Introduction au risque électrique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction au risque électrique"

Transcription

1 Intrductin au risque électrique Tut salarié est amené à travailler avec du matériel électrique. Ce qui implique que tute entreprise peut être cnfrntée à un accident d'rigine électrique. Dans les faits, n bserve peu d'accidents du travail d'rigine électrique, étant dnné la réglementatin et les nrmes en vigueur ; mais ceux qui nt lieu snt en général lurds de cnséquences. Cnnaître et appliquer les principes de base de la sécurité électrique permettra à chaque salarié de limiter les risques dans sn entreprise. J.-F. Leccguen / EDF Principes généraux à cnnaître Frmatin de l'électricité statique et de l'électricité dynamique Éléments cnstitutifs d'un circuit électrique Qu'est ce qu'un arc électrique? Qu'est ce qu'un curt-circuit? Accidents d'rigine électrique Les électrisatins et les électrcutins Cnditins de survenue d'une électrisatin Dmmages crprels dus à l'électricité Securir une persnne électrisée Les incendies d'rigine électrique Préventin des accidents d'rigine électrique Mesures de sécurité pur les installatin électriques Prtectin cntre les cntacts directs Prtectin cntre les cntacts indirects Mesures de sécurité pur le matériel électrique Classes de matériels électriques Degrés de prtectin du matériel électrique Mesures de sécurité lrs de l'utilisatin du matériel électrique Équipements de prtectin individuelle (EPI) Mesures de sécurité lrs des interventins en basse tensin Signaler un lcal u une interventin Cnsignatin d'une installatin électrique Travaux au visinage de pièces nues sus tensin Vérificatin des installatins

2 Mesure de grandeurs électriques Habilitatin des intervenants Avant d'être habilité le salarié dit avir été frmé Avant d'être habilité le salarié dit avir été déclaré apte L'habilitatin d'un salarié prend la frme d'un titre Glssaire En savir plus en quelques clics... Dcumentatin INRS Références bibligraphiques Dcumentatin INRS Outils pédaggiques Recmmandatins de la CNAM Autres références en français Principes généraux à cnnaître L'électricité est un phénmène directement lié à la structure de la matière. Il faut se suvenir que les atmes snt frmés d'un nyau (psitif) autur duquel turnent un u plusieurs électrns (négatifs). Les atmes snt électriquement neutres, c'est à dire qu'ils cntiennent autant de charges psitives que de charges négatives. Frmatin de l'électricité statique et de l'électricité dynamique En frttant l'un cntre l'autre deux matériaux islants, n cntraint une partie des électrns de l'un à quitter leurs atmes et à s'accumuler à la surface de l'autre. Les atmes ayant cédé des électrns snt chargés psitivement, et ceux qui en nt accepté snt chargés négativement. Ces charges demeurernt mmentanément sur la surface des crps (de quelques secndes à plusieurs mis seln les matériaux et les cnditins envirnnementales). Ces charges électriques cnstituent ce que l'n appelle de l'électricité statique. La quantité d'électricité frmée est en général très faible. Plus un crps est cnducteur, mins il est prpice à une telle accumulatin de charges. L'électricité dynamique est cnstituée par un flux d'électrns libres circulant dans une seule directin. Pur créer un tel flux, il faut utiliser un matériau cnducteur relié à ses extrémités à un générateur (pile, dynam, accumulateur, alternateur). Éléments cnstitutifs d'un circuit électrique

3 De manière générale, un circuit électrique est cnstitué de : Un générateur de curant cntinu (un seul sens) u alternatif (2 sens) Des fils cnducteurs reliés aux brnes du générateur Un u plusieurs récepteurs L'électricité ne peut circuler que si ce circuit est fermé. D'ù l'intérêt d'ajuter des systèmes de cupure du curant (interrupteurs u disjncteurs). Qu'est ce qu'un arc électrique? Un arc électrique est susceptible d'apparaître lrsque l'n uvre u que l'n ferme un circuit. En effet, sus l'influence de la tensin électrique entre les extrémités des cnducteurs que l'n sépare u que l'n apprche, les électrns libres srtent du métal et heurtent vilemment les mlécules d'air de l'espace interstitiel. Cela a pur cnséquence d'arracher des électrns aux atmes de l'air et de le rendre subitement cnducteur. Ce phénmène s'accmpagne d'une prjectin de particules métalliques en fusin (plus de C). C'est l'arc électrique. D'une manière générale, les arcs électriques peuvent jaillir entre deux cnducteurs u deux récepteurs visins prtés à des ptentiels différents lrsque la cuche qui les sépare n'est pas assez épaisse u que sa qualité d'islatin a été diminuée. La liaisn qui en décule est d'abrd invisible (curant de fuite) puis visible (arc électrique). Les éclairs qu'n bserve pendant les rages snt des arcs électriques entre deux nuages u entre un nuage et la Terre. Qu'est ce qu'un curt-circuit? Un curt-circuit résulte d'une liaisn accidentelle entre deux pièces cnductrices présentant entre elles une différence de ptentiel. Le curant de curt-circuit qui en résulte est dangereux : il peut atteindre, seln l'emplacement ù il se prduit, une intensité très élevée (50 ka et plus). A l'rigine des curts-circuits n peut citer : La détériratin des islants par vieillissement u usure mécanique La rupture d'un cnducteur La chute u l'intrductin d'un util cnducteur dans un circuit présentant des parties nues sus tensin. Accidents d'rigine électrique Les électrisatins et les électrcutins Lrs d'un accident d'rigine électrique, il arrive qu'une persnne sit électrisée, c'est à dire que le curant électrique lui traverse le crps. En milieu de travail, de tels accidents du travail

4 snt rares mais suvent graves : chaque année une dizaine de travailleurs meurent électrcutés (cf. statistiques). Le temps d'interventin des premiers securs est déterminant dans l'évlutin de l'état de santé des accidentés. C'est purqui il est indispensable que les persnnes travaillant à prximité d'installatins électriques sus tensin aient des ntins de securisme. Cnditins de survenue d'une électrisatin Principales causes des accidents électriques : mauvais état des islants : dégât mécanique, désagrégatin u usure (60% des cas) mdificatins sans cntrôle : mdificatin u extensin d'une installatin électrique par une persnne nn cmpétente recherche du prix le plus bas sans suci de cnfrmité : le chix d'un prix cmpétitif se fait parfis au détriment de la qualité nn-respect des distances de garde par rapprt aux uvrages électriques inadaptatin aux usages : il faut surtut éviter d'utiliser une installatin pur une destinatin nn prévue à l'rigine. L'électrisatin peut se prduire par cntact direct (avec une partie active) u indirect (avec une masse mise accidentellement sus tensin). Le curant ne passe que si le circuit est fermé c'est à dire s'il y a : Sit deux pints de cntact avec des pièces sus tensin Sit un pint de cntact avec une pièce sus tensin et un autre avec la terre Dmmages crprels dus à l'électricité La gravité d'une électrisatin dépend de plusieurs facteurs : L'intensité du curant (danger à partir de 5 ma) La durée du passage du curant La surface de la zne de cntact La trajectire du curant L'état de la peau (sèche, humide, muillée) La nature du sl La capacité d'islatin des chaussures prtées Le curant suit le chemin le plus curt entre le pint d'entrée et le pint de srtie et peut dnc endmmager tus les rganes qui se truvent sur sn passage. Principaux effets du curant électrique sur l'hmme : Stimulatin/inhibitin des phénmènes électriques cellulaires : cntractins musculaires, tétanisatin, fibrillatin ventriculaire qui peuvent entraîner un arrêt circulatire et/u respiratire Brûlures électriques de la peau et des yeux (en cas d'arc électrique) mais aussi des rganes internes (nécrse des muscles, thrmbse des petits vaisseaux...) Securir une persnne électrisée Les premières minutes qui suivent l'accident snt très imprtantes pur les chances de survie, c'est purqui il imprte d'agir vite. Dans tus les cas, il faut cmmencer par cuper le curant sans tucher le crps de

5 la victime (par un interrupteur, un disjncteur, en débranchant la prise...). (Dessin de Jean-Claude Bauer) La rapidité d'interventin des securs est déterminante Si une telle cupure ne peut être réalisée rapidement, il faut libérer l'accidenté du cntact avec les parties sus tensin en prenant garde à ce que persnne d'autre ne puisse s'électriser. Ensuite, il faut appeler les securs : un sauveteur securiste du travail puis le SAMU et/u les pmpiers. Il ne faut pas perdre de vue la victime tant que les securs ne snt pas arrivés. L'arrêt de la respiratin devrait entraîner au plus vite un buche-à-buche et l'arrêt du puls un massage cardiaque. Les incendies d'rigine électrique Un incendie sur tris serait d'rigine électrique. Pur que survienne un incendie d'rigine électrique, il faut qu'il y ait simultanément : une surce de chaleur u une étincelle, un cmburant (l'xygène de l'air), un cmbustible. Les principales causes d'incendies d'rigine électrique snt : L'échauffement par surintensité : dégagement de chaleur lié à la résistance du récepteur et à l'intensité La surintensité par surcharge : une intensité supérieure à ce que peut supprter un circuit Le curt-circuit Un défaut d'islement cnduisant à une circulatin anrmale du curant entre récepteurs et masse u entre récepteur et terre Cntacts défectueux entraînant une résistance anrmale et un échauffement Certains facteurs peuvent aggraver les échauffements : Une ventilatin insuffisante L'accumulatin de pussière u de dépôts de graisse Le stckage de matériaux inflammables à prximité d'installatins électriques L'empilage des câbles empêchant l'évacuatin de la chaleur Le maintien en fnctinnements d'appareils ayant subi des curts-circuits

6 Cnduite à tenir face à un incendie d'rigine électrique : Dnner l'alerte Mettre hrs tensin l'installatin, et éventuellement les installatins visines Fermer les prtes et les fenêtres Attaquer le feu à la base à l'aide d'un extincteur adapté (dixyde de carbne, eau en jet pulvérisé, pudre) Après l'extinctin de l'incendie, évacuer les gaz txiques en aérant. Préventin des accidents d'rigine électrique Mesures de sécurité pur les installatin électriques Prtectin cntre les cntacts directs Il existe plusieurs myens de prévenir les cntacts directs de l'hmme avec des parties actives (pièces nrmalement sus tensin) des installatins électriques : par islatin des parties actives : celles-ci divent être ttalement recuvertes d'un islant qui ne peut être enlevé que par destructin par des envelppes (bîtiers, armires...) ne puvant être uvertes qu'à l'aide d'une clé u d'un util après mise hrs tensin par élignement : la distance élignement dit être de 2,5 m augmentée de la lngueur des bjets cnducteurs (utils, échelles) puvant être manipulés dans les lcaux par la mise en place d'bstacles : rambardes u panneaux grillagés fixes distant d'au mins 10 cm pur U < 500 V u 20 cm pur U > 500 V. L'existence au sein du circuit d'un disjncteur, d'un relais u d'un fusible permet de réduire le danger en uvrant le circuit lrsque le curant dépasse une valeur dnnée pendant un temps déterminé (en cas de curt-circuit u de surcharge). Prtectin cntre les cntacts indirects Il existe plusieurs myens de prévenir les cntacts dits "indirects" c'est à dire ceux qui impliquent des masses métalliques mises accidentellement sus tensin : par mise en terre des masses avec cupure autmatique de l'alimentatin : les schémas de liaisn à la terre snt aussi appelés "régimes du neutre". Ils snt ntamment définis par la nrme NF C par l'empli d'une très basse tensin de sécurité (TBTS) u de prtectin (TBTP) Valeurs maximales de la tensin en TBTS (curant alternatif, à l'intérieur des lcaux) : Milieu sec Milieu humide Milieu muillé U < 50 V U < 25 V U < 12 V

7 par une duble islatin u une islatin renfrcée Mesures de sécurité pur le matériel électrique Classes de matériels électriques Le matériel électrique dit être cmpatible avec la tensin d'alimentatin. La nrme NFC répartit les matériels électrtechniques en quatre classes en fnctin de leur cnceptin du pint de vue sécurité: l'islatin entre les parties actives (nrmalement sus tensin) et les parties accessibles (masses métalliques) la pssibilité u nn de relier les parties métalliques accessibles à la terre. Classes Caractéristiques Empli Symble 0 - islatin principale - pas de pssibilité de relier les masses entre elles u à la terre Utilisatin interdite sur les lieux de travail. La nrme NF C de 1990 limite leur utilisatin aux luminaires fixes Pas de symble I - islatin principale - masses reliées entre elles et à la terre Utilisatin pssible sur les lieux de travail pur les machines fixes II - islatin renfrcée (uduble islatin) - masses nn reliées à la terre Utilisatin pssible sur les lieux de travail pur les machines nn fixes III - alimentatin en très basse tensin de sécurité (TBTS) u de prtectin - masses nn reliées à la terre - alimentatin sécurisée (transfrmateur de sécurité) Obligatire sur les appareils prtatifs, nn fixes en milieu cnfiné humide u muillé Indicatin de la tensin nminale (maximale) Degrés de prtectin du matériel électrique Les degrés de prtectin prcurés par les envelppes de matériels électriques de tensin assignée inférieure u égale à 72,5 kv snt définis par les nrmes françaises NF EN et NF EN Pur symbliser le degré de prtectin d'une envelppe, il est fait usage des lettres "IP" (Internatinal Prtectin) suivies de 2 chiffres et de une u plusieurs lettres. Plus un chiffre du cde IP est grand, meilleure est la prtectin. IP 1er chiffre 2ème chiffre Lettre additinnelle Lettre(s) supplémentaire(s) Cmpris entre 0 et 6 Cmpris entre 0 et 8 A, B, C u D H, M, S u W Prtectin cntre les crps slides Prtectin cntre l'eau Accès aux parties dangereuses Infrmatins supplémentaires spécifiques Exemple : IP 34 C IP 3 4 C Appareil prtégé cntre : La pénétratin de crps slides d'un diamètre supérieur à 2,5 mm La pénétratin des prjectins d'eau Les cntacts directs avec un util d'un diamètre supérieur à 2,5 mm

8 Mesures de sécurité lrs de l'utilisatin du matériel électrique Le matériel électrique dit tujurs être utilisé avec sin, en veillant à ne pas le détérirer par des chcs, une immersin, un échauffement excessif... L'utilisateur de ce matériel est tenu d'en surveiller l'état apparent et de signaler tute détériratin à un électricien. affiche "aujurd'hui... demain" (A401) Précautins cncernant les fils et les prises électriques : prtéger les fils cnducteurs du risque d'écrasement en ne les dérulant pas en travers du passage d'un véhicule débrancher les appareils en tirant sur la fiche et nn sur le fil ne jamais bricler une prise électrique endmmagée ne jamais laisser une rallnge branchée à une prise sans qu'elle sit reliée à un appareil électrique ne jamais utiliser un fil pur tirer u déplacer un appareil électrique ne jamais tucher à un fil dénudé dnt n ne perçit qu'une extrémité ne jamais tucher une prise avec les mains muillées Équipements de prtectin individuelle (EPI) Lrs d'interventins réalisées à prximité de lignes basse tensin, l'utilisatin de prtectins individuelles est bligatire. Pur la haute tensin, aucun équipement individuel n'est suffisant, c'est purqui les intervenant divent bligatirement se tenir élignés des pièces sus tensin. Les équipements de prtectin individuelle (EPI) snt persnnels. Il ne peuvent être attribués à un nuveau titulaire qu'après avir été nettyés, désinfectés et vérifiés. Les EPI divent être cnfrmes aux exigences essentielles de sécurité et santé de la directive eurpéenne 89/686/CEE (dite "directive EPI") et faire l'bjet du marquage de cnfrmité CE. Aucun bjet cnducteur (biju, mntre...) ne dit être prté simultanément. NB : la directive EPI a été transpsée dans le drit français (li n du 31 décembre 1991 et ses décrets d'applicatin), mais les fabricants d'epi préfèrent en général se référer au texte cmmunautaire.

9 EPI pur les interventins sus tensin (dessin de Francis Metzger) Principaux équipements de prtectin individuelle cntre le risque électrique : Cmbinaisn de travail en ctn ignifugé Chaussures u bttes islantes de sécurité cnfrmes à la nrme NF EN 345 Gants islants cnfrmes à la nrme NF EN et marqués d'un triangle duble Casque islant et antichc cnfrme à la nrme NF EN 397 Écran facial anti-uv pur la prtectin cntre les arcs électriques et les curts-circuits cnfrme à la nrme NF EN 166 Prtèges-bras islants cnfrmes à la nrme NF EN Le degré de prtectin d'un EPI et le dmaine de tensin pur lequel il est cnçu est suvent signalé par une classe. Chaque type d'epi peut avir des classes différentes : par exemple il existe 6 classes de gants islants.

10 Les utils aussi divent être islés et islants. Les utils islés à main en basse tensin divent être cnfrmes à la nrme NF EN Pur les travaux sus tensin au-dessus de V, ces utils divent être d'un mdèle agréé par le Cmité des travaux sus tensin. Mesures de sécurité lrs des interventins en basse tensin Une interventin est une pératin d'rdre électrique de curte durée réalisée sur une installatin, un équipement u une machine. La ntin d'interventin est limitée à la basse tensin, c'est à dire jusqu'à une tensin de V en curant alternatif (et V en curant cntinu). La publicatin UTE C qui précise les nrmes et la réglementatin dans ce dmaine définit 3 types d'interventin en présence de tensin : les interventins de dépannage les interventins de cnnexin u de décnnexin les interventins de remplacement de fusibles, lampes... Une interventin ne peut être effectuée que par un électricien habilité. Avant tute interventin, l'électricien dit se prcurer les dcuments relatifs à l'uvrage cncerné. Seln la nrme NF EN , un dssier en français dit accmpagner chaque machine. Signaler un lcal u une interventin Les lcaux dnt l'accès est réservé aux électriciens divent cmprter un triangle d'avertissement du danger électrique cnfrme à la nrme NF X Lrs de l'uverture d'une armire électrique présentant des pièces actives nues sus tensin accessibles, il faut installer un balisage de sécurité à au mins un mètre de l'uverture. Ce balisage ne dit pas puvir être franchi par inadvertance. Les seules cmmandes autrisées pur le persnnel de prductin nn habilité snt celles qui snt prévues à l'extérieur des tableaux et armires électriques. triangle d'avertissement du danger électrique

11 Cnsignatin d'une installatin électrique Les travaux effectués hrs tensin snt les seuls présentant une sécurité ttale vis-à-vis du risque électrique, à cnditin que l'n sit sûr que tute tensin est effectivement supprimée et qu'elle le reste. Pur cela, il faut appliquer la prcédure de cnsignatin. Cnsigner une installatin électrique c'est : Séparer cette installatin de tute surce de tensin, Interdire tute remise sus tensin en cndamnant les appareils de séparatin en psitin uverte, Identifier la partie cncernée, Vérifier l'absence de tensin sur chaque cnducteur, Effectuer la mise à la terre et en curt-circuit. Tute cnsignatin dit être signalée par une pancarte bien visible. Travaux au visinage de pièces nues sus tensin Lrsque la distance de travail avec des pièces nues sus tensin est inférieure à 30 cm, les travaux snt dits "au visinage". Dans ce cas, des mesures de prtectin particulières divent être prises pur éviter les cnséquences d'un cntact accidentel avec une pièce sus tensin. Plusieurs méthdes peuvent être mises en euvre : interpser des bstacles efficaces entre l'pérateur et les pièces nues sus tensin isler les pièces nues sus tensin cnsidérer ces travaux cmme sus tensin et en respecter la prcédure cnfier les travaux à un persnnel habilité dispsant de l'utillage et de l'équipement de prtectin individuelle nécessaires Vérificatin des installatins La vérificatin est une pératin destinée à cntrôler la cnfrmité d'un uvrage électrique aux dispsitins réglementaires et nrmatives en vigueur. Elle dit avir lieu : au mment de la mise en service, péridiquement, sur mise en demeure par l'inspectin du travail. La tenue d'un registre de vérificatin des installatins électriques permet de cntrôler si

12 tutes les vérificatins prévues nt été effectuées et par qui. Mesure de grandeurs électriques Le persnnel devant mesurer une u plusieurs grandeurs électriques dit : utiliser les équipements de prtectin individuelle adaptés ne pas prter d'bjets métalliques utiliser des appareils de mesure adaptés aux tensins qui peuvent être rencntrées chisir l'échelle de mesure la plus grande (sauf si la valeur apprximative est cnnue) Habilitatin des intervenants Pur intervenir sur quelle installatin électrique que ce sit, il est nécessaire de psséder une habilitatin délivrée par le chef d'établissement. Cette habilitatin est la recnnaissance d'une qualificatin. Elle légitime la capacité d'une persnne à effectuer des pératins en tute sécurité et à cnnaître la cnduite à tenir en cas d'accident. Il existe plusieurs niveaux d'habilitatin en fnctin de : la nature des interventins (dépannage, raccrdement, essais, vérificatins, cnsignatins, travaux sus tensin, nettyages sus tensin, travail au visinage), la nature des travaux (d'rdre nn électrique, d'rdre électrique), la tensin des installatins (basse tensin, haute tensin). La nature d'une habilitatin est symblisée par lettres et un indice numérique : 1ère lettre : dmaine de tensin B : basse tensin H : haute tensin Indice : persnnel 0 : nn électricien 1 : électricien 2 : chargé de travaux 2ème lettre : nature des pératins Néant : travaux hrs tensin T : travaux sus tensin V : travaux au visinage C : cnsignatin R : interventin N : nettyage sus tensin NB : Cette classificatin est détaillée dans la publicatin UTE C Avant d'être habilité le salarié dit avir été frmé. La frmatin à pérer en sécurité sur un uvrage électrique vise uniquement à apprendre et à faire cmprendre aux salariés cncernés les risques encurus ainsi que les méthdes à

13 acquérir pur les prévenir. Elle n'a pas pur but d'enseigner l'électricité. Pur les pératins hrs tensin u à prximité de pièces nues sus tensin, un cntenu type de frmatin est prpsé par l'inrs (cf. "L'habilitatin en électricité. Démarche en vue de l'habilitatin du persnnel" réf. ED 1456). Les frmatins thériques divent être suivies par des stages pratiques puis par une évaluatin. Le persnnel devant exécuter des travaux sus tensin dit suivre, au préalable, une frmatin spécifique dans l'un des centres agréés par le Cmité des travaux sus tensin. Avant d'être habilité le salarié dit avir été déclaré apte. L'aptitude est déterminée par le médecin du travail (dessin de Jean-Claude Bauer) Pur btenir une habilitatin, le salarié dit puvir présenter à sn emplyeur un certificat d'aptitude délivré par le médecin du travail. Sur le plan réglementaire, il n'existe pas de critères d'aptitude médicale ni de cntre-indicatin à la pratique d'un métier sumis au risque électrique. Cependant, le médecin du travail dit être vigilant sur les pints suivants : Les prblèmes drslmbaires (TMS) Les prblèmes cardivasculaires Les prblèmes visuels, en particulier la visin des culeurs L'habilitatin d'un salarié prend la frme d'un titre L'habilitatin est symblisée de manière cnventinnelle par une u plusieurs lettres suivies

14 d'un indice numérique. La première lettre caractérise le dmaine de tensin cncerné La deuxième lettre, si elle existe, précise la nature des pératins que le titulaire peut effectuer Le chiffre précise la catégrie du titulaire Ces symbles snt précisés sur le titre d'habilitatin dnt le titulaire dit dispser pendant ses heures de travail. Les habilitatins divent être revues annuellement. Pur délivrer une habilitatin, l'emplyeur dit s'être assuré que : Le salarié a suivi une frmatin adaptée aux travaux à effectuer Le salarié a bien assimilé cette frmatin attestée par un cntrôle des cnnaissances Le salarié a éventuellement suivi une frmatin de recyclage L'aptitude médicale délivrée par le médecin du travail tient cmpte des risques particuliers auxquels le salarié sera expsé Le salarié pssède un recueil des cnsignes de sécurité Si le salarié est un intérimaire, il dit puvir justifier d'une pratique dans les 6 derniers mis Seln la réglementatin en vigueur, il est interdit de cnfier aux mineurs des travaux intéressant des installatins électriques dans lesquels la tensin dépasse 250 V en curant alternatif u 600 V en curant cntinu. Des dérgatins peuvent cependant être accrdées à titre individuel par l'inspectin du travail après avis d'un médecin. Glssaire Cnducteur Dans les matériaux cnducteurs, cmme les métaux, les électrns libres circulent de façn aléatire. Un matériau est cnsidéré cmme un bn cnducteur si sa résistance est faible. Le crps humain et la Terre snt de mauvais cnducteurs. L'eau cnduit l'électricité si elle est impure (ce qui est presque tujurs le cas). Par extensin n nmme "cnducteurs" les fils qui cnduisent l'électricité dans un circuit. Cnsignatin Ensemble des dispsitins permettant de mettre et de maintenir en sécurité un matériel u une installatin de façn qu'un changement d'état (fermeture du circuit électrique) sit impssible sans l'interventin d'une persnne habilitée. Curant alternatif Avec un générateur de curant alternatif (cmme la distributin EDF), le curant change de sens péridiquement en fnctin de la fréquence. En France, la fréquence est de 50 Hz, c'est à dire que le curant change de sens 100 fis chaque secnde.

15 Curant cntinu Avec un générateur de curant cntinu (pile, batterie, dynam), le curant circule tujurs de la brne psitive vers la brne négative. Dmaines de tensin Les principaux dmaines de tensin snt la haute tensin et la basse tensin. Ce snt des valeurs de tensin qui définissent leurs limites, mais ces limites snt variables seln la nature du curant et les cnditins envirnnementales. En curant alternatif et à l'intérieur des lcaux les dmaines de tensin snt : Haute tensin : U > V Basse tensin : 50 < U < = V Très basse tensin (TBT) : U < = 50 V Électrisatin Manifestatins physipathlgiques dues au passage du curant électrique à travers le crps humain. Électrcutin Mrt cnsécutive au passage du curant électrique à travers le crps humain. Islant Au cntraire des matériaux cnducteurs, les islants électriques ne pssèdent pas d'électrns libres. L'air, les matières plastiques, le cautchuc et le verre snt des islants. Cependant, dans certaines cnditins, les islants peuvent devenir de mauvais cnducteurs. C'est le cas si l'islant renferme trp d'impuretés, s'il est sumis à une température élevée, s'il est muillé... Masse Partie cnductrice d'un matériel électrique susceptible d'être tuchée directement u indirectement par un persnne et qui n'est nrmalement pas sus tensin mais peut le devenir en cas de défaut d'islement. Prise de terre Cnducteur enterré assurant une liaisn électrique avec la terre. Les masses des machines fixes divent être reliées à la terre par une telle prise. Résistance Tus les crps ppsent une résistance au passage du curant électrique. Les bns cnducteur peuvent cependant avir une résistance négligeable (exemple : les fils électriques). La résistance s'exprime en hm ((). En savir plus en quelques clics... Dcumentatin INRS L'habilitatin en électricité. Démarche en vue de l'habilitatin du persnnel". ED 1456, 1995, 12 p. (frmat pdf - 1,31 M) "Batteries... chargez!" (BD), ED 717, 2000, dépliant (frmat pdf k) BASTIDE J.C. ; GILET J.C. "Les Infs chiffres sur... le risque électrique". Travail et sécurité, n 606, avril 2001 dssier en HTML u en pdf (2,5 M) DEI-SVALDI D. ; PAQUES J.J. ; GILET J.C. "Cntact direct d'engins avec les lignes électriques aériennes". ND 1879, 1992, 18 p. (frmat pdf - 1,25 M) Risque électrique : état de la réglementatin (dssier) "Syez branché risques électrique". (BD), Prévenir les risques du métier, n 152, 2e trimestre 1997, pp.3-6 (frmat pdf k)

16 HARDY J.L. ; GILET J.C. et cll. "Armires électriques. Guide pratique destiné à amélirer la sécurité d'explitatin des armires et cffrets électriques de tensin inférieure à V". Fiche pratique de sécurité. ED 46, 1993, 4 p. (frmat pdf, 4,7 M) L'électricité. Qu'est-ce que l'électricité? Origine du risque électrique. Préventin des accidents dus à l'utilisatin de l'énergie électrique. ED 596, 1991, 96 p. (frmat pdf, 3,2 M) Références bibligraphiques Dcumentatin INRS GILET J.C. "Publicatin UTE C ". ED 26, 1991, 4 p. HEE G. "Sudage électrique à l'arc avec électrde réfractaire TIG. Installatin et préventin". ED 33, 1991, 4 p. Accidents d'rigine électrique, ED 325, 1993, 40 p. Préventin des risques électriques, ED 336, 1990 (dépliant) Termes principaux de l'électrtechnique traditinnelle relatifs à la sécurité, ED 537, 100 p., 1998 Cnseils de sécurité pur interventins et travaux sur les équipements et installatins électriques du dmaine basse tensin, ED 539, 1990, 80 p. L'électricité, cmment s'en prtéger, ED 548, 1994, 56 p. Prtectin des travailleurs dans les établissements qui mettent en œuvre des curants électriques, ED 723, 2001, 160 p. Cnsignatins et décnsignatins, ED 754, 1993, 24 p. Schémas électriques des machines industrielles et sécurité, ED 581, 1993, 62 p. POYARD JL, "Nuvelles mdalités de vérificatin des installatins électriques", Travail et sécurité, janvier 2002, p.8-9 Outils pédaggiques Attentin! Basse tensin, Vidé et CD-Rm d'accmpagnement, VS 0279 PLAWNER M. et cll. "Le risque électrique. Enseigner la préventin des risques prfessinnels". ED 1501, 1994 "Habilitatin électrique. Enseigner la préventin des risques prfessinnels". ED 1522, 1995 Recmmandatins de la CNAMTS "Engins de levage u de manutentin appelée à travailler à prximité de cnducteurs électriques nus". R 332, 1990, 1 p. "Installatins et équipements électriques. Travaux et interventins des entreprises nn spécialisées". R 281, 1987, 3 p. "Travaux de fuilles des pylônes de lignes à très haute tensin. Préventin des accidents". R 205, 1982, 3 p.

17 Autres références en français AUBER R., ATLANI C. "Préventin des accidents électriques", Les Techniques de l'ingénieur, Génie électrique D 5100 et D 5101, 1996, 39 p. BUCHIN T. "La nuvelle philsphie des chcs électriques", Jurnal de l'équipement électrique et électrnique (J3E), n 701, mars 2001, pp CHOQUET R., GILET J.-C. Vade-mecum de la sécurité électrique. Techniques de préventin, Éditins RGS, Sciété alpine de publicatins, 1991, 354 p. DUGRILLON D. Opérer en sécurité sur un uvrage électrique, Fascicules de dcumentatin n 0 à 7, Préventin des risques prfessinnels, CRAM du Centre FOLLIOT D. Les accidents dus à l'électricité, Encyclpédie médicchirurgicale, Intxicatins, pathlgies du travail, maladies par agents physiques, Éditins techniques, 1991 GUILLON F., FOLLIOT D. et cll. Dssier : Risque électrique, PROPHYL Santé n 18, juin 2000, pp LAURENT M. "Peu d'accidents liés à l'électricité", Jurnal de l'équipement électrique et électrnique (J3E), n 701, mai 2000, pp PICART P. "Prévenir les risques d'accidents électriques", dssier de Chantiers BTP n 33, septembre 2001, pp "De l'électrisatin à l'électrcutin", Cllectin Actualités EHS, Les Éditins d'ergnmie, 1989 "Effets du curant passant par le crps humain", Rapprt de la Cmmissin électrtechnique internatinale, 2e éditin, Publicatin CEI 479-1, 1984 "Recueil d'instructins générales de sécurité d'rdre électrique", Publicatin Unin technique de l'électricité UTE C , juillet 1992 "Valider la sécurité des installatins", Jurnal de l'équipement électrique et électrnique (J3E), n 706, décembre 2000, pp.52-54

Les dangers de l électricité

Les dangers de l électricité 1 L assciatin Electriciens Du Mnde en cllabratin avec erdf vus présente : Les dangers de l électricité Electriciens du Mnde Siège scial et base lgistique: 31 rue de Lisieux 31 300 TOULOUSE - tel: 05 61

Plus en détail

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité

Rapport de l Etat de l Installation Intérieure d Electricité Etat des installatins électriques n SER/13/IMO/0296/SCA Rapprt de l Etat de l Installatin Intérieure d Electricité Numér de dssier : Nrme méthdlgique emplyée : Date du repérage : Date du rapprt : SER/13/IMO/0296/SCA

Plus en détail

La sécurité électrique

La sécurité électrique Niveau 3 ème Physique - Chimie Dcument du prfesseur 1/7 Prgramme : (BO spécial n 6 du 28 aût 2008). B2 - Puissance et énergie électriques La sécurité électrique Cnnaissances Capacités Cmmentaires L'intensité

Plus en détail

Centre de Gestion de la fonction publique territoriale de la Dordogne - Service Hygiène et Sécurité - Infos Prévention n 4 Mai 2006.

Centre de Gestion de la fonction publique territoriale de la Dordogne - Service Hygiène et Sécurité - Infos Prévention n 4 Mai 2006. Centre de Gestin de la fnctin publique territriale de la Drdgne - Service Hygiène et Sécurité - Infs Préventin n 4 Infs SOMMAIRE La signalisatin tempraire lrs de travaux sur la vie publique : Travaux cncernés

Plus en détail

CACES ou autorisation de conduite?

CACES ou autorisation de conduite? ntre réussite : vus faire réussir CACES u autrisatin de cnduite? pur être autrisé à cnduire un charit élévateur Sit le salarié passe un certificat «cariste» CACES = Certificat d Aptitude à la Cnduite En

Plus en détail

NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE

NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE PARTIE V NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE Dssier établi par : Laurent IACHKINE SAUNIER et Assciés 5 Rue de Tilly 14400 BAYEUX Aux dates du : Juin 2011 et aût 2012 Dernière mdificatin : Octbre 2013 Partie

Plus en détail

Cabinet Consultant Jean-Claude VICTOR

Cabinet Consultant Jean-Claude VICTOR Internatinal Cabinet Cnsultant Jean-Claude VICTOR Outils d apprpriatin pur la mise en œuvre d un système de management intégré à l aide des référentiels ( Nrmes ISO9001 :2000 et ISO14001 :2004, du référentiel

Plus en détail

Une cheminée est un conduit vertical pouvant être installé dans différents types de bâtiments.

Une cheminée est un conduit vertical pouvant être installé dans différents types de bâtiments. Une cheminée est un cnduit vertical puvant être installé dans différents types de bâtiments. Sa fnctin est d évacuer les gaz et fumées txiques prvqués par le feu brulant à l intérieur de la cheminée, dans

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des rganismes de frmatin assurant la frmatin préparatire à l habilitatin électrique Le présent dcument a été rédigé par une cmmissin inter-ctr et appruvé par les

Plus en détail

Capteur de porte magnétique sans fil

Capteur de porte magnétique sans fil Capteur de prte magnétique sans fil 1 Capteur de prte magnétique sans fil Capteur de prte magnétique sans fil (détecteur d'uverture de prte DC-15) Intrductin... 2 Identificatin des pièces... 2 Accessires

Plus en détail

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009 COMPTE-RENDU de la réunin des ACMO de l UPMC Réunin du 15 septembre 2009 Le 30/09/2009 Présents : Les ACMO : 79 ACMO Campus Jussieu et Sites parisiens Les représentants du Service Hygiène et Sécurité (SHS)

Plus en détail

l aspect purement technique de la pose de vitrages dans des feuillures :

l aspect purement technique de la pose de vitrages dans des feuillures : Envirnnement réglementaire Intrductin Dans le cadre des réglementatins relatives à l applicatin de prduits verriers dans le bâtiment, il faut principalement tenir cmpte de deux éléments: l aspect purement

Plus en détail

1 M-02 Le matériel de transport

1 M-02 Le matériel de transport 1 Objectif Ce qu il faut retenir Cette fiche décrit les cntraintes qui prtent sur le matériel rulant pur les transprts, qu il s agisse des véhicules prpres aux établissements u des véhicules utilisés par

Plus en détail

FONCTION MISE EN OEUVRE : ETUDE DU PANNEAU SOLAIRE

FONCTION MISE EN OEUVRE : ETUDE DU PANNEAU SOLAIRE FONCTION MISE EN OEUVRE : ETUDE DU PANNEAU SOLAIRE 1 - BUT Ce TP a pur but de mettre en œuvre une installatin électrique alimentée par un panneau slaire. Cette étude cmprendra : L analyse du besin en énergie

Plus en détail

LOGICIELS ET BASES DE DONNÉES PROTECTION ET VALORISATION

LOGICIELS ET BASES DE DONNÉES PROTECTION ET VALORISATION LOGICIELS ET BASES DE DONNÉES PROTECTION ET VALORISATION LA PROTECTION DES LOGICIELS CADRE LÉGISLATIF Li du 3 juillet 1985 : recnnaissance du lgiciel cmme œuvre de l esprit Directive cmmunautaire du 14

Plus en détail

DEDELIBERATION N CR 06-15

DEDELIBERATION N CR 06-15 1 CR 06-15 DEDELIBERATION N CR 06-15 DU 13 FEVRIER 2015 Plitique culturelle Evlutin du sutien réginal à la restauratin du patrimine bâti. LE CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE VU le règlement (UE) n 651/2014

Plus en détail

Travaux de maintenance

Travaux de maintenance Travaux de maintenance La cmmunicatin cncernant la campagne Des cntacts nt été pris avec BEMAS qui regrupe de nmbreuses entreprises de la maintenance, mais sans succès. L annnce de la campagne s est faite

Plus en détail

1. Bases légales. 2. Introduction. 3. Recommandations. Service de la santé publique. Rue Cité - Devant 11 1014 Lausanne

1. Bases légales. 2. Introduction. 3. Recommandations. Service de la santé publique. Rue Cité - Devant 11 1014 Lausanne Service de la santé publique Rue Cité - Devant 11 1014 Lausanne Directives sur la mise en place de dispsitifs sanitaires de manifestatins adptées par la Cmmissin pur les mesures sanitaires d'urgence (CMSU)

Plus en détail

Dispositions en matière de protection des données et d'utilisation de l'application mobile «Mon EGK»

Dispositions en matière de protection des données et d'utilisation de l'application mobile «Mon EGK» Dispsitins en matière de prtectin des dnnées et d'utilisatin de l'applicatin mbile «Mn EGK» (App EGK) Versin 1.1 du 31.07.2013 Nus vus remercins de l'intérêt manifesté pur l'applicatin mbile «Mn EGK» et

Plus en détail

FICHE DE CHANTIER: OBLIGATION DU DONNEUR D ORDRE

FICHE DE CHANTIER: OBLIGATION DU DONNEUR D ORDRE Décret relatif aux règles d hygiène et de sécurité sur les chantiers frestiers et sylvicles. Applicable au 1er avril 2011 Dcument FIBA réservé aux adhérents Références - Décret du 17 décembre 2010 relatif

Plus en détail

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION Cntenu 1. Origine... 2 2. Apprche... 2 3. Dmaine... 2 4. Pints de départ... 3 4.1. Cnventin sectrielle... 3 4.2. De Service Level Agreement vers Cnventin... 3 4.3. Seln le mdèle «cnsensus»... 3 4.4. Basées

Plus en détail

FORMATION ET HABILITATIONS ÉLECTRIQUES

FORMATION ET HABILITATIONS ÉLECTRIQUES FORMATION ET HABILITATIONS ÉLECTRIQUES L électricité est un danger qui ne se voit pas. Pourtant, elle est source de nombreux accidents. Connaître et appliquer les principes de base de la sécurité électrique

Plus en détail

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation DSPR-DIR-02-01 Manuel de gestin Directive et prcédure : Expéditeur : Persnnel visé : Respnsable de sa mise en applicatin : Directin des services prfessinnels et de réadaptatin Persnnel du CR La Myriade

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

FORMATION EN LIGNE PLAN DE FORMATION TITRE DU COURS INTRODUCTION À L ÉLECTRONIQUE DE BASE ET INDUSTRIELLE ASÉBI 1

FORMATION EN LIGNE PLAN DE FORMATION TITRE DU COURS INTRODUCTION À L ÉLECTRONIQUE DE BASE ET INDUSTRIELLE ASÉBI 1 PLAN DE FORMATION FORMATION EN LIGNE ATELIER DE SOUTIEN EN ÉLECTRONIQUE DE BASE ET INDUSTRIELLE ASÉBI TITRE DU COURS INTRODUCTION À L ÉLECTRONIQUE DE BASE ET INDUSTRIELLE ASÉBI 1 Durée UEC * Tuteur Curriel

Plus en détail

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle.

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle. Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude prtant sur l analyse de la négciatin d entreprise sur l égalité prfessinnelle. Directin Réginale des entreprises, de la cncurrence, de la

Plus en détail

Règlementation incendie : des évolutions pour le bois

Règlementation incendie : des évolutions pour le bois Deux nuveaux arrêtés prtant sur la sécurité incendie dans les établissements recevant du public, l un sur les aménagements intérieurs, l autre sur la prpagatin du feu par les façades, nt quelque peu mdifié

Plus en détail

Normes dans la construction métallique

Normes dans la construction métallique PRODUITS DE CONSTRUC- TION / CONFORMITÉ PARTIE 5 Nrmes dans la cnstructin métallique Afin de mieux assimiler les nrmes en cnstructin métallique, nus allns d abrd expliquer en détail la nrme eurpéenne EN

Plus en détail

Systèmes de câblage voix Excel

Systèmes de câblage voix Excel www.excel-netwrking.cm Systèmes de câblage vix Excel Sectin 8 Dans cette sectin : Pages Systèmes de câblage vix Excel 166 Matériel de cnnexin 167 Châssis 167 Unités de jacks caxiaux LJU 168 Cnsidératins

Plus en détail

PROGRAMME FORMATION INITIALE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

PROGRAMME FORMATION INITIALE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL PROGRAMME FORMATION INITIALE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL Pré-requis : aucun Encadrement : La frmatin est dispensée au minimum par un frmateur SST rattaché à : Un rganisme de frmatin habilité pur la

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 1.0-28/10/2009 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

Directive relative au traitement des données de Health Info Net

Directive relative au traitement des données de Health Info Net dnnées de Health Inf Net Le traitement des dnnées persnnelles chez Health Inf Net AG () 1 Dispsitins générales 1.1 But et champ d applicatin Le dmaine de la santé est régi par des dispsitins légales particulièrement

Plus en détail

Le cœur de l étude consiste à évaluer les risques présentés par les différentes installations de CATERPILLAR. Cette évaluation passe par :

Le cœur de l étude consiste à évaluer les risques présentés par les différentes installations de CATERPILLAR. Cette évaluation passe par : 1 RESUME NON TECHNIQUE La sciété CATERPILLAR France SAS fabrique sur ses deux sites de Grenble et Echirlles des engins de travaux publics. Dans le cadre d un prjet de rérganisatin de ses activités de prductin,

Plus en détail

À l attention des. 2 Dossier d élaboration de projet... 2. 3 Dispositions de sécurité... 3

À l attention des. 2 Dossier d élaboration de projet... 2. 3 Dispositions de sécurité... 3 3 Date de publicatin Objet Id du dcument Juillet 2013 Prescriptins de travail à l attentin des FST u des sciétés utilisatrices et de mandataires accrédités Prescriptins prtant sur les travaux dans les

Plus en détail

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II.

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II. Annexe : Les recmmandatins patrnales Préventin Rendre bligatire la créatin d un cmité de santé et sécurité du travail par emplyeur pur le secteur public et par établissement pur le secteur privé (plus

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX. Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF

MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX. Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF 1 1. Principe a. Qu entend-n par directives cmmunales? b. Intérêt de la

Plus en détail

Recommandations de sécurité pour l'utilisation des chariots élévateurs

Recommandations de sécurité pour l'utilisation des chariots élévateurs Préparé par le Safety Advisry Grup SAG NL 81/05/F Smmaire 1. Recmmandatins de sécurité pur l'utilisatin des charits élévateurs Page 1-4 2. Accrître le champ de visin du cnducteur de charit élévateur Page

Plus en détail

Document d information

Document d information Dcument d infrmatin Dépôt du rapprt du Bureau du vérificateur général sur la vérificatin de gestin de l Administratin de la Chambre Au sujet de la vérificatin Prtée La vérificatin avait pur but d examiner

Plus en détail

Partie administrative

Partie administrative CAHIER DES CHARGES FOURNITURE ET POSE DE CLIMATISEURS LABORATOIRE D HYDROLOGIE DE NANCY Partie administrative Les cnditins particulières prévalent sur les cnditins générales. Drit applicable Le présent

Plus en détail

Notice d accessibilité des personnes handicapées aux établissements recevant du public (E.R.P.)

Notice d accessibilité des personnes handicapées aux établissements recevant du public (E.R.P.) Ntice d accessibilité des persnnes handicapées aux établissements recevant du public (E.R.P.) et aux installatins uvertes au public (I.O.P.) en référence aux articles R.111-19-18 et R.111-19-19 du cde

Plus en détail

LE CONSEILLER EN PREVENTION DANS L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE.

LE CONSEILLER EN PREVENTION DANS L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE. LE CONSEILLER EN PREVENTION DANS L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE. NOTE. Paulus jean-luis Cnseiller en Préventin Niveau 2. paulus.jean-luis@htmail.fr 1 La li du 4 aût 1996 sur le Bien-être a mdifié la terminlgie

Plus en détail

AMFB - Présentation de BIBLIO et mode d emploi

AMFB - Présentation de BIBLIO et mode d emploi - 14 - AMFB - Présentatin de BIBLIO et mde d empli Daniel Ghyselinck & Marcel Lecmte Daniel Ghyselinck, ntre infrmaticien de génie, a cnçu un lgiciel simple et sbre d apparence, mais qui cnstitue à ns

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Lot : n 3 PEINTURE. Objet du marché : RENOVATION DES BUREAUX 411, 412 et 413 BLOC III / Niveau 4 INRA SITE DE THEIX

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX. Lot : n 3 PEINTURE. Objet du marché : RENOVATION DES BUREAUX 411, 412 et 413 BLOC III / Niveau 4 INRA SITE DE THEIX République Française Institut Natinal de la Recherche Agrnmique Centre de Recherche de Clermnt-Ferrand Theix Lyn MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des clauses Techniques Particulières Lt : n 3 PEINTURE

Plus en détail

Collège Iqbal Masih. 6, rue Jeumont 93210 LA PLAINE ST DENIS COLLEGE IQBAL MASIH DE SAINT-DENIS LA PLAINE

Collège Iqbal Masih. 6, rue Jeumont 93210 LA PLAINE ST DENIS COLLEGE IQBAL MASIH DE SAINT-DENIS LA PLAINE Cllège Iqbal Masih 6, rue Jeumnt COLLEGE IQBAL MASIH DE SAINT-DENIS LA PLAINE MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE MAINTENANCE DU SYSTEME D ALARME INCENDIE CAHIER DES CHARGES -OBJET Le présent marché a pur bjet

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 3-1/7/2011 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

Communauté de Communes du Rhône aux Gorges de l'ardèche

Communauté de Communes du Rhône aux Gorges de l'ardèche Cmmunauté de Cmmunes du Rhône aux Grges de l'ardèche Prtcle pur l établissement d un réseau de distributin d eau ptable en vue de sn intégratin au réseau public. Prtcle validé par délibératin en Cnseil

Plus en détail

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat.

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat. Une fis la prductin écrite et la synthèse du TPE rendus, il faut préparer la sutenance rale! Pur t aider, nus avns demandé à Carl, une prfesseure de SVT qui fait partie chaque année d un jury de TPE, de

Plus en détail

01/07/2013, : MPKIG016,

01/07/2013, : MPKIG016, 1. OBJET DES CGU Les présentes CGU nt pur bjet de préciser le cntenu et les mdalités d utilisatin des Certificats de signature délivrés par l AC «ALMERYS USER SIGNING CA NB» d Almerys ainsi que les engagements

Plus en détail

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu Le Cmité de piltage du Réseau Parentalité Reaap de la Drôme, cmpsé de la directin départementale de la chésin sciale, la Caf, le Cnseil général, la Msa et l Udaf, a rganisé, en cmplémentarité des rencntres

Plus en détail

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS Présentatin de l'rganisme de frmatin «l écle de la micrfinance» L Ecle de la Micrfinance est un rganisme de frmatin français [1] qui entend répndre à la demande de bénévles

Plus en détail

MAITRISE UNIVERSITAIRE D ETUDES AVANCEES EN MEDECINE DENTAIRE

MAITRISE UNIVERSITAIRE D ETUDES AVANCEES EN MEDECINE DENTAIRE MAITRISE UNIVERSITAIRE D ETUDES AVANCEES EN MEDECINE DENTAIRE N.B. : Le masculin est utilisé au sens générique; il désigne autant les femmes que les hmmes ARTICLE 1 OBJET 1. La Faculté de médecine de l

Plus en détail

Lot N 4 C.C.T.P. : ELECTRICITE COURANT FORT ET FAIBLE Mise en Sécurité selon rapport APAVE

Lot N 4 C.C.T.P. : ELECTRICITE COURANT FORT ET FAIBLE Mise en Sécurité selon rapport APAVE MAITRE D OUVRAGE Université des Antilles et de la Guyane Ville de Kuru Réhabilitatin des bâtiments de l IUT de Kuru en Guyane BET BATIMENT : INGENIERIE PLUS et IASG Phase DCE. : BÂTIMENT Dssier Cncepteur

Plus en détail

FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL

FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL DOSSIER DE PRESSE FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL 18 ET 19 MAI 2010 PARC ÉLAN, ALENÇON Une première en France 6 mdules de frmatin sur deux jurs 130 agents de la cllectivité frmés Pur une cnduite

Plus en détail

FICHE DE BONNE PRATIQUE

FICHE DE BONNE PRATIQUE FICHE DE BONNE PRATIQUE Prgramme d actins pur amélirer la préventin des vilences faites aux femmes, des vilences intrafamiliales, et l aide aux victimes TÉLÉPHONE PORTABLE D ALERTE POUR FEMMES VICTIMES

Plus en détail

1 OBJET DE LA CONSULTATION

1 OBJET DE LA CONSULTATION CONSULTATION DANS LE CADRE DE L ASSISTANCE SYSTEME ENVIRONNEMENTS INFORMATIQUES Z/OS, UNIX, WINDOWS AU CTIG (INRA DE JOUY EN JOSAS) 1 OBJET DE LA CONSULTATION Le CTIG suhaite btenir une assistance système

Plus en détail

Que fait UNAMEC pour le secteur? Que font les membres de UNAMEC en faveur des soins de santé?

Que fait UNAMEC pour le secteur? Que font les membres de UNAMEC en faveur des soins de santé? UNAMEC est l assciatin prfessinnelle belge des fabricants, imprtateurs et distributeurs de dispsitifs médicaux et cmpte plus de 200 firmes, bn pur 80% du marché cncerné. Les membres snt subdivisés en 4

Plus en détail

Composttoilet BIOLET. Manuel d installation. Model 10 20-45 en 60. Composttoilet.be

Composttoilet BIOLET. Manuel d installation. Model 10 20-45 en 60. Composttoilet.be BIOLET Manuel d installatin Mdel 10 20-45 en 60.be MANUEL INSTALLATION BIOLET Table des matières L'installatin... 2 L'installatin de la tilette autnme à cmpstage... 2 Les directins pssibles pur les tuyaux

Plus en détail

FORMATIONS PROFESSIONNELLES KINÉSITHÉRAPEUTES 2016

FORMATIONS PROFESSIONNELLES KINÉSITHÉRAPEUTES 2016 Cmité Départemental de Préventin en Kinésithérapie Kiné Drôme-Ardèche Préventin FORMATIONS PROFESSIONNELLES KINÉSITHÉRAPEUTES 2016 Organisme de frmatin cntinue N SIRET : 405 164 211 00022 Déclaratin d'existence

Plus en détail

CONTRAT D ENTRETIEN ET DE GESTION DES ENERGIES PETIT BATIMENT - VERSION SIMPLIFIEE. Concerne : Nom du Bâtiment Adresse : Entre : Nom Client Adresse :

CONTRAT D ENTRETIEN ET DE GESTION DES ENERGIES PETIT BATIMENT - VERSION SIMPLIFIEE. Concerne : Nom du Bâtiment Adresse : Entre : Nom Client Adresse : CONTRAT D ENTRETIEN ET DE GESTION DES ENERGIES PETIT BATIMENT - VERSION SIMPLIFIEE Cncerne : Nm du Bâtiment Entre : Nm Client Ci-après dénmmé «CLIENT» ET : Nm sciété Ci-après dénmmé «EXPLOITANT» Il a été

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

Choisir un coach-mentor

Choisir un coach-mentor Ce texte est une traductin d un dcument prduit par Assciatin f Cach Training Organizatins (ACTO)( www.actnline.cm), et endssé par Internatinal Cach Federatin (ICF). Dans ce texte le masculin inclut le

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DES CARTES CADEAUX KYRIELLES RESERVEES AUX ACHETEURS PERSONNES MORALES

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DES CARTES CADEAUX KYRIELLES RESERVEES AUX ACHETEURS PERSONNES MORALES 1 / Définitins Dans le cadre des présentes Cnditins Générales, les Parties cnviennent de ce que chacun des termes et expressins figurant ci-dessus aura la significatin dnnée dans sa définitin, dès lrs

Plus en détail

Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace

Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace Une fis l espace créé par le CRDP, il y a un certain nmbre de travaux à prévir avant de puvir l utiliser avec les étudiants. D une manière générale,

Plus en détail

LIMITER LES PONTS THERMIQUES

LIMITER LES PONTS THERMIQUES - - LIMITER LES PONTS THERMIQUES Cncevir des détails assurant la cntinuité de l islatin thermique, assurer leur mise en œuvre crrecte sur chantier et remédier aux pnts thermiques existants PRINCIPES DEMARCHE

Plus en détail

Rapport d expertise. Immeuble XXX, à 5555 YYY, Appartements xxx, yyy, ooo, rrr. Düdingen, 4 mars 2013

Rapport d expertise. Immeuble XXX, à 5555 YYY, Appartements xxx, yyy, ooo, rrr. Düdingen, 4 mars 2013 Rapprt d expertise Immeuble XXX, à 5555 YYY, Appartements xxx, yyy,, rrr. Mandants : XXX SA Auteur du rapprt : Gilbert Bielmann, Architecte SIA/UTS-SE Expert judiciaire certifié SEC, ISO17024/ SEC 01.1

Plus en détail

Évaluation des logiciels DPE Règlement

Évaluation des logiciels DPE Règlement Évaluatin des lgiciels DPE - Règlement Évaluatin des lgiciels DPE Règlement 1 Présentatin La prcédure d évaluatin des lgiciels de Diagnstics Perfrmance Énergétique (DPE) a pur bjectif de dnner aux éditeurs

Plus en détail

Physique - Chimie. Fréquence, Connaissances Capacités Exemples d'activités

Physique - Chimie. Fréquence, Connaissances Capacités Exemples d'activités Niveau 3 ème Physique - Chimie Dcument du prfesseur 1/6 Mesure de la péride à l scillscpe- Fréquence Prgramme B. Energie électrique et circuits électriques en «alternatif» B1 - De la centrale électrique

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES C.C.T.P. INSTALLATION DE CHAUDIÈRES PÉDAGOGIQUES & PRODUCTION SOLAIRE D EAU CHAUDE SANITAIRE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES C.C.T.P. INSTALLATION DE CHAUDIÈRES PÉDAGOGIQUES & PRODUCTION SOLAIRE D EAU CHAUDE SANITAIRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES C.C.T.P. MARCHE ADAPTÉ A PROCÉDURE ADAPTÉE ÉTABLI EN APPLICATION DU CODE DES MARCHES PUBLICS RELATIF A : INSTALLATION DE CHAUDIÈRES PÉDAGOGIQUES & PRODUCTION

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique Identificatin du prestataire de service Nm et adresse : TransGirnde Tel : 0974 500 033 Fax : S.A.S. au capital de RCS Siret : - APE : E-mail : Site web : transgirnde.fr Ci-après dénmmée : TransGirnde Cnditins

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION. Thermo hygromètre. Modèle RH30. Appareil portable de mesure de l humidité, de la température et du point de rosée.

MANUEL D UTILISATION. Thermo hygromètre. Modèle RH30. Appareil portable de mesure de l humidité, de la température et du point de rosée. MANUEL D UTILISATION Therm hygrmètre Appareil prtable de mesure de l humidité, de la température et du pint de rsée Mdèle RH30 Présentatin Merci d'avir chisi le mdèle RH30 de Extech. Le RH30 cntrôle l

Plus en détail

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine Public Disclsure Authrized N. 131 janvier 2000 Public Disclsure Authrized Public Disclsure Authrized Réhabilitatin des institutins financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience

Plus en détail

CERTIFICATION ADMINISTRATEUR ANALYZER

CERTIFICATION ADMINISTRATEUR ANALYZER CERTIFICATION ADMINISTRATEUR ANALYZER La Certificatin Administrateur Analyzer d AT Internet est cmpsée de la manière suivante : Un prgramme de frmatin sur 3,5 jurs Un examen de Certificatin Aussi bien

Plus en détail

Règlement général pour la protection du travail

Règlement général pour la protection du travail Règlement général pur la prtectin du travail Titre II - Dispsitins générales cncernant l'hygiène du travail ainsi que la sécurité et la santé des travailleurs Chapitre I: Dispsitins relatives à la sécurité

Plus en détail

GRAND PORT MARITIME DE ROUEN

GRAND PORT MARITIME DE ROUEN GRAND PORT MARITIME DE ROUEN INSTALLATION DE TRANSIT DES SEDIMENTS DE DRAGAGE DE MOULINEAUX (MOULINEAUX, LA BOUILLE, SEINE-MARITIME) Résumé nn technique de l étude de dangers 1. 2. 3. 6. 7. 8. 4. 5. janvier

Plus en détail

ENGLISH SOMMAIRE FRANÇAIS. Page

ENGLISH SOMMAIRE FRANÇAIS. Page ENGLISH SOMMAIRE Page CARACTÉRISTIQUES...... 48 NOMS DES PIÈCES...... 49 COMMENT UTILISER...... 51 COMMENT LIRE L INDICATEUR DE RÉSERVE DE MARCHE...... 58 POUR PRÉSERVER LA QUALITÉ DE VOTRE MONTRE......

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT Réfrme des retraites La cessatin prgressive d activité Guide de la cessatin prgressive d activité des fnctinnaires et des agents nn titulaires

Plus en détail

Les 13 points clefs de l hygiène

Les 13 points clefs de l hygiène Les 13 pints clefs de l hygiène Attentin Une matière première cntaminée Une cntaminatin par le persnnel u le matériel Le nn-respect de la chaîne du frid Une erreur de prcédé peuvent être à l rigine d une

Plus en détail

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel TÉLÉMÉDECINE Dcteur Xavier DEAU Cnseiller Natinal de l Ordre des Médecins Exercice Prfessinnel TÉLÉMÉDECINE DÉONTOLOGIE DR DEAU CNOM INTRODUCTION La télémédecine est un myen exceptinnel d ptimiser la qualité

Plus en détail

Déplacements / transport

Déplacements / transport Déplacements / transprt ui nn Justificatin / cmmentaire S.O. Quelle(s) activité(s) avez-vus cncrètement bservée(s)? (réalisée(s) u nn) Quelle est la durée de la réalisatin de l activité? La plupart du

Plus en détail

Prix pour les jeunes chercheurs

Prix pour les jeunes chercheurs Prix pur les jeunes chercheurs REGLEMENT DE L EDITION 2016 ARTICLE I. OBJET DU PRIX La Fndatin Bettencurt Schueller, recnnue d utilité publique, a pur but de «participer au maintien et au dévelppement

Plus en détail

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM.

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM. PHASE 1 : chix et définitin du sujet du TM. Le chix du sujet est une partie imprtante du TM. Ce chix se fait durant la 1 ère phase. La prblématique du thème cncerne le rapprt entre la chimie et la vie

Plus en détail

Conditions auxquelles un médecin doit répondre pour acquérir et maintenir la qualité d'accrédité

Conditions auxquelles un médecin doit répondre pour acquérir et maintenir la qualité d'accrédité Cnditins auxquelles un médecin dit répndre pur acquérir et maintenir la qualité d'accrédité (Texte appruvé par le Grupe de directin de l accréditatin du 15 février 2006) 1. Médecin bientôt agrée u récemment

Plus en détail

SYSTEME DE TELERADIAMETRIE H*(10)

SYSTEME DE TELERADIAMETRIE H*(10) SYSTEME DE TELERADIAMETRIE H*(10) Principes Fndamentaux : Le système de Téléradiamétrie Wytek est un système d acquisitin de dnnées multi pints autmatique et sans fil, qui est installé par la PCR et qui

Plus en détail

Administrateur système www.ofppt.info

Administrateur système www.ofppt.info ROYAUME DU MAROC Office de la Frmatin Prfessinnelle et de la Prmtin du Travail Administrateur système www.fppt.inf DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION SECTEUR NTIC Administrateur système.dc

Plus en détail

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 7 janvier 2014 Rejet M. ESPEL, président.

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 7 janvier 2014 Rejet M. ESPEL, président. COMM. IK COUR DE CASSATION Audience publique du 7 janvier 2014 Rejet M. ESPEL, président Purvi n B 12-29.190 Arrêt n 13 F-D R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LA COUR DE CASSATION,

Plus en détail

Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal

Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal MARCHE de Service REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. n 074 B 037/05 Mde de cnsultatin : marché passé en la frme d une prcédure adaptée

Plus en détail

SUPERVISEUR PESEES MANUELLES. Présentation

SUPERVISEUR PESEES MANUELLES. Présentation SUPERVISEUR PESEES MANUELLES Présentatin TABLE DES MATIERES Intrductin... 3 1.1. Rôle du Superviseur de Pesées Manuelles... 4 1.2. Matériel... 4 1.2.1. Une u plusieurs balances par pste... 4 1.2.2. Un

Plus en détail

Commission Polydog Règlement de compétition SportPlaisir Catalogue des disciplines Catégorie travail de flair niveau A

Commission Polydog Règlement de compétition SportPlaisir Catalogue des disciplines Catégorie travail de flair niveau A Cmmissin Plydg Règlement de cmpétitin SprtPlaisir Catalgue des disciplines Catégrie travail de flair niveau A 1 APPORTER UN OBJET PERSONNEL Descriptin des installatins Un carré de sciure, u semblable,

Plus en détail

Guide des MOOC à l UL

Guide des MOOC à l UL Guide des MOOC à l UL Infrmatins pur les enseignants Page SOMMAIRE Qu est-ce qu un MOOC? Quelle différence entre un MOOC et un curs en ligne? Sur quelle platefrme héberger sn MOOC? J ai un prjet de MOOC

Plus en détail

POLITIQUE DE REMUNERATION

POLITIQUE DE REMUNERATION ASSET MANAGEMENT POLITIQUE DE REMUNERATION (UCITS ET AIF) INTRODUCTION En applicatin avec les textes suivants : En tant que sciété de gestin de fnds UCITS Règlement CSSF 10-4 prtant transpsitin de la directive

Plus en détail

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : LA FRANCHISE Ce qu il faut savir? Fiche cnseil Ns fiches cnseils nt pur bjectif de vus aider à mieux appréhender les ntins : Certifié ISO 9001 Cmptables Fiscales Juridiques, Sciales, de Gestin Réf. : DEV/O/FC/065/11-11/VBU

Plus en détail

A. DETERMINATION DE L ACTION... 2 B. NATURE DES VERIFICATIONS... 2

A. DETERMINATION DE L ACTION... 2 B. NATURE DES VERIFICATIONS... 2 OLIDITE FACADE OSSATURE BOIS SOMMAIRE 1. PRINCIPES GENERAUX DE LA JUSTIFICATION DE LA RESISTANCE MECANIQUE ET DE LA STABILITE... 2 2. ACTIONS DES CHARGES PERMANENTES... 2... 2... 2 3. ACTIONS DU VENT...

Plus en détail

BUSINESS RISK MANAGEMENT

BUSINESS RISK MANAGEMENT BUSINESS RISK MANAGEMENT Démarche générale Méthde FEDICT Quick-Win Date Auteur Versin 24/8/26 A. Huet - A. Staquet V1. Table des matières 1 OBJECTIF DU DOCUMENT...2 2 DÉFINITIONS...2 3 PRINCIPE... 3 4

Plus en détail

Compteur mobile à tubes 2 tubes : CIGALE II

Compteur mobile à tubes 2 tubes : CIGALE II L Analyse de trafic SFERIEL Cmpteur mbile à tubes 2 tubes : CIGALE II Cnceptin utilisant les technlgies récentes Cartes CMS, micrprcesseurs récents, afficheur graphique. Ultra faible cnsmmatin Cffret rbuste

Plus en détail

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION SOUS-SECTION 3.4.4: LES SERVICES INFORMATIQUES POLITIQUE RELATIVE

Plus en détail