Association des Anciens de la Météoro

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Association des Anciens de la Météoro"

Transcription

1 Association des Anciens de la Météoro Bulletin d'information n 113 (Abonnement : 100F, le numéro : 30F) - Quadrimestre 1/1994

2 METEO Bulletin imprimé par la FRANCE Météorologie nationale Maquette, présentation et mise en page par le «Service de la Communication et de la Commercialisation de Météo-France (service «Dessin - Imprimerie - Photo») Anciens météos, civils et militaires, ce bulletin est le vôtre. Adressez-nous articles, informations, documentation, desiderata... Adhésion: fiche de renseignements (voir plus loin) Notre adresse : Association des Anciens de la Météorologie 7, rue Teisserenc de Bort Trappes Tel (SETIM) Tél(AAM) CCP Y.PARIS N'oubliez pas votre cotisation annuelle 1994 : 100 F Sommaire L'AAM ET METEO-FRANCE COLLOQUE "HISTOIRE DE LA METEOROLOGIE", A TOULOUSE 1 INAUGURATION DU LOCAL "ANDRE PRUD'HOMME" A TOULOUSE 1 LA VIE DE L'ASSOCIATION L'ASSEMBLÉE GENERALE 1993 Compte-rendu par Pierre FOURNIER 2 Rapport moral 3 Compte-rendu financier 5 Allocution du Président 5 NOS SORTIES A la cueillette des champignons 9 Le Rallye de l'«automne» 9 COURRIER ET INFORMATIONS DE L'AAM 10 LES CLUBS LU ET ENTENUDU POUR VOUS AU TEMPS PASSE Météo et ordinateurs 11 Les clubs et les CDM 12 ALBERT CAMUS, METEOROLOGISTE 13 L'INTELLECTUEL DU FORT : RAYMOND ARON 13 DES CHIFFRES ET DES LETTRES 14 LE CARIMARE : LA CROISIÈRE DES ESSAIS 16 UNE DECISION HEUREUSE? 18 LES MOTS CROISES DE L'AMI JACQUES 19

3 L'AAM ET METEO-FRANCE COLLOQUE "HISTOIRE DE LA METEOROLOGIE" A TOULOUSE Les 12 et 13 octobre 1993 a eu lieu au Centre des congrès de la météopole de Toulouse, sous l'égide de Météo-France et de la Société météorologique de France, le colloque «Histoire de la Météorologie», ouvert par le directeur de Météo-France. Le président de l'aam y fut invité à présenter aux participants notre association et sa courte histoire. Au cours de ces deux journées un nombre important d'aspects de l'histoire de la météorologie furent proposés à la soixantaine de participants dont plusieurs représentants de pays étrangers. Notre ami Pierre DU VERGÉ nous a présenté l'histoire de la météorologie coloniale, sujet qu'il connaît particulièrement bien pour l'avoir vécu à une époque difficile, celle de la guerre. INAURATION DU LOCAL "ANDRE PRUD'HOMME" A TOULOUSE Le mardi 5 octobre s'est déroulé au Centre de conférence de la météopole de Toulouse l'inauguration de la salle dédiée à notre collègue André PRUD'HOMME disparu en Terre Adélie en Des anciens des «Terres australes» étaient présents à cette manifestation du souvenir dont MM. BARRE, IMBERT, LORIUS... ainsi que le Directeur de Météo-France. Le Président de l'aam y représentait notre association. L'après-midi eut lieu la remise du prix André PRUD'HOMME, prix scientifique fondé par la Société météorologique de France et attribué cette année à M. Paolo LAJ pour ses travaux de paléoclimatologie polaire. La cérémonie était présidée par le professeur COULOMB, membre de l'institut. On peut regretter que la méthode française de prévision de temps (utilisation des noyaux de variation de pression), mise en œuvre dans nos stations pendant des décennies, ait été quelque peu occultée. Par contre, il est surprenant d'apprendre que la méthode frontologique, dite norvégienne, a été amorcée entre 1820 et 1840! Les contributions relatives à ce colloque paraîtront dans un numéro spécial de La Météorologie. 1

4 LA VIE DE L'ASSOCIATION L'ASSEMBLEE GENERALE 1993 DE L'AAM Compte rendu par P. FOURNIER L'Assemblée générale de l'association des Anciens de la Météorologie a eu lieu le samedi 16 octobre Elle a réuni dans la salle Le Verrier de l'immeuble de METEO-FRANCE, à Boulogne-Billancourt, 70 participants pouvoirs ont été reçus. Une minute de silence a été observée. Le président P. BROCHET a fait appel aux candidatures au titre de membre du bureau de l'association. La candidature de Roger BEVING en qualité de membre permanent a été acceptée à l'unanimité. Avec l'addition de ce nom, le bureau dans sa composition actuelle a été reconduit à l'unanimité. Il s'agit donc de : - au titre de membres permanents, Raymond ALBA, René ANTELME, Roger BEVING, Patrick BROCHET, Georges CHABOD, Hervé DARNAJOUX, Jacques DECREUX, Pierre DUVERGÉ, Geroges FOUCART, Pierre FOURNIER, Maurice JULIETTE, Jean JOURDAN, Michel MAUBOUCHÉ, Simone TREUSSART, Robert VIGUIER, - au titre de consultant et membre d' honneur : Jacques HUTER, - au titre de membres consultants : Norbert CHOUKROUN, Jacques DARCHEN, Jeanne LARCHIER, Henri ROSERT. Le président et le secrétaire général P FOURNIER, présentant le rapport annuel d'activité La réunion a été ouverte à 10 h 15 par le président Patrick BROCHET. Le secrétaire général, P. FOURNIER, a donné lecture du rapport moral et du compte rendu d'activité de l'année. Il a été procédé à l'élection du nouveau président. Au nom du bureau, P. FOURNIER a proposé la réélection de Patrick BROCHET. Celle-ci a été approuvée à l'unanimité de l'assistance. Elle a été prononcée sous les applaudissements. P. BROCHET assurera ainsi pour la septième année consécutive les charges de la présidence. Le président élu a alors prononcé une allocution qui figure à la suite de ce compte-rendu. A la suite de cette allocution les «questions diverses» ont été abordées : A sa suite, J. DECREUX, trésorier, a présenté le compte rendu financier. La situation des comptes arrêtée le 15 octobre 1993, dont chaque participant avait reçu une copie, a été commentée. Il a été proposé de porter à 100 F la cotisation La cotisation (80 F) est restée inchangée de 1988 à D'autre part, un effort est nécessaire pour favoriser des réunions régionales en province en aidant aux tâches d'organisation qui incombent aux délégués. Le rapport moral et le compte rendu financier (qui figurent à la suite de ce compte rendu) ont été approuvés à l'unanimité par l'assemblée. La cotisation annuelle portée à 100 F a été également adoptée à l'unanimité. Le secrétaire général a donné lecture des noms des membres de l'association dont la disparition a été apprise depuis la précédente assemblée générale : René AUBERT, Jean BERTHIER, André COSTE, Georges DACHARY, Louis FABRE, André FISHER, André LE GOER, André LIVET, Madame Jean-Louis MARTEAU née CASTELLI, André PERLAT, Marcel SUPRIN, Albert TASSON, André VILLON. A cette liste, il a été ajouté le nom de Bernard LAVALETTE, fils de Robert LAVALETTE, et ceux de camarades non inscrits à l'association: Henri CLAUDE, Jean-Maurice DUPONT, Jacques GILBERT, Lucien LEVY, Pierre OTTEWAERE, Paul PASSA, Marcel SONNET, Jean-Claude TUFFIGO. 2 Assemblée générale : des participants très attentifs Un questionnaire a été retiré par chaque participant au début de la réunion. Il a été demandé de répondre par oui ou non à quelques hypothèses concernant l'organisation des futures assemblées générales et des voyages et sorties de la prochaine année. Au sujet de l'organisation des futures assemblées générales, trois propositions peuvent être faites : Paris autour de l'aima, car une salle de réunion doit être trouvée - Trappes - Toulouse. Sans préjuger du résultat du questionnaire précité, l'hypothèse de Trappes à la mi-novembre est retenue pour l'année Le texte des nouveaux statuts joint à la convocation de cette assemblée peut être amélioré en plusieurs points : prise en

5 compte de la féminisation et des personnels non techniques, (article 1) ; abréviation des résumés de carrière à joindre aux demandes d'adhésion, (article 3) ; élection des délégués régionaux, (article 7) ; amélioration de la rédaction des articles 12 et 13 où le terme «mandats» sera remplacé par «membres représentés». Compte tenu de ces corrections, les nouveaux statuts ont été adoptés à l'unanimité. J. JOURDAN a fait le point sur les reclassements dont bénéficient plusieurs corps techniques de la Météorologie par application du «protocole DURAFOUR». Des premières dispositions ont déjà concerné les techniciens et elles se poursuivent cette année. Cette année également le corps des ingénieurs des travaux est intéressé au niveau du premier grade porté à 10 échelons. Il est prévu pour les ingénieurs divisionnaires le passage de 5 à 8 échelons à la date du 1er août Le bureau de l'aam suit attentivement ces améliorations et leurs conséquences éventuelles pour les retraités. Il se tient au contact de la direction administrative de METEO-FRANCE et conseille les membres de l'aam sur les démarches à entreprendre. Une table d'honneur, avec à gauche de bas en haut : P. FOURNIER, R. CHABOUD, J. LABROUSSE, et à droite : P. TCHANG (nouveau chef de S3C), P. BROCHET, Mme CHABOUD et M. JOLIETTE A la fin de ce repas, René CHABOUD, dans une allocution alerte et détendue, fit revivre son arrivée réticente puis agrémentée d'obstacles à Radio France, évoqua l'expérience qu'il y acquit, regrettra les réseaux d'observations nocturnes originales de ses auditeurs extraites d'une collection abondante et variée. Albert CHAUSSARD, dans une prévision à longue échéance, présentant le voyage de printemps de 1994 qui fera découvrir 25 siècles de l'histoire de la Bourgogne, de Châtillon-sur- Ainsi arriva l'heure de la dispersion. Merci à tous ceux qui ont contribué au succès de cette journée : Hervé DARNAJOUX, Simone TREUSSART, l'équipe de cuisiniers et serveurs découverte tardivement. Merci à toutes les épouses de météorologiste qui ont bien voulu se joindre à cette réunion. L'équipe trésorière en pleine action, de gauche à droite : H. DARNAJOUX, J. DECREUX, S. TREUSSART, J. LARCHIER J. JOURDAN a également abordé la question des voyages lointains. Le questionnaire à remplir par les assistants doit permettre de dégager quelques tendances dont les conditions de réalisation pourront être étudiées. Le recours à une agence de voyage reste nécessaire, aucune facilité n'ayant été accordée pour les déplacements individuels par avion. P. DUVERGÉ a précisé la composition de l'équipe qui s'est chargée de l'opération MUSEE. Soulignant l'importance du travail accompli, il a exprimé le regret d'en distinguer assez mal la finalité. La définition officielle des conditions d'utilisation des instruments répertoriés est d'une urgente nécessité. Dernier regard sur le restaurant de Météo-France à Boulogne L'examen des questions diverses étant achevé, le président a déclaré close l'assemblée générale chef du SCCC ; Maurice JULIETTE, président d'honneur de l'aam et Madame. Le rapport moral L'apéritif traditionnel, qui a suivi, a connu son habituelle C'est le maintien à Boulogne des derniers échelons administratifs de Météo-france appelés à rejoindre la cité de l'aima animation que provoquent des rencontres espacées, quelquefois inattendues. Quant au déjeuner, non moins traditionnel, en décembre, qui a permis de conserver encore une fois le il réunit (cette fois la dernière dans la salle de restaurant de cadre des précédentes assemblées générales. L'horaire adopté l'immeuble de Boulogne) 74 participants. Il était, cette année, en 1992 a été également reconduit. honoré par la présence de Jean LABROUSSE, ancien directeur de la Météorologie nationale et Madame ; René La question inévitable qui se pose désormais est celle du lieu CHABOUD,venu de Lyon-Bron et de Radio France, et de l'assemblée Madame de l'année prochaine. ; Michel Trappes ROCHAS, peut être chef envi du SE sagé à cause de la salle de réunion disponible et des larges possibilités de parking. Une consultation sur ce sujet est organisée dans le cadre de la réunion de ce jour. 3

6 Le Bureau Le Bureau de l'aam, dont la composition figure dans chaque bulletin, s'est réuni tous les mois, sauf en juillet et août. Toutes les réunions ont eu lieu à Trappes avec, cependant, un changement concernant la pièce mise à la disposition de l'aam par la direction du SETIM. Depuis janvier, il s'agit de la pièce 116, au premier étage du bâtiment de direction. Cette pièce est équipée d'un récepteur téléphonique avec enregistrement de messages. Il faut, à ce propos, renouveler les conseils d'utilisation : bien indiquer au début et à la fin de chaque communication la date, son nom avec les adresses postale et téléphonique. Il est enfin rappelé qu'une permanence est assurée chaque mardi matin, sauf en période de vacances scolaires. Le bulletin Les trois bulletins de la dernière année sont sortis dans des délais satisfaisants. C'est une amélioration due à un allègement du plan de charge de l'imprimerie et au dévouement de Georges CHABOD, le rédacteur en chef. Qu'il en soit vivement remercié et, avec lui, tous les rédacteurs d'articles au premier rang desquels Pierre DU VERGÉ, Jacques HUTER et Jacques DARCHEN méritent une mention spéciale. Les «lettres du président» sont venues, en alternance, apporter les informations les plus urgentes. La lettre de juillet, notamment, intervient dans la période de six mois qui sépare les bulletins de mai et novembre. Les adhésions Le nombre des adhésions nouvelles reste modeste. Des circulaires faisant connaître l'aam sont cependant systématiquement ajoutées aux dossiers que reçoivent le prochains retraités des corps techniques, administratifs et ouvriers d'etat. On a eu le plaisir d'enregistrer l'adhésion de personnels administratifs mutés de la Météorologie à l'aviation civile. Cependant, pour cette œuvre de recrutement, rien ne vaut le «bouche à oreille» et il est fait appel à tous pour convaincre d'anciens camarades qui ignorent encore l'existence de l'aam. Le bureau maintient son objectif de la sortie d'un nouvel annuaire des membres de l'association en Il se propose d'y faire figurer des listes départementales d'adhérents. Parmi les renseignements fournis par ceux-ci, il est demandé de veiller à l'actualisation quelquefois nécessaire des codifications postales mises en vigueur dans les villes nouvelles ou regroupements de communes. Le Musée Outre les opérations de nettoyage et de remise en état, l'action «Musée», à laquelle se sont particulièrement dévoués Pierre DUVERGE, Jacques HUTER, Roger BEVING, Pierre CHAVY, René ANTELME, Georges FOUCART, a abouti à l'établissement d'un répertoire de fiches signalétiques accompagnées de photographies des instruments anciens conservés à Trappes. La question, qui se pose maintenant, est celle du devenir de ce travail. Une réunion à organiser par le service S3C, où l'aam sera présente, devra en décider. Jusqu ici certains instruments ont été prêtés pour des expositions temporaires ou pour participer au décor des locaux de Météo-France accessibles au grand public ou à des visiteurs étrangers. Une tâche comparable serait l'exploration des archives en provenance de Magny-les-Hameaux. C'est un gros travail et le concours des anciens de l'eerm serait bien utile pour l'entreprendre. Les clubs météo Jacques HUTER, bien qu'ayant cessé de participer régulièrement aux réunions du bureau, a bien voulu prolonger, au moins pour un an, son activité à l'égard des clubs météo et des enseignants qui souhaitent obtenir des informations à ce sujet. C'est une action dont il convient d'assurer la continuité et il est souhaitable qu'un volontaire se propose pour la succession. Voyages et sorties - En févier-mars, grâce aux informations communiquées par Jean-René JOURDAN, le regroupement de 15 participants amenés par l'aam a pu s'effectuer pour prendre part à un circuit mexicain d'une quinzaine de jours dont le bulletin a rendu compte. - Le voyage annuel de l'aam s'est déroulé dans le cadre du Val de Loire et de la Sologne, le long de la route François 1 er, du 11 au 13 mai. Tous les particpants ont exprimé leur satisfaction et leurs remerciements vont aux organisateurs Hervé DARNAJOUX, Monsieur et Madame RAPHEL. L'expérience faite de l'utilisation d'un car au départ de la région parisienne n'a, cependant, pas été concluante. - Les visites de Paris se sont poursuivies, avec le passage au Musée de l'homme, à la Cité des sciences et de l'industrie de La Villette et à la manufacture des Gobelins. L'habituel rendez-vous de septembre pour le déroulement du rallye a eu lieu. Cette année, l'épreuve a vu le succès de l'équipe MAUBOUCHÉ-TONNET. Il est souhaitable que l'année prochaine le rallye réunisse davantage de concurrents. Les amis des membres de l'aam y seront cordialement accueillis. Une sortie mycologique a eu lieu le 7 octobre en forêt de Carnelle, organisée par René MAYENÇON. - Les anciens de la région sud-est sont également fidèles à leur rendez-vous annuel. Le Comtat Venaissin a été le cadre de la réunion de 1993, à laquelle le président de l'aam a été heureux de prendre part. On ne peut que souhaiter l'imitation par d'autres régions de semblables initiatives. Les statuts La complexité des formalités de transfert des statuts d'une association d'une préfecture à une autre a conduit à maintenir à Versailles le dépôt des nouveaux statuts de l'aam. Mais cette formalité devant intervenir dans les trois mois suivant une assemblée générale, elle a été remise au dernier trimestre de cette année, ce qui a permis un dernier affinement du texte. Il est donc aujourd'hui soumis à votre approbation. Le prix de l'aam à un élève de l'enm Un premier projet de sélection du lauréat a provoqué de la part de la direction de l'enm des réserves justifiées. Une deuxième solution a dû être élaborée. L'accord est réalisé sur la formule du choix du rédacteur du meilleur projet d'article de présentation du mémoire de fin d'études, l'accent étant mis sur l'intérêt du choix du sujet. Alternativement, d'une année à l'autre, l'attribution du prix concernera les ingénieurs des travaux et les techniciens. La première attribution doit être faite pour une promotion sortie de l'école en Relations internationales L'obstacle rencontré pour le développement de rapports conformes aux projets élaborés les années précédentes est l'absence dans les pays voisins d'organisations comparables à l'aam. L'association, qui existe en Allemagne, regroupe des météorologistes en activité et retraités. Elle se caractérise par 4

7 sa vocation de caractère essentiellement scientifique, avec des moyens en rapport. La recherche d'un rapprochement n'a pas été poursuivie. Relations avec Météo-France - La visite traditionnelle rendue au Directeur de Météo- France, qui suit notre assemblée générale, a eu lieu le 18 novembre Il en a été rendu compte dans le bulletin du premier trimestre Les contacts informels ont été fréquents, surtout avec les échelons administratifs de la direction. L'AAM, notamment, est intervenue à plusieurs reprises au sujet de l'application aux techniciens retraités des améliorations indiciaires du corps accordées en Un modèle de lettre à adresser par les intéressés aux trésoriers payeurs généraux des départements a été recommandé par l'aam à ses membres. Cette démarche a reçu une conclusion heureuse en juin. - Dans le même ordre de préoccupation, une visite a été rendue en mars au directeur administratif de Météo-France au sujet des suites qui seront données à une correspondance ministérielle du 25 février 1993 engageant une réforme statutaire du corps des ingénieurs des travaux. - Très récemment, le 12 octobre, l'aam a été invitée à prendre part à un colloque organisé à Toulouse avec pour thème «l'histoire de la météorologie». Pierre DUVERGÉ y a présenté une contribution relative au service météorologique colonial. Patrick BROCHET a, de son côté, présenté l'aam. L'AAM représentée à la remise du prix Norbert GERBIER La lettre de juillet a fait état de la remise, à Genève, du prix Norbert GERBIER-MUMM à trois chercheurs de l'université de Birmingham (Royaume Uni) : MM. CARTER, PARRY et Mme PORTER. Ce prix a été remis par le Président de l'omm, M. Zou JINGMEN, en présence de Madame GERBIER et de nombreux directeurs de services météorologiques nationaux, parmi lesquels M. LEBEAU. Notre président a assisté à cette cérémonie. Merci de votre attention (P. FOURNIER) Le rapport financier Tableau Récapitulatif (Situation, le 15 octobre 1993) Dépenses Désigantion Montant Aide au club Météo 785,00 F Secrétairat 940,60 F Mission Franco-Allemande 3 505,40 F Réceptions Vœux 2111,02F Aide aux régions 850,00 F Sorties AAM 2 842,00 F Total ,02 F Recettes Cotisation des adhérents : Année Nombre de cotisations reçues Montant ,00 F ,00 F ,00 F ,00 F Libéralités Reserve SICAV Total Total 30560,00 F 630,00 F 31190,00 F Achat 1991 Valeur 92 Valeur , ,35 Compte tenu du bilan financier favorable, il est proposé de limiter l'augmentation de la cotisation à 20 F, pour la porter à 100 F pour l'exercice 1994 (dernière augmentation remontant à 1988). L'allocution de Président Le trésorier Jacques DECREUX Votre présence, aussi nombreuse que les années précédentes à notre Assemblée générale ainsi qu'au déjeuner qui la suivra, prouve la vitalité de l'aam, ce dont je me réjouis. Je vous remercie personnellement et au nom de l'ensemble du Bureau de la confiance que vous continuez à nous accorder et qui nous récompense largement des efforts que les uns et les autres nous déployons pour animer notre association. Vous avez pu vous rendre compte, en écoutant le rapport moral que vous a présenté notre secrétaire général, que l'aam a fait preuve d'une belle activité au cours des douze mois écoulés. Je remercie Pierre FOURNIER pour le talent et la conscience avec lesquels il assume cette fonction qui, peut être, lui rappelle certaines de ses activités passées... Parmi les points forts de ces derniers mois, j'ai plaisir à souligner la qualité de notre excursion de trois jours intitulée «la route François 1 er» parfaitement organisée par Hervé DARNAJOUX en liaison avec nos amis du Loir et Cher, les Raphel. La tradition de cette escapade annuelle est désormais bien ancrée et nous préparons le prochain voyage dont je vous reparlerai. Notons que cette année, comme vous avez pu le lire dans notre bulletin 111, nous avons innové en constituant un petit groupe, une quinzaine de participants, qui, «en quête d'aztèques», a parcouru un Mexique si attachant par ses 5

8 vestiges d'anciennes civilisations, de Teotihuacan au nord de Mexico jusqu'à l'extrême pointe de la presqu'île du Yucatan. Ce fut une expérience réussie que nous pourrions renouveler si vous répondez favorablement au questionnaire qui vous a été remis. Les franciliens n'ont pas été les seuls à se retrouver dans des manifestations locales. Ainsi nos amis du sud-est ont organisé une journée au Comtat-Venaissin à laquelle j'ai eu le plaisir de participer et dont vous avez lu le compte rendu dans notre précédent bulletin. Le Bureau est unanime pour souhaiter que de telles journées conviviales se multiplient dans les Régions, auquel cas un membre du Bureau pourrait systématiquement y participer. A cette occasion, je confirme qu'une attribution de crédits de l'aam peut être affectée à l'organisation de telles manifestations régionales qui, éventuellement, peuvent être envisagées conjointement avec d'autres associations comme l'anafacem ou des associations de météos en activité, ainsi qu'il en existe dans certaines régions. Lors d'une précédente Assemblée générale, nous avions ensemble décidé de décerner un «prix de l'aam», prix en espèce d'un montant de F, à un élève en fin d'étude à l'enm. A la demande de l'ecole nous avons été amenés à apporter quelques aménagements, justifiés, au règlement de ce prix. Celui-ci sera attribué pour la promotion sortant en Nous attendons les candidatures qui doivent nous parvenir, en principe, avant la fin de janvier Un certain dépoussiérage de nos statuts a été entrepris l'an passé, mais nous avons laissé passer les trois mois réglementaires après l'assemblée générale au cours desquels doivent être présentés à la Préfecture de nouveaux statuts. C'est pourquoi nous vous les proposons à nouveau. Deux aménagements nous ont été récemment suggérés. D'abord dans l'article 1, remplacer «...ceux qui...» par «celles et ceux qui...» ; d'autre part, introduire dans ce statut la désignation des correspondants régionaux. On notera que la rédaction proposée permet d'accueillir des adhérents provenant d'autres organismes que Météo-France ou les Armées, par exemple : EDF, compagnies aériennes, universités... Je vous signale qu'un ancien météo belge vient de s'inscrire! On remarquera, à ce sujet, que notre association n'est pas seule à changer de statut. La Météorologie Nationale, en application du décret n du 18 juin 1993, est passée du statut de Direction centrale de Ministère à celui d'etablissement public à caractère administratif, dénommé Météo-France. La mise en application interviendra au 1 er janvier Vous avez pu constater que notre bulletin parvenait plus régulièrement et contenait nombre d'informations intéressantes. C'est à la diligence de Georges CHABOD, le rédacteur en chef, que nous le devons et c'est loin d'être toujours aisé! Qu'il en soit remercié. D'ailleurs il souhaiterait une participation plus large des membres de l'aam. N'hésitez pas à nous proposer vos contributions que nous publierons volontiers. Au sujet des clubs météo, à la création desquels nous nous efforçons de contribuer, Jacques HUTER continue de s'en occuper avec l'attention que nous lui connaissons. A ce jour, nous avons été en relation, pour des conseils, des envois de documentations voire de quelques instruments, avec deux douzaines d'établissements d'enseignement ou associations. Quant à notre action Musée, elle avance malgré quelques difficultés matérielles. Les membres des deux groupes qui y participent, conduits par Pierre DUVERGÉ et Jacques HUTER, ont, dès à présent, inventorié et identifié plus de 300 instruments anciens donnant lieu à autant de fiches descriptives et historiques. Toutefois du retard, qui n'est pas imputable à nos 6 deux équipes, a été pris pour la photographie de ces équipements. Si les activités que je viens d'exposer se sont déroulées de façon satisfaisante, c'est par contre à un échec auquel nous avons abouti concernant nos tentatives de coopération avec nos collègues étrangers et plus particulièrement allemands. L'Association allemande (Deutsche Meteorologische Gesellschaft), avec laquelle nous avions pris contact, n'est pas une association de retraités mais une société scientifique analogue à la Société Météorologique de France et il s'est avéré que nos objectifs étaient trop différents pour finaliser cette coopération. Nous le regrettons mais il faut bien constater qu'il n'y a pratiquement pas, en Europe au moins, d'associations identiques à la nôtre. Une exception cependant : notre délégué régional pour le Nord, Lucien D ANESSE, a été invité à une manifestation organisée par l'association des anciens de la météorologie militaire belge. L'an passé, j'avais fait allusion à l'édition d'un nouvel annuaire de notre association. L'actuel date de 1989 et de nombreux additifs et, malheureusement, suppressions ont été opérés depuis. Nous avons pris quelque retard pour cette nouvelle édition par suite du transfert de notre fichier sur support informatique auquel travaillent Robert VIGUIER et Jean JOURDAN, mais nous espérons pouvoir vous adresser cette nouvelle mouture en Des listes départementales d'adhérents seront ajoutées à la traditionnelle liste alphabétique. Si vous avez connaissance de corrections à apporter au fichier actuel (adresses, numéros de téléphone...) envoyezles nous rapidement. Autre point important à vous soumettre, le lieu de notre prochaine Assemblée générale. A la fin de cette année, Météo-France aura définitivement quitté Boulogne pour la Cité de l'aima. Il nous faut donc trouver un autre site d'accueil pratique. Plusieurs options peuvent être envisagées : 1 - Déjeuner sur le site de l'aima. Monsieur LEBEAU me l'a proposé, mais il n'y a pas de salle de réunion assez vaste pour nous accueillir. On pourrait chercher une salle satisfaisante du côté de la Mairie du 7 è m e arrondissement mais les deux sites (Aima et Mairie) sont assez éloignés et dans ce quartier le parking n'est pas facile. 2 - Réunir l'assemblée générale sur le site de Trappes où l'on peut disposer à la fois d'une salle de réunion (salle Victor Marc) et d'un restaurant d'entreprise. Le directeur du SETIM est prêt à nous y accueillir. C'est, certes, plus loin de Paris que Boulogne mais l'accès en automobile un samedi matin ne pose pas de problème. D'autre part, la gare SNCF de Trappes (départ de Montparnasse) est proche de la Météo et le RER dessert Saint-Quentin-en-Yvelines où l'on peut envisager de recueillir certains participants. 3 - Monsieur LEBEAU m'a proposé la météopole de Toulouse où, en choisissant judicieusement la date, les participants pourraient être hébergés sur place. Ce serait une occasion pour les adhérents du Midi de la France de participer à notre Assemblée générale. On pourrait même envisager de coupler notre assemblée avec un voyage touristique dans cette région toulousaine. Pour l'année prochaine, je suggère Trappes. Quant à la date de notre Assemblée, il est apparu que la mioctobre est un peu trop tôt, certains de nos collègues retraités étant encore en voyage ou en villégiature hors de leur domicile habituel. Aussi nous vous proposons de reculer cette date d'un mois et, en 1994, de nous réunir à la mi-novembre (soit après les congés scolaires de la Toussaint).

9 En ce qui concerne la cotisation de 1994, il a été proposé de la porter à 100 F (au lieu de 80 F depuis 1988). Cette augmentation raisonnable permettra de disposer de fonds pour assurer la continuité du prix de l'aam et pour contribuer aux dépenses susceptibles d'être engagées par nos délégués régionaux. Un certain nombre de manifestations sont envisagées pour les 12 mois à venir, dont les dates précises vous seront successivement communiquées en temps utile. J'espère que vous serez nombreux à y participer : - visite guidée du musée de la Légion d'honneur ; - visite guidée du Château de Vincennes ; - visite (2 jours) du Futuroscope de Poitiers ; - visite de l'ecole Polytechnique ; - promenade sur le canal de Briare ; - sortie de mycologie d'automne. Cettte liste n'est pas limitative et nous souhaiterions recevoir vos suggestions à ce sujet. Je n'aurai garde d'oublier nos deux manifestations traditionnelles : - le voyage de printemps qui, organisé par Albert CHAUSSARD, se déroulera pendant 3 jours en Bourgogne insolite (du 17 au 19 mai 1994)... Retenez ces dates! - le rallye-promenade automobile qui aura lieu en fin septembre 1994 et qui est ouvert aussi bien aux membres de l'aam qu'à leurs amis... Venez nous rejoindre à cette occasion. En terminant, je tiens à souligner les excellentes relations que nous entretenons avec Météo-France. En plus du support logistique, et qui n'est pas mince, dont bénéficie l'aam (locaux, secrétariat, éditions...) l'association, représentée par son président, a été invitée à plusieurs manifestations de Météo-France. C'est ainsi que j'ai été convié le 5 octobre à l'inauguration, au centre de conférences de la météopole de Toulouse, d'une salle André PRUD'HOMME dédiée à notre collègue disparu en 1959 en Terre-Adélie. Ce même jour a été remis le prix scientifique fondé par la Société Météorologique de France en mémoire de ce même collègue. J'ai également participé avec Pierre DU VERGÉ au colloque sur l'histoire de la Météorologie qui s'est tenu, également à Toulouse, les 12 et 13 octobre. J'avais été invité à présenter notre Association et sa propre, mais encore courte, histoire tandis que Pierre DUVERGÉ traitait l'histoire beaucoup plus étoffée de la météorologie coloniale. C'est également au titre de président de l'aam que je participe aux travaux de la Commission «Education et Formation» du Conseil supérieur de la météorologie ainsi qu'à l'assemblée générale de ce Conseil. Un questionnaire vous a été distribué, relatif à certains des projets dont je vous ai entretenus. Je vous saurais gré d'y répondre. Nous tiendrons le plus grand compte de cette enquête. Merci de votre attention. J'espère que s'ajouteront quelques manifestations organisées par nos amis de province et auxquelles, je le répète, participeront des membres du Bureau. LISTE DES PARTICIPANTS A L'AG 1993 Y. AGNOUX R. ALBA R. ANTELME L. AUBERGER Mme Cl. AUGUSTIN M. BEAU R. BEVING R. BINET A. BORDES P. BROCHET G. CHABOD J. CHAUMETTE A. CHAUSSARD P. CHAVY N. CHOUKROUN J. COYDON J. DARCHEN H. DARNAJOUX J. DECREUX J. DENOITS P. DESNOT G. DHONNEUR A. DOLET A. DOURY P. DUVERGÉ M. FLAMANT G. FOUCART P. FOURNIER R. GARNIER H. GLAND J. GOSSELET G. GOYER R. GRAPPE J. HATCHADOUR J. HEISSAT J. HUTER M. JULIETTE G. JOSEPH Mme P. JOUBERT J. JOURDAN J. LABROUSSE F. LACROIX Mme J. LARCHIER Mme H. LARROUCAU R. LAVALETTE R. LECLERQ A. LEFEVRE J. LEGRAND J. LESAULNIER P. MAGNE J.L. MARTEAU M. MAUBOUCHÉ R. MISSIR C. MONTARIOL G. NICOD Mme M. RAPHEL R. RINGOT H. ROSERT R. ROUMIGUIÈRE Mme M. SALAGNAC O. SCHNEIDER M. STOCKBURGER L. THIBORD H. TREUSSART Mme S. TREUSSART Mme A. VIGUIER G. WALHEIN A. WARCOIN R. WOIVRE 7

10 STATUTS Article 1 Il est créé une «ASSOCIATION DES ANCIENS DE LA METEOROLOGIE» (AAM), régie par la loi du 1er juillet 1901, destinée à rassembler ceux et celles qui, au cours de leur carrière professionnelle ou de leurs obligations militaires, ont œuvré dans les domaines de la météorologie, de la climatologie, des sciences de l'atmosphère ou dans des activités en liaison avec ces derniers. La durée de cette Association est illimitée. Article 2 L'Association des Anciens de la Météorologie a pour but de développer entre ses membres des liens d'amitié et d'entraide, de défendre les intérêts moraux de leur communauté, de les aider à se tenir au courant des développements techniques dans le domaine de la météorologie, de contribuer à la promotion de la météorologie. Article 3 Tous les météorologistes, tels qu'ils sont définis à l'article 1, peuvent être admis dans l'association, au terme de la vie active ou par anticipation, sur demande adressée par le postulant accompagnée d'un résumé succinct de ses activités dans le domaine de la météorologie. L'admission sera prononcée par le bureau. Au cas où la demande serait repoussée, l'intéressé aura la faculté d'appeler de cette décision auprès de la prochaine assemblée générale. Artilce 4 La qualité de membre se perd par : - démission, - décès, - radiation prononcée par le bureau pour non paiement de la cotisation, - radiation prononcée par le bureau pour motif grave d'ordre moral. Article 5 Le siège social de l'association est fixé au Centre météorologique de Trappes, 7, rue Teisserenc de Bort, TRAPPES. Article 6 Les ressources de l'association sont constituées par : - les cotisations des membres, - les dons et libéralités faits à l'association, - les subventions de tous services ou établissements publics, - les produits financiers résultant de ses avoirs. Article 7 L'Association est animée par un bureau composé de : un président, deux vice-présidents, un secrétaire général, un trésorier et un certain nombre de membres auxquels sont attribuées des responsabilités particulières. Le bureau pourra également se faire aider, à titre consultatif, par des experts pour des besoins spécifiques. Les membres du bureau et le président sont élus pour un an en assemblée générale et sont rééligibles. Le vote par procuration est admis. L'assemblée générale peut également élire un ou plusieurs présidents d'honneur. Le bureau désigne, en accord avec les intéressés, des délégués régionaux chargés d'assurer une liaison plus étroite avec les adhérents de province ou d'initier des manifestations régionales. Article 8 Le bureau se réunit au moins une fois par trimestre sur convocation du président. Tout membre du bureau ayant été absent cinq séances dans l'année sera considéré comme démissionnaire, sauf cas particulier laissé à la décision du président. Article 9 L'assemblée générale se réunit au moins une fois par an sur convocation du président. La convocation, précisant l'ordre du jour élaboré par le bureau, est adressée aux membres un mois au moins avant la date de la réunion. Article 10 Au cours de la dernière assemblée générale de l'année, le président rend compte de l'état et des activités de l'association. Le trésorier présente le rapport financier soumis à l'approbation de l'assemblée. Le montant de la cotisation annuelle est fixé par un vote de l'assemblée sur proposition du président. Article 11 Les membres de l'association s'engagent à éviter, au sein de l'association, toute action et toute propagande ayant un caractère politique, syndical ou confessionnel. Article 12 Les statuts de l'association peuvent être modifiés en assemblée générale à la majorité simple des membres présents et des membres représentés. Article 13 La dissolution de l'association sera prononcée par l'assemblée générale à la majorité simple des membres présents et des représentés. Cette décision précisera l'attribution du solde des avoirs après liquidation. 8

11 NOS SORTIES A la cueillette des champignons Le 7 octobre, grâce à notre ami René MAYENÇON, nous fûmes une quinzaine à bénéficier d'une charmante ballade en forêt de Carnelle, au nord de Paris ce mardi 7 octobre dernier. En matinée, c'est au voisinage de la «Pierre turquoise», vestige mégalithique en forme d'allée couverte, malheureusement dégradé à l'explosif, il y a peu, par quelques olibrius, que notre chasse débuta. A cette époque de l'année, les sous-bois sont un régal de couleurs d'automne sous les frondaisons de roux dégradés des houppiers, de hêtres, de chênes et de châtaigners. Mais nous n'étions pas là exclusivement pour admirer ce tableau et la chasse aux «fongus» commença... Que de variétés, toutes bien cachées sous le tapis de feuilles mortes, que de couleurs variées pour ces chapeaux de champignon allant du blanc (méfiance...gare à l'amanite phalloïde, la tueuse!) au noir en passant par le vert, l'orange, le bleu... vraiment tout l'arc-en-ciel. Heureusement, MAYENÇON en mycologue averti, dirigeait notre choix et judicieusement nous invitant à rejeter (avec regrets) celui-ci, pour conserver (avec joie) celui-là. Après quelques heures de périgrinations, un solide et savoureux déjeuner dans un charmant estaminet des bords de l'oise nous permis de refaire nos forces... grâce en particulier à un plantureux plat de champignons cueillis dès potron-minet par MAYENÇON et son épouse. Ce jour-là le ciel était avec nous, une violente averse eut le bon ton de choisir le temps du repas pour se manifester. Le soleil revenu, nous réintégrâmes notre forêt, mais cette fois alentour du site bucolique du Lac bleu, dans un calme absolu, à croire que nous étions les seuls promeneurs du lieu. Là encore, la chasse fut prometteuse (prometteuse de bons plats le soir venu!). Bien sûr tous ces champignons comestibles ou vénéneux ont de savants noms latins que MAYENÇON tenta de nous enseigner... mais que notre mémoire eut quelque peine à enregistrer. Cette belle et agréable manifestation fut appréciée de tous les participants qui ne souhaitent qu'une chose, la renouveler l'an prochain. Le rallye de l'«automne» P. BROCHET Ce titre est deux fois justifié, car si ce samedi 25 septembre 93 était bien automnal à souhait, c'est sur le trajet sinueux de la charmante rivière «Automne» que les rusés Robert VIGUIER et Raymond ALBA avaient décidé de ballader nos sept équipages à travers les pièges répartis sur quatre étapes. Le rendez-vous avait été fixé à Rully, charmant bourg entre Senlis et Crépy-en-Valois, d'où il fallait gagner le lieu célèbre (7) où l'on avait tourné un film de J. COCTEAU. Si vous aviez deviné qu'il s'agissait du Château de Raray et de «La belle et la bête», vous n'aviezpas perdu de points...mais, pour en gagner, il fallait une fois sur place découvrir tout le pedigree des acteurs, auteurs, décors etc... avec, bien sûr, des précisions sur les dates, le sexe et le nombre des statues érigées tous les deux mètres. Autre sport : le golf, auquel les propriétaires actuels ont réservé l'essentiel du parc du château ( trous...). Hôtel de l'abbaye de Longpont Tout cela, il fallait le savoir pour entamer la deuxième étape avec 60 points dans la musette. La suite du rallye était vouée à tous les «saints», une fois découvert le confluent de l'ourcq et de l'automne (voilà le mot-clef!). En effet, on passe à : Noël-St-Martin, St-Vaast-Longmont, Saintines, St-Jean et sa fontaine, sa fabrique d'allumettes, son pélerinage en l'honneur de St-Jean Baptiste, puis les 2 Bethisy (St-Pierre et St-Martin), avant d'atteindre le temple d'apollon (qui, lui, n'était pas un saint!). Fin donc de la 2ème étape sur le site gallo-romain de Champlieu, restauré par Violet le Duc, mais pas de façon très heureuse... Il est 11 heures, la pluie s'arrête. Avant d'arriver à l'abbaye de Lieu-Restauré, il fallait repérer le village de Orrouy (vous savez, les 4 «C» : Corot, Cals, Colin, plus Millet pour s'attribuer 4 points!). Treize points pour Morienval et sa carte d'identité, mais seulement 9 pour les artichauts de Pondron. Un cadeau de 30 points à qui, arrivé à l'abbaye de gardien, intarissable une fois lancé. La dernière étape, pour gagner l'hôtel de l'abbaye de Longpont (enfin!), était historique à souhait. Avant nous, le donjon de Vez avait été vu par Philippe Auguste en 1213, par Jeanne d'arc en 1430, par François 1 er, par Alexandre Dumas et par la célèbre Guilelmine (ordonnance de Villers-Cotterets du , prescrivant la langue française pour les actes officiels, en lieu et place du latin). Avant N.D. de Longpont, abbaye prise comme modèle par St- Louis pour faire construire Royaumont, on s'est fait piéger dans la forêt de Retz par un monument commémoratif d'un certain Van Vollenhoven, alors que tout portait à croire qu'il s'agissait en ces lieux de Galliéni... L Le gérant actuel est un certain Kodaira, japonais et n l du «cosmétic», locataire d'un autre terrain à Honolulu, etc... Est sorti vainqueur de ce rallye-promenade bien conçu, 9 l'éq

12 ont gagné... le droit de tout organiser le 1 er octobre 1994 (retenez la date) et aussi l'honneur d'avoir en garde pour un an la coupe, imposant trophée dû à l'initiative du regretté Gilbert BOISSEAU. Derrière ces vainqueurs, ont été classés les équipes formées par : - J. HUTER et les époux CHABOD - M. et G. LEONETTI - S. et H. TREUSSART, J. LARCHIER - J. DECREUX et les époux DARNAJOUX - Mme et M. DENOITS - Alain VIGUIER. A ce propos, remerciements et félicitations aux enfants et amis des organisateurs pour la réception champêtre de la mitemps et pour l'aide apportée, ainsi qu'aux membres de l'aam, que je ne pourrais tous citer de mémoire, qui sont venus nous rejoindre directement à Longpont pour un déjeuner bien dans la tradition et bien apprécié après tant d'efforts! COURRIER ET INFORMATIONS Le courrier de l'aam Une proposition bien honnête G. CHABOD Lucien BONNOT nous a adressé cette lettre bien sympathique : Joëlle TONNET et Michel MAUBOUCHÉ avec leur trophée Suggestions De P. CATTELAIN : organiser en province l'assemblée générale et chercher des recettes publicitaires pour le bulletin des AAM? En 1994, on le sait, on va se «décentraliser» dans les Yvelines - à Trappes!... En ce qui concerne la «pub», ça serait peu rentable et en tous cas statutairement interdit. De R. LESTAGE : se rapprocher de l'anafacem? Il existe des relations au niveau «central» - Nos délégués pour le Sud-Ouest ont aussi un contact ANAFACEM possible, avec leur correspondant de Bordeaux. Tenir l'ag en province? Après Trappes, on envisage Toulouse où l'accueil matériel semble assuré, mais... au plus tôt en 1995? Nos deuils Les Anciens du Groupe Z apprendront avec tristesse la disparition d'henri CLAUDE. Incorporé en décembre 1939, il a fait preuve au cours des événements de 1940 d'un dévouement exemplaire, servi par le sang froid et la modestie dont ses camarades gardent le souvenir. Les hasards de la vie l'ont trouvé à Agadir au moment du tremblement de terre. Il a ensuite pour suivi sa carrière en Alsace. Henri CLAUDE est décédé au cours de l'été de 1992, à Roquefort les Pins, dans les Alpes Maritimes, où il avait pris sa retraite. (C'est R. BOUVIER, LA HUGUETTE, qui nous a signalé cette disparition). Informations «Pour ceux qui souhaitent un jour connaître la Martinique, il m'est agréable de leur proposer : - de les guider durant leur séjour, - de les conseiller pour un hébergement en sites ruraux, - de leur obtenir une réduction sur le prix de location d'une voiture, et éventuellement de faire une promenade en mer ; sans intéressement de ma part mais très amicalement». Lucien BONNOT LE FRANÇOIS (Tél ). 10 Avis administratifs Conditions d'attribution du chèque-vacances aux agents de l'etat retraités. (Réf. circulaires FP/ et 2B-34 du 1er avril 1987 et FP/ du 17 mars 1986) Des divergences relatives à l'interprétation des textes cités en référence ayant été constatées pour l'attribution du chèquevacances aux agents de l'etat retraités, la présente circulaire

13 a pour objet d'en préciser les conditions d'octroi. Le 1er paragraphe de l'annexe à la circulaire FP/ du 17 mars 1986 est modifié ainsi qu'il suit : Sont bénéficiaires des chèques-vacances, sous réserve de répondre aux conditions fixées par les textes en vigueur : - les personnels civils et militaires de l'etat en position d'activité ou de détachement ; - les fonctionnaires civils et militaires retraités régis par le code des pensions civiles et militaires des retraites de l'etat (loi n du 26 décembre 1964), sous réserve qu'aucune activité salariée ne soit exercée par le demandeur. Dans ce cas, il appartient à l'employeur de lui accorder, le cas échéant, la possibilité d'acquérir des chèques-vacances ; - les ouviers de l'etat retraités, bénéficiaires d'une pension au titre du décret n du 24 septembre 1965 ; - les fonctionnaires retraités relevant de la loi locale du 15 novembre 1909 en vigueur dans les départements du Bas- Rhin, du Haut-Rhin et de la Moselle. LES CLUBS Météo et ordinateur L'activité «Clubs» de l'aam renseigne et documente les associations de plein air, enseignants du premier et second degré, particuliers. Les uns comme les autres s'orientent, parfois, vers une gestion par ordinateur des données météorologiques. Nos recherches, pour tenter de donner satisfaction, nous ont permis de faire connaissance avec des matériels qui sont également susceptibles d'intéresser les plus nostalgiques d'entre nous ou, simplement, les plus concernés par le maintien de leurs compétences météorologiques, tout en se lançant dans l'utilisation spécifique de ce qui est, non seulement la coqueluche du moment, mais littéralement une des plus grandes évolutions de ce siècle, qui en voit, matériellement, beaucoup : l'informatique. Les ayants cause (veufs et veuves non remariés) de ces trois dernières catégories de bénéficiaires, titulaires d'une pension de réversion, sont admis à bénéficier du chèque-vacances, à la condition de ne pas exercer d'activité salariée. Sont exclus : - les agents non titulaires retraités de l'etat et de ses établissements publics ; - les ministres du culte retraités relevant de la loi locale du 15 novembre 1909 en vigueur dans les départements du Bas- RHin, du Haut-Rhin et de la Moselle ; - les retraités de l'etat qui bénéficient du versement par l'etat (partiel ou total) d'une retraite au titre des pensions d'etats étrangers garanties. La référence de celte circulaire, dont l'aam était destinataire, est : FP/4 C'est le Weather n 1813 Monitor II, de Davis du 25 Instrument. mai 1993 Aide à l'amélioration de l'habitat des fonctionnaires civils et militaires retraités de l'etat (Réf. : circulaire FP/4 n 1809 et 2B-n 17 du 25 février 1993). Les termes des circulaires diffusées en 1992 sont repris dans les grandes lignes en actualisant le montant maximum de la subvention accordée, c'est-à-dire passant de F à F, avec un plafonnement des ressources brutes mensuelles comme suit : - personnes seules : F (au lieu de F) - ménages : F (au lieu de F) - majoration par enfant à charge : 988 F Décoration Nous avons eu le plaisir d'apprendre que Jean LABROUSSE, ancien directeur de la Météorologie Nationale, avait été promu au grade d'officier dans l'ordre de la Légion d'honneur. Nous lui adressons, au nom de toute l'association, nos félicitations les plus vives. P.B. Il existe, par exemple, chez Naudet-Dourde (Le Perreux - 94) un météographe 91/2.2, ensemble baromètre-thermomètre numérique qui assure l'enregistrement chiffré et graphique des données, réalisant leur affichage sur écran à cristaux liquides de 8 x 10 cm. La prise des mesures s'effectue tous les quarts d'heure et les valeurs sont mises en mémoire. Un choix manuel permet de spécifier certains paramètres de courbes sur ou 152 heures, valeur du dernier point de courbe, indication des tendances. Un modèle, avec disquette-programme, peut être branché sur imprimante ou micro-ordinateur PC. Et puis, il y a plus complet. Eh oui, c'est américain... Il peut afficher les fonctions suivantes : - température intérieure 0 à 60 C, - température extérieure -45 à 60 C, - températures mini-maxi, - direction du vent par paliers de 1 ou de 10, 11

14 - vitesse du vent maximum mesurée - abaissement de la température, dû au vent, jusqu'à - 92 C, - abaissement maximum mesuré de la température dû au vent, - pression barométrique (avec fonction mémoire), - taux d'humidité intérieure, - taux d'humidité mini-maxi, - tous les mini-maxi sont enregistrés avec date et heure, - alarme température, vitesse du vent... - alarme de tendance barométrique... Fonctions supplémentaires : - données visualisées par «scanning», - lecture en système métrique ou unités américaines. Plus diverses options... Pas mal, pour un appareil qui mesure 148 x 133 x 76 mm Un de nos correspondants le possède et le trouve «d'une très bonne précision». De plus, son logiciel et son interface permettent d'obtenir des courbes instantanées, sans manipulation au clavier. Les intervalles de relevés automatiques s'étendent de 1, 5, 15, 30 minutes, à 1 heure ou 2 heures. Incroyable! largement de quoi satisfaire, à un prix qui paraît raisonnable, des frustrations dues au départ de M-F. C'est «Générale Electronique Service», 172 rue de Charenton - Paris, qui distribue cette petite merveille. (et aussi à Estrée-Cauchy Cholet Bourges Lyon - Mazamet Marseille - Mandelieu - 06). A noter qu'il existe des appareils plus simples. Le «spécialiste» Clubs se fera un plaisir d'y répondre. Les Clubs et... les CDM J. HUTER La première recommandation que fait l'aam aux particuliers ou collectivités qui veulent se familiariser avec la météorologie, et la pratiquer, consiste à leur dire de se mettre en relation avec le CDM le plus proche et, éventuellement, avec l'«ancien» météo voisin, s'il en existe. Bien entendu, l'aam fournit la documentation de base, des indications sur les publications, les méthodes, le matériel, les noms des revendeurs, les prix... Que les CDM veuillent bien nous excuser, nous pardonner cette légère surcharge mais nul mieux qu'eux ne peut faire franchir le premier pas aux non initiés. Et comme cela correspond aux voeux de Météo-France, nous leur rappelons sans le moindre remords que nous comptons vivement sur leur précieux concours. Qu'ils soient remerciés de leur participation. Mais toutes les visites demandées ne sont pas de notre fait, ce qui prouve que la météo est entrée dans les mœurs et que nous sommes ses serviteurs, chacun à son niveau. NDLR : A la liste des volontaires AAM, mise à jour dans le bulletin n 112, il convient d'ajouter le nom de : Jean PHILIPPE, 19, rue de Chambord PESSAC; qui a gentiment proposé ses services. J. F. HUTER L'AAM peut documenter tout demandeur sur les ordres de grandeur de prix, en cas d'éloignement de ces centres. 12

15 LU ET ENTENDU POUR VOUS ALBERT CAMUS, METEOROLOGISTE Lewis PEYENSON, spécialiste Américain de l'histoire des Sciences travaillant à Montréal, a publié en 1992, aux Presses de l'université John HOPKINS, un ouvrage intitulé : «Mission civilisatrice : les sciences exactes et l'expansion française outre-mer ». Bien que l'esprit de ce texte et nombre de ses assertions me paraissent des plus discutables, il se base sur une documentation extrêmement importante où une large place est faite à la Météorologie et à la Physique du Globe. Le bulletin de l'aam a déjà mentionné le passage d'albert CAMUS à l'institut de Physique du Globe d'alger. Je pense que nos lecteurs seront intéressés par ce qu'en dit L. PEYENSON. On en trouvera ci-dessous la traduction. Je souligne que le texte des citations est traduit de l'anglais et qu'il est sans doute quelque peu différent des documents originaux. Enfin je précise que l'institut de Physique du globe d'alger a succédé en 1930 à un service local qui s'est naturellement opposé au Service Métropolitain qui s'est installé en AFN durant la guerre de 1914 (Service Météorologique Militaire d'abord, puis ONM après 1920). Après de longs débats où l'onm était en position de force, la situation se régularisa vers 1920 : outre la Géophysique, l'ipg était chargé de toutes les tâches climatologiques et l'onm de tout ce qui touchait à la prévision et à l'assistance aéronautique. Cependant certains membres et notamment P. QUENEY, ont effectué au sein de l'ipg des recherches importantes touchant la météorologie dynamique. Jean COULOMB, qui devint doyen de l'université de Paris et Membre de l'académie des Sciences, fut directeur de l'ipg d'alger de 1936 à Pierre DUVERGÉ Traduction des commentaires de L. PEYENSON La montagne de données s'accumulant à Alger était un cauchemar administratif. Les rendre utilisables nécessitait un travail harassant et serait une tâche stupéfiante. Il n'y avait pas de crédits pour engager un réel scientifique pour le faire. COULOMB chercha dans Alger et trouva un écrivain en puissance, l'antithèse réelle d'un aventurier impérialiste, qui, ayant récemment conclu que «il n'y a ici rien pour quelqu'un qui désire apprendre, s'éduquer ou se perfectionner» (1) en était réduit à crever lentement de faim. Il engagea Albert CAMUS comme assistant temporaire en Météorologie. CAMUS commença en novembre Il passa toutes ses heures de travail à établir un fichier climatologique, avec les données accumulées depuis 25 ans à partir de 400 stations météorologiques en Algérie. Après quoi, il commença une étude des pressions atmosphériques sur l'ensemble de l'afn. En comparant les données des stations voisines, il détermina et corrigea de nombreuses erreurs. COULOMB était enchanté par l'avancement des travaux de CAMUS ; l'assistant littéraire possédait «un large niveau de culture, beaucoup plus élevé que celui de ceux que j'aurais pu engager»(2). Le météorologiste Lucien PETITJEAN, qui contrôlait les analyses de CAMUS sur la pression, a décrit ce travail méticuleux et fatiguant. Pour une durée de 27 ans d'observations barométriques, CAMUS a pointé les courbes de 121 stations. Il a alors calculé les sommes successives des pressions mensuelles et les valeurs moyennes en utilisant un planimètre. Ceci a permis à PETITJEAN de tracer les écarts à la moyenne. Il a estimé que l'achèvement des courbes barométriques corrigées demanderait à CAMUS environ 400 heures de travail. CAMUS travailla à l'ipg jusqu'en septembre 1938, déterminant les valeurs moyennes des données météorologiques qui ne représentaient, comme il le note dans son journal, qu'«une tranche arbitraire de la réalité». Cependant ces réflexions sur le monde de la nature finirent par occuper une place centrale dans les écrits de CAMUS. Le climat physique est omniprésent dans ses romans et ses essais. Par exemple, vers la fin d'une pièce de 1948 sur les suites de la guerre, il écrit : «la nature... montre le contraste entre ses ciels calmes et son équilibre, et la folie des hommes. Jusqu'à ce que l'atome prenne feu et que l'histoire se termine dans le triomphe de la raison et l'agonie de l'espèce». Les plus anciennes notes subsistant sur le texte qui deviendra «L'étranger», écrit en décembre 1937, se focalisent sur le temps - la pluie en hiver. Puis vient un passage sur un homme qui, malgré un avenir prometteur qui s'ouvre devant lui, travaillait dans un bureau. Le Dimanche il se leva tard et regarda à la fenêtre pour voir le temps. «Ainsi l'année entière, il attendit, il attendit jusqu'à la mort». (1) A. CAMUS. L'été à Alger, 1936 (2) Rapport à l'ipg de Paris Louis PEYENSON L'INTELLECTUEL DU FORT Il y a dix ans, mourait Raymond ARON Né le 14 mars 1905, à Paris, il était reçu premier à l'agrégation de philosophie, en 1928, après son entrée à l'ecole Normale Supérieure en Emmanuel MOUNIER étant second et J.P. SARTRE, autre ancien météo, collé. Entre 1928 et 1930, il fait son service militaire au Fort de St- Cyr et devient instructeur. En mars 1930, lecteur à l'université de Cologne, il découvre Max WEBER, HUSSERL, HEIDEGGER et fait la lecture de MARX. Un dimanche d'automne, sur les bords du Rhin, il décide de lui-même : «je devinais peu à peu mes deux tâches : comprendre ou connaître mon époque aussi honnêtement que possible, sans jamais perdre conscience des limites de mon savoir ; me détacher de l'actuel sans pourtant me contenter du rôle de spectateur». Il a, par la suite, suivi cette ligne et l'a fait à la quasi perfection. 13

16 Les citations utilisées dans ce texte sont extraites d'un remarquable article du «Point» et montrent bien l'extraordinaire rayonnement de R. ARON. DES CHIFFRES ET DES LETTRES «Un aristocrate de la pensée». L'aronisme, variante moderne du bon sens, qui tenait l'expérience tragique pour intransmissible, se résumait à un pari lucidement perdu d'avance sur les progrès de la raison... Si savant si sage... clairvoyant avant les autres et sans cesse rajeuni par la sanglante sottise de ses adversaires... R. ARON manquera longtemps encore à ceux qu'il sut agacer. Et éclairer. Il appartenait à la lignée de ces hommes d'études, les Erasme, les Croce, dont la vie consiste toute entière à lire, écrire, réfléchir, enseigner... il s'ingéniait à faire oublier presque à faire pardonner l'écrasante supériorité d'une intelligence à peu près sans rivale dans le siècle... et puis il y a le courage intellectuel d'aron, celui qui fait qu'un homme libre n'est jamais tout à fait à l'unisson avec son camp... Objet d'une véritable fascination, au même titre que les mystères du pouvoir, l'histoire aura été, pour le philosophe qui n'avait pas cessé de vivre en lui, le fil rouge d'une méditation jamais interrompue. Pas un texte qui n'en porte l'empreinte et surtout, qui ne place en exergue sa vision tragique du devenir des choses. Ce qui ne signifie pas qu'il ait professé un pessimisme militant. Au contraire. A l'inverse de la plupart de ses contemporains, il s'est ingénié à fabriquer une conscience «objective» du mouvement historique, afin de montrer qu'il y avait une interaction permanente entre l'action humaine et l'impalpable intervention des faits et des événements. A J. F. REVEL qui lui demandait : quel effet cela vous fait-il d'être passé du statut de l'homme avec qui il ne faisait pas bon avoir raison, au statut de celui avec qui tous seraient flattés d'avoir tort? il répondit, en mai 1983, quelques jours avant sa crise cardiaque : Quelle raison? quelle est mon influence? tout le monde autour de moi m'encense et partout, regardez : nous avons un gouvernement qui fait le contraire exact de tout ce que j'ai recommandé de faire depuis cinquante ans. Au bilan, pas de doute : Raymond ARON ne laisse pas de système derrière lui. Mais il laisse plus et mieux qu'un système. Il laisse un état d'esprit, une posture intellectuelle à l'égard des textes, des hommes et des idées qui unit le sens du dialogue avec celui de la critique, le gout de la connaissance avec celui des synthèses, la passion de la liberté avec celle du respect de l'autre. En un sens : une sagesse». J'avais, pour ma part, une admiration sans borne pour ses écrits, ses chroniques et il m'a semblé important de rendre un hommage à l'un des plus grands de nos anciens, sans doute l'esprit le plus brillant qui ait jamais fréquenté les casemates du Fort et pourtant, en avons nous connu des individualités exceptionnelles qui ont fait la fierté du météo lambda, dont je suis un digne représentant. J. H. R. ARON - par N. Baverez - Flammarion p F. La navette Endeavour, qui a réussi à 100% sa mission de dépannage du télescope Huble, a vu son vol perturbé deux fois par une météo défavorable. Départ retardé de 24 heures par suite de vent violent et retour avancé d'une orbite pour se poser avant une aggravation prévue sur la Floride. G. C. Ariane, 62ème tir (le 17 décembre 1993) Avant les premiers pas de l'homme sur la lune (Neil ARMSTRONG ), la petite fusée «Véronique», l'ancêtre, avait réussi un modeste vol jugé encourageant. Ce succès était relatif car le bip-bip du 1e r Spoutnik remontait déjà au et c'est en le 14 octobre - que le mur du son avait été franchi par un avion. Des premières installations construites pour Véronique, il ne reste qu'une tour abandonnée, livrée à la rouille et aux guêpes. L'ère d'ariane a commencé le , dix ans après, avec la réussite du premier tir d'essai, suivi de la commercialisation en Peu à peu la masse satellisée est passée de quelques dizaines de kilos à la tonne ; on vise les 10 tonnes, avec la moitié des satellites mondiaux qui seront «européens». Le programme prévu d'ici à 1996 est de 37 nouveaux tirs. Mais celui du est significatif : Mise en orbite d'un satellite américain DBS-1 de télévision directe et d'un satellite de télécommunications thaïlandais. Pour Ariane V, on construit un portique qui recouvrirait l'arc de Triomphe, ou grand comme l'arche de la Défense. On aménage à Kourou 14 nouveaux kilomètres de voie ferrée pour desservir les bancs d'essai des différents étages, alors que 1700 personnes s'affairent dans la forêt équatoriale... Rendez-vous en octobre G. C. Le premier scaphandre spatial russe destiné à l'exploration lunaire, a été vendu aux anchères en décembre. Il a été adjugé pour la somme de F, alors que le prix de revient, paraît-il, était estimé à 15 millions. G.C. L'effet Joule, échauffement d'un conducteur homogène provoqué par un flux d'électron, est étudié dans toutes sesvariantesp Charpac (c'est une référence!...) Alorsquelarésistivité devient négligeable que pour des températures voisines du zéro absolu, les scientifiques ont misaupoint, 14

17 leur encombrement. A quand à Toulouse un CRAY-X de la taille d'une puce? La température et les médias ou comment concilier l'inconciliable... G. C. La lecture d'une correspondance récente entre le maire d'une grande ville française et le responsable d'un centre départemental de la météorologie de Météo-France, témoigne de la difficulté de concilier les exigences d'une mesure de température de l'air destinée à caractériser l'état thermodynamique de l'atmosphère en s'affranchissant au mieux des effets locaux comme l'îlot de chaleur dû à la concentration urbaine, et le désir compréhensible des élus locaux de donner du climat de leur ville ou de leur région une image aussi attrayante que possible. En termes concrets, Météo-France mesure la température de l'air sous abri à 1,10 m au-dessus d'un sol gazonné et non irrigué, non loin de la ville xx, la contrôle et la transmet vers le service central d'exploitation à Toulouse. Cette même température est diffusée vers les médias nationaux et régionaux, où elle est rendue publique comme «la température à xx...». KILADI? 1 - Le hasard ne fait jamais rien au hasard. 2 - S'il n'y avait qu'un seul endroit sur Terre d'où l'on puisse voir les étoiles, les hommes y viendraient des quatre coins du Monde. 3 - Je crois tellement en Dieu qu'il finira bien par exister. 4 - Quand on a des ailes aux pieds, les rêves se réalisent toujours. Quel est, ou prétendu tel, l'auteur de chacune de ces 4 sentences? Pour vous aider, voici par ordre seulement alphabétique, le nom des 4 «auteurs». R. Hossein, Mozart, J. Prévert, Sénèque. Votre rôle ne se bornera plus qu'à les mettre dans l'ordre exact des citations. En somme, quel est le «quarté» gagnant? Il y a quand même : 4 x 3 x 2, soit 24 combinaisons possibles, mais une seule exactement dans l'ordre. En page des mots croisés, la réponse ; mais restez calmes : il n'y a rien d'autre à gagner qu'un petit sentiment de satisfaction. Dans le même temps, une station automatique, financée par le Conseil général du département, et installée au centre ville, mesure la température en ville, probablement un peu plus proche de la «sensation thermique» du citadin et un peu plus clémente en hiver, toujours à cause de la chaleur produite par les effets de l'urbanisation (une étude statistique comparant les données de ces deux stations sur les trente dernières années montre en particulier que la température minimale mesurée l'hiver au centre ville est en moyenne supérieure de 1,7 C à celle mesurée à l'extérieur par Météo-France). Alors, évidemment, le maire souhaiterait que soit diffusée sur les médias la température mesurée en ville, alors que Météo- France ne diffuse actuellement que les températures mesurées dans les stations tenues par les météorologistes, en l'occurrence celle mesurée à l'extérieur de la ville pour la région concernée. Ne jetons pas la pierre à cet élu ; les mêmes problèmes ont déjà été soulevés à Nice, à Biarritz, à Cherbourg,... Mais le grand public sait-il ce qu'est vraiment la température de l'air? A-t-il la moindre idée des multipl notion de confort thermique? Cela vaut-il une querelle?(afp/sciences - Responsable de rubrique : Didier Renaut) 15

18 AU TEMPS PASSE LE «CARIMARE» : LA CROISIERE DES ESSAIS En 1989, dans notre bulletin n 100, P. BROCHET avait rédigé un article très documenté sur «Les observations en mer», et n'avait donc pas passé sous silence l'épisode «Carimaré». Nous reprenons ce passage : «En 1920 la Compagnie Générale Transatlantique crée la première station météorologique flottante à bord du «Jacques Cartier» qui, entre 1921 et 1929, navigue sur l'atlantique Nord et le Pacifique le long des côtes américaines, tout en collectant les observations de navires volontaires. Abandonnée en 1925, cette mission fut reprise d'une façon plus opérationnelle par le Carimaré de 1937 à la Guerre en A bord, une équipe de météorologistes, dont plusieurs de nos camarades (AUBERGER, BORDES, JALU, LIVET...) assurait sur l'atlantique une veille météorologique permanente, avec radiosondages et radiovents. Au cours de ses missions le Carimaré, ancêtres des Navires météorologiques stationnaires (NMS) de l'après-guerre compta à son actif quelque observations et plus de sondages aérologiques». D'autre part, MET-MAR n 97, avait aussi (il y a plus de 15 ans!) consacré un papier au Carimaré. L'article que nous reproduisons ci-après, dû à la plume d'emmanuel d'astier, sous des titres et dans un style bien d'époque (1937), raconte les péripéties d'une croisière, autant mondaine que scientifique, destinée à briquer les derniers boutons avant le grand départ. On entend parler les ballons qui vont à la découverte des mystères du ciel à bord du «Carimaré», éclaireur des routes aériennes transatlantiques, usine flottante à prévoir le temps qui vient de terminer sa première croisière (De notre envoyé spécial à bord du «Carimaré» Emmanuel d'astier» A bord du «Carimaré», juillet Le «Carimaré» a 17 ans - grand âge déjà pour un navire - et, mis à toutes les besognes, il a sillonné déjà bien des mers. Né à Glasgow, sur les chantiers d'old Kilpatrick, il fut baptisé «Saint-Aygulf». Acheté par la Transat, il devint Français sous le nom de «Carimaré», évocateur des Antilles. Ah! les beaux voyages! On le met sur la ligne des Antilles : il fait le passager et le fret, la banane, le noir et le blanc; il fréquente Haïti, la Martinique et frôle la Tortue où vit la mémoire des boucaniers. Plus tard, désaffecté, il transporte des primeurs de Casablanca à Bordeaux. Enfin, pour être à la page, il fait dernièrement sa campagne de Bilbao, d'où il ramène, réfugiés, piaillants ou résignés, sur Pauillac. Aujourd'hui, tandis que je m'embarque, il m'apparaît tout frais, luisant, fier de sa nouvelle mission de «navire du temps». 115 mètres de long, 15 de large, tonnes de déplacement. Quand je parcours ses entreponts pour m'y habituer, il est encore aux mains des menuisiers, charpentiers, plombiers, etc. On termine l'usine à prévoir le temps. On lui fait une seconde cheminée qui intrigue les curieux. Au-dessus d'une pièce carrée, qui est le poste de gonflage et la chambre de lancement des ballons-pilotes et des ballons radio-sondeurs. On installe une belle chambre des cartes où les météorologistes établiront jour après jour leurs cartes du temps. On l'équipe d'un matériel de radio puissant (trois émetteurs dont deux à ondes courtes et des récepteurs supplémentaires). 16 Le «Carimaré» premier navire météoeologique français de 1937 à 1939

19 Dans ma future cabine, on cloue la moquette et on recouvre le canapé. C'est l'onm qui monte l'expédition; elle a loué le «Carimaré» à la Transatlantique et, après une sortie d'essai que nous allons faire elle l'enverra sur l'atlantique pour y découvrir le ciel et ses temps, dans des espaces trop peu fréquentés. En liaison constante avec l'onm à Paris, qui lui enverra toutes les données d'un réseau météorologique remarquable (car Paris est pour la météo la capitale de l'occident), le «Carimaré» complétera les cartes de ses propres renseignements. Il pourra ainsi prévoir les embûches sur la route des pilotes transatlantiques, les garder à gauche, les garder à droite, et leur indiquer la voie la plus favorable. Sans compter ses missions accessoires de guide (grâce à sa radiogoniométrie) et de dépanneur. Deux grosses mouches - des remorqueurs - nous tirent et nous poussent. Nous appareillons vers 20 heures. Cap sur le cap Lizzard, cette pointe extrême-sud de l'angleterre, qui se partage, avec le cap Lands End, la triste gloire d'être le tombeau des voiliers pris dans la tempête. Nous sommes, en outre de l'équipage, cinq passagers : lieutenant de vaisseau PINSON, détaché par la marine, deux météorologistes (PERIAT, chef de l'observatoire aérodynamique de Trappes, et ROSEMBERG, du service de la prévision), et deux journalistes. Le commandant BELVAIRE, maître du bord après Dieu, qui a pris le commandement du «Carimaré» depuis quelques semaines, nous accueille avec la courtoisie aisée que les officiers de la Transat promènent par le monde et que tous les voyageurs de mer leur reconnaissent. La parole des ondes La vie à bord s'organise. La besogne est de deux sortes. Le «Carimaré» est d'abord un navire collecteur. Il ramassera autour de cette mer des Sargasses, propice aux belles légendes, toutes les indications de temps données par les navires petits et grands, chalutiers, cargos, paquebots, dont les émissions ne sont pas assez puissantes pour atteindre le Continent. Deuxième besogne : une exploration constante du ciel, avec les moyens les plus puissants, les procédés les plus perfectionnés que jamais navire ait employés jusqu'ici. Direction et vitesse du vent, état nuageux, température et pression barométrique, ces données sont indispensables, mais il ne suffit pas de les avoir «au sol»; pour établir des «types de temps» et pour prévoir à plus grande portée, il faut connaître l'état atmosphérique à 3 000, 5 000, mètres, etc... L'atmopshère en effet se compose de deux zones : la troposphère d'abord, où la température décroît régulièrement en altitude, et la stratosphère, qui commence aux environs de 11 kilomètres et où la température cesse de décroître pour ne subir que de légères oscillations. Une perturbation (ce que nous appelons plus vulgairement un vilain temps) est le fruit de la rencontre de deux masses d'air d'origines différentes. Une masse d'air chaud rencontre une masse d'air froid : la surface de séparation s'appelle le front, et les fronts (comme ce front polaire, jouet préféré des météorologues) sont les sources de tous les déchaînements célestes. Or les opérations idéales, qui ne sont pas dénaturées par le voisinage du sol, se passent en altitude : d'où les explorations nécessaires. Depuis longtemps, on avait eu l'idée d'envoyer des ballonssondes portant des enregistreurs de température, de pression et d'humidité, qu'un parachute ramenait au sol après l'éclatement du ballon. C'était insuffisant, car les renseignements venaient trop tard. D'où la nécessité aidant, la merveilleuse invention de l'enregistreur doué de la parole (la parole des ondes), qui, au fur et à mesure qu'il enregistre pendant son ascension, communique ses résultats aux écouteurs restés au sol. C'est le radio sondage, l'invention française du commandant BUREAU. A vingt mille mètres dans le ciel, les ballons parleurs Les côtes profondément découpées d'une Irlande, qui veut rester en marge de l'europe, nous apparaissent, avec ses noms sonores, les monts Knacknamadra et Knockphuca, et ses réminiscences de Pierre Benoît, tandis que nous nous livrons aux premières expériences. L'usine est en plein travail. Une véritable usine : avec ses générateurs d'hydrogène, ses tubes d'hydrogène pour le gonflement du ballon, sa cloche à vide pour l'étalonnage du baromètre, sa neige carbonique pour l'étalonnage du thermomètre, jusqu'à 70 sous zéro (température fréquente à mètres), sur radiogoniomètre, ses nombreux appareils émetteurs et récepteurs... Nous sommes tous là, les jambes écartées pour tenir au tangage, et le nez en l'air. Le ballon jaillit de sa chambre de lancement. Rosenberg le suit à la lunette du théodolite, un autre manie le radiogonio enregistreur; Perlât surveille le poste récepteur de TSF qui nous donne les premiers résultats de là-haut sur une bande enregistreuse. «Renversement», dit quelqu'un, les températures ne baissent plus, notre ange entre dans stratosphère...» mètres : soudain la voix miraculeuse cesse, le ballon a éclaté. Quelqu'un part, très loin, sur les côtes d'angleterre, ou sur les vagues, un petit parachute de poupée descend avec ses 800 fr. d'appareil radio-sondeur. Un monstre pour le paysan qui le trouvera ou le marin qui le péchera. Mais une lettre en deux langues explique au paysan ou au pêcheur ébahi ce qu'il faut faire du petit monstrre. Elle lui promet 25 fr. s'il le renvoie sagement, en port dû, à l'office national météorologique. Et, si étonnant que cela soit, les appareils reviennent. La terre la plus ingrate paraît attendrissante au marin après quelques jours de mer. Après ces quatre jours d'exercice nous saluons volontiers dans le canal de Bristol, les rives de la Severn et l'atroce petit fort de Barty, à deux lieues de Cardiff, où nous allons faire le plein de charbon pour la grande campagne. Tous, nous fuyons le navire, surchauffé, empoussiéré par les tonnes de charbon qui dévalent avec un bruit de tonnerre dans les cales. Aujourd'hui même, le roi et la reine d'angleterre viennent prendre possession de leur bonne ville de Cardiff, et nous nous joignons aux badauds pour voir passer la voiture royale et pour admirer sa suite ou l'on reconnaît lord Plymouth que les malheurs du comité de non-intervention n'ont pas l'air d'avoir abattu. Les belles histoires des soirs en mer Après trois jours de crasse et de pluie («l'angleterre est toujours dans le coup», nous dit Rosenberg) nous retrouvons l'apaisement de la mer, d'un horizon sans côtes, et le soleil. Le soir, après avoir surveillé son coucher pour tâcher de saisir l'insaisissable rayon vert, toutes les équipes, météo, pont, 17

20 presse, se réunissent dans la pièce qui tient lieu de carré. Chacun y va de ses souvenirs et des meilleures histoires de sa carrière, et chacun avec son vocabulaire. Les météos parlent du ciel, des nuages auxquels ils ont donné des noms romantiques (nimbus, cirrus, stratus, cumulus), du monsieur qui joue sur le sucre et téléphone à l'onm pour savoir le temps probable avant de se porter à la hausse ou à la baisse, du savant fantaisiste qui prédit le temps 372 ans à l'avance, des Adémaï météorologues et de leurs grenouilles. Les officiers de pont, pèlerins des mers, nous parlent des côtes et des escales, et des femmes des quatre coins du monde. Ils nous raconte les magnifiques histoires des passagers clandestins : et la plus étonnante de toutes, l'histoire de cette petite Américaine de 14 ans qui réussit à New-York, à se faire passer pendant deux jours entiers, auprès de la police et des juges pour une Française de Grenoble, embarquée clandestinement sur le «La Fayette». Elle savait que les passagers clandestins sont ramenés dans leur pays, et elle voulait par se moyen gagner la France dont elle rêvait. Il fallut la conduit à bord, et un long interrogatoire plein de pièges pour l'amener à ce couper, et à se rouler par terre en proie à la crise de nerfs qui précède les aveux des femmes. Retour Maintenant les îles anglo-normandes, Aurigny, Guernesey, limitent l'horizon à bâbord. Nous rentrons. L'équipage siffle et chante à l'idée du retour «en douce France» et de sa prochaine bordée. Et dans quelques jours le «Carimaré» appareillera de nouveau : cette fois-ci pour «sa grande aventure». UNE DECISION HEUREUSE? J'ai été témoin d'un fait curieux survenu à la fin de la guerre en J'étais alors détaché en tant que météo auprès du 2 ème bureau du 1 er corps d'armée (Général BETHOUART). J'étais de service au poste de commandement de l'appui aérien installé à Freudenstadt, en Forêt Noire. C'est de là que partaient les ordres d'attaque aérienne contre des objectifs ennemis et notamment contre les colonnes de l'armée allemande se repliant vers l'est. Ces objectifs étaient repérés par les avions de reconnaissance «Mustangs» du groupe 1/33. Vers le 20 avril, un matin, un avion nous signale un train de munitions blindé, arrêté dans la petite gare de Sigmaringen. Aussitôt les chasseurs bombardiers P 47 demandent au PC de l'appui aérien l'autorisation d'attaquer cette cible importante. Le Capitaine HEBRARD, chef du PC et le Lieutenant ZOUDE, son second, se concertent sur l'opportunité d'en donner l'ordre. En effet la gare de Sigmaringen est située en pleine ville à proximité du château où se trouvent «réfugiés» le Maréchal PETAIN et sa suite. Ayant flairé des complications ultérieures possibles, le Capitaine HEBRARD interdit l'attaque du train. Plus tard nous avons appris que PETAIN, de toutes façons, avait déjà quitté le château quelques jours plus tôt. Et voilà comment, grâce au Capitaine HEBRARD, le château renaissance et la ville de Sigmaringen n'ont pas été endommagés! R. VIGUIER Château de Sigmaringen 18

UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS DU COMMISSARIAT DE L'ARMEE DE TERRE

UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS DU COMMISSARIAT DE L'ARMEE DE TERRE UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS DU COMMISSARIAT DE L'ARMEE DE TERRE TITRE I : GENERALITES...2 Article 2 : BUT...2 Article 3 : SIEGE...2 Article 4 : COMPOSITION...2 Article 5 : RESSOURCES...3 Article 6.

Plus en détail

ASSOCIATION "AERONAUTIQUE EN MILIEU SCOLAIRE EN AQUITAINE" STATUTS. Article 1 : FORME ET DENOMINATION.

ASSOCIATION AERONAUTIQUE EN MILIEU SCOLAIRE EN AQUITAINE STATUTS. Article 1 : FORME ET DENOMINATION. ASSOCIATION "AERONAUTIQUE EN MILIEU SCOLAIRE EN AQUITAINE" Titre I Formation et objet de l'association : STATUTS Article 1 : FORME ET DENOMINATION. 1.1 - Il est créé une association dénommée "Aéronautique

Plus en détail

ENFANCE ET FAMILLES D'ADOPTION DE L'HERAULT Association de foyers adoptifs STATUTS

ENFANCE ET FAMILLES D'ADOPTION DE L'HERAULT Association de foyers adoptifs STATUTS ENFANCE ET FAMILLES D'ADOPTION DE L'HERAULT Association de foyers adoptifs STATUTS ARTICLE 1 Il est formé entre ceux qui adhérent aux présents statuts, une association déclarée conformément à la loi du

Plus en détail

Statuts Association «Club des Parisiens de Bordeaux»

Statuts Association «Club des Parisiens de Bordeaux» Statuts Association «Club des Parisiens de Bordeaux» 1 + Présentation Article 1 - Titre Il est fondé par Annie Poussielgues et entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi

Plus en détail

Société française d'économie rurale

Société française d'économie rurale Article 1 : L'association dite «Société Française d'économie Rurale}} est régie par la loi du 1er juillet 1901 et par les présents statuts. Article 2 : Le siége social de la SFERest au 19 avenue du Maine,

Plus en détail

COMPOSITION DU BUREAU

COMPOSITION DU BUREAU LA SOCIÉTÉ AMICALE LA SOCIÉTÉ AMICALE DES INGÉNIEURS DES PONTS ET CHAUSSÉES (SAIPC) a pour objet essentiel la mise en pratique de la solidarité des membres de l UnIPEF (association du corps des ingénieurs

Plus en détail

T'N DANSE. association déclarée par application de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. STATUTS

T'N DANSE. association déclarée par application de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. STATUTS T'N DANSE association déclarée par application de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. STATUTS ARTICLE PREMIER - DENOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

ANNEXE AU REGLEMENT INTERIEUR DE LA FFGOLF STATUTS ET REGLEMENT INTERIEUR DES COMITES DEPARTEMENTAUX. ARTICLE 1 er DEFINITION

ANNEXE AU REGLEMENT INTERIEUR DE LA FFGOLF STATUTS ET REGLEMENT INTERIEUR DES COMITES DEPARTEMENTAUX. ARTICLE 1 er DEFINITION ANNEXE AU REGLEMENT INTERIEUR DE LA FFGOLF STATUTS ET REGLEMENT INTERIEUR DES COMITES DEPARTEMENTAUX ARTICLE 1 er DEFINITION L'association dite Comité Départemental de Golf de est une association Loi 1901

Plus en détail

CADRE D EMPLOIS DES RÉDACTEURS TERRITORIAUX Concours et examens d accès au grade de rédacteur principal de 2 ème classe

CADRE D EMPLOIS DES RÉDACTEURS TERRITORIAUX Concours et examens d accès au grade de rédacteur principal de 2 ème classe CADRE D EMPLOIS DES RÉDACTEURS TERRITORIAUX Concours et examens d accès au grade de rédacteur principal de 2 ème classe Mise à jour : 16 janvier 2015 PRÉSENTATION DU CADRE D EMPLOIS ET PRINCIPALES FONCTIONS

Plus en détail

Statuts Ligue Française de Poker (L.F.P.)

Statuts Ligue Française de Poker (L.F.P.) Statuts Ligue Française de Poker (L.F.P.) TITRE I OBJET ET COMPOSITION Article 1 : OBJET Il est formé, conformément aux présents statuts, une Fédération, régie par la loi du premier juillet 1901 et le

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION «SEO CAMP «

STATUTS DE L ASSOCIATION «SEO CAMP « STATUTS DE L ASSOCIATION «SEO CAMP «Préambule Le SEO Camp rassemble toutes les personnes dont l'activité principale ou les centres d'intérêts sont le référencement naturel et les disciplines associées

Plus en détail

S T A T U T S (Association loi 1901)

S T A T U T S (Association loi 1901) CERCLE DAMIEN KONDOLO (La Fraternelle de la République Démocratique du Congo en Europe) S T A T U T S (Association loi 1901) Nous, membres de diverses institutions philanthropiques, réunis en Assemblée

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION «SEO CAMP»

STATUTS DE L ASSOCIATION «SEO CAMP» STATUTS DE L ASSOCIATION «SEO CAMP» Version ratifiée par l AGE du 8 décembre 2012 Préambule (modifié par l AGE du 8.12.12) Le SEO Camp rassemble toutes les personnes physiques ou morales dont l'activité

Plus en détail

STATUTS. Elle a son siège au Havre (76), 45 rue Lord Kitchener. Il pourra être transféré ailleurs par simple décision du Conseil d'administration.

STATUTS. Elle a son siège au Havre (76), 45 rue Lord Kitchener. Il pourra être transféré ailleurs par simple décision du Conseil d'administration. STATUTS I. Individualisation de l'association Article 1 : constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association, régie par la loi du 1er juillet 1901 modifiée

Plus en détail

STATUTS DE l ASSOCIATION SPORTIVE ANTONY VOLLEY

STATUTS DE l ASSOCIATION SPORTIVE ANTONY VOLLEY STATUTS DE l ASSOCIATION SPORTIVE ANTONY VOLLEY Article 1 : Constitution et siège social Il est fondé, le 12 mai 1998, entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet

Plus en détail

BANQUE des SERUMS ANTIVENIMEUX B.S.A.

BANQUE des SERUMS ANTIVENIMEUX B.S.A. Association n 0491014059 du 14 mars 2003 - Préfecture d'angers Maine et Loire. STATUTS de la BANQUE des SERUMS ANTIVENIMEUX B.S.A. Article 1 : Constitution et dénomination. Il est fondé entre les adhérents

Plus en détail

FÉDÉRATION SUISSE DES JARDINS FAMILIAUX S T A T U T S. Fédération suisse des jardins familiaux / Schweizer Familiengärtner-Verband

FÉDÉRATION SUISSE DES JARDINS FAMILIAUX S T A T U T S. Fédération suisse des jardins familiaux / Schweizer Familiengärtner-Verband FÉDÉRATION SUISSE DES JARDINS FAMILIAUX S T A T U T S Fédération suisse des jardins familiaux / Schweizer Familiengärtner-Verband Les présents statuts ont été adoptés par l assemblée ordinaire des délégués

Plus en détail

Association déclarée régie par la Loi de 1901. Siège Social : 48, Boulevard Jourdan -75014 PARIS S T A T U T S TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES

Association déclarée régie par la Loi de 1901. Siège Social : 48, Boulevard Jourdan -75014 PARIS S T A T U T S TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES C.E.P.R.E.M.A.P. Décembre 2004 CENTRE POUR LA RECHERCHE ECONOMIQUE ET SES APPLICATIONS C.E.P.R.E.M.A.P. Association déclarée régie par la Loi de 1901 Siège Social : 48, Boulevard Jourdan -75014 PARIS S

Plus en détail

Statuts : Etoile Saint Amandoise.

Statuts : Etoile Saint Amandoise. Statuts : Etoile Saint Amandoise. Sommaire : Présentation But et composition Affiliation Ressources Administration et fonctionnement o Comité de direction o Le bureau o Assemblée générale Ordinaire o Assemblée

Plus en détail

STATUTS DE L'ASSOCIATION "LES PLANTAGENETS Compagnons de Marc Leclerc"

STATUTS DE L'ASSOCIATION LES PLANTAGENETS Compagnons de Marc Leclerc STATUTS DE L'ASSOCIATION "LES PLANTAGENETS Compagnons de Marc Leclerc" Réunis en Assemblée Générale Extraordinaire Statutaire le 1 er octobre 2004, les Membres du groupe folklorique "Les Plantagenêts,

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION ENFANTAISIES

STATUTS DE L ASSOCIATION ENFANTAISIES STATUTS DE L ASSOCIATION ENFANTAISIES Article 1er - Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

INGENIEURS SANS FRONTIERES (ISF)

INGENIEURS SANS FRONTIERES (ISF) INGENIEURS SANS FRONTIERES (ISF) STATUTS I - BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article 1 L'association de solidarité internationale, INGENIEURS SANS FRONTIERES ("ISF" en sigle), fondée en janvier 1982,

Plus en détail

STATUTS CLUB FJR 1300 France www.clubfjr1300france.fr

STATUTS CLUB FJR 1300 France www.clubfjr1300france.fr STATUTS CLUB FJR 1300 France www.clubfjr1300france.fr Article 1 : Création Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16

Plus en détail

I CONSTITUTION - OBJET - SIEGE SOCIAL - DUREE

I CONSTITUTION - OBJET - SIEGE SOCIAL - DUREE Titre I CONSTITUTION - OBJET - SIEGE SOCIAL - DUREE Article 1 - Constitution et Dénomination. Entre les soussignés, membres fondateurs et les personnes qui adhèrent aux présents statuts, une Association

Plus en détail

STATUTS DE L'ASSOCIATION ESTRELIA

STATUTS DE L'ASSOCIATION ESTRELIA STATUTS DE L'ASSOCIATION ESTRELIA I) Objet, composition et ressources de l'association Article 1 : Dénomination, Objet L association Estrelia, (nouvelle dénomination de l association Horizons fondée le

Plus en détail

STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013

STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013 STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013 Art. 1 : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une Association d Éducation Populaire dénommée :

Plus en détail

Paris, le 7 avril 2015. Procès verbal de l Assemblée Générale Extraordinaire de l Association Française d Histoire Economique (AFHE)

Paris, le 7 avril 2015. Procès verbal de l Assemblée Générale Extraordinaire de l Association Française d Histoire Economique (AFHE) ASSOCIATION FRANÇAISE D HISTOIRE ÉCONOMIQUE Paris, le 7 avril 2015 Procès verbal de l Assemblée Générale Extraordinaire de l Association Française d Histoire Economique (AFHE) Le 7 avril 2015 à 14h00,

Plus en détail

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail

I - BUT ET COMPOSITION DE L'ASSOCIATION

I - BUT ET COMPOSITION DE L'ASSOCIATION I - BUT ET COMPOSITION DE L'ASSOCIATION Article 1 : Objectifs L'association dite "Comité français pour l'environnement et le développement durable" avec le sous titre de "Comité 21" a pour but de promouvoir

Plus en détail

ASSOCIATION HISTORIQUE DU TEMPLE DE PARIS. www.templedeparis.fr

ASSOCIATION HISTORIQUE DU TEMPLE DE PARIS. www.templedeparis.fr ASSOCIATION HISTORIQUE DU TEMPLE DE PARIS 40 rue des Blancs Manteaux - 75004 Paris www.templedeparis.fr STATUTS DE L ASSOCIATION Article 1 Titre Il est constitué entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

STATUTS JUDO CLUB BALLENS REVISION 2006

STATUTS JUDO CLUB BALLENS REVISION 2006 STATUTS DU JUDO CLUB BALLENS REVISION 2006 - 1 - STATUTS DU JUDO CLUB BALLENS DÉNOMINATION Article 1 1.1 Nom: le Judo Club Ballens (ci-après le JCB) est régi par les présents statuts et les articles 60

Plus en détail

Article 4 - MEMBRES. Article 5 - CONDITIONS D ADHÉSION & COTISATION. Article 5 - DÉMISSION / RADIATION

Article 4 - MEMBRES. Article 5 - CONDITIONS D ADHÉSION & COTISATION. Article 5 - DÉMISSION / RADIATION Démarche Précoce d Insertion socioprofessionnelle Direction nationale - 14, rue Colbert - 56100 Lorient Tél. 0297 350828 Fax. 0297350338 direction@cometefrance.com www.cometefrance.com STATUTS DE L ASSOCIATION

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION PARIS EST VILLAGES

STATUTS DE L ASSOCIATION PARIS EST VILLAGES STATUTS DE L ASSOCIATION PARIS EST VILLAGES Les modifications de ces statuts, établies par le Conseil d'administration de l'association, ont été votées et acceptées à l'assemblée Générale Ordinaire du

Plus en détail

STATUTS-TYPES D ASSOCIATION DEPARTEMENTALE ENFANCE & FAMILLES D ADOPTION. Titre I - BUTS ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION

STATUTS-TYPES D ASSOCIATION DEPARTEMENTALE ENFANCE & FAMILLES D ADOPTION. Titre I - BUTS ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION STATUTS-TYPES D ASSOCIATION DEPARTEMENTALE ENFANCE & FAMILLES D ADOPTION Titre I - BUTS ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article Premier : 1.1. Titre : Il est formé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

STATUTS de l'association Bureau des Doctorants de Paris 3

STATUTS de l'association Bureau des Doctorants de Paris 3 STATUTS de l'association Bureau des Doctorants de Paris 3 TITRE PREMIER : Constitution et Buts Article 1 : Création et Dénomination sociale Il est fondé le 11 juin 2008 entre les adhérents aux présents

Plus en détail

LES HIPPOCAMPES DE PARIS STATUTS

LES HIPPOCAMPES DE PARIS STATUTS LES HIPPOCAMPES DE PARIS STATUTS Article préliminaire Il est rappelé que l association «Les Hippocampes de Paris» a été créée le 25 mai 1934 sous la dénomination «Les Hippocampes». Elle a été déclarée

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION AIRSOFT CONTACT

STATUTS DE L ASSOCIATION AIRSOFT CONTACT STATUTS DE L ASSOCIATION AIRSOFT CONTACT CONSTITUTION Article 1 er Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE

STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE Chapitre 1 - BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article 1 Il est fondé entre les adhérent-e-s aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet

Plus en détail

Statuts de l Association des Anciens du Master Conseil Editorial, Paris-Sorbonne (Paris IV)

Statuts de l Association des Anciens du Master Conseil Editorial, Paris-Sorbonne (Paris IV) Statuts de l Association des Anciens du Master Conseil Editorial, Paris-Sorbonne (Paris IV) I. But et composition de l Association Article 1 : Nom Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

ASSOCIATION DE FINANCEMENT DU PARTI NOUS CITOYENS STATUTS

ASSOCIATION DE FINANCEMENT DU PARTI NOUS CITOYENS STATUTS ASSOCIATION DE FINANCEMENT DU PARTI NOUS CITOYENS STATUTS Article 1er : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

STATUTS. Adoptés Modifiés - par l'assemblée Générale extraordinaire du... OBJET ET COMPOSITION DE L'ASSOCIATION

STATUTS. Adoptés Modifiés - par l'assemblée Générale extraordinaire du... OBJET ET COMPOSITION DE L'ASSOCIATION STATUTS Adoptés Modifiés - par l'assemblée Générale extraordinaire du... Article 1 : constitution, dénomination, objet OBJET ET COMPOSITION DE L'ASSOCIATION Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail

ASSOCIATION LOI DU 1er JUILLET 1901 COMITE DE COOPERATION AVEC LE LAOS ( C.C.L. )

ASSOCIATION LOI DU 1er JUILLET 1901 COMITE DE COOPERATION AVEC LE LAOS ( C.C.L. ) ASSOCIATION LOI DU 1er JUILLET 1901 COMITE DE COOPERATION AVEC LE LAOS ( C.C.L. ) ARTICLE 1 : FORMATION Il est créé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er Juillet

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE RÈGLEMENT INTÉRIEUR Règlement intérieur de la Croix-Rouge française adopté par l assemblée générale extraordinaire du 20 janvier 2012 et approuvé par le ministre de l Intérieur RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA

Plus en détail

STATUTS ASSOCIATION LOI 1901

STATUTS ASSOCIATION LOI 1901 STATUTS ASSOCIATION LOI 1901 TITRE I CONSTITUTION OBJET SIEGE SOCIAL DUREE Article 1 : CONSTITUTION ET DENOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi

Plus en détail

STATUTS Révisés 23 mars 2012

STATUTS Révisés 23 mars 2012 Association Nationale des Equipes Contribuant à l Action Médico-Sociale Précoce STATUTS Révisés 23 mars 2012 TITRE I - DÉNOMINATION ET BUTS Article 1 - Dénomination Il a été créé le 2 août 1982, conformément

Plus en détail

ISF-INVEST. - article 1 : Constitution et Dénomination. - article 2 : Objet. - article 3 : Siège social. - article 4 : Durée de l association

ISF-INVEST. - article 1 : Constitution et Dénomination. - article 2 : Objet. - article 3 : Siège social. - article 4 : Durée de l association ISF-INVEST Club STATUTS DE L'ASSOCIATION - article 1 : Constitution et Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION «NOUVEL HORIZON»

STATUTS DE L ASSOCIATION «NOUVEL HORIZON» STATUTS DE L ASSOCIATION «NOUVEL HORIZON» TITRE 1 : DEFINITION DE L ASSOCIATION Article 1 : Dénomination Il est fondé entre toutes les personnes morales ou physiques qui adhèrent aux présents statuts une

Plus en détail

FONCTIONNEMENT DES ASSOCIATIONS

FONCTIONNEMENT DES ASSOCIATIONS FONCTIONNEMENT DES ASSOCIATIONS 1 IMPORTANT A L APPROCHE DE VOS ASSEMBLEES GENERALES PENSEZ A METTRE A JOUR VOS STATUTS OU REGLEMENT INTERIEUR SELON LE CAS Les fondateurs d'une association peuvent avoir

Plus en détail

STATUTS. ASSOCIATION DES COMMERCANTS des quartiers Rosette, Duhail, Bois et Village de FONTENAY SOUS BOIS. Régie par la loi du 1er juillet 1901

STATUTS. ASSOCIATION DES COMMERCANTS des quartiers Rosette, Duhail, Bois et Village de FONTENAY SOUS BOIS. Régie par la loi du 1er juillet 1901 STATUTS ASSOCIATION DES COMMERCANTS des quartiers Rosette, Duhail, Bois et Village de FONTENAY SOUS BOIS Régie par la loi du 1er juillet 1901 Siège Social : 3 rue de l Ancienne Mairie - 94120 Fontenay

Plus en détail

STATUTS DU CENTRE DE RENSEIGNEMENT ET D INFORMATION BUREAU D INFORMATION JEUNESSE TITRE I : OBJET ET BUT DE L ASSOCIATION

STATUTS DU CENTRE DE RENSEIGNEMENT ET D INFORMATION BUREAU D INFORMATION JEUNESSE TITRE I : OBJET ET BUT DE L ASSOCIATION STATUTS DU CENTRE DE RENSEIGNEMENT ET D INFORMATION BUREAU D INFORMATION JEUNESSE ( CRI BIJ ) TITRE I : OBJET ET BUT DE L ASSOCIATION Article 1 : Il est formé à Metz, entre les personnes physiques et collectives

Plus en détail

Statuts de l Association Impacts Environnement

Statuts de l Association Impacts Environnement Statuts de l Association Impacts Environnement Article 1 : Titre Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 Août 1901,

Plus en détail

STATUTS. Adoptés par l Assemblée générale du 19 juin 2013

STATUTS. Adoptés par l Assemblée générale du 19 juin 2013 membre de wohnbaugenossenschaften schweiz verband der gemeinnützigen wohnbauträger coopératives d habitation Suisse fédération des maîtres d ouvrage d utilité publique STATUTS Adoptés par l Assemblée générale

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACPA

REGLEMENT INTERIEUR ACPA REGLEMENT INTERIEUR ACPA Association le Coeur sur la Patte pour les Animaux déclarée à la Préfecture du Loiret le 4 Juin 2014 Publiée au Journal Officiel sous le numéro W452012356 le 14 Juin 2014 Ce règlement

Plus en détail

STATUTS. L'Association Militaire de Cadres de Réserve en Suisse ( A.M.C.R. ) NOM ET BUT DE L'ASSOCIATION

STATUTS. L'Association Militaire de Cadres de Réserve en Suisse ( A.M.C.R. ) NOM ET BUT DE L'ASSOCIATION STATUTS de L'Association Militaire de Cadres de Réserve en Suisse ( A.M.C.R. ) Article 1 NOM ET BUT DE L'ASSOCIATION Statuts établis le l8 février 2007 pour permettre l'affiliation à la FNASOR à PARIS,

Plus en détail

SECTIONS TIR DES ASSOCIATIONS OMNI-SPORT REGLEMENT INTERIEUR TYPE. Art. 1 - La Section "Tir" de l'association dite...

SECTIONS TIR DES ASSOCIATIONS OMNI-SPORT REGLEMENT INTERIEUR TYPE. Art. 1 - La Section Tir de l'association dite... SECTIONS TIR DES ASSOCIATIONS OMNI-SPORT REGLEMENT INTERIEUR TYPE Les "Sections Tir" des associations omnisports présentant leur demande d'affiliation à la Fédération Française de Tir doivent adopter un

Plus en détail

Statuts de la Société géologique de France

Statuts de la Société géologique de France Statuts de la Société géologique de France Article I - Dénomination - Objet - Durée I- BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION L association dite Société géologique de France (SGF), (ci-après dénommée «la

Plus en détail

ARTICLE 5 : SIEGE SOCIAL Le siège social est à Nantes. Il peut être transféré sur simple décision du conseil d administration.

ARTICLE 5 : SIEGE SOCIAL Le siège social est à Nantes. Il peut être transféré sur simple décision du conseil d administration. Association loi 1901 ARTICLE 1 : CONSTITUTION Création Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901, et le décret du 16 août 1901 ayant pour

Plus en détail

Statuts de Open Data France

Statuts de Open Data France Statuts de Open Data France Association des Collectivités engagées dans l Open Data I - Constitution, but, composition, siège Article 1 - Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

L AMICALE CNL EN PRATIQUE

L AMICALE CNL EN PRATIQUE L AMICALE CNL EN PRATIQUE Se rassembler en amicales locataires Locataires ou copropriétaires, si vous habitez un immeuble ou un ensemble de maisons individuelles d'un même bailleur, vos problèmes de logement

Plus en détail

Circulaire du 22 avril 2014 relative au chèque-vacances au bénéfice des agents de l État NOR : RDFF1404604C

Circulaire du 22 avril 2014 relative au chèque-vacances au bénéfice des agents de l État NOR : RDFF1404604C RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la décentralisation, de la réforme de l État et de la fonction publique Circulaire du 22 avril 2014 relative au chèque-vacances au bénéfice des agents de l État NOR :

Plus en détail

Fédération suisse des aveugles et malvoyants (FSA) Section vaudoise

Fédération suisse des aveugles et malvoyants (FSA) Section vaudoise Fédération suisse des aveugles et malvoyants (FSA) Section vaudoise Chapitre 1: Dispositions générales Art. 1. Forme juridique et siège 1. La section vaudoise, membre de la Fédération suisse des aveugles

Plus en détail

1 Objet et composition de l'association

1 Objet et composition de l'association Statuts de l'aseens Approuvés par l'assemblée générale le 07 octobre 2014 1 Objet et composition de l'association Article 1 Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par

Plus en détail

NEPTUNE Association déclarée selon la loi de 1901. Siège social : 32 boulevard Paul Vaillant Couturier 93100 MONTREUIL SOUS BOIS STATUTS

NEPTUNE Association déclarée selon la loi de 1901. Siège social : 32 boulevard Paul Vaillant Couturier 93100 MONTREUIL SOUS BOIS STATUTS NEPTUNE Association déclarée selon la loi de 1901 Siège social : 32 boulevard Paul Vaillant Couturier 93100 MONTREUIL SOUS BOIS STATUTS MIS EN HARMONIE AVEC L'ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DU 20 juin

Plus en détail

(anciennement, de 1956 à 1995, SPORT-HANDICAP GENEVE)

(anciennement, de 1956 à 1995, SPORT-HANDICAP GENEVE) (anciennement, de 1956 à 1995, SPORT-HANDICAP GENEVE) (Projet adopté lors de l Assemblée générale extraordinaire du 29.10.2007) TABLE DES MATIERES CHAPITRE I DEFINITION PAGE 3 CHAPITRE II MEMBRES PAGES

Plus en détail

SNAV «les Professionnels du Voyage» Organisation nationale des Professionnels du Voyage : Producteurs Distributeurs - Réceptifs

SNAV «les Professionnels du Voyage» Organisation nationale des Professionnels du Voyage : Producteurs Distributeurs - Réceptifs SNAV «les Professionnels du Voyage» Organisation nationale des Professionnels du Voyage : Producteurs Distributeurs - Réceptifs RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL EXÉCUTIF DES RÉCEPTIFS ARTICLE 1 TITRE I Définition

Plus en détail

Circulaire du 28 mai 2015 relative au chèque-vacances au bénéfice des agents de l État NOR : RDFF1427527C

Circulaire du 28 mai 2015 relative au chèque-vacances au bénéfice des agents de l État NOR : RDFF1427527C RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la décentralisation et de la fonction publique Ministère des finances et des comptes publics Circulaire du 28 mai 2015 relative au chèque-vacances au bénéfice des agents

Plus en détail

Association Suisse des Forestiers Statuts

Association Suisse des Forestiers Statuts Association Suisse des Forestiers Statuts au 1er janvier 2007 1 janvier 2007 I. Nom, siège II. Objectifs III. Membres IV. Principauté du Liechtenstein V. Organisation de l'association 1. Assemblée des

Plus en détail

Statuts de l Union Sportive Grégorienne Football 35

Statuts de l Union Sportive Grégorienne Football 35 Statuts de l Union Sportive Grégorienne Football 35 (Assemblée Générale Extraordinaire du 19 Juin 2014) Objet et composition de l association Article 1 : L association dite «Union Sportive Grégorienne

Plus en détail

Statuts de l'association loi 1901

Statuts de l'association loi 1901 Statuts de l'association loi 1901 TITRE 1 BUTS ET COMPOSITION DE L'ASSOCIATION ARTICLE 1.1 CONSTITUTION Il est constitué entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er

Plus en détail

LIGUE REGIONALE DE TIR D'ALSACE

LIGUE REGIONALE DE TIR D'ALSACE LIGUE REGIONALE DE TIR D'ALSACE Version Validé par le Comité Directeur du 22/05/2015 Applicable dès le 23/05/2015. Annule et remplace toute version antérieure. Table des matières TITRE I : PREAMBULE...

Plus en détail

Fonction Publique Territoriale

Fonction Publique Territoriale Fonction Publique Territoriale Filière Catégorie Administrative B Concours Rédacteur Principal 2 ème classe Mise à jour : juillet 2014 SOMMAIRE L'EMPLOI La fonction... 2 La rémunération... 2 LES CONDITIONS

Plus en détail

Association Nationale des Retraités de La Poste, de France Télécom et de leurs filiales

Association Nationale des Retraités de La Poste, de France Télécom et de leurs filiales Association Nationale des Retraités de La Poste, de France Télécom et de leurs filiales Groupe MEUSE Compte rendu de l Assemblée Générale Groupe Meuse du 19 mars 2015 L ANR Meuse organise son Assemblée

Plus en détail

SOCIÉTÉ DES EMPLOYÉS DE COMMERCE SECTION DE FRIBOURG STATUTS

SOCIÉTÉ DES EMPLOYÉS DE COMMERCE SECTION DE FRIBOURG STATUTS SOCIÉTÉ DES EMPLOYÉS DE COMMERCE SECTION DE FRIBOURG STATUTS Remarque préliminaire Dans le texte des statuts, la forme masculine est employée indifféremment pour les femmes et les hommes. I. Dispositions

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR PRÉAMBULE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR PRÉAMBULE PRÉAMBULE RÈGLEMENT INTÉRIEUR Le présent règlement intérieur a pour objet de préciser les modalités de fonctionnement du conseil des sages et de déterminer les obligations de ses membres. Il fait référence

Plus en détail

Association Catalogue Ouvert du Cinéma Statuts

Association Catalogue Ouvert du Cinéma Statuts Association Catalogue Ouvert du Cinéma Statuts Le 1 janvier 2013, il est fondé entre les adhérents par les présents statuts une association, régie par la Loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août

Plus en détail

L'association est composée des membres et adhérents suivants : Membres fondateurs;

L'association est composée des membres et adhérents suivants : Membres fondateurs; Règlement intérieur Le règlement intérieur a pour objet de préciser les statuts de l'association ASSUR dont le siège est à Garges-lès-Gonesse, et dont l'objet est : Conseiller, aider et promouvoir, la

Plus en détail

SKI - CLUB - EST STATUTS

SKI - CLUB - EST STATUTS SKI - CLUB - EST STATUTS TITRE I : Intitulé - Objet social - Siège social - Durée - Affiliation Article 1 : Intitulé L association ayant pour titre «SKI-CLUB-EST» (abréviation de SKI CLUB des Cheminots

Plus en détail

STATUTS I- L ASSOCIATION : Article 1 er. Article 2. Article 3. Association loi 1901

STATUTS I- L ASSOCIATION : Article 1 er. Article 2. Article 3. Association loi 1901 Association loi 1901 STATUTS I- L ASSOCIATION : Article 1 er Il est formé entre les adhérents aux présents statuts, une association, régie par la loi du 01/07/1901 et le décret du 16/08/1901 sous la dénomination

Plus en détail

AUDIT ET ANALYSE 23 Rue Delpont 31700 BLAGNAC PARFUMS DU SUD 115 rue Pasteur 31000 TOULOUSE

AUDIT ET ANALYSE 23 Rue Delpont 31700 BLAGNAC PARFUMS DU SUD 115 rue Pasteur 31000 TOULOUSE Blagnac le 5 juin 2014 AUDIT ET ANALYSE 23 Rue Delpont 31700 BLAGNAC PARFUMS DU SUD 115 rue Pasteur 31000 TOULOUSE Madame, Monsieur, Afin de préparer votre assemblée générale ordinaire prévue le 27 juin

Plus en détail

ASSOCIATION DES LAUREATS DE L'INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE ET D'ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Région de Casablanca ALISCA

ASSOCIATION DES LAUREATS DE L'INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE ET D'ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Région de Casablanca ALISCA ASSOCIATION DES LAUREATS DE L'INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE ET D'ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Région de Casablanca ALISCA Association marocaine régie par le dahir du 15 novembre 1958 Siège : Casablanca,

Plus en détail

Chambre Professionnelle du Conseil de Midi-Pyrénées. N SIRET : 411 910 649 000 10 Code APE : 911 C Organisations Professionnelles

Chambre Professionnelle du Conseil de Midi-Pyrénées. N SIRET : 411 910 649 000 10 Code APE : 911 C Organisations Professionnelles Chambre Professionnelle du Conseil de Midi-Pyrénées N SIRET : 411 910 649 000 10 Code APE : 911 C Organisations Professionnelles N du Répertoire Départemental : 2291 Les statuts initiaux de l association

Plus en détail

FEDERATION FORET-BOIS RHÔNE-ALPES FIBRA. Statuts

FEDERATION FORET-BOIS RHÔNE-ALPES FIBRA. Statuts AGE du 23 janvier 2014 FEDERATION FORET-BOIS RHÔNE-ALPES FIBRA Statuts Titre 1 : dénomination, objet, siège social, durée Article 1 : Constitution Il est fondé entre les organisations professionnelles

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT ***********

STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT *********** STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT *********** ARTICLE 1 : CONSTITUTION, APPELLATION, DUREE. Il est constitué une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

STATUTS Association Loi 1901 «L Arbre à Lucioles»

STATUTS Association Loi 1901 «L Arbre à Lucioles» Art.1 : CONSTITUTION ET DENOMINATION STATUTS Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16août 1901, ayant pour titre : «L'ARBRE

Plus en détail

P R E A M B U L E ARCADIE DE CAEN, ARCADIE DE DIEPPE.

P R E A M B U L E ARCADIE DE CAEN, ARCADIE DE DIEPPE. La Nouvelle Arcadie Association de débats. STATUTS Les soussignés, P R E A M B U L E Alexis, Denis, Albert, BRUN, né le 19/02/1977 à Rueil-Malmaison, Philippe, Pierre, Marc, JOUBERT, né le 04/10/1971 à

Plus en détail

Association loi 1901 - BP 82056-25402 AUDINCOURT CEDEX // 06.13.81.96.71 - www.crmfc.fr

Association loi 1901 - BP 82056-25402 AUDINCOURT CEDEX // 06.13.81.96.71 - www.crmfc.fr 1 TITRE I CONSTITUTION, OBJET, SIEGE SOCIAL, DUREE Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les personnes physiques ou morales qui adhérent ou adhéreront aux présents statuts, une association

Plus en détail

La ventilation des adhérents de notre Association peut se résumer ainsi en 2014 par rapport à l'exercice 2013 (de mai à mai) :

La ventilation des adhérents de notre Association peut se résumer ainsi en 2014 par rapport à l'exercice 2013 (de mai à mai) : 22 rue Robert 69458 LYON CEDEX 06 Tél. : 04 72 83 61 30 Fax : 04 72 83 61 33 E-mail : aplrl@aplrl.asso.fr Madame, Monsieur, Nous vous prions de trouver ci-dessous, le Rapport Moral prévu par l'article

Plus en détail

STATUTS ASSOCIATION loi 1901 France Douleurs

STATUTS ASSOCIATION loi 1901 France Douleurs 1 STATUTS ASSOCIATION loi 1901 France Douleurs ARTICLE 1 : Titre de l association Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901, ayant pour

Plus en détail

Association GraouLab Partager, Apprendre, Créer Les statuts

Association GraouLab Partager, Apprendre, Créer Les statuts Association GraouLab Partager, Apprendre, Créer Les statuts Version 2.0 du 3 déc. 2013 Statuts GraouLAB Page 1/9 Sommaire Article 1 : Nom et siège...3 Article 2 : Objet et but...3 Article 3 : Les moyens

Plus en détail

STATUTS. Organisation Nationale du Curly de Loisirs et de Sports

STATUTS. Organisation Nationale du Curly de Loisirs et de Sports STATUTS Préambule : en date du 14 septembre 2006, il a été déclaré à la sous-préfecture de La Flèche une association loi 1901 ayant pour nom «Organisation Nationale du Curly de Loisirs et de Sports». Conformément

Plus en détail

STATUTS DE L'ASSOCIATION : Viviers Fibre

STATUTS DE L'ASSOCIATION : Viviers Fibre STATUTS DE L'ASSOCIATION : Viviers Fibre ARTICLE 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

ASSOCIATION AQUILENET STATUTS

ASSOCIATION AQUILENET STATUTS ASSOCIATION AQUILENET STATUTS Article 1 Titre de l Association Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une Association régie par la loi du premier juillet 1901 et le décret du 16 août 1901,

Plus en détail

STATUTS DU CENTRE LGBT CÔTE D AZUR

STATUTS DU CENTRE LGBT CÔTE D AZUR STATUTS DU CENTRE LGBT CÔTE D AZUR Préambule L'association CENTRE LGBT CÔTE D AZUR proclame son attachement à la Déclaration des Droits de l'homme et du Citoyen de 1789, complétée par le préambule de la

Plus en détail

STATUTS DE L'UNION SUISSE DES FIDUCIAIRES SECTION VALAIS

STATUTS DE L'UNION SUISSE DES FIDUCIAIRES SECTION VALAIS STATUTS DE L'UNION SUISSE DES FIDUCIAIRES SECTION VALAIS CHAPITRE I DENOMINATION, SIEGE ET DUREE DE L'ASSOCIATION 1.1 L'Union Suisse des Fiduciaires Section Valais est une association régie par l'art.

Plus en détail

APM Alumni Polytech Marseille. Statuts de l Association des anciens de l'ecole Polytechnique Universitaire de Marseille (Polytech Marseille)

APM Alumni Polytech Marseille. Statuts de l Association des anciens de l'ecole Polytechnique Universitaire de Marseille (Polytech Marseille) APM Alumni Polytech Marseille Statuts de l Association des anciens de l'ecole Polytechnique Universitaire de Marseille (Polytech Marseille) Table des matières Titre I : Dénomination - Objet - Siège - Durée

Plus en détail

Chapitre 1 : Fondation

Chapitre 1 : Fondation Statuts du Ski-Club Vallée de Joux Chapitre 1 : Fondation 1.1 Le Ski-Club Vallée de Joux a été constitué, le 9 juillet 2008 au Sentier. Ce nom remplace celui du Ski- Club Orient-Sentier fondé en 1946 à

Plus en détail

Statuts de l Association TELA BOTANICA Adoptés lors de l Assemblée Générale du 31 mars 2007

Statuts de l Association TELA BOTANICA Adoptés lors de l Assemblée Générale du 31 mars 2007 Statuts de l Association TELA BOTANICA Adoptés lors de l Assemblée Générale du 31 mars 2007 I - BUTS ET COMPOSITION DE L'ASSOCIATION ARTICLE 1er : dénomination Il est créé entre les membres désignés ci-après

Plus en détail

Le siège social est fixé à LA ROCHELLE 11 bis, rue des Augustin. Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d'administration.

Le siège social est fixé à LA ROCHELLE 11 bis, rue des Augustin. Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d'administration. ARTICLE 1 : DENOMINATION Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une Association régie par la Loi du 1er juillet 1901, et le décret du 16 août 1901 ayant pour titre : JAZZ ENTRE LES DEUX

Plus en détail

Association de loi 1901 «groove line» STATUTS. I-L association : Article 1 er :

Association de loi 1901 «groove line» STATUTS. I-L association : Article 1 er : Association de loi 1901 «groove line» STATUTS I-L association : Article 1 er : Il est formé entre les adhérents aux présents statuts, une association, régie par la loi du 01/07/1901 et le décret du 16/08/1901

Plus en détail

Théâtre de l'escalier des Doms en Avignon Adresse du siège social : rue de Flandre, 46 à 1000 Bruxelles N d'entreprise : 477049364.

Théâtre de l'escalier des Doms en Avignon Adresse du siège social : rue de Flandre, 46 à 1000 Bruxelles N d'entreprise : 477049364. Théâtre de l'escalier des Doms en Avignon Adresse du siège social : rue de Flandre, 46 à 1000 Bruxelles N d'entreprise : 477049364 Statuts modifiés TITRE Ier. Dénomination, siège, objet et durée Article

Plus en détail