Carrières Travaux publics Béton & négoce Chaux Matières plastiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Carrières Travaux publics Béton & négoce Chaux Matières plastiques"

Transcription

1 Carrières Travaux publics Béton & négoce Chaux Matières plastiques

2 Extraire, transformer, valoriser

3 Le Groupe PIGEON 4 Carrières 6 Travaux publics 8 Béton & négoce 10 Laboratoire 12 Chaux 14 Matières plastiques 16 Implantation 18 3

4 Le Groupe PIGEON Avec une soixantaine de sociétés implantées sur le Grand-Ouest et ses 2000 collaborateurs, le Groupe PIGEON se positionne comme un groupe familial fort et indépendant devenu un acteur majeur de l aménagement du territoire au niveau régional. Il s appuie pour cela sur le développement durable et harmonieux de ses 5 branches d activités : carrières, travaux publics, béton et négoce de matériaux de construction, chaux et enfin transformation de matières plastiques. Un Groupe intégré aux activités complémentaires Soucieux d exploiter durablement ses ressources naturelles, le Groupe PIGEON s attache à valoriser les produits issus de ses carrières ou de ses fours à chaux. Il s appuie notamment pour cela sur l optimisation permanente des synergies avec les activités consommatrices de granulats que sont les Travaux Publics et le Béton et Négoce. Le Groupe PIGEON a su mettre en œuvre au travers de plus de 110 agences et sites de production, une organisation efficace permettant d allier à la puissance et à l expertise d un groupe, la réactivité d un réseau de proximité et la souplesse d un tissu de PME proches du terrain. Outre cette complémentarité des activités, le caractère intégré du Groupe PIGEON repose sur le partage d un certain nombre de valeurs fortes. Un patrimoine de valeurs fortes Mettre son savoir-faire et l envie d entreprendre au service de la collectivité pour construire et améliorer le cadre de vie de chacun, favoriser l épanouissement professionnel de ses collaborateurs et faire de leur sécurité une priorité, placer la volonté de satisfaire ses clients et la qualité de ses prestations au centre de ses réflexions et actions, préserver la ressource naturelle sont autant de valeurs fortes partagées au sein de ce Groupe à dimension humaine. Chaque jour l ensemble des collaborateurs mettent leurs compétences, leur créativité et leur dynamisme au service de ces valeurs, permettant ainsi d assurer un développement permanent du Groupe. 4

5 Répartition du chiffre d affaires 2006 par activité Évolution du chiffre d affaires en K D hier à aujourd hui... Que de chemin parcouru depuis 1929, lorsque Jean et Lucia PIGEON, mes parents ont créé cette affaire. De la petite entreprise personnelle et familiale d Argentré du Plessis à la soixantaine de sociétés aux compétences aussi multiples que complémentaires, - C est l histoire d une vocation, d une famille et d une formidable envie de réussir. - C est l histoire d un combat au quotidien pour préserver les valeurs et l intégrité d un groupe, pour développer des compétences dans des contextes souvent difficiles où ses collaborateurs s efforcent de faire la différence par leurs qualités personnelles. Évolution des effectifs - C est l histoire d une aventure passionnante, que j ai partagée pendant plus de cinq décennies avec mon frère Michel, aujourd hui disparu, pour constituer un groupe familial indépendant et fort, dont la pérennité est assurée par la présence à mes côtés, de Thierry et de Laurent, nos fils respectifs. Le Président Alain PIGEON Évolution des investissements en K 5

6 Carrières Travaux publics Béton & négoce Chaux Matières plastiques A l origine de l entreprise, l exploitation de carrières reste aujourd hui le premier métier du Groupe dont elle constitue le ciment. Leader sur le marché régional des granulats, le Groupe PIGEON peut s appuyer sur un dense réseau de carrières et sablières. Environnement La conformité au marquage CE 2+ de ses granulats mais aussi la performance de son outil industriel et la capacité à mobiliser des moyens de transports importants font du Groupe PIGEON un partenaire privilégié aussi bien des entreprises du BTP que des administrations et collectivités territoriales. Enfin par ses implantations de carrières et sablières en milieu rural, le Groupe PIGEON participe activement au développement ou au maintien d une activité économique dans des zones peu urbanisées et contribue ainsi à l aménagement du territoire. Effectifs 429 collaborateurs Chiffre d affaires 80,3 millions d euros Production 11 millions de tonnes Sites 41 Implantations par département en nombre 14 - Calvados Mayenne Eure-et Loir Morbihan Ille-et-Vilaine Orne Loire-Atlantique Sarthe Maine-et-Loire Yvelines Manche Vienne 1 Soucieux de préserver la ressource naturelle précieuse qu est notre sous-sol, le Groupe PIGEON s efforce d intégrer l exploitation de ses carrières et sablières dans une démarche de développement durable. Celle-ci se caractérise par : L intégration très en amont de l impact des projets sur l environnement. Des efforts permanents pour minimiser les nuisances liées à l exploitation des carrières (réduction des émissions de poussières et des émergences sonores, qualité des eaux, gestion des déchets). Un réaménagement concerté des sites après exploitation sous forme de plans d eaux, zones naturelles, espaces boisés et agricoles. Preuve de l attachement du Groupe PIGEON à la problématique environnementale, plusieurs sites de production ont d ores et déjà obtenu la certification ISO

7 Prospection - Concertation Découverte - Forage Minage - Extraction Transformation - Livraison Réaménagement 7

8 Carrières Travaux publics Béton & négoce Chaux Matières plastiques Débouché naturel des carrières dont elle valorise les produits, la branche travaux publics a connu un fort développement à partir des années 90 pour devenir aujourd hui la première activité du Groupe en terme de chiffres d affaires. Qualité S appuyant sur les compétences de ses équipes, le Groupe PIGEON met son savoir-faire au service de la collectivité par la construction et l entretien d infrastructures routières (du chemin à l autoroute), aéroportuaires et ferroviaires. Il participe également à l aménagement du territoire en apportant sa contribution à la réalisation de sites industriels et commerciaux. Il contribue à l amélioration du cadre de vie de chacun par la réalisation d aménagements urbains, d équipements collectifs, de sols sportifs, de lotissements, de travaux d aménagement chez les particuliers Enfin, par le recyclage de fraisâts en centrales d enrobés et le développement des activités de démolition, de désamiantage, d assainissement ou d adduction d eau, le Groupe PIGEON s attache à protéger le milieu naturel. Effectifs Chiffre d affaires Parc matériels 880 collaborateurs 126,9 millions d euros Transport routier Nb Matériel de finition Nb Camion 91 Niveleuse 24 Tracteur + remorque 67 Finisseur 14 Matériel de terrassement Nb Répandeuse 15 Décapeuse automotrice 10 Gravillonneur 5 Bouteur 13 Machine spéciale de répandage 1 Tombereau articulé 16 Compacteur divers 48 Chargeuse sur pneumatiques 9 Alimentateur finisseur 1 Chargeuse sur chenilles 12 Matériel spécifique Nb Pelle hydraulique 64 Centrale enrobage 7 Tracto-pelle 22 Centrale produit blanc 2 Mini pelle hydraulique 12 Groupe mobile de concassage 9 Dragueline 1 Atelier de traitement chaux 1 Dans un contexte économique, social et réglementaire en permanente évolution, la branche T.P. doit continuellement s adapter pour développer harmonieusement ses activités. Pour réussir cette adaptation, le Groupe PIGEON, qui depuis toujours place la satisfaction de ses clients au centre de ses préoccupations, s est engagé dans une démarche de management par la qualité en Cette démarche d amélioration continue a permis à toutes les entités T.P. du Groupe PIGEON d obtenir la certification ISO 9001 dès

9 Routes et autoroutes Aéroports - Terrassement Enrobés - Assainissement Aménagement urbain Lotissements - Sols sportifs Démolition 9

10 Carrières Travaux publics Béton & négoce Chaux Matières plastiques Autre débouché des carrières, la fabrication de produits en béton constitue un axe de développement stratégique pour le Groupe PIGEON. Participer à l amélioration du cadre de vie de chacun en fournissant aux professionnels du bâtiment et à tous ceux qui interviennent dans la construction ou l amélioration de l habitat, les fournitures, les solutions et les services adaptés à leurs besoins, telle est la vocation de la branche béton et négoce de matériaux de construction. Producteur de Béton Prêt à l Emploi, de blocs, poutrelles, longrines, bordures, pavés, d éléments préfabriqués pour l industrie du bâtiment, le Groupe PIGEON s est également attaché à développer des produits spécifiques en béton pour répondre aux nouveaux besoins des agriculteurs : caillebotis pour les bâtiments d élevage, silos de stockage, fosses à lisier Réservéco. Il accompagne ainsi le monde agricole dans les efforts qu il réalise pour la préservation du milieu naturel. Fabricant de produits en béton, le Groupe dispose également avec une vingtaine de points de vente répartis sur 5 départements, d un véritable réseau de négoces de matériaux de construction. Leur regroupement sous l enseigne Pigeon Matériaux afin de toujours mieux accompagner les professionnels, agriculteurs et particuliers dans la réalisation de leurs projets, constitue assurément un véritable accélérateur de croissance pour cette activité. Effectifs Chiffre d affaires 354 collaborateurs 90,6 millions d euros Innovation Afin de toujours mieux répondre aux attentes et besoins de ses clients, Pigeon Matériaux a élargi son offre de produits et de services en mettant à la disposition de sa clientèle gros œuvre, des silos de Vrac Mortier Sec équipés de malaxeur. Les clients peuvent dès lors fabriquer euxmêmes leur mortier pour la pose des blocs béton, chapes industrielles, mortier de réparation d ouvrages d art quand ils le souhaitent et pour le volume choisi. Le concept self service mortier sec apporte ainsi, au delà des gains de productivité, une plus grande flexibilité dans la gestion des chantiers et une suppression des gaspillages. Production annuelle Blocs béton unités Bordurettes en unités B.P.E m 3 Bordures ml Poutrelles ml Panneaux de silos ml Panneaux Fosses Pavés m 2 Réservéco 1000 unités 10

11 Etude / Conseil Fabrication de produits béton Béton prêt à l emploi Négoce de matériaux Livraison - Pose 11

12 Laboratoire CBTP Les ingénieurs et techniciens du Laboratoire Carrières Béton Travaux Publics assistent les sociétés du Groupe PIGEON et plus généralement les entreprises du B.T.P. à chaque étape de la vie de leur projet. Dans le domaine des carrières, le Laboratoire C.B.T.P. intervient depuis la reconnaissance du gisement jusqu au contrôle de production. Il assure les prélèvements et la réalisation de tous les essais de qualification de granulats, notamment ceux exigés dans le cadre du marquage CE. De même, dans la branche produits béton, les techniciens du Laboratoire C.B.T.P. assurent les prélèvements sur les sites de production ou sur les chantiers et réalisent les contrôles et essais requis. Le Laboratoire C.B.T.P. dispose en outre des compétences pour assister les sociétés de Travaux Publics dans la réalisation de chantiers d ampleur et de technicité diverses (autoroute, route, plate-formes industrielles ). Ses techniciens sont en effet formés pour intervenir aux différents stades de la réalisation d un ouvrage : - Etude de formulation des produits, dimensionnement des structures de chaussées lors de la conception. - Suivi de la fabrication et de la mise en œuvre des matériaux de la construction à la réception. Missions Domaines d activités Clients Contrôles et analyses Géotechnique* Maîtres d œuvre Conseils Granulats* Collectivités Etudes Chaussées* Entreprises du bâtiment Bétons - Mortiers Liants hydrauliques Liants hydrocarbonés* Environnement Entreprises de travaux publics Producteurs de granulats Autres industries Service environnemental Le Laboratoire C.B.T.P., par les différents contrôles qu il réalise sur les sites de production, assiste les sociétés du Groupe PIGEON dans la lutte contre les nuisances liées à leurs activités (émissions de poussières, émergences sonores, qualité des eaux, gestion des déchets ). Plus généralement il les accompagne dans leur démarche de management environnemental, participant ainsi à la protection du milieu naturel. Tous les essais liés aux techniques routières (*) sont sous agrément LABOROUTE (modèle d organisation de la qualité dédié aux laboratoires routiers) délivré par le CFTR / USIRF. 12

13 Prélèvement Contrôle - Essai Analyse - Etude Formation - Conseil 13

14 Carrières Travaux publics Béton & négoce Chaux Matières plastiques Accompagnant les profondes mutations de l agriculture française intervenues au cours des 30 dernières années, les responsables de la branche Chaux et ceux des amendements calcaires et magnésiens ont su adapter leurs produits pour répondre aux attentes toujours plus pointues des techniciens que sont devenus les agriculteurs. Protocole de Kyoto Fidèles à leur stratégie de développement et riches de leur expérience et savoir-faire, ces mêmes responsables mettent également leurs compétences au service des sociétés de travaux publics en leur fournissant de la chaux destinée à la stabilisation et au traitement des sols. La protection de l environnement est devenue l une des préoccupations majeures de la société actuelle. C est pourquoi ils ont décidé d y apporter leur contribution en proposant aux collectivités et aux industriels des produits de traitement des eaux et fumées. Nouveaux horizons, nouveaux outils et nouvelles procédures pour des besoins de plus en plus pointus, tel est le challenge du Groupe PIGEON. Effectifs Chiffre d affaires Site d exploitation 50 collaborateurs 12,7 millions d euros Capacités de production et de stockage Capacité de production annuelle Capacité de stockage / ensachage St Pierre La Cour Fours à l arrêt. Silos : 2000 T Sac + vrac : 10 à T Vaiges Fours industriels : 60 à T de chaux vive industrielle. Broyeurs / sécheurs : T de produits crus. Pareds Broyeurs / sécheurs : T de produits crus. Neau* Hydrateur : T de chaux éteinte. Silos Silos : T Vrac : 10 à T Silos : T Silos : T Vrac : T En tant que producteur de chaux, PIGEON CHAUX est soumis depuis le 1 er janvier 2005 aux règles définies par le Protocole de KYOTO concernant ses émissions de CO2. Un ambitieux programme d investissements a permis de remplacer d anciens fours fonctionnant au charbon par des fours modernes utilisant une source d énergie beaucoup plus propre : le gaz naturel. Grâce aux importants efforts consentis, PIGEON CHAUX est parvenue à diminuer considérablement ses rejets de CO2 dans l atmosphère, contribuant ainsi à la défense et à la protection de l environnement. *via notre participation de 50% dans Chaux de Bretagne 14

15 Chaux vive Amendements agricoles Traitement des sols Produits crus Carbonate de calcium alimentaire Amendements agricoles Fillers industriels Chaux éteinte Traitement de l eau Filtration des fumées 15

16 Carrières Travaux publics Béton & négoce Chaux Matières plastiques 16 La création d une usine de transformation de matières plastiques dans la commune de Louvigné de Bais il y a plus de 35 ans, résulte d un engagement fort de M. Alain PIGEON, celui de participer activement au développement économique de la commune et d y créer des emplois féminins. Fidèles à leur conception de l entreprise, les Dirigeants du Groupe PIGEON ont, en se diversifiant dans la plasturgie, ainsi mis une nouvelle fois leur envie d entreprendre au service de l aménagement du territoire. La branche Plastiques n a cessé de se développer depuis sa création en s appuyant sur la maîtrise des deux modes de transformation que sont l injection (mono et bi-matière) et l extrusion gonflage, mais aussi sur une forte capacité d adaptation à un marché en mutation rapide. Grâce à son organisation certifiée par les normes ISO 9001 et TS 16949, à l informatisation de tous ses services ainsi qu à son aptitude à innover portée par sa puissance d étude et de conception, la branche Plastiques peut appréhender des secteurs de haute technicité (automobile, médical, chimie, pharmacie) ou imposant des contraintes économiques fortes (packaging multimédia ou agroalimentaire). Attachée à la préservation de l environnement, la branche Plastiques dispose depuis plus de 20 ans d une unité de recyclage de ses rebuts de production. De plus, elle accompagne aujourd hui ses clients dans leur démarche de développement durable en leur proposant de véritables alternatives aux plastiques issus des énergies fossiles avec des produits réalisés en matières biodégradables ou en bio-polymères. Effectifs Chiffre d affaires Capacité de production Parc machines Injection 23 T. / jour 1,4 million de pièces / jour 48 presses à injecter mono et bi-matière de 3 à 480 T. équipées de robots Parachèvement : machines de marquage (sérigraphie, tampographie, marquage à chaud) soudure ultra-sons Assemblage dans locaux sécurisés 171 collaborateurs 34,6 millions d euros Extrusion 32 T. / jour sacs / jour Matières transformées T. / an T. /an 1 coextrudeuse 3 couches 7 extrudeuses 7 machines à sacs 1 imprimeuse flexographique parachèvement (machine à housses et feuilles prédécoupées ) Une ouverture sur le Monde La branche Plastiques après s être affirmée sur son marché local, entend bien relever les défis de la mondialisation : elle réalise d ailleurs aujourd hui environ 1 4 de son C.A. à l export (Europe, USA, Mexique, Japon, Turquie, ) Pour y parvenir, ses unités de production bénéficient de sérieux atouts : La protection des innovations produits et technologiques. Une logistique réactive, de proximité et totalement informatisée. Une diversification de ses sources d approvisionnement. Une maîtrise des langues étrangères par tous les services (Commercial, Production, Qualité, BE, Achats)

17 Injection Pièces techniques Média-Packaging Packaging alimentaire Extrusion Feuilles - Films et gaines Sacs Organisation Commercial : Spécialisation par Secteur d activité Production : SFAO, GMAO, TPM, 5 S Qualité : ISO TS 16949, ISO 9001, Traçabilité complète Bureau d études : Pro-Engineer, Solid-Works Logistique : FIFO, KANBAN Ressources humaines : Passeports individuels, Agenda centralisé Comptabilité : Bilan journalier 17

18 Implantation Carte Société Site Dpt Carrières (roche massive) et sablières 1 J.L.B. (sablières) Vaux-sur-Seulles 14 2 L.T.G. (carrières) Fresnay-l Evêque 28 3 S.T.A.R. (sablières) Nogent-le-Rotrou 28 4 L.T.G. (sablières) Hanches 28 5 L.T.G. (sablières) Ormoy 28 6 L.T.G. (sablières) Montlandon 28 7 Pigeon Carrières (carrières) Louvigné-de-Bais 35 8 Pigeon Carrières (carrières) Martigné-Ferchaud 35 9 Pigeon Carrières (dépôt de matériaux) Chantepie Carrières de Mont-Serrat (carrières) St-Malo-de-Phily Carrières de Mont-Serrat (carrières) Bovel Carrières de Mont-Serrat (carrières) Pléchatel Sté des Carrières Pensa (carrières) Baguer-Pican Sogetrap (carrières) St-Médard-sur-Ille Sogetrap (carrières) Guipel Carrières de Mont-Serrat (sablières) Mernel Carrières de Mont-Serrat (sablières) St-Malo-de-Phily Gravaloire (carrières) Joué-sur-Erdre Car. de Montreuil sur le Loir (sablières) Montreuil-sur-le-Loir Société des Carrières de Seiche (unité de traitement) Seiche-sur-le-Loir Société des Carrières de Seiche (sablières) Lézigné Savary (sablières) Nyoiseau Roumy (sablières) Meigné-le-Vicomte Lainé (carrières) St-Senier-sous-Avranche Lainé (carrières) Jullouville Lainé (carrières) St-Brice-de-Landelles Lainé (carrières) Montanel Hardy (carrières) La Bazoge Pigeon Carrières (carrières) La Croixille Chaffenay (carrières) Entrammes Chaffenay (carrières) Montflours Pigeon Carrières (sablières) Montreuil-Poulay S.T.A.R. (sablières) Hambers Cointo (carrières) Landevant Cointo (carrières) Pluvigner Cointo (carrières) Bignan Cointo (zone d enfouissement) Hennebont S.T.A.R. (sablières) Courcerault S.C.T.H. (sablières) Beillé S.C.T.H. (sablières) Lombron S.C.T.H. (sablières) Chemiré-le-Gaudin Roumy (sablières) La-Chapelle-aux-Choux S.T.A.R. (sablières) St-Martin-de-Bréthencourt S.T.P.G. (carrières) Craon 86 Travaux publics 1 S.T.A.R. Nogent-le-Rotrou 28 2 Entreprise GUILLO Nogent-le-Roi 28 3 S.T.A.R. Ile de France Anet 28 4 S.P.E.N. (centrale d enrobage) Nogent-le-Rotrou 28 5 S.R.T.P. (centrale d enrobage) Cleden-Poher 29 6 S.R.T.P. Quimperlé 29 7 Pigeon T.P. Argentré-du-Plessis 35 8 S.R.T.P. Chantepie 35 9 Barthélémy Chantepie Brougalay Bais S.T.A.R. Châteaubriant Egetra T.P. Ancenis Egetra T.P. Thouaré-sur-Loire Garot Saint-Brévin-Les-Pins Garot Montoir-de-Bretagne Roumy Noyant Egetra T.P. St-André-de-la-Marche S.T.P.H.A. Segré 49 Carte Société Site Dpt 19 Transports Blondeau Beaucouzé Lainé T.P. Avranches Hardy St-Hilaire-du-Harcouet Letranchant T.P. Avranches S.E.S. (centrale d enrobage) St-Brice-de-Landelles S.T.A.R. Renazé Pinçon Entrammes S.E.G. (centrale d enrobage) La Brûlatte S.T.A.R. Lombron S.P.E.P. (centrale d enrobage) Paray-Douaville S.T.P.G. Availles-en-Chatellerault 86 Béton & négoce 1 Lainé Matériaux (B.P.E.) Soliers 14 2 Lainé Matériaux (négoce) Cormelles-le-Royal 14 3 Lainé Matériaux (B.P.E.) Douvres-La-Délivrande 14 4 Chataignère (agglos, négoce) Fougères 35 5 Chataignère (négoce) Vern-sur-Seiche 35 6 Chataignère (négoce) Betton 35 7 Combourg Préfa (B.P.E., préfa) Combourg 35 8 Combourg Préfa (négoce) Combourg 35 9 Lainé Matériaux (négoce) Antrain FROC (préfa, négoce) St-Christophe-des-Bois FROC (préfa) Bais S.B.L. (agglos, B.P.E., négoce) Louvigné-de-Bais S.B.L. (B.P.E., négoce) La Guerche-de-Bretagne S.B.L. (B.P.E.) Le Theil-de-Bretagne Daumeray Béton (agglos, B.P.E., négoce) Daumeray Daumeray Béton (négoce) Durtal Daumeray Béton (négoce) Montreuil-sur-le-Loir Daumeray Béton (négoce) Le Lion d Angers S.F.A.C. (agglos, produits bétons) Angers Lainé Matériaux (négoce) Ducey Lainé Matériaux (agglos, B.P.E.) St-Senier-sous-Avranches Lainé Matériaux (B.P.E.) St-Brice-de-Landelles Lainé Matériaux (B.P.E., négoce) Pontorson Lainé Matériaux (négoce) Sourdeval Lainé Matériaux (B.P.E.) Barenton Daumeray Béton (négoce) Meslay-du-Maine Lainé Matériaux (négoce) St-Mars-sur-la-Futaie S.B.L. (négoce) St-Berthevin S.B.L. (B.P.E.) Ernée 53 Chaux 1 Pigeon Chaux et S.N.C. Pigeon & Cie (carrière et usine) St-Pierre-la-Cour 53 2 Pigeon Chaux (carrière et usine) Vaiges 53 3 Pigeon Chaux Voutré 53 4 Faco Chantonnay 85 5 Faco Lussac-les-Châteaux 86 Matières plastiques 1 La Française des Plastiques Louvigné-de-Bais 35 2 La Vendéenne des Plastiques Chantonnay 85 Transport 1 Transports Thierry Pigeon Louvigné-de-Bais 35 2 Chaffenay Transports Monflours 53 Laboratoire 1 Laboratoire C.B.T.P. Noyal-sur-Vilaine 35 2 Laboratoire C.B.T.P. Le Mans 72 Informatique 1 A.B.S.I. La Guerche-de-Bretagne 35 18

19 19

20 RENNES PIGEON ENTREPRISES S.A. La Guérinière - B.P Argentré-du-Plessis - Tél : Fax :

L essor d un leader mondial. CEMEX 2 rue du Verseau - Silic 423-94583 Rungis Cedex Tél : 01 49 79 44 44 - Fax : 01 49 79 86 07 www.cemex.

L essor d un leader mondial. CEMEX 2 rue du Verseau - Silic 423-94583 Rungis Cedex Tél : 01 49 79 44 44 - Fax : 01 49 79 86 07 www.cemex. L essor d un leader mondial CEMEX 2 rue du Verseau - Silic 423-94583 Rungis Cedex Tél : 01 49 79 44 44 - Fax : 01 49 79 86 07 www.cemex.fr Dossier de presse CEMEX International Octobre 2014 Depuis l ouverture

Plus en détail

Septembre 2013. Le schéma des carrières de la Guadeloupe enjeux et perspectives

Septembre 2013. Le schéma des carrières de la Guadeloupe enjeux et perspectives Septembre 2013 Le schéma des carrières de la Guadeloupe enjeux et perspectives Si le recours aux matériaux recyclés ou aux déchets inertes progresse, les secteurs d activité du bâtiment ou des travaux

Plus en détail

Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1.

Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1. Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1 Juin 2015 NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE P. 2 sur 8 SOMMAIRE 1 Hygiène...

Plus en détail

BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL

BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL A. PRÉSENTATION : BEST ENTREPRISE SARL est une société de droit sénégalais qui intervient dans les Bâtiments/Travaux Publics, le

Plus en détail

La qualité au service de. vos exigences

La qualité au service de. vos exigences La qualité au service de vos exigences Edito La qualité, la réactivité, l investissement humain dans chaque projet ont fait de ERI un acteur incontournable dans l acte de construire. ERI dispose, depuis

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Le groupe GICA c est: 12 sociétés des ciments: capacité totale: 11 500 000 tonnes production réalisée en 2012: 11 102 557 tonnes soit un η de 96 % 02 sociétés

Plus en détail

SOMMAIRE Présentation de la société La situation avant la mise en place de la démarche environnementale La mise en place de la démarche environnementale Politique environnementale Sensibilisation et communication

Plus en détail

nous voulons être une référence

nous voulons être une référence L e s e n s d e l o u v e r t u r e Plus qu un nom, nous voulons être 1971 Création à Cours la Ville d une entreprise spécialisée dans les huisseries métalliques par Paul Malerba et Jean-Jacques Dugelet.

Plus en détail

LES INSTALLATIONS FIXES. pierres naturelles sables et graviers recyclage

LES INSTALLATIONS FIXES. pierres naturelles sables et graviers recyclage LES INSTALLATIONS FIXES pierres naturelles sables et graviers recyclage Les installations fixes une ingénierie «Made in Autriche» Franz Wageneder ne pouvait pas imaginer en 1950, lorsqu il construisit

Plus en détail

Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final

Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final Centre d analyse régional des mutations de l économie et de l emploi Mission d assistance

Plus en détail

AGROALIMENTAIRE. Système de management de la sécurité des denrées alimentaires ISO 22 000. Présentation de la norme

AGROALIMENTAIRE. Système de management de la sécurité des denrées alimentaires ISO 22 000. Présentation de la norme AGROALIMENTAIRE Système de management de la sécurité des denrées alimentaires ISO 22 000 Présentation de la norme 25 mars 2006-1 - Table des matières CHAPITRE 1 La normalisation : une démarche au service

Plus en détail

LGV SEA : Un projet pas comme les autres. Par Aurélien NEAU LE MAGAZINE D INFORMATION NUMERO 1 / MAI 2013. Environnement Page 8.

LGV SEA : Un projet pas comme les autres. Par Aurélien NEAU LE MAGAZINE D INFORMATION NUMERO 1 / MAI 2013. Environnement Page 8. LE MAGAZINE D INFORMATION NUMERO 1 / MAI 2013 LGV SEA : Un projet pas comme les autres Par Aurélien NEAU Environnement Page 8 Emploi Page 5 Travaux Page 10 SOMMAIRE Le magazine d information de la LGV

Plus en détail

Hubert Etter et Fils S.A.

Hubert Etter et Fils S.A. Hubert Etter et Fils S.A. Hubert Etter et Fils S.A. présentation Fondée en 1958 par Hubert Etter avec la simple exploitation d un garage, notre entreprise a toujours su s adapter à l évolution des nouvelles

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

Constructions Cadolto.

Constructions Cadolto. La technologie de construction modulaire Cadolto La fascination de la construction modulaire Constructions Cadolto. Constructions Cadolto. La fascination de la construction modulaire La fascination de

Plus en détail

CYCLABAT. Création de filières industrielles de recyclage pour la construction et réalisation d un démonstrateur 6 juin 2013

CYCLABAT. Création de filières industrielles de recyclage pour la construction et réalisation d un démonstrateur 6 juin 2013 Proposition initiée par BERTIN et NOBATEK associés à OUATECO et EGERIS Construction CYCLABAT Création de filières industrielles de recyclage pour la construction et réalisation d un démonstrateur 6 juin

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

La valorisation des terres excavées

La valorisation des terres excavées La valorisation des terres excavées Matinée "Matières premières et matériaux du BTP " Céline Blanc c.blanc@brgm.fr BRGM / Direction Eau, Environnement et Ecotechnologies Lundi 2 décembre, 2013 Contexte

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com Dossier de presse La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR Contact presse Service.presse@edf-en.com Manon de Cassini-Hérail Manon.decassini-herail@edf-en.com Tel. : 01 40 90 48 22 / Port.

Plus en détail

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040 The Outlook for Energy: A View to 24 highlights Les Perspectives Énergétiques à l horizon 24 ExxonMobil vous présente dans ses Perspectives Énergétiques sa vision à long terme de notre avenir énergétique.

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION AUX ENGINS ET A L ENTRETIEN ROUTIER (IFEER)

INSTITUT DE FORMATION AUX ENGINS ET A L ENTRETIEN ROUTIER (IFEER) ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EQUIPEMENT ET DU TRANSPORT INSTITUT DE FORMATION AUX ENGINS ET A L ENTRETIEN ROUTIER INSTITUT DE FORMATION AUX ENGINS ET A L ENTRETIEN ROUTIER (IFEER) Institut de formation

Plus en détail

Réglementation relative aux autorisations de conduite et habilitations électriques

Réglementation relative aux autorisations de conduite et habilitations électriques Réglementation relative aux autorisations de conduite et habilitations électriques Les autorisations de conduite Bases réglementaires Définition Les conditions de la délivrance d une autorisation de conduite

Plus en détail

Bachelors Technologiques

Bachelors Technologiques Bachelors Technologiques Mines et Carrières - Gestion et Maintenance de Parc de Matériels de Travaux Publics - QHSE Qualité Hygiène Sécurité Environnement www.2ie-edu.org Institut International d Ingénierie

Plus en détail

MAITEK SRL. Innovation technologique et respect pour l environnement - Traitement, recyclage et récupération des agrégats -

MAITEK SRL. Innovation technologique et respect pour l environnement - Traitement, recyclage et récupération des agrégats - MAITEK SRL Innovation technologique et respect pour l environnement - Traitement, recyclage et récupération des agrégats - MAITEK s.r.l. démarre ses activités en 1999 avec l objectif de développer des

Plus en détail

Choisissez 1 seul interlocuteur pour tous vos projets. TRAVAUX PUBLICS BÂTIMENT 4D DÉCHETS EAU

Choisissez 1 seul interlocuteur pour tous vos projets. TRAVAUX PUBLICS BÂTIMENT 4D DÉCHETS EAU Choisissez 1 seul interlocuteur pour tous vos projets. TRAVAUX PUBLICS BÂTIMENT 4D DÉCHETS EAU L ise métier sur vos territoires > CAUX BRAY BRESLE VALLÉE DE SEINE > VALLÉE DE SEINE COTE > ARRAGEOIS > CÔTE

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX DQE

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX DQE MAITRE D'OVRAGE: Commune de Saint André de Corcy Aménagements de circulation et de réduction de vitesse dans l agglomération - RD n 4 et RD n 82 Référence dossier 01 333 09 01/ 09099_DQE-base_rev1 Dossier

Plus en détail

Les services d efficacité énergétique et environnementale

Les services d efficacité énergétique et environnementale Les services d efficacité énergétique et environnementale Sommaire Notre organisation Page 4 Notre offre Page 6 Nos métiers Améliorer la performance énergétique et environnementale des bâtiments Page 8

Plus en détail

COMPLETE RECYCLING OF CONCRETE. Socio economic and environmental analysis

COMPLETE RECYCLING OF CONCRETE. Socio economic and environmental analysis DIFFERENT INDUSTRIAL WAYS OF PRODUCTION OF NATURAL AND RECYCLED AGGREGATES IN NORTH-PAS DE CALAIS REGION. Socio economic and environmental analysis Prof. F. Buyle-Bodin (1), Prof. O. Blanpain (2) and Prof.

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Pose de Mobilier Urbain

Pose de Mobilier Urbain Pose de Mobilier Urbain PRÉSENTATION DE L ENTREPRISE LES AVANTAGES DU CAROTTAGE MDC CAROTTAGE est votre spécialiste du carottage, sciage et pose de mobilier urbain. Notre société compte au sein de ses

Plus en détail

Pour l environnement. Strength. Performance. Passion.

Pour l environnement. Strength. Performance. Passion. Strength. Performance. Passion. Pour l environnement Réduire les émissions de CO 2 en optimisant les matériaux de construction et les méthodes de production Holcim (Suisse) SA Les fondements de notre avenir

Plus en détail

L ISOLATION EN POLYSTYRÈNE EXPANSÉ DANS LE BÂTIMENT UNE FILIÈRE ACTIVE POUR UNE ISOLATION DURABLE

L ISOLATION EN POLYSTYRÈNE EXPANSÉ DANS LE BÂTIMENT UNE FILIÈRE ACTIVE POUR UNE ISOLATION DURABLE L ISOLATION EN POLYSTYRÈNE EXPANSÉ DANS LE BÂTIMENT UNE FILIÈRE ACTIVE POUR UNE ISOLATION DURABLE Association française de l isolation en polystyrène expansé dans le bâtiment dossier de presse - 2014 L

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment COUVREUR COUVREUR Le couvreur est le spécialiste des toits : il réalise ou répare les toitures, pose l isolation thermique sous le toit, met en place des fenêtres de toit ou des capteurs solaires,

Plus en détail

DÉCOUVERTE de TECECO

DÉCOUVERTE de TECECO FORMATION DÉCOUVERTE de TECECO IMPLANTATIONS Perspective d avenir Perspective d avenir Nos Agences - 49 Saumur - 49 Angers - 49 Cholet - 35 Rennes - 53 Laval - 72 Le Mans - 61 Alençon - 14 Caen Nos Franchises

Plus en détail

XXXI ème ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

XXXI ème ASSEMBLÉE GÉNÉRALE CONFEDERATION INTERNATIONALE DU CREDIT AGRICOLE ZURICH - SUISSE Birmensdorferstrasse 67 - Téléphone 0041/12910575 - Téléfax 0041/12910766 XXXI ème ASSEMBLÉE GÉNÉRALE HANOI 12-14 NOVEMBRE 2001 Jean Kerouedan

Plus en détail

grandir ensemble www.fayat.com/carrieres

grandir ensemble www.fayat.com/carrieres www.fayat.com/carrieres 137 rue du Palais-Galien - BP 90028-33029 Bordeaux Cedex - France Tél. : +33 (0)5 56 00 21 00 - Fax : +33 (0)5 56 51 60 47 Crédits photos : Bruno Levy REA ; Dominique Feintrenie

Plus en détail

JARDECOR. 15, rue de La Grande Maison 45 380 La-Chapelle-Saint-Mesmin

JARDECOR. 15, rue de La Grande Maison 45 380 La-Chapelle-Saint-Mesmin DOSSIER DE PRESENTATION JARDECOR 15, rue de La Grande Maison 45 380 La-Chapelle-Saint-Mesmin Téléphone / Fax : 02 38 43 30 67 Messagerie : guy.champavert@jardecor.fr SITE : http://www.jardecor.fr Forme

Plus en détail

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Le constructeur en béton armé réalise les fondations, les murs et les planchers de constructions neuves (logements individuels ou collectifs,

Plus en détail

O v e r a l l e x p e r t i s e i n t h e m a i n t e n a n c e o f p l a t e s h e a t e x c h a n g e r s

O v e r a l l e x p e r t i s e i n t h e m a i n t e n a n c e o f p l a t e s h e a t e x c h a n g e r s Expertise globale de la maintenance des échangeurs thermiques à plaques O v e r a l l e x p e r t i s e i n t h e m a i n t e n a n c e o f p l a t e s h e a t e x c h a n g e r s LE CENTRE DE MAINTENANCE

Plus en détail

L innovation disruptive,

L innovation disruptive, Octobre 2013 une nécessité pour l industrie aéronautique Les constructeurs aéronautiques font face à une compétition technologique et commerciale toujours plus intense dans un environnement de complexité

Plus en détail

Le partenaire de votre innovation technologique

Le partenaire de votre innovation technologique w w w.. s y n e r r v v i a i a. f. r f r Quelques chiffres Création en 2002 Association loi 1901 20 salariés 17 Ingénieurs et techniciens experts dans leurs domaines et présents dans les centres de compétences

Plus en détail

Abaissement des températures d enrobage : avantages d'un liant prêt à l'emploi

Abaissement des températures d enrobage : avantages d'un liant prêt à l'emploi Abaissement des températures d enrobage : avantages d'un liant prêt à l'emploi EUROBITUME Bitumen Day 2014 @ Anderlecht Vincent BAPTISTE, Total Marketing Services Sommaire Concept du liant «prêt à l emploi»

Plus en détail

Fiche action : Unité de méthanisation Métha Bel Air

Fiche action : Unité de méthanisation Métha Bel Air Débat national sur la transition énergétique Cahier de participation Fiche action : Unité de méthanisation Métha Bel Air Objectifs Produire de l énergie verte à partir de sous-produits agricoles pour une

Plus en détail

Thème Techniques : 9. Mécanique et maintenance industrielle. 10. Electricité, électronique, électrotechnique et automatisme

Thème Techniques : 9. Mécanique et maintenance industrielle. 10. Electricité, électronique, électrotechnique et automatisme Thème Techniques : 9. Mécanique et maintenance industrielle 10. Electricité, électronique, électrotechnique et automatisme 11. Qualité et gestion de la production 12. Hydraulique 13. Organisation industrielle

Plus en détail

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Préambule Venir chez SE2M, c est vous faire profiter de notre expertise de plus de 10 ans d expérience dans l exercice de notre

Plus en détail

La Synergie Lavogez Filière courte : de l arbre à l établi

La Synergie Lavogez Filière courte : de l arbre à l établi La Synergie Lavogez Filière courte : de l arbre à l établi Une démarche de développement durable Coupe en forêts locales Charpentiers du Conception en bureau d études chez CSB Assemblage et taille en atelier

Plus en détail

1 TRAVAUX PREPARATOIRES

1 TRAVAUX PREPARATOIRES 1 TRAVAX PREPARATOIRES 1.1 Installation de chantier J 100 1.2 Implantation et récolement du projet J 30 1.3 Nettoyage et débrousaillage du terrain sur emprise des Travaux m2 100 1.4 Démolition d'ouvrages

Plus en détail

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT Dans un avenir marqué par : des incertitudes importantes de nature économique, énergétique et technologique, à l échelle mondiale, européenne

Plus en détail

ATTACHES METIER : INGENIEUR INDUSTRIEL, OPTION ELECTRICITE, MECANIQUE, ELECTROMECANIQUE, ELECTRONIQUE ET TELECOMMUNICATIONS (M/F)

ATTACHES METIER : INGENIEUR INDUSTRIEL, OPTION ELECTRICITE, MECANIQUE, ELECTROMECANIQUE, ELECTRONIQUE ET TELECOMMUNICATIONS (M/F) ATTACHES METIER : INGENIEUR INDUSTRIEL, OPTION ELECTRICITE, MECANIQUE, ELECTROMECANIQUE, ELECTRONIQUE ET TELECOMMUNICATIONS (M/F) MINISTERES ET CERTAINS ORGANISMES D INTERET PUBLIC DE LA REGION WALLONNE

Plus en détail

VAlorisation et Stockage du CO 2. Un projet global de management du dioxyde de carbone sur la zone de Fos Berre Gardanne - Beaucaire

VAlorisation et Stockage du CO 2. Un projet global de management du dioxyde de carbone sur la zone de Fos Berre Gardanne - Beaucaire VAlorisation et Stockage du CO 2 Un projet global de management du dioxyde de carbone sur la zone de Fos Berre Gardanne - Beaucaire Gilles Munier Directeur Général gmu@geogreen.fr Projet cofinancé par:

Plus en détail

éco-construction bâtiments d élevage

éco-construction bâtiments d élevage éco-construction bâtiments d élevage Jacques Capdeville, service Bâtiment-Environnement, Institut de l Elevage Michel Colache, Maison Régionale de l Elevage SIMA février 2011 un contexte Des préoccupations

Plus en détail

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile.

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. Les spécificités de la profession & de son environnement Les Distributeurs-Grossistes

Plus en détail

Healthcare * sdv.com. Logistique. Imagination. *Santé

Healthcare * sdv.com. Logistique. Imagination. *Santé Healthcare * sdv.com Logistique. Imagination. *Santé SDV, un service de proximité et une performance assurée La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un service de proximité

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

www.kaeser.com Votre partenaire pour les solutions d air comprimé

www.kaeser.com Votre partenaire pour les solutions d air comprimé Votre partenaire pour les solutions d air comprimé KAESER COMPRESSEURS Fournisseur de systèmes d air comprimé de réputation mondiale L entreprise fondée en 1919 par Carl Kaeser père était à l origine un

Plus en détail

Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT

Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT COMPTE RENDU DE VISITE ECOLE CENTRALE PARIS Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT Introduction Pour la dernière journée de notre voyage d intégration, nous avons été accueillis le vendredi

Plus en détail

Quelle place pour le. bois énergie. dans le logement social? Réalisé par : En collaboration avec :

Quelle place pour le. bois énergie. dans le logement social? Réalisé par : En collaboration avec : Quelle place pour le bois énergie dans le logement social? Réalisé par : En collaboration avec : Quelle place pour le bois énergie dans le logement social? UN OUTIL pour la maîtrise des charges locatives

Plus en détail

La nature, excellence et base économique de l agglomération

La nature, excellence et base économique de l agglomération 3491-INTERIEUR_ANGERS_thème 25/09/03 12:27 Page 14 Thème 1 La nature, excellence et base économique Thème 1 Le Projet d agglomération 2015 Angers, laboratoire de l économie du futur Les performances économiques

Plus en détail

Votre avenir professionnel commence au Campus de la CCI! enseignement supérieur

Votre avenir professionnel commence au Campus de la CCI! enseignement supérieur Votre avenir professionnel commence au Campus de la CCI! enseignement supérieur Le Campus de la CCI d Eure-et-Loir 2 Acteurs du développement économique territorial, les Chambres de Commerce et d Industrie

Plus en détail

Mémoire technique Aide à la rédaction

Mémoire technique Aide à la rédaction Mémoire technique Aide à la rédaction Pour apprécier la valeur technique de l offre, le maître d ouvrage peut exiger des candidats la fourniture d un mémoire technique. Deux cas de figure s offrent alors

Plus en détail

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2 Initiative du CICM Proposition au Sommet de la GR "Green Deal en vue d une politique énergétique et climatique efficiente dans la GR en coopération avec les PME de l artisanat" L Artisanat de la Grande

Plus en détail

Stratégie d investissement responsable

Stratégie d investissement responsable Stratégie d investissement responsable 2 Introduction Dès 2003, le Conseil de surveillance a requis un engagement fort du Fonds de Réserve pour les Retraites dans le domaine de l investissement responsable

Plus en détail

ESCALIERS LES ESCALIERS BÉTON NOUVELLE GÉNÉRATION

ESCALIERS LES ESCALIERS BÉTON NOUVELLE GÉNÉRATION ESCALIERS LES ESCALIERS BÉTON NOUVELLE GÉNÉRATION C O N S T R U I R E U N A V E N I R E N B É T O N CONSTRUIRE UN AVENIR EN BÉTON Des escaliers façon SORIBA Un choix en béton Plus que la performance, notre

Plus en détail

Descours & Cabaud, un modèle unique d expertise et de proximité

Descours & Cabaud, un modèle unique d expertise et de proximité Descours & Cabaud, un modèle unique d expertise et de proximité Depuis 230 ans, Descours & Cabaud fait de la distribution professionnelle son métier. Notre Groupe, en proposant l offre la plus large du

Plus en détail

bretagne Les rencontres emploi du maritime - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Dossier de presse

bretagne Les rencontres emploi du maritime - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Dossier de presse en partenariat avec Dossier de presse Les rencontres emploi du maritime bretagne 1 er salon du recrutement maritime en région - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Contact presse : Alexandra

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main Le développement durable au cœur de la stratégie d Assa Abloy 2 de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

A Spirit of Quality. Le système Qualité de Carbagas

A Spirit of Quality. Le système Qualité de Carbagas A Spirit of Quality Le système Qualité de Carbagas A Spirit of Quality La qualité : une obligation et une responsabilité. Un engagement basé sur la conviction et une tradition orientée vers le futur. L

Plus en détail

1. BESOINS DE LA SOCIETE SO.BA.MA.T

1. BESOINS DE LA SOCIETE SO.BA.MA.T 1. BESOINS DE LA SOCIETE SO.BA.MA.T 2. RECHERCHE DE SITES 2.1 Les objectifs 2.2 Les contraintes environnementales liés à l aménagement du territoire liées au transport liés aux documents d urbanisme 3.

Plus en détail

Synthèse du diagnostic territorial Stratégique

Synthèse du diagnostic territorial Stratégique CE2 Synthèse du diagnostic territorial Stratégique Instance de concertation 14 mars 2013 Diapositive 1 CE2 Cabinet E.C.s.-AC; 06/12/2012 I DYNAMISME, VOLONTARISME ET AMBITION D UNE REGION ULTRA MARINE

Plus en détail

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT AU CAMEROUN. Le secteur privé

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT AU CAMEROUN. Le secteur privé L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT AU CAMEROUN Le secteur privé LE SECTEUR PRIVE : UN VECTEUR ESSENTIEL DU DÉVELOPPEMENT Promouvoir une croissance durable et partagée... La croissance économique est un

Plus en détail

www.kaeser.com Votre partenaire pour les solutions d air comprimé

www.kaeser.com Votre partenaire pour les solutions d air comprimé Votre partenaire pour les solutions d air comprimé KAESER COMPRESSEURS Fournisseur de systèmes d air comprimé de réputation mondiale L entreprise fondée en 1919 par Carl Kaeser père était à l origine un

Plus en détail

Plate forme logistique et de traitement légumes BIO/Locaux : démarche et méthode

Plate forme logistique et de traitement légumes BIO/Locaux : démarche et méthode Plate forme logistique et de traitement légumes BIO/Locaux : démarche et méthode Xavier ELICES-DIEZ OBJECTIFS RESTAURATION Alimentation de qualité, diversifiée, équilibrée, fabriquée sur place, réellement

Plus en détail

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations,

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations, DE : Hervé BALEN LE janvier 2014 Troisième Révolution Industrielle La dynamique de l économie verte. Ateliers prospectifs de l emploi 16 janvier 2014 Les impacts en termes de métiers, de formations, Ne

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr Jeudi 9 décembre 2010 La Région et la Banque européenne d investissement lancent un fonds d investissement pour le photovoltaïque en partenariat avec trois banques régionales Le toit du chai viticole du

Plus en détail

Un projet Bois Energie Citoyen?

Un projet Bois Energie Citoyen? Un projet Bois Energie Citoyen? Filière bois énergie : les attendus les entrants Filière usuelle : circuit long Filière d avenir : circuit court Chaîne de production d énergie thermique HQE : Analyse systèmique

Plus en détail

étudié pour les étudiants!

étudié pour les étudiants! étudié pour les étudiants! Réussir, c est une question de volonté, c est aussi être accompagné. Un concept étudié pour les étudiants On ne réussit jamais par hasard. Qu il s agisse de ses études ou de

Plus en détail

FORUM REGIONAL SUR L INITIATIVE ENERGIE SOLAIRE DE LA CEDEAO Présentation de la Côte d Ivoire

FORUM REGIONAL SUR L INITIATIVE ENERGIE SOLAIRE DE LA CEDEAO Présentation de la Côte d Ivoire FORUM REGIONAL SUR L INITIATIVE ENERGIE SOLAIRE DE LA CEDEAO Présentation de la Côte d Ivoire GNIGBOGNIMA Siriki N CHO Pâcome Chargés d études à la Direction Générale de l Energie Dakar, 18-21 octobre

Plus en détail

RAZEL-BEC et le groupe FAYAT acteurs sur le marché des PPP

RAZEL-BEC et le groupe FAYAT acteurs sur le marché des PPP Travaux souterrains Génie civil industriel Ouvrages d art Infrastructures linéaires Barrages Travaux maritimes et fluviaux Environnement et qualitatif Génie urbain Travaux Publics RAZEL-BEC, expert en

Plus en détail

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas»

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» Énergie «L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» La première fonction de l agriculture est la valorisation de l énergie solaire en énergie alimentaire par la photosynthèse.

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

PLAN D ASSURANCE QUALITE

PLAN D ASSURANCE QUALITE PLAN D ASSURANCE QUALITE Site de Balan : Site de Château-Gaillard : Route départementale 84b RD 77 Les Millettes 01360 BALAN 01500 CHATEAU-GAILLARD Tél : 04 72 25 44 37 Tél : 04 74 38 14 04 Création le

Plus en détail

Chaque page correspond à la version allemande. Vous pouvez imprimer les deux versions selon votre besoin.

Chaque page correspond à la version allemande. Vous pouvez imprimer les deux versions selon votre besoin. de notre prospectus Chaque page correspond à la version allemande. Vous pouvez imprimer les deux versions selon votre besoin. Page 1 Le fournisseur système Page 2 Bienvenue chez Schanzlin Une entreprise

Plus en détail

Dossier de Presse SYLOB

Dossier de Presse SYLOB Dossier de Presse SYLOB 1 Table des matières 1 - SYLOB en Bref 3 2 L équipe dirigeante 5 3 Stratégie et positionnement 6 4 Une gamme de solutions ERP pour les PME industrielles 8 5 Les ERP SYLOB en mode

Plus en détail

Contrôle des gaz à effet de serre dans les Mines. Abdoulaye HAMIDOU Chef de Groupe Qualité Sécurité Environnement COMINAK/AREVA

Contrôle des gaz à effet de serre dans les Mines. Abdoulaye HAMIDOU Chef de Groupe Qualité Sécurité Environnement COMINAK/AREVA Contrôle des gaz à effet de serre dans les Mines Abdoulaye HAMIDOU Chef de Groupe Qualité Sécurité Environnement COMINAK/AREVA Principe de fonctionnement des Mines Rejets Atmosphériques Explosifs Ciment

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013 La centrale thermique à flamme de Vitrysur-Seine Crédit photo : Yves Soulabaille N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CPT Vitry-sur-Seine 18 rue des fusillés 94400 Vitry-sur-Seine www.edf.fr

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

Quels produits pour quels marchés?

Quels produits pour quels marchés? Les produits issus de transformations Au contraire de l extraction, les entreprises intervenant dans ce domaine présentent un profil très proche de celui du reste de l industrie. Ainsi, la répartition

Plus en détail

Procontain Construction modulaire : l architecture créative

Procontain Construction modulaire : l architecture créative ARCHITECTURE CONSTRUCTION MODULAIRE Procontain Construction modulaire : l architecture créative Filiale du groupe allemand Alho, Procontain est le spécialiste en France de la construction modulaire. Dans

Plus en détail

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture Communiqué de presse Rennes, le 18 avril 2014 Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture En 2013, la Banque Populaire de l Ouest a injecté 1,5 milliard de nouveaux financements dans

Plus en détail

GROUPE OLANO Développement Durable 1

GROUPE OLANO Développement Durable 1 GROUPE OLANO Développement Durable 1 NOS ENGAGEMENTS DEVELOPPEMENT DURABLE REALISER UNE POLITIQUE ET UNE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT DURABLE SENSIBILISER ET INCITER NOS SALARIES A CETTE POLITIQUE CONTRIBUER

Plus en détail

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER ÉDUCATION Côtes d Armor Collèges publics DIRECTION ÉDUCATION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER Charte de la restauration collective Préambule Dans le cadre de l article 82 de la loi du 13 août 2004, le Département

Plus en détail

Groupe de travail «Dynamiser la prévention»

Groupe de travail «Dynamiser la prévention» Plan départemental de prévention et de gestion des déchets non dangereux Groupe de travail «Dynamiser la prévention» 15 octobre 2014 Réunion du 15 octobre Déroulement de la réunion : - Don alimentaire

Plus en détail

Le Bois Energie. Développement d une filière en Midi-Pyrénées PLAN DE LA PRESENTATION. Les combustibles bois : origines & caractéristiques

Le Bois Energie. Développement d une filière en Midi-Pyrénées PLAN DE LA PRESENTATION. Les combustibles bois : origines & caractéristiques PLAN DE LA PRESENTATION Le Bois Energie Développement d une filière en Midi-Pyrénées L offre et la demande principaux acteurs et chiffres clés Séminaire interrégional du Réseau national des CFT Forêt et

Plus en détail

Sources. la Newsletter. Activités, services et produits dʼhauraton France Juin 2012

Sources. la Newsletter. Activités, services et produits dʼhauraton France Juin 2012 Sources 8 la Newsletter Activités, services et produits dʼhauraton France Juin 2012 Edito Thierry Platz, Gérant Norme EN 1433 Conformité, sécurité des caniveaux hydrauliques et responsabilité pénale. NORME

Plus en détail

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir connaître pour agir Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement les enjeux les outils les applications locales Enjeux d une analyse environnementale et leviers d améliorations QU EST-CE

Plus en détail

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française Dossier de presse Octobre 2014 Après de trop longues années de crise, un léger vent d optimisme souffle enfin sur notre industrie automobile.

Plus en détail

Loire et CHU : imaginons l hôpital de demain!

Loire et CHU : imaginons l hôpital de demain! Loire et CHU : imaginons l hôpital de demain! CHU de Nantes Envoyé le 13/03/2015 Le Centre Hospitalier Universitaire de Nantes est un établissement public de santé. Il a pour principales missions d assurer

Plus en détail

des installations réalisées sous la direction de Xavier MEYRIGNE

des installations réalisées sous la direction de Xavier MEYRIGNE des installations réalisées sous la direction de Xavier MEYRIGNE CENDRES DE CHARBON OU D INCINERATION D ORDURES MENAGERES OU DE DECHETS INDUSTRIELS APPALETTE Group WALTER MATERIALS HANDLING pour LAFARGE

Plus en détail