Préparation aux concours AT et ATQ. FASCICULE DE LA SPECIALITE : Bâtiment, travaux publics, voirie et réseaux divers

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Préparation aux concours AT et ATQ. FASCICULE DE LA SPECIALITE : Bâtiment, travaux publics, voirie et réseaux divers"

Transcription

1 Préparation aux concours AT et ATQ FASCICULE DE LA SPECIALITE : Bâtiment, travaux publics, voirie et réseaux divers

2 Connaissances dans la spécialité : Bâtiment, travaux publics, voirie et réseaux divers Cette spécialité regroupe plusieurs options qui nécessitent des connaissances de base dans chacune d'elles. De nombreuses connaissances sont communes à toutes ces options et, dans un premier temps, nous vous en proposons un inventaire minimum. Dans un deuxième temps la fiche aborde les connaissance qui sont plus spécifiques à l'option que vous avez choisie. Vous devez considérer qu'il s'agit un minimum à savoir pour aborder le concours, une bibliographie vous est proposée pour approfondir ces savoirs élémentaires. Liste des options concernant la spécialité : - Plâtrier - Peintre, poseur de revêtements muraux - Vitrier, miroitier - Poseur de revêtement de sols, carreleur - Installation, entretien et maintenance des installations sanitaire et thermique (plombier) - Installation, entretien et maintenance "froid et climatisation" - Menuisier - Ebéniste - Charpentier - Menuisier en aluminium et produits de synthèse - Installation et maintenance des équipements électriques - Maçon, ouvrier du béton - Couvreur-zingueur - Monteur en structures métalliques - Ouvrier de l'étanchéité et isolation - Ouvrier en VRD, paveur - Conduite d'engin et TP - Ouvrier d'entretien des équipements sportifs - Maintenance des bâtiments (agents polyvalent) - Dessinateur Les connaissances communes à toutes les options : Lire un plan, un schéma ou un document technique et effectuer un relevé de cotes Vous devez pouvoir répondre à ces questions : 1. Quelles sont les dimensions extérieures de la maison? 2. La maison comporteelle une cave ou un étage accessible de puis le hall? 3. Dessinez le symbole d'une porte et d'une fenêtre. 4. Comment calculez vous la diagonale du séjour. 5. Combien de voitures peuvent entrer dans le garage? 6. Pourquoi?

3 Installer un échafaudage Vous devez pouvoir expliquer ce schéma : Les échafaudages doivent être munis, sur les côtés extérieurs : 1. De gardes corps constitués par 2 lisses placées l'une à 1 m et l'autre à 45 cm au dessus du plancher. 2. De plinthes d'une hauteur de 15 cm au moins. La distance du bord du plancher et du mur doit être inférieure à 20 cm. Assurer la sécurité dans les tranchées Savez vous que pour les tranchées d'une profondeur supérieure à 1,30 m : 1. Un blindage est obligatoire pour éviter les éboulements.. 2. Ce blindage doit dépasser le niveau du sol d'au moins 15 cm pour éviter les chutes de déblais, de matériaux ou d'objets de toutes nature à l'intérieur des fouilles 3. Une berne de 40 cm au moins doit être dégagée de tout dépôt. Avoir quelques notions sur les ciments Pourquoi a-t-on plusieurs classes de résistance dans les ciments? Et pourquoi la mesure-t-on à 28 jours?

4 Les connaissances particulières aux options : Plâtrier Construire plafond, cloison, gaine technique par voie humide Réaliser des enduits : - au plâtre manuel, mécanique - projeter un produit pâteux - traiter les surfaces par enduit pelliculaire - réaliser un enduit décoratif - réaliser un raccord de plâtre Construire plafond, cloison, gaine technique en plaques de plâtre : - plafond fixé ou suspendu sur ossature - coller un complexe isolant - poser des éléments de renfort - fixer des éléments par collage ou chevillage - traiter les joints de plaque Points techniques particuliers : - préparation du support - coller ou fixer des matériaux isolants - poser des éléments de renfort - fixer des éléments par collage ou chevillage - traiter les joints de dilatation Peintre, poseur de revêtement muraux Mettre en œuvre les produits Mettre en œuvre les papiers peints et revêtements muraux Mettre en œuvre les revêtements de sol Réaliser les travaux de façade Vitrier, miroitier Définir des phases de réalisation Contrôler les approvisionnements Réaliser le montage et la finition de tout ou partie en atelier Réaliser la pose et l'installation Poseur de revêtement de sols, carreleur Prévoir et vérifier le stock Tracer le départ d'un calepinage, pose droite, diagonale, frise, listel Effectuer l'assemblage à sec Calculer les quantités, les dosages des produits à mettre en œuvre et effectuer les mélanges Réaliser les travaux préparatoires Mettre en œuvre des isolants phoniques et thermiques et des systèmes de protection à l'eau sous carrelage Poser des revêtements céramiques et analogues en utilisant les produits de mise en œuvre Réaliser les joints Poser des accessoires : joint de dilatation, cadre de tapis brosse, etc. Installation, entretien et maintenance des installations Sanitaire et thermique (plombier) Reconnaître le site et ses contraintes Implanter, équiper et poser les matériels sanitaires Tracer et réaliser les percements et poser les supports Façonner, poser et assembler les réseaux fluidiques Raccorder les matériels aux différents conduits et réseaux (fluidiques, électriques) Gérer et trier les déchets Vérifier la conformité des installations Mettre en service après les essais et contrôles Installation, entretien et maintenance "froid et climatisation" Reconnaître le site et les contraintes Implanter, équiper, poser le matériel Tracer et réaliser les percements et poser les supports

5 Façonner, poser et assembler les réseaux fluidiques Raccorder les matériels aux conduits et réseaux (fluidiques, électriques) Travaux de finitions (peinture, calorifuge, raccords de plâtre, mortier, etc.) Organiser le tri sélectif des déchets Mettre en pression, contrôler, purger les circuits Paramétrer une régulation Mettre en service l'installation Menuisier Compléter les documents du dossier technique et organiser son travail Fabriquer : usiner, monter et assembler, ferre, vitrer, finir Organiser la manutention, le stockage et le levage Implanter, mettre en position et maintenir les ouvrages Fixer les ouvrages Ajuster et faire les essais Ebéniste Choisir un modèle, ses dimensions, son ornementation et le bois à employer Réaliser une esquisse Réaliser un tracé grandeur nature du modèle à exécuter avec tous les détails, y compris les éléments de décoration (ferrures, bronzes, etc.) Connaître les diverses essences de bois : bois divers, bois précieux ou exotiques (bois de rose, de violette, acajou, etc.) Découper les pièces après cotation Corroyer : les pièces sont mises aux dimensions exactes en fonction des plans Plaquer des feuilles de bois minces, assemblées et collées selon l'effet décoratif désiré Monter à blanc en assemblant sans coller ni fixer, de toutes les pièces de bois Vérifier le parfait ajustement des pièces entre elles Assembler et coller l'ensemble Finitions : raclage, ponçage, vernissage et cirage Charpentier Réaliser l'épure : dessiner en grandeur réelle les formes de l'ouvrage avec les détails d'exécution Choisir le bois Tracer des repères pour procéder aux coupes Façonner les pièces de bois à l'aide de machines parfois à commandes numériques (scies mécaniques, toupies, dégauchisseuses, mortaiseuses) Assemblage dans l'atelier pour vérifier et corriger les éléments Montage et assemblage définitif sur la bâtiment Menuisier en aluminium et produits de synthèse Traduire le relevé de cotes en un solution technique Définir des phases de réalisation Etablir la feuille de débit d'un ouvrage Contrôler les approvisionnements Réaliser l'usinage et le façonnage d'ouvrage Réaliser le montage et la finition de tout ou partie en atelier Réaliser la pose et l'installation Trier les stocks, les chutes et les déchets Installation et maintenance des équipements électriques Décoder, analyser les consignes, les plans, schémas et documents techniques Opérer les coupures et consignations réglementaires Façonner les canalisations et supports adaptés Mettre en place le matériel Raccorder les appareils Effectuer les essais de sécurité Effectuer la mise en service des installations Maçon, ouvrier du béton Situer son travail dans l'ensemble du chantier

6 Repérer les niveaux, cotes, repères, orientations Traiter les déchets de chantier Réaliser des maçonneries brutes en blocs de béton, briques et moellons Réaliser des maçonneries apparentes en blocs de béton, briques et moellons Réaliser et mettre en place des armatures et des coffrages Réaliser et mettre en œuvre du béton Réaliser et mettre en place un composant Réaliser des enduits horizontaux, verticaux et chapes Couvreur-zingueur Déposer ou déconstruire des éléments d'ouvrage Poser les supports des éléments de couverture sur des surfaces planes et intégrer l'écran souple de sous toiture Réaliser les façonnés métalliques à la demande Mettre en œuvre des éléments de couverture et leurs accessoires sur des surfaces planes courantes Réaliser les pénétrations continues et discontinues Mettre en œuvre les recueils et évacuations des eaux pluviales par éléments métalliques Monteur en structures métalliques Traduire le relevé de cotes en une solution technique Définir des phases de réalisation Etablir la feuille de débit d'un ouvrage Identifier par un tracé, des données de fabrication Réaliser l'usinage ou la conformation Réaliser le montage et la finition de tout ou partie d'un ouvrage en atelier Réaliser la pose Ouvrier de l'étanchéité et isolation Relever les positions en altitude Relever les caractéristiques de l'ouvrage support Déterminer les surfaces et les longueurs, calculer les quantités Exécuter les travaux préparatoires Mettre en œuvre les supports ou les éléments porteurs Traiter les points singuliers Réaliser l'isolation thermique Réaliser le revêtement d'étanchéité Réaliser des protections de revêtement d'étanchéité Réaliser les bardages Ouvrier en VRD, paveur Mettre en place la signalisation et le balisage de sécurité Décaisser et démolir une chaussée Réaliser des tranchées Réaliser des blindages de tranchée Manutentionner et mettre en place des canalisations et leurs accessoires Mettre en place les ouvrages annexes Réaliser des branchements assainissement et adductions d'eau potable Conduire des engins de catégorie 1 et 9 Travailler à proximité des installations électriques Effectuer des remblais Contrôler les étanchéités des canalisations posées, des fourreaux Poser des éléments de voirie Réaliser un corps de chaussée Conduite d'engin et TP Les engins doivent être équipés : - d'un avertisseur sonore dès enclenchement de la marche arrière - d'une cabine avec arceau de sécurité - d'un manuel de maintenance et d'entretien de l'engin - de clapets anti-retour sur vérins Les engins ou matériels de chantier doivent être vérifiés périodiquement Avant de positionner et de stabiliser une grue mobile :

7 - vérifier la portance du terrain - ne pas positionner l'engin sur des éléments creux - vérifier les lignes électriques aux alentours Sur les pelles ou engins de démolition, il est obligatoire d'avoir une cabine de sécurité avec un simple ou double arceau de sécurité Un conducteur d'engin doit, à proximité de lignes électriques, faire mettre un gabarit de sécurité. Il doit être vigilant aux manœuvres et à la manutention. Etablir une Demande d'intervention de commencement de travaux (DICT) avant toute excavation Ouvrier d'entretien des équipements sportifs Connaître la sécurité dans les ERP, éclairage de sécurité, désenfumage, les alarmes et issues de secours. Entretenir des principaux sols sportifs, structure et matériaux. Implanter des aires de jeux à partir de données fournies Contrôler et mettre en sécurité les agrès. Piscine : - Connaître les schémas de filtration, notion de maintenance - Traiter l eau, instruments, produits, contrôle - Stocker et manipuler des produits dangereux dans les bassins et les locaux Electricité : notions et applications simples sur les courants électriques - rechercher les dysfonctionnements et dépanner les circuit électrique - réaliser des circuits simples : allumage, prises, va et vient - entretenir des installations d éclairage de secours et de sécurité Plomberie : La distribution d eau, les appareils sanitaires - réaliser des pièces ou remplacer une portion de canalisation en fer, cuivre, PVC, ou polyéthylène - exécuter des soudures à l étain - maintenir et entretenir des robinetteries traditionnelles ou à fermeture temporisée Maçonnerie : notions sur les matériaux usuels et les techniques de pose - réaliser des ouvrages simples en matériaux conventionnels : parpaings, carreaux de plâtre, briques, béton, etc - scellements divers - réparations diverses (carrelage, enduit ) Serrurerie : les portes, les serrures, les profilés du commerce - réaliser des ouvrages simples avec les profilés du commerce ; les assemblages seront réalisés par soudure, vissage ou boulonnage. - réparations diverses, clôtures, portes, etc - remplacement de serrures, verrous, etc Menuiserie : les différentes sortes de bois et leurs usages dans les établissements sportifs, l outillage à main et électro-portatif - réaliser des ouvrages simples faits à partir de profilés fournis, dressés et rabotés. Les assemblages seront réalisés par vissage, collage ou assemblage simple. - Remplacer des serrures, paumelles, charnières, etc. - Remplacer des pièces de bois ou de morceaux détériorés. Peinture : les familles de peinture et leur mise en oeuvre - préparer des fonds sur tous types de supports - couper et poser une vitre ordinaire de petite dimension - réaliser une peinture de finition Maintenance des bâtiments (agents polyvalent) Préparer les travaux à effectuer à l aide des plans des bâtiments et du programme de maintenance Créer ces documents s ils n existent pas, sur la base de l observation et de la réglementation Recenser les équipements et installations réglementés et leurs consignes de maintenance Prendre connaissance des consignes d hygiène et sécurité, identifier les risques liés aux produits d entretien et outillage utilisés Contrôler visuellement l état des bâtiments Procéder à des essais de fonctionnement des équipements Comprendre l origine d une panne et déterminer la possibilité de la réparer vous même Remplacer les pièces usées ou défectueuses Gérer un magasin de pièces de rechange Suivre l intervention des entreprises extérieures Constituer le dossier de maintenance Renseigner la GMAO ( gestion de la maintenance assistée par ordinateur) Dessinateur Effectuer un relevé de cote, de forme

8 Traduire le relevé en croquis à main levée Restituer le relevé en documents graphiques, après avoir calculé la mise en page et choisi une échelle Réaliser les différentes vues du projet au moyen d'un logiciel de DAO Calculer et vérifier la cohérence des cotes et des surfaces Vérifier la concordance du projet avec la technique et la réglementation

9 Bibliographie : Librairie EYROLLES D. Livres, 61 Bd St Germain PARIS CEDEX Précis bâtiment (conception, mise en oeuvre, normalisation) - La technique du bâtiment tous corps d état - Dicobat (dictionnaire général du bâtiment) - Dictionnaire de l urbanisme - Le dictionnaire professionnel du BTP - Règles de construction parasismiques - Conception des charpentes métalliques - Béton armé : BAEL, DTU associés - Construction en bois - Charpente en bois (règles et guide d assemblage) - Topographie - Aménagement routier - Fondations - VRD - Plomberie, menuiserie, maçonnerie etc. - Pierre de taille Centre Technique et Scientifique du bâtiment BP 2, MARNE LA VALLEE CEDEX 2 - DTU (documents techniques unifiés) - REEF : normes et DTU, clauses techniques, clauses spéciales, règles de calcul - Guides pratiques : règles de construction, construction d une cheminée, installation d assainissement autonome Centre d Assistance Technique et Documentation Domaine St Paul, bät SAINT REMY LES CHEVREUSES CEDEX pour les publications écrire à : - Acoustique - Bâtiments agricoles - Bâtiments d habitation - Bâtiments industriels - Bâtiments sportifs - Bâtiments tertiaires - Chauffage et plomberie - Couverture toiture - Façades - Gros œuvre - Protection et sécurité - Réhabilitation - Sécurité incendie - Thermique - VRD et assainissement Le Moniteur Editions du Moniteur, Case 61, 17 rue d Uzès PARIS CEDEX Marchés - Servitudes - Urbanisme - Amiante - Installation gaz - Conduire son chantier - Vocabulaire illustré de la construction - Handicap et construction - Le Neufert (éléments des projets de construction) - La lumière et le paysage - Maisons en bois - Architecture en béton ce ciment blanc

10 OPPBTP : Tour Amboise, 204 Rod Point de Sèvres BOULOGNE BILLANCOURT Mémos pratiques et fiches de sécurité sur : - Protections collectives - Matériels, engins - Travaux de génie civil - Travaux de bâtiment - Travaux de second œuvre - Electricité - Médecine du travail - Hygiène

11 Concours AT en Bâtiment, travaux publics, voirie et réseaux divers Le sujet et sa correction commentée

12 CONCOURS D'AGENT TECHNIQUE (AT) Epreuve d'admissibilité Portant sur la spécialité : Bâtiment, travaux publics, voirie et réseaux divers Durée de l'épreuve : 1 heure (coef. 2) Cette épreuve consiste à vérifier, au moyen de questions réponses courtes et / ou de tableaux, graphiques à constituer ou à compléter, des connaissances théoriques de base du candidat dans la spécialité au titre de laquelle il concourt. N D'anonymat :.. ( à reporter sur toutes les copies ) Lieu de l'épreuve :. Date : Important : le barème de notation de cette épreuve est indiqué pour chaque question, le questionnaire est noté sur 20 points dont pour la présentation.

13 1 les 6 faces d'un cube sont repérées dans cet ordre : La position du cube étant modifiée, identifier les autres faces : - 1 ère position : 3 points - 2 ème position : 3 points

14 2 combien mesure, à l'échelle 1/50, une longueur de 3,80 m? 3 points 3 comment peut-on définir un mur de refend? 4 la pente d'un tuyau d'évacuation est de 4%. Qu'est-ce que cela signifie? 3 points 5 qu'est-ce qu'une huisserie? 6 que veux dire AFNOR? 7 dans quel type d'ouvrage trouve-t-on des hourdis? 8 où trouve-t-on des pannes?

15 9 que signifie V.R.D.? 10 qu'est-ce que le fil d'eau 11- qu'est-ce qu'un plafond rampant? 12 quelle est la composition du béton 3 points 13 que signifient les abréviations suivantes : - E.P. :.. - E.U. :.. 14 où trouve-t-on la lucarne? 15 dans un réseau d'égout, comment s'appelle le couvercle d'un regard? 16 qu'est-ce que le calepinage?

16 17 que donne l'indication N.G.F.? 18 d'où proviennent les eaux vannes? 19 quel est le rôle des armatures principales dans une poutre en béton armé? 20 quelles sont les indications fournies par le Devis Descriptif? TOTAL : / 36 points Questionnaire : Présentation : Total général : / 18 points / / 20 points

17 CONCOURS D'AGENT TECHNIQUE (AT) Epreuve d'admissibilité Portant sur la spécialité : Bâtiment, travaux publics, voirie et réseaux divers Durée de l'épreuve : 1 heure (coef. 2) Attention! L épreuve est chronométrée, ne perdez pas de temps. Répondez en premier aux questions qui vous semblent les plus faciles puis traitez les autres dans la 2 ème demi heure. Cette épreuve consiste à vérifier, au moyen de questions réponses courtes et / ou de tableaux, graphiques à constituer ou à compléter, des connaissances théoriques de base du candidat dans la spécialité au titre de laquelle il concourt. Ne faîtes pas de longues phrases. Répondez simplement N D'anonymat :.. ( à reporter sur toutes les copies ) Lieu de l'épreuve :. Date : Ecrivez proprement CORRIGE N oubliez pas de soigner la présentation Important : le barème de notation de cette épreuve est indiqué pour chaque question, le questionnaire est noté sur 20 points dont pour la présentation.

18 1 les 6 faces d'un cube sont repérées dans cet ordre : La position du cube étant modifiée, identifier les autres faces : - 1 ère position : Pivotez le dé d un quart de tour. 3 points - 2 ème position : 1. Placez les faces opposées : F en face de E C en face de A 2. Pour trouver B et D, il faut pivoter deux fois : Sur l axe A-C Sur l axe E-F 3 points

19 2 combien mesure, à l'échelle 1/50, une longueur de 3,80 m? 3,80 m / 50 = 0,076 m soit 76 mm 3 points Le plan est 50 fois plus petit. Il faut donc diviser la longueur par 50 3 comment peut-on définir un mur de refend? C est un mur porteur du bâtiment Pour répondre à cette question, il faut connaître le vocabulaire du métier «Maçon» 4 la pente d'un tuyau d'évacuation est de 4%. Qu'est-ce que cela signifie? Ca signifie 4 cm de dénivelé pour 1 m d horizontale 4% veut dire 4 pour 100. Si on avance de 100 cm, on descend de 4 cm 3 points 5 qu'est-ce qu'une huisserie? C est le cadre dormant d une porte Pour répondre à cette question, il faut connaître le vocabulaire du métier «Menuisier» 6 que veux dire AFNOR? Association Française de NORmalisation Un sigle sur la qualité du matériel à connaître

20 7 dans quel type d'ouvrage trouve-t-on des hourdis? On les trouve dans les planchers Pour répondre à cette question, il faut connaître le vocabulaire du métier «Maçon» 8 où trouve-t-on des pannes? On les trouve dans les charpentes Pour répondre à cette question, il faut connaître le vocabulaire du métier «Menuisier» 9 que signifie V.R.D.? V.R.D. signifie Voiries et Réseaux Divers Regardez bien, c est dans l intitulé de l épreuve 10 qu'est-ce que le fil d'eau Le fil d eau est la cote de niveau intérieur le plus bas d une canalisation, d un égout ou d un caniveau C est là où coule l eau en Voirie et Assainissement 11- qu'est-ce qu'un plafond rampant? C est un plafond en pente ( sous toiture par exemple ) Pour répondre à cette question, il faut connaître le vocabulaire du métier «Plâtrier»

21 12 quelle est la composition du béton Il faut du sable, des gravillons, du ciment et de l eau 3 points Une connaissance de base que tous les candidats de cette spécialité doivent connaître 13 que signifient les abréviations suivantes : - E.P. : Eaux pluviales - E.U. : Eaux Usées 14 où trouve-t-on la lucarne? On trouve la lucarne en toiture Faites aussi appel à vos connaissances personnelles 15 dans un réseau d'égout, comment s'appelle le couvercle d'un regard? C est un tampon Pour répondre à cette question, il faut connaître le vocabulaire en VRD et assainissement 16 qu'est-ce que le calepinage? Le calepinage est une représentation sous forme de Dessin du plan de pose d un revêtement ou de maçonnerie de pierres. Vous remarquerez que pour passer cette épreuve, il est nécessaire de connaître beaucoup de vocabulaire technique. N hésitez pas pendant vos révisions à feuilleter des revues techniques. 17 que donne l'indication N.G.F.?

22 Nivellement Général de la France C est l altitude du point par rapport au niveau de la mer Pensez aux repères de nivellement pour vos implantations 18 d'où proviennent les eaux vannes? Les eaux vannes proviennent de la cuvette des WC Pour répondre à cette question, il faut connaître le vocabulaire du métier «Assainissement» 19 quel est le rôle des armatures principales dans une poutre en béton armé? Le rôle des armatures est d assurer la résistance à la traction Les béton est très résistant à la compression. Par contre il est très fragile à la traction d où l utilité du ferraillage pour le renforcer. 20 quelles sont les indications fournies par le Devis Descriptif? Le devis descriptif indique les éléments qualitatifs et Quantitatif ainsi que le coût des constituants d un ouvrage Il permet de connaître le détail des travaux TOTAL : / 36 points Questionnaire : Présentation : Total général : / 18 points / / 20 points

23 Concours ATQ en Bâtiment, travaux publics, voirie et réseaux divers Le sujet et sa correction commentée

24 CONCOURS D'AGENT TECHNIQUE (ATQ) Epreuve d'admissibilité Portant sur la spécialité : Bâtiment, travaux publics, voirie et réseaux divers Durée de l'épreuve : 2 heures ( coef 3 ) Cette épreuve consiste en la résolution d un cas pratique, dans la spécialité au titre de laquelle le candidat concourt, relatif à une situation à laquelle un agent territorial qualifié peut être confronté dans l exercice de ses fonctions. N D'anonymat :.. ( à reporter sur toutes les copies ) Lieu de l'épreuve :. Date : Important : le barème de notation de cette épreuve est indiqué pour chaque question, le questionnaire est noté sur 20 points dont pour la présentation. Nota : Le sujet consiste à apporter une solution à un problème posé. Cette solution devra être décrite par le candidat qui pourra utiliser, si nécessaire, le dessin, la schématisation, le croquis. Le cas pratique pourra être complété par des questions qui devront être en rapport avec l étude proposée.

25 Commune de LORVILLE Courts de tennis municipaux Construction d un Club-House Plan de l ensemble Vous êtes chargé d étudier le dossier de construction de Club-House du terrain de tennis de votre Commune. On vous remet le plan du Rez-de-Chaussée de cet ouvrage, et après réflexion, nous vous demandons de répondre aux questions ci-jointes.

26 1 Qui est le Maître d Ouvrage de cette opération? 2 Le plan ne donne pas toutes les indications nécessaires à la construction de ce bâtiment. Comment s appelle le document qui décrit les matériaux utilisés et leur mise en oeuvre? 3 Sachant que le plan ci-dessus a été réduit, à quelle échelle a été dessiné l original si la façade Entrée mesure 316 mm? 4 Qu existe-t-il comme isolant thermique? (citez-en au moins trois) 5 Afin de prévoir le chauffage du Bureau, calculez son volume : 6 Pour quelle raison la porte d entrée s ouvre-t-elle vers l extérieur? 7 Qu est-ce que «l accès VMC» et que signifie ce sigle?

27 8 Qu entend-t-on par «éclairage zénithal»? 9 D après ce plan, combien y a-t-il de versant de toiture? (justifiez votre réponse) 10 Que représentent les traits interrompus en façade entrée? 11- Les châssis sur WC Hommes et Femmes sont équipés de pavés de verre : quels sont les avantages d une telle solution? 12 Dans le local Réserve, il y a une ouverture. Quelles sont ses dimensions? - L.N.B. : - H.N.B. :... Que signifie «al 100 vr»? 13 Que signifient les différentes indications portées sur la porte située au fond à gauche du Club-House? - PM : / 225 :.. - SS : ( 1 UP signifie une unité de passage)

28 Que signifie «imposte 70»? 14 L extérieur des murs des façades latérales sera revêtu d un enduit bâtard à finition talochée. Quels sont les constituants d un tel enduit? Combien un enduit traditionnel comporte-t-il de couches? Comment s appellent-elles? 15 Qu y a-t-il comme équipement dans le vestiaire femme? 16 Quelle est l orientation des châssis en pavés de verre des WC? 17 Pour cette construction, l architecte préconise le plancher sur vide sanitaire visitable par rapport au plancher sur terre plain. Exposez les avantages et les inconvénients d un tel choix : 6 points

29 TOTAL : / 36 points Questionnaire : Présentation : Total général : / 18 points / / 20 points

30 CONCOURS D'AGENT TECHNIQUE (ATQ) Epreuve d'admissibilité Portant sur la spécialité : Bâtiment, travaux publics, voirie et réseaux divers Durée de l'épreuve : 2 heures ( coef 3 ) Attention! L épreuve est chronométrée, ne perdez pas de temps. Après une lecture rapide du sujet, commencez par traiter les questions qui vous semblent les plus faciles. Ne vous dispersez pas. Cette épreuve consiste en la résolution d un cas pratique, dans la spécialité au titre de laquelle le candidat concourt, relatif à une situation à laquelle un agent territorial qualifié peut être confronté dans l exercice de ses fonctions. Ce qu on vous demande en fait, c est de répondre à plusieurs petites questions concrètes. Des problèmes que vous pouvez rencontrer sur le lieu de travail ou sur la compréhension des documents. N D'anonymat :.. ( à reporter sur toutes les copies ) Lieu de l'épreuve :. Date : Ecrivez proprement CORRIGE Important : le barème de notation de cette épreuve est indiqué pour chaque question, le questionnaire est noté sur 20 points dont pour la présentation. N oubliez pas de soigner la présentation Nota : Le sujet consiste à apporter une solution à un problème posé. Cette solution devra être décrite par le candidat qui pourra utiliser, si nécessaire, le dessin, la schématisation, le croquis. Le cas pratique pourra être complété par des questions qui devront être en rapport avec l étude proposée.

31 Commune de LORVILLE Courts de tennis municipaux Construction d un Club-House Plan de l ensemble Quels sont les mots importants : - Club-House = bâtiment public - Commune = maître de l ouvrage Vous êtes chargé d étudier le dossier de construction de Club-House du terrain de tennis de votre Commune. On vous remet le plan du Rez-de-Chaussée de cet ouvrage, et après réflexion, nous vous demandons de répondre aux questions ci-jointes.

32 1 Qui est le Maître d Ouvrage de cette opération? La commune de Lorville C est elle qui va payer 2 Le plan ne donne pas toutes les indications nécessaires à la construction de ce bâtiment. Comment s appelle le document qui décrit les matériaux utilisés et leur mise en oeuvre? Le devis descriptif On vous demande juste le document complémentaire du plan 3 Sachant que le plan ci-dessus a été réduit, à quelle échelle a été dessiné l original si la façade Entrée mesure 316 mm? Un peu de calcul et attention aux unités : mm c est ce que l on mesure sur le plan à l échelle ( on vous donne la mesure car le plan photocopié du sujet a été réduit ). - Sur le plan nous lisons 1580, soit 15,80 m ou mm. - Faire divisé par 316 = 50 - Donc l échelle du plan = 1 / 50 1/50 ou 0,02 4 Qu existe-t-il comme isolant thermique? (citez-en au moins trois) De la laine de verre, de la laine de roche, du polyuréthane (PUR), du polystyrène (PSE), de la vermiculite, de la pouzzolane, etc Pensez à vos connaissance personnelles. Vous devez bien trouver trois isolants thermiques. 5 Afin de prévoir le chauffage du Bureau, calculez son volume : Hauteur sous plafond 2,50 m Surface 15 m 2

33 Volume : 15 m 2 x 2,50 m = 37,5 m 3 Encore un peu de calcul : D abord, trouver la surface du bureau. Il fait 5,00 m sur 3,00 m. 3 x 5 = 15 m2. C est bon puisque la surface est indiquée sur le plan. Le plus dur est de trouver la hauteur sous plafond! Regardez bien il est écrit deux fois hsp250 donc prenez 2,50 m. Multipliez les deux vous avez le volume de la pièce. 6 Pour quelle raison la porte d entrée s ouvre-t-elle vers l extérieur? C'est une réglementation propre aux locaux recevant Du public. Pensez à la sécurité incendie 7 Qu est-ce que «l accès VMC» et que signifie ce sigle? C'est une trappe d'accès à l'appareillage VMC situé en Plafond. VMC : Ventilation Mécanique Contrôlée Le trait pointillé signifie une trappe. Il faut bien un accès à la V.M.C. pour l entretien et les réparations 8 Qu entend-t-on par «éclairage zénithal»? C'est un éclairage naturel en toiture : châssis de toit Ca vient du zénith : d en haut 9 D après ce plan, combien y a-t-il de versant de toiture? (justifiez votre réponse) Il y a deux versants : une seule ligne de faîtage. Repérez la ou les ligne de faîtage sur le plan : Il n y en a qu une. 10 Que représentent les traits interrompus en façade entrée? Ils représentent une poutre sur porche. Les différents symboles du plan peuvent s apprendre dans les mémos «Dessin du bâtiment».

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

Table des matières générale 1

Table des matières générale 1 Table des matières générale page 1 Table des matières générale 1 0 - Clauses communes Chap. 1 - Clauses générales pour opérations à lot unique 1/1 Définition de l opération Réglementations Lots 1/2 Spécifications

Plus en détail

Un projet de construction est une maison individuelle, un bâtiment administratif, un immeuble, une rénovation,

Un projet de construction est une maison individuelle, un bâtiment administratif, un immeuble, une rénovation, SYNTHESE PLANS DE BATIMENTS Feuille 1/12 I. INTRODUCTION Un projet de construction est une maison individuelle, un bâtiment administratif, un immeuble, une rénovation, une usine, un bâtiment agricole ou

Plus en détail

Le Domaine de Barbateguy

Le Domaine de Barbateguy Le Domaine de Barbateguy Chemin de Linague 64 990 URCUIT DESCRIPTIF SOMMAIRE VILLAS M1, M2, M3, M5, M6, M8 Edition du 30/04/2014 1 A)VILLAS Gros oeuvre 1) Nettoyage du terrain. 2) Fondations des bâtiments

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE S.I.C.A. HABITAT RURAL DE LA SAVOIE 40, rue du Terraillet 73190 SAINT BALDOPH Tél. 04 79 33 06 94 Fax 04 79 85 69 92 E-mail : info@sica-hr.com Dossier 1918-2011 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE ST OFFENGE CREATION

Plus en détail

Lecture de plan bâtiment. Mai 2010

Lecture de plan bâtiment. Mai 2010 Lecture de plan bâtiment Mai 2010 Représentation des volumes Du volume au plan... Plusieurs vues sont nécessaires pour comprendre et représenter une construction! Introduction La lecture de plan de bâtiment,

Plus en détail

Marché de fourniture et d installation de matériels de restauration, et de travaux de cloisonnement du local plonge

Marché de fourniture et d installation de matériels de restauration, et de travaux de cloisonnement du local plonge CENTRE HOSPITALIER DU GERS 10 Rue Michelet BP 363 32008 AUCH Cédex 8 Marché de fourniture et d installation de matériels de restauration, et de travaux de cloisonnement du local plonge ANNEXE 1 AU CCTP

Plus en détail

Construction d'un groupe de deux T3

Construction d'un groupe de deux T3 Construction d'un groupe de deux T3 DEVIS QUANTITATIF / ESTIMATIF MAÎTRE D'OUVRAGE Mr Modèle Fac-Similé Rue de la Paix 20137 Porto Vecchio MAÎTRE D'OEUVRE Lotissement Cavu-Vèrdiola Route de Cavu 20144

Plus en détail

LE GUIDE DE LA CONSTRUCTION

LE GUIDE DE LA CONSTRUCTION LE GUIDE DE LA CONSTRUCTION Fondateur de Tel : 03 81 32 01 46 Fax : 03 81 32 15 12 communication@que-du-terrain-a-batir.com Sommaire 2 Sommaire Sommaire 2 Préambule 3 1e partie : Le déroulement chronologique

Plus en détail

PROCES-VERBAL BUREAU 17 MARS 2011

PROCES-VERBAL BUREAU 17 MARS 2011 PROCES-VERBAL BUREAU 17 MARS 2011 Présents : B.CURIS / Th. KAEPPELIN/D.BERGMANN/ Ch.VALLEYRE /A.PERRICHON E.PIERRON Excusés : M.GORJUX / JC.BONI DEBRIEFING REUNION DU 17 FEVRIER SUR LE THEME 1 : Dans le

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

LES METIERS DE L EQUIPEMENT DU BATIMENT

LES METIERS DE L EQUIPEMENT DU BATIMENT LES METIERS DE L EQUIPEMENT DU BATIMENT INSTALLATEUR SANITAIRE INSTALLATEUR THERMIQUE Elèves de 3 ème, 3 ème SEGPA, 3 ème Prépa-pro, 3 ème Dispositif alternance Aptitudes manuelles Adaptabilité aux différentes

Plus en détail

DESSINS D ARCHITECTURE

DESSINS D ARCHITECTURE Les dessins d architecture Page 1 DESSINS D ARCHITECTURE Objectifs : - Connaitre à partir d une application les différents plans réalisés dans le domaine de la construction, et plus particulièrement les

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE MARINADOUR 25 Allées Marines 64100 BAYONNE NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Bâtiment B2 Edition du 27/06/2013 Page 1 sur 9 A/ APPARTEMENTS Gros œuvre : 1) Démolition, nettoyage du terrain. 2) Fondations des

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE DE NOS CONSTRUCTIONS CONFORME A LA RT 2012

DESCRIPTIF TECHNIQUE DE NOS CONSTRUCTIONS CONFORME A LA RT 2012 DESCRIPTIF TECHNIQUE DE NOS CONSTRUCTIONS CONFORME A LA RT 2012 PRINCIPAUX POINTS DE LA PROCEDURE 1) Calcul du coefficient «Bbiomax» (besoin bioclimatique) et mise en place des solutions techniques 2)

Plus en détail

Descriptif de livraison et de prestations de la cave DENNERT ICON 3.02 TRE

Descriptif de livraison et de prestations de la cave DENNERT ICON 3.02 TRE Descriptif de livraison et de prestations de la cave DENNERT ICON 3.02 TRE Cave ICON 3.02 TRE selon le plan d ensemble ci-joint, composée de murs préfabriqués posés et fixés sur la dalle selon les impératifs

Plus en détail

Centre international d études pédagogiques

Centre international d études pédagogiques Centre international d études pédagogiques 1, avenue Léon-Journault 92318 Sèvres Cedex Tél. : 33 (0)1 45 07 60 22 - Fax : 33 (0)1 45 07 60 31 Site Internet : www.ciep.fr MARCHE DE TRAVAUX D AMENAGEMENT

Plus en détail

Estimation du... ATELIER D'ARCHITECTURE An5 Architectes sprl Rue d'anvers, 5 - B 7041 Givry AN5 - Document en date du 29 mai 2014

Estimation du... ATELIER D'ARCHITECTURE An5 Architectes sprl Rue d'anvers, 5 - B 7041 Givry AN5 - Document en date du 29 mai 2014 Estimation du... 01 MODALITÉS DE L'ENTREPRISE 01.00 Modalités de l'entreprise généralités Cch 01.01 Généralités visite préalable du chantier P.M. 01.10 Etude / stabilité généralités P.M. 01.11 Etude /

Plus en détail

Côté 7ème. Côté 7ème

Côté 7ème. Côté 7ème Côté 7ème Marseille 7ème - 9/11/13 rue Joël Recher Notice descriptive - Bureaux 1 / 5 28/08/2013 Sommaire : 1. Le Bâtiment 1.1. Gros œuvre 1.2. Façades 1.3. Couverture 2. Les aménagements extérieurs 2.1.

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

Présentation. - le plan de masse qui définit la position de la construction sur le terrain,

Présentation. - le plan de masse qui définit la position de la construction sur le terrain, Dessin Industriel LECTURE DE PLANS BATIMENT p1 Présentation La lecture de plan de bâtiment, va vous permettrent de décoder, analyser, tous types de dessins et de documents qui interviennent dans un projet

Plus en détail

PATIO BAROJA. avenue de Biarritz Anglet DESCRIPTIF SOMMAIRE

PATIO BAROJA. avenue de Biarritz Anglet DESCRIPTIF SOMMAIRE PATIO BAROJA avenue de Biarritz Anglet DESCRIPTIF SOMMAIRE Le PATIO BAROJA est une résidence située avenue de Biarritz à Anglet. L immeuble compte quatre étages desservis par un ascenseur. Les parties

Plus en détail

Le Manoir de Cluny Schoelcher - Martinique

Le Manoir de Cluny Schoelcher - Martinique Le Manoir de Cluny Schoelcher - Martinique NOTICE DESCRIPTIVE DE VENTE 14 novembre 2012 PREAMBULE Réalisation de 24 appartements T1 sur la commune de Schoelcher. La décomposition est la suivante : - 24

Plus en détail

Textes généraux. Ministère de l économie, des finances et de l industrie

Textes généraux. Ministère de l économie, des finances et de l industrie J.O n 12 du 15 janvier 1998 page 623 texte n Textes généraux Ministère de l économie, des finances et de l industrie Décret no 98-28 du 8 janvier 1998 relatif à la composition du cahier des clauses techniques

Plus en détail

Résidence Les chemins de Berroueta

Résidence Les chemins de Berroueta Résidence Les chemins de Berroueta Quartier Berroueta 64122 URRUGNE DESCRIPTIF SOMMAIRE DU COLLECTIF Edition du 20/03/2014 1 A)APPARTEMENTS Gros oeuvre 1) Démolition, nettoyage du terrain. 2) Fondations

Plus en détail

Résidence Pietra Rossa

Résidence Pietra Rossa Résidence Pietra Rossa Sur les hauteurs de Bastia, belle petite copropriété de deux immeubles de 8 appartements chacun, vue superbe. Du T2 à la villa de toit. 269.000 279.000 215.000 230.000

Plus en détail

Coffre en terre cuite à isolation renforcée M20. pour maçonnerie à isolation rapportée. Un certain sens de la terre

Coffre en terre cuite à isolation renforcée M20. pour maçonnerie à isolation rapportée. Un certain sens de la terre Coffre en terre cuite à isolation renforcée M20 pour maçonnerie à isolation rapportée Un certain sens de la terre Coffre de baie à chaînage intégré COMPOSANTS EN TERRE CUITE POUR BAIES DESTINÉS À PROTÉGER

Plus en détail

«La Résidence Roland Garros» DINARD

«La Résidence Roland Garros» DINARD «La Résidence Roland Garros» DINARD Construction de 25 logements NOTICE SOMMAIRE DES TRAVAUX Maître d'ouvrage : SCCV RESIDENCE ROLAND GARROS 10, rue de la Rigourdière 35510 CESSON SEVIGNE 2 1.1. Infrastructure

Plus en détail

SCI LE NEWTON DESCRIPTIF SOMMAIRE

SCI LE NEWTON DESCRIPTIF SOMMAIRE 1 INFRASTRUCTURE 1-1 - IMPLANTATION Sur un terrain de 973m² environ situé Rue de Maine Commune de SANIT DENIS, construction d un Bâtiment : - Bâtiment: 65 appartements et 1 commerce en R + 6 desservi par

Plus en détail

Notice descriptive CONSTRUCTION DE DEUX IMMEUBLES A USAGE D HABITATION

Notice descriptive CONSTRUCTION DE DEUX IMMEUBLES A USAGE D HABITATION DEPARTEMENT DE LA MARTINIQUE VILLE DE DUCOS Quartier La Marie Notice descriptive CONSTRUCTION DE DEUX IMMEUBLES A USAGE D HABITATION SOMMAIRE 1. NOTICE DESCRIPTIVE 1.1 PREAMBULE 1.2 NORMES ET REGLEMENTATIONS

Plus en détail

MAISON ECLUSIERE 8 bis Verlhaguet 82290 LACOURT SAINT PIERRE

MAISON ECLUSIERE 8 bis Verlhaguet 82290 LACOURT SAINT PIERRE MAISON ECLUSIERE 8 bis Verlhaguet 82290 LACOURT SAINT PIERRE PRESENTATION GENERALE Le bâtiment de 10 mètres sur 6 mètres se compose : - au niveau du sous sol : cave et local technique - au niveau de l'écluse

Plus en détail

Plan de formation Installateur en sanitaire CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise

Plan de formation Installateur en sanitaire CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise Objectifs particuliers Administration Expliquer et respecter les procédures en vigueur dans l'entreprise Expliquer et décrire les procédures du métier Développement durable Utiliser avec discernement les

Plus en détail

CAP d Installateur thermique RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES

CAP d Installateur thermique RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES ACTIVITES : Les activités sont à développer lors de la réalisation d un ouvrage ou d une installation simple 1) Préparation / Organisation 1- Prendre connaissance du

Plus en détail

Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit sans autorisation.

Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit sans autorisation. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Clermont- Ferrand pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit,

Plus en détail

Immeuble "Mont Noble A & B" à Sion Descriptif général de la construction Terrain - Commune de Sion. 1 Bâtiment - Terrassement - Canalisations intérieures en PE et extérieures en PVC - Béton armé, dimensions

Plus en détail

AL 4218 - Fronville - Maison de l'instituteur METRE RECAPITULATIF

AL 4218 - Fronville - Maison de l'instituteur METRE RECAPITULATIF FONDS DU LOGEMENT des Familles Nombreuses de Wallonie SCRL Septembre 2009 Aide Locative de Namur Rue Saint-Nicolas, 67 5000 Namur téléphone: 081 420 360 télécopie : 081 420 359 AL 4218 - Fronville - Maison

Plus en détail

Présentation du béton cellulaire... 14 Historique... 14 Présentation... 14 Composition... 15 Fabrication... 15 Principales utilisations...

Présentation du béton cellulaire... 14 Historique... 14 Présentation... 14 Composition... 15 Fabrication... 15 Principales utilisations... CONSTRUIRE EN BÉTON CELLULAIRE 1. Le béton cellulaire et son environnement Présentation du béton cellulaire.............................................................. 14 Historique......................................................................................

Plus en détail

COMMUNE DE TOUFFLERS VILOGIA IN SITU Architectes CONSTRUCTION DE 10 LOGEMENTS ET DE SURFACES COMMERCIALES Rue des Ecoles-CCTP 12 LOT PEINTURES

COMMUNE DE TOUFFLERS VILOGIA IN SITU Architectes CONSTRUCTION DE 10 LOGEMENTS ET DE SURFACES COMMERCIALES Rue des Ecoles-CCTP 12 LOT PEINTURES COMMUNE DE TOUFFLERS VILOGIA IN SITU Architectes CONSTRUCTION DE 10 LOGEMENTS ET DE SURFACES COMMERCIALES Rue des Ecoles-CCTP 12 LOT PEINTURES 11.1 PRESCRIPTIONS GENERALES 11.1.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

HABITATION ISOLATION Présentation

HABITATION ISOLATION Présentation Un particulier vient d acheter une maison individuelle construite dans les années 70 suivant le plan de masse ci-contre. Classe énergétique : Emission de Gaz à effet de Serre : 1 / 6 limite terrain N 8m

Plus en détail

DESSIN D1 Séquence 17

DESSIN D1 Séquence 17 Consignes Après lecture du descriptif plomberie (pages 2 et 3), étude du plan (page 4), et des règles d implantation des appareils sanitaires (page 5): 1 : sur la page 7 (vue en plan de la cuisine à l

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE. 79 Avenue du bon repos (83700 SAINT-RAPHAËL) S.C.C.V. ROYAL PALM

NOTICE DESCRIPTIVE. 79 Avenue du bon repos (83700 SAINT-RAPHAËL) S.C.C.V. ROYAL PALM NOTICE DESCRIPTIVE 79 Avenue du bon repos (83700 SAINT-RAPHAËL) S.C.C.V. ROYAL PALM NOTICE DESCRIPTIVE Résidence ROYAL PALM PERMIS DE CONSTRUIRE ET ARCHITECTURE : L Architecture a été réalisée par le Cabinet

Plus en détail

isolé par l extérieur

isolé par l extérieur Conception d un bâtiment isolé par l extérieur Avoir fait le choix de l Isolation Thermique par l Extérieur permet d optimiser les performances de résistance thermique du bâtiment. En contrepartie, l I.T.E.

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6

réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6 réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6 LOT N 4 CLOISONS - PLAFONDS Sommaire Chapitre I - PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES...2 Chapitre II -

Plus en détail

L amiante c est où? 2

L amiante c est où? 2 L amiante c est où? 2 1. Toiture et étanchéité L amiante c est où? 2. Parois verticales extérieures 3. Parois verticales intérieures 4. Plafonds et faux plafonds 5. Planchers et planchers techniques 6.

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

Personnes à Mobilité Réduite (PMR) SIPHON DE DOUCHE

Personnes à Mobilité Réduite (PMR) SIPHON DE DOUCHE Personnes à Mobilité Réduite (PMR) SIPHON DE DOUCHE GTPMR12 NOUVEAU BÂTIMENT SANITAIRE ENVIRONNEMENT SOLUTIONS SANITAIRES Le sanitaire, spécialité historique de Nicoll, a fait de la marque la référence

Plus en détail

www.defiscalisation.com

www.defiscalisation.com DEPARTEMENT DE LA MARTINIQUE Commune De Fort de France Quartier Beauséjour Jambette «Domaine de Bélize» 57 Appartements 60 Garages DESCRIPTIF DE VENTE www.defiscalisation.com 1/5 1 - CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Plus en détail

thermique (m².k/w) Nombre de panneaux / palette Nombre de Résistance m²/ palette Epaisseur totale (panneau + 2 parements) Plaque standard

thermique (m².k/w) Nombre de panneaux / palette Nombre de Résistance m²/ palette Epaisseur totale (panneau + 2 parements) Plaque standard Panneau sandwich en laine de roche mono densité et plaques de plâtre standard ou hydrofugé. le + produit : des performances acoustiques testées en laboratoire. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES Performances

Plus en détail

CAP Plâtrier-plaquiste

CAP Plâtrier-plaquiste I - CONTEXTE PROFESSIONNEL : I. 1 - Domaine d intervention : Le plâtrier-plaquiste intervient pour la réalisation d ouvrages de plâtrerie sur tous types de chantier et, essentiellement, à l intérieur.

Plus en détail

Lot n 02 GROS OEUVRE DPGF. Construction de 8 + 14 logements et d'un pôle médical + locaux sociaux. Domaine du Pré Harbois 54690 EULMONT

Lot n 02 GROS OEUVRE DPGF. Construction de 8 + 14 logements et d'un pôle médical + locaux sociaux. Domaine du Pré Harbois 54690 EULMONT Construction de 8 + 14 logements et d'un pôle médical + locaux sociaux Domaine du Pré Harbois 54690 EULMONT MAITRE D'OUVRAGE SLH Société Lorraine Habitat 2 passage Sébastion Bottin 54003 NANCY Cedex Tél

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

CAP de Charpentier Bois RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES FABRICATION

CAP de Charpentier Bois RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES FABRICATION Fonction 1 Activités CAP de Charpentier Bois RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Tâches FABRICATION Contrôle et réception de l existant - Contrôler l état de l existant x - Effectuer les croquis

Plus en détail

FICHE METIER et PASSERELLES. Ouvrier polyvalent de maintenance des bâtiments

FICHE METIER et PASSERELLES. Ouvrier polyvalent de maintenance des bâtiments FICHE METIER et PASSERELLES Ouvrier polyvalent de maintenance des bâtiments Domaines : Interventions techniques - Sous Domaine : Patrimoine Bâti Code fiche du répertoire des métiers territoriaux : 09/C/19

Plus en détail

- CAP MAÇON SESSION : 2014

- CAP MAÇON SESSION : 2014 1 Tél : 01.60.84.39.27 - Fax : 01.69.88.91.67 FICHES D EVALUATION EN ENTREPRISE Ouvrage réalisé en 2011 dans le cadre du Concours «Un des meilleurs Apprentis de France». FORMATEUR TECHNIQUE : Monsieur

Plus en détail

Résidence Habitation La Marie

Résidence Habitation La Marie LE MORNE ROUGE HABITATION LA MARIE Résidence Habitation La Marie Descriptif Technique Sommaire DESCRIPTIF TECHNIQUE SOMMAIRE Maisons Morne Rouge Désignation des Ouvrages et des Fournitures Indications

Plus en détail

CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL DT2. FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT3

CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL DT2. FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT3 DOSSIER TECHNIQUE CONTEXTE PROFESSIONNEL, EXTRAIT DU CCTP DT1 PLAN DU SOUS - SOL FICHES TECHNIQUES (Plafond type «Armstrong») DT2 DT3 RESSOURCES (Cloison sur ossature métallique, acoustique ) DT4 Contexte

Plus en détail

AMENAGEMENT D UNE UNITE D HOSPITALISATION A DOMICILE EN PEDOPSYCHIATRIE CHS MONTFAVET MEMOIRE APS

AMENAGEMENT D UNE UNITE D HOSPITALISATION A DOMICILE EN PEDOPSYCHIATRIE CHS MONTFAVET MEMOIRE APS MEMOIRE I. LOTS ARCHITECTURAUX 1 - GROS-ŒUVRE - DEMOLITIONS. Démolition de faux-plafonds avec chargement et évacuation des gravois à la décharge publique ;. Démolition de cloisons non conservées avec chargement

Plus en détail

MAIRIE DE VOISE TRAVAUX DE MISE EN ACCESSIBILITE DE LA SALLE DE REUNION AUX PERSONNES A MOBILITE REDUITE CAHIER DES CHARGES DU PROJET

MAIRIE DE VOISE TRAVAUX DE MISE EN ACCESSIBILITE DE LA SALLE DE REUNION AUX PERSONNES A MOBILITE REDUITE CAHIER DES CHARGES DU PROJET MAIRIE DE VOISE TRAVAUX DE MISE EN ACCESSIBILITE DE LA SALLE DE REUNION AUX PERSONNES A MOBILITE REDUITE CAHIER DES CHARGES DU PROJET 1. Contexte : La Mairie de Voise souhaite procéder à l aménagement

Plus en détail

Note de cadrage relative à l épreuve de VERIFICATION DES CONNAISSANCES TECHNIQUES

Note de cadrage relative à l épreuve de VERIFICATION DES CONNAISSANCES TECHNIQUES CONCOURS INTERNE ET TROISIEME CONCOURS D AGENT DE MAÎTRISE TERRITORIAL Note de cadrage relative à l épreuve de VERIFICATION DES CONNAISSANCES TECHNIQUES INTITULE REGLEMENTAIRE DE L EPREUVE (décret n 2002-1049

Plus en détail

Sujet national pour l ensemble des centres de gestion organisateurs

Sujet national pour l ensemble des centres de gestion organisateurs Sujet national pour l ensemble des centres de gestion organisateurs TECHNICIEN TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE CONCOURS INTERNE ET TROISIEME CONCOURS SESSION 2014 Étude de cas portant sur la spécialité

Plus en détail

DG RENOVATION. 5 CHEMIN DU GRAND VAL - Extension. VAULX EN VELIN, le 12/03/13

DG RENOVATION. 5 CHEMIN DU GRAND VAL - Extension. VAULX EN VELIN, le 12/03/13 DG RENOVATION 5 CHEMIN DU GRAND VAL - Extension DEVIS n 100617 VAULX EN VELIN, le 12/03/13 MAITRE D'OUVRAGE M & Mme LEHON 55 CHEMIN DU GRAND VAL 69980 CIVRIEUX D'AZERGUES MAITRE D'OEUVRE DG RENOVATION

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES CADRE DÉCOMPOSITION DU PRIX GLOBAL & FORFAITAIRE

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES CADRE DÉCOMPOSITION DU PRIX GLOBAL & FORFAITAIRE Commune de BELVEDERE PROJET D'AMENAGEMENT D'UN LOCAL D'EXPOSITION PERMANENTE e-mail secretariat@mairie-belvedere.fr Architecte PARISOT 333 route du Pré neuf TOURRETTES SUR LOUP 06140 T. 06 46 791 891 /

Plus en détail

Mieux connaître le secteur du bâtiment

Mieux connaître le secteur du bâtiment iche d animation Compétence B3 Mieux connaître le secteur du bâtiment Objectif Permettre aux élèves de découvrir la diversité des métiers du bâtiment et les caractéristiques de ce secteur. Matériel nécessaire

Plus en détail

«La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON. Descriptif commercial sommaire

«La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON. Descriptif commercial sommaire «La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON Descriptif commercial sommaire A) CARACTERISTIQUES GENERALES 1. Gros Œuvre Infrastructure : - Implantation. - Fouilles en rigoles pour fondations.

Plus en détail

CHAPITRE IV BORDEREAU DES PRIX - DETAIL ESTIMATIF

CHAPITRE IV BORDEREAU DES PRIX - DETAIL ESTIMATIF CHAPITRE IV BORDEREAU DES PRIX - DETAIL ESTIMATIF de Hors T.V.A. Hors T.V.A. 50 - DEMOLITIONS ET DEPOSES Y COMPRIS EVACUATION 50.01 Démolitions et déposes pour l'ensemble du local suivant plans de détail

Plus en détail

Fiche du projet INOV. Frisomat Case study fiche du projet INOV

Fiche du projet INOV. Frisomat Case study fiche du projet INOV Fiche du projet INOV Hall Flatro lumineux de 49 m de long Le hall industriel Flatro à Villers-le-Bouillet mesure 15 m de large sur 49 m de long et 6 m de hauteur. Le bâtiment repose sur des socles en béton

Plus en détail

TECHNOLOGIE : TECHNIQUES SPECIALES

TECHNOLOGIE : TECHNIQUES SPECIALES MINISTERE DE LA COMMUNAUTÉ FRANCAISE ADMINISTRATION GÉNÉRALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION TECHNOLOGIE

Plus en détail

DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Notice descriptive sommaire 1 1. CONCEPTION DU BATIMENT Locaux à usage de bureaux assujettis au code du Travail et ERP 5 ème catégorie

Plus en détail

Phase de processus Poste période Activité stable Activité évolutive. d étude ou de bureau d étude

Phase de processus Poste période Activité stable Activité évolutive. d étude ou de bureau d étude Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) Page 1 sur 11 Parmi les postes répertoriés, beaucoup de postes sont cités une seule fois. Pour eux,

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA GUYANE

DEPARTEMENT DE LA GUYANE DEPARTEMENT DE LA GUYANE MAIRIE DE REMIRE MONTJOLY MARCHE DE TRAVAUX DETAIL QUANTITATIF ESTIMATIF D.Q.E. Travaux de Réhabilitation du logement de fonction du stade Etienne DORLIPO LOGEMENT DE FONCTION

Plus en détail

SPECIFICITES TECHNIQUES MUR PREFER. Mur épaisseur 30 Mur épaisseur 40

SPECIFICITES TECHNIQUES MUR PREFER. Mur épaisseur 30 Mur épaisseur 40 SPECIFICITES TECHNIQUES Commande N MUR PREFER Dans un premier temps, merci de nous fournir toutes les coordonnées des différents corps de métiers présents sur votre chantier (électricien, maçon, peintre,

Plus en détail

RESIDENCE COQUELICOTS 4

RESIDENCE COQUELICOTS 4 ETABLISSEMENTS THIA DARBEFEUILLE JEAN-MICHEL ARCHITECTE DPLG RESIDENCE COQUELICOTS 4 DESCRIPTIF SOMMAIRE Indice A Juillet 2013 Page - 1 - La présente notice a pour objet la description des prestations

Plus en détail

RESTAURATION ET RECONSTRUCTION D'UNE FERME CLASSEE A ESCHWEILER

RESTAURATION ET RECONSTRUCTION D'UNE FERME CLASSEE A ESCHWEILER RESTAURATION ET RECONSTRUCTION D'UNE FERME CLASSEE A ESCHWEILER PERFORMANCE ENERGETIQUE ET PATRIMOINE BÂTI SITUATION EXISTANTE AVANT TRAVAUX Situation existante Atelier d'architecture Danielle Weidert

Plus en détail

1.1. Réglementation et règles de l art

1.1. Réglementation et règles de l art Afin d assurer la qualité de l assainissement collectif, la loi a donné l obligation aux particuliers de se raccorder au réseau d eaux usées lorsqu il est en place. Pour faciliter en pratique la réalisation

Plus en détail

Version modulaire de type «ECO 2» réalisée avec des matériaux naturels «ECO 2» + Label EFFINERGIE. Notice descriptive

Version modulaire de type «ECO 2» réalisée avec des matériaux naturels «ECO 2» + Label EFFINERGIE. Notice descriptive Proposition pour une maison à ossature en bois à très basse consommation d énergie Cahier de charge NON définitif Adaptations possibles selon l arrivée de nouveaux matériaux Ou mise en œuvre de techniques

Plus en détail

Département de Seine-et-Marne VILLE DE COUILLY PONT-AUX-DAMES. 46 rue Eugène Léger 77860 Couilly Pont-aux-Dames

Département de Seine-et-Marne VILLE DE COUILLY PONT-AUX-DAMES. 46 rue Eugène Léger 77860 Couilly Pont-aux-Dames Département de Seine-et-Marne VILLE DE COUILLY PONT-AUX-DAMES 46 rue Eugène Léger 77860 Couilly Pont-aux-Dames R E Q U A L I F I C A T I O N E T A G R A N D I S S E M E N T D E L A M A I R I E D E C O

Plus en détail

CONCOURS D OUVRIER PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ "AGENCEMENT INTÉRIEUR" CONCOURS EXTERNE ET INTERNE

CONCOURS D OUVRIER PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ AGENCEMENT INTÉRIEUR CONCOURS EXTERNE ET INTERNE CONCOURS D OUVRIER PROFESSIONNEL SPÉCIALITÉ "AGENCEMENT INTÉRIEUR" CONCOURS EXTERNE ET INTERNE NATURE DES ÉPREUVES Arrêté du 24 janvier 1992 (publié au Journal officiel du 14 février 1992) Les épreuves

Plus en détail

Réhabilitation éco-responsable d une maison de pêcheur

Réhabilitation éco-responsable d une maison de pêcheur Aménagement - Décoration Réhabilitation éco-responsable d une maison de pêcheur Réhabilitation en tenant compte de considérations écologiques et environnementales. Tant aux étapes de la construction (tri

Plus en détail

isolation des façades et de la toiture plate

isolation des façades et de la toiture plate Sous total Clauses techniques Sous total 1 MODALITÉS DE L'ENTREPRISE Sous total 1 01.00. modalités de l'entreprise - Sous total 01.00. 2 AMENAGEMENT DU CHANTIER Sous total 2 02.00. aménagement du chantier

Plus en détail

LOT N 6 DOUBLAGES CLOISONS ISOLATION NOVEMBRE 2011

LOT N 6 DOUBLAGES CLOISONS ISOLATION NOVEMBRE 2011 SELARL LEGENDRE Architecte dplg 23 rue du Docteur Michel Gibert 28000 CHARTRES legendre@joel-legendre-archi.com Tél. : 02.37.84.00.40 Fax. : 02.37.84.00.41 CREATION D'UN GITE DE GROUPE Dossier n 349 Adresse

Plus en détail

Tél. : 02 99 09 13 30 Fax 09 70 61 39 31 contact@edelweiss-expertises.fr www.edelweiss-expertises.fr

Tél. : 02 99 09 13 30 Fax 09 70 61 39 31 contact@edelweiss-expertises.fr www.edelweiss-expertises.fr La qualité d une bonne étanchéité réside essentiellement dans la qualité de mise en œuvre des matériaux. Afin de parfaire la maitrise de ce lot, nous vous proposons ci-dessous une liste des principaux

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot 01 Plaquisterie Peintures Travaux préparatoires Faux plafonds

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot 01 Plaquisterie Peintures Travaux préparatoires Faux plafonds MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX PREFECTURE DU TERRITOIRE DE BELFORT Monsieur le Préfet 1 rue Bartholdi 90000 BELFORT Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot 01 Plaquisterie Peintures Travaux préparatoires

Plus en détail

Présentation du projet Façade de salle de bain

Présentation du projet Façade de salle de bain Présentation du projet Façade de salle de bain 1. Mise en situation Du 9 septembre 2010 au 22 Octobre 2010, Vous allez fabriquer une façade de salle de bain. Ce travail se fera par groupe de deux. Au cours

Plus en détail

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 Du Code des Marchés Publics CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P FOURNITURE

Plus en détail

Devis Estimatif - Projet de maisons en bois - Estimatif des trvaux de maçonnerie et de second oeuvre

Devis Estimatif - Projet de maisons en bois - Estimatif des trvaux de maçonnerie et de second oeuvre L'estimation ci-après est établie suivant les plans du modèle "ANCA". Les prix sont donnés à titre indicatif et représentent le marché moyen en Ile de France à ce jour. Ils ne peuvent représenter une valeur

Plus en détail

MAITRES D OUVRAGE. Projet d Extension d un Accueil de Loisirs et Création d une Maison de Quartier. Rue du Cézallier - 15100 SAINT-FLOUR

MAITRES D OUVRAGE. Projet d Extension d un Accueil de Loisirs et Création d une Maison de Quartier. Rue du Cézallier - 15100 SAINT-FLOUR MAITRES D OUVRAGE COMMUNAUTE de COMMUNES du PAYS de SAINT-FLOUR Village d Entreprises - ZA du Rozier-Coren 15100 SAINT-FLOUR COMMUNE de SAINT-FLOUR Mairie 1, Place d Armes 15100 SAINT-FLOUR Projet d Extension

Plus en détail

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REALISATION DE TRAVAUX DE BRANCHEMENT AU RESEAU D ASSAINISSEMENT ET PETITS TRAVAUX DE REPARATION MAITRE D OUVRAGE : DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES

Plus en détail

TECHNICIEN DU BÂTIMENT ORGANISATION ET REALISATION DU GROS ŒUVRE DOSSIER DE BASE SOMMAIRE PIECES GRAPHIQUES BACCALAUREAT PROFESSIONNEL

TECHNICIEN DU BÂTIMENT ORGANISATION ET REALISATION DU GROS ŒUVRE DOSSIER DE BASE SOMMAIRE PIECES GRAPHIQUES BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SOMMAIRE PIECES GRAPHIQUES PG1 PG2 PG3 PG4 PG5 PG6 PG7 PG8 Présentation du projet, plan de façade sur rue de la fourche Plan de masse Elévation sur cour intérieure Plan de niveau N-1 : local technique

Plus en détail

CONCEPT DE LOGEMENT POUR PRIMO ACCEDANT

CONCEPT DE LOGEMENT POUR PRIMO ACCEDANT TEL : 09 8001 1001 contact@vita-construction.fr CONCEPT DE LOGEMENT POUR PRIMO ACCEDANT CONSTRUCTION MODULAIRE BOIS MASSI - BBC - RT 2012 SAS VITA CONSTRUCTION - AVENUE DE LA BASSE NAVARRE - ZONE ERAIKI

Plus en détail

COMMUNE DE POULLAOUEN

COMMUNE DE POULLAOUEN MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX Maître de l'ouvrage COMMUNE DE POULLAOUEN Objet du marché Création d'un réseau d'eaux pluviales et pose de fourreaux en attente de l'effacement du réseau basse

Plus en détail

Prix Unitaires en (DH) Prix Total. Désignation des Prestations U Qté. (hors T.V.A.) 1.0 DEMOLITIONS ET DEPOSES

Prix Unitaires en (DH) Prix Total. Désignation des Prestations U Qté. (hors T.V.A.) 1.0 DEMOLITIONS ET DEPOSES TRAVAUX D AMENAGEMENT ET D INSTALLATION DU SIEGE DE LA FACULTE DES SCIENCES JURIDIQUES ECONOMIQUES ET SOCIALES RABAT AGDAL ET DE L ANNEXE DU GRAND MAGHREB N 1.0 DEMOLITIONS ET DEPOSES 1.0.1 Démolition

Plus en détail

Gros œuvre. 1.1 Les fondations et les réseaux

Gros œuvre. 1.1 Les fondations et les réseaux Projet de cahier de charge Proposition pour une maison à ossature en bois à très basse consommation d énergie Cahier de charge NON définitif Adaptations possibles selon l arrivée de nouveaux matériaux

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE PREVUE PAR LES ARTICLES R.231-4 ET R.232-4 DU CODE DE LA CONSTRUCTION ET DE L'HABITATION. JOURNAL OFFICIEL DU 27/11/1991.

NOTICE DESCRIPTIVE PREVUE PAR LES ARTICLES R.231-4 ET R.232-4 DU CODE DE LA CONSTRUCTION ET DE L'HABITATION. JOURNAL OFFICIEL DU 27/11/1991. NOTICE DESCRIPTIVE PREVUE PAR LES ARTICLES R.231-4 ET R.232-4 DU CODE DE LA CONSTRUCTION ET DE L'HABITATION. JOURNAL OFFICIEL DU 27/11/1991. Immeuble à construire pour le compte de : Demeurant : M. BETON

Plus en détail

ENQUÊTE PLANNING - OPC

ENQUÊTE PLANNING - OPC LOT N : 01 VRD ESPACES VERTS GROS ŒUVRE TRAITEMENTS DES FACADES EN JOURS QUELLE TÂCHE Installation de chantier Décapage, Acces provisoire, Plateforme Voiries et Réseaux Divers Terrassements Réseau EP Réseaux

Plus en détail

Notice descriptive. CONTACT POUR LA LOCATION : ETIK-IMMO TEL : +352 621 510 609 EMAIL : contact@etik-immo.com WEB : www.etik-immo.

Notice descriptive. CONTACT POUR LA LOCATION : ETIK-IMMO TEL : +352 621 510 609 EMAIL : contact@etik-immo.com WEB : www.etik-immo. Notice descriptive CONTACT POUR LA LOCATION : ETIK-IMMO 1 Généralités: L objet, situé au 5, rue d Arlon à Ecoparc Windhof, est composé de quatre lots commerciaux nommés A,B,C et D d environ 600 m² chacun.

Plus en détail