Le nouveau projet Israélo-Palestinien : Terreau pour une culture de paix

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le nouveau projet Israélo-Palestinien : Terreau pour une culture de paix"

Transcription

1 L Congrès d Caux Prmir Congrès d l Allianc pour un Cultur d Paix L nouvau projt Israélo-Palstinin : Trrau pour un cultur d paix Du 23 au 26 Juin 2003 Châtau d Caux Cntr d rncontrs intrnationals

2 L Congrès d Caux Alxandr Lglis pour Homms d Parol La rncontr d Caux, organisé par la Fondation Homms d Parol du 23 au 26 juin 2003 a réuni dans un liu d xcption, à l abri d tout prssion médiatiqu, politiqu ou rligius, un quarantain d homms t fmms, politiqus, rligiux, univrsitairs, scintifiqus, t travaillurs sociaux. Ds prsonnalités d influnc qui ont manifsté ainsi lur désir d participr à la construction d «l Allianc pour un Cultur d Paix au Moyn- Orint». Ls intnss échangs d cs 4 jours d rncontrs n Suiss, ont prmis d par lur qualité, lur forc t lur franchis, d très nombruss évolutions t parfois mêm d xcptionnlls transformations au sin ds participants. C st au cours d ctt rncontr, à la favur d un échang ntr l Grand-Rabbin Sirat, l journalist Danil Bnsimon t l Chikh Talal Sdir qu st né l idé du projt «Imams t Rabbins pour la Paix». Comité éditorial Mustafa Abu Sway, Mohammd Arkoun, Paul Ballanfat, Eli Barnavi, Jan-Luc Bsst, Avraham Burg, S.E. Brnard Dorin, Jan Frydman, Marc-Raphaël Gudj, Alain Michl, Albrt d Pury, David Rosn, Charls Rojzman, Rné-Samul Sirat.

3 Objctifs t déroulmnt Durant quatr jours, cinquant prsonnalités influnts, homms t fmms politiqus, rligiux, univrsitairs, ONG, scintifiqus t diplomats, s sont réunis à l écart d tout prssion politiqu, médiatiqu ou institutionnll avc pour objctifs : Un mis n commun ds compétncs t ds xpérincs divrss. Un formalisation d propositions concrèts. Un mis n plac d un procssus favorisant la construction d un Allianc pour un Cultur d Paix t l idntification d un projt israélo-palstinin. C congrès a ouvrt d nouvlls vois d réflxions t d actions, ntr ds prsonnalités issus ds trois principals culturs t rligions du Moyn-Orint ainsi qu d autrs prsonnalités intrnationals ayant un légitimité à analysr n profondur ls axs sociaux, politiqus t rligiux qui sous-tndnt l conflit Israélo-Palstinin. Au-dlà ds séancs d travail, c congrès rprésntait un opportunité uniqu, pour cs prsonnalités t rsponsabls n situation d conflit, d s rncontrr tout au long d 4 journés d vi commun, dans un climat convivial t informl. L liu du Congrès, d par sa situation géographiqu t sa natur mêm, constituait l cadr idéal pour garantir la fécondité d c huis clos. D ctt intimité, ctt proximité accpté, d autrs échangs privilégiés ont pu, comm nous l spérions, naîtr n marg ds débats.

4 Programm d travail 1èr journé : Travail sur la qustion ds légitimités Ls légitimités d chaqu communauté, l un par rapport à l autr Travail sur l aspct rligiux : Ls prcptions mutulls d l islam t du judaïsm. Qull rconnaissanc? Qull légitimité?. Travail sur l aspct national Ls prcptions mutulls ds sociétés israélinn t palstininn. Qull rconnaissanc? Qull légitimité?. Travail t réflxion sur la souffranc. Qulls souffrancs dans chaqu communauté?. Qull rconnaissanc t qull légitimité à la souffranc d «l autr»?. Dans qull msur la souffranc intrdit la rconnaissanc d «l autr» t d sa légitimité?. 2èm journé : Travail sur ls visions Qulls sont, slon chacun ds traditions rligiuss ou culturlls n présnc, ls "prspctivs ultims" dstinés à s'accomplir dans l'avnir, voir à la fin ds tmps? Cs rêvs, commnt s laissnt-ils concilir avc la construction réalist d'un avnir politiqu commun? La vision d'un avnir partagé put-ll s substitur au rêv traditionnl?. Visions d la société israélinn. Visions d la société palstininn. 3èm journé : Travail sur la qustion d Jérusalm La journé sra introduit par un brf xposé d'albrt d Pury, intitulé "Du Tmpl d Salomon à l'esplanad ds Mosqués. Plaidoyr pour un Jérusalm réconcilié". Après avoir orinté son rgard vrs l passé t vrs l'avnir, t ayant pris ainsi la msur d la natur profond ds tnsions qui opposnt l'"idéal" à la "réalité", l Congrès st invité à portr son attntion sur un problèm concrt, l dstin d Jérusalm. Vill au carrfour ds légitimités t ds attnts. L avnir d Jérusalm : concrétisation t valorisation ds pists xplorés l 1r t 2èm jour. 4èm journé : Travail sur la mis n action Synthès ds propositions. Plans d mis n action d cs propositions.

5 Participants Dr Fawzia Al Ashmawi : Mmbr d l «Intrnational Islamic Forum for Dialogu», profssur à l Univrsité d Gnèv. Hassan Al Balawi : mmbr du srvic du protocol d Yassr Arafat à Gaza Dr Hamid Bin Ahmad Al Rifai : Présidnt d l «Intrnational Islamic Forum for Dialogu». Mohammd Arkoun : Historin d la pnsé arabo-musulman, profssur émérit à la Sorbonn, gouvrnur t chrchur à l Institut of Ismaili Studis à Londrs. Muffid Azzam : mmbr palstinin d Yahalom, ingéniur élctricin. Paul Ballanfat : Maîtr d conférncs d étuds turco-prsans à Lyon III. Eli Barnavi: Profssur titulair d histoir modrn à l univrsité d Tl Aviv, écrivain, ancin Ambassadur d Israël n Franc. Danil Bnsimon : Journalist à Haart z Jacqus Brtoin : Rédactur n Chf d L Intllignt Jan-Luc Bsst: Consultant t chf d'ntrpris (knowldg managmnt, xtrant t information onlin). Fondatur t éditur du sit wb Yaël Dayan : député à la Knsst, ladr du mouvmnt Pac Now, fill d Mosh Dayan Albrt D Pury : Profssur d la faculté d théologi d Gnèv, spécialist d l AncinTstamnt. S.E. Brnard Dorin : Ambassadur d Franc, sul diplomat français à avoir été ambassadur dans cinq pays : Haïti, l'afriqu du Sud, l Brésil, l Japon t l Royaum-Uni. Dr Tony Klug : Mmbr du Middl East Policy Initiativ Forum Pnina Ein-Mor : Ancinn rsponsabl ds rssourcs humains d l armé israélinn, Ecotourism in krm lgnd. Marc-Raphaël Gudj: Grand rabbin à Gnèv, présidnt d la Fondation Racins t Sourcs, titulair d la chair d pnsé juiv à l écol rabbiniqu. H. Richard Jons : Ambassadur ds Etats-Unis au Kowït Mnachm Klin : Historin, maîtr d conférnc au départmnt ds Scincs Politiqus d l univrsité Bar-Ilan d Tl Aviv. Yhzkl Landau : Dirctur Administratif d l OPEN HOUSE d Raml n Israël Lucin Lazar : historin Jannin Lazar Luis Lma : Journalist au Tmps, à Gnèv Alain Louyot : Journalist spécialist du Moyn-Orint pour L Exprss Salwa Mmh : mmbr d Yahalom, travaillus social palstininn Jan-Mari Müllr: écrivain dirctur d étuds à l IRNC, «Institut d rchrch sur la Résolution Non-violnt ds Conflits». Avi Primor : Vic présidnt d l univrsité d Tl Aviv, ancin ambassadur d Israël n Allmagn Rabbin Alain Michl : Doctur n histoir, Jérusalm. Profssur d faculté. Charls Rojzman : Exprt n psychologi intrculturll t thérapi social, écrivain, vic-présidnt d la fondation pour ls pratiqus démocratiqus. Talal Sdir : Immam d Hbron, consillr aux affairs rligiuss d Yassr Arafat Danil Shk: port parol du ministèr ds affairs étrangèrs israélin Shuka Joshua Glotman : mmbr d Yahalom, artist israélin Rné-Samul Sirat: Ancin grand rabbin d Franc, fondatur t dirctur d la chair UNESCO d dialogu intr-rligiux. Orly Tsitsuashvili : mmbr israélinn d Yahalom Liora Yahalom: fondatric d l organism Yahalom, artist israélinn Ouril Zohar : Profssur d théâtr, fondatur du théâtr du Tchnion (Dpartmnt of humanitis and arts).

6 L Congrès d Caux A l x a n d r L g l i s P o u r H o m m s d P a r o l

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient GO NEWSLETTER N 1/2015 19 janvir 2015 L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation ACTUALITÉ L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation Allianc pour la qualification profssionnll

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal.

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal. 7. Droit fiscal 7.1 Actualité fiscal 7.2 Contrôl t contntiux fiscal 7.3 Détrmination du résultat fiscal 7.4 Facturation : appréhndr ls règls juridiqus t fiscals, t maîtrisr l formalism 7.5 Gstion fiscal

Plus en détail

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE univrsité jan moulin lyon iii faculté d droit Tax 5 1 0 2 g a s s i t n d Appr r u t c a z n v D nt d m p p lo v é d du DROIT la FACULTÉ DE 8.78.70.45 Info Tax : 04.7.fr yor@univ-lyon3 martin.balz-g Édito

Plus en détail

Liste des modules et des personnes ressources Socle commun de connaissances et de compétences

Liste des modules et des personnes ressources Socle commun de connaissances et de compétences Programm Formation List ds moduls t ds prsonns rssourcs Socl commun d connaissancs t d compétncs Programm d la 2 promotion - hivr 2011 28 janvir 2011 - Luxmbourg Vision socio-économiqu Définitions / Approch

Plus en détail

La lettre du Bureau Asie-Pacifique

La lettre du Bureau Asie-Pacifique La lttr du Burau Asi-Pacifiqu AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE ISSN 1606-0318 Dans c numéro : o N 13 - davril µ Juin 2002 L'Agnc univrsitair d la Francophoni fêt son 40 annivrsair à Phnom-Pnh, Cambodg

Plus en détail

Base de données bibliographique. p. 30 - p. 33. valorisation économique de l'eau potable. energétique et municipales. p.13 - fédérale de.

Base de données bibliographique. p. 30 - p. 33. valorisation économique de l'eau potable. energétique et municipales. p.13 - fédérale de. Bas d donnés bibliographiqu alpau.org Typ d Autur Titr d Titr du Editur Anné Vol. N Dat d Paginatio résumé mots clfs mots documnt l'ouvrag/titr d périodiqu n clfs fix l'articl Jnni Robrt Qul puplmnt pour

Plus en détail

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts Programm GéniArts Î.-P.-É. 2009-2010 GéniArts Allum l nthousiasm ds juns à l égard d l acquisition ds matièrs d bas par l truchmnt ds arts. Inspir la collaboration ntr ls artists, ls nsignants, ls écols

Plus en détail

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle Projt d soutin CSFP/OFFT cas managmnt Formation profssionnll Cas managmnt Formation profssionnll CM FP C documnt st conçu comm un aid pour la mis n plac du cas managmnt Formation profssionnll. Il a un

Plus en détail

L'INSA en poche LIVRET D ACCUEIL

L'INSA en poche LIVRET D ACCUEIL L'INSA n poch LIVRET D ACCUEIL 2014/2015 Binvnu à l'insa! Votr écol L Institut National ds Scincs Appliqués d Toulous (INSA) st un Grand Ecol publiqu d Ingéniurs n 5 ans, sous tutll du Ministèr d l'éducation

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

Le mandat de Chercheur qualifié du F.R.S.-FNRS

Le mandat de Chercheur qualifié du F.R.S.-FNRS L mandat d Chrchur qualifié du F.R.S.-FNRS 18 Févrir 2014 L règlmnt rlatif à c mandat st disponibl dans son intégralité sur notr sit wb www.frs-fnrs.b Tabl ds matièrs 1. Dispositions réglmntairs, financièrs

Plus en détail

ces révolutions qui nous attendent Jeudi 23 octobre 2014 Bien assuré, on peut tout oser. programme

ces révolutions qui nous attendent Jeudi 23 octobre 2014 Bien assuré, on peut tout oser. programme Judi 23 octobr 2014 Bin assuré, on put tout osr. Kdg Businss school - campus Bordaux cs révolutions qui nous attndnt programm N ORIAS : 07 003 073 - WWW.ORIAS.FR RISQUES D ENTREPRISE - ASSURANCES DE PERSONNES

Plus en détail

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques 6 Dossir Hébrgmnts Ls hébrgmnts d patints dans ds srvics hospitalirs dont n rlèv pas dirctmnt lur pathologi sont rlativmnt fréqunts, n raison d la pénuri d lits dans crtains spécialités. Cs situations

Plus en détail

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage Dvnz ingéniur n Géni Informatiqu t Statistiqu par la voi d l apprntissag > Formation d ingéniur d 3 ans par altrnanc habilité par la Commission ds Titrs d Ingéniur (CTI) Rntré 2015 www.polytch-lill.fr

Plus en détail

Journée Portes ouvertes bachelors & masters 12 NOVEMBRE 2014

Journée Portes ouvertes bachelors & masters 12 NOVEMBRE 2014 Journé Ports ouvrts bachlors & mastrs 2 NOVEMBRE 204 L Villag l information Binvnu à la Journé Ports ouvrts 204 C st un journé rich informations t écouvrts qui vous attn! C programm st là pour vous air

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

LE DEFI L HOMME ET LES TECHNOSCIENCES. 21, 22, 23 novembre 2014. 89 e Semaine sociale de France. à l Université catholique de Lille

LE DEFI L HOMME ET LES TECHNOSCIENCES. 21, 22, 23 novembre 2014. 89 e Semaine sociale de France. à l Université catholique de Lille L HOMME ET LES TECHNOSCIENCES LE DEFI 89 Smain social d Franc 21, 22, 23 novmbr 2014 à l Univrsité catholiqu d Lill www.tchnoscincsldfi.org 1 ÉDITORIAL Jérôm Vignon, Présidnt ds Smains socials d Franc

Plus en détail

«COMBATTRE LES BLEUS» Ce que signifie le programme social des Conservateurs pour les femmes

«COMBATTRE LES BLEUS» Ce que signifie le programme social des Conservateurs pour les femmes «COMBATTRE LES BLEUS» C qu signifi l programm social ds Consrvaturs pour ls fmms La 13 Conférnc national d la condition féminin du CTC Documnt d conférnc L hôtl Crown Plaza Ottawa L hôtl Ottawa Marriott

Plus en détail

L innovation. du participant. 5 et 6 décembre 2011 Palais des congrès de Montréal. dans une chaîne d approvisionnement durable : un enjeu mondial

L innovation. du participant. 5 et 6 décembre 2011 Palais des congrès de Montréal. dans une chaîne d approvisionnement durable : un enjeu mondial L innovation dans un chaîn d approvisionnmnt durabl : un nju mondial /1 Manul du participant L innovation dans un chaîn d approvisionnmnt durabl : un nju mondial 5 t 6 décmbr 2011 Palais ds congrès d Montréal

Plus en détail

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015 st signé 11996 mars 2015 Mutull soumis au livr II du od d la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DO 007 B-06-18/02/2015 Édition 2015 Madam, Monsiur, Vous vnz d crér ou d rprndr un ntrpris artisanal ou commrcial

Plus en détail

au Point Info Famille

au Point Info Famille Qustion / Répons au Point Info Famill Dossir Vivr un séparation La séparation du coupl st un épruv souvnt longu t difficil pour la famill. C guid vous présnt ls différnts démarchs n fonction d votr situation

Plus en détail

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie Ls maisons d santé pluridisciplinairs n Haut-Normandi tiq Guid pra u EDITO Dans 10 ans, l déficit d médcins sra réllmnt problématiqu si l on n y prnd pas gard. D nombrux généralists quinquagénairs n trouvront

Plus en détail

L école de l Accompagnement

L école de l Accompagnement L'Écol : un vocation Après douz annés d'xistnc, l'écol affirm sa vocation : êtr un liu d profssionnalisation pour ls acturs ds métirs d l'accompagnmnt. Ls praticins confirmés trouvnt dans l'écol d l'accompagnmnt

Plus en détail

France. Suisse. Lycée International. Ferney-Voltaire-Mairie. Ferney-Voltaire. Avenue du Jura (sauf le samedi aux heures de marché)

France. Suisse. Lycée International. Ferney-Voltaire-Mairie. Ferney-Voltaire. Avenue du Jura (sauf le samedi aux heures de marché) E62 Zon 10 / 87 n Co ll Ch. Collx Frny-Voltair Frny san Lau s ard ay sf (l samdi aux hurs marché Planch-Brûlé Collèg L Joran E25 Moëns Collx-Bossy Suiss èv n G d Ru Franc x Ch. du-trraillt Avnu du Jura

Plus en détail

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone!

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone! Sommair G-apps : Smart fun for your smartphon! Sommair Présntation G-apps Pourquoi choisir G-apps Sctorisation t sgmntation d marchés Votr accompagnmnt clints d A à Z ou à la cart Fonctionnalités G-apps

Plus en détail

Partie II Section A: Compréhension orale (Valeur: 25%)

Partie II Section A: Compréhension orale (Valeur: 25%) Parti II Sction A: Compréhnsion oral (Valur: 25%) Tâch 1 (5%) Rgardz attntivmnt ls imags ci-dssous. Pour chaqu group d quatr imags, vous allz ntndr dux fois un phras. Ombrz la lttr corrspondant à la millur

Plus en détail

PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER

PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER Partnrs nd Bo us Marcq- n-b Tourc oin g aroul Ro ub La Mad la Ré pu bl u iq a ix www360courtagfr nu d lin Av Lill Dmand Partn rs ASSURÉ 1 4)4³ %43 )'%- 2%3% s )$% ASSURÉ

Plus en détail

Les procédures budgétaires des ministères de l'éducation au Mali

Les procédures budgétaires des ministères de l'éducation au Mali Ls procédurs budgétairs ds ministèrs d l'éducation au Mali Ctt étud a été préparé dans l cadr du projt sur «Ls procédurs d préparation t d'xécution du budgt ds ministèrs d V éducation» dirigé par Srg Péano

Plus en détail

/// Dossier de presse /// Brest, une métropole se réinvente. Urbanisme et grands projets

/// Dossier de presse /// Brest, une métropole se réinvente. Urbanisme et grands projets /// Dossir d prss /// Brst, un métropol s réinvnt Urbanism t grands projts Binvnu à Brst, vill maritim, vill plurill, vill uniqu 4 Brst métropol océan n un coup d œil 6 Brst, vill blu t vrt 8 10 ans d

Plus en détail

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E.

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E. Chubb du Canada Compagni d Assuranc Montréal Toronto Oakvill Calgary Vancouvr PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Protction d l Actif Capital d Risqu A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1. a. Nom

Plus en détail

Associations d étudiants... 40 Un cadre d apprentissage exceptionnel... 01 Sociétés d étudiants...43 Plan des sites... 02 Carte Capucine...

Associations d étudiants... 40 Un cadre d apprentissage exceptionnel... 01 Sociétés d étudiants...43 Plan des sites... 02 Carte Capucine... Guid pratiqu Tabl ds matièrs Un cadr d apprntissag xcptionnl... 01 Plan ds sits... 02 Calndrir académiqu... 03 Accuil ds étudiants... 03 Contact avc l Univrsité... 04 Votr intrlocutur UniNE...04 Lins avc

Plus en détail

Subventions Diverses 2009

Subventions Diverses 2009 Dirction Tchniqu Nom du portur Titr du Objctifs du Rattachmnt au programm d financmnts 09-036 SOS Hépatits Projt 1: Forum National (19 t 20 nov 09) Projt 2 : Sit Intrnt Projt 1: Obj. Généraux: Rdonnr confianc

Plus en détail

10ANNI. La force de la TCAÎM : SES MEMBRES VERS AIRE. Table de concertation des aînés de l'île de Montréal

10ANNI. La force de la TCAÎM : SES MEMBRES VERS AIRE. Table de concertation des aînés de l'île de Montréal La forc d la TCAÎM : SES MEMBRES Tabl d concrtation ds aînés d l'îl d Montréal LA TCAÎM EN BREF Historiqu L 20 sptmbr 2000, lors d son Assmblé d fondation, la Tabl d concrtation ds aînés d l îl d Montréal

Plus en détail

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN Châtillon, LE «PARIS» D UN AVENIR TRANQUILLE Aux ports d la capital s cach un ndroit rmarquabl : la vill d Châtillon, dynamiqu t accuillant,

Plus en détail

Participez au projet novateur e-health des pharmacies

Participez au projet novateur e-health des pharmacies Participz au projt novatur -Halth ds pharmacis my-mdibox - l application médicamnts pour pharmacis t patints avc d nombruss prstations complémntairs V2.00_11_2013 Notr publicité actull : Et voici é t n

Plus en détail

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek Commnt utilisr un banqu n Franc c 2014 Fabian M. Suchank Créditr votr compt: Étrangr Commnt on mt d l argnt liquid sur son compt bancair à l étrangr : 1. rntrr dans la banqu, attndr son tour 2. donnr l

Plus en détail

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé Séri n 3 d Elctrocinétiqu : Régim sinusoïdal forcé Exrcic n 1 : Résonanc n tnsion d un circuit RLC parallèl 1.\ Détrminr l équation différntill qui régi l évolution d u(t). 2.\ Exprimr l amplitud complx

Plus en détail

Structures et mécanismes

Structures et mécanismes Structurs t mécanisms Bloc 1 : L rndmnt, c st important Duré : 3 hurs Princips scintifiqus Ls princips scintifiqus s adrssnt aux nsignants t aux nsignants. Il xist six machins simpls, soit l lvir, la

Plus en détail

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved.

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved. Matériau pour grff MIS Corporation. All Rights Rsrvd. : nal édicaux, ISO 9001 : 2008 atio itifs m rn pos méd int i dis c a u x 9 positifs 3/42 té ls s dis /CE ur r l E. po ou u x U SA t s t appr o p a

Plus en détail

Sommaire. qui sommes-nous. Nos grandes realisations. 4 Madagascar 5 Nous vivons nos valeurs 6 Telma en bref 8 La Gouvernance

Sommaire. qui sommes-nous. Nos grandes realisations. 4 Madagascar 5 Nous vivons nos valeurs 6 Telma en bref 8 La Gouvernance Chr Clint, Chr Partnair, Ctt anné, un fois d plus, grâc à votr confianc t à l implication d nos équips, l Group Tlma a réalisé un anné 2011 avc ds prformancs opérationnlls solids t un activité commrcial

Plus en détail

BEC-BENCHMARKING (Benchmarks inclus dans le club des Brand Managers) Exemple Veille Stratégique n 1

BEC-BENCHMARKING (Benchmarks inclus dans le club des Brand Managers) Exemple Veille Stratégique n 1 Sptmbr 2006 BEC-BENCHMARKING (Bnchmarks inclus dans l club ds Brand Managrs) Exmpl Stratégiqu n 1 www.bc-institut.com BEC-institut Branding Exprts Cntr BEC-institut Concurrntill Spt. 2006 Présntation d

Plus en détail

Date de publication : Juillet 2014

Date de publication : Juillet 2014 : n o i s s Prof n è c s n r u t t m u d c r u o s r t s â r é h T r u i d ss l o a d n Un natio tr n C 4 1 0 2 t l l i u J 2 Profssion : mttur n scèn Mttr n scèn, st-c un métir? On rconnaît l mttur n

Plus en détail

Développement de site web dynaùique Dot.NET

Développement de site web dynaùique Dot.NET Dévloppmnt d sit wb dynaùiqu DotNET Voici qulqus xmpls d sits wb administrabl Cs sits Wb sont dévloppé n ASPNET sur un Bas d donné SQL 2005 C typ d dévloppmnt wb convint parfaitmnt a un boutiqu n lign,

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE LOCATION Ls informations donnés nécssairs pour traitr votr candidatur rstront confidntills. Un dossir incomplt n put êtr xaminé. C dossir d candidatur rst soumis à l approbation

Plus en détail

NOUVELLES TECHNOLOGIES

NOUVELLES TECHNOLOGIES ,..- ~1.J l ~, ri ~.~ f;.if' " " f;, "-., K' SECTEUR ARTISANAL ET NOUVELLES TECHNOLOGIES EVOLUfION DES PRATIQUES DE CHANTIER Stphan Comb} G.A.M.S.A.U. Juin 1986 _ I_ I. ECOLE D'ARCHITECTURE ~~ UARSElttE

Plus en détail

f n (x) = x n e x. T k

f n (x) = x n e x. T k EXERCICE 3 (7 points) Commun à tous ls candidats Pour tout ntir naturl n supériur ou égal à, on désign par f n la fonction défini sur R par : f n (x) = x n x. On not C n sa courb rprésntativ dans un rpèr

Plus en détail

En Allemagne, en Australie, en Autriche ou en Suisse,

En Allemagne, en Australie, en Autriche ou en Suisse, Pirr Cahuc a, Marc Frracci b avc la contribution d Jan Tirol c t Étinn Wasmr d L apprntissag au srvic d l mploi Documnt sous EMBARGO jusqu au 07/01/2015 11 hurs Ls nots du consil d analys économiqu, n

Plus en détail

Bloc 1 : La stabilité, une question d équilibre

Bloc 1 : La stabilité, une question d équilibre Bloc 1 : La stabilité, un qustion d équilibr Duré : 3 hurs Princips scintifiqus Ls princips scintifiqus s adrssnt aux nsignants t aux nsignants. Structur Un structur st un form qui résist aux forcs qui,

Plus en détail

Améliorer la sécurité routière mondiale

Améliorer la sécurité routière mondiale Commissions régionals ds Nations Unis Améliorr la sécurité routièr mondial Fixr ds objctifs régionaux t nationaux d réduction ds traumatisms provoqués par ls accidnts d la rout Rapport t rcommandations

Plus en détail

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs Solutions industrills Ds capturs aux srvurs Ds capturs aux srvurs Pour fair fac à la situation économiqu actull, ls ntrpriss t ls usins produisant ds bins manufacturés, du pétrol, du gaz, ds produits alimntairs

Plus en détail

UNIVERSITÉ SAVOIE MONT BLANC FRANCE KIT DE SURVIE DE L ÉTUDIANT ETRANGER. www.univ-smb.fr/international

UNIVERSITÉ SAVOIE MONT BLANC FRANCE KIT DE SURVIE DE L ÉTUDIANT ETRANGER. www.univ-smb.fr/international UNIVERSITÉ SAVOIE FRANCE KIT DE SURVIE DE L ÉTUDIANT ETRANGER www.univ-smb.fr/intrnational SE REPÉRER À LANC B T N O M IE O V A L UNIVERSITÉ S 1 U N IV E R S IT É 4 S IT E S : 3 CAMPUS 1 P R É S ID E N

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ. Maison de l Emploi Sarthe Nord

RAPPORT D ACTIVITÉ. Maison de l Emploi Sarthe Nord 11060232_rapport_annul_2010_projt 06/07/11 15:32 Pag1 RAPPORT D ACTIVITÉ 2010 Maison l Emploi Sarth Nord sommair La Maison l Emploi Sarth Nord n 2010 p. 2 La Maison l Emploi Sarth Nord : un résau partnairs

Plus en détail

MNG-6006 : La dimension humaine

MNG-6006 : La dimension humaine MNG-6006 : La dimnsion humain NRC 89950 Automn 2012 Tmps consacré : 3-0-6 Crédit(s) : 3 C cours vis à snsibilisr l'étudiant à l'importanc ds aspcts humains dans la gstion ds organisations t à lui prmttr

Plus en détail

Introduction sur l'état d'avancement de la esanté en France

Introduction sur l'état d'avancement de la esanté en France Introducti ur l'état d'avancmnt d la Santé n Franc «Santé : Un diéminati n march n Langudoc Rouill» Un i organié n partnariat avc Sommair La -anté Gouvrn Tchniqu anc Pilotag Rourc Humain Ecomi L njux d

Plus en détail

Bénévole pour quoi? N 20 - Sommaire. N 20 - Déc 08. v d s. f www.e-volontaires.org/rennes. 315 bénévoles désormais, et on s'arrête là pour l'instant.

Bénévole pour quoi? N 20 - Sommaire. N 20 - Déc 08. v d s. f www.e-volontaires.org/rennes. 315 bénévoles désormais, et on s'arrête là pour l'instant. N 20 - Déc 08 v l'af d s o f ls in Touts jour sur miss A Rnns www.-volontairs.org/rnns Bénévol pour quoi? 315 bénévols désormais, t on s'arrêt là pour l'instant. On s'arrêt car vous êts un bonn soixantain

Plus en détail

programme 27 28 29 mars 2015 VENEZ DÉCOUVRIR LES SAVOIR-FAIRE DES ARTISANS D ART À GENÈVE Genève, ville d art www.ville-geneve.

programme 27 28 29 mars 2015 VENEZ DÉCOUVRIR LES SAVOIR-FAIRE DES ARTISANS D ART À GENÈVE Genève, ville d art www.ville-geneve. 27 28 29 mars 2015 VENEZ DÉCOUVRIR LES SAVOIR-FAIRE DES ARTISANS D ART À GENÈVE Partnair média Partnair principal Gnèv, vill d art programm www.vill-gnv.ch/jma 1 AVANT-PROPOS LES JOURNÉES DES MÉTIERS D

Plus en détail

Rassemblement National des Interlocuteurs Academiques TICE Éducation Physique et Sportive - Evry - 20/21 Janvier 2014 TABLETTES TACTILES

Rassemblement National des Interlocuteurs Academiques TICE Éducation Physique et Sportive - Evry - 20/21 Janvier 2014 TABLETTES TACTILES Rassmblmnt National ds Intrlocuturs Acadmiqus TICE Éducation Physiqu t Sportiv - Evry - 20/21 Janvir 2014 TABLETTES TACTILES t ENSEIGNEMENT DE L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE «L EPS sans fil à la patt»

Plus en détail

Art et modernité. au cœur. nouvel. d un. espace urbain C ERGY VAL D OISE (95)

Art et modernité. au cœur. nouvel. d un. espace urbain C ERGY VAL D OISE (95) Art t modrnité au cœur d un nouvl spac urbain SO C ERGY VAL D OISE (95) CERGY, plusiurs nuancs d vi... À la fois pôl économiqu t cité d art t d détnt, Crgy st un vill aux multipls factts. Situé sur la

Plus en détail

Spécial INITIAL 2013 / 2014

Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mon guid étudiant Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mot d la dirction A l ESCG Paris, vous débutz votr carrièr profssionnll dès la 1r anné. L dispositif ainsi qu la pédagogi mis n ouvr à l ESCG Paris a fait

Plus en détail

jean-marc.routoure@unicaen.fr

jean-marc.routoure@unicaen.fr n u u xq u i m ut a v s r o u o c id s i v d Un long VERS UN ENSEIGNEMENT MIXTE : PARTAGE D EXPÉRIENCES! EXEMPLE D UN DISPOSITIF D ENSEIGNEMENT MIXTE JEAN-MARC ROUTOURE, CORENTIN JOREL, DIDIER ROBBES,

Plus en détail

Enquête sur le naufrage de Serono, coulé par une gestion aberrante > Biotech Toute l histoire du fleuron déchu de l économie genevoise

Enquête sur le naufrage de Serono, coulé par une gestion aberrante > Biotech Toute l histoire du fleuron déchu de l économie genevoise J.A. 1211 Gnèv 2 www.ltmps.ch Air du Tmps Economi & Financ L absnc d managmnt déprim ls mployés. Nos offrs d mploi Qul cadau pour la Fêt ds mèrs? Trois générations répondnt Pag 28 Applid Matrials délocalis

Plus en détail

L alignement stratégique : déterminant de la performance (étude empirique

L alignement stratégique : déterminant de la performance (étude empirique Résumé Ctt rchrch a pour but d démontrr qu l alignmnt stratégiqu ds TIC, avc la stratégi (précisémnt stratégi d partnariat ou pratiqu d collaboration) t la structur organisationnll d un PME, put avoir

Plus en détail

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013.

Exemples de questions de sujets d'oraux possibles. Session 2013. Exmpls d qustions d sujts d'oraux possibls. Sssion 0. Complxs. Donnr la ou ls réponss justs. Soit A, B dux points d'affixs rspctivs : a= 5 i 5 t b = i 6 a. Soit n N;. Un argumnt d a n st n b. O appartint

Plus en détail

Septembre/octobre 2014 n 66 : Le magazine de votre Communauté d agglomération «NOUS RESTONS VIGILANTS»

Septembre/octobre 2014 n 66 : Le magazine de votre Communauté d agglomération «NOUS RESTONS VIGILANTS» Sptmbr/octobr 2014 n 66 : L magazin votr Communauté d agglomération mtzmtropol.fr Mtz mag Métropol l LE MET Ls nouvautés la rntré Événmnts FIM & CO Rtrouvz Mtz Métropol au cours s grands rnz-vous l automn

Plus en détail

LE SURENDETTEMENT. a s s e c o. leo lagrange UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS FAMILIALES. union féminine civique et sociale

LE SURENDETTEMENT. a s s e c o. leo lagrange UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS FAMILIALES. union féminine civique et sociale LE SURENDETTEMENT 1 lo lagrang UNION NATIONALE 2 L'ENDETTEMENT 1984 : 4 ménags sur 10 avaint ds crédits (crédit à la consommation + immobilir) 1997 : 1 ménag sur 2 a un crédit n cours 55 % ds consommaturs

Plus en détail

SAINT-GALMIER. Rentrée... SEPTEMBRE 2013 N 15 VOTRE MAGAZINE MUNICIPAL

SAINT-GALMIER. Rentrée... SEPTEMBRE 2013 N 15 VOTRE MAGAZINE MUNICIPAL SAINT-GALMIR Rntré... SPTMBR 2013 N 15 VOTR MAGAZIN MUNICIPAL VI MUNICIPAL ÉDITO INFO + Inscriptions sur ls lists élctorals Tous ls Français t Françaiss majurs jouissant d lurs droits civils t politiqus

Plus en détail

Par les délégués des 4 èmes Dans le cadre de la Commission Restauration

Par les délégués des 4 èmes Dans le cadre de la Commission Restauration Info Rsto Mai - Juin 2011 Par ls délégués ds 4 èms Dans l cadr d la Commission Rstauration Editorial Jûnr st dvnu à la mod. En tout cas, mangr très pu l st. Pour simplifir, ls fills n mangnt pas pour «fair

Plus en détail

Découverte Sociale et Patrimoniale

Découverte Sociale et Patrimoniale Découvrt Social t Patrimonial M :... Mm :... Dat :... Origin du contact :... Sommair 1. Vous 3 Votr famill 3 Votr situation matrimonial 4 Votr régim matrimonial 4 Libéralités 4 2. Votr actif 5 Vos garantis

Plus en détail

appel à tous les artistes en herbe!

appel à tous les artistes en herbe! 04 N E AZIN G A LE MA DCPP CE DE L E FRAN ILE D E N Z F D J U I N 2 0 0 9 Êtr un agnt à la DCPP Il d Franc : appl à tous ls artists n hrb! IDF Zin lanc un concours d dssin sur l thèm Êtr un agnt à la DCPP

Plus en détail

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ;

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ; Arrêté du ministr s financs t la privatisation n 2241-04 du 14 kaada 1425 rlatif à la présntation s opérations d'assurancs (B.O. n 5292 du 17 févrir 2005). Vu la loi n 17-99 portant co s assurancs prom

Plus en détail

REGLEMENT FIXANT LA CONTRIBUTION COMMUNALE AUX FRAIS DE TRAITEMENTS DENTAIRES

REGLEMENT FIXANT LA CONTRIBUTION COMMUNALE AUX FRAIS DE TRAITEMENTS DENTAIRES COMMUNE DE BELFAUX REGLEMENT FIXANT LA CONTRIBUTION COMMUNALE AUX FRAIS DE TRAITEMENTS DENTAIRES L'assmblé communal d Blfaux Vu : La loi du 27 sptmbr 1990 sur la prophylaxi t ls soins dntairs; l règlmnt

Plus en détail

Évaluation de performance et optimisation de réseaux IP/MPLS/DiffServ

Évaluation de performance et optimisation de réseaux IP/MPLS/DiffServ AlgoTl 2003 (dpt-info.labri.fr/algotl03) Banyuls-sur-mr, 12-14 mai 2003 Exposé invité, mardi 13 mai, 9h-10h Évaluation d prformanc t optimisation d résaux IP/MPLS/DiffSrv par Fabric CHAUVET Jan-Mari GARCIA

Plus en détail

N 11. Journal municipal de la Ville de Port-Vendres. P. 11 Parole à : M. le Maire. Vœux 2013 : Une ville bien gérée, des projets novateurs P.

N 11. Journal municipal de la Ville de Port-Vendres. P. 11 Parole à : M. le Maire. Vœux 2013 : Une ville bien gérée, des projets novateurs P. l N 11 Journal municipal d la Vill d Port-Vndrs Mars 2013 P. 11 Parol à : M. l Mair Vœux 2013 : Un vill bin géré, ds projts novaturs P. 31 sommair Pag 3 éditorial Pags 12-13 Srvic public : Polic municipal

Plus en détail

PHARMACIE SOMMAIRE AOÛT-SEPTEMBRE 2008 PAGE 51

PHARMACIE SOMMAIRE AOÛT-SEPTEMBRE 2008 PAGE 51 xp rtis SOMMAIRE Didir Désrt L industri pharmacutiqu à la rchrch d un nouvau modèl économiqu... p. 52 Claud Allary Julian Ozdowski Stratégis pour l innovation pharmacutiqu p. 56 Véroniqu Chabrnaud Dévloppr

Plus en détail

DATE : 8 Octobre 1957 REFERENCE : DEPOT : CHAMP D APPLICATION : ARRETE D EXTENSION :

DATE : 8 Octobre 1957 REFERENCE : DEPOT : CHAMP D APPLICATION : ARRETE D EXTENSION : DATE : 8 Octobr 1957 REFERENCE : DEPOT : CHAMP D APPLICATION : ls atlirs d la mécaniqu général ; ls activités d transformation d métaux ; la fabrication d articls métalliqus ; la fabrication d mnuisri

Plus en détail

DOSSIER P. 6-9. Faites du sport à Mantes-la-Ville. Votre environnement. Vivre à MLV P.. 10-11. L écosubvention. Bal populaire

DOSSIER P. 6-9. Faites du sport à Mantes-la-Ville. Votre environnement. Vivre à MLV P.. 10-11. L écosubvention. Bal populaire N 66 - Juillt-Août 2009 www.mairi-mantslavill.fr Votr nvironnmnt L écosubvntion P.. 2 DOSSIER P. 6-9 Faits du sport à ants-la-vill Dis Charli... oi, j n rpass pas un hivr comm ça! C st bon, Pétunia...

Plus en détail

PLUS DE 40 ACTIVITÉS SPORTIVES ET CULTURELLES GRATUITES POUR LES 9-15 ANS!

PLUS DE 40 ACTIVITÉS SPORTIVES ET CULTURELLES GRATUITES POUR LES 9-15 ANS! TURLL T CUL IV T OR ITÉ P 0 ACTIV 5 AN! -1 9 D PLU UR L O P IT GRATU 18 u 21 621 66 mainolympiq Tél : +1 /s mpic.org www.oly Binvnu à la main olympiqu! Tout l équip du Musé Olympiqu st hurus d t accuillir

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

Le COMMUNICATEUR. Décembre 2014 DISCOURS DU MAIRE HÉROUXVILLE. Volume 21, no 10 Wwww.municipalite.herouxville.qc.ca. Page 1

Le COMMUNICATEUR. Décembre 2014 DISCOURS DU MAIRE HÉROUXVILLE. Volume 21, no 10 Wwww.municipalite.herouxville.qc.ca. Page 1 Décmbr 2014 HÉROUXVILLE CA R PE D IE M L COMMUNICATEUR HÉROUXVILLE Volum 21, no 10 Wwww.municipalit.hrouxvill.qc.ca Pag 1 DISCOURS DU MAIRE Discours du mair lors d la séanc publiqu du 5 novmbr 2014 Bonsoir

Plus en détail

aux Samedi 25 juillet 2015

aux Samedi 25 juillet 2015 18 foir aux S E I C R A F TOMATES di 25 6 m a S nch 2 a m i D & 015 juillt 2 VOIR PAGE 2 JOURNAL Rilly/Loir l Ptit Blaisois www.l-ptit-blaisois.fr N 69-13 juillt 2015 Baugncy S O L D PROCHAINE PARUTION

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 23 NOVEMBRE 2007 DELIBERATION N CR-0705.290 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Contrat d filièr agroalimntair régional LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON, VU l Cod général ds collctivités

Plus en détail

Le domaine national de Saint-Cloud

Le domaine national de Saint-Cloud P a r c o u r s d é c o u v r t L domain national d Saint-Cloud P a r i S / Î L - d - F r a n C j u n p u b l i c L domain national d Saint-Cloud Bonjour t binvnu au domain national d Saint-Cloud. J suis

Plus en détail

CLOUD TROTTER La Vache Noire Sud - 203 rue Oscar Roulet - 84440 Robion - Tél. : 04 90 76 56 27-06 80 050 050 - www.lavachenoiresud.

CLOUD TROTTER La Vache Noire Sud - 203 rue Oscar Roulet - 84440 Robion - Tél. : 04 90 76 56 27-06 80 050 050 - www.lavachenoiresud. Cloud Trottr La Vach Noir Sud - 203 ru Oscar Roult - 84440 Robion - Tél. : 04 90 76 56 27-06 80 050 050 - www.lavachnoirsud.com Cloud Trottr Cloud Trottr Prnz d la hautur! ds carts d caractèr pour donnr

Plus en détail

CENTRE FRANCO-ONTARIEN DE RESSOURCES PÉDAGOGIQUES

CENTRE FRANCO-ONTARIEN DE RESSOURCES PÉDAGOGIQUES Éditions Éditions Bon d command 015-0 un pu, baucoup, à la foli! Format numériqu n vnt au www. 006-009, Éditions CFORP, activités AVEC DROITS DE REPRODUCTION. 08:8 Pag 1-1 r un pu, baucoup, a la foli!

Plus en détail

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France ILE-DE-FRANCE à la pag à la pag N 382 - Janvir 212 Trritoir Croissancs du parc principal t d la propriété s confondnt n Il-d-Franc La croissanc du nombr d résidncs principals s maintint dpuis 1999 grâc

Plus en détail

Tour Eiffel. Sommaire. http://fr.wikipedia.org/wiki/tour_eiffel. Tour Eiffel

Tour Eiffel. Sommaire. http://fr.wikipedia.org/wiki/tour_eiffel. Tour Eiffel Tour Eiffl - Wikipédia http://fr.wikipdia.org/wiki/tour_eiffl Pag 1 of 39 Tour Eiffl La tour Eiffl, initialmnt nommé tour d 300 mètrs, st un tour d fr puddlé construit par Gustav Eiffl t ss collaboraturs

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry avril EXERCICE Commun à tous ls candidats Parti I points. L ax ds ordonnés st asymptot à C au voisinag d ; la fonction étant décroissant sur ] ; + [, la limit quand

Plus en détail

Florence Jusot, Myriam Khlat, Thierry Rochereau, Catherine Sermet*

Florence Jusot, Myriam Khlat, Thierry Rochereau, Catherine Sermet* Santé t protction social 7 Un mauvais santé augmnt fortmnt ls risqus d prt d mploi Flonc Jusot, Myriam Khlat, Thirry Rochau, Cathrin Srmt* Un actif ayant un mploi a baucoup plus d risqus d dvnir inactif

Plus en détail

J.A. 1211 Genève 2 www.letemps.ch. Témoignages. Ces mélomanes qui embrassent un instrument sur le tard Pages 21, 22

J.A. 1211 Genève 2 www.letemps.ch. Témoignages. Ces mélomanes qui embrassent un instrument sur le tard Pages 21, 22 Wk-nd Avc l Samdi Culturl EDDY MOTTAZ J.A. 1211 Gnèv 2 www.ltmps.ch Témoignags Rhétoriqu Cs mélomans qui mbrassnt un instrumnt sur l tard Pags 21, 22 Ls mots comm un dans ds imags, balad dans l jardin

Plus en détail

LE programme du casino septembre - décembre 2013

LE programme du casino septembre - décembre 2013 LE programm du casino sptmbr - décmbr 2013 Un an déjà! Pascal Passarlli Dirctur Général C st la rntré La météo s dégrad, ls jours raccourcissnt t l moral st souvnt aussi gris qu l cil. Hurusmnt, l casino

Plus en détail

magazine N 61 décembre 2011 Joyeuses fêtes Dossier : Fiscalité locale Vie économique : Animations commerciales Travaux : Plan neige

magazine N 61 décembre 2011 Joyeuses fêtes Dossier : Fiscalité locale Vie économique : Animations commerciales Travaux : Plan neige N 61 décmbr 2011 Joyuss fêts d Dossir : Fiscalité local Vi économiqu : Animations commrcials Travaux : Plan nig EDITORIAL SOMMAIRE VIE MUNICIPALE Ls tmps sont durs L an passé, l titr d c mêm éditorial

Plus en détail

Bureau de décision et de révision

Bureau de décision et de révision 2 Burau d décision t d révision 21 Rôl d'audincs 22 Décisions 30 janvir 2014 - Vol 11, n 4 8 21 RÔLES D AUDENCES RÔLE DES AUDENCES N 1 PARTES D Autorité ds marchés financirs (Girard t al) Danil Pharand

Plus en détail

Solution de communication d entreprise Aastra

Solution de communication d entreprise Aastra Solution d communication d ntrpris Aastra Téléphons mobils sur l Aastra 400 dès R.0 Mod d mploi Plats-forms priss n charg: Aastra 45 Aastra 430 Aastra 470 C mod d mploi décrit l intégration ds téléphons

Plus en détail

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO isr la t l t t zon iqur nt TVA t Systèms d Information Rtour d xpérinc d ntrpris A3F - 26 mars 2015 Hélèn Prci du Srt COFELY INEO Pour Sup Ins À p NB. M 30/03/2015 Sommair isr la t l t t zon iqur nt I

Plus en détail

S a i n t - M a l o G R O U P E

S a i n t - M a l o G R O U P E S a i n t - a l o G R O U E onnaissz-vous l antiqu cité d Alt? lac fort stratégiqu, tour à tour puplé d lts t d Gallo-Romains, ll fut l brcau d Saint-alo, dont ll constitu un promontoir naturl, ntr mr

Plus en détail

Le traitement des expulsions locatives

Le traitement des expulsions locatives L traitmnt ds xpulsions locativs n io nt s til v ré p d t n am m t ai p n nd a m om r ay td m Tr C l ab i u O COMPTE RENDU DU SÉMINAIRE DU 10 SEPTEMBRE 2012 u n io at j n c sti n g ssi A c in d Au ui q

Plus en détail

L humble François Ier

L humble François Ier Psychiatri Astronomi Dans ls tourmnts d la schizophréni Pags 10, 14 Un prodigiux télscop pour décryptr ls scrts du cosmos Pags 26, 27 OLIVIER DESSIBOURG J.A. 1211 Gnèv 2 www.ltmps.ch Economi & Financ L

Plus en détail

DÉMÉNAGE AU. 1216rue Édouard-Dufour Plessisville VÊTEMENTS & ÉQUIPEMENTS SPORTIFS. s associe à 819 621-0055. - Page 9.

DÉMÉNAGE AU. 1216rue Édouard-Dufour Plessisville VÊTEMENTS & ÉQUIPEMENTS SPORTIFS. s associe à 819 621-0055. - Page 9. La botiq q vos aimz s associ à z i d n tt a s o v q q ti o la b E R U T R E OUV DREDI 6 MAI LE VEN VÊTEMENTS & ÉQUIPEMENTS SPORTIFS 1 iêàj> Ã>Ì Ê`i {Ê > ÊÓä ÊUÊxÊ«>}ià 3870751 DÉMÉNAGE AU 1216r Édoard-Dfor

Plus en détail