Fiche pédagogique 1 : Paris et la guerre. Une ville de l arrière ( )

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fiche pédagogique 1 : Paris et la guerre. Une ville de l arrière (1914-1918)"

Transcription

1 Fiche pédagogique 1 : Paris et la guerre Une ville de l arrière ( )

2 Paris dans la guerre, une ville de l arrière ( ) En 1914, quand la guerre éclate, les Allemands envahissent la France en passant par le nord. Alors qu ils s approchent dangereusement de la capitale, ils sont arrêtés en septembre lors de la Bataille de la Marne. Grâce à cette première victoire, Paris n est pas occupée et pendant toute la guerre, elle est une ville de l arrière. Une ville menacée Paris, capitale Quels monuments reconnais-tu? Quelle ville est ainsi symbolisée? Relève les 2 dates au-dessus du premier monument et à partir de la fiche chronologie, explique à quoi elles correspondent. Aide-toi de la phrase pour expliquer l espoir qu illustre cette médaille pour les Allemands? Médaille allemande Le front, août/septembre 1914 Page suivante, observe la carte présentant la Bataille de la Marne. La Bataille de la Marne est-elle une bataille courte ou longue?.. Complète-la en ajoutant : Sur la carte elle-même : Paris Dans la légende, dans la partie «le front» : le 7 septembre, avancée maximum des armées allemandes Dans la légende, dans la partie «les offensives» : des armées alliées (France + Royaume-Uni) Le trait rouge représente l avancée maximum des Allemands en septembre Mesure la distance entre ce trait et Paris et à l aide de l échelle de la carte, calcule le nombre de kilomètres qui séparent la capitale de l armée allemande.

3 Les taxis de la Marne Quel rôle ont joué les taxis dans la victoire des Français (plusieurs réponses sont possibles)? Ils ont permis de transporter rapidement les soldats vers le champ de bataille Comme il n y avait pas assez de camions dans l armée, il fallait trouver un autre moyen d amener les soldats sur le front Trop chargés et fatigués, les soldats ne voulaient plus marcher. L un des taxis parisiens qui a servi au transport des soldats vers le champ de bataille de la Marne

4 Paris capitale politique A quel moment de la guerre sommes-nous (voir fiche chronologie)?... Qui est ce personnage? Quelle est sa nationalité? Quelle est sa fonction?... Quel lien unit la France et l Angleterre?... Ce personnage est accueilli officiellement parles autorités françaises. Quelle est ta conclusion sur Paris pendant la guerre?...

5 Paris, ville bombardée «L'arme à Guillaume», appelée «Grosse Bertha» par les Parisiens et «Canon de Paris» par les Allemands, Source : site Internet Carte postale des quartiers de Paris bombardés Que s est-il passé?... Quand? (Utilise la chronologie pour expliquer la situation de Paris à cette période).... Peux-tu imaginer ce que sont devenus les habitants?...

6 Paris dans la guerre, une ville de l arrière ( ) En 1914, quand la guerre éclate, les Allemands envahissent la France en passant par le nord. Alors qu ils s approchent dangereusement de la capitale, ils sont arrêtés en septembre lors de la Bataille de la Marne. Grâce à cette première victoire, Paris n est pas occupée et pendant toute la guerre, elle est une ville de l arrière. Une ville menacée Paris, capitale Quels monuments reconnais-tu? Quelle ville est ainsi symbolisée? Arc de triomphe et la Tour Eiffel, symboles de la capitale Relève les 2 dates au-dessus du premier monument et à partir de la fiche chronologie, explique à quoi elles correspondent. Victoire allemande de 1871, 1914, début de la guerre. Aide-toi de la phrase pour expliquer l espoir qu illustre cette médaille pour les Allemands? Annonce de la victoire espérée en Médaille allemande Le front, août/septembre 1914 Page suivante, observe la carte présentant la Bataille de la Marne. La Bataille de la Marne est-elle une bataille courte ou longue? Elle ne dure que du 6 au 9 septembre 1014 Complète-la en ajoutant : Sur la carte elle-même : Paris Dans la légende, dans la partie «le front» : le 7 septembre, avancée maximum des armées allemandes Dans la légende, dans la partie «les offensives» : des armées alliées (France + Royaume-Uni) Le trait rouge représente l avancée maximum des Allemands en septembre Mesure la distance entre ce trait et Paris et à l aide de l échelle de la carte, calcule le nombre de kilomètres qui séparent la capitale de l armée allemande.

7 Les taxis de la Marne Quel rôle ont joué les taxis dans la victoire des Français (plusieurs réponses sont possibles)? Ils ont permis de transporter rapidement les soldats vers le champ de bataille Comme il n y avait pas assez de camions dans l armée, il fallait trouver un autre moyen d amener les soldats sur le front Trop chargés et fatigués, les soldats ne voulaient plus marcher. L un des taxis parisiens qui a servi au transport des soldats vers le champ de bataille de la Marne

8 Paris capitale politique A quel moment de la guerre sommes-nous (voir fiche chronologie)? Début de la guerre. Qui est ce personnage? Quelle est sa nationalité? Quelle est sa fonction? Maréchal French, britannique, commandant en chef du corps expéditionnaire en France, c est donc un homme important. Quel lien unit la France et l Angleterre? Alliance, depuis l Entente cordiale de 1904 Ce personnage est accueilli officiellement parles autorités françaises. Quelle est ta conclusion sur Paris pendant la guerre? Paris reste la capitale, on y accueille les personnages importants ; référence à la fuite du gouvernement le 2 septembre.

9 Paris, ville bombardée «L'arme à Guillaume», appelée «Grosse Bertha» par les Parisiens et «Canon de Paris» par les Allemands, Source : site Internet Carte postale des quartiers de Paris bombardés Que s est-il passé? Cet immeuble a été détruit par un bombardement de la Grosse Bertha Quand? (Utilise la chronologie pour expliquer la situation de Paris à cette période). La photo a été prise le 1 er avril 1918, au moment des attaques allemandes sur Paris à l aide du canon à longue portée appelé «grosse bertha». Paris reste vulnérable, surtout au moment de la reprise de l offensive allemande. Peux-tu imaginer ce que sont devenus les habitants? Peut-être sont-ils morts, peut-être ont-ils dû aller vivre ailleurs, se réfugier dans un autre immeuble.

10 Pour aller plus loin Menaces sur la capitale Aux premiers jours d août 1914, la guerre semble mal engagée. Conformément au Plan Schlieffen, les Allemands envahissent la Belgique et entame une manœuvre enveloppante destinée à faire tomber l armée française et Paris par la même occasion. Les Français réagissent, mais un peu tard et alors que des Allemands sont signalés vers Pontoise, le 2 septembre, le gouvernement et le Parlement quittent Paris pour Bordeaux. Les Parisiens suivent ce mouvement dans un exode de grande envergure : au total, ils sont 1 million à fuir la capitale. La ville est désertée. Pour ceux qui restent, l angoisse est réelle (avivée par le souvenir du siège de 1871) mais aucun mouvement de panique n est perceptible. Le 30 août 1914, à l aide d un petit avion monoplan, les Allemands bombardent la capitale, lâchent une banderole annonçant «Parisiens, rendez-vous, les Allemands sont à vos portes» ; ils font 2 morts et des dégâts insignifiants. Pourtant, la situation se renverse. Croyant la partie gagnée, les Allemands retirent des divisions du front de l ouest pour les transférer sur le front de l Est. L Etat-major profite de cette faiblesse constituée pour créer une 6 ème armée à l aide notamment des troupes coloniales fraîchement arrivées, armée qu ils font acheminer sur ce front de la Marne par autobus, camions, voitures particulières et taxis, réquisitionnés à la hâte. Bien qu ayant joué un rôle mineur, ils entrent dans la légende par l image insolite qu ils offrent et que diffusent largement la bande des actualités Pathé. C est cette armée que le commandement allemand n attendait pas puisqu elle n existait pas qui contre-attaque le 4 septembre et oblige les Allemands à la retraite pour éviter l encerclement le 9. Paris est sauvé, la vie reprend son cours. Quant au front, après l épisode de la course à la mer au cours duquel chaque armée tente de déborder l autre, il se stabilise fin 1914 en une ligne de 750 kilomètres de tranchées. La guerre se fige dans une «guerre de position». Pendant tout le reste de la guerre, Paris reste à l écart des combats, bien éloignée qu elle est désormais de cette ligne de front. Mais à partir de 1918, la reprise des grandes offensives fait poindre à nouveau la menace de la conquête de la capitale par l armée allemande. Et après le succès de l offensive allemande en Picardie (en mars) qui, en mai 1918, porte les Allemands à Château-Thierry, Paris se vide d une partie de ses habitants. Il faut attendre l été pour que les habitants reprennent confiance dans les armées et reviennent vers la capitale. Paris, capitale politique En ce qui concerne la gestion des relations entre civils et militaires, avant la guerre, on s était contenté du principe suivant : au gouvernement devait revenir la conduite de la guerre, au commandement militaire celle des opérations. En pratique, cette formule s est révélée bien floue et la délimitation des compétences entre les deux instances a dû faire l objet d ajustements successifs en fonction des hommes chargés de l appliquer et des rapports de forces politiques. D août à décembre 1914, le général Joffre, dont le QG est installé à Chantilly, jouit d une totale liberté que Millerand, ministre de la Guerre du gouvernement Viviani, défend contre toute interférence du pouvoir civil. C est une situation qui suscite l hostilité des parlementaires. C est pourquoi ils n ont de cesse de pousser le gouvernement à retrouver ses prérogatives. Le refus de Millerand d entrer dans cette logique entraîne la démission du cabinet Viviani en octobre Ses successeurs au portefeuille de la Guerre dans les deux ministères Briand, les généraux Gallieni, Rock et Lyautey, partagent de fait le point de vue de Millerand mais doivent faire preuve de plus de souplesse dans son application. En décembre 1916, sous l accumulation des critiques émanant du Parlement, Briand se résout à limoger Joffre. Ce n est pourtant qu avec l attribution du portefeuille de la Guerre à un civil, Paul Painlevé, que s affirme le poids du gouvernement sur le commandement militaire. Mais c est surtout Clemenceau qui, dans le gouvernement qu il constitue en novembre 1917 où il se réserve le portefeuille de la Guerre, s affirme comme le véritable responsable de la conduite de celle ci. En ce qui concerne le Parlement, même s il n a pas été consulté sur la déclaration de guerre, le gouvernement a besoin de son aval pour commencer la guerre notamment parce que c est lui qui vote les crédits, mais aussi parce qu ils représentent les citoyens dont le soutien est indispensable. Aussi son existence n est-elle pas remise en cause. Au contraire, le parlement garde un droit de regard sur la situation aux armées et des commissions effectuent régulièrement des visites sur le front comme à l arrière.

11 Paris, ville bombardée Le 19 août 1919, la ville de Paris recevait la croix de guerre des mains de M. Evain, président du conseil municipal. Durant tout le conflit, mais surtout en 1918, la capitale avez reçu 1049 bombes, torpilles aériennes et obus lancés par taubes, zeppelins, gothas et canons à longue portée surnommé «grosse Bertha». Le bilan fut de 522 morts, dont 234 tués par les torpilles aériennes larguées par les premiers bombardiers stratégiques. Pour plus de détails, voir fiche «Paris, ville bombardée»

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous?

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous? Les textes de l exposition «Dictature et démocratie» et le questionnaire pédagogique sont assez longs. Nous vous conseillons donc de répartir les fiches de travail entre vos élèves et de mettre les réponses

Plus en détail

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chanson : Nuit et brouillard de Jean Ferrat http://www.youtube.com/watch?v=94yoxycqo6s

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

LE 11 NOVEMBRE. Un Jour-Mémoire. Collection «Mémoire et Citoyenneté» MINISTÈRE DE LA DÉFENSE. Secrétariat général pour l administration

LE 11 NOVEMBRE. Un Jour-Mémoire. Collection «Mémoire et Citoyenneté» MINISTÈRE DE LA DÉFENSE. Secrétariat général pour l administration n 8 Collection «Mémoire et Citoyenneté» LE 11 NOVEMBRE Un Jour-Mémoire MINISTÈRE DE LA DÉFENSE Secrétariat général pour l administration DIRECTION DE LA MÉMOIRE, DU PATRIMOINE ET DES ARCHIVES Le 11 Novembre

Plus en détail

GEOGRAPHIE : La France

GEOGRAPHIE : La France GEOGRAPHIE : La France [La France : ce territoire qui représente une nation et qui a ses frontières est : un ETAT 22 régions, 95 départements et 60 millions d habitants + les DOM-TOM qui ont changé de

Plus en détail

Carnet de Guerre de Rob Roy, 1939 à 1944. Dossier de presse

Carnet de Guerre de Rob Roy, 1939 à 1944. Dossier de presse Dossier de presse 1 Présentation Né à Mont-de Marsan dans la Landes, le 3 octobre 1909, Robert de la Rivière (1909-1992) dit Rob Roy fut dès sa jeunesse un amoureux fou de l automobile et du dessin. Il

Plus en détail

Mesure du temps (retour)

Mesure du temps (retour) Leçon 3.6 Mesure du temps (retour) DURÉE 90 minutes (Parties 1 et 2-45 minutes chacune) APERÇU En traversant les Prairies, les élèves changent de fuseau horaire à la frontière entre le Manitoba et la Saskatchewan.

Plus en détail

Fiche pédagogique 7 : Paris, ville bombardée

Fiche pédagogique 7 : Paris, ville bombardée Fiche pédagogique 7 : Paris, ville bombardée Paris, ville bombardée Paris n a pas été occupée par les Allemands durant la Première Guerre mondiale. Elle est restée une ville de l arrière. Pourtant, les

Plus en détail

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique

1 ère partie - Avant la libération, le contexte historique A l'est - En janvier 1944, débute l'offensive soviétique qui entraîne la retraite de la Wehrmarcht de ses alliés. En juillet 1944, l'armée rouge, désormais supérieure en effectifs et en armements, pénètre

Plus en détail

L Urbs, capitale de l Empire

L Urbs, capitale de l Empire L Urbs, capitale de l Empire template : le triomphe de Titus L Urbs est la capitale de l Empire romain. A quelle ville correspond l Urbs? Dans quel pays se trouve cette ville? Maquette du centre de l Urbs

Plus en détail

Restauration du bureau de Georges Clemenceau à l Hôtel de Brienne

Restauration du bureau de Georges Clemenceau à l Hôtel de Brienne Restauration du bureau de Georges Clemenceau à l Hôtel de Brienne 17 novembre 2014 Sommaire 100 ans après le déclenchement de la Grande Guerre, le bureau de Georges Clemenceau restauré Le bureau de Georges

Plus en détail

Le Ministre Pieter De Crem prend la parole

Le Ministre Pieter De Crem prend la parole Le Ministre Pieter De Crem prend la parole Monsieur Pieter De Crem, Ministre de la Défense nationale, a donné un exposé le 21 mai 2008 à l Institut royal Supérieur de Défense (IRSD) Pendant cette conférence,

Plus en détail

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU SECONDAIRE

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU SECONDAIRE LE MUR DE L ATLANTIQUE PAGES 4-5 Le Mur était constitué de blockhaus de toutes sortes : des batteries d artillerie équipées de canons, des radars, des obstacles pour défendre les plages Reportez, pour

Plus en détail

dans la Grande Guerre : les hauts-de-seine Dossier de presse 15 sept. 2014-29 mai 2015 Mobiliser / Soutenir / Soigner

dans la Grande Guerre : les hauts-de-seine Dossier de presse 15 sept. 2014-29 mai 2015 Mobiliser / Soutenir / Soigner Dossier de presse 15 sept. 2014-29 mai 2015 les hauts-de-seine dans la Grande Guerre : Mobiliser / Soutenir / Soigner EXPOSITION ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DES HAUTS-DE-SEINE Contact presse Conseil général

Plus en détail

Conception : F. Deglave, conseiller pédagogique, pour Mobiclic n 137

Conception : F. Deglave, conseiller pédagogique, pour Mobiclic n 137 N 137 NOVEMBRE 2011 LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE HISTOIRE ET TUIC SÉANCES D APPRENTISSAGE nombre de séances 5 durée de l activité 4h30 Séance 1 : le départ des soldats à la guerre en 1914 (durée : 1 heure)

Plus en détail

3 e étage. ESPACE 5. Une femme et ses symboles. PANNEAU PHOTO «Histoire des femmes»

3 e étage. ESPACE 5. Une femme et ses symboles. PANNEAU PHOTO «Histoire des femmes» 3 e étage 6 ESPACE 5. Une femme et ses symboles. PANNEAU PHOTO «Histoire des femmes» 22) En comparant les photos 2 et 5, dites ce qui a changé, depuis 1945, dans le rôle des femmes en tant que mères? Photo

Plus en détail

1. Pourquoi Anne et George s embarquent-ils à bord d un bateau?

1. Pourquoi Anne et George s embarquent-ils à bord d un bateau? 1 re Arrêt Événement A 1. Pourquoi Anne et George s embarquent-ils à bord d un bateau? 2. Où vont-ils? 3. Que doivent-ils s exercer à faire? 4. Qui les aide pendant qu ils sont à bord du bateau? Événement

Plus en détail

La seconde guerre mondiale, une guerre d anéantissement

La seconde guerre mondiale, une guerre d anéantissement Première Sa Evaluation Histoire La seconde guerre mondiale, une guerre d anéantissement Sujet classique mais attention à ne pas tomber dans un récit chronologique du conflit, ce qui serait horssujet. Réfléchir

Plus en détail

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans été 1914 Nancy et la Lorraine dans la guerre exposition 15/02-21/09/2014 au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans 1 3 2 4 5 6 7 9 8 1870-1914 : une guerre attendue? Août 1914 : partis pour un été

Plus en détail

1-1. La constitution des «BLOCS». Un monde bipolaire.

1-1. La constitution des «BLOCS». Un monde bipolaire. 1-De la guerre froide au monde d aujourd hui 1-1. La constitution des «BLOCS». Un monde bipolaire. Un monde bipolaire Le bloc de l ouest Le bloc de l est Grande puissance, chef de file du bloc Les Etats

Plus en détail

L histoire en photos : Analyse photographique Plan de leçon

L histoire en photos : Analyse photographique Plan de leçon L histoire en photos : Analyse photographique Description : Les élèves apprennent à analyser des photos de la Première Guerre mondiale. Ils choisissent une photo dans la collection officielle de photos

Plus en détail

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise :

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise : Fichier enseignant Dans le programme d histoire du cycle 3 au chapitre le 20 ème siècle et notre époque les deux conflits mondiaux sont abordés. L accent est mis sur ce qui fit basculer l humanité dans

Plus en détail

L Urbs capitale de l Empire

L Urbs capitale de l Empire L Urbs capitale de l Empire template : le triomphe de Titus Rome est la capitale de l Empire romain : on l appelle l Urbs. Quels sont les principaux monuments de l Urbs? Les monuments du centre de l Urbs

Plus en détail

Paris monuments II MO-ME-N-T MOderní MEtody s Novými Technologiemi CZ.1.07/1.5.00/34.0903

Paris monuments II MO-ME-N-T MOderní MEtody s Novými Technologiemi CZ.1.07/1.5.00/34.0903 1 Paris monuments II Projekt: Reg.č.: Operační program: Škola: MO-ME-N-T MOderní MEtody s Novými Technologiemi CZ.1.07/1.5.00/34.0903 Vzdělávání pro konkurenceschopnost Hotelová škola, Vyšší odborná škola

Plus en détail

Eurêka l'europe! Kit didactique pour les élèves des 5ème et 6ème années de l'enseignement primaire

Eurêka l'europe! Kit didactique pour les élèves des 5ème et 6ème années de l'enseignement primaire Eurêka l'europe! Kit didactique pour les élèves des 5ème et 6ème années de l'enseignement primaire 1.1 Un siècle européen Chapitre 1: Un peu d'histoire Grâce à nos deux amis, Marie et Alexandre, nous savons

Plus en détail

RÉVISIONS DES ÉPREUVES DU BACCALAURÉAT. Histoire LA CHINE DEPUIS 1919

RÉVISIONS DES ÉPREUVES DU BACCALAURÉAT. Histoire LA CHINE DEPUIS 1919 RÉVISIONS DES ÉPREUVES DU BACCALAURÉAT Histoire LA CHINE DEPUIS 1919 HISTOIRE La Chine depuis 1919 RUSSIE «L homme malade de l Asie» Révolution de 1911 > 1912 : régime républicain > Pouvoir militaire «les

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

Mme Ruscitto. Les nombres entiers

Mme Ruscitto. Les nombres entiers Mme Ruscitto Les nombres entiers 0 Les nombres entiers 1. Introduction Emmanuel a placé un thermomètre dans sa cour. Il relève les températures le matin et l après-midi, une fois par saison. Au printemps,

Plus en détail

A Eperlecques, le Blockhaus de 100 000 m3 était destiné à devenir une base de lancement de fusées V2.

A Eperlecques, le Blockhaus de 100 000 m3 était destiné à devenir une base de lancement de fusées V2. Les élèves de troisième ont découvert les principaux faits de la Seconde Guerre Mondiale (1939-1945) qui se sont déroulés dans notre région, le Nord-Pas-de-Calais. Cette visite sert d introduction à l

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LA VILLE DE SAINT-CLOUD S OPPOSE A LA CONSTRUCTION SUR L HIPPODROME DE SAINT-CLOUD

DOSSIER DE PRESSE LA VILLE DE SAINT-CLOUD S OPPOSE A LA CONSTRUCTION SUR L HIPPODROME DE SAINT-CLOUD DOSSIER DE PRESSE LA VILLE DE SAINT-CLOUD S OPPOSE A LA CONSTRUCTION SUR L HIPPODROME DE SAINT-CLOUD Conférence de presse Samedi 14 mars 2015 Contact presse : Alexia Dana / 01 47 71 54 96 / 06 18 04 02

Plus en détail

Communiqué de Presse 9 juillet 2014

Communiqué de Presse 9 juillet 2014 Communiqué de Presse 9 juillet 2014 Groupe de transport Perraud : une reprise réussie grâce à l engagement de chefs d entreprise Créer une société rassemblant en majorité des chefs d entreprise de PME

Plus en détail

Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes

Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes Débat et argumentation Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes à travers le partage d expériences «La question se pose de savoir si le lien social ne se constitue que dans la lutte pour la

Plus en détail

habitants est la garantie d un quartier humain et animé.

habitants est la garantie d un quartier humain et animé. NOVEMBRE 2015 LES GROUES 2030 n 1 EDITO LES GROUES 2030 Un nouveau quartier pour Nanterre Une autre idée de La Défense L e projet des Groues avance! Le 9 juillet 2015, l Etat et la Ville de Nanterre ont

Plus en détail

El Tres de Mayo, GOYA

El Tres de Mayo, GOYA Art du visuel / «Arts, ruptures, continuités» Problématique : «Comment l expression du sentiment surgit-elle dans l art au XIX è siècle?» El Tres de Mayo, GOYA Le Tres de Mayo, Francisco Goya, huile sur

Plus en détail

www.bastognewarmuseum.be

www.bastognewarmuseum.be 1 www.bastognewarmuseum.be Corbis All rights reserved DOSSIER PÉDAGOGIQUE 2 Parfois appelée Capitale de l Ardenne, ou encore Paris en Ardenne, la ville de Bastogne doit ses lettres de noblesse à son riche

Plus en détail

Le complément du nom

Le complément du nom Le livre de lecture oui non Son petit livre rouge oui non Ton livre d images oui non Ce livre ancien oui non La machine à laver oui non La vieille machine oui non La grosse machine bruyante oui non La

Plus en détail

Quiz. L histoire de Suyrana, 10 ans. D où viennent les migrants? Qu est-ce qu un migrant? Où vont les migrants? Qu est-ce qu il se passe à Calais?

Quiz. L histoire de Suyrana, 10 ans. D où viennent les migrants? Qu est-ce qu un migrant? Où vont les migrants? Qu est-ce qu il se passe à Calais? L histoire de Suyrana, 10 ans Qu est-ce qu un migrant? D où viennent les migrants? Où vont les migrants? Pourquoi ne peuvent-ils pas aller où ils veulent? Qu est-ce qu il se passe à Calais? Quiz Pour nous

Plus en détail

Bilan de la situation des caisses de retraite au Québec

Bilan de la situation des caisses de retraite au Québec SYNDICAT DES FONCTIONNAIRES MUNICIPAUX DE MONTRÉAL (SCFP) Bilan de la situation des caisses de retraite au Québec 25 février 2014 1 Contexte et évolution 22 JUIN 2011 Conférence de presse des maires Gérald

Plus en détail

Examen d analyse à choix multiple (A N A T O - A N A I - A I N G) Exemples de questions

Examen d analyse à choix multiple (A N A T O - A N A I - A I N G) Exemples de questions Examen d analyse à choix multiple (A N A T O - A N A I - A I N G) Pour approfondir vos connaissances sur les emplois dans la fonction publique, consultez le site www.carrieres.gouv.qc.ca. Vous pouvez obtenir

Plus en détail

Question 1- Quelle doit être à ton avis la force avec laquelle il faudrait jeter une pierre pour qu'elle tourne autour de la Terre?

Question 1- Quelle doit être à ton avis la force avec laquelle il faudrait jeter une pierre pour qu'elle tourne autour de la Terre? Les Satellites Introduction En astronomie, un satellite est décrit comme un corps céleste qui gravite autour d'une planète; ainsi la Lune est le satellite naturel de la Terre. En astronautique, il s'agit

Plus en détail

Bataille de la Somme Ressources: Documents de source primaire

Bataille de la Somme Ressources: Documents de source primaire Tués au combat dans la Somme Liste des 118 soldats tués au combat avec le 38 e bataillon, unité levée à Ottawa, pendant l attaque contre la tranchée Desire et Grandcourt, dans la Somme, le 18 novembre

Plus en détail

FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON

FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON PARTIE III (HISTOIRE) : ROME CHAP II : L EMPIRE ROMAIN FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON Comment les empereurs ont-ils assuré-ils la stabilité et la paix de l Empire romain? Comment le modèle romain s

Plus en détail

Centre aéré (ancien moulin de Lavray)

Centre aéré (ancien moulin de Lavray) Centre aéré (ancien moulin de Lavray) ancien chemin de Saint-Jorioz à Saint-Eustache Lavray Saint-Eustache Dossier IA74001642 réalisé en 2011 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire

Plus en détail

THEME 2 : MONDE ANTIQUE

THEME 2 : MONDE ANTIQUE 16 CHAPITRE DEUX: CITOYENNETÉ ET EMPIRE A ROME (I-III SIÈCLE AP JC). CHAPITRE DEUX : CITOYENNETÉ ET EMPIRE À ROME AU Ie - IIIe SIECLES AP J.C. INTRODUCTION CARTE DE L EMPIRE AU II AP JC. 1 / Quelle est

Plus en détail

En quoi habiter une ville d un pays développé est-il différent d habiter une ville d un pays en développement?

En quoi habiter une ville d un pays développé est-il différent d habiter une ville d un pays en développement? G3. HABITER LA VILLE En quoi habiter une ville d un pays développé est-il différent d habiter une ville d un pays en développement? Introduction. Observer deux photographie et décrire. I - Étude de cas.

Plus en détail

Dossier de Presse 5 juin 2008 20. L Oeuvre de Vauban à Besançon

Dossier de Presse 5 juin 2008 20. L Oeuvre de Vauban à Besançon Dossier de Presse 5 juin 2008 20 L Oeuvre de Vauban à Besançon Dossier de Presse 5 juin 2008 21 Besançon : des défenses façonnées par un méandre dominé > 21 27 La citadelle Historique La position stratégique

Plus en détail

LE QUOTIDIEN DANS L ABRI

LE QUOTIDIEN DANS L ABRI LE QUOTIDIEN DANS L ABRI 7AUDIOGUIDE Avant l état de siège, plusieurs centaines de personnes descendent dans l abri le temps d une alerte aérienne. Pas de banc, l éclairage y est installé tardivement :

Plus en détail

La Constitution et l exercice des pouvoirs

La Constitution et l exercice des pouvoirs Thème La Constitution et l exercice des pouvoirs Instituée par le général de Gaulle en 958, et toujours en vigueur aujourd hui grâce à la souplesse des institutions qui ont su s adapter au fil du temps,

Plus en détail

H 6. La Seconde Guerre Mondiale (1939-1945)

H 6. La Seconde Guerre Mondiale (1939-1945) H 6. La Seconde Guerre Mondiale (1939-1945) En 1939, débute le conflit le plus meurtrier de l'histoire, la 2 nde Guerre Mondiale. Ce fut une vraie guerre mondiale et idéologique qui mobilisa l'ensemble

Plus en détail

La commune de Flagy. LE RÉFERENTIEL (a) ménager la Seine-et-Marne EN APPLICATION. département de Seine-et-Marne. seine-et-marne.

La commune de Flagy. LE RÉFERENTIEL (a) ménager la Seine-et-Marne EN APPLICATION. département de Seine-et-Marne. seine-et-marne. LE RÉFERENTIEL (a) ménager la Seine-et-Marne EN APPLICATION La commune de Flagy Mai 2014 département de Seine-et-Marne Hôtel du Département CS 50377 77 010 Melun cedex tél. : 01 64 14 77 77 seine-et-marne.fr

Plus en détail

Fondation Scelles 14, rue Mondétour, 75001 Paris- 01 40 26 04 45 www.fondationscelles.org

Fondation Scelles 14, rue Mondétour, 75001 Paris- 01 40 26 04 45 www.fondationscelles.org Fondation Scelles 14, rue Mondétour, 75001 Paris- 01 40 26 04 45 www.fondationscelles.org COLLOQUE FONDATION SCELLES L ECONOMIE EN DANGER, Les circuits de l argent sale, l argent criminel de la traite

Plus en détail

BYOD VS RSSI. Le couple BYOD / RSSI est-il fait pour s entendre? Conférence CLUSIS Lausanne 12 juin 2012. animé par Bruno KEROUANTON RSSI Etat du Jura

BYOD VS RSSI. Le couple BYOD / RSSI est-il fait pour s entendre? Conférence CLUSIS Lausanne 12 juin 2012. animé par Bruno KEROUANTON RSSI Etat du Jura BYOD VS RSSI Le couple BYOD / RSSI est-il fait pour s entendre? Conférence CLUSIS Lausanne 12 juin 2012 animé par Bruno KEROUANTON RSSI Etat du Jura BYOD? Amenez vos propres équipements Un concept anglo-saxon

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION DU COMITÉ DE GESTION DE LA TAXE SCOLAIRE DE L ÎLE DE MONTRÉAL (Adoptée le 16 décembre 2004 par la résolution 19 par le Comité de gestion de la taxe scolaire de l île de Montréal)

Plus en détail

Sandra. «Un huissier de justice, c est un chef d entreprise» Huissière de justice (Actihuis) INFO PLUS A CONSULTER

Sandra. «Un huissier de justice, c est un chef d entreprise» Huissière de justice (Actihuis) INFO PLUS A CONSULTER Sandra Huissière de justice (Actihuis) «Je ne savais pas ce que je voulais faire. Enfin si, je savais que je ne voulais pas faire de Droit car j en avais une image trop rigide. Après mon Bac ES (ex B),

Plus en détail

Jeu sur l écomobilité «JEU ME MEUS!»

Jeu sur l écomobilité «JEU ME MEUS!» Supports : Jeu sur l écomobilité «JEU ME MEUS!» 3 plateaux de jeu, disposés côte à côte, de gauche à droite pour les joueurs, et qui peuvent être joués indépendamment ou bien en 3 étapes successives en

Plus en détail

Retrouvez nos sites : News Assurances News Assurances Pro News Insurances News Banques

Retrouvez nos sites : News Assurances News Assurances Pro News Insurances News Banques Retrouvez nos sites : News Assurances News Assurances Pro News Insurances News Banques FORUM IMMOBILIER BOURSE ASSURANCE VIE DEFISCALISATION RETRAITE Epargne et Placements Argent au quotidien Compte à

Plus en détail

UNIVERSITY OF ILLINOIS AT URBANA-CHAMPAIGN DEPARTMENT OF FRENCH PARIS JE T AIME

UNIVERSITY OF ILLINOIS AT URBANA-CHAMPAIGN DEPARTMENT OF FRENCH PARIS JE T AIME UNIVERSITY OF ILLINOIS AT URBANA-CHAMPAIGN DEPARTMENT OF FRENCH FR 102 Film Activity Course Coordinator: Azeb Haileselassie AUTOMNE 2011 NOM: PARIS JE T AIME 1) Regardez les différentes affiches du film,

Plus en détail

Dossier de partenariat

Dossier de partenariat Dossier de partenariat Participation au Rallye Aïcha des Gazelles Fin Mars 2013 Team Breizh elles www.breizhelles.wordpress.com www.rallyeaichadesgazelles.com Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc 2013, 23

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Une patrouille de parapluies roses pour promouvoir le dépistage organisé du cancer du sein

DOSSIER DE PRESSE. Une patrouille de parapluies roses pour promouvoir le dépistage organisé du cancer du sein DOSSIER DE PRESSE Une patrouille de parapluies roses pour promouvoir le dépistage organisé du cancer du sein Contact presse : Cécile ESPAIGNET 01 55 07 57 85 cespaignet@mutualite-idf.fr 1 Mutualité française

Plus en détail

Le cahier de Susi Fiche pédagogique École CP CE1 CE2 CM1 CM2

Le cahier de Susi Fiche pédagogique École CP CE1 CE2 CM1 CM2 Supports Documentaire Le cahier de Susi, de Guillaume Ribot, en intégralité à l exception du prologue, et les documents d archives intégrés au DVD. Fac-similé du Cahier de Susi et présentation de Guillaume

Plus en détail

3ème PARTIE: LES PUISSANCES ECONOMIQUES MAJEURES

3ème PARTIE: LES PUISSANCES ECONOMIQUES MAJEURES 3ème PARTIE: LES PUISSANCES ECONOMIQUES MAJEURES 1ère leçon:les Etats-Unis 1.Un immense territoire peuplé et maîtrisé: =? Zones regroupant les grandes agglomérations A.Territoire et population: P 210-211

Plus en détail

Parcours découverte. du Musée Auto Moto Vélo

Parcours découverte. du Musée Auto Moto Vélo 3 Parcours découverte du Musée Auto Moto Vélo Mode d emploi de ton carnet Ne va pas trop vite! Observe bien les panneaux, les véhicules, les objets et les documents présentés dans l exposition. Lis les

Plus en détail

Une communication pertinente. Il ne suffit pas de savoir faire, il faut aussi le faire savoir!

Une communication pertinente. Il ne suffit pas de savoir faire, il faut aussi le faire savoir! Kit communication La boîte à outils de votre Union Commerciale Une communication pertinente Il ne suffit pas de savoir faire, il faut aussi le faire savoir! Une communication pertinente Introduction :

Plus en détail

Les probabilités. Chapitre 18. Tester ses connaissances

Les probabilités. Chapitre 18. Tester ses connaissances Chapitre 18 Les probabilités OBJECTIFS DU CHAPITRE Calculer la probabilité d événements Tester ses connaissances 1. Expériences aléatoires Voici trois expériences : - Expérience (1) : on lance une pièce

Plus en détail

Dossier de demande de subvention

Dossier de demande de subvention Nous sommes là pour vous aider Associations N 12156*03 Dossier de demande de subvention Cocher la case correspondant à votre situation : première demande renouvellement d une demande Vous trouverez dans

Plus en détail

16 ANS ET ALORS? 1 16 ans et alors?

16 ANS ET ALORS? 1 16 ans et alors? 16 ANS ET ALORS? 1 16 ans et alors? À 16 ANS QUELS CHANGEMENTS? SEJOURS ESTIVAUX Tu dois te faire recenser et t inscrire à la journée d appel Tu as ta propre carte vitale et tu dois déclarer un médecin

Plus en détail

LE FESTIVAL DE L OISEAU ET DE LA NATURE. Un Festival intégré à l image de la Baie de Somme

LE FESTIVAL DE L OISEAU ET DE LA NATURE. Un Festival intégré à l image de la Baie de Somme LE FESTIVAL DE L OISEAU ET DE LA NATURE Un Festival intégré à l image de la Baie de Somme Le Festival est une association loi 1901, créée en 1991. Le Festival s est fixé quatre objectifs : créer chaque

Plus en détail

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie?

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? «En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? Paroles : «En avant les p tits gars». Fragson. 1913.

Plus en détail

JOURS DE GUERRE 1914-1918 120 Photographies du journal Excelsior DOSSIER DE PRESSE

JOURS DE GUERRE 1914-1918 120 Photographies du journal Excelsior DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE Exposition du 21 mai au 22 juin 2014 Orangerie du jardin du Luxembourg Une exposition présentée par la Parisienne de Photographie Inauguration le 20 mai 2014 dans le cadre de L été du

Plus en détail

Exposition Jeux et jouets de la Grande Guerre Stenay

Exposition Jeux et jouets de la Grande Guerre Stenay Dossier de Presse 1 Exposition Jeux et jouets de la Grande Guerre Stenay Dans le cadre des commémorations du Centenaire de la Première Guerre mondiale, la Conservation départementale des Musées de la Meuse

Plus en détail

Spécialiste des ressources humaines opérationnel

Spécialiste des ressources humaines opérationnel Spécialiste des ressources humaines opérationnel Coparlead est un cabinet spécialisé dans le management opérationnel en RH à disposition des entreprises pour imaginer, mettre en œuvre et agir, au quotidien

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait.

Jeudi 8 mai 2014. Il y a 69 ans, l Allemagne hitlérienne capitulait. Jeudi 8 mai 2014 Cérémonie patriotique / Parvis de l Hôtel de Ville Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Monsieur le Ministre, Monsieur le Préfet, Madame la Conseillère

Plus en détail

Cahier du participant. 3 e édition. Une présentation de la ville de Vaudreuil-Dorion

Cahier du participant. 3 e édition. Une présentation de la ville de Vaudreuil-Dorion Cahier du participant 3 e édition Une présentation de la ville de Vaudreuil-Dorion 23 Juin 2013 RÉSUMÉ DU PROJET Le défilé c est.. Avant tout, une création collective des citoyens de Vaudreuil-Dorion en

Plus en détail

Est-ce que les habitudes de consommation ont beaucoup changé au Québec depuis 1905? Activité 1 - Noël et la publicité depuis 1905. aujourd hui.

Est-ce que les habitudes de consommation ont beaucoup changé au Québec depuis 1905? Activité 1 - Noël et la publicité depuis 1905. aujourd hui. Est-ce que les habitudes de consommation ont beaucoup changé au Québec depuis 1905? Ce document doit être utilisé avec la ligne du temps «*La consommation au Québec au 20 e siècle» disponible dans les

Plus en détail

Août 1789 : Déclaration des droits de l'homme et du citoyen

Août 1789 : Déclaration des droits de l'homme et du citoyen Voici une proposition de corrigé. ATTENTION ce n'est qu'une proposition et non un corrigé officiel 1. A quel siècle a vécu Périclès? Pourquoi est-il célèbre? (1 point) Au V ème siècle avant J.C. Il a dirigé

Plus en détail

Lancement du Budget Participatif 2015

Lancement du Budget Participatif 2015 Dossier de presse Lancement du Budget Participatif 2015 Mardi 13 janvier Contact presse : Quitterie Lemasson / presse@paris.fr / 01.42.76.49.61 1 Sommaire Edito d Anne Hidalgo 3 Bilan de l édition 2014

Plus en détail

Photographie de propagande de guerre : La guerre sino-japonaise

Photographie de propagande de guerre : La guerre sino-japonaise Photographie de propagande de guerre : La guerre sino-japonaise Définition de la propagande de guerre par P. Contamine, historien médiéviste : «Toute action psychologique menée par des pouvoirs, formels

Plus en détail

Paris à travers le temps

Paris à travers le temps Paris à travers le temps Paris à travers le temps Page 1 sur 1 Sommaire Introduction I. Synopsis II. Cahier des charges III. Scénario IV. Story board Conclusion Paris à travers le temps Page 2 sur 2 Introduction

Plus en détail

Logistique, Transports

Logistique, Transports Baccalauréat Professionnel Logistique, Transports 1. France, juin 2006 1 2. Transport, France, juin 2005 2 3. Transport, France, juin 2004 4 4. Transport eploitation, France, juin 2003 6 5. Transport,

Plus en détail

1. Présentation de votre association

1. Présentation de votre association 1. Présentation de votre association Nom de l association : Sigle : Objet :.. Adresse de son siège social :.. Code postal : Téléphone : Commune : Télécopie : Courriel :.. Adresse site internet : Adresse

Plus en détail

Home Culture & Ville de Compiègne

Home Culture & Ville de Compiègne DOSSIER DE PRESSE 1 Home Culture & Ville de Compiègne Sarcelles, le 17 novembre 2014 Madame, Monsieur, Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-après le communiqué de presse et le dossier de presse

Plus en détail

Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer

Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer BUT : Etudier les synthèses additives et soustractives Comprendre la notion de couleur des objets COMPETENCES : Rechercher et trier des informations

Plus en détail

Deux régiments de Poitiers dans la Guerre 1914-1918

Deux régiments de Poitiers dans la Guerre 1914-1918 Deux régiments de Poitiers dans la Guerre 1914-1918 Nom de l élève : Prénom : Classe : Niveau : lycée Dossier pédagogique Des documents et des questionnaires, un lexique et une notice biographique Pour

Plus en détail

Executive Summary. Résultats clés: Performance globale au 19/05/2015 :

Executive Summary. Résultats clés: Performance globale au 19/05/2015 : Executive Summary Vue d'ensemble de la campagne : Margouillaprod est une société de production de films institutionnels et publicitaires, elle propose des prestations de film pour des évènements tels que

Plus en détail

Représenter son Unité à l'assemblée Générale du Mouvement

Représenter son Unité à l'assemblée Générale du Mouvement Publications SGP SGP - P904006 - P904074 Mensuel - Mensuel - Numero - Numéro Spécial Spécial - N 157 - N - Août 157 2009 - Août (Ne 2009 paraît (Ne pas paraît en juillet) pas en - Ed. juillet) resp. -

Plus en détail

Dossier de demande de subvention de fonctionnement aux associations Année : 2015

Dossier de demande de subvention de fonctionnement aux associations Année : 2015 Dossier de demande de subvention de fonctionnement aux associations Année : 2015 Cocher la case correspondant à votre situation : Première demande : Renouvellement d une demande NOM DE L ASSOCIATION :

Plus en détail

Alain Souchon: Parachute doré

Alain Souchon: Parachute doré Alain Souchon: Parachute doré Paroles et musique : Pierre Souchon, Alain Souchon Virgin, Emi music Thèmes L argent, la crise financière. Objectifs Objectifs communicatifs : Émettre des hypothèses. Justifier

Plus en détail

Lettre de mission. Services de consultant pour une évaluation à mi-parcours de la Stratégie de l UIP 2012-2017

Lettre de mission. Services de consultant pour une évaluation à mi-parcours de la Stratégie de l UIP 2012-2017 UNION INTERPARLEMENTAIRE INTER-PARLIAMENTARY UNION 5, CHEMIN DU POMMIER CASE POSTALE 330 1218 LE GRAND-SACONNEX / GENÈVE (SUISSE) Lettre de mission Services de consultant pour une évaluation à mi-parcours

Plus en détail

Comment des hommes se sont-ils enrichis dans le commerce triangulaire?

Comment des hommes se sont-ils enrichis dans le commerce triangulaire? Programme de seconde Bac Pro Sujets d étude Une situation au moins Orientations et mots-clés 3- Le premier empire colonial français XVIè- XVIIIè siècles - La compagnie des Indes Orientales - Nantes ou

Plus en détail

Cocher la case correspondant à votre situation : première demande renouvellement d une demande

Cocher la case correspondant à votre situation : première demande renouvellement d une demande N 12156*03 Cocher la case correspondant à votre situation : première demande renouvellement d une demande Vous trouverez dans ce dossier : Des informations pratiques pour vous aider à le remplir Une demande

Plus en détail

UN AVOCAT PEUT-IL AGIR À TITRE DE COURTIER IMMOBILIER?

UN AVOCAT PEUT-IL AGIR À TITRE DE COURTIER IMMOBILIER? UN AVOCAT PEUT-IL AGIR À TITRE DE COURTIER IMMOBILIER? Par : Paul Mayer, du cabinet d avocats Fasken Martineau Les décisions récentes des tribunaux ont clairement démontré qu un avocat ne peut légalement

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 ***** DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 ***** Nom de l association: Intitulé de l action : DOSSIER Á REMETTRE AU PLUS TARD LE 19 DECEMBRE 2014 Nous sommes là pour vous aider Association Loi du 1 er

Plus en détail

Sur les traces d un Poilu de ma commune L exemple du caporal Henri BOUIN (1886-1917)

Sur les traces d un Poilu de ma commune L exemple du caporal Henri BOUIN (1886-1917) 1 Sur les traces d un Poilu de ma commune L exemple du caporal Henri BOUIN (1886-1917) Affiche et carte postale : Arch. dép. d Eure-et-Loir, 26 Fi NC 18 et 9 Fi NC Jouy. Carte postale 102 e Régiment d

Plus en détail

L observatoire. des entreprises. Focus sectoriel Moyens de transport

L observatoire. des entreprises. Focus sectoriel Moyens de transport L observatoire des entreprises Focus sectoriel Moyens de transport N 12 - Mars 2014 Nomenclature d activité Ellisphere Secteur Moyens de transport Automobile Commerce d autres véhicules automobiles Commerce

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SUJET

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SUJET SESSION 2013 Polynésie Toutes options BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE E1 HISTOIRE-GÉOGRAPHIE Durée : 2 heures Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : Aucun Le sujet comporte 4 pages L annexe A est

Plus en détail

Réserve Communale de Sécurité Civile Questionnaire RCSC - 2012

Réserve Communale de Sécurité Civile Questionnaire RCSC - 2012 Réserve Communale de Sécurité Civile Questionnaire RCSC - 2012 Une enquête de l Institut des Risques Majeurs (IRMa) www.irma-grenoble.com L IRMa souhaite favoriser l émergence des réserves communales de

Plus en détail

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme CRT Picardie Enquête auprès des acteurs du tourisme 1 Votre entreprise ou structure / organisme institutionnel Votre nom : Votre titre : Votre e-mail : (pour pourvoir vous envoyer le résultat de l enquête)

Plus en détail

INSTRUCTIONS CE DONT TU AS BESOIN. Te voilà bien équipé avec un vrai carnet. Bon amusement!

INSTRUCTIONS CE DONT TU AS BESOIN. Te voilà bien équipé avec un vrai carnet. Bon amusement! INSTRUCTIONS Découpe les pages en deux en suivant les pointillés. Place-les les unes sur les autres, dans le bon ordre, ensuite agrafe-les. Te voilà bien équipé avec un vrai carnet. Bon amusement! CE DONT

Plus en détail

PUBLICITÉ POLO FICHE EXERCICE // PUBLICITÉ / 9-13 ANS OBJECTIF MÉTHODE

PUBLICITÉ POLO FICHE EXERCICE // PUBLICITÉ / 9-13 ANS OBJECTIF MÉTHODE REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE PUBLICITÉ POLO FICHE EXERCICE // PUBLICITÉ / 9-13 ANS OBJECTIF

Plus en détail