L École nationale des pompiers du Québec. Dans le cadre de son programme de formation Pompier I

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L École nationale des pompiers du Québec. Dans le cadre de son programme de formation Pompier I"

Transcription

1 L École nationale des pompiers du Québec Dans le cadre de son programme de formation Pompier I

2 QUATRIÈME ÉDITION MANUEL DE LUTTE CONTRE L INCENDIE EXPOSÉ DU PROGRAMME D ÉTUDES POMPIER 1 SUJET 4

3 Énergie et travail Énergie = Capacité de faire un travail 15 m (50 pi) Travail = Force appliquée à un objet sur une distance donnée

4 Puissance 30 secondes 15 m (50 pi) Puissance = Quantité d énergie produite pendant une période p de temps donnée

5 Verticale Horizontale Transfert de chaleur d un objet à un autre par l intermédiaire d un matériau conducteur.

6 Transmission de la chaleur par le déplacement de liquides ou de gaz chauffés

7 Rayonnement Ondes électromagnétiques tiques circulant dans l espace l jusqu à ce qu elles touchent un objet solide.

8 Feu On appelle «feu» l oxydation rapide accompagnée de chaleur et de lumière d intensitd intensité variable Feu rapide Oxydation rapide du combustible

9 Tétraèdre du feu Chaleur Réducteur (combustible) Réaction chimique en chaîne Oxydant Oxydant Réducteur (combustible) Chaleur Réaction chimique en chaîne

10 Oxygène et combustion 21 % 18 % d oxygène d oxygène 14 % d oxygène (ne soutient pas la combustion vive ni la respiration)

11 Sources de combustibles Seuls les gaz brûlent. Matières solides + pyrolyse = gaz de combustion Matières liquides + vaporisation = gaz de combustion Matières gazeuses = gaz de combustion

12 Pyrolyse Mélange inflammable d air et de gaz combustibles Énergie thermique

13 Vaporisation Mélange inflammable de vapeurs et d air Zone de mélange vapeurs

14 Énergie thermique chimique Chaleur de combustion (ignition : état des corps en combustion) Auto-échauffement (aucune source de chaleur externe) Résine Peinture

15 Énergie thermique électrique Échauffement par une résistancer (courant circulant dans un conducteur) Fuite de courant (conducteur insuffisamment isolé) Rallonge Production d un d arc électrique Surcharge Électricité statique

16 Énergie thermique d origine mécaniquem Friction ou frottement

17 Énergie thermique nucléaire

18 Réaction chimique en chaîne 1. Le combustible chauffé dégage des vapeurs. 2. Les vapeurs se combinent pour créer de nouveaux composés. s. oxygène Nouveaux composés Vapeurs inflammables oxygène 3. Les nouveaux composés s se combinent avec l oxygl oxygène et s enflamment. Combustible chauffé

19 Développement de l incendiel Baisse de température Formation de la colonne de flammes Chaleur Formation d une couche de gaz au niveau du plafond

20 Embrasement généralisg ralisé Conditions avant un embrassement généralisg ralisé Embrasement généralisg ralisé Circulation de la fumée La température de la pièce dépasse C (900 0 F). Les gaz et toutes les surfaces combustibles brûlent.

21 Combustion généralisg ralisée Circulation de la fumée

22 Tourbillon de flammes Les vapeurs surchauffées s enflamments Progression du tourbillon de flammes au niveau du plafond

23 Stratification thermique Chaleur extrême Chaleur moyenne Chaleur faible Déséquilibre thermique

24 Signes indiquant la possibilité d une explosion de fumée Bouffée e de fumée Fumée e jaune- gris Murs trop brûlants pour qu on puisse les toucher Lueur orange terne ou aucune flamme Fenêtres noircies Fenêtres qui vibrent Verre brûlant intact

25 Explosion de fumée. Faible taux d oxygène. Chaleur intense. Feu couvant. Fortes concentrations de vapeurs combustibles Risque d explosion de fumée L introduction d oxygène peut entraîner une inflammation explosive Explosion de fumée

26 Produits de combustion Particules de carbone Dioxyde de soufre Vapeur d eau d Fumée Flammes Chaleur Lumière Vapeurs inflammables Monoxyde de carbone Cyanure d hydrogd hydrogène Dioxyde de carbone Combustible Oxygène Oxygène

27 Méthodes d extinction d Réduction de la chaleur Retrait des combustibles Suppression de l oxygène Interruption de la réactionr chimique en chaîne

28 Feux de classe A Matières : combustibles ordinaires. Bois. Papier. Caoutchouc. Plastiques Méthodes d extinction :. Refroidir à l aide de l eaul. Noyer à l aide d eau ou de mousse de classe A

29 Feux de classe B Essence Matières :. Liquides. Graisses. Gaz Méthodes d extinction :. Interruption de la réaction chimique en chaîne. Étouffement ou isolement par privation d oxygd oxygène. Retrait du combustible. Réduction de la chaleur

30 Feux de classe C Matières : Matériel électrique sous tension Méthodes d extinction :. Agent d extinctiond non conducteur (halon, poudre chimique, gaz carbonique. Couper l alimentationl des circuits sous tension et utiliser les méthodes d extinctiond pour les feux de classe A ou B

31 Feux de classe D Matières : Métaux combustibles. Magnésium. Titane. Zirconium. Potassium. Lithium. Calcium. Zinc Méthodes d extinction :. Étouffement au moyen d agentsd extincteurs en poudre sélectionnés s en fonction du combustible.

Plan de formation. La sécurité incendie. Les codes d alerte

Plan de formation. La sécurité incendie. Les codes d alerte La sécurité civile Plan de formation La sécurité incendie Les codes d alerte 2 Sécurité incendie Le feu - Le triangle du feu - Les classes de feux Les extincteurs - Général - Modèles - Conseils/recommandations

Plus en détail

Les Classes de feux, les extincteurs, feu de friteuse

Les Classes de feux, les extincteurs, feu de friteuse CLASSE DESCRIPTION, Exemples Agent extincteur, moyen d'extinction Feux secs (matériaux solides) - eau - eau pulvérisée avec additif A Bois, Charbon, Caoutchouc, - poudre polyvalente Végétaux, papier, carton,

Plus en détail

LES EXTINCTEURS J-M R. D-BTP

LES EXTINCTEURS J-M R. D-BTP LES EXTINCTEURS J-M R. D-BTP 2006 1 Comment se créé un feu? En réalisant le «triangle du feu». 2 Comment se créé un feu? En réalisant le «triangle du feu». 3 Comment peut-on éteindre un feu? En supprimant

Plus en détail

CLASSES D INCENDIE ET CHOIX D EXTINCTEURS PORTATIFS

CLASSES D INCENDIE ET CHOIX D EXTINCTEURS PORTATIFS Numéro 7 PROGRAMME DE PRÉVENTION ET GESTION DES RISQUES CLASSES D INCENDIE ET CHOIX D EXTINCTEURS PORTATIFS Guide pratique à l intention du regroupement des universités québécoises DÉCHETS Le feu s éteint

Plus en détail

Ces feux sont produits par les matériaux solides ou secs et braisant, c est-à-dire d origine organique tels que :

Ces feux sont produits par les matériaux solides ou secs et braisant, c est-à-dire d origine organique tels que : 1 Les différentes classes de feux Il existe 5 classes de feux désignées par une lettre alphabétique de A à F : Les feux de classe A, Les feux de classe B, Les feux de classe C, Les feux de classe D, Les

Plus en détail

le Risque Incendie École du FEU

le Risque Incendie École du FEU le Risque Incendie École du FEU L ennemi n 1, c est... Le FEU Énergie d'activation Source de chaleur, Flamme nue, Etincelle électrique, Frottement, échauffement... La Combustion Définition : C est une

Plus en détail

Formation au risque incendie

Formation au risque incendie Formation au risque incendie proposée par la classe de 1 SPVL sous la conduite de M. BAUDET dans le cadre de l enseignement «Gestion des espaces ouverts au public» Le triangle du feu Par Cécilia, Nesrine,

Plus en détail

3. Les limites d inflammations ou d explosivités.

3. Les limites d inflammations ou d explosivités. L explosimétrie 1. Qu est ce qu une explosion? L explosion est due à la présence d un combustible mélangé à un comburant dans des proportions données, qui en présence d une source d ignition ou de chaleur,

Plus en détail

LE RISQUE INCENDIE. Introduction

LE RISQUE INCENDIE. Introduction Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) Introduction LE RISQUE INCENDIE Contrairement à des idées reçues, la survenance d un incendie reste une probabilité

Plus en détail

Le triangle du feu :

Le triangle du feu : Le triangle du feu : L'incendie est une combustion qui se développe d'une manière incontrôlée dans le temps et l'espace. Elle engendre de grandes quantités de chaleur, des fumées et des gaz polluants ou

Plus en détail

Instruction sur la Sécurité incendie Ecole Chantepierre. L intervention 1

Instruction sur la Sécurité incendie Ecole Chantepierre. L intervention 1 Instruction sur la Sécurité incendie Ecole Chantepierre Les dangers La prévention L intervention 1 Au programme Les bases légales Le triangle du feu La propagation du feu Les classes de feu Les risques

Plus en détail

INCENDIE ET AUTRES DANGERS AU BLOC OPERATOIRE

INCENDIE ET AUTRES DANGERS AU BLOC OPERATOIRE INCENDIE ET AUTRES DANGERS AU BLOC OPERATOIRE Christian JACOB IADE 08/10/2013 GENERALITES SUR LE FEU LUTTE CONTRE LE FEU EXPLOSIVITE - POINT ECLAIR REGLEMENTATION ARTICLE U 3 RISQUES AU BLOC OPERATOIRE

Plus en détail

Initiation des Directeurs au risque incendie. Délégation Académique Hygiène et Sécurité Isabelle Fouquart Fabrice Moutoussamy

Initiation des Directeurs au risque incendie. Délégation Académique Hygiène et Sécurité Isabelle Fouquart Fabrice Moutoussamy Initiation des Directeurs au risque incendie Délégation Académique Hygiène et Sécurité Isabelle Fouquart Fabrice Moutoussamy OBJECTIFS GENERAUX 1) Connaître les catégories d ERP 2) Savoir comment un feu

Plus en détail

CLASSE 5 LES SUBSTANCES OXYDANTES

CLASSE 5 LES SUBSTANCES OXYDANTES CLASSE 5 LES SUBSTANCES OXYDANTES I. DEFINITION : La classe des substances oxydantes regroupe des familles chimiques très diverses, elles peuvent être considérées comme relativement inoffensives en elles

Plus en détail

ACQUISITION DU SAVOIR

ACQUISITION DU SAVOIR FI SPV - Module INC TC ACQUISITION DU SAVOIR «Extincteurs» Objectif : Amener tous les apprenants au minimum de performances demandées. Savoir choisir un extincteur en fonction du type de feu connaître

Plus en détail

Les connaissances en matière de lutte contre l incendie intérieur évoluent

Les connaissances en matière de lutte contre l incendie intérieur évoluent Les connaissances en matière de lutte contre l incendie intérieur évoluent La plupart d entre-nous ont suivi leur formation de sapeur-pompier il y a un moment déjà. Pour certains, cela peut même remonter

Plus en détail

Chap3 Les combustions.

Chap3 Les combustions. Chap3 Les combustions. Items Connaissances Acquis Combustion, combustible et comburant. Combustion du carbone. Combustion du méthane. Réactifs et produits. Test du dioxyde de carbone. Combustion et énergie.

Plus en détail

LE RISQUE INCENDIE. Introduction

LE RISQUE INCENDIE. Introduction Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) Introduction LE RISQUE INCENDIE Contrairement à des idées reçues, la survenance d un incendie reste une probabilité

Plus en détail

Le feu et ses conséquences

Le feu et ses conséquences Formation SSIAP 1 Le feu et ses conséquences Le triangle du feu Les trois éléments indispensables à l incendie Le Combustible Le Comburant (Solide, liquide, gazeux) l air: L énergie d activation (Thermique,

Plus en détail

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES 5 800 incendies par an dans les locaux industriels 1 incendie sur 4 est dû à une installation électrique défectueuse La plupart des incendies se déclarent la

Plus en détail

LUTTE CONTRE L'INCENDIE

LUTTE CONTRE L'INCENDIE Chapitre 30 LUTTE CONTRE L'INCENDIE Ce chapitre traite des événements qui pourraient résulter d'écoulement des cargaisons et des procédures qui peuvent être adoptées pour protéger la vie et les biens dans

Plus en détail

LUTTE CONTRE L'INCENDIE

LUTTE CONTRE L'INCENDIE Chapitre 5 LUTTE CONTRE L'INCENDIE Ce chapitre décrit les types de feu qui peuvent être rencontrés à bord d'un bateau-citerne ou dans un terminal, ainsi que les moyens de les éteindre. Une description

Plus en détail

LA SECURITE INCENDIE

LA SECURITE INCENDIE E-mail: mainoffice@nickcerygroup.com Website: www.nickcerygroup.com APPROVED BY ABS USA & UK THEME DE LA FORMATION LA SECURITE INCENDIE POPULATION CIBLE - Chefs d équipe - Agents HSE - Agents de sécurité

Plus en détail

Photo tirée du site www.swissfire.ch

Photo tirée du site www.swissfire.ch Danger incendie Photo tirée du site www.swissfire.ch Introduction Tout bâtiment ou construction est vulnérable au feu, il importe donc que des mesures et des dispositions préventives soient mises en œuvre

Plus en détail

Chapitre C04 : Les combustions : qu'est-ce que «brûler»?

Chapitre C04 : Les combustions : qu'est-ce que «brûler»? Chapitre C04 : Les combustions : qu'est-ce que «brûler»? I. Combustion : définitions. L expérience dans laquelle une substance brûle est appelée combustion. Pour avoir une combustion, il faut 3 éléments

Plus en détail

Vos contacts chez Naskeo Environnement : Vincent.duclos@naskeo.com. florence.martin-sisteron@naskeo.com

Vos contacts chez Naskeo Environnement : Vincent.duclos@naskeo.com. florence.martin-sisteron@naskeo.com CASTRAISE DE L EAU MEMOIRE DE REPONSE RELEVE DES INSUFFISANCES Mai 2014 Vos contacts chez Naskeo Environnement : Responsable projet Vincent Duclos 06 27 44 66 16 Vincent.duclos@naskeo.com Règlementaire

Plus en détail

INCENDIE. Informations générales sur l'incendie. oxygène. énergie. matière combustible

INCENDIE. Informations générales sur l'incendie. oxygène. énergie. matière combustible Prévention et Intérim Informations générales sur l'incendie Pour qu un incendie se déclenche, 3 éléments sont nécessaires : Une matière combustible : matières solides, liquides ou gazeuses Une source d

Plus en détail

Fiche signalétique SECTION 1 IDENTIFICATION

Fiche signalétique SECTION 1 IDENTIFICATION Fiche signalétique Duracool 12a Cylindre de 12 lb. Duracool 12a Cylindre de 20 lb. Fabricant: Deepfreeze Refrigerants Inc. 2695 Slough Street Mississauga Ontario L4T 1G2 Canada. SECTION 1 IDENTIFICATION

Plus en détail

PHÉNOMÈNES DE LA COMBUSTION PROPAGATION DU FEU - COMPORTEMENT AU FEU DES MATÉRIAUX

PHÉNOMÈNES DE LA COMBUSTION PROPAGATION DU FEU - COMPORTEMENT AU FEU DES MATÉRIAUX Ingénieurs en Sécurité Industrielle Inflammabilité - Lutte contre l'incendie PHÉNOMÈNES DE LA COMBUSTION PROPAGATION DU FEU - COMPORTEMENT AU FEU DES MATÉRIAUX I - COMPOSANTS SUSCEPTIBLES DE BRÛLER SUR

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Produit NET TONDEUSE Page 1/5 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Nom du produit Référence Utilisation commerciale Fournisseur NET TONDEUSE BNETT Aérosol lubrifiant MINERVA-OIL SAS Rue du 11

Plus en détail

CHAUDIÈRE À GAZÉIFICATION DU BOIS ATTACK DPX PROFI

CHAUDIÈRE À GAZÉIFICATION DU BOIS ATTACK DPX PROFI CHAUDIÈRE À GAZÉIFICATION DU BOIS ATTACK DPX PROFI W W W. A T T A C K. S K CHAUDIÈRE À GAZÉIFICA- TION DU BOIS ATTACK DPX Chaudière à gazéification ATTACK DPX est disponible en trois versions: STRANDARD,

Plus en détail

Sergeant s Pretect Brouillard Anti Puces Domestique 70106 Page 1 de 5

Sergeant s Pretect Brouillard Anti Puces Domestique 70106 Page 1 de 5 70106 Page 1 de 5 Section I. Identification et utilisation du produit Nom du produit # d homologation. 26502 Utilisation Insecticide Fournisseur Rolf C. Hagen Inc., 20 500 Aut. Transcanadienne, Baie d

Plus en détail

Lorsque vous découvrez un sinistre, la réaction doit être claire, précise et rapide. Dès son apparition et sa découverte, il faut :

Lorsque vous découvrez un sinistre, la réaction doit être claire, précise et rapide. Dès son apparition et sa découverte, il faut : Lutte contre les incendies et les voies d eau Lorsque vous découvrez un sinistre, la réaction doit être claire, précise et rapide. Dès son apparition et sa découverte, il faut : Alerter le PC par le numéro

Plus en détail

RECOMENDATIONS AUX DISTRIBUTEURS POUR LE TRANSPORT ET LE STOCKAGE DU CHEMTANE 2

RECOMENDATIONS AUX DISTRIBUTEURS POUR LE TRANSPORT ET LE STOCKAGE DU CHEMTANE 2 RECOMENDATIONS AUX DISTRIBUTEURS POUR LE TRANSPORT ET LE STOCKAGE DU CHEMTANE 2 TRANSPORT: Classement du produit pour le transporteur Le classement du produit Chemtane 2 pour le transporteur est le suivant:

Plus en détail

CONSIGNES EN CAS D INCENDIE.

CONSIGNES EN CAS D INCENDIE. CONSIGNES EN CAS D INCENDIE. En cas de découverte (feu, fumée suspecte, ) : Quittez le local où il y a le feu Déclenchez l alarme et avertissez l accueil, le secrétariat ou la conciergerie Évacuez le bâtiment

Plus en détail

Extincteurs de qualité

Extincteurs de qualité Extincteurs de qualité Mousse, poudre et CO2 www.feuerschutz.ch Extincteurs à mousse Extincteurs de qualité (extincteurs rechargeables) Application Industrie, ménages, commerce, bâtiments publics, bureaux,

Plus en détail

Qu est-ce que. le Méthanol? Information pour une utilisation sûre. Methanex est le leader mondial de la production et de la fourniture de méthanol.

Qu est-ce que. le Méthanol? Information pour une utilisation sûre. Methanex est le leader mondial de la production et de la fourniture de méthanol. Qu est-ce que le Méthanol? Information pour une utilisation sûre Methanex est le leader mondial de la production et de la fourniture de méthanol. Qu est-ce que le méthanol? Le méthanol est un liquide incolore

Plus en détail

Dangers des gaz NATURE : TEMPERATURE : PRESSION : Transport de gaz dans des véhicules non ADR (Qté transportée < Qté définies par le 1.1.3.

Dangers des gaz NATURE : TEMPERATURE : PRESSION : Transport de gaz dans des véhicules non ADR (Qté transportée < Qté définies par le 1.1.3. Dangers des gaz NATURE : Gaz inerte : Azote, Argon, CO2, Hélium Gaz comburant : Oxygène, Protoxyde d azote Gaz inflammable : Hydrogène, Acétylène, Propane Gaz toxique : Ammoniac, Chlore, Fluor, SO2 Risque

Plus en détail

Le GNL Journées techniques incendie SDIS13 19 mai 2015. Marie-Véronique DEYDIER Antoine SECHET

Le GNL Journées techniques incendie SDIS13 19 mai 2015. Marie-Véronique DEYDIER Antoine SECHET Le GNL Journées techniques incendie SDIS13 19 mai 2015 Marie-Véronique DEYDIER Antoine SECHET Agenda Le Gaz Naturel Liquide Où trouve-t-on du GNL? Les phénomènes dangereux du GNL Moyens d extinction film

Plus en détail

Fiche d Informations Batteries

Fiche d Informations Batteries Fiche d Informations Batteries Éléments, modules et systèmes de batteries Li ion rechargeables Conformément au règlement REACH (CE 1907/2006, art. 31) et à la norme OSHA (29 CFR 1910.1200), les batteries

Plus en détail

E 3-3/A EXTINCTEURS. Inflammabilité - Lutte contre l Incendie. Protection et Lutte contre l Incendie. SE FEU - 02342_A_F - Rév. 0

E 3-3/A EXTINCTEURS. Inflammabilité - Lutte contre l Incendie. Protection et Lutte contre l Incendie. SE FEU - 02342_A_F - Rév. 0 Inflammabilité - Lutte contre l Incendie Protection et Lutte contre l Incendie EXTINCTEURS Définitions Un extincteur est un appareil qui permet de projeter sous l effet d une pression intérieure, et de

Plus en détail

info@brandausbildung.ch www.brandausbildung.ch Information et réservation Kanalstrasse 46 3294 Büren s. / Aar Tel 032 / 351 37 54 Fax 032 / 351 37 62

info@brandausbildung.ch www.brandausbildung.ch Information et réservation Kanalstrasse 46 3294 Büren s. / Aar Tel 032 / 351 37 54 Fax 032 / 351 37 62 TOUJOURS PRÊT MODERNE UN APPEL SUFFIT Information et réservation Kanalstrasse 46 3294 Büren s. / Aar Tel 032 / 351 37 54 Fax 032 / 351 37 62 La transposition d'une idée Le centre régional de formation

Plus en détail

Transferts thermiques 1

Transferts thermiques 1 Transferts thermiques Introduction. Modes de transmission de la chaleur Conduction thermique. Loi de Fourier. Conductivité thermique Resistance thermique. Coefficient de transfert thermique La convection.

Plus en détail

Formation guide d évacuation et serre-file. - acquérir les bases de la prévention incendie.

Formation guide d évacuation et serre-file. - acquérir les bases de la prévention incendie. BUT : Formation guide d évacuation et serre-file - acquérir les bases de la prévention incendie. - connaître les rôles de chacun au sein de l équipe sécurité incendie. - définir les missions des différents

Plus en détail

Selon la vitesse de réaction, une combustion peut-être :

Selon la vitesse de réaction, une combustion peut-être : «Document Stagiaire de fin de journée» LA COMBUSTION Une combustion est une réaction chimique au cours de laquelle des espèces combustibles se combinent à un comburant en général l oxygène de l air, pour

Plus en détail

Réalisé par : Marianne Merrien, Léa Lebon, Rachel Gence et Naïma Joussa

Réalisé par : Marianne Merrien, Léa Lebon, Rachel Gence et Naïma Joussa Réalisé par : Marianne Merrien, Léa Lebon, Rachel Gence et Naïma Joussa Année scolaire 2011-2012 Table des matières EN QUOI UNE VOITURE A ESSENCE POLLUE?... 3 COMPOSANT RELACHE PAR UN MOTEUR A ESSENCE....

Plus en détail

SECURITE INCENDIE. La problématique du risque incendie est omniprésente pour les collectivités ou les établissements publics.

SECURITE INCENDIE. La problématique du risque incendie est omniprésente pour les collectivités ou les établissements publics. Fiche Prévention SECURITE INCENDIE La problématique du risque incendie est omniprésente pour les collectivités ou les établissements publics. La sécurité incendie est régie par de nombreuses réglementations

Plus en détail

REGLE APSAD R13 Extinction automatique à gaz (Edition Juin 2010) Prise en compte des déclencheurs manuels de secours

REGLE APSAD R13 Extinction automatique à gaz (Edition Juin 2010) Prise en compte des déclencheurs manuels de secours ADDITIF Juin 2012 REGLE APSAD R13 Extinction automatique à gaz (Edition Juin 2010) Prise en compte des déclencheurs manuels de secours Harmonisation de la qualité des câbles d une installation Propriétés

Plus en détail

Incendie dans un entrepôt de stockage de pneumatiques équipé d une installation sprinkler

Incendie dans un entrepôt de stockage de pneumatiques équipé d une installation sprinkler Protection, prévention et impact environnemental des incendies de stockages de pneumatiques Dossier de retour d expérience du SNCP Incendie dans un entrepôt de stockage de pneumatiques équipé d une installation

Plus en détail

C3. Produire de l électricité

C3. Produire de l électricité C3. Produire de l électricité a. Electricité : définition et génération i. Définition La matière est constituée d. Au centre de l atome, se trouve un noyau constitué de charges positives (.) et neutres

Plus en détail

Dossier Technique #1 Les Mousses Extinctrices

Dossier Technique #1 Les Mousses Extinctrices Dossier Technique #1 Les Mousses Extinctrices INDEX Défintion Moyens et Mise en oeuvre Action Anti feu Cas d Emploi Classique de la mousse Le taux d application Classification des Emulseurs Viscosité Foisonnement

Plus en détail

Produits chimiques posant des risques excessifs

Produits chimiques posant des risques excessifs A n n e x e G Produits chimiques posant des risques excessifs Produits chimiques Acide chromique solution (chrome (VI) solution d oxyde) CrO 3(aq) Acide fluorhydrique - solution HF (aq) Acide perchlorique

Plus en détail

ANNEXE 3 EXEMPLES DE CONSEILS DE PRUDENCE ET PICTOGRAMMES

ANNEXE 3 EXEMPLES DE CONSEILS DE PRUDENCE ET PICTOGRAMMES ANNEXE 3 EXEMPLES DE CONSEILS DE PRUDENCE ET PICTOGRAMMES - 297 - Annexe 3 EXEMPLES DE CONSEILS DE PRUDENCE ET PICTOGRAMMES La présente annexe dresse la liste des conseils de prudence les plus fréquemment

Plus en détail

Chapitre 5 : Oxygène et combustions

Chapitre 5 : Oxygène et combustions Objectifs L élève doit être capable! d énoncer les endroits où on peut trouver l oxygène dans la nature,! de décrire les propriétés physiques et chimiques du dioxygène,! de décrire la structure des corps

Plus en détail

UTILISATION : ENDUIT VINYLESTER GÉLIFIÉ UTILISÉ LORS DE LA FABRICATION DES MOULES POUR L INDUSTRIE DE LA FIBRE DE VERRE ET DES COMPOSITES.

UTILISATION : ENDUIT VINYLESTER GÉLIFIÉ UTILISÉ LORS DE LA FABRICATION DES MOULES POUR L INDUSTRIE DE LA FIBRE DE VERRE ET DES COMPOSITES. Fiche signalétique SECTION 1 : RENSEIGNEMENTS SUR LE PRODUIT Description : Gelcoat ou enduit gélifié Code de produit : SÉRIE 23VX UTILISATION : ENDUIT VINYLESTER GÉLIFIÉ UTILISÉ LORS DE LA FABRICATION

Plus en détail

Annexe I. Substances dangereuses aux fins de la définition des activités dangereuses 1

Annexe I. Substances dangereuses aux fins de la définition des activités dangereuses 1 Annexe I Substances dangereuses aux fins de la définition des activités dangereuses 1 Les quantités indiquées ci-après se rapportent à chaque activité ou groupe d activités. Lorsqu une substance ou une

Plus en détail

FORMATION LE BOIS énergie renouvelable

FORMATION LE BOIS énergie renouvelable énergie renouvelable 15 M Ha, c est = 25 % du territoire feuillus = 64 % résineux = 36 % Le stère (unité commerciale principale) est le volume de 1 m3 de bois Suivant le coefficient d empilage, le volume

Plus en détail

INHIBITEUR DE FLAMME ECOLOGIQUE MANGIAFUOCO 13B

INHIBITEUR DE FLAMME ECOLOGIQUE MANGIAFUOCO 13B INHIBITEUR DE FLAMME ECOLOGIQUE MANGIAFUOCO 13B L inhibiteur de flamme Mangiafuoco, est un distributeur manuel, portable ayant une grande capacité d extinction, il est inoffensif et eco-compatible. Il

Plus en détail

Fiche d informations - sécurité (91/155/CEE) Date d impression 01.01.07 Modifiée le 01.01.07 «MECCAFUEL EXCELFUEL STRATOS» CAS 67-56-1 & 75-52-5

Fiche d informations - sécurité (91/155/CEE) Date d impression 01.01.07 Modifiée le 01.01.07 «MECCAFUEL EXCELFUEL STRATOS» CAS 67-56-1 & 75-52-5 1. Nom du produit ou de la préparation et nom de la société Nom commercial et revendeur Fabricant / fournisseur Service pouvant donner des Renseignements MECCAFUEL EXCELFUEL STRATOS (1% à 33% Nitrométhane)

Plus en détail

GLOSSAIRE INCENDIE. Dans sa version la plus complexe, un S.S.I. est composé de deux sous-systèmes principaux : un SDI et un SMSI.

GLOSSAIRE INCENDIE. Dans sa version la plus complexe, un S.S.I. est composé de deux sous-systèmes principaux : un SDI et un SMSI. SERVICE INTERENTREPRISES DE SANTE AU TRAVAIL DU BATIMENT & INTERPROFESSIONNEL 17, rue Roland Hoareau CS 41148-97829 LE PORT CEDEX Tél. : 02.62.90.18.10 télécopie : 02.62.30.12.66 Siret : 316 139 260 000

Plus en détail

Système général harmonisé de classification et d étiquetage des produits chimiques (SGH)

Système général harmonisé de classification et d étiquetage des produits chimiques (SGH) Système général harmonisé de classification et d étiquetage des produits chimiques (SGH) Critères de classification pour substances et mélanges Dangers physiques Présentation mise à jour conformément à

Plus en détail

EXTRAIT DE LA FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ EXTRAIT

EXTRAIT DE LA FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ EXTRAIT DE LA FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ 1 - Identification du produit et de la société - Nom du produit : PRIMAGALVA - Usage normal : Primaire d'accrochage 2 - Composition / informations sur les composants

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Suivant norme NF ISO 11014-1

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Suivant norme NF ISO 11014-1 Réf. Doc. FA 1070 Page : 1/6 1 IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE FICHE DE DONNEES DE SECURITE Nom du produit : INSECTICE POUR INSECTES RAMPANTS Code du produit : A 890 Conditionnement : Carton

Plus en détail

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail

Equipements de protection incendie: les extincteurs. 1422 Michel Antoine 2012 1

Equipements de protection incendie: les extincteurs. 1422 Michel Antoine 2012 1 Equipements de protection incendie: les extincteurs 1422 Michel Antoine 2012 1 But et domaine d application Donner des informations sur : les différentes classes de feu. les extincteurs et leur utilisation

Plus en détail

FICHE DES DONNEES DE SECURITE

FICHE DES DONNEES DE SECURITE Désignation : Utilisation : FICHE DES DONNEES DE SECURITE 1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE / PREPARATION ET DE LA SOCIETE NITRATE D AMMONIUM Engrais Identification de la société : PLANTIN 84350 COURTHEZON

Plus en détail

CLP - INFLAMMABLES GAZ INFLAMMABLES. Définitions. Critères de classification LIQUIDES INFLAMMABLES. Définitions. Critères de classification

CLP - INFLAMMABLES GAZ INFLAMMABLES. Définitions. Critères de classification LIQUIDES INFLAMMABLES. Définitions. Critères de classification CLP - INFLAMMABLES GAZ INFLAMMABLES Un gaz inflammable est un gaz ou un mélange de gaz ayant un domaine d inflammabilité en mélange avec l air à 20 C et à une pression normale de 101,3 kpa Catégorie 1

Plus en détail

Les étiquettes de danger et leur signification (transport)

Les étiquettes de danger et leur signification (transport) Les étiquettes de danger et leur signification (transport) 1 Explosif 2.2 Gaz non inflammable et non toxique 3 + 2.1 Liquide ou gaz inflammable 4.1 Solide inflammable 4.2 Spontanément inflammable 4.3 Dégage

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE PAGE 1/7 DATE DE MISE A JOUR : 16/11/2011 1/ - IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Identification du produit : Gaines, films, housses, et/ou sacs transparents et colorés en polyéthylène. Famille

Plus en détail

www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens

www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens COLLOQUE atee - CIBE du 18 et 19 septembre 2007 XYLOWATT, la société XYLOWATT a été crée

Plus en détail

ANALYSE DES RISQUES. CENTRE DE COMPOSTAGE SYTRAD Zone : Déchargement Camion OM

ANALYSE DES RISQUES. CENTRE DE COMPOSTAGE SYTRAD Zone : Déchargement Camion OM Zone : Déchargement Camion OM risque avec Déchargement Camion OM Incendie dans un camion - Fermentation des déchets organiques combustibles, - Présence d'une source d'inflammation (Cigarette, matière en

Plus en détail

OXYDE D ETHYLENE OXIDE

OXYDE D ETHYLENE OXIDE OXYDE D ETHYLENE OXIDE PERFORMANCES L Oxyde d Ethylène (C 2 H 4 O) est un gaz liquéfié largement utilisé dans l industrie chimique comme intermédiaire dans la synthèse de certains produits. Ce gaz est

Plus en détail

RT 2012 OBJECTIF : Evolution règlementaire pour le bâtiment : L impact du bâtiment en France

RT 2012 OBJECTIF : Evolution règlementaire pour le bâtiment : L impact du bâtiment en France RT 2012 OBJECTIF : La règlementation thermique RT 2012 a pour objectif de protéger l environnement en favorisant les économies d énergie. Inspirée du concept des bâtiments basse consommation (BBC), elle

Plus en détail

/ Dossier Pédagogique / / exposition / Ô Soleil. / le Soleil et ses énergies / / une exposition de Science-Animation CCSTI de Midi-Pyrénées /

/ Dossier Pédagogique / / exposition / Ô Soleil. / le Soleil et ses énergies / / une exposition de Science-Animation CCSTI de Midi-Pyrénées / / Dossier Pédagogique / / exposition / / le Soleil et ses énergies / / Observation du Soleil / / Le solarscope / Utilisation Observation du soleil avec le solarscope (par temps beau!). Placez correctement

Plus en détail

Évolution des systèmes d extinction

Évolution des systèmes d extinction Solution constructive n o 75 Évolution des systèmes d extinction par Andrew Kim Les systèmes d extinction servant à la protection des bâtiments ont évolué en réponse aux exigences nouvelles, aux pressions

Plus en détail

Prévention incendie. Martine Trahan Technicienne en prévention incendie 22 octobre 2013 Mise à jour: 28 octobre 2013

Prévention incendie. Martine Trahan Technicienne en prévention incendie 22 octobre 2013 Mise à jour: 28 octobre 2013 Prévention incendie Martine Trahan Technicienne en prévention incendie 22 octobre 2013 Mise à jour: 28 octobre 2013 2 Direction de la prévention et de la sécurité La DPS Mandat : Développer, mettre en

Plus en détail

EXPLOSION DE FUMÉES EMBRASEMENT GÉNÉRALISÉ ÉCLAIR PRÉAMBULE

EXPLOSION DE FUMÉES EMBRASEMENT GÉNÉRALISÉ ÉCLAIR PRÉAMBULE PRÉAMBULE La plupart des feux auxquels sont confrontés les sapeurs-pompiers se produisent dans des bâtiments ou, de façon plus générale, dans des volumes clos ou semi-ouverts. Plusieurs accidents survenus

Plus en détail

Identifier Stocker Distribuer Transformer

Identifier Stocker Distribuer Transformer Les énergies dans les transports Stocker Distribuer Transformer JPS - MAZAMET _ACT6_Energies.pub - 1 Les différentes énergies utilisées dans les transports... Tâche 1 IDENTIFIER LES ÉNERGIES... Dans le

Plus en détail

Adresse du fournisseur P.O. Box 86, Tonawanda, NY 14151 Numéro d urgence du 1-800-500-6626 fournisseur Nom du produit NOCO Quench 1000

Adresse du fournisseur P.O. Box 86, Tonawanda, NY 14151 Numéro d urgence du 1-800-500-6626 fournisseur Nom du produit NOCO Quench 1000 Fiche Signalétique NOCO Quench 1000 Nom du manufacturier Adresse du manufacturier Identification et utilisation du produit NOCO Energy Corp. 2440 Sheridan Dr., Tonawanda, NY 14150 (Etats- Unis et Canada)

Plus en détail

Information: protection incendie dans les installations de tri et de conditionnement de déchets

Information: protection incendie dans les installations de tri et de conditionnement de déchets Information: protection incendie dans les installations de tri et de conditionnement de déchets Table des matières 1. Introduction... 3 1.1. Pourquoi une protection incendie?... 3 1.2. Où trouver des directives

Plus en détail

poêle à bois l'efficacité votre

poêle à bois l'efficacité votre Optimisez l'efficacité votre de poêle à bois Chauffer au bois efficacement signifie obtenir le maximum de chaleur de votre bois tout en minimisant les rejets de fumée. Voici quelques conseils pour vous

Plus en détail

CONSIGNES DE COMPORTEMENT EN CAS D URGENCE : COMMUNES DU HAUT PLATEAU

CONSIGNES DE COMPORTEMENT EN CAS D URGENCE : COMMUNES DU HAUT PLATEAU CONSIGNES DE COMPORTEMENT EN CAS D URGENCE : COMMUNES DU HAUT PLATEAU V.2011 Incendie Classes de feu : CLASSE A CLASSE B CLASSE C CLASSE D CLASSE F Signalétique Dénomination Feux de matériaux solides Feux

Plus en détail

Transferts thermiques par conduction

Transferts thermiques par conduction Transferts thermiques par conduction Exercice 1 : Température de contact entre deux corps* On met en contact deux conducteurs thermiques cylindriques, calorifugés sur leurs surfaces latérales. On se place

Plus en détail

Phénomènes dangereux et modélisation des effets

Phénomènes dangereux et modélisation des effets Phénomènes dangereux et modélisation des effets B. TRUCHOT Responsable de l unité Dispersion Incendie Expérimentations et Modélisations Phénomènes dangereux Description et modélisation des phénomènes BLEVE

Plus en détail

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE page 1/5 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE DESIGNATION COMMERCIALE : FOURNISSEUR : SAFIC ALCAN 3 Rue Bellini 92806 PUTEAUX CEDEX - FRANCE Tél. : 33/ 1/ 46 92 64

Plus en détail

Extinction sèche Gaz naturels ou chimiques

Extinction sèche Gaz naturels ou chimiques Séminaire SSPS Section Suisse Romande Extinction sèche Gaz naturels ou chimiques Auteur : François Bryon Révision : 0.2, 2013-04-22 siemens.com / answers Depuis toujours, le feu est le meilleur ami et

Plus en détail

BILANS THERMIQUES 1. DU MICROSCOPIQUE AU MACROSCOPIQUE 2. ENERGIE INTERNE

BILANS THERMIQUES 1. DU MICROSCOPIQUE AU MACROSCOPIQUE 2. ENERGIE INTERNE 1. DU MICROSCOPIQUE AU MACROSCOPIQUE BILANS THERMIQUES La description de la matière peut être faite au niveau microscopique ou au niveau macroscopique: L approche microscopique décrit le comportement individuel

Plus en détail

Lignes de transfert d Energie Electrique

Lignes de transfert d Energie Electrique Plan général du cours Introduction Les sources d énergie Les vecteurs d énergie Les consommateurs Les systèmes de tension 1 transmission réserve Source : Microsoft 2 1 Source Vecteur d énergie Consommateur

Plus en détail

FICHE DE SECURITE. 1 - Identification du produit et de l entreprisefdsdqsdqdfsqfdgqgqergerrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

FICHE DE SECURITE. 1 - Identification du produit et de l entreprisefdsdqsdqdfsqfdgqgqergerrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr POINT CHIMIE COMPTOIRS INDUSTRIELS DU RHONE FICHE DE SECURITE 1 - Identification du produit et de l entreprisefdsdqsdqdfsqfdgqgqergerrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr Identification du produit : Nom : Bisulfite de

Plus en détail

EXPLOSIONS: PREVENTION ET RISQUES

EXPLOSIONS: PREVENTION ET RISQUES EXPLOSIONS: PREVENTION ET RISQUES La prévention des explosions vise à empêcher les explosions ou à prévenir leurs effets grâce à des mesures ciblées de telle sorte que la sécurité des personnes soit assurée

Plus en détail

les dossiers du Loss Prevention Unit

les dossiers du Loss Prevention Unit les dossiers du Loss Prevention Unit la production de biogaz associée à la cogénération réinventons l assurance La production de biogaz associée à la production d énergie par cogénération. Qu est-ce que

Plus en détail

Risques pour la santé et la sécurité : évaluation et balises d intervention de la CSST. Luc Ménard Direction de la prévention-inspection CSST

Risques pour la santé et la sécurité : évaluation et balises d intervention de la CSST. Luc Ménard Direction de la prévention-inspection CSST Risques pour la santé et la sécurité : évaluation et balises d intervention de la CSST Luc Ménard Direction de la prévention-inspection CSST Plan de présentation INTRODUCTION 1. Chambre de mélange 2. Entreposage

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE HYDROGENE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE HYDROGENE Page : 1/6 Danger 2.1 : gaz inflammable. 1. Identification de la substance/du mélange et de la société/l entreprise Identificateur de produit Nom commercial : Hydrogène N FDS : EIGA067A Description chimique

Plus en détail

Activités L ENERGIE DE L ELECTRICITE - 1 -

Activités L ENERGIE DE L ELECTRICITE - 1 - L ENERGIE DE L ELECTRICITE - 1 - DOCUMENTATIONS CHAUFFE-EAU Chauffe eau électrique à résistance blindée La résistance blindée : Standard - thermoplongeur Plongée directement au cœur de l'eau, elle est

Plus en détail

F I C H E S I G N A L É T I Q U E Page 1 de 5

F I C H E S I G N A L É T I Q U E Page 1 de 5 Page 1 de 5 1. Identification du produit et de la compagnie Fabricant HENRY COMPANY 99 N. Sepulveda Blvd., Suite 65 El Segundo, CA 9245-2724 Pour renseignements : Services techniques Numéro de téléphone

Plus en détail

A796 Carton de 4 vaporisateurs de 150 ml Désodorisant d ambiance

A796 Carton de 4 vaporisateurs de 150 ml Désodorisant d ambiance Page 1/6 FICHE DE DONNEES DE SECURITE 1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ Identification de la préparation : Code produit : Utilisation de la préparation : AIFLOR PARFUM D AMBIANCE

Plus en détail

Extinction. Choisissez votre système d extinction. Qu'est-ce qu'un système d extinction? Les principes du feu

Extinction. Choisissez votre système d extinction. Qu'est-ce qu'un système d extinction? Les principes du feu Extinction Choisissez votre système d extinction Qu'est-ce qu'un système d extinction? Dans un système de protection incendie, il ne suffit pas de détecter et de mettre en sécurité. Il est souvent nécessaire

Plus en détail

Description Technique PRITY

Description Technique PRITY Description Technique PRITY Les poêles à bois sont destinés à chauffer des maisons particulières ainsi que des locaux publics utilisant du combustible solide. La variété des modèles permet de créer un

Plus en détail

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux Assemblage des métaux La fonction principale d un assemblage est de transmettre correctement des efforts qui peuvent être très importants et qui sont le plus généralement statiques ou quasi-statiques (actions

Plus en détail

Matières dangereuses dans le ménage et l atelier. Prévention incendie

Matières dangereuses dans le ménage et l atelier. Prévention incendie Matières dangereuses dans le ménage et l atelier Prévention incendie Stocker et utiliser correctement les matières dangereuses Deux tiers des feux se produisent dans des lieux habités. En observant quelques

Plus en détail