MBA-8412 L'information et la technologie de l'information

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MBA-8412 L'information et la technologie de l'information"

Transcription

1 Septembre 2011 MBA-8412 L'information et la technologie de l'information Veuillez éteindre vos portables ou les mettre à silencieux, SVP Mohamed Louadi, PhD ISG-Tunis 1

2 Introduction générale Le monde produit entre un et deux héxaoctets d informations inédites chaque année, ce qui équivaut à 250 mégaoctets pour chaque homme, femme, et enfant sur terre. Un héxaoctet est un milliard de gigaoctets. Unit Kilooctet Mégaoctet Gigaoctet Teraoctet Petaoctet Héxaoctet Zettaoctet Yottaoctet Symbol Kb Mb Gb Tb Pb Hb Zb Yb Size 2 10 octets 2 20 octets 2 30 octets 2 40 octets 2 50 octets 2 60 octets 2 70 octets 2 80 octets Source: Lyman, P. et Varian, H.R. (2000). Reprint: How Much Information? The Journal of Electronic Publishing, Vol. 6, No. 2, Déc., 2

3 Introduction générale Combien y a-t-il d information dans le monde? Le Web renferme plus de 170 téraoctets d information à la surface; cela représente 17 fois la taille totale des volumes de la bibliothèque du Congrès américain. 3

4 Introduction générale Combien y a-t-il d information dans le monde? Le Web renferme plus de 170 téraoctets d information à la surface; cela représente 17 fois la taille totale des volumes de la bibliothèque du Congrès américain. La messagerie instantanée génère 5 milliards de messages par jour (750Go), soit 274 téraoctets par an. L génère autour de 400,000 téraoctets d informations inédites chaque année. L Américain moyen Utilise le téléphone pendant 16,17 heures par mois, Écoute la radio pendant 90 heures par mois, et Regarde la télé pendant 131 heures par mois. 4

5 Introduction générale Autres DNS Telnet FTP Web Anderson, C. et Wolff, M. (2010). The Web Is Dead. Long Live the Internet, Wired, août 17, 5

6 Introduction générale Combien y a-t-il d information dans le monde? Combien d information par personne? Selon le Population Reference Bureau, la population mondiale est de 6,3 milliards de personnes, ce qui fait que près de 800 Mo d information par personne sont générés chaque année. Il faut près de 9m de livres empilées pour contenir l équivalent of 800 Mo. 6

7 Introduction générale Combien y a-t-il d information dans le monde? Combien d information par personne? Selon le Population Reference Bureau, la population mondiale est de 6,3 milliards de personnes, ce qui fait que près de 800 Mo d information par personne sont générés chaque année. Il faut près de 9m de livres empilées pour contenir l équivalent of 800 Mo. Les Etats-Unis produisent près de 40% des nouvelles informations stockées, soit en fait 33% de toute l information écrite dans le monde, 30% des nouveaux films, 40% des informations stockées sur les médias optiques, 50% des informations stockées sur les médias magnétiques. 7

8 Plan général I. Les enjeux de l entreprise et les enjeux technologiques II. Les structures de la fonction informatique et planification des SI III. La planification stratégique et l urbanisation des SI 8

9 Plan général I. Les enjeux de l entreprise et les enjeux technologiques II. Les structures de la fonction informatique et planification des SI III. La planification stratégique et l urbanisation des SI I.1. Les enjeux de l entreprise I.2. L analyse systémique de l entreprise I.3. La structuration de l entreprise I.4. Les enjeux technologiques II.1. L évolution historique de l informatisation des entreprises II.2. La planification stratégique des SI (les facteurs clés de succès) II.3. Les structures de la fonction informatique II.4. Les options d informatisation III.1. La métaphore de la ville III.2. L urbanisation des SI III.3. Survol des méthodes et cadres de références actuels 9

10 Plan général I. Les enjeux de l entreprise et les enjeux technologiques I.1. Les enjeux de l entreprise I.2. L analyse systémique de l entreprise I.3. La structuration de l entreprise I.4. Les enjeux technologiques II. Les structures de la fonction informatique et planification des SI III. La planification stratégique et l urbanisation des SI 10

11 Le paradoxe de la productivité informatique On peut voir les ordinateurs partout sauf dans les statistiques de la productivité. Robert Solow (économiste et prix Nobel) 11 Solow, R. (1987). We d Better Watch Out, Review of S.S. Cohen and J. Zysman, Manufacturing Matters: The Myth of the Post- Industrial Economy, New York Times Book Review.

12 Le paradoxe de la productivité informatique Output par unité de capital Investissements, en milliards de dollars, dans les TIC (ordinateurs, supports de mémoires externes, terminaux, équipements de calcul comptable et autre matériel bureautique). Avènement de l Internet Avènement du PC «Commercialisation» du Web «La bulle» de l Internet

13 Le paradoxe de la productivité informatique Output par unité de capital 140 Productivité (output par unité de capital investi) Avènement de l Internet Avènement du PC «Commercialisation» du Web «La bulle» de l Internet

14 Le paradoxe de la productivité informatique janvier janvier Février Août 1998 Octobre janvier /1/98 6/1/98 8/1/98 10/1/9812/1/98 2/1/99 4/1/99 6/1/99 8/1/99 10/1/9912/1/99 2/1/00 4/1/00 6/1/00 8/1/00 10/1/0012/1/00 2/1/01 4/1/01 6/1/01 8/1/01 10/1/0112/1/01 3/1/98 5/1/98 7/1/98 9/1/98 11/1/98 1/1/99 3/1/99 5/1/99 7/1/99 9/1/99 11/1/99 1/1/00 3/1/00 5/1/00 7/1/00 9/1/00 11/1/00 1/1/01 3/1/01 5/1/01 7/1/01 9/1/01 11/1/01 1/1/02 14

15 Le paradoxe de la productivité informatique Source:Richards, H. (2011). Technology, Unemployment, and Our Children s Future, Software Advice, consulté le 26 juin

16 Les enjeux de l entreprise L univers des TIC est sujet à cinq changements radicaux: Les systèmes de l entreprise sont de plus en plus utilisés par ses clients, ses fournisseurs, etc. L informatique sert toutes les fonctions de l entreprise besoin d alignement entre l entreprise et sa (ses?) technologie(s) Les économies sont de plus en plus possibles La rentabilité et la productivité des TIC doivent désormais être démontrées Les exigences de transparence s étendent à l informatique Source: Hurwitz, D. (2004). Why-Now-IT-Management-and-Governance, A Niku White Paper, consulté le 16 janvier

17 Les enjeux de l entreprise Et les gestionnaires se posent de plus en plus de questions: Les investissements informatiques sont-ils réellement générateurs de valeur pour l entreprise? A un coût acceptable? A un niveau de risque maîtrisé? En d autres termes: Faisons-nous ce qu il faut? Le faisons-nous comme il faut? En obtenons-nous les bénéfices attendus? Le faisons-nous faire comme il faut? Source: Guideinformatique (non daté). VAL IT : le complément indispensable à Cobit pour un cadre de gouvernance complet - Qualité, certification, référentiels, consulté le 17 janvier

18 Les enjeux de l entreprise En Allemagne, le secteur bancaire seul investit presque 15 milliards d euros par an dans les TIC, soit près de euros par employé. La majorité de ces investissements sont consacrés aux systèmes bancaires. Source: PAC (2010). The use of software in banks, PAC Pierre Audoin Consultants, Juin, https://www.paconline.com/backoffice/servlet/fr.pac.page.download.document.documentview;jsessionid=de39ad6c6335ca8d6efc a26; sid =paconline?docid=whitepaper_corfja_software_banking_en_oct_10&dtyid=white_paper&pathfile=%2fhome%2fpac%2flenya%2f build%2flenya%2fwebapp&filename=whitepaper_corfja_software_banking_en_oct_10.pdf&mth=open, consulté le 18 février

19 Plan général I. Les enjeux de l entreprise et les enjeux technologiques I.1. Les enjeux de l entreprise I.2. L analyse systémique de l entreprise I.3. La structuration de l entreprise I.4. Les enjeux technologiques II. Les structures de la fonction informatique et planification des SI III. La planification stratégique et l urbanisation des SI 19

20 La théorie des systèmes Un Il Chaque est système composé sous-système ouvert de sous-systèmes accepte est, à des son input tour, en interaction et composé fournit des les sous-soussystèmes outputs uns avec les autres INPUT INPUT OUTPUT OUTPUT/INPUT INPUT INPUT INPUT OUTPUT OUTPUT OUTPUT INPUT OUTPUT/INPUT INPUT OUTPUT OUTPUT Input INPUT INPUT INPUT INPUT OUTPUT OUTPUT OUTPUT Ouput INPUT OUTPUT/INPUT OUTPUT INPUT INPUT INPUT INPUT OUTPUT OUTPUT OUTPUT INPUT OUTPUT/INPUT OUTPUT INPUT INPUT OUTPUT OUTPUT INPUT OUTPUT 20

21 L analyse systémique des entreprises: Le modèle d Anthony L entreprise considérée comme un système dans son niveau le plus abstrait. 21

22 L analyse systémique des entreprises: Le modèle d Anthony Le premier niveau de décomposition: Les 3 niveaux de gestion. Chaque niveau est considéré comme un sous-système. 22

23 L analyse systémique des entreprises: Le modèle d Anthony Le premier niveau de décomposition: Les 3 niveaux de gestion. Chaque niveau est considéré comme un sous-système. Planification stratégique Contrôle de gestion Gestion opérationnelle et transactionnelle Information - exceptionnelle - irrégulière - prévisionnelle - hypothétique - externe - qualitative - générale Information - pré-établie - périodique - détaillée - fréquente - historique - factuelle - interne - quantitative 23

24 L analyse systémique des entreprises: Le modèle d Anthony Chaque niveau a ses préoccupations et ses mesures Planification stratégique Contrôle de gestion Gestion opérationnelle et transactionnelle Indicateurs stratégiques Indicateurs de performance Indicateurs de satisfaction 24

25 L analyse systémique des entreprises: Le modèle d Anthony Chaque niveau a ses préoccupations et ses mesures Planification stratégique Contrôle de gestion Gestion opérationnelle et transactionnelle Indicateurs financiers Coûts unitaires par processus et par unité 25

26 L analyse systémique des entreprises: Le modèle d Anthony Chaque niveau a ses préoccupations et ses mesures Planification stratégique Contrôle de gestion Gestion opérationnelle et transactionnelle Charges Indicateurs opérationnels Métrologie 26

27 L analyse systémique des entreprises: Le modèle d Anthony La deuxième décomposition consiste en ce qu on appelle les divisions fonctionnelles. La fonction marketing La fonction financière 27

28 L analyse systémique des entreprises: Le modèle d Anthony La combinaison des deux décompositions génère une multitude de sous-systèmes. Un système de sous-systèmes Le niveau opérationnel (transactionnel) de la fonction marketing Le niveau stratégique de la fonction financière Le niveau opérationnel (transactionnel) de la fonction financière 28

29 L analyse systémique des entreprises: Le modèle d Anthony Un système de sous-systèmes chacun disposant de sa PROPRE informatique. 29

30 L analyse systémique des entreprises: Le modèle d Anthony Avec tous les problèmes de: Double-saisies Doublons Double vérifications etc. 30

31 L analyse systémique des entreprises: Le modèle d Anthony Débouchant parfois sur une constellation de matériels et donc de différents fournisseurs à gérer. 31

32 L analyse systémique des entreprises Un Chacun Alors système que jouant l entreprise de sa sous-systèmes propre n est musique qu UNE. chacun disposant de sa PROPRE informatique. 32

33 L analyse systémique des entreprises Chaque unité s acquiert un système qui est propre à ses activités Les unités ont tendance à gérer leurs propres données et à traiter leurs «propres» informations devenant ainsi des silos quasi cloisonnés Ces informations sont nommées, générées, traitées et affichées différemment selon les besoins de l unité 33

34 L analyse systémique des entreprises Ces informations sont par conséquent difficiles à concilier quand elles sont redondantes (le cas où une information est gérée par plusieurs unités) Ces informations ne peuvent être traitées que sur les systèmes des unités 34

35 L analyse systémique des entreprises Quantité? Estimant à 40 Go d espace disque disponible à chaque utilisateur, une organisation de 100 employés peut générer plus de 4To de données (1To=1024 Go). Qualité? 9 responsables sur 10 admettent qu ils ont pris des décisions basées sur des informations inadéquates ou erronées. Source: Kielstra, P. et McCauley, D. (2007). In Search of Clarity: Unravelling the Complexities of Executive Decision-making. 35 Economist Intelligence Unit, consulté le 18 février

36 L analyse systémique des entreprises Selon certains ouvrages, pour être de qualité, l information doit être: Exacte Complète Économique Flexible Fiable Significative Simple Pertinente Vérifiable Comparable Le meilleur SI ne peut donner que ce qu il a 36

37 Les définitions (en cas de besoin) PASSONS Exacte: Une information exacte est dénuée d erreurs. Complète: Une information complète renferme tous les éléments importants. Économique: Une information doit être relativement peu coûteuse à produire. Flexible: Une information flexible peut être utilisée pour un ensemble d objectifs. Fiable: Une information est une information à laquelle on peut se fier pour prendre des décisions. Significative: Une information doit être significative aux yeux d un décideur. Simple: Une information doit être simple, c est-à-dire, dénuée de toute complexité superflue. Pertinente: Une information pertinente est produite lorsqu on en a besoin. Vérifiable: C est-à-dire qu il y a moyen de vérifier si elle est correcte. Comparable: Une information doit être susceptible d être comparée avec une autre information ou une autre source. 37

38 Les enjeux de l entreprise Technologie (T 0 ) Technologie (T 1 ) Technologie (T 2 ) Coût de l information (Temps, capital et effort requis pour son obtention) Qualité de l information 38

39 Plan général I. Les enjeux de l entreprise et les enjeux technologiques I.1. Les enjeux de l entreprise I.2. L analyse systémique de l entreprise I.3. La structuration de l entreprise I.4. Les enjeux technologiques II. Les structures de la fonction informatique et planification des SI III. La planification stratégique et l urbanisation des SI 39

40 La structuration des entreprises 40

41 La structuration des entreprises 41

42 La structuration des entreprises 42

43 Les problèmes de communication 43

44 Plan général I. Les enjeux de l entreprise et les enjeux technologiques I.1. Les enjeux de l entreprise I.2. L analyse systémique de l entreprise I.3. La structuration de l entreprise I.4. Les enjeux technologiques II. Les structures de la fonction informatique et planification des SI III. La planification stratégique et l urbanisation des SI 44

45 La loi de Moore 45

46 La loi de Moore: 820 millions de transistors 2300 transistors 46

47 L évolution des structures des dépenses informatiques L accroissement du volume mondial des investissements en services informatiques Maintenance du logiciel et support Maintenance du matériel et support Gestion des processus Management des TI Source: Worldwide IT Services Market Size and Forecast by Segment, , BGEnterprisesoln.ppt. Développement et intégration Consulting 47

48 L évolution des structures des dépenses informatiques Logiciel et services Personnel Matériel Télécom et divers

49 L évolution des structures des dépenses informatiques Logiciel et services Personnel Matériel Télécom et divers

50 L évolution des structures des dépenses informatiques La structure des dépenses TIC globales en Tunisie tend vers celle de la France 54% Matériel 50% Matériel 46% Matériel 23% 23% 25% 25% 35% 19% Services Logiciel Services Logiciel Services Logiciel Tunisie Maroc France Source: Centre du Commerce International 50

51 Le TCO: Total Cost of Ownership Coûts directs Coûts indirects Matériel / Logiciel Administration des systèmes Support Développement Communication Utilisateurs finaux Pannes Coûts du matériel Amortissements du matériel Extensions mémoires internes Extensions mémoires externes Renouvellements (upgrade) des périphériques Mises à jour (upgrade) des réseaux Autres coûts de logiciels Systèmes d exploitation Logiciels d application Logiciels utilitaires Logiciels de communication Coûts annuels du capital et de location Frais de locations annuels Coûts des consommables 51

52 Le TCO: Total Cost of Ownership 52

53 Le TCO: Total Cost of Ownership Le coût quinquennal d exploitation d un PC ne cesse d augmenter même si son prix d achat ne cesse de diminuer Le TCO annuel d un PC a été estimé à dollars

54 Le TCO: Total Cost of Ownership Le TCO d un PC est tel que: 24% dus aux pannes matérielles 17% à la formation 12% aux erreurs et incompatibilités de logiciels 47% dus à la gestion même du PC: 35% perte de productivité de l utilisateur en cas de panne 34% pour les utilitaires 14% pour les demandes d aide aux collègues 17% actions préventives et curatives 54

55 Le TCO: Total Cost of Ownership 55

56 Le TCO: Total Cost of Ownership Windows NT (3.1, 3.5, 3.51, 4.0) Windows 3.0 Windows 1.0 Windows 2000 Pro Server 2003 Windows XP Pro Millenium Windows 98 Windows for Workgroups Windows 95 Windows 3.2 Windows 3.1 Windows Vista Windows XP Home Windows 7 56

57 Le TCO: Total Cost of Ownership 57

58 Les logiciels (Computer Admin Pro.) Computer Admin Pro supervise les logiciels et le matériel installés (numéros de série, adresses IP, etc.) Il est très utile dans la maintenance et le suivi des interventions. ftp:// /setupcap.exe 58

59 Les logiciels (Computer Admin Pro.) 59

60 Le TCO: Total Cost of Ownership 60

61 Le TCO: Total Cost of Ownership 61

62 Le TCO: Total Cost of Ownership 62

63 Les logiciels (Disk Size Manager) 63

64 Les logiciels (Disk Size Manager) 64

65 65

66 Le TCO: Total Cost of Ownership 1 ( ) L ère de l ordinateur central Terminal esclave Imprimantes Ordinateur central Terminal esclave Terminal esclave Imprimantes Ordinateur central Terminal esclave Terminal esclave Dérouleurs de bandes magnétiques Présentation Terminal esclave Données Programmes Dérouleurs de bandes magnétiques 66

67 Le TCO: Total Cost of Ownership 1 ( ) L ère de l ordinateur central 2 ( ) Le PC et les réseaux locaux Client Client Données Terminal esclave Imprimantes Ordinateur central Client Client Client Terminal esclave Client Serveur d applications Serveur de données Terminal esclave Dérouleurs de bandes magnétiques Client Serveur d applications Serveur de données Client Présentation Client Client Programmes 67

68 Le TCO: Total Cost of Ownership 1 ( ) L ère de l ordinateur central Programmes 2 ( ) Le PC et les réseaux locaux 3 Données 3 (1998-?) (1998-?) Les clients serveurs et l ouverture sur le Web Les clients serveurs et l ouverture sur le Web Terminal esclave Imprimantes Ordinateur central Client Client Terminal esclave Terminal esclave Clients équipés de navigateurs Dérouleurs de bandes magnétiques Serveurs(s) Client Web (http) Client Serveur d applications Client Présentation Serveur d applications Serveur de données Clients équipés de navigateurs Serveurs(s) Web (http) Serveur de d applications données Architecture client-serveur 4-tier Serveur de données Programmes 68

69 69

70 Le TCO: Total Cost of Ownership Outre le temps passé à jouer à Solitaire et à Démineur, il existe d autres moyens d être improductif grâce à l informatique, dont le futzware. Le futzware, ou la gadgétisation de l informatique, consiste à vouloir pousser le perfectionnement et l amélioration de la présentation d un travail au-delà des limites tolérées par les critères «normaux» de la productivité. 70

71 Le TCO: Total Cost of Ownership Le futzware se présente aussi sous la forme de tentatives d optimisation du système en utilisant des programmes gratuits téléchargés de l Internet: Optimiseurs d écran De nouvelles polices Etc. 71

72 Le TCO: Total Cost of Ownership Le futzware se présente aussi sous la forme de tentatives d optimisation du système en utilisant des programmes gratuits téléchargés de l Internet: Optimiseurs d écran De nouvelles polices Etc. 72

73 Le TCO: Total Cost of Ownership Ceux qui s adonnent au futzware passent davantage de temps sur la manière de faire et de présenter les choses que sur les choses ellesmêmes. 73

74 Le TCO: Total Cost of Ownership Conseils: Utiliser des canevas et des modèles (ex.:.dot pour les documents Word Sensibiliser Superviser l activité des postes etc. 74

75 Le TCO: Total Cost of Ownership 75

76 Le TCO: Total Cost of Ownership 76

77 Le TCO: Total Cost of Ownership 77

78 78

79 Le TCO: Total Cost of Ownership Un disponibilité supérieure de l information demande une infrastructure technologique supérieure. Une infrastructure technologique supérieure requiert des investissements plus importants. 95% 98% 99,5% 99,9% Disponibilité de l'information et des services Source: Gartner (2001). The High Cost of Achieving Higher Levels of Availability, Strategic Planning, SPA , 29 juin, consulté le 29 juillet

80 Le TCO: Total Cost of Ownership Un disponibilité 24h/24h 7j/7 correspond à heures de fonctionnement par an (24x7x52). Une disponibilité de 99% correspond à un fonctionnement de heures par an, soit une tolérance de dysfonctionnement de seulement 87 heures par an. 95% 98% 99,5% 99,9% Disponibilité de l'information et des services Source: Gartner (2001). The High Cost of Achieving Higher Levels of Availability, Strategic Planning, SPA , 29 juin, consulté le 29 juillet

81 Le TCO: Total Cost of Ownership Les PC inactifs consomment plus de la moitié des 53 milliards des kilowatt heures que les PC de bureau consomment annuellement. Cette consommation d énergie coûte aux entreprises américaines 3 milliards de dollars par an. Les grands consommateurs d électricité dans les bureaux: Ordinateurs 32% Écrans 23% Réseaux 19% Photocopieurs 10% 81 Source: Goff, J. (2004). Up All Night, CFO Magazine, 1er janvier, consulté le 26 février 2009.

82 Le TCO: Total Cost of Ownership La moitié de l énergie consommée par un centre de calcul moyen (là où les serveurs se trouvent) est utilisée pour éliminer la chaleur qu ils génèrent (climatiseurs, ventilateurs, etc.) La plupart des ordinateurs sont utilisés à 15% de capacité; ils sont inutilisés le reste du temps, mais continuent à consommer de l électricité. Il vaut mieux avoir 50 ordinateurs fonctionnant à 100% de capacité que 100 ordinateurs fonctionnant à 50%. Source: Data Centers Computer Servers Energy Usage Statistics, consulté le 17 janvier

83 Le TCO: Total Cost of Ownership Appareil Climatiseur (6000 BTU) Cafetière Micro-onde PC (entre 65 et 250 W) Séchoir à cheveux Réfrigérateur Four Téléviseur Puissance (W) Par mois Usage Consommation (heures) (kw/h) Source: Peterborough Utilities Group, Electricity Usage in the Home, consulté le 26 février

84 Le TCO: Total Cost of Ownership Source: Joshi, V.S. (). Getting your Head around the Clouds,- Open Management, NetApp, consulté le 25 juin

85 Le TCO: Total Cost of Ownership De nos jours, ça n abîmera pas plus un PC de l éteindre chaque jour plutôt que de le laisser allumé nuit et jour! Il vaut désormais mieux utiliser des ordinateurs portables, moins voraces en électricité et en énergie. 85

86 Le TCO: Total Cost of Ownership De nos jours, ça n abîmera pas plus un PC de l éteindre chaque jour plutôt que de le laisser allumé nuit et jour! Il vaut désormais mieux utiliser des ordinateurs portables, moins voraces en électricité et en énergie. Paramétrer le PC de sorte qu il se mette automatiquement en veille après 15mn d inactivité. Utiliser des écrans à cristaux liquides plutôt qu à tube cathodique. 86

87 Le TCO: Exemples Windows XP Coûts bien gérés Linux Exploitation Matériel/Logiciel Exploitation Matériel/Logiciel Administration Pannes Administration Pannes Utilisateurs Utilisateurs Total=3 336 $ Total=3 324 $ Windows XP Coûts mal gérés Linux Administration Exploitation Matériel/Logiciel Administration Exploitation Matériel/Logiciel Pannes Pannes Utilisateurs Utilisateurs Total=5 309 $ Total=5 471 $ Données: Gartner Research (2003). Desktop TCO Update, 2003, Research Note, Decision Framework, DF , 9 septembre, 87

88 Calcul du TCO en ligne: 88

89 Calcul du TCO en ligne: 89

90 Calcul du TCO en ligne: 90

91 Plan général I. Les enjeux de l entreprise et les enjeux technologiques II. Les structures de la fonction informatique et planification des SI III. La planification stratégique et l urbanisation des SI II.1. L évolution historique de l informatisation des entreprises II.2. La planification stratégique des SI (les facteurs clés de succès) II.3. Les structures de la fonction informatique II.4. Les options d informatisation 91

92 L informatisation des entreprises 92

93 L informatisation des entreprises 93

94 L informatisation des entreprises Le modèle de Nolan Maturité Administration Intégration Contrôle Contagion Initiation 1ère étape 2ème étape 3ème étape 4ème étape 5ème étape 6ème étape 94

95 La métaphore de Hôtel California 95

96 L informatisation des entreprises Le modèle de Nolan Matériel (automatisation) Maturité Administration Intégration Contrôle Contagion Initiation Information (informatisation) 1ère étape 2ème étape 3ème étape 4ème étape 5ème étape 6ème étape 96

97 Plan général I. Les enjeux de l entreprise et les enjeux technologiques II. Les structures de la fonction informatique et planification des SI III. La planification stratégique et l urbanisation des SI II.1. L évolution historique de l informatisation des entreprises II.2. La planification stratégique des SI (les facteurs clés de succès) II.3. Les structures de la fonction informatique II.4. Les options d informatisation 97

98 La planification stratégique des SI Informatique 98

99 La planification stratégique des SI Deux types d analyses: L analyse ascendante (bottom-up) L analyse descendante (top down) 99

100 La planification stratégique des SI L analyse ascendante (bottom-up) Processus organisationnels Organisation Besoins et applicatifs organisationnels Bases de données et fichiers Données Planification bottom up 100

101 La planification stratégique des SI L analyse descendante (top down) Planification top-down Objectifs et mission organisationnels Processus organisationnels Réseaux des systèmes d information Bases de données et fichiers Données 101

102 Le modèle SPIRA de la planification stratégique des SI (Strategic Planning for Information Requirements Analysis) Ensemble stratégique organisationnel Mission Objectifs Stratégie Planification stratégique des ressources informationnelles Alignement stratégique Évaluation des ressources informationnelles Ensemble stratégique «Systèmes d information» Objectifs du système Contraintes du système Stratégies de conception du système Informations et systèmes d information 102

103 Objectifs et mission de l entreprise FCS de l unité 1 FCS de l unité 3 FCS de l unité 2 Besoins informationnels critiques de l unité 1 Besoins informationnels critiques de l unité 2 Besoins informationnels critiques de l unité 3 Besoins Besoins informationnels informationnels communs à propres à plusieurs l unité 1 unités Besoins informationnels propres à l unité 2 Besoins informationnels communs à plusieurs unités Besoins informationnels propres à l unité 3 Besoins informationnels essentiels de toute l entreprise 103

104 Objectifs et mission de l entreprise Augmenter Augmenter les les ventes revenus sur le Augmenter CA l efficacité et la capacité de production 104

105 Les objectifs stratégiques - Exemple Augmenter les ventes 2009: augmenter le chiffre d affaires annuel à 21 MDT : augmenter les ventes de 10% par an Augmenter l efficacité et la capacité de production 2009:améliorer l efficacité et la capacité de production : améliorer l efficacité et la capacité de production de 10% par an Augmenter les revenus sur le CA 2009: augmenter le revenu avant impôts à 15% du chiffre d affaires annuel : améliorer les revenus sur le chiffre d affaires 105

106 Les objectifs fonctionnels - Exemple La fonction Marketing & Ventes Maîtriser les circuits de distribution Assurer la satisfaction du client Élargir la gamme de produits Développer des prix compétitifs La fonction Fabrication Augmenter la capacité de production Réduire les coûts de production Améliorer le produit Introduire de nouvelles technologies La fonction Finances Développer les lignes de produits les plus compétitifs Contrôler les dépenses Maîtriser les décisions d investissement Optimiser le financement 106

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme UE 5 Management des systèmes d informations Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1.

Plus en détail

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 Emmanuel Layot Définitions AGENDA Caractéristiques / avantages du mode ASP Marché Fonctionnalités

Plus en détail

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone.

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone. Nom de l'entreprise par Nom du promoteur Fait en collaboration avec le Adresse complète No de téléphone No de télécopie Courriel Site Internet Date SOMMAIRE EXÉCUTIF Description de l entreprise (ou du

Plus en détail

BOOSTEZ MAITRISEZ. votre business en ligne. la qualité de vos données

BOOSTEZ MAITRISEZ. votre business en ligne. la qualité de vos données 3 BOOSTEZ votre business en ligne MAITRISEZ la qualité de vos données J accélère drastiquement le temps de mise en ligne d un nouveau site et je m assure de la qualité de marquage Mon site évolue constamment

Plus en détail

Systèmes d Information

Systèmes d Information Master 1 Management - filières MPS-IDL Management des Systèmes d Information Un cours de Mathias Szpirglas Maître de Conférences en Sciences de gestion IAE Gustave Eiffel - UPEM mathias.szpirglas@u-pem.fr

Plus en détail

Processus d Informatisation

Processus d Informatisation Processus d Informatisation Cheminement de la naissance d un projet jusqu à son terme, deux grandes étapes : Recherche ou étude de faisabilité (en amont) L utilisateur a une idée (plus ou moins) floue

Plus en détail

Profil de l entreprise

Profil de l entreprise Profil de l entreprise Caron, Trépanier & associés inc., firme d experts comptables ayant sa place d affaires à Sherbrooke depuis plus de 25 ans, a pour mission : D offrir à sa clientèle, composée de petites

Plus en détail

Compétences essentielles numériques dans les petites entreprises rurales QUESTIONNAIRE DU SONDAGE PRÉ- FORMATION DES EMPLOYEURS

Compétences essentielles numériques dans les petites entreprises rurales QUESTIONNAIRE DU SONDAGE PRÉ- FORMATION DES EMPLOYEURS 1 Nom de l organisation INTRODUCTION Merci de prendre le temps de participer à ce sondage. Les résultats nous fourniront des données essentielles afin de mesurer l efficacité de la formation. Ces données

Plus en détail

Brochure BX MRO. Solutions pour SAP Business One

Brochure BX MRO. Solutions pour SAP Business One Brochure BX MRO Solutions pour SAP Business One La Maintenance, Réparation & Révision pour SAP Business One L association de SAP Business One et de Variatec BX MRO (Maintenance, Repair & Overhaul) transforme

Plus en détail

Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012. Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE

Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012. Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012 Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE Mai 2013 Table des matières Sommaire 1 Introduction... 3 1.1 Objectifs...

Plus en détail

Des solutions simples, un résultat effectif! www.artologik.net. Sept progiciels intuitifs et intelligents basés sur le web!

Des solutions simples, un résultat effectif! www.artologik.net. Sept progiciels intuitifs et intelligents basés sur le web! Gestion de projet Gestion du temps Sondages en ligne Gestion d e-mails HelpDesk Publication de sites web Système de réservations Des solutions simples, un résultat effectif! Sept progiciels intuitifs et

Plus en détail

Perspectives pour l entreprise. Desktop Cloud. JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com. 2010 IBM Corporation

Perspectives pour l entreprise. Desktop Cloud. JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com. 2010 IBM Corporation Perspectives pour l entreprise Desktop Cloud JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com Principe technique Disposer d un poste de travail virtuel accessible par la plupart des terminaux disponibles Ce

Plus en détail

Cegid Business/Expert

Cegid Business/Expert Cegid Business/Expert Pré-requis sur Plate-forme Windows Service d'assistance Téléphonique 0 826 888 488 Pré-requis sur Plate-forme Windows Sommaire 1. PREAMBULE... 3 Précision de terminologie concernant

Plus en détail

ERP Service Negoce. Pré-requis CEGID Business version 2008. sur Plate-forme Windows. Mise à jour Novembre 2009

ERP Service Negoce. Pré-requis CEGID Business version 2008. sur Plate-forme Windows. Mise à jour Novembre 2009 ERP Service Negoce Pré-requis CEGID Business version 2008 sur Plate-forme Windows Mise à jour Novembre 2009 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Pré-requis Sommaire 1. PREAMBULE... 3 Précision

Plus en détail

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG)

Contact. entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Contact entreprise. Appsfinity Gmbh Neuhofstrasse 3a CH 6340 Baar (ZG) Tel: +41 415 520 504 Email: sales@onlogis.com Visibilité et controle sur vos opérations, n importe où et à tout moment... Onlogis

Plus en détail

Gérer les ventes avec le CRM Servicentre

Gérer les ventes avec le CRM Servicentre «Augmentez votre chiffre d affaires en prenant le contrôle de vos activités de ventes» 1 Gérer les ventes avec le CRM Servicentre L ÉVOLUTION EN SOLUTIONS INTÉGRÉES Un développeur de logiciels d expérience

Plus en détail

Pour une prise en charge complète des interventions, de la demande à la réalisation

Pour une prise en charge complète des interventions, de la demande à la réalisation PLANON mobile field services Pour une prise en charge complète des interventions, de la demande à la réalisation Un spécialiste innovant, avec trente ans d expérience dans le domaine IWMS Un partenaire

Plus en détail

Associer la puissance des nouvelles technologies tout en préservant l environnement

Associer la puissance des nouvelles technologies tout en préservant l environnement gestco Associer la puissance des nouvelles technologies tout en préservant l environnement A ERP SaaS A propos... GESTCO : Progiciel de gestion d activités en ligne Avantages : - Faciliter la gestion et

Plus en détail

Salon Progiciel Annecy ERP & manufacturing

Salon Progiciel Annecy ERP & manufacturing et Salon Progiciel Annecy ERP & manufacturing P. Reboud - 06.71.18.19.82 / D. Michallet 06 84 95 80 07 September 30 th, 2010 et Insert "IFS Offer, P. Reboud, 19/01/2010" 2 2010 Capgemini. All rights reserved

Plus en détail

Contribution du SI à la valeur de l entreprisel

Contribution du SI à la valeur de l entreprisel Contribution du SI à la valeur de l entreprisel Cadre d approche Y. Gillette, 4tivity C. Leloup, consultant www.4tivity.com www.afai.fr Plan Historique Problématique Mesure de la valeur de l entreprise

Plus en détail

Intervention en entreprise

Intervention en entreprise Intervention en entreprise ADM-170 Séance 6 - Informatique Semaine du 16 juin 2008 Ordre du jour Les données et l information Distinction entre données et information L évaluation de la valeur de l information

Plus en détail

Solution myconstruction@augustareeves Descriptif Fonctionnel

Solution myconstruction@augustareeves Descriptif Fonctionnel Solution myconstruction@augustareeves Descriptif Fonctionnel Agenda 1 Introduction 2 Les enjeux métiers 3 La solution fonctionnelle et technique 4 L approche marché 5 Les références 01 Présentation myconstruction@augustareeves.fr

Plus en détail

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations Auteur: Fabian PIAU, Master 2 MIAGE, Nantes La Gestion des Configurations est un processus issu d ITIL version 2 qui aide au soutien du service («Service

Plus en détail

Magisoft. Gestion commerciale. L intelligence Software. Progiciels de gestion pour l industrie

Magisoft. Gestion commerciale. L intelligence Software. Progiciels de gestion pour l industrie ZA LA LAYE 12 Rue de Truchebenate 01100 ARBENT Tél : +33 (0)4.74.81.22.20 Fax : +33 (0)4.74.73.08.99 contact@cerai.fr Www.cerai.fr Gestion commerciale Magisoft L intelligence Software Progiciels de gestion

Plus en détail

Logiciel de gestion de parc multimarque TOUTES LES INFORMATIONS POUR GÉRER VOTRE PARC EFFICACEMENT.

Logiciel de gestion de parc multimarque TOUTES LES INFORMATIONS POUR GÉRER VOTRE PARC EFFICACEMENT. Logiciel de gestion de parc multimarque TOUTES LES INFORMATIONS POUR GÉRER VOTRE PARC EFFICACEMENT. COMBIEN DE PÉRIPHÉRIQUES POSSÉDEZ-VOUS? CES PÉRIPHÉRIQUES SONT-ILS ADAPTÉS À VOS BESOINS? COMBIEN DE

Plus en détail

Module: Organisation. 3.3. L informatique dans la structure d une organisation. Abdessamed Réda GHOMARI Maître de Conférences a_ghomari@esi.

Module: Organisation. 3.3. L informatique dans la structure d une organisation. Abdessamed Réda GHOMARI Maître de Conférences a_ghomari@esi. Module: Organisation 3.3. L informatique dans la structure d une organisation Abdessamed Réda GHOMARI Maître de Conférences a_ghomari@esi.dz Plan Introduction Informatique dans les organisations Rattachement

Plus en détail

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com Pourquoi Fujitsu? - Fujitsu est une grande société qui a réussi à l échelle mondiale...

Plus en détail

Optimisez vos environnements Virtualisez assurément

Optimisez vos environnements Virtualisez assurément Optimisez vos environnements Virtualisez assurément Présenté par Jean-Steve Shaker Architecte de solutions - Virtualisation Une approche unique et simplifiée Solutions en Solutions d infrastructure infrastructure

Plus en détail

Annexe 4 Page 1 of 7

Annexe 4 Page 1 of 7 BDS standards pour les créateurs d entreprises et les PME existantes: produits, impact Groupe A : CREATEURS D ENTREPRISE Produits/BDS(3) 1. Germe/TRIE 1 comprendre la relation entre l idée d entreprise,

Plus en détail

Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle

Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle Au fidèle tableau noir, de plus en plus d écoles ajoutent aujourd hui les services de l informatique. Place aux TICE, Technologies de l Information

Plus en détail

Catalogue des formations

Catalogue des formations Catalogue des formations S FORMATIONS OPÉRATIONNELLES POUR LES ARTISANS ET LES ENTREPRENEURS Une nouveauté CAPBOX 2012 370 DU MANAGEMENT Animer et motiver son équipe Recruter et intégrer un nouveau collaborateur

Plus en détail

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP // Introduction Introduction

Plus en détail

Comment optimiser son progiciel de gestion?

Comment optimiser son progiciel de gestion? Comment optimiser son progiciel de gestion? «Gérer son informatique, quelles sont les questions que doit se poser chaque entrepreneur?» Centre patronal de Paudex, 27 octobre 2006 Gérard Chessex / NJM NJM

Plus en détail

Outils internes pour la bonne gestion d une ASBL. Valérie Moens ASBL Ideji

Outils internes pour la bonne gestion d une ASBL. Valérie Moens ASBL Ideji Outils internes pour la bonne gestion d une ASBL Valérie Moens ASBL Ideji 1 Table des matières 1. Gestion financière au sein d'une ASBL 2. Elaboration du budget: 1. Introduction 2. Planification stratégique

Plus en détail

Yourcegid Services, optimiser le pilotage de votre activité. De la planification à l analyse de la rentabilité. SERVICES

Yourcegid Services, optimiser le pilotage de votre activité. De la planification à l analyse de la rentabilité. SERVICES Yourcegid Services, optimiser le pilotage de votre activité. De la planification à l analyse de la rentabilité. SERVICES Parce que votre entreprise est unique, parce que vos besoins sont propres à votre

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

JOURNÉE THÉMATIQUE SUR LES RISQUES

JOURNÉE THÉMATIQUE SUR LES RISQUES Survol de Risk IT UN NOUVEAU RÉFÉRENTIEL DE GESTION DES RISQUES TI GP - Québec 2010 JOURNÉE THÉMATIQUE SUR LES RISQUES 3 mars 2010 - Version 4.0 Mario Lapointe ing. MBA CISA CGEIT mario.lapointe@metastrategie.com

Plus en détail

Gestion de la performance des Systèmes d Information

Gestion de la performance des Systèmes d Information Gestion de la performance des Systèmes d Information Séance du 02/02/2015 F. Le Franc Gestion de la performance SI Mesurer les performances du SI Connaître les coûts Appliquer la gestion budgétaire à la

Plus en détail

> L ASSURANCE VIE DE VOS DONNEES. Sensibilisation aux risques de perte du patrimoine numérique de l entreprise.

> L ASSURANCE VIE DE VOS DONNEES. Sensibilisation aux risques de perte du patrimoine numérique de l entreprise. > L ASSURANCE VIE DE VOS DONNEES Sensibilisation aux risques de perte du patrimoine numérique de l entreprise. UN MARCHE EN PLEIN ESSOR UN VASTE TERRAIN DE JEU 1,2 Milliards (60% Services, 40% Logiciels,

Plus en détail

Programme détaillé BTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS. Objectifs de la formation. Les métiers DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS. Objectifs de la formation. Les métiers DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur de Comptabilité et Gestion des Organisations est un diplôme national de l enseignement supérieur dont le titulaire, au sein des services administratifs,

Plus en détail

Focus messagerie. Entreprises Serveur de messagerie Logiciel client. Particuliers

Focus messagerie. Entreprises Serveur de messagerie Logiciel client. Particuliers Focus messagerie Particuliers Entreprises Serveur de messagerie Logiciel client Capacité de stockage de 5Go Protection anti virus et anti spam Possibilité de regrouper tous les comptes de messagerie (Orange,

Plus en détail

La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire

La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire IDC France, Conférence Gouvernance IT 6 Avril 2011 www.idc.fr Cyril Meunier IDC France Research & Consulting Manager Copyright

Plus en détail

Management des Systèmes d Information

Management des Systèmes d Information Management des Systèmes d Information Marie-Hélène Delmond delmond@hec.fr Les cours d informatique / de système d information à HEC Formation Fondamentale (L3) Modélisation (Tableur) - Informatique individuelle

Plus en détail

Cover heading. La configuration système requise pour. Maximizer CRM 2015. Les éditions Entreprise et Groupe. Cover introduction

Cover heading. La configuration système requise pour. Maximizer CRM 2015. Les éditions Entreprise et Groupe. Cover introduction La configuration système requise pour Cover heading Maximizer CRM 2015 Cover introduction Les éditions Entreprise et Groupe Une implantation type de Maximizer requiert un serveur et au moins un poste de

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard. www.captivea.fr

Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard. www.captivea.fr Théodore Levitt Economiste américain, Professeur à Harvard Conserver un client coûte 5 X moins cher que d en acquérir un nouveau Diapositive 3 Constat Les clients évoluent Moins fidèles, moins d attachement

Plus en détail

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION TROISIEME PARTIE LES PROGICIELS DE GESTION INTEGREE TABLE DES MATIERES Chapitre 1 : LA PLACE DES PGI... 3 Chapitre 2 : LE CYCLE DE VIE DES PGI... 6 Questions de cours...

Plus en détail

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001-

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Forum QHSE - QUALITE Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Laurent GUINAUDY OC2 Consultants Atelier ISO 9001 1 Présentation du Cabinet OC2 Consultants Cabinet créé en 1996 Zone d

Plus en détail

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 La rénovation de la voie professionnelle, filière du tertiaire administratif a conduit à la création du baccalauréat professionnel

Plus en détail

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise............................................................ Liste des figures..................................................................... Liste des tableaux...................................................................

Plus en détail

CegidBusinessSuiteRestaurant

CegidBusinessSuiteRestaurant CegidBusinessSuiteRestaurant Cegid Business Suite Restaurant Gérer efficacement tous les aspects de votre métier Avec Cegid Business Suite Restaurant, dotez-vous d un véritable système d information spécialisé

Plus en détail

Livre Blanc XT-Phone. Octobre 2012. Page 1 sur 12

Livre Blanc XT-Phone. Octobre 2012. Page 1 sur 12 Page 1 sur 12 Livre Blanc XT-Phone Octobre 2012 Page 2 sur 12 Sommaire 1- Introduction... 3 2- Comment cela fonctionne... 3 2.1 Le besoin... 3 2.2 L entreprise... 4 2.3 Le salarié... 4 2.4 Le XT-Phone

Plus en détail

MINI-PROJET L ERP SAP R/3

MINI-PROJET L ERP SAP R/3 MINI-PROJET L ERP SAP R/3 Marc BEGUIGNEAU DESS QUASSI Promotion 2002/2003 SOMMAIRE! Introduction! Qu est ce qu un ERP! SAP R/3! Conclusion 2 Introduction! ERP (Entreprise Ressources Planning)! PGI (progiciel

Plus en détail

Gestion complète des performances

Gestion complète des performances Gestion complète des performances Rétrocompatibilité Windows XP et Windows Vista 2013 Réglez et optimisez les performances de votre ordinateur à l aide d une application puissante et rapide. Téléchargement

Plus en détail

Le Progiciel destiné aux Professionnels de l'assurance

Le Progiciel destiné aux Professionnels de l'assurance PRESENTE Le Progiciel destiné aux Professionnels de l'assurance AXILOG INFORMATIQUE 08 Parvis de Saint Maur 94100 Saint Maur Des Fossés TEL : 01 41 79 31 50 FAX 01 43 78 39 23 FOX -ASSUR est un progiciel

Plus en détail

FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST

FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST GUIDE DE RÉDACTION DU PLAN D AFFAIRES Nom de l organisme : Montant total du projet : Montant demandé au FES : Nombre d emplois créés ou maintenus

Plus en détail

Sommaire. Le quotidien du Service informatique. Qu est-ce que Panda Cloud Systems Management? Le cercle vertueux

Sommaire. Le quotidien du Service informatique. Qu est-ce que Panda Cloud Systems Management? Le cercle vertueux 1 Sommaire Le quotidien du Service informatique Qu est-ce que Panda Cloud Systems Management? Le cercle vertueux Avantages de Panda Cloud Systems Management Infrastructure et ressources nécessaires 2 Le

Plus en détail

Atelier numérique Développement économique de Courbevoie

Atelier numérique Développement économique de Courbevoie Jeudi 3 mai 2012 Atelier numérique Développement économique de Courbevoie Le cloud computing : du virtuel au réel Atelier numérique de Courbevoie Intervenants : Olivier CARTIERI Animateur Conseil TIC Franck

Plus en détail

COMPLIANCE Consulting. Gardez la Maîtrise de vos Exigences. 18 mai 2011

COMPLIANCE Consulting. Gardez la Maîtrise de vos Exigences. 18 mai 2011 COMPLIANCE Consulting Gardez la Maîtrise de vos Exigences 18 mai 2011 Présentation Société Société Société de conseil spécialisée dans le transfert de technologies en matière de processus, de méthodes

Plus en détail

NOM DE L ENTREPRISE NO, RUE MUNICIPALITÉ (QUÉBEC) CODE POSTAL Téléphone d entreprise

NOM DE L ENTREPRISE NO, RUE MUNICIPALITÉ (QUÉBEC) CODE POSTAL Téléphone d entreprise NOM DE L ENTREPRISE NO, RUE MUNICIPALITÉ (QUÉBEC) CODE POSTAL Téléphone d entreprise Nom du promoteur Terminé le : insérer DATE TABLE DES MATIÈRES NOTE AU LECTEUR...4 1. LE PROJET...5 1.1 RÉSUMÉ DU PROJET...5

Plus en détail

réduisez la facture électrique

réduisez la facture électrique réduisez la facture électrique et l empreinte carbone de votre parc informatique LE CONSTAT La consommation électrique liée aux TIC représenterait 13% de la consommation totale*. Cette dernière serait

Plus en détail

L ecoute, Le service, l echange,

L ecoute, Le service, l echange, L ecoute, Le service, l accompagnement, L assistance, l echange, la formation, le partenariat Acquérir nos solutions, ce n est pas seulement obtenir un outil informatique, c est également accéder à de

Plus en détail

HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main

HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main Sommaire Présentation De l offre PaaS Démonstration De l offre PaaS Infrastructure SaaS Présentation De l offre PaaS Offre d hébergement PaaS Fonctionnalité

Plus en détail

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des détaillants Alliance Fujitsu-salesforce.com

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des détaillants Alliance Fujitsu-salesforce.com Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des détaillants Alliance Fujitsu-salesforce.com Pourquoi Fujitsu? Fujitsu est une grande société qui a réussi à l échelle mondiale... sans en

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

Qui est concerné par la qualité des données?

Qui est concerné par la qualité des données? INTRODUCTION Qui est concerné par la qualité des données? Plus que jamais, les entreprises sont confrontées à des marchés de plus en plus exigeants, réclamant une réponse immédiate et adaptée à des besoins

Plus en détail

Titre de la présentation. Le management par le risque informatique. 24 mai 2011 Jean-Louis Bleicher

Titre de la présentation. Le management par le risque informatique. 24 mai 2011 Jean-Louis Bleicher Titre de la présentation Le management par le risque informatique 24 mai 2011 Jean-Louis Bleicher Quelques données Le chiffre d affaires annuel de la cybercriminalité serait environ deux fois supérieur

Plus en détail

Détruisons ces conceptions erronées sur le Cloud Computing

Détruisons ces conceptions erronées sur le Cloud Computing Détruisons ces conceptions erronées sur le Cloud Computing Apprivoisons le Cloud Quelques leçons de sécurité Les bénéfices d affaires du Cloud Quelques conceptions erronées sur le Cloud Computing Mythe

Plus en détail

Landmark Agence International

Landmark Agence International Landmark Agence International Propulsez votre agence à la prochaine étape de sa croissance Landmark Agence International (anciennement Adtraq ) est un logiciel conçu pour aider les agences de publicité

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 09 : CC : Cloud Computing Sommaire Introduction... 2 Définition... 2 Les différentes

Plus en détail

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Etude de cas : Déploiement d un ERP dans une entreprise internationale Malika Mir-Silber : Microsoft Pierre-Laurent Dugré : Adgil www.adgil.net

Plus en détail

Contexte. Objectif. Enjeu. Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance :

Contexte. Objectif. Enjeu. Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance : Contexte Il est naturel de construire et d adapter son système d information à son métier pour répondre aux besoins opérationnels et quotidiens. Facturation, production, gestion de stocks, ressources humaines,

Plus en détail

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP)

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP) Fiche de poste Identification du poste : Intitulé : Chef de projets Applicatifs Affectation : Service Etudes et Projets Cadre d emploi : Ingénieur territorial Rattachement hiérarchique : Chef du service

Plus en détail

ARTEMIS VIEWS EARNED VALUE MANAGEMENT. avec CostView

ARTEMIS VIEWS EARNED VALUE MANAGEMENT. avec CostView ARTEMIS VIEWS EARNED VALUE MANAGEMENT avec CostView EARNED VALUE MANAGEMENT Earned Value Management est une application puissante pour la planification des coûts de projet et de programme, le contrôle

Plus en détail

Gestion En Ligne Entreprise

Gestion En Ligne Entreprise Gestion En Ligne Entreprise Pilotez votre entreprise en temps réel Pilote Développement Eurl Société au capital de 500 Siret : 527 993 919 00010 RCS Metz B 527 993 919 Déclaration d'activité pour la formation

Plus en détail

I. COMPREHENSION DU CONTEXTE

I. COMPREHENSION DU CONTEXTE I. COMPREHENSION DU CONTEXTE L informatisation du système de gestion des activités hôtelières constitue un facteur majeur de réussite pout tout projet d implantation et de gestion des établissements hôteliers.

Plus en détail

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité Gestion commerciale La rentabilité d une entreprise passe par l augmentation du chiffre d affaires et la maîtrise des coûts de gestion. Avec Sage 100 Gestion Commerciale, vous contrôlez votre activité

Plus en détail

FAYCAL AYECH GL2. INSAT 2010/2011 INTRODUCTION AUX SYSTÈMES D INFORMATIONS DÉFINITION ET ORGANISATION DE LA FONCTION SI

FAYCAL AYECH GL2. INSAT 2010/2011 INTRODUCTION AUX SYSTÈMES D INFORMATIONS DÉFINITION ET ORGANISATION DE LA FONCTION SI FAYCAL AYECH GL2. INSAT 2010/2011 1 INTRODUCTION AUX SYSTÈMES D INFORMATIONS DÉFINITION ET ORGANISATION DE LA FONCTION SI Chapitre 1 Trois questions se posent dès le départ : Qu'est-ce qu'un système? Qu'est-ce

Plus en détail

POLITIQUES D IMPRESSION EFFICACES.

POLITIQUES D IMPRESSION EFFICACES. LOGICIEL DE GESTION DES IMPRESSIONS PAR RÈGLES VOTRE CHEMIN LE PLUS COURT VERS DES POLITIQUES D IMPRESSION EFFICACES. LE PRIX DE VOS IMPRESSIONS ATTEINT DES SOMMETS? LES VOLUMES IMPRIMÉS ECHAPPENT À TOUT

Plus en détail

P s a sep e o p r o t S e S r e vi v ce c s Fabrice Dubost

P s a sep e o p r o t S e S r e vi v ce c s Fabrice Dubost Passeport Services Fabrice Dubost 2.6 Gestion des Mises en Production ITIL, Soutien des services Entreprise, Clients et Utilisateurs Outil de Supervision Dysfonctionnements Questions / Renseignements Incidents

Plus en détail

WinReporter et RemoteExec vs SMS Analyse comparative

WinReporter et RemoteExec vs SMS Analyse comparative White Paper WinReporter et RemoteExec vs Analyse comparative Ce document détaille les différences entre l environnement de gestion Microsoft Systems Management Server et l utilisation conjuguée de WinReporter

Plus en détail

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire www.teamup-consulting.com Teamup Consulting - 1 Certificat nºinf/2007/29319 1 ère société de conseil française certifiée ISO 20000-1:2011 Sommaire Introduction

Plus en détail

Les solutions SAS pour les Petites et Moyennes Entreprises

Les solutions SAS pour les Petites et Moyennes Entreprises BROCHURE SOLUTION Les solutions SAS pour les Petites et Moyennes Entreprises Sur un marché aussi compétitif que celui des Petites et Moyennes Entreprises, le temps et l efficacité sont deux valeurs prioritaires

Plus en détail

Ce Livre Blanc vise ainsi à vous expliquer concrètement tous les bénéfices d un standard téléphonique pour votre entreprise et vos collaborateurs :

Ce Livre Blanc vise ainsi à vous expliquer concrètement tous les bénéfices d un standard téléphonique pour votre entreprise et vos collaborateurs : AVANT-PROPOS Dans un marché des Télécoms en constante évolution, il est important pour les petites et moyennes entreprises de bénéficier de solutions télécoms qui répondent parfaitement à leurs besoins

Plus en détail

Activités société. Présentation de HEINEN :

Activités société. Présentation de HEINEN : Activités société Présentation de HEINEN : Rue derrière l Eau, 11 B-4960 MALMEDY Tél. : 080/34.84.80 Fax : 080/33.08.11 Email : info@heinen.be www.heinen.be - Société anonyme de 27 personnes, située à

Plus en détail

Présentation IBM Maximo Asset Management

Présentation IBM Maximo Asset Management Solutions IBM de gestion d actifs et de services Présentation IBM Maximo Asset Management Janvier 2009 La stratégie IBM Maximo La gestion de l ensemble des actifs de l entreprise (EAM) Maximo est une application

Plus en détail

PROGRAMME AEC COMPTABILITÉ FINANCIÈRE INFORMATISÉE

PROGRAMME AEC COMPTABILITÉ FINANCIÈRE INFORMATISÉE PROGRAMME AEC COMPTABILITÉ FINANCIÈRE INFORMATISÉE Numéro Liste de compétences - cours Introduction aux mathématiques comptables et financières Utiliser à des fins de gestion des méthodes statistiques

Plus en détail

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Patrick CONVERTY Directeur Commercial www.cibeo-consulting.com Approche globale de la performance Stratégie Système

Plus en détail

DEVREZ VOUS RÉAPPRENDRE À TRAVAILLER AVEC VOTRE SUITE PRIMMO?

DEVREZ VOUS RÉAPPRENDRE À TRAVAILLER AVEC VOTRE SUITE PRIMMO? POURQUOI UNE VERSION SQL? Pour certains d entre vous, cette version est attendue depuis longtemps. Pour d autres, la version actuelle répond très bien à vos besoins. Alors pourquoi une version SQL? La

Plus en détail

Magisoft CRM. L intelligence Software. Progiciels de gestion pour l industrie

Magisoft CRM. L intelligence Software. Progiciels de gestion pour l industrie CRM ZA LA LAYE 12 Rue de Truchebenate 01100 ARBENT Tél : +33 (0)4.74.81.22.20 Fax : +33 (0)4.74.73.08.99 contact@cerai.fr Www.cerai.fr Magisoft L intelligence Software Progiciels de gestion pour l industrie

Plus en détail

Software Application Portfolio Management

Software Application Portfolio Management Environnement complet de consolidation du Patrimoine Applicatif & de production des Tableaux de bords d inventaire et de pilotage Software Application Portfolio Management Collecter Centraliser Normaliser

Plus en détail

Acheter mieux que la concurrence

Acheter mieux que la concurrence Acheter mieux que la concurrence Club logistique Bordeaux 7 Juin 2012 Principes généraux Curriculum Buyer planner Acheteur groupe Responsable achats Performance économique Directeur achats Consultant Supplier

Plus en détail

DESKTOP Internal Drive. Guide d installation

DESKTOP Internal Drive. Guide d installation DESKTOP Internal Drive Guide d installation Guide d installation du disque dur Seagate Desktop 2013 Seagate Technology LLC. Tous droits réservés. Seagate, Seagate Technology, le logo Wave et FreeAgent

Plus en détail

Vers une IT as a service

Vers une IT as a service Vers une IT as a service 1 L évolution du datacenter vers un centre de services P.2 2 La création d une offre de services P.3 3 La transformation en centre de services avec System Center 2012 P.4 L évolution

Plus en détail

Accélérateur de votre RÉUSSITE

Accélérateur de votre RÉUSSITE Accélérateur de votre RÉUSSITE En choisissant SAP Business One, entrez dans un monde sans frontière, ouvert, mobile, agile et social. Achats Finance Avec une seule plateforme, vous répondez à l ensemble

Plus en détail

Migration de Microsoft Exchange vers MDaemon. Alt-N Technologies

Migration de Microsoft Exchange vers MDaemon. Alt-N Technologies Migration de Microsoft Exchange vers MDaemon Alt-N Technologies Table des matières Pourquoi choisir MDaemon?... 2 MDaemon vs. Microsoft Exchange... 2 Sécurité... 3 Principales fonctionnalités... 3 Remplacer

Plus en détail

Connaissez-vous votre prix de revient?

Connaissez-vous votre prix de revient? Connaissez-vous votre prix de revient? 15 avril 2014 Producteurs-transformateurs J o u r n é e d i n f o r m a t i o n Votre conférencier Ghyslain Cadieux Directeur principal Tél. : 514 954-4643 cadieux.ghyslain@rcgt.com

Plus en détail

Journée de l informatique de gestion 2010

Journée de l informatique de gestion 2010 Journée de l informatique de gestion 2010 Nouvelles technologies du SI «Le Cloud Computing et le SaaS au service quotidien de l informaticien de gestion» Prof. Ph. Daucourt Neuchâtel, 17 novembre 2010

Plus en détail