Rapport de Veille. Veille Technologique PLM et Outils Collaboratifs M1 MIAGE. Projet de Veille Technologique 1er semestre 2008

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport de Veille. Veille Technologique PLM et Outils Collaboratifs M1 MIAGE. Projet de Veille Technologique 1er semestre 2008"

Transcription

1 Projet de Veille Technologique 1er semestre 2008 PLM ET OUTILS COLLABORATIFS RAPPORT DE VEILLE Commanditaire Mme Guilaine Francou Tuteur technique M Fabien De Marchi Tuteur communication M Jean-Pierre Lardy Chef de projet Fabien Roux Chef de communication Marc Lafumas Administrateur site Web Slimaine Bensadoune Administrateur site Web Christophe Paillier Coordinateur Cédric Eyboulet 05/03/2008 1

2 Sommaire Sommaire...2 Introduction...3 Présentation du sujet...4 a. Intitulé et demande du commanditaire...4 b. Définition générale des outils collaboratifs...5 c. Définition générale de la démarche PLM...6 d. Les outils collaboratifs au service du PLM...9 Contexte et historique...10 a. Naissance du PLM...10 b. Les outils collaboratifs au service du PLM...11 c. SGDT et PLM...12 d. Une démarche qui implique toute l entreprise...12 Limites du PLM...14 Marché du PLM...15 a. Les principaux acteurs...16 b. La demande...16 Axes de veille Les besoins des PME/PMI Les éditeurs de solutions PLM Les éditeurs d outils collaboratifs Les éditeurs de logiciels libres Les éditeurs mondiaux /03/2008 2

3 Introduction Si la plupart des grandes entreprises sont largement informatisées et possèdent un système d information très évolué et abouti, les PME et PMI rencontrent de sérieuses difficultés pour s équiper. En effet, pour les petites entreprises, l outil informatique est un investissement souvent très important, mais encore faut-il que cet outil soit réellement adapté à leurs besoins et à leurs activités. La peur de l inconnu est aussi un frein à l informatisation des petites structures. Le Product Lifecycle Management (PLM, ou Gestion du Cycle de vie des Produits) est une stratégie d'entreprise qui vise à créer, gérer et partager l'ensemble des informations d un produit tout au long de son cycle de vie. Son but premier est donc de faire communiquer et collaborer tous les participants à l élaboration et la commercialisation d un produit, quels que soit leur localisation géographique, leurs moyens, leurs standards. Le PLM s appuie pour cela sur des outils collaboratifs logiciels qui permettent de partager, centraliser et uniformiser l information liée au produit. Cette méthode, bien répandue dans les grands groupes multi-sites, devient un atout majeur pour la performance et la croissance. En revanche, les PME et PMI la découvrent à peine. Le coût et la taille des solutions collaboratives sont des obstacles trop grands pour que les petites entreprises décident de mettre en place une démarche PLM. L Espace Numérique Entreprise est une association Rhône-alpine issue du rapprochement de plusieurs grandes institutions de la région. Elle joue un rôle d information, de conseil et d accompagnement des petites entreprises qui souhaitent s informatiser. L ENE se charge d informer ces petites entreprises des solutions collaboratives existantes, de les conseiller dans leur choix et de les accompagner dans la mise en place du PLM. C est dans ce contexte que nous menons un projet de veille technologique. Nous intervenons auprès de Mme Francou, notre commanditaire, chargée de mission à l ENE, pour surveiller l offre des éditeurs d outils collaboratifs et de solution PLM de la région. Dans une première partie nous présenterons le sujet avec la demande formulée par notre commanditaire, les définitions détaillées du PLM et des outils collaboratifs. Puis, en deuxième partie, nous étudierons le contexte de cette veille : le contexte historique et le marché (offre et demande), avec les principaux acteurs qui le caractérisent. Enfin, en troisième partie, nous exposerons et justifierons les cinq axes de veille que nous avons choisis. 05/03/2008 3

4 Présentation du sujet Dans cette première partie, nous rappellerons et préciserons la demande du commanditaire, nous donnerons des définitions détaillées du PLM et des outils collaboratifs et nous montrerons comment ces deux notions sont, par nature, en relations. a. Intitulé et demande du commanditaire Lors du premier contact Mme Francou, notre commanditaire, nous a présenté le sujet du projet, défini par l ENE : L ENE recherche des informations récentes sur les outils de travail collaboratif et de PLM de la Région Rhône-Alpes afin de fournir le contenu de la page d'accueil de son portail, rubrique Veille. Les aspects à étudier seront tant d'ordre technologique qu événementiel. Ces informations devront être synthétisés et vulgarisés car le portail s'adresse à des non spécialistes. Nous devons donc mener un projet de veille technologique auprès des éditeurs d outils collaboratifs de la région, une vingtaine environ, qui proposent des solutions dédiées au PLM. Nous nous basons sur nos recherches et sur une liste préétablie par l ENE qui recense ces éditeurs et nous fournit leurs coordonnées et le nom de leur plateforme collaborative, ainsi que sur un questionnaire destiné à ces éditeurs pour connaître les fonctionnalités de leur offre. Après avoir défini des axes de veille pertinents et précis, réalisé l état des lieux actuel de ce domaine et isolé les sources d information intéressantes, nous suivrons quotidiennement l évolution de cette offre. Cette activité de veille sera abordée d un point de vue technologique et événementiel, mais aussi commercial et stratégique, et en comparaison avec la demande des PME et PMI. En effet, nous devons, en parallèle, repérer les besoins correspondants de ces petites entreprises qui souhaitent mettre en place une solution PLM mais aussi alimenter un annuaire sur le portail Internet de l ENE à partir des résultats de notre veille. Cet annuaire sera organisé en catégories et devra constituer une base de connaissances mise à jour régulièrement, commentée et analysée. Le but est de fournir aux PME et PMI de la région qui se lancent dans la démarche PLM un conseil averti et adapté à leur besoin. Comme nous le verrons dans la dernière partie qui présente les axes de veille, ce projet nous a conduit à comprendre et étudier le lien fondamental qui existe entre la démarche du PLM et l utilisation d outils collaboratifs. 05/03/2008 4

5 b. Définition générale des outils collaboratifs Définition Un outil collaboratif est un système logiciel, associé à des méthodes de travail, qui permet à un groupe de personnes de travailler en collaboration, c est-à-dire de créer, diffuser et partager des informations à distance de manière structurée et sécurisée pour atteindre un objectif commun. En effet, l idée que tous les participants travaillent en équipe et visent un même but est une composante essentielle de la notion de travail collaboratif. Catégories Les outils collaboratifs s organisent en quatre grandes familles : Les outils de communication Leur rôle est de diffuser l information au sein du groupe, que se soit de manière synchrone ou pas. A ce niveau, on ne parle pas encore de collaboration, mais de simple communication ou de coopération. Ces outils se déclinent sous plusieurs formes : messagerie, chat, messagerie instantanée, visioconférence, tableau blanc, etc. Les outils de gestion de contenu Leur rôle est de partager l information au sein du groupe de manière unique et uniforme, selon des règles communes. On parle bien ici de collaboration, puisque tous les membres travaillent ensembles à la réalisation des objectifs communs. Ces outils se déclinent sous plusieurs formes : partage de documents, partage d applications, gestionnaire de versions, forum, blog, etc. ; Les outils d accès au savoir du groupe (Knowledge Management) Leur rôle est de créer, partager et capitaliser les savoirs de l entreprise. Le fruit des travaux antérieurs et des outils de gestion de contenu peut être sauvegardé et faire partie du savoir de l entreprise. Ce savoir accumulé constituera la source d information unifiée des futurs travaux collaboratifs. Parmi les outils d accès au savoir, citons les annuaires, les listes de diffusion (newsgroups), les moteurs de recherche, les portails, les wiki, etc. ; Les outils de gestion de projet et de gestion de processus Leur rôle est d assister le chef de projet et son équipe dans la réalisation des objectifs. Ils proposent notamment le suivi des projets et de leurs acteurs, le contrôle des processus collaboratifs. 05/03/2008 5

6 A ce niveau on parle de véritable collaboration de toute l équipe dans un but commun, voire même de coordination. Les outils les plus répandus sont le planning, le gestionnaire de tâches, de ressources, de délais et du budget, l agenda partagé, le tableau de bord, etc. Il existe d autres types d outils, souvent intégrés aux solutions collaboratives, comme des outils d archivage, de gestion des relations fournisseurs (sourcing), de synchronisation avec l ERP, etc. c. Définition générale de la démarche PLM Définition Le Product Lifecycle Management (PLM, ou Gestion du Cycle de vie des Produits) est une démarche technologique, mais aussi stratégique, qui permet à une entreprise de créer, gérer et partager l ensemble des informations de ses produits industriels au cours de leur cycle de vie. Le cycle de vie d un produit débute par des études préliminaires et se termine par son recyclage et inclut sa définition, sa conception, sa fabrication, sa commercialisation, sa distribution, son exploitation et sa maintenance. Toutes ces activités accumulent de nombreuses informations ou paramètres nécessaires à leur bon déroulement. Il est vital pour une entreprise d avoir à disposition à tout moment et en tout lieu cette connaissance, et de la partager avec tous les acteurs impliqués dans le cycle de vie des produits. L unicité et la bonne qualité de l information collectée, puis partagée, sont deux critères essentiels. Si cette information concerne, bien entendu, les produits eux-mêmes, le PLM inclut également l ensemble des artefacts constitués autour des produits en question, comme par exemple les s que les collaborateurs s envoient pour communiquer. Le but du PLM est donc de gérer, c est-à-dire centraliser, rationaliser et partager les informations qui gravitent autour d un produit. Ces informations sont regroupées en deux types distincts : - les données techniques à proprement parler ; - la description des processus qui dirigent les documents contenant ces données. En théorie, on peut voir le PLM (gestion du cycle de vie des produits) comme l un des trois grands piliers de l entreprise numérique, avec le CRM (gestion des clients et des retours), le SCM (gestion de la chaîne logistique). De plus, l ERP (gestion des processus) constitue le socle qui relie ces trois piliers. 05/03/2008 6

7 Figure 1 : l entreprise numérique. Portée Le PLM intègre des méthodes de gestion à chaque étape du cycle de vie d un produit, à l aide de plusieurs outils logiciels appropriés et modulaires. Le PLM prévoit en particulier : - la définition des besoins, la planification et l innovation lors de la phase d analyse du produit ; - la description technique, les spécifications fonctionnelles, le développement, les tests, les vérifications et la validation lors de la phase de conception du produit ; - l industrialisation, la fabrication, l assemblage, la commercialisation et la distribution lors de la phase de réalisation du produit ; - les recettes, l exploitation, la maintenance, l assistance, le dépannage, les retours, les retraits et le recyclage lors de la phase de mise en service du produit. De plus, quelle que soit l étape du cycle de vie du produit, le PLM fournit une plateforme commune pour la communication, la collaboration et la gestion des équipes. Contenu Le PLM représente la liaison transversale entre plusieurs activités de l entreprise industrielle. En effet, pour un produit donné, cette démarche s'organise au sein d'un système d'information comprenant : - un outil de CAO (Conception Assistée par Ordinateur) pour concevoir et modéliser le produit, le manipuler virtuellement et lui faire subir des tests ; 05/03/2008 7

8 - un outil SGDT (Système de Gestion de Données Techniques, ou Product Data Management) qui rassemble et partage la totalité des informations purement techniques associées à un produit lors de sa conception. Il permet notamment la création et la publication de nomenclatures et la description et le suivi des processus (workflow). Il constitue en quelque sorte le coffre-fort des données du produit pour l entreprise ; - un outil de simulation numérique qui permet d observer virtuellement le fonctionnement ou le comportement du produit ou de ses pièces selon un modèle numérique ; - un outil de FAO (Fabrication Assistée par Ordinateur) pour décrire le programme de pilotage des machines-outils qui vont fabriquer le produit. Dans la plupart des solutions PLM, l outil de FAO récupère directement le fichier de données obtenu par la CAO pour réaliser le produit ; - un outil de gestion des connaissances (ou Knowledge Management) pour capitaliser, organiser et partager l ensemble des connaissances de l entreprise, créées ou acquises. L outil SGDT traite des données techniques brutes, tandis que l outil de gestion des connaissances manipule des informations plus évoluées et plus complexes (de véritables connaissances) qui caractérisent l entreprise et son organisation. Outre ces outils prévus par le PLM, les solutions intègrent la plupart du temps d autres applications qui participent au travail collaboratif (cf. les catégories d outils collaboratifs) et dont le but est de structurer la communication et la collaboration. Intérêts La mise en place du PLM dans une entreprise présente de nombreux avantages stratégiques : - la réduction des coûts de prototypage ; - la réduction des pertes (temps, argent, matériels) ; - la réduction du temps de mise à disposition sur le marché (ou Time To Market) ; - la sauvegarde et la capitalisation des données et connaissances pour les réutiliser par la suite ; - la sauvegarde et le partage des processus ingénieurs ; - la mise en place d une plateforme d optimisation du produit ; 05/03/2008 8

9 - l amélioration de la qualité. d. Les outils collaboratifs au service du PLM Comme nous l avons vu précédemment, les notions de PLM et d outils collaboratifs sont fondamentalement indissociables. En effet, le PLM, lorsqu il est mis en place dans une entreprise, cherche à diffuser, partager l information d un produit. Son but est donc d éliminer les contraintes d espace et de temps en s appuyant sur le système d information, et permettre ainsi à toute une équipe de travailler ensemble à l élaboration et à la commercialisation d un produit. Pour appliquer le PLM, il est donc nécessaire de posséder et d utiliser les outils collaboratifs qui correspondent aux besoins et à la configuration de l entreprise. 05/03/2008 9

10 Contexte et historique a. Naissance du PLM L entreprise vit par les produits ou services qu elle procure à ses clients. Cette évidence mérite d être rappelée puisqu elle justifie l énergie et les ressources employées pour améliorer la production, mais aussi pour faciliter la création et la mise sur le marché de nouveaux produits. Et aujourd hui, il faut être de plus en plus rapide pour proposer de nouveaux produits : diminuer au maximum le temps qui s écoule entre l idée et la mise sur le marché. Malheureusement les changements structurels de l entreprise ne vont pas dans ce sens. Au cours du XXe siècle, l entreprise et sa façon de travailler, ont subi de grands changements dus, notamment, à la mondialisation. La complexité des technologies, des techniques, fait qu aujourd hui une entreprise ne peut plus tout faire. C est ce qui a donné naissance à la sous-traitance et aux multiples partenariats inter-entreprises. L implantation des entreprises a également changé : hier regroupée sur un seul grand pôle, l entreprise d aujourd hui est répartie sur plusieurs sites. D un point de vue interne, l entreprise d aujourd hui est très fréquemment découpée en services ou centres de profit : tous sont impliqués par le cycle de vie d un produit, que ce soit le bureau d étude, la production, le service marketing, etc. Ces modifications internes et externes ont considérablement compliqué le travail du personnel qui œuvre au développement de nouveaux produits. C est dans ce contexte de confusion que le PLM est né. Les pratiques et outils du PLM sont au cœur du développement et de la mise sur le marché de nouveaux produits. L'objectif du PLM est de gérer l'ensemble du cycle de vie d'un produit depuis sa création jusqu'à son recyclage (plusieurs années plus tard) en intégrant non seulement sa conception, mais aussi la mise en place de la chaîne de production, la fabrication, la gestion des modifications, la maintenance, etc. Le PLM peut aussi être présenté comme une approche stratégique pour créer et gérer le capital intellectuel relatif aux produits d une société, puisqu à long terme, le PLM est surtout un moyen de 05/03/

11 capitaliser l expérience, l intelligence de l entreprise en sauvegardant le savoir-faire, en facilitant le retour d expérience, etc. Les grandes entreprises en sont convaincues depuis quelques années et ont su, avec plus ou moins de succès, adopter cette démarche de progrès. Le PLM est donc présent dans les secteurs traditionnels de l automobile, de l aéronautique, de la High-Tech et des Télécoms. En effet la complexité des produits de l aérospatial ou de l automobile ne permet plus à une entreprise de travailler seule. Ces sociétés font donc appel à de multiples sous-traitants et nouent de nombreux partenariats. D où la nécessité de mettre en réseau les entreprises qui interviennent dans une chaîne de fournisseurs par une collaboration au travers d internet. C est par exemple l objectif poursuivi par le projet «e-boost Aero» de la chaîne européenne de fournisseurs dans les secteurs de l aérospatiale et de la défense. C est également ce que l industrie automobile essaye de généraliser avec les systèmes EDI (Electronics Data Interchange) tels que Galia pour l amélioration des échanges de la filière automobile supporté par Renault et PSA, mais également WebEDI pour Valeo, etc. On peut également citer les initiatives des grands sous-traitants des télécoms (Flextronics, Solectron, Sanmina...) qui essayent de mettre en place des systèmes analogues, tel que Flexpass pour Flextronics. Désormais d autres secteurs que l aéronautique, l automobile ou les transports s intéressent au PLM. La chimie, l agroalimentaire ou encore les biens de consommation et même le prêt-à-porter répondent à une problématique industrielle similaire en terme de processus, d assemblage de composants ou d ingrédients, etc. Les PME, qui ont longtemps regardé les grands groupes s'équiper, sont de plus en plus soumises à la tentation. En effet, dans un contexte de mondialisation où tout s'accélère, les PME de 200 personnes qui veulent survivre n'ont pas d'alternative, c'est maintenant qu'il faut faire des choix et regarder les mutations de l'offre. Mais certaines TPE innovantes de 40 personnes ne peuvent pas non plus faire l'impasse, afin de dialoguer avec leurs donneurs d'ordre et de trouver de nouveaux marchés. b. Les outils collaboratifs au service du PLM Le PLM est donc une approche transversale du développement de produits, qui implique toute l entreprise, ce qui justifie l utilisation d outils collaboratifs. Une stratégie PLM est un mode coopératif permanent. 05/03/

12 Le travail collaboratif peut se définir selon une grande variété de situations. On peut en effet considérer comme travail collaboratif le simple échange de plans papier par fax entre un soustraitant et son donneur d ordres. Mais, à l opposé, les plus avancés en ce domaine ont mis en place des plates formes de travail collaboratif où plusieurs collaborateurs peuvent travailler ensemble simultanément. Il existe donc une pléiade d outils collaboratifs (synchrone ou asynchrone) mise au service des entreprises et de leurs produits, mais qui ont des usages différents : partage d information, de documents, gestion de projet, conception collaborative, etc. c. SGDT et PLM L'impérative nécessité de gérer, sauvegarder et sécuriser les données techniques a déclenché les projets de PLM à la fin des années 90. Cette démarche a donc tout naturellement commencé avec la mise en place d un système de gestion de données techniques (SGDT). Ce dernier en est devenu peu à peu la clé de voûte, et aujourd'hui, il constitue la base unique et à jour, partagée par l'ensemble des services impliqués dans le cycle de vie produit : bureau d'études, bureau des méthodes, production, etc. mais aussi les partenaires et les fournisseurs. Les outils de collaboration, qui conduisent au PLM, s'intègrent eux aussi au SGDT qui prend maintenant en charge des données de plus en plus complexe à gérer (données CAO, ). Enfin, ce dernier devient souvent le lien avec les autres parties du système d'information. Et cela qu'il s'agisse du PGI, de la gestion de la chaîne logistique (SCM) ou de celle de la relation client (CRM). Mais la plupart des SGDT est également associées à des outils de workflow. L'information circule, à jour et validée, au cœur d'un flux associé au processus métier. d. Une démarche qui implique toute l entreprise Les meilleurs produits sont le fruit d'une mise en commun de bonnes intentions, de modélisations et de remarques pertinentes. Les fonctions collaboratives du PLM prennent en charge ce partage intelligent d'information. Plus qu'un simple partage de formes 3D et de nomenclatures, la réussite de la collaboration exige l'implication des commerciaux, des ingénieurs et des techniciens de maintenance de l'entreprise mais également une nouvelle manière de travailler, la revue des processus métier. L introduction d outils de travail collaboratif dans l entreprise a un impact en matière d organisation. 05/03/

13 La démarche PLM induit aussi une plus grande collaboration avec les clients et les fournisseurs, et une meilleure gestion des connaissances avec des relations d'informations plus étroites. C est en suivant le principe que, en partageant plus efficacement la connaissance, les sociétés peuvent gagner du temps, réduire les coûts et, surtout, accroître leurs revenus, les entreprises sont devenues des entreprises étendues. 05/03/

14 Limites du PLM La mise en œuvre d un projet PLM est une tâche souvent complexe et lourde. Si la technologie est prête, les problèmes rencontrés reposent principalement sur des remises en cause humaines, organisationnelles et même budgétaires. Parfois, la situation culturelle des salariés de l entreprise est un frein à la mise en place d outils de PLM. L utilité de partager l information n est pas évidente pour tout le monde. Certaines rivalités entre services sont parfois difficilement contournables. De plus le partage d information avec l extérieur pose problème. C est souvent le cas des petites entreprises sous-traitantes de rang 1 ou 2 qui ont la crainte de se faire «voler» leur savoir-faire par les grands groupes. Ces réticences liées à la confidentialité ne facilitent pas l intégration de solutions PLM dans les entreprises (bien que les éditeurs aient installé dans leur système des «coffres fort» de données, inaccessible pour les utilisateurs extérieurs). Le coût d installation de tels systèmes constitue un frein, surtout pour les PME. L acquisition des logiciels et matériels représente environ 40% de l investissement total pour les grandes entreprises et 50 à 60% pour les petites structures. Le reste couvre les besoins en formation, en restructuration, en conseil et les coûts des partenaires. Pour les PME/PMI, on estime l investissement entre 1000 et 1500 par poste, avec un «ticket d entrée» d environ Ces chiffres s élèvent respectivement à 3500 à 4000 par poste et à de droit d entrée pour les grands groupes. La pratique du PLM est née dans les grands groupes automobiles et aéronautiques, afin d optimiser la collaboration avec leurs sous-traitant. Ceci implique donc une intégration chez le sous-traitant, du système PLM. Les grands groupes parlent d une collaboration, d un partenariat renforcé avec leur sous-traitant, seulement dans certains cas les donneurs d ordre imposent à leurs partenaires d utiliser les mêmes environnements de conception et de gestion des produits que les leurs. Que fait alors une PME qui fournit des produits à des donneurs d ordre dont les systèmes diffèrent? Enfin, l intégration avec les systèmes informatiques déjà présents dans l entreprise (CAO, ERP ) peut également constituer un frein à la mise en place d une démarche PLM. On peut également citer des problèmes d appropriation du système par le personnel (sous-utilisation voire évitement du système), mais aussi les problèmes de débit chez le partenaire. 05/03/

15 Marché du PLM Dans son analyse du marché du PLM, le cabinet américain CIMdata estime que le chiffre d'affaire 2006 a atteint 20,1 milliards de dollars, en hausse de 10,4 %. Le marché du PLM devrait connaître une croissance moyenne annuelle de 8,5 % sur les cinq prochaines années, ce qui l amènera aux alentours de 30 milliards de dollars à fin CIMdata analyse deux composantes du PLM, d une part les outils de création et d analyse de données (CFAO, simulation ), d autre part les moyens de gestion collaborative des données (produits qui regroupent la GDT, les outils de visualisation, collaboration, gestion de configuration ). Les dépenses en outils ont représenté 13,2 milliards de dollars principalement pour la CAO électronique (+11,9 %) et la CAO mécanique de milieu de gamme. Les dépenses autour des outils collaboratifs ont connu une croissance de 12,9 %, atteignant 6,9 milliards de dollars. En fait, on assiste à une bonne tenue des ventes de logiciels et de services afférents à ce domaine depuis Figure 2 : investissement sur le marché du PLM Mais aujourd hui, le marché du PLM dans les grands groupes est arrivé à maturité. Après le déploiement à grande échelle de systèmes globaux au sein de structures multi-sites et souvent internationales, on assiste à un regain d intérêt vis-à-vis de solutions packagées à vocation locale. En effet, il y a quelques années sont apparues des solutions dites «sur étagères», «précâblées», qualifiées de diverses appellations marketing qui recouvraient une pré-personnalisation plus ou moins poussée selon les éditeurs. Ce type de solutions dont le paramétrage a été simplifié peut convenir à une entreprise à l organisation peu poussée et sera plus facilement mis en œuvre. Cela correspond d ailleurs également à la préoccupation des PME. 05/03/

16 a. Les principaux acteurs Lorsque l on recherche des informations sur le Product Lifecycle Management, il est impossible de faire l impasse des acteurs principaux de ce marché. De nombreux éditeurs existent, chacun proposant des solutions PLM adaptées spécifiquement aux grandes entreprises, aux PME ou bien encore aux deux. Dans le secteur du PLM, on trouve principalement trois éditeurs : Dassault System, PTC et UGS Siemens. Voici un tableau répertoriant quelques acteurs importants dans le secteur du Product Lifecycle Management : Sociétés Dassault PTC Offices UGS Siemens Assetium Lecra System Lascom Rule Designer Solutions PLM Enovia SmarTeam Windchill PDMLink Teamcenter Express AUDROS Lectra Fashion PLM Advitium Rule Designer PDM Cependant, il existe une alternative aux solutions PLM, destinée aux PME désireuses de développées le travail collaboratif au sein de leur entreprise. En effet certains éditeurs se consacrent uniquement aux outils collaboratifs. Nous pouvons lister un certain nombre d acteurs proposant diverses applications dédiées au travail collaboratif : Société Microsoft Audaxis Axemble Oevo Prodaxis DTS Outil collaboratif Sharepoint Alfresco VDoc Silverpeas Parteor DocManager Doubletrade L analyse de l offre des éditeurs constitue une part importante de notre travail de veille. C est pourquoi nous présentons ici très succinctement l ensemble des acteurs. b. La demande La demande en outils collaboratifs et solutions PLM est assez contemporaine. Afin de mieux identifier les attentes des entreprises désireuses de s équiper, nous avons décidé d illustrer ces besoins par des exemples, des retours d expérience de PME. Marmillon SAS 05/03/

17 La société Marmillon, travaillant dans le domaine de la plasturgie, a décidé de passer à une démarche PLM suite à divers constats. En effet, l entreprise a observé un manque de partage de l information et qu elle ne possédait qu une seule station dédiée à la CAO. De plus, il n y avait pas de centralisation des données. À cela s ajoutait une grande difficulté à travailler en mode collaboratif. En outre, la gestion documentaire de l entreprise n était pas des plus efficaces : nombreuses ressaisies d informations, aucune information permettant de connaître l état du document (est-que le document a été validé?), des problèmes de traçabilité. La stratégie développée par l entreprise Marmillon a donc été la suivante : - gérer les informations ; - préserver le patrimoine intellectuel ; - accéder à la bonne information : optimisation du travail collaboratif et des processus, réduire coûts et délais ; - automatiser les processus. La solution choisie par l entreprise est le logiciel Audros éditée par la société Assetium. T-Systems s est chargée de l intégration d Audros et le LIESP (Laboratoire d'informatique pour l'entreprise et les Systèmes de Production) est chargé du support et du conseil. Cette solution est utilisée seulement en interne (direction technique, laboratoire de l entreprise et en partie dans les services qualité et commercial). Grâce à la solution de l éditeur Assetium, l entreprise Marmillon possède aujourd hui : - une gestion documentaire avec versions de documents et statut utilisateur ; - une gestion des processus (workflow, diffusion de documents ) ; - une gestion de projet (planning, tâches ) ; La mise en place d une démarche PLM induit donc une modification des habitudes, des méthodes de travail d où l intégration par lot. Maped L entreprise Maped, spécialisée dans le matériel scolaire et de bureau, a eu comme enjeux de gérer et partager l ensemble des données techniques, maitriser ses processus (qualité) et améliorer la communication entre ses sites. Leur but était donc de fédérer l entreprise autour d un outil. Maped a choisi la solution Audros pour sa création interactive du référentiel d entreprise, ses besoins de ressources informatiques minimum. La société a démarré avec trois licences, puis 10 et a interfacé 05/03/

18 Audros avec leur CAO, etc. Aujourd hui, plusieurs services utilisent Audros (production, bureau d études, marketing, achat, qualité, logistique ). La solution PLM de Maped recouvre les fonctions suivantes : - gestion de cahier des charges, des études techniques, des données CAO, des outillages, des articles et des nomenclatures ; - suivi des modifications ; - consultations des documents ; - réalisation de fiches techniques, contrôle qualité et normes. Le logiciel va implémenter par la suite la création et l exécution de workflow documentaires, ainsi que le management et le suivi de projets. L entreprise a pu observée grâce à l utilisation du PLM : - une réduction du temps de développement (optimisation du «Time-To-Market»); - un référentiel de documents unique pour tout le groupe ; - la gestion d un optimum du cycle de vie du produit et du processus ; - la gestion des données techniques via l ERP ; - l automatisation de nombreuses tâches administratives. Cependant quelques difficultés sont apparues comme faire comprendre aux utilisateurs la différence entre la GPAO et le PLM, ainsi que faire accepter la saisie dans une base de données. Duqueine Composites Duqueine Composites est une entreprise spécialisée dans la transformation des matériaux composites à haute performance. L enjeu de l entreprise est l optimisation de leur gestion des données techniques. La GDT concerne les points suivants : - diffusion des données techniques ; - centraliser, sécuriser, les données des produits sensibles (coffre-fort); - organiser et normaliser les phases de développement produit ; - permettre un travail collaboratif sécurisé des équipes de conception. 05/03/

19 La solution retenue par Duqueine Composites celle de UGC Siemens, se nommant Teamcenter Engineering. Les critères relatifs à ce choix sont la bonne intégration avec le logiciel de CAO Catia, la présence d un outil de reprise de l existant, l aspect «manufacturing» intégré et une gestion multisites. Les services concernés par le PLM sont le bureau d études, méthodes et industrialisation, le département qualité pour la normalisation, le département achats et celui de la gestion de production. Le déploiement de la solution est réalisé par PCO Technologie. Duqueine composites a rencontré comme difficultés principales la formalisation et expression du besoin et le fait de vouloir calquer l outil sur l organisation en place. Leur expérience de la mise en place d une solution PLM leur a fait prendre conscience des risques pouvant être encourus, tels que la non-adhésion de la direction et des futurs utilisateurs, définir un périmètre trop vaste, allonger la durée du projet (décalage de la mise en production). Les gains apportés par leur solution PLM sont les suivants : - la centralisation des informations techniques ; - une diffusion instantanée des documents ; - l uniformisation des méthodes de tous les collaborateurs ; - un traitement par lots. Ci-dessous nous présentons le récapitulatif de l expérience de ces trois PME. 05/03/

20 Récapitulatif Entreprise Marmillon SAS Maped Besoins Gestion documentaire (droits, version ) Gestion des processus (workflow, diffusion de documents ) Gestion des projets Gérer partager données techniques Maîtrise des processus Améliorer la communication entre les sites Solution Difficultés rencontrées Pas d informations. Différences entre GPAO et PLM Faire accepter la saisie dans une base de données Prouver valeur ajoutée d un PLM Bénéfices Réduire les coûts et délais de développement de nouveaux produits Optimisation du travail collaboratif Optimiser le processus de traitement de l offre Réduction du temps de développement (Time-To- Market) Référentiel documentaire unique Automatisation de nombreuses tâches administratives Duqueine Composites Gestion des données techniques et des processus relatifs à celles ci. Gestion de l industrialisation (Manufacturing) et interface GPAO Pilotage global des projets (logistique et financier) Teamcenter Engineering Formalisation des besoins Ne pas vouloir calquer l outil sur l organisation Passer de la solution idéale à la solution réalisable Centralisation des infos techniques Uniformatisation des méthodes de travail Recherche rapide et précise d une information spécifique Traitement en lot de tâches quotidiennes 05/03/

QU EST-CE QUE LE PLM?

QU EST-CE QUE LE PLM? La réduction du temps de mise sur le marché d'un nouveau produit, la diminution des coûts de conception, l'excellence dans la qualité, imposent à l'entreprise de dégager des avantages concurrentiels sur

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE PLM?

QU EST-CE QUE LE PLM? QU EST-CE QUE LE PLM? Lorraine La réduction du temps de mise sur le marché d'un nouveau produit, la diminution des coûts de conception, l'excellence dans la qualité, imposent à l'entreprise de dégager

Plus en détail

Les principaux concepts des systèmes PLM. (Product Lifecycle Management)

Les principaux concepts des systèmes PLM. (Product Lifecycle Management) Les principaux concepts des systèmes PLM (Product Lifecycle Management) Sommaire Le PLM aujourd'hui présentation des principaux concepts du PLM intérêt à déployer un système PLM dans une entreprise? Les

Plus en détail

LES OUTILS DU TRAVAIL COLLABORATIF

LES OUTILS DU TRAVAIL COLLABORATIF LES OUTILS DU TRAVAIL COLLABORATIF Lorraine L expression «travail collaboratif» peut se définir comme «l utilisation de ressources informatiques dans le contexte d un projet réalisé par les membres d un

Plus en détail

GESTION DE DONNÉES TECHNIQUES

GESTION DE DONNÉES TECHNIQUES GESTION DE DONNÉES TECHNIQUES Démarche d implémentation d un outil PLM adapté au contexte PME Espace Numérique Entreprise 12 février 2008 Written by : X. DANGER DUQUEINE COMPOSITES - Parc d'activités 442

Plus en détail

La voie rapide vers le cpdm

La voie rapide vers le cpdm teamcenter express brochure FR W33.qxd:tc express brochure FR A4 12.07.09 23:53 Page 1 Teamcenter Express La voie rapide vers le cpdm Siemens PLM Software www.siemens.com/velocity Les PME font face à des

Plus en détail

les outils du travail collaboratif

les outils du travail collaboratif les outils du travail collaboratif Sommaire Qu est-ce que le travail collaboratif? A chaque usage ses outils L échange d informations Le partage d informations La gestion de projet La conception collaborative

Plus en détail

Les apports d un projet PLM (Product Lifecyle Management)

Les apports d un projet PLM (Product Lifecyle Management) Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ Les apports d un projet PLM (Product Lifecyle Management) Copyright 2009 CXP. 1 All rights reserved. Reproduction or distribution of this document, in any form, is expressly

Plus en détail

Le travail collaboratif avec

Le travail collaboratif avec Le travail collaboratif avec Thierry POrTMANN [1] Travailler en équipe pluridisciplinaire est un atout majeur de compétitivité. Dans ce contexte, la diffusion d informations précises aux bonnes personnes

Plus en détail

Opération Régionale pour l Entreprise Etendue

Opération Régionale pour l Entreprise Etendue Opération Régionale pour l Entreprise Etendue L entreprise étendue appliquée en Rhône-Alpes Alban KARNAVOS Chef de projets OTEN / ARF // Paris // 4 mai 2007 Espace Numérique Entreprises // Les partenaires

Plus en détail

www.siemens.com/velocity

www.siemens.com/velocity Velocity Series Siemens PLM Software www.siemens.com/velocity Velocity Series est une gamme complète de solutions modulaires et intégrées, spécialement conçues pour répondre aux exigences des PME-PMI en

Plus en détail

SILOG, éditeur & intégrateur d ERP

SILOG, éditeur & intégrateur d ERP SILOG, éditeur & intégrateur d ERP silog.fr éditeur & intégrateur - Spécialiste en solutions ERP SILOG est un Groupe français, privé et indépendant, spécialisé dans l édition et l intégration de solutions

Plus en détail

Gestion de Données Techniques (GDT) ou gestion de cycle de vie produit (PLM)

Gestion de Données Techniques (GDT) ou gestion de cycle de vie produit (PLM) Gestion de Données Techniques (GDT) ou gestion de cycle de vie produit (PLM) La démarche PLM La GDT dans le Système d Information informatisé Les bénéfices Muriel Pinel Laurent Tabourot Amphis pour entreprises

Plus en détail

ERP Connect de la Design Chain (PLM) à la Supply Chain (ERP)

ERP Connect de la Design Chain (PLM) à la Supply Chain (ERP) ERP Connect Une réponse simple et pragmatique aux exigences de gestion documentaire et de partage du flux d information de la Design Chain (PLM) à la Supply Chain (ERP). Nouvelle source de productivité!

Plus en détail

Prenez le PLM express

Prenez le PLM express BTS CIM (1) Prenez le PLM express BENOîT DONY [1] Les logiciels de PLM (Product Lifecycle Management) permettent la gestion des données techniques d un produit tout au long de son cycle de vie. Autrefois

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2009-007 CAHIER DES CHARGES

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2009-007 CAHIER DES CHARGES MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Marché n 2009-007 CAHIER DES CHARGES Midi-Pyrénées Innovation Agence régionale de l innovation 9-11 rue Matabiau BP 78534 31685 Toulouse Cedex Objet de la consultation

Plus en détail

L usine numérique. Atelier thématique 14:00 15:45

L usine numérique. Atelier thématique 14:00 15:45 L usine numérique Atelier thématique 14:00 15:45 Présentation des intervenants Xavier DANGER, directeur Projet / Technique, Fabien VADELORGE, administrateur PLM Florence CALERO, responsable des projets

Plus en détail

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12 Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE La notion «d E-Business» recouvre les différentes applications possibles de l'informatique faisant appel aux technologies de l'information et

Plus en détail

PLM et ERP : leurs rôles respectifs dans la fabrication

PLM et ERP : leurs rôles respectifs dans la fabrication Livre blanc PLM et ERP : leurs rôles respectifs dans la fabrication Introduction Deux technologies ont dominé l histoire récente de l informatique dans le domaine de la fabrication. La première est apparue

Plus en détail

Cegid Business Place Produflex

Cegid Business Place Produflex CegidBusinessPlaceIndustrie Cegid Business Place Produflex Produflex GRC Gestion Commerciale Gestion de Production SAV Isoflex SGDT Paie GRH EDI SCM Comptabilité Finance Gérez en toute fluidité l ensemble

Plus en détail

les GDT dans le Système d Information informatisé Muriel Pinel Laurent Tabourot

les GDT dans le Système d Information informatisé Muriel Pinel Laurent Tabourot les GDT dans le Système d Information informatisé Muriel Pinel Laurent Tabourot Introduction Le Système d Information Les fonctions du SI Un système d information collecte diffuse, transforme et stocke

Plus en détail

PROST PROST. L'ERP qui intègre la gestion commerciale Sage

PROST PROST. L'ERP qui intègre la gestion commerciale Sage L'ERP qui intègre la gestion commerciale Sage intègre la gestion commerciale de Sage (ligne 30 et 100) et s appuie sur les données commerciales (ventes et achats) pour organiser la gestion de production.

Plus en détail

www.siemens.com/solidedge

www.siemens.com/solidedge Solid Edge Insight Siemens PLM Software www.siemens.com/solidedge Le logiciel Solid Edge Insight intègre en toute transparence la gestion des données de conception et la collaboration en ligne au système

Plus en détail

Les plateformes de travail collaboratif dans le projet ALFA

Les plateformes de travail collaboratif dans le projet ALFA Dossier du mois Septembre 2005 Les plateformes de travail collaboratif dans le projet ALFA Les outils de travail collaboratif sont proposés aux entreprises ALFA. A quoi servent-ils et comment y accéder?

Plus en détail

Les ressources numériques

Les ressources numériques Les ressources numériques Les ressources numériques sont diverses et regroupent entre autres, les applications, les bases de données et les infrastructures informatiques. C est un ensemble de ressources

Plus en détail

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de 1 2 «Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de Copie, seules les références bibliographiques peuvent

Plus en détail

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise.

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Solutions PME VIPDev Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Cette offre est basée sur la mise à disposition de l ensemble de nos compétences techniques et créatives au service

Plus en détail

Création d un portail intranet collaboratif sous Microsoft Office SharePoint Server 2007.

Création d un portail intranet collaboratif sous Microsoft Office SharePoint Server 2007. Création d un portail intranet collaboratif sous Microsoft Office SharePoint Server 2007. 2 3 SOMMAIRE REMERCIEMENTS 4 INTRODUCTION...5 I PRESENTATION 6 I.1 Fiche d identité de l entreprise...6 I.2 Les

Plus en détail

10 raisons de choisir Solid Edge

10 raisons de choisir Solid Edge 10 raisons de choisir Solid Edge 1. Le support de UGS, l interopérabilité et l év olutivité 2. Gestion de données techniques et Collaboration intégrées a. Base de données SQL b. Gestion des Workflow s

Plus en détail

Portail collaboratif Intranet documentaire Dématérialisation de processus

Portail collaboratif Intranet documentaire Dématérialisation de processus Portail collaboratif Intranet documentaire Dématérialisation de processus 2 Le groupe Divalto, Solutions de gestion Catalyseur de performance Créé en 1982, le groupe Divalto propose des solutions de gestion

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR D ADMINISTRATION DES ENTREPRISES DE GAFSA Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 6 : PGI : Progiciels de Gestion Intégrés ERP : Enterprise

Plus en détail

PLM : le retour des éditeurs d'erp

PLM : le retour des éditeurs d'erp PLM : le retour des éditeurs d'erp Dassault systèmes, Siemens PLM Software et PTC dominent le marché mondial du PLM. Mais d autres acteurs et pas des moindres souhaitent aussi leur part du gâteau. C est

Plus en détail

Dossier de Presse SYLOB

Dossier de Presse SYLOB Dossier de Presse SYLOB 1 Table des matières 1 - SYLOB en Bref 3 2 L équipe dirigeante 5 3 Stratégie et positionnement 6 4 Une gamme de solutions ERP pour les PME industrielles 8 5 Les ERP SYLOB en mode

Plus en détail

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE. La solution de gestion commerciale avancée pour le Service

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE. La solution de gestion commerciale avancée pour le Service Ligne 100 pour PME-PMI La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE La solution de gestion commerciale avancée pour le Service L éditeur partenaire des PME Capitalisez sur l expertise

Plus en détail

Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple

Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple cenitspin Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple CONFIGURE YOUR PLM STANDARD www.cenit.com/fr/cenitspin Tout à portée de main grâce au PLM Desktop.

Plus en détail

La GDT, première marche vers le PLM?

La GDT, première marche vers le PLM? Dans un contexte économique et technique de plus en plus globalisé, complexe et concurrentiel, la gestion efficace de l information devient un enjeu stratégique pour l entreprise. Informations liées au

Plus en détail

La solution pour gérer vos connaissances techniques et scientifiques

La solution pour gérer vos connaissances techniques et scientifiques La solution pour gérer vos connaissances techniques et scientifiques La solution pour gérer, sécuriser et réutiliser vos connaissances techniques et scientifiques TEEXMA est le premier outil collaboratif

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 3 : Progiciels de Gestion Intégrés Sommaire Définition... 2 ERP... 2 Objectifs

Plus en détail

Comment réussir la mise en place d un ERP?

Comment réussir la mise en place d un ERP? 46 Jean-François Lange par Denis Molho consultant, DME Spécial Financium La mise en place d un ERP est souvent motivée par un constat d insuffisance dans la gestion des flux de l entreprise. Mais, si on

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

Product Life-Cycle Management

Product Life-Cycle Management Offre de prestations en Product Life-Cycle Management Contact : Pascal MORENTON CentraleSupélec 1, campus de Chatenay-Malabry 06 13 71 18 51 pascal.morenton@centralesupelec.fr http://plm.ecp.fr Nos formations

Plus en détail

Catalogue de conférences v1

Catalogue de conférences v1 Programme de s Catalogue de s v1 1 sur 9 Planning type des deux jours Programme de s Mercredi 23 mars 2011 (salon ouvert de 9h00 à 18h30) 9h30-10h15 : 10h30-11h15 : 11h30-13h00 : 13H30-14h15 : 14H30-15h15

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux référentiels dont le plus connu et le

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Lorraine Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux

Plus en détail

Une SGDT simple pour entreprises

Une SGDT simple pour entreprises livre blanc Une SGDT simple pour entreprises RESUME SolidWorks Enterprise PDM aide les entreprises de développement de produits 3D à maîtriser, gérer et partager le volume toujours croissant des diverses

Plus en détail

ANALYSE D UN SYSTEME D INFORMATION MES

ANALYSE D UN SYSTEME D INFORMATION MES FC M1 Management 2012/2013 Projet individuel ANALYSE D UN SYSTEME D INFORMATION MES (Manufacturing Execution System) FC M1 Management 2012_2013 / SYSTEMES D INFORMATION / ANALYSE D UN SYSTEME D INFORMATION

Plus en détail

Plateforme STAR CPM. Gestion intégrée des process multilingues d entreprise Les voies de la performance avec STAR James

Plateforme STAR CPM. Gestion intégrée des process multilingues d entreprise Les voies de la performance avec STAR James Plateforme STAR CPM Gestion intégrée des process multilingues d entreprise Les voies de la performance avec STAR James Groupe STAR Your single-source provider for corporate product communication Le bon

Plus en détail

Avec Sage HR Management, transformez votre gestion du capital humain en atout stratégique

Avec Sage HR Management, transformez votre gestion du capital humain en atout stratégique Sage HR Management Avec Sage HR Management, transformez votre gestion du capital humain en atout stratégique Face à un marché instable et une concurrence accrue, la Direction Générale a pris conscience

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE UGS lance Teamcenter 2005, la première application logicielle intégrée qui associe la capture des idées à la gestion complète du cycle de vie produit. Teamcenter 2005 est la première

Plus en détail

Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow

Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow Business Project Management : Cycle de vie des documents et workflow Iut de Tours Département Information-Communication Option Gestion de l Information et du Document dans les Organisations Page 1 sur

Plus en détail

Introduction MOSS 2007

Introduction MOSS 2007 Introduction MOSS 2007 Z 2 Chapitre 01 Introduction à MOSS 2007 v. 1.0 Sommaire 1 SharePoint : Découverte... 3 1.1 Introduction... 3 1.2 Ce que vous gagnez à utiliser SharePoint... 3 1.3 Dans quel cas

Plus en détail

silog erp L'ERP le plus complet

silog erp L'ERP le plus complet silog erp L'ERP le plus complet SILOG 8.5 version SILOG ERP répond aux besoins de la PME moderne confrontée à la mondialisation et aux contraintes multiples (sécurité, multi-sites, EDI, qualité ISO, législation

Plus en détail

clients. Selon une approche pragmatique, PRIOS Groupe cultive : L optimisation des processus

clients. Selon une approche pragmatique, PRIOS Groupe cultive : L optimisation des processus DOSSIER DE PRESSE prios groupe éditeur sectoriel Créée en 1990, La société PRIOS s est spécialisée dans deux activités principales : l agro-alimentaire et l équipement de la personne (gamme Estelle). Depuis

Plus en détail

IBM Tivoli Service Desk

IBM Tivoli Service Desk Déployer des services de qualité tout en maîtrisant les coûts IBM Tivoli Service Desk Points forts Rationalise la gestion des problèmes et des incidents afin de permettre la restauration rapide et économique

Plus en détail

Le terme «ERP» provient du nom de la méthode MRP (Manufacturing Ressource Planning) utilisée dans les années 70 pour la gestion et la planification

Le terme «ERP» provient du nom de la méthode MRP (Manufacturing Ressource Planning) utilisée dans les années 70 pour la gestion et la planification Séminaire national Alger 12 Mars 2008 «L Entreprise algérienne face au défi du numérique : État et perspectives» CRM et ERP Impact(s) sur l entreprise en tant qu outils de gestion Historique des ERP Le

Plus en détail

PRODENTIC DENTAIRE FICHE SIGNALÉTIQUE

PRODENTIC DENTAIRE FICHE SIGNALÉTIQUE PRODENTIC DENTAIRE FICHE SIGNALÉTIQUE FILIÈRE PORTEUR Thématique(s) Equipe DENTAIRE CNIFPD Co-design PLM SCM Traçabilité Dématérialisation Plate-forme collaborative de fabrication et de traçabilité des

Plus en détail

LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION

LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Développement Industriel et de la Promotion de l Investissement LES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION PROGRAMME NATIONAL

Plus en détail

Le Concept Dynamics Nav. B.I.Conseil

Le Concept Dynamics Nav. B.I.Conseil Développement Croissance Développement Productivité Investissement Environnement Ouverture B.I.Conseil Nous sommes Microsoft Business Solutions Partner, ce qui nous permet de travailler en étroite collaboration

Plus en détail

Logiciel de gestion de contenu et de processus

Logiciel de gestion de contenu et de processus SERVICES ET SUPPORT PROCESSUS ET INITIATIVES PRODUITS LOGICIELS SOLUTIONS MÉTIER Logiciel de gestion de contenu et de processus Pour un développement de produits optimal Windchill Plus de produits, de

Plus en détail

Les Ateliers Info Tonic

Les Ateliers Info Tonic Les Ateliers Info Tonic La dématérialisation des processus documentaires Mardi 9 octobre 2012 8h30-10h30 Grand Salon La Gestion Electronique de l Information et des Documents d Entreprise Environnement

Plus en détail

Logiciel de gestion de contenu et de processus

Logiciel de gestion de contenu et de processus SERVICES & SUPPORT PROCESSUS & INITIATIVES PRODUITS LOGICIELS SOLUTIONS MÉTIER Logiciel de gestion de contenu et de processus Pour un développement de produits optimal Windchill Plus de produits, de meilleurs

Plus en détail

LES ECHANGES DE DONNEES INFORMATISEES

LES ECHANGES DE DONNEES INFORMATISEES L EDI (Échange de Données Informatisées) est un processus d échange d informations, sous forme électronique, entre deux systèmes informatiques distincts. Cette technique utilisée au moins depuis deux décennies

Plus en détail

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Objet : Prestation d assistance dans le cadre de l action collective AEROLEAN K portée par le pôle de

Plus en détail

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE Structurer, assurer et optimiser le bon déroulement d un projet implique la maîtrise des besoins, des objectifs, des ressources, des coûts et des délais. Dans le cadre de la gestion d un projet informatique

Plus en détail

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE

LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE LA GESTION DE PROJET INFORMATIQUE Lorraine Structurer, assurer et optimiser le bon déroulement d un projet implique la maîtrise des besoins, des objectifs, des ressources, des coûts et des délais. Dans

Plus en détail

Maintenir son cap en maîtrisant sa rentabilité. www.clipindustrie.com

Maintenir son cap en maîtrisant sa rentabilité. www.clipindustrie.com Maintenir son cap en maîtrisant sa rentabilité www.clipindustrie.com La GPAO, véritable outil de production La GPAO est un ensemble d outils de gestion et de planification intégrant toutes les informations

Plus en détail

Microsoft France. Pour en savoir plus, connectez-vous sur www.microsoft.com/france/dynamics/nav ou contactez notre Service Client au 0825 827 859*

Microsoft France. Pour en savoir plus, connectez-vous sur www.microsoft.com/france/dynamics/nav ou contactez notre Service Client au 0825 827 859* Microsoft France Pour en savoir plus, connectez-vous sur www.microsoft.com/france/dynamics/nav ou contactez notre Service Client au 0825 827 859* * 0,15 TTC/min Microsoft France - SAS au capital de 4 240

Plus en détail

Université de Lausanne

Université de Lausanne Université de Lausanne Records management et archivage électronique : cadre normatif Page 2 Ce qui se conçoit bien s énonce clairement Nicolas Boileau Page 3 Table des matières Qu est- ce que le «records

Plus en détail

http://cao.etudes.ecp.fr Pascal MORENTON - pascal.morenton@ecp.fr pascal.morenton@ecp.fr Pascal MORENTON % $&'

http://cao.etudes.ecp.fr Pascal MORENTON - pascal.morenton@ecp.fr pascal.morenton@ecp.fr Pascal MORENTON % $&' Pascal MORENTON pascal.morenton@ecp.fr http://cao.etudes.ecp.fr!" "! #$ % $&' () **)$ 1 Quelle est votre expérience en matière de gestion de données dans le cadre de projets? 2 PC Concepteur Revue de projet

Plus en détail

Microsoft Office system 2007 16 Février 2006

Microsoft Office system 2007 16 Février 2006 Microsoft Office system 2007 16 Février 2006 Attendu d ici la fin de l année 2006, Microsoft Office system 2007 inclut des applications, serveurs et services innovants et perfectionnés. Il a été conçu

Plus en détail

Votre infrastructure est-elle? La collaboration informatique. améliore la performance globale

Votre infrastructure est-elle? La collaboration informatique. améliore la performance globale Votre infrastructure est-elle? La collaboration informatique améliore la performance globale Des processus automatisés Travail isolé ou processus de groupe : où en êtes-vous? Le travail en équipe a toujours

Plus en détail

DÉMATÉRIALISATION DES DOCUMENTS ET AUTOMATISATION DES PROCESSUS UN PREMIER PAS VERS LA BANQUE SANS PAPIER

DÉMATÉRIALISATION DES DOCUMENTS ET AUTOMATISATION DES PROCESSUS UN PREMIER PAS VERS LA BANQUE SANS PAPIER DÉMATÉRIALISATION DES DOCUMENTS ET AUTOMATISATION DES PROCESSUS UN PREMIER PAS VERS LA BANQUE SANS PAPIER Pour les banques, le papier devrait servir à imprimer des billets ; pas à en garder la trace dans

Plus en détail

www.siemens.com/solidedge

www.siemens.com/solidedge Solid Edge Siemens PLM Software www.siemens.com/solidedge Le logiciel Solid Edge with Synchronous Technology est le système CAO 2D/3D le plus complet actuellement proposé sur le marché. Il associe la vitesse

Plus en détail

M E S. Organiser et suivre la performance de ses ateliers

M E S. Organiser et suivre la performance de ses ateliers M E S. Organiser et suivre la performance de ses ateliers Lorraine La nécessité de «piloter au plus juste» les équipements et les ateliers est à l origine de la naissance des logiciel de Manufacturing

Plus en détail

informatisé de l'entreprise

informatisé de l'entreprise M542 - Fonctionnement informatisé de l'entreprise PLAN : Fonctionnement informatisé de l'entreprise 6h de cours 2h : progiciels, ERP & IAE 1h : Echange de données 1h : Intranet-Extranet 1h : Sécurité 1h

Plus en détail

LA SOLUTION DE GESTION D AFFAIRES CONÇUE POUR MICROSOFT DYNAMICS NAV

LA SOLUTION DE GESTION D AFFAIRES CONÇUE POUR MICROSOFT DYNAMICS NAV LA SOLUTION DE GESTION D AFFAIRES CONÇUE POUR MICROSOFT DYNAMICS NAV CONSTRUCTION FABRICATION D'ÉQUIPEMENTS MAINTENANCE INDUSTRIELLE BUREAUX D'ÉTUDES SERVICES INFORMATIQUES NETTOYAGE «NaviOne n est pas

Plus en détail

HARMONISEZ VOTRE. Insidjam ERP

HARMONISEZ VOTRE. Insidjam ERP HARMONISEZ VOTRE ENTREPRISE AVEC... Insidjam ERP Améliorez la performance de votre entreprise avec ERP Personnalisée et Supportée par IT Solutions, cette version Algérienne d'openerp, qui est le logiciel

Plus en détail

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT Conquérir un prospect coûte beaucoup plus cher que de fidéliser un client. C est la raison pour laquelle un grand nombre d entreprises orientent leur stratégie autour des services proposés à leurs clients.

Plus en détail

Chef de projet H/F. Vous avez au minimum 3 ans d expérience en pilotage de projet de préférence dans le monde du PLM et de management d équipe.

Chef de projet H/F. Vous avez au minimum 3 ans d expérience en pilotage de projet de préférence dans le monde du PLM et de management d équipe. Chef de projet H/F Dans le cadre de nos activités pour un de nos clients, CIMPA recherche un chef de projet H/F. - Planifier l ensemble des phases du projet - Piloter l équipe dédiée au projet - Garantir

Plus en détail

La gestion globale des contenus d entreprise

La gestion globale des contenus d entreprise Gonzague Chastenet de Géry La gestion globale des contenus d entreprise Le projet ECM, une nouvelle approche de la gestion de l information é d i t i o n s Les Editions de l ADBS publient des ouvrages

Plus en détail

Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information

Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information S. Servigne Maître de Conférences, LIRIS, INSA-Lyon, F-69621 Villeurbanne Cedex e-mail: sylvie.servigne@insa-lyon.fr 1. Introduction

Plus en détail

Gestion des données de référence (MDM)

Gestion des données de référence (MDM) Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ Gestion des données de référence (MDM) Copyright 2009 CXP. 1 All rights reserved. Reproduction or distribution of this document, in any form, is expressly prohibited without

Plus en détail

Travail collaboratif. Glossaire

Travail collaboratif. Glossaire Glossaire Ajax Traduction anglaise : Ajax (Asynchronous JavaScript And XML) AJAX est un combiné de différents langages de développement Web comme XHTML, JavaScript ou XML, il est fréquemment utilisé pour

Plus en détail

Question à l étude : Les outils d aide à la décision permettent d étendre la valeur des solutions PLM

Question à l étude : Les outils d aide à la décision permettent d étendre la valeur des solutions PLM Question à l étude : Les outils d aide à la décision permettent d étendre la valeur des solutions PLM La maturité des solutions PLM mettent en évidence les données analytiques Tech-Clarity, Inc. 2009 Table

Plus en détail

Partie 1 : Définition du PLM Présentation générale

Partie 1 : Définition du PLM Présentation générale Partie 1 : Définition du PLM Présentation générale GUIDE COMPLET COMMENT INVESTIR INTELLIGEMMENT EN GESTION DU CYCLE DE VIE DES PRODUITS Résumé Au cours de ces dix dernières années, les sous-traitants

Plus en détail

Résumé CONCEPTEUR, INTEGRATEUR, OPERATEUR DE SYSTEMES CRITIQUES

Résumé CONCEPTEUR, INTEGRATEUR, OPERATEUR DE SYSTEMES CRITIQUES Aristote ----- Cloud Interopérabilité Retour d'expérience L A F O R C E D E L I N N O V A T I O N Résumé Les systèmes d'information logistique (SIL) sont des outils qui amènent des gains de productivité

Plus en détail

QUELQUES PROBLEMATIQUES

QUELQUES PROBLEMATIQUES Serrurerie QUELQUES PROBLEMATIQUES Métier aux multiples facettes, la serrurerie s adapte à tous les travaux et ouvrages métalliques comme les ferrures, rampes, grilles, charpentes métalliques De la conception,

Plus en détail

LIVRE BLANC. Dématérialisation des factures fournisseurs

LIVRE BLANC. Dématérialisation des factures fournisseurs LIVRE BLANC 25/03/2014 Dématérialisation des factures fournisseurs Ce livre blanc a été réalisé par la société KALPA Conseils, société créée en février 2003 par des managers issus de grandes entreprises

Plus en détail

Guide d accompagnement. Document réalisé par Softcomputing et Microsoft France.

Guide d accompagnement. Document réalisé par Softcomputing et Microsoft France. RESSOURCE PME Cahier des charges d un outil de gestion de la relation client (GRC) ou Customer Relationship Management (CRM) Guide d accompagnement. Ce document donne aux PME des clés pour mener à bien

Plus en détail

L adoption des nouvelles technologies dans les grandes entreprises françaises. Novembre 2007

L adoption des nouvelles technologies dans les grandes entreprises françaises. Novembre 2007 L adoption des nouvelles technologies dans les grandes entreprises françaises Novembre 2007 Sommaire Analyse des taux d adoption des différents outils Présentation des spécificités par outil Les nouvelles

Plus en détail

La GPAO de la PME industrielle. www.clipindustrie.com. Nouvelle version

La GPAO de la PME industrielle. www.clipindustrie.com. Nouvelle version Nouvelle version 2012 Clip Industrie partenaire officiel de l'hydroptère DCNS La GPAO de la PME industrielle La stratégie gagnante de l entreprise industrielle est désormais directement liée à la performance

Plus en détail

MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val

MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val O Val Operational Value JSI Groupe 2, rue Troyon 92310 Sèvres 1 AGENDA 1. QUI SOMMES-NOUS? 2. NOS OFFRES 3. UNE ORGANISATION COMMERCIALE DÉDIÉE À NOS CLIENTS 4. O VAL : OPERATIONAL

Plus en détail

Agenda. Le problème -> La réponse : NADAP Les limites. NADAP pour les MOA, les MOE et les bénéficiaires

Agenda. Le problème -> La réponse : NADAP Les limites. NADAP pour les MOA, les MOE et les bénéficiaires Présentation NADAP Nouvelle Approche Dédiée aux Processus MAJ 17/10/2014 Rafael Gutierrez Agenda Le problème -> La réponse : NADAP Les limites NADAP pour les MOA, les MOE et les bénéficiaires Guides et

Plus en détail

Mesurer le succès Service Desk Guide d évaluation pour les moyennes entreprises :

Mesurer le succès Service Desk Guide d évaluation pour les moyennes entreprises : LIVRE BLANC SUR LES MEILLEURES PRATIQUES Mesurer le succès Service Desk Guide d évaluation pour les moyennes entreprises : Choisir la meilleure solution de support technique et améliorer le retour sur

Plus en détail

Le pôle AIP Priméca Rhône-Alpes Ouest

Le pôle AIP Priméca Rhône-Alpes Ouest Le pôle AIP Priméca Rhône-Alpes Ouest Didier Noterman: Directeur du Pôle AIP-Priméca RAO, Enseignant-Chercheur à l INSA Lyon Le réseau des pôles AIP Priméca Nantes Valenciennes Paris Nancy Besançon AIP:

Plus en détail

" SolidWorks EPDM est la solution à de nombreux problèmes rencontrés dans le bureau d'études. Son potentiel est énorme! " L équipe Administration CAO

 SolidWorks EPDM est la solution à de nombreux problèmes rencontrés dans le bureau d'études. Son potentiel est énorme!  L équipe Administration CAO " SolidWorks EPDM est la solution à de nombreux problèmes rencontrés dans le bureau d'études. Son potentiel est énorme! " L équipe Administration CAO L'activité : conception et fabrication de solutions

Plus en détail

Etendre le champ du PHYSIQUE. PRODUCT LIFECYCLE MANAGEMENT pour les Directions Fonctionnelles. Diapositives. En 1 ou 5

Etendre le champ du PHYSIQUE. PRODUCT LIFECYCLE MANAGEMENT pour les Directions Fonctionnelles. Diapositives. En 1 ou 5 Gérer le cycle de vie des produits industriels de bout en bout : concevoir, tester, fabriquer, maintenir, recycler. VIRTUEL PHYSIQUE PRODUCT LIFECYCLE MANAGEMENT pour les En 1 ou Diapositives 1 Gérer le

Plus en détail

l E R P s a n s l i m i t e

l E R P s a n s l i m i t e l ERP sans limite 2 Le groupe Divalto, solutions de gestion pour toutes les entreprises 30% du chiffre d affaires en R&D Créé en 1982, le groupe Divalto propose des solutions de gestion adaptées à toutes

Plus en détail

Formats 3D Critères d utilisation dans les échanges Frédéric CHAMBOLLE PSA Peugeot Citroën Direction des Systèmes d Information

Formats 3D Critères d utilisation dans les échanges Frédéric CHAMBOLLE PSA Peugeot Citroën Direction des Systèmes d Information Formats 3D Critères d utilisation dans les échanges Frédéric CHAMBOLLE PSA Peugeot Citroën Direction des Systèmes d Information Atelier Ingénierie GALIA 30 novembre 2010 Introduction Les travaux de ce

Plus en détail