Cours de Physique. (programme ) Yves Reiser

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cours de Physique. (programme 2012-2013) Yves Reiser"

Transcription

1 Cours de Physique 4ème (programme ) Yves Reiser version du 2 octobre 2012

2 Table des matières I Rappels 4 1 Unités SI, multiples et sousmultiples d unités Le système international d Unités Unités SI de base Unités du volume Multiples et sousmultiples Mesures expérimentales Tableaux de mesure Proportionnalité Erreurs de mesure Exemple Forces Les effets d une force Principe d inertie Forces de frottement Représentation d une force Unité SI et instrument de mesure d une force Masse Définition Symbole, unité SI et instrument de mesure de la masse Poids Définition Symbole, unité SI et instrument de mesure du poids Caractéristiques du poids Relation entre poids et masse Abus de langage Masse volumique Définition Unités Quelques valeurs de masses volumiques Exercices Conversion d unités Poids et masse Masse volumique II Mécanique des liquides et des gaz 17 1 Pression

3 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES 1.1 La notion de pression Définition Unités Transmission d une force pressante Instrument de mesure Transmission d une pression La presse hydraulique La pression hydrostatique Définition Mise en évidence expérimentale La capsule manométrique Propriétés de la pression hydrostatique Expression de la pression hydrostatique Le paradoxe hydrostatique Vases communicants La poussée d Archimède Mise en évidence expérimentale Le principe d Archimède Corps flottants La pression atmosphérique L atmosphère Poussée d Archimède atmosphérique Expériences démontrant l existence de la pression atmosphérique Mesure de la pression atmosphérique Variation de la pression atmosphérique avec l altitude Pression atm. absolue, pression atm. relative Pression atmosphérique normale Exercices Pression Poussée d Archimède III Electricité 44 1 Circuits électriques Sources et récepteurs d électricité Symboles normalisés Pôles Circuit électrique simple Branchement en série/en parallèle Courtcircuit Effets du courant électrique Effet calorifique Effet magnétique Effet chimique Effet lumineux Charges électriques Electrisation par frottement

4 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES 3.2 Les deux espèces d électricité / de charges électriques Un modèle de l atome Interprétation de l électrisation L électroscope Charges électriques dans la vie quotidienne Le courant électrique La nature du courant électrique Sens conventionnel du courant électrique Intensité du courant électrique mah / Ah : deux autres unités de la charge électrique Exercices

5 Chapitre I Rappels 4

6 1. UNITÉS SI, MULTIPLES ET SOUSMULTIPLES D UNITÉS I. Rappels 1 Unités SI, multiples et sousmultiples d unités 1.1 Le système international d Unités Le Système International d unités (abrégé en SI), inspiré du système métrique, est le système d unités le plus largement employé au monde. Il s agit d un système d unités décimal (on passe d une unité à ses multiples ou sousmultiples à l aide de puissances de 10) sauf pour la mesure du temps. C est la Conférence générale des poids et mesures, rassemblant des délégués des États membres de la Convention du Mètre, qui décide de son évolution, tous les quatre ans, à Paris. L abréviation de «Système International» est SI, quelle que soit la langue utilisée. 1.2 Unités SI de base grandeur symbole unité nom symbole longueur l mètre m temps t seconde s masse m kilogramme kg intensité du courant I ampère A température T kelvin K quantité de matière n mole mol intensité lumineuse I V candela cd Table I.1 Unités SI de base 1.3 Unités du volume L unité SI du volume est le m 3 (mètrecube). 1 m 3 = 1000 dm 3 1 dm 3 = 1000 cm 3 1 cm 3 = 1000 mm 3 1 L = 10 dl = 100 cl=1000 ml 1 dm 3 = 1 L; 1 cm 3 = 1 ml 5

7 2. MESURES EXPÉRIMENTALES I. Rappels 1.4 Multiples et sousmultiples Multiples symbole T G M k h da nom Tera Giga Mega kilo hekto deca signification Table I.2 Multiples d unités Sousmultiples symbole d c m µ n p nom déci centi milli micro nano pico signification ,1 0,01 0,001 0, , , Table I.3 Sousmultiples d unités 2 Mesures expérimentales 2.1 Tableaux de mesure En physique, on mesure souvent une grandeur y en fonction d une grandeur x (exemple : on mesure le poids P de différents corps en fonction de leur masse m). On réalise alors un tableau de mesures. L entête d un tableau de mesure indique les grandeurs représentées avec leurs unités! Chaque ligne endessous de l entête contient un couple de mesure. Exemple d un tableau de mesure : masse m(kg) poids P(N) 0,0 0,00 1,3 12,75 2,6 25,48 3,9 38,29 5,2 51,02 Table I.4 Exemple d un tableau de mesure Les valeurs d une même colonne d un tableau de mesure doivent toujours être écrites avec un même nombre de chiffres décimaux. On n ajoute pas les unités aux valeurs comme les unités sont déjà indiquées dans l entête. 6

8 2. MESURES EXPÉRIMENTALES I. Rappels 2.2 Proportionnalité Si lors d une mesure d une grandeur y en fonction d une grandeur x, on constate que : en multipliant x par 2, y est aussi multiplié par 2 en multipliant x par 3, y est aussi multiplié par 3 en multipliant x par n, y est aussi multiplié par n (avec n un nombre quelconque),...alors on dit que x est proportionnel à y, et on écrit x y. Si x est proportionnel à y, alors leur rapport est une constante : y x = constante. En plus, la représentation graphique de y en fonction de x est une droite passant par l origine. 2.3 Erreurs de mesure Il est important de savoir que toute mesure est erronée. Même avec des instruments de mesure très précis et en effectuant une mesure avec le plus de précaution possible, les valeurs mesurées comportent des erreurs (on essaye de les réduire à un minimum, mais il est impossible de les éliminer). 2.4 Exemple Dans le tableau I.4 de la page 6, si on multiplie la masse par 2 (p.ex. en passant de 1,3 kg à 2,6 kg), on voit que la valeur mesurée du poids n est pas exactement doublée. Ceci est probablement une erreur de mesure, ce qui ne nous empêche donc pas de dire qu aux erreurs expérimentales près, le poids est proportionnel à la masse. Calculons les rapports des deux grandeurs : masse m(kg) poids P(N) P m 0,0 0,00 / 1,3 12,75 9,81 2,6 25,48 9,80 3,9 38,29 9,82 5,2 51,02 9,81 Table I.5 Rapport de deux grandeurs mesurées On constate qu aux erreurs expérimentales près, les rapports sont constants, ce qui confirme que la masse m est proportionnelle au poids P. Remarque : Le rapport de la première ligne ne peut être calculé car la division par zéro n est pas définie en mathématiques! Réalisons la représentation graphique du poids P en fonction de la masse m. Il nous faut donc dresser un graphique dans lequel les valeurs de la masse se trouvent sur l axe des x et celles du poids sur l axe des y (y en fonction de x) : 7

9 3. FORCES I. Rappels P(N) m(kg) Figure I.1 Exemple d un graphique La proportionnalité entre les deux grandeurs représentées est encore une fois confirmée comme, aux erreurs expérimentales près, les points se trouvent sur une droite passant par l origine. Attention : On ne relie jamais les points par des segments de droite! Si on voit que les points se trouvent sur une droite, on ajoute cette droite (on l appelle alors une droite de régression) au graphique. Evidemment, si les grandeurs représentées ne sont pas proportionnelles, cela ne fait pas de sens d ajouter une telle droite. Avant de faire une représentation graphique, il faut faire un choix judicieux pour les échelles. Dans le graphique de l exemple, on a choisi 1 cmˆ=1kg (on lit «1 cm correspond à 1 kg») pour l axe des x et 1 cm ˆ=10 N pour l axe des y. 3 Forces 3.1 Les effets d une force Une force n est pas visible, mais on peut voir les effets d une force. Elle peut : changer la nature du mouvement d un corps : effets dynamiques déformer un corps : effet statique En l absence de force, aucun de ces effets n est possible. Inversement, aucun de ces effets n est possible sans que la cause en soit une force Effets dynamiques Il y a changement de la nature du mouvement lorsque la valeur de la vitesse change, ou bien lorsque la direction de la vitesse d un corps change. 8

10 3. FORCES I. Rappels un corps, initialement immobile, est mis en mouvement (ex. : fusée qui est lancée) un corps, se déplaçant à une vitesse donnée, augmente sa vitesse (ex. : moto qui accélère) un corps, se déplaçant à une vitesse donnée, diminue sa vitesse (ex. : train qui décélère) un corps, se déplaçant à une vitesse donnée, est arrêté (ex. : voiture qui heurte un arbre) un corps en mouvement change de direction (ex. : bille en acier déviée par un aimant) un corps en mouvement change de sens (ex. : rebondissement d une balle) Effet statique Les forces peuvent aussi entraîner la déformation d un corps. ex. : déformation d une cannette de boisson par une main 3.2 Principe d inertie Lorsqu un corps n est soumis à aucune force, la nature de son mouvement ne peut pas changer. Cela entraîne que : en l absence de forces, un corps initialement immobile reste immobile. un corps en mouvement qui n est soumis à aucune force continue son mouvement en ligne droite et à vitesse constante C est le principe d inertie : Tout corps persévère dans un état de repos ou de mouvement rectiligne uniforme (à vitesse constante) dans lequel il se trouve, à moins que quelque force n agisse sur lui et ne le contraigne à changer d état. 3.3 Forces de frottement L expérience montre qu au bout d un certain temps, tout mouvement ralentit et s arrête. Ceci est causé par les forces de frottement, qui existent partout où deux corps sont en contact l un avec l autre. On ne peut jamais les éliminer! 3.4 Représentation d une force En physique, une force est représentée par un vecteur. Un vecteur possède, tout comme une force, 4 caractéristiques : le point d application : le point où la force s applique à un corps la direction : la ligne/droite d action de la force le sens la norme : la grandeur/l intensité da la force Attention! Le symbole F d un vecteur force désigne la force avec ses 4 caractéristiques. Le symbole F (sans flèche) ne désigne que la norme de la force F. On peut donc bien écrire p.ex. F=3,2 N, mais non F = 3,2 N. 9

11 4. MASSE I. Rappels F sens direction origine norme Figure I.2 Vecteur force 3.5 Unité SI et instrument de mesure d une force On peut mesurer une force à l aide d un dynamomètre. A la base de son principe de fonctionnement est la Loi de Hooke : l allongement d un ressort est proportionnel à la force appliquée. L unité SI de la norme d une force est le Newton (N). 4 Masse 4.1 Définition On a vu en 3.2 qu un corps, en l absence de toute force, conserve son mouvement rectiligne et uniforme. On dit que tous les corps sont inertes. Cependant, un corps qui contient beaucoup de matière est plus inerte qu un corps qui contient moins de matière. L inertie est donc une propriété caractéristique d un corps. La masse est une mesure de l inertie d un corps. La masse d un corps ne dépend pas de l endroit où l on se trouve. Elle est la même partout dans l univers. 4.2 Symbole, unité SI et instrument de mesure de la masse On mesure une masse à l aide d une balance. Le symbole de la masse est m. L unité SI de la masse est le kilogramme (kg). Conversion d unités : 1 kg=1000 g ;1 g=1000 mg ;1 mg=1000 µg 10

12 5. POIDS I. Rappels 5 Poids 5.1 Définition Le poids d un corps est la force avec laquelle la Terre (ou tout autre corps céleste) attire ce corps. 5.2 Symbole, unité SI et instrument de mesure du poids Comme le poids est une force, il est aussi mesuré par un dynamomètre. De même, son unité SI est le Newton(N). Le symbole du poids est P. (La norme du poids est représentée par le symbole P. 5.3 Caractéristiques du poids Le poids a les caractéristiques suivantes : le point d application est le centre de gravité du corps sa direction est verticale son sens est vers le bas (plus précisément vers le centre de la Terre). sa norme dépend de l endroit où l on se trouve et est proportionnelle à la masse G P Terre sol Figure I.3 Vecteur poids 5.4 Relation entre poids et masse La norme P du poids d un corps donné est proportionnelle à sa masse m : P m Le facteur de proportionnalité est appelé intensité de la pesanteur et est représenté par le symbole g. On a donc : 11

13 6. MASSE VOLUMIQUE I. Rappels P = m g P = m g g = P m m = P g Tout comme le poids, g varie avec le lieu. Comme g = P, son unité SI est le N m kg kilogramme). (Newton par Le tableau suivant reprend quelques valeurs courantes de g : endroit g( N kg ) Terre (équateur) 9,78 Terre (Europe centrale) 9,81 Terre (pôles) 9,83 Lune 1,62 Jupiter 25,9 Mars 3,93 Table I.6 Intensité de la pesanteur en différents endroits Exemple : Un corps a une masse de 50 kg (cette masse est partout la même!). Son poids sur Terre vaut donc :P Terre = m g Terre = 50 kg 9,81 N/kg = 490,5 N. Sur la Lune, son poids vaut : P Lune = m g Lune = 50 kg 1,62 N/kg = 81,0 N 5.5 Abus de langage Dans la vie quotidienne, on entend souvent dire : «Mon poids vaut 75 kilo». Cette phrase contient deux erreurs : «kilo» n est pas une unité mais signifie «1000» (v. page 6). L unité de la masse est le «kilogramme»! l unité du poids est le «Newton». Correctement, il faudrait donc dire : «Ma masse vaut 75 kilogrammes», ou bien «Mon poids vaut 736 Newton». 6 Masse volumique 6.1 Définition La masse volumique est une grandeur physique qui caractérise la masse d un matériau par unité de volume. Symbole : ρ 12

14 6. MASSE VOLUMIQUE I. Rappels ρ = m V ρ = m V m = ρ V V = m ρ 6.2 Unités Comme l unité SI de la masse est le kg, celle du volume le m 3, l unité SI de la masse volumique est le kg m 3 (kilogramme par mètre cube). Autres unités courantes de la masse volumique : g cm 3 / kg L Conversion : 1 g cm 3 = 1000 g dm 3 = g m 3 = 1000kg m 3 1 kg L = 1 kg dm 3 = 1000 g dm 3 = 1 g cm 3 Exemple : La masse volumique de l or vaut 19,3 g/cm 3. Cela veut dire qu un volume d or de 1 cm 3 a une masse de19,3 g. On retient surtout la masse volumique de l eau qui vautρ H2 O = 1000 kg/m 3 = 1 g/cm 3 = 1 kg/l. 13

15 6. MASSE VOLUMIQUE I. Rappels 6.3 Quelques valeurs de masses volumiques Solides Substance Substanz Symbole/Formule Masse volumique (g/cm 3 ) (à 20 C) Aluminium Aluminium Al 2,70 Argent Silber Ag 10,5 Bois Holz 0,4...0,8 Céramique Keramik 2,4 Chlorure de sodium Kochsalz NaCl 2,16 Cuivre Kupfer Cu 8,93 Diamant Diamant C 3,52 Etain Zinn Sn 7,30 Fer Eisen Fe 7,86 Glace (à 0 C Eis H 2 O 0,92 Granite Granit 2, Graphite Grafit C 2,25 Iode Jod I 4,94 Laiton Messing (62% Cu; 38% Zn) 8,30 Liège Kork 0,20...0,35 Magnésium Magnesium Mg 1,74 Nickel Nickel Ni 8,90 Or Gold Au 19,3 Platine Platin Pt 21,45 Plomb Blei Pb 11,35 Sodium Natrium K 0,86 Soufre (rhombique) Schwefel S 2,06 Styropor Styropor 0,017 Verre Glas 2,4 Zinc Zink Zn 7,13 Table I.7 Masses volumiques de quelques substances solides 14

16 6. MASSE VOLUMIQUE I. Rappels Liquides Substance Substanz Symbole/Formule Masse volumique (g/cm 3 ) (à 20 C/ 1013 hpa) Ether Äther C 4 H 10 O 0,711 Benzène Benzol C 2 H 6 O 0,88 Brome Brom Br 3,12 Glycérine Glyzerin C 3 H 8 O 3 1,26 Pétrole Petroleum 0,85 Mercure Quecksilber Hg 13,55 Eau Wasser H 2 O 1,0 Table I.8 Masses volumiques de quelques substances liquides Gaz Substance Substanz Symbole/Formule Masse volumique (g/cm 3 ) (à 20 C/ 1013 hpa) Chlore Chlor Cl 0, Hélium Helium He 0, Dioxyde de carbone Kohlendioxyd CO 2 0, Air Luft 0, Oxygène Sauerstoff O 2 0, Azote Stickstoff N 2 0, Hydrogène Wasserstoff H 2 0, Table I.9 Masses volumiques de quelques gaz 15

17 7. EXERCICES I. Rappels 7 Exercices 7.1 Conversion d unités 1. 5,08 mm=? µm 2. 0,543 mg=? g 3. 5, s=? µs ng=? mg 5. 0,58 km=? cm Ms=?ms ,3 cm 3 =? hl 8. 3,69 m 3 =? l 7.2 Poids et masse Sur la Lune, une pierre a un poids de 1332 N. 1. Calculer la masse de la pierre sur la Lune. 2. Calculer la masse de la pierre sur Terre. 3. Calculer le poids de la pierre sur Terre. 4. Quel seraient les valeurs de la masse resp. du poids de la pierre dans une fusée en apesanteur (Schwerelosigkeit)? 7.3 Masse volumique 1. Un lingot d or a une masse de 18 hg. Calculer son volume en cm 3, en m 3 et en L. 2. Un cylindre en aluminium a un diamètre de 14,8 cm et une hauteur de 6,2 dm. a) Calculer son volume en unités SI. b) Calculer sa masse. c) Calculer son poids sur Terre. 3. Une sphère creuse en argent a un rayon intérieur de 6,4 cm. Son rayon extérieur vaut 67 mm. Calculer sa masse! 16

18 Chapitre II Mécanique des liquides et des gaz 17

19 1. PRESSION II. Mécanique des liquides et des gaz 1 Pression 1.1 La notion de pression Une brique posée sur une éponge s enfonce plus ou moins profondément, suivant que la face sur laquelle elle repose est plus petite ou plus grande. En effet, cette brique exerce sur l éponge une force égale à son poids. Cette force est dirigée verticalement vers le bas et elle est répartie sur toute l étendue de la surface de contact S. L effet de cette force dépend de l aire S sur laquelle elle agit, ce qui nous amène à considérer la force qui s exerce par unité se surface. Cette force exercée par unité de surface détermine précisément la notion de pression. Figure II.1 Brique posée sur une éponge 1.2 Définition Si une force F s exerce normalement ( ) et uniformément sur une surface S, on appelle pression la grandeur notée par le symbole p et donnée par : p = F S A la force F, on donne le nom de force pressante et la surface S est appelée surface pressée. Comme p F 1 et p 1 S 1.3 Unités Comme l unité SI de la norme d une force est le Newton (N), celle d une surface le m 2, il est clair que l unité SI de la pression doit être le N m 2. En l honneur du physicien français, Blaise Pascal ( ), on donne à cette unité le nom Pascal (symbole : Pa). 1 Pa = 1 N m 2 1. p est proportionnel à F 18

20 1. PRESSION II. Mécanique des liquides et des gaz Remarque : 1 N cm 2 = 100 N dm 2 = N m 2 1 Pa est la pression créée lorsqu une force de1 N est répartie sur une surface de 1 m 2. Une tablette de chocolat d une masse de 100 g, répartie en morceaux sur une table de surface 1m 2, exerce donc sur cette table une pression de 1 Pa. Souvent, on utilise les multiples du Pascal. Ainsi p.ex. : 1 kpa = 1000 Pa,1 hpa = 100 Pa Comme le Pascal représente une pression très petite, on utilise souvent un multiple du Pascal, à savoir le bar : 1 bar = 10 5 Pa = Pa Remarque : 1 mbar = 10 3 bar = Pa = 10 2 Pa = 1 hpa Exemple numérique : Un livre de masse m=500 g repose sur une table sur sa face rectangulaire de 22 cm x 15 cm. Calculons la pression exercée en Pa et en bar. La force pressante correspond au poids du livre. On a donc : F = P = m g = 0,5 kg 9,81 N/kg = 4,905 N S = 0,22 m 0,15 m = 0,033 m 2 p = F S = 4,905N 0,033m 2 = 148,636 Pa = 148, bar = 0, bar 1.4 Transmission d une force pressante pression p pression p pression p F surface S surface S surface S Figure II.2 Transmission d une force pressante par un solide La force F exercée du haut sur la tige supérieure est transmise intégralement de la tige au cône, puis au bloc et enfin à la table. Mais alors que la force pressante conserve ses caractéristiques 19

21 1. PRESSION II. Mécanique des liquides et des gaz (ligne d action, sens, intensité), chacun des solides «transmetteurs» reçoit une pression qui dépend de la surface pressée (S, S ou S ) et de la force pressante appliquée à cette surface (ici : la force F augmentée du poids des solides intermédiaires placés audessus de lui). Conclusion : Un solide transmet intégralement la force pressante qui s applique sur lui, alors que la pression qu il transmet est différente de celle qu il reçoit. 1.5 Instrument de mesure Pour mesurer une pression, on utilise un manomètre. 1.6 Transmission d une pression Considérons l expérience de la figure suivante : S F Figure II.3 Transmission de la pression par un liquide La force F exercée par l intermédiaire du piston (surface S) sur le liquide enfermé produit une pression p = F au sein du liquide. Cette pression est transmise (par les molécules du S liquide) dans toutes les directions avec la même intensité. Un tel liquide sous pression se manifeste par une force pressante qu il exerce sur chaque portion de surface du récipient qui le contient. Cette force pressante est toujours normale à l élément de surface sur lequel elle agit (preuve : la direction initiale des jets d eau est à la paroi du récipient.) 1.7 La presse hydraulique Une presse hydraulique utilise de l huile pour transmettre une pression d un piston vers un autre. Une force pressante F 1 est exercée par un opérateur sur le piston à petit diamètre, ce qui engendre une pression p dans l huile. p = F 1 S 1 20

22 1. PRESSION II. Mécanique des liquides et des gaz Cette pression est transmise au piston à petit diamètre. Ce piston exerce une force pressante F 2 vers le haut, de norme : F 2 = p S 2 On a donc : Finalement : F 2 = F 1 S 1 S 2 F 2 = F 1 S2 S 1 F 2 p F 1 petit piston p grand piston huile Figure II.4 Schéma d une presse hydraulique La norme de la force utile est donc amplifiée par la presse hydraulique par un facteur identique au rapport des surfaces du grand piston par le petit piston. Applications pratiques : système de freinage des voitures, ponts dans les ateliers de réparation,... 21

23 2. LA PRESSION HYDROSTATIQUE II. Mécanique des liquides et des gaz 2 La pression hydrostatique 2.1 Définition On appelle pression hydrostatique la pression qui règne au sein d un liquide en équilibre et qui est due à son propre poids. 2.2 Mise en évidence expérimentale Existence d une force pressante sur une surface latérale La membrane élastique bombée vers l extérieur indique une force pressante : eau tubulure latérale hermétiquement fermée par une membrane élastique Figure II.5 force pressante sur surface latérale Existence d une force pressante à l intérieur d un liquide tube à obturateur Figure II.6 force pressante à l intérieur d un liquide Le fait que l obturateur reste appliqué contre le tube cylindrique, quelle que soit l orientation de celuici, montre que le liquide exerce sur lui une force pressante, constamment dirigée du liquide vers le tube. 22

24 2. LA PRESSION HYDROSTATIQUE II. Mécanique des liquides et des gaz Conclusion : Un liquide en équilibre exerce une force pressante sur toute portion de surface en contact avec ce liquide. 2.3 La capsule manométrique Pour mesurer une pression, on peut se servir d une capsule manométrique, raccordée à un manomètre en U : capsule manométrique fermée par une membrane en caoutchouc F S tube de raccordement h tube en U contenant un liquide coloré Figure II.7 Capsule manométrique et manomètre en U Lorsque des forces pressantes s exercent sur la membrane en caoutchouc, l air contenue dans le tube de raccordement est comprimée et provoque une dénivellation (h) du liquide dans le tube en U. La pression p est alors proportionnelle à cette dénivellation : p h. 2.4 Propriétés de la pression hydrostatique Plongeons la capsule manométrique dans un récipient rempli d eau : la dénivellation observée confirme l existence de la pression hydrostatique. Nous constatons également que la pression hydrostatique : augmente progressivement avec la profondeur est la même en tout point d un même plan horizontal principe fondamental de l hydrostatique est indépendante de l orientation de la surface pressée principe de Pascal 23

25 2. LA PRESSION HYDROSTATIQUE II. Mécanique des liquides et des gaz h h 1 même pression p 1 h 2 même pression p 2 Figure II.8 mesure de la pression hydrostatique Si enfin nous mesurons la pression hydrostatique régnant à la même profondeur dans trois liquides différents, à savoir l eau (ρ H2 O = 1 g /cm 3 ), l alcool (ρ alc. < ρ H2 O) et la glycérine (ρ glyc.. > ρ H2 O), nous constatons que la pression hydrostatique est d autant plus grande que la masse volumique du liquide est plus grande. 2.5 Expression de la pression hydrostatique Proposonsnous maintenant de calculer la valeur de la pression hydrostatique dans un liquide donné : h S liquide (ρ) Figure II.9 pression hydrostatique agissant sur une surface S à une profondeur h Considérons une surface S se trouvant à une profondeur h dans un liquide en équilibre de masse volumique ρ. 24

26 2. LA PRESSION HYDROSTATIQUE II. Mécanique des liquides et des gaz Sur la surface S considérée repose une colonne du liquide de hauteur h. Le poids de cette colonne vaut : P = m g P = ρ liq. V g (m = ρ liq. V) P = ρ liq. S h g (V = S h) Le poids P constitue ainsi une force pressante, s exerçant sur la surface S. Il provoque ainsi dans la couche observée la pression : p = P S p = ρ liq. S h g S p = ρ liq. g h La pression hydrostatique dans un liquide de masse volumique ρ liq. et à une profondeur h, est donnée par l expression : p = ρ liq. g h 2.6 Le paradoxe hydrostatique Mesurons la pression hydrostatique au fond de récipients de formes diverses. La pression provoque la déformation d une membrane en caoutchouc qui ferme le récipient à sa base. Cette déformation est indiquée par l intermédiaire d un levier. S S S S Figure II.10 pression hydrostatique dans des vases de formes différentes Conclusion : La pression hydrostatique au fond des divers récipients est indépendante de la forme de ces récipients. C est le paradoxe hydrostatique. 2.7 Vases communicants On appelle vases communicants des vases de formes quelconques, ouverts à l air libre et reliés entre eux. 25

27 2. LA PRESSION HYDROSTATIQUE II. Mécanique des liquides et des gaz Figure II.11 Vases communicants Lorsqu on verse un liquide dans des vases communicants, celuici coule dans tous les récipients et les niveaux libres du liquide dans les divers récipients se trouvent dans un même plan horizontal. Applications : indicateur de niveau distribution d eau dans les villes niveau d arpenteur écluse siphon... Explication : Si on verse du liquide supplémentaire dans le tube 2 cidessous, on a : p 1 < p 2 car h 1 < h 2 le liquide s écoule du vase 2 dans le vase 1. L écoulement s arrête lorsque p 1 = p 2, c.à.d. lorsque h 1 = h 2, donc lorsque les surfaces libres dans les deux récipients se trouvent dans le même plan horizontal. h 1 h 2 p 1 p Figure II.12 Ecoulement d un liquide dans des vases communicants 26

28 3. LA POUSSÉE D ARCHIMÈDE II. Mécanique des liquides et des gaz 3 La poussée d Archimède 3.1 Mise en évidence expérimentale Mesurons le poids P d un corps à l aide d un dynamomètre. Puis plongeons le corps dans de l eau (ou dans un autre liquide) : P P <P F A P P Figure II.13 Poids et poids apparent On constate que le poids du corps plongé dans le liquide semble être devenu plus petit. Cependant, il est évident que le poids P n a pas changé, comme la Terre attire le corps toujours avec la même intensité. Il doit donc y avoir une force supplémentaire, exercée par le liquide sur le corps. Cette force doit être verticale et orientée vers le haut (elle s oppose au poids). Cette force s appelle poussée d Archimède. Elle est représentée par le vecteur F A. La force mesurée par le dynamomètre lorsque le corps plonge dans le liquide est le poids apparent P. C est la force résultante du poids P et de la poussée d Archimède F A : P = P+ F A et P = P F A 27

Cours de Physique. Yves Reiser

Cours de Physique. Yves Reiser Cours de Physique 4ème Yves Reiser version du 16 septembre 2015 Table des matières I Rappels 4 1 Unités SI, multiples et sousmultiples d unités................... 5 1.1 Le système international d Unités......................

Plus en détail

Mécanique. Figure 2 Bille en acier et aimant

Mécanique. Figure 2 Bille en acier et aimant 4 e - AL Mécanique 1 Mécanique 1 Forces 1.1 Effets de forces Expérience 1.1 Une voiture jouet est au repos. Lorsqu on lui donne un petit coup (figure 1), elle se met en mouvement. En fait, en lui donnant

Plus en détail

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE Abscisse : dans un graphique, l abscisse est l axe parallèle au bord inférieur de la feuille ou au horizontal au tableau. On représente généralement le temps sur l abscisse. Air : l air est un mélange

Plus en détail

La pression. 1. Trois personnes qui ont le même poids, marchent sur une couche de neige fraîchement tombée

La pression. 1. Trois personnes qui ont le même poids, marchent sur une couche de neige fraîchement tombée Unité 3 LA PREION Un corps peut se déformer s il est soumis à une force pressante, c est-à-dire, une action de contact répartie sur sa surface. Ainsi, si on fixe une affiche sur un mur à l aide d une punaise,

Plus en détail

Initiation à la Mécanique des Fluides. Mr. Zoubir HAMIDI

Initiation à la Mécanique des Fluides. Mr. Zoubir HAMIDI Initiation à la Mécanique des Fluides Mr. Zoubir HAMIDI Chapitre I : Introduction à la mécanique des fluides 1 Introduction La mécanique des fluides(mdf) a pour objet l étude du comportement des fluides

Plus en détail

Réponds. Réponds. questions. questions. détermine la relation entre le poids et la masse d un objet

Réponds. Réponds. questions. questions. détermine la relation entre le poids et la masse d un objet ( P P B P C bjectifs distinguer le poids et la masse d un objet utiliser la relation de proportionnalité entre le poids et la masse énoncer et utiliser la condition d équilibre d un solide soumis à deux

Plus en détail

UNIVERSITÉE KASDI MERBAH OUARGLA

UNIVERSITÉE KASDI MERBAH OUARGLA UNIVERSITÉE KASDI MERBAH OUARGLA FACULTE DES SCIENCES APPLIQUÉES Département de Génie des Procédés Phénomènes de transferts Travaux pratiques de mécanique des fluides CHAOUCH Noura et SAIFI Nadia 2013

Plus en détail

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année Cours d électricité Circuits électriques en courant constant Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Objectifs du chapitre

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

Exprime sur ce document, toutes les idées qui te passent par la tête lorsque tu entends le mot force.

Exprime sur ce document, toutes les idées qui te passent par la tête lorsque tu entends le mot force. Chapitre 1 : Rappel sur la notion de force 1) Mes représentations Exprime sur ce document, toutes les idées qui te passent par la tête lorsque tu entends le mot force. Constatation La perception du mot

Plus en détail

Les moments de force. Ci-contre, un schéma du submersible MIR où l on voit les bras articulés pour la récolte d échantillons [ 1 ]

Les moments de force. Ci-contre, un schéma du submersible MIR où l on voit les bras articulés pour la récolte d échantillons [ 1 ] Les moments de force Les submersibles Mir peuvent plonger à 6 000 mètres, rester en immersion une vingtaine d heures et abriter 3 personnes (le pilote et deux observateurs), dans une sphère pressurisée

Plus en détail

LA MESURE DE LA PRESSION

LA MESURE DE LA PRESSION LA MESURE DE LA PRESSION La mesure de la pression s effectue à l aide d un baromètre. Il s agit d un instrument permettant de repérer la pression de l atmosphère dans laquelle il se trouve et ses variations

Plus en détail

Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F

Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F I) Electrostatique : 1) Les charges électriques : On étudie l électricité statique qui apparaît par frottement sur un barreau d ébonite puis sur un barreau

Plus en détail

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE 1. RAPPEL: L ATOME CONSTITUANT DE LA MATIERE Toute la matière de l univers, toute substance, vivante ou inerte, est constituée à partir de particules

Plus en détail

Quatrième partie. Hydrostatique, hydrodynamique des fluides parfaits

Quatrième partie. Hydrostatique, hydrodynamique des fluides parfaits Quatrième partie Hydrostatique, hydrodynamique des fluides parfaits 105 Chapitre 11 LE THÉORÈME DE BERNOULLI Le principe de conservation de l énergie est très général. Nous allons montrer qu il permet

Plus en détail

Sous pression fiche guide

Sous pression fiche guide Sous pression fiche guide Notions abordées Physique Mathématiques - Pression dans les liquides - Équilibre des forces - Résoudre des équations - Établir un graphique - Étude d une fonction linéaire concrète

Plus en détail

Électricité. 1 Interaction électrique et modèle de l atome

Électricité. 1 Interaction électrique et modèle de l atome 4 e - AL Électricité 1 Électricité 1 Interaction électrique et modèle de l atome 1.1 Électrisation par frottement Expérience 1.1 Une baguette en matière plastique est frottée avec un chiffon de laine.

Plus en détail

Forces et Interactions

Forces et Interactions Février 2013 Cours de physique sur les Forces et les Interactions page 1 1 Objectifs Forces et Interactions Le but de ce cours est d'introduire la notion de force et d'étudier la statique, c'est-à-dire

Plus en détail

La charge électrique C6. La charge électrique

La charge électrique C6. La charge électrique Fiche ACTIVIT UM 8. / UM 8. / 8. La charge électrique 8. La charge électrique C6 Manuel, p. 74 à 79 Manuel, p. 74 à 79 Synergie UM S8 Corrigé Démonstration La charge par induction. Comment un électroscope

Plus en détail

1) Explications (Expert) :

1) Explications (Expert) : 1) Explications (Expert) : Mesures expérimentales : Dans nos conditions d expérience, nous avons obtenu les résultats suivants : Les dimensions des récipients sont : 1) bocal vide : épaisseur de verre

Plus en détail

Module 3 : L électricité

Module 3 : L électricité Sciences 9 e année Nom : Classe : Module 3 : L électricité Partie 1 : Électricité statique et courant électrique (chapitre 7 et début du chapitre 8) 1. L électrostatique a. Les charges et les décharges

Plus en détail

Mouvement et vitesse . A A B

Mouvement et vitesse . A A B Chapitre 1 Mouvement et vitesse I/ Caractère relatif d'un mouvement Le mouvement d'un objet est décrit par rapport à un autre objet qui sert de référence ( le référentiel) exemple : assis dans une voiture

Plus en détail

PHYSIQUE. 1re année. VISA pour la 1 re année Santé. Santé. 2 e édition. Salah Belazreg. Préparer et réussir son entrée en PACES/L1 Santé 100%

PHYSIQUE. 1re année. VISA pour la 1 re année Santé. Santé. 2 e édition. Salah Belazreg. Préparer et réussir son entrée en PACES/L1 Santé 100% 100% 1re année Santé Médecine harmacie Dentaire Sage-Femme Salah Belazreg HYSIQUE ISA pour la 1 re année Santé réparer et réussir son entrée en ACES/L1 Santé Toutes les notions du Lycée requises Des QCM

Plus en détail

Le circuit électrique

Le circuit électrique BULLETIN SPÉCIAL N 2 Le circuit électrique Théorie un peu de réflexion Intro L électricité est une source d énergie. Une énergie que l on peut facilement transformer en mouvement, lumière ou chaleur. L

Plus en détail

4 ème PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. PROGRAMME 2008 (v2.4)

4 ème PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. PROGRAMME 2008 (v2.4) PHYSIQUE-CHIMIE 4 ème TRIMESTRE 1 PROGRAMME 2008 (v2.4) Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique Les Cours Pi e-mail : lescourspi@cours-pi.com site : http://www.cours-pi.com

Plus en détail

Notions physiques Niveau 2

Notions physiques Niveau 2 14 novembre 2011 Contenu 1. Les pressions Les différentes pressions 2. La loi de Mariotte (Autonomie en air) 2.1. Principes 2.2. Applications à la plongée 3. Le théorème d Archimède (Flottabilité) 3.1.

Plus en détail

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples.

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples. Référentiel CAP Sciences Physiques Page 1/9 SCIENCES PHYSIQUES CERTIFICATS D APTITUDES PROFESSIONNELLES Le référentiel de sciences donne pour les différentes parties du programme de formation la liste

Plus en détail

Sommaire. Séquence 2. La pression des gaz. Séance 1. Séance 2. Séance 3 Peut-on comprimer de l eau? Séance 4 Je fais le point sur la séquence 2

Sommaire. Séquence 2. La pression des gaz. Séance 1. Séance 2. Séance 3 Peut-on comprimer de l eau? Séance 4 Je fais le point sur la séquence 2 Sommaire La pression des gaz Séance 1 Comprimer de l air Séance 2 Mesurer la pression d un gaz Séance 3 Peut-on comprimer de l eau? Séance 4 Je fais le point sur la séquence 2 24 Cned, Physique - Chimie

Plus en détail

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique?

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique? Défi 1 Qu estce que l électricité statique? Frotte un ballon de baudruche contre la laine ou tes cheveux et approchele des morceaux de papier. Décris ce que tu constates : Fiche professeur Après avoir

Plus en détail

3 Charges électriques

3 Charges électriques 3 Charges électriques 3.1 Electrisation par frottement Expérience : Frottons un bâton d ébonite avec un morceau de peau de chat. Approchonsle de petits bouts de papier. On observe que les bouts de papier

Plus en détail

Unités, mesures et précision

Unités, mesures et précision Unités, mesures et précision Définition Une grandeur physique est un élément mesurable permettant de décrire sans ambiguïté une partie d un phénomène physique, chacune de ces grandeurs faisant l objet

Plus en détail

Mesure de la dépense énergétique

Mesure de la dépense énergétique Mesure de la dépense énergétique Bioénergétique L énergie existe sous différentes formes : calorifique, mécanique, électrique, chimique, rayonnante, nucléaire. La bioénergétique est la branche de la biologie

Plus en détail

Trépier avec règle, ressort à boudin, chronomètre, 5 masses de 50 g.

Trépier avec règle, ressort à boudin, chronomètre, 5 masses de 50 g. PHYSQ 130: Hooke 1 LOI DE HOOKE: CAS DU RESSORT 1 Introduction La loi de Hooke est fondamentale dans l étude du mouvement oscillatoire. Elle est utilisée, entre autres, dans les théories décrivant les

Plus en détail

Choix multiples : Inscrire la lettre correspondant à la bonne réponse sur le tiret. (10 pts)

Choix multiples : Inscrire la lettre correspondant à la bonne réponse sur le tiret. (10 pts) SNC1D test d électricité Nom : Connaissance et Habiletés de la pensée compréhension (CC) (HP) Communication (Com) Mise en application (MA) 35 % 30 % 15 % 20 % /42 /31 grille /19 Dans tout le test, les

Plus en détail

LA FORCE DE FREINAGE ou les lois physiques du freinage

LA FORCE DE FREINAGE ou les lois physiques du freinage LA FORCE DE FREINAGE ou les lois physiques du freinage Du point de vue de la conduite automobile, le freinage d urgence est sans doute le geste technique le plus difficile à réaliser. C est pourtant un

Plus en détail

Induction électromagnétique

Induction électromagnétique Induction électromagnétique Sommaire I) Théorie de l induction électromagnétique..2 A. Introduction 2 B. Notion de force électromotrice 3 C. Loi de Faraday..5 D. Quelques applications.7 Spire circulaire

Plus en détail

LA PUISSANCE DES MOTEURS. Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile?

LA PUISSANCE DES MOTEURS. Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile? LA PUISSANCE DES MOTEURS Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile? Chaque modèle y est décliné en plusieurs versions, les différences portant essentiellement sur la puissance

Plus en détail

Un petit rien... qui peut tout changer! Octobre 2014

Un petit rien... qui peut tout changer! Octobre 2014 Un petit rien... qui peut tout changer! Octobre 2014 Présentation de l outil Présentation de l outil Vous êtes : 1 enseignant au collège. 2 enseignant au lycée. 3 les deux. 4 aucune des réponses précédentes.

Plus en détail

LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE

LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE Page 1 / 6 LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE 1) Qu est-ce qu un sensor de pression? Tout type de sensor est composé de 2 éléments distincts : Un corps d épreuve soumit au Paramètre Physique φ à mesurer

Plus en détail

Chapitre 7: Dynamique des fluides

Chapitre 7: Dynamique des fluides Chapitre 7: Dynamique des fluides But du chapitre: comprendre les principes qui permettent de décrire la circulation sanguine. Ceci revient à étudier la manière dont les fluides circulent dans les tuyaux.

Plus en détail

Cours d électricité. Introduction. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie

Cours d électricité. Introduction. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie Cours d électricité Introduction Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Le terme électricité provient du grec ἤλεκτρον

Plus en détail

Chapitre 5. Le ressort. F ext. F ressort

Chapitre 5. Le ressort. F ext. F ressort Chapitre 5 Le ressort Le ressort est un élément fondamental de plusieurs mécanismes. Il existe plusieurs types de ressorts (à boudin, à lame, spiral etc.) Que l on comprime ou étire un ressort, tel que

Plus en détail

Premier principe de la thermodynamique - conservation de l énergie

Premier principe de la thermodynamique - conservation de l énergie Chapitre 5 Premier principe de la thermodynamique - conservation de l énergie 5.1 Bilan d énergie 5.1.1 Énergie totale d un système fermé L énergie totale E T d un système thermodynamique fermé de masse

Plus en détail

CIRCUITS DE PUISSANCE PNEUMATIQUES

CIRCUITS DE PUISSANCE PNEUMATIQUES V ACTIONNEURS PNEUMATIQUES : 51 Généralités : Ils peuvent soulever, pousser, tirer, serrer, tourner, bloquer, percuter, abloquer, etc. Leur classification tient compte de la nature du fluide (pneumatique

Plus en détail

Application à l astrophysique ACTIVITE

Application à l astrophysique ACTIVITE Application à l astrophysique Seconde ACTIVITE I ) But : Le but de l activité est de donner quelques exemples d'utilisations pratiques de l analyse spectrale permettant de connaître un peu mieux les étoiles.

Plus en détail

Chapitre 10 : Mécanique des fluides

Chapitre 10 : Mécanique des fluides Chapitre 10 : Mécanique des fluides 1. Pression hydrostatique Les fluides regroupent gaz et liquides. En général, on considère des fluides incompressibles. Ce n est plus le cas en thermodynamique. Un objet

Plus en détail

Exercices. Sirius 1 ère S - Livre du professeur Chapitre 15. Champs et forces. Exercices d application. 5 minutes chrono!

Exercices. Sirius 1 ère S - Livre du professeur Chapitre 15. Champs et forces. Exercices d application. 5 minutes chrono! Exercices Exercices d application 5 minutes chrono 1. Mots manquants a. scalaire b. aimants/courants c. aiguille aimantée d. électrostatique. e. uniforme/ parallèles. f. la verticale/la Terre g. gravitation/la

Plus en détail

N : Date : 20 juin 2013 EXAMEN DE PHYSIQUE (SECOND SEMESTRE)

N : Date : 20 juin 2013 EXAMEN DE PHYSIQUE (SECOND SEMESTRE) N : Date : 20 juin 2013 Nom : CORRECTION Classe :2L. EXAMEN DE PHYSIQUE (SECOND SEMESTRE) NOTE : /40 S. I. Définis les termes suivants : série A I. molécule : la plus petite partie d un corps qui en possède

Plus en détail

6 Les forces mettent les objets en mouvement.

6 Les forces mettent les objets en mouvement. 6 Les forces mettent les objets en mouvement. Tu dois devenir capable de : Savoir expliquer la proportion directe entre la force et l accélération à l aide d un exemple ; expliquer la proportion inverse

Plus en détail

LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE

LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE 2. L EFFET GYROSCOPIQUE Les lois physiques qui régissent le mouvement des véhicules terrestres sont des lois universelles qui s appliquent

Plus en détail

Electronique Générale. Convertisseur Numérique/Analogique (C.N.A.) et Convertisseur Analogique/Numérique (C.A.N.)

Electronique Générale. Convertisseur Numérique/Analogique (C.N.A.) et Convertisseur Analogique/Numérique (C.A.N.) Convertisseur umérique/analogique (C..A.) et Convertisseur Analogique/umérique (C.A..) I- Introduction : En électronique, un signal électrique est le plus souvent porteur d une information. Il existe deux

Plus en détail

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof Une échelle est appuyée sur un mur. S il n y a que la friction statique avec le sol, quel est l angle minimum possible entre le sol et l échelle pour que l échelle ne glisse pas et tombe au sol? www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof

Plus en détail

Mesures et incertitudes

Mesures et incertitudes En physique et en chimie, toute grandeur, mesurée ou calculée, est entachée d erreur, ce qui ne l empêche pas d être exploitée pour prendre des décisions. Aujourd hui, la notion d erreur a son vocabulaire

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

Mario Geiger octobre 08 ÉVAPORATION SOUS VIDE

Mario Geiger octobre 08 ÉVAPORATION SOUS VIDE ÉVAPORATION SOUS VIDE 1 I SOMMAIRE I Sommaire... 2 II Évaporation sous vide... 3 III Description de l installation... 5 IV Travail pratique... 6 But du travail... 6 Principe... 6 Matériel... 6 Méthodes...

Plus en détail

Chapitre 11 Bilans thermiques

Chapitre 11 Bilans thermiques DERNIÈRE IMPRESSION LE 30 août 2013 à 15:40 Chapitre 11 Bilans thermiques Table des matières 1 L état macroscopique et microcospique de la matière 2 2 Énergie interne d un système 2 2.1 Définition.................................

Plus en détail

DIFFRACTion des ondes

DIFFRACTion des ondes DIFFRACTion des ondes I DIFFRACTION DES ONDES PAR LA CUVE À ONDES Lorsqu'une onde plane traverse un trou, elle se transforme en onde circulaire. On dit que l'onde plane est diffractée par le trou. Ce phénomène

Plus en détail

LA MESURE DE LA TEMPERATURE

LA MESURE DE LA TEMPERATURE LA MESURE DE LA TEMPERATURE s effectue à l aide d un thermomètre ou plus exactement d une sonde thermométrique. Il s agit d un instrument permettant de repérer la température du milieu avec lequel il doit

Plus en détail

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation.

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation. Comment régler la vitesse d un moteur électrique?. Comment régler la vitesse d un moteur à courant continu? Capacités Connaissances Exemples d activités Connaître le modèle équivalent simplifié de l induit

Plus en détail

Communauté française de Belgique. Cours 219 Série 2 ENSEIGNEMENT À DISTANCE PHYSIQUE C2D. Mécanique. Notions de base. Cours 219.

Communauté française de Belgique. Cours 219 Série 2 ENSEIGNEMENT À DISTANCE PHYSIQUE C2D. Mécanique. Notions de base. Cours 219. Cours 219 Communauté française de Belgique Série 2 ENSEIGNEMENT À DISTANCE PHYSIQUE C2D Mécanique Notions de base Cours 219 Série 2 Cours 219 - Physique Série 2 - Présentation Page 2 Cours 219 - Physique

Plus en détail

Objectifs : Notion de rendement. 1 ère GMB Technologie Les performances moteur 1 / 14

Objectifs : Notion de rendement. 1 ère GMB Technologie Les performances moteur 1 / 14 1 ère GMB Technologie Les performances moteur 1 / 14 Les performances moteur Objectifs : L élève devra être capable de : Définir et calculer un rendement global du moteur ; Citer les paramètres influents

Plus en détail

Communauté française de Belgique ENSEIGNEMENT À DISTANCE. Cours 219 Série 9 PHYSIQUE C2D. Synthèse

Communauté française de Belgique ENSEIGNEMENT À DISTANCE. Cours 219 Série 9 PHYSIQUE C2D. Synthèse Cours 9 Communauté française de Belgique Série 9 ENSEIGNEMENT À DISTNCE PHYSIQUE CD Synthèse Cours 9 Série 9 Cours 9 - Physique Série 9 - Présentation Page Cours 9 - Physique Série 9 - Présentation Page

Plus en détail

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert DISQUE DUR Le sujet est composé de 8 pages et d une feuille format A3 de dessins de détails, la réponse à toutes les questions sera rédigée sur les feuilles de réponses jointes au sujet. Toutes les questions

Plus en détail

Chap 1: Toujours plus vite... Introduction: Comment déterminer la vitesse d une voiture?

Chap 1: Toujours plus vite... Introduction: Comment déterminer la vitesse d une voiture? Thème 2 La sécurité Chap 1: Toujours plus vite... Introduction: Comment déterminer la vitesse d une voiture?! Il faut deux informations Le temps écoulé La distance parcourue Vitesse= distance temps > Activité

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Géothermie et propriétés thermiques de la Terre 1 Lac de la station thermale du Blue Lagoon en Islande (eau chauffée par l énergie géothermique) 2 - I - Gradient géothermique et flux géothermique 1) Des

Plus en détail

Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Corrigé Session septembre 2014 Métropole. 01/10/2014 www.udppc.asso.fr.

Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Corrigé Session septembre 2014 Métropole. 01/10/2014 www.udppc.asso.fr. Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Corrigé Session septembre 2014 Métropole 01/10/2014 www.udppc.asso.fr Page 1 sur 11 ÉTUDE DE L EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE DE QUELQUES DISPOSITIFS

Plus en détail

PHYSIQUE Discipline fondamentale

PHYSIQUE Discipline fondamentale Examen suisse de maturité Directives 2003-2006 DS.11 Physique DF PHYSIQUE Discipline fondamentale Par l'étude de la physique en discipline fondamentale, le candidat comprend des phénomènes naturels et

Plus en détail

1 Définition. 2 Systèmes matériels et solides. 3 Les actions mécaniques. Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble..

1 Définition. 2 Systèmes matériels et solides. 3 Les actions mécaniques. Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble.. 1 Définition GÉNÉRALITÉS Statique 1 2 Systèmes matériels et solides Le système matériel : Il peut être un ensemble.un sous-ensemble..une pièce mais aussi un liquide ou un gaz Le solide : Il est supposé

Plus en détail

IR Temp 210. Thermomètre infrarouge. Des techniques sur mesure

IR Temp 210. Thermomètre infrarouge. Des techniques sur mesure IR Temp 210 Thermomètre infrarouge Contenu 1. Spécifications...26 2. Touches et affichages...28 3. Utilisation...30 4. Entretien...31 5. Elimination des piles et de l appareil...31 6. Tableau de facteur

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur?

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? Pour ce module, sont proposés et présentés des phases de recherche documentaire, de

Plus en détail

SECTEUR 4 - Métiers de la santé et de l hygiène

SECTEUR 4 - Métiers de la santé et de l hygiène SECTEUR 4 - Métiers de la santé et de l hygiène A lire attentivement par les candidats Sujet à traiter par tous les candidats inscrit au BEP Les candidats répondront sur la copie. Les annexes éventuelles

Plus en détail

L électricité et le magnétisme

L électricité et le magnétisme L électricité et le magnétisme Verdicts et diagnostics Verdict CHAPITRE 5 STE Questions 1 à 26, A à D. 1 QU EST-CE QUE L ÉLECTRICITÉ? (p. 140-144) 1. Vanessa constate qu un objet est chargé positivement.

Plus en détail

MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE

MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE Titulaire : A. Rauw 5h/semaine 1) MÉCANIQUE a) Cinématique ii) Référentiel Relativité des notions de repos et mouvement Relativité de la notion de trajectoire Référentiel

Plus en détail

Chapitre 3 : Mesure et Incertitude.

Chapitre 3 : Mesure et Incertitude. Chapitre 3 : Mesure et ncertitude. Le scientifique qui étudie un phénomène naturel se doit de faire des mesures. Cependant, lors du traitement de ses résultats ce pose à lui la question de la précision

Plus en détail

GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE

GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE Distributeur exclusif de GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE INTRODUCTION...2 GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE...2 La température...2 Unités de mesure de température...3 Echelle de température...3

Plus en détail

Athénée royal du Condroz Jules Delot Ciney. Module 3. Force d Archimède. 3ème générale. Physique 2h/semaine. Ir Jacques COLLOT

Athénée royal du Condroz Jules Delot Ciney. Module 3. Force d Archimède. 3ème générale. Physique 2h/semaine. Ir Jacques COLLOT Athénée royal du Condroz Jules Delot Ciney Module 3 Force d Archimède 3ème générale Physique 2h/semaine Ir Jacques COLLOT 3G2 Module 3 Force d Archimède page 2 de 19 Activité 1 : Force d'archimède dans

Plus en détail

1) Mesure de température :

1) Mesure de température : PAGE : ) Mesure de température : Elément sensible Les mesureurs de température analogiques transforment la température d un fluide ou d une enceinte en un signal 0/0V, 4-0mA Doigt de gant Fixation Ils

Plus en détail

Une brique dans le cartable. Isolation Thermique

Une brique dans le cartable. Isolation Thermique Une brique dans le cartable Isolation Thermique Une brique dans le cartable Isolation thermique Quelques éléments théoriques à propos de la propagation de chaleur Fiche I1 : Le chaud et le froid - Expérience

Plus en détail

Fiche technique. Vannes thermostatiques à eau de refroidissement Type AVTA. Septembre 2002 DKACV.PD.500.A4.04 520B1429

Fiche technique. Vannes thermostatiques à eau de refroidissement Type AVTA. Septembre 2002 DKACV.PD.500.A4.04 520B1429 Fiche technique Vannes thermostatiques à eau de refroidissement Septembre 2002 DKACV.PD.500.A4.04 520B1429 Table des matières Page Introduction... 3 Caractéristiques techniques... 3 AVTA pour fluides neutres...

Plus en détail

4.14 Influence de la température sur les résistances

4.14 Influence de la température sur les résistances nfluence de la température sur la résistance 4.14 nfluence de la température sur les résistances ne résistance R, parcourue par un courant pendant un certain temps t, dissipe une énergie calorifique (W

Plus en détail

5 ème COURS Chimie Chapitre 4 MESURER LES VOLUMES ET LES MASSES CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.

5 ème COURS Chimie Chapitre 4 MESURER LES VOLUMES ET LES MASSES CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 5 ème COURS Chimie Chapitre 4 MESURER LES VOLUMES ET LES MASSES CORRECTION DES EXERCICES Correction : Exercice 2 p 43 1 L = 100 cl 33 cl = 0,33 dm 3 1,31 dm

Plus en détail

1 000 W ; 1 500 W ; 2 000 W ; 2 500 W. La chambre que je dois équiper a pour dimensions : longueur : 6 m largeur : 4 m hauteur : 2,50 m.

1 000 W ; 1 500 W ; 2 000 W ; 2 500 W. La chambre que je dois équiper a pour dimensions : longueur : 6 m largeur : 4 m hauteur : 2,50 m. EXERCICES SUR LA PUISSANCE DU COURANT ÉLECTRIQUE Exercice 1 En zone tempérée pour une habitation moyennement isolée il faut compter 40 W/m 3. Sur un catalogue, 4 modèles de radiateurs électriques sont

Plus en détail

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant.

PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Plancher, plafond, et mur chauffant. PLAN: Les puis canadiens. Les pompes à chaleur. Les capteurs solaires et ballon d eau chaude. Les panneaux photovoltaïques. Plancher, plafond, et mur chauffant. Les puits canadiens: sert à la fois de chauffage

Plus en détail

1 Mise en application

1 Mise en application Université Paris 7 - Denis Diderot 2013-2014 TD : Corrigé TD1 - partie 2 1 Mise en application Exercice 1 corrigé Exercice 2 corrigé - Vibration d une goutte La fréquence de vibration d une goutte d eau

Plus en détail

Les objectifs du chapitre :

Les objectifs du chapitre : Propriétés thermiques des matériaux Chapitre 2 Les matériaux ont des propriétés physiques et mécaniques différentes lorsqu ils sont soumis à des changements de température. Il est nécessaire de prendre

Plus en détail

Mécanique. 1 Forces. 1.1 Rappel. 1.2 Mesurer des forces. 3BC - AL Mécanique 1

Mécanique. 1 Forces. 1.1 Rappel. 1.2 Mesurer des forces. 3BC - AL Mécanique 1 3BC - AL Mécanique 1 Mécanique 1 Forces 1.1 Rappel Pour décrire les effets d une force, nous devons préciser toutes ses propriétés : son point d application ; sa droite d action, c est-à-dire sa direction

Plus en détail

Thème 17: Optimisation

Thème 17: Optimisation OPTIMISATION 45 Thème 17: Optimisation Introduction : Dans la plupart des applications, les grandeurs physiques ou géométriques sont exprimées à l aide d une formule contenant une fonction. Il peut s agir

Plus en détail

MESURE DE LA TEMPERATURE

MESURE DE LA TEMPERATURE 145 T2 MESURE DE LA TEMPERATURE I. INTRODUCTION Dans la majorité des phénomènes physiques, la température joue un rôle prépondérant. Pour la mesurer, les moyens les plus couramment utilisés sont : les

Plus en détail

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique Chapitre 7 Circuits Magnétiques et Inductance 7.1 Introduction 7.1.1 Production d un champ magnétique Si on considère un conducteur cylindrique droit dans lequel circule un courant I (figure 7.1). Ce courant

Plus en détail

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Séquence 9 Consignes de travail Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Travaillez les cours d application de physique. Travaillez les exercices

Plus en détail

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé 600/150-750/200-1000/220-1500/300 V 1.3 SOMMAIRE 1 Description du dispositif... 3 1.1 Série type... 3 1.2 Protection du

Plus en détail

OCEANE Machine de brasage double vague

OCEANE Machine de brasage double vague Information générale Un concept de machine qui offre une performance remarquable, machine spécialement conçue pour les petites et moyennes séries, idéal pour toutes les exigences de production. Tout le

Plus en détail

Atelier. Outils de mesure et de diagnostic. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr

Atelier. Outils de mesure et de diagnostic. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr Atelier Outils de mesure et de diagnostic Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr Sommaire Comment mesurer et diagnostiquer : 1) La qualité de l air intérieur

Plus en détail

TP : Une résistance pour se chauffer?

TP : Une résistance pour se chauffer? TP : Une résistance pour se chauffer? Document extrait d un site Internet : L'effet Joule est un mode de production de chaleur qui se produit lors du passage du courant électrique dans un conducteur présentant

Plus en détail

Séquence pédagogique

Séquence pédagogique Séquence pédagogique Les matériaux de l espace L ensemble des questions concerne à la fois les sciences de la vie et de la Terre et la physique-chimie, dans le cadre des thèmes de convergence que sont

Plus en détail

Acquisition et conditionnement de l information Les capteurs

Acquisition et conditionnement de l information Les capteurs Acquisition et conditionnement de l information Les capteurs COURS 1. Exemple d une chaîne d acquisition d une information L'acquisition de la grandeur physique est réalisée par un capteur qui traduit

Plus en détail

BTS BAT 1 Notions élémentaires de chimie 1

BTS BAT 1 Notions élémentaires de chimie 1 BTS BAT 1 Notions élémentaires de chimie 1 I. L ATOME NOTIONS EÉLEÉMENTAIRES DE CIMIE Les atomes sont des «petits grains de matière» qui constituent la matière. L atome est un système complexe que l on

Plus en détail

Activités de mesures sur la masse à l aide d unités de mesure conventionnelles. L unité de mesure la plus appropriée

Activités de mesures sur la masse à l aide d unités de mesure conventionnelles. L unité de mesure la plus appropriée Activités de mesures sur la masse à l aide d unités de mesure conventionnelles L unité de mesure la plus appropriée Dans cette activité, l élève choisit l unité de mesure la plus appropriée pour déterminer

Plus en détail

Précaution : Pour garantir des mesures correctes, le dynamomètre doit être réglé à zéro à l aide de la glissière avant d appliquer une force.

Précaution : Pour garantir des mesures correctes, le dynamomètre doit être réglé à zéro à l aide de la glissière avant d appliquer une force. * L appareil de mesure des forces est le dynamomètre Fonctionnement d un dynamomètre Un dynamomètre est formé d un boîtier dans lequel se trouve un ressort et est muni d une échelle graduée. Il contient

Plus en détail