Josiah Latimer Clark ( ) parfois orthographié Hosiah

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Josiah Latimer Clark (1822-1898) parfois orthographié Hosiah"

Transcription

1 Josiah Latimer Clark ( ) parfois orthographié Hosiah Ingénieur électricien anglais né le 10 mars 1822 à Great Marlow (Buckinghamshire) et mort le 30 octobre 1898 à Londres. Après des études de chimie, il débute sa carrière dans la fabrication de produits chimiques à Dublin. En 1848, le développement du chemin de fer bat son plein, il assiste son frère aîné, Edwin ( ) ingénieur durant la construction du pont de chemin de fer à travers le détroit de Menai (Pays de Galles) sous la direction de Robert Stephenson. Son frère est l'inventeur du monte-charge hydraulique Clark. Durant les travaux, il déclenche un tir de canon commandé électriquement tous les soirs à 8 heures pour marquer la fin de la journée. Ceci le fera remarquer aux yeux du président de la Electric Telegraph Company J. L. Ricardo. En 1850, Ricardo l embauche comme assistant ingénieur ainsi que son frère en tant que chef mécanicien. Il travaillera dans cette société jusqu en Il y supervisera la construction d'une grande partie du système télégraphique de l Angleterre. Lors de son départ en retraite de son frère en 1873, il occupera son poste d ingénieur en chef. En 1853, il relie le siège central de sa société la Electric Telegraph Company sur Telegraph Street à Londres à leurs bureaux de la bourse par un tube de 220 yards (environ 200 m) et de 1 ½ pouce (38 mm) de diamètre. Les télégrammes sont retranscrits sur papier puis enfermés dans une capsule avant d être envoyés à 20 pieds par seconde (# 6 m/s) sous l effet d une dépression créée par un moteur. Les réponses sont transmises par des messagers à pied jusqu à ce qu un second tube de 2 ¼ pouces (57 mm) soit installé en Il invente également un appareil capable de prendre des images - chambre stéréoscopique - stéréoscopiques avec une seule lentille ( Journal of the Photographic Society 21 mai 1853). Il réalise des recherches expérimentales sur la propagation du courant électrique dans les câbles sous-marins. Ces travaux sont publiés en À la demande de J. B. Airy, il renouvelle ses expériences en la présence de M. Faraday, avant de les exposer devant la Royal Institution en janvier À la même période, il dépose un brevet pour le transport de lettres ou colis sous l effet la pression de l'air et du vide. Il s engage dans la construction d'un grand tube pour l envoi de pneumatiques entre le bureau central de la poste et la gare Euston de Londres. En 1856, Clark développe un isolant pour télégraphes terrestres et peu de temps après, un galvanomètre différentiel. Sa société qui était cantonnée dans l installation de télégraphes terrestres absorbe l International, devenant Electric and International Telegraph. Elle s intéresse aux lignes sous-marines reliant la Hollande et la Belgique.

2 En 1857, il s associe avec Airy (astronome royal) afin de trouver un moyen qui permettrait d indiquer l heure de Greenwich dans l'ensemble du pays. En 1858 avec l ingénieur sir Charles Tilson Bright ( ), il met au point un produit anti-corrosion appelé "Clark's Compound" à base d asphalte qui améliore la qualité d isolation des câbles sous-marins. En 1859, il devient membre de la commission formée par le gouvernement pour analyser les trop nombreux échecs des entreprises de câbles sous-marins. Son frère Edwin et l électricien Charles Wheastone ( ) en font partie. Avec Thomas Webster Rammell, il créé la London Pneumatic Despatch Company pour développer un système pneumatique associé aux voies ferrées. Ils construisent aussi un tube de démonstration de 30 pouces (76 cm) de diamètre placé audessus du sol à Battersea. Cette ligne supporte des charges allant jusqu'à 3 tonnes avec des vitesses atteignant 40 mph (64 km/h). Clark est nommé ingénieur à l' Atlantic Telegraph Company. Cette société tentera la pose d un câble reliant câble l Angleterre à l Amérique en En 1860 avec Bright, il améliore l'isolation des câbles sous-marins par l utilisation du guttapercha un latex naturel obtenu principalement à partir d'arbres de l'espèce Palaquium gutta qui sera détrôné par le polyéthylène en Il invente un revêtement pour câbles sousmarins à base d'asphalte, de chanvre et de silice. Latimer Clark accorde beaucoup d'attention aux mesures électriques et joue un rôle majeur dans la mise en place des normes électriques qu il défend avec Bright devant la British Association for the Advancement of Science en En septembre1869, lors du retour d une expédition de pose de câbles sous-marins en Inde, son bateau fait naufrage en Mer Rouge. Il réussit à regagner la terre malgré une luxation de l'épaule et une fracture de la clavicule. En 1865 avec Siemens, Clark construit un tube de 2835 pieds (860 m) de long et 3,5 pouces (# 9 cm) de diamètre entre la Bourse et le Central télégraphique à Berlin. En septembre 1868, son partenariat avec Bright est dissout. Avec H. C. Forde et H. A.Taylor, il fonde un cabinet de conseil dans la pose de câbles sous-marins dans le monde entier. Il publie un traité Elementary Treatise on Electrical Measurements qui servira à élaborer les futures lois du courant électrique. En 1870, il est ingénieur conseil au sein d entreprises travaillant dans la pose de câbles sousmarins, dans la fabrication d'appareils électriques, de distribution d électricité et dans l'ingénierie hydraulique. Il publie Electrical Tables and Formulæ en Pour ses expériences de transmission de signaux électriques, il invente la pile Clark en 1873, composée d une cathode de mercure, d une anode de zinc et d un électrolyte, une solution saturée de sulfate de zinc. La force électromotrice de 1,432 8 volt à 15 C sert de référence de tension, d où le nom employé étalon Clark.

3 Des piles ont été utilisées comme références pour définir une norme de tension avant d'être détrônée aujourd hui par une mesure basée sur l'effet Josephson. L étalon Clark a détrôné la pile Daniell en 1872 avant d être remplacée à son tour en 1905 par la cellule de Weston qui durera jusqu en Lord Rayleigh a déterminé que la force électromotrice de la pile de Clark variait avec la température E t = E 15 (1 0,00077(t - 15)) à cause de son coefficient de température trop important -0,00115 V/ C, soit 1,433 4 V à 15 C. En 1874, il s associe avec un constructeur de monte-charges M. J. Standfield dont certaines machines seront capables de lever jusqu à tonnes. En 1875, il devient le quatrième président de la Society of Telegraph Engineers. En 1882, Clark met sur le marché un télescope de transit à destination du grand public ainsi qu un ouvrage A Treatise on the Transit Instrument as Applied to the Determination of Time sur son utilisation pour débutant. L observation d un transit, alignement précis d un astre entre la terre et le soleil, était le seul moyen de remettre sa montre à l heure de manière très précise quel que soit le lieu car de nombreuses tables astronomiques en donnaient les dates. Il est élu membre de la Royal Society en Il décède à Londres le 30 octobre 1898 et est inhumé au cimetière de Kensington, près de Hanwell. Il a également été membre de la Royal Astronomical Society, de la Royal Geographical Society, de l Institution of Civil Engineers, de la Physical Society et d'autres institutions. Il a été promu chevalier de la Légion d'honneur quelques années avant sa mort. Travaux Il a publié différents ouvrages concernant les mesures électriques, quelques livres dans le domaine de l astronomie dont un traité pour débutant ainsi qu une biographie de Sir William Fothergill Cooke ( ) un pionnier dans la télégraphie anglaise. Il se passionne de microscopie et de botanique. Dans sa maison de Upper Norwood, il étudie des espèces rares de plantes alpines. - General Description of the Britannia and Conway Tubular Bridges on the Chester & Holyhead Railway: On the Chester & Holyhead Railway, Latimer Clark, Edwin Clark, Robert Stephenson, Chapman and Hall éditeurs, Londres Experimental investigation of the laws which govern the propagation of the electric current in long submarine telegraph cables : conducted for the joint committee appointed by the Lords of the Committee of Privy Council for Trade and the Atlantic Telegraph Company, Latimer Clark, The telegraphic breviary : being a list of abbreviated telegraphic addresses, Electrical tests of various recent submarine telegraph cables, Latimer Clark, On the Birmingham wire guide : lu à la British Association à Dundee, Latimer Clark, An elementary treatise on electrical measurement, Josiah Latimer Clark, Londres 1868

4 - Electrical Tables and Formulæ, for the use of telegraph inspectors and operators, Josiah Latimer Clark, Robert Sabine, E. & F.N. Spon éditeurs, List of a selection of works relating to electricity & magnetism exhibited at the Exposition international d'électricité, Josiah Latimer Clark, Paris Dictionary of Metric and Other Useful Measures, Latimer Clark, E. & F.N. Spon éditeur, Transit tables for 1883 (-88) giving the Greenwich mean time of the transit of the sun and of certain stars for every day in the year, Josiah Latimer Clark, The star-guide, Josiah Latimer Clark et Herbert Sadler, A Treatise on the Transit Instrument as Applied to the Determination of Time, Josiah Latimer Clark 1882, réédition publiée par BiblioBazaar, Sa bibliothèque Tout au long de sa vie, Clark a été un fervent bibliophile et sa bibliothèque, en ce qui concerne les travaux électriques, a été sans égal. Cette bibliographie annotée contient 5966 entrées et demeure un ensemble de référence sur l'histoire de l'électricité et du magnétisme. On y compte plus de deux mille articles sur l'histoire de la télégraphie. La collection a été achetée en 1901 par l américain Schuyler Wheeler Skaats, qui en a fait don à l' American Institute of Electrical Engineers de New York. En 1903, Andrew Carnegie finance le catalogue, la bibliothèque Latimer Clark prend le nom de Wheeler Gift Collection. Le catalogue de 1909 comprend deux volumes soit une liste de près de 6000 articles. Le fonds comprend également des livres comme De magnete (1600) de William Gilbert, De viribus electricitatis in motu musculari (1791) de Luigi Galvani et Treatise on Electricity and Magnetism (1873) de James Clerk Maxwell. La collection a été dispersée en 1995 entre le New York Public Library Rare Books Division et le Linda Hall Library of Science, Engineering & Technology. Contribution aux unités de mesure Il est à l origine du degré Clark, unité définissant la dureté de l eau. La dureté de l eau est définie par sa concentration en sels minéraux, le carbonate de calcium étant le principal. Une solution titrant 1 degré Clark contient un grain de carbonate de calcium par gallon impérial, soit 0, g pour 4, L ou 14,25 mg/l (concentration de 1/70175). On lui doit la notion de volt comme potentiel électrique, différence de potentiel et force électromotrice. Dans A Dictionary of Metric and Other Useful Measures, il propose une unité de vitesse appelée le vel. 1 vel = 1 foot per consulter : - The beach pneumatic transit : Joseph Brennan

5 - Biographie par Evgeny Katz - Nécrologie - Sa correspondance a été publiée, 73 lettres envoyées par James Alexander, Charles T. Bright, Cyrus Field, Elisha Gray, John Lewis Ricardo, Thomas Romney Robinson, William Thomson Cette page est extraite d'un site concernant les unités de mesure dont l'adresse est : février 2009

6

Réactions d oxydoréduction

Réactions d oxydoréduction Réactions d oxydoréduction Ce document a pour objectif de présenter de manière synthétique quelques bases concernant les réactions d oxydoréduction et leurs principales applications que sont les piles

Plus en détail

WTT T20 STATION D'IMPREGNATION DU BOIS SOUS VIDE ET PRESSION CLASSIQUE D'OCCASION Type T20 Ø 1.800 x 18.000

WTT T20 STATION D'IMPREGNATION DU BOIS SOUS VIDE ET PRESSION CLASSIQUE D'OCCASION Type T20 Ø 1.800 x 18.000 WTT T20 STATION D'IMPREGNATION DU BOIS SOUS VIDE ET PRESSION CLASSIQUE D'OCCASION Type T20 Ø 1.800 x 18.000 Capacité annuelle et nominale: Capacité annuelle et nominale: 17.000 m3 -avec 250 jours de travail

Plus en détail

JOHN ERICSSON ET LA PROPULSION NAVALE

JOHN ERICSSON ET LA PROPULSION NAVALE JOHN ERICSSON ET LA PROPULSION NAVALE Par ULYSSE (pour http://www.blooo.fr/ décembre. 2009) Dans un article du Nicholson s journal d octobre 1807 Le pionnier anglais de l aviation Sir John Cayley (1773-1857)

Plus en détail

Tous ces exemples sont des applications contrôlables par l'homme. Ils sont, de ce fait, utiles.

Tous ces exemples sont des applications contrôlables par l'homme. Ils sont, de ce fait, utiles. Chapitre 8b EFFET CALORIFIUE ENERGIE CALORIFIUE Sommaire Effets calorifiques Energie calorifique Exercices 8.7 EFFETS CALORIFIUES La transformation d'énergie électrique W él en une énergie calorifique

Plus en détail

Physique - Chimie. Comparer le caractère conducteur de différents solides à l aide d un circuit électrique.

Physique - Chimie. Comparer le caractère conducteur de différents solides à l aide d un circuit électrique. Niveau 3 ème Physique - Chimie Document du professeur 1/5 Programme A. La chimie, science de la transformation de la matière A1 - Métaux, électrons et ions A1.2 - Conduction électrique et structure de

Plus en détail

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique?

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique? Défi 1 Qu estce que l électricité statique? Frotte un ballon de baudruche contre la laine ou tes cheveux et approchele des morceaux de papier. Décris ce que tu constates : Fiche professeur Après avoir

Plus en détail

Histoire 2 e secondaire Dossier 4 : L industrialisation

Histoire 2 e secondaire Dossier 4 : L industrialisation Nom : foyer : Histoire 2 e secondaire Dossier 4 : L industrialisation École secondaire Jean-Grou 0 1- La révolution industrielle Avant la révolution industrielle, les produits étaient fabriqués dans de

Plus en détail

A la découverte des capteurs 1/6

A la découverte des capteurs 1/6 But de l'activité Amuse-toi avec les dont tu disposes dans ton atelier. En les connectant à l ordinateur, programme une petite station météo, une station d alarme, une hôtesse d accueil automatique pré-requis

Plus en détail

Frotte un ballon de baudruche contre la laine ou tes cheveux et approche-le des morceaux de papier. Dessine ce que tu constates sur ce dessin :

Frotte un ballon de baudruche contre la laine ou tes cheveux et approche-le des morceaux de papier. Dessine ce que tu constates sur ce dessin : Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique? Frotte un ballon de baudruche contre la laine ou tes cheveux et approche-le des morceaux de papier. Dessine ce que tu constates sur ce dessin : Tout dans la

Plus en détail

Un monde économique interconnecté La mondialisation appliquée aux actions. Livret complémentaire de l exposition temporaire

Un monde économique interconnecté La mondialisation appliquée aux actions. Livret complémentaire de l exposition temporaire Un monde économique interconnecté La mondialisation appliquée aux actions Livret complémentaire de l exposition temporaire Un monde économique interconnecté Sans Bourse, Sommaire Circulation des capitaux

Plus en détail

10. Peter F. DRUCKER (1909- )

10. Peter F. DRUCKER (1909- ) 10. Peter F. DRUCKER (1909- ) Les tâches majeures des dirigeants efficaces Peter F. Drucker est le gourou des gourous du management. Né à Vienne à l'époque glorieuse d'avant 14, Drucker a effectivement

Plus en détail

REFERENCE MODULE REFERENCE DOCUMENT DATE DE CREATION. PHY-FLU1 Livret physique des fluides 1 20/07/01 PHYSIQUE DES FLUIDES

REFERENCE MODULE REFERENCE DOCUMENT DATE DE CREATION. PHY-FLU1 Livret physique des fluides 1 20/07/01 PHYSIQUE DES FLUIDES PHYSIQUE DES FLUIDES 1 1. MASSE-UNITES DE FORCE Masse (m).la masse d un corps caractérise la quantité de matière de ce corps en Kilogrammes ( Kg - unité S.I) Le Poids (p) d un corps peut s exprimer par

Plus en détail

En comparaison, l actionneur sur l engin est le muscle chez l être humain.

En comparaison, l actionneur sur l engin est le muscle chez l être humain. DOCUMENT RESSOURCE BAC PRO MM Activité LES ACTIONNEURS HYDRAULIQUES 1/ Définition d un actionneur hydraulique Les actionneurs hydrauliques sont les éléments permettant d effectuer un mouvement avec un

Plus en détail

EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE

EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE (Coefficient : 1 Durée : 4 h) Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : calculatrice

Plus en détail

Terriens. 14 mars 3 juin. Contact presse de la Maison Européenne de la Photographie Aurélie Garzuel - 01 44 78 75 01 - agarzuel@mep-fr.

Terriens. 14 mars 3 juin. Contact presse de la Maison Européenne de la Photographie Aurélie Garzuel - 01 44 78 75 01 - agarzuel@mep-fr. 14 mars 3 juin 07 5/7 rue de Fourcy 75004 Paris Téléphone: 01 44 78 75 00 Télécopie : 01 44 78 75 15 www.mep-fr.org Ouvert du mercredi au dimanche inclus de 11h à 19h45. Fermé lundi, mardi et jours fériés.

Plus en détail

Lampes torches et piles

Lampes torches et piles Présenté par TryEngineering - Cliquez ici pour donner votre avis sur cette leçon. Objet de la leçon Cette leçon a pour objet d explorer le concept de flux électronique à travers la démonstration des circuits

Plus en détail

AFAC INFORMATIONS SUR LES VISITES ET VOYAGES JUIN 2015 1 - VISITES ET VOYAGES DU PREMIER SEMESTRE 2015

AFAC INFORMATIONS SUR LES VISITES ET VOYAGES JUIN 2015 1 - VISITES ET VOYAGES DU PREMIER SEMESTRE 2015 AFAC INFORMATIONS SUR LES VISITES ET VOYAGES JUIN 2015 1 - VISITES ET VOYAGES DU PREMIER SEMESTRE 2015 Le tram de Besançon: Cette visite a eu lieu le jeudi 26 mars: Un groupe de 25 membres a visité le

Plus en détail

Les transformations de l énergie page 110

Les transformations de l énergie page 110 Index Les transformations de l énergie page 110 Section 4 L énergie ET LA TECHNIQUE Le problème de l énergie Durant ces dernières années, le problème de l énergie est devenu de plus en plus important.

Plus en détail

GF SERVICES 352 Rue Victor Hugo 42120 COMMELLE VERNAY Tél. : 04-77-67-18-70 Fax : 04-77-67-29-94 www.gfservices;fr info@gfservices.

GF SERVICES 352 Rue Victor Hugo 42120 COMMELLE VERNAY Tél. : 04-77-67-18-70 Fax : 04-77-67-29-94 www.gfservices;fr info@gfservices. Conseils de raccordements pour chauffagiste 1 SOMMAIRE Pictogrammes :...2 1) Principe de raccordement :...3 a) Schéma pour 30 à 65 kw...3 b) Schéma pour 80 à 150 kw...3 2) Dimensionnement de la vanne de

Plus en détail

Guide d utilisation de la base de données

Guide d utilisation de la base de données Guide d utilisation de la base de données Introduction Ce guide a pour objet de présenter le contenu de la base de données relatives aux traductions de textes économiques disponibles sur le site Web EE-T

Plus en détail

MISE EN SERVICE MESURES. Sonde de mesure d oxygène dissous MES BAMOX 7200 SONDE DE MESURE D OXYGENE DISSOUS 460-02/1

MISE EN SERVICE MESURES. Sonde de mesure d oxygène dissous MES BAMOX 7200 SONDE DE MESURE D OXYGENE DISSOUS 460-02/1 BAMOX 7200 Sonde de mesure d oxygène dissous MISE EN SERVICE MESURES 22, Rue de la Voie des Bans - Z.I. de la Gare - 95100 ARGENTEUIL Tél : (+33) 01 30 25 83 20 - Web : www.bamo.fr Fax : (+33) 01 34 10

Plus en détail

V) LES APPLICATIONS DE LA FIBRE OPTIQUE. 1)Les télécommunications

V) LES APPLICATIONS DE LA FIBRE OPTIQUE. 1)Les télécommunications V) LES APPLICATIONS DE LA FIBRE OPTIQUE. 1)Les télécommunications De nos jours il faut que les informations se propagent très vite. Pour cela ces dernières sont envoyées par les réseaux qui permettent

Plus en détail

Téléinformatique et télématique. Revenons aux définitions

Téléinformatique et télématique. Revenons aux définitions Téléinformatique et télématique Revenons aux définitions Téléinformatique: exploitation à distance de systèmes informatiques grâce à l utilisation de dispositifs de télécommunication. Télématique: ensemble

Plus en détail

EPREUVE E DU DEUXIEME GROUPE

EPREUVE E DU DEUXIEME GROUPE EPREUVE E DU DEUXIEME GROUPE (Coefficient : 4 - Durée : 3 heures) Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : Calculatrice Rappel : Au cours de l épreuve, la calculatrice est autorisée pour réaliser des opérations

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE. (Modèle avec stockage de l'énergie électrique)

Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE. (Modèle avec stockage de l'énergie électrique) Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE (Modèle avec stockage de l'énergie électrique) Enseignement collège et lycée Article Code Véhicule électrique à énergie solaire

Plus en détail

BANC D ETALONNAGE BASSE PRESSION GPC

BANC D ETALONNAGE BASSE PRESSION GPC Fiche de Données Techniques BANC D ETALONNAGE BASSE PRESSION GPC Répond à tous les besoins d étalonnage, de vérification et d ajustage Etalonnage sur site ou en laboratoire Mesure précise et sans dérive

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES MODÈLE A. De fabrication robuste, il est composé d un réservoir en acier doux où en acier inoxydable (stainless steel).

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES MODÈLE A. De fabrication robuste, il est composé d un réservoir en acier doux où en acier inoxydable (stainless steel). CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES MODÈLE A De fabrication robuste, il est composé d un réservoir en acier doux où en acier inoxydable (stainless steel). Le réservoir galvanisé augmente l espérance de vie du chauffe-eau.

Plus en détail

MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE

MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE Titulaire : A. Rauw 5h/semaine 1) MÉCANIQUE a) Cinématique ii) Référentiel Relativité des notions de repos et mouvement Relativité de la notion de trajectoire Référentiel

Plus en détail

SYSTEMES MODULAIRES POMPE A CHALEUR SOLAIRE THERMIQUE GEOTHERMIE CHAUFFAGE

SYSTEMES MODULAIRES POMPE A CHALEUR SOLAIRE THERMIQUE GEOTHERMIE CHAUFFAGE Notre partenaire constructeur Créez votre configuration technique en ligne et recevez automatiquement votre devis! SYSTEMES MODULAIRES POMPE A CHALEUR SOLAIRE THERMIQUE GEOTHERMIE CHAUFFAGE Configuration

Plus en détail

Le livre des univers

Le livre des univers Erratum John Barrow Le livre des univers Traduit de l anglais par Guy Chouraqui The original edition of this work has been published in English in 2011 by The Bodley Head, under the title The Book of Universes.

Plus en détail

[4 ème -3 ème ] Lumière et Image au Musée des arts et métiers NOM : PRENOM : CORRIGE. Parcours élève. Xavier Marliangeas

[4 ème -3 ème ] Lumière et Image au Musée des arts et métiers NOM : PRENOM : CORRIGE. Parcours élève. Xavier Marliangeas [4 ème -3 ème ] CORRIGE Lumière et Image au Musée des arts et métiers Parcours élève Xavier Marliangeas NOM : PRENOM :.. Instrument Scientifique Vous vous trouvez dans la collection «Instrument Scientifique».

Plus en détail

MECANIQUE Unité spécifique M5 FLUIDES EN MOUVEMENT Durée indicative : 10 heures

MECANIQUE Unité spécifique M5 FLUIDES EN MOUVEMENT Durée indicative : 10 heures MECANIQUE Unité spécifique M5 FLUIDES EN MOUVEMENT Durée indicative : 10 heures &217(186 'HVFULSWLRQGXPRXYHPHQWGXQIOXLGH Notion d'écoulement. Equation de conservation des débits. &RQVHUYDWLRQGHOpQHUJLHPpFDQLTXHGDQVXQ

Plus en détail

Hive. système d aménagement modulaire et flexible

Hive. système d aménagement modulaire et flexible Hive. système d aménagement modulaire et flexible 1 espace de travail fluide AMÉNAGEMENT FLEXIBLE DES UTILISATEURS PRODUCTIFS Depuis plus de 20 ans, connection développe et améliore des solutions afin

Plus en détail

MOTEURS ÉLECTRIQUES EFFICACES

MOTEURS ÉLECTRIQUES EFFICACES Bureau de l efficacité et de l innovation énergétiques MOTEURS ÉLECTRIQUES EFFICACES FICHE DÉTAILLÉE Cette fiche détaillée fait partie d une série de 16 fiches présentant des mesures et pratiques en efficacité

Plus en détail

S O 2H O S SO 3H O. une solution de thiosulfate de sodium de concentration en ion thiosulfate [S 2

S O 2H O S SO 3H O. une solution de thiosulfate de sodium de concentration en ion thiosulfate [S 2 PARTIE 3 : Réactions chimiques et milieux biologiques TP 15 La chimie des facteurs cinétiques OBJECTIFS : Mettre en œuvre une démarche expérimentale pour mettre en évidence quelques paramètres influençant

Plus en détail

BEP MSMA DOSSIER RESSOURCE PNEUMATIQUE

BEP MSMA DOSSIER RESSOURCE PNEUMATIQUE LES ACTIONNEURS LES VERINS PNEUMATIQUES. 1. OBJECTIFS. Le but de ce dossier est : De définir la fonction du vérin, De lister les différents types de vérins pneumatiques, De préciser leur mise en service

Plus en détail

Quelques généralités et faits historiques sur les

Quelques généralités et faits historiques sur les Quelques généralités et faits historiques sur les phénomènes électriques L. Villain 1 Notion de charge électrique 1.1 Historiques et principaux faits La notion fondamentale à la base de la description

Plus en détail

Audit & Conseils Métrologie Formation Automatisme Etude & Ingénierie Instrumentation Marquage Régulation Distribution / Vente Electricité SOMMAIRE

Audit & Conseils Métrologie Formation Automatisme Etude & Ingénierie Instrumentation Marquage Régulation Distribution / Vente Electricité SOMMAIRE SOMMAIRE Présentation de GIT SARL... 2 Prestations de Services Techniques.... 6 1. Assistance, maintenance industrielle et réparation d équipements électroniques.......7 2. Etude, réalisation et suivi

Plus en détail

Procédures de qualification Electricienne de montage CFC Electricien de montage CFC

Procédures de qualification Electricienne de montage CFC Electricien de montage CFC Série 014 Procédures de qualification Electricienne de montage CFC Electricien de montage CFC Connaissances professionnelles écrites Pos..1 Bases technologiques Nom, prénom N de candidat Date Temps : Auxiliaires

Plus en détail

Sciences et technologie industrielles

Sciences et technologie industrielles Sciences et technologie industrielles Spécialité : Génie Energétique Classe de terminale Programme d enseignement des matières spécifiques Sciences physiques et physique appliquée CE TEXTE REPREND LE PUBLIE

Plus en détail

LA ROBOTIQUE Formations et professions

LA ROBOTIQUE Formations et professions LA ROBOTIQUE Formations et s Ce document contient une panoplie d informations sur les formations et s du domaine de la. Ttes listes sont non exhaustives. Ce document doit servir à des fins d exploration

Plus en détail

Projet Personnel Encadré. Voiture Raptor F-150 SVT

Projet Personnel Encadré. Voiture Raptor F-150 SVT Projet Personnel Encadré. Voiture Raptor F-150 SVT Dossier rédigé par Charly Caure, dans le groupe de travail de Tristan Delerue et Maxime Beernaert Sommaire I/ Présentation de l existant II/ Recherches

Plus en détail

Capteurs de pression interstitielle

Capteurs de pression interstitielle Chapitre: 5.2 Capteurs de pression interstitielle Page No.: 1 Numéro des Pages: 2 Plus le sol ou la roche est fin, plus la part de l'eau adsorbée est grande. De plus les forces d'attraction intermoléculaires

Plus en détail

SOURCES ELECTRIQUES. Sommaire. Introduction. Chapitre 7a. 7.1 Les Sources

SOURCES ELECTRIQUES. Sommaire. Introduction. Chapitre 7a. 7.1 Les Sources hapitre 7a SOURES ELETRIQUES Sommaire Les sources continues et alternatives aractéristiques des générateurs Les accumulateurs Entraînement Introduction 7.1 Les Sources ans la pratique, nous avons remarqué

Plus en détail

Ballon E.C.S. type 120/40

Ballon E.C.S. type 120/40 Notice technique Ballon E.C.S. type 120/40 Ballon E.C.S. type 120/40 Préparateur indépendant d eau chaude sanitaire (E.C.S.) à accumulation de hautes performances et de forte capacité. Ballon E.C.S. type

Plus en détail

Senchenko Maria et Schott Pauline 213. Benjamin Franklin 1706-1790

Senchenko Maria et Schott Pauline 213. Benjamin Franklin 1706-1790 Benjamin Franklin 1706-1790 1 TABLE DES MATIERES : -Page 1 : Page de titres. -Page 2 : Table des matières -Page 3 : Introduction / Résumé -Pages 4-5 : Dates importantes dans la vie de Franklin -Page 6

Plus en détail

GESTION DU CHANGEMENT DE VITESSE D UN CIRCULATEUR PAR AUTOMATE : Sommaire :

GESTION DU CHANGEMENT DE VITESSE D UN CIRCULATEUR PAR AUTOMATE : Sommaire : GESTION DU CHANGEMENT DE VITESSE D UN CIRCULATEUR PAR AUTOMATE : Compte-rendu du 19 aout 2009 sur l installation de gegef6fsk, par gregory92. Sommaire : 1. Introduction......2 2. Connexion des vitesses

Plus en détail

MODÈLE C MANUEL D UTILISATION ET D ENTRETIEN

MODÈLE C MANUEL D UTILISATION ET D ENTRETIEN MODÈLE C MANUEL D UTILISATION ET D ENTRETIEN www.valtherm.ca Tél. 514.262.5010 Fax. 450.735.0935 info@valtherm.ca TABLE DES MATIÈRES CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES MISE EN GARDE COMMENT DÉTERMINER LA PUISSANCE

Plus en détail

LE COURANT ELECTRIQUE CONTINU

LE COURANT ELECTRIQUE CONTINU LE COURT ELECTRQUE COTU 1- perçu historique de l'électricité Voir polycop 2- Le courant électrique l existe deux types de courant. EDF. faire tirages feuille exercice et T annexe Montrer effet induction

Plus en détail

Fascicule 1. www.dynasites.info

Fascicule 1. www.dynasites.info Fascicule 1!" #$ %&'()* +," -'&$ www.dynasites.info Cours théoriques et pratiques par la Société : www.arbo.com Hébergement permanent sur internet par la Société ARBO.COM Courriel : secretariat@arbo-com.fr

Plus en détail

LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE

LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE Page 1 / 6 LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE 1) Qu est-ce qu un sensor de pression? Tout type de sensor est composé de 2 éléments distincts : Un corps d épreuve soumit au Paramètre Physique φ à mesurer

Plus en détail

Règlement sur la signature de documents visant l achat de propriétés. Execution of Purchase of Property Documents Regulations CODIFICATION

Règlement sur la signature de documents visant l achat de propriétés. Execution of Purchase of Property Documents Regulations CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Execution of Purchase of Property Documents Regulations Règlement sur la signature de documents visant l achat de propriétés C.R.C., c. 1590 C.R.C., ch. 1590 Current to

Plus en détail

FICHE 9 : ASSISTANCE AUX RESEAUX

FICHE 9 : ASSISTANCE AUX RESEAUX FICHE 9 : ASSISTANCE AUX RESEAUX 99 100 1. Assistance aux réseaux pour l obtention de l accréditation 1.1. Programme ACQEN Le programme ACQEN a pour but de fournir des outils d assistance à l accréditation

Plus en détail

TIM & GS NOS 10 DIVISIONS POUR VOTRE SUCCES

TIM & GS NOS 10 DIVISIONS POUR VOTRE SUCCES Le leader du service en Afrique TIM & GS NOS 10 DIVISIONS POUR VOTRE SUCCES «La vente d un équipement, d un service ou d une prestation, est une affaire de confiance» www.tim-gs.ci 1 Chers clients, Nous

Plus en détail

Voltex. Chauffe-eau hybride électrique-pompe à chaleur

Voltex. Chauffe-eau hybride électrique-pompe à chaleur Voltex Chauffe-eau hybride électrique-pompe à chaleur MC Chauffe-eau hybride électrique Voltex MC Avec une efficacité énergétique plus de deux fois supérieure à celle d un chauffe-eau électrique standard,

Plus en détail

Ch4 Interconnexion des postes dans un Lan Ethernet : protocoles des couches 3 à 7 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007

Ch4 Interconnexion des postes dans un Lan Ethernet : protocoles des couches 3 à 7 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007 Ch4 Interconnexion des postes dans un Lan Ethernet : protocoles des couches 3 à 7 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007 I. RAPPEL : ADRESSAGE PHYSIQUE : (OSI 2)... 1 A. L ADRESSAGE DANS UN RESEAU

Plus en détail

Les réseaux les plus modernes commencent avec nous

Les réseaux les plus modernes commencent avec nous Les réseaux les plus modernes commencent avec nous www.gabocom.com Maison mère en Basse-Bavière Réputée dans toute l Europe Un site Le siège de gabocom situé à Niederwinkling et réunit toutes les divisions

Plus en détail

Manuel d utilisation. JDC ELECTRONIC SA Rue des Uttins 40 CH-1400 Yverdon Switzerland. www.jdc.ch info@jdc.ch P: +41 24 445 21 21 F: +41 24 445 21 23

Manuel d utilisation. JDC ELECTRONIC SA Rue des Uttins 40 CH-1400 Yverdon Switzerland. www.jdc.ch info@jdc.ch P: +41 24 445 21 21 F: +41 24 445 21 23 Manuel d utilisation JDC ELECTRONIC SA Rue des Uttins 40 CH-400 Yverdon Switzerland www.jdc.ch info@jdc.ch P: +4 4 445 F: +4 4 445 Index Français F Présentation Matériel...4 Garantie...4 Fonctionnement

Plus en détail

TPE : les ascenseurs. Année 2014-2015. Adrien Busschaert Tanguy Catrix Léo-Paul Larzul

TPE : les ascenseurs. Année 2014-2015. Adrien Busschaert Tanguy Catrix Léo-Paul Larzul TPE : les ascenseurs Année 2014-2015 Adrien Busschaert Tanguy Catrix Léo-Paul Larzul Problématique : A quels problèmes seront confronté les ascensoristes de demain? Thème : Avancée et réalisation technique.

Plus en détail

Le spectre électromagnétique

Le spectre électromagnétique Thème du programme : Observer Sous-thème : Sources de lumière colorée Spectres et niveaux d énergie Type d activité : Activité documentaire Conditions de mise en œuvre : (application, durée indicative

Plus en détail

Consensus Scientifique sur. les. Fluorures

Consensus Scientifique sur. les. Fluorures page 1/5 Consensus Scientifique sur Source : IPCS (2002) les Fluorures Résumé & Détails: GreenFacts Contexte - Les aliments et l'eau de boisson contiennent généralement au moins un peu de fluorures. On

Plus en détail

Etude d'un monte-charge

Etude d'un monte-charge BTS ELECTROTECHNIQUE Session 1998 3+

Plus en détail

L observation du Soleil Classe de 4 ème 5, professeur M. Debackère 19/04/2001

L observation du Soleil Classe de 4 ème 5, professeur M. Debackère 19/04/2001 L observation du Soleil Classe de 4 ème 5, professeur M. Debackère 19/04/2001 LES TACHES SOLAIRES En 1611, GALILEE et trois autres observateurs redécouvrent les taches solaires grâce à la lunette (elles

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE PSI* 24/01/14 Lycée P.Corneille tp_loi d_assistance_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

Où trouver l argent pour les organisations de femmes en Afrique francophone?

Où trouver l argent pour les organisations de femmes en Afrique francophone? Réseau des Organisations Féminines d Afrique Francophone (ROFAF) Où trouver l argent pour les organisations de femmes en Afrique francophone? Bulletin du financement N 14 Vendredi 11 décembre 2009 Dans

Plus en détail

MODÉLISATION ET DÉVELOPPEMENT D UN CODE DE CALCUL POUR LA SIMULATION DE CONVERTISSEURS SO 2 /SO 3

MODÉLISATION ET DÉVELOPPEMENT D UN CODE DE CALCUL POUR LA SIMULATION DE CONVERTISSEURS SO 2 /SO 3 MODÉLISATION ET DÉVELOPPEMENT D UN CODE DE CALCUL POUR LA SIMULATION DE CONVERTISSEURS SO 2 /SO 3 Belkacem Abdous, Lhachmi Kamar, Omari Lhoussaine Direction de Recherche et Développement, OCP S.A. SOMMAIRE

Plus en détail

ELECTRICITE STATIQUE. Sommaire. Introduction. 3.1 Loi des charges. Chapitre 3. Chapitre 3

ELECTRICITE STATIQUE. Sommaire. Introduction. 3.1 Loi des charges. Chapitre 3. Chapitre 3 Chapitre 3 ELECTRICITE STATIQUE Sommaire Loi des charges Charge électrostatique Le champ électrique Potentiel et différence de potentiel Déplacement de charges Introduction Dès l'antiquité, les hommes

Plus en détail

FREEDOMLIFT Flexibilité inégalée, accessibilité optimale. Capacités : 5,5 T, 7 T, 9 T

FREEDOMLIFT Flexibilité inégalée, accessibilité optimale. Capacités : 5,5 T, 7 T, 9 T PONTS 2 COLONNES V.U./P.L. Flexibilité inégalée, accessibilité optimale. Capacités : 5,5 T, 7 T, 9 T Ponts élévateurs à 2 colonnes SPF 5520 5,5 T (EFA, haute flexibilité) SPF 5522 5,5 T bras télescopiques

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

ABB i-bus KNX Capteur météo, MS WES/A 3.1, 2CDG120046R0011

ABB i-bus KNX Capteur météo, MS WES/A 3.1, 2CDG120046R0011 Caractéristiques techniques 2CDC504093D0302 ABB i-bus KNX Description du produit Le capteur météo WES/A 3.1 mesure la vitesse du vent, la pluie, la luminosité en trois points de la course du soleil, le

Plus en détail

Sonde à dioxygène dissous et gazeux

Sonde à dioxygène dissous et gazeux Sonde à dioxygène dissous et gazeux Référence PS-2108 Attention La sonde à dioxygène est livrée montée avec une tête de sonde non crélenée : il s agit de la tête de transport. Dans le colis, vous trouverez

Plus en détail

CV3F MANUEL D UTILISATION. Rowind/Rowind Plus MU 685 02/02

CV3F MANUEL D UTILISATION. Rowind/Rowind Plus MU 685 02/02 CV3F Rowind/Rowind Plus MANUEL D UTILISATION MU 685 02/02 ANEMOMETRE GIROUETTE A ULTRASONS est un capteur de mesure du vent de nouvelle génération fournissant sur une ligne électrique série normalisée

Plus en détail

La gravure au laser n a

La gravure au laser n a La gravure au laser n a jamais été aussi facile! Inventé par just plug and ray! Laser facile. Travail facile! Avec Rayjet, les opérations ardues de gravure, marquage et coupe deviennent un vrai plaisir.

Plus en détail

Guide d utilisation des fonctions du cadran. Français

Guide d utilisation des fonctions du cadran. Français Guide d utilisation des fonctions du cadran Guide d utilisation des fonctions du cadran Cette brochure contient des instructions d utilisation de fonctions supplémentaires (principalement sur le modèle

Plus en détail

ANNEXE 21 : Exercice Les champs magnétiques

ANNEXE 21 : Exercice Les champs magnétiques LES CHAMPS Physique ANNEXE 21 : Exercice Les champs magnétiques Nom : Date : 1. Tu as en ta possession un aimant droit et un morceau de fer non magnétisé. Ces deux objets ont l'air identique. Comment pourrais-tu

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

Des piles et des ampoules

Des piles et des ampoules L électricité Des piles et des ampoules Des piles peuvent être utilisées pour faire fonctionner des appareils électriques. Suivant les appareils, il est possible d utiliser des piles rondes (réveil, lampe

Plus en détail

Optimisation de la performance. d un processus d usinage à commande numérique

Optimisation de la performance. d un processus d usinage à commande numérique Jacques ALEXIS 20 Novembre 2001 Optimisation de la performance d un processus d usinage à commande numérique 1 Exposé du problème à résoudre L exemple utilisé pour cette présentation a été présenté par

Plus en détail

Nous sommes fiers de votre attention. Vérins de sécurité... 3 Vérins de sécurité à verrouillage mécanique... 4 Ressorts hydrauliques...

Nous sommes fiers de votre attention. Vérins de sécurité... 3 Vérins de sécurité à verrouillage mécanique... 4 Ressorts hydrauliques... D a n s l e s a i r s, s u r t e r r e e t s u r t o u s l e s o c é a n s. L a p a s s i o n n o u s a n i m e. L a p a s s i o n v o u s s u r p r e n d r a! S appuyant sur 50 années d expérience dans

Plus en détail

Procédures de qualification Installatrice-électricienne CFC Installateur-électricien CFC

Procédures de qualification Installatrice-électricienne CFC Installateur-électricien CFC Série 01 Connaissances professionnelles écrites Pos. Bases technologiques Procédures de qualification Installatrice-électricienne CFC Installateur-électricien CFC Nom, prénom N de candidat Date.........

Plus en détail

INSTALLATION L TABLEAU 2-1: CAPACITÉS DE CHARGE DES SUPPORTS DE MONTAGE DE LA RAMPE A. MÉCANIQUE

INSTALLATION L TABLEAU 2-1: CAPACITÉS DE CHARGE DES SUPPORTS DE MONTAGE DE LA RAMPE A. MÉCANIQUE II. INSTALLATION L a rampe d'accès pour véhicules à plancher bas RICON série PF5000 a été conçue et réalisée pour les installations personnalisées. L'installation comprend l'assemblage de la rampe, l'installation

Plus en détail

Micro ordinateur & Périphériques Mémoire de masse Disque dur (SOLUTION)

Micro ordinateur & Périphériques Mémoire de masse Disque dur (SOLUTION) Ressources : www.sen-bretagne.net, rubrique VANNES/Télécom&Réseaux/CI4 Traitement num./ Table des matières 1.Introduction...1 2.Constitution...1 3.Lecture et enregistrement...2 3.1.Principe du stockage

Plus en détail

Origin Regulations (Safeguard Measures in Respect of the People s Republic of China)

Origin Regulations (Safeguard Measures in Respect of the People s Republic of China) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Origin Regulations (Safeguard Measures in Respect of the People s Republic of China) Règlement sur l origine (mesures de sauvegarde visant la République populaire de Chine)

Plus en détail

L oscilloscope Cathodique

L oscilloscope Cathodique Modèle de compte-rendu de TP L oscilloscope Cathodique Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement en temps que compte-rendu

Plus en détail

Tx-Control2 - Logiciel pour la gestion des appareils TRANSRADIO SenderSysteme Berlin AG

Tx-Control2 - Logiciel pour la gestion des appareils TRANSRADIO SenderSysteme Berlin AG Description synthétique Tx- Control2 Tx-Control2 - Logiciel pour la gestion des appareils TRANSRADIO SenderSysteme Berlin AG Ce logiciel permet de communiquer par le biais d un ordinateur avec des appareils

Plus en détail

L'alternative au vérin pneumatique...

L'alternative au vérin pneumatique... L'alternative au vérin pneumatique... Vérin électrique FL/PL Vérin électrique FL /PL La nouvelle génération de vérins linéaires industriels issus de la technique linéaire Entraînements disponibles pour

Plus en détail

Internet et Big Brother : Réalité ou Fantasme? Dr. Pascal Francq

Internet et Big Brother : Réalité ou Fantasme? Dr. Pascal Francq Internet et Big Brother : Réalité ou Fantasme? Dr. Pascal Francq Contenu Introduction Traces Google Applications Enjeux Conclusions 2 Contenu Introduction Traces Google Applications Enjeux Conclusions

Plus en détail

Le Solaire Thermique à son Optimum. Le Chauffe-eau solaire individuel à drainage gravitaire et circuit hermétique

Le Solaire Thermique à son Optimum. Le Chauffe-eau solaire individuel à drainage gravitaire et circuit hermétique Le Solaire Thermique à son Optimum Le Chauffe-eau solaire individuel à drainage gravitaire et circuit hermétique Le Solaire Thermique à son Optimum Réaliser une économie de 60 à 90% sur votre facture d

Plus en détail

THORO - Système de réparation du béton

THORO - Système de réparation du béton THORO - Système de réparation du béton Bienvenue dans le monde de Thoro En 1912 l ingénieur civil Edward H. Canon ne pensait pas que sa gamme de produits Thoro aurait un rôle prépondérant dans le domaine

Plus en détail

Une solution globale sur mesure pour une centrale hydraulique

Une solution globale sur mesure pour une centrale hydraulique Une solution globale sur mesure pour une centrale hydraulique La centrale de Löntsch utilise depuis 1908 l eau du lac du Klöntal. Sa dernière révision remontait à 40 ans. Pour la rénover intégralement,

Plus en détail

Les Énergies «Renouvelables» 6juillet2011

Les Énergies «Renouvelables» 6juillet2011 Les Énergies «Renouvelables» 6juillet2011 Introduction Comme son nom l indique, une énergie renouvelable est une énergie utilisant des élèments naturels, renouvelés plus rapidement qu ils ne sont consommés.

Plus en détail

La propagation de la lumière (Chap2)

La propagation de la lumière (Chap2) La propagation de la lumière (Chap2) I. Visualisation d un faisceau de lumière Un faisceau de lumière ne se voit pas. On peut le visualiser si des poussières ou autres particules se trouvent sur sa route.

Plus en détail

TEPZZ 957465A_T EP 2 957 465 A1 (19) (11) EP 2 957 465 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: B60R 9/042 (2006.01)

TEPZZ 957465A_T EP 2 957 465 A1 (19) (11) EP 2 957 465 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: B60R 9/042 (2006.01) (19) TEPZZ 9746A_T (11) EP 2 97 46 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 23.12.1 Bulletin 1/2 (1) Int Cl.: B60R 9/042 (06.01) (21) Numéro de dépôt: 12901.9 (22) Date de dépôt: 11.06.1

Plus en détail

Ville de Montréal. Section des archives. Instrument de recherche - Collection Elizabeth Nish. - [196-] (originaux créés entre 1812 et 1908) (SHM003)

Ville de Montréal. Section des archives. Instrument de recherche - Collection Elizabeth Nish. - [196-] (originaux créés entre 1812 et 1908) (SHM003) Ville de Montréal. Section des archives Instrument de recherche - Collection Elizabeth Nish. - [196-] (originaux créés entre 1812 et 1908) (SHM003) Generated by Access to Memory (AtoM) 2.2.0 Imprimé: février

Plus en détail

CHAUFFE-EAU INSTANTANÉ ÉLECTRIQUE

CHAUFFE-EAU INSTANTANÉ ÉLECTRIQUE CHAUFFE-EAU INSTANTANÉ ÉLECTRIQUE EPS - 3,5 EPS - 4,4 EPS - 5,5R Lire et suivre attentivement les instructions d installation et d utilisation afin d assurer un fonctionnement et une durée de vie optimales

Plus en détail

* dépend du modèle de motorisation avec tension 24/29 V DC constante et à vide

* dépend du modèle de motorisation avec tension 24/29 V DC constante et à vide Page 1/7 - stand of 11/2015 La motorisation flexible et d une bonne relation prix / performance de la technologie éprouvée MEGAMAT a été encore améliorée puisqu'elle offre maintenant des options d'équipement

Plus en détail

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons Les définitions d acidité et de basicité ont beaucoup évoluées depuis leur apparition. Aujourd hui, on retient deux définitions valables. Celle donnée

Plus en détail

Enseignement professionnel. 2 ème degré. Electricité. Institut Saint-Joseph (Ecole Technique)

Enseignement professionnel. 2 ème degré. Electricité. Institut Saint-Joseph (Ecole Technique) Enseignement professionnel 2 ème degré Electricité Institut Saint-Joseph (Ecole Technique) Deuxième degré professionnel Electricité Grille Horaire ELEC 3 4 A. FORMATION OBLIGATOIRE Religion 2 Français

Plus en détail

Capteur à CO2 en solution

Capteur à CO2 en solution Capteur à CO2 en solution Référence PS-2147CI Boîtier adaptateur Sonde ph Sonde température Sonde CO2 Page 1 sur 9 Introduction Cette sonde est conçue pour mesurer la concentration de CO 2 dans les solutions

Plus en détail

Les méthodes potentiométriques

Les méthodes potentiométriques Le ph-mètre (réf :Skoog, West, Holler, Section 19-A. p 412) Les méthodes potentiométriques 2 e partie Erreur dans la mesure d une tension à l aide d un ph-mètre (ionomètre) Maintenant que nous avons explorés

Plus en détail