Construction d un projet commercial à proximité d une zone humide: de la contrainte réglementaire à l efficacité opérationnelle

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Construction d un projet commercial à proximité d une zone humide: de la contrainte réglementaire à l efficacité opérationnelle"

Transcription

1 Construction d un projet commercial à proximité d une zone humide: de la contrainte réglementaire à l efficacité opérationnelle Guy Julien-Laferrière Casino Immobilier et Développement Journée d information «zones humides et urbanisme» Gujan-Mestras, 11 décembre 2014

2 Le Groupe CASINO Le Groupe Casino Casino Immobilier et Développement La Maitrise d Ouvrage déléguée Le projet de St Jean d Illac Les acteurs de l opération La problématique initiale Les premières actions Les conséquences des premiers travaux Les caractéristiques de la zone humide La procédure administrative Les démarches techniques mises en œuvre L organisation des travaux de réhabilitation Les résultats obtenus Réflexion plus générale et conclusion 2

3 Le Groupe CASINO Création en magasins dont plus de en France Tous formats (Hyper + Super + Discount + proximité + e- commerce) collaborateurs dans le monde CA de 50 Mds dont 60% à l international N 1 en Amérique latine (Brésil, Argentine, Uruguay, Colombie) Présent en Asie du Sud-Est (Thaïlande, Viet-Nam) Ses enseignes en France : Géant, Petit Casino, Spar, Vival, Casino Supermarché, Acteur majeur dans l Océan Indien (Vindémia-La Réunion) 3

4 Casino Immobilier et Développement Casino Immobilier et Développement 2 principales foncières: Mercialys et IGC Une filiale «Energie»: Green Yellow Une filiale Property management: Sudeco Des services supports spécialisés en immobilier La MOD Une cinquantaine de personnes Dédiées à la création, extension, rénovation Des architectes (concept), des ingénieurs projets (DP), un service achats/appels d offres La Direction Environnement 4

5 Organisation de la MOD Casino Immobilier La Direction Environnement Veille réglementaire et transcription aux équipes Sécurisation des opérations immobilières Assurer la qualité environnementale des projets Veiller à la bonne prise en compte du contexte environnemental des projets de développement Une expertise technique «pluridisciplinaire» Amiante Sites et sols pollués Loi sur l eau et ICPE Zonages naturels et PPR Radio fréquences, radon 5

6 Le projet de Saint Jean d Illac Un projet de lotissement avec un Supermarché Parcelle d environ 3 Ha Une situation géographique péri-urbaine Parcelle située au lieu-dit «les grandes badines» Un foncier historique sans attrait environnemental apparent Un terrain en grande partie remblayé L absence d inventaire scientifique au droit du projet (pas de ZNIEFF, pas de ZICO ) Des contraintes en termes de gestion des EP Un SDAGE intégrant la protection des écosystèmes aquatiques et des zones humides Une rétention des EP par hérisson sous voirie 6

7 Le projet de Saint Jean d Illac 7

8 Les acteurs de l opération Les intervenants à la réalisation du Supermarché Cabinet Aurige: dossier Loi sur l eau Cabinet Marraud ingeniérie: Maitrise d Œuvre IM Project: AMO Eurovia: entreprise de terrassements Les intervenant de la réhabilitation de la ZH BET Mosaïque: Maitrise d oeuvre Environnement Lefebvre Paysages: entreprise du paysage Cabinet Antéa: contrôle de la qualité des eaux Les interlocuteurs «de contrôle» DDAF de la Gironde et ONEMA Services techniques de la Mairie OPJ, Procureur de la République 8

9 La problématique initiale La découverte de la zone humide Dépôt du dossier Loi sur l eau ( ) en Mars 2007 Récépissé de déclaration en avril Début des travaux le 7 novembre Constat d infraction le 13 novembre: remblaiement d une ZH Courrier de la DDAF le 16 novembre, demandant: L intégration de la rubrique La suspension des travaux, à titre conservatoire Suspension des travaux le 19 novembre 9

10 Les premières actions L expertise confiée à Mosaïque Environnement Délimitation de la zone humide Diagnostic écologique Proposition de mesures compensatoires Les méthodes d analyse Analyse bibliographique et entretiens Analyse cartographique et photointerprétation Prospections de terrain 10

11 Les conséquences des premiers travaux L impact du projet sur la zone humide Destruction de 5700m² de ZH soit 12% de la surface totale de la ZH Absence d impact fonctionnel du projet sur la ZH L impact de la destruction de la zone humide sur le projet Retard dans le planning de réalisation Casino La procédure Une procédure pénale dressée à l encontre d acteurs de toute bonne foi 11

12 Les caractéristiques de la zone humide Le périmètre de la zone humide Cartographie des habitats Le fonctionnement de la zone humide Les enjeux: intérêt floristique et faunistique 12

13 Les caractéristiques de la zone humide 13

14 Les caractéristiques de la zone humide 14

15 Les caractéristiques de la zone humide 15

16 Les caractéristiques de la zone humide 16

17 La procédure administrative PV d infraction au titre de la destruction d une zone humide (ONEMA + DDAF) Audition du signataire du PC par un OPJ Arrêté préfectoral prescrivant: La réhabilitation de la zone dégradée La préservation de la zone humide non impactée L aménagement paysager de la zone remblayée La filtration avant rejet des EP issues du projet Bénéfice de la transaction pénale proposé par la DDTM, accordé par le Procureur de la République Paiement de l amende Exécution des prescriptions techniques Extinction de l action publique 17

18 Les démarches techniques mises en oeuvre 1- La démarche d évitement Interruption des travaux de terrassement, dès connaissance de la problématique Mission confiée à Mosaïque: diagnostic écologique; délimitation et fonctionnement de la ZH 2- La démarche de réduction Mission confiée à Mosaïque: définition de zones de non intervention 3- La démarche de compensation Mission confiée à Mosaïque: formalisation de mesures compensatoires 18

19 Les principales réalisations mises en oeuvre 1- La démarche d évitement Préservation de la ZH intacte au Nord Inscription en zone «N» du PLU du boisement humide encore présent 2- La démarche de réduction Reprofilage de la zone initialement remblayée Aménagement paysager de cette même zone Remise en place de la tourbe excavée 3- La démarche de compensation Plantation d essences indigènes au droit de la ZH Aménagement d une mare naturelle Création d une seconde mare Filtration avant rejet des EP issues du magasin Elimination du boisement de cerisiers tardifs 19

20 L organisation des travaux de réhabilitation Rédaction d un cahier des charges Visites de terrain préalables Marquage des végétaux à supprimer Implantation des 2 mares L ensemble de ces travaux ont été contrôlés en cours d opération: Contrôle externe Mosaïque Envoi quotidien de photos des travaux en cours L ensemble de ces travaux ont été actés par Arrêté Préfectoral Ils ont fait l objet d une mémoire récapitulatif Une visite de réception a été faite avec la DDTM 20

21 Localisation des mesures compensatoires Légende 1. Réhabilitation de la zone humide dégradée 2. Préservation de la zone humide intacte située sur la propriété du Groupe Casino 3. Aménagement paysager de la zone remblayée initialement prévue pour la voirie 4. Filtration avant rejet des eaux pluviales issues des zones imperméabilisées du supermarché 21

22 Localisation des mesures compensatoires 22

23 Localisation des mesures compensatoires 23

24 Localisation des mesures compensatoires 24

25 Les mesures réalisées postérieurement Contrôle de la qualité des eaux de la zone humide Azote: NTK + N02 + N03 DCO + DB05 + MES COHV + BTEX + HCT + HAP L ensemble des résultats des inférieurs aux seuils de potabilité mesures sont 25

26 Les résultats obtenus Colonisation de plantes de zones humides Roseaux communs Osmonde royale Touradons de milinie bleue Typhas à feuilles étroites Bourdaine 26

27 Les résultats obtenus AVANT AMENAGEMENT APRES AMENAGEMENT 27

28 Les résultats obtenus L intégration de la zone à l inventaire dressé en 2010 des ZH de St Jean d Illac mentionne entre autres: Chevreuil, loutre, vison d Europe, martin-pêcheur, canard colvert, troglodyte mignon, grenouille verte, couleuvre verte, couleuvre jaune, cistude d Europe, couleuvre à collier, crapaud commun, libellules, agrion jouvencelle, grand capricorne Drosera intermédiaire, Piment royal, Pulicaire, Menthe à feuilles rondes, Lotier des marais, Iris faux acore, Salicaire, Lysimaque vulgaire, Laiches, carex, Orchis à feuilles lâches, Millepertuis des marais, scirpe flottant, Callitriche, Potamot filiforme 28

29 Réflexion plus générale Nous sommes des transformateurs, pas des collectionneurs d immobilier, nous sommes donc des modeleurs d écosystèmes. L écosystème défini par Jean-Louis ETIENNE comme étant le maintien de la prospérité réciproque, nous devons, mais il nous est également du, d assurer cet équilibre. Conserver ce qui vaut, réformer ce qu il faut, cet adage qui définit notre métier serait donc applicable aux écosystèmes, donc aux zones humides? Mais pour ces dernières, ce qui compte ne peut pas toujours être compté alors que ce qui est compté ne compte pas toujours D où la difficulté, voire les limites de l exercice. 29

30 Conclusion La morale de l histoire L Environnement, c est comme le purgatoire; un seul mensonge et vous pouvez vivre l enfer. La bonne foi et la réactivité sont ainsi les conditions essentielles à la résolution de la crise. Ajoutez y des relations constructives avec la chaine des interlocuteurs, des convictions naturalistes, et vous disposez d un terreau favorable à la transformation d une contrainte en une dynamique opérationnelle et vertueuse. 30

31 Questions Vos réactions et questions 31

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 L eau dans les documents d urbanisme L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 Pourquoi ce guide? Participer à «décloisonner» les services «Environnement Eau» et «Urbanisme»

Plus en détail

Préparation des chantiers en zones humides

Préparation des chantiers en zones humides Fiche méthodologique n 1: Préparation des chantiers en zones humides? Introduction Les préconisations de cette fiche sont issues des réunions de concertations organisées à Auxonne et Villeneuve-lès- Maguelone

Plus en détail

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Annexe 3 Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Cette annexe présente les enjeux environnementaux ayant été définis comme prioritaires en Poitou-Charentes. Une série de cartes

Plus en détail

Kit de présentation du SRCE Consultation. Schéma régional de cohérence écologique

Kit de présentation du SRCE Consultation. Schéma régional de cohérence écologique Kit de présentation du SRCE Consultation Schéma régional de cohérence écologique Définition du SRCE Trame Verte et Bleue (lois Grenelle) Schéma Régional de Cohérence Ecologique Elaboration Etat / Région

Plus en détail

Mise en œuvre des mesures compensatoires dans le cadre du déplacement de l A9 au droit de Montpellier

Mise en œuvre des mesures compensatoires dans le cadre du déplacement de l A9 au droit de Montpellier Mise en œuvre des mesures compensatoires dans le cadre du déplacement de l A9 au droit de Montpellier Sommaire Le contexte, les enjeux Les différents acteurs Les choix et méthodes de gouvernance La mise

Plus en détail

Avis bureau Création d une zone commerciale Sainte Anne sur Brivet

Avis bureau Création d une zone commerciale Sainte Anne sur Brivet Déplacement et agrandissement de la zone commerciale de Pont Château. 30ha Le projet et le SAGE Qualité des milieux Article 1 protection des zones humides Article 2 niveau de compensation Article 5 création

Plus en détail

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement 1 Contexte et objectifs

Plus en détail

Projet de retenue de Sivens - bassin du Tescou Programme - cadre pour la mise en œuvre des mesures compensatoires «zones humides»

Projet de retenue de Sivens - bassin du Tescou Programme - cadre pour la mise en œuvre des mesures compensatoires «zones humides» Projet de retenue de Sivens - bassin du Tescou Programme - cadre pour la mise en œuvre des mesures compensatoires «zones humides» Le contexte 1 La réalisation du projet de retenue de Sivens sur le bassin

Plus en détail

Zones Humides et stratégie d'évitement Éléments de préconisation

Zones Humides et stratégie d'évitement Éléments de préconisation Zones Humides et stratégie d'évitement Éléments de préconisation Cotita 03/03/2014 Présentation de Dominique STEVENS Directeur de la Nature - Communauté Urbaine de Bordeaux Réserve Naturelle de Bruges

Plus en détail

Une planification territoriale intégrant la gestion et la préservation de l eau et des milieux aquatiques

Une planification territoriale intégrant la gestion et la préservation de l eau et des milieux aquatiques Une planification territoriale intégrant la gestion et la préservation de l eau et des milieux aquatiques Contrat de rivière et PLU sur les secteur soumis à l aléa inondation Exemple de la commune de Venelles

Plus en détail

SOMMAIRE... 1. Les obligations des communes ou groupement de communes... 2. Présentation...3. Les missions... 4

SOMMAIRE... 1. Les obligations des communes ou groupement de communes... 2. Présentation...3. Les missions... 4 SOMMAIRE SOMMAIRE... 1 1. Présentation de l assainissement non collectif... 2 Les obligations des communes ou groupement de communes.... 2 2. Le service public d assainissement non collectif du Pays Fléchois...

Plus en détail

Avis bureau Limitation d un rejet d EP dans l étier du Pouliguen et utilisation d une saline comme BT temporaire - Le Pouliguen

Avis bureau Limitation d un rejet d EP dans l étier du Pouliguen et utilisation d une saline comme BT temporaire - Le Pouliguen 2007: étude hydraulique SDAP Actuellement en révision de PLU avec intégration du zonage d assainissement pluvial Dossier concerne l aménagement d un sousbvafinlimiterlerejetdansl étier Article 1 : Protection

Plus en détail

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012 STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE Août 2012 Projet sectoriel Cadre réglementaire et orientations politiques Etat des lieux Amélioration de la connaissance Préservation de Valorisation de la

Plus en détail

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES Offre de service : ASSISTANCE POUR LA MISE EN PLACE EQUIPE PROJET Appui méthodologique et expertise sur des projets complexes nécessitant des expertises techniques poussées au regard de l évolution des

Plus en détail

Dr. Claire Poinsot cpoinsot@biotope.fr

Dr. Claire Poinsot cpoinsot@biotope.fr Dr. Claire Poinsot cpoinsot@biotope.fr Les missions d intégration et de coordination environnementale : une réponse pour la réduction des impacts et la prise en compte des mesures d atténuation Présentation

Plus en détail

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement PIBA Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement 14 12 28 10 PIBA offre une gamme cohérente de savoirs faire en assistance à Maîtrise d Ouvrage, en Maîtrise d Ouvrage Déléguée ainsi qu en Pilotage

Plus en détail

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n P r é s e n t a t i o n Séminaire RDI 2015 Séminaire RDI2015 La politique RDI au service de la gestion de l eau et des milieux aquatiques : point d étape et perspectives Les finalités opérationnelles des

Plus en détail

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino Septembre 2012 / TBI&LMO / BPE 2ENT18 Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino 40 000 34 361 NAF rév.2, 2008 : Chiffres clés 2011 47.11CDEF 47.91B 30 000 20 000 20 390 22

Plus en détail

S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif. Missions du SPANC. Fonctionnement d un ANC. Procédures et Règlementation

S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif. Missions du SPANC. Fonctionnement d un ANC. Procédures et Règlementation S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif Missions du SPANC Fonctionnement d un ANC Procédures et Règlementation Campagnes de vidanges Missions du SPANC Le SPANC? C est le Service Public

Plus en détail

ASPECTS JURIDIQUES DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

ASPECTS JURIDIQUES DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ASPECTS JURIDIQUES DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Bases juridiques et dernières évolutions règlementaires Séminaire des animateurs territoriaux, le 26 juin 2012 Ludiana KORTH, chargée d étude juridique

Plus en détail

Le service public d assainissement non collectif. Communauté de Communes de la Vallée d Aspe Conseil des Maires du 08 septembre 2011

Le service public d assainissement non collectif. Communauté de Communes de la Vallée d Aspe Conseil des Maires du 08 septembre 2011 Le service public d assainissement non collectif Communauté de Communes de la Vallée d Aspe Conseil des Maires du 08 septembre 2011 Définition de l assainissement autonome «Tout système d assainissement

Plus en détail

CRÉATION D ÉTANGS ET DE PLANS D EAU

CRÉATION D ÉTANGS ET DE PLANS D EAU Seine-Maritime CRÉATION D ÉTANGS ET DE PLANS D EAU REGLEMENTATION APPLICABLE au titre du Code de l Environnement Articles R 214-1 à R 214-6 du code de l environnement relatifs à la nomenclature des opérations

Plus en détail

Ruissellement pluvial et aménagement stratégie de gestion pour lutter contre les risques d inondation et de pollution

Ruissellement pluvial et aménagement stratégie de gestion pour lutter contre les risques d inondation et de pollution Ruissellement pluvial et aménagement stratégie de gestion pour lutter contre les risques d inondation et de pollution Elodie BRELOT Directeur du GRAIE Groupe de Recherche Rhône-Alpes sur les Infrastructures

Plus en détail

Modalités de la compensation des impacts sur la biodiversité en forêt

Modalités de la compensation des impacts sur la biodiversité en forêt Modalités de la compensation des impacts sur la biodiversité en forêt Atelier Recherche et Gestion Forestières 2011 14 juin 2011 1 Les bases réglementaires de la compensation La loi de 1976 sur les études

Plus en détail

Retour d expérience du projet de Centrale Photovoltaïque de Cère

Retour d expérience du projet de Centrale Photovoltaïque de Cère ENITA Bordeaux DREAL AQUITAINE Mission Connaissance & Evaluation Retour d expérience du projet de Centrale Photovoltaïque de Cère 26/09/2011 Le 20 septembre 2011 EDF EN : un opérateur intégré La production

Plus en détail

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 2. Continuités écologiques - Trame verte et bleue. Fiche : Continuités écologiques

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 2. Continuités écologiques - Trame verte et bleue. Fiche : Continuités écologiques PLU Grenelle : Fiches pratiques 2. Continuités écologiques - Trame verte et bleue. Fiche : Continuités écologiques Novembre 2014 1 1. Contexte règlementaire : un objectif complémentaire donné par le législateur

Plus en détail

Conseil général du Var, Direction des Archives départementales, version du 2 avril 2012 URBANISME

Conseil général du Var, Direction des Archives départementales, version du 2 avril 2012 URBANISME URBANISME TABLEAU DE TRI ET DE CONSERVATION DES DOCUMENTS PRODUITS PAR LE SERVICE DE L URBANISME Typologie des documents D.U.A Sort final Observations ADMINISTRATION GENERALE Commission de l urbanisme

Plus en détail

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois Protection paysagère Outil de protection du patrimoine paysager I. LA PROCEDURE Les communes non couvertes par un PLU ayant mis en place une carte communale ont la possibilité

Plus en détail

Les outils de l EPFIF en faveur de la Biodiversité

Les outils de l EPFIF en faveur de la Biodiversité Les outils de l EPFIF en faveur de la Biodiversité Quel foncier pour la biodiversité? 9 octobre 2014 Judith Cubertafond / Nina Fernandez 1 UN METIER : OPERATEUR FONCIER Créé en 2007 Pour le compte des

Plus en détail

Séminaire sur l évaluation environnementale des documents d urbanisme. 5 novembre 2013 DREAL F. Nassiet. Études urbaines

Séminaire sur l évaluation environnementale des documents d urbanisme. 5 novembre 2013 DREAL F. Nassiet. Études urbaines Séminaire sur l évaluation environnementale des documents d urbanisme 5 novembre 2013 DREAL F. Nassiet 1 La TVB de l agglomération de la Rochelle : Une première étape, le schéma prospectif des liaisons

Plus en détail

Plan local d'urbanisme

Plan local d'urbanisme Direction Tél. : 05 46 30 34 générale 00 Fax : 05 46 30 34 09 des www.agglo-larochelle.fr services techniques contact@agglo-larochelle.fr Service Études Urbaines Plan local d'urbanisme Pièce N 3 Saint

Plus en détail

Application sur les bassins versants de l'orvin et de l'ardusson

Application sur les bassins versants de l'orvin et de l'ardusson Application sur les bassins versants de l'orvin et de l'ardusson 38 Application sur les bassins versants de l'orvin et de l'ardusson 1) Les différentes enveloppes 39 Localisation IGN Scan 25 40 Objectifs

Plus en détail

LE PLAN LOCAL D URBANISME

LE PLAN LOCAL D URBANISME LE PLAN LOCAL D URBANISME PRESENTATION DU 4 février 2009 Conseil Municipal LE DOCUMENT ACTUEL: LE POS PLAN D OCCUPATION DES SOLS: Issu de la Loi d Orientation Foncière du 30 Décembre 1967, les POS fixe

Plus en détail

UNE POLITIQUE PAYSAGERE POUR NIMES METROPOLE. Vincent Allier Vice président délégué aux paysages, à l Agenda 21 et au développement durable.

UNE POLITIQUE PAYSAGERE POUR NIMES METROPOLE. Vincent Allier Vice président délégué aux paysages, à l Agenda 21 et au développement durable. UNE POLITIQUE PAYSAGERE POUR NIMES METROPOLE Vincent Allier Vice président délégué aux paysages, à l Agenda 21 et au développement durable. C est là! Créée en 2002 27 communes 245 000habitants 2ème collectivité

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES I. PREAMBULE. a) Le contexte

CAHIER DES CHARGES I. PREAMBULE. a) Le contexte CAHIER DES CHARGES Aménagement d un pôle réunissant commerces de proximité, de services dans le domaine de la santé et d un programme d habitat diversifié. I. PREAMBULE a) Le contexte Suite à la révision

Plus en détail

INTRODUCTION 3 CAHIER DES CHARGES 4

INTRODUCTION 3 CAHIER DES CHARGES 4 SAVOIR-FAIRE CAHIER DES CHARGES Diagnostic écologique et plan de gestion préalables à l aménagement du site de l ancienne gare de déportation de Bobigny Avril 2013 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

les Plans Locaux d Urbanisme

les Plans Locaux d Urbanisme Colloque SAGE de la Canche Marconne- 22 mars 2012 Intégration 2015 Ι PROJET des zones INFORMATIQUE humides du SAGE du Compte Delta rendu de réunion l Aa du dans comité technique du 25 janvier 2010 les

Plus en détail

Bâtiments - Infrastructures

Bâtiments - Infrastructures 93 CONCEPTEUR D OUVRAGE ET D ÉQUIPEMENT Code : INF01 Concepteur d ouvrage et d équipement FPEINF01 Il conduit ou participe à des opérations d infrastructures dans le cadre de la réalisation d opérations

Plus en détail

PRÉSENTATION DU SERVICE PUBLIC DE (S.P.A.N.C.) L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

PRÉSENTATION DU SERVICE PUBLIC DE (S.P.A.N.C.) L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF PRÉSENTATION DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (S.P.A.N.C.) Communauté de Communes d Astarac Arros en Gascogne AUX-AUSSAT, le 16 juillet 2013 Compétences exercées Fourrière animale Assainissement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION & REFERENCES

DOSSIER DE PRESENTATION & REFERENCES DOSSIER DE PRESENTATION & REFERENCES Xavière HARDY Chef de projet, Responsable du bureau d études CF CV 1 Antoine Janvre Ingénieur SIG CF CV 2 Philippe FRIN Ingénieur écologue CF CV 3 Erwan NEDELEC Ingénieur

Plus en détail

Offre de services spéciale bureaux d études

Offre de services spéciale bureaux d études Offre de services spéciale bureaux d études Analyses et diagnostics multirisques Gestion de crise Cartographie SIG Outils de communication Information préventive Réseau de spécialistes pluridisciplinaires

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 1 er juin 2011 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 8 sur 152 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

Plus en détail

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Conception, rédaction, réalisation : Parménion/RFF - Crédit photos : Biotope, CREN Poitou-Charentes, Ecosphère, RFF Impression

Plus en détail

Règlement intercommunal d assainissement non collectif

Règlement intercommunal d assainissement non collectif Règlement intercommunal d assainissement non collectif Chapitre I : Dispositions générales Article 1 er Objet du règlement L objet du présent règlement est de déterminer les relations entre les usagers

Plus en détail

Notice de Présentation. Zonage d assainissement Eaux Usées. Commune de LORIENT

Notice de Présentation. Zonage d assainissement Eaux Usées. Commune de LORIENT Notice de Zonage d assainissement Eaux Usées Commune de LORIENT SOMMAIRE Contexte... 3 Définitions... 3 Rappels réglementaires... 4 Description du plan de zonage d assainissement d eaux usées... 5 Annexe

Plus en détail

SAGE ET AMENAGEMENT DU TERRITOIRE : L EXPERIENCE DU BASSIN RHÔNE MEDITERRANEE

SAGE ET AMENAGEMENT DU TERRITOIRE : L EXPERIENCE DU BASSIN RHÔNE MEDITERRANEE SAGE ET AMENAGEMENT DU TERRITOIRE : L EXPERIENCE DU BASSIN RHÔNE MEDITERRANEE Marc VEROT (Agence de l eau RMC / Département de la Planification et de la Programmation) Préambule : un SAGE pour quoi faire?

Plus en détail

Quelques éléments de méthode

Quelques éléments de méthode Quelques éléments de méthode 11 Avant propos Cette partie comprend deux chapitres dont l objectif est de rappeler la nécessité et les éléments majeurs d une réflexion préalable à tous travaux en zone humide.

Plus en détail

L auto-éco-construction accompagnée pour l accession à la propriété des ménages modestes. Réunion d information le 16 novembre 2012

L auto-éco-construction accompagnée pour l accession à la propriété des ménages modestes. Réunion d information le 16 novembre 2012 L auto-éco-construction accompagnée pour l accession à la propriété des ménages modestes Réunion d information le 16 novembre 2012 1. Introduction générale 2. Projection du film «Auto-construction accompagnée

Plus en détail

PRÉFET DE LA DRÔME FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000

PRÉFET DE LA DRÔME FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 PRÉFET DE LA DRÔME FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUIRE OU DE DECLARATION PREALABLE (cocher) Par qui? Ce formulaire est à remplir par le porteur

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VIMEU VERT SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF REGLEMENT

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VIMEU VERT SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF REGLEMENT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VIMEU VERT SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF REGLEMENT Approuvé en séance de conseil communautaire du 20.12.2010 SOMMAIRE CHAPITRE 1 : DISPOSITIONS GENERALES Article

Plus en détail

Sites et sols pollués : impacts sur la santé, localisation, responsabilités et gestion des risques. Colloque LQE DREAL Lorraine 09/10/2015

Sites et sols pollués : impacts sur la santé, localisation, responsabilités et gestion des risques. Colloque LQE DREAL Lorraine 09/10/2015 Sites et sols pollués : impacts sur la santé, localisation, responsabilités et gestion des risques Colloque LQE DREAL Lorraine 09/10/2015 www.developpement-durable.gouv.fr I. Sites pollués : enjeux et

Plus en détail

Atelier régional Nature en ville et changements climatiques. Intégrer et valoriser les milieux humides dans un projet urbain

Atelier régional Nature en ville et changements climatiques. Intégrer et valoriser les milieux humides dans un projet urbain Atelier régional Nature en ville et changements climatiques Mérignac 5 novembre 2015 Intégrer et valoriser les milieux humides dans un projet urbain deux exemples : - à travers une démarche AMO - dans

Plus en détail

Du Projet D AmD Réunion Publique n 2 n - 19 Juin 2013

Du Projet D AmD Réunion Publique n 2 n - 19 Juin 2013 Du Projet D AmD Aménagement et de Développement D Durable au règlementr Réunion Publique n 2 n - 19 Juin 2013 Sommaire de la présentation 1. Point d avancement sur la démarche d élaboration du P.L.U 2.

Plus en détail

Evaluation environnementale des ICPE

Evaluation environnementale des ICPE Evaluation environnementale des ICPE Retours d'expérience sur les dossiers de demandes d'autorisation ICPE : outils, méthodologie et points de vigilance Séminaire du 16 octobre 2015 Ministère de l écologie,

Plus en détail

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE Schéma d Aménagement et de Gestion et de des Gestion Eaux de Eaux du bassin du bassin du Loir du Loir Demi-journée d information et d échange sur la thématique «zones Bureau humides la» CLE Le 25 avril

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 511-6-2011

RÈGLEMENT NUMÉRO 511-6-2011 RÈGLEMENT NUMÉRO 511-6-2011 RÈGLEMENT NUMÉRO 511-6-2011 DÉCRÉTANT UN CONTRÔLE INTÉRIMAIRE PROHIBANT UNE CONSTRUCTION, UN OUVRAGE OU DES TRAVAUX SUR DES TERRAINS COMPORTANT UN MILIEU HUMIDE SANS UNE CARACTÉRISATION

Plus en détail

L exemple de Paris De la gestion des espaces verts à la gestion de la biodiversité

L exemple de Paris De la gestion des espaces verts à la gestion de la biodiversité L exemple de Paris De la gestion des espaces verts à la gestion de la biodiversité Séminaire TEDDIF 18 décembre 2008 Biodiversité: comprendre pour agir. L approche territoriale de la biodiversité Sommaire

Plus en détail

Croissance organique hors essence T1 2011 Activités poursuivies +4,7% France +1,2% International +10,5%

Croissance organique hors essence T1 2011 Activités poursuivies +4,7% France +1,2% International +10,5% Très forte croissance du chiffre d affaires au er trimestre 20 : +8,8% sous l effet notamment des variations de périmètre au Brésil et en Thaïlande A périmètre comparable progression du chiffre d affaires

Plus en détail

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement PIBA Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement PRESENTATION HISTORIQUE: La société PIBA (Projets, Ingénierie, Bâtiments et Aménagement) est une filiale du bureau d études IBAU) dédiée aux métiers

Plus en détail

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Article R. 122-3 du code de l environnement N 14734*02 Ministère chargé de l'environnement Ce formulaire n est pas applicable

Plus en détail

Hiérarchisation des enjeux et cadrage des objectifs par les élus

Hiérarchisation des enjeux et cadrage des objectifs par les élus Aider les maîtres d ouvrages et leurs techniciens à réviser leur programme pluriannuel de gestion des cours d eau en prenant en compte l hydromorphologie et les objectifs du SDAGE 2010-2015. Ce document

Plus en détail

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement PIBA Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement PIBA offre une gamme cohérente de savoirs faire en assistance à Maîtrise d Ouvrage, en Maîtrise d Ouvrage Déléguée ainsi qu en pilotage de projets.

Plus en détail

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers De l aménagement urbain au développement économique La SEMAEST, Société d économie mixte de la Ville de Paris, spécialisée dans La SEMAEST, Société d économie

Plus en détail

La Trame verte et bleue et les documents d'urbanisme : présentation du guide TVB et documents d urbanisme

La Trame verte et bleue et les documents d'urbanisme : présentation du guide TVB et documents d urbanisme La Trame verte et bleue et les documents d'urbanisme : présentation du guide TVB et documents d urbanisme Jessica BROUARD-MASSON Direction de l Eau et de la Biodiversité Pierre MIQUEL Direction de l Habitat,

Plus en détail

Communauté de Communes du Pays de Lesneven et de la Côte des Légendes. Règlement du Service Public d Assainissement Non Collectif SPANC

Communauté de Communes du Pays de Lesneven et de la Côte des Légendes. Règlement du Service Public d Assainissement Non Collectif SPANC Communauté de Communes du Pays de Lesneven et de la Côte des Légendes Règlement du Service Public d Assainissement Non Collectif SPANC SOMMAIRE page CHAPITRE 1 : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 : Objet

Plus en détail

Veille juridique et documentaire

Veille juridique et documentaire Direction territoriale Est Veille juridique et documentaire Auteur: Luc CHRETIEN Date: 22/06/2015 Lois et projets de lois Nouvelle organisation territoriale de la République (loi Notr) Projet de loi adopté

Plus en détail

B. LA PROCEDURE DE CLASSEMENT D UN SITE NATUREL EN RESERVE NATURELLE REGIONALE

B. LA PROCEDURE DE CLASSEMENT D UN SITE NATUREL EN RESERVE NATURELLE REGIONALE CADRE D INTERVENTION REGIONALE POUR LE CLASSEMENT D ESPACES NATURELS EN RESERVES NATURELLES REGIONALES Abroge et remplace, à compter du 14 mars 2014, le cadre d intervention adopté par délibération CPR

Plus en détail

Contexte et historique de l'action

Contexte et historique de l'action Structure porteuse de l'action : Identité du territoire Ville de Montpellier Entrée Thématique x Aménagement et documents d'urbanisme x Milieux urbains Localisation : Ville de Montpellier, Communauté d'agglomération

Plus en détail

RÈGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

RÈGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RÈGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Chapitre I er Dispositions générales Article 1. Objet du règlement L objet du présent règlement est de déterminer les relations entre les usagers

Plus en détail

MISE EN COMPATIBILITE DES DOCUMENTS D URBANISME

MISE EN COMPATIBILITE DES DOCUMENTS D URBANISME MISE EN COMPATIBILITE DES DOCUMENTS D URBANISME AVEC LE SDAGE DU BASSIN ARTOIS-PICARDIE 2010 FICHE 1. LES ORIENTATIONS ET DISPOSITIONS DU SDAGE A TRADUIRE DANS LES DOCUMENTS D URBANISME DIRECTIONS DEPARTEMENTALES

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne Bassin Loire-Bretagne : 155 000 km² (28% du territoire national métropolitain) Population concernée : 12,4 millions d habitants Les grands axes

Plus en détail

Rencontre avec les associations de protection de l environnement - 4 décembre 2013 - Présentation des projets de notes de «cadrage»

Rencontre avec les associations de protection de l environnement - 4 décembre 2013 - Présentation des projets de notes de «cadrage» Rencontre avec les associations de protection de l environnement - 4 décembre 2013 - Présentation des projets de notes de «cadrage» zones de mouillage et d équipements légers (ZMEL) implantation de serres

Plus en détail

Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation. du bassin Seine Normandie. Forum de l eau Seine-Amont 15 janvier 2015

Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation. du bassin Seine Normandie. Forum de l eau Seine-Amont 15 janvier 2015 Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation du bassin Seine Normandie Forum de l eau Seine-Amont 15 janvier 2015 Élodie SALLES délégation de bassin - DRIEE Direction Régionale et Interdépartementale

Plus en détail

OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN. Les diagnostics dans l habitat

OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN. Les diagnostics dans l habitat OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN Les diagnostics dans l habitat Tableau récapitulatif 11 Contrat de risque d exposition au plomb Diagnostic de performance énergétique Etat mentionnant la présence ou l absence

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme (PLUi) et Règlement Local de Publicité (RLPi) Intercommunal

Plan Local d Urbanisme (PLUi) et Règlement Local de Publicité (RLPi) Intercommunal 1/ 40 Phase 1 : Diagnostic territorial et Etat Initial de l Environnement Réunion publique Plan Local d Urbanisme (PLUi) et Règlement Local de Publicité (RLPi) Intercommunal Plan d intervention 2/ 40 1.

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

REUNION D INFORMATION ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

REUNION D INFORMATION ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF REUNION D INFORMATION ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF COMMUNE DE ROCHE 17 février 2014 Objectif de la réunion Expliquer les raisons de la mise en place d un service public pour l assainissement non collectif

Plus en détail

SPANC Sud Sainte Baume 35 boulevard Jean Jaurès 83270 SAINT CYR SUR MER Tél: 04.94.32.56.62 / Fax: 04.94.32.53.62 / mél:

SPANC Sud Sainte Baume 35 boulevard Jean Jaurès 83270 SAINT CYR SUR MER Tél: 04.94.32.56.62 / Fax: 04.94.32.53.62 / mél: Les eaux usées SUPPORTS QUESTIONS Les eaux usées de nos habitations nécessitent d être évacuées puis restituées dans le milieu naturel tout en préservant: - La santé publique, - l environnement et notamment

Plus en détail

Révision n 1. Notice explicative

Révision n 1. Notice explicative DEPARTEMENT DU LOT Commune d Espédaillac Zonage réglementaire de l assainissement des eaux usées domestiques Notice explicative Dossier d enquête publique Mars 2013 S.A.T.E.S.E AVENUE DE L'EUROPE REGOURD

Plus en détail

La charte d engagement

La charte d engagement La charte d engagement Chaque année, le Morbihan accueille de nouveaux résidents. Entre 1999 et 2005, sa population a augmenté de 6% pour atteindre 691 000 habitants. Les projections de l INSEE entre 2005

Plus en détail

Carte IN.1. Zones d'aléa inondation. Délimitations : Zones d'aléas inondation issues : SAGE. des plus hautes eaux connues

Carte IN.1. Zones d'aléa inondation. Délimitations : Zones d'aléas inondation issues : SAGE. des plus hautes eaux connues Carte I.1 1195A2.2_Zones humides.mxdjuin211 échelle : 14 ème sce21 sce octobre 212 Page 131 sur 138 Carte I.1 1195A2.2_Zones humides.mxdjuin211 échelle : 14 ème sce21 sce octobre 212 Page 132 sur 138 Carte

Plus en détail

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Ministère chargé de l'environnement Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Article R. 122-3 du code de l environnement Ce formulaire n est pas applicable aux installations

Plus en détail

La mise en conformité des installations d assainissement non collectif OPERATIONS DE REHABILITATIONS GROUPEES

La mise en conformité des installations d assainissement non collectif OPERATIONS DE REHABILITATIONS GROUPEES La mise en conformité des installations d assainissement non collectif OPERATIONS DE REHABILITATIONS GROUPEES Communauté de Communes Beaujolais Val de Saône Réunion publique : jeudi 30 juin 2011 à CERCIE

Plus en détail

URBANITES! Lausanne, 16 février 2015!

URBANITES! Lausanne, 16 février 2015! URBANITES Lausanne, 16 février 2015 Urbanistes dans la ville : enjeux de la formation savoirs, savoir-faire, savoir dire Antonio Da Cunha Professeur ordinaire Institut de géographie et durabilité Faculté

Plus en détail

Zones humides dans le Gard Comment les protéger?

Zones humides dans le Gard Comment les protéger? protège l environnement www.gard.fr Zones humides dans le Gard Comment les protéger? Sommaire Qu est-ce qu une zone humide? 4 Le territoire du Gard 6 L intérêt des zones humides 8 Les menaces pesant sur

Plus en détail

ICPE «Installations Classées pour la Protection de l Environnement» Date : 05/02/08 v.1 Mercure 1-580

ICPE «Installations Classées pour la Protection de l Environnement» Date : 05/02/08 v.1 Mercure 1-580 ICPE «Installations Classées pour la Protection de l Environnement» Sommaire La réglementation ICPE La nomenclature ICPE Utiliser la nomenclature ICPE Les installations non classées ICPE soumises à déclaration

Plus en détail

VENTE PAR APPEL D OFFRES SOUS PLI CACHETE

VENTE PAR APPEL D OFFRES SOUS PLI CACHETE VENTE PAR APPEL D OFFRES SOUS PLI CACHETE D une propriété appartenant à la ville de Vauréal située : 28 RUE DES LONGUES TERRES 95 490 VAUREAL AVIS D APPEL A CANDIDATURE I. OBJET La commune de Vauréal (95

Plus en détail

Développer sa commune

Développer sa commune N 18 juin 2008 Développer sa commune Les documents d urbanisme (1) quel document pour quel projet de territoire? Imaginer l avenir d un territoire communal ou intercommunal dans une vision durable de son

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU SOMBERNONNAIS Parc Spuller, 21540 Sombernon tél : 03.80.33.98.04 Fax : 03.80.33.98.05 courriel cc.sombernonnais@wanadoo.

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU SOMBERNONNAIS Parc Spuller, 21540 Sombernon tél : 03.80.33.98.04 Fax : 03.80.33.98.05 courriel cc.sombernonnais@wanadoo. COMMUNAUTE DE COMMUNES DU SOMBERNONNAIS ---------------------------- SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON- --------- REGLEMENT - 1 - - 2 - CHAPITRE PREMIER : DISPOSITIONS GENERALES Article 1er : Objet du

Plus en détail

Note de synthèse environnementale et juridique

Note de synthèse environnementale et juridique Angers Loire Métropole Note de synthèse Règlement de zonage des Eaux Pluviales Juillet 2015 HYN16836X Informations qualité Informations qualité Titre du projet Titre du document Note de synthèse Règlement

Plus en détail

Etat initial de l environnement zoom sur la carrière de Guerville

Etat initial de l environnement zoom sur la carrière de Guerville Les sociétés Lafarge et SITA FD souhaitent réaliser une plateforme de tri, transit, traitement et valorisation de matériaux dont des terres polluées sur la carrière de Guerville. Pour se faire, le projet

Plus en détail

INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES... 10

INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES... 10 Rapport d avancement des travaux de lla Commiissiion Localle de ll Eau du bassiin du Loiiret ANNÉE 2004 INTRODUCTION... 2 CALENDRIER... 3 TRAVAUX DE L ANNEE 2004... 4 BUDGET REALISE 2004... 8 ANNEXES...

Plus en détail

FICHE PRATIQUE 02 LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES RÈGLES SPÉCIFIQUES

FICHE PRATIQUE 02 LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES RÈGLES SPÉCIFIQUES LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES RÈGLES SPÉCIFIQUES FICHE PRATIQUE 02 LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUELLES SONT LES RÈGLES À SUIVRE POUR L'ÉLABORATION DE VOTRE PROJET

Plus en détail

Ingénierie et action foncière. Janvier 2014

Ingénierie et action foncière. Janvier 2014 ANJOU PORTAGE FONCIER Ingénierie et action foncière dans la Politique Départementale de l Habitat Janvier 2014 Les outils d action foncière et td d urbanisme durable du PDH Une phase d étude préalable

Plus en détail

Commune de Saint Chamond. 7.1.2 Annexes sanitaires Assainissement

Commune de Saint Chamond. 7.1.2 Annexes sanitaires Assainissement Commune de Saint Chamond 7.1.2 Annexes sanitaires Assainissement 1 Le service assainissement collectif concerne la collecte des eaux usées et pluviales de la commune de SAINT CHAMOND et la dépollution

Plus en détail

SPANC. Assainissement non collectif Guide d accompagnement des services publics de l ANC. Outil d aide au contrôle

SPANC. Assainissement non collectif Guide d accompagnement des services publics de l ANC. Outil d aide au contrôle SPANC Assainissement non collectif Guide d accompagnement des services publics de l ANC Outil d aide au contrôle Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Séance plénière. Les rencontres du SIEDS. Les 1 rencontres du SIEDS

Séance plénière. Les rencontres du SIEDS. Les 1 rencontres du SIEDS Séance plénière Les rencontres du SIEDS Les 1 rencontres du SIEDS PROGRAMME Présentation du SIEDS et de ses entreprises Evolution des statuts du SIEDS Achat groupé d énergies Présentation des référents

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES MAÎTRE D OUVRAGE : CPIE Corte Centre Corse Association A Rinascita 7, rue Colonel Feracci BP 1 20 250 CORTE OBJET :

CAHIER DES CHARGES MAÎTRE D OUVRAGE : CPIE Corte Centre Corse Association A Rinascita 7, rue Colonel Feracci BP 1 20 250 CORTE OBJET : CAHIER DES CHARGES MAÎTRE D OUVRAGE : CPIE Corte Centre Corse Association A Rinascita 7, rue Colonel Feracci BP 1 20 250 CORTE OBJET : Etude de faisabilité d un jardin partagé et pédagogique à Corte Le

Plus en détail

MARCHE PUBLIC Procédure adaptée (art. 28 du CMP) Marché à Bon de Commande (art. 77 du CMP) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

MARCHE PUBLIC Procédure adaptée (art. 28 du CMP) Marché à Bon de Commande (art. 77 du CMP) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) MARCHE PUBLIC Procédure adaptée (art. 28 du CMP) Marché à Bon de Commande (art. 77 du CMP) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur COMMUNAUTE DE COMMUNES DES ETANGS représentée

Plus en détail

Fiches techniques des bois d intérêt écologique sur le territoire de la Communauté Métropolitaine de Montréal Bois validés en 2002

Fiches techniques des bois d intérêt écologique sur le territoire de la Communauté Métropolitaine de Montréal Bois validés en 2002 Fiches techniques des bois d intérêt écologique sur le territoire de la Communauté Métropolitaine de Montréal Bois validés en 2002 Bois de La Prairie (La Commune) No du plan RCI : CS-05 Municipalité :

Plus en détail