SCIENCES DE L INGENIEUR

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SCIENCES DE L INGENIEUR"

Transcription

1 SCIENCES DE L INGENIEUR 2013/2 014 ANALYSE DU BESOIN ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE CHAINE FONCTIONNELLE EXERCICES

2 A- Généralités et Définitions: I. Présentation : Pour se développer et survivre, l entreprise doit vendre ses produits Le client achète le produit si celui-ci répond à un besoin et qu il le satisfait Ajuster le produit en fonction du besoin du client est un enjeu vital pour Entreprise Client Le client achète le produit s'il satisfait son besoin Produit L'analyse fonctionnelle est une méthode d'analyse appliquée par les entreprises industrielles pour Optimiser la conception ou la reconception de produits en s appuyant sur les fonctions que doit réaliser le produit afin de satisfaire le besoin du client II. Historique : Les premières méthodes assimilables à de l AF ont été mises en pratique aux Etats Unis en 1947 chez (General Electric). La méthode APTE est développée dans les années L outil SADT est développé en 1977 et se généralise dans les années III. Etapes de l Analyse Fonctionnelle : Analyse du Besoin Analyse Fonctionnelle du Besoin Analyse Fonctionnelle Technique Solutions Technologiques Analyse Fonctionnelle Externe Analyse Fonctionnelle Interne Cahier des charges fonctionnel Le Produit IV. L Analyse Fonctionnelle (A.F.) en quelques questions A qui s adresse l A.F.?: L AF s adresse aux concepteurs de produits. Quand utiliser l AF?: L AF n a de sens que si elle est menée au début d un projet. Pourquoi utiliser l AF? : L AF permet d éviter certains pièges classiques de la conception (aveuglement, manque d objectivité, mauvaise gestion des priorités ). 2

3 B- Analyse Fonctionnelle Externe : (Méthode APTE) I. Analyse du Besoin (A.B.) 1) Définition AFNOR : (norme NF X50 150) Qu est ce qu un besoin? «......» « Pour faire un bon produit, il faut avoir identifié le vrai besoin On recense deux formes principales de besoin..,.. (Pouvant être détecté ou suscité et enfin exprimé). 2) La verbalisation du besoin Les trois questions à se poser : La méthode d'expression du besoin repose sur trois questions : Questions Réponses (à détailler) «A qui le produit rend-il service?» Au client (préciser) «Sur quoi le produit agit-il?» Sur la matière d œuvre (préciser) «Dans quel but?» (pour_quoi faire?) Pour satisfaire le besoin (préciser) 3) Le schéma du besoin Traditionnellement, on représente le besoin grâce à un outil graphique : (la «Bête à cornes» de la méthode APTE) : Le système (Produit) agit sur..... en lui apportant une.... et satisfait ainsi exprimé par... 3

4 4) L énoncé du besoin : Les réponses à ces trois questions aboutissent à un énoncé du besoin, qui doit être rédigé de la façon suivante : «.» 5) Illustration : Verbalisation de besoin Besoin exprimé : «On souhaite permettre à une femme de foyer de laver le linge» Questions Réponses «A qui le produit rend - il service?». «Sur quoi le produit agit - il?». «Dans quel but?» (pour _ quoi faire?). Graphe des prestations "bête à cornes" A qui rend-il service? Sur quoi agit-il? Machine à laver Dans quel but?.... 6) Le besoin énoncé :. 4

5 7) Applications : Compléter les graphes de prestation bête à cornes pour les produits suivants : Grille Pain. A qui rend-il Sur quoi agit-il?.. Eléments de réponse Tanches de pain Utilisateur Chauffer le pain Chauffer les tranches du pain Griller les tranches du pain Grille Pain Avoir du pain chaud Dans quel but?. Station automatique de lavage A qui rend-il service? Sur quoi agit-il?. Eléments de réponse L eau L automobiliste Le garagiste Laver la voiture Le produit de lavage Station automatique de lavage Dans quel but?

6 Positionneur d antenne parabolique A qui rend-il service? Sur quoi agit-il?. Eléments de réponse Satellite Télévision Emission TV Utilisateur Tourner l antenne parabolique Positionner l antenne parabolique Antenne parabolique. Positionneur d antenne parabolique Dans quel but? Grue de chantier : Bacalaureat 2012 Les grues sont des systèmes utilisés par les entreprises de construction des bâtiments et des travaux publics. Elles sont des éléments incontournables dans les chantiers. Leur fonction principale est de déplacer une charge. Les grutiers doivent appréhender l environnement du système par l exploitation des outils de l analyse fonctionnelle dont le but est d exprimer la fonction globale de la grue et identifier ses fonctions de service. Après avoir pris connaissance du sujet : 1.1. Compléter le diagramme bête à cornes. 6

7 8) Validation du besoin Pour valider l'expression du besoin, il reste à poser trois questions complémentaires :? Cette question permet de valider l effet de l utilisation du produit sur la matière d œuvre. Le produit existe pour faire évoluer la matière d œuvre. (Pour Une machine à laver ): Permettre à l homme de respecter des principes d hygiène Supprimer la tâche du lavage à la main.? Cette question permet d anticiper les évolutions du besoin et valider la stabilité du besoin Machine à laver autonome sans besoin d apport d eau, de produits lessiviels, ou encore d électricité Le besoin est donc réel et stable...? Cette question permet de valider la pérennité du besoin. Elle assure la pertinence de l étude qui débute. Innovation en matière de fabrication de vêtements et de textiles contre la poussière et la saleté. Ex : Revêtement nano structuré innovant protège les textiles contre l infiltration d eau, de la saleté 9) Conclusion : Le besoin est exprimé, et validé, on parle de Prestation, il est maintenant possible de procéder à.. : 7

8 II. Analyse fonctionnelle du besoin 1. Présentation : L analyse fonctionnelle du besoin est une méthode qui a pour objectifs : L identification des fonctions de service que doit satisfaire le système afin de répondre au besoin et s adapter aux contraintes de son environnement. L expression de ces fonctions (verbe d action + complément). La caractérisation de ces fonctions (critères, niveaux, flexibilité). 2. Notion de Fonctions de Service (F.S.) (Suivant la norme AFNOR X50 151) «.». La formulation doit être indépendante des solutions susceptibles de la réaliser Les (EME) doivent se retrouver dans la désignation de la fonction 3. Eléments du Milieu Extérieur (E.M.E.) Toutes les entités qui sont identifiées comme extérieures au produit sont appelées Eléments du Milieu Extérieur : E.M.E. Les Eléments du Milieu Extérieur (EME) peuvent être de différente nature :.. (matières en contact, milieu ambiant )..... (Ergonomie, poids, maintenance Sécurité, Esthétique ).. (Source d'énergie ).. (Coût, maintenance, garantie ) 4. Identification des F.S. «Diagramme Pieuvre» Méthode: Lister les éléments du milieu extérieur directement en contact avec le produit. Définir les interactions. (Il y en a deux types :) Lister les fonctions que devra remplir l objet technique Fonction Principale Action d un élément du milieu extérieur sur un autre élément du milieu extérieur par l intermédiaire de l objet technique = FP :. Fonction Contrainte Action d un élément du milieu extérieur sur l objet technique ou action de l objet technique sur un élément du milieu extérieur = FC : 8

9 Exemple Système : lave-linge : Diagramme des interactions Fonctions : Fp 1 Fp 2 Fc 1 Fc 2 Fc 3 Fc 4 Fc 5 Fc 6 Fc 7 Fc 8 Permettre à l utilisateur de Laver le Linge Optimiser l efficacité des produits lessiviels sur le linge Communiquer les informations de fonctionnement à l utilisateur Offrir différents modes de lavage à l utilisateur Contenir le linge Contenir les produits lessiviels Se raccorder sur le réseau d'eau S adapter au réseau d'électricité Etre agréable à l œil Respecter les normes (bruits, dimensions, sécurité électrique) 5. Classification des Fonctions de Service Fonctions Principales : Fp «Fonction de service qui met en relation.» Les fonctions principales traduisent obligatoirement des actions réalisées par le produit. Fonctions contraintes : Fc «Fonction de service qui met en relation le.» Elles traduisent la plupart du temps une adaptation du produit à son milieu extérieur. Fonctions d Usage (Souvent Fp) Liée au service ou l usage d un produit Ex : «Corriger la vue» Ex : Fonction d Usage d une paire de lunette. Fonction d Estime (Souvent Fc) Décrit ce qui peut plaire ou être agréable à l utilisateur (Esthétisme, image, style,.) Ex :«Avoir une image sportive» Fonction d Estime d une voiture. 9

10 6. Caractérisation des Fonction de Services : La seule verbalisation ne suffit pas, le degré de satisfaction attendu du client doit être quantifié. Pour chaque fonction de service on définit : Un ou plusieurs Critères associés à des grandeurs physiques mesurables. Pour chaque Critère une valeur correspondant au Niveau attendu de satisfaction du besoin. Pour chaque Niveau la Flexibilité qui correspond à la limite d acceptation (écart admissible entre le niveau qui sera réellement atteint et le Niveau attendu) Tableau de caractérisation des FS : Fonction: Critère Niveau: Flexibilité: Fs : être rapide.... Fc2 : S adapter au réseau électrique.... III. Le Cahier des Charges Fonctionnel (CdCF) 1. Qu est ce qu un CdCF Le Cahier des Charges Fonctionnel (CdCF) est le document qui récapitule la démarche et les résultats de l Analyse Fonctionnelle du Besoin. Il porte donc essentiellement sur les Fonctions de Service. Cahier des Charges Fonctionnel 1. Identification des phases de vie du produit 2. Pour chaque phase de vie :... L ensemble des Fonctions de Service qui doivent être réalisées et leurs caractéristiques sont regroupées dans le Cahier des Charges Fonctionnel 10

11 IV. Cycle de vie du produit Le cycle de vie est l ensemble de toutes les phases de l existence d un produit, de sa naissance à sa disparition.. 1) Besoin + marché 2) Fonctions de service 3) Recherche et choix des solutions 4) Définition.. 17) Démontage et tri 18) Recyclage 19) Stockage 20) Destruction.. 5) Industrialisation 6) Fabrication 7) Contrôle 8) Conditionnement.. 13) 1ère exploitation 14) Maintenance réparation 15) Arrêt de fonctionnement 16) Autres exploitations. 9) Vente 10) Transport stockage 11) Installation 12) Mise en service Remarque : AFB doit prendre en compte toutes les situations du son cycle de vie du produit. Dans ce cours on se limitera à la phase.., dans son milieu environnant. 11

12 V. Activités : 1) Compléter les diagrammes pieuvre suivants : Mettre en place les termes suivants : Eléments de réponse Satellite Fs1_Fs2 Le signal. Fs3_Fs4 Programmation. Fs5_Fs6 Utilisateur Fs7_Fs8 Le réseau électrique Compléter le classement des fonctions de service : Cocher la bonne réponse. 12

13 2) Compléter le diagramme des interactions (pieuvre) et la classification des fonctions de service. Compléter par les termes suivants : Fs1 Fs2 Fs3 Fs4 Fs5 Fs6 Compléter le classement des fonctions de service : Cocher la bonne réponse. Compléter le type de matière d'œuvre et la valeur ajoutée du grille pain. (Matière - Energie Information - Transformation - Arrangement - Transfert) Matière d'œuvre :. Valeur ajoutée :.. 13

14 3) Sécateur électrique PELLENC Pour réduire la fatigue de la main et du bras, la société PELLENC commercialise un sécateur électrique à commande électronique destinée aux viticulteurs afin de les assister lors de la taille de la vigne. 1. Compléter le diagramme des interactions «Pieuvre» Viticulteur Fc4 Fc5 Environnement Branche Fp1 Fc6 Sécateur Electrique Fc1 Esthétique Fc3 Batterie 2. Compléter le tableau suivant : Fc2.. Fs Description Critère d appréciation Niveau Flexibilité Fp1 Capacité de coupe Effort de coupe Cadence Fc1 Forme Couleur Fc2 Etre conforme aux normes de sécurité Code de travail 22 mm 1000 N 60 coupes/min Respect Total sans limitation 20mm mini ±10 / Aucune Fc3 Durée d autonomie 8h 7h min Fc4 Avoir un poids et un Masse en main 800g ±50 g Longueur <320 mm encombrement correct en mains Fc5 Etre intégralement portable.. 3,5 Kg ±100g Fc6 Résister aux conditions d Environnement Température Humidité, Poussière Chocs -10 à 50 c Etanche Chute < 1m ±5 c Aucune F1 14

15 4) Grue de chantier Baccalauréat Compléter le diagramme partiel des interacteurs (pieuvre) à partir de la liste des fonctions de service présentée dans le tableau Res1 FC1. FC2. FC3. FC4. FC5 FC6 FC7. Fp Etre réglée et commandée par le grutier Respecter la charge limite en fonction de la position Respecter la réglementation en vigueur S installer et maintenir la position d équilibre S adapter à l énergie électrique du réseau ONE Résister à l environnement. Respecter la vitesse limite du vent.. 5) Cisaille Hydraulique Baccalauréat 2010 Pour augmenter sa productivité et être compétitive sur le marché de la construction métallique, une entreprise opte pour l acquisition d une cisaille hydraulique. Dans le but de l étude d une préinstallation et d une exploitation future, elle vous a chargé de découvrir la machine en réalisant les tâches suivantes : Après avoir pris connaissance de la présentation du support, on vous demande de découvrir la cisaille hydraulique et son environnement à travers les outils de l analyse fonctionnelle du besoin: 15

16 1. Afin d'énoncer le besoin qui justifie l acquisition du produit (cisaille hydraulique), répondre aux questions du diagramme «bête à cornes 2. Pour la phase d exploitation, compléter le graphe matérialisant les interactions entre la cisaille et le milieu extérieur ainsi que la liste des fonctions de service correspondante, Fp : permettre à l utilisateur de découper la tôle. Fc1 :.... Fc2 : s adapter à l énergie électrique disponible. Fc3 :. Fc4 : s adapter aux dimensions de la tôle. 16

17 C- Analyse Fonctionnelle Interne : Analyse Fonctionnelle Technique I. Généralités 1. But de l analyse fonctionnelle interne : «choisir les solutions techniques» Elle permet de s intéresser aux constituants du système appelés «solutions techniques»pour réaliser les fonctions de service et donc satisfaire le besoin. 2. Système technique : Un système technique est un ensemble organisé destiné à apporter, suivant un Processus déterminé, une valeur ajoutée à la matière d'œuvre sur laquelle il agit afin de répondre à un besoin. les interactions entre ces constituants sont de formes différentes (échanges de matières, d énergies ou d informations) : on parle alors de Système pluritechnologique 3. Matière d œuvre : Elément d entrée sur lequel le système agit ; elle peut être : Valeur Ajoutée : Valeur supplémentaire apportée à la matière d œuvre après passage dans le système elle peut être : fonction technique Une fonction technique est une... Elle représente une solution technique pour assurer totalement ou partiellement les fonctions de service. 6. Outils d analyse Interne : Elle utilise deux outils de description : Diagramme F.A.S.T.(Function Analysis System Technic), Diagramme S.A.D.T.(Stuctured Analysis and Design Technic). 17

18 II. La méthode F.A.S.T Le diagramme FAST met en évidence toutes les fonctions techniques permettant de répondre à chacune des fonctions de service du produit et d'associer à chaque fonction technique la solution choisie. Chaque Fonction Technique (Verbe à l infinitif + complément) est concrétisée par une ou plusieurs solutions techniques 1) Application Le FAST descriptif d un aspirateur ménager Fonction de service Fonctions Techniques Solutions Techniques Fs Ft-1 Ft-1.1 Ft St-1 Enlever la poussière. Créer un flux d air Transformer l énergie.. Ft St-2 Comment? Quand? Distribuer l énergie Ft Entraîner l air Contacteur St-3. Ft St-4 Pourquoi? Canaliser l air Tuyau Ft-1.2 Ft St-5 Régler la dépression Ouvrir en partie le tuyau Trappe Ft St-6 Régler la vitesse du moteur Variateur Ft-2 Isoler la poussière Ft-2.1 Séparer la poussière Ft St-7 Porosité du sac Ft-2.2 Récupérer la poussière Ft St-8 Sac 18

19 ANALYSE FONCTIONNELLE III. La méthode S.A.D.T 1) Définition : System Analysis and Design Technic : Méthode mise au point par la société Softech aux Etats Unis. L analyse descendante permet de... des Systèmes techniques en utilisant des boites et des flèches représentant des flux (d énergie,de matière ou d information) entrant ou sortant de ces boites en allant du plus général au plus détaillé. 2) Contraintes de Pilotage : Liées à un module d activité, elles Modifient, Déclenchent et Contrôlent l ACTIVITE de la fonction : Contraintes de configurations (C) : Capacité à changer d activité. La configuration du système peut être modifiée soit par le logiciel (programme d automate), soit par le matériel. Contraintes de réglages (R) : Ajustement d un ou plusieurs paramètres, sans modification de l activité (réglage d une vitesse, d une température.). Contraintes d exploitation (E) : Mise en marche ou l arrêt du système. (Bouton, départ cycle) Contraintes énergétiques (W) : Force motrice du système. (Energie électrique ) 3) Actigrammes : La méthode de décomposition SADT permet de hiérarchiser les actigrammes (graphiques d'activité) selon la convention suivante : Le niveau A-0 : c'est le niveau le plus élevé; il présente le contexte générale dusystème (Fonction globale Matière d œuvre ) Le niveau A0 : ce niveau se décompose ne 3 à 6 boîtes repérées A1, A2, A3 A6. Le niveau A1 : La boite A1 se décompose en boîtes A11, A12 Et ainsi de suite 19

20 4) Méthode. Le diagramme de plus haut niveau représente la finalité du système technique. Chaque diagramme de niveau inférieur définit les sous fonctions du système ainsi que leurs relations, leurs agencements dans le système. Chaque diagramme s intègre exactement dans le diagramme de niveau supérieur en préservant les relations de chaque composant avec son environnement. Remarque : Selon le système Une donnée de contrôle pour une boîte mère peut devenir une entrée pour une boîte enfant. Une sortie de boîte enfant peut constituer l entrée ou le contrôle d une autre boîte enfant. 20

21 5) Application : a. Système : Store automatique Le système de manœuvre de store automatique est constitué par : Des capteurs pour capter le vent et le soleil. Une carte électronique pour traiter les informations venant des capteurs et gérer le système. Un tambour moteur permettant de dérouler ou enrouler le store. Modèle fonctionnel A-0 du store automatique Modèle fonctionnel A0 21

22 b. Activité 2 : Système : Machine à laver. Compléter les actigrammes et A0 en utilisant les données suivantes Donné : Configuration Programmateur Pompe Resistance Tambour Electrovanne 22

23 a. Activité 3 :Système : «Barrière automatique» Compléter les actigrammes A-0 et A0 en utilisant les données suivantes. Données : Ordre Mouvement de rotation Informations Traiter les informations Présence de véhicule Moteur Autoriser l accès Programme Energie électrique Véhicule en attente Véhicule passé Information d état 23

24 IV. Architecture fonctionnelle des systèmes techniques Aotomatisés 1) Système automatisé : Un système automatisé est composé de plusieurs éléments qui exécutent un ensemble de tâches Programmées. L ensemble de ces constituants organisés représente une Chaine Fonctionnelle que l on peut décomposer en deux parties : 2) Modèle général 3) Chaîne d'énergie L ensemble des procédés qui réalise une action à partir d'énergies disponibles (Agissant sur les flux de matières et d énergies.) Elle regroupe les unités réalisant les fonctions génériques : Chaine d Energie Alimenter : Mise en forme de l énergie externe en énergie compatible pour créer une action. Distribuer: Distribution de l énergie à l actionneur réalisée par un distributeur ou un contacteur. Convertir : L organe de conversion d énergie appelé actionneur peut être un vérin, un moteur Transmettre: Cette fonction est remplie par l ensemble des organes mécaniques de transmission de mouvement et d effort : engrenages, courroies, accouplement, embrayage.. 24

25 4) Chaîne d'information L ensemble des procédés qui réalise l'acquisition, le traitement et la communication des informations (Agissant sur les flux de données.) Chaine d Information Acquérir: Fonction qui permet de prélever des informations à l aide de capteurs. Traiter: C est la partie commande composée d un automate ou d un microcontrôleur. Communiquer: Cette fonction assure l interface l utilisateur et/ou d autres systèmes. 5) Chaîne fonctionnelle : 1) Remarque : Dans un système industriel complexe, on peut rencontrer un nombre important de chaînes fonctionnelles. Exemple : dans une Station de lavage automatisée de voiture, on peut identifier une chaîne fonctionnelle pour le lavage de la carrosserie, une pour le lavage des roue, une pour le séchage. 25

26 2) Activité : Système Station de lavage automatique L utilisateur gare sa voiture à l emplacement prévu à cet effet et demande le lavage de sa voiture en entrant un jeton ou une carte sur le pupitre (Consignes). Le système possède de nombreux capteurs qui détectent la présence de la voiture (sans laquelle le système ne doit pas démarrer), les formes extérieures de la voiture (pour ne pas l endommager), la position des éléments de la partie opérative, etc. Tous ces capteurs transmettent les comptes-rendus. A partir des ces informations, la partie commande (ici un automate programmable industriel) informe l utilisateur du déroulement du programme (par un afficheur et des voyants) et donne ses ordres à la partie opérative pour organiser la succession des opérations de lavage. La partie opérative est alimentée en énergie électrique grâce à un opérateur d électricité et l énergie est distribuée aux moteurs et aux pompes (actionneurs) par l intermédiaire de contacteurs (préactionneurs). Le lavage effectif de la voiture est réalisé par les brosses (effecteurs) qui frottent sur la carrosserie pendant que l eau et les produits sont pulvérisés grâce à des buses (non représentées). 26

27 V. Exercices de synthèse : Baccalauréat 2011 Présentation du support Le premier réseau de tramway à traction électrique est devenu opérationnel cette année (2011) pour relier les deux pôles de l agglomération Rabat Salé. Ainsi deux lignes de tramway, totalisant 32 stations d arrêt sur un parcourt de 19,5 Km, sont réalisées.la société d exploitation de ce réseau de transport en commun assurera aussi l entretien des rames dans ses ateliers de maintenance.pour effectuer les différentes interventions : contrôles, réglages, remplacement des éléments défectueux, l atelier de maintenance peut être équipé de systèmes de levage de trame (objet de notre étude) pour soulever les rames du tramway. Problématique : Comment soulever une rame de tramway de 45 tonnes et de 30 mètres de long à une hauteur suffisante (de l'ordre de 1m70) pour réaliser la maintenance des boggies et divers matériels se trouvant sous le tramway? Le système de levage est constitué d une armoire de commande (nommée PC) munie d un pupitre decommande, d un API (Automate Programmable Industriel), de contacteurs et cartes de commande pour moteurs. Cette PC peut gérer jusqu à 10 colonnes de levage. Ces colonnes de levage (voir photo D.Res 1) sont des unités indépendantes mobiles que l on peut déplacer manuellement grâce à des roues escamotables. Elles sont constituées d un chariot de levage (voir figure1 D.Res 2) guidé par 4 galets roulant à l intérieur d une colonne (rails en tôle pliée). L entraînement du chariot se fait par une vis à filet trapézoïdal (voir figure2 D.Res2), mise en rotation par un moto-réducteur-frein asynchrone triphasé. On met en place les colonnes au niveau de la plateforme de la rame de tramway à soulever, aux endroits prévus à cet effet. Pour soulever une rame de tramway de 45 tonnes et de 30 mètres de long, le service de maintenance utilise 8 colonnes de levage d'une capacité unitaire maximale de 8,2 tonnes commandées simultanément (voir photo D.Res 1). Lorsque les colonnes sont en place, on démarre le cycle de levage : l opérateur peut choisir un fonctionnement manuel ou automatique par l action sur un sélecteur (commutateur). En mode automatique, on affiche sur le pupitre la consigne de hauteur à atteindre, la PC pilote alors chaque moteur des 8 colonnes jusqu à ce que cette hauteur soit atteinte et signalée par l allumage d une lampe verte. Chaque colonne est équipée d un codeur incrémental informant la PC de la position du chariot de levage de la colonne. Pour unfonctionnement en toute sécurité, il faut assurer une certaine hor izontalité de la rame soulevée. Situation d évaluation n 1 La société d exploitation du tramway, souhaite acquérir les systèmes de levage à colonnes pour équiper son atelier d entretien et de maintenance. Un commercial a proposé à la société un modèle de système de levage. Vous êtes invités à découvrir ce système et son environnement. Votre travail consiste à réaliser les tâches suivantes en étudiant le produit uniquement lors de sa phase d'utilisation. Après avoir pris connaissance de la présentation du support ; on vous demande de découvrir le système de levage à colonnes et son environnement à travers les outils de l analyse fonctionnelle 27

28 1.1. A partir de la liste présentée dans le tableau 1, D.Res2, compléter sur le document D.Rep1 le modèle fonctionnel du système ( actigramme A-0) par les éléments qui conviennent A partir de la liste des fonctions de service présentées dans le tableau 2, D.Res2, compléter sur le D.Rep1 le diagramme partiel des interacteurs (pieuvre). 28

29 1.3. Sur le document D.Rep2, compléter le diagramme FAST de la fonction principale Fp, par les solutions technologiques retenues. 29

30 1.4. Sur le document D.Rep3, compléter la chaîne fonctionnelle (structure générale) d une colonne du système de levage. 30

31 Document ressources D.Res1 31

32 Document ressources D.Res2 32

Cours 00 Analyse fonctionnelle. Objectifs : Modéliser, analyser les différentes fonctions d un système. Sciences de l Ingénieur Page 1

Cours 00 Analyse fonctionnelle. Objectifs : Modéliser, analyser les différentes fonctions d un système. Sciences de l Ingénieur Page 1 Objectifs : Modéliser, analyser les différentes fonctions d un système. Sciences de l Ingénieur Page 1 Savoirs Je connais : les noms des différents outils d analyses fonctionnelles ; les formes de représentation

Plus en détail

I. Le cahier des charges fonctionnel

I. Le cahier des charges fonctionnel Page 1/12 Les statistiques prouvent qu il existe d avantage de produits mal conçus par insuffisance d analyse fonctionnelle que par manque de réflexion dans la recherche de solution. Exemple : Séchoir

Plus en détail

Cours Description fonctionnelle des systèmes

Cours Description fonctionnelle des systèmes Page 1/12 Les statistiques prouvent qu il existe d avantage de produits mal conçus par insuffisance d analyse fonctionnelle que par manque de réflexion dans la recherche de solution. Exemple : Séchoir

Plus en détail

La démarche d Analyse Fonctionnelle

La démarche d Analyse Fonctionnelle La démarche d Analyse Fonctionnelle Sommaire Chapitre 1 : La démarche d Analyse Fonctionnelle 1 Préambule... 2 2 Présentation de la démarche... 2 3 Les étapes de l A.F.... 4 Chapitre 2 : L'Analyse du Besoin

Plus en détail

PCSI Les Ulis Cours CI1- ETUDE DES SYSTEMES

PCSI Les Ulis Cours CI1- ETUDE DES SYSTEMES Table des matières : ETUDE DES SYSTEMES I. CONTEXTE... 2 1. Historique des systèmes industriels... 2 2. Conception d un système innovant (actuel)... 2 a. L entreprise... 2 b. Cycle de conception... 3 II.

Plus en détail

ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE DEVOIR LIBRE

ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE DEVOIR LIBRE I INTRODUCTION : 1) Citer la fonction globale des systèmes suivants : Scooter : Marteau : Grille pain : Téléphone portable : Agrafeuse : 2) De quelle famille font partie les systèmes suivants? DM Etude

Plus en détail

Les outils graphiques d expression pour l analyse fonctionnelle des systèmes Domaine d application : Représentation conventionnelle des systèmes

Les outils graphiques d expression pour l analyse fonctionnelle des systèmes Domaine d application : Représentation conventionnelle des systèmes Section : S Option : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Électrique Les outils graphiques d expression pour l analyse fonctionnelle des systèmes Domaine d application : Représentation conventionnelle

Plus en détail

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électronique Session 2007 Étude des systèmes techniques industriels Durée : 6 heures coefficient : 8 AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

Plus en détail

Exercice 1 : ATTELLE DE REEDUCATION

Exercice 1 : ATTELLE DE REEDUCATION Lyçée.Ibno yassamine Sciences de l'ingénieur Exercices Classe: TCT1/2 L analyse fonctionnelle 2014/2015 Exercice 1 : ATTELLE DE REEDUCATION a- Formuler le besoin auquel répond la fonction de base. Construire

Plus en détail

A.MILLIET et J-C ROLIN

A.MILLIET et J-C ROLIN ANALYSE FONCTIONNELLE Analyse fonctionnelle - Analyse fonctionnelle externe : Expression du besoin (Bête à cornes), Identification des fonctions de service (Diagramme Pieuvre). - Analyse fonctionnelle

Plus en détail

1-DECOUVERTE DU PRODUIT

1-DECOUVERTE DU PRODUIT AALYSE FOCTIOELLE Compétences techniques mises en œuvre : CI 1 (AF1 AF2 AF3) - configurer, faire fonctionner le produit - identifier et définir le besoin auquel répond le produit et ses fonctions de service

Plus en détail

BALLON AERIEN D OBSERVATION

BALLON AERIEN D OBSERVATION BACCALAUREAT SCIENTIFIQUE OPTION SCIENCES DE L INGENIEUR PROJET PLURITECHNIQUE BALLON AERIEN D OBSERVATION CAHIER DES CHARGES Session 2012 / 2013 Lycée Jacques PREVERT Dossier cahier des charges ballon

Plus en détail

Etude des systèmes pluritechniques

Etude des systèmes pluritechniques Etude des systèmes pluritechniques Question sociétale : Comment l homme répond-il à ses propres besoins? Rester autonome Protéger sa santé Pratiquer un sport Se cultiver Se divertir (TV, ) Travailler Communiquer

Plus en détail

ANALYSE FONCTIONNELLE TP1 : Etude fonctionnelle du «convoyeur scotcheur de colis»

ANALYSE FONCTIONNELLE TP1 : Etude fonctionnelle du «convoyeur scotcheur de colis» Page 1/8 1 - Recherche de la fonction globale du système convoyeur de colis 1.1 - Identifier les éléments transformés par le système, énoncer la fonction globale Placer sur le modèle ci-dessous, les éléments

Plus en détail

PARTIE OPERATIVE PARTIE COMMANDE 1. LA PARTIE OPERATIVE ET LA PARTIE COMMANDE : 2. LEURS INTER-RELATIONS :

PARTIE OPERATIVE PARTIE COMMANDE 1. LA PARTIE OPERATIVE ET LA PARTIE COMMANDE : 2. LEURS INTER-RELATIONS : 1STE LES SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES ASSOCIÉES AUX FONCTIONS L.T Mohammedia Cours STRUCTURE D UN SYSTÈME AUTOMATISÉ Prof : MAHBAB Page 1 / 3 1. LA PARTIE OPERATIVE ET LA PARTIE COMMANDE : 1.1 Présentation

Plus en détail

Activité 1: Chaîne d'informations et d'énergie

Activité 1: Chaîne d'informations et d'énergie PAGE 1 Activité 1: Chaîne d'informations et d'énergie Consignes de travail : Sur une feuille de classeur correctement présentée, a) noter : - le titre de l'activité - ton nom - la date b) Consulter le

Plus en détail

TP 05 Etude de la chaîne d'énergie

TP 05 Etude de la chaîne d'énergie OBJECTIFS Etude de la chaine d'énergie. Etude du cycle de montée et de descente de la station de levage. Etude de la fonction acquérir (capteur de vitesse). POINTS DU PROGRAMME ABORDES 2.1.1 Organisation

Plus en détail

centre de développement pédagogique pour la formation générale en science et technologie ANALYSE SYSTÉMIQUE des systèmes techniques

centre de développement pédagogique pour la formation générale en science et technologie ANALYSE SYSTÉMIQUE des systèmes techniques centre de développement pédagogique pour la formation générale en science et technologie ANALYSE SYSTÉMIQUE des systèmes techniques Février 2005 Mise en garde Ce document, fourni à titre d information,

Plus en détail

ETUDE DES SYSTEMES -I- GENERALITES

ETUDE DES SYSTEMES -I- GENERALITES ETUDE DES SYSTEMES -I- GENERALITES... 1 -I-1- SYSTÈME: DEFINITION...1 -I-2- SYSTÈME TECHNOLOGIQUE...1 -I-3- NOTIONS DE FONCTION ET DE NIVEAU DE PERFORMANCE...2 -I-4- BLOC FONCTIONNEL - MATIÈRE D OEUVRE

Plus en détail

STRUCTURED ANALYSIS DESIGN TECHNIC (SADT)

STRUCTURED ANALYSIS DESIGN TECHNIC (SADT) STRUCTURED ANALYSIS DESIGN TECHNIC (SADT) 1. Définitions : Analyse fonctionnelle : Démarche qui consiste à analyser un produit d une manière systémique en l examinant aussi bien de l intérieur que de l

Plus en détail

METHODOLOGIE : INGENIERIE DES SYSTEMES

METHODOLOGIE : INGENIERIE DES SYSTEMES METHODOLOGIE : INGENIERIE DES SYSTEMES L ingénierie de systèmes regroupe l ensemble des activités de pilotage des projets de construction effective d un système en s appuyant sur sa décomposition architecturale

Plus en détail

L AUTOMATISME LE SIGNAL

L AUTOMATISME LE SIGNAL L AUTOMATISME LE SIGNAL Page 1 sur 7 Sommaire : 1- Champ de l automatisme définitions 2- Correspondance entre phénomènes physiques et signaux a. Capteur b. Exemple de capteur TOR c. Exemple de capteur

Plus en détail

L ANALSE DESCENDANTE (METHODE SADT)

L ANALSE DESCENDANTE (METHODE SADT) Leçon n : I) MISE EN SITUATION : L ANALSE DESCENDANTE (METHODE SADT) Soit le système technique monte-charge (Appareil monte-charge + micro-ordinateur) dont la modélisation est la suivante : Consignes Programme

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Mohammedia

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Mohammedia ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Mohammedia Matière : Science de l Ingénieur - P.E - Pr.MAHBAB Section : Sciences et Technologies

Plus en détail

DOSSIER_OUVRE_PORTAIL2.doc Page 1 sur 20

DOSSIER_OUVRE_PORTAIL2.doc Page 1 sur 20 1. Présentation du système... 2 2. Cahier des charges fonctionnel... 3 2.1. Besoin associé au produit... 3 2.2. Fonctions de service du produit... 3 3. Décomposition chaîne d information / chaîne d énergie...

Plus en détail

www.sahbitechnologie.jimdo.com

www.sahbitechnologie.jimdo.com www.sahbitechnologie.jimdo.com Objectifs : - Identifier la Fonction Globale d un système technique. - Identifier les fonctions de service qui contribuent à la satisfaction de la FG. I. Activités de travaux

Plus en détail

2 / ENONCER ET DECRIRE LES FONCTIONS DE SERVICE A REALISER

2 / ENONCER ET DECRIRE LES FONCTIONS DE SERVICE A REALISER A / ENONCER LE BESOIN B / ENONCER ET DECRIRE LES FONCTIONS A SATISFAIRE C / LE RESPECT DES FONCTIONS DE SERVICE et LES CONTRAINTES ECONOMIQUES D / LE CAHIER DES CHARGES ET L ORGANISATION DU TRAVAIL et

Plus en détail

1- Rappel : Circuit de commande, circuit de puissance.

1- Rappel : Circuit de commande, circuit de puissance. PSI Révision sur les circuits pneumatiques et hydrauliques 1- Rappel : Circuit de commande, circuit de puissance. Dans la chaîne d information où l énergie utilisée doit être faible (flux d information)

Plus en détail

Le cahier des charges

Le cahier des charges Préparation Prenez une nouvelle double page dans votre cahier et notez le titre de l'activité : CI1-S1-A2 - Le cahier des charges Prenons l'exemple d'un produit Hi-Tech : La brosse à dents électrique!

Plus en détail

BAC Pro MSMA S GESTION DE MAINTENANCE

BAC Pro MSMA S GESTION DE MAINTENANCE Nom : 1 / 12 La modélisation systémique, issue de la SADT permet de donner une représentation graphique qui permet de mettre en évidence toutes les informations relatives à ce système. On représente un

Plus en détail

TD d après CCP TSI 2012 CI 4 - TEC

TD d après CCP TSI 2012 CI 4 - TEC Contexte de l étude La nécessité de diminuer le coût de transport des marchandises embarquées sur les bateaux porte-conteneurs impose de limiter au maximum le temps d immobilisation des navires à quai.

Plus en détail

Schémas électrique et pneumatique

Schémas électrique et pneumatique Annexe 08 - Schémas électrique et pneumatique Page 1/8 Schémas électrique et pneumatique 1) RAPPEL : ÉNERGIE DE COMMANDE ET DE PUISSANCE... 1 2) TECHNOLOGIE «TOUT PNEUMATIQUE» : C EST A DIRE COMMANDE PNEUMATIQUE

Plus en détail

ANALYSE DU BESOIN. L ANALYSE FONCTIONNELLE par Jean-Marie VIRELY & all (ENS Cachan) Cette présentation décrit l outil «Analyse du Besoin».

ANALYSE DU BESOIN. L ANALYSE FONCTIONNELLE par Jean-Marie VIRELY & all (ENS Cachan) Cette présentation décrit l outil «Analyse du Besoin». -- Cette présentation décrit l outil «Analyse du Besoin». AA-GC-CL-JMV Page mis à jour le oct 00 L'objectif L'Analyse du Besoin est une méthode qui permet de caractériser le besoin exprimé -- L objet est

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE NE RIEN ÉCRIRE DANS CE CADRE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE Académie : Session : Concours : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Intitulé de l épreuve : NOM : (en majuscules, suivi s il y a lieu,

Plus en détail

SONDE. NOM : PRENOM : CLASSE : DS n 1 de SII. Samedi 27 septembre 2014 Durée 2 heures

SONDE. NOM : PRENOM : CLASSE : DS n 1 de SII. Samedi 27 septembre 2014 Durée 2 heures NOM : PRENOM : CLASSE : DS n 1 de SII Samedi 27 septembre 2014 Durée 2 heures La rédaction des réponses se fera sur les documents réponses uniquement! De nombreuses questions sont indépendantes : à vous

Plus en détail

Les préactionneurs et les actionneurs pneumatiques

Les préactionneurs et les actionneurs pneumatiques Section : S Option : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Électrique Les préactionneurs et les actionneurs pneumatiques Domaine d application : Contrôle de l énergie Type de document : Cours Classe

Plus en détail

LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION.

LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION. LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION. Le lève-personne ORIOR permet de transférer en toute sécurité dans le cadre d un usage domestique une personne à mobilité réduite d un support à un autre, d un lit

Plus en détail

SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR CI-1 page 1/10

SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR CI-1 page 1/10 SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR CI-1 page 1/10 DS1- Exercice 1 : Ladarvision 4000 Excimer Laser System (Extrait ENS PSI 2004) Microscope du chirurgien Ordinateur de contrôle Tête du patient Table

Plus en détail

DEMARCHE TECHNOLOGIQUE DE DEVELOPPEMENT DE PROJET

DEMARCHE TECHNOLOGIQUE DE DEVELOPPEMENT DE PROJET 1) Les catégories de drones Le tableau ci-dessous montre 3 catégories de drones. Pour chaque catégorie, indiques le rôle des drones et cites 2 exemples d utilisation illustrés chacun par une photo du drone

Plus en détail

CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES

CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES SYSTÈME DE LEVAGE À MULTIPLES COLONNES Les sociétés de transports publics des grandes agglomérations gèrent des réseaux comportant des bus et/ou des tramways. Ces sociétés

Plus en détail

COMPETENCES ATTENDUES

COMPETENCES ATTENDUES ACTIVITE CAPTEUR DE TEMPERATURE LE SECATEUR CENTRE D INTERET CI.9 : ACQUISITION DES INFORMATIONS THEME : I4 COMPETENCES ATTENDUES - Identifier les constituants matériels du système d'acquisition. - Caractériser

Plus en détail

ANALYSE FONCTIONNELLE DU PRODUIT Page FONCTIONS TECHNIQUES - SOLUTIONS 1

ANALYSE FONCTIONNELLE DU PRODUIT Page FONCTIONS TECHNIQUES - SOLUTIONS 1 FONCTIONS TECHNIQUES - SOLUTIONS 1 L'analyse fonctionnelle du produit permet, à partir des fonctions de service, donc du CdCF (Cahier des Charges Fonctionnel) de trouver les fonctions techniques, puis

Plus en détail

(Sujet St Cyr 1994) 1) PRÉSENTATION...2 2) ECLATÉ DU CRIC EN PERSPECTIVE...2 3) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE...3

(Sujet St Cyr 1994) 1) PRÉSENTATION...2 2) ECLATÉ DU CRIC EN PERSPECTIVE...2 3) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE...3 Dossier technique Cric Page 1/6 Cric (Sujet St Cyr 1994) 1) PRÉSENTATION...2 2) ECLATÉ DU CRIC EN PERSPECTIVE....2 3) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE....3 4) ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE....3 5) NOMENCLATURE....4

Plus en détail

Cours Analyse Fonctionnelle

Cours Analyse Fonctionnelle Cours Analyse Fonctionnelle Image sous licence cc-by Source : http://brashsculptor.deviantart.com/art/warhammer-eyepiece-125927224 Objectifs du cours Analyse Fonctionnelle Savoir : Formaliser et valider

Plus en détail

Analyse et conception de l'objet technique

Analyse et conception de l'objet technique Technologie 4ème Analyse et conception de l'objet technique 4ACOT 01 1/ les objets techniques de domotique Les objets techniques sont conçus pour répondre à différents besoins. Ils assistent les êtres

Plus en détail

Panneau solaire ALDEN

Panneau solaire ALDEN SOMMAIRE 1. Présentation... 1.1. Mise en situation... 1.2. Analyse du besoin... 4 1.. Problématique... 4 1.4. Expression du besoin... 5 1.5. Validation du besoin... 5 2. Analyse fonctionnelle... 2.1. Définition

Plus en détail

UNITE DE TRAITEMENT DES INFORMATIONS

UNITE DE TRAITEMENT DES INFORMATIONS Pilotage par ordinateur Date : Nom : CLASSE : 5 ème Compétences : identifier les différents constituants d un système, justifier le choix des capteurs et actionneurs utilisés. Introduction Connaissances

Plus en détail

Pilote automatique de bateau

Pilote automatique de bateau DOSSIER TP Pilote automatique de bateau Présentation Sur un voilier, le système "pilote automatique" est installé en complément du dispositif de pilotage manuel ; il permet de réaliser automatiquement

Plus en détail

Initiation aux Sciences de l Ingénieur LIVRET DE SECONDE

Initiation aux Sciences de l Ingénieur LIVRET DE SECONDE Etablissement : NOM : Classe :. Année scolaire : 20.. / 20 Initiation aux Sciences de l Ingénieur LIVRET DE SECONDE N fiche Savoirs Compétences Supports d apprentissage (à compléter) Validation (par l

Plus en détail

Les calculatrices sont autorisées

Les calculatrices sont autorisées Les calculatrices sont autorisées N.B. : Si un candidat est amené à repérer ce qui peut lui sembler être une erreur, il le signalera sur sa copie et devra poursuivre sa composition en expliquant les raisons

Plus en détail

1. PRESENTATION GENERALE DU PRODUIT

1. PRESENTATION GENERALE DU PRODUIT 1. PRESENTATION GENERALE DU PRODUIT 1.1 Mise en situation : Un bon brossage de dents doit durer deux minutes minimum. Les enfants perdent la notion du temps et il est très difficile pour eux de contrôler

Plus en détail

SEO 200. Banc d étude du positionnement angulaire d une éolienne face au vent DESCRIPTIF APPLICATIONS PEDAGOGIQUES

SEO 200. Banc d étude du positionnement angulaire d une éolienne face au vent DESCRIPTIF APPLICATIONS PEDAGOGIQUES Banc d étude du positionnement angulaire d une éolienne face au vent DESCRIPTIF Le banc SEO 200 permet d étudier et de paramétrer les boucles d asservissement de vitesse et position d une nacelle d éolienne

Plus en détail

Capsuleuse de Bocaux. TP n 1-Analyse d un système automatisé. Partie commune. 1. Présentation. 2. Mise en service. 3. Analyse globale du système.

Capsuleuse de Bocaux. TP n 1-Analyse d un système automatisé. Partie commune. 1. Présentation. 2. Mise en service. 3. Analyse globale du système. Sciences de l Ingénieur TP n 1-Analyse d un système automatisé Capsuleuse de Bocaux Compétences attendues lors du TP: Analyser o Identifier le besoin et les exigences => Fonction globale o Définir les

Plus en détail

Définition. Lampe à incandescence. Le vérin

Définition. Lampe à incandescence. Le vérin Définition Un actionneur est un système qui convertit une énergie d entrée sous une certaine forme en une énergie utilisable sous une autre forme. Il est donc possible de le modéliser ainsi. Une ampoule,

Plus en détail

CQP Maintenance des équipements de production de médicaments Leem. Référentiel de compétences

CQP Maintenance des équipements de production de médicaments Leem. Référentiel de compétences CQP Maintenance des équipements de production de médicaments Référentiel de compétences Le titulaire du CQP Maintenance des équipements de production de médicaments est capable de : Diagnostiquer les causes

Plus en détail

CORRIGE. 1.2.1 0.5 pt pour la représentation du cercle de Sinner. Act de la Température

CORRIGE. 1.2.1 0.5 pt pour la représentation du cercle de Sinner. Act de la Température CORRIGE 1. NETTOYAGE INDUSTRIEL 21,5 points 1.1 2,5 pts 1.1.1 2 pts (0,25 x 4 pour l explication des lettres et 0,25 x 4 explication du chiffre) U4 : Résistance à l usure élevée. P3 : Bonne résistance

Plus en détail

Les constituants des chaînes fonctionnelles

Les constituants des chaînes fonctionnelles Les constituants des chaînes fonctionnelles On travaille sur des systèmes complexes, dans les champ de l automatique et de la mécanique Seule l approche fonctionnelle permet de les aborder Matière d œuvre

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Le moteur asynchrone triphasé 1 ) Généralités Le moteur asynchrone triphasé est largement utilisé dans l'industrie, sa simplicité de construction en fait un matériel très fiable et qui demande peu d'entretien.

Plus en détail

MPSI PCSI DS N 1 5 Octobre 2014 Système de mesure de cavité (D après concours CCP TSI 2010)

MPSI PCSI DS N 1 5 Octobre 2014 Système de mesure de cavité (D après concours CCP TSI 2010) MPSI PCSI DS N 1 5 Octobre 2014 Système de mesure de cavité (D après concours CCP TSI 2010) Nom : Prénom : Classe : Mise en situation Mise en situation et présentation de la mesure Le sous-sol français

Plus en détail

TD Étude Système 1 Correction de la vue par LASIK 2

TD Étude Système 1 Correction de la vue par LASIK 2 TD Étude Système 1 Correction de la vue par LASIK 2 Il est conseillé de lire l ensemble du sujet avant de commencer. FIG. 1 LADARVISION 4000. L objet de cette étude est la validation partielle des solutions

Plus en détail

CAP Serrurier-métallier I - COMPÉTENCES ET SAVOIR-FAIRE

CAP Serrurier-métallier I - COMPÉTENCES ET SAVOIR-FAIRE I - COMPÉTENCES ET 19 C.1. S'INFORMER ET COMMUNIQUER C1.1 - Décoder, analyser les consignes, les plans, les schémas et les documents techniques. 1 - Inventorier, identifier et décoder les documents constitutifs

Plus en détail

CQP Technicien(ne) de maintenance industrielle des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Technicien(ne) de maintenance industrielle des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Technicien(ne) de maintenance industrielle des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

PTSI PT ÉTUDE DES SYSTEMES

PTSI PT ÉTUDE DES SYSTEMES PTSI PT ÉTUDE DES SYSTEMES Table des matières 1 - PRESENTATION GENERALE... 1 1.1 - Définition d'un système... 1 1.2 - Exemples... 1 1.3 - Cycle de vie d'un système... 1 1.4 Langage de description SysML...

Plus en détail

Activités de Découverte de

Activités de Découverte de Activités de Découverte de la Maintenance des Equipements Industriels Vous allez découvrir quelques aspects et compétences du métier de la maintenance industrielle Métier de la Maintenance Industrielle

Plus en détail

Corrigé et barème. Ce dossier comporte 9 pages : Correction 8 pages Barème 1 page

Corrigé et barème. Ce dossier comporte 9 pages : Correction 8 pages Barème 1 page Corrigé et barème Ce dossier comporte 9 pages : Correction 8 pages Barème 1 page Portes Latérales Coulissantes de PEUGEOT 807 Éléments de correction Question 1A Diagramme FAST de la fonction FP1 FP1 Ouvrir

Plus en détail

EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE

EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE (Coefficient : 1 Durée : 4 h) Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : calculatrice

Plus en détail

De l automatisme à la domotique...

De l automatisme à la domotique... Domotique La Et si le futur était déja là D De l automatisme à la domotique... Simples ou complexes, les systèmes automatisés sont partout dans notre environnement quotidien. Les produits automatisés sont

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR ÉPREUVE DU VENDREDI 20 JUIN 2014 Session 2014 Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient 4,5 pour les candidats ayant choisi un

Plus en détail

LISTE DES ÉQUIPEMENTS PRIORITAIRES

LISTE DES ÉQUIPEMENTS PRIORITAIRES LISTE DES ÉQUIPEMENTS PRIORITAIRES N fiche Segmentation Équipements Exigences Carsat PRÉVENTION DU RISQUE CHIMIQUE 1 VL Carrosserie et PL 2 VL Mécanique et PL Système de lavage pour pistolets à peinture

Plus en détail

ANALYSE FONCTIONNELLE. La Londe les Maures, 12/06/06 X. Charlot

ANALYSE FONCTIONNELLE. La Londe les Maures, 12/06/06 X. Charlot ANALYSE FONCTIONNELLE La Londe les Maures, /06/06 X. Charlot INTRODUCTION Un constat Les statistiques prouvent qu il existe d avantage de produits mal conçus en raison d une insuffisance d analyse fonctionnelle

Plus en détail

Lot 7 : Document Recette

Lot 7 : Document Recette Lot 7 : Document Recette Référence Document_Recette.pdf Version 2.0 Date 18/06/2009 Auteur Chef de projet Equipe INOVECO Lionel Croix Le présent document reprend le cahier des charges que l on s était

Plus en détail

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC)

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Concours EPITA 011 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Tous documents interdits Calculatrice autorisée Durée : h L augmentation de

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Version simplifiée de la Session 2003 Série S Sciences de l ingénieur

BACCALAUREAT GENERAL Version simplifiée de la Session 2003 Série S Sciences de l ingénieur BACCALAUREAT GENERAL Version simplifiée de la Session 2003 Série S Sciences de l ingénieur Composition écrite de Sciences de l'ingénieur Durée 4 heures Étude d'un système pluritechnique. Sont autorisés

Plus en détail

A- Observez la vidéo A présentant le fonctionnement de deux objets techniques que nous

A- Observez la vidéo A présentant le fonctionnement de deux objets techniques que nous Nous savons qu'un système d'alarme permet de protéger une habitation en détectant et en signalant une ouverture de porte, de fenêtre ou un mouvement dans une pièce. Mais comment détecter et existe il un

Plus en détail

Préparateur de commandes vertical (1000 kg/1200 kg)

Préparateur de commandes vertical (1000 kg/1200 kg) Navigation en entrepôt (option) optimisant les déplacements programmés Double récupération d énergie et bilan énergétique efficace Grande flexibilité grâce à la construction modulaire et la technologie

Plus en détail

DOSSIER CORRIGÉ. Systèmes Électroniques Numériques. ÉPREUVE EP1 ÉTUDE D UN SYSTÈME «Analyseur de fréquentation» Brevet d Études Professionnelles

DOSSIER CORRIGÉ. Systèmes Électroniques Numériques. ÉPREUVE EP1 ÉTUDE D UN SYSTÈME «Analyseur de fréquentation» Brevet d Études Professionnelles Brevet d Études Professionnelles Systèmes Électroniques Numériques ÉPREUVE EP1 ÉTUDE D UN SYSTÈME «Analyseur de fréquentation» DOSSIER CORRIGÉ Brevet d Études Professionnelles Systèmes Électroniques Code

Plus en détail

SOMMAIRE A - DOSSIER TECHNIQUE. 1 - SOLUTION CLÉ A PUCE. Description. 2 - LE MARCHÉ POTENTIEL 3 - L ENTREPRISE 4 - LA SERRURE ÉLECTRONIQUE

SOMMAIRE A - DOSSIER TECHNIQUE. 1 - SOLUTION CLÉ A PUCE. Description. 2 - LE MARCHÉ POTENTIEL 3 - L ENTREPRISE 4 - LA SERRURE ÉLECTRONIQUE MODÈLE 45000 SOMMAIRE A - DOSSIER TECHNIQUE 1 - SOLUTION CLÉ A PUCE. Description. 2 - LE MARCHÉ POTENTIEL 3 - L ENTREPRISE 3-1 Présentation 3-2 Les produits de l entreprise 3-3 La concurrence 4 - LA SERRURE

Plus en détail

UNIVERSITE D'ORLEANS ISSOUDUN CHATEAUROUX

UNIVERSITE D'ORLEANS ISSOUDUN CHATEAUROUX UNIVERSITE D'ORLEANS ISSOUDUN CHATEAUROUX PLAN

Plus en détail

Guide de mise en œuvre

Guide de mise en œuvre Guide de mise en œuvre Isolants vrac Isolation par soufflage des combles perdues Isonat Cotonwool Isonat Fibernat Références normatives et règles de l art : Le produit se pose conformément aux règles de

Plus en détail

Gestion de projet. Classe de première SI

Gestion de projet. Classe de première SI Gestion de projet Table des matières 1. Définitions...2 2. Le projet...2 3. Démarche projet : découpage en phases...2 3.1. Phase de Conception...3 3.1.1. Étude de faisabilité...3 3.1.2. Définir l'objectif

Plus en détail

Famille de métiers. traitement et préparation des produits. Valorisation et conditionnement des fruits et légumes

Famille de métiers. traitement et préparation des produits. Valorisation et conditionnement des fruits et légumes Famille de métiers Valorisation et conditionnement des fruits et légumes Responsable de la préparation Il/elle planifie et organise la préparation à partir des commandes passées par l équipe commerciale

Plus en détail

Étude préalable Fiche 1

Étude préalable Fiche 1 Fiche 1 L'EXPRESSION ET LA VALIDATION DU BESOIN : Avant de concevoir un objet technique, il est nécessaire de s'assurer que le besoin existe et de bien préciser ce qui est attendu par les futurs utilisateurs.

Plus en détail

علوم المهندس. Eléments de corrigé. 1- Enoncer le besoin en complétant le diagramme «Bête à cornes». 1 pt. et de pesage de sable

علوم المهندس. Eléments de corrigé. 1- Enoncer le besoin en complétant le diagramme «Bête à cornes». 1 pt. et de pesage de sable 1 8 علوم المهندس شعبة العلوم والتكنولوجيات: مسلك العلوم والتكنولوجيات الكهرباي ية س 4 DREP 01 1- Enoncer le besoin en complétant le diagramme «Bête à cornes». 1 pt A qui le système rend-il service?. L

Plus en détail

I.3. Grandeur d entrée d un préactionneur

I.3. Grandeur d entrée d un préactionneur I. Introduction FONCTION DISTRIBUER : PREACTIONNEUR ELECTRIQUE Les préactionneurs font partie de la chaîne d'action d'un système automatisé. Les préactionneurs sont les interfaces entre la Partie Commande

Plus en détail

du Robot pour le défi

du Robot pour le défi PROJET 3 ème Défi robot Synthèse CDCF >>> Synthèse Cahier Des Charges Fonctionnel (CDCF) du Robot pour le défi Au préalable : Les élèves travaillent par groupe sur la «fiche élève préparation CDCF» 1.

Plus en détail

Série 04. La mobilité et la flexibilité de l alimentation d air comprimé: la solution idéale pour améliorer la productivité TOPRING

Série 04. La mobilité et la flexibilité de l alimentation d air comprimé: la solution idéale pour améliorer la productivité TOPRING Série La mobilité et la flexibilité de l alimentation d air comprimé: la solution idéale pour améliorer la productivité w w w. T O P R I N G. c o m 26 UN SYSTÈME MODULAIRE DE RAILS PNEUMATIQUES POUR LA

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION ELEVE DOSSIER DE PRESENTATION ELEVE

DOSSIER DE PRESENTATION ELEVE DOSSIER DE PRESENTATION ELEVE DOSSIER DE PRESENTATION ELEVE Table des matières 1. Présentation du produit... 3 1.1 Descriptif général du produit... 3 1.2 Plan du pupitre de mesures :... 3 1.3 Utilisation du sèche-mains :... 3 1.4 Performances

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE PSI* 24/01/14 Lycée P.Corneille tp_loi d_assistance_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

Sommaire. Fiches d'activités évolution de l'objet Page 2 à 4. Fiches d'activités élèves Pages 5 à 18

Sommaire. Fiches d'activités évolution de l'objet Page 2 à 4. Fiches d'activités élèves Pages 5 à 18 Sommaire Fiches d'activités évolution de l'objet Page 2 à 4 Fiches d'activités élèves Pages 5 à 18 Page 1 / 18 FICHE ACTVITE EVOLUTION DE L'OBJET Nous vous proposons d autres modèles de voitures qui sont

Plus en détail

1- Maintenance préventive systématique :

1- Maintenance préventive systématique : Page 1/9 Avant toute opération vérifier que le système soit correctement consigné. Avant de commencer toute activité, vous devez être en possession d une attestation de consignation 1- Maintenance préventive

Plus en détail

Module volet roulant. Guide opérationnel

Module volet roulant. Guide opérationnel Module volet roulant Guide opérationnel Sommaire 1. Caractéristiques techniques 4 2. Informations techniques 6 3. Charges supportées 7 4. Informations générales concernant Fibaro system 8 5. Installation

Plus en détail

EDUGRAF. L éditeur nouvelle génération. de GRAFCET. Version : 1.0. Edition Août 2012 EduLabo

EDUGRAF. L éditeur nouvelle génération. de GRAFCET. Version : 1.0. Edition Août 2012 EduLabo EDUGRAF L éditeur nouvelle génération de GRAFCET Version : 1.0 Compatible : Win XP, Vista, 7 Mise à jour automatique Grafcet avec : o Divergence convergence OU, o Divergence convergence ET, o Temporisateurs,

Plus en détail

Bepac eau chaude sanitaire à capteur sol. Bepac. Ecs 300LT CAPTEUR SoL

Bepac eau chaude sanitaire à capteur sol. Bepac. Ecs 300LT CAPTEUR SoL Ecs 300LT CAPTEUR SoL 1 Pose du Capteur Manuel d installation et utilisation Le capteur se pose à 80 cm de profondeur, il doit être installé dans le sol et sera recouvert de terre.(tolérance du terrassement

Plus en détail

technologie Nom :.. Prénom :... Classe :...

technologie Nom :.. Prénom :... Classe :... technologie S4 LES ACTIVITÉS DE SERVICE S4-4 La santé et la sécurité au travail 1/8 COURS N 3 DATE :../. /.. 0 1,5 3ans Objectifs : A laide des outils de manutention et de la connaissance de ces outils,

Plus en détail

Analyse fonctionnelle

Analyse fonctionnelle 4TC PI AF 2013 TC patrick.guillaud@inria.fr TELECOMMUNICATIONS, SERVICES ET USAGES 4TC-PI-AF-2013 Au menu : - Des compléments de cours sur l AF - Des illustrations, dont, si possible : - appliqué au «vrai

Plus en détail

CHARIOT SANS CONDUCTEUR CERIC

CHARIOT SANS CONDUCTEUR CERIC BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Option Génie Electrotechnique SESSION 2002 Epreuve: Etude des constructions Durée : 4 heures Coefficient : 6 CHARIOT SANS CONDUCTEUR CERIC

Plus en détail

TD Ingénierie système

TD Ingénierie système CORRECTION DE LA VUE PAR LASIK 1 Compétences travaillées : Situer le système industriel dans son domaine d activité, Identifier les matières d oeuvre entrante et sortante, Préciser les caractéristiques

Plus en détail

Boite aux lettres communicante

Boite aux lettres communicante Classe concernée : Terminale S Science de l ingénieur Nombre total d élèves : 3 Nombre de s pour ce projet :2 Boite aux lettres communicante On se propose d'équiper une boite aux lettres normalisée d'un

Plus en détail

BRAND Baptiste, GRUNENVALD Renaud, SAMATE Babakare. Boîte postale 70034 68301 Saint Louis Cedex

BRAND Baptiste, GRUNENVALD Renaud, SAMATE Babakare. Boîte postale 70034 68301 Saint Louis Cedex 1/8 Mesure de qualité d une lentille Élèves : Partenaire : Adresse : Parrain du projet : A. Définition du cahier des charges BRAND Baptiste, GRUNENVALD Renaud, SAMATE Babakare ISL Boîte postale 70034 68301

Plus en détail