POURQUOI, LESQUELLES, COMMENT LES ÉVITER

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "POURQUOI, LESQUELLES, COMMENT LES ÉVITER"

Transcription

1 Les complications POURQUOI, LESQUELLES, COMMENT LES ÉVITER Le complicanze

2 La cause des complications Le diabète est une maladie chronique caractérisée par une glycémie élevée, c est à dire un taux élevé de glucose dans le sang. Le diabète est souvent associé à un excès de poids ou à l obésité, à l hypertension et à un taux de cholestérol élevé. Un diabète non contrôlé peut être la cause de diverses complications affectant de nombreux organes: Yeux Reins Cœur Système nerveux périphérique et membres inférieurs Pied diabétique

3 LE DIABÈTE PEUT ÊTRE TENU SOUS CONTRÔLE AVEC DES MÉDICAMENTS, DES HYPOGLYCÉMIANTS ORAUX ET/OU DE L INSULINE, LESQUELS SONT À ASSOCIER À UN MODE DE VIE SAIN, À UNE NOURRITURE ÉQUILIBRÉE ET À UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE. ACTIVITÉ PHYSIQUE DIABÈTE SOUS CONTRÔLE MÉDICAMENTS ALIMENTATION ADÉQUATE MODE DE VIE CORRECT L hémoglobine glycosylée, également appelée glyquée est la «MESURE» qui indique un bon contrôle du diabète. Cette hémoglobine doit être analysée au moins 2 ou 3 fois par an et ne doit pas dépasser le seuil déterminé par le diabétologue. HbA1c Contrôle à effectuer 2/3 fois par an

4 Quelles sont ces complications? L implication des artères petites et grandes et les micro et macroangiopathies constituent la principale cause des complications du diabète. Nous trouvons parmi les principales complications : LA RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE Lorsqu elle n est pas dépistée et traitée en temps opportun, elle peut entraîner une diminution progressive de la vue, voire la cécité. LA NÉPHROPATHIE DIABÉTIQUE Elle se caractérise par une perte de protéines dans l urine, ou microalbuminurie, et peut, à terme, entraîner une insuffisance rénale.

5 LES COMPLICATIONS MACROVASCULAIRES L implication des artères coronaires, du cerveau et des membres inférieurs peut entraîner une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral et la claudication (douleurs dans les mollets lors de la marche). LE TABAGISME PEUT EMPIRER CES AFFECTIONS DU FAIT DE L EFFET VASOCONSTRICTEUR DE LA NICOTINE LA NEUROPATHIE DIABÉTIQUE Elle est caractérisée par des troubles du système nerveux périphérique associés à des fourmillements dans les membres et à une diminution de la sensibilité. Elle peut également être parfois à l origine d une perception altérée de la douleur. LE PIED DIABÉTIQUE Il s agit d une complication qui découle des autres. Elle se déclare généralement en présence d une neuropathie, avec altération de la sensibilité, et d une artériopathie associée à des problèmes circulatoires. Les pieds nécessitent une attention particulière parce que même de petites lésions, si elles ne sont pas traitées, sont susceptibles d entraîner des complications graves.

6 Est-il possible de prévenir les complications du diabète? Les complications peuvent être prévenues avant qu elles ne se déclarent et, si elles sont déjà là, elles peuvent être traitées: 1 Maintenir les niveaux de glucose dans le sang aussi proches de la normale réduit le risque de complications. L équipe de diabétologie ou votre médecin permettra de clarifier ce à quoi doivent correspondre les «bonnes» valeurs de glycémie et d hémoglobine glycosylée. 2 Bien contrôler le cholestérol et la tension avec l aide du médecin ou de l équipe de diabétologie, s en tenir à une alimentation saine, faire de l exercice régulier et prendre les médicaments appropriés, si nécessaire, permet de prévenir les complications.

7 Quels contrôles doivent être effectués? Sauf indication particulière, il est généralement nécessaire et suffisant d effectuer : UN CONTRÔLE DE L HÉMOGLOBINE GLYQUÉE 2 OU 3 FOIS PAR AN UNE VISITE PÉRIODIQUE CHEZ LE DIABÉTOLOGUE UN CONTRÔLE ANNUEL DE LA VUE (AVEC FOND D ŒIL) UN CONTRÔLE CARDIOLOGIQUE ANNUEL Le diabétologue ou le médecin traitant vous proposera d autres examens, si nécessaire, par exemple une électromyographie ou un échocardiogramme. Il est tout aussi important d effectuer régulièrement un contrôle du cholestérol dans le sang.

8 Quelques étapes simples pour bien Ayez un mode de vie sain PERDEZ DU POIDS SI VOUS ÊTES EN SURPOIDS AYEZ UNE ALIMENTATION SAINE ET FAITES RÉGULIÈREMENT DE L EXERCICE CONSOMMEZ UNE QUANTITÉ MODÉRÉE D ALCOOL ARRÊTEZ DE FUMER. FUMER AUGMENTE LE RISQUE DE PROBLÈMES CIRCULATOIRES ET ABÎME LES POUMONS

9 contrôler le diabète : Suivez les consignes de votre médecin PRENEZ RÉGULIÈREMENT TOUS LES MÉDICAMENTS QUI VOUS SONT PRESCRITS VERIFIEZ REGULIEREMENT VOTRE GLYCÉMIE, VOTRE TAUX D HÉMOGLOBINE GLYQUÉE (HBA1C), VOTRE TENSION ET VOTRE TAUX DE CHOLESTÉROL. EFFECTUEZ AU MOINS UNE FOIS PAR AN LES CONTRÔLES DU DIABÈTE OU CEUX QUI ONT ÉTÉ PRÉVUS AVEC VOTRE MÉDECIN EXAMINEZ VOS PIEDS TOUS LES JOURS Plus les problèmes sont identifiés tôt, plus il est possible de les traiter avec succès. Si, entre un contrôle et l autre, vous pensez qu un problème soit survenu, contactez immédiatement votre équipe soignante.

10 Comment protéger vos pieds? Il est très important d examiner soigneusement vos pieds: NE MARCHEZ PAS PIEDS NUS SUR DES SURFACES TROP CHAUDES METTEZ DES SANDALES DE PLAGE, MÊME SI VOUS ALLEZ DANS L EAU NE VOUS LAVEZ PAS LES PIEDS AVEC DE L EAU TROP CHAUDE OU TROP FROIDE SÉCHEZ-LES SOIGNEUSEMENT EN FAISANT PARTICULIÈREMENT ATTENTION AUX ESPACES ENTRE LES ORTEILS Assurez-vous de couper vos ongles pour éviter les petites blessures toujours potentiellement dangereuses. Évitez d utiliser des instruments tranchants et choisissez de préférence des limes à ongles en carton.

11 FAITES ATTENTION AUX CHAUSSURES QUE VOUS CHOISISSEZ DE PORTER Les pieds doivent être à l aise. Assurez-vous que vos chaussures soient en bon état, sans coutures ou irrégularités susceptibles de vous blesser les pieds. Évitez les chaussures en caoutchouc et les talons de plus de 4 cm. Préférez des chaussures en cuir avec semelles antidérapantes et des talons bas. Si vous remarquez des petites excoriations, cloques ou altérations de couleurs sur vos pieds, contactez immédiatement votre équipe soignante ou votre médecin.

12 Découvrez la gamme complète de brochures consacrées au Diabète. Elles sont à votre disposition et peuvent être téléchargées sur Qu est-ce que le Diabète? CAUSES ET CONSÉQUENCES. L hypoglycémie COMMENT LA RECONNAÎTRE ET QUE FAIRE? Les complications POURQUOI, LESQUELLES, COMMENT LES ÉVITER Le complicanze Le diabète et les situations spéciales MALADIES, VOYAGES ET VACANCES Diabete e situazioni particolari Le mode de vie sain CONSEILS SUR L ALIMENTATION ET L EXERCICE Tout savoir sur l insuline QU EST-CE QUE L INSULINE ET COMMENT DOIT-ON L UTILISER? L ipoglicemia Il corretto stile di vita Che cos è il diabete L ABC dell insulina Qu est-ce que le Diabète L hypoglycémie Les complications Le Diabète et les situations spéciales Le mode de vie sain Tout savoir sur l insuline Aussi disponible dans les langues suivantes: Anglais Italien Espagnol Allemand Russe Roumain Albanais Tagalog Hindi Arabe Chinois Pour plus d informations, consultez votre médecin ou composez le numéro vert ligne ouverte tous les jours de 8 h 30 à 21 h 30 Copyright 2012, Eli Lilly Italia SpA. Tutti i diritti riservati. ITDBT00267g

COMMENT LA RECONNAÎTRE ET QUE FAIRE?

COMMENT LA RECONNAÎTRE ET QUE FAIRE? L hypoglycémie COMMENT LA RECONNAÎTRE ET QUE FAIRE? L ipoglicemia Qu est-ce que l hypoglycémie? L hypoglycémie se produit lorsque le taux de glycémie est égal ou inférieur à 70mg/dl. Il est toujours possible

Plus en détail

Qu est-ce que le Diabète?

Qu est-ce que le Diabète? Qu est-ce que le Diabète? CAUSES ET CONSÉQUENCES. Che cos è il diabete Qu est-ce que le Diabète Le DIABÈTE SUCRÉ est une maladie fréquente qui dure toute la vie. En Italie, 3 millions et demi de personnes

Plus en détail

LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE HYPERTENSION. psamtik@fotolia DES REPONSES CLAIRES

LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE HYPERTENSION. psamtik@fotolia DES REPONSES CLAIRES LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE HYPERTENSION psamtik@fotolia DES REPONSES CLAIRES Risque Cardiovasculaire global Certains comportements de notre vie de tous les jours augmentent notre probabilité de faire un

Plus en détail

LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE OBÉSITE. Blaine Stiger - FOTOLIA DES REPONSES CLAIRES

LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE OBÉSITE. Blaine Stiger - FOTOLIA DES REPONSES CLAIRES LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE OBÉSITE Blaine Stiger - FOTOLIA DES REPONSES CLAIRES Risque Cardiovasculaire global Certains comportements de notre vie de tous les jours augmentent notre probabilité de faire

Plus en détail

Une formation qui vous aide à prendre votre diabète en main. Français

Une formation qui vous aide à prendre votre diabète en main. Français Une formation qui vous aide à prendre votre diabète en main Français Pourquoi devez-vous gérer votre diabète? Le diabète est un état de santé avec lequel vous devrez vivre toute votre vie. Il a de multiples

Plus en détail

Ce que je sais sur l hypertension artérielle

Ce que je sais sur l hypertension artérielle es urel! Ce que je sais sur l hypertension artérielle Une personne est hypertendue lorsque sa tension au repos est égale ou supérieure à : m A. m B. 16/9 m C. 16/10 L hypertension peut toucher tous les

Plus en détail

questions Le traitement hypo-uricémiant

questions Le traitement hypo-uricémiant LA GOUTTE EN 60 questions ÉVENTAIL N 4 Le traitement hypo-uricémiant La goutte en 60 questions La collection de fiches «La goutte en 60 questions» vous propose de vous accompagner dans le traitement et

Plus en détail

Êtes-vous en situation de risque?

Êtes-vous en situation de risque? Êtes-vous en situation de risque? Comprendre les résultats de test du cholestérol et du diabète Quels sont les facteurs de risques de maladies cardio-vasculaires? Facteurs de risque non modifiables : Antécédents

Plus en détail

A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE

A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 27 juin 2001 TRAZEC 60 mg, comprimé pelliculé (boîte de 84) TRAZEC 120 mg, comprimé

Plus en détail

Votre Diabète au quotidien!

Votre Diabète au quotidien! NOM : Poids : Prénom : Type de Diabète : Age : Depuis : En suivant attentivement ces quelques conseils, la personne diabétique peut vivre tout à fait normalement!!! Votre Diabète au quotidien! Hôpital

Plus en détail

UNE APPROCHE GLOBALE POUR LIMITER LES RISQUES DE MALADIES CARDIOVASCULAIRES

UNE APPROCHE GLOBALE POUR LIMITER LES RISQUES DE MALADIES CARDIOVASCULAIRES UNE APPROCHE GLOBALE POUR LIMITER LES RISQUES DE MALADIES CARDIOVASCULAIRES On consacre de plus en plus d attention à une approche globale des différents facteurs de risque des maladies cardiovasculaires.

Plus en détail

J ai du cholestérol mais pas de médicament, C est normal Docteur?

J ai du cholestérol mais pas de médicament, C est normal Docteur? J ai du cholestérol mais pas de médicament, C est normal Docteur? Mais dites-moi, Docteur, à partir de quel taux ai-je trop de mauvais cholestérol? Il n y a pas un chiffre donné, cela dépend des particularités

Plus en détail

Autocontrôle structuré de la glycémie pour diabétiques de type 2

Autocontrôle structuré de la glycémie pour diabétiques de type 2 Autocontrôle structuré de la glycémie pour diabétiques de type 2 Cette brochure vous est proposée par le Groupe de travail autocontrôle du diabète de la Fédération Technologie Médicale Suisse FASMED. La

Plus en détail

Autocontrôle structuré de la glycémie pour diabétiques de type 2 Un guide pour la mesure de la glycémie au quotidien

Autocontrôle structuré de la glycémie pour diabétiques de type 2 Un guide pour la mesure de la glycémie au quotidien Autocontrôle structuré de la glycémie pour diabétiques de type 2 Un guide pour la mesure de la glycémie au quotidien d après les recommandations de la Société Suisse d Endocrinologie et Diabétologie (SSED)

Plus en détail

Biopsie du greffon rénal. Informations générales à l intention des patients et de leur famille

Biopsie du greffon rénal. Informations générales à l intention des patients et de leur famille Biopsie du greffon rénal Informations générales à l intention des patients et de leur famille Bonjour! Le médecin vous a demandé de passer une biopsie de votre greffon rénal. Nous vous prions de lire

Plus en détail

Je suis hypertendu : Que dois-je savoir?

Je suis hypertendu : Que dois-je savoir? Je suis hypertendu : Que dois-je savoir? Votre médecin vient de vous parler d hypertension artérielle. Ce fascicule a pour but de vous aider à mieux comprendre votre maladie V0537 - septembre 2011 1. C

Plus en détail

Tout savoir sur l insuline

Tout savoir sur l insuline Tout savoir sur l insuline QU EST-CE QUE L INSULINE ET COMMENT DOIT-ON L UTILISER? (Langue Française) L ABC dell insulina Lilly Pourquoi dois-je fabriquer de l insuline? Dans la plupart des cas, le diabète

Plus en détail

COMPRENDRE. L alimentation ne fournit que 20 % du cholestérol présent dans l organisme, le reste (80 %) étant fabriqué par le foie.

COMPRENDRE. L alimentation ne fournit que 20 % du cholestérol présent dans l organisme, le reste (80 %) étant fabriqué par le foie. COMMENT LE COMPRENDRE, LE PRÉVENIR, LE DÉPISTER ET LE TRAITER? INTRODUCTION Cet article puise sa raison d être sur un seul élément et c est le suivant : «Si votre cholestérol est élevé dans votre sang,

Plus en détail

Diabète de type 2. Votre trajet de soins pas à pas

Diabète de type 2. Votre trajet de soins pas à pas Diabète de type 2 Votre trajet de soins pas à pas Madame, Monsieur, Vous avez décidé de conclure un contrat de trajet de soins. Le trajet de soins a pour objectif de vous aider à traiter au mieux votre

Plus en détail

THEME : LE PIED DIABETIQUE

THEME : LE PIED DIABETIQUE THEME : LE PIED DIABETIQUE Séquence éducation de groupe Groupe de 10 patients maximum Durée 1H Animateur : Podologue, ou éventuellement, Infirmier(e) Objectif général : Etre capable d avoir une bonne hygiène

Plus en détail

Les facteurs de risques cardiovasculaires : le cholestérol

Les facteurs de risques cardiovasculaires : le cholestérol Les facteurs de risques cardiovasculaires : le cholestérol Fondation romande pour la recherche sur le diabète 14e Journée d Information 31 octobre 2009 Dr A. Pernet Hôpital de la Tour Meyrin Définitions

Plus en détail

Prévenir... par plus d activité physique

Prévenir... par plus d activité physique Prévenir... par plus d activité physique 13 L activité physique est le «médicament» le plus naturel pour rester en bonne santé Bouger, c est bon pour la santé! Non seulement, l activité physique prévient

Plus en détail

SOINS INFIRMIERS AUX PERSONNES ATTEINTES DE PATHOLOGIES ENDOCRINIENNES

SOINS INFIRMIERS AUX PERSONNES ATTEINTES DE PATHOLOGIES ENDOCRINIENNES SOINS INFIRMIERS AUX PERSONNES ATTEINTES DE PATHOLOGIES ENDOCRINIENNES UNE PATHOLOGIE CHRONIQUE DU DIABÈTE : LE PIED DIABÉTIQUE 1 2 DIAGNOSTICS IDE PREVALENTS > Altération de la perception sensorielle

Plus en détail

Yolanda SEBAN présente. Pour la Vie. Avril 2014. L'Exercice

Yolanda SEBAN présente. Pour la Vie. Avril 2014. L'Exercice Yolanda SEBAN présente Avril 2014 Pour la Vie L'Exercice Les Bienfaits de l Exercice Démarrer un programme d exercice corporel est l une des meilleures choses que vous puissiez faire pour votre santé.

Plus en détail

Qu est-ce-que l hypertension?

Qu est-ce-que l hypertension? Getty L hypertension, qu on appelle également élévation de la tension artérielle, est l un des problèmes de santé les plus graves et les plus fréquents de notre époque. Pourtant, elle n est pas suffisamment

Plus en détail

Carnet de suivi «diabète gestationnel» Centre Hospitalier Inter-Communal Elbeuf-Louviers

Carnet de suivi «diabète gestationnel» Centre Hospitalier Inter-Communal Elbeuf-Louviers Carnet de suivi «diabète gestationnel» Centre Hospitalier Inter-Communal Elbeuf-Louviers Nom : Prénom : Date de Naissance Médecin traitant : Sage-Femme : Gynécologue-Obstétricien : Diabétologue : Grossesse

Plus en détail

Comprendre le cholestérol et les triglycérides

Comprendre le cholestérol et les triglycérides MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Comprendre le cholestérol et les triglycérides Aperçu de la trousse L hypercholestérolémie (taux élevé de cholestérol

Plus en détail

Art. 11. Il est inséré, dans l annexe du même arrêté un chapitre VI rédigé comme suit :

Art. 11. Il est inséré, dans l annexe du même arrêté un chapitre VI rédigé comme suit : Extrait du projet d arrêté royal modifiant l arrêté royal du 10 janvier 1991 établissant la nomenclature des prestations de rééducation visée à l article 23, 2, alinéa 2, de la loi relative à l assurance

Plus en détail

les phénotypes diabétiques [poly]

les phénotypes diabétiques [poly] 1 ère S, SVT, 05-06 1/5 II. les phénotypes diabétiques [poly] Problème : quelles sont les causes et conséquences de dérèglements de la régulation de la glycémie? 2.1.deux types de diabète 2.1.1. définition

Plus en détail

Questions à poser à votre médecin avant l ablation d un rein en raison d un cancer du rein

Questions à poser à votre médecin avant l ablation d un rein en raison d un cancer du rein Questions à poser à votre médecin avant l ablation d un rein en raison d un cancer du rein (Mis à jour le 24 novembre 2012) Si vous avez une petite tumeur du rein (moins de 7 cm), voici les options de

Plus en détail

Différents stades de l insuffisance rénale chronique chez l adulte

Différents stades de l insuffisance rénale chronique chez l adulte Différents stades de l insuffisance rénale chronique chez l adulte Recommandations de l ANAES de 2002 17/09/10 1 Objectifs Aider le praticien à reconnaître -l insuffisance rénale -les marqueurs d atteinte

Plus en détail

prendre le contrôle de mon diabète, 24 heures sur 24

prendre le contrôle de mon diabète, 24 heures sur 24 prendre le contrôle de mon diabète 24 heures sur 24 Le système MiniMed Paradigm REAL-Time vous offre l opportunité de prendre le contrôle de votre diabète. Si vous envisagez un traitement par pompe à insuline

Plus en détail

Chapitre 13 HYPERTENSION ET AFFECTIONS VASCULAIRES

Chapitre 13 HYPERTENSION ET AFFECTIONS VASCULAIRES Chapitre 13 HYPERTENSION ET AFFECTIONS VASCULAIRES Introduction Ce chapitre contient les critères permettant d évaluer la déficience permanente liée à l hypertension et aux affections vasculaires non cardiaques

Plus en détail

L anémie et l insuffisance rénale chronique

L anémie et l insuffisance rénale chronique L anémie et l insuffisance rénale chronique LA FONDATION CANADIENNE DU REIN 1 L anémie et l insuffisance rénale chronique Qu est-ce que l anémie? Une anémie est une diminution du nombre de globules rouges

Plus en détail

Équilibrer son diabète. et continuer à croquer la vie. Goûter chaque jour les bienfaits d une alimentation. Brochure réalisée par :

Équilibrer son diabète. et continuer à croquer la vie. Goûter chaque jour les bienfaits d une alimentation. Brochure réalisée par : Brochure réalisée par : Association Française des Diabétiques Pays de la Loire Goûter chaque jour les bienfaits d une alimentation aujourd hui équilibrée Équilibrer son diabète et continuer à croquer la

Plus en détail

Calculs biliaires. Que faire?

Calculs biliaires. Que faire? Calculs biliaires Que faire? Calculs biliaires Ce document a été réalisé en collaboration avec la Haute Autorité de santé. Votre médecin traitant peut adapter et compléter ces informations en fonction

Plus en détail

COMPLICATIONS MACROVASCULAIRES CHEZ LES PERSONNES DIABETIQUES

COMPLICATIONS MACROVASCULAIRES CHEZ LES PERSONNES DIABETIQUES COMPLICATIONS MACROVASCULAIRES CHEZ LES PERSONNES DIABETIQUES Beverley BALKAU CESP INSERM U1018 équipe 5 : EpReC Epidémiologie Rénale et Cardiovasculaire Complications Macrovasculaires et Microvasculaires

Plus en détail

Hypertension artérielle. Calculez l âge de vos artères sur www.comitehta.org. Hypertendus connaissez-vous l âge de vos artères?

Hypertension artérielle. Calculez l âge de vos artères sur www.comitehta.org. Hypertendus connaissez-vous l âge de vos artères? Hypertension artérielle Calculez l âge de vos artères sur www.comitehta.org Hypertendus connaissez-vous l âge de vos artères? Éditorial «On a l âge de ses artères!» Cette formule bien connue est la traduction

Plus en détail

j en prends soin! Mes reins, j y tiens, Près de 3 millions de français ont les reins malades et ne le savent pas. Et vous? http://www.semainedurein.

j en prends soin! Mes reins, j y tiens, Près de 3 millions de français ont les reins malades et ne le savent pas. Et vous? http://www.semainedurein. Près de 3 millions de français ont les reins malades et ne le savent pas. Et vous? Mes reins, j y tiens, j en prends soin! http://www.semainedurein.fr avec le soutien de Novartis Du 15 au 23 octobre 2005

Plus en détail

Entorse lombaire, lombalgie, sciatalgie, lombo-sciatalgie, hernie discale, arthrose vertébrale ou DIM ne sont que quelques-uns des mots que le

Entorse lombaire, lombalgie, sciatalgie, lombo-sciatalgie, hernie discale, arthrose vertébrale ou DIM ne sont que quelques-uns des mots que le Entorse lombaire, lombalgie, sciatalgie, lombo-sciatalgie, hernie discale, arthrose vertébrale ou DIM ne sont que quelques-uns des mots que le médecin utilise pour désigner un mal de dos. Les causes du

Plus en détail

Soins des pieds Conseils pour les personnes diabétiques

Soins des pieds Conseils pour les personnes diabétiques Soins des pieds Conseils pour les personnes diabétiques Avertissement Ce document présente des renseignements généraux. Il ne vise pas à remplacer les conseils d un professionnel qualifié. Consultez un

Plus en détail

POURQUOI REPÉRER L EXCÈS DE POIDS?

POURQUOI REPÉRER L EXCÈS DE POIDS? S Y N T H È S E D E S R E C O M M A N D AT I O N S D E O N N E P R AT I Q U E Surpoids et obésité de l adulte : prise en charge médicale de premier recours Septembre 2011 POURQUOI REPÉRER L EXCÈS DE POIDS?

Plus en détail

Digitopuncture. au quotidien. D r Savitri Ramaiah. Le guide pour soulager soi-même les douleurs par simple pression des points réflexes du corps

Digitopuncture. au quotidien. D r Savitri Ramaiah. Le guide pour soulager soi-même les douleurs par simple pression des points réflexes du corps D r Savitri Ramaiah Digitopuncture au quotidien Le guide pour soulager soi-même les douleurs par simple pression des points réflexes du corps Diffusées et distribuées par DG DIFFUSION Z.I. de Bogues 31750

Plus en détail

Programme de suivi en cas de diabète sucré de type 2.

Programme de suivi en cas de diabète sucré de type 2. Programme de suivi en cas de diabète sucré de type 2. Pour plus de sécurité au quotidien. Le programme de suivi en cas de diabète sucré de type 2 propose, grâce à un conseil et un encadrement optimal,

Plus en détail

Notes. Septembre 2010 IMPORTANT : S.V.P. LIRE :

Notes. Septembre 2010 IMPORTANT : S.V.P. LIRE : Brochure pour : Notes Septembre 2010 IMPORTANT : S.V.P. LIRE : L information fournie dans cette brochure sert à des fi ns éducatives. Celle-ci ne doit aucunement remplacer les conseils ou les directives

Plus en détail

LA NOYADE EN PLONGÉE. Cours N2/N3 mai 2003 Jean Marie Gorel Moniteur CMAS **

LA NOYADE EN PLONGÉE. Cours N2/N3 mai 2003 Jean Marie Gorel Moniteur CMAS ** LA NOYADE EN PLONGÉE DÉFINITION. C est l irruption d eau dans les voies aériennes, qui entraîne une diminution de l apport en oxygène dans l organisme, et,en particulier, au cerveau. Elle est responsable

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 30 novembre 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 30 novembre 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 30 novembre 2005 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans à compter du 3 septembre 2000 (JO du 2 août 2000) AMAREL 1 mg, comprimé B/30 (CIP:

Plus en détail

CORRECTION EXERCICES GLYCEMIE PHENOTYPES DIABETIQUES : P 286-287

CORRECTION EXERCICES GLYCEMIE PHENOTYPES DIABETIQUES : P 286-287 CORRECTION EXERCICES GLYCEMIE PHENOTYPES DIABETIQUES : P 286-287 Exercice 1 p 286 : Définir en une phrase les mots suivants Diabète I = hyperglycémie due à l absence de sécrétion insuline (destruction

Plus en détail

Introduction. Une varice est une dilatation permanente et pathologique d une veine. Que se passe-t-il durant l hospitalisation?

Introduction. Une varice est une dilatation permanente et pathologique d une veine. Que se passe-t-il durant l hospitalisation? CURE DE VARICES Introduction. Une varice est une dilatation permanente et pathologique d une veine. Que se passe-t-il durant l hospitalisation? La durée d hospitalisation varie de quelques heures à 1

Plus en détail

Feuillet d information destiné au patient Protocole Gemcitabine Docetaxel

Feuillet d information destiné au patient Protocole Gemcitabine Docetaxel Feuillet d information destiné au patient Protocole Gemcitabine Docetaxel Date : 2 mai 2014 Date de révision : 2 mai 2014 Médicament Horaire d administration Gemcitabine Perfusion intraveineuse de 90 minutes

Plus en détail

Chez des patients traités par injection d insuline.

Chez des patients traités par injection d insuline. Chez des patients traités par injection d insuline. Comment prévenir les hypoglycémies? Lorsque les symptômes de l hypoglycémie ont disparu, il est important que vous le notiez dans votre carnet de surveillance

Plus en détail

Notice : information du patient. SANDOZ CALCIUM 500 mg poudre pour solution buvable. gluconolactate de calcium et carbonate de calcium

Notice : information du patient. SANDOZ CALCIUM 500 mg poudre pour solution buvable. gluconolactate de calcium et carbonate de calcium Notice : information du patient SANDOZ CALCIUM 500 mg poudre pour solution buvable gluconolactate de calcium et carbonate de calcium Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament

Plus en détail

ÉPIEZ VOS PIEDS CONSEILS À L ATTENTION DE LA PERSONNE DIABÉTIQUE

ÉPIEZ VOS PIEDS CONSEILS À L ATTENTION DE LA PERSONNE DIABÉTIQUE ÉPIEZ VOS PIEDS! CONSEILS À L ATTENTION DE LA PERSONNE DIABÉTIQUE NE NÉGLIGEZ PAS VOS PIEDS! Prenez soin d eux, examinez-les tous les jours, dessus, dessous, entre les orteils. POURQUOI? Découverts précocement,

Plus en détail

Les calculs rénaux. Comment peut-on décrire les reins? Comment le système urinaire fonctionne-t-il?

Les calculs rénaux. Comment peut-on décrire les reins? Comment le système urinaire fonctionne-t-il? Les calculs rénaux LA FONDATION CANADIENNE DU REIN 1 Les calculs rénaux Comment peut-on décrire les reins? Les reins sont les chimistes en chef de l organisme. Normalement, nous en avons deux, situés de

Plus en détail

Fédération Nationale des Aphasiques de France PRÉVENTION L APHASIE

Fédération Nationale des Aphasiques de France PRÉVENTION L APHASIE Fédération Nationale des Aphasiques de France PRÉVENTION L APHASIE QU EST-CE QUE L APHASIE? L aphasie est la perte totale ou partielle du langage (parler, comprendre, lire ou écrire), consécutive à une

Plus en détail

L épilepsie. chez l adolescent

L épilepsie. chez l adolescent L épilepsie chez l adolescent Qu est-ce que l épilepsie? L épilepsie est une maladie qui touche environ 1 personne sur 150 à 200, soit plus de 60.000 personnes en Belgique. Il existe de nombreux types

Plus en détail

pression pulsée chez les diabétiques de type 2 hypertendus T. Bakour, S. Khalfi, S. Aouiche, A. Boudiba, S. Mimouni.

pression pulsée chez les diabétiques de type 2 hypertendus T. Bakour, S. Khalfi, S. Aouiche, A. Boudiba, S. Mimouni. pression pulsée chez les diabétiques de type 2 hypertendus T. Bakour, S. Khalfi, S. Aouiche, A. Boudiba, S. Mimouni. Service de Diabétologie du CHU Mustapha Alger Introduction L association de l hypertension

Plus en détail

CIRCULATION CORONAIRE ET SCHEMA DE GOULD

CIRCULATION CORONAIRE ET SCHEMA DE GOULD CIRCULATION CORONAIRE ET SCHEMA DE GOULD Présentation de Anaïs Weber Elève manipulatrice en radiologie 2ème année Stage en coronarographie Hôpital Clinique Claude Bernard - Metz Juin 2009 I. La circulation

Plus en détail

LES DOULEURS dans la sclérose en plaques

LES DOULEURS dans la sclérose en plaques brochure brochure destinée destinée au au patient patient atteint atteint de sclérose en en plaques plaques ou ou à son à son entourage entourage par les membres du comité scientifique de la Fondation

Plus en détail

CONSEILS AUX PATIENTS

CONSEILS AUX PATIENTS FRACTURE DE CHEVILLE CONSEILS AUX PATIENTS Sommaire De l intervention au retour au domicile INTRODUCTION L ARTICULATION DE LA CHEVILLE LES FRACTURES DE CHEVILLE LE TRAITEMENT ORTHOPÉDIQUE ET/OU CHIRURGICAL

Plus en détail

Mesures à prendre pour conduire en toute sécurité. La sécurité routière et les personnes âgées

Mesures à prendre pour conduire en toute sécurité. La sécurité routière et les personnes âgées Mesures à prendre pour conduire en toute sécurité La sécurité routière et les personnes âgées P ouvoir se déplacer est important pour les personnes âgées. Prendre de l âge ne veut pas dire arrêter de conduire.

Plus en détail

La greffe d îlots pancréatiques

La greffe d îlots pancréatiques Les Hôpitaux Universitaires de STRASBOURG La greffe d îlots pancréatiques Laurence KESSLER Service d endocrinologie et de diabétologie Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Laurence.kessler@chru strasbourg.fr

Plus en détail

Prévention communautaire à domicile des incapacités dues à la filariose lymphatique

Prévention communautaire à domicile des incapacités dues à la filariose lymphatique Prévention communautaire à domicile des incapacités dues à la filariose lymphatique Organisation mondiale de la Santé Genève WHO/CDS/CPE/CEE/2003.35 Troisième partie Figure 1 Lavez-vous la jambe, ou toute

Plus en détail

Explication des termes utilisés pour InstaTerm ou InstaTerm Différé

Explication des termes utilisés pour InstaTerm ou InstaTerm Différé Explication des termes utilisés pour InstaTerm ou InstaTerm Différé Terme Définition ou signification Accident vasculaire cérébral (AVC) Maladie d Alzheimer Activités dangereuses Amérique du Nord Amputation

Plus en détail

Sclérose latérale amyotrophique

Sclérose latérale amyotrophique Ministère de la Santé et des Solidarités Direction Générale de la Santé Informations et conseils Sclérose latérale amyotrophique Lisez attentivement ce document et conservez-le soigneusement avec la carte

Plus en détail

la fréquence et la gravité de l angiopathie (micro et macroangiopathie)»

la fréquence et la gravité de l angiopathie (micro et macroangiopathie)» 9 ème congrès de la fédération maghrébine d endocrinologie diabétologie & 14 ème congrès national de la SADIAB «Neuropathie diabétique périphérique : lien avec la fréquence et la gravité de l angiopathie

Plus en détail

DIABETE ET ALIMENTATION. IFSI St Joseph Croix-Rouge Promotion 2008-2011

DIABETE ET ALIMENTATION. IFSI St Joseph Croix-Rouge Promotion 2008-2011 DIABETE ET ALIMENTATION 1 INTRODUCTION Le contrôle et la surveillance de l alimentation sont essentiels pour une personne diabétique. En effet, la surveillance de l alimentation permet d éviter des variations

Plus en détail

Le traitement des boiteries courantes chez la vache laitière

Le traitement des boiteries courantes chez la vache laitière CHRONIQUE VÉTÉRINAIRE Les problèmes de pied sont une réalité importante des entreprises laitières. Selon une étude ontarienne récente, en moyenne, 11 % des vaches souffrent de boiteries dans les troupeaux

Plus en détail

Hypertension et maladie rénale chronique. (Phases 1-4)

Hypertension et maladie rénale chronique. (Phases 1-4) Hypertension et maladie rénale chronique (Phases 1-4) Initiative de qualité en matière d issue des maladies rénales de la National Kidney Foundation (NKF-K/DOQI) L initiative de qualité en matière d issue

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 Comprendre comment gérer sa santé avec un diabète de type 2 Octobre 2006 Votre médecin traitant vous a remis

Plus en détail

La douleur après une chirurgie : quoi faire à domicile?

La douleur après une chirurgie : quoi faire à domicile? La douleur après une chirurgie : quoi faire à domicile? Voici un document d information qui vous aidera à mieux comprendre et à soulager votre douleur. L infirmière s en servira avant votre départ pour

Plus en détail

En savoir plus : www.afssaps.sante.fr

En savoir plus : www.afssaps.sante.fr En savoir plus : www.afssaps.sante.fr Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnance juin 2008 L herpès LabiaL ou bouton de fièvre qu il faut savoir L herpès labial ou bouton de fièvre

Plus en détail

Education thérapeutique (ETP) en cardiologie

Education thérapeutique (ETP) en cardiologie Education thérapeutique (ETP) en cardiologie L ETP couvre l ensemble des compétences et des processus nécessaires pour gérer au quotidien une maladie et un traitement. L ETP est un processus continu intégré

Plus en détail

Informations destinées aux professionnels de santé

Informations destinées aux professionnels de santé Informations destinées aux professionnels de santé LES ENJEUX Le diabète reste la première cause d amputation en France (58% en 2007) Le nombre d amputations(10% des diabétiques) augmente: 10 265 en 2004;

Plus en détail

RECOMMANDATION PROFESSIONNELLE TRAITEMENT MEDICAMENTEUX DU DIABETE DE TYPE 2. (Actualisation) Recommandation de Bonne Pratique (SYNTHESE)

RECOMMANDATION PROFESSIONNELLE TRAITEMENT MEDICAMENTEUX DU DIABETE DE TYPE 2. (Actualisation) Recommandation de Bonne Pratique (SYNTHESE) TRAITEMENT MEDICAMENTEUX DU DIABETE DE TYPE 2 (ACTUALISATION) : SYNTHESE RECOMMANDATION PROFESSIONNELLE TRAITEMENT MEDICAMENTEUX DU DIABETE DE TYPE 2 (Actualisation) Recommandation de Bonne Pratique (SYNTHESE)

Plus en détail

La sexualité et l insuffisance rénale chronique

La sexualité et l insuffisance rénale chronique La sexualité et l insuffisance rénale chronique LA FONDATION CANADIENNE DU REIN 1 La sexualité et l insuffisance rénale chronique Parlons-en. La sexualité fait partie intégrante de notre vie. Elle comprend

Plus en détail

PROGENSA PCA3 Urine Specimen Transport Kit

PROGENSA PCA3 Urine Specimen Transport Kit PROGENSA PCA3 Urine Specimen Transport Kit Instructions à l usage des médecins Pour diagnostic in vitro. Réservé à l exportation américaine. Instructions 1. Il peut être utile de demander au patient de

Plus en détail

PREVENTION PRIMAIRE DES MALADIES CARDIOVASCULAIRES: L HTA. CONSEILS HYGIENO-DIETETIQUES IDES Blandine SORO 09-03-2016

PREVENTION PRIMAIRE DES MALADIES CARDIOVASCULAIRES: L HTA. CONSEILS HYGIENO-DIETETIQUES IDES Blandine SORO 09-03-2016 PREVENTION PRIMAIRE DES MALADIES CARDIOVASCULAIRES: L HTA CONSEILS HYGIENO-DIETETIQUES IDES Blandine SORO 09-03-2016 PLAN MESURES HYGIENO-DIETETIQUES Le sport L alimentation Tabac et alcool ELEMENTS DE

Plus en détail

Item 129 : Facteurs de risque cardiovasculaire et prévention

Item 129 : Facteurs de risque cardiovasculaire et prévention Item 129 : Facteurs de risque cardiovasculaire et prévention Collège des Enseignants de Cardiologie et Maladies Vasculaires Date de création du document 2011-2012 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE

Plus en détail

+ Questions et réponses

+ Questions et réponses STÉATOSE HÉPATIQUE STÉATOSE HÉPATIQUE Qu est-ce que la stéatose La stéatose hépatique résulte de l accumulation de graisses dans les cellules du foie. Les tissus graisseux s accumulent lentement dans le

Plus en détail

DÉCLARATION DE MALADIE PROFESSIONNELLE Notice d utilisation à détacher

DÉCLARATION DE MALADIE PROFESSIONNELLE Notice d utilisation à détacher ACCIDENTS DU TRAVAIL ET S PROFESSIONNELLES DÉCLARATION DE PROFESSIONNELLE Notice d utilisation à détacher Madame, Monsieur, Vous êtes chef d exploitation ou d entreprise, conjoint, aide familial, associé

Plus en détail

Questionnaire. «Évaluation de la perception du risque de la maladie de Lyme par le grand public» Volet québécois

Questionnaire. «Évaluation de la perception du risque de la maladie de Lyme par le grand public» Volet québécois Questionnaire «Évaluation de la perception du risque de la maladie de Lyme par le grand public» Volet québécois Titre du projet de recherche Perception et gestion du risque: Étude comparative de la problématique

Plus en détail

Votre taux de cholestérol est-il élevé?

Votre taux de cholestérol est-il élevé? Votre taux de cholestérol est-il élevé? Pour le savoir : demander les petites particules du LDL (LDLp) - les meilleurs tests en matière de cholestérol Un risque non négligeable. Une protection efficace

Plus en détail

pieds attitudes et soins préventifs

pieds attitudes et soins préventifs pieds attitudes et soins préventifs PIEDS 26-06-2007 10:23 Pagina 2 Table des matières Pages La toilette des pieds 4 Comment examiner vos pieds? 6 Faites attention à vos ongles 8 Comment choisir de bonnes

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ACTIVITÉS RÉSERVÉES Infirmières Évaluer la condition physique et mentale d une personne symptomatique. Effectuer le suivi infirmier des personnes présentant des problèmes de santé complexes. Initier des

Plus en détail

Ce que vous devez savoir au sujet de l hydronéphrose

Ce que vous devez savoir au sujet de l hydronéphrose L Hôpital de Montréal pour Enfants Centre universitaire de Santé McGill DÉPARTEMENT D UROLOGIE Ce que vous devez savoir au sujet de l hydronéphrose (livret pour les parents) Préparé par: Lily Chin-Peuckert,

Plus en détail

1. Examen d aptitude au travail de nuit

1. Examen d aptitude au travail de nuit 1. Examen d aptitude au travail de nuit 1. Généralités Dès le début de sa formation, le boulanger-pâtissier est conscient du fait que sa profession exige qu il travaille la nuit. Et même si l on observe

Plus en détail

Anticoagulants RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES PATIENTS

Anticoagulants RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES PATIENTS Anticoagulants RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES PATIENTS www.ottawaheart.ca Partie A: Coumadin...3 Prendre un anticoagulant en toute sécurité... 4 Avant de commencer à prendre ce médicament... 4 À quoi

Plus en détail

INFORMATION ABOUT TUBERCULOSIS FRENCH INFORMATION SUR LA TUBERCULOSE

INFORMATION ABOUT TUBERCULOSIS FRENCH INFORMATION SUR LA TUBERCULOSE INFORMATION ABOUT TUBERCULOSIS FRENCH INFORMATION SUR LA TUBERCULOSE Information about Tuberculosis - French 1 Information sur la tuberculose : 1. Qu est ce que la tuberculose? La tuberculose est une maladie

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 8 janvier 2003

AVIS DE LA COMMISSION. 8 janvier 2003 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 8 janvier 2003 APROVEL 75 mg, comprimés Boîte de 28 APROVEL 150 mg, comprimés Boîte de 28 APROVEL 300 mg, comprimés Boîte de 28

Plus en détail

Recommandations. primaire DeS CanCerS. pour la prévention

Recommandations. primaire DeS CanCerS. pour la prévention Recommandations pour la prévention primaire DeS CanCerS Activité physique > Limiter les activités sédentaires (ordinateur, télévision ). > Chez l adulte, pratiquer au moins 5 jours par semaine au moins

Plus en détail

La glomérulonéphrite

La glomérulonéphrite La glomérulonéphrite LA FONDATION CANADIENNE DU REIN 1 La glomérulonéphrite Qu est-ce que la glomérulonéphrite? La glomérulonéphrite, aussi désignée par l abréviation GN ou sous le nom de néphrite, est

Plus en détail

L insuffisance rénale chronique chez le chat TRAITEMENT DES REINS. au jour le jour

L insuffisance rénale chronique chez le chat TRAITEMENT DES REINS. au jour le jour L insuffisance rénale chronique chez le chat TRAITEMENT DES REINS au jour le jour Le traitement des reins au jour le jour Lorsque votre chat souffre d insuffisance rénale TRAITEMENT L insuffisance rénale

Plus en détail

Functional Well-Being. Nuque, épaules et poignets

Functional Well-Being. Nuque, épaules et poignets Functional Well-Being Nuque, épaules et poignets 1 Définition de nuque et structure Votre nuque (colonne cervicale) est composée de 7 vertèbres qui s'étendent du crâne à la partie supérieure du torse.

Plus en détail

LA NEUROPATHIE PÉRIPHÉRIQUE: MIEUX LA CONNAÎTRE POUR MIEUX LA PRÉVENIR JEAN-HENRI CALVET, MD, PHD IMPETO MÉDICAL

LA NEUROPATHIE PÉRIPHÉRIQUE: MIEUX LA CONNAÎTRE POUR MIEUX LA PRÉVENIR JEAN-HENRI CALVET, MD, PHD IMPETO MÉDICAL LA NEUROPATHIE PÉRIPHÉRIQUE: MIEUX LA CONNAÎTRE POUR MIEUX LA PRÉVENIR JEAN-HENRI CALVET, MD, PHD IMPETO MÉDICAL 1 LA NEUROPATHIE PÉRIPHÉRIQUE Un mal perforant plantaire actif ou cicatrisé était rapporté

Plus en détail

L hépatite C est une maladie du foie provoquée par le virus de l hépatite C (VHC).

L hépatite C est une maladie du foie provoquée par le virus de l hépatite C (VHC). L hépatite C est une maladie du foie provoquée par le virus de l hépatite C (VHC). Pour éviter une aggravation de la maladie, il est important : de réduire ou de se faire aider face à ses consommations

Plus en détail

COMMOTION CÉRÉBRALE ET TRAUMATISME CRANIOCÉRÉBRAL LÉGER

COMMOTION CÉRÉBRALE ET TRAUMATISME CRANIOCÉRÉBRAL LÉGER TRAUMATISME CRANIOCÉRÉBRAL LÉGER INTRODUCTION Une commotion cérébrale et un traumatisme craniocérébral léger (TCCL) sont un ensemble de réactions complexes au cerveau provoquées par des forces biomécaniques

Plus en détail

Déclaration d accident du travail CSST. Normand Mc Duff Représentant à la prévention 16 mars 2012

Déclaration d accident du travail CSST. Normand Mc Duff Représentant à la prévention 16 mars 2012 Déclaration d accident du travail CSST Normand Mc Duff R é à l é i Représentant à la prévention 16 mars 2012 De plus en plus de déclarations d'accident sont complétées tardivement. La CSST fait un rapport

Plus en détail

Une publication de La Fondation canadienne du rein

Une publication de La Fondation canadienne du rein 27 NOTES : 28 Voici quelques conseils pour prendre en charge votre maladie rénale si vous êtes diabétique : Demandez à votre médecin, ou à votre infirmier ou infirmière, quel devrait être votre taux cible

Plus en détail

La décision de mettre fin à la dialyse

La décision de mettre fin à la dialyse LA FONDATION CANADIENNE DU REIN La décision de mettre fin à la dialyse FAIRE LES BONS CHOIX UNE BROCHURE POUR LES PATIENTS ET LEURS FAMILLES LA FONDATION CANADIENNE DU REIN 1 La décision de mettre fin

Plus en détail