Communauté française de Belgique ENSEIGNEMENT À DISTANCE. Cours 219 Série 9 PHYSIQUE C2D. Synthèse

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Communauté française de Belgique ENSEIGNEMENT À DISTANCE. Cours 219 Série 9 PHYSIQUE C2D. Synthèse"

Transcription

1 Cours 9 Communauté française de Belgique Série 9 ENSEIGNEMENT À DISTNCE PHYSIQUE CD Synthèse Cours 9 Série 9

2 Cours 9 - Physique Série 9 - Présentation Page

3 Cours 9 - Physique Série 9 - Présentation Page 3. Présentation de la série.. Motivation et objectifs Vous voici arrivé à la fin du cours de physique (9). Vous avez suivi des leçons se rapportant à la mécanique, à la matière, à la lumière, à l électricité et à l acoustique. Nous espérons que ce cours répondait à votre attente et que vous avez eu les réponses à toutes les questions que vous vous posiez avant l étude de ce module. Pour augmenter vos chances de réussir l examen devant le Jury, vous trouverez dans cette série quelques compléments qui vous permettront de vous préparer correctement à cette épreuve. En effet, certaines questions posées par le Jury portent sur des notions qui ne font pas partie de la matière que vous venez d étudier. u terme de cette série, vous serez capable de : résoudre des problèmes de physique ayant trait aux notions abordées dans l ensemble du cours (mécanique, matière, lumière, électricité et acoustique) de manière à synthétiser vos acquis ; compléter vos savoirs et savoir-faire afin de préparer au mieux l examen du Jury du deuxième degré... Place de la série dans le module Présentation du module I. Mécanique Série : Prérequis du cours de physique Série : Notions de base Série 3: Notion de pression II. Matière Série 4: Énergie thermique III. Lumière Série 5: Optique

4 Cours 9 - Physique Série 9 - Présentation Page 4 IV. Électricité Série 6: Notions de base Série 7: Circuits électriques V. coustique Série 8: Notions de base VI. Synthèse Série 9: Synthèse générale Vous êtes ici. Présentation de la série. Contenu.. Complément de mécanique.. Complément d optique.3. Complément d électricité.4. Unités.5. Questions posées au Jury.6. Corrigé commenté des questions.7. Bibliographie.8. Formulaire 3. Évaluation du module 3.. Travaux d autocontrôle 3.. Corrigé commenté 3.3. Devoir de fin de module 3.4. Conseils d orientation.3. Plan de la série

5 Cours 9 - Physique Série 9 - Contenu Page 5. Contenu.. Compléments de mécanique Poids Masse Lors de l étude de la série, leçon, nous avons vu que le coefficient g liant le poids et la masse d un corps valait, dans nos régions, 9,8 N/kg. Il faut que vous sachiez que l on utilise souvent une autre unité pour exprimer la valeur de g. Cette unité est le m/s. En effet, on peut montrer * que N/kg = m/s. On a, dans nos régions : g = 9,8 N kg = 9,8 m s Décomposition d une force Lors de l étude de la série, leçon 3, nous avons vu que l on pouvait décomposer une force en deux composantes. insi, sur le schéma ci-dessous, la force F peut se décomposer de manière telle que : F F F F F F Si l angle entre les composantes F et F est un angle droit comme le montre le schéma cidessous, il est facile, en appliquant les définitions de la trigonométrie (voir série 5, prérequis), de déterminer par calcul la grandeur des forces F et F. C F F O F B * Cette équivalence entre les deux unités sera détaillée dans le cours.

6 Cours 9 - Physique Série 9 - Contenu Page 6 Dans le triangle BO, on a : sin = B O = F F On en déduit que : F = F sin Dans le triangle BO, on a : cos = OB O = F F On en déduit que : F = F cos On constate ainsi que, dans des cas très particuliers, lorsqu une force se décompose en deux autres forces suivant des droites d actions perpendiculaires, on peut déterminer facilement par calcul la grandeur de ses composantes. pplication Reprenons l exercice 3 des TC (série, leçon 3). Un dictionnaire a une masse de 600 g. Il est posé sur une table faisant un angle de 30 avec l horizontale. Calculez le poids du dictionnaire. Décomposez le poids suivant deux droites d action (respectivement parallèle et perpendiculaire à la planche). Calculez les composantes des forces si g = 0 N/kg. Le poids G du dictionnaire a déjà été calculé. Il vaut 6 N. Le schéma de décomposition des forces se présente de la façon suivante : O F F X G Y = 30 Rappel En mathématique, vous avez vu que angles à côtés perpendiculaires ont la même amplitude. insi, dans la figure ci-contre, les angles D F BC et D E F ont la même amplitude. On peut alors écrire que = = 30 (dans le schéma ci-dessus). C E B

7 Cours 9 - Physique Série 9 - Contenu Page 7 Reprenons maintenant le schéma de décomposition des forces. Dans le triangle rectangle OXY, on a : OY X =. On en déduit que : sin cos = OX OY = F F = G sin = mg sin = 0,6. 0 sin 30 = 3 N G = XY OY = F F = G cos = mg cos = 0,6.0 cos 30 = 5,96 N G On retrouve bien les résultats déterminés précédemment par la construction géométrique, mais avec une meilleure précision. Moment d une force Essayons de refermer une lourde porte en tirant sur la poignée avec une force F. Nous constatons que l opération sera d autant plus efficace si : la force exercée sur la porte est plus grande ; la force est exercée en un point plus éloigné de l axe de rotation ; la force est exercée perpendiculairement au plan de la porte. C est ce que montre le schéma ci-dessous. O F O F Schéma Schéma Le schéma montre une vue du dessus de la porte. La force F est perpendiculaire à la porte au point. Le point O est le pied de la perpendiculaire abaissée du point sur l axe de rotation de la porte. Si la force F n était pas perpendiculaire à la porte, la situation serait, par exemple, celle représentée ci-contre. baissons maintenant la perpendiculaire OP du point O à la droite d action de la force F. Cette perpendiculaire OP est appelée bras de levier. Soit d la distance entre O et P ; c est la O d P F

8 Cours 9 - Physique Série 9 - Contenu Page 8 longueur du bras de levier. On peut maintenant définir la valeur du moment de la force F par rapport à O. Définition La valeur du moment d une force F par rapport à un point O (notée M O F ) * est égale au produit de la valeur de la force F par la distance d qui sépare le point O de la droite d action de la force ; la distance étant mesurée perpendiculairement à la droite d action de la force. Ou encore : la valeur du moment d une force F par rapport à un point O est égale au produit de la valeur de la force F par son bras de levier **. On écrit alors que : M O F = Fd Puisque la force s exprime en newtons et la distance en mètres, la grandeur du moment d une force s exprime en newton mètre (N.m). pplications. Sur une barre horizontale d, on applique en un point une force F de 50 N, verticale vers le haut. La barre est mobile autour d un point O. La distance O est de 60 cm. Déterminez le moment de la force par rapport au point O. O F d 60 cm * En réalité, le moment de la force F par rapport à un point est une grandeur vectorielle. Cet aspect sera étudié dans le cours. ** Le moment de la force F par rapport à un point s écrit : M F.

9 Cours 9 - Physique Série 9 - Contenu Page 9 Déterminons la grandeur du bras de levier. Il s agit de la distance entre le point O et le pied de la perpendiculaire abaissée de O sur la droite d action de la force. Puisque O est perpendiculaire à la force, la grandeur du bras de levier est de 60 cm soit 0,6 m. M O F = Fd = 50. 0,6 = 30 N.m. Sur une barre horizontale d, on applique en un point une force oblique F de 50 N vers le haut comme le montre le schéma ci-après. La barre est mobile autour d un point O. La distance O est de 60 cm. Déterminez le moment de la force par rapport au point O. O F d 60 cm Échelle : cm 0 cm d P b Déterminons la grandeur du bras de levier. Pour cela, prolongeons la droite d action de la force (droite b en pointillés). baissons ensuite du point O la perpendiculaire à b. Soit OP cette perpendiculaire (bras de levier). La distance d entre O et P représente la grandeur du bras de levier. La mesure sur le schéma donne d = 4 cm = 0,4 m. Le moment M de la force F vaut : M O F = Fd = 50. 0,4 = N.m Équilibre d un levier soumis à deux forces Considérons une barre rigide mobile autour d un point fixe (point O) ; une telle barre est appelée levier. L exemple le plus simple est celui représenté ci-dessous. Pour la facilité de l exposé, nous supposerons, pour l instant, que le levier a un poids nul. O Point fixe Barre rigide

10 Cours 9 - Physique Série 9 - Contenu Page 0 ppliquons deux forces F et F verticales, orientées vers le bas en deux points et B du levier (voir ci-dessous). O B Levier F F L expérience montre que le levier restera en équilibre si la valeur du moment de la force F par rapport au point O est égale à la valeur du moment de la force F par rapport au même point O. Cela s écrit : M F M F O O ou encore : F O = F OB insi, dans l exemple ci-dessus, la relation sera satisfaite si, par exemple : F = 8 N, F = 6 N, O = 3 m et OB = 4 m. On a en effet : F O = 8. 3 = 4 N.m F OB = 6. 4 = 4 N.m Si les forces F et F ne sont pas perpendiculaires au levier, on a alors la situation suivante : B O B F F Levier L expérience montre que le levier restera en équilibre si la valeur du moment de la force F par rapport au point O est égale à la valeur du moment de la force F par rapport au même point O. Cela s écrit : M F M F O O ou encore : F O = F OB ()

11 Cours 9 - Physique Série 9 - Contenu Page En appliquant les définitions des rapports trigonométriques dans les triangles rectangles O et OBB (voir série 5, prérequis), on a : cos cos O' O OB' OB O = O cos () OB = OB cos (3) En remplaçant () et (3) dans (), on a : F O cos = F OB cos En simplifiant par cos, on a : F O = F OB On a l habitude d appeler F la force motrice notée F m, F la force résistante notée F r, O le bras moteur noté B m et OB le bras résistant noté B r. On a alors : F m B m = F r B r Équilibre d un levier soumis à plusieurs forces Considérons un levier mobile autour d un point O sur lequel on applique plusieurs forces. Soient les forces F, F et F 3 appliquées aux points, B et C. F 3 C O B B C F F S il n y avait que la force F qui était appliquée sur le levier, ce dernier se mettrait à tourner autour du point O dans le sens inverse des aiguilles d une montre. S il n y avait que la force F qui était appliquée sur le levier, ce dernier se mettrait à tourner autour du point O dans le sens des aiguilles d une montre.

12 Cours 9 - Physique Série 9 - Contenu Page S il n y avait que la force F 3 qui était appliquée sur le levier, ce dernier se mettrait à tourner autour du point O dans le sens inverse des aiguilles d une montre. Deux forces (F et F 3 ), si elles agissaient seules, feraient tourner le levier dans le sens inverse des aiguilles d une montre et une force (F ) ferait tourner le levier dans le même sens que celui des aiguilles d une montre. L expérience montre que le levier restera en équilibre si la somme des moments des forces (par rapport au point O) faisant tourner le levier dans un sens est égale à la somme des moments des forces (par rapport au même point O) faisant tourner le levier dans l autre sens. Ici, on peut alors écrire que : MO F MO F3 MO F Ou encore : F O + F 3 C O = F B O Comme précédemment, en utilisant la trigonométrie, on peut aussi écrire que : F O + F 3 CO = F BO Généralisation Un levier est en équilibre si la somme des moments des forces (par rapport à un point) qui tendent à faire tourner le levier dans un sens est égale à la somme des moments des forces (par rapport au même point) qui tendent à faire tourner le levier dans l autre sens. insi, dans l exemple ci-dessous, les forces F, F et F 3 tendent à faire tourner le levier dans un sens et les forces F 4 et F 5 tendent à faire tourner le levier dans le sens contraire. F 4 F 3 F F 5 F À l équilibre, on a : MO F MO F MO F3 MO F4 MO F5

13 Cours 9 - Physique Série 9 - Contenu Page 3 pplications. Sur une barre horizontale, on applique en un point une force F de 500 N verticale vers le bas. La barre est mobile autour d un point O. La distance O est de 0 cm. En un point B de la barre, on applique une force F verticale orientée vers le haut. La distance entre O et B est de 80 cm. Calculez la grandeur de la force F si la barre est en équilibre. O B F 0 cm F 80 cm On donne On demande F = 500 N F =? O = 0 cm OB = 80 cm On sait qu un levier est en équilibre si la somme des moments des forces (par rapport à O) qui tendent à faire tourner le levier dans un sens est égale à la somme des moments des forces (par rapport au même point O) qui tendent à faire tourner le levier dans l autre sens. La force F tend à faire tourner le levier dans le sens des aiguilles d une montre, la force F tend à le faire tourner dans le sens contraire. Il suffit alors d écrire que : M F M F O O On a : F O = F OB De là, on obtient : , = F. 0,8 On en déduit que : F , 0, 8 5 N

14 Cours 9 - Physique Série 9 - Contenu Page 4. On désire soulever * un bloc de pierre de masse 400 kg en le plaçant à une extrémité d un levier dont la longueur est de, m. Le point d appui O est à 0 cm de l extrémité du levier où se trouve le bloc. Déterminez la force à exercer sur l autre extrémité du levier (g = 0 N/kg). Bloc de pierre O B 0 cm,0 m F F On donne On demande m = 400 kg F =? B =, m O = 0 cm Déterminons d abord la grandeur de la force F. Il s agit du poids du bloc de pierre. On a : F = mg = = 4000 N (série, leçon ) Déterminons également la distance OB. On a : OB = B O =, 0, =, m On sait qu un levier est en équilibre si la somme des moments des forces (par rapport à O) qui tendent à faire tourner le levier dans un sens est égale à la somme des moments des forces (par rapport au même point O) qui tendent à le faire tourner dans l autre sens. La force F tend à faire tourner le levier dans le sens inverse des aiguilles d une montre, la force F tend à faire tourner le levier dans le sens contraire. Il suffit alors d écrire que : M F M F O O On a : F O = F OB De là, on obtient : , = F., On en déduit que : F ,, 363, 6 N * Il s agit en fait de faire le calcul comme si la barre était en équilibre.

15 Cours 9 - Physique Série 9 - Contenu Page 5 3. Dans une brouette, on place une charge dont la masse est de 0 kg. La longueur entre les poignées et l axe de la roue est de,0 m. La distance entre l axe de la roue et la droite d action du poids de la charge est de 40 cm. Calculez la force à exercer pour lever * la brouette si on place les mains sur les poignées (g = 0 N/kg). F B O F 40 cm,0 m On donne On demande m = 0 kg F =? O = 40 cm OB =,0 m Déterminons d abord la grandeur de la force F. Il s agit du poids du bloc de pierre. On a : F = mg = 0. 0 = 00 N (série, leçon ) La force F tend à faire tourner le levier dans le sens des aiguilles d une montre, la force F tend à le faire tourner dans le sens contraire. Il suffit alors d écrire que : M F M F O O On a : F O = F OB De là, on obtient : 00. 0,4 = F., On en déduit que : F 00. 0, 4, 400 N * Il s agit en fait de faire le calcul comme si la barre (brouette) était en équilibre.

16 Cours 9 - Physique Série 9 - Contenu Page 6 Masse volumique Définition On définit la masse volumique d un corps comme étant le rapport entre la masse de ce corps et son volume. Si m est la masse du corps et si V est son volume, la masse volumique est symbolisée par la lettre grecque (se lit : rhô). On a : m V Dans le système international de mesures, la masse volumique s exprime en kg car la masse 3 m m du corps s exprime en kg et le volume V du corps en m 3. Le tableau suivant donne les valeurs de la masse volumique de quelques substances. Substances Masses volumiques Éther 700 lcool 800 Huile 90 Eau 000 Chloroforme 490 luminium 700 Marbre 700 Fer 7800 Cuivre 8900 rgent Mercure Or Platine 500 Osmium 480 kg m 3 Il est utile de connaître par cœur la masse volumique de l eau : 000 kg/m 3. Pour déterminer la masse volumique des liquides, on procède comme pour les solides. Il suffit de placer le liquide dans un récipient gradué, de déterminer la masse de l ensemble, puis de soustraire la masse du récipient. On obtient alors la masse du liquide. Dès que la masse du liquide est déterminée, on peut calculer sa masse volumique, en divisant sa masse par son volume. On procède de la même manière pour déterminer la masse volumique des gaz. Pour déterminer la masse du récipient, il ne faut cependant pas oublier d enlever l air qui se trouve à l intérieur! La masse volumique des gaz dépendra fortement de la pression à laquelle les gaz seront soumis.

17 Cours 9 - Physique Série 9 - Contenu Page 7 pplications. Un parallélépipède rectangle en fer a les dimensions suivantes : longueur : 8 cm ; largeur : 4 cm ; hauteur :,5 cm. Déterminez sa masse sachant que sa masse volumique est de 7800 kg/m 3. On donne On demande L = 8 cm m =? l = 4 cm h =,5 cm = 7800 kg/m 3 Déterminons d abord le volume V du parallélépipède rectangle, c est-à-dire : V = llh En remplaçant l, L et h par leur valeur, on a : V = 4. 8.,5 = 80 cm 3 = m 3 m Puisque V On en déduit que : m = V De là, on obtient : m = = 0,64 kg. Un cylindre métallique a un diamètre de 4 cm. Sa hauteur est de 6 cm. Sa masse est de 64 g. Déterminez sa masse volumique. On donne On demande D = 4 cm =? h = 6 cm m = 64 g Déterminons d abord le volume du cylindre. V = R h où R : rayon du cylindre Puisque le rayon du cylindre vaut : R D 4 cm

18 Cours 9 - Physique Série 9 - Contenu Page 8 Le volume vaut : V = R h =.6 = 75,398 cm 3 = 75, m 3 La masse volumique vaut : m V , kg m 6 3 Pression dans un fluide Précédemment (série 3, leçon ), nous avons vu que la pression atmosphérique normale correspond à celle qui existe à la base d une colonne d eau dont la hauteur est de 0,33 m. Il est assez facile de mettre en évidence la formule qui permet de déterminer la pression dans un liquide pesant. Pour cela, imaginons une colonne d un liquide quelconque, de masse volumique, de hauteur h, qui exerce une force F sur sa surface de base S. La grandeur de cette force est égale au poids G de la colonne du liquide. h Pour calculer le poids de cette colonne d eau, il faut commencer par déterminer son volume V et ensuite sa masse m. S F Le volume V d un cylindre se détermine en appliquant la formule : V = R h = Sh (car la surface S d un cercle vaut : S = R ) Or, la masse m vaut : m = V En remplaçant V par sa valeur, on a : m = V = Sh De plus, le poids G de la colonne du liquide se détermine alors en appliquant la formule : G = mg = Shg [avec g = 9,8 N/kg (dans nos régions)] La pression p du fluide se détermine en appliquant la formule : p F S Shg S gh

19 Cours 9 - Physique Série 9 - Contenu Page 9 On en déduit alors que : p = gh où p : pression (Pa) : masse volumique (kg/m 3 ) g : coefficient d attraction (N/kg) h : hauteur du liquide (m) insi, on peut calculer la pression d une colonne d eau de 0,33 3 m en un endroit où g = 9, N/kg. La masse volumique de l eau étant de 000 kg/m 3, on a : p = gh = , ,33 3 = 0 35 Pa pplications. Un bathyscaphe est immergé à 4000 m sous l eau. Sachant que la masse volumique de l eau de mer est de 030 kg/m 3 et que g = 0 N/kg, déterminez la pression extérieure que supporte un hublot du bathyscaphe : a) si on ne tient pas compte de la pression atmosphérique ; b) si la pression atmosphérique est de bar. On donne On demande h = 4000 m p =? (si p at = 0 bar) = 030 kg/m 3 p =? (si p at = bar) g = 0 N/kg a) On peut déterminer directement la pression extérieure sur le hublot. Il suffit d appliquer la formule : p = gh = = Pa = 4 bar b) Si la pression atmosphérique est de bar, la pression extérieure sur le hublot vaut : p = p at + 4 = + 4 = 43 bar. Calculez l augmentation de pression qui s exerce sur le tympan d un plongeur en immersion à 3,5 m dans une piscine. Calculez également la valeur de la force correspondant à cette augmentation de pression. La surface du tympan est de,5 cm, la masse volumique de l eau est de 000 kg/m 3 et la pression atmosphérique est de 00 hpa. On supposera que la pression de l air à l intérieur de l oreille interne du plongeur est égale à la pression atmosphérique (g = 0 N/kg).

20 Cours 9 - Physique Série 9 - Contenu Page 0 On donne On demande h = 3,5 m p =? S =,5 cm F =? = 000 kg/m 3 g = 0 N/kg p at = 00 hpa Calculons la pression supportée par le tympan. Elle est égale à la pression de l eau augmentée de la pression atmosphérique. p ext = gh + p at Si p int est la pression à l intérieur de l oreille, et puisque cette pression est égale à la pression atmosphérique, on a : p int = p at L augmentation de pression p subie par le tympan vaut : p = p ext p int = gh + p at p at = gh On a : p = ,5 = Pa Puisque p F S, on a : F = ps La force correspondant à cette variation de pression vaut : F = ,5.0 4 = 5,5 N Loi d rchimède Nous avons déjà signalé précédemment l existence de la poussée d rchimède (série, leçon ). Donnons ici quelques explications complémentaires en réalisant une expérience. ccrochons à un dynamomètre un corps de masse m placé dans l air. Le dynamomètre indique le poids G du corps (voir schéma ci-après).

21 Cours 9 - Physique Série 9 - Contenu Page G G Schéma Schéma Recommençons l expérience lorsque le même corps de masse m est plongé dans de l eau. Le dynamomètre indique un poids G < G (schéma ). La différence G G est appelée poussée d rchimède. On la note F r. Des mesures précises, ainsi que d autres expériences, ont permis de montrer que la poussée d rchimède est une force ayant les caractéristiques suivantes : point d application : le centre de gravité de la partie immergée du corps, droite d action : verticale, sens : de bas en haut, valeur : égale au poids du volume du fluide dont le corps immergé occupe la place. En d autres termes, dans l expérience décrite ci-dessus, puisque le corps est complètement immergé, la poussée l rchimède a la même valeur que le poids G d un volume d eau égal au volume du corps immergé. Si V im est le volume du corps immergé, fluide la masse volumique du liquide, on peut déterminer la masse m du liquide occupée par le corps immergé. m = fluide V im Le poids G du liquide vaut : G = mg = fluide V im g La poussée d rchimède est alors donnée par l expression : F r = fluide gv im où : F r : poussée d rchimède (N) fluide : masse volumique du fluide (kg/m 3 ) g : coefficient d attraction (N/kg) V im : volume immergé (m 3 )

22 Cours 9 - Physique Série 9 - Contenu Page On notera également que la poussée d rchimède s applique aussi aux corps lorsque ceux-ci sont placés dans un gaz. C est ce qui permet d expliquer comment un ballon peut s élever dans l air (si F r > G). Énoncé Tout corps plongé dans un fluide subit une poussée verticale de bas en haut égale au poids du volume du fluide dont le corps occupe la place. Cette poussée est appliquée au centre de gravité de la partie immergée du corps. Conséquence Un corps flotte sur un fluide si le poids de ce corps est égal à la poussée d rchimède. insi, si G corps est le poids du corps, m corps est la masse du corps, V corps est le volume du corps, corps est la masse volumique du corps, fluide est la masse volumique du fluide, V im est le volume immergé du corps, F r est la poussée d rchimède, alors, lorsqu un corps flotte, on peut écrire que : G corps = F r () Mais G corps = m corps g et m corps = corps V corps On a alors : G corps = corps V corps g () D autre part, la poussée d rchimède F r s écrit : F r = fluide gv im (3) En remplaçant () et (3) dans (), on a : corps V corps g = fluide gv im En simplifiant par g, la condition pour qu un corps flotte s écrit alors : corpsv corps = fluidev im

23 Cours 9 - Physique Série 9 - Contenu Page 3 pplications. Un bloc de fer de 3 dm 3 placé dans l air est accroché à un dynamomètre. En restant accroché au dynamomètre, il est ensuite immergé complètement dans de l eau. Déterminez l indication du dynamomètre si la masse volumique du fer est de 7800 kg/m 3 et si celle de l eau est de 000 kg/m 3 (g = 0 N/kg). On donne On demande V = 3 dm 3 G eau =? fer = 7800 kg/m 3 eau = 000 kg/m 3 g = 0 N/kg Déterminons d abord le poids G air du corps dans l air. Pour cela, il faut connaître sa masse. Celle-ci sera déterminée à partir de sa masse volumique fer et de son volume V. m = fer V = = 3,4 kg G air = mg = 3,4. 0 = 34 N Puisque le corps est complètement immergé, le volume immergé V im est égal à V. La poussée d rchimède vaut alors : F r = eau gv im = = 30 N Lorsque le corps est plongé dans l eau, il est soumis à deux forces : son poids (dirigé vers le bas) et la poussée d rchimède (dirigée vers le haut). La résultante de ces deux forces est l indication donnée par le dynamomètre. Soit G eau cette valeur. G eau = G air F r = = 04 N. Une poutre en bois de forme parallélépipédique a une longueur de 3 m. Sa largeur est de 0 cm et son épaisseur est de 8 cm. La poutre flotte sur l eau. La hauteur émergente est de cm. Déterminez : a) la masse volumique de la poutre ; b) la masse de la poutre ; c) la masse du corps que l on devrait déposer sur elle pour amener sa face supérieure dans le plan de la surface libre de l eau. La masse volumique de l eau est de 000 kg/m 3. On donne On demande L = 3 m poutre =? l = 0 cm m poutre =? e = 8 cm m corps =? h = cm eau = 000 kg/m 3

24 Cours 9 - Physique Série 9 - Contenu Page 4 a) Puisque la poutre flotte, on peut dire que son poids G poutre est égal à la poussée d rchimède F r. La condition pour qu elle flotte s écrit : poutrev poutre = eauv im () Le volume de la poutre et le volume immergé valent : V poutre = lle = 0, ,08 = 0,048 m 3 V im = ll(e h) = 0, ,06 = 0,036 m 3 (car il n y a que 6 cm sous la surface de l eau) En remplaçant les différents volumes dans (), on a : poutre 0,048 = ,036 On en déduit que : poutre , 036 0, 048 kg m b) Pour déterminer la masse de la poutre, il suffit d appliquer la formule : m poutre = poutrev poutre On a : m poutre = ,048 = 36 kg c) Pour que la poutre flotte au ras de l eau, il faut y déposer un corps de masse m corps. Dans ce cas, il faut que : G poutre + m corps g = F r = eau gv où V est le nouveau volume immergé. Puisque la poutre est maintenant complètement immergée, V = Vpoutre On a : G poutre + m corps g = eau gv poutre En remplaçant par les valeurs numériques et n oubliant pas que G poutre = m poutre g, on a : 36 g + m corps g = 000 g 0, m corps = ,048 On en déduit que : m corps = = kg

25 Cours 9 - Physique Série 9 - Contenu Page 5 3. Un bloc de glace ayant la forme d un cube de 0 cm de côté flotte sur l eau. La face supérieure du bloc qui flotte est horizontale. Si la masse volumique de la glace est de 90 kg/m 3 et si la masse volumique de l eau est de 000 kg/m 3, déterminez la hauteur de la glace immergée dans l eau. On donne On demande c = 0 cm h im =? glace = 90 kg/m 3 eau = 000 kg/m 3 Pour qu un corps flotte, il faut que : corpsv corps = fluidev im On a : 90. 0, 3 = 000. V im On en déduit que : V im 90. 0, , m La partie immergée ayant la forme d un parallélépipède rectangle, on a : V im = Sh im où : S : surface de base (m ) h im : hauteur immergée (m) Puisque S = c = 0, m On a : h im Vim 7, 360. S 0, 3 0, 84 m = 8,4 cm 4. Un cylindre en aluminium de 6 cm de diamètre a une hauteur de 0 cm. La masse volumique de l aluminium est de 700 kg/m 3. On accroche le cylindre à un dynamomètre. Quelle est la valeur indiquée par l instrument de mesure? On immerge ensuite le cylindre à mi-hauteur dans de l eau de mer dont la masse volumique est de 030 kg/m 3. Qu indique maintenant le dynamomètre (g = 0 N/kg)?

26 Cours 9 - Physique Série 9 - Contenu Page 6 On donne On demande D = 6 cm G air =? h = 0 cm G eau =? h = h alu = 700 kg/m 3 eau = 030 kg/m 3 Le poids dans l air vaut : G air = m g = alu V alu g car m = aluv alu Or : V alu = R h On a : V alu = 0,03. 0,0 =, m 3 G air = m g = alu V alu g = 700., = 7,63 N Si le cylindre est immergé à mi-hauteur, le volume immergé vaut : V im = 0,03. 0,05 =, m 3 La poussée d rchimède vaut : F r = eau gv im = , =,46 N La force indiquée par le dynamomètre est la résultante du poids du corps dans l air et de la poussée d rchimède. Les deux forces étant de sens opposé, on a : G eau = G air F r = 7,63,46 = 6,7 N

27 Cours 9 - Physique Série 9 - Contenu Page 7 Formules du prisme.. Complément d optique Un prisme est un milieu transparent homogène et isotrope limité par deux surfaces planes faisant entre elles un angle dièdre appelé angle du prisme. Surface plane ngle dièdre Surface plane Le dessin ci-contre représente un prisme. Si on envoie un rayon lumineux SP sur la face plane d un prisme et ce, sous un angle d incidence i, ce rayon va subir la réfraction [passage d un milieu moins réfringent (n ) dans un milieu plus réfringent (n )] suivant PQ, il atteindra la deuxième face plane du prisme au point Q où il subira de nouveau une réfraction [passage d un milieu plus réfringent (n ) dans un milieu moins réfringent (n )] et il quittera le prisme suivant QR. i P r i S Indice n Indice n n < n Q r Indice n R D après ce que nous avons vu précédemment (série 5, leçon ), aux points P et Q, on peut écrire respectivement : n sin i = n sin r n sin i = n sin r Des considérations purement géométriques dans le prisme permettent de montrer que l angle dièdre (sommet du prisme) est tel que : = i + r De plus, si est l angle de déviation du prisme, c est-à-dire l angle entre le rayon incident SP prolongé et le rayon émergent QR prolongé, des considérations géométriques permettent d écrire que : = i + r

28 Cours 9 - Physique Série 9 - Contenu Page 8 pplications. Un rayon lumineux circulant dans l air tombe sur la face plane d un prisme d angle 40 sous un angle d incidence de 5. L indice de réfraction du prisme est de,5. Déterminez l angle de déviation de la lumière. On donne On demande = 40 =? i = 5 n = n =,5 Déterminons d abord l angle de réfraction r. On a : n sin i = n sin r On a : sin 5 =,5. sin r On en déduit que : sin r sin 5 5, r = 6 5 Déterminons l angle d incidence i de la lumière sur la seconde face du prisme. Puisque = i + r On a : 40 = i i = On peut déterminer l angle de réfraction r en utilisant la formule n sin i = n sin r On a :,5. sin = sin r r = L angle de déviation vaut alors : = i + r = = 58 07

Réponds. Réponds. questions. questions. détermine la relation entre le poids et la masse d un objet

Réponds. Réponds. questions. questions. détermine la relation entre le poids et la masse d un objet ( P P B P C bjectifs distinguer le poids et la masse d un objet utiliser la relation de proportionnalité entre le poids et la masse énoncer et utiliser la condition d équilibre d un solide soumis à deux

Plus en détail

Chapitre 4 Statique des fluides

Chapitre 4 Statique des fluides Chapitre 4 Statique des fluides Un fluide est corps liquide (état compact et désordonné) ou gazeux (état dispersé et désordonné). On ne s intéresse ici qu à une partie de la statique des fluides : la notion

Plus en détail

1. La notion de force

1. La notion de force 1. La notion de force livre page 6 & 7 a) introduction Tu as déjà sûrement entendu le terme de force, c est en effet un mot utilisé fréquemment dans le langage commun : on parle de la force publique, de

Plus en détail

REFERENCE MODULE REFERENCE DOCUMENT DATE DE CREATION. PHY-FLU1 Livret physique des fluides 1 20/07/01 PHYSIQUE DES FLUIDES

REFERENCE MODULE REFERENCE DOCUMENT DATE DE CREATION. PHY-FLU1 Livret physique des fluides 1 20/07/01 PHYSIQUE DES FLUIDES PHYSIQUE DES FLUIDES 1 1. MASSE-UNITES DE FORCE Masse (m).la masse d un corps caractérise la quantité de matière de ce corps en Kilogrammes ( Kg - unité S.I) Le Poids (p) d un corps peut s exprimer par

Plus en détail

Les moments de force. Ci-contre, un schéma du submersible MIR où l on voit les bras articulés pour la récolte d échantillons [ 1 ]

Les moments de force. Ci-contre, un schéma du submersible MIR où l on voit les bras articulés pour la récolte d échantillons [ 1 ] Les moments de force Les submersibles Mir peuvent plonger à 6 000 mètres, rester en immersion une vingtaine d heures et abriter 3 personnes (le pilote et deux observateurs), dans une sphère pressurisée

Plus en détail

Initiation à la Mécanique des Fluides. Mr. Zoubir HAMIDI

Initiation à la Mécanique des Fluides. Mr. Zoubir HAMIDI Initiation à la Mécanique des Fluides Mr. Zoubir HAMIDI Chapitre I : Introduction à la mécanique des fluides 1 Introduction La mécanique des fluides(mdf) a pour objet l étude du comportement des fluides

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces

GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces GUIDE D UTILISATION «MECA PRO» Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces Etude de l équilibre d un solide soumis à trois forces non parallèles Si un solide soumis à l'action de 3 forces A

Plus en détail

Son et Lumière. L optique géométrique

Son et Lumière. L optique géométrique Son et Lumière Leçon N 3 L optique géométrique Introdution Nous allons au cours de cette leçon poser les bases de l optique géométrique en en rappelant les principes fondamentaux pour ensuite nous concentrer

Plus en détail

STI2D : Enseignements Technologiques Transversaux

STI2D : Enseignements Technologiques Transversaux 1) Notion de moment d une force : Les effets d une force sur un solide dépendent de la position de la force par rapport au corps. Pour traduire avec précision les effets d une force, il est nécessaire

Plus en détail

Physique Fiche3 3eme. Intesité de la tension du 3.5 3 2.5 2 1.5 1 0.5. ressort (N) 0 1 2 3 4 5 6 7 Allongement (cm)

Physique Fiche3 3eme. Intesité de la tension du 3.5 3 2.5 2 1.5 1 0.5. ressort (N) 0 1 2 3 4 5 6 7 Allongement (cm) Physique Fiche3 3eme Exercice 1 On dispose d'un ressort de longueur à vide 8 cm. Une boule en fer de masse 500 g, est accrochée à ce ressort. L'ensemble est posé sur un plan lisse et incliné. l'équilibre,

Plus en détail

On peut mesurer l intensité (ou la «valeur») d une force à l aide d un dynamomètre. L intensité d une force s exprime en newton, symbole : N

On peut mesurer l intensité (ou la «valeur») d une force à l aide d un dynamomètre. L intensité d une force s exprime en newton, symbole : N CH5 FORCES ET PRINCIPE D INERTIE A) POURQUOI LE MOUVEMENT D UN OBJET EST-IL MODIFIE? POURQUOI SE DEFORME-T-IL? I - RAPPELS. L existence d une force est conditionnée à l identification d une interaction,

Plus en détail

Trépier avec règle, ressort à boudin, chronomètre, 5 masses de 50 g.

Trépier avec règle, ressort à boudin, chronomètre, 5 masses de 50 g. PHYSQ 130: Hooke 1 LOI DE HOOKE: CAS DU RESSORT 1 Introduction La loi de Hooke est fondamentale dans l étude du mouvement oscillatoire. Elle est utilisée, entre autres, dans les théories décrivant les

Plus en détail

Chapitre 4. Travail et puissance. 4.1 Travail d une force. 4.1.1 Définition

Chapitre 4. Travail et puissance. 4.1 Travail d une force. 4.1.1 Définition Chapitre 4 Travail et puissance 4.1 Travail d une force 4.1.1 Définition En physique, le travail est une notion liée aux forces et aux déplacements de leurs points d application. Considérons une force

Plus en détail

LA STATIQUE MODELISATION DES ACTIONS MECANIQUES

LA STATIQUE MODELISATION DES ACTIONS MECANIQUES I- Introduction L MECNIQUE C est la science mise à notre disposition afin de déterminer : les efforts, les caractéristiques d un mouvement, les dimensions, les déformations, les conditions de fonctionnement

Plus en détail

CH I Les actions mécaniques.

CH I Les actions mécaniques. I) Les actions mécaniques et les forces : CH I Les actions mécaniques. Pour déplacer un bloc de bois posé sur une table, nous devons fournir un effort physique en tirant ou en poussant. Nous réalisons

Plus en détail

FORCE ET ÉNERGIE FORMATION GÉNÉRALE. Version bêta PHY-5043. DEVOIR 1 Chapitres 1 et 2. Nom de l élève : Résultat : Devoir #1 PHY-5043

FORCE ET ÉNERGIE FORMATION GÉNÉRALE. Version bêta PHY-5043. DEVOIR 1 Chapitres 1 et 2. Nom de l élève : Résultat : Devoir #1 PHY-5043 FORCE ET ÉNERGIE FORMATION GÉNÉRALE Version bêta PHY-5043 DEVOIR 1 Chapitres 1 et 2 Nom de l élève : Résultat : Yves Robitaille Commission Scolaire de Sorel-Tracy septembre 2006 Devoir #1 PHY-5043 page

Plus en détail

Transferts thermiques par conduction

Transferts thermiques par conduction Transferts thermiques par conduction Exercice 1 : Température de contact entre deux corps* On met en contact deux conducteurs thermiques cylindriques, calorifugés sur leurs surfaces latérales. On se place

Plus en détail

Extraire l information d un texte, d un tableau, d un graphique, d un schéma,

Extraire l information d un texte, d un tableau, d un graphique, d un schéma, 1 1. Savoir-faire du module 3 S informer Modéliser Extraire l information d un texte, d un tableau, d un graphique, d un schéma, Utiliser un modèle Élaborer un modèle Sélectionner des données Choisir,

Plus en détail

Question O1. Réponse. Petit schéma : miroir

Question O1. Réponse. Petit schéma : miroir Question O1 Vous mesurez 180 cm, vous vous tenez debout face à un miroir plan dressé verticalement. Quelle doit être la hauteur minimale du miroir pour que vous puissiez vous y voir des pieds à la tête,

Plus en détail

Recherche sur les collisions à une dimension : la relation entre la masse et le son

Recherche sur les collisions à une dimension : la relation entre la masse et le son Recherche sur les collisions à une dimension : la relation entre la masse et le son Recherche Le but de cette expérience est de faire une recherche sur la relation entre la masse et le son produit dans

Plus en détail

PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES

PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES SESSION 2013 SECOND CONCOURS ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES Durée : 4 heures L usage des calculatrices de poche à alimentation autonome, sans imprimante et sans document d accompagnement

Plus en détail

L élève doit avoir une connaissance pratique de la force normale, du poids, des schémas d équilibre et de l analyse graphique.

L élève doit avoir une connaissance pratique de la force normale, du poids, des schémas d équilibre et de l analyse graphique. Leçon Frottement L applet Frottement simule le mouvement d une pile de livres tirée sur une surface rugueuse par un dynamomètre de traction. Préalables L élève doit avoir une connaissance pratique de la

Plus en détail

X X X. Verre. Remarque : Les interactions à distance peuvent être :

X X X. Verre. Remarque : Les interactions à distance peuvent être : Physique : 2 nde Chapitre.7 : Forces et mouvements I. Modèles et interactions 1. Interactions entre deux objets : L énoncé suivant s applique à des objets au repos ou en mouvement. Quand un objet agit

Plus en détail

Cours de Mécanique du point matériel

Cours de Mécanique du point matériel Cours de Mécanique du point matériel SMPC1 Module 1 : Mécanique 1 Session : Automne 2014 Prof. M. EL BAZ Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 1 : Complément Mathématique SMPC1 Chapitre 1: Rappels

Plus en détail

Volume et température d un gaz

Volume et température d un gaz Volume et température d un gaz Par Pascal Rebetez Janvier 7 Introduction Après avoir étudié expérimentalement la relation entre le volume et la température d un gaz (de l air), nous comparons les données

Plus en détail

D I F F É R E N C I E R M A S S E E T P O I D S D U N C O R P S.

D I F F É R E N C I E R M A S S E E T P O I D S D U N C O R P S. L P J U L E S F E R R Y - U L I S D I F F É R E N C I E R M A S S E E T P O I D S D U N C O R P S. N O V E M B R E 2 0 1 2 M A S S E O U P O I D S Ce cours vous permettra de vérifier par vous-même la différence

Plus en détail

Courant électrique et distributions de courants

Courant électrique et distributions de courants Cours d électromagnétisme Courant électrique et distributions de courants 1 Courant électrique 1.1 Définition du courant électrique On appelle courant électrique tout mouvement d ensemble des particules

Plus en détail

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté Chapitre 4 Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté 4.1 Introduction Les systèmes qui nécessitent deux coordonnées indépendantes pour spécifier leurs positions sont appelés systèmes à

Plus en détail

CH12 : Solide en mouvement de translation

CH12 : Solide en mouvement de translation BTS électrotechnique 1 ère année - Sciences physiques appliquées CH12 : Solide en mouvement de translation Motorisation des systèmes Enjeu : Problématique : En tant que technicien supérieur, il vous revient

Plus en détail

TP focométrie. Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé.

TP focométrie. Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé. TP focométrie Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé. Objectifs : déterminer la distance focale de divers lentilles minces par plusieurs méthodes. 1 Rappels 1.1 Lentilles... Une lentille

Plus en détail

Sous pression fiche guide

Sous pression fiche guide Sous pression fiche guide Notions abordées Physique Mathématiques - Pression dans les liquides - Équilibre des forces - Résoudre des équations - Établir un graphique - Étude d une fonction linéaire concrète

Plus en détail

Licence IOVIS 2011/2012. Optique géométrique. Lucile Veissier lucile.veissier@spectro.jussieu.fr

Licence IOVIS 2011/2012. Optique géométrique. Lucile Veissier lucile.veissier@spectro.jussieu.fr Licence IOVIS 2011/2012 Optique géométrique Lucile Veissier lucile.veissier@spectro.jussieu.fr Table des matières 1 Systèmes centrés 2 1.1 Vergence................................ 2 1.2 Eléments cardinaux..........................

Plus en détail

Projet Calcul Machine à café

Projet Calcul Machine à café Projet Calcul Machine à café Pierre-Yves Poinsot Khadija Salem Etude d une machine à café, plus particulièrement du porte filtre E N S I B S M é c a t r o 3 a Table des matières I Introduction... 2 Présentation

Plus en détail

Mouvement et vitesse . A A B

Mouvement et vitesse . A A B Chapitre 1 Mouvement et vitesse I/ Caractère relatif d'un mouvement Le mouvement d'un objet est décrit par rapport à un autre objet qui sert de référence ( le référentiel) exemple : assis dans une voiture

Plus en détail

Rappels et compléments :

Rappels et compléments : CHAPITRE 6 MECANIQUE DES FLUIDES VISQUEUX Pr. M. ABD-LEFDIL Université Mohammed V- Agdal Département de Physique Année universitaire 05-06 SVI-STU Rappels et compléments : Un fluide est un milieu matériel

Plus en détail

III- Raisonnement par récurrence

III- Raisonnement par récurrence III- Raisonnement par récurrence Les raisonnements en mathématiques se font en général par une suite de déductions, du style : si alors, ou mieux encore si c est possible, par une suite d équivalences,

Plus en détail

point d application F r intensité: 4 unités

point d application F r intensité: 4 unités A. MÉCANIQUE A1. Forces I) appels 1) Effets d une force: définition Une force est une grandeur physique qui se manifeste par ses effets a) effet dynamique : Une force est une cause capable de produire

Plus en détail

TRIGONOMETRIE ET CALCUL NUMERIQUE

TRIGONOMETRIE ET CALCUL NUMERIQUE TRIGONOMETRIE ET CALCUL NUMERIQUE Questions 2010-2013 Exercice 1 2 2 sin(4 x)cos( x) 2sin( x)cos (2 x) 1 2sin ( x) (valeurs numériques) x 45 k 90 ;10 k 120 ;50 k 120 k Exercice 2 tg x 3tg x 4 4 (valeurs

Plus en détail

Module 8 : Périmètre et aire de figures planes

Module 8 : Périmètre et aire de figures planes RÉDUCTION DES ÉCARTS DE RENDEMENT 9 e année Module 8 : Périmètre et aire de figures planes Guide de l élève Module 8 Périmètre et aire de figures planes Évaluation diagnostique...3 Aire de parallélogrammes,

Plus en détail

TP spécialité N 3 La Lunette Astronomique 1 / 7

TP spécialité N 3 La Lunette Astronomique 1 / 7 TP spécialité N 3 La Lunette Astronomique / 7 I- Matériel disponible. - Un banc d optique avec accessoires : Une lanterne avec la lettre «F», deux supports pour lentille, un porte écran, un miroir plan,

Plus en détail

RAPPORT DE LABORATOIRE DE PHYSIQUE Focométrie

RAPPORT DE LABORATOIRE DE PHYSIQUE Focométrie RAPPORT DE LABORATOIRE DE PHYSIQUE Focométrie Benjamin Frere & Pierre-Xavier Marique 2ème candidature en sciences physiques, Université de Liège Année académique 2003-2004 But de l expérience Nous devions

Plus en détail

MODULE 3. Performances-seuils. Les appareils de mesure. Appareils de mesure Choix et utilisation. L élève sera capable

MODULE 3. Performances-seuils. Les appareils de mesure. Appareils de mesure Choix et utilisation. L élève sera capable MODULE 3. Les appareils de mesure. Performances-seuils. L élève sera capable 1. de choisir un appareil de mesure ; 2. d utiliser correctement un appareil de mesure ; 3. de mesurer courant, tension et résistance.

Plus en détail

Les calculatrices sont interdites.

Les calculatrices sont interdites. Les calculatrices sont interdites. NB. : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de la rédaction. Si un candidat est amené à repérer ce qui peut lui

Plus en détail

Vecteurs Géométrie dans le plan Exercices corrigés

Vecteurs Géométrie dans le plan Exercices corrigés Vecteurs Géométrie dans le plan Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : Exercice 1 : notion de vecteur, transformation de points par translation et vecteurs égaux Exercice 2 : parallélogramme

Plus en détail

Partie II les outils, page 38, 31 : Abaque de Devilliers

Partie II les outils, page 38, 31 : Abaque de Devilliers LA PHYSIQUE DANS LES STAGES "PERMIS À POINTS" Les stages permis à points rencontrent un grand succès. Au programme de ces stages, une séquence est obligatoirement consacrée aux lois physiques de l automobile.

Plus en détail

X LENTILLES SPHERIQUES MINCES

X LENTILLES SPHERIQUES MINCES X LENTILLES SPHERIQUES MINCES Exercices de niveau Dans ces exercices vous apprendrez à manipuler correctement les relations de conjugaison et de grandissement, d abord dans des cas très simples puis plus

Plus en détail

Chapitre 3: Dynamique

Chapitre 3: Dynamique Introduction Le mot dynamique désigne ou qualifie ce qui est relatif au mouvement. Il est l opposé du mot statique. Le mouvement d un point matériel est liée à son interaction avec le monde extérieur ce

Plus en détail

ρ = d = (sans unité) eau Un fluide est en équilibre dans le champ de pesanteur. Dans un repère O, i, j, k avec l'axe des z orienté vers le haut,

ρ = d = (sans unité) eau Un fluide est en équilibre dans le champ de pesanteur. Dans un repère O, i, j, k avec l'axe des z orienté vers le haut, Pour mettre en mouvement un objet, déformer un objet, modifier le mouvement d'un objet ; il est nécessaire de faire subir à celui-ci une action mécanique (avec ou sans contact). Pour décrire cette action

Plus en détail

MAGNETISME. 3) Effet du magnétisme 31) Action sur un aimant :

MAGNETISME. 3) Effet du magnétisme 31) Action sur un aimant : MAGNETISME 1) Les différentes sources de champ magnétique La terre crée le champ magnétique terrestre Les aimants naturels : les magnétites Fe 3 O 4 L acier que l on aimante Les électroaimants et circuits

Plus en détail

Laboratoire d optique. TRAVAIL PRATIQUE No. 2A: Photométrie d un rétroprojecteur. 1 But de l expérience. 2 Matériel et instrumentation

Laboratoire d optique. TRAVAIL PRATIQUE No. 2A: Photométrie d un rétroprojecteur. 1 But de l expérience. 2 Matériel et instrumentation Photométrie d un rétroprojecteur Doc. OPT-TP-02A (14.0) Date : 13 octobre 2014 TRAVAIL PRATIQUE No. 2A: Photométrie d un rétroprojecteur 1 But de l expérience Le but de ce TP est de : 1. comprendre le

Plus en détail

Chapitre 1 : Évolution COURS

Chapitre 1 : Évolution COURS Chapitre 1 : Évolution COURS OBJECTIFS DU CHAPITRE Savoir déterminer le taux d évolution, le coefficient multiplicateur et l indice en base d une évolution. Connaître les liens entre ces notions et savoir

Plus en détail

FORCE MAGNÉTIQUE SUR UN COURANT

FORCE MAGNÉTIQUE SUR UN COURANT PHYSQ 126: F M sur I 1 FORCE MAGNÉTIQUE SUR UN COURANT 1 Théorie Lorsqu un courant électrique circule dans un fil conducteur, et que ce dernier est plongé dans un champ magnétique, il subira l action de

Plus en détail

Comment les forces agissent sur le mouvement?

Comment les forces agissent sur le mouvement? SP. 5 forces et principe d inertie cours Comment les forces agissent sur le mouvement? 1) notion d action et de force : a) Actions exercées sur un système : Actions de contact : Solide posé sur une table

Plus en détail

Document 1 : modélisation d un appareil photographique

Document 1 : modélisation d un appareil photographique PCSI1-Lycée Michelet 2014-2015 APPROCHE DOCUMENTAIRE : appareil photo numérique Extrait du programme : en comparant des images produites par un appareil photographique numérique, discuter l influence de

Plus en détail

Chapitre 3 : Dynamique du point matériel

Chapitre 3 : Dynamique du point matériel Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 3 : Dynamique SMPC1 Chapitre 3 : Dynamique du point matériel I Lois fondamentales de la dynamiques I.1)- Définitions Le Référentiel de Copernic: Le référentiel

Plus en détail

Un petit rien... qui peut tout changer! Octobre 2014

Un petit rien... qui peut tout changer! Octobre 2014 Un petit rien... qui peut tout changer! Octobre 2014 Présentation de l outil Présentation de l outil Vous êtes : 1 enseignant au collège. 2 enseignant au lycée. 3 les deux. 4 aucune des réponses précédentes.

Plus en détail

Cours de mécanique M14-travail-énergies

Cours de mécanique M14-travail-énergies Cours de mécanique M14-travail-énergies 1 Introduction L objectif de ce chapitre est de présenter les outils énergétiques utilisés en mécanique pour résoudre des problèmes. En effet, parfois le principe

Plus en détail

Chapitre III : lentilles minces

Chapitre III : lentilles minces Chapitre III : lentilles minces Les lentilles minces sont les systèmes optiques les plus utilisés, du fait de leur utilité pour la confection d instruments d optique tels que microscopes, télescopes ou

Plus en détail

Thème : Lois et modèles Partie : Temps, mouvement et évolution. Cours 24 : Travail d une force-energies

Thème : Lois et modèles Partie : Temps, mouvement et évolution. Cours 24 : Travail d une force-energies 1 Thème : Lois et modèles Partie : Temps, mouvement et évolution. Cours 24 : Travail d une force-energies I. Les forces travaillent. 1. Effets d une force. Les forces appliquées à un système peut : - Déformer

Plus en détail

Priorités de calcul :

Priorités de calcul : EXERCICES DE REVISION POUR LE PASSAGE EN QUATRIEME : Priorités de calcul : Exercice 1 : Calcule en détaillant : A = 4 + 5 6 + 7 B = 6 3 + 5 C = 35 5 3 D = 6 7 + 8 E = 38 6 3 + 7 Exercice : Calcule en détaillant

Plus en détail

+ 1 (attention aux conventions de signe)'

+ 1 (attention aux conventions de signe)' L'essentiel o Pour obtenir une image de bonne qualité, il faut que 'objet soit proche de 'axe optique et que 'ouverture de la lentille ne soit pas trop grande.. Les rayons passant par le centre optique

Plus en détail

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide I Rappels : Référentiel : Le mouvement d un corps est décris par rapport à un corps de référence et dépend du choix de ce corps. Ce corps de référence

Plus en détail

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique»

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique» «Principe fondamental de la dynamique» Exercice 1 a. Un véhicule parcourt 72 km en 50 minutes. Calculer sa vitesse moyenne et donner le résultat en km/h puis en m/s. La vitesse v est donnée en fonction

Plus en détail

Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19)

Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19) THÈME 1 : REPRÉSENTATION VISUELLE Chapitre 2 : Les mécanismes optiques de l œil (p. 19) Savoir-faire : Reconnaître la nature convergente ou divergente d une lentille. Représenter symboliquement une lentille

Plus en détail

6 Les forces mettent les objets en mouvement.

6 Les forces mettent les objets en mouvement. 6 Les forces mettent les objets en mouvement. Tu dois devenir capable de : Savoir expliquer la proportion directe entre la force et l accélération à l aide d un exemple ; expliquer la proportion inverse

Plus en détail

Cours de mathématiques - Alternance Gea

Cours de mathématiques - Alternance Gea Cours de mathématiques - Alternance Gea Anne Fredet 11 décembre 005 1 Calcul matriciel Une matrice n m est un tableau de nombres à n lignes( et m colonnes. 1 0 Par exemple, avec n = et m =, on peut considérer

Plus en détail

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 1 : Formation des images par une lentille

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 1 : Formation des images par une lentille 1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 1 : Formation des images par une lentille Cours 1. Vision d un objet : Un objet ne peut être vu que s il émet de la lumière et que celle-ci pénètre dans l

Plus en détail

TP01 IMAGE FORMEE PAR UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE

TP01 IMAGE FORMEE PAR UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE TP0 IMAGE FORMEE PAR UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE I. QU EST-CE QU UNE LENTILLE CONVERGENTE?. Caractéristiques des lentilles disponibles avec le matériel d optique: Définitions : Une lentille est un solide

Plus en détail

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert DISQUE DUR Le sujet est composé de 8 pages et d une feuille format A3 de dessins de détails, la réponse à toutes les questions sera rédigée sur les feuilles de réponses jointes au sujet. Toutes les questions

Plus en détail

DESSIN EN PERSPECTIVE.

DESSIN EN PERSPECTIVE. DESSIN EN PERSPECTIVE. Pour représenter le volume d un objet ou d une image dans un plan, on utilise la perspective. C'est l'art de représenter les objets en trois dimensions sur une surface à deux dimensions,

Plus en détail

Effet Joule Livret de l élève

Effet Joule Livret de l élève Dossier de Physique Niveau 4 ème secondaire Effet Joule Livret de l élève Véronique BOUQUELLE Faculté des Sciences Diffusé par Scienceinfuse, Antenne de Formation et de Promotion du secteur Sciences et

Plus en détail

Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique

Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique But : «En comparant des images produites par un appareil photographique numérique, discuter l influence de la focale, de la durée

Plus en détail

UNIVERSITÉE KASDI MERBAH OUARGLA

UNIVERSITÉE KASDI MERBAH OUARGLA UNIVERSITÉE KASDI MERBAH OUARGLA FACULTE DES SCIENCES APPLIQUÉES Département de Génie des Procédés Phénomènes de transferts Travaux pratiques de mécanique des fluides CHAOUCH Noura et SAIFI Nadia 2013

Plus en détail

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 1. Œil, lentilles minces et images. Exercices d application. 5 minutes chrono!

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 1. Œil, lentilles minces et images. Exercices d application. 5 minutes chrono! Exercices Exercices d application 5 minutes chrono!. Mots manquants a. transparents ; rétine b. le centre optique c. à l'axe optique d. le foyer objet e. OF ' f. l'ensemble des milieux transparents; la

Plus en détail

S 4 F. I) Définitions : 1) En statique et en dynamique :

S 4 F. I) Définitions : 1) En statique et en dynamique : Chapitre 1 : NOTION DE FORCE S 4 F I) Définitions : 1) En statique et en dynamique : Une force, ou action mécanique, peut être définie comme : - toute cause capable de déformer un objet (statique). Exemple

Plus en détail

avec des nombres entiers

avec des nombres entiers Calculer avec des nombres entiers Effectuez les calculs suivants.. + 9 + 9. Calculez. 9 9 Calculez le quotient et le rest. : : : : 0 :. : : 9 : : 9 0 : 0. 9 9 0 9. Calculez. 9 0 9. : : 0 : 9 : :. : : 0

Plus en détail

Collège des Soeurs des Saints Coeurs Classe : EB9 ( A B ) Bauchrieh Date : mercredi 24 novembre 2010. Durée : 60 min. Physique

Collège des Soeurs des Saints Coeurs Classe : EB9 ( A B ) Bauchrieh Date : mercredi 24 novembre 2010. Durée : 60 min. Physique Collège des Soeurs des Saints Coeurs Classe : EB9 ( A B ) Bauchrieh Date : mercredi 24 novembre 2010. Durée : 60 min. Physique Nom et numéro d ordre :. I. Réfraction de la lumière. ( 5 pts ) On donne :

Plus en détail

obs.1 Lentilles activité

obs.1 Lentilles activité obs.1 Lentilles activité (Lentille mince convergente) 1) première partie : étude qualitative Dans cette manipulation, on va utiliser un banc d optique. On va positionner la lentille de distance focale

Plus en détail

Les lentilles additionnelles

Les lentilles additionnelles Les lentilles additionnelles Il existe deux méthodes pour réaliser des photographies rapprochées : ) l augmentation de tirage 2) les lentilles additionnelles C est la seconde méthode qui va être étudié

Plus en détail

UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE

UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE TS Spécialité-ptique 1-formation d une image T.P-cours de Physique n 1 : IMGE RMEE PR UNE LENTILLE MINCE CNVERGENTE Partie : Produire des Il faudra être capable de : images et observer Positionner sur

Plus en détail

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+ Chapitre 22 Sciences Physiques - BTS Transfert thermique 1 Généralités 1.1 Température La température absolue est mesuré en Kelvin [K]. La relation de passage entre C et K est : T [K] = [ C ]+ 273,15 Remarque

Plus en détail

Hygiène et Sécurité HS 1

Hygiène et Sécurité HS 1 Hygiène et Sécurité HS 1 Leçon N 2 : L équilibre d un solide Question du jour : qu est-ce qui maintient un objet en équilibre? I. ctions mécaniques : caractéristiques d une force ctivité 1 Effectuer les

Plus en détail

4 e ou 5 e NOM PRÉNOM ADRESSE POSTALE ADRESSE MAIL. Code d identification. Année d études

4 e ou 5 e NOM PRÉNOM ADRESSE POSTALE ADRESSE MAIL. Code d identification. Année d études 4 e ou NOM PRÉNOM ADRESSE POSTALE ADRESSE MAIL Olympiades de Physique 4 e et - Problèmes 2014 Page 1 sur 11 Problème 1 Les trois appareils suivants sont posés dans la même pièce et le liquide qu ils contiennent

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Comment mesure-t-on la masse des planètes?

Comment mesure-t-on la masse des planètes? Comment mesure-t-on la masse des planètes? Evidemment, les planètes ne sont pas mises sur une balance. Ce sont les mathématiques et les lois physiques qui nous permettent de connaître leur masse. Encore

Plus en détail

Mécanique des solides déformables

Mécanique des solides déformables Mécanique des solides déformables Auteur Michel MAYA 1 Descriptions 2 Représentations graphiques Ce cours est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité + Pas d utilisation

Plus en détail

3 Le champ de gravité g Page 1 de 24

3 Le champ de gravité g Page 1 de 24 Licence 3 Sciences de la Terre, de l Univers et de l Environnement Université Joseph-Fourier : Outil Physique et Géophysique 3 Le champ de gravité g Page 1 de 24 k Daniel.Brito@ujf-grenoble.fr E MAISON

Plus en détail

Chapitre 5. Le ressort. F ext. F ressort

Chapitre 5. Le ressort. F ext. F ressort Chapitre 5 Le ressort Le ressort est un élément fondamental de plusieurs mécanismes. Il existe plusieurs types de ressorts (à boudin, à lame, spiral etc.) Que l on comprime ou étire un ressort, tel que

Plus en détail

Durée du TP : 3h30 1. RAPPELS. La densité d un corps, notée d, s'exprime suivant la relation suivante : corps. d ref

Durée du TP : 3h30 1. RAPPELS. La densité d un corps, notée d, s'exprime suivant la relation suivante : corps. d ref TP N 2 : MECANIQUE DES FLUIDES Durée du TP : 3h30 1. RAPPELS La densité d un corps, notée d, s'exprime suivant la relation suivante : corps d ref avec corps la masse volumique du corps considéré et ref

Plus en détail

BREVET BLANC de Mathématiques. Jeudi 16 mai 2013

BREVET BLANC de Mathématiques. Jeudi 16 mai 2013 BREVET BLANC de Mathématiques Jeudi 16 mai 2013 ********************************** Durée de l épreuve : 2 heures ********************************** Le sujet comporte 5 pages. Dès que ce sujet vous est

Plus en détail

Devoir Surveillé n 3

Devoir Surveillé n 3 Devoir Surveillé n 3 Les candidat(e)s veilleront à exposer leurs réponses avec clarté et rigueur, rédiger avec soin dans un français correct et reporter dans la marge les numéros des questions traitées.

Plus en détail

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF PHYSQ 126: Circuits RLC 1 CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF 1 Introduction. Le but de cette expérience est d introduire le concept de courant alternatif (en anglais, Alternating Current ou AC) et d étudier

Plus en détail

Chapitre 14 Notion de résistance électrique. Loi d Ohm

Chapitre 14 Notion de résistance électrique. Loi d Ohm Chapitre 14 Notion de résistance électrique. Loi d Ohm Plan Introduction: I Mesurer avec un multimètre Mesure de l intensité Mesure de la tension II Pour aller plus loin Mesures en courant continu. Rappels

Plus en détail

1 Définition. 2 Modélisation des actions mécaniques. On appelle action mécanique toute cause susceptible de : - maintenir un corps au repos

1 Définition. 2 Modélisation des actions mécaniques. On appelle action mécanique toute cause susceptible de : - maintenir un corps au repos 1 Définition On appelle action mécanique toute cause susceptible de : - maintenir un corps au repos - créer ou modifier un mouvement - déformer un corps odélisation des actions mécaniques.1. Notion de

Plus en détail

Mesure du rendement d une machine à vapeur.

Mesure du rendement d une machine à vapeur. Mesure du rendement d une machine à vapeur. Rappels : Le rendement N est le rapport entre l énergie utile (fournie par la machine ) et l énergie motrice (fournie à la machine). C est aussi le rapport entre

Plus en détail

Primitives Cours maths Terminale S

Primitives Cours maths Terminale S Primitives Cours maths Terminale S Dans ce module est introduite la notion de primitive d une fonction sur un intervalle. On définit cette notion puis on montre qu une fonction admet une infinité de primitives

Plus en détail

TP Physique n 1. Spécialité TS. I. Généralités sur les lentilles minces: Convention:

TP Physique n 1. Spécialité TS. I. Généralités sur les lentilles minces: Convention: TP Physique n 1 Spécialité TS Convention: Dans cet exposé, la lumière est supposée se déplacer de la gauche vers la droite. I. Généralités sur les lentilles minces: Une lentille est un milieu transparent

Plus en détail

9 è et 10 è années 2013

9 è et 10 è années 2013 Partie A: Chaque bonne réponse vaut 3 points. Jeu-concours international KANGOUROU DES MATHÉMATIQUES 1. Le nombre n'est pas divisible par (A). (B). (C). (D). (E). 2. Les huit demi-cercles inscrits à l'intérieur

Plus en détail

Les lentilles minces

Les lentilles minces http://www.bauchrie.sscc.edu.lb Les lentilles minces http://mazenhabib.webs.com 1 - Pour commencer... D après les lois de la réfraction, on doit changer de milieu si l on veut changer la direction de la

Plus en détail

Chapitre 4 : Etude Energétique

Chapitre 4 : Etude Energétique Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 4 : Energétique SMPC1 Chapitre 4 : Etude Energétique I Travail et Puissance d une force I.1)- Puissance d une force Soit un point matériel M de vitesse!!/!,

Plus en détail