Les fondements de la responsabilité civile délictuelle

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les fondements de la responsabilité civile délictuelle"

Transcription

1 Les fondements de la responsabilité civile délictuelle Par Amandine Assaillit Octobre 2006 La responsabilité civile délictuelle est un procédé juridique permettant la mise en œuvre de la responsabilité des personnes qui causent un dommage à autrui avec pour obligation la réparation du préjudice subi par la victime. La responsabilité civile délictuelle trouve ses fondements dans les articles 1382 s. du Code civil, ou plus précisément dans les articles 1382 à 1386 du Code civil. Chaque article énonce une responsabilité particulière qui s adapte au comportement de l individu. Il conviendra alors de voir le régime de chacun des articles, les articles 1382 et 1383 (I), l article 1384 (II), l article 1385 (III) et enfin l article 1386 (IV) afin de mieux comprendre ce qu est la responsabilité civile délictuelle. I Les articles 1382 et 1383 du Code civil Avant d engager la responsabilité civile délictuelle d une personne (B), il faut tout d abord déterminer ce qu est la faute (A). A La notion de faute Les articles 1382 et 1383 C.civ. fondent l obligation à réparation du préjudice sur la faute du responsable qui doit être prouvée par la victime. La notion de faute délictuelle n est pas définie par le Code civil. Ce dernier ne vise que la faute volontaire soit le délit, et la faute d imprudence ou de négligence qui est le quasidélit. Planiol a défini la faute comme étant la violation d une obligation préexistante. Pour que la faute soit caractérisée, la victime doit établir que le responsable a eu une attitude contraire à une norme de conduite résultant d une faute de commission (1) ou d abstention (2) (ou d omission). 1) La faute de commission La faute de commission résulte d un acte positif du responsable qui méconnaît une règle de conduite imposée par une obligation préalable. Il peut s agir de la violation d une loi ou bien même d une règle coutumière comme c est le cas de la responsabilité sportive dans le cadre de la pratique d un sport violent tel que la boxe. La responsabilité sportive est engagée seulement si la personne a méconnu les règles sportives. Les juges ont ici un large pouvoir d appréciation.

2 2) La faute d abstention ou d omission Dans un arrêt Branly du 27 février 1951 (1), la Cour de cassation adopte une position plutôt libérale. En effet, dans cette décision, la Cour considère que «la faute prévue par les art et 1383 peut consister aussi bien dans une abstention que dans un acte positif ; que l abstention, même non dictée par la malice et l intention de nuire, engage la responsabilité de son auteur lorsque le fait omis devait être accompli en vertu d une obligation légale, réglementaire ou conventionnelle, soit aussi, dans l ordre professionnel». Cet arrêt permet de relever deux éléments de la faute d abstention. Tout d abord la faute d abstention n implique pas que l auteur ait été animé d une intention malveillante à l égard de la victime. Ensuite, il doit exister une obligation d action préalable dont les sources sont très variées : loi, coutume, norme professionnelle Les tribunaux peuvent aussi sanctionner une faute d abstention quant le responsable aurait dû agir selon des règles normales de conduite d une vie en société, soit l idée du «bon père de famille», même si aucun texte spécial n existe. B Engagement de la responsabilité civile délictuelle Afin d engager la responsabilité civile délictuelle sur le fondement des articles 1382 et 1383 du Code civil, il faut la réunion des certaines conditions (1). De même qu il existe pour le défendeur de moyens de défense (2). 1) Conditions de la mise en œuvre de la responsabilité Pour que la responsabilité d une personne soit retenue, il faut la réunion de trois conditions : - la personne doit avoir commis une faute - une autre personne doit avoir subi un dommage - la faute de la première personne a provoqué le dommage de la seconde personne. 2) Les moyens de défense Le défendeur dispose de moyens de défense. Il peut tenter d établir son absence de faute ou invoquer une cause d exonération en prouvant la cause étrangère ou un fait justificatif. L acceptation des risques et le consentement de la victime sont considérés comme un fait justificatif. Toutefois, les clauses exonératoires ou limitatives de responsabilité sont exclues. 1. Civ. 27 février 1951, D , note H. DESBOIS

3 II L article 1384 du Code civil L article 1384 du Code civil contient huit alinéas. La plupart définissant une responsabilité particulière. Il convient alors de les étudier de façon successive. A Alinéa 1 er de l article 1384 du Code civil L alinéa 1 er de l article 1384 du Code civil a été découvert (1) de façon tardive. Cet alinéa énonce que l on est responsable du fait des choses que l on a sous sa garde. Il s agit alors de définir cette notion de chose (2), pour mieux comprendre les conditions de la mise en œuvre de la responsabilité (3) et son régime (4). 1) «Découverte» de l article 1384 al. 1 er du Code civil Deux arrêts de principe permettront la «découverte» de l art al. 1 er C. civ. Dans un arrêt du 11 juin 1896, Teffaine (2), la chambre civile de la Cour de cassation affirme l existence d une responsabilité extra-contractuelle autonome du fait des choses fondée sur l art al. 1 er C.civ. La Cour de cassation reprenant une idée lancée par la jurisprudence et la doctrine belges. Plus tard, dans un arrêt des chambres réunies du 13 février 1930, Jand heur (3), la Cour de cassation affirmera l existence d un principe général de responsabilité du fait des choses, fondée sur l art al. 1 er C.civ., qui oblige le gardien à l indemnisation des préjudices causés par la chose, indépendamment de toute preuve de sa faute. 2) La notion de chose La jurisprudence interprète de façon très large la notion de chose. Cela peut être toute chose, tant un meuble qu un immeuble. Malgré une conception large, la jurisprudence énonce trois exceptions : - les exceptions fondées sur l adage «specialia generalibus derogant», qui signifie que ce qui est spécial, déroge à ce qui est général. Donc, les choses soumises à des textes spéciaux n entrent pas dans le champ d application de l art al. 1 er du Code civil. Ainsi en est-il des animaux (art C.civ.) ou des bâtiments en ruine (art C.civ.). - Exclusion du corps humain Le corps humain n est pas une chose, en conséquence, il ne sera pas fait application de l art al. 1 er C.civ. Les dommages qu ils causent seront indemnisés sur le fondement de l art C.civ. - exclusion des choses sans maître ou abandonnées 2. Ch. civ. 11 juin 1896, S note A. ESMEIN ; D note SALEILLES et concl. SARRUT 3. Cass. Ch. réunies, 13 février 1930, D , rapport LE MARC HADOUR, concl. MATTER et note RIPERT ; S et note P. ESMEIN, Gaz. Pal et concl. MATTER

4 3) Conditions de la mise en œuvre de la responsabilité Le dommage subi par la victime doit être dû au fait de la chose, celle-ci doit être l instrument du dommage. La responsabilité incombe à la personne qui exerce sur la chose un pouvoir de garde qui est un pouvoir d usage, de contrôle et de direction sur la chose. Le gardien étant la personne qui détenant de façon matérielle cette chose lors du dommage. Il s agit généralement du propriétaire de la chose bien que le transfert de garde soit admis par la jurisprudence. 4) Le régime de la responsabilité L article 1384 al. 1 er du Code civil met en œuvre une responsabilité objective du gardien de la chose. Il peut s exonérer de sa responsabilité par la cause étrangère. B L alinéa 2 de l article 1384 du Code civil L alinéa 2 de l article 1384 du Code civil résulte d une loi dont il faut connaître les raisons de sa création (1) pour mieux saisir l évolution de la jurisprudence dans les conditions d application du texte (2). 1) Raisons de l article 1384 al. 2 du Code civil La jurisprudence appliquait l alinéa 1 er de l art C.civ pour les incendies ayant pris naissance dans une chose, qui causaient un dommage aux voisins. C est pour éviter une forte augmentation des primes des contrats d assurance sur les recours des voisins en cas d incendie que la loi du 7 novembre 1922 a été votée et insérée dans l article 1384 al. 2 C.civ. 2) Evolution de la jurisprudence Le texte énonce que celui qui détient, à un titre quelconque, tout ou partie de l immeuble ou des biens mobiliers dans lesquels un incendie a pris naissance ne sera responsable, à l égard des tiers, des dommages causés par cet incendie que s il est prouvé qu il doit être attribué à sa faute ou à la faute des personnes dont il est responsable. En l absence de faute prouvée, et si l origine de l incendie est inconnue, le gardien n encourt aucune responsabilité (4). La jurisprudence a interprété de façon restrictive les conditions d application de l article 1384 al. 2 C.civ. pour écarter le moins possible la protection de l art al. 1 er C.civ., et ce, malgré les assureurs. Tout d abord, elle a considéré que si un incendie provoque une explosion, l art al. 2 C.civ. s applique (5). Par la suite, la jurisprudence considère uniquement le fait que l incendie soit né dans l immeuble ou les biens mobiliers du défendeur pour appliquer l alinéa 2 de l article 1384 du Code civil (6). La doctrine appelle à une suppression de cet article. 4. Civ. 2 e, 12 juillet 1955, D sur un poêle imprudemment porté au rouge 5. Civ. 23 novembre 1925, Gaz. Pal Civ. 2 e, 16 avril 1996, Bull. civ. II, n 93, Resp. civ. et assur. 1996, chron. 38, par H. JOURDAIN

5 C Les alinéas 4 et 7 de l article 1384 du Code civil : la responsabilité des parents du fait des enfants Les parents sont tenus pour responsables des fautes commises par leur enfant mineur et qui causent à une autre personne un dommage. Pour pouvoir mettre en œuvre la responsabilité des parents, deux conditions doivent être réunies : - Le(s) parent(s) devant exercer l autorité parentale - une cohabitation (le mineur doit vivre chez ses parents) doit exister avec l auteur du fait dommageable Depuis l arrêt Bertrand (7) la responsabilité des parents est une responsabilité objective. Ils peuvent se dégager de cette responsabilité que par la cause étrangère. D L alinéa 5 de l article 1384 du Code civil : la responsabilité des commettants Cette responsabilité permet à la victime d obtenir indemnisation d une personne qui exerçait une autorité sur l auteur du fait dommageable. Conditions de mise en œuvre de la responsabilité L auteur doit avoir commis un fait dommageable dans l exercice de ses fonctions. Cette responsabilité suppose un lien de subordination entre le responsable et l auteur du fait dommageable. Régime de la responsabilité Pour le commettant, il s agit d une responsabilité sans faute. La victime n a pas à prouver la faute du commettant. Quant au commettant, il ne peut s exonérer par la preuve de son absence de faute. Ses possibilités d exonération sont restreintes. Il peut s exonérer en prouvant que les conditions de sa responsabilité ne sont pas réunies. Quant à l exonération par la cause étrangère, elle reste possible, mais le commettant ne peut s exonérer en invoquant que le fait du préposé avait pour lui les caractères de la force majeure, néanmoins, si la force majeure est constituée à l égard du préposé, le commettant peut s en prévaloir comme cause d exonération. La faute de la victime et le fait du tiers restent exonératoires. La victime pouvait choisir d agir contre le commettant ou contre le préposé, et même les deux à la fois. 7. Civ ; 2 e, 19 février 1997, D , note P. JOURDAIN ; JCP II , note M. HUYETTE

6 Mais dans un arrêt Costedoat, l Assemblée Plénière, décida que «n engage pas sa responsabilité à l égard des tiers le préposé qui agit sans excéder les limites de la mission qui lui a été impartie par son commettant» (8). La victime n a plus donc plus qu une action, contre le commettant, dès lors que le préposé n outrepasse pas les limites de sa mission. Cette décision a été complétée par un arrêt Cousin, où l Assemblée plénière a considéré que «le préposé condamné pénalement pour avoir intentionnellement commis, fûtce sur l ordre du commettant, une infraction ayant porté préjudice à un tiers, engage sa responsabilité civile à l égard de celui-ci» (9). E Les alinéas 6 et 8 de l article 1384 du Code civil L alinéa 6 de l article 1384 du Code civil met en œuvre la responsabilité de l artisan du fait de ses apprentis (1) et la responsabilité de l instituteur du fait de ses élèves (2). 1) Responsabilité de l artisan du fait de ses apprentis L application de l article 1384 alinéa 6 du Code civil est aujourd hui en déclin, la doctrine plaide pour sa suppression. Comme les parents à l égard de leur enfant, l artisan est responsable de l apprenti. Conditions de la responsabilité Pour mettre en œuvre la responsabilité de l artisan, il faut que l apprenti ait commis un fait illicite ayant causé un dommage à un tiers. Il faut une relation d apprentissage, et peu importe que le responsable ait la qualité juridique d artisan. Enfin, il faut une surveillance de l apprenti. Si l apprenti habite avec l artisan, sa responsabilité sera permanente et elle peut être engagée même si le fait dommageable a été commis en dehors des heures de travail, sinon, sa responsabilité restera limitée à la durée du travail. Nature de la responsabilité : La responsabilité de l artisan reposerait sur un régime de présomption simple de faute. Mais suite à l arrêt Bertrand (Civ. 2 e, 19 février 1997), la doctrine considère que cette solution devrait aussi s appliquer à l artisan. Il aurait donc une responsabilité objective. Toutefois, la Cour de cassation n a pas répondu à cette question. 8. Assemblée Plénière, 25 février 2000, D , note Ph. BRUN ; Resp ; civ. et assur., chron. n 11, obs. H. GROUTEL, JCP 2000.I.241, obs. G. VINEY 9. Ass. plén. 14 décembre 2001, D , note J. JULIEN, JCP II. 1ote M. BILLAU

7 2) La responsabilité de l instituteur du fait de ses élèves La responsabilité de l instituteur est instituée aux articles 1384 al. 6 et 8 et concerne non seulement les instituteurs mais tous les membres de l enseignement à l exclusion des professeurs d Université. Conditions de mise en œuvre de la responsabilité : La mise en œuvre de la responsabilité suppose la réunion de deux conditions. Selon l alinéa 8 de l art C.civ., la responsabilité de l instituteur est mise en œuvre si le demandeur à l action arrive à prouver la faute de ce premier. Par ailleurs, l enfant doit commettre le dommage alors qu il était sous la surveillance de l instituteur. Si l instituteur exerce dans un établissement public, l Etat se substitue à lui dans l indemnisation de la victime. L action en réparation sera alors dirigée directement contre l Etat. La victime sera indemnisée par ce dernier qui pourra à son tour se retourner contre l instituteur. III L article 1385 du Code civil, la responsabilité du fait des animaux L article 1385 du Code civil est applicable à chaque fois qu un animal, quelque soit sa nature zoologique, est à l origine d un dommage. Pour mettre en œuvre la responsabilité du fait des animaux, soit l article 1385 C.civ., l animal doit être approprié. Dès 1885, avec un arrêt Montagnié, la Cour de cassation décida qu il ne suffisait pas au gardien de rapporter la preuve d une absence de faute, mais que la présomption de faute édictée par l article 1385 «ne peut céder que devant a preuve soit d un cas fortuit, soit d une faute commise par la partie lésée» (10). L article 1385 C.civ. rend responsable le propriétaire de l animal ou celui qui s en sert, même quand l animal s est égaré ou échappé. Toutefois, sur le fondement de l article 1385 C.civ., le propriétaire d une chasse gardée n est pas responsable des dommages que peut causer le gibier aux voisins. Mais il peut l être sur le fondement de l article 1382 C.civ. 10. Civ. 27 octobre 1885, DP , S , Grands arrêts, n 190

8 IV L article 1386 du Code civil, la responsabilité du fait des bâtiments en ruine Avant la découverte et l exploitation de l article 1384 alinéa 1 er, l article 1386 a été le seul texte du Code civil pouvant améliorer la situation de la victime à propos des choses inanimées. Pour la mise en œuvre de la responsabilité, il faut être en présence d une construction en matériaux durables élevée par l homme et fixée au sol. Le dommage causé par le bâtiment doit être dû à sa ruine, donc à sa destruction partielle ou totale. L article 1386 du Code civil met une responsabilité objective à la charge du propriétaire. En effet, c est lui qui doit surveiller son immeuble et en empêcher la ruine (11). Le propriétaire ne peut s exonérer que par la cause étrangère. Si la dégradation résulte d un locataire, le propriétaire devra quand même indemniser le victime, mais il bénéficiera d un recours contre le locataire. Par ailleurs, la Cour de cassation a récemment affirmé que la possibilité pour la victime d agir contre le propriétaire du bâtiment en application de l article 1386 du Code civil ne l empêchait pas d exercer également une action contre le gardien de la chose, et ce, sur le fondement de l article 1384 alinéa 1 er du Code civil (12). 11. Req. 4 juillet 1905, DP Civ. 2 e, 23 mars 2000, RTD civ

9 Bibliographie Evolution du droit de la responsabilité civile Ch. RADE, «Réflexions sur les fondements de la responsabilité civile», D chron. 313 et Fr. CHABAS, «Cent ans de responsabilité civile», Gaz. Pal. juillet-août 2000 p. La faute J. CARBONNIER, «Le silence et la gloire», D chron. 119 H. MAZEAUD, «La faute objective et la responsabilité sans faute», D chron. 13 Ch. RADE, «L impossible divorce de la faute et de la responsabilité civile», D chron. 301 La responsabilité du fait des choses La responsabilité du fait des choses, Réflexions autour d un centenaire, sous la dir. de F. LEDUC. Economica, 1997 (recueil d articles écrits à l occasion du centenaire de l arrêt Teffaine G. DURRY, «L irremplaçable responsabilité du fait des choses», in Mélanges F. TERRE, Dalloz, 1961, T.2, p. 51. R. LEGEAIS, «Un gardien sans discernement : progrès ou régression dans le droit de la responsabilité civile», D chron. 237 La responsabilité du fait d autrui B. BONJEAN, «Le fait personnel non fautif ans le droit de la responsabilité civile», thèse Grenoble 1973 Ph. BRUN, «Les présomptions dans le droit de la responsabilité civile», thèse ronéot. Grenoble, 1993, p. 177s.

10 A.-M. Galliou-Scanvion, «L article 1384 alinéa 1 er et la responsabilité du fait d autrui», D chron. 240 M. HUYETTE, «La responsabilité civile d un service éducatif qui accueille un mineur judiciairement confié à l aide sociale à l enfance», D juris Responsabilité des parents du fait des enfants Fr. ALT-MAES, «La garde, fondement de la responsabilité du fait du mineur, JCP 1998.I.154 H. GROUTEL, «L enfant mineur ravalé au rang de simple chose?», Resp. civ. et assur. 2001, chron. n 18 Responsabilité du commettant J. FLOUR, «Les rapports de commettant à préposé dans l article 1384 du Code civil, thèse Caen, 1933 B. PUILL, «Les fautes du préposé : s inspirer de certaines solutions du droit administratif?», JCP I. 3939

Examen 17: RC générale (branche 13) socles de compétences connaissances professionnelles. RC Base

Examen 17: RC générale (branche 13) socles de compétences connaissances professionnelles. RC Base Examen 17: RC générale (branche 13) socles de compétences connaissances professionnelles RC Base 1 Distinguer les différents types de responsabilité (responsabilité morale, civile et pénale) et préciser

Plus en détail

Titre de la séquence : La responsabilité civile Discipline : Droit civil La responsabilité civile

Titre de la séquence : La responsabilité civile Discipline : Droit civil La responsabilité civile Titre de la séquence : La responsabilité civile Discipline : Droit civil La responsabilité civile Contexte programme : Enseignement technique de qualification 2ème degré Secteur Économie Groupe Gestion

Plus en détail

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. MONTPELLIER 27 mai 2013

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. MONTPELLIER 27 mai 2013 RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE MONTPELLIER 27 mai 2013 LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques Le lieu de l activité L âge des participants à l activité La nature de l activité Les

Plus en détail

La responsabilité des présidents d A.C.C.A.

La responsabilité des présidents d A.C.C.A. La responsabilité des présidents d A.C.C.A. Bernard MERAUD : Avocat au Barreau de Bourgoin-Jallieu (Assemblée générale FDCI du 26 avril 2014) ---------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE 1 SOMMAIRE I. NOTION DE RESPONSABILITES A. La responsabilité civile 1. La responsabilité civile délictuelle 2. La responsabilité civile contractuelle B. La responsabilité pénale

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION

LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION 1 Document Unique de Délégation Un document qui permet de définir les responsabilités : civiles - pénales Des dirigeants pleinement conscients de leur périmètre de responsabilité,

Plus en détail

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques Le lieu de l activité L âge des participants à l activité La nature de l activité LE RISQUE SPORTIF LA RESPONSABILITE CIVILE

Plus en détail

Rapport Terré sur la Responsabilité civile - Proposition de textes -

Rapport Terré sur la Responsabilité civile - Proposition de textes - Rapport Terré sur la Responsabilité civile - Proposition de textes - CHAPITRE DES DÉLITS Article 1 Constitue un délit civil tout dommage illicitement causé à autrui. Tout fait qui cause à autrui un tel

Plus en détail

La Responsabilité de l éducateur sportif

La Responsabilité de l éducateur sportif La Responsabilité de l éducateur sportif I / Introduction La pratique sportive engendre des RISQUES et des ACCIDENTS. De nombreux procès surviennent afin de dégager la mise en jeu de la responsabilité

Plus en détail

Droit Commercial. Notes personnelles. La Responsabilité. Responsabilité civile. La Responsabilité. Page : 1

Droit Commercial. Notes personnelles. La Responsabilité. Responsabilité civile. La Responsabilité. Page : 1 Responsabilité civile Art 1382 du Code Civil : «Tout fait quelconque de l homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par la faute duquel il est arrivé, à le réparer». La responsabilité civile entraîne

Plus en détail

Proposition de textes

Proposition de textes Proposition de textes CHAPITRE DES DÉLITS Article 1 Constitue un délit civil tout dommage illicitement causé à autrui. Tout fait qui cause à autrui un tel dommage oblige celui par la faute duquel il est

Plus en détail

Les responsabilités à l hôpital

Les responsabilités à l hôpital Les responsabilités à l hôpital Pour aller à l essentiel Dans leurs activités de prévention de diagnostic et de soins, les établissements publics de santé et les personnels qui y exercent relèvent principalement

Plus en détail

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. Montpellier - 13 novembre 2012

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. Montpellier - 13 novembre 2012 RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE Montpellier - 13 novembre 2012 LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques La nature de l activité L âge des participants à l activité Le lieu de l activité

Plus en détail

Introduction au droit et aux éléments de droit civil

Introduction au droit et aux éléments de droit civil Branche Droit 1 3e/2e Base Excellence A B C D E F G Module Introduction au droit et aux éléments de droit civil Fichier Eléments de droit civil : Responsabilité civile page 1 de 11 Introduction au droit

Plus en détail

Regard critique sur les critères de désignation du fait d autrui

Regard critique sur les critères de désignation du fait d autrui Regard critique sur les critères de désignation du fait d autrui Bélinda Waltz-Teracol To cite this version: Bélinda Waltz-Teracol. Regard critique sur les critères de désignation du fait d autrui. Responsabilité

Plus en détail

Responsabilité civile et pénale des associations

Responsabilité civile et pénale des associations Responsabilité civile et pénale des associations En engageant une action associative, sachez que le fait de déposer des statuts et donc d adapter les règles de la loi 1901 vous obligent à appliquer la

Plus en détail

Service Risques et Assurances de La Poste

Service Risques et Assurances de La Poste Service Risques et Assurances de La Poste Recours du tiers payeur La Poste Hypothèse de l accident l de la vie privée subi par un agent CONDITIONS DU RECOURS LA POSTE TIERS PAYEUR - atteinte à l intégritél

Plus en détail

Plan du Cours Le Fait juridique

Plan du Cours Le Fait juridique Plan du Cours Le Introduction générale 1.- Définition de l obligation 2.- Les sources des obligations 3.- La notion de fait juridique 1 ERE PARTIE : LA RESPONSABILITE CIVILE DELICTUELLE Introduction à

Plus en détail

RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF

RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF RESPONSABILITES ET ASSURANCE DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF L ASSOCIATION : Construction humaine, Construction juridique. RAPPEL Un cadre législatif fondamental - article 1 loi du 1 juillet 1901 : «l association

Plus en détail

Les Fiches Pratiques. La responsabilité en matière d activité sportive. Sommaire

Les Fiches Pratiques. La responsabilité en matière d activité sportive. Sommaire Crédit photo: Hervé Hamon MSJEPVA Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Bourgogne www.bourgogne.drjscs.gouv.fr Les Fiches Pratiques Sommaire Avant-propos Définitions

Plus en détail

Nous constatons de nos jours

Nous constatons de nos jours LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS DE SOCIETES par Me Jean Brucher Nous constatons de nos jours que l internationalisation et la globalisation des problèmes relatifs à l activité des entreprises ainsi que

Plus en détail

Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Bourgogne

Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Bourgogne Crédit photo: Hervé Hamon MSJEPVA Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Bourgogne www.bourgogne.drjscs.gouv.fr Les Fiches Pratiques Sommaire Avant-propos Définitions

Plus en détail

La notion de responsabilité civile

La notion de responsabilité civile La notion de responsabilité civile Article juridique publié le 13/06/2015, vu 964 fois, Auteur : Fabrice R. LUCIANI Code Civil La responsabilité est le devoir de répondre de ses actes. Par l intégration

Plus en détail

Avis n 2011-01 du 15 septembre 2011

Avis n 2011-01 du 15 septembre 2011 Avis n 2011-01 du 15 septembre 2011 relatif à l exigence d une assurance de responsabilité civile pour dommages directs ou indirects sous peine de résiliation du contrat La Commission interprofessionnelle

Plus en détail

Obs. : La Cour de cassation remet le feu aux poudres en matière d appréciation de la faute intentionnelle

Obs. : La Cour de cassation remet le feu aux poudres en matière d appréciation de la faute intentionnelle Cass. civ. 2 e, 30 avril 2014, n 13-16.901 Contrat d assurance Droit commun Faute intentionnelle Exclusion conventionnelle de garantie Validité de la clause Obs. : La Cour de cassation remet le feu aux

Plus en détail

II.C.1)a) LA RESPONSABILITE

II.C.1)a) LA RESPONSABILITE Deux types de responsabilité : 1) Contractuelle (source obligation : contrat) 2) Délictuelle (source obligation : loi) 1 La responsabilité contractuelle = en cas d inexécution fautive d une obligation

Plus en détail

Assurance automobile C est une assurance obligatoire depuis 1958 en France pour les dommages causés aux tiers. L obligation est large

Assurance automobile C est une assurance obligatoire depuis 1958 en France pour les dommages causés aux tiers. L obligation est large LEXIQUE Accident D une façon générale l accident est un événement fortuit ou involontaire entraînant des conséquences dommageables. En matière de circulation automobile voir implication Pour la sécurité

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Victime d une agression. La victime sera indemnisée selon le droit commun.

AVANT-PROPOS. Victime d une agression. La victime sera indemnisée selon le droit commun. AVANT-PROPOS Force est de constater que nous vivons dans une société indemnitaire. Toute personne ayant subi un dommage veut obtenir réparation de celui-ci. L indemnisation du dommage corporel est au cœur

Plus en détail

Le régime de la responsabilité civile des enseignants

Le régime de la responsabilité civile des enseignants Le régime de la responsabilité civile des enseignants Document réalisé par le SE-UNSA 94 Octobre 2014 Complexité : tel est le maître mot du régime de la responsabilité des enseignants. Ses grands principes

Plus en détail

Académie d Orléans-Tours Février 2007. Proposition de situation d enseignement Christine Fillâtre et Marie-Line Zanon

Académie d Orléans-Tours Février 2007. Proposition de situation d enseignement Christine Fillâtre et Marie-Line Zanon Académie d Orléans-Tours Février 2007 Proposition de situation d enseignement Christine Fillâtre et Marie-Line Zanon Partie 2 : L activité économique DROIT BTS 1 ère année Durée : 4 heures et les mécanismes

Plus en détail

Multirisques de Professionnels

Multirisques de Professionnels Multirisques de Professionnels GARANTIES Incendie Dégât des eaux Vol Bris de glace Matériel Informatique Perte d exploitation Frais supplémentaires d exploitation Responsabilité Civile 2 La Responsabilité

Plus en détail

La Responsabilité Médicale de l Hépatogastroentérologue

La Responsabilité Médicale de l Hépatogastroentérologue Fiche d information juridique La Responsabilité Médicale de l Hépatogastroentérologue Mars 2011 Isabelle Joly, Lionel Parois, Patrice Pienkowski, Bruno Richard-Molard, René Laugier et la Commission Juridique

Plus en détail

Comité Drôme Ardèche de Badminton Compte-rendu formation Maïf 18 novembre 2014

Comité Drôme Ardèche de Badminton Compte-rendu formation Maïf 18 novembre 2014 Comité Drôme Ardèche de Badminton Compte-rendu formation Maïf 18 novembre 2014 Responsabilités et assurances dans le domaine du sport Présentation de la maïf La Maïf est le 1 er assurées. assureur des

Plus en détail

ANNEXE 1 EXTRAIT DU CONTRAT RESPONSABILITE CIVILE. Toute atteinte corporelle subie par une personne physique.

ANNEXE 1 EXTRAIT DU CONTRAT RESPONSABILITE CIVILE. Toute atteinte corporelle subie par une personne physique. ANNEXE 1 EXTRAIT DU CONTRAT RESPONSABILITE CIVILE 1 er août 2014 Pour l application de la garantie RC, il faut entendre par assuré - la Fédération des clubs de la défense, - les ligues régionales, - les

Plus en détail

Retour sur le principe indemnitaire en assurances de dommages Par A. Astegiano-La Rizza

Retour sur le principe indemnitaire en assurances de dommages Par A. Astegiano-La Rizza ACTUASSURANCE LA REVUE NUMERIQUE EN DROIT DES ASSURANCES Publication n 21 mai-juin 2011 Retour sur le principe indemnitaire en assurances de dommages Par A. Astegiano-La Rizza Assurances de dommages Principe

Plus en détail

LES RESPONSABILITES DES AGENTS PUBLICS DE L ÉTAT. Formation AVS Janvier 2013

LES RESPONSABILITES DES AGENTS PUBLICS DE L ÉTAT. Formation AVS Janvier 2013 LES RESPONSABILITES DES AGENTS PUBLICS DE L ÉTAT Formation AVS Janvier 2013 LES RESPONSABILITES GENERALES DES AGENTS PUBLICS DE L ÉTAT Les responsabilités des agents publics de l État sont de trois ordres:

Plus en détail

Razvan Dinca Maitre des conférences Faculté de Droit de l Université de Bucarest

Razvan Dinca Maitre des conférences Faculté de Droit de l Université de Bucarest Rapport roumain Les assurances de responsabilité : étendue des garanties Razvan Dinca Maitre des conférences Faculté de Droit de l Université de Bucarest 1. Notion L opération d assurance est définie par

Plus en détail

La garantie légale des vices cachés

La garantie légale des vices cachés La garantie légale des vices cachés Article juridique publié le 11/05/2015, vu 682 fois, Auteur : Yaya MENDY La garantie des vices cachés est une protection contre les défauts d un produit acheté et qui

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 28/03/2011 Cour de cassation chambre commerciale Audience publique du 28 septembre 2010 N de pourvoi: 09-66255 Publié au bulletin Cassation Mme Favre, président M. Le Dauphin, conseiller apporteur

Plus en détail

ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? responsabilité civile

ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? responsabilité civile ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? L association peut, dans l exercice de ses activités, causer des dommages, porter atteinte aux intérêts des tiers. L'association est

Plus en détail

Jurisanimation.fr 2012 - Tous droits réservés. Les docs de LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM

Jurisanimation.fr 2012 - Tous droits réservés. Les docs de LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM 2012 - Tous droits réservés Les docs de LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM LA RESPONSABILITE DU DIRECTEUR D ACM En principe, on qualifie la responsabilité comme le fait d assumer la conséquence de ses

Plus en détail

I - Les conditions d application de la loi de 1985

I - Les conditions d application de la loi de 1985 1 L indemnisation des victimes d accidents de la circulation en Europe : Conditions et étendue du droit à réparation Rapport français (version provisoire) Olivier Gout Professeur à l Université Jean Moulin

Plus en détail

SCP Boré et Salve de Bruneton, SCP Delaporte, Briard et Trichet, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Boré et Salve de Bruneton, SCP Delaporte, Briard et Trichet, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 3 Audience publique du 23 mai 2012 N de pourvoi: 11-17183 Publié au bulletin Rejet M. Terrier (président), président SCP Boré et Salve de Bruneton, SCP Delaporte, Briard

Plus en détail

sommaire DOCTRINE CHRONIQUE DE JURISPRUDENCE LÉGISLATION

sommaire DOCTRINE CHRONIQUE DE JURISPRUDENCE LÉGISLATION sommaire DOCTRINE La loi du 19 mars 2010 visant à promouvoir une objectivation du calcul des contributions alimentaires des père et mère au profit de leurs enfants Nathalie Dandoy 775 CHRONIQUE DE JURISPRUDENCE

Plus en détail

Les responsabilités liées à l immeuble bâti Rapport français Olivia Sabard, Professeur de droit privé à l Université de Tours, membre du CRDP

Les responsabilités liées à l immeuble bâti Rapport français Olivia Sabard, Professeur de droit privé à l Université de Tours, membre du CRDP Les responsabilités liées à l immeuble bâti Rapport français Olivia Sabard, Professeur de droit privé à l Université de Tours, membre du CRDP Dans le cadre de ce séminaire consacré à l immeuble et la responsabilité,

Plus en détail

LES CARNETS DE BORD DE L ACDA L ASSURANCE CIRCUIT

LES CARNETS DE BORD DE L ACDA L ASSURANCE CIRCUIT LES CARNETS DE BORD DE L ACDA L ASSURANCE CIRCUIT Me TEISSEDRE - Administrateur ACDA La pratique d un sport automobile n est pas sans risque, tant au niveau physique que pécuniaire, et ses conséquences

Plus en détail

CONTENTIEUX JUDICIAIRE DU PERMIS DE CONSTRUIRE

CONTENTIEUX JUDICIAIRE DU PERMIS DE CONSTRUIRE II. CONTENTIEUX JUDICIAIRE DU PERMIS DE CONSTRUIRE Il convient de rappeler que le permis de construire est un acte administratif individuel. Il ne peut pas être apprécié ni interprété par un Tribunal civil.

Plus en détail

Les principes de la responsabilité civile

Les principes de la responsabilité civile Les principes de la responsabilité civile S édition 2010 Patrice Jourdain agrégé des Facultés de droit professeur à l'université Panthéon-Sorbonne (Paris I) Introduction ; Première partie Vue d'ensemble

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ PROFESSIONNELLE D ARCHITECTES : QUELLES SONT LES PERSONNES ASSURÉES CIVILEMENT EN SON SEIN ET CELLES QUI DOIVENT L ÊTRE?

LA SOCIÉTÉ PROFESSIONNELLE D ARCHITECTES : QUELLES SONT LES PERSONNES ASSURÉES CIVILEMENT EN SON SEIN ET CELLES QUI DOIVENT L ÊTRE? LA SOCIÉTÉ PROFESSIONNELLE D ARCHITECTES : QUELLES SONT LES PERSONNES ASSURÉES CIVILEMENT EN SON SEIN ET CELLES QUI DOIVENT L ÊTRE? 1. Introduction 1.1 La loi du 15 février 2006, relative à l exercice

Plus en détail

Responsabilité des dirigeants d entreprise en société

Responsabilité des dirigeants d entreprise en société Responsabilité des dirigeants d entreprise en société François MOISES, avocat Un des objectifs de la constitution d une société est de mettre son patrimoine privé à l abri des poursuites des créanciers

Plus en détail

SEANCE 5 : Le fait d autrui

SEANCE 5 : Le fait d autrui UNIVERSITE PARIS 8 Vincennes Saint-Denis Année universitaire 2014-2015 TRAVAUX DIRIGES 2 ème année de Licence Droit DROIT DE LA RESPONSABILITE Cours de Monsieur le Professeur Christophe VERNIERES SEANCE

Plus en détail

Responsabilité civile et pénale de l instituteur

Responsabilité civile et pénale de l instituteur Responsabilité civile et pénale de l instituteur 1 Responsabilité civile et pénale de l instituteur Le terme instituteur désigne toute personne mandatée ou agréée par l administration pour assurer un enseignement

Plus en détail

UNIVERSITE DE ROUEN Année Universitaire 2013-2014

UNIVERSITE DE ROUEN Année Universitaire 2013-2014 UNIVERSITE DE ROUEN Année Universitaire 2013-2014 Travaux dirigés 2 ème année Licence Droit FAIT JURIDIQUE - Cours de Mme le Professeur Julie KLEIN TROISIEME SEANCE LE FAIT PERSONNEL I. PREMIER THEME -

Plus en détail

A. L évolution du risque dans la société

A. L évolution du risque dans la société Chap 6 : La notion de risque et l évolution de la responsabilité La responsabilité civile consiste dans l obligation de réparer le préjudice subi par autrui et dont on doit répondre personnellement. Le

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25 TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS... 7 SOMMAIRE... 9 PRÉFACE... 11 LISTE DES ABRÉVIATIONS... 15 INTRODUCTION... 19 CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25 Naissance de

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TITRE I - LA RESPONSABILITÉ CIVILE EXTRACONTRACTUELLE... 13 TITRE II - LA RESPONSABILITÉ DES PROFESSIONNELS...

TABLE DES MATIÈRES TITRE I - LA RESPONSABILITÉ CIVILE EXTRACONTRACTUELLE... 13 TITRE II - LA RESPONSABILITÉ DES PROFESSIONNELS... TABLE DES MATIÈRES TITRE I - LA RESPONSABILITÉ CIVILE EXTRACONTRACTUELLE................... 13 TITRE II - LA RESPONSABILITÉ DES PROFESSIONNELS......................... 99 TITRE III - LE PRÉJUDICE...........................................

Plus en détail

N 05 / 08. du 21.02.2008. Numéro 2479 du registre.

N 05 / 08. du 21.02.2008. Numéro 2479 du registre. N 05 / 08. du 21.02.2008. Numéro 2479 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, vingt et un février deux mille huit. Composition: Marc SCHLUNGS, président

Plus en détail

TITRE PREMIER DÉLICTUELLE

TITRE PREMIER DÉLICTUELLE TITRE PREMIER CONDITIONS DE LA RESPONSABILITÉ DÉLICTUELLE La responsabilité, souverainement appréciée par les juges du fond 904, suppose que soit établi : un fait générateur de responsabilité (chapitre

Plus en détail

Qu est-ce qu être responsable?

Qu est-ce qu être responsable? 6 Qu est-ce qu être responsable? Chapitre 1 - Les régimes de responsabilité Chapitre 2 - La mise en œuvre de la responsabilité civile Chapitre 3 - La réparation du dommage Mots-clés du thème Chose : Bien

Plus en détail

I. LES DIFFERENTS TYPES DE RESPONSABILITES ENCOURUES PAR LES ASSOCIATIONS SPORTIVES

I. LES DIFFERENTS TYPES DE RESPONSABILITES ENCOURUES PAR LES ASSOCIATIONS SPORTIVES I. LES DIFFERENTS TYPES DE RESPONSABILITES ENCOURUES PAR LES ASSOCIATIONS SPORTIVES 1 A. RESPONSABILITE PENALE Article 121-2 Les personnes morales, à l'exclusion de l'etat, sont responsables pénalement,

Plus en détail

La responsabilité civile et pénale. Francis Meyer -Institut du travail Université R. Schuman

La responsabilité civile et pénale. Francis Meyer -Institut du travail Université R. Schuman La responsabilité civile et pénale Francis Meyer -Institut du travail Université R. Schuman La responsabilité civile est la conséquence, soit de l'inexécution d'un contrat, soit d'un acte volontaire ou

Plus en détail

RESPONSABILITE ET ASSURANCES

RESPONSABILITE ET ASSURANCES RESPONSABILITE ET ASSURANCES 1 CHAPITRES Pages 1 RESPONSABILITE CIVILE 3 2 RESPONSABILITE PENALE 4 3 DIRIGEANTS D ASSOCIATION ET RESPONSABILITE 4 4 OBLIGATION D INFORMATION DES ASSOCIATIONS SUR LES ASSURANCES

Plus en détail

NOTIONS DE RESPONSABILITE

NOTIONS DE RESPONSABILITE NOTIONS DE RESPONSABILITE De par ses prérogatives et ses fonctions, l encadrant a des responsabilités et des obligations. En cas de problème, il peut voir sa responsabilité engagée. QUAND? Souvent à l

Plus en détail

La responsabilité du sauveteursecouriste

La responsabilité du sauveteursecouriste Page 1 sur 5 La responsabilité du sauveteursecouriste du travail Les sauveteurs-secouristes du travail peuvent s'inquiéter de leur responsabilité e et civile s'ils pratiquent les premiers secours. Cependant,

Plus en détail

La majorité, ses droits et ses devoirs. chapitre 7

La majorité, ses droits et ses devoirs. chapitre 7 La majorité, ses droits et ses devoirs chapitre 7 Si le 18 e anniversaire véhicule souvent l idée de plus d indépendance, il est aussi le moment de la majorité légale, assortie d un certain nombre de droits

Plus en détail

PROJET D ARTICLES SUR LA RESPONSABILITE DE L ÉTAT POUR FAIT INTERNATIONALEMENT ILLICITE

PROJET D ARTICLES SUR LA RESPONSABILITE DE L ÉTAT POUR FAIT INTERNATIONALEMENT ILLICITE PROJET D ARTICLES SUR LA RESPONSABILITE DE L ÉTAT POUR FAIT INTERNATIONALEMENT ILLICITE 2001 Texte adopté par la Commission à sa cinquante-troisième session, en 2001, et soumis à l Assemblée générale dans

Plus en détail

ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE FAMILIALE

ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE FAMILIALE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE FAMILIALE CONDITIONS GENERALES DEFINITIONS COMMUNES 1. Société : La Société Coopérative d Assurance contre les Accidents, l Incendie, la Responsabilité Civile et les Risques

Plus en détail

Yves Delessert Etre bénévole et responsable

Yves Delessert Etre bénévole et responsable Yves Delessert Etre bénévole et responsable La responsabilité des membres de comité des IPE associatives du fait des activités déployées conformément aux buts de l association FIPEGS 9 juin 2015 Principales

Plus en détail

PROJET D ARTICLES SUR LA RESPONSABILITE DE L ÉTAT POUR FAIT INTERNATIONALEMENT ILLICITE

PROJET D ARTICLES SUR LA RESPONSABILITE DE L ÉTAT POUR FAIT INTERNATIONALEMENT ILLICITE PROJET D ARTICLES SUR LA RESPONSABILITE DE L ÉTAT POUR FAIT INTERNATIONALEMENT ILLICITE 2001 Texte adopté par la Commission à sa cinquante-troisième session, en 2001, et soumis à l Assemblée générale dans

Plus en détail

L articulation de la responsabilité du fait des produits défectueux et des autres régimes de responsabilité (Rapport français) par

L articulation de la responsabilité du fait des produits défectueux et des autres régimes de responsabilité (Rapport français) par L articulation de la responsabilité du fait des produits défectueux et des autres régimes de responsabilité (Rapport français) par Elsa BERRY Maître de conférences à la Faculté de droit et des sciences

Plus en détail

Emplacement de la photo d ouverture du domaine

Emplacement de la photo d ouverture du domaine FORMATION INITIATEUR Emplacement de la photo d ouverture du domaine Commission pédagogique de la Direction Technique Nationale 28/11/03 Une dimension morale «Être responsable» c est accepter et subir,

Plus en détail

La responsabilité civile délictuelle

La responsabilité civile délictuelle La responsabilité civile délictuelle Une personne qui cause un dommage à autrui engage sa responsabilité civile. Lorsque le dommage résulte de l inexécution de l obligation d un contrat, on parle de responsabilité

Plus en détail

Me Balat, SCP Boré et Salve de Bruneton, SCP Boulloche, SCP Odent et Poulet, SCP Ortscheidt, SCP Rocheteau et Uzan-Sarano, avocat(s)

Me Balat, SCP Boré et Salve de Bruneton, SCP Boulloche, SCP Odent et Poulet, SCP Ortscheidt, SCP Rocheteau et Uzan-Sarano, avocat(s) Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 22 novembre 2012 N de pourvoi: 11-19523 11-19806 Non publié au bulletin Cassation Mme Flise (président), président Me Balat, SCP Boré et Salve de

Plus en détail

L Assurance en copropriété

L Assurance en copropriété L Assurance en copropriété Par Paul-André LeBouthillier et Richard Lavoie Avocats L assurance en copropriété Les obligations générales du Syndicat en matière d assurance? Comment réagir lors d un sinistre

Plus en détail

LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS CLAP SUD-OUEST/VA

LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS CLAP SUD-OUEST/VA LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS RESPONSABILITE PEDAGOGIQUE JURIDIQUE MORALE CIVILE PENALE ETHIQUE TRIBUNAUX TRIBUNAUX MORALE CIVILS REPRESSIFS - Conscience du devoir - Instance - Police - Grande Instance

Plus en détail

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE CDOS 33 BORDEAUX LE 10 OCTOBRE 2015. MAIF www.maif-associationsetcollectivites.fr

RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE CDOS 33 BORDEAUX LE 10 OCTOBRE 2015. MAIF www.maif-associationsetcollectivites.fr RISQUE SPORTIF ET ASSURANCE CDOS 33 BORDEAUX LE 10 OCTOBRE 2015 MAIF www.maif-associationsetcollectivites.fr Risque sportif et assurance 10/10/2015 1 Avec 207 000 associations sportives dont 175 000 affiliées

Plus en détail

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, cinq mai deux mille onze.

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, cinq mai deux mille onze. N 30 / 11. du 5.5.2011. Numéro 2854 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, cinq mai deux mille onze. Composition: Marie-Paule ENGEL, présidente de

Plus en détail

C a b i n e t B a r o n

C a b i n e t B a r o n C a b i n e t B a r o n 1. Responsabilité Approche d ensemble La responsabilité peut se définir comme l obligation de réparer le dommage que l on a causé par son fait, voire du fait d autrui ou même du

Plus en détail

La responsabilité du fait d autrui en droit allemand

La responsabilité du fait d autrui en droit allemand Oliver Berg Docteur en droit (Strasbourg) Doctor iuris (Freiburg i. Br.) Maître de conférences associé à l Université de Metz La responsabilité du fait d autrui en droit allemand Le droit français tend

Plus en détail

Renonciation réciproque à recours au bail et assurances

Renonciation réciproque à recours au bail et assurances Renonciation réciproque à recours au bail et assurances Préambule Les dispositions juridiques édictées par le Code Civil en matière de contrats de location (ou de dépôt) sont supplétives de la volonté

Plus en détail

Droits et devoirs des parents et enfants

Droits et devoirs des parents et enfants Droits et devoirs des parents et enfants L autorité parentale L autorité parentale désigne l ensemble de droits et des obligations qui pèsent sur les parents. Autrement dit, on peut dire qu ils ont des

Plus en détail

Algérie. Protection des marques

Algérie. Protection des marques Protection des marques Ordonnance n 03-06 du 19 juillet 2003 Titre 1 - Définitions et obligations générales Art.1.- La présente ordonnance a pour objet de définir les modalités de protection des marques.

Plus en détail

Note Conflagration. Janvier 2010

Note Conflagration. Janvier 2010 Janvier 2010 Note Conflagration De nombreux sinistres de caractère événementiel dans le monde mettent en jeu plusieurs risques en Dommages, sans qu il s agisse d évènements naturels. On parle en général

Plus en détail

Continuité d activité. Enjeux juridiques et responsabilités

Continuité d activité. Enjeux juridiques et responsabilités Continuité d activité Enjeux juridiques et responsabilités Introduction Pourquoi le droit? - Contrainte - Outil de gestion Droit et management de la continuité d activité : 3 niveaux d intervention Dans

Plus en détail

Données juridiques : gestion du risque

Données juridiques : gestion du risque Chrystelle Boileau Les facteurs de risques relatifs à l accompagnement de nuit à domicile sont de plusieurs ordres : - Risques routiers, du fait des déplacements véhiculés des professionnels ; - Risques

Plus en détail

Notions de responsabilité. Stage initial initiateur CTD 74 - nov 2003 -Jean-Pierre GUERRET

Notions de responsabilité. Stage initial initiateur CTD 74 - nov 2003 -Jean-Pierre GUERRET Notions de responsabilité L initiateur responsable! La pratique de la plongée présente des risques particuliers avec des recherches de responsabilité systématiques en cas d accident L initiateur est confronté

Plus en détail

Groupe de travail sur le projet intitulé «Pour une réforme du droit de la responsabilité civile» sous la direction de François Terré

Groupe de travail sur le projet intitulé «Pour une réforme du droit de la responsabilité civile» sous la direction de François Terré Groupe de travail sur le projet intitulé «Pour une réforme du droit de la responsabilité civile» sous la direction de François Terré Février 2012 1 Groupe de travail sur le projet intitulé «Pour une réforme

Plus en détail

La responsabilité du fait personnel

La responsabilité du fait personnel La responsabilité du fait personnel Cas pratique : Robert est apiculteur mais, malheureusement, ses abeilles ne produisent plus de miel car n entrant pas dans leurs ruches. Elles semblent avoir perdu leur

Plus en détail

DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES. Gildas Rostain. September 2007

DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES. Gildas Rostain. September 2007 DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES Gildas Rostain September 2007 INTRODUCTION Le rôle de l expert Les différentes missions d expertise La définition de l expertise judiciaire

Plus en détail

> La responsabilité civile

> La responsabilité civile E 102 Centre de documentation et d information de l assurance Mai 2009 L assurance de la responsabilité civile de l entreprise La responsabilité civile peut se définir comme l obligation de réparer tout

Plus en détail

(A propos de Cass. 2 e civ., 5 mars 2015, n 14-10.842)

(A propos de Cass. 2 e civ., 5 mars 2015, n 14-10.842) La demande de la victime d'un accident de la circulation tendant à la condamnation de l'assureur au paiement des intérêts au double du taux légal n'a pas le même objet que celle tendant à l'indemnisation

Plus en détail

OBSERVATIONS SUR LA DISTINCTION ENTRE LES RESPONSABILITÉS CONTRACTUELLE ET DÉLICTUELLE DANS L AVANT-PROJET DE RÉFORME DU DROIT DES OBLIGATIONS

OBSERVATIONS SUR LA DISTINCTION ENTRE LES RESPONSABILITÉS CONTRACTUELLE ET DÉLICTUELLE DANS L AVANT-PROJET DE RÉFORME DU DROIT DES OBLIGATIONS OBSERVATIONS SUR LA DISTINCTION ENTRE LES RESPONSABILITÉS CONTRACTUELLE ET DÉLICTUELLE DANS L AVANT-PROJET DE RÉFORME DU DROIT DES OBLIGATIONS Jérôme HUET (Professeur à l Université Panthéon-Assas, Paris

Plus en détail

La responsabilité juridique des infirmiers. Carine GRUDET Juriste

La responsabilité juridique des infirmiers. Carine GRUDET Juriste La responsabilité juridique des infirmiers Carine GRUDET Juriste Introduction Dans notre société civile, la responsabilité est un principe juridique selon lequel chacun doit répondre des conséquences de

Plus en détail

PARTIE VII. Responsabilités et assurances 7. 1

PARTIE VII. Responsabilités et assurances 7. 1 PARTIE VII Responsabilités et assurances 7. 1 A. ASSURANCE EN RESPONSABILITE CIVILE Le code de l action sociale et des familles (art R 227-27 à R 227-30) institue l obligation d assurance en responsabilité

Plus en détail

- 45 - RESPONSABILITÉ DE L ÉTAT POUR FAIT INTERNATIONALEMENT ILLICITE PREMIÈRE PARTIE LE FAIT INTERNATIONALEMENT ILLICITE DE L ÉTAT CHAPITRE PREMIER

- 45 - RESPONSABILITÉ DE L ÉTAT POUR FAIT INTERNATIONALEMENT ILLICITE PREMIÈRE PARTIE LE FAIT INTERNATIONALEMENT ILLICITE DE L ÉTAT CHAPITRE PREMIER - 45 - RESPONSABILITÉ DE L ÉTAT POUR FAIT INTERNATIONALEMENT ILLICITE PREMIÈRE PARTIE LE FAIT INTERNATIONALEMENT ILLICITE DE L ÉTAT CHAPITRE PREMIER Principes généraux Article premier Responsabilité de

Plus en détail

Les responsabilités de l employeur. APAVE - Diffusion interdite Pilote : P

Les responsabilités de l employeur. APAVE - Diffusion interdite Pilote : P Les responsabilités de l employeur APAVE - Diffusion interdite Pilote : P Date : 10/2012 Différentes responsabilités 1- La Responsabilité Administrative Est relative - au respect des obligations du contrat

Plus en détail

ASSURANCE C O N S E I L Information et Défense des Assurés

ASSURANCE C O N S E I L Information et Défense des Assurés ASSURANCE C O N S E I L Information et Défense des Assurés SOCIETE DE COURTAGE D ASSURANCES Sarl au capital de 8.000 399 888 247 00034 APE 672Z 4 Passage Carter 77600 BUSSY St GEORGES Tél : 01 64 66 07

Plus en détail

LA RESPONSABILITE, LES ASSURANCES, LA SECURITE. MAJ 31/10/13 à la FFRandonnée SV/AT/SD/FV

LA RESPONSABILITE, LES ASSURANCES, LA SECURITE. MAJ 31/10/13 à la FFRandonnée SV/AT/SD/FV LA RESPONSABILITE, LES ASSURANCES, LA SECURITE MAJ 31/10/13 à la FFRandonnée SV/AT/SD/FV La responsabilité, c est quoi? un truc insupportable? on est toujours responsable de tout! un gros mot? si on y

Plus en détail

Responsabilité délictuelle dans le nouveau Code Civil Roumain. Une étude comparée

Responsabilité délictuelle dans le nouveau Code Civil Roumain. Une étude comparée Responsabilité délictuelle dans le nouveau Code Civil Roumain. Une étude comparée Colloque international, «Le nouveau Code civil roumain : Vu de l intérieur Vu de l extérieur» Bucarest, Octobre 24, 2013

Plus en détail

DROIT DES OBLIGATIONS (Saint-Pétersbourg, 9 avril-17 avril 2014) Cours de Mme Suzanne Lequette. Introduction

DROIT DES OBLIGATIONS (Saint-Pétersbourg, 9 avril-17 avril 2014) Cours de Mme Suzanne Lequette. Introduction DROIT DES OBLIGATIONS (Saint-Pétersbourg, 9 avril-17 avril 2014) Cours de Mme Suzanne Lequette Introduction 1) Notion d obligation 2) Typologie des obligations - La distinction des obligations selon leurs

Plus en détail