Raoul Graziotti. La pile de Volta. «La vérité sort plutôt de l'erreur que de la confusion des faits,» Francis Bacon. Introduction. Les prémisses.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Raoul Graziotti. La pile de Volta. «La vérité sort plutôt de l'erreur que de la confusion des faits,» Francis Bacon. Introduction. Les prémisses."

Transcription

1

2 Raoul Graziotti. La pile de Volta «La vérité sort plutôt de l'erreur que de la confusion des faits,» Francis Bacon. Introduction. Volta ( ) Des événements fortuits ont souvent influé sur l'acte de création d'une technique à un moment donné. La pile de Volta peut être prise comme exemple d'une chaîne opératoire aboutissant à une nouvelle technique de génération de l'électricité, à partir de théories erronées et d'une expérimentation judicieuse. Les philosophes du XVIIP siècle suivant le système de Descartes supposaient que tous les phénomènes du monde physique n'étaient que les manifestations d'une même cause. La plupart des physiciens de cette époque considérait l'électricité expérimentée uniquement à partir des charges fournies par des machines électrostatiques comme un jeu. Sauf de rares exceptions, ils remarquèrent surtout les effets des décharges de ces générateurs sur le corps humain geste technique qui traduit une culture scientifique bloquée. Pendant cent vingt ans de 1660 à 1780, ces «expérimentations» se succédèrent sans apporter de bouleversements. Il aura fallu une polémique passionnée entre «galvanistes» et «voltaïstes» qui dura dix ans, pour que des objets existant de tout temps des pièces de monnaie, de l'eau acidulée, et des morceaux d'étoffe soient utilisées dans un système : la «pile» et conduisent à la naissance d'une filière électrochimique de générateurs électriques. L'utilisation de cette source de courant continu basse tension va permettre aux expérimentateurs de trouver en trente ans les principales lois de l'électricité dont les applications conduiront à une nouvelle forme de civilisation. La «pile électrochimique» aurait-elle pu naître plus tôt? Nous allons essayer de répondre à cette question. Les prémisses. Galvani ( ) Il y a deux mille cinq cents ans. Thaïes de Milet, astronome grec, remarque que certaines substances avaient une «âme», «parce qu'elles pouvaient attirer à elles des matières inanimées comme par une aspiration -18f-

3 Expériences faites par les médecins de l'association de Mayence. Expériences faites par les médecins de l'association de Mayence. Œrsted découvre la dérivation de l'aiguille aimantée par le courant électrique. Œrsted découvre la dérivation de l'aiguille aimantée par le courant électrique. La grande pile de l'ecole Polytechnique construite en La grande pile de l'ecole Polytechnique construite en Volta construit en décembre 1799 l'électro-moteur ou pile électrique. Volta construit en décembre 1799 l'électro-moteur ou pile électrique. 182

4 Expérience de Dufay Le docteur Ure galvanisant le corps de l'assassin Clydsdale. du souffle» il s'agissait de l'ambre (elektron) substance fossile qui, frottée, génère des forces électrostatiques et observe également qpe certaines pierres attiraient le fer et pouvaient lui communiquer la «vie» en lui transmettant cette propriété (forces magnétiques). Dix-sept siècles plus tard au moment de la construction de la cathédrale Saint-Marc à Venise et de la création de l'université de Paris les textes chinois font mention pour la première fois de l'aiguiller aimantée et de la déclinaison magnétique. En 1600, William Gilbert ( ), physicien anglais, publie un traité sur le magnétisme De Magnete, premier ouvrage relatant les observations effectuées aussi bien sur le magnétisme terrestre que sur les propriétés des corps électrisables par frottement. Dans cet ouvrage historique, figure pour la première fois le terme «Electricité» (Vis Electra). Les cabinets de physique. Dès ce moment, les découvertes s'accélèrent et, en 1660, la première machine à produire un effet électrique est construite par Otto de Guericke à Magdebourg. (Photo 1). Cette machine est constituée par un globe de soufre monté sur un axe en bois. Les charges s'effectuaient par frottement manuel. Le soufre était connu dès l'antiquité, mais plus de deux mille ans se sont écoulés entre les observations de Thaïes et la construction de cette machine élémentaire dont l'utilisation aboutira au premier ouvrage traitant de phénomènes électrostatiques. «Expérimenta Nova Magdeburgica.» Cinquante ans plus tard, Hawkesbee ( ), physicien, remarquant la lueur créée par le frottement du mercure dans un tube manométrique (inventé quatre-vingts ans auparavant par Torricelli), construisit un globe de verre pouvant tourner autour d'un axe. Le vide étant fait dans le globe, un frottement manuel entraînait l'apparition d'une luminosité à l'intérieur de celui-ci. Pour la première fois, un phénomène lumineux électrique était créé artificiellement et étudié. Par ailleurs, Hawkesbee, remarquant la possibilité de tirer des étincelles de ce globe quand il était frotté, le perfectionne par adjonction de frotteurs en drap. Des expérimentateurs remplacèrent ce globe par un cylindre, puis par un disque de verrez Les travaux de Dufay ( ) sur la propagation de l'électricité dans le corps humain, suscitèrent un grand intérêt, particulièrement chez les physiciens allemands. Ces machines se répandirent rapidement en Allemagne et se perfectionnèrent, en particulier par l'adjonction d'un frotteur en cuir (sauf en France, où l'abbé Nollet considérait que le frottement manuel était supérieur). Toutes ces modifications durant le XVIIP siècle aboutirent à l'une des plus grandes machines à plateau jamais construites, celle de Culthberton, commandée en 1784 par Van Marum. En voici les caractéristiques principales : Deux disques de verre distants de 19 cm et de 1,65 m de diamètre coulés par Saint-Gobain (pour un prix de 3000 livres) et frottés par quatre coussinets. Hauteur totale de la machine : 2,64 m. Longueur totale de la machine: 1,70m. Cette machine permettait d'obtenir des trains d'étincelles de 0,60 m de longueur. Deux mille ans se sont écoulés entre les observations de Thaïes et la première machine électrostatique à globe de soufre, et cent vingt ans, entre celle-ci et la machine de Van Marum, qui représente l'aboutissement d'un système technique qui, à l'époque, n'a pu aboutir à une expérimentation féconde^. Ce n'est qu'en 1930, que les machines électrostatiques à courroies seront utilisées. Pendant toute cette période, de multiples expériences ont été effectuées surtout par des curieux comme l'abbé Nollet qui écrivit un ouvrage en sept volumes sur ses observations et des médecins qui tantôt utilisaient les décharges électriques à des applications médicales ou des expérimentations. (Bichat en 1798 obtint l'autorisation de procéder à des expériences sur des cadavres de guillotinés qui lui étaient livrés peu après l'exécution.) 183-

5 Galvani, professeur à Bologne, découvre en 1780, l'irritabilité des muscles de la grenouille par l'élearicité. Davy décompose les alcalis par la pile voltaïque.

6 Ces machines électrostatiques fournissaient des décharges haute tension de courte durée. Le stockage de ces décharges par les bouteilles de Leyde inventées en 1745 ne pouvait conduire à une expérimentation suivie sur les phénomènes électriques, car le fil métallique très fin et bien isolé n'apparaît qu'en milieu du XIX^ siècle. La réversibilité de ces machines n'a pas été expérimentée, ce qui entraînera un retard considérable dans la notion de moteur électrique. Par contre, les décharges d'une machine électrostatique, initiant une contraction de muscle de grenouille, incita en 1780 un médecin italien Luigi Galvani à entreprendre à Bologne une série d'expériences, qui le conduisirent à élaborer une théorie «de l'électricité animale». Cette théorie n'étant pas du goût d'un physicien italien, Volta, celui-ci entreprit une série de manipulations qui l'amenèrent afin de vérifier sa théorie de «métaux excitateurs» à bâtir une «pile» de disques de zinc et d'argent alternés séparées par des morceaux de drap imbibés de vinaigre ou d'eau salée (en 1799). Pour la première fois un dispositif était capable de fournir un courant continu à basse tension pendant un temps voulu, sans faire appel à une énergie mécanique. Nous allons voir maintenant les conditions qui préludèrent à la création de cette pile. Polémique entre Galvani et Volta, Depuis 1745, date à laquelle le physicien Dufay avait tiré une étincelle électrique du corps humain, à l'aide d'une machine à globe de verre, de nombreuses expériences de ce genre furent réalisées au titre delà curiosité, puis en applications médicales. En 1750, Caldoni ( ) avait signalé l'action de l'étincelle électrique sur les muscles des grenouilles. En 1776, l'académie de Lyon avait fondé un prix qui fut attribué au travail de Thours : «De l'influence de l'électricité sur le corps humain». En 1783, Morat fait imprimer à Rouen un ouvrage : Mémoire sur Vélectricité médicale. En 1773, Galvani ( ), professeur d'anatomie à l'université de Bologne, commence une expérimentation relative à l'irritabilité des muscles de grenouille. Un soir de l'année 1780, dans le laboratoire de Galvani, un aide qui disséquait des pattes de grenouille, vit celle-ci se contracter quand le scalpel toucha le nerf crural. Lucia Galvani la femme du professeur constata que cette contraction avait lieu seulement quand on tirait une étincelle d'une machine électrique voisine^ (Les pattes de grenouille constituant un électroscope très sensible.) Galvani, qui possédait de solides connaissances en électricité statique, voulut élaborer une théorie de r«électricité animale» et pendant six ans, il entreprit des recherches sur l'influence exercée par l'électricité des machines sur les contractions musculaires. Le 20 septembre 1786, ayant suspendu une patte de grenouille par un crochet de cuivre à une balustrade en fer, les contractions se produisirent. Ce phénomène pouvait donc être obtenu simplement par un arc bimétallique en contact à une de ses extrémités avec les nerfs de la grenouille et par l'autre extrémité avec son système musculaire. Galvani mettra en évidence que seuls les matériaux conducteurs de l'électricité pouvaient produire ce phénomène et en entourant les nerfs lombaires de la grenouille d'une feuille d'étain et les muscles de la jambe d'une feuille d'argent, il réalisa un électroscope d'une très grande sensibilité. De ces expériences, Galvani tire les conclusions suivantes : - le muscle est une bouteille de Leyde organique, - le nerf joue le rôle d'un conducteur, - l'électricité positive circule de l'intérieur du muscle au nerf et du nerf au muscle à travers l'excitateur métallique. L'ensemble de ses travaux fut l'objet d'une publication dans les Mémoires de l'académie de Bologne en 1791 : Viribus electricitatis in motri musculari Commentarius. Pour la première fois, la notion d'électricité dynamique était évoquée. De même qu'en 1747, les travaux de Duray relatifs à l'action de décharges électrostatiques sur le corps humain, suscitèrent de nombreuses expériences, la publication de Galvani fit sensation et très rapidement il se forma deux clans. Dans le clan des opposants, un physicien italien, Alessandro Volta ( ), déjà connu par la découverte de l'électrophore (1775), de l'eudiomètre (1778) et du condensateur (1783) se fit le fougueux partisan de la deuxième hypothèse (abandonnée par Galvani). Cette hypothèse attribuait au métal la propriété de générer l'électricité"^. Selon Volta, l'électricité agissant sur le muscle, pouvait provenir : - soit du contact (sec) de deux métaux différents, - soit du contact (humide) d'un seul métal avec les différentes humeurs du nerf et du* muscle. De part et d'autre les expériences se multiplièrent, Galvani faisant apparaître les contractions de la patte de grenouille, en repliant le nerf crural directement sur le muscle de la cuisse, ce qui le confirma dans la validité de sa théorie. En 1792, Fabroni ( ), chimiste florentin, exposa sa théorie dans une dissertation adressée à l'académie de Florence (dissertation reprise dans le Journal de Physique, brumaire an VIII), sur l'action chimique des différents métaux entre eux à la température commune de l'atmosphère et sur l'explication de quelques phénomènes galvaniques. Un peu avant Fabroni, Laplace et Lavoisier avaient pu charger un condensateur à partir de l'électricité créée par un mélange de limaille de fer et d'acide sulfurique. La pile de Volta. Enfin, en 1799, Volta réalise un dispositif constitué par empilement de disques de zinc et de disques d'argent alternés, chaque couple étant séparé par un feutre imbibé d'eau, et qu'il désigne sous le nom d'électromoteur. Cette «pile» permet d'obtenir un courant électrique continu. L'importance de cette invention échappa à son 185-

7 auteur, obnubilé par l'éclatante vérification de sa théorie. Pour Volta, la «pile» n'était qu'un dispositif propre à exciter des commotions chez l'animal, et non un objet de recherche et de développement en soi. Il repousse toute idée d'action chimique en niant un effet éventuel de la couche liquide interposée entre les métaux. A son avis, seul le contact de deux métaux différents crée l'effet électrique. Volta commit une erreur théorique il repoussa toute intervention et l'action chimique du liquide sur les métaux mais ne commit pas de confusion expérimentale. Par contre, ce qui est étonnant, il n'a fait état de la baisse d'énergie de la pile après utilisation intense qu'en l'attribuant à une dessication des rondelles de drap mouillé. Il n'accorde pas d'importance aux efflorescences salines qui se forment autour des disques de zinc (sulfate de zinc) et le dégagement de gaz sur les électrodes qu'il a dû remarquer. En fait, ces phénomènes lui paraissaient probablement secondaires. Les inventions. La facilité de construction de la pile de Volta, conduisit des expérimentateurs de génie à une série de découvertes primordiales. 2 mai 1800 : Electrolyse de Veau par Nicholson et Carliste : Identification de l'électricité produite par une pile de 60 couples superposés et par la machine électrique de Van Marum : Construction de la pile horizontale par Cruishank. 1806: Mémoire sur le mode d'action chimique de l'électricité par Davy : Electrolyse des alcalis par Davy : Construction de la pile sèche par Zamboni. 1813: Construction de la grande pile de l'ecole polytechnique (600 couples de cuivre et de zinc) surface: 54 m : Arc lumineux entre deux électrodes de charbon par Davy : Fusion de fils métalliques par Children. 1820: Découverte de Vélectro^magnétisme par Œrsted : Découverte de l'effet thermo-électrique par Seebeck. 1817: Mort de Volta. 1828: Principe du moteur électrique fondé sur l'induction par Faraday. 1836: Première pile à courant constant par Daniell : Pile Leclanché. Actuellement, piles à action différée. Oxyde d'argent-zinc «Type Volta». Conclusion. En 1746, un physicien anglais, Watson, écrivait : «Si on me demande quelle peut être l'utilité des effets électriques, je ne puis répondre autre chose, sinon que jusqu'à présent nous ne sommes pas encore avancés dans nos découvertes au point de les rendre utiles au genre humain.» Quatre ans plus tard, Caldoni, médecin anatomiste italien, signale les faits qui seront découverts en 1780 par Galvavi. Les travaux de Caldoni ne sont pas remarqués, et il faudra attendre 1791 pour que la polémique entre Galvani et Volta sur r«électricité animale» et r«électricité métallique» débouche sur la fameuse pile. Constatant l'action d'un arc bimétallique, Galvani obnubilé par la vérification de sa théorie, a utilisé la grenouille comme électroscope confondant de ce fait l'effet et la cause et non l'électrophore de Volta, inventé en Celui-ci, au contraire, entreprend une expérimentation plus rationnelle. Il établit une liste des métaux telle que chaque métal situé au-dessus d'un autre devait créer une charge positive par rapport à ce dernier qui alors avait une charge négative. Afin d'améliorer les contacts, il accouple les métaux avec des disques de drap humides, et se référant probablement au système des bouteilles de Leyde mises en série, il empile ces couples les uns au-dessus des autres, en «pile». Dans cette invention, le hasard a eu une grande part : les observations de Galvani sur l'action de l'étincelle électrique, puis l'action d'un couple métallique; mais l'expérimentation systématique, appuyée sur un instrument de mesure, l'électrophore, enfin une motivation très affirmée, ont permis l'émergence de la pile de Volta. CHRONOLOGIE 600 av. J.-C. Thaïes de Milet : Nature de l'attraction de l'ambre et de l'oxyde de fer Première mention de l'aiguille aimantée d'un ouvrage chinois P. de Maricourt : Lettre sur la pierre «d'aimant» Premier traité sur l'électricité par W. Gilbert (Angleterre) Création de l'académie del Cimento (Florence) Création de la Royal Society (Londres) Création de la première machine électrostatique par Otto de Guericke (Magdebourg) Création de l'académie des Sciences (Paris), du journal des Sciences et des «Philosophical Transactions» Journal de Trévaux (France) F. Hawkesbee : Machine électrostatique à globe de verre S. Gray : Découverte de la transmission de l'électricité Vogue des cabinets de physique Du Fay et abbé Nollet : Découverte de l'électricité vitreuse (+) résineuse ( ) Création à Gôttingen d'une université d'enseignement et de Recherche Du Fay : étincelles à partir du corps humain Premier tome des «Acta litteraria et Scientiaruns Succia» (Académie suédoise fondée en 1710) B. Franklin : Théorie du fluide unique. Découverte de l'électricité Musschenbroek : Bouteille de Leyde. Premier appareil de stockage W. Watson : Transmission de l'électricité dans un câble de 3 km Du Fay : Action des décharges électriques dans le corps humain Caldoni : Action d'une décharge électrique sur les muscles de grenouille. 186

8 La salle des Dix mille éléments à la direction générale des télégraphes 1751 Premier tome de l'enq^clopédie de Diderot et création de Journal de Physique Daumas et Franklin : Etude de l'électricité atmosphérique Sultzer : Constatation de l'action physiologique provenant de deux disques métalliques en contact Galvani : Action des corps chimiques sur le nerf crural de grenouille (théorie de l'influx nerveux) Lavoisier : «Opuscules chimiques et physiques» Volta : invention de l'électrophore Galvani : Action d'une décharge électrique sur le nerf crural de grenouille Volta : invention du condensateur et des batteries de condensateurs (en série, en parallèle) Coulomb : balance de torsion. Loi de l'inverse des carrés pour des charges et des pôles magnétiques Galvani : Action d'une boucle bi-métallique sur le nerf crural et le muscle de la grenouille Galvani : Evoque puis abandonne l'hypothèse d'une «l'électricité des métaux» Galvani veut justifier l'hypothèse de «l'électricité animale» Galvani : Publication de De viribus electricitatis in motu muscularis Commentarius Fabroni: «Théorie» chimique de l'action des «métaux excitateurs» Polémique Volta-Galvani Ouvrages consultés. Galvani : contraction du muscle par le nerf crural sans boule métallique. «Triomphe» des galvanistes. Mort de Galvani. Volta : Invention de la «pile électro-chimique». Triomphe des voltaïstes. Histoire de la Science: Maurice Dumas. Collection La Pléiade, Histoire des Techniques : Bertrand Gille. Collection La Pléiade, Histoire de l'electricité : E.T. Canby, Editions Rencontre, Merveilles de la Science: Tome I, Louis Figuier. Album de la Science: Jouvet Editeur, Marat : Docteur Cabannes. La Vie Electrique: Tome X n 35. Larousse du XIX^ siècle. Notes 1. Il est intéressant de noter que la machine d'otto de Guericke comportait une sphère de soufre obtenue par fusion dans une fiole de verre qui servait de moule et ensuite était brisée. 2. Il existait à l'institut polytechnique de Londres une machine électrostatique munie d'un plateau de 2,45 m de diamètre. La rotation du plateau étant assurée par une machine à vapeur. 3. Première observation de la détection de l'énergie électro-magnétique artificielle. 4. Cette hypothèse avait été formulée par Galvani dans son cahier de laboratoire du 20 octobre

Électricité statique. Introduction. Quelques étapes historiques importantes

Électricité statique. Introduction. Quelques étapes historiques importantes Électricité statique Introduction L'électricité statique peut apparaître comme peu importante de nos jours en regard de l'électrodynamique mais cette dernière a été précédée historiquement par l'observation

Plus en détail

Volta, de l électrophore perpétuel à la pile

Volta, de l électrophore perpétuel à la pile Volta, de l électrophore perpétuel à la pile Lidia Falomo et Fabio Bevilacqua Traduction par Marie-Ange Patrizio Dans la première moitié du XVIII e siècle, les phénomènes électriques, merveilleux et excitants,

Plus en détail

DELLISE Pauline FACHE Laetitia Lycée des Flandres. De l'électrostatique de Thalès de Millet à l'accélérateur de particules

DELLISE Pauline FACHE Laetitia Lycée des Flandres. De l'électrostatique de Thalès de Millet à l'accélérateur de particules DELLISE Pauline FACHE Laetitia Lycée des Flandres De l'électrostatique de Thalès de Millet à l'accélérateur de particules XXIième OLYMPIADES DE PHYSIQUE 2014 1 Résumé : Quels liens peut-on trouver entre

Plus en détail

TP N 1 : ÉLECTRISATION PAR FROTTEMENT

TP N 1 : ÉLECTRISATION PAR FROTTEMENT TP N 1 : ÉLECTRISATION PAR FROTTEMENT Introduction : Certaines substances, lorsqu on les frotte, sont susceptibles de provoquer des phénomènes surprenants : attraction de petits corps légers par une règle

Plus en détail

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique?

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique? Défi 1 Qu estce que l électricité statique? Frotte un ballon de baudruche contre la laine ou tes cheveux et approchele des morceaux de papier. Décris ce que tu constates : Fiche professeur Après avoir

Plus en détail

D une vitrine à l autre : il était une fois l électricité

D une vitrine à l autre : il était une fois l électricité D une vitrine à l autre : il était une fois l électricité Une histoire de l électricité racontée par les instruments du Musée d histoire des sciences D une vitrine à l autre : il était une fois l électricité

Plus en détail

Fiche professeur. Interaction électrostatique, loi de Coulomb

Fiche professeur. Interaction électrostatique, loi de Coulomb Fiche professeur THEME du programme : Comprendre Sous-thème : Cohésion et transformations de la matière Interaction électrostatique, loi de Coulomb Type d activité : Partie = activité documentaire (30

Plus en détail

ELECTRICITE STATIQUE. Sommaire. Introduction. 3.1 Loi des charges. Chapitre 3. Chapitre 3

ELECTRICITE STATIQUE. Sommaire. Introduction. 3.1 Loi des charges. Chapitre 3. Chapitre 3 Chapitre 3 ELECTRICITE STATIQUE Sommaire Loi des charges Charge électrostatique Le champ électrique Potentiel et différence de potentiel Déplacement de charges Introduction Dès l'antiquité, les hommes

Plus en détail

Choix multiples : Inscrire la lettre correspondant à la bonne réponse sur le tiret. (10 pts)

Choix multiples : Inscrire la lettre correspondant à la bonne réponse sur le tiret. (10 pts) SNC1D test d électricité Nom : Connaissance et Habiletés de la pensée compréhension (CC) (HP) Communication (Com) Mise en application (MA) 35 % 30 % 15 % 20 % /42 /31 grille /19 Dans tout le test, les

Plus en détail

MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE

MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE Titulaire : A. Rauw 5h/semaine 1) MÉCANIQUE a) Cinématique ii) Référentiel Relativité des notions de repos et mouvement Relativité de la notion de trajectoire Référentiel

Plus en détail

Electrostatique. Le mot électrostatique se divise en deux parties : électron qui en grec veut dire "ambre" et statique qui signifie "ne bouge pas".

Electrostatique. Le mot électrostatique se divise en deux parties : électron qui en grec veut dire ambre et statique qui signifie ne bouge pas. Electrostatique. Le mot électrostatique se divise en deux parties : électron qui en grec veut dire "ambre" et statique qui signifie "ne bouge pas". Histoire 1 : Déjà dans la Grèce antique, il est rapporté

Plus en détail

A propos du sens conventionnel de circulation du courant électrique dans un circuit.

A propos du sens conventionnel de circulation du courant électrique dans un circuit. A propos du sens conventionnel de circulation du courant électrique dans un circuit. Beaucoup de nos élèves sont convaincus qu Ampère s est trompé car, dans un conducteur, les électrons se déplacent dans

Plus en détail

Module 3 : L électricité

Module 3 : L électricité Sciences 9 e année Nom : Classe : Module 3 : L électricité Sci9.3.1 : Électricité statique et courant électrique, Sci9.3.2 : Les circuits, la résistance et la Loi d Ohm Sci9.3.3 : La transmission de l

Plus en détail

Chapitre n 2. Conduction électrique et structure de la matière.

Chapitre n 2. Conduction électrique et structure de la matière. Chapitre n 2 3 Conduction électrique et structure de la matière. T.P.n 1: Les solutions aqueuses sont-elles conductrices? >Objectifs: Tester le caractère conducteur ou isolant de diverses solutions aqueuses.

Plus en détail

Les différentes sources de l électricité.

Les différentes sources de l électricité. Les différentes sources de l électricité. Complète la légende puis colorie la centrale électrique avec les bonnes couleurs : orange énergie éolienne (vent) jaune énergie photovoltaïque ou solaire (lumière)

Plus en détail

Cours d électricité. Introduction. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie

Cours d électricité. Introduction. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie Cours d électricité Introduction Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Le terme électricité provient du grec ἤλεκτρον

Plus en détail

NE PAS ÉCRIRE SUR LE QUESTIONNAIRE PRÉ-TEST SCP-4011-2 L ÉLECTRICITÉ, ÊTES-VOUS AU COURANT? FORME B. Seuil de réussite 78 % (58 points).

NE PAS ÉCRIRE SUR LE QUESTIONNAIRE PRÉ-TEST SCP-4011-2 L ÉLECTRICITÉ, ÊTES-VOUS AU COURANT? FORME B. Seuil de réussite 78 % (58 points). NE PAS ÉCRIRE SUR LE QUESTIONNAIRE PRÉ-TEST SCP-4011-2 L ÉLECTRICITÉ, ÊTES-VOUS AU COURANT? TOTAL: /78 pts FORME B Seuil de réussite 78 % (58 points). Sous-comité de la formation générale de la Montérégie

Plus en détail

La chasse aux aimants. Actions entre chariots De la «magie» : ça attire à travers!

La chasse aux aimants. Actions entre chariots De la «magie» : ça attire à travers! 1 LES AIMANTS DU CYCLE 1 AU CYCLE 3 AU CYCLE 1 Dès la moyenne section de maternelle C est un très bon sujet : jeux avec des aimants avec des petits wagons aimantés (IKEA), réaliser des parcours, des pêches

Plus en détail

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur?

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? Pour ce module, sont proposés et présentés des phases de recherche documentaire, de

Plus en détail

Séquence 6. Les piles électriques et l énergie chimique. Fabriquons et utilisons une pile de Volta

Séquence 6. Les piles électriques et l énergie chimique. Fabriquons et utilisons une pile de Volta Sommaire Les piles électriques et l énergie chimique Séance 1 Comment Volta a-t-il inventé la première pile électrique? Séance 2 Fabriquons et utilisons une pile de Volta 1 Fabriquons la pile 2 Utilisons

Plus en détail

Electromagnétisme. Les aimants sont des objets capables d'en attirer d'autres grâce à une force étrange appelée «force magnétique».

Electromagnétisme. Les aimants sont des objets capables d'en attirer d'autres grâce à une force étrange appelée «force magnétique». Electromagnétisme (Sources principales : «C'est pas sorcier : Magnétisme», articles «Ligne à haute tension», «Circuit magnétique», «Haute tension» de Wikipedia, «Courant continu et courant alternatif»

Plus en détail

TP n o 1 Électrostatique : mesure d un potentiel et d une capacité

TP n o 1 Électrostatique : mesure d un potentiel et d une capacité TP n o 1 Électrostatique : mesure d un potentiel et d une capacité PREPARATION (à rédiger avant de venir en TP) Il s agit de trouver une méthode pour mesurer la capacité C d un condensateur, en étudiant

Plus en détail

TPE : travaux pratiques encadrés.

TPE : travaux pratiques encadrés. TPE : travaux pratiques encadrés. Problématique : Qu est- ce que le magnétisme? Comment l appliquer à la création d un verrou magnétique? Lucie Lalmand. Nathalie Lambin. Année 2006-2007. Elodie Devos.

Plus en détail

Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F

Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F I) Electrostatique : 1) Les charges électriques : On étudie l électricité statique qui apparaît par frottement sur un barreau d ébonite puis sur un barreau

Plus en détail

TPE Alternateur. Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez

TPE Alternateur. Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez TPE Alternateur Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez 1 Thème : Avancées scientifiques et réalisations techniques. Problématique : Comment peut-on transformer de l énergie mécanique

Plus en détail

3 Charges électriques

3 Charges électriques 3 Charges électriques 3.1 Electrisation par frottement Expérience : Frottons un bâton d ébonite avec un morceau de peau de chat. Approchonsle de petits bouts de papier. On observe que les bouts de papier

Plus en détail

De Dufay à Ampère Des deux espèces d électricité aux deux sens du courant électrique Un moment de l Histoire de l Électricité

De Dufay à Ampère Des deux espèces d électricité aux deux sens du courant électrique Un moment de l Histoire de l Électricité Nº 760 BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS 27 De Dufay à Ampère Des deux espèces d électricité aux deux sens du courant électrique Un moment de l Histoire de l Électricité par Gérard BORVON 22800 Landerneau

Plus en détail

Petites expériences d électricité statique

Petites expériences d électricité statique statique Objectifs de l activité Objectifs spécifiques. S approprier un texte scientifique, reproduire une expérience à partir d un texte, présenter une expérience à ses camarades, donner des explications

Plus en détail

Electricité. Chapitre 1: Champ électrique

Electricité. Chapitre 1: Champ électrique 2 e BC 1 Champ électrique 1 Electricité L interaction électromagnétique a été évoqué dans la partie «Interactions fondamentales» en énonçant la loi de Coulomb, et en analysant des phénomènes macroscopiques

Plus en détail

/ Dossier Pédagogique / / exposition / Ô Soleil. / le Soleil et ses énergies / / une exposition de Science-Animation CCSTI de Midi-Pyrénées /

/ Dossier Pédagogique / / exposition / Ô Soleil. / le Soleil et ses énergies / / une exposition de Science-Animation CCSTI de Midi-Pyrénées / / Dossier Pédagogique / / exposition / / le Soleil et ses énergies / / Observation du Soleil / / Le solarscope / Utilisation Observation du soleil avec le solarscope (par temps beau!). Placez correctement

Plus en détail

Principe de fonctionnement des batteries au lithium

Principe de fonctionnement des batteries au lithium Principe de fonctionnement des batteries au lithium Université de Pau et des pays de l Adour Institut des Sciences Analytiques et de Physicochimie pour l Environnement et les Matériaux 22 juin 2011 1 /

Plus en détail

DIFFRACTion des ondes

DIFFRACTion des ondes DIFFRACTion des ondes I DIFFRACTION DES ONDES PAR LA CUVE À ONDES Lorsqu'une onde plane traverse un trou, elle se transforme en onde circulaire. On dit que l'onde plane est diffractée par le trou. Ce phénomène

Plus en détail

CHAPITRE 14. CHAMP MAGNETIQUE

CHAPITRE 14. CHAMP MAGNETIQUE CHAPITRE 14. CHAMP MAGNETIQUE 1. Notion de champ Si en un endroit à la surface de la Terre une boussole s'oriente en pointant plus ou moins vers le nord, c'est qu'il existe à l'endroit où elle se trouve,

Plus en détail

Chapitre 5 : Condensateurs

Chapitre 5 : Condensateurs 2 e B et C 5 Condensateurs 37 Chapitre 5 : Condensateurs 1. Qu est-ce qu un condensateur? a) Expérience de mise en évidence 1. Un électroscope est chargé négativement au moyen d'un bâton d'ébonite frotté

Plus en détail

Test d auto-évaluation 2010

Test d auto-évaluation 2010 SwissPhO Olympiade Suisse de Physique 2010 Test d auto-évaluation 2010 Ce test permet aux intéressés d évaluer leurs capacités à résoudre des problèmes et de reconnaître des lacunes dans certaines notions.

Plus en détail

PROBLÉMATIQUE EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE AU PRIMAIRE

PROBLÉMATIQUE EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE AU PRIMAIRE PROBLÉMATIQUE EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE AU PRIMAIRE Auteur Jean-Denis Fournier, enseignant Commission scolaire de Laval TITRE : LA LUMIÈRE THÈME : L ÉNERGIE CYCLE VISÉ : 3 E CYCLE DURÉE : 5 HEURES (ENVIRON)

Plus en détail

LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 L électricité.

LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 L électricité. LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 v L électricité. L électricité cycle 3 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 v L'électricité. PROGRESSION GENERALE Séance n 1

Plus en détail

Électricité. 1 Interaction électrique et modèle de l atome

Électricité. 1 Interaction électrique et modèle de l atome 4 e - AL Électricité 1 Électricité 1 Interaction électrique et modèle de l atome 1.1 Électrisation par frottement Expérience 1.1 Une baguette en matière plastique est frottée avec un chiffon de laine.

Plus en détail

Sciences 8 les forces exercices

Sciences 8 les forces exercices Sciences 8 les forces exercices Exercice 1 Utilise les termes dans la boîte pour compléter les phrases. moléculaire poids volume magnétique newton élasticité équilibre poids force fusion masse tension

Plus en détail

Electromagnétisme. Chapitre 1 : Champ magnétique

Electromagnétisme. Chapitre 1 : Champ magnétique 2 e BC 1 Champ magnétique 1 Electromagnétisme Le magnétisme se manifeste par exemple lorsqu un aimant attire un clou en fer. C est un phénomène distinct de la gravitation, laquelle est une interaction

Plus en détail

Les dangers de l électricité

Les dangers de l électricité Faculté des Sciences et Techniques de l Ingénieur (STI) Laboratoire de réseaux électriques (LRE) Les dangers de l électricité Table ronde du 22 janvier 2009 Pierre Zweiacker Plan de la présentation La

Plus en détail

Identifier Stocker Distribuer Transformer

Identifier Stocker Distribuer Transformer Les énergies dans les transports Stocker Distribuer Transformer JPS - MAZAMET _ACT6_Energies.pub - 1 Les différentes énergies utilisées dans les transports... Tâche 1 IDENTIFIER LES ÉNERGIES... Dans le

Plus en détail

TRANSPORT ET DISTRIBUTION DE L'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

TRANSPORT ET DISTRIBUTION DE L'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE TRANSPORT ET DISTRIBUTION DE L'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : Etre autonome, s'impliquer. Suivre, élaborer et réaliser un protocole expérimental

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ DÉFINITION DÉFINITION NATURE DU COURANT UNITÉS DE MESURE

ÉLECTRICITÉ DÉFINITION DÉFINITION NATURE DU COURANT UNITÉS DE MESURE DÉFINITION NATURE DU COURANT DÉFINITION «Électricité» est un mot provenant du grec ἤλεκτρον, êlektron, signifiant ambre jaune. Les Grecs anciens avaient découvert qu après avoir été frottée, l ambre jaune

Plus en détail

Édition numérique 2008 L'Empire de la physique : cabinet de physique du lycée Guez de Balzac d'angoulême Page 253 sur 393

Édition numérique 2008 L'Empire de la physique : cabinet de physique du lycée Guez de Balzac d'angoulême Page 253 sur 393 Édition numérique 2008 L'Empire de la physique : cabinet de physique du lycée Guez de Balzac d'angoulême Page 253 sur 393 ÉLECTRICITÉ STATIQUE L'électricité statique appelée aussi électrostatique traite

Plus en détail

Histoire de l électricité : de l Antiquité à Gramme

Histoire de l électricité : de l Antiquité à Gramme Le phénomène d électricité dans l Antiquité Le mot «électricité» vient du mot grec elektron, qui signifie «ambre». L'ambre jaune est de la résine d'arbre fossilisée; elle se présente sous la forme de petites

Plus en détail

Forces et Interactions

Forces et Interactions Février 2013 Cours de physique sur les Forces et les Interactions page 1 1 Objectifs Forces et Interactions Le but de ce cours est d'introduire la notion de force et d'étudier la statique, c'est-à-dire

Plus en détail

Les moments de force. Ci-contre, un schéma du submersible MIR où l on voit les bras articulés pour la récolte d échantillons [ 1 ]

Les moments de force. Ci-contre, un schéma du submersible MIR où l on voit les bras articulés pour la récolte d échantillons [ 1 ] Les moments de force Les submersibles Mir peuvent plonger à 6 000 mètres, rester en immersion une vingtaine d heures et abriter 3 personnes (le pilote et deux observateurs), dans une sphère pressurisée

Plus en détail

La gravité entre la Terre et la Lune. Qu est-ce que la gravitation?

La gravité entre la Terre et la Lune. Qu est-ce que la gravitation? Il était une fois, un homme du nom d Isaac Newton se promenant dans un verger. Alors qu il se reposait à l ombre sous un pommier, il reçut une pomme sur la tête. Une question lui vint donc à l esprit!

Plus en détail

Qu est-ce que l atmosphère?

Qu est-ce que l atmosphère? 1. QUE SAIS-TU? 4 5 6 7 8 9 10 L air, l atmosphère, la pollution Qu est-ce que l atmosphère? Un verre vide ne contient rien. VRAI FAUX L atmosphère est composée de plusieurs gaz. VRAI FAUX L atmosphère

Plus en détail

Equipement d un forage d eau potable

Equipement d un forage d eau potable Equipement d un d eau potable Mise en situation La Société des Sources de Soultzmatt est une Société d Economie Mixte (SEM) dont l activité est l extraction et l embouteillage d eau de source en vue de

Plus en détail

Une grandeur électrique : la tension

Une grandeur électrique : la tension Chapitre 7 Une grandeur électrique : la tension Programme officiel Connaissances La tension électrique aux bornes d un dipôle se mesure avec un voltmètre branché en dérivation à ses bornes. Unité de tension

Plus en détail

Formation des images dans un œil

Formation des images dans un œil Thème 1 : Représentation visuelle Chapitre 1 Formation des images dans un œil L'œil permet de voir des objets si ceux-ci émettent de la lumière (en la produisant ou en la diffusant) et si cette lumière

Plus en détail

ANNEXE I QUELQUES IDEES ANCIENNES SUR LA STRUCTURE INTERNE DU GLOBE TERRESTRE. (Pr. Driss FADLI)

ANNEXE I QUELQUES IDEES ANCIENNES SUR LA STRUCTURE INTERNE DU GLOBE TERRESTRE. (Pr. Driss FADLI) ANNEXE I QUELQUES IDEES ANCIENNES SUR LA STRUCTURE INTERNE DU GLOBE TERRESTRE (Pr. Driss FADLI) Dès le 7ème siècle av. J.- C. La Terre est supposée plate, ayant la forme d'un disque, entièrement entouré

Plus en détail

CHAPITRE IV : La charge électrique et la loi de Coulomb

CHAPITRE IV : La charge électrique et la loi de Coulomb CHAPITRE IV : La charge électrique et la loi de Coulomb IV.1 IV.1 : La Force électrique Si on frotte vigoureusement deux règles en plastique avec un chiffon, celles-ci se repoussent. On peut le constater

Plus en détail

ELECTRICITE. Introduction

ELECTRICITE. Introduction Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) Introduction ELECTRICITE L'utilisation de l'énergie électrique est devenue tellement courante que nul ne saurait

Plus en détail

Technologie innovante des éléments. Stat-Free F 7.017.0/04.12

Technologie innovante des éléments. Stat-Free F 7.017.0/04.12 Technologie innovante des éléments StatFree 1. Introduction L'utilisation d'huiles hydrauliques et de lubrification modernes et respectueuses de l'environnement, ainsi que des installations plus compactes

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-prépa annuel - I. Vecteur champ magnétique : a) Détection : si l on saupoudre de limaille de fer un support horizontal au-dessous

Plus en détail

Note d information sur les développements fongiques après traitement thermique «56/30» NIMP15

Note d information sur les développements fongiques après traitement thermique «56/30» NIMP15 Note d information sur les développements fongiques après traitement thermique «56/30» NIMP15 Depuis que le traitement thermique relatif à la NIMP 15 a été mis en application, il est apparu, dans certains

Plus en détail

SOMMAIRE : Sommaire page 1. Introduction page 2. L'énergie solaire page 2. Le panneaux solaires thermiques page 3

SOMMAIRE : Sommaire page 1. Introduction page 2. L'énergie solaire page 2. Le panneaux solaires thermiques page 3 SOMMAIRE : Sommaire page 1 Introduction page 2 L'énergie solaire page 2 Le panneaux solaires thermiques page 3 Les panneaux solaires photovoltaïques page 4 Glossaire page 5 Conclusion page 7 Bibliographie

Plus en détail

LE COURANT ELECTRIQUE CONTINU

LE COURANT ELECTRIQUE CONTINU LE COURT ELECTRQUE COTU 1- perçu historique de l'électricité Voir polycop 2- Le courant électrique l existe deux types de courant. EDF. faire tirages feuille exercice et T annexe Montrer effet induction

Plus en détail

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation.

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation. Comment régler la vitesse d un moteur électrique?. Comment régler la vitesse d un moteur à courant continu? Capacités Connaissances Exemples d activités Connaître le modèle équivalent simplifié de l induit

Plus en détail

CHAPITRE 8 LE CHAMP MAGNETIQUE

CHAPITRE 8 LE CHAMP MAGNETIQUE CHAPTRE 8 LE CHAMP MAGETQUE ) Champ magnétique 1) Magnétisme Phénomène connu depuis l'antiquité. Les corps possédant des propriétés magnétiques sont appelés des aimants naturel (fer, oxyde magnétique de

Plus en détail

RESISTANCES SILOHM ET RHF Résistances fixes de puissance non-inductives

RESISTANCES SILOHM ET RHF Résistances fixes de puissance non-inductives SOMMAIRE APPLICATIONS 3 CHOIX D UNE RESISTANCE 3 LES RESISTANCES SILOHM 4 CARACTERISTIQUES 4 RESISTANCES SILOHM : TUBES ET BÂTONNETS, TYPE RS 5 Gamme de valeur ohmique 5 Puissance maximale admissible 6

Plus en détail

Guide de l enseignant

Guide de l enseignant Le Centre de Découverte des Sciences de la Terre (CDST) Conseil Général de Martinique Guide de l enseignant Exposition : Qu y a-t-il derrière la prise? Conçue et réalisée par la Cité des Sciences et de

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG Version 1.0 1 Avant-propos Ce guide de bonnes pratiques a été préparé pour fournir des informations concernant la collecte

Plus en détail

ECE : Les piles électrochimiques

ECE : Les piles électrochimiques 1S Thème : AGIR ECE : Les piles électrochimiques DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Compétences exigibles du B.O. Convertir l énergie et économiser les ressources Pratiquer une démarche expérimentale

Plus en détail

Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones

Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones Chapitre 17 Sciences Physiques - BTS Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones 1 Loi de Laplace 1.1 Etude expérimentale Le conducteur est parcouru par un courant continu ; il est placé dans un champ

Plus en détail

Naissance de l électricité médicale *

Naissance de l électricité médicale * Page 353 Naissance de l électricité médicale * par Claude RENNER ** Si l électricité statique est connue depuis l Antiquité, son application médicale date du milieu du XVIIIème siècle. Physiciens, médecins

Plus en détail

Chapitre P12 : Le magnétisme

Chapitre P12 : Le magnétisme : ) Qu'est-ce que le champ magnétique? 1) Comment détecter un champ magnétique? Expérience : Voir fiche Expériences 1 et 2 En un lieu donné, une aiguille aimantée, pouvant tourner dans un plan horizontal,

Plus en détail

ETALONNAGE D'UN THERMOCOUPLE

ETALONNAGE D'UN THERMOCOUPLE EALONNAGE D'UN HERMOCOUPLE But du.p. - Objectifs On se propose d'effectuer l'étalonnage absolu d'un thermocouple. Ce P, qui parait simple, demande un bon doigté expérimental, du soin ainsi qu'une bonne

Plus en détail

Entretient des cosses de batterie Charge correcte Méthodes de chargement

Entretient des cosses de batterie Charge correcte Méthodes de chargement INTRODUCTION La batterie d'acide au plomb est un dispositif servant à convertir et stocker l'énergie électrique sous forme chimique et com me le nom l'indique les matériaux de base sont le plomb et l'acide

Plus en détail

ALIMENTATION EN ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

ALIMENTATION EN ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Page 1 ALMENTATON EN ÉNERGE ÉLECTRQUE / NTRODUCTON Tout système pluritechnique nécessite une fonction ALMENTER pour produire une action. L'énergie d'entrée peut être de nature différente selon : -sa situation

Plus en détail

T R A N S P O R T ET E N E R G I E É L E C T R I Q U E

T R A N S P O R T ET E N E R G I E É L E C T R I Q U E T R A N S P O R T ET E N E R G I E É L E C T R I Q U E Matériel nécessaire : 1 voiture LegoDACTA ELab ETUDES ET RECHERCHES BILAN Produire 1 «Raccorder un générateur à un moteur» «Stocker de l énergie électrique»

Plus en détail

LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES. christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface. Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87

LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES. christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface. Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87 LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87 PRINCIPAL MODE DE DEGRADATION DANS LE MONDE devant les

Plus en détail

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE Abscisse : dans un graphique, l abscisse est l axe parallèle au bord inférieur de la feuille ou au horizontal au tableau. On représente généralement le temps sur l abscisse. Air : l air est un mélange

Plus en détail

Chapitre 8 production de l'énergie électrique

Chapitre 8 production de l'énergie électrique Chapitre 8 production de l'énergie électrique Activité 1 p 116 But Montrer que chaque centrale électrique possède un alternateur. Réponses aux questions 1. Les centrales représentées sont les centrales

Plus en détail

L ÉLECTRICITÉ C EST QUOI?

L ÉLECTRICITÉ C EST QUOI? L ÉLECTRICITÉ C EST QUOI? L électricité est le moyen de transport de l énergie! L électricité, comme l énergie, est présente dans la nature mais on ne la voit pas. Sauf quand il y a un orage! L électricité

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

LE FREINAGE DU VEHICULE Principe - Réalisation

LE FREINAGE DU VEHICULE Principe - Réalisation Tout conducteur doit être en mesure de maîtriser et de contrôler à tout moment - la vitesse de déplacement de son véhicule en fonction des conditions de circulation, c est le rôle du frein de service -

Plus en détail

L observation du Soleil Classe de 4 ème 5, professeur M. Debackère 19/04/2001

L observation du Soleil Classe de 4 ème 5, professeur M. Debackère 19/04/2001 L observation du Soleil Classe de 4 ème 5, professeur M. Debackère 19/04/2001 LES TACHES SOLAIRES En 1611, GALILEE et trois autres observateurs redécouvrent les taches solaires grâce à la lunette (elles

Plus en détail

Lampes torches et piles

Lampes torches et piles Présenté par TryEngineering - Cliquez ici pour donner votre avis sur cette leçon. Objet de la leçon Cette leçon a pour objet d explorer le concept de flux électronique à travers la démonstration des circuits

Plus en détail

SCIENCES TECHNOLOGIES

SCIENCES TECHNOLOGIES R essources MICHEL WAUTELET SCIENCES TECHNOLOGIES et SOCIÉTÉ Questions et réponses pour illustrer les cours de sciences De Boeck Introduction générale 5 Sciences, technologies, société 1. Quels sont les

Plus en détail

( )*& + $ $,!*!&% ' - )-$ ). / $).! " #*&.,!! *

( )*& + $ $,!*!&% ' - )-$ ). / $).!  #*&.,!! * " #$ "%& '# ( )*& + $ $,* &% ' - )-$ ). / $). " #*&., * &.0 "# NOTIONS ET CONTENUS Exemples de champs scalaires et vectoriels : pression, température, vitesse dans un fluide. Champ magnétique : sources

Plus en détail

L électricité et le magnétisme

L électricité et le magnétisme L électricité et le magnétisme Verdicts et diagnostics Verdict CHAPITRE 5 STE Questions 1 à 26, A à D. 1 QU EST-CE QUE L ÉLECTRICITÉ? (p. 140-144) 1. Vanessa constate qu un objet est chargé positivement.

Plus en détail

Contrôle Non Destructif C.N.D.

Contrôle Non Destructif C.N.D. Contrôle Non Destructif C.N.D. 16 Principales techniques Particules magnétiques Pénétrants 7% Autres 7% 6% Ultrasons 30% Objets divers Pétrochimique 15% 10% Aérospatial 25% Courants de Foucault 10% Autres

Plus en détail

La Fontaine de Héron : Une fontaine im-pression-ante!

La Fontaine de Héron : Une fontaine im-pression-ante! BUTAYE Guillaume Lycée des Flandres DUHAMEL Chloé HAZEBROUCK SOUZA Alix La Fontaine de Héron : Une fontaine im-pression-ante! Comment une fontaine au principe de fonctionnement simple peut-elle élever

Plus en détail

Rec. UIT-R P.527-3 1 RECOMMANDATION UIT-R P.527-3 * CARACTÉRISTIQUES ÉLECTRIQUES DU SOL

Rec. UIT-R P.527-3 1 RECOMMANDATION UIT-R P.527-3 * CARACTÉRISTIQUES ÉLECTRIQUES DU SOL Rec. UIT-R P.527-3 1 RECOMMANDATION UIT-R P.527-3 * CARACTÉRISTIQUES ÉLECTRIQUES DU SOL Rec 527-3 (1978-1982-1990-1992) L'Assemblée des radiocommunications de l'uit, considérant a) que la propagation de

Plus en détail

I- SITUATION PROBLEME

I- SITUATION PROBLEME I- SITUATION PROLEME 1-Le flash classique d un appareil photo. Le flash augmente la luminosité pendant un court instant au moment où "l'obturateur" de l appareil photo s'ouvre. Le flash est alimentée par

Plus en détail

L A FAMILLE L ALUMIÈRE

L A FAMILLE L ALUMIÈRE L A FAMILLE L ALUMIÈRE 1 Activité 1 A) Résume la situation dans tes mots. Réponses variables. B) Quel est le problème? Il y a une panne d électricité et nous devons trouver un moyen de nous éclairer. C)

Plus en détail

Musée des arts et métiers

Musée des arts et métiers L E S C A R N E T S ZÉNOBE GRAMME Conservatoire national des Arts et Métiers Musée National des Techniques 1826-1901 «Personne ne songeait à une machine qui pût concurrencer les piles dans la production

Plus en détail

S 5 F I) Notion de champ magnétique : 1) Mise en évidence : a) Expérience :

S 5 F I) Notion de champ magnétique : 1) Mise en évidence : a) Expérience : Chapitre 5 : CHAMP MAGNETIQUE S 5 F 1) Mise en évidence : a) Expérience : Des petites aiguilles aimantées montées sur pivots sont disposées près d'un aimant droit. Chaque aiguille constitue un dipôle orienté.

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette CHAUFFE-EAU SOLAIRE. Enseignement primaire et collège

Manuel d'utilisation de la maquette CHAUFFE-EAU SOLAIRE. Enseignement primaire et collège Manuel d'utilisation de la maquette CHAUFFE-EAU SOLAIRE Enseignement primaire et collège Articles Code Chauffe-eau solaire 870M0003 Document non contractuel Généralités sur l'énergie solaire L'énergie

Plus en détail

2. Comment recharger un accumulateur? Capacités Connaissances Exemples d activités. Savoir que : un accumulateur se recharge à l aide d un courant

2. Comment recharger un accumulateur? Capacités Connaissances Exemples d activités. Savoir que : un accumulateur se recharge à l aide d un courant 5 Programme du chapitre 1. Quelle est la différence entre une pile et un accumulateur? Pourquoi éteindre ses phares quand le moteur est arrêté? Capacités Connaissances Exemples d activités Réaliser une

Plus en détail

Coopération internationale dans le domaine de la production MHD d'énergie électrique

Coopération internationale dans le domaine de la production MHD d'énergie électrique Coopération internationale dans le domaine de la production MHD d'énergie électrique par Vyacheslav Chernyshev Au cours des deux dernières décennies, les travaux de recherche et de développement consacrés

Plus en détail

LE RESEAU ELECTRIQUE

LE RESEAU ELECTRIQUE I) LA PRODUCTION EN FRANCE. Quand elle est n est pas d origine chimique (batteries et accumulateurs), ou photovoltaïques (énergie solaire), l électricité «industrielle» est toujours produite selon le même

Plus en détail

Un générateur bioologique

Un générateur bioologique 1 Ce projet a reçu un financement dans le cadre du 7ème programme-cadre de l'union Européenne pour la recherche et le développement technologique sous l'agrément n [321278]. EUPRB Un générateur bioologique

Plus en détail

4. LA PRESSION ATMOSPHÉRIQUE II. Mécanique des liquides et des gaz

4. LA PRESSION ATMOSPHÉRIQUE II. Mécanique des liquides et des gaz 4 La pression atmosphérique 4.1 L atmosphère La Terre est entourée d une couche d air qui nous permet de respirer et de vivre. Cette couche d air s élève à une grande altitude en devenant de moins en moins

Plus en détail

Énergie - programme de sixième Fiches Cours. Structuration : les énergies. La nature : un trésor d'énergie!

Énergie - programme de sixième Fiches Cours. Structuration : les énergies. La nature : un trésor d'énergie! 1 Structuration : les énergies La nature : un trésor d'énergie! L'homme a toujours tiré... de la nature. Les aliments lui fournissent l'énergie...nécessaire pour travailler. Il a également su utiliser

Plus en détail