PSY-7413 ÉVALUATION NEUROPSYCHOLOGIQUE ENFANT/ADOLESCENT Pavillon Marie-Victorin, local E-214, mardi : 9hres à 12hres

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PSY-7413 ÉVALUATION NEUROPSYCHOLOGIQUE ENFANT/ADOLESCENT Pavillon Marie-Victorin, local E-214, mardi : 9hres à 12hres"

Transcription

1 PSY-7413 ÉVALUATION NEUROPSYCHOLOGIQUE ENFANT/ADOLESCENT Pavillon Marie-Victorin, local E-214, mardi : 9hres à 12hres Responsable André Rousseau, M.Ps. Chargé de cours Département de psychologie Université de Montréal F414-6, Pavillon Marie-Victorin Assistante de cours Mathilde Neugnot Candidate au doctorat Objectifs du cours 1. Présenter les principes de base de l évaluation neuropsychologique de l enfant et le rôle du neuropsychologue développemental dans les milieux scolaires, hospitaliers et cliniques 2. Approfondir les connaissances relatives aux fonctions cognitives, perceptuelles, motrices et sociales principales de l évaluation neuropsychologique de l enfant et introduire les principaux syndromes et problèmes neuropsychologiques pédiatriques en lien avec les fonctions abordées. 3. Maîtriser la passation et l interprétation des principaux tests et batteries de tests utilisés dans la pratique neuropsychologique pédiatrique. 4. Introduire les habiletés cliniques relatives au choix des tests, au déroulement de l évaluation, la cotation et la rédaction de rapport et de recommandations. Stratégies pédagogiques Diverses techniques d enseignement et d apprentissage seront utilisées afin d atteindre les objectifs du cours. Dans la première partie du cours, des notions théoriques et pratiques seront transmises sous forme magistrale et via des études de cas cliniques. La deuxième moitié du cours (contenu pratique et activités de groupe) est consacrée à la présentation des outils neuropsychologiques. Les étudiants prépareront également un exposé oral. Certains cours seront donnés sous forme de séminaires invités. 1

2 Modes d évaluation Présentation orale (30%): Présentation en deuxième partie du cours (environ 45 minutes): les étudiants présentent une batterie d évaluation ou une sélection de tests sur un processus parmi les suivants (attention, mémoire, fonctions exécutives, habiletés académiques, langage, fonctions perceptuelles, visuelles, motrices, comportement), choisi au hasard. Examen pratique (30%): Passation d une série de tests neuropsychologiques à un collègue de classe (observé à la vitre-miroir par l évaluateur et filmé) ( 4 déc.). Examen final (35%) : Mises en situation clinique en deux parties: A) À partir d une présentation de cas et d un motif de consultation, élaborer la planification de l évaluation neuropsychologique (outils à administrer, déroulement des rencontres, etc.) en précisant les hypothèses et justifications reliées aux choix des outils d évaluation; B) À partir d une grille de résultats d un client, élaborer une synthèse du cas en appuyant ses conclusions par un raisonnement théorique et clinique (15 janv.). Participation (5%) : Participation aux discussions, présence en classe. À l'université de Montréal, le plagiat est sanctionné par le Règlement disciplinaire sur la fraude et le plagiat concernant les étudiants. Pour plus de renseignements, consultez le site Références Obligatoires Lussier, F. & Flessas, J. (2009). Neuropsychologie de l enfant. Paris, Dunod Articles scientifiques proposés. Recommandées Anderson, V., Northam, E., Hendy, J., Wrennall, J. (2001).Developmental Neuropsychology.A clinical approach. Sussex, Psychology Press Yeates, K.O., Douglas Ris, M., Taylor, H.G., Pennington, B.F. (2010). Pediatric Neuropsychology: Research,Theory and Practice. New York, Guilford. Lezak, M. (2012). Neuropsychological Assessment, Oxford University Press Mazeau,M.(2008) Conduite du bilan neuropsychologique chez l enfant. Masson. Autres Spreen O & Strauss E (2006). A compendium of neuropsychological tests: administration, norms and commentary, 3rd ed., Oxford University Press. Baron, I.S, (2004). Neuropsychological evaluation of the child. Oxford University Press. Nolin P. (2004). Neuropsychologie, cognition et développement de l enfant. Presses de l Université du Québec. 2

3 Liste des principaux tests présentés durant le cours *=tests mentionnés seulement Développement Bayley *Mullen Fonctions intellectuelles WPPSI-III WISC-IV WNV Nepsy (sous-tests) *TONI Leiter-R *DAS K-ABC-II Attention TEACH CAS CPT VADS Nespy I et II (Attention visuelle et auditive) Brown Peterson *d2, Ruff 2-7 Mémoire CMS BEM RAVLT Rivermead Nepsy-II (memory for deisgns) Figure de Rey (mémoire) *CVLT Fonctions exécutives BADS-C *D-KEFS NEPSY-II (sous tests) Labyrinthes Figure de Rey Fluidité verbale Tâches d abstraction/de raisonnement Wisconsin Stroop Tour de Londres Tâche des 6 éléments Académique WIAT EVAC/Petite EVAC BOEHM-III Pre-school WIAT *Zareki *KeyMaths *TediMaths Langage BQAL BELEC ÉCOSSE EVIP Beery (Vocabulaire) Jordan NEPSY-I (sous-tests) Alouette Rosner/Cormier Orthographe Scène du biscuit *Odedys *CELF Perceptuel, visuel, moteur Beery VMI Purdue Pegboard Grooved Pegboard Lignes de Rey Batterie du lobe pariétal Hooper K-ABC (triangles, Gestalt closure) Blocs Figure de Rey *Movement ABC Comportement ABAS CBCL BRIEF Conner s Vineland EQCA *PIC *BASC *Beck *Y-BOCS Social NEPSY-II (affect recognition, theory of mind) ADOS ADI-R ITSEA SRS GADS ITQOL/PedsQL K-SADS 3

4 HORAIRE DE COURS ET CONTENU Date Thème Contenu théorique Contenu pratique Lecture 2 oct. Introduction Présentation du cours et du syllabus.aspects administratifs Rôle du neuropsychologue développemental. Organisation des présentations orales. Discussion sur les milieux de pratique de la neuropsychologie. Texte de l Ordre sur l évaluation des troubles mentaux 9 oct. 16 oct. 23 oct. Utilisation de l observation et autres informations dans l évaluation Fonctions intellectuelles Évaluation du jeune enfant 30 oct. Attention 6 Mémoire 13 Exécutives Histoire du développement. Informations de l école, observations. Dessins. Jeux. Relations avec l examinateur. Analyse qualitative vs quantitatif des résultats Principes de base Déficience intellectuelle, dérogation scolaire, douance Retard global de développement. TSA Troubles de la régulation. Encadrement familial Fonctions attentionnelles, mémoire de travail Déficit de l attention avec ou sans hyperactivité Fonctions mnésiques Déficits mnésiques Fonctions exécutives Syndromes dysexécutifs Grilles d observation du comportement Anamnèse Tests d intelligence/cognition globale Échelle de comportements adaptatifs Batterie de développement. Tests d attention et de mémoire de travail *Début des présentations orales Tests de mémoire Tests des fonctions exécutives 20 Troubles d apprentissage.profils cognitifs. Tests de langage, habiletés académiques Académique Langage, mathématiques et mathématiques Lecture, orthographe Pré-requis à la lecture, tests de lecture et 27 Langage Troubles du langage écrit et parlé (dysphasie, dyslexie, d orthographe spécifiques dysorthographie) 4 déc. Examen Pratique : Passation de tests 11 déc. Perceptuel, visuel, Fonctions perceptuelles, visuo-spatiales, visuo-motrices, motrices Tests perceptuels, visuels, moteurs moteur Syndrome de dysfonction non-verbal. Dyspraxie visuo-spatiale 18 déc. Social Développement social Grilles d observation Dépistage et diagnostic du TSA. 15 jan. Examen Lussier Chapitre 3 Lussier Chapitre 8A Classification diagn. 0-3 ans. Scholl 2007 Lussier Chapitre 4 et 7B Lussier Chap.4,sections 5-7 Lussier Chapitre 7 A Lussier Chapitre 5 Lussier Chapitre 6 Lussier Chapitre 8 B 4

5 5

Nom et coordonnées des personnes qui fourniront des lettres de recommandations :

Nom et coordonnées des personnes qui fourniront des lettres de recommandations : FORMULAIRE D INSCRIPTION À L INTERNAT EN PSYCHOLOGIE POUR LES MILIEUX DE LA RÉGION DE QUÉBEC Prénom Nom de famille Adresse Téléphone (1 seul numéro)* Courriel (1 seule adresse)* *Coordonnées pour vous

Plus en détail

Les troubles spécifiques des apprentissages

Les troubles spécifiques des apprentissages Les troubles spécifiques des apprentissages www.apedys78-meabilis.fr En collaboration avec L. Denariaz, psychologue cognitiviste Points clefs Définitions et repérage Quelle est l origine du trouble? Vers

Plus en détail

1 Supports verbaux ORTHO EDITION orthophonie NORM L 80. 1 Supports verbaux en orthophonie ORTHO EDITION orthophonie NORM L 79

1 Supports verbaux ORTHO EDITION orthophonie NORM L 80. 1 Supports verbaux en orthophonie ORTHO EDITION orthophonie NORM L 79 QTE NOM DE L'OUVRAGE EDITION DOMAINE CODE 1 acquisition du langage au-delà de 3 ans Langage et Trouble NORM L 23 bis 1 la conduite du bilan neuropsychologique chez l'enfant Neuropsychologie NORM L 42 1

Plus en détail

Le bilan neuropsychologique du trouble de l attention. Ania MIRET Montluçon le 4-12- 2009

Le bilan neuropsychologique du trouble de l attention. Ania MIRET Montluçon le 4-12- 2009 Le bilan neuropsychologique du trouble de l attention Ania MIRET Montluçon le 4-12- 2009 Introduction L attention est une fonction de base dont l intégrité est nécessaire au bon fonctionnement cognitif

Plus en détail

Le trouble d apprentissage de type non verbal. Le comprendre pour mieux intervenir en milieu scolaire

Le trouble d apprentissage de type non verbal. Le comprendre pour mieux intervenir en milieu scolaire Le trouble d apprentissage de type non verbal Le comprendre pour mieux intervenir en milieu scolaire DONNÉES DE CATALOGAGE AVANT PUBLICATION (ALBERTA LEARNING) Alberta. Alberta Learning. Direction de l

Plus en détail

Troubles des appren.ssages quand s alarmer et quels traitements proposés?

Troubles des appren.ssages quand s alarmer et quels traitements proposés? Troubles des appren.ssages quand s alarmer et quels traitements proposés? Rôle du médecin traitant Rôle de coordinateur autour de l enfant en difficultés scolaires Ecouter la plainte Eliminer une cause

Plus en détail

EN GUISE D INTRODUCTION

EN GUISE D INTRODUCTION EN GUISE D INTRODUCTION "Nous sommes ce que le regard des autres fait de nous. Quand le regard des autres nous méprise, nous devenons méprisables. Et quand le regard des autres nous rend merveilleux, eh

Plus en détail

Psychologie Différentielle et Psychométrie. UE1 S4 L2. 2006-2007. F. Bonthoux Informations générales

Psychologie Différentielle et Psychométrie. UE1 S4 L2. 2006-2007. F. Bonthoux Informations générales Informations générales Les cours magistraux ont lieu sur 9 semaines (18h). Ils sont assurés par Françoise Bonthoux. Ils débutent la semaine du 15 Janvier et se terminent la semaine du 26 Mars. Ils ont

Plus en détail

Fonctionnement neural et troubles cognitifs chez le patient bipolaire: preuve ou surinterprétation

Fonctionnement neural et troubles cognitifs chez le patient bipolaire: preuve ou surinterprétation DIALOGUE ESPRIT / CERVEAU : CIRCULARITE CRP -OU Santé ANTAGONISME? Fonctionnement neural et troubles cognitifs chez le patient bipolaire: preuve ou surinterprétation Charles Pull Directeur du «Laboratoire

Plus en détail

FORMATION 03/04/2014 CONSEIL GENERAL DIJON

FORMATION 03/04/2014 CONSEIL GENERAL DIJON DYSPRAXIES / TAC FORMATION 03/04/2014 CONSEIL GENERAL DIJON Diaporama réalisé par Julie LAPREVOTTE, ergothérapeute - D.U. en Neuropsychologie - Certificat Post Grade en Intégration Sensorielle - D.U. PATA

Plus en détail

Les difficultés scolaires, ou «l Echec scolaire»

Les difficultés scolaires, ou «l Echec scolaire» Les difficultés scolaires, ou «l Echec scolaire» Par le Dr Stéphane BURLOT Plan : Les chiffres de l échec scolaire La spirale de l echec Les points d appels des difficultés scolaires Les Origines «médicales»

Plus en détail

Troubles visuo-spatiaux de l enfant né prématurément. Un peu d histoire. Plus récemment. Les praxies. Une définition de la dyspraxie

Troubles visuo-spatiaux de l enfant né prématurément. Un peu d histoire. Plus récemment. Les praxies. Une définition de la dyspraxie Troubles visuo-spatiaux de l enfant né prématurément Valérie Niel-Bernard Marseille Réseau Naître et Devenir Un peu d histoire Maladresse congénitale (Collier 1900) Débilité motrice (Dupré 1907) Maladresse

Plus en détail

La prise en charge des personnes avec autisme et troubles envahissants du développement : l'intervention adaptée et individualisée

La prise en charge des personnes avec autisme et troubles envahissants du développement : l'intervention adaptée et individualisée Approche neurocognitive de l autisme Symposium 2008 Samedi 18 octobre 2008 La prise en charge des personnes avec autisme et troubles envahissants du développement : l'intervention adaptée et individualisée

Plus en détail

De la méthodologie à l interprétation

De la méthodologie à l interprétation Le bilan neuropsychologique dans les troubles des apprentissages De la méthodologie à l interprétation E. PEIFFER D. LASSUS-SANGOSSESANGOSSE Neuropsychologue Centre de Diagnostic des Troubles du Langage

Plus en détail

Epilepsies : Parents, enseignants, comment accompagner l enfant pour éviter l échec scolaire?

Epilepsies : Parents, enseignants, comment accompagner l enfant pour éviter l échec scolaire? Epilepsies : Parents, enseignants, comment accompagner l enfant pour éviter l échec scolaire? L épilepsie concerne plus de 500 000 personnes en France, dont la moitié sont des enfants ou des adolescents.

Plus en détail

Dr Françoise NOTON-DURAND Colloque régional d orthophonie, 28 février 2014

Dr Françoise NOTON-DURAND Colloque régional d orthophonie, 28 février 2014 Présentation du Service de Psychiatrie de l Enfant et de l Adolescent et du Centre de Référence des Troubles du Langage et des Apprentissages du CHU de Clermont-Ferrand Dr Françoise NOTON-DURAND Colloque

Plus en détail

Les dys à haut potentiel : reconnaître, comprendre, expliquer. Michel Habib, Neurologue CHU Timone, Marseille

Les dys à haut potentiel : reconnaître, comprendre, expliquer. Michel Habib, Neurologue CHU Timone, Marseille Les dys à haut potentiel : reconnaître, comprendre, expliquer Michel Habib, Neurologue CHU Timone, Marseille We may usefully think of the language faculty, the number faculty, and others, as "mental organs,"

Plus en détail

Cadre de gestion. Banque de données. Responsable de la banque Kieron O Connor. Coresponsables de la banque Frederick Aardema Marc Lavoie Julie Leclerc

Cadre de gestion. Banque de données. Responsable de la banque Kieron O Connor. Coresponsables de la banque Frederick Aardema Marc Lavoie Julie Leclerc Cadre de gestion Banque de données Responsable de la banque Kieron O Connor Coresponsables de la banque Frederick Aardema Marc Lavoie Julie Leclerc Coordonnatrice de la banque Karine Bergeron Centre de

Plus en détail

LISTE DE TESTS DISPONIBLES

LISTE DE TESTS DISPONIBLES 1 ABAS II 2 Achenbach ASEBA 3 Activities in perceptual motor development 4 L Alou R 5 L Alouette 6 Annulation simple et double 7 Aphasic and perceptual disorder 8 Montréal Toulouse examen linguistique

Plus en détail

2013-2014. psychologie. UFR des Sciences de l Homme

2013-2014. psychologie. UFR des Sciences de l Homme 2013-2014 DU LYCÉE À L UNIVERSITÉ psychologie UFR des Sciences de l Homme OBJECTIFS de la formation Vous êtes intéressé par les études de psychologie? A l Université Bordeaux Segalen, cette formation s

Plus en détail

CRITIQUE DE LA TROUSSE D ÉVALUATION ADOLEXIE

CRITIQUE DE LA TROUSSE D ÉVALUATION ADOLEXIE CRITIQUE DE LA TROUSSE D ÉVALUATION ADOLEXIE Par Marc Barakat, PhD, neuropsychologue Introduction : Adolexie est une batterie qui sert à évaluer les processus de lecture et d écriture en se basant sur

Plus en détail

ÉVALUATION PSYCHOLOGIQUE 2014

ÉVALUATION PSYCHOLOGIQUE 2014 ÉVALUATION PSYCHOLOGIQUE 2014 Édito Ensemble réinventons le bilan psychologique! Le bilan psychologique est une démarche en constante évolution comme en témoigne celui du jeune enfant conduit avec la toute

Plus en détail

questions/réponses sur les DYS

questions/réponses sur les DYS D Y S L E X I E, D Y S P H A S I E, D Y S P R A X I E, Les DYS, un handicap émergeant? La Dysphasie trouble du langage oral? La Dyspraxie, trouble de la coordination du geste? La Dyslexie, trouble du langage

Plus en détail

Sophie Blanchet, Frédéric Bolduc, Véronique Beauséjour, Michel Pépin, Isabelle Gélinas, et Michelle McKerral

Sophie Blanchet, Frédéric Bolduc, Véronique Beauséjour, Michel Pépin, Isabelle Gélinas, et Michelle McKerral Le traumatisme cranio-cérébral léger chez les personnes âgées : impact sur les processus mnésiques et exécutifs - Mise en relation avec les habitudes de vie Sophie Blanchet, Frédéric Bolduc, Véronique

Plus en détail

Neuropsychologue, psychologue clinicien et psychologue cognitiviste

Neuropsychologue, psychologue clinicien et psychologue cognitiviste Neuropsychologue, psychologue clinicien et psychologue cognitiviste Rôle de chacun auprès de l enfant présentant des troubles de l apprentissage. Les difficultés d apprentissage sont la cause la plus fréquente

Plus en détail

Recommandations sur les outils de Repérage,

Recommandations sur les outils de Repérage, Plan d action pour les enfants atteints d un trouble spécifique du langage Plan triennal interministériel 2001-2004 Ministères chargés de l éducation nationale et de la santé Recommandations sur les outils

Plus en détail

CONFERENCE de Patrice COUTERET responsable du secteur TSA à l INSHEA 21 OCTOBRE 2009 LES TSA (troubles spécifiques des apprentissages)

CONFERENCE de Patrice COUTERET responsable du secteur TSA à l INSHEA 21 OCTOBRE 2009 LES TSA (troubles spécifiques des apprentissages) CONFERENCE de Patrice COUTERET responsable du secteur TSA à l INSHEA 21 OCTOBRE 2009 LES TSA (troubles spécifiques des apprentissages) Questionnement : Comment mettre en place en classe des accompagnements

Plus en détail

Les troubles de l. , évolution du langa ge chez l, enfant GUIDE PRATIQUE. Société Française de Pédiatrie

Les troubles de l. , évolution du langa ge chez l, enfant GUIDE PRATIQUE. Société Française de Pédiatrie Les troubles de l, évolution du langa ge chez l, enfant GUIDE PRATIQUE Société Française de Pédiatrie Avec le soutien de la Direction Générale de la Santé MARS 2007 2 GUIDE PRATIQUE Le repérage et la prise

Plus en détail

La dyspraxie visuo-spatiale

La dyspraxie visuo-spatiale 1 La dyspraxie visuo-spatiale 2 Définition Dyspraxie visuo-spatiale Introduction La plus fréquente des dyspraxies Association d un trouble du geste de nature dyspraxique et d un trouble visuo-spatial Pathologie

Plus en détail

Master Sciences humaines et sociales mention Psychologie parcours Psychologie du Développement, Education, Handicap

Master Sciences humaines et sociales mention Psychologie parcours Psychologie du Développement, Education, Handicap Master Sciences humaines et sociales mention Psychologie parcours Psychologie du Développement, Education, Handicap Master 1 Présentation et objectifs de la formation Le Master première année (M1) de Psychologie

Plus en détail

Le bilan neuropsychologique chez l enfant

Le bilan neuropsychologique chez l enfant Le bilan neuropsychologique chez l enfant Michèle Mazeau Ed. Masson, mars 2008. I. INTRODUCTION... 6 A. Quelques précisions.... 6 1. Le bilan neuropsychologique n est pas :... 6 a) un examen psychologique

Plus en détail

VISION ET HANDICAPS CHEZ L'ENFANT

VISION ET HANDICAPS CHEZ L'ENFANT DIPLOME UNIVERSITAIRE - PARIS DIDEROT PROGRAMME COMPLET 2015-2016 VISION ET HANDICAPS CHEZ L'ENFANT Vision, perception & action chez l'enfant ayant des troubles développementaux Responsables pédagogiques

Plus en détail

PLAN DE COURS. TITRE DU COURS : Mise à niveau pour mathématique 536

PLAN DE COURS. TITRE DU COURS : Mise à niveau pour mathématique 536 100, rue Duquet, Sainte-Thérèse (Québec) J7E 3G6 Téléphone : (450) 430-3120 Télécopieur : (450) 971-7883 Internet : http://www.clg.qc.ca SESSION : H-2009 NO DE COURS : 201-009-50 PRÉALABLE(S) : Math 436

Plus en détail

Table des matières. Relation entre le syndrome d'apnées du sommeil et les maladies. But de l'étude, hypothèses de recherche et objectifs 46

Table des matières. Relation entre le syndrome d'apnées du sommeil et les maladies. But de l'étude, hypothèses de recherche et objectifs 46 Table des matières SOMMAIRE LISTE DES TABLEAUX LISTE DES ABRÉVIATIONS REMERCIEMENTS ii vii ix xi INTRODUCTION 1 CONTEXTE THÉORIQUE 5 Le système vasculaire cérébral 6 L'ischémie cérébrale transitoire 9

Plus en détail

Orthophoniste. Le Métier d Orthophoniste. Concours et Formation. Concours Prépa Santé

Orthophoniste. Le Métier d Orthophoniste. Concours et Formation. Concours Prépa Santé CP Concours Prépa Santé Optimum : 980 h/an Access : 784 h/an de septembre à mai Orthophoniste Le Métier d Orthophoniste Professionnel de la santé, l orthophoniste, qui ne peut intervenir que sur prescription

Plus en détail

Psychomotricité. A. Paquet*,**,***, B. Olliac***,****, L. Vaivre- Douret*,**,*****

Psychomotricité. A. Paquet*,**,***, B. Olliac***,****, L. Vaivre- Douret*,**,***** Les Entretiens de Psychomotricité 2014 Etat des connaissances sur les troubles moteurs des enfants porteurs de Trouble du Spectre Autistique et apport de l évaluation neuro-psychomotrice standardisée A.

Plus en détail

Quand faut-il adresser une personne âgée à un neuropsychologue?

Quand faut-il adresser une personne âgée à un neuropsychologue? Quand faut-il adresser une personne âgée à un neuropsychologue? fournissent une approche systématique, factuelle et globale pour évaluer le fonctionnement cognitif et émotionnel d une personne, en plus

Plus en détail

Évaluation neuropsychologique et difficultés d apprentissage: déroulement et impact sur l enfant

Évaluation neuropsychologique et difficultés d apprentissage: déroulement et impact sur l enfant Évaluation neuropsychologique et difficultés d apprentissage: déroulement et impact sur l enfant Charles Leclerc, Ph.D., C.Psych. Membre du CPO Membre de l OPQ Neuropsychologue 20 février 2013 Objectifs

Plus en détail

ISBN-10: 2896190791 ISBN-13: 978-2896190799

ISBN-10: 2896190791 ISBN-13: 978-2896190799 LIVRES Dyspraxie Titre : S adapter en classe à tous les élèves dys Dyslexies, dyscalculies, dysphasies, dyspraxies, TDA/H... Auteur : Alain Pouhet Broché: 224 pags Editeur : CRDP de Poitou-Charentes (2011)

Plus en détail

Le centre sera fermé du 20 au 31 juillet 2015

Le centre sera fermé du 20 au 31 juillet 2015 Calendrier officiel des 2015-2016 Date des 2 premières Cours de jour : Mercredi 26 août 2015 Mardi 8 septembre 2015 du 1 e juin au 8 juillet ET du 3 au 5 août 2015 Cours de soir : Inscriptions les lundis

Plus en détail

DYSLEXIE ET DYSORTHOGR APHIE Informations et recommandations à l usage des enseignants

DYSLEXIE ET DYSORTHOGR APHIE Informations et recommandations à l usage des enseignants 1 DYSLEXIE ET DYSORTHOGR APHIE Informations et recommandations à l usage des enseignants Département de la formation de la jeunesse et de la culture 2 3 Chères enseignantes, chers enseignants, Dans le

Plus en détail

Avis professionnel. Évaluation du trouble du spectre de l autisme, du retard global de développement et de la déficience intellectuelle

Avis professionnel. Évaluation du trouble du spectre de l autisme, du retard global de développement et de la déficience intellectuelle Avis professionnel Évaluation du trouble du spectre de l autisme, du retard global de développement et de la déficience intellectuelle Direction des services professionnels, recherche et programmation

Plus en détail

L évolution du langage chez les jeunes enfants

L évolution du langage chez les jeunes enfants L évolution du langage chez les jeunes enfants De la difficulté au trouble Animation pédagogique-brigitte Lavallée 1 Avant-propos La maîtrise du langage, élément fondamental de la réussite scolaire de

Plus en détail

«L évolution du langage chez l enfant. l De la difficulté au trouble.»

«L évolution du langage chez l enfant. l De la difficulté au trouble.» «L évolution du langage chez l enfant. l De la difficulté au trouble.» (Marc Delahaie,, médecin m phoniatre, chercheur et formateur) Synthèse Donatien ROUX Chargé de mission «Maîtrise de la langue Prévention

Plus en détail

Cadre participant au comité du programme d amélioration continue de la qualité. Cadre participant au comité intranet-internet de l établissement.

Cadre participant au comité du programme d amélioration continue de la qualité. Cadre participant au comité intranet-internet de l établissement. Curriculum vitae Charles Demers 160 Boulevard de l Hôpital, suite 301 Gatineau (Québec) J8T 8J1 Téléphone : 819 776-8044 (travail) 819 246-9193 (bureau) Études universitaires Université Laval de Québec

Plus en détail

Scolarité et troubles des apprentissages

Scolarité et troubles des apprentissages Scolarité et troubles des apprentissages Présentation proposée par : Mlle CHEMIN, Neuropsychologue Mme LEGER, Enseignante spécialisée Mlle THOMAS, Ergothérapeute Plan Qu est-ce que le SESSAD Aloès? Les

Plus en détail

Autisme et autres troubles envahissants du développement

Autisme et autres troubles envahissants du développement L ÉTAT DES CONNAISSANCES Autisme et autres troubles envahissants du développement État des connaissances hors mécanismes physiopathologiques, psychopathologiques et recherche fondamentale Synthèse élaborée

Plus en détail

Revue Sésame Autisme, N 185, pages 11-13.

Revue Sésame Autisme, N 185, pages 11-13. Revue Sésame Autisme, N 185, pages 11-13. Les groupes d habiletés sociales : un outil aux frontières de l éducation et de la psychothérapie Mehdi Liratni* et Catherine Blanchet** SESSAD L ombrelle, Sésame

Plus en détail

Psychomotricité et Trouble de l Acquisition de la Coordination (TAC)

Psychomotricité et Trouble de l Acquisition de la Coordination (TAC) DU Approche neurologique, linguistique et cognitive des troubles d apprentissage Marseille, 8 juin2012 Psychomotricité et Trouble de l Acquisition de la Coordination (TAC) Jean-Michel ALBARET jean-michel.albaret@univ-tlse3.fr

Plus en détail

Participation à la Banque de données psychosociales et cliniques

Participation à la Banque de données psychosociales et cliniques Participation à la Banque de données psychosociales et cliniques Formulaire d information et de consentement Responsable : Coresponsables : Kieron O Connor, Ph. D., Ms. Phil., chercheur, Centre de recherche

Plus en détail

Contribution aux travaux des groupes d élaboration des projets de programmes C 2, C3 et C4

Contribution aux travaux des groupes d élaboration des projets de programmes C 2, C3 et C4 Contribution aux travaux des groupes d élaboration des projets de programmes C 2, C3 et C4 Michel Fayol, Professeur émérite Université de Clermont Auvergne Blaise Pascal & CNRS Apprendre la Production

Plus en détail

SOMMAIRE. CREAPSY n Psychologie clinique et Orthophonie

SOMMAIRE. CREAPSY n Psychologie clinique et Orthophonie SOMMAIRE Lettre de l éditeur...02 Catégorisation des tests selon leurs sphères d évaluation...04 Les fiches techniques...08 Programme de formation...69 Index des tests par auteur...71 Index des tests par

Plus en détail

Travail de Maturité. Guide de travail 2014-2015. 16/07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 1/13

Travail de Maturité. Guide de travail 2014-2015. 16/07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 1/13 Travail de Maturité Guide de travail 2014-2015 16/07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 1/13 Tables des matières 1. Qu est-ce que le travail de maturité? 2. Planification générale du travail

Plus en détail

LES TROUBLES D APPRENTISSAGE

LES TROUBLES D APPRENTISSAGE LES TROUBLES D APPRENTISSAGE Guide pour les enseignants Emmanuelle Pelletier, psychologue scolaire Carole Léger, enseignante ressource Mars 2004 École Marguerite-Bourgeoys, Caraquet Table des matières

Plus en détail

L INTELLIGENCE CHEZ L ENFANT (Bases neurologiques, Déficience, Précocité) 1 er et 2 octobre 2015

L INTELLIGENCE CHEZ L ENFANT (Bases neurologiques, Déficience, Précocité) 1 er et 2 octobre 2015 Le Centre Régional de Diagnostic des Troubles d'apprentissage organise, dans le cadre de son activité de formation universitaire, cinq sessions de 2 jours et deux sessions d une journée dédiées aux troubles

Plus en détail

Scolarisation et adaptations pour enfants dyspraxiques au collège

Scolarisation et adaptations pour enfants dyspraxiques au collège Scolarisation et adaptations pour enfants dyspraxiques au collège Brigitte BRUNEL, professeur de SVT, collège Delalande (Athis Mons, 91) Bénédicte PONCHON, ergothérapeute, cabinet CABEX Essonne (Brétigny,

Plus en détail

Les DYS : quel âge pour quel diagnostic?

Les DYS : quel âge pour quel diagnostic? Les DYS : quel âge pour quel diagnostic? Dr Alain POUHET ~ Médecine Physique et Réadaptation ~ Avril 2010 En situation de difficulté scolaire, affirmer une DYS peut être largement anticipé sans attendre

Plus en détail

Nous désirons tout mettre en œuvre pour découvrir le travail d enseignant et surtout, améliorer nos

Nous désirons tout mettre en œuvre pour découvrir le travail d enseignant et surtout, améliorer nos L A P P R E N T I S S A G E E N P R O F O N D E U R Présenté par : Michael Lafontaine, CGA, M. Fisc. Bruce Lagrange, CA, M. Sc. Patricia Michaud, CA, MBA Francis Belzile, CA, M. Fisc. Janie Bérubé, CA,

Plus en détail

Les troubles spécifiques du langage et des apprentissages chez l'enfant précoce.

Les troubles spécifiques du langage et des apprentissages chez l'enfant précoce. Les troubles spécifiques du langage et des apprentissages chez l'enfant précoce. Laurent Lesecq orthophoniste CRTLA. CHU Amiens CRDP. Octobre 2012 laurent.lesecq@wanadoo.fr C est quoi l intelligence? Alfred

Plus en détail

COMPÉTENCES CLINIQUES - SANTÉ MENTALE CONNAISSANCES PRÉALABLE OBJECTIFS 1. ENTRETIEN PSYCHIATRIQUE. 1.1. Les buts de l entretien psychiatrique

COMPÉTENCES CLINIQUES - SANTÉ MENTALE CONNAISSANCES PRÉALABLE OBJECTIFS 1. ENTRETIEN PSYCHIATRIQUE. 1.1. Les buts de l entretien psychiatrique CONNAISSANCES PRÉALABLE Les séminaires de compétences cliniques de santé mentale se basent sur l enseignement «Anamnèse et compétences psychosociales» du N. Blondel & C. Salathé (2014) et les cours de

Plus en détail

Conseil des écoles publiques de l Est de l Ontario

Conseil des écoles publiques de l Est de l Ontario PROCESSUS DU COMITÉ D IDENTIFICATION, DE PLACEMENT ET DE RÉVISION (CIPR) ET DU COMITÉ D APPEL Les dispositions particulières relatives au processus d identification et de placement des élèves en difficulté

Plus en détail

Autisme, Trisomie 21, Troubles Envahissants du Développement : Réinventons le droit à l Ecole pour nos enfants sans solution

Autisme, Trisomie 21, Troubles Envahissants du Développement : Réinventons le droit à l Ecole pour nos enfants sans solution Autisme, Trisomie 21, Troubles Envahissants du Développement : Réinventons le droit à l Ecole pour nos enfants sans solution Devant l absence de prises en charges ou de structures comportementales adaptées

Plus en détail

17 mesures pour un «plan DYS»

17 mesures pour un «plan DYS» 17 mesures pour un «plan DYS» Troubles DYS : proposition d une intervention interministérielle pour le repérage, le diagnostic et l accompagnement des enfants et des adultes DYS Mettre en cohérence l action

Plus en détail

LES ÉVALUATIONS RELIÉES À L IDENTIFICATION DES TROUBLES ACTIVITÉS 3.6.1 3.6.2 3.6.3

LES ÉVALUATIONS RELIÉES À L IDENTIFICATION DES TROUBLES ACTIVITÉS 3.6.1 3.6.2 3.6.3 Des compétences professionnelles partagées en santé mentale et en relations humaines: la personne au premier plan LES ÉVALUATIONS RELIÉES À L IDENTIFICATION DES TROUBLES ACTIVITÉS 3.6.1 3.6.2 3.6.3 LES

Plus en détail

Quelques livres Pour des titres complémentaires, consultez les sites des associations

Quelques livres Pour des titres complémentaires, consultez les sites des associations Quelques livres Pour des titres complémentaires, consultez les sites des associations «Même pas grave! L échec scolaire, ça se soigne» Olivier REVOL, Josée Blanc LAPIERRE, Edition Lattès «Comprendre le

Plus en détail

Présentation PLUS D'INFOS

Présentation PLUS D'INFOS MASTER 1 PSYCHOLOGIE CLINIQUE, PSYCHOPATHOLOGIE ET PSYCHOLOGIE DE LA SANTÉ PARCOURS NEUROPSYCHOLOGIE CLINIQUE ET PSYCHOPATHOLOGIE COGNITIVE, ADULTE ET PERSONNE ÂGÉE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme

Plus en détail

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES. Psychologie. Clinique/Psychopathologie Cognitive de la santé Développement Sociale. 0h 200h 604 ou (selon

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES. Psychologie. Clinique/Psychopathologie Cognitive de la santé Développement Sociale. 0h 200h 604 ou (selon 2012-201 Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Psychologie Clinique/Psychopathologie Cognitive de la santé Développement Sociale M1 0 ES Volume horaire étudiant

Plus en détail

PROGRAMME D INTERNAT en psychologie et neuropsychologie

PROGRAMME D INTERNAT en psychologie et neuropsychologie Doctorat en psychologie PROGRAMME D INTERNAT en psychologie et neuropsychologie DONNER L ESPOIR, INSPIRER L EXCELLENCE TABLE DES MATIÈRES ACCUEIL ET RENSEIGNEMENTS 1 Introduction 2 Mission 2 Programmes

Plus en détail

Michel Habib, neurologue Bulletin MGEN «Valeurs mutualistes» n 253 - janvier 2008

Michel Habib, neurologue Bulletin MGEN «Valeurs mutualistes» n 253 - janvier 2008 Les DYS une présentation. D r A l a i n P O U H E T ~ M é d e c i n e P h y s i q u e e t R é a d a p t a t i o n. Dans le domaine scolaire les vocables en "DYSquelquechose" (dyslexie, dysgraphie, dysorthographie,

Plus en détail

PROGRAMME-CLIENTÈLE MAINTIEN DE L AUTONOMIE Ergothérapeute, URFI

PROGRAMME-CLIENTÈLE MAINTIEN DE L AUTONOMIE Ergothérapeute, URFI PROFIL DE DIRECTION : POSTE : PROGRAMME-CLIENTÈLE MAINTIEN DE L AUTONOMIE Ergothérapeute, URFI CONNAISSANCES (SAVOIRS) LIÉES À L ORGANISATION LIÉES À LA DIRECTION LIÉES AU POSTE Population et territoire

Plus en détail

GGR 6003 Séminaire de géographie appliquée : Gestion de projet en environnement et géographie Automne 2013

GGR 6003 Séminaire de géographie appliquée : Gestion de projet en environnement et géographie Automne 2013 FACULTE DE FORESTERIE ET DE GÉOMATIQUE Département de géographie Cité universitaire Québec, Canada G1K 7P4 GGR 6003 Séminaire de géographie appliquée : Gestion de projet en environnement et géographie

Plus en détail

test de l horloge Institut national d excellence en santé et en services sociaux (INESSS)

test de l horloge Institut national d excellence en santé et en services sociaux (INESSS) Institut national d excellence en santé et en services sociaux (INESSS) Information pratique Durée Administré au Administré par Interprété par Langues Domaines ciblés Normes et validation environ 2-3 minutes

Plus en détail

Bases d algorithmique

Bases d algorithmique Bases d algorithmique Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2015/2016 Table des matières 1 Un peu de vocabulaire 2 1.1 Qu est-ce qu un algorithme?....................................... 2 1.2 Variable, affectation...........................................

Plus en détail

Exposé des motifs. Vu la loi du 10 août 2005 portant création d un lycée technique pour professions éducatives et sociales;

Exposé des motifs. Vu la loi du 10 août 2005 portant création d un lycée technique pour professions éducatives et sociales; Projet de règlement grand-ducal déterminant les modalités des épreuves de l examen de fin d études du régime technique et de l examen de fin d études de la formation de technicien. Exposé des motifs Le

Plus en détail

http://learning.concordia.ca/help/handouts/notetakingho/oneformat.shtml http://www.csedc.umontreal.ca/apprentissage/ateliers/notes_exemple.

http://learning.concordia.ca/help/handouts/notetakingho/oneformat.shtml http://www.csedc.umontreal.ca/apprentissage/ateliers/notes_exemple. Livres généraux sur l aide à l apprentissage : - Bégin, Christian. Devenir efficace dans ses études, Beauchemin Chenelière Éducation, 1992, 199 p. - Dionne, Bernard. Pour réussir, 3è ed., Laval, Éditions

Plus en détail

UNIVERSITE DU BURUNDI FACULTE DE PSYCHOLOGIE ET DES SCIENCES DE L EDUCATION

UNIVERSITE DU BURUNDI FACULTE DE PSYCHOLOGIE ET DES SCIENCES DE L EDUCATION B1 : PSCHOLOGIE ET SCIENCES DE L EDUCATION UNIVERSITE DU BURUNDI FACULTE DE PSYCHOLOGIE ET DES SCIENCES DE L EDUCATION ECUE Code CM TD TP TT VHP TPE TGE Crédi B1 PSE S1 UE1 : Disciplines d appui I : 6cr

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à candidatures d Equipes Diagnostic Autisme de Proximité Région Nord-Pas-de-Calais 2012

Cahier des charges de l appel à candidatures d Equipes Diagnostic Autisme de Proximité Région Nord-Pas-de-Calais 2012 Cahier des charges de l appel à candidatures d Equipes Diagnostic Autisme de Proximité Région Nord-Pas-de-Calais 2012 A. Enjeux. L évolution des connaissances, des pratiques et des outils concourant à

Plus en détail

Les programmes des Services éducatifs complémentaires. Juin 2006 R A. Services éducatifs particuliers et complémentaires

Les programmes des Services éducatifs complémentaires. Juin 2006 R A. Services éducatifs particuliers et complémentaires E Les programmes des Services éducatifs complémentaires X Juin 2006 T Services éducatifs particuliers et complémentaires R A OBJECTIF 3.1 Accompagner l élève, de façon continue, dans la construction de

Plus en détail

L essai de Psy.D. (18 crédits) Définition et balises

L essai de Psy.D. (18 crédits) Définition et balises L essai de Psy.D. (18 crédits) Définition et balises politique adoptée par le CECS le 6 novembre 2002 Suite à l adoption par le Comité des études de cycles supérieurs en psychologie du projet de modification

Plus en détail

COLLÈGE DE MAISONNEUVE

COLLÈGE DE MAISONNEUVE 410-802-MA Plan de cours Durée : 45 heures 2-1-2 Professeur : Hugo Bélanger hugo@hugobelanger.com COLLÈGE DE MAISONNEUVE 3800, rue Sherbrooke Est Montréal (Québec) H1X 2A2 Téléphone : (514) 254 7131 Télécopieur

Plus en détail

B S E D S 5-6. Généralités. Du repérage au diagnostic DEPISTER REPERER. Bilan de Santé Evaluation du développement pour la scolarité

B S E D S 5-6. Généralités. Du repérage au diagnostic DEPISTER REPERER. Bilan de Santé Evaluation du développement pour la scolarité B S E D S 5-6 Bilan de Santé Evaluation du développement pour la scolarité Laboratoire cogni-sciences IUFM Académie de Grenoble Equipe du Dr Zoman (Dr Lequette) Site: www.grenoble.iufm.fr/recherch/cognisciences

Plus en détail

DOCUMENTS RESSOURCES POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE

DOCUMENTS RESSOURCES POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE DOCUMENTS RESSOURCES POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE LE CALENDRIER : - Stage : semaine du 15 au 19 décembre 2014 - Rapport à rendre : pour le 12 janvier 2015 (1 point de pénalité par jour de retard)

Plus en détail

Quels sont les indices observés chez les enfants présentant un trouble de traitement auditif?

Quels sont les indices observés chez les enfants présentant un trouble de traitement auditif? Le trouble de traitement auditif _TTA Entendre n est pas comprendre. Détecter les sons représente la première étape d une série de mécanismes auditifs qui sont essentiels pour la compréhension de la parole

Plus en détail

TDAH et adaptations scolaires - niveau primaire et secondaire-

TDAH et adaptations scolaires - niveau primaire et secondaire- Le trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) est un problème neurologique qui peut entraîner des difficultés à moduler les idées (inattention), les gestes (bougeotte physique),

Plus en détail

Un événement organisé par :

Un événement organisé par : Le samedi 13 mars 2010 Place Antonin Poncet Lyon (2 ème ) Un événement organisé par : 1 Contexte général 2 Nos objectifs 3 L événement 4 Les thématiques 2010 5 Les organisateurs 6 Les associations contactées

Plus en détail

Appréciation des prérequis pour la conduite automobile

Appréciation des prérequis pour la conduite automobile Outils SAGE Appréciation des prérequis pour la conduite automobile 1. Vision Acuité visuelle diminuée Acuité doit être de 20/50 avec vision corrigée, les 2 yeux ouverts examinés ensemble Champ visuel diminué

Plus en détail

Faciliter la scolarisation des enfants dyslexiques : deux études de cas

Faciliter la scolarisation des enfants dyslexiques : deux études de cas Université de la Méditerranée Aix-Marseille II Diplôme Universitaire Approche neurologique, linguistique et cognitive des troubles d apprentissage Faciliter la scolarisation des enfants dyslexiques : deux

Plus en détail

Ontologie des instruments pour le partage du résultat d'explorations cognitives et comportementales en neuroimagerie

Ontologie des instruments pour le partage du résultat d'explorations cognitives et comportementales en neuroimagerie Software technologies for integration of process and data in medical imaging Ontologie des instruments pour le partage du résultat d'explorations cognitives et comportementales en neuroimagerie Bénédicte

Plus en détail

Acquisition et développement du langage

Acquisition et développement du langage Acquisition et développement du langage I- Introduction In utero le bébé grandit dans un bain sonore. Dès 5 mois de grossesse les bruits extérieurs lui parviennent. Le fœtus peut mémoriser des sons. La

Plus en détail

Le PAP : Plan Accompagnement Personnalisé

Le PAP : Plan Accompagnement Personnalisé Le PAP : Plan Accompagnement Personnalisé LES ÉLÈVES CONCERNÉS : Le plan d accompagnement personnalisé permet à tout élève présentant des difficultés scolaires durables en raison d un trouble des apprentissages

Plus en détail

Score au MMSE et capacité à conduire UMF ST-HUBERT

Score au MMSE et capacité à conduire UMF ST-HUBERT Score au MMSE et capacité à conduire SANDRA DEMERS, R1 UMF ST-HUBERT Quelques statistiques Accidents automobiles chez les 75 ans et plus: 9,7% des accidents avec décès au Québec 8% des accidents avec blessés

Plus en détail

IGL821 Méthodologie de communication en génie logiciel

IGL821 Méthodologie de communication en génie logiciel Département d'informatique IGL821 Méthodologie de communication en génie logiciel Plan de cours Été 2014 Enseignant Benoit Hamelin Courriel: benoit.hamelin@usherbrooke.ca Local: D6-0047 Téléphone: (819)

Plus en détail

Philosophie de l esprit L esprit des animaux non humains

Philosophie de l esprit L esprit des animaux non humains PHI-7302 Philosophie de l esprit L esprit des animaux non humains Professeure : Renée Bilodeau I BUT DU COURS Les découvertes scientifiques récentes nous ont conduits à revoir en profondeur notre conception

Plus en détail

Processus d évaluation diagnostic TED des jeunes de 6-17 ans «Un processus par étape intégrant le rôle des différents partenaires»

Processus d évaluation diagnostic TED des jeunes de 6-17 ans «Un processus par étape intégrant le rôle des différents partenaires» Centres de santé et de services sociaux Processus d évaluation diagnostic TED des jeunes de 6-17 ans «Un processus par étape intégrant le rôle des différents partenaires» Membres du groupe de travail conjoint

Plus en détail

Première année, 1 er semestre : 14 semaines Semestre commun avec la Licence fondamentale de psychologie 1

Première année, 1 er semestre : 14 semaines Semestre commun avec la Licence fondamentale de psychologie 1 Faculté des Sciences Humaines et Sociales de Tunis (9 avril Licence Appliquée en Psychomotricité (LAP) Domaine de formation : Sciences Humaines et sociales Mention : Psychomotricité / Parcours : Psychomotricité

Plus en détail

Importance de la rééducation des fonctions exécutives. Rééducation du syndrome dysexécutif. Différentes stratégies de rééducation

Importance de la rééducation des fonctions exécutives. Rééducation du syndrome dysexécutif. Différentes stratégies de rééducation Rééducation du syndrome dysexécutif Philippe Azouvi Service de MPR Hopital R Poincaré, Garches Importance de la rééducation des fonctions exécutives Conséquences graves des déficits exécutifs dans la vie

Plus en détail

La suppléance à la communication orale. livret informatif destiné aux familles et partenaires du programme Enfants et adolescents

La suppléance à la communication orale. livret informatif destiné aux familles et partenaires du programme Enfants et adolescents La suppléance à la communication orale livret informatif destiné aux familles et partenaires du programme Enfants et adolescents Centre de réadaptation Estrie, 2008 Qu est-ce que la suppléance à la communication

Plus en détail

TRAVERSIÈRE ÉCOLE. jury & admission JURY CENTRAL & ADMISSION À L UNIVERSITÉ I SOUTIEN SCOLAIRE

TRAVERSIÈRE ÉCOLE. jury & admission JURY CENTRAL & ADMISSION À L UNIVERSITÉ I SOUTIEN SCOLAIRE ÉCOLE TRAVERSIÈRE JURY CENTRAL & ADMISSION À L UNIVERSITÉ I SOUTIEN SCOLAIRE jury & admission Ecole Traversière asbl Place de l Université 25-1348 Louvain-la-Neuve - Tél.: 010/246.369 www.traversiere.be

Plus en détail

LES AXES PRIORITAIRES

LES AXES PRIORITAIRES LES AXES PRIORITAIRES 1 - SCOLARISATION DES ENFANTS EN DIFFICULTES SCOLAIRES OU/ET AVEC HANDICAP COGNITIF Le choix de la Direction de l Enseignement Catholique (DEC) de regrouper administrativement les

Plus en détail