STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE. Herstappe Police Fédérale - DGR/DRI

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE. Herstappe 2000-2014. Police Fédérale - DGR/DRI"

Transcription

1 STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE 2-24 Police Fédérale - DGR/DRI

2 STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE PARTIE I : INFRACTIONS JUDICIAIRES

3 Nombre total des délits Année Semestre FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

4 Vol et extorsion Drogues 3 Armes et explosifs Dégradation de la propriété Ivresse et alcool Fraude Infr. contre autres valeurs morales et sentiments Infr. contre la foi publique Infr. contre la sécurité publique Infr. contre l'intégrité physique Sous-total: Contravention règlement policier local Sous-total: Total: FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

5 I.. Catégorie des infractions : Vol et extorsion (top 5 des infractions au niveau national 24) Vol sans circ. aggr. 3 2 Vol avec circ. aggr. 2 Total Vol avec circ. aggr. Année Semestre Vol sans circ. aggr FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

6 I.2. Catégorie des infractions : Dégradation de la propriété (top 5 des infractions au niveau national 24) Destruction, dénaturation, dégradation Vandalisme Total Vandalisme Année Semestre Incendie volontaire 22 FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

7 I.3. Catégorie des infractions : Infr. contre l'intégrité physique (top 5 des infractions au niveau national 24) 2 Coups et/ou blessures Total Coups et/ou blessures Année Semestre Meurtre et assassinat 2 FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

8 I.4. Catégorie des infractions : Drogues (top 5 des infractions au niveau national 24) 29 Détention 2 Usage Total 3 3 Détention Année Semestre Commerce FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

9 I.5. Catégorie des infractions : Fraude (top 5 des infractions au niveau national 24) 22 Fraude: Autres Total Escroquerie Année Semestre Abus de confiance et infr. Apparentées FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

10 STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE PARTIE II : FIGURES CRIMINELLES / PHENOMENES

11 FC Vol moyen de transport Vol de voiture FC Cambriolage Cambriolage dans habitation (sens strict) Cambriolage dans habitation (sens élargi) Cambriolage dans bâtiment (total) 2 FC Vol autre Vol dans ou sur un véhicule Sacjacking dans une voiture Vol à l'arraché Vol à l'étalage Vol par ruse FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

12 FC Autre Dégradation de voiture PH Violence dans l'espace public Violence psychique (voie publique) Violence psychique (autre endroit public) FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

13 Vol de voiture Année Semestre Vol de moto 25 Carjacking Vol dans les garages FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

14 Vol de vélomoteur Année Semestre Vol de vélo Vol dans ou sur un véhicule Sacjacking dans une voiture FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

15 Cambriolage dans habitation (sens strict) Année Semestre Cambriolage dans habitation (sens élargi) Cambriolage ds entreprise ou commerce Cambriolage ds service public ou bâtiment adm. FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

16 Vol à main armée Année Semestre Vol à l'étalage 2 Vol avec violence sans arme Vol à la tire FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

17 Arrachage de sac à main Année Semestre Graffiti Vol à l'arraché Dégradation de voiture FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

18 FC Vol moyen de transport 25 Vol de voiture Sem 2 Total: FC Cambriolage 2 22 Cambriolage dans habitation (sens strict) Sem Sem 2 2 Total: 2 Cambriolage dans habitation (sens élargi) Sem Sem 2 2 Total: 2 Cambriolage dans bâtiment (total) Sem Sem 2 2 Total: 2 FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

19 FC Vol autre 28 2 Vol dans ou sur un véhicule Sem 2 Total: Sacjacking dans une voiture Sem 2 Total: Vol à l'arraché Sem 2 Total: Vol à l'étalage Sem Total: Vol par ruse Sem Total: FC Autre 22 Dégradation de voiture Sem Total: FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

20 PH Violence dans l'espace public 29 Violence psychique (voie publique) Sem 2 Total: Violence psychique (autre endroit public) Sem 2 Total: FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

21 Total: FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

22 STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE PARTIE III : DESTINATION LIEU

23 Vol et extorsion Voie publique Terrain Banque / institution financière Habitation: appartement Habitation: autre Habitation: dépendances Habitation: maison Habitation: non précisée Hôpital Magasin Total: FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

24 Dégradation de la propriété Habitation: jardin Voie publique Total: FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

25 Infractions contre l'intégrité physique 2 Habitation Total: FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

26 STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE PARTIE IV : OBJETS ET MOYENS DE TRANSPORT

27 CRIMINALITE ENREGISTREE: OBJETS ET MOYENS DE TRANSPORT Vol à l'étalage Top Objets volés (sbd nombre de faits) 2 argent 2 argent Cambriolage dans habitation (sens strict) Top Objets volés (sbd nombre de faits) 22 appareil photo argent bijouterie / montre lunettes / verres de contact ordinateur et accessoires 22 appareil photo bijouterie / montre FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

28 CRIMINALITE ENREGISTREE: OBJETS ET MOYENS DE TRANSPORT Remarque: en ce qui concerne les objets, aucun total n'est reproduit étant donné que plusieurs objets peuvent avoir été volés lors d'un même fait. FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

29 CRIMINALITE ENREGISTREE: OBJETS ET MOYENS DE TRANSPORT Nombre de voitures volées par marque (Top 5) FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

30 STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE ANNEXE I: DETAIL PAR CATEGORIE DE DELIT CODE PENAL

31 Infraction code pénal Infr. contre l'intégrité physique..62. Coups et/ou blessures vol. hors sphère familiale Non spécifié Acc. 2 Sous-total: Total: Infr. contre autres valeurs morales et sentiments.4.. Harcèlement Acc. 29 Sous-total: Total: Vol et extorsion Vol avec circ. aggr Sans violence Tent. Acc. Sous-total: Vol sans circ. aggr Sans violence, Vol d'usage Acc Sans violence Acc. 2 2 Sous-total: 3 2 Total: Fraude Corruption privée Acc. 22 Sous-total: Total: FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL. Page of 2

32 Dégradation de la propriété Destruction, dénaturation, dégradation Destruction d'animaux (Délit) Acc. Sous-total: Vandalisme Sur véhicules Acc. Sous-total: Total: Infr. contre la sécurité publique Menaces Verbales Acc. 29 Sous-total: Total: Infr. contre la foi publique Faux en écritures Faux en écritures Acc. 2 Sous-total: Total: FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL. Page 2 of 2

33 Total: FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL. Page of

34 STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE ANNEXE II: DETAIL PAR CATEGORIE DE DELIT LOIS SPECIALES

35 Infraction loi spéciale Drogues 4... Détention Acc Sous-total: Usage Usage individuel Acc. Sous-total: Total: 3 Armes et explosifs Détention illégale Arme à feu Acc. Sous-total: Total: FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL. Page of

36 Ivresse et alcool Ivresse publique Acc. Sous-total: Total: FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL. Page of

37 STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE ANNEXE III: DETAIL FIGURES CRIMINELLES / PHENOMENES

38 FC Vol moyen de transport Vol de voiture Tent. Total: FC Cambriolage Cambriolage dans habitation (sens strict) Tent. Acc. Total: Cambriolage dans habitation (sens élargi) Tent. Acc. Total: Cambriolage dans bâtiment (total) Tent. Acc. Total: 2 FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL. Page of 2

39 FC Vol autre Vol dans ou sur un véhicule Acc. Total: Sacjacking dans une voiture Acc. Total: Vol à l'arraché Acc. Total: Vol à l'étalage Acc. Total: Vol par ruse Acc. Total: FC Autre Dégradation de voiture Acc. Total: PH Violence dans l'espace public Violence psychique (voie publique) Acc. Total: Violence psychique (autre endroit public) Acc. Total: FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL. Page 2 of 2

40 STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE ANNEXE IV: FAITS ENREGISTRES NON CRIMINELS

41 FAITS ENREGISTRES: NON CRIMINELS AU NIVEAU DE LA COMMUNE Faits non-criminels Maladies / Décès / Disparition 5... Suicide Personne malade 2 Total: 2 Problèmes sociaux Affaire civile Total: Agissements suspects 27 Total: Objets perdus Total: 2 2 Autres non infractions Procès-verbal d'information Dégradation involontaire câbles (non télécom) 2 Total: 2 FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL. Page of

Majeurs et mineurs mis en cause par les services de Police en 2013

Majeurs et mineurs mis en cause par les services de Police en 2013 La criminalité en France Rapport annuel 2014 de l ONDRP Premier ministre Majeurs et mineurs par les services de Police en 2013 Antoine le graët, Chargé d études statistiques à l ONDRP 2 Principaux enseignements

Plus en détail

BILAN 2013 DE L ACTIVITE DES SERVICES DANS LES YVELINES DANS LA LUTTE CONTRE LA DELINQUANCE ET L INSECURITE ROUTIERE

BILAN 2013 DE L ACTIVITE DES SERVICES DANS LES YVELINES DANS LA LUTTE CONTRE LA DELINQUANCE ET L INSECURITE ROUTIERE BILAN 2013 DE L ACTIVITE DES SERVICES DANS LES YVELINES DANS LA LUTTE 1 CONTRE LA DELINQUANCE ET L INSECURITE ROUTIERE SOMMAIRE 2 Pages 3-7 Les atteintes aux biens Pages 8-10 Les atteintes volontaires

Plus en détail

de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales

de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales Directeur de la publication : André-Michel ventre Rédacteur en chef : Christophe soullez Janvier 2014 Tableaux de bord annuels sur les

Plus en détail

Le pilier opérationnel

Le pilier opérationnel Coordination des opérations Le pilier opérationnel Carrefour d'information 32 461 PV rédigés 380 apostilles traitées 125 panels photo réalisés Diffusion nationale d'information dans le cadre de 90 dossiers

Plus en détail

CADRES JURIDIQUES D INTERVENTION

CADRES JURIDIQUES D INTERVENTION Etre capable d apprécier le cadre juridique d intervention et mettre en œuvre la procédure judiciaire. Connaître et articuler les cadres juridiques des interventions. Etre capable de situer son action

Plus en détail

La criminalité enregistrée en Angleterre et au Pays de Galles en 2012

La criminalité enregistrée en Angleterre et au Pays de Galles en 2012 1 La criminalité enregistrée en Angleterre et au Pays de Galles en 2012 Les statistiques mesurant la criminalité ne sont pas homogènes dans l ensemble du Royaume-Uni. Ceci tient aux différents systèmes

Plus en détail

Les personnes mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2012

Les personnes mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2012 2 Les personnes mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2012 Informations et rappels Lorsqu une personne au moins est mise en cause pour un fait constaté de crime et délit non routier enregistré

Plus en détail

Présentation de la méthodologie par M. le préfet

Présentation de la méthodologie par M. le préfet Présentation de la méthodologie par M. le préfet Bilan de la délinquance dans le Val d'oise Cumul 12 mois N N+1 212 213 Evol. 1- Atteintes volontaires à l'intégrité physique * Dont 2- Violences physiques

Plus en détail

Le vol à l étalage 1

Le vol à l étalage 1 Le vol à l étalage 1 Le vol à l étalage, c est du vol tout court Définition ; Le vol consiste à prendre sans en avoir la permission quelque chose, si petit que soit-il, qui appartient à autrui, à un magasin

Plus en détail

Les responsabilités civile et pénale de l'élu local. > Observatoire SMACL des risques de la vie territoriale

Les responsabilités civile et pénale de l'élu local. > Observatoire SMACL des risques de la vie territoriale Les responsabilités civile et pénale de l'élu local des risques de la vie territoriale Nombre de poursuites contre les élus locaux, les fonctionnaires territoriaux, et les collectivités territoriales (toutes

Plus en détail

La responsabilité des directeurs d unité

La responsabilité des directeurs d unité 9 mai 2012 - Journée des administrateurs et responsables des laboratoires de l INSIS La responsabilité des directeurs d unité Direction des affaires juridiques CNRS/DAJ/MF l 9 mai 2012 Journée INSIS P.

Plus en détail

La République fédérale d Allemagne est composée de

La République fédérale d Allemagne est composée de La criminalité en France Rapport annuel 2014 de l ONDRP Premier ministre La criminalité enregistrée en Allemagne en Olivier gourdon, Chargé d études à l ONDRP Présentation du système policier allemand

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section N Division 80

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section N Division 80 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section N Division 80 80 ENQUÊTES ET SÉCURITÉ Cette division comprend les services liés à la sécurité tels que

Plus en détail

Bulletin statistique de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales

Bulletin statistique de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales GRANDn 24 ANGLE Février Bulletin statistique de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales Directeur de la publication : André-Michel VENTRE Rédacteur en chef : Christophe SOULLEZ

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE L INFORMATION STATISTIQUE. Commission Services Publics. 26 novembre 2013

CONSEIL NATIONAL DE L INFORMATION STATISTIQUE. Commission Services Publics. 26 novembre 2013 CONSEIL NATIONAL DE L INFORMATION STATISTIQUE Commission Services Publics 26 novembre 2013 Intervention de Christophe SOULLEZ, chef du département ONDRP Depuis notre dernière encontre nous avons poursuivi

Plus en détail

Petit déjeuner presse. Bilan 2013

Petit déjeuner presse. Bilan 2013 Petit déjeuner presse Bilan 2013 28 janvier 2014 Sécurité publique Rappels Les zones de compétence Gendarmerie/Police Les indicateurs de la délinquance AVIP Atteintes volontaires à l'intégrité physique

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES RACHAT DE FRANCHISE VEHICULE DE LOCATION

CONDITIONS GENERALES RACHAT DE FRANCHISE VEHICULE DE LOCATION CONDITIONS GENERALES RACHAT DE FRANCHISE VEHICULE DE LOCATION Article 1. Définitions: Ce contrat entend par: 1.1. L assureur et le gestionnaire des sinistres: A.G.A. International S.A. Belgium branch (dénommé

Plus en détail

Statistiques sur les armes à feu Tableaux mis à jour

Statistiques sur les armes à feu Tableaux mis à jour A U S E R V I C E D E S C A N A D I E N S Statistiques sur les armes à feu Tableaux mis à jour Statistiques sur les armes à feu Tableaux mis à jour Kwing Hung, Ph. D. Conseiller en statistique et méthodologie

Plus en détail

Bulletin statistique de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales

Bulletin statistique de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales Grand angle Juillet Bulletin statistique de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales Directeur de la publication : André-Michel ventre Rédacteur en chef : Christophe soullez n

Plus en détail

R E C R U T E M E N T S D E M A G I S T R A T S C O N C O U R S C O M P L E M E N T A I R E S 2 0 1 4

R E C R U T E M E N T S D E M A G I S T R A T S C O N C O U R S C O M P L E M E N T A I R E S 2 0 1 4 LES TEXTES Ordonnance n 58-1270 du 22 décembre 1958 modifiée portant loi organique relative au statut de la magistrature. Décret n 2001-1099 du 22 novembre 2001 relatif aux modalités du recrutement de

Plus en détail

LES HABITATIONS NOUVEAU DÉPART 251-2 pointe-gatineau Gatineau,Qc J8t2c8. Code de vie du «137»

LES HABITATIONS NOUVEAU DÉPART 251-2 pointe-gatineau Gatineau,Qc J8t2c8. Code de vie du «137» LES HABITATIONS NOUVEAU DÉPART 251-2 pointe-gatineau Gatineau,Qc J8t2c8 Code de vie du «137» Bienvenue parmi nous! Ce code de vie est conçu pour expliquer le fonctionnement du «137». Étant donné que cet

Plus en détail

C est quoi l intimidation?

C est quoi l intimidation? C est quoi l intimidation? Définition de l intimidation (Olweus, 1996) : «Un élève est intimidé ou victimisé lorsqu il est exposé de façon répétée et soutenue à des gestes négatifs de la part d un ou de

Plus en détail

La lettre de l Ét@t en Dordogne

La lettre de l Ét@t en Dordogne N 1 - Janvier - Février 2013 La lettre de l Ét@t en Dordogne LE DOSSIER DU MOIS LE BILAN DE LA DELINQUANCE 2012 Sommaire L'éditorial Je vous présente le premier numéro de l année 2013 de la lettre des

Plus en détail

En devenant majeur-e, vous devenez responsable de vos actes, c est-à-dire que vous en mesurez toutes les conséquences.

En devenant majeur-e, vous devenez responsable de vos actes, c est-à-dire que vous en mesurez toutes les conséquences. 3La responsabilité La responsabilité civile La responsabilité pénale La procédure judiciaire applicable La protection judiciaire pour les jeunes majeurs En devenant majeur-e, vous devenez responsable de

Plus en détail

La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d Internet : éléments de mesure et d analyse pour l année 2012

La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d Internet : éléments de mesure et d analyse pour l année 2012 La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d Internet : éléments de mesure et d analyse pour l année 2012 Jorick Guillaneuf, chargé d études statistiques à l ONDRP DOSSIER

Plus en détail

POLICE VOITURE CBC. Cette police assure les risques spécifiques qui découlent de l utilisation d une voiture.

POLICE VOITURE CBC. Cette police assure les risques spécifiques qui découlent de l utilisation d une voiture. POLICE VOITURE CBC Cette police assure les risques spécifiques qui découlent de l utilisation d une voiture. Tout propriétaire ou preneur de leasing (financier) d une voiture. Assurances Quelles couvertures

Plus en détail

Si connu: la ou les langues que la personne recherchée comprend: Traits distinctifs / description de la personne recherchée:

Si connu: la ou les langues que la personne recherchée comprend: Traits distinctifs / description de la personne recherchée: MANDAT D'ARRÊT EUROPÉEN 1 Le présent mandat a été émis par une autorité judiciaire compétente. Je demande que la personne mentionnée ci-dessous soit arrêtée et remise aux autorités judiciaires aux fins

Plus en détail

ANNEXE 1 RÉFÉRENCE À LA POLITIQUE DRHSC-2013-082 AVIS

ANNEXE 1 RÉFÉRENCE À LA POLITIQUE DRHSC-2013-082 AVIS ANNEXE 1 Programme Déficience physique RÉFÉRENCE À LA POLITIQUE DRHSC-2013-082 À l embauche, le candidat (désigné ci-après «le déclarant») doit déclarer s il a des antécédents judiciaires au Canada ou

Plus en détail

1. POLICE ADMINISTRATIVE (sous l angle des compétences de l agent de police administrative conformément à l article 3.5 de la LFP)

1. POLICE ADMINISTRATIVE (sous l angle des compétences de l agent de police administrative conformément à l article 3.5 de la LFP) En ce qui concerne l'accès à www.poldoc.be, il est utile de consulter l'infonouvelles n 1719 du 19 octobre 2006 avec comme titre: " PolDoc, le site documentaire de la police, accessible à tous sur l'internet!

Plus en détail

Livret. Médecins. de Sécurité à l usage des. Secrétariat général - Service de la communication du ministère de l Intérieur

Livret. Médecins. de Sécurité à l usage des. Secrétariat général - Service de la communication du ministère de l Intérieur Conseil National de l Ordre des Livret de Sécurité à l usage des Secrétariat général - Service de la communication du ministère de l Intérieur OBSERVATOIRE POUR LA SECURITE DES MEDECINS : RECENSEMENT NATIONAL

Plus en détail

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC)

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) Strasbourg, 14 mai 2004 MONEYVAL (2004)6 Res COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) COMITE RESTREINT D'EXPERTS SUR L'EVALUATION DES MESURES DE LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT DE CAPITAUX (MONEYVAL)

Plus en détail

Bilan 2002 - perspectives 2003. Conférence de presse 20 février 2003 Police cantonale vaudoise

Bilan 2002 - perspectives 2003. Conférence de presse 20 février 2003 Police cantonale vaudoise Bilan 2002 - perspectives 2003 Conférence de presse 20 février 2003 Police cantonale vaudoise Programme Accueil et introduction Bilan 2002 et perspectives 2003 Eric Lehmann, Commandant de la Police cantonale

Plus en détail

digitalisiert durch IDS Basel/Bern, im Auftrag der Schweizerischen Nationalbibliothek CONTROLE DE PERSONNES / APPREHENSION

digitalisiert durch IDS Basel/Bern, im Auftrag der Schweizerischen Nationalbibliothek CONTROLE DE PERSONNES / APPREHENSION p CHAPITRE 1 CHAPITRE 2 CHAPITRE 3 CHAPITRE 4 INTRODUCTION / BASES LEGALES CONTROLE DE PERSONNES / APPREHENSION CONTROLE DE VEHICULES BARRAGES ROUTIERS CHAPITRE 5 TACTIQUE - PROCESSUS CHAPITRE 6 AUTRES

Plus en détail

Fiche de produit Police Voiture. Cette police assure les risques spécifiques qui découlent de l utilisation d une voiture.

Fiche de produit Police Voiture. Cette police assure les risques spécifiques qui découlent de l utilisation d une voiture. POLICE VOITURE juin 2014 Fiche de produit Cette police assure les risques spécifiques qui découlent de l utilisation d une voiture. Tout propriétaire ou preneur de leasing (financier) d une voiture. Assurances

Plus en détail

Bulletin mensuel. L objet principal du bulletin mensuel de l Observatoire national de la délinquance et

Bulletin mensuel. L objet principal du bulletin mensuel de l Observatoire national de la délinquance et Bulletin mensuel de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales AOÛT 2012 Criminalité et délinquance enregistrées en juillet 2012 observatoire national de la délinquance et des réponses

Plus en détail

«La prison est la seule solution pour préserver la société.»

«La prison est la seule solution pour préserver la société.» «La prison est la seule solution pour préserver la société.» Nous n enfermons rien d autre en prison qu une partie de nous-mêmes, comme d autres abandonnent sur le bord de la route leurs souvenirs encombrants

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LA SÉCURITÉ : Ville d AVRANCHES

QUESTIONNAIRE SUR LA SÉCURITÉ : Ville d AVRANCHES QUESTIONNAIRE SUR LA SÉCURITÉ : Ville d AVRANCHES Merci de prendre votre temps pour remplir ce questionnaire avec soin et de l envoyer au plus tard le 31 août 2015. Ce questionnaire comprend 25 questions

Plus en détail

Table des matières. Abréviations... 7 Préface... 9. Titre I Le permis de conduire dans son cadre juridique. A. La législation routière...

Table des matières. Abréviations... 7 Préface... 9. Titre I Le permis de conduire dans son cadre juridique. A. La législation routière... Abréviations... 7 Préface... 9 Titre I Le permis de conduire dans son cadre juridique A. La législation routière... 12 1) Quelques mots d histoire... 12 2) Législation actuelle... 18 a) Législation nationale...

Plus en détail

Dossier de presse Bilan de la lutte contre la délinquance et l insécurité routière dans le département de l Aisne

Dossier de presse Bilan de la lutte contre la délinquance et l insécurité routière dans le département de l Aisne PREFET DE L AISNE Laon, le 24 janvier 2014 Dossier de presse Bilan de la lutte contre la délinquance et l insécurité routière dans le département de l Aisne Contact presse : Service départemental de la

Plus en détail

RESPONSABILITE DU DIRIGEANT EN DROIT DU TRAVAIL

RESPONSABILITE DU DIRIGEANT EN DROIT DU TRAVAIL RESPONSABILITE DU DIRIGEANT EN DROIT DU TRAVAIL 02/06/2015 En matière de droit du travail, la responsabilité de l employeur peut être engagée dans de nombreuses situations que nous allons examiner ci-dessous.

Plus en détail

LES DEUTS COMPTABLES

LES DEUTS COMPTABLES COLLECTION DROIT DES AFFAIRES ET DE L'ENTREPRISE dirigee par Yves Guyon SERIE : RECHERCHES Nicole STOLOWY LES DEUTS COMPTABLES 63 ECONOMICA 49, rue H6ricart, 75015 Paris Table des matieres Introduction

Plus en détail

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes victime. Ministère de la Justice

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes victime. Ministère de la Justice La Justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique Ministère de la Justice Vous êtes victime Vous pouvez, en tant que victime d une infraction, déposer une plainte

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION

LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION 1 Document Unique de Délégation Un document qui permet de définir les responsabilités : civiles - pénales Des dirigeants pleinement conscients de leur périmètre de responsabilité,

Plus en détail

Conférence de presse «les chiffres clés de la sécurité en Haute-Savoie 2012»

Conférence de presse «les chiffres clés de la sécurité en Haute-Savoie 2012» Conférence de presse «les chiffres clés de la sécurité en Haute-Savoie 2012» Contact : Service interministériel de la communication (SICOM) Hélène FOREAU : 04 50 33 61 82 ou 06 78 05 98 53 pref-communication@haute-savoie.gouv.fr

Plus en détail

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité Introduction: Être responsable de ses actes Vivre en société exige l existence et le respect de règles visant à garantir la liberté des individus qui la composent, 2 mais aussi à les protéger sur les plans

Plus en détail

La responsabilité pénale dans l entreprise

La responsabilité pénale dans l entreprise La responsabilité pénale dans l entreprise PLATO Le Lieu : CCI Granville. 1 Plan de l intervention Déterminer les zones de risques pénales dans l entreprise. Qui peut voir sa responsabilité pénale engagée?

Plus en détail

Introduction. Une infraction est un comportement interdit par la loi pénale et sanctionné d une peine prévue par celle-ci. (1)

Introduction. Une infraction est un comportement interdit par la loi pénale et sanctionné d une peine prévue par celle-ci. (1) Vous êtes victime Introduction Vous avez été victime d une infraction (1). C est un événement traumatisant et vous vous posez sûrement de nombreuses questions : Quels sont mes droits? Que dois-je faire

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TITRE I L AUTEUR DE L INFRACTION PÉNALE

TABLE DES MATIÈRES TITRE I L AUTEUR DE L INFRACTION PÉNALE TABLE DES MATIÈRES PLAN................................................................ 5 LISTE DES PRINCIPALES ABRÉVIATIONS...................................... 7 LES TITULAIRES DE LA CHAIRE DE DROIT

Plus en détail

La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d internet : éléments de mesure et d analyse.

La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d internet : éléments de mesure et d analyse. La criminalité en France Rapport annuel 2014 de l ONDRP La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d internet : éléments de mesure et d analyse pour l année 2013 Jorick GUILLANEUF

Plus en détail

Les éditions précédentes ne sont plus en vigueur Page 2 sur 4 formulaire-hud-52641-a-french (3/2000) Réf. Guide 7420.8

Les éditions précédentes ne sont plus en vigueur Page 2 sur 4 formulaire-hud-52641-a-french (3/2000) Réf. Guide 7420.8 Annexe au contrat de location Programme de coupons pour le choix du logement, avec aide aux locataires, de la Section 8 Département du Logement et de l'urbanisme des États-Unis Bureau des logements sociaux

Plus en détail

L enregistrement des faits de crimes et délits non routiers par la police et la gendarmerie

L enregistrement des faits de crimes et délits non routiers par la police et la gendarmerie AVRIL 2012 Bulletin mensuel de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales L activité des services de police et des unités de gendarmerie Criminalité et délinquance enregistrées en

Plus en détail

Principes de bonne pratique :

Principes de bonne pratique : Principes de bonne pratique : Recommandations en vue de la création de bases de données génétiques nationales Le présent document a été élaboré par le Groupe d experts d INTERPOL sur le suivi des techniques

Plus en détail

S I T U A T I O N CONDUITE À TENIR QUALIFICATION PÉNALE

S I T U A T I O N CONDUITE À TENIR QUALIFICATION PÉNALE 1 1 GUIDE PRAT I Q U E APPROCHES PA RTENARIALES EN CAS D INFRACTIONS DANS UN ÉTABLISSEMENT SCOLAIRE SOMMAIRE 1 - Intru s i o n s 2 - Dégradations 2.1 Détérioration de biens appartenant à des personnels

Plus en détail

Les assurances du particulier. Place Reine Astrid 12-6820 FLORENVILLE. Tél : 061/31.22.33 - Fax : 061/31.53.03 info@verdun.be - www.verdun.

Les assurances du particulier. Place Reine Astrid 12-6820 FLORENVILLE. Tél : 061/31.22.33 - Fax : 061/31.53.03 info@verdun.be - www.verdun. Les assurances du particulier Place Reine Astrid 12-6820 FLORENVILLE Tél : 061/31.22.33 - Fax : 061/31.53.03 info@verdun.be - www.verdun.be Verdun-Bastogne sa Depuis plus de 40 ans, nous mettons notre

Plus en détail

La cybercriminalité et les infractions liées

La cybercriminalité et les infractions liées Sanctions pénales Sous la direction de Rapport annuel 2015 de l ONDRP La cybercriminalité et les infractions liées Marine valzer Chargée d études criminologiques à l utilisation frauduleuse d internet

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse DOSSIER DE PRESSE Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr Préfecture du Cher - Place Marcel Plaisant CS 60022-18020 BOURGES Cedex

Plus en détail

Avons ordonné et ordonnons:

Avons ordonné et ordonnons: Sanctions pécuniaires - principe de reconnaissance mutuelle Loi du 23 février 2010 relative à l'application du principe de reconnaissance mutuelle aux sanctions pécuniaires. - citant: L du 30 mars 2001

Plus en détail

LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS CLAP SUD-OUEST/VA

LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS CLAP SUD-OUEST/VA LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS RESPONSABILITE PEDAGOGIQUE JURIDIQUE MORALE CIVILE PENALE ETHIQUE TRIBUNAUX TRIBUNAUX MORALE CIVILS REPRESSIFS - Conscience du devoir - Instance - Police - Grande Instance

Plus en détail

TALENSIA. Vol & Vandalisme Risques Simples. Dispositions spécifiques

TALENSIA. Vol & Vandalisme Risques Simples. Dispositions spécifiques TALENSIA Vol & Vandalisme Dispositions spécifiques L introduction et la présentation du plan d assurances Entreprises Les dispositions communes Le lexique L assistance sont également d application. Article

Plus en détail

Bientraitance et Maltraitance

Bientraitance et Maltraitance Bientraitance et Maltraitance Prévenir la maltraitance en développant une culture de la bientraitance I. Définition Approche du concept (non exhaustive) - La maltraitance n est pas une notion juridique

Plus en détail

CONSEILS DE SECURITE QUOTIDIENNE

CONSEILS DE SECURITE QUOTIDIENNE SERVICE DE SECURITE INTERIEURE DE L AMBASSADE DE FRANCE EN AFRIQUE DU SUD 1/ A la maison CONSEILS DE SECURITE QUOTIDIENNE 11 - Principes de base : - jour/nuit (verrouillage porte de sécurité partie nuit

Plus en détail

Lutte contre la fraude

Lutte contre la fraude Lutte contre la fraude Agence pour la Lutte contre la fraude à l assurance 1 Sommaire I. Présentation d ALFAd II. Lutte contre la fraude et expertise III. Le blanchiment de capitaux en IARD 2 L Agence

Plus en détail

VIDEO PROTECTION : Sécurité publique

VIDEO PROTECTION : Sécurité publique AFFAIRES RESOLUES VIDEOPROTECTION mai 2011 VIDEO PROTECTION : Sécurité publique MARSEILLE (13) Viols 1 interpellation Le 21 puis le 22 mai 2011, les enquêteurs de la sûreté départementale des Bouchesdu-Rhône

Plus en détail

«Evaluation de l activité physique chez les enfants et adolescents à l aide d une méthode objective» SOPHYA

«Evaluation de l activité physique chez les enfants et adolescents à l aide d une méthode objective» SOPHYA ID: «Evaluation de l activité physique chez les enfants et adolescents à l aide d une méthode objective» SOPHYA Swiss children s objectively measured physical activity Questionnaire pour les parents sur

Plus en détail

Que reste-t-il de la French Connection? Thierry Colombié Docteur es sciences économiques (Ehess)

Que reste-t-il de la French Connection? Thierry Colombié Docteur es sciences économiques (Ehess) Que reste-t-il de la French Connection? Thierry Colombié Docteur es sciences économiques (Ehess) Les bases de la French Connection Un trafic d héroïne planétaire (Liban, Pakistan, France, USA) de 1935

Plus en détail

Janvier 2012. La notion de blanchiment

Janvier 2012. La notion de blanchiment Cellule de Traitement des Informations Financières Avenue de la Toison d Or 55 boîte 1 1060 Bruxelles Tél. : +32 2 533 72 11 Fax : +32 2 533 72 00 E-mail : info@ctif-cfi.be NL1156d La lutte contre le blanchiment

Plus en détail

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits ou réglementés. Cela concerne toutes les drogues illégales,

Plus en détail

11 janvier 2003. DÉCRET-LOI n 003-2003 portant création et organisation de l Agence nationale de renseignements.

11 janvier 2003. DÉCRET-LOI n 003-2003 portant création et organisation de l Agence nationale de renseignements. 11 janvier 2003. DÉCRET-LOI n 003-2003 portant création et organisation de l Agence nationale de renseignements. TITRE Ier DE LA CRÉATION ET DE LA MISSION Art. 1er. Il est créé un service public doté de

Plus en détail

Violence au travail Un organisme national

Violence au travail Un organisme national Violence au travail Un organisme national Violence au travail : prévention, protocoles et sanctions Politique La Société s engage à offrir un milieu de travail sécuritaire. Elle reconnaît que la violence

Plus en détail

LOI N 2002-30 PORTANT CODE DE LA ROUTE (PARTIE LEGISLATIVE) TITRE PREMIER INFRACTION AUX REGLES CONCERNANT LA CONDUITE DES VEHICULES

LOI N 2002-30 PORTANT CODE DE LA ROUTE (PARTIE LEGISLATIVE) TITRE PREMIER INFRACTION AUX REGLES CONCERNANT LA CONDUITE DES VEHICULES République du Sénégal Un Peuple - Un but - Une Foi LOI N 2002-30 PORTANT CODE DE LA ROUTE (PARTIE LEGISLATIVE) L Assemblée nationale a adopté, en sa séance du Jeudi 12 Décembre 2002 Le Président de la

Plus en détail

Document technique Outil d évaluation des risques et orientation

Document technique Outil d évaluation des risques et orientation Promotion de la bonne gouvernance et lutte contre la corruption Activité T3.3 : (SNAC Tunisie) Apporter des outils et des méthodologies ainsi que consolider les capacités pour soutenir la conception de

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Conseil d État N 331669 Mentionné dans les tables du recueil Lebon 5ème et 4ème sous-sections réunies M. Philippe Martin, président Mme Anissia Morel, rapporteur Mme Sophie-Justine Lieber, rapporteur public

Plus en détail

INTERNET ET LA LOI. Marie-Ange CORNET (CAL/Luxembourg)

INTERNET ET LA LOI. Marie-Ange CORNET (CAL/Luxembourg) INTERNET ET LA LOI Marie-Ange CORNET (CAL/Luxembourg) QUELQUES PRINCIPES Internet, c est aussi la vraie vie Le monde virtuel est aussi le monde réel : les lois s y appliquent Nous sommes toutes et tous

Plus en détail

Comité conseil en matière de prévention et sécurité des personnes et des biens Octobre 2013

Comité conseil en matière de prévention et sécurité des personnes et des biens Octobre 2013 PROJET Encadrement du système de caméras de sécurité et Foire aux questions Comité conseil en matière de prévention et sécurité des personnes et des biens Octobre 2013 2 3 Table des matières 1. CADRE JURIDIQUE...4

Plus en détail

LE DEPISTAGE DE L'IMPREGNATION ALCOOLIQUE

LE DEPISTAGE DE L'IMPREGNATION ALCOOLIQUE LE DEPISTAGE DE L'IMPREGNATION ALCOOLIQUE PLAN DU COURS 1. Définitions. Le DIA La CEA La CEI 2. Quels sont les personnes et les véhicules concernés? 3. Quand effectue - ton un DIA? Le DIA est obligatoire

Plus en détail

PREVENIR LA CORRUPTION

PREVENIR LA CORRUPTION PREVENIR LA CORRUPTION APPLICATION DE LA CONVENTION DES NATIONS UNIES CONTRE LA CORRUPTION TUNIS SEPTEMBRE 2012 Dr. JEAN PIERRE BUEB EXPERT INTERNATIONAL 1 - QUELLE CORRUPTION? Bien préciser de quoi l

Plus en détail

Sondage au sujet des expériences et opinions sur la criminalité en Suisse

Sondage au sujet des expériences et opinions sur la criminalité en Suisse Institut de Criminologie Sondage au sujet des expériences et opinions sur la criminalité en Suisse Analyses dans le cadre du sondage national de victimisation 2011 Martin Killias, Silvia Staubli, Lorenz

Plus en détail

LA REBELLION. a) il faut que l'agent ait agi dans l'exercice de ses fonctions.

LA REBELLION. a) il faut que l'agent ait agi dans l'exercice de ses fonctions. LA REBELLION La rébellion est le fait de s'opposer violemment aux fonctionnaires et officiers publics qui agissent pour l'exécution et l'application des lois. I - ELEMENTS CONSTITUTIFS A - L ELEMENT LEGAL

Plus en détail

Sondage au sujet des expériences et opinions sur la criminalité dans le canton de Berne

Sondage au sujet des expériences et opinions sur la criminalité dans le canton de Berne Institut de Criminologie Sondage au sujet des expériences et opinions sur la criminalité dans le canton de Berne Analyses dans le cadre du sondage national de victimisation 2011 Martin Killias, Silvia

Plus en détail

MINISTÈRES CHARGÉS DES AFFAIRES SOCIALES

MINISTÈRES CHARGÉS DES AFFAIRES SOCIALES MINISTÈRES CHARGÉS DES AFFAIRES SOCIALES INTERVENTION DU 22 OCTOBRE 2014 14 AVENUE DUQUESNE PARIS 7 ÈME Anne SOUVIRA, Commissaire Divisionnaire Chef de la BEFTI de la Direction de la Police Judiciaire

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Pour connaître le nombre de points sur votre permis, connectez-vous sur le site : www.interieur.gouv.fr les principales infractions au code de la route et leurs sanctions En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

Plus en détail

Conditions générales MY BAG 0124-MYBAG-F-20120701

Conditions générales MY BAG 0124-MYBAG-F-20120701 Conditions générales MY BAG 0124-MYBAG-F-20120701 TABLE DES MATIERES 1. Aperçu des prestations assurées 3 2. Personnes assurées 3 3. Prise d effet et validité de l assurance 3 4. Objets assurés 3 5. Objets

Plus en détail

La lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme

La lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme SEPTEMBRE 2015 HORS-SÉRIE LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent La lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme Ce

Plus en détail

Politique Utilisation des actifs informationnels

Politique Utilisation des actifs informationnels Politique Utilisation des actifs informationnels Direction des technologies de l information Adopté le 15 octobre 2007 Révisé le 2 juillet 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. OBJECTIFS... 3 2. DÉFINITIONS... 3

Plus en détail

jç- L iis :2! 3 i23 Q Autorisation de financement à obtenir et source de financement proposée: çj Ville de FICHE DE PRISE DE DÉCISION

jç- L iis :2! 3 i23 Q Autorisation de financement à obtenir et source de financement proposée: çj Ville de FICHE DE PRISE DE DÉCISION e çj Ville de jç- L iis Direction générale Comité exécutif FICHE DE PRISE DE DÉCISION Fiche de prise de décision: POL-2015-013 Direction Service de police Objet: Adoption du Règlement RV-201 5-XX-XX sur

Plus en détail

LE PERMIS DE CONDUIRE

LE PERMIS DE CONDUIRE Fiche 19 LE PERMIS DE CONDUIRE I les différentes catégories de permis de conduire A :moto, puissance limitée à 75,6 kw soit 100 ch A1 : motocyclettes légères jusqu'à 125 cm2 inférieur ou égal à 25 kw B

Plus en détail

Les victimes et auteur-e (s) de violences domestiques dans la procédure pénale

Les victimes et auteur-e (s) de violences domestiques dans la procédure pénale Les victimes et auteur-e (s) de violences domestiques dans la procédure pénale (Le contenu de cette présentation n engage pas le Ministère public) 1 Objectifs et plan I. Tour d horizon des différentes

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE ET RÉSUMÉ

RAPPORT DE STAGE ET RÉSUMÉ RAPPORT DE STAGE ET RÉSUMÉ Instructions: 1. Le rapport doit être renvoyé au REFJ (exchanges@ejtn.eu) dans le mois suivant le stage. 2. Veuillez utiliser le formulaire ci-dessous pour rédiger votre rapport

Plus en détail

MALVEILLANCE ET PROTECTION PHYSIQUE

MALVEILLANCE ET PROTECTION PHYSIQUE MALVEILLANCE ET PROTECTION PHYSIQUE ENSAM PRESENTATION du 31 MAI 2007 1/29 Contexte thèmes sécurité LES AGRESSIONS les vols : matériels informations les actions malveillantes internes Externes PREVENTION

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Décret n o 2007-1167 du 2 août 2007 relatif au permis de conduire et à la formation

Plus en détail

Les principales dispositions de la LOPPSI 2

Les principales dispositions de la LOPPSI 2 Les principales dispositions de la LOPPSI 2 (Présentation rédigée à partir du projet de «loi d orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure» adopté au Sénat le 10 septembre

Plus en détail

Suspension 3 ans (sans sursis) Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans

Suspension 3 ans (sans sursis) Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans Conduite en état d'ivresse ou sous l'emprise d'un état alcoolique (de 0,8 g/l de sang ou 0,4 mg/l d'air expiré Refus de se soumettre au contrôle d'alcoolémie ou de produits stupéfiants. Conduite sous l'influence

Plus en détail

Responsabilité civile et pénale de l instituteur

Responsabilité civile et pénale de l instituteur Responsabilité civile et pénale de l instituteur 1 Responsabilité civile et pénale de l instituteur Le terme instituteur désigne toute personne mandatée ou agréée par l administration pour assurer un enseignement

Plus en détail

www.vps.fgov.be Vol par ruse: analyse du phénomène

www.vps.fgov.be Vol par ruse: analyse du phénomène www.vps.fgov.be Vol par ruse: analyse du phénomène Introduction Cette brochure est destinée principalement aux personnes actives dans le secteur de la prévention. En première instance, elle est destinée

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DANS LES COMMERCES DE MENDE

DOSSIER DE PRESSE DANS LES COMMERCES DE MENDE COMMUNICATION DOSSIER DE PRESSE LA PREVENTION DES CAMBRIOLAGES DANS LES COMMERCES DE MENDE LUNDI 14 AVRIL 2014 A 15 H 30 En présence de : Guillaume LAMBERT, préfet de la Lozère, Commissaire Christophe

Plus en détail

Unité d enseignement

Unité d enseignement Unité d enseignement Volet : Titre : Matière d enseignement recommandée : Autre(s) matière(s) pertinente(s) : Autre matière pertinente : Protéger l argent et les biens Se protéger soi-même, sa famille

Plus en détail

Notice sur les allégements dans l exécution des peines et mesures

Notice sur les allégements dans l exécution des peines et mesures Notice sur les allégements dans l exécution des peines et mesures 1. Situation actuelle De l article 123 al. 2 de la Constitution fédérale (RS 101) découle le principe selon lequel l exécution des sanctions

Plus en détail

PROTECTION JURIDIQUE. Tout simplement, la meilleure du marché! Lisez l Article 1... www.arces.be

PROTECTION JURIDIQUE. Tout simplement, la meilleure du marché! Lisez l Article 1... www.arces.be PROTECTION JURIDIQUE Tout simplement, la meilleure du marché! Lisez l Article 1... www.arces.be Unique? Nous nous engageons à nous aligner sur les meilleures conditions générales Protection juridique vie

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil PL 10545. Projet de loi sur la vidéosurveillance

Secrétariat du Grand Conseil PL 10545. Projet de loi sur la vidéosurveillance Secrétariat du Grand Conseil PL 10545 Projet présenté par les députés : M mes et MM. Guillaume Barazzone, Fabiano Forte, Mario Cavaleri, Guy Mettan, Béatrice Hirsch, Jean- Claude Ducrot, Pascal Pétroz,

Plus en détail

Le trafic et la consommation des stupéfiants se trouvent classés dans le livre intitulé «Crimes et délits contre les personnes.

Le trafic et la consommation des stupéfiants se trouvent classés dans le livre intitulé «Crimes et délits contre les personnes. Drogues et loi Le trafic et la consommation des stupéfiants se trouvent classés dans le livre intitulé «Crimes et délits contre les personnes. Loi du 31 décembre 1970 Interdit et pénalise l usage de toute

Plus en détail