Photo : Patri ck Leriget. Chaufferie du Banlay Baisser le coût de la chaleur pas la température!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Photo : Patri ck Leriget. Chaufferie du Banlay Baisser le coût de la chaleur pas la température!"

Transcription

1 P01_UNE.qxd 27/10/ :55 Page 1 Photo : Patri ck Leriget Chaufferie du Banlay Baisser le coût de la chaleur pas la température!

2 Publ i c i t é

3 p03 edito.qxd 27/10/ :55 Page 1 - édito 2005 numéro 126 p VILLE -Chaufferie du Banlay Pour une baisse du coût de la chaleur p.20 VILLE -L Ecole de la Réussite La Ville s engage... Novembre p.9 VILLE - L ambroisie Un pollen sous surveillance p VILLE - Décembre en Fête! p PATRIMOINE - Du prè au clercs...au parc Roger-Salengro. Le logement un besoin vital un engagement fort N ous vivons dans une société de consommation, où publicitaires et commerçants rivalisent d'imagination pour faire naître de nouveaux désirs. Il n'est pas un jour sans qu'un nouveau produit ne nous soit soumis, qui suscite de nouvelles envies. La ronde des désirs transitoires est savamment orchestrée et tourne les têtes. Tous, pourtant, ne sont pas invités à cette vaine fête. Pour beaucoup, les besoins essentiels ne sont pas satisfaits ou le sont dans des conditions révoltantes. Ainsi du logement. Les incendies meurtriers d'immeubles parisiens vétustes ont mis en lumière, cet été, la gravité de la crise dont souffrent de nombreuses familles. En France, certains n'ont pas de toit et beaucoup en ont un qui les protège à peine. La situation nationale est très difficile et n'a cessé de se dégrader ces dernières années. Sont frappés par ce grave problème les sans-domicile-fixe, en premier lieu, mais aussi ceux qui vivent dans des logements de fortune, des chambres d'hôtel infâmes, de tristes meublés, comme beaucoup de nos étudiants. A cette foule des plus mal lotis s'ajoutent ceux dont le sort est à peine plus enviable, qui vivent nombreux dans des appartements exigus, qui ne parviennent pas à payer leur loyer et accumulent les dettes, ceux enfin, qui vivent dans des logements dépourvus du confort élémentaire. Les mal logés sont 3, 5 millions à ce jour. Le chiffre fait frémir et doit faire réfléchir. Une politique ferme et déterminée s'impose d'évidence. A rebours de ce que la justice commande, on constate que la progression de l'aide personnalisée au logement (APL) n'a été que de 1,8% depuis 2002, quand l'indice des loyers progressait de 4,8%. Nevers peut s'enorgueillir de ne pas avoir attendu la crise pour agir. A titre d'exemple, la municipalité a joué un rôle actif auprès de bailleurs pour que soient réhabilités 900 logements en Bords de Loire et dans le quartier de Neubrandenburg. Elle développe des solutions nouvelles, préférant les petites maisons aux grands ensembles. Plus encore, elle promeut d'importants travaux de rénovation urbaine, dont les quartiers populaires ont été et seront, demain, les bénéficiaires. Deux chiffres résument ces choix politiques forts : 70 % des logements sociaux de la Nièvre sont à Nevers, 35% des Neversois vivent dans un logement social. Nous n'avons pas à connaître d'interminables listes d'attente et répondons vite aux demandes des habitants que le besoin presse. C'est là un résultat tangible, l'expression d'une volonté politique au service des Neversois. Didier Boulaud Sénateur et maire de Nevers Président de la Communauté d agglomération de Nevers N e v e r s ç a m e b o t t e! N

4 p04_05 Lecteurs.qxd 27/10/ :56 Page 1 www. ville-nevers.fr où? Mairie(s) de Nevers Mairie centrale 1, place de l Hôtel de Ville Tous les jours / 8h30-12h et 13h30-17h30 (17h le vendredi) et le samedi matin de 9h à 12h adn Communauté d Agglomération de Nevers 124, route de Marzy BP41 / Nevers Cedex Accueil : Fax : Un coup de sang...un coup de foudre... un coup de chapeau... un coup d oeil... un coup de sonnette...un coup de pouce... un coup de crayon...un coucou... Exprimez-vous! Adressez vos s ou courriers à la rédaction de Nevers, Ça me botte! Les envois anonymes ne sont pas lus L de votre magazine ça me botte! Magazine d information municipale Service communication 1, place de l Hôtel de Ville Nevers Cedex Tel: / / Fax : N Novembre/Décembre 2005 Directeur de la publication: Didier Boulaud co-directeur : Jean-Louis Balleret Rédacteur-en-chef : Alain ye e.mail : Rédaction et mise-en-page : Alain Haye, Thierry Desseux, Stéphane Ebel, Jean-Michel Marchand, Marie-Christine Marsault. Photographies: Patrick Leriget, Jean-Michel Marchand. Impression: Imprimerie Nationale.SA 2, avenue de la 2 ème DB Schiltigheim Régie publicitaire: ESER Tel : Diffusion: ADREXO 23, rue de la Jonction à Nevers Tel : Tirage: exemplaires courrier Nevers ville de congrès... Monsieur le maire, je voudrais vous féliciter pour les Journées Parlementaires que vous avez organisées à Nevers. Cela a permis de dynamiser nos commerces du centre-ville et a fait découvrir notre ville par les médias nationaux et donner l envie d y séjourner, pour le moins, d y revenir (...) Il serait important que Nevers (...) continue sur cette voie. J espère ainsi que de telles manifestations puissent se renouveller. courrier de Michel Seyet Gérant de l hôtel Beauséjour à Nevers Je vous remercie de ces encouragements, ce n est pas si souvent! Je voudrais vous confirmer notre volonté de faire de Nevers une ville de Congrès. C est un axe fort de la politique de promotion de la cité ducale pour la réussite de laquelle nous mettons en oeuvre un certain nombre d actions d envergure. Dans la mesure de nos moyens et avec une ambition mesurée, à l aune de nos capacités d accueil, celle de nos équipements et infrastructures. Ces congrès régionaux, nationaux, que Nevers reçoit désormais régulièrement, profitent autant à l image de notre cité qu aux structures d accueil de Nevers. Les hôteliers de Nevers et de l agglomération sont au premier chef des partenaires essentiels de cette nouvelle politique et les principaux bénéficiaires de cette manne économique, pour peu qu ils acceptent d en être solidairement des acteurs responsables et professionnels, comme ils l ont été lors des Journées Parlementaires. Mais c est également à toute l activité commerciale de notre agglomération que profitent, directement ou indirectement, ces populations extérieures que nous accueillons pour deux ou trois jours... dans l espoir qu elles reviennent. Je peux ainsi vous annoncer que Nevers a été choisie pour accueillir en mars prochain le congrès national de la Fédération Française de Cyclisme; en juin, le congrès inter-régional de la MACIF, le congrès national des amicales du Tournoi des Six Nations, l assemblée interrégionale de la Ligue de Basket de Bourgogne et, en fin d année, le congrès national de l ANDEV qui rassemble l ensemble des directeurs des services Enseignement des communes de France... alors même que notre campagne de prospection pour mieux vendre et valoriser notre cité et son label ville de congrès ne débute qu en janvier prochain. Didier Boulaud Porte n 2 4 N e v e r s ç a m e b o t t e! N 1 2 6

5 p04_05 Lecteurs.qxd 27/10/ :56 Page 2 Des noms, des visa Sur cette photo muette, diffusée dans notre précédent numéro, un de nos fidèles lecteurs a reconnu M.Valengeon, plagiste et passeur qui faisait le bac tout l été depuis le quai de Loire, face à la tour Goguin, pour faire passer les vacanciers jusqu aux QUI EST QUI? es sables et louer des cabines bleues. On disait qu on se rendait sur les sables à l époque, on ne disait pas la plage...c était vraiment des journées délicieuses. Il y avait également des cabines rouges qui étaient louées quant à elles par un autre plagiste-passeur, M.Ferrand. La cabane que l on aperçoit à droite, c était la buvette. Cette photo mal colorisée, a pu être prise à la fin des années 40. Vous avez été nombreuses et nombreux à nous évoquer vos souvenir des sables que cette photo a fait ressurgir et nous vous en remercions. Notre nouvelle image est une photographie d une série récemment acquise par les Archives municipales et issue d une collection privée. Qui saura reconnaître les visages et nous indiquer à quelle date à été prise cette photo? A vos loupes et vos souvenirs! Si vous disposez par ailleurs de photos, d images, cartes postales... qui vous posent quelque énigme ou qui illustrent un événement ducal oublié, n hésitez pas à nous les communiquer pour publication. Contact : ou Notre Jeu : Où est la porte? MICHEL KOLSEK, ARTISTE-PEINTRE NEVERSOIS, a réalisé un poster sur le thème insolite des Portes de Nevers. Ainsi dévoilet-il des portes historiques, souvent bien cachées en ville... Désormais dans chaque numéro, votre magazine en publiera une (ou plusieurs) : à vous de découvrir où elle(s) se trouve (ent) dans la cité! Ce jeu est réservé aux classes de primaires, collèges et lycées de Nevers. A l issue du jeu, une surprise de Michel Kolsek et une de Nevers ça me botte récompenseront la première classe qui aura réussi à toutes les situer! 24 portes sont à trouver... Fin du jeu dans notre numéro d été prochain. La classe gagnante et les bonnes réponses paraîtront en septembre A vous de jouer! Service Communication au Porte n 2 Indice : Porte à fronton triangulaire et sculpture (1679) allo! administrations Caisse Primaire d Assurance Maladie Caisse d Allocations familiales Mutuelle Sociale Agricole URSSAF Chambre de Commerce et d Industrie Chambre de Métiers Conseil Général de la Nièvre Conseil Régional de Bourgogne Antenne neversoise du Conseil R al de Bourgogne Préfecture de la Nièvre Direction D ale de l Equipement Direction D ale Jeunesse et Sports Direction D ale Affaires Sanitaires et Sociales EDF/GDF Services Nièvre La Poste France Télécom SADE Hôtel des Impôts Trésorerie générale de la Nièvre Trésorerie Nevers-Municipal Inspection Académique Tribunal d Instance Tribunal de Grande Instance ANPE ASSEDIC Mission locale jeunes Centre d al de documentation pédagogique Centre d Information et d Orientation mairie Standard Cabinet du maire Centre Communal d Action Sociale Services Techniques Service Population Service Enseignement Communauté d Agglomération Mairie annexe du Banlay Mairie annexe de la Baratte Mairie annexe Montôts-Grande Patûre Guichet Guide Europe-Nièvre habitat Nièvre-Habitat Logivie Groupe RICHELIEU- Terre & Famille urgences Centre de Secours 18 SAMU Police 17 Gendarmerie Hôpital Pierre-Bérégovoy Urgences Médecins SOS Médecins L Epicerie Solidaire Les Restos du Coeur Le Secours Populaire SIDA Info-Service ( Gratuit) Sans-Abri (Gratuit) 115 Dépannage Gaz Dépannage Electricité (zone nord) (zone sud) Dépannage Eau (SADE) transports SNCF (Trafic) Taxi de la Ville de Nevers (gare SNCF) Bus STUNIV Aérodrome loisirs Bureau Information Jeunesse Office du Tourisme/Palais ducal Visites Guidées Piscine Bords de Loire Cinéma Mazarin Maison de la Culture Maison des Sports Circuit de Nevers/Magny-Cours Centre Culturel Jean-Jaurès Ecole Nationale de Musique N e v e r s ç a m e b o t t e! N

6 p06_17_ville.qxd 27/10/ :48 Page 1 O ASAV IR PARIS NEVERS KABOUL En 2003, la Ville de Nevers a soutenu un journaliste nivernais, Renaud Charles à participer à une expédition scientifique et culturelle baptisée Paris- Kaboul, et organisée par La Guilde européenne et le magazine le Point, sous le patronage de l'unesco. ville De la Hollande à Nevers en passant par la gaufre! La gaufre de Gouda et la faïence de Delft Cette expédition sur la route de la soie qui s est déroulée au cours du second semestre 2003, était composée de journalistes et de différents spécialistes en archéologie, géologie, géographie, histoire, ethnologie, cartographie, architecture... Une aventure éthique et humaine qui avait, entre autres buts, la délicate mission de réexplorer un certain nombre de sites archéologiques tout en menant diverses actions de type culturel tout au long de la route, surtout en Afghanistan, afin de susciter des rencontres, de dénicher des thèmes de recherche mais également d alerter l opinion sur les périls qui jalonnent cette route. Cette aventure est retracée au travers d une exposition photos qui se tient au Palais ducal à l'occasion de la semaine de la Solidarité, du 12 au 19 novembre ainsi que dans un ouvrage magnifique qui témoigne de la force de cette aventure : Expédition scientifique et culturelle sur la route de la soie Paris-Kaboul. Ouvrage disponible à la librairie Le Cyprès. BOURSE AUX JOUETS Une bourse aux jouets est organisée par l'association Familiale Nivernaise les mardi 15 et mercredi 16 novembre, de 9h à 18h à la salle des Eduens, à Nevers. Aux personnes intéressées, dépôt des jouets le lundi 14 novembre, de 10h à 17h aux Eduens et reprise des jouets invendus le jeudi 17, de 13h à 16h, à la maison des Eduens. Renseignements : Association Familiale Nivernaise De la Hollande, nous connaissons la tulipe, le gouda, les sabots, les moulins, Van Gogh... Nous connaissons moins la faïence et encore moins la gaufre. Ces deux derniers produits de pure tradition batave sont désormais présents à Nevers grâce à Marteen Hendricks et son épouse. Le couple hollandais est arrivé dans la Nièvre il y a un an et s'est installé à Nevers pour y vendre leurs produits natals à l'enseigne de " La Gaufre d'or ". Un savant mélange croustillant de caramel et de cannelle à déguster chaud sur place ou à emporter chez soi pour le café ou le thé. Une gaufre qui trouve son origine dans la ville de Gouda au XVIII ème siècle et qui avait tellement séduit le palais de Thomas Jefferson, l épicurien président des Etats-Unis, qu il ramena un gaufrier hollandais dans ses bagages. Elles sont distribuées par sachet et dans une version à offrir, dans un pot de faïence de Delft, certifiée. Cœur originel de la célèbre faïence hollandaise, Delft a abrité quelques uns des plus grands maîtres-faïenciers d'europe dont certains ont croisé, sur la route de la Loire, à la fin du XVII ème siècle, leurs homologues de Nevers et de Mantoue Et voilà notre gaufre de boucler la boucle d'une histoire fort goûteuse! Ouverture de la Maison de la Sécurité routière de la Nièvre Fin septembre, en présence du Délégué interministériel à la Sécurité routière, Rémy Heitz, Didier Boulaud, le sénateur et maire de Nevers, a inauguré la nouvelle Maison départementale de la Sécurité routière, le 5 ème établissement de ce type en France et le premier de la région Bourgogne. Le préfet François Burdeyron, le président du Conseil général Marcel Charmant et la présidente de l A.D.Pep 58, Danielle Arréteau, étaient également présents pour couper le cordon inaugural. Cette Maison de la Sécurité routière a donc ouvert ses portes au N 57 du faubourg du Grand-Mouësse, dans les locaux de l association des Pupilles de l Enseignement public. Elle a pour vocation de mieux accueillir, mieux informer, mieux orienter et mieux prendre en charge le suivi psychologique des victimes de l'insécurité routière et de leurs familles. Elle est ouverte le lundi, mardi, jeudi et vendredi, de 13h30 à 17h, le mercredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h et le samedi matin de 9h à 12h. Tel : N e v e r s ç a m e b o t t e! N 1 2 6

7 p06_17_ville.qxd 27/10/ :57 Page 2 ville Rouges de honte! EchOS Infos collectes SACS JAUNES Permanence de distribution - PALAIS DUCAL, du lundi 28 novembre au samedi 9 décembre 2005, de 9h à 12h et de 14h à 18h. DÉCHÈTERIES Horaires d'hiver, du 1 er octobre au 31 mars 2005 Une nouvelle couleur de sacs-poubelles est apparue dans la palette des ordures ménagères et du tri sélectif de l ADN, la Communauté d agglomération de Nevers ; le rouge. Ces sacs rouges emballeront désormais tous les sacs poubelles qui seront sortis à des jours indus et laissés ainsi sur la voie publique par des usagers indélicats et ceci afin de rappeler la règle commune, surtout en centre-ville. Ils pourront également emballer les sacs jaunes dans le cas où le tri n y est manifestement pas ou mal effectué. LE POS MODIFIÉ Par délibération du Conseil Municipal du 24 septembre 2005, la Commune de Nevers a modifié le Plan d'occupation des Sols (P.O.S.) approuvé le 26 novembre Certains secteurs de la Ville étant en mutation, des servitudes nouvelles s'appliquant sur le territoire communal ont rendu nécessaire cette modification. Le document d'urbanisme modifié et ses conclusions sont consultables au service Urbanisme de la mairie. Contact : Un canal d immondices... Fin octobre, les agents de l équipe Nature et sensibilisation de la direction de l Environnement urbain de la Ville de Nevers ont pagayé dans la semoule...du canal de dérivation. Avec leurs collègues de l équipe de l eau de l ADN, et à bord de canoës prêtés par l association Eaux-Mêlées-Randonnées, ils ont sorti des eaux du Petit canal plusieurs centaines de kg de détritus en tous genres. Des caddies par dizaines, des châssis de scooter, des barrières métalliques, des trottinettes et des quantités impressionnantes de bidons divers, de bouteilles plastiques et de canettes de soda et de bière ainsi que de gros sacs poubelles pleins...que leurs collègues du service Propreté ont portés à la benne. Responsables de la gestion des réserves foncières de la commune, les agents du service Nature et Sensibilisation en appellent au civisme de chacun afin de préserver nos espaces les plus sensibles comme l environnement du Petit Canal. Contact : DÉCHÈTERIE DU PRÉ-POITIERS rue des Prés. Tel : Lundi 9h30 à 18h - Mardi 9h30 à 12h30 - Mercredi 9h30 à 12h30 - Jeudi 9h30 à 12h30 - Vendredi 9h30 à 12h30 - Samedi 9h30 à 18h DÉCHÈTERIE DES TAUPIÈRES impasse des Taupières. Tel : Lundi 14h30 à 18h - Mardi 14h30 à 18h - Mercredi 14h30 à 18h - Jeudi 14h30 à 18h - Vendredi 14h30 à 18h - Samedi 9h à 18h COLLECTE JOURS FÉRIÉS Le 11 novembre, il n'y aura pas de tournées de collecte sur Nevers. Pour les secteurs autres que le centre-ville, il n'y aura pas de tournée de rattrapage. Vous pourrez donc déposer vos sacs lors du prochain jour de collecte. UN PROBLÈME? Une requête à formuler à la mairie, un problème à signaler, un dommage constaté dans votre quartier, votre rue... UNE SOLUTION! Contactez le service municipal Nevers-Ecoute-Citoyenneté N e v e r s ç a m e b o t t e! N

8 p06_17_ville.qxd 27/10/ :58 Page 3 international SÉISME AU CACHEMIRE LA VILLE APPORTE SON AIDE D URGENCE Didier Boulaud, le sénateur et maire de Nevers, a décidé, vu l'urgence de la situation, que la Ville de Nevers débloque rapidement une somme de euros pour abonder l'aide internationale qui se porte au secours des sinistrés du séisme survenu le 8 octobre au Cachemire. Le terrible séisme survenu le samedi 8 octobre dernier et qui a secoué la région himalayenne du Cachemire dans le nord du Pakistan, aurait fait plus de morts, quelque blessés et jeté le désespoir sur plusieurs millions de sinistrés. Un séisme qui a également touché des populations du Cachemire dans sa partie située en Inde. Aujourd'hui, c'est toute une génération qui a été perdue dans les zones les plus touchées, car la majorité des victimes sont des enfants, surpris par le séisme et ensevelis sous les décombres de leurs écoles, surtout dans la région de Muzaffarabad, détruite aux deux tiers. Les villes et villages de ce secteur montagneux ne sont plus, pour la plupart, que tas de ruines et les secours ont beaucoup de mal à atteindre bien des contrées reculées du Cachemire. Plusieurs dangers inquiètent l'organisation des Nations Unies car les épidémies et la famine planent sur cette région entière alors que les infrastructures routières, les réseaux d'eau et d'électricité ont été en grande partie détruits. L'ONU, par la voix de son responsable pour la coordination des Affaires étrangères a appelé à l'aide internationale afin que le Pakistan bénéficie rapidement de moyens humains et d'une aide financière importante. Comme la Ville de Nevers l'avait fait après les dramatiques tempêtes tropicales survenues aux Philippines en décembre 2004 ainsi qu'après les gigantesques inondations du Mississipi qui ont submergé les états de la côte sud des Etats-Unis à la suite du passage du cyclone Katrina en août dernier, j'ai décidé que nous serions également solidaires de l'aide internationale à laquelle nous nous devons de participer pour venir en aide aux sinistrés du Pakistan en attribuant une subvention de euros au fonds de concours spécial du ministère des Affaires étrangères. Le Conseil municipal du 21 novembre sera appelé à valider cette subvention. Mais il fallait faire vite! D entreprenants suédois Le 30 septembre dernier, la Ville de Nevers accueillait un groupe de jeunes créateurs d'entreprises, implantés dans la pépinière de notre ville jumelle suédoise, Lund. En raison des liens d'amitié qui unissent la Ville de Nevers et la Ville de Lund et à la demande du groupe, une journée fut consacrée à Nevers et ses environs. Accompagnés de responsables de la CCI, ils ont pu découvrir plusieurs sociétés de la région, celle de Guy Saget à Pouilly-sur-Loire, Look-Fixations et Alfa-Laval à Nevers. Une journée d étude ponctuée d une réception conviviale au Palais ducal sous l égide d Alain Frémont, adjoint au maire, chargé des Relations internationales, et en présence de son homologue suédoise Margareta Dovsjö, adjointe de la ville de Lund, qui a exprimé toute sa gratitude à la Ville de Nevers et ses remerciements pour l'accueil chaleureux témoigné à la délégation. Un dîner-débat à l'hôtel Mercure, avec les représentants neversois du monde économique a clos cette journée découverte. Soirée tzigane Au secours! de nos amis roumains La roumanie a été frappée durant l été dernier par des inondations importantes. Curtea de Arges, ville jumelée à Nevers, n a pas été épargnée par ce déluge. Un amicaliste témoigne. Plusieurs centaines de familles, parmi les plus pauvres, sont sinistrées. Outre les dégâts immobiliers, on déplore la destruction des appareils ménagers, en particulier frigos et congélateurs, primordiaux dans l économie familiale, mais également lits, meubles... La municipalité de Curtea de Arges a pu fournir des matériaux de construction pour les réparations d urgence. Elle a dû faire évacuer m 3 de boue, mais il en reste encore! C est dire que nombreux sont nos amis roumains dans la détresse. Face à cette situation rendue difficile avec l approche de l hiver, particulièrement rigoureux dans cette région des Carphates, l association Nevers-Curtea de Arges orgnise une soirée franco-roumaine, le samedi 26 novembre, à partir de 20h, salle des Bords de Loire, à Nevers. Une soirée tzigane animée par la musique du groupe Tzyganskaya. L ensemble du bénéfice sera consacré au secours des sinistrés de la région de Curtéa. Reste que chacun peut apporter sa contribution en envoyant un chèque, même modeste, libellé à l ordre de l amical Nevers-Curtea de Arges à l adresse de l Hôtel de Ville de Nevers, Nevers. 8 N e v e r s ç a m e b o t t e! N 1 2 6

9 p06_17_ville.qxd 27/10/ :58 Page 4 santé atchoum!! Pollen d'ambroisie danger sous surveillance Depuis 2004, la Ville a fait installer un capteur à pollens sur le toit de la Maison de la Culture. Les quatre derniers relevés montrent une nette prédominance de l'ambroisie à feuilles d'armoise ; plante à pollen très allergisant. I l n'existe, tant au niveau national qu européen, aucun texte législatif ou réglementaire spécifique sur la lutte contre l'ambroisie. Le statut de cette plante sauvage non cultivée et non protégée relève de textes généraux issus des Codes de la Santé publique (CSP), des Collectivités territoriales (CGCT) et de l'environnement (CDE). Et pourtant, elle fait des ravages depuis son apparition en France où elle est particulièrement surveillée et notamment à cause de son pollen très allergisant. Depuis début 2004, la Ville a fait installer un capteur à pollens sur le toit de la Maison de la Culture. Un problème de santé publique Or, les relevés de septembre et octobre dernier ont montré une nette prédominance de l'ambroisie à feuilles d'armoise dans les nuages de pollens. Les quantités de grains de pollen par m 3 ont doublé entre 2004 (max 155 gr/m 3 ) et 2005 (max 327 gr/m 3 ). On sait par ailleurs, grâce aux anciens relevés effectués au début des années 80 sur le toit de l'hôpital de Nevers, que notre atmosphère ne comptaient alors que 6 à 10 grains par m 3 d'air pour les valeurs les plus élevées sur les périodes de pollinisation de cette plante, il y a vingt ans. C est dire la propagation rapide de cette herbe du diable. Il faut être attentif à sa présence à partir de mi-juillet facilement reconnaissable à ce moment là, même s il n'y a pas de solution miracle à l invasion de cette plante, mais des interventions à prévoir au bon moment pour en limiter son expansion. Dès la mi-juillet et jusqu'au début de sa floraison (environ - En fin de saison, le pollen de l'ambroisie provoque des réactions allergiques à l image du rhum des foins de début de saison : rhinite, conjonctivite, trachéite, asthme, urticaire, eczéma... dont certaines formes peuvent être graves. - 6 à 12 % de la population y seraient sensibles. - Il suffit de 5 grains de pollen par m 3 d'air pour qu apparaissent les symptômes. Dans son rapport remis récemment à la Direction régionale des Affaires sanitaires et sociales de Bourgogne, le professeur Jean- Pierre Besancenot du laboratoire Climat et Santé de la faculté de médecine de Dijon, note que Nevers apparaît aujourd hui comme le site bourguignon qui a le plus d ambroisie... A ce titre, dans les conclusions de son rapport, il définit un certain nombre de sites prioritaires concernant l installation définitive de capteurs de pollens en Bourgogne en vue de la création d un réseau aéropollinique régional : En premier lieu, le site de Mâcon et en second lieu, celui de Nevers... mi-août), on prendra soin de l'arracher ou de la biner en la laissant sur place et en prenant la précaution de porter une paire de gants. Si l'intervention se fait pendant la période de floraison des précautions plus importantes doivent être prises : gants et masque anti-pollen. Pour les grandes surfaces fortement colonisées, le fauchage doit également être le plus tardif possible (avant la montée en graines), car coupée, l'ambroisie refait en 2 ou 3 semaines des pousses florifères. Par ailleurs, comme pour la renouée du Japon, il faut être très vigilant en matière de déplacement de terre, terreau ou même de plants provenant de zones infectées, car les graines, produites en grande quantité, peuvent facilement y être présentes. Reste que l'organisation de la lutte contre la prolifération de l ambroisie à feuilles d armoise relève pour l'essentiel de procédures réglementaires et contractuelles mises en oeuvre au niveau local à l'initiative des élus locaux. Le phénomène prend une telle ampleur que dans certaines régions, les pouvoirs publics ont créé un numéro vert dédié à l ambroisie. Sa régulation, enjeu de santé publique, participe d'une politique de proximité et de prévention impliquant une large concertation. L'efficacité des actions préventives et curatives dépend en effet directement de la mobilisation et de la coopération d'une multitude d'acteurs publics et privés aussi bien au plan individuel que collectif. Contenir l'impact de la plante à un niveau supportable nécessite la conjugaison des efforts de tous, au quotidien et dans la continuité des saisons conformément à la lettre et à l'esprit de l'article L du Code de l'environnement qui impose à chacun de veiller et de contribuer à la sauvegarde et à la protection de l'environnement. N e v e r s ç a m e b o t t e! N

10 p06_17_ville.qxd 27/10/ :58 Page 5 O DR IT & DEV IRS Sécurité, salubrité, tranquillité publiques Bientôt l hiver au feu les cheminées! Flambée du prix du pétrole et baisse de la température obligent, beaucoup en profitent en ce moment pour faire fonctionner leur cheminée plus activement. Mais, que vous les utilisiez ou non, avez-vous pensé à en vérifier l'état? Le Code général des collectivités territoriales charge le maire, toujours dans le cadre de son pouvoir de police, de prescrire " le ramonage des fours, fourneaux et cheminées des maisons, usines, etc., qui doit être effectué au moins une fois chaque année ". Le maire prescrit, les habitants disposent. Mais c'est souvent sur la base de cette législation que votre assureur pourra ou non accepter de vous indemniser en cas de sinistre. Encore faut-il le savoir D'autre part, le maire " ordonne, s'il y a lieu, la réparation ou, en cas de nécessité, la démolition des cheminées (et de leurs conduits) dont l'état de délabrement ferait craindre un incendie ou d'autres accidents". Des chutes sur la tête d'autrui, par exemple! Le maire peut user alors de ce réel pouvoir de contrainte dans les cas les plus graves, et ceci, aux frais des intéressés. De plus, le non-respect de ces dispositions, précisées par l'arrêté municipal n du 26/04/05, peut donner lieu à procès-verbaux et amendes. Des cheminées en bon état et ramonées tous les ans à Nevers le Père Noël en rêverait, le maire aussi! Et que chacun contribue à la sécurité de tous! population popuation Acteur de ma vie acteur de ma ville! La créaction d un Conseil des Sages à Nevers a fortement été engagé à l issue du Forum citoyen de septembre dernier I l ne suffit pas de donner des années à la vie, il faut donner de la vie aux années... Tel était le sens du Forum organisé le 29 septembre dernier par la Ville de Nevers. Nombreux ont été les Neversoises et Neversois de plus de 65 ans qui ont répondu présent au slogan : Acteur de ma vie, acteur de ma ville. Vers la création prochaine d un Conseil des Sages Parmi la centaine de participants, la plupart ont marqué un intérêt certain pour une nouvelle forme d engagement citoyen, surtout celui qui tisse du lien social, qui fait partager les expériences et qui pose un oeil différent sur la vie dans la cité en particulier et les problèmes de société en général. Si les différents ateliers de travail qui ont animé le forum ont permis l expression d un certain nombre d attentes de la part de nos aînés, des propositions ont également émergé pour répondre les unes à ces attentes, les autres à d autres problèmes plus spécifiques. Ainsi ont été lancées plusieurs idées, celle d un repas des anciens intergénérationel ou telle autre d un service de ramassage des personnes âgées qui désirent sortir de chez elles le soir pour se rendre au cinéma, aux spectacles... D autres ont évoqué leurs difficultés pour se déplacer en ville et notamment lors d importants travaux. Mais toutes et tous, ont exprimé leur soif de rencontres, de partage, de dialogue, d information, d accompagnement et leur désir de continuer à vivre dans une si belle ville... mais qui pourrait faire une meilleure part à la Loire! Comme quoi l engagement citoyen n a pas d âge. Aujourd hui, les élus, avec celles et ceux qui ont décidé de s engager, ont décidé de poser tout prochainement les fondements d un véritable Conseil des Sages. Il s agira pour Daniel Warein, maire-adjoint, qui en aura la délégation, de mettre en place les outils d une démocratie participative originale permettant d associer les seniors au plus près des décisions municipales qui pourraient les concerner et profiter au mieux de leur temps retrouvé, leur expérience et leur sagesse. Contact : Cent ans... et bien chez soi! Une fois n est pas coutume. Didier Boulaud, le maire de Nevers, s est rendu dernièrement dans l appartement de Mme Jeanne Billotte, pour lui souhaiter un heureux anniversaire. Elle a eu cent ans. Ce qui devient courant dans notre département. Ce qui l est moins, c est que Jeanne réside dans son propre appartement et qu il y a peu, faisait ses courses seule. 10 N e v e r s ç a m e b o t t e! N 1 2 6

11 p06_17_ville.qxd 27/10/ :30 Page 6 le 1 er : le 5 : le 6 : le 8 : le 11 : le 12 : le 14 : le 15 : le 18 : le 19 : le 20 : le 22 : le 25 : le 28 : le 29 : le 30 : le 3 : le 10 : le 17 : le 24 : le 1 er : le 3 : le 8 : le 10 : le 17 : le 19 : le 20 : le 22 : le 23 : le 26 : le 27 : le 28 : le 29 : septembre Bonjour les bébés! Léonie VENDRAMINI Nicolas DECELLE Zoé LUBIN Léonie CONTE Mickaël CHAIX Destan YENIPINAR Dorian HENTRY Romarick LANTIER Léonard OUSSOUBOV Maëlys BLOUET Dorian KHUN Lara GENEST Lila HADDOU Ewan FOUCHER Mélina CHIRON-NIKICHINE Félix MEUNIER Dimitri RAMILLIEN Amel ABBADI Clara DE ANDRADE Dylan LE FLOCH Marius GRIMARD Arthur LEMOINE Dylan PRUNIER Hédi GONCALVES LOPES-ROUABEH La bague au doigt Jean ROUEZ et Alexandra MACET Christophe MONTAGNON et Angélique ROUMIER Jérôme LUJAN et Laurence HURON Romain BARBIER et Shérazade TRABELSI Jean-Luc DE CONINCK et Sandrine COGNET Marc PRUNIER et Laurette BERTRAND Robert SEBBAH et Hela KHENISSI Bruno RACAT et Stéphanie BOURDIN Mounir DAAMI et Karine CHEVRIER Alain TORRUBIA et Anne-Gaëlle LETESSIER Didier ROUSSEL et Séverine VALIGNY Romain DELSOL et Amandine BATHIARD Ils nous ont quittés Maurice MANUEL (54 ans) Suzanne CLAIR née LAPÔTRE (91 ans) Justin LOISY (83 ans) Camille DANJEAN née LANCEMENT (80 ans) Odette BACHER née MIGNOTTE (85 ans) Andrée SANTELLI née MORA (75 ans) Jeanne MABILAIS (81 ans) Laurent ALVAREZ (44 ans) Yves CHEVALIER (60 ans) Jeanne MARTINET née GUENOT (73 ans) Nelly GAY née IRICHABEAU (76 ans) Annick ROBERT (50 ans) Joséphine MOUFFLET née TARTRAT (92 ans) Michel CAUMON (85 ans) Jacques BELETRE (62 ans) Jeannine DUFOUR (81 ans) Marguerite MORIZOT née BOULIN (96 ans) Louis BRILAND (79 ans) PRATIQUE Listes électorales population Vous venez d'arriver à Nevers ou avez récemment changé d'adresse dans Nevers : n'oubliez pas d'informer la mairie de ces modifications. Le service Population est à votre disposition pour la mise à jour : - de vos pièces d'identité (carte nationale d'identité, passeport) - de la liste électorale Pièces à fournir : pièce d'identité, justificatif de domicile et suivant le cas, l'arrêté de mutation ou de mise à la retraite, le décret de naturalisation. Contacts et renseignements : Mairie de Nevers - Service Population / Tel : mail : Site internet : ville-nevers.fr Pharmacies de garde novembre Vendredi 11 (9h-19h) V-Vauzelles / Pharmacie Vuillaume 53, Bd Camille-Dagonneau / Dimanche 13 (9h-19h) Lundi 14 (9h - 14h) Nevers / Pharmacie Tabourin 79, rue de Nièvre / Dimanche 20 (9h à 19h) Lundi 21 (9h - 14h) Nevers / Pharmacie Fontaine 10, place du Grand-Courlis / Dimanche 27 (9h - 14h) Challuy / Pharmacie Levy 107, Route de Lyon / Lundi 28 (9h - 14h) Nevers / Pharmacie Centrale Rue Romain-Baron (Lycée de la Communication) / décembre Dimanche 4 (9h-19h) Lundi 5 (9h - 14h) Nevers / Pharmacie Dubost-Jouanin 34, rue de Lund (Grande-Pâture) / Dimanche 11 (9h-19h) Lundi 12 (9h - 14h) Nevers / Pharmacie Delgutte Rue Bernard-Palissy (Bords de Loire) / Dimanche 18 (9h-19h) Lundi 19 (9h - 14h) Nevers / Pharmacie Bernamont 87, rue François-Mitterrand / Dimanche 25 (9h à 19h) V-Vauzelles / Pharmacie Citron 1, Rue de Verdun (ZAC de Veninges) / Lundi 26 (9h - 14h) Nevers / Pharmacie Delbove 81, Fg du Grand-Mouësse / Dimanche 1 er janvier (9h à 19h) Lundi 2 (9h - 14h) Nevers / Pharmacie Delbove 81, Fg du Grand-Mouësse / N apparaissent pas, dans cette rubrique, ceux qui ont émis la volonté que leur nom ne soit pas publié dans la presse. Ces gardes peuvent changer. Renseignez-vous! N e v e r s ç a m e b o t t e! N

12 p06_17_ville.qxd 27/10/ :59 Page 7 ville emplois à la Ville de Nevers Communiqué de la direction des Ressources humaines de la Ville de Nevers Verre de l amitié en l honneur des personnels saisonniers employés cet été par la Ville de Nevers Le 7 octobre dernier, Olivier Thiais, Conseiller Municipal délégué en charge des Finances et du Personnel, et Laurent Pasco, Directeur du Budget, des Finances et des Ressources Humaines,ont tenu à recevoir les personnes qui ont occupé un emploi " saisonnier " pour le compte de la Ville durant l'été U ne trentaine de personnes a pu se rendre à l'invitation au Verre de l'amitié, organisé dans la salle du Conseil Municipal, pour remercier le travail des personnels temporaires, indispensables dans l'organisation de l'activité municipale estivale. En présence de Bernard Bourdin, responsable du Service des Piscines et Activités Aquatiques, Éric Grumier, responsable du Service Animation et Éducation Sport, Jean-Louis Montarnal du Service Médiathèque Jean-Jaurès, Jean-Marc Plachinski, responsable du Service Régie Entretien des Bâtiments, et Gilbert Joulin du Service Régie Entretien de la Voirie, Olivier Thiais a exprimé la reconnaissance de la Municipalité auprès des participants, qui ont permis, par leur travail en qualité de " saisonniers ", de contribuer à assurer la continuité du service public pendant la période estivale. POUR LA VILLE : LA CONTINUITÉ DU SERVICE PUBLIC En effet, les saisonniers ont pu se rendre compte de la diversité des services municipaux (offre sociale, culturelle, sportive, technique) et des quelques 150 métiers recensés dans la collectivité. Les missions de la collectivité sont différentes mais le travail de chaque employé municipal converge vers l'objectif commun qui est le service public rendu aux concitoyens. Ces missions doivent naturellement continuer d'être assurées pendant les congés d'été, qui profitent, en principe, à 50 % des agents municipaux. C'est pourquoi, la Ville de Nevers, comme la plupart des collectivités, doit nécessairement recourir à la main d'œuvre temporaire pendant cette période : 104 emplois saisonniers en 2005, dans les secteurs techniques (espaces verts, entretien des locaux, entretien de la voirie), culturels (médiathèque, Palais Ducal) et sportifs (piscines, centre à vocation éducative et sportive, maison des sports). Au même titre que les agents municipaux, les employés saisonniers représentent, par leur manière de servir, l'image de la collectivité auprès du public. Olivier Thiais a exprimé la reconnaissance de la municipalité POUR LES JEUNES : LA PREMIÈRE EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE C'est aussi l'occasion, pour un jeune, d'acquérir sa première expérience professionnelle, accompagnée par les savoir-faire internes, à la découverte d'un métier dédié à la collectivité. Olivier Thiais a invité chaque participant à s'exprimer sur son expérience, intéressé par le regard extérieur porté sur la mission de service public et l'accueil de la Municipalité. Dans l'ensemble, quelques premières expériences professionnelles, exclusivement de bonnes expériences réalisées dans la convivialité, et l'occasion de conduire " des missions enrichissantes au contact du public ". 10 N e v e r s ç a m e b o t t e! N 1 2 6

13 p06_17_ville.qxd 27/10/ :00 Page 8 DERATISATION L'EMPLOI : AU CŒUR DES PRÉOCCUPATIONS MUNICIPALES Certes, les emplois saisonniers sont principalement pourvus par des jeunes à la recherche d'une première expérience professionnelle ou du financement de leurs études. La Municipalité a aussi vocation sociale et œuvre activement, à la hauteur de ses compétences territoriales, en faveur de l'emploi. Ainsi, ces postes de saisonniers permettent également aux personnes en difficulté d'emploi de retendre le fil de l'activité, du métier. Le sentiment d'être utile à la collectivité. Un emploi temporaire comme un petit coup de pouce pour le pouvoir d'achat, la projection professionnelle et personnelle. Pourquoi tant de haine? S'agissant du pouvoir d'achat, la Municipalité, soutenue par les partenaires sociaux, a institué un salaire minimum et a porté la durée des contrats à durée déterminée à 6 mois afin de permettre aux contractuels de percevoir des indemnités chômage à l'issue de l'engagement, s'il n'est pas reconduit ou ne débouche pas sur un recrutement. La Municipalité a notamment apporté son soutien aux projections professionnelles et personnelles des Emplois Jeunes, tous intégrés à l'issue de leur contrat, des CES et CEC, pour la majorité, recrutés. De plus, la Ville a intégré en qualité de stagiaires 34 employés non titulaires temporaires, et a procédé à 6 recrutements d'agents stagiaires ou titulaires, au 15 octobre Les services municipaux jouent, par ailleurs, un rôle important en terme de formation professionnelle, en accueillant entre 10 à 15 apprentis par an, en partenariat avec les structures d'enseignement professionnel, publiques et privées, et doit répondre en moyenne à 180 à 240 demandes de stage (scolaires et autres) chaque année. En moyenne, la Ville de Nevers reçoit demandes d'emploi chaque année, qu'elle ne peut naturellement toutes satisfaire. Aux côtés des partenaires institutionnels locaux, la Municipalité participe et collabore activement à la réflexion et aux actions conduites en faveur de l'emploi sur le territoire de la commune. Ce recours aux personnels saisonniers est indispensable au fonctionnement communal estival, et participe, de plus, du témoignage de l'action de la Ville de Nevers en faveur de l'emploi. La collectivité continuera d'être, dans les années à venir, l'employeur privilégié de neversois, appelés, notamment, à pallier les nombreux départs à la retraite des agents municipaux. Avant de remercier l'assemblée par le partage du verre de l'amitié, Olivier Thiais s'est réjoui de l'approche réalisée par les saisonniers des missions et des métiers municipaux, et de la conscience citoyenne née de l'expérience du service à la population. Karine Daguin SAISONNIERS 2005 : CONSCIENCE PROFESSIONNELLE ET CITOYENNE Responsable du Service Régie Nettoyage des Bâtiments et délégué syndical CGT, Jean-Marc Plachinski a salué l'implication des saisonniers et la qualité du service rendu durant l'été. Il témoigne de l'engagement de ces jeunes au service d'un emploi pourtant temporaire et tenu pendant une période normalement dédiée aux vacances, observé notamment dans l'exercice des fonctions d'agent d'entretien dont les contraintes horaires peuvent être pénibles et peu motivantes. Avec plaisir, il constate au fil des années, l'émergence d'une conscience professionnelle de plus en plus précoce, mature et intelligente, de bonne augure pour la citoyenneté de demain. Les rats sont des rongeurs qui ne mangent pas véritablement mais " grignotent " tout sur leur passage pour limer leurs dents (objets, fils électriques et informatiques ) Ils créent, de ce fait, de nombreux désagréments et pannes. De plus, leurs déjections induisent pollutions et allergies. Et s ils sont à craindre, c est surtout qu ils peuvent être vecteurs de maladies infectieuses graves (peste, typhus, leptospirose). Conseils de lutte Pour éviter que des rats ne s installent chez vous, il vous convient de respecter quelques règles de bon sens. Entretenir les abords des lieux de vie humaine (défricher, désherber, débarrasser les objets entreposés). Obturer les trous ou protéger les accès donnant sur l'extérieur, dans les habitations, bureau, ateliers, caves ou greniers en veillant à Quand la tête passe, tout passe! respecter le principe : quand la tête passe, tout passe! " Ranger les produits alimentaires à l'abri. Entreposer les déchets ménagers dans des bacs ou sacs hermétiques. Dès que vous déceler la présence manifeste de rongeurs, il faut prendre certaines dispositions pour dératiser les locaux. Les rats peuvent être détruits à l'aide d'anticoagulants dont il faut changer régulièrement la composition pour éviter les phénomènes d'accoutumance. Le rat est très intelligent. Vos interlocuteurs à la ville de Nevers Pour une intervention selon critères précis : Techniciens SCHO Pour une dératisation Consulter les pages-jaunes (une société qui applique des produits homologués doit disposer d'un agrément du ministère de l'environnement) Vos rats détruits, vous pouvez enfin vous détendre et jouer au scrabble. Ces mots peuvent vous servir : Hypsodonte : dont les incisives poussent continuellement (13 à 15 cm/an pour un rat noir), ce qui pousse la bête à ronger sans cesse, d'où dégâts très importants. Néophobe : qui ne touche pas aux nouveaux objets placés sur son territoire avant plusieurs jours ( d'où la période de latence entre la pose du raticide et l'absorption). N e v e r s ç a m e b o t t e! N

14 Publ i c i t é

15 p06_17_ville.qxd 27/10/ :01 Page 10 ville Quartier du Banlay Baisser le prix de la chaleur... pas la température! Propriétaire du réseau de chauffage du quartier du Banlay, la Ville de Nevers a missionné un cabinet d experts afin de faire baisser le coût de la chaleur pour les résidants de la cité mais également pour tous ceux qui sont connectés au réseau urbain. D epuis 1961, date de sa construction, la chaufferie urbaine, nichée au fond de l impasse de la rue de Barcelone, dans le quartier du Banlay, fournit en chaleur les logements de la cité HLM mais également un certain nombre de bâtiments et équipements situés dans le quartier (voir encadré). Une chaufferie voulue à l époque par les pouvoirs publics afin de réduire les coûts de chauffage. Si cet objectif a longtemps été rempli, il ne l est plus aujourd hui. A l époque, cette chaufferie était comme une DS. Aujourd hui, la DS, elle fonctionnerait toujours aussi bien, comme notre chaufferie, mais représenterait un gouffre financier pour son propriétaire vu le prix de l essence et de l entretien d un telle antique Notre chaufferie tourne comme une DS... mais entretenir une DS coûte cher! mécanique. C est un peu la même chose pour notre chaufferie confie Patrick Centellés, adjoint au maire et qui s occupe notamment des questions d énergie à la Ville de Nevers. Notre volonté est de réussir à faire des économies d échelle afin de faire baisser les charges-chauffage des locataires. Pour mémoire, la chaufferie qui a été longtemps cause de nuisances dans le quartier à.../... N e v e r s ç a m e b o t t e! N

16 p06_17_ville.qxd 27/10/ :01 Page 11 ville.../... l époque où elle fonctionnait au charbon, tourne au gaz depuis 1993, grâce à la volonté de Pierre-Bérégovoy qui avait su convaincre le délégataire, la SOCCRAM, d utiliser ce type d énergie. Mais depuis, le prix du gaz a fait des bonds successifs et s apprête encore à augmenter. Par souci d économie et d'écologie, les élus d é c i - daient, La règlementation ne permet pas à la Ville d imposer une baisse des factures. e n 1999, d adjoindre à la chaufferie, une station de co-génération, destinée, d une part, à récupérer les pertes de chaleur des générateurs (voir photo en page précédente) -des circuits d eau, d huiles et de fumées- et d autre part, à produire de l électricité revendue à EDF. Décision dictée par un souci environnemental, en droite ligne, des accords de Kyoto. Cette station de co-génération devait donc permettre de faire quelques économies et d influer sur les coûts de la chaleur. Si le courant revendu à EDF fournit une manne de près de 2 millions d euros en moyenne chaque année et si les économies réalisées sur la récupération des pertes de chaleur ont permis en son temps de contenir les coûts de chauffage, la facture a augmenté inexorablement pressant un peu plus les locataires dans un contexte socio-économique de plus en plus difficile. La réglementation concernant les délégations de services publics ne permet pas à la municipalité, pourtant propriétaire des infrastructures, d imposer une baisse des factures au délégataire, qui argue par ailleurs de ses propres charges. Mais, les élus sont aujourd hui déterminés à tout mettre en oeuvre pour faire baisser, coûte que coûte, la facture du chauffage sur le quartier. S il y a un nécessaire besoin d investissements nouveaux pour améliorer les performances énergétiques de la chaufferie, déjà très performante -son rendement est de l ordre de 89%- il y a aussi à réfléchir à comment, en l état actuel des dépenses, réduire les coûts pour l usager. Plusieurs projets alimentent la réflexion des élus.../ degrés c est la loi! L'article R du Code de la Construction et de l'habitation définit les seuils supérieurs de température de chauffage, en dehors des périodes d'inoccupation, pour l'ensemble des pièces d'un logement à 19 C en moyenne. Dommage pour les frileuses et les frileux. La définition de cette limite s'inscrit dans une politique volontariste de recherche d'équilibre entre le confort thermique des occupants et la maîtrise des dépenses. Cette loi a été voulue par le législateur suite aux différents chocs pétroliers, dans un souci d économie d échelle. (Décret nº du 22 octobre 1979 art. 1 Journal Officiel du 23 octobre 1979) (Décret nº du 3 juillet 2000 art. 5 Journal Officiel du 5 juillet 2000) 16 N e v e r s ç a m e b o t t e! N 1 2 6

17 p06_17_ville.qxd 27/10/ :02 Page 12 Une mission d économie! Patrick Centelles adjoint au maire, en charge notamment des questions d énergies à la Ville de Nevers : «En missionnant un avocat, expert en délégation de service public, et un cabinet d ingénieurs, spécialisés en chauffage urbain, la Ville de Nevers compte obtenir le juste prix de la chaleur à payer par les consommateurs, malgré la nouvelle hausse du prix du gaz annoncée par GDF et cautionnée par le Gouvernement. Ce travail de négociation, entamé dès septembre dernier, devra aboutir lors du premier semestre 2006.».../... et des services de la ville. L une des idées est d utiliser des plaquettes de bois comme combustible, moins cher et aussi efficace. Le problème est qu il n existe pas de fournisseur dans la Nièvre de ce type de combustible et que le coût du transport pour les nombreuses et régulières livraisons est très onéreux. Une autre piste de réflexion est d étendre le réseau urbain afin de connecter plus de bâtiments au périmètre de la chaufferie. Enfin, les élus ont délégué des experts afin d étudier de près les différents coûts du délégataire histoire de dénicher quelques économies qui pourraient permettre d influer efficacement sur la facture des locataires. Enfin, est étudiée la possibilité d utiliser des panneaux solaires pour la production d eau chaude en été. Affaire à suivre kw kilo-watts, c est la puissance totale délivrée par la chaufferie du Banlay à l ensemble des bâtiments et logements connectés à son réseau, et ce pour l année Outre l ensemble des logements de la cité HLM du Banlay des bailleurs de Nièvre-Habitat -et de Coopération et Familles pour ce qui concerne les logements de l impasse Louis-Stévenot-, la station délivre chaleur et eau chaude aux batiments de l IUFM (Ecole normale), des lycées Jean-Rostand, Jules-Renard et Raoul-Follereau, du collège Adam-Billaut, de l Inspection académique, des écoles et équipements des groupes scolaires Georges-Guynemer et Blaise-Pascal, des logements de la résidence Blaise-Pascal, du dispensaire du Conseil général et des cinq gymnases des établissements scolaires de la cité du Banlay, soit pour près de 25 sous-stations. Jusqu en 2013 La Ville de Nevers est propriétaire du chauffage urbain du Banlay, qu il s agisse tant de la chaufferie que de la station de co-génération ou encore du réseau de distribution. Depuis son origine, elle est exploitée par la société SOCCRAM. Depuis 1993, cette délégation de service public revêt la forme d une concession de service public, ainsi, les coûts d investissements et de fonctionnement sont-ils supportés par le concessionnaire. Ce n est qu en 2013, date de la fin du contrat avec la SOCCRAM, que la Ville de Nevers récupérera la jouissance de ses biens. La Ville veille donc à ce que le concessionnaire entretienne parfaitement cet outil industriel qui appartient à la collectivité. du 1 er oct au 19 mai La saison de chauffre débute le 1 er octobre pour se terminer mi-mai suivant les rigueurs climatiques. La chaleur fournie provient pour les deux tiers de la cogénération, fournie par les alternateurs fonctionnant au gaz, et pour le tiers restant, des chaudières proprement dites, qui fonctionnent au gaz naturel. Un faible pourcentage de la chaleur totale est fourni par ces mêmes chaudières avec comme combustible cette fois, le fuel lourd. Sept agents assurent l exploitation, l entretien et la surveillance de la chaufferie urbaine du Banlay, avec une présence permanente, 24h sur 24h, durant la période de chauffe. N e v e r s ç a m e b o t t e! N

18 p18_19_decembre_fete.qxd 27/10/ :08 Page 1 décembre en fête Le 3 décembre, 250 pingouins débarquent à Nevers pour une rencontre drôle et émouvante... Premier acte des trois week-ends de fête de fin d année. Un programme concocté par la Ville de Nevers en partenariat avec la CCI et avec la participation de l association Alarue / Les Zaccros, pour un DÉCEMBRE EN FÊTE! Show la banquise! P rogramme Samedi 3 décembre - " Show la banquise " - Samedi piéton - Téléthon - Animations dans les rues de Nevers avec les Z'accros à partir de 15h suivi d'un rassemblement festif (goûter offert à la population) place Mancini à 16 h30 en collaboration avec le café " l'insolite ". 10h : Gardiens de Pingouins Installation place-carnot 15h : Gardiens de Pingouins Installation place-mancini 15h / 16h30 : Fanfare des Beaux Arts Départ place-carnot 15h / 16h30 : Les Néambules dans les rues piétonnes 15h45 / 16h30 : Cie MELBA Départ place-saint-sébastien 16h30 / 17h30 : Goûter place-mancini 17h / 19h : Fanfare des Beaux Arts Départ place-mancini 17h45 / 18h30 : Cie MELBA Quartier Saint-Arigle 17h30 / 18h30 : Les Néambules dans les rues Piétonnes Vendredi edi 9, samedi 10 et dimanche décembre - Marchés de Noël, sur l'esplanade du Palais ducal (72 stands) avec le chapiteau des Jeunes Agriculteurs, place des Reinesde-Pologne. Vendredi, de 17h à 22h. Les samedi et dimanche, de 9h à 20h. Expositions, orgue de barbarie de Fabio, présentation d animaux de la ferme, magie avec Gino, contes pour enfants, découverte de jeux, scuplture sur ballons, maquillage, jonglerie, visites guidées du patrimoine, concerts de l Ecole nationale de musique, marrons grillés et père Noël ainsi que de nombreuses autres animations organisées notamment avec OGE-Communication, le comité de coordination des Villes jumelées et le Centre social du Banlay. A partir du 14 décembre Nevers ville en fête avec les commerçants! - Pour le week-end du 17/18 décembre, une parade du père Noël est prévue en centre-ville, accompagnée d'un défilé de pingouins avec distributions de bonbons et de friandises. - Un vestiaire à paquets sera mis en place rue des Boucheries dans lequel seront aussi installées des associations qui réaliseront l emballage de vos cadeaux. Des heures de parking seront offertes à toute personne utilisant ce vestiaire à paquets. 18

19 p18_19_decembre_fete.qxd 27/10/ :04 Page 2 Les Jeunes Agriculteurs aux marchés de Noël Les Jeunes Agriculteurs de la Nièvre seront présents lors des marchés de Noël les 9, 10 et 11 décembre, à l occasion de leur Finale Départementale de Jugement de Bétail. Une présence placée sous le signe des énergies renouvelables fabriquées à partir de produits agricoles et des produits du terroir. - Vendredi 9 décembre Le film réalisé par les Jeunes Agriculteurs et les élèves du lycée la Communication Alain-Colas sera diffusé sous le chapiteau des Jeunes Agriculteurs, à 19h. Il présente les différentes productions de la Nièvre de leur transformation à leur consommation. Un débat suivra avant une dégustation de produits fermiers, terrines, fromage, vin, jus de pomme - Samedi 10 et Dimanche 11 décembre Concours départemental de jugement de bétail ; concours de dessins et jeux pour enfants ; présentation d'une presse à colza (transformation du colza en huile alimentaire ou carburant) ; dégustation de viande charolaise par les bouchers de la Nièvre ; présence des différentes organisations professionnelles agricoles de la Nièvre pour vous présenter leurs activités et l'utilisation pour tous, de nos produits en énergies renouvelables. Le dimanche, un groupe folklorique viendra animer l'apéritif entre 11h00 et 12h00. Jean-Pierre Manse adjoint au maire, chargé notamment des Fêtes et Cérémonies : Noël est un moment magique, surtout pour les enfants et tous ceux qui le sont restés. Depuis quelques années, grâce au Service Economique, nous montons des programmes avec les Zaccros pour animer nos rues commerçantes et faire en sorte que notre cité brille de mille feux et présente ses plus beaux atours en cette période de fête. Enfin, les marchés de Noël seront cette année particulièrement bien achalandés et sont devenus un rendez-vous incontournable. Je vous invite à descendre dans la rue et vous souhaite de bonnes fêtes! Après leur passage très remarqué au sixième festival Des Zaccros d ma Rue, la Fanfare des Beaux-Arts de Clermont- Ferrand revient à nouveau rythmer le pavé neversois. Infatigables, intarissables musicalement, les quinze musicos déambulent dans le rues et déclinent leur répertoire éclectique à tout-va...que des airs de fête. "Melba et les chenapans", c'est une joyeuse animation de rue, en contact direct avec le public, un vent de bonne humeur et de couleur qui déferle dans les rues, avec pluie de friandises et tornade de confettis. Echappés d'un cartoon, Melba, la grande dame foldingue en échasses et son comparse Lorgnon, sur son triporteur, emmènent les chenapans à la découverte du monde. Complètement toqués, maladroits, bruyants, curieux et taquins, ils déambulent semant zizanie, gaieté et ironie sur leur passage... N e v e r s ç a m e b o t t e! N

20 Le Plan de cohésion sociale apporte des moyens et des outils nouveaux et complémentaires de ceux déjà existants pour accompagner les enfants, les adolescents et les familles qui ne bénéficient pas d'un environnement social, familial et culturel favorable. La mise en œuvre du programme s'organise autour d'un diagnostic repérant les enfants et les adolescents en soufp20_25_jeunesse_126.qxd 27/10/ :05 Page 1 jeunesse GRANDE-PATÛRE L école de la réussite La ville s engage Le dispositif de Réussite éducative soutenu par la Ville de Nevers, dans le cadre du Contrat de Ville, vise à " prendre en compte l'enfant dans sa globalité ". Il s'agit de réunir tous les adultes qui comptent dans la tête de l'enfant pour travailler ensemble un projet visant à lui offrir toutes ses chances. C est sur le quartier de la Grande-Pâture, dans un premier temps (1), que vont se déployer les moyens du nouveau dispositif de Réussite Educative, tant la situation de certaines familles et certains enfants y est difficile. Ce nouveau dispositif est un pari que vont tenter de relever institutions et associations au côté des enseignants de l'education nationale, qui ne seront désormais plus seuls à travailler à cette réussite. Les habitudes et les méthodes de travail par rapport à la prise en charge de l'enfant s'en trouvent bouleversées dans la poursuite d'un objectif commun : " Le bien être de l'enfant et de l'adolescent ". Le dispositif de Réussite Educative a été initié en janvier 2005 dans le cadre du Contrat de Ville de l'agglomération de Nevers (2), par le GIP -le Groupement d'intérêt Public- (voir encadré ci-dessous) qui en a la maîtrise d'oeuvre, en réponse à un appel à projets du ministère de l'emploi, du Travail et de la Cohésion sociale. L'enjeu est d'une importance telle que l'ensemble des acteurs concernés a répondu présent et monté le dossier en un temps record. Une expérience menée sur le quartier de la Grande-Pâture et qui concerne 200 enfants et adolescents. Le contenu a retenu toute l'attention des instances nationales et Nevers est aujourd'hui citée en exemple dans les revues spécialisées. Pour Christophe Warnant, conseiller municipal et président du GIP, ce nouveau dispositif de prise en charge est un moyen d'aborder les problèmes des familles dans leur globalité et non plus d'une manière parcellaire. : "Cela permet également à la municipalité d'être au plus près des préoccupations des habitants, avec la réhabilitation prochaine du quartier que nous menons par ailleurs et le soutien que nous apportons à cette initiative. Il nous faut faire évoluer nos modes d'intervention sur les quartier et nous adapter à la société d'aujourd'hui et aux problèmes qu'elle sécrète ". Tous ceux qui sont concernés par la Vie du quartier de la Grande Pâture ont donc un rôle à jouer dans ce dispositif de Réussite Educative. L'école, au premier chef, le Centre social qui est en plein renouveau, les associations du quartier, les travailleurs Le GIP / DSU (1) La clef du dispositif Améliorer le cadre de vie de la population et prévenir toute forme d exclusion, sociale et urbaine. france, d'un partenariat inscrit au sein d'une structure juridique et d'une équipe professionnelle pluridisciplinaire. Le diagnostic est fait, la structure juridique existe, c'est le GIP/DSU, et l'équipe est en cours de recrutement. Tout devrait être en place dès le 1 er décembre prochain. En attendant, comme l'explique Nathalie David, directrice du GIP du Contrat de Ville de Nevers : " Il nous faut tout mettre en œuvre pour atteindre les objectifs fixés. C'est en partie pour cette raison que le GIP/DSU est porteur du projet, il compte dans ses instances l'ensemble des décideurs et des financeurs en la matière. " et de rappeler: " nous sommes le seul établissement de ce type en Bourgogne. C'est un avantage pour Nevers et son agglomération qui peuvent ainsi disposer de moyens financiers importants pour travailler en direction des publics en difficulté. Notre mission principale est d'améliorer le cadre de vie de la population et de prévenir toute forme d'exclusion sociale et urbaine ". (1) Groupement d'intérêt Public pour le Développement Social Urbain) 20 N e v e r s ç a m e b o t t e! N 1 2 6

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr Gardons C est l affaire de tous au quotidien www.ville-maubeuge.fr intro La té d une ville, c est l affaire de tous au quotidien. Dès 2001, la municipalité a engagé une série d actions pour permettre à

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Conseil municipal du 30 juin 2010 RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Délibération Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Considérant qu il y a lieu de mettre

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Notre fonctionnement. Nos missions. dle Conseil d Administration. dune équipe de 328 collaborateurs, sous la responsabilité du Directeur Général

Notre fonctionnement. Nos missions. dle Conseil d Administration. dune équipe de 328 collaborateurs, sous la responsabilité du Directeur Général Notre fonctionnement Réhabilitation de la Résidence Anne de Bretagne - Sanitas dle Conseil d Administration de 23 membres dont 4 membres élus par les locataires pour un mandat de 4 ans. Il forme en son

Plus en détail

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h Du 7 au 19 octobre 2010, la Ville de Niort accueille la Maison du Développement Durable

Plus en détail

Résidence Clairefontaine

Résidence Clairefontaine Résidence Clairefontaine Bienvenue Madame, Monsieur, Vous venez de retirer un dossier de demande de pré-admission pour intégrer la Résidence Clairefontaine. Le Conseil d administration, la direction, tout

Plus en détail

Nombre de réponses par quartiers

Nombre de réponses par quartiers Quartier 10 Nombre de réponses par quartiers Quartier 16 Quartier 15 165 176 Quartier 14 94 Quartier 13 156 Quartier 12 229 Quartier 11 201 Quartier 10 252 Quartier 9 344 Quartier 8 200 Quartier 7 236

Plus en détail

> Une maison des associations éphémère, à ciel ouvert. > Témoigner des valeurs portées par le monde associatif

> Une maison des associations éphémère, à ciel ouvert. > Témoigner des valeurs portées par le monde associatif > Une maison des associations éphémère, à ciel ouvert réunir les associations bourguignonnes en une seule journée > Témoigner des valeurs portées par le monde associatif La solidarité, La lutte contre

Plus en détail

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr Livret d accueil Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours www.bonsecours.fr EDITO Chère Madame, Cher Monsieur, Le bien-être de nos Aînés est une préoccupation essentielle de votre municipalité.

Plus en détail

Guide pratique. INFORMEZ votre assureur des dégâts:

Guide pratique. INFORMEZ votre assureur des dégâts: Guide pratique INFORMEZ votre assureur des dégâts: Prenez des photos en l état des locaux, matériels et marchandises avant tout nettoyage et/ou débarrassage Etablissez un inventaire de tous les dommages

Plus en détail

N 97 DÉC. 2015 LE MAGAZINE DES LOCATAIRES ÉDITION SPÉCIALE. 2015 : une année. bien remplie

N 97 DÉC. 2015 LE MAGAZINE DES LOCATAIRES ÉDITION SPÉCIALE. 2015 : une année. bien remplie N 97 DÉC. 2015 LE MAGAZINE DES LOCATAIRES ÉDITION SPÉCIALE 2015 : une année bien remplie Sommaire 2 EN BREF n L enquête OPS bientôt dans les boites aux lettres n Mieux vous accueillir : votre avis nous

Plus en détail

Dimanche 22 Mars 2015 & Dimanche 29 Mars 2015 Bureau ouvert de 8 heures à 18 h 00

Dimanche 22 Mars 2015 & Dimanche 29 Mars 2015 Bureau ouvert de 8 heures à 18 h 00 Elections Départementales Dimanche 22 Mars 2015 & Dimanche 29 Mars 2015 Bureau ouvert de 8 heures à 18 h 00 Bulletin n 170 Procédure de vote: Vous ne pouvez pas panacher, les noms des candidats, pas de

Plus en détail

Tout ce que vous devez savoir pour réussir votre relogement

Tout ce que vous devez savoir pour réussir votre relogement Le relogement facile Tout ce que vous devez savoir pour réussir votre relogement Ce guide du relogement est édité dans le cadre du projet de rénovation urbaine de la ville de Saint-Brieuc. L es 6 étapes

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] Réalisation d un film et d une bande annonce «J-100»)

CAHIER DES CHARGES [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] Réalisation d un film et d une bande annonce «J-100») 2013 CAHIER DES CHARGES [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] Réalisation d un film et d une bande annonce «J-100») [1- PRESENTATION GENERALE] [FILM 100 ANS LOIRE HABITAT] 29 mars 2013 1- Présentation LOIRE HABITAT

Plus en détail

Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Terres de France. Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire»

Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Terres de France. Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» 1 Principes du dispositif La «Bourse au permis de conduire», a pour vocation d attribuer une aide financière aux bénéficiaires pour le financement

Plus en détail

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE 2008-2009 SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET A L ECO-CITOYENNETE EDUQUER POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE { Le Conseil général vous soutient pour conduire } un projet de classe ou de collège sur le temps scolaire

Plus en détail

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers et de l action touristique locale Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers dans la presse en 2006 Presse nationale : Nevers est très peu citée dans la presse nationale sauf

Plus en détail

9Engagements. pour vous reloger dans les meilleures conditions

9Engagements. pour vous reloger dans les meilleures conditions 9Engagements pour vous reloger dans les meilleures conditions Le projet de renouvellement urbain pour 2011-2015 va modifier profondément le site Petit Pré-Sablières Pour le Quartier Petit Pré-Sablières,

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr OPERATION «POMPIERS JUNIORS» DOSSIER DE PRESSE Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr Service Départemental d Incendie et de Secours

Plus en détail

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver Septembre à décembre 2014 Le TEMPS des SENIORS saison automne hiver Ensemble aux Des activités et des animations quotidiennes sont organisées au salon de la résidence des. Les animations au quotidien Jeux

Plus en détail

HORAIRES D'ACCUEIL DU PUBLIC. Sommaire

HORAIRES D'ACCUEIL DU PUBLIC. Sommaire HORAIRES D'ACCUEIL DU PUBLIC Sommaire Préfecture Sous-préfectures Direction départementale des territoires (énergie, déchets, prévention des risques, aménagement du territoire, urbanisme, logement, agriculture,

Plus en détail

Venez découvrir comment vous engager

Venez découvrir comment vous engager Changement climatique Angers passe à l action Venez découvrir comment vous engager Samedi 22 octobre, de 9h à 18h Théâtre Le Quai. Angers Animations Conférences Projections Accès libre et gratuit PROGRAMME

Plus en détail

Le Projet de Rénovation Urbaine 2009 2016

Le Projet de Rénovation Urbaine 2009 2016 Le Projet de Rénovation Urbaine 2009 2016 C est un projet de réhabilitation à l échelle du quartier Pierre Loti, avec Construction, réhabilitation, démolition, renforcement des liaisons entre quartiers,

Plus en détail

VOS DEMARCHES. En cas de garde alternée, chaque parent complète un dossier d inscription et indique le planning prévisionnel de réservation.

VOS DEMARCHES. En cas de garde alternée, chaque parent complète un dossier d inscription et indique le planning prévisionnel de réservation. DOSSIER D INSCRIPTION RESTAURATION SCOLAIRE GARDERIES ANNEE SCOLAIRE 2013-2014 VOS DEMARCHES 1 Merci de bien vouloir remplir et rapporter ce dossier avec les pièces justificatives qui permettront de calculer

Plus en détail

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 1/13 Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 «Seul le prononcé fait foi» (sous réserve de leur présence effective)

Plus en détail

Expérimentation collecte du carton en centre-ville d Agen

Expérimentation collecte du carton en centre-ville d Agen Expérimentation collecte du carton en centre-ville d Agen Conférence de presse 4 ma1 2015-11h30 Place Wilson 1ères Explication chez les commerçants du Centre Ville Rappel du contexte Un nouveau mode de

Plus en détail

INNOVATION TECHNOLOGIQUE : Le président de Région à Magny-Cours pour u...

INNOVATION TECHNOLOGIQUE : Le président de Région à Magny-Cours pour u... Page 1 of 7 Recherche Accueil Contacter infos-dijon.com Aujourd'hui dimanche 13 novembre 2011 : 915319 pages lues Menu Vie locale Grand Dijon Faits Divers Justice Etat Civil Opinion Côte d'or Bourgogne

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

Dans tous les autres cas, les tarifs fixés dans la délibération n 4.15 du 16 mars 2007 sont applicables.

Dans tous les autres cas, les tarifs fixés dans la délibération n 4.15 du 16 mars 2007 sont applicables. Direction du cinéma Tourner à Nice Les personnes morales ou physiques s engageant à mentionner le nom de la Ville de Nice au générique de leur film ou sur leur prise de vue photographique peuvent, sous

Plus en détail

LE LOGEMENT SOCIAL À CRAN-GEVRIER

LE LOGEMENT SOCIAL À CRAN-GEVRIER LE LOGEMENT SOCIAL À CRAN-GEVRIER «500 à 600 logements sociaux vont être construits dans notre ville entre 2014 et 2020» L édito de Pierre GEAY, Adjoint au maire chargé du Logement LE LOGEMENT, C EST NOTRE

Plus en détail

Dossier de Presse Inauguration Crématorium de Besançon

Dossier de Presse Inauguration Crématorium de Besançon Dossier de Presse Inauguration Crématorium de Besançon 17 octobre 17h30 Rillieux- la-pape, le 29 septembre 2014 Atrium Mairie de Besançon 355 rue des Mercières 69140 Rillieux-la-Pape 2 Rue Mégevand - 25000

Plus en détail

formations «Lire et faire lire» Année scolaire 2015/2016 le calendrier prévisionnel des

formations «Lire et faire lire» Année scolaire 2015/2016 le calendrier prévisionnel des La coordination FOL/UDAF du Maine et Loire vous propose le calendrier prévisionnel des formations «Lire et faire lire» Année scolaire 2015/2016 Fédération des Oeuvres Laïques 49 Fédération des Œuvres Laïques

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION L'association à pour objectifs Aider les parents d'élèves dans la recherche d'organismes de séjours de vacances à l'étranger Aider les jeunes à voyager en proposant des

Plus en détail

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts 2015 Les Foires de Montargis Bien se renseigner pour réussir sa foire Contacts Foire Gastronomique de Printemps La foire gastronomique est LE rendez-vous du printemps depuis bientôt une cinquantaine d

Plus en détail

ASSOCIATION TAM-TAM MOBILE B.P. : 20200 Yaoundé Tél : (237) 99 92 46 09 / 22 18 24 89. E-mail : tamtamobile @yahoo.fr

ASSOCIATION TAM-TAM MOBILE B.P. : 20200 Yaoundé Tél : (237) 99 92 46 09 / 22 18 24 89. E-mail : tamtamobile @yahoo.fr ASSOCIATION TAM-TAM MOBILE B.P. : 20200 Yaoundé Tél : (237) 99 92 46 09 / 22 18 24 89 E-mail : tamtamobile@yahoo.fr Site web :www.tamtamobile.org N 0039/RD/JO6/BAPP du 23 Août 2000 Située à la montée Sciences,

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

Cette expertise est surtout utilisée dans les bâtiments accueillants du public : école, local commercial, bureaux.

Cette expertise est surtout utilisée dans les bâtiments accueillants du public : école, local commercial, bureaux. Experts en environnement Certains experts sont sollicités pour effectuer des analyses de la qualité de l air et des surfaces des bâtiments. Pour ce faire, il cherche à identifier diverses substances telles

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

Formation de multiplicateurs: sensibilisation aux élections communales

Formation de multiplicateurs: sensibilisation aux élections communales Formation de multiplicateurs: sensibilisation aux élections communales Objectifs: Former des multiplicateurs associatifs et syndicaux Connaître la commune, les compétences communales et la loi électorale

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2015

DOSSIER DE PRESSE 2015 DOSSIER DE PRESSE 2015 Résidence Le Lavoir Lormont (33) Un acteur majeur du logement social pour le Sud-Ouest SOMMAIRE Mésolia, entreprise sociale pour l habitat...2 Un acteur majeur du logement social...2

Plus en détail

Projet d établissement

Projet d établissement Liège, le 21 septembre 2013 PROJET D ETABLISSEMENT Projet d établissement Le Centre d Enseignement Secondaire Léon MIGNON se composant de trois implantations distinctes, ayant chacune leurs caractéristiques

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR!

CE QU IL FAUT SAVOIR! VOICI VOUS ÊTES DEMANDEUR DE LOGEMENT? TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR! SERVICE LOGEMENT Hôtel de Ville 5 avenue du Président Wilson 78520 LIMAY Tél. : 01 34 97 27 01 Ouvert du lundi au vendredi : 8h30-12h /

Plus en détail

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR TS1 PRÉSENTATION ET OBJECTIFS Formation d une journée Possibilité d organiser la formation sur deux jours pour approfondir l expertise et l adapter à votre problématique locale 2015 2 février, 16 février,

Plus en détail

Campagne de Développement 2010-2012. Ensemble, développons RMS!

Campagne de Développement 2010-2012. Ensemble, développons RMS! Campagne de Développement 2010-2012 Ensemble, développons RMS! RMS : une stratégie de développement dans laquelle s inscrit la Fondation Les valeurs de RMS Innovation et esprit d entreprise Excellence

Plus en détail

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche.

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche. Madame la Secrétaire Générale,.. Tester dans l Auxerrois, une invention d Alsace du Nord qui fonctionne depuis trois ans, était une excellente idée surtout quand je vous aurais dit que mon activité professionnelle

Plus en détail

Revue de presse. Ensemble, réduire c est agir!

Revue de presse. Ensemble, réduire c est agir! Du 16 au 24 novembre 2013, le SYTRAD et ses collectivités membres se sont mobilisés en faveur de la réduction des déchets. Ensemble, réduire c est agir! Revue de presse Contact : Frédérique DAHLEM Responsable

Plus en détail

Jeudi 22 janvier 2015 20h30-22h30

Jeudi 22 janvier 2015 20h30-22h30 CONSEIL DE QUARTIER DU CENTRE Jeudi 22 janvier 2015 20h30-22h30 ORDRE DU JOUR 1. Dispositif «Voisin-Age» : une autre façon d être solidaire entre voisins. 2. Sécurité, proximité, tranquillité : la «Participation

Plus en détail

UNITE JEUNES MAJEURES Règlement de fonctionnement

UNITE JEUNES MAJEURES Règlement de fonctionnement UNITE JEUNES MAJEURES Règlement de fonctionnement PREAMBULE Le service «Unité Jeunes Majeures» est une structure gérée par l association ANEF Loire. Ce service fait l objet d un agrément délivré le 28

Plus en détail

La Région, c est votre espace!

La Région, c est votre espace! La Région, c est votre espace! Jacques Auxiette inaugure l Espace Régional du Mans Jeudi 25 janvier 2007 Communiqué de presse L Espace Régional du Mans en bref Plaquette «La Région c est votre Espace!»

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen 2010 VILLE D ARGENTAN PROJET PEDAGOGIQUE L enfant est le centre d intérêt d un projet pédagogique qui tient compte de : - Sa vie quotidienne

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

la 1 ère semaine S installer S installer CONSEIL

la 1 ère semaine S installer S installer CONSEIL Communiquer Acheter une carte SIM française pour avoir un numéro ou vous joindre en France Et/ou Acheter une carte téléphonique internationale (tarifs préférentiels pour téléphoner dans certains pays)

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE PREAMBULE : La ville de GODERVILLE organise au sein de ses écoles un service d accueil périscolaire. Ces prestations regroupent : les activités périscolaires mises

Plus en détail

Dossier : Gardons notre ville propre!

Dossier : Gardons notre ville propre! Dossier : notre ville propre! propreté notre ville propre! La propreté d une ville, c est l affaire de tous au quotidien. Dès 2001, la municipalité a engagé une série d actions pour permettre à Maubeuge

Plus en détail

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Le réseau francilien de lutte contre les précarités énergétiques Fiche Action Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Territoire concerné >> Ville des Mureaux (78) Date de mise

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

FOIRE D AUTOMNE Du 23 octobre au 1er novembre 2015 Paris Porte de Versailles

FOIRE D AUTOMNE Du 23 octobre au 1er novembre 2015 Paris Porte de Versailles 7 8 Condition d accès Montage Ouverture - Démontage Planning Horaires exposants En dehors des horaires indiqués, le travail dans le pavillon est interdit pour des raisons de sécurité. Dates de MONTAGE

Plus en détail

dans le Lot Equilibrer son alimentation et son budget! l Information Jeunesse d o s s i e r p.9 à 12 n 28 2 éme semestre 2014

dans le Lot Equilibrer son alimentation et son budget! l Information Jeunesse d o s s i e r p.9 à 12 n 28 2 éme semestre 2014 46 n 28 2 éme semestre 2014 Journal de l Information jeunesse en Midi-Pyrénées Equilibrer son alimentation et son budget! d o s s i e r p.9 à 12 l Information Jeunesse dans le Lot www.crij.org r dossier

Plus en détail

Groupe de travail La Ville la Nuit Lyon 27 et 28 février 2014

Groupe de travail La Ville la Nuit Lyon 27 et 28 février 2014 Groupe de travail La Ville la Nuit Lyon 27 et 28 février 2014 1 Organisation Générale Sommaire 2 Activités du service Tranquillité Publique ( Vie nocturne ) 3 Le contrat Local de Sécurité 4 La Charte de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse DOSSIER DE PRESSE Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr Préfecture du Cher - Place Marcel Plaisant CS 60022-18020 BOURGES Cedex

Plus en détail

Rôle de CampusFrance

Rôle de CampusFrance Réunion d'information 20 novembre 2012 La vie d un étudiant en France Institut français du Rôle de CampusFrance Le suivi de la procédure CampusFrance est obligatoire pour tout projet d étude diplômant

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) RESTAURATION SCOLAIRE TAP MATERNEL (Temps d Accueil Périscolaire) ANNEE 2013 2014 La ville de JACOU organise

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Cluj-Napoca / Transylvanie http://www.institutfrancais-roumanie.com Appel à contribution

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES Résidence Seniors LES PERVENCHES RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Pervenches Quartier Villaine 4 rue Jean Rostand 91300 Massy 01 60 11 16 00 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013

Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Assises en territoires dès 2012 en France Rassemblement à Lyon du 5 au 7 mars 2013 Co-organisation : CFEEDD et GRAINE Rhône-Alpes www.assises-eedd.org L Education à l Environnement et au Développement

Plus en détail

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Auteurs : Christelle FOURASTIE Marion GUILLOIS Cours ICL

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Qu est-ce que le CCAS?

Qu est-ce que le CCAS? Qu est-ce que le CCAS? Le centre Communal d Action Sociale est un établissement public chargé d exercer les compétences détenues par la commune en matière d action sociale. C est un établissement ayant

Plus en détail

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats Seul le prononcé fait foi Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats porté par la communauté de communes du pays de Saint- Flour, le 6 juin

Plus en détail

Journée Entretiens Express Employeurs avec les entreprises partenaires. du Centre de réadaptation de Mulhouse

Journée Entretiens Express Employeurs avec les entreprises partenaires. du Centre de réadaptation de Mulhouse Journée Entretiens Express Employeurs avec les entreprises partenaires du Centre de réadaptation de Mulhouse Historique: Issu du milieu industriel, j ai entrepris une reconversion professionnelle en 1998

Plus en détail

Jacques-Prévert 2015/2016 CENTRE SOCIAL ET CULTUREL

Jacques-Prévert 2015/2016 CENTRE SOCIAL ET CULTUREL 2015/2016 CENTRE SOCIAL ET CULTUREL Jacques-Prévert 12 place Claude-Debussy - 92220 Bagneux Tél : 01 46 56 12 12 - Fax : 01 46 57 25 80 cscpreve@mairie-bagneux.fr L équipe du Centre Social et Culturel

Plus en détail

Ensemble, soutenons le Bleuet de France!

Ensemble, soutenons le Bleuet de France! DOSSIER DE PRESSE Il ne peut y avoir de Solidarité sans Mémoire Depuis 1991, les fonds récoltés par l Œuvre Nationale du Bleuet de France (ONBF) permettent d accompagner la politique mémorielle de l ONACVG.

Plus en détail

1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire

1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire 1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire Pour vivre et consommer autrement 28 & 29 novembre 2014 Espace Racine Rue de la République Châteauroux (36) L Economie Sociale et Solidaire, kézako? L ESS

Plus en détail

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE DÉFINITION POURQUOI RÉDUIRE LA CONSOMMATION D ÉLECTRICITÉ CONTENU CO2 DE L ÉLECTRICITÉ MÉTHODES DE CALCUL CO2 QU EST-CE QUE LES CEE? PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE DÉFINITION Définition de l Ademe : «Pour réduire

Plus en détail

BROUILLON. Nous vous offrons également la possibilité de livrer votre propre perception de façon tout à fait confidentielle.

BROUILLON. Nous vous offrons également la possibilité de livrer votre propre perception de façon tout à fait confidentielle. numéro d identification MON ÉDUCATION, MES LOISIRS Droits de l enfant Consultation des 6/18 ans MA VIE DE TOUS LES JOURS 2013 ma santé Adulte JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS 2 Bonjour, Vous avez entre

Plus en détail

IDEAL Connaissances. Au service de la performance publique

IDEAL Connaissances. Au service de la performance publique IDEAL Connaissances Au service de la performance publique Présentation des premières conclusions de l enquête sur la gestion technique des aires d accueil Présentation du Réseau Gens du Voyage La gestion

Plus en détail

GUIDE DU LOCATAIRE. 105, rue du Président Edouard Herriot 69002 LYON Tel : 04.72.40.04.16 Fax : 04.72.41.84.10

GUIDE DU LOCATAIRE. 105, rue du Président Edouard Herriot 69002 LYON Tel : 04.72.40.04.16 Fax : 04.72.41.84.10 GUIDE DU LOCATAIRE 105, rue du Président Edouard Herriot 69002 LYON Tel : 04.72.40.04.16 Fax : 04.72.41.84.10 Madame, Mademoiselle, Monsieur, chers clients, Vous êtes désormais locataire d un bien immobilier

Plus en détail

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale Lille du 24 au 26 septembre 2013 74 e Congrès de l Union sociale pour l habitat le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale La préparation et l organisation du

Plus en détail

L ASCENSEUR NUMERIQUE

L ASCENSEUR NUMERIQUE L ASCENSEUR NUMERIQUE DOSSIER DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Alfortville, le 23 juin 2009 L ascenseur numérique : une innovation mondiale chez un bailleur social à Alfortville pour un Nouveau Vivre ensemble

Plus en détail

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2013. Sommaire

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2013. Sommaire Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre Sommaire Arrêtés du Maire : DIVERS /79/DIV Arrêté portant autorisation d ouverture de la maison de retraite Saint Martin (Bât 1) /80/DIV Arrêté municipal

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 27 mai à 17h00 S AV I G N Y - L E - T E M P L E. Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 27 mai à 17h00 S AV I G N Y - L E - T E M P L E. Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple DOSSIER DE PRESSE PREMIERE PIERRE Mardi 27 mai à 17h00 Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple Communiqué de presse 27 mai 2014 CONSTRUCTA Promotion et Les Villages d Or posent la première pierre

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

Réception offerte aux maires et aux élus de la Nièvre

Réception offerte aux maires et aux élus de la Nièvre Réception offerte aux maires et aux élus de la Nièvre le samedi 13 septembre 2014 Centre des Archives Historiques de la Nièvre Vos contacts : Jean Marie Linsolas Directeur des Archives départementales

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes 1 Rappel des objectifs du projet associatif : Le projet de la Maison des jeunes s inscrit dans le projet de l APEJ voté par les élus en 2010 : 1.1 Accompagner

Plus en détail

Nos 6 engagements de services. Entreprises

Nos 6 engagements de services. Entreprises RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Nos 6 engagements de services Entreprises Déclaration des salaires 2011 Deux moyens existent : la déclaration en ligne (aucune inscription préalable). le dépôt d une DADS-U sur

Plus en détail

N 01/2011. Au sommaire. Actualités sur le site de Grandchamp

N 01/2011. Au sommaire. Actualités sur le site de Grandchamp Mairie de Grandchamp N 0/0 Au sommaire Actualités sur le site de Grandchamp Collecte des déchets verts Planning de ramassage des encombrants pour l année 0 Forum des métiers et formations 0 : Zoom sur

Plus en détail

Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007

Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007 Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007 Préambule L article 193 de la loi 2000-1208 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement

Plus en détail

Edito. Salut à toi nouveau Kedger!

Edito. Salut à toi nouveau Kedger! Livret KedgeImmo 1 Edito Salut à toi nouveau Kedger! Prêt à vivre des années étudiantes mémorables? Nous sommes là pour t aider! KedgeImmo et son équipe te propose de t accompagner dans ton installation!

Plus en détail

DEPARTEMENT DE L AUDE

DEPARTEMENT DE L AUDE PRÉFECTURE DE L'AUDE CONSEIL GENERAL de l AUDE PROTOCOLE INTEMPERIES APPLIQUE AUX TRANSPORTS SCOLAIRES DEPARTEMENT DE L AUDE Le Préfet de l Aude, Le Président du Conseil Général, Bernard LEMAIRE Marcel

Plus en détail

IMPLANTATION ET PROMOTION DE LA MAISON AERA, HABITAT ECOLOGIQUE, AUTONOME ET AUTOCONSTRUIT EN LOIRE-ATLANTIQUE (FRANCE) Par Claire Lascaud

IMPLANTATION ET PROMOTION DE LA MAISON AERA, HABITAT ECOLOGIQUE, AUTONOME ET AUTOCONSTRUIT EN LOIRE-ATLANTIQUE (FRANCE) Par Claire Lascaud IMPLANTATION ET PROMOTION DE LA MAISON AERA, HABITAT ECOLOGIQUE, AUTONOME ET AUTOCONSTRUIT EN LOIRE-ATLANTIQUE (FRANCE) Par Claire Lascaud Essai présenté au Centre universitaire de formation en environnement

Plus en détail