Lettre de Liaison. Initiatives et changement. Février Chers amis,

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lettre de Liaison. Initiatives et changement. Février 2003. Chers amis,"

Transcription

1 Lettre de Liaison Initiatives et changement Lettre de liaison février Février 2003 Chers amis, Voici une nouvelle Lettre de liaison qui vous apportera des nouvelles de notre vie en tant que mouvement ainsi que quelques nouvelles personnelles. Sur la feuille "Extraits du World Bulletin", vous trouverez une réflexion du Conseil International concernant la situation difficile dans laquelle se trouve notre planète. "Parler vrai simplifie-t-il la vie?" Lors de la rencontre "Chemins de vie" du 25 janvier, tous les participants ont été entraînés par la Suissesse Yvonne Altorfer dans une séance interactive passionnante. Mme Altorfer est consultante en management et très engagée avec le mouvement œcuménique Fondacio. "Vous allez dire que c'est très difficile de parler vrai, avait-elle dit en ouverture. Peut-être que, cet après-midi, vous allez apprendre un peu à parler un peu plus vrai..." Ceci parce que, en famille et dans le monde associatif, on a trop tendance à arrondir les angles, à ménager les gens. D'où le premier exercice, fait en groupes, consistant à dresser, pour les uns la liste des "bonnes raisons que l'on a de se taire" et pour les autres la liste des "bonnes raisons que l'on a de parler". Ce qui a permis ensuite à Yvonne Altorfer d'élaborer les conditions du parler vrai et, en particulier, de souligner l'importance, dans le dialogue avec l'autre, d'entrer dans le "domaine partagé", où se situent "ce que je sais de moi" et "ce que l'autre sait de moi". Il est aussi important de prendre conscience de mon "domaine d'aveuglement", qui est la perception qu'a l'autre de moi et qui peut nuire à la relation. "Nous sommes câblés pour voir d'une certaine manière la réalité sur nous-mêmes ou sur les autres, a-t-elle dit, nous avons nos petits films dans notre tête." Nous avons terminé en examinant les différents niveaux de communication, en fonction desquels le parler vrai se fait moins bien ou mieux, et qui vont du "déni de l'expérience, où je ne suis même pas conscient de ce qui se passe vraiment dans l'autre" à la "lucidité sur soi, sur ses filtres et ses défenses, où j'admets que mes fragilités et mes peurs influencent ma perception de la réalité." Un deuxième échange en groupes nous a permis de nous situer chacun par rapport à ces niveaux de communication. Pour ma part, j'ai appris quelque chose sur moi-même en entendant Yvonne Altorfer évoquer "le TU qui tue", c'est-à-dire ce qui se passe quand il y a communication, mais une communication inefficace parce que je crois parler vrai en disant à l'autre, mais d'une façon immature, "mes quatre vérités". Combien de fois n'ai-je pas eu recours à ce "TU qui tue" en disant à ma femme ou à d'autres: "Toi, tu es ceci ou cela". Attitude qui ferme la porte, coupe le dialogue, donne à l'autre un sentiment de culpabilité. Après avoir entrepris de me libérer du recours trop fréquent au "TU qui tue", j'ai constaté que cette formule avait une variante, tout aussi paralysante et négative: celle qui consiste à dire à propos d'un tiers: "Oh, Untel est comme ceci, comme cela (arrogant, bête, indécis etc.)". Formule qui tue quelque chose dans l'esprit de celui qui l'entend et colore négativement son attitude, introduit un jugement envers la tierce personne, laquelle, la pauvre, n'est même pas présente pour se défendre!

2 Lettre de liaison février Ce samedi, chacune des quelque quarante personnes présentes a appris quelque chose de précis et de pratique pour sa propre qualité de communication. Philippe Lasserre Le site internet d'initiatives et Changement en France (et en français) est ouvert: <www.initiatives-changement.com>. Réalisé par une équipe composée de Nicolas Grégoire, Frédéric Chavanne et Philippe Lasserre, et avec les aides professionnelles idoines, ce site peut désormais être consulté. Simple et accessible, il comporte une page d'actualités, avec l'annonce des événements à venir, une section "Qui sommes-nous?" qui présente l'historique et les fondements du mouvement, la liste et la description de ses différents programmes, ainsi que des "liens" vers tous les autres sites frères, notamment celui de Caux. Sont également en préparation une section où l'on retrouvera les articles principaux parus dans la revue Changer et une autre, pour laquelle il faudra s'inscrire et être agréé, à l'intention des "membres" de Initiatives et Changement. Bien que simple, ce site est interactif, en ce sens qu'il permet de s'inscrire "en ligne", par exemple aux conférences organisées dans la maison d'initiatives et Changement et d'en "savoir plus" en contactant tel ou tel responsable. Connectez-vous, découvrez, faites connaître le site à vos amis internautes... et envoyez-nous vos remarques et vos suggestions. Nicolas Grégoire, Philippe Lasserre Du 9 au 12 janvier s'est tenue, à Asia Plateau, Panchgani, en Inde, une conférence: "La Mondialisation une occasion à saisir, de nouvelles synergies à déveloper". J'ai eu l'occasion d'y participer avec environ 150 personnes, principalement des Indiens. Après un moment de réflexion ou de prière tôt le matin, les séances portaient sur les aspects de la globalisation: géopolitique, politique nationale, changements structurels, économie rurale, culture et valeurs. J'ai pu me rendre compte des difficultés que rencontrent les Indiens à cause de la mondialisation, principalement au niveau des prix mondiaux et de la productivité, malgré le fait que l'inde dispose d'une main d'œuvre peu chère. Avec un groupe de chefs d'entreprises on a cherché à trouver les clés de la compétitivité: dans la bonne gestion des coûts, dans les relations de confiance avec les clients et la responsabilité envers les salariés comme facteur clef du succès à long terme. J'ai aussi pu assister aux travaux de la "Junior Round Table", un groupe de huit jeunes professionnels des Etats Unis, des Pays Bas et de l'inde. Leur débat a surtout porté sur les conséquences de la mondialisation sur notre consommation, sur les différences culturelles ainsi que sur la sauvegarde de nos valeurs. Plusieurs échanges avec les Indiens m'ont permis de voir la similitude et les différences dans notre raisonnement et m'ont amenée à réfléchir sur la manière dont je mène ma vie et dont je justifie mes actions. Un choc culturel bénéfique dont je souhaite tirer profit. Je remercie Initiatives et Changement d'avoir rendu possible ce voyage et de m'avoir permis de faire des nouvelles connaissances, de nouer des amitiés et surtout de me voir moi-même sous un angle nouveau. Danièle de Lutzel

3 Lettre de liaison février De Boulogne à Issy-les-Moulineaux. Début juin, les clés de la maison de Boulogne seront remises à son nouveau propriétaire. Bien que nous ne connaissions pas encore la date d'emménagement dans la maison d'issy-les-moulineaux, nous savons déjà que le mois de mai sera consacré aux préparatifs du déménagement et que l'on ne pourra plus se servir normalement de la maison. Entre temps, les travaux avancent à Issy-les-Moulineaux. Le nouvel escalier vers le sous-sol est terminé, brut de béton, les cloisons sont toutes en place, permettant d apprécier les volumes des différentes pièces, la mezzanine est en cours de réalisation et le couvreur se prépare à déposer les tuiles de la future salle de séjour/réunions; le plombier pose les gaines de ventilation et les tuyauteries pour le chauffage, la chaudière murale à l étage est en place. La livraison de la nouvelle verrière prend du retard mais le reste du chantier avance dans de bonnes conditions. D'ores et déjà, nous vous annonçons un week-end spécial qui aura lieu les samedi 26 et dimanche et 27 avril Ces journées seront faites de plusieurs événements qui nous permettront de nous réunir en grand nombre et de dire "au revoir" à la maison tout en nous tournant vers l'avenir et vers le Centre d'issy-les-moulineaux. Voilà quelques éléments prévus au programme: l'assemblée Générale de notre association; une brocante, où seront vendus des meubles et objets provenant de la maison et dont nous n'aurons pas besoin dans les futur locaux; des visites du chantier d'issy-les-moulineaux; et une réunion plénière animée par la jeune équipe qui prend en charge le nouveau centre et les différents programmes d'initiatives et Changement. Horaire prévu (les participants choisiront les événements de leur choix): Samedi 26 avril 10 h Accueil café 10 h 30 Assemblée Générale de l'association. Tous sont invités. 12 h 30 Déjeuner 14 h 16 h Brocante; Visites du chantier de la Maison des Peupliers 16 h Thé 17 h "Un nouveau centre, une équipe qui se renouvelle: Perspectives d'avenir." 19 h Dîner Dimanche 27 avril 10 h 12 h Brocante; Visites du chantier de la Maison des Peupliers 12 h 30 Déjeuner Veuillez donc noter les dates des 26 et 27 avril sur vos agendas. Une invitation en bonne et due forme sera diffusée en mars.

4 Lettre de liaison février Prochains événements: A BOULOGNE: Samedi 15 février à 11 h Jeudi 27 février à 14 h 30 Assemblée Générale de l'association Robert de Watteville Commission Finances 20 h 15 Comité stratégique Samedi 8 mars à 15 h "Chemins de vie": Rencontre-Débat avec Kimon Valaskakis, président du Club d'athènes: "Démocratie mondiale: utopie ou réalité?" A LA COURNEUVE: Samedi 1 er mars à 17 h "Initiatives Dialogue" et "Chemins de vie": Table ronde avec Ahmed Eleuch, psychiatre: "La famille en rupture de dialogue, et pourtant " Le premier numéro de Changer international de cette année vous parviendra dans ces prochains jours avec le programme des rencontres de Caux N'hésitez pas à vous inscrire assez tôt, ni à nous demander des exemplaires supplémentaires pour vos amis. Nouvelles rassemblées et diffusées par Lisbeth et Philippe Lasserre, Daniele de Lutzel, Anne-Marie Tate et Evelyne Seydoux Initiatives et Changement, 22 av. Robert Schuman, Boulogne-Billancourt Tél

5 Lettre de liaison février EXTRAITS DU "WORLD BULLETIN" DE FEVRIER 2003 COMMUNICATION DU CONSEIL INTERNATIONAL Face à la perspective d'une guerre au Moyen-Orient, le monde entier retient son souffle. Il est difficile de savoir en qui faire confiance. Le "choc des civilisations" est-il inévitable? Cette formule, cependant, véhicule un concept inadéquat. Si nous l'acceptions sans broncher, nous découvririons que ce que nous prenons pour de la terre ferme est touché par un tremblement de terre, qui menace d'ébranler nos institutions démocratiques. De tous côtés, dans toutes nos nations, nous avons des raisons d'éprouver de la honte et d'apprendre l'humilité. Pourtant, nous continuons à accuser les autres, en dépit de cette réalité si évidente: pointer du doigt les défauts des autres les incite encore davantage à dénoncer les nôtres avec tout autant de zèle. Du coup, peu nombreux sont ceux qui acceptent la responsabilité de la situation et agissent pour trouver des solutions. Dans ce contexte, prêtons attention à ce rappel de la démarche et de la pratique d'initiatives et Changement: Regarder en face notre propre passé, comme celui de notre nation Rappeler que la confiance naît souvent de gestes d'honnêteté douloureux Choisir le changement pour nous-mêmes et résister à la tentation d'accuser les autres Ecouter attentivement, particulièrement ceux qui viennent d'autres cultures Ouvrir nos foyers et nos coeurs à "l'autre" Approfondir le dialogue avec ceux qui sont à l'extérieur de nos cercles habituels Chercher constamment des motifs de reconnaissance pour ce qui va bien Prier pour une expérience de l'inspiration divine, en nous-même et chez les autres, qui nous protège de toute peur. Initiatives et Changement a peut-être une contribution importante à faire dans le monde d'aujourd'hui. La discipline intérieure que nous cherchons à mettre en pratique ne nous rend pas avides de pouvoir, mais elle doit nous rendre sensibles, attentionnés, créatifs et décidés. Nous formons un groupe d'une extraordinaire diversité, composé d'hommes et de femmes qui se connaissent ou ne se connaissent pas, mais dont la discipline suscite des idées et des actions qui les placent au cœur d'une stratégie inspirée pour le monde. Les 29 et 30 octobre 1939, deux mois après le déclenchement de la seconde guerre mondiale, Frank Buchman, fondateur de ce qui était connu alors sous le nom de Réarmement moral, a pris la parole à la radio de Boston et de San Francisco sur le thème: "Une philosophie mondiale à la hauteur d'une crise mondiale". L'émission a été rediffusée le lendemain à New York, et reprise en première page du Herald Tribune. En voici quelques citations: "Un dirigeant syndicaliste a eu la vision que son organisation pourrait atteindre dix millions de membres. Sans aucun doute les forces conjuguées de la reconstruction pourraient penser en termes de cent millions d'hommes, cent millions d'hommes dans le monde prenant leurs ordres de Dieu? Ils auraient alors une stratégie de pointe et un programme qui, touchant le cœur des hommes, les amèneraient à bouleverser leur pensées et leur vie... L'effet conjugué de millions d'hommes se mettant à l'écoute de Dieu fera prévaloir une philosophie mondiale. Certes, ce ne sera qu'un premier pas. L'enrôlement ne fait pas d'un seul coup le soldat accompli, mais Il faut bien commencer un jour."

6 Lettre de liaison février "Le 1 er juin 2003, ouvrons nos foyers", un appel de Leena Khatri, membre du Conseil International Voilà un moyen pratique de construire dans tous nos pays des ponts au-dessus de dangereux précipices. Pour faire suite à une décision prise au Hoho international de 2002, des équipiers d'initiatives et Changement dans différentes régions du monde ont organisé des événements le 1 er juin 2002 pour marquer une journée "Foyers ouverts Cœurs à l'écoute" et en ont retiré beaucoup de satisfaction. Ce fut l'occasion de créer de nouvelles amitiés surtout avec des gens avec qui ils avaient généralement peu de contacts, d'approfondir la compréhension mutuelle et d'apprécier la culture, la religion et les traditions de l'autre. Au Canada et en Australie, il est question de répéter l'expérience cette année. Dans certains pays, on utilisera simplement l'expression "Foyers ouverts". Nous aimerions suggérer que cette initiative devienne un événement régulier dans les rangs de Initiatives et Changement et que, dans le monde entier, nous en fassions une étape dans nos efforts vers la compréhension et la réconciliation. Parfois, cela devrait permettre d'aller plus loin dans le dialogue entre musulmans et non musulmans. Pourquoi pas le premier dimanche de juin, qui tombe cette année le 1 er juin? INITIATIVES ET CHANGEMENT DANS LE MONDE Inde - Cent soixante dix personnes représentant seize pays ont participé du 9 au 12 janvier 2003, à Panchgani à un colloque intitulé "La mondialisation - une occasion à saisir; de nouvelles synergies à déveloper". Il était organisé par le Groupe Régional Asie-Pacific-Afrique du programme Caux Initiatives pour l'entreprise. Il a été remarquable tant par le haut niveau de responsabilité des participants: chefs d'entreprises, hauts fonctionnaires et personnalités politiques, que par les perspectives nouvelles et réflexion nouvelle qu'il a entraînées face aux défis de la mondialisation vue sous l'angle des pays du Tiers-Monde. Cornelio Sommaruga, président de l'association internationale "Caux Initiatives et Changement", et Lord Bill Jordan, ancien Secrétaire générale de la Confédération internationale des Syndicats libres, ont fait des interventions remarquées. Le groupe Junior Round Table, qui rassemble de jeunes entrepreneurs et cadres d'affaires, a profité de l'occasion pour se réunir. Il en est sorti la décision de former cinq groupes régionaux pour une série de tables rondes sur les problèmes qui ont été évoqués pendant le colloque. Des antennes du programme Caux Initiatives pour l'entreprise ont été mises en place dans les villes indiennes de Pune, Mumbaï (anciennement Bombay), Bangalore, Jamshedpur et la Nouvelle Delhi. Après le colloque, Lord Jordan a fait une conférence devant l'association des Industries indiennes. Par ailleurs, d'autres participants au colloque ont été reçus par le cardinal de Mumbaï Ivan Diaz. Corée - Un groupe de jeunes Japonais d'initiatives et Changement a récemment passé cinq jours en Corée. Ils voulaient contribuer à surmonter les obstacles créés par les relations entre les deux pays issues du passé. Ils ont été logés dans les familles. Ils envisagent maintenant d'inviter des jeunes Coréens à une rencontre au Japon au mois de juin. Kenya - Pendant la période des élections et de la transition démocratique qui vient de s'y opérer pacifiquement, les militants d'initiatives et Changement engagés dans la Campagne pour des élections propres ont distribué tracts appelant les électeurs à s'engager contre toute forme de violence et contre la corruption. Ils ont eu des centaines d'occasions de parler à la radio, à la télévision, dans des églises, des écoles et lors de réunions publiques. Auparavant, ils avaient fait appel à leurs communautés locales pour recruter des personnalités crédibles et non corrompues et les encourager à se porter candidats aux élections. Ouganda - Un camp de jeunes rassemblant une trentaine de participants de Tanzanie, du Rwanda, du Kenya et d'ouganda a eu lieu fin décembre. Un parlementaire et un médecin engagé dans la lutte contre le sida ont captivé les jeunes. Radio Ouganda a fait passer un programme de trente minutes sur le camp.

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve * Peux-tu nous expliquer en quoi a consisté l'association Une Rive, Un Rêve? Quel était votre projet? Avant tout amis depuis longtemps, nous

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

Renforcer votre engagement à changer

Renforcer votre engagement à changer RENFORCER VOTRE ENGAGEMENT À CHANGER PROGRÈS RÉALISÉS DEPUIS L ÉTAPE PRÉCÉDENTE Posez-vous les questions suivantes avant d aborder le deuxième sujet : 1. Est-ce que vous atteignez votre but de traitement?

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Désolée, c'est un peu tardive de poser une question si fondamentale: droit de l'auteur dans les cours que l'on est en train de créer:

Désolée, c'est un peu tardive de poser une question si fondamentale: droit de l'auteur dans les cours que l'on est en train de créer: Mais il n'y pas que la légalité et le degré de risque de se faire prendre en délit, il la question de moralité. Personnellement, ça me met Apprendre Moodle Aller à... UEPD Apprendre Moodle Forums Forum

Plus en détail

Guide du responsable d'une assemblée de cuisine

Guide du responsable d'une assemblée de cuisine 1 2 Novembre 2013 Version du document: 4.0 3 Merci de vous impliquer et d incarner le changement Vous faites maintenant partie du plus grand mouvement politique au Québec. Vous êtes de ceux et celles qui

Plus en détail

Entretien avec M.Jacques-René Rabier, fondateur de l'eurobaromètre Mardi, 21 octobre 2003

Entretien avec M.Jacques-René Rabier, fondateur de l'eurobaromètre Mardi, 21 octobre 2003 Entretien avec M.Jacques-René Rabier, fondateur de l'eurobaromètre Mardi, 21 octobre 2003 - En 2003, l Eurobaromètre a eu 30 ans, d où vous est venue l idée d étudier l opinion publique européenne? Le

Plus en détail

(http://etudinfo-mag.com/)

(http://etudinfo-mag.com/) 1 sur 5 03/06/2014 17:17 (http://etudinfo-mag.com/) Article par Marie Soyeux vendredi 30 mai 2014 Le shiatsu : "une communication par le biais du toucher" Barbara Anemone Aubry Barbara Anemone Aubry est

Plus en détail

Ne vous découragez pas, le temps allège la tristesse.

Ne vous découragez pas, le temps allège la tristesse. La fin d'une relation amoureuse entraîne toute une gamme d'émotions chez les deux personnes concernées, et ce, indépendamment de qui a pris la décision d'y mettre fin. Cependant, le types d'émotions ressenties

Plus en détail

MANIFESTE POUR UN PARTI DEMOCRATE EUROPÉEN

MANIFESTE POUR UN PARTI DEMOCRATE EUROPÉEN MANIFESTE POUR UN PARTI DEMOCRATE EUROPÉEN Il existe des périodes dans l histoire où les peuples sont appelés à faire des choix décisifs. Pour nous Européens, le début du XXI ème siècle en est une. Nous

Plus en détail

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux!

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! Christian Husson: Salut Matthieu. Matthieu Tenenbaum: Comment vas-tu? C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! M. T.: Mes meilleurs vœux! C. H.: Alors, moi, je vais te

Plus en détail

LE BENEVOLAT : QUELLES SOLUTIONS POUR UN SECTEUR ASSOCIATIF EN PLEINE MUTATION?

LE BENEVOLAT : QUELLES SOLUTIONS POUR UN SECTEUR ASSOCIATIF EN PLEINE MUTATION? DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE LE BENEVOLAT : QUELLES SOLUTIONS POUR UN SECTEUR ASSOCIATIF EN PLEINE MUTATION? AVIS N 10.01 Présenté par la Commission «Citoyenneté, solidarité, mobilité» du CONSEIL

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

Agir avec. Intelligence, assuranceetprudence. 5-6 année Leçon 2

Agir avec. Intelligence, assuranceetprudence. 5-6 année Leçon 2 Agir avec Intelligence, assuranceetprudence 5-6 année Leçon 2 Leçon 2 Relations saines et relations malsaines Objectifs Comprendre qu une relation saine est une relation basée sur le respect de soi-même

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

ENFANCE ET FAMILLES D'ADOPTION DE L'HERAULT Association de foyers adoptifs STATUTS

ENFANCE ET FAMILLES D'ADOPTION DE L'HERAULT Association de foyers adoptifs STATUTS ENFANCE ET FAMILLES D'ADOPTION DE L'HERAULT Association de foyers adoptifs STATUTS ARTICLE 1 Il est formé entre ceux qui adhérent aux présents statuts, une association déclarée conformément à la loi du

Plus en détail

Association des Secrétaires Généraux des Parlements Francophones CONTRIBUTION DE

Association des Secrétaires Généraux des Parlements Francophones CONTRIBUTION DE Association des Secrétaires Généraux des Parlements Francophones CONTRIBUTION DE Mr Abdeljalil ZERHOUNI SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE LA CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS DU MAROC SUR LA COMMUNICATION DES ASSEMBLÉES PARLEMENTAIRES

Plus en détail

NOS ENGAGEMENTS COMMUNS Programmation du mouvement ATD Quart Monde en Belgique 2013-2017

NOS ENGAGEMENTS COMMUNS Programmation du mouvement ATD Quart Monde en Belgique 2013-2017 NOS ENGAGEMENTS COMMUNS Programmation du mouvement ATD Quart Monde en Belgique 2013-2017 8 juin 2013 : 60 membres actifs se retrouvent pour une journée d'évaluation à la Maison Quart Monde de Bruxelles.

Plus en détail

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FEMALE: Allô, Monsieur Ledoux? Madame Chavignol à l appareil, la maman de Maxime. Je voudrais

Plus en détail

Compréhension orale - 40 minutes

Compréhension orale - 40 minutes Compréhension orale - 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions. SECTION A 8 questions Associer des illustrations à des messages oraux. SECTION B 26 questions

Plus en détail

Octobre 2010. Puisez votre force dans le Seigneur Ephésiens 6 : 10. Bien chers amis,

Octobre 2010. Puisez votre force dans le Seigneur Ephésiens 6 : 10. Bien chers amis, Octobre 2010 Puisez votre force dans le Seigneur Ephésiens 6 : 10 Bien chers amis, Un bon bout de temps s est écoulé et pas mal de choses se sont passées depuis ma dernière lettre. Au mois de mai, j étais

Plus en détail

3. Paroles de député Ce troisième extrait revient sur la création de Finance Watch.

3. Paroles de député Ce troisième extrait revient sur la création de Finance Watch. Exercice d écoute : Finance watch Finance Watch, une association qui milite pour une finance au service de la société. Qu'est-ce que cela signifie dans un contexte de crise économique et financière? Exercices

Plus en détail

La Formule pour la réussite des satellites de club

La Formule pour la réussite des satellites de club La Formule pour la réussite des satellites de club COMMENT LANCER UN SATELLITE Vous voulez rendre votre club encore plus pratique, gratifiant et attrayant pour les membres potentiels et les membres actuels?

Plus en détail

célébration des 150 ans des relations diplomatiques franco-japonaises Je suis très heureux de vous accueillir aujourd hui à l occasion du

célébration des 150 ans des relations diplomatiques franco-japonaises Je suis très heureux de vous accueillir aujourd hui à l occasion du 8/1/2008 Discours de Monsieur Fukui à l occasion du colloque pour la célébration des 150 ans des relations diplomatiques franco-japonaises Je suis très heureux de vous accueillir aujourd hui à l occasion

Plus en détail

Le bulletin du recrutement de la police de Genève 2011 - n 1. Zoom, Forum, stages, portes-ouvertes en veux-tu, en voilà!

Le bulletin du recrutement de la police de Genève 2011 - n 1. Zoom, Forum, stages, portes-ouvertes en veux-tu, en voilà! Le bulletin du recrutement de la police de Genève 2011 - n 1 J'engage Zoom, Forum, stages, portes-ouvertes en veux-tu, en voilà! La police genevoise a débuté l'année avec de multiples manifestations pour

Plus en détail

Guide de Préparation

Guide de Préparation Guide de Préparation au Webinaire animé par Jean-Guy Perraud Découvrez la Pyramide du Leadership du Dr. Thomas D. Zweifel Jean-Guy Perraud & Thomas D. Zweifel Webinaire Leadership 1 3 VERTUS FONDAMENTALES

Plus en détail

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Pour un Québec Famille Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Semaine Québécoise des Familles Célébration du 9 mai

Plus en détail

Monsieur le Président de la République,

Monsieur le Président de la République, 66, AVENUE DES CHAMPS ELYSEES 75008 PARIS FRANCE «PRESIDENCE INTERNATIONALE DE L ONG CNRJ» FRANCE : + 33 6 18 27 78 19 SUISSE : + 41 77 223 51 54 INFO@CNRJ.ORG WWW.CNRJ.ORG Monsieur le Président de la

Plus en détail

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1 LA SESSION EXTRAORDINAIRE DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES NATIONS UNIES CONSACRÉE À L EXAMEN ET À L ÉVALUATION D ENSEMBLE DE L APPLICATION DU PROGRAMME POUR L HABITAT LE MILLÉNAIRE Chacun a droit URBAIN...

Plus en détail

TNS. BFM LE GRAND JOURNAL Le 14/01/2010 20:17:51 Invité : Thierry VANDEVELDE, fondateur VEOLIA FORCE

TNS. BFM LE GRAND JOURNAL Le 14/01/2010 20:17:51 Invité : Thierry VANDEVELDE, fondateur VEOLIA FORCE 15/01/10-08:01 - Page 1/3 Ref. Doc. : 2500-4318690-8 A : Service de presse / VEOLIA ENVIRONNEMENT Mot-Clé : VEOLIA BFM LE GRAND JOURNAL Le 14/01/2010 20:17:51 Invité : Thierry VANDEVELDE, fondateur VEOLIA

Plus en détail

Bilan Stage Fondamentales

Bilan Stage Fondamentales Bilan Stage Fondamentales Château de Ladoucette, 2223 décembre 2014 A l'occasion de la manifestation «Ladoucette 3.0» qui s'est déroulée au Château de Ladoucette à Drancy du 6 décembre 2014 au 4 janvier

Plus en détail

Jamboree Scout Mondial 2015

Jamboree Scout Mondial 2015 Jamboree Scout Mondial 2015 Tous les 4 ans a lieu le rassemblement mondial du Scoutisme, c est le plus grand événement régulièrement organisé par le mouvement scout, le Jamboree Scout Mondial. Le précédent

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

La Fraternité : Allemagne et tant d'autres pays qui font la richesse et la diversité de notre groupe! Tandis que certains

La Fraternité : Allemagne et tant d'autres pays qui font la richesse et la diversité de notre groupe! Tandis que certains Antonin Camphuis Abbaye d'hautecombe 73 310 Saint Pierre de Curtille mail : antonin@camphuis.fr Abbaye d'hautecombe, le 1 décembre 2013 Chère famille, Chers amis, Chers parrains, Après ces trois mois de

Plus en détail

Conduire le changement avec succès

Conduire le changement avec succès Conduire le changement avec succès Lynn M.Levo, CSJ Occasional Papers Eté 2012 Le changement est inévitable et selon la nature du changement, il peut aussi être un défi. Les responsables d aujourd hui

Plus en détail

DELOCALISATION - RELOCALISATION de la production d une entreprise industrielle française. (par Jean-Michel GANDREUIL)

DELOCALISATION - RELOCALISATION de la production d une entreprise industrielle française. (par Jean-Michel GANDREUIL) DELOCALISATION - RELOCALISATION de la production dune entreprise industrielle française. (par Jean-Michel GANDREUIL) Les différents niveaux de la Délocalisation. Achats de matières premières ou de composants

Plus en détail

LONDRES Présentation de l Association des noms de domaine devant le GAC

LONDRES Présentation de l Association des noms de domaine devant le GAC LONDRES Présentation de l Association des noms de domaine devant le GAC Mardi 24 juin 2014 12h00 à 12h30 ICANN Londres, Angleterre Merci, je veux signaler quelque chose. Lorsque vous parliez de l URS,

Plus en détail

DU PACTE CIVIQUE JUILLET 2012 DECEMBRE 2014

DU PACTE CIVIQUE JUILLET 2012 DECEMBRE 2014 DU PACTE CIVIQUE JUILLET 2012 DECEMBRE 2014 comportement des personnes, des organisations et des institutions et politiques publiques, changements qui sont devenus indispensable pour faire face à la crise

Plus en détail

A quoi sert un plan de communication

A quoi sert un plan de communication Séminaire-atelier Bujumbura 8-9 Octobre 2014 La Communication Parlementaire A quoi sert un plan de communication 1. La communication c est quoi? Même si ces concepts sont connus il n est pas inutile de

Plus en détail

Transition du 1 er au 2 e cycle du secondaire : Une période de changement

Transition du 1 er au 2 e cycle du secondaire : Une période de changement Transition du 1 er au 2 e cycle du secondaire : Une période de changement Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : B 9.11 V 9.1 V 9.6

Plus en détail

Déclaration de M. Philipp Hildebrand, Président de la Direction générale de la Banque nationale suisse

Déclaration de M. Philipp Hildebrand, Président de la Direction générale de la Banque nationale suisse Déclaration de M. Philipp Hildebrand, Président de la Direction générale de la Banque nationale suisse Berne, le 9 janvier 2012 Ce que la Banque nationale suisse (BNS) a pu accomplir depuis ma nomination

Plus en détail

Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués,

Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués, Madame la Présidente, Monsieur le Directeur général, Mesdames et Messieurs les Délégués, Le Ministre belge de la Coopération au développement, monsieur Armand De Decker, aurait bien voulu être des nôtres

Plus en détail

Communauté française d Abu Dhabi

Communauté française d Abu Dhabi Communauté française d Abu Dhabi Prononcé Mesdames, Monsieur les élus, Monsieur l ambassadeur, Mesdames, Messieurs les officiers, Mesdames, Messieurs, Chers amis, C est un grand plaisir d être parmi vous

Plus en détail

présente Titre: Paroles de Vie Auteur : Eileen Caddy

présente Titre: Paroles de Vie Auteur : Eileen Caddy présente 1 Titre : Paroles de Vie Auteur: Eileen Caddy La Providence Collection : spiritualité Prix TTC : 13,00 Impression du prix : Non TVA: 7 % Format : 140 x 210 mm Nombre de pages: 104 ISBN: 978-2-930678-00-9

Plus en détail

Dossier de presse. Rassemblés pour nos droits : Avec la JOC les jeunes se sont mobilisés pour leurs droits! A Courbevoie, le 17 juillet 2014

Dossier de presse. Rassemblés pour nos droits : Avec la JOC les jeunes se sont mobilisés pour leurs droits! A Courbevoie, le 17 juillet 2014 Dossier de presse A Courbevoie, le 17 juillet 2014 Rassemblés pour nos droits : Avec la JOC les jeunes se sont mobilisés pour leurs droits! La JOC, c'est la Jeunesse Ouvrière Chrétienne : une association

Plus en détail

RAFRAICHIR RENOUVELER RALLUMER RANIMER RENOUER LES LIENS Série de cours de recyclage Lions

RAFRAICHIR RENOUVELER RALLUMER RANIMER RENOUER LES LIENS Série de cours de recyclage Lions RAFRAICHIR RENOUVELER RALLUMER RANIMER RENOUER LES LIENS Série de cours de recyclage Lions Cette série de cours de recyclage comprend cinq parties, qui couvrent les sujets suivants: Notre illustre histoire

Plus en détail

«Ce n est pas correct!»

«Ce n est pas correct!» Pour de plus amples renseignements Pour vous renseigner sur ce que fait le gouvernement du Canada pour les aînés ou pour trouver des services et des programmes de soutien offerts dans votre province ou

Plus en détail

CHAOS. Pièce en 14 tableaux de m.

CHAOS. Pièce en 14 tableaux de m. CHAOS Pièce en 14 tableaux de m. 1995 1 TABLEAU 1 L'UNE : Je t'aime. L'AUTRE : Chut... As-tu entendu ce bruit-là? L'UNE : Quel bruit? L'AUTRE : Le même bruit et pratiquement à la même heure. Le bruit de

Plus en détail

Le rôle de l observateur. Evaluation, co-évaluation et autoévaluation de la discussion, en cours de philosophie

Le rôle de l observateur. Evaluation, co-évaluation et autoévaluation de la discussion, en cours de philosophie Le rôle de l observateur. Evaluation, co-évaluation et autoévaluation de la discussion, en cours de philosophie Nathalie Frieden, natalia.frieden@unifr.ch, université de Fribourg, Suisse Résumé : L expérience

Plus en détail

Je me réjouis d être parmi vous ce matin pour ouvrir votre colloque annuel.

Je me réjouis d être parmi vous ce matin pour ouvrir votre colloque annuel. Discours de Fleur Pellerin, ministre déléguée aux PME, à l innovation et l'economie numérique, en ouverture du colloque 2012 de l ARCEP sur «Les territoires du numérique» 25 septembre 2012 Mesdames, et

Plus en détail

Quelle est votre mission? 2010.global Être inspiré. Participez.

Quelle est votre mission? 2010.global Être inspiré. Participez. Quelle est votre mission? 2010.global Être inspiré. Participez. Le 6 juin 2010 offre une occasion unique à tous les chrétiens du monde entier de célébrer l appel de Dieu à la mission. Ce jour est dédié

Plus en détail

COLOC' JP (25-35 ANS)

COLOC' JP (25-35 ANS) COLOC' JP (25-35 ANS) CHARTE 228 rue Nicolas Parent 73000 CHAMBERY JUILLET 2015 1 Sommaire I. Présentation de la colocation... 3 Naissance d'un projet... 3 Pourquoi? Comment? Avec Qui?... 3 II. CHARTE...

Plus en détail

Direction de projet Version_2.3 / mars 2010

Direction de projet Version_2.3 / mars 2010 Direction de projet Version_2.3 / mars 2010 * Table des matières INTRODUCTION... 3 DEFINIR LE BUT ET LES OBJECTIFS... 4 POUR QU UN OBJECTIF SOIT UTILE ET CLAIR IL DOIT ETRE SMARTE C EST A DIRE :... 5 SE

Plus en détail

Mesdames Messieurs, ***********

Mesdames Messieurs, *********** Mesdames Messieurs, J'ai le plaisir, une nouvelle fois de faire le bilan de l'activité de l'observatoire Jurassien des Enfants Victimes de maltraitance, dans le cadre de notre Assemblée Générale annuelle.

Plus en détail

SEPR - Pierre Casadéi Lean Oser le participatif pour repenser l organisation

SEPR - Pierre Casadéi Lean Oser le participatif pour repenser l organisation Pour repenser son organisation au sortir d'un plan de départs volontaires, l'industriel SEPR a "osé" solliciter la participation de ses salariés. Avec succès. Réflexions de Pierre Casadei, Directeur des

Plus en détail

Test Francophone de Langue Française (TFLF)

Test Francophone de Langue Française (TFLF) Test Francophone de Langue Française (TFLF) Certificat de compétences linguistiques Institut Supérieur des Langues Vivantes (ISLV) Université de Liège Livret du candidat : Niveau : B1 du Cadre européen

Plus en détail

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu.

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu. «AIMER SES ENNEMIS» «Qui veut prendre ta tunique, laisse lui aussi ton manteau». Si quelqu un te force à faire mille pas, fais-en deux mille avec lui». «Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent»

Plus en détail

87-89 rue des Rosiers, 92500 Rueil Malmaison, France Tel: 33-01 47 08 12 12 Fax: 33-01 47 08 01 58 email: Formavision@easynet.fr

87-89 rue des Rosiers, 92500 Rueil Malmaison, France Tel: 33-01 47 08 12 12 Fax: 33-01 47 08 01 58 email: Formavision@easynet.fr LES CINQ PHRASES INTERDITES Guide de l'animateur Formavision / Téléphone Doctor 87-89 rue des Rosiers, 92500 Rueil Malmaison, France Tel: 33-01 47 08 12 12 Fax: 33-01 47 08 01 58 email: Formavision@easynet.fr

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

Monsieur l Ambassadeur, chers amis,

Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Je suis très honorée par la haute distinction dont vous venez de me remettre les insignes. Et je vous remercie de vos paroles particulièrement chaleureuses. Je suis

Plus en détail

Dimanche de la Fête des pères

Dimanche de la Fête des pères Diocèse de Rimouski Dimanche de la Fête des pères 17 juin 2007 ---------------------------------------------------------------------------------------------------- Les Services diocésains de la Formation

Plus en détail

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs,

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs, 6 ième dimanche de Pâques C Frères et Sœurs, Jésus venait de dire : «SI QUELQU UN M AIME, IL RESTERA FIDÈLE À MA PAROLE ; MON PÈRE L AIMERA, NOUS VIENDRONS CHEZ LUI; NOUS IRONS DEMEURER AUPRÈS DE LUI»

Plus en détail

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Qu est-ce que l intimidation (bullying)? L intimidation est le fait de tourmenter de façon

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

www.entretienembauche.tv Entretien d'embauche: Comment répondre d'une façon originale et percutante aux questions du recruteur?

www.entretienembauche.tv Entretien d'embauche: Comment répondre d'une façon originale et percutante aux questions du recruteur? www.entretienembauche.tv Entretien d'embauche: Comment répondre d'une façon originale et percutante aux questions du recruteur? Téléséminaire Introduction 1/ Qui est Yves Gautier, coach en entretien d'embauche?

Plus en détail

Idées de campagnes pour Mardi je donne. Boîte à outils pour les organismes de bienfaisance

Idées de campagnes pour Mardi je donne. Boîte à outils pour les organismes de bienfaisance Idées de campagnes pour Mardi je donne Boîte à outils pour les organismes de bienfaisance Choisir un objectif pour Mardi je donne constitue la première étape d une campagne fructueuse. Voici quelques idées

Plus en détail

Sommaire : III Présentation de l'entreprise 1. L Entreprise Page 5 2. Activités Page 5 3. Organigramme et Fonction du Personnel 4.

Sommaire : III Présentation de l'entreprise 1. L Entreprise Page 5 2. Activités Page 5 3. Organigramme et Fonction du Personnel 4. Sommaire : I Introduction Page 2 II La Structure d'accueil 1. Situation Géographique Page 3 2. Présentation du lieu Page 4 III Présentation de l'entreprise 1. L Entreprise Page 5 2. Activités Page 5 3.

Plus en détail

SOMMAIRE ANNEXES A...21

SOMMAIRE ANNEXES A...21 SOMMAIRE ANNEXES A...21 A.1. Exemple de dépliant MGEL... 22 A.2. Feuillets de la Préfecture concernant la 1ère demande de carte de séjour étudiant... 23 ANNEXES B...24 B.1. Le questionnaire... 25 B.2.

Plus en détail

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales Ministère de la modernisation des secteurs publics Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Ecole Nationale d Administration Fondation Hanns Seidel Original :

Plus en détail

Objet. Votre nom et prénom votre adresse numéro de téléphone. La date. Monsieur, Madame, Mademoiselle. Formules d introduction.

Objet. Votre nom et prénom votre adresse numéro de téléphone. La date. Monsieur, Madame, Mademoiselle. Formules d introduction. Objet Votre nom et prénom votre adresse numéro de téléphone La date Monsieur, Madame, Mademoiselle Formules d introduction Texte Formules de conclusion signature Objet numéro d abonné, du client votre

Plus en détail

«Sport et développement régional»

«Sport et développement régional» SPEECH/03/234 Viviane REDING Membre de la Commission européenne chargée de l Education et de la Culture «Sport et développement régional» Séance d inauguration de la Conférence «Sport et développement

Plus en détail

Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Documents imprimés Une étape à la fois 1 2 Pour les personnes qui ne veulent pas cesser

Plus en détail

PARTIR VIVRE EN APPARTEMENT

PARTIR VIVRE EN APPARTEMENT Activités éducatives pour les 15 à 17 ans PARTIR VIVRE EN APPARTEMENT VOTRE ENFANT APPREND À : ESTIMER LES COÛTS DE LA VIE EN APPARTEMENT ÉVALUER SA CAPACITÉ FINANCIÈRE DRESSER UN BUDGET DÉTAILLÉ FAIRE

Plus en détail

COMPORTEMENT ET DISCIPLINE

COMPORTEMENT ET DISCIPLINE COMPORTEMENT ET DISCIPLINE Le comportement des enfants a plusieurs origines. Il n est pas attendu qu une semaine de camp peut régler tous les problèmes de comportement. En tant que moniteurs, vous devez

Plus en détail

Usha-Veda FORMATION EN PENTANALOGIE

Usha-Veda FORMATION EN PENTANALOGIE Usha-Veda FORMATION EN PENTANALOGIE La vraie valeur d un homme se définit en examinant dans quelle mesure et dans quel sens il est parvenu à se libérer du Moi» Albert Einstein La Pentanalogie est un chemin

Plus en détail

Accompagner l enfant ordinaire à s adapter à l enfant TED

Accompagner l enfant ordinaire à s adapter à l enfant TED Accompagner l enfant ordinaire à s adapter à l enfant TED 1- CONTEXTE SESSAD= Service d Education Spéciale et de Soin A Domicile A Domicile= sur les lieux de vie de l enfant L école est un lieu de vie

Plus en détail

C est parti! Tu as compris? Tu as compris? Qui est-ce? C est madame Réglo. Document

C est parti! Tu as compris? Tu as compris? Qui est-ce? C est madame Réglo. Document FLE_college_P 4/06/05 UNITÉ 0:50 Page 2 C est parti! Document A Qui est-ce? Martin Bonjour,! Salut, Martin! Qui est-ce? Martin C est Sacha. polonais. en 6e B. C est la classe d accueil. Et elle? C est

Plus en détail

L Union européenne et la Francophonie

L Union européenne et la Francophonie séance 1 séquence 10 L Union européenne et la Francophonie Le sens du projet politique et de la construction européenne Je découvre Voici une affiche diffusée par l Union européenne au mois de janvier

Plus en détail

Promouvoir le dialogue interculturel : le Libre blanc du Conseil de l Europe

Promouvoir le dialogue interculturel : le Libre blanc du Conseil de l Europe Promouvoir le dialogue interculturel : le Libre blanc du Conseil de l Europe Gabriella Battaini-Dragoni Coordinatrice du dialogue interculturel Directrice générale «Éducation, Culture et Patrimoine, Jeunesse

Plus en détail

Prise en compte collective du risque

Prise en compte collective du risque 54 Prise en compte collective du risque Michelle Boulègue Vice-présidente de la fonda Mon propos sera le résultat de deux à trois discussions avec Calixte Parpais du Crédit coopératif. Nos échanges ont

Plus en détail

Hôtel de Ville de Paris, Jeudi 26 mars 2015

Hôtel de Ville de Paris, Jeudi 26 mars 2015 Discours du Président de la République lors du Sommet des maires pour le climat Publié le 26 Mars 2015 Hôtel de Ville de Paris, Jeudi 26 mars 2015 Madame la Maire de Paris, chère Anne HILDALGO, Je voulais

Plus en détail

Session 1: Repenser la coopération au développement pour avancer le développement durable

Session 1: Repenser la coopération au développement pour avancer le développement durable Forum sur la Coopération pour le Développement 2012 Symposium préparatoire de haut niveau «Construire un avenir durable Partenaires dans la Coopération au Développement» Brisbane, Australie, 14-15 Mai

Plus en détail

Projet d Aide-Mémoire

Projet d Aide-Mémoire Renforcement des capacités de gestion des ressources humaines de la fonction publique en Afrique Atelier sur le Renforcement des Capacités sur L innovation et l évaluation de la performance dans la fonction

Plus en détail

La lettre de l AEP. «Toutes les fois que vous avez fait ces choses à l un de ces plus petits» Matthieu 25 v 40

La lettre de l AEP. «Toutes les fois que vous avez fait ces choses à l un de ces plus petits» Matthieu 25 v 40 de Pentecôte La lettre de l AEP «Toutes les fois que vous avez fait ces choses à l un de ces plus petits» Matthieu 25 v 40 Merci de soutenir dans la prière ceux qui sont persécutés à cause de leur foi

Plus en détail

L organisation du programme «Jeunes pousses» Rapport

L organisation du programme «Jeunes pousses» Rapport L organisation du programme «Jeunes pousses» Rapport Présenté par M. Pascal Terrasse Député de la République française Secrétaire général parlementaire Berne (Suisse) ( 6 juillet 2015 I/ Le programme,

Plus en détail

Descriptions d emploi pour votre campagne

Descriptions d emploi pour votre campagne Descriptions d emploi pour votre campagne L équipe au centre d une campagne électorale ces personnes à qui le candidat peut se fier jusqu à la victoire est probablement l un des éléments les plus importants

Plus en détail

Adresse aux rotariens de Russie

Adresse aux rotariens de Russie Adresse aux rotariens de Russie Je suis très heureux d être parmi vous en ce jour anniversaire, d autant que je partage avec vous, rotariens de la Fédération de Russie, une assez longue histoire d amitié

Plus en détail

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part...

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... - Collection Littérature humoristique - Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque

Plus en détail

Septième Tradition. «Tous les groupes devraient subvenir entièrement à leurs besoins et refuser les contributions de l extérieur.»

Septième Tradition. «Tous les groupes devraient subvenir entièrement à leurs besoins et refuser les contributions de l extérieur.» Septième Tradition «Tous les groupes devraient subvenir entièrement à leurs besoins et refuser les contributions de l extérieur.» Des alcooliques qui subviennent à leurs besoins? A-t-on jamais entendu

Plus en détail

LES OUTILS DU COACHING (partie 2) Par Robert Gingras, CRHA, ACC

LES OUTILS DU COACHING (partie 2) Par Robert Gingras, CRHA, ACC LES OUTILS DU COACHING (partie 2) Par Robert Gingras, CRHA, ACC Voici une série de courts articles que j ai eu le plaisir de rédiger pour le journal La Voix de l Est sur le thème du COACHING : une profession

Plus en détail

Programme d'éducation aux médias, formation professionnelle pour professionnels de la radio 2013-2014

Programme d'éducation aux médias, formation professionnelle pour professionnels de la radio 2013-2014 Programme d'éducation aux médias, formation professionnelle pour professionnels de la radio 2013-2014 Programme ACP-UE d appui aux secteurs culturels ACP mis en œuvre par le Secrétariat du Groupe des Etats

Plus en détail

Mais ce n est intéressant que si tu passes à l action Cliquez ici pour aller plus loin

Mais ce n est intéressant que si tu passes à l action Cliquez ici pour aller plus loin C est cadeau! Mais ce n est intéressant que si tu passes à l action Cliquez ici pour aller plus loin Ma Hijra au Maroc : point d étape après 8 mois Je vous avais promis de vous parler de ma nouvelle vie

Plus en détail

Je peux participer à l Ïuvre de Dieu

Je peux participer à l Ïuvre de Dieu Leçon 4 Je peux participer à l Ïuvre de Dieu A présent, Chang en sait davantage sur l Eglise et les différents ministères que Dieu a accordés à chacun de ses membres. Ceux-ci, il s en aperçoit bientôt,

Plus en détail

L Expert Comptable et le Juriste : outils et moyens du Comité d Entreprise. Paris, Février 2015

L Expert Comptable et le Juriste : outils et moyens du Comité d Entreprise. Paris, Février 2015 L Expert Comptable et le Juriste : outils et moyens du Comité d Entreprise Paris, Février 2015 Intro : quelques repères En 1982, le gouvernement au pouvoir souhaite pousser les entreprises à donner de

Plus en détail

des droits! Tous les enfants ont Convention des droits de l enfant Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.unicef.fr

des droits! Tous les enfants ont Convention des droits de l enfant Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.unicef.fr Tous les enfants ont des droits! Tous les enfants du monde ont les mêmes droits, quels que soient le pays où ils vivent, la couleur de leur peau, leur religion, leur sexe Le droit d avoir un nom, une famille,

Plus en détail

30 e Pré-Conférence annuelle de la Section IFLA des Services de Bibliothèque et de Recherche Parlementaires (Paris, 12-14 août 2014) Raissa Teodori

30 e Pré-Conférence annuelle de la Section IFLA des Services de Bibliothèque et de Recherche Parlementaires (Paris, 12-14 août 2014) Raissa Teodori 30 e Pré-Conférence annuelle de la Section IFLA des Services de Bibliothèque et de Recherche Parlementaires (Paris, 12-14 août 2014) SESSION INAUGURALE Raissa Teodori Présidente, Section IFLA des Services

Plus en détail

Témoins du Christ. La spiritualité du Cœur des Missionnaires du Sacré-Cœur. Issoudun : ni Paray, ni Montmartre!

Témoins du Christ. La spiritualité du Cœur des Missionnaires du Sacré-Cœur. Issoudun : ni Paray, ni Montmartre! Fiche 3 Page 1 / 6 Témoins du Christ La spiritualité du Cœur des Missionnaires du Sacré-Cœur Issoudun : ni Paray, ni Montmartre! Le P. Jules CHEVALIER concentre son regard sur le Christ, Bon Pasteur, qui

Plus en détail

processus politiques multilatéraux, de conférences onusiennes et autres réunions sur le développement durable.

processus politiques multilatéraux, de conférences onusiennes et autres réunions sur le développement durable. ICLEI, le Conseil international pour les initiatives écologiques locales, a été lancé au siège des Nations-Unies à New York, en 1990. Sa mission est de développer et de desservir un mouvement mondial de

Plus en détail