Le Nucléaire dans ses Synergies avec les Renouvelables»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Nucléaire dans ses Synergies avec les Renouvelables»"

Transcription

1 Le Nucléaire dans ses Synergies avec les Renouvelables» Frank Carré 1, Nicole Mermilliod 2, Jean-Guy Devezeaux de la Vergne 3 et Serge Durand 4 Commissariat à l énergie atomique et aux énergies alternatives 1 Direction de l énergie nucléaire 2 Direction de recherche technologique 3 I-Tese Direction de l énergie nucléaire 4 CEA & European Institute of Technology KIC InnoEnergy Convention annuelle de la SFEN Energies renouvelables et nucléaire Paris, 24 mars 2011

2 Synergies entre Nucléaire et Renouvelables 2 Complémentarité entre productions centralisée / stable (nucléaire) et décentralisée / intermittente (renouvelables) Electricité (stockage, gestion intelligente ) Electricité et hydrogène (stockage, transport, industrie ) Electricité, hydrogène et carburants de synthèse ( ) + Chaleur BT + Chaleur industrielle + Recyclage du CO Autres synergies Acceptation, Risques, Technico-économie, Normalisation Technologies clés et disciplines transverses 4 Perspectives Plusieurs types de synergies 1 Nucléaire et renouvelables : au cœur des politiques énergétiques française et européenne Convention annuelle de la SFEN Energies renouvelables et nucléaire Paris, 24 mars 2011

3 Production électrique en France depuis TWh Production d énergie primaire 2008 : 273,6 Tep (Source MEDDEM) primary energy production 2008 : 273,6Tep source MEDDEM 549 TWh 500 Fossil 8% coal electricity oil renewable Nuclear 78% Hydro & renewable 14% Source IEA Key Figures

4 Politique énergétique française Satisfaire la demande d énergie croissante (électricité, transports, industrie, agriculture, habitat ) en réduisant les émissions de CO 2 (réduction d un facteur 4 d ici 2050) 13 juillet 2005 Loi de programme sur les orientations de politique énergétique : Economies d énergie, Diversification, Energies renouvelables, Option nucléaire ouverte 9 juin 2009 Discours du President Sarkozy à Chambéry : La France a l ambition politique d être un chef de file sur la scène internationale à la fois pour l énergie nucléaire et pour les énergies renouvelables > 23% d énergies renouvelables Parité des investissements en R&D entre énergies renouvelables et nucléaire 17 juillet 2009 Création de l Alliance Nationale de Coordination de la Recherche pour l Energie (ANCRE) (membres fondateurs : IFP, CNRS, CEA & CPU) Liens à établir avec l European Energy Research Alliance (EERA) CEA : Commissariat à l énergie atomique et aux énergies alternatives : nucléaire + solaire, biomasse 2 e génération, batteries, énergies marines 4

5 A New Energy Policy in Europe A new Energy Policy for Europe proposed by the European Commission (Jan. 2007) and endorsed by the Council (March 2007): Security of Supply & Competitiveness Reduction of Greenhouse Gas Emissions At least -20% by 2020 towards a low carbon energy system by % renewable energies by % energy savings by 2020 Communication from the Commission (Nov. 2007): Maintain competitiveness in fission technologies, together with long-term waste management solutions Complete the preparations for the demonstration of a new generation (Gen-IV) of fission reactors for increased sustainability Implementing initiatives of the SET Plan (> 2008): Sustainable Nuclear Energy Technology Platform European Industrial Initiative to supplement R&D by large experimental and prototype facilities SNE-TP Strategic Research Agenda 5

6 SET-Plan, EERA & EIT KIC InnoEnergy Strategic Energy Technology Plan (Dec. 2007) Wind energy Solar energy Electricity networks Bio-energy Geothermal Wind Photovoltaic Smart grids Bio-energy Carbon capture & storage Carbon capture & storage Nuclear fission Materials for Nuclear Innovation for the SET-Plan energy-mix CC Benelux: Intelligent energy-efficient buildings & cities CC Iberia: Renewables (wind, CSP, solar PV, marine ) CC Alps Valleys: Sustainable nuclear & renewable energy convergence CC Sweden: Smart electric grid & Electric storage CC Poland +: Clean coal technologies CC Germany: Energy from chemical fuels 6

7 Production d électricité décarbonée et synergie amont (*) avec la production d électricité photovoltaïque (*) synergie pour un investissement en cellules PV «sans CO 2» Convention annuelle de la SFEN Energies renouvelables et nucléaire Paris, 24 mars 2011

8 Production «bas carbone» de cellules PV Bilan carbone de cellules photovoltaïques dont le silicium est produit en Chine, en Allemagne ou en Europe g CO 2 /Wc Chine (100% charbon) Allemagne Europe ~ 130 gco 2 /Wc en France avec ~80% d électricité «bas carbone» Synergie entre (nucléaire & énergies renouvelables) et solaire photovoltaïque pour un bilan carbone performant de cette énergie 8

9 Synergies entre nucléaire et énergies renouvelables par le réseau : Fourniture en base vs intermittente Fourniture centralisée vs décentralisée Convention annuelle de la SFEN Energies renouvelables et nucléaire Paris, 24 mars 2011

10 Complémentarité entre nucléaire et solaire pour le suivi de charge diurne Solaire Nucléaire Fossile Cas d un pays du Golfe arabo-persique: nucléaire en base et solaire pour satisfaire la pointe 10

11 Réseau intelligent (Smart Grid) Source: EPRI 1111

12 Réseau intelligent (Smart Grid) Source: EPRI 1212

13 Gestion dynamique des stockages d énergies Source: IEA 13

14 Hybridizing Nuclear Energy with Renewable Energy Enhances Integration To Grid Slide 14 Electrical Generation Present Approach Intermittent Renewables Constrained By System Dynamics and Transmission Architecture Peaking Load (Expensive) Baseload (Large, Efficient Generators) Improved Grid Stability and Security Build base generation in excess of peak. Energy not needed for electricity used to make transportation fuels Energy Storage via Fuel Production Efficiency Gains Stable and Resilient Grid Source: Electric Power Demand Data from Market 14

15 Réseau intelligent : synergies via le réseau Un équilibrage spatial du réseau entre énergies centralisées (nucléaire) et décentralisées (éolien et solaire) [excepté les fermes extérieures du type Desertec] Une forte complémentarité entre le nucléaire et l hydraulique gravitaire pour faire face aux pointes avec de l énergie sans carbone Une forte complémentarité entre le nucléaire (base) et la répartition statistique du solaire pendant les périodes de forte demande (journée, surtout dans les pays du Sud avec la climatisation) Mais une gestion difficile dans le même réseau d énergies intermittentes et de l énergie nucléaire, moins modulable que les turbines à gaz. C est surtout pénalisant pour l éolien. 15

16 Synergies entre nucléaire et énergies renouvelables pour la production d électricité et d hydrogène Convention annuelle de la SFEN Energies renouvelables et nucléaire Paris, 24 mars 2011

17 Energy for the future: How to manage supply and demand? CO 2 free ENERGY NUCLEAR Example of annual French cycle Type of storage Direct Batteries Applications Clean vehicles Weeks + Smart Grids Indirect RENEWABLE How to store available electricity? H 2 Fuel cells Hydraulics Solar energy Wind Biofuels Wind production per day 17

18 Mt / an (Europe) L hydrogène : usages, échéances, scénarios Prospective I-tésé des marchés de l hydrogène: une visibilité des marchés actuels en-deçà de 2030, un décollage des marchés futurs au-delà Marchés de hydrogène l (Europe) Marché de l hydrogène (Europe) Raffinage Niches démonstrateurs Stockage, niches Transports 0 Chimie Sidérurgie

19 Production nucléaire d hydrogène ~3,2 /kgh 2 Alkaline Electrolysis Nuclear Reactor Elec. LWR Low Low Temperature Temperature Electrolysis Electrolysis High High Temperature Temperature Electrolysis Electrolysis 100% electricity ~4,5 /kgh 2 Heat (With the courtesy of US-DOE NE) Thermochemical Thermochemical Hybrid Hybrid Cycles Cycles Thermochemical Thermochemical Cycles Cycles H 2 100% heat HT Electrolysis ~8 /kgh 2 NGNP NGNP 19

20 H 2 nucléaire pour les transports et l industrie Primary Energy Electrolyse Alcaline BIOMASS + HYDROGEN BIOFUEL C 6 H 9 O 4 + water H 2 6 -CH 2 - & CO H 2 Transports Distribution Stockage Electrolyse à haute température Biocarburants de 2 e génération Applications industrielles (NH 3, raffinage, chimie ) Transports (PC, combustion) 20

21 Synergies entre nucléaire et énergies renouvelables pour la production d électricité, d hydrogène et de biocarburants Convention annuelle de la SFEN Energies renouvelables et nucléaire Paris, 24 mars 2011

22 CtL avec énergie nucléaire (H 2, O 2, chaleur ) Nuclear Hybrid Coal to Liquid Nuclear Plant 250 MWe Electrolyzers Fischer-Tropsch Synthesis Product Upgrade O 2 HTE or LTE H 2 Synfuel 25,000 barrels/ day H 2 S Sulfur Product Coal 4,400 tons/day Gasifier CO 2 Gas Cleanup Uses 70% less coal Virtually no CO 2 emissions Over 95% of carbon in feed is converted to product Steven E. Aumeier 22 22

23 Synergie nucléaire + électrolyse + biocarburants Intérêt d une augmentation des rendements massiques par l ajout de H 2 Jusqu à plus de deux fois de rendement au kg de biomasse Meilleure utilisation d une ressource limitée (concurrence usage des sols) Le défi : un coût au litre à diminuer, notamment en fonction du prix de l hydrogène Hypothèses gouvernementales de 2020 en France : 10% de carburants renouvelables avec ~2,5% en BtL Soit un enjeu de ~ 1 Mt tonnes de BtL A long terme, l enjeu est de substituer une part significative de la consommation de carburants Intérêt de la production nucléaire d hydrogène (décarbonée) Le démonstrateur BtL de Bure-Saudron Un moyen de «stocker» l électricité dans les carburants Un enjeu de plusieurs dizaines de réacteurs post 2030 en Europe 23

24 What is a Hybrid Energy System? Slide 24 Tightly coupled systems that exploit complementary characteristics of various energy processes and inputs to produce multiple energy products with life-cycle attributes that help achieve national energy security objectives Benefits include: Greenhouse gas emission reduction Optimal use of carbon / non-carbon energy resources Energy production efficiency Greater system stability while integrating intermittent sources (capital deployment efficiency, flexibility) Flexibility in accommodating technology change & product demand change Domestic resource & production based 24

25 Nuclear hybrid systems & lifecycle carbon emissions from liquid fuel production g CO 2 -eq / mile driven Conventional Fossil Fuels HTR High Temperature Reactor CTL Coal to Liquid LWR Light Water Reactor BTL Biomass to Liquid Conventional BioFuels Nuclear-Hybrid BioFuels Nuclear energy decreases the carbon cost of all systems to levels well below the current baseline the best results are achieved with nuclear biomass hybrids

26 Besoins en énergie pour le raffinage du pétrole 150 C 300 C 800 C 80% de la chaleur sous forme de vapeur à 400 C 400 C 400 C 600 C 700 C Utilisation de gaz pour la haute température > 600 C 600 C 500 C 900 C 150 C 26

27 Applications potentielles de la chaleur nucléaire HT En cooperation avec Pré-réduction de minerai par la production nucléaire de gaz de synthèse Une sidérurgie bas carbone avec récupération possible du CO C He He surchauffe électrique 900 C 950 C CH4+H2O reformeur CO+H2+ GS: syngas GR: recycled gas CO 2 absorption GR iron ore coeur 400 C circuit primaire IHX cond. turbine pompe H2O cycle de Rankine 850 C 630 C 250 C préchauffe générateur de vapeur 150 C générateur de vapeur pour l absorption du CO2 reactive CH 4 25 C reformer H 2 O 575 C GS CO 2 pre-heating GS+GR GS+GR 815 C 25 C réseau prereduction reactor 170 C soufflante H2O à 25 C Optimisation thermodynamique H 2 O 900 C 25 C CH 4 feed (heating) H 2 O CH 4 feed (heating) pre-reduced iron Un HTR (600 MWt) ) exploité en cogénération peut alimenter une unité de préréduction produisant 6000 tonnes/jour de fer pré-réduit (2 unités s standards). 27

28 Valorisation du CO 2 : alternative/complément à CCS Emetteurs industriels Valoriser le CO 2 Chaîne de production d énergie électrique décarbonée : Optimiser l utilisation du parc électrique existant Transport & distribution de l électricité : Stabiliser le système d électricité VItESSE Valorisation du CO 2 en un vecteur énergétique multi usages : le MeOH Filière technologique liée à la conversion du CO 2 par couplage électrolytique non carboné Fort besoin en énergie CO2 + 3H2 CH3OH + H2O (1) CO2 + H2 CO + H2O puis nco + 2nH2 (-CH2)n + nh2o (2) (-CH2)n est un hydrocarbure comme l essence, le gazole ou le kérosène MTG MTO Carburants MTP Polymères Intermédiaires chimiques 28

29 Synergie au sein d un système de production d énergie : Electricité Transports Industrie, agriculture, habitat Réseaux de chaleur BT + Dessalement Vers un «Smart Power» nucléaire Convention annuelle de la SFEN Energies renouvelables et nucléaire Paris, 24 mars 2011

30 Nuclear Energy Challenges - The Next Century Slide 30 Nuclear Energy Technology Used Fuel Separations Advanced Reactor Design Gen-IV Systems LWR Sustainability Fuel Performance Advanced Fuel Design & Testing Materials Performance Waste Form Development & Testing Licensing Support Design and Safety Methods AgI Fuel Cycle Technology Reactor Systems Advanced Fuels and Materials Radioactive Waste Nuclear Energy Integration Nuclear Safety Resource extraction Feedstock assembly Thermal treatment Heat exchanger/ heat circulation Heat deposition Gas & liquids T/H Thermal Design Hydrogen Generation Catalysis/Synthetic Fuels Electrical Generation & Storage CO2 Separation, Recycle or Sequestration Alternative CO2 Uses Lifecycle Analyses, Hybrid System Design, Signal Processing & Visualization Advanced Controls Feedstock Extraction & Processing Energy Transfer Energy Storage Byproduct Systems Analyses, Management Integration, Monitoring & Control 30

31 Des Smart Grids aux Smart cities? Source: IEA 3131

32 Des synergies via les usages du nucléaire Nucléaire actuel Electrolyse alcaline (hydrogène ) Nucléaire et haute température: Electrolyse avancée (tous usages de l hydrogène, biocaburants ) Chimie des hydrocarbures (biocarburants) Métallurgie Dessalement Osmose inverse Procédés Flash Usage mixte possible avec NTE Réseaux de chaleur Gains en efficacité énergétique Réchauffe possible par NTE (biomasse) 32

33 Slide 33 Transition to a Balanced Low Carbon Energy Portfolio Using Nuclear HES Fossil Nuclear Renewables Today: High Carbon Intensity Foreign Dependent Trillions $ to foreign economies Hybrid Energy Systems Briefing Low Carbon Intensity Domestic Dependent Trillions $ to U.S. economy 33

34 Demonstrations de cogénération nucléaire Démonstration HTTR I-S H2 (~2015) Intéresser des utilisateurs potentiels des produits cogénérés (H2, chaleur ) Consortium public/privé pour la réalisation de prototypes R&D Gen IV, HTTR, NGNP Démonstration NGNP (> 2021) + Autres démonstrations? HTR-PM (~2014) PBMR?? 34

35 Enjeu de la taxe carbone pour évoluer vers une production d énergie bas carbone Drawing of Ken Cox published in the The Daily Telegraph, London 35

36 Synergies entre Nucléaire et Renouvelables Plusieurs types de synergies 1 Nucléaire et renouvelables : composantes essentielles et complémentaires d une production d énergie «bas carbone» (électricité, transports ) 2 Complémentarité entre productions centralisée / stable (nucléaire) et décentralisée / intermittente (renouvelables) Electricité (stockage, gestion intelligente ) Electricité et hydrogène (stockage, transport, industrie ) Electricité, hydrogène et carburants de synthèse ( ) + Chaleur BT + Chaleur industrielle + Recyclage du CO 2 + Utilisation optimale des sources d énergie sous contrainte CO 2 avec stockages et gestion intelligente des réseaux pour la flexibilité 3 Autres synergies Acceptation, Risques, Technico-économie, Normalisation Technologies clés et disciplines transverses 4 Synergies à approfondir dans le cadre d ANCRE (GP9) Convention annuelle de la SFEN Energies renouvelables et nucléaire Paris, 24 mars 2011

First Preheat Workshop Premier Atelier Preheat. 4 Juillet 2006 LYON. 10 h 17 h. Date SERVICE OU DEPARTEMENT PAGE 1

First Preheat Workshop Premier Atelier Preheat. 4 Juillet 2006 LYON. 10 h 17 h. Date SERVICE OU DEPARTEMENT PAGE 1 First Preheat Workshop Premier Atelier Preheat 4 Juillet 2006 LYON 10 h 17 h Date SERVICE OU DEPARTEMENT PAGE 1 Programme 10 h - Plates-Formes Directive Réglementation Projet PREHEAT présentation : Daniel

Plus en détail

LA R&d du GROUPe AU CŒUR de LA ReCheRChe en europe et dans Le MONde

LA R&d du GROUPe AU CŒUR de LA ReCheRChe en europe et dans Le MONde la R&D du groupe AU CŒUR DE LA RECHERCHE EN EUROPE ET DANS LE MONDE CHIFFRES CLÉS EDF R&D 2 060 collaborateurs dont 31 % 220 200 sont des femmes sont des doctorants sont des chercheurs enseignants des

Plus en détail

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010 Energie photovoltaïque Filière Physique des Composants Nanostructurés PHELMA Septembre 2010 Anne Kaminski 1, Mathieu Monville 2 1 INP Grenoble - INSA Lyon 2 Solarforce 1 PLAN DU COURS 1- Panorama de l

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques

Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques 9 Plateformes technologiques européennes sur l Energie (ETP) Industrie + Recherche Association

Plus en détail

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE B. Laponche 2 juin 2014 Voir en annexe la présentation de la politique énergétique allemande * 1. Sur la consommation d électricité des

Plus en détail

Journée d information sur les appels à propositions 2010. Théme 5 ENERGIE

Journée d information sur les appels à propositions 2010. Théme 5 ENERGIE Journée d information sur les appels à propositions 2010 Théme 5 ENERGIE Lundi 29 Juin 2009 CNRS, Montpellier Christelle Bedes (Remplaçante d Armelle De Bohan) Introduction Futur appel sur l énergie pour

Plus en détail

VA-T-ON VERS UNE RÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE?

VA-T-ON VERS UNE RÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE? VA-T-ON VERS UNE RÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE? Pierre Sigonney Chef Economiste Entretiens Enseignants-Entreprises 2014 Mercredi 27 Août 2014 Campus Veolia Ile-de-France, Jouy-le-Moutier LA RÉVOLUTION DÉJÀ ENGAGÉE

Plus en détail

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Congrès SATW, Yverdon 29-30 août 2008 G. Planche Directeur Déploiement HydroGen4, Berlin 1 Agenda La

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

INNOV ECO. "Les nouveaux challenges du stockage d'énergie" Jeudi 11 juin 2015, Paris

INNOV ECO. Les nouveaux challenges du stockage d'énergie Jeudi 11 juin 2015, Paris INNOV ECO "Les nouveaux challenges du stockage d'énergie" Jeudi 11 juin 2015, Paris Le stockage, c est l anticipation d un besoin. Ce n est pas le propre des humains Le stockage de l énergie est très ancien

Plus en détail

Evolution de la réglementation pour faciliter l essor des Smart Grids Philippe Vié

Evolution de la réglementation pour faciliter l essor des Smart Grids Philippe Vié Evolution de la réglementation pour faciliter l essor des Smart Grids Philippe Vié Dauphine 24 janvier 2014 Agenda Transformations de la chaîne de valeur et conséquences Questions et barrières réglementaires

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique FORUM NUCLEAIRE BELGE POSITION PAPER 24 JUIN 2015 L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique La demande en électricité ne cesse d augmenter. Entre 1965 et

Plus en détail

Impacts de la numérisation. 20 ans INRIA Grenoble 20 Novembre 2012

Impacts de la numérisation. 20 ans INRIA Grenoble 20 Novembre 2012 Impacts de la numérisation 20 ans INRIA Grenoble 20 Novembre 2012 AGENDA Un peu d histoire. Numérisation vous avez dit numérisation De la numérisation à l intelligence dans le réseau, la ville, les bâtiments,

Plus en détail

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières 1. CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE...2 1.1 EVOLUTION SUR LA PERIODE 2000-2013... 2 1.2 ENTRE 2010

Plus en détail

Production mondiale d énergie

Production mondiale d énergie Chapitre 14: Autres sources d énergie Énergie nucléaire Énergie solaire Énergie géothermale Hydro-électricité Énergie éolienne Production mondiale d énergie 23% 39% 27% Coal Nuclear Hydro Geothermal Petroleum

Plus en détail

Les grands chantiers du Smart Grid français. vers une feuille de route technologique

Les grands chantiers du Smart Grid français. vers une feuille de route technologique Les grands chantiers du Smart Grid français vers une feuille de route technologique Bogdan ROSINSKI pôle S2E2 SMART ELECTRICITY CLUSTER ASPROM Conférence «Maîtrise de l'énergie» Paris 6 avril 2011 Sommaire

Plus en détail

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène HYBSEN - HYdrogène en Bretagne pour le Stockage d ENergie Renouvelable Le stockage de l énergie: 2 ème pilier de la troisième révolution

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

Chapitre 8 production de l'énergie électrique

Chapitre 8 production de l'énergie électrique Chapitre 8 production de l'énergie électrique Activité 1 p 116 But Montrer que chaque centrale électrique possède un alternateur. Réponses aux questions 1. Les centrales représentées sont les centrales

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

9 ème édition. Forum & Conférences Internationales sur les Énergies Renouvelables & les Véhicules Écologiques

9 ème édition. Forum & Conférences Internationales sur les Énergies Renouvelables & les Véhicules Écologiques DOSSIER DE PRESSE 9 ème édition Forum & Conférences Internationales sur les Énergies Renouvelables & les Véhicules Écologiques Précurseur depuis plus de vingt ans dans le domaine des véhicules électriques

Plus en détail

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen GDF SUEZ Branche Energie Europe et International Jean-Pierre Hansen Chiffres clés opérationnels * Un leader mondial pour le gaz et l'électricité Leader de l'électricité au Benelux Positions importantes

Plus en détail

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Michel Bonvin michel.bonvin@hevs.ch bom / Forum Business VS / 25 oct. 2011 Sortir du nucléaire 1 Nucléaire : on parle de quoi? 0.90 0.80 Energies primaires

Plus en détail

Economie de l'environnement

Economie de l'environnement Economie de l'environnement Fatih Karanl Département d'economie, EconomiX-CNRS, Université Paris Ouest Nanterre la Défense E-mail: fkaranl@u-paris10.fr Web: http://economix.fr/fr/membres/?id=1294 2013-2014

Plus en détail

Développement durable et entreprises l expérience allemande

Développement durable et entreprises l expérience allemande Développement durable et entreprises l expérience allemande Ruggero Schleicher-Tappeser consultant & auteur, Berlin Premières Assises Nationales sur l Entreprise et le Développement Durable en Méditerranée

Plus en détail

Crédit photo EDF Philippe Stroppa

Crédit photo EDF Philippe Stroppa Crédit photo EDF Philippe Stroppa 11 Recherche et développement, brevets et licences 11.1 Organisation de la R&D et chiffres clés 204 11.2 Les priorités de la R&D 205 11.2.1 Consolider et développer un

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Lutter contre l accumulation des gaz à effet de serre

Lutter contre l accumulation des gaz à effet de serre 056-061 Gires 29/10/08 11:00 Page 56 ÉNERGIE ET MATÉRIAUX : QUELQUES NOUVEAUX REGARDS Le captage et le stockage géologique de CO 2 : une des solutions pour lutter contre le changement climatique L utilisation

Plus en détail

La fée électricité sous le capot?

La fée électricité sous le capot? La fée électricité sous le capot? Quand on analyse les nouvelles motorisations proposées pour les véhicules on s aperçoit vite qu elles reposent pratiquement toutes sur l emploi de moteurs électriques

Plus en détail

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Mohamed Amine NAHALI Ministry of Industry, Energy and Mining - TUNISIA Istanbul, 15-16 juin 2015 Consommation M tep Croissance

Plus en détail

Expertise. Fiabilité. Qualité globale. Garanties

Expertise. Fiabilité. Qualité globale. Garanties Expertise Fiabilité Qualité globale Garanties GenSun est un fournisseur de solutions photovoltaïques «sur mesure» et clefs en main pour les particuliers, les entreprises et les collectivités. Des experts

Plus en détail

Café Sciences et Citoyens de l Agglomération Grenobloise. Eolien et solaire: comment gérer l'intermittence?

Café Sciences et Citoyens de l Agglomération Grenobloise. Eolien et solaire: comment gérer l'intermittence? Café Sciences et Citoyens de l Agglomération Grenobloise Eolien et solaire: comment gérer l'intermittence? Electricité : France - Allemagne en quelques chiffres 2012 France Allemagne 540 TWh 560 TWh 62

Plus en détail

Distributed Energy Systems Approaches for systems optimisation and Tools Pierre PICARD EFFICACITY Project Manager ENGIE R&D

Distributed Energy Systems Approaches for systems optimisation and Tools Pierre PICARD EFFICACITY Project Manager ENGIE R&D Distributed Energy Systems Approaches for systems optimisation and Tools Pierre PICARD EFFICACITY Project Manager ENGIE R&D SESO 2015 International Thematic Week ``Smart Energy and Stochastic Optimization''

Plus en détail

Cap sur la croissance!

Cap sur la croissance! Cap sur la croissance! EDORA Qui sommes-nous? Fédération de producteurs ER Plus de 85 Membres: Toutes les filières ER (éolien, biomasse, hydro, solaire) De la (très) grande et la (toute) petite entreprises

Plus en détail

Référence technique. Conversions d'énergie thermique APERÇU

Référence technique. Conversions d'énergie thermique APERÇU Conversions d'énergie thermique APERÇU Aux fins de constance et de comparaisons, toutes les mesures de rendement énergétique des rapports Portfolio Manager sont exprimées soit en milliers d unités thermiques

Plus en détail

Origine du courant électrique Constitution d un atome

Origine du courant électrique Constitution d un atome Origine du courant électrique Constitution d un atome Electron - Neutron ORIGINE DU COURANT Proton + ELECTRIQUE MATERIAUX CONDUCTEURS Électrons libres CORPS ISOLANTS ET CORPS CONDUCTEURS L électricité

Plus en détail

Enjeux et défis des émissions de CO 2 pour l industrie automobile

Enjeux et défis des émissions de CO 2 pour l industrie automobile Enjeux et défis des émissions de CO 2 pour l industrie automobile Philippe Schulz Direction Plan Environnement Dexia Securities «Les suites du Grenelle de l Environnement» 20 Mai 2008 Trois préoccupations

Plus en détail

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Roman Buss, Renewables Academy (RENAC) AG Voyage d affaires de la CCI allemande Energies renouvelables pour la consommation propre dans

Plus en détail

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN ERA-Net Call Smart Cities CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN Une Smart City, c est quoi? «Une Smart City offre à ses habitants

Plus en détail

Cette étude utilise les modèles de l outil d éco-conception Toolbox développé par l ECI.

Cette étude utilise les modèles de l outil d éco-conception Toolbox développé par l ECI. ECO-PROFIL http://fr.leonardo-energy.org/ Chauffage gaz contre chauffage électrique selon différents types de production électrique Septembre 2007 Par Sergio Ferreira 1 Email : saf@eurocopper.org Cet éco-profil

Plus en détail

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Objectifs Matériel Matériel Découvrir Connaître les la différentes signification sources du mot d énergie.. Fiche image 1

Plus en détail

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing?

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Alexandre Loire A.L.F.A Project Manager July, 5th 2007 1. Changes to roles in customer/supplier relations a - Distribution Channels Activities End customer

Plus en détail

L Ion Rallye 30 novembre 2012 Le transport en commun électrique

L Ion Rallye 30 novembre 2012 Le transport en commun électrique L Ion Rallye 30 novembre 2012 Le transport en commun électrique Philippe REY Responsable innovation autobus Directeur du programme architecture et confort LUTB Novembre 2012 toutes gammes Le transport

Plus en détail

La place du charbon dans le mix électrique

La place du charbon dans le mix électrique La place du charbon dans le mix électrique Présentation au colloque 7 février 2008 Gérard Mestrallet, PDG de SUEZ «Les nouveaux débouchés du charbon : quels risques pour le changement climatique?» Outline

Plus en détail

Feuilles de route captage, transport et stockage géologique du CO 2

Feuilles de route captage, transport et stockage géologique du CO 2 Feuilles de route captage, transport et stockage géologique du CO 2 Les nouvelles technologies énergétiques devant faire l objet de démonstrateurs de recherche de façon prioritaire ont été identifiées,

Plus en détail

Gestion du stockage de l électricité à la convergence des besoins de l habitat et du transport

Gestion du stockage de l électricité à la convergence des besoins de l habitat et du transport Gestion du stockage de l électricité à la convergence des besoins de l habitat et du transport Camille GROSJEAN, CEA Grenoble, Institut National de l Energie Solaire (Chambéry) Ingénieur-chercheur, doctorant

Plus en détail

Exemple d étude de caractérisation et monitoring d un site de stockage de CO 2 en aquifère salin profond. (Bassin Parisien).

Exemple d étude de caractérisation et monitoring d un site de stockage de CO 2 en aquifère salin profond. (Bassin Parisien). Exemple d étude de caractérisation et monitoring d un site de stockage de CO 2 en aquifère salin profond. (Bassin Parisien). Clean Tuesday 12 octobre 2010 Natalia QUISEL Pascal CESSAT 12/10/2010) Veolia

Plus en détail

Performances énergétiques de capteurs solaires hybrides PV-T pour la production d eau chaude sanitaire.

Performances énergétiques de capteurs solaires hybrides PV-T pour la production d eau chaude sanitaire. Performances énergétiques de capteurs solaires hybrides PV-T pour la production d eau chaude sanitaire. Patrick DUPEYRAT 1,2*, Yu BAI 3,4, Gérald KWIATKOWSKI 5, Gilles FRAISSE 3 Christophe MENEZO 2,3 et

Plus en détail

Les lières. MSc in Electronics and Information Technology Engineering. Ingénieur civil. en informatique. MSc in Architectural Engineering

Les lières. MSc in Electronics and Information Technology Engineering. Ingénieur civil. en informatique. MSc in Architectural Engineering Ingénieur civil Ingénieur civil Les lières MSc in Electronics and Information Technology Engineering MSc in Architectural Engineering MSc in Civil Engineering MSc in Electromechanical Engineering MSc

Plus en détail

Think performance and engineering

Think performance and engineering Think performance and engineering Un processus maîtrisé Notre organisation et nos méthodes de réalisation des projets sont basées sur : Un cycle en V des projets, de la spécification au commissioning et

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

Point de Contact National PME Prof. Pascal FORMISYN, Institut Mines/Telecom Institut Carnot M.I.N.E.S

Point de Contact National PME Prof. Pascal FORMISYN, Institut Mines/Telecom Institut Carnot M.I.N.E.S Point de Contact National PME Prof. Pascal FORMISYN, Institut Mines/Telecom Institut Carnot M.I.N.E.S Les dispositifs en faveur des PME dans Horizon 2020 Sommaire. Contexte Horizon 2020, aspects transversaux.

Plus en détail

C3. Produire de l électricité

C3. Produire de l électricité C3. Produire de l électricité a. Electricité : définition et génération i. Définition La matière est constituée d. Au centre de l atome, se trouve un noyau constitué de charges positives (.) et neutres

Plus en détail

Presentation CMS Debacker. Bruxelles, 25 Octobre 2012

Presentation CMS Debacker. Bruxelles, 25 Octobre 2012 Presentation CMS Debacker Bruxelles, 25 Octobre 2012 1 Agenda 1. Aperçu de Lampiris 2. Notre approche sourcing 3. La gestion du déséquilibre du renouvelable 4. Les futurs opportunités pour gérer la flexibilité

Plus en détail

E-SER : Electricité produite à partir de sources d énergie renouvelables

E-SER : Electricité produite à partir de sources d énergie renouvelables E-SER : Electricité produite à partir de sources d énergie renouvelables Systèmes de production d électricité à partir de SER Motivations au développement de l E-SER Mécanismes de soutien Marché des certificats

Plus en détail

La révolution énergétique De la fée électricité à l énergie intelligente. Février 2010

La révolution énergétique De la fée électricité à l énergie intelligente. Février 2010 La révolution énergétique De la fée électricité à l énergie intelligente Février 00 L avènement de la Smart Grid* 3 et consommation Consommateurs *Réseau intelligent Communication et logiciels à tous les

Plus en détail

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com Dossier de presse La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR Contact presse Service.presse@edf-en.com Manon de Cassini-Hérail Manon.decassini-herail@edf-en.com Tel. : 01 40 90 48 22 / Port.

Plus en détail

Vers un Reseau Electrique Decentralise et Intelligent Marion Mesnage Accenture Technology Labs

Vers un Reseau Electrique Decentralise et Intelligent Marion Mesnage Accenture Technology Labs Vers un Reseau Electrique Decentralise et Intelligent Marion Mesnage Accenture Technology Labs Accenture, its logo, and High Performance Delivered are trademarks of Accenture. Plan La vision long terme

Plus en détail

ATELIER : INTERNATIONALISATION DE L INNOVATION ET LEVIERS EUROPEENS 1 PARTICIPATION AUX PROGRAMMES ACTUELS

ATELIER : INTERNATIONALISATION DE L INNOVATION ET LEVIERS EUROPEENS 1 PARTICIPATION AUX PROGRAMMES ACTUELS ATELIER : INTERNATIONALISATION DE L INNOVATION ET LEVIERS EUROPEENS Ce doucement constitue la note préparatoire pour l atelier «internationalisation de l innovation et leviers européens» du 27 janvier

Plus en détail

Perspective de la voiture électrique Quelle technologie pour quel marché?

Perspective de la voiture électrique Quelle technologie pour quel marché? Perspective de la voiture électrique Quelle technologie pour quel marché? François Vuille francois.vuille@e4tech.com Strategic thinking in sustainable energy Vevey 16 septembre 2011 2 c est assez 3 c est

Plus en détail

Chaleur solaire et stockage thermique haute température. Une solution durable, bas coût, écologique et performante. 27 mars 2014

Chaleur solaire et stockage thermique haute température. Une solution durable, bas coût, écologique et performante. 27 mars 2014 Chaleur solaire et stockage thermique haute température Une solution durable, bas coût, écologique et performante 27 mars 2014 Présentation de la société Société d Ingénierie/R&D avec le statut de Jeune

Plus en détail

Présentation. Présentation. générale. générale 23.01.2013. 1 ère Réunion Suivi ANR

Présentation. Présentation. générale. générale 23.01.2013. 1 ère Réunion Suivi ANR Labex Labex SOLSTICE SOLSTICE Présentation Présentation générale générale Gilles Gilles Flamant 23.01.2013 1 ère Réunion Suivi ANR Sommaire Introduction Partenaires Objectifs de R&D Domaines d intervention

Plus en détail

FLEXIPAC: Philippe ANDRE, ULg-BEMS Pour le consortium Flexipac

FLEXIPAC: Philippe ANDRE, ULg-BEMS Pour le consortium Flexipac FLEXIPAC: Optimisation d une production locale de sources d énergies renouvelables intermittentes par la flexibilisation des usages des pompes à chaleur résidentielles et tertiaires Philippe ANDRE, ULg-BEMS

Plus en détail

Synthèse de l audition de M. Laurent Antoni, CEA Liten

Synthèse de l audition de M. Laurent Antoni, CEA Liten Synthèse de l audition de M. Laurent Antoni, CEA Liten M. Laurent Antoni a été reçu par M. Denis Baupin et Mme Fabienne Keller le mercredi 30 janvier 2013. Voici les principaux extraits de son audition

Plus en détail

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015 Energie Nucléaire Principes, Applications & Enjeux 6 ème - 2014/2015 Quelques constats Le belge consomme 3 fois plus d énergie que le terrien moyen; (0,56% de la consommation mondiale pour 0,17% de la

Plus en détail

L énergie sous toutes ses formes : définitions

L énergie sous toutes ses formes : définitions L énergie sous toutes ses formes : définitions primaire, énergie secondaire, utile ou finale. Quelles sont les formes et les déclinaisons de l énergie? D après le dictionnaire de l Académie française,

Plus en détail

«Contribuer à une utilisation plus efficace de l énergie et des ressources dans le monde.»

«Contribuer à une utilisation plus efficace de l énergie et des ressources dans le monde.» «Contribuer à une utilisation plus efficace de l énergie et des ressources dans le monde.» AIEQ Déjeuner Conférence 25 octobre 2012 Michel Crochon EVP Infrastructure Business Au centre du dilemme énergétique

Plus en détail

U N I O N D E S P R O F E S S E U R S D E P H Y S I Q U E E T D E C H I M I E 719 Les voitures électriques

U N I O N D E S P R O F E S S E U R S D E P H Y S I Q U E E T D E C H I M I E 719 Les voitures électriques U N I O N D E S P R O F E S S E U R S D E P H Y S I Q U E E T D E C H I M I E 719 Les voitures électriques par 78310 Maurepas michel.meallet@orange.fr RÉSUMÉ Pourquoi se poser des questions sur les voitures

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

énergétique efficiency

énergétique efficiency Efficacité énergétique Energy efficiency L'énergie, au cœur de nos activités, fait de notre groupe un partenaire compétent pour répondre à vos attentes en efficacité énergétique. Sous la responsabilité

Plus en détail

Le pétrole fournit 40% de l énergie mondiale. C est lui qui a régulé jusqu à présent le prix de l énergie.

Le pétrole fournit 40% de l énergie mondiale. C est lui qui a régulé jusqu à présent le prix de l énergie. ² Le pétrole fournit 40% de l énergie mondiale. C est lui qui a régulé jusqu à présent le prix de l énergie. La production mondiale d énergie exprimée en équivalent tonnes de pétrole (TEP) est de plus

Plus en détail

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité» Fédération mondiale des travailleurs scientifiques World Federation of scientifique Workers 85ème session du Conseil exécutif Symposium «Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

Plus en détail

Réunion avec les actionnaires familiaux. 28 novembre 2013

Réunion avec les actionnaires familiaux. 28 novembre 2013 Réunion avec les actionnaires familiaux 28 novembre 2013 Delivering on our strategy Jean-Pierre Clamadieu Our strategic vision Build a strong leader participating in the reshaping of the global chemical

Plus en détail

CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant

CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant CO2, Gaz à effet de serre, Economie de carburant Priorité n 1 en Europe Andre Douaud Ancien Directeur Technique Constructeurs Français Automobiles CCFA À Rabat, Avril 2010 CO2 et Energie les données du

Plus en détail

Energies Renouvelables: un moteur principal du développement durable en Algérie

Energies Renouvelables: un moteur principal du développement durable en Algérie Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale de la Recherche Scientifique et du Développement Technologique Centre de Développement des Energies Renouvelables

Plus en détail

Les réseaux Câblés Enjeux face au très haut débit. FTTH et Développement durable. Ecoter, Septembre 2009

Les réseaux Câblés Enjeux face au très haut débit. FTTH et Développement durable. Ecoter, Septembre 2009 Les réseaux Câblés Enjeux face au très haut débit FTTH et Développement durable Ecoter, Septembre 2009 Notre mission BPL Global (BPLG) fournit les solutions de réseaux énergétiques intelligents permettant

Plus en détail

Nicolas Géraud CXO dasein interactions. Extraits de l intervention de

Nicolas Géraud CXO dasein interactions. Extraits de l intervention de Les technologies clés, horizon 2015 Une synthèse de trois rapports de prospective technologique, et une exploration de l imaginaire du public des entretiens de la cité. Extraits de l intervention de Nicolas

Plus en détail

ANF datacentres Cargèse septembre 2014

ANF datacentres Cargèse septembre 2014 ANF datacentres Cargèse septembre 2014 } Objectifs } PUE DCiE } GEC ERF - CUE } DCeP } DCEM } Que cherche-t-on à mesurer? Efficience du datacentre Rapport entre énergie introduite dans le datacentre et

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence de clôture OUI Biomasse. www.oui-biomasse.info 1 26.06.2015

Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence de clôture OUI Biomasse. www.oui-biomasse.info 1 26.06.2015 Umweltauswirkungen durch Biomassenutzung Etude d impact de l utilisation de la biomasse sur l environnement 26.Juni 2015 / 26 juin 2015 Akademiehotel Karlsruhe Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence

Plus en détail

Table ronde gestion de l énergie : réseaux, stockages, consommations

Table ronde gestion de l énergie : réseaux, stockages, consommations Table ronde gestion de l énergie : réseaux, stockages, consommations Lille, 14 juin 2012 Vincent MARET Directeur Energie BOUYGUES SA 1 Perspectives Un marché en pleine mutation Coûts variables de l énergie,

Plus en détail

CORRIGE. CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE

CORRIGE. CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE Thème : L eau CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 Domaine : Eau et énergie CORRIGE 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE 2.1. Enoncé L'alimentation électrique d'une navette spatiale

Plus en détail

Épreuve collaborative

Épreuve collaborative Épreuve collaborative Épreuve collaborative 1. Faire une présentation de quelqu idé fort relativ au mix énergétique (ou bouquet énergétique). (Exposé de 5 minut maximum) 2. Faut-il encore brûler le charbon?

Plus en détail

CentraleSupélec Option Energie Année universitaire 2015-2016 LE TRONC COMMUN

CentraleSupélec Option Energie Année universitaire 2015-2016 LE TRONC COMMUN OPTION ENERGIE http://www.option-energie.ecp.fr LE TRONC COMMUN Le cursus de l Option Energie se compose d un tronc commun de formation générale à la problématique énergétique dont l ambition est de sensibiliser

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

Exemple de réalisation dans le cas de projets pilotes Smart Grids. sociétaux» 13 juin, Laas-CNRS Toulouse Jean Wild

Exemple de réalisation dans le cas de projets pilotes Smart Grids. sociétaux» 13 juin, Laas-CNRS Toulouse Jean Wild Exemple de réalisation dans le cas de projets pilotes Smart Grids «Smart grids au carrefour des enjeux technologiques et sociétaux» 13 juin, Laas-CNRS Toulouse Jean Wild l'essentiel Milliards d euros de

Plus en détail

Stockage massif de l énergie: un impératif pour réussir le mix énergétique de demain?

Stockage massif de l énergie: un impératif pour réussir le mix énergétique de demain? Centre de Recherche en Economie et Droit de l Energie Stockage massif de l énergie: un impératif pour réussir le mix énergétique de demain? Quelques éléments de prospective en matière électrique Jacques

Plus en détail

VISION de l AVENIR DE L ÉNERGIE RENOUVELABLE À FAIBLE INCIDENCE POUR LE CANADA

VISION de l AVENIR DE L ÉNERGIE RENOUVELABLE À FAIBLE INCIDENCE POUR LE CANADA VISION de l AVENIR DE L ÉNERGIE RENOUVELABLE À FAIBLE INCIDENCE POUR LE CANADA RECOMMANDATIONS VISANT LA POLITIQUE GOUVERNEMENTALE : 2004-2005 Au Canada, la production d énergie est sur le point d entrer

Plus en détail

Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique

Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique Christian Ngo Résumé Stocker de l'énergie (électricité ou chaleur) pour l'utiliser quand on en a besoin est une nécessité. Le stockage

Plus en détail

EnR : les grands objectifs

EnR : les grands objectifs Les Energies Renouvelables Enjeux Pour le secteur du bâtiment à l horizon 2010 Virginie Schwarz Directrice Energie Air Bruit ADEME EnR : les grands objectifs Le Livre Blanc sur les énergies (septembre

Plus en détail

ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS

ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS LES SMART GRIDS DEVIENNENT REALITE SMART GRID ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS Date : 08/02/2011 Selon l IEA, entre 2010 et 2030 : - la croissance économique devrait engendrer une demande énergétique

Plus en détail

Étude sur le potentiel du stockage d énergies

Étude sur le potentiel du stockage d énergies Vendredi 14 novembre 2014 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com ENEA Consulting Identité Société de conseil indépendante de

Plus en détail

Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière

Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière L'impact des biocarburants sur l'effet de serre Oléagineux, Corps Gras, Lipides. Volume 9, Numéro 5, 296-8, Septembre - Octobre 2002, La filière Auteur(s) : Etienne POITRAT, ADEME (Agence de l'environnement

Plus en détail

PCN Energie / Environnement Cécile Gracy &Sophie LOQUEN ADEME

PCN Energie / Environnement Cécile Gracy &Sophie LOQUEN ADEME 1 PCN Energie / Environnement Cécile Gracy &Sophie LOQUEN ADEME 1 Horizon 2020 Horizon 2020 : architecture Recherche fondamentale Excellence scientifique Conseil européen de la recherche (ERC) Actions

Plus en détail

CADCAMation SA. Shaping a sustainable world... CADCAMation SA www.cadcamation.ch 0227922118

CADCAMation SA. Shaping a sustainable world... CADCAMation SA www.cadcamation.ch 0227922118 CADCAMation SA Shaping a sustainable world... CADCAMation SA 0227922118 NGUYEN Van Khai dipl. EPFL Consultant PLM & R&D CADCAMation SA Founded in 1993 by the Fidia Spa and Van Khai Nguyen CAD/CAM competence

Plus en détail