note Vers un smart grid en Chine? Rapport Annuel 2010 Marie-Hélène Schwoob, Asia Centre. Novembre 2010 PROGRAMME ENERGIE / ENVIRONNEMENT 2010 Plan

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "note Vers un smart grid en Chine? Rapport Annuel 2010 Marie-Hélène Schwoob, Asia Centre. Novembre 2010 PROGRAMME ENERGIE / ENVIRONNEMENT 2010 Plan"

Transcription

1 Vers un smart grid en Chine? Rapport Annuel 2010 Marie-Hélène Schwoob, Asia Centre. Novembre 2010 note PROGRAMME ENERGIE / ENVIRONNEMENT 2010 Depuis le début des années 2000, la consommation énergétique chinoise connaît un taux de croissance sans précédent. Et la demande en énergie du pays est appelée à augmenter de 75 % entre 2008 et Par ailleurs, l accentuation des pressions exercées par la dégradation de l environnement sur l économie chinoise a conduit le gouvernement à placer la réduction des émissions de carbone au cœur de ses préoccupations. Dans un tel contexte, la Chine a récemment fait part de sa volonté de mettre en place un «strong and smart grid» à l horizon 2020, afin de sécuriser et de stabiliser l approvisionnement énergétique des espaces urbains, et afin de répondre à ses objectifs de diminution de 40 % à 45 % de l intensité carbone de son économie. Plan I. Ambitions chinoises a. Volontés chinoises et ions de marché b. Vers un strong grid plutôt qu un smart grid? c. Objectifs récents : le 12 e plan quinquennal II. Le milieu entrepreneurial, relais de l évolution du réseau chinois? a. Le plan SGCC b. Initiatives : recherche et projets pilotes c. Inquiétudes III. Contraintes et obstacles a. Obstacles structurels b. Obstacles techniques c. Obstacles institutionnels 71 boulevard Raspail Paris - France Tel : Fax : ww.centreasia.eu siret IEA, World Energy Outlook 2010.

2 I. Ambitions chinoises a. Volontés chinoises et ions de marché Les ambitions chinoises en matière de smart grid ne sont plus à remettre en question. Les investissements du gouvernement (prêts, subventions et réductions fiscales) ont atteint 7,3 milliards de dollars en 2010, dépassant les 7,1 milliards de dollars dépensés par le gouvernement américain, et plaçant ainsi la Chine en tête des investissements réalisés par le gouvernement dans le domaine du smart grid. smart grid pourrait atteindre l équivalent de 20 milliards de dollars par an en La Chine offre aujourd hui une situation unique. Bien que se trouvant à l aube de la mise en place d un réseau électrique moderne, elle dispose d ores et déjà d un réservoir mondial de technologies de pointe en matière de strong and smart grid. Elle bénéficie ainsi d une occasion unique de mettre en place un réseau moderne et technologique avancé. La Chine s apprête aujourd hui à se positionner parmi les pionniers de la mise en place d un réseau smart grid à grande échelle. L investissement prévu pour les dix prochaines années s élève à 99,6 milliards de dollars pour le smart grid et à 586 milliards de dollars pour le reste du réseau électrique 2, ce qui crée des opportunités majeures pour les entreprises ITC et technologies smart grid, ainsi que pour les investisseurs dans le domaine des énergies sobres en carbone. D autres estimations 3 indiquent que la Chine, afin d atteindre ses objectifs de modernisation du réseau électrique, devra dépenser 10 milliards de dollars par an d ici à Ainsi, le marché chinois est récemment devenu le plus important et le plus prometteur pour le secteur du transport et de la distribution d énergie. En 2008, les dépenses d investissement réalisées par State Grid Corp et China Southern Grid (respectivement 80 % et 20 % du réseau chinois) atteignaient 43 milliards de dollars, avec des taux de croissance annuels prévus entre 15 % et 20 % pour les dix prochaines années. D après Mc Kinsey, le marché du 2 Rapport IHS, octobre Rapport Bloomberg, mai b. Vers un strong grid plutôt qu un smart grid? Il est important de bien comprendre les notions sousjacentes au terme chinois correspondant au «smart grid». Selon la vision occidentale, une attention particulière est prêtée aux mécanismes permettant la mise en place d un réseau énergétique efficient tandis que, selon la conception chinoise, l accent est mis sur le côté efficace du réseau d approvisionnement en énergie. Marquée par les très sérieuses pénuries énergétiques des années 2005 et 2008, la Chine s est fixée comme objectif de créer rapidement un réseau électrique fiable et sécurisé. La plus grande part du plan de «strong and smart grid» mis en place par la Chine concerne ainsi la construction d un réseau de plusieurs milliers de kilomètres de lignes à ultra haute tension (ultra high voltage, ou UHV) la State Grid Corporation of China (SGCC) projetant d installer kilomètres de lignes de transmission megavolt d ici Malgré l importance des volumes d investissement mentionnés, il est ainsi à noter que la plupart d entre eux concernent la mise en place d un système de 2

3 transmission. Le premier souci du gouvernement chinois reste ainsi l approvisionnement en électricité des espaces urbains de l est du territoire, par la mise en place d un réseau électrique de très haute tension, épine dorsale du réseau chinois moderne. c. Objectifs récents : le 12 e plan quinquennal Source : SGCC Dans le 12 e plan quinquennal ( ), le smart grid reste un sujet tout à fait important. Il participe en effet de la politique générale de diminution de la part de charbon dans le mix énergétique, dont l objectif est de passer d une part de 70 % à une part de 64 %. L augmentation de la part des énergies renouvelables et les questions d intégration des énergies éoliennes et solaires au réseau deviennent dès lors un enjeu majeur. Les voies d évolution et d intégration de cet enjeu dictées dans le 12 e plan quinquennal se concentrent sur deux types d instruments politiques : les politiques de soutien aux sous-secteurs de l intégration des énergies renouvelables au réseau et de la régulation des pics de consommation (stockage de l énergie ) ; les standards et régulations, sur lesquels des chantiers importants vont être lancés au premier trimestre II. Le milieu entrepreneurial, relais de l évolution du réseau chinois? a. Le plan SGCC Alors qu en Europe et aux États-Unis, la mise en place d un smart grid est portée par les pressions règlementaires exercées sur les entreprises impliquées dans la modernisation du réseau, en Chine, les investissements massifs permettant d impliquer les gouvernements locaux dans la voie de la modernisation du réseau, la mise en place d indicateurs d évaluation par le leadership centralisé, et le rapprochement avec les industriels clés permettent de porter l évolution vers un smart grid chinois. Depuis quelques années, les industriels clés et en particulier la SGCC exercent un rôle de plus en plus important dans le processus d évolution. Entreprise d État fondée en décembre 2002, la SGCC s est rapidement imposée en tant que leader incontesté dans le domaine T&D énergie en Chine. Le réseau d approvisionnement énergétique de l entreprise s étend aujourd hui au travers de 26 provinces, régions autonomes et municipalités soit plus de 80 % du territoire. Dans la logique des politiques en faveur de la réduction de l intensité carbone, la SGCC a lancé en avril 2009 un plan pour la mise en place d un «strong and smart grid» ( 坚 强 智 能 电 网, jianqiang zhineng dianwang). Le Livre blanc relatif au plan de strong and smart grid publié par la SGCC le 19 avril 2009 met l accent sur l effort à fournir par les entreprises dans le cadre de la construction d une structure de production et de transmission de l énergie moins émettrice de GES Planning and pilot phase Planning of Strong & Smart Grid, technical and management specification fomulation, key technology R&D and equipment development, and pilot programs Full-scale construction Speed up construction of UHV grid and urban/rural distribution network; establish preliminary Smart Grid operation, control and interactive service system. Achieve major technical breakthroughs and extensive application of key technology and equipment Completion and improving phase Preliminarily complete the construction of Strong & Smart Grid; significantly enhance resource allocation ability, security level and operation efficiency of the grid, as well as interaction among grid, power sources and consumers. 5 % 70 % 25 % 3

4 Afin d atteindre l objectif de réduction de 40 % à 45 % de l intensité carbone de l économie, la SGCC propose : State Grid s installed capacity and structure (million kw) l installation, d ici à 2020, d une structure de production d une capacité totale de 1,44 milliard de kw, composée à 28,4 % d énergies non carbone : Pumped storage energy 53 Hydropower 240 Nuclear electric power 53 Wind power 98 Solar power 18 Coal 1165 Source : SGCC l amélioration de la structure d approvisionnement : - amélioration de la capacité d intégration des énergies propres dans le réseau : installation et intégration des énergies propres dans le réseau : millions de kw Objectif millions de kw millions de tonnes - amélioration de l efficacité du système électrique : Réduction des pertes énergétiques des lignes électriques : ,59 % Objectif ,7 % Réduction cons. charbon 14 millions de tonnes 39 millions de tonnes Diminution de la consommation de charbon des centrales de production à 38g/kWh : Réduction cons. charbon 189 millions de tonnes 524 millions de tonnes - mise en place d un strong and smart grid afin d inciter les acteurs industriels et les consommateurs à adopter un comportement économique : Augmentation de la part de consommation d énergie électrique dans la consommation totale d énergie : % Objectif % À calculer - développement des véhicules électriques afin d encourager la substitution énergétique : Objectif millions de véhicules électriques Réduction cons. charbon 35,5 millions de tonnes 69 millions de tonnes TOTAL Réduction des émissions de CO ,70 millions de tonnes 4

5 b. Initiatives : recherche et projets pilotes Dans le cadre du plan strong and smart grid, la SGCC a d ores et déjà pris de nombreuses initiatives, dont de nombreux projets pilotes. Comprehensive Generation Transmission Transformation Distribution Consumption Dispatching Shanghai expo : Smart grid demonstration Wind/PV/ storage/ transmision Joint demonstration Coordination of grid and conventional power plant pilot Transmission line status monitoring center pilot Smart substation pilot Distribution automation pilot Power consumption data collection system pilot Dispatching technology support system of Smart Grid pilot Comprehensive Generation Transmission Distribution Consumption Dispatching Sino-Singapore Tianjin ecocity Smart Grid demonstration Large scale wind power forecast and operation & control Coordination of grid and conventional power plant pilot Helicopter/UAV smart patrol for transmission lines Flexible DC Transmission Integration of distributed PV generation and microgrid s operation & control Provincial centralized power service center Smart community/ building Information platform and security PFTTH Cross-link s Centralized monitoring for grid operation Status monitoring system for transmission and transformation equipments Optimization of sale-distributiondispatching management mode for rural power grid Par ailleurs, la SGCC prend également part à l élaboration des standards. Le programme de la State Grid Corp. a adopté ou intégré dans des documents techniques diffusés 150 standards choisis parmi les bonnes pratiques des entreprises («Technical Specifications of Wind Power Plant Integration», «Technical Guide of Distribution Automation», «Technical Guide of Smart Substation, Function Specifications of Smart Meter», «Technical Standards of Power Consumption Acquisition System», etc. L étude et l adoption d autres standards est en cours, et la mise en place de 41 standards «techniques critiques» devrait avoir lieu à la fin de l année 2010, dans le cadre de la conduite des projets pilotes menés par la SGCC. Enfin, la State Grid Corp. désire conduire une importante activité de recherche, au sein de trois centres principaux en cours de construction (National Energy Solar Power Generation Research and Development Center, Nanjing ; National Energy Large-Scale Wind Power Grid-Connection System Research and Development Center, Pékin ; Smart Power Consumption Technology Research and Test Center, Nanjing). Une dizaine de sujets de recherches ont été étudiés depuis 2009, et 58 autres sujets ont été identifiés comme étant des sujets clefs du domaine smart grid. 5

6 Generation Transmission Transformation Distribution Consumption Dispatching Key technology research on integration of wind and solar power Key technology research on UHVAC/DC and the development of related equipments Key technology research on smart substation and development of related equipments Superconducting energy storage system and key technology research Research on microgrid technology framework, integration technology and distributed energy storage devices Research on the bidirectional interactive marketing & sales technology and construction demonstration s Research on the advanced testing & measurement technology Research on the supporting system for dispatching technology on smart grid Information and communication support Research on the communication & information technology in smart grid Management mode research Research on the management mode in smart grid c. Inquiétudes Des inquiétudes commencent à poindre quant à l importance du rôle pris par la SGCC. Celle-ci détient aujourd hui un monopole quelque peu voyant dans le réseau électrique chinois, et l éventualité d une séparation des secteurs transmission et distribution est à prendre en compte quant on évoque l avenir de la SGCC. UHV has been severely criticized by many electric power experts and regulators. Using million-volt AC unified grid completely destroys the principle of divided regional grids that have proven to be reliable in 20 years experience. This will increase the risk of having a nation-wide outage Meng Dingzhong, senior engineer at Ministry of Electric Power, member of CIGRE and IEEE. However, this unsatisfactory operation has not prevented SGCC from investing heavily in the construction of UHVs. E.g. Huainan-Shanghai and Ximeng-Shanghai pilot s received investments of and billions yuan respectively. These two enormous s can only transmit less than half of the amount of electricity that SGCC announced they could. They are not only wasteful but also pose many security problems. Meng Dingzhong, senior engineer at Ministry of Electric Power, member of CIGRE and IEEE. Source : Business Week, State Grid Empire, / 国 网 帝 国, 商 务 周 刊,2010 年 03 月 03 日 III. Contraintes et obstacles a. Obstacles structurels Bien que le smart grid, en Chine, semble évoluer au même rythme que les réseaux américains ou européens, des contraintes structurelles tendront à faire obstacle à la progression de la modernisation du réseau chinois. Ces contraintes sont : le manque de diversification du mix énergétique et la dépendance chronique au charbon ; le rythme de la croissance de la demande énergétique et électrique (les ions faisant état d une croissance de la population urbaine chinoise de 640 millions de résidents en 2010 à 840 millions en 2020) ; l étendue du réseau et les écarts entre l ouest producteur et l est urbain consommateur, nécessitant la mise en place de lignes de transmission à très grande distance provoquant des pertes d énergie importantes. 6

7 b. Obstacles techniques L insuffisance du raccordement des sites de production d énergies renouvelables au réseau est un problème qui a été amplement mentionné dans la presse chinoise et étrangère 4. Le décalage entre la construction des sites de production des énergies renouvelables (fermes solaires et éoliennes : 1 an en moyenne) et leur raccordement au réseau électrique (2 à 3 ans) sont à l origine d importants retards en matière de capacité de production, et d un gâchis énergétique important. On estime que 3/5 de la capacité de production éolienne de State Grid Corp ne serait pas reliée au réseau. Le secteur éolien ( 弃 风, qifeng) souffre d une relative désaffection motivée par le coût plus intéressant des centrales à charbon (6,25 fois moins chères). Les problèmes d instabilité et d intermittence de la production d énergie se sont multipliés et la nécessité d acheminer l électricité sur de très longues distances est devenue critique, suscitant la préoccupation des autorités nationales au niveau central. Par ailleurs, la gestion des pics de consommation d énergie électrique constitue un problème de taille, qui n est pas facilité par l intégration des énergies renouvelables à des rythmes de production instables. En effet, les sources d énergie choisies par le gouvernement chinois afin d améliorer son mix énergétique constituent des ressources instables, ce qui accentue les problématiques de gestion des pics de consommation, et peut causer jusqu à 60 % de perte de capacité de production. Enfin, des retards technologiques importants peuvent menacer la mise en place du strong and smart grid chinois. Le retard technologique se retrouve en particulier dans le secteur de la distribution. «In the US, the coverage of Advanced Metering Infrastructure (AMI) is 6 % and that of Automatic Meter Reading (AMR) is 30 %; in China, it s almost zero.» Hu Xuehao, chief expert of China Electric Power Research Institute 5. The US published 16 operation standards in April 2009, but only one is applicable in China. Hu Xuehao, chief expert of China Electric Power Research Institute 6. Par ailleurs, les standards aujourd hui émis sont pour la plupart des standards industriels, élaborés par la SGCC, et non des standards nationaux. Enfin, des questions se posent quant à la réalité de la volonté chinoise de mettre en place un demand-side management, et quant au temps qui sera nécessaire à cette évolution. The electric power companies take the posture of a highup ruler; the users are not aware of their rights to ask for compensation for power-cuts. There is much work to do about electricity distribution in the future. Li Li, secretary of South Grid s expert committee, academician of China Engineering Institute 7. Conclusion Malgré l existence d une réelle volonté d attirer les partenaires étrangers dans la construction du strong and smart grid chinois et l accent mis sur le renforcement de la coopération sino-américaine, le système compétitif chinois reste inscrit dans les codes de compétitivité des autres secteurs. Les entreprises nationales, lorsque leur développement technologique le permet, sont généralement plus compétitives en termes de prix, et les entrepreneurs étrangers se plaignent régulièrement du manque de transparence qui caractérise les processus d appel d offre, le marché smart grid et le secteur des énergies renouvelables. La nécessité de passer d un effort de déploiement de la capacité de production à un effort du côté de la demande du milieu urbain chinois constituera une question clé pour l avenir du paysage énergétique de la Chine. Le caractère relativement nouveau des technologies smart grid est à l origine du coût particulièrement élevé de leur acquisition. Les retours sur investissement ne sont pas assez importants pour provoquer un comportement économique spontanément orienté en faveur de la mise en place de technologies smart grid. La volonté chinoise d avancer en matière de smart grid est indéniable, mais il devient urgent de satisfaire le besoin en matière de mécanismes de compensation, de méthodes de management global et intégré, et d indicateurs modernes de suivi des approvisionnements et de la consommation. c. Obstacles institutionnels Il existe tout d abord une certaine confusion en matière de standards. Malgré les importantes capacités chinoises en matière d étude et de réplication des standards, la plupart des standards internationaux restent inapplicables à la Chine. 4 Research Report on the Development of China s Wind Power, National Supervisory Authority on Electricity, July Source : Xinhua, State Grid in-depth Study, , 智 能 电 网 深 入 研 究, 新 华 社, 2010 年 10 月 20 日. 6 Source : Xinhua, State Grid in-depth Study, , 智 能 电 网 深 入 研 究, 新 华 社, 2010 年 10 月 20 日. 7 Source : Xinhua, State Grid in-depth Study, , 智 能 电 网 深 入 研 究, 新 华 社, 2010 年 10 月 20 日. 7

8 Sources : AFD Pékin, entretien Asia Centre, novembre 2010 Business Week, State Grid Empire, , 国 网 帝 国, 商 务 周 刊, 2010 年 03 月 03 日 IEA, World Energy Outlook 2010 IEC61580, Chinese Smart Grid s Scope and the Development of our Smart Grid s Strategy, , 我 国 智 能 电 网 的 现 状 及 发 展 对 策 智 能 电 网, IEC61850, 2010 年 9 月 3 日 isupply, Project on China Electricity Smart Grid Spurs Meter Shipments: Move Driven by the National Smart Grid Plan, octobre 2010 McKinsey, Evolution of the Smart Grid in China, été 2010 SGCC, Livre blanc «Strong and Smart Grid», SGCC, avril 2009 SGCC, Présentation du plan d action de la SGCC, juin 2010 Wall Street Journal, Does China Need the American Smart Grid?, , 中 国 需 要 美 国 的 智 能 电 网 吗?, 华 尔 街 日 报, 2010 年 09 月 30 日 Xinhua, State Grid in-depth Study, , 智 能 电 网 深 入 研 究, 新 华 社, 2010 年 10 月 20 日 Zpryme, Smart Grid Snapshot : China Tops Stimulus Fundings, january 2010 FOCUS Smart meters La SGCC projette de conduire un plan de modernisation du système de transmission et de distribution d électricité, pour un montant équivalant à plusieurs millions de dollars, créant des fenêtres d opportunité majeures pour les fournisseurs de compteurs électriques. Les prévisions faites pour ce marché estiment à 500 millions d unités la demande de remplacement de compteurs d ici à L accent est mis sur les technologies de dernière génération. La part de marché des compteurs électroniques devrait ainsi passer de 66,3 % en 2009 à 89,4 % en La modernisation des équipements réseau devrait surtout concerner les équipements du résidentiel et du commercial (+ 7,4 % par rapport à 2009, contre + 5,0 % pour l équipement industriel). Type d équipement Livraisons 2010 Croissance Compteur classiques 27,9 millions -9,6 % électromécaniques Compteurs électroniques 70,0 millions 15,3 % Au titre des remplacements effectués, 14,7 millions de smart meters devraient être installés avant Tandis que certaines études (McKinsey) révèlent que les smart meters et les réseaux résidentiels intelligents pourraient avoir des retours d investissement positifs en six à sept ans, d autres s inquiètent quant au coût encore élevé de ces technologies. Les produits high-tech smart grid sont en effet issus de technologies relativement nouvelles, aux coûts importants, ce qui continue de ralentir les retours sur investissement, de restreindre les comportements économiques spontanément orientés vers la transition smart meters. The new American meter model will cost over 100 dollars per household which is more than 10 times my electricity fees of the month. Hu Xuehao, expert of the Electric Power Research Institute of China. De tels problèmes constituent des menaces significatives pour le développement des smart meters en Chine, et pourraient être contournés au moyen de mécanismes financiers, à l étude aujourd hui (projet ligne de crédit verte de l AFD ). 8

Evolution de la réglementation pour faciliter l essor des Smart Grids Philippe Vié

Evolution de la réglementation pour faciliter l essor des Smart Grids Philippe Vié Evolution de la réglementation pour faciliter l essor des Smart Grids Philippe Vié Dauphine 24 janvier 2014 Agenda Transformations de la chaîne de valeur et conséquences Questions et barrières réglementaires

Plus en détail

Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques

Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques Gouvernance européenne sur les technologies énergétiques 9 Plateformes technologiques européennes sur l Energie (ETP) Industrie + Recherche Association

Plus en détail

Vers un Reseau Electrique Decentralise et Intelligent Marion Mesnage Accenture Technology Labs

Vers un Reseau Electrique Decentralise et Intelligent Marion Mesnage Accenture Technology Labs Vers un Reseau Electrique Decentralise et Intelligent Marion Mesnage Accenture Technology Labs Accenture, its logo, and High Performance Delivered are trademarks of Accenture. Plan La vision long terme

Plus en détail

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE B. Laponche 2 juin 2014 Voir en annexe la présentation de la politique énergétique allemande * 1. Sur la consommation d électricité des

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Stratégie DataCenters Société Générale Enjeux, objectifs et rôle d un partenaire comme Data4

Stratégie DataCenters Société Générale Enjeux, objectifs et rôle d un partenaire comme Data4 Stratégie DataCenters Société Générale Enjeux, objectifs et rôle d un partenaire comme Data4 Stéphane MARCHINI Responsable Global des services DataCenters Espace Grande Arche Paris La Défense SG figures

Plus en détail

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par.

THÈSE. présentée à TÉLÉCOM PARISTECH. pour obtenir le grade de. DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH. Mention Informatique et Réseaux. par. École Doctorale d Informatique, Télécommunications et Électronique de Paris THÈSE présentée à TÉLÉCOM PARISTECH pour obtenir le grade de DOCTEUR de TÉLÉCOM PARISTECH Mention Informatique et Réseaux par

Plus en détail

Optimisation et Processus métier

Optimisation et Processus métier Optimisation et Processus métier découvrez avec ILOG la solution d'optimisation leader du marché Didier Vidal vidaldid@fr.ibm.com Petit problème d optimisation 1 2000 1 Coûts de transport: 10 Euros par

Plus en détail

AVOB sélectionné par Ovum

AVOB sélectionné par Ovum AVOB sélectionné par Ovum Sources : Ovum ovum.com «Selecting a PC Power Management Solution Vendor» L essentiel sur l étude Ovum AVOB sélectionné par Ovum 1 L entreprise britannique OVUM est un cabinet

Plus en détail

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT The New Climate Economy Report EXECUTIVE SUMMARY La Commission Mondiale sur l Économie et le Climat a été établie pour déterminer s il est possible de parvenir

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees For Immediate Release October 10, 2014 Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees The Senate Standing Committee on Banking, Trade, and Commerce resumed hearings

Plus en détail

ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS

ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS LES SMART GRIDS DEVIENNENT REALITE SMART GRID ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS Date : 08/02/2011 Selon l IEA, entre 2010 et 2030 : - la croissance économique devrait engendrer une demande énergétique

Plus en détail

Table ronde gestion de l énergie : réseaux, stockages, consommations

Table ronde gestion de l énergie : réseaux, stockages, consommations Table ronde gestion de l énergie : réseaux, stockages, consommations Lille, 14 juin 2012 Vincent MARET Directeur Energie BOUYGUES SA 1 Perspectives Un marché en pleine mutation Coûts variables de l énergie,

Plus en détail

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Information aux medias Saint-Denis, France, 17 janvier 2013 L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Des revenus liés au Cloud estimés à près d un milliard d euros d ici 2015

Plus en détail

Impacts de la numérisation. 20 ans INRIA Grenoble 20 Novembre 2012

Impacts de la numérisation. 20 ans INRIA Grenoble 20 Novembre 2012 Impacts de la numérisation 20 ans INRIA Grenoble 20 Novembre 2012 AGENDA Un peu d histoire. Numérisation vous avez dit numérisation De la numérisation à l intelligence dans le réseau, la ville, les bâtiments,

Plus en détail

Le stockage de l'énergie : des nouvelles perspectives de performance énergétique pour les industriels?

Le stockage de l'énergie : des nouvelles perspectives de performance énergétique pour les industriels? Le stockage de l'énergie : des nouvelles perspectives de performance énergétique pour les industriels? Usine + 13 et 14 Novembre 2014 Francois Borghese - Prosumer marketing director Francois2.borghese@schneider-electric.com

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Johannesburg (Afrique du Sud) 4 au 7 mars 2007 Johannesburg (South Africa)

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

Smartgrid France. Club des Pôles impliqués dans les technologies SmartGrid

Smartgrid France. Club des Pôles impliqués dans les technologies SmartGrid Smartgrid France Club des Pôles impliqués dans les technologies SmartGrid Quelques chiffres du potentiel de marché du Smartgrid Un marché qui pourrait atteindre les 100 Mds de $ par an dès 2020 L IEA estime

Plus en détail

Product Overview Présentation produits

Product Overview Présentation produits 011 Product Overview Présentation produits 3 In tune with the needs of our clients A fi eld as demanding as the Energy Sector requires the maximum level of cooperation among all those of us that form a

Plus en détail

LADIES IN MOBILITY. LIVE TWEET Innovative City

LADIES IN MOBILITY. LIVE TWEET Innovative City LIVE TWEET Innovative City 1. LadiesinMobility @LadiesMobility19 Juin In Smart Cities, we should create a collaborative model #smartcity #icc2013 2. LadiesinMobility @LadiesMobility19 Juin Cities like

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

Efficacité énergétique. Conférence Green Univers Le 13 octobre 2011

Efficacité énergétique. Conférence Green Univers Le 13 octobre 2011 Efficacité énergétique Conférence Green Univers Le 13 octobre 2011 Plan Une vision globale de la consommation d'énergie des entreprises Les pays leaders et les grandes décisions en faveur des entreprises

Plus en détail

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK THE AFRICAN CONTINENT: SOME LANDMARKS AFRICAN NETWORKS: STATE OF PLAY STRATEGY: DESTINATION 2040 Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK

Plus en détail

Mathématiques et énergie quelles opportunités dès demain? SMAI 10 Avril 2012

Mathématiques et énergie quelles opportunités dès demain? SMAI 10 Avril 2012 CONFIDENTIEL - Copyright 2012 Clean Horizon Consulting 1 Mathématiques et énergie quelles opportunités dès demain? SMAI 10 Avril 2012 Source: Clean Horizon CONFIDENTIEL - Copyright 2012 Clean Horizon Consulting

Plus en détail

Etienne Galerneau. etienne_galerneau@fr.ibm.com. Manager of Integration Acquisition Software Group IMT France & NWA

Etienne Galerneau. etienne_galerneau@fr.ibm.com. Manager of Integration Acquisition Software Group IMT France & NWA Etienne Galerneau etienne_galerneau@fr.ibm.com Manager of Integration Acquisition Software Group IMT France & NWA 13 Les acquisitions au cœur de la stratégie d IBM Software Group Annual meeting of stockholders

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Missions Registration Information Payment of allowances Support for job seekers Assistance to companies for their recruitment Establishment

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

Provide supervision and mentorship, on an ongoing basis, to staff and student interns.

Provide supervision and mentorship, on an ongoing basis, to staff and student interns. Manager, McGill Office of Sustainability, MR7256 Position Summary: McGill University seeks a Sustainability Manager to lead the McGill Office of Sustainability (MOOS). The Sustainability Manager will play

Plus en détail

La gestion des risques IT et l audit

La gestion des risques IT et l audit La gestion des risques IT et l audit 5èmé rencontre des experts auditeurs en sécurité de l information De l audit au management de la sécurité des systèmes d information 14 Février 2013 Qui sommes nous?

Plus en détail

Thales Services, des systèmes d information plus sûrs, plus intelligents www.thalesgroup.com

Thales Services, des systèmes d information plus sûrs, plus intelligents www.thalesgroup.com , des systèmes d information plus sûrs, plus intelligents www.thalesgroup.com Thales, leader mondial des hautes technologies Systèmes de transport, Espace, Avionique, Opérations aériennes, Défense terrestre,

Plus en détail

La révolution énergétique De la fée électricité à l énergie intelligente. Février 2010

La révolution énergétique De la fée électricité à l énergie intelligente. Février 2010 La révolution énergétique De la fée électricité à l énergie intelligente Février 00 L avènement de la Smart Grid* 3 et consommation Consommateurs *Réseau intelligent Communication et logiciels à tous les

Plus en détail

POLICY: FREE MILK PROGRAM CODE: CS-4

POLICY: FREE MILK PROGRAM CODE: CS-4 POLICY: FREE MILK PROGRAM CODE: CS-4 Origin: Authority: Reference(s): Community Services Department Cafeteria Services and Nutrition Education Division Resolution #86-02-26-15B.1 POLICY STATEMENT All elementary

Plus en détail

THE TRADITIONAL POWER GRID. Data Management Challenges in Smart Grids. The grid we are using

THE TRADITIONAL POWER GRID. Data Management Challenges in Smart Grids. The grid we are using Data Management Challenges in Smart Grids Christophe Bobineau 1 THE TRADITIONAL POWER GRID The grid we are using Many implementation decisions were made 120 years ago Three main components Power generation

Plus en détail

Les grands chantiers du Smart Grid français. vers une feuille de route technologique

Les grands chantiers du Smart Grid français. vers une feuille de route technologique Les grands chantiers du Smart Grid français vers une feuille de route technologique Bogdan ROSINSKI pôle S2E2 SMART ELECTRICITY CLUSTER ASPROM Conférence «Maîtrise de l'énergie» Paris 6 avril 2011 Sommaire

Plus en détail

VISION de l AVENIR DE L ÉNERGIE RENOUVELABLE À FAIBLE INCIDENCE POUR LE CANADA

VISION de l AVENIR DE L ÉNERGIE RENOUVELABLE À FAIBLE INCIDENCE POUR LE CANADA VISION de l AVENIR DE L ÉNERGIE RENOUVELABLE À FAIBLE INCIDENCE POUR LE CANADA RECOMMANDATIONS VISANT LA POLITIQUE GOUVERNEMENTALE : 2004-2005 Au Canada, la production d énergie est sur le point d entrer

Plus en détail

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la MS Project 1- Créer un nouveau projet définir la date du déclenchement (début) ou de la fin : File New 2- Définir les détails du projet : File Properties (permet aussi de voir les détails : coûts, suivi,

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Public and European Business Law - Droit public et européen des affaires. Master I Law Level

Public and European Business Law - Droit public et européen des affaires. Master I Law Level Public and European Business Law - Droit public et européen des affaires Stéphane de La Rosa Master I Law Level Delivered Lectures Jean Monnet Chair «Droit de l Union Européenne et Mutations de l intégration

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

Exemple d étude de caractérisation et monitoring d un site de stockage de CO 2 en aquifère salin profond. (Bassin Parisien).

Exemple d étude de caractérisation et monitoring d un site de stockage de CO 2 en aquifère salin profond. (Bassin Parisien). Exemple d étude de caractérisation et monitoring d un site de stockage de CO 2 en aquifère salin profond. (Bassin Parisien). Clean Tuesday 12 octobre 2010 Natalia QUISEL Pascal CESSAT 12/10/2010) Veolia

Plus en détail

Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise

Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise Business Continuity Convention Tunis 27 Novembre 2012 Sommaire Sections 1 Ernst & Young : Qui sommes-nous? 2 Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise

Plus en détail

Paxton. ins-20605. Net2 desktop reader USB

Paxton. ins-20605. Net2 desktop reader USB Paxton ins-20605 Net2 desktop reader USB 1 3 2 4 1 2 Desktop Reader The desktop reader is designed to sit next to the PC. It is used for adding tokens to a Net2 system and also for identifying lost cards.

Plus en détail

Conférence Toulouse Décembre 2007

Conférence Toulouse Décembre 2007 Conférence Toulouse Décembre 2007 _1 Avertissement Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations qui expriment des objectifs établis sur la base des appréciations

Plus en détail

La sécurité des solutions de partage Quelles solutions pour quels usages?

La sécurité des solutions de partage Quelles solutions pour quels usages? La sécurité des solutions de partage Quelles solutions pour quels usages? Swiss IT Business 22/04/15 #ECOM15 #SITB15 #SMARC15 @OodriveOfficiel #oodrive LA SÉCURITÉ DES SOLUTIONS DE PARTAGE QUELLES SOLUTIONS

Plus en détail

Consultants en coûts - Cost Consultants

Consultants en coûts - Cost Consultants Respecter l échéancier et le budget est-ce possible? On time, on budget is it possible? May, 2010 Consultants en coûts - Cost Consultants Boulletin/Newsletter Volume 8 Mai ( May),2010 1 866 694 6494 info@emangepro.com

Plus en détail

Renewable Energy For a Better World. Transforming Haïti s energy challenges into wealth and job creating opportunities ENERSA

Renewable Energy For a Better World. Transforming Haïti s energy challenges into wealth and job creating opportunities ENERSA Renewable Energy For a Better World Transforming Haïti s energy challenges into wealth and job creating opportunities COMPANY PROFILE Haiti's only designer and MANUFACTURER of solar panels and solar appliances

Plus en détail

Conférence Ecoconception

Conférence Ecoconception Conférence Ecoconception Bâtiment, Eau, Industrie, Energie : Quel impact de la Directive Ecoconception sur les pompes, les moteurs et les compresseurs? Que se passe-t-il au delà de nos frontières européennes?

Plus en détail

RESEAUX INDUSTRIELS et SUPERVISION Cours du 25 janvier 2006 - ENSPS salle C301

RESEAUX INDUSTRIELS et SUPERVISION Cours du 25 janvier 2006 - ENSPS salle C301 RESEAUX INDUSTRIELS et SUPERVISION Cours du 25 janvier 2006 - ENSPS salle C301 Serge RULEWSKI Directeur de Région Division Automation & Drives SIEMENS France - Région EST Page 1 RESEAUX INDUSTRIELS et

Plus en détail

Cloud Computing: de la technologie à l usage final. Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis

Cloud Computing: de la technologie à l usage final. Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis Cloud Computing: de la technologie à l usage final Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis ADOPTION DU CLOUD COMPUTING Craintes, moteurs, attentes et

Plus en détail

How can I communicate results effectively to different audiences? Comment communiquer ef8icacement les résultats à différents auditoires?

How can I communicate results effectively to different audiences? Comment communiquer ef8icacement les résultats à différents auditoires? How can I communicate results effectively to different audiences? Comment communiquer ef8icacement les résultats à différents auditoires? Concurrent Session: Tuesday, April 17, 2012 (11:00 12:15) Séance

Plus en détail

We Generate. You Lead.

We Generate. You Lead. www.contact-2-lead.com We Generate. You Lead. PROMOTE CONTACT 2 LEAD 1, Place de la Libération, 73000 Chambéry, France. 17/F i3 Building Asiatown, IT Park, Apas, Cebu City 6000, Philippines. HOW WE CAN

Plus en détail

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Darren Cooper Information Management Consultant, IBM Software Group 1st December, 2011 Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Information

Plus en détail

«Contribuer à une utilisation plus efficace de l énergie et des ressources dans le monde.»

«Contribuer à une utilisation plus efficace de l énergie et des ressources dans le monde.» «Contribuer à une utilisation plus efficace de l énergie et des ressources dans le monde.» AIEQ Déjeuner Conférence 25 octobre 2012 Michel Crochon EVP Infrastructure Business Au centre du dilemme énergétique

Plus en détail

Smart Grids, réseaux électriques intelligents

Smart Grids, réseaux électriques intelligents Smart Grids, réseaux électriques intelligents Jeudi 13 mars 2014 Jean-Luc THOMAS Professeur du Conservatoire national des arts et métiers Directeur du département Ingénierie des Systèmes Mécaniques et

Plus en détail

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride Mission commerciale Du 29 septembre au 2 octobre 2015 Veuillez remplir un formulaire par participant Coordonnées

Plus en détail

Participation à un projet européen de Smart Cities

Participation à un projet européen de Smart Cities Participation à un projet européen de Smart Cities DESTINATION Gaëtan Cherix Directeur Centre de Recherches Energétiques et Municipales, Martigny Georges Ohana Délégué à l énergie Services Industriels

Plus en détail

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite.

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Rational ClearCase or ClearCase MultiSite Version 7.0.1 Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Product Overview IBM Rational

Plus en détail

Nos Métiers. Historique. Notre Vision. Notre Mission

Nos Métiers. Historique. Notre Vision. Notre Mission Historique 1958 : Création de la SMMO : Minoterie de blé tendre à Oujda. Première minoterie cotée en bourse entre 1972 et 1980. 1989 : Création de la société COPATES ; première unité industrielle de production

Plus en détail

Conseil d administration 309 e session, Genève, novembre 2010 GB.309/PFA/7 PFA

Conseil d administration 309 e session, Genève, novembre 2010 GB.309/PFA/7 PFA BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 309 e session, Genève, novembre 2010 GB.309/PFA/7 Commission du programme, du budget et de l administration PFA SEPTIÈME QUESTION À L ORDRE DU JOUR

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE VIABILITE FINANCIERE POUR LES SYSTEMES NATIONAUX DES AIRES PROTEGEES

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE VIABILITE FINANCIERE POUR LES SYSTEMES NATIONAUX DES AIRES PROTEGEES TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE VIABILITE FINANCIERE POUR LES SYSTEMES NATIONAUX DES AIRES PROTEGEES Tableau de bord des indicateurs financiers Première Partie Situation financière globale du Système

Plus en détail

sur le réseau de distribution

sur le réseau de distribution EDF-R&D Département MIRE et Département EFESE 1, avenue du Général de Gaulle 92141 Clamart Impact qualité du site photovoltaïque "Association Soleil Marguerite" sur le réseau de distribution Responsable

Plus en détail

«L apport des réseaux électriques intelligents»

«L apport des réseaux électriques intelligents» ENR et intermittence : l intégration dans les réseaux de distribution en France 18 avril 2013 Michèle Bellon, Présidente du directoire d ERDF «L apport des réseaux électriques intelligents» Les réseaux

Plus en détail

The space to start! Managed by

The space to start! Managed by The space to start! Managed by ESA Business Incubation Centers (ESA BICs) : un programme de soutien à la création d entreprises L Agence Spatiale Européenne (ESA) dispose d un programme de transfert de

Plus en détail

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES 13 European Economic and Social Committee Comité économique et social européen 13 This publication is part of a series of catalogues published in the context of

Plus en détail

VMware : De la Virtualisation. au Cloud Computing

VMware : De la Virtualisation. au Cloud Computing VMware : De la Virtualisation. au Cloud Computing Tunis, le 12 Décembre 2012 Jamal Belhachemi BDM South EMEA 2010 VMware, Inc. Tous droits réservés. 2010 #1 dans les priorités des Directeurs Informatiques

Plus en détail

Public and European Business Law - Droit public et européen des affaires. Master I Law Level

Public and European Business Law - Droit public et européen des affaires. Master I Law Level Public and European Business Law - Droit public et européen des affaires Stéphane de La Rosa Master I Law Level Delivered Lectures Jean Monnet Chair «Droit de l Union Européenne et Mutations de l intégration

Plus en détail

La gestion des mots de passe pour les comptes à privilèges élevés

La gestion des mots de passe pour les comptes à privilèges élevés La gestion des mots de passe pour les comptes à privilèges élevés Bernard Levasseur, ing. CISSP Spécialiste en solutions de sécurité Séminaire Bell sur les solutions de sécurité Le 12 novembre 2009 Page

Plus en détail

Les réseaux Câblés Enjeux face au très haut débit. FTTH et Développement durable. Ecoter, Septembre 2009

Les réseaux Câblés Enjeux face au très haut débit. FTTH et Développement durable. Ecoter, Septembre 2009 Les réseaux Câblés Enjeux face au très haut débit FTTH et Développement durable Ecoter, Septembre 2009 Notre mission BPL Global (BPLG) fournit les solutions de réseaux énergétiques intelligents permettant

Plus en détail

Council Member Inquiry/Motion Form Demande de renseignements d un membre du Conseil /Formulaire de motion

Council Member Inquiry/Motion Form Demande de renseignements d un membre du Conseil /Formulaire de motion Council Member Inquiry/Motion Form Demande de renseignements d un membre du Conseil /Formulaire de motion From/Exp. : Councillor/Conseiller S. Blais Date : February 27, 2012 File/Dossier : ITSC 01-12 To/Dest.

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

Canal Latéral à La Loire Région Centre, Département du Cher

Canal Latéral à La Loire Région Centre, Département du Cher Figure 1 : arbre tombé au niveau de la passerelle de Cuffy, PK112 PK113 Fallen tree by the Cuffy footbridge, Km marker 113 Crédit Photo : Michèle et Gérard B. D B A / E n t e n t e d e s C a n a u x d

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Bonjour Mesdames et Messieurs, Je suis très heureux d être avec vous aujourd hui pour ce Sommet AéroFinancement organisé

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

Nouveautés printemps 2013

Nouveautés printemps 2013 » English Se désinscrire de la liste Nouveautés printemps 2013 19 mars 2013 Dans ce Flash Info, vous trouverez une description des nouveautés et mises à jour des produits La Capitale pour le printemps

Plus en détail

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité» Fédération mondiale des travailleurs scientifiques World Federation of scientifique Workers 85ème session du Conseil exécutif Symposium «Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

Plus en détail

GEIDE MSS /IGSS. The electronic document management system shared by the Luxembourg

GEIDE MSS /IGSS. The electronic document management system shared by the Luxembourg GEIDE MSS /IGSS The electronic document management system shared by the Luxembourg Social Security Ministry and IGSS Introduction: The administrative context IGSS missions Legal and international affairs

Plus en détail

YOUR TACTICS TO PROSPER IN CHINA?

YOUR TACTICS TO PROSPER IN CHINA? YOUR TACTICS TO PROSPER IN CHINA? AMBITION Pour séduire les plus courtisés du monde... les consommateurs chinois, les organisations occidentales doivent adopter une stratégie de différentiation culturellement

Plus en détail

NOM ENTREPRISE. Document : Plan Qualité Spécifique du Projet / Project Specific Quality Plan

NOM ENTREPRISE. Document : Plan Qualité Spécifique du Projet / Project Specific Quality Plan Document : Plan Qualité Spécifique du Projet Project Specific Quality Plan Référence Reference : QP-3130-Rev 01 Date Date : 12022008 Nombre de Pages Number of Pages : 6 Projet Project : JR 100 Rédacteur

Plus en détail

La solution idéale de personnalisation interactive sur internet

La solution idéale de personnalisation interactive sur internet FACTORY121 Product Configurator (summary) La solution idéale de personnalisation interactive sur internet FACTORY121 cité comme référence en «Mass Customization» au MIT et sur «mass-customization.de» Specifications

Plus en détail

EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS

EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS JET SERVICES GROUP vous propose la solution MANAJETS destinée aux opérateurs

Plus en détail

THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012

THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012 THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012 We, the participants, assembled in Ouagadougou, Burkina Faso, from 5-7 March 2012, for the meeting

Plus en détail

iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2

iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2 iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2 134712-LLP-2007-HU-LEONARDO-LMP 1 Information sur le projet iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012

GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012 GLOBAL FORUM London, October 24 & 25, 2012-1 - Content REDUCING FLARING AND DEVELOPMENT OF GAS IN THE REPUBLIC OF CONGO REDUCTION DU TORCHAGE ET VALORISATION DU GAZ EN REPUBLIQUE DU CONGO - 2 - Content

Plus en détail

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE PURPOSE The Audit Committee (the Committee), assists the Board of Trustees to fulfill its oversight responsibilities to the Crown, as shareholder, for the following

Plus en détail

This is a preview - click here to buy the full publication NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STAN DARD. Telecontrol equipment and systems

This is a preview - click here to buy the full publication NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STAN DARD. Telecontrol equipment and systems NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STAN DARD CEI IEC 870-3 Première édition First edition 1989-03 Matériels et systèmes de téléconduite Troisième partie: Interfaces (caractéristiques électriques) Telecontrol

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

Agile&:&de&quoi&s agit0il&?&

Agile&:&de&quoi&s agit0il&?& Association Nationale des Directeurs des Systèmes d Information &:&de&quoi&s agit0il&?& Pierre Delort, Président, Association Nationale des DSI http://www.andsi.fr/tag/delort/ Document confidentiel Ne

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail