STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE. Herstappe Police Fédérale - DGR/DRI

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE. Herstappe 2000-2014. Police Fédérale - DGR/DRI"

Transcription

1 STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE 2-24 Police Fédérale - DGR/DRI

2 STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE PARTIE I : INFRACTIONS JUDICIAIRES

3 Nombre total des délits Année Semestre FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

4 Vol et extorsion Drogues 3 Armes et explosifs Dégradation de la propriété Ivresse et alcool Fraude Infr. contre autres valeurs morales et sentiments Infr. contre la foi publique Infr. contre la sécurité publique Infr. contre l'intégrité physique Sous-total: Contravention règlement policier local Sous-total: Total: FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

5 I.. Catégorie des infractions : Vol et extorsion (top 5 des infractions au niveau national 24) Vol sans circ. aggr. 3 2 Vol avec circ. aggr. 2 Total Vol avec circ. aggr. Année Semestre Vol sans circ. aggr FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

6 I.2. Catégorie des infractions : Dégradation de la propriété (top 5 des infractions au niveau national 24) Destruction, dénaturation, dégradation Vandalisme Total Vandalisme Année Semestre Incendie volontaire 22 FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

7 I.3. Catégorie des infractions : Infr. contre l'intégrité physique (top 5 des infractions au niveau national 24) 2 Coups et/ou blessures Total Coups et/ou blessures Année Semestre Meurtre et assassinat 2 FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

8 I.4. Catégorie des infractions : Drogues (top 5 des infractions au niveau national 24) 29 Détention 2 Usage Total 3 3 Détention Année Semestre Commerce FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

9 I.5. Catégorie des infractions : Fraude (top 5 des infractions au niveau national 24) 22 Fraude: Autres Total Escroquerie Année Semestre Abus de confiance et infr. Apparentées FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

10 STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE PARTIE II : FIGURES CRIMINELLES / PHENOMENES

11 FC Vol moyen de transport Vol de voiture FC Cambriolage Cambriolage dans habitation (sens strict) Cambriolage dans habitation (sens élargi) Cambriolage dans bâtiment (total) 2 FC Vol autre Vol dans ou sur un véhicule Sacjacking dans une voiture Vol à l'arraché Vol à l'étalage Vol par ruse FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

12 FC Autre Dégradation de voiture PH Violence dans l'espace public Violence psychique (voie publique) Violence psychique (autre endroit public) FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

13 Vol de voiture Année Semestre Vol de moto 25 Carjacking Vol dans les garages FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

14 Vol de vélomoteur Année Semestre Vol de vélo Vol dans ou sur un véhicule Sacjacking dans une voiture FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

15 Cambriolage dans habitation (sens strict) Année Semestre Cambriolage dans habitation (sens élargi) Cambriolage ds entreprise ou commerce Cambriolage ds service public ou bâtiment adm. FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

16 Vol à main armée Année Semestre Vol à l'étalage 2 Vol avec violence sans arme Vol à la tire FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

17 Arrachage de sac à main Année Semestre Graffiti Vol à l'arraché Dégradation de voiture FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

18 FC Vol moyen de transport 25 Vol de voiture Sem 2 Total: FC Cambriolage 2 22 Cambriolage dans habitation (sens strict) Sem Sem 2 2 Total: 2 Cambriolage dans habitation (sens élargi) Sem Sem 2 2 Total: 2 Cambriolage dans bâtiment (total) Sem Sem 2 2 Total: 2 FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

19 FC Vol autre 28 2 Vol dans ou sur un véhicule Sem 2 Total: Sacjacking dans une voiture Sem 2 Total: Vol à l'arraché Sem 2 Total: Vol à l'étalage Sem Total: Vol par ruse Sem Total: FC Autre 22 Dégradation de voiture Sem Total: FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

20 PH Violence dans l'espace public 29 Violence psychique (voie publique) Sem 2 Total: Violence psychique (autre endroit public) Sem 2 Total: FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

21 Total: FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

22 STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE PARTIE III : DESTINATION LIEU

23 Vol et extorsion Voie publique Terrain Banque / institution financière Habitation: appartement Habitation: autre Habitation: dépendances Habitation: maison Habitation: non précisée Hôpital Magasin Total: FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

24 Dégradation de la propriété Habitation: jardin Voie publique Total: FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

25 Infractions contre l'intégrité physique 2 Habitation Total: FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

26 STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE PARTIE IV : OBJETS ET MOYENS DE TRANSPORT

27 CRIMINALITE ENREGISTREE: OBJETS ET MOYENS DE TRANSPORT Vol à l'étalage Top Objets volés (sbd nombre de faits) 2 argent 2 argent Cambriolage dans habitation (sens strict) Top Objets volés (sbd nombre de faits) 22 appareil photo argent bijouterie / montre lunettes / verres de contact ordinateur et accessoires 22 appareil photo bijouterie / montre FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

28 CRIMINALITE ENREGISTREE: OBJETS ET MOYENS DE TRANSPORT Remarque: en ce qui concerne les objets, aucun total n'est reproduit étant donné que plusieurs objets peuvent avoir été volés lors d'un même fait. FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

29 CRIMINALITE ENREGISTREE: OBJETS ET MOYENS DE TRANSPORT Nombre de voitures volées par marque (Top 5) FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL.

30 STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE ANNEXE I: DETAIL PAR CATEGORIE DE DELIT CODE PENAL

31 Infraction code pénal Infr. contre l'intégrité physique..62. Coups et/ou blessures vol. hors sphère familiale Non spécifié Acc. 2 Sous-total: Total: Infr. contre autres valeurs morales et sentiments.4.. Harcèlement Acc. 29 Sous-total: Total: Vol et extorsion Vol avec circ. aggr Sans violence Tent. Acc. Sous-total: Vol sans circ. aggr Sans violence, Vol d'usage Acc Sans violence Acc. 2 2 Sous-total: 3 2 Total: Fraude Corruption privée Acc. 22 Sous-total: Total: FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL. Page of 2

32 Dégradation de la propriété Destruction, dénaturation, dégradation Destruction d'animaux (Délit) Acc. Sous-total: Vandalisme Sur véhicules Acc. Sous-total: Total: Infr. contre la sécurité publique Menaces Verbales Acc. 29 Sous-total: Total: Infr. contre la foi publique Faux en écritures Faux en écritures Acc. 2 Sous-total: Total: FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL. Page 2 of 2

33 Total: FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL. Page of

34 STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE ANNEXE II: DETAIL PAR CATEGORIE DE DELIT LOIS SPECIALES

35 Infraction loi spéciale Drogues 4... Détention Acc Sous-total: Usage Usage individuel Acc. Sous-total: Total: 3 Armes et explosifs Détention illégale Arme à feu Acc. Sous-total: Total: FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL. Page of

36 Ivresse et alcool Ivresse publique Acc. Sous-total: Total: FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL. Page of

37 STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE ANNEXE III: DETAIL FIGURES CRIMINELLES / PHENOMENES

38 FC Vol moyen de transport Vol de voiture Tent. Total: FC Cambriolage Cambriolage dans habitation (sens strict) Tent. Acc. Total: Cambriolage dans habitation (sens élargi) Tent. Acc. Total: Cambriolage dans bâtiment (total) Tent. Acc. Total: 2 FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL. Page of 2

39 FC Vol autre Vol dans ou sur un véhicule Acc. Total: Sacjacking dans une voiture Acc. Total: Vol à l'arraché Acc. Total: Vol à l'étalage Acc. Total: Vol par ruse Acc. Total: FC Autre Dégradation de voiture Acc. Total: PH Violence dans l'espace public Violence psychique (voie publique) Acc. Total: Violence psychique (autre endroit public) Acc. Total: FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL. Page 2 of 2

40 STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE ANNEXE IV: FAITS ENREGISTRES NON CRIMINELS

41 FAITS ENREGISTRES: NON CRIMINELS AU NIVEAU DE LA COMMUNE Faits non-criminels Maladies / Décès / Disparition 5... Suicide Personne malade 2 Total: 2 Problèmes sociaux Affaire civile Total: Agissements suspects 27 Total: Objets perdus Total: 2 2 Autres non infractions Procès-verbal d'information Dégradation involontaire câbles (non télécom) 2 Total: 2 FPF/DGR/DRI - Statistiques Policières de Criminalité produites à l'aide du Datawarehouse (date de clôture: 24/4/25). Les données pour les années 2 jusqu'à 24 ne sont plus publiées mais restent disponibles sur demande auprès du service BIPOL. Page of

Définitions des figures criminelles et phénomènes (alphabétique)

Définitions des figures criminelles et phénomènes (alphabétique) Définitions des figures criminelles et phénomènes (alphabétique) Figure/phénomène Arrachage de sac à main Cambriolage dans bâtiment (total) Cambriolage dans habitation (sens élargi) Cambriolage dans habitation

Plus en détail

Les faits enregistrés par les services de police diminuent en 2012

Les faits enregistrés par les services de police diminuent en 2012 Police Fédérale COMMUNIQUE DE PRESSE Commissariat général Date: 8 juillet 2013 Service Presse Statistiques policières de criminalité Les faits enregistrés par les services de police diminuent en 2012 BRUXELLES,

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2010 STATISTIQUES POLICIÈRES DE CRIMINALITÉ

RAPPORT ANNUEL 2010 STATISTIQUES POLICIÈRES DE CRIMINALITÉ RAPPORT ANNUEL 2010 STATISTIQUES POLICIÈRES DE CRIMINALITÉ POLICE FÉDÉRALE DIRECTION DE L INFORMATION POLICIÈRE OPÉRATIONNELLE SERVICE DONNÉES DE GESTION Avant-propos Les chiffres et les tableaux des Statistiques

Plus en détail

Communiqué de presse conjoint sur les Statistiques policières de la criminalité enregistrée par les services de police :

Communiqué de presse conjoint sur les Statistiques policières de la criminalité enregistrée par les services de police : LA VICE-PREMIERE MINISTRE, MINISTRE DE L INTERIEUR ET DE L EGALITE DES CHANCES LA MINISTRE DE LA JUSTICE Bruxelles, le 19 mai 2014 Communiqué de presse conjoint sur les Statistiques policières de la criminalité

Plus en détail

VITROLLES : Les chiffres de la sécurité

VITROLLES : Les chiffres de la sécurité VITROLLES : Les chiffres de la sécurité ( Criminalité et délinquance constatées à Vitrolles ) Mouvement Démocrate PAGE : 1 / 24 SOMMAIRE Partie Description Page I/ Présentation et références 3 II/ Taux

Plus en détail

Majeurs et mineurs mis en cause par les services de Police en 2013

Majeurs et mineurs mis en cause par les services de Police en 2013 La criminalité en France Rapport annuel 2014 de l ONDRP Premier ministre Majeurs et mineurs par les services de Police en 2013 Antoine le graët, Chargé d études statistiques à l ONDRP 2 Principaux enseignements

Plus en détail

BILAN 2013 DE L ACTIVITE DES SERVICES DANS LES YVELINES DANS LA LUTTE CONTRE LA DELINQUANCE ET L INSECURITE ROUTIERE

BILAN 2013 DE L ACTIVITE DES SERVICES DANS LES YVELINES DANS LA LUTTE CONTRE LA DELINQUANCE ET L INSECURITE ROUTIERE BILAN 2013 DE L ACTIVITE DES SERVICES DANS LES YVELINES DANS LA LUTTE 1 CONTRE LA DELINQUANCE ET L INSECURITE ROUTIERE SOMMAIRE 2 Pages 3-7 Les atteintes aux biens Pages 8-10 Les atteintes volontaires

Plus en détail

Mercredi 26 janvier 2010

Mercredi 26 janvier 2010 [ Bilan de la sécurité en 2010 ] Mercredi 26 janvier 2010 D é l i n q u a n c e S é c u r i t é r o u t i è r e L u t t e c o n t r e l a c l a n d e s t i n i t é Délinquance générale Délinquance Activité

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2011 STATISTIQUES POLICIÈRES DE CRIMINALITÉ

RAPPORT ANNUEL 2011 STATISTIQUES POLICIÈRES DE CRIMINALITÉ RAPPORT ANNUEL 2011 STATISTIQUES POLICIÈRES DE CRIMINALITÉ POLICE FÉDÉRALE DIRECTION DE L INFORMATION POLICIÈRE OPÉRATIONNELLE SERVICE DONNÉES DE GESTION Avant-propos Les Statistiques policières de criminalité

Plus en détail

de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales

de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales Directeur de la publication : André-Michel ventre Rédacteur en chef : Christophe soullez Janvier 2014 Tableaux de bord annuels sur les

Plus en détail

CRIMINEL ET PÉNAL Plan de classification

CRIMINEL ET PÉNAL Plan de classification CRIMINEL ET PÉNAL Plan de classification DROITS ET LIBERTÉS (Voir aussi PERSONNES) droit à l'égalité motifs de discrimination infraction pénale ou criminelle droits judiciaires audition publique et impartiale

Plus en détail

Réponses pénales. Pierre-Victor Tournier, Directeur de recherches au CNRS, Centre d histoire sociale du XX e siècle, Université Paris I

Réponses pénales. Pierre-Victor Tournier, Directeur de recherches au CNRS, Centre d histoire sociale du XX e siècle, Université Paris I Sanctions pénales prononcées en 00 Quelles sont les infractions sanctionnées? À quoi condamne-t-on? Quelles évolutions dans la façon sanctionner puis 0 ans? Pierre-Victor Tournier, Directeur recherches

Plus en détail

1.4.Combien de personnes, vous compris(e), composent votre ménage?

1.4.Combien de personnes, vous compris(e), composent votre ménage? 1. DONNÉES PERSONNELLES (anonymat garanti) 1.1. Quel âge avez-vous? moins de 15 ans 15-24 ans 25-34 ans 35-49 ans 50-64 ans 65 ans et plus 1.2. Vous êtes un homme une femme 1.3. Vous êtes de nationalité

Plus en détail

Crimes et délits constatés par la. Police et Gendarmerie nationales. dans le département PUY-DE-DÔME

Crimes et délits constatés par la. Police et Gendarmerie nationales. dans le département PUY-DE-DÔME Crimes et délits constatés par la Police et Gendarmerie nationales dans le département PUY-DE-DÔME Tableau AB.63.PN.a. Les faits constatés d'atteintes aux biens enregistrés par la police nationale. Faits

Plus en détail

Le pilier opérationnel

Le pilier opérationnel Coordination des opérations Le pilier opérationnel Carrefour d'information 32 461 PV rédigés 380 apostilles traitées 125 panels photo réalisés Diffusion nationale d'information dans le cadre de 90 dossiers

Plus en détail

Présentation de la méthodologie par M. le préfet

Présentation de la méthodologie par M. le préfet Présentation de la méthodologie par M. le préfet Bilan de la délinquance dans le Val d'oise Cumul 12 mois N N+1 212 213 Evol. 1- Atteintes volontaires à l'intégrité physique * Dont 2- Violences physiques

Plus en détail

LA DELINQUANCE A PARIS AU COURS DE L ANNEE 2006

LA DELINQUANCE A PARIS AU COURS DE L ANNEE 2006 Janvier 2007 LA DELINQUANCE A PARIS AU COURS DE L ANNEE 2006 Note sur la méthodologie : Les données chiffrées présentées dans ce document sont issues de l état 4001, qui est tenu et mis à jour par la Direction

Plus en détail

LA REFONTE DES OUTILS DE PILOTAGE ET DES STATISTIQUES DE LA DELINQUANCE

LA REFONTE DES OUTILS DE PILOTAGE ET DES STATISTIQUES DE LA DELINQUANCE Ministère de l intérieur LA REFONTE DES OUTILS DE PILOTAGE ET DES STATISTIQUES DE LA DELINQUANCE Vendredi 18 janvier Depuis septembre 2012, un groupe de travail interne au ministère de l intérieur a été

Plus en détail

CADRES JURIDIQUES D INTERVENTION

CADRES JURIDIQUES D INTERVENTION Etre capable d apprécier le cadre juridique d intervention et mettre en œuvre la procédure judiciaire. Connaître et articuler les cadres juridiques des interventions. Etre capable de situer son action

Plus en détail

La criminalité enregistrée en Angleterre et au Pays de Galles en 2012

La criminalité enregistrée en Angleterre et au Pays de Galles en 2012 1 La criminalité enregistrée en Angleterre et au Pays de Galles en 2012 Les statistiques mesurant la criminalité ne sont pas homogènes dans l ensemble du Royaume-Uni. Ceci tient aux différents systèmes

Plus en détail

REPÈRES. Les mineures mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2009. n 13. Septembre 2010

REPÈRES. Les mineures mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2009. n 13. Septembre 2010 n 13 REPÈRES Septembre 2010 Directeur de la publication : André-Michel VENTRE, Directeur de l INHESJ Rédacteur en chef : Christophe SOULLEZ, chef du département de l ONDRP Les mineures mises en cause pour

Plus en détail

PROTOCOLE D'ACCORD RELATIF AUX SANCTIONS ADMINISTRATIVES COMMUNALES EN CAS D'INFRACTIONS MIXTES

PROTOCOLE D'ACCORD RELATIF AUX SANCTIONS ADMINISTRATIVES COMMUNALES EN CAS D'INFRACTIONS MIXTES PROTOCOLE D'ACCORD RELATIF AUX SANCTIONS ADMINISTRATIVES COMMUNALES EN CAS D'INFRACTIONS MIXTES Infractions mixtes visées à l'article 3, 1 et 2, de la loi du 24 juin 2013 relative aux sanctions administratives

Plus en détail

CRIMES ET DELITS CONSTATES EN FRANCE EN 2000

CRIMES ET DELITS CONSTATES EN FRANCE EN 2000 MINISTERE DE L'INTERIEUR DIRECTION GENERALE DE LA POLICE NATIONALE CRIMES ET DELITS CONSTATES EN FRANCE EN 2000 par les services de police et de gendarmerie CHIFFRES DEFINITIFS DIRECTION CENTRALE DE LA

Plus en détail

AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE

AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE K A F REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE ------------------

Plus en détail

Les personnes mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2012

Les personnes mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2012 2 Les personnes mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2012 Informations et rappels Lorsqu une personne au moins est mise en cause pour un fait constaté de crime et délit non routier enregistré

Plus en détail

Le vol à l étalage 1

Le vol à l étalage 1 Le vol à l étalage 1 Le vol à l étalage, c est du vol tout court Définition ; Le vol consiste à prendre sans en avoir la permission quelque chose, si petit que soit-il, qui appartient à autrui, à un magasin

Plus en détail

BILAN 2013 ET PERSPECTIVES DE LA SECURITE DANS LES HAUTS DE SEINE

BILAN 2013 ET PERSPECTIVES DE LA SECURITE DANS LES HAUTS DE SEINE DOSSIER DE PRESSE BILAN 2013 ET PERSPECTIVES DE LA SECURITE DANS LES HAUTS DE SEINE MARDI 4 FEVRIER 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE 4 février 2014 LUTTE CONTRE LA DELINQUANCE Bilan 2013 En 2013, l activité des

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section N Division 80

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section N Division 80 Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section N Division 80 80 ENQUÊTES ET SÉCURITÉ Cette division comprend les services liés à la sécurité tels que les services d'enquêtes et de détectives, les services

Plus en détail

TABLE ANALYTIQUE DES MATIÈRES Les chiffres renvoient aux numéros (en caractère gras) de l ouvrage

TABLE ANALYTIQUE DES MATIÈRES Les chiffres renvoient aux numéros (en caractère gras) de l ouvrage Table analytique des matières / 845 TABLE ANALYTIQUE DES MATIÈRES Les chiffres renvoient aux numéros (en caractère gras) de l ouvrage Préliminaires... 1 I. Les intérêts du droit pénal spécial... 2 II.

Plus en détail

Le bilan provisoire sécurité routière en Haute-Savoie en 2013

Le bilan provisoire sécurité routière en Haute-Savoie en 2013 Les chiffres clés de la sécurité en Haute-Savoie en 213 Le bilan provisoire sécurité routière en Haute-Savoie en 213 www.haute-savoie.gouv.fr Les chiffres clés de la sécurité en Haute-Savoie en 213 Bilan

Plus en détail

Les responsabilités civile et pénale de l'élu local. > Observatoire SMACL des risques de la vie territoriale

Les responsabilités civile et pénale de l'élu local. > Observatoire SMACL des risques de la vie territoriale Les responsabilités civile et pénale de l'élu local des risques de la vie territoriale Nombre de poursuites contre les élus locaux, les fonctionnaires territoriaux, et les collectivités territoriales (toutes

Plus en détail

HORAIRE : Les lundis du 8 septembre au 8 décembre 2014 de 8h30 à 11h30

HORAIRE : Les lundis du 8 septembre au 8 décembre 2014 de 8h30 à 11h30 UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL École de criminologie Automne 2014 CRI 1151 Justice criminelle 1 CHARGÉ DE COURS: KEVIN MOUSTAPHA LOCAL: B-2285 PAVILLON JEAN BRILLANT NOMBRE DE CRÉDITS : 3 HORAIRE : Les lundis

Plus en détail

ZONE DE POLICE VESDRE www.policevesdre.be

ZONE DE POLICE VESDRE www.policevesdre.be Zone de Police Vesdre - Conférence de presse - 08 décembre 2014 1 jour sans cambriolage : quelles actions pour la Zone Vesdre? ZONE DE POLICE VESDRE www.policevesdre.be Verviers, le 08 décembre 2014 Madame,

Plus en détail

Bulletin mensuel. de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales juillet 2012

Bulletin mensuel. de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales juillet 2012 Bulletin mensuel de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales juillet 2012 Criminalité et délinquance enregistrées en juin 2012 observatoire national de la délinquance et des réponses

Plus en détail

Bulletin statistique de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales

Bulletin statistique de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales GRANDn 24 ANGLE Février Bulletin statistique de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales Directeur de la publication : André-Michel VENTRE Rédacteur en chef : Christophe SOULLEZ

Plus en détail

ATELEX BONUS BUSINESS

ATELEX BONUS BUSINESS ATELEX BONUS BUSINESS Vol, Vandalisme, Transport et Séjour de Valeurs Dispositions spécifiques L introduction et la présentation du plan d assurances Entreprises Les dispositions communes Le lexique L

Plus en détail

PRESENTATION DU BILAN DE L EVOLUTION DE LA DELINQUANCE EN 2011 EN LOIRE-ATLANTIQUE

PRESENTATION DU BILAN DE L EVOLUTION DE LA DELINQUANCE EN 2011 EN LOIRE-ATLANTIQUE PREFECTURE DE LA LOIRE-ATLANTIQUE Le 17 janvier 2011 PRESENTATION DU BILAN DE L EVOLUTION DE LA DELINQUANCE EN 2011 EN LOIRE-ATLANTIQUE par Monsieur Jean DAUBIGNY, préfet de la région Pays de la Loire,

Plus en détail

La responsabilité des directeurs d unité

La responsabilité des directeurs d unité 9 mai 2012 - Journée des administrateurs et responsables des laboratoires de l INSIS La responsabilité des directeurs d unité Direction des affaires juridiques CNRS/DAJ/MF l 9 mai 2012 Journée INSIS P.

Plus en détail

Le Collège des procureurs généraux présente les statistiques annuelles 2014 des parquets de la jeunesse

Le Collège des procureurs généraux présente les statistiques annuelles 2014 des parquets de la jeunesse Analystes statistiques du ministère public Collège des procureurs généraux BRUXELLES Le Collège des procureurs généraux présente les statistiques annuelles 2014 des parquets de la jeunesse Conférence de

Plus en détail

La République fédérale d Allemagne est composée de

La République fédérale d Allemagne est composée de La criminalité en France Rapport annuel 2014 de l ONDRP Premier ministre La criminalité enregistrée en Allemagne en Olivier gourdon, Chargé d études à l ONDRP Présentation du système policier allemand

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section N Division 80

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section N Division 80 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section N Division 80 80 ENQUÊTES ET SÉCURITÉ Cette division comprend les services liés à la sécurité tels que

Plus en détail

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes.

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. 4 Droit pénal et droit de la famille FR 004 LE DROIT DE LA FAMILLE ET LES FEMMES EN ONTARIO Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. Renseignez-vous sur vos droits. Droit pénal et droit de la

Plus en détail

Petit déjeuner presse. Bilan 2013

Petit déjeuner presse. Bilan 2013 Petit déjeuner presse Bilan 2013 28 janvier 2014 Sécurité publique Rappels Les zones de compétence Gendarmerie/Police Les indicateurs de la délinquance AVIP Atteintes volontaires à l'intégrité physique

Plus en détail

EPREUVES ET PROGRAMMES DES CONCOURS COMPLEMENTAIRES

EPREUVES ET PROGRAMMES DES CONCOURS COMPLEMENTAIRES EPREUVES ET PROGRAMMES DES CONCOURS COMPLEMENTAIRES LES EPREUVES Ces concours comprennent des épreuves d admissibilité et d admission. Chacune des épreuves est notée de 0 à 20. Nature de l épreuve Admissibilité

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES RACHAT DE FRANCHISE VEHICULE DE LOCATION

CONDITIONS GENERALES RACHAT DE FRANCHISE VEHICULE DE LOCATION CONDITIONS GENERALES RACHAT DE FRANCHISE VEHICULE DE LOCATION Article 1. Définitions: Ce contrat entend par: 1.1. L assureur et le gestionnaire des sinistres: A.G.A. International S.A. Belgium branch (dénommé

Plus en détail

Statistiques sur les armes à feu Tableaux mis à jour

Statistiques sur les armes à feu Tableaux mis à jour A U S E R V I C E D E S C A N A D I E N S Statistiques sur les armes à feu Tableaux mis à jour Statistiques sur les armes à feu Tableaux mis à jour Kwing Hung, Ph. D. Conseiller en statistique et méthodologie

Plus en détail

JURIPÉDIA LE PETIT DES DROITS ET RESPONSABILITÉS VICTIMES D ACTES CRIMINELS DES

JURIPÉDIA LE PETIT DES DROITS ET RESPONSABILITÉS VICTIMES D ACTES CRIMINELS DES LE PETIT JURIPÉDIA DES DROITS ET RESPONSABILITÉS VICTIMES D ACTES CRIMINELS DES MOT DE L AJEFA Ce livret a été réalisé dans le cadre de la Semaine nationale de sensibilisation aux victimes d actes criminels

Plus en détail

13/18 QUESTIONS DE JUSTICE

13/18 QUESTIONS DE JUSTICE 13/18 QUESTIONS DE JUSTICE «13/18 Questions de justice» est une exposition présentée au Collège La Fayette pour les élèves de 4è. Elle a pour objectif de permettre aux élèves de comprendre le fonctionnement

Plus en détail

Déroulement de l activité du jour

Déroulement de l activité du jour Niveau : 3AM Projet 01: «Rédiger des faits divers pour le journal de l école.» Séquence 02 : «Je rédige un fait divers relatant un méfait, un délit». Activité : Vocabulaire Durée : 01 heure Leçon du jour

Plus en détail

Sécurité publique en Lot-et-Garonne: bilan de l'année 2012 et objectifs 2013. Mardi 22 janvier 2013

Sécurité publique en Lot-et-Garonne: bilan de l'année 2012 et objectifs 2013. Mardi 22 janvier 2013 Sécurité publique en Lot-et-Garonne: bilan de l'année 2012 et objectifs 2013 Mardi 22 janvier 2013 Contacts presse Marie-Claude BOUSQUIER - Tél. 05 53 77 61 82 - Portable 06 73 56 75 50 Joëlle MEURISSE

Plus en détail

Bulletin statistique de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales

Bulletin statistique de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales Grand angle Juillet Bulletin statistique de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales Directeur de la publication : André-Michel ventre Rédacteur en chef : Christophe soullez n

Plus en détail

Note d orientation n 9 du T-CY (projet)

Note d orientation n 9 du T-CY (projet) www.coe.int/tcy Strasbourg, version du 10 octobre 2014 T-CY(2014)20 Comité de la Convention Cybercriminalité (T-CY) Note d orientation n 9 du T-CY (projet) sur les spams Proposition établie par le Bureau

Plus en détail

REPÈRES. Éléments de connaissance des incendies volontaires de véhicules. Janvier 2013 n

REPÈRES. Éléments de connaissance des incendies volontaires de véhicules. Janvier 2013 n REPÈRES Premier ministre 21 institut national des hautes études de la sécurité et de la justice Janvier 2013 n Directeur de la publication : André-Michel VENTRE, Directeur de l INHESJ Rédacteur en chef

Plus en détail

R E C R U T E M E N T S D E M A G I S T R A T S C O N C O U R S C O M P L E M E N T A I R E S 2 0 1 4

R E C R U T E M E N T S D E M A G I S T R A T S C O N C O U R S C O M P L E M E N T A I R E S 2 0 1 4 LES TEXTES Ordonnance n 58-1270 du 22 décembre 1958 modifiée portant loi organique relative au statut de la magistrature. Décret n 2001-1099 du 22 novembre 2001 relatif aux modalités du recrutement de

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE L INFORMATION STATISTIQUE. Commission Services Publics. 26 novembre 2013

CONSEIL NATIONAL DE L INFORMATION STATISTIQUE. Commission Services Publics. 26 novembre 2013 CONSEIL NATIONAL DE L INFORMATION STATISTIQUE Commission Services Publics 26 novembre 2013 Intervention de Christophe SOULLEZ, chef du département ONDRP Depuis notre dernière encontre nous avons poursuivi

Plus en détail

SENSIBILISATION ALCOOL

SENSIBILISATION ALCOOL SENSIBILISATION ALCOOL PLACE DE L ALCOOL DANS L HISTOIRE DANS LA RELIGION DANS LA GASTRONOMIE DANS LA CULTURE DANS L ECONOMIE LA CONSOMMATION D ALCOOL DES FRANCAIS 14 % des Français sont des consommateurs

Plus en détail

Le coup en valait-il la peine de prison?

Le coup en valait-il la peine de prison? Les peines pour adolescents Le coup en valait-il la peine de prison? Mise en situation Salut, je m appelle Jason et j ai 16 ans. Cet été, j étais au palais de justice. C était mon procès. J ai été déclaré

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Circulaire du 22 mars 2012 présentant les dispositions pénales d application immédiate de la loi n 2012-304 du 6 mars 2012 relative à l établissement d un contrôle des armes moderne, simplifié et préventif

Plus en détail

LA COMPLICITE. L'acte de complicité n'est pas punissable en tant que tel. Il doit se rattacher à un fait principal punissable.

LA COMPLICITE. L'acte de complicité n'est pas punissable en tant que tel. Il doit se rattacher à un fait principal punissable. LA COMPLICITE L'infraction peut être le fait de plusieurs personnes qui seront selon les cas coauteurs, ou auteurs et complices. La complicité consiste en l'entente momentanée entre deux ou plusieurs personnes

Plus en détail

Halton Regional Police Service

Halton Regional Police Service Halton Regional Police Service Interaction avec votre service de police LE SERVICE RÉGIONAL DE LA POLICE DE HALTON : APPRÉCIE LA DIVERSITÉ DE LA COMMUNAUTÉ La région de Halton est le lieu de résidence

Plus en détail

La déclaration à la CNIL

La déclaration à la CNIL La déclaration à la CNIL Est-on obligé de déclarer son site à la CNIL? Une déclaration du site Internet à la CNIL est obligatoire lorsque le site diffuse ou collecte des données à caractère personnel.

Plus en détail

La lettre de l Ét@t en Dordogne

La lettre de l Ét@t en Dordogne N 1 - Janvier - Février 2013 La lettre de l Ét@t en Dordogne LE DOSSIER DU MOIS LE BILAN DE LA DELINQUANCE 2012 Sommaire L'éditorial Je vous présente le premier numéro de l année 2013 de la lettre des

Plus en détail

Politiques et procédures d embauche Approuvées par le conseil d administration le 19 juin 2013

Politiques et procédures d embauche Approuvées par le conseil d administration le 19 juin 2013 s et procédures d embauche Approuvées par le conseil d administration le 19 juin 2013 INTRODUCTION Canada Snowboard reconnaît que la gestion du risque est un aspect important du processus d embauche. La

Plus en détail

Criminalité. enregistrées. de la délinquance. en mai 2013. juin 2013

Criminalité. enregistrées. de la délinquance. en mai 2013. juin 2013 Bulletin mensuel de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales Criminalité juin issn 2265-9110 et délinquance enregistrées en mai des statistiques sur les faits constatés par la

Plus en détail

POLITIQUE DRHSC 2013-082

POLITIQUE DRHSC 2013-082 POLITIQUE Programme Déficience physique VÉRIFICATION DES ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES DE TOUTE PERSONNE DÉSIRANT EXERCER OU EXERÇANT DES FONCTIONS AU PROGRAMME DÉFICIENCE PHYSIQUE EXPÉDITEUR : Direction des

Plus en détail

Avant l action de secours Partie 1 les règles de bases. Chapitre 1 Un cadre juridique. Chapitre 2 Des moyens humains

Avant l action de secours Partie 1 les règles de bases. Chapitre 1 Un cadre juridique. Chapitre 2 Des moyens humains Sommaire Avant l action de secours Partie 1 les règles de bases Chapitre 1 Un cadre juridique 1. Mise en place des lois Pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire (fiche 1 :)...4 Comment est votée une

Plus en détail

Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l affaire

Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l affaire Centre canadien de la statistique juridique Programme des services policiers Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l affaire Manuel de déclaration Mars 2006 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

1. L incrimination du blanchiment de capitaux et l article 505 du Code pénal

1. L incrimination du blanchiment de capitaux et l article 505 du Code pénal TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS CHAPITRE I er. GENÈSE DE LA CELLULE DE TRAITEMENT DES INFORMATIONS FINANCIÈRES A. CONTEXTE INTERNATIONAL ET DROIT COMPARÉ 1. Les premiers textes internationaux 2. Les modélisations

Plus en détail

addrn La délinquance à Cap Atlantique Bilan 2011 Juin 2012 agence pour le développement durable de la région nazairienne

addrn La délinquance à Cap Atlantique Bilan 2011 Juin 2012 agence pour le développement durable de la région nazairienne addrn La délinquance à Cap Atlantique Bilan 2011 Juin 2012 Introduction Dans le cadre de la politique de sécurité et de prévention de la délinquance, le Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention

Plus en détail

Le droit criminel et le droit de la famille

Le droit criminel et le droit de la famille FR 00 4 4 Le droit criminel et le droit de la famille Le droit de la famille et les femmes en Ontario Un seul droit de la famille pour toutes les femmes Renseignez-vous sur vos droits fodf Femmes ontariennes

Plus en détail

Présentation formation anti blanchiment de capitaux

Présentation formation anti blanchiment de capitaux Présentation formation anti blanchiment de capitaux Site Web www.loiblanchiment.be avec teste de connaissance Geert DELRUE 1 Curriculum Vitae Commissaire Judiciaire Police Judiciaire Fédérale Belge 27

Plus en détail

Le règlement des élèves du collégial du Séminaire de Sherbrooke

Le règlement des élèves du collégial du Séminaire de Sherbrooke Le règlement des élèves du collégial du Séminaire de Sherbrooke PRÉAMBULE Lorsque des gens choisissent de vivre en groupe ou en société, ils comprennent qu ils doivent établir des règlements de vie en

Plus en détail

Leçon n 5 : «La sûreté : un droit de l Homme»

Leçon n 5 : «La sûreté : un droit de l Homme» Leçon n 5 : «La sûreté : un droit de l Homme» Introduction : Longtemps la sûreté n a pas été garantie équitablement aux français. Mais c est aujourd hui un des droits de l Homme qui permet l exercice de

Plus en détail

Concours de l automne Prêts hypothécaires CIBC RÈGLEMENT OFFICIEL

Concours de l automne Prêts hypothécaires CIBC RÈGLEMENT OFFICIEL 1. Période du concours Concours de l automne Prêts hypothécaires CIBC RÈGLEMENT OFFICIEL Le Concours de l automne Prêts hypothécaires CIBC (le «Concours») commence à 0 h 0 min 1 s, heure de l Est («HE»),

Plus en détail

LES ATTEINTES À L ENVIRONNEMENT: DU VOL À L ÉCHELLE MONDIALE

LES ATTEINTES À L ENVIRONNEMENT: DU VOL À L ÉCHELLE MONDIALE LES ATTEINTES À L ENVIRONNEMENT: DU VOL À L ÉCHELLE MONDIALE INTERPOL PROGRAMME SUR LES ATTEINTES À L ENVIRONNEMENT istock.com 2 PROGRAMME INTERPOL SUR LES ATTEINTES À L ENVIRONNEMENT istock.com QUE SE

Plus en détail

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 2.3.2015 COM(2015) 86 final 2015/0043 (NLE) Proposition de DÉCISION DU CONSEIL sur la signature, au nom de l Union européenne, de la convention du Conseil de l Europe

Plus en détail

DUPRÉSENT AUFUTUR RAPPORT ANNUEL 2010 STATISTIQUES

DUPRÉSENT AUFUTUR RAPPORT ANNUEL 2010 STATISTIQUES DUPRÉSENT AUFUTUR RAPPORT ANNUEL 2010 STATISTIQUES table des matières STATISTIQUES DÉMOGRAPHIQUES SUR NOTRE PERSONNEL 3 u Effectif total autorisé et réel par direction 3 u Effectif policier 3 u Effectif

Plus en détail

En devenant majeur-e, vous devenez responsable de vos actes, c est-à-dire que vous en mesurez toutes les conséquences.

En devenant majeur-e, vous devenez responsable de vos actes, c est-à-dire que vous en mesurez toutes les conséquences. 3La responsabilité La responsabilité civile La responsabilité pénale La procédure judiciaire applicable La protection judiciaire pour les jeunes majeurs En devenant majeur-e, vous devenez responsable de

Plus en détail

BILAN DE L ACTIVITÉ DES SERVICES DE SÉCURITÉ ANNÉE 2012

BILAN DE L ACTIVITÉ DES SERVICES DE SÉCURITÉ ANNÉE 2012 BILAN DE L ACTIVITÉ DES SERVICES DE SÉCURITÉ ANNÉE 2012 Mardi 22 janvier 2013 à 10 h 00 Salle Claude Erignac DELINQUANCE GENERALE 2011/2012 15 069 faits délictueux ont été enregistrés en 2012 la délinquance

Plus en détail

C est quoi l intimidation?

C est quoi l intimidation? C est quoi l intimidation? Définition de l intimidation (Olweus, 1996) : «Un élève est intimidé ou victimisé lorsqu il est exposé de façon répétée et soutenue à des gestes négatifs de la part d un ou de

Plus en détail

Guide sur l analyse de la criminalité à partir des statistiques officielles

Guide sur l analyse de la criminalité à partir des statistiques officielles TROUSSE DIAGNOSTIQUE DE SÉCURITÉ À L INTENTION DES COLLECTIVITÉS LOCALES Guide sur l analyse de la criminalité à partir des statistiques officielles [ vivre en sécurité se donner les moyens ] vol. 6 TROUSSE

Plus en détail

Sécurité urbaine: apport des outils SIG dans l'aide à la conduite opérationnelle

Sécurité urbaine: apport des outils SIG dans l'aide à la conduite opérationnelle Sécurité urbaine: apport des outils SIG dans l'aide à la conduite opérationnelle Genève, 24 juin 2011 Data Access, Analyse, Tableaux de bord, Appui au Pilotage POLice Présentation des objectifs Brève "démonstration"

Plus en détail

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC)

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) Strasbourg, 4 juillet 2003 MONEYVAL (2003)6 Res COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) COMITE RESTREINT D'EXPERTS SUR L'EVALUATION DES MESURES DE LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT DE CAPITAUX (MONEYVAL)

Plus en détail

Règles et normes de l Organisation des Nations Unies

Règles et normes de l Organisation des Nations Unies Règles et normes de l Organisation des Nations Unies en matière de prévention du crime et de justice pénale Aide-mémoire des Casques bleus Vous avez signé un contrat avec l Organisation des Nations Unies

Plus en détail

PARTIE VII. Responsabilités et assurances 7. 1

PARTIE VII. Responsabilités et assurances 7. 1 PARTIE VII Responsabilités et assurances 7. 1 A. ASSURANCE EN RESPONSABILITE CIVILE Le code de l action sociale et des familles (art R 227-27 à R 227-30) institue l obligation d assurance en responsabilité

Plus en détail

La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d Internet : éléments de mesure et d analyse pour l année 2012

La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d Internet : éléments de mesure et d analyse pour l année 2012 La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d Internet : éléments de mesure et d analyse pour l année 2012 Jorick Guillaneuf, chargé d études statistiques à l ONDRP DOSSIER

Plus en détail

Si connu: la ou les langues que la personne recherchée comprend: Traits distinctifs / description de la personne recherchée:

Si connu: la ou les langues que la personne recherchée comprend: Traits distinctifs / description de la personne recherchée: MANDAT D'ARRÊT EUROPÉEN 1 Le présent mandat a été émis par une autorité judiciaire compétente. Je demande que la personne mentionnée ci-dessous soit arrêtée et remise aux autorités judiciaires aux fins

Plus en détail

LES HABITATIONS NOUVEAU DÉPART 251-2 pointe-gatineau Gatineau,Qc J8t2c8. Code de vie du «137»

LES HABITATIONS NOUVEAU DÉPART 251-2 pointe-gatineau Gatineau,Qc J8t2c8. Code de vie du «137» LES HABITATIONS NOUVEAU DÉPART 251-2 pointe-gatineau Gatineau,Qc J8t2c8 Code de vie du «137» Bienvenue parmi nous! Ce code de vie est conçu pour expliquer le fonctionnement du «137». Étant donné que cet

Plus en détail

ANNEXE 1 RÉFÉRENCE À LA POLITIQUE DRHSC-2013-082 AVIS

ANNEXE 1 RÉFÉRENCE À LA POLITIQUE DRHSC-2013-082 AVIS ANNEXE 1 Programme Déficience physique RÉFÉRENCE À LA POLITIQUE DRHSC-2013-082 À l embauche, le candidat (désigné ci-après «le déclarant») doit déclarer s il a des antécédents judiciaires au Canada ou

Plus en détail

Livret. Médecins. de Sécurité à l usage des. Secrétariat général - Service de la communication du ministère de l Intérieur

Livret. Médecins. de Sécurité à l usage des. Secrétariat général - Service de la communication du ministère de l Intérieur Conseil National de l Ordre des Livret de Sécurité à l usage des Secrétariat général - Service de la communication du ministère de l Intérieur OBSERVATOIRE POUR LA SECURITE DES MEDECINS : RECENSEMENT NATIONAL

Plus en détail

Info Délits Plus Mai 2014 Division prévention criminalité

Info Délits Plus Mai 2014 Division prévention criminalité Cyberharcèlement : Agir de bon droit A l'ère où le numérique fait partie intégrante du quotidien de chacun, la nécessité de s'informer sur ses dangers et menaces devient essentielle. A cet effet, la Prévention

Plus en détail

1. POLICE ADMINISTRATIVE (sous l angle des compétences de l agent de police administrative conformément à l article 3.5 de la LFP)

1. POLICE ADMINISTRATIVE (sous l angle des compétences de l agent de police administrative conformément à l article 3.5 de la LFP) En ce qui concerne l'accès à www.poldoc.be, il est utile de consulter l'infonouvelles n 1719 du 19 octobre 2006 avec comme titre: " PolDoc, le site documentaire de la police, accessible à tous sur l'internet!

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LA SÉCURITÉ : Ville d AVRANCHES

QUESTIONNAIRE SUR LA SÉCURITÉ : Ville d AVRANCHES QUESTIONNAIRE SUR LA SÉCURITÉ : Ville d AVRANCHES Merci de prendre votre temps pour remplir ce questionnaire avec soin et de l envoyer au plus tard le 31 août 2015. Ce questionnaire comprend 25 questions

Plus en détail

Assurance vols et détournements

Assurance vols et détournements Assurance vols et détournements Qu est-ce que l assurance vols et détournements? L assurance vols et détournements est un terme générique utilisé pour décrire une sélection de garanties individuelles relativement

Plus en détail

Toiles @ penser. Cahiers d éducation permanente de. La Pensée et les Hommes

Toiles @ penser. Cahiers d éducation permanente de. La Pensée et les Hommes Toiles @ penser Cahiers d éducation permanente de La Pensée et les Hommes Droits et recours de la victime de prétendus voyants, gourous, mages, guérisseurs et autres charlatans invoquant le paranormal

Plus en détail

Bilan 2002 - perspectives 2003. Conférence de presse 20 février 2003 Police cantonale vaudoise

Bilan 2002 - perspectives 2003. Conférence de presse 20 février 2003 Police cantonale vaudoise Bilan 2002 - perspectives 2003 Conférence de presse 20 février 2003 Police cantonale vaudoise Programme Accueil et introduction Bilan 2002 et perspectives 2003 Eric Lehmann, Commandant de la Police cantonale

Plus en détail

LES DEUTS COMPTABLES

LES DEUTS COMPTABLES COLLECTION DROIT DES AFFAIRES ET DE L'ENTREPRISE dirigee par Yves Guyon SERIE : RECHERCHES Nicole STOLOWY LES DEUTS COMPTABLES 63 ECONOMICA 49, rue H6ricart, 75015 Paris Table des matieres Introduction

Plus en détail

Fiche de produit Police Voiture. Cette police assure les risques spécifiques qui découlent de l utilisation d une voiture.

Fiche de produit Police Voiture. Cette police assure les risques spécifiques qui découlent de l utilisation d une voiture. POLICE VOITURE juin 2014 Fiche de produit Cette police assure les risques spécifiques qui découlent de l utilisation d une voiture. Tout propriétaire ou preneur de leasing (financier) d une voiture. Assurances

Plus en détail

La législation relative à la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme

La législation relative à la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme La législation relative à la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme Présentation des obligations professionnelles des métiers du conseil et de la finance 19 mai 2011 Christophe ZEEB

Plus en détail

GUIDE POUR LA CONDUITE ET LE COMPORTEMENT DES FORCES DE POLICE. Servir et protéger

GUIDE POUR LA CONDUITE ET LE COMPORTEMENT DES FORCES DE POLICE. Servir et protéger GUIDE POUR LA CONDUITE ET LE COMPORTEMENT DES FORCES DE POLICE Servir et protéger En bref Comité international de la Croix-Rouge 19, avenue de la Paix 1202 Genève, Suisse T +41 22 734 60 01 F +41 22 733

Plus en détail