Devoir Data WareHouse

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Devoir Data WareHouse"

Transcription

1 Université Paris XIII Institut Galilée Master 2-EID BENSI Ahmed CHARIFOU Evelyne Devoir Data WareHouse Optimisation, Transformation et Mise à jour utilisées par un ETL Mr R. NEFOUSSI Année

2 FICHE A Objectifs : Le Data WareHouse gère des données volumineuses Exercice 1 : Préparation de l environnement 1. Le script correspondant à la création et à l alimentation des tables est disponible à l adresse suivante : 2. Ajout pour chacune des tables au moins une ligne. INSERT INTO CLIENT (CD_PAYS, ID_APPLI, ID_FINANC, ID_CLT,CD_STATUT, DER_NUM_CTL, ID_DER_DEMAND, NOTE_CLIENT, POURCENT_PERTE) VALUES ('DE','01','fin1','ctl1','C', ' ','1',60,10); INSERT INTO CLIENT (CD_PAYS, ID_APPLI, ID_FINANC, ID_CLT,CD_STATUT, DER_NUM_CTL, ID_DER_DEMAND, NOTE_CLIENT, POURCENT_PERTE) VALUES ('DE','01','fin1','ctl1','C', ' ','1',63,15); INSERT INTO CLIENT (CD_PAYS, ID_APPLI, ID_FINANC, ID_CLT,CD_STATUT, DER_NUM_CTL, ID_DER_DEMAND, NOTE_CLIENT, POURCENT_PERTE) VALUES ('FR','01','fin2','ctl1','C', ' ','1',50,20); INSERT INTO FINANCEMENT (CD_PAYS, ID_APPLI, ID_FINANC, ID_DEMANDE, ID_ACCEPTATION, DT_DEBUT_PRELEV, DT_COMPTABLE, MNT_TOTAL_FINANC, ID_RESP_SAISIE_CTR, DTD_PRELEV_PREVUE, DT_CREAT_FINANC) VALUES ('DE','01','fin1','dem1','accep1',' ','sysdate',20000,'id2000',TO_DATE(' :00:00', 'MMDDYYYY HH24:MI:SS'), TO_DATE(' :00:00', 'MMDDYYYY HH24:MI:SS')); INSERT INTO DETAIL_FINANC (CD_PAYS, ID_APPLI, ID_FINANC, ID_CAR, ID_PROMO, TX_PROMO, MNT_TOTAL_FINANC, NBRE_MOIS, TY_PAIEMENT, MNT_MOIS, CD_PRELEV, DT_CREAT) VALUES ('DE', '01', 'fin1', 'car1', 'pr2', 12, 20000, 36, 'P', , 'P', TO_DATE(' :00:00', 'MMDDYYYY HH24:MI:SS')); COMMIT; 3. Liste des financements des Clients dont le CD_PA= DE ordonnée par CD_PAYS, ID_APPLI, ID_FINANC. SELECT * FROM CLIENT C, FINANCEMENT F, DETAIL_FINANC D WHERE F.ID_FINANC=C.ID_FINANC AND D.ID_FINANC=C.ID_FINANC AND C.CD_PAYS='DE' ORDER BY C.CD_PAYS, C.ID_APPLI, F.ID_FINANC; M2EID TP_DWH : Fiche A 14

3 Exercice 2 : Gestion des doublons dans la table «CLIENT» 1. Génération des doublons DECLARE ind NUMBER; begin for ind in 1..5 loop INSERT INTO CLIENT (CD_PAYS, ID_APPLI, ID_FINANC, ID_CLT,CD_STATUT, DER_NUM_CTL, ID_DER_DEMAND, NOTE_CLIENT, POURCENT_PERTE) VALUES ('FR','01','fin1','ctl1','C', ' ','1',50,20); INSERT INTO CLIENT (CD_PAYS, ID_APPLI, ID_FINANC, ID_CLT,CD_STATUT, DER_NUM_CTL, ID_DER_DEMAND, NOTE_CLIENT, POURCENT_PERTE) VALUES ('FR','01','fin2','ctl1','C', ' ','2',52,15); INSERT INTO CLIENT (CD_PAYS, ID_APPLI, ID_FINANC, ID_CLT,CD_STATUT, DER_NUM_CTL, ID_DER_DEMAND, NOTE_CLIENT, POURCENT_PERTE) VALUES ('DE','01','fin1','ctl1','C', ' ','1',60,10); end loop; end; commit; 2. Suppression de tous les doublons : * pour CD_PAYS='FR' * delete from client where (CD_PAYS, ID_APPLI, ID_FINANC, ID_CLT,CD_STATUT, DER_NUM_CTL, ID_DER_DEMAND, NOTE_CLIENT, POURCENT_PERTE) IN( select CD_PAYS, ID_APPLI, ID_FINANC, ID_CLT,CD_STATUT, DER_NUM_CTL, ID_DER_DEMAND, NOTE_CLIENT, POURCENT_PERTE from client where CD_PAYS = 'FR' group by CD_PAYS, ID_APPLI, ID_FINANC, ID_CLT,CD_STATUT, DER_NUM_CTL, ID_DER_DEMAND, NOTE_CLIENT, POURCENT_PERTE having count(*)>1); M2EID TP_DWH : Fiche A 24

4 * Garder 1 des doublons pour CD_PAYS='DE' * delete from client where ROWID not in(select maxi from( select max(rowid) maxi, CD_PAYS, ID_APPLI, ID_FINANC, ID_CLT,CD_STATUT, DER_NUM_CTL, ID_DER_DEMAND, NOTE_CLIENT, POURCENT_PERTE from client tabrne where CD_PAYS='DE' and (CD_PAYS, ID_APPLI, ID_FINANC, ID_CLT,CD_STATUT, DER_NUM_CTL, ID_DER_DEMAND, NOTE_CLIENT, POURCENT_PERTE) in( select CD_PAYS, ID_APPLI, ID_FINANC, ID_CLT,CD_STATUT, DER_NUM_CTL, ID_DER_DEMAND, NOTE_CLIENT, POURCENT_PERTE from client where (CD_PAYS, ID_APPLI, ID_FINANC, ID_CLT,CD_STATUT, DER_NUM_CTL, ID_DER_DEMAND, NOTE_CLIENT, POURCENT_PERTE) in( select CD_PAYS, ID_APPLI, ID_FINANC, ID_CLT,CD_STATUT, DER_NUM_CTL, ID_DER_DEMAND, NOTE_CLIENT, POURCENT_PERTE from ( select CD_PAYS, ID_APPLI, ID_FINANC, ID_CLT,CD_STATUT, DER_NUM_CTL, ID_DER_DEMAND, NOTE_CLIENT, POURCENT_PERTE, count(*) from client where CD_PAYS = 'DE' group by CD_PAYS, ID_APPLI, ID_FINANC, ID_CLT,CD_STATUT, DER_NUM_CTL, ID_DER_DEMAND, NOTE_CLIENT, POURCENT_PERTE having count(*)>1) res) ) group by CD_PAYS, ID_APPLI, ID_FINANC, ID_CLT,CD_STATUT, DER_NUM_CTL, ID_DER_DEMAND, NOTE_CLIENT, POURCENT_PERTE ) ) AND (CD_PAYS, ID_APPLI, ID_FINANC, ID_CLT,CD_STATUT, DER_NUM_CTL, ID_DER_DEMAND, NOTE_CLIENT, POURCENT_PERTE) IN (select CD_PAYS, ID_APPLI, ID_FINANC, ID_CLT,CD_STATUT, DER_NUM_CTL, ID_DER_DEMAND, NOTE_CLIENT, POURCENT_PERTE from client where CD_PAYS = 'DE' group by CD_PAYS, ID_APPLI, ID_FINANC, ID_CLT,CD_STATUT, DER_NUM_CTL, ID_DER_DEMAND, NOTE_CLIENT, POURCENT_PERTE having count(*)>1); M2EID TP_DWH : Fiche A 34

5 Exercice 3 : Gestion des dattes nulle dans la table «FINANCEMENT» 1. Insertion de plusieurs lignes dont 'DT_COMPTABLE' à nulle. select CD_PAYS,ID_APPLI,ID_FINANC from FINANCEMENT where DT_COMPTABLE is null order by CD_PAYS,ID_APPLI,ID_FINANC ; 2. Lignes dont la 'DT_COMPTABLE' est nulle ordonner par CD_PAYS,ID_APPLI, ID_FINANC. select CD_PAYS,ID_APPLI,ID_FINANC from FINANCEMENT where DT_COMPTABLE is null order by CD_PAYS,ID_APPLI,ID_FINANC ; 3. Remplacer la date 'DT_COMPTABLE' par la date du jour est nulle ordonné par CD_PAYS,ID_APPLI,ID_FINANC. select CD_PAYS, ID_APPLI, ID_FINANC, ID_DEMANDE, ID_ACCEPTATION, DT_DEBUT_PRELEV,decode(DT_COMPTABLE,null,sysdate),MNT_TOTAL_FINANC, ID_RESP_SAISIE_CTR,DTD_PRELEV_PREVUE, DT_CREAT_FINANC from FINANCEMENT where DT_COMPTABLE is null order by CD_PAYS,ID_APPLI,ID_FINANC ; M2EID TP_DWH : Fiche A 44

6 FICHE B Objectifs : Extraction des données pour un chargement dans un DWH Exercice 1 : Schéma relationnel de la BD Ecole Le script correspondant à la création et à l alimentation des tables est disponible à l adresse suivante : Exercice 2 : Utilisation de l utilitaire EXP Exportation de toutes les tables d un schéma : exp M2EID08_07evelyne file=tables.txt Vérification, juste un aperçu : Prêt à exporter les objets M2EID08_ export des liens de base de données (DATABASE LINKS). export des numéros de séquence. export des définitions de cluster. Prêt à exporter les tables M2EID08_07... via le chemin classique..... export de la table ACTIVITES 7 lignes exportées <.. export de la table ACTIVITES_PRATIQUEES 22 lignes exportées <.. export de la table AGGLOMERATION 5 lignes exportées <.. export de la table ARTICLES lignes exportées <.. export de la table CHARGE 13 lignes exportées <.. export de la table CLIENT 5000 lignes exportées < EXP-00091: Export de statistiques constestables... export de la table CLIENT_BYLIST.. export de la partition NORD 1999 lignes exportées <.. export de la partition SUD 2001 lignes exportées <.. export de la partition REST 1000 lignes exportées < EXP-00091: Export de statistiques constestables. EXP-00091: Export de statistiques constestables... export de la table CLIENTS 100 lignes exportées <.. export de la table COMMANDES 1000 lignes exportées <.. export de la table COURS 5 lignes exportées <.. export de la table DETAILCOM 2552 lignes exportées <.. export de la table DW_COURS 0 lignes exportées <.. export de la table DW_ELEVES 0 lignes exportées <.. export de la table DWH_COURS 0 lignes exportées <.. export de la table DWH_ELEVES 0 lignes exportées <.. export de la table DWH_PROFESSEURS 0 lignes exportées <.. export de la table DW_PROFESSEURS 0 lignes exportées <.. export de la table ELEVES 10 lignes exportées <.. export de la table EST_CHARGE_DE 0 lignes exportées <.. export de la table ETUDIE_A 0 lignes exportées < M2EID TP_DWH : Fiche B 13

7 Exportation des tables ELEVES, PROFESSEURS, ACTIVITES : exp M2EID08_07evelyne file=tables.dmp tables=eleves,professeurs,activites Vérification : Connecté à : Oracle Database 10g Enterprise Edition Release Production With the Partitioning, OLAP and Data Mining options Export fait dans le jeu de car WE8ISO8859P15 et jeu de car NCHAR AL16UTF16 le serveur utilise le jeu de caractères WE8ISO8859P1 (conversion possible) Prêt à exporter les tables spécifiées... via le chemin classique..... export de la table ELEVES 10 lignes exportées <.. export de la table PROFESSEURS 8 lignes exportées <.. export de la table ACTIVITES 7 lignes exportées < Procédure d'export terminée avec succès sans avertissements. Exercice 3 : Utilisation du spooler Extraction des données des tables COURS, RESULTATS, CHARGES : spool tables.txt select num_cours ';' nom ';' nbheures ';' annee from cours; select num_eleve ';' num_cours ';' points from resultats; select num_prof ';' num_cours from charge; column num_cours format A10 column nom format A20 spool off Vérification en consultant le fichier tables.txt : NUM_COURS ';' NOM ';' NBHEURES ';' ANNEE ;Réseau;15;1 2;Sgbd;30;1 3;Programmation;15;1 4;Sgbd;30;2 5;Analyse;60;2 Exercice 4 : Utilisation de PLSQL Extraction des données de la table PROFESSEURS, qui enseignent sql : M2EID TP_DWH : Fiche B 23

8 set serveroutput on size set feedback off set termout off spool professeurs_sql.txt DECLARE CURSOR C1 IS SELECT * from PROFESSEURS where specialite='sql'; enreg_c1 c1%rowtype; BEGIN DBMS_OUTPUT.put_line('NUM_PROF NOM SPECIALITE DATE_ENTREE DER_PROM SALAIRE_BASE SALAIRE_ACTUEL'); OPEN C1; LOOP FETCH C1 into enreg_c1; exit when c1%notfound; DBMS_OUTPUT.put_line(enreg_c1.num_prof ';' enreg_c1.nom ';' enreg_c1.specialite ';' enreg_c1.date_entree ';' enreg_c1.der_prom ';' enreg_c1.salaire_base ';' enreg_c1.salaire_actuel); END LOOP; CLOSE C1; exception when others then null; END; Exit spool off Vérification en consultant le fichier professeurs_sql.txt : NUM_PROF NOM SPECIALITE DATE_ENTREE DER_PROM SALAIRE_BASE SALAIRE_ACTUEL 4;Pastecnov;sql;011075;; ; ;Selector;sql;151082;011088; ; ;Pucette;sql;061288;290296; ; M2EID TP_DWH : Fiche B 33

9 FICHE C Objectifs : Curseur pour extraction et transformations des données Exercice 1 : schéma relationnel de la BD Ecole Le script correspondant à la création et à l alimentation des tables est disponible à l adresse suivante : Exercice 2 : Création des tables Copie de la structure des tables Professeurs, Cours et Eleves : create table dwh_professeurs as select * from professeurs where 1=2; create table dwh_eleves as select * from eleves where 1=2; create table dwh_cours as select * from cours where 1=2; Modification des colonnes des tables dw_* de type date : alter table dwh_professeurs modify date_entree varchar2(8); alter table dwh_professeurs modify der_prom varchar2(8); alter table dwh_eleves modify date_naissance varchar2(8); Vérification : SQL> desc dwh_eleves Nom NULL? Type NUM_ELEVE NOT NULL NUMBER(4) NOM NOT NULL VARCHAR2(25) PRENOM NOT NULL VARCHAR2(25) DATE_NAISSANCE VARCHAR2(8) POIDS NUMBER ANNEE NUMBER Exercice 3 : Utilisation de PLSQL pour l extraction et la transformation des données M2EID TP_DWH : Fiche C 13

10 Il faut remplacer 'yyyymmaa' par yyyymmdd pour le format de la date. Procédure pour alimenter la table dwh_professeurs : CREATE OR REPLACE PROCEDURE proc_alimprof IS CURSOR cur_1 IS SELECT * from PROFESSEURS; enreg_cur_1 cur_1%rowtype; BEGIN OPEN cur_1; LOOP FETCH cur_1 into enreg_cur_1; exit when cur_1%notfound; insert into DWH_PROFESSEURS ( num_prof, nom, specialite, date_entree, der_prom, salaire_base, salaire_actuel ) values ( enreg_cur_1.num_prof, enreg_cur_1.nom, enreg_cur_1.specialite, to_char ( enreg_cur_1.date_entree, yyyymmdd ), to_char ( enreg_cur_1.der_prom, yyyymmdd ), enreg_cur_1.salaire_base, enreg_cur_1.salaire_actuel ); END LOOP; CLOSE cur_1; exception when others then null; END; Procédure pour alimenter la table dwh_eleves CREATE OR REPLACE PROCEDURE proc_alimeleves IS CURSOR cur_2 IS SELECT * from ELEVES; enreg_cur_2 cur_2%rowtype; BEGIN OPEN cur_2; LOOP FETCH cur_2 into enreg_cur_2; exit when cur_2%notfound; insert into DWH_ELEVES ( num_eleve, nom, prenom, date_naissance, poids, annee ) values ( enreg_cur_2.num_eleve, enreg_cur_2.nom, enreg_cur_2.prenom, to_char (enreg_cur_2.date_naissance, yyyymmdd ), enreg_cur_2.poids, enreg_cur_2.annee ); END LOOP; CLOSE cur_2; exception when others then null; END; Procédure pour alimenter la table dwh_cours : CREATE OR REPLACE PROCEDURE proc_alimcours IS CURSOR cur_3 IS SELECT * from COURS; enreg_cur_3 cur_3%rowtype; BEGIN OPEN cur_3; LOOP M2EID TP_DWH : Fiche C 23

11 FETCH cur_3 into enreg_cur_3; exit when cur_3%notfound; insert into DWH_COURS ( num_cours, nom, nbheures, annee ) values ( enreg_cur_3.num_cours, enreg_cur_3.nom, enreg_cur_3.nbheures, enreg_cur_3.annee ); END LOOP; CLOSE cur_3; exception when others then null; END; Exécution des procédures et validation : SQL> Exec proc_alimprof ; Procédure PLSQL terminée avec succès. SQL> Exec proc_alimeleves ; Procédure PLSQL terminée avec succès. SQL> Exec proc_alimcours ; Procédure PLSQL terminée avec succès. SQL> Commit ; Validation effectuée. M2EID TP_DWH : Fiche C 33

12 FICHE D Objectifs : Chargement des données d un DWH Exercice 1 : schéma relationnel de la BD Ecole Le script correspondant à la création et à l alimentation des tables est disponible à l adresse suivante : Exercice 2 : Utilisation de la sqlldr pour le chargement des tables Exportation des tables: exp M2EID08_07tiger TABLES=(ELEVES,PROFESSEURS,COURS) FILE = tp_etl_fiche_d.dmp LOG = tp_etl_fiche_d.log exp : commande d export nomlogin TABLES : tables a exporter FILE : fichier de sortie (qui contient les tables) LOG : trace de la transaction Vérification : SQL> select count(*) from professeurs; COUNT(*) SQL> select count(*) from cours; COUNT(*) SQL> select count(*) from eleves; COUNT(*) Fichier tp_etl_fiche_d.log : Connecté à : Oracle Database 10g Enterprise Edition Release Production With the Partitioning, OLAP and Data Mining options Export fait dans le jeu de car WE8ISO8859P15 et jeu de car NCHAR AL16UTF16 le serveur utilise le jeu de caractères WE8ISO8859P1 (conversion possible) Prêt à exporter les tables spécifiées... via le chemin classique..... export de la table ELEVES 10 lignes exportées <.. export de la table PROFESSEURS 8 lignes exportées <.. export de la table COURS 5 lignes exportées < Procédure d'export terminée avec succès sans avertissements. M2EID TP_DWH : Fiche D 14

13 Effacement des tables: Delete from PROFESSEURS ; Delete from COURS ; Delete from ELEVES ; Chargement des tables : sqlldr CONTROL=etl1.clt, LOG=tp_etl.log, USERID=M2EID08_07evelyne, ERRORS=999, LOAD=2000, DISCARDMAX=5 CONTROL: nom fichier de contrôle LOG : Fichier d'informations sur le chargement. USERID : nom utilisateur + passwd. ERRORS : Nombre d'erreurs d'insertion. LOAD : Nombre maximum d'enregistrements. DISCARDMAX : Maximum de lignes rejetable Fichier etl1.ctl : LOAD DATA INFILE 'tp_etl_fiche_d.txt' TRUNCATE INTO TABLE ELEVES FIELDS TERMINATED BY ';' ( ) NUM_ELEVE, NOM, PRENOM, DATE_NAISSANCE, POIDS, ANNEE INTO TABLE COURS FIELDS TERMINATED BY ';' ( NUM_COURS, NOM, NBHEURES, ANNEE ) INTO TABLE PROFESSEURS FIELDS TERMINATED BY ';' ( NUM_PROF, NOM, SPECIALITE, DATE_ENTREE, DER_PROM, SALAIRE_BASE, SALAIRE_ACTUEL ) M2EID TP_DWH : Fiche D 24

14 EXERCICE 3 : Utilisation de l utilitaire IMP pour charger les tables Suppression des tables : Drop table PROFESSEURS ; Drop table COURS ; Drop table ELEVES ; Le fichier tp_etl_fiche_d.txt contient également la structure des tables. Chargement des tables avec l utilitaire IMP imp M2EID08_07evelyne file=tp_etl_fiche_d.txt tables=(eleves,professeurs,cours) Vérification: Fichier d'export créé par EXPORT:V via le chemin classique import effectué dans le jeu de caractères WE8ISO8859P15 et le jeu NCHAR AL16UTF16 le serveur d'import utilise le jeu de caractères WE8ISO8859P1 (conversion possible). Import d'objets M2EID08_07 dans M2EID08_07.. Import de la table "ELEVES" 10 lignes importées <.. Import de la table "PROFESSEURS" 8 lignes importées <.. Import de la table "COURS" 5 lignes importées < Fin de l'import réussie avec avertissements. EXERCICE 4 : Utilisation de PLSQL pour charger les tables Creation des tables : create table dw_professeurs as select * from professeurs ; create table dw_eleves as select * from eleves ; create table dw_cours as select * from cours ; Effacement des tables : delete from PROFESSEURS ; delete from COURS ; delete from ELEVES ; Chargement des tables à l aide de 3 procédures : CREATE OR REPLACE PROCEDURE proc_alimprof IS CURSOR cur_1 IS SELECT * from DW_PROFESSEURS; enreg_cur_1 cur_1%rowtype; BEGIN OPEN cur_1; LOOP FETCH cur_1 into enreg_cur_1; exit when cur_1%notfound; insert into PROFESSEURS ( num_prof, nom, specialite, date_entree, der_prom, salaire_base, salaire_actuel ) values ( enreg_cur_1.num_prof, enreg_cur_1.nom, enreg_cur_1.specialite, enreg_cur_1.date_entree, enreg_cur_1.der_prom, enreg_cur_1.salaire_base, enreg_cur_1.salaire_actuel); END LOOP; CLOSE cur_1; exception when others then null; END; CREATE OR REPLACE PROCEDURE proc_alimeleves IS CURSOR cur_2 IS SELECT * from DW_ELEVES; M2EID TP_DWH : Fiche D 34

15 enreg_cur_2 cur_2%rowtype; BEGIN OPEN cur_2; LOOP FETCH cur_2 into enreg_cur_2; exit when cur_2%notfound; insert into ELEVES ( num_eleve, nom, prenom, date_naissance, poids, annee ) values ( enreg_cur_2.num_eleve, enreg_cur_2.nom, enreg_cur_2.prenom, enreg_cur_2.date_naissance, enreg_cur_2.poids, enreg_cur_2.annee); END LOOP; CLOSE cur_2; exception when others then null; END; CREATE OR REPLACE PROCEDURE proc_alimcours IS DECLARE CURSOR cur_3 IS SELECT * from DW_COURS; enreg_cur_3 cur_3%rowtype; BEGIN OPEN cur_3; LOOP FETCH cur_3 into enreg_cur_3; exit when cur_3%notfound; insert into COURS ( num_cours, nom, nbheures, annee ) values ( enreg_cur_3.num_cours, enreg_cur_3.nom, enreg_cur_3.nbheures, enreg_cur_3.annee ); END LOOP; CLOSE cur_3; exception when others then null; END; Exécution des procédures et validation : SQL> Exec proc_alimprof ; Procédure PLSQL terminée avec succès. SQL> Exec proc_alimeleves ; Procédure PLSQL terminée avec succès. SQL> Exec proc_alimcours ; Procédure PLSQL terminée avec succès. SQL> Commit ; Validation effectuée. M2EID TP_DWH : Fiche D 44

Cours PL/SQL. Cours PL/SQL. E.Coquery. emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr

Cours PL/SQL. Cours PL/SQL. E.Coquery. emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr Cours PL/SQL E.Coquery emmanuel.coquery@liris.cnrs.fr Programmation au sein du SGBD Pourquoi? Les contraintes prédéfinies ne sont pas toujours suffisantes. Exemple : tout nouveau prix pour un CD doit avoir

Plus en détail

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2

COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 SQL Sommaire : COMMANDES SQL... 2 COMMANDES DE DEFINITION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE MANIPULATION DE DONNEES... 2 COMMANDES DE CONTROLE TRANSACTIONNEL... 2 COMMANDES DE REQUETE DE DONNEES... 2 COMMANDES

Plus en détail

Synthèse PL SQL ORACLE. Declaration des variables, des constants, des exceptions et des curseurs.

Synthèse PL SQL ORACLE. Declaration des variables, des constants, des exceptions et des curseurs. Synthèse PL SQL ORACLE Bloc PL-SQL DECLARE Declaration des types, des variables, des constantes, des exceptions et des curseurs. BEGIN [nom du bloc] EXCEPTION Traitement des erreurs END [nom du bloc] Declaration

Plus en détail

IFT3030 Base de données. Chapitre 6 SQL. Plan du cours

IFT3030 Base de données. Chapitre 6 SQL. Plan du cours IFT3030 Base de données Chapitre 6 SQL Plan du cours Introduction Architecture Modèles de données Modèle relationnel Algèbre relationnelle SQL Conception Fonctions avancées Concepts avancés Modèle des

Plus en détail

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Plan Généralités Langage de Définition des (LDD) Langage de Manipulation

Plus en détail

TP 1 Bases de Données Prise en main d Oracle L3 Informatique Université d Aix-Marseille

TP 1 Bases de Données Prise en main d Oracle L3 Informatique Université d Aix-Marseille TP 1 Bases de Données Prise en main d Oracle L3 Informatique Université d Aix-Marseille 1 Prise en main de SQLplus Oracle est un SGBD Relationnel muni de nombreuses fonctionnalités (celles classiques des

Plus en détail

Oracle 12c. Programmez. Exercices et corrigés. Jérôme GABILLAUD Anne-Sophie LACROIX

Oracle 12c. Programmez. Exercices et corrigés. Jérôme GABILLAUD Anne-Sophie LACROIX Oracle 12c Programmez avecsqletpl/sql Exercices et corrigés Téléchargement www.editions-eni.fr 90 QCM 93 travaux pratiques et leurs corrigés Près de 28 H de mise en pratique Jérôme GABILLAUD Anne-Sophie

Plus en détail

DROP TABLE Aeroport CASCADE CONSTRAINTS; CREATE TABLE Aeroport ( VARCHAR(60) NOT NULL, CONSTRAINT PK_aeroport primary key (codeaeroport) );

DROP TABLE Aeroport CASCADE CONSTRAINTS; CREATE TABLE Aeroport ( VARCHAR(60) NOT NULL, CONSTRAINT PK_aeroport primary key (codeaeroport) ); / Fichier: tp1-2.sql Nom: Martin Rancourt - Matricule: 14059412 Nom: Vincent Ribou - Matricule: 14042001 Description : Travail pratique #1 partie 2. Base de données qui permet de gérer les vols d une compagnie

Plus en détail

Les procédures fonctions packages et triggers

Les procédures fonctions packages et triggers Les procédures fonctions packages et triggers Les procédures stockées: Définition: Une procédure est un code PL/SQL défini par l utilisateur et stocké dans la base de données. Ce qui permet d éliminer

Plus en détail

BASE DE DONNÉES T.P.1 SQL3

BASE DE DONNÉES T.P.1 SQL3 Faculté des Sciences et Techniques Année Universitaire 2005-2006 Master 1 Informatique BASE DE DONNÉES T.P.1 SQL3 DEZE Simon DAUVERGNE Sébastien 1 Introduction Ce TP constitué de deux exercices vise à

Plus en détail

Triggers Introduction à PL-SQL Céline Rouveirol. d'après les transparents de Jeff Ullman http://infolab.stanford.edu/~ullman/

Triggers Introduction à PL-SQL Céline Rouveirol. d'après les transparents de Jeff Ullman http://infolab.stanford.edu/~ullman/ Triggers Introduction à PL-SQL Céline Rouveirol d'après les transparents de Jeff Ullman http://infolab.stanford.edu/~ullman/ 1 Triggers: Motivation Les vérifications de contraintes (attribut ou n-uplet)

Plus en détail

TD BD dynamique. DECLARE déclaration des variables, constantes, exceptions et curseurs locaux au bloc

TD BD dynamique. DECLARE déclaration des variables, constantes, exceptions et curseurs locaux au bloc TD BD dynamique Un déclencheur est utilisé pour complémenter les contraintes d'intégrité de la base. Une partie des contraintes ne peut souvent pas être définie avec les fonctionnalités décrites jusqu'ici.

Plus en détail

PL/SQL INTRODUCTION Introduction à PL/SQ Les procédures, les fonctions et les packages Les triggers

PL/SQL INTRODUCTION Introduction à PL/SQ Les procédures, les fonctions et les packages Les triggers PL/SQL INTRODUCTION Introduction à PL/SQ Les procédures, les fonctions et les packages Les triggers Département d informatique Collège Lionel Groulx. Préparé par Saliha Yacoub Table des matières. Introduction...

Plus en détail

Les Triggers SQL. Didier DONSEZ. Université de Valenciennes Institut des Sciences et Techniques de Valenciennes donsez@univ-valenciennes.

Les Triggers SQL. Didier DONSEZ. Université de Valenciennes Institut des Sciences et Techniques de Valenciennes donsez@univ-valenciennes. Les Triggers SQL Didier DONSEZ Université de Valenciennes Institut des Sciences et Techniques de Valenciennes donsez@univ-valenciennes.fr 1 Sommaire Motivations Trigger Ordre Trigger Ligne Condition Trigger

Plus en détail

SQL : création et mises-à-jour de schémas et de données

SQL : création et mises-à-jour de schémas et de données SQL : création et mises-à-jour de schémas et de données Commandes de définition de données (DDL) Commandes de mise-à-jour de données (DML) Vues SQL-MAJ, vues-1 / 33 Exemple Définition de la relation

Plus en détail

PL/SQL. Pourquoi PL/SQL? Introduction. Principales caractéristiques de PL/SQL. Utilisation de PL/SQL

PL/SQL. Pourquoi PL/SQL? Introduction. Principales caractéristiques de PL/SQL. Utilisation de PL/SQL PL/SQL Avertissement : cette partie du cours n est qu un survol du langage PL/SQL, utile pour écrire des procédures stockées simples Elle laisse de côté de nombreuses fonctionnalités du langage Université

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 5 : PL/SQL : ou comment faire plus avec ORACLE 3ème partie Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Curseurs et mise à jour 2 Paquetages Definition

Plus en détail

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes Langage SQL (1) Sébastien Limet Denys Duchier IUT Orléans 4 septembre 2007 Notions de base qu est-ce qu une base de données? SGBD différents type de bases de données quelques systèmes existants Définition

Plus en détail

TP Contraintes - Triggers

TP Contraintes - Triggers TP Contraintes - Triggers 1. Préambule Oracle est accessible sur le serveur Venus et vous êtes autorisés à accéder à une instance licence. Vous utiliserez l interface d accés SQL*Plus qui permet l exécution

Plus en détail

PHP 6. www.fenetresurtoile.com PHP 6. Jean-François Ramiara. FAD Réseau Pyramide 14/01/2013 Toulouse. Copyright J.F. Ramiara Tous droits réservés

PHP 6. www.fenetresurtoile.com PHP 6. Jean-François Ramiara. FAD Réseau Pyramide 14/01/2013 Toulouse. Copyright J.F. Ramiara Tous droits réservés www.fenetresurtoile.com Jean-François Ramiara FAD Réseau Pyramide 14/01/2013 Toulouse 1 www.fenetresurtoile.com Sommaire Introduction Ajout avec SQL Modification avec SQL Suppression avec SQL Mises à jour

Plus en détail

Solutions des exercices du chapitre 6 selon la syntaxe du dialecte Oracle

Solutions des exercices du chapitre 6 selon la syntaxe du dialecte Oracle Solutions des exercices du chapitre 6 selon la syntaxe du dialecte Oracle 1. a Ajouter un CHECK sur la table LigneCommande ALTER TABLE LigneCommande ADD (CONSTRAINT XXX CHECK (noarticle

Plus en détail

BD50. Gestion des courses

BD50. Gestion des courses Département Génie Informatique BD50 TP7 : Développement avec le module PL/SQL de 9iAS et DBMS_EPG d'oracle 10G Gestion des courses Françoise HOUBERDON & Christian FISCHER Copyright Mai 2007 Présentation

Plus en détail

Introduction aux bases de données

Introduction aux bases de données Introduction aux bases de données Cours 3. : Le langage SQL Vincent Martin email : vincent.martin@univ-tln.fr page personnelle : http://lsis.univ-tln.fr/~martin/ Master 1. LLC Université du Sud Toulon

Plus en détail

SQL Server 2012 - SQL, Transact SQL Conception et réalisation d'une base de données

SQL Server 2012 - SQL, Transact SQL Conception et réalisation d'une base de données Le modèle relationnel 1. Introduction 9 2. Rappels sur le stockage des données 9 2.1 Les différentes catégories de données 10 2.1.1 Les données de base 10 2.1.2 Les données de mouvement 10 2.1.3 Les données

Plus en détail

Oracle : Langage PL/SQL

Oracle : Langage PL/SQL 1 Introduction à PL/SQL Oracle : Langage PL/SQL PL/SQL est un langage de programmation procédural et structuré. 1.1 Langage de programmation Il contient un ensemble d'instructions permettant de mettre

Plus en détail

ORACLE SAUVEGARDE RESTAURATION

ORACLE SAUVEGARDE RESTAURATION ORACLE SAUVEGARDE RESTAURATION SAUVEGARDE / RESTAURATION Oracle fournis deux applications «console» pour opérer les copies de sécurité. exp Permet d exporter une banque de données ou une/des table(s) vers

Plus en détail

Partie I : Créer la base de données. Année universitaire 2008/2009 Master 1 SIIO Projet Introduction au Décisionnel, Oracle

Partie I : Créer la base de données. Année universitaire 2008/2009 Master 1 SIIO Projet Introduction au Décisionnel, Oracle Année universitaire 2008/2009 Master 1 SIIO Projet Introduction au Décisionnel, Oracle Ce projet comporte trois parties sur les thèmes suivants : création de base de donnée, requêtes SQL, mise en œuvre

Plus en détail

SQL Server 2014 - SQL, Transact SQL Conception et réalisation d'une base de données (avec exercices pratiques et corrigés)

SQL Server 2014 - SQL, Transact SQL Conception et réalisation d'une base de données (avec exercices pratiques et corrigés) Le modèle relationnel 1. Introduction 9 2. Rappels sur le stockage des données 9 2.1 Les différentes catégories de données 10 2.1.1 Les données de base 10 2.1.2 Les données de mouvement 10 2.1.3 Les données

Plus en détail

SQL : Origines et Evolutions

SQL : Origines et Evolutions SQL : Origines et Evolutions SQL est dérivé de l'algèbre relationnelle et de SEQUEL Il a été intégré à SQL/DS, DB2, puis ORACLE, INGRES, Il existe trois versions normalisées, du simple au complexe : SQL1

Plus en détail

FMIN366 CM3 : Charger de gros volumes de données dans une base de données Oracle

FMIN366 CM3 : Charger de gros volumes de données dans une base de données Oracle FMIN366 CM3 : Charger de gros volumes de données dans une base de données Oracle 1. Manipulation de l utilitaire Oracle de chargement de données SQL*Loader Des fichiers de données au format CSV (Comma

Plus en détail

SQL Les fondamentaux du langage (2ième édition)

SQL Les fondamentaux du langage (2ième édition) Introduction 1. Un peu d'histoire 11 2. Les normes SQL 12 3. Description rapide du modèle relationnel 14 3.1 Principaux concepts du modèle relationnel 15 3.2 Principales règles 16 4. Les opérateurs en

Plus en détail

-Les Vues, Les Déclencheurs, Les vues matérialisées. et Les Clichés-

-Les Vues, Les Déclencheurs, Les vues matérialisées. et Les Clichés- -Les Vues, Les Déclencheurs, Les vues matérialisées et Les Clichés- Les vues : 1. Définition et intérêts : Une Vue est une table logique pointant sur une ou plusieurs tables ou vues et ne contient physiquement

Plus en détail

Programmer avec PL/SQL

Programmer avec PL/SQL Programmer avec PL/SQL École Supérieure de la Statistique et de l Analyse de l Information (ESSAI) Avertissement : cette partie du cours n est qu un survol du langage PL/SQL, utile pour écrire des procédures

Plus en détail

Informatique en CPGE (2015-2016) Le langage SQL

Informatique en CPGE (2015-2016) Le langage SQL Informatique en CPGE (2015-2016) Le langage SQL S. B. Lycée des EK 30 mai 2016 Le SQL (Structured Query Language = langage de requêtes structuré) est un langage informatique de dialogue avec une base de

Plus en détail

BD50. TP5 : Développement PL/SQL Avec Oracle SQL Developer. Gestion Commerciale

BD50. TP5 : Développement PL/SQL Avec Oracle SQL Developer. Gestion Commerciale Département Génie Informatique BD50 TP5 : Développement PL/SQL Avec Oracle SQL Developer Gestion Commerciale Françoise HOUBERDON & Christian FISCHER Copyright Avril 2007 Présentation de la gestion commerciale

Plus en détail

Programmation avec un L3G Interaction d une application utilisant les méthodes

Programmation avec un L3G Interaction d une application utilisant les méthodes Programmation avec un L3G Interaction d une application utilisant les méthodes André Gamache, professeur associé Département d'informatique et de génie logiciel Faculté des sciences et de génie Université

Plus en détail

Module Administration BD Chapitre 1 : Surcouche procédurale dans les SGBDS

Module Administration BD Chapitre 1 : Surcouche procédurale dans les SGBDS Module Administration BD Chapitre 1 : Surcouche procédurale dans les SGBDS 1. Introduction Nous allons aborder la notion de surcouche procédurale au sein des SGBDS relationnels tels que Oracle (PLSQL)

Plus en détail

TP1 - Corrigé. Manipulations de données

TP1 - Corrigé. Manipulations de données TP1 - Corrigé Manipulations de données 1. Démarrez mysql comme suit : bash$ mysql -h 127.0.0.1 -u user4 -D db_4 p Remarque: le mot de passe est le nom de user. Ici user4 2. Afficher la liste des bases

Plus en détail

Cours Bases de données 2ème année IUT

Cours Bases de données 2ème année IUT Cours Bases de données 2ème année IUT Cours 4 : PL/SQL : ou comment faire plus avec ORACLE 2ème partie Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/cours Plan 1 Exceptions Rappels bloc PL/SQL Definition

Plus en détail

Les Déclencheurs ORACLE

Les Déclencheurs ORACLE Les Déclencheurs ORACLE Un déclencheur est un bloc PL/SQL associé à une vue ou une table, qui s'exécutera lorsqu'une instruction du langage de manipulation de données (DML) sera exécutée L'avantage principal

Plus en détail

UTILISER LE SERVEUR MYSQL...

UTILISER LE SERVEUR MYSQL... MySQL (pour Windows 9x) UTILISER LE SERVEUR MYSQL... 2 LANCER LE SERVEUR MYSQL... 2 ARRETER LE SERVEUR MYSQL... 3 TRAVAIL AVEC LA CONSOLE MYSQL... 3 CREATION / SUPPRESSION D'UN BASE... 3 UTILISER UN BASE...

Plus en détail

PL/SQL Procedural Language Extensions to SQL

PL/SQL Procedural Language Extensions to SQL PL/SQL Procedural Language Extensions to SQL Il permet : - l'utilisation d'un sous-ensemble du langage SQL, - la mise en œuvre de structures procédurales, - la gestion des erreurs. L'une des plus importantes

Plus en détail

Conception de bases de données relationnelles

Conception de bases de données relationnelles Conception de bases de données relationnelles Langage PL/(pg)SQL Marie Szafranski 2015-2016 ensiie 1 2015-2016 ensiie 1 Aperçu de PL/(pg)SQL Aperçu de PL/(pg)SQL PL/SQL : Procedural Language for SQL (Oracle)

Plus en détail

Erreur «Mutating Table»

Erreur «Mutating Table» TRIGGER Programmation avancée H.LUU SES Université de Genève H.Luu - Base de données - Eté 2002 Erreur «Mutating Table» Définition : Une table est en état «mutating» si elle est en train d être modifiée

Plus en détail

On peut considérer les vues comme des «tables virtuelles» : leur contenu est constitué seulement au moment de la demande d exécution de cette vue.

On peut considérer les vues comme des «tables virtuelles» : leur contenu est constitué seulement au moment de la demande d exécution de cette vue. SQL Ch 9 DDL Vues, PL/SQL, procédures,... I. INTRODUCTION... 1 II. LES VUES (ANGLAIS «VIEWS»)... 1 A. CREER UNE VUE : CREATE VIEW... 1 B. SUPPRIMER UNE VUE DROP VIEW... 3 III. LANGAGE PL/SQL, PROCEDURES

Plus en détail

1.1/Architecture des SGBD Les architectures physiques de SGBD sont très liées au mode de répartition.

1.1/Architecture des SGBD Les architectures physiques de SGBD sont très liées au mode de répartition. LP Informatique(DA2I), F7 : Administration Système, Réseaux et Base de données 15/11/2007, Enseignant : M. Nakechbnadi, mail : nakech@free.fr Première parie : Administration d une BD Chapitre 1 : Architecture

Plus en détail

Université Paris 13 TP Base de données Année 2008-2009 Institut Galilée feuille 2 : requêtes SQL INFO1

Université Paris 13 TP Base de données Année 2008-2009 Institut Galilée feuille 2 : requêtes SQL INFO1 Université Paris 13 TP Base de données Année 2008-2009 Institut Galilée feuille 2 : requêtes SQL INFO1 Exercice 1 : requêtes simples Pour traiter de la vente par correspondance on considère la modélisation

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES DE BASES DE DONNEES PARTIE A : CONCEPTION DU MCD ET MLD

TRAVAUX PRATIQUES DE BASES DE DONNEES PARTIE A : CONCEPTION DU MCD ET MLD TRAVAUX PRATIQUES DE BASES DE DONNEES PARTIE A : CONCEPTION DU MCD ET MLD Cette partie est à réaliser sur papier uniquement. Il s agit de réaliser un modèle conceptuel de données (MCD) suivi du modèle

Plus en détail

Chapitre 1 Installer MySQL 5 21

Chapitre 1 Installer MySQL 5 21 Chapitre 1 Installer MySQL 5 21 1.1. Les outils nécessaires... 22 1.2. Télécharger et installer le serveur MySQL... 22 Télécharger la dernière version... 22 Lancer l installation sous Windows... 23 Lancer

Plus en détail

CC30 Certificat de compétence Conception, développement et animation de sites Web

CC30 Certificat de compétence Conception, développement et animation de sites Web CC30 Certificat de compétence Conception, développement et animation de sites Web UE RSX053 Introduction aux bases de données Séance 9 1 Table des matières 1. PLSQL...3 1.1. Présentation...3 1.2. L utilité

Plus en détail

Langage propre à Oracle basé sur ADA. Offre une extension procédurale à SQL

Langage propre à Oracle basé sur ADA. Offre une extension procédurale à SQL Cours PL/SQL Langage propre à Oracle basé sur ADA Offre une extension procédurale à SQL PL/SQL permet d utiliser un sous-ensemble du langage SQL des variables, des boucles, des alternatives, des gestions

Plus en détail

Séance de révision et manipulation de l utilitaire SQLLOADER

Séance de révision et manipulation de l utilitaire SQLLOADER Séance de révision et manipulation de l utilitaire SQLLOADER 1. Enoncé La base de données considérée représente les informations relatives à une bibliothèque qui gère le stockage, l indexation et l emprunt

Plus en détail

Oracle Database 10g: Les fondamentaux des langages SQL et PL/SQL

Oracle Database 10g: Les fondamentaux des langages SQL et PL/SQL Oracle University Appelez-nous: +33 (0) 1 57 60 20 81 Oracle Database 10g: Les fondamentaux des langages SQL et PL/SQL Durée: 5 Jours Description Ce cours s'adresse aux utilisateurs d'oracle8i, Oracle9i

Plus en détail

TP BDD. A la découverte du dictionnaire d Oracle

TP BDD. A la découverte du dictionnaire d Oracle ESIEA 2011/2012 TP BDD PARTIE I A la découverte du dictionnaire d Oracle 2.3. Testez les commandes ci-dessous : show user ; select * from all_users; desc user_tables ; select table_name from user_tables;

Plus en détail

Langage de Requêtes. talel@infres.enst.fr

Langage de Requêtes. talel@infres.enst.fr Langage de Requêtes talel@infres.enst.fr Supports de cours : (1) Database Management Systems, R. Ramakrishnan and J. Gehrke, ed. McGrawHill, 2000. (2) Bases de Données, G. Gardarin, ed. Eyrolles, 2001.

Plus en détail

PL/SQL 2014-2015. Bases de données 2

PL/SQL 2014-2015. Bases de données 2 Cours 10 : PL/SQL Procedural Language/SQL Blocs, variables, instructions, structures de contrôle, curseurs, gestion des erreurs, procédures/fonctions stockées, packages, triggers PL/SQL Chapitre 3 de la

Plus en détail

Jérôme FESSY. IUT de Paris 5. Base de Données. Cours Introductif. Base de Données

Jérôme FESSY. IUT de Paris 5. Base de Données. Cours Introductif. Base de Données Base de Données Cours Introductif Base de Données Quelques chiffres Évolution annuelle moyenne 2004/2000 15% +20% 12% 5% 0.5% 2000 2004 L3G IA SG mono poste : Part de marché 5% 5% 10% Paradox 65% SG 15%

Plus en détail

A.E.C. GESTION DES APPLICATIONS TECHNOLOGIE DE L'INFORMATION LEA.BW

A.E.C. GESTION DES APPLICATIONS TECHNOLOGIE DE L'INFORMATION LEA.BW A.E.C. GESTION DES APPLICATIONS TECHNOLOGIE DE L'INFORMATION LEA.BW Groupe : 322 Exploitation des Banques de données 420-PK6-SL (1-2-1) Étape : 3 Professeur Nom: Marcel Aubin Courriel : maubin@cegep-st-laurent.qc.ca

Plus en détail

ECR_DESCRIPTION CHAR(80), ECR_MONTANT NUMBER(10,2) NOT NULL, ECR_SENS CHAR(1) NOT NULL) ;

ECR_DESCRIPTION CHAR(80), ECR_MONTANT NUMBER(10,2) NOT NULL, ECR_SENS CHAR(1) NOT NULL) ; RÈGLES A SUIVRE POUR OPTIMISER LES REQUÊTES SQL Le but de ce rapport est d énumérer quelques règles pratiques à appliquer dans l élaboration des requêtes. Il permettra de comprendre pourquoi certaines

Plus en détail

3 - Administration de BD SQL. Chapitre III. Administration des BD SQL. Actions possibles. Composants ORACLE. Chapitre 3 : Administration des BD SQL 1

3 - Administration de BD SQL. Chapitre III. Administration des BD SQL. Actions possibles. Composants ORACLE. Chapitre 3 : Administration des BD SQL 1 3 - Administration de BD SQL Chapitre III Administration des BD SQL 3.1 Création de BD 3.2 Gestion des utilisateurs 3.3 Administration des transactions 3.4 Accès à une BD distante 3.5 Conclusions Composants

Plus en détail

3. Initialiser m2 et m3 à l aide de ce constructeur, puis afficher le contenu de la table Meuble à l aide d une requête SQL.

3. Initialiser m2 et m3 à l aide de ce constructeur, puis afficher le contenu de la table Meuble à l aide d une requête SQL. Base de données Département Informatique et Statistique, Faculté de SEG, Université Lumière Lyon 2 M2 Informatique spécialité IDS-IIDEE Année 2011-2012 Bases de données objets TD n 4 J. Darmont (http:eric.univ-lyon2.fr~jdarmont),

Plus en détail

ORACLE SQL LDD. Langage de définition de données

ORACLE SQL LDD. Langage de définition de données ORACLE SQL LDD Langage de définition de données Le langage SQL (Structured Query Language) SQL a été normalisé par l ANSI puis par l ISO depuis 1986 sous ses différents aspects : LDD : définition des données

Plus en détail

UMBB, Département Informatique Cours Master 1 BDA Responsable : A. AIT-BOUZIAD Le 06 Décembre 2011 CHAPITRE 2 CONTRÖLE DE DONNEES DANS SQL

UMBB, Département Informatique Cours Master 1 BDA Responsable : A. AIT-BOUZIAD Le 06 Décembre 2011 CHAPITRE 2 CONTRÖLE DE DONNEES DANS SQL UMBB, Département Informatique Cours Master 1 BDA Responsable : A. AIT-BOUZIAD Le 06 Décembre 2011 CHAPITRE 2 CONTRÖLE DE DONNEES DANS SQL I Gestion des utilisateurs et de leurs privilèges I.1 Gestion

Plus en détail

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C)

Web dynamique. Techniques, outils, applications. (Partie C) Web dynamique Techniques, outils, applications (Partie C) Nadir Boussoukaia - 2006 1 SOMMAIRE 1. MySQL et PHP (20 min) 2. SQL (petits rappels) (20 min) 2 MySQL et PHP Synthèse 3 MySQL et PHP SGBD MySQL

Plus en détail

2%.!. 435.6" ' % ' 57535.68 : 451&.;55"6 5% 9< (=6&0> =6&0 ) :(=6&0> =6&0=)' # (% $!:# % 0 #$ 0' %

2%.!. 435.6 ' % ' 57535.68 : 451&.;556 5% 9< (=6&0> =6&0 ) :(=6&0> =6&0=)' # (% $!:# % 0 #$ 0' % !"# $ % # % % &'! " # "#$#!%&#$ ($ $"% * +&% '# &,&-. /. &0. 1. 2%.!. ( *0.+,-+.+, /0333 (# + 1 435.6" ' % ' 57535.68 5# 59%,&$ : 451&.;55"6 5% 9< (=6&0> =6&0 :(=6&0> =6&0=' # (% $!:# % 0 #$ 0' % 6##(

Plus en détail

Oracle Database 11g : Les fondamentaux des langages SQL et PL/SQL

Oracle Database 11g : Les fondamentaux des langages SQL et PL/SQL Oracle University Appelez-nous: +33 (0) 1 57 60 20 81 Oracle Database 11g : Les fondamentaux des langages SQL et PL/SQL Durée: 5 Jours Description Ce cours vous permettra d acquérir les principes fondamentaux

Plus en détail

Oracle Database 10g: Les fondamentaux du langage SQL I

Oracle Database 10g: Les fondamentaux du langage SQL I Oracle University Appelez-nous: +33 (0) 1 57 60 20 81 Oracle Database 10g: Les fondamentaux du langage SQL I Durée: 3 Jours Description Ce cours offre aux étudiants une introduction à la technologie de

Plus en détail

Les triggers. Introduction 1/18. Objectifs. I Utiliser à bon escient le paramétrage des triggers :

Les triggers. Introduction 1/18. Objectifs. I Utiliser à bon escient le paramétrage des triggers : 1/18 2/18 Anne-Cécile Caron Licence MIAGE - Bases de Données 2015-2016 Objectifs Après ce cours, les TD et TP correspondants, vous devez être capables de I Ecrire en PL/SQL des triggers liés aux tables.

Plus en détail

Récapitulatif Walter RUDAMETKIN

Récapitulatif Walter RUDAMETKIN Récapitulatif Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Notre dernier cours Moi :) Vous :( 2 Récapitulatif Les SGBD Relationnelles Objectifs et histoire Conception d'une base de

Plus en détail

Bases de données. Jean-Yves Antoine. VALORIA - Université François Rabelais Jean-Yves.Antoine@univ-tours.fr. L3 S&T mention Informatique

Bases de données. Jean-Yves Antoine. VALORIA - Université François Rabelais Jean-Yves.Antoine@univ-tours.fr. L3 S&T mention Informatique Bases de données Jean-Yves Antoine VALORIA - Université François Rabelais Jean-Yves.Antoine@univ-tours.fr L3 S&T mention Informatique Bases de Données IUP Vannes, UBS J.Y. Antoine 1 Bases de données SGBD

Plus en détail

Tableau 7-27 Déclencheur avant insertion. Tableau 7-28 Test du déclencheur

Tableau 7-27 Déclencheur avant insertion. Tableau 7-28 Test du déclencheur chapitre n 7 Programmation avancée Chaque enregistrement qui tente d être ajouté dans la table Qualifications est désigné par :NEW au niveau du code du déclencheur. L accès aux colonnes de ce pseudo-enregistrement

Plus en détail

Bases de données relationnelles

Bases de données relationnelles Bases de données relationnelles Système de Gestion de Bases de Données Une base de données est un ensemble de données mémorisé par un ordinateur, organisé selon un modèle et accessible à de nombreuses

Plus en détail

SQL : Structured Query Language

SQL : Structured Query Language SQL : Structured Query Language Langage de définition de données (LDD/DDL) Langage de manipulation de données (LMD /DML) Introduction à Oracle 1 Objectif On sait faire un schéma conceptuel Personne 1:1

Plus en détail

Apprendre le langage SQL - Le DML - 1 / 21 - Apprendre le langage SQL par l exemple Partie 2 : le DML

Apprendre le langage SQL - Le DML - 1 / 21 - Apprendre le langage SQL par l exemple Partie 2 : le DML Apprendre le langage SQL - Le DML - 1 / 21 - Apprendre le langage SQL par l exemple Partie 2 : le DML Ce document est publié sous licence Creative Commons CC-by-nc-nd. Il ne peut ni être modifié, ni faire

Plus en détail

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT

FONCTIONS DE TRAITEMENT} COUNT Nom Prénom Promotion Date Buhl Damien Année 1 Groupe 2 21 Janvier 2007 CER Prosit n 22 Mots-Clés : - Requête/Langage SQL Le langage SQL (Structured Query Language) est un langage de requêtes, il permet

Plus en détail

2 ème PARTIE : LE LANGAGE SQL

2 ème PARTIE : LE LANGAGE SQL 2 ème PARTIE : LE LANGAGE SQL PLAN : I. Le langage de manipulation des données II. Le langage de définition des données III. Administration de la base de données IV. Divers (HORS PROGRAMME) Introduction:

Plus en détail

2013-2014 N.EL FADDOULI 39 2013-2014 N.EL FADDOULI 40. Page 2

2013-2014 N.EL FADDOULI 39 2013-2014 N.EL FADDOULI 40. Page 2 Introduction Bloc PL/SQL Déclaration des variable Structure de contrôle Curseurs Les exceptions PL /SQL Les fonctions et procédures Les packages Les triggers 1 Les exceptions Définition Exceptions prédéfinies

Plus en détail

Création de base de données en SQL - exercices dans le cadre du cours à l'ibis. Sébastien Clément, avril 2011

Création de base de données en SQL - exercices dans le cadre du cours à l'ibis. Sébastien Clément, avril 2011 Création de base de données en SQL - exercices dans le cadre du cours à l'ibis. Sébastien Clément, avril 2011 Interface Web PhpPgAdmin: permet de faire des requêtes SQL ( 1 commandes) permet de visualiser

Plus en détail

Le TP cherche à simuler le fonctionnement de ce groupe hospitalier en utilisant le principe des Bases de données réparties.

Le TP cherche à simuler le fonctionnement de ce groupe hospitalier en utilisant le principe des Bases de données réparties. Base de données Avancée (BDA) 2012/2013, Enseignant : M. Nakechbnadi, mail : nakech@free.fr Thème : Implémentation d une BD Répartie : Liens, vue matérialisé, snapshot, intégrité révérencielle et déclencheur

Plus en détail

Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL

Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL Modèle relationnel Création et modification des relations en SQL ENT - Clé sql2009 BD - Mírian Halfeld-Ferrari p. 1 Insertion dans une relation Pour insérer un tuple dans une relation: insert into Sailors

Plus en détail

TD : Requêtes SQL (BDR.TD2-1) INSA 3IF 2008-2009

TD : Requêtes SQL (BDR.TD2-1) INSA 3IF 2008-2009 TD : Requêtes SQL (BDR.TD2-1) INSA 3IF 2008-2009 Loïc Maisonnasse 1 Objectif Ce TD a pour objectif de vous familiariser avec le langage de requêtes SQL. Et de vous apprendre à écrire des requêtes SQL pour

Plus en détail

SQL DML SELECT. SELECT DISTINCT ROUND(largeur * hauteur, 1) AS surfarr FROM t_peinture;

SQL DML SELECT. SELECT DISTINCT ROUND(largeur * hauteur, 1) AS surfarr FROM t_peinture; SELECT pour des requêtes d extraction sur une table Syntaxe générale : Entre [ ] : des valeurs optionnelles Entre { } : une liste de valeur obligatoires possibles De part et d autre de : une valeur parmi

Plus en détail

Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD

Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD Le langage SQL pour Oracle - partie 1 : SQL comme LDD 1 SQL : Introduction SQL : Structured Query Langage langage de gestion de bases de donn ees relationnelles pour Définir les données (LDD) interroger

Plus en détail

PL/SQL. Richard CHBEIR Email : richard.chbeir@u-bourgogne.fr

PL/SQL. Richard CHBEIR Email : richard.chbeir@u-bourgogne.fr PL/SQL Richard CHBEIR Email : richard.chbeir@u-bourgogne.fr Plan Introduction Environnements Bloc PL/SQL Variables Traitements conditionnels Traitements répétitifs Curseurs Gestion des erreurs Fonctions

Plus en détail

Bases de données Programmation PL/SQL. LP TOSPI, IUT Montluçon, Université Blaise Pascal 2010-2011 Laurent d Orazio

Bases de données Programmation PL/SQL. LP TOSPI, IUT Montluçon, Université Blaise Pascal 2010-2011 Laurent d Orazio Bases de données Programmation PL/SQL LP TOSPI, IUT Montluçon, Université Blaise Pascal 2010-2011 Laurent d Orazio Plan I. Vue d ensemble et principes de fonctionnement II. Eléments de programmation III.

Plus en détail

SECURIDAY 2010. Dans le cadre de SECURINETS. Et sous le thème de Computer Forensics Investigation. Analyse des bases de données

SECURIDAY 2010. Dans le cadre de SECURINETS. Et sous le thème de Computer Forensics Investigation. Analyse des bases de données Dans le cadre de SECURIDAY 2010 Et sous le thème de Computer Forensics Investigation SECURINETS Vous Présente l atelier : Analyse des bases de données Chef Atelier : Dhikra DABBOUSSI (Réseau Télécom 5)

Plus en détail

Administration des bases de données. Jean-Yves Antoine http://www.info.univ-tours.fr/~antoine/

Administration des bases de données. Jean-Yves Antoine http://www.info.univ-tours.fr/~antoine/ Administration des bases de données Jean-Yves Antoine http://www.info.univ-tours.fr/~antoine/ Administration des bases de données I Dictionnaire de données & Import / Export de données OBJECTIFS 1.1. NOTIONS

Plus en détail

GÉNÉRATION D'UN FICHIER PLAT À PARTIR D'ORACLE 2

GÉNÉRATION D'UN FICHIER PLAT À PARTIR D'ORACLE 2 GÉNÉRATION D'UN FICHIER PLAT À PARTIR D'ORACLE 2 1. Introduction 2 2. Contexte 2 3. Package Utl_File 2 3.1 Ouverture du fichier 3 3.2 Ajouter un "header" au fichier 3 3.3 Ecriture des lignes 3 3.4 Ajouter

Plus en détail

MySQL 5. Guide de l'administrateur et du développeur. Michael Kofler. Groupe Eyrolles, 2005 pour l édition française, ISBN : 2-212-11633-0

MySQL 5. Guide de l'administrateur et du développeur. Michael Kofler. Groupe Eyrolles, 2005 pour l édition française, ISBN : 2-212-11633-0 MySQL 5 Guide de l'administrateur et du développeur Michael Kofler Groupe Eyrolles, 2005 pour l édition française, ISBN : 2-212-11633-0 Table des matières Avant-propos..............................................

Plus en détail

PHP & BD. PHP & Bases de données. Logiciels & matériels utilisés. Bases de données et Web

PHP & BD. PHP & Bases de données. Logiciels & matériels utilisés. Bases de données et Web PHP & Bases de données La quantité de données utilisée par certains sites web nécessite l'utilisation d'une base de données Il faut donc disposer d'un SGBD (mysql, postgresql, oracle, ) installé sur un

Plus en détail

Notes de cours : bases de données distribuées et repliquées

Notes de cours : bases de données distribuées et repliquées Notes de cours : bases de données distribuées et repliquées Loïc Paulevé, Nassim Hadj-Rabia (2009), Pierre Levasseur (2008) Licence professionnelle SIL de Nantes, 2009, version 1 Ces notes ont été élaborées

Plus en détail

Bases de données objet 1

Bases de données objet 1 Bases de données objet Les types utilisés dans les BDO sont les types standards existant dans les BD classiques : VARCHAR, NUMBER les types «distincts» : définis par le concepteur de la base pour distinguer

Plus en détail

Pierre Parrend, Régis Martinez, Soumaya El Kadiri Introduction à SQL, QLIO, 2006-2007. SQL: Introduction

Pierre Parrend, Régis Martinez, Soumaya El Kadiri Introduction à SQL, QLIO, 2006-2007. SQL: Introduction Introduction à SQL IUT Lumière, DUT QLIO 2006-2007 Pierre Parrend, Régis Martinez, Soumaya El-Kadiri SQL: Introduction I. Le Language SQL Pour interroger une Base de Données (BD), il faut dialoguer avec

Plus en détail

Multitenant : Créer et Configurer une. Pluggable Database (PDB) avec Oracle Database 12c Release 1 (12.1)

Multitenant : Créer et Configurer une. Pluggable Database (PDB) avec Oracle Database 12c Release 1 (12.1) Multitenant : Créer et Configurer une Pluggable Database (PDB) avec Oracle Database 12c Release 1 (12.1) L'option multitenant introduite avec Oracle Database 12c permet à un seul conteneur database (CDB)

Plus en détail

Table des matières 1 TRANSFERT DE DONNÉES... 2 1.1 BULK INSERT... 2 1.2 OPENROWSET... 4 1.3 BCP... 5

Table des matières 1 TRANSFERT DE DONNÉES... 2 1.1 BULK INSERT... 2 1.2 OPENROWSET... 4 1.3 BCP... 5 Table des matières 1 TRANSFERT DE DONNÉES... 2 1.1 BULK INSERT... 2 1.2 OPENROWSET... 4 1.3 BCP... 5 2011 Hakim Benameurlaine 1 1 TRANSFERT DE DONNÉES Pour transférer des données, il existe différentes

Plus en détail

1 introduction : SQL server

1 introduction : SQL server Lycée lissan eddine ibn_elkhatib laayoune SGBDR 1 Pr H.LAARAJ 2015/2016 2 1 introduction : SQL server 1 3 SQL server SQL-Server est un SGBDR Client-Serveur qui utilise TRANSACT-SQL dans ses transactions.

Plus en détail

Correction TP3 SGBDR

Correction TP3 SGBDR BTS-DSI Correction TP3 SGBDR lycée lissane eddine ibn el khatib laayoune use master; CREATE DATABASE BD_Recettes ON ( NAME = 'BD_Recettes_Data', FILENAME = 'F:\Documents and Settings\Administrateur\Bureau\2014\bts2\sql\tds

Plus en détail

CREATION WEB DYNAMIQUE

CREATION WEB DYNAMIQUE CREATION WEB DYNAMIQUE IV ) MySQL IV-1 ) Introduction MYSQL dérive directement de SQL (Structured Query Language) qui est un langage de requêtes vers les bases de données relationnelles. Le serveur de

Plus en détail

11. MySQL. Cours Web. MySQL. 11. MySQL. 11. MySQL. Structured Query Language. Lionel Seinturier. Université Pierre & Marie Curie

11. MySQL. Cours Web. MySQL. 11. MySQL. 11. MySQL. Structured Query Language. Lionel Seinturier. Université Pierre & Marie Curie Cours Web Lionel Seinturier Université Pierre & Marie Curie Lionel.Seinturier@lip6.fr Structured Query Language Langage de manipulation des données stockées dans une base de données interrogation/insertion/modification/suppression

Plus en détail