Principes. 2A-SI 3 Prog. réseau et systèmes distribués 3. 3 Programmation en CORBA. Programmation en Corba. Stéphane Vialle

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Principes. 2A-SI 3 Prog. réseau et systèmes distribués 3. 3 Programmation en CORBA. Programmation en Corba. Stéphane Vialle"

Transcription

1 2A-SI 3 Prog. réseau et systèmes distribués 3. 3 Programmation en CORBA Stéphane Vialle 1 Principes 2 Architecture 3 4 Aperçu d utilisation 2 Principes Corba : Un mécanisme de RPC (RMI) de haut niveau en environnement hétérogène Communication entre objets distants : Y.f( ); X f( ) { } Y Processus P1 Processus P2 Machine Machine Windows Comm. network Unix Coopération entre différents environnements : C C++ Java CORBA bus Eiffel SmallTalk 3 1

2 Principes Description officielle : CORBA = Common Request Broker Architecture Bus logique pour la gestion d objets distribués - Première version en Pour construire des applications distribuées de grande taille Masque l hétérogénéité des environnements - différents langages - différents OS - différentes architectures Basé sur le Remote Method Invocation (RMI) - du RPC entre objets Fruit d un consortium international (un standard) 4 Principes Composition de Corba : Un modèle objet : OMG object model Une architecture objet globale : Management Architecture (OMA) Un bus logique d objets distribués : Request Broker architecture (ORB) Un langage de description d interface : Interface Description Language (IDL) Des implantations variées Non spécifiées 5 1 Principes 2 Architecture 3 4 Aperçu d utilisation 6 2

3 CORBA est juste un ensemble de spécifications : Un schéma de 9 blocs fonctionnels Pas de spécifications d implantation chaque implanteur de CORBA est libre d inventer une mise en oeuvre efficace +IDL compiler Interface Repository 4 Client IDL s: DII: Static Dynamic Invocation Invocation Interface Interface 2 3 ORBI: ORB Interface 5 1 ORB Core IDL Skeleton s DSI: Dynamic Skeleton Interface 6 7 Adapter Implementation Repository 9 Adapter Interface 8 7 ORB core: - Route les RPC/RMI entre les objets - Optimisation du mécanisme de routage : - entre machines : par le réseau, - entre processus de la même machine : par la mémoire partagée, - entre parties du même processus : par appels de fonctions Mais Corba reste considéré comme «lent»! - ORB core est inaccessible aux applications (couche cachée) 8 Les «talons» coté client : IDL s / Static Interface Invocation: - Pour les RMI sur des objets et méthodes connues à la compilation - Permettent aux clients de faire des appels locaux (à des s ) -Les s empaquètent et dépaquètent les RMI et se chargent des vrais appels distants Dynamic Invocation Interface: - Utile quand l interface des objets à appeler est inconnue à la compilation (ex : pour implanter des interpréteurs de cmd) - Doit rassembler beaucoup d info sur l objet à appeler Beaucoup plus complexe que les RMI statiques 9 3

4 Les «talons» coté serveur : Static Skeleton Interface - Dépaquètent les appels des clients - Transmettent aux objets appelés et connus à la compilation - Empaquètent les résultats destinés aux clients -Les skeletons sont générés par IDL (comme les s ) Dynamic Skeleton Interface - Permet d accepter des appels sans connaître les règles de dépaquetage à la compilation (sans connaître les skeleton ) - Utile pour s interfacer avec des langages interprétés 10 Les objets appelés peuvent être plus complexes Adapter - ORB core délègue le traitement des appels à l Adapter - Les objets peuvent avoir différents supports : processus, BdD, - L Adapter masque ces différences: activation de processus, accès à une BdD, - L Adapter lit les données de l implementation repository Implementation Repository - Stocke les données relatives à l implantation des objets - Ex : noms des exécutables, droit d accès, politique d activation des exécutables, 11 Classification des objets Corba en 5 grandes catégories : Des objets utiles à une application, non standardisés Pour réaliser les communications, masquer l hétérogénéité, accéder aux autres objets distribués Application interfaces Des objets métiers, classés par domaines et standardisés Domain interfaces Request Broker services Common facilities Pour les services de base, utilisés par toutes les applications, avec des interfaces standardisées (ex : naming, security, ) Pour les services de haut niveau commun à beaucoup d applications, avec des interfaces standardisées Conçu dés le départ pour capitaliser des développements 12 4

5 1 Principes 2 Architecture 3 4 Aperçu d utilisation 13 L IDL n est pas un language de programmation, seulement un langage de description IDL permet de : - décrire des coopérations entre clients et serveurs - établir un contrat (agreement) entre clients et serveurs Client IDL agreement CORBA bus skeleton En CORBA l IDL est un langage à part entière avec son générateur de s et skeletons, mais qui ne fait que de la description. 14 IDL agreement Client projections CORBA bus skeleton Les contrats IDL sont : indépendants de l environnement de développement projetés dans des environnements de développement : s coté clients skeleton coté serveurs suivant des règles de projection (IDL C++, IDL Java, ) par le pré-compilateur IDL réalisés par : les s + le bus Corba (ORB) + les skeletons 15 5

6 Exemple de syntaxe IDL : définition d un service de date (1) module ServiceDate { // Data type definitions // - basic type definitions typedef unsigned short Day; enum Month { January, February, March, April, May, June, July August, September, October, November, December}; typedef unsigned short Year; // - One date (structure) struct Date { Day the_day; Month the_month; Year the_year; }; // - sequence: unlimited set of dates typedef sequence<date> SomeDates; 16 Exemple de syntaxe IDL : définition d un service de date (2) // a first interface in the module interface Calendar { // attribute: object variables accessible from other // objects (possibility to be more accurate) attribute Year current_year; // operations: object methods with input and output // parameters (possibility to be more accurate) boolean Check_one_date(in Date d); void the_day_after(inout Date d); // definitions of specific exception(s) exception IrrelevantDate{String reason;}; // operations using exception(s) Date translate_string(in string one_string) raises(irrelevantdate); string translate_date(in Date one_date) raises(irrelevantdate); }; 17 Exemple de syntaxe IDL : définition d un service de date (3) // a second interface that inherits of the first interface CalendarWithOfficialHolydays : Calendar { // one more operation void official_holydays(in Year the_year, out SomeDates dates); }; }; //end of the module L IDL de CORBA est un langage structuré, avec des concepts «objet» Mais ne définissant que des types et des prototypes de méthodes Sans aucune réelle «instruction» 18 6

7 Exemple de projection en C++ et Java IDL agreement C++ Client C++ & IDL CORBA bus Java Java & IDL skeleton Règles de projection : IDL C++ Java autre module namespace package structure structure class operation virtual method method 19 1 Principes 2 Architecture 3 4 Aperçu d utilisation 20 Aperçu d utilisation Présence d un serveur de nom (global) : Il existe un annuaire de tous les objets CORBA accessible à travers le bus logique (l ORB) : le serveur de nom de CORBA Inutile de connaitre les machines hébergeant les services Il suffit de connaitre un objet-serveur par son nom mais il faut quand même interroger le serveur de nom (se simplifiera avec les RPC de Grid) /* Identification du service de naming global sur le bus Corba*/ ORB orb = ORB.init(); NamingContext NameServer = NamingContextHelper.narrow( orb.resolve_initial_references( NameService )); /* operation d identification de l objet réalisant le service */ ClasseService ObjetService = ClasseServiceHelper.narrow(NameServer.resolve( calcul )); /* objet (service) distant utilisé comme un objet local */ res = ObjetService.calcul(12,a,b,c); 21 7

8 Aperçu d utilisation Sémantique puissante Syntaxe lourde : CORBA a plus de puissance d expression que les JAVA-RMI Ex : il dispense le développeur de connaitre le nom des serveurs physiques, et gère l hétérogénéité. Pour cela il s appuie sur une couche de middleware importante Mais sa syntaxe reste lourde (plus lourde que les JAVA-RMI) très critiqué et toujours utilisé (dans des couches cachées) 22 Aperçu d utilisation Co-simulation de systèmes d armes Architecture TENA de cosimulation distribuée ( ) ORB-CORE Bus CORBA (TAO OpenSRC version) 23 8

2A-SI Réseaux : Programmation en CORBA

2A-SI Réseaux : Programmation en CORBA 2A-SI Réseaux : Programmation en CORBA Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle Avec l aide de l équipe pédagogique du cours Systèmes d Information 1 1 Introduction

Plus en détail

CORBA. (Common Request Broker Architecture)

CORBA. (Common Request Broker Architecture) CORBA (Common Request Broker Architecture) Projet MIAGe Toulouse Groupe 2 1 CORBA, introduction (1/4) Les systèmes répartis permettent de créer des applications basées sur des composants auto-gérables,

Plus en détail

Comparaison des modèles et outils de programmation réseau

Comparaison des modèles et outils de programmation réseau 2A-SI - Réseaux : Comparaison desmodèles et outils Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle 1 Comparaison des modèles et outils 1. Classification des modèles 2. Comparaisons

Plus en détail

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI JAVA, CORBA et RMI objectif : développer des applications client/serveur incluant des objets répartis Java / CORBA : client/serveur hétérogènes Java / RMI : client/serveur homogènes plan : l architecture

Plus en détail

CORBA avec OpenORB. Samir Torki et Patrice Torguet

CORBA avec OpenORB. Samir Torki et Patrice Torguet CORBA avec OpenORB Samir Torki et Patrice Torguet 1 Présentation de CORBA CORBA (Common Object Request Broker Architecture) est un standard décrivant une architecture pour la mise en place d objets distribués.

Plus en détail

Chapitre 5 CORBA (Common Object Request Broker Architecture)

Chapitre 5 CORBA (Common Object Request Broker Architecture) DÉVELOPPEMENT D APPLICATIONS RÉPARTIES CORBA (Common Object Request Broker Architecture) Amen Ben Hadj Ali amenbha@hotmail.com ISI-L3SIL 2011-2012 Plan 2 Architecture CORBA Le langage IDL CORBA en Java

Plus en détail

Programmation par RPC et Java-RMI :

Programmation par RPC et Java-RMI : 2A-SI 3 Prog. réseau et systèmes distribués 3.2 et JavaRMI Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle Support de cours élaboré avec l aide de l équipe pédagogique du

Plus en détail

PaCO++ André Ribes Réunion Hydrogrid Rennes 15/09/03

PaCO++ André Ribes Réunion Hydrogrid Rennes 15/09/03 PaCO++ André Ribes Réunion Hydrogrid Rennes 15/09/03 Plan Contexte Problèmes CORBA PaCO++ Conclusion / perspectives Contexte : couplage de code Structural Mechanics Optics Thermal Dynamics Satellite design

Plus en détail

Présentation de CORBA, RMI et SOAP

Présentation de CORBA, RMI et SOAP Présentation de CORBA, RMI et SOAP Christophe Borelly IUT GTR Béziers 2000 http://cb.iutbeziers.univ-montp2.fr Christophe.Borelly@iutbeziers.univ-montp2.fr Généralités CORBA, RMI et SOAP sont des techniques

Plus en détail

Remote Method Invocation en Java (RMI)

Remote Method Invocation en Java (RMI) Remote Method Invocation en Java (RMI) Modélisation et construction des applications réparties (Module M-4102C) J. Christian Attiogbé Fevrier 2015 J. Christian Attiogbé (Fevrier 2015) Remote Method Invocation

Plus en détail

JVM. RMI - couche de référence. RMI - couche de transport TCP/IP

JVM. RMI - couche de référence. RMI - couche de transport TCP/IP Chapitre 9 Dans ce chapitre nous abordons le mécanisme RMI (Remote Method Invocation) permettant le développe ment des systèmes répartis. Nous expliquerons comment les classes d un serveur peuvent être

Plus en détail

Objets distribués et Appel de Méthodes à Distance 2009-2010

Objets distribués et Appel de Méthodes à Distance 2009-2010 Objets distribués et Appel de Méthodes à Distance 2009-2010 1 Objectif : construire une application où différents modules peuvent être situés sur des machines différentes, en utilisant un modèle à objets

Plus en détail

Java RMI. Programmation des applications réparties. Olivier Flauzac URCA. Master EEAMI-Informatique première année

Java RMI. Programmation des applications réparties. Olivier Flauzac URCA. Master EEAMI-Informatique première année Java RMI Programmation des applications réparties Olivier Flauzac URCA Master EEAMI-Informatique première année Olivier Flauzac (URCA) PAR : Java RMI MSTIC-INFO 1 1 / 30 1 RMI 2 Architecture 3 Développement

Plus en détail

Présentation de l architecture CORBA

Présentation de l architecture CORBA Présentation de l architecture CORBA Common Object Request Broker Architecture Yves LALOUM Conseil Audit de Systèmes d information CISA ylaloum@advisehr.com 29/04/2003 1 1.Introduction Depuis 1989, une

Plus en détail

Cours client-serveur Web : Java et RMI (Remote Method Invocation)

Cours client-serveur Web : Java et RMI (Remote Method Invocation) Cours client-serveur Web : Java et RMI (Remote Method Invocation) 1 Java: Rappel sur les threads Cycle de vie d un thread (1) Né -> prêt appel de la méthode start du thread Prêt Exécution Distribution

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 34 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 7 - CORBA/Partie 1 Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon

Plus en détail

ORB. Plan. Corba. Introduction. Plan CORBA. Objet annuaire. Objet serveur BD. Master Informatique 2ème année. Olivier Flauzac 3 Architecture de CORBA

ORB. Plan. Corba. Introduction. Plan CORBA. Objet annuaire. Objet serveur BD. Master Informatique 2ème année. Olivier Flauzac 3 Architecture de CORBA Plan Corba Master Informatique 2ème année 1 Généralités 2 Le modèle OMA Olivier Flauzac 3 Architecture de CORBA 4 Le langage IDL olivier.flauzac@univ-reims.fr 5 Développement avec Corba Corba et BOA Corba

Plus en détail

Corba avec Java et C++ 2004 Jean Marc Vanel Transiciel Sogeti

Corba avec Java et C++ 2004 Jean Marc Vanel Transiciel Sogeti Corba avec Java et C++ 2004 Jean Marc Vanel Transiciel Sogeti 1 1 Contenu et déroulement 2 Plan Partie 1: survol vision Corba mise en oeuvre de Corba liaison et transport dans Corba services «communs»

Plus en détail

Composants Logiciels. Le modèle de composant de CORBA. Plan

Composants Logiciels. Le modèle de composant de CORBA. Plan Composants Logiciels Christian Pérez Le modèle de composant de CORBA Année 2010-11 1 Plan Un rapide tour d horizon de CORBA 2 Introduction au modèle de composant de CORBA Définition de composants CORBA

Plus en détail

Standards Objets OMG - ODMG ODL - OQL. Plan. Introduction à l'odmg: Object Definition Language (ODL) Object Query Language (OQ)

Standards Objets OMG - ODMG ODL - OQL. Plan. Introduction à l'odmg: Object Definition Language (ODL) Object Query Language (OQ) Plan Standards Objets OMG - ODMG ODL - OQL Introduction à l'odmg: Contenu de la proposition; Architecture d'un SGBDO; Object Definition Language (ODL) Object Query Language (OQ) 1 2 Tirés des documents

Plus en détail

Bases de données et environnements distribués Chapitre II : CORBA

Bases de données et environnements distribués Chapitre II : CORBA Bases de données et environnements distribués Chapitre II : CORBA Eric Leclercq Département IEM / UB 10/2005 email : Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/~leclercq http://ufrsciencestech.u-bourgogne.fr

Plus en détail

Meta Object Facility. Plan

Meta Object Facility. Plan Meta Object Facility Gestion de «meta objets» & meta meta modélisation Xavier Le Pallec Plan 1 Auteur : MOF : généralités L OMG en 1997-1998. Acteur principal DSTC : Centre Recherche sur les Systèmes distribués

Plus en détail

RPC Remote Procedure Call. Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benm@gmail.com

RPC Remote Procedure Call. Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benm@gmail.com RPC Remote Procedure Call Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benm@gmail.com Objectifs Le rôle de RPC comme middleware Positionner RPC dans le modèle OSI Développement d application

Plus en détail

CORBA : des concepts à la pratique

CORBA : des concepts à la pratique CORBA : des concepts à la pratique Jean-Marc Geib - Christophe Gransart - Philippe Merle Laboratoire d Informatique Fondamentale de Lille Université des Sciences et Technologies de Lille Email : geib,

Plus en détail

Intergiciels pour la répartition CORBA : Common Object Request Broker. Patrice Torguet torguet@irit.fr Université Paul Sabatier

Intergiciels pour la répartition CORBA : Common Object Request Broker. Patrice Torguet torguet@irit.fr Université Paul Sabatier Intergiciels pour la répartition CORBA : Common Object Request Broker Patrice Torguet torguet@irit.fr Université Paul Sabatier Plan du cours 2 Introduction à CORBA Architecture de l ORB Implémentation

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties Chapître 4 - CORBA et les objets distribués Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com http://litis.univ-lehavre.fr/

Plus en détail

Plan. Environnement Client/Serveur. Cours 6 Rappels Java (suite) Appel de méthode à distance. Utilité. static

Plan. Environnement Client/Serveur. Cours 6 Rappels Java (suite) Appel de méthode à distance. Utilité. static Plan Environnement Client/Serveur Cours 6 Rappels Java (suite) Appel de méthode à distance kn@lri.fr http://www.lri.fr/~kn 1 Rappels sur les systèmes d'exploitations / Communication par mémoire partagée

Plus en détail

CORBA. Cycle de développement

CORBA. Cycle de développement CORBA Cycle de développement Projet MIAGe Toulouse Groupe 2 1 Le cycle de développement (1/3) On s intéresse au développement selon le mode statique, c est à dire en utilisant les talons (stub, skeleton,

Plus en détail

Modèle client-serveur

Modèle client-serveur Modèle client-serveur Daniel Hagimont IRIT/ENSEEIHT 2 rue Charles Camichel - BP 7122 31071 TOULOUSE CEDEX 7 Daniel.Hagimont@enseeiht.fr http://hagimont.perso.enseeiht.fr Remerciements Michel Riveill 1

Plus en détail

Informatique Répartie

Informatique Répartie INSA - ASI InfoRep : Client-Serveur 1/36 Informatique Répartie Architectures Client-Serveur Alexandre Pauchet INSA Rouen - Département ASI BO.B.RC.18, pauchet@insa-rouen.fr INSA - ASI InfoRep : Client-Serveur

Plus en détail

Modèle client-serveur

Modèle client-serveur Modèle client-serveur Daniel Hagimont IRIT/ENSEEIHT 2 rue Charles Camichel - BP 7122 31071 TOULOUSE CEDEX 7 Daniel.Hagimont@enseeiht.fr http://hagimont.perso.enseeiht.fr 1 Plan Principes généraux Modèle

Plus en détail

Sensibilisation à RMI (Remote Method Invocation)

Sensibilisation à RMI (Remote Method Invocation) Jini Sensibilisation à RMI (Remote Method Invocation) Le rêve de tout système distribué L idéal serait d avoir un système distribué utilisant la technologie objet et permettant : 1) d invoquer une méthode

Plus en détail

CORBA vs COM. Urbanisation des SI NFE107. Fiche de lecture. Y. Durand-Poudret

CORBA vs COM. Urbanisation des SI NFE107. Fiche de lecture. Y. Durand-Poudret CORBA vs COM Urbanisation des SI NFE107 Fiche de lecture Y. Durand-Poudret CORBA vs COM... 1 CORBA, COM? : Intergiciels (Middleware)... 3 CORBA, COM? : Intergiciels (Middleware)... 3 CORBA : Définition...

Plus en détail

Les Systèmes et Applications Réparties et leur Programmation

Les Systèmes et Applications Réparties et leur Programmation Les Systèmes et Applications Réparties et leur Programmation Samia Bouzefrane Maître de Conférences Laboratoire CEDRIC Conservatoire National des Arts et Métiers 292 rue Saint Martin 75141 Paris Cédex

Plus en détail

Programmation RMI Ph. Truillet

Programmation RMI Ph. Truillet http://www.irit.fr/~philippe.truillet Ph. Truillet Octobre 2015 v. 1.7 0. déroulement du TP RMI (Remote Method Invocation) est une technologie développée et fournie par Sun à partir du JDK 1.1 pour permettre

Plus en détail

GEI 465 : Systèmes répartis

GEI 465 : Systèmes répartis Université de Sherbrooke GEI 465 : Systèmes répartis Travaux à effectuer Ahmed Khoumsi Automne 2004 Page 1 Les deux premiers travaux que vous effectuerez vous donneront, respectivement, l occasion d utiliser

Plus en détail

Java Remote Method Invocation

Java Remote Method Invocation Java Remote Method Invocation Ce support est très largement inspiré du livre et du cours de S. Krakowiak S. Krakowiak Java Remote Method Invocation 1 / 25 Intérêt des objets pour la construction d applications

Plus en détail

Systèmes Distribués Des protocoles client serveur au paradigme objets distribués avec Java

Systèmes Distribués Des protocoles client serveur au paradigme objets distribués avec Java Systèmes Distribués Des protocoles client serveur au paradigme objets distribués avec Java (application avec Java RMI) Éric Leclercq Département IEM / Laboratoire LE2i Décembre 2010 émail : Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr

Plus en détail

Arité variable, énumérations. Arité variable. Arité des méthodes. Utilisation de la surcharge

Arité variable, énumérations. Arité variable. Arité des méthodes. Utilisation de la surcharge Arité variable, énumérations Théorie et pratique de la programmation Michel Schinz 2013-05-13 Arité variable 1 2 Arité des méthodes Utilisation de la surcharge Il est parfois utile d'offrir des méthodes

Plus en détail

Systèmes répartis : CORBA p.1/45

Systèmes répartis : CORBA p.1/45 Systèmes répartis : CORBA Fabrice Rossi http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine Systèmes répartis : CORBA p.1/45 Plan 1. Architecture et modèle objet 2. Interface Definition Language

Plus en détail

Le Processus Unifié appliqué au projet MOOCS

Le Processus Unifié appliqué au projet MOOCS Le Processus Unifié appliqué au projet MOOCS Violaine Louvet GTN, 7 mai 2003, Orsay Le Processus Unifie applique au projet MOOCS p. 1 L objet Objet = entité regroupant des données (attributs) et des services

Plus en détail

Le Distributed Computing Environment de OSF

Le Distributed Computing Environment de OSF 1 sur 6 Le Distributed Computing Environment de OSF Définition L'architecture de DCE L'organisation en cellules Comment former une cellule Les RPC sous DCE Le "stub" client Le RPCRuntime Le "stub" serveur

Plus en détail

GRID : Overview ANR-05-CIGC «GCPMF» 8 juin 2006 Stéphane Vialle

GRID : Overview ANR-05-CIGC «GCPMF» 8 juin 2006 Stéphane Vialle GRID : Overview ANR-05-CIGC «GCPMF» 8 juin 2006 Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle Grid : Overview 1. Définition et composition 2. Exemple de Middleware 3. Interconnexion

Plus en détail

Horaires favorables pour observer les oiseaux Best time during the day for birdwatching in the reserve

Horaires favorables pour observer les oiseaux Best time during the day for birdwatching in the reserve Janvier January 0 0 0-h -h -h -h -h -h -h -h bien d autres variables étant à prendre en compte (météo, dérangements...). others variables have to be considered (weather, disturbance...). Février February

Plus en détail

Réalisation d un serveur CTI-CSTA sur TCP/IP

Réalisation d un serveur CTI-CSTA sur TCP/IP Alcôve http://www.alcove.fr 1/28 Réalisation d un serveur CTI-CSTA sur TCP/IP Julien Gaulmin Cette présentation est librement diffusable sous les termes de la GNU Free Documentation

Plus en détail

RMI le langage Java XII-1 JMF

RMI le langage Java XII-1 JMF Remote Method Invocation (RMI) XII-1 Introduction RMI est un ensemble de classes permettant de manipuler des objets sur des machines distantes (objets distants) de manière similaire aux objets sur la machine

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION Tableau de diffusion du document Document : Cahier des Charges d Implantation EVRP Version 6 Etabli par DCSI Vérifié par Validé par Destinataires Pour information Création

Plus en détail

Conception et développement d applications avec OpenCCM

Conception et développement d applications avec OpenCCM * CE * URE Conception et développement d applications avec OpenCCM RNRT * * Philippe.Merle@lifl.fr Equipe GOAL Laboratoire d Informatique Fondamentale de Lille Revue finale CESURE, Marseille, 18 décembre

Plus en détail

PRESENTATION DE JAVA. Qu est-ce que java? Les caractéristiques du langage java Les outils Les API Références. Software Associates International

PRESENTATION DE JAVA. Qu est-ce que java? Les caractéristiques du langage java Les outils Les API Références. Software Associates International PRESENTATION DE JAVA Qu est-ce que java? Les caractéristiques du langage java Les outils Les API Références 1 Qu est-ce que java? Un langage de programmation orienté objets Une architecture de Virtual

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

Programmation Réseau RMI. Jean-Baptiste.Yunes@univ-paris-diderot.fr armand@informatique.univ-paris-diderot.fr. ! UFR Informatique

Programmation Réseau RMI. Jean-Baptiste.Yunes@univ-paris-diderot.fr armand@informatique.univ-paris-diderot.fr. ! UFR Informatique Programmation Réseau RMI Jean-Baptiste.Yunes@univ-paris-diderot.fr armand@informatique.univ-paris-diderot.fr UFR Informatique 2014 Les RMI de Java Les applications RMI sont des applications bâties sur

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

Remote Method Invocation (RMI)

Remote Method Invocation (RMI) Remote Method Invocation (RMI) TP Réseau Université Paul Sabatier Master Informatique 1 ère Année Année 2006/2007 Plan Objectifs et Inconvénients de RMI Fonctionnement Définitions Architecture et principe

Plus en détail

Exécution des applications réparties

Exécution des applications réparties Exécution des applications réparties Programmation des Applications Réparties Olivier Flauzac URCA Master STIC-Informatique première année Olivier Flauzac (URCA) PAR : Exécution des applications réparties

Plus en détail

IV. Les objets répartis

IV. Les objets répartis IV. Les objets répartis 1 Plan 1. Client/Server OO 2. Java RMI 2 1 Modèle de prog. Client/Serveur OO 1.1 Nommage 1.2 Sécurité d accès 1.3 Durée de vie 1.4 Objets concurrents 1.5 Synchronisation 3 1 Modèle

Plus en détail

Systèmes d Information Avancés (et répartis)

Systèmes d Information Avancés (et répartis) Systèmes d Information Avancés (et répartis) Université Lyon 1 MIAGE L. Médini, mars 2005 Plan des cours Protocole HTTP et programmation serveur Architectures réparties Objets distribués Introduction aux

Plus en détail

DUT Informatique Module JAVA Apprentis Département Informatique 2008 / 2009. Travaux Pratiques n o 7 : RMI

DUT Informatique Module JAVA Apprentis Département Informatique 2008 / 2009. Travaux Pratiques n o 7 : RMI iut ORSAY DUT Informatique Département Informatique 2008 / 2009 Travaux Pratiques n o 7 : RMI Nom(s) : Groupe : Date : Objectifs : savoir créer des applications client-serveur mettant en jeu des machines

Plus en détail

Mise en œuvre des serveurs d application

Mise en œuvre des serveurs d application Nancy-Université Mise en œuvre des serveurs d application UE 203d Master 1 IST-IE Printemps 2008 Master 1 IST-IE : Mise en œuvre des serveurs d application 1/54 Ces transparents, ainsi que les énoncés

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION D EvRP V3

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION D EvRP V3 CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION D EvRP V3 Tableau de diffusion du document Document : Cahier des Charges d Implantation EVRP V3 Version 42 Etabli par Département Accompagnement des Logiciels Vérifié

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

ARCHITECTURE REST & WEB SERVICES. Exposé Informatique & Réseaux CHAMBON Florian 14 janvier 2014

ARCHITECTURE REST & WEB SERVICES. Exposé Informatique & Réseaux CHAMBON Florian 14 janvier 2014 ARCHITECTURE REST & WEB SERVICES Exposé Informatique & Réseaux CHAMBON Florian 14 janvier 2014 1 Introduction Présentation de Rest Serveur Java JAX-RS Démonstration 2 Introduction Présentation de Rest

Plus en détail

Modèle spagetthi et solution EAI

Modèle spagetthi et solution EAI EAI Définition L'EAI est une notion ancienne mais toujours d'actualité. En effet, le besoin de faire communiquer des applications développées à des moments différents, dans des technologies différentes

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 16 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 10 - Les Enterprise Java Beans ( aux serveurs ) Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

Programmation Web Avancée Introduction aux services Web

Programmation Web Avancée Introduction aux services Web 1/21 Programmation Web Avancée Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR Léonard de Vinci 74, rue Marcel Cachin, F-93017

Plus en détail

CORBA haute performance

CORBA haute performance CORBA haute performance «CORBA à 730Mb/s!» Alexandre DENIS PARIS/IRISA, Rennes Alexandre.Denis@irisa.fr Plan Motivations : concept de grille de calcul CORBA : concepts fondamentaux Vers un ORB haute performance

Plus en détail

Architectures web pour la gestion de données

Architectures web pour la gestion de données Architectures web pour la gestion de données Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Plan Le Web Intégration de données Architectures distribuées Page 2 Le Web Internet = réseau physique d'ordinateurs

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 38 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 11 - Les Enterprise Java Beans (Introduction aux Enterprise Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences

Plus en détail

Objets répartis - Partie 2 CORBA

Objets répartis - Partie 2 CORBA Objets répartis - Partie 2 CORBA 1 Merci à Jean-Marc Geib, Christophe Gransart, Philippe Merle Corba, des concepts à la pratique InterEditions CorbaScript (Christophe Gransart, Philippe Merle) http://corbaweb.lifl.fr

Plus en détail

OMG CORBA www.omg.org www.corba.org

OMG CORBA www.omg.org www.corba.org OMG CORBA www.omg.org www.corba.org OMG CORBA Introduction 2 Modèle de présentation Télécom ParisTech Plan CORBA vue d ensemble IDL «Interface Definition Language» Translation d IDL vers Java 3 CORBA contexte

Plus en détail

Introduction à Java. Matthieu Herrb CNRS-LAAS. Mars 2014. http://homepages.laas.fr/matthieu/cours/java/java.pdf

Introduction à Java. Matthieu Herrb CNRS-LAAS. Mars 2014. http://homepages.laas.fr/matthieu/cours/java/java.pdf Introduction à Java Matthieu Herrb CNRS-LAAS http://homepages.laas.fr/matthieu/cours/java/java.pdf Mars 2014 Plan 1 Concepts 2 Éléments du langage 3 Classes et objets 4 Packages 2/28 Histoire et motivations

Plus en détail

Systèmes répartis : les Remote Procedure Calls p.1/25

Systèmes répartis : les Remote Procedure Calls p.1/25 Systèmes répartis : les Remote Procedure Calls Fabrice Rossi http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine Systèmes répartis : les Remote Procedure Calls p.1/25 Les Remote Procedure Calls

Plus en détail

Définition de l architecture logicielle. (application répartie en CORBA)

Définition de l architecture logicielle. (application répartie en CORBA) Définition de l architecture logicielle (application répartie en CORBA) Projet MIAGe Toulouse Groupe 2 1 Introduction L architecture logicielle de l application est basée sur le modèle 3-tiers Client Java

Plus en détail

Programmation servlet

Programmation servlet Programmation servlet Olivier Aubert 1/23 Références http://developer.java.sun.com/developer/onlinetraining/servlets/fundamenta http://www.servlets.com http://java.sun.com/products/jsp/index.html http://www.servletcentral.com/

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 46 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 2 - Les appels de procédure distants (Partie 1) Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

Le Network File System de Sun (NFS)

Le Network File System de Sun (NFS) 1 sur 5 Le Network File System de Sun (NFS) Le Network File System de Sun (NFS) Architecture Protocoles Mounting Automounting vs Static mounting Directory et accès aux fichiers Problèmes Implémentation

Plus en détail

GÉNÉRALITÉS (1/1) LA REPRESENTATION de l INFORMATION

GÉNÉRALITÉS (1/1) LA REPRESENTATION de l INFORMATION GÉNÉRALITÉS (1/1) La couche Présentation : est concernée par LA REPRESENTATION de l INFORMATION = = > Objectif : fournir un service assurant une représentation commune de l information échangée entre systèmes

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

Bases de données et environnements distribués Chapitre I : Objets distribués, concepts fondamentaux

Bases de données et environnements distribués Chapitre I : Objets distribués, concepts fondamentaux Bases de données et environnements distribués Chapitre I : Objets distribués, concepts fondamentaux Eric Leclercq Département IEM / UB 10/2005 email : Eric.Leclercq@u-bourgogne.fr http://ludique.u-bourgogne.fr/~leclercq

Plus en détail

G en om3: Building middleware-independent robotic components. Comparaison de middleware: YARP, MS Robotics Dev Studio, URBI, OpenRTM-aist, ROS

G en om3: Building middleware-independent robotic components. Comparaison de middleware: YARP, MS Robotics Dev Studio, URBI, OpenRTM-aist, ROS G en om3: Building middleware-independent robotic components Comparaison de middleware: YARP, MS Robotics Dev Studio, URBI, OpenRTM-aist, ROS Pablo Rauzy 15 février 2011 Table des matières 1 G en om3 :

Plus en détail

Software Engineering and Middleware A Roadmap

Software Engineering and Middleware A Roadmap Software Engineering and Middleware A Roadmap Ecrit par: Dr. Wolfgang Emmerich Présenté par : Mustapha Boushaba Cours : IFT6251 Wolfgang Emmerich Enseignant à University College London: Distributed Systems

Plus en détail

Évaluation et implémentation des langages

Évaluation et implémentation des langages Évaluation et implémentation des langages Les langages de programmation et le processus de programmation Critères de conception et d évaluation des langages de programmation Les fondations de l implémentation

Plus en détail

par Philippe Poulard Web services 0 Philippe.Poulard@sophia.inria.fr Philippe Poulard

par Philippe Poulard Web services 0 Philippe.Poulard@sophia.inria.fr Philippe Poulard 0 Philippe.Poulard@sophia.inria.fr Philippe Poulard Sommaire Qu est-ce? Middleware XML Web Services in situ Couches de services Architecture des Web Services avec Java JAX-RPC JAXR JAXM Outils 1 Présentation

Plus en détail

Les serveurs applicatifs et les architectures Java

Les serveurs applicatifs et les architectures Java 03 Lucas Part 02 Page 179 Lundi, 20. août 2001 2:58 14 Chapitre 15 Les serveurs applicatifs et les architectures Java Nous avons vu jusqu ici, dans les chapitres précédents, que les utilisateurs accèdent

Plus en détail

Vulgarisation Java EE Java EE, c est quoi?

Vulgarisation Java EE Java EE, c est quoi? Paris, le 1 Février 2012 Vulgarisation Java EE Java EE, c est quoi? Sommaire Qu est ce que Java? Types d applications Java Environnements Java Versions de Java Java EE, c est quoi finalement? Standards

Plus en détail

Introduction. Réalisation d'une application répartie (fournissant un ou plusieurs services)

Introduction. Réalisation d'une application répartie (fournissant un ou plusieurs services) Intergiciels Introduction Réalisation d'une application répartie (fournissant un ou plusieurs services) Bas niveau : Sockets Haut niveau : Intergiciels (Middleware) Appel de procédure à distance (RPC),

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE DES SERVICES DE RECHERCHE SUR PROPRIETES

ETUDE COMPARATIVE DES SERVICES DE RECHERCHE SUR PROPRIETES ETUDE COMPARATIVE DES SERVICES DE RECHERCHE SUR PROPRIETES Dhouha Ayed, Chantal Taconet et Guy Bernard GET / INT, CNRS Samovar 9 rue Charles Fourier, 91011 Évry, France {Dhouha.Ayed, Chantal.Taconet, Guy.Bernard}@int-evry.fr

Plus en détail

La plate-forme Java RMI

La plate-forme Java RMI La plate-forme Java RMI Frank Singhoff Bureau C-202 Université de Brest, France Lab-STICC/UMR 3192 singhoff@univ-brest.fr UE systèmes à objets répartis, Université de Brest Page 1/25 Sommaire 1. Le modèle

Plus en détail

DRS. Donnez des Capacités à Votre Serveur d Impression d Entreprise. Distributeur exclusif de la gamme des logiciels Levi, Ray & Shoup, Inc.

DRS. Donnez des Capacités à Votre Serveur d Impression d Entreprise. Distributeur exclusif de la gamme des logiciels Levi, Ray & Shoup, Inc. DRS Donnez des Capacités à Votre Serveur d Impression d Entreprise Distributeur exclusif de la gamme des logiciels Levi, Ray & Shoup, Inc. Les documents les plus importants de votre entreprise sont issus

Plus en détail

Conception d Applications Réparties

Conception d Applications Réparties Jean-François Roos LIFL - équipe GOAL- bâtiment M3 Extension - bureau 206 -Jean-Francois.Roos@lifl.fr 1 Objectifs du Cours Appréhender la conception d applications réparties motivations et concepts architectures

Plus en détail

Vers les objets CORBA parallèles portables

Vers les objets CORBA parallèles portables Vers les objets CORBA parallèles portables C. Pérez PARIS IRISA/INRIA Contribueurs: C. René, T. Priol Grappes 2001 Plan Contexte: Grid Computing & couplage de code Les objets CORBA parallèle 1ère génération:

Plus en détail

Présentation générale des Web Services

Présentation générale des Web Services Présentation générale des Web Services Vue Globale Type d'architecture reposant sur les standards de l'internet Alternative aux architectures classiques : Client/serveur n/tiers Orientée services permettant

Plus en détail

Le cadre des Web Services Partie 1 : Introduction

Le cadre des Web Services Partie 1 : Introduction Sécurité en ingénierie du Logiciel Le cadre des Web Services Partie 1 : Introduction Alexandre Dulaunoy adulau@foo.be Sécurité en ingénierie du Logiciel p.1/21 Agenda (partie 1) 1/2 Introduction Services

Plus en détail

Examen terminal Architectures n-tiers : Intergiciels à objets et services web

Examen terminal Architectures n-tiers : Intergiciels à objets et services web GMIN20 - Juin 2013 Tous documents autorisés. Le barème est donné à titre indicatif. 1 Corba (5 points) Un fichier IDL vous est donné au listing 1. On vous donne aussi un fichier d implémentation au listing

Plus en détail

1. QCM (40 points) (1h)

1. QCM (40 points) (1h) Examen 1ère session 2012-2013 page 1 NSY 102 - AISL IPST-CNAM Intranet et Designs patterns NSY 102 Vendredi 26 Avril 2013 Durée : 3 heures Enseignants : LAFORGUE Jacques 1. QCM (40 points) (1h) Mode d'emploi

Plus en détail

I. Bases de données. Exemples classiques d'applications BD. Besoins de description

I. Bases de données. Exemples classiques d'applications BD. Besoins de description I. Bases de données Exemples classiques d'applications BD Les besoins Qu est ce qu un SGBD, une BD Architecture d un SGBD Cycle de vie Plan du cours Gestion des personnels, étudiants, cours, inscriptions,...

Plus en détail

La technologie Java Card TM

La technologie Java Card TM Présentation interne au CESTI La technologie Java Card TM sauveron@labri.u-bordeaux.fr http://dept-info.labri.u-bordeaux.fr/~sauveron 8 novembre 2002 Plan Qu est ce que Java Card? Historique Les avantages

Plus en détail

RPC Remote procedure call

RPC Remote procedure call RPC Remote procedure call L'appel de méthode à distance a pour objectif de fournir l'illusion d'un appel de méthode local. Pour cela il faut définir un passage des arguments et du résultat. De plus il

Plus en détail

Institut Supérieur de Gestion. Cours pour 3 ème LFIG. Java Enterprise Edition Introduction Bayoudhi Chaouki

Institut Supérieur de Gestion. Cours pour 3 ème LFIG. Java Enterprise Edition Introduction Bayoudhi Chaouki Institut Supérieur de Gestion Cours pour 3 ème LFIG Java Enterprise Edition Introduction Bayoudhi Chaouki 1 Java EE - Objectifs Faciliter le développement de nouvelles applications à base de composants

Plus en détail

A-t-on encore besoin de génie logiciel?

A-t-on encore besoin de génie logiciel? A-t-on encore besoin de génie logiciel? Guy.Ferran@inria.fr Nantes, mai 2000 1 Nantes, mai 2000 2 Web: vite fait, bien fait? Plus de problème d interface Navigateur et protocole HTTP, et XML Plus de problème

Plus en détail

DEMARCHE OU PROCESSUS LOGICIEL

DEMARCHE OU PROCESSUS LOGICIEL DEMARCHE OU PROCESSUS LOGICIEL PROCESSUS LOGICIEL Définition Un processus définit une séquence d étapes, en partie ordonnées, qui concourent à l obtention d un système logiciel ou à l évolution d un système

Plus en détail