Rapports d activités. Comité Régional Midi-Pyrénées de Canoë-Kayak. Assemblée Générale Ordinaire du Samedi 31 Janvier 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapports d activités. Comité Régional Midi-Pyrénées de Canoë-Kayak. Assemblée Générale Ordinaire du Samedi 31 Janvier 2015"

Transcription

1 Rapports d activités Comité Régional Midi-Pyrénées de Canoë-Kayak Assemblée Générale Ordinaire du Samedi 31 Janvier 2015 Venerque Rapport Moral du Président, Compte rendu de la secrétaire Générale, Rapport d activité de la conseillère Technique Régionale, du responsable du pôle développement, et de la responsable du pôle environnement, Rapport d activité des Présidents de Commission, 1

2 RAPPORT MORAL DU PRESIDENT 2014 «ARX TARPEIA CAPITOLI PROXIMA» 1 (La roche Tarpéienne est près du Capitole) Lors de notre dernière assemblée générale, nous avions attiré l attention de chacun sur une approche «circonspecte» de l année 2014 en matière de développement de notre comité régional. Le résultat est allé au- delà de toutes nos espérances! Nous aurons côtoyé le très haut niveau! Bravo Boris! Bravo Lucas! Bravo Mathieu! Bravo Pierre et Hugo! Bravo Nico et Hugo! Bravo Céline! Bravo Arnaud! Bravo à Nègrepelisse! Bravo à nos clubs, nos comités départementaux et notre comité régional!!! Au plan sportif, cette année marquera les esprits tant les résultats de nos représentants nous encouragent à poursuivre la qualité de notre formation, la détection de nos jeunes performers d avenir, l aide à nos olympiques et le respect de nos anciens toujours sensible aux résultats C est l arrivée de nos LADIES et de ce DRAGON qui n effraie plus personne mais rassemble, dans une ambiance rare, les usagers de toutes origines, amoureux du «pagayer ensemble». C est aussi des manifestations nationales, voire internationales : les Natural Games de Millau, les 1000 pagaies à Seix, le flocon à la vague et son itinérance pédagogique transrégionale, la coupe des Pyrénées avec nos amis Espagnols et Béarnais, les championnats de France de Dragon Boat, bref, comme on dit aujourd hui «du lourd», sans oublier notre calendrier fédéral. Le très haut niveau aussi dans la difficulté à maintenir notre stratégie de développement, de reconnaissance quasi acquise dans ce vaste bassin de Garonne qui nous est si cher : Isabelle Menetrey est notre élue au comité de bassin. Nous nous sommes confronté à la méconnaissance au plus haut niveau de nos 2 programmes socio- économiques phares «gardien de rivière» et «cool de source», dans un contexte de crise dont le monde associatif subit les effets aujourd hui. Nous avons eu l impression, à notre corps défendant, que le recourt à des compétences hors du champ sportif et à des ressources humaines hors du monde de la filière sport de notre fédération et du ministère, nous marginalisaient Conscients de la nécessité de renforcer notre schéma économique conseillés par le siège et nos partenaires, il nous semblait et nous semble encore que le domaine du loisir et du tourisme restaient à investir (surtout lorsque l on sait que 9 kayakistes non licencies sur 10 pratiquent le Canoë Kayak). Nous avons dû nous séparer de nos amis Céline et Arnaud et procéder à leur licenciement économique. Au- delà des personnes, dont nous avons pu apprécier la générosité, la qualité d engagement et la disponibilité authentique, ce sont 2 compétences de 1 er plan que perd notre dynamique fédérale. Nous leur souhaitons le meilleur pour la suite Gageons que les nouvelles dispositions territoriales du futur bassin versant «Garonne- Méditerranée», offriront une logique nouvelle à nos organismes de tutelle rénovés et des programmes économiques d avenir, pour notre Canoë Kayak bi- régional et son «cœur de métier». Je souhaite que cette année soit de confiance et de création raisonnée. Nous ferons en sorte et en toute loyauté d appliquer la devise chère à nos amis parisiens «FLUCTUAT NEC MERGITUR» Jean BENTABERRY, Président 1 Culture : En 390 av J.C Marcus Manlius habitait sur le capitole de Rome, il entendit le cri des oies consacrés au culte de Junon et donna l alerte repoussant l assaut des Gaulois de Brennus (celui du bouclier!) qui assiégeaient la colline. Ayant défait les Gaulois, il reçut les honneurs. Mais peu de temps après il fut accusé de soutenir les revendications des pauvres et fut jeté de la Roche Tarpéienne. 2

3 Compte rendu de la Secrétaire Générale 3

4 AG Rapport d activité - CTR Mathilde PICHERY I. Introduction Si je devais qualifier 2014, ce serait en terme de richesses et de nouveautés : 2014, riche en matière de formation, avec le démarrage du CQP «moniteur de Canoë- Kayak», une promotion de moniteurs exceptionnelle par le nombre, et l ouverture du DEJEPS au sein du CREPS de Toulouse. 2014, riche en matière d émotions sportives. Nos athlètes ont démontré leur efficacité au plus haut niveau avec, parmi le lot des médaillés, un champion du Monde et un champion Olympique de la jeunesse 2014, riche en matière d événements, avec 2 événements internationaux et un championnat de France, dont une première en Midi- Pyrénées, l organisation d une Coupe du Monde freestyle à Millau à l occasion des Natural Games. Je vous propose de rendre compte de ma contribution sur les projets menés en 2014 en m appuyant sur le projet de développement du comité régional. II. Le Comité Régional, ses clubs, et ses structures : ð Accompagner nos clubs et nos structures dans leur projet de développement : Présence lors de l AG (re)constitutive du CDCK 09 après un an de sommeil. Une équipe jeune et motivée permet de dynamiser le développement de la structure. Conseil pour les orientations prises. ð Former nos adhérents : Organisation et encadrement de la formation des moniteurs fédéraux pagaies couleurs (MFPC). Intervention pédagogique sur les 8 jours de stages de formation. Le noyau de l équipe de la Commission Régionale Enseignement Formation fonctionne bien et ensemble depuis plusieurs années ; elle est complétée par d anciens moniteurs. Cette mixité permet une formation de qualité. Certification des moniteurs fédéraux, y compris pour le recyclage, des aspirants moniteurs et du CQP. o 12 moniteurs formés o 1 moniteur recyclé o 13 Aspirants moniteurs formés o 7 CQP formés (sur 13 candidats) Grosse promotion de moniteurs en partie due à l ouverture du CQP qui permet l enseignement contre rémunération sur 360H annuelles. En revanche, petite promotion d AMFPC car seuls 2 départements ont organisé des formations, mais d une grande qualité puisque tous les stagiaires ont été reçus avec brio. Le CQP aura, en revanche, eu son lots de désappointés puisque seuls 7 candidats sur 13 ont été reçu. Mis en œuvre sur la Pallaresa à la suite du MFPC, la fatigue et le fort niveau d eau auront peut- être eu raison de nos candidats en 2015, le CQP sera organisé séparément. Même au temps de la professionnalisation de nos structures, la formation fédérale doit garder toute sa place pour garantir la pérennité de notre activité. De même, les clubs doivent réserver une place de choix pour les moniteurs formés. Coordination de l ETR : En 2014, 3 jours de séminaires ont été organisés. Le 1 er, en février, s est tenu sur 2 jours. Il a permis, entre autre, une remise à jour des connaissances techniques de base sur la posture et le coup de pagaie. Le second, organisé sur une journée en novembre, a permis le bilan du projet sportif 2014 et la mise en place des actions Ces réunions sont essentielles pour établir un travail coordonné entre tous les professionnels de la région. Sur 15 membres de l ETR en 2014, 8 membres ont participé à une action du Comité régional : Tom BAR => Stage DES/ FRE Sort, stage de ski de fond (sur congés) Damien REYNAUD => Formation et Jury CQP Arnaud FORET => Stage DES/ FRE Sort Ludovic DELAHAYE => Stage SLA/FRE St- Pierre de Bœuf, N2 Châteauneuf (sur congés) Loïc VYNISALE => stage cadets SLA/ DES St- Pé Fabrice POUEYTO => Formation sécu * 2 et N2 SLA*3 4

5 Clément LEDARD => Formation sécu*2 Dimitri THAUVIN => Stage cadets SLA/ DES St- Pé, Championnats de France de Slalom Florent BOULET => Stage SLA Foix Avril Cette participation est en augmentation. C est de bon augure! Cette diversité d intervenant nous permet d avoir un portefeuille de compétence important, et d assurer par ce biais la qualité de nos actions. Cela permet aussi à chacun des membres de sortir de son champ habituel d intervention, source d échange, de progrès et d air frais. Formation qualifiante : Cette année, 3 formations qualifiante ont été organisées : - Formation de barreur de Dragon Boat à laquelle j ai participé. L objectif est le développement de compétence pour monter des sections Dragon Boat et particulièrement des sections Dragon Ladies (rééducation par le sport des femmes atteintes d un cancer du sein) - Formation sécurité en eau vive que j ai coordonnée. J ai en revanche participé à une formation qualifiante organisé par la FFCK qui m a permis une remise à jour des compétences en eau vive et connaissances juridiques. Elargir notre réseau et nos prestations : Ma contribution consiste en la mise à jour régulière du site internet. Environ 35 visiteurs uniques par jour sur le site et 248 «J aime» sur la page Facebook. Ce moyen de communication touche particulièrement les jeunes et permet de communiquer sur des articles de presse, des photos Promouvoir l offre d animation sportive : Structurer et développer l animation jeune : Mon action consiste à placer (dates, lieux) les coupes jeunes et à préparer le contenu des épreuves avec les organisateurs. Entre épreuves de loisirs et épreuves compétitives, l équilibre est difficile à trouver pour contenter au maximum nos adhérents. Depuis plusieurs années, les épreuves sont calquées sur les 3 volets de la méthode d enseignement Pagaies Couleurs : Sécurité, Environnement, Technique. Le volet technique doit se rapprocher au maximum des formats de compétition pour réduire la marche entre les catégories minimes et cadets. Le volet sécurité n est pas toujours mis en place mes les épreuves «environnement» ont pris un chemin ludique grâce notamment à l utilisation de la Malette Environnement, et correspondent plus au public. L enjeu de ces coupes jeunes est double : Sélection de l équipe régional Minimes, Classement des clubs sur le Trophée Jean VIDOU. Cette année, pas de lots pour nos clubs qui forment les graines de champions, nous n avons pas touché la subvention du Conseil Régional dédiée. En 2014, je n ai pu participer qu à l organisation de deux coupes jeunes à l automne sur les 5 annuelles. Seuls 12 clubs ont participé à au moins une coupe jeune (contre 17 en 2013). En revanche, le nombre de participants sur chaque coupe jeune est relativement stable. Les clubs viennent avec plus de jeunes. Bravo à Muret qui remporte le Trophée, suivi d Albi qui «laisse» le trophée, et Venerque qui fait son entrée sur le podium. Coordonner un circuit d animation de loisirs sportifs Ma contribution consiste en la coordination calendaire de ces manifestations, la demande de lâchers d eau, et la diffusion des informations relatives à ces événements. Quelques soucis sur les lâchers d eau dans le Tarn, où la permission nationale de lâcher est effective, tandis que le gestionnaire local est restrictif. Structurer l organisation régionale Optimiser la coordination entre le comité régional, l ETR, les dirigeants et les bénévoles J ai assisté cette année à 3 des 4 comités directeurs organisé, et à 3 des 3 inter commissions organisées. Si les commissions transversales (patrimoine, enseignement) trouvent leur place dans ces réunions, les commissions d activités ont plus de mal. Les échanges avec les commissions d activité se font plutôt par mail ou téléphone. La représentativité est variable mais globalement bonne. Il nous manque toujours une ou deux représentations départementales mais le territoire est maillé. Accompagner l emploi : Mon action consiste en l information des dispositifs d accès à l emploi pour les structures potentielles lors des réunions du comité régional (emploi d avenir essentiellement). 5

6 2 emplois ont été créés en 2014 : - Emploi d avenir dans le Tarn - Emploi CUI CAE au CKT Nos clubs sont encore trop souvent trop petits pour créer un emploi. La piste réside sans doute dans le regroupement des employeurs. III. Développement Durable des sites de pratiques Améliorer la sécurité des pratiquants Améliorer l'aménagement et la signalisation de nos sites de pratiques Je coordonne la mise en œuvre les décrets N (liste des ouvrages à aménager) et N (liste des ouvrages à signaler), issus de la loi sur l eau et des milieux aquatiques. En 2014, quelques avancées sur le dossier : 09 : prise en main du dossier par la nouvelle équipe, 2 rivières terminées, le dossier va être en partie transmis aux services administratifs. 65 : Actualisation du travail réalisé en 2012 avant la transmission aux services Certains dossiers terminés sont entre les mains des services, mais les listes ne sont pas sorties : 12, 31, 32, 46, 81 Les listes sont sorties dans le Tarn et Garonne, même si quelques modifications doivent être apportées. Connaître et préserver nos sites de pratiques : Nous avons travaillé, avec Céline Jarron, en collaboration avec la DDCSPP du Tarn, la DRJSCS, et le CDCK 81 pour récupérer le droit de naviguer au droit du captage d eau potable sur la commune de Bridou qui coure depuis L ARS reste sans voix fasse à nos interpellations. Bien plus que naviguer sur un parcours fréquenté et qui nous est cher, nous devons être vigilent face à la généralisation de ce type d arrêté. Permettre la valorisation et la continuité des parcours Valider les projets de dispositifs de franchissement et de signalisation o Rédaction d un avis technique en vue de l aménagement d ouvrage de franchissement ou de contournement : ð 09 : un contournement est prévu sur le barrage d Albiès, une passe à Canoë est demandé sur le barrage Arial Amont à St Girons, une passe à ralentisseur est validé pour le barrage d Urs ð 12 : un contournement est prévu pour le Moulin de Fans ð 46 : un plan de signalisation est validé pour le barrage de Saint Géry Ces avis s écrivent en collaboration avec la DDCS ou DDCSPP du département concerné. D autres ouvrages ont pu être aménagé sans que j en ai connaissance, notamment lorsque le CDCK est doté d un conseiller Technique (65, 81, 82). IV. La pratique sportive Offrir une animation sportive compétitive Consolider l offre d animation sportive Mon action consiste en la coordination du calendrier sportif. Nous avons eu très tardivement le calendrier national ainsi que les informations sur le challenge national jeune. Ceci est nuisible à la mise en œuvre sereine d un calendrier, et d autant plus nuisible pour les CDCK et clubs qui attendent le calendrier régional. ð Permettre l accès au haut niveau Promouvoir le volet compétition C est la 1 ère année où le projet sportif a été mise en place avec une attribution proposée par échelon : Club : Continuité de l apprentissage du Canoë- Kayak pour tous, présence d une école de pagaie et d une école de sport. CDCK : Formation polyvalente des minimes, avec des compétences clés à développer telles que l aisance aquatique, la propulsion et les manœuvres, la posture, l esquimautage. CRCK : Formation spécifique des cadets et juniors, avec l objectif minimum de sélectionner les jeunes aux championnats de France, et l objectif optimum de les sélectionner pour les échéances internationales juniors. Le développement des compétences clés : En cadet : La construction d une trajectoire, l analyse de la pratique, la communication sur la pratique, l équilibre du bateau et l utilisation des mouvements d eau. En junior : L optimisation de la trajectoire, l analyse de la préparation, l intégration de la préparation physique, l implication dans la formation de cadre. 6

7 Les athlètes régionaux sont définis en décembre de l année N- 1 et participent chacun à deux actions de préparations aux championnats de France, au stage des championnats de France, à un stage de préparation physique générale et cohésion de groupe (Ski de fond). Les athlètes en liste espoir ont un stage national supplémentaire : polyvalence bateau pour les cadets, spécifique pour les juniors finalistes aux championnats de France. Cette année, cela n a concerné que Lucas ROISIN. En 2014, 68 journées de stages ont été organisées. J ai été présente sur 31 journées de stage, soit presque la moitié. Quasiment à chaque fois, 2 disciplines se retrouvent ensemble sur les stages. Cela permet l échange, technique et convivial. Cette année, la nouveauté a été l organisation de déplacements régionaux communs sur les compétitions slalom nationale 2 car il y avait beaucoup de compétiteurs jeunes et isolés pour se rendre sur des compétitions éloignées. Ce projet a très bien fonctionné, grâce à la participation active de l ETR. Les stages ont eu lieu à Saint Pé de Bigorre, Saint Pierre de Bœuf, Pau, Sort (ESP). Notre environnement proche nous offre de belle possibilité de navigation. Les championnats de France ont eu lieu à Metz, Barcelonnette et Pau. 26 jeunes ont été sélectionnés pour un championnat de France : 15 en slalom, 3 en descente, 8 en Freestyle. Quelques principaux résultats chez les jeunes : Lucas ROISIN, Champion de France en C1 slalom junior, Vice Champion de France en C2 slalom junior Thomas RICHARD, Champion de France en K1 free- style Junior, Fabien LANAO, vice Champion de France en K1 free- style Junior Bruno LOPEZ, Champion de France en K1 free- style cadet Julien HELLO, 3 ème aux Championnats de France en K1 free- style cadet *retrouvez tous les résultats sportifs compilés sur un tableau. ð Accompagner les athlètes de haut niveau et les jeunes talents Les soutenir et être à l écoute de leur besoin Nous n avons pas fait d action particulière en direction de nos sportifs si ce n est de les féliciter à l occasion des réceptions et de les valoriser par la production d un poster les regroupant. ð Veiller à l équilibre et à l intégrité des sportifs Coordonner la surveillance médicale règlementaire : Un suivi de près est nécessaire pour que les sportifs espoirs et les SHN hors pôle soient à jour de leur surveillance médicale règlementaire. Tous les athlètes espoirs ont été en règle au moment venu pour entrer ou rester sur la liste. Sensibiliser à un comportement citoyen : Cette action est transversale et permanente dans tous les stages sportifs. Respecter autrui est aussi important que de progresser. Tous les stagiaires sont aussi investi dans les tâches ménagères, cuisines, vaisselles, courses ce qui permet des les sensibiliser à la vie en collectivité, mais aussi de réduire le budget! ð Contribuer à l organisation de grands événements Soutenir les candidatures et participation au comité de Pilotage : Cette année, j ai contribué à l organisation des événements sportifs suivants : Coupe du Monde de Freestyle à l occasion des Natural Games : Responsable des accréditations, responsable du protocole avec Marianne AGULHON, CTR Aquitaine dépêchée pour l occasion, secrétariat. Championnat de France de Dragon Boat : Mise en place du bassin, gestion de la course. Nationale 1 de Descente sur le Salat : Gestion de course. J ai participé à l organisation d événement de moins grande ampleur mais de toute aussi grande importance pour la région, le Championnat régional slalom/descente à Toulouse : Préparation amont de l événement, gestion de la course, protocole. V. Conclusion Sans prétendre l exhaustivité, j ai balayé le champ des missions dans lesquelles je suis intervenue en Des événements à la formation, en passant par l accession au haut niveau ou la défense du patrimoine nautique, sans compter les 10% de mission nationale sur le haut niveau et la formation ces missions aussi diverses que variées ont bien un socle 7

8 commun : le Canoë- Kayak, et c est la raison pour laquelle le métier me passionne toujours autant. Cependant, j ai parfois un sentiment de frustration lorsque cette diversité de missions m empêche d aller au bout des projets par manque de temps. Les taches liées au fonctionnement du comité régional (entretien du matériel, suivi budgétaire, mail, courrier, convocations, factures ) prennent beaucoup de temps, et j imagine possible un recentrage sur mon cœur de métier avec un soutien pour toute cette logistique. Par exemple, la professionnalisation de nos structures est un point sensible et important pour notre développement. Le Canoë- Kayak est une discipline qui nécessite des déplacements, du matériels, et un fort taux d encadrement, ce qui complique la professionnalisation. J aimerai d avantage pouvoir soutenir les clubs. Je profite de ce moment solennel pour remercier tous ceux qui contribuent au développement de notre activité : Les professionnels de l équipe technique régionale, avec qui je suis ravie de travailler. Les bénévoles qui oeuvrent pour le développement de notre activité, et particulièrement les chevilles ouvrières du comité régional que, force d opiniâtreté et de passion, rien n arrête (ils, elles se reconnaîtront!) Nos partenaires institutionnels qui nous soutiennent. J aurai mon dernier mot pour Céline et Arnaud qui ont quitté le comité régional en cette fin d année, et à qui je souhaite de beaux horizons. Mathilde PICHERY, CTR 8

9 RAPPORT D ACTIVITÉ 2014 POLE DEVELOPPEMENT DURABLE Chaque année les «techniciens» du comité régional font leur rapport d activité annuel en direction des élus bénévoles de l association. Ce rapport à un caractère particulier, puisqu il sera le dernier suite à l arrêt du programme qualité mis en place depuis 2005 et ce pour des raisons d ordre économique. Je souhaite profiter de ce temps de restitution pour redonner du sens à ce qui a été mis en place pour le développement des structures régionales. Le secteur associatif comme d autres n échappe pas aux restrictions budgétaires des collectivités dont il dépend. Nous évoquions la nécessité il y a quelques années d anticiper cette évolution, mais en quelques mois tout s est fortement accéléré. Il est devenu indispensable pour chacun de trouver son mode de financement propre. Le canoë kayak dispose d une chance unique que bien d autres sports nous envie, en dehors de l aspect purement sportif, c est une activité de loisirs touristique avec environ 5,6 millions de personnes qui le pratique en France chaque année (étude Sofres 2011). Pour Midi Pyrénées c est environ pratiquants occasionnels chaque saison C est sur ce public que nous avons travaillé durant toutes ces années avec plus ou moins de succès. Voici un récapitulatif des principales actions menées au sein du pôle développement durable du comité régional de canoë kayak. I. Développement du Label «Cool de source» v Quel est le sens de cette démarche en terme de développement durable? Nos activités touristiques contribuent directement ou indirectement à générer des pollutions diffuses sur les milieux (déchets ; macro déchets)... Ayant conscience de cet état de fait, le comité régional par son Président, a décidé de promouvoir une pratique de qualité sur le volet loisirs et faire en sorte de mobiliser et fédérer les structures d intégrer les préceptes du développement durable. L approche environnementale et plus particulièrement la préservation de la ressource en Eau, a été le fil conducteur de cette démarche. C est ce qui a expliqué notre collaboration avec l Agence de l Eau Adour Garonne depuis maintenant 5 ans, mais aussi l association du Flocon à la Vague qui milite pour la préservation de la ressource en Eau de l Amont à l Aval des cours d eau. L économie durable, mais aussi l approche sociale des pratiques, font partie de la démarche Cool de source, des notions que nous retrouvons dans bien d autres secteurs d activités. Ce label s inscrit dans la stratégie nationale du Sport et du Développement durable engagée par le Ministère des Sports en 2010, mais reste nouveau dans le paysage des Sports de nature. Cette démarche a reçu le prix de l initiative exemplaire en 2010 par le Conseil Régional, jugée innovante par l ancien directeur général de l Agence de l Eau Monsieur Marc Abadie, soutenu par la Président du Conseil Régional Monsieur Martin Malvy, sans oublier à un autre niveau, le Directeur du Comité Régional du Tourisme Midi Pyrénées, ainsi que le fondateur de la société Ecocert Monsieur William Vidal. Malheureusement, nul n est prophète en son pays, après de nombreuses tentatives auprès des responsables du siège de la Fédération Française de Canoë Kayak nous avons eu une fin de non recevoir pour un soutien du label. Dont Acte! Suite à la dernière Assemblée Générale en février 2014, il ressortait le caractère urgent d atteindre l équilibre financier. Une des réponses a été l instauration d une adhésion, adoptée par les membres du réseau sans aucune réticence. Par 9

10 ailleurs pour compléter le dispositif économique, il a été question d engager de façon pilote une «contribution embarquement» de 1 euros de plus sur le prix des prestations vendues et ceci au sein de trois structures expérimentales : o le club de Seix (09) o la structure privée Canoë Garonne (31) o la structure associative Asvol t (12) Avec le Président, nous avons pris le parti de ne pas donner de consignes sur le mode de mise en œuvre, en précisant que nous souhaitions rentrer dans un système d économie solidaire : o 0,40 cts pour le club ou la structure volontaire o 0,20 cts pour financer le badge «Cool avec la Rivière» o 0,15 cts pour le comité départemental concerné par la structure engagée o 0,25 cts d euros reversé au comité régional pour financer le développement de ce label. Sur trois tests, deux échecs, et un succès!! Les deux échecs ont consisté à le vendre «séparément». Le succès a consisté à augmenter le prix de 1 euros sur l ensemble des produits vendus. Les retours clientèles ont été bons, cela a suscité de la curiosité sur le sens de cette démarche. Ceci constitue à n en point douter, un réel modèle économique durable, puisque au final c est le «touriste» qui paye un euro de plus sa descente en échange de quoi, il repart avec un «souvenir» de son baptême en rivière à savoir un badge ayant un message : «Cool avec la Rivière» En imaginant une généralisation de cette contribution sur l ensemble des membres, avec la clientèle générée, c est dans un premier temps environ euros collectés avec une distribution équitable auprès des parties prenantes, avec un potentiel rapide d environ contributions équivalent à 1 euro v Les points de satisfaction : - Refonte par l agence ICOM de l ensemble des outils de communication, jugés plus conforme à nos pratiques par les membres engagés - Animation du site internet en créant une galerie photos personnalisée à chaque site - Actions de community management sur la page Facebook du label, avec de belles parutions via le CRT (plus de visiteurs sur la saison) - Une collaboration étroite avec les équipes d Ecocert et du Comité Régional du Tourisme qui nous ont accordé toute leur confiance - Un outil d audit qui s apparente à un réel outil de management de la qualité sur des critères de développement durable (Démarche d amélioration continue) - Des visites sur site de mieux en mieux ciblées qui apportent une réelle plus value auprès du dirigeant (regard extérieur des prestations proposées) - Un travail collaboratif avec les responsables de chaque structure - Des actions mieux ciblées et plus efficaces en terme de feedback v Cool de source en 2014 : - 10 structures labellisées (contre 8 en 2013 / 2 étant suspendu pour non paiement de l adhésion annuelle) - Au cumul des fréquentations, environ clients occasionnels au sein du réseau Midi Pyrénées. - Les départements qui ont une structure engagée : - la Haute Garonne avec deux membres (Club du CKT soit 500 embarquements et Canoë Garonne soit 390 embarquements sans compter l activité Dragon en plein essor) - l Ariège avec trois membres (Club de Seix soit embarquements, et Moaï Rafting soit 500 embarquements et la Belle verte soit embarquements) - Les Hautes Pyrénées avec un membre (Club de Lourdes soit 500 embarquements) - l Aveyron avec un membre (Asvolt soit embarquements) - le Lot avec un membre (Compagnie sports nature et environ embarquements) - le Tarn avec un membre (base du CDCK d Ambialet et environ 2500 embarquements) - le Gers avec un membre (Canoë de Beaucaire soit environ 3500 embarquements) soit au total personnes qui passent chaque année dans le réseau Cool de Source. A noter l absence du Tarn et Garonne, qui aurait souhaité se positionner en 2015 avec la Maison de l Eau de Nègrepelisse (en cours de construction), et une nouvelle structure candidate en 2015 sur le département de la Corrèze. 10

11 Pour bien comprendre la cohérence du label Cool de Source avec la dynamique engagée par le Ministère de la Jeunesse et des Sports, voici le lien qui précise l étendue du programme au niveau national : www. durable.sports.gouv.fr/ v 5 ans d une dynamique Sport et Développement Durable Depuis plus de cinq ans, le ministère en charge des sports s est engagé auprès des acteurs du sport pour une prise en compte plus systématique des enjeux environnementaux, sociaux et économiques dans le sport. II. Organisation d événements promotionnels Suite au bilan qui a été fait en 2013, nous avions décidé d être moins omniprésent sur les événements. Nous avons donc priorisé notre participation sur l Odyssée Solidaire à Portet sur Garonne (Maire Mr Suaud / Président de la CLE et ayant de la part de Monsieur Martin Malvy la délégation de l Eau eu niveau régional). Cette opération s est déroulée durant les journées nature du Conseil Régional au mois de mai dernier. Nous avons pu à ce titre nous associer au club de Portet sur Garonne sur l organisation d une des épreuves sportives. Un beau succès qui a vu la participation d une trentaine d équipe «citoyenne». Nous avons souhaité gardé notre implication sur le festival Jazz in Marciac (le maire étant le vice Président en charge du Tourisme et l aménagement du territoire au niveau régional), en partenariat avec le comité départemental du Gers, et un de ses clubs, Plaisance du Gers qui a assuré brillement les animations sportives sur la première semaine du festival. Ceci s est fait dans le cadre d une prestation de service, ce qui a permis de rentrer des financements pour le club et le comité départemental. III. Actions diverses - La gestion et le développement du label ainsi que la participation aux différents événements ne sont que la partie «visible» de l activité du pôle développement durable, mais une grande partie des activités au quotidien, concerne le suivi et l accompagnement dans le développement des structures du comité régional. - La réalisation de la Maison de l eau à Nègrepelisse, un de mes premiers dossiers qui date de 2007 avec les porteurs de projet en local tout particulièrement Damien Reynaud, qui a su tenir le cap avec son équipe dirigeante, un grand bravo a eux, je leurs souhaite une belle réussite pour les années à venir.. - Un travail au quotidien sur la coordination régionale, pour faire en sorte que les structures et les dirigeants puissent avoir les réponses aux questions posées ; - Participation au séminaire des cadres techniques fédéraux régionaux et départementaux, qui est un beau moment de rassemblement mais malheureusement suivi d aucun effet «concret et opérationnel» ; - Mission de relations publiques pour défendre les intérêts du comité régional et de ses structures affiliées ; - L investissement «gracieux» sur le groupe de travail régional sur le Sport et le Développement Durable, piloté par Laurence Jouclas pour la Direction Régionale Jeunesse et Sports avec l aide d une consultante externe, en partenariat avec la DREAL ; le CREPS et le CROSF ; ainsi que d autres ligues sportives, qui a permis d aboutir à un site internet des bonnes pratiques 11

12 (ci- dessous un descriptif du projet, qui est non sans rappeler le contenu de notre démarche!) (www. pyrenees.drjscs.gouv.fr/pellentesque- habitant- morbi.html) (Date du lancement de notre démarche de développement durable: 2009) Site internet de la DRJSCS Midi Pyrénées IV. Vers un développement maitrisé des sports de nature 14/05/2012 Le développement maîtrisé des sports de nature repose sur la stratégie ministérielle mise en œuvre par le Ministère chargé des sports, le pôle ressources national sports de nature et les services déconcentrés en région (DRJSCS) et en département (DDI), en partenariat avec le mouvement sportif, les collectivités territoriales et d autres organismes. La politique ministérielle dans le domaine des sports de nature s attache à favoriser l accès de tous les publics aux pratiques sportives de nature en sécurité : en améliorant leurs compétences aux plans technique et environnemental et en s appuyant sur des modes de pratiques diversifiés : du secteur associatif, du secteur éducatif, du secteur marchand ; en conciliant la pratique des sports de nature avec les enjeux de préservation de l environnement, le respect du droit de propriété et les activités des autres usagers du milieu naturel. Cette démarche concertée et coordonnée doit permettre d atteindre les quatre objectifs prioritaires suivants : garantir un accès aux lieux de pratiques sportives de nature ; promouvoir une offre sportive de qualité qui s appuie sur une pratique encadrée et/ou organisée ; sensibiliser et éduquer les pratiquants, notamment les jeunes, à l environnement et au développement durable par les pratiques sportives de nature en milieu naturel ; favoriser le développement coordonné des sports de nature par milieu, terrestre, aquatique ou aérien. L action ministérielle se développe autour de six piliers : l information aux usagers, la réglementation et la protection des publics ; l emploi et la formation ; les lieux de pratique de sports de nature (espaces, sites et itinéraires) ; l accompagnement du mouvement sportif ; le rôle éducatif des sports de nature et promotion de la santé ; le développement local et territorial par les sports de nature V. Situation financière du Pôle Développement Durable L année 2014 correspond à la troisième année d emploi non subventionné, sur un budget global de euros, nous avons accusé une déficit d environ euros au début du mois d Août 2014, ce qui correspond à la subvention non attribuée du Conseil Régional sur le projet. Soit pour l année 2014 : euros de recettes euros de dépenses Soit un déficit de euros (Ci- dessous budget annuel compilé) v Budget réalisé en 2014 POSTES DETAILS Dépenses Recettes Rémunération salaire à 100% ,00 Tickets Restaurant 1320,00 Téléphone Abonnement annuel 468,00 Frais de déplacement Tournée régionale 665,00 12

13 Frais d impression outils de communication Imprimerie du Parc 648,00 Agence Icom outils de com. Affiches+stickers 3540,00 Organisation Conférence presse Pot de clôture de la réunion 0 Hébergement du Site internet Période de 3 ans 234,00 IP communication Actions Relations presses 1 700,00 Agence Icom Création graphique Badge 540,00 Fabrication des badges Zanzibar 700,00 Assurance voiture Maif 95,00 Impression des kakémonos fournisseur 480,00 Mission de stage TBS (Toulouse Business School) 528,00 POSTES DETAILS FFCK (convention agt dév.) CNDS Agence de l eau Adour Garonne Ressources propres Contribution Embarquement Adhésions réseau TOTAUX Ne figure pas dans ce budget la partie valorisée offerte par nos partenaires à savoir : - Société EcoCert / Mécènat de compétences à hauteur de Comité Régional du Tourisme / Mécénat de compétences à hauteur de Société négoti Tourisme / Partenariat de prêt de véhicule (montant non précisé) - Imprimerie du Parc / 50% du devis nous a été «offert» à hauteur de , , , ,00 90, , , ,00 VI. En conclusion Une année encore bien remplie à tous les niveaux, des projets qui n ont cessé d avancer avec plus ou moins de difficulté, une grande richesse dans les rapports humains qui font le tissu associatif et une démarche qualité que je crois toujours d avenir en perspective du changement climatique Le contexte économique que tout le monde connaît et un manque de soutien du siège de notre Fédération ont eu raison de nos ambitions. Je tiens à remercier tout particulièrement Jean Bentaberry pour sa confiance, son intégrité morale, son sens de l engagement et de la parole donnée, sans oublier sa vision que je pense d avenir, mais aussi Isabelle Menetrey, pour sa rigueur dans la gestion financière de l association. Vous avez su nous mettre dans les meilleures dispositions pour pouvoir repartir sur de nouveaux projets, un grand merci à vous deux. A l époque de Wilfrid Forgues (ancien Président) au tout départ du projet, la page était blanche, je crois que du chemin a été fait Ce fut un très grand plaisir de travailler pour le comité régional durant toutes ces 8 années, mais également pour les structures, les bénévoles, et plus largement pour la défense du système associatif, le tout avec une équipe compétente. Bonne continuation à tous et toutes. Arnaud Boschung, Pôle développement Durable 13

14 Rapport annuel - Pôle Environnement Le début de l année 2014 était dans la continuité pour développer les projets engagés notamment Gardiens de la Rivière, néanmoins, la situation de la fin d année a conduit à un ralentissement de la gestion des dossiers. Pour les perspectives 2015, sans chargée de mission à temps plein pour coordonner les projets, j ai souhaité proposé quelques conseils pour la poursuite des actions. I. BILAN D ACTIVITE 2014 v Coordination/ Animation dossiers en lien avec départements Ø Commission Patrimoine Nautique Régionale La commission régionale ne s est pas réunie en Les problématiques départementales ont été abordées individuellement avec chaque référent départemental. L objectif était notamment de poursuivre la formation des bénévoles sur l environnement en lien avec la pratique et malgré des demandes du Tarn- et- Garonne et de l Ariège, aucune date n a pu être définie. Mise à jour du tableau des représentations CK sur la région auprès des instances eau/environnement. Cet outil permet de savoir où notre pratique est représentée au niveau des acteurs de la région. Réunion avec la DREAL afin de présenter les projets et actions du CRMPCK. Remarque : Les référents départementaux Patrimoine Nautique ont été mis à jour pour l olympiade Néanmoins, tout nouveau bénévole intéressé par cette thématique peut participer à la commission. Ø Représentation du CRMPCK dans les démarches Eau et Développement Durable sur le bassin Adour Garonne Notre participation aux études et réflexions initiées sur le bassin Adour Garonne ou à l échelle de la région, s est poursuivie, pour permettre de positionner le CRMPCK comme un interlocuteur pertinent des milieux aquatiques et aussi représenter les sports de pleine nature peu présents. Exemples de réunions auxquelles le CRMPCK était représenté (par une personne de l équipe ou du bureau) : o CLE (Commission Locale de l Eau) du SAGE Garonne (Schéma d Aménagement et de Gestion de l Eau) o Natura 2000 (territoire des 5 Vallées : Aveyron, Tarn, Agout, Viaur, Gijou) o Groupe de travail sur la mise en place d un «Observatoire de la biodiversité» régional o Groupe de travail sur le réseau «Education à l Environnement» midi- pyrénéens. Ø Recensement des ouvrages Poursuite de la démarche engagée depuis 2011 avec Mathilde, avec une assistance auprès des CDCK pour réaliser ce travail de recensement des parcours et des ouvrages quand nécessaire. Peu d évolutions en Conseils 2015 : - Poursuivre la commission régionale Patrimoine Nautique afin que les référents échangent sur les expériences de chacun. II. Projet «Gardiens de le Rivière» Le réseau de surveillance sur l état des rivières Midi- Pyrénées et de ses usages s est poursuivi en 2014 grâce à la participation volontaire des clubs et de leurs pratiquants. Ce projet est pilote, en Midi- Pyrénées pour la FFCK. Cette dernière étudie encore les possibilités et les moyens pour une extension du projet au national. Pour cette année 2014, l objectif a été de renforcer ce réseau en mobilisant plus de structures de Canoë- Kayak et en le rendant plus visible auprès des acteurs de l eau locaux : associations, institutions... 14

15 Ø Rappel des informations recueillies sur l état de nos rivières : o Données naturalistes (espèces/habitats remarquables, espèces envahissantes ) o Données liées aux pollutions (déchets, rejets industriel, domestique ou agricole ) o Données liées aux usages et à la sécurité des pratiques (Projets d ouvrages et travaux liés à la rivière, entretien des rivières, artificialisation des berges ) Ø Actions réalisées en 2014 : Engagement : 22 structures/clubs engagés dont 20 clubs sur 34 et 1 structure non affiliée mais membre du réseau Cool de Source. 09: CK Saverdun + HCKC + FCKEV + CK Mirepoix + La Belle Verte (non affiliée FFCK) 12: MJC Millau 31: CKT + ACFA CK + Venerque Eaux Vives + MOCK + La Vague Portésienne 32: SCKAL Condom + Plaisance CK + ENSA Auch + CK Mirande + Canoës de Beaucaire 65: Aqua Nestes + Stadoceste Tarbais + Alck Bagnères + EKCL 81: Albi KC + Canok Il y a donc 4 nouveaux clubs ou structures qui ont rejoint la démarche en Carte représentant les portions de cours d eau sous surveillance par les Gardiens. Témoignages et dossiers depuis 2012 : 22 témoignages dont 7 nouveaux en Après vérification des témoignages, 21 dossiers «Gardien de la Rivière» ont été ouverts (dont 7 en 2014). A ces dossiers, s ajoutent 9 dossiers spécifiques «Pollution bactériologique» dans le cadre du suivi de la qualité bactériologique en place sur la région depuis Soit 30 dossiers sur Midi- Pyrénées dont 23 toujours en cours. 15

16 Répartition des dossiers GRiv suite aux témoignages par thématique et état d avancement Dossiers spécifiques - Suivi «Pollution bactériologique» Une nouvelle campagne a été lancée en avril Je poursuis l animation de ce suivi, avec toujours une journée sur le terrain chaque semaine d analyse afin de collecter les prélèvements réalisés par les bénévoles des clubs impliqués. La fréquence a été modifiée pour plus de pertinence avec les résultats de certains sites et pour réduire les déplacements et les coûts. o 6 sites suivis avec 5 clubs de sports nautiques mobilisés et 1 département : Antignac, Fronsac, Venerque, Lavaur, Tarbes et Cahors. Avec les acteurs locaux o Pour les sites sur l Ariège, Le Vernet et Venerque, veille d alerte (transmission des anomalies des STEP) mise en place avec les structures rencontrées en o Peu de contacts début 2014 sur la suite des démarches locales, notamment sur Lavaur et Antignac. De plus, une étude a été menée dans le but de faire un bilan des 5 campagnes précédentes et les évolutions qui ont pu être observées. Claire, en stage pendant 3 mois cet été, l a réalisée. Exceptionnellement, la campagne s est terminée fin décembre 2014 en raison de mon départ. Communication projet Gardiens de la Rivière o Gestion de la page web «Réseau de suivi bactério.» avec les résultats et les documents réalisés (profils de sites, bilan annuel ) sur le site du CRMPCK + mise en ligne des résultats sur page Facebook o Mise à jour de la page Gardiens de la Rivière du CRMPCK o Réunion de travail avec la FFCK pour l élaboration d une page web dédiée au réseau «Gardiens de la Rivière» et des outils de communication et d identité pour le projet => pas de retour fin De plus, en septembre, une présentation de la démarche a été faite au comité directeur du CDCK 64 pour une éventuelle extension. 16

17 Le bilan 2014 complet du projet est disponible sur simple demande (fiche par dossier et suivi bactériologique). Conseils 2015 : o Les clubs ont bien participé au projet et étaient de plus en plus réactifs. o Diffusion de l étude «Bilan qualité bactériologique comparatif sur 2009/2014» aux bénévoles et acteurs impliqués o Conserver un suivi des dossiers GRiv et apporter un support technique si nécessaire avec des référents par thématique (Ex : Mathilde pour les dossiers sécurité pratiques...). III. Education/Sensibilisation à l environnement Les interventions formation 2014 : o Intervention pour le BPJEPS de Millau (UC 10 Environnement) Les interventions «sensibilisation environnement» : o Intervention Collège Michelet Toulouse classe 3 ème, avec initiation organisée par le CKT o Nettoyages «Initiatives Océanes» : 5 nettoyages organisés par des clubs ont été recensés via les Initiatives Océanes en Le pôle Environnement n est pas intervenu auprès des clubs cette année. o Intervention sur l évènement «Célété» sur Figeac en juillet jours d animations (scolaires + grand public). IV. Conventions avec structures CK v CDCK 81/CRMPCK Suite à une volonté du CDCK 81, la convention de 2013 a été reconduite, afin d être mise à disposition du CDCK (au maximum 1 mois de TP) sur des dossiers «Environnement/Patrimoine Nautique» spécifiques sur le département du Tarn. Suivi SAGE Agout : participation à 1 réunion de la CLE Suivi CDESI 81 : Participation a plusieurs réunions dans le cadre de l élaboration de la méthodologie du PDESI. Travail réalisé conjointement avec Ludo Delahaye, Nicolas Bonné et Patrick Clerc. Mon travail au sein du CDCK 81 a permis que celui- ci soit plus régulièrement représenté dans les réunions des instances de l eau. J ai pu apprécier de travailler sur des dossiers locaux et constaté une réelle prise en compte des problématiques du CK sur le département même si l avancement des dossiers est difficile. v CRCK Rhône- Alpes/CRMPCK Le Comité régional Rhône- Alpes a souhaité mettre en place une convention afin de leur faire partager notre expérience, en particulier sur le projet Gardiens de la Rivière. 2 réunions : une à Toulouse, Myriam, leur agent de développement est venue observer et échanger sur les projets existants en Midi- Pyrénées Une à Lyon, où je me suis déplacée afin d observer leur fonctionnement et projets en cours et travailler conjointement à la mise en œuvre d actions environnement sur leur région. V. Point financier Les partenaires précédents (Agence de l eau, Région Midi- Pyrénées, CNDS) ont renouvelés leurs engagements sur Et un nouveau partenaire EDF s est engagé pour Gardien de la Rivière. Les ressources propres ont été assez limitées, peu d actions d éducation ou incentives. VI. CONCLUSION : Malgré une fin d année tronquée, les actions se sont bien développées. Le projet Gardiens de Rivière m a permis de renforcer la position du kayakiste dans les instances de l eau et comme interlocuteur privilégié pour la préservation du 17

18 milieu aquatique. Les clubs engagés se sont bien adaptés à la méthodologie et des témoignages pertinents et intéressants nous sont parvenus. Concernant la partie «suivi bactériologique», peu d avancement sur les dossiers locaux car les acteurs locaux sont peu réactifs mais l étude bilan des 5 dernières campagnes est un rapport intéressant pour aller à leur rencontre. Le volet «Education et Formation» a un peu ralenti en 2014, malgré des prises de contacts intéressants avec certains partenaires. Merci aux bénévoles et à toute l équipe pour ces 4 années à vos côtés. Elles ont été riches en rencontre et en échanges. Le milieu naturel est notre lieu de jeu, c est à nous d être vigilant pour le préserver afin d avoir encore de beaux moments de kayak. Céline JARRON, Responsable du pôle environnement 18

19 Rapport d activité commission Enseignement Formation Cette année encore, le dynamisme du comité régional dans le domaine de la formation se maintient. Ce dynamisme repose sur une coopération étroite entre la CTR, l Equipe Technique régionale et les bénévoles. I. Pagaies couleurs. Le pool de certificateurs pagaies couleurs continue de s étoffer puisque la formation de cadre certificateur pagaies couleurs est intégrée dans la formation du monitorat. Le nombre de sessions pagaies couleurs continue de diminuer : Cette baisse est liée à la baisse des niveaux Pagaies Blanches et Jaunes. Par contre le niveau des Pagaies Vertes reste très élevé, dû à la nécessité de son obtention pour l accès aux compétitions et les Pagaies Bleues se multiplient, nécessaire à l entrée au monitorat. La seule session pagaie rouge est celle intégrée à la formation MFPC. Le processus de certification est en train de se tasser. Il va falloir continuer à accentuer la formation pour que cet outil soit le fondement de l enseignement dans les clubs. Pour l instant, on ne constate de l intérêt pour cet outil que jusqu au niveau pagaie verte, niveau minimal pour participer aux compétitions et bleue pour entrer en formation MFPC On a le sentiment que les cadres n ont pas encore intégré cet outil comme outil de formation à part entière. II. Formations. Cette année, le nombre de candidats à l AMFPC est très en baisse puisque nous passons de 22 candidats à 13 candidats en Baisse que nous ne nous expliquons pas pour l instant, mais qui ne semble pas se confirmer pour La formation MFPC, s est tenue cette année avec un nombre de stagiaires en augmentation (16 en 2014 contre 9 en 2013) qui se sont pliés à toutes les exigences de cette formation (stage en structure sur l année, passage de pagaies couleurs rouges et bleues, CCPC, stages pédagogiques et sécurité...) et a permis de valider 12 nouveaux moniteurs. A cela s est ajouté la mise en place d une formation en cycle court du CQP (Certificat de Qualification Professionnelle), dans laquelle 14 candidats se sont présentés. 8 candidats ont obtenu leur CQP et peuvent donc maintenant travailler contre rémunération. Des nouveautés se sont mises en place cette année avec : o Une formation «Dragon Boat», formation qualifiante qui a touché 21 personnes, réparties de façon équivalente entre professionnels, bénévoles et étudiants en BP. o Deux formations «Sécurité en rivière» qui ont réunis 8 personnes pour la formation de niveau 1 et 6 personnes pour la formation de niveau 2. III. L ETR. L'équipe technique régionale contribue tant sur le plan technique, que méthodologique, au développement du C.K. dans notre Comité par la qualité et la diversité de ses interventions : o Encadrement direct o Echanges constructifs o Définitions de projets o Participation aux formations o Participation aux évaluations Cette équipe couvre aujourd hui la quasi- totalité de notre région et son implication permet une réelle synergie et une harmonisation dans les processus d encadrement et de formation. IV. Perspectives. La refonte de la filière fédérale est maintenant en place : Les diplömes d Aspirant Moniteur Fédéral Pagaies Couleurs et de Moniteur Fédéral Pagaies Couleurs sont délivrés à l issue de formations bien rodées et permettent de former des cadres de qualité. 19

20 Pour 2015, ce sont d ores et déjà 9 candidats qui ont participé aux premiers stages de formation débutés en novembre De plus, les titulaires du MFPC assorti d un CQP bénéficieront d avantages qui faciliteront l entrée en formation et l obtention du BPJEPS : - La dispense des exigences préalables à l entrée en formation BP JEPS - L obtention de droit par équivalence de 5 UC sur 10 (UC1, UC2, UC4, UC5, UC6) du BPJEPS monovalent CKDA par le titulaire du CQP moniteur de CK. En 2015, les 15 membres de l ETR se retrouveront au printemps pour une formation «Sécurité en rivière» à Millau. Et je terminerai en remerciant comme chaque année Jean, Mathilde et tous les membres de l ETR pour leur soutien au cours de cette année. Frédéric LASCOURREGES, président de la commission. 20

ANNEXE 2 COMMISSIONS NATIONALES

ANNEXE 2 COMMISSIONS NATIONALES ANNEXE 2 COMMISSIONS NATIONALES 1- LA COMMISSION SPORTIVE Article 1.1 Rôle La Commission Sportive veille à la bonne mise en œuvre de la politique sportive du projet fédéral. A ce titre, elle est chargée

Plus en détail

Rapports d activités. Comité Régional Midi-Pyrénées de Canoë-Kayak. Assemblée Générale Ordinaire du Samedi 31 Janvier 2015

Rapports d activités. Comité Régional Midi-Pyrénées de Canoë-Kayak. Assemblée Générale Ordinaire du Samedi 31 Janvier 2015 Rapports d activités Comité Régional Midi-Pyrénées de Canoë-Kayak Assemblée Générale Ordinaire du Samedi 31 Janvier 2015 Venerque Rapport Moral du Président, Compte rendu de la secrétaire Générale, Rapport

Plus en détail

Admission sur liste «Espoir» 2015/16 et dans le Parcours de l Excellence Sportive de la FFCK

Admission sur liste «Espoir» 2015/16 et dans le Parcours de l Excellence Sportive de la FFCK Destinataires : Membres du Conseil Fédéral Membres du Bureau Exécutif Equipe Technique Nationale Présidents de Commissions Nationales d Activités Présidents de Comités Régionaux Comités Régionaux Comités

Plus en détail

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Le sens de notre action Les questions relatives à l amélioration du cadre de vie et au bien-être des hommes sont des préoccupations sociétales

Plus en détail

Pourquoi et comment impliquer les salariés? Anne-Christine POIROT / NAMASKA Quentin BEVAN / BABYLOAN

Pourquoi et comment impliquer les salariés? Anne-Christine POIROT / NAMASKA Quentin BEVAN / BABYLOAN Pourquoi et comment impliquer les salariés? Anne-Christine POIROT / NAMASKA Quentin BEVAN / BABYLOAN NAMASKA Conçoit et déploie des opérations de communication pour mobiliser les collaborateurs autour

Plus en détail

Projet CDOS 37 : POUR L AIDE AU DEVELOPPEMENT DES STRUCTURES SPORTIVES EN INDRE-ET-LOIRE

Projet CDOS 37 : POUR L AIDE AU DEVELOPPEMENT DES STRUCTURES SPORTIVES EN INDRE-ET-LOIRE Projet CDOS 37 : POUR L AIDE AU DEVELOPPEMENT DES STRUCTURES SPORTIVES EN INDRE-ET-LOIRE 2012 SOMMAIRE 1. PRESENTATION DU COMITE DEPARTEMENTAL OLYMPIQUE ET SPORTIF (CDOS)... 3 1.1. MISSIONS... 3 1.2. RESSOURCES

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE I. PRESENTATION GENERALE DES ATELIERS II. SYNTHESE DE CHAQUE ATELIER (identification des idées fortes)

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

COMMUNIQUE FORMATION 2015 A l attention des coordonnateurs ETR et responsables ERJ

COMMUNIQUE FORMATION 2015 A l attention des coordonnateurs ETR et responsables ERJ COMMUNIQUE FORMATION 2015 A l attention des coordonnateurs ETR et responsables ERJ CNDS 2015 Voir note de synthèse jointe. DATE BUTOIR POUR LES RETOURS DE DOSSIER : 31 janvier 2015 EN 2015, LE CNDS N ACCORDE

Plus en détail

Ministère des sports. Le ministre des sports

Ministère des sports. Le ministre des sports Ministère des sports Direction des sports Mission sport et développement durable Personnes chargées du dossier : Arnaud JEAN Tél. : 01 40 45 96 74 Mel: arnaud.jean@jeunesse-sports.gouv.fr Fabienne COBLENCE

Plus en détail

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics Spécialité Loisirs Tous Publics Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015 Avignon Marseille Loisirs Tous Publics Les métiers de l animation Depuis plus de vingt ans, nous formons les professionnels de l animation

Plus en détail

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Le 24 février 2014 Le 5 juillet 2013, Valérie FOURNEYRON, Ministre chargée des Sports, de la Jeunesse, de l Education Populaire

Plus en détail

Une formation capacitaire proposée en réseau : le Certificat Capacitaire Animaux Domestiques.

Une formation capacitaire proposée en réseau : le Certificat Capacitaire Animaux Domestiques. La fiche descriptive d un processus d innovation Une formation capacitaire proposée en réseau : le Certificat Capacitaire Animaux Domestiques. Le projet L origine et description de votre projet Les mots

Plus en détail

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016 PLAN D ACTIONS - / Annexe I Chacune des 16 priorités retenues par Cap devant! dans son projet associatif est assortie d une série d objectifs opérationnels. Chaque objectif opérationnel vise un résultat

Plus en détail

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent Offre 2013 de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent citoyenneté, culture et action éducative cycle de formation professionnelle restauration

Plus en détail

Organisation du monde sportif

Organisation du monde sportif Organisation du monde sportif Pratique sportive au cours de l année Les Sportifs licenciés Français Organisation du sport en France Problèmes de compétences ETAT Mouvement (para)olympique Fédérations

Plus en détail

MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS SECRETARIAT D ETAT AUX SPORTS

MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS SECRETARIAT D ETAT AUX SPORTS MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS SECRETARIAT D ETAT AUX SPORTS DIRECTI O N D E S SPORT S SOUS-DIRECTION DE L ACTION TERRITORIALE Bureau des fédérations multisports des activités sportives de nature

Plus en détail

Formations 2014-2015. Présentation des formations Page 3. Animateur - Accompagnateur Page 6. Jeune Animateur Page 7. Animateur de Handball Page 8

Formations 2014-2015. Présentation des formations Page 3. Animateur - Accompagnateur Page 6. Jeune Animateur Page 7. Animateur de Handball Page 8 SOMMAIRE Présentation des formations Page 3 Animateur - Accompagnateur Page 6 Jeune Animateur Page 7 Animateur de Handball Page 8 Entraîneur Régional de Handball Page 11 Recyclage Page 14 Validation d

Plus en détail

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE ORIENTATIONS STRATEGIQUES N 10 : Animer et développer la production touristique : produits, équipements et hébergements N 11 : Favoriser la professionnalisation

Plus en détail

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS»

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» 1/ LE CONTEXTE 1.1 VERS UNE NOUVELLE POLITIQUE TOURISTIQUE DES TERRITOIRES Le règlement d intervention 2007-2013 proposait

Plus en détail

Présentation du rapport de stage. d Aquitaine Février. Evaluation du Dispositif Aquitaine Nature. à Juillet 2013 GABRIELLE SAVIN COUAILLAC

Présentation du rapport de stage. d Aquitaine Février. Evaluation du Dispositif Aquitaine Nature. à Juillet 2013 GABRIELLE SAVIN COUAILLAC Présentation du rapport de stage effectué au Conseil Régional R d Aquitaine Février à Juillet 2013 Evaluation du Dispositif Aquitaine Nature GABRIELLE SAVIN COUAILLAC Master professionnel: Economie et

Plus en détail

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Alertes sur la dégradation de la situation de l emploi dans les ZUS En juillet 2012, l augmentation du chômage dans

Plus en détail

EVALUATION FINALE CVE/071. Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle

EVALUATION FINALE CVE/071. Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle EVALUATION FINALE CVE/071 Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle FICHE SYNTHÉTIQUE Pays Titre long du projet Titre court du projet Code LuxDev Cap-Vert Projet d appui

Plus en détail

La formation interministérielle

La formation interministérielle 1 La formation interministérielle La formation interministérielle mise en œuvre par la DGAFP s organise autour des trois axes suivants : La formation interministérielle déconcentrée dont les acteurs principaux

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE

Plus en détail

LA FFA ET LA PRATIQUE DU TRAIL LES ASSISES INTERNATIONALES DU TRAIL 3 SEPTEMBRE 2012 COURMAYEUR

LA FFA ET LA PRATIQUE DU TRAIL LES ASSISES INTERNATIONALES DU TRAIL 3 SEPTEMBRE 2012 COURMAYEUR LES ASSISES INTERNATIONALES DU TRAIL 3 SEPTEMBRE 2012 COURMAYEUR «Courir, Marcher, Sauter, Lancer» sont les 4 verbes qui définissent clairement la pratique de l athlétisme dans nos clubs. Les 2 premiers

Plus en détail

FEDERATION FRANCAISE DE NATATION LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE

FEDERATION FRANCAISE DE NATATION LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE La validation des acquis de l expérience 1 - LE CADRE REGLEMENTAIRE C est la loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002 qui institue et définit la notion de la validation des acquis de l expérience

Plus en détail

Quartier Jeunes. 16h-18h. Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND

Quartier Jeunes. 16h-18h. Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND Quartier Jeunes 16h-18h Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND Le GIP Auvergne Le porteur Le porteur Le GIP FCIP Auvergne a pour vocation de

Plus en détail

Prénom : PREPARATION AU CONCOURS DE PROFESSEUR DE SPORT 2016. Dossier d inscription aux EPREUVES d ADMISSIBILITE et d ADMISSION

Prénom : PREPARATION AU CONCOURS DE PROFESSEUR DE SPORT 2016. Dossier d inscription aux EPREUVES d ADMISSIBILITE et d ADMISSION PREPARATION AU CONCOURS DE PROFESSEUR DE SPORT 2016 Dossier d inscription aux EPREUVES d ADMISSIBILITE et d ADMISSION Photo (obligatoire) à coller NOM :.... Prénom :. Date et lieu de naissance : Le....

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

DEJEPS. Formation aux métiers de L animation. De janvier à décembre 2014 à Nice. Animation socio-éducative ou culturelle.

DEJEPS. Formation aux métiers de L animation. De janvier à décembre 2014 à Nice. Animation socio-éducative ou culturelle. Formation aux métiers de L animation DEJEPS Côte d Azur De janvier à décembre 2014 à Nice Animation socio-éducative ou culturelle Mentions : Développement de projets, de territoires et de réseaux & Animation

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes :

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes : Le questionnaire ci dessous a pour objectif de faire le point sur le RESSOL, sur notre dernière action à savoir le mois de l Economie Sociale et Solidaire et sur nos pistes d évolution. Ce questionnaire

Plus en détail

Guide méthodologique #TousPrêts

Guide méthodologique #TousPrêts Guide méthodologique pour l animation autour de l Euro 2016 de football et l ensemble des grands événements sportifs internationaux organisés en France #TousPrêts 2 1. Pourquoi l État intervient-il sur

Plus en détail

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE 103.5 La station Radio E2C AUVERGNE Communiqué de presse 15 mai 2012 Radio E2C : 103.5 Une semaine dans la peau des animateurs radio, c est le challenge que vont relever les stagiaires de l E2C Du 21 au

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

HYDROELECTRICITE ARIEGEOISE

HYDROELECTRICITE ARIEGEOISE HYDROELECTRICITE ARIEGEOISE LES ENJEUX INSUFFISAMMENT CONNUS D UNE FILIERE PRESENTES PAR LA CCI LE 21 AVRIL DERNIER Parce que l histoire économique de l Ariège est étroitement liée à celle de la valorisation

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes 1 Rappel des objectifs du projet associatif : Le projet de la Maison des jeunes s inscrit dans le projet de l APEJ voté par les élus en 2010 : 1.1 Accompagner

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Maîtrise des risques industriels et environnementaux de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation

Plus en détail

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action Le Développement Durable chez Europe Services Propreté De la parole à l action Le mot des Présidents EUROPE SERVICES GROUPE, acteur de référence dans les services liés à l environnement, a engagé ses trois

Plus en détail

PARTIE COMMUNE DU BEES DU DEUXIEME DEGRE

PARTIE COMMUNE DU BEES DU DEUXIEME DEGRE GUIDE DE LECTURE VAE PARTIE COMMUNE DU BEES DU DEUXIEME DEGRE 1 OUTIL D AIDE A LA DESCRIPTION DES ACTIVITES EN VUE DE LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE (VAE) DE LA PARTIE COMMUNE DU BREVET D ETAT

Plus en détail

Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche de stage en entreprise. étude et la formation prépar

Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche de stage en entreprise. étude et la formation prépar En région Rhône-Alpes, les établissements préparant au BTS GPN rythment leur formation par des périodes de stages. Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche

Plus en détail

Championnat de France Canoë-Kayak

Championnat de France Canoë-Kayak Championnat de France Canoë-Kayak 8 au 12 juillet 2015 Lac de Gérardmer Site internet : www.gerardmer-canoekayak.com Buvette et Restauration sur place Editos C est avec un immense plaisir que Gérardmer

Plus en détail

Guide d élaboration d un plan de développement

Guide d élaboration d un plan de développement Guide d élaboration d un plan de développement Présentation du guide Plan de développement : définissez votre avenir Pourquoi faire un plan de développement? Certains diront que ne pas de développer c

Plus en détail

2 ème RENCONTRES REGIONALES 22 novembre 2015-11-30 Aix en Provence Carré d Aix

2 ème RENCONTRES REGIONALES 22 novembre 2015-11-30 Aix en Provence Carré d Aix 2 ème RENCONTRES REGIONALES 22 novembre 2015-11-30 Aix en Provence Carré d Aix COMPTE RENDU Les Présidents des Comités Départementaux de PACA Accueil des participants par le président, 9h30 autour d un

Plus en détail

Instance de Concertation

Instance de Concertation Instance de Concertation PAYS HORTE ET TARDOIRE Jeudi 03 février 2011 Instance de Concertation 03/02/2011 1 Le projet de développement culturel 2009 2010 Oct Nov Déc Janv Fév Mars Avr Mai Juin Juil Août

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

Débat sur la transition ENERGETIQUE. Appel à Manifestations d'intérêt pour l organisation de débats citoyens infrarégionaux en Nord - Pas de Calais

Débat sur la transition ENERGETIQUE. Appel à Manifestations d'intérêt pour l organisation de débats citoyens infrarégionaux en Nord - Pas de Calais Débat sur la transition ENERGETIQUE Appel à Manifestations d'intérêt pour l organisation de débats citoyens infrarégionaux en Nord - Pas de Calais Cette démarche s inscrit dans le cadre du débat national

Plus en détail

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET 1) Contexte Constatant les difficultés rencontrées par les collectivités pour

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Limousin Avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN objectif compétitivité régionale et emploi 2007 2013 Axe 3 «cohésion

Plus en détail

PROJET D ACTIVITÉ 2015

PROJET D ACTIVITÉ 2015 PROJET D ACTIVITÉ 2015 LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS DU SECTEUR LES ENJEUX INSTITUTIONNELS 1. Les partenaires engagés 2. Les partenaires à consolider et développer 3. Les élections départementales et régionales

Plus en détail

Qu est ce que le programme Athlètes et carrières?

Qu est ce que le programme Athlètes et carrières? Qu est ce que le programme Athlètes et carrières? C est un programme de recrutement adapté aux athlètes ayant vécu une activité sportive à haut niveau, quelle que soit la discipline pratiquée et s intéressant

Plus en détail

DISPOSITIF CLUBS FORMATEURS REGION ÎLE-DE-FRANCE

DISPOSITIF CLUBS FORMATEURS REGION ÎLE-DE-FRANCE DISPOSITIF CLUBS FORMATEURS REGION ÎLE-DE-FRANCE Ce document a pour objet de décrire le processus de hiérarchisation et de désignation des clubs de Canoë-Kayak franciliens, proposés au label «Club formateur»

Plus en détail

Encadrement de l activité escalade

Encadrement de l activité escalade Encadrement de l activité escalade Juillet 2012 Il est difficile aujourd hui de s y retrouver dans les multiples brevets et diplômes qui permettent d encadrer l activité escalade. Ce document dresse la

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management de la qualité : Industrie, services, santé de l Université d Evry-Vald Essonne - UEVE Vague E 2015-2019

Plus en détail

...... en quelques mots 1

...... en quelques mots 1 ... en quelques mots 1 Un nouveau Projet d'entreprise pourquoi faire? Le Projet d'entreprise 2006-2009 a porté l ambition de faire de l Assurance Maladie un assureur solidaire en santé reconnu en tant

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du séminaire transition énergétique et écologique Services de l Etat en Aquitaine Lundi 15 décembre 2014 Messieurs les Préfets, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

«La participation des jeunes autour d un événement ponctuel, et dans le contexte associatif»

«La participation des jeunes autour d un événement ponctuel, et dans le contexte associatif» «La participation des jeunes autour d un événement ponctuel, et dans le contexte associatif» Cap Berriat est une association loi 1901. A sa création, en 1964, c est un club Léo Lagrange qui propose des

Plus en détail

Bilan du groupe de travail «Gestion de l espace» sur la période 2009-2011

Bilan du groupe de travail «Gestion de l espace» sur la période 2009-2011 Bilan du groupe de travail «Gestion de l espace» sur la période 2009-2011 2 ème partie : le fonctionnement du groupe L objectif de ce cadre est de faciliter le travail de bilan des groupes de travail.

Plus en détail

«Quand utilité sociale rime avec performance économique»

«Quand utilité sociale rime avec performance économique» L entrepreneuriat social en Lorraine : un projet pour vous «Quand utilité sociale rime avec performance économique» «Les entreprises sociales partagent une même ambition : mettre leur projet entrepreneurial

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

Projet de club 2012-2016

Projet de club 2012-2016 Projet de club 2012-2016 Le projet est la colonne vertébrale du club. C est à partir de celui-ci que s organisent la réflexion et l action. Bourges Voile, projet de développement 2012-2016 1 Sommaire 1

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS

POUR DIFFUSION AUX AGENTS MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/SEC/BR/LL/FG/DEJ/SPEJ/N 12-15 Lila LALAM 01 43 93 89 65 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : CHARGE DE LA MUTUALISATION DES ACHATS

Plus en détail

APPEL A PROJETS. «Accompagnement renforcé vers l emploi des bénéficiaires du RSA du département du Rhône»

APPEL A PROJETS. «Accompagnement renforcé vers l emploi des bénéficiaires du RSA du département du Rhône» APPEL A PROJETS «Accompagnement renforcé vers l emploi des bénéficiaires du RSA du département du Rhône» PROJET BENEFICIANT DU CONCOURS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Préalable L appel à projets décrit ci-après

Plus en détail

Scenario pour un Observatoire de la biodiversité de Midi-Pyrénées

Scenario pour un Observatoire de la biodiversité de Midi-Pyrénées Scenario pour un Observatoire de la biodiversité de Midi-Pyrénées Contexte La région Midi-Pyrénées bénéficie d un patrimoine naturel exceptionnel. Il faut toutefois constater un déficit de connaissance

Plus en détail

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin»

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin» 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 228 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 200 entreprises et 38 500 emplois créés ou maintenus en 2014 CAHIER DES CHARGES Animation de

Plus en détail

ELIGIBILITE : QUESTIONS RECURRENTES

ELIGIBILITE : QUESTIONS RECURRENTES ELIGIBILITE : QUESTIONS RECURRENTES Le financement d actions d animation sur le territoire du GAL Outre les actions d animation générales portées par le GAL, est souvent posée la question de la possibilité

Plus en détail

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE REFLEXION MARKETING ET ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

MODIFICATION DES FORMATIONS OLYMPIADE 2012 2016

MODIFICATION DES FORMATIONS OLYMPIADE 2012 2016 MODIFICATION DES FORMATIONS OLYMPIADE 2012 2016 L obligation «morale» d une fédération est de contribuer à l élévation continue de son niveau de pratique (et ce quelque soit le niveau). Il est donc indispensable

Plus en détail

Fiche Pratique CNDS Construire un Projet Territorial Concerté

Fiche Pratique CNDS Construire un Projet Territorial Concerté Fiche Pratique CNDS Construire un Projet Territorial Concerté I - Définition du Projet Territorial Concerté - PTC Le "Projet Territorial Concerté" est une démarche de coopération et de mutualisation des

Plus en détail

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif? Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?» Jeudi 21 mars 2013, Maison du sport français (PARIS) Discours

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES PLAN DE COMMUNICATION

CAHIER DES CHARGES PLAN DE COMMUNICATION CAHIER DES CHARGES PLAN DE COMMUNICATION Maître d ouvrage : Syndicat mixte de gestion du Parc naturel régional de Camargue Objet de la consultation : Passation d'une commande pour prestation de services

Plus en détail

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire

Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Dossier de presse Animation Numérique de Territoire Contact : Laure Dubois : contact@animateurnumeriquedeterritoire.com Site web : www.animateurnumeriquedeterritoire.com Offices de Tourisme de France Fédération

Plus en détail

Assises de l Enseignement supérieur et de la Recherche. Thème n 1

Assises de l Enseignement supérieur et de la Recherche. Thème n 1 Assises de l Enseignement supérieur et de la Recherche Thème n 1 La réussite de tous les étudiants La réussite de tous les étudiants sera la première priorité, avec une attention spécifique portée au premier

Plus en détail

Décembre 2014 RAPPORT ANNUEL 2014. Mission Apprentissage. Service Emploi - Concours

Décembre 2014 RAPPORT ANNUEL 2014. Mission Apprentissage. Service Emploi - Concours Décembre 2014 RAPPORT ANNUEL 2014 Mission Apprentissage Service Emploi - Concours Rapport annuel 2014 Mission Apprentissage P a g e 1 PREAMBULE En 2013, 31 contrats d apprentissage ont été signés, contre

Plus en détail

CQP Moniteur de canoë-kayak. Organisation de la formation complète par le siège fédéral et les comités régionaux. Expérimentation 2014-2015 Juin2014

CQP Moniteur de canoë-kayak. Organisation de la formation complète par le siège fédéral et les comités régionaux. Expérimentation 2014-2015 Juin2014 Organisation de la formation complète par le siège fédéral et les comités régionaux Expérimentation 2014-2015 Juin2014 La FFCK expérimente avec 3 Comités Régionaux la mise en œuvre d une offre de formation

Plus en détail

formation 2012 Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes»

formation 2012 Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes» Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes» FORMA-CLLAJ formation 2012 / /Directeurs // Responsables // Élus // Cadres administratifs // Agents de collectivités territoriales

Plus en détail

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE INTRODUCTION Les CPE d aujourd hui s interrogent légitimement sur le rôle, sur leur positionnement dans l établissement et sur les relations dans lesquelles

Plus en détail

Les cibles de ce dispositif sont les personnes de tous les âges ayant des objectifs de loisir, de santé.

Les cibles de ce dispositif sont les personnes de tous les âges ayant des objectifs de loisir, de santé. Janvier 2012 Le dispositif COACH ATHLE SANTE Fédération Française d Athlétisme Contexte Le dispositif COACH ATHLE SANTE a été lancé en septembre 2006 par la Fédération Française d Athlétisme dans le but

Plus en détail

VOTRE ENTREPRISE ET TROIS ATHLETES

VOTRE ENTREPRISE ET TROIS ATHLETES VOTRE ENTREPRISE ET TROIS ATHLETES Si vous pensez vous identifier à ces valeurs qui sont les nôtres, nous serions fiers de porter les couleurs de votre entreprise et vous faire partager toute notre expérience

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/LL/FG/DEJ/N 13-25 (1 bis) Equipe RH4 01 43 93 82 93 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012 LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Académie de la Réunion 2009 2012 PREFACE DE MONSIEUR L INSPECTEUR D ACADEMIE L Education Physique et Sportive, discipline d enseignement,

Plus en détail

Commission Sportive COMPTE-RENDU n 2015-1

Commission Sportive COMPTE-RENDU n 2015-1 Commission Sportive COMPTE-RENDU n 2015-1 Du samedi 14 mars 17h30 au dimanche 15 mars 16h00 Siège fédéral Joinville-le-Pont PROCHAINES REUNIONS Mercredi 29 avril 2015 conférence téléphonique 20h00 à 22h00

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce spécialité Acheteur

Licence professionnelle Commerce spécialité Acheteur Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commerce spécialité Acheteur Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Pour un travail mobile, à distance, collaboratif. ClubMelchior

Pour un travail mobile, à distance, collaboratif. ClubMelchior Pour un travail mobile, à distance, collaboratif ClubMelchior Il était une fois...... aux portes des Monts et Coteaux du Lyonnais, Charly a le charme d un village et le potentiel d une ville, situé à 14

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations www.univ-bpclermont.fr 1 Charte de l évaluation des formations L évaluation des formations inscrit l Université Blaise

Plus en détail

FICHE DE PROFIL DE POSTE

FICHE DE PROFIL DE POSTE FICHE DE PROFIL DE POSTE POSTE : Agent de développement sportif et/ou socio-sportif de secteur ou de bassin d activité CONVENTION COLLECTIVE : CCNS GROUPE : 1 METIER : Agent de développement Comité STRUCTURE

Plus en détail

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC o CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA CREATION D UN CENTRE D'EXCELLENCE FRANCO xxxxxxxxxxxx DE FORMATION AUX METIERS DE XXXXXXXXXX LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC A) MISSION

Plus en détail

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Référentiel des activités professionnelles Dans le cadre de l exercice et de la promotion des droits des publics, le titulaire

Plus en détail

Séminaires interrégionaux des CDIAE automne 2008. Synthèse de l atelier 1

Séminaires interrégionaux des CDIAE automne 2008. Synthèse de l atelier 1 Séminaires interrégionaux des CDIAE automne 2008 Synthèse de l atelier 1 Comment, dans le cadre du CDIAE, mobiliser les acteurs du territoire pour réaliser un diagnostic, définir les orientations et élaborer

Plus en détail

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque PROFESSIONNALISATION, UN ENJEUX NATIONAL, UNE «PRIORITÉ» POUR LES CCI Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque année plus de 160 000 jeunes quittant le système scolaire

Plus en détail

APPEL A PROJET. «Grandir avec son enfant» QUINZAINE DE LA PARENTALITE. du 04 mars 2016 au 21 mars 2016

APPEL A PROJET. «Grandir avec son enfant» QUINZAINE DE LA PARENTALITE. du 04 mars 2016 au 21 mars 2016 CAF TOURAINE ACTION SOCIALE Service Développement territorial TSA 47444-37929 TOURS Cedex 9 APPEL A PROJET QUINZAINE DE LA PARENTALITE 2016 du 04 mars 2016 au 21 mars 2016 «Grandir avec son enfant» http://caftouraine.eklablog.com

Plus en détail

Mme METRAL présente le déroulement de l atelier. Il sera constitué de 3 temps :

Mme METRAL présente le déroulement de l atelier. Il sera constitué de 3 temps : Atelier Projet Territorial Samedi 1er septembre 2012 Artigues Près bordeaux Thème : Développement/Communication Animateur : Aurélie METRAL MILHE Début de l Atelier à 11h30 Mme METRAL présente le déroulement

Plus en détail

Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Un Stage et après! c est : 800 stages trouvés en 2013. 115 entreprises partenaires

Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Un Stage et après! c est : 800 stages trouvés en 2013. 115 entreprises partenaires Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Née en 2010, l association Un Stage et après! a pour but de permettre à tous les collégiens, sans distinction d aptitude d accéder à la

Plus en détail

COMPTE RENDU DU BUREAU ENSEIGNEMENT FORMATION Samedi 15 mars 2014 Joinville-le-Pont

COMPTE RENDU DU BUREAU ENSEIGNEMENT FORMATION Samedi 15 mars 2014 Joinville-le-Pont Visa rédacteur Visa diffusion CR PG - DC Diffusion : Bureau Enseignement Formation Présidents des CREF BEX CTR COMPTE RENDU DU BUREAU ENSEIGNEMENT FORMATION Samedi 15 mars 2014 Joinville-le-Pont Etaient

Plus en détail

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE 2008-2009 SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET A L ECO-CITOYENNETE EDUQUER POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE { Le Conseil général vous soutient pour conduire } un projet de classe ou de collège sur le temps scolaire

Plus en détail