Rapport de certification

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport de certification"

Transcription

1 Rapport de certification EMC NetWorker v Préparé par Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien d évaluation et de certification selon les critères communs (SCCC) Gouvernement du Canada, Centre de la sécurité des télécommunications Canada, 2013 Numéro de CR document : Version : 1.0 Date : 22 novembre 2013 Pagination : i à iii, 1 à 12

2 AVERTISSEMENT Le produit de technologies de l information (TI) décrit dans le présent rapport de certification et sur le certificat afférent a été évalué selon la Méthodologie d évaluation commune des produits de sécurité des TI, version 3.1, révision 4, à des fins de conformité aux Critères communs d évaluation de la sécurité des TI, version 3.1, révision 4, par un centre d évaluation approuvé, établi dans le cadre du Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs (SCCC). Le présent rapport et le certificat afférent valent uniquement pour la version indiquée du produit, dans la configuration qui a été évaluée. L évaluation a été effectuée conformément aux dispositions du SCCC, et les conclusions formulées dans le rapport technique d évaluation correspondent aux éléments présentés en preuve. Le présent rapport et le certificat afférent ne constituent pas une homologation du produit TI par le Centre de la sécurité des télécommunications Canada (CSTC) ou par toute autre organisation qui reconnaît ou entérine ce rapport et le certificat afférent, et ne signifie pas, ni implicitement ni explicitement, que le produit TI est garanti par le CSTC ou par toute autre organisation qui entérine ce rapport et le certificat afférent.

3 AVANT-PROPOS Le Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs (SCCC) offre un service d évaluation par une tierce partie en vue de déterminer la fiabilité des produits de sécurité des TI. Les évaluations sont réalisées par un centre d évaluation selon les Critères communs (CECC) sous la direction de l organisme de certification du SCCC, ce dernier étant géré par le Centre de la sécurité des télécommunications Canada. Un CECC est une installation commerciale qui a obtenu l approbation de l organisme de certification du SCCC en vue d effectuer des évaluations selon les Critères communs. Une des exigences principales, à cette fin, est l obtention de l accréditation selon les prescriptions du Guide ISO/IEC 17025:2005, Prescriptions générales concernant la compétence des laboratoires d étalonnage et d essais. L accréditation est obtenue dans le cadre du Programme d accréditation des laboratoires Canada (PALCAN), régi par le Conseil canadien des normes. Le CECC qui a mené la présente évaluation est EWA-Canada. En décernant le certificat, l organisme de certification affirme que les produits sont conformes aux exigences de sécurité précisées dans la cible de sécurité afférente. Une cible de sécurité est un document qui comporte des spécifications requises, définit les activités d évaluation et en établit la portée. L utilisateur d un produit TI certifié devrait examiner la cible de sécurité, en plus du rapport de certification, pour comprendre les hypothèses formulées dans le cadre de l évaluation, l environnement d utilisation prévu pour le produit, ses exigences de sécurité et le niveau de fiabilité (qui correspond au niveau d assurance de l évaluation) auquel le produit satisfait relativement aux exigences de sécurité. Le présent rapport de certification accompagne le certificat d évaluation du produit daté du 22 novembre 2013 et la cible de sécurité énoncée à la section 4 du présent rapport. Le rapport de certification, le certificat d évaluation des produits et la cible de sécurité sont affichés sur la liste des produits certifiés (LPC) dans le cadre du SCCC et sur le site portail des Critères communs (site Web officiel du projet des Critères communs). Le présent rapport de certification fait référence à la marque de commerce et à la marque déposée suivantes : NetWoker est une marque déposée d ; EMC est une marque de commerce déposée d. Toute reproduction du présent rapport est autorisée pourvu qu il soit reproduit dans sa totalité.

4 TABLE DES MATIÈRES AVERTISSEMENT... i AVANT-PROPOS... ii Sommaire Définition de la cible d évaluation Description de la TOE Fonctions de sécurité évaluées Cible de sécurité Conformité aux Critères communs Politique de sécurité Hypothèses et clarification de la portée HYPOTHÈSES LIÉES À L UTILISATION SÛRE HYPOTHÈSES LIÉES À L ENVIRONNEMENT CLARIFICATION DE LA PORTÉE Configuration évaluée Documentation Activités d analyse et d évaluation Essais des produits de sécurité des TI ÉVALUATION DES TESTS PAR LES DÉVELOPPEURS TESTS FONCTIONNELS INDÉPENDANTS TESTS DE PÉNÉTRATION INDÉPENDANTS DÉROULEMENT DES TESTS RÉSULTATS DES TESTS Résultats de l évaluation Commentaires, observations et recommandations de l évaluateur Acronymes, abréviations et sigles Références... 11

5 Sommaire Le produit EMC NetWorker v (ci-après nommé EMC NetWorker), d' EMC Corporation est la cible d évaluation (TOE pour Target of Evaluation) de la présente évaluation correspondant au niveau d assurance (EAL) 2 augmenté. Le produit EMC NetWorker est une solution logicielle de sauvegarde au niveau du réseau qui centralise, automatise et accélère la sauvegarde et la récupération de données dans l ensemble de l environnement de technologie de l information (TI). Le produit EMC NetWorker offre une protection des données pour divers systèmes d exploitation et divers types de données. Il reproduit les données des systèmes de fichiers en ligne dans un emplacement protégé tout en mettant à jour l information de suivi connexe à l emplacement et à l obsolescence des données. Grâce à ce processus, EMC NetWorker peut recréer les données si la version en ligne de celles-ci était changée, perdue ou corrompue par inadvertance. EWA-Canada est le CECC qui a réalisé cette évaluation. L évaluation s est terminée le 29 octobre 2013 et a été effectuée selon les règles prescrites par le Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs (SCCC). La portée de l évaluation est définie dans la cible de sécurité (ST pour Security Target), laquelle décrit les hypothèses formulées dans le cadre de l évaluation, l environnement projeté du produit EMC NetWorker, les exigences de sécurité, ainsi que le niveau d assurance (niveau d assurance de l évaluation) auquel il est affirmé que le produit satisfait aux exigences de sécurité. On recommande aux utilisateurs du produit de s assurer que leur environnement d exploitation est conforme à celui qui est défini dans la ST et de tenir compte des observations ainsi que des recommandations énoncées dans le présent rapport de certification. Les résultats consignés dans le rapport technique d évaluation (RTE) 1 du produit indiquent que celui-ci répond aux exigences du niveau d assurance EAL 2 augmenté pour les fonctionnalités de sécurité évaluées. L évaluation a été réalisée selon la Méthodologie d évaluation commune pour la sécurité des technologies de l information, version 3.1, révision 4, afin d en déterminer la conformité aux Critères communs pour l évaluation de la sécurité des technologies de l information, version 3.1, révision 4. L augmentation prise en compte lors de l évaluation est la suivante : ALC_FLR.2 Procédures pour signaler les anomalies. Le Centre de la sécurité des télécommunications Canada, à titre d organisme de certification selon le SCCC, affirme que l évaluation du produit EMC NetWorker satisfait à toutes les 1 Le rapport technique d'évaluation (RTE) est un document du SCCC qui contient de l'information exclusive au propriétaire et/ou à l'évaluateur, et qui n'est pas rendu public. Page 1 sur 12 -

6 conditions de l Arrangement relatif à la reconnaissance des certificats liés aux Critères communs et que le produit figurera sur la liste des produits certifiés (LPC) selon les Critères communs et sur le portail des Critères communs (site Web officiel du projet des Critères communs). Page 2 sur 12 -

7 1 Définition de la cible d évaluation Le produit EMC NetWorker v (ci-après nommé EMC NetWorker), d'emc Corporation. 2 Description de la TOE Le produit EMC NetWorker est une solution logicielle de sauvegarde au niveau du réseau qui centralise, automatise et accélère la sauvegarde et la récupération de données dans l ensemble de l environnement de technologie de l information (TI). Le produit EMC NetWorker offre une protection des données pour divers systèmes d exploitation et divers types de données. Il reproduit les données des systèmes de fichiers en ligne dans un emplacement protégé tout en mettant à jour l information de suivi connexe à l emplacement et à l obsolescence des données. Grâce à ce processus, EMC NetWorker peut recréer les données si la version en ligne de celles-ci était changée, perdue ou corrompue par inadvertance. 3 Fonctions de sécurité évaluées La liste complète des fonctionnalités de sécurité évaluées pour le produit EMC NetWorker se trouve à la section 6 de la ST. La mise en application des algorithmes cryptographiques suivants, approuvés par le gouvernement du Canada, a été validée pour le produit EMC NetWorker: Algorithme cryptographique Norme N o de certificat Triple-DES (3DES) NIST SP , 707, 1147, 1268 Advanced Encryption Standard FIPS , 860, 1171, 1951 (AES) (RSA) Rivest Shamir Adleman FIPS , 339 DSA (Digital Signature Algorithm) FIPS , 311, 554, 623, 92, 93, 98, 100, 239, 240, 281, 282 RSA (Rivest, Shamir, Adleman) RSASSA-PKS#1 390, 412, 887, 1012 v1.5 RSASSA-PSS PRNG (générateur de nombres FIPS , 492, 943, 1027 pseudo-aléatoires) DRBG (générateur déterministe de NIST SP A 2, 4, 122, 172 bits aléatoires) Secure Hash Algorithm (SHA-1) FIPS , 855, 1555, 1713 Hash Message Authentication Code (HMAC) FIPS , 477, 1040, 1177 Page 3 sur 12 -

8 4 Cible de sécurité La ST associée au présent rapport de certification est définie comme suit : Titre : EMC NetWorker v Security Target Version : 1.1 Date : 29 octobre Conformité aux Critères communs L évaluation a été réalisée selon la Méthodologie d évaluation commune pour la sécurité des technologies de l information, version 3.1, révision 4, afin d en déterminer la conformité aux Critères communs pour l évaluation de la sécurité des technologies de l information, version 3.1, révision 4. Le produit EMC NetWorker est : a. conforme à la partie 2 étendue des Critères communs, avec les exigences fonctionnelles basées sur les composants fonctionnels de la partie 2, à l exception de l exigence suivante explicitement désignée dans la ST : EXT_FRU_DRP Data Retention Periods; b. conforme à la partie 3 des Critères communs, avec les exigences d assurance de sécurité basées uniquement sur les composants d assurance de la partie 3; c. conforme au niveau EAL 2 augmenté des Critères communs, contenant toutes les exigences d assurance de sécurité du paquet EAL 2, ainsi que l augmentation suivante : ALC_FLR.2 - Procédures pour signaler les anomalies. 6 Politique de sécurité Le produit EMC NetWorker applique une politique de contrôle d accès afin de contrôler l accès au système. La section 6 de la ST contient de plus amples renseignements sur cette politique de sécurité. Par ailleurs, le produit EMC NetWorker applique d autres politiques relatives au support cryptographique, à la vérification de sécurité, à la protection des données utilisateur, à l identification et à l authentification, à la gestion de la sécurité, à la protection des fonctionnalités de sécurité de la TOE (TSF pour TOE Security Functionality), à l utilisation des ressources et à l accès à la TOE. D autres détails sur les politiques de sécurité se trouvent à la section 6 de la ST. 7 Hypothèses et clarification de la portée Les utilisateurs du produit EMC NetWorker devraient considérer les hypothèses formulées au sujet de son utilisation et de ses paramètres environnementaux, dont entre autres les Page 4 sur 12 -

9 exigences pour l installation et l environnement opérationnel du produit. De cette façon, la TOE sera utilisée de manière adéquate et sûre. 7.1 Hypothèses liées à l utilisation sûre Les hypothèses sur l utilisation sûre, qui sont énoncées ci-dessous, figurent également dans la ST. Une ou plusieurs personnes compétentes seront assignées à la gestion de la TOE et de la sécurité de l information qu elle contient. Les administrateurs autorisés ne sont ni imprudents, ni sciemment négligents, ni hostiles; ils suivent et respectent les instructions fournies dans la documentation de la TOE. La TOE est protégée contre toute modification non autorisée. 7.2 Hypothèses liées à l environnement Les hypothèses liées à l environnement, énoncées ci-dessous, figurent dans la ST. L environnement TI fournit de l horodatage fiable à la TOE. Les ressources de traitement de la TOE sont situées dans des installations à accès contrôlé, ce qui empêchera tout accès physique non autorisé. La TOE est installée sur le matériel et le système d exploitation réservés à cette fin. 7.3 Clarification de la portée Le produit EMC NetWorker intègre une cryptographie validée en vertu du CAVP, mais n a pas fait l objet d une validation en vertu du Programme de validation des modules cryptographiques (PVMC) (FIPS-140). 8 Configuration évaluée La configuration évaluée du produit EMC NetWorker comprend : La TOE est une application logicielle répartie, soit, laquelle est constituée de ce qui suit : NetWorker Management Console (NMC) Applet v , édition 163, sur du matériel d ordinateur universel (GPC) exécutant Windows 7 SP1. Page 5 sur 12 -

10 NetWorker Management Console (NMC) Server v , édition 163, sur le matériel d un ordinateur universel exécutant Windows Server 2008 R2 SP1. NetWorker Server v , édition 163, sur le matériel d un ordinateur universel exécutant Windows Server 2008 R2 SP1. NetWorker Client v , édition 163, sur le matériel d un ordinateur universel exécutant soit Microsoft Windows 2008 R2 SP1 ou Red Hat Enterprise Linux 6. NetWorker Storage Node v , édition 163, sur le matériel d un ordinateur universel exécutant Windows Server 2008 R2 SP1. Les publications intitulées EMC NetWorker Release 8.0 Service Pack 1 Installation Guide et Guidance Documentation Supplement v0.4 décrivent les procédures nécessaires pour installer et exploiter la configuration évaluée du produit EMC NetWorker. 9 Documentation Les documents qu fournit aux utilisateurs sont les suivants : a. EMC NetWorker Release 8.0 Service Pack 1 Administration Guide, N/P , REV A01; b. EMC NetWorker Release 8.0 Service Pack 1 Command Reference Guide, N/P , REV A01; c. EMC NetWorker Release 8.0 Service Pack 1 Error Message Guide, N/P , REV A01; d. EMC NetWorker Release 8.0 Service Pack 1 Installation Guide, N/P , REV A01; e. EMC NetWorker Guidance Documentation Supplement v0.4 f. EMC NetWorker Release 8.0 and Service Packs Release Notes, N/P , REV A05, 14 décembre 2012; g. EMC NetWorker 8.0 Cumulative Hotfixes, avril Activités d analyse et d évaluation Les activités d analyse et d évaluation ont consisté en une évaluation structurée du produit EMC NetWorker, notamment des éléments suivants : Développement : Les évaluateurs ont analysé les spécifications fonctionnelles et la documentation de conception du produit EMC NetWorker. Ils ont établi que la conception décrivait de manière exacte et complète les interfaces TSF et les sous-systèmes TSF, de même que le processus des TSF lié à la mise en œuvre des exigences fonctionnelles de sécurité (SFR pour Security Functionality Requirement). Les évaluateurs ont également analysé la description de l architecture de sécurité du produit EMC NetWorker et ont établi Page 6 sur 12 -

11 que le processus d initialisation était sécurisé, que les fonctions de sécurité étaient protégées contre le trafiquage et les contournements et que les domaines de sécurité étaient maintenus. De plus, ils ont indépendamment vérifié que les renvois dans les documents de conception sont corrects. Guides : Les évaluateurs ont examiné les guides d utilisation préparatoires et opérationnels du produit EMC NetWorker et ont constaté qu ils décrivaient suffisamment en détail et sans ambiguïté la façon sûre de transformer la TOE en configuration évaluée et la manière d utiliser et de gérer le produit. Ils ont examiné et testé les guides d utilisation préparatoires et opérationnels et ont déterminé qu ils sont complets et suffisamment détaillés pour assurer une configuration sûre. Support au cycle de vie : Les évaluateurs ont analysé le système de gestion de la configuration du produit EMC NetWorker et la documentation connexe. Ils ont constaté que les éléments de configuration du produit étaient clairement indiqués. Le système de gestion de la configuration du développeur a été observé lors de la visite des lieux, et les évaluateurs ont constaté que ce système est évolué et bien développé. Les évaluateurs ont examiné la documentation de livraison et ont établi qu elle décrit toutes les procédures nécessaires pour préserver l intégrité du produit EMC NetWorker quand il est distribué aux utilisateurs. Les évaluateurs ont examiné les procédures de correction d anomalies utilisées par le développeur pour le produit EMC NetWorker. Lors d une visite du site, ils ont également examiné la preuve générée par le respect des procédures. Ils ont conclu que celles-ci étaient adéquates et permettaient de pister et de corriger les anomalies de sécurité et de communiquer cette information, et les corrections pertinentes, aux utilisateurs du produit. Évaluation des vulnérabilités : Les évaluateurs ont analysé de façon indépendante les vulnérabilités du produit EMC NetWorker. De plus, ils ont effectué une recherche dans les bases de données des vulnérabilités disponibles dans le domaine public afin de cerner des vulnérabilités potentielles du produit EMC NetWorker. Ils ont relevé des vulnérabilités potentielles; les tests de pénétration (voir section 11.3) ont toutefois démontré qu aucune des vulnérabilités potentielles n était exploitable dans l environnement opérationnel d EMC NetWorker. Toutes ces activités d évaluation ont obtenu la cote RÉUSSITE. 11 Essais des produits de sécurité des TI Les essais comportent les étapes suivantes : évaluation des tests faits par le développeur, exécution de tests fonctionnels indépendants, et exécution de tests de pénétration. Page 7 sur 12 -

12 11.1 Évaluation des tests par les développeurs Les évaluateurs ont vérifié que le développeur avait satisfait à ses responsabilités en matière de tests en examinant les preuves connexes ainsi que les résultats consignés dans le RTE 2. Les évaluateurs ont analysé la couverture des tests du développeur et ont conclu qu elle était complète et précise. La correspondance entre la spécification fonctionnelle et les tests indiqués dans la documentation des tests du développeur est complète Tests fonctionnels indépendants Pendant l évaluation, les évaluateurs ont mis au point des tests indépendants en examinant les documents de conception et les guides d utilisation et d administration, ainsi que la documentation des tests réalisés par le développeur, en observant et exécutant un échantillon de tests du développeur, et en créant des scénarios de test en plus des tests réalisés par le développeur. Tous les tests ont été planifiés et documentés de manière suffisamment détaillée pour permettre la reproductibilité des procédures d essai et des résultats. Cette approche de couverture des tests a permis d obtenir la liste ci-dessous des objectifs de test de l évaluation d EWA-Canada. a. Réexécution des tests du développeur : Ce test vise à répéter un sous-ensemble des tests du développeur. b. Vérification de la configuration connue : Ce test vise à confirmer que la TOE peut être installée et configurée dans la configuration évaluée, tel qu il est indiqué dans la ST. c. Accès à la clé privée par l entremise du nœud de stockage : Ce test vise à confirmer que la clé privée utilisée pour l authentification du démon n est pas visible de l interface de ligne de commande (CLI pour Command Line Interface) du nœud de stockage. d. Administration des attributs de sécurité : a. Administrateur de la sécurité : Ce test vise à confirmer que l administrateur de la sécurité est capable d exécuter les opérations comme le l indique la ST. b. Administrateur de l application : Ce test vise à confirmer que l administrateur de l application est capable d exécuter les opérations comme le l indique la ST. 2 Le rapport technique d'évaluation est un document du SCCC qui contient de l'information exclusive au propriétaire et/ou à l'évaluateur, et qui n'est pas rendu public. Page 8 sur 12 -

13 c. Gestion du journal de vérification : Ce test vise à confirmer que l administrateur de la sécurité est capable d exécuter les opérations liées au journal de vérification comme le l indique la ST. e. Rôles et permissions : Ce test vise à confirmer que des utilisateurs en particulier sont capables d exécuter les opérations liées aux rôles et aux permissions qui leur sont attribués comme l indique la ST Tests de pénétration indépendants Après l examen indépendant des bases de données sur les vulnérabilités du domaine public et de tous les résultats de l évaluation, les évaluateurs ont effectué des tests indépendants et limités de pénétration. Les tests de pénétration concernaient principalement ce qui suit : a. Analyse par outils : Ce test vise à analyser la TOE au moyen de Nessus pour découvrir des vulnérabilités. b. Détection des fuites d information : Ce test vise à confirmer, au moyen de Wireshark, que le trafic entre NetWorker Server et NetWorker Storage Node est protégé. c. Ouvertures de session utilisateur parallèles : Ce test vise à confirmer que le système NetWorker n est pas compromis par l ouverture de sessions administrateur en parallèle. d. Panne d électricité : Ce test vise à confirmer que le système NetWorker n est pas compromis par une panne d électricité. e. Manque d espace pour la sauvegarde : Ce test vise à confirmer que le système NetWorker n est pas compromis par une tentative de sauvegarde sur un dispositif n ayant pas suffisamment d espace. f. Permissions pour la restauration de fichiers : Ce test vise à confirmer qu un client ne peut restaurer que les fichiers pour lesquels il détient les permissions requises. g. Données invalides dans la CLI : Ce test vise à confirmer que l entrée de données invalides ne créera pas d utilisateur non valide. h. Capacité de contournement : Ce test vise à vérifier s il est possible de contourner les fonctions de sécurité de la TOE. Les tests de pénétration indépendants n ont permis de découvrir aucune vulnérabilité exploitable dans l environnement d exploitation prévu Déroulement des tests Le produit EMC NetWorker a fait l objet d une série complète de tests fonctionnels et de pénétration indépendants documentés de manière officielle. Les tests ont eu lieu dans le laboratoire du développeur au 1111, boul. International, Burlington (Ontario). Les activités Page 9 sur 12 -

14 détaillées de test, y compris les configurations, les procédures, les scénarios de test, les résultats prévus et les résultats observés, sont documentées dans un document de résultats de test distinct Résultats des tests Les tests réalisés par le développeur et les tests fonctionnels indépendants ont produit les résultats prévus, ce qui donne l assurance que le produit EMC NetWorker se comporte de la manière spécifiée dans la ST et dans les spécifications fonctionnelles. 12 Résultats de l évaluation Cette évaluation a mené à l obtention du niveau d assurance EAL 2 +. Toutes les activités d évaluation ont obtenu la cote RÉUSSITE. Ces résultats sont corroborés par les preuves contenues dans le RTE. 13 Commentaires, observations et recommandations de l évaluateur Il est important de noter l inclusion du fichier de directive de chiffrement au moment de la configuration initiale du client NetWorker. Le guide Guidance Supplement contient des instructions sur la création de cette directive. Les directives doivent être mises en œuvre pour assurer la protection des données entre les parties de la TOE. Les clients n ayant aucune expérience avec NetWorker peuvent faire appel aux services professionnels d EMC afin de s assurer de respecter la configuration évaluée. 14 Acronymes, abréviations et sigles Acronyme, abréviation ou sigle Description 3DES AES CAVP CECC CLI DRBG DSA Triple Data Encryption Standard (norme 3DES) Advanced Encryption Standard (norme de cryptage avancé) Cryptographic Algorithm Validation Program (programme de validation des algorithmes cryptographiques) Centre d évaluation selon les Critères communs Command Line Interface (interface de ligne de commande) Deterministic Random Bit Generator (générateur déterministe de bits aléatoires) Digital Signature Algorithm (algorithme de signature numérique) Page 10 sur 12 -

15 Acronyme, abréviation ou sigle EAL EEPSTI FIPS GC GPC HMAC LPC NMC PALCAN PRNG PVMC RSA RTE SCCC SFR SHA-1 ST TI TOE TSF Description Evaluation Assurance Level (niveau d assurance de l évaluation) Évaluation et essais de produits de sécurité des technologies de l information Federal Information Processing Standard gestion des configurations General Purpose Computer (ordinateur universel) Hash Message Authentication Code Liste des produits certifiés NetWorker Management Console (console de gestion NetWorker) Programme d accréditation des laboratoires Canada Pseudorandom Number Generator (Générateur de nombres pseudo-aléatoires) Program de validation des modules cryptographiques Rivest, Shamir, Aldeman (algorithme RSA) Rapport technique d évaluation Schéma canadien d évaluation et de certification selon les critères communs (SCCC) Security Functional Requirement (Exigences fonctionnelles de sécurité) Secure Hash Algorithm (algorithme de hachage) Security Target (cible de sécurité) Technologie de l information Target of Evaluation (cible d évaluation) TOE Security Functionality (fonctionnalité de sécurité de la TOE) 15 Références Voici tous les documents de référence utilisés pour la compilation du présent rapport : a. SCCC, Publication n o 4, Contrôle technique, version 1.8, octobre b. Critères communs pour l évaluation de la sécurité des technologies de l information, version 3.1, révision 4, septembre Page 11 sur 12 -

16 c. Méthodologie d évaluation commune pour la sécurité des technologies de l information, version 3.1, révision 4, septembre d. EMC NetWorker v Security Target, 1.1, 29 octobre e. Evaluation Technical Report EMC NetWorker v , 29 octobre 2013, v3.1. Page 12 sur 12 -

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 2 + du produit Data Loss Prevention Version 11.1.1 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre d organisme de certification dans

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification BMC Real End User Experience Monitoring and Analytics 2.5 Préparé par le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Memory Arrays avec Memory Gateways Version 5.5.2 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 2 + du produit EMC RecoverPoint version 3.4 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre d organisme de certification dans le cadre

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 4 + du produit VMware ESX 4.0 Update 1 and vcenter Server 4.0 Update 1 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre d organisme de

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification NetApp Data ONTAP v8.1.1 7-Mode Préparé par : le Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien d évaluation

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 2+ du produit Symantec Endpoint Protection Version 12.1.2 Préparé par : Centre de la sécurité des télécommunications Canada Organisme de certification Schéma canadien

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Préparé par : le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 3 + du produit Symantec Risk Automation Suite 4.0.5 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre d organisme de certification dans

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification McAfee Management for Optimized Virtual Environments Antivirus version 3.0.0 with epolicy Orchestrator version 5.1.1 Préparé par Le Centre de la sécurité des télécommunications

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification NetScout ngeniusone Unified Performance Management Platform V5.2.1 and ngenius InfiniStream V5.2.1 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification, version de base RÉVISION v2.8.2 préparé par le Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien d évaluation

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 4+ de Firewall Enterprise v8.2.0 and Firewall Enterprise Control Center v5.2.0 Préparé par le Centre de la sécurité des télécommunications Canada Organisme de certification

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 4+ du produit Riverbed Steelhead Appliance v4.1 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications Canada à titre d organisme de certification dans le

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 2+ du produit de Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications, à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien d évaluation

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 4 du système Check VPN- 1/FireWall-1 Next Generation Feature Pack 1 Préparée par : Le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Oracle Préparé par le Centre de la sécurité des télécommunications Organisme de certification : Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs Gouvernement

Plus en détail

PASS v2.0 : solution d authentification unique basée sur les composants Shibboleth Service Provider v2.5.1 et Identity Provider v2.3.

PASS v2.0 : solution d authentification unique basée sur les composants Shibboleth Service Provider v2.5.1 et Identity Provider v2.3. PREM IE R M IN IS T R E Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information PASS v2.0 : solution d authentification unique basée sur

Plus en détail

I.1. Chiffrement I.1.1 Chiffrement symétrique I.1.2 Chiffrement asymétrique I.2 La signature numérique I.2.1 Les fonctions de hachage I.2.

I.1. Chiffrement I.1.1 Chiffrement symétrique I.1.2 Chiffrement asymétrique I.2 La signature numérique I.2.1 Les fonctions de hachage I.2. DTIC@Alg 2012 16 et 17 mai 2012, CERIST, Alger, Algérie Aspects techniques et juridiques de la signature électronique et de la certification électronique Mohammed Ouamrane, Idir Rassoul Laboratoire de

Plus en détail

Annexe 8. Documents et URL de référence

Annexe 8. Documents et URL de référence Documents et URL de référence Normes et standards Normes ANSI ANSI X9.30:1-1997, Public Key Cryptography for the Financial Services Industry: Part 1: The Digital Signature Algorithm (DSA) (revision of

Plus en détail

Rapport de certification ANSSI-CSPN-2011/14. Fonctionnalités de pare-feu de StoneGate Firewall/VPN 5.2.4 build 8069

Rapport de certification ANSSI-CSPN-2011/14. Fonctionnalités de pare-feu de StoneGate Firewall/VPN 5.2.4 build 8069 PREM IE R M IN IS T R E Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Rapport de certification ANSSI-CSPN-2011/14 Fonctionnalités

Plus en détail

Introduction à l ISO/IEC 17025:2005

Introduction à l ISO/IEC 17025:2005 Introduction à l ISO/IEC 17025:2005 Relation avec d autres normes de Management de la Qualité Formation Assurance Qualité LNCM, Rabat 27-29 Novembre 2007 Marta Miquel, EDQM-CoE 1 Histoire de l ISO/IEC

Plus en détail

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la sécurité des technologies de l information (TI) Rapport final

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la sécurité des technologies de l information (TI) Rapport final Il y a un astérisque quand des renseignements sensibles ont été enlevés aux termes de la Loi sur l'accès à l'information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels. BUREAU DU CONSEIL

Plus en détail

Rapport de certification PP/0002

Rapport de certification PP/0002 PREMIER MINISTRE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DE LA DÉFENSE NATIONALE SERVICE CENTRAL DE LA SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION Schéma Français d Évaluation et de Certification de la Sécurité des Technologies de

Plus en détail

Rapport de certification ANSSI-CSPN-2010/07. KeePass Version 2.10 Portable

Rapport de certification ANSSI-CSPN-2010/07. KeePass Version 2.10 Portable PREM IE R M IN IS T R E Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Rapport de certification ANSSI-CSPN-2010/07 KeePass Version

Plus en détail

Standard de contrôle de sécurité WLA

Standard de contrôle de sécurité WLA Standard de contrôle de sécurité WLA Standard de sécurité et d intégrité des activités de loterie et de jeu WLA-SCS:2012 Association mondiale des loteries (World Lottery Association) Édition Novembre 2014

Plus en détail

Journées MATHRICE "Dijon-Besançon" DIJON 15-17 mars 2011. Projet MySafeKey Authentification par clé USB

Journées MATHRICE Dijon-Besançon DIJON 15-17 mars 2011. Projet MySafeKey Authentification par clé USB Journées MATHRICE "Dijon-Besançon" DIJON 15-17 mars 2011 1/23 Projet MySafeKey Authentification par clé USB Sommaire 2/23 Introduction Authentification au Système d'information Problématiques des mots

Plus en détail

Dynamic Computing Services solution de backup. White Paper Stefan Ruckstuhl

Dynamic Computing Services solution de backup. White Paper Stefan Ruckstuhl Dynamic Computing Services solution de backup White Paper Stefan Ruckstuhl Résumé pour les décideurs Contenu de ce White Paper Description de solutions de backup faciles à réaliser pour des serveurs virtuels

Plus en détail

Signature électronique. Romain Kolb 31/10/2008

Signature électronique. Romain Kolb 31/10/2008 Romain Kolb 31/10/2008 Signature électronique Sommaire I. Introduction... 3 1. Motivations... 3 2. Définition... 3 3. La signature électronique en bref... 3 II. Fonctionnement... 4 1. Notions requises...

Plus en détail

Entente administrative sur la certification de produits conclue entre. la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC)

Entente administrative sur la certification de produits conclue entre. la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC) Entente administrative sur la certification de produits conclue entre la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC) et l Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) (ci-après

Plus en détail

Rapport de certification PP/0101

Rapport de certification PP/0101 PREMIER MINISTRE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DE LA DÉFENSE NATIONALE SERVICE CENTRAL DE LA SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION Schéma Français d Évaluation et de Certification de la Sécurité des Technologies de

Plus en détail

Cryptologie. Algorithmes à clé publique. Jean-Marc Robert. Génie logiciel et des TI

Cryptologie. Algorithmes à clé publique. Jean-Marc Robert. Génie logiciel et des TI Cryptologie Algorithmes à clé publique Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Plan de la présentation Introduction Cryptographie à clé publique Les principes essentiels La signature électronique Infrastructures

Plus en détail

NORMES TECHNIQUES POUR UNE INTEROPERABILITE DES CARTES D IDENTITE ELECTRONIQUES

NORMES TECHNIQUES POUR UNE INTEROPERABILITE DES CARTES D IDENTITE ELECTRONIQUES Représentant les avocats d Europe Representing Europe s lawyers NORMES TECHNIQUES POUR UNE INTEROPERABILITE DES CARTES D IDENTITE ELECTRONIQUES Normes techniques pour une interopérabilité des cartes d

Plus en détail

CA SIC Directives de certification Certificate Practice Statement (CPS) du SIC Customer ID CA 1024 Level 2

CA SIC Directives de certification Certificate Practice Statement (CPS) du SIC Customer ID CA 1024 Level 2 CA SIC Directives de certification Certificate Practice Statement (CPS) du SIC Customer ID CA 1024 Level 2 Version 2.2 / Decembre 2012 1 Notes Les informations de ce document vous sont fournies sans garantie

Plus en détail

Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Vue d ensemble et vocabulaire

Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Vue d ensemble et vocabulaire NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 27000 Troisième édition 2014-01-15 Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Vue d ensemble et vocabulaire

Plus en détail

FORMATION SUR «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE

FORMATION SUR «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE FORMATION SUR «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE ET SECURITE DES TRANSACTIONS ELECTRONIQUES : STANDARDS, ALGORITHMES DE HACHAGE ET PKI» DU 22 AU 26 JUIN 2015 TUNIS (TUNISIE) CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE ET SECURITE DES

Plus en détail

ARKOON FAST360/5.0. Cible de sécurité Critères Communs Niveau EAL3+ Reference : ST_ARKOON_FAST360_50 Version 2.6 Date : 14/09/2011

ARKOON FAST360/5.0. Cible de sécurité Critères Communs Niveau EAL3+ Reference : ST_ARKOON_FAST360_50 Version 2.6 Date : 14/09/2011 ARKOON FAST360/5.0 Cible de sécurité Critères Communs Niveau EAL3+ Reference : ST_ARKOON_FAST360_50 Version 2.6 Date : 14/09/2011 ARKOON Network Security 1, place Verrazzano - 69009 Lyon France Page 1

Plus en détail

Rapport de certification PP/0308. Profil de protection «Cryptographic Module for CSP Signing Operations with Backup» Version 0.28

Rapport de certification PP/0308. Profil de protection «Cryptographic Module for CSP Signing Operations with Backup» Version 0.28 PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense nationale Direction centrale de la sécurité des systèmes d'information Profil de protection «Cryptographic Module for CSP Signing Operations with Backup»

Plus en détail

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PARTIE I INTERPRÉTATION 1. (1) Sauf indication contraire, les mots et expressions utilisés dans le présent règlement ont le sens qui leur est donné dans la Loi

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Conseils sur l autoévaluation en matière de cybersécurité

NOTE D INFORMATION. Conseils sur l autoévaluation en matière de cybersécurité Date : Le 28 octobre 2013 NOTE D INFORMATION Destinataires : Institutions financières fédérales Objet : Conseils sur l autoévaluation en matière de cybersécurité Les cyberattaques sont de plus en plus

Plus en détail

EMV, S.E.T et 3D Secure

EMV, S.E.T et 3D Secure Sécurité des transactionsti A Carte Bancaire EMV, S.E.T et 3D Secure Dr. Nabil EL KADHI nelkadhi@club-internet.fr; Directeur du Laboratoire L.E.R.I.A. www.leria.eu Professeur permanant A EPITECH www.epitech.net

Plus en détail

Windows Server 2008 Sécurité ADMINISTRATION ET CONFIGURATION DE LA SECURITE OLIVIER D.

Windows Server 2008 Sécurité ADMINISTRATION ET CONFIGURATION DE LA SECURITE OLIVIER D. 2013 Windows Server 2008 Sécurité ADMINISTRATION ET CONFIGURATION DE LA SECURITE OLIVIER D. Table des matières 1 Les architectures sécurisées... 3 2 La PKI : Autorité de certification... 6 3 Installation

Plus en détail

Déploiement d iphone et d ipad Gestion des appareils mobiles (MDM)

Déploiement d iphone et d ipad Gestion des appareils mobiles (MDM) Déploiement d iphone et d ipad Gestion des appareils mobiles (MDM) ios prend en charge la gestion des appareils mobiles (MDM), donnant aux entreprises la possibilité de gérer le déploiement d iphone et

Plus en détail

DES SAUVEGARDES ET DES RESTAURATIONS DE DONNEES SANS CONTRAINTES DE LIEU NI DE TEMPS

DES SAUVEGARDES ET DES RESTAURATIONS DE DONNEES SANS CONTRAINTES DE LIEU NI DE TEMPS POURQUOI CHOISIR ACRONIS BACKUP TO CLOUD? Les volumes de données que votre entreprise doit gérer et les coûts correspondants de sauvegarde et de maintenance augmentent de manière exponentielle. La virtualisation,

Plus en détail

Manuel logiciel client Java

Manuel logiciel client Java Manuel logiciel client Java 2 Copyright Systancia 2012 Tous droits réservés Les informations fournies dans le présent document sont fournies à titre d information, et de ce fait ne font l objet d aucun

Plus en détail

ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION NORME 012 NORME DE SÉCURITÉ DES IMAGES

ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION NORME 012 NORME DE SÉCURITÉ DES IMAGES ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION NORME 012 NORME DE SÉCURITÉ DES IMAGES 2013 ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS 2013 CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION Cette règle est protégée

Plus en détail

Rapport de certification ANSSI-CC-2010/15. OmniPCX Enterprise Solution : logiciels OmniPCX Enterprise (release 9.0) et OmniVista 4760 (release 5.

Rapport de certification ANSSI-CC-2010/15. OmniPCX Enterprise Solution : logiciels OmniPCX Enterprise (release 9.0) et OmniVista 4760 (release 5. PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information OmniPCX Enterprise Solution : logiciels OmniPCX Enterprise (release 9.0) et OmniVista

Plus en détail

Rapport de certification ANSSI-CC-2011/48. Logiciel FAST360, version 5.0/22

Rapport de certification ANSSI-CC-2011/48. Logiciel FAST360, version 5.0/22 PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Rapport de certification ANSSI-CC-2011/48 Logiciel FAST360, version

Plus en détail

Rapport de certification ANSSI-CC-2012/47. EJBCA, version 5.0.4

Rapport de certification ANSSI-CC-2012/47. EJBCA, version 5.0.4 PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Rapport de certification ANSSI-CC-2012/47 EJBCA, version 5.0.4

Plus en détail

StoneGate Firewall/VPN

StoneGate Firewall/VPN Stonesoft Corporation StoneGate Firewall/VPN Version 5.2.4 Build 8069 CIBLE DE SÉCURITÉ VERSION 1.2 Stonesoft Corporation Itälahdenkatu 22 A, FIN-0210 Helsinki, Finlande SOMMAIRE SECTION PAGE 1.1 IDENTIFICATION

Plus en détail

www.thales-esecurity.com COMMERCIAL IN CONFIDENCE

www.thales-esecurity.com COMMERCIAL IN CONFIDENCE www.thales-esecurity.com www.thales-esecurity.com PCI-DSS data protection : Impact sur l industrie de paiement Aurélien Narcisse 3 / Introduction PCI DSS? Signification? Conformité? 4 / Introduction au

Plus en détail

EVault Endpoint Protection en détails : Gestion de l entreprise, Sauvegarde, Restauration et Sécurité

EVault Endpoint Protection en détails : Gestion de l entreprise, Sauvegarde, Restauration et Sécurité en détails : Gestion de l entreprise, Sauvegarde, Restauration et Sécurité Vue d ensemble des principaux avantages Permet au service informatique de gérer les données mobiles en définissant des règles

Plus en détail

Annexe A : Énoncé des travaux. Service d interconnexion Internet (SII) pour Services partagés Canada (SPC)

Annexe A : Énoncé des travaux. Service d interconnexion Internet (SII) pour Services partagés Canada (SPC) Service d interconnexion Internet (SII) pour Services partagés Canada (SPC) Date : Le 6 mai 2013 TABLE DES MATIÈRES 1 INTRODUCTION... 3 2 EXIGENCES RELATIVES AU SII... 3 2.1 INFRASTRUCTURE ET TOPOLOGIE...

Plus en détail

Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité des données Récapitulatif des modifications de

Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité des données Récapitulatif des modifications de Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité des données Récapitulatif des modifications de la norme PCI DSS entre les versions 2.0 et 3.0 Novembre 2013 Introduction Ce document apporte un

Plus en détail

Du 03 au 07 Février 2014 Tunis (Tunisie)

Du 03 au 07 Février 2014 Tunis (Tunisie) FORMATION SUR LA «CRYPTOGRAPHIE APPLIQUEE ET SECURITE DES TRANSACTIONS ELECTRONIQUES» POUR LES OPERATEURS ET REGULATEURS DE TELECOMMUNICATION Du 03 au 07 Février 2014 Tunis (Tunisie) CRYPTOGRAPHIE ET SECURITE

Plus en détail

Sécurité des réseaux IPSec

Sécurité des réseaux IPSec Sécurité des réseaux IPSec A. Guermouche A. Guermouche Cours 4 : IPSec 1 Plan 1. A. Guermouche Cours 4 : IPSec 2 Plan 1. A. Guermouche Cours 4 : IPSec 3 Pourquoi? Premier constat sur l aspect critique

Plus en détail

Livre blanc. Sécuriser les échanges

Livre blanc. Sécuriser les échanges Livre blanc d information Sécuriser les échanges par emails Octobre 2013 www.bssi.fr @BSSI_Conseil «Sécuriser les échanges d information par emails» Par David Isal Consultant en Sécurité des Systèmes d

Plus en détail

Programme-cadre européen pour la recherche et l innovation. Horizon 2020. Lignes directrices pour la gestion des données dans Horizon 2020

Programme-cadre européen pour la recherche et l innovation. Horizon 2020. Lignes directrices pour la gestion des données dans Horizon 2020 Programme-cadre européen pour la recherche et l innovation Horizon 2020 Lignes directrices pour la gestion des données dans Horizon 2020 Version 1.0 11 décembre 2013 Titre original : Guidelines on Data

Plus en détail

Créer et partager des fichiers

Créer et partager des fichiers Créer et partager des fichiers Le rôle Services de fichiers... 246 Les autorisations de fichiers NTFS... 255 Recherche de comptes d utilisateurs et d ordinateurs dans Active Directory... 262 Délégation

Plus en détail

Catalogue de critères pour la reconnaissance de plateformes alternatives. Annexe 4

Catalogue de critères pour la reconnaissance de plateformes alternatives. Annexe 4 Catalogue de critères pour la reconnaissance de plateformes alternatives Annexe 4 Table des matières 1 Objectif et contenu 3 2 Notions 3 2.1 Fournisseur... 3 2.2 Plateforme... 3 3 Exigences relatives à

Plus en détail

Évaluation et Certification Carlos MARTIN Responsable du Centre de Certification de la Sécurité des Technologies de l Information

Évaluation et Certification Carlos MARTIN Responsable du Centre de Certification de la Sécurité des Technologies de l Information Évaluation et Certification Carlos MARTIN Responsable du Centre de Certification de la Sécurité des Technologies de l Information Organisme de certification Comité directeur de la certification des T.I.

Plus en détail

EMC Retrospect 7.5 pour Windows. Logiciel de sauvegarde

EMC Retrospect 7.5 pour Windows. Logiciel de sauvegarde EMC Retrospect 7.5 pour Windows Logiciel de sauvegarde Protection des données des PMI/PME et TPE Le logiciel de sauvegarde et de restauration EMC Retrospect fournit une protection des données automatisée

Plus en détail

Guide pratique spécifique pour la mise en place d un accès Wifi

Guide pratique spécifique pour la mise en place d un accès Wifi MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Guide pratique spécifique pour la mise en place d un accès Wifi Politique Générale de Sécurité des Systèmes d Information de Santé (PGSSI-S)- Mai 2014 - V1.0

Plus en détail

Récapitulatif des modifications entre les versions 2.0 et 3.0

Récapitulatif des modifications entre les versions 2.0 et 3.0 Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité des données d application de paiement Récapitulatif des modifications entre les versions 2.0 et 3.0 Novembre 2013 Introduction Ce document apporte

Plus en détail

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada Conseil de recherches en sciences humaines du Canada Annexe à la Déclaration de responsabilité de la direction englobant le contrôle interne en matière de rapports financiers (non vérifiée) Exercice 2011-2012

Plus en détail

LES NOUVEAUTES DE COST AND PROFITABILITY MANAGEMENT 8.1

LES NOUVEAUTES DE COST AND PROFITABILITY MANAGEMENT 8.1 LES NOUVEAUTES DE COST AND PROFITABILITY MANAGEMENT 8.1 SAS Cost and Profitability Management, également appelé CPM (ou C&P), est le nouveau nom de la solution SAS Activity-Based Management. Cette version

Plus en détail

POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE

POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE BELAC 2-003 Rev 1-2014 POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE Les versions des documents du système de management de BELAC telles que disponibles sur le site

Plus en détail

ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION RÈGLE E2

ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION RÈGLE E2 ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION RÈGLE E2 ÉCHANGE D EFFETS DE PAIEMENT EN LIGNE ÉLECTRONIQUE AUX FINS DE LA COMPENSATION ET DU RÈGLEMENT 2013 ASSOCIATION CANADIENNE DES

Plus en détail

Transport Layer Security (TLS) Guide de mise en œuvre. Version: 1.0

Transport Layer Security (TLS) Guide de mise en œuvre. Version: 1.0 Transport Layer Security (TLS) Guide de mise en œuvre Version: 1.0 15 mai, 2013 Table des matières Aperçu... 2 Reconnaissances... 2 Introduction de TLS... 2 Comment fonctionne TLS... 2 Comment mon organisation

Plus en détail

Routeur Chiffrant Navista Version 2.8.0. Et le protocole de chiffrement du Réseau Privé Virtuel Navista Tunneling System - NTS Version 3.1.

Routeur Chiffrant Navista Version 2.8.0. Et le protocole de chiffrement du Réseau Privé Virtuel Navista Tunneling System - NTS Version 3.1. Routeur Chiffrant Navista Version 2.8.0 Et le protocole de chiffrement du Réseau Privé Virtuel Navista Tunneling System - NTS Version 3.1.0 Cibles de sécurité C.S.P.N Référence : NTS-310-CSPN-CIBLES-1.05

Plus en détail

La sécurité dans les grilles

La sécurité dans les grilles La sécurité dans les grilles Yves Denneulin Laboratoire ID/IMAG Plan Introduction les dangers dont il faut se protéger Les propriétés à assurer Les bases de la sécurité Protocoles cryptographiques Utilisation

Plus en détail

Concept Compumatica Secure Mobile

Concept Compumatica Secure Mobile LivreBlanc Concept Compumatica Secure Mobile La solution voix et SMS sécurisés pour les organisations et Compumatica secure networks 2014 Compumatica secure networks www.compumatica.com La solution voix

Plus en détail

Mettre en place un accès sécurisé à travers Internet

Mettre en place un accès sécurisé à travers Internet Mettre en place un accès sécurisé à travers Internet Dans cette partie vous verrez comment configurer votre serveur en tant que serveur d accès distant. Dans un premier temps, les méthodes pour configurer

Plus en détail

un état de changement

un état de changement un état de changement Bulletin bimestriel à l intention des organismes sans but lucratif Février 2013 Dans ce numéro Nouvelles normes comptables pour les organismes sans but lucratif Introduction Les organismes

Plus en détail

Symantec Endpoint Protection 12.1.5 Fiche technique

Symantec Endpoint Protection 12.1.5 Fiche technique Symantec Endpoint Protection 12.1.5 Fiche technique Fiche technique : Sécurité des terminaux Présentation Outre les attaques massives à grande échelle qu ils perpétuent, les logiciels malveillants ont

Plus en détail

Introduction. Littéralement : «Services de gestion des droits liés à l Active Directory» ADRMS Windows Serveur 2008 un nouveau rôle

Introduction. Littéralement : «Services de gestion des droits liés à l Active Directory» ADRMS Windows Serveur 2008 un nouveau rôle Raphael Motais de Narbonne IR3 2010/2011 Active Directory Right Management Services 2 Introduction Littéralement : «Services de gestion des droits liés à l Active Directory» ADRMS Windows Serveur 2008

Plus en détail

L Office national de l énergie a produit la version finale du rapport d audit du programme de gestion de l intégrité d Enbridge.

L Office national de l énergie a produit la version finale du rapport d audit du programme de gestion de l intégrité d Enbridge. Dossier Le 31 mars 2015 Monsieur Guy Jarvis Président, Oléoducs Dirigeant responsable aux termes de la Loi sur l Office national de l énergie Pipelines Enbridge Inc. Fifth Avenue Place, bureau 3000 425,

Plus en détail

Guide d administration de Microsoft Exchange ActiveSync

Guide d administration de Microsoft Exchange ActiveSync Guide d administration de Microsoft Exchange ActiveSync Copyright 2005 palmone, Inc. Tous droits réservés. palmone, HotSync, Treo, VersaMail et Palm OS sont des marques commerciales ou déposées dont palmone,

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free.

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free. 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Page:1/11 http://robert.cireddu.free.fr/sin LES DÉFENSES Objectifs du COURS : Ce cours traitera essentiellement

Plus en détail

KASPERSKY SECURITY FOR BUSINESS

KASPERSKY SECURITY FOR BUSINESS KASPERSKY SECURITY FOR BUSINESS IDENTIFIER. CONTRÔLER. PROTÉGER. Guide de migration RENOUVELLEMENTS ET MISES À NIVEAU DES LICENCES : Guide de migration PRÉSENTATION DE LA NOUVELLE GAMME ENDPOINT SECURITY

Plus en détail

Les nouveautés d AppliDis Fusion 4 Service Pack 1

Les nouveautés d AppliDis Fusion 4 Service Pack 1 Les nouveautés d AppliDis Fusion 4 Service Pack 1 Systancia Publication : Septembre 2010 Résumé La nouvelle version AppliDis Fusion 4 Service Pack 1 apporte des changements importants au produit AppliDis

Plus en détail

Le rôle Serveur NPS et Protection d accès réseau

Le rôle Serveur NPS et Protection d accès réseau Le rôle Serveur NPS et Protection d accès réseau 1 Vue d'ensemble du module Installation et configuration d'un serveur NPS Configuration de clients et de serveurs RADIUS Méthodes d'authentification NPS

Plus en détail

Le Cercle Vertueux du Cloud Public

Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cloud public rencontre un intérêt croissant auprès de tous les directeurs IT voulant planifier les stratégies informatiques de leur

Plus en détail

Symantec Control Compliance Suite 8.6

Symantec Control Compliance Suite 8.6 Automatiser et gérer la conformité IT dans le cadre de la réduction des coûts et de la complexité Présentation Symantec Control Compliance Suite automatise les principaux processus de conformité informatique.

Plus en détail

WIFI sécurisé en entreprise (sur un Active Directory 2008)

WIFI sécurisé en entreprise (sur un Active Directory 2008) Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation Commerciale 3.0 non transposé. Le document est librement diffusable dans le contexte de

Plus en détail

Conditions générales. Utilisateurs de machine à affranchir

Conditions générales. Utilisateurs de machine à affranchir Conditions générales Utilisateurs de machine à affranchir Conditions générales En vigueur le 12 janvier 2015 MC Marque de commerce de la Société canadienne des postes. MO Marque officielle de la Société

Plus en détail

Réseaux Privés Virtuels

Réseaux Privés Virtuels Réseaux Privés Virtuels Introduction Théorie Standards VPN basés sur des standards VPN non standards Nouvelles technologies, WiFi, MPLS Gestion d'un VPN, Gestion d'une PKI Introduction Organisation du

Plus en détail

POLITIQUE DE CERTIFICATION DE L'AC KEYNECTIS SSL RGS * (authentification serveur) Date : 12/08/2011

POLITIQUE DE CERTIFICATION DE L'AC KEYNECTIS SSL RGS * (authentification serveur) Date : 12/08/2011 POLITIQUE DE CERTIFICATION DE L'AC KEYNECTIS SSL RGS * (authentification serveur) Date : 12/08/2011 POLITIQUE DE CERTIFICATION : AC KEYNECTIS SSL RGS * (AUTHENTIFICATION SERVEUR) Objet: Ce document consiste

Plus en détail

Présentation. LogMeIn Rescue. Architecture de LogMeIn Rescue

Présentation. LogMeIn Rescue. Architecture de LogMeIn Rescue LogMeIn Ce document propose un aperçu de l architecture de LogMeIn. 1 Introduction 2 Confidentialité des données 3 Authentification 4 Validation des clés 5 Échange de messages 6 Authentification et autorisation

Plus en détail

Perso. SmartCard. Mail distribution. Annuaire LDAP. SmartCard Distribution OCSP. Codes mobiles ActivX Applet. CRLs

Perso. SmartCard. Mail distribution. Annuaire LDAP. SmartCard Distribution OCSP. Codes mobiles ActivX Applet. CRLs HASH LOGIC s e c u r i t y s o l u t i o n s Version 1.0 de Janvier 2007 PKI Server Une solution simple, performante et économique Les projets ayant besoin d'une infrastructure PKI sont souvent freinés

Plus en détail

Les 7 méthodes d authentification. les plus utilisées. Sommaire. Un livre blanc Evidian

Les 7 méthodes d authentification. les plus utilisées. Sommaire. Un livre blanc Evidian Les 7 méthodes d authentification les plus utilisées Un livre blanc Evidian Appliquez votre politique d authentification grâce au SSO d entreprise. Par Stéphane Vinsot Chef de produit Version 1.0 Sommaire

Plus en détail

TOTAL STREAM PROTECTION IS THE KEY. Les critères communs et la certification. Christian Damour christian.damour@aql.fr. Yann Berson yann@webwasher.

TOTAL STREAM PROTECTION IS THE KEY. Les critères communs et la certification. Christian Damour christian.damour@aql.fr. Yann Berson yann@webwasher. TOTAL STREAM PROTECTION IS THE KEY Les critères communs et la certification Christian Damour christian.damour@aql.fr Yann Berson yann@webwasher.com Agenda Historique des critères communs Que sont les critères

Plus en détail

EMC AVAMAR. Logiciel et système de sauvegarde avec déduplication

EMC AVAMAR. Logiciel et système de sauvegarde avec déduplication EMC AVAMAR Logiciel et système de sauvegarde avec déduplication Avantages clés Les données sont dédupliquées à la source (client), avant leur transfert sur le réseau Idéal pour la protection des environnements

Plus en détail

www.netexplorer.fr contact@netexplorer.fr

www.netexplorer.fr contact@netexplorer.fr www.netexplorer.fr 05 61 61 20 10 contact@netexplorer.fr Sommaire Sécurité applicative... 3 Authentification... 3 Chiffrement... 4 Traçabilité... 4 Audits... 5 Sécurité infrastructure... 6 Datacenters...

Plus en détail

Options de déploiement de Seagate Instant Secure Erase

Options de déploiement de Seagate Instant Secure Erase Article technique Options de déploiement de Introduction Lorsqu un disque dur est extrait d un centre de données physiquement protégé et remis à des tiers, le risque est bien réel pour les données encore

Plus en détail

Sommaire Introduction Les bases de la cryptographie Introduction aux concepts d infrastructure à clés publiques Conclusions Références

Sommaire Introduction Les bases de la cryptographie Introduction aux concepts d infrastructure à clés publiques Conclusions Références Sommaire Introduction Les bases de la cryptographie Introduction aux concepts d infrastructure à clés publiques Conclusions Références 2 http://securit.free.fr Introduction aux concepts de PKI Page 1/20

Plus en détail

Symantec Backup Exec 11d

Symantec Backup Exec 11d TABLE DES MATIERES 1. Qu est-ce que Backup Exec 11d?...2 2. En termes d avantages, qu apporte principalement la version Backup Exec 11d?...2 3. Quelles sont les grandes nouveautés, en termes de fonctionnalités,

Plus en détail

Obtenir le titre de prêteur. agréé. La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION

Obtenir le titre de prêteur. agréé. La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION Obtenir le titre de prêteur agréé La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION La SCHL aide les Canadiens à répondre à leurs besoins en matière de logement. En tant qu autorité en matière

Plus en détail