Entretien élèves Gasser : Maryline, Ricardo, Roméo. Anonymisés : Mr, Ri, Ro.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Entretien élèves Gasser : Maryline, Ricardo, Roméo. Anonymisés : Mr, Ri, Ro."

Transcription

1 Entretien élèves Gasser : Maryline, Ricardo, Roméo. Anonymisés : Mr, Ri, Ro M: Voilà... Alors, vous vous rappelez, on s'est vu quelques fois avec M. Gasser et puis Mme Meyer et tout ça, autour donc du développement durable, vous avez parlé d'un certain nombre de catastrophes naturelles et tout ça, en classe et pis vous avez ben notamment deux débats autour de ces sujets-là. Alors l'idée c'est ben qu'on en reparle, maintenant, ça fait un petit moment que vous avez fait, donc voir un petit peu, ben ce que vous vous rappelez, ce qui vous a plu, ce que vous avez moins aimé etc. Donc... euh, donc c'est pas pour savoir ah ça c'est bien, toi tu te rappelles de beaucoup de choses pis toi moins, c'est pas du tout ça, on s'en fiche et tout. C'est simplement pour voir... voilà, revenir là-dessus avec vous et pis ben avoir un petit euh, pour avoir votre avis parce que ça nous intéresse de... d'avoir votre avis là-dessus quoi. Maintenant que ça s'est passé. Euh... peut-être qu'on, on fait juste un tout petit tour pour que vous vous présentiez, que vous rappeliez votre nom et tout ça, et pis dans quelle classe vous êtes et pis voilà! Juste comme ça, on a votre... on se rappelle de qui vous êtes donc. Toi c'est? Mr: Mr Muller, 3K. M: Ouais, d'accord. Ro: Moi c'est Ro, 3K. M: Ro. Ri: Ri, 3K. M: Et Ri, parfait! Ok. Alors... est-ce que... ben qu'est-ce que vous avez fait pendant toutes ces séquences? Qu'est-ce que vous vous souvenez de ça? Qui veut commencer, se lancer? Ri: Ben du développement durable.m: Voilà. Ri: Ben... j'ai vu que on avait travaillé sur Flammat, sur les problèmes qu'il y avait entre... entre la ligne, pff... je sais pas si c'est SFF ou BLS, sais plus, entre la ligne Flammat et... bon, pour relier un peu la Suisse alémanique à la Suisse romande... M: Ouais. Ri: Pis le problème qu'il y avait à cause des fortes pluies qu'il y a eu dans... sais plus dans quelle année c'était et ben, j'ai vu que maintenant, y a pas grand-chose qui a été fait j'crois, j'ai pas vu des... aux infos, j'ai rien vu. Y a pas grand-chose qui a été... entrepris pour régler le problème pis j'pense ça devrait être réglé parce que là, comme y a le changement climatique... les pluies, ça va devenir de plus en plus pis on aura de plus en plus de problèmes. M: Ouais. Ri: Pis c'est tout. 1

2 M: D'accord. Ri: Pour l'instant, c'est tout! (Rires). Mr: On a parlé aussi ben des gaz à effet de serre et pis euh, qu'est-ce qu'on pourrait faire pour réduire euh les gaz et tout ça. M: D'accord. Pis qu'est-ce que vous aviez justement discuté de qu'est-ce que vous pourriez faire pour réduire ces gaz à effet de serre?ro: Utiliser le vélo! Mr: Ouais, utiliser moins la voiture... Ro: Et, et les trains. M: D'accord. Ri: Parce qu'on avait discuté des différents métiers pis euh... ouais, je me rappelle plus lui... Ro: Carrosserie. Ri: Carross... bon, il était carrossier peintre pis ben, si par exemple on supprimait les voitures, ben... y aurait plus, y aurait un manque de travail pis y aurait plus de chômage. Donc l'économie un peu, qui serait... qui serait pas, pas au top quoi.(0:03:04) Ro: Mais y aurait pas que les carrossiers aussi, les mécaniciens... Ri: Mécaniciens. Parce que... Ro: Les constructeurs automobiles. Ri: Ouais, il y a beaucoup de, de gens qui... Mr: Ouais, mais bon c'qui pourraient faire, c'est... Ri: Travailler là-bas?ro: Y aurait plus le tuning. Mr: Par exemple, on nous dit souvent ouais il faut prendre le train ou le bus, ça, ça prend moi... Ri: Mais les transports... ouais, les transports en commun, ça... Mr: Ouais, les transports en commun. Ri: Ca aide. Parce que ça dépense moins d'énergie. Mr: Mais ça coûte beauc... Le problème, c'est que ça coûte beaucoup donc euh... tu, tu prends... Moi, par exemple, j'habite sur Fribourg, pour prendre 10x le bus, ça me coûte déjà 23 Frs. 2

3 M: Ben ouais, bien sûr. Mr: Donc euh, ça me fait même pas une semaine. Ri: Mais il pourrait faire... mais, les transports aussi, les compagnies de transport ils pourraient faire un effort quoi, s'ils veulent... Déjà ils améli... bon, ils ont déjà améliroré les... Par exemple moi je prends, nous on prend toujours le train, ça fait deux fois qu'ils améliorent le train, c'est plus... le wagon il est mieux, ça, ça j'trouve c'est bien mais... ça devrait être moins cher. Ro:Bon, moi je trouvais mieux les plus vieux tu vois. M: Qu'est-ce t'as dit, pardon, j'ai pas compris? Ro: Moi j'aimais plus les vieux trains parce que c'est plus confortable parce que maintenant les sièges, ils vont directs comme si on s'assied sur une chaise en bois. (Rires). Ri: Ouais un peu aussi. Mr: Pis ils, ils augmentent les prix tout le temps pis euh... ils disent ouais c'est pour faire des améliorations ou bien parce que les jeunes, ils cassent les machines ou... ça mais j'ai pas vu beaucoup de jeunes qui s'amusaient à casser euh les machines à billets alors... M: Et pis euh, donc toi par exemple, ben tu disais justement Ro que tu voulais devenir carrossier, donc tu penses qu'ensuite, quand t'auras... vous avez pas encore le permis, hein? Vous êtes un peu jeunes... Ro: 17, nous on a 17. M: Ah, bientôt alors, presque! Pis vous pensez qu'après, une fois que vous aurez la voiture, vous allez euh quand même prendre les transports publics? Ro: Ca dépend, ça dépend ce qu'on devra faire. Ri: Du trajet aussi. Ro: Parce que si par exemple je dois aller aux cours professionnels, ensuite j'dois p'être aller travailler ou comme ça ou par exemple aller chercher mon p'tit frère ou quelque chose comme ça, là j'prendrai la voiture. Mais si c'est le cas contraire, ben j'irai en train. Ri: Moi c'est plutôt des longs trajets. Par exemple si... j'dois aller à l'aéroport prendre l'avion, tout ça, j'prendrai la voiture, mais moi j'habite sur Courtepin, pour venir à Fribourg, j'prendrai volontiers le train quoi. M: Ouais. 3

4 Ri: Une fois ou deux. Mr: Moi, ben... parce que si moi j'ai ma voiture, je veux dire, pour les longs trajets, je prendrai la voiture. Si ça coûte vraiment trop cher euh... l'autre jour, ben j'suis allée à Sierre, j'ai, j'ai pris un billet de train à plein tarif parce que j'ai 16 ans et tout pis ça m'a coûté 51 Frs pour aller jusqu'à Sierre, tandis qu'avec la voiture, ça coûte moins cher donc euh... ça pollue plus mais ça coûte moins cher. M: Ouais. Ro: Pis aussi dans les trains, ils pourraient faire les places assises et les places debout. Par exemple, parce que des fois on va pas... assis, on irait debout, ça serait plus cher... Ri: Pis on sait qu'on est pas rapproché quoi. M: Non, mais c'est vrai, c'est une idée ça, c'est vrai. Ro: Comme dans les bus. Ri: Dans les bus, ouais... Mr: Ouais, pis qu'on paierait moins cher... Ri: Moins cher.mr:... pour les places debout parce que... Parce qu'en plus souvent on va dans les trains, c'est bondé, on doit de toute manière rester debout. Ri: Mais bon... c'est dur de... tu peux pas aller dans le train pis de dire celui-là il est debout, il paie moins cher, c'est... Mr: Ben quand... Ri: Quand tu rentres dans le train, y une place, je m'assieds. J'ai payé mon billet, ben... je vais pas dire que je paie moins cher parce que je suis debout. On paie tous la même chose, on est dans le train.(0:06:14) Mr: Ben, ils ont qu'à plus mettre de sièges alors, si c'est comme ça! Pis on paie moins cher. Ri: On gagnerait... on gagnerait plus de places. M: C'est vrai. Mr: D'là y aurait plus de places parce que là... Moi quand j'allais encore au CO à Avry, quand on prenait le train, euh, des fois on devait prendre le train un peu à l'avance pour pouvoir avoir de la place. Y a tous ceux qui vont sur Fribourg, y a l'université ou comme ça et pis euh, sans compter qu'il y avait encore tous les élèves de Avry, non? Ri: Même nous, quoi, nous on vient de Courtepin, le matin ils doivent nous mettre 6 wagons. Ro: Ouais parce qu'en plus on est seul. 4

5 Ri: Ouais parce qu'en plus... Bon là plus tellement parce que... ils... on... se répartit bien mais y a tous les jeunes qui viennent de Morat, alors le train il ramasse tout quoi, le matin. M: Et pis vous pouvez m'expliquer un peu plus ben pourquoi est-ce que c'est important justement, pour vous, de ben quand même de réduire la pollution, quel est le rapport justement entre ça et pis euh... Ro: Ben pour nos futurs enfants et tout ça. Mr: Ben c'est clair que si euh on pollue, on détruit tout... Si on continue déjà simplement à nettoyer les arbres ou comme ça, pour finir y aura plus rien. Ri: Faut pas éradiquer la race humaine. Mr: Voilà, c'est... Bientôt, on devra tous vivre avec des masques à gaz donc euh voilà quoi. M: Donc ça, ça vous inquiète un peu pour l'avenir? Ro: Ouais. Mr: Pis simplement pour la santé... pour la santé parce que... M: Pour la santé, ouais. Mr:... ça nous bousille les poumons quoi. Ri: Moi, l'être humain... de toute façon, il va s'habituer! On peut s'habituer nous à euh... par exemple, dans euh je sais pas, une décennie. P'être mon... j'sais pas... Ouh là! Pas mon enfant, mais... Ro: Ton futur. Ri: Pour mon futur, l'autre futur, il s'habituera à la pollution quoi. Il sera plus renforcé contre les... contre les gaz. Ro: Ouais, mais ça se fait pas en... Mr: Développement de, de l'espèce. Ri: Ouais, ça se fait en quelques dizaines... L'évolution quoi. Mr: Ouais, mais ça... C'est que les gaz à effet de serre, ça va tellement vite que du coup, ben on a pas le temps d'évoluer quoi! Ri: Ouais. Mr: Parce qu'à la limite, si, si... ouais, mais même, tu vois...? Ri: Par exemple, là on résiste quoi. Mr: On est tous en train de détruire les forêts, euh, y a tout le monde qui prend sa voiture même pour les petits 5

6 trajets et tout, ça va beaucoup trop vite... Ri: Mais n'empêche... Mr: Y a beaucoup trop gaz et tout pour qu'on puisse se développer assez vite. Tout sera foutu. Ri: Moi, j'avais déjà donné cette idée en classe mais la faute des voitures, c'est pas totalement leur faute parce que maintenant avec l'évolution, ils font des voitures moins polluantes, avec des moteurs électriques et tout ça, ça c'est aussi la faute des vieux tacots des fois, ça ça pollue plus et ça avance rien. Mr: Ouais, il faudrait plus mettre en avant des nouvelles voitures. Ri: Ouais, des voitures moins polluantes pis faudrait arrêter de... Mr: D'utiliser les vieux trucs... Ri: Bon, parce qu'il y a les... par exemple Ferrari... des voitures exotiques, de luxe, faudrait arrêter, qu'ils arrêtent un peu parce que ça consomme beaucoup pis... c'est juste pour, pour montrer que j'ai une belle voiture pis qu'elle va vite.(0:09:10) Mr: C'est stupide. Ri: Pis ça consomme trop quoi, au, au démarrage... M: Ouais. Mr: Pis surtout, ils disent ouais les voitures, ouais elle va jusqu'à 320 et tout mais on s'en fiche, de toute manière sur l'autoroute, on peut aller jusqu'à 180, donc ça, ça nous sert à rien en fait. Ri: Non, 120. M: Ouais, 180, ça va un peu vite (rires)! C'est déjà une amende là. Mr: Non, mais c'est vrai quoi, ils disent euh, ils font des voitures qui vont de plus en plus vites ou des voitures de course euh machin... Ri: Les F1? Mr: Les gens, ils achètent... Ro: Bon, j'trouve que les courses automobiles, c'est un peu débile aussi. Mr: C'est vrai. Ri: Mais bon, les F1, les formules 1... Mr: C'est comme les courses de moto... 6

7 Ri: Ils ont un autre carburant, que c'est pas l'essence, c'est... j'sais plus. Ro: Ouais, fait avec le maïs, je sais plus... Ouais, maintenant avec le prix du riz tout ça, ça augmente. Mr: Ouais, avec le colza. Ro: C'est moins. M: Ouais, vous en avez un peu entendu parlé justement par rapport à ça, ces problèmes? Ri: Ouais, prix du riz, prix du maïs... Ro: Et du pain aussi. Ri: 200% en plus. M: Ouais. Ri: C'est... Ro: Juste le prix du carburant... Ri: Et le pétrole aussi, 120 dollars le baril M: Et pis à part la pollution des voitures et pis euh... vous voyez d'autres choses à améliorer? Sur lequel vous pouvez agir vous, dans votre vie? Mr: Les emballages. Les emballages plastiques ou comme ça. Faire plus d'emballages en carton parce que ça, on peut bien recycler. Plastique, c'est beaucoup plus compliqué pis ça pollue beaucoup plus quand on recycle. M: Ouais. Ri: Mais nous on peut... ouais, nous on peut contribuer quoi, chacun de nous. Mr: Ben ouais, on peut contribuer, on a qu'à... Ri: Mais une personne, ça fait quoi? Même pas 1%, même, si tu prends euh...mr: Sur une année? Ri: Disons on est 6 milliards d'êtres humaines sur la terre, si tu prends les 6 milliards, ça vient, j'sais pas, ça vient même pas 1% de... contribution. Mr: Non, mais tu sais si par exemple sur une année, tu prends toujours, tu vas à l'école tous les jours... Ri: Mais même pas sur une année! Mr: Avec ta récré dans ton p'tit cornet en plastique tout, ben au lieu de prendre une de ces boîtes tuperwear que t'ouvres et tu fermes, t'as qu'à laver pis c'est bon, tu vois? 7

8 Ri: Même pas... tu vois? Même pas en une année, ça sera, tu dois faire en 100 ans. Pis là, on peut plus quoi. Mr: Ouais mais même... mais tu vois, si y a tout le monde qui commence à faire ça, ça avance déjà pas mal. Ri: Ouais... Ro: Mais y a le papier d'allu. Ri: Ouais. Mr: Mais non, le papier d'allu... Ri: Mais ça, sais pas si ça... se recycle? M: Alors ça se recycle, oui. Ri: Mais ça coûte trop cher? M: Mais ça coûte cher à, à recycler quand même. Mr: Pis ça pollue quand ça recycle. Ri: C'est ça le problème. Tu recycles, ça coûte trop cher. M: Et puis à part les déchets, les voitures, vous voyez encore d'autres choses euh... que vous, vous pouvez faire? Vous avez l'impression que c'est vous qui pouvez agir pour améliorer cette situation ou bien c'est d'autre gens ou bien? Ri: Mais y a pas que nous, c'est tout le monde. M: Tout le monde? Ro: D'un côté non, parce que... Mr: Si y a quelqu'un, seul, qui fait quelque chose, ça va pas beaucoup avancer. Ro: Mais d'un côté, nous, les politiciens... Si je parle de ça avec un politicien, il va, il va me dire que je suis fou. Mr: Il va te rire au nez! Ro: Parce, parce que il l'a, il dit qu'il a pas les moyens et qui faut penser à l'économie... Ri: (inaudible). Ro: Ouais, ils ont les moyens mais bon, ils veulent... sais pas comment dire quoi... Mr: C'est impossible, c'est impossible de dire aux gens de changer... Ro: Ils veulent garder... 8

9 Mr: Les gens, les gens ils ont toujours vécu comme ça, ils vont pas du jour au lendemain dire ah ben, on change! Ro: Ouais, changer quoi! M: Alors c'est foutu, si les gens ils veulent pas changer? Mr: Non, y en a certains qui vont changer mais ça va se faire sur plusieurs années, faut pas espérer que du jour au lendemain, y a quelqu'un qui dit quelque chose pis tout d'un coup, y a tout le monde qui se met dans l'idée.(0:12:17) Ri: Ben nous, on a déjà commencé quoi. Ca fait déjà depuis 2-3 ans qu'on commence. M: Ben ouais, c'est super. Et là... tu parlais des politiciens là, t'as l'impression que y a aucun politicien, enfin...? Ro: Oui, oui, oui... on, une major... ils sont une bonne partie à faire ça mais... pff... Mais déjà les Etats-Unis, ils ont pas signé le... sais plus comment ça s'appelle?m: Protocole de Kyoto, c'est ça? Ro: Voilà. Ils ont pas signé parce que c'est... les plus gros pollueurs, ils ont pas signé. M: Donc ça, c'est... t'as l'impression que c'est important que des pays comme les Etats-Unis agissent? Ro: C'est vrai. Ils arr, ils arrêtent de polluer quoi. En plus chez eux, comme on a vu avec euh M. Gasser, leur pays, ils ont des parcs naturels de plusieurs hectares, c'est bien protégé, c'est tout..., c'est tout bien, ils sont les plus grands pollueurs! Ca, j'ai pas compris quoi. Mr: Ou bien... ils sortent, ils vont en voiture chercher le journal qui est juste devant leur maison quoi! Ro: Ils vont en voiture quoi. Mr: Y a quoi? Y a 100 m. entre... Ro: Même pas! Mr: Y a 10 m., eux ils partent, ils vont avec leur voiture... Ro: Pis aussi les vélomoteurs. Ils devraient interdire ça. Ri: Ca ouais! Ro: En vélo, tu vas plus vite!(rires). Ri: Ca, c'est vrai! Ro: Même en trottinette. (Rires). Ri: Ca pollue trop ça! 9

10 Ro: Pis en plus, ça fait trop de bruit parce que des fois je vois des films à la télé, y a un boguet qui passe devant (bruit du vélomoteur), ça m'énerve. Mr: Ou bien les Harley Davidson aussi, ça pollue beaucoup. Parce que ça consomme énormément d'essence. Ro: Mais je veux dire, y a pas tout le monde qui a une Harley Davidson aussi... Mr: Ben tous ceux qui... Quasiment tous ceux que je connais, ils en ont une donc... Ro: Moi, j'en connais qu'un. Mr: Ah d'accord. Ri: Ah ouais. Mr: Tu vas pas souvent à Lausanne, toi? Ro: Non. M: Pis vous avez l'impression d'avoir bien compris alors ce que c'est le développement durable et pis des choses comme ça? Ri: Oui. Mr: Hum hum. M: Vous arrivez à m'expliquer un petit peu euh, en trois mots, qu'est-ce que c'est pour vous ce développement durable? Ro: Ben à conserver la planète. Ri: Protéger la planète. Ouais. Essayer de régler les problèmes, bon on peut pas tout régler mais... essayer de faire quelque chose quoi. Mr: Faire plus de recyclage ou mettre en avant pour éviter de trop polluer l'air simplement... ou bien de pas jeter ses affaires par terre dans la rue. Ro: Parce qu'après nos futurs enfants ils vont encore nous demander ouais, pourquoi y a plus de poissons là-bas? Pourquoi y a plus de forêt, des trucs comme ça, après on saura pas leur répondre. Mr: Tu prends pas ça de la chanson là? Ro: Ouais, un peu... (Rires).M: Vous aviez écouté la chanson de Stress, hein? Ro: Ouais. J'l'ai écouté ce week-end, c'est pour ça que je parle... 10

11 M: Ouais. Pis ça, ça vous avait... vous aviez? Ro: Ouais, ça a touché. M: Ca vous a touché? Ouais. Et puis par rapport au... ben, ce que vous avez fait en classe, donc par rapport à ce que vous avez fait en cours avec M. Gasser et puis les débats. Ca vous a plu de faire ces débats ou bien vous avez trouvé...? Ro: Non. Comme ça on a aussi pu voir les idées des autres.(0:15:08) Ri: Pour savoir c'qui pensent de... leur avenir, un peu... Mr: Du développement durable. Ri: Parce que je veux pas que mon avenir soit, soit détruit quoi. Par les autres. Bon, par moi aussi, je détruis quoi, c'est clair, on détruit tous. Tous les jours. Mais bon. On peut rien faire. M: Pis ça, qu'est-ce que ça vous a apporté de faire ce, ce débat, discuter, ben de le... Tu m'as dit de connaître l'avis des autres, t'as l'impression qu'à toi, ça t'as aussi euh...? Ro: Pas connaître l'avis, mais connaître ce qui... Mr: C'qui pensent. Ro: C'qui savent aussi. Un peu. Mr: De mettre les idées en commun aussi. De voir qui est d'accord avec qui, enfin... ceui qui est... voir les idées différentes de comment est-ce qu'on pourrait améliorer la chose. M: Pis ça, t'as, t'as l'impression que de savoir que ben p'être qu'il y en a d'autres qui sont pas d'accord avec toi, ça t'apporte, c'est important? Enfin, ça te permet d'avancer aussi? Mr: Ouais parce que... ben oui, parce que on peut essayer de trouver, euh, si on parle tous ensemble, on peut essayer de trouver un terrain d'entente, déjà simplement, de, de pas tous (inaudible) différentes parce que si on a tous des idées différentes pis qu'on fait tous chacun dans notre coin, ben voilà quoi! Si on se met tous ensemble pour faire une idée déjà, c'est déjà pas mal. Ca avance déjà beaucoup plus. M: Ouais. Pis entre le premier débat et le deuxième débat, sais pas si vous vous souvenez un peu ce que c'était? Donc le premier débat, c'était faire une pétition et puis le deuxième débat, c'était autour de 4 projets? Ro: Ouais, la pétition, c'est avec les prospectus? Ri: Les prospectus là? M: Je sais pas... Les prospectus, qu'est-ce que t'entends par prospectus? 11

12 Ro: Ben moi j'avais dit que c'était... début, faire des prospectus parce que par exemple quand, quand ils arrivent chez moi, mes parents ils... Ri: Ah, les publicités.m: Ah ouais, d'accord, ouais. Ro: Ils lisent pas trop ça, ils mettent à la poubelle quoi, surtout ça sert à rien ces prospectus. Ca passe à la télé, parce que mes parents, ils regardent souvent la télé, mais un truc qui passe sur toutes les chaînes. M: Ouais, ouais, ouais. De faire de la... un peu d'informer les gens pour toi c'est important? Ro: Ouais. Mr: Faudrait faire quelque chose un peu choquant pour les gens, des trucs qui voient pas souvent ou... Ri: Choquer les gens. Mr: Voilà. Ri: Leur faire peur un peu. M: Leur faire peur? Ro: Ouais, comme les trucs avec les accidents là, pour attacher la ceinture. Y a des trucs, vraiment, pour moi c'est choquant. Mr: Ouais, ou comme la... Ri: Ou pour la... Ro: Pour la voie des bus aussi. Mr: Pour les cigarettes. Aussi. Ro: "Commence à fumer, commence à fumer là!". (Inaudible) tout... fumeur par jour. Ri: Comme ils font pour l'héro, maintenant dans le journal, ils ont montré... une euh... un test, s'ils sortent la, quand, s'ils sortent la voiture, entre 30km/h ils sont morts. Quoi. Ils sont sur le capot. Tout ça, ils sont morts. Faire peur comme ça aux gens quoi. Mr: Les trucs qui choquent les gens en fait, après ils réagissent plus que si par exemple on met une euh... Ro: Parce qu'on peut les expliquer... Mr: On met une affiche dans la rue. Les gens, ils vont passer, ils vont dire tiens c'est quoi? Bon, ben tant pis. Ils vont continuer. Tandis que si y a un, un spot publicitaire ou comme ça pis qu'y a vraiment un truc que, qui casse tout quoi. Par exemple, une musique toute tranquille pis tout d'un coup on voit euh, un monstre machin, les eaux 12

13 avec le pétrole et pis tout... ou comme ça, ça va choquer les gens.(0:18:18) Ri: Mais bon, il y a déjà, y a déjà des trucs comme ça. Par exemple sur MTV, y a... Mr: Ouais mais moi j'ai pas MTV par exemple chez moi. Ro: Mais moi c'est (inaudible). Ri: Moi aussi c'est maintenant. M: Pis entre les deux débats, y en a un que vous avez préféré? Si vous vous rappelez? Ro: C'est les deux venus au même. Ri: Ouais, ça... Ro: La fin, c'était un peu au même. Ri: Ouais, c'est pas un peu du même quoi. M: Ouais, vous avez pas vu tellement de différences entre les deux? Ri: Tellement... Ro:C'est tout à cause de... Ri: Sauf que le premier, faut... C'était pour rappeler un peu... à l'attention quoi, que... les, les... bon, nous le futur quoi, on est préoccupé par ça. M: Pis vous vous rappelez qu'on a pas, enfin, que vous avez parlé de, ben le premier portait un p'tit peu plus sur la Suisse pis le deuxième, y avait... Ri: Ouais, sur le monde. M: Aussi... voilà. Ro: Ouais, parce que les conséquences, c'est pas seulement sur un pays, sur le pays. Ri: C'est sur tout... toute la planète. Ro: Et aussi là, avec le réchauffement climatique, y a les mers, elles vont commencer à augmenter à cause du Pôle Nord. Maintenant, c'est c'qui symbolise sur MTV avec le... l'ours polaire là, en glace, en neige, ou sais pas, après le gars, il allume la lampe et il fond. C'qui veut représenter après, y a la p'tite voiture (inaudible), le truc à neige comme ça. Ri: Ah ouais. Ro: Après elle accélère et y a plein trucs morts dessous. Par exemple, ils, ils symbolisent par ça. 13

14 M: Ouais. Pis ça, vous vous sentez concernés aussi par...? Ben, par ce qui se passe hors de la Suisse? Ro: Ouais. Ri: Ouais. Quand même quoi. Ro: Quand même. Ri: Parce que bon, la Suisse, c'est un pays indépendant, mais faut pas qu'elle se renferme aussi. Ro: Pis sa pollution, ben si y a ça ici, elle va pas... (inaudible) ailleurs.ri: Elle va... Elle va aller ailleurs quoi. M: Pis ça, justement, ben vous avez l'impression que ce que vous pouvez faire vous, vous m'en parliez avant, ben ça va aussi aider euh... Ri: Ailleurs. M: Ailleurs? Ri: Ouais. M: Pis y a des choses que vous avez pas aimé? Que vous avez moins aimé? Vous avez le droit de le dire, hein. M. Gasser ne va même pas entendre ce que vous dites! Ro: Moi, je vois pas. M: Y a des choses que vous auriez, je sais pas, aimé, que ça soit différent? Ri: Ben ça serait que y aurait pas ce réchauffement climatique quoi. Comme ça, on aurait pas eu besoin du cours et y aurait jamais eu tous ces problèmes. M: Pis vous avez l'impression d'avoir appris quelque chose en classe ou bien vous saviez tout avant? Ri: Ouais quand même. Mr: On a quand même appris. M: Ouais?Ro: On allait pas se rendre compte tous seuls que y avait ces aussi problèmes dans le monde. Mr: C'est... Ben simplement, déjà quand on a fait le débat, on avait tous des idées différentes donc euh, maintenant on connaît un peu les idées des autres. Ri: Nous, moi je vois, ça passe à la télé parce que... y a, bon, 20 ans, y avait pas autant de catastrophes que maintenant. Tremblements de terre, euh, cyclones, ouragans. Y a 10 ans, bon, y a, y avait aussi. Ils appellent ça la saison des ouragans mais... c'est trop maintenant. Ca commence à changer.(0:21:14) M: Pis vous arrivez à me dire plus précisément qu'est-ce que vous avez appris en classe? Parce que le 14

15 réchauffement climatique, vous en avez déjà tous un petit peu entendu parler avant de faire ça en classe? Ro: Ouais. Ri: Mais pas le développement durable. M: Pas le développement durable? Ri: Ca, j'me souviens pas ce que c'est. M: D'accord. Ri: J'ai appris... M: Donc, ça, t'as appris en classe. Ri: Ce que ça signifie réellement quoi. M: Ouais. Pis vous avez l'impression que ce que vous avez appris de nouveau, ça va vous permettre de... Mr: D'améliorer. M:D'améliorer les choses? Mr: Hum, hum. C'qui... Là, comme on savait plus ou moins ce que c'était en... On pouvait pas en faire quelque chose, mais là maintenant on sait bien ce que c'est donc on peut améliorer. Ri: Même là, on peut déjà voir là, le mois de juin, euh... ça fait quoi? Ro: Ouais, une saison et printemps en cacahuète. Ri: Ca change un peu. Mr: Mais y a qu'à regarder en hiver, y avait des pâquerettes qui poussaient donc... Ri: Ouais, y avait... Ro: Ouais, il faisait chaud et tout. Ri: C'est chaud et tout. Ro: Comparé aux autres années, y avait presque pas de neige quoi.mr: Tu te baladais, t'avais les p'tites fleurs t'sais! Partout, pis t'avais des tas de neige aussi. Ri et Ro: Ouais. Ro: Ben maintenant, ben on dirait qu'on retourne en hiver quoi. La pluie tout ça, les averses. Ri: Pis on est déjà au mois de juin quoi. Eté, quoi dans 20 jours? 15

16 M: Ouais. Ri: Ca change quoi. Mr: Ouais, parce que... Ri: Parce que par exemple, même dans les pays... où y avait pas de neige, par exemple, au Portugal, d'où on vient, où j'habite, Lisbonne, ça faisait quoi? 50 ans qu'il neigeait pas, y a, y a une tempête de neige. M: Ouais. Ri: C'est... En plus, c'est... Quoi, c'est, la température euh, bon, en hiver, ça descend pas du moins, c'est toujours entre 0 et 18 quoi, avec ça il peut pas neigé pis il a neigé. Mr: Mais c'est comme, par exemple, moi hier, suis, suis sorti de chez moi et tout, il faisait beau, il faisait chaud, tout... Ri: L'après-midi...Mr: Pis euh, à la fin de l'après-midi, dernière heure de cours, regarde par la fenêtre, il pleuvait mais comme par permis! Suis rentré chez moi, j'étais complètement trempe! Ri: Trempe, moi aussi! Ro: Ouais, moi aussi. M: Donc ça, vous avez l'impression que c'est des... que c'est lié justement à tous ces problèmes-là? Ro: C'est pas normal qu'il roye comme ça beaucoup. D'habitude, ça roye pas comme ça. Mr: J'me rappelle quand j'étais petite, ben euh, ça jamais fait ça quoi. Ri: M. Gasser, ben, j'sais pas si c'est vrai, j'sais pas si c'est M. (?) ou M. Gasser, il nous a dit ou j'ai vu, j'sais plus si c'est M. Gasser ou si c'est, s'il nous a dit, si j'ai vu à la télé que c'était normal un peu. Que il y avait un cycle ou j'sais plus quoi. Un cycle dans le, dans la planète, sur la planète qui, qui faisait ça quoi. C'est vrai. Mr: Moi j'pense pas. Ro: Faut pas abuser non plus! Ri: Mais j'sais pas, j'ai vu, j'crois j'ai vu ça, qu'il y avait un espèce d'un cycle qui se faisait. Mr: Ouais mais, ça intervertirait pas autant les saisons que ça quoi. Ri: Ouais, mais ça... Mr: Que en hiver il fasse beau, ok, mais jusqu'à ce qu'il y ait de l'herbe pis des p'tites fleurs qui poussent on a au printemps. Donc...(0:24:18) 16

17 Ri: J'pense... c'est un p'tit peu normal, j'crois un peu. Mr: Quand tu regardes en, en décembre, tu sors et pis, quand j'étais p'tite on faisait les bonhommes de neige, là tu regardes, t'as même pas de quoi faire une boule de neige! Donc... Tu regardes un peu partout, tu vois les p'tites fleurs, les machins... Ri: Ouais, mais nous, nous par exemple, on, ouais, on est en Suisse, c'est pas... neige, t'as pas de la neige, neige, neige, t'as pas... Mr: Quand j'étais p'tite, j'peux te dire qu'il y en avait! Ro: Autrefois oui. Ri: Ouais, mais t'as pas... 2 mètres de neige quoi! T'as... Ro: Mr: T'as en tout cas 10 centimètres. Ro: Ouais, t'as cm. Mr: T'as même plus. Ca dépend... Ri: C'est un p'tit peu normal, ça se retire et ça revient, j'crois. Ro: En tout cas autrefois, il avait bien un mètre de neige par terre, le concierge, il racontait. Les élèves, ils passaient, ils le voyaient même plus! Ri: Ouais, bon, ça faisait quoi, 20 ans? Ro: Ouais, possible. Ri: ans! Mr: Ben, ça prouve que y a le réchauffement climatique quoi, vu qu'y a ans, y avait un mètre de neige, maintenant on a cm de neige, donc... Ri: P'être maintenant, dans 30 ans, ça va revenir, ça on sait jamais. Mr: J'pense pas. Ri: P'être. M: Alors, si ça va revenir, euh,... Ri: C'est un cycle. P'être il se raccourcit, pis il s'allonge au fil des années. Ouais, ça dépend aussi comment on traite la planète mais... 17

18 M: Donc y a un peu des deux pour toi? Ri: Ouais. M: Et pis, tout ce que vous avez fait là, vous avez l'impression que... c'est de la géo ou c'est de l'histoire? C'est quoi? Du français, c'est...? Mr: Ben c'est un peu de tout. Ro: Ouais, géographie, histoire, si c'est ailleurs. Ri: C'est de la géo quoi. Ro: Et histoire parce qu'avant, c'était pas comme ça et maintenant c'est comme ça. Et après dans le futur, ça sera même de l'histoire du futur. Mr: Le français, parce que y a... Ri: C'est pour ça qu'on a mis dans l'histoire-géo. Ro: Ben ouais. Mr: Ben y a aussi le français parce que on doit en discuter, on doit... Ri: Y a un rapport j'crois. Mr: Faire euh... on doit chercher ou comme ça. C'est aussi du français. Y a des maths parce qu'on doit comparer différents nombres de... Ri: Mais bon, nous, c'est un peu de l'histoire-géographie? Mr: Mais c'est un peu de tout on peut dire.ri: Ouais... à la fin quoi. Ro: C'est plus histoire-géo. Mr: Ouais, c'est plus histoire-géo mais c'est quand même... Ri: Un peu de tout quoi. Mr: Voilà. Ben oui, parce que t'as le français parce que tu dois lire des documents, tu dois... écrire des textes, y a les maths, tu dois comparer, euh, les chiffres d'y a 20 ans avec ceux d'aujourd'hui, t'as, euh, de la science parce que justement c'est climatique... Ro: De la gym, du bricolage... (Rires). Mr: La gym, tu peux toujours aller courir en rond dehors, sais pas si ça changerais beaucoup mais... Pis euh... 18

19 M: Donc vous trouvez bien de faire ça en cours de géo-histoire, vous avez l'impression que ça vous sert? Ri: Ouais. M: Pis que ça va vous permettre dans votre vie de... Ri: Changer quelque chose. M: De changer quelque chose? Ri: D'essayer quoi. M: D'essayer? Ri: Pas bon, lui et moi, on, on a un ordinateur. Tous les jours, il est allumé euh... quoi, toute l'après-midi quand même. Pis le week-end... Ro: Non, le mien il est presque toujours éteint maintenant. Ri: Ouais, bon, le mien, le mien il est toujours... J'arrive à la maison, j'allume, j'ai la télé, j'ai un dvd, j'ai... j'ai une console de jeux, j'ai... Ro: Moi j'ai plus.(0:27:26) (Rires). Ri: Ouh, j'ai plein de trucs dans ma...! Pis sans... parce que... ça, ça nous affecte aussi parce que quand je rentre dans ma chambre, si j'ai pas la fenêtre ouverte, il fait chaud, y a une odeur de... c'est... c'est... l'électricité dans l'air, c'est... Mr: C'est pesant. Ri: Désagréable un peu. Ro: Ouais. Ca je confirme moi aussi, parce que dans ma chambre, moi j'ai plein de bricolages... Mr: Electricité statique. Ri: Ouais, ça, ça nous affecte aussi. Là, dans, dans le corps aussi un peu. M: Pis vous seriez prêt à...? Ri: Par exemple l'ordinateur, je pourrais pas! M: Ca, non. Ca on peut pas faire. Mr: Moi, j'éteins tout dans ma chambre, de toute manière pour mon rat quoi, parce qu'ils ressentent beaucoup plus. 19

20 Ri: La... la console de jeux, elle est pas, elle est pas allumée, bon mon dvd, il est sur veilleuse, mais j'peux... me l'enlever la télé quand je... Bon, la télé j'ai souvent surveillé, l'ordinateur, quand je l'éteins, bien, y a rien qui s'allume sauf le clavier, j'pense, ça, ça dépense pas beaucoup, pis... voilà quoi. Mr: Moi, j'ai mis un truc sur mon ordinateur, ça me le... ça me l'éteint automatiquement. Au bout d'un certain temps que je l'utilise pas, pis euh, j'peux régler la durée. Par exemple, si pendant une heure j'utilise pas, il va s'éteindre automatiquement, ça va me sauvegarder tous mes fichiers et pis euh... Ri: Ca, tu peux mettre dans l'ordi. Mr: Quand je vais, je, je le rallume pis sinon... Ri: Y a ça hein, dans l'ordi? Mais tu peux... il s'éteint? Ro: Sur le portable, il y a. Ri: Sur le mien aussi. Ro: C'est comme si il a plus de batterie, c'est pas... Mr: De toute manière, le mien, il est éteint pendant un moment parce qu'il est complètement foutu, j'dois changer, mettre un nouveau... M: Pis vous seriez prêt à... je sais pas, à sacrifier certaines choses, faire...? Ro: Pas ma stéréo! (Rires). Ro: Ca, non. M: Alors, à part ta stéréo? Mais simplement, je sais pas, changer un peu la... Ri: Ma console de jeux. M: La manière de vivre ou faire des, ben des... oui, renoncer à certaines choses. Ri: Moi, moi j'ferai ma... (inaudible). Ro: Moi, ma playstation, ben elle s'est cassée, ben moi je m'en fous, j'ai pas racheté un autre quoi. Ri: Ma console de jeux, je dois la rembourser parce que... C'est... maintenant, moi, bon nous, nous, les... on se connaît beaucoup, on est 4 ou 5, on se connaît beaucoup, on utilise plus tellement quoi. Sais pas... moi, ça fait quoi? 2 moi que j'y touche plus. Ro: Moi ça va bientôt faire... 5 mois. 20

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Kerberos mis en scène

Kerberos mis en scène Sébastien Gambs Autour de l authentification : cours 5 1 Kerberos mis en scène Sébastien Gambs (d après un cours de Frédéric Tronel) sgambs@irisa.fr 12 janvier 2015 Sébastien Gambs Autour de l authentification

Plus en détail

L approvisionnement d électricité est vraiment mauvais ces derniers jours!

L approvisionnement d électricité est vraiment mauvais ces derniers jours! Learning by Ear Environnement 06 Energies renouvelables Texte : Richard Lough Rédaction et idée: Johannes Beck Introduction Bienvenue dans notre série d émissions Learning by Ear, consacrée à l environnement.

Plus en détail

Alice s'est fait cambrioler

Alice s'est fait cambrioler Alice s'est fait cambrioler Un beau jour, à Saint-Amand, Alice se réveille dans un hôtel cinq étoiles (elle était en congés). Ce jour-là, elle était très heureuse car elle était venue spécialement ici

Plus en détail

Si vous aviez une voiture, que cela changerait-il dans votre vie?

Si vous aviez une voiture, que cela changerait-il dans votre vie? Comment venez-vous à la faculté? Avez-vous votre permis de conduire? Avez-vous une voiture à disposition? Si vous aviez une voiture, que cela changerait-il dans votre vie? Je viens à Cagliari en train

Plus en détail

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux!

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! Christian Husson: Salut Matthieu. Matthieu Tenenbaum: Comment vas-tu? C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! M. T.: Mes meilleurs vœux! C. H.: Alors, moi, je vais te

Plus en détail

Français Authentique Pack 2

Français Authentique Pack 2 Acheter un billet de train Contexte : Audrey a passé une semaine à Paris dans sa famille. Avant de rentrer chez elle en Allemagne, elle décide d aller rendre visite à une amie à Metz. Elle se rend à la

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

Les p'tites femmes de Paris

Les p'tites femmes de Paris Les p'tites femmes de Paris De Géraldine Feuillien D'après une idée de Stéphanie Bouquerel Episode 2: Ménage à trois 1 APPARTEMENT DE - BUREAU- INT - JOUR 1 Mais enfin Julien! Qu est ce qui t as pris de

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)?

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)? Leçon 1 1. Comment ça va? 2. Vous êtes (Tu es) d'où?' 3. Vous aimez (Tu aimes) l'automne? 4. Vous aimez (Tu aimes) les chats? 5. Comment vous appelez-vous (t'appelles-tu)? 6. Quelle est la date aujourd'hui?

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

En voiture (*) de Sylvain BRISON

En voiture (*) de Sylvain BRISON En voiture (*) de Sylvain BRISON Pour demander l'autorisation à l'auteur : sylvain@kava.fr Durée approximative : 8 minutes Personnages - A, homme ou femme - B, homme ou femme Synopsis Un voyage pour Issoudun

Plus en détail

Rebecca Léo Thomas Gaspard

Rebecca Léo Thomas Gaspard Parfois on va à l'école parce que nos parents n'ont pas le temps, ou sinon nos parents ne savent pas tout. On va à l école pour avoir un bon métier et une belle maison, pour développer notre intelligence,

Plus en détail

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 JE CHLOÉ COLÈRE PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 Non, je ne l ouvrirai pas, cette porte! Je m en fiche de rater le bus. Je m en fiche du collège, des cours, de ma moyenne, des contrôles, de mon avenir!

Plus en détail

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008 En partenariat avec le Ministère de l Ecologie, de l Energie, du Développement durable et de l Aménagement du territoire Les Français et les enjeux de la mobilité durable Août 2008 Méthodologie page 2

Plus en détail

COLLEGE 9 CLASSE DE 3ème E TITRE DE LA NOUVELLE : «Mauvaise rencontre»

COLLEGE 9 CLASSE DE 3ème E TITRE DE LA NOUVELLE : «Mauvaise rencontre» COLLEGE 9 CLASSE DE 3ème E TITRE DE LA NOUVELLE : «Mauvaise rencontre» Il est 7h du matin, mon réveil sonne, je n'ai aucune envie d'aller en cours. Malgré tout, je me lève, je pars prendre mon petit déjeuner,

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 Cette documentation est réservée à l usage du personnel et des médecins du Centre de santé et de services sociaux de Port-Cartier. Les autres lecteurs doivent évaluer

Plus en détail

Questionnaire Enfants Projet Accueil dans les BM

Questionnaire Enfants Projet Accueil dans les BM 1 HEG- 2006- Cours Statistique et techniques d'enquête Questionnaire Enfants Projet Accueil dans les BM "Nous sommes des étudiants de la Haute Ecole de Gestion à Genève nous faisons des études pour travailler

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

3ème groupe : Tous les autres verbes et les verbes irréguliers (venir, prendre, savoir, devoir, vendre, croire, naître, courir...

3ème groupe : Tous les autres verbes et les verbes irréguliers (venir, prendre, savoir, devoir, vendre, croire, naître, courir... Les trois groupes de verbes 1er groupe : tous les verbes terminés par er (chanter,manger, tomber, laver...) sauf aller qui est irrégulier 2ème groupe : tous les verbes terminés par ir (finir, agir, réfléchir

Plus en détail

Learning by Ear Le savoir au quotidien Les SMS, comment ça marche?

Learning by Ear Le savoir au quotidien Les SMS, comment ça marche? Learning by Ear Le savoir au quotidien Les SMS, comment ça marche? Texte : Lydia Heller Rédaction : Maja Dreyer Adaptation : Julien Méchaussie Introduction Bonjour et bienvenue dans notre série d émissions

Plus en détail

Générique [maintenir Durant 10 secondes puis baisser sous l annonce]

Générique [maintenir Durant 10 secondes puis baisser sous l annonce] LBE Informatique et Internet - Episode 4 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Sandrine Blanchard Personnages: Beatrice (adolescente), John (adolescent), ordinateur (voix d ordinateur), expert (voix

Plus en détail

Églantine et les Ouinedoziens

Églantine et les Ouinedoziens Églantine et les Ouinedoziens La grande migration Églantine, 24 ans, est informaticienne. Elle a grandi dans un monde de libertés informatiques. Elle survit dans notre société propriétaire en faisant du

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Le conditionnel présent

Le conditionnel présent Le conditionnel présent EMPLOIS On emploie généralement le conditionnel présent pour exprimer: une supposition, une hypothèse, une possibilité, une probabilité ( certitude); Ça m'étonnerait! J'ai entendu

Plus en détail

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe de Luc Tartar * extraits * Les sardines (on n est pas des bêtes) - Qu est-ce qu

Plus en détail

Ecole Niveau. Nous vous remercions pour votre participation.

Ecole Niveau. Nous vous remercions pour votre participation. Ecole Niveau Le maire de Brest souhaite mieux connaître les enfants de la ville. Il veut savoir si vous vous plaisez à Brest, si vous connaissez les loisirs, activités que vous pouvez faire, si vous savez

Plus en détail

Manuscrit et Vocabulaire

Manuscrit et Vocabulaire Manuscrit et Vocabulaire Histoires fantastiques : En voiture! «Bienvenue dans votre voiture. Je vais accompagner pendant votre voyage. Laissez-moi vous guider!» On entend une voix mélodieuse quand Papa

Plus en détail

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 Téléphone : 514 382.7922 Télécopieur : 514 382.3474 Site Internet : www.2tiers.org Courriel : club@2tiers.org

Plus en détail

Transcription orthographique des quatre vingt quatre énoncés du test de perception

Transcription orthographique des quatre vingt quatre énoncés du test de perception Annexes Tests perceptifs Transcription orthographique des quatre vingt quatre énoncés du test de perception [Dans les interventions longues, les séquences enregistrées et audibles pour les auditeurs, sont

Plus en détail

Louise, elle est folle

Louise, elle est folle Leslie Kaplan Louise, elle est folle suivi de Renversement contre une civilisation du cliché la ligne Copi-Buñuel-Beckett P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e pour Élise et Fred tu m as trahie

Plus en détail

Économisons l énergie! 11

Économisons l énergie! 11 Économisons l énergie! 11 Objectifs Prendre conscience de sa consommation d énergie. Maîtriser sa consommation d énergie afin de réduire l émission de gaz à effet de serre (mettre en place gestes et actions).

Plus en détail

On faitle rnarche. avec Papa

On faitle rnarche. avec Papa On faitle rnarche avec Papa Apres diner, Papa a fait les comptes du mois avec Maman. - Je me dernande ou passe l'argent que je te donne, a dit Papa. - Ah! j'aime bien quand tu me dis ca, a dit Maman, qui

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS Droits de l enfant LES JOURS MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS ENFANT / JEUNE N d ordre Consultation des 6/18 ans 2014 MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS B onjour, Sais-tu que tu as des

Plus en détail

French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon

French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. Est-ce que tu beaucoup? A. court B. cours C. courez -Est-ce qu'il aime courir? -Oui, il fait du tous les jours. A.

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer?

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer? VAGINISME Quelques pistes pour avancer? Vaginisme Pendant longtemps, pénétration vaginale quasi impossible car trop douloureuse : brûlures. Et même pas de nom pour ça. Un jour : un mot. VAGINISME. Vaginisme

Plus en détail

Compétence interactionnelle en français langue étrangère : l éclairage du corpus Lancom. Danièle Flament-Boistrancourt http://masterfle.u-paris10.

Compétence interactionnelle en français langue étrangère : l éclairage du corpus Lancom. Danièle Flament-Boistrancourt http://masterfle.u-paris10. Compétence interactionnelle en français langue étrangère : l éclairage du corpus Lancom Danièle Flament-Boistrancourt http://masterfle.u-paris10.fr SOMMAIRE 1 : Références 2 : La scène du baby-sitting

Plus en détail

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE C est l histoire d une balle jaune en mousse. Coralie Guye et Hubert Chèvre. Avec la participation des élèves. Octobre 2011 Un beau matin d automne......notre classe

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

Maman Je t aime - Askip

Maman Je t aime - Askip Maman Je t aime - Askip (Badra, Selma, Médine, Yusra) Elle est ma mère, Elle est ma flamme, Oui mon bonheur, C'est elle qui m'a donné la vie, Elle est au plus profond de moi Oui elle fait partie de moi,

Plus en détail

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn Macmine et ses bons compagnons CCéélleessttiinn Il était une fois une petite ambulance très intelligente. Elle vivait dans une petite maison en paille. Elle s amusait drôlement avec les autres voitures,

Plus en détail

c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet

c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet Mon nom est Valérie Gueudet, je suis formatrice indépendante dans de grandes entreprises. Je suis spécialisée dans l'accueil verbal et dans l'accueil

Plus en détail

L ECOLE DE L ARNAQUE

L ECOLE DE L ARNAQUE L ECOLE DE L ARNAQUE Vous avez tous eu des projets de rénovation ou des projets d améliorations de votre habitation! Voici toutes les techniques de vente, les secrets des commerciaux, les pièges à éviter

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR

INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR Quelqu un glisse une lettre sous la porte d entrée du salon. Jake se précipite pour la ramasser. Jake retourne l enveloppe : elle est adressée à «Finn». Chouette,

Plus en détail

«J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge.

«J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge. J aime, je n aime pas Extrait de "J'aime", Minne/Natali Fortier (Albin Michel) «J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge. Quand je traverse la route au passage piéton, j aime marcher

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

L Intégrale de l Humour ***

L Intégrale de l Humour *** Un enfant va dans une épicerie pour acheter des bonbons. Comme l épicier n en vend généralement pas beaucoup, il les range tout en haut d une étagère très haute. Le garçon demande : 1 euro de bonbons s

Plus en détail

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail

RAWYA, YOUSSEF, SELIM, TARIQ, HUGO, EMILIE, WILFRIED, IBRAHIM, NIPUN et VALÉRIE DU CHÉNÉ

RAWYA, YOUSSEF, SELIM, TARIQ, HUGO, EMILIE, WILFRIED, IBRAHIM, NIPUN et VALÉRIE DU CHÉNÉ RAWYA, YOUSSEF, SELIM, TARIQ, HUGO, EMILIE, WILFRIED, IBRAHIM, NIPUN et VALÉRIE DU CHÉNÉ Un travail de Valérie du Chéné avec les jeunes de l ulis du Lycée Lamartine à Paris 9e Dans le cadre du projet

Plus en détail

Epreuve cantonale orale de français Mai 2007. (document élève) JEU DE RÔLE

Epreuve cantonale orale de français Mai 2007. (document élève) JEU DE RÔLE 1. On t a volé ton vélo. Tu vas au commissariat de police pour déclarer le vol: Tu dois donner à l agent - toutes les informations nécessaires sur le vol : - quoi (description de l objet volé) - quand

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

LE CARNET DE L ELEVE. La Maison du Développement Durable présente

LE CARNET DE L ELEVE. La Maison du Développement Durable présente La Maison du Développement Durable présente LE CARNET DE L ELEVE La Maison du Développement Durable est une réalisation d Objectif D. 15, rue André Del Sarte - 75018 Paris Ils t accompagnent pendant toute

Plus en détail

Jeu questionnaire Es-tu prêt(e) pour le secondaire? Ma future école

Jeu questionnaire Es-tu prêt(e) pour le secondaire? Ma future école Est-ce que je suis prêt ou prête? C est sûrement une des questions que tu te poses! Voici une activité qui te permettra de savoir où tu en es dans ton cheminement. Ma future école Je connais le nom de

Plus en détail

Dossier table tactile - 11/04/2010

Dossier table tactile - 11/04/2010 Dossier table tactile - 11/04/2010 Intro Je vais brièvement exposer dans ce document: Ce que j'ai fait, comment je l'ai fait, combien ça m'a couté, et combien de temps j'ai mis à fabriquer, dans le cadre

Plus en détail

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand LBE Ordinateurs et Internet Programme 8 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand Personnages: Beatrice (fille adolescente), John (garçon adolescent), Ordinateur (voix électronique off) Clips

Plus en détail

Janvier 2014 - BIG DATA : Affaires privées, données publiques

Janvier 2014 - BIG DATA : Affaires privées, données publiques Janvier 2014 - BIG DATA : Affaires privées, données publiques METHODOLOGIE Etude qualitative Social Panel réalisée par Treize articles - Web Lab Une vingtaine de femmes très connectées issues de la communauté

Plus en détail

Les contes de la forêt derrière l école.

Les contes de la forêt derrière l école. Circonscription de Lamballe EPS cycle 1 Les contes de la forêt derrière l école. Une proposition de travail en EPS pour les enfants de petite et moyenne section, ayant comme thèmes Les déplacements, les

Plus en détail

Chez les réparateurs de zém

Chez les réparateurs de zém Chez les réparateurs de zém Thèmes Questions de société, vie quotidienne Concept Le webdocumentaire Indépendances africaines, documentaire conçu spécifiquement pour le web, offre un voyage dans 16 pays

Plus en détail

Synopsis : Réflexion sur le temps qu'on prend, qui passe, qu'on n'a pas - et sur l'attente - d'un métro, d'un taxi ou d'un appel.

Synopsis : Réflexion sur le temps qu'on prend, qui passe, qu'on n'a pas - et sur l'attente - d'un métro, d'un taxi ou d'un appel. Où? Quand? Comment? Thèmes Questions de société, vie quotidienne Concept Court-métrage réalisé par Khaled Benaissa en 2006 lors de l'université d'été de La Fémis (école nationale supérieure des métiers

Plus en détail

SMA Solar Technology AG Avenir Solaire pour les enfants. À la maison

SMA Solar Technology AG Avenir Solaire pour les enfants. À la maison À la maison Combien d énergie consommons-nous réellement à la maison? Comment la mesurer? Solarine et L Ourson Soleil vont te donner quelques astuces pour faire des économies d énergie chez toi, afi n

Plus en détail

LA PLAGE BLANCHE SCENARIO ET DIALOGUES: GILLES GLEIZES UN FILM COURT AVEC : MIREILLE PERRIER ROGER MIREMONT EMMANUEL GUTTIEREZ GILLES GLEIZES

LA PLAGE BLANCHE SCENARIO ET DIALOGUES: GILLES GLEIZES UN FILM COURT AVEC : MIREILLE PERRIER ROGER MIREMONT EMMANUEL GUTTIEREZ GILLES GLEIZES LA PLAGE BLANCHE SCENARIO ET DIALOGUES: GILLES GLEIZES UN FILM COURT AVEC : MIREILLE PERRIER ROGER MIREMONT EMMANUEL GUTTIEREZ GILLES GLEIZES SYNOPSIS Une femme de lettres rencontre un homme qui ressemble

Plus en détail

Truf le chien. Truf est un chien. Truf n est pas un jouet, c est un animal. Et moi, comment vais-je faire pour lui parler?

Truf le chien. Truf est un chien. Truf n est pas un jouet, c est un animal. Et moi, comment vais-je faire pour lui parler? Truf viens Truf le chien Truf est un chien Truf peut être de bonne ou de mauvaise humeur. Truf peut avoir mal, il peut être malade. Truf n a pas de mains : il va prendre les choses avec ses dents ou les

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

Une belle rencontre. Chapitre 1. Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe.

Une belle rencontre. Chapitre 1. Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe. Une belle rencontre La vie d'elise Chapitre 1 Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe. J'habite à Lyon dans un appartement à deux kilomètres du

Plus en détail

LEARNING BY EAR 2009 Economie 3è épisode REUSSIR DANS LE MONDE DES AFFAIRES

LEARNING BY EAR 2009 Economie 3è épisode REUSSIR DANS LE MONDE DES AFFAIRES LEARNING BY EAR 2009 Economie 3è épisode REUSSIR DANS LE MONDE DES AFFAIRES Feuilleton : Auteur : Rédaction : L HISTOIRE DE DEUX JEUNES QUI ONT REUSSI, A PARTIR DE LEUR ARGENT DE POCHE Frédéric GAKPARA

Plus en détail

Parapatate (nom commun) Objet qui sert à se protéger des patates (ex : J'ai sorti mon parapatate parce qu il pleuvait des patates.

Parapatate (nom commun) Objet qui sert à se protéger des patates (ex : J'ai sorti mon parapatate parce qu il pleuvait des patates. Alicia Parapatate (nom commun) Objet qui sert à se protéger des patates (ex : J'ai sorti mon parapatate parce qu il pleuvait des patates.) MAEL Quadridégâteur(nom commun) C est quelqu'un qui fait quatre

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE!

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES PAR VOTRE MEDECIN! OUAH, DOC! JE ME SENS DÉJÀ MIEUX! C EST parce QUE FUN utilise le MEILleur DES TAbacs!! NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! VÉRIDIQUE! On a découvert que les

Plus en détail

V3 - LE PASSE COMPOSE

V3 - LE PASSE COMPOSE CM1 V.3 LE PASSE COMPOSE DE L INDICATIF Il s agit de mettre en évidence la conjugaison des verbes en «er», en «ir-iss» des verbes être, avoir, faire, prendre, aller, pouvoir. On mettra en évidence le fait

Plus en détail

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 4 : «Permis de conduire»

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 4 : «Permis de conduire» LEARNING BY EAR Sécurité routière EPISODE 4 : «Permis de conduire» Auteur : Victoria Averill Editeurs : Johannes Beck, Katrin Ogunsade Correction : Martin Vogl Traduction : Aude Gensbittel Personnages

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

LEARNING BY EAR. «Le football en Afrique beaucoup plus qu'un jeu»

LEARNING BY EAR. «Le football en Afrique beaucoup plus qu'un jeu» LEARNING BY EAR «Le football en Afrique beaucoup plus qu'un jeu» ÉPISODE QUATRE : «Le football est à tout le monde» AUTEUR : Chrispin Mwakideu RÉDACTION : Ludger Schadomsky, Maja Braun Liste des personnages

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

scaricato da www.risorsedidattiche.net

scaricato da www.risorsedidattiche.net Le Français en ligne Verbes je-tu-il/elle-ils-elles Ecrivez les verbes au présent du. Je ne crois pas qu'il... possible de tout faire en même temps. (être) Je doute que tu... la capacité de comprendre

Plus en détail

Kim, Andreas et Ba vous connaissez?

Kim, Andreas et Ba vous connaissez? PROGRAMNR 51458/ra1 Kim, Andreas et Ba vous connaissez? Sänds 20050920 Längd :19 20 Programmanus och glosor - Hum, je m'appelle Ibou, heu, non, je m'appelle Ibrahim Ba heu /svenska/ Je suis né le 2 janvier

Plus en détail

Newsletter 1. «Un jour en France» Dupeuble Lucie

Newsletter 1. «Un jour en France» Dupeuble Lucie Newsletter 1 «Un jour en France» Dupeuble Lucie Aujourd'hui, je suis au collège Val d'argent à St Foy l'argentière, en 3emeC. Cela fait deux ans que j'ai commencé le cinéma mais un an avant j'avais déjà

Plus en détail

COMMUNIQUÉ LE PETIT LIVRET. pour dire STOP. aux idées fausses sur. la pauvreté

COMMUNIQUÉ LE PETIT LIVRET. pour dire STOP. aux idées fausses sur. la pauvreté LE PETIT LIVRET pour dire COMMUNIQUÉ STOP aux idées fausses sur la pauvreté LE PETIT LIVRET pour dire COMMUNIQUÉ As-tu déjà entendu dire : «On est chômeur parce qu on ne veut pas travailler»? C est une

Plus en détail

www.axa.be l assurance de votre appartement sur base du nombre de mètres carrés offre appartements SUPER AVANTAGEUX

www.axa.be l assurance de votre appartement sur base du nombre de mètres carrés offre appartements SUPER AVANTAGEUX votre courtier en assurances ou Agent bancaire AXA Cette brochure n est bien entendu pas exhaustive. N hésitez pas à faire appel à votre courtier en assurances ou à votre Agent bancaire AXA pour plus d

Plus en détail

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 J ai pas envie d y aller, à la crèche! Déjà, on a changé de ville et de maison, et je n ai plus ma Nounou, et je suis tout perdu.

Plus en détail

Acte 1. Entrée de Victor et Rebecca. Victor porte un gros sac qu il jette au milieu de la pièce

Acte 1. Entrée de Victor et Rebecca. Victor porte un gros sac qu il jette au milieu de la pièce Acte 1 Acte 1 Scène 1 : Rebecca, Victor Entrée de Victor et Rebecca. Victor porte un gros sac qu il jette au milieu de la pièce Victor (se laissant tomber dans un fauteuil): Ouf! Il se relève et fait un

Plus en détail

Formation à l utilisation des réseaux sociaux et d internet. Protéger sa vie privée

Formation à l utilisation des réseaux sociaux et d internet. Protéger sa vie privée Formation à l utilisation des réseaux sociaux et d internet Protéger sa vie privée Date : 16 avril au 4 juin 2012 Lieu : INDSé 1 er degré Bastogne Public : les étudiants de 1 er et 2 e secondaire Durée

Plus en détail

LIVRET GESTES VERTS. GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG. JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013

LIVRET GESTES VERTS. GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG. JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013 LIVRET GESTES VERTS GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013 Adresse Postale CS 60013-38702 - La Tronche Cedex Siège Social / Rue de

Plus en détail

De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur

De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur La Master Class de Grégoire Solotareff, auteur-illustrateur et responsable de la collection Salon du livre - mars 2015 De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur Mon expérience d

Plus en détail

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal Chanson Alex Beaupain Plus de peur que de mal Au premier toboggan 1 Déjà tu savais bien Les risques que l on prend Les paris 2 que l on tient Voler chez le marchand À vélo sans les mains Tirer 3 sur cette

Plus en détail

Les dernières lettres de Marie Jelen

Les dernières lettres de Marie Jelen Les dernières lettres de Jelen Histoire de Jelen Jelen a dix ans lorsqu elle est arrêtée avec sa mère, le 16 juillet 1942, lors de la rafle du Vel d Hiv. Sa famille était juive, d origine polonaise. Elle

Plus en détail

D où viennent nos émotions

D où viennent nos émotions D où viennent nos émotions Il y a des émotions qui sont vraiment désagréables : l anxiété, la culpabilité, la colère, les grosses rages qui nous réveillent la nuit, la dépression, la tristesse, la peur,

Plus en détail