 6 664 établissements en 2009 6 000 5 000 4 000 3 000 2 000 1 000 0 Évolution

Plus en détail

L'insertion professionnelle des apprentis altérée par la crise économique

L'insertion professionnelle des apprentis altérée par la crise économique n 56 septembre 2010 ISSN 1967-6158 altérée par la crise économique Insertion dans la vie active des apprentis (Ipa) 2009 issus des centres de formation d'apprentis (Cfa) publics ou privés emploi formation

Plus en détail

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2013

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2013 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2007-T4 2008-T1 2008-T2 2008-T3 2008-T4 2009-T1 2009-T2 2009-T3 2009-T4 2010-T1 2010-T2 2010-T3 2010-T4 2011-T1 2011-T2 2011-T3 2011-T4 2012-T1 2012-T2 2012-T3

Plus en détail

ORIENTATION POST 3EME Informations aux familles. Rentrée 2014

ORIENTATION POST 3EME Informations aux familles. Rentrée 2014 ORIENTATION POST 3EME Informations aux familles Rentrée 2014 Le calendrier de l orientation L outil de dialogue entre les familles et le Collège : La fiche dialogue Au 2 ème trimestre Demandes/Intentions

Plus en détail

TRANSPORT LOGISTIQUE. DAGE - Mission Formation Emploi. Les activités Les entreprises Les emplois La formation

TRANSPORT LOGISTIQUE. DAGE - Mission Formation Emploi. Les activités Les entreprises Les emplois La formation TRANSPORT LOGISTIQUE Les activités Les entreprises Les emplois La formation LE SECTEUR TRANSPORT! Transport de marchandises 60 % des flux de marchandises en provenance, à destination ou internes aux Pays

Plus en détail

LivretForumAmbitions.indd 2 16/12/2011 14:36:07

LivretForumAmbitions.indd 2 16/12/2011 14:36:07 LivretForumAmbitions.indd 1 16/12/2011 14:36:07 LivretForumAmbitions.indd 2 16/12/2011 14:36:07 Présentation Les Lycées partenaires, le Bureau Information Jeunesse et le Centre d Information et d Orientation

Plus en détail

L emploi scientifique dans le secteur privé

L emploi scientifique dans le secteur privé L emploi scientifique dans le secteur privé LES CHERCHEURS DANS LE SECTEUR PRIVE L évolution des effectifs de chercheurs dans les entreprises En 2004, les entreprises emploient plus de 105 000 chercheurs

Plus en détail

SCHEMA PREVISIONNEL DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES INITIALES

SCHEMA PREVISIONNEL DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES INITIALES SCHEMA PREVISIONNEL DES FORMATIONS P R O F E S S I O N N E L L E S I N I T I A L E S 2015-2017 Adopté le 19 décembre 2013 par l Assemblée Plénière de la midipyrenees.fr 2015-2017 1 Sommaire Contexte, enjeux

Plus en détail

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais CPRDFP Document d orientation État 1/5 ARTISANAT 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais 1.1 Panorama des métiers de l artisanat Les coiffeurs, les

Plus en détail

Fiche 1 : Exemples de métiers possibles

Fiche 1 : Exemples de métiers possibles L apprentissage dans la fonction publique territoriale Fiche 1 : Exemples de métiers possibles Se reporter à la fiche 4 pour avoir le libellé des sigles. PILOTAGE MANAGEMENT ET GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

Plus en détail

CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE

CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE 2014 2015 CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE (AFPA, CCI, CMA, CNAM, DRAAF, GRETA et Universités) REGION ALSACE DIRECTION DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION Service

Plus en détail

LA LETTRE DE L ORIENTATION

LA LETTRE DE L ORIENTATION N 4 - MARS 2007 SAIO Lettre aux Professeurs Principaux de Troisième LA LETTRE DE L ORIENTATION L AFFECTATION EN SECONDE PROFESSIONNELLE ET PREMIÈRE ANNÉE DE CAP JUIN 2006 Etablissements publics de l Education

Plus en détail

Avant-Propos. Recteur de l Académie de Martinique. Président de l AGEFMA-OREF. André SIGANOS. Daniel ROBIN

Avant-Propos. Recteur de l Académie de Martinique. Président de l AGEFMA-OREF. André SIGANOS. Daniel ROBIN Avant-Propos L insertion des jeunes sortant des CFA et des formations professionnelles ou technologiques de l Education Nationale dépend du marché du travail, mais aussi de leur niveau de formation et

Plus en détail