Fraude scientifique. Ferric C. Fang et al. PNAS 2012;109: by National Academy of Sciences

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fraude scientifique. Ferric C. Fang et al. PNAS 2012;109:17028-17033. 2012 by National Academy of Sciences"

Transcription

1

2 Fraude scientifique Ferric C. Fang et al. PNAS 2012;109: by National Academy of Sciences

3 Barrière de la langue

4 Recherche et Développement en Corée

5 Les atouts Enseignement secondaire Enseignement universitaire # 1 #1, 2, 4 Des pays OCDE pour achèvement secondaire des pays OCDE au PISA en maths, lecture et science, respectivement 3 85 k 200 k + universités au top 100 QS-Time ranking SNU (31 e ), KAIST (51 e ), POSTECH (86 e ) étudiants étrangers étudiants en mobilité

6 R&D en Corée Dépense intérieure de recherche et développement Milliards OCDE, DIRD brutes DIRD %PIB

7 R&D en Corée DIRD Financement Exécution État 23.8 Autres sources nationales 1.1 Étranger 0.3 État 3.2 Ens. Sup.; 11.3 Assoc./ONG 1.3 OCDE, 2012 Entreprises 74.7 Entreprises 77.9

8 R&D en Corée Budget gouvernemental Évolution annuelle Répartition par ministère Milliards US$ MSIP, % 12% 10% 8% 6% 4% 2% 0% Variation annuelle Others 34% Defense, Acquisition, Program Administration 13% Ministry of Science, ICT & Future Planning 34% Ministry of Trade, Industry & Energy 19%

9 R&D en Corée Personnels ETP pour mille emplois chercheurs pour une population de e rang mondial OCDE, 2011 Personnels R&D Chercheurs

10 Sciences Technologie et Innovation en Corée

11 Part des familles de brevets (2012) Pourcentage PRINCIPAUX INDICATEURS DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE : VOLUME 2014/2 OCDE 2015

12 Composite S&T Innovation index COSTII Moyenne OCDE United States Switzerland Japan Sweden Netherlands Germany Finland Korea Iceland Denmark Ireland United Kingdom France Belgium Austria Norway Canada Luxembourg Australia New Zealand Czech Republic Spain Hungary Portugal Italy Turkey Poland Slovak Republic Mexico Greece 0 KISTEP, 2013

13 COSTII Évolution de la Corée depuis 2008 KISTEP, COSTII Rang

14 Stratégie nationale et internationale

15 Stratégie nationale et internationale 1. Le gouvernement lance le concept de l économie créative, Creative Economy 2. Le MSIP publie son 3 e plan fondamental en S&T pour diffuser, dynamiser et renforcer le concept d économie créative 3. Le MOTIE identifie les Initiatives industrielles coréennes pour l économie créative

16 Creative Economy Un nouveau paradigme économique pour créer de l emploi en créant de nouvelles industries et de nouveaux marchés en renforcant des industries existantes en associant l imagination et le créativité populaire dans les S&T Individual Enterprise Government Imagination Creativity S&T ITC Creative Asset Business Start-up Convergence New Market/ Reinforcing exisiting industry Fair Competition Globalisation Good Jobs

17 3 e plan fondamental S&T ( ) Stratégie en 5 phases 1 Amont Renforcer l investissement national en R&D et son efficacité 2 Développer les technologies stratégiques nationales 3 Méthode Dynamiser la créativité sur le long terme 4 5 Encourager la Créer de l emploi création de à partir des nouvelles développement industries en S&T

18 3 e plan fondamental S&T ( ) Technologies stratégiques nationales Développer les technologies stratégiques nationales pour assurer la croissance économique et améliorer la qualité de la vie 120 technologies stratégiques nationales dans 5 domaines clés

19 3 e plan fondamental S&T ( ) Associer les régions Créer un système régional de l innovation 38 domaines prioritaires pour les 17 régions et métropoles

20 Initiatives industrielles du MOTIE Quinze initiatives définies par un collège de 500 experts en favorisant: les secteurs avec un impact élevé sur l industrie la création d emploi de haut niveau par la convergence des technologies la sécurité de la croissance par un investissement sur le long terme le développement des capacités technologiques des PME et la mise en place des coopérations régionales et internationales

21 Initiatives industrielles du MOTIE

22 Creative Economy Gouvernance National Science & Technology Council Review and mediate Basic S&T policy and programme Ministry of Science, ITC and Future Planning Executive Ministry in S&T Set up 'S&T Basic Plan' Central and Local Governments Short/mid/long-term plan by themes Ministry of Strategy and Finance Budget Confirmation Funding Agencies Implementing activities Government Funding Research Institutes Universities Industry

23 Les outils de l innovation Clusters Un secteur R&D industriel particulier ¾ R&D des entreprises menée par les grands groupes Les clusters, un plan national industrie rapprochement recherche clusters pan régionaux mini clusters Des initiatives locales Gyeonggi : Pangyo avec IP-K Digital media-city à Séoul Peu de relation avec la France

24 Les outils de l innovation Centres innovants pour l économie créative Collectivité locales Daegu Gyeongbuk Daejon Sejong Busan Gyeongnam Incheon Gyeonggi Gwangju Jeonbuk Jeonnam Chungbuk Chungnam Gangwon Séoul Ulsan Jeju Grands groupes associés Samsung Samsung SK SK Lotte Doosan Hanjin KT Hyundai Motor Hyosung GS LG Hanwha Naver CJ HHI (Hyundai Heavy Industries) Daum

25 Les outils de l innovation Centres innovants pour l économie créative Collectivités locales Busan Daegu Gwangju Daejon Ulsan Sejong Gangwon Chungbuk Chungnam Jeonbuk Jeonnam Gyeongbuk Gyeongnam Jeju Secteurs à soutenir Contenus numériques et bio-santé Services d informations intelligents et équipements médicaux Electroménagers intelligents Convergence de communications et technologies sans fil Pièces détachées pour le secteur de l énergie, automobile et environnement Pièces automobiles et bio-matières Secteur alimentaire et sport Secteur biopharmaceutique, semi-conducteurs, pièces détachées électriques et énergie solaire Ecrans et pièces automobiles Secteur alimentaire santé Installations d énergie et matériaux polymères (pétrochimie) Pièces détachées pour les appareils numériques et téléphones mobiles Secteur aéronautique Secteur de l eau

26 Les principaux acteurs

27 Les acteurs Presidency Others MAFRA MOTIE MSIP secretary ship PM MOE KISTEP NSTC NRCS NRF KOFAC NST Universities MOF - KOHA - NFRDI -KIOST MFS - NIFDSE MFIT -NGII -KIWE -KAITA MHW - KCDCP - NRC - NCC MEE - NIMR - NIER - NIBI -KEITI - NAAS - NICS - NIHHS - NIAS - KFSV - KFRI - QIA - NAQS - KIAT - KICET - KESRI IP-K IBS - KIMM - ETRI - NRSI - KICT - KRRI - KFRI - WIKIM - KIGAM - KITECH - KIMS - KIER - KRICT - KIT - KERI - KIST - NSIR - GTC - KBSI - KASI - KRIBB - KRISS - KAERI - KARI - KIOM - KISTI - STEPI - KRIHS - KIEP - KIET - KEEI - KISDI - KEDI - KICE - KOTI - KLI - KREI - KLRI - KINU - KDI - KIHASA - KWDI - KIPF - KRIVET - NYPI - KMI - KIPA - KIC - KEI - AURI - CRIC - KICCE - KIPF - KDI Strategy Agency Operator

28 Principaux acteurs Les Universités SKY : SNU, Korea, Yonsei Universités S&T : KAIST POSTECH Le top 20 coréen : SKKU, EWHA, Konkuk, Inha, PNU, Ulsan etc Les GRI : spécialisés ou non (ex KIST) La NRF avec le Korean Innovation Center : EU, US (2), Russie, Chine

29 Internationalisation

30 Internationalisation Milliers % 25% 3 fois plus de publications depuis 2002 Publications % 15% Nette augmentation des copublications depuis % Co-publications Corée seule

31 Internationalisation Domaines de la recherche coréenne Biomédecine 60% 50% 40% 30% Arts et humanités 20% 10% Sciences physiques Monde 0% Corée Kr & Monde Sciences sociales Technology Source Web of Sciences, cinq dernières années

32 La coopération avec la France

33 Domaines de publications Biomédecine 60% 50% 40% 30% Arts et humanités 20% 10% 0% Sciences physiques Corée France Fr & Kr Kr & Monde Sciences sociales Technology Source Web of Sciences, cinq dernières années

34 Copublications par domaines Life_Biomedicine Physics Technology Social Sciences Arts Humanities 1USA USA USA USA USA 2JAPAN PEOPLES R CHINA PEOPLES R CHINA ENGLAND SCOTLAND 3PEOPLES R CHINA JAPAN JAPAN PEOPLES R CHINA ENGLAND 4CANADA INDIA INDIA CANADA AUSTRALIA 5GERMANY GERMANY GERMANY AUSTRALIA PEOPLES R CHINA 6ENGLAND ENGLAND ENGLAND JAPAN SINGAPORE 7AUSTRALIA FRANCE CANADA SINGAPORE DENMARK 8INDIA RUSSIA AUSTRALIA GERMANY JAPAN 9ITALY ITALY FRANCE TAIWAN TAIWAN 10FRANCE SPAIN SINGAPORE NETHERLANDS CANADA 11TAIWAN TAIWAN SAUDI ARABIA FRANCE GERMANY 12SINGAPORE SWITZERLAND VIETNAM NEW ZEALAND INDIA

35 Actions «communes» existantes Structures communes CNRS 3 LIA : CPN, FK-PPL, NANOFUNC 3 GDRI : NAMIS, FUNMOOD, ReadiNet 1 PICS Institut Pasteur de Corée IP-K 1 GRDC: CNRS EWHA Research Center Projets européens, Erasmus+ Laboratoires R&D en entreprise : Alcatel, Air Liquide, Thalès, etc.

36 Thématiques prioritaires 7 thématiques prioritaires (Présidents Park et Hollande Nov. 13) 1. Véhicules automobiles respectueux de l'environnement 2. Aéronautique 3. Agroalimentaire 4. Numérique 5. Sciences de la vie 6. Robotique 7. Smartgrid Secteurs innovants (visite Macron Nov. 14) Accords sur 3 secteurs 1. Véhicules électriques 2. Nanotechnologies 3. E-santé d autres domaines possibles 1. Smartgrid 2. Smart manufacturing 3. Textiles du futur

37 Thématiques prioritaires, SNR et H2020 Aéronautique Véhicule Environnement Énergie sûre propre efficace Numérique Données massives (Big Data) Europe dans un monde en évolution Smartgrid Environnement, énergie et développement durable Bio économie Climat / Ressources Transports intelligents verts intégrés Homme et société Robotique Agroalimentaire Santé Démographie Bien être Vie et santé Sciences de la vie

38 Outils de financement

39 Outils de financement Corée Small and Medium Business Administration NRF GRDC Mobilité France ANR MAEDI/MENESR PHC STAR STIC Asie Bio ASIE Europe H2020 Erasmus Marie Curie

40 Budget NRF par programme (2014) Academic Research Capacity Enhancement; 584 Human Resource Development, Research Promotion and Infra-Development; University Education Capacity Enhancement; MILLIONS US$ International Cooperation; Others Aerospace Capacity Enhancement; Basic Research; 783 Nuclear Energy; Future Technology; 581.7

41

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE Colloque Protection sociale d entreprise Paris, 26 mars 2010 http://www.irdes.fr/espacerecherche/colloques/protectionsocialeentreprise

Plus en détail

Web Analytics. des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012

Web Analytics. des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012 Web Analytics Comment Valoriser la Connaissance des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012 Agenda comscore en Quelques Chiffres Réseaux Sociaux : Etat des lieux

Plus en détail

Service ENX BT Infonet

Service ENX BT Infonet Service ENX BT Infonet Présentation ENX 25 Mai 2005 Paul Lenfant Fabrice Leclerc paul.lenfant@fr.bt.infonet.com fabrice.leclerc@fr.bt.infonet.com AGENDA! BT Infonet! Le service ENX de BT Infonet! Modèle

Plus en détail

Forum sur les Institutions, le

Forum sur les Institutions, le LA GUERRE DU DROIT Système juridique, levier de la croissance ou frein? 9 novembre 0-5h00 6h0 Journées d économie de Lyon 0 Bertrand du Marais Forum sur les Institutions, le Conseiller d État, détaché

Plus en détail

Servir l avenir Une initiative d EUREKA et de la Commission européenne, destinée aux Pme innovantes à fort potentiel de croissance

Servir l avenir Une initiative d EUREKA et de la Commission européenne, destinée aux Pme innovantes à fort potentiel de croissance Servir l avenir Une initiative d EUREKA et de la Commission européenne, destinée aux Pme innovantes à fort potentiel de croissance Les TIC dans Horizon 2020-22 janvier 2014 01. 02. Présentation générale

Plus en détail

REPÈRES ÉCONOMIQUES POUR UNE RÉFORME DES RETRAITES JUILLET 2015

REPÈRES ÉCONOMIQUES POUR UNE RÉFORME DES RETRAITES JUILLET 2015 REPÈRES ÉCONOMIQUES POUR UNE RÉFORME DES RETRAITES JUILLET 2015 2000 2005 2010 2015 2020 2025 2030 2035 2040 2045 2050 2055 2060 en % du PIB UN FINANCEMENT DES RETRAITES TOUJOURS PAS ASSURÉ Solde financier

Plus en détail

Utilisation du contrôle de qualité

Utilisation du contrôle de qualité Bio-Rad Laboratories Contrôle de qualité Utilisation du contrôle de qualité Les fondements d un haut niveau de soins des patients passent par l amélioration des performances au laboratoire Bio-Rad Laboratories

Plus en détail

Les classes de service pour les projets scientifiques

Les classes de service pour les projets scientifiques Les classes de service pour les projets scientifiques L'exemple des grilles de calcul et du projet EGEE Journée «Classes de Service de RAP» Jean-Paul Gautier, Mathieu Goutelle (CNRS UREC) www.eu-egee.org

Plus en détail

Case study Méthodologie d enquête et développement d une Great Place To Work

Case study Méthodologie d enquête et développement d une Great Place To Work Case study Méthodologie d enquête et développement d une Great Place To Work Histoire 1991 2002 1998 2011 Réseau Global 3 NORTH AMERICA United States Canada LATIN AMERICA Argentina Bolivia Brazil Central

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

Travaux du CMI : économie de la connaissance et politiques d innovation dans les pays arabes. Cas tunisien

Travaux du CMI : économie de la connaissance et politiques d innovation dans les pays arabes. Cas tunisien Travaux du CMI : économie de la connaissance et politiques d innovation dans les pays arabes. Cas tunisien Latifa Belarbi, consultante, Banque mondiale, CMI Marseille Conférence Finale ETC Tunis, 19 Février

Plus en détail

Secteur bancaire Enjeux d image

Secteur bancaire Enjeux d image Secteur bancaire Enjeux d image Étude mondiale Luc Durand Président Ipsos, Québec Luc.Durand@ipsos.com Plan de la présentation Sommaire méthodologique Portrait global La surveillance des banques Quand

Plus en détail

NOUVEAU: Gestion du Cycle de Vie

NOUVEAU: Gestion du Cycle de Vie Essential Plus Extra NOUVEAU: Gestion du Cycle de Vie Conserver votre système de stockage et de mise à disposition Kardex Remstar au plus haut niveau de ses performances. Garantir la productivité de votre

Plus en détail

ENV 1993 1 1 ANB. EC1 Eurocode EN 1994 1 2

ENV 1993 1 1 ANB. EC1 Eurocode EN 1994 1 2 Implémentation des EUROCODES 3 et 4 en Belgique r.debruyckere@seco.be 18 novembre 2010 ENV 1993 1 1 ANB EC1 Eurocode NAD, DAN EC4 EN 1994 1 2 EC3 1. Un petit peu d histoire 2. Les Eurocodes en Europe 21ENV

Plus en détail

Quelques éléments sur le transfert vers les PME à l INRIA

Quelques éléments sur le transfert vers les PME à l INRIA 1 Quelques éléments sur le transfert vers les PME à l INRIA Colloque Valoris du 16/12/2010 Bruno Sportisse Une mission, des voies multiples 2 Le transfert: une mission de l INRIA Transfert des connaissances,

Plus en détail

ICC 109 8. 14 septembre 2012 Original : anglais. tendances de la consommation du café dans certains pays importateurs.

ICC 109 8. 14 septembre 2012 Original : anglais. tendances de la consommation du café dans certains pays importateurs. ICC 109 8 14 septembre 2012 Original : anglais F Conseil international du Café 109 e session 24 28 septembre 2012 Londres, Royaume Uni Tendances de la consommation du café dans certains pays importateurs

Plus en détail

La question sociale globale et les migrations. Présentation de Jean Michel Severino aux semaines sociales, 28 Novembre 2010

La question sociale globale et les migrations. Présentation de Jean Michel Severino aux semaines sociales, 28 Novembre 2010 La question sociale globale et les migrations Présentation de Jean Michel Severino aux semaines sociales, 28 Novembre 2010 1. Nous connaissons un moment sans précédent de victoire contre la pauvreté 2.

Plus en détail

Frank LASCK. Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur. Biographie

Frank LASCK. Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur. Biographie Frank LASCK Courriel : f.lasch@montpellier-bs.com Fonction : Professeur Biographie Frank Lasch, professeur en entrepreneuriat, a rejoint le Groupe Sup de Co Montpellier Business School en septembre 2003

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

Les nouvelles formes d IE au service de la recherche La fouille de données et la visualisation pour enrichir l intelligence scientifique GFII

Les nouvelles formes d IE au service de la recherche La fouille de données et la visualisation pour enrichir l intelligence scientifique GFII Les nouvelles formes d IE au service de la recherche La fouille de données et la visualisation pour enrichir l intelligence scientifique GFII Paris 5 mars 2015 Jean-Paul Rameshkoumar - Ingénieur d'études,

Plus en détail

Partage sur une expérience professionnelle après une formation doctorale. Mars 2009

Partage sur une expérience professionnelle après une formation doctorale. Mars 2009 Partage sur une expérience professionnelle après une formation doctorale Dr. Mars Dominique 2009 DUMAY Mars 2009 0 CURSUS Universitaire L avant Doctorat Né en 1957 près de Verdun (enfant de la région)

Plus en détail

Co-CAC, rotation : quel avenir pour l audit?

Co-CAC, rotation : quel avenir pour l audit? Co-CAC, rotation : quel avenir pour l audit? www.blog-audit.com Réforme de l audit : débat avec la communauté financière et les cabinets européens 23 mai 2012 Introduction Eric Seyvos Président Option

Plus en détail

Rapport mensuel 01-avr.-2014-30-avr.-2014. Visites. 1&1 WebStat pour videobourse.fr

Rapport mensuel 01-avr.-2014-30-avr.-2014. Visites. 1&1 WebStat pour videobourse.fr pour videobourse.fr Toutes les consultations de pages à partir d'un ordinateur sont comptabilisées pour une visite donnée. Les visites sont identifiées de manière univoque à partir de l'adresse IP et de

Plus en détail

ENTREPRISES - PROTECTION DES DONNÉES

ENTREPRISES - PROTECTION DES DONNÉES ENTREPRISES - PROTECTION DES DONNÉES PIERRE ANGULAIRE DE LA PÉRENNITÉ DES ENTREPRISES André Kudelski Meyrin, 27 mai 2014 AGENDA La BIG picture Valeur ajoutée Un Monde Hyperconnecté Se protéger dans le

Plus en détail

I- Organisation de l enseignement supérieur

I- Organisation de l enseignement supérieur MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL AMBASSADE DE FRANCE EN RÉPUBLIQUE DE CORÉE I- Organisation de l enseignement supérieur FICHE RÉPUBLIQUE DE CORÉE La Corée compte 433

Plus en détail

FRANCE Note par pays Résultats du PISA 2012 en résolution de problèmes

FRANCE Note par pays Résultats du PISA 2012 en résolution de problèmes France Ces dernières décennies, on a constaté une forte augmentation du type d emplois requérant de solides compétences en résolution de problèmes. Les jeunes de 15 ans qui ne possèdent pas ces compétences

Plus en détail

TD/B/GSP/FORM/4. United Nations Conference on Trade and Development. United Nations. Generalized System of Preferences. Trade and Development Board

TD/B/GSP/FORM/4. United Nations Conference on Trade and Development. United Nations. Generalized System of Preferences. Trade and Development Board United Nations United Nations Conference on Trade and Development Distr.: General 20 January 2015 Original: English TD/B/GSP/FORM/4 Trade and Development Board Generalized System of Preferences Rules of

Plus en détail

Science et la Technologie au Japon et relations franco-japonaises. Premières Rencontres de la Recherche et de l Innovation 18 20 mai 2015

Science et la Technologie au Japon et relations franco-japonaises. Premières Rencontres de la Recherche et de l Innovation 18 20 mai 2015 Science et la Technologie au Japon et relations franco-japonaises Premières Rencontres de la Recherche et de l Innovation 18 20 mai 2015 Le Japon, acteur leader de la R&D Japon France Source Population

Plus en détail

Rapport mensuel 01-avr.-2015-30-avr.-2015. Visites. 1&1 WebStat pour videobourse.fr

Rapport mensuel 01-avr.-2015-30-avr.-2015. Visites. 1&1 WebStat pour videobourse.fr Toutes les consultations de pages à partir d'un ordinateur sont comptabilisées pour une visite donnée. Les visites sont identifiées de manière univoque à partir de l'adresse IP et de la reconnaissance

Plus en détail

GalleryPrintQueue User Guide

GalleryPrintQueue User Guide GalleryPrintQueue User Guide DROITS D'AUTEUR Rev: Rev-20110113 Copyright 2009 CORPORATION SATO. Tous droits réservés. www.satoworldwide.com Les informations contenues dans ce document sont sujettes à changement

Plus en détail

L Autriche. Plaque tournante entre l Ouest et l Est R&D : une chance à saisir?

L Autriche. Plaque tournante entre l Ouest et l Est R&D : une chance à saisir? L Autriche Plaque tournante entre l Ouest et l Est R&D : une chance à saisir? Hans Nagl ABA-Invest in Austria Carrefour Europe, 06.11.2013 Folie 1 Voilà sûrement votre vision de l Autriche Folie 2 Mais

Plus en détail

La place du Luxembourg dans les modèles de relations professionnelles en Europe. Frédéric Rey, Lise Cnam CNRS

La place du Luxembourg dans les modèles de relations professionnelles en Europe. Frédéric Rey, Lise Cnam CNRS La place du Luxembourg dans les modèles de relations professionnelles en Europe Frédéric Rey, Lise Cnam CNRS Plan 3 axes de réflexions : 1/ La place du Luxembourg dans les modèles de relations professionnelles

Plus en détail

Semaine européenne des PME 2011 Moteur de croissance pour les entrepreneurs

Semaine européenne des PME 2011 Moteur de croissance pour les entrepreneurs Semaine européenne des PME 2011 Moteur de croissance pour les entrepreneurs Chambre de Commerce Luxembourg 7/10/2011 De Smedt Patrick, Cadre Politique: Europe2020 La stratégie de croissance dans l Union

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/CONF.224/PC(III)/2

Assemblée générale. Nations Unies A/CONF.224/PC(III)/2 Nations Unies A/CONF.224/PC(III)/2 Assemblée générale Distr. générale 10 janvier 2015 Français Original : anglais Troisième Conférence mondiale des Nations Unies sur la réduction des risques de catastrophe

Plus en détail

Les actions internationales pour l enseignement supérieur Un objectif de coopération internationale entre pays programmes et partenaires

Les actions internationales pour l enseignement supérieur Un objectif de coopération internationale entre pays programmes et partenaires Les actions internationales pour l enseignement supérieur Un objectif de coopération internationale entre pays programmes et partenaires Pays programmes Pays membres de l UE Autres pays programmes : Iceland,

Plus en détail

Jean-Marc Langé. Gestion de processus métier : la place du BPM dans une architecture d entreprise

Jean-Marc Langé. Gestion de processus métier : la place du BPM dans une architecture d entreprise Jean-Marc Langé Gestion de processus métier : la place du BPM dans une architecture d entreprise Au menu: Processus métier: les producteurs de valeur Le cycle BPM BPM et dynamicité Un apercu des nouveautés

Plus en détail

Eléments de réflexion sur la classification, les revues et les soutenances

Eléments de réflexion sur la classification, les revues et les soutenances Eléments de réflexion sur la classification, les revues et les soutenances Extrait de la présentation de Monsieur Pr. H. Aourag (DG/DGRSDT) À l occasion de la réunion de CRUEst du 11/12/2013 http://www.nasr.dz/

Plus en détail

ICOS Integrated Carbon Observing System http://www.icos-infrastructure.eu/

ICOS Integrated Carbon Observing System http://www.icos-infrastructure.eu/ ICOS Integrated Carbon Observing System http://www.icos-infrastructure.eu/ infrastructure.eu/ 1 Quantifier les flux régionaux Un réseau de 100 stations Pérenne, haute précision, homogène, opérationnelle

Plus en détail

L Autriche localisation stratégique: Un pays «industriel» fort en R&D Plaque tournante pour l Europe orientale

L Autriche localisation stratégique: Un pays «industriel» fort en R&D Plaque tournante pour l Europe orientale L Autriche localisation stratégique: Un pays «industriel» fort en R&D Plaque tournante pour l Europe orientale Martina Hölbling FORUM DE L INTERNATIONAL ABA-Invest in Austria Lyon, 24.3.2015 1 Vous connaissez

Plus en détail

Seulement ~ 5% de l huile brute extraite est transformée en matières plastiques -~ 80% sont utilisées directement pour la mise à disposition d énergie

Seulement ~ 5% de l huile brute extraite est transformée en matières plastiques -~ 80% sont utilisées directement pour la mise à disposition d énergie Matières plastiques: efficacité aux cours du cycle de vie Seulement ~ 5% de l huile brute extraite est transformée en matières plastiques -~ 80% sont utilisées directement pour la mise à disposition d

Plus en détail

33 Fédérations. Infrastructures européennes Vision européenne du réseau et investissements innovants Christine Le Forestier

33 Fédérations. Infrastructures européennes Vision européenne du réseau et investissements innovants Christine Le Forestier FÉDÉRATION DE L INDUSTRIE EUROPÉENNE DE LA CONSTRUCTION Elément s d identit é Infrastructures européennes Vision européenne du réseau et investissements innovants Christine Le Forestier 03.02.2015 ENTERPRISES

Plus en détail

Click to edit Master title style. Yann Ferouelle yannfer@microsoft.com Microsoft France

Click to edit Master title style. Yann Ferouelle yannfer@microsoft.com Microsoft France Click to edit Master title style Yann Ferouelle yannfer@microsoft.com Microsoft France Click Les challenges to edit Master informatiques title style Microsoft Cloud? Manque d agilité pour parvenir à déployer

Plus en détail

européenne 5. Théorie des unions douanières en concurrence imparfaite 5.1. Introduction

européenne 5. Théorie des unions douanières en concurrence imparfaite 5.1. Introduction 5. Théorie des unions douanières en concurrence imparfaite 5.1. Introduction 4Théories classiques du commerce international ne s intéressent qu aux échanges de commerce unidirectionnels. 4Dans un secteur

Plus en détail

Rapport mensuel 01-oct.-2013-31-oct.-2013. Visites. 1&1 WebStat pour videobourse.fr

Rapport mensuel 01-oct.-2013-31-oct.-2013. Visites. 1&1 WebStat pour videobourse.fr Rapport mensuel 1-oct.-213-31-oct.-213 pour videobourse.fr Toutes les consultations de pages à partir d'un ordinateur sont comptabilisées pour une visite donnée. Les visites sont identifiées de manière

Plus en détail

Nous parlons de notre publicité

Nous parlons de notre publicité Nous parlons de notre publicité Sommaire Tendances 20 minutes.ch Application iphone Votre publicité Espaces classiques Offre régionale Brand Days Mobile Radio Crossmedia Showcase crossmédia Contact Tendances

Plus en détail

HORIZON 2020. Nouveau programme-cadre de l Union européenne pour la recherche et l innovation 2014-2020

HORIZON 2020. Nouveau programme-cadre de l Union européenne pour la recherche et l innovation 2014-2020 HORIZON 2020 Nouveau programme-cadre de l Union européenne pour la recherche et l innovation 2014-2020 Nicolas Chéhanne ARII PACA - EEN France Méditerranée Panorama général des aides européennes Research,

Plus en détail

EUREKA Tourism et Projets Européens

EUREKA Tourism et Projets Européens EUREKA Tourism et Projets Européens Jean-Bernard TITZ jbtitz@dev-help.fr Activités principales Accompagnement des PME innovantes dans le montage de partenariats technologiques et financiers avec comme

Plus en détail

MURS ANTIBRUIT KOHLHAUER QUALITY OF LIFE PLANTA LA SOLUTION EFFICACE

MURS ANTIBRUIT KOHLHAUER QUALITY OF LIFE PLANTA LA SOLUTION EFFICACE MURS ANTIBRUIT KOHLHAUER QUALITY OF LIFE PLANTA LA SOLUTION EFFICACE Argentina Austria Belgium Chile China France Germany Greece Hong Kong Italy Korea Latvia Netherlands Poland Portugal Russia Sweden Switzerland

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

Rapport mensuel 01-janv.-2014-31-janv.-2014. Visites. 1&1 WebStat pour videobourse.fr

Rapport mensuel 01-janv.-2014-31-janv.-2014. Visites. 1&1 WebStat pour videobourse.fr Toutes les consultations de pages à partir d'un ordinateur sont comptabilisées pour une visite donnée. Les visites sont identifiées de manière univoque à partir de l'adresse IP et de la reconnaissance

Plus en détail

Nuclear Energy Data Données sur

Nuclear Energy Data Données sur Nuclear Development Développement de l énergie nucléaire 2013 Nuclear Energy Data Données sur l énergie nucléaire 2013 NEA Nuclear Development Développement de l énergie nucléaire Nuclear Energy Data

Plus en détail

P05 22-08-2006. Exigences pour les experts et les inspecteurs, état actuel. [Experts et inspecteurs]

P05 22-08-2006. Exigences pour les experts et les inspecteurs, état actuel. [Experts et inspecteurs] [Experts et inspecteurs] P5 22-8-26 Richard Hartless Building Research Establishment, BRE UK www.buildingsplatform.eu Exigences pour les experts et les inspecteurs, état actuel L'objectif de ce document

Plus en détail

L ajustement du secteur immobilier espagnol. Janvier 2012

L ajustement du secteur immobilier espagnol. Janvier 2012 L ajustement du secteur immobilier espagnol Janvier 2012 Chiffres-clés du secteur immobilier espagnol La hausse des prix en Espagne 1996-2008: les fondamentaux Environnement macroéconomique favorable.

Plus en détail

Guidance de Statistique : Epreuve de préparation à l examen

Guidance de Statistique : Epreuve de préparation à l examen Guidance de Statistique : Epreuve de préparation à l examen Durée totale : 90 min (1h30) 5 questions de pratique (12 pts) 20 décembre 2011 Matériel Feuilles de papier De quoi écrire Calculatrice Latte

Plus en détail

Espagne Opportunités d affaires pour les entreprises françaises

Espagne Opportunités d affaires pour les entreprises françaises Espagne Opportunités d affaires pour les entreprises françaises M. Javier Sanz PDG Paris, le 30 novembre 2009 5 1. Stabilité et potentiel de croissance Stabilité macro-économique et ouverture du commerce

Plus en détail

Cahier de psychologie et éducation/ N 44

Cahier de psychologie et éducation/ N 44 Cahier de psychologie et éducation/ N 44 Éducation supérieure La Suisse en course de rattrapage. Une lecture des indicateurs de l éducation 3 Heinz Gilomen Client-lawyer cooperation in the construction

Plus en détail

Rapport mensuel 01-mars-2015-31-mars-2015. Visites. 1&1 WebStat pour videobourse.fr

Rapport mensuel 01-mars-2015-31-mars-2015. Visites. 1&1 WebStat pour videobourse.fr Toutes les consultations de pages à partir d'un ordinateur sont comptabilisées pour une visite donnée. Les visites sont identifiées de manière univoque à partir de l'adresse IP et de la reconnaissance

Plus en détail

v i e L engagement est une force Prêts à grandir ensemble? Volontariat Entreprise International

v i e L engagement est une force Prêts à grandir ensemble? Volontariat Entreprise International Volontariat L engagement est une force Prêts à grandir ensemble? v olontariat PROFIL Un leader mondial de la santé N 1 dans les marchés émergents (1) avec une présence étendue et équilibrée Environ 105

Plus en détail

Rapport mensuel 01-sept.-2013-30-sept.-2013. Visites. 1&1 WebStat pour videobourse.fr

Rapport mensuel 01-sept.-2013-30-sept.-2013. Visites. 1&1 WebStat pour videobourse.fr pour videobourse.fr Toutes les consultations de pages à partir d'un ordinateur sont comptabilisées pour une visite donnée. Les visites sont identifiées de manière univoque à partir de l'adresse IP et de

Plus en détail

SÉCURITÉ ROUTIÈRE PLAN D ACTION (TE BE)

SÉCURITÉ ROUTIÈRE PLAN D ACTION (TE BE) SÉCURITÉ ROUTIÈRE PLAN D ACTION (TE BE) 25/06/2014 - SEMINAIRE PRAISE Ing. Marius Ndolimana Safety Advisor/Corporate QHSE CHOOSE EXPERTS, FIND PARTNERS Tractebel Engineering - Sécurité routière 25 Juin

Plus en détail

Quel SIG pour l Agence Ferroviaire Européenne? Paris, 3 juin 2010 Gilles Gardiol Unité Évaluation Économique

Quel SIG pour l Agence Ferroviaire Européenne? Paris, 3 juin 2010 Gilles Gardiol Unité Évaluation Économique Quel SIG pour l Agence Ferroviaire Européenne? Gilles Gardiol Unité Évaluation Économique 1 AGENCE(S), MODE D EMPLOI European Railway Agency - Agence Ferroviaire Européenne 2 Agences de l UE UNION EUROPÉENNE

Plus en détail

BASE DE DONNEES - MONDE

BASE DE DONNEES - MONDE BASE DE DONNEES - MONDE SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

Les politiques européennes de soutien aux PME

Les politiques européennes de soutien aux PME Conférence Centraliens Entrepreneurs Les politiques européennes de soutien aux PME Le 14 janvier 2010 Emmanuel Berck Chef adjoint d unité Direction pour la Promotion des PME et de l entrepreneuriat Direction

Plus en détail

19 February/février 2009 COMMUNIQUE PR/CP(2009)009

19 February/février 2009 COMMUNIQUE PR/CP(2009)009 19 February/février 2009 COMMUNIQUE PR/CP(2009)009 Financial and Economic Data Relating to NATO Defence Données économiques et financières concernant la défense de l'otan News and information is routinely

Plus en détail

Speexx Basic Anglais, Français, Allemand, Italien, Espagnol,

Speexx Basic Anglais, Français, Allemand, Italien, Espagnol, Pour une démo, ctrl +clic pour suivre le lien : http://www.speexx.com/portal/media/softwaredemo/fr/demostart.htm http://www.speexx.com/onlinedemo/english/ Speexx Basic Anglais, Français, Allemand, Italien,

Plus en détail

Une plateforme logicielle pour une gestion colorimétrique globale

Une plateforme logicielle pour une gestion colorimétrique globale Une plateforme logicielle pour une gestion colorimétrique globale Colibri Le système de gestion des couleurs Colibri aide les propriétaires de marques, les entreprises de gestion de marques, les concepteurs,

Plus en détail

DU Paris II Modèle de l économie numérique 2007-2008

DU Paris II Modèle de l économie numérique 2007-2008 DU Paris II Modèle de l économie numérique 2007-2008 ECONOMIE NUMERIQUE ET STRATEGIES E-BUSINESS INTRODUCTION AU COURS D ECONOMIE NUMERIQUE DU DU Dorat Rémi rdorat@yahoo.fr Plan introduction 1. Un peu

Plus en détail

EXAPROBE-ECS. Présentation ENERGIE, CABLING & SURETE BY DEVOTEAM

EXAPROBE-ECS. Présentation ENERGIE, CABLING & SURETE BY DEVOTEAM EXAPROBE-ECS Présentation ENERGIE, CABLING & SURETE BY DEVOTEAM NOTRE MISSION La Technologie au service de la performance de votre entreprise 2 DU CONSEIL À L INTÉGRATION ET MAINTENANCE Partenaire de confiance

Plus en détail

interagir apprendre communiquer attirer

interagir apprendre communiquer attirer interagir apprendre communiquer attirer Un robot humanoïde interactif entièrement programmable conçu pour inspirer, communiquer, interagir et divertir. En un coup d, oe il... RoboThespian est in robot

Plus en détail

Dispositifs incitatifs pour la production d électricité renouvelable. Philippe MENANTEAU Univ. de Grenoble / CNRS Strasbourg 18-19 sept.

Dispositifs incitatifs pour la production d électricité renouvelable. Philippe MENANTEAU Univ. de Grenoble / CNRS Strasbourg 18-19 sept. Dispositifs incitatifs pour la production d électricité renouvelable Philippe MENANTEAU Univ. de Grenoble / CNRS Strasbourg 18-19 sept. 2007 Sommaire Objectifs et justification des politiques de soutien

Plus en détail

Partenariat M&G Debory Eres

Partenariat M&G Debory Eres Partenariat M&G Debory Eres Partenariat M&G Debory - Eres Un nouveau marché ; de nouvelles perspectives Un nouveau marché pour M&G : La retraite par capitalisation, un marché en devenir Une longue expérience

Plus en détail

ICC 107 7. 5 août 2011 Original : anglais. Étude. Organisation internationale du Café 107 e session 26 30 septembre 2011 Londres, Royaume Uni

ICC 107 7. 5 août 2011 Original : anglais. Étude. Organisation internationale du Café 107 e session 26 30 septembre 2011 Londres, Royaume Uni ICC 177 5 août 211 Original : anglais F Étude Organisation internationale du Café 17 e session 26 3 septembre 211 Londres, RoyaumeUni Les effets des tarifs douaniers sur le commerce du café Contexte Dans

Plus en détail

Systèmes d'étiquetage pour les environnements de production

Systèmes d'étiquetage pour les environnements de production Systèmes d'étiquetage pour les environnements de production Gagner du temps, diminuer les coûts et améliorer la productivité Imprimantes codes-barres résistantes pour les applications industrielles Systèmes

Plus en détail

«Innovation Intelligence» La valorisation des données massives au service des partenariats R&D. Expernova Université d été GFII 11-09-2014

«Innovation Intelligence» La valorisation des données massives au service des partenariats R&D. Expernova Université d été GFII 11-09-2014 «Innovation Intelligence» La valorisation des données massives au service des partenariats R&D Expernova Université d été GFII 11-09-2014 [Une tendance forte à l Open Innovation ] «Le monde est devenu

Plus en détail

Colloque - Une carte ou des cartes?

Colloque - Une carte ou des cartes? Colloque - Une carte ou des cartes? Table ronde 1 Les cartes citoyennes en Europe : les réalisations les plus marquantes David ANKRI SMART IS Directeur Général Co-chairman egovernement & smart cards Association

Plus en détail

Les PME dans le programme H2020

Les PME dans le programme H2020 Les PME dans le programme H2020 Le réseau EEN France Méditerranée Réseau européen de soutien aux PME : «Services d appui aux entreprises et à l innovation» 54 pays couverts 600 structures d appui 4000

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Ines Gabarret. ines.gabarret@gmail.com ines.gabarret@edcparis.edu

CURRICULUM VITAE. Ines Gabarret. ines.gabarret@gmail.com ines.gabarret@edcparis.edu CURRICULUM VITAE Ines Gabarret ines.gabarret@gmail.com ines.gabarret@edcparis.edu EDUCATION 2009 University of Montpellier, Montpellier, France PhD Entrepreneurship 2003 University of CEMA (UCEMA), Buenos

Plus en détail

Efficacité énergétique. Conférence Green Univers Le 13 octobre 2011

Efficacité énergétique. Conférence Green Univers Le 13 octobre 2011 Efficacité énergétique Conférence Green Univers Le 13 octobre 2011 Plan Une vision globale de la consommation d'énergie des entreprises Les pays leaders et les grandes décisions en faveur des entreprises

Plus en détail

Le phosphate marocain face au défi de la recherche scientifique

Le phosphate marocain face au défi de la recherche scientifique Institut Marocain de l Information Scientifique et Technique ﺍﳌﻌﻬﺪ ﺍﳌﻐﺮﺑﻲ ﻟﻺﻋﻼﻡ ﺍﻟﻌﻠﻤﻲ ﻭﺍﻟﺘﻘﻨﻲ CNRST Le phosphate marocain face au défi de la recherche scientifique Etude bibliométrique Septembre 203 Table

Plus en détail

#16Docteurs&Co. Numéro Spécial Corée en partenariat avec. Dossier. Association Bernard Gregory

#16Docteurs&Co. Numéro Spécial Corée en partenariat avec. Dossier. Association Bernard Gregory Association Bernard Gregory #16Docteurs&Co Décembre 2007 Le magazine des jeunes docteurs qui choisissent l entreprise Dossier Numéro Spécial Corée en partenariat avec 3 Tendances 4 Sur le Web DR t Édito

Plus en détail

Atelier Finance du 29/01/2015 Nouveautés et Roadmap JD Edwards

Atelier Finance du 29/01/2015 Nouveautés et Roadmap JD Edwards Atelier Finance du 29/01/2015 Nouveautés et Roadmap JD Edwards Didier Faure, Responsable Avant Vente JD Edwards, EMEA Safe Harbor Statement The following is intended to outline our general product direction.

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

Statistiques du commerce et de la distribution

Statistiques du commerce et de la distribution Photo :Marc Benoun Statistiques du commerce et de la distribution 1 Cette présentation vous permettra d avoir une vue d ensemble des formats, des structures et du poids économique du commerce en France

Plus en détail

Les Rencontres ANR du numérique 2013

Les Rencontres ANR du numérique 2013 Les Rencontres ANR du numérique 2013 Jean-Yves Berthou ANR, Directeur dept. Sciences et Technologies de l Information et de la Communication Le Numérique à l ANR Quelques éléments marquants et réflexions

Plus en détail

The space to start! Managed by

The space to start! Managed by The space to start! Managed by ESA Business Incubation Centers (ESA BICs) : un programme de soutien à la création d entreprises L Agence Spatiale Européenne (ESA) dispose d un programme de transfert de

Plus en détail

M&G Global Macro Bond Fund. Anthony Doyle Directeur des investissements

M&G Global Macro Bond Fund. Anthony Doyle Directeur des investissements M&G Global Macro Bond Fund Anthony Doyle Directeur des investissements 1 Caractéristiques du Fonds M&G Global Macro Bond Fund Gérant : Gérant adjoint : Jim Leaviss Mike Riddell Date de lancement : Octobre

Plus en détail

Tendances Clés du Marché des Réseaux Sociaux

Tendances Clés du Marché des Réseaux Sociaux Tendances Clés du Marché des Réseaux Sociaux IREP - 18 octobre 2012 Abi Foldes, Account Manager, comscore Europe afoldes@comscore.com @comscorefr Sommaire Réseaux Sociaux: Usage, Profil, Engagement Mobile

Plus en détail

Collective Statement on the Role of Research in a Nuclear Regulatory Context

Collective Statement on the Role of Research in a Nuclear Regulatory Context Collective Statement on the Role of Research in a Nuclear Regulatory Context Committee on the Safety of Nuclear Installations (CSNI) and Committee on Nuclear Regulatory Activities (CNRA) Déclaration collective

Plus en détail

Innover à l'ère du numérique : ramener l'europe sur la bonne voie Présentation de J.M. Barroso,

Innover à l'ère du numérique : ramener l'europe sur la bonne voie Présentation de J.M. Barroso, Innover à l'ère du numérique : ramener l'europe sur la bonne voie Présentation de J.M. Barroso, Président de la Commission européenne, au Conseil européen des 24 et 25 octobre 213 Indice de compétitivité

Plus en détail

Solutions logicielles temps réel Supervision et business intelligence pour l industrie

Solutions logicielles temps réel Supervision et business intelligence pour l industrie FRANCE Visualize Your Entreprise! Solutions logicielles temps réel Supervision et business intelligence pour l industrie Vos process obéissent au doigt et à l œil en toute simplicité Anticipez et gagnez

Plus en détail

Essor et modèles des firmes indiennes de TI

Essor et modèles des firmes indiennes de TI Essor et modèles des firmes indiennes de TI Joël Ruet Marie Curie Fellow, London School of Economics Chercheur associé,, CERNA, Ecole des mines 1 - Prise de vue générale et lien état-industrie 2 - L essor

Plus en détail

Développement durable et entreprises l expérience allemande

Développement durable et entreprises l expérience allemande Développement durable et entreprises l expérience allemande Ruggero Schleicher-Tappeser consultant & auteur, Berlin Premières Assises Nationales sur l Entreprise et le Développement Durable en Méditerranée

Plus en détail

Rapport mensuel 01-sept.-2011-30-sept.-2011. Visites. 1&1 WebStat pour videobourse.fr

Rapport mensuel 01-sept.-2011-30-sept.-2011. Visites. 1&1 WebStat pour videobourse.fr Toutes les consultations de pages à partir d'un ordinateur sont comptabilisées pour une visite donnée. Les visites sont identifiées de manière univoque à partir de l'adresse IP et de la reconnaissance

Plus en détail

Wallonia-Belgium A continuous success story. Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America

Wallonia-Belgium A continuous success story. Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America Wallonia-Belgium A continuous success story Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America I. ORGANISATION & STRATEGY II. FIGURES & RESULTS III.BELGIUM WALLONIA S ASSETS I. ORGANISATION

Plus en détail

Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015

Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015 Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015 Secretariat-General L'examen annuel de la croissance 2015: Le programme de la Commission pour la croissance et l'emploi est fondé sur trois piliers

Plus en détail

Dossier de presse SNR ROULEMENTS - 23/10/2007 Communiqué de presse SNR ROULEMENTS- 16/03/05gg. Sommaire

Dossier de presse SNR ROULEMENTS - 23/10/2007 Communiqué de presse SNR ROULEMENTS- 16/03/05gg. Sommaire Sommaire 1. Communiqué de Presse : SNR dans la lignée du Nobel de Physique 2007 2. Présentation de SNR ROULEMENTS 3. Les 3 générations de capteurs : le projet CAMEL 4. Un partenariat réussi entre l Université

Plus en détail

Au contact du top 100 logiciel

Au contact du top 100 logiciel INVEST IN Côte d Azur Au contact du top 100 logiciel Leader en innovations TIC depuis 1959 A NOS ATOUTS CÔTE D AZUR : INTERNATIONALE, ATTRACTIVE ET CONNECTEE 1 re région française pour l accueil d investissements

Plus en détail

Politiques et pratiques d aménagement du territoire en Corée MONOGRAPHIE. Patrick Dubarle TRAVAUX. EN LIGNE n 4

Politiques et pratiques d aménagement du territoire en Corée MONOGRAPHIE. Patrick Dubarle TRAVAUX. EN LIGNE n 4 Politiques et pratiques d aménagement du territoire en Corée MONOGRAPHIE Patrick Dubarle TRAVAUX EN LIGNE n 4 Cette publication de la collection Travaux en ligne s inscrit dans une réflexion plus large

Plus en détail

Avec le traitement Swissvax votre carrosserie a droit au meilleur lavage grâce à notre shampooing à base de noix de coco et au ph neutre.

Avec le traitement Swissvax votre carrosserie a droit au meilleur lavage grâce à notre shampooing à base de noix de coco et au ph neutre. CARE FOR YOUR DREAMS* nos prestations avignon *ainsi on soigne des rêves SWISSVAX EXPRESS Pour l'entretien de votre véhicule Avec le traitement Swissvax votre carrosserie a droit au meilleur lavage grâce

Plus en détail