Programme de prévention du jeu excessif en Valais. Groupe de pilotage CAP LVT Jean-Daniel Barman, directeur CAP LVT 21 février 2008 Sion

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programme de prévention du jeu excessif en Valais. Groupe de pilotage CAP LVT Jean-Daniel Barman, directeur CAP LVT 21 février 2008 Sion"

Transcription

1 Programme de prévention du jeu excessif en Valais Groupe de pilotage CAP LVT Jean-Daniel Barman, directeur CAP LVT 21 février 2008 Sion

2 Exposé introductif Radiographie rapide du phénomène Données épidémiologiques existantes Etude Bondolfi et Osiek Extrapolation données valaisannes Expérience valaisanne depuis 2000 Programme intercantonal de lutte contre la dépendance au jeu Mandat des CAP LVT Coordination romande du GREA (Mme Clementi)

3 Etude des Dr. Osiek et Bondolfi en 1998 Objectifs : quantifier la prévalence des joueurs pathologiques et mettre en évidence leurs caractéristiques Mettre en évidence le rapport entre le jeu pathologique et la consommation d alcool Evaluer l incidence de l offre de jeu sur l émergence du jeu pathologique

4 Résultats de l étude en bref Taux de joueurs pathologiques en Suisse 0.79 % (soit entre et pers.) Taux de joueurs à risque 2.18 % (soit entre et personnes concernées) Dépendance croisée avec l alcool estimée à 36% pour les joueurs pathologiques contre 8% des joueurs jouant occasionnellement. Majorité d hommes salariés, célibataires, d environ 33 ans et ayant joué pour la 1 ère fois entre 19 et 25 ans. 1.3 % des joueurs avaient demandé de l aide

5 Extrapolation Valais Sur la base de l étude Osiek de 1998, le Valais compterait 1845 joueurs pathologiques de 18 ans et plus Basé sur les prévalences de 1998 du rapport précité, le canton enregistrerait 5092 joueurs à risque de 18 ans et plus

6 Les prises en charge LVT En 2006, 2.4% de la clientèle CAP consulte pour un problème de jeu (soit 12 hommes et 3 femmes) Constat général dans tous les cantons romands : les joueurs pathologiques consultent très peu les services spécialisés!

7 Engagement des CAP LVT : LMJ et OLMJ contragnent les casinos à établir un concept visant à prévenir les conséquences dommageables du jeu : Participation active de la LVT et du Service de l Action sociale à l élaboration du concept social et des mesures préventives du Casino de Saxon. Constitution de la Fondation Féodor, par la SA d exploitation du Casino de Saxon qui lui délègue un certain nombre de tâches.

8 Premières réalisations 2001: Elaboration d un module de formation pour les croupiers du Casino en partenariat avec ISPA. Réalisation de supports communication pour les clients du casino (Test auto-évaluation SOGS et infos générales) Récolte et mise à disposition de ressources théoriques sur le jeu pathologique Formation interne CAP sur cette nouvelle addiction.

9 et extinction des feux! Création d un réseau d aide (IPVR, juristeconseil, Medrotox, etc.) Elaboration d une grille de dépistage à l intention du casino de Saxon Sensibilisation au personnel du 143 Attribution des concessions aux casinos de Montana et Zermatt. Saxon s éteint!

10 Baisse des engagements CAP 2002 : Forum drogues sur le jeu 2003 : Contacts épisodiques avec Casino de Crans-Montana (procédures de levée d interdiction Fermeture du casino de Zermatt 2003: Collaboration avec le casino de Montreux IGT : Introduction traçabilité de la clientèle LVT qui consulte pour le jeu 2004 : Participation au symposium sur le jeu pathologique à Lausanne 2005 : En décembre, signature d une convention de collaboration avec le casino de Crans-Montana 2006 : rencontre de réseau (VS) pour évaluer les besoins et demandes en matière de joueurs pathologiques

11

12 Le réveil romand! 2004 : rapport CRASS (devenue CLASS) «Considérations et propositions d actions autour d une politique régionale cohérente en matière de lutte contre le jeu pathologique» Création d une plate forme «jeu excessif» au GREA Adoption d un programme intercantonal contre la dépendance au jeu suite à un accord entre la CLASS et la Conf. Romande de la loterie et des jeux (CRLJ) En Valais, création d une Commission pour la lutte contre la dépendance au jeu

13 Mandat aux CAP LVT 2008 : signature d un contrat de prestations entre la LVT (par les CAP) et la Commission de lutte contre la dépendance au jeu

14 Divers volets du mandat Information/communication/prévention Formation Relation d aide Réseau valaisan Recherche-évaluation (collabo. OVS) Coordination intercantonale

15 Mandat de la CLASS au GREA Sensibiliser aux questions du jeu pathologique et rendre visible les ressources disponibles Création d un numéro vert Offre de formation Partenariat Coordination Plus d infos par Mme Nathalie Clémenti

16 Ouverture du chantier valaisan Dès réception du contrat signé Mise en œuvre Médiatisation dès mai 2008 Offres de formation Renforcement du réseau

17 Partenariat indispensable! Nous sommes tous concernés par la problématique du jeu excessif Nos ressources et savoir-faire sont complémentaires Aujourd hui, sensibilisation Demain, action

18 Vous et nous 21 février 2008, témoins du lancement d un nouveau programme Dès demain, partenaires Nous nous réjouissons de collaborer avec vous!

Programme de prévention du jeu excessif en Valais Plan d action : 2008-2009-2010

Programme de prévention du jeu excessif en Valais Plan d action : 2008-2009-2010 Conférence de presse du 6 mai 2008 Salle des Solives, 1er étage Maison Supersaxo à Sion Programme de prévention du jeu excessif en Valais Plan d action : 2008-2009-2010 Projet des Centres d Aide et de

Plus en détail

CHUV CFMJ CJE CAS CoRoMA CLASS CRLJ CSM DLE DP-CHUV DUMSC DSAS Vaud EESP FORDD GFD-EWS GREA GRSA

CHUV CFMJ CJE CAS CoRoMA CLASS CRLJ CSM DLE DP-CHUV DUMSC DSAS Vaud EESP FORDD GFD-EWS GREA GRSA ÉLÉMENTS DE PLANIFIC ATION STRATÉGIQUE Période 2010-2015 Liste des abréviations courantes CHUV CFMJ CJE CAS CoRoMA CLASS CRLJ CSM DLE DP-CHUV DUMSC DSAS Vaud EESP FORDD GFD-EWS GREA GRSA GRSP HES HUG IMSP

Plus en détail

Programme intercantonal de lutte contre la dépendance au jeu (PILDJ) Actions neuchâteloises

Programme intercantonal de lutte contre la dépendance au jeu (PILDJ) Actions neuchâteloises 1 Programme intercantonal de lutte contre la dépendance au jeu (PILDJ) Actions neuchâteloises Luca Fumagalli Adjoint au chef du Service des établissements spécialisés et délégué du canton au groupe d accompagnement

Plus en détail

EVALUATION DE LA PERMANENCE TÉLÉPHONIQUE 0800 801 381 DU PROGRAMME INTERCANTONAL DE LUTTE CONTRE LA DÉPENDANCE AU JEU (PILDJ)

EVALUATION DE LA PERMANENCE TÉLÉPHONIQUE 0800 801 381 DU PROGRAMME INTERCANTONAL DE LUTTE CONTRE LA DÉPENDANCE AU JEU (PILDJ) Centre hospitalier universitaire vaudois Département universitaire de médecine et de santé communautaires Institut universitaire de médecine sociale et préventive Lausanne EVALUATION DE LA PERMANENCE TÉLÉPHONIQUE

Plus en détail

Le réseau fribourgeois du jeu excessif

Le réseau fribourgeois du jeu excessif Le réseau fribourgeois du jeu excessif Prévention REPER Téléphone : +41 26 322 40 00 Adresse postale : Route du Jura 29 1700 Fribourg projets@reper-fr.ch Description : En réponse aux risques que présentent

Plus en détail

Le jeu pathologique en Suisse: quelques données épidémiologiques*

Le jeu pathologique en Suisse: quelques données épidémiologiques* Le jeu pathologique en Suisse: quelques données épidémiologiques* Guido Bondolfi, médecin associé, département de Psychiatrie, Hôpitaux Universitaires de Genève; Christian Osiek, psychologue, professeur

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil PL 8785-A

Secrétariat du Grand Conseil PL 8785-A Secrétariat du Grand Conseil PL 8785-A Date de dépôt: 2 décembre 2003 Messagerie Rapport de la Commission des finances chargée d'étudier le projet de loi de M mes Françoise Schenk-Gottret et Loly Bolay

Plus en détail

ETUDE ROMANDE SUR LE JEU

ETUDE ROMANDE SUR LE JEU Centre hospitalier universitaire vaudois Département universitaire de médecine et de santé communautaires Institut universitaire de médecine sociale et préventive Lausanne ETUDE ROMANDE SUR LE JEU Une

Plus en détail

Le coût social du jeu excessif

Le coût social du jeu excessif Le coût social du jeu excessif Jeu et précarité Programme intercantonal de lutte contre la dépendance au jeu Claude Jeanrenaud Dimitri Kohler Institut de recherches économiques Université de Neuchâtel

Plus en détail

Rapport rendant compte des résultats de la consultation

Rapport rendant compte des résultats de la consultation Commission fédérale des maisons de jeu CFMJ Secrétariat Rapport rendant compte des résultats de la consultation Auditions relatives à la modification de l art. 69 de l ordonnance du 24 septembre 2004 sur

Plus en détail

Coûts sociaux du jeu dans les casinos

Coûts sociaux du jeu dans les casinos BÜRO FÜR ARBEITS- UND SOZIALPOLITISCHE STUDIEN BASS AG KONSUMSTRASSE 20. CH-3007 BERN. TEL +41 (0)31 380 60 80. FAX +41 (0)31 398 33 63 INFO@BUEROBASS.CH. WWW.BUEROBASS.CH Coûts sociaux du jeu dans les

Plus en détail

Observatoire Valaisan de la Santé

Observatoire Valaisan de la Santé Observatoire Valaisan de la Santé 02 Sommaire Un Observatoire de la santé pour décider 03 - Un outil indispensable pour piloter le système de santé 03 Une création par étapes 04 Organisation et Mission

Plus en détail

A / LES CASINOS BARRIÈRE EN SUISSE, UNE EXPÉRIENCE DE RÉFÉRENCE 5 B / ENGHIEN-LES-BAINS, LE CASINO BARRIÈRE PIONNIER EN FRANCE 7

A / LES CASINOS BARRIÈRE EN SUISSE, UNE EXPÉRIENCE DE RÉFÉRENCE 5 B / ENGHIEN-LES-BAINS, LE CASINO BARRIÈRE PIONNIER EN FRANCE 7 DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE I. L EXPERTISE DE LUCIEN BARRIÈRE HÔTELS ET CASINOS EN MATIÈRE DE JEU RESPONSABLE 5 A / LES CASINOS BARRIÈRE EN SUISSE, UNE EXPÉRIENCE DE RÉFÉRENCE 5 B / ENGHIEN-LES-BAINS, LE

Plus en détail

VILLE D'YVERDON-LES-BAINS MUNICIPALITE

VILLE D'YVERDON-LES-BAINS MUNICIPALITE VILLE D'YVERDON-LES-BAINS MUNICIPALITE MW Préavis no 10 le 16 mars 2001 RAPPORT AU CONSEIL COMMUNAL D'YVERDON-LES-BAINS concernant l'octroi à la Romande des jeux SA d'un droit de superficie (DDP) à détacher

Plus en détail

Paysage des casinos en Suisse Situation fin 2009

Paysage des casinos en Suisse Situation fin 2009 Commission fédérale des maisons de jeu CFMJ Référence : I301-0003 Paysage des casinos en Suisse Situation fin 2009 Rapport au Conseil fédéral Table des matières Condensé 3 Situation initiale 5 Mandat principal

Plus en détail

MAI 2013 13_INT_100 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT

MAI 2013 13_INT_100 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT MAI 2013 13_INT_100 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT à l'interpellation Claude-Alain Voiblet - Paris sur les résultats sportifs et tricherie, l'etat ne doit pas soutenir les tricheurs! Rappel Une fois de plus,

Plus en détail

Loi fédérale sur les jeux de hasard et les maisons de jeu

Loi fédérale sur les jeux de hasard et les maisons de jeu Loi fédérale sur les jeux de hasard et les maisons de jeu (Loi sur les maisons de jeu, LMJ) 935.52 du 18 décembre 1998 (Etat le 27 décembre 2006) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art.

Plus en détail

Synthèse. Jeux d argent. Internet et jeux vidéo. Comparaison avec les apprentis

Synthèse. Jeux d argent. Internet et jeux vidéo. Comparaison avec les apprentis ENQUÊTE SUR LA PRATIQUE D INTERNET, DES JEUX VIDEO ET JEUX D ARGENT PAR DES COLLEGIENS PAS C AL E SCH AL B E T T E R, LIC.ES.SOC. C O L L AB O R AT R I C E S C I E N T I F I Q U E AD D I C T I O N VAL

Plus en détail

9.11 Les jeux de hasard et d argent

9.11 Les jeux de hasard et d argent 9.11 Les jeux de hasard et d argent Maud Pousset, Marie-Line Tovar 288 Les jeux de hasard et d argent (JHA) constituent une activité ancienne et répandue, mais longtemps interdite. Leur offre s est étoffée,

Plus en détail

Les jeux de hasard et la pathologie du jeu en Suisse

Les jeux de hasard et la pathologie du jeu en Suisse BÜRO FÜR ARBEITS- UND SOZIALPOLITISCHE STUDIEN STEFAN SPYCHER, DR.RER.POL.. KILIAN KÜNZI, LIC.PHIL.HIST.. HEIDI STUTZ, LIC.PHIL.HIST. KONSUMSTRASSE 20. CH-3007 BERN. TEL +41 (0)31 380 60 80. FAX +41 (0)31

Plus en détail

Conséquences financières du jeu excessif : Etat des lieux en Suisse et dans les cantons romands 1

Conséquences financières du jeu excessif : Etat des lieux en Suisse et dans les cantons romands 1 Conséquences financières du jeu excessif : Etat des lieux en Suisse et dans les cantons romands 1 Claude Jeanrenaud a, Teuta Buzoku a et Olivier Simon b2 Institut de recherches économiques Université de

Plus en détail

Présentation d un projet de collaboration autour d une forme de vulnérabilité : tabac et alcool

Présentation d un projet de collaboration autour d une forme de vulnérabilité : tabac et alcool Forum PSLA - 6 mars 2014 Présentation d un projet de collaboration autour d une forme de vulnérabilité : tabac et alcool Karin Zürcher, Claudia Véron Chargées de projet CIPRET-Vaud Ligues de la santé Un

Plus en détail

Avant-projet de loi sur les jeux d argent (LJAr) Argumentaire pour la consultation publique (Deuxième version)

Avant-projet de loi sur les jeux d argent (LJAr) Argumentaire pour la consultation publique (Deuxième version) Lausanne, le 1 er juillet 2014 Avant-projet de loi sur les jeux d argent (LJAr) Argumentaire pour la consultation publique (Deuxième version) TABLE DES MATIERES RESUMÉ... 2 PARTIE I: LA QUESTION DU JEU

Plus en détail

Frédéric Richter. Jean-Félix Savary. La prévention des jeux d argent face à l inégalité des chances

Frédéric Richter. Jean-Félix Savary. La prévention des jeux d argent face à l inégalité des chances Frédéric Richter Jean-Félix Savary La prévention des jeux d argent face à l inégalité des chances 39 Les jeux d argent connaissent en Suisse une expansion très importante et persistante depuis plusieurs

Plus en détail

(10_MOT_112) (maj.) La commission composée de Mesdames et Messieurs les député(e)s :

(10_MOT_112) (maj.) La commission composée de Mesdames et Messieurs les député(e)s : JANVIER 2011 RC-MOT (10_MOT_112) (maj.) RAPPORT DE MAJORITE DE LA COMMISSION chargée d'examiner l'objet suivant: Motion Frédéric Haenni et consorts demandant l harmonisation de la loi vaudoise sur la fumée

Plus en détail

Articulation entre mesures sociales du casino et lieux d aide spécialisés lors des mesures de limitation et d exclusion Lisiane SCHÜRMANN

Articulation entre mesures sociales du casino et lieux d aide spécialisés lors des mesures de limitation et d exclusion Lisiane SCHÜRMANN Articulation entre mesures sociales du casino et lieux d aide spécialisés lors des mesures de limitation et d exclusion Lisiane SCHÜRMANN Neuchâtel, 17.01.2014 Introduction Vote populaire de 1993 sur les

Plus en détail

«Les jeux en ligne, quelle influence en France?»

«Les jeux en ligne, quelle influence en France?» Les multiples facettes du jeu Québec, 30 mai 2012 «Les jeux en ligne, quelle influence en France?» M. Grall-Bronnec, G. Bouju, M. Lagadec J. Caillon, J.L. Vénisse Le contexte des jeux de hasard et d argent

Plus en détail

Le taux de retour au joueur, un des facteurs de risque du jeu problématique liés à l'offre de jeu

Le taux de retour au joueur, un des facteurs de risque du jeu problématique liés à l'offre de jeu Le taux de au joueur, un des facteurs de risque du jeu problématique liés à l'offre de jeu 1 JEAN-MICHEL COSTES OBSERVATOIRE DES JEUX 5èmes Assises nationales de la FFA Paris 27 septembre 2012 Plan 2 duction

Plus en détail

Casino de Vannes SAS au capital de 50 000 RCS de VANNES (56) n 790 586 986

Casino de Vannes SAS au capital de 50 000 RCS de VANNES (56) n 790 586 986 Casino de Vannes SAS au capital de 50 000 RCS de VANNES (56) n 790 586 986 RAPPORT D ACTIVITES COMPTE RENDU ANNUEL I/ LE RAPPORT DU DELEGATAIRE Ce rapport est adressé à la Collectivité tous les ans avant

Plus en détail

Rapport annuel 2013 Fédération Suisse des Casinos

Rapport annuel 2013 Fédération Suisse des Casinos Rapport annuel 2013 Fédération Suisse des Casinos Fédération Suisse des Casinos Tel. 031 332 40 22 Effingerstr. 1 info@switzerlandcasinos.ch Boîte postale 593 www.switzerlandcasinos.ch 3000 Berne 7 - 2-1.

Plus en détail

Intervention SUVA 28.11.2014. Formation Handicap et enjeux sociaux 28 novembre 2014

Intervention SUVA 28.11.2014. Formation Handicap et enjeux sociaux 28 novembre 2014 Formation Handicap et enjeux sociaux 28 novembre 2014 FONDATION EMERA 2 NOTRE IDENTITE Emera Institution créée en 1939, reconnue d utilité publique, ne poursuivant aucun but lucratif Partenaire des pouvoirs

Plus en détail

Association Autonomie Aquitaine

Association Autonomie Aquitaine M1 : le contexte législatif et réglementaire de la démarche qualité en secteur médico- social: o La Loi du 2 janvier 2002 : o ses fondements o La démarche de projet o Le règlement de fonctionnement o Le

Plus en détail

l encoche Le Casino de Crans-Montana revue d information de la commune de Montana Décembre 2004 - N 8

l encoche Le Casino de Crans-Montana revue d information de la commune de Montana Décembre 2004 - N 8 l encoche revue d information de la commune de Montana Décembre 2004 - N 8 Le Casino de Crans-Montana 2004 Commune de Montana, sauf mention spéciale en fin d article. Reproduction autorisée avec mention

Plus en détail

ÉVALUATION DE LA TAXE SUR LA DÉPENDANCE AU JEU RÉSUMÉ

ÉVALUATION DE LA TAXE SUR LA DÉPENDANCE AU JEU RÉSUMÉ CONFÉRENCE SPÉCIALISÉE DES MEMBRES DE GOUVERNEMENTS CONCERNÉS PAR LA LOI SUR LES LOTERIES ET LE MARCHÉ DES LOTERIES (CDCM) ÉVALUATION DE LA TAXE SUR LA DÉPENDANCE AU JEU RÉSUMÉ Zurich, 8 mai 2013 Thomas

Plus en détail

CHARLES MENGE Rétrospective

CHARLES MENGE Rétrospective DOSSIER DE PRESSE E X P O S I T I O N La Grenette, galerie de la Ville de Sion Galerie Grande Fontaine Galerie de la Treille Galerie du Musée de l Evêché CHARLES MENGE Rétrospective 21 mars > 19 avril

Plus en détail

Message concernant l initiative populaire «Pour des jeux d argent au service du bien commun»

Message concernant l initiative populaire «Pour des jeux d argent au service du bien commun» 10.093 Message concernant l initiative populaire «Pour des jeux d argent au service du bien commun» du 20 octobre 2010 Mesdames les Présidentes, Mesdames et Messieurs, Par le présent message, nous vous

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION. DES AMIS DES REINES DU VALAIS

STATUTS DE L ASSOCIATION. DES AMIS DES REINES DU VALAIS STATUTS DE L ASSOCIATION. DES AMIS DES REINES DU VALAIS CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES Art. 1 Nom Sous la dénomination «Association des Amis des Reines du Valais» il est constitué une Association régie

Plus en détail

Protection des joueurs. Etienne Marique Magistrat Président de la Commission belge des jeux de hasard

Protection des joueurs. Etienne Marique Magistrat Président de la Commission belge des jeux de hasard Protection des joueurs Etienne Marique Magistrat Président de la Commission belge des jeux de hasard Contenu Commission des jeux en Belgique Comment la technologie de l information aide-t-elle à la protection

Plus en détail

+ Présentation. Jeu pathologique, dépendance et travail social 09.04.14. Sophie Rodari MA en Sociologie BA en Travail Social Professeure HES

+ Présentation. Jeu pathologique, dépendance et travail social 09.04.14. Sophie Rodari MA en Sociologie BA en Travail Social Professeure HES Jeu pathologique, dépendance et travail social + Présentation 2 Sophie Rodari MA en Sociologie BA en Travail Social Professeure HES Sophie.Rodari@hesge.ch CAS HES- SO Spécialisa0on en ges0on de de6es 2013/2014

Plus en détail

Programme internet de traitement du jeu excessif Partie cognitivo-comportementale

Programme internet de traitement du jeu excessif Partie cognitivo-comportementale 19 juin 2008 Programme internet de traitement du jeu excessif Partie cognitivo-comportementale Dr. Ariane Zermatten Dr. Christian Osiek Dr. Françoise Jermann Dr. Yasser Khazaal Dr. Guido Bondolfi Pourquoi

Plus en détail

ÉDITORIAL. Adriano Censi, président de la FSC

ÉDITORIAL. Adriano Censi, président de la FSC RAPPORT ANNUEL 2002 ÉDITORIAL Avec l ouverture de ses premières maisons de jeu en 2002, la Suisse a rejoint la famille des nations européennes capables d accueillir dignement les amateurs de jeux de hasard.

Plus en détail

LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT

LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT Série LÉGISLATION COMPARÉE LA LUTTE CONTRE LA DÉPENDANCE AUX JEUX n LC 175 Septembre 2007 - 3 - LA LUTTE CONTRE LA DÉPENDANCE AUX JEUX Sommaire Pages NOTE DE SYNTHÈSE...

Plus en détail

Commission fédérale des maisons de jeu CFMJ RAPPORT ANNUEL DE LA COMMISSION FÉDÉRALE DES MAISONS DE JEU

Commission fédérale des maisons de jeu CFMJ RAPPORT ANNUEL DE LA COMMISSION FÉDÉRALE DES MAISONS DE JEU Commission fédérale des maisons de jeu CFMJ RAPPORT ANNUEL DE LA COMMISSION FÉDÉRALE DES MAISONS DE JEU 2013 TABLE DES MATIÈRES Liste des abréviations... 4 Préface du Président... 5 Composition de la Commission

Plus en détail

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 %

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % 4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % Prévenir le jeu excessif chez les adolescents C est toujours gagnant! Pourquoi ce dépliant? [ ] Le rôle des parents est déterminant dans la prévention du jeu excessif

Plus en détail

Les jeux de hasard et d argent - Chiffres clés français et internationaux - Politique de Jeu Responsable de la Française des Jeux

Les jeux de hasard et d argent - Chiffres clés français et internationaux - Politique de Jeu Responsable de la Française des Jeux Les jeux de hasard et d argent - Chiffres clés français et internationaux - Politique de Jeu Responsable de la Française des Jeux Avril 2011 Sommaire 1. Le jeu d argent en France Mises et produits bruts

Plus en détail

STATUTS DE L'ASSOCIATION VALAISANNE POUR LA PROMOTION DU RESEAU SCIENTIFIQUE VALAISAN (VS-NET)

STATUTS DE L'ASSOCIATION VALAISANNE POUR LA PROMOTION DU RESEAU SCIENTIFIQUE VALAISAN (VS-NET) STATUTS DE L'ASSOCIATION VALAISANNE POUR LA PROMOTION DU RESEAU SCIENTIFIQUE VALAISAN (VS-NET) I. DISPOSITIONS GENERALES Article 1 : Constitution, durée, siège 1) Sous la dénomination "Réseau scientifique

Plus en détail

AFFICHEUR DE JEUX DE TABLE ET SYSTEME ANALYTIQUE VISUALIMITS

AFFICHEUR DE JEUX DE TABLE ET SYSTEME ANALYTIQUE VISUALIMITS AFFICHEUR DE JEUX DE TABLE ET SYSTEME ANALYTIQUE VISUALIMITS Modules et Caractéristiques Disponibles pour les Casinos Août 2014 DISPONIBLES EN EUROPE ET EN AFRIQUE CHEZ LE DISTRIBUTEUR EXCLUSIF EUROCOIN

Plus en détail

Addiction aux jeux vidéo

Addiction aux jeux vidéo Addiction aux jeux vidéo Dossier bibliographique Mai 2009 Sommaire 1. ADDICTION AUX JEUX VIDEOS... 3 RESSOURCES EN LIGNE... 3 A CONSULTER AU CIRDD... 4 2. PROTECTION DES MINEURS SUR INTERNET... 6 3. SITOGRAPHIE...

Plus en détail

La santé des étudiants

La santé des étudiants La santé des étudiants Organisation et problématiques Centre de Formation SOMMAIRE Introduction Les origines de la santé étudiante La santé étudiante aujourd hui Les acteurs de la santé étudiante Conclusion

Plus en détail

Rapport de la sous-commission des comptes 2013

Rapport de la sous-commission des comptes 2013 Rapport de la sous-commission des comptes 2013 Dicastère de Mme Nathalie Schallenberger Composition de la sous-commission Daniel Ziegler (POP) Pascal Bühler (PS) Christophe Ummel (PLR), rapporteur La sous-commission

Plus en détail

L ÉVALUATION DES DÉCISIONS COMMUNALES Formation pour les responsables politiques et administratifs communaux romands

L ÉVALUATION DES DÉCISIONS COMMUNALES Formation pour les responsables politiques et administratifs communaux romands Formation pour les responsables politiques et administratifs communaux romands Responsable de la chaire de politique locale en collaboration avec les associations faîtières des communes romandes, au Grand

Plus en détail

Participation aux jeux de hasard et d argent

Participation aux jeux de hasard et d argent Chapitre 5 Participation aux jeux de hasard et d argent Isabelle Martin, Rina Gupta, Jeffrey Derevensky Université McGill Centre international d études sur le jeu et les comportements à risque chez les

Plus en détail

Jeu pathologique Jeux de hasard et d argent

Jeu pathologique Jeux de hasard et d argent Jeu pathologique Jeux de hasard et d argent Dossier bibliographique sélectif Juin 2015 SOMMAIRE 1. CADRE LEGISLATIF ET REGLEMENTAIRE, RAPPORTS FRANÇAIS... 3 2. BASES CONCEPTUELLES DU JEU PATHOLOGIQUE...

Plus en détail

Nouvelles addictions. Dr Marie VERSCHAVE Praticien hospitalier Service de médecine interne E et addictologie

Nouvelles addictions. Dr Marie VERSCHAVE Praticien hospitalier Service de médecine interne E et addictologie Nouvelles addictions comportementales Dr Marie VERSCHAVE Praticien hospitalier Service de médecine interne E et addictologie Item N 77. Addictions comportementales Diagnostiquer, évaluer le retentissement

Plus en détail

JEUX PATHOLOGIQUES CHEZ LES PERSONNES ÂGÉES (Janvier 2007)

JEUX PATHOLOGIQUES CHEZ LES PERSONNES ÂGÉES (Janvier 2007) JEUX PATHOLOGIQUES CHEZ LES PERSONNES ÂGÉES (Janvier 2007) Entrée de jeu : «Au Québec, les jeux de hasard et d argent se retrouvent sous différentes formes comme les casinos, les jeux de cartes, les loteries,

Plus en détail

Institut national de santé publique du Québec

Institut national de santé publique du Québec POUR UNE PERSPECTIVE DE SANTÉ PUBLIQUE DES JEUX DE HASARD ET D ARGENT Estimation des montants misés par joueur selon le jeu Institut national de santé publique du Québec Novembre 2001 AUTEURS Serge Chevalier

Plus en détail

Dangers potentiels d Internet et des jeux en ligne

Dangers potentiels d Internet et des jeux en ligne Le Conseil fédéral Dangers potentiels d Internet et des jeux en ligne Rapport du Conseil fédéral en réponse aux postulats Forster-Vannini (09.3521) du 9.6.2009 et Schmid-Federer (09.3579) du 10.6.2009

Plus en détail

Guide pratique. pour employeurs. Qui sommes-nous? Pourquoi nous faire confiance? Une publicité ciblée. Témoignages

Guide pratique. pour employeurs. Qui sommes-nous? Pourquoi nous faire confiance? Une publicité ciblée. Témoignages Guide pratique pour employeurs Qui sommes-nous? Pourquoi nous faire confiance? Une publicité ciblée Témoignages Qui sommes-nous? Ados Job est une association à but non lucratif reconnue d utilité publique

Plus en détail

Loterie Romande. financier

Loterie Romande. financier 2011 Rapport financier Société de la Loterie de la Suisse Romande 13, rue Marterey Case postale 6744 1002 Lausanne CH Tél. + 41 21 348 13 13 Fax + 41 21 348 13 14 info@loro.ch www.loro.ch Sommaire Bilan

Plus en détail

Le monitoring cannabis 2004-2008 et les recommandations pour la prévention

Le monitoring cannabis 2004-2008 et les recommandations pour la prévention Le monitoring cannabis 2004-2008 et les recommandations pour la prévention Présentation lors du congrès «Pour un bon développement! Nouvelles approches en prévention pour enfants, jeunes et familles» 30

Plus en détail

Première prise de position du Conseil d Etat sur le rapport final de la Commission d enquête parlementaire sur le Réseau Santé Valais (CEP-RSV)

Première prise de position du Conseil d Etat sur le rapport final de la Commission d enquête parlementaire sur le Réseau Santé Valais (CEP-RSV) Conseil d Etat Staatsrat Première prise de position du Conseil d Etat sur le rapport final de la Commission d enquête parlementaire sur le Réseau Santé Valais (CEP-RSV) 1 Introduction En date du 8 avril

Plus en détail

Conférence de presse du 24 février. Présentation du Programme cantonal de prévention du tabagisme 2014-2017 (PCT II) Fonds de prévention du tabagisme

Conférence de presse du 24 février. Présentation du Programme cantonal de prévention du tabagisme 2014-2017 (PCT II) Fonds de prévention du tabagisme Conférence de presse du 24 février Présentation du Programme cantonal de prévention du tabagisme 2014-2017 (PCT II) Fonds de prévention du tabagisme Plan de la présentation Thèmes présentés Les besoins

Plus en détail

Réglementation des jeux de casino

Réglementation des jeux de casino Chapitre 3 Section 3.01 Commission des alcools et des jeux de l Ontario Réglementation des jeux de casino Contexte En vertu du Code criminel du Canada, les provinces se voient accorder la responsabilité

Plus en détail

Réguler le virtuel : Expérience des jeux en ligne

Réguler le virtuel : Expérience des jeux en ligne Réguler le virtuel : Expérience des jeux en ligne Stéphane Vaugelade Les propos de cette présentation n engagent que leur auteur Forum 2011 1 Sommaire Rappel historique Exigences du régulateur Cahier des

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil PL 11131-A

Secrétariat du Grand Conseil PL 11131-A Secrétariat du Grand Conseil PL 11131-A Date de dépôt : 25 juin 2013 Rapport de la Commission fiscale chargée d étudier le projet de loi du Conseil d Etat modifiant la loi sur l imposition des personnes

Plus en détail

R a p p o r t a n n u e l 2 0 1 0

R a p p o r t a n n u e l 2 0 1 0 Rapport annuel 2010 Table des matières Page I. Avant-propos du président 4-5 II. Branche 1. Produit brut des jeux 6 2. Produit brut des jeux par casino 7 3. Impôt sur les maisons de jeu 8 4. Offre de

Plus en détail

Conférence de Presse 11/09/2013. «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg»

Conférence de Presse 11/09/2013. «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg» Conférence de Presse 11/09/2013 «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg» La Santé Périnatale au Luxembourg Etat des lieux Présentation de deux rapports : Surveillance de la Santé

Plus en détail

a1 : Le questionnaire South Oaks Gambling Screen (sogs)

a1 : Le questionnaire South Oaks Gambling Screen (sogs) a1 : Le questionnaire South Oaks Gambling Screen (sogs) 1. Veuillez indiquer auxquels des types de jeux suivants vous avez déjà joué dans votre vie. Pour chacun, répondez «pas du tout», «moins d une fois

Plus en détail

CURSUS DE SPECIALISATION CROUPIER DE POKER

CURSUS DE SPECIALISATION CROUPIER DE POKER Programme de Formation POKERSPHERE CURSUS DE SPECIALISATION CROUPIER DE POKER Formation réalisée par Arkane Poker Organisme de formation indépendant enregistré auprès de la DRTEFP sous le numéro 72.33.07827.33

Plus en détail

CONCEVOIR ET COMMUNIQUER SON PROJET DE SYSTÈME D INFORMATION. Sous la direction du Professeur Olivier Glassey

CONCEVOIR ET COMMUNIQUER SON PROJET DE SYSTÈME D INFORMATION. Sous la direction du Professeur Olivier Glassey CONCEVOIR ET COMMUNIQUER SON PROJET DE SYSTÈME D INFORMATION La plupart des projets informatiques intègrent actuellement des méthodes et des bonnes pratiques en termes de construction et de qualité logicielles,

Plus en détail

Réglementation des jeux de casino

Réglementation des jeux de casino Chapitre 4 Section 4.01 Commission des alcools et des jeux de l Ontario Réglementation des jeux de casino Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.01 du Rapport annuel 2010 Contexte

Plus en détail

PERFORMANCES RADIOLO- GIQUES DU PROGRAMME VALAISAN DE DEPISTAGE DU CANCER DU SEIN: EVOLUTION ET DETERMINANTS, 2002-12

PERFORMANCES RADIOLO- GIQUES DU PROGRAMME VALAISAN DE DEPISTAGE DU CANCER DU SEIN: EVOLUTION ET DETERMINANTS, 2002-12 IUMSP Institut universitaire de médecine sociale et préventive Unité d épidémiologie du cancer - UEC PERFORMANCES RADIOLO- GIQUES DU PROGRAMME VALAISAN DE DEPISTAGE DU CANCER DU SEIN: EVOLUTION ET DETERMINANTS,

Plus en détail

8ème Congrès suisse de pédagogie spécialisée 2013

8ème Congrès suisse de pédagogie spécialisée 2013 8ème Congrès suisse de pédagogie spécialisée 2013 Pour un meilleur échange entre chercheuses et chercheurs en Suisse : Réseau Recherche en pédagogie spécialisée et banque de données de la recherche du

Plus en détail

20 réponses sur les troubles liés aux jeux d'argent

20 réponses sur les troubles liés aux jeux d'argent 20 réponses sur les troubles liés aux jeux d'argent Edité par le Centre du jeu excessif www.jeu-excessif.ch CJE Reproduction autorisée sur demande préalable et mention de la source Avril 2012 Renseignements

Plus en détail

Diplômes Brevets Certificats

Diplômes Brevets Certificats Diplômes Brevets Certificats Sion : 027 346 59 79 St-Maurice : 024 471 63 22 mail@cvpc.ch www.cvpc.ch Sommaire Boostez votre carrière... Erreur! Signet non défini. Brevets fédéraux... 3 Brevet fédéral

Plus en détail

Paysage des casinos en Suisse

Paysage des casinos en Suisse Commission fédérale des maisons de jeu CFMJ Référence: G174-0252 Paysage des casinos en Suisse Rapport sur la situation Recommandations pour l'avenir 1/50 60/60-003/05/F414-0053G1740252 Table des matières

Plus en détail

Rapport annuel FSC 2014

Rapport annuel FSC 2014 Rapport annuel FSC 2014 Fédération Suisse des Casinos Tél. 031 332 40 22 Effingerstrasse 1 info@switzerlandcasinos.ch Case postale 593 www.switzerlandcasinos.ch 3000 Berne 7 - 2-1. Préface du président

Plus en détail

Dans le champ des addictions aux substances, l importance

Dans le champ des addictions aux substances, l importance DÉPENDANCES JANVIER N O 51 31 POST-SCRIPTUM INTÉGRER LES PROCHES DANS L ABORD DES ADDICTIONS AUX JEUX D ARGENT : L EXPÉRIENCE D UNE UNITÉ SPÉCIALISÉE EN SUISSE ROMANDE Olivier Simon, Neil Ewering, Maude

Plus en détail

Table des matières. Page I. Préface du président 4-5

Table des matières. Page I. Préface du président 4-5 Rapport annuel 2009 Table des matières Page I. Préface du président 4-5 II. Branche 1. Produit brut des jeux 6 2. Impôt sur les maisons de jeu 7 3. Aperçu par maison de jeu 8 4. Offres de jeux 9 III.

Plus en détail

Conditions-cadres et évolution en Suisse

Conditions-cadres et évolution en Suisse Traduction du résumé du rapport «Glücksspiel im Internet» Contexte La Commission fédérale des maisons de jeu (CFMJ) a reçu de la Confédération le mandat «d examiner les bases légales quant à la question

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 1303

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 1303 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 1303 Délégation de service public - Casino Municipal - Rapport sur l exercice 2004 (novembre 2003 - octobre 2004) M. l Adjoint MARIOT, Rapporteur : La STTM est

Plus en détail

"Formation et évaluation de la compétence du pharmacien clinicien expérience suisse"

Formation et évaluation de la compétence du pharmacien clinicien expérience suisse "Formation et évaluation de la compétence du pharmacien clinicien expérience suisse" Journées Franco-Suisses de Pharmacie Hospitalière 23 avril 2015, Mâcon Dr Vera Jordan-von Gunten Pharmacien d hôpital,

Plus en détail

HOTELA : votre partenaire pour toutes les assurances sociales. Simplify your business.

HOTELA : votre partenaire pour toutes les assurances sociales. Simplify your business. 1 HOTELA : votre partenaire pour toutes les assurances sociales. Simplify your business. Table des matières 3 HOTELA : le portrait Par des entrepreneurs pour des entrepreneurs 4 HOTELA : les assurances

Plus en détail

Le joueur excessif et le désendettement

Le joueur excessif et le désendettement Le joueur excessif et le désendettement Les niveaux d intervention: points de vue des professionnels Les étapes et la collaboration: point de vue d une personne concernée Discussion: Comment favoriser

Plus en détail

RÉGION DE LANAUDIÈRE (14) PLAN D'ACTION - JEU PATHOLOGIQUE 2002-2005

RÉGION DE LANAUDIÈRE (14) PLAN D'ACTION - JEU PATHOLOGIQUE 2002-2005 RÉGION DE LANAUDIÈRE (14) PLAN D'ACTION - JEU PATHOLOGIQUE 2002-2005 préparé par Lysane Ouimet Régie régionale de Lanaudière JANVIER 2003 Adopté par le Conseil d'administration de la Régie régionale de

Plus en détail

A la découverte du Valais technologique et industriel

A la découverte du Valais technologique et industriel UNE ETOILE TECHNOLOGIQUE SUR LE DRAPEAU VALAISAN A la découverte du Valais technologique et industriel Projet Etoile du bicentenaire DOSSIER DE PRÉSENTATION POUR LES ENSEIGNANTS janvier 2015 PRÉAMBULE

Plus en détail

Une tradition éducative

Une tradition éducative Une tradition éducative L Ecole Montani cultive, depuis son ouverture, une tradition éducative qui correspond à une demande de progression harmonieuse à travers une scolarité épanouie, placée sous une

Plus en détail

POUR UN SPORT SUISSE DYNAMIQUE

POUR UN SPORT SUISSE DYNAMIQUE POUR UN SPORT SUISSE DYNAMIQUE 1 AU SERVICE DU SPORT SUISSE En sa qualité de promoteur n 1 du sport suisse, la Société du Sport-Toto (SST) assume une précieuse mission du point de vue économique et social

Plus en détail

LE CONCEPT. 1 stade 1 zone industrielle 1 entreprise 1 parc public

LE CONCEPT. 1 stade 1 zone industrielle 1 entreprise 1 parc public Saint Etienne 2010 LE CONCEPT S adressant àtous les publics, les 4èmes Rencontres de la Forme se sont déroulées du lundi 7 au dimanche 13 juin 2010 sur 4 sites de la Ville de Saint Etienne : 1 stade 1

Plus en détail

Projet de loi sur l ouverture à la concurrence du secteur des jeux d argent et de hasard en ligne. Jeudi 5 mars 2009

Projet de loi sur l ouverture à la concurrence du secteur des jeux d argent et de hasard en ligne. Jeudi 5 mars 2009 Projet de loi sur l ouverture à la concurrence du secteur des jeux d argent et de hasard en ligne Jeudi 5 mars 2009 Pourquoi ouvrir le marché des jeux en ligne? La situation actuelle : Un marché légal

Plus en détail

CONVENTION-CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LA FONDATION PRINCE ALBERT II DE MONACO

CONVENTION-CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LA FONDATION PRINCE ALBERT II DE MONACO CONVENTION-CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LA FONDATION PRINCE ALBERT II DE MONACO ET L UICN, UNION INTERNATIONALE POUR LA CONSERVATION DE LA NATURE ET DE SES RESSOURCES EN PRESENCE DE L INSTITUT OCEANOGRAPHIQUE,

Plus en détail

Collaboration à cette conférence

Collaboration à cette conférence L ACTION EN SANTÉ PUBLIQUE POUR AGIR SUR L ACCESSIBILITÉ AU JEU Bilan des initiatives des directions régionales de santé publique relatives au Casino de Montréal, aux Salons de jeux et au jeu en ligne

Plus en détail

2'223 4'257 (2'734 Équivalent temps plein ETP) 1'935 4'514 (3'210 ETP) 37'126. 1 540 Compris dans l'enseignement obligatoire Enseignement spécialisé

2'223 4'257 (2'734 Équivalent temps plein ETP) 1'935 4'514 (3'210 ETP) 37'126. 1 540 Compris dans l'enseignement obligatoire Enseignement spécialisé af DE VAUD Département de la formation et de la jeunesse DFJ Projet : «Ecole et informatique» 1 Introduction Près de deux décennies après l introduction des premiers ordinateurs dans l École obligatoire,

Plus en détail

LE JEU EXCESSIF. Dr Christine Davidson M.Philippe Maso. Décembre 2011

LE JEU EXCESSIF. Dr Christine Davidson M.Philippe Maso. Décembre 2011 LE JEU EXCESSIF Dr Christine Davidson M.Philippe Maso Décembre 2011 Qu est-ce qu un Joueur Occasionnel? Joue pour le plaisir Accepte de perdre l argent misé. Ne retourne pas pour se refaire. Joue selon

Plus en détail

Les niveaux et pratiques des jeux

Les niveaux et pratiques des jeux Le point sur la recherche en cours < T E N D A N C E S > www.ofdt.fr n 77 Septembre 2011 Jean-Michel Costes, Maud Pousset, Vincent Eroukmanoff, Olivier Le Nezet Les niveaux et pratiques des jeux de hasard

Plus en détail

formaliser des lignes directrices et des cahiers des charges pour conseiller, orienter et soutenir activement les opérateurs publics et privés,

formaliser des lignes directrices et des cahiers des charges pour conseiller, orienter et soutenir activement les opérateurs publics et privés, squad - Centre de compétences transfrontalier pour le suivi et la planification des quartiers durables INTERREG IVA France Suisse Rapport de synthèse (version août 2015) Objectif de ce document Ce document

Plus en détail

Commission extraparlementaire : Révision totale de la LHR et de l OHR. Avant-projet

Commission extraparlementaire : Révision totale de la LHR et de l OHR. Avant-projet Commission extraparlementaire : Révision totale de la LHR et de l OHR Avant-projet de révision totale de la loi sur l hôtellerie, la restauration et le commerce de boissons alcooliques (LHR) et son ordonnance

Plus en détail

PARRAINAGE, PUBLICITE ET

PARRAINAGE, PUBLICITE ET Observatoire des stratégies marketing pour les produits du tabac PARRAINAGE, PUBLICITE ET PROMOTION DES PRODUITS DU TABAC DANS LES EVENEMENTS CULTURELS ET SPORTIFS Résumé des résultats Juin 2014 Proposition

Plus en détail

BACHELOR. HES-SO Valais-Wallis rte de la Plaine 2 3960 Sierre +41 27 606 89 11 info@hevs.ch www.hevs.ch

BACHELOR. HES-SO Valais-Wallis rte de la Plaine 2 3960 Sierre +41 27 606 89 11 info@hevs.ch www.hevs.ch BACHELOR HES-SO Valais-Wallis rte de la Plaine 2 3960 Sierre +41 27 606 89 11 info@hevs.ch www.hevs.ch «PERSPECTIVES PROFESSIONNELLES» TÉMOIGNAGES Gilles DIND Suisse Tourisme, directeur des marchés d Europe

Plus en détail

SANTE DES ETUDIANTS 2015. emevia - La santé des étudiants en 2013 1

SANTE DES ETUDIANTS 2015. emevia - La santé des étudiants en 2013 1 SANTE DES ETUDIANTS 2015 emevia - La santé des étudiants en 2013 1 emevia - La santé des étudiants en 2013 2 1. Contexte et objectifs emevia est le premier réseau de mutuelles étudiantes de proximité EmeVia

Plus en détail