Programme de prévention du jeu excessif en Valais. Groupe de pilotage CAP LVT Jean-Daniel Barman, directeur CAP LVT 21 février 2008 Sion

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programme de prévention du jeu excessif en Valais. Groupe de pilotage CAP LVT Jean-Daniel Barman, directeur CAP LVT 21 février 2008 Sion"

Transcription

1 Programme de prévention du jeu excessif en Valais Groupe de pilotage CAP LVT Jean-Daniel Barman, directeur CAP LVT 21 février 2008 Sion

2 Exposé introductif Radiographie rapide du phénomène Données épidémiologiques existantes Etude Bondolfi et Osiek Extrapolation données valaisannes Expérience valaisanne depuis 2000 Programme intercantonal de lutte contre la dépendance au jeu Mandat des CAP LVT Coordination romande du GREA (Mme Clementi)

3 Etude des Dr. Osiek et Bondolfi en 1998 Objectifs : quantifier la prévalence des joueurs pathologiques et mettre en évidence leurs caractéristiques Mettre en évidence le rapport entre le jeu pathologique et la consommation d alcool Evaluer l incidence de l offre de jeu sur l émergence du jeu pathologique

4 Résultats de l étude en bref Taux de joueurs pathologiques en Suisse 0.79 % (soit entre et pers.) Taux de joueurs à risque 2.18 % (soit entre et personnes concernées) Dépendance croisée avec l alcool estimée à 36% pour les joueurs pathologiques contre 8% des joueurs jouant occasionnellement. Majorité d hommes salariés, célibataires, d environ 33 ans et ayant joué pour la 1 ère fois entre 19 et 25 ans. 1.3 % des joueurs avaient demandé de l aide

5 Extrapolation Valais Sur la base de l étude Osiek de 1998, le Valais compterait 1845 joueurs pathologiques de 18 ans et plus Basé sur les prévalences de 1998 du rapport précité, le canton enregistrerait 5092 joueurs à risque de 18 ans et plus

6 Les prises en charge LVT En 2006, 2.4% de la clientèle CAP consulte pour un problème de jeu (soit 12 hommes et 3 femmes) Constat général dans tous les cantons romands : les joueurs pathologiques consultent très peu les services spécialisés!

7 Engagement des CAP LVT : LMJ et OLMJ contragnent les casinos à établir un concept visant à prévenir les conséquences dommageables du jeu : Participation active de la LVT et du Service de l Action sociale à l élaboration du concept social et des mesures préventives du Casino de Saxon. Constitution de la Fondation Féodor, par la SA d exploitation du Casino de Saxon qui lui délègue un certain nombre de tâches.

8 Premières réalisations 2001: Elaboration d un module de formation pour les croupiers du Casino en partenariat avec ISPA. Réalisation de supports communication pour les clients du casino (Test auto-évaluation SOGS et infos générales) Récolte et mise à disposition de ressources théoriques sur le jeu pathologique Formation interne CAP sur cette nouvelle addiction.

9 et extinction des feux! Création d un réseau d aide (IPVR, juristeconseil, Medrotox, etc.) Elaboration d une grille de dépistage à l intention du casino de Saxon Sensibilisation au personnel du 143 Attribution des concessions aux casinos de Montana et Zermatt. Saxon s éteint!

10 Baisse des engagements CAP 2002 : Forum drogues sur le jeu 2003 : Contacts épisodiques avec Casino de Crans-Montana (procédures de levée d interdiction Fermeture du casino de Zermatt 2003: Collaboration avec le casino de Montreux IGT : Introduction traçabilité de la clientèle LVT qui consulte pour le jeu 2004 : Participation au symposium sur le jeu pathologique à Lausanne 2005 : En décembre, signature d une convention de collaboration avec le casino de Crans-Montana 2006 : rencontre de réseau (VS) pour évaluer les besoins et demandes en matière de joueurs pathologiques

11

12 Le réveil romand! 2004 : rapport CRASS (devenue CLASS) «Considérations et propositions d actions autour d une politique régionale cohérente en matière de lutte contre le jeu pathologique» Création d une plate forme «jeu excessif» au GREA Adoption d un programme intercantonal contre la dépendance au jeu suite à un accord entre la CLASS et la Conf. Romande de la loterie et des jeux (CRLJ) En Valais, création d une Commission pour la lutte contre la dépendance au jeu

13 Mandat aux CAP LVT 2008 : signature d un contrat de prestations entre la LVT (par les CAP) et la Commission de lutte contre la dépendance au jeu

14 Divers volets du mandat Information/communication/prévention Formation Relation d aide Réseau valaisan Recherche-évaluation (collabo. OVS) Coordination intercantonale

15 Mandat de la CLASS au GREA Sensibiliser aux questions du jeu pathologique et rendre visible les ressources disponibles Création d un numéro vert Offre de formation Partenariat Coordination Plus d infos par Mme Nathalie Clémenti

16 Ouverture du chantier valaisan Dès réception du contrat signé Mise en œuvre Médiatisation dès mai 2008 Offres de formation Renforcement du réseau

17 Partenariat indispensable! Nous sommes tous concernés par la problématique du jeu excessif Nos ressources et savoir-faire sont complémentaires Aujourd hui, sensibilisation Demain, action

18 Vous et nous 21 février 2008, témoins du lancement d un nouveau programme Dès demain, partenaires Nous nous réjouissons de collaborer avec vous!

Programme de prévention du jeu excessif en Valais Plan d action : 2008-2009-2010

Programme de prévention du jeu excessif en Valais Plan d action : 2008-2009-2010 Conférence de presse du 6 mai 2008 Salle des Solives, 1er étage Maison Supersaxo à Sion Programme de prévention du jeu excessif en Valais Plan d action : 2008-2009-2010 Projet des Centres d Aide et de

Plus en détail

Programme intercantonal de lutte contre la dépendance au jeu (PILDJ) Actions neuchâteloises

Programme intercantonal de lutte contre la dépendance au jeu (PILDJ) Actions neuchâteloises 1 Programme intercantonal de lutte contre la dépendance au jeu (PILDJ) Actions neuchâteloises Luca Fumagalli Adjoint au chef du Service des établissements spécialisés et délégué du canton au groupe d accompagnement

Plus en détail

CHUV CFMJ CJE CAS CoRoMA CLASS CRLJ CSM DLE DP-CHUV DUMSC DSAS Vaud EESP FORDD GFD-EWS GREA GRSA

CHUV CFMJ CJE CAS CoRoMA CLASS CRLJ CSM DLE DP-CHUV DUMSC DSAS Vaud EESP FORDD GFD-EWS GREA GRSA ÉLÉMENTS DE PLANIFIC ATION STRATÉGIQUE Période 2010-2015 Liste des abréviations courantes CHUV CFMJ CJE CAS CoRoMA CLASS CRLJ CSM DLE DP-CHUV DUMSC DSAS Vaud EESP FORDD GFD-EWS GREA GRSA GRSP HES HUG IMSP

Plus en détail

Etudes de prévalence du Jeu pathologique en Suisse 1998 et 2005

Etudes de prévalence du Jeu pathologique en Suisse 1998 et 2005 Etudes de prévalence du Jeu pathologique en Suisse 1998 et 2005 Christian Osiek Guido Bondolfi Françoise Jermann Daniele Zullino François Ferrero Département de psychiatrie Christian.Osiek@hcuge.ch Pourquoi

Plus en détail

Le réseau fribourgeois du jeu excessif

Le réseau fribourgeois du jeu excessif Le réseau fribourgeois du jeu excessif Prévention REPER Téléphone : +41 26 322 40 00 Adresse postale : Route du Jura 29 1700 Fribourg projets@reper-fr.ch Description : En réponse aux risques que présentent

Plus en détail

EVALUATION DE LA PERMANENCE TÉLÉPHONIQUE 0800 801 381 DU PROGRAMME INTERCANTONAL DE LUTTE CONTRE LA DÉPENDANCE AU JEU (PILDJ)

EVALUATION DE LA PERMANENCE TÉLÉPHONIQUE 0800 801 381 DU PROGRAMME INTERCANTONAL DE LUTTE CONTRE LA DÉPENDANCE AU JEU (PILDJ) Centre hospitalier universitaire vaudois Département universitaire de médecine et de santé communautaires Institut universitaire de médecine sociale et préventive Lausanne EVALUATION DE LA PERMANENCE TÉLÉPHONIQUE

Plus en détail

Campagne de prévention sur le jeu excessif

Campagne de prévention sur le jeu excessif Campagne de prévention sur le jeu excessif Dossier de presse Contacts Pour les cantons romands :! Madame Anne-Claude Demierre Conseillère d État du Canton de Fribourg Présidente de la CLASS 026 305 29

Plus en détail

Las Vegas (provisoirement( provisoirement) amadouée? Prévention. Dr méd.. Tazio Carlevaro. Gruppo Azzardo Ticino

Las Vegas (provisoirement( provisoirement) amadouée? Prévention. Dr méd.. Tazio Carlevaro. Gruppo Azzardo Ticino Las Vegas (provisoirement( provisoirement) amadouée? Prévention du jeu excessif au Tessin Dr méd.. Tazio Carlevaro Gruppo Azzardo Ticino 1 Arguments de mon exposé Nous parlerons des possibilité de jeu

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil PL 8785-A

Secrétariat du Grand Conseil PL 8785-A Secrétariat du Grand Conseil PL 8785-A Date de dépôt: 2 décembre 2003 Messagerie Rapport de la Commission des finances chargée d'étudier le projet de loi de M mes Françoise Schenk-Gottret et Loly Bolay

Plus en détail

Le jeu pathologique en Suisse: quelques données épidémiologiques*

Le jeu pathologique en Suisse: quelques données épidémiologiques* Le jeu pathologique en Suisse: quelques données épidémiologiques* Guido Bondolfi, médecin associé, département de Psychiatrie, Hôpitaux Universitaires de Genève; Christian Osiek, psychologue, professeur

Plus en détail

Le coût social du jeu excessif

Le coût social du jeu excessif Le coût social du jeu excessif Jeu et précarité Programme intercantonal de lutte contre la dépendance au jeu Claude Jeanrenaud Dimitri Kohler Institut de recherches économiques Université de Neuchâtel

Plus en détail

ETUDE ROMANDE SUR LE JEU

ETUDE ROMANDE SUR LE JEU Centre hospitalier universitaire vaudois Département universitaire de médecine et de santé communautaires Institut universitaire de médecine sociale et préventive Lausanne ETUDE ROMANDE SUR LE JEU Une

Plus en détail

Parlez-nous de vous et nous vous mettrons en images. Que vous souhaitiez vous faire connaître,

Parlez-nous de vous et nous vous mettrons en images. Que vous souhaitiez vous faire connaître, Parlez-nous de vous et nous vous mettrons en images. Que vous souhaitiez vous faire connaître, changer d image ou conquérir de nouveaux territoires, votre message vaut largement la peine qu on s y arrête

Plus en détail

27/05/2013. Loi sur la santé (14 février 2008) Bases légales actuelles. Organisation du dispositif addiction en Valais

27/05/2013. Loi sur la santé (14 février 2008) Bases légales actuelles. Organisation du dispositif addiction en Valais Organisation du dispositif addiction en Valais Philippe Vouillamoz directeur secteur AideIPrévention 2011 2012 Nous changeons d image pas de mission Loi sur la santé (14 février 2008) Bases légales actuelles

Plus en détail

Rapport rendant compte des résultats de la consultation

Rapport rendant compte des résultats de la consultation Commission fédérale des maisons de jeu CFMJ Secrétariat Rapport rendant compte des résultats de la consultation Auditions relatives à la modification de l art. 69 de l ordonnance du 24 septembre 2004 sur

Plus en détail

Lisiane Schürmann MESURES SOCIALES ET PREVENTION: LE ROLE DES CASINOS

Lisiane Schürmann MESURES SOCIALES ET PREVENTION: LE ROLE DES CASINOS Lisiane Schürmann MESURES SOCIALES ET PREVENTION: LE ROLE DES CASINOS Plan 1) Loi fédérale sur les maisons de jeu 2) Contenu du programme de Mesures Sociales des casinos imposé par la CFMJ 3) Autre mesure

Plus en détail

Années 2009/2010. En mouvement vers son équilibre! www.alimentationmouvementvs.ch. Un programme de Promotion Santé Valais (PSV)

Années 2009/2010. En mouvement vers son équilibre! www.alimentationmouvementvs.ch. Un programme de Promotion Santé Valais (PSV) Années 2009/2010 En mouvement vers son équilibre! www.alimentationmouvementvs.ch Un programme de Promotion Santé Valais (PSV) Le poids corporel sain, Quoi de nouveau depuis 2008? Depuis la parution de

Plus en détail

Observatoire Valaisan de la Santé

Observatoire Valaisan de la Santé Observatoire Valaisan de la Santé 02 Sommaire Un Observatoire de la santé pour décider 03 - Un outil indispensable pour piloter le système de santé 03 Une création par étapes 04 Organisation et Mission

Plus en détail

A / LES CASINOS BARRIÈRE EN SUISSE, UNE EXPÉRIENCE DE RÉFÉRENCE 5 B / ENGHIEN-LES-BAINS, LE CASINO BARRIÈRE PIONNIER EN FRANCE 7

A / LES CASINOS BARRIÈRE EN SUISSE, UNE EXPÉRIENCE DE RÉFÉRENCE 5 B / ENGHIEN-LES-BAINS, LE CASINO BARRIÈRE PIONNIER EN FRANCE 7 DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE I. L EXPERTISE DE LUCIEN BARRIÈRE HÔTELS ET CASINOS EN MATIÈRE DE JEU RESPONSABLE 5 A / LES CASINOS BARRIÈRE EN SUISSE, UNE EXPÉRIENCE DE RÉFÉRENCE 5 B / ENGHIEN-LES-BAINS, LE

Plus en détail

Règlement concernant l exploitation des jeux automatiques d argent dans les casinos (Règlement sur les machines à sous)

Règlement concernant l exploitation des jeux automatiques d argent dans les casinos (Règlement sur les machines à sous) - - 90.0 Règlement concernant l exploitation des jeux automatiques d argent dans les casinos (Règlement sur les machines à sous) du 6 décembre 998 Le Conseil d'etat du canton du Valais vu l art. 48bis

Plus en détail

Coûts sociaux du jeu dans les casinos

Coûts sociaux du jeu dans les casinos BÜRO FÜR ARBEITS- UND SOZIALPOLITISCHE STUDIEN BASS AG KONSUMSTRASSE 20. CH-3007 BERN. TEL +41 (0)31 380 60 80. FAX +41 (0)31 398 33 63 INFO@BUEROBASS.CH. WWW.BUEROBASS.CH Coûts sociaux du jeu dans les

Plus en détail

VILLE D'YVERDON-LES-BAINS MUNICIPALITE

VILLE D'YVERDON-LES-BAINS MUNICIPALITE VILLE D'YVERDON-LES-BAINS MUNICIPALITE MW Préavis no 10 le 16 mars 2001 RAPPORT AU CONSEIL COMMUNAL D'YVERDON-LES-BAINS concernant l'octroi à la Romande des jeux SA d'un droit de superficie (DDP) à détacher

Plus en détail

PRIS AU JEU? Information et conseils pour les proches

PRIS AU JEU? Information et conseils pour les proches PRIS AU JEU? Information et conseils pour les proches 1. Qu est-ce que le jeu problématique? Lorsque le jeu occasionnel et récréatif devient plus qu un simple divertissement, on parle de jeu problématique.

Plus en détail

LA CONSOMMATION DE TABAC,

LA CONSOMMATION DE TABAC, LA CONSOMMATION DE TABAC, D ALCOOL ET DE CANNABIS CHEZ LES ÉCOLIERS VALAISANS EN 2010 ANNICK CLERC BÉROD AVRIL 2012 En collaboration avec Promotion Santé Valais et l Observatoire Valaisan de la Santé Impressum

Plus en détail

Séminaire international Dresde 23.10.2015

Séminaire international Dresde 23.10.2015 Séminaire international Dresde 23.10.2015 Procédures et expériences d audit dans le domaine de la culture pour des formes juridiques différentes Fanny Bourgeois Expert réviseur agréé Didier Cheseaux Expert

Plus en détail

Paysage des casinos en Suisse Situation fin 2009

Paysage des casinos en Suisse Situation fin 2009 Commission fédérale des maisons de jeu CFMJ Référence : I301-0003 Paysage des casinos en Suisse Situation fin 2009 Rapport au Conseil fédéral Table des matières Condensé 3 Situation initiale 5 Mandat principal

Plus en détail

9.11 Les jeux de hasard et d argent

9.11 Les jeux de hasard et d argent 9.11 Les jeux de hasard et d argent Maud Pousset, Marie-Line Tovar 288 Les jeux de hasard et d argent (JHA) constituent une activité ancienne et répandue, mais longtemps interdite. Leur offre s est étoffée,

Plus en détail

Dr Claude-François Robert, Lysiane Mariani Ummel et Joanne Schweizer Rodrigues Service de la santé publique, Neuchâtel

Dr Claude-François Robert, Lysiane Mariani Ummel et Joanne Schweizer Rodrigues Service de la santé publique, Neuchâtel Politique de santé mentale: exemple du canton de Neuchâtel Conférence Santé publique Suisse 2014 3 ème Rencontre Réseau Santé Psychique Suisse Olten, 22 août 2014 Dr Claude-François Robert, Lysiane Mariani

Plus en détail

MAI 2013 13_INT_100 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT

MAI 2013 13_INT_100 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT MAI 2013 13_INT_100 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT à l'interpellation Claude-Alain Voiblet - Paris sur les résultats sportifs et tricherie, l'etat ne doit pas soutenir les tricheurs! Rappel Une fois de plus,

Plus en détail

Présentation d un projet de collaboration autour d une forme de vulnérabilité : tabac et alcool

Présentation d un projet de collaboration autour d une forme de vulnérabilité : tabac et alcool Forum PSLA - 6 mars 2014 Présentation d un projet de collaboration autour d une forme de vulnérabilité : tabac et alcool Karin Zürcher, Claudia Véron Chargées de projet CIPRET-Vaud Ligues de la santé Un

Plus en détail

Intervention SUVA 28.11.2014. Formation Handicap et enjeux sociaux 28 novembre 2014

Intervention SUVA 28.11.2014. Formation Handicap et enjeux sociaux 28 novembre 2014 Formation Handicap et enjeux sociaux 28 novembre 2014 FONDATION EMERA 2 NOTRE IDENTITE Emera Institution créée en 1939, reconnue d utilité publique, ne poursuivant aucun but lucratif Partenaire des pouvoirs

Plus en détail

L Observatoire valaisan de la santé: un outil intégratif de surveillance sanitaire

L Observatoire valaisan de la santé: un outil intégratif de surveillance sanitaire L Observatoire valaisan de la santé: un outil intégratif de surveillance sanitaire Luc Fornerod 1, Dr Georges Dupuis 2, Dr Arnaud Chiolero 1,3 1)Observatoire Valaisan de la santé; 2) Service de la santé

Plus en détail

Synthèse. Jeux d argent. Internet et jeux vidéo. Comparaison avec les apprentis

Synthèse. Jeux d argent. Internet et jeux vidéo. Comparaison avec les apprentis ENQUÊTE SUR LA PRATIQUE D INTERNET, DES JEUX VIDEO ET JEUX D ARGENT PAR DES COLLEGIENS PAS C AL E SCH AL B E T T E R, LIC.ES.SOC. C O L L AB O R AT R I C E S C I E N T I F I Q U E AD D I C T I O N VAL

Plus en détail

Prévenir le jeu excessif dans une société addictive?

Prévenir le jeu excessif dans une société addictive? Prévenir le jeu excessif dans une société addictive? D une approche bio-psycho-sociale à la définition d une politique de santé publique sous la direction de C. Dunand, M. Rihs-Middel, O. Simon Qu est-ce

Plus en détail

Parler d'alcool en entreprise Mise en place d une politique intégrant le contrôle

Parler d'alcool en entreprise Mise en place d une politique intégrant le contrôle Parler d'alcool en entreprise Mise en place d une politique intégrant le contrôle Lausanne, le 07 novembre 2012 Congrès d Addiction Suisse Dépistage alcool et drogues au travail: une bonne idée? Parler

Plus en détail

Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale

Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale L Université de Fribourg; L Université de Genève; L Université de Lausanne; L Université de Neuchâtel; (ci-après désignées par «les

Plus en détail

adoptée par la Conférence Romande de la Loterie et des Jeux le 18 novembre 2005 en vue de la ratification par les cantons romands

adoptée par la Conférence Romande de la Loterie et des Jeux le 18 novembre 2005 en vue de la ratification par les cantons romands 9 e convention relative à la Loterie romande (C-LoRo) I 3 15 du 18 novembre 2005 (Entrée en vigueur : 1 er janvier 2006) adoptée par la Conférence Romande de la Loterie et des Jeux le 18 novembre 2005

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE. Campagne de sensibilisation à la BPCO

CONFÉRENCE DE PRESSE. Campagne de sensibilisation à la BPCO CONFÉRENCE DE PRESSE Campagne de sensibilisation à la BPCO Sion, jeudi 18 novembre 2010 COMMUNIQUE DE PRESSE DU 18 NOVEMBRE 2010 Ensemble contre la BPCO : des partenaires valaisans unissent leur force

Plus en détail

Les jeux de hasard et la pathologie du jeu en Suisse

Les jeux de hasard et la pathologie du jeu en Suisse BÜRO FÜR ARBEITS- UND SOZIALPOLITISCHE STUDIEN STEFAN SPYCHER, DR.RER.POL.. KILIAN KÜNZI, LIC.PHIL.HIST.. HEIDI STUTZ, LIC.PHIL.HIST. KONSUMSTRASSE 20. CH-3007 BERN. TEL +41 (0)31 380 60 80. FAX +41 (0)31

Plus en détail

Avant-projet de loi sur les jeux d argent (LJAr) Argumentaire pour la consultation publique (Deuxième version)

Avant-projet de loi sur les jeux d argent (LJAr) Argumentaire pour la consultation publique (Deuxième version) Lausanne, le 1 er juillet 2014 Avant-projet de loi sur les jeux d argent (LJAr) Argumentaire pour la consultation publique (Deuxième version) TABLE DES MATIERES RESUMÉ... 2 PARTIE I: LA QUESTION DU JEU

Plus en détail

Loi fédérale sur les jeux de hasard et les maisons de jeu

Loi fédérale sur les jeux de hasard et les maisons de jeu Loi fédérale sur les jeux de hasard et les maisons de jeu (Loi sur les maisons de jeu, LMJ) 935.52 du 18 décembre 1998 (Etat le 27 décembre 2006) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art.

Plus en détail

Projet pilote de détection et d intervention précoces dans le champ scolaire et de la formation en Suisse

Projet pilote de détection et d intervention précoces dans le champ scolaire et de la formation en Suisse Projet pilote de détection et d intervention précoces dans le champ scolaire et de la formation en Suisse Marie-Claire Rey-Baeriswyl, professeure Karin Zürcher, collaboratrice scientifique Haute école

Plus en détail

PROJET. Développer un event spécifique pour la prévention des addictions au CO

PROJET. Développer un event spécifique pour la prévention des addictions au CO PROJET Développer un event spécifique pour la prévention des addictions au CO Une action du programme de prévention des addictions en milieu scolaire «Je gère...» PROGRAMME DE PRÉVENTION SCOLAIRE DE LA

Plus en détail

Casino de Vannes SAS au capital de 50 000 RCS de VANNES (56) n 790 586 986

Casino de Vannes SAS au capital de 50 000 RCS de VANNES (56) n 790 586 986 Casino de Vannes SAS au capital de 50 000 RCS de VANNES (56) n 790 586 986 RAPPORT D ACTIVITES COMPTE RENDU ANNUEL I/ LE RAPPORT DU DELEGATAIRE Ce rapport est adressé à la Collectivité tous les ans avant

Plus en détail

Le taux de retour au joueur, un des facteurs de risque du jeu problématique liés à l'offre de jeu

Le taux de retour au joueur, un des facteurs de risque du jeu problématique liés à l'offre de jeu Le taux de au joueur, un des facteurs de risque du jeu problématique liés à l'offre de jeu 1 JEAN-MICHEL COSTES OBSERVATOIRE DES JEUX 5èmes Assises nationales de la FFA Paris 27 septembre 2012 Plan 2 duction

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 1066. Délégation de service public - Casino - Rapport d activité 2007

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 1066. Délégation de service public - Casino - Rapport d activité 2007 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 1066 Délégation de service public - Casino - Rapport d activité 2007 M. l Adjoint MARIOT, Rapporteur : La Société Touristique et Thermale de la Mouillère (STTM)

Plus en détail

DOSSIER ELECTRONIQUE DU PATIENT Projet Infomed

DOSSIER ELECTRONIQUE DU PATIENT Projet Infomed DOSSIER ELECTRONIQUE DU PATIENT Projet Infomed Esther Waeber-Kalbermatten, conseillère d Etat Professeur Philippe Wieser, EPFL Dr Alex Gnaegi, chef du Projet Infomed Esther Waeber-Kalbermatten Cheffe du

Plus en détail

Conséquences financières du jeu excessif : Etat des lieux en Suisse et dans les cantons romands 1

Conséquences financières du jeu excessif : Etat des lieux en Suisse et dans les cantons romands 1 Conséquences financières du jeu excessif : Etat des lieux en Suisse et dans les cantons romands 1 Claude Jeanrenaud a, Teuta Buzoku a et Olivier Simon b2 Institut de recherches économiques Université de

Plus en détail

«Les jeux en ligne, quelle influence en France?»

«Les jeux en ligne, quelle influence en France?» Les multiples facettes du jeu Québec, 30 mai 2012 «Les jeux en ligne, quelle influence en France?» M. Grall-Bronnec, G. Bouju, M. Lagadec J. Caillon, J.L. Vénisse Le contexte des jeux de hasard et d argent

Plus en détail

Résumé Jeu sur Internet : prévalence, tendances, difficultés et politiques envisageables

Résumé Jeu sur Internet : prévalence, tendances, difficultés et politiques envisageables Résumé Jeu sur Internet : prévalence, tendances, difficultés et politiques envisageables Robert T. Wood, Ph.D. 1 Robert J. Williams, Ph.D. 2 1 Sujet de la recherche Paramètres démographiques des joueurs

Plus en détail

Programme cadre en promotion de la santé et prévention pour le Canton du Valais. Période 2011-2014

Programme cadre en promotion de la santé et prévention pour le Canton du Valais. Période 2011-2014 Département des finances, des institutions et de la santé Service de la santé publique Departement für Finanzen, Institutionen und Gesundheit Dienststelle für Gesundheitswesen Programme cadre en promotion

Plus en détail

Votre système de gestion organisationnel pour un management optimal de votre cabinet médical

Votre système de gestion organisationnel pour un management optimal de votre cabinet médical Votre système de gestion organisationnel pour un management optimal de votre cabinet médical Sommaire Evolution de l environnement du cabinet médical Analyse SWOT pour cabinets médicaux Mediqual en bref

Plus en détail

ENJEUX DE SANTE PUBLIQUE : RÔLE DE LA SAGE-FEMME DANS LA PREVENTION ET LE SUIVI DES ADDICTIONS MATERNELLES

ENJEUX DE SANTE PUBLIQUE : RÔLE DE LA SAGE-FEMME DANS LA PREVENTION ET LE SUIVI DES ADDICTIONS MATERNELLES ENJEUX DE SANTE PUBLIQUE : RÔLE DE LA SAGE-FEMME DANS LA PREVENTION ET LE SUIVI DES ADDICTIONS MATERNELLES Conchita Gomez conchitagomez3@wanadoo.fr Présidente de l ANSFTF CG/MD 1 Colloque du CASSF - 5

Plus en détail

Avant-projet de loi sur les jeux d argent (LJar)

Avant-projet de loi sur les jeux d argent (LJar) Section d addictologie Centre du jeu excessif Dr Olivier Simon Médecin associé Avant-projet de loi sur les jeux d argent (LJar) Réponse et argumentaire pour la consultation publique 23 juin 2014 Table

Plus en détail

Audition relative à la Stratégie nationale Addictions 2017-2024 : formulaire de prise de position

Audition relative à la Stratégie nationale Addictions 2017-2024 : formulaire de prise de position Departement des Innern EDI Berne, le 7 mai 2015 Audition relative à la Stratégie nationale Addictions 2017-2024 : formulaire de prise de position Nom / entreprise / organisation Centre Patronal Rue, n

Plus en détail

Le harcèlement entre pairs à l école : le Valais entre traits communs et spécificités

Le harcèlement entre pairs à l école : le Valais entre traits communs et spécificités Le harcèlement entre pairs à l école : le Valais entre traits communs et spécificités Dr Zoe Moody, Haute école pédagogique du Valais Prof. Philip Jaffé, Institut universitaire Kurt Bösch Objectifs de

Plus en détail

Association Autonomie Aquitaine

Association Autonomie Aquitaine M1 : le contexte législatif et réglementaire de la démarche qualité en secteur médico- social: o La Loi du 2 janvier 2002 : o ses fondements o La démarche de projet o Le règlement de fonctionnement o Le

Plus en détail

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 %

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % 4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % Prévenir le jeu excessif chez les adolescents C est toujours gagnant! Pourquoi ce dépliant? [ ] Le rôle des parents est déterminant dans la prévention du jeu excessif

Plus en détail

ZOOM. Documentation Pédagogique - Lectures suivies de la Médiathèque Valais Saint-Maurice -

ZOOM. Documentation Pédagogique - Lectures suivies de la Médiathèque Valais Saint-Maurice - ZOOM Documentation Pédagogique - Lectures suivies de la Médiathèque Valais Saint-Maurice - Etat de la collection au 03.08.2015 Zoom La Documentation pédagogique (ciaprès DP) offre ses services décentralisés

Plus en détail

Articulation entre mesures sociales du casino et lieux d aide spécialisés lors des mesures de limitation et d exclusion Lisiane SCHÜRMANN

Articulation entre mesures sociales du casino et lieux d aide spécialisés lors des mesures de limitation et d exclusion Lisiane SCHÜRMANN Articulation entre mesures sociales du casino et lieux d aide spécialisés lors des mesures de limitation et d exclusion Lisiane SCHÜRMANN Neuchâtel, 17.01.2014 Introduction Vote populaire de 1993 sur les

Plus en détail

TOXICOMANIE JEU PATHOLOGIQUE

TOXICOMANIE JEU PATHOLOGIQUE LE CONTINUUM D INTERVENTION «DÉPENDANCES» Le continuum «Dépendances» s adresse à toutes les personnes à risque ou présentant des problèmes de dépendance liés à la surconsommation de substances psycho-actives,

Plus en détail

(10_MOT_112) (maj.) La commission composée de Mesdames et Messieurs les député(e)s :

(10_MOT_112) (maj.) La commission composée de Mesdames et Messieurs les député(e)s : JANVIER 2011 RC-MOT (10_MOT_112) (maj.) RAPPORT DE MAJORITE DE LA COMMISSION chargée d'examiner l'objet suivant: Motion Frédéric Haenni et consorts demandant l harmonisation de la loi vaudoise sur la fumée

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Recherches clinique et psychologique sur l addiction à l alcool de l'université Montpellier 1 mars 2008 Section des Unités

Plus en détail

Frédéric Richter. Jean-Félix Savary. La prévention des jeux d argent face à l inégalité des chances

Frédéric Richter. Jean-Félix Savary. La prévention des jeux d argent face à l inégalité des chances Frédéric Richter Jean-Félix Savary La prévention des jeux d argent face à l inégalité des chances 39 Les jeux d argent connaissent en Suisse une expansion très importante et persistante depuis plusieurs

Plus en détail

La santé des étudiants

La santé des étudiants La santé des étudiants Organisation et problématiques Centre de Formation SOMMAIRE Introduction Les origines de la santé étudiante La santé étudiante aujourd hui Les acteurs de la santé étudiante Conclusion

Plus en détail

Au cours de votre vie. Au cours des 12 derniers mois Moins d une fois par mois. Plus d une fois par semaine. Une fois par mois. Une fois par semaine

Au cours de votre vie. Au cours des 12 derniers mois Moins d une fois par mois. Plus d une fois par semaine. Une fois par mois. Une fois par semaine Le SOGS (South Oaks Gambling Screen) (American Journal of Psychiatry, 1987) 1.Indiquez quel (s) type (s) de jeu vous avez déjà pratiqué au cours de votre vie et pour chaque jeu spécifiez combien de fois

Plus en détail

Le monitoring cannabis 2004-2008 et les recommandations pour la prévention

Le monitoring cannabis 2004-2008 et les recommandations pour la prévention Le monitoring cannabis 2004-2008 et les recommandations pour la prévention Présentation lors du congrès «Pour un bon développement! Nouvelles approches en prévention pour enfants, jeunes et familles» 30

Plus en détail

Conférence de presse du 24 février. Présentation du Programme cantonal de prévention du tabagisme 2014-2017 (PCT II) Fonds de prévention du tabagisme

Conférence de presse du 24 février. Présentation du Programme cantonal de prévention du tabagisme 2014-2017 (PCT II) Fonds de prévention du tabagisme Conférence de presse du 24 février Présentation du Programme cantonal de prévention du tabagisme 2014-2017 (PCT II) Fonds de prévention du tabagisme Plan de la présentation Thèmes présentés Les besoins

Plus en détail

Rapport annuel 2013 Fédération Suisse des Casinos

Rapport annuel 2013 Fédération Suisse des Casinos Rapport annuel 2013 Fédération Suisse des Casinos Fédération Suisse des Casinos Tel. 031 332 40 22 Effingerstr. 1 info@switzerlandcasinos.ch Boîte postale 593 www.switzerlandcasinos.ch 3000 Berne 7 - 2-1.

Plus en détail

8ème Congrès suisse de pédagogie spécialisée 2013

8ème Congrès suisse de pédagogie spécialisée 2013 8ème Congrès suisse de pédagogie spécialisée 2013 Pour un meilleur échange entre chercheuses et chercheurs en Suisse : Réseau Recherche en pédagogie spécialisée et banque de données de la recherche du

Plus en détail

3 ème symposium international multidisciplinaire «Jeu excessif»

3 ème symposium international multidisciplinaire «Jeu excessif» 3 ème symposium international multidisciplinaire «Jeu excessif» SOPHIE MASSIN MAÎTRE DE CONFÉRENCES EN ÉCONOMIE UNIVERSITÉ D ARTOIS, LEM UMR 8179 NEUCHÂTEL, SUISSE 15-17 JANVIER 2014 PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

Prévalence et évolution des jeux de hasard et d argent en ligne : données du québec

Prévalence et évolution des jeux de hasard et d argent en ligne : données du québec Prévalence et évolution des jeux de hasard et d argent en ligne : données du québec Sylvia Kairouz, Ph.D. chaire de recherche sur l étude du jeu Département de sociologie et d anthropologie Université

Plus en détail

Acte de la journée d automne du 25 novembre 2010 Quand les dettes enchaînent à l aide sociale

Acte de la journée d automne du 25 novembre 2010 Quand les dettes enchaînent à l aide sociale Acte de la journée d automne du 25 novembre 2010 Quand les dettes enchaînent à l aide sociale V. La prévention à l endettement, en particulier auprès des jeunes: quelques exemples romands Florence Bettschart,

Plus en détail

Formation continue pour les sages-femmes

Formation continue pour les sages-femmes Formation continue pour les sages-femmes Alimentation et activité physique pour la femme et le nourrisson Grossesse et post-partum Fribourg Jura Neuchâtel Valais Vaud Avec le soutien de Historique Rencontre

Plus en détail

Institut universitaire de médecine sociale et préventive Lausanne BILAN DES PROJETS. Sophie Arnaud, Frank Zobel

Institut universitaire de médecine sociale et préventive Lausanne BILAN DES PROJETS. Sophie Arnaud, Frank Zobel Institut universitaire de médecine sociale et préventive Lausanne BILAN DES PROJETS MEDROTOX ET METITOX Sophie Arnaud, Frank Zobel Lausanne, mars 2002 PREFACE Les médecins de premiers recours jouent un

Plus en détail

Collaboration à cette conférence

Collaboration à cette conférence L ACTION EN SANTÉ PUBLIQUE POUR AGIR SUR L ACCESSIBILITÉ AU JEU Bilan des initiatives des directions régionales de santé publique relatives au Casino de Montréal, aux Salons de jeux et au jeu en ligne

Plus en détail

formaliser des lignes directrices et des cahiers des charges pour conseiller, orienter et soutenir activement les opérateurs publics et privés,

formaliser des lignes directrices et des cahiers des charges pour conseiller, orienter et soutenir activement les opérateurs publics et privés, squad - Centre de compétences transfrontalier pour le suivi et la planification des quartiers durables INTERREG IVA France Suisse Rapport de synthèse (version août 2015) Objectif de ce document Ce document

Plus en détail

Working paper de l IDHEAP

Working paper de l IDHEAP Jean-Patrick Villeneuve Martial Pasquier Le Tactilo: Au cœur du débat sur la régulation des jeux de hasard et d argent Working paper de l IDHEAP Unité Gouvernance Publique Internationale Chaire Management

Plus en détail

Les jeux de hasard et d argent - Chiffres clés français et internationaux - Politique de Jeu Responsable de la Française des Jeux

Les jeux de hasard et d argent - Chiffres clés français et internationaux - Politique de Jeu Responsable de la Française des Jeux Les jeux de hasard et d argent - Chiffres clés français et internationaux - Politique de Jeu Responsable de la Française des Jeux Avril 2011 Sommaire 1. Le jeu d argent en France Mises et produits bruts

Plus en détail

Conseil du jeu responsable

Conseil du jeu responsable Conseil du jeu responsable Mémoire à l intention du Sénat du Canada Préparé par : Le Conseil du jeu responsable du Canada Objet : Projet de loi C-290, Loi modifiant le Code criminel (paris sportifs) Le

Plus en détail

LE CONCEPT. 1 stade 1 zone industrielle 1 entreprise 1 parc public

LE CONCEPT. 1 stade 1 zone industrielle 1 entreprise 1 parc public Saint Etienne 2010 LE CONCEPT S adressant àtous les publics, les 4èmes Rencontres de la Forme se sont déroulées du lundi 7 au dimanche 13 juin 2010 sur 4 sites de la Ville de Saint Etienne : 1 stade 1

Plus en détail

Rapport cantonal sur les hautes écoles

Rapport cantonal sur les hautes écoles Conférence de presse du 17 novembre 2015 Département de la formation et de la sécurité Présidence du Conseil d'etat Chancellerie - IVS Präsidium des Staatsrates Kanzlei - IVS INVITATION POUR LES MÉDIAS

Plus en détail

CONDITIONS ET PROCESSUS FAVORABLES A LA REUSSITE D UN PROJET DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES. Synthèse de quelques éléments d observation

CONDITIONS ET PROCESSUS FAVORABLES A LA REUSSITE D UN PROJET DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES. Synthèse de quelques éléments d observation CONDITIONS ET PROCESSUS FAVORABLES A LA REUSSITE D UN PROJET DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES Synthèse de quelques éléments d observation Marc Thiébaud Septembre 2002 Remarque préliminaire Cette synthèse

Plus en détail

Centre valaisan de dépistage du cancer du sein Rapport d activités 2014

Centre valaisan de dépistage du cancer du sein Rapport d activités 2014 Centre valaisan de dépistage du cancer du sein Rapport d activités 2014 Rue des Condémines 14 Case postale 1951 Sion Téléphone : 027 329 04 10 Fax : 027 329 04 11 depistage-sein@psvalais.ch www.depistagesein-vs.ch

Plus en détail

Addiction aux jeux vidéo

Addiction aux jeux vidéo Addiction aux jeux vidéo Dossier bibliographique Mai 2009 Sommaire 1. ADDICTION AUX JEUX VIDEOS... 3 RESSOURCES EN LIGNE... 3 A CONSULTER AU CIRDD... 4 2. PROTECTION DES MINEURS SUR INTERNET... 6 3. SITOGRAPHIE...

Plus en détail

Formations Management

Formations Management Formations Management MANAGEMENT ET COMMUNICATION Ecole du Management : Cycle Animateur d équipe Ecole du Management : Cycle Maîtrise Ecole du Management : Cycle Coordinateur Technique Animateur (trice)

Plus en détail

Catalogue de l exposition

Catalogue de l exposition Centre d information et de formation sur l eau et la santé e-mail : capsante@bluewin.ch site : www.capsante.ch Catalogue de l exposition Janvier 2014 Fondation Cap Santé Hervé Fournier Directeur Ch. de

Plus en détail

Le chantier des anciens arsenaux

Le chantier des anciens arsenaux E n b r e f Le chantier des anciens arsenaux Depuis le rachat de l arsenal fédéral par le Canton du Valais en 1985, le site des anciens arsenaux a été peu à peu investi par les institutions culturelles

Plus en détail

Rapport de la sous-commission des comptes 2013

Rapport de la sous-commission des comptes 2013 Rapport de la sous-commission des comptes 2013 Dicastère de Mme Nathalie Schallenberger Composition de la sous-commission Daniel Ziegler (POP) Pascal Bühler (PS) Christophe Ummel (PLR), rapporteur La sous-commission

Plus en détail

CHARLES MENGE Rétrospective

CHARLES MENGE Rétrospective DOSSIER DE PRESSE E X P O S I T I O N La Grenette, galerie de la Ville de Sion Galerie Grande Fontaine Galerie de la Treille Galerie du Musée de l Evêché CHARLES MENGE Rétrospective 21 mars > 19 avril

Plus en détail

Prévention et thérapie à distance Lundi 2 décembre 2013 Prévention et aide à distance en santé Améliorer la qualité du service rendu aux usagers

Prévention et thérapie à distance Lundi 2 décembre 2013 Prévention et aide à distance en santé Améliorer la qualité du service rendu aux usagers Prévention et thérapie à distance Lundi 2 décembre 2013 Prévention et aide à distance en santé Améliorer la qualité du service rendu aux usagers Laetitia Chareyre Direction de l information et de la communication

Plus en détail

Le joueur excessif et le désendettement

Le joueur excessif et le désendettement Le joueur excessif et le désendettement Les niveaux d intervention: points de vue des professionnels Les étapes et la collaboration: point de vue d une personne concernée Discussion: Comment favoriser

Plus en détail

Message concernant la loi fédérale sur les jeux d argent

Message concernant la loi fédérale sur les jeux d argent 15.069 Message concernant la loi fédérale sur les jeux d argent du 21 octobre 2015 Messieurs les Présidents, Mesdames, Messieurs, Par le présent message, nous vous soumettons le projet de loi sur les jeux

Plus en détail

Guide pratique. pour employeurs. Qui sommes-nous? Pourquoi nous faire confiance? Une publicité ciblée. Témoignages

Guide pratique. pour employeurs. Qui sommes-nous? Pourquoi nous faire confiance? Une publicité ciblée. Témoignages Guide pratique pour employeurs Qui sommes-nous? Pourquoi nous faire confiance? Une publicité ciblée Témoignages Qui sommes-nous? Ados Job est une association à but non lucratif reconnue d utilité publique

Plus en détail

HABITUDES PROBLÉMATIQUES DE JEUX DE

HABITUDES PROBLÉMATIQUES DE JEUX DE HABITUDES PROBLÉMATIQUES DE JEUX DE HASARD ET D ARGENT À L ADOLESCENCE: DE L EXPÉRIENCE À UNE RATIONALISATION SOCIALE Annie-Claude Savard, M. Serv. Soc., candidate au doctorat, École de Service Social,

Plus en détail

Rapport d activité 2008

Rapport d activité 2008 Lotterie- und Wettkommission Commission des loteries et paris Commissione delle lotterie e delle scommesse Swiss Lottery and Betting Board Aarbergergasse 29 CH-3011 Bern T +41 31 313 13 03 F +41 31 313

Plus en détail

Jeu pathologique Jeux d argent

Jeu pathologique Jeux d argent Jeu pathologique Jeux d argent Dossier bibliographique Septembre 2011 SOMMAIRE CADRE LEGISLATIF ET REGLEMENTAIRE, RAPPORTS PUBLICS FRANÇAIS 3 BASES CONCEPTUELLES DU JEU PATHOLOGIQUE 4 JEU, SANTE PUBLIQUE

Plus en détail