WepfAir. Suisse et révolutionnaire, l éolienne. Indispensables pour le Smart Grid. Un vent nouveau romand. Poste d enclenchement électronique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "WepfAir. Suisse et révolutionnaire, l éolienne. Indispensables pour le Smart Grid. Un vent nouveau romand. Poste d enclenchement électronique"

Transcription

1 Journal des sociétés Siemens en Suisse 1/2013 Monitor Suisse et révolutionnaire, l éolienne WepfAir Smart Buildings Indispensables pour le Smart Grid Voiles high-tech Un vent nouveau romand Gare de Genève La Praille Poste d enclenchement électronique

2 Monitor 1/2013 Table des matières Infrastructure & Cities En septembre dernier, Everial a inauguré à Lully (VD) son tout nouveau centre d archivage. Il s agit d un bâtiment spécialement conçu pour offrir une très grande confidentialité et une sécurité irréprochable, confiées à Siemens. Pour intégrer les très fluctuantes ressources électriques éolienne et solaire, ainsi qu un nombre croissant de petits producteurs décentralisés, les réseaux électriques se doivent de devenir intelligents. Et pour exploiter pleinement le potentiel des Smart Grids, les bâtiments intelligents Smart Buildings seront aussi appelés à jouer un rôle central. En novembre 2012, les CFF ont procédé à la mise en service de deux nouveaux postes d enclenchement électroniques à Châtelaine et Genève La Praille. Cette dernière réalisation est la plus grande installation avec enclenchement électronique de Suisse Energy Grâce à sa situation géographique et à ses centrales hydrauliques, la Suisse occupe une position particulière dans l approvisionnement électrique européen. Siemens News Exten Sion du Bureau valaisan de Siemens Record d affluence à la foire Sécurité Romandie 2012 Le meilleur des deux mondes Le plus grand véhicule martien jamais construit par la NASA est arrivé à bon port, début août 2012, après un «atterrissage» spectaculaire sur la planète rouge. Siemens a également contribué au succès de l entreprise, car Curiosity a été développé avec le logiciel PLM de Siemens Industry. C est il y a 100 ans, en 1913, que Siemens ouvrit à Lausanne son deuxième bureau technique helvétique. Lors de ses 25 premières années d activités en Suisse romande ( ), Siemens fut surtout active dans le domaine des télécommunications, alors en plein essor Industry Dans les compétitions de voile, c est de plus en plus l équipement high-tech qui détermine les vainqueurs, en particulier les voiles ultralégères en fibre de carbone composite. Cette innovation remarquable a été développée en Suisse romande, avec le concours technologique de Siemens. Conçue par l entreprise suisse Wepfer Technics, la très originale éolienne WepfAir est prête à conquérir le monde. Le but de l inventeur Hans Wepfer était de proposer des éoliennes d entretien aisé produisant de l énergie à faible coût et s intégrant bien dans l environnement. Objectif atteint! 2

3 1/2013 Monitor Depuis 100 ans, nous innovons en Suisse romande Chère lectrice, cher lecteur, Grâce à collaborateurs affectés à la recherche et au développement, Siemens est l une des entreprises les plus innovantes au monde dans les domaines de l énergie, de l industrie, de la santé et des infrastructures urbaines. En outre, Siemens coopère chaque année à plus d un millier de projets de recherche externes, y compris en Suisse. Lors de l exercice 2012, Siemens a investi en R&D près de quatre milliards d euros et déposé 9000 demandes de brevets, soit 41 inventions par jour ouvrable en moyenne. Les innovations sont à la base de notre succès et de celui de nos clients, comme l illustre très bien l article à découvrir sur une nouvelle sorte d éolienne «made in Switzerland», dans laquelle notre solution «Totally Integrated Automation» joue un rôle central. A l occasion du 100 e anniversaire de notre présence en Suisse romande, célébré en cette année 2013, nous inaugurons d ailleurs dans ce numéro de Monitor une série de quatre articles historiques consacrés aux innovations d hier, introduites par Siemens dans notre région. Nous débutons cette série par un article consacré aux 25 premières années romandes de l entreprise ( ), lors desquelles Siemens a notamment joué un rôle en vue dans le développement des télécommunications, téléphone et télégraphe. Je vous souhaite une excellente lecture. Frédéric Riva Directeur Siemens Suisse romande 3

4 Documents sous haute surveillance En septembre dernier, Everial a inauguré à Lully (VD) son tout nouveau centre d archivage. Il s agit d un bâtiment spécialement conçu pour offrir une très grande confidentialité et une sécurité irréprochable, confiées à Siemens. Les données sont conservées dans de véritables «coffres-forts numériques». 4 Texte Romain Pittet Photos Everial

5 1/2013 Monitor Si le mot «archives» vous évoque un local poussiéreux où s entassent des montagnes de cartons remplis de papiers, une visite chez Everial permettra de mettre ces préjugés au placard. Plus de 5500 clients, 2500 kilomètres d archives, la capacité de numériser plus d un million de pages chaque jour. Depuis plus de vingt ans, Everial aide ses clients à gérer leurs documents: numérisation, archivage physique et numérique des documents. «Le marché connaît une forte croissance, explique Olivier Faura, responsable du marketing, de la communication et du développement international chez Everial. Que ce soit l archivage physique ou la filière de dématérialisation, les affaires se portent très bien.» L expansion internationale du groupe lyonnais en est un autre signe, même si elle s effectue de façon mesurée. «Une grande partie de nos clients ont des activités internationales et nous sommes amenés à les accompagner sur l ensemble de leurs territoires pour leur permettre d uniformiser leur gestion documentaire.» Pour Everial, le nouveau centre d archivage et de numérisation de Lully marque une étape importante dans le développement des activités en Suisse. Les collaborateurs ne possèdent par exemple pas de badges, mais sont identifiés uniquement par leurs empreintes digitales. Des lecteurs disposés à divers emplacements du bâtiment et un système très détaillé de niveaux d accès leur permettent de circuler dans les zones qui leur sont autorisées. Selon Olivier Faura, Siemens est l un des principaux partenaires d Everial pour les installations de sécurité. Les deux entreprises se connaissent et travaillent depuis longtemps, notamment en France. «L expérience de Siemens quant à nos standards et nos activités est un atout appréciable.» Siemens est par ailleurs l un des principaux clients d Everial en France. «A l heure actuelle, ces dispositifs privatisés ne sont disponibles qu en Suisse et à Monaco», précise Olivier Faura, qui ajoute que sur les autres marchés, la sécurité et la confidentialité des installations mutualisées sont jugées suffisantes. En effet, la grande majorité des archives physiques et électroniques sont conservées dans des espaces partagés, où seul le personnel a accès. Comme l ensemble du site, ces zones sont très bien sécurisées et protégées par des systèmes d extinction. Pour Gilbert Granelli, ce chantier aura été caractérisé par une densité des équipements plus élevée que d ordinaire. «Il était donc indispensable de pouvoir compter sur une collaboration efficace des équipes Fire Systems et Security Systems.» Une coordination réussie, dont Gilbert Granelli fait l une des clés de la réussite du projet. Le nouveau centre d archivage d Everial offre une capacité de stockage de plus de 35 kilomètres linéaires d archives. L emplacement des archives, conservées dans des conteneurs anonymes, est déterminé de façon aléatoire. Les nouveaux défis de la gestion documentaire Avec l explosion de l archivage électronique se pose la question récurrente de la valeur probante des documents numériques. Est-ce qu ils peuvent être pris en compte dans une procédure judiciaire ou d audit? En s appuyant sur les standards internationaux mis en place ces dernières années, Everial a conçu un environnement technologique permettant de donner à une version numérisée la même valeur que l original. Pour cela, le processus de dématérialisation est couplé à des certificats de sécurité qui permettent de garantir l origine, la conformité, l intégrité et la traçabilité du document. Ce processus, qui a fait l objet d un avis de droit réalisé par l étude d avocats spécialisés Kronbichler & Tourette, répond également aux exigences des autorités financières suisses, selon un audit de conformité FINMA. Sécurité optimisée Détection incendie, systèmes d extinction au gaz et sprinklers, dispositifs anti-intrusion, surveillance vidéo, contrôle d accès biométrique l entreprise prend la sécurité très au sérieux! Project Manager chez Siemens, Gilbert Granelli a supervisé l installation de tous les systèmes de sécurité du nouveau bâtiment et confirme: «Everial a posé des exigences de sécurité très élevées. Le centre d archivage dispose d un niveau de sécurité comparable à des sièges de banques ou de multinationales.» Texte Romain Pittet Photos Everial Du coffre-fort au local d archivage Les installations les plus spectaculaires concernent les «cellules haute sécurité». Il s agit de dix pièces privatisées de 120 m 2, dont la température et le taux d humidité sont contrôlés en permanence. Dans ces locaux équipés de systèmes d extinction au gaz inerte, les clients particulièrement exigeants peuvent conserver et consulter leurs documents. L accès est extrêmement surveillé. Le client est accompagné par un collaborateur d Everial dans un sas sous vidéosurveillance, où il devra s identifier auprès de l équipe sécurité externe. C est elle qui commandera, à distance, l ouverture du couloir d accès aux cellules. L ouverture de la cellule elle-même n intervient qu après une ultime authentification sur un lecteur d empreintes digitales. Everial: portrait express Créée en France en 1989, Everial offre toute une gamme de prestations liées à la gestion et la conservation des archives physiques et numériques. Elle travaille avec plus de 5500 clients qui vont de la PME à la multinationale. Parmi eux, on trouve notamment des grands groupes industriels, des banques et assurances, ainsi que des opérateurs de télécommunication. Solidement implantée en France et dans les DOM-TOM, cette entreprise de 1200 collaborateurs est aussi présente en Espagne, en Finlande, au Maroc, à Monaco, à l Île Maurice et, depuis 2008, en Suisse. Elle poursuit activement son implantation en Europe occidentale. 5

6 Monitor 1/2013 Smart Buildings indispensables pour le Smart Grid Pour intégrer les très fluctuantes ressources électriques éolienne et solaire, ainsi qu un nombre croissant de petits producteurs décentralisés, les réseaux électriques se doivent de devenir intelligents. Et pour exploiter pleinement le potentiel des Smart Grids, les bâtiments intelligents Smart Buildings seront aussi appelés à jouer un rôle central. La consommation d énergie mondiale augmentera sensiblement durant ces prochaines années, probablement jusqu à 60% d ici l an Pour couvrir ces besoins énergétiques en respectant le climat et l environnement, il est logiquement souhaité d accroître la part des sources d énergie renouvelables. Les réseaux d approvisionnement actuels ne sont toutefois ni conçus pour une demande accrue en électricité, ni pour une part croissante de production électrique renouvelable se caractérisant par de fortes variations. Le Smart Grid (réseau électrique intelligent) représente une solution permettant de répondre à ces défis. Celui-ci devra pouvoir interconnecter les producteurs d électricité avec les consommateurs, les installations d accumulation disponibles ainsi que les réseaux de transport et de distribution, tout en les synchronisant entre eux de manière intelligente. La charge du réseau sera équilibrée grâce à la commande automatique et au contrôle des installations consommatrices, améliorant ainsi la sécurité d approvisionnement, tout en évitant les onéreuses pointes de charge. Dans ce schéma énergétique, les bâtiments restent toutefois confinés à un rôle de grand consommateur (environ 40% de la part mondiale). Certes, grâce aux techniques de régulation intelligentes, les bâtiments modernes réduisent aujourd hui déjà leur propre consommation énergétique d une ampleur équivalente à celle des mesures prises pour l isolation thermique. Mais le concept de «Smart Building» laisse entrevoir des possibilités encore plus ambitieuses qu une efficacité énergétique élevée. Ainsi, le bâtiment intelligent est en mesure de produire lui-même de l énergie et de la stocker. Il peut en outre décider lui-même du moment opportun de la consommation d énergie grâce à la temporisation de la charge. A l avenir, la consommation et la production énergétique pourront donc être prises en considération de manière anticipée. Une fonctionnalité qui devrait rendre le Smart Building irremplaçable pour le Smart Grid. Production et stockage sur site A l avenir, les bâtiments équipés de toits photovoltaïques ou de turbines éoliennes, selon leur situation géographique, joueront de plus en plus le rôle de petites centrales électriques autonomes. Dans la plupart des cas, ces bâtiments devraient même produire plus d électricité ou d énergie thermique que pour leurs propres besoins et restituer leur énergie excédentaire dans les réseaux publics. La question du stockage de ces excédants n est cependant pas encore résolue. Aujourd hui, la seule solution véritablement éprouvée consiste en l utilisation de bassins d accumulation et dans le pompage-turbinage de l eau par des centrales électriques. Souhaitable, l accumulation décentralisée d énergie à proximité des installations de production fait l objet de nombreux développements, des solutions étant attendues sur le marché dans un proche avenir. Outre le stockage dans des batteries d accumulateurs conventionnelles, les experts examinent d autres alternatives. La transformation de l énergie électrique en hydrogène est une possibilité vivement discutée. La base de cette technologie dénommée PEM (Proton Exchange Membrane) permet de décomposer l hydrogène et l oxygène grâce à l électrolyse de l eau par du courant électrique. La production d hydrogène procure un vecteur énergétique stockable et exploitable de manière universelle, mais le rendement de la transformation de l énergie électrique en hydrogène et réciproquement doit encore être optimisé. Une autre option possible consisterait à stocker l énergie excédentaire sous forme de froid dans un congélateur géant. Enfin, le stockage par l entremise de véhicules électriques reste une option largement discutée. Des véhicules pourraient accumuler de l électricité éolienne ou solaire auprès des stations-service, pour ensuite la restituer au réseau en fonction de la demande. La «temporisation de charge» comme potion magique Dans le puzzle des solutions envisagées, la «temporisation de charge» constitue un autre débouché. L idée consiste à gérer de manière intelligente la consommation électrique au sein des bâtiments, typiquement en déclenchant autant que possible les appareils électriques durant l obscurité ou l absence de vent. Dans les habitations (réfrigérateurs, machines à laver, lave-vaisselle, etc.) comme dans les commerces et entreprises (réfrigération, climatisation), les installations deviendront ainsi de plus en plus intelligentes et disposeront de techniques d information et de communication largement 6 Texte Niklaus Baer Photos Siemens

7 1/2013 Monitor Le bâtiment intelligent de demain pourra lui-même produire et accumuler de l énergie. Grâce à la temporisation de charge, il pourra en outre «décider» du moment opportun de sa consommation électrique. intégrées. Celles-ci leur permettront de mesurer leur propre consommation à l aide de capteurs et de l optimiser grâce au traitement sophistiqué de l information. Ces appareils pourront en outre communiquer leur état de fonctionnement vers l extérieur, par exemple via les technologies Powerline. Il sera ainsi possible d attendre le moment opportun pour activer un appareil spécifique. L objectif est à la fois de faire profiter le client de prix avantageux pour le courant électrique à certaines heures tout comme de permettre au fournisseur d électricité d éviter des pointes de charges, ou encore d activer des unités de production d énergie locales, telles que le couplage chaleur-force. Ce concept représente un changement radical de paradigme, car les centrales électriques ciblent actuellement leur production sur les besoins des consommateurs tels que les habitations, les usines et les bureaux. A l avenir, ce sera exactement l inverse: les bâtiments adapteront leur consommation électrique en fonction de l offre énergétique, et la consommation suivra ainsi la production. Une gestion centralisée du réseau électrique ne sera alors plus possible pour de tels réseaux futuristes intégrant de multiples producteurs d électricité décentralisés. Les besoins individuels des consommateurs seront au contraire assistés au niveau local par des systèmes intégrés qui Les producteurs d électricité, consommateurs électriques, accumulateurs et réseaux de transport/ distribution devront être intelligemment optimisés entre eux afin de répondre aux futurs défis du marché de l électricité (en haut). Le bâtiment deviendra lui-même une centrale électrique. Les excédents d électricité de provenance solaire et éolienne devront aussi être stockés (en bas). pourront prendre une multitude de données en considération. Les bâtiments, des systèmes numériques Les appareils intelligents joueront un rôle primordial dans des bâtiments devenus consommateurs, producteurs et accumulateurs d énergie, au centre des réseaux électriques de demain. Le potentiel d automatisation intelligente des bâtiments est énorme, ceux-ci étant appelés à devenir de véritables systèmes numériques, acteurs d une gestion énergétique globale. Pour que cette vision énergétique se réalise, des progrès seront néanmoins encore nécessaires dans les technologies de communication et les systèmes de technique du bâtiment, en convergence avec les équipements électrotechniques. Cette tendance sera d abord perceptible dans les bâtiments du secteur tertiaire, suivis de près par les bâtiments d habitation. 7

8 Monitor 1/2013 La centrale de Laufenburg assure l équilibre entre la production et la consommation électrique. Approvisionnement électrique en Europe La stabilité du réseau est une condition primordiale pour assurer un approvisionnement fiable en électricité. Grâce à sa situation géographique et à ses centrales hydrauliques, la Suisse occupe une position particulière dans l approvisionnement électrique européen. Située au cœur de l Europe, la Suisse est non seulement une zone de transit prédestinée pour le trafic routier et ferroviaire, mais c est également une importante plaque tournante pour l électricité. Les réseaux électriques reliant la France, l Allemagne et la Suisse se réunissent à Laufenburg (AG) sur le Rhin à la frontière avec l Allemagne. L «étoile de Laufenburg» abrite également la centrale de commande de Swissgrid, qui assure continuellement l équilibre entre la production et la consommation d électricité au sein du réseau électrique interconnecté européen, dont 34 pays font désormais partie. Stockage complexe de l énergie électrique Le stockage de l énergie électrique est complexe, car variable au cours du temps, et c est la raison pour laquelle la production électrique doit toujours être asservie à la consommation. Mais comme cette dernière, la production est aussi soumise à de grandes fluctuations avec de nombreux facteurs d influence. Si un générateur devait par exemple subir une surcharge à cause d une consommation électrique trop élevée, les équipements de disjonction retireraient alors automatiquement la centrale électrique concernée du réseau global. Afin de ne pas manquer d électricité, une autre centrale électrique disposant d une capacité suffisante devrait être alors en mesure d assumer la demande. Grâce à sa force hydraulique, la Suisse peut ainsi mettre à disposition l énergie manquante à très brève échéance (énergie de réglage), mais ceci pour autant que les réserves d eau soient suffisantes dans les bassins de rétention. Durant les périodes de faible demande en électricité, l eau sera donc à nouveau pompée dans les bassins de rétention grâce à l électricité excédentaire. Deux grandes centrales électriques à station de pompageturbinage sont actuellement en cours de construction au Nant de Drance en Valais pour une puissance nominale de 900 MW, et à Linth Limmern dans le canton de Glaris pour une puissance nominale de 1000 MW. Taux d erreur réduit Une partie considérable de l électricité consommée en Europe transite donc par la Suisse. La centrale de Laufenburg s assure ainsi que la production et la consommation électrique restent en équilibre dans de nombreux pays limitrophes. Cependant, si un algorithme mathématique permet de prédire la quantité de courant requise, les écarts entre la prévision et la réalité sont parfois relativement élevés. Et l on s attend au surplus à ce que le calcul de prévisions se complexifie encore davantage avec l augmentation de la part des énergies renouvelables, plus intermittentes. Toutefois, le taux d erreur a récemment pu être baissé à 1% grâce à un nouvel algorithme développé par Siemens Corporate Tech nology, sur la base d un réseau neuronal artificiel. La sous-station de Mettlen L électricité est transportée à travers plusieurs paliers de tension afin de réduire autant que possible les pertes énergétiques entre la centrale électrique et le consommateur. Une sous-station permet d effectuer cette transformation de l énergie électrique entre deux ou plusieurs paliers de tension. Le site de Mettlen à Inwil, dans le canton de Lucerne, est une importante sousstation au sein du réseau axial nord sud. Elle permet d interconnecter les réseaux de distribution 220 et 380 kv. Depuis 2008, la sousstation est soumise à des rénovations qui seront terminées en Dans un premier projet, Siemens Energy avait fourni le système de protection et d automatisation de station au palier 380 kv, le système de gestion avec visualisation de station et le raccordement à distance au système de distribution des centrales électriques de Suisse centrale CKW (Centralschweizerischen Kraftwerke AG). Le renouvellement du palier 220 kv a également été attribué à Siemens début Afin d assurer la sécurité d approvisionnement, le réseau de distribution sera encore étendu et rénové ces prochaines années. 8 Texte Hildegard Koch Photo Swissgrid

9 1/2013 Monitor Exten Sion du Bureau valaisan de Siemens Fin octobre 2012, les vingt collaborateurs du Bureau Siemens de Sion ont pris possession dans la bonne humeur de leur nouvel espace de travail. «Cet agrandissement correspond au doublement de notre effectif depuis Il améliore sensiblement les conditions de travail de nos collaborateurs et d accueil de nos clients», précise Carlo Amacker, responsable de Siemens Valais, pour les divisions Building Automation et Fire Safety and Security. Les dix collaborateurs et collaboratrices des services administratifs se répartissent dans un milieu ouvert et les dix monteurs disposent désormais de leur propre espace de travail pour leurs réunions. Vue de la réception et du nouvel espace de travail du bureau Siemens de Sion. Une belle cafétéria a été créée ainsi qu une salle de conférence pour une douzaine de personnes. «Le chantier a été rondement mené, en moins de quatre mois, par le propriétaire. Nous avons également profité de renouveler le mobilier qui datait de 1950!» Record d affluence à la foire Sécurité Romandie 2012 La foire Sécurité Romandie à Lausanne a été durant trois jours un rendez-vous incontournable des professionnels de la sécurité. Cette deuxième édition de la foire a attiré 1874 visiteurs, soit environ 40% de plus que lors de la première édition il y a deux ans. Du 14 au 16 novembre 2012, cette foire spécialisée a permis à la branche suisse de la sécurité d exposer un large éventail de produits et de services. Plus de 60 exposants, dont Siemens Suisse, étaient représentés sur environ 1200 mètres carrés. Le meilleur des deux mondes Ce sont souvent les antagonismes qui inspirent et stimulent, à l image du Gigaset S820, dont l avènement marque l arrivée enfin! d un téléphone de réseau fixe alliant classicisme et technique de pointe. Un écran tactile ou un clavier analogique? Le Gigaset S820 offre dès à présent les deux possibilités. Avec son aspect dépouillé et chic, ainsi que ses matériaux de haute qualité, le Gigaset S820 s intègre parfaitement dans la vie quotidienne. Grâce à son Eco Mode, les rayonnements sont fortement réduits. En mode veille, le S820 est même exempt de rayonnements. Une nouvelle gestion des appels Une flexibilité totale est dorénavant de mise, grâce à la nouvelle gestion des appels. Les utilisateurs seront conquis par le Gigaset S820. En quelques clics, ils définiront avec précision, dans leur carnet d adresses, par qui et surtout quand ils seront atteignables, une fois arrivés à leur domicile. Gigaset présente le S820, le premier téléphone fixe avec écran tactile et clavier numérique réunis sur un seul et même appareil. Nettement plus de visiteurs «Nos attentes ont été clairement dépassées. Le feed-back des exposants est globalement positif et l ambiance était presque euphorique», se réjouit Heinz Salzgeber, directeur de la foire. Responsable Product Management Fire Safety and Security chez Siemens Suisse, Thomas Pedrett est également très satisfait: «Cette foire est pour nous une plate-forme idéale, car le public est très intéressé et d un niveau qualitatif élevé. En plus des sujets bien connus comme la détection de gaz et d incendie, nos solutions de systèmes de sécurité, de techniques vidéo, de systèmes de notification d effraction et de contrôle d accès ont en particulier rencontré un vif succès.» La troisième édition de cette foire aura lieu du 29 au 31 octobre 2014 à Lausanne. La deuxième édition de la foire bisannuelle Sécurité Romandie a attiré environ 40% de visiteurs de plus qu en Textes Pierre-Alain Rattaz / Eray Müller / Claudio Schubert Photos Siemens Suisse / Gigaset 9

10 Monitor 1/2013 Tissu high-tech pour la navigation à voile Matériau extrêmement léger, la fibre de carbone peut être employée dans de nombreuses branches, qu il s agisse de la voile, du cyclisme, du ski, des voitures, des avions ou d installations dédiées à l énergie éolienne. «Elle est utilisable partout où le poids compte», affirme François Mordasini, Directeur de la société North Thin Ply-Technology (North TPT). Une bande composée de fibres de carbone ne pèse guère que 30 grammes par mètre carré. Complexe, le processus de fabrication nécessite des machines spéciales. Plus minces qu un cheveu, les fils de carbone sont d abord transformés en des fibres composites résistant à la déchirure, puis en de nouveaux matériaux pour applications innovantes. La cellule R&D suisse de North TPT située à Penthalaz, à côté de Cossonay (VD), a étudié cette nouvelle technologie depuis le milieu de la dernière décennie et a poursuivi ses développements jusqu à l aptitude à la production en série. A l origine, l objectif était de fabriquer des voiles innovantes destinées à la première division des sports de voile. En coopération avec l équipe d Alinghi, Gérard Gauthier, le chef de North TPT, et son équipe ont ainsi développé un matériau pour des voiles ultralégères et robustes. La chimie remplace la mécanique La nouvelle technologie (procédé 3Di) a révolutionné une tradition vieille de plusieurs siècles dans la fabrication de toiles pour la navigation à voile, la chimie se substituant à l assemblage mécanique. Au lieu d un tissage et d un assemblage symétrique, les fils microfins de carbone sont intégrés en fibres de matériaux composites et tirés sur une bobine. Ensuite, grâce à un traceur une sorte d imprimante grand format les fibres sont appliquées par couches sur un papier spécial pour constituer progressivement le tissu. Le matériau est appliqué plusieurs fois aux endroits fortement sollicités ultérieurement afin de renforcer la toile. «Tous les renforts sont ainsi intégrés directement, sans couture», explique François Mordasini. Apte à la fabrication en série Un logiciel spécialement développé commande la machine de production et assure la conversion du plan en tissu Les traceurs North TPT- Plotter disposent d une commande numérique (Sinumerik 840D sl) et d entraînements compacts (Sinamics S120) de Siemens. Grâce aux excellentes caractéristiques de mise en réseau de ces deux éléments, l ensemble de l armoire électrique peut accompagner les déplacements sur le pont du traceur. Sur une machine avec des courses de déplacement aussi importantes, les câbles vers les moteurs ont pu être maintenus courts, permettant ainsi de minimiser les frais d installation. Une liaison Ethernet assure la connexion avec le panneau de commande et l ordinateur central de conduite, disposés en dehors de la zone de déplacement. Une surface de travail d environ 22 x 5 mètres, réglable en trois dimensions pour pouvoir reproduire les formes complexes d une voile, constitue la base du processus de fabrication. Le traceur de production développé par North TPT est capable de fabriquer 15 mètres carrés de surface de voile par heure et par table d après ce procédé. Chaque voile est unique dans sa géométrie spécifique, sa structure et son aérodynamique, selon qu elle a été conçue pour des trajets en haute mer et des longues distances ou pour l utilisation lors des régates. 10 Texte Nadine Paterlini Photos Rainer Sohlbank

11 1/2013 Monitor Dans les compétitions de voile, c'est de plus en plus l'équipement high-tech qui détermine les vainqueurs, en particulier les voiles ultralégères en fibre de carbone composite. Avant de pouvoir être produite en série, cette innovation remarquable a été développée en Suisse romande, avec le concours technologique de Siemens. Une surface de travail d environ 22 x 5 mètres, réglable en trois dimensions pour pouvoir reproduire les formes complexes d une voile, constitue la base du processus de fabrication. Le traceur de production est capable de fabriquer 15 mètres carrés par heure de surface de voile. Pour la fabrication d une toile à voile en fibres de carbone composite, des fils de carbone microfins sont intégrés en fibres de matériaux composites et tirés sur une bobine. Depuis 2010 North TPT travaille en étroite collaboration avec North Sails, le plus important fabricant de voiles ayant son siège aux USA. L avenir, c est le 3Di En Suisse, on continue à perfectionner le procédé et à développer, construire et valider des machines de production pour différentes branches et applications à la demande des clients. En matière d ingénierie, North TPT est assistée par Patrice Laffay et sa société Informatique & Technique, Sàrl. North TPT a déjà accumulé des expériences en dehors du monde de la voile avec des skis randonnée de compétition ultralégers. D autres discussions engagées dans des secteurs comme la formule 1, l industrie automobile et l industrie éolienne ou solaire sont très prometteuses. La crédibilité est déterminante Siemens constitue un vrai partenaire technologique dans le développement des machines utilisant la technologie North TPT. «Pour ce type de projet, la fiabilité et la crédibilité d un partenaire sont extrêmement importantes, outre une excellente compétence technologique et la rapidité», explique François Mordasini. «En outre, Siemens dispose de l expérience dans des marchés potentiellement importants pour nous comme la construction aéronautique, l aviation, l espace et l énergie éolienne.» North TPT (Thin Ply Technology) En étroite collaboration avec le fabricant américain de voiles North Sails, North TPT développe et construit des machines, capables de mettre en forme des matériaux composites en fibre de carbone et convenant comme base pour les produits et composants dans différentes branches. 11

12 Monitor 1/2013 L éolienne suisse aux quatre vents Conçue par l entreprise suisse Wepfer Technics, la très originale éolienne WepfAir est prête à conquérir le monde. Le but de l in venteur Hans Wepfer était de proposer des éoliennes d entretien aisé produisant de l énergie à faible coût et s intégrant bien dans l environnement. Un pari réussi en un temps record de 3 mois, avec le soutien des techniques d automatisation et d entraînement de Siemens Industry. Baptisée WepfAir, la nouvelle centrale éolienne de l entreprise suisse Wepfer Technics GmbH produit jusqu à 300 kw d électricité tout en s intégrant harmonieusement au paysage. Avec une hauteur d à peine 18 mètres et une largeur extérieure de 25 mètres, l éolienne de la société Wepfer Technics GmbH à Rutschwil, près de Winterthur, se différencie très nettement des éoliennes classiques. Equipée de trois rotors d un diamètre de huit mètres, elle est conçue pour une production d énergie allant jusqu à 300 kw. «Ainsi, nous nous positionnons sur le marché de l énergie éolienne entre les grandes centrales éoliennes produisant des mégawatts et les petites installations» souligne le concepteur Hans Wepfer. Pilote d avion passionné, Hans Wepfer a conçu lui-même la géométrie spécifique des ailettes de la turbine, qui constitue un de ses principaux atouts et signes distinctifs. Grâce à une surface augmentant vers l extérieur, les hélices jouent le rôle de répulsifs («repellers»), en application de la règle selon laquelle le couple le plus important est produit lorsque la force la plus grande exerce son effet le plus loin possible du centre de rotation. «De surcroît, rappelle-t-il, les centrales éoliennes doivent faire le moins de bruit possible». Seulement 3 mois de gestation! Si la géométrie extérieure est innovante et bien conçue, l intérieur des turbines WepfAir n est pas en reste. En l occurrence, Hans Wepfer a choisi de simplement prendre ce qui se faisait de mieux dans le domaine de la production d énergie éolienne, soit l ensemble de la technique d automatisation et d entraînement de Siemens Industry: «De la technique de commande, en passant par la technique de commutation et d entraînement, tous les éléments sont parfaitement assortis, comme dans un système modulaire.» L installation a aussi été programmée avec Totally Integrated Automation (TIA), la nouvelle plate-forme logicielle de Siemens. Outre le fait qu elle soit un gage de fiabilité, l utilisation exclusive de composants industriels standard éprouvés a permis de raccourcir la phase de réalisation à un temps record de trois mois. Pour Hans Wepfer, disposer d un seul fournisseur pour toute l automatisation est une excellente chose, et Siemens était ici le fournisseur parfait: «L armoire électrique complète est configurée en usine, confectionnée et livrée prête à monter dans notre installation il n existe pas de meilleure solution.» Ce praticien voit dans l automatisation «d un seul tenant» un avantage concurrentiel déterminant par rapport aux autres fabricants. Car exclusivement des composants standards conformes aux normes industrielles et disponibles dans le monde entier sont utilisés. La conclusion de Hans Wepfer: «Il y a du vent dans le monde entier et l ensemble de l équipement d automatisation des turbines WepfAir est disponible dans le monde entier. Ce sont les meilleures conditions possibles pour un démarrage de la production sous un vent favorable.» 12 Texte Nadine Paterlini Photo Felix Wey

13 1/2013 Monitor Première suisse à la gare de Genève La Praille Le dernier week-end de novembre 2012, les Chemins de fer fédéraux (CFF) ont procédé à la mise en service de deux nouveaux postes d enclenchement électronique à Châtelaine et Genève La Praille. Cette dernière réalisation, qui repose sur une technologie Siemens, est la plus grande installation avec un enclenchement électronique de Suisse. «Plus de 150 ouvriers ont contribué au succès de cette mise en service menée en étroite collaboration avec les ingénieurs et techniciens de Siemens», précisent les chefs de projet CFF, Serge Planchamp et Peter Mühlemann. Pose de 275 km de câbles Ces postes d enclenchement ont pour mission d assurer l acheminement des trains et leur sécurité. A Genève La Praille, les travaux de montage ont débuté il y a près de deux ans. Cet enclenchement de technologie Siemens Simis W dessert la gare de triage de La Praille et forme la pierre angulaire du trafic ferroviaire des marchandises entre la France et la Suisse à Genève. Avec le raccordement de ses quelque 360 éléments comme les signaux principaux et avancés, les signaux de manœuvre, les signaux de commutation, les aiguillages et autres éléments de voie, le poste d enclenchement de La Praille s étend sur une surface de près de 200 m 2. Garantir la circulation des trains suisses et français Mises à part les exigences liées à la dimension de l installation, la proximité géographique de l installation avec la France a nécessité l implémentation de multiples fonctionnalités spécifiques. Afin de permettre l acheminement des Texte Philippe Franzen Photos Siemens Suisse trains suisses et français, la gare de Genève La Praille dispose de voies alimentées par la tension suisse CFF15 kv et la tension française SNCF 25 kv. L implémentation de zones de voies commutables CFF/SNCF avec zone de protection a été nécessaire. Ces particularités ont non seulement été intégrées dans le poste d enclenchement mais ont nécessité l installation d équipements appropriés au niveau de la caténaire. Si la signalisation utilisée sur ces deux postes d enclenchement est une signalisation suisse, il a été nécessaire d introduire les systèmes d arrêts automatiques de type suisse et français avec les éléments de sécurité appropriés. Ceci afin de permettre aux véhicules des deux pays de pouvoir circuler dans cette zone. Vue des équipements électroniques Siemens Simis W du nouveau poste d enclenchement de Genève La Praille. La majeure partie des signaux ont été équipés non seulement avec des balises ETCS d arrêt automatique mais aussi avec le matériel spécifique utilisé sur sol français. Se préparer à l accueil du CEVA «Grâce à ces réalisations, la gestion du trafic est grandement simplifiée et automatisée; elle s effectue entièrement du poste directeur de Genève jusqu à ce qu elle soit déplacée au Centre d exploitation opérationnel de Lausanne à fin Pour Cargo, une nouvelle méthode de travail est mise en place grâce aux demandeurs de voies. Ces travaux vont également permettre d accueillir le CEVA le futur RER transfrontalier entre Annemasse et Genève et faciliter l entretien des installations», précisent les CFF. La réussite de ces importantes mises en service n aurait pas été possible sans une étroite collaboration de tous les acteurs engagés de près ou de loin dans la réalisation de ces projets d envergure. Nous profitons de saluer l engagement et la collaboration de chacun et chacune et de leurs adresser nos sincères remerciements pour le magnifique travail accompli. 13

14 Monitor 1/2013 Un génie de la robotique scrute la planète Mars Curiosity a atteint son objectif après un voyage de 570 millions de kilomètres. Le plus grand véhicule martien Mars Mobil jamais construit par la NASA (National Aeronautics and Space Administration) est arrivé à bon port, début août 2012, après un «atterrissage» spectaculaire sur la planète rouge. Siemens a également contribué au succès de l entreprise, car Curiosity a été développé avec le logiciel PLM, le plus moderne de Siemens Industry. Ce robot martien devrait permettre à la science de progresser sur une question fondamentale. Depuis toujours, l homme désire savoir si la vie existe en dehors de la terre, ailleurs dans l univers. Curiosity s est posé dans le cratère Gale au début du mois d août de l année dernière. Durant les deux ans de sa mission, il devrait entre autres permettre de déterminer si l hydrogène, l azote, l oxygène, le carbone, le phosphore ou le soufre existent ou non sur Mars. Les chercheurs espèrent également pouvoir mesurer la quantité de molécules chimiques organiques contenant du carbone, et ainsi déceler si les conditions préliminaires à la vie microbiologique sont réunies ou non. Véritable laboratoire ambulant, ce robot martien est équipé d une dizaine d appareils de mesure permettant d explorer la surface de la planète. Des caméras à haute résolution captent le paysage et les roches, un microscope et un spectromètre à rayons X analysent les minéraux, tandis qu un autre capteur enregistre la météo et la température. Ce véhicule tout-terrain capable de parcourir quarante mètres par jour est en outre équipé d un bras télescopique de deux mètres de longueur doté d une rotation sur 350 degrés. Des conditions différentes de celles régnant sur terre Sur la planète rouge, le robot est soumis à des conditions très différentes de celles régnant sur la terre. Il doit être capable de supporter des températures jusqu à moins 85 degrés, et doit être adapté à l attraction martienne inférieure à celle de la terre. L atmosphère régnant sur Mars est extrêmement poussiéreuse et la pression atmosphérique est sensiblement plus faible que celle régnant sur terre, soit à peine sept hectopascals. Sur la terre, une telle valeur de pression atmosphérique se trouve à environ 35 kilomètres d altitude. A titre de comparaison, un avion de ligne vole à peu près entre 10 et 13 kilomètres d altitude. Ces paramètres ont dû être pris en compte durant la construction et la programmation afin que Curiosity puisse remplir toutes ses missions de recherche, car plus aucune correction ne peut être effectuée après le décollage du robot. Curiosity a été développé avec le logiciel PLM le plus moderne de Siemens Industry. Logiciel de Siemens Le logiciel PLM (Product Lifecycle Management) de Siemens a joué un rôle primordial dans ce projet. Durant la fabrication du robot, le logiciel de construction NX a en effet permis de simuler les conditions régnant sur Mars. Doté de plusieurs centaines de capteurs de température, le véhicule a été testé par les chercheurs dans une chambre spéciale remplie d une atmosphère composée de dioxyde de carbone, avec un sol glacé et un éclairage simulant celui du rayonnement solaire. Avec les données ainsi récoltées, le programme NX a ensuite permis de calculer un modèle de température pour la mission. Testé virtuellement par le système dans des conditions qui n existent pas sur la terre, le robot a ainsi pu être développé, configuré et construit avec l assistance de l ordinateur. En plus de ce logiciel, la NASA a également utilisé le programme Teamcenter de Siemens, qui autorise une gestion des données mettant toujours les résultats les plus récents à disposition. Travailler avec les systèmes Siemens a ainsi permis d économiser du temps et donc des ressources et de l énergie. 14 Texte Nadine Ackermann Photos NASA / JPL-Caltech

15 1/2013 Monitor : 100 e anniversaire de Siemens en Suisse romande l époque des pionniers Siemens ouvre en 1913 à Lausanne son deuxième bureau technique helvétique. Lors de ses 25 premières années d activités en Suisse romande ( ), l entreprise est surtout active dans le domaine des télécommunications, alors en plein essor. Fondée en Allemagne en 1847, Siemens débute ses activités sur le marché suisse en La première succursale suisse voit le jour à Zurich en 1900 et treize ans plus tard, l entreprise franchit la Sarine pour ouvrir sa deuxième représentation helvétique à Lausanne. Il faudra ensuite attendre sept ans et la fin de la Première Guerre mondiale pour que s ouvre en 1920 à Berne un troisième bureau suisse. Le premier bureau technique est ouvert en 1913 à Lausanne. Un des plus gros projets de l époque: l installation d une liaison entre les centraux téléphoniques de Lausanne et du Palais des Nations à Genève (1920). Le premier quart de siècle du bureau technique romand est largement consacré au développement des télécommunications. C est d ailleurs à l occasion de l obtention d un contrat d installation de centraux téléphoniques confié par la Direction générale suisse des télégraphes que le bureau de Lausanne voit le jour. Au début du XXe siècle, les enjeux en matière de téléphonie sont d abord l extension du réseau et l augmentation du nombre d abonnés, puis bientôt l installation de centraux automatiques. En 1920, la création de la Société des Nations à Genève donne ainsi l occasion à Siemens de relever un défi important : l installation d une liaison de 60 kilomètres entre les centraux téléphoniques de Lausanne et du Palais des Nations à Genève. Trois ans plus tard, le premier central téléphonique public totalement automatique, avec 8000 raccordements, est mis en service à Lausanne. Cette installation fonctionnera durant 34 ans, jusqu en novembre Texte Eray Müller Photos Siemens Dans les années 30, le télégraphe joue toujours un rôle important. Siemens fournit par exemple un nouvel appareil en 1932 à l Office central des télégraphes de Lausanne pour l acheminement des télégrammes à l est de l Europe via Zurich, à l occasion d une Conférence internationale des réparations qui se tient dans la capitale vaudoise. Progressivement, en plus des appareils téléphoniques, divers produits estampillés Siemens font leur apparition sur le marché romand au début du siècle. On trouve des appareils ménagers électriques comme les réfrigérateurs ou des hachoirs à viande, mais aussi des récepteurs radio. Les années 20 sont celles de l avènement de la radiodiffusion et la Suisse romande fait partie des pionniers. Lausanne est même la quatrième ville d Europe (après Londres, Paris et Moscou) à diffuser du contenu sur les ondes. Siemens est aussi déjà présente dans le domaine de l audiologie à cette époque. D ailleurs, dans le film de Chaplin «Le Cirque» tourné en 1928, des images d une femme parlant dans ce qui ressemble à un téléphone mobile ont récemment fait sensation. Une des théories pour expliquer ce mystérieux anachronisme est qu il s agissait probablement plutôt d un sonotone électrique Siemens. C est aussi en 1935 que fut mise en service à Lausanne la première installation de régulation du trafic au moyen de signalisation lumineuse, prélude à l acquisition, quelques décennies plus tard, d une centrale de gestion du trafic Siemens. Dans la prochaine édition, les années 1938 à 1962 de Siemens en Suisse romande. 15

16 «Monitor» est le journal d entreprise des sociétés Siemens en Suisse. Adresse de la rédaction: Siemens Suisse SA Communications Freilagerstrasse 40, 8047 Zurich Tél Rédaction: Siemens Suisse SA Eray Müller, direction Benno Estermann Jörg Meyer Daniel Gilly Nadine Paterlini François Huguenet BSH Hausgeräte AG Heidi Geiler Ont collaboré à ce numéro: Nadine Ackermann Niklaus Baer Philippe Franzen Hildegard Koch Romain Pittet Pierre-Alain Rattaz Claudio Schubert Fabienne Schumacher Collaborateurs des sociétés Siemens en Suisse Photos: Archives de photos de Siemens, Everial, Gigaset, NASA / JPL-Caltech, Rainer Sohlbank, Swissgrid, Felix Wey Traduction: PConsulting, Jean-Claude Pouly Graphisme et composition: Fernando Roso, Demian Vogler Siemens Suisse SA Impression: Rüesch-Druck AG, Rheineck Tirage total: 2000

Systèmes d apprentissage pour les énergies renouvelables. Acquérir les compétences en s orientant à la pratique et à des projets concrets

Systèmes d apprentissage pour les énergies renouvelables. Acquérir les compétences en s orientant à la pratique et à des projets concrets Systèmes d apprentissage pour les énergies renouvelables Acquérir les compétences en s orientant à la pratique et à des projets concrets Formation de qualité Inépuisable, durable, naturel L avenir est

Plus en détail

Une situation géographique proche de la capitale.

Une situation géographique proche de la capitale. Issy-les-Moulineaux, une ville innovante et attractive Une situation géographique proche de la capitale. Issy-les-Moulineaux accueille des sièges sociaux d entreprises prestigieuses : Microsoft, Bouygues

Plus en détail

VITODATA VITOCOM. bien plus que la chaleur. Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet. Internet TeleControl

VITODATA VITOCOM. bien plus que la chaleur. Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet. Internet TeleControl bien plus que la chaleur VITODATA VITOCOM Internet TeleControl Télésurveillance et télégestion d installations de chauffage par Internet Viessmann S.A. Z.I. - B.P. 59-57380 Faulquemont Tél. : 03 87 29

Plus en détail

Technique et gestion du bâtiment. Technique énergétique et technologie du trafic. Et tous les services s y rapportant.

Technique et gestion du bâtiment. Technique énergétique et technologie du trafic. Et tous les services s y rapportant. Technique et gestion du bâtiment. Technique énergétique et technologie du trafic. Et tous les services s y rapportant. Nous possédons l expérience et les compétences nécessaires pour offrir à nos clients

Plus en détail

V112-3,0 MW. Un monde, une éolienne. vestas.com

V112-3,0 MW. Un monde, une éolienne. vestas.com V112-3,0 MW Un monde, une éolienne vestas.com NOUS TENONS LES PROMESSES DE L ÉNERGIE ÉOLIENNE UNE ÉOLIENNE FIABLE ET PERFORMANTE POUR LE MONDE ENTIER Fiabilité et performances La V112-3,0 MW est une

Plus en détail

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 Synthèse Juin 2015 Sommaire Analyse globale 4 1. Prévision de consommation 5 2. Disponibilité du parc de production 7 3. Étude du risque

Plus en détail

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid Réseau de transport suisse Mission et défis de Swissgrid 2 La mission de Swissgrid La mission de Swissgrid: la sécurité de l approvisionnement Qui est Swissgrid? La société nationale pour l exploitation

Plus en détail

Un accueil de qualité :

Un accueil de qualité : Un accueil de qualité : Mercredi 08 Juin 2011, dans l après-midi, notre classe de 3 ème de Découverte Professionnelle s est rendue sur le site de THALES ALENIA SPACE à CANNES LA BOCCA. Nous étions accompagnés

Plus en détail

Thibaut VITTE Docteur Ingénieur Cellule Innovation H3C

Thibaut VITTE Docteur Ingénieur Cellule Innovation H3C «Smart Grid et Compteurs communicants : Quelles conséquences sur la gestion de la consommation et de la production d énergie pour les bâtiments du 21 ème siècle?» Thibaut VITTE Docteur Ingénieur Cellule

Plus en détail

Réussir son installation domotique et multimédia

Réussir son installation domotique et multimédia La maison communicante Réussir son installation domotique et multimédia François-Xavier Jeuland Avec la contribution de Olivier Salvatori 2 e édition Groupe Eyrolles, 2005, 2008, ISBN : 978-2-212-12153-7

Plus en détail

Toujours pionnier, Opel fait progresser la mobilité électrique

Toujours pionnier, Opel fait progresser la mobilité électrique Toujours pionnier, Opel fait progresser la mobilité électrique MeRegioMobil : l illustration tangible de l énergie du futur Meriva électrique : stockage mobile pour le réseau intelligent d électricité

Plus en détail

Comment gérer toutes mes tâches logicielles d automatisation dans un seul environnement?

Comment gérer toutes mes tâches logicielles d automatisation dans un seul environnement? Comment gérer toutes mes tâches logicielles d automatisation dans un seul environnement? Avec Totally Integrated Automation Portal : un seul environnement de développement intégré pour toutes vos tâches

Plus en détail

Systèmes Autonomes Photovoltaïques : Couplage DC ou AC?

Systèmes Autonomes Photovoltaïques : Couplage DC ou AC? Systèmes Autonomes Photovoltaïques : Couplage DC ou AC? Clément Brossard, Clément Joulain, le 10/07/2014 Sommaire 1. Introduction... 2 2. Couplage DC... 2 a) Présentation... 2 b) Fonctionnement et régulation...

Plus en détail

Smart Energy Day 2013 Les expériences réseaux d un distributeur suisse

Smart Energy Day 2013 Les expériences réseaux d un distributeur suisse Smart Energy Day 2013 Les expériences réseaux d un distributeur suisse BKW Energie SA Alain Schenk Chef Asset Management Réseaux Sion, 6 septembre 2013 Sommaire 1. Groupe et réseau BKW 2. Signification

Plus en détail

2.0 MegaWattBlock pour parcs solaires

2.0 MegaWattBlock pour parcs solaires The better electric. 391 MWc puissance photovoltaïque construite par BELECTRIC 2011. BELECTRIC est le leader mondial de l étude, la fourniture et la réalisation (EPC) de systèmes photovoltaïques selon

Plus en détail

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable

CNR. pionnier de la filière hydrogène renouvelable CNR pionnier de la filière hydrogène renouvelable Barrage de retenue de Pierre-Bénite sur le Rhône Perspectives Frédéric Storck, Directeur de l Énergie Les énergies renouvelables sont depuis 80 ans le

Plus en détail

La citadine 100% électrique 250 KM D AUTONOMIE

La citadine 100% électrique 250 KM D AUTONOMIE La citadine 100% électrique 250 KM D AUTONOMIE BIENVENUE DANS L UNIVERS La Bluecar est la citadine 100% électrique du Groupe Bolloré, développée en collaboration avec le célèbre constructeur italien Pininfarina.

Plus en détail

Adaptabilité et flexibilité d une station de charge pour véhicules électriques

Adaptabilité et flexibilité d une station de charge pour véhicules électriques Adaptabilité et flexibilité d une station de charge pour véhicules électriques Mars 2012 / Livre blanc de Johan Mossberg et Maeva Kuhlich Sommaire Introduction... p 2 Qu est ce qu une station de charge

Plus en détail

Compact Monitoring Technology de Siemens : votre solution de suivi de vos conditions environnementales

Compact Monitoring Technology de Siemens : votre solution de suivi de vos conditions environnementales *Des réponses pour les infrastructures. Compact Monitoring Technology de Siemens : votre solution de suivi de vos conditions environnementales Surveillez vos paramètres environnementaux et réduisez vos

Plus en détail

Schneider Electric. Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie. Schneider Electric France mai 2014

Schneider Electric. Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie. Schneider Electric France mai 2014 Schneider Electric Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie Un positionnement affirmé Production et transmission Eolienne Solaire Hydraulique Carburant bio Hydrocarbure Nucléaire Gestion de l

Plus en détail

un approvisionnement sûr : un facteur décisif pour l économie suisse

un approvisionnement sûr : un facteur décisif pour l économie suisse 23 OCTOBRE 2012 FICHE THEMATIQUE : PENURIE D ELECTRICITE un approvisionnement sûr : un facteur décisif pour l économie suisse Le Conseil fédéral et le Conseil national souhaitent sortir du nucléaire à

Plus en détail

Unités de mesure de l énergie Septembre 2009

Unités de mesure de l énergie Septembre 2009 Unités de mesure de l énergie Septembre 2009 Lorsque l on parle d installation en Energies Renouvelables on entend parler d unités de mesure telles que les Volts, les Ampères, les kilovolts-ampères, les

Plus en détail

KASTOspeed: Scies automatiques de production à lame circulaire pour le débit économique de très grandes séries dans l acier et les non-ferreux.

KASTOspeed: Scies automatiques de production à lame circulaire pour le débit économique de très grandes séries dans l acier et les non-ferreux. KASTOspeed: Scies automatiques de production à lame circulaire pour le débit économique de très grandes séries dans l acier et les non-ferreux. Très grandes performances en un temps record: Scies automatiques

Plus en détail

Autour de la téléphonie mobile et des antennes

Autour de la téléphonie mobile et des antennes Autour de la téléphonie mobile et des antennes La présente fiche d information contient des informations techniques sur la téléphonie mobile en général et plus spécifiquement sur les antennes. Elle explique

Plus en détail

Flash! Roulez électrique! Billets à gagner. Eté 2015. Comédie musicale Roméo & Juliette

Flash! Roulez électrique! Billets à gagner. Eté 2015. Comédie musicale Roméo & Juliette Flash! Eté 2015 Roulez électrique! Billets à gagner Comédie musicale Roméo & Juliette 2 ÉDITORIAL 3 L image du Model S sur la page de couverture a pu être utilisée grâce à l aimable autorisation de Tesla.

Plus en détail

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène HYBSEN - HYdrogène en Bretagne pour le Stockage d ENergie Renouvelable Le stockage de l énergie: 2 ème pilier de la troisième révolution

Plus en détail

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com Dossier de presse La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR Contact presse Service.presse@edf-en.com Manon de Cassini-Hérail Manon.decassini-herail@edf-en.com Tel. : 01 40 90 48 22 / Port.

Plus en détail

AUTOMATISATION DES PROCÉDÉS COMMANDER ET SURVEILLER EN ZONE À RISQUE D EXPLOSION ET ENVIRONNEMENTS INDUSTRIELS SOLUTIONS HMI APERÇU DES PRODUITS

AUTOMATISATION DES PROCÉDÉS COMMANDER ET SURVEILLER EN ZONE À RISQUE D EXPLOSION ET ENVIRONNEMENTS INDUSTRIELS SOLUTIONS HMI APERÇU DES PRODUITS AUTOMATISATION DES PROCÉDÉS COMMANDER ET SURVEILLER EN ZONE À RISQUE D EXPLOSION ET ENVIRONNEMENTS INDUSTRIELS Moniteurs industriels et SOLUTIONS HMI DES PRODUITS COMMANDER ET SURVEILLER PARTOUT OÙ VOUS

Plus en détail

Votre accès à la sécurité

Votre accès à la sécurité Votre accès à la sécurité security you can trust Votre accès à la sécurité Bienvenu Bienvenu chez Orell Füssli Security Printing Ltd, l une des entreprises les plus expérimentées du monde, spécialisée

Plus en détail

MEU Une plateforme web et cartographique pour le management et la planification énergétique de zones urbaines

MEU Une plateforme web et cartographique pour le management et la planification énergétique de zones urbaines MEU Une plateforme web et cartographique pour le management et la planification énergétique de zones urbaines Massimiliano Capezzali 1, Gaëtan Cherix 2, 1 Energy Center, Ecole Polytechnique Fédérale de

Plus en détail

Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique

Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique Christian Ngo Résumé Stocker de l'énergie (électricité ou chaleur) pour l'utiliser quand on en a besoin est une nécessité. Le stockage

Plus en détail

Verrouillages électroniques et gestion de la sécurité. Configurateur de sécurité

Verrouillages électroniques et gestion de la sécurité. Configurateur de sécurité Verrouillages électroniques et gestion de la sécurité NOTRE SYSTEME Le monde du verrouillage devient de plus en plus coloré Uhlmann & Zacher est établi dans le monde des verrouillages électroniques depuis

Plus en détail

Le nouveau logo d ERDF réaffirme ses valeurs et son engagement en faveur de la transition énergétique

Le nouveau logo d ERDF réaffirme ses valeurs et son engagement en faveur de la transition énergétique Mardi 30 juin 2015 Le nouveau logo d ERDF réaffirme ses valeurs et son engagement en faveur de la transition énergétique «Transition énergétique, développement des énergies renouvelables (EnR), essor du

Plus en détail

SYSTEMES INFORMATISES POUR LE CONTROLE D EPAISSEUR DU FILM ET LA CERTIFICATION DE LA QUALITE DU PRODUIT

SYSTEMES INFORMATISES POUR LE CONTROLE D EPAISSEUR DU FILM ET LA CERTIFICATION DE LA QUALITE DU PRODUIT SYSTEMES INFORMATISES POUR LE CONTROLE D EPAISSEUR DU FILM ET LA CERTIFICATION DE LA QUALITE DU PRODUIT EASY CONTROL Plus... easy quality Les installations pour la production de film en bulle comme de

Plus en détail

Saft, Conergy et Tenesol lancent SOLION, le plus grand projet européen de développement de stockage d énergie photovoltaïque

Saft, Conergy et Tenesol lancent SOLION, le plus grand projet européen de développement de stockage d énergie photovoltaïque N 33-08 Saft, Conergy et Tenesol lancent SOLION, le plus grand projet européen de développement de stockage d énergie photovoltaïque Paris, le 28 août, 2008 Saft, Conergy et Tenesol annoncent le lancement

Plus en détail

rendement réel de formation et effectivite, examens et contrôles, l enseignement spécifique dans les domaines

rendement réel de formation et effectivite, examens et contrôles, l enseignement spécifique dans les domaines Centre de formation de Heftsiba 90 ans d expérience prouvée Introduction Dans un monde en constante évolution, rien ne saurait remplacer l étude. En effet, l importance des ressources humaines au sein

Plus en détail

La mobilité grâce à l énergie solaire

La mobilité grâce à l énergie solaire www.siemens.ch/elektromobilitaet La mobilité grâce à l énergie solaire Nous faisons le plein de soleil Answers for infrastructure. Soyez un pionnier de la mobilité solaire 50 pour cent environ de l énergie

Plus en détail

ERDF au service de la Transition Energétique en NPDC

ERDF au service de la Transition Energétique en NPDC ERDF au service de la Transition Energétique en NPDC Organisation territoriale Eléments clés du réseau de distribution du Nord-Pas de Calais (31/12/2012) Calais Saint Martin Boulogne Boulogne-sur-Mer Saint

Plus en détail

PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES

PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES 1 LE BUS DU FUTUR EST SUISSE Grande première suisse et même mondiale, TOSA est un bus articulé à batterie rechargeable pour la desserte des villes. L'énergie de propulsion

Plus en détail

ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS

ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS LES SMART GRIDS DEVIENNENT REALITE SMART GRID ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS Date : 08/02/2011 Selon l IEA, entre 2010 et 2030 : - la croissance économique devrait engendrer une demande énergétique

Plus en détail

Expert en technologies de pointe pour applications en gaz industriel, énergie propre, GNL et hydrocarbures. www.cryostar.com

Expert en technologies de pointe pour applications en gaz industriel, énergie propre, GNL et hydrocarbures. www.cryostar.com Expert en technologies de pointe pour applications en gaz industriel, énergie propre, GNL et hydrocarbures www.cryostar.com L esprit Cryostar Leader commercial et technologique Cryostar est à la pointe

Plus en détail

fasis La borne Wieland fasis WTP New Generation Wieland Electric, l inventeur de la connexion fiable. Poussez et c est branché.

fasis La borne Wieland fasis WTP New Generation Wieland Electric, l inventeur de la connexion fiable. Poussez et c est branché. La borne Wieland fasis WTP New Generation Wieland Electric, l inventeur de la connexion fiable. Poussez et c est branché. fasis WTP Bornes push-in Insérer directement le conducteur, simplement et sans

Plus en détail

Rôle des centrales de pompage-turbinage dans l approvisionnement en électricité

Rôle des centrales de pompage-turbinage dans l approvisionnement en électricité Rôle des centrales de pompage-turbinage dans l approvisionnement en électricité Document connaissances de base, état: octobre 2013 1. Synthèse Contrairement aux simples centrales à accumulation, les centrales

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

... et l appliquer à l optimum. Reconnaître la qualité... Solution Partner. Answers for industry.* *Des réponses pour l industrie.

... et l appliquer à l optimum. Reconnaître la qualité... Solution Partner. Answers for industry.* *Des réponses pour l industrie. Reconnaître la qualité...... et l appliquer à l optimum. Solution Partner Answers for industry.* *Des réponses pour l industrie. 2 Le succès par la qualité Un label fiable de qualité optimale Sous le nom

Plus en détail

La citadine 100% électrique DU GROUPE BOLLORÉ

La citadine 100% électrique DU GROUPE BOLLORÉ La citadine 100% électrique DU GROUPE BOLLORÉ 2 BIENVENUE DANS L UNIVERS La Bluecar est la citadine 100% électrique du Groupe Bolloré développée en collaboration avec le célèbre constructeur italien Pininfarina.

Plus en détail

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Smart Grids, nos clients au cœur du réseau de demain ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Association Carbon AT, Nantes, le 16 avril 2013 Régis LE DREZEN Regis.le-drezen@erdf-grdf.fr Film

Plus en détail

Rénovation de l alimentation électrique des pompes du Jet d eau de Genève Michel Giannoni, ing. EPFL, Dr ès sc., journaliste RP

Rénovation de l alimentation électrique des pompes du Jet d eau de Genève Michel Giannoni, ing. EPFL, Dr ès sc., journaliste RP Rénovation de l alimentation électrique des pompes du Jet d eau de Genève Michel Giannoni, ing. EPFL, Dr ès sc., journaliste RP Les Services Industriels de Genève sont à la fois propriétaires et exploitants

Plus en détail

Dossier de Presse. Pose de fibres optiques sur le réseau de RTE entre Bourg-Saint-Maurice et Val d Isère

Dossier de Presse. Pose de fibres optiques sur le réseau de RTE entre Bourg-Saint-Maurice et Val d Isère Dossier de Presse Pose de fibres optiques sur le réseau de RTE entre Bourg-Saint-Maurice et Val d Isère CONTACT PRESSE : RTE : Daniel Dexmier (06 88 07 42 40)-daniel.dexmier@rte-france.com Page 1/7 RTE

Plus en détail

Veut du soleil. Prend peu d eau. Veut du soleil. Prend peu d argent. SINVERT PV Inverter. Answers for energy.

Veut du soleil. Prend peu d eau. Veut du soleil. Prend peu d argent. SINVERT PV Inverter. Answers for energy. Veut du soleil. Prend peu d eau. Veut du soleil. Prend peu d argent. SINVERT PV Inverter Answers for energy. L efficacité est dans notre nature Utiliser le soleil avec un maximum d efficacité tout en ménageant

Plus en détail

ACCESSNET -T IP Technique système TETRA d Hytera. www.hytera.de

ACCESSNET -T IP Technique système TETRA d Hytera. www.hytera.de Technique système TETRA d Hytera est la solution complète et performante pour toutes les applications de la téléphonie mobile professionnelle. www.hytera.de Bref aperçu Pour une communication TETRA professionnelle

Plus en détail

KASTO, le programme complet : Rentabilité dans le sciage et le stockage des métaux.

KASTO, le programme complet : Rentabilité dans le sciage et le stockage des métaux. KASTO, le programme complet : Rentabilité dans le sciage et le stockage des métaux. Compétence sur toute la ligne Depuis plus de 160 ans, KASTO, synonyme de qualité et d innovation, propose le programme

Plus en détail

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe «Société Électrique de l Our» Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe Pour un meilleur équilibre entre production d électricité et pointes de consommation Afin d'augmenter

Plus en détail

Regard sur l informatique en nuage

Regard sur l informatique en nuage Regard sur l informatique en nuage Document de présentation technique d Allstream 1 Table des matières Pourquoi parle-t-on tant de l informatique en nuage? 1 Tendances alimentant l essor de l informatique

Plus en détail

Batterie Li-ion Evolion. La solution éprouvée ultracompacte de Saft pour les applications télécoms

Batterie Li-ion Evolion. La solution éprouvée ultracompacte de Saft pour les applications télécoms Batterie Li-ion Evolion La solution éprouvée ultracompacte de Saft pour les applications télécoms Saft : fournisseur d énergie de secours des installations télécoms d aujourd hui Saft propose une gamme

Plus en détail

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique CONGRÈS DES ECO-TECHNOLOGIES POUR LE FUTUR 2012 Atelier énergies Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique 14 juin 2012 Lille

Plus en détail

Effacement diffus et transition énergétique

Effacement diffus et transition énergétique Effacement diffus et transition énergétique 56 WATT Atelier du 20/03/2014 1 #1 L effacement diffus 2 L effacement diffus >> Principaux enjeux // Sociaux: pour les foyers chauffés électriquement : -le chauffage

Plus en détail

Gestion des e-mails par ELO

Gestion des e-mails par ELO >> La gestion du cycle de vie du courrier électronique comme La bonne décision pour aujourd hui et pour demain Les solutions de gestion du contenu d entreprise (Enterprise Content Management/ECM) de ELO

Plus en détail

CHAUDIÈRES À GAZ À CONDENSATION 3 À 114 KW

CHAUDIÈRES À GAZ À CONDENSATION 3 À 114 KW CHAUDIÈRES À GAZ À CONDENSATION 3 À 114 KW Rendement énergétique maximal et très faibles émissions grâce à une technologie de pointe à condenseur et à modulation ANS 2 CHAUDIÈRES À GAZ À CONDENSATION:

Plus en détail

La solution intégrale

La solution intégrale La solution intégrale MC Souple Modulaire Abordable MONITOR xl est le seul système de sécurité dont vous aurez besoin. Pourquoi? Parce qu il est conçu pour l expansion et l adaptabilité. Vous pouvez y

Plus en détail

www.gauff.net Ingénierie Acquisition Gestion de projets GAUFF Engineering GAUFF GmbH & Co. Engineering KG Luanda Angola gauff-lad@gauff.

www.gauff.net Ingénierie Acquisition Gestion de projets GAUFF Engineering GAUFF GmbH & Co. Engineering KG Luanda Angola gauff-lad@gauff. www.gauff.net GAUFF Engineering Ingénierie Acquisition Gestion de projets GAUFF GmbH & Co. Engineering KG Headquarter Passauer Str. 7 90480 Nuremberg Germany +49 911 42465-0 gauff-nue@gauff.net Luanda

Plus en détail

Composants et systèmes d Interfaces Homme-Machine

Composants et systèmes d Interfaces Homme-Machine EAO Your Expert Partner for Human Machine Interfaces Production d équipements pour composants électroniques Composants et systèmes d Interfaces Homme-Machine Conception et fabrication d Interfaces Homme-

Plus en détail

702 012 956 RCS Nanterre TVA FR 03 702 012 956 Certifiée ISO 9001 par l AFAQ

702 012 956 RCS Nanterre TVA FR 03 702 012 956 Certifiée ISO 9001 par l AFAQ MCC et incertitude 10 mars 2015 Par Christophe Béesau et Christian Leliepvre Avec Altran, Solar Impulse s attaque au défi du tour du monde à l énergie solaire. Depuis 2010, Solar Impulse vole à l énergie

Plus en détail

Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux

Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux Make the most of your energy* Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux * Tirez le meilleur de votre énergie www.schneider-electric.fr Schneider Electric France Direction Communication

Plus en détail

Origine du courant électrique Constitution d un atome

Origine du courant électrique Constitution d un atome Origine du courant électrique Constitution d un atome Electron - Neutron ORIGINE DU COURANT Proton + ELECTRIQUE MATERIAUX CONDUCTEURS Électrons libres CORPS ISOLANTS ET CORPS CONDUCTEURS L électricité

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

La plateforme Cloud Supply Chain. Présentation de GT Nexus

La plateforme Cloud Supply Chain. Présentation de GT Nexus La plateforme Cloud Supply Chain Présentation de GT Nexus Une idée simple mais très efficace Les entreprises gagnantes fonctionneront en réseau A l avenir, les entreprises les plus performantes n opèreront

Plus en détail

Bilan électrique français ÉDITION 2014

Bilan électrique français ÉDITION 2014 Bilan électrique français ÉDITION 2014 Dossier de presse Sommaire 1. La baisse de la consommation 6 2. Le développement des ENR 8 3. Le recul de la production thermique fossile 9 4. La baisse des émissions

Plus en détail

Résultat des discussions du groupe de travail franco-allemand sur les infrastructures de charge

Résultat des discussions du groupe de travail franco-allemand sur les infrastructures de charge 26/01/10 Résultat des discussions du groupe de travail franco-allemand sur les infrastructures de charge Le groupe de travail franco-allemand sur les infrastructures de charge des véhicules électriques

Plus en détail

CATALOGUE DE PRODUITS

CATALOGUE DE PRODUITS GmbH & Co. KG Im Heidchen 6-8 56424 Mogendorf Germany T.: +49 2623 921 297 0 F.: +49 2623 921 297 15 info@elkatherm.com CATALOGUE DE PRODUITS www.elkatherm.com ELKATHERM est une marque déposée de la société

Plus en détail

Programme de fabrication du site Nexans Suisse à Breitenbach

Programme de fabrication du site Nexans Suisse à Breitenbach Programme de fabrication du site Nexans Suisse à Breitenbach Le groupe Nexans N exans, leader mondial de l industrie du câble, a une présence industrielle dans 30 pays et commerciale dans le monde entier.

Plus en détail

Larges compétences en matière d interconnexion, au service de l automobile et bien audelà

Larges compétences en matière d interconnexion, au service de l automobile et bien audelà Communiqué de presse Grâce à Bosch, la voiture devient un acteur actif sur Internet L interconnexion au cœur de l électrification et de l automatisation 19 mai 2015 PI 8905 BBM HFL/IL Larges compétences

Plus en détail

Mobile Data Center MDC40 Solution conteneurisée

Mobile Data Center MDC40 Solution conteneurisée Mobile Data Center MDC40 Solution conteneurisée CeBIT 16. - 20/03/2015 Halle 12 stand C27 Dossier de presse Mobile Data Center MDC40 Solution conteneurisée Communiqué de presse 2 Description produit 4

Plus en détail

Gratuit et non-polluant,

Gratuit et non-polluant, By Gratuit et non-polluant, le vent est une inépuisable source d électricité. Grâce à la de récoltez votre électricité! Performance La société américaine Southwest Windpower, basée à Flagstaff en Arizona

Plus en détail

L'énergie solaire photovoltaïque. Pour la petite histoire...

L'énergie solaire photovoltaïque. Pour la petite histoire... L'énergie solaire photovoltaïque. Pour la petite histoire... Le temps a passé. Beaucoup de temps depuis le branchement de ma première cellule photovoltaïque. On était encore bien loin de la maison basse

Plus en détail

Axpo réalise un résultat opérationnel solide dans un contexte difficile

Axpo réalise un résultat opérationnel solide dans un contexte difficile Communiqué de presse Baden, le 19 décembre 2014 Axpo réalise un résultat opérationnel solide dans un contexte difficile Le faible niveau des prix sur le marché de gros de l'électricité en Europe a continué

Plus en détail

SÉRIE RM Découpeuses-Cambreuses RM 40K / RM 40KS / RM 40P

SÉRIE RM Découpeuses-Cambreuses RM 40K / RM 40KS / RM 40P SÉRIE RM Découpeuses-Cambreuses RM 40K / RM 40KS / RM 40P Fabrication de grandes séries avec une efficacité accrue Augmentez la qualité de vos pièces de précision, réduisez vos coûts unitaires et fabriquez

Plus en détail

Rien qu en 2013, on a enregistré 1737 nouvelles immatriculations de véhicules électriques. Le marché croît très rapidement.

Rien qu en 2013, on a enregistré 1737 nouvelles immatriculations de véhicules électriques. Le marché croît très rapidement. FAO 1. Combien de voitures électriques la Suisse compte-t-elle actuellement? Plus de 3500 véhicules électriques sont aujourd hui recensés dans le pays (état: janvier 2014). On distingue les véhicules tout-électrique

Plus en détail

Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P )

Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P ) Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P ) de Treize immeubles d habitation Pour la Société Coopérative d Habitation 10.03.2014 1. INTRODUCTION 1.1Présentation de la société candidate

Plus en détail

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 DOSSIER DE presse 1 er octobre 2014 EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 en bref En quelques décennies, les transports ont évolué pour desservir

Plus en détail

FLEXIBILITE CONTINUITE LIAISON PAR INTERNET SOLUTIONS STANDARD

FLEXIBILITE CONTINUITE LIAISON PAR INTERNET SOLUTIONS STANDARD RITOP Le système de conduite de processus pour le service des eaux et de l énergie COMPATIBILITE FLEXIBILITE CONTINUITE LIAISON PAR INTERNET SOLUTIONS STANDARD Aperçu Solutions sur mesure pour aujourd

Plus en détail

Pour une gestion durable de l éclairage public

Pour une gestion durable de l éclairage public Pour une gestion durable de l éclairage public Mardi 6 décembre 2011 Amphi des 13-Vents CETE Méditerranée - Aix-en-Provence Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr

Plus en détail

Pour l environnement. Strength. Performance. Passion.

Pour l environnement. Strength. Performance. Passion. Strength. Performance. Passion. Pour l environnement Réduire les émissions de CO 2 en optimisant les matériaux de construction et les méthodes de production Holcim (Suisse) SA Les fondements de notre avenir

Plus en détail

>> >> >> Innovens. La condensation à la pointe de l innovation

>> >> >> Innovens. La condensation à la pointe de l innovation C h a u d i è r e m u r a l e g a z c o n d e n s a t i o n Innovens ADVANCE La condensation à la pointe de l innovation >> >> >> > Ecologie et économies d énergie Nouvelle

Plus en détail

HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé

HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé www.thalesgroup.com SYSTÈMES D INFORMATION CRITIQUES ET CYBERSÉCURITÉ HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé Le cloud computing et la sécurité au cœur des enjeux informatiques L informatique

Plus en détail

Des indicateurs vous permettant de mesurer et de contrôler vos opérations au quotidien. SÉRIE ZM300

Des indicateurs vous permettant de mesurer et de contrôler vos opérations au quotidien. SÉRIE ZM300 Des indicateurs vous permettant de mesurer et de contrôler vos opérations au quotidien. SÉRIE ZM300 Conçus pour les besoins d aujourd hui et les défis de demain Des indicateurs à la pointe de la technologie

Plus en détail

La surveillance sur IP d Axis. Des possibilités illimitées pour la vidéosurveillance.

La surveillance sur IP d Axis. Des possibilités illimitées pour la vidéosurveillance. La surveillance sur IP d Axis. Des possibilités illimitées pour la vidéosurveillance. Le marché de la vidéosurveillance connaît une croissance constante, due à une augmentation des préoccupations sécuritaires

Plus en détail

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données La force de l engagement MD POINT DE VUE Impartition réussie du soutien d entrepôts de données Adopter une approche globale pour la gestion des TI, accroître la valeur commerciale et réduire le coût des

Plus en détail

«L apport des réseaux électriques intelligents»

«L apport des réseaux électriques intelligents» ENR et intermittence : l intégration dans les réseaux de distribution en France 18 avril 2013 Michèle Bellon, Présidente du directoire d ERDF «L apport des réseaux électriques intelligents» Les réseaux

Plus en détail

www.kaeser.com Votre partenaire pour les solutions d air comprimé

www.kaeser.com Votre partenaire pour les solutions d air comprimé Votre partenaire pour les solutions d air comprimé KAESER COMPRESSEURS Fournisseur de systèmes d air comprimé de réputation mondiale L entreprise fondée en 1919 par Carl Kaeser père était à l origine un

Plus en détail

Batteries stationnaires Saft. Une large gamme de solutions fiables et durables

Batteries stationnaires Saft. Une large gamme de solutions fiables et durables Batteries stationnaires Saft Une large gamme de solutions fiables et durables Les batteries stationnaires Saft, des solutions sur lesquelles vous pouvez compter En offrant un grand choix de technologies,

Plus en détail

Smart grids for a smart living Claude Chaudet

Smart grids for a smart living Claude Chaudet Smart grids for a smart living Claude Chaudet 1 Institut Mines-Télécom Les smart grids en quelques mots Modernisation des réseaux électriques Utilisation des technologies de l information et de la communication

Plus en détail

Zoom sur La Poursuite Solaire

Zoom sur La Poursuite Solaire Zoom sur La Poursuite Solaire www.solar-tracking.com Optimiser le rendement énergétique Le réchauffement climatique mondial et la volonté commune de réduire les émissions de gaz à effet de serre ont relancé

Plus en détail

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales Les tendances du marché de la production d électricité dans le monde Samir Allal La globalisation économique a favorisé une plus grande expression des mécanismes concurrentiels. Désormais la concurrence

Plus en détail

Système de propulsion électrique Voltec : il permet d associer sobriété et sportivité

Système de propulsion électrique Voltec : il permet d associer sobriété et sportivité Media Information 11 juillet 2011 Opel Ampera Système de propulsion Système de propulsion électrique Voltec : il permet d associer sobriété et sportivité Tout en douceur : les roues sont toujours entraînées

Plus en détail

ÉVOLUTION DES RÉSEAUX DÉFIS D UN DISTRIBUTEUR. Jacques Mauron Directeur Distribution Energie

ÉVOLUTION DES RÉSEAUX DÉFIS D UN DISTRIBUTEUR. Jacques Mauron Directeur Distribution Energie ÉVOLUTION DES RÉSEAUX DÉFIS D UN DISTRIBUTEUR Jacques Mauron Directeur Distribution Energie Sommaire Grands axes politiques initiateurs La production décentralisée, une actualité Raccordement des producteurs

Plus en détail

allianceautopropane.com

allianceautopropane.com allianceautopropane.com QUI EST ALLIANCE AUTOPROPANE? LE PLUS GRAND RÉSEAU D AUTOPROPANIERS EN AMÉRIQUE Alliance AutoPropane est un réseau de propaniers qui se consacre à la distribution et à la vente

Plus en détail

Immobilier : le point sur la stratégie de rénovation des bâtiments à Genève

Immobilier : le point sur la stratégie de rénovation des bâtiments à Genève CONSEIL EXÉCUTIF EB136/39 Cent trente-sixième session 12 décembre 2014 Point 13.2 de l ordre du jour provisoire Immobilier : le point sur la stratégie de rénovation des bâtiments à Genève Rapport du Directeur

Plus en détail

Vous avez une idée? Nous la découpons!

Vous avez une idée? Nous la découpons! Vous avez une idée? Nous la découpons! La précision depuis 1862 La précision, une tradition ARISTO a été créée en 1862 pour la fabrication d outils de mesure et de calcul. Dès le départ, la qualité, la

Plus en détail