le journal Un budget juste. Dans un contexte particulièrement «Ils représentent l avenir!» L a séance d installation du Conseil municipal des sommaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "le journal Un budget juste. Dans un contexte particulièrement «Ils représentent l avenir!» L a séance d installation du Conseil municipal des sommaire"

Transcription

1 N 0 / Avril 200 Journal municipal d Armentières le journal sommaire La Maison relais sera inaugurée le 2 avril. La Résidence Nonie Dufour, installée au, rue des Soupirs, accueille quinze personnes en situation de précarité sociale et professionnelle. Véritable outil de réinsertion, elle permet à ses résidents de recréer un lien social grâce à diverses activités ouvertes sur l extérieur et animées par un «hôte». Les habitants y sont responsabilisés dans leur quotidien. Détail. Le Forum emploi aide à élargir ses recherches. Le Forum emploi permet à toute personne à la recherche d un emploi ou d une formation d obtenir un contact direct avec des entreprises et d élargir ses recherches. Ainsi le 2 avril, la salle du complexe sportif Jean Zay se transformera en lieu d échanges et d entretiens entre visiteurs et professionnels de nombreux secteurs d activité. Explication. page Médaille Jeunesse et Sport pour un membre des SOA natation. Charles Decoene, le président de l association SOA natation, a été médaillé de bronze Jeunesse et Sport. Cette médaille récompense son investissement remarquable depuis quelques années au sein du club. Durant sa présidence, Charles a vu le club traverser des eaux agitées mais aussi des époques inoubliables telles que le jumelage avec les clubs anglais et allemands. Portrait. page Calyssia lance l aquabiking. page La piscine Calyssia a été la première à lancer l activité dans la métropole lilloise. L aquabiking, vélo dans l eau, est une activité sportive qui connaît de plus en plus d engouement. Elle présente, en effet, certains atouts tant pour la forme physique que pour les capacités cardio-vasculaires ou le moral. En petit groupe, les séances se déroulent durant 0 min sur le modèle du fitness avec l aide d un coach et de la musique entraînante. Détails. page Finances. Le contexte économique incertain n a pas facilité la préparation budgétaire 200. Néanmoins, le budget de la Ville se veut sincère, équilibré et au rendez-vous des besoins des Armentiérois. Un budget juste. Dans un contexte particulièrement défavorable, la préparation budgétaire fut un exercice très contraint. A l instar de toutes les villes moyennes, Armentières est particulièrement touchée par les effets induits de la crise et des décisions du gouvernement. Les élus et techniciens de la Ville ont néanmoins fait preuve d une grande mobilisation et d efforts considérables pour proposer un budget juste et équilibré. Des difficultés supplémentaires ont impacté la réflexion budgétaire. En effet, les recettes que l État attribue à la ville stagnent et ne correspondent même plus à l inflation : cette dernière a évolué de, % alors que la Dotation globale de fonctionnement, délivrée par l Etat, n a augmenté que de 0, %. Dans le même temps, les dépenses de la Ville ne font que progresser malgré des efforts continus de gestion : la paie des agents, inévitable, progresse de 2 % (contre % en moyenne dans les autres collectivités) et les coûts de l énergie ou du carburant s envolent. Armentières est une ville dynamique mais «pauvre». Pourquoi? Les revenus des habitants sont, pour leur grande majorité, bien plus faibles que la moyenne nationale. Pour preuve, dans le classe- page «Ils représentent l avenir!» L a séance d installation du Conseil municipal des enfants s est déroulée le 2 février : une première expérience de citoyenneté pour les élèves armentiérois élus conseillers municipaux en décembre dernier dans chaque établissement scolaire de la ville. Pour ce faire, et pour mettre à l aise ces enfants intimidés par cette cérémonie solennelle, les services municipaux leur ont concocté, au préalable, un après-midi découverte avec goûter et explications détaillées du fonctionnement de la mairie et de son nouveau dispositif - le Conseil municipal des enfants - dans lequel ils prennent place. Grâce à de nombreux outils pédagogiques, chacun a ainsi pu appréhender le sens du mot «civique», une forme d émancipation et de prise de conscience de l importance d être un élu à Armentières, si jeune soit-il. Tous ont également fait connaissance et ont commencé à exprimer librement leurs projets pour la ville. À h, Bernard Haesebroeck, le Maire, Dominique Bianchi, adjoint au Maire délégué à la jeunesse et à la citoyenneté, ainsi que Martine Dubreu, conseillère municipale missionnée sur le projet, ont déclaré «ouverte» la première séance du Conseil municipal des enfants. À l appel de leur prénom et nom, les élèves conseillers municipaux, impressionnés par le caractère officiel de la cérémonie, ont pris place autour de la table ovale. Pour l occasion, le public, composé de parents, amis, enseignants et élus, était venu nombreux. Tour à tour, les jeunes conseillers se sont présentés puis ont exposé leurs projets. À la fin de la séance, les enfants ont choisi la commission au sein de laquelle ils souhaitaient travailler avec élus et techniciens : «l environnement et la citoyenneté» ou «les loisirs». Ce nouveau dispositif de démocratie participative promet, au fil des mois, d être une expérience unique pour ces élèves armentiérois. Comme le leur a rappelé Bernard Haesebroeck : «Vous représentez l avenir! Vous allez, petit à petit, prendre conscience de l importance de la «chose publique», du vivre ensemble. Vous favoriserez ainsi les projets collectifs à caractère communal.»

2 en bref... 2 «Armentières TV» : une façon différente de voir les choses. En mars, Armentières a lancé «Armentières TV» en D : une manière différente de voir les choses... Dynamisme, Divertissement et Découverte! Les internautes peuvent désormais visionner nouvelles émissions au travers de thématiques : actualités (Près de chez vous et Le 0), informations (L Albatros et les émissions santé ville) et divertissements (Le trésor des archives). On y trouve aussi des rediffusions (des anciennes émissions en archives, soit près de 0 vidéos) ainsi qu un panorama photos. D autres émissions sont en projet : l invité du mois, un espace jeux,... Armentières TV : une façon originale, innovante et dynamique de mettre à l'honneur les actualités, les informations et les divertissements de la ville. Rendez-vous donc sur Assemblée de quartiers : 22 avril. La re assemblée de quartiers de l année aura lieu le 22 avril à h. Elle concerne le secteur Salengro-Prés du Hem. Dans l après-midi, entre h0 et h0, Bernard Haesebroeck viendra à la rencontre des habitants de ces quartiers. Il sera accompagné de Dominique Bianchi, adjoint délégué à la jeunesse et à la citoyenneté, et de Martine Dubreu, conseillère déléguée des quartiers Salengro et Prés du Hem Inauguration du centre ville :, et 20 juin. Pour fêter la finalisation du centre ville, la municipalité a décidé de créer un événement inoubliable en combinant, le même week-end, festival de la jeunesse et fête de la musique. Pour participer au festival de la jeunesse, qui aura lieu le samedi juin, les intéressés doivent se rapprocher du Bureau information jeunesse. Pour rappel, cette action a pour but de mettre en avant les différents projets des jeunes dans de nombreux domaines (culturel, sportif, artistique, ) mais aussi de susciter l envie à d autres jeunes d engager des projets. Pour participer à la fête de la musique, qui aura lieu le dimanche 20 juin, les musiciens, groupes, chanteurs, doivent s inscrire auprès de la direction des affaires culturelles et de l animation. Bureau information jeunesse Direction des affaires culturelles et de l animation Maison Debosque - 2, rue Jean Jaurès Journal municipal de la ville d'armentières n 0/Avril 200, édité à 00 ex. Place du Général de Gaulle - BP 20 2 Armentières cedex - Tél. : Directeur de publication : Bernard HAESEBROECK Directeur de la rédaction : Sébastien POLLET Rédactrice en chef : Betty DURIEZ Rédaction : Betty DURIEZ, Charlotte NIEUWENHOVE Création graphique : Franck CHAUWIN Photographies : Eric WILLEMS, Antoine REPESSE Réalisation : Franck CHAUWIN - Eric WILLEMS Diffusion : DEFI, association intermédiaire Dépôt légal : en cours - avril 200 l événement Actions. Dans son budget, la Ville doit afficher toutes les dépenses et les recettes des projets menés pour répondre aux attentes de ses citoyens. Budget : Pourquoi faut-il voter le budget? A quoi Pour une municipalité, le vote du budget est un acte politique majeur. Il doit prévoir l ensemble des recettes et des dépenses de toutes les actions à mener dans l année. Tout y passe! De l éclairage public aux services à la population comme les accueils de loisirs et périscolaires, la restauration, les cours municipaux, l école de musique, etc. Prenons l exemple de la restauration scolaire. En plus d acheter les denrées nécessaires à la fabrication des repas, la mairie doit également rémunérer l ensemble du personnel chargé du bon déroulement des opérations : le personnel de fabrication et celui de service ainsi que les agents qui effectuent les achats de nourriture ou paient les factures, sans oublier ceux en charge de l entretien des locaux De même, la Ville doit également prévoir, dans son budget, l ensemble des travaux de sécurisation et d entretien à engager dans le courant de l année. Ces derniers peuvent avoir plusieurs objectifs, mais le premier d entre tous demeure la sécurité. C est le cas des prochains travaux de toiture qui seront réalisés dans la salle de jeux de l école maternelle Léo Lagrange. Les prévisions doivent également concerner l entretien courant des bâtiments - changement des poignées de portes, des robinets - ou des travaux d aménagement comme le remplacement d une chaudière. Par ailleurs, la municipalité doit Des actions utiles pour tous aussi planifier des travaux de restructuration, comme pour augmenter prochainement la capacité d accueil de la crèche de quinze places. Parce que les actions du présent engagent aussi notre futur commun, certains aménagements doivent être engagés pour limiter les consommations d énergie : par exemple, les chaudières à condensation qui ont été installées, en 200, dans l hôtel de ville ont permis de diminuer la consommation d énergie de 20 %. Un service public de qualité, c est avant tout des hommes au service des hommes. Cela aussi se paie et concerne principalement la rémunération des agents municipaux, leur formation, leur suivi médical mais aussi leur équipement matériel et informatique, etc. Bien sûr, tout n est pas de la compétence d une ville ; certains des services sont obligatoires comme l état civil ou l urbanisme, d autres sont considérés comme optionnels (restauration scolaire, aide sociale, culture, ). Faut il pour autant les supprimer? Pour 200, l utilité de chaque action prévue au budget a été pesée en termes de bien-être pour les Armentiérois. Certaines d entre elles, d envergure remarquable, peuvent d ores et déjà être citées : la création d un partenariat pour la réalisation d un éco quartier sur le site Dufour, la mise en œuvre du stationnement réglementé, la finalisation de l aménagement du quartier de la gare, la poursuite de l étude d implantation du nouveau collège sur le site Breuvart, le projet de navettes urbaines, l étude d une programmation mixte sur le site de l ancienne piscine - square Victor Hugo, le plan cyclable... Concernant la solidarité en 200, la municipalité compte développer ses «journées bonheur» en direction des seniors ( ans et plus) ainsi que son passeport VivaCité. Fiscalité. La Ville d Armentières n a pas augmenté la fiscalité locale depuis Elle subira une légère hausse cette année. Augmenter la fiscalité pour un meilleur fonctionnement. AArmentières, la fiscalité locale n a pas évolué depuis ans. Pourtant, sur la même période, l inflation a progressé de % (source INSEE). Comme un ménage qui voit ses revenus stagner alors que les prix augmentent, la Ville a du prévoir de très fortes économies pour son fonctionnement. Aujourd hui, le point de rupture est proche : il n est plus possible de maintenir ce cap sans nuire gravement à la qualité de service. Après un dernier ajustement, le Conseil municipal a décidé une légère progression de la fiscalité : augmenter la taxe d habitation de, % et la taxe foncière de,2 %, taux maîtrisé si on considère les taux de bon nombre de villes voisines. Pour une maison moyenne, ces nouveaux taux font évoluer la fiscalité de la façon suivante : pour 00 payés, l'augmentation sera de : Taxe d habitation : entre,2 et, Taxe foncière : entre, et, Dépenses de fonctionnement pour 00 euros

3 cela sert-il? en chiffres... 2,2 0, 0 % agents au service du public. concernent les dépenses et les recettes de fonctionnement. concernent les dépenses et recettes d investissement. du budget est consacré aux services directs à la population. Elle entame également une réflexion sur la création de logements adaptés aux personnes en situation de handicap, aux jeunes travailleurs et aux seniors. En termes de santé, un Plan local santé publique sera mis en œuvre et l Atelier santé ville continuera de réaliser ses animations auprès des différents publics. La municipalité reconduit également ses dispositifs actuels mis en place pour les enfants et réfléchit encore sur l accueil amélioré des 2- ans, Un budget juste! Madame, Mademoiselle, Monsieur, Ce er avril, le budget 200 a été voté. Equilibré en dépenses et recettes, et sincère en ce sens où il ne cache rien. La mort dans l âme, il a fallu se résoudre à proposer une augmentation des impôts. ans! Oui, ans que les taux d imposition n avaient pas varié. Mais cela devait arriver! Trop dur de faire face, depuis des années, à une augmentation des dépenses obligatoires conjuguée à une diminution des recettes : songez que, rien que par l effet de l inflation, les dépenses ont augmenté de % en ans. Et hélas, pas les recettes! Pire, cette année a été plus difficile encore que les autres. L Etat est en faillite, comme disait le Premier Ministre déjà avant la crise, et désormais le Gouvernement nous le fait lourdement sentir : Une augmentation de 0,% des Dotations versées par l Etat aux communes pour fonctionner alors qu elle était de % en 200, encore de 2% en 200. Elle évoluera au niveau de la moitié de l inflation en 200 (,%). La dégradation de 0% des recettes indirectes, provenant des cessions immobilières. Malheureusement, contrairement aux banques qui se sont vues renflouer par l Etat au point de produire pour le dernier trimestre 00 millions d euros de bénéfices, les Communes et les Départements d ailleurs n ont pas bénéficié de compensations. La baisse programmée des dotations servies par les Caisses d allocations familiales qui s amenuisent d année en année (-% par an). suite de la page ment du produit de la fiscalité directe des villes moyennes françaises, Armentières est à la 0 e place! Peu d armentiérois paient l impôt et peu de ces recettes entrent donc dans les caisses de la Ville : la fiscalité directe ne représente qu un tiers des recettes. En 200, un peu plus de millions d euros proviendront de la taxe foncière et de la taxe d habitation alors que les recettes globales de la ville avoisineront les 2 millions d euros. La Ville d Armentières rend à sa population un volume impressionnant de services. Souvent ceux-ci sont gratuits ou ont un coût très en deçà de leur prix de revient. Par conséquent, peu de recettes proviennent de ces prestations. Ensuite, les cours municipaux, les accueils de loisirs ou périscolaires mais aussi l école de musique offrent des services de qualité à prix extrêmement faibles pour les familles. De plus, sans aucun retour de tarification, la municipalité emploie des intervenants pour la pratique du sport à la disposition des écoles de la ville. Quant à la restauration scolaire, le prix le plus élevé (du barème tarifaire) d un repas s élève à,20 alors que son coût de revient est de. Sans oublier, bien évidemment, le personnel mis à disposition pour rendre l ensemble des services directs à la population, l entretien des locaux, etc. De plus, Armentières est la ville centre du canton - Armentières, Bois Grenier, Capinghem, Erquinghem-Lys, Frelinghien, Ville centre, dynamique mais pauvre Houplines, La Chapelle d Armentières et Prémesques - et offre des services non seulement aux Armentiérois mais aussi aux habitants du bassin de vie. Ces derniers trouvent à Armentières ce qui leur manque chez eux comme la médiathèque ou le bénéfice des nombreux clubs sportifs et associations en tout genre, pour la plupart subventionnés par la Ville. Mais ce n est pas pour autant que les recettes affluent davantage. En effet, la Ville supporte seule les frais que cela engendre (aménagements, équipements, construction de bâtiments, rénovations, etc.) et ne bénéficie d aucune majoration de sa Dotation globale de fonctionnement qui viendrait corriger ces dépenses supplémentaires. Pour finir, Armentières est une ville totalement construite, il n y subsiste plus de terrain disponible - qui lui appartient et qui serait susceptible d être vendu. Pour créer des espaces publics et attirer des promoteurs, pour réaliser des logements ou de nouvelles activités économiques... cela coûte plus cher qu en périphérie et donc pour collecter les fiscalités induites! Aux vues de ces nombreuses contraintes, le budget 200 n a donc pas été simple à construire. La Ville d Armentières a cependant su le réaliser de façon équilibrée et volontariste afin de maintenir, première des priorités, un service public de qualité pour les Armentiérois. A cette stagnation des recettes correspond une augmentation subie des dépenses. Avec la progression normale et imposée des charges salariales (+2%), avec les décisions gouvernementales en matière des salaires des agents de la Fonction publique, avec les hausses cumulées des charges (Eau Gaz Electricité Assurances Loyers rien que,% sur le prix du gaz), c est un différentiel de, million (sur 2 millions) d euros entre recettes et dépenses que les finances de la Ville subissent, soit l équivalent de points d impôt. Pour limiter cet impact, il a fallu rechercher des économies, diminuer des crédits là où cela était possible et différer des travaux parfois nécessaires. Dur! Car ce contexte se répète depuis quelques années et nous atteignons des limites au-delà desquelles nous ne pouvons aller. Un budget est un acte politique de répartition et de réponse aux besoins des Armentiéroises et Armentiérois, sur le plan social, humain et même économique ; il contribue à développer, à créer, à innover dans bien des domaines qui préparent notre Avenir. Ainsi, la crise a généré des difficultés sociales qui pèsent plus encore sur les communes respectueuses de la loi en matière de logement social Et nous ne voulons, dans ce contexte difficile, augmenter inconsidérément les tarifs des services à notre population car c est là les forces d une gestion solidaire. De même, les efforts en faveur de l Emploi et des demandeurs d emploi sont plus que jamais nécessaires comme les initiatives en matière de santé, de sécurité ou d environnement. Et puis, il nous faut moderniser la Ville en accompagnant, sur nos compétences, les travaux que la Communauté urbaine ou le Département y réalisent. Améliorer le cadre de vie, notre environnement, investir pour économiser l énergie et même l extension de la crèche imposée par la politique de l Etat à l égard de nos enfants de 2 à ans, sont des décisions souhaitables et nécessaires. (A ce propos, un œil averti remarquera que le Budget ne prévoit ni transfert du fonctionnement à l investissement, ni recours à l emprunt, ce qui signifie que l augmentation des taxes locales n est pas motivée par les travaux de la place comme certains ne manqueront pas, perfidement, de le dire). Alors il nous fallait équilibrer le fonctionnement courant détérioré pour les raisons citées ci-dessus. Un effort comparable à celui demandé aux services municipaux a été sollicité auprès de quelques associations où les subventions de la Villes sont importantes. La solidarité doit fonctionner dans les deux sens et je les remercie pour leur coopération et leur compréhension. Ne pas le faire aurait mis plus de pression sur les ménages qui paient l impôt. Il faut savoir se serrer les coudes pour traverser cette tempête, qu on appelle crise, en regrettant que ceux qui nous gouvernent continuent de baisser les impôts directs en imposant à d autres le recours aux impôts indirects... Avec une telle stratégie, les écarts entre les territoires et les communes se creusent entre les familles aussi Bien des communes en souffrent comme en témoignent les hausses des taux appliquées autour de nous. Mais Armentières saura s extraire de cette crise avec volonté, avec une vision de l avenir et avec la fraternité et la solidarité qui font les «belles» villes! A méditer, en toute conscience. Bernard HAESEBROECK

4 l actu en bref... Le Bel âge : loto et Hollande. L association Bel âge (anciens clubs du è âge) organise un loto mercredi avril à partir de h0 au Foyer restaurant, rue du maréchal de Lattre de Tassigny. De nombreux lots sont à gagner. la carte et les cartes. Mardi 2 avril, une sortie en Hollande est programmée. Au programme : visite du parc Madurodam - ville miniature au /2 e avec ses maisons patriciennes, son marché aux fromages, son palais royal et ses magnifiques jardins - puis visite du parc de Keukenhof qui offre le plus grand jardin de sculptures des Pays-Bas avec des millions de bulbes en fleurs. Prix : par personne. Départ h0, retour 2h Ateliers seniors. Deux nouveaux stages sont proposés par la Ville dans le cadre des ateliers de pratiques artistiques réservés aux Armentiérois de ans et plus ; «Scrapbooking» animé par Lise Caudron séance découverte jeudi 22 avril de h à h0, stage jeudis 2 avril,, 20, 2 mai,, 0 juin de h à h0 : «Couture et loisirs créatifs : poupées» formule grand-parent/enfant, animé par Patricia Dourlou pendant les vacances de Pâques : lundi 2, mardi, jeudi et vendredi avril de h à h. Aux ateliers Paul Bert. Informations et inscriptions : Direction des affaires culturelles et de l animation, Maison Debosque (2 rue Jean Jaurès) /gratuit pour les personnes non imposables. Vide grenier aux Prés du Hem. Le Comité de quartier des Prés du Hem organise un vide grenier le dimanche avril de h à h dans les rues du Kemmel, de Messines, Valmy et du novembre. Il est réservé aux particuliers. La vente de boissons et de produits alimentaires est interdite sauf pour les commerçants du quartier. Tarif : euro le mètre linéaire. Inscriptions au «Café de Messines», bis, rue de Messines "Vos yeux ont la parole". Dans le cadre de leur démarche citoyenne, les membres de l'atelier de quartiers "St Roch - Route d'houplines" se déplaceront dans leurs quartiers et seront à l écoute des habitants le samedi 2 avril : quartier Saint-Roch entre h0 et 2h, quartier route d Houplines entre h et h La Ville commémore la Déportation. Dimanche 2 avril, la municipalité célèbre l anniversaire de la Déportation. Le rendez-vous est fixé à 0h sur le perron de l hôtel de ville. Les officiels effectueront un dépôt de gerbes au Monument aux morts, en compagnie des Trompettes dévoués. L ERJ : un n d appel direct. L Espace ressources jeunesse (ERJ), situé ter, rue des Prés, dispose désormais d un numéro de téléphone direct. Il s agit du L ERJ est ouvert les mardi, jeudi, vendredi et samedi de h0 à 20h et le mercredi de h à 2h et de h0 à 20h. l actualité Insertion. La Maison relais installée au, rue des Soupirs sera inaugurée le 2 avril. Elle permet à des personnes en souffrance sociale d avoir un «chez-soi». Maison relais, un tremplin de réinsertion. Les résidents se retrouvent dans les parties communes pour échanger et partager de bons moments. En 200, Annabelle Bussène, institutrice à l école élémentaire Anatole France, emmène ses élèves - des CM, CM2 - dans une aventure qui a l air, à première vue, tout à fait banale. Pourtant L histoire commence en novembre 200. Annabelle reçoit dans sa boîte aux lettres une invitation à participer à un concours de recettes organisé par l institut Danone. Elle lance ainsi ses élèves dans le challenge, sans vouloir obligatoirement gagner, mais juste pour travailler autrement avec eux. En début d année 200, la classe de l école Anatole France prend des allures de cuisine familiale chaque vendredi L a Maison relais d Armentières, la Résidence Nonie Dufour, est installée au, rue des Soupirs et sera inaugurée le 2 avril. A l initiative de la Ville et de l association OSLO (Organisme social de logement), elle accueille, sans limitation de durée, des personnes de plus de 0 ans en voie de réinsertion sociale et professionnelle. Avant de s y installer, les quinze résidents ont connu la grande précarité : vie en caravane ou séjour dans la rue, problèmes d expulsion... «Les objectifs de la Maison relais sont de permettre à ces personnes isolées d avoir un toit et de recréer un lien social», précise Carole Casier, responsable de l antenne d OSLO d Armentières. En effet, un environnement sécurisant et partagé, couplé à la régularité du rythme de la vie collective, permettent de resocialiser les résidents. Chacun dispose d ailleurs de son propre logement privatif de près de 2 m² et de parties collectives (espace télévision, cuisine, jardin, salle de jeux, ). Ainsi, l échange Recréer un lien social entre chaque résident est favorisé. Dans tous ses aspects, la Maison relais constitue un véritable tremplin de réinsertion : «Au quotidien, nous responsabilisons les résidents en leur montrant les démarches administratives à effectuer pour se prendre en charge, mais nous ne les faisons jamais à leur place». Un «hôte» anime la vie de la résidence mais assure également un rôle de après-midi. Les enfants travaillent en petits groupes avec l aide de bénévoles et de parents. Ensemble, ils apprennent à cuisiner fruits et légumes de saison. «Les enfants devaient les nettoyer, les éplucher et réfléchir à la façon de les cuisiner mais aussi de les manger», raconte l institutrice. «C était, avant tout, un travail pédagogique. Ils devaient faire des recherches sur internet, à la médiathèque, apprendre à faire des calculs de durée et travailler le français pour bien écrire, au final, les recettes.» De fil en aiguille, d une pincée d innovation et d un soupçon de persévérance, naissent deux recettes : la soupe à la betterave et la verrine de conseil et d accompagnement individuel auprès des usagers. Le volet participatif est aussi très présent : tous les mois a lieu le conseil des résidents où la présence de chacun est obligatoire. Ce moment d échanges permet de débattre des sujets liés à la vie de la structure mais aussi d apaiser les conflits. Bien plus qu un simple logement, la Maison relais est un lieu d ouverture aux autres. Depuis leur installation, les résidents ont, en effet, effectué de nombreuses activités : sorties à la médiathèque, interventions du Vivat, sorties au marché d Armentières... Depuis la mise en service de la Maison relais, une réelle cohésion s est créée entre les résidents : ils fêtent leur anniversaire, ont élaboré le menu de Noël (budget, menu, répartition des tâches) L esprit de la pension de famille est bien reconstitué. Parce que chacun a sa place. Pour que tous aient une place! Antenne d OSLO Armentières, rue Bayart Un lien réel s est créé entre les habitants de la Maison relais. Mérite. Des anciens élèves de la classe de CM-CM2 de l école Anatole France ont remporté un concours national grâce à leur recette de la «soupe à la betterave». Une belle histoire pour des petits cuisiniers armentiérois. Les apprentis cuisiniers de l école Anatole France ont été mis à l honneur par l institut Danone. La recette de la soupe à la bettrave est publiée dans le livre «trop bon, les fruits et les légumes» fruits frais. Ensuite, les élèves et leur institutrice confectionnent une maquette ludique et colorée pour y inscrire leurs recettes ainsi que leurs commentaires à la dégustation des plats, tant sur l aspect que sur la texture en bouche. Quelques semaines plus tard, alors que personne ne s y attendait, le verdict tombe : l école Anatole France remporte le concours avec sa «soupe tout rouge», devant Notre-Dame-de-l'Adezière d'avrillé en Maine-et-Loire et Breuilpont en Haute-Normandie. «Les élèves n en revenaient pas et moi non plus d ailleurs!», explique avec émotion Annabelle. Pour leur récompense, les dix-sept élèves et leur institutrice ont été invités à passer trois jours à Paris où ils ont participé à un atelier culinaire animé par deux grands chefs réputés et écrit leur propre article dans le journal «Mon petit quotidien». Aujourd hui, leur recette est publiée dans le livre «Trop bon, les fruits et les légumes», ouvrage qui s est déjà vendu à plus de 000 exemplaires. Cette expérience unique et enrichissante a constitué une véritable aventure humaine pour Annabelle et ses élèves : une belle histoire avec plein d étoiles dans les yeux de chacun et des souvenirs pour la vie...

5 l actualité Emploi. Le Forum emploi aura lieu le mercredi 2 avril de 0h à h0 dans la salle du complexe sportif Jean Zay. Un Forum emploi pour élargir ses recherches. ort de son succès de l année dernière, le Forum emploi aura lieu, le mercredi 2 avril de 0h à h0 dans la salle du complexe sportif Jean Zay. Organisé conjointement par deux services municipaux, le Bureau information jeunesse (BIJ) et le service développement économique, sa dernière édition avait accueilli près de 00 visiteurs. Ce forum s adresse à toute personne, de ans et plus, à la recherche d un emploi ou d un parcours d insertion mais aussi en quête d informations sur les démarches à suivre pour obtenir une formation. «Le but de cette journée est vraiment de permettre à celles et ceux étant à la recherche d un emploi, jeunes et moins jeunes, de rencontrer l ensemble des partenaires», précise Dominique Bianchi, adjoint au maire délégué à la jeunesse et à la citoyenneté. En effet, le forum permettra, le temps d une journée, de faciliter le contact entre les visiteurs et les professionnels de nombreux secteurs d activité. Ouvert à tous, le Forum emploi se présente avant tout comme un lieu d échanges entre ces deux publics. «Grâce à une démarche directe et moins formelle, plus conviviale, on crée un premier «vrai contact» pour les demandeurs d emploi, nécessairement moins stressés que lorsqu ils se rendent dans une entreprise», ajoute Julien Grimmelpont, coordinateur du service action jeunesse du BIJ. Les contacts obtenus par les visiteurs leur permettront alors de trouver un emploi, d élargir leur champ de recherche ou de se réorienter. L année dernière, pas moins de trente organismes et entreprises avaient tenu un stand lors du forum. Le salon avait alors obtenu un succès reconnu à l échelle du canton autant pour ces exposants que pour les visiteurs ayant généralement trouvé les réponses à leurs interrogations. Alors, n oubliez pas votre CV et rendez-vous le 2 avril! Salle du complexe sportif Jean Zay de 0h à h0 La 2 e édition du Rallye des routes du Nord a eu lieu les 2, 2 et 2 février. C'est le Belge Claudie Tanghe avec sa Toyota Célica qui a remporté ce premier rallye de la saison. Il avait déjà été victorieux en 200. Sous la pluie et les rafales de vent, les concurrents ont néanmoins réussi à parcourir les km pour franchir la ligne d arrivée à Armentières. km de course automobile et une centaine de participants. questions à... Claudine Messager, Première Adjointe au Maire déléguée aux finances, à l environnement, au développement durable, au cadre de vie et à la tranquillité publique Le budget de la Ville a été difficile. La Ville est-elle en difficulté financière? Toutes les villes connaissent des évolutions analogues : des recettes qui diminuent, crise oblige, et les dépenses qui continuent d augmenter. Cela fait quelques années que cela dure et, à un moment ou à un autre, chaque ville devra faire connaître un bond à sa fiscalité, à moins d arrêter des actions! Quand celles-ci sont bien appréciées ou calibrées, nécessaires et utiles, il ne reste que la solution de l impôt. Cela ne veut pas dire que la Ville soit en difficulté! Regardez ce que l on propose, en services et en équipements, et cette année non seulement la Ville se désendette mais les travaux sont payés! La hausse des impôts n est absolument pas motivée par l effort d équipement. Vous avez modifié la hausse des impôts en dernière minute. Après des mois de préparation, pourquoi un tel changement? L État a tardé à nous faire connaître les dotations qu il verse aux communes pour «fonctionner». Après les mauvaises nouvelles - hausse de 0, % alors que l inflation est au double -, nous attendions les données de la Dotation de solidarité urbaine. Celle-ci n est définitive que lorsqu elle est «notifiée» officiellement par le Ministère. Lors du vote du budget, nous n avions pas cette notification. Le Maire a néanmoins pris le risque d intégrer la recette prévisible afin d en faire bénéficier immédiatement les Armentiérois. Car %, c est %! Nous aurions aimé baisser davantage mais d autres nouvelles nous sont parvenues les derniers jours. La sincérité du budget exigeait qu on les intègre Comment qualifieriez-vous ce budget? Estce le plus dur que vous ayez présenté? Assurément! Le plus compliqué et sans doute le plus courageux. Il en a fallu des révisions, des calculs, des réflexions, des prévisions Tout a été passé au peigne fin. Même avec les associations : nous leur avons expliqué les difficultés et le partenariat qu on leur proposait afin qu elles participent à l effort collectif. Je veux saluer le sens de la responsabilité des présidents et la qualité de notre coopération. L effort d équipement est parfois bien supérieur à l économie sollicitée. Centre ville. Depuis le er janvier, l installation de toute terrasse commerciale est désormais réglementée pour améliorer le cadre de vie de tous. Terrasses : de l harmonie pour une ville plus belle. Voici le nouveau visage du centre ville : de larges trottoirs sont sortis de terre pour faciliter la circulation des piétons mais aussi permettre aux cafetiers, salons de thé, glaciers, boulangeries et restaurants de faire fleurir, avec les beaux jours, des terrasses, sur ces nouveaux espaces. Mais, cette occupation du domaine public suppose désormais de respecter un règlement, mis en place par la municipalité en concertation avec les commerçants armentiérois et «Armentières shopping». Les zones d application de ce règlement concernent le périmètre des monuments historiques : les alentours de l hôtel de ville, de l ancienne piscine, du quartier rénové de la gare ainsi que les commerces proches de Motte Cordonnier. Dorénavant, le mobilier installé pour créer ces terrasses devra être conforme à certaines prescriptions. En effet, les tables et chaises auront obligatoirement une structure métallique. Le choix des dossiers et assises restera, quant à lui, libre à condition d être en harmonie avec la façade de l établissement. Concernant les protections solaires (parasols), les enseignes auront le choix entre plusieurs couleurs unies : vert, bordeaux, bleu marine, écru, gris clair, gris anthracite, orange ou paille. Si elles veulent y inscrire leur nom, elles pourront le faire mais en taille réduite. De plus, cette occupation du domaine public entraîne la mise en place d une redevance pour six mois, du er avril au 0 septembre : 0 euros par m² pour l hyper centre et euros par m² pour le reste de la ville. Les commerçants pourront néanmoins installer leur terrasse les autres mois de l année, par beau temps, et gratuitement! Consciente que la mise aux normes demandée entraîne un coût supplémentaire pour les établissements concernés, la Ville d Armentières a décidé la mise en place d un Fond d aide à l investissement dédié aux commerçants mais aussi, pour cette année, de leur offrir la gratuité. Voilà qui est fait, pour que notre ville soit animée tout l été... Le «règlement terrasses» est téléchargeable sur Toujours plus de vidéos et plus de photos sur armentieres.fr Abonnez-vous au programme de l

6 l économie en bref... Arrivée d un espace épilation. Après s être installé à Lille, Villeneuve d Ascq et Lens, Espace Épilation a ouvert ses portes rue de Lille. Coralie Vannoye a repris l ancien institut de beauté le er octobre dernier pour en faire un endroit dédié à l épilation. Ouvert du lundi au samedi, de h à h, avec ou sans rendez-vous Une étude sur l artisanat et le commerce. La Ville d Armentières, en partenariat avec la Chambre de commerce et d industrie Grand Lille, la Chambre des métiers et artisanat du Nord et «Armentières shopping» vient de lancer une étude sur l artisanat et le commerce armentiérois afin d en ressortir les atouts et les faiblesses. Cette initiative, éligible au FISAC (Fonds d intervention pour la sauvegarde de l artisanat et du commerce) permettra, à terme, de redynamiser le commerce, de la ville, là où cela est nécessaire. Installation d une orthophoniste Maïté Carlier, orthophoniste, s est installée le er janvier dans le cabinet médical au 02, avenue Marc Sangnier aux côtés des infirmières Brigitte Janssen, Stéphanie Lamerand et Juliette Colle mais également du docteur Quoc-Buu Oho Un «complexe» funéraire rue Sadi Carnot. Emmanuel Pétrel ouvre, fin avril, un «complexe» funéraire au 0 bis, rue Sadi Carnot. Projet innovant, le salon offre à la fois une salle de cérémonie, des appartements privatifs pour les familles avec accès direct à la chambre funéraire ainsi que de nombreux services (repas, musique, etc.). Il propose également d organiser des cérémonies personnalisées. Le salon possède 2 places de parking Ducasse de l hôpital : en centre ville. Cette année, pour permettre la fin de l aménagement du centre ville, la ducasse de l hôpital n aura lieu qu une semaine au lieu de dix jours. Elle se tiendra donc du mercredi au mercredi 2 mai sur les places du général de Gaulle. Le parc des Prés du Hem rouvre. Depuis début avril, les Prés du Hem ont rouvert leurs portes au public : du mercredi au samedi de 0h à h et le dimanche de 0h à h Ouverture d un salon de coiffure. Lotfi coiffure a ouvert ses portes au, rue de Messines. Il propose des coupes de cheveux classiques et modernes, sans rendez-vous, du lundi au samedi de h0 à 2h0 et de h à h0 et le vendredi de h0 à 2h0 et de h0 à h0. portraits et vie associative Logement. La Ville vient de signer une convention avec l Agence départementale pour l information sur le logement (Adil). Elle tient des permanences à l Antenne de justice. Le logement : l équilibre d un foyer. Dominique Cossu, juriste, apporte des conseils en matière de logement à l Antenne de justine. D epuis le début d année, l Antenne de justice accueille une nouvelle permanence : celle de l Adil (Agence départementale pour l information sur le logement). Dominique Cossu, juriste de cette association, reçoit chaque personne souhaitant un conseil en matière de logement. Ce service, gratuit et neutre, peut concerner aussi bien les locataires que les propriétaires. «J apporte des conseils et des renseignements mais je peux aussi bien réorienter leurs démarches», explique Dominique Cossu. La variété des sujets abordée témoigne de l intérêt de ce type de permanence : impayés de loyers, procédures d expulsion (la trêve hivernale vient de se terminer), droits des locataires en matière de travaux, révisions de loyers, relations entre propriétaires et locataires, troubles de voisinage, L Adil peut également renseigner sur l accession à la propriété, les différents financements, les compromis de vente, etc. «Notre champs d action est large. Chacun peut donc trouver une réponse à une question qui concerne une problématique de logement, quelle qu elle soit». La Ville d Armentières et l Adil viennent ainsi de redonner vie, le 2 janvier dernier, a un partenariat déjà ancien mais mis en sommeil depuis quelques années. Comme l a souligné Bernard Haesebroeck lors de la signature de la convention : «Le logement est une affaire importante dans l équilibre d un foyer». Les permanences de l Adil retrouvent donc toute leur place dans ce lieu de conseil et d accompagnement du citoyen dans ses démarches. Dorénavant située au sein de la maison Debosque - ancienne bibliothèque -, l Antenne de justice propose donc, chaque lundi matin, les services de deux juristes de l Adil, Dominique Cossu et Véronique Mouquet, mais aussi d un conseiller en économie d énergie, Julien Dorchies. Ce dernier prodigue des conseils en matière de maîtrise d énergie et apporte des renseignements sur les avantages fiscaux, les techniques d isolation, etc. Antenne de justice Maison Debosque 2, rue Jean Jaurès Association. Le samedi 2 mars, pour son investissement chez les SOA natation, Charles Decoene s est vu décerner la médaille de bronze Jeunesse et Sport. Passionné de natation, Charles Decoene, a été mis à l honneur pour son engagement fort dans ce sport. D epuis de nombreuses années, Charles Decoene s investit sans compter dans la vie de l association Sports ouvriers armentiérois natation. A ce titre, le samedi 2 mars, il a reçu la médaille de bronze Jeunesse et Sport, décernée aux dirigeants bénévoles s étant faits remarquer pour leur engagement actif dans le sport. Charles Decoene est le président du club SOA natation depuis. Sa présidence s est d ailleurs faite tout naturellement. Commençant par aider au bar puis s occupant du matériel, Charles est ensuite devenu chronométreur. Après cela, il s est vu proposer la place de président de l association où il a pris à bras le corps et sans manquer de souffle le développement des SOA natation. Pour le médaillé, «la natation est un sport qui donne aux enfants un moral d acier, ça forge leur caractère tout en gardant un esprit de camaraderie. Bien évidemment, on fait de la compétition mais il faut vraiment que le sport reste un plaisir pour ces jeunes nageurs! Solidarité et camaraderie font parties de notre devise.» Il y a une dizaine d année, Charles Decoene a vu son club traverser, parfois, des eaux agitées : après la fermeture de la piscine de la place Victor Hugo pendant plus de ans, le club fut dépourvu Deux juristes et un conseiller énergie Charles Decoene, médaillé de bronze Jeunesse et Sport. de lieu d entraînement. «On peut remercier Gérard Haesebroeck. Durant cette période, le Maire a su être disponible et nous a fourni plusieurs moyens de substitution comme la mise à disposition de transports. Cela a vraiment permis d éviter la fermeture du club», détaille Charles Decoene. Deux ans après son ouverture, Calyssia a connu des difficultés techniques. «Cette nouvelle fermeture a été un coup dur!». Grâce à la municipalité d Armentières, les nageurs se sont alors entraînés à Bailleul. Charles évoque avec beaucoup d émotion la réouverture du lieu : «Le 0 nageurs chez les SOA temps mémorable pour le club est, à mes yeux, la réouverture de notre piscine actuelle. Nous sortions la tête de l eau. Il n y avait plus que de l espoir devant nous. La période forte en souvenirs a aussi été celle de notre jumelage avec les clubs anglais et allemands.» Créé en, les SOA natation comptent à ce jour 0 licenciés. Un entraînement au centre nautique Calyssia de h à 2h a lieu tous les lundis, mardis, jeudis et vendredis, selon le groupe de niveau et la disponibilité de la piscine. Petite anecdote inoubliable pour les SOA natation : Dany Boon et ses deux frères se sont entraînés au club dans les années 0 A vous de plonger dans le grand bain! SOA natation

7 sport et culture Assemblée générale du FJEP Club Forme. Une nouvelle activité a vu le jour au centre nautique Calyssia : l aquabiking (vélo aquatique). du Zodiaque. Tonifier son corps grâce à l aquabiking! L'assemblée générale ordinaire de l'association FJEP Club du Zodiaque aura lieu le vendredi 0 avril à partir de h0. Au programme : bilan moral et financier, élection du bureau, remise de la médaille d'argent de la Jeunesse et des Sports à Jackie Mahieu par le Maire Bernard Haesebroeck Challenge du Jeune rameur. Le 2 avril aura lieu la finale régionale du Challenge du Jeune Rameur sur le lac des Prés du Hem de h à h qui mettra en compétition des rameurs benjamins et minimes. Ce challenge viendra conclure les différentes étapes qui se sont déroulées dans l année dans la région Nord-Pas-de-Calais. A l issue de la finale, les meilleurs rameurs iront représenter la Ligue Nord-Pas-de-Calais à la finale nationale qui se déroulera à Bourges les et juin SOA basket. L équipe senior masculine région du club SOA Basket disputera un match important le dimanche 2 avril à la salle de sport Paul Hazard, rue Jules Lebleu. Ils affronteront l équipe de l AS Loon Plage. Alors rendez-vous à partir de h pour soutenir notre équipe! Complexe sportif Léo Lagrange Eau et vélo : une belle association pour la forme et les formes. L e centre nautique Calyssia a vu le jour en mars 2002 grâce à la volonté commune de cinq villes (Armentières, Nieppe, La Chapelle d Armentières, Houplines et Erquinghem-Lys). Depuis peu, une nouvelle activité y a été mise en place avec dix cours de 0 minutes par semaine : l aquabiking. Apparue dès en Italie, cette animation aquatique a aussitôt connu un succès jamais démenti. Elle a ensuite été adoptée par les centres aquatiques allemands et belges. Ce n est que depuis 200 que l aquabiking se fait connaître dans notre pays et connaît un rapide engouement. En effet, cette activité «tendance», ouverte aussi bien aux femmes qu aux hommes, présente de nombreux attraits tant pour la forme physique que pour la santé ou le moral. En suivant rigoureusement les exercices divers et variés présentés par le coach, les pratiquants travaillent chaque partie de leurs corps. La silhouette s en trouve alors tonifiée et affinée. D ailleurs, lors d une séance de 0 min, le corps brûle autant de calories que lors d une sortie en vélo d une heure sur la terre ferme car il affronte la résistance de l eau. De plus, calqué sur le rythme du fitness avec un coach et de la musique entraînante, ce sport permet de développer les capacités cardio-vasculaires et l endurance. Autre point positif : le massage de l eau permet de mieux éliminer les toxines et effectue également un drainage de la peau. Une manière agréable de tourner le dos aux capitons et à la peau d orange! L eau est en effet fondamentale dans l accompagnement de ce sport car elle évite les longs échauffements obligatoires avant de monter sur le vélo. Avec l aide d Archimède, pédaler dans l eau permet de moins sentir le travail du corps. Les personnes qui pratiquent cette activité n ont alors peu ou pas de courbatures le lendemain de la séance. L énergie du groupe et la musique dynamique crée une ambiance entraînante. Cette nouvelle activité connaît un réel succès à Calyssia. «On a été les premiers à mettre en place l aquabiking dans la métropole lilloise. C est très apprécié. Nous avons même des personnes qui viennent d Hazebrouck pour pratiquer!», précise Johann Lefebvre, directeur de l établissement. «Peu importe le créneau, les séances font le plein», ajoute-t-il. Il est donc nécessaire de réserver. Des séances ont lieu chaque jour sauf le week end et ce, toute l année. A Calyssia, l aquabiking se pratique dans une eau à 2 C en groupe de dix pour que le coach puisse mieux corriger les erreurs des participants et avoir un échange direct avec eux. Pour une silhouette estivale, à déguster sans modération! Planning aquabiking : Lundi : 0h/ 2h/ 20h Mardi : h Mercredi : 2h Jeudi : 2h/ 20h Vendredi : 0h/ h/ h Calyssia, avenue de l Europe Le Vivat danse Arts plastiques. Durant les ateliers Brossolette du mercredi après-midi, les enfants découvrent différents matériaux. Découverte et apprentissage pendant les ateliers Brossolette. Forêt / Selva Répétition publique Amélia Estevez & Annie Leuridan - Danse - Samedi 0 avril h (entrée libre, sur réservation) La Tournuit des Grands Ducs Rallye musical Samedi avril dès h à Comines Belgique La Tournuit des Grands Ducs est un rallye musical associant musiques du monde et chanson française, dans une ambiance de fête et de convivialité. Le principe est simple : arborant votre pass, grimpez dans les bus et goûtez à chacun des 2 concerts organisés dans les cafés et autres endroits de Comines Belgique. En collaboration avec le Centre culturel de Comines Warneton / programme complet sur simple demande : Forêt I Selva Création Amélia Estevez & Annie Leuridan - Danse - Mardi 20 avril 20h0 Forêt I Selva est une collaboration entre Amélia Estevez, chorégraphe et Annie Leuridan, créatrice lumière et paysagiste. Le projet intègre deux approches nourries de deux pratiques. L utilisation d une régie informatique et d écran tactile en guise de jeu d orgue sont au service de cette dramaturgie. La régie informatique permet à la lumière de s élaborer comme une partition musicale : par superposition et assemblages de pistes multiples, de couches prenant leur départ à des instants différents. En quelque sorte, le mouvement s impose par la lumière et la lumière naît du mouvement. C est de ce lien unique que surgit le propos de la pièce. Bouche cousue dès ans - Cie La pluie qui tombe, Nathalie Baldo - Danse - Mercredi 2 avril h0 Nous invitant à pénétrer dans son atelier déserté, où seuls les sons des machines résonnent encore, la compagnie de Nathalie Baldo, La pluie qui tombe, évoque la vie de ces petites mains des temps modernes, grâce aux marionnettes et objets qu elle manipule avec délicatesse. Dans Les couturiers, création accueillie en 200, elle faisait danser et jouer ses machines à coudre de l ancien temps. Dans ce nouvel opus, elle poursuit son questionnement sur les relations entre passé et présent, mais aborde ici les sociétés qui mettent en toute légalité les enfants au travail. Le Vivat Scène Conventionnée Place Saint-Vaast 20 Armentières Chaque mercredi après-midi, des enfants, âgés entre et 2 ans, participent à des ateliers de pratiques artistiques et manuelles au Foyer Brossolette. Encadrés par deux animateurs passionnés, ils ont le choix entre deux activités. D un côté, les enfants travaillent avec Vincent Schricke et découvrent comment sculpter le bois. A l aide de maillets et de ciseaux, les apprentis sculpteurs travaillent sur la matière autant que sur eux-mêmes. Maîtrise et créativité guident alors les mains et les esprits. Les jeunes encadrés par Christophe Guéret découvrent, quant à eux, plusieurs activités d arts plastiques telles que le dessin, la peinture, le travail du papier mâché, etc. «L intérêt est de laisser libre cour à leur imagination. Nous laissons la personnalité de l enfant s exprimer. Nous essayons de leur montrer qu avec un peu de réflexion, d observation et de travail on peut vite se faire plaisir et arriver à du résultat satisfaisant», détaille Christophe. D ailleurs, ces enfants effectuent souvent leur travail à l aide de matériaux de récupération dont ils ne soupçonnaient pas avant la réelle utilité. Les groupes sont constitués, la plupart du temps, d une douzaine d enfants : cela permet aux animateurs de pouvoir travailler tout en se concentrant sur chacun d eux : «Nous devons respecter le caractère et le souhait de l enfant». Ainsi, tous les jeunes participants avancent à leur rythme et font leurs premiers pas vers l autonomie en s appropriant, petit à petit, l atelier. De ce fait, ils se sentent libérés de toutes contraintes, «dans un contexte studieux mais assez souple, c est une ambiance différente de celle de la salle de classe. Les enfants s ouvrent à leur propre imaginaire, plus détendus.» «L objectif des ateliers Brossolette est réellement de découvrir des supports et de s exprimer à travers une activité artistique. De plus, les participants finissent par se lier d amitié entre eux», précise Loïc Kéraudran, directeur du club de loisirs Léo Lagrange. En effet, pendant la semaine, d autres ateliers ouverts à tous sont organisés par cette structure. Il s agit alors de faire découvrir aux adolescents et adultes la peinture sur soie et sur porcelaine, le modelage, la création de mosaïques, la sculpture et le travail de la terre Pour s y inscrire, il suffit de devenir adhérent du club de loisirs Léo Lagrange. Renseignements Club de loisirs Léo Lagrange La Ville d Armentières organise également des activités artistiques et manuelles : des ateliers art plastique, terre, danse classique et danse moderne ouverts à tous et des animations spécialement conçues pour les seniors (à partir de ans). Ces derniers peuvent ainsi s essayer à la généalogie, le home déco, la photo, les bijoux, etc. Nous les détaillerons prochainement. Inscriptions préalables obligatoires à la direction des affaires culturelles et de l animation. En attendant : plus d informations sur

8 agora Avant même les obligations légales, dans un souci de liberté d'expression des deux listes présentes au sein du conseil municipal depuis mars 200, le maire a souhaité que soit reconduite cette rubrique. Les modalités de son fonctionnement ont fait l'objet d'une délibération en conseil municipal, adoptée à l'unanimité. Cette délibération fixe notamment que les propos que l'on y retrouve n'engagent que leurs auteurs dans la limite de la loi et du respect des personnes. Cette liberté est valable, y compris pour les erreurs typographiques et les fautes d'orthographe. Armentières au coeur En politique : la vérité avant tout! Dans son article du Journal précédent, sous le titre «alerte aux propos mensongers», le représentant de l opposition présentait des chiffres pour dénoncer les propos de notre Maire. Eh bien, les données qu il avance sont erronées. Ne pas mentionner les charges transférées par l Etat est déjà une manipulation audacieuse puisque, rien que pour le Département, c est une charge de 0 millions d Euros (/ des dépenses) que l Etat n a compensée qu à 0 %. Bernard Haesebroeck, vice-président aux finances au Département, le dit constamment : Si le Gouvernement qui s est déchargé sur les Départements avait respecté ses engagements, le Département du Nord n aurait pas dû augmenter sa fiscalité depuis 200. Voilà la réalité! De plus, avec les 2 compétences transférées, l Etat a reporté ses carences sur les Départements. Pour exemple, le transfert de 00 kilomètres de routes Nationales dans un état lamentable et de fait dangereuses. Le Département a dû décider d un programme de 0 millions d Euros car l Etat ne faisait plus rien et ce n est pas le seul exemple. Tous les départements de France ont connu pareille mésaventure. Pas étonnant que les dépenses des collectivités aient dû augmenter. Voilà la réalité! Quand on s adresse aux citoyens, et qu on sollicite leur confiance, il ne faut pas travestir la vérité sous peine de perdre cette confiance! Il y a deux visions de la vie politique : l une consiste à écrire volontairement des mystifications et puis quasiment disparaître de la vie publique jusqu au prochain journal municipal. Mais, je préfère Armentières pour tous Quel contexte Budgétaire pour 200? Pour 200, le Maire nous promet un scénario catastrophe : notre ville aurait de plus en plus de mal à joindre les 2 bouts, puisque la crise et l Etat s entendent sur son dos pour la mettre K.O! Qui peut croire une telle chose? Qui peut croire que la crise n impacte que les collectivités locales et pas l Etat? Qui peut croire que l on peut faire face à la crise sans remettre en cause l évolution constante de nos dépenses de fonctionnement? Personne bien entendu! Pourtant, c est ce qu affirment les élus socialistes de notre ville. La crise fait son œuvre, c est une réalité, mais l Etat est bien à nos côtés : le Plan de relance de l économie, la Réforme de la Taxe Professionnelle et la maîtrise des dépenses publiques constituent autant de la volonté des élus majoritaires regroupés autour du premier magistrat qui écoutent et accompagnent au quotidien les Armentiéroises et Armentiérois afin qu ensemble nous fassions progresser notre ville et ce, malgré des conditions financières complexes. N en déplaise aux élus de l opposition, nous sommes bien face à un désengagement de l Etat, voire même un quasi abandon envers les collectivités territoriales. Le Premier ministre en personne, avant même que la crise économique n éclate, disait que l Etat était en faillite. Et le rapport de la Chambre des comptes, présidée à l époque par Philippe Séguin, ajoutait même que la moitié de ce déficit, en perpétuelle augmentation, résultait entre autres des allégements d impôts consentis ces dernières années. De plus, chacun s accorde à dire, que contrairement à ce que le gouvernement laisse entendre, l Etat ne s endette pas pour le compte des collectivités. Pire encore, par ses cadeaux fiscaux, comme le bouclier fiscal, qui accorde aux quelques centaines de contribuables les plus riches un chèque annuel et individuel de plus d un million d euros, chaque année, l Etat contraint encore plus les collectivités, les forçant à lever l impôt pour faire face aux errances du gouvernement actuel. De plus, la réforme des collectivités annoncée n augure rien de réjouissant, car présentée sous des aspects mensongers et manipulateurs d économies substantielles à réaliser, elle n apportera en réalité qu une perte d autonomie de gestion des collectivités et de leurs compétences, et à terme la disparition de la politique de proximité à laquelle sont pourtant attachés les Français. Jean-Michel Monpays leviers mis à disposition par le Gouvernement pour nous permettre de consolider notre position. Et n oublions pas que l Etat vient de débloquer des fonds considérables par le biais de l ANAH et de l ANRU, pour aider à la rénovation des Quartiers Anciens Dégradés de la Route d Houplines et des Près du Hem. Quoi qu il en soit, face à la crise, notre choix est fait : diminuer les dépenses de fonctionnement de la ville afin d éviter une augmentation d impôts qui affecterait le pouvoir d achat des Armentiérois! Michel PLOUY infos pratiques Carrefour, partenaire du passeport VivaCité. Carrefour fait dorénavant partie des partenaires offrants des avantages aux ans et plus grâce au passeport VivaCité. Sur présentation de ce dernier et de la carte «Pass», les seniors bénéficieront désormais d'un bon d'achat de euros. Cette offre est limitée à un seul bon d achat par famille sur l année 200. Service «seniors» La Ville recherche des animateurs. La municipalité recherche des animateurs pour encadrer les accueils de loisirs de cet été. La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 0 avril. Conditions : être diplômé du BAFA (brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur) ou être en cours de formation ou détenir tout autre diplôme en rapport avec les enfants. Dossiers de candidature à retirer à la direction des affaires scolaires et périscolaires, er étage de l'hôtel de ville Petite enfance : déclaration d impôt. Les parents dont les enfants ont fréquenté les structures petite enfance en 200 peuvent retirer leur attestation pour la déclaration d'imposition au point accueil Petite enfance 2, quai de la Dérivation à Armentières re «journée bonheur» de l année. Jeudi 2 mai, la municipalité organise une «journée bonheur» pour les seniors armentiérois ( ans et plus). Au programme : repas à l'auberge du "Sire du Crequy" à Fruges avec animation dansante, orchestre et spectacle humoristique patoisant. Tarifs : pour les seniors détenteurs du passeport VivaCité, 0 pour les autres seniors armentiérois et pour les accompagnants hors critères. Inscriptions : jeudi 2 et vendredi 0 avril dans à l hôtel de Ville salle de Justice de paix, de h à h0 et de h à h0. Service «seniors» SUDOKU N 0 de Philippe Imbert La règle du jeu Une grille de Sudoku se compose de neuf carrés de x cases, ces carrés sont appelés régions. Le but du jeu est de compléter la grille afin que chaque ligne, chaque colonne et chaque région contienne tous les chiffres de à une fois et une seule. Aucune culture mathématique n est nécessaire, juste un peu de logique et de patience! 2 solution N Les mots croisés de Philippe Imbert A B C D E F G H I J K L L J E P R E F E R E B A M A V O I T U R E S A A R M E N T I E R E S HORIZONTALEMENT : - TRANSPORTS (en commun) -2- COVOITURAGE -- C.P. - CC - NU -- OPE - HOUL - FUS -- MR - JE PREFERE -- PILA - HABITER -- A MA VOITURE -- GENANT - STELE -- NEC - GEL - AZ -0- EAL - IS - AC -- ARMENTIERES! -2- ABAISSEMENTS - VERTICALEMENT : A- ACCOMPAGNE -B- OPPRIMEE - AB -C-T.V. - LANCERA -D- ROC - JAVA (sens : tissu coton et danse) - AMI -E- AICHE - ONGLES -F- NT - OPHITE - N.S. (Nord-Sud) -G- SUTURÂT - LITE -H- PR (praséodyme) - LE BUS - SIM -I- O.A.S. - FIRTH - E.E. -J- R.G. - FÊTEE - ARN -K- TENURE - LACET (pompe = chaussure) -L- USERIEZ - S.S Philippe Imbert, verbicruciste, a réalisé pour Armentières le Journal cette grille de mots croisés. " JE PREFERE LE BUS A MA VOITURE A ARMENTIERES! " HORIZONTALEMENT : - Restent plutôt communs dans Armentières! -2- Autopartage qui roule durable -- Ce n est pas la grande classe! - Doublé romain - Sans aucun effets -- Trou borgne - C'est houleux dès le début - Etre différent -- Pour un monsieur étranger -- Mit en morceau - Etre en demeure --- Quand ça dérange - Ca reste un monument -- Négation latine - Coupure de courant - Le gaz coupé -0- Lettres à réaliser - Est sur la Tille - En cul de sac --2- Plutôt en diminutions - VERTICALEMENT : A- Ce que fait le bus, à chaque fois, lors de vos déplacements dans Armentières (il vous...) -B- N'est pas libre - Les deux premières -C- Fait rêver ou dormir - Enverra -D- Il est réputé pour être un dur - C'est coton pour une danse! - On peut faire confiance au véritable -E- Reste au bout de la ligne - Ils sont parfois vraiment vernis! -F- Deux retirées de cent - Marbre - Points opposés -G- Fît quelques points - Serré comme des sardines -H- Symbole d un métal rare - Comique grimaçant -I- Ex-organisation - Estuaire écossais - 2 fois à l Est -J- Nid de taupes - Arrosée - Reste acide -K- Terme de féodalité - Ferme une pompe -L- Exigeriez beaucoup du service - Sa Sainteté -

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

Développement durable et Alimentation : Mieux consommer

Développement durable et Alimentation : Mieux consommer Développement durable et Alimentation : Mieux consommer RAPPORT DE PROJET n 4.14 Présenté par le groupe de travail «Développement Durable» du CONSEIL LILLOIS DE LA JEUNESSE à l Assemblée Plénière du 19

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL PROJET EDUCATIF TERRITORIAL Mairie de WAVRIN 1 Place de la République 59136 WAVRIN Tél : 03.20.58.57.57 Représentée par : Monsieur Alain BLONDEAU, Maire Madame Cécile LAMBRAY, adjointe à la vie scolaire

Plus en détail

mission de service public culture sportive l organisation de rencontres l apprentissage de la citoyenneté l association d école

mission de service public culture sportive l organisation de rencontres l apprentissage de la citoyenneté l association d école Le Ministère de l Education Nationale a confié à l USEP une mission de service public portant sur : la construction d une culture sportive par l organisation de rencontres, l apprentissage de la citoyenneté

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

ÉDITO. Centre social municipal Chico Mendes. Centre multisports Jean Haniquaut. Services techniques. Espace Jules Verne.

ÉDITO. Centre social municipal Chico Mendes. Centre multisports Jean Haniquaut. Services techniques. Espace Jules Verne. 24 ÉDITO PLAN DES STRUCTURES Pierre ANSART Maire de Beaurains et Vice-Président de la C.U.A. Page 2 Page 19 Mener une politique de la ville tournée vers les autres est un des fondements du mandat qui s

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

ACCUEIL PERISCOLAIRE RUE DU PENKER 22310 PLESTIN LES GREVES

ACCUEIL PERISCOLAIRE RUE DU PENKER 22310 PLESTIN LES GREVES ACCUEIL PERISCOLAIRE RUE DU PENKER 22310 PLESTIN LES GREVES PROJET PEDAGOGIQUE Mairie de Plestin-Les-Grèves téléphone : 02.96.54.10.37 courriel : gaderie.plestinlesgreves@orange.fr Benoît BILLAUD Chef

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 Introduction Depuis plusieurs années, la ville de Canéjan s est fortement engagée en faveur de l éducation considérée comme un champ

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants»

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants» PROJET EDUCATIF De l ALSH De Caylus (Accueil de loisirs sans hébergement) «Le monde des enfants» 1) Présentation p3 2) Orientations éducatives...p4 3) Les moyens p5 4) Évaluation.p6 1) Présentation : Le

Plus en détail

Piscine de. Gagny. Activités aquatiques. La nage et l enfant. La nage et l adulte. La forme aquatique. www.carilis.fr

Piscine de. Gagny. Activités aquatiques. La nage et l enfant. La nage et l adulte. La forme aquatique. www.carilis.fr Piscine de Gagny Activités aquatiques La nage et l enfant La nage et l adulte La forme aquatique www.carilis.fr Jardin aquatique - De 5 à 6 ans La nage et l enfant Bébé dans l eau Séance libre, durée conseillée

Plus en détail

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants Sommaire Enfance Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants 4 7 8 Jeunesse Accueil de Loisirs 9 Vie Scolaire Coordonnées des écoles Inscriptions

Plus en détail

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES PROJET D AVIS N 11. 03 Présenté par la Commission «Qualité de la Ville» du CONSEIL LILLOIS de la JEUNESSE à l Assemblée

Plus en détail

Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens

Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens Notre but : répondre à vos attentes en fonction de nos moyens Vous le savez, le président Sarkozy et le gouvernement font tout pour faire des économies à l État. On pourrait s en féliciter, sauf que les

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant.

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. PROJET PEDAGOGIQUE I - LES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES : 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. Moyens à mettre en œuvre pour atteindre l objectif : Etre

Plus en détail

Un nouveau contrat pour une gestion durable et solidaire de notre eau

Un nouveau contrat pour une gestion durable et solidaire de notre eau Un nouveau contrat pour une gestion durable et solidaire de notre eau eau potable et assainissement des eaux usées Editorial est le temps de la rentrée scolaire! L heure, donc, de faire un premier bilan

Plus en détail

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN DOSSIER de PRESSE AGENDA Juin 2015 >PROJET : La Commune Nouvelle Dossier de Presse : VIE PRATIQUE >Pourquoi une commune nouvelle entre Les Avenières et Veyrins-Thuellin? Les communes des Avenières et de

Plus en détail

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE Le service jeunesse au cœur de l action Renseignements : service jeunesse 29 rue de la Concorde Tél. 01 41 11 13 68 - Site internet : www.asnieres-sur-seine.fr Horaires : du

Plus en détail

REFLEXION SUR LA PLACE DU VELO DANS LA VILLE

REFLEXION SUR LA PLACE DU VELO DANS LA VILLE DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE REFLEXION SUR LA PLACE DU VELO DANS LA VILLE AVIS N 10.05 Présenté par la Commission «Qualité de la Ville» du CONSEIL LILLOIS de la JEUNESSE à l Assemblée Plénière

Plus en détail

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES PROJET PEDAGOGIQUE Accueil des matins, midis et soirs, Temps d Activités Périscolaires (T.A.P.) - 1 - INDEX 1 Les objectifs permanents 1-1 Bien-être,

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX Qu est-ce que le service public communal? LE SERVICE PUBLIC COMMUNAL STÉPHANAIS RASSEMBLE L ENSEMBLE DES SER- VICES ET ACTIVITÉS MIS EN PLACE PAR LA VILLE, SOUS LA CONDUITE DU MAIRE. CERTAINES FONCTIONS

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE MAISON DES JEUNES SERVICE JEUNESSE DE MONTERBLANC

PROJET PEDAGOGIQUE MAISON DES JEUNES SERVICE JEUNESSE DE MONTERBLANC PROJET PEDAGOGIQUE MAISON DES JEUNES 2013 SERVICE JEUNESSE DE MONTERBLANC SOMMAIRE : I/ la maison des jeunes page 3 II/nos observations ayant amené ce projet page 4 III/ le projet éducatif et pédagogique

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000 BAR LE DUC

C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000 BAR LE DUC Centre Hospitalier Centre Social LIDL Zone commerciale LAEP La Maison de Souricette Pont Triby Mac Do Gare SNCF C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

DÉCEMBRE. G. Page. Agenda de quartier Nantes Sud

DÉCEMBRE. G. Page. Agenda de quartier Nantes Sud 3 DÉCEMBRE 2015 G. Page Agenda de quartier Nantes Sud PAROLES D ICI : JEUNES JOURNALISTES Mina (animatrice du secteur jeunes de l ACCOORD Clos-Toreau) nous explique : «Depuis septembre 2015, un groupe

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

Les grandes orientations du PEL jusqu en 2014

Les grandes orientations du PEL jusqu en 2014 Dans une ville, de multiples intervenants apportent aux familles aide et soutien dans l éducation des enfants. Pour donner plus de cohérence à ces actions, pour les renforcer, nous avons choisi à Brest

Plus en détail

Charte de la vie associative

Charte de la vie associative COMMUNE DE ROQUES SUR GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE Charte de la vie associative Engagements réciproques entre la MUNICIPALITE et les ASSOCIATIONS Roquoises Sommaire : Page - Préambule 2 - Engagements

Plus en détail

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL SPORT-ÉTUDES FOOTBALL Depuis 1983, l équipe d enseignants d Energy Academy transmet sa pasdernes. Si votre enfant est passionné par le football et qu il souhaite le pratiquer quotidiennement pour son simple

Plus en détail

Coordonnées des Centres Sociaux

Coordonnées des Centres Sociaux Programme des Centres sociaux De septembre à decembre Bulletin n 24 Autres services / Centre Social Rive Droite : Multi-accueil -ouvert : du lundi au vendredi de 7h45 à 18h15 en journée continue. Possibilité

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

Compte-rendu de l Assemblée Générale du 12 octobre 2013.

Compte-rendu de l Assemblée Générale du 12 octobre 2013. Compte-rendu de l Assemblée Générale du 12 octobre 2013. Absents excusés : - Mr Tarillon, Président du Val de Fensch, et Maire de la ville de Florange, - Mr Léonardi, Maire de la ville de Uckange. - Mr

Plus en détail

Commune de Carentoir Année scolaire 2015-2016

Commune de Carentoir Année scolaire 2015-2016 Commune de Carentoir Année scolaire 2015-2016 SOMMAIRE Etats des Lieux Besoins Répertoriés Atouts du Territoire et Leviers Points de Vigilance Contraintes du Territoire Des objectifs, des priorités pour

Plus en détail

Inauguration. AIRE Cancers du 3 C Val Hainaut. ESPACE Ressources Cancers EMERA

Inauguration. AIRE Cancers du 3 C Val Hainaut. ESPACE Ressources Cancers EMERA Inauguration AIRE Cancers du 3 C Val Hainaut ESPACE Ressources Cancers EMERA Inauguration de l Espace Ressources Cancers EMERA et de l AIRE Cancers du 3 C Val Hainaut En présence de : Monsieur Dominique

Plus en détail

Localisation. Les prestations

Localisation. Les prestations Localisation EHPAD L OREE DU PARC 131 rue de Nazareth 49100 Angers Tél. : 02 41 72 46 46 email : accueil.oreeduparc@mfam49-53.fr Pour en savoir plus Située à proximité du Parc de la Garenne et du Centre

Plus en détail

Guide de la Rentrée 2013/2014

Guide de la Rentrée 2013/2014 Mise en place de la Réforme des nouveaux rythmes scolaires Sommaire LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES...P3 LES JOURNÉES DE VOS ENFANTS A PARTIR DE SEPTEMBRE...P4-5 Les temps d accueil de vos enfants 1- Les

Plus en détail

Pierre CAMOU, Président de la FFR

Pierre CAMOU, Président de la FFR «Pour conforter sa place de grand sport français, le rugby a besoin de grands clubs dans les grandes métropoles régionales. La FFR suit avec beaucoup d attention le projet du LMR d installer un grand club

Plus en détail

LE SOURIRE DE REIMS. Association loi 1901 «Le Sourire de Reims» - N 2405 au Journal Officiel du 4 avril 1965

LE SOURIRE DE REIMS. Association loi 1901 «Le Sourire de Reims» - N 2405 au Journal Officiel du 4 avril 1965 LE SOURIRE DE REIMS Maison Saint-Sixte 6, rue du Lieutenant HERDUIN 51100 Reims 03.26.85.48.65 (téléphone + répondeur) 03.26.82.94.99 (Fax) Projet pédagogique Numéro d agrément du séjour : 051-EN-0001-FE-07

Plus en détail

GuiDe e D l été Juillet Août 2015

GuiDe e D l été Juillet Août 2015 GUIDE DE l été Juillet Août 2015 Sorties estivales Les sorties estivales sont réservées aux adhérents et peuvent être réglées jusqu'au 30 juin pour les sorties de juillet et jusqu'au 21 juillet pour les

Plus en détail

SERVICE ENFANCE / SCOLAIRE 24, rue Alexandre Boucher Tél. : 01 48 61 96 75 www.vaujours.fr

SERVICE ENFANCE / SCOLAIRE 24, rue Alexandre Boucher Tél. : 01 48 61 96 75 www.vaujours.fr RELAIS D INFORMATION JEUNESSE (RIJ) 57, rue de Meaux Tél. : 01 48 61 10 23 http://jeunesse.vaujours.fr HORAIRES D OUVERTURE Lundi, mardi, jeudi et vendredi : 9h à 12h Lundi au vendredi : 13h30 à 18h30

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

Enfance, jeunesse, éducation et famille

Enfance, jeunesse, éducation et famille C 4 EPANOUISSEMENT DE CHACUN DANS UN CADRE DE VIE SATISFAISANT Enfance, jeunesse, éducation et famille Dotée de nombreuses structures d accueil de la petite enfance, la Ville propose également tout un

Plus en détail

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen 2010 VILLE D ARGENTAN PROJET PEDAGOGIQUE L enfant est le centre d intérêt d un projet pédagogique qui tient compte de : - Sa vie quotidienne

Plus en détail

VILLE DE CARANTEC MISE EN ŒUVRE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Situation au 6 mai 2014

VILLE DE CARANTEC MISE EN ŒUVRE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Situation au 6 mai 2014 VILLE DE CARANTEC MISE EN ŒUVRE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Situation au 6 mai 2014 La réunion du 18 novembre 2013 dont l objet était de fixer les modalités de mise en œuvre de la réforme des nouveaux

Plus en détail

Plus de jours de présence, moins d heures d enseignement par jour. Semaine de quatre jours et demi au lieu de quatre et 5h30 d enseignement par jour

Plus de jours de présence, moins d heures d enseignement par jour. Semaine de quatre jours et demi au lieu de quatre et 5h30 d enseignement par jour Plus de jours de présence, moins d heures d enseignement par jour. Semaine de quatre jours et demi au lieu de quatre et 5h30 d enseignement par jour au lieu de 6h avec une incitation à favoriser l enseignement

Plus en détail

Conseil de Quartier. Malcense - Egalité

Conseil de Quartier. Malcense - Egalité Conseil de Quartier Malcense - Egalité du 14 septembre 2009 1 Avant de commencer le Conseil de Quartier, Monsieur TALPAERT, Président du Conseil de Quartier excuse l absence de Madame DAHMANI L KASSIMI,

Plus en détail

ont le plaisir de vous inviter à la : attribuées aux porteurs de projets Lire et délire(s) 2013-2014 (10 ème édition)

ont le plaisir de vous inviter à la : attribuées aux porteurs de projets Lire et délire(s) 2013-2014 (10 ème édition) Promotion de la lecture et de l écriture pendant les loisirs en Tarn-et-Garonne La Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations La Caisse d Allocations Familiales

Plus en détail

CONVENTION D OBJECTIFS

CONVENTION D OBJECTIFS CONVENTION D OBJECTIFS Conformément à la loi n 2000-321 du 12 avril 2000, et au décret n 2001-495 du 6 juin 2001, il y a lieu d établir une convention, afin de régir les relations entre la Ville et l Association

Plus en détail

La manifestation. Championnat de France Sport Boules Sport Adapté. Du vendredi 12 au dimanche 14 juin 2015 à PALADRU

La manifestation. Championnat de France Sport Boules Sport Adapté. Du vendredi 12 au dimanche 14 juin 2015 à PALADRU Dossier de Presse La manifestation Championnat de France Sport Boules Sport Adapté Du vendredi 12 au dimanche 14 juin 2015 à PALADRU Des athlètes d exception, au-delà du handicap! Le Sport Adapté est une

Plus en détail

RAPPORT MORAL SAMEDI 07 JANVIER 2012 ASSEMBLEE GENERALE RAPPORT MORAL

RAPPORT MORAL SAMEDI 07 JANVIER 2012 ASSEMBLEE GENERALE RAPPORT MORAL RAPPORT MORAL SAMEDI 07 JANVIER 2012 ASSEMBLEE GENERALE Les membres de l association «Club Gym Plus EPMM» se sont réunis en assemblée générale ordinaire, le samedi 07 janvier 2012, au foyer de Générargues

Plus en détail

POUR UNE RUE SAINTE-CATHERINE OUEST À ÉCHELLE HUMAINE

POUR UNE RUE SAINTE-CATHERINE OUEST À ÉCHELLE HUMAINE MÉMOIRE DU FORUM JEUNESSE DE L ÎLE DE MONTRÉAL POUR UNE RUE SAINTE-CATHERINE OUEST À ÉCHELLE HUMAINE PRÉSENTÉ AU MAIRE DE MONTRÉAL DANS LE CADRE DE LA DÉMARCHE DE CONSULTATION SAINTE-CATHERINE OUEST S

Plus en détail

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS Editorial 2 LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS En permettant un libre accès aux livres et autres sources documentaires, ce service public contribue aux loisirs, à l information,

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

ecole municipale des sports

ecole municipale des sports 2015/2016 ecole municipale des sports DE 6 MOIS À 11 ANS Quel sport, pour quel âge? Activités nautiques Bébés dans l eau Jardin aquatique École de natation Stage apprentissage Sports uniques Danse modern

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE 4/04 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE Séance du 16 Avril 2010 Commission n 4 Solidarités, Santé Publique et Logement Commission n 7 Finances DIRECTION DE L'INSERTION ET DE L'HABITAT RAPPORT DU PRESIDENT

Plus en détail

Sommaire Projet pédagogique page 3 Fonctionnement..page 4. Ecole maternelle...page 5. Définitions page 11

Sommaire Projet pédagogique page 3 Fonctionnement..page 4. Ecole maternelle...page 5. Définitions page 11 1 Sommaire Projet pédagogique page 3 Fonctionnement..page 4 Ecole maternelle...page 5 Définitions page 6 Emploi du temps.page 7 Ateliers projets septembre vacances..page 8 et9 Ecole élémentaire page 10

Plus en détail

L été arrive et les grandes vacances

L été arrive et les grandes vacances www.narbonne.fr L été arrive et les grandes vacances s annoncent. Durant cette période, il est important de proposer aux jeunes des activités et séjours leur permettant de vivre des expériences collectives

Plus en détail

* Résidence Colombier * Résidence Riobé * Résidence Illiers

* Résidence Colombier * Résidence Riobé * Résidence Illiers * Résidence Colombier * Résidence Riobé * Résidence Illiers * Lieu Collectif * Le restaurant 29 rue du Colombier 45000 ORLEANS 02.38.42.23.30 Fax 02.38.53.05.52 Email : accueil@fjtcolombier.com SOMMAIRE

Plus en détail

Pôle ressources sur l habitat et la ville durables

Pôle ressources sur l habitat et la ville durables Pôle ressources sur l habitat et la ville durables 1 UNE MAISON AU SERVICE DE TOU-TE-S LES ESSONNIEN-NE-S LA MAISON DÉPARTEMENTALE DE L HABITAT Pôle ressources sur l habitat et la ville durables, la Maison

Plus en détail

PROJET DE BUDGET 2013 RAPPORT DE PRESENTATION

PROJET DE BUDGET 2013 RAPPORT DE PRESENTATION PROJET DE BUDGET 2013 RAPPORT DE PRESENTATION Le projet de budget 2013 de la Ville de Dakar s inscrit dans une dynamique d assainissement des finances, de renforcement des investissements structurants

Plus en détail

L enfant au cœur de notre projet

L enfant au cœur de notre projet L enfant au cœur de notre projet L arrivée d un enfant est une étape importante de votre vie. Accorder votre confiance à une tierce personne qui veillera à son épanouissement et garantira sa sécurité en

Plus en détail

Plan détaillé du règlement intérieur

Plan détaillé du règlement intérieur Plan détaillé du règlement intérieur Présentation 1. Les fonctions de la directrice. A) Son rôle auprès des enfants B) Son rôle auprès des familles C) Son rôle auprès du personnel D) Son rôle administratif

Plus en détail

Programme d octobre 2015 à janvier 2016

Programme d octobre 2015 à janvier 2016 Une case pour noter nos rendez-vous! Week-end des 3 et 4 octobre Dimanche 11 octobre Dimanche 18 octobre Week-end des 24 et 25 octobre Du 26 au 30 octobre Dimanche 1 er novembre Week-end du samedi 7 novembre

Plus en détail

Actualités sur le site de Grandchamp

Actualités sur le site de Grandchamp 04/2014 Nume ro 04 Actualités sur le site de Grandchamp Dans ce nume ro Actualités sur le site de Grandchamp. 1 Tickets garderie/étude surveillée.... 1 Inscription des enfants à l école. 1 Passeports biométriques...

Plus en détail

La solidarité. au quotidien. Centre communal d action sociale

La solidarité. au quotidien. Centre communal d action sociale L e d o s s i e r La solidarité Centre communal d action sociale au quotidien Chômage, contrats précaires, ruptures familiales comment faire pour vivre quand on n a pas assez d argent? Quand on ne sait

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

programme_agirautrement:mise en page 1 24/02/09 12:27 Page1 Agir Autrement Trélissac 2009 avec Gilbert TARDIEUX www.agirautrement.

programme_agirautrement:mise en page 1 24/02/09 12:27 Page1 Agir Autrement Trélissac 2009 avec Gilbert TARDIEUX www.agirautrement. programme_agirautrement:mise en page 1 24/02/09 12:27 Page1 Agir Autrement Trélissac 2009 avec Gilbert TARDIEUX www.agirautrement.fr programme_agirautrement:mise en page 1 24/02/09 12:28 Page2 Joël Bias

Plus en détail

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires!

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! Ecoles de la Communauté de Communes du Pays de Chalindrey École de LE PAILLY (maternelle & élémentaire) Cette plaquette est téléchargeable sur

Plus en détail

Les Zebulons Horaires : Contact Marianne Chapelon Horaires :

Les Zebulons Horaires : Contact Marianne Chapelon Horaires : t Let motied Lat présidentt Le Centre social Mosaïque vit une nouvelle rentrée porteuse de changements importants : Dans le fonctionnement tout d abord, puisque la conduite de l association sera désormais

Plus en détail

Lerouge Joséphyne 3 e 1 RAPPORT DE STAGE. *Classes de maternelle Charles de Gaulle

Lerouge Joséphyne 3 e 1 RAPPORT DE STAGE. *Classes de maternelle Charles de Gaulle Lerouge Joséphyne 3 e 1 RAPPORT DE STAGE *Classes de maternelle Charles de Gaulle 1 Sommaire 1. Recherche de mon stage 2. Mon entreprise a) Présentation b) Fonctionnement c) Personnel & organisation du

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 janvier 2015

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 janvier 2015 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 janvier 2015 Nombre de Conseillers : en exercice 11/ présents 11_/ votants 11_/ L an deux mil quinze, le 28 janvier le Conseil Municipal de la commune

Plus en détail

Délégation APF de Loire-Atlantique Vos Groupes et Ateliers

Délégation APF de Loire-Atlantique Vos Groupes et Ateliers 2015-2016 Délégation APF de Loire-Atlantique Vos Groupes et Ateliers SOMMAIRE Pour une société inclusive Le Service Accessibilité Groupe Jardin solidaire, accessible à tous Groupe Jeunes Groupe Sensi (sensibilisation

Plus en détail

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT.

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. I Des permanences d accueil et des visites à domicile Toutes les équipes de Corrèze assurent des permanences

Plus en détail

07/06/2013. Réunion d information du 4 juin 2013

07/06/2013. Réunion d information du 4 juin 2013 Réunion d information du 4 juin 2013 1 Le philosophie du projet DES ATELIERS PÉRISCOLAIRES AUX TAP 07/06/2013 Présentation Mairie de Servon-sur-Vilaine 2 2 UN NOUVEAU CADRE LÉGAL o La loi d orientation

Plus en détail

Saulxures infos n 22

Saulxures infos n 22 Saulxures infos n 22 Juillet 2015 LE MOT DU MAIRE Le 11 juillet 2015, la Base de Loisirs fêtera le 20ème anniversaire de l ouverture de ses installations au public. Il y a plus de 20 ans déjà, les élus

Plus en détail

Nous pouvons donc prétendre par expérience que les vacances peuvent être utilisées comme outil social au service de l insertion.

Nous pouvons donc prétendre par expérience que les vacances peuvent être utilisées comme outil social au service de l insertion. Le projet «partir en vacances» est né en janvier 2010 suite à un appel à projet lancé par l association Vacances Ouvertes. Cette réponse nous a permis d accompagner des familles en grande difficulté sociale

Plus en détail

Projet Pédagogique. Année scolaire 2014/2015

Projet Pédagogique. Année scolaire 2014/2015 Projet Pédagogique Année scolaire 2014/2015 I- Locaux et horaires d ouverture : Les enfants sont accueillis dans les locaux de l Accueil de Loisirs du Marensin situé 134 impasse Castetbert à Castets. Les

Plus en détail

Edito. Sandrine Vitali Adjointe chargée de la petite enfance

Edito. Sandrine Vitali Adjointe chargée de la petite enfance Edito Avec ses trois structures au service des parents d enfants en bas âge (multi-accueil, halte-garderie et relais assistantes maternelles), Sassenage se donne les moyens d accompagner au mieux les jeunes

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE REPUBLIQUE FRANÇAISE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de Cagnes-sur-Mer LOGEMENT-FOYER «LA FRATERNELLE» Livret d accueil Vous avez choisi le Logement Foyer «La Fraternelle». Nous vous remercions

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE DU RESTAURANT SCOLAIRE. JEUDI 29 octobre 2015 à 20 H

ASSEMBLEE GENERALE DU RESTAURANT SCOLAIRE. JEUDI 29 octobre 2015 à 20 H J.O 26.07.83 Association loi 1901 286 rue du centre ASSEMBLEE GENERALE DU RESTAURANT SCOLAIRE JEUDI 29 octobre 2015 à 20 H Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les adjoints, Mesdames les Directrices,

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE Coordination périscolaire : 07 85 16 37 92

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE Coordination périscolaire : 07 85 16 37 92 REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE Coordination périscolaire : 07 85 16 37 92 Ce règlement a été adopté par délibération du Conseil Municipal en date du 21 juillet 2014. GENERALITES L accueil périscolaire

Plus en détail

PiscineS d été. Stade nautique Piscine. de Buisson Rond

PiscineS d été. Stade nautique Piscine. de Buisson Rond 2013 PiscineS d été Stade nautique Piscine de Buisson Rond Les piscines à l heure d été Bienvenue au stade nautique... Une piscine plein-air Le stade nautique, un oasis de vacances pour tous! Familles,

Plus en détail

Vacances de la Toussaint. Pour des loisirs futés. à prix malins

Vacances de la Toussaint. Pour des loisirs futés. à prix malins Vacances de la Toussaint Vacances Intelligentes Mairie de Montereau Pour des loisirs futés à prix malins Des «Vacances Intelligentes» Fort du succès des premières éditions des «Vacances Intelligentes»,

Plus en détail

Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes

Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes 56, place du Coudert 63116 BEAUREGARD L EVEQUE Tel : 04-73-68-02-83 Fax : 04-73-68-00-30 Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes Site internet : www.ehpad-gautier.com 1 PRESENTATION

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION LES PETITS MALINS L association «Les Petits Malins» a pour mission d organiser et de mettre en place des activités socio-éducatives pour les enfants à partir de trois ans

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale De Sainte-Maxime LIVRET D ACCUEIL FOYER LOGEMENT «LES TILLEULS» 17, Avenue Georges POMPIDOU 83120 SAINTE MAXIME

Centre Communal d Action Sociale De Sainte-Maxime LIVRET D ACCUEIL FOYER LOGEMENT «LES TILLEULS» 17, Avenue Georges POMPIDOU 83120 SAINTE MAXIME LIVRET D ACCUEIL FOYER LOGEMENT «LES TILLEULS» 17, Avenue Georges POMPIDOU 83120 SAINTE MAXIME Tél : 04.94.96.33.32 Fax : 04.94.56.77.67 Contact : lestilleuls@ste-maxime.fr - 1 - Madame, Monsieur, Le Conseil

Plus en détail

REGLEMENT SERVICE ENFANCE DE LA VILLE DE SAINT-PRIX

REGLEMENT SERVICE ENFANCE DE LA VILLE DE SAINT-PRIX REGLEMENT DU SERVICE ENFANCE DE LA VILLE DE SAINT-PRIX 1 SOMMAIRE I- Modalités d inscription 1- Dossier administratif 2- Réservation des jours de présences A- Pour les mercredis : 2 modes de réservation

Plus en détail

A l unanimité les jeunes conseillers sont d accord pour réfléchir à une action dans ce cadre

A l unanimité les jeunes conseillers sont d accord pour réfléchir à une action dans ce cadre Émetteur : COLONNA Sylvie Destinataire(s) : Les jeunes conseillers municipaux, S BAKHTAR, Date : 20/02/2013 Objet : Séance plénière Présents: Madame S BAKHTAR, Madame S COLONNA, Y ABDELMOUMNAI, N ACLOQUE,

Plus en détail

Projet pédagogique de l accueil périscolaire «classique»

Projet pédagogique de l accueil périscolaire «classique» Section 2 Alpes Projet pédagogique de l accueil périscolaire «classique» Année 2014-2015 Elèves scolarisés à : L école maternelle de l Alpe de Venosc Les écoles élémentaires de l Alpe de Venosc et de l

Plus en détail

ÉLECTIONS MUNICIPALES BORDEAUX 23 ET 30 MARS CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 10 FÉVRIER 2014. L Office de la tranquillité publique

ÉLECTIONS MUNICIPALES BORDEAUX 23 ET 30 MARS CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 10 FÉVRIER 2014. L Office de la tranquillité publique ÉLECTIONS MUNICIPALES BORDEAUX 23 ET 30 MARS 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 10 FÉVRIER 2014 L Office de la tranquillité publique L office de la tranquillité publique Comme toute grande ville, Bordeaux

Plus en détail

SEJOUR SPORTIF LA NATURE POUR LA PREPARATION PHYSIQUE, ET LE CALME POUR LA PREPARATION MENTALE. à L HOTEL AQUAKUB 3 ***

SEJOUR SPORTIF LA NATURE POUR LA PREPARATION PHYSIQUE, ET LE CALME POUR LA PREPARATION MENTALE. à L HOTEL AQUAKUB 3 *** LA NATURE POUR LA PREPARATION PHYSIQUE, ET LE CALME POUR LA PREPARATION MENTALE SEJOUR SPORTIF à L HOTEL AQUAKUB 3 *** AU BORD DU LAC DU BOURGET À AIX LES-BAINS 173 avenue du Petit Port - 73100 AIX-LES-BAINS

Plus en détail

DEVENEZ UN HÉROS H. le Groupement des Intellectuels Aveugles ou Amblyopes (GIAA)

DEVENEZ UN HÉROS H. le Groupement des Intellectuels Aveugles ou Amblyopes (GIAA) DEVENEZ UN HÉROS H POUR le Groupement des Intellectuels Aveugles ou Amblyopes (GIAA) 1 POURQUOI DEVENIR UN HÉROS? Le Groupement des Intellectuels Aveugles ou Amblyopes agit depuis plus de 60 ans pour favoriser

Plus en détail

Chantez! Animés par Dominique Sylvain la chanteuse Joyshanti

Chantez! Animés par Dominique Sylvain la chanteuse Joyshanti Chantez! Cours de chant individuels et collectifs Chorale Gospel Jazz vocal et chants du monde Technique vocale et scénique Comédie musicale Thérapie par la voix et le chant Concerts et soirées privés

Plus en détail

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière DEVENEZ UN HÉROS POUR L association Prévention Routière 1 Notre mission Créée en 1949, l'association Prévention Routière est reconnue d'utilité publique en 1955. Elle conduit ses actions dans de multiples

Plus en détail