COURTINE ACTUALITÉS LA REPONSE DU CHEF DE CABINET EOLIENNES AUX OEUFS D OR

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COURTINE ACTUALITÉS LA REPONSE DU CHEF DE CABINET EOLIENNES AUX OEUFS D OR"

Transcription

1 Opération soutenue par l État FONDS NATIONAL D AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE SOMMAIRE Blocage LEO : la réponse du Ministre...Page 2 Covoiturage : COURTINE dans le réseau AZIMUT PROVENCE...Page 3 «LE ZOUAVE» souffle sa première bougie...page 3 Mme ROIG rend son écharpe...page 4 KYRIAD HOTEL : cocktail de rentrée...page 4 COURTINE INFOS service...page 5 YESSS prend le tournant de la E.mobilité...Page 6 Municipales : débat feutré entre Bernard CHAUSSEGROS et Cécile HELLE... Page 7 AQUILA : 20 ans d expertise en sécurité...page 8 PORTRAIT : René DAIRE : l histoire d une saga au coeur de la Banque CHAIX...Page 9 CARREFOUR fête le travail La galerie marchande change deux fois de mains... Page 10 Les 20 ans de FONTCOUVERTE...Page 11 CONTACT MEDIA, fleuron du télémarketing...page 12 BULLETIN DE LIAISON DE L ASSOCIATION DU PARC D ACTIVITÉS AVIGNON COURTINE N Novembre 2013 / 15 Janvier EDITO Les éoliennes prendront l air! Voilà une nouvelle qui risque de calmer les écologistes inquiets de voir leurs hélices polluer le plancher des vaches! En hautlieu, on projette d installer des parcs d éoliennes, à six-cents mètres d altitude, alimentées par des vents constants de plus de 100 km/h. UNION EUROPÉENNE EOLIENNES AUX OEUFS D OR Une société italienne a imaginé des grappes de voiles sus tendant une roue / turbine géante de 3 Mgw, soit l équivalent des plus grandes éoliennes installées aujourd hui en France. Vingt projets sont en cours dans le monde et l on fixe à 2020 le passage au stade industriel. Paul SIGNOUD ENTREPRISES SERVICES PUBLICS Avec le réseau Très Haut Débit, exprimez enfin toutes vos idées! Avec le nouveau réseau Fibre Optique, découvrez la fluidité et donnez de l énergie à votre système d information. Ce projet est cofinancé par l Union européenne. L Europe s engage en Provence Alpes Côte d Azur avec le FEDER et le FEADER. Réseau public haut et très haut débit Suite page 2 LE MOT DU PRESIDENT VIVE LA LEO, VIVE LA FRANCE La confiance des Entreprises pour le Politique s obtient quand celui-ci est crédible et là que dire de la LEO!!!!!!!! Monsieur Le Premier Ministre, C est avec consternation (stupéfaction, le mot n est pas assez fort) que le Conseil d Administration et les entrepreneurs du parc d Activités de Courtine, ont appris le report, aux calendes grecques, de la réalisation des tronçons EST et OUEST de la liaison EST-OUEST (LEO) devant contourner Avignon et relier le Gard à l Ouest du Grand Avignon. Le parc dont nous assurons la gestion est le plus important du delta : il compte 350 entreprises qui emploient cinq milliers de salariés. À la pointe sud du département de Vaucluse, il est en liaison permanente avec l Ouest gardois et le nord des Bouches-du-Rhône et il est impensable qu il reste, pendant encore vingt ans, un cul-de-sac. À l heure actuelle, la rocade Charles de Gaulle, seule artère de transit, est sursaturée ce qui nuit à la fluidité et à l accessibilité du site. La réalisation du tronçon central, inauguré il y a deux ans, avait fait naitre les plus grands espoirs d autant plus que la majorité du financement des autres tranches avait été dument approuvée et validée. La mise à l arrêt (que nous n espérons pas définitive) de ce projet vital pour l économie du delta, porterait un coup fatal à l activité avignonnaise déjà durement touchée. À la jonction des trois régions, la Cité des Papes ne peut rester confinée entre ses murs, fussent-ils historiques. Elle a besoin d air : sa survie en dépend, la LEO allait la libérer d entraves catastrophiques pour sa pérennité. La LEO était un projet de salut public. Nous espérons que vos services en seront conscients et que Vous, Monsieur le Premier Ministre, saurez apaiser les inquiétudes nées de sa mise en sommeil. Beaucoup ici pensent qu il s agit d une mise à mort autant pour la route que pour les perspectives vitales que sa mise en chantier avait générées. Je vous prie d agréer, Monsieur le Premier Ministre, l expression de mes respectueuses salutations. Ce texte a été adressé au Premier Ministre : pour que vive la France, il est indispensable que vive la LEO et tous les projets qui ont été promis, étudiés, valorisés, etc. depuis tant d années. Les mots sont ridicules quand ils ne sont pas suivis de l action qu ils annonçaient et la crédibilité des POLITIQUES ne peut plus supporter de telles reculades dans notre pays. Avec tous nos chefs d entreprises nous voulons encore espérer Dominique TADDEI NOS PROCHAINS CROISSANTS Ils auront lieu le vendredi 29 novembre à 8h30 au siège de la Société EOLE RES située 330, rue du Mourelet. S inscrire auprès de : COURTINE ACCUEIL Tél : Fax : Mail :

2 2 COURTINE ACTUALITÉS EOLIENNES AUX OEUFS D OR (suite de la page 1) Deux impératifs : éviter toute collision avec les avions et prévoir de rapatrier sur terre les engins en cas de menace météorologique. Soyons sans crainte : les opposants «verts» professionnels trouveront d autres supposées nuisances pour critiquer l innovation. En attendant EOLE-RES poursuit ses recherches et sa progression. Les centrales qu elle a installées totalisent, aujourd hui une production capable d alimenter utilisateurs, soit une économie de CO2 de tonnes. Il n y aurait bien qu une panne subite et générale de vent pour stopper la marche de la filiale installée en Courtine. Témoin cette anecdote réalité qui nous vient du Tarn : depuis qu un champ d éoliennes a été installé à ARFONS (au sud d ALBI), son maire ne sait plus où donner de. l euro! Donner de l euro est sa préoccupation majeure, le budget municipal étant passé, en trois ans, de à 2.3 M! Il a donc invité ses 182 administrés à mettre la main (et la proposition) à sa «boite à idées». Rouvrir une boulangerie-épicerie, racheter le café restaurant fermé, agrandir le cimetière, acheter un terrain pour les ateliers municipaux on s en donne à coeur joie d autant plus que le «miracle éolien» est programmé pour vingt ans! De quoi confondre les pourfendeurs patentés d hélices aux états d âmes sélectifs et peu portés sur les défilés de pylônes à ossature-fer qui défigurent les sites. P.S. BLOCAGE DE LA LEO : RÉACTION SUR LE TERRAIN À la suite du report de la 2ème tranche de la LEO, le conseil municipal a vivement réagi sous forme d une motion dont voici l essentiel. «La LEO permettra de réduire les nuisances liées aux trafics routiers devenus insupportables. À ce titre, cette réalisation revêt, en effet, un caractère d urgence pour les habitants riverains.actuellement, la Rocade Charles de Gaulle supporte plus de véhicules par jour, dont de nombreux poids lourds, au coeur d une zone d habitat très dense. Il faut savoir que ce trafic comporte une part de transit très importante. La LEO est, par ailleurs, un élément indispensable à l amélioration des conditions de circulation et la reconquête des voiries de l agglomération. Elle est un facteur indispensable à la réussite du projet d extension de la plateforme tri modale : rails, routes, fleuves, porté par l état dans la zone de Courtine et constitue dans cette optique un outil de mobilité durable, ce qui rend d autant plus incompréhensible la décision de report prise dans le cadre d un rapport «pour un schéma national de mobilité durable». Parallèlement à cette réaction, une opération «blocage» a été menée sur le terrain le mercredi 23 octobre, regroupant de nombreux élus qui ont distribué des tracts aux chauffeurs Suite à la lettre du Président Dominique TADDEI (voir en première page), voici la réponse de Jean- Pierre GUERIN, chef de cabinet de Jean-Marc AYRAULT. En voici les principaux extraits : Comme vous le savez, la Commission Mobilité 21, présidée par M. Philippe Duron, a remis le 27 juin dernier son rapport consacré à l évaluation des grands projets inscrits dans le schéma national des infrastructures de transport (SNIT). Ce document établit une analyse d une remarquable hauteur de vue des enjeux de notre système de transport. Il remet la question de l offre et de la satisfaction des besoins des Français au coeur de la réflexion sur notre politique d investissement de mobilité. Il propose un modèle équilibré qui concilie consolidation et modernisation des réseaux existants, ferroviaires, routiers et fluviaux, et poursuite progressive du maillage des réseaux, ciblée sur les routiers, à l entrée nord du Parc d Activités. Parmi les personnalités présentes, citons Dominique TADDEI (président du Parc d Activités), Françoise ROZENBLIT (adjointe au maire d Avignon), Jacques DEMANSE (maire de Sauveterre), Guy DAVID (maire de Pujaut), Jean-Louis BANINO (maire des Angles) et Bernard CHAUSSEGROS, candidat UMP à Avignon, Albert MANSOUR (adjoint à la mairie d Avignon) etc. LA REPONSE DU CHEF DE CABINET actions les plus prioritaires de désaturation et de continuité des itinéraires fret. La priorisation établie par la Commission Mobilité 21 constitue notre base de travail. Elle sera actualisée tous les 5 ans pour tenir compte, à la fois, des nouvelles dynamiques territoriales, des contraintes techniques et de la saturation du réseau existant, ainsi que des possibilités de financement par l Etat, l Europe et les collectivités locales, et, enfin, du retour à une croissance plus forte permettant d avancer le calendrier des réalisations. C est dans le cadre de ces orientations que M. Frédéric CUVILLIER, Ministre délégué auprès du Ministre de l écologie, du développement durable et de l énergie, chargé des transports, de la mer et de la pêche, examinera les modalités de poursuite du projet de liaison Est-Ouest (LEO) d Avignon, sur lequel vous souhaitez appeler l attention du Premier ministre.

3 COURTINE ENVIRONNEMENT 3 COVOITURAGE : COURTINE INVESTI DANS LE RESEAU AZIMUT PROVENCE Développer le covoiturage implique un changement des habitudes de mobilité chez les salariés. Cette manifestation des comportements sur le trajet domicile-travail est complexe car elle impacte les temps de vie professionnelle mais aussi les temps de vie personnelle. Convaincre les salariés de tester et d adopter le covoiturage passe par une sensibilisation directe et un accompagnement dans la pratique sur la durée. C est dans cet esprit qu a été créée l Association des Structures d Animations du Bassin d Activités de la basse vallée du Rhône dont le siège social est rue Michel de Montaigne à AVIGNON. AZIMUT PROVENCE multiplie, depuis plus d un an les réunions de travail auxquelles l Association du Parc d Activités de Courtine participe au titre de Groupement d Entreprises du territoire intéressé. L implication de quelque douze pôles d emplois (Courtine est le plus représentatif avec 4580 employés sur le site) constitue «LE ZOUAVE» A SOUFFLÉ SA PREMIERE BOUGIE Bien qu âgé d un an, le ZOUAVE marche et plutôt bien! C est ce qu a prouvé l apéritif dinatoire servi courant octobre par la direction du restaurant à une foule d invités, amis, personnalités, clients. Ces derniers, issus à 80% du parc d activités (cadres, employés, artisans ) ont très vite apprécié la carte d un restaurant créé de toutes pièces qui fait assaut d originalité. Dirigé par Valérie GUINTRAND, l établissement de Jean-Pierre LADREYT s est très vite fait sa place au soleil de L université d Avignon a 50 ans, un demisiècle au cours duquel, l établissement qui compte étudiants, a évolué dans la recherche constante de l excellence. Une nouveauté à la rentrée 2013 : L UAPV propose des Cursus de Master en ingénierie (CMI) en Agrosciences et Géosciences Courtine. Trois personnes en cuisine, quatre en salle, LE ZOUAVE propose, à midi exclusivement, deux menus (14,5 et 18,5 ) et un plat du jour (11 ). Les soirées sont consacrées à des anniversaires, des rencontres à thème avec possibilité de projection sur les murs de l enceinte. LE ZOUAVE 60 rue du 12ème Rég. de Zouaves Tél : LA FAC d AVIGNON, PREMIÈRE DE PACA qui sont un concept de formation d excellence d ingénieurs experts, proposé par un réseau d universités françaises ayant un fort potentiel en recherche (réseau FIGURE Formation à l Ingénierie par des Universités de recherche). L Université d Avignon propose également à compter de la rentrée 2013 un nouveau diplôme universitaire (DU) «Reprise et Transmission une véritable opportunité pour le covoiturage dont l un des facteurs essentiels de réussite est de disposer d une importante masse critique d utilisateurs. L assemblée générale constitutive s est tenue le 26 juillet, Philippe MILLES de l Association Entrepreneur de Sorgues, ayant été porté à sa présidence. AZIMUT PROVENCE 200, rue Michel de Montaigne Bat A BP AVIGNON Notre photo : Un beau succès dont il est important de souffler la première bougie. d entreprise». L objectif de ce nouveau diplôme est de transmettre aux dirigeants une formation solide et opérationnelle afin de leur donner toutes les chances de succès dans leur projet. Cette formation, unique en région PACA, vise à stabiliser les entreprises nouvellement reprises afin d y garantir les emplois et pérenniser le dynamisme du tissu économique régional.

4 4 COURTINE CONJONCTURE Mme ROIG PREND DU RECUL A la suite de la campagne de presse dont elle a été l objet à propos de l emploi réservé à son fils durant sa députation, Marie-Josée ROIG a décidé de se retirer de la prochaine campagne électorale. Elue pour la première fois en 1995 (elle avait battu le socialiste sortant Guy RAVIER) elle fut réélue en 2001 puis en Elle quitte la scène municipale de façon inattendue laissant son parti fortement tiraillé entre les diverses tendances qui postulaient à sa succession. KYRIAD : COCKTAIL DE RENTRÉE AVANT AGRANDISSEMENT Nos photos : ambiance sereine autour de Nicolas INGLESE et de l excellent chef Frédéric GARCIA avant le tirage d une tombola gastronomiquement bien dotée! M. Nicolas INGLESE, directeur de l hôtel KYRIAD, ne fait jamais les choses à moitié. Pour la rentrée d octobre suivie par une belle affluence de connaissances, habitués et clients potentiels, il avait - avec la complicité de son chef cuisinier M. Frédéric GARCIA - concocté un cocktail de tout premier choix. Ambiance détendue pour une reprise qui s annonce sous les meilleurs auspices, la fréquentation de la fin septembre renouant avec les chiffres optimistes de l été. Directeur depuis trois ans d un complexe touristique haut-de-gamme, M. INGLESE se félicite de la fidélité de la clientèle locale qui vient conforter un chiffre d affaires maintenu constant quant à la fréquentation (40 %) des touristes asiatiques. «Forts de ces résultats, explique-t-il, nous envisageons d acheter les 1000 m2 qui jouxtent notre parking pour en augmenter la capacité mais, essentiellement, pour compléter la partie bâtiments en forme de U et y installer une piscine, un spa et vingt-cinq nouvelles chambres portant la capacité d accueil de 95 à 120.» À l heure où la conjoncture économique est partiellement plombée, voilà un discours et des projets rassurants. Étant bien entendu qu en affaires, celui qui n avance pas, recule! HÔTEL KYRIAD AVIGNON COURTINE GARE TGV 2 rue Mère Térésa Avignon Tél: Fax:

5 COURTINE INFOS SERVICES 5 LES RENDEZ-VOUS DE L HÔTEL DES VENTES Samedi 16 Novembre 2013 à 14h15 Mobilier & Objets d'art Samedi 23 Novembre 2013 à 14h15 Au Bonheur des Dames Jeudi 28 Novembre 2013 à 14h Livres Anciens et Modernes, Estampes, Autographes Mercredi 4 Décembre 2013 à 9h30 Bijoux - Crédit Municipal Samedi 14 Décembre 2013 à 14h15 Grands Vins & Alcools PRÉCISION Dans l article consacré à Alain JACQUES (expert immobilier), il fallait lire : Tél : Mail : HOTELLERIE / RESTAURATION Hôtel Kyriad Tél. : avenue de la Gare Hôtel et Appart. Court Inn Tél. : , route des Rémouleurs Quick Hamburger Restaurant Tél. : , rue Jean-Marie Tjibaou Restaurant Buffalo Grill - Tél. : , rue Jean-Marie Tjibaou Restaurant Le Fabrego Tél. : avenue de la Gare Restaurant Equinoxe - Tél. : , rue du grand Gigognan Restaurant Le Gigognan - Tél. : , route des Rémouleurs Hôtel Adagio Access - Tél. : avenue de la gare Restaurant LA POTINIERE - Tél. : rue du 12e régiment de zouaves Hôtel Première Classe - Tél. : chemin de Ramatuel Hôtel Confortel - Tél. : rue du Grand Gigognan Hôtel Formule 1 - Tél. : rue Jean Marie Tjibaou Restaurant LE ZOUAVE - Tél. : rue du 12e régiment de zouaves Bulletin bimestriel En Courtine Directeur de la publication : Dominique TADDEI Dépôt légal 3 mars Imprimerie : CARACTÈRE MC Rédaction : Paul SIGNOUD, Secrétariat : Serena CORNU Courtine Accueil - Tél. : / Fax :

6 6 COURTINE EN POINTE EXPULSION DES ANTI-LEO Ils étaient cinq, les contestataires altermondialistes à squatter une parcelle et une vieille ferme sur le tracé de la L.E.O. - La justice avait tranché : ils devaient libérer les lieux. L injonction écrite n ayant pas été suivie d effet, ce sont les forces de l ordre qui ont dégagé les lieux. Un important détachement de policiers a investi le site au petit matin pour protéger les engins de travaux publics mandatés pour détruire les deux maisons occupées. - L opération peut paraitre pusillanime dans la mesure où le principal opposant à la L.E.O reste l État qui a reporté la réalisation de cette liaison à l horizon 2030! À NOS ADHERENTS Ce bulletin est le vôtre et nous nous ferons un plaisir d y insérer les informations concernant la vie de votre entreprise. N hésitez pas à nous contacter. Nous restons à votre disposition pour rendre compte : De la célébration d un anniversaire D une médaille du travail D un sapin de Noël D un marché important Ou de toute autre manifestation susceptible de mieux faire connaître votre activité. Merci d y penser. YESSS ÉLECTRIQUE 385 rue du Grand Gigognan AVIGNON Tél : Fax : Hôtel des Ventes d Avignon 2, Rue Mère Térésa Courtine Avignon Tél Fax svv agrément n commissaire priseur expert près la cour d appel Recharge électrique YESSS PREND LE TOURNANT DE L E-MOBILITÉ Patrick Armengau Commissaire Priseur samedi 16 novembre 2013 à 14h15 tableaux anciens, objets d art & bel ameublement ancienne collection de m. et mme n. et à divers exposition jeudi 14 novembre de 14h à 18h, vendredi 15 novembre de 10h à 12h et de 14h à 18h ainsi que le matin de la vente de 9h à 11h. catalogue et informations Notre photo : Le staff des deux unités commerciales vous invitait à ne pas dépasser les bornes! Le véhicule électrique est passé du sujet de curiosité au sujet d actualité. Avec immatriculations en 2012, la France (35 % des ventes) représente le premier marché européen devant la Norvège et l Allemagne. RENAULT estime que le marché atteindra 10 % des véhicules neufs, soit à l horizon C est dans cette perspective que l ex C.E.F de Courtine devenu YESSS Électrique, a présenté, sur ses terres du Grand Gigognan, une très riche variété de recharges, fleurons de l E-MOBILITÉ. En partenariat avec RENAULT qui présentait sa gamme de véhicules électriques (à partir du KANGOO, tête de gondole) Laurent MATHIOT, directeur de l agence d Avignon, a pu évoquer les enjeux (environnementaux, énergétiques, industriels, économiques etc.) d une authentique révolution en matière de mobilité électrique. Pour cette double présentation qui devait obtenir, quatre heures durant, un franc succès, il était entouré de MM. Roland MICHEL, David STEUX et Gilles CAYLUS de l établissement RENAULT d Avignon.

7 COURTINE EN CAMPAGNE 7 EN MARGE DU DÉBAT CHAUSSEGROS HELLE COURTINE ENJEU D UN FACE A FACE FEUTRÉ Photos : Jérôme REY LA PROVENCE La cité des Papes est vraiment entrée dans la campagne municipale d où émergera, au printemps prochain, le cinquante-troisième maire d Avignon, successeur de Marie-Josée ROIG. Dans cette perspective notre confrère LA PROVENCE avait placé le débat Bernard CHAUSSEGROS Cécile HELLE au coeur de son Club de l Economie. Le face-à-face qui resta digne et feutré eut lieu dans l amphithéâtre de la CCI où une cinquantaine de proches et de décideurs avaient pris place. Le débat portant sur la politique économique du Grand Avignon comportait un segment majeur concernant le passé mais surtout l avenir de la zone de Courtine. Pour Cécile HELLE : «En Courtine, on n a pas été capable de valoriser nos atouts et nos talents». Cette zone, poursuivit-elle, est le symbole d un manque d ambition. On ne peut pas réfléchir au devenir d un tel territoire sans le repositionner dans une réalité territoriale et économique à l échelle du Grand Avignon. Outre les élus, il faut que les chefs d entreprises soient mobilisés dans la conception et la réalisation de ce projet global d urbanisation.» «Il nous faut construire la ville moderne et avec la gare TGV, nous avons une réelle opportunité. Il faut du logement, de l activité, des équipements publics, des zones de loisirs. L important est que ce quartier ait son identité». Pour Bernard CHAUSSEGROS : «Il y a un fil rouge dans cette ville, celui de l économie culturelle, mais ça ne suffit pas. Je n ai pas le recul nécessaire pour savoir ce qui, en Courtine a été fait ou aurait dû être fait. Ce dont, je suis convaincu, c est qu il y a d énormes potentialités et qu il est impératif que les élus et les chefs d entreprises se concertent pour bâtir ensemble un véritable projet.» Les décideurs présents ont apprécié le souhait commun aux deux candidats, d associer l entreprise aux futures décisions. Autre projet de convergence entre Bernard CHAUSSEGROS et Cécile HELLE : Avignon, connu dans le monde entier n a pas à dépenser des millions pour se construire une image. Le premier veut en faire la «smart city» pour attirer les entreprises et leur proposer à partir de l économie numérique, ce qu elles ne trouvent pas ailleurs. Pour la seconde, rejetant les «boîtes à chaussures» qui sortent de terre ici et là, la cité des Papes doit être et mériter le label AVIGNON LA CREATIVE. En attendant que le projet de la zone offre aux patrons «une place dans sa gouvernance», il nous faut relever la qualité d un débat auquel assistaient notamment François MARIANI, Président de la CCI et Dominique TADDEI, Président du Parc d Activités. VERS UN EXIT / CITY SUD À l approche des municipales, les nouvelles se bousculent. C est ainsi que l on prête à PITCH PROMOTION le projet susceptible de meubler le «triangle d or». À défaut de pouvoir accueillir le PATHÉ PALACE, resté à CAPSUD, le consortium aixois, lancerait EXIT CITY SUD, le permis de construire portant (sur m2) un hôtel, des immeubles de bureaux et quelque cent logements. Qui vivra verra! DES DRONES SUR LE VIADUC Il ne se passe pas de semaine sans que les lignes SNCF soient victimes de vols de câbles de cuivre et voient le trafic ferroviaire perturbé. En haut lieu, on a donc décidé de faire surveiller les grands axes par des drones susceptibles, de surcroit de détecter des caténaires endommagés, des chutes d arbres sur les voies, des actes de malveillance et du bon fonctionnement des aiguillages. En début de mois, trois «bourdons» télécommandés ont été expérimentés au-dessus du viaduc TGV-Méditerranée.

8 8 COURTINE SECURITAIRE AQUILA : VINGT ANS D EXPERTISE EN SÉCURITÉ AQUILA vient de changer de rue et de décennie! Fin septembre, l unité avignonnaise dirigée par M. Olivier BEVILACQUA, avait invité son personnel et les chefs d entreprises, à fêter, sur son nouveau site, ses vingt ans d existence. «Nous franchissons cette étape avec beaucoup d humilité, expliqua le PDG, car c est de nos échecs et de nos difficultés, y compris les plus récents, que nous avons tiré les plus grands enseignements, pour fuir à jamais, l arrogance et la vanité. Pas question pour nous de sombrer dans une stérile autosatisfaction.» M. BEVILACQUA devait encore souligner que «vingt ans, c était l âge de tous les commencements mais aussi de la maturité et de la reconnaissance. Nous veillons à rester créatifs et imaginatifs et à évoluer selon la marche du monde difficile dans lequel nous sommes engagés comme une entreprise citoyenne.» En fin d intervention, le PDG salua les personnalités présentes (dont Dominique TADDEI président du Parc d Activités et Josette GOILLOT maire de quartier) et rendit un hommage appuyé à Claire, Patrice, Géraldine, Jean-Pierre, Jacques, Philippe, Sandrine et Marc «compagnons d armes enthousiastes et dévoués». AQUILA Adresse de visite ZI de Courtine Rue Sainte Geneviève AVIGNON Adresse postale : BP AVIGNON Cedex 9 Tél : Fax : Nos photos : pendant l intervention de M. BEVILACQUA entouré de ses collaborateurs. UNE EXCEPTIONNELLE PANOPLIE DE MISSIONS Cinq mille agents répartis sur communes, AQUILA offre un réseau de proximité spécialisé en sécurité privée pour une réponse immédiate, partout, tout le temps. Les services proposés : prévention et dissuasion des risques avec agents qualifiés qui assurent la sécurité des biens et des personnes au travers des missions d'accueil, de contrôle d accès, de rondes de surveillance, d'interventions sur alarmes en première urgence, d' assistance à la personne (ex : rompre l'isolement des personnes âgées, accompagner un technicien dans sa mission de dépannage sur des zones à risques ou isolées)... Le réseau a développé son expertise en sécurité et sûreté et a su s adapter aux besoins spécifiques de ses clients. Parmi les grands comptes adhérents, citons IBIS, MERCURE, EDF, LCL, FEU VERT, NORAUTO, PICARD, CARREFOUR etc...

9 COURTINE PERSONNALISÉE 9 M. RENÉ DAIRE : L HISTOIRE D UNE SAGA AU COEUR DE LA BANQUE CHAIX On la voit parfois, sécateur à la main, couper dans la roseraie les fleurs fanées tout en prélevant les boutons prêts à s épanouir pour en faire de très beaux bouquets. On le rencontre, souvent, parcourant l espace vert qui reste dans la ville un des derniers parcs ouvert au public. Elle, c est Juliette Daire née Juliette Chaix. Lui, c est René Daire. Le couple vit dans la discrétion. Il a donc forcé sa nature pour nous recevoir en acceptant d évoquer une vie de famille exceptionnelle vécue autour de cette formidable aventure que fut la création et la lente ascension vers les sommets de la banque Chaix. «Nous sommes tous les deux de souche provençale. Notre arbre généalogique remonte dans la région à 1600.» René parle de sa jeunesse, vécue à Tunis (alors protectorat français) où il est né à l occasion d une mission de son père dans l administration des finances. Le décès brutal de ce dernier au cours de sa mission a laissé son épouse, veuve avec deux enfants. «Ma mère qui heureusement disposait d une solide instruction, décida de passer les concours d entrée de l administration des finances, Après avoir été reçu au bac, j avais décidé de préparer les concours d entrée aux grandes écoles mais en 1942 le débarquement des Alliés en AFN a amené les autorités de la France libre à mobiliser les jeunes français d AFN pour constituer des divisions appelées à débarquer en France. Emporté par l enthousiasme suscité par ce projet je me suis engagé pour la durée de la guerre dans la Marine. A la fin des hostilités je suis retourné à la vie civile. Je me suis inscrit à la Faculté des Sciences de Montpellier. Après une licence de mathématiques, un certificat de physique générale et un diplôme d études supérieures, mes professeurs me poussèrent vers l agrégation mais mes vacances m ont amené à rejoindre le berceau familial de Barbentane où mon frère ainé, entré entretemps, au Contrôle Général de la Banque de France à Paris, venait d épouser la fille ainée de M. Joseph Chaix. Ce dernier avait trois filles et finalement un fils, appelé à lui succéder, mais qui trouva la mort très jeune. Je me suis senti très attiré par la seconde fille de M. Chaix, Juliette, qui eut la bonne idée (pour moi) de remarquer mon attrait pour elle. Le mariage eut lieu mais mon beau père m a alors fait remarquer que la Banque Chaix prenait de l importance et bien que mon frère lui apportait un concours important il serait heureux que je me joigne à lui. J ai donc abandonné mes études scientifiques pour m inscrire à la faculté de droit jusqu à être licencié en droit. M. Chaix avait inventé une nouvelle conception du métier de banquier jusqu à alors occupé principalement à financer les besoins des grandes entreprises (placement d obligations, introduction en bourse, etc). Il avait compris qu il convenait d assurer l élévation des niveaux de vie des populations locales et régionales en réservant une large partie de l épargne au financement des petites et moyennes entreprises avec pour conséquence l ouverture de guichets dans les petites localités ou dans les quartiers de grandes villes. On parle à présent de la Banque de proximité. Survint la nationalisation de la Banque Chaix (une spoliation dans la mesure où l indemnité reçue ne correspondait pas à sa valeur réelle). La fonction de banquier de plus en plus encadrée et réglementée, la Banque Chaix n était vraiment pas en mesure d assurer tous les besoins financiers des PME. On mit en place donc des structures non bancaires capables d assurer leur financement. C est ainsi que d Avignon fut assuré l avenir de l Hôtel d Europe puis des Transports Ducros, des balances Lutrana, des bijoux Murat, etc Mais toutes ces initiatives exigèrent d installer à des postes de responsabilité des hommes compétents. Parmi eux, un visionnaire le Président, Jacques du Chaffaut, dont l intuition se porta sur l avenir de la Zone de Courtine. Notre Groupe apporta son concours en aménageant le 185 route des Rémouleurs où fut installé en particulier Courtine Accueil et le siège de l Association. Le fils de Jacques, Alain du Chaffaut, à la tête de l Automobile Club Vauclusien, en a développé les activités en assurant les diverses formations et en attirant un atelier de contrôle automobile mais il fallait pousser plus loin les activités porteuses d emplois. Les responsables actifs et compétents capables de mener ces missions resteront à tout jamais dans la mémoire des hommes. Ils ont des noms : Heinz Honisch, Michel Ullmann et Didier Roullet. Sobre de mots, discret dans toutes ses démarches, René Daire exprime un regret : que le pouvoir de l époque n ait pas cru bon de faire de sa famille un repreneur privilégié quand la banque est retournée dans le secteur privé. Un souhait enfin? que l on donne un nom de rue à Joseph Chaix : Jean-Marie Djibaou et Salvator Allende ont bien la leur!. LA CHANCE QUE J AI EUE M. Daire voue une reconnaissance fusionnelle à son beau-père. «Ce que j ai pu réaliser dans le passé, explique-t-il, je le dois à la chance que j ai eue (un don du ciel à ne pas gaspiller) d être l un des gendres d un homme qui, lui, a beaucoup fait pour notre région : je veux parler de mon beau-père Joseph Chaix. Mon âge ne me permet pas d entreprendre plus. Les projets sont réels. Il appartiendra à d autres de les réaliser.»

10 10 COURTINE AFFAIRES DEUX REPRENEURS SUCCESSIFS POUR LA GALERIE MARCHANDE La galerie marchande de CARREFOUR a été rachetée, en 2003, pour 11 millions d euros, par la société SNC/RETIRO, dont les actionnaires étaient ALBAN COOPER et la FINANCIERE DUVAL. Dès 2004, les propriétaires entraient en conflit et ne communiquaient plus, depuis, que par «papier bleu». Le conflit aura duré dix ans, une décennie de triste mémoire qui a vu la galerie se désertifier, mal entretenue, perdant plus de 30 enseignes (sur 48), les autres se morfondant, acculées par les charges jusqu à ce que la Cour d Appel de Nîmes ordonne la Notre photo : Acte premier : M. BERTIN à la sortie de la première vente, CARREFOUR étant resté en retrait. vente aux enchères des lieux. Cette dernière a vu l un des deux exactionnaires Eric DUVAL l emporter contre une mise de euros. La SCCV Avignon Développement aurait été créée en avril dernier à seule fin d emporter l enchère. Elle est domiciliée à BOULOGNE BILLANCOURT et présentée comme marchande de biens immobiliers. On en était là, dix jours après la vente entérinée par le Tribunal, lorsqu un candidat repreneur vint surenchérir. L enchère initiale augmentée CARREFOUR FÊTE LE TRAVAIL de 10% selon le protocole de vente, a été portée à par RICHMOND PARTICIPATIONS, société d investissement, opérant tant en France qu à l étranger sur des actifs d immobilier d entreprise à haut potentiel de valeur ajoutée. Un délai de 15 jours était réservé à la contestation juridique de la surenchère. Sous réserve de la conformité de cette dernière, il faudra repasser devant le tribunal pour une nouvelle mise aux enchères. Délai prévu : entre deux et quatre mois. Qui en définitive l emportera? Peu importe, l essentiel étant qu il existe un (voire deux) repreneur ce qui (indépendamment de ses objectifs) a de quoi rassurer la dizaine de commerçants courageux qui n ont pas (encore) baissé leurs rideaux. Vingt ans d ancienneté, c est déjà un bail. Ce fut, en tout cas, l occasion d une fête formidable organisée dans le salon de réception de CARREFOUR où Ludovic BERLIN, directeur de l hypermarché, eut le plaisir de remettre 71 médailles du travail aux représentants d une vingtaine de métiers. Persévérance et professionnalisme furent, fort justement à l honneur. Notre photo : une chaleureuse réception de médailles.

11 COURTINE CONFRATERNELLE 11 Mécanicien, m a ç o n, plombier, menuisier sont les principaux métiers qui font la force du Pôle d Activités de FONTCOUVERTE et qui, par le talent d un peintre sculpteur professionnel sorti de l École des Beaux-Arts d Avignon, ont été figés dans une composition originale censé marquer les vingt ans de l institution. «L homme métiers» de Pierre ZIVERI aura présidé, stoïque, à toutes les festivités programmées pour fêter l évènement. Pour cette entrée dans la troisième décennie du pôle qu il préside avec autant «L HOMME MÉTIERS» SYMBOLE DES VINGT ANS DE FONTCOUVERTE de compétence que d esprit d entreprise, Serge PERRAMOND avait réuni un parterre choisi de personnalités dont le préfet Jacques BLANC, les présidents du MEDEF Yves PARADES et du Parc d Activités de COURTINE Dominique TADDEI, François LELEU représentant le Grand Avignon, les candidats têtes de liste aux municipales Bernard CHAUSSEGROS et Cécile HELLE etc. Dans son intervention, le président PERRAMOND définit le pôle d activités comme «une émulation d entrepreneurs, exigeants mais ouverts, avec pour finalité la constitution d un groupe solidaire, convivial et complémentaire.» Le Préfet, à son tour, se réjouit du succès et de la pérennité d une association qui concrétise le dynamisme des entrepreneurs français. Un vin d honneur (en musique!) concrétisa l entente parfaitement cordiale d un groupement qui souhaite, comme tous les résidents de Courtine, que la L.E.O ne joue pas l Arlésienne! LA DOYENNE LA "VIRGULE" BIENTÔT OPÉRATIONNELLE La liaison ferroviaire entre les deux gares Avignon TGV et Avignon Centre, sera bientôt opérationnelle, après deux années de travaux. D'un coût de 37,5 millions d'euros, la nouvelle ligne a bénéficié d'un soutien financier du Grand Avignon à hauteur de 2,6 millions d'euros. La Virgule permet aux voyageurs de se connecter directement entre la gare TGV et les destinations départementales ou interdépartementales comme Bollène, Arles, et bientôt Carpentras, grâce à la cadence d'un train tous les quarts d'heure et seulement 5 minutes de trajet, contre 15 à 20 minutes auparavant par la route. La progression de la gare TGV est constante, 3% annuels, et la dynamique continue, grâce à la prochaine réouverture de la ligne Avignon Carpentras, avec à voyageurs par jour attendus. Les travaux progressent, avec la rénovation des ponts de la ligne puis la création des rétablissements routiers, jusqu'au mois d'octobre. Suivront la modernisation de la voie et la création de nouveaux quais dans les gares desservies pour relier Carpentras. Le Grand Avignon s'est engagé avec une participation de 6,3 millions d'euros dans ce projet majeur pour son territoire et son développement, dans le respect de l'environnement. Le Grand Avignon participe par ailleurs au financement des pôles multimodaux de la gare TGV et d'entraigues à hauteur de 1,5 millions d'euros. La zone d activités de FONTCOUVERTE a été créée en D une superficie de 83 ha, elle abrite 290 entreprises (activités tertiaires et industrielles) qui emploient plus de salariés. Elle génère huit millions de taxes diverses versées aux collectivités. Créée par MM. ALTER et BALDACCIONNI en 1993, elle fut successivement présidée par MM. BALDACCIONNI (1993/1997), PORRACHIA (1997/2000), BUSSI (2000/2007) et PERRAMOND (depuis 2007). Elle emploie un salarié à temps partiel. En juin 2013, le pôle d activités a intégré la ZAC de Réalpanier qui compte une vingtaine d entreprises.

12 12 COURTINE TÉLÉMARKETTÉ CONTACT MÉDIA : UN CENTRE D APPELS FRANCO FRANCAIS FLEURON DU TELEMARKETING Six ans après sa création à CARPENTRAS, CONTACT MEDIA a voulu concrétiser son expansion et son besoin d espace, en venant s établir en COURTINE, dans les locaux jusque-là occupés par LONGRINE. Spécialiste de la gestion téléphonique, le concept créé par Fabien LEDOUX (gérant) et Martial RICHARD (directeur commercial), fort d une croissance à deux chiffres (+60 % en cinq ans) propose une grande variété de services : Emission et réception d appels Prise de rendez-vous qualifiés Etudes qualitatives et quantitatives Mesure de qualité de services Enquêtes en ligne - appels mystères Fidélisation clients Détection de projets Gestion s, sms et fax Etudes et conseils en marketing Formations «Connus et reconnus, explique Martial RICHARD, nous sommes l un des derniers centres d appels franco-français et avons fait nos preuves dans de nombreux secteurs d activités comme le commerce en réseau, l assurance, l automobile, la téléphonie mobile et fixe» Aujourd hui, la société compte trente personnes dont quinze téléopérateurs et deux superviseurs et a trouvé, en Courtine, le bassin d emploi compatible avec ses ambitions d expansion. «Nos outils, note Fabien LEDOUX, sont complets et évolutifs à la demande. Nous pouvons aussi bien gérer les agendas des commerciaux, éditer des résultats, imprimer des courriers que créer des argumentaires. Une cellule informatique peut également développer des applications sur mesure selon les besoins statistiques.» CONTACT MÉDIA qui s investit dans «la haute couture du marketing» pratique la stabilité et la formation pointue de son personnel, conscient que «les conseillers heureux font des clients heureux». Sa plateforme est à visiter, ce que nous proposerons aux décideurs de Courtine à l occasion de nos CROISSANTS, à déguster en janvier CONTACT MÉDIA 30, rue des 4 gendarmes d Ouvéa Tél : 33 (0) Fax : 33 (3) Mail : UNE ÉQUIPE DANS LA DUREE Autour de Fabien LEDOUX (gérant) et Martial RICHARD (Directeur Commercial) interviennent Mme LEDOUX (DRH), Emilie MIRABELLA, chargée de mission, deux superviseurs et quinze téléopérateurs.

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Paris, mardi 12 juillet 2011 SEMINAIRE «THE GREATER PARIS PROJECT : FINANCIAL AND REAL ESTATE INVESTMENT OPPOTUNITIES» LONDRES, ROYAUME

Plus en détail

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions.

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. Paris, le 4 Février 2013 La Caisse d Epargne dispose depuis plus de vingt

Plus en détail

Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

Honorables invités, Mesdames et Messieurs, Discours du Gouverneur de la Banque Centrale des Comores à l occasion de la cérémonie officielle de lancement de la nouvelle pièce de 250 FC Palais du Peuple, le 02 janvier 2014 - Excellence Monsieur le

Plus en détail

http://www.economie.gouv.fr

http://www.economie.gouv.fr PIERRE MOSCOVICI MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES http://www.economie.gouv.fr Discours de Pierre MOSCOVICI, Ministre de l Economie et des Finances Conférence de presse pour le lancement de la Banque

Plus en détail

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs,

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, C est toujours un grand plaisir de vous retrouver au Liban. Mais le plaisir se double aujourd hui d une grande

Plus en détail

L art du contact. Dossier de presse. - Mars 2011 - Contact Presse : Grégory KRUMM, 03 21 74 88 39, gregory.krumm@arvatoservices.

L art du contact. Dossier de presse. - Mars 2011 - Contact Presse : Grégory KRUMM, 03 21 74 88 39, gregory.krumm@arvatoservices. 1 L art du contact Dossier de presse - Mars 2011 - Sommaire 2 ACSF, une entreprise dynamique au cœur de la région messine 3 ACSF, une politique de Ressources Humaines audacieuse qui porte ses fruits 5

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE DIVERSIFIÉ Composez le futur de votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB «seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la conférence du CECOGEB le lundi 7 octobre 2013 Monsieur le Président du Conseil régional, Messieurs les Présidents des Chambres consulaires,

Plus en détail

LA DEFENSE / SEINE ARCHE OIN LA DEFENSE

LA DEFENSE / SEINE ARCHE OIN LA DEFENSE LA DEFENSE / SEINE ARCHE Le périmètre d intervention de l EPAD créé en 1958, est devenu périmètre d Opération d Intérêt National en 1983. Celui-ci a été scindé en deux le 19 décembre 2000 entre d une part

Plus en détail

Extension de l école de la deuxième chance à Marseille

Extension de l école de la deuxième chance à Marseille Extension de l école de la deuxième chance à Marseille CONTEXTE La notion d Ecole de la Deuxième Chance La notion d école de la seconde chance fait suite à la parution, en 1995, d un Livre Blanc de la

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir contacté Activ Expertise Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir Vous allez comprendre à la lecture des pages suivantes pourquoi le métier formidable de diagnostiqueur immobilier

Plus en détail

agence de communication

agence de communication agence de communication agence de communication L agence Créée en 2004, notre agence de communication est spécialisée dans les domaines de l internet, le marketing direct et l imprimerie, et compte à ce

Plus en détail

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU PRÉSENTATION DU GROUPE Présent depuis plus de 17 ans en région Rhône Alpes où il a acquis une position de leader sur son marché, le Groupe CFI a élaboré, développé et modélisé avec

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

ET SI ON PRENAIT UN NOUVEAU DÉPART?

ET SI ON PRENAIT UN NOUVEAU DÉPART? ET SI ON PRENAIT UN NOUVEAU DÉPART? 1 2 MAÎTRES MOTS POUR LE PROJET... EFFICACE ET RAISONNABLE «Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c est parce que nous n'osons pas

Plus en détail

Et l électricité vient à vous

Et l électricité vient à vous Conception : Crédits photos : Fotolia, Médiathèque ERDF, Médiathèque EDF avril 2010 ERDF - Électricité Réseau Distribution France Tour Winterthur 92085 Paris La Défense cedex www.erdfdistribution.fr ERDF

Plus en détail

Plubi reportage immodeal le 05/09/2011

Plubi reportage immodeal le 05/09/2011 Petit rappel historique : Originaire de Meung sur Loire voilà 3 générations que l entreprise VIGERY est attachée à la construction, la rénovation, le bâtiment en général et les travaux publics. En premier

Plus en détail

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015 Dossier de presse PLANÈTE COURTIER, Juin 2015 Contact presse Agence C3M - Tél. : 01 47 34 01 15 Michelle AMIARD - 06 60 97 24 00 - michelle@agence-c3m.com Laurence DELVAL - laurence@agence-c3m.com Sommaire

Plus en détail

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil AGO BIAT du 28 Mai 2010 Allocution d ouverture Allocution d ouverture de Monsieur le Président du Conseil Chers Actionnaires, Mesdames, Messieurs : L année 2009 a été globalement une année très positive

Plus en détail

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin»

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin» 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 228 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 200 entreprises et 38 500 emplois créés ou maintenus en 2014 CAHIER DES CHARGES Animation de

Plus en détail

IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014

IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014 IUT de Belfort-Montbéliard Challenge Construction Durable 2014 Département Génie Civil Point presse 06/02/2014 La 5e édition du challenge national Construction Durable accueillie à Belfort Les 24 départements

Plus en détail

Accueillir un spectacle à la bibliothèque

Accueillir un spectacle à la bibliothèque Accueillir un spectacle à la bibliothèque Objectifs : Faire découvrir le spectacle vivant. Valoriser un fonds de la bibliothèque en lien avec le spectacle (conte, théâtre, etc ). Valoriser les artistes.

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

Editos. «Ensemble, sauvons des enfants»

Editos. «Ensemble, sauvons des enfants» Dossier partenariat Editos «L année 2014 est une année importante pour La Chaîne de l Espoir qui a vu la concrétisation de projets qui lui tiennent particulièrement à coeur : création et équipement du

Plus en détail

MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 -

MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 - MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 - Avec un chiffre d affaires total de 3.5 Milliards d euros par an, la formation professionnelle est un secteur apparemment

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

FINANCEMENT DES COLLECTIVITES LOCALES : La Banque Postale élargit son offre de financement aux prêts moyen/long terme

FINANCEMENT DES COLLECTIVITES LOCALES : La Banque Postale élargit son offre de financement aux prêts moyen/long terme COMMUNIQUE DE PRESSE Dijon, le 8 novembre 2012 FINANCEMENT DES COLLECTIVITES LOCALES : La Banque Postale élargit son offre de financement aux prêts moyen/long terme En présence de Monsieur Pierre Moscovici,

Plus en détail

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR TS1 PRÉSENTATION ET OBJECTIFS Formation d une journée Possibilité d organiser la formation sur deux jours pour approfondir l expertise et l adapter à votre problématique locale 2015 2 février, 16 février,

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours 2014 Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours Passation Fév-juillet 2014 Dépouillement Août 2014 Une démarche d amélioration En 2012, la SATE 86 s est engagée dans une démarche qualité

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Les facteurs de succès de l entreprise Francis DAVID Présentation Parcours Professionnel

Plus en détail

Cycle d échanges DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS. 6 matinées d avril à décembre 2015. Contexte. Présentation du cycle

Cycle d échanges DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS. 6 matinées d avril à décembre 2015. Contexte. Présentation du cycle DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS 6 matinées d avril à décembre 2015 à Lyon (Rhône) Contexte Insuffisance de services et d activités économiques, commerces de proximité en berne, taux de chômage deux

Plus en détail

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche.

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche. Madame la Secrétaire Générale,.. Tester dans l Auxerrois, une invention d Alsace du Nord qui fonctionne depuis trois ans, était une excellente idée surtout quand je vous aurais dit que mon activité professionnelle

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises

Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises ENTREPRISES ACHETEUSES Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises Cécile Rioux, Responsable des achats, et Nicolas Pernet, Trésorier du CE d'apicil, ont fait appel à Nathalie

Plus en détail

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire BTS CI 2 ème année CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger Sommaire 1 Introduction I/ Plan de marchéage A. Services B. Prix C. Distribution D. Communication

Plus en détail

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr Et si votre carrière s inventait avec mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr mc 2 i Groupe Des missions de conseil en systèmes d information, à forte valeur ajoutée Depuis sa création

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Un séminaire stratégique innovant et dynamisant pour mobiliser votre équipe.

Un séminaire stratégique innovant et dynamisant pour mobiliser votre équipe. Présentation et objectifs.les 6 premiers et très intenses mois de mandat, ont souvent tout juste permis à de nombreuses équipes nouvellement élues de prendre leurs marques, de faire un bilan précis de

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Evasion gourmande : Une promenade gourmande dans Wavre. 12 ème. évasion gourmande. jeudi 2 mai 2013. Spécial "Saint-Printemps"

Evasion gourmande : Une promenade gourmande dans Wavre. 12 ème. évasion gourmande. jeudi 2 mai 2013. Spécial Saint-Printemps Une promenade gourmande dans Wavre 12 ème évasion gourmande jeudi 2 mai 2013 Spécial "Saint-Printemps" Une promenade gourmande dans Wavre Avis aux amateurs de découvertes culinaires: un menu saveur sous

Plus en détail

Contact : Claire PRADEL Communication Institutionnelle pradel@tourismegard.com 04 66 36 96 35 Revue de Presse

Contact : Claire PRADEL Communication Institutionnelle pradel@tourismegard.com 04 66 36 96 35 Revue de Presse «CLUB DES AMBASSADEURS» DES CAUSSES ET CEVENNES PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO Contact : Claire PRADEL Communication Institutionnelle pradel@tourismegard.com 04 66 36 96 35 Revue de Presse Mercredi 19

Plus en détail

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE Donnez de l assurance à votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas Cardif assure

Plus en détail

Les Ateliers de l Epargne, une nouvelle approche financière, originale et pertinente.

Les Ateliers de l Epargne, une nouvelle approche financière, originale et pertinente. DOSSIER DE PRESSE Georges BILLAND Lieu dit Bouharée 35 230 ORGERES Tél : 02 99 83 46 77 Rennes, le 25 Mars 2011 Port : 06 29 23 08 32 Email : georges.billand@hotmail.fr En résumé : Les Ateliers de l Epargne,

Plus en détail

Dossier de Présentation DREDA. Des Racines Et Des Ailes. Bâtir une vision d entreprise pour un avenir durable.

Dossier de Présentation DREDA. Des Racines Et Des Ailes. Bâtir une vision d entreprise pour un avenir durable. Dossier de Présentation DREDA Des Racines Et Des Ailes Bâtir une vision d entreprise pour un avenir durable. DREDA, ambitions du projet Le projet DREDA, futurs locaux de Manutan France et centre européen

Plus en détail

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE PROTOCOLE D ACCORD ENTRE : La Ville de Bordeaux, représentée par Monsieur Alain Juppé, maire, Ci-après désignée: «la Ville» ET : La Communauté urbaine de

Plus en détail

dependance Associations d assurés partenaires d AXA anpere.fr

dependance Associations d assurés partenaires d AXA anpere.fr EPARGNE RETRAITE PREVOYANCE dependance ANPERE ANPERE Retraite, Associations d assurés partenaires d AXA anpere.fr VOS INTERLOCUTEURS Le Conseiller AXA, votre interlocuteur privilégié Proche de vous, il

Plus en détail

Entreprises et plateformes NOUS AVONS EN COMMUN BIEN PLUS QU UN TERRITOIRE

Entreprises et plateformes NOUS AVONS EN COMMUN BIEN PLUS QU UN TERRITOIRE Entreprises et plateformes FRANCE INITIATIVE NOUS AVONS EN COMMUN BIEN PLUS QU UN TERRITOIRE La réussite des entreprises que nous aidons à naître Notre rôle : apporter un coup de pouce financier à ceux

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Pour participer il vous suffit de retourner votre dossier de candidature accompagné d une copie de vos cartes d étudiant, diplôme ou attestation du statut étudiant entrepreneur avant le lundi 15 décembre

Plus en détail

Les Petits Débrouillards présentent

Les Petits Débrouillards présentent Les Petits Débrouillards présentent Un programme éducatif pour développer et accompagner la pratique d activités scientifiques et techniques sur les territoires. Soutenu par les investissements d avenir

Plus en détail

SURVEILLANCE. SÛRETé AéROPORTUAIRE

SURVEILLANCE. SÛRETé AéROPORTUAIRE SURVEILLANCE SÛRETé AéROPORTUAIRE Ingénierie sûreté TechnologieS télésurveillance sécurité mobile formations services 1 er groupe français indépendant de sécurité privée Une grande entreprise familiale

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

Ouverture des deuxièmes Assises de la Prévention des Risques Professionnels dans les Collectivités Territoriales. Parc des Expositions de la Nordev

Ouverture des deuxièmes Assises de la Prévention des Risques Professionnels dans les Collectivités Territoriales. Parc des Expositions de la Nordev Ouverture des deuxièmes Assises de la Prévention des Risques Professionnels dans les Collectivités Territoriales Parc des Expositions de la Nordev Saint Denis Mercredi 13 novembre 2013 Monsieur le Président

Plus en détail

Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions

Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions Orkhan Aslanov/ Fotolia.com > Suivez le guide nous saisissons vos opportunités de marchés publics! > Gardons Avec le Centre de Veille le contact nous

Plus en détail

Financer et accompagner les entreprises

Financer et accompagner les entreprises Financer et accompagner les entreprises EN HAUTE-NORMANDIE Créer EN HAUTE-NORMANDIE Innover Fiches pratiques Développer Transmettre Outils communs Édito des Présidents La Région Haute-Normandie et OSEO,

Plus en détail

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

MODES DE GARDE POUR VOTRE ENFANT

MODES DE GARDE POUR VOTRE ENFANT MODES DE GARDE POUR VOTRE ENFANT LE RELAIS ACCUEIL PETITE ENFANCE VOUS GUIDE Qu est-ce que le Relais accueil petite enfance? Le Relais accueil petite enfance est un guichet unique pour informer, conseiller

Plus en détail

l indépendance en toute sérénité

l indépendance en toute sérénité A P P A R T S E N I O R S N A N T E S S E N g h O R VIVRE à NANTES l indépendance en toute sérénité appart séniors une nouvelle solution d habitat Ici, j ai choisi un logement fonctionnel et sécurisant,

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

CHARTE CONSEIL CITOYEN 2015-2020

CHARTE CONSEIL CITOYEN 2015-2020 CHARTE CONSEIL CITOYEN 2015-2020 ARTICLE 1 er OBJET ET ROLE DES CONSEILS CITOYENS Le Conseil Citoyen, instance de démocratie participative, créé en application des dispositions de l article L2143-1 du

Plus en détail

C EST TOUTE UNE ÉQUIPE D EXPERTS QUI APPUIE VOTRE ENTREPRISE.

C EST TOUTE UNE ÉQUIPE D EXPERTS QUI APPUIE VOTRE ENTREPRISE. C EST TOUTE UNE ÉQUIPE D EXPERTS QUI APPUIE VOTRE ENTREPRISE. NOTRE MISSION La mission du Centre financier aux entreprises Desjardins Est de l Ontario est de contribuer à la croissance des entreprises

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions.

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions. Page 1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE À l occasion du Salon de l Entreprise Aquitaine, Inside Révélateur De Talents fête ses 10 ans d innovations dans les domaines de la formation et du coaching pour les entreprises.

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

Communiqué de presse. Un déploiement progressif. Angers, le 7 mai 2015

Communiqué de presse. Un déploiement progressif. Angers, le 7 mai 2015 Communiqué de presse Angers, le 7 mai 2015 Orange étend le déploiement de la fibre optique dans la Communauté d Agglomération d Angers Loire Métropole Orange annonce 3 nouvelles villes : Beaucouzé, Saint-Barthélemy-d

Plus en détail

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas)

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) I. Le fonctionnement d un hub mondial 1. L un des sept premiers aéroports mondiaux Situé à 25 km

Plus en détail

Ouverture d une Pépinière dédiée à la finance 5 rue d UZès

Ouverture d une Pépinière dédiée à la finance 5 rue d UZès Ouverture d une Pépinière dédiée à la finance 5 rue d UZès Présentation à l attention des PME candidates Mercredi 30 juin 2010 www.finance-innovation.org 1 La création d une pépinière dédiée aux entreprises

Plus en détail

Gares périurbaines : Points d appui du développement urbain durable et du réseau ferré

Gares périurbaines : Points d appui du développement urbain durable et du réseau ferré COLLOQUE Gares périurbaines : Points d appui du développement urbain durable et du réseau ferré >>> Mardi 29 Septembre 2009

Plus en détail

CENTRE INFORMATION JEUNESSE! " " # $ % *!+, (

CENTRE INFORMATION JEUNESSE!   # $ % *!+, ( CENTRE INFORMATION JEUNESSE! " " # $ % & ' ()(( *!+, ( 461 rue Saint Léonard 49000 ANGERS Tél : 02.41.66.52.52. Fax : 02.41.66.53.66. Site internet : http://www.boutiques-de-gestion.com E.mail : bganjou@wanadoo.fr

Plus en détail

CCI Dordogne. Axes stratégiques 2011 ı 2015. cci dordogne ı entreprendre ı équiper ı former

CCI Dordogne. Axes stratégiques 2011 ı 2015. cci dordogne ı entreprendre ı équiper ı former CCI Dordogne Axes stratégiques 2011 ı 2015 cci dordogne ı entreprendre ı équiper ı former Evolution du nombre d entreprises entre 2005 et 2010 8 000 7 000 6 000 5 000 4 000 3 000 6 125 5 151 2 522 6 472

Plus en détail

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts 2015 Les Foires de Montargis Bien se renseigner pour réussir sa foire Contacts Foire Gastronomique de Printemps La foire gastronomique est LE rendez-vous du printemps depuis bientôt une cinquantaine d

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

Radiance Humanis Vie

Radiance Humanis Vie ÉPARGNE Radiance Humanis Vie Et votre avenir prend des forces Taux du fonds en euros de Radiance Humanis Vie : 3,50 %* * Taux de rémunération 2013 du fonds en euros Apicil Euro Garanti. Taux net de frais

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Station Pizza- 1. Presentation de votre ApplicatiON

Station Pizza- 1. Presentation de votre ApplicatiON AMBITIVE Station Pizza- 1 Presentation de votre ApplicatiON 2 - Qui sommes-nous - 3 Sommaire Qui sommes-nous? Objectifs Intérêts du client Quelques fonctions phares Accueil & Vue Principale Menus & Carte

Plus en détail

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité!

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! La franchise DIA, deux opportunités Pour parfaire votre parcours d intégration dans le réseau, vous rejoindrez un centre de formation

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon Parce que chacun doit avoir la liberté d entreprendre. Parce que

Plus en détail

LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne

LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne Difficile de trouver un outil qui répertorie à la fois les bars, clubs et autres établissements de nuit à Paris.

Plus en détail

Rencontres & Visites. ACTIF Sud-Est Découverte de la CCR Rhône-Alpes à Lyon... N 279 - A.C.T.I.F. SUD-EST 27. Un programme à l échelle nationale

Rencontres & Visites. ACTIF Sud-Est Découverte de la CCR Rhône-Alpes à Lyon... N 279 - A.C.T.I.F. SUD-EST 27. Un programme à l échelle nationale 27 Rencontres & Visites ACTIF Sud-Est Découverte de la CCR Rhône-Alpes à Lyon... ans la continuité des décisions prises lors de son Assemblée Générale 2010, l ACTIF Sud-Est a organisé en D 2010 plusieurs

Plus en détail

Pépinière d entreprise Cap Nord

Pépinière d entreprise Cap Nord Pépinière d entreprise Cap Nord Nouvel outil d aide à la création d entreprises sur le nord de l agglomération UDossier de Presse 12 décembre 2007 Projet développé dans le cadre de : Mobilisant : EGEE

Plus en détail

et un vecteur important de partenariat. C est le cas dans près de 80 pays dans lesquels l AFD opère pour le compte de l Etat

et un vecteur important de partenariat. C est le cas dans près de 80 pays dans lesquels l AFD opère pour le compte de l Etat 1 Messieurs les membres du gouvernement, Monsieur le gouverneur de la banque centrale, Honorables invités, chers amis. L Agence Française de Développement est l opérateur pivot de la politique française

Plus en détail

CHARTE ASSOCIATIVE DE L UDCCAS DES ALPES MARITIMES

CHARTE ASSOCIATIVE DE L UDCCAS DES ALPES MARITIMES CHARTE ASSOCIATIVE DE L UDCCAS DES ALPES MARITIMES CHARTE ASSOCIATIVE liant l UNCCAS et les UNIONS Départementales et Régionales de l UNCCAS «le réseau national des solidarités communales» Entre L Union

Plus en détail

Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 mars 2011

Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 mars 2011 21 Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 mars 2011 Conclusion d'une convention de mécénat pour le musée Tomi Ungerer avec ES Energies Strasbourg. La société ES Energies Strasbourg développe de

Plus en détail

Parrainez et recevez 1 500 en chèques cadeaux

Parrainez et recevez 1 500 en chèques cadeaux Parrainez et recevez 1 500 en chèques cadeaux Laissez libre cours à vos envies... Faites votre choix parmi les thèmes proposés et faites le plein de sensations! Faites-vous PLaisir... 1 500 en chèques

Plus en détail

RELATION BANQUE ENTREPRISE - FINANCEMENT DE LA PME

RELATION BANQUE ENTREPRISE - FINANCEMENT DE LA PME RELATION BANQUE ENTREPRISE - FINANCEMENT DE LA PME Par A. AIT-AIDER. Directeur Régional de la BNA. L Entreprise, la Banque : voilà deux acteurs centraux de l environnement économique dont le destin est

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE 103.5 La station Radio E2C AUVERGNE Communiqué de presse 15 mai 2012 Radio E2C : 103.5 Une semaine dans la peau des animateurs radio, c est le challenge que vont relever les stagiaires de l E2C Du 21 au

Plus en détail

Syndicat CGT des Cheminots Actifs et Retraités de la Sarthe. Ateliers du Mans Bilan et perspectives :

Syndicat CGT des Cheminots Actifs et Retraités de la Sarthe. Ateliers du Mans Bilan et perspectives : Syndicat CGT des Cheminots Actifs et Retraités de la Sarthe 4, rue d Arcole 72000 LE MANS Tél: 02.43.28.71.00 mail: cgt.cheminots.lemans@wanadoo.fr Site Internet : http://www.syndicat-cgt-cheminots-lemans.com/

Plus en détail

Année universitaire 2011-2012

Année universitaire 2011-2012 Executive MBA Paris Chicago - Moscou Année universitaire 2011-2012 Donnez-vous les moyens d exprimer votre potentiel et de faire vivre vos projets. Pris par vos responsabilités managériales et focalisés

Plus en détail

Exclusive Restaurant se lance en franchise

Exclusive Restaurant se lance en franchise Dossier de Presse / Décembre 2012 Exclusive Restaurant se lance en franchise Parce qu un bon moment peut faire toute la différence. Ex c l usi ve R esta u ran ts - SAS au capital de 44 560 - RCS Par i

Plus en détail

«Bijoux de Création»

«Bijoux de Création» «Bijoux de Création» EXPOSITION VENTE à BESANCON (25) - Cour du Musée du Temps (Palais Granvelle) les 28 et 29 mai 2016 Madame, Monsieur, Amis(es) bijoutiers - joailliers, créateurs, «METIERS D ART EN

Plus en détail

Former, c est essentiel!

Former, c est essentiel! Former, c est essentiel! Accroître les compétences Gagner en compétitivité Entreprises lorraines relevant du FAFSEA ou d OPCA 3+, bénéficiez de l EDEC Filière Bois Ameublement! PREFET DE LA REGION LORRAINE

Plus en détail

POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE

POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE POLE BESANCON VIOTTE DOSSIER CONCERTATION PREALABLE Présentation du contexte et des enjeux du projet - Juin 2009-1 / 7 1 - CONTEXTE DU PROJET [Plan de situation des deux gares] Le site de Besançon Viotte

Plus en détail

REUNION COMMUNE DE SAINT CEZAIRE. Sylvaine TANITTE Pôle Inter-filières Commerce, Tourisme, Nautisme et Services Direction Entreprises

REUNION COMMUNE DE SAINT CEZAIRE. Sylvaine TANITTE Pôle Inter-filières Commerce, Tourisme, Nautisme et Services Direction Entreprises REUNION COMMUNE DE SAINT CEZAIRE Sylvaine TANITTE Pôle Inter-filières Commerce, Tourisme, Nautisme et Services Direction Entreprises Saint CEZAIRE, lundi 3 novembre 2014 ACCOMPAGNEMENT ET PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

89,7 % STAGE DE PRÉ-RENTRÉE MONTPELLIER Réservé aux étudiants de 1 ère année de Montpellier

89,7 % STAGE DE PRÉ-RENTRÉE MONTPELLIER Réservé aux étudiants de 1 ère année de Montpellier Centre de Formation Juridique Etablissement d enseignement supérieur privé 89,7 % de réussite STAGE DE PRÉ-RENTRÉE MONTPELLIER Réservé aux étudiants de 1 ère année de Montpellier Leader des cours de soutien

Plus en détail