Protection. la PROTECTION EN SAVOIR PLUS SUR. Les services. Dossier Métier. La Réglementation. - Mettre à disposition gratuitement et personnellement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Protection. la PROTECTION EN SAVOIR PLUS SUR. Les services. Dossier Métier. La Réglementation. - Mettre à disposition gratuitement et personnellement"

Transcription

1

2 Dosser Méter Protecton EN SAVOIR PLUS SUR la PROTECTION Les servces Etude de poste Nos équpes de spécalstes Protecton peuvent étuder les rsques sur chaque poste de traval et préconser les équpements les meux adaptés. Formaton aux produts Afn de meux vous accompagner dans vos démarches sécurté nous pouvons ntervenr avec nos partenares fabrcants pour former les utlsateurs au port et à l utlsaton des EPI. Nous pouvons organser dans le même but des campagnes de sensblsaton à la sécurté dans l entreprse. Fches technques et certfcats de conformté Nous nous engageons à vous fournr les fches technques et certfcats de conformté de l ensemble des produts que nous dstrbuons. Ces documents garantssent la conformté des produts par rapport à la légslaton en vgueur. Catalogues et promotons Nous réalsons des catalogues personnalsés avec les produts sélectonnés dans votre entreprse sur paper ou cd-rom. Tout au long de l année, nous vous fasons bénéfcer de nombreuses promotons, et à l approche de l hver nous vous présentons la nouvelle collecton Automne-Hver pour affronter le frod ben équpé. - Mettre à dsposton gratutement et personnellement les EPI - Veller à leur utlsaton effectve - Mantenr les EPI en état de conformté et assurer leur bon fonctonnement - Remplacer les EPI détérorés - Assurer l entreten et le manten des EPI dans un état hygénque Les oblgatons du salaré sont drectement lées au règlement ntéreur de l entreprse, approuvé par l nspecton du traval. La classfcaton des EPI La Réglementaton La Drectve Européenne 89 / 656 et 89 / 686 défnt les exgences essentelles de sécurté tant au nveau de la concepton des EPI que de leurs utlsatons. Elle décrt les règles d utlsaton des Equpements de Protecton Indvduelle pendant le traval. Les Equpements de Protecton Indvduelle dovent être utlsés dès que l élmnaton du rsque est mpossble même avec une protecton collectve. Dans le cadre de cette drectve l employeur est dans l oblgaton de : - Recenser tous les rsques sur le leu de traval et évaluer les nveaux de rsque - Supprmer le rsque, mettre en place les moyens de protecton collectve ou/et ndvduelle - Consulter le CHSCT - Informer les salarés sur les rsques et les condtons d utlsaton des EPI - Chosr les EPI adaptés aux rsques - Former l utlsateur au port des EPI CATEGORIE I : Les rsques mneurs Faclement dentfables et sans danger pour l utlsateur. Ils sont soums à une procédure smplfée de certfcaton : l auto certfcaton CE. CATEGORIE II : Les rsques ntermédares Ils font l objet d une attestaton d examen CE effectué par un organsme notfé. Ce derner réalse des essas afn de vérfer et certfer que les nveaux de performance des normes revendquées sont obtenus. CATEGORIE III : Les rsques majeurs, mortels ou nvaldants. De la même façon que ceux de la catégore II, ls nécesstent une attestaton d examen CE, de plus ls sont soums à une procédure de survellance par un organsme notfé. Les Normes Européennes Elles sont spécfques à chaque type d EPI, elles précsent et défnssent les exgences de la Drectve Européenne. Elles segmentent les EPI et nous donnent des ndcatons sur les caractérstques technques, sur les tests et les méthodes d essas.

3 Protecton du crâne Tout casque ayant reçu un choc dot mmédatement être remplacé. Les casques de protecton Les casques de protecton pour l ndustre sont soums à la Norme EN 397 qu défnt les essas oblgatores suvants : - Absorpton des chocs (5kN) - Résstance à la pénétraton (3kN) - Résstance à la flamme - Pont d ancrage de la jugulare (Rupture entre 150N et 250N) Exgences facultatves : - Tests de résstance et de pénétraton à de très basses et très hautes températures - Test d solement électrque - Déformaton latérale - Projecton de métal en fuson Les casquettes ant-chocs Les casquettes ant-chocs sont soumses à la norme EN 812 qu défnt les essas oblgatores suvants : - Absorpton des chocs - Résstance à la pénétraton - Pont d ancrage de la jugulare (Rupture entre 150N et 250N) Exgences facultatves : - Tests de résstance et de pénétraton à de très basses températures - Test d solement électrque - Résstance à la flamme La menton «CECI N EST PAS UN CASQUE DE PROTECTION» dot apparaître sur la calotte. Tout casque conforme à la norme EN 397 et EN 812 s dentfe par le marquage des exgences oblgatores. Durée d utlsaton La durée d utlsaton des casques dépend de pluseurs facteurs : le matérau utlsé, les condtons de stockage, les condtons d utlsaton ou encore d éventuelles dégradatons mécanques. Polyéthylène : 36 mos Polyamde : 48 mos ABS : 48 mos

4 Protecton du vsage et des yeux Les Normes de base EN 166 : Spécfcatons EN 167 : méthodes d essas d optques EN 168 : méthodes d essas autres qu optques Les prncpaux rsques Les rsques mécanques : chocs, poussères, partcules soldes, grans de sable, copeaux métallques Conséquences : lésons de la cornée, déchrure de l rs, opacfcaton du crstalln. Les rsques de rayonnements : ultravolet, nfrarouge, laser, lumère vve. Conséquences : cataracte, kératoconjonctvte, lésons de la rétne, nflammaton de la conjonctve. Les normes par type d utlsaton EN 169 : fltres pour le soudage passf EN 170 : fltres pour l ultravolet EN 171 : fltres pour l nfrarouge EN 172 : fltres de protecton solare pour usage ndustrel EN 175 : équpements pour les travaux de soudage EN 207 : lunettes de protecton laser EN 208 : lunettes de réglage laser EN 379 : spécfcatons concernant des fltres soudage actf Les rsques chmques : projectons de lqudes, acdes, bases, solvants Conséquences : brûlures de la cornée, conjonctvte aguë. Les rsques thermques : projectons de lqudes chauds, de matère en fuson, flammes. Conséquences : destructon de l œl, cornée terne. Rsques électrques : arc électrque, court-crcuts. Conséquences : brûlure de la rétne, léson de la cornée, léson du crstalln.

5 Protecton audtve En France, plus de deux mllons de personnes sont exposées de façon prolongée sur leur leu de traval à des bruts ntenses dépassant les 85dB, amenant ans pour un grand nombre d entre elles, une surdté rréversble. Attenton, le brut agt auss sur votre santé : l agt sur le sommel, l augmente le rythme cardaque et la tenson artérelle, l dmnue l attenton, l crée une fatgue nerveuse, des nsomnes et engendre un comportement dépressf et agressf. L employeur dot mettre gratutement à dsposton des protectons audtves lorsque le nveau de brut quotden ne peut être rédut au dessous de 80 db, ou s le nveau de presson acoustque en crête attent 135 db. Pour une exposton quotdenne au brut supéreur à 85 db ou lorsque la presson acoustque de crête dépasse le nveau de 137 db, l employeur est dans l oblgaton de fournr des protectons audvtves et à veller à leur utlsaton. Pour être totalement effcaces les protectons audtves dovent être portées en permanence. Portées à 50% du temps leur effcacté est abassée de 80%. EN 351 : défnt les exgences générales pour les protectons ndvduelles contre le brut EN : spécfcatons et méthodes d essas relatves aux serre-tête EN : spécfcatons et méthodes d essas relatves aux bouchons d orelles EN : spécfcatons et méthodes d essas relatves aux serre-tête montés sur casques de protecton. EN : spécfcatons et méthodes d essas relatves aux serre-tête à affablssement dépendant du nveau EN 458 : recommandatons relatves à la sélecton, à l utlsaton, aux précautons d emplo et d entreten Lexque L : Basses fréquences (graves) M : Moyennes fréquences H : Hautes fréquences (agües) SNR : Indce global d affablssement du brut

6 Protecton des voes respratores EN 136 : Masques complets EN 137 : Apparels de protecton respratore autonomes à crcut ouvert, à ar comprmé EN 139 : Apparels de protecton respratore à adducton d ar comprmé avec masque complet, dem-masque et embout buccal EN 140 : Dem-masques et quarts de masques EN 141 : Fltres ant-gaz et fltres combnés EN 143 : Fltres à partcules EN 146 et 147 : Apparels fltrants contre les partcules à ventlaton assstée. EN 149 : 2001 : Demmasques fltrants avec ou sans soupape contre les partcules EN 270 : Apparels de protecton respratore à adducton d ar comprmé avec cagoule EN 271 : Apparels de protecton respratore à adducton d ar comprmé ou à ar lbre à assstance motorsée avec cagoule, utlsés pour les opératons de projecton d abrasfs EN 371 : Fltres ant-gaz AX et fltres combnés contre les composés organques à bas pont d ébullton EN 404 : Apparels de protecton respratore pour l évacuaton. EN 405 : Dem-masques fltrants à soupape contre les gaz ou contre les gaz et les partcules. EN : Apparels fltrants à ventlaton assstée avec casques ou cagoules Les contamnants de l ar peuvent exster sous deux aspects : - les partcules soldes (poussères ou fumées) ou lqudes (broullards d hule) - les gaz (vapeurs de solvants, gaz acdes) Classfcaton C est la concentraton d oxygène dans l envronnement qu nous permet de classer les équpements de protecton en deux catégores : Les apparels Fltrants : on retrouve dans cette catégore les masques ant-poussères et les dem-masques et masques complets à fltres et à cartouches. La teneur de l ar en oxygène dot être supéreure à 17% en volume. Les apparels Isolants : ls sont almentés en ar resprable à partr d une source non contamnée. L utlsateur est ndépendant de l atmosphère envronnante. A utlser lorsque la concentraton d oxygène est nféreure à 17%. Fltres contre les partcules et les aérosols : Classe 1 (P1 ou FFP1) : protecton contre les partcules soldes sans toxcté partculère (carbonate de calcum) Exemples : carbonate de calcum, kaoln, cellulose, coton, farne, charbon, métaux ferreux, hules végétales et mnérales... FILTRE AX A B E K CO Hg NO Reaktor P PRINCIPAUX DOMAINES D UTILISATION Classe 2 (P2 ou FFP2) : protecton contre les aérosols soldes et lqudes dangereux ou rrtants (carbonate de sodum) Exemples : carbonate de calcum, slcate de sodum, graphte, gypse, cellulose, cment, soufre, coton, fbres et lane de verre, plastques, charbon, hules végétales et mnérales, bos tendres, quartz, slce, cuvre, alumnum, baryum, ttane, vanadum, chrome, manganèse, molybdène... Classe 3 (P3 ou FFP3) : protecton contre les aérosols soldes et lqudes toxques, cancérgènes ou fablement radoactfs Exemples : carbonate de calcum, slcate de sodum, graphte, gypse, cellulose, cment, soufre, coton, lane de verre, slce. Fltres contres les gaz et vapeurs : Classe 1 : pour une teneur en gaz nféreure à 0,1% en volume (galettes) Classe 2 : pour une teneur en gaz comprse entre 0,1% et 0,5% en volume (cartouches) Classe 3 : pour une teneur en gaz comprse entre 0,5% et 1% en volume (bdons portés à la centure) gaz et vapeurs de composés organques. Pont d'ébullton <65 C gaz et vapeurs de composés organques. Pont d ébullton >65 C gaz et vapeurs norganques, chlore, hydrogène sulfuré, acde cyanhydrque doxyde de soufre, acde chlorhydrque ammonac monoxyde de carbone vapeurs de mercure vapeurs ntreuses et boxyde d azote ode radoactf y comprs l odure de méthane radoactf partcules Durée de ve d un fltre : Elle vare en foncton de dfférents paramètres tels que le temps d exposton, la température, l humdté, le traval effectué, les polluants et leurs concentratons. Les fltres à charbon actf dovent être changés dès percepton d une odeur à l ntéreur du masque. Pour les polluants nodores, l est mportant d utlser des apparels solants.

7 Les normes Exgences générales : La norme EN 420 défnt les crtères de concepton, de marquage et d nformaton valables pour tous les gants de protecton. Marquages du gant : Identfcaton du fabrcant ou du responsable de la mse sur le marché. Nom et référence du gant.talle. Marquage CE. Pctogrammes de protecton. Protecton des mans L apposton d un pctogramme sgnfe que le gant a été soums à des tests, suvant les normes européennes, par un laboratore notfé. Ils sont parfos accompagnés de chffres, évaluant les nveaux de performance du produt lors de ces tests. Le 0 ndque que le produt n a pas attent le nveau mnmum de performance et le X qu l n a pas été testé. abcd EN Gants de protecton contre les rsques mécanques CRITÈRES a. La résstance à l abrason (de 0 à 4) - est détermnée par le nombre de cycles d abrason nécessares pour user l échantllon du gant. b. La résstance à la coupure par lame (0 à 5) - est détermnée par le nombre de cycles nécessares pour couper l échantllon à une vtesse constante. c. La résstance à la déchrure (0 à 4) - est la force maxmale nécessare pour déchrer l échantllon. d. La résstance à la perforaton (0 à 4) - est la force nécessare pour percer l échantllon avec un ponçon standard. Coupure par mpact Ce pctogramme ndque la résstance à la coupure par mpact et sgnfe que le gant ne sera pas coupé par une lame tombant d une hauteur de 150 mm (test élmnatore). Electrcté statque Ce pctogramme ndque la résstvté volumque électrque et sgnfe qu un gant est en mesure de rédure le rsque de décharges électrostatques (test élmnatore). abcdef EN Gants de protecton contre les rsques de chaleur et feu CRITÈRES a. La résstance à l nflammablté est fondée sur le temps pendant lequel le matérau reste enflammé et contnue ensute à se consumer après que la source d gnton a été supprmée. b. La résstance à la chaleur de contact est fondée sur la température, dans une fourchette de 100 à 500 C, à laquelle l utlsateur des gants ne ressent aucune douleur pendant une durée mnmum de 15 secondes. c. La résstance à la chaleur de convecton est fondée sur le temps pendant lequel le gant est en mesure de retarder le transfert de la chaleur d une flamme. d. La résstance à la chaleur rayonnante correspond au temps nécessare à un échantllon pour attendre une température donnée. e. La résstance à de pettes projectons de métal en fuson correspond à la quantté nécessare pour élever l échantllon à une température donnée. f. La résstance à d mportantes projectons de métal en fuson correspond à la quantté nécessare pour provoquer la détéroraton (ramollssement ou mcroperforatons) d une peau artfcelle placée drectement derrère l échantllon. La performance est mesurée à l ade d un ndce de 1 à 4. En outre, tous les gants devront obtenr un nveau de performance d au mons 1 pour l abrason et la déchrure. ABC EN Gants de protecton contre les rsques chmques et mcro-organsmes CRITÈRES Pénétraton La pénétraton est le mouvement d un produt chmque et/ou d un mcro-organsme à travers des matéraux poreux, des coutures, des mcro-perforatons dans le matérau d un gant de protecton. Le pctogramme résstant aux produts chmques dot être accompagné d un code à 3 lettres. Celu-c se réfère aux lettres d dentfcaton de 3 produts chmques parm une lste de 12 produts chmques standards pour lesquels un temps de passage de 30 mnutes au mnmum a été obtenu. Code Produt Chmque Classe A Méthanol Alcool B Acétone Cétone C Acétontrle Ntrle D Méthane dchlorque Hydrocarbure chloré E Sulfure de carbone Organque soufré F Toluène Hydrocarbure aromatque G Déthylamne Amne H Tétrahydrofurane Ather I Acétate d éthyle Ester J N-Heptane Hydrocarbure saturé K Soude caustque 40% Base L Acde sulfurque 96% Acde mnéral Perméablté Les flms plastques et caoutchouc des gants ne sont pas toujours étanches aux lqudes. Dans certans cas, ls peuvent se comporter comme des éponges : ls absorbent alors les lqudes et les gardent en contact avec la peau. ll est donc nécessare de mesurer les temps de passage, sot le temps nécessare à un lqude dangereux pour entrer en contact avec la peau. Chacun des produts testés est classé selon le temps de passage. Temps de Indce de Temps de Indce de passage protecton passage protecton > 10 mnutes classe 1 > 120 mnutes classe 4 > 30 mnutes classe 2 > 240 mnutes classe 5 > 60 mnutes classe 3 > 480 mnutes classe 6 Le Pctogramme Peu résstant aux produts chmques ou Etanche dot être utlsé pour les gants qu n ont pas démontré un temps de passage d au mons 30 mnutes pour au mons tros des produts chmques prédéfns, mas qu ont passé avec succès le test de pénétraton. Le Pctogramme Mcro-Organsmes dot être utlsé lorsque le gant a obtenu au mnmum un nveau de performance 2 au test de pénétraton. abc EN Gants de protecton contre le frod CRITÈRES a. Résstance au frod de convecton. b. Résstance au frod de contact. c. Perméablté à l eau. 1 = aucune pénétraton d eau au bout de 30 mnutes.

8 Les normes de base EN 340 : Exgences relatves à l ergonome, au vellssement, aux talles et aux nformatons fournes par le fabrcant. EN 510 : Rsques de happement des pèces de machnes en mouvement. EN : Proprétés électrostatques Les normes spécfques Les vêtements de protecton contre la chaleur et la flamme EN 531 : Pour les travalleurs de l ndustre exposés à la chaleur EN 533 : Vêtements de protecton contre la propagaton de la flamme EN 470 : Vêtements de protecton contre les pettes projectons de métal en fuson et les rayonnements EN 348 : Détermnaton du comportement des matéraux au contact avec des pettes projectons de métal lqude EN 366 : Evaluaton des matéraux et ensembles de matéraux exposés à une source de chaleur radante EN 367 : Détermnaton de la transmsson de la chaleur à l exposton d une flamme EN 373 : Evaluaton de la résstance des matéraux à la projecton de métal fondu EN 532 : Méthodes d essas pour la propagaton de la flamme lmtée EN 702 : Détermnaton de la transmsson thermque par contact à travers les vêtements Les vêtements de protecton contre le frod et les ntempéres EN 342 : Vêtements de protecton contre le frod Crtères : résstance thermque avec sous-vêtements type A ou B ; perméablté à l ar (1 à 3) et résstance évaporatve (resprablté du vêtement 1 à 3) EN 343 : Vêtements de protecton contre les ntempéres Crtères : nveau d mperméablté (pénétraton de l eau 0 à 3) et nveau de résstance évaporatve (resprablté du vêtement 0 à 3) Les vêtements de protecton contre les rsques chmques Les vêtements à usage court EN 1511 : Protecton contre les produts chmques lqudes (équpement de type 3 à usage lmté) EN 1512 : Protecton contre les produts chmques lqudes (équpement de type 4 à usage lmté) EN 1513 : Protecton contre les produts chmques lqudes (équpement partel du corps à usage lmté) EN et : Protecton contre les produts chmques lqudes et gazeux y comprs les aérosols lqudes et les partcules soldes Les vêtements réutlsables EN 465 : Vêtements contre les produts chmques lqudes avec lasons étanches aux broullards EN 466 : Vêtements contre les produts chmques lqudes avec lasons étanches aux lqudes EN 467 : Protecton contre les produts chmques lqudes pour certanes partes du corps Les méthodes d essas EN 368 : Détermnaton de la résstance des matéraux à la pénétraton EN 369 : Détermnaton de la résstance des matéraux à la perméaton des lqudes EN 463 : Détermnaton de la résstance des vêtements à la Protecton du corps pénétraton par des lqudes EN 464 : Détermnaton de l étanchété des combnasons étanches aux gaz EN 468 : Détermnaton de la résstance des vêtements à la pénétraton par un broullard Les vêtements de protecton contre les rsques mécanques EN 381 : Vêtements de protecton pour utlsateurs de sces à chaîne tenues à la man EN 412 : Tablers de protecton lors de l utlsaton de couteaux à man EN 530 : Résstance à l abrason du matérau consttutf d un vêtement de protecton EN 863 : Résstance à la perforaton Les vêtements de protecton haute vsblté EN 471 : Défnt les caractérstques d un vêtement dont le but est de sgnaler vsuellement de jour comme de nut l utlsateur. Crtères : a - matère de base fluo (0 à 3) ; b - matère rétroréfléchssante (0 à 3) Les vêtements de protecton contre la contamnaton radoactve EN 1073 : Exgence et essas des vêtements En Europe, 3 personnes meurent chaque jour sute à une chute de hauteur (source Unon Européenne). En France, les chutes de hauteur provoquent un arrêt de traval toutes les 2 mnutes et plus de 70 décès par an. La Réglementaton La légslaton Européenne contre les chutes de hauteur précse que tout employeur utlsant du personnel travallant en hauteur, dot s assurer de la mse en place d un système de protecton contre les chutes. Cette protecton dot être prortarement collectve, mas peut être une protecton ndvduelle lorsque «des dspostfs de protecton collectve ne peuvent être ms en œuvre». «La protecton des travalleurs dot être assurée au moyen d un système d arrêt de chutes appropré ne permettant pas une chute lbre de plus d un mètre ou lmtant dans les mêmes condtons les effets d une chute lbre de plus grande hauteur». «Le chef d établssement dot fare bénéfcer les travalleurs qu dovent utlser un EPI d une formaton adéquate comportant en tant que de beson un entraînement au port de cet équpement. Cette formaton dot être renouvelée auss souvent que nécessare». Les EPI dovent fare l objet de «vérfcatons annuelles». «Elles font l objet d une consgnaton dans le regstre de sécurté. Elles sont réalsées par une personne qualfée (nterne ou externe) désgnée par le chef d établssement. Les vérfcatons pérodques n excluent pas l oblgaton fate à chaque utlsateur de contrôler son matérel avant l usage». Les normes EN 361 : Harnas ant-chute EN 358 : Centure et longe réglable de manten à poste de traval EN 354 : Longe d assujetssement EN 355 : Longe absorbeur d énerge EN 360 : Ant-chute à rappel automatque Protecton ant-chute EN 362 : Connecteur EN : Ant-chute coulsseau sur support rgde EN : Ant-chute coulsseau sur support flexble EN 795-b : Ancrage moble EN 813 : Centure cussard de manten à poste de traval EN 795-a : Ancrage fxe EN 795-c : Ancrage lgne de ve horzontale en câble EN 795-d : Ancrage lgne de ve horzontale en ral EN 795-e : Ancrage corps mort Conformément à la norme, tout antchute dot fare l objet de vérfcatons pérodques (une fos par an). Cette vérfcaton oblgatore est à la charge de l employeur. Elle dot être effectuée par une personne compétente : - Un membre de l entreprse offcellement mandaté et préalablement formé par le fabrcant. - Un organsme de contrôle agréé - Le fabrcant.

9 Protecton des peds Proprétés fondamentales : qualté et performances des matéraux consttutfs, résstance à la déchrure, à la flexon, à l abrason, perméablté à la vapeur d eau, adhéson tge semelle et proprété antdérapante du semelage. Les normes La chaussure à usage professonnel comprend un ou pluseurs éléments de protecton pour assurer la sécurté du porteur contre les rsques pour lesquels le protecteur a été chos. Les normes européennes relatves aux protecteurs des membres nféreurs dfférencent ceux-c selon leur forme et leur prncpal matérau consttutf. Ces normes défnssent tros catégores de chaussures à usage professonnel : - Les chaussures de sécurté EN 345 révsée ou ISO qu sont équpées d un embout de sécurté destné à fournr Le marquage des chaussures Classe I ou II Classe I Classe II EN 345 SB : proprétés fondamentales S1 : proprétés fondamentales, - arrère fermé - proprétés antstatques - absorpton d énerge du talon S2 : comme S1, - mperméablté à l eau S3 : comme S2, - semelle ant-perforaton S4 : proprétés fondamentales, - proprétés antstatques - absorpton d énerge du talon S5 : comme S4, - semelle ant-perforaton EN 346 PB : proprétés fondamentales P1 : proprétés fondamentales, - arrère fermé - proprétés antstatques - absorpton d énerge du talon P2 : comme P1, - mperméablté à l eau P3 : comme P2, - semelle ant-perforaton P4 : proprétés fondamentales, - proprétés antstatques - absorpton d énerge du talon P5 : comme P4, - semelle ant-perforaton une protecton contre les chocs d un nveau d énerge maxmal équvalent à 200 joules et contre un écrasement de 15 kn. - Les chaussures de protecton EN 346 révsée ou ISO qu sont équpées d un embout de sécurté destné à fournr une protecton contre les chocs d un nveau d énerge maxmal équvalent à 100 joules et contre un écrasement de 10 kn. - Les chaussures de traval EN 347 révsée ou ISO pour lesquelles l n exste aucune exgence concernant un éventuel embout. EN 347 O1 : proprétés fondamentales, - arrère fermé - résstance de la semelle aux hydrocarbures - proprétés antstatques - absorpton d énerge du talon O2 : comme O1, - mperméablté à l eau O3 : comme O2, - semelle ant-perforaton O4 : proprétés fondamentales, - proprétés antstatques - absorpton d énerge du talon O5 : comme O4, - semelle ant-perforaton Les exgences addtonnelles : E : Talon absorbeur d énerge P : Semelle ant-perforaton CR : Tge résstante à la coupure M : Protecteur du métatarse contre les chocs Sce à chaîne : Tge résstante à la coupure par une sce à chaîne tenue à la man C : Protecteur conducteur A : Protecteur antstatque HI : Semelle solante contre la chaleur pomper : Protecteur pour la lutte contre le feu CI : Semelle solante contre le frod HRO : Semelage résstant à la chaleur de contact ORO : Semelage résstant aux hydrocarbures WRU : Tge et semelle résstantes à la pénétraton

Installation du dispositif Cisco TelePresence MX200 - Support de table

Installation du dispositif Cisco TelePresence MX200 - Support de table 1a Déballage du système vdéo MX200 oîte du support de table MX200 La boîte du support de table MX200 content le support de table équpé d un pvot et un cache arrère. Placez le support de table sur une surface

Plus en détail

écrans de sous-toiture

écrans de sous-toiture écrans de sous-toture Les règles de bonne pratque # défnton Un écran souple de sous-toture est une feulle déroulée sur la charpente, sur un solant thermque ou sur un support contnu ventlé, avant la mse

Plus en détail

Installation du dispositif Cisco TelePresence MX200 - Sur pied

Installation du dispositif Cisco TelePresence MX200 - Sur pied 1a Déballage du système vdéo MX200 oîte de la base du ped de support MX200 La boîte de la base du ped de support MX200 content la colonne du ped de support, deux caches et la base du ped de support, ans

Plus en détail

Installation & Guide de démarrage WL510 Adaptateur sans fil /Antenne

Installation & Guide de démarrage WL510 Adaptateur sans fil /Antenne Installaton & Gude de démarrage WL510 Adaptateur sans fl /Antenne Informaton mportante à propos du WL510 Adresse IP = 192.168.10.20 Nom d utlsateur = wl510 Mot de passe = wl510 QUICK START WL510-01- VR1.1

Plus en détail

viamobil eco V14 Sommaire Aperçu 72 Avantages du produit 73 Visuel du produit 74 Descriptif 75 Accessoires 76 Caractéristiques techniques 77

viamobil eco V14 Sommaire Aperçu 72 Avantages du produit 73 Visuel du produit 74 Descriptif 75 Accessoires 76 Caractéristiques techniques 77 Sommare vamobl eco V14 Aperçu 72 Avantages du produt 73 Vsuel du produt 74 Descrptf 75 Accessores 76 Caractérstques technques 77 vamobl eco V14 71 Aperçu V14 Pousser un fauteul faclement. 72 Avantages

Plus en détail

Les risques des pesticides mieux les connaître pour les réduire

Les risques des pesticides mieux les connaître pour les réduire Les rsques des pestcdes meux les connaître pour les rédure Des outls à votre portée pour rédure les rsques des pestcdes Vous avez mantenant accès à des outls d ade pour meux connaître les rsques des pestcdes

Plus en détail

Avis Technique 20/08-129 Annule et remplace l Avis Technique n 20/04-50

Avis Technique 20/08-129 Annule et remplace l Avis Technique n 20/04-50 Avs Technque 20/08-129 Annule et remplace l Avs Technque n 20/04-50 Produt d solaton thermque de toture Thermal nsulaton product for roof Wärmedämmstoffe von Gebäudedächern Isonat Végétal, pour applcaton

Plus en détail

Mode d'emploi. Servomoteur radiofréquence 1187 00

Mode d'emploi. Servomoteur radiofréquence 1187 00 Mode d'emplo Servomoteur radofréquence 1187 00 Table des matères A propos de ce mode d'emplo... 2 Représentaton de l'apparel... 3 Montage... 3 Démontage... 3 Almentaton... 4 Mettre la ple en place... 4

Plus en détail

XXX.XX Ordonnance sur le marquage des voitures de tourisme neuves au moyen de l étiquette-environnement

XXX.XX Ordonnance sur le marquage des voitures de tourisme neuves au moyen de l étiquette-environnement XXX.XX Ordonnance sur le marquage des votures de toursme neuves au moyen de l étquette-envronnement (Ordonnance sur l étquette-envronnement, OéEnv) du xx.xx.2009 Le Consel fédéral susse, vu les art. 8,

Plus en détail

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations Contrats prévoyance des TNS : Clarfer les règles pour sécurser les prestatons Résumé de notre proposton : A - Amélorer l nformaton des souscrpteurs B Prévor plus de souplesse dans l apprécaton des revenus

Plus en détail

Conduits de ventilation et de désenfumage résistants au feu suivant norme européenne (EN)

Conduits de ventilation et de désenfumage résistants au feu suivant norme européenne (EN) Conduts de ventlaton et de désenfumage résstants au feu suvant norme européenne (EN) 0. Conduts de ventlaton et de désenfumage, encoffrements contnus résstants au feu Conduts 0 Généraltés Spécfcté des

Plus en détail

Ton domaine réservé Organisation Simplicité Efficacité

Ton domaine réservé Organisation Simplicité Efficacité Rev. 07/2012 Ton domane réservé Organsaton Smplcté Effcacté www.vstos.t Ton La tua domane area rservata réservé 1 MyVstos MyVstos est une plate-forme nformatque réservée aux revendeurs Vstos qu permet

Plus en détail

Notice d emploi. HelioCONTROL Régulation solaire

Notice d emploi. HelioCONTROL Régulation solaire Notce d emplo HeloCONTROL Régulaton solare TABLE DES MATIÈRES LIRE ATTENTIVEMENT AVANT UTILISATION 1 Lsez-mo...2 1.1 Benvenue... 2 2 Présentaton de l apparel...2 2.1 Descrpton... 2 3 Documentaton produt...2

Plus en détail

Pourquoi LICIEL? Avec LICIEL passez à la vitesse supérieure EPROUVE TECHNICITE CONNECTE STABILITE SUIVIE COMMUNAUTE

Pourquoi LICIEL? Avec LICIEL passez à la vitesse supérieure EPROUVE TECHNICITE CONNECTE STABILITE SUIVIE COMMUNAUTE L og c el s de D agnos t c s I mmob l er s Cont ac t eznous 32BddeS t r as bougcs3010875468 Par scedex10tel. 0253354064Fax0278084116 ma l : s er v c e. c l ent @l c el. f r Pourquo LICIEL? Implanté sur

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation à haut rendement

Chaudière à gaz à condensation à haut rendement M o d e d' e m p l o Chaudère à gaz à condensaton à haut rendement Q85SN/Q130SN/Q175SN/Q205SN/Q175CN Q85SP/Q130SP/Q175SP/Q205SP/Q175CP AVERTISSEMENT! L'nstallaton et l'entréten dovent être assurés par

Plus en détail

Avis Technique 20/13-283

Avis Technique 20/13-283 Avs Technque 20/13-283 Produt d solaton thermque par l ntéreur de comble Produt d solaton thermque pour comble perdu ou aménagé Thermal nsulaton product for roof Produkt von Wärmeschutz Ne peuvent se prévalor

Plus en détail

Fiche n 7 : Vérification du débit et de la vitesse par la méthode de traçage

Fiche n 7 : Vérification du débit et de la vitesse par la méthode de traçage Fche n 7 : Vérfcaton du débt et de la vtesse par la méthode de traçage 1. PRINCIPE La méthode de traçage permet de calculer le débt d un écoulement ndépendamment des mesurages de hauteur et de vtesse.

Plus en détail

Fonctionnement et précautions d usage

Fonctionnement et précautions d usage FOSSE SEPTIQUE TOUTES EAUX Fonctonnement et précautons d usage t e d G u d ' u t l s a o n CONSTITUTION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Une nstallaton d assanssement non collectf comprend

Plus en détail

SmartView d EH. Vue d ensemble des risques et des occasions. Surveillance de l assurance-crédit. www.eulerhermes.ca/fr/smartview

SmartView d EH. Vue d ensemble des risques et des occasions. Surveillance de l assurance-crédit. www.eulerhermes.ca/fr/smartview SmartVew d EH Servces en lgne Euler Hermes Vue d ensemble des rsques et des occasons Survellance de l assurance-crédt www.eulerhermes.ca/fr/smartvew Les avantages du SmartVew d EH Prenez plus de décsons

Plus en détail

une garde d Enfant a votre domicile

une garde d Enfant a votre domicile GUIDE A DESTINATION DES PARENTS Ce gude pratque a été réalsé par la CDAJE du Nord (Commsson Départementale de l Accuel des Jeunes Enfants). A retrouver sur www.cdaje59.fr PAO - CAF DU NORD 06/2012 EmploYEr

Plus en détail

Attention! Danger de blessure par injection de produit! Les groupes Airless produisent des pressions de projection extrêmement élevées

Attention! Danger de blessure par injection de produit! Les groupes Airless produisent des pressions de projection extrêmement élevées Attenton! Danger de blessure par njecton de produt! Les groupes Arless produsent des pressons de projecton extrêmement élevées Ne jamas exposer les dogts, les mans ou d'autres partes du corps au jet! Ne

Plus en détail

G estionnaire d espaces

G estionnaire d espaces MANUTENTION MISE À HAUTEUR & POSITIONNEMENT ACCÈS SÉCURISÉ SERVICES G estonnare d espaces Produt Franças PRODUIT EXCLU SMAI MOTORISATION ÉLECTRIQUE ÉCO RESPONSABLE ÉCO SOLUTIONS www.sma.fr - contact@sma.fr

Plus en détail

Enseignement secondaire. PHYSI Physique Programme

Enseignement secondaire. PHYSI Physique Programme Ensegnement secondare Dvson supéreure PHYSI Physque Programme 3CB_3CC_3CF_3MB_3MC_3MF Langue véhculare : franças Nombre mnmal de devors par trmestre : 1 PHYSI_3CB_3CC_3CF_3MB_3MC_3MF_PROG_10-11 Page 1

Plus en détail

Gestion et stratégie Utilisateur

Gestion et stratégie Utilisateur Geston et stratége Utlsateur GESTION ET STRATEGIE UTILISATEUR...2 1.) Comment gérer des utlsateurs?...2 1.1) Geston des utlsateurs en groupe de traval...2 1.2) Geston des utlsateurs par domane...2 Rôle

Plus en détail

Paquets. Paquets nationaux 1. Paquets internationaux 11

Paquets. Paquets nationaux 1. Paquets internationaux 11 Paquets Paquets natonaux 1 Paquets nternatonaux 11 Paquets natonaux Servces & optons 1 Créaton 3 1. Dmensons, pods & épasseurs 3 2. Présentaton des paquets 4 2.1. Face avant du paquet 4 2.2. Comment obtenr

Plus en détail

Notice technique et d installation. Chaudières murales gaz à micro-accumulation ou chauffage seul avec accumulation optionnelle

Notice technique et d installation. Chaudières murales gaz à micro-accumulation ou chauffage seul avec accumulation optionnelle NGLA24-4H / 23-4H.5 NGVA24-3H CGLA24-4H / 23-4H.5 CGVA24-3H NGLS24-4H / 23-4H.5 NGLS14-4H / 14-4H.5 NGVS24-3H 6720611682-12-aa Notce technque et d nstallaton Chaudères murales gaz à mcro-accumulaton ou

Plus en détail

ErP : éco-conception et étiquetage énergétique. Les solutions Vaillant. Pour dépasser la performance. La satisfaction de faire le bon choix.

ErP : éco-conception et étiquetage énergétique. Les solutions Vaillant. Pour dépasser la performance. La satisfaction de faire le bon choix. ErP : éco-concepton et étquetage énergétque Les solutons Vallant Pour dépasser la performance La satsfacton de fare le bon chox. ErP : éco-concepton et étquetage énergétque Eco-concepton et Etquetage

Plus en détail

TRANSFERT DE CARGAISON CALCULS ET ARRONDIS

TRANSFERT DE CARGAISON CALCULS ET ARRONDIS TRANSFERT DE CARGAISON CALCULS ET ARRONDIS SOMMAIRE 1. Méthode de détermnaton de l énerge transférée lors du transfert d une cargason de. Calcul de l énerge transférée.1 Calcul de l énerge brute transférée.1.1

Plus en détail

Université d El Oued Cours Circuits Electriques 3 LMD-EM

Université d El Oued Cours Circuits Electriques 3 LMD-EM ère parte : Electrocnétque Chaptre ntroducton L Electrocnétque est la parte de l Electrcté qu étude les courants électrques. - Courant électrque -- Défntons Défnton : un courant électrque est un mouvement

Plus en détail

EH SmartView. Identifiez vos risques et vos opportunités. www.eulerhermes.be. Pilotez votre assurance-crédit. Services en ligne Euler Hermes

EH SmartView. Identifiez vos risques et vos opportunités. www.eulerhermes.be. Pilotez votre assurance-crédit. Services en ligne Euler Hermes EH SmartVew Servces en lgne Euler Hermes Identfez vos rsques et vos opportuntés Plotez votre assurance-crédt www.eulerhermes.be Les avantages d EH SmartVew L expertse Euler Hermes présentée de manère clare

Plus en détail

Notice technique et d installation. Chauffe-bains instantanés à gaz à puissance variable

Notice technique et d installation. Chauffe-bains instantanés à gaz à puissance variable Notce technque et d nstallaton LC 11 PVHY LC 11 PVHY VMC LC 13 PVHY VMC LC 14 PVHY LC 17 PVHY Notce technque et d nstallaton Chauffe-bans nstantanés à gaz à pussance varable Modèles et brevets déposés

Plus en détail

Accord Entreprise. Le Guide du True-Up. Enterprise Agreement True - Up Guide

Accord Entreprise. Le Guide du True-Up. Enterprise Agreement True - Up Guide Enterprse Agreement True-Up Gude Accord Entreprse Le Gude du True-Up Enterprse Agreement True - Up Gude Le gude du True-Up dans l Accord Entreprse Table des matères Le True-Up des lcences on premse et

Plus en détail

Système solaire combiné Estimation des besoins énergétiques

Système solaire combiné Estimation des besoins énergétiques Revue des Energes Renouvelables ICRESD-07 Tlemcen (007) 109 114 Système solare combné Estmaton des besons énergétques R. Kharch 1, B. Benyoucef et M. Belhamel 1 1 Centre de Développement des Energes Renouvelables

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation EN PRATIQUE Le contrat de professonnalsaton Cerfa commenté 1 Cadre «L EMPLOYEUR» page 2 2 Cadre «LE SALARIÉ» page 3 3 Cadre page 4 4 Cadre page 5 5 Cadre page 7 N 12434*02 CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Chapitre 5. Menu de SUPPORT

Chapitre 5. Menu de SUPPORT 155 Chaptre 5. Menu de SUPPORT Ce que vous apprendrez dans ce chaptre Ce chaptre vous présentera des routnes supplémentares susceptbles de vous ader dans les analyses de données présentées dans le chaptre

Plus en détail

* Notre savoir au service de votre réussite

* Notre savoir au service de votre réussite * Notre savor au servce de votre réusste * Vsualser les ndcateurs clés de performance de votre portefeulle clents sur un tableau de bord Analyser le taux d acceptaton de vos demandes d agréments par notaton

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION Français

MANUEL D UTILISATION Français MANUEL D UTILISATION Franças Contenu Composants ST2 03 Désactver le verroullage Pèces de rechange Contenu de la lvrason 03 Réglage du code PIN Remplacement de composants du ST2 Interface utlsateur 04 Crevason

Plus en détail

EXEMPLES D UTILISATION DE LA TECHNIQUE DES OBSERVATIONS INSTANTANÉES.

EXEMPLES D UTILISATION DE LA TECHNIQUE DES OBSERVATIONS INSTANTANÉES. EXEMPLES D UTILISATIN DE LA TECHNIQUE DES BSERVATINS INSTANTANÉES. Chrstan Fortn, ng., Ph.D. Ergonome et hygénste du traval Centre of santé et servces socaux de la Montagne, Montréal. Résumé La technque

Plus en détail

Guide d'installation rapide

Guide d'installation rapide Gude d'nstallaton rapde Calbrer le capteur avant toute utlsaton La calbraton se fat par un appu sur le bouton ON de la télécommande, porte fermée, après nstallaton du capteur et de l'amant. Bonjour! Merc

Plus en détail

Relais de protection et de commmande

Relais de protection et de commmande S O U S - S T A T I O N S Relas de protecton et de commmande La gamme SEPCOS-PRO comprend des relas de protecton et de commande de haute technologe qu répondent à la perfecton aux exgences des réseaux

Plus en détail

Montage émetteur commun

Montage émetteur commun tour au menu ontage émetteur commun Polarsaton d un transstor. ôle de la polarsaton La polarsaton a pour rôle de placer le pont de fonctonnement du transstor dans une zone où ses caractérstques sont lnéares.

Plus en détail

Travaux pratiques : GBF et oscilloscope

Travaux pratiques : GBF et oscilloscope Travaux pratques : et osclloscope S. Benlhajlahsen ésumé L objectf de ce TP est d apprendre à utlser, c est-à-dre à régler, deux des apparels les plus couramment utlsés : le et l osclloscope. I. Premère

Plus en détail

NEWS PRO ACTIV. www.activexpertise.fr. [Juin 2015] Ce mois-ci on vous parle de

NEWS PRO ACTIV. www.activexpertise.fr. [Juin 2015] Ce mois-ci on vous parle de [Jun 2015] Ce mos-c on vous parle de Lo ALUR : toujours pas de décret d applcaton pour les dagnostcs gaz et électrcté Du retard dans la publcaton de la Norme C 16-600 Sources radoactves scellées usagées

Plus en détail

ipod Music System ASB15I

ipod Music System ASB15I Pod Musc System ASB15I User manual Gebruksaanwjzng Manuel de l utlsateur Manual de nstruccones Gebrauchsanletung Οδηγίες χρήσεως Brugsanvsnng GB 2 NL 19 FR 35 ES 51 DE 67 EL 83 DA 99 Table des matères

Plus en détail

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire Informatons de l'unté d'ensegnement Implantaton Cursus de Inttulé ECAM Insttut Supéreur Industrel Bacheler en Scences ndustrelles fnalté électromécanque Concepton et producton M3050 Cycle 1 Bloc 3 Quadrmestre

Plus en détail

DIRIGER ADMINISTRER DÉVELOPPER

DIRIGER ADMINISTRER DÉVELOPPER 24 Adjont de drecton F/H Votre formaton BTS Hôtellere-restauraton BTS Management des untés commercales BTS Assstant de geston PME-PMI Lcence Management d untés de restauraton Vos mssons Vous anmez, formez

Plus en détail

Informations de l'unité d'enseignement Implantation. Cursus de. Intitulé. Code. Cycle 1. Bloc 2. Quadrimestre 1. Pondération 4. Nombre de crédits 4

Informations de l'unité d'enseignement Implantation. Cursus de. Intitulé. Code. Cycle 1. Bloc 2. Quadrimestre 1. Pondération 4. Nombre de crédits 4 Informatons de l'unté d'ensegnement Implantaton Cursus de Inttulé Code ECAM Insttut Supéreur Industrel Bacheler en Scences ndustrelles Outls de communcaton B2050 Cycle 1 Bloc 2 Quadrmestre 1 Pondératon

Plus en détail

Integral T 3 Compact. raccordé aux installations Integral 5. Notice d utilisation

Integral T 3 Compact. raccordé aux installations Integral 5. Notice d utilisation Integral T 3 Compact raccordé aux nstallatons Integral 5 Notce d utlsaton Remarques mportantes Remarques mportantes A quelle nstallaton pouvez-vous connecter votre téléphone Ce téléphone est conçu unquement

Plus en détail

Préparation INSTALLATION INFORMATION

Préparation INSTALLATION INFORMATION Préparaton 1 Les éléments de sol stratfés Pergo sont lvrés avec les nstructons sous la forme d llustratons. Les textes suvants fournssent des explcatons sur les llustratons et sont dvsés en tros partes

Plus en détail

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h.

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h. A2 Analyser le système Converson statque de l énerge Date : Nom : Cours 2 h 1 Introducton Un ConVertsseur Statque d énerge (CVS) est un montage utlsant des nterrupteurs à semconducteurs permettant par

Plus en détail

Prêt. servir. Des fromages de marques en portions et en pièces. Fin de repas, petit-déjeuner et collation. www.belfoodservice.fr

Prêt. servir. Des fromages de marques en portions et en pièces. Fin de repas, petit-déjeuner et collation. www.belfoodservice.fr Prêt à servr Des fromages de marques en s et en pèces Fn de repas, pett-déjeuner et collaton www.belfoodservce.fr La gamme de s Bel Foodservce Fondus Mns ronds La vache qu rt est connue par 98% des Franças!

Plus en détail

WINDOWS 10. Prise en main de votre ordinateur ou votre tablette

WINDOWS 10. Prise en main de votre ordinateur ou votre tablette WINDOWS 10 Prse en man de votre ordnateur ou votre tablette Table des matères Wndows 10 L envronnement Wndows 10 sur un ordnateur Wndows 10 : les nouveautés................................ 7 Démarrer Wndows

Plus en détail

DÉCLARATIONS POUR LA BALANCE DES PAIEMENTS

DÉCLARATIONS POUR LA BALANCE DES PAIEMENTS DÉCLARATIONS POUR LA BALANCE DES PAIEMENTS GUICHET D ÉCHANGES DE FICHIERS SUR INTERNET GFIN TABLE DES MATIÈRES 1 1. PRINCIPES GÉNÉRAUX... 3 1.1 GÉNÉRALITÉS... 3 1.2 ÉLÉMENTS TECHNIQUES... 3 1.3 SPÉCIFICITÉS

Plus en détail

Le Prêt Efficience Fioul

Le Prêt Efficience Fioul Le Prêt Effcence Foul EMPRUNTEUR M. Mme CO-EMPRUNTEUR M. Mlle Mme Mlle (CONJOINT, PACSÉ, CONCUBIN ) Départ. de nass. Nature de la pèce d dentté : Natonalté : CNI Passeport Ttre de séjour N : Salaré Stuaton

Plus en détail

Mesurer la qualité de la prévision

Mesurer la qualité de la prévision Mesurer la qualté de la prévson Luc Baetens 24/11/2011 www.mobus.eu Luc Baetens 11 ans d expérence Planfcaton Optmsaton des stocks Organsaton de la Supply Chan Performance de la Supply Chan Geston de la

Plus en détail

T3 Comfort raccordé a IP Office

T3 Comfort raccordé a IP Office IP Telephony Contact Centers Moblty Servces T3 Comfort raccordé a IP Offce Benutzerhandbuch User's gude Manual de usuaro Manuel utlsateur Manuale d uso Gebrukersdocumentate Sommare Sommare Se famlarser

Plus en détail

T3 (IP) Classic raccordé a Integral 5

T3 (IP) Classic raccordé a Integral 5 T3 (IP) Classc raccordé a Integral 5 Benutzerhandbuch User's gude Manual de usuaro Manuel utlsateur Manuale d uso Gebrukersdocumentate Sommare Sommare Se famlarser avec son téléphone Remarques mportantes...

Plus en détail

GT 25 / 40 / 50 / 60 / 75 / 90 / 120A

GT 25 / 40 / 50 / 60 / 75 / 90 / 120A GT / 0 / 0 / 0 / / 90 / 0A GROUPES STATIQUES DE PUISSANCE A COMMANDE ANOGIQUE Applcatons prncpales Lgnes d extruson et presses à njecton pour matères plastques Installatons de polymérsaton et de producton

Plus en détail

Manuel d'installation du système

Manuel d'installation du système Manuel d'nstallaton du système Système -énerge pour le chauffage et l'eau chaude GENIA HYBRID INTRODUCTION Tale des matères Gude d nstructons Documentaton produt Documents assocés Explcaton des symoles

Plus en détail

Le Prêt Efficience Gaz

Le Prêt Efficience Gaz Le Prêt Effcence Gaz (FICHE DE SOLVABILITÉ) À COMPLÉTER INTÉGRALEMENT EMPRUNTEUR M. Mme Mlle CO-EMPRUNTEUR M. Mme Mlle (CONJOINT, PACSÉ, CONCUBIN ) Nom : Prénom : Nom de jeune flle (pour les femmes marées)

Plus en détail

Les règles applicables en matière de santé et de sécurité

Les règles applicables en matière de santé et de sécurité Gude pratque 3 / 6 MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, MINISTÈRE MINISTÈRE DU BUDGET, DE DU LA BUDGET, FONCTION DES COMPTES DES COMPTES PUBLIQUE PUBLICS, PUBLICS, ET DE LA RÉFORME DE L ETAT DE LA

Plus en détail

Demande d insertion au registre de l état civil du Québec d un acte d état civil fait hors du Québec

Demande d insertion au registre de l état civil du Québec d un acte d état civil fait hors du Québec Demande d nserton au regstre de l état cvl du Québec d un acte d état cvl fat hors du Québec IMPORTANT Lsez les rensegnements généraux et les drectves Remplssez le formulare en caractères d mprmere, à

Plus en détail

Interface OneNote 2013

Interface OneNote 2013 Interface OneNote 2013 Interface OneNote 2013 Offce 2013 - Fonctons avancées Lancer OneNote 2013 À partr de l'nterface Wndows 8, utlsez une des méthodes suvantes : - Clquez sur la vgnette OneNote 2013

Plus en détail

Terminal numérique TM 13 raccordé aux installations Integral 33

Terminal numérique TM 13 raccordé aux installations Integral 33 Termnal numérque TM 13 raccordé aux nstallatons Integral 33 Notce d utlsaton Vous garderez une longueur d avance. Famlarsez--vous avec votre téléphone Remarques mportantes Chaptres à lre en prorté -- Vue

Plus en détail

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix?

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix? Note méthodologque Tratements hebdomadares Questlemonscher.com Quelle méthode de collecte de prx? Les éléments méthodologques ont été défns par le cabnet FaE onsel, socété d études et d analyses statstques

Plus en détail

Mode d'emploi. Capteur de température ambiante radiofréquence avec horloge 1186..

Mode d'emploi. Capteur de température ambiante radiofréquence avec horloge 1186.. Mode d'emplo Capteur de température ambante radofréquence avec horloge 1186.. Table des matères A propos de ce mode d'emplo... 2 Comment le capteur de température ambante radofréquence fonctonne... 2 Affchage

Plus en détail

Gamme professionnelle tesa pour le bâtiment et les peintres

Gamme professionnelle tesa pour le bâtiment et les peintres Gamme professonnelle tesa pour le bâtment et les pentres Solutons professonnelles pour la constructon, la rénovaton et la décoraton ASSORTIMENT Gagnez sur tous les terrans. Solutons professonnelles pour

Plus en détail

Recherche universitaire et crédits d impôt pour R-D

Recherche universitaire et crédits d impôt pour R-D Fscalté Recherche unverstare et crédts d mpôt pour R-D Le 27 novembre 2001 Nancy Avone, CA Inctatfs fscaux à la R-D très généreux dsponbles Étude du Conference Board du Canada en 1998 Québec Jurdcton au

Plus en détail

Enquête sur les services de télécommunications

Enquête sur les services de télécommunications Enquête sur les servces de télécouncatons Vu l'avs favorable du Consel Natonal de l'inforaton Statstque, cette enquête, reconnue d'ntérêt général et de qualté statstque, est oblgatore. Vsa n 200222EC du

Plus en détail

NOTICE DE MONTAGE. CARPORT AVEC COUVERTURE Polycarbonate CA6011 544 x 709 cm H273/261 cm

NOTICE DE MONTAGE. CARPORT AVEC COUVERTURE Polycarbonate CA6011 544 x 709 cm H273/261 cm CARPORT AVEC COUVERTURE Polycarbonate CA6011 544 709 cm H273/261 cm 1/ Introducton Le carport avec remse que vous avez acheté a été élaboré pour un usage domestque, destné, à l ecluson de toute affectaton

Plus en détail

Corrélation et régression linéaire

Corrélation et régression linéaire Corrélaton et régresson lnéare 1. Concept de corrélaton. Analyse de régresson lnéare 3. Dfférences entre valeurs prédtes et observées d une varable 1. Concept de corrélaton L objectf est d analyser un

Plus en détail

SOMMAIRE 1. AVANT PROPOS 2 2. CONSIGNES DE SÉCURITÉ 2 3. DESCRIPTION DU FONCTIONNEMENT 4

SOMMAIRE 1. AVANT PROPOS 2 2. CONSIGNES DE SÉCURITÉ 2 3. DESCRIPTION DU FONCTIONNEMENT 4 Notce d utlsaton Zone Control - 23 à 8 zones Références Zone Control 160 Zone Control 160 RT Zone Control 160 S2 / S2 RT Zone Control 160 S3 / S3 RT Zone Control 200 Zone Control 200 RT Zone Control 200

Plus en détail

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks

Plan. Gestion des stocks. Les opérations de gestions des stocks. Les opérations de gestions des stocks Plan Geston des stocks Abdellah El Fallah Ensa de Tétouan 2011 Les opératons de gestons des stocks Les coûts assocés à la geston des stocks Le rôle des stocks Modèle de la quantté économque Geston calendare

Plus en détail

cavité RsIoSutQerrUainEe RIcaS vité Q soute U rraine E

cavité RsIoSutQerrUainEe RIcaS vité Q soute U rraine E RISQUE cavté souterrane cavté souterrane ntercalare cavte souterrane recto verso:mse en page 1 10/07/13 11:21 Page 2 RISQUE cavté souterrane Le rsque cavté souterrane fat parte des rsques de mouvement

Plus en détail

Le Prêt Efficience Gaz

Le Prêt Efficience Gaz Le Prêt Effcence Gaz EMPRUNTEUR M. Mme (FICHE DE SOLVABILITÉ) À COMPLÉTER INTÉGRALEMENT CO-EMPRUNTEUR M. Mlle Mme Mlle (CONJOINT, PACSÉ, CONCUBIN ) Départ. de nass. Nature de la pèce d dentté : Natonalté

Plus en détail

TEC. RAPPORT D'AUDIT, dans le cadre de l'appellation. Vérification de l'installation d'une pompe à chaleur. Mission

TEC. RAPPORT D'AUDIT, dans le cadre de l'appellation. Vérification de l'installation d'une pompe à chaleur. Mission RAPPORT D'AUDIT, dans le cadre de l'appellaton Vérfcaton de l'nstallaton d'une pompe à chaleur, Bslall Installaton * e de la vïstp Msson NQ de rr.cnon : e effectuée le : 04/05/2011 Or^am r>r,«* de cont

Plus en détail

Remboursement d un emprunt par annuités constantes

Remboursement d un emprunt par annuités constantes Sére STG Journées de formaton Janver 2006 Remboursement d un emprunt par annutés constantes Le prncpe Utlsaton du tableur Un emprunteur s adresse à un prêteur pour obtenr une somme d argent (la dette)

Plus en détail

Système de gestion de l air comprimé. SIGMA AIR MANAGER 2 La technologie clé pour l industrie 4.0. www.kaeser.com

Système de gestion de l air comprimé. SIGMA AIR MANAGER 2 La technologie clé pour l industrie 4.0. www.kaeser.com Système de geston de l ar comprmé SIGMA AIR MANAGER 2 La technologe clé pour l ndustre 4.0 www.kaeser.com SIGMA AIR MANAGER 2 La technologe connectée KAESER pour la geston d ar comprmé du futur Compresseurs

Plus en détail

P R I S E E N M A I N R A P I D E O L I V E 4 H D

P R I S E E N M A I N R A P I D E O L I V E 4 H D P R I S E E N M A I N R A P I D E O L I V E 4 H D Sommare 1 2 2.1 2.2 2.3 3 3.1 3.2 3.3 4 4.1 4.2 4.3 4.4 4.5 4.6 5 6 7 7.1 7.2 7.3 8 8.1 8.2 8.3 8.4 8.5 8.6 Contenu du carton... 4 Paramétrage... 4 Connexon

Plus en détail

Editions ENI. Excel 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait

Editions ENI. Excel 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait Edtons ENI Excel 2010 Collecton Référence Bureautque Extrat Tableau crosé dynamque Tableau crosé dynamque Excel 2010 Créer un tableau crosé dynamque Un tableau crosé dynamque permet de résumer, d analyser,

Plus en détail

Pro2030 GUIDE D UTILISATION. Français

Pro2030 GUIDE D UTILISATION. Français Pro2030 GUIDE D UTILISATION Franças Contents Garante... Introducton... 1 Artcle nº 605056 Rév C Schéma nº A605056 Novembre 2010 2010 YSI Incorporated. Le logo YSI est une marque déposée de YSI Incorporated.

Plus en détail

Mailing. Les étapes de conception d un mailing. Créer un mailing

Mailing. Les étapes de conception d un mailing. Créer un mailing Malng Malng Word 2011 pour Mac Les étapes de concepton d un malng Le malng ou publpostage permet l envo en nombre de documents à des destnatares répertorés dans un fcher de données. Cette technque sous-entend

Plus en détail

LES POMPES. Devant la grande diversité de situations possibles, on trouve un grand nombre de machines que l on peut classer en deux grands groupes :

LES POMPES. Devant la grande diversité de situations possibles, on trouve un grand nombre de machines que l on peut classer en deux grands groupes : Ste: http://gene.ndustrel.aa.free.fr LES POMPES Les pompes sont des apparels permettant un transfert d énerge entre le flude et un dspostf mécanque convenable. Suvant les condtons d utlsaton, ces machnes

Plus en détail

HR92. 2. Description abrégée. 1. Etendue de la livraison

HR92. 2. Description abrégée. 1. Etendue de la livraison . Descrpton abrégée 443 La tête programmable de radateur HR9WE est certfée eu.bac.. Etendue de la lvrason Dans l'emballage de la tête programmable de radateur, vous trouverez: 3 4 Tête programmable de

Plus en détail

pour des résultats minceur eff icaces et durables.

pour des résultats minceur eff icaces et durables. Mnceur - Légèreté - ben-être Technologe 100% mans lbres pour des résultats mnceur eff caces et durables. Plus de 10 années d expérence au servce des professonnels de l esthétque. Offrez-leur le corps de

Plus en détail

Le Prêt Efficience EnR

Le Prêt Efficience EnR Le Prêt Effcence EnR EMPRUNTEUR M. Mme (FICHE DE SOLVABILITÉ) À COMPLÉTER INTÉGRALEMENT CO-EMPRUNTEUR M. Mlle Mme Mlle (CONJOINT, PACSÉ, CONCUBIN ) Départ. de nass. Nature de la pèce d dentté : Natonalté

Plus en détail

Les domaines d'existence des deux solides sont représentés sur le graphe ci-dessous.

Les domaines d'existence des deux solides sont représentés sur le graphe ci-dessous. Concours Centralesupélec TSI 2011 corrge sous reserves I L'élément soufre et les sources naturelles de soufre I.A.1. Les règles pour obtenr la confguraton électronque d un atome dans son état fondamental

Plus en détail

Le Prêt De Dietrich. Page 4/6 CO-EMPRUNTEUR M. SITUATION FAMILIALE ET LOGEMENT CHARGES DU FOYER DESCRIPTION DU LOGEMENT

Le Prêt De Dietrich. Page 4/6 CO-EMPRUNTEUR M. SITUATION FAMILIALE ET LOGEMENT CHARGES DU FOYER DESCRIPTION DU LOGEMENT DEMANDE DE PRÊT (FICHE DE SOLVABILITÉ) À COMPLÉTER INTÉGRALEMENT Le Prêt De Detrch EMPRUNTEUR M. Mme CO-EMPRUNTEUR M. Mlle Mme Mlle (CONJOINT, PACSÉ, CONCUBIN ) Départ. de nass. Nature de la pèce d dentté

Plus en détail

- Année Universitaire 2011 -

- Année Universitaire 2011 - DEMANDE D OBTENTION D UNE CHAMBRE EN RESIDENCE UNIVERSITAIRE Photo d dentté à coller c - Année Unverstare 2011 - PREMIERE DEMANDE RENOUVELLEMENT INSCRIPTION UNIVERSITAIRE EN (Précser l année et la dscplne)

Plus en détail

Paramétrer le diaporama

Paramétrer le diaporama PowerPont 2013 - Fonctons avancées Daporama Daporama PowerPont 2013 - Fonctons avancées Paramétrer le daporama Le daporama est la projecton de la présentaton à l écran. Ouvrez la présentaton à projeter.

Plus en détail

i TECHNICOME.COM SOLUTIONS RÉSEAUX DE COMMUNICATION Localisateurs de défauts pour câbles cuivre

i TECHNICOME.COM SOLUTIONS RÉSEAUX DE COMMUNICATION Localisateurs de défauts pour câbles cuivre SOLUTIONS DE MESURE POUR LES RÉSEAUX DE COMMUNICATION Instrumentaton Localsateurs de défauts pour câbles cuvre Analyseurs de lgnes/testeurs de servces analogques et numérques Outls pour le raccordement

Plus en détail

Les stages en entreprise sont une pratique historique des établissements

Les stages en entreprise sont une pratique historique des établissements L INTÉRÊT D UN STAGE EN ENTREPRISE À L ÉTRANGER Les stages en entreprse sont une pratque hstorque des établssements de formaton des Chambres de Commerce et d Industre. Généralement ntégrés dans les cursus

Plus en détail

Editions ENI. Project 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait

Editions ENI. Project 2010. Collection Référence Bureautique. Extrait Edtons ENI Project 2010 Collecton Référence Bureautque Extrat Défnton des tâches Défnton des tâches Project 2010 Sasr les tâches d'un projet Les tâches représentent le traval à accomplr pour attendre l'objectf

Plus en détail

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire Informatons de l'unté d'ensegnement Implantaton Cursus de ECAM Insttut Supéreur Industrel Bacheler en Scences ndustrelles Electronque applquée B2150 Cycle 1 Bloc 2 Quadrmestre 2 Pondératon 4 Nombre de

Plus en détail

INTERNET. Initiation à

INTERNET. Initiation à Intaton à INTERNET Surfez sur Internet Envoyez des messages Téléchargez Dscutez avec Skype Découvrez Facebook Regardez des vdéos Protégez votre ordnateur Myram GRIS Table des matères Internet Introducton

Plus en détail

Mode d'emploi. Duromètre portable pour métaux Logiciel Piccolink (uniquement pour le Piccolo 2) U.S. Patent No. 8,074,496

Mode d'emploi. Duromètre portable pour métaux Logiciel Piccolink (uniquement pour le Piccolo 2) U.S. Patent No. 8,074,496 Mode d'emplo Duromètre portable pour métaux Logcel Pccolnk (unquement pour le Pccolo 2) U.S. Patent No. 8,074,496 Fabrqué en Susse... plus de 50 ans d expérence que vous pouvez apprécer! Table des matères

Plus en détail

Chapitre 6. Economie ouverte :

Chapitre 6. Economie ouverte : 06/2/202 Chaptre 6. Econome ouverte : le modèle Mundell Flemng Elsabeth Cudevlle Le développement des échanges nternatonaux (bens et servces et flux fnancers) a rendu fortement nterdépendantes les conjonctures

Plus en détail

L environnement Windows 10 sur tablette

L environnement Windows 10 sur tablette L envronnement Wndows 10 sur tablette L envronnement Wndows 10 sur tablette Wndows 10 - Prse en man de votre ordnateur ou votre tablette Actver/désactver le mode Tablette Contnuum est une nouvelle fonctonnalté

Plus en détail

Parlons. retraite. au service du «bien vieillir» L Assurance retraite. en chiffres* 639 192 retraités payés pour un montant de 4,2 milliards d euros

Parlons. retraite. au service du «bien vieillir» L Assurance retraite. en chiffres* 639 192 retraités payés pour un montant de 4,2 milliards d euros Édton Pays de la Lore Parlons La lettre aux retratés du régme général de la Sécurté socale 2012 retrate L Assurance retrate en chffres* 12,88 mllons de retratés 17,58 mllons de cotsants 346 000 bénéfcares

Plus en détail

Fi chiers. Créer/ouvrir/enregistrer/fermer un fichier. i i

Fi chiers. Créer/ouvrir/enregistrer/fermer un fichier. i i Fchers F chers Offce 2013 - Fonctons de base Créer/ouvrr/enregstrer/fermer un fcher Clquez sur l onglet FICHIER. Pour créer un nouveau fcher, clquez sur l opton Nouveau pus, selon l applcaton utlsée, clquez

Plus en détail