Principes. 2A-SI 3 Prog. réseau et systèmes distribués 3. 3 Programmation en CORBA. Programmation en Corba. Stéphane Vialle

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Principes. 2A-SI 3 Prog. réseau et systèmes distribués 3. 3 Programmation en CORBA. Programmation en Corba. Stéphane Vialle"

Transcription

1 2A-SI 3 Prog. réseau et systèmes distribués 3. 3 Programmation en CORBA Stéphane Vialle 1 Principes 2 Architecture 3 4 Aperçu d utilisation 2 Principes Corba : Un mécanisme de RPC (RMI) de haut niveau en environnement hétérogène Communication entre objets distants : Y.f( ); X f( ) { } Y Processus P1 Processus P2 Machine Machine Windows Comm. network Unix Coopération entre différents environnements : C C++ Java CORBA bus Eiffel SmallTalk 3 1

2 Principes Description officielle : CORBA = Common Request Broker Architecture Bus logique pour la gestion d objets distribués - Première version en Pour construire des applications distribuées de grande taille Masque l hétérogénéité des environnements - différents langages - différents OS - différentes architectures Basé sur le Remote Method Invocation (RMI) - du RPC entre objets Fruit d un consortium international (un standard) 4 Principes Composition de Corba : Un modèle objet : OMG object model Une architecture objet globale : Management Architecture (OMA) Un bus logique d objets distribués : Request Broker architecture (ORB) Un langage de description d interface : Interface Description Language (IDL) Des implantations variées Non spécifiées 5 1 Principes 2 Architecture 3 4 Aperçu d utilisation 6 2

3 CORBA est juste un ensemble de spécifications : Un schéma de 9 blocs fonctionnels Pas de spécifications d implantation chaque implanteur de CORBA est libre d inventer une mise en oeuvre efficace +IDL compiler Interface Repository 4 Client IDL s: DII: Static Dynamic Invocation Invocation Interface Interface 2 3 ORBI: ORB Interface 5 1 ORB Core IDL Skeleton s DSI: Dynamic Skeleton Interface 6 7 Adapter Implementation Repository 9 Adapter Interface 8 7 ORB core: - Route les RPC/RMI entre les objets - Optimisation du mécanisme de routage : - entre machines : par le réseau, - entre processus de la même machine : par la mémoire partagée, - entre parties du même processus : par appels de fonctions Mais Corba reste considéré comme «lent»! - ORB core est inaccessible aux applications (couche cachée) 8 Les «talons» coté client : IDL s / Static Interface Invocation: - Pour les RMI sur des objets et méthodes connues à la compilation - Permettent aux clients de faire des appels locaux (à des s ) -Les s empaquètent et dépaquètent les RMI et se chargent des vrais appels distants Dynamic Invocation Interface: - Utile quand l interface des objets à appeler est inconnue à la compilation (ex : pour implanter des interpréteurs de cmd) - Doit rassembler beaucoup d info sur l objet à appeler Beaucoup plus complexe que les RMI statiques 9 3

4 Les «talons» coté serveur : Static Skeleton Interface - Dépaquètent les appels des clients - Transmettent aux objets appelés et connus à la compilation - Empaquètent les résultats destinés aux clients -Les skeletons sont générés par IDL (comme les s ) Dynamic Skeleton Interface - Permet d accepter des appels sans connaître les règles de dépaquetage à la compilation (sans connaître les skeleton ) - Utile pour s interfacer avec des langages interprétés 10 Les objets appelés peuvent être plus complexes Adapter - ORB core délègue le traitement des appels à l Adapter - Les objets peuvent avoir différents supports : processus, BdD, - L Adapter masque ces différences: activation de processus, accès à une BdD, - L Adapter lit les données de l implementation repository Implementation Repository - Stocke les données relatives à l implantation des objets - Ex : noms des exécutables, droit d accès, politique d activation des exécutables, 11 Classification des objets Corba en 5 grandes catégories : Des objets utiles à une application, non standardisés Pour réaliser les communications, masquer l hétérogénéité, accéder aux autres objets distribués Application interfaces Des objets métiers, classés par domaines et standardisés Domain interfaces Request Broker services Common facilities Pour les services de base, utilisés par toutes les applications, avec des interfaces standardisées (ex : naming, security, ) Pour les services de haut niveau commun à beaucoup d applications, avec des interfaces standardisées Conçu dés le départ pour capitaliser des développements 12 4

5 1 Principes 2 Architecture 3 4 Aperçu d utilisation 13 L IDL n est pas un language de programmation, seulement un langage de description IDL permet de : - décrire des coopérations entre clients et serveurs - établir un contrat (agreement) entre clients et serveurs Client IDL agreement CORBA bus skeleton En CORBA l IDL est un langage à part entière avec son générateur de s et skeletons, mais qui ne fait que de la description. 14 IDL agreement Client projections CORBA bus skeleton Les contrats IDL sont : indépendants de l environnement de développement projetés dans des environnements de développement : s coté clients skeleton coté serveurs suivant des règles de projection (IDL C++, IDL Java, ) par le pré-compilateur IDL réalisés par : les s + le bus Corba (ORB) + les skeletons 15 5

6 Exemple de syntaxe IDL : définition d un service de date (1) module ServiceDate { // Data type definitions // - basic type definitions typedef unsigned short Day; enum Month { January, February, March, April, May, June, July August, September, October, November, December}; typedef unsigned short Year; // - One date (structure) struct Date { Day the_day; Month the_month; Year the_year; }; // - sequence: unlimited set of dates typedef sequence<date> SomeDates; 16 Exemple de syntaxe IDL : définition d un service de date (2) // a first interface in the module interface Calendar { // attribute: object variables accessible from other // objects (possibility to be more accurate) attribute Year current_year; // operations: object methods with input and output // parameters (possibility to be more accurate) boolean Check_one_date(in Date d); void the_day_after(inout Date d); // definitions of specific exception(s) exception IrrelevantDate{String reason;}; // operations using exception(s) Date translate_string(in string one_string) raises(irrelevantdate); string translate_date(in Date one_date) raises(irrelevantdate); }; 17 Exemple de syntaxe IDL : définition d un service de date (3) // a second interface that inherits of the first interface CalendarWithOfficialHolydays : Calendar { // one more operation void official_holydays(in Year the_year, out SomeDates dates); }; }; //end of the module L IDL de CORBA est un langage structuré, avec des concepts «objet» Mais ne définissant que des types et des prototypes de méthodes Sans aucune réelle «instruction» 18 6

7 Exemple de projection en C++ et Java IDL agreement C++ Client C++ & IDL CORBA bus Java Java & IDL skeleton Règles de projection : IDL C++ Java autre module namespace package structure structure class operation virtual method method 19 1 Principes 2 Architecture 3 4 Aperçu d utilisation 20 Aperçu d utilisation Présence d un serveur de nom (global) : Il existe un annuaire de tous les objets CORBA accessible à travers le bus logique (l ORB) : le serveur de nom de CORBA Inutile de connaitre les machines hébergeant les services Il suffit de connaitre un objet-serveur par son nom mais il faut quand même interroger le serveur de nom (se simplifiera avec les RPC de Grid) /* Identification du service de naming global sur le bus Corba*/ ORB orb = ORB.init(); NamingContext NameServer = NamingContextHelper.narrow( orb.resolve_initial_references( NameService )); /* operation d identification de l objet réalisant le service */ ClasseService ObjetService = ClasseServiceHelper.narrow(NameServer.resolve( calcul )); /* objet (service) distant utilisé comme un objet local */ res = ObjetService.calcul(12,a,b,c); 21 7

8 Aperçu d utilisation Sémantique puissante Syntaxe lourde : CORBA a plus de puissance d expression que les JAVA-RMI Ex : il dispense le développeur de connaitre le nom des serveurs physiques, et gère l hétérogénéité. Pour cela il s appuie sur une couche de middleware importante Mais sa syntaxe reste lourde (plus lourde que les JAVA-RMI) très critiqué et toujours utilisé (dans des couches cachées) 22 Aperçu d utilisation Co-simulation de systèmes d armes Architecture TENA de cosimulation distribuée ( ) ORB-CORE Bus CORBA (TAO OpenSRC version) 23 8

Chapitre 5 CORBA (Common Object Request Broker Architecture)

Chapitre 5 CORBA (Common Object Request Broker Architecture) DÉVELOPPEMENT D APPLICATIONS RÉPARTIES CORBA (Common Object Request Broker Architecture) Amen Ben Hadj Ali amenbha@hotmail.com ISI-L3SIL 2011-2012 Plan 2 Architecture CORBA Le langage IDL CORBA en Java

Plus en détail

CORBA avec OpenORB. Samir Torki et Patrice Torguet

CORBA avec OpenORB. Samir Torki et Patrice Torguet CORBA avec OpenORB Samir Torki et Patrice Torguet 1 Présentation de CORBA CORBA (Common Object Request Broker Architecture) est un standard décrivant une architecture pour la mise en place d objets distribués.

Plus en détail

CORBA. (Common Request Broker Architecture)

CORBA. (Common Request Broker Architecture) CORBA (Common Request Broker Architecture) Projet MIAGe Toulouse Groupe 2 1 CORBA, introduction (1/4) Les systèmes répartis permettent de créer des applications basées sur des composants auto-gérables,

Plus en détail

Présentation de l architecture CORBA

Présentation de l architecture CORBA Présentation de l architecture CORBA Common Object Request Broker Architecture Yves LALOUM Conseil Audit de Systèmes d information CISA ylaloum@advisehr.com 29/04/2003 1 1.Introduction Depuis 1989, une

Plus en détail

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI JAVA, CORBA et RMI objectif : développer des applications client/serveur incluant des objets répartis Java / CORBA : client/serveur hétérogènes Java / RMI : client/serveur homogènes plan : l architecture

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 34 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 7 - CORBA/Partie 1 Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon

Plus en détail

Intergiciels pour la répartition CORBA : Common Object Request Broker. Patrice Torguet torguet@irit.fr Université Paul Sabatier

Intergiciels pour la répartition CORBA : Common Object Request Broker. Patrice Torguet torguet@irit.fr Université Paul Sabatier Intergiciels pour la répartition CORBA : Common Object Request Broker Patrice Torguet torguet@irit.fr Université Paul Sabatier Plan du cours 2 Introduction à CORBA Architecture de l ORB Implémentation

Plus en détail

Programmation par RPC et Java-RMI :

Programmation par RPC et Java-RMI : 2A-SI 3 Prog. réseau et systèmes distribués 3.2 et JavaRMI Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle Support de cours élaboré avec l aide de l équipe pédagogique du

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties Chapître 4 - CORBA et les objets distribués Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com http://litis.univ-lehavre.fr/

Plus en détail

Corba avec Java et C++ 2004 Jean Marc Vanel Transiciel Sogeti

Corba avec Java et C++ 2004 Jean Marc Vanel Transiciel Sogeti Corba avec Java et C++ 2004 Jean Marc Vanel Transiciel Sogeti 1 1 Contenu et déroulement 2 Plan Partie 1: survol vision Corba mise en oeuvre de Corba liaison et transport dans Corba services «communs»

Plus en détail

Composants Logiciels. Le modèle de composant de CORBA. Plan

Composants Logiciels. Le modèle de composant de CORBA. Plan Composants Logiciels Christian Pérez Le modèle de composant de CORBA Année 2010-11 1 Plan Un rapide tour d horizon de CORBA 2 Introduction au modèle de composant de CORBA Définition de composants CORBA

Plus en détail

RPC Remote Procedure Call. Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benm@gmail.com

RPC Remote Procedure Call. Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benm@gmail.com RPC Remote Procedure Call Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benm@gmail.com Objectifs Le rôle de RPC comme middleware Positionner RPC dans le modèle OSI Développement d application

Plus en détail

Meta Object Facility. Plan

Meta Object Facility. Plan Meta Object Facility Gestion de «meta objets» & meta meta modélisation Xavier Le Pallec Plan 1 Auteur : MOF : généralités L OMG en 1997-1998. Acteur principal DSTC : Centre Recherche sur les Systèmes distribués

Plus en détail

Software Engineering and Middleware A Roadmap

Software Engineering and Middleware A Roadmap Software Engineering and Middleware A Roadmap Ecrit par: Dr. Wolfgang Emmerich Présenté par : Mustapha Boushaba Cours : IFT6251 Wolfgang Emmerich Enseignant à University College London: Distributed Systems

Plus en détail

Remote Method Invocation en Java (RMI)

Remote Method Invocation en Java (RMI) Remote Method Invocation en Java (RMI) Modélisation et construction des applications réparties (Module M-4102C) J. Christian Attiogbé Fevrier 2015 J. Christian Attiogbé (Fevrier 2015) Remote Method Invocation

Plus en détail

Introduction. Réalisation d'une application répartie (fournissant un ou plusieurs services)

Introduction. Réalisation d'une application répartie (fournissant un ou plusieurs services) Intergiciels Introduction Réalisation d'une application répartie (fournissant un ou plusieurs services) Bas niveau : Sockets Haut niveau : Intergiciels (Middleware) Appel de procédure à distance (RPC),

Plus en détail

Réalisation d un serveur CTI-CSTA sur TCP/IP

Réalisation d un serveur CTI-CSTA sur TCP/IP Alcôve http://www.alcove.fr 1/28 Réalisation d un serveur CTI-CSTA sur TCP/IP Julien Gaulmin Cette présentation est librement diffusable sous les termes de la GNU Free Documentation

Plus en détail

Objets répartis - Partie 2 CORBA

Objets répartis - Partie 2 CORBA Objets répartis - Partie 2 CORBA 1 Merci à Jean-Marc Geib, Christophe Gransart, Philippe Merle Corba, des concepts à la pratique InterEditions CorbaScript (Christophe Gransart, Philippe Merle) http://corbaweb.lifl.fr

Plus en détail

Remote Method Invocation (RMI)

Remote Method Invocation (RMI) Remote Method Invocation (RMI) TP Réseau Université Paul Sabatier Master Informatique 1 ère Année Année 2006/2007 Plan Objectifs et Inconvénients de RMI Fonctionnement Définitions Architecture et principe

Plus en détail

Programmation répartie: Objet distribué. CORBA (Common Object Request Broker Architectur)

Programmation répartie: Objet distribué. CORBA (Common Object Request Broker Architectur) Programmation répartie: Objet distribué CORBA (Common Object Request Broker Architectur) Plan du cours Introduction définitions problématiques architectures de distribution Distribution intra-applications

Plus en détail

CORBA : principes et mécanismes

CORBA : principes et mécanismes CORBA : principes et mécanismes Développement d applications distribuées (par Z. Mammeri UPS) 1. Objectifs et principes de base de CORBA 1.1. CORBA : bus pour l interopérabilité CORBA (Common Object Request

Plus en détail

Programmation d applications distribuées

Programmation d applications distribuées Programmation d applications distribuées François Charoy Université Henri Poincaré 8 octobre 2007 Première partie I Développement d applications distribuées Objectifs du cours Comprendre ce qu est une

Plus en détail

CORBA haute performance

CORBA haute performance CORBA haute performance «CORBA à 730Mb/s!» Alexandre DENIS PARIS/IRISA, Rennes Alexandre.Denis@irisa.fr Plan Motivations : concept de grille de calcul CORBA : concepts fondamentaux Vers un ORB haute performance

Plus en détail

GEI 465 : Systèmes répartis

GEI 465 : Systèmes répartis Université de Sherbrooke GEI 465 : Systèmes répartis Travaux à effectuer Ahmed Khoumsi Automne 2004 Page 1 Les deux premiers travaux que vous effectuerez vous donneront, respectivement, l occasion d utiliser

Plus en détail

Java RMI. Arnaud Labourel Courriel: arnaud.labourel@lif.univ-mrs.fr. Université de Provence. 8 mars 2011

Java RMI. Arnaud Labourel Courriel: arnaud.labourel@lif.univ-mrs.fr. Université de Provence. 8 mars 2011 Java RMI Arnaud Labourel Courriel: arnaud.labourel@lif.univ-mrs.fr Université de Provence 8 mars 2011 Arnaud Labourel (Université de Provence) Java RMI 8 mars 2011 1 / 58 Web services Services par le réseau

Plus en détail

RMI le langage Java XII-1 JMF

RMI le langage Java XII-1 JMF Remote Method Invocation (RMI) XII-1 Introduction RMI est un ensemble de classes permettant de manipuler des objets sur des machines distantes (objets distants) de manière similaire aux objets sur la machine

Plus en détail

Le cadre des Web Services Partie 1 : Introduction

Le cadre des Web Services Partie 1 : Introduction Sécurité en ingénierie du Logiciel Le cadre des Web Services Partie 1 : Introduction Alexandre Dulaunoy adulau@foo.be Sécurité en ingénierie du Logiciel p.1/21 Agenda (partie 1) 1/2 Introduction Services

Plus en détail

1. Introduction à la distribution des traitements et des données

1. Introduction à la distribution des traitements et des données 2A SI 1 - Introduction aux SI, et à la distribution des traitements et des données Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle Support de cours élaboré avec l aide de

Plus en détail

Plan du cours. Autres modèles pour les applications réparties Introduction. Mode de travail. Introduction

Plan du cours. Autres modèles pour les applications réparties Introduction. Mode de travail. Introduction Plan du cours Autres modèles pour les applications réparties Introduction Riveill@unice.fr http://rangiroa.polytech.unice.fr Notre terrain de jeu : les systèmes répartis Un rappel : le modèle dominant

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 46 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 2 - Les appels de procédure distants (Partie 1) Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

1. QCM (40 points) (1h)

1. QCM (40 points) (1h) Examen 1ère session 2012-2013 page 1 NSY 102 - AISL IPST-CNAM Intranet et Designs patterns NSY 102 Vendredi 26 Avril 2013 Durée : 3 heures Enseignants : LAFORGUE Jacques 1. QCM (40 points) (1h) Mode d'emploi

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE DES SERVICES DE RECHERCHE SUR PROPRIETES

ETUDE COMPARATIVE DES SERVICES DE RECHERCHE SUR PROPRIETES ETUDE COMPARATIVE DES SERVICES DE RECHERCHE SUR PROPRIETES Dhouha Ayed, Chantal Taconet et Guy Bernard GET / INT, CNRS Samovar 9 rue Charles Fourier, 91011 Évry, France {Dhouha.Ayed, Chantal.Taconet, Guy.Bernard}@int-evry.fr

Plus en détail

Architecture. Architecture CORBA. Architecture. Architecture. Object Request Broker (ORB) CORBA. Lionel Seinturier. Université Pierre & Marie Curie

Architecture. Architecture CORBA. Architecture. Architecture. Object Request Broker (ORB) CORBA. Lionel Seinturier. Université Pierre & Marie Curie Lionel Seinturier Université Pierre & Marie Curie Lionel.Seinturier@lip6.fr 02/03/04 Défini par l'object Management Group () www.omg.org - organisme de standardisation international depuis 1989 - groupe

Plus en détail

Institut Supérieur de Gestion. Cours pour 3 ème LFIG. Java Enterprise Edition Introduction Bayoudhi Chaouki

Institut Supérieur de Gestion. Cours pour 3 ème LFIG. Java Enterprise Edition Introduction Bayoudhi Chaouki Institut Supérieur de Gestion Cours pour 3 ème LFIG Java Enterprise Edition Introduction Bayoudhi Chaouki 1 Java EE - Objectifs Faciliter le développement de nouvelles applications à base de composants

Plus en détail

CHAPITRE 1. Introduction aux web services. 1.1 Définition. Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C#

CHAPITRE 1. Introduction aux web services. 1.1 Définition. Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C# CHAPITRE 1 Introduction aux web services Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C# NetBeans JavaScript Eclipse Objective C Xcode PHP HTML Objectifs du chapitre : Ce

Plus en détail

OS Réseaux et Programmation Système - C5

OS Réseaux et Programmation Système - C5 OS Réseaux et Programmation Système - C5 Rabie Ben Atitallah rabie.benatitallah@univ-valenciennes.fr RPC - XDR Rappel RPC: Remote Procedure Call Besoin d un environnement de haut niveau pour le développement

Plus en détail

1.! Caractéristiques. 2.! Le langage IDL. 3.! Projection vers Java. 4.! Développement Java. 5.! Architecture. 6.! Services

1.! Caractéristiques. 2.! Le langage IDL. 3.! Projection vers Java. 4.! Développement Java. 5.! Architecture. 6.! Services SRCS : Systèmes Répartis / Introduction à CORBA Introduction à CORBA Gaël Thomas gael.thomas@lip6.fr (basé sur un cours de Lionel Seinturier) Université Pierre et Marie Curie Master Informatique M1 Spécialité

Plus en détail

Le Distributed Computing Environment de OSF

Le Distributed Computing Environment de OSF 1 sur 6 Le Distributed Computing Environment de OSF Définition L'architecture de DCE L'organisation en cellules Comment former une cellule Les RPC sous DCE Le "stub" client Le RPCRuntime Le "stub" serveur

Plus en détail

Systèmes répartis. Fabrice Rossi http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine. Systèmes répartis p.1/49

Systèmes répartis. Fabrice Rossi http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine. Systèmes répartis p.1/49 Systèmes répartis Fabrice Rossi http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine Systèmes répartis p.1/49 Systèmes répartis Définition très large : un système réparti est système informatique

Plus en détail

Programmation Web Avancée Introduction aux services Web

Programmation Web Avancée Introduction aux services Web 1/21 Programmation Web Avancée Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR Léonard de Vinci 74, rue Marcel Cachin, F-93017

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. Evolution des Systèmes d Information

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. Evolution des Systèmes d Information SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 Evolution des Systèmes d Information 2 Qu est ce qu une application répartie? Il s agit d une application découpée en plusieurs unités Chaque unité peut être placée

Plus en détail

La démarche MDA. Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)*

La démarche MDA. Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)* La démarche MDA Auteur : Projet ACCORD (Assemblage de composants par contrats en environnement ouvert et réparti)* Référence : Livrable 1.1-5 Date : Mai 2002 * : Les partenaires du projet ACCORD sont CNAM,

Plus en détail

Introduction à CORBA

Introduction à CORBA Introduction à CORBA Plan Introduction Architecture Services Développement d'une application Interface Definition Language (IDL) Exemple "Hello World!" 2 Bibliographie http://www.omg.org/ http://www.corba.org/

Plus en détail

JACE : un environnement d exécution distribué pour le calcul itératif asynchrone

JACE : un environnement d exécution distribué pour le calcul itératif asynchrone N d ordre 1121 Année 2005 THÈSE Présentée à Université de Franche-Comté UFR Sciences et Techniques Laboratoire d Informatique de l université Franche-Comté Pour obtenir le GRADE DE DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ

Plus en détail

Systèmes répartis : les Remote Procedure Calls p.1/25

Systèmes répartis : les Remote Procedure Calls p.1/25 Systèmes répartis : les Remote Procedure Calls Fabrice Rossi http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine Systèmes répartis : les Remote Procedure Calls p.1/25 Les Remote Procedure Calls

Plus en détail

Etude critique de mécanismes de sécurité pour l architecture Jini

Etude critique de mécanismes de sécurité pour l architecture Jini UNIVERSITE LIBRE DE BRUXELLES Année académique 2001-2002 Faculté des Sciences Département d Informatique Etude critique de mécanismes de sécurité pour l architecture Jini Pierre Stadnik Directeur de Mémoire:

Plus en détail

Patrons de Conception (Design Patterns)

Patrons de Conception (Design Patterns) Patrons de Conception (Design Patterns) Introduction 1 Motivation Il est difficile de développer des logiciels efficaces, robustes, extensibles et réutilisables Il est essentiel de comprendre les techniques

Plus en détail

2 Chapitre 1 Introduction

2 Chapitre 1 Introduction 1 Introduction Ce livre présente les Enterprise JavaBeans 2.0 et 1.1 qui constituent la troisième et la deuxième version de la spécification des Enterprise JavaBeans. Tout comme la plate-forme Java a révolutionné

Plus en détail

Intergiciel - concepts de base

Intergiciel - concepts de base Intergiciel - concepts de base Ada Diaconescu, Laurent Pautet & Bertrand Dupouy ada.diaconescu _at_ telecom-paristech.fr Rappel : système réparti Système constitué de multiples ressources informatiques

Plus en détail

Le standard CORBA. Frank Singhoff Bureau C-202 Université de Brest, France Lab-STICC/UMR 3192 singhoff@univ-brest.fr

Le standard CORBA. Frank Singhoff Bureau C-202 Université de Brest, France Lab-STICC/UMR 3192 singhoff@univ-brest.fr Le standard CORBA Frank Singhoff Bureau C-202 Université de Brest, France Lab-STICC/UMR 3192 singhoff@univ-brest.fr UE systèmes à objets répartis, Université de Brest Page 1/99 Introduction CORBA a est

Plus en détail

Le Network File System de Sun (NFS)

Le Network File System de Sun (NFS) 1 sur 5 Le Network File System de Sun (NFS) Le Network File System de Sun (NFS) Architecture Protocoles Mounting Automounting vs Static mounting Directory et accès aux fichiers Problèmes Implémentation

Plus en détail

Présentation COM / DCOM / COM+

Présentation COM / DCOM / COM+ Présentation COM / DCOM / COM+ 1. Historique DDE Tout d abord cela à commencer par le presse-papiers (1987), qui permettait aux utilisateurs de copier des portions de données d une application à l autre.

Plus en détail

STACCINI Pascal UFR Médecine Nice Université Nice-Sophia Antipolis

STACCINI Pascal UFR Médecine Nice Université Nice-Sophia Antipolis 2.3 : Apprécier les normes et standards et les technologies permettant l interopérabilité et le travail en réseau Chapitre 2 : Travail collaboratif en santé Normes et technologies de l interopérabilité

Plus en détail

INTRODUCTION A JAVA. Fichier en langage machine Exécutable

INTRODUCTION A JAVA. Fichier en langage machine Exécutable INTRODUCTION A JAVA JAVA est un langage orienté-objet pur. Il ressemble beaucoup à C++ au niveau de la syntaxe. En revanche, ces deux langages sont très différents dans leur structure (organisation du

Plus en détail

Architectures d'intégration de données

Architectures d'intégration de données Architectures d'intégration de données Dan VODISLAV Université de Cergy-ontoise Master Informatique M1 Cours IED lan Intégration de données Objectifs, principes, caractéristiques Architectures type d'intégration

Plus en détail

La carte à puce. Jean-Philippe Babau

La carte à puce. Jean-Philippe Babau La carte à puce Jean-Philippe Babau Département Informatique INSA Lyon Certains éléments de cette présentation sont issus de documents Gemplus Research Group 1 Introduction Carte à puce de plus en plus

Plus en détail

Conception et réalisation d un système d instrumentation distribuée basé sur l architecture Jini

Conception et réalisation d un système d instrumentation distribuée basé sur l architecture Jini UNIVERSITE LIBRE DE BRUXELLES Faculté des Sciences appliquées Ecole Polytechnique Année académique 2000-2001 Conception et réalisation d un système d instrumentation distribuée basé sur l architecture

Plus en détail

Vulgarisation Java EE Java EE, c est quoi?

Vulgarisation Java EE Java EE, c est quoi? Paris, le 1 Février 2012 Vulgarisation Java EE Java EE, c est quoi? Sommaire Qu est ce que Java? Types d applications Java Environnements Java Versions de Java Java EE, c est quoi finalement? Standards

Plus en détail

Approche basée composition pour les applications sur une grille de cartes Java

Approche basée composition pour les applications sur une grille de cartes Java Approche basée composition pour les applications sur une grille de cartes Java Monia BEN BRAHIM 1, Feten BACCAR 1, Achraf KARRAY 1, 2, Maher BEN JEMAA 1, and Mohamed JMAIEL 1 1 Laboratoire ReDCAD, Ecole

Plus en détail

Nouvelles Plateformes Technologiques

Nouvelles Plateformes Technologiques Cycle de présentation du développement Nouvelles Plateformes Technologiques Observatoire Technologique, CTI Observatoire Technologique 4 mai 2004 p 1 Plan de la présentation 1. Historique du projet 2.

Plus en détail

Supply chain management

Supply chain management áå ΩINSTITUT SUPERIEUR DU MANAGEMENT Supply chain management Les Rois de la Supply Chain 2010 Cabinet ISM Abidjan, Cocody,Bvd F. Mitterand, Riviera Bonoumin, Immeuble La Paix 22 BP 876 Abidjan 22 Tél:

Plus en détail

Dis papa, c est quoi un bus logiciel réparti?

Dis papa, c est quoi un bus logiciel réparti? Dis papa, c est quoi un bus logiciel réparti? Raphael.Marvie@lifl.fr LIFL IRCICA Equipe GOAL Octobre 2006 10. Des sockets aux bus logiciels répartis 1 0. Une application répartie 2 Objectif Découvrir la

Plus en détail

Introduction aux intergiciels

Introduction aux intergiciels Introduction aux intergiciels M. Belguidoum Université Mentouri de Constantine Master2 Académique M. Belguidoum (UMC) Introduction aux intergiciels 1 / 39 Plan 1 Historique 2 Pourquoi l'intergiciel? 3

Plus en détail

Industrialisation des développements Spring dans Eclipse

Industrialisation des développements Spring dans Eclipse C Industrialisation des développements Spring dans Eclipse L objectif de cette annexe est de décrire comment mettre en œuvre une approche dirigée par les modèles afin d industrialiser les développements

Plus en détail

Projet de Veille Technologique

Projet de Veille Technologique Projet de Veille Technologique Programmation carte à puce - JavaCard Ing. MZOUGHI Ines (i.mzoughi@gmail.com) Dr. MAHMOUDI Ramzi (mahmoudr@esiee.fr) TEST Sommaire Programmation JavaCard Les prérequis...

Plus en détail

Étude de l interopérabilité de deux langages de programmation basée sur la machine virtuelle de Java

Étude de l interopérabilité de deux langages de programmation basée sur la machine virtuelle de Java Université Catholique de Louvain Faculté des Sciences Appliquées Département d Ingénierie Informatique Étude de l interopérabilité de deux langages de programmation basée sur la machine virtuelle de Java

Plus en détail

Aperçu général sur la technologie des Workflows

Aperçu général sur la technologie des Workflows Aperçu général sur la technologie des Workflows Zakaria Maamar Groupe Interfonctionnement Section Technologie des systèmes d'information Centre de recherches pour la défense Valcartier 2459 boul. Pie-XI

Plus en détail

Etude de cas PLM. Patrice TORGUET IRIT Université Paul Sabatier

Etude de cas PLM. Patrice TORGUET IRIT Université Paul Sabatier Etude de cas PLM Patrice TORGUET IRIT Université Paul Sabatier Plan Exemple PLM Répartition avec Sockets Répartition avec RMI Répartition avec CORBA Répartition avec JMS Répartition avec Java EE Améliorations

Plus en détail

Systèmes distribués Introduction

Systèmes distribués Introduction Systèmes distribués Introduction Nabil Abdennadher nabil.abdennadher@hesge.ch http://lsds.hesge.ch/distributed-systems/ 2015/2016 Semestre d Automne 1 Aujourd hui les réseaux et les SDI sont partout! Réseaux

Plus en détail

DotNet Remoting. Assia HACHICHI. dr.hachichi@gmail.com (basé sur un cours de Lionel Seinturier) Page 1

DotNet Remoting. Assia HACHICHI. dr.hachichi@gmail.com (basé sur un cours de Lionel Seinturier) Page 1 DotNet Remoting Assia HACHICHI dr.hachichi@gmail.com (basé sur un cours de Lionel Seinturier) Page 1 I Introduction 1. Introduction 2. Modèle de programmation 3. Caractéristiques techniques Invocation

Plus en détail

Intégration d'applications à "gros grain" Unité d'intégration : le "service" (interface + contrat)

Intégration d'applications à gros grain Unité d'intégration : le service (interface + contrat) Motivations Motivations Intégration d'applications à "gros grain" Unité d'intégration : le "service" (interface + contrat) Contraintes Applications conçues indépendamment, sans avoir prévu une intégration

Plus en détail

M2 FMIN305 - Novembre 2010 CORBA

M2 FMIN305 - Novembre 2010 CORBA FMIN05 - Novembre 0 Ce TD est très largement inspiré de ceux de Gilles Roussel. Vous trouverez beaucoup de choses intéressantes ici : http://www-igm.univ-mlv.fr/ roussel. 1 Horloge distante On souhaite

Plus en détail

Contribution à l allocation dynamique de ressources pour les composants expressifs dans les systèmes répartis

Contribution à l allocation dynamique de ressources pour les composants expressifs dans les systèmes répartis Numéro d ordre : 988 THÈSE présentée à L U.F.R DES SCIENCES ET TECHNIQUES DE L UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ pour obtenir le GRADE DE DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Spécialité Automatique et Informatique

Plus en détail

Automatisation de l administration système

Automatisation de l administration système Automatisation de l administration système Plan Problèmatique : trop de systèmes, trop de solutions Typage des solutions Puppet : gestion de configuration de systèmes Capistrano : déploiement d applications

Plus en détail

Évaluation et implémentation des langages

Évaluation et implémentation des langages Évaluation et implémentation des langages Les langages de programmation et le processus de programmation Critères de conception et d évaluation des langages de programmation Les fondations de l implémentation

Plus en détail

3A-IIC - Parallélisme & Grid GRID : Définitions. GRID : Définitions. Stéphane Vialle. Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.

3A-IIC - Parallélisme & Grid GRID : Définitions. GRID : Définitions. Stéphane Vialle. Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec. 3A-IIC - Parallélisme & Grid Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle Principes et Objectifs Evolution Leçons du passé Composition d une Grille Exemple d utilisation

Plus en détail

Rappels. Génie logiciel. Implemented tactics. Oldest architecture: Batch-Sequential

Rappels. Génie logiciel. Implemented tactics. Oldest architecture: Batch-Sequential Rappels Génie logiciel Philippe Dugerdil Composants, packages Couches & dépendances Principes de structuration Réutilisation / responsabilité Réutilisation & composants 09.12.2010 Oldest architecture:

Plus en détail

EXA1415 : Annotations JavaEE : @Local, @Stateful

EXA1415 : Annotations JavaEE : @Local, @Stateful EXA1415 : Annotations JavaEE : @Local, @Stateful Sur une idée de P. Sécheresse sur http://developpez.com (http://tinyurl.com/5gr57j) Diapo 1 Objectif Créer un EJB CalculatriceBean (V1) Contient une opération

Plus en détail

Optimisation de code

Optimisation de code Optimisation de code Brique ASC Samuel Tardieu sam@rfc1149.net École Nationale Supérieure des Télécommunications Samuel Tardieu (ENST) Optimisation de code 1 / 77 But L optimisation cherche à améliorer

Plus en détail

Langage et Concepts de ProgrammationOrientée-Objet 1 / 40

Langage et Concepts de ProgrammationOrientée-Objet 1 / 40 Déroulement du cours Introduction Concepts Java Remarques Langage et Concepts de Programmation Orientée-Objet Gauthier Picard École Nationale Supérieure des Mines de Saint-Étienne gauthier.picard@emse.fr

Plus en détail

Java et les bases de données: JDBC: Java DataBase Connectivity SQLJ: Embedded SQL in Java. Michel Bonjour http://cuiwww.unige.

Java et les bases de données: JDBC: Java DataBase Connectivity SQLJ: Embedded SQL in Java. Michel Bonjour http://cuiwww.unige. : JDBC: Java DataBase Connectivity SQLJ: Embedded SQL in Java Michel Bonjour http://cuiwww.unige.ch/~bonjour Plan JDBC: API bas niveau pour l accès aux BD (SQL) - Introduction - JDBC et : Java, ODBC, SQL

Plus en détail

Interministerial crisis management and operational centre - COGIC

Interministerial crisis management and operational centre - COGIC Interministerial crisis management and operational centre - COGIC Situation One Ops Center among many others. For protection civil in priority... Permanent information of the Ministry of the interior and

Plus en détail

M2 MIAGE EVRY RAPPORT DE PROJET TECHNOLOGIE SCA

M2 MIAGE EVRY RAPPORT DE PROJET TECHNOLOGIE SCA M2 MIAGE EVRY RAPPORT DE PROJET TECHNOLOGIE SCA Matière : Architecture orientée service Enseignants : Boccon-Gibod, Godefroy Étudiants : DIALLO Amadou Tidiane GOLAB Barbara 1 IDENTIFICATION DU PROJET Projet

Plus en détail

MEAD : temps réel et tolérance aux pannes pour CORBA

MEAD : temps réel et tolérance aux pannes pour CORBA MEAD : un intergiciel temps-réel et tolérant aux pannes pour CORBA Master 2 Informatique Recherche Université de Marne-la-Vallée Vendredi 3 mars 2006 Plan 1 Introduction 2 Solutions existantes 3 Concilier

Plus en détail

Mise en œuvre des serveurs d application

Mise en œuvre des serveurs d application Nancy-Université Mise en œuvre des serveurs d application UE 203d Master 1 IST-IE Printemps 2008 Master 1 IST-IE : Mise en œuvre des serveurs d application 1/54 Ces transparents, ainsi que les énoncés

Plus en détail

RMI. Remote Method Invocation: permet d'invoquer des méthodes d'objets distants.

RMI. Remote Method Invocation: permet d'invoquer des méthodes d'objets distants. RMI Remote Method Invocation: permet d'invoquer des méthodes d'objets distants. Méthode proche de RPC. Outils et classes qui rendent l'implantation d'appels de méthodes d'objets distants aussi simples

Plus en détail

Présentation générale de NatStar. Nat Systems

Présentation générale de NatStar. Nat Systems Présentation générale de NatStar 1 L'atelier NatStar Pourquoi NatStar Composants de NatStar Ade et le référentiel Graphical Builder : modéliser les fenêtres Process Modeling : modéliser les traitements

Plus en détail

Projet CORBA : gestion de supermarchés

Projet CORBA : gestion de supermarchés 2001-2002 Projet CORBA : gestion de supermarchés Catherine FRANCO, Laetitia SOULIÉ et David ROUSSE SOMMAIRE I - Spécifications 3 a) Cas d utilisation 3 b) Scénarios 3 Afficher total ventes agences 3 Afficher

Plus en détail

Intégration de systèmes client - serveur Des approches client-serveur à l urbanisation Quelques transparents introductifs

Intégration de systèmes client - serveur Des approches client-serveur à l urbanisation Quelques transparents introductifs Intégration de systèmes client - serveur Des approches client-serveur à l urbanisation Quelques transparents introductifs Jean-Pierre Meinadier Professeur du CNAM, meinadier@cnam.fr Révolution CS : l utilisateur

Plus en détail

AADL. un langage pour la modélisation et la génération d applications. Thomas Vergnaud, thomas.vergnaud@enst.fr

AADL. un langage pour la modélisation et la génération d applications. Thomas Vergnaud, thomas.vergnaud@enst.fr AADL un langage pour la modélisation et la génération d applications, thomas.vergnaud@enst.fr Les langages de description d architecture la conception des systèmes devient complexe difficulté de compréhension

Plus en détail

LES ARCHITECTURES ORIENTÉES SERVICES

LES ARCHITECTURES ORIENTÉES SERVICES Pourquoi WebSphere La complexité des affaires exerce une forte pression sur l IT : Challenges Globalisation Pressions de la compétition Erosion de la fidélité des clients Complexité de la chaine logistique

Plus en détail

Introduction aux applications réparties

Introduction aux applications réparties Introduction aux applications réparties Noël De Palma Projet SARDES INRIA Rhône-Alpes http://sardes.inrialpes.fr/~depalma Noel.depalma@inrialpes.fr Applications réparties Def : Application s exécutant

Plus en détail

Master UPMC Sciences et technologies, mention informatique Spécialité Systèmes et Applications

Master UPMC Sciences et technologies, mention informatique Spécialité Systèmes et Applications Master UPMC Sciences et technologies, mention informatique Spécialité Systèmes et Applications Réparties Réalisation Assistée d Applications Réparties Projet - écriture d un générateur de code Encadreur

Plus en détail

Description de la formation

Description de la formation Description de la formation Modalités Ce parcours de formation est un parcours en alternance, d une durée de 2ans, à raison d une semaine de formation par mois, soit 770 heures et de trois semaines de

Plus en détail

UE NSY107. Technologies logicielles pour la gestion de la distribution

UE NSY107. Technologies logicielles pour la gestion de la distribution UE NSY107 Technologies logicielles pour la gestion de la distribution CNAM Aquitaine Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour UFR Sciences Pau Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr

Plus en détail

Indira National School Year Plan for Std. IX French

Indira National School Year Plan for Std. IX French Months / Days Working Days Literature Lesson No & Name April 18 Leçon 1 - la famille June 12 Leçon 2 - au lycée, la salle de classe Indira National School Year Plan for Std. IX French Grammar Writing FA

Plus en détail

RTDS G3. Emmanuel Gaudin emmanuel.gaudin@pragmadev.com

RTDS G3. Emmanuel Gaudin emmanuel.gaudin@pragmadev.com RTDS G3 Emmanuel Gaudin emmanuel.gaudin@pragmadev.com PragmaDev Dédiée au développement d un AGL pour le développement des applications temps réel et embarquées. Réseau de partenaires: Formations, Service,

Plus en détail

Le modèle client-serveur

Le modèle client-serveur Le modèle client-serveur Olivier Aubert 1/24 Sources http://www.info.uqam.ca/~obaid/inf4481/a01/plan.htm 2/24 Historique architecture centralisée terminaux passifs (un seul OS, systèmes propriétaires)

Plus en détail

Java et les bases de données

Java et les bases de données Michel Bonjour http://cuiwww.unige.ch/~bonjour CENTRE UNIVERSITAIRE D INFORMATIQUE UNIVERSITE DE GENEVE Plan Introduction JDBC: API SQL pour Java - JDBC, Java, ODBC, SQL - Architecture, interfaces, exemples

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire Université Abou Bakr Belkaid Tlemcen Faculté des Sciences Département d Informatique

République Algérienne Démocratique et Populaire Université Abou Bakr Belkaid Tlemcen Faculté des Sciences Département d Informatique République Algérienne Démocratique et Populaire Université Abou Bakr Belkaid Tlemcen Faculté des Sciences Département d Informatique Mémoire de fin d études Pour l obtention du diplôme de Licence en Informatique

Plus en détail